Daniel Henao - Portfolio

Page 1

[ D A N I E L P O R T F O L I O

H E N A O ] A R C H I T E C T U R E


index INSTITUTIONEL

USAGE MIXTE

s e r r e e x p o

01 07

Serre pédagoguique - Sophie Barat 18 °

17 Roche morphose

23 15

Fattal City

La arquitectura del teatro

さんけん の いえ (Sanken no ie)


AUTRES

RÉSIDENTIEL

17 23 29 35

Fattal City

さんけん の いえ (Sanken no ie)

Terrasses d’Éloi

Dôminium

39

41

Nuances

Curriculum Vitae


Serre pédagogique L’école de demain - projet complet Cultiver l’esprit : Espace culturel et pédagogique de l’école Sophie-Barat.

Réhabilitation des ruines de l’ancien externat Sainte-Sophie - Co-design Cadre : M. Arch - Atelier d’architecture - 1er année 2017 Équipe de travail : Daniel Henao Tuteur : Sergio Morales Durée du développement du projet : 10 semaines


2

Toit incliné que emprunte les angles du toit mansardé de la ruine. Le toit protége du soleil les espaces et dissimule les contraventements.

RE

IÈ RIV

DE

IES

AIR

PR

ÉCOLE SOPHIE-BARAT

BOU LEVA

RD G

RUINE

OUIN E

Espaces vitrés de la serre pédagogique

Reconstruction du toit mansardé pour la serre traditionelle d’aile est

Îlots pédagogiques

AVE

NUE

ST C

HAR

LES

OBJECTIFS : Concevoir un projet avec des aires de vie plus accueillantes et plus confortables et proposer une identité unique au lieu. Le bâtiment aura un rôle didactique de révéler leurs caractéristiques écologiques. PROJET:

NIV. 0

Circulation et espaces de lecture de côté serre pédagogique. Espaces en sous-sol pour Agora et espaces mécaniques

Au nord de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, au bord de la Rivière-des-Prairies, le nouvel espace culturel et pédagogique de l’École Sophie-Barat vise à développer un centre éducatif exemplaire et innovant aux qualités spatiales et environnementales remarquables. La serre pédagogique est conçue comme un bâtiment distinct qui se démarque du paysage bâti avec la réutilisation d’un archétype pour un usage différent. D’une surface de 2500m2, ce volume longitudinal propose diverses activités pédagogiques, éducatives et culturelles. Conceptuellement, la serre pédagogique a été pensée comme un volume global en verre isolant des paysages et climats distincts. Ce volume reçoit les espaces pédagogiques et propose une limite spatiale pour la création des espaces actifs ouverts à la communauté ainsi que des espaces passifs qui accueillent les étudiants. Des pièces et des arbres sont réparties de manière judicieuse afin de créer des espaces de déambulation. RUINE

Aile ouest - Intérieur Aile est - serre

La continuité du volume comprend la maison des jeunes qui accueille les espaces ouverts au public. Conçue comme un volume de deux niveaux (soussol et niveau 1), la maison des jeunes est une transition entre la serre pédagogique et la serre traditionnelle située dans l’aile est de la ruine de l’ancien externat Sainte- Sophie.


3

Plan niveau 0 Maquette finale - façades du bâtiment

0

2

4

10m


4

Plan niveau 1 Maquette finale - coupe de mur type


5

Schéma d’approche mécanique fenêtres ouvrantes motorisées pour evacuation d’air vicié

système de traitement hydrométrique «fog system»

SUD

NORD

blocage d’infrarouges longs

infrarouges courts vents dominants provenientes du sud-ouest

ventilation mécanique (air chaud souffle) pour les temps le plus froid masse thérmique

protection de la végetation durant la nuit

persiennes motorisées

L’air chaud monté et il est evacué de la salle grâce aux fênetres ouvrantes système de récuperation de la chaleur et la diriger vers l’intérieur des îlots programmatiques

