Page 1

TB

S

THE TBS

G N I T A EDUC ARCH & RESE

B U H

NT

EME G A N A

IN M

E DE I G É T A STR E L L E OL V O U H O C N S LA NESS I S U B E S TOULOU presse

e d r e i Doss

> Un réseau intelligent et une offre qualitative > Une pédagogie fondée sur l’innovation et la technologie > Un investissement collectif dans le développement durable > Une escale permanente

TBS


SOMMAIRE DE LA FORMATION INITIALE AU PERFECTIONNEMENT, UNE OFFRE RICHE ET DE QUALITÉ

3

TOULOUSE BUSINESS ACCOMPAGNE LA TRANSITION D’UN MONDE EN MUTATION

4

> Le contexte en chiffres > Les réponses de Toulouse Business School : The Educating & Research Hub in Management > Message de Pierre Dreux, Directeur de Toulouse Business School

UN HUB INTELLIGENT : L’ALLIANCE DES MÉTIERS ET DES COMPÉTENCES > Des alliances stratégiques récentes et inédites au sein du programme Bachelor > Une collaboration étroite avec les meilleures grandes écoles à partir de Bac+5

LA TROISIÈME LANGUE TECHNOLOGIQUE > Des formations inédites pour concrétiser cette collaboration > Encourager le brainstorming entre managers et ingénieurs > Le lancement des “Physics for Future Presidents”, propagateur d’idées

L’innovation pÉdagogique au cœur des valeurs de Toulouse business School > Une nouvelle méthode d’enseignement au sein du MSc in Community Management : le Reverse Mentoring > Une ambition : créer un centre de brainstorming et fédérer tous les talents

ADOPTER UNE “RESCOMPTABLE ATTITUDE” > Promouvoir l’entrepreneuriat social en accueillant le Tour de France de l’Entrepreneuriat social : Toulouse Business School relève le pari > Sensibiliser les collaborateurs et les étudiants à l’éthique et au développement durable par la création d’un service dédié > La Fondation de Toulouse Business School lance sa campagne 2013 : “110 ans, 110 bourses, mais pas sans vous !”

FAIRE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL UNE ESCALE PERMANENTE POUR SES DIPLÔMÉS > Vers le Career Booster et le Logbook : un suivi RH en continu des étudiants et diplômés > L’efficacité éprouvée de l’accompagnement étudiant

TOULOUSE BUSINESS SCHOOL : UN PORTRAIT EN CHIFFRES 2

5 5 6

7 8 10

12 12 13 14

16 16 19

20 21 21 22

24 24 24

25


DE LA FORMATION INITIALE AU PERFECTIONNEMENT, UNE OFFRE RICHE ET DE QUALITÉ

ent Se former au Managem Bachelor

Grande Ecole

M.S. l MSc. l Doctorat

ogresser

Se perfectionner pour pr MBAs

AMP CPA

Executive Education

Visa depuis 2006

Courses leading to qualifications (inter- and intracompany)

Accrédités CGE Visa et RNCP

Grade de Master

Ecole Doctorale de l’Université de Toulouse

Accrédités AMBA

DBA

Doctorate of Business Administration

égies trepreneuriat & Strat En s ic om on Ec al Financi arketing de Management - M s ue iq at pr s le el uv - No oi, Santé   tworks - Travail, Empl & Communication ne

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

3


TOULOUSE BUSINESS SCHOOL ACCOMPAGNE LA TRANSITION D’UN MONDE EN MUTATION

Intensification de la mobilité des cadres Mondialisation

Importance sociétale accordée à l’éthique et à l’entrepreneuriat social

Un Monde en Mutation

Des technologies impactantes sur la prise de décision

4

Nouveaux rapports inter-entreprises : la coopétition

Une complexité croissante du monde


UN MOnde en mutation

LE

CONTEXTE EN CHIFFRES… > 1,5 millions de Français font le choix de travailler hors Hexagone, dans plus de 160 pays. > Le nombre de cadres étrangers souhaitant s’installer en France approche les 50%.

> 1 diplômé changera entre 10 et 14 fois de poste avant ses 38 ans : 20% avant 30 ans et 36% dans la trentaine. > 1 Français sur 2 fait confiance aux entrepreneurs sociaux pour sortir de la crise.

> En contexte de sortie de crise, une croissance de 25% des “managers de transition„ un métier inédit.

Les réponses de Toulouse Business School : The Educating & Research Hub in Management INNOVATION PÉDAGOGIQUE

3ème LANGUE TECHNOLOGIQUE

RESCOMPTABLE ATTITUDE

DYNAMIQUE DE RÉSEAUX

ESCALE PERMANENTE

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

5


UN MOnde en mutation

MESSAGE DE PIERRE DREUX, DIRECTEUR DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL Toulouse Business School fourmille de projets lorsqu’il s’agit d’optimiser l’accompagnement de ses futurs managers. Les préparer aux défis auxquels ils seront inévitablement confrontés, les sensibiliser aux nouvelles clés de lecture du monde pour mieux le comprendre et mieux le réinventer, voilà notre ambition.

L’Educating & Research Hub in Management de Toulouse Business School s’attache à donner vie à ce réseau intelligent de compétences grâce à d’inédites collaborations entre disciplines, entre métiers et entre compétences stratégiques.

