Issuu on Google+

bulletin

municipal.

ATHIS-MONS

trimestriel

n° 14 NOVEMBRE

officiel

1964

nouvelle série

diffusé gratuitement dans tous les foyers de la Commune

RÉDACTlDN·DIFFUSION : MAIRIE

D'ATHIS-MONS

EDITION-PUBLICITE : O.N.E.O., 70, RUE AMELOT -

ÉDITORIAL

TÉl. : 921-56-67

PARIS-XI - 7QO.09.12 ET 84.55

Rentrée Scolaire

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ par R. L'HELGUEN Les 18 et 21 septembre, les enfants d'Athis-Mons ont repris le chemin de l'école. . Cette année, la rentrée s'est caractérisée par plusieurs éléments dus à l'augmentation du nombre des élèves, et par l'ouverture de deux établissements nouveaux: Le Collège d'Enseignement Technique (C.E.T.) qui doit remplacer la section technique de l'Ecole Pasteur, et dont les promoteurs sont les communes qui se sont constituées en syndicat intercommunal dès 1960; le Collège d'Enseignement Secondaire (C.E.S.), établissement qui doit, dans l'esprit de la réforme de l'enseignement, se substituer aux collèges d'enseignements généraux et à certaines classes de lycée, pour orienter les élèves dans les différents types d'enseignement. Ce n'est pas sans difficulté que ces deux établissement ont pu fonctionner dès la rentrée. C'est en effet au début de 1964 que le Syndicat et la Municipalité d'Athis-Mons étaient avisés que le Ministère de l'Education Nationale en avait décidé la création avec ouverture prévue pour septembre. Les deux collèges ne se présentaient d'ailleurs pas de la même façon. Pour le C.E.T., le terrain proposé était situé à proximité du C.E.G. Pasteur, et appartenait déjà la Ville d'Athis-Mons, mais le type de construction prévu, préfabriqué en dur, nécessitait davantage de terrain. Aussi les propriétaires des terrains voisins étaient aussitôt contactés, et grâce à leur grande compréhension, les promesses de vente à l'amiable étaient rapidement obtenues. Ce qui permettait à l'entreprise de commencer ses travaux dès la mi-juillet. En septembre, bien que ces travaux eussent été menés rondement, ils n'étaient pas suffisamment avancés pour permettre l'accueil des 140 premiers élèves admis. Aussi, est-ce le C.E.G. Pasteur qui leur a néanmoins permis de commencer leur année scolaire. Il faut, là aussi, ajouter que le Directeur de ce C.E.G., M. ROUSSELLE, désig né par son administration pour diriger ce nouvel établissement, a mis tout en œuvre, avec beaucoup de dévouement et de tenacité, pour que tout se passe pour le mieux.

QlJt PARLE JARDfN DOfT PENSER

PERRAUDIN

ATHIS-MONS [Belle-Etoilel CHOIX IMPORTANT DE TULIPES ET JACINTHES


AMBULANCE

R. GUERTON

INFIRMIER DIPLOM~ N 114

_

• •

Un costume élégant, Une jolie toilette,

N.tG g DIINI/

Transport de Malades toutes localités Voiture confortable Service complèt de soins médicaux TARIF AGRÉÉ DES A.S. ET MUTUELLES Téléph. 921.59.07

TAILLEUR

54,

20. r. Pierre-Brossolette (près carrefour de la Poste) Athis-Mons

ORLY

DAMES

-

route

de

COUTURIER

HOMMES

-

GARÇONNETS

Fontainebleau

-

(Nationale 7)

ATHIS-MONS Tél. : 911.11·66

AUTOMOBILES

5, route d'e Fontainebleau et 4, rue de la Concorde

ATHIS-MONS

Téléphone: 921.40.40

Vendeur exclusif pour le canton de LONGJUMEAU ESSAIS SUR DEMANDE : ANGLIA. CORTINA, CORSAIRE, ZODIAC, TAUNUS 12 M, TAUNUS 17 M .et 20 M. TRANSIT, etc...

Curages -

Nettoyages -

Vidanges

FOSSES TOUS GENRES - PUISARDS DECANTATIONS - EGOUTS - MARES - LACS

Vidanges à Vapeur 70, avenue Jean-Jaurès -

MONTGERON (S.-et-O.)

Téléphone: 922-00-49

A VILLEJUIF (SUR LA DÉVIATION R.N. 7)

Visitez une EXPOSITION unique da'ns la région Salles dt: bains - Eviers - Lavabos Carrelage - Faïence - Armoires de Toilette Meubles de cuisine Accessoires divers STOCK IMPORTANT (Blanc et coùleurs) PLUSIEURS CHOIX· PLUSIEURS PRIX

OMNIUM DE PRODUCTION SANITAIRE

o.

P.

s.

RAM.23-06 138, BD MAXIME-GORKI - VILLEJUIF Facilités de paiement - Livraisons gratuites

2


CABINET G.. MAISON CREDIT AUTO 10. rue Caron

AS~U::~i: ~~3n~eil

CREDIT ASSURANCES -

ATHIS-MONS (50 m. de .la gare)

Tél. 921.59.03

le malin et sur R.-Y.

PEINTURE. VITRERIE RAVALEMENT

L. VITTECOQ

2, place Jean-Jaurès - ATHIS-MONS

- Télèphone

921.27.44

Aux dernières nouvelles, les classes-ateliers et cantines seraient prêtes pour que, dès le début de décembre, les élèves du C.E.T. puissent les utiliser. Pour le C.E.S. situé sur l'emplacement des anciennes Forges du Val d'Athis, les difficultés du terrain sur lequel subsistaient encore les vestiges des anciennes usines, rendaient problématiques la construction pour cette année de cet établissement. Aussi, le Ministère envisageait-il d'abandon ner le projet en prétextant le mauvais état du terrain. Sitôt prévenue, la Municipalité entreprenait la démolition de l'usine et le nivellement du terrain, et grâce aux efforts de l'entreprise, elle pouvait, dès le 18 juin 1964, indiquer au Ministère que les dif:i;:;üaés étaient surmontées et le terrain prêt à recevoir les constructions. mais il fallait attendre août 1964 pour que le chantier démarre. Aujourd'hui les bâtiments sont sortis de terre et les travaux sont poussés activement pour livrer le plus rapidement possible C.E.S. à son premier Directeur, M. GILBERT, que nous avons accueilli. à Athis-Mons, le 21 ~eptembre, et qui s'est aussitôt mis à la tâche. Car, bien que non achevé, le C.E.S. est ouvert dans des classes qui étaient disponibles à l'Ecole Saint-Exupéry! Bien sûr, ce n'est pas l'Idéal, mais lorsque l'on voit que dans de très nombreuses communes les locaux scolaires sont insuffisants pour effectuer des rentrées normales, il faut bien constater que dans notre Ville les efforts faits par la Munici palité pour construire des classes ont permis d'accueillir provisoirement, mais convenablement, deux établissements nouveaux, dans des écoles déjà existantes dans notre Ville. L'effort certes, ne doit pas être interrompu, mais la population continue d'augmenter et les élèves aussi. La situation des maternelles est préoccupante, car là également, il a fallu beaucoup de bonne volonté aux Directrices de ces écoles pour accueillir un nombre maximum d'enfants que les parents souhaitent scolariser très jeunes. Aussi, si jusqu'à présent, contrairement à ce qui se passait dans d'autres villes qui n'admettaient des' enfants qu'à l'âge de quatre ans, les écoles maternelles d'Athis-Mons ont reçu des élèves dès l'âge de deux ans, il faudra en attendant que les crédits arrivent pour construire de nouvelles classes maternelles, que l'âge d'admission soit relevé. En tout état de cause, nous ferons le maximum pour régler ce problème le plus humainement possible et nous continuerons à agir pour que les classes nécessaires soient obtenues rapidement. René L'HELGUEN, Conseiller Général, Maire d'Athis-Mons.

MIUlll5 ClAIJJ55 55, route de Fontainebleau -

ATHIS-MONS

Lauréat pour la Je fois consécutive du concours national de la marque de qualité de l'ameublement N. F. MEUBLE MeDAILLE DE BRONZE 19&2

MIlDAILLE5 D'ARGENT 19&3-19&4

IMPRIMERIE

HELIOGRAPHIE

PHOTOCOPIES

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION - TRANSPORTS 1 Ets CAUDERLIER

Place Jean-Jaurès. ATHIS-MONS

• Téléphone 921.84.78

Bois - Parquets - Fibrociment Ciment "FLAMBEAU" - Dépositllire "GIMM" Fosses septiques

-

Sanitaire

Peintures" VYCONE" - Carrelages" MCM ", etc

Livraisons de tous matériaux et enlèvements de gravats

7, rue de la Voie Verte - JUVISY Téléphone: 921.49.83

Pour votre publicité dans ce bulletin

o. N. É. O. 70, rue Amelo( PARIS-XI - 700-09-12 3


PARFUMERIE

f4efffe14'f

Raymond Labeylie

5~

s~c~-c~ LE

PLUS

IMPORTANT

SALON

OE

46, rue Henri Barbusse - ATHIS-MONS

LA

RaGION

- Tél. 921.73.40

Ct*f<-~~

COMMUN_QUI!: Le Maire porte à la connaissance de la population que les délais d'inscription sur la liste électorale politique viennent d'être modifiés. Les personnes qui ne sont pas encore inscrites pourront se présenter en Mairie, munies de pièces d'identité (livret de famille, carte d'identité nationale, extrait de naissance) afin d'y réclamer leur inscription tous les jours ouvrables, de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, et le samedi jusqu'à 17 heures seulement, pendant la période du 1er novembre 1964 au 4 janvier 1965 inclus. Nous rappelons que seuls les électrices et électeurs inscrits pourront être admis à voter à Athis·Mons lors des prochaines élections municipales qui auront lieu en 1965. Fait à Athis-Mons, le 23 octobre 1964. Le Maire . Conseiller Général :

R. L'HELGUEN.

QUiNCAillERIE COULEUR

Les Ets POCHA T

PLOMBERIE

13, av. de Morangis, ATHIS-MONS

SANITAIRE

MËNAGE

Esso VULCANISATIONS RECHAPAGES PNEUS NEUFS & OCCASION

4

lUSTRERIE

dans leurs magasins agrandis et modernisés vous invitent à visiter IIbremen~ leurs multiples rayons ... 24.000 articles