Détails du concept

Cadre rigide structural (poutrelles ajourées en bois) Unité scellée 6mm d’épaisseur. Mur-rideau en bois ancré à la structure en profilé métallique

Masse thermique, mur en béton texturé avec le cofrage en bois

Plancher surélevé en bois sur plots ajustables, h=600mm max. Zone vegetalisée, plantes de racines peu profondes (type vegetalisation intensive ou semiintensive)

Plaque d’ancrage et rotule structurale. Ancrage des poutrelles ajourées en bois à la fondation périemetrale Structure HSS

Dalle sur sol, membrane d’étanchéité et lit de sable

en

profilés

métalliques

Mur-murideau en bois

SIolinage métallique continu

Panneau en béton prébabriqué Cailloux et gravier

Plancher surélevé en bois sur plots ajustables, h=600mm max. pour permettre le passage des conduits mécanique Plancher surélevé à l’intérieur du îlot programmatique pour permettre le passage des conduits mécanique

Conduits mécaniques au-dessous du plancher de circulation Dalle sur sol, membrane d’étanchéité et lit de sable

Conduit mécanique sous le plancher Lit de sable et membrane de polyéthylene Drain français périmetrale


6


Roche morphose une intégration urbaine qui passe par la matérialité

Le Pavillon pour la Paix du Musée des beaux-arts de Montréal Cadre : B. Arch - Atelier d’architecture 4 - 2ème année 2016 Équipe de travail : Dominique Raymond - Daniel Henao Tuteur : Patrick Morand Durée du développement du projet : 9 semaines


8

DE

OBJECTIFS :

RU MO E NT AG

LA

NE

Explorer les relations complexes entre architecture, matérialité et technologie et comprendre l’importance de la recherche sur les matériaux à l’avancement de l’architecture;

HE RB

RO

OK EO

Repositionner l’architecture parmi les pratiques culturelles et techniques de la société contemporaine. RU

RU

ES

EC

RE

SC

PROJET :

EN

T

Le site du nouveau Pavillon pour la Paix se situe sur la rue Bishop, dans la zone commerciale au sud de la rue Sherbrooke. L’îlot sur lequel sera érigé le nouveau pavillon du Musée des beaux-arts de Montréal est situé dans le district Peter-McGill et correspond au secteur Bishop-Crescent. EB

EO

ISH

À la base de la conception, on retrouve l’idée de faire une roche qui aurait déboulée du Mont-Royal il y a des centaines d’années, avant le développement de Montréal. Au fil des années, la ville se serait développée autour de cette immense roche jusqu’à ce que le Musée des Beaux-arts décide de creuser cette roche pour y installer son cinquième pavillon.

UL EV A

RD

DE

MA

ISO

NN

EU V

OP

BO

RU

ÉTAPE 0

La matérialité du projet, le béton et l’aluminium, poursuit l’idée de la roche sous une perspective qui remarque le bâtiment dans le tissue typologique de la ville. Ainsi, l’histoire de la roche déboulée du Mont-Royal, exploitée tant au niveau microscopique que macroscopique, a permis la concrétisation du projet.

ÉTAPE 1

ÉTAPE 2


9

Plan rez-de-chaussée

RUELLE

7 9

6

10

5 Hall / Accueil 6 Toilette femmes 7 Toilette hommes 8 Salle polyvalente 9 Salle mécanique 10 Vestiaire 11 Entrepôt 12 Salle mécanique 13 Salle polyvalente 18 Salle mécanique 19 Salle d’exposition 20 Toilette hommes 21 Toilette femmes

8

5

Pavillon Jean-Noël Desmarais Musée des beaux-arts de Montréal

Maisons victoriennes

RUE BISHOP

0

Schéma de circulation planchers

Schéma de programmation

Circulation verticale Cafétéria Vestiaire sous-sol Vestiaire RDC Toilettes Salle mécanique Rangement

2

4

10m


10

Plan 1er étage

Plan 4ème étage

11 20

21 18

12

19 13

0

2

4

Schéma principe écologique d’éclairage naturel Été

Lanterneau incliné pour capter la lumière Puits de lumière central. Surface réfléchissante et incline 8° pour contrôle de lumière et accroissement de la réflexion spéculaire