Un Hub, c’est l’alliance par l’intelligence. L’intelligence humaine et collective, en matière Avec quatre campus et une triple accréditation d’éducation et de recherche, pour aider nos internationale, Toulouse Business School fait futurs managers à affronter des défis dont nous partie du cercle prestigieux des meilleures écoles ignorons aujourd’hui l’existence et leur ouvrir de management. Cependant, une réalité éclairante l’esprit. Mais aussi l’intelligence technologique, nous incite aujourd’hui à affiner notre pédagogie que tous, à Toulouse Business School, doivent de préparation au changement et à réaffirmer nos apprendre à maîtriser comme il en serait d’une exigences éthiques : plus de deux tiers des salariés langue étrangère. Parce que nos diplômes doivent sont actuellement en Un Hub, c’est l’alliance par porter le sceau d’une quête d’un environnement connaissance de pointe de travail plus motivant, l’intelligence. L’intelligence et d’un esprit critique et 83% des français considèrent humaine et collective, en e t a g i l e , l’Educating que l’environnement doit être placé & Research Hub in au cœur des préoccupations de matière d’éducation et Management parie sur la société. Plus encore : les 10 de recherche... l’innovation pédagogique : métiers les plus attractifs en 2012 de nouvelles formations, n’existaient pas encore en 2006. un cycle de conférences hors du commun avec les plus brillants esprits contemporains, des Il nous incombe, à nous, professionnels de sessions éducatives reposant sur des animations l’excellence, de préparer nos étudiants aux métiers technologiques… de demain, ceux qui relèvent encore de l’imagination et de l’intelligence collective. C’est dans cet esprit que Tout cela, nous le mettons en œuvre en élargissant nous officialisons aujourd’hui la Nouvelle Stratégie nos ambitions, sans occulter l’ultime enjeu de de Toulouse Business School, qui s’incarnera dans l’accompagnement. Toulouse Business School l’Educating & Research Hub in Management. affirme aujourd’hui avec force sa volonté de

Qu’est-ce qu’un Hub, si ce n’est le carrefour entre des cultures professionnelles différentes et complémentaires, l’union volontaire entre des modes de pensées académiques porteurs de valeurs et de richesses ?

6

constituer un socle, une escale permanente et stratégique pour les étudiants et les managers en quête d’approfondissement et d’agilité, un pôle d’arrivée-départ dans le champ de l’expertise managériale, en somme, un Hub ouvert à tous.


UN HUB INTELLIGENT : L’ALLIANCE DES MÉTIERS ET DES COMPÉTENCES

La dynamique de réseau de Toulouse Business School répond à un objectif stratégique : fournir une offre éducative adaptée au contexte global actuel. Il s’agit de préparer les étudiants aux

métiers, modèles économiques, pratiques et technologies futures afin de résoudre les défis de demain et d’inventer un monde durable ici, et partout.

MANAGEMENT INTERNATIONAL

IP

RSH

EU PREN

E

ENTR

Y ALIT T I P S T HO EMEN G A N MA

Nouvea

MANAGEMENT

DE L'IMMOBILIER

BACHELOR MANAGEMENT ET COMMERCIALISATION DU VIN Nou

u!

veau

!

E-MANAGEMENT

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

7


dynamique de réseau

Des alliances stratégiques

récentes et inédites

au sein du programme Bachelor

1

Le Bachelor “Hospitality Management” :

une coopération avec l’Ecole de Savignac, membre du top 10 des meilleures écoles de management de l’Hôtellerie en France

La création du Bachelor “Hospitality Management” répond à un besoin économique croissant en MidiPyrénées, l’une des 8 régions françaises les plus fréquentées par les touristes. Le secteur tourismerestauration-hôtellerie y emploie aujourd’hui près de 50 000 salariés. Son essor dans la région génère une dynamisation de l’emploi et requiert de la part des futurs managers de l’hôtellerie et du tourisme une formation terrain solide et adaptée aux nouveaux besoins de la filière professionnelle, qui recrute actuellement beaucoup au niveau Bac+3. La signature du partenariat avec l’Ecole d’Hôtellerie de Savignac est une réponse forte à cette demande professionnelle croissante. Il s’agit de former les étudiants sur le terrain, grâce à la mobilisation de professionnels du secteur hôtellerie-tourismerestauration, également intervenants à l’Ecole de Savignac. Les étudiants de Toulouse Business School sont également amenés à assister à des cours et des ateliers métiers à l’Ecole de Savignac.

2

Le Bachelor “Management et Commercialisation du Vin”, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Lot

La filière viti-vinicole française, première exportatrice de vins au monde, manque singulièrement de professionnels de la vente sur les marchés français, européens et internationaux, un métier de niche auquel Toulouse Business School décide de préparer ses étudiants, grâce à une formation à Bac+3, inédite jusqu’alors en France, en management et commercialisation du vin, avec une dimension oenotourisme porteuse. Là encore, la valorisation de l’expérience terrain est privilégiée par l’Ecole. En la matière, l’excellence n’est pas loin : le Cahors figure en bonne place dans le palmarès des vins les plus demandés de l’Hexagone, où 80 à 85% des volumes sont vendus. Le partenariat pédagogique avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Lot, qui a donné vie au nouveau Bachelor “Management et Commercialisation du Vin”, est donc une aubaine pour les futurs managers de la filière viti-vinicole de Toulouse Business School. La première promotion est récente, datant de Septembre 2011. Dès leur arrivée, ses 19 étudiants ont pu découvrir le travail des vendanges avec la coopération de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cahors, qui a organisé pour l’occasion la visite d’exploitations viticoles de la région. L’apprentissage passe aussi par l’intervention d’œnologues de renom, à l’instar de Jean Verger, qui a, organisé, grâce à la mobilisation des étudiants, un déjeuner autour de la pédagogie des accords mets-vins à Toulouse Business School.

8


dynamique de réseau

POINT DE VUE DE…

Emmanuelle Rouzet Responsable du Bachelor Management et Commercialisation du Vin, 20 ans d’expérience professionnelle en marketing du vin au sein de grandes sociétés viti-vinicoles. Lauréate du Prix Montesquieu pour son ouvrage, “Le marketing du vin : savoir vendre le vin”, co-écrit avec Gérard Séguin en 2003, édition Dunod.

Un succès grandissant et des promesses d’embauche qui ne connaissent pas la crise.