COUVRE·PARQUETS

PARFUMERIE

ËlECTRICITË

Tél. : 921-56-59

OMNIUM Charles

CARON

48 et 50, route de Fontainebleau

ATHIS-MONS

Esso

Tél. 921.47.77

CHAUFFAGE

PNEU· GRAISSAGE COMPLET

LAVAGE ACCESSOIRES DÉPANNAGE


DANS UN PARC

aux arbres cen tenaires de

l uxueuses

d emeures

Iloree de senar6 ah/e

A DRAVEIL

i'l,((,l"(, /

visitez l'appartement modèle, à 20 minutf?s de Paris Les immeubles de l'OREE DE SÉNART onl été dispersés dans un parc aux arbres centenaires, loin des routes. des fumées et des bruits et n'en occupent qu'une faible superficie. Ce havre de verdure soigneusement sauvegardé offre. néanmoins le confort de la vie moderne: piscines chauffées, terrains de jeux, club de jeunes. Et il proximité. le marché. le groupe scolaire et les transports commodes et fréquents sont le gage d'une vie facile. Un luxe et un confort de Paris. Rien n'a été épargné pour que votre demeure soit au diapason de son cadre: les façades ont été élégamment habillées de verre de Venise et d'acajou, des ascenseurs descenseurs desservent tous tes niveaux et le sous-sol, les halls d'entrée sont décorés de marbre et d'acajou. Les larges ba'icons·terrasses et même des salles à manger d'été permettent de jouir du parc sans sortir des appartements. Ceux-ci, livrés entiérement terminés (peintures au choix), sont pourvus de tous les éléments indispensables à un confort réel: cuisine complètement équipée avec des éléments de rangement en teck naturel signés Bruynzeel (Hollande), un double évier inox, une cuisinière ACER 4 feux et sa hotte, un refrigérateur Frigeco,un vide-ordures, etc. Salle de bains coquetlement aménagée avec des appareils de couleurs au choix assortis aux émaux des murs, une armoire de toilette, une coiffeuse. Armoire sèche-linge électrique. Placards installés. Dallages de mosaïque. Parquets chêne sur thibaude liége assurant une excellente insonorisation. Volets coulissants en acajou, stores-bannes, tringles à rideaux sont autant d'éléments qui protégeront votre intimité.

• Immense parc à • Piscines et club .4 étages

Des prix exceptionnels, un crédit sur mesure vous permettent de trouver le 2, 3, 4 ou 5 pièces ,à votre convenance. Exemple de financement d'un 4 pièces de,83 m' : F 97 000, Prix total de "appartement. ,

- à la rèservation , F 1 200, - à la Cession des Parts (fondations 'terminèes) , F 20 570, - 15 mensualités de , F 747, • à la Remise des Clefs, F 7 230, - le solde en 9 ans GARANTIES BANCAIRES DE BONNE FIN ET DE NON-DÉPASSEMENT DE PRIX Ces appartements bénéficient de la prime à la construction 2 pièces 450 F par an 3 pièces 590 F par an 4 pièces 735 F par an 5 pièces 875 F par an Cette prime vous sera versée pendant 10 ans.

LIVRAISON AUTOMNE 65

GEFle .22, Rue Caumartin - PARIS 9' - RIC. 20-00 et sur place, à l'appartement modèle. Lundi et Mercredi de 10 h. à 18 h. Jeudi, Vendredi, Samedi et Dimanche de 10 h. à 20 h. Luxueuse brochure sur demande

4 PIÈCES SURFACE TOTALE

83m2

6 PIÈCES SURFACE TOTALE

101 m2

REALISATION S.T.I.M.


CHANTIER des GRA VILLIERS

jean et Raymonde TRELLU

BOIS

"COIFFURES" COUPE

MAZOUT

Successeur de M. VALADIÉ

COIFFANTE

14, av. E.·Zola, ATHIS·VAl - Tél. 921.61.99

-

A. PEGORIER

VILLE ET FANTAISIE DAMES ET MESSIEURS

CHARBONS

PARFUMERIE

8, rue Floréal

fermeture dimanche·lundi

SUR LE

COTEAU

Depuis quelques semaines, les propriétaires de terrains situés dans le côteau d'Athis reçoivent la visite de personnes chargées d'acheter leurs terrains pour le compte d'une société, l'O.C.IL Divers bruits plus ou moins exacts commençant à circuler sur cette opération, il apparaît bon de faire le point. L'idée de bâtir sur le côteau d'Athis n'est pas nouvelle; à la suite du bombardement d'avril 1944 qui avait ravagé le Val, la reconstruction avait été envisagée à l'écart de la gare de triage dont le voisinage aurait été réservé à l'implantation d'une zone industrielle. Il n'est pas de notre propos de juger ici si l'on a bien fait de reconstruire le Val sur le Val, les habitants de ce quartier en étant les seuls ar~itres, sans aucun doute assez satisfaits. Pour un vieil habitant du pays, ce ne sera certes pas sans regret et sans une certaine nostalgie que l'on verra, un jour peut-être prochain, des habitations s'édifier sur ce côteau qui gardait dans ce pays son aspect de vraie campagne avec ses petits jardins, ses sentiers et ses arbres fruitiers qui éclataient de couleurs aux premières chaleurs du printemps. Et pourtant le problème est là, criant, actuel; la nécessité de bâtir toujours davantage pour tous les mal logés de cette région en pleine expansion. Le différer ne serait pas le résoudre; le terrain est certes difficile, les pentes très accentuées, mais sans que cela puisse constituer un obstacle insurmontable, avec les moyens modernes, pour la construction d'un important ensemble. C'est pourquoi les autorités municipales consultées ont. donné à l'ü.C.LL. un accord de principe pour l'édification de logements du type H.L.M. sur le côteau, cet accord étant toutefois subordonné à plusieurs impératifs, tels que réservation de terrains pour constructions scolaires, établissement de la viabilité, édification d'un centre commercial, d'un centre social, espaces verts, terrains de jeux, etc. Il est bon de souligner toutefois que l'opération n'en est pas encore à ce stade mais simplement à

ATHIS-MONS

921.43.71

D'ATHIS

l'acquisition des terrains, condition indispensable pour que la Société puisse faire une demande d'accord préalable. L'O.C.I.L., « Office Central Tnterprofessionnel de Logement ", est un important organisme collecteur de la cotisation de 1% que les employeurs sont tenus de verser pour la construction. Les opérations financées par l'O.C.LL. n'ont aucun caractère spéculatif et il ne peut s'agir que de location simple dans le cadre de la réglementation des H.L.M. De nombreuses réalisations ont déjà été faites dans la région parisienne, les opérations pour le programme de 1964 sont de l'ordre de 8 000 logements. Citons dans notre région: Villejuif 150 logements, Vitry 120 logements, Brétigny-surOrge 360 logements, Orly US logements qui sont soit en construction ou sur le point de l'être. Quelles sont maintenant les prévisions pour la construction du côteau d'Athis ? Sont éventuellement disponibles, compte tenu des terrains réservés à la construction du Lvcée d'Athis-Juvisy environ 20 hectares qui pourraient permettre la construction de quelque 1 200 logements. Dans l'immédiat, l'acquisition de 9 hectares actuellement en cours, permettrait d'envisager pour 1966 l'édification de 700 logements environ. Dans l'état actuel des négociations qui se poursuivent entre les représentants de l'O.C.LL. et les propriétaires, il n'est certes pas question que la Municipalité puisse intervenir et puisse appuyer l'opération par une mesure autoritaire quelconque. L'appréciation du prix offert pour les terrains par les représentants de l'O.C.I.L. est une affaire qui ne concerne que les intéressés. Nous pouvons dire toutefois que si, à une certaine époque, l'établissement d'une certaine viabilité avait été envisagée sur le côteau, ces projets ont été depuis longtemps abandonnés, et ne sauraient être réalisés que dans le cadre d'une opération de construction du genre de celle envisagée par l'O.C.IL H. PENICHOST, Maire-Adjoint.

GARAGE D.U VAL D'ATHIS Ren.

Agence RENAULT

Dépannage - Réparations - Graissage· Pneus Essence Huile Mélange 2 temps 10-12, rue Carnot, ATHIS-MONS Demandez

6

MONEVEU

un

essai

Tél 921-63-41 sur

R

a

ouvert tous les jours


D DUREAU •

Peinture· Vitr~rie· Miroiterie Ravalement Décoration d'appart~ment

59, rue de Juvisy . ATHIS-MONS . Tél. 921.48.57

rRANspORTS-DEMENAGEMENTS PARIS

ET

PROVINCE

Correspondant de la S. N. C. F.

R. MOREAU 5. Avenue Marcel·Sembat

ATHIS·MONS

Tél.

