Actualites Depanneurs - Jan/Feb 19

Page 1

Avertissement

Nom de marque

Code CUP

Avertissement en images des dangers pour la santé Quantité

PM42940023

EMBALLAGE ÊTES-VOUS PRÊT?

NEUTRE Également dans ce numéro...

JANVIER / FÉVRIER 2019 CCentral.ca @CCentral360

Des mets québécois populaires au Marché G. Lalime Snacko s'attaque aux fringales


ÉDITION ÉDITION LIMITÉE! LIMITÉE! 8 JOUETS 8 JOUETS À DÉCOUVRIR À DÉCOUVRIR

LIVRAISON LIVRAISONÀ ÀCOMPTER COMPTER DEDEDÉCEMBRE DÉCEMBRE2018 2018 QUANTITÉ QUANTITÉ DE 24 DE 24

QUANTITÉ QUANTITÉ DE 92 DE 92

Voici VoiciKinder KinderJoy Joy dU dU Printemps Printemps Introducing Introducing NEW NEW KINDER KINDER JOY JOY iesuese cu icliie l é é D D tetreie rie gâgâ abalbele lllélrér cuci ui

QUANTITÉ QUANTITÉ DE 32 DE 32 Des Des couches couches dede crèmes crèmes auau lait lait etet chocolatées, chocolatées, recouvertes recouvertes dede bouchées bouchées dede gaufrette gaufrette

UnUn jouet jouet ++ surprise! surprise!

Durée Duréelimitée limitéeseulement seulement

88jouets jouetsààdécouvrir découvrir Livraison Livraisonààcompter compterde dedécembre décembre2018 2018

COMMUNIQUEZ COMMUNIQUEZ AVECAVEC VOTRE VOTRE REPRÉSENTANT REPRÉSENTANT COMMERCIAL COMMERCIAL FERRERO FERRERO OU VOTRE OU VOTRE REPRÉSENTANT REPRÉSENTANT DU COMMERCE DU COMMERCE DE GROS DE GROS POUR POUR OBTENIR OBTENIR DE PLUS DE PLUS AMPLES AMPLES RENSEIGNEMENTS RENSEIGNEMENTS


Livraison Livraisonà àcompter compterdede

décembre décembre2018 2018 ebmabllaélelés esauafurefsres BoBuocuhcéheés eesm iftaeistedsedge g ecec a f , , t t n n e e m m e e l l l l e e indinivdiidvuidu e cehcohcolcaotlaatualuailtaiatvav enernobréobeés eds cdtucet uesue sgeagranritnuirtuere unuenoenon te tet eatualuailtait à làa lnaonisoeitset

NNOUOVUVEEAAUU !!

Durée Duréelimitée limitéeseulement seulement Livraison Livraisonà àcompter compterdededécembre décembre2018 2018

nronbréoebsées euseeuse GaGufaruefttrestteecs euecneunoencotu nctu airv av ir o o n n t t la la o o u c c o o a de dceh ch e àe laà la tte tteet et alau itlait oisneois n r r u u it it gargnarn

t t éoebséedse dcehoccehoolaceola b o r r n n e s s e e tt tt e r r useus GaGufauf vecveucneunoencotu ncetu blabnlac nac a noisneois t e e e tt tt aetu alau itlait la la à à e e r r gargnaitrnuitu (Quantité (Quantité de de 60)60) Communiquez Communiquez avecavec votrevotre représentant représentant commercial commercial Ferrero Ferrero ou votre ou votre représentant représentant du commerce du commerce de gros de gros pourpour obtenir obtenir de plus de plus amples amples renseignements renseignements


LE BRIQUET ORIGINAL, MODERNISÉ Nous croyons, en tant que marque, qu’une performance fiable peut être synonyme de prix juste

Inventeur du briquet jetable

Fabriqués en Hollande

Format de poche

Testé 60 fois

Percuteur plus lisse

F l a m m e f i xe | P r o t e c t i o n e n f a n t s | E x t r ê m e m e n t r é s i s t a n t c o n t r e l a c a s s e R é s i s t a n c e a u x h a u t e s t e m p é ra t u r e s | Ta i l l e c o m p a c t e | Fa i t s d e n y l o n 6 . 6

Contactez votre r e p r é s e n t a n t S TG C a n a d a :


Janvier / Février 2019 Volume 2 | Numero 1

Emballage neutre 22

12

ANNONCEURS

TABLE DES MATIÈRES

Confiseries Regal......................................... 6,21

07 Mot de la rédactrice en chef Est-ce l'année pour vous réinventer?

Ferrero.......................................................... 2&3 Groupe Tabac Scandinave Canada..................4 ITWAL Ltée.....................................................28 Les aliments Tyson Inc....................................25 Mondelez Canada Inc......................................15 Prix Femmes d'exception Industrie du dépanneur....................................17 Salon Convenience U CARWACS - Toronto...26

CCentral.ca

08 Le Buzz Tour d’horizon canadien 10 Infos en bref Don de clairvoyance... ou simples suppositions?

18

12 Le Marché G. Lalime offre aux Montréalais leur mets québécois favoris 18 Snacko s'attaque aux fringales Le dépanneur à livraison seulement en route vers le succès 22 EN COUVERTURE Il s'en vient! Préparez-vous pour l'emballage neutre

27 Côté catégories Destination bonbons! Les dépanneurs au centre de l'action 29 Aperçu H2O sur le pouce Les ventes d'eau augmentent dans tout le réseau des dépanneurs 30 Réflexions 6 questions pour Jan Westcott président-directeur général de Spirits Canada

Janvier / Février 2019

|

|5



MOT DE LA RÉDACTRICE EN CHEF 20, av. Eglington O., bureau 1800, Toronto (Ont.) M4R 1K8 (416) 256-9908 | (877) 687-7321 | Fax (888) 889-9522 www.CCentral.ca PRÉSIDENTE, Ensemble IQ Canada Jennifer Litterick | jlitterick@ensembleiq.com Directrice de la marque du groupe - Détail Kathryn Swan | kswan@ensembleiq.com VICE-PRÉSIDENT ET DIRECTEUR - ÉVÉNEMENTS Michael Cronin | mcronin@ensembleiq.com Éditorial Rédactrice en chef, actualités dépanneurs Jane Auster | jauster@ensembleiq.com rédacteur en chef, Octane Kelly Gray | kgray@ensembleiq.com Rédactrice en chef, Numérique Nikki Lockington | nlockington@ensembleiq.com TRADUCTION | Danielle Hart Ventes de publicité REPRÉSENTANT des ventes Elijah Hoffman | ehoffman@ensembleiq.com Coordonnatrice des ventes/événements Claudia Castro Conception et production Vice-président, Production Derek Estey | destey@ensembleiq.com Gestionnaire DE LA PRODUCTION Michael Kimpton | mkimpton@ensembleiq.com Directeur ARTISTIQUE | Christian Lemay DirectRICE MARKETING Alexandra Voulu | avoulu@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, DÉVELOPPEMENT DE L’AUDITOIRE Lina Trunina | ltrunina@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS WEB Valerie White | vwhite@ensembleiq.com DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ Président exécutif | Alan Glass Président-directeur général | David Shanker Directeur de l'exploitation et des finances

Est-ce l'année pour vous réinventer? 2019 est arrivée! Maintenant que vous avez pris vos résolutions personnelles, quel est votre plan d'action pour la nouvelle année pour votre entreprise? Est-ce l'année où vous décidez de plonger dans les services alimentaires? Peut-être ajouter la livraison de nourriture pour concurrencer les restaurants à service rapide? Miser sur le déjeuner et lancer un sandwich-déjeuner offert toute la journée? Introduire la notion de «gourmet» dans votre offre de café? Offrir plus d'options santé pour le très important segment des milléniaux?

Les consommateurs d'aujourd'hui ne sont pas immobiles, et vous ne devriez pas l'être non plus.

Dan McCarthy

Directeur du numérique | Joel Hughes Directeur de l'innovation | Tanner Van Dusen Vice-président exécutif, événements et conférences Ed Several

ABONNEMENTS Abonnements: 65,00$ par année, 2 ans 120,00$, Hors Canada 100,00$ par année, Unité 12,00$, Groupes 46,00$, Hors Canada, Unité 16,00$. Courriel: ycm@convenienceu.ca Tél.: 1-844-694-4422, les jours ouvrables entre 9h00 et 17h00 HNE Téléc.: 1-844-815-0700 / En ligne: www.ccentral.ca/subscribe OCTROI DE LICENCES ET TIRAGES À PART S.V.P. Communiquez avec Wright’s Media ensembleiq@wrightsmedia.com | 1-877-652-5295 ACTUALITÉS DÉPANNEURS / OCTANE est publié six fois par année par EnsembleIQ. Actualités Dépanneurs/Octane est distribué aux gérants, acheteurs et autres professionnels travaillant dans le réseau canadien des dépanneurs, stations-service et lave-autos. Veuillez envoyer toute demande de renseignements au bureau de la rédaction. C’est avec plaisir que nous acceptons des articles, des photographies et des renseignements sur l’industrie. Cependant, nous ne pouvons ni en accuser réception, ni les retourner. ©Tous droits réservés 2019. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie et la récupération/retransmission électronique, sans l’autorisation de l’éditeur.

Imprimé au Canada par Transcontinental | PM42940023

Ou peut-être votre année de réinvention sera-t-elle une occasion de peaufiner l'espace dans votre magasin - peut-être en déplaçant des allées, en ajoutant de nouveaux présentoirs, en repensant la disposition pour créer une meilleure expérience de magasinage pour vos clients. Peut-être que ce sera l'année où vous intégrerez davantage d'options haute technologie pour vous aider à gérer votre commerce, qu'il s'agisse d'options sur applis pour les clients ou de la mise à niveau de vos propres opérations en arrière-boutique. Faites n'importe quoi, mais faites quelque chose! Les consommateurs d'aujourd'hui ne sont pas immobiles, et vous ne devriez pas l'être non plus. Les clients s'attendent à des changements et ils iront

ailleurs si vous ne continuez pas d'innover pour répondre à leurs besoins en constante évolution. Comme le dit si bien Deniz Gazi, conseiller en vente au détail: «Les entreprises et les marques, quel que soit le réseau, ne peuvent jamais se permettre de se reposer sur leurs lauriers. Pour avoir une longueur d'avance sur la concurrence, et la conserver, il faut bien connaître les préférences et les besoins des consommateurs.» Heureusement, les dépanneurs sont dans une position enviable lorsqu'il s'agit d'innovation. Vous pouvez réagir rapidement afin de porter une nouveauté à l'attention de vos clients. De plus, en étant plus petit, vous êtes en mesure d'offrir une expérience plus personnalisée. Et n'oublions pas vos plus grands avantages - la commodité de l'emplacement et les heures d'ouverture. Dans ce numéro d'Actualités Dépanneurs, nous mettons l'accent sur un perturbateur de marché qui est en train de redéfinir la notion de dépannage. Pensez livraison seulement, pas de devanture, juste un accès en ligne à des collations populaires, «les choses que vous trouviez dans votre boîte à lunch lorsque vous étiez jeune», selon le propriétaire Connor McPhail. Snacko a des rayonnages virtuels à partir desquels les clients ayant une fringale peuvent commander leurs collations favorites. Dans une année de réinvention, c'est le summum du dépannage.

J ane Auster, Rédactrice en chef

standard

no gradients

FAITES PARTIE DE NOTRE COMMUNAUTÉ!

Alliances dans le réseau :

watermark

stacked logo (for sharing only)

CCentral.ca

CCentral.ca

Bulletin électronique

Convenience Central

@CCentral360

Janvier / Février 2019

ConvenienceChannel

|

|7


Le BUZZ Tour d’horizon canadien

Gens, lieux, actualités et événements

Pour alimenter la réflexion Le sevrage de la malbouffe peut être douloureux, selon de nouvelles recherches américaines qui ont révélé que le fait de renoncer aux croustilles, chocolat et boissons gazeuses peut produire des symptômes similaires au sevrage de la drogue au cours de la première semaine. Les participants à l'étude, publiée dans Appetite, ont déclaré se sentir tristes, irritables et fatigués quand ils ont cessé de grignoter. Les fringales étaient plus intenses au cours des deux à cinq premiers jours.

Cannabis : des préoccupations Bien que tout le monde se bouscule pour profiter de la légalisation du cannabis, Alimentation Couche-Tard Inc. se tient loin de la mêlée - du moins pour l'instant. Il y a deux raisons à la réticence de la chaîne de dépanneurs : les préoccupations du personnel et de la collectivité. «Certaines personnes ont peur des acheteurs de cannabis, de la façon dont ils agiront dans le magasin. Elles ne savent pas comment contrôler la sécurité», a déclaré Alain Bouchard, cofondateur de la compagnie québécoise, à la presse canadienne.

8

|

| Janvier / Février 2019

Une occasion à saisir

Rendre le vapotage invisible? Cacher à la vue les produits de vapotage était inclus à l'origine dans les règlements qui devaient entrer en vigueur le 1er juillet, mais le gouvernement progressiste conservateur de l'Ontario a éliminé cette exigence, devenant la première province à permettre aux entreprises de commercialiser directement leurs produits de vapotage au public. Voici ce que l'OCSA avait à dire sur le sujet : «Nous croyons que, sous le nouveau gouvernement, le personnel du ministère a reçu la consigne de revoir les restrictions et, peut-être, de permettre aux dépanneurs d'étaler et de promouvoir les produits de vapotage. C'est peut-être le début d'un nouveau dialogue sur des questions touchant le réseau. L'OCSA participera encore à la prochaine consultation et tiendra tout le monde au courant à mesure que nous recevrons d'autres informations.» La Société canadienne du cancer et d'autres organismes de santé exhortent le gouvernement de l'Ontario d'abandonner les plans qui permettraient d'étaler sans restriction les produits de vapotage à la vue des enfants et d'en faire la promotion.

L'Ontario Convenience Stores Association exhorte le gouvernement provincial à penser petit. Elle tient à s'assurer que ses 8 000 membres, dont beaucoup exploitent des magasins de seulement 400 à 500 pi ca, sont admissibles à l'obtention d'un permis de vente de cannabis. L'OCSA a souligné au cours d'une réunion du comité législatif sur la question que les dépanneurs sont déjà familiers avec les produits pour adultes et qu'ils ont un excellent dossier lorsqu'il s'agit de garder ces produits hors de la portée des mineurs.

CANNABIS

Hausse du salaire minimum en AB Le salaire minimum en Alberta est maintenant de 15 $ l'heure - le plus élevé au pays. Le nouveau taux représente une augmentation de 1,40 $ l'heure. Pour une semaine de 40 heures, une personne recevra 2 912 $ de plus par année grâce à cette augmentation, ce qui contribuera à garantir que les employés de l'industrie des services qui s'occupent des clients peuvent se permettre de s'occuper d'eux-mêmes et de leurs familles aussi, de dire Christina Gray, ministre du Travail de l'Alberta. Au même moment, le gouvernement de l'Ontario a renié l'engagement pris par le gouvernement libéral précédent d'augmenter le salaire minimum.


Une pomme par jour Le caucus du NPD de la Nouvelle-Écosse a déposé un projet de loi qui rendrait obligatoires les congés de maladie payés pour tous les employés. En vertu de la nouvelle loi proposée, les travailleurs gagneraient une demi-journée pour chaque mois travaillé pour un total de six jours par année. De plus, les employeurs ne pourraient exiger une note du médecin, mesure qui a été mise en place en 2018 par le gouvernement de l'Ontario.

Ils livrent la marchandise

7-Eleven a uni ses forces avec foodora, un service de livraison sur demande de produits alimentaires. À ce jour, 48 magasins de la chaîne à Toronto, Vancouver, Calgary et Edmonton offrent la livraison. Au menu : les produits de première nécessité comme le lait et le pain, des collations et des gâteries comme des croustilles, des barres de chocolat, de la crème glacée et des bonbons, des aliments chauds comme de la pizza, des taquitos et des ailes de poulet et, évidemment, des Slurpees.

