Page 1


Nina et Viktoria Ă


Éditions :

Infoaccia Primera, S.L. C./Medes, 4-6, Lesseps Business Center, 08023 Barcelona Tel: +34 93 202 78 15 Fax: +34 93 213 46 27 Mail: infoaccia@infoaccia.info

Textes : Traduction :

©Estela Sanz Fernández

Photographie :

©Jordi Montserrat Martínez, Page 56 © Krylon80 Dreamstime.com, © Achilles Dreamstime.com Détails: ©Maria Rempel, ©David Dzhaparidze, ©Barbara Di Candia Collarino

Illustrations et Graphisme :

©Barbara Di Candia Collarino

©Aurélie Verwilghen

Édité et imprimé en Espagne 2009 2009 ISBN 978-84-936638-9-6

Dépôt légal B-29274-209

La reproduction totale ou partielle de cette publication par quelque procédé que ce soit est strictement interdite sans autorisation préablable et écrite de la part des titulaires des droits d’auteur.


Index

Introduction ................................................................................ 9 Plaça Catalunya ....................................................................... 10 La Ramblas ................................................................................ 11 Mercat de la Boqueria ............................................................12 CARTE ..........................................................................................13 Pastisseria Escribà ................................................................... 14 Casa Bruno Cuadros .............................................................. 15 Gran Teatre del Liceu ............................................................. 16 Església del Pi ........................................................................... 17 Palau Güell ................................................................................ 18 Museu de Cera ......................................................................... 19 Plaça Sant Jaume .................................................................... 20 Barri Gòtic .................................................................................. 21 Catedral ...................................................................................... 22 Époque Romaine .................................................................... 23 Plaça Reial .................................................................................. 24 Museu Picasso ......................................................................... 25 Santa Maria del Mar ............................................................... 26 Basílica de la Mercè ................................................................ 27 Monument a Colom .............................................................. 28 Port Vell ....................................................................................... 29 Passeig Colom .......................................................................... 30 Moll de la Fusta ........................................................................ 31 Barceloneta ............................................................................... 32 Aquàrium ................................................................................... 33 La Plage à Barcelone ............................................................. 34 Estació de França .................................................................... 35 Casa Calvet ................................................................................ 36 Antic Mercat del Born ........................................................... 37 CARTE .......................................................................................... 38 Palau de la Música Catalana ............................................... 39 MACBA Musée d’Art Contemporain de Barcelone ......................... 40 CCCB Centre de Culture Contemporaine de Barcelone ................... 41 El Quadrat d’Or ........................................................................ 42 Avinguda Diagonal Plan Cerdà ......................................... 43 Casa Terrades ........................................................................... 44 La Pedrera / Casa Milà ........................................................... 45 Casa Batlló ................................................................................. 46 Casa Thomas ............................................................................ 47 Casa Lleó Morera .................................................................... 48 Casa Amatller ........................................................................... 49 Fundació Antoni Tàpies ....................................................... 50 Museu Egipci ............................................................................ 51 Gaudí et le Modernisme ...................................................... 52 Barri de Gràcia .......................................................................... 53 CARTE .......................................................................................... 54 Park Güell ................................................................................... 55 La Sagrada Família ................................................................. 56

Casa Vicens ................................................................................ 57 Hospital de Sant Pau ............................................................. 58 CARTE .......................................................................................... 59 CARTE .......................................................................................... 60 Arc de Triomf ............................................................................ 61 Parc de la Ciutadella .............................................................. 62 Estació del Nord ...................................................................... 63 Zoo de Barcelona .................................................................... 64 Castell dels Tres Dragons ..................................................... 65 Vila Olímpica ............................................................................. 66 Torre Mapfre / Hotel Arts ..................................................... 67 Torre Agbar ............................................................................... 68 Forum Placa Fotovoltáica .................................................... 69 Horta Guinardó ....................................................................... 70 Parc du Labyrinthe Horta .................................................... 71 Tibidabo ..................................................................................... 72 Torre de Collserola .................................................................. 73 Parc de L’Espanya Industrial ............................................... 74 Teatre Nacional de Catalunya ............................................ 75 Les Corts i Pedralbes .............................................................. 76 Camp Nou ................................................................................. 77 Sants Estació ............................................................................. 78 CARTE .......................................................................................... 79 Montjuïc / Plaça Espanya .................................................... 80 MNAC Musée National d’Art de Catalogne .................................... 81 Anella Olímpica ........................................................................82 Castell de Montjuïc ................................................................ 83 Estadi Olímpic .......................................................................... 84 Palau Sant Jordi ....................................................................... 85 Plaça Sardana / Montjuïc ..................................................... 86 Fundació Joan Miró ............................................................... 87 Caixa Forum .............................................................................. 88 Poble Espanyol ........................................................................ 89 Sitges ........................................................................................... 90 Monestir de Montserrat ....................................................... 91 Fête de la Mercè ...................................................................... 92 Castellers .................................................................................... 93 Fêtes d’hiver ............................................................................. 94 Le transport .............................................................................. 95 Shopping ................................................................................... 96 Vie nocturne ............................................................................ 97 La gastronomie ....................................................................... 98 Le catalan ................................................................................... 99


Nous

sommes de passage à Barcelone, nous faisons du tourisme, bien qu’en réalité l’idée de rester dans cette ville ne serait pas pour nous déplaire. Malgré le peu de temps dont nous disposons, nous avons voulu explorer la ville dans ses moindre recoins et c’est pour cela que nous sommes parties à la découverte de ses rues, ses petits coins, ses monuments, ses gens, ses habitudes... J’espère que vous apprécierez autant que nous ce voyage. Nous pensons ensuite aller à Madrid, Rome, Londres et où bon notre curiosité nous mènera. Viktoria et Nina


1929

C’est,

On pourrait faire les magasins dans la rue Pelai et Portal del Angel !

D’accord, mais je fais d’abord des photos de cette place.

10

de nos jours, la place la plus centrique de Barcelone. À ses alentours se concentre la principale activité économique, commerciale et touristique. Elle a une superficie de 5 hectares. Jusqu’à ce que les murailles de la ville soient démolies, cet espace était une esplanade utilisée pour le commerce et d’où partaient les chemins vers les villages voisins. Cerdà ne la considéra pas comme le centre de la ville. C’est le plan Rovira qui, plus tard, lui donna ce statut. Elle a finalement été inaugurée en 1929 à l’occasion de l’Exposition Universelle. Les éléments les plus remarquables sont : la sculpture La Déesse de Josep Clarà ; le monument à Francesc Macià de Josep Maria Subirachs et la grande mosaïque qui recouvre le sol de la partie centrale. Tous les enfants barcelonais sont déjà allés donner à manger aux pigeons sur cette place.


C’est

sans aucun doute la promenade la plus emblématique de Barcelone, elle descend de la Place Catalogne jusqu’au monument à Christophe Colomb. Les barcelonais ont pour habitude de l’appeler Las Ramblas car plusieurs noms se succèdent : la Rambla de Canaletes, la Rambla dels Estudis, la Rambla de Sant Josep, la Rambla dels Caputxins, la Rambla de Santa Mònica et la Rambla del Mar, une passerelle de création récente qui unit le Moll de la Fusta au Maremagnum. La Fontaine de Canaletes, au début de la promenade, est la plus mythique de la ville. C’est là que se réunissent les supporters du Football Club de Barcelone pour y célébrer les victoires de l’équipe. La légende raconte que quiconque boit de cette fontaine, reviendra à Barcelone. Les statues vivantes qui se dispersent tout le long de la promenade font partie intégrante de Las Ramblas. Si vous descendez vers la mer, vous rencontrerez les marchands d’animaux, puis les marchands de fleurs et enfin, les portraitistes qui seront toujours prêts à vous dessiner avec votre meilleur sourire.

À mesure que tu descends, le paysage de la Rambla change complètement.

Ce que je préfère, ce sont les statues vivantes.

11


Las Ramblas, 101 Il

Il paraît que dans ce marché il y a un étal où ils vendent des insectes !

Nina, si tu veux des insectes, va à la campagne !

12

existe des documents qui témoignent qu’en 1217 se réalisaient déjà des ventes d’aliments dans l’actuel emplacement du marché, à l’époque situé à l’extérieur des murs de la ville. Comme conséquence de la desamortización (confiscation des biens) d’églises et de couvents, le marché gagna petit à petit du terrain. Le bâtiment actuel, avec un caractère moderniste marqué, est le fruit de nombreuses phases de construction différentes. En 1853, le marché acquit un caractère officiel. C’est le plus grand marché d’Espagne et il a gagné plusieurs prix internationaux. Les vendeurs actuels proviennent très souvent d’une longue tradition de commerçants : ils sont de la 3ème ou 4ème génération. Il est courant d’entendre dire que ce que nous ne trouvons pas dans l’un des 300 étals de la Boquería, nous ne le trouverons nulle part.


13


Las Ramblas, 83 1906 Je crois que je pourrais le manger en entier ! Avec la marche que l’on vient de faire, on mérite une récompense !

14

«

Nous ne faisons pas que des pâtisseries, nous faisons aussi de la magie » est la devise de la pâtisserie Escribà, une institution de la gastronomie catalane. Le commerce a été fondé en 1906 par Mateu Serra i Capell, un livreur qui décida d’ouvrir sa boulangerie au numéro 546 de la Gran Vía. Encore aujourd’hui, son neveu, Antoni Escribà, continue à vendre du pain et des monas au chocolat. Antoni rêvait depuis tout petit d’être sculpteur, mais les difficultés économiques l’ont mené vers le commerce familial. Loin de réprimer sa veine artistique, il réinventa la mona au chocolat, pâtisserie que les parrains offrent à leur filleul chaque lundi de pâques en Catalogne. Ce fut l’inventeur de la sculpture en chocolat.


Las Ramblas, 82 Le

bâtiment original fut construit au début du XIXe siècle. En 1883, Josep Vilaseca i Casanovas fit une rénovation intégrale de l’édifice, c’est ce qui lui donna réellement une valeur artistique. Il a ajouté, dans l’angle, la figure d’un dragon, qui curieusement soutient un réverbère et un parapluie. C’est pour cela qu’elle est également appelée la Maison du Dragon et la Maison du Parapluie. Il est possible de distinguer diverses influences artistiques sur cet édifice : des réminiscences orientales, l’art pharaonique, les miniatures japonaises... À l’origine, la rénovation avait pour but d’aménager le local du rez-de-chaussée. Il s’agit maintenant d’une entité bancaire. C’est l’une des maisons les plus emblématiques de Las Ramblas.

Le dragon est déjà curieux, alors le parapluie qui pend du réverbère me semble un peu surréaliste.

C’est comme la façade du musée Dalí à Figueras, elle est recouverte de pains et il y a des œufs sur la tour.

15


Las Ramblas, 51-59 1847 Architectes : Miquel Garriga i Roca, Josep Orio Mestres et Ignasi de Solà Morales

Le

Ce théâtre dégage quelque chose de mystérieux. C’est très étrange qu’il ait déjà pris feu deux fois au cours de son histoire.

16

Peut-être qu’un « fantôme de l’opéra » se cache dans ses loges et dans ses interminables couloirs.

théâtre prit feu à deux occasions, en 1861 et en 1994, après quoi il a dû être reconstruit. Le théâtre a été témoin d’une partie de l’histoire d’Espagne. En 1893, l’anarchiste Santiago Salvador lança une bombe sur le parterre qui causa 20 morts. En 1936, pendant la Guerre Civile, il fut exproprié et nationalisé. Le théâtre peut accueillir jusqu’à 2 292 spectateurs qui se répartissent entre le parterre et cinq étages. Jusqu’en 1994, il appartenait à une société. Cette annéelà, pour faire face aux frais de réhabilitation après l’incendie, les principales institutions de l’État acquirent les droits. Le dénommé Saló dels Miralls (Salon des Miroirs) est l’un des espaces les plus impressionnants.


