Page 1

FECOCORIC LE webimestriMag

co FEcocori spEcial

soutien à DOAA Eladl

Jan-Fév 2013 - N°5


nent Ils soutien DL A EL Doaa en bas)

(de gauche à

ut droite et de ha

ier - Botella Puglia - Bours Hulin - Mouss iral Joyeux - L’Am


MEdito

FECOCORICO Le webimestrimag de FECOFrance Jan-Fév 2013 - Numéro 5

Adam et ève, le retour Un numéro spécial Adam et ève. C’est un des thèmes les plus rebattus dans le dessin d’humour avec l’île déserte, ce qui est à peu près la même chose. Les dessinateurs rêvent-ils d’un paradis terrestre où les dessins seraient publiés pleine page, en couleurs et si bien payés qu’ils seraient contraints de se réfugier dans des paradis fiscaux ? Euh, non, pas vraiment. On a plutôt voulu rendre hommage au maître Jean Effel qui en avait fait son cheval de bataille, au grand dessinateur ukrainien Yuriy Kosobukin, décédé le mois dernier à l’âge de 62 ans, il en avait dessiné d’excellents et surtout à notre consœur l’Égyptienne Doaa Eladl accusée de blasphème pour avoir seulement dessiné Adam, que les salafistes de son pays considèrent comme un prophète. Tous les membres de la section française de la Feco se sont jetés sur l’occasion de revisiter ce sujet et de le mettre au goût du jour, tout en passant à la moulinette les salafistes égyptiens, le serpent, la pomme chère à notre marchand d’ordinateurs et la feuille de vigne.

o coric FEco ial spEc

nà soutie ladl DOAA E

sommaire 3

Soutien à Doaa

Il ne fait pas bon dessiner Adam et Eve Ballouhey Vice Président

8

Portrait crashé

Phil

à la patte talent-tueuse

Coup d’œil dans le rétro par JMB

10

Le paradis vu par Jean Effel Rétrospective

Fecocorico est une publication bimestrielle de FECO-France 25 boulevard des Petits Carmes 87ooo Limoges www.fecocorico.fr www.feco-france.fr

Fecocorico n°5 Jan-Fév 2013 Couverture Nagy Dir de la publication/ Rédac’Chef Alain Roche Rédaction Alain Roche Dessins Babache, Ballouhey, Batti, Boursier, Botella, Brito,

Durcidefer, Fidele Castor, Gruet, Hulin, Jepida, Joyeux, L’Amiral, Nagy, Mouss, Pesso, Phil, Pierreguy, Puglia, Renault, Rousso, Sajini, Trax, Véesse.

PAO-Maquette Babache Webmaster Franck Raynal Février 2013

3


Soutien à Doaa Eladl par Ballouhey

Le dessin incriminé.

IL ne fait pas bon dessiner adam et eve E n Égypte, le nouveau secrétaire général du Centre National pour la défense des libertés Maître Khaled El-Masry a porté plainte contre la dessinatrice Doaa Eladl ainsi que contre le directeur du journal indépendant Al-Masry Al-Youm, M. Naguib Sawiris. Elle est accusée de blasphème, pour avoir dessiné Adam qui est considéré comme un prophète par les Salafistes. Sur le dessin incriminé, un ange apparaît, c’est un Égyptien typique avec des ailes dans le dos, près de l’arbre aux fruits défendus, il dit à Adam et ève : « Si vous aviez voté “oui” au référendum, vous n’auriez pas été chassés du Paradis terrestre. La vie est une question de chance ! » Tu parles d’un délit ! Nous avons tous été scandalisés comme la plupart de nos confrères dans le monde. Doaa Eladl est une dessinatrice de grand talent, elle est une des plumes les plus appréciées dans son pays et dans le monde. De plus, elle est très fière du printemps qui illumine son pays, elle est très combative en faveur d’une vraie démocratie dans son pays, les révolutions prennent souvent des virages étranges. Sur une vidéo d’un entretien télévisé diffusé entre le 26 et le 27/12/2012 par la chaîne arabophone MBC4, Doaa confirme être accusée pour

