Page 1

COLIN

GAU-

architecte

DRIOT

PAYSAGISTE


«Pour faire un jardin, il faut un bout de terre et l’éternité.»

Gilles Clément


PHOTO

NOM

TÉLÉPHONE

Colin Gaudriot

(+33) 7 80 03 09 70

AGE

PERMIS

26 ans

COMPÉTENCES Gestion de projet Rendus graphiques Dessin 3D Dessin technique Dessin Maquette

B

MAIL gaudriot.colin@gmail.com

INTITULÉ

ARCHITECTE PAYSAGISTE

LOGICIELS

InDesign Photoshop VectorWorks AutoCAD Sketch UP Illustrator

PARCOURS SCOLAIRE BACHELOR EN ARCHITECTURE DU PAYSAGE (2011-2015) HEPIA Genève (CH) BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AMÉNAGEMENT DU PAYSAGE (2009-2011)Legta Dardilly (69) BACCALAURÉAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES ET VIE DE LA TERRE (2006-2009) Lycée Rosa Parks Neuville sur Saône (69)


EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE CHEF DE PROJET (2 MOIS) SLAP LILLE (2016) Étude patrimoniale du domaine de Rambouillet (Yvelines) Étude de la friche Saint Sauveur / Lille Concours : Quartier Onesyme-Leroy / Valenciennes Concours : Réhabilitation des Bains Douches/Lille Concours : Réhabilitation de Logements avenue Denis Cordonnier / Lille Concours : Réhabilitation de l’ancien institut de la chimie / Lille STAGE EN BUREAU D'ÉTUDE (7 SEMAINES) GREEN CONCEPT LYON (2012) STAGE AU SEV DE LYON 9 (1MOIS) Parc de la Tête d’Or - 6ème arrondissement (2011)

INTÉRÊTS

LANGUES

Art contemporain Architecture Littérature Plantes Musique Cinéma

Français Anglais Italien

LOISIRS

Escalade Vélo Dessin Randonnée Photographie


VALENCIENNES

PLACE ONESYMELEROY JUILLET 2016

Le projet se présente comme un parcours piéton traversant plusieurs ambiances. Au centre du quartier, la place Delsaux rétablie le lien, aujourd’hui imperceptible, entre la ville et la Rhonelle. Un calepinage, mêlant des pavés en pierres bleues de Belgique et des pavés en grès, dessine le passage de la rivière sous la place. Enfin, le projet évoque l’histoire du site en redessinant l’emplacement d’un ancien moulin détruit au début du 20e siècle.

1

EN COLLABORATION AVEC : Tandem+ (architectes, Lille) SLAP (architectes paysagistes, Lille)


LILLE

LES BAINS DOUCHES SEPTEMBRE 2016

À l’interieur d’un jardin serpente un cheminement qui se dilate de temps à autre pour créer des placettes intégrant les differents équipements prévus pour les habitants et les usagers du site (jardins partagés, jeux d’enfants...) Le projet prévoit aussi des jardins privés en rez d’immeubles, et une terrasse sur les toits.

2

EN COLLABORATION AVEC : Chiani Chappey (architectes, Lille) SLAP (architectes paysagistes, Lille)


UCTION DE LOGEMENTS S «BAINS DOUCHES» LILLE-WAZEMMES

POROSITES

PLAN MASSE 1/500°

AXONOMETRIE RUE D’AUSTERLITZ

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SITE DES «BAINS DOUCHES» LILLE-WAZEMME


ACTIVITE

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SITE DES «BAINS DOUCHES» LILLE-WAZEMMES

ACTIVITE


LILLE

LA GARE SAINT SAUVEUR (SEPTEMBRE 2016)

L’ancienne gare de marchandises de la ville de Lille va être réhabilitée en un nouveau quartier qui intégrera des logements, des parcs anisi que d’autres activités commerciales et culturelles. Le concours, gagné en 2013 par les architectes Danois «Gehl», laisse à l’équipe lauréate jusqu’en 2022 pour décider du devenir de ce morceau de ville. Le site est déjà investi par plusieurs associations qui commencent à redonner vie au lieu (centre d’art, jardins collectifs...). C’est pourquoi le projet aspirera à rester dans la continuité de ces initiatives en intégrant des méthodes d’aménagements participatifs et évolutifs au sein du nouveau quartier.

3

EN COLLABORATION AVEC : Gehl (architectes, Copenhague) Béal et blanckaert (Architectes,Lille) SLAP (Architectes paysagistes, Lille) Claire Shorter (Urbaniste, Paris)


02 Analyse sensible Les vues et perspectives

porte coulissante

porte coulissante

porte coulissante

volet métallique maintenu et fixé

porte coulissante

Relevé Topographique en dessous du pont

Montrer

Bloqué

Refléter

Encadrer

Suivre

Souligner

02 Analyse sensible Les textures et couleurs végétales


04 Gestion transitoire xxxxxxxx

1- plantations de boutures et jeunes pousses

2- Laisser la nature faire son travail

3- Sélectionner les espèces intéressantes: Jardiner


ÉTUDE PAYSAGÈRE DE

LA VILLE DESALLANCHES (2015, france)

Sallanches, est une commune 16000 habitants située au pied du massif des Aravis et du Mont Blanc. La ville s’est etendue sur la plaine alluvionaire de l’Arve. Cependant peu d’espaces ouverts ont été conservés au sein la partie plane de la ville. Le projet vise à répertorier ces espaces afin d’imaginer leurs vocations futures .

4


Quartier comercial Espaces agricoles

Trouver un lien entre les coteaux et la plaine

Espaces boisés

Les grands espaces

Diagnostic Diagnostic

Transition

échelle 1:25000 échelle échelle1:25000 1:25000

Quartier des immeubles

échelle 1:10000

échelle 1:10000

Transition

Quartier de loisir

boisés principal et agricoleset/ deux Un Des axe coteaux de desserte

Des coteaux boisés et agricoles / plaine urbanisée barrièresune attenuant le chevelu du réseau une plaine urbanisée

La ville dense

Intention

Intention Intention

Tissu

rique

histo

Entrée de ville

Entrée de ville

Routes secondaires

Quartier comercial

échelle1:25000 1:25000 échelle

Quartier comercial

ille

ea

gric ole

ev

ed

ré Ent

ays ag

Diagnostic

Trouver un lien entre les coteaux et la plaine

Espaces boisés

Transition Quartier des immeubles

Diagnostic

Tra ns

Transition Transition

Quartier des immeubles

Transition

Quartier de loisir

Plan d’analyse Espaces ouverts à connecter

La ville dense

Boisements

Quartier de loisir

Axe central de Sallanches

Sentiers pedestres

Espace à connecter à la rue

Axes de mobilité douce

Points de vue depuis la departementale

Intention Intention

Espace agricole

Un axe de desserte principal et deux barrières attenuant le chevelu du réseau

Voie ferée Frange à traiter

Autoroute

La ville dense

Bâtiments industriels historiques

Tissu

Centre historique

Intention Bâtiments agricoles

Entrées de ville à valoriser

rique

histo

que

istori

ille

ev

ed

ré Ent

agr ico le

Pavillonaire Obstructions au passage

Artère principale

h Tissu

Mettre en valeur cet axe structurant et les axes permettant de franchir les barrières Des séquences qui traversent un axe central

ver su np ays age

Sentiers pédestres Immeubles Voies cyclables

Diagnostic

Tra nsit ion

Routes secondaires échelle 1:25000 1:25000 échelle Sentiers pédestres

ille

ev

ed

ré Ent

gri col e

Mettre en valeur cet axe structurant et les axes permettant de franchir les barrières

Obstructions au passage

ux

ea

Voies cyclables

ays ag

Les réseauxurbaines Sequences

Colin GAUDRIOT - Mathieu TAPPONNIER

Artère principale Equipements publics Routes secondaires Bâtiments publics

siti on

ver su

np

Diagnostic échelle 1:25000

Tra n

Plan d’analyse Au sein du tissu bâti, des espaces ouverts Un axe centralfragmentés traversant differentes

Espaces ouverts à connecter

séquences urbaines

Boisements

Intention Intention Friches ou terrains delaissés Bâtiments industriels historiques Terrains agricoles

