Page 1

1 1 0 2 N O A

R

T

I

S

T

E

S

O

R

L

É

A

N

A

I

S

1

0

4

e

S

A

L

104e SALON

C1_AO2011_OK.indd 1

Société des Artistes Orléanais

31/08/11 13:35


peinture - gravure - sculpture - céramique

104 e SALON

du samedi 1er au dimanche 9 octobre 2011

Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier - ORLÉANS

MEP_AO2011.indd 1

31/08/11 13:40


© AO - 2010

coulisses du 103e salon arrêt sur image 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 2

MEP_AO2011.indd 2

31/08/11 13:40


sommaire Coulisses du 103e salon

2

Préface 7 Les invités du salon : Hélène Lhote, sculpteur

8

Jean-PIerre Tanguy, peintre et graveur

16

Rétrospective : Denise Benoît, sculpteur

22

les coups de cœur des AO : Pol, funambule sur la ligne et le trait

26

“Clin d'œil” : les yeux grand ouverts sur la vie, le théâtre et le monde…

28

l'exposition : Peinture - Gravure - Sculpture - Céramique

31

e

Les prix du 103 salon

82

les partenaires des AO

91

Remerciements 110

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 3

MEP_AO2011.indd 3

31/08/11 13:40


la société des ARTISTES ORLÉANAIS historique 1920, AU SEIN DE « L’éCOLE DE LA LOIRE » C’est en 1920, à l’heure où l’avocat-poète blésois Hubert Fillay crée la fameuse « Ecole de la Loire », que naît à Orléans la « Fédération des Artistes du Val de Loire », préfiguration des « AO ». Affiliée à la société de Blois, elle connaît rapidement une scission. En 1923, sur l’initiative de Maurice Genevoix, plusieurs artistes parmi les artistes réunis en son sein créent la Fédération des Artistes Orléanais qui est déclarée le 23 août 1924 sous le nom de « Société des Artistes Orléanais » dont M. Mariotte est le premier président. Elle compte alors des peintres, des sculpteurs, des graveurs.

1924, NAISSANCE DES « ARTISTES ORLéANAIS » La Fédération est déclarée le 23 août 1924 au J.O. sous le nom de « Société des Artistes Orléanais ». Fernand Baud, architecte aquarelliste, prend la présidence de la section Beaux-arts ; René Berthelot, directeur du Conservatoire, assure le secrétariat général. De nombreuses figures de la vie culturelle orléanaise vont se succéder quatre-vingts ans durant à la présidence : 1925 1927 1928 19.. 1934

-

1943 1954 1961 1965 1984 1999

-

prendre ses quartiers définitifs en la Collégiale SaintPierre-le-Puellier – mise à disposition par la ville - qu’il n’a plus quittée depuis 1976. Quelques expositions sont organisées parallèlement : participation aux Prix des Trois Villes : Blois 1975, Orléans 1976, Tours 1979, Château de Sully-sur-Loire 1987.

AU FIL DU SIèCLE, DES ARTISTES DE GRANDE RENOMMéE Les AO, à ce jour, la plus ancienne association artistique de la région, ont déjà réuni près de 2 000 artistes. Certains connaissent ou ont connu une renommée nationale ou internationale. Citons M. Asselin, G. Blanchard, J.-P. Blanchet, J.Champillou, P. Cordonnier, G. d’Illiers, Ch. Malfray, P. Mandonnet, L. Simon, L.-J. Soulas, F. Soulas, P.-E. Thorain et plus récemment Jean Bailly, Jean-Jacques Balitran, Denise Benoît, Jacqueline Benoît, André Bordes, Gérard Bouilly, Richard Boutin, Yoland Cazenove, Jacques Dollé, Lucien Fleury, Daniel Gélis, Rémy Hétreau, Marc Le Coultre, François Legrand, Raymond Lejeune, Etienne Magen, Yves Marchaux, Jacques Ousson, Réginald Pavamani, Hélène Pichot, Yves de Valence, Simone Vrain... J-L. D

2007 : 100e EDITION DU SALON DES ARTISTES ORLEANAIS

A. Mariotte, J. Banchereau, Jean Nouveau, Paul Cordonnier, Fernand Baud, Henri Ballu comme secrétaire général, Louis-Joseph Soulas, Louis Simon, Marcel Gili, Rémy Hétreau, Claude Collas, Benoît Gayet.

Cette date commémorative a donné lieu à deux manifestations distinctes qui ont occupé la collégiale St-Pierre-Le-Puellier durant le mois de novembre 2008 : - le salon de peinture, sculpture, céramique dont l’invité d’honneur était Jean Cardot, sculpteur, membre de l’Institut - Académie des Beaux-Arts,

Les premières expositions ont été organisées à la Chapelle des Jacobins, détruite en 1927 pour le percement de la rue Théophile Chollet (un dessin représentant le chevet de cette chapelle figurait à l’Exposition de 1987 « Les Lieux de Culte d’Orléans »). Puis le salon annuel connaîtra différents cadres : le Campo-Santo, le mail Pothier, sur les boulevards, la Foire Exposition d’Orléans, les Floralies – 1967, le Centre Régional de Documentation Pédagogique... avant de

- suivi du salon de gravure, où 40 artistes y étaient exposés dont 5 graveurs étrangers. Au cours des prochaines années, le souhait des Artistes Orléanais est de pérenniser ce salon de gravure tous les deux ou trois ans.

2008 : SALON DéDié à LA CéRAMIQUE D'ART 2009 : SALON DéDIé à L'ART ET L'ENTREPRISE

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 4

MEP_AO2011.indd 4

31/08/11 13:40


Quelques dates-clés

1968 : P  our assurer une liaison entre commerçants, industriels, Orléanais et artistes, la société édite un luxueux catalogue illustré par des dessins originaux de sociétaires. 1972 : C  réation du Prix Lefranc & Bourgeois, pour récompenser un jeune talent. 1984 : C  réation du Prix des Artistes Orléanais, pour un artiste de moins de 40 ans, d’une valeur de 800 €. Création du Prix d’encouragement Masterfoods, destiné à reconnaître et encourager un artiste par une dotation en matériel d’une valeur de 1 000 €. 1992 : Prix MRA devenu Thélem Assurances d’une valeur de 800 €. Le Prix Jeanne Champillou, d’une valeur de 350 €, est remis par la société « Le Clos de Joye » dans le cadre du Salon annuel. 1994 : Médaille du Conseil Régional.

conseil d'administration 2011 - 2013 PRÉSIDENTS D’HONNEUR Rémy HÉTREAU Claude COLLAS VICE-PRÉSIDENTS D’HONNEUR Louise CLAEYSEN Raymond LEJEUNE MEMBRES D’HONNEUR Yves de VALENCE Robert MUSSON MEMBRES DU BUREAU

1995 : Achat de la Ville d’Orléans. 1995 : Prix, d’une valeur de 800 € du Conseil Général. 1999 : L e Comité des AO décide d’éditer le catalogue tout en couleur car plus représentatif des œuvres exposées au salon de l’année. 2000 : A  près le décès de son ancien président, le Prix des Artistes Orléanais devient le Prix « Claude Collas ». Prix du Conseil Général du Loiret : achat de l’œuvre primée. 2001 : D  isparition de Rémy Hétreau, graveur, président des Artistes Orléanais de 1963 à 1983. 2005 : 100e anniversaire de la naissance de Louis-Joseph Soulas 2007 : 1  00e Salon - 2 expositions : Peinture - Sculpture - Céramique. Gravure - Estampe. Hommage à la gravure Orléanaise.  01e salon - Art de la Terre et du Feu 2008 : 1 Yoland Cazenove invite 20 grands noms de la céramique française Création du prix de la Caisse d'Epargne Loire-Centre  juillet : Disparition du céramiste Yoland Cazenove 2009 : 9 8 octobre : hommage public à Yoland Cazenove 102e salon - Art et entreprise Invitée d'honneur Alexandra De Lazareff, sculpteur 2010 : D  isparition des peintres orléanais Jean Chartier, Yves de Valence, Michel LEMAY ainsi que Michèle Collas (épouse de KAO, ancien président des AO) ayant beaucoup œuvré pour les AO. Robert MUSSON élu membre d'honneur Création du Prix des Ateliers MORET - Prix de gravure 2011 : à l'initiative de la ville d'Orléans, exposition d'œuvres d'artistes orléanais primées et acquises par la ville. Du 15 décembre 2011 au 5 février 2012 dans les vitrines du Musée des Beaux-arts d'Orléans.

PRÉSIDENT Benoit GAYET VICE-PRÉSIDENTS Jean BAILLY - Peinture Maryse BOUTHEGOURD - Gravure Daniel LECLERCQ - Sculpture Dany DUFOUR - Céramique TRÉSORIER Patrick ALIX TRÉSORIER ADJOINT Claude LAFOY SECRÉTAIRE Lydie Delaigue MEMBRES DU COMITÉ Sophie Béguin-Billecocq Frédérique CLÉMENT Sylvie DESMOULIN Florence DIAS LOOTEN Catherine KROL Michèle LE GALLO Christian VASSORT Cédric VANNIER

Adresse : SOCIéTé DES ARTISTES ORLéANAIS Benoit GAYET 24, rue Vandebergue de Villiers 45100 ORLEANS Tél. 02 38 66 57 21

benoit.gayet@orange.fr

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 5

MEP_AO2011.indd 5

31/08/11 13:40


104e SALON

du 1er au 9 octobre 2011

invités d’honneur hélène lhote - sculpteur Jean-Pierre Tanguy - PEINTre & GRAVeur RéTROSPECTIVE DENISE BENOIT - PEINTRE - SCULPTEUR 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 6

MEP_AO2011.indd 6

31/08/11 13:40


préface

«

Une cour de récréation !

Une cour de récréation ! » C’est la formule plaisante qu’avait inventée René Guy CADOU pour définir l’école de Rochefort, cette communauté de poètes née sur nos bords de Loire en 1941 pour offrir une alternative à la poésie « nationale » soutenue par le gouvernement de Vichy. On sait qu’elle fut une « école de fraternité » et qu’elle révéla une pépinière de talents poétiques. « Une cour de récréation ! » C’est cette même image souriante qui me vient à l’esprit lorsque je vois avec plaisir vivre et travailler la Société des Artistes Orléanais (AO), cette famille de plasticiens qui depuis plus de 90 ans donne un espace d’expression à nos artistes ligériens. On sait la solidarité qui règne dans cette « école de l’amitié », où nombre de talents se révèlent, puis s’épanouissent au fil du temps. « Une cour de récréation », les AO ? Surprenante, la comparaison n’est pourtant pas sans intérêt. D’abord, elle évoque un lieu privilégié de vie et de liberté, de jeux et de rêves, de passages et de rencontres ; un site d’apprentissage du geste, d’acquisition de connaissances, d’idées échangées, de projets partagés, de confrontations enrichissantes. Mais aussi - et ça tombe plutôt bien - dans récréation, il y a « création », ce mot qui est la raison d’être des Artistes Orléanais, qui fédère leur société ouverte à toutes les formes d’arts plastiques, à tous les créateurs, dès lors qu’ils conjuguent, en toute modestie, goût du travail sérieux et sens avéré de l’amitié. Le Travail ! L’Amitié ! Le Travail dans l’Amitié ! Tout le secret est là, dans cette double exigence qui, de longue date, fait l’identité particulière des Artistes Orléanais et s’impose à tous les sociétaires, sous l’œil et le cœur vigilants et dévoués de leurs présidents successifs : présidents d’hier, dont il faut honorer la mémoire (souvenons-nous par exemple de Rémy HETREAU, disparu il y a tout juste 10 ans) ; président d’aujourd’hui, en la personne de Benoit GAYET, qu’il faut féliciter et remercier pour son exceptionnel engagement au service de la création artistique à Orléans. D’année en année, la Société des Artistes Orléanais nous étonne, nous séduit, nous émeut. Ce 104e salon en porte témoignage, avec l’œuvre en suspension de son invitée d’honneur, Hélène LHOTE : une œuvre qui crée l’événement dans l’élévation de cette magnifique collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, dont la magie donne au talent de chaque créateur un éclat tout particulier. En prime, cette exposition met à l’honneur l'œuvre gravée du peintre et graveur parisien Jean-Pierre TANGUY, professeur de gravure à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris. Enfin, les AO présentent une rétrospective qui rend hommage à la belle artiste orléanaise Denise BENOIT. Il ne fait aucun doute qu’un public nombreux, curieux et intéressé, sera, cette année encore, au rendez-vous de cette brillante création artistique que la ville d’Orléans s’honore de soutenir, et dont la joyeuse vitalité demeure une source renouvelée de confiance et d’optimisme. Abel MOITTIE, Conseiller municipal d’Orléans, délégué pour les arts plastiques et l’événementiel.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 7

MEP_AO2011.indd 7

31/08/11 13:40


L u x ienne S culpture lumi è re en mouvement Ø 160 cm

Hélène LHOTE sculpteur 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 8

MEP_AO2011.indd 8

31/08/11 13:40


l'invitée du salon Mais qu’en est-il de notre regard aujourd’hui Que lui donne-t-on à voir ? Dans cette incommensurable somme d’images à identifier quotidiennement, notre œil tient son rôle de capteurmédiateur, fonction relai vers le cerveau : il évitera heureusement à certains de passer au feu rouge !

H

élène Lhote interpose ses objets entre la lumière et le spectateur, provoquant ainsi chez lui des stimuli originaux, inhabituels, propres à éveiller l’acuité des sens. Hormis le fait qu’H.L. ne néglige pas le toucher - et parfois même l’ouïe - ses préoccupations plastiques semblent toutes concentrées vers le plaisir de l’œil. Pour elle, la jouissance de la vue ne se satisfait pas de simplicité formelle. Elle élabore des pièges visuels où des trames superpo-

sées créent des irisations, des moirures - réminiscences des moucharabiehs de son enfance rendant l’espace paradoxal. Le choix de ses matériaux a l’exigence de la qualité de ses œuvres : l’émail sur métal pour l’éclat et la profondeur de la couleur - les jeux d’ombres portées, de reflets et de transparences grâce au verre, aux miroirs et l’on pense aux céramiques persanes ou ottomanes recouvertes de glaçures intensément colorées, aux miroirs

tapissants des intérieurs persans. Un art « tape-à-l’œil » certes, moins rigide que chez les cinétiques, plus voluptueux dans sa forme et complexe dans son rapport à l’espace. Elle ne cède jamais à cette manière contemporaine qu’est l’esthétique de l’ébauché ou de l’inachevé, allant toujours au bout de son travail se souciant de la finition de l’œuvre jusqu’à, s’il y a lieu, en investir l’envers – car l’œil peut tout voir. M iguel T ercero , 2 0 0 9

Depuis 1985 Hélène Lhote expose en galerie, mène des collaborations et des partenariats avec des institutions, des espaces culturels et des entreprises. Elle répond à des commandes privées et publiques.

Expositions personnelles récentes • 2011 Collège Gambetta, Cahors / Espace Georges Simenon, Rosnysous-Bois • 2010 Le Cabinet d’Amateur, Paris 11e • 2009 Wonder Room Area, Paris 10e • 2006 Electrorama, Paris 5e / Palais des Congrès de Lyon et Site Boiron, Ste Foy-lès-Lyon • 2005 Église SaintRaymond d’Audierne, Finistère • 2004 AIA Gallery, Aspen, USA / Espace Saint-Louis, Bar-le-Duc • 2002 Collégiale Saint-André, Chartres • 2001 Galerie les Singuliers, Paris 8e. 1% artistique • 2011 Sculpture : Logements sociaux rue E. Tremblay, Vitry-sur-Seine • 2008 Sculpture et vitraux : Crèche Rouget de l’Isle, Vitry-sur-Seine/Sculpture vitrail : École de Musique, Revigny-surOrnain. 2001 Bourse de création du vitrail Chartres 2001 Bourse de création du vitrail Chartres/Bourse de la Fondation George Sugarman, Novato, CA, USA 1987 Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques, Beaux-arts de Paris. www.lnlhote.com

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 9

MEP_AO2011.indd 9

31/08/11 13:41


Elle parle de ce qui casse ou se révèle incompatible, de la bagarre qui prélude à l’harmonie. Les choses s’organisent bien si tu les écoutes. Les formes arlequines qui s’imposent finalement sont parfois mobiles, souvent articulées. Radieux, chacun des modules qui les composent puise une part de son énergie dans la manière dont il est relié aux autres, en un point de contact usiné jusqu’à ce qu’il paraisse naturel et qui constitue une allégorie de la rencontre providentielle. Avant, Hélène Lhote était peintre. Elle brouillait l’espace en traçant des trames, ou en isolant et répétant un même motif simple. Ainsi mis en scène, lui aussi induisait un rythme alternatif ; un clignotement. Déjà, il ne s’agissait pas de représenter la tangibilité du monde mais d’en révéler la relativité. Je vis dans un monde d’illusions. Je suis toujours dans le doute de ce qui est. Toujours, cela se traduit en beauté. Diffractées et illuminées, les présences incarnées apparaissent merveilleusement insaisissables. Enchantée, la réalité n’écrase plus. Elle danse.

Hélène Lhote Chemins de traverse par F ran ç oise M onnin

Envie de traverser et de rebondir. Besoin de plus loin, désir d’au-delà. La surface des choses, l’apparence des présences, l’évidence des énoncés ? Hélène Lhote leur préfère l’énigme des profondeurs et le mystère des auras. Depuis 1997, elle expérimente sans cesse, à partir d’objets trouvés ou fabriqués, des techniques d’assemblage. À la maîtrise je préfère l’exploration et prolonger mes découvertes. Chacune permet d’accentuer des percées et de sublimer des reflets.