4

mépris de Religion et convoquée par le procureur général Mr Talaat Abdallah. La convocation a été envoyée directement à la rédaction du journal où elle travaille. Nous avons vite compris qu’il fallait parler et faire parler d’elle, nous avons réussi à entrer en contact avec elle, nous avons écrit officiellement à Feco Egypt et alerté la direction de la Feco, et ensuite Plantu et son Cartooning for Peace, François Forcadell et Guillaume Doizy, tous ont relayé l’information sur leur site ou blog. Plantu a parlé d’elle dans la page “Je fais un dessin” du Monde du 2 février. Elle nous remercie chaleureusement de notre action et de notre soutien. Maintenant si elle peut avoir un visa et si la justice de son pays l’y autorise on aimerait bien la voir dans un grand salon. La section française de la Feco témoigne toute sa solidarité avec Doaa Eladl et son journal, et espère que cette affaire absurde se dirigera le plus tôt possible vers une issue heureuse. Une idée a surgi. Et si on planchait tous sur le vieux thème d’Adam et Êve en soutien à Doaa. En Occident, depuis le Moyen-Age, on a toujours peint et dessiné Adam et Êve nus, ce que s’est bien gardé de faire Doaa Eladl, elle les a dessinés en aube et nous en “zob” comme Michel Ange,

Doaa Eladl Bouguereau et tant d’autres. Il a fallu attendre Jean Effel pour qu’ils n’aient plus de nombril, qu’ils n’avaient aucune raison d’avoir. n

Suivez les publications de Doaa Eladl sur FaceBook et Twitter, elle n’a pas de blog.

www.feco-france.fr/ www.cagle.com/2013/01/ better-not-insult-adam-and-eve/ www.cartoonistsrights.org/recent_developments_article.php?id=76 www.cartooningforpeace.org/doaa-eladl/ www.caricaturesetcaricature.com/ article-caricature-et-religion-enegypte-on-ne-se-moque-pas-dadam-114944685.html www.iconovox.com/blog/tag/adam-eve/


Dessins du haut et ci-contre Ă droite + dessin page 4 : Doaa Elad.

nent Ils soutien DL A EL Doaa ous)

uche (ci-contre Ă ga

et ci-dess

uhey Rousso - Ballo ti at B lt Renau

5


Soutien à Doaa Eladl suite

nent Ils soutien L Doaa ELADha ut en bas)

(de gauche à

droite et de

uy Brito - Pierreg esse Vé ax Tr Babache Pesso

6


t

Ils soutiennen Doaa ELADL

ite et de haut en

(de gauche Ă dro

bas)

- Jepida Guy Michel - Phil Castor le de Fi Durcidefer t ue Gr i Sajin

7


Portrait crashé

Le PHIL à la patte... talent-tueuse ! T

out petit, quand on me demandait : « Qu’est-ce que tu voudrais faire quand tu s’ras grand ? », je répondais gardien de but au Red-Star de Saint-Avold. Malheureusement, je suis passé de petit à vieux sans passer par grand, ce qui éloigna définitivement les barres transversales et par là-même ma carrière professionnelle. J’ai toujours aimé dessiner et j’avais paraît-il, quelques dispositions dans ce domaine, mais je n’ai pas souvenir d’avoir eu, comme tant d’autres dessinateurs, cette ferveur à noircir les marges de mes cahiers d’écolier avec des petits mickeys et ce, malgré une très, très longue scolarité. Spécialiste de la 4e que je ferai trois fois, c’est sans regret et sans diplôme que je quitte l’école. Rien dans les mains, rien dans les poches j’ai 16 ans et on me dit que sous les pavés il y a la plage… Arrive alors cette période magique où tout devenait possible… À Colmar, les Dernières Nouvelles d’Alsace, le canard local, donne la parole à la jeunesse en ouvrant ses colonnes aux jeunes talents, dessinateurs et journalistes en herbe, expression qui porte bien son nom à cette époque. C’est là que j’ai mis le doigt dans l’engrenage car je me rends compte que mes dessins plaisent, que les filles me regardent un peu différemment, un peu comme ceux qui savaient jouer “jeux interdits” à la guitare. Quelques journalistes confirmés me sollicitent alors pour illustrer leurs papiers. De dessinateur de la page “jeunes”, je passe au statut de dessinateur des “DNA”. Être publié régulièrement m’offre une visibilité nouvelle qui me permet de bosser en freelance dans d’autres domaines que le dessin de presse. Un peu plus tard, je croise la route d’un éditeur qui accepte de publier plusieurs livres regroupant mes dessins, l’éditeur a fait faillite depuis… On m’a certifié que mes bouquins n’en étaient pas la cause. Avec mon nouveau statut de dessinateur édité, je me sens plus légitime pour participer aux salons de dessin de presse et d’humour. J’ai même la surprise et le plaisir d’y avoir été récom-