“Au sein de la première promotion encore en formation jusqu’en Septembre 2013, deux étudiants ont déjà des promesses d’embauches en tant que responsables des ventes internationales. Nous constatons la parfaite adéquation entre les orientations pédagogiques du Bachelor et les besoins des professionnels du secteur. Les stages, obligatoires en cours de cursus, sont trouvés très rapidement, chez des cavistes ou des producteurs viti-vinicoles. Les caves coopératives, les négociants et les vignerons indépendants ayant atteint leur taille critique sont très demandeurs de commerciaux.”

Et pour les années à venir ? “Dès la première année, 19 étudiants du Bachelor se sont inscrits à Toulouse Business School exclusivement pour entrer dans la filière viti-vinicole. La seconde promotion regroupe 22 étudiants et déjà 35 étudiants se sont inscrits pour la troisième promotion qui commence en mai 2013. Dès le lancement de notre première promotion, des étudiants hors Toulouse Business School s’y sont immédiatement intéressés, au point que nous avons décidé d’augmenter le nombre d’heures d’enseignement de la filière. Le Bachelor “Management et commercialisation du vin” sur 3 ans propose aujourd’hui plus de 400 heures d’enseignement spécialisé et de mise en pratique sur des cas concrets.”

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

9


dynamique de réseau

Une collaboration étroite

avec les meilleures grandes écoles à partir de Bac+5 MS MANAGEMENT JURIDIQUE DES AFFAIRES EN PARTENARIAT AVEC L’ECOLE DES AVOCATS

MS MANAGEMENT DU TRANSPORT AERIEN EN COLLABORATION AVEC L'ENAC Nouv

eau

DOUBLE DIPLOME TOULOUSE BUSINESS SCHOOL / MASTER RECHERCHE IAE

BAC +5 & PLUS

DOUBLE DIPLOME TOULOUSE BUSINESS SCHOOL / SCIENCES PO Nouvea TOULOUSE u!

Toulouse Business School et Sciences Po Toulouse, une

collaboration en faveur d’un

double diplôme pour des métiers d’avenir Ce partenariat est inédit : rares sont en effet les écoles de commerce à avoir mis en place un vrai doublediplôme avec Sciences Po Toulouse, à l’exception faite d’HEC. 10

!

DOUBLE DIPLOME TOULOUSE BUSINESS SCHOOL / ECOLE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE

DES DYNAMIQUES D'ECHANGES EN CHINE ET A BARCELONE AVEC EUROMED MANAGEMENT

Grâce à cette collaboration, 10 étudiants de Toulouse Business School auront la possibilité de suivre un Master 1 et un Master 2 à Sciences Po Toulouse, et, à l’inverse, 10 étudiants de Sciences Po pourront suivre un cursus de Master 1 et 2 à Toulouse Business School. La sélection des étudiants et l’évaluation des examens seront effectuées de manière conjointe par Sciences Po Toulouse et Toulouse Business School. A l’issue de leur double cursus, les étudiants de Sciences Po et de Toulouse Business School seront dotés d’un double diplôme novateur en Sciences Politiques et en Management. Le dispositif sera mis en place dès Septembre 2013, pour une rentrée des étudiants prévue l’année d’après.


dynamique de réseau

POINT DE VUE DE…

Isabelle Assassi Directrice du Programme Grande Ecole de Toulouse Business School “Double diplôme, cela veut dire que nos étudiants auront, à l’entrée comme au terme de leur double cursus, un niveau d’excellence rare. De part et d’autre, ils bénéficieront d’une batterie de cours extrêmement professionnalisants. L’avantage de ce double-diplôme réside en premier lieu dans le fait qu’il rallonge très peu les études, car les exigences pédagogiques à Sciences Po Toulouse et à Toulouse

POINT DE VUE DE…

Pierre Dreux Directeur de Toulouse Business School “Si nous intensifions aujourd’hui nos collaborations en réseau avec d’autres viviers de talents, c’est avant tout parce que les managers les plus compétitifs sont ceux qui seront en capacité de maîtriser au mieux les interactions entre acteurs, entre enjeux, entre sujets, et qui possèderont aussi une excellente compréhension de la dynamique de ces interactions. Pourquoi ? Parce que leurs concurrents deviendront parfois aussi leurs partenaires. C’est cette forme d’agilité intellectuelle et stratégique que nous mettons en œuvre à notre propre échelle, afin d’en insuffler l’esprit à nos étudiants. Par là-même, nous favorisons les échanges entre systèmes de pensées dans des domaines stratégiques. La technologie en est un exemple clé.”

Business School sont similaires. Mais, surtout, il allie deux compétences rares et très recherchées sur le marché du travail : une sensibilité très forte au management public et des qualités opérationnelles en gestion. Les étudiants auront aussi la chance d’acquérir des notions solides en géopolitique et en commerce international, ce qui en fait des futurs cadres dotés d’une vision stratégique fine, très demandés à l’international et notamment à l’export.”

Un système d’échanges

Espagne-Chine dynamique avec Euromed Management,

membre du top 10 des meilleures écoles de commerce en France Depuis 2011-2012, un partenariat monté avec Euromed Management permet à une vingtaine d’étudiants du Master 2 du Programme Grande Ecole de Toulouse Business School de passer un semestre ou une année sur le campus d’Euromed Management à Shanghai-Suzhou, en Chine. Ce campus chinois, créé en 2010 en partenariat avec l’Université de Renmin dans le cadre de l’Institut Franco-Chinois, a été mis en place par les gouvernements français et chinois. Il comprend des programmes de niveaux Bachelor et Master dispensés en anglais et est ouvert aux étudiants chinois et internationaux. De la même manière, 20 étudiants de Master 2 d’Euromed ont la possibilité d’étudier en castillan et en anglais sur le campus de Toulouse Business School à Barcelone, qui accueille chaque année plus de 500 étudiants.