Axe central de Sallanches

Sentiers pedestres

Espace à connecter à la rue

Axes de mobilité douce

Points de vue depuis la departementale Espace agricole Voie ferée Frange à traiter

Autoroute

Plan d’analyse

Entrées de ville à valoriser

Centre historique Espaces semi-privés Bâtiments agricoles Espaces publics Equipements publics

Un axe central traversant differentes séquences urbaines

Espaces ouverts à connecter

Axe central de Sallanches Espace à connecter à la rue

Boisements

Boisements Bâtiments publics

Intention

Points de vue depuis la departementale Espace agricole

Travail à l’échelle du territoire:

Equipements publics Immeubles

Frange à traiter Pavillonaire Parkings

Sequences urbaines Poches au sein de l’urbanisation

Bâtiments industriels historiques Centre historique Bâtiments agricoles échelle 1:25000 Equipements publics

MettreDesenséquences reseau cesquiespaces pour créercentral une traversent un axe perméabilité au sein des issus bâtis Diagnostic

- Requalification de la D1205 comme un boulevard urbain -Mise en réseau des poches et des perméabilités au sein du tissu bâti pour reconnecter les deux côteaux

Voie ferée Autoroute Entrées de ville à valoriser

Travail à l’echelle du boulevard urbain - Faire basculer dans les paysages traversés par la rue -Redonner une épaisseur à la rue - Laisser la rue se faire absorber par les quartiers

Colin GAUDRIOT - Mathieu TAPPONNIER

Un axe de desserte principal et deux Un axe central traversant differentes barrières attenuant le chevelu du réseau séquences urbaines

Sentiers pedestres Axes de mobilité douce

nes’’ ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

échelle 1:25000

nces urbaines’’ SALLANCHES urbaines’’ ATELIER TERRITOIRE - semestre 6 ATELIER TERRITOIRE:-‘‘Séquences semestre 6

ds espaces

Mettre en valeur cet axe structurant et les un lien entredeles coteaux la plaine Trouver axes permettant franchir lesetbarrières

un p

Espaces boisés Obstructions au passage

Espaces agricoles

itio nv ers

Sentiers pédestres Espaces agricoles Voies cyclables

Les grands réseauxespaces

Colin GAUDRIOT - Mathieu TAPPONNIER

Artère principale


Marges de manoeuvre D1205

Vue vers le sud échelle 1:500

Z.A.

noeuvre D1205

Parking commerces

Trottoir Z.A.

Vue vers le sud échelle 1:500

Talus Fossé

D1205 Haie Talus

D1205

L’entrée Nord de la ville depuis la D1205

Station essence

L’alignement permet de mettre en valeur l’entrée de la ville, rétablissant une échelle adéquate entre les candélabres et les bâtiments.

Travail sur les différents moyens de traverser Sallanches

Prairie

Fossé

Cordon boisé

Marges de manoeuvre D1205

Travail sur les différents moyensIl de traverser Sallanches oriente notre regard vers le paysage agricole

Vue vers le sud échelle 1:500

avoisinant et les montagnes.

L’entrée Nord de la ville depuis la D1205

L’alignement permet de mettre en valeur l’entrée de la ville, rétablissant une échelle Parkingadéquate surelevé entre les candélabres et les bâtiments. L’alignement permet de mettre en valeur l’entrée Reseau de mobilité douce de la ville, rétablissant une échelle adéquate entre Il oriente notre regard versà créer le paysage agricole les candélabres et les1:5000 bâtiments. échelle avoisinant et les montagnes. Passage de mobilité L’entrée Nord de la ville depuis la D1205 L’alignement permet de mettre en douce à créer Ilvaleur orientel’entrée notre regard vers le paysage agricole de la ville, rétablissant une échelle adéquate entre avoisinant et les montagnes. Poches au sein delesl’urcandélabres et les bâtiments.

Conexion L’entrée Nord de la ville depuis la D1205 de la Bialle

Prairie

Fossé

Prairie

Fossé

Cordon boisé Immeubles Vouilloux

Pelouse

Z.A.

Cordon boisé

Haie Align.

D1205

Parking

Parking commerces

Trottoir

Immeubles Rosay

Parking

L’entrée Nord de la ville depuis la D1205 Haie Talus

Z.A.

D1205

Talus Fossé

D1205

Prairie

Fossé Station essenceCordon boisé

mettre en valeur Améliorer laL’alignement qualité despermet bergesde de la Bialle afinl’entrée de de la ville, rétablissant une échelledouce. adéquate entre mettre en valeur le réseau de mobilité les candélabres et les bâtiments.

banisation à mettre en Il oriente notre regard vers le paysage Passageagricole de mobilité douce exisant réseau

Il oriente notre regard vers le paysage agricole avoisinant et les montagnes.

avoisinant et les montagnes.

Quartier à réamenager

Passage de mobilité douce existant Sentier pédestre existant

Conexion de la Bialle

Plantation d’alignement

essence Z.A.

Trottoir

Talus Fossé

D1205

Parking commerces

Talus Fossé

D1205 Station essence

Piste

Z.A.

D1205 Immeubles mobilité douce Station essence Pelouse Vouilloux

Parking commerces

Haie Align.

Parking

Immeubles Rosay

Immeubles Vouilloux

Parking

Haie Align.

Pelouse

D1205

Parking

Immeubles Rosay

Parking commerces Parking

D1205

D1205

Piste mobilité douce

Parvis de la gare

Parking commerces

Piste mobilité douce

D1205

D1205

Conexion de la Bialle Parking

Immeubles Rosay

Parking

Quai

Voies

D1205

Piste mobilité douce

Allée Léonard de Vinci

Espace SNCF délaissé

Rue de Verdun

échelle 1:500

Marge de manoeuvre gare

Quai

Espace SNCF délaissé Hôtel Beauséjour

Voies

Quai

Parvis de la gare

Gare

Hôtel Beauséjour

Quai

Voies

Quai

Rue de Verdun

Rue Jeanne d’Arc

Parvis de la gare

Gare

Marge 3 de manoeuvre rue de Verdun Parking

Bande herbeuse

Quai

Voies

Quai

Trottoir

Rue de Verdun

échelleParking 1:500

Trottoir

Marge de manoeuvre rue de Verdun

Allée Léonard de Vinci

Espace SNCF délaissé

Rue de Verdun

Allée Léonard de Vinci

Espace SNCF délaissé

Allée Léonard de Vinci

Espace SNCF délaissé

Rue de Verdun

Z.A.

Gare

Rue Jeanne d’Arc

échelle 1:500

Marge de manoeuvre gare

Aménager les espaces délaissés qui bordent la rue afin de créer une promenade menant à une traversée de l’Arve.

Z.A.

Aménager les 1:500 espaces délaissés qui bordent la rue échelle afin de créer une promenade menant à une traversée de l’Arve.

Rue Jeanne d’Arc

Quai

Voies

Z.A.

Quai

Espace Z.A. SNCF délaissé

Parking

Bande herbeuse

Allée Léonard Parking

Trottoir

Bande herbeusede Vinci Rue de Verdun Trottoir

Trottoir

Rue de Verdun

Trottoir

Parking

Parking

1. La place Charles-Albert devient un coeur de ville piéton et patrimonial

Les espaces publics à travailler

Les espaces publics à travailler Marge de manoeuvre rue de Verdun 2

L’intention est de créer un espace public unifié dans la vieille ville de Sallanches et de mettre en valeur les bâtiments qui entourent la place.

Trottoir

Z.A.

Parking

Requalifier la Place Charles-Albert et les bâtiments industriels

Ce nouvel espace piéton au coeur de la ville se connecte avec les berges de la Sallanche, le quartier historique et l’ancien quartier industriel.

1. La place Charles-Albert devient un coeur de ville piéton et patrimonial

Requalifier la Place Charles-Albert et les bâtiments industriels

Bande herbeuse

rles-Albert et les bâtiments industriels

ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

lics à travailler

Z.A.

Parking

Trottoir

Rue de Verdun

Trottoir

Les espaces publics à travailler Unir Vouilloux et le Rosay

ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

échelle 1:500

Rue de Verdun

Z.A.

Z.A.