On peut compter sur les dépanneurs Les données obtenues du ministère du Procureur général et du ministère de la Santé et des Soins de longue durée indiquent que les dépanneurs de l'Ontario vendent de façon constante et responsable des produits pour adultes

Donner au suivant

comme le tabac, les billets de loterie, l'alcool et les produits de vapotage. En 2017, 19 822 évaluations mystère ont été menées par les bureaux de santé publique à l'appui de la Loi favorisant un Ontario sans fumée, et dans 95,7 % des cas, les dépanneurs ont réussi à refuser la vente aux personnes de moins de 19 ans. Aucun autre détaillant n'est vérifié d'aussi près par les organismes de réglementation, et aucun autre réseau de vente au détail ne peut montrer des taux de succès comparables en ce qui concerne la vérification de l'âge, selon l'OCSA.

L'Association canadienne des dépanneurs en alimentation a célébré la Semaine de la petite entreprise en présentant un chèque de 130 000 $ à la Fondation Rêves d'enfants. Ce montant, qui représente une augmentation par rapport au montant de 82 500 $ en 2017, a été recueilli au cours de la Journée des dépanneurs. Plus de 250 leaders communautaires se sont joints à 300 dépanneurs dans tout le pays pour recueillir l'argent. Depuis que la Journée des dépanneurs a été lancée, plus de 362 000 $ ont été recueillis par des dépanneurs pour la Fondation canadienne Rêves d'enfants du Canada.

Mettez-le à votre agenda Du 12 au 14 février 2019 | Miami Beach, FL NACS Leadership Forum https://www.convenience.org/ events/Leadership/forum

Les 5 et 6 mars 2019 | Toronto, ON Salon Convenience U CARWACS http://toronto.convenienceu.ca/

Janvier / Février 2019

|

|9


INFOS EN BREF

par Darren Climans

Don de clairvoyance...

ou simples suppositions? Vous êtes-vous déjà imaginé ce que ce serait d'être en mesure de voir l'avenir comme une Cassandre des temps modernes? Si vous vous souvenez de votre mythologie grecque, Cassandre était une princesse de Troie. Selon la légende, le dieu Apollon tombe en amour avec Cassandre et lui accorde le don de dire l'avenir. Mais lorsque Cassandre rejette Apollon, il lui jette un sort qui fait en sorte que personne ne croit ses prédictions. Cassandre prédit la destruction de Troie par les Grecs. Lorsque les Troyens trouvent un énorme cheval de bois à l'extérieur des portes de leur ville, Cassandra déclare, en vain, que les Troyens devraient «se méfier des Grecs porteurs de cadeaux».

TABLEAU 1

C'est le point zéro pour les tendances alimentaires qui façonneront le paysage de la vente au détail et des services alimentaires dans les années à venir. Datassential, une entreprise qui fait le suivi des restaurants et enrichit sa base de données MenuTrendsMC aux États-Unis et au Canada - chaînes, indépendants, cuisine fine, etc., utilise une grande quantité

Top des tendances de nourriture et boissons

1 - Chai indien 2 - Sambal malaisien aux feuilles de lime 3 - Tartinade chili au sambal Matah indonésien 4 - Gochujang coréen 5 - Pâte de harissa d'Afrique du Nord 6 - Matcha et produits aromatisés au matcha 7 - Za'atar du Moyen-Orient - mélange d'épices séchées moulues 8 - Zhug yéménite - sauce épicée verte

GHEE (BEURRE CLARIFIÉ)

1 - Ghee aromatisé sans lactose provenant de vaches de pâturage 2 - Tartinades de ghee (café, guarana, fruit de la passion, etc.) 3 - Ghee aux épices éthiopiennes

EAU

1 - Eau de vin non alcoolisée, faite de peaux et de pépins de raisin de cuve mélangés à de l'eau de source 2- Eau de miel 3- Eau enrichie en oxygène - 100 fois plus d'oxygène que l'eau traditionnelle

|

Chaque année, le plus important salon alimentaire spécialisé en Amérique du Nord, le Summer Fancy Food Show de la Specialty Food Association, a lieu à New York.

de données pour identifier les tendances et présager où elles s'inscrivent sur son continuum Cycle d'adoption d'un menu (Tableau 2). Récemment, Datassential a résumé ses résultats et ses observations du Summer Fancy Food Show, indiquant les plus récentes tendances à leur tout début, dans le but d'anticiper l'avenir des saveurs dans les services alimentaires (Tableau 1).

Le très épicé est hot Pensez à l'arc de croissance de la sauce sriracha. Depuis ses premiers jours dans les

FANCY FOOD SHOW 2018

SAVEURS GLOBALES

10

Deviner l'avenir

| Janvier / Février 2019

MANGER SIMPLE ET NATUREL

1 - «Viandes» à base de plantes 2 - Barres-collations végés - faites avec des fruits ou des légumes seulement 3 - Barres-collations sans allergène - pas de noix, de produits laitiers ou de soya

COLLATIONS SALÉES PORTATIVES

1 - Kuku perse - omelette de pommes de terre de type frittata 2 - Onigiri (boules de riz japonaises enveloppées de nori) 3 - Fruits et noix patrimoniaux - abricot, mûres %UHW]HOV GH FKRX ŴHXU JDJQDQW GX SUL[ 62), 2U

LA PUISSANCE DES PLANTES

1 - Substituts de viande à base de plantes O ,PSRVVLEOH %XUJHU 2 - Ahimi - substitut de thon cru à base de tomate pour les sushis 3 - Tranches de charcuterie végétarienne - prosciutto végé et carpaccio végé épicé 4 - Jerky de champignons 5 - Substitut de beurre à base de plantes 6 - Substitut de mayonnaise à base de microalgues

Source: Datassentials FoodBytes 2018

KOMBUCHAS ET VINAIGRES

1 - Kombucha houblonnée faite avec du KRXEORQ GHbELªUH 2 - Kombucha fermentée au miel 3 - Tonique de vinaigre de cidre de pomme - chaque bouteille contient deux cuillerées à thé de vinaigre QRQ ƓOWU« 4 - Vinaigre de cidre de pomme en poudre en portion individuelle

CONDIMENTS ET COLORANTS À CAFÉ 1 - Ketchups haut de gamme - à saveur de cari, non sucré, tomates San Marzano 2 - Condiments artisanaux 3 - Substitut de colorant à café - amande et noix de coco, moka à la menthe poivrée

ALIMENTS FONCTIONNELS

1 - Biologique 2 - Curcuma 3 - Moringa - un superaliment riche en nutriments 4 - Miel de manuka - fabriqué à partir de nectar provenant d'un arbre appelé manuka de la Nouvelle-Zélande 5 - Chanvre

CCentral.ca


TABLEAU 2

L'intĂŠgritĂŠ est une tendance englobante ÂŤL'intĂŠgritĂŠ alimentaireÂť est une tendance ÂŤgrande tenteÂť, elle englobe toutes les expressions ĂŠcologiques: BĹ’UF DE PĂ‚TURAGE, et lait, beurre, ghee et crème glacĂŠe provenant de vaches de pâturage ALIMENTS FONCTIONNELS: organique, ĂŠlevĂŠ en libertĂŠ, bon pour la santĂŠ intestinale, superaliments MANGER SIMPLE ET NATUREL UĂŠ Substituts Ă la viande UĂŠ VĂŠgane/vĂŠgĂŠtarien UĂŠ Non-allergènes (produits laitiers, gluten, soja, noix) UĂŠ Empreinte carbone - local

Camion de cuisine de rue/ inspiration de la bouffe de rue Cette tendance est en croissance depuis la majeure partie de la dernière dÊcennie. Elle fait appel au dÊsir des consommateurs aventuriers pour des saveurs authentiques et des expÊriences alimentaires uniques. AlimentÊe par la technologie, la nourriture est devenue sa propre structure narrative pour les consommateurs qui participent activement dans les mÊdias sociaux. Ils ne recherchent pas seulement des saveurs mondiales, mais ils veulent aussi connaÎtre l'histoire du produit.

CCentral.ca

VENTE AU DÉTAIL

SERVICES ALIMENTAIRES

MarchÊs fermiers Épiceries spÊcialisÊes Magasins alimentaires gourmets

Épiceries traditionnelles Grandes surfaces Magasins-entrepôts

Pharmacies Magasins Ă un dollar

Si vous trouvez un gros objet en bois Ă votre porte et mĂŞme si on vous a averti de vous mĂŠďŹ er, ce n'est pas toujours facile de savoir comment rĂŠagir. Pour les dĂŠtaillants en alimentation, la porte est dĂŠjĂ ouverte. La technologie et les consommateurs Ă la recherche d'une combinaison de rabais et de commoditĂŠ sont en train de changer radicalement le paysage de l'alimentation au dĂŠtail. Selon Statistique Canada, les ventes au dĂŠtail mensuelles d'aliments ont accusĂŠ une baisse dans la première moitiĂŠ de 2018, sur une base annuelle. Une partie de ce cycle Ă la baisse est liĂŠe Ă la dÊation, dĂŠclenchĂŠe par les gros dĂŠtaillants qui baissent leurs prix pour essayer de maintenir leur part en volume. Sylvain Charlebois, professeur en distribution et politique alimentaires, Ă l'UniversitĂŠ Dalhousie, estime que l'exode des clients acheteurs d'aliments au dĂŠtail est une consĂŠquence de la demande alimentaire de plus en plus fragmentĂŠe et est symptomatique des services alimentaires qui ÂŤgagnent progressivement du terrain sur l'alimentation au dĂŠtailÂť. Les vagues de changement sont inĂŠvitables. L'ĂŠvolution des prĂŠfĂŠrences engendre de nouveaux produits et modèles de livraison. On ne peut pas retenir les perturbateurs comme Uber Eats et Hello Fresh. Et le rĂŠseau des dĂŠpanneurs n'est plus Ă l'abri

ADOPTION

AllĂŠe ethnique

CRÉATION

IndĂŠpendants ethniques MarchĂŠs ethniques

Fine cuisine

Pubs gastronomiques Restaurants informels avec chef renommĂŠ Camions de cuisine de rue Restaurants au luxe dĂŠcontractĂŠ Restaurants informels indĂŠpendants Restautants informels Ă service rapide GĂŽtes ChaĂŽnes informelles Collèges Restaurants Ă service rapide Épiceries-dĂŠli

DÊpanneurs CafÊtÊrias d'entreprise Restaurants familiaux Soins de santÊ Écoles - de la maternelle à la 12e annÊe

de ces menaces. Ă€ l'automne 2018, une jeune pousse appelĂŠe Snacko a ouvert au centre-ville de Toronto. (Voir notre proďŹ l dans ce numĂŠro.) La devise de Snacko est ÂŤVos collations favorites livrĂŠes en quelques minutesÂť. Snacko a ĂŠtabli un partenariat avec Uber Eats et fonctionne maintenant comme dĂŠpanneur de livraison seulement. Il exerce ses activitĂŠs Ă partir d'une boĂŽte spartiate de 8 x 10 pieds au centre-ville de Toronto remplie de chocolats, croustilles, boissons gazeuses et autres collations emballĂŠes. Snacko songe Ă ajouter des emplacements stratĂŠgiques aďŹ n d'ĂŞtre en mesure de servir plusieurs quartiers, et ensuite Ă ĂŠtendre ce modèle Ă d'autres villes. C'est un incitatif pour travailler dur aďŹ n d'attirer les clients des services alimentaires et faire de votre emplacement une destination pour vos clients avant qu'ils choisissent de se faire livrer Ă la maison. Z Darren Climans est un expert des services alimentaires depuis près de 20 ans et travaille en partenariat avec des distributeurs, des fabricants de produits de grande consommation et des exploitants de services alimentaires. Son mĂŠtier consiste Ă comprendre le contexte d'une dĂŠcision avant d'effectuer les choix stratĂŠgiques grâce Ă une dĂŠmarche basĂŠe sur des donnĂŠes chiffrĂŠes.

Janvier / FĂŠvrier 2019

|

| 11

Source: Datassentials, datassential.com/pdf/The_Menu_Adoption_Cycle.pdf

Le temps n'attend personne

CYCLE DE L'ADOPTION D'UN MENU

PROLIFÉRATION

Quelle sera la prochaine sriracha? Peut-être la sauce de piment vert yÊmÊnite/ israÊlien Schug ou la pâte de piment rouge corÊenne Gochujang. Les aliments ÊpicÊs et ethniques sont encore des catalyseurs de marchÊ. Offrir un large assortiment de sauces Êclectiques rÊpond aux souhaits de consommateurs de tous âges et orientations. Certaines chaÎnes de restaurants informels à service rapide ont compris que c'est moins cher et plus facile d'offrir un gros bar à condiments que d'Êlargir leur menu de base. En plus de la salsa, de la sriracha, de la sauce barbecue et de la sauce marinara, Firehouse Subs propose Êgalement la sauce Datil Pepper Hot Sauce de Captain Sorensen's dans son bar à condiments.

Les consultants en tendances Baum et Whiteman ont rĂŠcemment appelĂŠ 2019 l'annĂŠe des ÂŤBingsÂť, des wraps de style burrito chinois de cuisine de rue vendus dans des restaurants informels Ă service rapide comme collation ou repas: UĂŠ ĂŠ Â…Ă•Â˜ĂŠ ˆ˜}ĂƒĂŠÂ‡ĂŠÂŤ>ÂˆÂ˜ĂƒĂŠ ÂŤÂ?>ĂŒĂƒĂŠ`Ă•ĂŠÂ˜ÂœĂ€`ĂŠ`iĂŠÂ?>ĂŠ

…ˆ˜iĂŠv>ÂˆĂŒĂƒĂŠ`iĂŠLÂ?j UĂŠ ĂŠ ˆ>Â˜ĂŠ ˆ˜}ĂƒĂŠÂ‡ĂŠ >Â?ˆ“iÂ˜ĂŒĂŠ`iÊÀÕiĂŠ ĂŒĂ€>`ÂˆĂŒÂˆÂœÂ˜Â˜iÂ?ĂŠVÂ…ÂˆÂ˜ÂœÂˆĂƒĂŠ Ăƒi“LÂ?>LÂ?iĂŠ>Ă•Ă?ĂŠ VĂ€kÂŤiĂƒ

OMNIPRÉSENCE

annÊes 1970, idÊe originale d'un immigrant Vietnamien, jusqu'à sa première Êtape de croissance, vendue à partir d'une camionnette et d'un bâtiment de 5 000 pi ca à Los Angeles, jusqu'à nos jours : des installations modernes de 650 000 pi ca expÊdiant à plus d'une douzaine de pays.


Le Marché G. offre aux Montréalais leur

mets québécois favoris par Mark Cardwell Photographie par Chantale Lecours 12

|

| Janvier / Février 2019

CCentral.ca


M

Lalime

aximilien Lalime dit que l'emplacement, des aliments de qualité et un service personnalisé contribuent certainement à expliquer le succès continu de son dépanneur familial et marché spécialisé de troisième génération situé près du centre-ville de Montréal. Mais il souligne que le dévouement de sa famille envers l'entreprise et leur capacité à évoluer avec le temps pour faire de Marché G. Lalime une institution locale depuis 60 ans ont aussi joué un rôle majeur.

Patrick et Maximilien Lalime

CCentral.ca

«Nous avons évolué avec le quartier et apporté des changements pour satisfaire la demande», de dire Maximilien, 32 ans, père de trois enfants et petit-fils de Gilles Lalime, fondateur du magasin. Il travaille pour son père Daniel Lalime, l'actuel propriétaire du magasin, depuis plus de 10 ans.

Janvier / Février 2019

|

| 13


Les meilleurs conseils du

«Nous sommes à l'écoute de nos clients et nous essayons de leur offrir ce qu'ils veulent et ce dont ils ont besoin», explique Maximilien - Max pour sa famille, ses amis et les habitués du magasin.

Les aliments frais sont populaires Voici un exemple typique : l'introduction dans le magasin, il y a un an, d'un nouveau pâté à la viande fait avec du bœuf bourguignon déchiqueté. Le magasin vend un vaste assortiment de produits faits maison et de prêt-àmanger que les membres de la famille Lalime préparent presque tous les jours et c'est ce qui fait sa renommée. «Aucun de nous n'a pensé que ça se vendrait», remarque Max au sujet de ce pâté, qui a été fait sous l'impulsion du moment afin de récupérer un bœuf bourguignon trop cuit. «Mais il est super populaire. On en vend des tonnes.» Le nouveau produit renforce la gamme des plats populaires du magasin, comme la lasagne, la tourtière, le ragoût, le pâté chinois, les repas végétariens et les salades. Ses produits les plus vendus, cependant, sont des sandwiches maison faits surtout avec des tranches de pain blanc. Le champion est sans conteste le «Club-matin», un sandwich-déjeuner grillé à trois étages qui se vend seule-

ment 2,99 $ - la meilleure aubaine en ville d'après les clients du magasin, souligne Max. Son célèbre sandwich club jouit également d'une certaine notoriété locale, qui contribue à stimuler les ventes occasionnelles de t-shirts et de casquettes de baseball arborant le logo du Marché G. Lalime. «Les gens viennent d'un peu partout pour notre nourriture, souligne Max. Ça sent toujours bon dans notre magasin et il y a toujours une belle ambiance.»