Percevoir, c’est se souvenir. L’enfance nomade qui a mené l’artiste d’Algérie jusqu’en Iran lui a donné pour toujours le goût oriental des voiles, des moucharabiehs, des facettes ; du secret. Du vertige aussi : expérimentés lors de l’escalade de tours du silence - au sommet desquels les morts étaient offerts en pâture aux oiseaux - ou en contemplant des derviches tourneurs, il est des frissons indélébiles. D’où surgit l’amour de tout ce qui nimbe ou qui bruisse, vibre ou se déroule ; celui des tamis et des enchaînements. Trouver des matières qui donnent l’impression que l’on peut passer au travers… Grilles, résilles ou dentelles, toutes les claires-voies sont mises à contribution afin que le souffle circule librement. Métal, miroir, émail, verre, et plus récemment électricité : tout ce qui diffracte et diffuse la lumière est aussi mis en jeu. Une invitation au bonheur de voir et au questionnement du regard : voilà l’objectif. Et aussi, jouer avec le spectateur. C’est peut-être ma façon de dialoguer. L’élément simple utilisé comme point de départ constitue un ancrage et un tremplin. Métamorphosé en labyrinthe, il propose aux regards et aux esprits des aventures inédites légères, des cheminements poétiques souples. Spirales et arabesques génèrent, de concert, des sensations et des effets de tourbillons, d’ascensions. Il ne s’agit pas de mystique mais d’élan, donné à l’existence.

Juin 2011 ; les propos de l’artiste ont été recueillis dans son atelier à Paris. 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 10

MEP_AO2011.indd 10

31/08/11 13:41


l'invitée du salon

Il m'est important de créer un pont sensible entre le spectateur et l'œuvre. Si les mots me séduisent parfois, je préfère les domaines de l'intuition, du partage sensible, de la rencontre muette. 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 11

MEP_AO2011.indd 11

31/08/11 13:41


Lave Sculpture néon 15 4 cm

D ans la nuit, C ocons et O vni S culptures lumière

ORANT A cier émaillé 86 x 64,5

Hélène Lhote

la pureté de l’espace ajouré de lueurs par J ean - D ominique B urtin

Dehors, dans les rues de Paris où règne le beau temps, les fenêtres sont entrebâillées et les rideaux battent au vent comme des chemises ouvertes. En ce mois de juin, dans son atelier baigné de lumière, les doigts d’Hélène Lhote ont la douceur de ces oiseaux qui dessinent les arabesques à fleurs d’air. Ici, l’œuvre s’est accomplie, et quelques pièces de verre coloré reposent à présent aux murs. Ce sont de douces et vives lueurs s’en remettant au soin de l’artiste qui les fera bientôt entrer de nouveau en résonance. Hélène Lhote a, de fait, la belle manière de faire naître l’articulation entre l’œuvre et l’espace qui la reçoit. Voici des créations qui nous tiennent par les yeux le temps d’une déambulation où l’on se meut, s’émeut, s’étonne et succombe au ravissement vif et charmeur de sculptures conjuguant acier émaillé et verre. Infiniment de musicalité émane de cet arpège de touches à voir et puis ensuite à respirer les yeux clos comme l’on se remémore et s’abandonne à une spatiale mélodie. Résolument scénique est ce travail qui saurait, sans nul doute, s’accorder à l’univers théâtral ou chorégraphique.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 12

MEP_AO2011.indd 12

31/08/11 13:41


l'invitée du salon

O pale Sculpture vitrail 122 x 85

Certaines fois, l’architecte de reflets aime à pastiller l’environnement de miroirs tels des éclats de lumière, petites surfaces où l’on se réfléchit, "surfaces froides et glaciales mais cependant si profondes." Et puis voici que circulent entre ciel et terre des guirlandes pareilles à de longues algues : ce sont des "réminiscences d’enfance émerveillée par la rencontre avec des objets qui témoignent de l’ingéniosité de la nature." Voici enfin des sculptures mobiles, des bijoux, des enseignes au néon, des bulles d’art , des bulles d’air, des sources lumineuses : une électrique et féminine vapeur se dégage de cette œuvre résolument intime et souriante. Hélène Lhote, si souvent convoquée aux cimaises : J’aime ces rencontres avec des espaces qui me suggèrent des formes et me mettent au défi d’accorder contrainte et invention. "J’aime assembler les contraires et me plais dans les contrastes. J’aime aussi me laisser bercer par le lieu. En fait, pour chaque travail, c’est comme s’il y avait un désir endormi et puis une rencontre".

La Coulée V erte Sculpture vitrail 160 x 57 cm

Dans le repli de l’atelier, l’artiste aime aussi évoquer son compagnonnage avec les artisans d’art et ce beau temps qui passe et qui enseigne : "J’ai longtemps pensé que l’on pouvait arriver à une maîtrise totale des choses, mais les accidents enchantent aussi les matériaux divers." Je fais les choses comme elles viennent poursuit cette femme qui, dans un instant de désœuvrement magnifique, nous confie : "Je suis dans le sentiment de l’urgence absolue. Chaque œuvre a son temps de réalisation. Je ne suis pas dans la répétition. Ce que je fais, je le fais maintenant car demain ce serait autrement. En vérité, il ne faut pas laisser trop de temps car le temps est court et précieux." Ultimes mots d’une rencontre avant que ne se referme, sur un sourire, la porte de l’atelier : "Je prévois, je dessine mais je suis menée par la matière. Lorsque je travaille, ce sont parfois des combats, des bagarres, des surprises qui adviennent. Les choses fonctionnent à notre insu. Oui, je crois qu’il faut écouter la matière qui a sa réalité et ses désirs. Sans toutefois être trop docile."

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 13

MEP_AO2011.indd 13

31/08/11 13:41


Hélène lHote et le tRouble des cHoses pAR CLAude posteL (extrait)

LA po Rtée f L u Ide (D éta il) Acier émaillé , vitrail , 5 x 40 m , 1% artistique , vitry-sur -seine

L A MINAR IA acier émaillé 2 0 7 x 70 cm

MYR IA de sculpture lumière 54 x 42 cm

« Aimable paracelse du banal, Hélène Lhote pulvérise l'ennui pour faire jaillir de son creuset l'harmonie retrouvée, peut-être la plénitude et la sincérité de l'émoi. Bien sûr, il y aura aussi beaucoup de peinture, de traits, de formes élaborées enfin tout ce magnifique appareillage pictural et sculptural d'où l'art d'Hélène Lhote est issu, mais sa véritable invention est dans le détournement des supports, dans l'assemblage d'entités apparemment contradictoire, dans la mise en synergie de l'inerte, dans le bouleversement de la lecture - le miroir mettant en abîme ce que la trame du tamis avait éloigné de notre vision : jeu irrésistiblement perturbant. Ça bouge, ça tourne, ça se voit de tous les côtés, ça s'allume, ça étonne, ça trouble, ça émeut. tourbillon de joie et d'authenticité, sans cesse renouvelé, revisité ; danse des couleurs et des formes, densité des matériaux et des éléments, ce travail est plénitude et ravissement, un jeu du voir et du savoir sans fatuité, toujours profond. »

sp IRe BLeu C A R MIN Acier émaillé , verre antique et plomb , Ø 88 cm

Pour reprendre l'idée du mouvement, je pense souvent à la gestuelle du chef d'orchestre qui décrit des courbes, des contre courbes, des accents, qui donne l'élan. Ce passage de l'abstraction pure qu'est la musique à la courbe graphique m'intéresse et je fais le RAPPROCHEMENT AVEC les arabesques où l'ornemental se confond au sens, celui de la calligraphie.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 14

MEP_AO2011.indd 14

31/08/11 13:41


« Ainsi, … dans cet art déroutant et qui fascine, tout fonctionne par opposition, couple contraire, retournements, allers et retours sidérants où l’intelligence séduite s’affole et perd pied, quitte le domaine des évidences pour celui des vérités androgynes. œuvre éclairante et perverse que celle là, où le miroir tient son rôle renversant, révélant le dessous des cartes car Hélène Lhote peint aussi l’envers des choses, les cache et les révèle dans un même mouvement, excitant l’investigation, sollicitant l’enquête, attirant les questions, apprenant au regard à se méfier de ce qu’il enregistre et croit comprendre. » (1) (1) Citation tirée du texte Vertiges de Michel Nuridsany précédemment publié dans le catalogue d’artiste Hélène Lhote en 1994.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 15

MEP_AO2011.indd 15

© Jérôme Mündler, Paella, Lawrence Perquis, Jean-Louis Souchaud.

l'invitée l'invité dudu salon salon

31/08/11 13:41


batang I Technique mixte

venise adagio Technique mixte

la voie du signe T echnique mixte

Jean-Pierre

Tanguy traces T echnique mixte

singuli ère attitude Technique mixte

MEP_AO2011.indd 16

P E I N T re & G R AV eur

vers le nord Technique mixte 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 16

voyage immobile T echnique mixte

31/08/11 13:41


l'invité du salon

"Le contenu gravé peut s'apparenter à celui des peintures, des sculptures, de la poésie ou de la musique."

© Collection particulière

L'

artiste Jean-Pierre Tanguy est né à Paris en 1945. Il n’a pas encore deux ans quand ses parents, par envie d’aventure et de rencontres, s’engagent dans un cirque. L’enfance de Tanguy est marquée par ce mode de vie hors du commun qui fait rimer liberté avec amitiés. Toute sa vie sera influencée par ces années vécues dans une verdine (roulotte de tziganes). Très tôt attiré par le dessin, son œuvre, à l’image de son enfance, sera faite de voyages, de rencontres et de transmission. En 1965, il sort avec en poche son diplôme des Arts Appliqués. Trois ans plus tard, les « événements » (1968) vont le faire changer de voie ; le jeune homme décide d’intégrer l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et de se consacrer à la gravure et à la peinture. Jean-Pierre Tanguy apprend les premiers rudiments de l’art de graver, art dans lequel il s’exprime depuis plusieurs décennies avec une grande maîtrise (pointe-sèche, burin, aquatinte, eau-forte…). Il obtient son diplôme en 1972, et, deux ans plus tard, Jacques Lagrange, chef d’atelier gravure à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, lui demande de l’assister ; il entre dans l’enseignement (il est, encore aujourd’hui, professeur dans cette institution). L'artiste expose ; il est attiré par le travail de peintres tels Maurice Estève, Nicolas de Staël ou Pierre Soulages, peintres qui influenceront son travail. Tanguy est alors très proche de Jacques Lagrange, bien sûr, mais aussi de Gustave Singier et d’Olivier Debré.

L’année 1988 est marquée par son exposition « Dix ans d’atelier de gravure » avec Jean-Marie Granier (qui a remplacé J. Lagrange à la tête de l’atelier de gravure). Cette même année, il est invité au Festival d’Asilah (Maroc) ; ce sera pour lui une période d’intense activité. En 1989, une première exposition de Jean-Pierre Tanguy est organisée aux Etats-Unis (Galerie Retrospective, San Diego). L’année suivante, l’artiste est invité pendant 5 mois à donner des cours et conférences à l’Université de Mimar Silam à Istamboul (Turquie). En 1991, Tanguy s’envole pour la première fois en Asie ; à la demande de l’Ambassade de France en Malaisie, il donnera un ensemble de cours dans les universités malaisiennes et de nombreuses expositions suivront (Galerie Shah Alam, Kuala Lumpur, Malaisie, par exemple). Comme il en a pris l’habitude dans ses voyages, l’artiste s’y nourrit de signes, d’odeurs, de couleurs et de musique. Cette expérience est renouvelée en 1993 au Laos, pays où Tanguy reçoit pour mission la mise en place d'un atelier de gravure à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Vientiane.

Jean-Pierre Tanguy

186, rue Etienne-Marcel 93170 Bagnolet Tél. 06 14 49 32 09 jeanpierretanguy@club-internet.fr 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 17

MEP_AO2011.indd 17

31/08/11 13:41


sur le fil de sy lvie 1 H uile sur toile 1 772 x 1189

sur le fil de sy lvie 2 Huile sur toile 1 705 x 1181

MEP_AO2011.indd 18

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 18

31/08/11 13:41


l'invité du salon De très nombreuses expositions personnelles, en France comme à l’étranger, ont montré sa peinture et sa gravure. De même, Jean-Pierre Tanguy participe régulièrement à des événements collectifs importants (Salon de Mai, Réalités Nouvelles, Saga de Paris, Estampa Madrid, Art Expo de New York). L’artiste se définit ainsi : « Les deux pieds dans la terre, les mains dans les cordages, la tête dans les nuages ». Sa mémoire de peintre n'existe que par le dessin, le rythme, la musique et la couleur. Il prépare actuellement un livre d'estampes sur Venise avec l’artiste italien Franco Vecchiet. Venise, autre lieu privilégié de ses voyages et de ses rêves, ville où il exposa à la Scuola internationale de Grafica en 2002. Notes de biographies : © Source web Site internet : www.mchapetier.com Galerie Michelle Champetier 52, Avenue Saint Jean- 06400 Cannes

"L’aventure de la peinture est faite de renouvellement, de recherches, de voyages."

sensee 3

Peintre, sculpteur et mosaïste, Jean-Pierre Tanguy est un artiste qui porte au sommet son amour de la couleur qui tend vers la gourmandise. Il alterne la gravure et la peinture qui enrichissent mutuellement son expérience d’artiste. Il aime souligner que la peinture est un art de recouvrement direct, quand la gravure est un art de décomposition où il faut analyser un projet et le transformer en image imprimée. Jean-Pierre Tanguy aime le contact du métal. Il l’attaque, le manipule, il jubile. Il décrit la gravure qui lui impose des compétences par rapport aux images en général. Il distingue les différentes techniques et les sensations particulières qu’il leur associe. C’est toujours une histoire d’appétit. L’eau forte qui fait son travail sur la plaque, les marques au burin qu’il compare au Yoga : « La trace directe qui part de la tête à la main et de la main au cœur ». Son savoir d’artiste trouve son goût de l’exigence et du plaisir. Sa peinture délicate et sensuelle évoque, dans les pastels, Venise et le linge qui devient des signes, des oiseaux ou des partitions musicales aux fenêtres. Ses moments de contrastes, il les réfère au Maroc, où l’ombre de la lumière, le blanc et le noir, se côtoient radicalement.

sensee 4

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 19

MEP_AO2011.indd 19

31/08/11 13:41


© Collection particulière

un état de sa gravure. La matrice (plaque originale) permet de réaliser ainsi des originaux multiples. Tant que le graveur a cette matrice, il peut continuer à travailler sur la plaque jusqu'à obtenir le résultat qui lui plaît. »

Bribes d'entretien Jean-Pierre Tanguy, vous dites que la gravure se situe dans le prolongement de la peinture. A mi-chemin entre l'écriture et la sculpture... « C'est juste. Le signe compte beaucoup dans la gravure et la pression donnée à l'outil permet de modeler le trait comme dans l'écriture. Une des caractéristiques essentielles du

travail du graveur, c'est qu'il peut conserver une trace des différentes étapes de l'œuvre qu'il réalise. Une fois qu'il a travaillé sa plaque de métal, l'artiste encre cette plaque sur toute sa surface, puis l'essuie soigneusement pour ne conserver encré que ce qui est gravé en creux. Enfin, à l'aide d'une presse d'imprimerie utilisée manuellement, il tire sur papier

Qu'est-ce qui distingue la gravure de la peinture ? « Essentiellement une question de temps. Chaque fois qu'un peintre retouche une toile, il efface le travail antérieur. L'immédiateté du résultat fait qu'il a beaucoup de mal à s'échapper du tableau. En gravure, on est beaucoup plus en retrait car il y a tout un temps d'attente qui est lié au travail technique (temps de morsure de l'acide, séchage du vernis...). Le geste est aussi plus réfléchi. Une fois posé un signe sur une plaque de métal, c'est difficile de le retirer ou de le supprimer. Il y a beaucoup moins de repentir dans la gravure.» Gravure ou peinture ? « Je ne décide jamais à l'avance le support de tel ou tel sujet. Je fais toujours un premier essai avec une aquarelle. Ensuite, je vois si ça deviendra une toile ou une gravure. » Dans vos toiles et pastels, tout est affaire d'équilibre : jeu de lignes, de matière, de couleurs. Comment définiriez-vous vos gravures ? « Mes gravures sont caractérisées par des traits vifs, énergiques, qui griffent les plaques et les dévorent. Les découpes provoquent une déchirure ou une ouverture. Une même planche peut renfermer rythme et calme à l'image de la mer ou de la musique. »

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 20

MEP_AO2011.indd 20

31/08/11 13:41


l'invité du salon

allegro

"on peut regarder une œuvre de Tanguy et laisser les choses se faire. Puis simplement, tout simplement, se laisser envahir par l'émotion."

le bonheur sur l'autre rive Technique mixte 80 x 60 cm

J'avais rendezvous avec Tanguy...