921.5'.8t

CHARNY L'automne est une saison mélancolique, elle in· cite au regret des vacances enfuies. Pour 183 jeunes Athégiens, celles-ci se traduisent par CHARNY, dans l'Yonne, dont le château est devenu la Colonie de Vacances de notre Ville depuis 1952. Comme à l'accoutumée, deux séjours d'un mois chacun s'étalèrent du 4 juillet au 2 août et du 2 au 31 août. Ils eurent pour Directeurs successi· vement M. LEVASSEUR, Professeur de C.E.G. à MERE, bien connu des Athégiens de CHARNY, et M. TENNEGUIN, Professeur d'Enseignement Technique, dont c'était le premier contact directorial avec notre établissement. Que dire du séjour de juillet, sinon qu'un temps exceptionnellement beau et chaud le rendit plus bénéfique encore. Les sorties, le camping (pour les grands), les baignades, les excursions, les jeux, sans oublier les festivités du 14 juillet (qui com· mencent un peu avant pour se terminer un peu après) constituèrent des activités dont la richesse ne permit à personne de ressentir l'ennui. Le 24 juillet fut la grande journée d'excursion en car. Nos 90 « vacanciers» partirent à la découverte du Berry et du Pays de la Loire. L'on s'intéressa aux poteries de la Puisaye au château de RATlLLY, l'on visita SANCERRE et BOURGES et, pour reprendre la poétique description de M. LE-

VASSEUR, le pique·nique fut agréable, sous les arbres d'une petite place de village, dans un Berry doré et flamboyant aux horizons bleutés. La deuxième partie des vacances à CHARNY, c'est-à-dire du 2 au 31 août, ne bénéficia malheureusement pas de la même clémence du ciel, ce qui nécessita des jeux et des activités d'intérieur. Cela consista en confection de poteries, de mosaïques, de vanneries, de guirlandes pour les fêtes, etc. Il y eut aussi des danses et des chants. Les jours de beau temps furent consacrées aux jeux de plein air, soit dans le très beau parc, soit à l'extérieur. Ils furent aussi agrémentés par des pique·niques, par des défilés en ville, par des feux de camp, dont l'un se déroula avec le concours de la Société des Cors de Chasse et par une kermesse dans le parc. L'excursion de la journée eut pour destination GIEN dont on visita en son château le musée de la Chasse, puis la Faïencerie et au Château de la Bussière, c'est le Musée de la Pêche que l'on apprécia. Les enfants furent également conviés à deux séances de cinéma. « Benhur » les fit remonter à l'Antiquité et « La Cuisine au Beurre» les ramena au temps présent. Est-il nécessaire d'ajouter que tout cela fut parfaitement du goût de nos jeunes Athégiens ?

Encadrement deuxième séjour.

TERRAINS

PAVILLO~S

AGENCEde l'AÉROPORT M.

MOULIN

113, route de Fontainebleau

ATHIS-MONS

921.74.70

CHARPENTE - MENUISERIE Escaliers - Parquet - Agencements

Sté KIEFER père et fils 1, rue Lieutenant-Legourd - JUVISY Tél. 921.40.54

Toutes Assurances

Compagnie La Concorde

7


COUVERTURE - PLOMBERIE CHAUFFAGE CENTRAL

Vous êtes assuré... Êtes-vous garanti·? Pour toutes vos assurances, à votre disposition:

iC

PENICHOST 26, rue de Juvisy Tél. : 921-43-55

Ets SCHNEIDER .& Cie 3

DUCLAP

rue Pasteur - VIRY-CHATILLON

101, rue des Plantes. Tél. : 921-78-30

Tél.: 921-48-26 et 921-51-48

ATHIS.. MONS

Faites confiance aux commerçants, annonceurs du Bulletin Officiel Municipal et réservez - leur vos achats!

HOTEL et RESTAURANTS de l'AEROPORT d'ORLY CADRE et: AMBIANCE EXCEPTIONNELS

. LES HORIZONS

LES 3 SOLEILS ambiance raffinée

carte et menu

à partir de 11 F

LE TOURNEBROCHE

LE SNACK-BAR

rôtisserie traditionnelle

repas rapides et variés

8

LA BRASSERIE

LA CORBEIllE

ouvert jour et nuit

bar - salon de thé

REPAS d'AFFAIRES - SALONS de 10 à 180 couverts SERVICE TRAITEUR RÉCEPTIONS A DOMICILE

f<.~~ ~6l1- ~c.. V~

k

F~~

AIR HOTEL .... A - SALLE DE CONFÉRENCES B.P. 185

8

A~ROGARE

D'ORLY

Tél. 726.03-10


Equipe des

«

Moyens Garçons » sortant du Château pour aller en promenade.

L'état sanitaire se révéla très satisfaisant en juillet. Si l'on excepte quelques maux de gorge n'excédant pas 2 à 3 jours. Il n'y eut fort heureusement aucun accident à' déplorer,. seul un cas d'appendicite, immédiatement et radicalement traité à l'hôpital de MONTARGIS causa quelque émoi. Le jeune malade revint huit jours après et termina son séjour parmi ses amis. Le mois d',août, affligé de sautes de température, de pluies et de vent, fut responsable de plusieurs cas d'angine sans gravité et d'une otite. Si l'on considère que 89 enfants au premier séjour et 94 au second, furent les hôtes de la colonie, l'on peut affirmer devant le résultat que les conditions maxima d'hygiène se trouvèrent observées, que les surveillances furent efficaces... et que la chance fut avec nous. La table, de l'avis même des Directeurs et Moniteurs, fut excellente et ce n'est pas la moindre des préoccupations de la Municipalité que d'assurer les moyens de nourrir en qualité et en quantité les hôtes de CHARNY. Une équipe dévouée de cuisinières et de dames de service, sous la direction, de M. BOCHE, s'employa avec conscience et gentillesse à rendre familial un ensemble aussi nombreux et divers. Devant l'accroissement rapide des demandes d'inscription, il nous fallut augmenter le nombre des estivants à admettre. Le château ne pouvant

Equipe des

«

Grandes Filles » devant leur tente de couchage.

contenir qu'un maximum de 70 enfants il était nécessaire de pourvoir à l'établissement de 20 autres inscrits... et c'est ainsi que deux grandes tentes de douze places chacune furent louées. Elles n'arrivèrent sur place qu'après un retard considérable dû à la négligence de la Société locatrice, ce qui entraîna des démarches multiples, des colères plus ou moins rentrées et des solutions de remplacement. Les enfants n'eurent à souffrir, à aucun moment, de ce très regrettable contretemps. Il est bien évident que l'organisation et la vie tant matérielle que morale d'une colonie de vacances implique tout à la fois des qualités de cœur, du dévouement, de la foi et une certaine mission et de l'initiative. Il y faut ajouter la pratique d'une autorité, suffisamment débonnaire, pour que les vacances ne rappellent pas l'école ou la pension, sans que pour autant la vie en commun ne dégénère en anarchie. C'est aux Directeurs et aux Moniteurs qu'incombe cette responsabilité. Il n'est que justice de leur rendre hommage dans leur très grande majorité. Et puisque, après tout, c'est aux enfants qu'est destiné CHARNY, n.ous voudrions espérer que ce à quoi nous tendons ardemment a été atteint: assurer un peu plus de bonheur dans une atmosphère faite de gaîté et de santé morale.

Gédard KURKDJIAN, Maire-Adjoint.

Mosaïque réalisée par l'équipe des « Moyennes filles » monitrice : Noëlle.


MASSAGE MEDICAL ET CHIRURGICAL • REEDUCATION FONCTIONNELLE • GYMNASTIQUE

Madame LUKSENBERG

«

22, avenue de Morangis. ATHIS-MONS - Téléphone 921.89.65

En quelques années, les combattants du feu ont vu se modifier considérablement les conditions dans lesquelles ils étaient amenés à exercer leur dur métier. Cela a commencé par des modifications apportées aux véhicules dont ils disposent. Sera finie la grande échelle, structure vertigineuse et abrupte qu'il faut escalader en toute hâte et qui exige une forme athlétique parfaite. Cette grande échelle cédera progressivement la place au bras hydraulique géant terminé par une plateforme en forme de hotte; en quelques secondes, et sans effort, le bras atteindra la hauteur et l'orientation voulues, la lance, un véritable canon automatique, sera aisément braquée vers le foyer. C'est au pompier rampant qu'ont enfin pensé les spécialistes : pour lui ils viennent de mettre au point un équipement perfectionné qui est actuellement en cours d'expérimentation en Grande-retagne, En effet, le pompier demeuré au sol devait affronter les flammes armé de son seul courage et de sa seule volonté de vaincre. Le nouvel équipement doit beaucoup à la combinaison de l'astronaute, cet uniforme résistera à de fortes températures extérieures; le pompier de l'avenir pourra respirer normalement dans une atmosphère où, livré à lui-même, il ne résisterait que quelques secondes; il respirera en circuit fermé, un appareil spécial récupérera l'air expulsé, le dégagera du gaz carbonique et

l'enrichira en oxygène; logé à l'intérieur de la combinaison anti-feu, cet appareil ne pèsera pas plus de 6 kg, un conditionnement d'air maintiendra à l'intérieur un niveau supportable de la chaleur extérieure. Malgré sa combinaison à tout faire, le pompier n'est pas seul lorsqu'il combat un sinistre, il appartient à un groupe dont le travail doit être constamment coordonné. C'est pourquoi, muni d'un laryngophone et d'un minuscule appareil émetteur, lorsqu'il rentrera dans la fournaise, il pourra se faire entendre de ses camarades qui lutteront à l'extérieur et leur donner des indications précieuses. Mais ce pompier qui s'aventurera au milieu des flammes pour mieux vaincre n'en sera pas moins exposé à l'effondrement des poutres ou pans de mur, dans ce cas il risque d'être blessé et immobilisé. Alors, dès que l'homme sera demeuré dans une immobilité complète de 45 secondes, un avertisseur émettra des signaux à intervalles réguliers. Ainsi, même inconscient et pris sous un éboulement, ce pompier pourra être dégagé dans les plus courts délais. La lutte contre le feu s'améliore de jour en jour, s'organise et chacun se félicitera de ce que nos admirables « combattants du feu » soient les premiers à bénéficier des progrès conçus pour l'ère, an 2000. Gérard RIBREAU, Conseiller Municipal.

AT·HIS -TÉLÉ - MÉNAGER DISTRIBUTEUR OHICIE:L

9, Rue Paul-Vaillant-Couturier

1--

STATION

FACE A LA MAIRIE

ATHIS-MONS

Ni "prêt", ni "prévu", ni .. adaptable ".

