Issuu on Google+


Spectacle Musical De Nicolas SOUCHAUD alias Sylian & Philippe BOUTONNET http://www.myspace.com/destinsmineurs https://sites.google.com/site/destinsmineurs/ destinsmineurs@gmail.com

J’ai eu le plaisir d’assister en juin 2009, dans le cadre du Festival Académique de Chant Choral Schoralia, à la création de Destin Mineurs - opéra rock écrit par Philippe Boutonnet, professeur d’éducation musicale à Orléans, et le musicien Nicolas Souchaud. La qualité musicale du spectacle proposé s’imposait comme une évidence, le plaisir des élèves à chanter ce répertoire manifeste. Ce qui frappe d’emblée lorsque l’on assiste au concert c’est l’efficacité et la simplicité du dispositif orchestral d’une part – une bande son sur laquelle évolue un guitariste soliste -, la qualité d’autre part d’arrangements vocaux qui, grâce à une écriture sans fioriture et toujours judicieuse, mettent systématiquement en valeur la performance des choristes. Présentée aux coordonnateurs chant choral de l’Académie, l’œuvre a conquis d’emblée. La décision a ainsi été prise de publier l’œuvre dans un format qui devrait faciliter le travail des professeurs d’éducation musicale : un livret contenant textes et partitions bien sûr, mais aussi les accompagnements dans deux versions – avec et sans la partie de guitare solo -, le visuel qui soutient la prestation des élèves (lors de la première, les spectateurs pouvaient lire les textes en temps réel, comme à l’opéra), des vidéos présentant des prestations d’élèves qui permettent de se familiariser avec l’œuvre. L’association Schoralia Région Centre est heureuse de vous proposer ce nouveau répertoire qui, j’en suis convaincu, séduira des générations d’élèves. Je tiens à remercier Philippe Boutonnet et Nicolas Souchaud pour cette belle et très musicale initiative ! Eric Michon Inspecteur Pédagogique Régional d’Education Musicale Président de Schoralia Région Centre

Scénario, paroles* et mise en scène de Nicolas SOUCHAUD Musiques* et arrangements de Philippe BOUTONNET & Nicolas SOUCHAUD Orchestration pour chœurs de Philippe BOUTONNET Conceptions graphiques : Jérémy DUMAS Conception du livret : Patrick BIGOT & Nicolas SOUCHAUD Vidéos additionnelles : Guillaume PINEAU & William VINCE Participations vocales : Elodie, Nany, Judikaël, Khadija, Boubou & Sylian *Sauf Son Histoire texte et musique de Sylian & Stéphane Andrzejewski

© L'ensemble des œuvres de ce recueil est soumis aux droits SACEM


Présentation de la scène

Pupitre chef de chœur

Chorale

Pupitre narrateur


00 - Introduction :

Dites-moi

Voix A

Voix B C1.Dites-moi, Dites pourquoi Les gens qui sont comme moi Marchent sans se retourner, Dans la rue ou leur passé ? Oh dites-moi, Ces gens là, Tous ces autres, tous ces « moi », Où vont-ils de ce pas ? Qu’y a-t-il plus loin, là-bas ? J’ignore ce qui attire, Ces raisons, raisons de vivre.

C2.Mais dites-moi, C2.Je n’comprends pas.

Je n’comprends pas. Ils ne me répondent pas. Ce sont des questions qui gênent, Qui doivent leur faire de la peine. Oh dites-moi, Parlez-moi, Pourquoi pleurez-vous comme ça ? Ai-je dit quelque chose qui blesse ? Dites-moi ce qui n’ va pas.

Me répondent pas. Des questions qui gênent. Leur faire de la peine. Parlez-moi, Pleurez-vous comme ça ? Quelque chose qui blesse ? Moi ce qui n’va pas.

Refrain Pourquoi tant de monde Se contente de vivre comme ça ? On se cache, on se ment, On fuit les problèmes à chaque fois. Qu’est-ce qui nous fait honte Au point de tomber si bas ? Le repos de l’âme, C’est pour les morts, je ne le suis pas !