pensé plusieurs fois, à Jonzac, à Saint-Just le Martel, Crayon de porcelaine 2008 et plus récemment, Prix du Public au 1er Festival de dessin de Presse de l’Estaque en 2012. Aujourd’hui, la presse quotidienne régionale, celle qui me faisait vivre, va de plus en plus mal et restriction de budget oblige, je viens de perdre pratiquement les 2/3 de mes revenus, apparemment sans possibilité de compensation. Cela fait plus de 20 ans que j’exerce une activité où le droit du travail ne s’applique pas, c’est un peu long et fastidieux à expliquer dans le cadre de ce portrait. On va dire que c’est le retour des “vaches maigres” et peut-être même des “chevaux malingres” par les temps qui courent... n

www.phil-umbdenstock.com

8


Portrait crashĂŠ : Phil

9


Coup d’oeil dans le rétro par JMB

Rien à faire. Il ne veut pas quitter son chantier et il se réclame la semaine de 6 jours...

- Allons bon !... Elle a trouvé un moyen de papoter toute seule...

Enfantine - Pour débuter, je leur fais faire des lignes de bâtons...

- Le coup classique : il se croit abandonné, et cherche un truc pour se rendre intéressant !

JEAN EFFEL : UNE ONTOGENÈSE DE L’ADAM

D

e l’œuvre de Jean Effel, vigoureux dessinateur politique bien ancré à gauche, mais aussi un poétique humoriste graphique, le grand public garde le souvenir tout particulier de ses secondes créations. Effel reste indissociable de ses dessins inspirés de la Genèse, une saga titrée “La Création du Monde”. à ceux pouvant se méprendre sur le sens de cette œuvre faite par un dessinateur connu pour ses sympathies communistes, l’auteur a répondu en 1963 : « Je considère la Bible comme la plus belle œuvre littéraire de tous les temps, comme une éternelle source d’inspiration. Tenez, Walt Disney, lui non plus, ne croit pas en Blanche-Neige et les sept nains ou en la Belle au bois dormant, et pourtant dans son œuvre, il a richement et systématiquement puisé dans les œuvres de Perrault, des frères Grimm et, en général,

dans la culture européenne. Et toute l’histoire d’Adam et Ève, c’est l’éternel et toujours actuel problème de l’homme et de la femme. » La première œuvre de Jean Effel, mettant en scène Adam, Ève et le serpent, est parue dans Marianne en novembre 1934. De très nombreux autres dessins sur la Genèse suivront dans des journaux comme : Ric et Rac, Messidor, Candide, Le Canard Enchaîné, Les Lettres Françaises, France-Dimanche, Noir et Blanc… En presque deux mille cinq cents dessins, Effel développa sa version personnelle de la création du monde pendant des décennies. En 1981, “La vie amoureuse d’Adam et Ève”, sera le dernier recueil de cette série. Dans le domaine de l’édition, “La Création du Monde” fut un best-seller international. Ces ouvrages,

traduits en vingt langues, furent vendus à plusieurs millions d’exemplaires. Outre leur popularité en France, le succès fut très important dans des pays tels que la Tchécoslovaquie, les deux Allemagnes, l’URSS, alors que l’accueil fut plus mitigé en Italie et en Pologne, pays de forte culture catholique, ainsi que dans l’encore puritain Royaume-Uni. En 1957, le film “La Création du Monde”, sélectionné en Grande-Bretagne pour un festival de dessins animés, scandalisa la presse confessionnelle du pays. Au Vatican, L’Osservatore Romano le considéra comme blasphématoire. Un demi-siècle plus tard, les mentalités européennes ont heureusement bien progressé. Espérons que le monde islamique, saura lui aussi se libérer de ses stupides œillères rigoristes. n

Publication des dessins 1 : Le Canard Enchaîné 1936 - 2 & 3 : années 40 - 4 à 7 : Livre “La vie amoureuse d’Adam et Ève” 1981.

10


x

FECOCORICO #5  

Numéro de soutien à DOAA ELADL ! Webmagazine bimestriel dont l’ambition est de défendre et diffuser le dessin d’humour sous toutes ses for...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you