MAIS ENTIÈREMENT ÉQUIPÉ POUR LA 2· CHAINE modification

SERVICE

Téléphone

921.78.81

RADIO • TÉLÉVISION ÉLECTRO - MÉNAGER LUMINAIRES

DÉPANNAGE RAPIDE TOUTES MARQUES

Démonstration et vente:

INSTALLATIONS LUMIÈRE ET FORCE

RAPIDE SERVICE APRÈS-VENTE GARANTI

10


IN-MEMORIAM

Le dimanche 20 septembre, M. Jacques HUTTEAU était victime d'un occident de la circulation, alors qu'il sortait du stade d'ATHIS-MONS, route de Fontainebleau. Gravement atteint, il succombait à l'hôpital de Juvisy le vend'redi 25 septembre. La rédaction du Bulletin, qui perd en sa personne un ami très cher, présente à sa veuve, à ses enfants, l'expression de ses condoléances attristées. Il s'unit en cela aux paroles prononcées ou cimetière par M. René L'HELGUEN, Conseiller Général, Moire d'ATHISMONS, dont nous donnons ci-après le texte :

Madame, Mesdames, Messieurs, Nous devons nous rendre à l'évidence. Notre ami Jacques HUTTEAU nous a quittés. Il y a seulement dix jours, nous le voyions encore parmi nous, toujours le même, préoccupé par les nombreux problèmes que pose à un représentant du peuple l'exercice de son mandat, lorsque comme toi, mon cher Jacques, on pense aux autres avant de penser à soi. Ton devoir, tu l'as commencé très tôt. Tout de suite tu avais compris que la vie en collectivité exigeait, pour être efficace, que des citoyens se dévouent pour être au service de leur prochain. J'ai eu, pour ma part, le privilège de te connaître alors que j'étais très jeune. Ton exemple de militant s'est imposé à moi cOlf/me il s'était imposé à tant d'autres, comme il continuera encore à s'imposer car si la mort brutalement t'a arraché à ta famille, à tes amis et à toute la population d'ATHIS-MONS, ton souvenir demeurera pour nous impérissable. Tu étais l'ami de tous et en particulier des plus humbles. Les sociétés locales et plus spécialement les sportifs, les jeunes, les sapeurs-pompiers, ont connu en toi un ardent défenseur. Tu étais toujours l'interprète de leurs préoccupations auprès de tes collègues du Conseil Municipal, et je suis persuadé que ces sociétés te garderont une très grande reconnaissance pour les services que tu leur a rendus. Les habitants de ton quartier te perdent eux aussi au moment où, grâce à ta ténacité d'importants travaux sont en cours, qui vont transformer MONS. Tu étais l'ami de tous tes collègues du Conseil Municipal, de ta ville, et aujourd'hui, nous te pleurons. Si ta compétence était grande et ton dévouement immense, ton courage et ta modestie n'avaient pas de limites. Combien ignorent encore aujourd'hui ce qu'ils te doivent. Tu étais, avec MM. VALLET, SADORGE et moi-même, le plus ancien Conseiller Municipal, puisque, dès octobre 1947, tu étais parmi ceux que la Ville libérée choisissait pour la représenter. Ton courage à défendre tes convictions politiques. et religieuses suscitait l'admiration générale de tes amis, et le respect de tes adversaires. Je pourrais continuer encore à énumérer tous les services que tu as rendus et tes qualités, mais je ne veux pas accentuer encore l'immense douleur que ta disparition cause à ton épouse, à tes enfants, à ta famille et à tous ceux qui ont tenu à t'accompagner aujourd'hui. Nous qui pensons qu'un jour nous te retroul'erons dans un lieu de paix et d'amour, nous te disons: AU REVOIR! René L'HELGUEN, Maire d'ATHIS-MONS, Conseiller Général.

11


Installation, entretien, réparation de Brûleurs à Mazout

Régulation automatique

BRULEURS A MAZOUT ChauHage central

Les meilleures marques

DEPANNAGE

ChauHage industriel RAPIDE

G. HORVATH & CI. Spécialiste 55 bis, rue d'Aix, 55 bis MAISONS-ALFORT - Til. 201.30.89

Le gymnase du Cottage Pour couper court à certaines rumeurs, il est nécessaire qu'une mise au point soit faite concernant l'édification du gymnase du Cottage. En effet, ce gymnase, prévu pour l'automne, n'est pas encore en service. Toutes les précautions, pourtant, avaient été prises pour que les délais fussent respectés. - Le terrain sur lequel il devait être édifié appartient à la commune. - Le type choisi avait été agréé par le autorités compétentes. - La société retenues est une habituée de ce genre de travaux. - Le financement est assuré par un emprunt privé et une aide extérieure de la S.N.C.F. - La commune ne sollicitait aucune subvention. Tous les atouts étaient donc de notre côté.

Il n'est guère de semaine où ne se pose la question de l'implantation du signal « stop » à certains carrefours estimés particulièrement dangereux. Il faut bien souligner que dans nos banlieues tous les carrefours sont dangereux, le seul remède étant dans le respect d'une vitesse raisonnable aux intersections. En ce qui concerne l'implantation éventuelle de panneaux • stop " il me parait utile de reproduire cidessous une instruction préfectorale faisant suite à une circulaire du Ministère de l'Intérieur en date du 17 décembre 1963, qui me paraît faire très judicieusement le point de cette question: «

stop

»

à Messieurs les Préfets J'ai constaté que les panneaux • stop » ont tendance à se multiplier dans diverses localités, d'une façon qui nuit en définitive aussi bien à la fluidité qu'à la sécurité de la circulation générale. C'est pourquoi j'estime nécessaire de préciser la doctrine de mon Département sur les conditions d'emploi de cette signalisation à l'intérieur des agglomérations.

ASSURANCES

LE BUREAU MUNICIPAL.

. , routlere

Signalisation

Conditions d'emploi des panneaux à "intérieur des agglomérations. Le Ministre de l'Intérieur

Nous étions en droit d'espérer que rien n'entraverait une exécution rapide des travaux. La vérité est tout autre. Le dossier chemina doucement dans les divers services comme si des interventions occultes avaient pour mission de le freiner. Le Maire dût se déplacer à Versailles et à la Préfecture pour activer les formalités. Après bien des démarches, nous eûmes enfin l'autorisation d'entreprnedre les travaux. Ces derniers furent un peu stoppés par l'implantation de pieux de fondations spéciales. Nous espérons remettre le gymnase, même incomplètement terminé, à la disposition de notre équipe de basket pour la fin de cette année.

LA PATE'RNELLE Agence Générale

1. - Le signal B-10 (panneau • stop »), prévu à l'article 4 de l'arrêté interministériel du 22 juillet 1954 pour l'application de l'article 27 du Code de la Route et défini à l'article 39 de l'instruction générale sur la signalisation routière a une signification très importante puisqu'elle fait échec aux règles de la priorité de passage aux intersections et qu'elle impose toujours l'arrêt du véhicule, même lorsque la circulation sur la voie transversale est nulle. Mais surtout, ses effets juridiques et pratiques sont beaucoup plus sensibles en agglomération qu'en zcne rurale. II. - En effet, en vertu de articles 25 et 26 du Code de la Route, les règles de priorité sont différentes en agglomération et hors agglomération. En rase campagne, du fait que les routes y sont classées en catégories distinctes (autoroutes, routes à grande circulation, routes nationales non classées à grande circulation, chemins départementaux, voies communales), le jeu des priorités de passage aux intersections est multiple. Au contraire, toutes les voies situées à l'intérieur d'une agglomération sont d'égale valeur, quels que soient leur classement ou leurs caractéristiques; elles sont soumises à la seule règle de la priorité à droite.

Bois et Matériaux

GIRAUD SAVIGNAC & Cie 162, route de Fontainebleau, ATHIS-MONS. 921.41.11

Incendie - Auto - Vie - Risques divers

12

Eternit, Weber & Broutin, Sika, Panolac, Roclaine

14, r. Anatole·France, ATHIS-MONS - Tél. 921.21.96

Clôtures ciment, Charpente, Menuiserie, Fonte, Bois charpente, Bois rabotés, Panneaux de fibre,

entre l'avenue Marcel Sem bat et la Cité de l'Air

Carrelages. Sanitaires, etc ...


AGENCE DE LA PYRAMIDE R. IDOUX. GÉRANCE

D'IMMEUBLES

J, route de Fontainebleau

ASSURANCES fermé le mercredi

IMMOBILIER

Tél. 921.42-67

Si, par conséquent, l'implantation d'un panneau «stopen zone rurale ne perturbe pas sensiblement les conditions de conduite des véhicules, par contre son installation à une intersection urbaine entraîne un véritable « renversement » de la règle unique en vigueur. Ce renversement étant de nature à troubler la sécurité de la circulation en ville, il convient de ne recourir à cette signalisation à l'intérieur des agglomérations qu'avec circonspection et pour les seuls cas où des impératifs de sécurité supérieurs en ont démontré la nécessité. III. D'autre part, il est évident que l'arrêt imposé par un panneau « stop » a des répercussions sur la fluidité de la circulation incomparablement plus lourde dans les mailles d'un réseau urbain, caractérisé par la multiplicité d'intersections très rapprochées et servant à des croisements de courants actifs que le long d'un axe rural linéaire, coupé seulement de loin en loin par des routes animées d'un trafic plus réduit. Dans le cas où des panneaux « stop » ont été implantés au débouché de toutes les voies affluentes à un grand axe traversant une petite localité, les conducteurs des véhicules provenant de ces voies adjacentes ne pourraient, théoriquement du moins, franchir l'intersection ni même s'engager sur l'axe principal lorsque celui-ci supporte un trafic intense et ininterrompu, ce qui est fréquent pour de nombreuses routes à grande circulation durant certains week-ends ou jours de fêtes. En effet, aux termes de l'article R-27 du Code de la Route, ces conducteurs sont tenus par le signal B-l0; non seulement de marquer l'arrêt, mais aussi de « céder le passage aux véhicules circulant sur l'autre route " qu'ils proviennent de gauche ou de droite. Il est indubitable qu'un emploi aussi extensif de ce signal doit être absolument proscrit: il ne peut qu'inciter les conducteurs, astreints à une attente excessive, à se

Nf. CUENERS 68. route de Fontainebleau

ELECTRICITE GENERALE

LUMINAIRES

ELECTRO-MENAGER

ATHIS-MONS

Tél.