Requalifier la Place Charles-Albert et les bâtiments industriels

Trottoir

Aménager les espaces délaissés qui bordent la rue afin de créer une promenade menant à une traversée de l’Arve.

Les espaces publics à travailler

Allée Léonard de Vinci Parvis de la gareéchelle 1:500 Gare

oeuvre rue de Verdun

Parking Z.A.

L’intention est de créer un espace public unifié dans la vieille ville de Sallanches et de devient unla coeur de ville piéton et patrimonial 1. La place Charles-Albert mettre en valeur les bâtiments qui entourent place. Ce nouvel espace piéton au coeur de la ville se connecte avec les berges de la Sallanche, le quartier historique l’ancien dans quartier L’intention est de créer un espace publicet unifié la industriel. vieille ville de Sallanches et de

mettre en valeur les bâtiments qui entourent la place. Z.A.

Parking

1.

Ce nouvel espace piéton au coeur de la ville se connecte avec les berges de la Sallanche, le quartier historique et l’ancien quartier industriel.

La place Charles-Albert devient un coeur de ville piéton et patrimonial

L’intention est de créer un espace public unifié dans la vieille ville de Sallanches et de mettre en valeur les bâtiments qui entourent la place. Ce nouvel espace piéton au coeur de la ville se connecte avec les berges de la Sallanche, le quartier historique et l’ancien quartier industriel.

la rue 2. Le nouveau quartier 2.traverse Le nouveau quartier traverse la rue

Unir Vouilloux et le Rosay

Requalifier la Place Charles-Albert et les bâtiments industriels quartier d’immeubles de logements sociaux Vouilloux est une entité remarquable piéton et patrimonial 1. La place Charles-Albert devient un coeur de Ledeville 1. La place Charles-Albert devient un coeur de ville piéton et patrimonial Sallanches, visible depuis la départementale grâce à ses pins.

ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

Aménager les espaces délaissés qui bordent la rue afin de créer une promenade menant à une traversée de l’Arve.

Rue de Verdun

échelle 1:500

Aménager les espaces délaissés qui bordent la rue afin de créer une promenade menant à une traversée de l’Arve.

Hôtel Beauséjour

Bande herbeuse

Aménager les espaces délaissés qui bordent la rue afin de créer une promenade menant à une traversée de l’Arve.

Parking cinéma

échelle 1:500

Quai

Marge de manoeuvre rue de Verdun

Améliorer la qualité des berges de la Bialle afin de mettre en valeur le réseau de mobilité douce.

Rue de Verdun

Améliorer la qualité des berges de la Bialle afin de Améliorer la qualité des berges de la Bialle afin de mettre en valeur le réseau de mobilité douce. mettre en valeur le réseau de mobilité douce.la qualité des berges de la Bialle afin de Améliorer mettre en valeur le réseau de mobilité douce.

Parking cinéma

Parking cinéma

helle 1:500

helle 1:500

Espaces publics existants

échelle 1:500

anoeuvre gare

Parvis de la gare

Haie Align.

Pelouse

Piste mobilité douce

Gare

Parking cinéma

Boulevard urbain et son épaisseur

Station essence

Conexion de la BialleConexion de la Bialle

Parking commerces

Rue Jeanne d’Arc

Talus Fossé

échelle 1:500 Immeubles Vouilloux

Marge de manoeuvre gare

Hôtel Beauséjour

Parking

Le quartier d’immeubles de logements sociaux Vouilloux est une entité remarquable de Sallanches, visible depuis la départementale grâce à ses pins.

4

Il se connecte désormais avec le quartier du Rosay de l’autre côté de la route pour

L’intention est de créer un espace public unifié dans la vieille ville de Sallanches et de mettre en valeur les bâtiments qui entourent la place.

Il se connecte du Rosay de l’autre côtégrâce de aux la route pour homogénéïser cette séquence urbaine motifs des arbres et à un revêtement L’intention est de créer un espace public unifié dans la vieille ville de Sallanches et de désormais avec le quartier homogénéïser cette séquence urbaine grâce aux motifs des arbres et à un revêtement de sol unifié. mettre en valeur les bâtiments qui entourent la place.

Ce nouvel espace piéton au coeur de la ville se connecte avec les berges de la Sallanche, le quartier historique et l’ancien quartier industriel.

Ce nouvel espace piéton au coeur de la ville se connecte avec les berges de la Sallanche, L’axe routier devient une traversée de quartier. le quartier historique et l’ancien quartier industriel.

Unir Vouilloux et le Rosay

1

ay

de sol unifié.

rue 2. Le nouveauL’axequartier routier devienttraverse une traversée delaquartier.

Le quartier d’immeubles de logements sociaux Vouilloux est une entité remarquable de Sallanches, visible depuis la départementale grâce à ses pins.

Il se connecte désormais avec le quartier du Rosay de l’autre côté de la route pour homogénéïser cette séquence urbaine grâce aux motifs des arbres et à un revêtement de sol unifié.

2. Le nouveau quartier traverse la rue

L’axe routier devient une traversée de quartier.

Créer un lien entre côteau plaine de logements sociaux Vouilloux est une entité remarquable Le quartieret d’immeubles

3. Un silo à voiture redonne vie au parking

de Sallanches, visible depuis la départementale grâce à ses pins.

Il se connecte désormais avec le quartier du Rosay de l’autre côté de la route pour homogénéïser cette séquence urbaine grâce aux motifs des arbres et à un revêtement de sol unifié.

Créer un lien entre côteau et plaine

L’axe routier devient une traversée de quartier.

au et plaine

L’intention au niveau du quartier de Carrefour est d’installer un silo à voitures afin de limiter l’emprise au sol des parkings et de retrouver un lien entre le côteau boisé et la plaine.

3. Un silo à voiture redonne vie au parking

Ceci grâce à une végétalisation de l’espace gagné.

L’intention au niveau du quartier de Carrefour est d’installer un silo à voitures afin de limiter l’emprise au sol des parkings et de retrouver un lien entre le côteau boisé et la plaine.

Créer un lien entre côteau et plaine

Unir Vouilloux et le Rosay

3.

Ceci grâce à une végétalisation gagné.redonne vie au parking Un silode l’àespace voiture

2. Le nouveau quartier traverse la rue Le quartier d’immeubles de logements sociaux Vouilloux est une entité remarquable de Sallanches, visible depuis la départementale grâce à ses pins.

2. Le nouveau quartier traverse la rue

L’intention au niveau du quartier de Carrefour est d’installer un silo à voitures afin de limiter l’emprise au sol des parkings et de retrouver un lien entre le côteau boisé et la plaine.

Le quartier d’immeubles de logements sociaux Vouilloux est une entité remarquable de Sallanches, visible depuis la départementale grâce à ses pins. Ceci grâce à une végétalisation de l’espace gagné.

Un silodeà la voiture parking 3.autour Revaloriser les espaces gare redonne vieIl seau connecte désormais avec le quartier du Rosay de l’autre côté de la route pour

4. La gare se connecte au réseau de mobilité douce

Il se connecte désormais avec le quartier du Rosay de l’autre côté de la route pour homogénéïser cette séquence urbaine grâce aux motifs des arbres et à un revêtement L’intention au niveau du quartier de Carrefour est d’installer un silo à voitures afin de de sol unifié. homogénéïser cette séquence urbaine grâce aux motifs des arbres et à un revêtement limiter l’emprise au sol des parkings et de retrouver un lien entre le côteau boisé et la de sol unifié. plaine. L’axe routier devient une traversée de quartier. Ceci grâce à une végétalisation de l’espace gagné. L’axe routier devient une traversée de quartier.

Revaloriser les espaces autour de la gare

Par le quai de la gare, l’intention est de créer une connexion avec le réseau des mobilités douce, déplacer le parking actuellement devant la gare afin de créer un espace public de qualité.

4. La gare se connecte au réseau de mobilité douce Par le quai de la gare, l’intention est de créer une connexion avec le réseau des mobilités douce, déplacer le parking actuellement devant la gare afin de créer un espace public de qualité. La gare se connecte au réseau de mobilité douce

Revaloriser les espaces autour de la gare

Créer un lien entre côteau et plaine

Colin GAUDRIOT - Mathieu TAPPONNIER

D1205

D1205

Immeubles Rosay

ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

Haie Align.