T exte de Sylvie Gendron Tanguy dit que ce sont les voyages qui ont inspiré son art... Je peux répondre que son art m'a fait découvrir une autre manière de voyager... Paris, un jour d'automne, froid et humide. Un ciel bas, triste et gris. Dernier rendez-vous de la journée. Quelques escaliers à monter. Une porte à pousser. Trois aquarelles côte à côte, sagement accrochées au mur m'ont jeté à la figure un vent d'évasion, de sensation, de liberté. Une émotion partie des yeux qui submerge entièrement. Une émotion pure et claire. Pour la première fois, je croisais des œuvres de Tanguy. C'était le début d'un voyage. L'aventure d'une vie toujours réinventée. Après l'aquarelle, j'ai découvert les toiles. Des bleus qui s'étirent, des rouges qui les déchirent. Et puis les gravures, jeux de textures, de matières et de couleurs.

Cœurs déchirés, Acrobates, Mains sales sur un maillot rayé. Autant de revirements brusques de l'émotion, qui jamais ne brisent le courant du plaisir. Dans l'œuvre de Tanguy, la technique est dominée. On sent les coups de burin, francs et nets, les reliefs maîtrisés, le contrôle de la couleur... Malgré la violence des émotions qu'il nous fait partager, Tanguy loin de se perdre, se trouve au cœur de chacune de ses compositions. Et le spectateur s'y retrouve. Plus que les mots du poète qu'il est également, les toiles, aquarelles et gravures de Tanguy bouleversent. Les bleus qu'il emploie reviennent comme des éclats de lumière dans le creux de nos cœurs. Le bleu comme couleur d'un sentiment teinté de nostalgie. Comme un bonheur cerné de près, qui nous aurait échappé.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 21

MEP_AO2011.indd 21

31/08/11 13:41


Rétrospective

Henry GAUDIER-BRZESKA (1891-1915), Sculpteur - Bronze - St Jean-de-Braye (45)

denise benoit

L’art amoureux de la beauté du monde

par jean dominique burtin

denise benoit

Eugéne LABICHE (1815-1888) écrivain - Maire de Souvigny-en-Sologne de 1868 à 1878 - Bronze Souvigny-en-Sologne (41)

MEP_AO2011.indd 22

Nous avons rendez-vous. Dans la maison de Saint-Jean-de Braye, la porte donnant sur le jardin est grande ouverte . Assise sur une chaise de l’entrée, radieuse en ce joli matin d’été , Denise Benoit nous attend. La peinture, l’aquarelle, le dessin, l’artiste avoue ne pas savoir quand elle a décidé de s’y vouer. Elle se souvient cependant d’une belle et intense entrée en matière : « La première chose que mon père, qui faisait des croquis de personnages, m’a donnée , ce sont des crayons de couleur. Son dernier plaisir a été de voir que je faisais des petits tableaux » dit modestement Denise Benoit. Au doux rayon des souvenirs d’enfance chargés de sens  figurent ces vacances dans le Morvan où la lumière passait merveilleusement entre les branches : « J’imaginais des histoires, des westerns avec mon frère Henri et je faisais des

A uguste

croquis d’après les jeux que nous inventions. Mais c’était lui qui savait les choses et qui les comprenait. Comme j’aimais ces instants de jeunesse ou je pouvais regarder le ciel durant des heures afin de voir évoluer les nuages… ».

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 22

31/08/11 13:41


PORT RAI T S d'Artistes Orléanais

Yoland CAZENOVE (1914-2009), Céramiste - Bronze

Marché aux Puces d'O rléans - 1965

Aimée des poètes, reconnue par les peintres, aquarelliste et dessinatrice, graveur et sculpteur, Denise Benoit, artiste exigeante et malicieuse, n’a jamais les yeux dans ses poches. Celle qui sculpte les abandons et les repos de la danse, la féminine puissance d’un fleuve, la tendresse juste et gauche des humbles ou le souffle d’une symphonie pastorale, n’a pas de recette mais le goût simple de s’offrir à l’observation : « Je me déplaçais toujours avec mon petit carnet où je dessinais des scènes de village. Pour dessiner les êtres, il faut voir juste et saisir les défauts. Mais ce n’est pas pour se moquer. Dans mon travail, je déshabille aussi les gens de l’intérieur ». Amoureuse piquante de la vie, Denise Benoit se souvient encore des cours donnés à ses amis : « Je ne leur apprenais pas beaucoup

de choses mais on passait de sacrées journées » dit-elle avec une gourmandise désabusée. Quant au regard qu’elle porte sur son travail : « Je n’ai jamais été en admiration devant mes œuvres, surtout quand elles étaient moches » dit- elle en préférant écarter le compliment qui s’annonce. « Ce que je suis entrain de faire est toujours ce que préfère » dit aujourd’hui celle qui aime la pluie, le silence et toujours ces merveilleux nuages. A présent, Denise Benoit nous charme et nous impressionne toujours autant de quelques gestes et paroles. La justesse est sa griffe et c’est dans une profonde mélancolie qu’elle nous confirme que « par amour on oublie tout ». On ne peut qu’aimer cette signature qui n’est toujours que battement ou coup de cœur.

Jeanne CHAMPILLOU (1897-1978), Peintre-Graveur-Céramiste - Platre

François SOULAS (1930-1991), Peintre-Graveur - Bronze

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 23

MEP_AO2011.indd 23

31/08/11 13:41


"J’ai des Farfadets dans la tête Et de l’amour au bout des doigts. Un peu sculpteur, un peu poète, Simplement, D enise B E N O î T Denise Benoît."

Bulles de vie avec Denise par dany dufour, céramiste, vice-présidente des ao

J

e me souviens, je me rappelle de ces mardis aprèsmidi où nous venions te retrouver dans ton atelier, Annie, Cathie, Danielle et moi. Nous travaillions la terre sous ton œil exigeant, bienveillant et juste. Nous corrigions ces corps d'argile trop gros, trop fins, on enlevait de la cuisse, on rajoutait du sein, la fesse était trop plate, le ventre trop gras, que de fou rire, de moquerie, de dérision, de gaieté !

Nous avions droit aussi à nos récréations, toi aux fourneaux, tu nous préparais des beignets d'acacias que nous dévorions ensemble, Annie, Cathie, Danielle et moi. Il y avait aussi ton jardin d'été avec ses framboises et les cerises, et celui d'automne ou nous cassions des noix. Nous te retrouvions dans ces moments

là joyeuse et rieuse comme une petite fille. Je me souviens, je me rappelle de nos promenades à bicyclette, et surtout celles vers Ardon et de toi toujours en tête. A midi, nous avions déjeuné copieusement d'un bortsch et bu de la vodka. L'ambiance était des plus joviale. Il faisait chaud, trop chaud, le retour fut difficile, nos pantalons dégrafés nous donnaient de l'aisance pour pédaler vers Orléans. Il y eut aussi ce pique-nique mémorable au lavoir de Chécy, avec toutes les fées autour de Baya, moments gravés sur la pellicule, Annie, Cathie, Danielle et moi… Merci Denise pour tous ces bons moments, et merci à la vie de t'avoir rencontrée.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 24

MEP_AO2011.indd 24

31/08/11 13:41


Rétrospective

Denise, sa vie son œuvre...

Voici l’un de ses textes, d’une beauté à lire entre les ondes. Une contemplation.

La Loire "Je suis La Loire blonde, au reposant visage ; j’ai des ponts d’arc en ciel, des robes de lumière, des colliers d’oiseaux blancs, des îles mystérieuses et des sables pervers. Les saules frémissants font des festons bleutés aux rives de mon lit, et mon miroir changeant où coulent les nuages met le ciel à l’envers." D enise B E N O î T

à partir d’un original en terre, le fondeur réalise une fonte en bronze. Mais, que l’on puisse dire qu’il s’agit d’une « belle fonte », il faut que le modèle original soit d’une grande qualité, que la fonte soit légère, la ciselure très soignée et que la patine mette en valeur l’œuvre ainsi reproduite. Pour ce faire, une grande connivence entre le sculpteur et son fondeur est nécessaire. Depuis 1975, Madame Denise BENOIT a su nous communiquer toute sa sensibilité. Ainsi, nous lui livrons de « belles fontes », cela pour le plus grand plaisir de tous. Sociétaire des Artistes Orléanais et de la Société Nationale des Beaux-Arts de Paris Née à Paris le 27 juillet 1926 1970 - Etudes de sculpture à l’école des Beaux-Arts d’Orléans PRIX 1970 - Prix de sculpture à Beaugency 1974 - Grand Prix de Romorantin 1975 - Prix de sculpture des Trois Villes (Blois, Orléans, Tours) 1977 - Prix de la Ville d’Orléans 1986 - Prix de sculpture à Tours 1990 - Prix Pierre-Aimé Touchard, Centre d’Art Contemporain, Orléans 1990 - Prix des Mutuelles Régionales d’Assurances (MRA), Orléans

1990 - Prix de la Ville d’Aubignysur-Nère 1990 - Prix de la Ville de Romorantin 1991 - Prix des Mutuelles Régionales d’Assurances (MRA), Orléans 1992 - Mention « Honorable » au Salon des Artistes Français ACHAT DE LA VILLE 1978 - Buste d’Eugène Labiche à Souvigny-en-Sologne 1982 - Buste de Jeanne Champillou au Musée d’Orléans 1986 - Buste de Gaudier Brzeska à Saint-Jean-de-Braye 1989 - Buste de Pierre-Aimé Touchard au Centre d’Art Contemporain, Orléans 1992 - Buste d’indonésienne au Musée de Djakarta EXPOSITIONS Orléans - Salons des artistes orléanais depuis 1970 Munster (Allemagne) - Wichita (EtatsUnis) - Christiansen (Norvège) - Paris

Exposition permanente à la Galerie Gil Bastide, 225, rue de Bourgogne Orléans & 02 38 62 04 17 www.gilbastide.com

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 25

MEP_AO2011.indd 25

31/08/11 13:41


© Pascal Proust, La République du Centre

Thierry Guérin, en 2002, journaliste pour La République du Centre, est à l’écoute de ce graphiste : « C’est l’esprit d’enfance qui règne dans ce travail de qualité, le tout allié à l’humour et à la poésie. La simplicité prévaut, dans un esprit qui balance entre Folon et Prévert : des cousinages pour le moins sûrs. Le graphisme est pur ; il va d’un trait à l’essentiel, sans se soucier de l’anecdote : une ligne musicale qui chante en liberté, à son propre rythme ». Pol cherche - et réussit- à établir les correspondances : « Les idées me viennent du quotidien, qu’il s’agisse de la rue, de voyages, de spectacles. En vérité je me nourris de rencontres. Je ne provoque pas, je laisse venir à moi. Puis j’essaye de rendre aux autres ce qu'ils m'ont donné, comme un cadeau. »

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 26

MEP_AO2011.indd 26

31/08/11 13:42


le coup de cœur des AO

Pol

funambule sur la ligne et le trait De part son métier de journaliste, Jean-Dominique BURTIN a consacré sa vie professionnelle à promouvoir et à rendre compte du travail artistique des autres. Lui même écrivain, musicien, graphiste, il était naturel que les AO l'accueillent sur les cimaises de leur salon. Une façon de le remercier pour ce qu'il a fait et ce qu'il est.

N

é le 18 juillet 1952 dans une famille de musiciens, Jean-Dominique Burtin, journaliste au service Culture de la République du Centre durant quelque trente ans, a publié divers recueils de poésie dont « L’Arbre à beau temps » publié par les éditions Saint-Germain des Prés dans la collection L’enfant la poésie (diffusion Armand Collin). Certains de  ces textes se retrouvent aujourd’hui dans « Nouveaux trésors de la poésie pour enfants », anthologie de Georges Jean parue au Livre de Poche. Dessinateur sous le pseudonyme de Pol, son second prénom, il exposera au Carré Saint-Vincent à l’invitation d’Alain Papet et chez divers libraires d’Orléans dont La Capotière de la rue des Carmes qui reçut en son temps le dessinateur Fred. Bertrand Moroty et Marie Redor lui feront aussi l’honneur de l’accueillir dans leur agence Pro-pulse afin qu’il collabore avec eux sur différentes créations publicitaires. Michel Dubois, sérigraphe de renom qui lui ouvre son entreprise pour qu’elle lui serve d’atelier, lui confiera, quant à lui , la réalisation d’une carte de vœux en 1999 pour l’entreprise Dubois Imageries . Il l’accompagnera, également, dans un projet pour les Eurockéennes de Belfort.

Céline Gorget Communication lui permettra, par ailleurs, de réaliser une exposition dans le cadre du XXVIe festival de Sully et de concevoir la signalétique urbaine de « Votre ville clés en Meung », à Meungsur-Loire. Muriel Hiault, du studio Creamine, fera aussi appel à ses services pour différents travaux de communication. Illustrateur du livre du journaliste Denis Léger « Puisque je vous dis que c’est vrai » (CPE), JeanDominique Burtin sera aussi, dans un tout autre genre le dessinateur du recueil pour enfants « Les Znimots » écrit par le poète Alain Naud. Flûtiste amateur élève d’Arlette Biget et d’Ida Ribera au conservatoire d’Orléans , Pol eut le grand plaisir de jouer en 2004 dans « Opérette », pièce de Witold Gombrowicz, création de la compagnie Pajon, musique de Serge Ceccaldi. Ou, à diverses reprises,  pour les patients du CHRO à l’invitation de Catherine Gautier, responsable du service culturel de ce centre hospitalier régional. Entre autres projets, Jean-Dominique achève actuellement , avec la photographe Hélène Bensaad, un livre « Orléans, le concert silencieux ». Consacré au patrimoine musical orléanais, pictural et architectural, il paraîtra aux éditions CPE au printemps 2012.

< Ci-contre : quatre cartes du XXVI e festival de Sully-sur-Loire pour Celine Gorget Communication ; le New York à l'oreille à l'invitation de Michel Dubois ; une carte célébrant l'élégance poétique de l'agence Pro-pulse.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 27

MEP_AO2011.indd 27

31/08/11 13:42


le coup de cœur des AO

“Clin d'œil”

les yeux grand ouverts sur la vie, le théâtre et le monde… Voilà déjà vingt-cinq ans que la compagnie Clin d'œil poursuit de par le monde son petit bonhomme de chemin. Chemin théâtral, bien sûr, mais qui en croise bien d'autres… Car chez ces gens-là, au détour de chemins buissonniers, on fait aussi son miel de littérature, de musique, de poésie…

O

n ne peut pas assigner aux chiffres la mission de tout dire. Mais il n'est pas interdit de leur laisser la parole un instant. S'agissant de Clin d'œil, compagnie théâtrale abraysienne bien ancrée dans le paysage régional, ils sont éloquents, témoignant tout à la fois d'une exceptionnelle longévité (25 ans déjà depuis la création) et d'une activité qu'on dira “soutenue” (35 créations et près de 1 500 représentations, mais également des dizaines de spectacles accueillis). Sans oublier les 140 élèves des ateliers théâtre… Ajoutons que Clin d'œil, loin de se cantonner sur ses terres d'élection, tourne régulièrement en France (de l'Opéra Comique à Paris à la Scène Nationale de Martigues en passant par le “In” du festival de Châlons-sur-Saône et le “Off” d'Avignon) et à l'étranger (du Burkina Faso au Québec, “via” la Mongolie et l'Ontario !)… et l'on comprendra que la compagnie a l'âme voyageuse et partageuse… mais aussi et

peut-être surtout que ces accueils multiples sont “simplement” la juste sanction de son dynamisme et de la qualité - reconnue - de son travail. Tous les théâtres, pour tous… Compagnie assez atypique, dont chaque projet est unique, puisant au répertoire du théâtre mais aussi de la littérature, de la poésie, de la musique… Clin d'œil, pour cette même raison, n'a pas de troupe à demeure. Autour de ses fondateurs, Marie-Claude et Gérard Audax, s'agrègent au fil des projets auteurs, comédiens, décorateurs, musiciens, chanteurs, danseurs… selon qu'il s'agit ici d'un “Tartuffe” de Molière, version commedia del'arte (le prochain projet), de l'adaptation d'une nouvelle de Marcel Aymée ou de poèmes d'Eugène Guillevic, d'un montage de textes autour d'Erik Satie ou encore de la création d'un texte inédit d'un jeune auteur contemporain. Mais quel est le fil rouge, où est la cohérence de ce “picorage” au gré des sources, des styles, des inspirations ? “Faire théâtre de tout bois !, sourit Gérard Audax. Parler de la vie en donnant à voir et à entendre des textes exigeants, mais avec toujours le souci d'être populaire, dans le bon sens du terme, en n'oubliant jamais la dimension sociale et éducative du théâtre.” Vaste programme ! Mais la reconnaissance est là, tout à la fois publique (voir plus haut) et institutionnelle : en convention avec la Ville de Saint-Jean-de-Braye, le Conseil général du Loiret et le Conseil Régional du Centre. Clin d'œil bénéficie également du mécénat de la Caisse Régionale du Crédit Agricole Centre Loire et d'un autofinancement à hauteur de 33 % de recettes propres. Jean-Louis DERENNE < Gérard Audax, créateur de Clin d'œil : “Faire du théâtre populaire – et non « popu-plaire »… – capable de toucher et de plaire sans démagogie…”

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 28

MEP_AO2011.indd 28

31/08/11 13:42


Une longue histoire d'amitié La relation qui lie les Artistes orléanais et la Compagnie Clin d'œil date de la création de cette dernière. Mais elle n'a fait que se fortifier au fil du temps. Le lien s'est tissé toujours plus serré entre les deux associations, d'abord parce qu'elles partagent une même volonté de jeter partout des ponts entre les artistes et leur public, ceux qui font l'art, la culture... et ceux qui en sont les destinataires naturels. Et puis il y a l'amitié entre les hommes, véritable ciment de ce partenariat, et qui le nourrit au quotidien : j'ai moi-même été président de Clin d'œil quand Gérard Audax me l'a demandé, et il n'est pas de sollicitation

des AO à laquelle la compagnie reste sourde : rappelons, pour mémoire, le très émouvant hommage rendu à notre ami Yoland Cazenove au Musée des Beaux-Arts (1) par plusieurs comédiens, l'animation de quelques-unes de nos mémorables soirées d'après vernissage où les expositions d'artistes régulièrement accueillies à Clin d'œil. Aujourd'hui, en sens « inverse », si l'on peut dire, c'est Bernard Mérigault qui puise l'inspiration d'une nouvelle série de tableaux dans la pièce « Hypocondriac 1er », création de Clin d'œil... sans oublier la contribution de Jacques Meunier, notre logisticien, qui depuis 3 ans offre sa générosité créative dans l'élaboration de décors. On l'aura compris : l'accueil de la compagnie dans cette double page ne doit rien au hasard... et tout à l'amitié ! Benoit GAYET

© Charlotte BOUVIER

B o îtes à F rissons de C arl Norac . M ise en scè ne de G érard A udax Avec Aurélie A udax, Garance Duarte, Fred Albert L elay, Pascal Mahé, Jacques T ruppin et G érard Audax.