921-~9-88

faufiler dangereusement dans un créneau insuffisant de la circulation transversale, voie à tenter de se forcer le passage. En fait, le recours au signal B-10 constitue bien souvent de la part des autorités responsables un procédé commode pour écarter la charge financière de l'aménagement d'un carrefour dangereux ou de la création d'une voie contournant la localité, travaux reconnus nécessaires, mais que les disponibilités budgétaires ne permettent pas toujours d'entreprendre immédiatement. Pour les raisons de fluidité et de sécurité précisées ci-dessus, cette signalisation ne doit pas, en principe, être adoptée dans ces cas. D'autres moyens peuvent et doivent être employés tels que : institution d'itinéraires de déviation séparés pour les poids lourds et les autres véhicules, implantation aux carrefours dangereux du panneau « danger • (A-12), etc., sans préjudice des aménagements d'infrastructure nécessaires : feux tricolores, îlots directionnels, rocade de détournement, etc. En résumé, la signalisation par panneaux « stop • porte une atteinte trop directe à un principe essentiel de la circulation urbaine; la priorité à droite aux intersections ~ et elle affecte trop sensiblement les courants locaux de circulation pour pouvoir être utilisée en agglomération autrement que de façon très exceptionnelle. En outre, toute prolifération abusive d'une signalisation, si excellente puisse-t-elle être intrinsèquement, entraîne sa dévaluation auprès des usagers qui, après avoir constaté un certain nombre d'implantations insuffisamment justifiées de cette signalisation, prennent progressivement l'habitude de ne plus la respecter toujoursd strictement, de telle sorte qu'elle risque de ne pas être respectée aux intersections où elle se trouve cependant la plus justifiée. Le Ministre de l'Intérieur.

QUEL QUE SOIT VOTRE PROBLÈME FINANCIER soumettez-le à la

B.I.e.S.

la BANQUE INDUSTRIELLE et COMMERCIALE de la Région Sud de Paris' • vous proposera une solution adaptée à votre cas particulier • vous conseillera gratuitement

crST

COMPTOIR

UN

B

PRODUIT

CHARBONNIER

JUVISIEN

Distributeur des Produits de la Société des Pétroles Shell Berre 5, rue Victor-Basch

VIRY·CHATILLON

Tél. : 921.40.68 et 921.79.68 Agence de JUVISY:

1, avenue d'Estienne-d'Orves

Tél.: 921-40-50 - 921-56-57

COMBUST'BLES

gros

SOLlOES

demi-gros

ET

LlOU'IIES

détail


• A PROPOS DU C.E.S. D'ATHIS-MONS Une controverse s'est établie à la suite de l'application de la réforme de l'enseignement décidée par le Gouvernement. Un certain nombre d'associations, de syndicats s'y sont déclarés hostiles, notamment en ce qui concerne la création des collèges d'enseignement secondaire (CES,), Nous nous sommes toujours refusés dans ce bulletin à engager les problèmes qui sont directement liés à la politique nationale. Nous pensons cependant qu'à l'occasion de la construction à Athis-Mons d'un CES., il était de notre devoir d'informer la population sur les raisons qui ont amené la municipalité d'Athis-Mons à accepter la construction de ce collège dans notre Ville. Le Bulletin municipal a d'ailleurs régulièrement rendu compte des ,efforts qui ont été faits dans le domaine scolaire. L'augmentation de la population a toujours été précédée par l'élaboration de projets et la réalisation de constructions scolaires afin de pouvoir recevoir à temps les enfants qui demandaient à être admis à l'école. Lors de la construction de la Résidence Mozart, la MuniciRalité avait retenu un terrain et sollicité auprès

de l'Education nationale la construction d'un groupe scolaire. En novembre 1963, l'inspection académique proposait à la Municipalité l'édification d'un CES. sur ce terrain. En cas d'acceptati.on, la construction était immédiatement entreprise. En cas de refus, l'administration ne pouvait indiquer en quelle année une école pourrait être financée. Face à cette alternative et préférant tenir que courir, la Municipalité n'a pas hésité à accepter le CES. Ce qui importait le plus c'était d'avoir des classes pour recevoir des enfants. Les circonstances politiques peuvent en effet, amener des réformes du système d'enseignement, mais il faudra toujoursu des locaux pour faire l'école. Aussi les 20 classes qui sont en cours de construction dans le quartier de la Forge et qui sont destinées à recevoir le CES. pourront toujours en cas de changement, recevoir un autre type d'établissement scolaire. Enfin, la construction du CES. n'entrave en rien la construction du lycée que les municipalités d'Athis et de Juvisy entendent poursuivre. René L'HELGUEN .

• POUR UN ATHIS PROPRE « Les trottoirs sont soles! Les caniveaux ignorent le balai !... » Cette phrase est à la portée de tous, mais 'omme elle, la bonne volonté peut être le fait de chacun. Est-il difficile de s'armer de rateaux, balais, binettes et de nettoyer son coin en bordure de rue? Si cette corvée devient habitude, on l'oubliera comme on oublie que l'on achète son pain quotidien. Lorsque les trottoirs et caniveaux seront propres, quelque chose choquera : les branchages, ronces, dépassant les grilles ne représentent pas la netteté. Cela semble plus difficile, mais avec un peu de courage on s'empare de chailles et l'on égalise tout ceci. J'ai un soisin qui n'a pas hésité à grimper au faite de ses tilleuls afin de les tailler à hauteur respectable. Que présentent donc comme difficultés quelques broussailles, ceci effectué, cela rendra l'habitat plus agréable et permettra aux piétons de circuler,

sans la crainte d'être obligé d'emprunter la rue, parce que des branches obstruent leur passage. Il en est de même pour les poubelles, après le ramassage des ordures, ce n'est pos un monde de rentrer sa poubelle. Au sujet des éboueurs, il est de rigueur que chaque Athégien sache que ces ouvriers ne sont pas des employés communaux, mais appartiennent à une entreprise, il faut donc respecter le règlement : ils ne doivent ramasser que les ordures ménagères. Il est inutile de joindre aux boites à ordure toutes sortes de décombres dont on veut se débarrasser. Beaucoup de chiffonniers et ferrailleurs ne demandent qu'à recevoir les vieilleries. Ceci fait, avec la bonne volonté de chacun, Athis deviendra une ville propre, c'est de l'intérêt de tous. Georges LEFEBVRE, Conseiller Municipal.

A BON ENTENDEUR...

Récompenses scolaires

Il est dans notre Ville nombre de rues où, le soir venu, la circulation se raréfie. Les habitants de ces voies sont souvent étonnés de voir, à leur réveil, s'épanouir sur les trottoirs ou accotements des tas d'ordures, gravats ou détritus qui n'y figuraient pas la veille. Des gens, motorisés bien sûr, citoyens d'Athis ou d'ailleurs, sont venus de nuit y domicilier leur tropplein de saletés. D'abord, ce n'est pas gentil. Ensuite, c'est dégoûtant, à tous points de vue. Et s'il est donné au Bulletin de repérer l'un ou l'autre de ces déménageurs nocturnes, il se fera un devoir de signaler à la Mairie ou il la Police le numéro de leur véhicule. Et ce ne sera pas de la délation, mais ... du nettoyage.

Il nous est très agréable de signaler que, dans le cadre des récompenses scolaires en juin dernier, 40 élèves de nos écoles publiques ont bénéficié d'un livret de la Caisse Nationale d'Epargne, remis par l'intermédiaire de notre très sympathique Receveur des P. et T. d'ATHIS-MONS, M. LE CORRE.

A. Dk.

14

Que son Administration et lui-même soient très vivement remerciés ici.

G. K.

CABINET GEN.EVOIS -

ASSURANCES -

921·47·72

IMMOBILIER


EAUX ET FINANCES Dons un problème de fout dire le prendre une

précédent Bulletin, je vous avais parlé du l'eau résiduelle ou potable, aujourd'hui il nous point financier de cette affaire pour compartie de son fonctionnement.

L'étude du problème financier de l'eau exige une évaluation des dépenses puis une détermination des ressources. Les estimations varient considérablement selon les données d'information retenues, la nature des travaux envisagés et l'étalement dons le temps des investissements. L'assainissement de l'ensemble des eaux usées françaises urbaines et industrielles, exigerait une dépense annuelle de l'ordre de 550 millions de francs (150 millions pour les eaux usées urbaines et 400 millions pour les eaux résiduaires industrielles) pendant 40 ons, soit environ 5% des dépenses des Français en boissons alcoolisées et en tabacs. D'après une étude du Dr COIN, présentée par l'Association française pour l'étude des Eoux (<< Eoux et Industries », août et septembre 1963), les investissements exigés pour l'épuration des eaux d'égouts urbaines, y compris les canalisations, s'élèveraient à 21 milliards 216 millions (Paris exclu) et les dépenses pour l'installation de stations d'épuration concernant 286582 établissements industriels installés en dehors des grondes villes, atteindraient 3 milliards 526 millions, soit un total de l'ordre de 25 milliards. Ce sont ces chiffres qui ont été retenus dan's le rapport de M. GARCIN, présenté à l'Assemblée Nationale ou nom de la Commission des Lois. Etalée sur 40 ons, et en excluant la région parisienne qui est la plus polluée, la dépense annuelle serait alors de 625 millions. Mois le rapport remorque que le montant total des investissements devrait s'élever à 40 milliards pour aboutir à une épuration totale, possible techniquement à 95%, soit un milliard annuellement pendant 40 ons. Ces chiffres n'expriment d'ailleurs qu'un ordre de grondeur approximatif. D'abord parce qu'il n'a pu être procédé à un inventaire Ides dépenses d'investissements nécessaires pour les établissements classés. La majorité des industriels intéressés sont dons l'impossibilité technique d'évoluer les frais d'installation de la station d'épuration convenable à leur industrie sons avoir recours à une entreprise spécial isée qui ne pourra elle-même établir un devis qu'après une étude « sur mesures» du cycle des eaux dons l'usine, des composants physico-chimiques des effluents, du débit et du courant de la rivière réceptrice et de ses possibilités d'autoépuration, appréciés en tenant compte des « chorges }} en -omont et en aval du point de déversement. D'outre part, les dépenses pour l'installation de stations d'épuration industrielles retenues dons le rapport de M. GARCIN ne visent que les industries installées en dehors des grondes villes, alors que l'activité industrielle maximale est urbaine. Il y a donc lieu de supposer que les frais d'épuration des eaux résiduaires de ces industries urbaines sont inclus dons le coût d'installation des réseaux d'égouts collectifs et des stations d'épuration connexes, ces dernières traitant à la fois les eaux urbaines et les eaux industrielles.