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

11


LA TROISIEME LANGUE TECHNOLOGIQUE En matière d’excellence entrepreneuriale, il importe de rester attentif à l’ensemble des tendances sociétales qui affectent l’organisation et la prise de décision. Doter les managers de Toulouse Business School d’une troisième langue technologique, c’est précisément leur permettre d’appréhender la complexité du monde et de comprendre l’impact des technologies sur le management. Rapidité d’évolution, création de valeurs, changement de paradigme… autant de réflexions qu’une collaboration plus efficace entre managers et acteurs de la technologie peut faire progresser et affiner.

Des formations inédites pour concrétiser cette collaboration Nouv

eau !

UN DOUBL E DIPLOM E EN MAST ER 1 ET 2 AVEC L'EN AC

TERS EN DES MAS MENT MANAGE ENIEUR POUR ING MSI DE AVEC L'E E T L'ECOL RABAT E S ES D'ALE DES MIN

Nouveau

12

!

3

LANGUE TECHNOLOGIQUE E

Nouveau !

APPROFONDISSEMENT DU PARTENARIAT AVEC L'INSA


3e langue technologique

Une collaboration de plus en plus étroite avec l’ENAC Au-delà du simple Mastère Spécialisé en Management Aérportuaire et en Management du Traffic Aérien créé en partenariat avec l’ENAC Toulouse Business School a souhaité renforcer ses liens avec l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile. Cette collaboration étroite se concrétisera ainsi :

> Les étudiants du Programme Grande Ecole pourront

suivre leur troisième et dernière année à l’ENAC. A l’issue de leur année, ils seront susceptibles d’obtenir un grade Master en anglais et en deux ans, ou un Mastère Spécialisé en Management Aéroportuaire ou en Management du Trafic Aérien. Ces diplômes ont une forte dimension technologique et forment

notamment au métier d’ingénieur d’exploitation avec des compétences en management aérien.

> Les étudiants de l’ENAC suivront à Toulouse

Business School leur cursus de Master 1 et 2 et obtiendront conjointement un diplôme de l’ENAC et le diplôme du Programme Grande Ecole de Toulouse Business School.

Pour parachever ce partenariat, Toulouse Business School et l’ENAC ont décidé d’examiner l’opportunité de l’ouverture d’une filière aéronautique au sein du Bachelor, ainsi que le déploiement en commun de Mastères spécialisés à l’international.

Encourager le brainstorming entre managers et ingénieurs

Le Programme TEaM, des missions binômes en entreprises : un co-pilotage manager-ingénieur qui a vocation à monter en puissance dans le cadre des partenariats. Le programme TEaM repose sur la mise en œuvre d’une mission stratégique en entreprise, réalisée en binôme par deux étudiants volontaires : un étudiant-manager de Toulouse Business School et un étudiant ingénieur de l’une des 5 écoles d’ingénieurs de la région MidiPyrénées. Il s’agit de Sup’Aéro, de l’INSA (mécanique, informatique, biologie…), de l’ENSEEIHT (traitement du signal, énergétique, télécommunications), de l’Ecole des Mines d’Albi (processus industriels), de l’ICAM et de l’Ecole de la Météo. Mis en place en 1997, ce programme a été baptisé en 2000 TEaM, pour Technology and Management. Il a pour but de couvrir tous types de missions, d’activités, de secteurs et d’entreprises associés aux enjeux technologiques. Depuis 2003, plus de vingt entreprises ont confié des missions de développement aux binômes managers-ingénieurs.

La proximité entre les étudiants de Toulouse Business School et les étudiants ingénieurs, favorisés par ces partenariats, faciliteront les interactions de travail et la mise en place de binômes sur la base du volontariat. Une démarche similaire est envisagée avec l’INSA, qui avait jusque-là instauré avec Toulouse Business School un dispositif de réciprocité fondé sur des modules techniques suivis à l’INSA par des étudiants managers et des modules d’économie et de management suivis par les étudiants ingénieurs à Toulouse Business School. Il s’agit pour le groupe d’approfondir cette coopération par la création potentielle d’un cursus transversal portant sur la gestion des villes durables ou encore sur la gestion de l’énergie.

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

13


3e langue technologique

POINT DE VUE DE…

Gérard Drouet Expert en Organisation Industrielle, Logistique et Technologie, et Responsable du Programme TEaM : “En cinq ans, environ 5 binômes par an ont été formés. Les missions en entreprises étaient très variées : de la réalisation d’un catalogue standard de protéines recombinantes utilisées à des fins thérapeutiques, industrielles ou de recherche, à l’harmonisation des processus industriels dans le cadre de la fusionacquisition de deux grands groupes, ou encore à la diversification interne des activités, tout est

envisageable et est lié aux besoins de l’entreprise demandeuse. Les résultats sont toujours très fructueux : très haute probabilité de proposition d’embauche pour les étudiants, et succès de la mission côté entreprise. Ces tandems permettent de décloisonner les fonctions, et prouvent à nos organisations industrielles que le savoir-faire technique peut aussi être maîtrisé par des profils école de commerce.”

Le lancement des “Physics for Future Presidents”, propagateur d’idées Toulouse Business School souhaite transmettre à ses futurs managers une compréhension maximale des grands enjeux du monde contemporain. Propager des idées novatrices, en faire germer de nouvelles dans l’esprit des étudiants, constituent l’objectif clé de ce cycle de conférences qui tire

son origine de l’ouvrage de Richard A. Mueller, enseignant chercheur à l’Université de Berkeley. Il s’agit d’offrir aux futurs managers de Toulouse Business School un socle de culture technologique commun, afin de faciliter leur réactivité et leur adaptation une fois lancés en entreprise.