C3.Mais dites-moi, Confiez-moi, Quel âge avez-vous déjà ? Combien de temps il vous reste ? Etes-vous si bien que ça ? Et dites-moi, Pour une fois, Après tout c’est votre droit ! Vos rêves sont-ils aussi vides ? Aussi pitoyables que ça ?

C3.Confiez-moi Avez-vous déjà ? De temps il vous reste ? Vous si bien que ça ? Pour une fois, C’est votre droit ! Sont-ils aussi vides Pitoyables que ça ?

Refrain (bis) (Texte & Musique : Sylian)


01 -

Insouciance Voix A et Voix B

C1.Tout est bien plus facile Sans se poser trop de questions. Je classe tout dans l’inutile. J’évite les résolutions. Il y a un temps pour tout. Plus tard, j’y ferai attention.

Refrain C’est ça la vie que j’aime ! C’est entre amis qu’on est le mieux. Les actualités m’ennuient, C’est trop sérieux. C’est ça la vie que j’aime ! Quand il n’y pas d’problème. Je ne vois pas l’utilité De tout compliquer.

C2.Les contrôles, les devoirs, Ne me mettent pas la pression. Quelque soit le résultat, Je rentrerai à la maison. Je risque au pire une engueulade, Ou bien des félicitations.

Refrain C3.Ce qui compte c’est les amis, Ceux d’internet y compris. Partager ses passions, C’est vivre ensemble à l’unisson. J’ai conscience de ces valeurs, Et j’y fais attention !

Refrain C’est ça la vie que j’aime ! C’est ça la vie … … que j’aime !

(Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet)


02 -

Silence

Voix A

(1/2)

Voix B C1.Ca fait bientôt deux mois qu’il n’est plus là,

C1.Qu’il ne traîne plus avec nous.

Qu’il ne traîne plus avec nous. Au début, je ne me m’inquiétais pas. Où est-ce qu’il traîne ? Et qu’est-ce qu’il fout ? Ici je suis le seul qui l’ai remarqué Vous vous n’en parlez jamais… On ne le voit plus dans le quartier. C’est quoi l’histoire ? Dites moi, pourquoi ce SILENCE ?

Où est-ce qu’il traîne ? Et qu’est-ce qu’il fout ? Vous vous n’en parlez jamais.

Dites moi pourquoi ce SILENCE ?

C2.J’ai toujours l’impression de déranger C2.Quand j’aborde le sujet.

Quand j’aborde le sujet. A chaque question vous esquivez. Plus de mensonge, plus de secret ! D’accord, ce mec était plutôt discret, Mais ce n’est pas une raison ! Il avait sa place à nos côtés. Je veux savoir ! Dites- moi, pourquoi ce …

Plus de mensonge, plus de secret ! Mais ce n’est pas une raison !

Dites -moi, pourquoi ce …

Refrain Silence ! Que veut dire ce silence ? Je veux la vérité ! Silence ! Que veut dire ce silence ? Qu’a-t-il donc à cacher ? Silence ! Que veut dire ce silence ? Oh, J’ai peur d’y penser … Silence ! Silence ! Je te hais !

Silence ! Je te hais !

C3.Stop !

C3.Stop !

Il nous faut crever l’abcès. Ou les vitrines du quartier ? Qu’il faut parfois éviter.

Epargnez-moi ce…

Il est temps pour nous de le briser. Il nous faut crever l’abcès. Dois-je regarder la une à la télé ? Ou les vitrines du quartier ? Il y a des mots qui ne se disent pas, Qu’il faut parfois éviter. Mais en amitié ça ne compte pas, Je veux savoir ! Epargnez-moi ce…


02 -

Silence

Voix A

(2/2)

Voix B Refrain

Oh je te hais !

Oh je te hais !

P. Parfois vous me faites peur P. « Frère de cœur ». Votre vie de …

Quand vous m’appelez tous « Frère de cœur ». Vais-je tomber dans l’oubli aussi ? Rien ne changera dans Votre vie de …

Refrain (bis)*

(Texte & Musique : Sylian)


03 -

L’arrestation Voix A et Voix B

C1.Ce n’étaient pas des ambulances, Toutes ces sirènes qui dansent, Pourtant mon cœur s’est arrêté ! Des hommes surgissent, brisent le silence. Des armes pointent, cherchent des présences. La peur m’empêche de bouger…

Refrain Face à terre, Je vois ma vie à l’envers, Un avant goût de l’enfer. Que s’est-il donc passé ? D’un seul coup, Mon sang se glace, et j’espère Revenir en arrière. Qu’y a-t-il ? Qu’ai-je fait ? Qu’ai-je fait ?

