Issuu on Google+

le magazine opérationnel des acteurs du développement et du renouvellement urbains

traits urbains Révolution au centre-ville de Perpignan Bologne et la <<citoyenneté active>> Trois scénarios pour Grenoble Esplanade

Stratégies commerciales


le magazine opĂŠrationnel des acteurs du dĂŠveloppement et du renouvellement urbains

traits urbains


LEMONITEUR DES TRAVAUX PUBLICS ET DU BÂTIMENT

2 décembre 2016 n° 5898 -8,50 € wwwl emoniteur.fr


7 octobre 2016 n°5890 -8,50€ illft!tlnllfW~emoniteur.fr

LA S. , , 'EllENtTÉ CftrrtffÉE

~ QIJe.nf

· COit)

Lumiè es r la médiathèque Artdéco p.7o '

.


LEMONITEUR

DES TRAVAUX PUBLICS ET DU BÂTIMENT

18 novembre 2016 n°5896 -8,50€

wwwlemoniteur.fr


www.lagazette.fr • Semaine du 14 au 20 novembre 2016 • Cahier détaché n° 2 - 43/2341

a '

des communes

des départements

L~ ~

=

e

des régions


www.lagazette.fr • Semaine du 14 au 20 novembre 2016 • N° 43/2341 • 6,50 €

Primaire de la droite

des communes

des départements

Le programme comparé des candidats

des régions

p.9

COMMUNE NOUVELLE

1

ClOD*

Encore un effort! p. 28

Ressources humaines Les Sdis à répreuve de la mutualisation

Cantines Du bio, du brut et du local dans nos assiettes p.ZO

Avec ce numéro Notre cahier «Spécial numérique »

p.36 1 L

1


Interview François Deluga, président du CNFPT

«Le CNFPT pris dans des injonctions paradoxales» p.8

Juridique Ce que change la loi «Sapin2» pour les marchés publics p.58


ASSISES DE L'INDUSTRIE

L'usine du futur transforme la relation client PAGE14 NAUTISME

Le Flnlstàre est une terre de plaisance .PAGE 44 INNOVATION

Quand !'Impression 30 veut tout faire PAGEsa

SCALE-UP COMMENT , GERER L'HYPER CROISSANCE Devialet, Crosscall, Vestiaire Collective, Oodrive... Dans les secrets des start·up qui changent d'échelle et donnent naissance à des scale·up à la croissance fulgurante. P. 32

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE , CETTESEMAINE L'EDITION PAGE10

PORTRAIT

Thomas Pesquet, l'astronaute génération Y PAGES


ÉLECTIONS DANS LES TPE

Scrutin peu lisible mais enjeux majeurs pour les syndicats PAGE xx INNOVATION

Pénétrer le cerveau pour le soigner PAGE 48

NICOLAS COLIN, COFONDATEUR DE THE FAMILY

REPORTACE

La Finlande fait feu de tout bois

cdl faut créer les emplois de la nouvelle classe moyenne» PAGE 9

LES BARBARES , DE l:ENERCilE Surfant sur les renouvelables et le numérique, ils bousculent les acteurs historiques. Menacés d'ubérisation, les grands industriels de l'électricité préparent la riposte. P. 30

- -

-

- -

-

- -

- -

-

-

- -

- -

- -

-- -

-

- --

-

-

-- - - -


NUCLtAIRE

Des contrôles de centrales défaillants PAGE 42 FUSION

Bayer-Monsanto, une alliance qui fait peur PAGE44

GUIDE

L'union fait la force des gemba walks

STX, un futur européen

PAGE52

PAGE 12

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CETTE SEMAINE

LA CYBERGUERRE PAGES

CONSTRUCTION NAVALE


Carrière

Formation

·Réseaux sociaux

QUELLES COMPÉTENCES POUR L'USINE DU FUTUR PAGE 10

LES ÉCOLES SE RAPPROCHENT DES ENTREPRISES PAGE 34

LES SECRETS D'UN BON'PROFIL

HORS-SÉRIE. NOVEMBRE 2016. 7 EUROS

PAGE 50

www.usinenouvelle.com Alexandre Yakoub, 28 ans, ingénieur projets dans le secteur de l'eau chezVeolia.

· ~;

\


Recyclage des papiers et maîtrise des coûts

ECOFOLIO STAND 226 ALLÉE M HALL 4

Découvrez les bonnes pratiques sur notre carte interactive et rejoignez, vous aussi , les collectivités exemplaires!