POINT DE VUE DE…

Pierre Dreux Directeur de Toulouse Business School “Les managers d’aujourd’hui ne peuvent faire l’impasse de la technologie au sein de leur future organisation : management des systèmes et flux informationnels, investissement dans les réseaux, e-reputation... font partie des grandes problématiques d’un chef d’entreprise. Ce principe est au cœur de notre système de valeurs : distiller l’audace chez nos futurs managers en ouvrant 14

leur esprit au monde et à ses ordres de grandeurs. Par là même, nous réhabilitons le Slow Learning dans un monde écrasé par l’immédiateté de l’information. Prendre le temps d’apprendre, s’intéresser en profondeur à un sujet, encourager la curiosité pour prendre les bonnes décisions, tout cela, nous l’enseignons à Toulouse Business School, grâce à l’innovation pédagogique.”


3e langue technologique

Soutenir des projets technologiques porteurs : TBSeeds monte des partenariats avec les incubateurs d’écoles d’ingénieurs L’incubateur est une structure de soutien aux projets de création ou de reprise d’entreprises développés par les étudiants de Toulouse Business School. Ce soutien revêt plusieurs dimensions : coaching personnel, formation en stratégie et entrepreneuriat, mise à disposition d’un espace de coworking avec salle de réunion. Afin d’enrichir le dispositif, TBSeeds établira une sélection de projets présentant

une dimension technologique et assurera le soutien des étudiants, de concert avec plusieurs écoles porteuses d’une expertise en matière de hautes technologies, notamment les écoles d’ingénieurs. A cet effet, un projet de partenariat avec l’incubateur de l’Ecole des Mines d’Albi est envisagé. L’objectif est de faire maturer ces projets en associant plusieurs expertises complémentaires.

POINT DE VUE DE…

“Créer des programmes pédagogiques reposant sur la participation de 50% d’étudiants en management et de 50% d’ingénieurs favorise les synergies et fait tomber les appréhensions qui existent originellement de part et d’autre. Pendant plus de trois mois, futurs ingénieurs et managers apprendront à se connaître, échangeront sur leur culture d’apprentissage. C’est le cadre idéal pour former des binômes et mener ensemble des projets de long terme. On a trop longtemps opposé technologie et business : il est maintenant temps de faire alliance, car la technologie est aussi vecteur d’économie et de création de valeur.”

Gérard Drouet Expert en Organisation Industrielle, Logistique et Technologie

TOULOUSE BUSINESS SCHOOL EXPERIMENTE AUSSI... Les Serious Games, outil technologique introduit dans l’enseignement. Ils constituent un outil pédagogique intéressant et reposent essentiellement sur les nouvelles technologies. Celles-ci sont utilisées dans l’intention de faire passer un message pédagogique ou de présenter des exercices en exploitant l’interface du jeu vidéo ou de la simulation interactive. Le but du Serious Game est clair : sensibiliser, informer, apprendre.

Toulouse Business School a lancé deux serious games dans le cadre de ses cursus, dont Ecologica, qui a pour but d’apprendre aux étudiants à intégrer le développement durable dans la prise de décision. Cet outil a vocation à être généralisé au sein des cursus de Toulouse Business School.

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

15


L’INNOVATION PEDAGOGIQUE AU CŒUR DES VALEURS DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL Toulouse Business School souhaite placer l’innovation pédagogique au cœur de ses priorités, pour offrir aux étudiants la chance d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre dans un monde imprévisible. L’innovation pédagogique, c’est cela : faire de Toulouse Business School un laboratoire d’idées novatrices, une boîte à outils pour les étudiants, les enseignants, et les entreprises.

Une nouvelle méthode d’enseignement au sein du MSc in Community Management : le Reverse MENtoring Grâce à la mobilisation de la Fondation de Toulouse Business School, un partenariat a été noué avec cinq entreprises toulousaines, qui ont soutenu financièrement l’Ecole dans son ambition d’allouer

aux 13 étudiants du Master of Science Community Management des tablettes tactiles. 15 tablettes Lenovo sont ainsi en cours de livraison, 13 pour les étudiants et 2 pour les enseignants.

POINT DE VUE DE…

Renaud Roualdes Professeur affilié à Toulouse Business School expert en systèmes d’informations, et Co-Responsable Pédagogique du Master of Science avec Jacques Digout.

16

“Le MSc Community Management, ouvert à l’alternance, est adossé à la Chaire Marketing. Les tablettes sont très utiles à notre enseignement. Nous demandons en effet à nos étudiants des rapports sous forme d’E-book. Ils permettent une grande créativité et une liberté complète de contenu, puisque des liens hypertexte, des vidéos, du son, des interviews, peuvent y être intégrés. Ce procédé offre la possibilité aux étudiants de rendre un contenu beaucoup plus complet, précis, et interactif.”


INNOVATION PÉDAGOGIQUE

Les ateliers stratEgiques, une boîte à idées créatives pour les entreprises Les 5 entreprises partenaires du MSc participent à la Chaire Marketing gérée par la Fondation de Toulouse Business School. L’implication est stratégique : en vertu de leur participation financière ayant contribué au financement des tablettes tactiles, il s’agit de mener avec elles et pour elles des missions de recherche pour les sensibiliser aux réseaux sociaux et améliorer leur visibilité sur le web. Pour ce faire, les responsables pédagogiques ont créé les ateliers stratégiques, dont le premier a eu

lieu le 13 janvier 2013 sur le thème de la curation de contenus. Cet atelier a été organisé tout au long de la soirée. A cette occasion, les étudiants ont élaboré un “facilitateur graphique” : une cartographie de toutes les idées ayant émergé pendant les échanges. A l’issue de cet atelier, un Livre Blanc de recherche sur la Curation a été réalisé sous la forme d’un E-Book, qui est en passe d’être envoyé à l’ensemble des entreprises partenaires. Le prochain atelier aura lieu au mois de juin 2013 et sera centré sur la thématique du Websocial et du BtoB.