Parking

Améliorer la qualité des berges de la Bialle afin de mettre en valeur le réseau de mobilité douce.

Conexion de la Bialle Marge de manoeuvre gare Pelouse

Trottoir

Parking cinéma

D1205

SALLANCHES : ‘‘Séquences urbaines’’

Trottoir

Parking commerces

4.

3. Un silo à voiture redonne vie au parking

Par le quai de la gare, l’intention est de créer une connexion avec le réseau des mobilités douce, déplacer le parking actuellement devant la gare afin de créer un espace public de qualité.

Colin GAUDRIOT - Mathieu Colin GAUDRIOT - Mathieu TAPPONNIER ATELIER TERRITOIRE -GAUDRIOT semestre 6 TAPPONNIER ColinTAPPONNIER - Mathieu

D1205

D1205

SALLANCHESATELIER : ‘‘Séquences urbaines’’ ces TERRITOIRE - semestre 6 HES urbaines’’ : ‘‘Séquences urbaines’’ ATELIER TERRITOIRE - semestre 6

Haie Talus

Z.A.


LE PRÉ DU

ROSAY (2015,sallanches, France)

Le pré du Rosay est une ancienne parcelle agricole. Le projet propose une manière d’installer les nouveaux logements demandés par la ville de Sallanches, tout en préservant les qualités paysagères du site. Il s’articule autour de plusieurs échelles: à l’est un grand mail planté de deux essences permet d’effectuer une transition entre le tissu bâti de la ville et son nouveau parc. A l’ouest des jardins partagés sont mis à la disposition des habitants du nouveau quartier. Le projet permet de créer un lien entre les anciens et les nouveaux habitants de la ville.

5


3- CONTINUITE DU RES

TISSU BATI

A

Le Goulet

B

Le Goulet

L’Aiguille de Varens L’Aiguille de Varens

C

Le coteau Boisé Le coteau Boisé

Le Pré du Rosay

L’Arve L’Arve

Le Pré du Rosay

Centre ville historique de Sallanches Centre ville historique de Sallanches

A

B

C

Vue du goulet depuis le pré du Rosay

Vue de l’aiguille de Varens depuis le pré du Rosay

Vue du coteau boisé depuis le pré du Rosay

ue du goulet depuis le pré du Rosay

1/2


2-Créer un mail, Trait d’union entre la ville et le nouveau parc

Un mail à l’échelle d’un parc urbain Recreer une epaisseure entre la ville et le chmamps

Un mail à l’échelle d’un parc urbain Recreer une epaisseure entre la ville et le chmamps

3- Créer des perméabilités visuelles entre le parc et le coteau

Des espaces à l’echelle des quartiers sequences le long de la parcele

Colin Gaudriot// HEPIA// Arc

LE PRE DU ROSAY ENTRE VILLE ET COTEAU

Une prairie centrale liant les deux parties. Donnant une perspective sur le Goulet.

chitecture paysage// Semestre du paysage// 6 Semestre 6

1-Degager un axe centrale pour ouvrir la vue vers le goulet


LES ESPACES DE QUARTIER

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

COUPES DES QUARTIERS 1/250 COUPES DES QUARTIERS 1/250

B B

matieres argilo-calcaire et fines

Chemise drainante Platelage planche chataignier 10x5x200cm Chemise drainante Plaque acier preperforée pliée Platelage planche chataignier 10x5x200cm ep. 10mm

grave de réglages 0/22 matieres argilo-calcaire et fines Grave de fondation Grave II 0/100 grave de réglages 0/22

Plaque acier Tige filtée diam 20 mm pliée danspreperforée gainage pvc ep. 10mm Tige filtéeCylindre diam 20bloc mm dans cahoutchouc gainage pvc

Grave de fondation Grave II 0/100

motte grillagée Terre végétale

Cylindre bloc Grave de fondation cahoutchouc Grave II 0/100

motte grillagée

48.5

50.0 caniveau béton prefabriqué gris antracite

Ancrage de la motte

5.0 10.0

Béton désactivé melange de granulats calacaires beige (60%) et quartz (40%) 50.0 caniveau 1.0% béton prefabriqué gris antracite

1.5%

Solinep. béton Volige acier 5mm C20/C25

Terre végétale 5.0 10.0

Béton De propreté C20/C25 Grave de fondation Grave II 0/100 Béton désactivé De propreté melange de granulats calacaires beige (60%)Béton et quartz (40%) C20/C25

1.5%

Volige acier ep. 5mm

48.5

40.0

Paillage en Brf (Bois et rameaux fragmentés)

10.0 40.0

10.0

100.0

80.0

60.0

70.0

Evacuation des EP diam. 20

6.0 5.0 14.0

10.0 60.0

80.0

70.0

A A LES JARDINS LES JARDINS COUPE DES JARDINS 1/25 COUPE DES JARDINS 1/25

1.5%

6.0 5.0 1.5% 14.0

1.0%

10.0

Evacuation des EP diam. 20

Solin béton C20/C25

Paillage en Brf Ancragefragmentés) de la motte (Bois et rameaux

30.0100.0

Béton de propreté

30.0 40.0

Béton de propreté

40.0 Fond de forme décompacté

Fond de forme décompacté

Drain

Drain

les jardins les jardins

Les espaces de rencontre des ja Les espaces de rencontre des ja 655.0

655.0 100.0

100.0

15.0

15.0

Terre des poytagers 15% argiles 50% limons 30% sables Terre des poytagers 5% matières organiques 15% argiles 50% limons 30% sables 5% matières organiques

329.5

15.0

Bordures de jardins partagés voir détail

329.5

Bordures de jardins partagés Solinvoir en béton détail C20/C25 Solin en béton C20/C25

15.0

100.0

218.0

218.0

géotextile non tissé 218.0

218.0

géotextile non tissé

Bastaing mélèze 210x20x22cm Bastaing mélèze 210x20x22cm

béton maigre C20/25

10.0

74.0

17.0 6.0 15.0 5.0 14.0 17.0

60.0

138.5

138.5

Lit de fondation béton maigre C20/25

15.0

60.0

150.7

Béton finition désactivé 150.7 dosage C30/35 mélange de granulats calcaires (60%) et quartz (40%) Treillis soudé maille 20*20 Béton finition désactivé dosage C30/35 mélange de granulats calcaires (60%) et quartz (40%) Treillis soudé 20*20 Lit maille de fondation 100.0

6.0 5.0 14.0

15.1

60.0

60.0

15.1

10.0

74.0 6.0 5.0 14.0

36.0

6.0 5.0 14.0

36.0

60.0

60.0 30.0

74.0

74.0

30.0

D D

DETAIL DE DETAIL DE

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF


Drain

LE PRE DU ROSAY

LES LES OMBRES OMBRESAU AU FIL FILDES DESSAISONS SAISONS (1/100) LES (1/100) LESOMBRES OMBRESAU AUFIL FILDES DES SAISONS SAISONS (1/100) (1/100)

Sous le mail

So

Travail sur les Projections d’ombres

Vol epicéa 200x

L’ombre L’ombre d’un d’ungroupe groupedu dumail mailààmidi midien enété été

L’ombre L’ombred’un d’ungroupe groupedu dumail mailààmidi midien enété été

Grave de fondat Grave 2 0/1

grave de réglages 0/60

Matieres argilo calcaires fines

655.0

SOUS LE MAIL

100.0

150.7

138.5

218.0

218.0

géotextile non tissé

Béton finition désactivé dosage C30/35 mélange de granulats calcaires (60%) et quartz (40%) Treillis soudé maille 20*20

Bastaing mélèze 210x20x22cm

Ce même groupe à 8h du matin en été Ce même groupe à 8h du matin en été Cemême mêmegroupe groupeàà8h 8hdu dumatin matinen enété été Ce

LE MAIL, DEUX ESSENCES QUI SE DEMARQUENT

6.0 5.0 14.0

UN PRINCIPE DE PLANTATION DETAIL

Le mail d’arbre sera planté de deux essences donnant des ombres portées Lit de fondation béton maigre C20/25 bien distinctes. 74.0 Les especes choisies sont l’érable plane donnant une ombre intense et le frêne donnant une ombre plus legère due a son feuillage découpé. 6.0 La distinction 15.1des deux essences se fera aussi en 36.0 où les couleurs 5.0 automne flamboyantes et bien distinctes des deux essences14.0 illumineront le parc 60.0