-

Performances économiques

13=

AdCF:E~

•• •: • .......

: :· AR F

··......·

• •

Performances techniques

ASSOClAllON DES REGIONS OEFRANCE •

Incitation des citoyens

Il

Les Eco Maires

www.lescollectivitesexemplaires.fr


Il

Le journal d'il"'forrna

N°35

'J

OBRE 2016-JANVIER ?01

7

Octobre 2016 - Janvier 2017 1 - 1~ :t1 L'international comme ressource et contrainte des modes de faire la ville-cité Prix de thèse sur la ville - 11e année - Rencontres« Etre métropole dans un monde incertain» - Décrire et re-présenter une urbanité en action : la« New-Jungle» de Calais m 1:;"'1 avec Elisabeth Campagnac-Ascher, conseillère scientifique du programme POPSU 2 Zoom sur« La Cartonnerie, expérimenter l'espace public, Saint-Etienne» - Les publications du PUCA et chez les éditeurs Habitat participatif à Montpellier - L'opération MasCobado - L'innovation architecturale à travers la recherche et l'expérimentation !l.:l

PUCA

Éditorial Ce numéro de Premie r Plan consacre un dossier un peu particulier à « L'innovation architecturale à travers la recherche e t l'expérimentation ». Particulier par son sujet qui est l'une des épines dorsales du PUCA, mixant le A pour architecture de son nom et ses deux modes d'action, rec he rche et expérimentation. Particulier aussi parce qu'il a été suscité par notre volonté de rendre hommage à Danièle Valabrègue, personnalité incontournable du Plan Construction , puis du Plan Construction Architecture e t enfin du PUCA. Danièle a été courageuse et opiniâtre face à sa

maladie, comme elle l'a été dans son action professionnelle, tout en é tant tou jours délicate, discrète. J'ai pris beaucoup de plaisir à l'aider dans les programmes qu'elle a menés avec exigence et autonomie : elle aurait bien mérité le dicton de François Michelin selon lequel un cadre doit être autoporteur! Ce dossier est constitué de contributions variées« sans souci d'exhaustivité et de représentativité» comme le précise son introduction. Philippe Madec nous y exh orte dans le champ du logement à être un « PUCA de combat, exigeant, ( .. .),pour inventer les procédures à grande échelle». Sa demande nous amène à interroger plus largement le gouvernement par l'expérimentation, par l'appel à manifestations d'intérêt, qu i s'est développé progressivement et qui conduit

à une multiplicité d'expérien ces sans que les conditions de leur gén éralisation éventuelle soient toujours travaillées. Comme le rappelle Agnès Vince, il n 'y a pas d'expérimentation sans suivi, encore moins de généralisation éventuelle. Parce que l'expérimentation c'est aussi accompagner l'innovation, le second dossier de Premier Plan présente l'opération Mascobado, issue du programme Logement Design pour tous. Lancée avant le déploiement de la loi dite ALUR du 24 mars 2014pour l'accès au logement et un urbanism e rénové, cette opération initialement lancée en autopromotion, trouvera finalement sa concrétisation sous forme d'habitat participatif e n partenariat avec un bailleur social.

Éradiquer ou normaliser la « New-Jungle » de Calais? Dans le cadre du programme consacré au Hors champ de la production urbaine, le PUCA a soutenu une action de recherche qui adopte un regard décalé par rapport aux récits qui ne rendent compte que de misère et d'errance, pour aborder cette ville-monde de l'intérieur. Nous visons ainsi à renouveler la manière dont est posée cette question où les deux réponses proposées semblent aussi intenables l'une que l'autre. Pour cela, encore fallait-il renouveler nos représentations, comprendre ce qui s'y joue et la manière dont cette ville de près de 10 000 habitants fonctionne: c'est tout l'enjeu de« l'atlas d'une cité potentielle» élaboré. Emmanuel RAOUL