Lancement du

Reverse MENtoring en 2013 Le Reverse Mentoring est né d’une demande très forte des entreprises partenaires de bénéficier du savoir-faire des étudiants du Master of Science in Community Management. D’ici deux mois, les étudiants du

Master seront donc amenés à leur délivrer deux cours répondant à un besoin identifié des entreprises. Le premier cours aura ainsi trait au positionnement entrepreneurial sur les réseaux sociaux d’entreprise.

POINT DE VUE DE…

Jacques Digout Professeur d’e-Marketing à Toulouse Business School, Responsable du MSc in Community Management : “Les entreprises ressentent le besoin de se positionner sur le Web. Mais, très souvent, le métier de Community Manager n’est pas clairement identifié comme répondant à ce besoin. Il est en effet spontanément associé à un salarié surfant en dilettante sur Facebook. C’est un cliché totalement inexact : le Community Manager a une vraie utilité dans l’entreprise. Il participe au bon référencement du site Internet, et a un rôle de veilleur en matière

de tendances technologiques faisant le buzz. Il participe de façon proactive à la stratégie de webmarketing de son entreprise. Il s’agit donc pour cette dernière de réfléchir à la manière d’intégrer le Community Manager dans sa stratégie : crée-t-on un poste spécifique, ou externalise-t-on ce service ? C’est tout l’objet du cours qui sera animé au second semestre par les étudiants du MSc in Community Management.”

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

17


INNOVATION PÉDAGOGIQUE

L’innovation pédagogique : regards croisEs

Renaud Roualdes Co-responsable pédagogique du MSc in Community Management “Que ls ré sultats e n ter m e de pédagogie ? Grâce aux tablettes, nous travaillerons en système intégralement ouvert dans un cadre collaboratif productif en matière de créativité. La stratégie de mise en réseau de Toulouse Business School fait du travail collaboratif instantané un enjeu important. Nous sommes aujourd’hui sur plusieurs sites : Toulouse, Paris, Casablanca, Barcelone. Dans le cadre de partenariats avec d’autres Grandes Ecoles, nos étudiants sont

Amanda NORMAND

Isabelle Assassi

Étudiante du MSc in Community Management, promotion 2012-2013

Directrice du Programme Grande Ecole de Toulouse Business School

“Etre connecté en continu via une tablette tactile nous est complètement indispensable : les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, font en effet partie intégrante des outils que l’on utilisera professionnellement. Nos cours sont très orientés “nouvelles technologies”. J’ai choisi d’effectuer ce Master of Science in Community Management après 10 ans d’expérience en tant que chargée de communication. Toulouse Business School est pionnière en France en matière de formation professionnelle en Community Management. Au moment de mon inscription, c’était l’une des seules formations à laquelle je pouvais prétendre à un niveau Bac+5. Le MSc Community Management a d’ailleurs reçu le Prix de l’Innovation SMBG dès son ouverture à Toulouse en Septembre 2012.”

18

amenés à suivre des cours à Paris, en Belgique, à Marseille… Ils ont des projets à mener au quotidien. Campus, l’espace collaboratif actuel de Toulouse Business School sur lequel les élèves récupèrent leurs cours, leur emploi du temps, etc, est par nature asynchrone. Il ne permet pas une discussion instantanée avec les camarades de groupe. L’amélioration de demain, très vite, c’est de travailler en temps réel. On a les tablettes avec la vidéo sous le nez, et en même temps, on organise une réunion, où que l’on soit.”

“Au sein du Programme Grande Ecole, et notamment au sein des spécialités en Comptabilité, Analyse financière et Ressources Humaines, nous expérimentons une belle innovation technologique, le Blended-learning. Il s’agit d’ajouter aux cours classiques une dimension plus interactive. Cela se caractérise par l’instauration du travail à distance, de plateformes numériques où les étudiants peuvent s’entraîner avec des exercices ludiques, des QCM, des vidéos, en toute autonomie. Notre idée est d’élargir l’usage de ces outils en créant de nouvelles formes d’enseignements et d’évaluations, comme un projet de blog collectif en partenariat avec une entreprise. En somme, il s’agit d’une nouvelle façon de travailler et d’évaluer.”


INNOVATION PÉDAGOGIQUE

Pierre Dreux Directeur du Groupe Toulouse Business School “Pourquoi réfléchir à l’art et à la manière d’enseigner ? Parce que c’est notre cœur de métier. Parce qu’il nous semble incontournable de mener une réflexion sur notre appréhension de l’information, qui est peu à peu devenue une marchandise. Il est indispensable de prendre le temps de l’analyser, de mettre en perspective

les enjeux de sa diffusion, pour en faire une connaissance et faire de cette connaissance une action. Développer l’esprit touche-à-tout de nos étudiants, leur offrir une culture générale qui leur permettra d’être capable de naviguer audacieusement dans la formation et dans la vie, voilà notre credo.”

Une ambition : créer un centre de brainstorming et fédérer tous les talents Toulouse Business School souhaite allouer au brainstorming un espace en ses murs. L’objectif est de faire de l’école un centre de co-design et de réunir au sein d’un même espace des personnalités de culture et de compétences différentes travaillant sur des sujets porteurs : pédagogie, besoins des entreprises, monde des medias, culture technologique, communication 2.0…

Toulouse Business School y accueillera une grande variété de professionnels à même de répondre à la problématique pré-définie : entreprises expertes de la question, formateurs, ingénieurs développeurs pour la mise en forme informatique, ergonomes designers… 6 unités de travail y seront installées a minima.