Hiver

Projection de la géométrie du bâtiment, mur extérieur Brise soleil contrôle de la lumière

Surface en verre

10m

0

Schéma principe écologique de ventilation

2

4

10m


11

Coupe longitudinale

Explorations de matérialité - béton

LUMIÈRE

PERCÉES

BRUT

COFFRAGE

Maquette volumétrique d’exploration


12

DÉTAIL EN COUPE Jonction toiture / Mur extérieur / Fenêtre


13

STRUCTURE PLEINE INTÉRIEURE

STRUCTURE

STRUCTURE FILIGRANE DE L’ENVELOPPE


14

Maquette finale - façade principale

Maquette finale - plan

Maquette finale - côté sud-est


La arquitectura del teatro L’architecture du théâtre typologies des théâtres au centre-ville de Bogota Groupe de recherche projet et patrimoine Employeur : Université Jorge Tadeo Lozano - Bogota Faculté de Sciences humaines, art et design Programme d’architecture Fonctions : Assistante principale de recherche et graphiques ISBN : 978-958-725-074-9, 1er édition 2011 Durée du développement du projet : 1 an


16

1

3 5

10

15

25

1

1

3 5

10

15

3

5

10

15

25

25

1

1

3 5

10

15

3 5

10

15

25

25

1

3 5

10

15

25 3 5

10

15

25

CA

RR

ER

A1

2

1

lle

3 5

10

15

25

23

lle

24

RER

CA RR ER

Ca 1

Ca

A7

24

A9

lle

CAR

Ca


Fattal City

Projet étique de communauté intentionnelle pour les habitants du “Fattal City” dans le quartier Saint Henri, car LA VILLE dans la ville doit être èa l’image de ceux qui y habitent. Coopérative de solidarité - Usages multiples Cadre : M. Arch - Projet these - 2ème année 2018 Éthiques et pratique(s) du projet d’architecture Équipe de travail : Daniel Henao Tuteur : G. Lizarralde | JP. Boudreau | T. Schweitzer Durée de la recherche : 10 semaines Durée du développement du projet : 10 semaines


18

AIN

T-R É

DA GE

ES

MI

RU E

RU

NA IS

RU E

AC OR N,

ED

AL

MISSION BON ACCUEIL

IES

ER

NN

A ET

OBJECTIFS : Concevoir un projet d’architecture et positionnement éthique face à une problématique d’intérêt public en ayant en considération le projet autoroutier majeur de l’échangeur Turcot pour étudier les enjeux éthiques sous-jacents à l’inscription d’une infrastructure de grande envergure dans le tissu urbain montréalais en regard de ses impacts « sur la qualité des milieux de vie, la connectivité et la mobilité, la dynamisation économique, la cohabitation des fonctions et les équipements collectifs

PÔLE COMMUNAUTAIRE Réaménager des espaces existants au cœur de l’ensemble des bâtiments pour les transformer en espaces propices à la vie en communautaire pour ainsi encourager le partage et l’alimentation.

PÔLE D’OUVERTURE Désenclaver l’ensemble des bâtiments vers le quartier à l’aide des espaces d’échange (économique et culturel) et des accès directs vers les aires vertes.

PÔLE DE CONCILIATION Relocaliser les personnes qu’habitaient les espaces que seront réaménagés et accueillent les nouveaux habitants de la communauté.