Secrétaire permanent du PUCA


Premier plan dossier 1

L innovation architecturale à travers la recherche et 1 expérimentation 1

Que sont la recherche et l'expénmentabon en arclutccture ? Quels sont leurs liens muh1eb et avec la recherche urbaine ? Pour quels résultats ? A\'ec quelles perspectl\ es ? Ces mterrogations conshh 1cnt le fi l rouge de cc dossier rassemblant des contnbutions prO\enant de champs d1sc1plma!fcs vanés - arcl11tecture, urbanisme, "" mgérne ne - et qrn convoque praticiens, cherchcms, e nseignants et représentants de l'Etat, sans souci d'exhaustivité cl de représentativité. La pluralité de pomts de vue reflète également la diversité des débats qrn anime le lien e11trc la recherche et l'expérimentation tout autant escompté que controversé. Poser ces questions, c:'est a ussi une marnère d'é\'oquer l'ambition qrn a ammé tout au long de sa carnère Danièle Valabrègue - à qrn cc dossier est <léché - , amb1tio11 qui se confond avec celle du Plan Construction et de ses entités success1œs - qui par sa vocation intcrmm1sténclle associant les ministères en charge de l'environnement, d u logement, de la recherche et de la culhlfc a eu pour m1ss1on de susciter • l'nmovahon, c'cst-à-cl1re mettre en -~ résonnance les qualités des <l1ffé:~ rentes d1sc1plmes et leur aptitude ~ .. à explorer afin de constihter de nom eaux modes de faire

1 z


Premier plan dossier ~<'ICJ'

1 'nfJrM t :>r durutc p11r 1

b 1 .,,

1 ,

t ict on

~1tecture,..,

:c-

oc.tob

"

nv r2017

Habitat participatif à Montpellier 1

L opération MasCobado

•.

r~ ·

PUCA

Les G risettes de Montpellier sont des bonbons en forme de petites billes noires dont la consommation remonte au MoyenAge. De la taille d'un petit pois, la G risette est faite à partir de deux produits emblématiques du Languedoc : le miel (celui de Narbonne est réputé au XIII'), et la réglisse, spécialité de Montpellier dès le XVIII' siècle (source Wikipédia). Le quartier des G risettes situé au sud-ouest du centre-ville de Montpellier est une ZAC d'une vingtaine d'hectares destinée à accueillir, entre autres, environ l 500 logemen ts. Le nom des rues de ce nouveau quartier reprend la thématique des friandises: dragées, bergamotes, réglisse, cachous, calissons.. .

Aussi, dès lors qu'on apprend que Mascobado est le nom donné à un sucre de can ne complet dont la fabrication spécifique provient d es Philippines, on ne s'étonnera pas que les habitan ts réunis autonr de « Habiter, c'est choisir '"dans le cadre du programme « Logem ent Design ponr tous » du PUCA, aient voulu reprendre la thématique locale pour mettre en œuvre une " Maison coopérative bâtie avec douceur '» avec pour acronyme " MasCobado », nom de baptême de l'association créée en 2013 pour leur projet d'habitat participatif groupé en auto-promotion au sein de la ZAC des Grisettes.


N°42 - NOVEMBRE 2016

...... u

"'Vl°'

Q.

Communication publique à ~~ Bordeaux

TOUTE LA COMMUNICATION PUBLIQUE ET LA VALORISATION DES TERRITOIRES

l


HA\.IRE ~~ nT ...............

INORMAN)IE LE

iNORMANDIE auoTIDIEN NORMAN> -

INORMAADE LE PR06RÈSDE FËCAMP

z

~ ÉTUDES SUPÉRIEURES : ~

~ z

~

BIEN CHOISIR SON ECOLE


Tendances

Dynamique

t..:hydrolien s'ancre en Normandie

Nautiport, d'une seule voix.

p.40

p.50

ormandinamil<

emagazined'information des CCI de Nonnandie Caen Normand i e

Ouest Norman d ie

Portes de Norma n die

Se in e Es tua i re

Se i.Qe Me r Norm and i e t '>â&#x20AC;˘

Š

CCI NORMANDIE


ED ITO Madame, monsieur, Initié en 1995, le programme Seine-Aval piloté par le GIP Seine-Aval va engager en 2017 sa 6• phase de travaux de recherche. Cette connaissance scientifique du fonctionnement environnemental de l'estuaire de la Seine est un atout pour le développement de la vallée de la Seine. Gérer et restau rer la santé de l'écosystème et ses fonctions naturelles constitue un enjeu fort . C'est une garantie pour le développement durable de l'axe Seine Aval. Le soutien raisonné apporté à une grande diversité d'usages (navigation commerciale, production alimentaire, cadre de vie, tourisme, biodiversité, gestion des risques ...) doit être porteur de bénéfices pour le territoire. je vous en souhaite une bonne lecture.