Pierre Dreux Directeur de Toulouse Business School “Il nous faut réinventer le b r a i n s t o r m i n g , l ’ a f f i n e r, l’enrichir, nous le réapproprier, lui donner de la profondeur avec tous les innovations technologiques existantes. Dans la même pièce, il sera possible pour tout un

chacun de travailler seul, en collaboratif, avec écrans tactiles, ordinateurs, tablettes graphiques, en somme, avec tous les outils qui encouragent la créativité. Ce projet accompagne une profonde réflexion sur ce qu’est la création de valeur, l’organisation du travail, sur “l’apprendre” et le “faire apprendre”.”

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

19


ADOPTER UNE “RESCOMPTABLE ATTITUDE” Il s’agit d’inciter les étudiants managers à intégrer dans leur processus de décision la dimension éthique et l’ensemble des enjeux liés au développement durable. Ce projet pédagogique s’accompagnera de la part de Toulouse Business School d’un profond travail de réflexion en interne sur la prise en compte de ces principes dans l’organisation et les projets futurs du groupe.

CHAIRE DEVELOPPEMENT DURABLE ET ASSISES NATIONALES ETUDIANTES DU DEVELOPPEMENT DURABLE

CAMPAGNE 2013 DE LA FONDATION : "110 BOURSES, MAIS PAS SANS VOUS"

Nouvea

u!

QUEL ENGAGEMENT RESPONSABLE POUR TOULOUSE BUSINESS SCHOOL ?

ACCUEIL DU TOUR DE FRANCE DES ENTREPRENEURS Nou SOCIAUX ve au !

20

SIGNATURE DE LA CHARTE GLOBAL COMPACT DES NATIONS-UNIS Nouv

CREATION D'UN SERVICE ETHIQUE ET DEVELOPPEMENT DURABLE

SERVICE CIVIL POUR LES ETUDIANTS DE 1ERE ANNEE du obligatoire ! 1ère Ecole à l’avoir ren

eau

!


RESCOMPTABLE ATTITUDE

Promouvoir l’entrepreneuriat social en accueillant le Tour de France de l’Entrepreneuriat social : Toulouse Business School relève le pari L’objectif de ce Tour de France est de dynamiser le réseau d’entrepreneurs sociaux en régions. Toulouse Business School ne manquera pas cette occasion et accueillera l’étape Midi-Pyrénées en Avril 2013. L’ensemble des collaborateurs et des étudiants de Toulouse Business School aura à cette occasion l’opportunité de participer aux échanges et aux rencontres qui seront organisés à l’Ecole.

Il s’agit pour celle-ci d’approfondir sa réflexion sur un sujet qui lui semble fondamentale : qu’est-ce, aujourd’hui, que créer de la valeur ? Celle-ci n’est-elle pas à la fois économique et sociétale ? Et comment faire vivre ces principes au travers d’un nouveau business model ? C’est tout l’enjeu de cette rencontre, qui démontre le souhait de Toulouse Business School de s’engager dans la voie de l’entrepreneuriat social, pour être responsable et comptable de ses actes.

Sensibiliser les collaborateurs et les étudiants à l’éthique et au développement durable par la création d’un service dédié Ce projet est la priorité 2013 de Toulouse Business School. Il prendra la forme de sessions de formation obligatoires dispensées à l’ensemble des collaborateurs et aux étudiants du groupe sur l’analyse philosophique des valeurs ayant un impact sur le management et la prise de décision. Comment, par exemple, appréhender le cas d’un étudiant forcé de travailler pour financer ses études et dont les notes ne permettent pas d’obtenir son diplôme ? Quel comportement adopter, quelle éthique ?

A l’instar de ce dilemme, d’autres mises en situation seront évoqués dans le cadre de ses formations, qui permettront à chaque collaborateur de Toulouse Business School de mieux vivre ses prises de décision. C’est ce qui occupera le nouveau service “Ethique et Développement Durable” de Toulouse Business School, qui sera notamment en charge de la diffusion interne d’informations et de formations sur ces thèmes.

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

21


RESCOMPTABLE ATTITUDE

Par la création du Service Ethique et Développement Durable, nous voulons faire évoluer la formation, du problem solving à la résolution de dilemmes et faire de l’éthique une clé de lecture et d’analyse dans la prise de décision. Pierre Dreux

La Fondation de Toulouse Business School lance sa campagne 2013 : “110 ans, 110 bourses, mais pas sans vous !”

Créée en 2008, la Fondation de Toulouse Business School a pour vocation de lever des fonds sous le régime du mécénat auprès du réseau des diplômés, des étudiants, des parents d’élèves ou d’entreprises partenaires. Elle finance des programmes de recherches et des innovations pédagogiques sur les matières faisant la force de l’Ecole. Elle s’engage également à promouvoir la diversité des étudiants dans l’ensemble des programmes de Toulouse Business School. Dans le cadre de sa campagne 2013 et à l’occasion des 110 ans de Toulouse Business School, la Fondation s’est donnée pour objectif de financer 110 bourses sur critères sociaux en 2013.

22


RESCOMPTABLE ATTITUDE

TOULOUSE BUSINESS SCHOOL S’EST AUSSI ENGAGÉE DANS... la c r é a ti o n d ’u n e C h a ir e Développem ent Durable , cofinancée pa r La Poste et GrDF

Cette chaire est centrée sur des activités étudiantes, comme la semaine du développement durable et les Assises Nationales du Développement Durable. Les étudiants de Toulouse Business School reçoivent à cette occasion des étudiants de la France entière et organisent des partages d’expérience en matière de développement durable.

d’ un l’o rg an is at io n udes Cycle des Hautes Et ent du Développem ion Durable à destinat

e la la signature d tionsCharte des Na ompact Unies Global C

Mise en place en 2000 par l’ONU, cette charte comprend 10 principes dont 3 liés au droit du travail, 3 liés au droit de l’environnement, et 1 principe lié à la lutte contre toute forme de discrimination. Toulouse Business School fait partie du réseau des 500 écoles internationales signataires des Principles for Responsible Management Education. Celles-ci établissent des échanges d’expériences relatifs à l’enseignement de la responsabilité sociale à leurs étudiants.