Plaça del Pi, 7 1320 - 1391 La

basilique de Santa Maria del Pi, dans le quartier Gothique, fut construite tout au long du XIVe siècle. En vertu de son style gothique, elle ne possède qu’une nef et est quasiment dépourvue de toute ornementation. D’un point de vue architectonique, le plus remarquable de cette belle église barcelonaise est la rosace de dix mètres de diamètre qui préside l’entrée principale, l’une des plus grandes d’Europe. Il doit cependant être précisé qu’il ne s’agit pas de la rosace originale. Quand l’église brûla en 1936, elle fut presque totalement détruite. La reconstruction s’est faite en accord avec l’originale. Le clocher, construit par l’architecte Bartomeu Mas, est un autre des éléments extraordinaires de l’église. Ses 54 mètres de haut et ses six cloches en témoignent. La place où se trouve l’église est une place très animée où les artistes ont l’habitude d’exposer leurs œuvres.

Cet endroit a beaucoup de charme, voyons si l’église offre la même sensation de bienvenue.

Ce n’est pas une des grandes églises de Barcelone, mais l’une des plus aimées en tout cas.

17


Carrer Nou de la Rambla, 3-5 1890 Architecte : Antoni Gaudí Le

J’adore les cheminées de ce palais.

C’est comme si tu te promenais dans un bois et non pas sur un toit-terrasse.

18

Palais Güell, comme le parc homonyme, fut une commande que Gaudí reçut du comte barcelonais Eusebi Güell. Ce fut l’une des premières œuvres conçues par le père du modernisme catalan. Inauguré en 1890, ce fut la résidence privée de la famille Güell jusqu’à ce qu’elle soit confisquée en 1936. L’édifice était une vraie révolution en ce qui se réfère aux techniques de construction traditionnelles et à l’usage de matériaux d’une extraordinaire qualité, matériaux qui ont permis un état de conservation excellent jusqu’au jour d’aujourd’hui. En 1984, l’UNESCO déclara le Palais Güell Patrimoine de l’Humanité. L’édifice, ancré dans le quartier du Raval, appartient actuellement au Conseil de Barcelone et il peut être visité.


MUSÉE DE CIRE Passatge Banca, 7 Le

musée est installé dans un édifice centrique de la néorenaissance du XIXe siècle qui est parfaitement en accord avec son caractère semi-fantasmatique. Là-bas, se trouvait le siège de Banco de Barcelona jusqu’à ce que le musée ouvre ses portes au public en 1973. Le coffre blindé original de la banque s’y trouve d’ailleurs encore. Parmi les nombreux personnages, nous pouvons retrouver dans ses salles : Dalí, la princesse Diana de Galles donnant la main à Sainte Thérèse de Calcutta, Superman, Don Quichotte et Sancho Panza. Si après la visite du musée, vous avez envie de vous asseoir pour prendre un verre, vous pouvez vous rendre dans l’un des deux cafés du musée : Le bosc de les fades, qui vous fera entrer dans un merveilleux monde fantastique, ou El passatge del temps.

J’aimerais bien me faire prendre en photo avec Richard Gere !

Eh bien… Il n’est pas très loin de Julia Roberts.

19


La

Aujourd’hui est un jour très calme si l’on considère l’histoire de cette place... Pas tant que ça, des voitures officielles arrivent par ici.

20

Place Sant Jaume telle que nous la connaissons aujourd’hui date du XIXe siècle, lorsque la façade de la Mairie a été construite et que l’église qui donna le nom à la place a été démolie. Cependant, ses origines remontent à l’époque romaine. Les deux institutions politiques les plus puissantes de Catalogne se concentrent sur cette place. D’un côté, nous avons le Palais de la Généralité de Catalogne, d’une grande valeur architectonique, la façade de la Renaissance de Pere Blay est remarquable. L’intérieur peut uniquement être visité les jours signalés ou sur réservation. En face, le siège de la Municipalité de Barcelone. La place a été témoin d’importants faits historiques: la proclamation de l’Estat Català (1931), le retour de Josep Taradelles (1977), des manifestations... Jusqu’à il y a peu, les supporters du Barça y célébraient les titres de l’équipe.


QUARTIER GOTHIQUE C’est

l’un des quatre quartiers de l’arrondissement de Ciutat Vella de Barcelone. C’est le quartier le plus significatif historiquement parlant : ce fut l’endroit où se situa la Barcelone médiévale, construite sur les restes romains. Le quartier était entièrement fortifié. Quelques morceaux de muraille sont encore conservés, bien qu’elle ait été presque entièrement détruite. Il est presque indispensable d’arpenter el carrer del Bisbe et el carrer de los Condes de Barcelone, c’est là que se trouve le Palais Royal avec son Saló del Tinell, une magnifique salle gothique du XIVe siècle. À l’intérieur du Quartier Gothique, se trouve aussi l’ancien quartier juif, el Call, duquel il ne reste plus que quelques rues. Il y a quelques années, c’était un quartier un peu dangereux. Actuellement, vous pourrez vous promener avec tranquillité, tout en surveillant vos affaires de près.

Nina, jadis, et presque jusqu’au XIXe siècle, Barcelone ne comprenait que les rues de Ciutat Vella. Comme la ville a grandi en deux siècles !

21


CATHÉDRALE Plaça de la Seu s/n La

Cela fait plus de trois ans qu’ils sont en travaux pour restaurer la façade.

S’ils vont au même rythme que la Sagrada Familia, elle ne sera pas terminée pour le XXIe siècle.

22

Cathédrale, siège de l’archevêché de Barcelone, fut érigée entre le XIIe et le XVe sur la cathédrale romaine. L’ancienne Cathédrale de San Severo (IIe siècle) devait se situer près de l’actuelle. Le style gothique de la cathédrale est manifeste même si elle conserve le même axe que le temple romain. Il faut bien observer le chœur, composé d’impressionnantes stalles, et le cloître, dans lequel vivent treize oies blanches. D’après la légende, Sainte Eulalia, qui menait paître les oies à Sarrià et à qui est dédiée la Cathédrale, avait treize ans quand elle a été exécutée par les romains pour avoir proclamé sa foi chrétienne. La Cathédrale possède cinq portes. Celle que nous connaissons aujourd’hui comme principale ne le fut pas historiquement, il s’agissait de la porte San Ivo. La façade principale est actuellement en travaux. La Cathédrale, qui mesure 90 mètres de long et 40 de large, possède trois nefs de la même hauteur. La nef centrale est deux fois plus large que celles qui sont sur les côtés. À l’époque de Noël, autour du 13 décembre pour être plus précis, une grande foire de crèches (modèles réduits qui représentent la naissance du Christ) est célébrée sur la place de la Cathédrale, la Fira de santa Llúcia.


Plaça del Rei Plaça Vila de Madrid Après l’invasion romaine, achevée en l’an 19 av. J.C., ce que nous connaissons aujourd’hui comme Barcelone adopta le nom de Barcino. La Barcelone romaine fut un ensemble entouré de murailles de près de 12 hectares. Elle fut peuplée d’environ 5 000 habitants au IIe siècle. Le Forum romain se trouvait non loin de l’actuelle Place Sant Jaume. Un grand temple s’élevait à cet endroit, temple dont il ne reste plus que quatre colonnes à l’intérieur du bâtiment du Centre Excursionniste de Catalogne (Rue Paradís). Il y a également des restes d’une nécropole romaine sur la Plaza de la Villa de Madrid. Sur la Plaza del Rey, se trouve le siège principal du Musée d’Histoire de Barcelone. Nous pouvons y voir des restes archéologiques datant du Ier av. J.-C. jusqu’au VIIe, ils sont situés au sous-sol de la place.

Je ne savais pas que Barcelone conservait autant de restes romains.

C’est une ville qui est connue pour d’autres choses en général…

23


Architecte : Francesc Daniel Molina i Casamajó C’est

J’aimerais bien aller au Jamboree écouter un peu de jazz.

Je préfèrerais aller à la salle Sidecar, il y a un concert en direct. Comme les deux sont sur la Plaza Real, si tu veux, on peut se rejoindre à la sortie.

24

l’un des ensembles architectoniques les plus jolis, élégants et harmonieux de la Ciutat Vella : l’unique place de la ville avec des arcades. Sa construction débuta en 1850 sur le terrain d’un ancien couvent de capucins. La main de Gaudí est présente sur cette place : il conçut les réverbères à la manière d’arbres. À la fin du XIXe siècle, la fontaine des Trois Grâces fut intégrée au milieu de la place. Située près des Ramblas, elle fut un point de rencontre de la bourgeoisie barcelonaise pendant le XVIIIe et le XIXe siècle. À la fin du XXe siècle, ce fut un lieu peu recommandable, fréquenté par des classes marginales. C’est néanmoins de nos jours un lieu agréable pour aller dîner ou prendre un verre. Des palmiers ont été plantés tout autour de la place, c’est pour cela, qu’à Barcelone, certains la connaissent aussi comme la place des palmiers.


MUSÉE PICASSO Carrer Montcada, 15 - 23 Pablo Picasso (1881-1973) était

un peintre de Málaga, l’un des représentants les plus importants du mouvement cubiste. Il eut un lien très étroit avec la ville comtale dans laquelle est situé son célèbre tableau Les demoiselles d’Avignon. En 1963, selon la volonté personnelle de l’artiste, le musée de Barcelone s’ouvre au public. Avec celui de Málaga et celui d’Antibes, c’est l’un des trois musées Picasso les plus importants. Il recueille plus de 3 800 œuvres de l’artiste, parmi lesquelles nous pouvons contempler la série complète de Las Meninas. Il occupe cinq palais de la rue Montcada qui sont une merveilleuse illustration du gothique civil catalan. Le musée reçoit plus d’un million de visites par an.

J’avais très envie de voir la série complète de Las Meninas de Picasso.

Il a vraiment réussi à donner un regard nouveau du tableau mythique de Velázquez.

25


Plaça de Santa Maria, 1 1329 - 1382 L’église

Tu savais Nina que l’auteur Ildefonso Falcones s’était inspiré de Sainte Marie de la Mer pour écrire son roman La cathédrale de la mer ? Oui, oui, il raconte dans le livre que les hommes ont porté les pierres sur leur dos depuis Montjuïc.

26

gothique de SainteMarie de la Mer de Barcelone fut construite pendant le XIVe siècle, il existe cependant des références à son existence dans des documents du Xe siècle. Ce sont les paroissiens du port et de la Barceloneta qui ont financé la construction de cette église, des gens avec peu de ressources. Il semblerait que ce fut une réponse à la construction de la Cathédrale, associée à cette époque à la monarchie, la noblesse et le haut clergé de la ville. Sainte-Marie de la Mer fut conçue par Berenguer de Montagut et Ramón Despuig. Ils créèrent l’une des plus jolies œuvres du gothique catalan. D’un point de vue architectonique, elle se distingue par son austérité, ce qui ne lui soustrait aucunement de sa beauté et de son charme. La nudité et la simplicité prédominent. La hauteur de la nef principale, soutenue par d’immenses colonnes, est impressionnante. Pendant la Guerre Civile, l’église souffrit un grand incendie et dut être en partie reconstruite.


BASILIQUE LA MERCÈ Plaça de la Mercè 1775 Architecte : Josep Mas i Dordal La

place de la Mercè, dans le quartier Gothique de Barcelone, accueille la Basilique de la Mercè depuis sa construction qui date du XVIIIe siècle, entre 1765 et 1775. Son architecte fut le catalan Josep Mas i Dordal. L’église, de style baroque, est dédiée à la patronne de la ville, la Vierge de la Mercè. Selon la légende, la Vierge de la Mercè libéra la ville d’une invasion de sauterelles. Pour la remercier, le Conseil de la Ville lui octroya le titre de patronne. L’église de style baroque que l’on connaît aujourd’hui s’est érigée sur un temple antérieur construit par l’Ordre des Mercedarios (de la Vierge de la Mercè) en 1267.

Tu savais que les équipes de la ville viennent lui chanter un salvé en remerciement quand elles gagnent un championnat?

La Mercè est vraiment très importante pour Barcelone !