De la viande et bien plus C'est tout un changement par rapport au magasin que son grand-père Gilles, boucher de métier, a ouvert en 1959 sur le boulevard St Laurent, une artère commerciale nord-sud achalandée qui fait toute la largeur de l'île de Montréal en son centre. Situé à la jonction de trois grands quartiers de la ville - Outremont, Le Plateau et Rosemont - le magasin d'origine fournissait surtout de la viande fraîche aux nombreuses familles de la classe ouvrière qui vivaient dans la région. Après avoir déplacé le magasin il y a 30 ans à son emplacement actuel à quelques centaines de mètres au sud à l'angle de la rue Beaubien, les Lalime ont ajouté des articles d'épicerie, des billets de loterie, du vin et de la bière. Ils ont également commencé à faire et à vendre des mets québécois populaires.

Marché G. Lalime

1 2 3

Faites valoir vos forces. «Nous sommes toujours en train de vanter notre nourriture et de dire aux clients qu'elle n'est vraiment pas chère - et ils sont d'accord. C'est important de le dire, mais seulement si c'est vrai, et dans notre cas, ça l'est.» Connaissez vos clients. «Vous devez être attentif et vous intéresser à chaque personne qui passe la porte, tant sur le plan personnel que professionnel. Mais cet intérêt doit être authentique.» Aimez ce que vous faites. «Il faut aimer son travail et être reconnaissant pour garder un bon moral au sein des employés et faire en sorte que vos clients se sentent les bienvenus quand ils entrent dans le magasin. C'est un commerce comme les autres - il fonctionne mieux avec une attitude positive et gagnante.»

Les gens viennent d'un peu partout pour notre nourriture. Ça sent toujours bon dans notre magasin et il y a toujours une belle ambiance.

14

|

| Janvier / Février 2019

CCentral.ca


La tablette de chocolat au lait en format familial et la marque de biscuit les plus populaires1,2 au Canada enfin réunies! Investissement important dans une campagne médiatique nationale, notamment à la télévision, les médias numériques, les appareils mobiles et les panneaux publicitaires

Tablettes CADBURY DAIRY MILK OREO Format de la caisse : 38 g 12x12 Code de la caisse : 10061200014447 SAP : 00612000144400

PRÉSENTOIR DE COMPTOIR CADBURY OREO, TABLETTES INDIVIDUELLES, 84 UN Article : 612000147100 SCC : 00061200014716 Dimensions : 11,5 po x 11,25 po x 20,75 po Contenu : 48 CARAMILK 50g 36 CADBURY DAIRY MILK OREO 38g

Goûtez-y dès maintenant! 1) Panel Nielsen Home Scan, tous les réseaux à l’échelle nationale, 52 semaines prenant fin le 28 avril 2018; 2) Panel Nielsen Home Scan, tous les réseaux à l’échelle nationale, 52 semaines prenant fin le 3 mars 2018.


Le frère de Daniel, Patrick, arrive au magasin presque tous les matins à 3 heures pour faire quelque 100 sandwichs, souvent avec l'aide de sa femme.

«Mon grand-père et mon père se sont aperçus que les gens étaient trop occupés et n'avaient plus le temps de faire les plats traditionnels qu'ils aimaient, dit Max. Ils ont alors décidé d'essayer de répondre à ce besoin.» Depuis le début, la production de ces plats a été une affaire de famille pour les Lalime. Par exemple, le frère de Daniel, Patrick, arrive au magasin presque tous les matins à 3 heures pour faire quelque 100 sandwichs, souvent avec l'aide de sa femme. Cela ne comprend pas les rôties d'accompagnement pour 1 $ et les douzaines de «Club-matins» et autres sandwiches faits sur commande que les travailleurs de nuit et ceux qui commencent tôt viennent acheter dès l'ouverture du magasin à 5 heures. Daniel, sa sœur Ginette et trois cousins de Max aident à remplir les commandes et travaillent dans le magasin au cours de la journée jusqu'à l'heure de fermeture à 23 h. L'épouse de Daniel, Marie-Claude, fait des plats végétariens à la maison que Daniel emporte au magasin. Selon Max, ces plats, qui ont été ajoutés à l'assortiment du magasin il y a quelques années, en réponse à la croissance du mouvement végétarien, se sont révélés très populaires.

16

|

| Janvier / Février 2019

«On commençait à penser à faire un plat végétarien, on en a parlé et tout d'un coup, on l'a fait», explique Max, qui s'occupe de la caisse, et gère tout, depuis les livraisons à domicile en vélo

jusqu'aux billets de loterie et aux stocks du magasin. «C'est comme ça qu'on a toujours fait pour les nouveautés et cela a bien fonctionné. Je ne vois pas pourquoi on changerait cette approche.» ◗

Aperçu Entreprise familiale depuis trois générations, fondée par le boucher Gilles Lalime en 1959. Se spécialise dans des plats cuisinés maison québécois comme la tourtière. Mets le plus populaire : le «Clubmatin», un sandwich-déjeuner grillé à trois étages qui se vend seulement 2,99 $, ce qui explique pourquoi Marché G. Lalime en vend plus de 75 par jour. A récemment ajouté des options végétariennes pour répondre aux goûts changeants des clients. Offre la livraison à domicile en vélo.


Ouverture des nominations 2019!

Connaissez-vous une femme d’exception au sein de l’industrie du dépanneur? Actualités Dépanneurs Canada récompense les femmes d’exception de l’industrie qui font preuve d’engagement, d’innovation et de leadership dans ces catégories clés:

Détaillants et distributeurs Fabricants Associations et sommités de l’industrie Fournisseurs et consultants Les gagnantes seront annoncées sur nos plateformes numériques et mises en vedette dans le numéro de septembre/octobre du magazine Actualités Dépanneurs Canada. Elles seront également reconnues lors de notre cérémonie inaugurale de remise des prix à l’automne 2019! Détails de l’événement à suivre dans un prochain numéro.

Date limite de mise en candidature : 30 avril 2019

SOUMETTEZ UNE CANDIDATURE! ccentral.ca/fr/FemmesExceptionnelles Présenté par


Le dépanneur à livraison seulement en route vers le succès par Donalee Moulton Photographie par Jaime Hogge

Les clients de Toronto, Little Italy, Chinatown et les secteurs avoisinants de la plus grande ville du Canada qui ont une fringale de chocolat ou de collation salée tard le soir, mais qui ne veulent pas se rendre jusqu'au magasin le plus proche, ont maintenant une option pour calmer leur fringale, sans sortir de chez eux. Snacko est l'un des premiers dépanneurs a livraison seulement au Canada.

18

|

| Janvier / Février 2019


Lancé l'été dernier par Connor McPhail, Snacko allie la réalité virtuelle et la commodité à l'ancienne. Lorsqu'il était gestionnaire de compte chez Uber Eats, la société de livraison de nourriture avec appli, M. McPhail a pu constater à quel point les gens comptent maintenant sur ce nouveau modèle d'affaires. «J'ai pu examiner le monde de la livraison de nourriture et voir à quel point il prend de l'expansion rapidement», dit-il. M. McPhail a également fait deux observations judicieuses : les desserts étaient une catégorie mal desservie et les livraisons tard la nuit étaient peu fréquentes. Il a également su que certains restaurants offraient seulement le service de livraison. «Ça a piqué ma curiosité. J'ai appris beaucoup sur eux.» Armé de son expérience personnelle et de recherches à jour, M. McPhail a lancé Snacko, un dépanneur sans devanture. Voici comment ça fonctionne. Les clients vont en ligne sur une page de service de livraison comme Uber Eats, foodora ou Skip

CCentral.ca

the dishes et choisissent leurs produits. Une fois le processus de paiement terminé, ce qui ne prend habituellement que quelques secondes, Snacko accepte la commande, et un livreur livre les articles. Pour s'assurer que le service est abordable - en plus du coût de la marchandise, il y a des frais de livraison - M. McPhail a cherché des moyens de limiter les frais généraux. Il a trouvé la solution dans un conteneur de 8 x 10 pi. «Je voulais quelque chose de petit d'où les commandes pourraient être expédiées», dit-il. L'assortiment de collations est vaste et de plus en plus diversifié. Sur les rayonnages virtuels, les clients peuvent choisir des biscuits, y compris les Pop Tarts et les Oreos Dorés, en plus de 16 variétés de croustilles et des bonbons populaires comme Ring Pop et Maynards Cherry Blasters... et bien plus encore. «J'essaie d'offrir ce que les autres dépanneurs n'offrent pas», de dire M. McPhail. Le propriétaire de magasin de 24 ans, par exemple, a récemment introduit la pâte à biscuits aux pépites de chocolat comestible, qu'il achète d'un traiteur local. De tels partenariats font partie intégrante de la

philosophie commerciale de M. McPhail. La logique est que lorsque vous appuyez une petite entreprise, chaque entreprise en profite. C'est plus facile d'introduire de nouvelles collations dans un modèle d'affaires de livraison seulement. «Ce qui est bien dans ce concept, c'est que je peux mettre à jour le menu instantanément, de dire M. McPhail. Je reçois également une rétroaction instantanée.» Bien qu'il n'exerce ses activités que depuis quelques mois, M. McPhail teste continuellement le marché pour voir ce qui intéresse ses clients. Il a eu quelques révélations. «Je suis surpris du nombre de personnes qui commandent de l'eau, dit-il. J'ai vu des clients commander 10 bouteilles d'eau seulement.» Coût d'une bouteille d'eau de Snacko : 1,49$. «Nos prix sont similaires à ceux d'un dépanneur traditionnel, souligne M. McPhail. On maintient nos coûts bas pour être compétitif. On vend de la commodité.» Les clients trouvent que c'est de l'argent bien dépensé. Les affaires vont bien et l'entreprise est en croissance. M. McPhail a déjà embauché deux employés à temps partiel. «Beaucoup de nos clients reviennent souvent, dit-il. On est bien adapté au style de vie des gens.»

Janvier / Février 2019

|

| 19


Les meilleurs conseils de Snacko:

1 2

Démarquez-vous des autres. En vous démarquant de la foule, vous demeurez présent à l'esprit des gens. Chez Snacko, par exemple, chaque commande est livrée dans un joli sac arborant le logo de l'entreprise. Ce sont les petites touches spéciales qui ont du poids. Remuez ciel et terre pour vos clients. Allez au-delà des attentes des clients; c'est important pour eux. Connor McPhail, par exemple, écrit souvent une note personnelle pour le client sur le sac à un endroit visible. Parfois, il met quelques gâteries de plus dans le sac.

Cela comprend un haut niveau de confort avec les achats en ligne et l'utilisation des médias sociaux. Grâce à un emplacement bien en vue sur Uber Eats - où Snacko est le magasin le mieux coté au centre-ville de Toronto - et à une utilisation active des médias sociaux pour atteindre de nouveaux clients et les clients existants, l'entreprise se porte très bien. «Nous avons certainement des projets d'expansion, de dire M. McPhail. Nous voulons rendre notre service accessible à autant de personnes que possible.» ◗

Aperçu Ouverture : Snacko a été mis en ligne le 27 août 2018. Emplacement : Un conteneur d'expédition (en fait la moitié d'un conteneur) situé sur la rue Dundas à Toronto

Heures: Du lundi au jeudi de 15 h à minuit Le vendredi de 15 h à 2 h Le samedi de 17 h à 2 h Le dimanche de 17 h à minuit Meilleurs vendeurs : Des collations nostalgiques comme les carrés Rice Krispy, Fruit O-Long et Goldfish. « Les choses que vous trouviez dans votre boîte à lunch lorsque vous étiez jeune. »

20

|

| Janvier / Février 2019

CCentral.ca


Nouveau format collation… La solution pour les multiples occasions! • Sans arachides • Sans noix • Sans gluten • Cachère

Sachet 127 g tenant debout Refermable Pratique et facile à transporter

Conçu pour le consommateur d’aujourd’hui

T52882 Pk 12/127g

T52881 Pk 12/127g

Cerises enrobées de

Chocolat au Lait T5 72 12

Pk 12 /7 2

emballées individuellement

Centr e 100 % li q u i d e Tous les produits To it Tootsie Roll du Canada, ULC sont distribués s exclusivement par : CCentral.ca Laval Quebec Q Confiseries Confections Inc. Laval, H7L 5A3


EN COUVERTURE

Il s'en vient! LA

LO I

Préparez-vous pour l'emballage neutre

L'emballage de cigarettes neutre et standardisé est censé arriver au Canada vers la fin de cette année. Un nouveau règlement fédéral, actuellement sous forme de projet de loi, propose d'uniformiser tous les emballages des produits du tabac avec une seule couleur ordinaire «brun mat, foncé et terne» pour toutes les marques, comme mandaté par Santé Canada.

22

|

| Janvier / Février 2019

par Lawrence Herzog CCentral.ca


Le nouveau règlement interdira tous les logos, et le nom de chaque marque sera imprimée dans une police standard au bas de l'emballage. Au lieu des emballages à abattant couramment utilisés à l'heure actuelle, les fabricants seront tenus de revenir au paquet à coulisse plus grand où les cigarettes glissent hors de l'emballage dans le haut. «Si nous devons adopter l'emballage neutre, ce sera vraiment un effort à l'échelle de l'entreprise et cela impliquera la participation de tous les membres de notre équipe depuis l'ingénierie jusqu'à la R et D et nos représentants dans tout le pays, explique Caroline Evans, chef des affaires générales et des communications, JTI-Macdonald. Nous travaillons avec l'organisme de réglementation pour obtenir des modifications nécessaires et avec les détaillants et grossistes pour anticiper les difficultés et trouver des solutions.» Différents produits du tabac ont différents problèmes d'emballage, remarque Jeremy Adams, directeur des affaires gouvernementales et générales, Compagnie de Tabac Sans Fumée Nationale. «Une fois que notre nouvel emballage sera prêt pour la fabrication, nous ferons en sorte que notre personnel de vente et les gestionnaires des comptes clés aient la documentation nécessaire pour les détaillants comparant notre ancien emballage au nouveau. Nous souhaitons informer les détaillants sur les périodes de transition nécessaires pour vendre l'ancien inventaire et s'assurer qu'ils comprennent bien les différences entre nos UGS de produits sans fumée afin de fournir aux consommateurs adultes le produit demandé.»

Faire place à la transition Les fabricants de tabac sont en train de se préparer pour l'arrivée possible de l'emballage standardisé et pour appuyer les détaillants avec une série de mesures. «Nous sommes engagés à communiquer clairement avec nos détaillants afin qu'ils sachent quoi faire et quand le faire, explique Sylvain Laporte, président, Groupe Tabac Scandinave Canada. Pour

CCentral.ca CCentral C Central ca ca

les cigares et le tabac à pipe, les propositions ne sont pas assez claires, et nous travaillons donc à clarifier certains points avec Ottawa.» La réorganisation de l'entreposage, la formation du personnel et la vente de l'ancien l'inventaire, tout cela prend du temps. Mais le gouvernement fédéral n'a proposé que trois mois de transition pour les détaillants, remarque Mme Evans de JTI. « C'est la période la plus courte de tous les pays jusqu'à présent, et c'est pour un changement qui aura des répercussions sur la façon dont les détaillants doivent entreposer les produits du tabac étant donné le passage au paquet à coulisse.» Si les détaillants ont des préoccupations au sujet de ce délai ou de la standardisation à un paquet plus large, Mme Evans les exhorte à communiquer avec leur député local. «Les délais seront fixés dans le règlement final et c'est important de faire entendre votre voix maintenant, avant qu'il ne soit trop tard.»