60.0

10.0

74.0

30.0

OMBRES

Le mail d’arbre sera planté de deux essences don bien distincte. Les especes choisies sont l’érable plane donnant un ne donnant une ombre plus legere avec son feuillage dé

COULEURS AUTOMNALES

Choix des essences pour la qualité des ombres/les couleurs automnales

Une charpente arbustive ayant un interet en toutes saisons Ce même groupe à midi en hiver Ce mêmegroupe groupe à midien en hiver Ce Cemême même groupe àà midi midi en hiver hiver

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

15.0 17.0

LES OMBRES LEGERES Les feuillages découpés des Frênes

218.0

plaque acier galvanisé 310*10*1cm préperforée pliée et fixée au bois par des vis

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK AABUT EDUCATIF REALISE PAR PRODUIT AUTODESK ABUT BUT EDUCATIF REALISE PAR UNUN PRODUIT AUTODESK EDUCATIF

0

Les feuillages larges marqués par l’ombre des Frênes

FEUILLAGES D’AUTOMNE ROUGE Du Frêne

Fraxinus angustifolia ‘Raywood’ CeCe même groupe à 8h dudu matin même groupe à 8h matinenenhiver hiver Cemême mêmegroupe groupe àà 8h 8h du du matin matin en hiver Ce

LES OMBRES INTENSES

FEUILLAGES D’AUTOMNE JAUNE

Les feuillages larges de l’érable plane

De l’érable plane

Acer Platanoides

Queques feuillages découpés pour créer un contraste

Des floraisons blanches et legères pour rappeler le dessin des ombres des Frênes


bien distincte. Les especes choisies sont l’érable plane donnant une ombre intense et le frene donnant une ombre plus legere avec son feuillage découpé.

e

s

ES

FRAXINUS angustifolia

LIGUSTRUM vulgare

LONICERA fragantissima

HOSTA 'Devon Green'

TIARELLA cordifolia

Feuillages larges

POLYSTICHUM munitum Une charpente arbustive ayant HOSTA 'Devon Green' un interet en toutes saisons

ASTILBOIDES tabularis

ASTILBOIDES tabularis

Charpente arbustive FRAXINUS angustifolia

LONICERA fragantissima

LIGUSTRUM vulgare

Les feuillages larges marqués TIARELLA par l’ombre des Frênes cordifolia

Massif printemps 1/50 ASTILBOIDES tabularis

POLYSTICHUM munitum

ES D’AUTOMNE ROUGE

POLYSTICHUM munitum HOSTA 'Devon Green'

Larges feuilles

LONICERA fragantissima

Queques feuillages découpés pour créer un contraste

HOSTA 'Devon Green'

Massif printemps 1/50

automne 1/50 MassifMassif été 1/50

ASTILBOIDES tabularis

Floraison légères Des floraisons blanches et legères pour rappeler le dessin des ombres des Frênes

S D’AUTOMNE JAUNE

POLYSTICHUM munitum

LIGUSTRUM vulgare

Floraison légères TIARELLA cordifolia

19

ECHNIQUE ET DE COMPOSITION VÉGÉTALE // Colin GAUDRIOT// HEPIA // SEMESTRE 6 lane

TIARELLA cordifolia Strate arbustive Massif été 1/50

COUPE D’UN MASSIF AU FIL DES SAISON (1/100)

PRINTEMPS

CHNIQUE ET DE COMPOSITION VÉGÉTALE // Colin GAUDRIOT// HEPIA // SEMESTRE 6

19

LIGUSTRUM vulgare

Massif Hiver1/50

feuillages larges

LONICERA fragantissima

Quelques feuillages découpés pour créer un contraste

Floraisons legères ETE

DOSSIER DE TECHNIQUE ET DE COMPOSITION VÉGÉTALE // Colin GAUDRIOT// HEPIA // SEMESTRE 6//Architecture du paysage

Astilboides tubularis

Ligustrum vulgare

Les feuillages larges marqués par l’ombre des Frênes

AUTOMNE Hosta ‘Devon Green’

Lonicera fragantissima

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF


Drain

Solin en béton C20/C25

Les espaces de quartier

Volige bois epicéa 200x20x2cm

DETAIL DE LA BORDURE DE JARDIN

Grave de fondation Grave 2 0/100 grave de réglages 0/60

REALISE PAR UN PRODUIT AUTOD

Matieres argilo calcaires fines

655.0

100.0

15.0

329.5

15.0

Bordures de jardins partagés voir détail Terre des poytagers 15% argiles 50% limons 30% sables 5% matières organiques

Solin en béton C20/C25

100.0

150.7

138.5

218.0

218.0

géotextile non tissé

Béton finition désactivé dosage C30/35 mélange de granulats calcaires (60%) et quartz (40%) Treillis soudé maille 20*20

218.0

Bastaing mélèze 210x20x22cm

plaque acier galvanisé 310*10*1cm préperforée pliée et fixée au bois par des vis

Colin Gaudriot// HEPIA//

Fond de forme décompacté

Lit de fondation béton maigre C20/25 74.0

10.0

15.0 17.0 6.0 5.0 14.0 60.0

15.1

6.0 5.0 14.0

36.0 60.0

60.0

74.0

650cm REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

L’ESPACE DE JEUX

ROSAY ENTRE VILLE ET COTEAU

30.0


ÉTUDE DE LA VILLE DE

MORGES (2014,suisse)

Afin d’améliorer la circulation dans la ville , le projet hiérarchise les axes de circulation suivant les pôles qu’ils relient et leurs qualités paysagères . Une fois le travail terminé, il devient facile de déterminer quels seront leurs devenir en prenant compte de leurs usages actuels. Ainsi trois charpentes sont désignées pour devenir les axes principaux reliant le coteau viticole de la ville au lac Léman. Ces dernières sont reliées entre elles par transversales auxiliaires.

6


nnecter les bribes de mobilité

qui obstruent la vue de part et d’autre. La topographie restreint marge de manœuvre et épaisseur. et à intérêt paysagé. Avenue de Lausanne // Dimensionnement confortable et fonctionnel mais peu de marge de manoeuvre dû à la proximité des bâtiments à la rue.

S T R AT É G I E S D E P L A N I F I C AT I O N T Y P O LO G I E S D E R U E S E X I S TA N T E S

Hôpital

S T R AT É G I E S D E P L A N I F I C AT I O N

EMS

Quartier Bellevue

O U T I L S P AY S A G E R S E T C O N S T R U C T I F S

1:2500

EMS d’agriculture Ecole Marcelin

OUT

SÉQUENÇAGE TERRITORIAL ET «RUES VOLETS»

Créer des axes fort et structurant (Avenue Delay et chemin de la grosse pierre) reliés au réseau existant afin de lier patrimoine Avenue Marcelin // La rue est encastrée entre deux murs latéraux qui obstruent la vue de part et d’autre. La topographie restreint marge de manœuvre et épaisseur. agricole et lac en proposant un rythme de promenade. Ceux-ci font la charnière entre des ouvertures latérales qui équilibrent espace construit et espace ouvert.

conflit. La mixité d’habitat et de végétaux rythme sa traversée. Sa position et son orientation à flan de

Beausobre

.

Quais

Chemin des peupliers // Imperméabilité et frontage Chemin des peupliers // Imperméabilité et privé frontage privé

public.

CheminChemin de la Musardière// Perméabilité et ouverture sur les sur jardins privés.privés. de la Musardière// Perméabilité et ouverture les jardins

public.

CONFRONTATION CONFRONTATION ÉTROITESSE PUBLIC ÉTROITESSE PUBLIC DOMINANCE PRIVÉE DOMINANCE PRIVÉE

DILATATION DILATATION OUVERTURE OUVERTURE PARTAGE PARTAGE

PERMÉABILITÉ PERMÉABILITÉ CONNEXION PRIV CONNEXION PR INSERTION INSERTION

P R PORCOECSESSUSSU D O S ’ IDN’ ITNETREVREVNETNI T OTNO P O G R A P H I E E T L E C L IAN Gare CFF

Longeraie

EU NR Ç ALG TC E RERT I TL O R IAALLP E L E S VSUÉEQSU S E EL A ES ET S «RUES VOLETS»

P É N ÉCentre T R A Nhistorique T E S V É G É TA L E S

coteau offre des fenêtres sur le grand paysage.