27


MONUMENT À CHRISTOPHE COLOMB Plaça Portal de la Pau

L’ensemble

C’est bizarre qu’il montre la mer. Si je ne me trompe pas, l’Amérique devrait être de l’autre côté.

Il montre peut-être la route pour l’Amérique, qui est par la mer.

28

a été conçu par l’architecte Gaietà Buigas i Monravà en 1886 pour l’Exposition Universelle de 1888. Le monument est composé d’un piédestal en fer en forme de colonne ionique de 51,30 mètres de haut et d’une sculpture du navigateur de plus de 7 mètres, œuvre de Rafael Ataché. Un ascenseur permet aux touristes de monter jusqu’au pied de la statue, d’où ils peuvent profiter d’un merveilleux panorama. Christophe Colomb montre du doigt la mer, chose qui a donné l’origine à différentes critiques et interprétations. Au départ, le monument devait être construit à partir de donations de particuliers. Comme celles-ci furent insuffisantes, la Municipalité prit en charge les frais.


LE VIEUX PORT Depuis 1477 À

la fin du XV e siècle fut construit le premier quai du port artificiel de Barcelone. Il s’étendit pendant le XVIII e, mais ce n’est que vers la fin du siècle suivant que commencèrent réellement les vrais travaux du port. Actuellement, le port de la ville comtale se structure en trois aires : le port commercial, le port logistique et le Port Vell, ce dernier étant un lieu intégré dans la vie de tous les jours de Barcelone. De nos jours, il accueille un grand nombre d’institutions et de lieux de loisirs comme le Club de Natation Barcelone, l’Aquarium, le cinéma en trois dimensions Imax, le Club Nautique, mais aussi l’emblématique téléphérique construit pour l’Exposition de 1929 qui relie la montagne de Montjuïc au port. Le Port Vell est également un foyer important de la gastronomie barcelonaise, avec des restaurants de grande tradition comme El Merendero de la Mari ou le Syrah.

Regarde comme ces voiliers sont jolis !

Je ne serais pas contre faire le tour du monde dans l’un d’entre eux.

29


PROMENADE CHRISTOPHE COLOMB En

J’adore Barcelone parce que c’est une ville où tu peux te promener au bord de la mer, la mer fait partie de son identité. Je suis tout à fait d’accord avec toi.

30

1878, le Conseil Municipal de la ville comtale décida de démolir la partie de la muraille qui était à proximité de la mer. À sa place, fut aménagé le Paseo Colón. Il s’étend de la statue de l’explorateur jusqu’à la centrale de Correos (Goda y Torray, 1914) sur la Via Laietana. C’est une voie très agréable pour se promener, mais également pour admirer de remarquables bâtiments. La Capitainerie Générale est remarquable ; son cloître, entièrement construit en marbre, est intéressant. Le numéro 2 du Paseo est l’endroit où Miguel de Cervantes vécut lors de son séjour à Barcelone. L’édifice date du XVIe siècle, mais il fut rénové au XXe siècle et seules les fenêtres du 3ème et 4ème étage datent encore de la Renaissance. Quand nous arrivons au bout de la promenade, nous pouvons voir la sculpture Barcelona Head du nord-américain Roy Lichtenstein.


QUAI DU BOIS Depuis 1980 C’est le côté maritime du Paseo

Colón. quai en tant que tel, là où amarrent les bateaux, est en bois (qui en catalan se dit fusta). C’était jadis un quai commercial, il est aujourd’hui devenu une zone piétonnière et de loisir. C’est un lieu qui accueille souvent des concentrations de bateaux, des rassemblements publics, culturels et festifs. Le Moll de la Fusta est lieu très agréable pour se promener avec la brise de la mer. Dans la partie supérieure du quai, agrémentée de palmiers et de bancs, nous pouvons voir une sculpture géante faite en fibre de verre, La Gamba de l’artiste Javier Mariscal, le créateur de la mascotte des Jeux Olympiques de Barcelone. Le

Regarde ! Les petits, et les moins petits, viennent ici pour donner à manger aux poissons.

J’espère qu’il ne s’agit pas des poissons qu’ils servent ensuite au Port Olympique...

31


C’est

Nina, ça te dit des tapas de poissons frits ?

32

Bien sûr, accompagnées de quelques bières.

un quartier construit pendant le XVIIIe siècle. Ce fut pendant très longtemps un quartier de pêcheurs. Ce caractère marin est encore imprégné dans ses rues et dans sa population. L’hôtel Vela, conçu par Ricardo Bofill, au bout de la plage de la Barceloneta, est actuellement en construction et sera l’un des hôtels les plus luxueux de la ville. Le quartier eut une communauté gitane très enracinée. C’est ici qu’est née la danseuse Carmen Amaya, elle a d’ailleurs une fontaine en son hommage près de la rue Sant Carles. C’est l’un des meilleurs endroits de la ville pour goûter du poisson frais. Près du Paseo Juan de Bornón, se trouve le Musée de l’Histoire de Catalogne, situé dans les anciennes Épiceries Générales.


Moll d’Espanya (Port Vell) L’Aquarium

de Barcelone a ouvert ses portes en 1995. Depuis, il a été visité par plus de 14 millions de personnes. Il permet aux visiteurs de mieux connaître la mer sans se mouiller ni courir de dangers. C’est l’aquarium le plus important du monde spécialisé dans la thématique méditerranéenne : 14 aquariums y sont consacrés. Il y a également 7 aquariums tropicaux. Les plongeurs sous-marins avec un brevet en vigueur peuvent effectuer une immersion avec des requins. Les autres, nous devons nous contenter de traverser l’immense tunnel en méthacrylate de 80 mètres de long, mais nous aurons l’impression de nager avec les requins. Les requins sont sans conteste les vraies vedettes de l’Aquarium, même si l’on pourra également observer de près des raies, des poissons lune, des hippocampes, d’amusants pingouins, des piranhas, des coraux... un total de 11 000 spécimens de 450 espèces distinctes.

J’aimerais bien pouvoir plonger dans ces eaux et nager avec les poissons.

Hors de question que j’y mette les pieds !

33


À l’intérieur même de la ville de

C’est merveilleux de pouvoir avoir ces espaces près de la mer dans une ville.

Je crois que les barcelonais ne savent pas profiter de ce qu’ils ont !

34

Barcelone, il y a plusieurs plages: Plage de la Barceloneta (la plus connue), Plage du Bogatell, Plage de la Nueva Icaria et Plage de la Mar Bella. Le Forum dispose également d’une zone aménagée pour la baignade. L’espace de baignade est un espace récupéré et aménagé depuis relativement peu de temps. Ces zones étaient auparavant laissées à l’abandon. Même si les plages sont aménagées, peu nombreux sont les barcelonais qui vont se baigner dans leurs eaux, ils préfèrent sortir de la capitale. Mais ils ne manqueront pas d’aller se promener sur le front maritime, de prendre un verre sur l’une de ses multiples terrasses, de prendre le soleil, de faire du sport... Surtout, si vous allez à la plage à Barcelone, ne laissez pas vos affaires sans surveillance, elles disparaîtraient rapidement.


GARE DE FRANCE Avda. Marquès de l’Argentera, 6 1929 Architectes : Pedro de Muguruza et Raimon Duran i Reynalds La

Station fut construite pour l’Exposition Universelle. À cette époque-là, la voie 12 était réservée aux trains qui transportaient les grandes personnalités. Elles étaient reçues dans l’impressionnante Sala de los Espejos (Salle des Miroirs). Elle se trouve à l’endroit où arrivait à l’origine la ligne Barcelone-Mataró, la première ligne de chemin de fer de l’État. C’est un bâtiment moderniste, bien que sa structure soit typique de l’architecture classique. Près de 2 500 tonnes de fer et d’acier ont été employées pour la construction de cet édifice. Pendant plusieurs années, elle ne fut plus en service et servit à d’autres usages : congrès, expositions... Actuellement, c’est à nouveau une station ferroviaire, mais elle a perdu un grand volume de voyageurs en raison du développement de la station Barcelone Sants.

Pourquoi s’appelle-t-elle Estación de Francia ?

Je crois qu’il s’agissait de la gare où arrivaient les trains en provenance de France.

ID: 7610971

35


Maison Calvet Carrer Casp, 48 1900 Architecte : Antoni Gaudí Ce

Même si l’on voit bien que c’est une maison moderniste, je n’aurais pas dit que c’était de Gaudí.

C’est vrai qu’elle diffère beaucoup des autres œuvres que l’on a vu de lui.

36

fut une commande d’un fabricant textile qui désirait y installer son commerce au rez-de-chaussée et des appartements aux étages supérieurs (le sien, plus luxueux, à l’étage principal). De nombreux spécialistes de Gaudí la considèrent comme l’œuvre la plus conservatrice de l’architecte. Il choisit un style baroque, qui était en harmonie avec l’environnement (un quartier élégant), et lui ajouta une façade réalisée en pierre de Montjuïc avec des balcons en fer forgé. La tribune de l’étage principal se distingue. Elle est décorée avec le nom du propriétaire, une branche d’olivier, symbole de la paix, et un cyprès, symbole de l’hospitalité. Gaudí a également conçu le mobilier de la maison. Une grande partie de celui-ci peut être vu dans la maison-musée Gaudí dans le Park Güell.


ANCIEN MARCHÉ DU BORN Carrer Comercial, 2 1873 - 1876 Architecte : Josep Fontseré i Mestre C’est

l’un des exemples les plus importants de l’architecture du fer, un courant du Modernisme qui a été très présent en Catalogne. Depuis sa construction en 1878 jusqu’à la décennie des années 70, il s’est imposé comme le marché central de la ville. Après une brève restauration, dans les années 80, il est devenu un centre d’expositions. En février 2002, tandis que se déroulaient les travaux pour l’installation de la Bibliothèque Provinciale de Barcelone, les ruines de la ville médiévale sont apparues. Le gisement, correspondant à une superficie fouillée de 8 000 m2, a mis en évidence des restes de 62 maisons avec 23 puits, 11 ateliers avec 4 fours, 20 commerces et 360 mètres de rues. Face à ces découvertes, le projet de la bibliothèque fut écarté et il fut proposé que la structure abrite un Centre Culturel qui, selon les dernières informations apparues dans la presse, ne sera pas terminé avant 2012. Autour de cet édifice se concentrent une multitude de restaurants et de lieux de sortie.

De tant parler de marché, je commence à avoir faim !

Maintenant que tu le dis, moi aussi. Allons manger un morceau !

37


38


Palais de la Musique Catalane San Pere Més Alt, 11 1908 Architecte : Lluís Domènech i Montaner Le

Palau de la Música Catalana de Barcelone est sûrement le meilleur exemple d’architecture moderniste de Barcelone. L’édifice est le siège de l’Orphéon Catalan, fondé en 1891 par Lluís Millet et Amadeo Vives. L’association acheta le cloître du couvent de San Francisco pour pouvoir y construire son siège social. L’auditorium se situe au premier étage et deux impressionnants escaliers conduisent jusqu’à lui. L’un des éléments décoratifs les plus impressionnants est l’immense vitrail qui préside la salle de concerts et qui fut réalisé par Antoni Rigalt i Blanch. Cette salle a accueilli Richard Strauss, Daniel Barenboim, Ígor Stravinski, Pau Casals, Frederic Mompou et s’y sont déroulées les avant-premières d’œuvres d’Enrique Granados, Joaquín Turina, Manuel de Falla... La salle de concerts a une capacité d’accueil de 2 049 personnes.

Nina, on pourrait regarder s’il reste des places pour un concert ?

C’est une idée géniale, mais un concert de musique moderne si c’est possible.

39


Plaça dels Àngels, 1 1995 Architecte : Richard Meier Il

C’est l’un des lieux cultes pour les amoureux du skateboard.