la mise en place d’ un Service Civil Obligatoire po ur les étudiants de premièr e année

des Cadres

Cette formation a été lancée à l’initiative de Toulouse Business School en partenariat avec l’Ecole Nationale de la Météo, l’Ecole d’Agriculture, l’Université Toulouse Capitole et l’Ecole des Mines d’Albi. Les sessions de formation sont destinées à des cadres dirigeants de la sphère publique et privée, à raison de deux jours par mois. L’objectif est d’offrir des mécanismes d’analyse en matière de développement durable. Deux sessions ont déjà eu lieu, avec la participation d’une quinzaine de cadres dirigeants. Toulouse Business School travaille actuellement à l’organisation de la troisième session.

Dès 2006, Toulouse Business School lance le “Service Civil pour la C o l l e c t i v i t é ” . Tr è s concrètement, les étudiants sont amenés à investir, au service d’associations ou d’ONG, près de 30 000 heures de leur temps au bénéfice de missions à caractère social (soutien scolaire, aide aux personnes souffrant de handicap…).

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

23


FAIRE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL UNE ESCALE PERMANENTE POUR SES DIPLÔMÉS Toulouse Business School se lance le défi d’être à même de fournir à chacun de ses étudiants et diplômés une formation à chaque moment clé de sa vie. Son but ? Devenir un Hub de l’accompagnement qui permette à chacun de rester l’acteur de sa vie et l’entrepreneur de sa propre carrière.

Vers le Career Booster et le Logbook : un suivi RH en continu des étudiants et diplômés Le Career Starter, lancé en 2011, est un dispositif d’accompagnement des étudiants dans la construction de leur projet professionnel et dans leur cheminement vers l’emploi. Il s’agit d’abord de mener une réflexion avec eux sur la convergence entre leur projet professionnel en construction et leur choix de matières, d’options et de stages en entreprise, en somme, sur l’ensemble des outils qui leur permettent d’atteindre leur objectif professionnel. Un large panel de services leur est proposé : coaching personnalisé, tests de personnalité, autoévaluation sur les périodes de stages, ateliers métiers, forums de recrutement… L’ensemble des actions “Career Starter” de l’étudiant sont consignés dans un portfolio numérique de compétences, qui peut lui être restitué dès qu’il en ressent le besoin. Dès 2013, Toulouse Business School souhaite élargir ce dispositif à l’ensemble des diplômés de l’Ecole qui souhaiteraient, en cours de carrière, réfléchir à leur orientation personnelle et professionnelle.

Son objectif ? Aller au-delà et poursuivre l’accompagnement personnalisé tout au long de la vie via une offre de service structurée et proactive, en collaboration avec l’Association des Diplômés et le Service de formation continue. Dans ce cadre, un “Logbook” sera créé pour chaque diplômé. A l’exemple du portfolio, cet outil constituera son carnet de bord, rassemblant l’ensemble de ses expériences extraprofessionnelles, de ses activités associatives, de ses stages, de ses entretiens coaching, de ses expériences professionnelles. Un service de bilan de compétences intégré au Logbook sera par ailleurs possible grâce au concours de l’Association des Diplômés. La collaboration de l’Association et de Toulouse Business School permettra la création d’une véritable structure d’accueil de diplômés du groupe et d’un continuum de l’accompagnement, depuis le diagnostic personnalisé de son profil à un accès privilégié à des formations de perfectionnement, pour une formation adaptées à tous.

L’efficacité éprouvée de l’accompagnement Etudiant Selon l’enquête 2012 du Programme Grande Ecole, 96% des diplômés ont intégré un poste dans les 6 mois suivant leur sortie d’école. Parmi eux, 40% ont une proposition de contrat avant leur diplomation. 24

Toulouse Business School bénéficie par ailleurs d’un rayonnement relationnel important parmi son réseau d’entreprises. Le groupe reçoit en effet 16 à 17 000 offres de stages par an, soit une moyenne de 100 offres de stages par jour ouvré.


€x

TOULOUSE BUSINESS SCHOOL UN PORTRAIT EN CHIFFRES Budget

Effectifs

> 43.4 millions d’euros

> 4200 étudiants

> 2000 stagiaires en formation continue

Enseignants

> 33 millions de ressources propres > 4.4 millions d’impôts additionnels à la2taxe professionnelle > 3.6 millions de taxe d’apprentissage

> 2.4 millions pour le Centre de Formation des Apprentis

> 87 professeurs permanents

> 77 professeurs affiliés > 44 visiting fellows

Recherche Structure > 184 administratifs

> 4 campus : Toulouse, Paris, Barcelone, Casablanca > 1 Centre de Formation d’Apprentis

Partenariats

> 5 groupes de recherche : entrepreneuriat & stratégies, financial economics, marketing & communication networks, nouvelles pratiques du management, travail-emploisanté > 70 enseignants chercheurs

> 25 doctorants

> 2.8 millions de budget en 2012

> 150 accords

> 20 accords de doubles diplômés

AccrEditations

> EQUIS, AMBAA, AACSB, accréditations internationales obtenues dès 2003 > La 3e école de management française à les recevoir après HEC et ESCP-EAP.

alumni > 97% trouvent un emploi 6 mois après leur diplôme > 41.3K€ de salaire actuel brut > 56% ont une fonction à l’international

LA NOUVELLE STRATÉGIE DE TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - FÉVRIER 2013

25


Contact Presse : Cathy Clément – GAIA Communication cathy.clement@gaiacommunication.fr 06 28 41 17 16


Dossier de Presse - Toulouse BS - 21 février  

Dossier de Presse de la conférence de Toulouse BS du 21 février

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you