ne disposant pas, sur leur seul budget, de crédits suffisants pour prendre en charge les frais d'établissement de ces stations; b) les dépenses correspondant à l'épuration des eaux industrielles, qui en principe doivent être mises à la charge de l'utilisateur de l'eau et considérées par lui comme des des frais d'investissement normaux, en contrepartie de la disposition d'une ri~hesse publique, l'eau. D'où une première conséquence financière : Seules les premières dépenses épuration des eaux urbaines devraient être prises en charge par la collectivité et figurer en frais d'équipement, d'aménagement et d'entretien aux budgets locaux et ou budget de l'Etat. En ce qui concerne les industries privées : 0) Pour toutes les industries nouvelles, la construction de la station d'épuration doit être synchrone de la construction de l'usine et les frais y afférents considérés par ,'usager comme des charges normales d'investissement; b) Pour les industries anciennes, l'obligation de construire une station nouvelle peut soulever de graves problèmes de charges provisoires et de trésorerie. L'évaluation précise des dépenses publiques et privées exige: a) Un inventaire des besoins communaux et urbains et .une évaluation des dépenses prévisibles des établissements classés; b) Une ventilation comptable des charges respectives des collectivités publiques et des industries privées dans le cas de stations d'épuration communes aux traitements des eaux d'égout et des eaux résiduaires industrielles. En retenant le chiffre, très contestable pour toutes les raisons indiquées, mais qui exprime cependant un ordre de grandeur de : 20 milliards pour réseaux d'égout et stations d'épuration, hormis la région parisienne; 5 milliards pour Paris; 3 milliards pour prêts et dégrèvements fiscaux aux anciennes industries; 15 milliards pour rattrapage de retard d'équipements et marge de sécurité provisionnelle pour équipements nouveaux. Nous obtenons un total de 43 milliards, soit plus d'un milliard par an pendant 40 ans. On peut d'ailleurs critiquer ret étalement en 40 années qui représente deux générations, car personne ne peut prévoir, à aussi long terme, les causes de pollution susceptibles d'être engendrées par les techniques nouvelles. Ainsi, dans l'hypothèse la plus favorable aux finance:; publiques, la charge totale ne saurait être inférieure à ce milliard de dépenses annuelles. Le Ministre des Finances et le Gouvernement a -cepteront-ils d'investir annuellement, dès 1965, un milliard dans les travaux d'épuration des eaux ? Il nous paraît singulièrement naïf d'espérer, l'eau rentrant pas encore dans le champ des priorités.

Gérard RIBREAU, Conseiller Municipal, Vice-Président du Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'Orge.

Dons tous les cos, il y aurait lieu de distinguer deux ordres de dépenses distinctes

0) les dépenses afférentes aux eaux urbaines qui incombent aux collectivités locales et à l'Etat, les Municipalités

PAUL FOURNIER

ne

OFFRE D'EMPLOI

Ingénieur-Conseil

19, rue Da90bert, ATHIS-MONS IS.-'-Dol

Téléphone 921.98.97

Etudes de terrains et de fondations Recherches d'eau, adduction Carrières· Estimations Installations hydrauliques, pneumatiques et de chauffage Aviation d'affaires

Recherchons pour nouvelle usine mécanique ATHIS-MONS:

Ajusteurs Professionnels, Pl, P2 Se présenter: LUTZ.KREMPP

12, rue E.-Vaillant, ATHIS-MONS (proximité gare) - Tél. 921.84.93

15


ÉTAT-CIVIL • Naissances 21 juillet 1964 : Eric VAILLANT. 7 août 1964: Omar RABAH..

3 septembre 1964 6 septembre 1964

Sylvie LE BASTARD. Géraldine GRANDCHAMP.

• Naissances hors commune 20-6: 26-6: 2-7: 25-6: 30-6: 29-6: 13-6 : 13-6: 14-6: 16-6: 17-6: 19-6: 22-6: 25-6: 24-6: 13-6: 12-6: 26-6: 2-7: 4-7: 26-6: 23-6: 1-7: 9-7: 8-7: 14-7: 4-7: 2-7: 1-7: 14-7: 7-7: 1-7: 5-7: 6-7: 26-6: 13-7: 19-7:

BREBION Pascale MEYER Nicolas LIU Frank BASQUINE Jean-Marie DUCOUDRE Fabrice ORST Jean-Michel RENAULT Lynda PETITDEMANGE Frank FABREGUE Catherine SCAZZA Christine DUFOUR Isabelle GOUIN Christophe PORCHER Frank LAVAUD Stéphan FLAMBARD Anne-Marie BEN ARROU Martine CHIVRAC Thierry LIEGE Jean-Pierre DARTIGNES Brigitte DESAINTJEAN Bruno LEROY Christine CORFA Fabienne ROLAND Isabelle ROSIQUE Nadine BENJEMIA Farouk VALCKE Evelyne COSTE Jean BEX Patricia SEGUIN Sylvie DUSSOL Isabelle AGUILAR Gilles CHAMOREAU Thierry ROUSSELLE Frédéric BESSON Laurent ESTADIEU Olivier AYENA Marie-Laure GINABAT André

19-7 : 20-7: 21-7: 20-7: 21-7: 18-7: 22-7: 21-7: 19-7: 26-7: 26-7: 6-4: 27-7: 3-8: 25-7: 2-8: 7-8: 7-8: 3-8: 14-8: 25-7: 4-8: 5-8: 7-8: 12-8: 14-8: 13-8: 16-8: 20-8: 26-8: 22-8: 26-8: 15-8: 31-8: 4-9: 5-9: 2-9:

SALVY Corinne HASCOET Gilles GRANGEREAU Dominique N'ZALAMOKO Florence BEUZIT Cyrille JEANNOT Jean-Claude CUCCIARDI Laurence GAURY Carole HASSAN Franck POULIQUEN Véronique PETITGIRARD Philippe THIEBAUT Martine MATIGNON Elisabeth MEYER Bernard CLAPPE Eric HEMMER Corinne DROGUE Christian DROGUE Marie-Line AOUNE Yasmina DIVET Isabelle NOURY Jean-Luc GIMENEZ Monique SEGURA Alain BRUANT Valérie BOIZARD Yves REYNIER Michèle MICHELLET Sandrine GAUVRIT Valérie DERAT Carole METENIER Christine LEBEZOT Valérie LACARRIGUE Corinne LOSE Mathilde SEGUIN Nadine VICENTE Alain GOUSSOT Philippe LAM ORE Claudine

.1. MARSIGNV,

agent technique

Documentation 921.71.29 Spécial iste 2chaîne

T-=L-=-MONS - 25, rue de Juvisy - ATHIS-MONS 16

29-8: 29-8: 29-8: 25-8: 24-8: 23-8: 8-9: 2-9: 7-9: 31-8: 11-9: 14-9: 18-9: 17-9: 22-9: 7-8: 16-9: 18-9: 19-9: 19-9: 21 -9: 8-9: 9-9: 13-9: 14-9: 9-8: 21-9: 27-9: 28-9: 29-9: 26-9: 23-9: 6-10: 3-10: 4-10: 1-10: 2- 10:

BRAUN Laurence BRAUN Eric COUGET Philippe ALQUIER Anne-France IMBERT Nathalie ZARINE Bruno BERTRAND Fabienne LEROY Bruno TEYANT Isabelle BOYER Michel ROCA Valérie ODOUX Blandine DUPONT Laurence ROSSI Véronique TRABON Pierre-Jean QUAGHEBEUR Armelle RIBREAU Jean-Philippe MERCIER Maxime LEROY Jean-Charles EL ALAOUI Nadia BITHMO Soumgla LALIGNEL Valérie VIGNOLI Isabelle PARISSE Daniel JOUAN Véronique LI LLO Thierry GUERCI Pierre CAMPAIN Nathalie LOPEZ Cécile LACONDE Nathalie SEVRIN Doriane OPOCZYNSKI Serge LEVASSEUR Eric CHAPUT Karine MERLI Valérie CORMIER Lisa LE BŒUF Françoise


ROBES - MANTEAUX • TAILLEURS ROBES DE MARIÉES, DE CORTÈGES TOILETTE POUR LA FUTURE

Madeleine

Soyez toujolirs à la mode avec une coiffure adaptée à votre personnalité

~AMAN

JOSETTE

COUTURE

Diplômée d'Écat, Ex·Membre des Arcs et Techniques

attend dans ses salons ouverts du mardi 14 h au dimanche ,1-2 h (Résidence Mozart) VOUS

Place de !lOrge (près du Marché) JUVISY Tél. : 921·97·75

107, avenue du 18 avril· ATHIS-MONS - Téléphone: 921-90-73

• Mariages MARIAGES 27-6: Robert LADD et Annette LE BRAZIDEC 27-6: Gaston BERNOIS et Jeanne VERGNAUD 27-6: Serge NOCQUET et Nicole LAVOISIER 27-6: René GRUNENWALD et Nicole CORBINO 27-6: Jean-Claude SALMET et Chantal LLEDO 27-6: Jean THIERRY et Louise HADDADI 27-6: Lucien BRUN en Marie-Françoise PILON 4-7: Louis MATHIEU et Christiane BESSIERES 4-7: Pierre VALET et Yolande IMBERT 11-7: Bernard BONNET et Jacqueline COTIIN 11-7 : Jean-Pierre STEPHAN et Josette DETANTE 11-7: Claude ROBINE et Françoise GUERBIGNY 18-7: Francis ROHMER et Marie-Françoise PRUVOT 18-7: Daniel SEUBIL et Claudette CABOT 18-7: Roger LAFFINEUR et Josiane PETIT 18-7: 'BernardVIVIEN et Danielle ROBIN 18-7: Marcel KANDILOKIAN et Michelle IMBAULT 18-7: Raymond XERRI et Janine MERMILLON 25-7: Robert GRIALOU et Nicole LABBE '25-7: Jean BOUDY et Raymonde DUPRE 27-7: Michel CURADE et Annie PENAVAIRE 1-8: François LAVAUD et Nicole DAGONEAU 1-8: Jacques CORD 1ER et Henriette FORTE 1-8: Michel CHEYROUD et Nicole SAILLOL 1-8: Claude SOMEIL et Simone ROBIN 3-8: André POMMIER et Chantal N'FREDERIC