É SDEEA UM O DB E ÉSER AU IM L IO TB ÉI L I T É Zone touristique

peu et fonctionnel et mal tous les de transports. de mobilité eau peuRéseau fonctionnel mal desservi pardesservi tous lespar moyens demoyens transports. ConnecterConnecter les bribes les de bribes mobilité et portuaire et créeretunperméabilité réseau et perméabilité qualité, fonctionnelle à intérêt paysagé. tantes etexistantes créer un réseau piétonne depiétonne qualité, de fonctionnelle et à intérêtetpaysagé.

n de

LES

Créer des axes fort et structurant (Avenue Delay et chemin de la grosse pierre) reliés au réseau existant afin de lier patrimoine agricole et lac en proposant un rythme de promenade. Ceux-ci font la charnière entre des ouvertures latérales qui équilibrent espace construit et espace ouvert.

Rue Chanel // Les usages se pratiquent tous au même niveau sans conflit. La mixité d’habitat et de végétaux rythme sa traversée. Sa position et son orientation à flan de

Cordon boisé et surfaces agricoles dictent et ponctuent les limites d’urbanisation et les espaces ouverts. Valoriser les qualités paysagères de la ville de Morges en créant des pénétrantes et ouvertures vers ceux ci.

Avenue de Lausanne // Dimensionnement confortable et fonctionnel peu dede marge de manoeuvre dû à la proximité des bâtiments à la rue. Avenue de Lausanne // Dimensionnement confortable et fonctionnel mais peumais de marge manoeuvre dû à la proximité des bâtiments à la rue.

Ecole deSlaÉ Q U E N Ç A G E T E R R I T O R I A L E T « R U E S V O L E T S » construction Créer des axes fort et structurant (Avenue Delay et chemin de la grosse pierre) reliés au réseau existant afin de lier patrimoine agricole et lac en proposant un rythme de promenade. Ceux-ci font la charnière entre des ouvertures latérales qui équilibrent espace construit et espace ouvert.

ctivités

T OCNOSNTSRTURCUTCITFISF S O UOT U I LTSI LPSAP Y ASYASGAEGRESR S E TE C

Hôpital

Hôpital

EMS

EMS

Quartier Bellevue Quartier Bellevue Ecole d’agriculture Ecole d’agriculture Marcelin Marcelin

CONFRONTATION ÉTROITESSE PUBLIC

Beausobre Beausobre N Sà leurs D Eintersections PÔLES contre Chemin de la Musardière// Perméabilité et ouverture sur les jardins privés. Quais

Quais

M U R E T D E D É L I M I TAT I O N D E L A R U E PERMÉABILITÉ CONNEXION PRIVÉ -PUBLIC INSERTION

DILATATION OUVERTURE PARTAGE

larités se dessinent et créent des zones à fort potentiel de rencontre à leurs intersections DOMINANCE PRIVÉE

CONFRONTATION ÉTROITESSE PUBLIC DOMINANCE PRIVÉE

PChemin R OdesCpeupliers E S//SImperméabilité US D ’INTERVENTIO N de la Musardière// Perméabilité et ouverture sur les jardins privés. et frontage privé Chemin public.

Gare CFF Gare CFF Centre historique Centre historique Zone touristique Zone touristique et portuaire Ecole et deportuaire la Ecole de la construction construction RÉSE AU DE MOBILITÉ

CONFRONTATION ÉTROITESSE PUBLIC DOMINANCE PRIVÉE

CHEMIN DE LA GROSSE PERMÉABILITÉ CONNEXION PRIVÉ -PUBLIC INSERTION

DILATATION OUVERTURE PARTAGE

O U T I L S P AY S A G E R S E T C O N S T R U C T I F S

Beausobre Quais

SÉQUENÇAGE TERRITORIAL ET «RUES VOLETS»

Créer des axes fort et structurant (Avenue Delay et chemin de la grosse pierre) reliés au réseau existant afin de lier patrimoine Gare CFF agricole et lac en proposant un rythme de promenade. Ceux-ci font la charnière entre des ouvertures latérales qui équilibrent espace construit et espace ouvert.

Centre historique Zone touristique et portuaire

Zone d’activités

O U T I L S P AY S A G E R S E T C O N S T R U C T I F S Chemin de la Musardière// Perméabilité et ouverture sur les jardins privés.

CONFRONTATION ÉTROITESSE PUBLIC DOMINANCE PRIVÉE

DILATATION OUVERTURE PARTAGE

PERMÉABILITÉ CONNEXION PRIVÉ -PUBLIC INSERTION

M AI L LO NS D E P Ô L ES

RUE DELAY

Des axes de polarités se dessinent et créent des zones à fort potentiel de rencontre à leurs intersections

Épaisseur de rue et marge de manœuvre possible O U T I L S P AY S A G E R S E T C O N S T R U C T I F S

ERÇUES

RUE DELAY

ces non bâtis depuis la rue et les vues qu’elle propose.

L A T O P O G R A P H I E E T L E C O T EÉpaisseur AU

L A TO P O G R A P H I E E T L E COT E AU

RUES PERÇUES Variation d’espaces non bâtis depuis la rue et les vues qu’elle propose. UES PERÇUES

LES VUES SUR LE L AC ET LES ALPES

Outils de sélection

• •

• dynamique Axe qui dessertagri et solidarise les rues à dominance piétonne sur le coteau. productif. Liaisoncole dominante entre centre ville historique et patrimoine • productif. Charnière entre espace ouvert et densément construit entre les pôles d’acti cole • Possibilités de maillage pédestre grâce aux nombreuses ruelles présentes à vités, de services de loisirs ayant un potentiel grâce à un Charnière entre espace et ouvert et densément construitattractif entre les pôles d’acti La proximité mais nonMconnectées. parcours adapté usagers centralités. U R E T D E D É L I M I TAT I O N D E L A R U E MURET COMME VESTIGE D’UNE LIMITE vités, de services et de aux loisirs ayant de un ces potentiel attractif grâce à un tio • Potentiel marge de manœuvre au •niveau du dimensionnement desàrues, Vues existantes redécouvrir et valoriser. parcours adaptéetaux usagers de ces centralités. grâce aux espaces existants présents, mal exploités et non rattachés à la Potentiel et marge de manœuvre au niveau du dimensionnement des rues, rue. espaces existants présents, mal exploités et non rattachés à la grâce aux Détail 2 • Axe qui dessert et solidarise les rues à dominance piétonne sur le coteau. rue. • Possibilités de maillage pédestre grâce aux nombreuses ruelles présentes à Axe qui dessert et solidarise les rues à dominance piétonne sur le coteau. La situation de surplomb n’est pas exploitée et la percepUtiliser le talus comme un outil. Plantation à proximité mais non connectées. Possibilités de maillage pédestre grâce aux nombreuses ruelles présentes à tion du bâtiment est trop prononcée du bâti AXES // RÉSEAUX // MAILLAGE • Vues existantes à redécouvrir et valoriser. La situation de surplomb n’est pas exploitée et la percepUtiliser le talus comme un outil. Plantation à l’éc proximité mais non connectées. tion du bâtiment est trop prononcée du bâti 3 Vues existantesDétail à redécouvrir et valoriser. La frontage entre espace public et privé est traduit pas des Ouverture de l’espace rue et associatio Rues volets

de rue et marge de manœuvre possible

1:5000

M U R E T D E D É L I M I TAT I O N D E L A R U E

MURET COMME VESTIGE D’UNE LIMITE

CHEMIN DE LA GROSSE PIERRE

Outils de sélection

Les talus limitent la perception des espaces ouverts

Liaison dominante entre centre ville historique dynamique et patrimoine agri cole productif. Charnière entre espace ouvert et densément construit entre les pôles d’acti vités, de services et de loisirs ayant un potentiel attractif grâce à un parcours adapté aux usagers de ces centralités. Potentiel et marge de manœuvre au niveau du dimensionnement des rues, grâce aux espaces existants présents, mal exploités et non rattachés à la rue. Axe qui dessert et solidarise les rues à dominance piétonne sur le coteau. Possibilités de maillage pédestre grâce aux nombreuses ruelles présentes à proximité mais non connectées. Vues existantes à redécouvrir et valoriser.

