Page 1

MARIE-PIERRE DUBOIS PETROFF

Une pièce en plus dans mon jardin

Conta i n e r, caba nes et au tres solu tions

Collection dirigée par Marie-Pierre Dubois-Petroff

ma

Maison en mieux


L

e temps passant, la maison ne parvient plus toujours à satisfaire des besoins qui ont évolué : les enfants qui ont grandi et réclament plus d’indépendance (quand ils ne reviennent pas trouver refuge dans la maison de leurs

parents après l’avoir quittée…) ; le travail qui s’effectue volontiers à domicile pour s’épargner, au moins partiellement, de fatigants trajets ; un parent vieillissant qu’on préfère savoir tout proche ; des amis qu’on souhaite pouvoir accueillir aussi souvent et confortablement que possible ; une maison qui se remplit pendant les deux mois d’été… Autant de raisons que pourrait (peut-être) satisfaire une extension de la maison, mais au prix de lourds travaux et d’un budget souvent important. La création d’une « pièce en plus », indépendante de la maison existante, est une solution intéressante à plusieurs niveaux : Elle offre une indépendance appréciable aux occupants vis-à-vis de la maison. Elle n’exige aucune intervention sur la maison existante et ne perturbe en rien la vie quotidienne : pas d’agencement intérieur à modifier, de mur porteur à démolir ou de raccords à effectuer, pas plus que de décoration à refaire. Le seul lien « technique » de la nouvelle pièce avec la maison existante se résume à la création des raccordements aux réseaux d’eau et d’électricité. Cette « pièce en plus », nouvelle dépendance, se décline sous des formes variées, des plus classiques aux plus surprenantes, susceptibles de satisfaire au mieux le programme de chacun. En effet, les besoins ne sont pas les mêmes en termes de confort, d’isolation ou de chauffage, selon que l’occupation est permanente ou occasionnelle, voire exclusivement estivale. Certaines solutions parfaites pour la belle saison le sont beaucoup moins pour affronter un hiver rigoureux. De même, si on peut se passer d’électricité et d’eau courante le temps d’un week-end, l’expérience se révèle moins sympathique à longueur d’année. Le budget nécessaire est très inférieur à celui qu’exige une véritable extension dont le coût moyen est difficilement inférieur à 1 500 €/m². La création d’une simple pièce de 15 à 20 m² peut donc facilement nécessiter un budget de 22 500 à 30 000 € (budget variable selon les conditions, la nature du bâtiment existant, la nécessité de déclaration administrative ou de recours à un architecte, le choix des matériaux et revêtements…). Côté « pièce en plus », les premiers prix sont offerts par les yourtes traditionnelles, soit environ 2 500 € TTC, suivies par les abris aménagés pour lesquels on compte environ 5 000 €. Les solutions « prêtes à poser » sont, à juste titre, les plus coûteuses avec des budgets de 15 000 à 20 000 € (voire plus selon leur surface), leurs niveaux de finition et de confort étant plus importants. Nomades, les pièces en plus nécessitent des budgets très variables selon qu’elles sont acquises d’occasion et à rénover ou achetées neuves et fabriquées sur mesure. En résumé, la « pièce en plus » est une dépendance nouvelle génération, créée pour optimiser le fonctionnement d’une maison qu’on n’a pas envie de quitter ou d’agrandir, plus originale, plus rapide à mettre en œuvre, et le plus souvent moins coûteuse.

5


SOMMAIRE Esprit champêtre Abris, cabanes et appentis

Esprit industriel Le choix du container

At e li e r d’artist e.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

Dans les a rb res.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56

Cha m b re fé e riq ue.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

Dou b l e fonc tion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64

Maison d’été.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

Studio pou r 4.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72

Pied à t e rre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

Loft dans la nat u re.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Espace d e tranq u il lité.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

astuces et conseils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88

Caba n e d e tra pp e u r.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Ca m p e m ent raffi n é.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 App en tis transform é. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Dé p endance a mica l e.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 astuces et conseils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52

6

80


Esprit pratique Clé en main

Esprit nomade Caravane, roulotte et cie

An ima l exotiq ue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94

Carava n e a u piq uet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120

Caba n e p erc hée.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100

Es p rit des st e ppes.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124

Ve n u d’ail l e urs.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106

Parf u m tziga n e.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130

Maison port a b l e.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110

Légend e a m é rica i n e.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136

astuces et conseils.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116

astuces et conseils.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140

7


Esprit champêtre Abris, cabanes et appentis Existants ou créés de toutes pièces, ils donnent naissance à des dépendances très personnalisées. Souvent en bois, ils s’intègrent facilement dans le jardin et se déclinent dans différents styles pour s’adapter à celui de la maison à laquelle ils s’additionnent. La liberté est totale puisque rien n’est standardisé.

9


Atelier d’artiste Annie Hovanessian est une aquarelliste botanique. C’est donc tout naturellement qu’elle a installé son atelier dans son jardin, largement vitré pour profiter de la nature en toute saison.

10

Une seule façade est opaque, côté haie séparative, les trois autres étant vitrées sur les deux tiers de leur hauteur.


L’atelier est à une vingtaine de mètres de la maison, même s’il donne l’impression d’être isolé dans la nature. Il est utilisé tout au long de l’année.

Le toit est couvert de bardeaux de bois et isolé par l’intérieur. Son isolation est habillée d’un lambris de bois.

La hauteur au chéneau (partie la

plus basse du toit) est d’environ 1,90 m.

LE PROGRAMME Annie Hovanessian souhaitait travailler au calme, un peu à l’écart de la maison sans en être trop éloignée, et en étroite relation avec son sujet de prédilection : la nature. Son besoin en termes de surface n’était pas grand car il n’était question que d’y installer une table de travail et quelques meubles de rangement pour son matériel. Sa seule véritable exigence était celle de la lumière et de l’ouverture sur l’extérieur qu’elle souhaitait toutes deux aussi généreuses que possible.

Esprit champêtre : Atelier d’artiste 11

Extrait Une pièce en plus - Éditions Ulmer  
Extrait Une pièce en plus - Éditions Ulmer  

Des solutions créatives et originales pour créer un bureau ou une chambre supplémentaire. Implantées dans le jardin, sans toucher à la mais...