40

L’art contemporain se trouve à l’intérieur ou hors du musée ? Il y a tant de skateurs ici que ça ressemble presque à un spectacle.

aspire à construire une mémoire critique de l’art de la seconde moitié du XX e siècle à travers diverses expériences artistiques. L’exposition classique est seulement l’une d’elles. L’idée originale de créer un musée avec ces caractéristiques dans la ville de Barcelone fut de Alexandre Cirici-Pellicer, une idée que reprit plus tard la Généralité. Le bâtiment suit les lignes de l’architecture rationaliste, avec de visibles références à l’œuvre de l’architecte français Le Corbusier. Tout l’espace constitue un dialogue entre lignes droites et lignes courbes, entre intérieur et extérieur, l’énorme baie vitrée de la façade servant d’interface. La collection permanente est composée d’œuvres de différentes disciplines: photographie, cinéma, vidéo, art sonore, texte, arts plastiques...


Carrer Montalegre, 5 1994 Il

est situé à l’intérieur de l’ancienne Casa de la Caridad (Maison de la Charité) de Barcelone, un bâtiment construit en 1749 et qui fut le centre de bienfaisance de la ville entre 1802 et 1956. La restauration est une œuvre des architectes Helio Piñón et Albert Viaplana. Ce n’est pas seulement un espace d’exposition, c’est aussi un lieu qui s’efforce de promouvoir la création de nouveaux artistes. La cour intérieure correspond à l’ancien Patio des femmes de l’hospice. L’une des façades intérieures est totalement vitrée et s’incline dans sa partie supérieure en saillie. Chaque année, le CCCB accueille quelques-uns des festivals (de littérature, cinéma, musique, danse...) les plus importants de la ville.

Nina, regarde bien la partie supérieure de la façade, toute la partie basse de Barcelone s’y reflète.

Oui, c’est une très jolie vue. On peut même voir la mer !

41


LE CARRÉ D’OR 1860 - 1914 L’Ensanche

Nina, je crois que ce doit être la zone du monde avec le plus d’édifices modernistes au mètre carré.

Oui, mais, on est vraiment obligées de tous les voir ?

42

barcelonais se divise en général en deux zones : l’Esquerra de l’Eixample (Eixample gauche) et la Dreta de l’Eixample (Eixample droite). Le dénommé Quadrat D’Or correspond à l’Eixample droite. C’est plus précisément la zone qui se situe entre la Rambla Cataluña et le Paseo Sant Joan et entre la rue Ausiàs Marc et la rue Córsega. La dénomination vient de l’historien Albert García Espuche. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, la bourgeoisie s’est déplacée du casque antique à cette zone centrale de l’Ensanche. C’est dans cette extension que se trouvent les principaux édifices modernistes de Barcelone. Les architectes s’évertuaient à faire des façades chaque fois plus impressionnantes. Les bâtiments étaient conçus pour que la bourgeoisie vive au premier étage (en réalité, le deuxième en partant du bas, car le premier correspond à l’étage dit principal ou à l’entresol). C’est pour cela que le premier étage est celui qui a des balcons plus jolis, des plafonds plus hauts et plus de décorations en général.


AVENUE DIAGONAL PROJET CERDÀ Ildefons Cerdà i Sunyer - 1859 Le

projet Cerdà définissait le tracé de deux voies pour rompre la symétrie des nouveaux quartiers : l’avenue Méridienne et l’avenue Diagonal. Le projet Cerdà impliqua l’urbanisation de tout l’Ensanche barcelonais, composé de pâtés de maisons carrés qui mesurent 133,3 mètres de côté. Cerdà souhaitait une ville faite pour les personnes et il s’est beaucoup préoccupé pour la santé, pas seulement physique, mais aussi mentale, de ceux qui allaient habiter dans ces quartiers. La Diagonal fut au départ une agréable promenade pour la bourgeoisie et est actuellement une des voies les plus fréquentées de la ville. Pendant le franquisme, elle s’appela Avenida del Generalísimo Franco. En suivant le tracé de la Diagonal, déplacez-vous de la Zone Universitaire et ses facultés, tout en haut de la voie, jusqu’à atteindre la mer par la zone du Forum. La Diagonal traverse la ville de bout en bout.

Viktoria, on pourrait prendre un vélo et aller tout en haut de la Diagonal pour traverser la ville entière par cette grande artère urbaine.

C’est une idée géniale, comme ça on pourra voir les différents quartiers de Barcelone.

43


Maison Terrades Diagonal, 420 1905 Architecte : Josep Puig i Cadafalch Le bâtiment (fruit de l’union de

Tu vois cette mansarde tout en haut d’une des grandes tours, j’aimerais bien vivre là-bas.

Je suis sûre que cela a déjà été le refuge de peintres et d’écrivains. Ce lieu pourrait inspirer n’importe qui !

44

trois édifices) occupe un pâté de maisons triangulaire entier de l’Ensanche. Puig i Cadafalch voulait construire un immeuble de logements et c’est d’ailleurs encore l’usage de cet édifice, le touriste devra donc se contenter de l’observer de l’extérieur. Les artistes modernistes ont pour habitude de se transporter dans le temps et dans l’espace. Dans ce cas, Cadafalch créa un édifice d’allure médiévale et d’influence néogothique. Il nous transporte dans des paysages nordiques et du centre de l’Europe et dans des contes pour enfants. Elle se compose de six tours de tailles différentes, ce qui lui a donné le nom populaire de Casa de les Punxes (Maison des aiguilles). Elle est construite en briques apparentes avec de merveilleux travaux de sculptures en pierre, céramique et forge. Sur l’un des panneaux décoratifs, dédié à San Jorge, nous pouvons lire : « Saint Patron de Catalogne, rendeznous la liberté ».


MAISON MILÀ Passeig de Gràcia, 92 1910 Architecte : Antoni Gaudí La

maison porte le nom du propriétaire, Pere Milà i Camps, bien qu’elle soit également connue comme La Pedrera. C’est Gaudí qui fut chargé de la construction de cet immeuble de logements. L’architecte s’est occupé de tout, jusqu’au plus petit détail. Les éléments les plus surprenants de ce bâtiment sont les cheminées du toit-terrasse, le fer forgé des balcons et la façade ondulée qui simule les vagues de la mer. Actuellement, il est possible de visiter le premier étage, ainsi que le dernier et les terrasses, qui appartiennent à une importante entité financière catalane. Les autres étages sont des bureaux ou des appartements privés. D’après le projet original, Gaudí pensait installer au sommet du bâtiment une statue de la Mare de Déu del Roser de 4,5 m de haut. Le propriétaire s’y opposa et l’œuvre ne s’est finalement pas réalisée. L’immeuble, de 30 mètres de hauteur, repose sur des fondations qui font à peine 50 cm, ce qui est très audacieux. Il a néanmoins abrité le premier parking sous-terrain de la ville de Barcelone. Elle fut déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNSECO en 1984.

La Pedrera signifie « la carrière » en catalan. Ce nom fait référence au matériau employé. Certains voisins lui ont donné ce surnom parce qu’elle n’était pas en harmonie avec les bâtiments élégants du quartier.

C’est une façon de voir. Moi, je la trouve magnifique.

45


MAISON BATTLÓ Passeig de Gràcia, 43 1907 – Architecte : Antoni Gaudí La

Nina, tu savais que Gaudí avait utilisé des carreaux recyclés pour la façade ? D’en bas, il indiquait en personne aux ouvriers où chacun devait être disposé.

C’est donc l’un des premiers écologistes !

46

Casa Batlló doit son nom à l’industriel en textile qui chargea Gaudí de restaurer l’immeuble en 1904, Josep Battló. Une rénovation intégrale fut effectuée, elle permit au bâtiment d’acquérir les caractéristiques très originales qui le rendent aujourd’hui célèbre. La Casa Battló est une parfaite illustration des innombrables talents artistiques de Gaudí. Il n’a pas seulement conçu la façade, comme le faisaient certains de ces contemporains, mais il a également conçu l’espace intérieur et même le mobilier. La partie supérieure du bâtiment peut représenter le dos d’un caméléon, l’animal fétiche de l’architecte catalan. Cependant, certains disent que le toit, recouvert de tuiles en céramique qui ressemblent à des écailles, rappelle le dos courbé d’un dragon. D’autre part, si l’on observe les balcons et les colonnes de la façade, il peut sembler qu’ils soient faits d’os et de crânes, un thème que l’on retrouve d’ailleurs dans la conception des escaliers intérieurs. La façade a été faite avec du grès de Montjuïc. Sur le toit, se trouve une tour avec la croix à quatre bras typique de Gaudí. Monsieur Battló vécut avec sa famille dans les deux premiers étages de l’immeuble et loua les appartements des autres étages.


MAISON THOMÀS 1898 Carrer Mallorca, 293 Architecte : Lluís Domènech i Montaner Le

bâtiment fut construit pour être l’atelier et la résidence du graveur J. Thomàs. La façade a d’évidentes réminiscences néogothiques. L’architecte utilisa un grand vitrage pour fermer le rez-dechaussée. De fait, ce fut l’un des premiers édifices à utiliser de grands vitrages pour couvrir la façade. À l’origine, la maison se composait seulement d’un rez-de-chaussée et d’un étage. En 1912, Francesc Guàrdia i Vial, gendre de Domènech i Montaner, entreprit un agrandissement. Trois étages ont été ajoutés et les tourelles originales ont été déplacées au niveau supérieur. Plus tard, en 1979, les architectes de l’Étude PER rénovèrent tout le rez-dechaussée pour la société B.D. Ediciones de Diseño. La rénovation leur valu le prix FAD et le Prix National de Restauration.

À Barcelone, celui qui avait de l’argent demandait à un architecte moderniste de lui construire une maison.

Je crois que j’aurais fait la même chose.

47


MAISON LION MÛRIER Passeig de Gràcia, 35 1906 Architecte : Lluís Domènech i Montaner Avec

Je départagerai la Pomme de la Discorde en faveur de cette maison. Elle est vraiment magnifique ! Moi, je dois encore réfléchir un peu.

48

la Casa Battló et la Casa Amatller, elle forme ce qui a été appelé la Manzana de la Discordia (Pomme de la Discorde): il a toujours été impossible de décider à qui attribuer la « pomme » (Manzana signifie « pomme » et « pâté de maison en castillan »), architectoniquement parlant. Le bâtiment de Domènech i Montaner est le fruit de la restauration d’un édifice antérieur, de 1864. Le bâtiment offre un regard personnel des formes du gothique tardif et de la Renaissance, ce qui lui a valu le qualificatif de fleuri. Comme cela est fréquent pour les maisons modernistes, plusieurs artisans ont participé à ce projet. Le travail du sculpteur Eusebi Arnau est à distinguer. Néanmoins, de nombreuses sculptures ont été détruites lorsque le rez-de-chaussée a été réaménagé. Les têtes de ses statues sont maintenant dans le Musée Dalí de Figueres. L’actuelle corniche n’est pas l’originale, mais il s’agit d’une réplique exacte réalisée en 1988 par Óscar Tusquets et Carles Bassó. Il s’agit actuellement d’une propriété privée, elle n’est pas ouverte au public.


MAISON AMATLLER Passeig de Gràcia, 41 1900 Architecte : Josep Puig i Cadafalch La

demeure originale datait de 1875 et avait été conçue par l’architecte Antoni Robert. Ce fut Antonio Amatller, maître chocolatier, qui chargea Puig i Cadafalch d’en faire la restauration. Puig i Cadafalch s’inspira du gothique des Pays-Bas et du gothique catalan. Nous pouvons également observer des influences de l’architecture médiévale sur le balcon de l’étage principal. Le plus surprenant, à première vue, est le sommet pyramidal de la façade, l’étage supérieur n’est donc qu’une grande mansarde. Depuis 1941, l’étage principal, autrefois la résidence des propriétaires, abrite l’Institut Amatller d’Art Hispanique, destiné au recueil de photographies sur les arts plastiques espagnoles. Devant la porte de la Casa Amatller se trouve le kilomètre zéro de la route européenne du Modernisme. En 1976, la Casa Amatller fut considérée Monument National.

Le découpage de cette façade me fait penser à une tablette de chocolat.