N Nous travaillons avec l'organisme de réglementation pour obtenir des modifications nécessaires et avec les détaillants et grossistes pour anticiper les difficultés et trouver des solutions.» Caroline Evans, chef des affaires corporatives et des communications, JTI-Macdonald

cipal. «L'emballage neutre a dévalué les marques et a changé la composition des ventes de sorte que le facteur de décision principal des consommateurs est maintenant le prix le moins élevé quand il n'y a pas d'image rattachée à un paquet particulier, affirme Jeff Rogut, président-directeur général de l'Australasian Association of Convenience Stores (AACS). Cela nuit aux ventes et aux profits.» Sans couleur, format du paquet ou image de marque pour différencier les produits, la prestation d'un service rapide et efficace est d'autant plus un défi. Les clients devront peut-être faire la file plus longtemps, et cela augmente aussi les chances de se tromper de produit.

Leçons tirées de l'Australie Huit pays ont mis en œuvre ou annoncé leur intention d'imposer l'emballage neutre, et une douzaine d'autres étudient la question. L'Australie a été le premier en 2012, et les leçons tirées par les exploitants de dépanneurs de ce pays sont utiles pour comprendre les défis et opportunités pour les exploitants canadiens. L'emballage neutre en Australie a eu un impact sur ce que les fumeurs achètent, et les détaillants ont observé une transition vers les marques moins chères, donc le prix est devenu le facteur prin-

Les mesures de sécurité ont dû être renforcées - aux frais des détaillants. «La durée des transactions a augmenté, car le personnel doit passer beaucoup plus de temps le dos aux clients, à faire le tri dans des produits emballés de la même manière, ce qui augmente le risque de vol», déclare M. Rogut. Une étude commandée par Philip Morris et appuyée par l'AACS et d'autres associations de détail révèle que deux tiers des détaillants australiens disent qu'il faut plus de temps pour former le personnel à la suite de la transition. Plus de trois détaillants sur quatre font état d'une augmentation du temps nécessaire pour servir les clients fumeurs adultes.

Janvier / Février 2019

|

| 23


Se préparer et intervenir

Nous sommes engagés à communiquer clairement avec nos détaillants afin qu'ils sachent quoi faire et quand le faire. Sylvain Laporte, président, Groupe Tabac Scandinave Canada

«L'entreposage du tabac doit être exceptionnellement bien planifié et organisé de sorte que les UGS puissent être rapidement localisées lorsque les clients les demandent, souligne Mme Evans de JTI. La préparation est la clé, et les détaillants devraient commencer à réfléchir dès maintenant à ce qui conviendra à leur magasin dans le nouvel environnement.» Surveiller le niveau des stocks jusqu'à la date de transition.

Former le personnel sur les procédures et se préparer à répondre aux questions des clients.

Négocier avec les fournisseurs de tabac pour qu'ils reprennent les stocks invendables.

Évaluer et renforcer vos procédures de sécurité.

Découvrir le nouveau look de chaque UGS. Faire attention de choisir le bon produit pour le consommateur.

Choisir la meilleure façon d'organiser les paquets de cigarettes en fonction de votre magasin. Être vigilant et déclarer tous les cas soupçonnés d'activité illégale liée au tabac.

Comprendre les problèmes particuliers relatifs à l'emballage, comme l'offre de cigarettes en emballage neutre aux détaillants seulement et la mise en marché auprès des consommateurs.

L'emballage neutre en place Des règles sur l'emballage neutre sont déjà en place dans plusieurs pays. Une contestation judiciaire intentée par les cigarettiers au Royaume-Uni a été rejetée l'année dernière. La plupart des pays autorisent une période de transition entre le moment où les fabricants doivent produire des paquets standardisés et le moment où les détaillants sont tenus de vendre les stocks restants des anciens paquets pour introduire les produits dans les paquets neutres. PAYS

AU NIVEAU DU FABRICANT

AU NIVEAU DU DÉTAILLANT

PAYS

Le 1er octobre 2012

Le 1er décembre 2012

5|

France

Le 20 mai 2016

Le 1er janvier 2017

Royaume-Uni

Le 20 mai 2016

1|

Australie

2| 3| 4|

Nouvelle-Zélande

Le 14 mars 2018

AU NIVEAU DU FABRICANT

AU NIVEAU DU DÉTAILLANT

Norvège

Le 1er juillet 2017

Le 1er juillet 2018

6|

Irlande

Le 30 septembre 2017

Le 20 septembre 2018

Le 20 mai 2017

7|

Hongrie

Le 20 mai 2018

Le 20 mai 2019

Le 6 juin 2018

8|

Slovénie

Le 1er janvier 2020

Le 1er janvier 2020

3

5

6 2 Le Brésil, le Chili, l'Équateur, le Panama et l'Uruguay envisagent ce type de législation. La question est en cours d'examen par le gouvernement en Finlande, à Guernesey et Jersey, à Singapour, en Afrique du Sud, au Sri Lanka, en Suède et à Taiwan. Plusieurs autres pays, notamment la Belgique, le Botswana, le Kenya, la Malaisie, Maurice, le Népal, la Gambie, la Turquie et les Émirats arabes unis, se sont également engagés à adopter l'emballage neutre.

7 8

1 4

Source: www.tobaccofreekids.org

24

|

| Janvier / Février 2019

CCentral.ca


®

Avant-midi

et

après-midi

Vous pouvez maintenant servir les sandwiches Hot & Ready n’importe quand dans la journée. Préparation facile et variété de saveurs offrant aux clients des options rapides et délicieuses qu’ils adoreront en avant-midi et en après-midi. Les sandwiches individuellement emballés sont pratiques pour les clients pressés.

Pour plus de détails : tysonfoodservice.com/contact-us

©2018 Tyson Foods, Inc


LE PLUS GRAND SALON POUR LES DÉPANNEURS, STATIONS-SERVICE ET LAVE-AUTOS DU CANADA

ACCÈS GRATUIT À LA SALLE D’EXPOSITION INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE avec le code promotionnel

TORONTO

ADC

2019

ConvenienceU.ca (en anglais seulement)

5 et 6 MARS

ToronTo Congress CenTre


CÔTÉ CATÉGORIES

par Talbot Boggs

Destination bonbons!

Les dépanneurs au centre de l'action C'est toujours le temps des bonbons dans les dépanneurs. Les bonbons continuent d'être une catégorie très rentable dans les dépanneurs et les stations-service, et les détaillants doivent être prêts à offrir aux clients des options et des choix variés dans un environnement propre et chaleureux tout en optimisant la fraîcheur. «L'achat de bonbons est une sortie amusante pour se faire plaisir, déclare Éric Longval, vice-président des ventes chez Confiserie Mondoux. Le consommateur cherche toujours à profiter de sa gâterie préférée sans faire de compromis sur le goût. La variété ajoute à l'expérience de magasinage avec des choix et options multiples, mais il doit y avoir un équilibre dans la variété tout en optimisant la fraîcheur.» Les données de Nielsen Canada indiquent que les ventes totales de bonbons au cours des 52 dernières semaines ont augmenté de 11 % pour s'établir à 70,3 M$. Les ventes de rafraîchisseurs d'haleine, de réglisse et de nouveautés ont toutes connu des augmentations légères, de 2 % à 5 %. Les ventes de chocolat ont augmenté légèrement de 2 % au cours de la même période. «En dépit de l'arrivée des produits plus santé, les confiseries autres que le chocolat ont enregistré une croissance supérieure à la croissance standard de l'industrie grâce aux grands formats et aux assortiments de gummies - le sac de 400 gr de Sweet Sixteen est un parfait exemple de cette croissance, explique M. Longval. «Les mélanges assortis et les plus gros formats ont connu une croissance plus rapide que le reste de la catégorie et il importe aussi d'avoir des sacs refermables.» Sriram Rajamani, directeur national des ventes chez Bonbons Vidal Canada, recommande aux détaillants d'examiner leur assortiment de bonbons en entier. «Regardez tout - les produits de marque emballés, les bonbons emballés en magasin et les nouveautés comme les bonbons à l'unité en vrac dans les zones commerciales où ils sont autorisés, dit-il. Et tout en choisissant des

CCentral.ca

UGS innovantes, envisagez des produits sans gluten, des produits à saveurs naturelles et faits de jus de fruit véritable.» M. Longval croit que les consommateurs recherchent des marques connues, une bonne saveur, de la texture et une bonne valeur, des produits novateurs avec des ingrédients naturels, des saveurs distinctives et des produits à l'emballage coloré et amusant. «Les confiseries sont achetées sur l'impulsion du moment 85 % du temps. Placez donc votre étalage aussi près de la caisse que possible ou dans une zone à forte circulation comme l'allée des boissons, de dire M. Longval. La reconnaissance de la marque est la clé pour les offres de chocolat (il y a un fort degré de fidélité dans les 10 ou 20 barres les plus vendues), mais pour les confiseries, les gens achètent assez souvent en fonction de la forme (comme des oursons gummies), des détails et de la valeur.» Malgré l'intérêt croissant pour les confiseries plus santé, M. Longval croit que le consommateur moyen cherche encore à déguster ses gâteries préférées sans faire de compromis sur le goût. «Je dirais que les confiseries sans gluten ayant bon goût constituent la tendance qui évolue dans le segment des confiseries, dit-il. Les confiseries plus santé constituent un très petit segment de la catégorie.» Les bonbons sont hautement rentables, et les détaillants doivent en profiter. «Faites le suivi des ventes unitaires, de la rotation des UGS, du volume des ventes et des marges brutes, conseille M. Rajamani. Définissez des objectifs pour le volume des ventes et les marges brutes, prenez le temps d'examiner régulièrement les résultats et apportez des mesures correctives au besoin.» Z

Meilleurs conseils pour réussir 1

Offrez le bon assortiment au bon prix chaque jour.

2

Stimulez l'intérêt et favorisez les essais et les achats multiples par le biais des promotions.

3

Soyez prêt pour toutes les saisons comme le printemps, l'été, la rentrée des classes, l'Halloween, Noël, la SaintValentin et Pâques, car les bonbons se vendent toujours bien pour toutes les occasions.

4

Aménagez votre section de bonbons avec vos meilleurs vendeurs, mais gardez aussi de l'espace pour les innovations.

5

Assurez-vous que les prix sont bien visibles, et que l'étalage a l'air frais et bien organisé.

6

Évitez l'exposition au soleil, car les produits pourraient fondre et les couleurs de l'emballage pourraient s'estomper.

7

Trouvez le juste équilibre entre les sacs à accrocher et les sacs sur étagères. Allouez au moins 50 % de l'espace aux sacs à accrocher pour maximiser la rotation des stocks.

8

Essayez d'éliminer les produits trop similaires et offrez un assortiment de produits différenciés.

Janvier / Février 2019

|

| 27


DÉPANNEUR PLUS + + D ÉPANNEUR P LUS DÉPANNEUR PLUS +

CONVENIENCEPLUS

Du 29 juinRecevez au 31undécembre 2015 incitatif de rendement de 4 % de ces fournisseurs sur les

Contactez votre distributeur à produits service complet ITWAL pouradmissibles! en apprendre davantage sur les incitatifs de •rendement Inscrivez-vous à Promo sélecte Dépanneur Plus pour chaque• offre. Programme de fidélisation gratuit • Critères faciles à remplir • Offert sur six mois : janv./juin et juillet/déc. • Pour les détaillants indépendants seulement Communiquez avec votre distributeur ITWAL pour gagner GROS $$$ Ouest

Québec

Coldstar Solutions Inc. - C.-B. J & F Distributors Ltd. - C.-B. Morton Clarke & Co. Ltd. - C.-B. Pratts - ALB./SASK./MAN. Shoppers Wholesale Food Co. - C.-B. Wallace & Carey Inc. C.-B./ALB./SASK./MAN.

Beaudry & Cadrin Inc. Ben Deshaies Inc. Consultants de L’Arctique Distribution Regitan F. Charest Ltée. Roland et Frères Ltée.

Ontario

Atlantique

Beech Brothers Ltd. Campbellford Wholesale Co. Ltd. Courtney’s Distributing Inc. Falls Wholesale Ltd. Farquhar Massey Wholesale Ltd. Fortier Beverages Ltd. Hyde’s Distribution J.N. Webb & Sons Ltd. Loudon Bros. Ltd. Ritchie’s Wholesale Ltd. Wallace & Carey Inc.

Brown Derby Wholesale Ltd. - T.-N. Capital Foodservice Ltd. - N.-B. Carol-Wabush Distributing - T.-N. C.L. Comeau & Cie Ltée. - N.-B. E.L. Bugden Ltd. - T.-N. F.J. Wadden & Sons Ltd. - T.-N. Goulding’s Wholesale Ltd. - T.-N. J.B. Hand & Sons Ltd. - T.-N. Kays Wholesale Inc. - Î.-P.É. Nor-Lab Ltd. - T.-N.


Aperçu

par Isabel Morales

H2O sur le pouce

Les ventes d'eau augmentent dans tout le réseau des dépanneurs En ce qui concerne le choix, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour être un consommateur. Grâce à la mondialisation et à la connectivité, les consommateurs du monde entier ont accès à une plus vaste gamme de produits que jamais auparavant - une tendance qui est susceptible de continuer à l'avenir. Parmi tous ces choix, il y a des produits et services de marques locales et multinationales. Mais même dans une ère de vaste choix, les consommateurs se sont prononcés : l’eau est très populaire, et les ventes continuent à afficher une forte croissance dans les dépanneurs. Comme les autres consommateurs de par le monde, les Canadiens travaillent activement à l'amélioration de leur santé et prennent de meilleures décisions pour leur bien-être général. Une vie saine est maintenant très importante pour beaucoup de consommateurs, mais les approches qu'ils adoptent sont aussi individuelles que les gens eux-mêmes. Mais ce qui est vrai, c'est que les consommateurs étanchent leur soif avec de l'eau. Étant donné que plus des deux tiers des consommateurs canadiens (71 %) se trouvent trop gros, et 54 % tentent activement de perdre du poids, trouver la bonne combinaison d'aliments et de boissons est la clé d'une alimentation bien équilibrée. Bien que les plans et les stratégies diffèrent d'un consommateur à l'autre, près des trois quarts (74 %) des Canadiens disent vouloir essayer de boire plus d'eau. Par conséquent, les ventes d'eau dans les dépanneurs sont en pleine croissance dans les catégories d'eau comprenant l'eau plate, l'eau gazéifiée et l'eau de coco. Dans la dernière année, l'eau plate représentait près de 124 millions $ en ventes annuelles dans tout le réseau des dépanneurs au Canada, soit une hausse de 2 % par rapport à l'année précédente. Mais bien que l'eau plate mène le bal, d'autres options sont en plein essor. Les ventes d'eau gazéifiée, par exemple, ont augmenté de 36 % pendant l'année en cours, atteignant près de 16 millions $. Et bien qu'elle soit la petite nouvelle sur le marché, l'eau de coco ajoute encore 3,4 millions $ en ventes dans l'ensemble du réseau des dépanneurs au Canada.

CCentral.ca

L'EAU PLATE Les ventes d'eau plate sont en hausse, et «l'eau ordinaire» était à l'avant-garde avec une augmentation de 5 % des ventes en dollars et des ventes unitaires, prouvant une fois de plus que lorsqu'il s'agit de nutrition, les consommateurs reviennent à l'essentiel et recherchent la simplicité. Aussi simple que l'achat d'eau puisse sembler, les consommateurs ont encore à choisir parmi une multitude de formats. Mais il semblerait que les consommateurs favorisent les grands formats. Les ventes d'eau plate en format de 500 ml - 1L sont en tête avec des ventes dépassant 82 millions $ et une croissance en dollar de 3 %.

EAU GAZÉIFIÉE Un regain d'intérêt pour l'eau gazéifiée n'est qu'un autre exemple de la transition en cours des consommateurs vers des choix santé et un témoignage de la puissance de l'innovation. La catégorie de l'eau gazéifiée fait partie de plusieurs tendances santé et bien-être populaires, et peut être vue comme une option à faible teneur en glucides et en calories, une boisson sans culpabilité et qui est aussi sans gluten. Au-delà des avantages potentiels pour la santé que voient les consommateurs, cette boisson peut être rafraîchissante, offrir de nouvelles saveurs intéressantes et, sur le marché des boissons alcoolisées, elle peut servir à concocter des mélanges attrayants. Dans la catégorie de l'eau gazéifiée, l'innovation alimente la croissance en offrant plus de saveurs et de formats.