PROJET: À la suite de la critique du système économique actuel, le type de communauté intentionnelle de coopérative de solidarité est appliquée dans le projet développé pour la communauté de l’ensemble des bâtiments situés à 617, rue St-Rémi. Des logements, des entrepôts, des bureaux, des ateliers, tous liés par une grande cour intérieure qui serve de stationnement. La population éclectique qui y habite est le reflet de la mixité de la ville, du quartier à une échelle réduite. C’est une petite ville dans la ville. « Bienvenue à FATTAL CITY ». De cette façon, le projet Fattal City cherche à développer trois volets. D’abord, le développement du pôle d’ouverture, celui qui permet de désenclaver l’ensemble des bâtiments vers le quartier à l’aide des espaces d’échange (économique et culturel) et des accès plus directs vers les aires vertes de la nouvelle Cité. Ensuite, le développement du pôle communautaire, celui qui fait un réaménagement des espaces existants au cœur de l’ensemble des bâtiments pour les transformer en espaces propices à la vie en communautaire et qu’incitent le partage et l’alimentation (nourrir le corps et l’esprit). Finalement, le développement du pôle d’habitation, celui qui relocalise les personnes qu’habitaient les espaces que seront réaménagés et accueillent les nouveaux habitants de la communauté. Sous ce rapport, il est primordial le travail conjoint avec des organismes d’économie solidaire qui travaillent dans le secteur (Bâtir son quartier et Solidarité Saint-Henri). Ces organismes pourront guider les habitants avec leurs initiatives de rassemblement. Aussi, la communauté de Fattal City peut s’en servir de ces organismes pour la recherche des aides économiques gouvernementales et/ou philanthropiques requises pour matérialiser le projet. Il est très important de faire comprendre que la communauté punk et artistique qu’habite Fattal City est en risque dans les conditionnes existantes. C’est seulement le propriétaire privé qui peut prendre les décisions de l’avenir de l’ensemble des bâtiments, et leurs habitants. Il est impératif d’appuyer la communauté qui veut se rassembler et participer dans le début d’un nouveau modèle de société.


19

Plan rez-de-chaussĂŠe

0

2

4

10m


20

Plan 1er étage

Plan 2ème étage

0

2

4

10m

0

2

4

10m


21

s’ouvrir à la communauté et soutenir le réseautage

façade ruelle diana lane

façade place des festivals


22

pas de gentrification, la ville qui accueille ses habitants

Le projet n'est pas la solution Le mais projet il n'est la solution ultime, estpas une piste pour ultime, mais il est une piste pour un modèle économique l'image un modèle économique ààl'image desdes habitants habitantsde de ‐Pour qui on devrait faire la ville?

‐Pour qui on devrait faire la ville? ‐Est‐ce que l’architecte peut influencer le comportement sociologique des habitants?

‐Est‐ce que l’architecte peut influencer le comportement sociologique des habitants? ‐Est‐ce que l’architecte peut / doit contribuer à instaurer un nouveau modèle de société?

‐Est‐ce que l’architecte peut / doit contribuer à instaurer un nouveau modèle de société?


さんけん の いえ (Sanken no ie) Tsukudajima village de pêcheurs (Tokyo/Japon) Culture-Nature-Architecture Cadre : B. Arch - Atelier d’architecture 5 - 3ème année 2016 Équipe de travail : François Angers (sur la rivière), Alexandre Harton (sur le pont) Daniel Henao (sur la rive) Tuteur : Guillaume Pelletier et Jacques Lachapelle Durée du développement du projet : 6 semaines


24

UM ID

A

OBJECTIFS :

RIVIÈ RE S

Établir un relation entre « Culture-Nature-Architecture» pour ainsi développer une pensée critique et une sensibilité de l’architecture japonaise à même en cherchant une réciprocité avec notre propre culture. Proposer un nouveau type d’habitation centre sur l’humain et la diversité culturelle. PROJET :

RIVIÈ RE S

L TS

UM ID

A

A

CAN A

B KU

UKU D

SU

ASH IMA

T NT PO

Le site à intervenir est conformé par 3 secteurs avec caractéristiques particulières. Le premier la rive est un surface approximative de 2600m2 (132mx20m) est celui-ci est délimité par un rue existant avec une bordure des arbres existants du côté du village de pêcheurs, et par un murs de contention du côte de la rivière Sumida. Les autres deux espaces de développement sont sur la rivière Sumida +-4000m2 et sur le pont Tsukuba +- 4200m2 de deux côtés du tablier du pont. Sous ce rapport, le projet s’encadre comme un projet d’habitation dortoire inspiré des concepts d’espace et d’habitation découvert au Japon durant le voyage d’étude en architecture à Tokyo, Kyoto, Naoshima, Teshima et Osaka. Ainsi donc, le secteur de la rive propose avec un géométrie résultant du mat-architecture du village existant, un rappel des rues entre maisons, du développement commercial vers les deux autres parties du projet et de faire présence comme point d’accès et ancrage dans le village.