C2.Les questions fusent. On me demande : Où sont les autres ? Combien j’en ai ? Tout l’monde s’agace, j’en ai assez ! Mes amis, je veux les sauver. Je n’ai qu’eux à protéger. Le mieux est de rester muet.

Refrain Qu’ai-je fait ? Oh Oh

Refrain Qu’ai-je fait ? Oh Oh Qu’ai-je fait ...

(Texte & Musique : Sylian)


04 -

Tenir bon

Voix A

(11/2)

Voix B C1. Des heures, des jours à tenir Dans cet endroit paumé. Une discipline qu’il faut suivre, Des tâches et des corvées. Fermer ses poings, Ne pas plier !

C1. Ne pas plier ! C2. Chaque jour est un combat Entre ces murs et ces lois. J’garderai la tête haute, Tout ça n’est pas de ma faute ! J’ n’ai rien demandé, J’voudrais m’en aller.

C2. M’échapper ! P. Tenir bon ! Tenir bon ! Tenir bon ! Tenir bon ! Tenir bon ! Tenir bon ! Tenir bon !

P. Tenir bon ! Tenir bon ! Tenir bon !

Refrain Mais comment continuer ? A quelles mains s’accrocher ? Je me pose trop de questions. Qui a tort ? Qui a raison ? Mais comment continuer ? A quelles mains s’accrocher ?

Je me pose trop de questions. Qui a tort ? Qui a raison ?

Oh, résister quand on est seul. Faire face à toutes les épreuves. Ne rien lâcher quoiqu’il advienne. Tenir bon en cachant ses peines. Pas question de baisser les bras. Je veux que l’on soit fier de moi. Ne pas faillir, ne pas trembler. Surtout garder sa dignité !


04 -

Tenir bon

Voix A

(2//2)

Voix B C3. Combien de temps vais-je rester Dans cet enfer isolé ? Cette place n’est pas faite pour moi ! Qu’ai-je fait pour mériter ça ? J’en ai marre de lutter, J’voudrais m’en aller.

C3. Et rentrer …

Refrain Oh, résister quand on est seul. Faire face à toutes les épreuves. Ne rien lâcher quoiqu’il advienne. Tenir bon en cachant ses peines. Pas question de baisser les bras. Je veux que l’on soit fier de moi. Ne pas faillir, ne pas trembler. Surtout garder sa dignité ! Mais comment continuer ? A quelles mains s’accrocher ?

Je me pose trop de questions. Qui a tort ? Qui a raison ?

Oh, résister quand on est seul. Faire face à toutes les épreuves. Ne rien lâcher quoiqu’il advienne. Tenir bon en cachant ses peines. Pas question de baisser les bras. Je veux que l’on soit fier de moi. Ne pas faillir, ne pas trembler. Surtout garder sa dignité !

(Texte & Musique : Sylian)


05 -

Ne plus souffrir Voix A et Voix B C1. Je commence à comprendre. Pardon ... Je sais, il est trop tard. Quelles que soient mes erreurs, Tout seul, Je n’ai plus d’espoir. Je ne cesse de penser à toi. Tu es celle en qui je crois. La meilleure partie écrite en moi.

Refrain Ne me laisse pas partir De tes souvenirs. J’ai besoin de toi, Ne m’abandonne pas. Je ne veux plus souffrir. Oh non, ne plus souffrir …

C2. J’n’ai pas choisi mes amis… Ou mal. Je le sais maintenant. Mais le crime est commis, Je paye. Tel est le châtiment ! Je n’ai pas un quart de ma vie… Quand j’y songe encore aujourd’hui, La douleur me ronge et me détruit.