Bien qu'il soit bon de savoir que les Canadiens s'efforcent d'avoir un mode de vie sain, il est utile pour les distributeurs et les fabricants partout au pays de comprendre pourquoi. Qu'y a-t-il dans le haut de leur liste? À mesure que les consommateurs prennent de l'âge, la prévention des problèmes de santé (68 %) vient en premier, suivie de près par 63 % des consommateurs qui veulent être en forme et en beauté. Alors que les Canadiens prennent leur santé en main, augmenter leur consommation d'eau est un moyen d'atteindre leurs objectifs en matière de santé et aussi d'hydrater et de stimuler le corps. Les produits de base comme l'eau sont pour les fabricants et les détaillants des opportunités de s'associer aux consommateurs dans leur quête pour une vie plus saine. ◗ Isabel Morales est gestionnaire, Perspectives clients, Nielsen Canada.

Janvier / Février 2019

|

| 29


RÉFLEXIONS

6 questions pour

Jan Westcott

président-directeur général de Spirits Canada

Photographie par Jaime Hogge

Il s'agit d'uniformiser les règles du jeu

30

|

| Janvier / Février 2019

CCentral.ca


Serait-il juste de dire qu'il n'y a pas de règles du jeu équitables pour la vente au détail de boissons alcoolisées - y compris la bière, le vin et les spiritueux - au Canada? Ce serait probablement l'euphémisme du millénaire. Alors que les consommateurs canadiens adultes ont évolué considérablement au cours des dernières décennies, plusieurs des politiques en matière d'alcool sont des vestiges de la période suivant immédiatement la prohibition. Les consommateurs d'aujourd'hui voient les catégories de boissons alcoolisées, et dans une certaine mesure, les marques, comme étant sinon interchangeables, du moins substituables. Les politiques gouvernementales, d'autre part, continuent à utiliser des définitions désuètes et des distinctions arbitraires pour intervenir sur le marché et dans les préférences et les choix des consommateurs. Constatez-vous une ouverture quelconque envers les exploitants de dépanneurs qui souhaitent vendre des boissons alcoolisées? Par exemple, on entend dire que Doug Ford permettrait la vente de boissons alcoolisées dans les dépanneurs. Y a-t-il d'autres changements dont vous auriez eu vent? Dans certaines provinces, les dépanneurs vendent déjà de l'alcool. La plupart des provinces, par exemple, permettent aux dépanneurs de participer à leur programme de magasins de franchise et de vendre de la bière, du vin et des spiritueux dans le même environnement de vente que d'autres marchandises. Ces programmes permettent l'expansion rentable de magasins d'alcool dans les communautés et les marchés qui ne pourraient pas justifier économiquement un détaillant vendant de l'alcool uniquement. Est-ce qu'on observe une augmentation des ventes quand on donne la chance aux dépanneurs de vendre des boissons alcoolisées? Il ne fait aucun doute que l'offre d'une gamme complète de bières, vins et spiritueux peut attirer les clients et peut également encourager les achats impulsifs. Cependant, la vente au détail de boissons alcoolisées comporte également des coûts importants et des obligations. Il s'agit notamment d'une formation

CCentral.ca

des employés rigoureuse afin d'éviter la vente aux mineurs ou aux gens ayant les facultés affaiblies, de la connaissance des produits afin d'orienter les décisions d'achat des consommateurs et des coûts de conformité à la réglementation. Je vous dirais que si vous souhaitez vous lancer là-dedans simplement pour faire de l'argent rapidement, ça ne vaut pas la peine. Seuls les détaillants responsables souhaitant établir des activités commerciales à long terme pour les consommateurs devraient s'intéresser à la vente d'alcool. Vous avez déclaré ceci : «L'interdiction de vendre des spiritueux dans les épiceries n'est pas équitable et n'a pas de sens.» Pensez-vous de même en ce qui concerne l'interdiction pour les dépanneurs? Notre critique du gouvernement de l'Ontario concernait l'iniquité engendrée par le refus du gouvernement précédent de permettre aux consommateurs d'avoir accès aux spiritueux de la même façon qu'ils ont accès à la bière et au vin, produits qui font directement concurrence aux spiritueux. L'absurdité de cette discrimination est bien illustrée par le fait qu'aujourd'hui, la bière et le vin faits dans d'autres pays bénéficient d'un meilleur accès auprès des consommateurs ontariens que les spiritueux fabriqués en Ontario par des travailleurs ontariens avec du grain provenant à 100 % d'agriculteurs ontariens. Cela signifie que les produits soutenant des emplois dans d'autres pays reçoivent un traitement préférentiel par rapport aux produits fabriqués en Ontario soutenant des emplois en Ontario. Lorsqu'on dit cela à des Ontariens ordinaires, leur réponse est : «Non, vraiment, vous n'êtes pas sérieux là?» Si la vente de cannabis devient autorisée soit dans les dépanneurs, soit dans des bâtiments séparés exploités par des dépanneurs, pensez-vous que le même argument peut s'appliquer à la privatisation de la vente d'alcool? La marijuana légale utilisée à des fins récréatives et les boissons alcoolisées sont deux produits très différents. L'alcool est le plus souvent apprécié entre amis ou avec la famille, pour célébrer des événements importants ou des jalons et il fait partie intégrante de nos collectivités depuis des milliers d'années. Les décideurs ne font qu'effleurer les implications

à moyen et à long terme de la légalisation de la marijuana à des fins récréatives. Je pense que les politiques concernant l'alcool vont continuer d'évoluer en fonction des besoins et des attentes des consommateurs en ce qui concerne la commodité, le service, la valeur et le choix, qui sont tous en grande partie indépendants de la voie que pourront emprunter les drogues utilisées à des fins récréatives, comme la marijuana. En abordant la nouvelle année, quelles tendances de vente au détail (pour les boissons alcoolisées) les exploitants de dépanneur devraient-ils connaître? La vente de boissons alcoolisées est un secteur hautement concurrentiel. De plus, dans le cas des spiritueux, le gouvernement prend 80 % ou plus du prix de vente au détail sous forme de taxes et de marges commerciales. Cela signifie que tous les intervenants de l'industrie des boissons alcoolisées, autres que le gouvernement, doivent se partager les 20 % qui restent. Ainsi, il n'y a pas de vache à lait pour les exploitants. Les marques demeurent importantes dans le segment des spiritueux. Les marques authentiques ayant une tradition ont un avantage sur les marques d'imitation. Le prix est un facteur important, mais la valeur l'est encore plus. Les consommateurs de spiritueux sont prêts à payer un peu plus pour une proposition de valeur unique. Les consommateurs canadiens sont aussi plus ouverts à essayer des produits venant du monde entier, que ce soit un whisky du Japon ou de l'Irlande, une Tequila ou un Mezcal du Mexique, une cachaça du Brésil ou un pisco du Pérou ou du Chili. Et, bien sûr, des produits plus savoureux, comme le whisky, en particulier le rye et les marques haut de gamme et super haut de gamme ont toujours le vent dans les voiles. ◗

Janvier / Février 2019

|

| 31



Le Salon Convenience U CARWACS TORONTO les 5 et 6 mars

INNOVATIONSETTENDANCES PM42940023 • $12.00 CCentral.ca @CCentral360 JanVIER / FeVRIER 2019

Également dans ce numéro... Une lumière accueillante Place aux DEL

Systèmes à convoyeurs Des nouveautés qui améliorent la capacité

Les applications facilitent votre vie au lave-auto


50

NOUS PROTÉGEONS L’ENVIRONNEMENT

50

LE FOURNISSEUR DE PRODUITS CHIMIQUES ET D’ÉQUIPEMENT DU CANADA “TAP & GO” PAYEZ ET LAVEZ MAINTENANT Now Here! DISPONIBLE!

PCI Certified

DES PRODUITS DE QUALITÉ

SUPÉRIEURE UN SERVICE SANS ÉGAL

MONDO PRODUCTS fabrique et distribue une gamme complète de produits chimiques concentrés et d’équipement pour l’industrie des lave-autos. Mondo est le plus important fournisseur de produits chimiques pour le lavage de véhicules sur le marché canadien. La compagnie a bâti sa réputation en fournissant des produits de qualité supérieure au prix le plus bas et en offrant un service sans égal. SELECT YOUR ($) AMOUNT

PUSH (OK)

TAP YOUR CARD

Ruggedized Against High Pressure Water MONDO PRODUCTS COMPANYUltra LIMITED www.mondo-products.com 2 | Westney | March 2018 South, Ajax, Ontario L1S 6M9 | 1.800.465.5676 695 Road

CCentral.ca


Janvier / Février 2019 Volume 24 | Numero 1

15

19

12 ANNONCEURS Aerodry Systems, LLC.....................................17 AIR-serv Canada Inc....................................... 22 Blendco Systems LLC.....................................20 Dover Fueling Solutions....................................6 Forte Products................................................ 10 Furever Clean Dog Wash................................ 10 Greenergy Fuels Canada Inc ............................4 Innovative Control Systems............................ 14 Mondo Products Co. Ltd..................................2 Mosmatic Canada Inc..................................... 10 Oasis Car Wash Systems...........................21, 23 Pumps & Pressure Inc..................................... 10 PurClean-PurWater......................................... 16 WashLinks/Sonnys.........................................20 World Fuel Services Canada, ULC....................9 Zep Vehicle Care, Inc.......................................18

CCentral.ca

TABLE DES MATIÈRES 05 Mot du rédacteur en chef Les clients apprécient l'innovation

12 Une lumière accueillante Place aux DEL

07 Il y a une application pour ça! Il n'a jamais été aussi facile de gérer les clients et les lave-autos

15 Systèmes à convoyeurs Des nouveautés qui améliorent la capacité

08 Opinion Marques de vente au détail de carburant sur le marché canadien: tendances et observations 11 C'est parti! Le Salon Convenience U CARWACS met l'accent sur les meilleures pratiques de l'industrie

19 EN COUVERTURE Tendances innovantes 2019 Le changement stimule l'innovation sur le marché 24 Bulletin de la CCA Les résultats du rapport Wash volume disponibles pour le T3

Janvier / Février 2019

|3


Breakaway se démarque de la foule. Breakaway - Une nouvelle marque de station-service et dépanneur appuyée par des carburants de qualité, une exécution fiable, une offre de dépanneur renommée et une passion pour le hockey.

breakawayfuel.ca

Joignez-vous à nous pour un dîner d’affaires le 6 mars, au Salon Convenience U CARWACS 2019 de Toronto pour découvrir comment Breakaway peut mobiliser votre communauté et faire croître votre entreprise. Les places sont limitées; veuillez donc réserver votre espace sur le banc des joueurs dès aujourd’hui par courriel: dealerinquiries@breakawayfuel.ca


MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF

20, av. Eglington O., bureau 1800, Toronto (Ont.) M4R 1K8 (416) 256-9908 | (877) 687-7321 | Fax (888) 889-9522 www.CCentral.ca PRÉSIDENTE, Ensemble IQ Canada Jennifer Litterick | jlitterick@ensembleiq.com Directrice de la marque du groupe - Détail Kathryn Swan | kswan@ensembleiq.com

Les clients apprécient l'innovation

VICE-PRÉSIDENT ET DIRECTEUR - ÉVÉNEMENTS Michael Cronin | mcronin@ensembleiq.com Éditorial Rédactrice en chef, actualités dépanneurs Jane Auster | jauster@ensembleiq.com rédacteur en chef, Octane Kelly Gray | kgray@ensembleiq.com Rédactrice en chef, Numérique Nikki Lockington | nlockington@ensembleiq.com TRADUCTION | Danielle Hart Ventes de publicité REPRÉSENTANT des ventes Elijah Hoffman | ehoffman@ensembleiq.com Coordonnatrice des ventes/événements Claudia Castro Conception et production Vice-président, Production Derek Estey | destey@ensembleiq.com Gestionnaire DE LA PRODUCTION Michael Kimpton | mkimpton@ensembleiq.com Directeur ARTISTIQUE | Christian Lemay DirectRICE MARKETING Alexandra Voulu | avoulu@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, DÉVELOPPEMENT DE L’AUDITOIRE Lina Trunina | ltrunina@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS WEB Valerie White | vwhite@ensembleiq.com DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ Président exécutif | Alan Glass Président-directeur général | David Shanker Directeur de l'exploitation et des finances Dan McCarthy

Directeur du numérique | Joel Hughes Directeur de l'innovation | Tanner Van Dusen Vice-président exécutif, événements et conférences Ed Several

ABONNEMENTS Abonnements: 65,00$ par année, 2 ans 120,00$, Hors Canada 100,00$ par année, Unité 12,00$, Groupes 46,00$, Hors Canada, Unité 16,00$. Courriel: ycm@convenienceu.ca Tél.: 1-844-694-4422, les jours ouvrables entre 9h00 et 17h00 HNE Téléc.: 1-844-815-0700 / En ligne: www.ccentral.ca/subscribe

Lorsqu'on pense à l'innovation, en général, on imagine des machines, des systèmes et des technologies. Mais qu'en est-il du service qui est la base même des lave-autos et des stations-service? Voici quatre simples suggestions pour un service innovant. Des parapluies à la pompe – Par mauvais temps, les clients se tournent souvent vers des sites avec service. Montrez aux clients que vous vous préoccupez d'eux en mettant des parapluies à côté de la pompe s'ils désirent utiliser la salle de bain lorsqu'il pleut à verse. Demandez à votre personnel à la pompe de demander aux clients s'ils aimeraient un café ou un thé. Par temps froid, cette petite attention en dit long sur votre commerce. Développez votre offre à la pompe pour aller au-delà du plein d'essence et du lavage de pare-brise. Un plein d'essence typique prend entre trois et cinq minutes. Le personnel peut en profiter pour vérifier les pneus et les essuyer rapidement avec Armor All. Si les pneus ont besoin d'air, le personnel devrait avoir un manomètre sous la main et diriger le client vers le tuyau d'air. Il peut aussi demander à faire une vérification rapide des lumières et dire au client s'il y a un problème. Ce dernier point s'applique aussi aux lave-autos à service complet. Le personnel du lave-auto peut également faire une rapide vérification des pneus à la dernière étape d'essuyage du véhicule. Nettoyez la salle de bain! Rendez votre site attirant pour faire revenir les clients. Une salle de bain propre est un formidable outil de marketing qui peut vraiment démarquer un commerce. Une salle de bain propre dit aux clients que vous les respectez et que vous prenez le service au sérieux. L'innovation en matière de service est un outil qui aide les sites à débarquer de la course aux plus bas prix. Oubliez les cennes et offrez aux clients un service de niveau supérieur en innovant à chaque point de contact.

OCTROI DE LICENCES ET TIRAGES À PART S.V.P. Communiquez avec Wright’s Media ensembleiq@wrightsmedia.com | 1-877-652-5295 ACTUALITÉS DÉPANNEURS / OCTANE est publié six fois par année par EnsembleIQ. Actualités Dépanneurs/Octane est distribué aux gérants, acheteurs et autres professionnels travaillant dans le réseau canadien des dépanneurs, stations-service et lave-autos. Veuillez envoyer toute demande de renseignements au bureau de la rédaction. C’est avec plaisir que nous acceptons des articles, des photographies et des renseignements sur l’industrie. Cependant, nous ne pouvons ni en accuser réception, ni les retourner. ©Tous droits réservés 2019. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie et la récupération/retransmission électronique, sans l’autorisation de l’éditeur.

kgray@ensembleiq.com

standard

no gradients

Imprimé au Canada par Transcontinental | PM42940023

FAITES PARTIE DE NOTRE COMMUNAUTÉ! watermark

Alliances dans le réseau :

stacked logo (for sharing only)

CCentral.ca

Bulletin électronique

Convenience Central

@CCentral360

ConvenienceChannel

Janvier / Février 2019

|5


CULTIVÉ AVEC E25 INTÉGRÉ Distributeur de carburant Wayne OvationMC

w w w. w a y n e . c o m © 2 0 1 8 D o v e r F u e l i n g S o l u t i o n s . To u s d r o i t s r é s e r v é s . D O V E R , l e d e s i g n D O V E R D , D O V E R F U E L I N G SOLUTIONS et les autres marques de commerce mentionnées aux présentes sont des marques de commerce de Delaware Capital Formation Inc./Dover Corporation, Dover Fueling Solutions UK Ltd. et leurs entités affiliées. 010419FRv2


Il y a une application pour

ça!