Interprétation des intentions dans le site urbain


25

Intervention urbaine - pleines et vides avant

après

Intervention urbaine - cadre bâti avant

après


26

Plan d’ensemble

0

6

12

30m


27

Circulation et perforation du mur de contention

Mat architecture - trame du village


28


Terrasses d’Éloi L’urbanité : enjeu majeure pour une architecture mineure

Logement collectif en quartier ancien Cadre : B. Arch - Atelier d’architecture 3 - 2ème année 2015 Équipe de travail : Anna Saryusz-Bielski - Daniel Henao Tuteur : Léa Zeppetelli Durée du développement du projet : 10 semaines


30

OBJECTIFS : RU

ES

Réfléchir d’une façon méthodique le contexte du Vieux-Montréal au sein duquel il est requis d’intervenir. Acquérir des notions d’analyse urbaine.

AIN

T-F R

RE

ME

NT

AN

ÇO

ISXA

R

Acquérir et mettre en application des outils de développement du projet d’architecture à plus grande échelle, s’initier au projet de logements dans la ville contemporaine et réfléchir aux enjeux sociaux de cette commande particulière.

RU

ED

US

AIN

T-S

AC

VIE

PROJET: RU

ES

AIN

Le projet Terrasses d’Éloi s’implante sur deux parcelles. La première d’environ 1400m2 est à l’angle sud-est des rues Saint-Nicolas et Saint-Sacrement. La seconde d’environ 800m2 est situé sur le côté ouest de la rue Saint-François-Xavier. Ces deux parcelles sont vis-à-vis, de part et d’autre de la petite rue Saint-Éloi. L’appropriation ne doit pas excéder le 60% de chaque parcelle.

RUE

SAIN

RUE

SAIN

T-PA

UL O

LOI

T NIC

OLA

S

Les termes clés de ce projet sont la densité, mixité et l’hybridité. Donc, le projet cherche à réactiver le secteur avec nouveaux airs de créativité et touches urbains et contemporaines dans ce secteur de la ville. Dans ce même esprit, les Terrasses d’Éloi, par le biais de la volumétrie, d’un jeu rythmé d’ouvertures et fermetures de la façade et d’un terrassement d’étages théâtral à travers la ruelle Saint Éloi, participe au nouveau dialogue qu’établie le projet avec son environnement emprunt d’histoire.

Terrassement

Répartition des logements

Mise en relation des deux bâtiments et créations de terrasses privés et publics

appartements, studios, ateliers

Bande matérielle Des variations de pierre calcaire brune sont utilisées aux niveaux 1 a 3 pour assurer la continuité de la matérialité des bâtiments avoisinants


31

Plan rez-de-chaussée

0

Élévation sur rue Saint-Sacrement

Élévation sur rue Saint-François-Xavier

2

4

10m


32

Plan 2ème niveau

Plan 6ème niveau

0

2

4

10m


33

Coupe longitudinale des deux bâtiments

Maquette finale - bâtiment sud-ouest

Maquette finale - bâtiment nord-est


34


Dôminium entre rue et ruelle : accorder le monumental au quotidien

Maison de ville pour un collectionneur Cadre : B. Arch - Atelier d’architecture 3 - 2ème année 2015 Équipe de travail : Travail individuel Tuteur : Léa Zeppetelli Durée du développement du projet : 2 semaines


36

RU

ES

OBJECTIFS :

AIN

T-M

AR

C

UP

PE

R

Découvrir les conditions générales et locales du projet d’architecture en contexte urbain et acquérir des notions d’analyse urbaine, et aborder les questions de matérialité pour une bonne intégration architecturale par ressemblance ou par contraste.