(1) Soirée Hommage à Yoland CAZENOVE (Céramiste français,1914-2009) le 8 octobre 2009.

Clin d'œil 12, rue de la République 45800 Saint-Jean-de-Braye & 02 38 21 93 23 contact@clindoeiltheatre.com

Saison Culturelle 2011/2012 “H ypocondriac 1 er , roi de N eurasthénie ”, un e création de la Ci e Cli n d'œ i l… sous l'œil de Bernar d Méri gault, membre de s AO ( Hui le sur to i l e )

Découvrez sur le site la programmation des spectacles et ateliers théâtre www.clindoeiltheatre.com

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 29

MEP_AO2011.indd 29

31/08/11 13:42


104e SALON DES ARTISTES ORLÃ&#x2030;ANAIS - 30

MEP_AO2011.indd 30

31/08/11 13:42


Prénom nom PRIX DES ARTISTES ORLÉANAIS 2007 "PRIX CLAUDE COLLAS" Xxx

l'exposition P EI N TU R E - G R AVU R E - S C U L P TU R E - C É R A MIQUE

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 31

MEP_AO2011.indd 31

œ uvres d' H él è ne LH O T E

31/08/11 13:42


Jean B A ILLY C onnivence 50 x  50

R obert B AUDI N Boî te d' allumettes 1 67 x  78

MEP_AO2011.indd 32

31/08/11 13:42


Lucie BER T R A N D Sans titre 1 90 x 90

A lchen H 60 cm

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 33

MEP_AO2011.indd 33

31/08/11 13:42


DA U P H INE DE VALENCE Faune indienne 89 x 116

M IC H E L B OU GAS LA F R E NC H C OLLECTION 65 X 144 ( T R I PTYQUE)

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 34

MEP_AO2011.indd 34

31/08/11 13:42


JÉRÔME BAI LLY LA TOMB ÉE DU J OU R 38 X  6 1

ISA BELLE BA R R ET INT ÉRIEUR 50 X  100

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 35

MEP_AO2011.indd 35

31/08/11 13:42


MARI E-FRAN C E BER N O IS B OU TON DE ROS E h 50 CM

LA UR EN C E BO ISSEN IN L A CROIX 51 X   69

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 36

MEP_AO2011.indd 36

31/08/11 13:42


GU Y BER T R A N D BOIS P EINT S h 80Â CM

CLAI RE BORI S J OLIE B RISE H 40 cm

MEP_AO2011.indd 37

31/08/11 13:42


MA RY SE BO UT H EGO UR D RÊ V ERIES D U M ES NIL 3 38 X  52

C LA UD E MEUN IER L A CH AM BRE 100 X   100

MEP_AO2011.indd 38

31/08/11 13:42


Denis P UG NèRE Inséparables 3 4 x 24 x 14

N AT H A LIE C IR IN O BAL ANCE 54 X  114  X  16

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 39

MEP_AO2011.indd 39

31/08/11 13:42


E VE LINE ANGELE-NI LLE LE S VACH E S 60 x 80

P H ILIP P E B E L BR I LLANC E S 30 X  9 0

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 40

MEP_AO2011.indd 40

31/08/11 13:42


H UG U E S DE LA TA ILLE T O I TS D E PAR I S 100 X  100

SOP H IE B ONNET LE S C ASSE R O LES 100 X  100

MEP_AO2011.indd 41

31/08/11 13:42


MA R C H A BA R N A U é CORCE h 80 CM

EMMANUELLE DE GUI TAUT Mére et enfant h 39 cm

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 42

MEP_AO2011.indd 42

31/08/11 13:42


C H OE -A LLE A UME R E F LE T 1 02 X  1 42

B AR B AR OU X domme 35 x 35

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 43

MEP_AO2011.indd 43

31/08/11 13:42


RE NAUD A LLIRAND SANS T I T R E ( 2010) 4 0 X 50

A NNE LE H OULLI ER AUTO PO RT R AI T 8 9 X 115

MEP_AO2011.indd 44

31/08/11 13:43


PA SC A L JULLIEN L E L ONG F L EUV E 247 25 X 99

JEA N - PA UL FER R O N BORD D E L OIRE P R È S D E COM BL EUX 42 x 32

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 45

MEP_AO2011.indd 45

31/08/11 13:43


DOM INIQU E EMARD ME XI C O 130 X  130

M OU RAD YOUSSEF MAR CH É E N H AUTE E GYPTE 81 X 100

MEP_AO2011.indd 46

31/08/11 13:43


DAN Y DUFO UR à LA RECHE RCH E D U L IV RE P ERD U H 125 cM

FLO R EN C E D IA S- LO O T EN L E BAS S IN AUX P OIS S ONS 130 x 90

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 47

MEP_AO2011.indd 47

31/08/11 13:43


Yves DUP ONT NAT HALI E 40 X 40

M A RINE DUP ONT-CANARD SANS T I T R E 3 60 X 120

MEP_AO2011.indd 48

31/08/11 13:43


y ves D UPO N T P ORT RAIT D E FAM IL L E 100 X   100

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 49

MEP_AO2011.indd 49

31/08/11 13:43


© Pascal BORIES - Edition L'œIL DU MULOT

N A D IN E R IN GU ED é L ' OUV ERT URE 114 X   145

MIC H EL GEMIGN A N I L AM P E T ÉM OIN 81 X   100

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 50

MEP_AO2011.indd 50

31/08/11 13:43


104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 51

MEP_AO2011.indd 51

© Pascal BORIES - Edition L'œIL DU MULOT

MIC H EL GEMIGN A N I L ES D EM OIS EL L ES D U BORD D E L A S C È NE 150 X   210

31/08/11 13:43


J E A N -FRAN Ç OI S VE ILLARD H O my do G 162 x 130

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 52

MEP_AO2011.indd 52

31/08/11 13:43


GU Y FO N TA LAV IE S US P ENS ION 20 X   40

LYD IE D ELA IGUE L E S OM M EIL D E L ' INNOCENCE 50 X  100

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 53

MEP_AO2011.indd 53

31/08/11 13:43


C OLE T T E C A MALY HE UR E D E SO RTIE 6 0 X  1 20

C AT H E R INE KROLL E PH ÈSE 15 X  4 0

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 54

MEP_AO2011.indd 54

31/08/11 13:44


C AT H E RINE KROLL LA FALAI SE 15 X 40

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 55

MEP_AO2011.indd 55

31/08/11 13:44


C LAUDE LA F OY MAR I NE 30 X 30

J E A N-C LA U DE G RANDF OND LO I R E 100 X  100

MEP_AO2011.indd 56

31/08/11 13:44


Jacques DUMERY Vase cylindre en grès 9 x 20

JEA N - PIER R E GEN D R A EUROP E H 77 CM

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 57

MEP_AO2011.indd 57

31/08/11 13:44


LUDOVIC H UET LA PART R E T R OU VÉE 3 8 X  4 6

SY LVIE DE SM O ULI N MAR C HÉ À R AYU RES 90 X  9 0

MEP_AO2011.indd 58

31/08/11 13:44


J AC QUE S F LE UREAUX CY CLAD E S 6 1 X  1 00

M arc LE C OULTRE BR É HAT SO LEIL N OIR 130 x 195

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 59

MEP_AO2011.indd 59

31/08/11 13:44


B ernard MET R A N V E la GRAND E CAS CAD E 58 X   124

J E A N-PAUL M OS C OVINO RWA ND A H 43 C M

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 60

MEP_AO2011.indd 60

31/08/11 13:44


R E NÉ LERO Y VI TR A IL 3 73 X 92

ODILE MALLEI N-GAUFRO Y LA C RÉATION N °5 2 4 X 33

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 61

MEP_AO2011.indd 61

31/08/11 13:44


C OLE T T E GAR CI A-PROFUMO I NT É R I E UR AU PIA N O 97 X  1 30

MIC H È LE LE GA LLO AIL ANT ES ROUGES ( T RIP T Y QUE) 90 X  120

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 62

MEP_AO2011.indd 62

31/08/11 13:44


ROGER KAGAN LE CHA N DELIER B LEU 46 x 38

éLI SABETH LAVAUX OIG N ONS 33 X  41

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 63

MEP_AO2011.indd 63

31/08/11 13:44


NIC OLE G UE ZOU AVANC É E I NCEN DIA IRE 50 X 65

BER N A R D MER IGA ULT AL EXAND RA 90 X  117

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 64

MEP_AO2011.indd 64

31/08/11 13:44


ANNIE LE M A IRE-TEROUTE LE PO T BLE U 60 X 60

M AR C H E RON DE VILLE F OS SE D R AGO NS 7 3 X 100

MEP_AO2011.indd 65

31/08/11 13:44


N IC O LA S MEC H ER IK I L E P EINT RE ET S ON M OD È L E 130 X   195

MEP_AO2011.indd 66

31/08/11 13:44


K A R IN A SC H N EID ER S coffret fossiles 33 x 33

D O MIN IQ UE MA LLEIN S UM OK I 26 X  28

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 67

MEP_AO2011.indd 67

31/08/11 13:44


ALAIN G A NDO N R AD I O NO STAL G IE 38 X  4 6

Y VE T T E M OR EAU LE S AR BR E S R OU X 2 4 X 41

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 68

MEP_AO2011.indd 68

31/08/11 13:45


YVE T T E M OREAU L oire en hiver 24 x 35

MEP_AO2011.indd 69

31/08/11 13:45


C H A R LES R O USSELET L ES H Y D RANGÉAS 100 X   100

C H R IST IN E MA R C EA U- JO UV E BERT E 30 X   20  X  15

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 70

MEP_AO2011.indd 70

31/08/11 13:45


ZAI NAB NOURBAY SPH ÈRE DES DA NSEU RS H 26 CM

CLAI RE P ELISSIE LA RIV I È RE 30 X  69

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 71

MEP_AO2011.indd 71

31/08/11 13:45


LA UR EN T T IMBER T N uit fragile 60 x 60

A N D R É Q UETA R D F IGABS T ION 19 CE- 72 100 X  100

MEP_AO2011.indd 72

31/08/11 13:45


H É L ÈNE P I CHOT L' H E UR E C ON FIDENCE 65 X 81

C H R IST IA N VA SSO R T S UR L A P IS T E 46 X  61

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 73

MEP_AO2011.indd 73

31/08/11 13:45


C H R IS T OP H E R AB INE A U LO I R E NO C TURNE 73 X  8 3

M IC H È LE VIN ZANT PAUSE 3 0 X  4 0

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 74

MEP_AO2011.indd 74

31/08/11 13:45


A NT OINE RODE LE PAY SAGE R OMA N TIQU E 30 X  33

ODILE LANDRI EU LE PASSAGE 60 X  60

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 75

MEP_AO2011.indd 75

31/08/11 13:45


JEA N - PIER R E SA MO UR D U CÔT É D E CL ÉRY 50 x 61

JEA N - D A MIEN T H IO LLIER T UM ULT E 34 X   39

MEP_AO2011.indd 76

31/08/11 13:45


JEA N - D A MIEN T H IO LLIER BABEL 47 X  59

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 77

MEP_AO2011.indd 77

31/08/11 13:45


E V ELYNE ROCHER-AVRANCHE E N CA DREMENTS 65 x 92

E VELYNE TESSI ER-AUSSEDAT C LARINETTES 42 X 52

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 78

MEP_AO2011.indd 78

31/08/11 13:45


Jenn y de H O O GH E En courant h 20 cm

J OË L R OC HE O céanité 3 8 x 56

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 79

MEP_AO2011.indd 79

31/08/11 13:45


SV ET IN A PET R O VA - MILH EM L E D ERNIER RAID 60 X  92

Yann hervis M adison 4 86 x 117

MEP_AO2011.indd 80

31/08/11 13:45


C éDR IC K VANNI ER LE SHOOT 114 X 195

MEP_AO2011.indd 81

Colette grande femme debout h 61 cm

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX LEFRANC BOURGEOIS JEAN-PIERRE SAMOUR

Je ne sais jamais où je vais avant d’y être arrivé. Ma peinture est une drôle de cuisine composée de manque de métier, incohérence, complexité, contradictions, préjugés, hésitations. Je remercie ici les traits et les couleurs qui m’ont aidé à en mettre d’autres en place, et m’ont fait croire en mon travail. Mais tout cela est sans intérêt, seul compte ce que vous voyez ! « Jean Pierre Samour consacre beaucoup de son temps à la peinture, car il la considère à juste titre comme chose sérieuse, d’où ses questionnements et remises en cause permanentes, preuve d’une authenticité certaine et avec toujours en toile de fond un dessin sans faille ; Jean Pierre Samour a décidé de se lancer dans l’aventure avec courage et enthousiasme et je l’en félicite, en lui souhaitant de nombreuses surprises. » Richard BOUTIN T raits distinctifs

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 82

MEP_AO2011.indd 82

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX DE LA CAISSE D’éPARGNE LOIRE-CENTRE SYLVIE DESMOULIN

Dimanche 13 avril … travaillé sur le grand format de C. Que c’est dur d’aller au bout. L’esquisse est toujours fraîche, spontanée, rigoureuse. Il faut une rage terrible pour ne pas sombrer dans le « faire », où l’habileté, le métier prend le pas sur la vraie peinture. Albert CHAVAZ (1907-1990) Artiste peintre suisse Extrait d’une page d’agenda-journal.

à pied d’ œ uvre

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 83

MEP_AO2011.indd 83

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX MARS LAURENT TIMBERT

L e chemin du désir

Le chemin du désir « Où la magie d’une nature qui se pare de rêves pour mieux sublimer le réel, Agitée, mouvementée, paisible ou encore obscure, Petit monde imaginaire où l’espace et le vide l’emportent sur des horizons lointains… » Laurent TIMBERT

Eléments torturés tuant sur leur passage, Torrents devenus boue effaçant tout espoir, Feu rongeant les forêts, inutile holocauste, Souffle dénaturé portant l’odeur de mort. Mais quel enfantement annoncent ces douleurs Et lesquelles d’entre elles sont de la main de l’homme ? Faut-il tant de souffrances, et quel accouchement Pour quelle terre, demain, sans âme et chaotique ? Je préfère à cela une eau précieuse et chaste, Le torrent apaisé très utile et très humble, Le feu de mon foyer accueillant mes amis, Le souffle de l’amour caressant mon visage. Eléments naturels que j’invite à renaître, Créatures fraternelles et porteuses de paix ; Toi, ma sœur nature qui m’invite et qui m’aime, Montre-moi le chemin de ce monde nouveau. « Cantique de la Nature » Yves-Marie LE DOUARIN 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 84

MEP_AO2011.indd 84

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX DE GRAVURE « JEANNE CHAMPILLOU »

DéCERNé PAR L’ASSOCIATION CLOS DE JOYE à GUY FONTALAVIE Masque

La gravure fut l'un des premiers moyens d'expression de l'homme : une trace de pas dans la terre humide ou le doigt qui dessine des courbes dans le sable... puis le support devint plus dur pour laisser une trace pérenne : os, pierre, bois et métal enfin. L'outil s'est fait burin pour

creuser, acide pour ronger et les pigments devinrent encre pour colorer les plaques de cuivre ou d'acier et viser une reproduction. La gravure de Guy FONTALAVIE contient en essence cette histoire et la perdure : usant de l'acide sur plusieurs plaques, souvent quatre, il obtient par

superposition cette quadrichromie rare qui lui est si personnelle. MV « Pourquoi graver ? pour explorer cette phrase de Baudelaire : l’Imagination est la Reine du Vrai. » FONTAMARIE

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 85

MEP_AO2011.indd 85

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX ATELIERS MORET MICHèLE VINZANT

de l' autre côté ou réflexions (eau forte et pointe s èche sur zinc )

« Au départ, il y a toujours des dessins, des griffonnages « mémoire », des mots écrits à côté, repères d’une histoire, qui seront peut-être ensemble un jour, peut-être jamais. Et puis, il y a le détachement, le laisser aller à la liberté de l’exprimer, Et ouvrir un large spectre pour questionner. Questionner le rêve, questionner la colère, réfléchir sur le sens de la vie. Une réflexion sur l’existence de l’homme que j’inscris en faisant des séries de gravures, des narrations … » Extrait de l’ouvrage « Histoire de vivre » Michèle VINZANT