Refrain C3. Quand je ferme les yeux, Je pleure, Noyant mes rêves de chagrin. J’aimerais juste un peu Te voir, Pouvoir tenir ta main. Je n’ai que toi pour résister, Ton image pour ne pas tomber. Mon cœur saigne… à trop t’aimer.

Refrain* Ne plus souffrir …

(Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet / Sylian)

*"Oh non" doublé sur ce dernier refrain


06 -

Une nouvelle vie

Voix A

Voix B Une nouvelle vie s’élance, Sous un autre ciel. La joie d’une seconde naissance, D’un premier réveil.

C1.De l’air pur,

C1.De l’air pur,

Une bouffée d’oxygène. Respirer, Evacuer ses peines. Enfin dehors, enfin libre !

D’oxygène. Respirer, Ses peines. Enfin libre !

C’est fini, tout est derrière, je peux partir !

Refrain Une nouvelle vie s’élance, Sous un autre ciel. La joie d’une seconde naissance, D’un premier réveil. Une nouvelle vie commence, Où tout est possible. Je lui donnerai un sens, Meilleur j’imagine.

C2.Sur la route,

C2.Sur la route,

Les paysages défilent. Loin des murs, L’horizon s’étire. Toutes ces couleurs, qui tournent et qui dansent,

Défilent. Loin des murs, S’étire. Qui tournent et qui dansent,

Illuminent à nouveau mon existence.

Refrain C3.Retrouver

C3.Retrouver

Sa chambre et ses objets. Tous ces détails Qui finissent par manquer. Finalement les choses prennent l’importance

Ses objets. Ces détails Par manquer. Les choses prennent l’importance

De ce manque qu’elles laissent par leurs absences.

Refrain (Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet)


07 -

Mea Culpa

Voix A

Voix B C1. Je pensais l’histoire terminée. La vie reprendrait son chemin, Comme s’il ne s’était rien passé. Tout irait mieux, tout serait bien. En fait, personne n’a oublié. La faute est ce que tout le monde retient.

Refrain Dois-je crier ? Dois –je pleurer ?

Dois-je crier ? Dois –je pleurer ? Comment racheter ma dignité ? Plutôt que dire « avoir changé », J’aimerais tant te le prouver.

Plutôt que dire « avoir changé »,

Mais moi, mon cœur s’est arrêté

Mais moi, mon cœur s’est arrêté Au seuil de mes Mea Culpa, Insuffisants pour pardonner Ce que j’ai laissé derrière moi.

Insuffisants pour pardonner ……………………………….derrière moi.

C2. Je n’arrêtais pas d’y songer. Son doux visage m’accompagnait. Il me semblait entendre sa voix Me rassurer, guider mes pas. A chaque moment difficile Elle me le rendait moins pénible.

Refrain Ce qui est sûr, je t’ai aimée. Je t’aime encore maintenant. Tu resteras à mes côtés Dans ma mémoire seulement. Car si je t’aime j’respecterai, A contre cœur, tes choix présents.

Me-a Me-a Me-a Me-a Me-a Me-a Me-a Me-a

Cul-pa Cul-pa Cul-pa Cul-pa Cul-pa Cul-pa, Me-a Cul-pa Cul-pa

Me-a Cul-pa, Me-a Cul-pa, Me-a Cul-pa, Me-a Cul-pa.(2 voix)

Julien (parlé) : Quand je dérange Je pars tout bas… Adieu mon Ange Mea Culpa…. (Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet / Sylian)


08 -

Te ressembler

Voix A

Voix B

C1. (Bouche fermée)

C1. Il y a longtemps que je t’observe, Que j’apprends à chaque rencontre. J’avais envie de tout connaître, Ton côté clair, ton côté sombre. J’aimais être à tes côtés, Que l’on soit seul, qu’il y ait du monde… Souvent je t’écoutais parler. Parfois je jalousais ton ombre.

Ton côté clair, ton côté sombre. (Bouche fermée)

Parfois je jalousais ton ombre.

Refrain J’ai toujours voulu Un peu exister. Devenir quelqu’un Qui te ressemblerait. Je l’ai toujours su. J’avais fait mon choix. Plus tard, je serai Comme toi !