C’était peut-être volontaire de la part de l’architecte, étant donné que le propriétaire était maître chocolatier.

49


FONDATION ANTONI TÀPIES Carrer Aragó, 225 1984 Elle

Pourquoi la sculpture de la façade s’appelle-t-elle Nuage et chaise d’après toi ?

50

Nuage, je comprends, mais chaise, aucune idée.

a été personnellement créée par Antoni Tàpies en 1990 dans l’objectif de promouvoir l’étude et la connaissance de l’art moderne et contemporain. La première chose qui ne passera pas inaperçue au visiteur est la façade de l’édifice. La fondation se trouve dans un bâtiment en briques apparentes que Domènech i Montaner conçut pour la maison d’édition Montaner i Simon. Sur la façade se trouve également l’œuvre Núvol i cadira (Nuage et chaise) de Tàpies, une impressionnante sculpture en fer. La fondation contient 3 000 œuvres de Tàpies, parmi elles : des œuvres picturales, sculpturales, des dessins, lithographies et gravures.


MUSÉE ÉGYPTIEN La

fondation archéologique Clos naît en 1993 de l’initiative de Jordi Clos. C’est une institution privée consacrée à la promotion de la science archéologique et à l’étude de l’art de l’Égypte antique. Le musée (qui est seulement une partie du travail de la fondation) donne une vision précise et complète de la civilisation pharaonique. Cela permet de comprendre de nombreux aspects en relation avec la momification et le culte des morts. La collection permanente, qui compte près de 1000 pièces originales, complète cette vision. Le visiteur peut voir un sarcophage original avec une momie, elle aussi originale. Des cours, des séminaires et des expéditions sont également proposés. La fondation possède un campus archéologique où les étudiants peuvent réaliser leurs stages et également une bibliothèque précieuse.

C’est impressionnant de voir, comment après tant d’années, les momies continuent à se conserver.

Je n’aime pas trop les regarder, ils pourraient me cligner de l’œil.

51


Le

Se promener dans Barcelone, c’est comme se promener dans une encyclopédie du Modernisme.

Jolie comparaison, Viktoria !

52

Modernisme est un mouvement artistique qui fait son apparition à la fin du XIXe siècle et qui tend principalement vers des formes esthétiques et épurées. En Catalogne, et spécialement à Barcelone, le mouvement moderniste s’est beaucoup développé. À un tel point, que le modernisme catalan est considéré comme un sous-genre du modernisme. L’architecte moderniste le plus important est sans aucun doute Antoni Gaudí (1852-1926). La plupart de son œuvre se trouve à Barcelone. L’une des œuvres modernistes dont nous n’avons pas encore parlé est le Café Els Quatre gats situé au nº3 de la rue Montsió, œuvre de l’architecte Puig i Cadalfach. C’est dans ce café que se sont tenues quelquesunes des réunions entre amis les plus célèbres de la Barcelone du début du XXe siècle. Il a également accueilli la première exposition de Pablo Picasso.


QUARTIER DE GRACIA Gracia

était un village indépendant jusqu’à ce qu’il soit annexé à Barcelone en 1897. C’est l’arrondissement le plus petit de Barcelone, mais le deuxième plus grand si l’on prend en compte sa densité démographique. La fête patronale du quartier a lieu à la mi-août et c’est l’une des plus vivantes, populaires et acclamées de la ville. Ses rues sont décorées pour l’occasion et à chaque coin de rue il y a de la musique et des couleurs. Pour connaître le quartier, le mieux est de se perdre dans ses rues et de prendre un verre dans n’importe quelle de ses nombreuses places (Plaça del Sol, Plaça de Diamant, Plaça Rius i Taulet, Plaça de la Revolució, Plaça de la Virreina). Pendant ce temps, vous pouvez observer la population bigarrée du quartier: des personnes âgées aux jeunes bohèmes et artistes... Un quartier plein de vie où la liberté et la tolérance règnent à chaque angle de rue.

C’est sans aucun doute mon quartier préféré de Barcelone.

Tu es tellement bohème que ça ne m’étonne pas.

53


54


Carrer d’Olot, s/n 1914 Architecte : Antoni Gaudí Le

Park Güell est l’un des lieux les plus emblématiques de la Barcelone moderniste. Conçu par Gaudí, le parc porte le nom du comte Güell qui commanda l’aménagement de la Montagne Pelée à l’architecte catalan. Il fut construit entre 1900 et 1914 en haut de la montagne du Carmel de Barcelone. Le parc fut conçu à l’origine comme une cité-jardin pour gens riches. Il devait accueillir différentes maisons, bien que finalement seules deux ont été construites. L’une d’elles fut la résidence de Gaudí pendant quelque temps, c’est maintenant un musée. Dans la salle aux colonnes inclinées devait se tenir le marché local de la cité. Le Park Güell possède d’incroyables structures de pierre, des édifices maîtres de l’architecte, mais aussi son œuvre fétiche : la Font del Drac (Fontaine du Dragon), la plus belle illustration du classique trencadís de Gaudí. Dans les grottes artificielles, il est fréquent de trouver des musiciens qui s’y installent pour divertir les passants avec leurs mélodies. Le son obtient une beauté et un charme spéciaux dans ces lieux.

Gaudí l’a appelé Park Güell avec un « k » parce qu’il s’est inspiré des cités-jardin anglaises.

Il a pris des libertés jusque dans l’orthographe…

55


Carrer de Mallorca, 401 1883 – De nos jours Architecte : Antoni Gaudí Le

N’oublie pas qu’il y a 400 marches. Moi, j’y vais en ascenseur.

56

Nina, que dirais-tu d’entrer et de monter jusqu’en haut ?

temple ne se construit qu’avec des donations. Gaudí consacra 40 années de sa vie à cette œuvre. Chaque tour est dédiée à l’un des 12 apôtres et la centrale à Jésus. À l’entrée, la nudité du Christ provoqua une grande polémique au sein de l’Église Catholique. Sur la Façade de la Passion, il y a un cryptogramme composé de 16 chiffres : si l’on additionne quatre d’entre eux dans n’importe quel sens, nous obtenons toujours 33, l’âge du Christ à sa mort. Il est possible de faire 310 combinaisons différentes. Il est prévu que la construction puisse être terminée en l’an 2026, date coïncidant avec le centenaire de la mort de Gaudí. À l’heure actuelle, c’est l’unique cathédrale européenne qui est encore en construction. Gaudí fut renversé par un tramway à l’âge de 74 ans. Son corps est enterré dans la crypte du temple.


MAISON VICENS Carrer Carolines, 24 1888 Architecte : Antoni Gaudí Ce

fut le premier projet important de Gaudí après avoir obtenu son diplôme d’architecte. C’est Manuel Vicens i Montaner qui commanda à Gaudí la construction de cette maison. Il la désirait comme résidence d’été (à cette époque, Gracia était encore un village indépendant où la classe bourgeoise allait passer ses vacances d’été). Gaudí a utilisé un langage architectonique de grande simplicité. Gaudí fit un collage de styles: ce fut une époque d’influence orientaliste, principalement mudéjar, bien que l’on puisse également apprécier des éléments de l’art perse et byzantin. C’est une œuvre où apparaissent latentes quelquesunes des idées que Gaudí développera par la suite. En 2005, elle fut déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Actuellement, c’est une propriété privée et elle n’est pas ouverte au public.

Si je pouvais me faire construire un hôtel particulier comme ça pour mes vacances d’été...

On n’aurait pas à se lever à 7h pour profiter de nos jours de vacances !

57


HÔPITAL SANT PAU Carrer Sant Antoni Maria Claret, 167 1930 Architecte : Lluís Domènech i Montaner L’hôpital que nous connaissons

Je ne connaissais aucun hôpital avec autant d’histoire et avec une architecture aussi riche.

C’est vrai que par rapport à d’autres hôpitaux, il transmet vitalité et énergie positive, mais aussi paix et sérénité.

58

aujourd’hui comme Sant Pau fut fondé en 1401. Le bâtiment actuel, l’une des plus grandes expressions du modernisme catalan, fut conçu et construit au début du XXe siècle par l’architecte Lluís Domènech i Montaner. Le mécène qui finança la construction du nouvel édifice, inauguré en 1930 après 18 années de travaux, était le banquier Pau Gil. Le nom de l’hôpital adopta depuis lors celui de son mécène et se fit connaître comme l’Hôpital de Sant Pau. L’hôpital occupe neuf pâtés de maisons de l’Ensanche barcelonais, soit 90 000 m2. L’édifice principal est le plus important de l’ensemble, il est composé de 27 pavillons. Il est consacré à l’administration et le public peut accéder jusqu’à la cour intérieure où se trouvent plusieurs sculptures de Gargallo. En 1997, il fut déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.


59


60


ARC DE TRIOMPH Passeig Lluís Companys 1888 Architecte : Josep Vilaseca i Casanovas Il

fut conçu pour être l’entrée principale de l’Exposition Universelle que Barcelone accueillit en 1888. En utilisant la brique comme matériau principal, l’architecte voulut réaliser une œuvre d’inspiration mudéjar évidente. En comparaison à d’autres arcs de triomphes qui ont un caractère militaire marqué, dans celui de Barcelone prédomine le caractère civil : des allégories sur l’industrie, l’agriculture, le commerce, les sciences et les arts y sont sculptées. Sur la façade principale, Josep Reynés sculpta « Barcelona rep les nacions » (Barcelone reçoit les nations). Il a une hauteur maximale de 30 mètres. À ses pieds, s’étend la promenade Lluís Companys, emplacement original de l’Exposition Universelle.

Quel triomph commémore cet arc ?

En vérité, aucun, il n’a pas été construit dans ce but.

61


LE PARC DE LA CIUTADELLA Pg. Picasso, Pg. Pujades 1888 Le

Ça te dit d’aller ramer sur le lac dans une de ces petites barques ?

62

D’accord, mais je ne veux pas tomber à l’eau.

Parc de la Ciutadella occupe ce qui fut les espaces de l’Exposition Universelle de 1888, dont il reste encore quelques bâtiments. L’espace du parc était à l’origine un gigantesque complexe militaire construit en 1715 par Felipe V pour surveiller les opposants aux Bourbons. Il fut démoli entre 1869 et 1888. À l’intérieur du parc se trouve l’actuel Parlement de Catalogne, il est situé dans l’ancien arsenal de la Ciutadella. C’est un endroit agréable pour se promener, l’un des préférés des barcelonais. La Cascade Monumentale et le lac sont des espaces du parc particulièrement appréciés.


GARE DU NORD Carrer de Alí Bei, 80 1864 Architecte : Pere Andrés i Puigdollers Elle

est constituée d’une nef centrale dont la toiture est métallique et voûtée, en accord avec le type d’architecture ferroviaire de l’époque. L’une des façades, entièrement vitrée, fut l’œuvre de Demetri Ribes lors d’un agrandissement postérieur (1912) et s’enracine dans la tradition moderniste locale. À l’heure actuelle, elle a perdu ses fonctions ferroviaires et est devenue la principale gare routière de la ville, un club omnisports et une caserne de la Police Municipale. Les terrains adjacents à la gare appartenaient à la RENFE et furent réhabilités par Enric Tous et Josep Mª Fargas et convertis en un parc en 1991. Le plus remarquable de cet espace est la pyramide recouverte de carreaux de faïence qui imite l’échine d’un dragon.

D’ici partent des autobus vers toutes l’Espagne et toute l’Europe. Je prendrais bien ma guitare et mon sac à dos !

Tu ne joues même pas de la guitare !

63


ZOO DE BARCELONE Parc de la Ciutadella Le

Tu sais Viktoria, j’aimerais bien voir le Salon de la Dame au Parapluie.

Il paraît qu’on peut y célébrer des mariages.