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 86

MEP_AO2011.indd 86

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX DES ARTISTES ORLEANAIS « CLAUDE COLLAS » NATHALIE CIRINO

Union II Calcaire et bois de platane

Expositions personnelles 2011, Médiathèque Jacques Thyraud, "En partance", Romorantin Lanthenay 2010, Château des Longues Allées,"La graine, cycle de vie", St Jean de Braye 2009, Maison du Loir et Cher, Conseil Général, Blois 2008, Galerie Château de l’Etang, Saran 2007, Galerie d’art, Alliance Française, San José, Costa Rica 2006, Casa de la Cultura, Heredia, Costa Rica )… Expositions collectives 2011,Galerie Capazza, Nançay (18) - Exposition "Artistes du temps", invitée par les artistes Orléanais au Salon des antiquités, Parc Expo, Orléans (45) Exposition d’art contemporain “Art-Gens”, Cerdon du Loiret. 2010, Galerie Carla Milivinti, "Les petits formats", Blois - 103e Salon des artistes Orléanais, Collégiale St Pierre-Le-Puellier, Orléans - (Salon international d’art contemporain, "Artegal", Endingen, Allemagne - Galerie Ar-t-choc, exposition "Face à face" Mennetou-sur-Cher - Eglise St Etienne, Exposition des "Traits abstraits", Beaugency - Cloître du Conseil

Général, "Sculpt’en cloître", Blois - Espace culturel La Monnaye, "Elles au centre’’, Meung-sur-Loire)… Distinctions 1er prix international de sculpture, “Artegal”, Endingen, Allemagne (2010), Prix Claude Collas, Salon des Artistes Orléanais, Collégiale St Pierre-Le-Puellier, Orléans (2010), 1er prix Conseil Général, symposium de sculpture, Chaumont sur Tharonne(2009), 1er prix international de sculpture, “Art Mondial”, Breisach, Allemagne(2005) Symposiums Symposium de sculpture sur bois, Chaumont-surTharonne, (2009), Symposium international de sculpture sur pierre, Barva, Costa Rica,(2007) Symposium international de sculpture sur bois, Nagyatád, Hongrie (2002) Concept Ma recherche de pureté est la volonté d’aller à l’essentiel, à l’universel, un questionnement des valeurs, un message de poésie et de sagesse. Nathalie CIRINO

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 87

MEP_AO2011.indd 87

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX ET ACHAT DE LA VILLE D’ORLEANS YANN HERVIS

« Yann peint avec du bois et du sable. Élève du peintre Roger Toulouse, il a choisi d’élaborer sa technique propre à sublimer la matière.

Et c’est ce qu’il fait! Dans son atelier de Chécy, il chahute la matière : verre, bois, inox, papier, bronze,  s’improvise laborantin.

Hervis emprunte d’abord, dans les années 80, la voie du design qui lui vaut de belles rencontres avec Jean-Michel Wilmotte, Philippe Starck et l’experte ès style Andrée Putman qui lui commande un portrait d’Yves Saint-Laurent pour les boutiques du couturier aux USA.

À l’aide d’une presse, il juxtapose et colle les strates de bois sous vide avant de travailler

Très vite, Hervis éprouve le besoin d’explorer différentes techniques, quitte à les inventer .

«Yann Hervis, chahuteur de matière » par Armelle Di TOMMASO, Journaliste

l’ensemble avec du sable de Fontainebleau, projeté à 8 bars. Le sable devient alors médium, jouant les maîtres du temps… »

Loire matrice : le quai du C h âtelet

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 88

MEP_AO2011.indd 88

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX ET ACHAT DU CONSEIL GéNéRAL JEAN-PAUL MOSCOVINO

La couleur sculptée J’aime passer de l’autre côté de la COULEUR, franchir la limite du volume et de l’espace, perdre mes repères, surprendre l’envers de la forme. Tailler, galber, plier la surface m’emmène dans les coulisses du spectacle : deux mondes s’y rencontrent et leur danse peau à peau engendre toutes les illusions. Jean-Paul MOSCOVINO

R émanence tête en l’air .

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 89

MEP_AO2011.indd 89

31/08/11 13:46


e

103 SALON 2010 PRIX ET ACHAT DU CONSEIL RéGIONAL JACQUES DUMERY

O ù va notre T erre

Né à Orléans le 17 décembre 1934, Jacques Dumery est un ancien élève en Architecture de l'Ecole des Beaux-Arts d'Orléans. Dans cet établissement, il fréquente également les cours du sculpteur Charles Million et de la céramiste Jeanne Champillou. Après une longue et riche carrière professionnelle dans le BTP, en France et à l'étranger, il reprend un temps la peinture et puis la céramique qui devient vite une passion dévorante. De nombreux stages avec des céramistes renommés, une rencontre et une grande amitié avec le céramiste Yoland Cazenove, l'ont conforté dans ses choix artistiques et techniques. « Je ne fais plus que cela. La création, la recherche permanente de formes, d'émaux cuits à haute température me passionnent. » Jacques DUMERY Les pièces primées par le Conseil Régional du Centre ont été offertes à Monsieur l'Ambassadeur de Chine en France et à Monsieur le Secrétaire Général du Parti Communiste de la Province du Yunan (RPC).

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 90

MEP_AO2011.indd 90

31/08/11 13:46


partenaire des AO

L'ESPACE CULTUREL « LA MONNAYE » expose les Artistes Orléanais

« Petits formats » D u 20 oc t o b r e a u 27 no vembre 2011

Les AO accrochent leur 4ème exposition à La Monnaye. Un choix de « Petits formats », oeuvres récentes d’une dizaine d’artistes de la Société des Artistes Orléanais. « Peintures, gravures, sculptures, céramiques » habilleront la salle d’exposition Eric Doligé. Sous la contrainte du petit format se dévoileront une variété de styles, un foisonnement de couleurs, une multitude de techniques. Entre classique et contemporain, pureté et abondance, unité du format et diversité des artistes, un événement dans la vie artistique de notre ville qui nous l'espérons vous séduira.

Vernissage public le jeudi 20 octobre 2011 à 18h30

Horaires d’ouverture de la salle éric Doligé : Mercredi : 9h30-12h30/14h30-18h30 Jeudi/Vendredi : 14h30-18h30 Samedi : 9h30-12h30 Dimanche :15h-18h Fermeture le vendredi 11 novembre

Espace Culturel LA MONNAYE Musée Municipal 22, rue des Remparts 45130 Meung-sur-Loire & 02 38 22 53 36 musee@meung-sur-loire.com www.meung-sur-loire.com

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 91

MEP_AO2011.indd 91

31/08/11 13:46


© François Lauginie

MEP_AO2011.indd 92

É cole toscane , 1 7 e si ècle D omenico C resti , il Passignano ? C a ï n tuant Abel H u il e s u r t oi l e M u sé e d e s Be a u x - Art s ( 94.24.1) O rléans, m u sé e d e s B e au x - Art s

31/08/11 13:46


partenaire des AO

Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Programme des expositions temporaires 2011-2012

Nouvelle présentation des collections du xviie siècle et des salles Richelieu (1er étage)

Les collections du 17e siècle relatent la période très féconde du classicisme français. Peinture et sculpture témoignent de la naissance de l’école française. Les thèmes de la peinture religieuse, du portrait et du paysage se succèdent dans les salles et montrent les influences du caravagisme et du baroque italiens et l’émergence du courant classique français, réaliste ou idéal. La visite est jalonnée par la présentation d’objets d’art européens : ivoires et émaux peints de Limoges. A l’issue de l’exposition temporaire Richelieu à Richelieu, le musée des Beaux-Arts s’est enrichi de collections provenant du château de Richelieu, grâce aux dépôts exceptionnels du musée du Louvre (département des Antiquités grecques, étrusques et romaines et département des Sculptures) et du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon ainsi qu’à l’effort de restauration d’œuvres jusque-là conservées dans les réserves du musée. Cette nouvelle présentation retrace le décor du château de Richelieu, disparu au début du 19e siècle, et met l’accent sur les décors exté-

© François Lauginie

À partir du 8 décembre 2011

rieurs des jardins, des façades et du porche d’entrée avec les sculptures antiques et modernes, en particulier les monumentales colonnes rostrales en marbre des Pyrénées. Les œuvres témoignent aussi du décor peint des appartements du cardinal, du roi, de la reine et de leur suite. Après l’appartement du cardinal, prend place la galerie des Batailles dédiées à la gloire des campagnes militaires conduites par Louis XIII et Richelieu entre 1625 et 1636. Prolongeant l’espace remarquable de la galerie, le salon (ancienne chapelle haute) est décoré de la série

Laurent de La H y re A llégorie de l’A stronomie, 1 6 4 9 H u il e s u r t o i l e M u sé e d e s B e a u x - A rt s ( 69.1.1) Orléans, m u sé e d e s B e a u x - Art s

de huit grandes toiles maniéristes peintes par Martin Fréminet. Le parcours comprend aussi la projection du film proposant la reconstitution en 3D de l’architecture extérieure du château, ainsi que deux diaporamas (le guide de visite du château rédigé par le gouverneur Benjamin Vignier et les antiques de l’album Canini appartenant au musée du Louvre). Une borne multimédia interactive propose des jeux au jeune public.

103e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 93

MEP_AO2011.indd 93

31/08/11 13:46


partenaire des AO

Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Programme des expositions temporaires 2010-2011

Jeanne d’Arc, regards d’artistes Depuis le 3 mai 2011

Au Musée historique et archéologique de l’Orléanais, depuis le 3 mai 2011, l’ouverture d’une nouvelle salle d’exposition dédiée à Jeanne d’Arc, qui lève le siège d’Orléans le 8 mai 1429, offre au public un parcours de visite chronologique à travers une sélection d’œuvres d’art et d’objets populaires depuis la Renaissance jusqu’à nos jours. L’histoire de la Pucelle d’Orléans connue par les archives et les recherches historiques, a donné

© François Lauginie

L a P ucelle d’O rléans devant le châ teau de Loches , vers 1 4 9 0 Tapisserie de lai ne. Suisse, at eli er de Bâle. Mu sée hi stor i que (A.6921) O rléans , mu sée des Beaux- A rt s

lieu à une riche iconographie. Jeanne d’Arc, héroïne très populaire et personnalité historique universelle, a inspiré de nombreuses œuvres littéraires, artistiques, musicales, théâtrales et cinématographiques. A cette occasion, les musées d’Orléans, musée des Beaux-arts et Musée historique, dévoilent des œuvres jusque-là conservées en réserve. Les recherches historiques de Le Brun des Charmettes (1817), de Jollois (1820), de Prosper de Barante 1824-1826), les publications de Quicherat Procès de condamnation et de réhabilitation de Jeanne d’Arc (1841-1849) et Michelet (1841) développent l’intérêt pour le Moyen

Âge et la personnalité de Jeanne d’Arc. La diffusion de ces études constitue autant de sources d’inspiration pour les artistes. Si l’iconographie est plutôt répétitive avant la Révolution française, c’est surtout à partir du 19e siècle, en lien avec le mouvement de redécouverte de l’histoire nationale, que la figure de Jeanne connaît un extraordinaire succès : la peinture, la sculpture, la tapisserie, les objets d’art, mais aussi une étonnante production locale d’objets à son effigie témoignent des représentations diverses d’une femme d’exception qui, par sa personnalité charismatique, outre son caractère religieux, développe le sentiment national et participe à la construction de l’État. La fulgurante réussite de Jeanne d’Arc a suscité l’intérêt de tous : elle est revendiquée à la fois par les partisans de l’Empire pour son héroïsme au combat, par les monarchistes pour la restauration de la royauté française et par les républicains comme le symbole du peuple se substituant aux pouvoirs défaillants. Publication du guide des collections Jeanne d’Arc, collections des musées d’Orléans, musée des Beaux-Arts et Musée historique, grâce au soutien de la Société des amis des musées d’Orléans, le 18 septembre, à l’occasion des « Journées européennes du patrimoine »

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 94

MEP_AO2011.indd 94

31/08/11 13:46


partenaire des AO

La Nef des fous. Réminiscences.

Philippe Guesdon, peintures (2008-2011) Collaboration avec plusieurs partenaires : Arsenal-musée de Soissons, Moulin du Palacret et Chapelle de Botlézan (pays de Bégard), musée Bernard d’Agesci (Niort). Il s'agit d'une confrontation entre peinture contemporaine et gravure ancienne. Le peintre Philippe Guesdon travaille depuis plusieurs années d’après les xylographies d'Albrecht Dürer qui illustrent la première publication, en 1494, du livre La Nef des fous, la satire moralisatrice de Sébastien Brant critiquant la folie et la faiblesse des hommes. L'artiste propose une relecture et un réagencement de ces illustrations à travers plusieurs séries de formats différents : une partie de son travail sera exposée à Orléans en regard de gravures de Dürer du fonds du musée. Jouant sur la variété des formats et des supports, les jeux d’échelles et de marges, usant même de dissonances et de contrastes des tons et des couleurs, le peintre prouve de cette manière que la disharmonie, lorsqu’elle est maîtrisée, peut devenir nouvelle harmonie Son travail consiste d’abord à reproduire le trait de la gravure sur bois avec une extrême minutie, une méthode rigoureuse presque maniaque, puis succède l’étape de la déconstruction, le découpage par petites bandes, puis la reconstruction inversée des bandes qui va brouiller le trait

© Philippe Guesdon

15 mars – 17 juin 2012

et la reconnaissance de l‘œuvre d‘origine, jusqu’à lui donner une nouvelle dimension, un autre sens. De la figuration initiale, l’artiste produit, en apparence, une composition d’une totale abstraction. Et pourtant, si l’œuvre semble différente, elle reste profondément semblable. A l'occasion de cette manifestation, l'artiste réalise également une œuvre à partir de la gravure de Samson et le lion de Dürer conservée au musée des Beaux-Arts.

P hilippe G uesdon R éminiscences Hu i l e su r t oi le . At e li e r d e l' art i st e

Parmi plus de deux cent cinquante peintures réalisées depuis 2008, une sélection d’environ quatrevingts peintures sur papier et sur peintures sur toile tressée ou fripée montre la démarche rigoureuse, organisée, systématique et radicalement actuelle de l’artiste. En regard, est proposée une vingtaine de xylographies des 15e et 16e siècles du fonds du cabinet des estampes du musée.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 95

MEP_AO2011.indd 95

31/08/11 13:46


partenaire des AO

Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Programme des expositions temporaires 2010-2011

Enfants et créations

© François Lauginie

7 juin - 2 septembre 2011

Pendant la période estivale sont présentées les créations réalisées par les enfants dans le cadre des ateliers d’arts plastiques du musée tout au long de l’année scolaire. Ce bilan d’une année réunit sous la

forme d’un parcours les travaux des élèves inspirés par leur confrontation aux collections des musées. La manifestation sans cesse réinventée est l’occasion de visiter le musée en famille pendant tout l’été.

Enfants et créations Orléans, m u sé e d e s B ea u x - Art s

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 96

MEP_AO2011.indd 96

31/08/11 13:46


partenaire des AO

Collections permanentes Cette année, le musée des BeauxArts vient de réaliser une de ses plus belles acquisitions grâce à la générosité d’une femme, Madame Henriette Laurent-Valois (1917-2009), et de sa famille qui ont décidé de donner une œuvre exceptionnelle et inédite du pastelliste Maurice Quentin de La Tour. Le pastel, légué par une descendante de la dynastie des peintres Hallé, représente le Portrait de Madame Restout en coiffure présenté au Salon de 1738. Il figure MarieAnne Hallé (1704-1784), sœur du peintre Noël Hallé (1711-1781), qui épouse en 1729 le peintre Jean Restout. Cette effigie témoigne de l’amitié reconnaissante du pastelliste à ses débuts pour son maître et sa famille. La jeune femme âgée de 34 ans est assise, accoudée à une table. Dans un intérieur rapidement brossé, le modèle en buste de troisquarts découvre un visage souriant empreint de douceur et de simplicité. Vêtue d’une robe de soierie rose bordée de dentelles aux manches et à l’encolure, Marie-Anne est coiffée d’une cornette avec papillon bleu, que recouvre une mantille de dentelle noire, en signe probablement d’un deuil récent. Dans cette œuvre des débuts de sa carrière, l’artiste affirme toutes ces qualités de portraitiste, saisissant la vérité intérieure du personnage, faisant ressortir les traits de sa psychologie, tout en témoi-

gnant de son existence dans le cercle privé d’une grande famille de peintres. Cette œuvre exceptionnelle et inédite, conservée par héritage dans la famille Hallé depuis sa création, est aujourd’hui présentée au public dans la salle des pastels. Cette pièce magistrale contribue à enrichir la présentation de l’école française du 18e siècle dans les salles permanentes du musée des Beaux-Arts d’Orléans et, tout particulièrement, le cabinet des pastels, qui réunit déjà les noms des plus grands pastellistes Chardin, Perronneau et La Tour. Tout au long de l’année, les collections permanentes offrent aux visiteurs un ensemble exceptionnel de peintures et de sculptures françaises du 17e au 19e siècle, le plus riche cabinet de pastels après celui du Louvre, des peintures flamandes et hollandaises des 16e et 17e siècles, des œuvres italiennes de la Renaissance et de l’époque baroque et une section d’art moderne et contemporain. Pour les curieux, le cabinet d’arts graphiques réserve des surprises renouvelées régulièrement. Et pour les personnes pressées, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à la galerie du musée : des artistes contemporains vous présentent leur création. Et si vous voulez en savoir plus, entrez : le meilleur accueil vous sera réservé.