• • • •

HEMIN DE LA GROSSE PIERRE M U R E T D E D É L I M I TAT I O N •

AY

Rues tRansveRsales

avenues

Axes routiers majeurs qui relient Morges aux grandes villes alentours. Elles caractérisent et réceptionnent les flux des rues secondaires qui s’y greffent

Urbanisme et territoire // Architecture du paysage // Hepia // Mars 2014 // FRICK Frédérique // GAUDRIOT Colin // ME Outils de sélection La Les talus limitent la perception des espaces ouverts Lisser les transitions et limites et dynamiser les milieux ÉPAISSEURS DE RUES

Échelle territoriale et de la ville

AR RW WWI INI NN DADA R Échelle territoriale et de la ville

peRméabilité piétonne

Un réseau de cheminements piétons offre des parcours fonctionnels qui permettent l’accès aux axes structurants. Ils irriguent tous les tissus urbains et offrent une porosité supplémentaire Tissage de lien à dominance piétonne entre les deux axes forts perpendiculaires au lac. Elles suivent le coteau ou la topographie est traitée avec des muRets en pierre et offrent des vues et cadRages d’exception sur le paysage lacustre et montagnard

MURET COMME VESTIGE D’UNE LIMITE Épaisseur de rue et marge de manœuvre possibleCHEMIN DE LA GROSSE PIERRE

ALPES

1:5000

Parcours Nord-Sud à dominance piétonne qui relie l’espace agRicole à la ville. Ces axes s’épaississent et se dilatent en fonction des espaces publics créés. Les rues mettent en relation les espaces ouveRts et espaces uRbanisés grâce à des ouvertures latérales qui se caractérisent par des places, espaces jeux, parcs, vues...

haies mono spécifiques qui obstruent les vues latérales

RUE M U R EDELAY T D E D É L I M I TAT I O N D E L A R U E

RUE DELAY Épaisseur de rue et marge de manœuvre possible QUALIFIER ET HIÉRARCHISER LE RÉSEAU VIAIRE EXISTANT POUR FAVORISER LES DÉPLACEMENTS ADAPTÉS AUX DIFFÉRENTS TYPES DE MOBILITÉ

ation d’espaces non L Ebâtis S Vdepuis U E Sla rue S UetRlesLvues E Lqu’elle A C propose. ET LES

MURET COMME VESTIGE D’U MURET COMME VESTIGE D’UN

Lisser les transitions et limites etC Odynam NNEXI

Le Liaison dominante entre centre ville historique dynamique et patrimoine Échelleagri territoriale et de la ville cole productif. • Charnière entre espace ouvert et densément construit entre les pôles d’acti Liaison dominante entre centre ville historique dynamique et patrimoine agri vités, de services et de loisirs ayant un potentiel attractif grâce à un 1:5000 L A TO P O G R A P H I E E T L E COT E AU cole productif. parcours adapté aux usagers de ces centralités. 1:5000 Charnière entre espace ouvert et densément construit entre les pôles d’acti • Potentiel et marge de manœuvre au niveau du dimensionnement• des rues, LES VUES SUR LE L AC ET LES ALPES de services et de loisirs ayant un potentiel attractif grâce à un CHEMIN DE LA GROSSE grâce aux espaces existants présents, mal exploités et nonPIERRE rattachés àvités, la CHEMIN DE LA GROSSE PIERRE parcours adapté aux usagers de ces centralités. rue. • Axe qui dessert et solidarise lesOutils rues à dominance piétonne coteau. L A TOPO G R A P Hsur I E le E T L E C O T EAU • Potentiel et marge de manœuvre au niveau du dimensionnement des rues, de sélection Les talus limitent la perception des espaces ouverts Lisser les transitions et limites et dynamiser • Possibilités de maillage pédestre grâce aux nombreuses à aux espaces existants présents, Échelle territoriale et de la ville ruelles présentes grâce mal exploités et non rattachés à la Outils de sélection talus limitent perception des espaces ouverts Lisser les et limites dynamiser les La situation surplomb n’estla pas exploitée et la percepUtiliser le transitions talus comme unetoutil. Plantat 1 Les Détailde proximité mais non connectées. Échelle territoriale et de la ville rue. tionagri du bâtiment est trop prononcée du bâti Liaison dominante entre centre ville historique dynamique et patrimoine L E S • V U E Vues S S Uexistantes R L E L A Cà E T L E S A Let PE S redécouvrir valoriser.

PROCESSUS D’INTERVENTION

N

DE LA RUE M U R E T D E D É L I M I TAT I O N D E L A R U E

O U T I L S P AY S A G E R S E T C O N S T R U C T I F S

Les talus limitent la perception des espaces ouverts

1:2500

elin // La rue est encastrée entre deux murs latéraux qui obstruent la vue de part et d’autre. La topographie restreint marge de manœuvre et épaisseur.

sanne // Dimensionnement confortable et fonctionnel mais peu de marge de manoeuvre dû à la proximité des bâtiments à la rue.

R E T D E D É L I M I TAT I O N CHEMIN DE LA GROSSEM UPIERRE

Échelle territoriale et de la ville

Quartier Bellevue

Ecole d’agriculture Marcelin

1:5000

PIERRE

Outils de sélection

PROCESSUS D’INTERVENTION

axes de polarités se dessinent et créent des zones à fort potentiel de S T R AT É Grencontre I E S D E P L AàN Ileurs F I C A Tintersections I O N EMS

O G I E S D E R U E S E X I S TA N T E S

upliers // Imperméabilité et frontage privé

INSERTION

Avenue de Lausanne // Dimensionnement confortable et fonctionnel mais peu de marge de manoeuvre dû à la proximité des bâtiments à la rue.

M AI L LO NS D E P Ô L ES Hôpital axes de rencontre à leurs intersections A I L LDes ON SdeDpolarités E PseÔdessinent L E S et créent des zones à fort potentiel

Ecole de la construction

L PERMÉABILITÉ A TO P O G R A P H I E E T L E COT L A TCONNEXION O P O G R APRIVÉ P H I E-PUBLIC E T L E COT E A

1:5000

Réseau peu fonctionnel et mal desservi par tous les moyens de transports. Connecter les bribes de mobilité

Zone d’activités

et créer un réseau et perméabilité piétonne de qualité, fonctionnelle et à intérêt paysagé. Zone mais peud’activités de margeexistantes de manoeuvre dû à la proximité des bâtiments à la rue.

Gare Longeraie

DILATATION OUVERTURE PARTAGE

LES VUES SUR LE L AC ET LES ALPES P R O CLEE S UESS D NT ON S S VU S U’ IRNLTEELR AV C E ET L EI S ALPES

Gare Longeraie Gare Longeraie

Les usages se pratiquent tous au même niveau sans conflit. La mixité d’habitat et de végétaux rythme sa traversée. Sa position et son orientation à flan de fenêtres sur le grand paysage.

M U R E T C O M M E V E SM T IU GR E

suRfaces ouveRtes à RéoRganiseR

Fort potentiel paysager à valoriser permis grâce à la proximité du centre ville, du lac et des grands axes routiers. spaces de paRtage existants

typologies d’habitats.

spaces de RencontRe pRojetés

Lieux ouverts à proximité des axes structurants, qui offrent des séquences de pauses et d’ambiances différentes au sein du tracé de la rue. Ils découlent des espaces libres à disposition, de l’interaction entre différents pôles et l’intégration au sein de la ville. ues à pRéseRveR et à dégageR

Cadrage paysager de qualité à préserver et exploiter comme outils de pause au sein du parcours. Potentiel d’ouvertures actuellement bouchées par des bâtiments. assages sous voies

Fonctionnalité et mise en scène des passages entre «ville haute et ville basse». ones de densification d habitats

Tissus urbanisés et construits composés de nombreux espaces non exploités qui peuvent accueillir d’avantage d’habitations. La proximité des grands axes, les pôles de services, de loisirs et d’activités offrent une qualité de vie agréable et fonctionnelle.