Le président du GIP Seine-Aval, Hubert Dejean de La Bâtie

§ GIP Seine-Aval G R OUPE.MENT O"INTÉ:Rt.T PUBlJC


Vallée de la Seine

0

0

0

LEVIER DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VALLÉE Novembre 2016

Coopération des agences d 'urbanisme APUR/AUCAME / AURBSE/AURH/IAU ÎOF


(;'

aurm

SEPTEMBRE 2015

agence d'urbanisme de la région mu lhousien ne

•••

....

M 0

z

Les dernières publications et expertises de l'AURM Calculer le gisement foncier : une méthode, 4 exemples de communes Bourg frontalier, village agricole, commune résidentielle ou périurbaine : autant de communes, autant de manières d'aborder le« gisement foncier» que constituent les terra ins libres au cœur du tissu bâti. L'évaluation de la rétention foncière reste cependant une question cruciale dans tous les exemples présentés. Pour mesurer l'aspect stratégique des différents espaces recensés en densification, il convient également de les examiner au regard des projets de développement en extension urbaine.

En juin 2015, /'Agence avait publié un guide pratique destiné à mobiliser le potentiel foncier en densification. L'opus 2016 présente /'application de la méthode sur 4 communes du Haut-Rhin.

Les dynamiques de peuplement à l'œuvre dans la région mulhousienne

2015/05 24 p. AURM - Sébastien DASSONVILLE

Attractivité, peuplement : vers une « moyennisation » de l'agglomération ? La périurbanisation es t un moteur puissant de l'évolution du peuplement de Io région mulhousienne. Ses effets sont cependan t différents. Le sud de l'agglomération connaît encore une périurbanisation bourgeoise. Les communes de l'est et du nord profitent d'une attractivit é renouvelée dans le cadre de stratégies résidentielles classiques : départ de la ville-centre et accession à la propriété en tissu pavillonnaire.

"

""~..tt.v. pr.f11H"OC:• • 1rw~ i r.i, •..,..,.

EnlllllOl'IÔtiMftn.&10-T veK

l"ftr.n9tt"11>• 2001e1 l 012

La ligne de faille qui structure socialement /'agglomération traverse Mulhouse en suivant la ligne de chemin de fer.


.1 l.

(fa

~

• ..

-

a~

~l

'

® ' f ~

• • •

a'·~.........;,.:

Borde aux m ét rop o le Aquit aine

.JL

~ PRINTEMPS DE L'A-URBA .~

-- œsynthèse des conférences

-, La métropole bordelaise, terrain de jeux


TRIBUNE OUVERTE À PASCAL DEREN Pour Joseph Wresinski, fondateur du mouvement ATD Quart monde, « la misère est l'œuvre des hommes, seu ls les hommes peuve nt la détruire ». ATD vise à fa ire reconna it re que chaque hom me a les mêmes droits et les mêmes devoirs, quelle que soit sa situation, son origine, les conditions dans lesqu elles il vit. C'est pourquoi ATD va à la rencontre des « sans voix », de ceux qui n'accèdent pas aux dispositifs d'aides classiques. Pascal OEREN

L'action du mouvement se déploie se lon 3 axes : >comprendre ce que vivE;>nt les fam illes en situation de fragilité, ce qui nécessit e des 'groupes locaux dans certaines villes (15 dans la région), la créa tion de l'univers ité populaire quartmonde, la mise en place de groupes d'accès aux droits fondamentaux, ainsi qu'une permanence ouverte chaq ue après-midi ; >t ransmettre et diffuse r cette information, via les publicatio ns de livres, l'éd ition de deux périodiques, un mensuel national et un trimestriel régional, et via des sessions de co-form ation proposées aux coll ectivités; >expérimenter des solutions nouvelles et concrètes. Depuis plusieurs années, à Lille-Fives, un projet associe l'ensemble du quartier à la lutte contre l'exclusion qui frappe certaines fami lles. Travailler App rendre Ensemble (TAE}, visant à lutter contre l'exclusion du monde du trava il, a ouvert la voie au projet « Territoire Zéro Chômeur de long ue durée », auquel la Métropole Européenne de Lille candidate pour expérimenter le droit au trava il pour tous. Cette expérience ne réussira que si tous les acteurs du territoire (collectivités, acteurs économ iques et associatifs, syndicats) s'y investissent.