Il n'a jamais été aussi facile de gérer les clients et les lave-autos par Kelly Gray

La récente Étude sur la technologie de notre publication sœur américaine CSNews révèle que presque 47 % des exploitants de dépanneurs et de stations-service disent utiliser une application mobile pour interagir avec les clients et les informer de leurs services, prix et promotions. Ce chiffre est en hausse d'environ 5 % par rapport à l'an dernier. « Il y a des avantages considérables à utiliser une application mobile », souligne Mike Black, associé directeur chez Valet Car Wash, une chaîne ontarienne de 10 emplacements. Valet possède l'un des meilleurs portails numériques au Canada. Conçue à l'interne, l'application de Valet indique aux utilisateurs l'emplacement le plus proche, les types de services offerts et les prix. Des promotions et des offres spéciales sont intégrées afin que l'appli offre une bonne valeur aux clients. Les données de carte de crédit et le profil personnel sont stockés dans l'appli, il suffit donc d'appuyer sur un seul bouton. Une fois le paiement effectué en ligne par le biais de l'appli, le client n'a qu'à entrer le code (envoyé sur son téléphone) dans le terminal de paiement pour obtenir son lavage. Les utilisateurs accumulent des points lorsqu'ils achètent des lavages, qui peuvent ensuite être échangés contre des services. Il va sans dire que les grandes pétrolières et les principaux exploitants locaux recherchent une sorte d'appli pour offrir des forfaits de lave-autos, des promotions de fidélisation ainsi qu'une connexion à leur communauté. Grâce à ce logiciel numérique, les clients peuvent collecter des points de récompense, gérer les abonnements mensuels et recevoir des messages de marketing. Cependant, ces applications vont souvent bien au-delà des besoins du client. Par exemple, un fabricant bien connu offre un système de marketing et de point de vente intégré conçu pour créer une CCentral.ca

solution de lavage globale. Cette application se connecte avec les contrôleurs du lave-auto, est basée sur le nuage et gère des campagnes de courriel ciblées. Elle fait tout cela par le biais du téléphone intelligent, et les exploitants peuvent consulter les rapports, modifier des factures et faire le suivi de l'horaire des employés et de leur disponibilité. En cas de problème de porte, des applications comme celles-là disent aux exploitants qu'une porte est coincée ou bloquée en position ouverte. Le même type d'application permet également aux exploitants de savoir quand les niveaux de produits chimiques sont bas ou les effluents sont élevés. Ces applications de lave-auto et de stations-service sont apparues sur le marché il y a environ neuf ans. Maintenant, l'augmentation des applications numériques pour les lave-autos fait partie de l'Internet des objets avec des contrôleurs qui comportent une interface avec les applications mobiles, les textos et l'API (Interface de programmation d'applications). «On observe actuellement une énorme évolution dans la capacité numérique»,

de dire Brad Bossert, directeur des ventes et du marketing, Bulloch Technologies, un leader dans les systèmes de contrôle des terminaux de PDV pour les stations-service. «La clé du succès consiste à assurer la protection de la vie privée et des données des clients ainsi que l'efficacité globale des programmes. Au cours de la prochaine décennie, les véhicules deviendront euxmêmes les appareils de paiement mobile. On n'aura plus à sortir son téléphone intelligent pour accéder au programme d'application d'un lave-auto ou d'une station-service. La voiture reconnaîtra le site et téléversera à partir du nuage l'application nécessaire. Tout le processus sera fluide», conclut-il. OCTANE

Votre commerce a-t-il une

application mobile pour les clients?

2018 2017

Oui

46,2% 41,4%

Caractéristiques des applications mobiles Localisateur de magasin

100%

100%

Prix du carburant

62,9%

58,8%

Coupons

61,7% 57,6%

Offres à durée limitée

54,1%

54,5%

Rétroaction des clients

53,0%

53,4%

Fidélisation

49,7% 52,3%

Jeux

27,5% 18,2%

Janvier / Février 2019 *(Source: CSNews, Étude sur la technologie)

|7


Opinion

Marques de vente au détail de carburant sur le marché canadien: tendances et observations

Jason Parent, vice-président, consultation, Kent Group Limited

Une marque de carburant bien établie peut avoir une valeur considérable pour un exploitant de station-service

Une marque de carburant bien établie peut avoir une valeur considérable pour un exploitant de station-service en offrant une reconnaissance de la marque et la perception de qualité du carburant. De plus, les marques établies offrent souvent un soutien marketing continu de la part du propriétaire de la marque. Il n'est donc pas surprenant que la représentation des grandes marques de chaîne (comme Esso, Shell, Petro-Canada, etc.) sur le marché des carburants de détail au Canada ait augmenté au cours des 15 dernières années. Selon le Kent Group, près de 40 % des stations-service canadiennes vendent de l'essence de l'une des trois grandes marques nationales (Esso, Shell et Petro-Canada), et beaucoup d'autres sont sous la bannière de plus petites marques appartenant à des raffineurs régionaux bien établis. Cependant, certains aspects de cette tendance à s'éloigner des marques indépendantes ou des marques de non-raffineurs pour aller vers des marques de raffineurs sont souvent mal compris. De plus en plus, la marque affichée à la station-service n'est pas indicative de la gestion ou de la propriété du site. En effet, certains raffineurs ont choisi de se départir de leurs réseaux de distribution au détail, en tout ou en partie, et de simplement maintenir une présence de la marque par le biais d'ententes avec des tiers. Le nombre de stations-service vendant une marque appartenant à une autre compagnie a considérablement augmenté, passant de seulement 5 % des stations canadiennes en 2004 à 37 % des stations en 2017. À mesure que la présence des marques appartenant à des raffineurs a augmenté au cours des 15 dernières années, le pourcentage de ces sites exploités par ces mêmes raffineurs a fortement baissé. En 2004, 89 % des sites exploités sous une marque appartenant à un raffineur étaient gérés par ce même raffineur, mais en 2017, ce chiffre avait chuté à seulement 23 % de ces sites. Au Canada, cette tendance s'est accélérée au cours des cinq dernières années. La Pétrolière Impériale a vendu tous ses établissements de détail restants à des distributeurs indépendants en 2016, tandis que Shell Canada a cédé la plupart de ses sites de détail au Québec et au Canada at-

8

|

Janvier / Février 2019

lantique à un distributeur de carburant régional et chaîne d'épiceries (Sobeys). Bien que ces sites soient détenus et exploités par d'autres compagnies, ils demeurent sous la bannière du raffineur et sont impossibles à distinguer des autres. Au cours des 15 dernières années, les distributeurs de carburant indépendants - ceux qui ne participent pas au raffinage du pétrole - ont accru leur présence sur le marché canadien des carburants au détail, passant de 44 % des sites en 2004 à environ 60 % des sites en 2017. Pendant ce temps, le pourcentage de ces sites appartenant à des non-raffineurs et commercialisés sous une marque appartenant à un raffineur est passé de seulement 11 % de tous les sites canadiens en 2004 à près de 40 % de tous les sites en 2017. La plupart des distributeurs non-raffineurs utilisent la marque appartenant au raffineur dans la partie contrôlée de leur réseau, par opposition à leurs sites non contrôlés (ou exploités de façon indépendante), ce qui signifie que ces distributeurs préfèrent gérer leurs plus précieux actifs sous ces marques établies. Cette tendance devrait se poursuivre, car on a constaté que la valeur perçue de ces marques avait un impact significatif sur la performance du site. Selon les données sur la performance des sites de Kent, la moyenne des volumes de ventes en 2017 pour les sites exploités sous une marque appartenant à un raffineur était de 13 % plus élevée que pour tous les autres sites. Rien ne laisse présager que ces tendances vont changer. Malgré le développement continu de marques indépendantes, il y a eu récemment quelques opérations visant à accroître la présence de marques appartenant à un raffineur dans les réseaux indépendants existants (la récente annonce d'une entente d'approvisionnement de marque entre McDougall et Husky) ou à lancer de nouvelles marques appartenant à un raffineur, comme on l'a vu avec l'introduction de Mobil au Canada. Il est clair que la marque a de l'importance : étant donné la solide performance des stations exploitées sous des marques établies appartenant à des raffineurs, on s'attend à ce que ces marques maintiennent leur présence sur le marché canadien, même si beaucoup seront exploitées au sein des réseaux des distributeurs indépendants. OCTANE

CCentral.ca


Un changement s'impose? Joignez-vous à une marque globale iconique

Qualité Endurance

Passion

Joignez-vous à nous au Salon Convenience U CARWACS Toronto lors de notre dîner-conférence GRATUIT le 6 mars ou rendez-nous visite en ligne pour découvrir notre histoire à succès, notre mise en valeur de la marque et nos programmes pétroliers. Tél. : 1-877-216-9987 Courriel : JoinUs@GulfCanada.ca www.GulfCanada.ca


© Mosmatic Canada Inc. Juillet 2017. Modifiable sans préavis. Tous droits réservés.

Mosmatic Canada Inc. Téléphone +1-844-384-1602 E-mail canada@mosmatic.com Internet www.mosmatic.com

| ing ean l c | ure ing g | h press lean g | n c i n e FABRICANT DE PRODUITS ET | anin ur hig lea e s l c g s | c n e e i r h | h pr sure g | ssu lean was re c h | hig ning gh pres anin igh pre | car u a e l s e l c s s rota ssure sh | h unions ing | igh pre car wa | rota ssure c h | hi | ing as g re n pre car wa otary clean h | h ns | w n a p i h r e n h l g c | r | ca | hi | clea | hig ure was unio s | ure ash y union leaning h press s | car rotary essure wash unions eaning press r l c g r y p high re c | hi nion ing | ure | ca otar igh ress r wash rotary u clean sh | h nions ing | r pressu wash | p h ig ca ng | ure ar wa tary u clean | high | car g | r c i s | ress e ro in nion re clean high p ions | ing | ressur r wash unions clean e n n a | p y r u r a u c u h s a e h y l t | s s g re was | rotar sure c h | hi nions g | ro h pres car s s PRESSURE nin h| igROTARY UNIONS yu w| aHIGH CLEANING preWASH s | eaning ighCAR car | rotar ure clea ash | l h | c | w s e ur wash ion car ress ning r y un re clea high p ions | | ca | n u yu r ess ash gh p | car w i h s h | was y union

ACCESSOIRES

DE LAVE-AUTO

Fabriqués dans l’ouest du Canada par Pumps & Pressure

Lave-auto automatique

Base de pompe libre-service

Démarquez votre commerce Attirez de nouveaux clients et fidélisez votre clientèle Faites augmenter vos revenus

Lave-chien libre-service K9000 Durable - Autonome - Service exceptionnel

• Équipement de lavage de véhicules commerciaux

• Recyclage des eaux usées

• Équipement de nettoyage

• Pompes CAT et pompes de tous genres

• Lave-autos automatiques

• Nettoyeurs haute pression

1.888.430.9359

• Compresseurs d’air • Produits chimiques de lavage

Visitez le kiosque no 421 pour une démonstration au Salon CARWACS de TORONTO les 5 et 6 mars 2019

• Accessoires de lave-auto

www.pumpsandpressure.com

Brandon | Calgary | Edmonton | Grande Prairie | Leduc | Lethbridge | Red Deer | Saskatoon

www.Fureverclean.ca 250.217.9433


C'est parti! Le Salon Convenience U CARWACS met l'accent sur les meilleures pratiques de l'industrie par Kelly Gray Les 5 et 6 mars prochains, le Centre des congrès de Toronto sera l'hôte d'un autre Salon Convenience U CARWACS, le plus important événement commercial pour les stations-service, les lave-autos et les dépanneurs. Serez-vous des nôtres? Le Salon Convenience U CARWACS de Toronto est un incontournable sur le calendrier du printemps depuis des années. Les raisons sont nombreuses, mais la principale est la capacité du Salon d'offrir la plus vaste gamme de fournisseurs et de services sous un même toit. Les organisateurs ont conçu un événement qui offre de tout, depuis des séances instructives, des occasions de réseautage et des expériences amusantes, jusqu'à une salle des exposants dynamique. Voici une liste des offres auxquelles les participants peuvent s'attendre cette année :

Le mardi 5 mars :

Le mercredi 6 mars :

La journée commence avec Demandez à un exploitant! - Panel de l'industrie pour les exploitants de lave-autos De 9 h à 10 h 30, l'événement commandité par la Canadian Carwash Association (CCA) comporte une discussion interactive sur les principaux enjeux, tendances et défis auxquels les lave-autos font face aujourd'hui. Découvrez l'avenir de l'industrie et les mesures à prendre pour garder une longueur d'avance sur la concurrence.

La journée commence par une tournée en autobus des principaux lave-autos du sud de l'Ontario. Soyez sur place au Centre des congrès de Toronto dès 8 h 30 pour monter à bord des autobus pour cette tournée matinale. Attendez-vous à voir des sites dotés des équipements les plus récents et de programmes innovants et offrant un service de pointe. Vous trouverez lors de cet événement certaines des meilleures idées à retenir de tout le Salon. Les autobus reviennent au Centre des congrès de Toronto à temps pour le dîner présenté par la CCA.

L'assemble générale annuelle de la CCA a également lieu mardi. Tenue à 11 h, l'AGA proposera un conférencier ainsi qu'un dîner. Tous les membres en règle de la CCA ainsi que les non-membres sont invités à s'inscrire pour y participer.

Au plaisir de vous voir au Salon! CCentral.ca

La salle des exposants ouvre chaque jour à midi et propose ce qu'il y a de mieux dans l'industrie, et des fournisseurs connus. Vous y trouverez les plus grands noms de l'industrie ainsi qu'une foule de nouveaux fournisseurs qui, ensemble, créent de formidables opportunités pour les participants. Le Salon Convenience U CARWACS est l'endroit idéal pour des découvertes, du réseautage et des aubaines qui peuvent faire passer votre commerce à un niveau supérieur. OCTANE Janvier / Février 2019

| 11


Une lumière

accueillante |

Place aux DEL

par Talbot Boggs

Un éclairage efficace et de qualité des pompes, du lave-auto, du terrain de stationnement, du périmètre, des enseignes et de l'intérieur est une composante vitale de tout commerce aujourd'hui et c'est la clé de l'amélioration de la satisfaction du client et de sa sécurité. Les stations-service et les dépanneurs partout au pays sont presque tous passés des vieux halogènes à l'éclairage à DEL (diode électroluminescente) dans les nouvelles installations ou lors de rénovations. «On observe une évolution dans l'industrie vers l'éclairage à DEL en raison des coûts et autres avantages pour les opérations, les clients et le personnel, déclare Jim Rodd, directeur des ventes, Red Leonard Associates. C'est presque certainement devenu la norme dans les sites nouvellement construits, et la plupart des grandes entreprises comme Canadian Tire et d'autres ont fait la mise à niveau ou sont en train de la faire dans tous leurs emplacements.»

12

|

Janvier / Février 2019

L'éclairage à DEL dans la zone des pompes offre de nombreux avantages. D'abord et avant tout, l'efficacité énergétique. Les exploitants déclarent avoir réalisé des économies allant jusqu'à 66 % lorsqu'on tient compte des programmes municipaux de remboursement. La longévité est un autre avantage majeur. «L'éclairage à DEL dans la zone des pompes utilise moins de 10 % de l'énergie que les anciennes ampoules halogènes utilisaient et c'est une lumière

Un meilleur éclairage dans la zone des pompes rend le site plus accueillant pour tous les clients, surtout les femmes, qui préfèrent un environnement sécuritaire et bien éclairé

CCentral.ca


Vous pouvez vous attendre à utiliser vos ampoules pendant 100 000 heures, soit de 15 à 17 ans, avant de devoir les changer. Les DEL entraînent également moins de perturbations opérationnelles lorsque les ampoules doivent être changées et pas d'appel de service.

de meilleure qualité, explique Tom Humphries, gestionnaire, opérations pétrolières, Peninsula Cooperative, Victoria, C.-B. Vous pouvez vous attendre à utiliser vos ampoules pendant 100 000 heures, soit de 15 à 17 ans, avant de devoir les changer. Les DEL entraînent également moins de perturbations opérationnelles lorsque les ampoules doivent être changées et pas d'appel de service.» Red River Cooperative, qui exploite plus de 30 emplacements au Manitoba et certains de l'autre côté de la frontière de l'Ontario, a un entrepreneur en enseignes local qui visite ses sites une fois aux trois mois au cours de l'été et une fois aux deux mois en hiver pour vérifier les ampoules et les remplacer si nécessaire. «Avec la technologie DEL, cet entretien et les coûts supplémentaires ne sont pas nécessaires, de dire Randy Andrusiak, gestionnaire des opérations de stations-service de Red River. D'après notre expérience, le seul élément dans un système à DEL qui peut faire défaut est le transformateur, mais ce n'est pas arrivé souvent au cours des cinq dernières années.» (Un transformateur à DEL est un appareil électrique qui régule la puissance d'une ampoule à DEL ou d'une chaîne ou de chaînes à DEL. Le transformateur répond aux besoins changeants de l'ampoule ou du circuit en fournissant une puissance constante, car les propriétés électriques des DEL changent avec la température). Les DEL ont un autre avantage, c'est une bien meilleure lumière que celle des vieux systèmes à l'halogène. «Un meilleur éclairage dans la zone des pompes rend le site plus accueillant pour tous les clients, surtout les femmes, qui préfèrent un environnement sécuritaire et bien éclairé, de dire M. Humphries. Le personnel travaille également mieux et est plus en sécurité dans de bonnes conditions d'éclairage. Nous utilisons des ampoules à DEL ayant une température de couleur de 3 200 Kelvins, ce qui représente pour nous un éclairage optimal pour la zone des pompes.»