RU

ET

Développer des transitions entre les espaces publics/privés et ainsi construire un projet à partir de la compréhension et l’interprétation des besoins de ses occupants

ED

EF

OR T

D’

RU

CE NT R AR E C CH AN ITE AD CT IEN UR E

RU

EB

AIL

E

PROJET : La parcelle de terrain est mitoyenne de 7m x 18m et elle est située entre la rue Baile et une ruelle verte, au nord-est du Centre canadien d’architecture. L’appropriation ne doit pas excéder le 60% de la parcelle. Un arbre existant à conserver d’environ 12m de hauteur est sur le côté gauche de la façade principale ainsi que un mur végétalisé mitoyen entre la maison voisine et le site. Dôminium est une maison de ville pour un collectionneur et sa famille avec un programme d’exposition dans un dôme de caractère semi-public qui est le coeur du projet. Ce dispositif peut être approprié comme un espace de vie pour une couple, ainsi qu’un espace idoine pour l’exposition à petits groupes. Le dôme qui est un environnement intérieur contrôlé qui reçoit la projection des images pour une expérience d’exposition immersive.

Schéma en élévation de hiérarchie

Schémas en plan d’ensoleillement pm

am

soleil hiver Schéma en coupe de circulations verticales pm

am

soleil été


37


38

Plan rez-de-chaussée

Plan 1er étage

Plan 2ème étage

E.B.

9

5 2

3

E.H.

10 6

4 E.H.

1 Salon 2 Salle à manger 3 Cuisine 4 Hall d’entrée 5 Chambre 6 Salle de bain 7 Dôme d’exposition 8 Salle d’eau 9 Bureaux 10 Terrasse

E.H.

E.B.

E.H.

E.B.

8 E.B.

1

E.B.

7

0

1

2

5m

0

1

2

5m

0

1

2

5m


Nuances

le mock-up en tant que fragment : conception et fabrication d’une résille solaire Recherche et expérimentation Cadre : B. Arch - Atelier d’architecture 4 - 2ème année 2016 Équipe de travail : Dominique Raymond - Simon Cyr Alexander Laprade -Daniel Henao Tuteur : Patrick Morand Durée du développement du projet : 2 semaines


40

Fabrication et conception de la résille solaire STRUCTURE ombre forte

JONCTIONS naturalisé OBJECTIFS : Concevoir et fabriquer une surface articulée conçue à partir d’un principe mathématique/géométrique sous-jacent qui constitue à la fois son organisation compositionnelle et sa logique structurelle. Distiller un cadre conceptuel vers la découverte d’une narration spatiale spécifique. PROJET : La résille solaire conçue est basée sur le travail de Markus Heinsdorff et son pavillon GermanChinese House, exposé à l’exposition de Shanghai en 2010. La forme en V de la structure du pavillon de Heinsdorff fut conservée, mais tournée, doublée en rythme et changée d’échelle. La série de V donnée fut alors répétée avec un effet miroir de façon à ce que les V deviennent des ◊. Cette série de diamants fut doublée en épaisseur pour créer des diamants en 3D. Des pans de tissus furent ajoutés dans ces diamants, reprenant la matérialité de Heinsdorff. De cette façon, l’ombre projetée de la résille comporte différentes tonalités d’ombres en plus d’un travail en plans et en lignes.

Test de maquettes d’exploration au laboratoire d’éclairage SUD ÉQUINOXE

SUD ÉQUINOXE

SUD ÉQUINOXE


LANGUES

daniel henao

Français, anglais, espagnol.

3D - MODELISATION SketchUp, 3D Max Studio, Revit Architectural, AutoCAD 3D

3D - RENDU ARCHITECTURAL Vray (Advanced) et Maxwell Render

2D - VECTORIELLE ET PIXEL AutoCAD (Advanced), Suite Adobe (Photoshop, Illustrator, InDesing, Premier, Acrobat Pro), Suite Office (Word, Excel, Power Point, Visio, Outlook, Publisher).