64

Zoo de Barcelone, inauguré en 1892, s’est établi dans des espaces restés disponibles après l’Exposition Universelle de 1888. Les premiers animaux qui le peuplèrent appartenaient à Lluís Martí i Codolar, qui en fit don à la Municipalité de Barcelone. Tout au long des années, le principal objectif du zoo a toujours été l’amélioration des conditions de vie des animaux qui vivaient en son sein. Actuellement, le Zoo couvre un espace de 13 hectares où vivent 7 500 animaux de 400 espèces différentes. Son terrarium est considéré comme l’un des meilleurs d’Europe. Pendant de nombreuses années (1966-2003), le gorille albinos du Zoo de Barcelone, Floquet de Neu (Petit Flocon de Neige), l’unique gorille albinos connu, s’est converti en l’emblème de la ville.


CHÂTEAU DES TROIS DRAGONS Parc de la Ciutadella Architecte : Lluís Domènech i Montaner Ce

bâtiment devait être à l’origine le café-restaurant de l’Exposition Universelle de 1888. Le projet fut commandé à Domènech i Montaner, qui abandonna finalement la direction des travaux au profit de Josep Forteza. L’architecte s’inspira des modèles médiévaux et conçut un édifice en brique rouge entouré de blasons en céramique. La base est presque entièrement carrée et une tour s’élève à chacun de ses angles, lui conférant une allure de château. À l’heure actuelle, le Château des Trois Dragons abrite le Musée de Sciences Naturelles de Barcelone. Il contient principalement des animaux disséqués et une importante phonothèque.

Avec tous ces animaux disséqués, ce musée ressemble à une galerie de chasse. Ce n’est pas très novateur.

Mais c’est la seule manière pour toi de voir ces animaux de si près.

65


VILLAGE OLYMPIQUE 1992 Architectes : Martorell, Bohigas, Mackay et Puigdomènech C’est

On pourrait revenir ici ce soir, je suis sûre que c’est très animé !

On m’a dit que les barcelonais réservent cet endroit aux touristes, je préférerais aller autre part.

66

un quartier de l’arrondissement de Sant Martí dans lequel fut construite la résidence des sportifs pour les Jeux Olympiques que la ville accueillit en 1992. Il se trouve en face de la mer et du Port Olympique, qui fut le siège des compétitions de voile des Jeux et qui actuellement compte plus de 700 amarrages pour les embarcations sportives. C’est un bon endroit à visiter la nuit pendant le week-end. Les restaurants, bars et discothèques inondées de touristes sont nombreux. La Plaza de los Campeones (Place des Champions) commémore les 257 sportifs qui ont obtenu une médaille aux Jeux. Il est également possible de voir les empreintes des mains de plusieurs champions qui ont triomphé à Barcelone.


TOUR MAPFRE / HÔTEL ARTS Carrer Marina, 19-21 1992 Iñigo Ortiz, Enrique de León (Torre MAPFRE) et Groupe SOM (Hotel Arts) La

Tour Mapfre et l’Hôtel Arts, connus comme les Tours Jumelles de Barcelone, furent les premiers gratte-ciels qui se sont érigés dans la ville comtale. En 1992, à l’occasion des Jeux Olympiques, ces deux édifices furent construits devant la plage de la Barceloneta. L’ensemble formé par les deux tours fut complété par le Pez de Oro (Poisson en Or) conçu par Frank Gehry. La hauteur des gratte-ciels atteint les 154 mètres, ce qui en fait les 7e plus hauts d’Espagne. La Tout Mapfre possède quarante étages de bureaux et d’importantes entreprises du pays y ont leur siège. L’Hôtel Arts est composé de 44 étages dans lesquels il loge les touristes les plus huppés de la ville, disposés à payer près de 500 euros pour une nuit.

Nous aurions pu loger ici. Depuis le lit, la vue doit être spectaculaire!

Mais, c’est bien plus sympa à l’auberge !

67


TOUR AGBAR Avda. Diagonal, 209 2005 Architecte : Jean Nouvel L’édifice

Je ne devrais pas le dire, mais plus qu’à un geyser, ça ressemble à autre chose.

68

Je crois que tous les barcelonais l’ont murmuré à l’époque !

a une hauteur de 145 mètres distribuée en 34 étages. C’est le troisième édifice le plus grand de la capitale catalane. Nouvel souhaitait que la tour émerge du sol, qu’elle soit comme un geyser, étant donné qu’elle allait loger les bureaux de l’entreprise des eaux de Barcelone. Elle s’inspire indéniablement de la montagne de Montserrat et de la Sagrada Familia. Sa vue est plus jolie de nuit grâce à son impressionnant éclairage. Celui-ci a été utilisé pour marquer les coups de cloche du nouvel an ces dernières années. Elle a été escaladée à deux occasions, en 2006 et en 2007. C’est la porte d’entrée à l’arrondissement du 22@, une ancienne zone industrielle reconvertie en nouveau pôle technologique de la ville.


FORUM / PLAQUE PHOTOVOLTAÏQUE 2004 Architectes : Jacques Herzog et Pierre de Meuron Le

bâtiment du Forum de Barcelone fut construit en 2004 à l’occasion du Forum Universel des Cultures. Il se trouve à l’intérieur d’une grande enceinte actuellement ouverte au public. Il s’agit d’un triangle équilatéral de 180 mètres de côté sur 25 de haut qui se maintient en l’air grâce à 17 points de suspensions. Sur la plate-forme de l’édifice, il y a une piscine peu profonde qui sert d’isolant thermique. Sur un côté de l’enceinte, face à la mer, fut installée une plaque photovoltaïque d’une superficie similaire à celle d’un terrain de football. Elle est capable de générer l’énergie équivalente à la consommation de mille logements. L’enceinte possède un espace aménagé pour la baignade en été et elle accueille tout au long de l’année différentes foires, fêtes et autres événements.

C’est incroyable que l’édifice puisse tenir avec si peu de points de suspensions.

Moi, je préfère m’éloigner, on ne sait jamais.

69


L’arrondissement

Viktoria, je crois qu’on est les seules touristes à être arrivés jusqu’ici.

Des touristes aussi aventuriers que nous, il y en a peu ! Moi, je ne veux rien rater !

70

s’élève sur les flancs de la Montagne de Collserola, ce qui détermina son occupation et la typologie de son urbanisation. D’importantes familles de la bourgeoisie catalane firent construire leurs tours dans cette zone, quelques-unes existent toujours. Horta était jadis une municipalité indépendante, elle fut rattachée à Barcelone en 1904. L’un de ses quartiers, le Vall d’Hebrón, fut construit pour héberger les journalistes qui venaient couvrir les Jeux Olympiques de 92. Là, se trouve l’un des principaux hôpitaux de la ville et certaines facultés de l’Université de Barcelone. Le Bar El Quimet d’Horta, situé sur la Place Ibiza, centre névralgique du quartier, est connu pour faire les meilleurs sandwichs de la ville.


Passatge Castanyers, 1 Les

jardins et le petit palais (un bâtiment d’influence néo arabe et néogothique) appartenaient à la famille Desvalls depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à ce qu’elle les cède à la Municipalité en 1967. En 1994, grâce à des fonds européens, l’ensemble fut restauré. Le labyrinthe, formé par 750 mètres de cyprès taillés, fait partie du jardin néoclassique qui date du XVIIIe siècle et qui fut conçu par Domenico Bagutti. Le visiteur peut également se promener dans un jardin romantique du XIXe siècle, œuvre de Elies Rogent. Dans le but de préserver le milieu naturel, le parc a une capacité d’accueil limitée à 750 visiteurs. Ces jardins ont été témoins de réceptions royales, de représentations de théâtre classique et du tournage du film Le Parfum.

Nous pourrions aller toutes les deux au centre du labyrinthe et voir qui arrive à la sortie en premier.

D’accord, celle qui perd invite l’autre.

71


TIBIDABO : ÉGLISE Plaça Tibidabo, 5 Architecte : Enric Sagnier Bien

C’est vraiment impressionnant de voir de près la construction qui domine Barcelone. Elle semble émerger du point le plus haut de la ville.

72

Viktoria, tu es si philosophe quand tu veux…

qu’elle soit populairement connue comme l’Église du Tibidabo, son nom est Iglesia del Sagrado Corazón de Jesús (Église du SacréCœur de Jésus). En 1886, en l’honneur de la visite de San Juan Bosco, un ermitage fut construit. Il est actuellement adossé au temple. C’est à partir de ce moment-là que la montagne commença à être urbanisée : en 1899, le parc d’attractions ouvrit ses portes, c’est l’un des plus anciens d’Europe, et en 1901, le funiculaire atteignit le sommet. Les travaux de l’Église commencèrent en 1902, mais ne furent terminés qu’en 1961. Le bâtiment se compose d’une crypte inférieure et d’une église supérieure. C’est un édifice chargé de symbolisme dont les caractéristiques font qu’il rappelle le Sacré-Cœur de Paris. L’image supérieure du Sacré-Cœur fut à l’origine une œuvre de Frederic Marés. Elle a été détruite pendant la Guerre Civile et remplacée par la suite par une réplique de la première, de Josep Miret. Tibibus T2 depuis Plaça Catalunya


TOUR DE COLLSEROLA Carrer Vallvidrera al Tibidabo 1992 Architecte : Norman Foster C’est

une tour de télécommunications, elle émet le signal des canaux de TV de Barcelone. Elle fut construite à l’occasion des Jeux Olympiques de 1992. Elle est située sur la Montagne de Collserola, au Pic de la Vilana, à 445 mètres au-dessus du niveau de la mer. La tour fait une hauteur totale de 288 mètres. Le 10e étage (à 135 mètres) est ouvert au public. C’est là que se trouve le mirador depuis lequel nous pouvons voir, lorsque le ciel est dégagé, jusqu’à une distance de 70 kilomètres. Cet espace peut également être loué pour des fêtes et des conventions. Le 10e étage est accessible par le biais d’un ascenseur panoramique qui parcourt les 135 mètres en 2 minutes et demie. Tibibus T2 depuis Plaça Catalunya

C’est indiscutablement la plus belle vue de Barcelone !

C’est clair.

73


PARC DE L’ESPAGNE INDUSTRIELLE Carrer Muntades, 37 1985 Architecte : Luis Peña Ganchegui Il

Sant Jordi, d’après la légende, a tué le dragon pour sauver la princesse. C’est le patron de Catalogne. C’est pour ça qu’il y a tout un tas de références à lui...

74

occupe l’espace d’une ancienne usine textile, la Espanya Industrial (également appelée Vapor Nou), qui ouvrit en 1847 et dû fermer en 1981. En 1972, l’usine fut transférée et le terrain fut laissé à l’abandon. Après de nombreuses revendications du voisinage, l’espace s’est converti, en 1985, en un parc public. L’un des éléments de décoration les plus populaires est le dragon (Drac de Sant Jordi). C’est une sculpture géante de 32 mètres de long sur 12 de haut, du sculpteur Andrés Nagel. Elle émerge du lac et sert de toboggan pour les enfants. Des sculptures commandées pour l’Exposition Universelle de 1929, qui jusqu’à maintenant étaient conservées, ont été également placées dans le parc.


THÉÂTRE NATIONAL DE CATALOGNE Plaça de les Arts, 1 1997 Architecte : Ricardo Bofill C’est

une institution publique dont les axes principaux sont : apporter un soutien au patrimoine théâtral, à la dramaturgie actuelle et à la danse contemporaine. Avec l’Auditorium, qui se trouve juste à côté, ils forment la dénommée Plaça de les Arts (Place des Arts), l’un des endroits clé de la culture du pays. La grande salle possède 870 places qui s’organisent selon le modèle d’un amphithéâtre classique, c’est pour cela que la visibilité et la sonorité sont parfaites depuis chacune des places. L’entrée fut conçue comme une grande agora couverte, elle conserve les mêmes référents que le reste de l’édifice. Le toit de l’édifice repose sur 26 colonnes de 12 mètres de haut.

Cet édifice me rappelle quelque chose...

L’architecte s’est inspiré de l’architecture grecque pour le concevoir.

75


LES CORTS ET PEDRALBES L’arrondissement

Viktoria, j’ai beaucoup aimé le centre névralgique de Les Corts. Il a un côté très populaire.