Lisser les transitions et limites et dynamiser les milieux

1:5000

oRdon boisé existant et ses pénétRantes pRojetées

Ligne d’horizon des fenêtres latérales des rues. ouRonne agRicole

Zone tampon entre les zones habitées.

La situation de surplomb n’est pas exploitée et la perception du bâtiment est trop prononcée

DE LA RUE

Range uRbaine

Utiliser le talus comme un outil. Plantation à l’échelle du bâti

Épaisseur d’intervention possible pour créer une transition entre domaine agricole et espace bâti.

vignes

MURET COMME VESTIGE D’UNE LIMITE

Identitaires du paysage Vaudois, elles sont à préserver et à valoriser.

suRface agRicole

Richesse paysagère et productive à proximité du centre ville.

rue et marge de manœuvre possible

RUES PERÇUES

utils de sélection

veRgeRs

La frontage entre espace public et privé est traduit pas des Variation d’espaces non bâtis depuis la rue et les vues qu’elle propose. haies mono spécifiques qui obstruent les vues latérales

helle territoriale et de la ville

SEAU VIAIRE EXISTANT POUR FAVORISER DIFFÉRENTS TYPES DE MOBILITÉ

ha

e La frontage entre espace public et privé est traduit pas etdes Ouverture deet del’espace rue et association pri Lieux d’échanges de vie qui regroupent différents types de mobilités, d’activités

haies mono spécifiques qui obstruent les vues latérales e Liaison dominante entre centre ville historique dynamique et patrimoine agri La frontage entre espace public et privé est traduit pas des Ouverture de l’espace rue et association privé / cole productif. haies mono spécifiques qui obstruent les vues latérales v • Charnière entre espace ouvert et densément construit entre les pôles d’acti vités, de services et de loisirs ayant un potentiel attractif grâce à un p QUALIFIER ET HIÉRARCHISER LE RÉSEAU VIAIRE EXISTANT POUR FAVORISER QUALIFIER ET HIÉRARCHISER LE RÉSEAU VIAIRE EXISTANT POUR FAVORISER parcours adapté aux usagers de ces centralités. Urbanisme et territoire // Architecture du paysage // Hepia // Mars 2014 // FRICK Frédérique // GAUDRIOT Colin // MERC Z ’ LES DÉPLACEMENTS ADAPTÉS AUX DIFFÉRENTS TYPES DE MOBILITÉ Urbanisme et territoire // Architecture du paysage // Hepia // M • Potentiel et margeDE de manœuvre au niveau du dimensionnement des rues, QUALIFIER ETLES HIÉRARCHISER LE RÉSEAU VIAIRE EXISTANT POUR FAVORISER DÉPLACEMENTS ADAPTÉS AUX DIFFÉRENTS TYPES MOBILITÉ grâce aux espaces existants présents, mal exploités et non rattachés à ladu paysage // Hepia // Mars 2014 // Urbanisme et territoire // Architecture FRICK Frédérique // GAUDRIOT Colin // MERCIE LES DÉPLACEMENTS ADAPTÉS AUX DIFFÉRENTS TYPES DE MOBILITÉ rue. RELATION AU PAYSAGE c • Axe qui dessert et solidarise les rues à dominance piétonne sur le coteau. • Possibilités de maillage pédestre grâce aux nombreuses ruelles présentes à c La situation de surplomb n’est pas exploitée et la percepUtiliser le talus comme un outil. Plantation à l’échelle proximité mais non connectées. f tion du bâtiment est trop prononcée du bâti • Vues existantes à redécouvrir et valoriser.

Urbanisme et territoire // Architecture du paysage // Hepia // Mars 2014 //

Ouverture de l’espace rue et association privé / public

FRICK Frédérique // GAUDRIOT Colin // MERCIER Cindy

Liaison dominante entre centre ville historique dynamique et patrimoine agri cole productif.

Structure de maillage en périphérie et en pré mice de la ville. Les arbres fruitiers créent un motif paysager original et traditionnel à la ville

RUE DELAY

Épaisseur de rue et marge de manœuvre Les talus limitent la perception despossible espaces ouverts

Lisser les transitions et limites et dynamiser les milieux

La frontage entre espace public et privé est traduit pas des haies mono spécifiques qui obstruent les vues latérales

Ouverture de l’espace rue et association privé / public

SÉQUENC

Rythmée par des cadrages


CONTEMPLER SENTIER AGRICOLE

Accès en amont de la rue de la grosse pierre

Réseau pédestre Ouverture paysagère Chemin de la grosse pierre EHC Hôpital de Morges

DISTRIBUTION

La transition du patrimoine agricole vers la ville est permise grâce à l’épaisseur de la rue qui offre des espaces de rencontre et de partage

TER RTAGE

P R OT ÉG É CHEMIN DE TRANSITION

Passage à l’ombre du crodon boisé qui offre des cadrage laissant apparaître les pieds des vignes

PLACE DE RENCONTRE

Lieu d’investigation pour les habitants et les pratiquants de l’hôpital

DÉAMBULER RUE CHARNIÈRE

Transition entre un chemin agricole et un axe fort et structurant, l’avenue Muret.

s usagers de la ville

RUE CHARNIÈRE

Axe de desserte des ruelles à l’Est et ouverture sur le patrimoine agricole à l’Ouest, accompagné d’un ruban boisé renforcé

ESPACE RELAIS

D

La rue s’épaissie jusqu’au pied des immeubles offrant un parvis à ceux ci

SME A GARE

ommerces Gare partcette zone

RUE ANIMÉE

La proximité du théâtre et des pôles de loisirs atribue à la rue un dynamisme et une qualité supplémentaire

CIRCULER GRANDE AVENUE

Elargissement de la voie dédiée au mobilité douce pour offrir une qualité de déplacement optimale, accompagner d’un double alignement

JARDIN D’IMMEUBLE

GER ONTRE

Espace de partage, pédagogique et de jeux

PROMENADE EN SURPLOMB

La topographie permet un cheminement piéton de qualité, avec ces percées sur le lac

plation en ord de rive

SE FAUFI LER RUELLE

Dernier accès avant l’arrivée au lac, plus intime et privilégié

BADINER QUAIS

Point d’arrivée et panorama de l’horizon, promenade des quai

SÉQUENCES DE RUE DE L A GROSSE PIERRE

D


QUARTIER DE

BELLE-VUE (2014, Morges, Suisse)

Après l’analyse de la ville de Morges à grande échelle, mon étude s’est portée sur un quartier de grands ensembles se situant à la lisière de la campagne. Le projet réinvente les espaces de quartiers délaissés. Une partie des aménagements devient plus urbaine et vise à mettre en valeur le bas du quartier et ses commerces. Les espaces entre les habitations sont aménagés autour d’un fil conducteur: Un ruisseau récupérant les eaux de drainage des champs voisins.Les abords de ce dernier sont aménagés de manière évolutive afin d’offrir différentes expériences au promeneur. On y trouve plusieurs espaces de jardins thématiques où les habitants pourront se ressourcer.

7


INTENTIONS Tisser un lien entre le quartier et son environnement en Laissant descendre de généreuses prairies depuis le Versant agricole jusque dans le quartier d’habitation.

Utiliser les eaux de drainage des surfaces agricoles pour lier les nouveau espaces attractifs du quartier.

Redélimiter l’espace public et l’espace privé en permettant de ré-habiter les pieds d’immeubles. En plantant des vergers délimités par des murets.

Créer des accroches fortes entre une place urbaine et un parc d’habitation Grâce à un alignement et une noue fleurie accompagnant les liaisons place-parc.


Terrasse de café à l’ombre des amelanchiers sur les pavés en basalte

Place en retrait du centre commercial à l’ombre des arbres sur le stabilisé

La rue pavée

Placette ensoleillée

Ruelle des commerces


LA

PHOTO GRAPHIE


ATHÈNES

Les Halles //2012


EDIMBOURG

le forth// 2014


BERLIN

Denkmal fĂźr die (peter Eseinman) //2013


LONDRES

La city//2015


Merci.


Portfolio  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you