FORMATION

2018 2017

Maîtrise en architecture - Membre OAQ R0837 Université de Montréal

Baccalauréat en sciences – Architecture Université de Montréal

2014 Certificat en français comme langue seconde Université de Montréal

2010 Technologue en génie industriel

Université Distrital Francisco José De Caldas - Colombie

2008 Technologue en architecture - Senior

Université Colegio Mayor De Cundinamarca - Colombie

QUALITÉS PROFESSIONNELLES • • • • • •

Capacité d’adaptation aux changements Esprit positif et curieux Sens des responsabilités et de l’organisation Autonomie et esprit d’équipe Habilité à travailler sous pression Collaborateur et proactive

COLLABORATION DES PROJETS • Développement des projets des habitation, éducation, édifices publiques, bâtiments commerciaux, bâtiments industriels, projets d’arts et loisirs et ouvrages d’art. • Réalisation d’un projet de mobilité international dans le cadre de l’atelier hors le murs 2016 à Tokyo-Kyoto-Naoshima (Japon) du baccalauréat en architecture à l’Université de Montréal. • Participation dans le groupe de recherche « Projet et patrimoine » de l’Université Jorge Tadeo Lozano (Bogotá-Colombie) et dans la publication et graphiques du livre « La arquitectura del teatro » ISBN : 978-958-725-074-9, 1er édition 2011.


42

COMPÉTENCES PARTICULIÈRES •

Concevoir et modéliser en 2D et/ou 3D des espaces architecturales, des ouvrages d’art ou des éléments du design industriel.

Produire des jeux de plans techniques en 2D et/ou 3D pour projets d’architecture dans les étapes de dossier préliminaire et dossier définitif.

Créer des animations et des visites virtuelles pour la présentation des projets ou des produits.

Développer des détails architecturaux pertinents aux étapes du projet.

Coordonner des projets architecturaux avec les interventions des différentes disciplines d’ingénierie.

Préparer les documents d’architecture pour soumission et pour construction en faisant un suivi aux addendas et conditions de chantier.

Vérifier et approuver des dessins d’atelier et fiches techniques de produits en coordination avec le cahier des charges d‘architecture.

Élaborer et préparer des documents de fin du projet en suivant les directives du cahier des charges.

Effectuer des croquis et relevés des mesures de bâtiments.

Faire fonctionner des postes de conception et de dessin assistés par ordinateur.

Rédiger des rapports techniques.

Superviser et former d’autres techniciens et dessinateurs.

Élaborer des produits d’infographie digitale et imprimé.

Concevoir des dessins de papeterie publicitaire pour entreprises (carte d’affaires, brochures et autres), ainsi que des pages d’internet sur WIX.

Superviser la collecte d’information pour le transit, le transport et la mobilité par la préparation de rapports sur les questions opérationnelles de diagnostic.

HISTORIQUE DES EMPLOYEURS

c.v.

7 ANS M. Arch | Stagiaire | Technologue senior GR7 Architecture, Longueuil, Québec.

5 ANS Dessinateur indépendant – Travailleur autonome Clients :

Cine Colombia S.A., VCO, Ambiotec LTDA., Grupo 7 Construcciones, Metamorfica Arquitectura, UNAD - Colombie

2 ANS Assistant de recherche – Projet et patrimoine

Université Jorge Tadeo Lozano | Faculté d’architecture et direction de recherches - Colombie

2 ANS Superviseur génie conseil

U. Temporal VCO - Université de Cundinamarca - Colombie

3 ANS Responsable au département de dessin | Dessinateur technique Hidrotec LTDA. Ingenieros consultores - Colombie

3 ANS Dessinateur d’architecture

Disproyectos - Colombie | Antonio Cerón Serpa Arquitecto - Colombie


2019.

daniehenao@gmail.com


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.