CCentral.ca

Le nombre de Kelvins détermine le type de lumière qu'une ampoule LED émet. Un nombre de Kelvins moins élevé signifie que la lumière apparaît plus jaune tandis qu'un nombre plus élevé donne une lumière plus blanche ou plus bleue. Les DEL dans un éventail de 2 700 K à 3 000 K correspondent à la couleur d'une ampoule incandescente. Si vous préférez une lumière plus blanche, recherchez des ampoules entre 3 500 K et 4 100 K. L'éclairage à DEL a aussi l'avantage d'être instantané. Lorsqu'une ampoule à DEL est allumée, il n'y a pas de période de réchauffement. Ainsi, elle donne une lumière plus directe que les technologies plus anciennes et elle réduit la pollution lumineuse pendant les heures d'obscurité, un grand avantage si la station est à proximité d'une zone résidentielle. «L'avantage, c'est une station-service très bien éclairée, qui rassure les clients quant à la sécurité du site», de dire M. Andrusiak.

évidemment de la taille et de la portée de la mise à niveau, mais de toute façon le temps de récupération de l'investissement est rapide, d'un à deux ans.» Une fois la zone des pompes terminée, M. Humphries recommande de changer l'éclairage en magasin. «Comparativement aux fluorescents de 8 pieds, la consommation d'énergie des tubes à DEL est inférieure de 10 % et fournit un meilleur éclairage», dit-il, suggérant aux exploitants de se renseigner sur les règlements locaux et les programmes de remise. Un meilleur éclairage améliore les opérations et, potentiellement, les revenus et les profits. En bref, le passage à l'éclairage à DEL offre un éclairage supérieur, économise l'énergie, réduit l'entretien coûteux et peu pratique et crée un environnement sûr et plus invitant. OCTANE

Red River Cooperative est en train de mettre à niveau ses emplacements à la technologie DEL en même temps qu'elle met à niveau son identification corporative extérieure. M. Humphries suggère que les exploitants fassent la mise à niveau en une seule fois. Ce n'est pas une bonne idée de mélanger de l'éclairage ancien avec des DEL, c'est généralement préférable de tout changer en une seule fois, conseille-t-il. Le coût dépendra

Janvier / Février 2019

| 13



Photography by Roger Yip

Systèmes à convoyeurs Des nouveautés qui améliorent la capacité par Kelly Gray

La technologie des convoyeurs à plateforme a fait des progrès lents et réguliers dans le secteur des laveautos en Amérique du Nord depuis plus d'une décennie. Aujourd'hui, cette technologie est en passe de faire avancer l'industrie avec des systèmes qui augmentent le débit, améliorent la satisfaction du client et relèvent les défis des nouvelles réalités automobiles comme les systèmes avancés d'aide à la conduite et les batteries basses. Le convoyeur à courroie plate est simple. Essentiellement, c'est une plateforme qui transporte les véhicules dans le tunnel de lavage. La méthode traditionnelle en usage depuis les années 1960 est la chaîne et le système de convoyeurs à rouleaux où les véhicules sont mis au neutre et sont tirés dans le tunnel par un rouleau qui entre en contact avec l'un des pneus du véhicule. Les avantages de la courroie sur la chaîne et le convoyeur à rouleaux traditionnels sont nombreux : chargement et déchargement faciles, pas de dommages causés aux pneus ou à des jantes coûteuses et la capacité des courroies à recevoir à peu près n'importe quel véhicule. La marque Petro-Canada de Suncor a été l'une des premières à adopter le système de convoyeurs à courroie avec l'introduction de son lave-auto Glide en 2006. AuCCentral.ca

jourd'hui, il y a 35 sites Glide au Canada utilisant un convoyeur à courroie pour déplacer les véhicules dans les tunnels. «Les commentaires des clients sur Glide ont été positifs, explique Nicole Fisher, porte-parole de Petro-Canada. Beaucoup de clients aiment l'espace ouvert, la simplicité et l'intuitivité du convoyeur Glide, car ils n'ont pas à se préoccuper d'aligner leur voiture exactement comme dans un lave-auto à convoyeur traditionnel.» Maintenant, les principaux exploitants de l'industrie comme AutoSpa en Ontario ont repris le flambeau et utilisent cette technologie pour relever la barre en matière de lave-auto, comme pour les soins d'esthétique automobile à la main à fort volume. AutoSpa dispose de plusieurs convoyeurs à courroie qui lui permettent d'offrir des services d'esthétique complets le long de la

courroie de 100 pi. Les équipes de techniciens peuvent traiter plus de 350 voitures par jour sur une seule courroie. «Quand il s'agit de la qualité de lavage, propre, sec et brillant sont des adjectifs qui s'appliquent encore aujourd'hui, de dire M. Stephenson. Toutefois, les milléniaux exigent une meilleure expérience d'achat, et les convoyeurs sont parfaits pour cela, leur offrant un moyen facile et non stressant de faire passer leur voiture dans le tunnel », dit-il, faisant allusion à la capacité de chargement facile sur un convoyeur à courroie. Et les exploitants peuvent s'attendre à ce que les clients dépensent plus et une fidélité accrue grâce à l'expérience client améliorée et au plus grand nombre de voitures traitées pendant les heures depointe. Janvier / Février 2019

| 15


Un système performant David Begin, ancien président de l'International Car Wash Association (ICA) et propriétaire des lave-auto Wild Blue Car Wash au Colorado, souligne le succès de Mr. Wash, une chaîne allemande possédant plus de 30 sites qui lavent plus de 500 000 voitures par année. «Les convoyeurs à courroie plate font augmenter considérablement le potentiel d'un site, dit-il. Mr. Wash l'a démontré en montrant un site où il y avait un convoyeur à chaîne dans un tunnel et un convoyeur à courroie plate dans un autre. Le second a obtenu un débit supérieur de 20 %», dit-il. «L'un des défis de notre industrie, c'est qu'on ne fait pas assez d'efforts pour encourager les différents fournisseurs à travailler ensemble. Il y a place à amélioration», déclare Jan Van Kessel, vice-président des ventes internationales et du développement de la technologie à Mondo Products, un fournisseur connu dans l'industrie. Par exemple, il fait remarquer qu'avec l'ancienne technologie à chaîne, les pneus tournent, ce qui permet de les nettoyer plus facilement. Avec les systèmes à courroie plate, les pneus sont stationnaires et nécessitent une approche différente qui utilise des capteurs et de l'équipement qui tourne pour nettoyer les pneus. «L'exactitude est essentielle quand on lave une voiture», dit-il, ajoutant que l'entraînement à fréquence variable peut mesurer le nombre de rotations sur l'axe du moteur d'entraînement, ce qui peut être un bon point de départ pour la surveillance des progrès du système de convoyeur à courroie. «Des capteurs peuvent être ajoutés pour identifier le type de véhicule et indiquer au système sa taille et sa forme de sorte que l'équipement puisse adapter les applications de produits chimiques et d'eau pour économiser de l'argent et améliorer l'efficacité», dit-il. Cette plus grande capacité a un prix. Aujourd'hui, un convoyeur à courroie coûtera environ 2,5 fois plus qu'un système traditionnel à chaîne et rouleaux. Cela se traduit par environ cinq à six sous de plus par voiture. On prévoit un rendement de l'investissement de près de 13 % après les dépenses en capital. Toutefois, affirme M. Begin, le coût d'un système à convoyeur à courroie baisse à mesure que les exploitants adoptent la technologie. Les leaders de l'industrie comprennent des noms comme AVW, STI, MacNeil et Wash Tec/Mark VII. Lawrence Stovall pense qu'à l'avenir, il y aura de plus en plus de systèmes à courroie plate. M. Stovall est président et directeur général d'Auto Brite, un distribu-

16

|

Janvier / Février 2019

CCentral.ca


® TM

teur de produits chimiques et d'équipement comme les systèmes de lave-autos Chia-ma de Taiwan, un fabricant qui s'est récemment ajouté aux compagnies nord-américaines offrant la technologie des convoyeurs à courroie plate. Il souligne que Chia-ma travaille actuellement avec Volkswagen pour créer le premier lave-auto sans personnel à Taiwan. «Ce site avec convoyeur à courroie plate est une construction modulaire avec des unités construites en usine pour une installation rapide», dit-il, ajoutant que l'aspect modulaire peut permettre d'économiser 20 % et plus sur la durée de la construction.

Conversion d'un système La conversion d'un convoyeur à chaîne en convoyeur à courroie est une option que de nombreux exploitants envisagent. Il en coûte entre 40 000 $ et 50 000 $ pour convertir un tunnel de 100 pi. Il faut compter entre deux à quatre semaines pour accomplir le travail. L'entretien requis par les convoyeurs à courroie peut être important. Selon M. Stephenson, la saleté et la crasse dans les lave-autos mènent la vie dure aux courroies, aux pignons d'entraînement, etc. STI a créé un système d'extraction de la saleté breveté qui élimine les grenailles du convoyeur afin d'augmenter considérablement la durée de vie des composants. De plus, comme avec tous les types de lave-autos à convoyeur, la corrosion a un impact direct sur l'entretien nécessaire. Les convoyeurs à courroie sont uniques du fait que presque tous les composants mobiles sont faits de matériaux non corrosifs. Cela réduit considérablement l'entretien mensuel et annuel. «Le système à convoyeur est le cœur du tunnel. C'est une pièce d'équipement critique qui exige un examen attentif si vous voulez que les affaires roulent», affirme M. Stephenson, qui ajoute que malgré le fait que les convoyeurs à courroie sont plus chers à l'achat, ils peuvent entraîner une facture et un débit plus élevés ainsi qu'une fidélité accrue. En conclusion, Lawrence Stovall souligne que les exploitants doivent être attentifs à l'évolution rapide des technologies qui changent notre monde. Il met les convoyeurs à courroie dans cette catégorie. «En optant pour les convoyeurs à courroie le plus tôt possible, les exploitants n'auront pas à faire du rattrapage technologique à mesure que les propriétaires de véhicules exigent de nouvelles options qui leur permettent de gagner du temps.» OCTANE

CCentral.ca

Janvier / Février 2019

| 17


00 QUE VOUS SOYEZ

®

Assure inclut tout TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR UNE PERFORMANCE OPTIMALE

®

Assure / PRODUITS CHIMIQUES�

. ,A /

/Mi 11111111111

Assure· ANALYTIQUE

·•I;,.}.:.. :. ••

• • •. Assure• DISTRIBUTION

I

Avec Zep Vehicle Care, vous avez !'assurance que votre lave-auto fonctionne de fac;:on optimale, tout le temps et chaque lavage, grace au programme Assure® tout inclus. Obtenez la meilleure technologie la plus recente, une excellente performance de lavage, une meilleure efficacite et !'assurance de la qualite avec Assure® . Grace !'harmonisation parfaire de produits chimiques hyper concentres, d'une distribution precise et d'un nouveau systeme de surveillance a distance de la performance, vous aurez la tranquillite d'esprit, ou que vous soyez.

a

a

Venez nous voir au Salon CARWACS de Toronto, kiosque 414 1.877.326.9274 I info.zepvehiclecare.com/assure-program

ZepVehicleCare e,':201 / Ze:J Veh'cle Cclre l·ic. Tcus d·c1:s •E'servE's


EN COUVERTURE

Tendances

innovantes

2019

Le changement stimule l'innovation sur le marché par Kelly Gray

La technologie est un perturbateur du marché autant qu'un catalyseur de service. Alors que nous entrons dans la prochaine décennie, la zone des pompes devrait changer de façon significative. Voici cinq tendances qui façonneront son avenir au Canada :

1.  Recharge électrique On compte maintenant plus de 50 000 véhicules électriques sur les routes du Canada, et ce nombre est en croissance rapide, faisant de l'alimentation électrique le leader en matière de carburants de substitution. L'année dernière, le marché de la voiture électrique a augmenté de 68 % à l'échelle nationale et 128 % en Ontario. Les grandes pétrolières font de leur mieux

CCentral.ca

pour faire face à ce perturbateur de marché, et le gouvernement du Canada travaille avec le secteur privé pour mettre à niveau l'infrastructure de recharge. Par exemple, Ressources naturelles Canada (RNCan) travaille en collaboration avec Canadian Tire pour installer jusqu'à 20 nouveaux sites de recharge rapide en Ontario. Le partenariat Canadian Tire/RNCan/ATCO travaille

également en Alberta, où l'équipe a terminé l'infrastructure de recharge sur l'autoroute entre Edmonton et Calgary. En Ontario et au Manitoba, le gouvernement fédéral et ses partenaires eCAMION, développeur de systèmes de stockage d'énergie de Toronto, Leclanché, fournisseur de stockage d'énergie d'énergie et SGEM, de Genève, ont installé 34 bornes de recharge rapide le long de la

Janvier / Février 2019

| 19


Transcanadienne dans le but d'encourager l'adoption de véhicules à zéro émission. Le projet est évalué à 17,3 millions $ et, selon Elad Barak, vice-président, Développement des affaires, eCAMION, « c'est peut-être le plus important projet d'infrastructure pour les véhicules électriques à être déployé en une seule fois n'importe où dans le monde ». G&G's Travel Plaza à Port Severn, en Ontario, est parmi les premiers à déployer une infrastructure de recharge rapide. Situé sur l'autoroute 400 à l'entrée de la communauté, G&G's Travel Plaza a installé le premier chargeur rapide 50 kW DC au Canada en 2016 grâce à une subvention du programme Electric Vehicle Chargers Ontario (EVCO), qui a été annulé par le gouvernement Ford. G&G's comporte un dépanneur, des services alimentaires, une station-service avec service et un système de recharge de véhicules électriques. À l'échelle mondiale, Shell est un chef de file grâce à son programme Shell Recharge offert au Royaume-Uni. Shell Recharge fournit des chargeurs rapides 50 kW DC qui peuvent charger la plupart des voitures en 30 minutes environ. Pendant que leurs voitures se rechargent, on invite

Le chargeur rapide 50 kW DC a été installé en 2016 au G&G's Travel Plaza grâce à une subvention du programme Electric Vehicle Chargers Ontario (EVCO).

les clients à acheter une boisson ou une collation au Shell's Select Shop et à utiliser le Wi-Fi gratuit. Les clients au Royaume-Uni paient pour Shell Recharge à l'aide de l'appli Smoov, un système de paiement mobile sans abonnement. Il n'y a pas d'abonnement ni de frais de connexion, et les clients ne paient que pour l'électricité utilisée pour recharger leur voiture.