© François Lauginie

cabinet d’arts graphiques et vitrines

Maurice Q uentin de La Tour Portrait de Madame Restout en coiffure , Salon de 1 7 3 8 Past e l L e gs d e Mad am e H e nri e t t e La ur e nt-Valoi s ( 1917- 2009) Mu sé e d e s Be a u x - Art s ( 2010.1.1) Orléans, m u sé e d e s B e au x - Art s

Isabelle Klinka-Ballesteros Conservateur en chef et directrice des musées d’Orléans.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 97

MEP_AO2011.indd 97

31/08/11 13:46


partenaire des AO

© Les Amis du Musée d'Orléans

www.amismuseesorleans.com Une nouvelle adresse pour un nouveau site

Durant la saison 2010-2011 les « Amis des musées d’Orléans » ont poursuivi leur mission de soutien à l’activité de nos musées, de mise en œuvre de conférences et de voyages à vocation artistique. Soucieux de répondre aux attentes du public, ils ont mis en chantier la rénovation de leur site informatique dans le but faire encore mieux connaître leurs actions. Dorénavant en tapant www.amismuseesorleans.com, il sera facile de retrouver le calendrier de nos différentes activités, depuis nos conférences hebdomadaires (hors vacances scolaires) jusqu’aux voyages que nous organisons. Vous accéderez aisément à une riche documentation sur les manifestations artistiques locales et nationales, à l’historique de notre société, son organigramme, ses nombreuses acquisitions, sa revue annuelle et son bulletin d’adhésion facilement imprimable. A très vite le plaisir de vous retrouver sur la toile. Dr François Prévost Secrétaire général des « Amis des musées d’Orléans » Les Amis des musées d’Orléans 1, rue Fernand Rabier - 45000 Orléans www.amismuseesorleans.com

Notre société est heureuse et fière d’être aux côtés des Artistes orléanais pour la 104e édition de leur salon annuel où est présentée la fleur de la production artistique locale dans le cadre prestigieux de la collégiale Saint Pierre le Puellier. Le public orléanais ne se trompe pas, il sait que chaque année, le salon des AO donne à voir un panorama des styles et recherches en peinture, gravure, sculpture, céramique, que cette nouvelle exposition contribuera à mettre en valeur.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 98

MEP_AO2011.indd 98

31/08/11 13:46


partenaire des AO

ATELIERS MORET - ACIERAGE MANONVILLER et les Artistes Orléanais

Fondés en 1947, les Ateliers Moret sont composés d’un atelier d’imprimerie en taille-douce et d’un atelier d’aciérage où les artistes graveurs ont toujours trouvé le savoir-faire approprié à leurs attentes. Les Ateliers Moret soutiennent le Salon des Artistes Orléanais en décernant un prix consistant en l'aciérage et l’impression d’une gravure (30 x 40 cm) en 30 exemplaires destiné à encourager un artiste graveur.

Ateliers Daniel MORET Didier MANONVILLER 8, rue Saint-Victor - 75005 Paris Tél. 01 43 26 51 67 http://lesateliersmoret.free.fr/ index_php.php

lesateliersmoret@wanadoo.fr

Mich è le Vin z ant, Prix 2 0 1 0

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 99

MEP_AO2011.indd 99

31/08/11 13:46


Les AO, PARTENAIRES DE Sculpt‘ en Sologne

Biennale de sculpture monumentale contemporaine Tenue à Chaumont-sur-Tharonne du 10 au 18 septembre œuvres de Jean-Paul MOSCOVINO, Invité d'honneur du 103e salon (2010)

PROMOUVOIR LA SCULPTURE

© AO

Entre Sculptures intimistes et œuvres monumentales

Entre art construit et art conceptuel

D

L'hommage rendu à notre ami Vincent Batbedat, figure emblématique de la sculpture monumentale contemporaine disparu l'année dernière fut l'occasion de réunir une nouvelle fois, un grand nombre de ses amis sculpteurs, qui ont eu le privilège de présenter leurs œuvres autour de celles de Vincent. Un grand merci aux initiateurs et acteurs passionnés de ce projet, ainsi qu'à la commune de Chaumont-sur-Tharonne qui, par le cadre enchanteur qu’elle a offert à cette exposition fut apte à mettre en évidence la particularité de chaque œuvre et le talent de Benoit GAYET chaque créateur.

© AO

ans le domaine de la diffusion et de l'accompagnement des arts plastiques, la société des artistes orléanais témoigne de son engagement aux côtés des créateurs. C'est ainsi qu'en apportant son soutien et sa contribution à Sculpt' en Sologne, notre société a confirmé son intérêt pour la sculpture monumentale, plusieurs fois mise à l'honneur lors de ses salons.

œuvres de Francesco Marino Di Teana, Invité d'honneur du 97e salon (2004)

En présentant un large panorama de sculptures et de reliefs, Sculpt' en Sologne par la diversité des œuvres présentées et la qualité des artistes invités a permis aux nombreux visiteurs de découvrir la multiplicité des approches des artistes plasticiens de notre temps.

Souhaitant mettre à l'honneur cette discipline artistique souvent mal connue du grand public, c'est à partir de 1986 que les AO décident d'inviter un sculpteur dans le cadre de leur salon annuel. Certains connaissent ou ont connu une renommée nationale et internationale. Citons : Etienne MAGEN, AO - 79e salon (1986) • Jorge CARRASCO (1919-2006) - 80e salon (1987) • Bernard SELLIER - 83e salon (1990) • Jean ANGUERA, AO - 84e salon (1991) • Emmanuel ARREDONDO - 85e salon (1992) • Jean-Pierre DALL'ANESE - 86e salon (1993) • Philippe GIRARD 87e salon (1994) • Winfried VEIT - 88e salon (1995) • Arisztid SZENDY, AO - 89e salon (1996) • Michel RAFFESTIN - 90e salon (1997) • Angel-PERES - I91e salon (1998) • Auguste SEINE, AO - 92e salon (1999) • Yvonne CLERGERIE - 94e salon (2001) • Jeanne BOUCHART - 96e salon (2003) • Marino Di TEANA - 97e salon (2004) • Mirza MORIC - 98e salon (2005) • Evelyne BOINOT - 99e salon (2006) • Jean CARDOT - 100e salon (2007• Alexandra de LAZAREFF - 102e salon (2009)• Jean-Paul MOSCOVINO - 103e salon (2010) • Hélène LHOTE - 104e salon (2011) Francesco Marino DI TEANA www.diteana.com marino@diteana.com Jean-Paul MOSCOVINO www.moscovino.com jean-paul.moscovino@wanadoo.fr

Henry BALLU (1902-1976) - AO

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 100

MEP_AO2011.indd 100

31/08/11 13:46


45 artistes exposants et performeurs : performance d’artistes, jardin de sculptures, ateliers

Monumental & convivial Les sculptures sont monumentales par leur taille mais aussi par leur intégration dans le milieu extérieur qu’elles habitent. Aux carrefours des villes, mais aussi dans un jardin, un parc public, sur une place de village ou au bord d’une autoroute, ces mastodontes nous touchent par leur force mais aussi leur dualité avec la nature. L’homme les a placé là pour l’éternité semblent-elles nous dire ?

Le Château de La Motte, un écrin de verdure pour le Jardin de sculptures

S

culpt‘ en Sologne, réunit au cœur de la Sologne, pendant 10 jours, œuvres, artistes en résidence, galeristes, collectionneurs, amateurs et simples curieux d’art, de jardins et de sculpture monumentale. L’objectif de la Biennale est de faire partager à tous la création, l’émotion, la technique et la symbolique des œuvres monumentales intégrées dans un paysage où elles sont présentées par les artistes eux-mêmes. SCULPT’ EN SOLOGNE montre à voir et comprendre en 4 temps : La création  5 artistes sont accueillis en résidence à Chaumont durant une semaine. Ils conçoivent et réalisent chacun, une œuvre monumentale taillée dans le tronc d’un séquoïa. La performance est à la fois artistique, physique et culturelle ; elle se déroule en direct, sous les yeux du public invité à voter. Le visiteur est alors témoin du processus de création.

MEP_AO2011.indd 101

Gisant (2005), Daniel LECLECQ Béton et fer - 210 x 60 x 80

L’exposition Dans le même temps un jardin de sculptures rassemble une centaine d’œuvres monumentales présentées par leurs auteurs venus de la Région Centre et de toute la France. Mise en situation dans un parc de 10 ha, autour d’un étang, la puissance artistique des sculptures prend corps avec le paysage solognot environnant. Une mise en scène spectaculaire et riche en émotions que l’on soit néophyte, simple amateur d’art ou de jardin ou collectionneur avisé. La compréhension La Biennale SCULPT’ EN SOLOGNE fait partager la richesse du genre artistique particulier que représente la sculpture. En 2011 un hommage est rendu à Vincent Batbedat, sculpteur emblématique des années 80, disparu il y a un an.

Cocok (2010) Guillaume CASTEL, ACIER, 220 x 200 x 180

Des ateliers de modelage Animés par des professionnels, des ateliers sont proposés sur le site des performances. Petits et grands passent alors du statut de spectateur à celui d’acteur. C’est une véritable invitation à oser réaliser sa 1re œuvre artistique. SCULPT’ EN SOLOGNE s’est déroulée du 10 au 18 septembre 2011 avec le soutien de la Société des AO. Nous vous donnons rendezvous en 2013 pour sa 3e édition. Geoffroy LEHIDEUX-VERNIMMEN

Président du Jury et Commissaire du Jardin de sculptures

www.chaumont-sur-Tharonne.fr

3 collines du regard (2004) Jean ANGUERA GARGALLO, Installation, Résine polyester, ardoises, bois, 320 x 165 x 89

31/08/11 13:46


l'Hommage des AO

Vincent BATBEDAT 1932 - 2010 Sculpteur

Une vie, une œuvre, une aventure vouée à la Sculpture Artiste complet, Vincent Batbedat nous laisse une œuvre considérable, une œuvre monumentale toute empreinte de poésie et de spiriualité comme était l'homme.

D

Le P ont Neuf, B urin

© Galerie Michéle BROUTTA (Paris)

Le manteau (2010) Laiton 97 x 147 x 51

essinateur, graveur, architecte, sculpteur, Vincent Batbedat, puissant et théâtrale, passionné par la sculpture, pensait que la forme préexsistait à l'intérieur et que taillée, ajoutée ou assemblée la sculpture était « la pré-vision d'une image dans l'intention du sculpteur ». Créateur infatigable, son oeuvre abstraite ou figurative concilie le travail de différentes matières, minérales et métalliques au service de la forme sans jamais sacrifier la nature dans cette matière. Matière, structure et intention humaine, une quête et une démarche artistique dont il ne voulait pas sortir. Nous remercions tout particulièrement son épouse Michèle Broutta, complice artistique de toujours, indissociable de l'œuvre de Vincent qui a eu la gentillesse de nous prêter quelques œuvres pour l'hommage que notre société souhaitait rendre à Vincent dans le cadre de ce salon à l'occasion du 1er anniversaire de sa Les AO disparition.

L'invitation à franchir Peu de temps avant de disparaître Vincent Batbedat a mis un point final à son œuvre - par la force des choses face aux progrès de sa maladie - en réalisant avec un formidable courage une dernière composition monumentale en tube d’acier. Cette ultime sculpture n’a rien à envier à celles qui l’ont précédée. Elle témoigne de la même volonté d’équilibre et de la même exigence. Inscrite autour d’une verticale une succession de formes attachées l’une à l’autre, parce que partant d’un même tube carrée, escalade le vide en dessinant une spirale. C’est aussi l’ascension d’une ligne brisée qui fait songer au principe de l’escalier à vis, à un cheminement dont la direction sans cesse corrigée se rapproche en s’élevant d’un axe central qui maintient l’ensemble et en manifeste l’aboutissement. Dans le vocabulaire formel de Batbedat deux éléments dominent : La ligne - en plein avec le métal,

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 102

MEP_AO2011.indd 102

31/08/11 13:46


« Je ne sais rien du monde ni des hommes - mais je sais modeler l’argile, tailler la pierre et souder l’acier. Je ne sais rien du monde ni des hommes mais j’ai en moi le sens de la Sculpture et celui des proportions. Et je crois que cela suffit. En tout cas, cela suffit à me combler, du moment où je peux les exercer aussi naturellement que je respire. Car si je ne vois pas tout, je regarde tout et tout ce que je vois me rend heureux parce que cela me fait participer, à mon échelle dérisoire, à l’harmonie du monde ». Vincent Batbedat

Odysée (2010) - Acier inox -150 x 500 x 150 œuvre exposée dans le cadre de l'exposition Sculpt' en Sologne pour l'hommage rendu à l'artiste.

en creux dans la pierre - et l’escalier qu’il utilise en tant que tel dans la pierre et qui est resté pendant longtemps dans l’œuvre du sculpteur comme l’unique référence à notre réalité tangible. L’escalier et la ligne associés expriment une signification essentielle : pourquoi progresser, comment s’élever et simultanément comment construire l’espace. C’est donner le sens de toute forme. Leur combinaison, à qui veut bien l’entendre, concrétise le fait de toute volonté et le désir de toute existence. Chez Batbedat la forme troue l’espace ou s’inscrit dans le vide.

Elle est parcours et non délimitation. Elle est lien sans être séparation. Elle ne parle pas de frontière mais de rencontre. Après quelques marches miniatures la pierre est percée pour qu’en imagination nous puissions accéder à son autre face et de façon plus prosaïque pour que la curiosité nous pousse à contourner la forme et découvrir ce qui se passe derrière. De toute évidence il s‘agit de franchir en esprit l’obstacle de la matière. Toute la Sculpture de Vincent Batbedat sera franchissement franchissement du vide comme du

Galerie Michèle BROUTTA 31, rue des Bergers - 45015 Paris Tél. : 01 45 77 93 71 m.broutta@wanadoo.fr www.galeriebroutta.com

plein - et franchissement joyeux à voir l’ensemble des visages souriants d’une production à part qu’il réalisa dans l’argile à partir des années quatre-vingt dix. Il expliquait vouloir résumer en une ligne le sourire, en découvrir la structure en traçant dans l’espace le zigzag d’un éclair. Une ligne brisée qui ne serait pas dramatique mais joyeuse : cette joie de franchir, de conquérir par la forme et par l’esprit une liberté nouvelle et un peu plus d’espace. Jean ANGUERA, Sculpteur Sociétaire des AO, Juin 2011

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 103

MEP_AO2011.indd 103

31/08/11 13:46


partenaire des AO

MARS et les Artistes Orléanais Depuis 1984, MARS est engagée aux côtés de la Société des Artistes Orléanais, afin de lui apporter son soutien et contribuer ainsi à stimuler le développement des activités culturelles dans l’agglomération orléanaise. Cette participation, formalisée par le prix d’encouragement Mars, conduit à reconnaître chaque année un artiste particulièrement talentueux et à lui attribuer une « bourse » sous forme d’une dotation d’une valeur de 600 euros en matériels utiles à l’exercice de sa discipline artistique. C’est avec enthousiasme que cette année encore, MARS et ses 621 collaborateurs en Région Centre « supportent » à nouveau les Artistes Orléanais pour cet évènement notable de la vie locale. MARS illustre là, la dimension sociale et culturelle qui est la sienne, au-delà de sa stricte fonction économique d’industriel et de producteur. Elle entretient ainsi des relations et des échanges étroits avec sa communauté d’implantation, en contribuant à sa vitalité et à son succès, tout en bénéficiant de son hospitalité.

