Page 1

CÉDRIC POLLET

JARDINS D’HIVER

une saison réinventée


À mon papa et ma maman, pour tout ce qu’il m’ont donné et appris...

4


SOMMAIRE Introduction  p. 6

JARDINS D’HIVER : QUATRE COUP DE CŒUR  p. 14

JARDINS D’HIVER : LA PALETTE VÉGÉTALE  p. 138

L’Étang de Launay  p. 16 Jardin du Bois Marquis p. 34 Sir Harold Hillier Gardens  p. 50 Bressingham Gardens  p. 64

Écorces décoratives  p. 141 Critères de coloration  p. 142 Nettoyage  p. 150 Arbres incontournables  p. 152

JARDINS D’HIVER : SOURCES D’INSPIRATION  p. 78 Harlow Carr  p. 80 Jardins de Bellevue  p. 86 Marks Hall Gardens & Arboretum p. 88 La Pommeraie  p. 92 Lady Farm Gardens  p. 94 The Manor House  p. 98 Cambridge University Botanic Garden  p. 100 Wisley  p. 104 Le Clos du Verbosc  p. 112 Stone Lane Gardens  p. 114 Le Perdrier  p. 118 Le Vasterival  p. 120 Rosemoor  p. 124 The Savill Garden  p. 126 La Mare aux Trembles  p. 130 Anglesey Abbey  p. 132

Betula  p. 152 Acer  p. 161 Prunus  p. 166

Autres écorces remarquables  p. 168 Tiges indispensables  p. 175 Cornus  p. 174 Salix  p. 180 Acer  p. 184 Rubus  p. 186 Bambous  p. 188

Rameaux colorés complémentaires  p. 192 Autres touches de couleurs  p. 194 Floraisons hivernales  p. 196 Arbres et arbustes en fleurs  p. 196 Vivaces et bulbeuses florifères  p. 202

Fructifications hivernales  p. 204 Baies et fruits charnus  p. 204 Inflorescences et fruits secs  p. 208

Plantes structurantes  p. 212 Surprenants conifères  p. 212 Autres persistants à coloration hivernale  p. 216

Index  p. 220 Pépinières & adresses de jardins d’hiver  p. 222 Remerciements  p. 224

Les tiges blanches du Rubus cockburnianus ‘Goldenvale’ ondulent au pied d’un Cornus alba ‘Sibirica’ rutilant. À l’arrière-plan, le Cornus sanguinea ‘Midwinter Fire’ embrase le jardin. (WISLEY, ANGLETERRE)

5


36


(FRANCE)

JARDIN DU BOIS MARQUIS

Rien de tel qu’un manteau neigeux pour contraster à merveille avec la dominante rouge de cette composition hivernale. Après le flamboiement automnal puis la chute du feuillage de l’Euonymus alatus, le Cornus sanguinea ‘Winter Flame’ s’enflamme au pied des érables. Au fond, l’Acer pensylvanicum ‘Erythrocladum’ vire au rouge orangé tandis que l’Acer x conspicuum ‘Phoenix’, au-devant de la scène, se pare de nuances rouge rosé dès les premiers froids.

37


En pleine feuillaison, les Cornus sanguinea ‘Midwinter Fire’ prennent beaucoup de volume. EN BAS : Il faut attendre l’hiver pour profiter pleinement de leur principal atout : des bois colorés qui réchauffent le jardin tout en apportant de la transparence à la composition. Le tronc du Betula ermanii et de son cultivar ‘Grayswood Hill’ sont ainsi mieux mis en valeur.

EN HAUT :

52


(ANGLETERRE) SIR HAROLD HILLIER GARDENS

Les feuilles jaunes de l’Hamamelis x intermedia ‘Savill Starlight’ accompagnent la belle robe automnale rouge rosé des Cornus alba ‘Sibirica’. EN BAS : Une fois dénudés, les cornouillers laissent entrevoir l’étonnante silhouette noire du Pittosporum tenuifolium ‘Tom Thumb’. Dans le fond, le Betula albosinensis ‘Bowling Green’ dévoile à son tour sa belle écorce. EN HAUT :

53


BETULA (BOULEAU) Elégant, peu exigeant, lumineux et sensuel, le bouleau signe immanquablement un beau jardin d’hiver. Avec toutes ses nuances et subtilités, cet arbre décline la plus riche gamme chromatique en matière d’écorces.

[1]

Plantés en bosquet, les troncs des bouleaux blancs de l’Himalaya contrastent à merveille avec les cornouillers à bois colorés.

L’écrin de conifères met merveilleusement en valeur l’architecture du bouleau. (SIR HAROLD HILLIER GARDENS, ANGLETERRE)

(HARLOW CARR, ANGLETERRE)

[1]

152

[2]

[3]

[4]


É C O R C E S D É C O R A T I V E S  : A R B R E S I N C O N T O U R N A B L E S

Pour bien choisir un bouleau, tenez compte de la forme, la taille et la couleur des lenticelles. Ces dernières se soudent souvent entre elles pour former d’imposantes plaques décoratives en bas-relief chez les ermanii. Au contraire, elles sont en général fines et étirées chez les albosinensis.

TEINTES CLAIRES Graphiques et visibles de loin, les troncs blancs et aux tonalités pastel sont efficaces aussi bien en plantations individuelles que groupées. Attention, suivant l’hygrométrie, ils peuvent se parer de mousses et perdent ainsi tout leur intérêt. N’oubliez pas de les nettoyer chaque année si besoin ! Du blanc pur au blanc crème et enfin jaune pastel : Betula utilis var. jacquemontii ‘Grayswood Ghost’ [1] : un des cultivars les plus blancs avec le ‘Trinity College’ dont le port est extrêmement élancé ; Betula forrestii [2] ; Betula papyrifera ‘Saint Georges’ [3] avec des lenticelles très finement dessinées ; Betula megrelica [4] : un rendu métallique argenté original ; Betula ‘Fetisowii’ [5] : une écorce plus en relief comme recouverte de couches de plâtre ; Betula dahurica [6] : il devient gris argenté en vieillissant ; Betula ermanii ‘Grayswood Hill’ [7] : magnifique bouleau avec des lenticelles épaisses ; Betula alleghaniensis [8] : des reflets dorés uniques.

[8]

Le bouleau jaune, comme tapissé de feuilles d’or, rayonne dans le froid de l’hiver. (ARNOLD ARBORETUM, USA)

[5]

[6]

[7]

[8]

153

Profile for Éditions Ulmer

Extrait Jardins d'hiver - Éditions Ulmer  

Bien au-delà des simples effets de neige et de givre, ce livre se consacre aux jardins qui ont été intentionnellement créés pour être beaux...

Extrait Jardins d'hiver - Éditions Ulmer  

Bien au-delà des simples effets de neige et de givre, ce livre se consacre aux jardins qui ont été intentionnellement créés pour être beaux...