Lavez et

entreposez! • • • • • • • • •

Rendement de l’investissement rapide Activités commerciales complémentaires Volume élevé, produit d’attraction Très rentable, main-d’œuvre minimale Formation complète Abonnements mensuels au lave-auto Études démographiques gratuites Modèles et formulaires d’affaires Analyse et conception complètes du site

WASH LINKS est membre de la Select Service Organization de SONNY

OneWash Sonny’s

TM

Complete Car Wash Solution

Huit Solutions Efficaces. Sous Un Même Toit. Pour en savoir plus www.sonnysdirect.com/onewash

800. 327-8723

Contactez Bill Barber au 1-855-695-3141 ou par courriel à bill@washlinks.ca


2.  Économies de carburant Les véhicules utiliseront de moins en moins de produits pétroliers traditionnels. Les exploitants de stations-service devront s'adapter à ce changement en offrant des carburants de rechange et d'autres services. La consommation d'essence devrait diminuer de 8 % au Canada de 2011 à 2025 malgré une augmentation de la population de 11 % et un plus grand nombre de voitures sur la route. On s'attend à ce que l'économie d'essence pour les véhicules légers vendus au Canada s'améliore d'environ 40 % entre 2011 et 2025 (RNCan). Depuis 2011, le Canada est lié aux normes d'économie de carburant des États-Unis. Au sud de la frontière, on espère que les économies de carburant moyennes atteindront 54,5 miles par gallon (US) en 2025. Pour y parvenir, les constructeurs de véhicules utilisent des matériaux plus légers pour réduire le poids des pièces de voitures, ce qui pourrait entraîner une amélioration de 39 % de l'efficacité énergétique globale des véhicules. Une autre amélioration de 13 % pourrait provenir d'une amélioration du mélange de biocarburants et d'une augmentation de son utilisation. Les véhicules hybrides sont une autre considération importante. En effet, RNCan souligne que les hybrides offrent des économies de carburant et des réductions des émissions de CO2 de 20 % à 40 % par rapport aux véhicules à essence. Lors d'un récent sondage de Consumer Reports, 37 % des répondants ont déclaré que leur principale considération lors de l'achat de leur prochaine voiture serait l'économie de carburant. La qualité était loin derrière au deuxième rang (17 %), suivie de la sécurité (16 %). Près des deux tiers des propriétaires interrogés ont déclaré qu'ils s'attendaient à ce que leur prochain véhicule offre une meilleure consommation d'essence que leur véhicule actuel.

3.  Connexion des distributeurs d'essence et des voitures La grande nouveauté ici est la technologie sans fil 5G. On croit que d'ici 2020, il y aura 250 millions de véhicules connectés sur les routes. Pour que cela se produise, le sans-fil devra passer du 4G ou 5G afin que les voitures et les appareils puissent se connecter efficacement dans «l'Internet des objets». Tout récemment, la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis a annoncé sa mise aux enchères du spectre 5G. L'Europe prend aussi les choses en main au sujet du 5G dans ses débats actuels sur les systèmes de transports intelligents coopératifs pour véhicules autonomes.

CCentral.ca


Visa et Honda ont annoncé qu'ils travaillaient avec des partenaires comme Gilbarco Veeder Root pour créer un outil de paiement qui permettrait aux distributeurs d'essence de reconnaître un véhicule, de déverrouiller la pompe et de prendre le paiement sans que le conducteur ait à toucher à son porte-monnaie. La voiture fait tout. On fait le plein et on s'en va. La Honda dotée de Visa pourrait également payer pour le stationnement, le lave-auto, le service au volant ou accepter des offres provenant du dépanneur. Et bien qu'il soit important de ne pas encombrer les conducteurs avec des messages de marketing alors qu'ils sont censés être atten-

tifs à la route, la signature numérique d'une voiture est idéale pour les programmes de fidélisation. En effet, la semaine dernière, les détaillants The Gap et Sephora ont utilisé l'outil de localisation de mon iPhone pour m'envoyer des messages de marketing alors que j'approchais d'un grand centre commercial en voiture. À l'avenir, ce message s'afficherait sur le tableau de bord. (L'idée fait frémir!) Déjà, Land Rover et Jaguar (à l'extérieur de l'Amérique du Nord) offrent la possibilité de payer les achats au moyen d'un portefeuille ApplePay. Une fois le 5G déployé globalement, ce type de transaction deviendra la norme.

4. Autopartage Les solutions de rechange à l'achat d'une voiture, comme l'autopartage et le covoiturage, signifient moins de visites à la station-service. Les voitures seront utilisées seulement au besoin, et les gens se tourneront vers d'autres formes de transport pour de courtes distances. Déjà, l'autopartage est en train de devenir une force majeure dans les grandes villes du Canada. Un bon exemple est car2go, la compagnie allemande de location de voitures appartenant à Daimler AG. Car2go est la plus importante société d'autopartage au monde avec 2,5 millions de membres et une flotte de près de 15 000 véhicules en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Les utilisateurs sont facturés à la minute, à l'heure ou à la journée. La prestation du service se fait sans le bureau de location traditionnel. Les utilisateurs peuvent avoir accès aux véhicules là où ils sont stationnés, par le biais d'une appli à télécharger.

SERVICE D'UN OCÉAN À L'AUTRE

Au service des industries canadiennes du carburant et des dépanneurs depuis 35 ans Un service véritablement national avec des techniciens d'Air-Serv depuis Prince Rupert jusqu'à Fort McMurray et St.John's. Nous desservons tout le Canada! Nous effectuons plus de 100 000 visites de service chez nos clients chaque année. Des antécédents en matière de sécurité impeccables grâce à notre culture privilégiant la sécurité. Nous améliorons la satisfaction du client avec le service pratique tapez et partez. Notre programme de service global est un programme gratuit fournissant des rapports détaillés sur l'installation, le service, les revenus et la sécurité.

Gonfleurs de pneus - Aspirateurs

SERVICE | TECHNOLOGIE INTÉGRITÉ | RESPONSABILISATION

800-263-1429 www.air-serv.com


5.  L'essence à votre porte Une plus grande connectivité entraîne un meilleur service. Shell vient de lancer Shell TapUp dans la région de Houston. Le programme livre de l'essence aux clients à l'endroit où leur véhicule est situé. Shell est le leader américain de la vente d'essence au détail (part de marché de 30 %) et elle cherche des moyens de lutter contre la baisse des ventes.

ExxonMobil investit dans la jeune pousse Yoshi, un service de ravitaillement maintenant présent dans 16 villes américaines. Les clients paient un abonnement mensuel de 20 $ pour le service et paient pour le plein d'essence (le prix de l'essence est une moyenne des prix dans une zone métropolitaine). Un tel service est idéal pour les villes comme Vancouver où les stations-service au centre-ville sont inexistantes. C'est également très pratique pour les gens pressés pour qui c'est important de se faire livrer de l'essence à leur voiture pendant qu'ils travaillent ou dorment. OCTANE


CANADIAN CANADIAN

CARWASH CARWASH ASSOCIATION ASSOCIATION Administrateurs Christopher armena – Brad Baldwin – Mike Dietrich –

› Les résuLtats du rapport Wash VoLume disponibLes pour Le t3

Mark vii

Zep vehiCle Care inC.

parklanD Fuel Corporation

Domenic DiMonte – terry Fahey –

Crosstown Car washes

L

a CCA vient juste de publier les résultats du 3e trimestre 2018 du Rapport Wash Volume (WVR) qui indiquent que le revenu moyen par site était en baisse de 7,2 %, s’établissant à 55 710 $ comparativement à 60 037 $ au troisième trimestre de 2017. Les cycles moyens par site ont également baissé de 12,9 % pour s’établir à 5 994 $ comparativement à 6 881 pour le trimestre de l’année précédente. Les recettes moyennes par cycle, à 9,29 $, étaient en hausse de 6,5%. Réalisé pour la CCA par Kent Group Ltd., une firme de recherche spécialisée dans l’industrie des stations-service et des lave-autos, le WVR est un sondage national trimestriel portant sur 845 lave-autos au Canada. Les membres de la CCA peuvent participer au programme WVR et obtenir les résultats régionaux sans autres frais au-delà de leur cotisation. Tous les membres de la CCA peuvent accéder aux résultats nationaux et provinciaux complets de 2018 sur le site Web de la CCA. Vous trouverez également en ligne des informations sur la façon dont vous pouvez ajouter votre site au WVR au http://www.canadiancarwash.ca/wvr.

Fahey eleCtriC/

Capital wash systeMs

Brad Goetz –

MonDo proDuCts Co. ltD.

alex Grieve – jason kaye –

valet Car wash

Bayview Car wash ltD.

sean McBride –

CleaninG systeMs inC.

kirsten vaive –

Carwash ConneCt

rudy van woerkom –

BiG City

auto n truCk wash

Mark vella –

janvier 2019

7-eleven

Bureau national Directrice des finances Karen Dalton CAE Directrice de l’exploitation Kiki Cloutier responsable de l’adhésion Elizabeth Tang

REV ENUS M OYENS PAR CYCLE 11,00 $ 10,00 $

http://www.canadiancarwash.ca/wvr. 7,00 $ 6,00 $

20 18

20 18

20 18

T3

T2

20 17

T1

20 17

T4

20 17

20 16

20 17

T3

T2

T1

20 16

T4

20 16

T3

20 16

T2

20 15

20 15

T1

T4

20 15

T3

20 15

T2

20 14

T1

20 14

T4

14

20 14

T3

13

13

20

T2

T1

13

20

20

T4

T3

13

5,00 $

T1

tél. : 416.239.0339 Fax : 416.239.1076

8,00 $

20

toronto, on M6s 2e4

9,00 $

20

783 annette street

T2

Canadian Carwash association

office@canadiancarwash.ca 97 812 $

20 1

8

55 710 $

73 331 $

8 20 1

T2

T3

72 958 $

8

T1

20 1

60 037 $

7

T4

20 1

7 20 1

T3

20 1

7

56 787 $

76 660 $

52 409 $

7 20 1

T1

T2

45 501 $

6

T4

20 1

6 20 1

T3

T2

20 1

6

62 334 $

75 906 $

20 1

6

48 649 $

45 710 $

5 20 1

T4

T1

56 268 $

5

T3

20 1

5 20 1

T2

T1

20 1

5

50 188 $

40 683 $

4

4

20 1

20 1

T4

T3

20 1

4

48 567 $

68 883 $

T2

20 1

4

45 442 $

3 T1

3

20 1

20 1

T3

T4

3

3 20 1

T2

T1

20 1

LAVE-AUTO

41 144 $

47 559 $

65 043 $

TROUVEZ UN

81 558 $

REV ENUS M OYENS PAR SITE

www.canadiancarwash.ca

› LA FONCTION DE RECHERCHE DE LAVE-AUTO ‹

24

|

Janvier / Février 2019

CYCLES M OYENS PAR SITE 12 000

10 857

10 000

9 559

8 838

8 000

6 160

6 000

6 330

5 218 5 421

5 152

7 495

7 097

6 069

11 282

10 097

9 624

8 103

6 906 6 881 6 947

5 478 5 956

5 639 5 665

5 994

4 000 2 000

18 20

20

18

T3

T2

18 20

T1

17 20

T4

17 20

20

17

T3

20

17

T2

T1

16 20

T4

16 20

T3

16 20

T2

16 20

20

15

T1

T4

15 20

T3

15 20

T2

15 20

T1

14

14 20

20 T4

20

14

T3

20

14

T2

13

T1

13 20

20 T4

T3

13 20

20

13

0

T2

sur le site Web de la CCA peut accéder à quelque 1000 sites de membres. Votre lave-auto est-il inscrit? Les sites des membres sont inscrits gratuitement. Communiquez avec office@canadiancarwash.ca pour de plus amples informations.

T1

canadiancarwash.ca/search http://canadiancarwash.ca/search

CCentral.ca


FORUM DE L’INDUSTRIE INDUSTRY FORUM INDUSTRY FORUM enGaGÉ À PartaGer leS ConnaiSSanCeS et leS MeilleureS PratiQueS De l’inDuStrie DeS laVe-autoS

Joignez-Vous à nous au saLon CarWaCs pour des séminaires et une tournée des LaVe-autos

PLANIFIEz DèS MAINTENANT DE PARTICIPER Au SALON CarWaCs de toronto QuI AuRA LIEu LES 5 et 6 mars 2019 Au CENTRE DES CONGRèS DE TORONTO.

2018

nouVeaux membres de La CCa

La CCA a accueilli les entreprises suivantes en tant que nouveaux ›› demandez à un expLoitant! - paneL de L’industrie pour membres en 2018. Ces 30 entreLes expLoitants de LaVe-autos prises ont rejoint plus de 800 De 9 h à 10 h 30 Vous souhaitez être à l’avant-garde de l’industrie des lave-autos? Joignez-vous aux autres exploitants et fournisseurs exploitants membres de la CCA alors qu’ils discutent des principaux enjeux, tendances et défis auxquels les de lave-autos membres de la CCA. lave-autos font face aujourd’hui. Découvrez l’avenir de l’industrie et les mesures à prendre pour garder une The Boston Consulting Group, longueur d’avance sur la concurrence. Cette séance sera interactive, et les participants seront encouragés à Boston, MA 1844889 AB Ltd poser des questions aux panélistes. O/A Mudders Wash, Red Deer, AB ›› aga de La CCa, ConFérenCier et dîner Cleaning Systems Inc., DePere, De 11 h à 12 h 30 - La CCA sera l’hôte de la réunion générale annuelle de l’association, le mardi WI Enova Consultants Calgary, 5 mars 2019. L’AGA de cette année proposera un conférencier ainsi qu’un dîner, qui suivra immédiatement. Calgary, AB Petro V Plus Car Les membres en règle ont le droit de voter lors de l’AGA, et nous encourageons également les non-membres Wash, Etobicoke, ON Daniel à assister à cet événement. La pré-inscription est obligatoire, il n’y aura pas d’inscription sur place pour Cairns, Vancouver, BC Minerva cette séance. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez au http://canadiancarwash.ca/agm.aspx. Kraushar, Calgary, AB Queensway West Carwash, Ottawa, ON ›› tournée des LaVe-autos CarWaCs Bluegrass Enterprises, Winnipeg, Organisée par la CCA, la quatrième tournée annuelle des lave-autos MB Chad Martin Construction CARWACS aura lieu en Ontario le mercredi 6 mars 2019. La tournée Ltd, Brandon, MB Clean and visitera plusieurs sites de lave-auto de membres de la CCA partout dans Green, Oakville, ON Dr. Jeffrey le sud de l’Ontario. Les exploitants de lave-autos pourront profiter d’une Sheppard, Saint John, NB Ruby matinée de réseautage, d’un dîner et de visites de sites interactives. Les Brar, Calgary, AB Wash Pros Inc., autobus partent à 8 h 30 du Centre des congrès de Toronto et reviennent au Edmonton, AB JSR Holdings Inc., Centre des congrès de Toronto à temps pour le dîner organisé par la CCA. Baie Verte, NL O/A Woodstock Tous les détails sont disponibles sur http://toronto.convenienceu.ca/ Car Wash, Ingersoll, ON Splash •

aVantages de La CCa/FCei : éLaborer un pLan de reLèVe : sept Choses à Considérer Lorsque Vous pLaniFiez Votre aVenir

On dirait que ce n’est jamais le bon moment pour planifier l’avenir, mais les petits ennuis qui monopolisent notre attention immédiate ne sont souvent pas si importants en fin de compte. Prenez le temps de vous demander où vous imaginez votre entreprise dans un an, deux ans et même cinq ans. Comme on dit, il ne faut pas laisser ce qui est urgent nous faire oublier ce qui est important. Peut-être aimeriez-vous passer le flambeau à un membre de la famille, ou bien vendre à quelqu’un d’autre. À défaut de proches intéressés, peut-être avez-vous des employés qui saisiraient cette belle occasion de prendre les rênes CCentral.ca

de l’entreprise. Indépendamment de ce que l’avenir vous réserve, il n’est jamais trop tard pour commencer à planifier. L’élaboration d’un plan de relève est un long processus qui vous amène à analyser tous les aspects de votre entreprise (et de votre vie, en tant que propriétaire). Il est important de réfléchir à la meilleure façon d’assurer la longévité de votre entreprise, ce qui vous permettra de récolter les fruits de votre travail acharné! Voici sept facteurs à considérer dans la planification de votre relève. https://www.cfib-fcei.ca/en/tools-resources/ succession-plan

‘n Shine, Sechelt, BC • 7-Eleven Canada Inc., Surrey, BC • 621076 n.b. ltd., Blackville, NB • Don Mills Car Wash Ltd., Toronto, ON • Gwynn Curran-Sills, Dundas, ON • Dwarka Plumging and Drain Services Ltd., Scarborough, ON • 1728333 Ontario Inc, Oro Medonte, ON • Dreams Eco Xpress Car Wash, Okotoks, AB • Da-Lee Environmental Services, Stoney Creek, ON • Galaxy Car and Pet Wash, Stratford, ON • Strategic Group, Calgary, AB • Plains City Wash Stop, Portage La Prairie, MB • Grant Gulledge, Collingwood, ON • Federated Co-operatives Limited, Saskatoon, SK.

| 25

CANADIAN CARWASH ASSOCIATION CANADIAN CARWASH ASSOCIATION

Janvier / Février 2019