B.P. 7 - 45550 Saint-Denis-de-l’Hôtel www.marsfrance.fr Pour procurer à la famille et à ses animaux familiers plaisir, bien être et nutrition grâce à une grande diversité de produits alimentaires de qualité 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 104

MEP_AO2011.indd 104

31/08/11 13:46


partenaire des AO

La Caisse d’épargne Loire-Centre et les Artistes Orléanais

Remise du Prix de la Caisse d’Epargne par Bruno GOUPILLE Directeur de la communication

logo Pantones

L’immeuble Caisse d’Épargne de la rue d’Escures à Orléans, aquarelle de Fabrice Moireau.

logo Quadri

La banque de référence en région Centre

logo Noir 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 105

MEP_AO2011.indd 105

31/08/11 13:46


partenaire des AO

LEFRANC & BOURGEOIS et les Artistes Orléanais

Lefranc & Bourgeois, une entreprise qui depuis plus de trois siècles met son savoir-faire et ses innovations technologiques au service des artistes. Depuis 1972, Lefranc & Bourgeois, apporte son soutien au salon des AO en remettant chaque année un Prix destiné à récompenser un jeune talent. 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 106

MEP_AO2011.indd 106

31/08/11 13:46


partenaire des AO

LE SALON DES ANTIQUITÉS et les Artistes Orléanais

Céramiques de Charlotte POULSEN - Installation CCCLB

Artistes du temps 19 artistes exposaient au salon 2010 LES INVITéS DES AO

Michel GEMIGNANI, Peintre Le Centre Céramique Contemporaine La Borne Eric ASTOUL, Jacques LARROUSSINIE, Charlotte POULSEN, Hervé ROUSSEAU Céramistes

Les Artistes Orléanais seront présents au prochain

Salon des antiquités qui se déroulera

du 9 au 12 mars 2012

PARC DES EXPOSITIONS ET CONGRES

www.orleans-gestion.fr/expositions

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 107

MEP_AO2011.indd 107

31/08/11 13:46


partenaire des AO ˝Faire vivre la Culture à Orléans : une ambition, un réseau, une passion partagée, des projets. Bienvenue à la Librairie Passion Culture˝ Les AO La Halle de la Charpenterie en bord de Loire accueille, depuis septembre 2011, la Librairie Passion Culture. En bord de Loire, une offre inédite sur 1400 m2 et 2 niveaux Une nouvelle librairie indépendante vient d’ouvrir ses portes à Orléans. Située face à la Loire et à deux pas de la cathédrale, la Librairie Passion Culture bénéficie d'un emplacement exceptionnel, dans le quartier piéton du centre ancien d'Orléans, face au cinéma Pathé. Les lecteurs peuvent découvrir plus de 80 000 références sur 1400m² et 2 niveaux. Une équipe de libraires de métier Basée avant tout sur une équipe de libraires de métier, animés par la volonté de partager leur passion des livres et leurs coups de cœur avec le grand public, la Librairie Passion Culture est composée d'univers différents, intimes même; la librairie est conçue pour faciliter la découverte des livres et en faire un lieu de vie pour toute la famille, spacieux, agréable à parcourir, tant au rez-de-chaussée qu'au premier étage. Ainsi chacun peut s'approprier le rayon qu'il préfère, y prendre un livre et s'asseoir pour le consulter tranquillement. Un nouveau lieu de rencontre culturel Le monde culturel et artistique s'y retrouve également puisque la Librairie Passion Culture sera le lieu d'expositions, de rencontres, de dédicaces des auteurs bien sûr, mais aussi des peintres, sculpteurs, acteurs, cinéastes, musiciens… De nombreuses animations et découvertes étofferont la vie de la librairie, au gré de l'actualité culturelle locale et nationale. Parallèlement au site www.passionculture.fr, le blog http://blog.passionculture.fr témoigne de l'actualité du livre et de la librairie, avec interviews et vidéos d'auteurs…

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 108

MEP_AO2011.indd 108

31/08/11 13:46


partenaire des AO

ô jazz ! et les Artistes Orléanais Pour que vive le jazz à Orléans et dans sa région

En 2011-2012, 3e saison des “Samedis du Jazz”

Un samedi par mois, au Théâtre d'Orléans à 17 heures, retrouvez une formation locale ou régionale pour un concert gratuit.

© Jean-François Grossin

L e Jean - J acques R uhlmann Q uintet, au x “ S amedis du ja zz” le samedi 1 9 novembre 2 0 1 1

Une nouvelle saison bâtie autour de “grands invités”… et de quelques autres, pour une fête des jazz ! Samedi 17 septembre 2011 ô jazz ! invite Jazz à Tours : Snoysses, Sextet

Samedi 17 décembre 2011 Pick-up, Jean-Christophe Cholet, Quintet

Samedi 21 avril 2012 Eric Amrofel trio invite Denis Badault, Quartet

Samedi 21 janvier 2012 Sonia Cat-Berro, Sextet

Samedi 19 mai 2012 Minuit guibolles, Quintet, Tournée bistrophonique

Samedi 22 octobre 2011 Alex Soubry et David Hazak invitent Larry Crocket, Quintet

Samedi 18 février 2012 “Paname Swing”, Jean-Claude Laudat, Quartet (invite Reinhardt Wagner, sous réserve), Rue de l'accordéon

Samedi 19 novembre 2011 Jean-Jacques Ruhlman,Quintet

Samedi 17 mars 2012 Roberto Negro trio invite Christophe Monniot, Quartet

Retrouvez ces infos et beaucoup d'autres sur www.ojazz.fr 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 109

MEP_AO2011.indd 109

31/08/11 13:46


remerciements

La société des Artistes Orléanais remercie tous les artistes qui leur ont accordé leur confiance, ainsi que les organismes et les personnes qui ont tout particulièrement collaboré à la présentation de son 104e salon : Hélène LHOTE, sculpteur et Jean-Pierre TANGUY, peintre-graveur invités d'honneur, qui nous ont fait le grand honneur de participer à cette exposition. Denise BENOIT, sculpteur pour sa contribution à la rétrospective qui lui est consacrée. L'ensemble de nos partenaires et sponsors : La ville d'Orléans et plus particulièrement, messieurs Eric VALETTE, adjoint au maire d'Orléans, délégué à la Culture, au patrimoine Historique et à l'Evénementiel et monsieur Abel MOITTIE, Conseiller municipal délégué pour les arts plastique et l'événementiel, la direction de la culture et de l'évènementiel, madame Françoise-Hélène MAUPATE-PILLON, responsable du soutien à la création artistique, monsieur Sylvain LEDRU, régisseur, avec l'ensemble du personnel de la Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier. Le Musée des Beaux-Arts d'Orléans : madame Isabelle KLINKA-BALLESTEROS, Conservateur en chef et directrice des Musées d'Orléans. Le Conseil général du Loiret, le Conseil régional du Centre, la Caisse d'Epargne Loire-Centre, Lefranc & Bourgeois, le groupe Mars, BFC Batiment Force Centre, les Ateliers MORET, ORLEANS GESTION - Parc des expositions et Congrès, l'ADAGP, les sociétés API, Copie 45, Meuniers Frères, Jean-Louis Derenne communication, Jean-Dominique BURTIN, Benoit VOISIN, Patrice DELATOUCHE, Gérard AUDAX, directeur de la Compagnie Clin d'œil. L'association Les Amis des Musées d'Orléans : messieurs Jean-Philippe LIGER, président et François PREVOST, secrétaire général. L'association Le Clos de Joy - Jeanne Champillou : madame Jeanne Azambourg, présidente et monsieur François Boulard. La Galerie Michèle BROUTTA pour l'hommage rendu à Vincent BATBEDAT, sculpteur. Notre reconnaissance s'adresse également à Jacques Meunier et à l'agence XCPH Organisation pour la logistique et la scénographie, Nathalie HUE pour la création des supports de communication, Jean-Philippe DE WROCZYNSKI pour l'édition du catalogue, Andrée LEBRUN, Victoria NAGIU et Marie-Christine TRIDON pour l'accueil du public et les ventes et le précieux concours de toute l'équipe des AO qui s'est particulièrement investie dans la préparation de ce 104e salon.

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 110

MEP_AO2011.indd 110

31/08/11 13:46


notes

104e SALON DES ARTISTES ORLÃ&#x2030;ANAIS - 111

MEP_AO2011.indd 111

31/08/11 13:46


Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier - Orléans

En présence de Jean CARDOT, sculpteur, membre de l’Académie invitéTous d’honneur du salon nos partenaires

antones

EXPOSITION DU 10 AU 18 NOvEMBRE

Ouverture du mardi au vendredi de 10h00 à 12h30 et 13h30 à 1 les samedis et dimanches de 14h00 à 18h00

uadri

oir

Ouverture le 11 novembre - Fermeture le lundi C Nocturne le 16 novembre jusqu’à 23h00 Vin chaud - Animation avec l’ensemble Musical et Culturel Celtique

37 45

imprimerie copie 45

6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière Concepteur d’espacesConcepteur d’espacesBoîte postale 48 - 45430 Chécy é l é p de h on e :23, 0 2place 3 8 de 4 6Mardié 6 2 0 0 - 45430 Mardié l'écluse - 45430 l'écluse de communication de communication23,Tplace Concepteur d’espaces T é l é Tél. c o p02 i e 38 : 086 2 94 3 8Tél. 0 94 14 148 6028 838186 Tél : 02 38 76 79 87 Tél : 02 38 76 79 87 23, place de l'écluse - 45430 Mardié de communication 1, rue Fernand Rabier r n e t : w w w. ccontact@strategial.fr opie45.fr 375, rue du Château d’eau375, rue du Château d’eau I n t econtact@strategial.fr Tél. 02 38 86 94 14 45000 Orléans Tél : 02 38 76 79 87SAINT-DENIS-EN-VAL 45560 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL E - ma i l : c 4 5 s e r v i c e @ c op i e 4 5 . f r 375, rue du Château d’eau contact@strategial.fr 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL Concepteur d’espaces 23, place de l'écluse - 45430 Mardié de communication Tél. 02 38 86 94 14 Tél : 02 38 76 79 87 375, rue du Château d’eau contact@strategial.fr 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL

PARC EXPOSITIONS ET CONGRES

i m p r i m e r i e c oipm i ep r4i m 5 erie copie 45

Concepteur d’espaces 6, ZA la Jean Guignardière Bertin - ZA la Guignardière i m p r 6, i mrue e r Jean i e cBertin o p i e -4 5rue de48communication Boîte postale 48Boîte - 45430 postale Chécy - 45430 Chécy Concepteur d’espaces 6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière Téléphone : 02 Téléphone 38 46 62 00 :Tél 02: 02 383846 62 76de 79 communication 8700 Boîte postale 48 45430 Chécy T é l é c o p i e : 02 T38 é l é86 c o 88 p i e 10 : 02 38 86 88 10 TéléphoneI n:t e02 62w. n38 ect o46 :pw I500 nctoepr inee4t5375, :. f w r rue w w.duc oChâteau p i e 4Tél 5d’eau .:f02 r 38 76 79 87 e r ri e i ew4 T é l éi cmoppErii-em : 02 38 86 88 10 45560vice@cop SAINT-DENIS-EN-VAL mail : c45ser vice@copie45.fr E-mail : c45ser i e45. 375, rue dufrChâteau d’eau I n t e r n e t : w w w. c o p i e 4 5 . f r 6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL E -Boîte mail :postale c45ser 48 vice@copie45.fr - 45430 Chécy Téléphone : 02 38 46 62 00 T é l é c o p i e : 02 38 86 88 10 I n t e r n e t : w w w. c o p i e 4 5 . f r PARC EXPOSITIONS PARC EXPOSITIONS E - mail : c45ser vice@copie45.fr ET CONGRES

23, placePARC de DES l'écluse - 45430 Mardié EXPOSITIONS ET CONGRÈS 1, rue02 du Président Robert Schuman Tél. 38 86 94 14 23, place de l'écluse - 45430 Mardié 45074 ORLÉANS Cedex contact@strategial.fr 86 94 14 Tél.Tél. 02 3802 56 38 97 10 E-mail : parc-expo@orleansgestion.fr contact@strategial.fr

ET CONGRES

PARC EXPOSITIONS ET CONGRES

PARC DES EXPOSITIONS PARC ET DES CONGRÈS EXPOSITIONS ET CONGRÈS rue du Président Robert 1, rueSchuman du Président Robert Schuman imprimerie c o p i e1, 4 PARC 5 EXPOSITIONS PARC DES EXPOSITIONS ET CONGRÈS 45074 ORLÉANS Cedex 45074 ORLÉANS Cedex GRES im p r du i mPrésident e r iE TeC O NRobert cTél. o p02iSchuman e38 56 4 597 10 Tél. 02 38 56 97 10 1, rue 6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière 45074 ORLÉANS Cedex E-mail : parc-expo@orleansgestion.fr E-mail : parc-expo@orleansgestion.fr Tél. 02-38 56 97 6, rue48Jean Bertin ZA la 10 Guignardière Boîte postale - 45430 Chécy parc-expo@orleansgestion.fr postale 48 45430 Chécy T é lé p h o nBoîte e : 0 2E-mail 3 8:DES 4 6EXPOSITIONS 6 2 -00 P ARC ET CONGRÈS du Robert : 802 62 00 T é l é c o p i e T: él0épho 2 1,3rue 8ne 8 6Président 8 138 0 46Schuman 104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 112 ORLÉANS Cedex c ocpo45074 i epTél. 38 88 10 I n t e r n e t :Twé lwé w. i:e0202 4 38 5 .56 f r9786 10 t: parc-expo@orleansgestion.fr E- m a i l : c 4 5 sI enrt veirE-mail cnee@ c: owpw i ew. 4 5c.forp i e 4 5 . f r

imprimerie copie 45

6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière Boîte postale 48 - 45430 Chécy Tél éphone : 02 38 46 62 00 T é l é c o p i e : 02 38 86 88 10 I n t e r n e t : w w w. c o p i e 4 5 . f r E-mai l : c 45ser v i c e @copie45.fr

E-mail : c45ser vi ce@copie45.fr

MEP_AO2011.indd 112

31/08/11 13:47 PARC EXPOSITIONS ET CONGRES


117, rue Saint-Marceau - 45100 Orléans Téléphone : 02 38 22 52 07 - Télécopie : 02 38 22 65 51 E-mail : derenne@club-internet.fr

Studio 12, rue Alsace Lorraine 45000 Orléans E-mail : patrice.delatouche@wanadoo.fr

CLAVITHEQUE Musique, Image et Son

TRANSPORTS conseil en communication

Rue Brillat Savarin - Zone Expo Sud - 45100 ORLÉANS Tél. 02 38 56 05 50 - Fax 02 38 56 06 02 E-mail : clavitheque@wanadoo.fr

331 ancienne route de Chartres articles et dossiers de presse 45774 SARAN Cedex conception, rédaction et suivi de documents Tél 02 38 71 40 20 - 45100 Orléans Fax117, 02 rue 38 Saint-Marceau 73 51 06 Téléphone : 02 38 22 52 07 - Télécopie : 02 38 22 65 51 Internet E-mail: : deret.com derenne@club-internet.fr

www.ojazz.fr

Studio 12, rue Alsace Lorraine 45000 Orléans

conseil en communication articles et dossiers de presse conception, rédaction et suivi de documents 117, rue Saint-Marceau - 45100 Orléans conseil en communication conseil en: communication Téléphone 02 38 22 52 07 - Télécopie : 02 38 22 65 51 articles et dossiers de presse et dossiers de presse E-mailarticles : derenne@club-internet.fr conception, rédaction et suivi de documents conception, rédaction et suivi de documents

E-mail : patrice.delatouche@wanadoo.fr

conseil en communication articles et dossiers de presse Studio 12,conception, rue Alsace Lorraine rédaction et suivi de documents

DUPONT

45000 Orléans 117, rue Saint-Marceau - 45100 Orléans Télécopie : 02 38 22 65 51 E-mail : derenne@club-internet.fr Entreprise de peinture Studio 12, Alsace rue Alsace Lorraine Studio 12, rue Lorraine Travaux industriels - Travaux personnalisés 45000 Orléans 45000 Orléans

rue Saint-Marceau - 45100 Orléans 117, 117, rue Saint-Marceau - 45100 Orléans Téléphone : 02223852220752- Télécopie 07 - Télécopie : 02223865225165 51 Téléphone : 02 38 : 02 38 E-mail : derenne@club-internet.fr E-mail : derenne@club-internet.fr

8, RUE DE RASTIGNAC - LES PORTES DE MICY BP.23 - 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN (FRANCE) TRANSPORTS T : +33 (0) 2 38 83 35 35 331 ancienne route F : +33 (0) 2de 38 Chartres 83 00 51 SARAN Cedex M45774 : JORDENEN@JORDENEN.COM TélWWW.JORDENEN.COM 02 38 71 40 20

Fax 02 38 73 51 06 Internet : deret.com

CLAVITHEQUE Musique, Image et Son

E-mail : patrice.delatouche@wanadoo.fr E-mail :74, patrice.delatouche@wanadoo.fr avenue Denis Papin - Zone industrielle

Rue Brillat Savarin - Zone Expo Sud - 45100 ORLÉANS 45800 SAINT-JEAN-DE-BRAYE Tél. 02 38 56 05 5002- Fax 02 17 38 13 56 06 02 Tél. 38 86 E-mail : clavitheque@wanadoo.fr Fax 02 38 86 12 07 Email : jean-philippe.dupont@wanadoo.fr

CLAVITHEQUE Musique, Image et Son

TRANSPORTS 331 ancienne route de Chartres 45774 Cedex SA au SARAN capital de 1 000 000 q Tél 02 38St-jean-de-la-ruelle 71 40 20 BP 143 - TRANSPORTS 45143 cedex TRANSPORTS Fax 02 51 -06 Tél. : 02 38 7038 7273 38 Fax : 02 38 70 72 39 331 ancienne route de Chartres 331 ancienne route de Chartres Internet : deret.com E-mail : bfc@bfcbtp.com 45774 SARAN Cedex 45774 SARAN Cedex RCS orléans b 414 116 Tél 02 38 7120 40 20 830 ape 4120 B Tél 02 38 71 40 fr 1341 411 683 Fax38 0273 38 7306 51 06 000 020 Fax 02 51 Internet : deret.com Internet : deret.com 8, RUE DE RASTIGNAC - LES PORTES DE MICY BP.23 - 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN (FRANCE) T : +33 (0) 2 38 83 35 35 F : +33 (0) 2 38 83 00 51 M : JORDENEN@JORDENEN.COM WWW.JORDENEN.COM 8, RUE DE RASTIGNAC - LES PORTES DE MICY BP.23 - 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN (FRANCE) Les PortesT :de Micy - 8, rue de Rastignac +33 (0) 2 38 83 35 35 45380 FLa Chapelle-Saint-Mesmin : +33 (0) 2 38 83 00 51 M38 : JORDENEN@JORDENEN.COM Tél.8, :RUE 02 83 35 35 -- Fax : 02 8, RUE DE RASTIGNAC LES PORTES DE 83 MICY00 51 DE RASTIGNAC - LES PORTES DE38 MICY WWW.JORDENEN.COM BP.23 - 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN (FRANCE) BP.23 - 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN (FRANCE) jordenen@jordenen.com T : +33 (0) 2 38 83 35 35 T : +33 (0) 2 38 83 35 35 www.jordenen.com F : (0) +332(0) F : +33 38 2833800835100 51 M : JORDENEN@JORDENEN.COM M : JORDENEN@JORDENEN.COM WWW.JORDENEN.COM WWW.JORDENEN.COM