Je m’installerais bien dans l’un des hôtels particuliers de l’Avenue Pearson

76

de Les Corts se situe à l’ouest de la ville. C’est le moins peuplé, mais c’est aussi le troisième plus petit. Pedralbes est l’un de ses quartiers. Les Corts fut incorporé en 1897 à Barcelone. Depuis, Pedralbes est le berceau de la bourgeoisie de la ville. Le quartier de Pedralbes doit son nom au Monastère de Pedralbes (1326), c’est une illustration très représentative du gothique catalan. Le circuit de Pedralbes fut le premier circuit espagnol de courses de Formule 1. Dans les années 1940 et 1950, il accueillit des courses d’automobilisme et de motocyclisme. Trois installations sportives très emblématiques se trouvent à Les Corts : le Camp Nou, le Club de Tennis de Barcelone (où se célèbre le Godó) et le Club Royal de Polo de Barcelone.


Carrer d’Arístides Maillol, 12 1957 Architectes : Francesc Mitjans, Josep Soteras et Lorenzo García Barbón C’est

le stade du Football Club Barcelone, l’une des deux équipes de la ville. Il a toujours été connu comme Camp Nou, bien que cette dénomination n’ait été officielle qu’en 2001. Il peut contenir jusqu’à 98 934 spectateurs, ce qui le convertit en stade européen avec la plus grande capacité d’accueil. À l’intérieur des installations du Camp Nou, se trouve le musée du FC Barcelone, c’est le plus visité de Catalogne. Foster and Partners ont gagné le concours pour la réhabilitation du stade qui commencera en 2009. En plus d’accueillir des événements sportifs, le Camp Nou a également été le lieu de rassemblement pour la messe de Jean-Paul II en 1982 et celui d’innombrables concerts. Les adhérents peuvent répandre leurs cendres dans le stade si tel est leur souhait.

J’adhèrerais au Barça rien que pour pouvoir acclamer mon équipe dans un stade comme celui-là.

Moi, j’aurais préféré voir U2 ou Michael Jackson dans les méga concerts qu’ils ont donnés ici.

77


Plaça dels Països Catalans, s/n C’est

L’AVE a mis 7 ans à arriver à Barcelone et il lui reste encore quelques années pour atteindre la France.

78

Mais Viktoria, ce ne devait pas être un train à grande vitesse ?

la gare ferroviaire de Barcelone par excellence. C’est de là que sortent et arrivent la plupart des trains de banlieues, nationaux et internationaux. Elle date de 1930 et fut rénovée en 1979 et en 1992. En 2007, elle fut aménagée pour accueillir l’arrivée de l’AVE, créant un nouveau hall et de nouvelles voies d’écartement international. L’AVE est finalement arrivé en février 2008. Nous pouvons actuellement prendre depuis la gare de Sants la ligne de l’AVE qui va à Zaragoza et à Madrid. Ce sera également de cette station que partiront les trains AVE vers la France. La façade est une œuvre du sculpteur Josep Maria Subirach.


79


MONTJUÏC ET PLACE ESPAGNE La

Plaza España doit être le rond-point le plus redouté des conducteurs débutants !

Oui, en plus d’être la porte d’entrée à Montjuïc, c’est l’une des zones les plus denses en trafic de la ville.

80

place en tant que telle date de 1908, bien qu’elle fût urbanisée en 1929 pour l’Exposition Universelle qui se déroula cette même année. La fontaine monumentale se trouve au centre de la place, c’est un projet original de Josep Maria Jujol qui se veut un hommage à l’eau. Vers la montagne de Montjuïc, se trouve l’avenue Maria Cristina. Elle est veillée par deux immenses tours de 47 mètres, imaginées par Ramón Raventós sur le modèle des clochers vénitiens. De chaque côté de l’avenue sont situés les pavillons pour les expositions. Au bout de l’avenue de María Cristina, fut construite la dénommée Fuente Mágica (Fontaine Magique), œuvre de Carles Buigas. Quand elle est en marche, c’est un joli spectacle d’eau, de son et de couleur. Le spectacle commence à 21h30 les jeudis, vendredis, samedis et dimanches et il est répété quatre fois chaque soir.


Parc de Montjuïc, s/n 1990 Le

Palais National, construit pour l’Exposition Universelle de 1929, est le siège actuel du Musée National d’Art de Catalogne. L’édifice eut un rôle très important : ce fut le lieu où a été célébrée l’inauguration de l’Expo. Le MNAC est le résultat de l’union en 1990 des collections du Musée de l’Art Moderne et du Musée d’Art de Catalogne. Plus tard, d’autres collections remarquables du pays se sont ajoutées, comme celle de Thyssen-Bornemisza en 2004. Le résultat est un échantillon de l’art catalan depuis le Roman jusqu’au XXe siècle. Ne sont cependant pas exclus les grands maîtres espagnols tels que El Greco ou Velázquez, ni les grands maîtres européens de la taille de Rubens ou Cranach. Le musée compte près de 250 000 œuvres, parmi lesquelles se distingue la collection d’art Roman, l’une des plus importantes du monde.

C’est de là que sortaient les neuf faisceaux de lumière que l’on voyait hier.

Oui, ils ont été installés pour l’Exposition Universelle. Ils écrivent le nom de la ville dans le ciel.

81


ANNEAU OLYMPIQUE 1992 Architecte : Federico Correa, Alfonso Milà, Carles Buixadé et Joan Margarit Je suis impressionnée par le nombre d’installations sportives qu’il y a dans cette ville.

Si tu vivais ici, je crois que tu commencerais pour de bon ta carrière de sportive de haut niveau.

82

En 1992, toutes les installations

sportives de Montjuïc furent modernisées et de nouvelles furent construites à l’occasion des Jeux Olympiques que Barcelone accueillit. L’Anneau Olympique fait référence à la zone qui englobe le Stade Olympique, les Piscines Picornell, où se déroulèrent les compétitions de natation avec une vue sur toute la ville, le Palais Sant Jordi et l’Institut National d’Éducation Physique de Catalogne. C’est dans l’Anneau Olympique que se trouve le monolithe (de 119 mètres de haut) commémoratif des Jeux Olympiques conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava.


CHÂTEAU DE MONTJUÏC Carretera Montjuïc, 66 Les

premiers remparts de Montjuïc furent bâtis en 1640, l’édifice fut construit pendant la Guerre dels Segadors en un temps record de 30 jours. Le château prit la forme qu’il a actuellement en 1799. Les troupes de Napoléon s’emparèrent du château en 1808. À la fin du XIXe siècle, le château hébergeait les victimes de la répression politique sociale et de la lutte ouvrière. Les détenus de la Semaine Tragique de Barcelone se sont également trouvés ici. Le 15 octobre 1940, le président de la Généralité catalane, Lluís Companys, fut fusillé au Château de Montjuïc. Le château fut cédé à la ville en 1960, sous la direction et gestion de l’Armée de Terre. C’est en 2007 qu’il devint patrimoine exclusif de la ville qui en fit la promotion avec la formule : « Barcelone a un château ! ». De fait, Barcelone est l’une des rares villes du monde qui conserve encore un château de défense. La réhabilitation du château commencera en 2009. Il hébergera un espace de formation et de récupération de la mémoire. À l’intérieur du Château, se trouve le musée militaire de Montjuïc. Mais il sera prochainement transféré à Figueres.

Viktoria, il paraît que depuis le mirador du Château on peut voir Mallorca les jours ensoleillés.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’on voit le port et les énormes bateaux de croisières qui amarrent à Barcelone.

83


STADE OLYMPIQUE Passeig Olímpic, 17 Architecte: Pere Domènech i Roura C’est

La pierre qui a été extraite en 1992 pendant les travaux du stade est actuellement utilisée dans la construction de la Sagrada Familia.

84

Rien ne se crée, rien ne se détruit, tout se transforme.

l’une des grandes réalisations architectoniques effectuées pour l’Exposition Universelle de 1929. À cette époque, c’était le deuxième stade le plus grand du monde, juste après celui de Wembley. Il fut rénové en 1992 à l’occasion des Jeux Olympiques, atteignant ainsi une capacité d’accueil de 55 000 spectateurs. Jusqu’en juin 2009, ce fut le terrain du Real Club Deportivo Español. En 2001, il fut dénommé officiellement Stade Olympique Lluís Companys en honneur au président de la Généralité fusillé en 1940 non loin de là, dans le Château de Montjuïc.


PALAIS SANT JORDI Passeig Olímpic, 7 1990 Architecte : Arata Isozakki Il

fut construit à l’occasion des Jeux Olympiques et il correspond à la partie la plus importante de l’Anneau Olympique. La toiture est l’un de ses éléments les plus remarquables : elle a été conçue à l’aide d’un ordinateur par Mamoru Kawaguchi, c’est une impressionnante œuvre d’ingénierie. La coupole fut montée à terre et incorporée ensuite grâce à un complexe système de grues. Il peut accueillir jusqu’à 17 000 personnes assises et jusqu’à 24 000 lors de concerts. C’est un espace multifonction qui est allé jusqu’à accueillir une piscine olympique, de grands spectacles, une grande réunion bouddhiste en 1994 et de grands artistes internationaux tels que Bruce Springsteen, Queen, Shakira et Madonna.

On pourrait regarder s’il y a un concert à l’affiche. D’accord, c’est vraiment une idée géniale.

85


PLACE SARDANES MONTJUÏC Le

Nina, je ne pense pas qu’ils dansent ça en boîte.

C’est dommage, j’avais déjà appris les pas.

86

monument à la sardane de Montjuïc fut conçu par Josep Cañas en 1966. Ce même sculpteur fit un monument à Carmen Amaya qui lui aussi se trouve sur la montagne de Montjuïc. Une inscription dit la chose suivante : « La sardane est la danse la plus belle... ». La sardane est une danse populaire catalane qui se danse en groupe et en rond. Les danseurs, de tous les âges, se prennent par les mains et forment un grand cercle. La danse consiste à lever les pieds au rythme de la musique avec des structures de pas longs et courts, en avant et en arrière. La musique est prise en charge par des coblas, groupes de onze musiciens formés d’instruments à vent et d’une contrebasse. Les catalans ont ramené la sardane de Cerdagne, celle-ci gagna en popularité pendant le XVIe siècle.


FONDATION JOAN MIRÓ Carretera de Miramar, 1 1975 Architecte: Josep Lluís Sert C’est

Joan Miró en personne qui en eut l’idée en 1968. Il voulait créer un espace d’exposition d’art contemporain et permettre à son œuvre d’être vue du public (il en fit don d’une partie à la ville en 1975). Ce fut le premier musée de l’État d’art contemporain. Dans son œuvre, Joan Miró (1893-1983) visita toutes les avant-gardes pour finalement créer un style personnel impossible à confondre dans lequel les couleurs évoquent l’enfance et l’art primitif des cavernes. Le bâtiment est une construction rationaliste, même s’il n’oublie pas ses racines. Il respecte l’architecture méditerranéenne : il conserve à l’intérieur une cour avec un olivier. La collection composée de sculptures, textiles, céramiques, œuvres graphiques et dessins, possède plus de 14 000 pièces de l’artiste. Il est également possible de voir dans le musée la célèbre Fontaine de Mercure, conçue par Alexandre Calder en 1937.

Il paraît que cette fondation est l’union de deux amis, les deux catalans les plus internationaux, Miró et Sert.

C’est vrai qu’ensemble ils formaient un joli tandem.

87


Avda. Marquès de Comillas, 8 En 1908, l’entrepreneur Casimir

J’ai lu que de 1940 à 1992, c’était la caserne de la Police Nationale.

Je trouve que c’est mieux comme musée.