Correspondant régional ATD Quart Monde

Après la mise en place du RM I, de la CMU, de la loi DALO, le mouvement ATD doit s'attaquer à d'autres chantie rs, te ls le droit à l'éducation, à la cu lture, de vivre en fami lle, aidé en ce la par la loi du 24 juin 2016 visant à « lutter contre la discriminatio n en raison de la précarité socia le ».

LE MOT DU PRÉSIDENT De nouvelles form es de pauvreté touchent de multiples catégories d'hommes, de femmes. La mobilisation des énergies, des ressources d'un territoire pour vaincre ce phénomène grandissant est une exigence d'humanité et de solidarités actives. La réussite d'une métropole s e mesure aussi à sa capacité de perm ettre aux plus précaires et aux plus vulnérables de pouvoir être acteurs de leur vie. Faire reculer la pauvreté est donc un élément déterminant de l'attractivité de la métropole et de son développement. Marc-Philippe DAUBRESSE

Président de l'Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole

LES ACTUALITÉS 01.

L'Atelier des Espaces Publics, structure partenariale animée par !'Agence de 2014 à 2016, a produit une série de réflexions sur l'espace pub lic de la métropole lillo ise. Ces travaux sont aujourd'hui forma lisés par une collection de huit ca hiers, tra itant de diverses thématiques : le banc-relais, le stationnement sur voirie, le verdissement des pieds de façades, l'arbre en vil le, l'éclairage public et les sanitaires. Ces cah iers sont téléchargeables su r le site intern et de l'agence.

02. Afin de recueillir les observatio ns et les propositions des habitants du SCOT de Lille, une enquête publique se déroule du 10 octobre au 14 novembre 2016. Vous pouvez partici per

à l'enquête publiq ue et consulter le dossier sur le site internet du Scot de Lille Métropole ainsi que dans plusieurs autres lieux du territoire: An nœullin, Armentières, Bois Grenier, Fo urnes en Weppes, Lille, la MEL, Orchies, Sa int-André, Secl in, Roubaix, Tourcoing, Templeuve, Vil leneuve d'Ascq. L'en quête pu blique permettra au Comité syndical d'approuver par délibératio n le Schéma de Cohére nce Territoriale de Li lle Métropole, éventuelle ment modifié pour te nir compte des avis et observations du public.

03. Le 4 octobre, les acteurs locaux du tourisme se sont réunis pour échanger su r les premiers résultats de l'enquête hôtellerie, menée par !'Agence en 2016 et fiabilisée. par de nom breux contacts téléphoniques, permettant de connaître l'offre en hébergements touristiques. Les premiers chiffres portent sur la capacité (118 hôtels, 7 706 chambres) mais égaleme nt sur la localisation de cette offre, avec un travail importa nt de géolocalisation, et sur son accessibilité, via la production de plusieurs cartographies : temps d'accessibilité en transports en commun, courbes · isochrones délimitant les zones desservies à pied pour un e distance donnée. Cette étude sera complétée par une analyse des autres hébergements tradition ne ls (gîtes, me ublés, chambres d'hôtes, campings, auberges de jeunesse) mais également par une étude expérimentale sur les nouveaux types d'hébergements, comme Airbnb.


N° 40 SEPTEMBRE 2016

LES DOSSIER FNAU •.

.,. ~ .

LOGEMENT ABORDABLE, LES ENJEUX DU BAIL RÉEL IMMOBILIER

F"J

u

FÉDÉRATION ~ NATIONALE DES AGENCES D' URBANISME

.


·. .·..;... .··.:. F1-·f\4· .... · : . : · u · '' .

FÉDÉRATION

NATIONALE DES AGENCES D'URBANISME

• • • . ··: •• .

ATELIER DE SAINT-PIERRE DU 2 AU 7 AVRIL 2016 SÉMINAIRE INTERCLUB FNAU, ENVIRONNEMENT, PROJET URBAIN & PAYSAGE "PROJET URBAIN ET RISQUE INONDABILITÉ" 20 NOVEMBRE 2015


GUIDE POUR ,

CREER UNE

AGENCE URBAINE

Ff\J

u

FÉDÉRATION ~ AGJ;NCE FRANÇAISE ~ DEVELOPPEMENT

NATIONA LE DES AGENCES D' URBANISME


Arrivées Doc' AURH 01 12 16