3-8: 3-8: 3-8: 3-8: 13-8: 22-8: 22-8: 22-8: 22-8: 28-8: 29-8: 29-8: 5-9: 7-9: 12-9: 12-9: 19-9: 19-9: 26-9:

Yves GARNIER et Monique HARTER Jacques MOREAU et Albane HUTIEAU Georges COSTIL et Blanches MERIAU Guido LEONARDI et Gisèle LACAZE Pierre DUREPAIRE et Nicole DAGNET Michel SEGUINET et Annie GEISSLER André BOULAY et Marie-Claire RAS Guy LLORCA et Renée JEANDIN Bernard PICHEREAU et Michèle LEPAGE Pierre MENGUY et Denise GIRAUD René LAURENT et Danielle TALLIEU Claude NICODEME et Hélène LE FLEM Bernard MORIN et Christiane LELEU Jean-Claude DUBOIS et Mireille BUON Albert GAUTIER et Simone GALBRUN Jacques AMALRIC et Annie ROBERT Daniel SEBIRE et Anne-Marie FRUGIER Pierre LATOUR et Paulette MATHEY Michel MONNERIE-GLON et Patricia MENDIBOURE 26-9: André TARRICO et Mauricette DE BIASI 26-9: Robert LAFOND et Michèle COSTA 28-9: Maurice PEROCHE et Fernande AUDEREAU 3-10: Jean-Pierre GROSSOT et Danielle BIAGGI 8-10: Gilles DELEGLISE et Micheline CANARECCI 10-10: Claude FAURE et Anita CARCONE 10-10: Désiré THAPON et Germaine MARC

• Décès 9-1': PINGIORI Françoise, veuve DEIDDA 13-7: HOUDRY Juliette, veuve BRIET 15-7: RIPOLLI Joseph 16-7: PELAPRAT Henri 3-8: LACOR Clovis 4-8: LE COZ Eugène 12-8: EMON Marie, veuve ROZELIER 20-8: MARTIN Catherine, veuve LOTIE 20-8: GIROLET Louise, veuve SORBET 23-8: BROUSSE Jeanne 27-8: LHUISSIER Mélanie, veuve VAYER 1-9: GRANGIER André 18-9: ROUCHY Pierre 26-9: DOREZ Roland 28-9: BOURDILLAT Pierre 29-9: DHILLY Marie, épouse BRUNET 1-9: BARIZET Henriette, épouse DANOUX 4-9: SACATON François 7-9: RISPAL Jeanne, épouse SERVANTIE

POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES

• Concessionnaire du Service Municipal de la Ville d'ATHIS-MONS

S'adresser à VillENEUVE-lE-ROI 52, rue du Général de Gaulle Tél. : 922.21.38

17


139, Grande Rue, 139 - ATHIS-MONS Tél. 921.85.02

Sur rendez-vous et à domicile

Gymnastique Rééducation

Madame Nicole PINIER-ADNET MASSEUSE· KINÉSITHÉRAPEUTE liplô.'. nht " •• 1'1011.

'n bla." I.lo'..

TOUR DE ,"RDE DEr MEDEt'Nr - lJme TR'MErTRE f96lJ SECTEUR 2

ATHIS-MONS

PARAY-VIEILLE-POSTE

OCTOBRE MM. les Docteurs

Téléphone

4 11 18 25

BOLNER, Athis-Mons, 95 bis, rue Caron. BORDES, Athis-Mons, 10, rue Fosse-Popine. BOUILLOT, Paray-Vieille-Poste, 46, avenue Alsace-Lorraine. CACHIN, Athis-Mons, 7, allée Auber.

1 8 11 15 22 29

CONNAN, Athis-Mons, 22, rue du 18-Avril. CONNAULT, Athis-Mons, 22, rue du 18-Avril. FOURNIER, Athis-Mons, 12, rue de l'Epinette. GUERCI, Athis-Mons, 2, rue des Pitourées. HALFEN, Athis-Mons, rue de la Concorde. LESNER, Athis-Mons, 2, avenue du Château-de-Chaignes.

921-57-81 921-74-73 921-43-27 921-98-68

NOVEMBRE 921-59·20 921-59-20 921-89-27 921-74-73 921-43-65 921-59·67

DECEMBRE

6 13 20 25 27

LUKSENBERG, Athis-Mons, 22, avenue de Morangis. MADEl, Athis-Mons, rue de la Concorde. PAPAS, Paray-Vieille-Poste, 2, avenue Curie. SCiALOM, Athis-Mons, 8, avenue Paul-Su miens. AUSTERWEIL, Athis-Mons, 5, avenue de Morangis.

921-89-65 921-43-65 921-46·79 921-26-19 921-42-93

Le service de garde commence le samedi soir 20 heures pour finir le lundi matin 8 heures. Lorsque deux jours fériés se succèdent, la garde est assurée : pour le premier jour, par le premier médecin de la veille 20 heures au premier jour férié 20 heures; pour le second jour, par le second médecin, du premier jour férié 20 heures au lendemain du deuxième jour férié 8 heures du matin. Les malades doivent faire appel à leur médecin traitant habituel, et c'est seulement en l'absence de celui-ci qu'ils doivent avoir recours au médecin de garde.

COMMUNIQUÉ L'Assistante Sociale de la Caisse d'Allocations Familiales reçoit : Tous les 1er et 3' mardis matin de chaque mois, de 9 h à 11 h, à la Mairie. Tous les mardis, mercredis après-midi de 14 h à 17 h; tous les samedis matin de 9 h à 11 h, au Centre Social des Froides-Bouillies. L'Assistante Sociale de la Sécurité Sociale reçoit : Tous les 2' et 4' lundis après-midi de chaque mois, de 14 h à 16 h 30, à la Mairie. Tous les mardis après-midi, de 14 h 'à 17 h, au Centre P.1. Jean-Jaurès (Val d'Athis).

OUVERTURE Réservez TOUS VOS ACHATS aux

d'un

cabinet

médical

KINÉSITHÉRAPIE - RÉÉDUCATION - GYMNASTIQUE MÉDICALE SDiNS ESTHÉTIQUES - OXYGÉNATION BAINS D'ALGUES ET DE PARAFFINE - PÉDICURIE

commerçants sélectionnés dont la publicité figure da;ns ce numéro 18

diplômé d'Etat conventionné Sécurité Sociale

32 bis, route de Fontaineblel1u, ATHIS-MONS - Tél. 921.47.89 [entrée n° 11, rue FloréalJ


H. GILG

Il~S

S. A. Capital 600.000 F

37,

qu~i

de Châtillon - VIRY-CHATILLON

et Place

de

la

Gare

CARRELAGES

Dalles et tapis plastique - Moquettes

921.41.64

APPAREILS

921.94.26

Juvisy

à

MOSAIOUES

Choix re

SANITAIRES

plus

Importanl

ROBINETTERIE de

la

région

rERI/.rE ')E '"RDE DEr ,J"IIRMllr.ENr D'IIT".r-MONr ET DE ,J"R"I/-I/.E.llE-,JorTE OCTOBRE

11 18 25

Mme VEAU, Place des Fêtes, Paray-Vieille-Poste. Mme SABATTIER, Pyramide de Juvisy. Pharmacie de Paris, rue des Oiseaux, Athis-Mans.

1 8 et 15 22 29 :

M. CATHEL Y, F.F.F. Route de Marangis, Athis-Mans. 11 : Mme CHAUMEIL, avenue Aristide-Briand, Paray-Vieille-Poste. Mme MOLLET, Gravilliers, Athis-Mons. M. SABATTIER, Belle Etoile, Athis-Mons. Pharmacie de Paris, rue des Oiseaux, Athis-Mons.

NOVEMBRE

DECEMBRE

6 Mme VEAU, Place des Fêtes, Paray-Vieille-Poste. Mme SABATTIER, Pyramide de Juvisy. 13 20 et 25 : Mme DUSSAUSSOIS, Grande-Rue-Athis-Mons. 27 Mme RONDET, Mairie d'Athis. JANVIER. 1965

1 3

Mme RONDET, Mairie d'Athis. Mme CHAUMEIL, avenue Aristide-Briand, Paray-Vieille-Poste.

Le service de garde commence le samedi à 19 heures pour finir le samedi suivant. Les gardes de nuit de la Pharmacie de Mme MOLLET sont faites à la Pharmacie de Paris, rue des Oiseaux, celles de la Pharmacie SABATTIER, Belle Etoile à ATHIS-MONS, sont faites à la Pharmacie SABATTIER, Pyramide de Juvisy.

99, rue Edouard-Vaillant - ATHIS-MONS - Face à la Gare

T'lIlIlIlIlX

- PARKING ASSURË

,JIIOTO

Agréé Sécurité Sociale

EN 24 Il.

Exécution rapide des ordonnances

-meca TÉL. 921.78.27

MÉCANOGRAPHIE

A

BUREAUX

PARIS

DE

FAÇON

.

bureau

I.B.M.· BULL· I.C.T.

7,

RUE

THOREL

T·É L É P HON E

2 BIS, AV. D'ALSACE-LORRAIIIIE ATHIS-MONS

lSEINE-&-OISE>

PERSONNEL

INTERIMAIRE

508.46.72

488.18.77

19


J2e ebneerl de La J-ainle-@éeiLe L'Harmonie Municipale d'Athis-Mons donnera le 22 novembre, à 15 h 3D, son concert traditionnel en la nouvelle salle des Fêtes. Le nombre des exécutants continue de s'accroître et leur renommée de grandir, puisque l'orchestre est maintenant demandé par de nombreuses communes. Dans sa composition, le choix du programme satisfera les tenants du classique comme les amateurs de moderne. Et la qualité du chef et des musiciens nous garantit celle de l'exécution.