C2. (Bouche fermée)

C2. A regarder ceux qui m’entourent, Je leur reproche toujours une chose. Alors que toi, dans tes discours, J’accepte le noir, j’accepte le rose. Quand une décision me presse, Je me pose les mêmes questions. C’est : « Qu’aurait-il fait à ma place ? » « Est-c’que ça lui semblerait bon ? »

J’accepte le noir, j’accepte le rose. (Bouche fermée)

« Est-c’que ça lui semblerait bon ? »

Refrain P.J’ai toujours voulu, Oh oh

P. J'ai toujours voulu exister

Exister, te ressembler.

Et te ressembler.

C3. (Bouche fermée)

C3. Mais maintenant je suis solide. On ne me regarde plus de haut. J’ai fait ma place dans la vie. Ma présence ne sonne plus faux. Je me fiche de ton parcours, Tes erreurs ne me dérangent pas. Au contraire, elles valent le détour. Je ne regrette rien de toi !

Ma présence ne sonne plus faux. (Bouche fermée)

Je ne regrette rien de toi !

Refrain (bis) (Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet / Sylian)


09 -

Devenir quelqu'un

Voix A

Voix B

C1. (Bouche fermée)

C1.Quand je t’écoutais parler, Je revoyais le passé, Un mauvais film se dérouler. J’ai eu le temps d’y repenser. Depuis, j’ai même un peu changé, Dans le bon sens, je te promets. C’est la vérité.

Refrain Tu voulais me ressembler, Je ne le mérite pas. J’ai grandi contre mon gré, Je veux t’épargner cela. Tu seras quelqu’un Si tu restes toi.

C2. (Bouche fermée)

C2.Tu peux encore avoir le choix D’être un autre ou d’être toi. Je t’en prie, ne t’égare pas. Peu importe qui tu choisis. Ne t’inspire pas trop de sa vie. Tu as d’autres qualités, Gagne son amitié.

Refrain Tu voulais me ressembler, Je ne le mérite pas. J’ai grandi contre mon gré, Je veux t’épargner cela. Tu seras quelqu’un Si tu restes toi.

Refrain (bis)

(Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet / Sylian)


10 -

A l' envers des nuages Voix A et Voix B Refrain A l'envers des nuages, Il y a toujours un ciel. L’espoir en images Devient immortel. Regardons ensemble Une seule direction. Partageons encore Les mêmes horizons.

C1.Profitons de l’instant, Mais du temps qui passe aussi. Il faut en perdre pour Apprécier la vie. Soyons réunis pour les jours de pluie. Comment choisir ? Quel chemin doit-on suivre ? On se pose des questions, Mais on tourne en rond. . Plus que des conseils, l’exemple a du bon !

Refrain C2.Des erreurs, j’en ai fait, Et d’autres m’attendent. Je me relèverai, Tâcherai de comprendre. Comme le phénix renaissant de ses cendres. Mon plus beau trésor, Je le nomme « Amitié ». Je ne le cache pas, Mieux vaut le partager. Mais l’amitié, comme tout, il faut la mériter !

Refrain Quitte à choisir un ciel, Que nos étoiles soient belles…

(Texte : Sylian Musique : P.Boutonnet)


11 -

Son histoire Voix A et Voix B

C1.Un nom qui résonne, soulevant la poussière… Un visage émerge d’un filet de lumière. Ma mémoire s’éclaircit doucement, Et je croise ses yeux d’enfant.

Refrain J’ai écrit une histoire qui te ressemble un peu, Un conte, une légende, un aveu. J’ai écrit ton histoire. J’ai écrit notre histoire.

C2.J’invente ce qui manque à mes souvenirs, Pour que tu existes même avant de partir. Rien n’est pire que l’oubli. Je t’en préserve, mon Ami.

Refrain C3.Un nom qui résonne, soulevant la poussière… Un visage émerge d’un filet de lumière. Ma mémoire s’éclaircit doucement, Et je croise ses yeux … (Chut !) J’ai écrit une histoire… J’ai écrit notre histoire.

Refrain Refrain bis en canon (Ecrite et composée par le groupe : 3.14 : Sylian & S.Andrzejewski)



Paroles Destins Mineurs