88

Casaramona commanda à Josep Puigi i Cadafalch le projet de son usine de coton de Barcelone. La fabrique ferma en 1920. L’espace fut utilisé comme entrepôt lors de l’Expo de 1929 et comme caserne de la Police Nationale. La Fondation La Caixa acheta le bâtiment pour y installer un centre d’art contemporain. Francisco Javier Asarta dirigea le projet de réhabilitation. Arata Isozaki conçut l’accès actuel de la CaixaForum : un immense arbre de verre et d’acier accompagne les visiteurs jusqu’à une entrée qui rappelle le Pavillon Mies Van Der Rohe. 3 000 m2 d’exposition au total ont été aménagés, en plus d’autres espaces comme un auditorium, une médiathèque... La collection d’art contemporain de la Fondation La Caixa est l’une des plus importantes d’Espagne. La chambre de plomb de Joseph Beuys est exposée de façon permanente dans le CaixaForum.


VILLAGE ESPAGNOL Avda. Marquès de Comillas, 13 1929 Architectes : Francesc Folguera et Ramon Reventós Ce

fut l’une des principales attractions de l’Exposition Universelle et l’une des rares qui soient encore en usage. Il correspond à un projet de Josep Puig i Cadafalch: montrer, dans un espace réduit, les meilleurs exemples de l’architecture espagnole et donner une image « idéale » de ce que pourrait être le village ibérique. Nous rentrons dans l’enceinte en traversant des murailles (comme celles d’Ávila) et, une fois à l’intérieur, nous pouvons observer le collage d’Espagne qui a été réalisé : les escaliers de Saint-Jacques de Compostelle, la reproduction d’une place de village castillane typique, le quartier andalou animé... C’est un village vivant avec ses propres artisans (qui y ont leurs ateliers), ses commerçants, ses écoles (théâtre, peinture...). Nous pouvons prendre un verre dans le bar conçu par Xavier Mariscal. C’est aussi un lieu de réunion des jeunes barcelonais, attirés par les discothèques qui se trouvent à l’intérieur.

C’est vraiment un endroit étrange. Tu crois qu’on peut dire qu’on connaît toute l’Espagne maintenant ?

Ce voyage dans la péninsule ne nous a pas coûté très cher !

89


Sitges est une petite ville située

On va se baigner ? Ça fait partie du tourisme...

C’est vrai qu’une petite baignade dans la mer, du soleil et du sable sont les bienvenus.

90

sur les côtes de Garraf, à environ 45 minutes de Barcelone. Ce fut et c’est encore un lieu de vacances estivales pour les habitants de Barcelone. Santiago Rossinyol, le peintre moderniste, passa de longs séjours à Sitges, la convertissant en un centre de réunion d’artistes modernistes. Il est indispensable de visiter le Musée Cau Ferrat, où l’on peut admirer la collection de fer forgé la plus importante du monde, mais aussi des toiles originales de El Greco, Rossinyol, Casas, Novell et Picasso. Il est également recommandé de visiter le Musée Maricel, le Musée Romantique et l’Église paroissiale de Sant Bartolomeu i Santa Tecla. Surtout, personne ne doit partir de Sitges sans avoir fait une promenade sur la plage et dans les rues du casque antique. Actuellement, Sitges est renommée pour son Carnaval qui est célébré chaque année, pour être une importante concentration gay et pour la vie nocturne dont elle fait étalage les nuits d’été.


MONASTÈRE DE MONTSERRAT Montserrat signifie en catalan « montagne dentelée », un nom qui lui a été donné en raison de sa curieuse morphologie. C’est la montagne la plus importante et la plus mystérieuse de Catalogne. La Vierge de Montserrat est populairement connue comme La Moreneta (« La Petite Brune» en catalan) en raison de la couleur noire de son visage et de ses mains. C’est une sculpture du XIIe siècle. L’abbaye fut construite au XVIe siècle et elle appartient au gothique tardif. La communauté est de nos jours composée de quatre-vingts moines. Montserrat n’est pas seulement un centre spirituel important, cette montagne vaut également la peine d’être visitée pour ses paysages et les multiples sentiers qui se proposent aux amants de la nature. Il est possible de monter à Montserrat en crémaillère, en téléphérique (qui escalade toute la montagne en seulement 5 minutes) et, bien entendu, également en voiture et à pied. Si vous choisissez le transport public, vous devez aller jusqu’à Plaza España et acheter un billet de anada y tornada (aller-retour) qui inclut le train (FGC) et le funiculaire, appelé TREN + AERI. Le changement est très pratique et s’effectue rapidement. Quelques curieux s’approchent de la montagne Montserrat la nuit, car une légende raconte que des OVNIS ont été vus dans le massif.

Viktoria, tu savais que la Moreneta est la patronne de Catalogne ?

Oui, selon les croyances populaires, si quelqu’un lui demande d’exaucer un vœu (après avoir fait la queue), il se réalisera à coup sûr.

91


La

On a de la chance d’être là pendant la Mercè !

C’est bien vrai, et on ne le savait même pas.

92

Vierge de la Mercè est la patronne de Barcelone. Le 24 septembre, jour de la Mercè, est un jour férié. Autour de cette date se célèbre la fête patronale de la ville, elle dure en général entre cinq jours et une semaine. La première programmation des fêtes de la Mercè date de 1871. C’est à partir de 1902 que la Mercè commença à se célébrer telle que nous la connaissons actuellement. La Mercè réunit une série de traditions populaires de différentes parties du territoire catalan : le correfoc (fête du feu), la sardana (danse populaire), les castellers (tours humaines), les gegants et capgrossos (marionnettes géantes, dans lesquelles peuvent entrer une personne, qui défilent dans les rues). Les rues se remplissent de musique et de tout type d’activités (marathon populaire, traversée du port à la nage, gymkhana dans la ville entière...) Chaque année, la fête se clôture par un grand spectacle pyro musical.


C’est

une tradition typiquement catalane, avant tout des régions du Tarragonès, l’Alt Camp, l’Alt Penedès et le Baix Penedès. Cela consiste à élever des tours humaines. Elles ont pour origine les petites tours humaines avec lesquelles se terminaient les Balls de Valencians (danse populaire). Elles se sont ensuite détachées du reste de la danse pour former des numéros à part. La première confirmation documentée de ce type de fête date de 1805. Chaque ville a une ou plusieurs colles castelleres (groupes qui répètent pour ensuite faire des compétitions) qui s’affrontent lors des fêtes patronales des localités catalanes. Le château, qui a un nom différent selon sa disposition, est considéré réussi quand l’anxeneta (le plus petit du château et celui qui domine) lève la main.

J’ai peur que la petite qui est tout en haut tombe !

Moi aussi, mais j’imagine qu’ils s’entraînent beaucoup.

93


Les

Frapper un tronc pour qu’il « chie » des cadeaux, c’est assez farfelu. Je me demande où les catalans ont bien pu trouver ça… Je n’en avais absolument jamais entendu parler.

94

fêtes d’hiver commencent le 8 décembre avec la Fête de l’Immaculée Conception. C’est un jour férié dans toute l’Espagne. Le 25 décembre est célébré Noël et le 26, la San Esteban. Les barcelonais ont généralement des vacances à la fin du mois, ils en profitent pour faire le plein de cadeaux pour leurs proches. Selon la tradition espagnole, les cadeaux s’offrent le jour des Rois (le 6 janvier) et non pas le jour de Noël. La veille au soir, les enfants participent à la cavalcade et accompagnent les Rois Mages dans toute la ville depuis leur arrivée au port. Avec de la chance, ils recevront beaucoup de bonbons. Bien que Noël soit une fête familiale, les activités populaires ne manquent pas à cette époque de l’année. Sur la place Sant Jaume, une crèche géante représentant la naissance du Christ est construite. La figurine la plus surprenante de la crèche catalane est le caganer, elle représente un homme en train de faire ses besoins physiologiques. Une autre tradition catalane est de faire « chier » le Cagatió la nuit de Noël. Les enfants le nourrissent à partir du début du mois et, la nuit de Noël, ils le frappent avec un bâton tout en chantant. S’ils ont été sages, il leur « chiera » des bonbons, des sucreries et autres petites choses succulentes.


Barcelone

est un endroit idéal pour se balader, de par son climat, la proximité et beauté de ses rues. Il ne faut pas plus de 5 à 10 minutes en marchant pour aller d’une station de métro à une autre. Le plus pratique est d’utiliser le réseau de métro de Barcelone, il permet d’aller n’importe où dans la ville. Si vous désirez sortir de la ville et aller, par exemple, à Sitges, Montserrat ou à l’aéroport, vous devrez prendre les trains de Cercanías (banlieues) de RENFE ou de FGC (Chemins de fer Catalans). Pour aller à l’aéroport, vous pouvez également prendre l’Aérobus qui a un arrêt à Plaça Catalunya. La nuit vous pouvez choisir de prendre un nitbus (autobus de nuit) qui a pour destination ou point de départ la Plaça Catalunya, ou un taxi. Une autre manière de voir la ville, très sollicitée par les touristes, est le Bus Touristique. Les billets sont valables pour une journée entière et vous pouvez le prendre autant de fois que vous le souhaitez. Vous pouvez également recourir à des moyens de transport alternatifs : calèche, mini voitures GoCar, Segway, Trixi, Barnabike, Bicing, etc.

Ça a l’air compliqué d’utiliser le transport public : il y a trop de choix de billets et de moyens différents.

C’est facile, on achète un T-10 pour toutes les deux, ça vaut pour 10 voyages dans n’importe quel moyen de transport de Barcelone et il n’y a pas de date limite.

95


Barcelone

Dis-moi que je ne vais pas devoir te suivre dans tous tes achats à Barcelone.

Que tu me suives ou non, je vais faire les boutiques.

96

est un excellent choix pour ceux qui veulent agrandir leur garde-robe et qui n’hésitent pas à utiliser leur carte de crédit. Le Corte Inglés est l’unique chaîne de grands magasins de l’État où vous pouvez pratiquement acheter de tout. Les firmes internationales les plus sélects ont leur magasin sur le Passeig de Gràcia et à Rambla Catalunya. Si vous préférez quelque chose de plus espagnol (et également meilleur marché), dirigez-vous vers l’un des magasins Desigual ou Custo. Le Portal del Ángel est la zone préférée des barcelonais pour faire les magasins. Vous y trouverez les grandes chaînes, parmi lesquelles domine le groupe espagnol Inditex (Zara, Berska, Massimo Dutti, Pull and Bear...). En revanche, n’oubliez pas qu’à Barcelone, comme dans le reste de l’Espagne, la ville meure les dimanches. Tout est fermé, à l’exception du centre commercial Maremagnum. Ceux qui désirent un souvenir un peu particulier peuvent s’approcher de Los Encantes (ouvert lundi, mercredi, vendredi et samedi), on peut y trouver (si on cherche bien) tout type de curiosité d’occasion.


Si

vous avez choisi de venir à Barcelone et que vous avez envie de sortir le soir, vous avez de la chance car c’est actuellement une ville très réputée pour ses fêtes. La première chose que vous devez savoir, c’est qu’ici tout se fait tard : nous dînons tard, nous sortons prendre un verre tard et les discothèques se remplissent tard (bien qu’elles ferment autour de 5.00-6.00). Si vous souhaitez vous joindre à l’ambiance jeune bohème barcelonaise, allez boire un verre à Gracia ou dans le Borne et, si vous voulez ensuite continuer la fête, allez au Razzmatazz (zone Marina, où il y a également d’autres discothèques et bars) ou à la Salle Apolo. En revanche, si vous préférez côtoyer la classe huppée (ils sont également un peu plus âgés), dirigez-vous vers les rues Santaló ou Mariano Cubí et achetez ensuite votre entrée pour Luz de Gas (un ancien théâtre reconverti en discothèque). Deuxdernières recommandations : la discothèque Sutton The Club (endroit où se rassemble le gratin de la ville, alors mettezvous sur votre 31) et la salle Bikini (une salle de concerts mythique de Barcelone qui s’est ensuite convertie en discothèque).

Où va-t-on ce soir ? J’ai envie de faire la bringue !

Du calme, Nina… il y a toujours des garçons qui distribuent des flyers par ici, ce sera une surprise.

97


98


99


Nina et Viktoria à Barcelone  
Nina et Viktoria à Barcelone  

City guide of Barcelona

Advertisement