PROGRAMME La Marche de Radetzky (Johann Strauss). Les Flots du Danube (1. Ivanovici). Dans les Steppes de l'Asie Centrale (A. Borodine). Marche de Tannhauser (Richard Wagner). Le Chanteur de Mexico (F. Lopez). Rose de Picardie (H. Wood). Récital Aznavour. La Grande Evasion (E. Bernstein). ENTREE GRATUITE

MUSIQUE La musique est l'expression même des sentiments humoins. Comme chacun soit, elle n'appartient à personne en particulier, mais à tous en général. Elle n'a pas de Patrie et, si l'on regarde les pays les plus reculés, voire arriérés, l'on est obligé de convenir que joie et tristesse s'expriment en sons. La musique est une suite de sans, assemblés sous une certoine forme que l'on appellera théorie, pour être mis en valeur réelle et transformés en hormonie. L'homme peut lui donner, 2, son goût, au développement de son -esprit, des expressions adéquates à sa vie propre, au à son exaltation. Par exemple, la musique sacrée, voire grégorienne, donne à l'homme une sorte de communion de pensée pour la croyance en Dieu. Elle peut ponctuer une volonté d'expression, de confirmation d'idéal politique ou autre, donner aux Etats une valeur nationale par leurs hymnes nationoux. En bref, sans épiloguer bien longuement, depuis que le monde est monde la musique a servi, et sert encore, à glorifier les Dieux, les combats, les victoires, les espérances et les peines.

Cest pourquoi l'homme sincère ne peut et r.e doit 10 dévaluer et surtout s'en désintéresser. ·La musique populaire ne pourrait survivre à la négligence, à l'abandon du moment. Nous connaissons les exigences de 10 vie moderne, ses faiblesses. La musique n'avilit pas l'homme, bien au contraire, elle lui élève l'Esprit. Vous, nouVeaux habitants de notre charmante cité, sachez qu'il existe une Harmonie Municipale. et les dirigeants de cette Société musicole ont peine à croire qu'il n'y a aucun musicien ou musicienne dans notre ville qui comportera bientôt 35 000 habitants. Musiciens, musiciennes, joignez-vous à cette pléiade d'hommes de bonne volonté qui contribuent à défendre la Musique. Les répétitions ont lieu tous les vendredis au pupitre, de 21 h à 22 h 30, soit 1 h 1/2 par semaine. Baraquement chemin des Plantes et rue J.-B.-de-Ia-Salle, près du Cofé de la Paix, ploce Albert-Sarrault. Pour tous renseignements complémentaires, s'adresser à la Mairie d'Athis-Mons, qui transmettra. H. HIVERT.

AU CARREFOUR DE LA BELLE-ÉTOILE LAMPES DE CHEVET ARTICLES DE FUMEURS PORTEFEUILLES SACS DE VOYAGE PETITS APPAREILS MENAGERS

CERAMIQUES CRISTAUX PORCELAINES

ETC...

T~ ~&. ~k

R.

V~HICULES

Vente

Les meilleures conllitions Ile Achat EchDnge Créllit

l'AWu- k Neil

HÉBRARD

Centre Commercial Cité FFF - Tél.

921.87.03

D'OCCASION

Sélectionnés et garantis

[PARIS

ORLY

AUTOMOBILES

122, rte de Fontainebleau - ATHIS-MONS - 921-46-63 Autobus 2B5 (Arrêt Belle-Etoile)


CABINET G. MAISON CONSEIL

IMMOBILIER

10, rue Caron

ET

COMMERCIAL

ATHIS-MONS (50 m. de la care) Tél. 921.59.03 Je matin et sur R.-V.

A

_

,

ARRETE

prescrivant

la clôture des terrains vagues Nous, Moire d'ATHIS-MONS et Conseiller Général, VU les articles 96 et 97 du Code Municipal,

Considérant qu'il y a lieu dons l'intérêt de la sécurité publique, de la salubrité et de l'hygiène, de prescrire la clôture des terrains non bâtis, situés en bordure des voies publiques,

~: ':.

.. : : ;.

~

\;:::: ~::: :~•••":TT' \.~~l

AUTHENTIC WESTERN

BLUE-JEANS ARRETONS

Il est enjoint aux propriétaires de Article Premier. terrains non bâtis situés à J'intérieur des agglomérations de la Commune, de foire clore ces terrains par une clôture dont les caractéristiques seront précisées lors de la demande d'alignement et de Permis de Construire.

Art. 2. - Les clôtures ainsi établies devront être entretenues en bon état.

Art. 3. Toute infraction ou présent arrêté sera constatée et poursuivie conformément à la loi.

Art. 4. M. le Commissoire de Police, M. l'Adjudant de Gendarmerie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté dont ampliation sera adressée à M. le Sous-Préfet de Palaiseau pour son contrôle.

IMPORTATEUR EXCLUSIF pour la France

DAVOUDIAN TRADING COMPANY

Fait à ATHIS-MONS, le 22 juin 1964.

47, av. Marcel-Sembat

ATHIS-MONS

:~T=~;:~~:~N~R4LE PETAZZI et Cie 15, rue Pierre-Brossolette

ATHIS-MONS

Tél. : 921.99.45

HI. 921."0.92

21


A

...

ARRETE sur le Parc d'Avaucourt Nous, Moire de la Ville Général de Seine-et-Oise,

d'ATHIS-MONS,

Conseiller

Vu le Code Municipal, Considérant qu'il importe, dons le but d'éviter des déprédations et une mauvaise utilisation des installations, de prescrire un règlement,

-

Le bassin rond du bas du Porc est réservé à l'évolution des bateaux;

-

La baignade n'est autorisée que dans la pataugeoire.

Art. 5. - Seules, les pelouses entourant l'Hôtel de Ville restent interdites aux ébats. Art. 6. -

ARRETONS

Nul ne devra:

cueillir les fleurs des arbres ou les mutiler, jeter pierres ou outres objets dons les bassins,

Le Porc Municipal d'Avaucourt est Article Premier. placé sous la sauvegarde des habitants de notre Ville.

dégrader les bâtiments et les jeux, enfin, nuire aux installations et plantations.

Art. 2. - Ce Porc est réservé à la promenade et aux jeux. La circulation est interdite à tous véhicules, y compris les bicyclettes d'enfants.

Art. 7. Toute infraction ou présent règlement sera sévèrement réprimée, tant par les Gordes Municipaux que par les Services de Police.

Art. 3. - Dons le but d'éviter des occidents, les chiens devront être tenus en laisse.

Art. 8. - M. le Secrétaire Général de la Mairie, M. le Commissoire de Police, M. l'Ad judont de la Gendarmerie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté qui sera transmis à M. le Sous-Préfet de Palaiseau pour son contrôle.

Art. 4. pectée

L'utilisation des installations devra être res-

Les toboggans, manège, pataugeoire, aux enfants de moins de 14 ons;

sont

réservés Fait à ATHIS-MONS, 'Ie 1er août 1964.

Vues du Parc d'Avaucaurt

E. DELAERE "[",='U"~:>tl

22

TOUS

PERMIS

Téléphone: 921.88.86

Leçons particulières SIMCA 1000 - DAUPHINE'~ ARONDE - CAR

5, route de Fontainebleau A_T_H_Is~._M_O_N_S

C_o_u_R_S_D_E_C_O_D_E_L_E_S_M_E_R_C_R_E_D_I...::_E_T_V_E_H_D_R_E_D_'--' _

MONITEURS

DIPLOMÉS


J. BENOIT & CIE 3, quai de l'Industrie - JUVISY - Tél. 921-49-31 VOUS PROPOSENT... TOUS REVÊTEM.eNTS CÉRAMIQ!lE, FAIENCE Pour votre confort... BOUSSOIS·ISOLATION Pour vos embellissements Tous panneaux décoratifs

face au marché de JUVISY 26, rue Victor-Hugo Téléphone 921.75.42

création GUY

ENTREPRISE FRIGORIFIQUE

~;ssus

""u~e

cou~ure

COMMERCIAL ET MENAGER

UC;NE fRILEUSE

INSTALLATIONS - TRANSfORMATIONS· ENTRETIEN O~PANNAGES DE TOUTES MARQUES

(!~~~~a~

SERVICES ASSURtS DIMANCHES ET FETES

Une coiffure toujours impeccable avec notre permanente spéciale

M.·

49, route de Fontainebleau, ATHIS-MONS - Tél. 921.87.22

SPASSER

\

36, rue Balzac. YERRES (Seine-et-Oise) - Tél. 922.49.71

Renseignez-vous chez:

S.A. COME ET BARDON 119 à 123, route Nationale VI RY-CHATI LLON

Téléphone: 921.91·40

+

.J c'est Renault qu'il vous faut BON gratuit à renvoyer à l'adresse ci-dessus je désire recevoir une documentation' Nom

S ERG, Imprimeur

Rue

0

je désire faire un essai

0

No_

Tirage : 8.900 ex.

O.N.E.O., Editeur


_fJ})lt~§,._l!!/

"SOINS DU VISAGE" - MANUCURE - PÉDICURE Dépositaire des Grandes Marques DE PARFUMERIE

Bl!!/4l\tTJlPl!!/ P4l\8"• •_

CENTRE COMMERCIAL F. F. F. 12, rue des Froides Bouillies, ATHIS-MONS Téléphone: 921.37.49

Faites confiance à nos annonceurs R~SERVEZ·LEUR

vos

ACHATS

Caisse d'Epargne de Corbeil-Essonnes SUCCURSALE D'ATHIS-MONS

Centre administratif : avenue Aristide-Briand tél. : 921.59.82

garantit la qualité

Tous les jours de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h Fermé dimanche et lundi matin

• •

Versements - Remboursements immédiats SAN S FRA 1S PERMANENCE AU CENTRE COMMERCIAL P" P (au-dessus des magasins)

e;~é

le mardi et le vendredi de 16 h 30 à 18 h

foute l'alimentation animal.

le plus forl lonnage d'aliments composés

SOCIÉTÉ

SDII••,ipliu. bD.' du Tri.D' '-1 IDU' Dmp,u.l. d'EIDI

D'OPTIQUE SPÉCIALISÉE S.A.R.L. ABOT et Cie Place P.-Lecorre Angle aven. Alsace-Lorraine et aven. Pasteur 200 ·m. de la BeBe Etoile PARAY·VIEII.LE-PO'STE

LUNETTES MONTURES ET VERRES DE MARQUES

Fournitures assurés sociaux

Dépositaire NYLOR

APPAREILS DE SURDITÉ

EDITION-PUBLICITE

: O.N.E.O.,

70,

RUE

AMELOT

PARIS-Xl

-

700.09.12

ET 84.55


Bulletin officiel municipal d'Athis-Mons n°14, novembre 1964