F O R C E

E-mail : patrice.delatouche@wanadoo.fr Téléphone : 02 38 22 52 07 -

Rue Brillat Savarin - Zone Expo Sud - 45100 ORLÉANS Tél. 02 38 56 05 50 - Fax 02 38 56 06 02 E-mailMusique, : clavitheque@wanadoo.fr Image et Son

CLAVITHEQUE CLAVITHEQUE Musique, Image et Son TRANSPORTS

Brillat Savarin - route Zone Sud - 45100 ORLÉANS 331 ancienne deSud Chartres Rue Rue Brillat Savarin - Zone ExpoExpo - 45100 ORLÉANS 02 3805 56 05- 50 - 02 Fax38 0256 3806 5602 06 02 45774 SARAN Cedex Tél. Tél. 02 38 56 50 Fax E-mail Tél 02: clavitheque@wanadoo.fr 38 71 40 20 E-mail : clavitheque@wanadoo.fr Fax 02 38 73 51 06 Internet : deret.com

DUPONT

Entreprise de peinture

Travaux industriels - Travaux personnalisés 74, avenue Denis Papin - Zone industrielle 45800 SAINT-JEAN-DE-BRAYE ORLÉANS AUDIOPROTHESE Tél. 02 38 86 17 13 Fax 02 38 86 12 07 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS de peinture Email : Entreprise jean-philippe.dupont@wanadoo.fr Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 Travaux industriels - Travaux personnalisés Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

DUPONT

DUPONT DUPONT

74, avenue Denis Papin - Zone industrielle Entreprise de peinture 45800 SAINT-JEAN-DE-BRAYE Entreprise de peinture Tél. 02 38 86 17 13 personnalisés industriels - Travaux Travaux industriels - -Travaux personnalisés 8, RUE DETravaux RASTIGNAC LES PORTES DE MICY 02 38 86 07 BP.23 - 45380 LA Fax CHAPELLE ST12 MESMIN (FRANCE) 74, avenue Denis Papin - Zone industrielle 74, avenue Denis Zone industrielle Email : jean-philippe.dupont@wanadoo.fr T : +33 (0)Papin 2 38 -83 35 35 SAINT-JEAN-DE-BRAYE 45800 SAINT-JEAN-DE-BRAYE F45800 : +33 (0) 2 38 83 00 51 0286 3817 8613 17 13 M : JORDENEN@JORDENEN.COM Tél. Tél. 02 38 WWW.JORDENEN.COM Fax38 0286 3812 8607 12 07 Fax 02 : jean-philippe.dupont@wanadoo.fr EmailEmail : jean-philippe.dupont@wanadoo.fr

M O T R I C E

Création et entretien de parcs et jardins Agence de Communication Le Lafayette - 7 rue Vieille Levée - 45100 Orléans Tél. 02 38 56 98 00 - Fax. 02 38 56 14 62 contact@forcemotrice.com

188, route de Sandillon - B.P. 62 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex Tél. 02 38 66 36 27 Fax 02 38 51 14 94 Internet : www.gabriel-sa.com

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 113

MEP_AO2011.indd 113

31/08/11 13:47

Rue


Beaux-Arts - Loisirs - Encadrements Entre le Quai et les Halles du Chatelet 2, rue d’Alibert - 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 80 43 59 - Fax 02 38 80 40 77

Agencement de magasins et de bureaux 9, rue de Bourgogne Stands d’expositions 45000 9, rue des Frères Lumière Michel 45800 ST JEANDUBOIS de BRAYE 02 38 61 13 5334 02 ORLÉANS AUDIOPROTHESE télTél. : 06 08 78 Fax 02 38 84 69 93

galerielegarage@wanadoo.fr 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS httP://www.galerielegarage.net Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

Benoit VOISIN J.-B. VALENTIN Agent Général d’Assurance 30, rue Ste Anne 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 62 33 83 FTélécopie O R C02E38 54M64 O T R I C E 62

Agence de Communication Le Lafayette - 7 rue Vieille Levée - 45100 Orléans Tél. 02ORLÉANS 38 56 AUDIOPROTHESE 98 00 - Fax. 02 38 56 14 62 contact@forcemotrice.com 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS

Concepteur d’espaces de communication Tél : 02 38 76 79 87 375, rue du Château d’eau 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL

Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 23, place de l'écluse - 45430 Mardié Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

Tél. 02 38 86 94 14 contact@strategial.fr

Création et entretien de parcs et jardins 188, route de Sandillon - B.P. 62 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex Beaux-Arts - Loisirs - Encadrements Tél. 02 38 66 36 27 02 38 51 14 94 Entre le Quai et les Halles du Fax Chatelet SARL : www.gabriel-sa.com 2, rue d’Alibert - 45000Internet ORLÉANS

MARCEAU

Tél. 02 38 80 43 59 - Fax 02 38 80 40 77

Dépositaire de presse Dépôt central de quotidiens et de périodiques angle rue royale rue jeanne d’arc 45000 orléans

Alex Olivier

R I C E

6, rue Jeanne d’Arc 45000 ORLEANS Tél. 02 38 54 63 20 Fax 02 38 53 73 56 benoit.voisin@wanadoo.fr

52, rue des Frères Lumière 45800 Saint Jean de Braye

Tél. 02 38 83 33 60 Fax : 02 38 83 14 89

Création et entretien de parcs et jardins

cation

45100 Orléans 8 56 14 62 com

188, route de Sandillon - B.P. 62 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex Tél. 02 38 66de 36 27 e L’authentique chocolatier votre104région SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 114 Agent Général d’Assurance Fax 02 38 51 14 94 Fabrication dans la pure tradition 30, rue Ste Anne Internet : www.gabriel-sa.com

FDL - Chocolaterie de la Forêt des Loges 4, rue de l’Ardoisière MEP_AO2011.indd 114 45170 Neuville aux Bois chocolatfl@wanadoo.fr

J.-B. VALENTIN

45000 ORLÉANS Tél. 02 38 62 33 83 Télécopie 02 38 54 64 62

31/08/11 13:47

Agenc


264, rue des Sables de Sary 45770 SARAN Tél. 06 77 46 15 14 02 38 81 89 41 Fax. 02 38 73 59 16 bertrand.gayet2@wanadoo.fr SARL

MARCEAU D

II FF FF F U U S S I I O O

Dépositaire de presse Dépôt central de quotidien 55, boulevard de Châteaudun et de périodiques

55, boulevard de Châteaudun 55, boulevard de Châteaudun 45056 ORLEANS Cedex 01 45056 ORLEANS Cedex 01 45056 ORLEANS ✆ 02 38Cedex 68 000144 - Fax 02 38 54 06✆ 5402 38 68 00 44 - Fax 02 52,38rue 54 06des 54 Frères Lumière ✆ 02 38 68 00 44 Fax 02 38 54 06 54 angleE-mail rue :royale bidault-richard@francedefi.fr

N N

ation de matériel de réception es, chaises, nappages, vaisselle

nts

et

77

E-mail : bidault-richard@francedefi.fr 45800 Saint

E-mail : bidault-richard@francedefi.fr

rue jeanne d’arc 45000 orléans

du vieux marché - 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 53 90 19

Résidence Ste Cécile

Jean de Braye

Tél. 02 38 83 33 60 Fax : 02 38 83 14 89

Entreprise de finition de bâtimentEntreprise de finition de bâtiment Entreprise de finition de Ruebâtiment Jean-Baptiste Corot

Maison de Retraite, Orléans Centre

Rue Jean-Baptiste Corot Z.A. des Montées

Rue Jean-Baptiste Corot

Z.A. des Montées Place d'Armes - 57, Bd dede Châteaudun Agencement magasins et de bureaux BP 11013 Z.A. des Montées 45073 ORLEANS CEDEX 2 BP 11013 45073 ORLEANS CEDEX 2 45073 ORLEANS CEDEX 2 45000 Orléans BP 11013 CANAL VIN Tél. 02.38.56.56.10 Fax 02.38.56.31.29 Tél. 02.38.56.56.10 Fax 02.38.56.31.29 d’expositions 45401 Stands FLEURY-LES-AUBRAIS 45401 FLEURY-LES-AUBRAIS Tél. 02.38.56.56.10 Fax 02.38.56.31.29 45401 FLEURY-LES-AUBRAIS Tél. : 02 38 24 25 26 - Fax 02 82 38 24 20 E-mail : gauthier@gauthier-sa.fr E-mail : gauthier@gauthier-sa.fr 02rue 38 60 25 60Lumière place de l'Eglise 02 38 82 604,60 9, des Frères E-mail : gauthier@gauthier-sa.fr 02 38 82 60http 60 : //www.deere.com 45650 Saint-Jean-le-Blanc www.eclatdeverre.com 45800 ST JEAN de BRAYE http : //www.deere.com http : //www.deere.com Tél : 02 38 62 04 30 Tél. 02 38 61 13 53 Fax : 02 38 51 30 03 Fax 02 38 84 69 93

ORLÉANS AUDIOPROTHESE 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 Net. orléans.entendre@wanadoo.fr PEINTURE DÉCORATION - TRAITEMENTS DE FAÇADES - AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS PEINTURE DÉCORATION - TRAITEMENTS DE FAÇADES - AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS PEINTURE DÉCORATION - TRAITEMENTS DE FAÇADES - AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS

Benoit VOISIN Bureaux - Magasin Bureaux - Magasin Bureaux - Magasin 6, rue Parc Jeanned’Activité d’Arc des Montées Parc d’Activité des Montées Parc d’Activité des Montées 2, rue 45000 de l’Industrie - 45073 2, ORLÉANS Cedex 02 ORLEANS rue de l’Industrie - 45073 ORLÉANS Cedex 02 2, rue de l’Industrie - 45073 ORLÉANS Cedex 02 Tél : Tél. 02 38 76 20 - Télécopie 0238 3876 7638 3876 77- Télécopie : 02 38 76 38 77 02 76 38 38 54 63 Tél : :02 Tél : 02 38 76 38 76 - Télécopie : 02 38 76 38 77 www.metz-sa.fr - e-mail : contact@metz-sa.fr Fax 02 38 53 73 56 www.metz-sa.fr - e-mail : contact@metz-sa.fr www.metz-sa.fr - e-mail : contact@metz-sa.fr benoit.voisin@wanadoo.fr

F O R C E

M O T R I C E

Création et entretien Rue Royalede parcs et jardins

Agence de Communication Le Lafayette - 7 rue Vieille Levée - 45100 Orléans Tél. 02 38 56 98 00 - Fax. 02 38 56 14 62 contact@forcemotrice.com SARL

MARCEAU Dépositaire de presse Dépôt central de quotidiens et de périodiques

MEP_AO2011.indd 115

Rue Royale Rue Royale Rue de Bourgogne 188, route de Sandillon -Rue B.P.de 62 Bourgogne Rue de Bourgogne ORLÉANS 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex ORLÉANS ORLÉANS Tél. 02 38 24 02Tél. 22 02 38 66 36 27 Tél. 02 38 24 02 22 Tél. 02 38 24 02 22 Fax 02 38 51 14 www.liger-mode.com 94 www.liger-mode.com www.liger-mode.com Internet : www.gabriel-sa.com

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 115

31/08/11 13:47


264, rue des Sables de Sary 45770 SARAN Tél. 06 77 46 15 14 02 38 81 89 41 264, Fax. rue 02 des38 Sables de16 Sary 73 59 45770 SARAN bertrand.gayet2@wanadoo.fr 264, rue des Sables de Sary Tél. 06 Sables 77 46 de 15 Sary 14 264, rue des 45770 SARAN 02 38 81 89 41 45770 SARAN Tél. 06 77 46 15 14 Fax. 02 02 38 810689 4138 Tél. 77 4673 15 59 14 16 bertrand.gayet2@wanadoo.fr Fax. 02 38 02 73 3859 811689 41 bertrand.gayet2@wanadoo.fr Fax. 02 38 73 59 16 bertrand.gayet2@wanadoo.fr

D

II FF FF F U U S S I I O O

N N

Location de matériel de réception II O D II FF FF F U U S S O N N Tables, chaises, D Inappages, I FF FF F U U vaisselle SS I I O O N N

264, rue des S 45770 S Tél. 06 77 02 38 81 Fax. 02 38 bertrand.gayet2

10, place du vieux marché - 45000 ORLÉANS Location de I FF53 SS I I O Dmatériel I38 FF 90 F U Uréception O N N Tél.de02 19

Location de matériel de réception Tables, chaises, nappages, vaisselle

nappages, 10,Tables, place duchaises, vieux marché - 45000vaisselle ORLÉANS Location de réception 10, place du vieux marché - 45000 ORLÉANS Tél.matériel 02 38 53 de 90 19

Tables, chaises, nappages, vaisselle Tél. 02 38 53 90 19 10, place du vieux marché - 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 53 90 19

Résidence teSte Cécile Résidence S Cécile Résidence Stete Cécile Résidence S Cécile Maison de Retraite, Orléans Centre Evénements & Place d'Armes - 57,Orléans Bd deCentre Châteaudun Maison de Retraite, Communication

XCPH Organisation/92 112, rue de Paris 92100 BoulogneBillancourt Tél. : 01 46 05 40 03 contact@xcph.com

D II FF FF F U U S S I I O O N N CANAL VIN Place d'Armes45000 - 57, BdOrléans de Châteaudun Tél.Maison : 02 38 de 24 Retraite, 25 Orléans 26 - Fax 02 38 24 25 20 45000 CANAL VIN Orléans Centre 4, place de l'Eglise Tél. : 02 38 XCPH 24 25 26 - Fax 02 38 24 25 20 Location de matériel de réception 4, place45650 de l'Eglise Place d'Armes - 57, Bd de Châteaudun Saint-Jean-le-Blanc Organisation/45 Maison de Retraite, Orléans Centre Tables, chaises, nappages, vaisselle 45650 Saint-Jean-le-Blanc Tél : 02 38 62 04 30 Orléans 7 bis, rue de45000 l'Insdustrie CANAL VIN Tél : 02 38 62 04 30 38 51 30 03 Place d'Armes - 57, Bd de Châteaudun 10,25place 45000 ORLÉANS Fax : 02 des24Montées Tél. :ZA 02 38 25 26 - Fax 02 38 24 20 du vieux marché -Fax : 02 38 51 30 03 4, place de l'Eglise 45000cedex Orléans VIN Tél. 02 38 53 90 19 CANAL 45073 Orléans 2 45650 Saint-Jean-le-Blanc Tél. : 02: 02 38 24 2660 - Fax Tél. 382556 5402 38 24 25 20 4,Tél place : 02de38l'Eglise 62 04 30 contact@xcph.com 45650 Saint-Jean-le-Blanc Fax : 02 38 51 30 03

Tél : 02 38 62 04 30 Fax : 02 38 51 30 03

Résidence Ste Cécile Maison de Retraite, Orléans Centre

Place d'Armes - 57, Bd de Châteaudun 45000 Orléans Tél. : 02 38 24 25 26 - Fax 02 38 24 25 20

456 T F

104e SALON DES ARTISTES ORLÉANAIS - 116

MEP_AO2011.indd 116

31/08/11 13:47


notes

MEP_AO2011.indd 117

31/08/11 13:47


CONCEPTION & CRéATION GRAPHIQUE : Comité éditorial des Artistes Orléanais et Nathalie HUE IMPRESSION : Copie 45 - Chécy N° ISBN : 1-978-2-9539183-0-4 N° EAN : 9782953918304 CRéDITS PHOTOS : Jérôme MÜNDLER, Paella, Lawrence PERQUIS, Jean-Louis SOUCHAUD Collection Jean-Pierre TANGUY Pascal PROUST, La République du Centre Patrice DELATOUCHE, Benoit VOISIN, François LAUGINIE pour le Musée des Beaux-Arts, Jean-François GROSSIN, Pascal BORIES - édition L'œIL DU MULOT, Charlotte BOUVIER, Galerie Michèle BROUTTA, Ateliers MORET, La société des Artistes Orléanais. Les textes, les biographies et les photos ont été fournis par les partenaires, sponsors, les artistes et publiés sous leur responsabilités. © Les auteurs pour les textes signés Tous droits réservés © Société des Artistes Orléanais - Septembre 2011

MEP_AO2011.indd 118

31/08/11 13:47


© Patrick Chaurin

1 er - 9 octobre 2011

invités d’honneur

Société des Artistes Orléanais www.artistes-orleanais.com

C4 AO2011.indd 1

12 €

C o n c e p t i o n : C o m i t é é d i t i o r i a l d e s A O - I m p r e s s i o n C o p i e 4 5 - S e p t e m b r e 2 0 11

Jean-Pierre Tanguy PEINTre & GRAVeur

© Collection particulière

hélène lhote sculpteur

31/08/11 13:36

Catalogue Artistes Orléanais 2011  

Catalogue Artistes Orléanais 2010 104ème Salon

Catalogue Artistes Orléanais 2011  

Catalogue Artistes Orléanais 2010 104ème Salon

Advertisement