Issuu on Google+

Le Messager Mai/Juin 2011

À L'Aile BLANChe

La publicaTIOn offiCIeLLE de l'ÉGlIsE de DiEU de la ProPHÉtie

Les qualités pour l’implantation d’églises

Table ronde : Questions aux leaders Le danger et la nécessité de nous engager dans notre culture


Nos valeurs fondamentales

Par Randall E. Howard, Évêque Général

Les qualités pour l’implantation d’églises

Pendant que vous lisez cette édition, peut-être, Dieu touchera-t-il votre cœur pour vous convaincre qu’une nouvelle église peut être implantée dans votre région.

Souvent, le témoignage de ce que Dieu a fait dans le passé inspire les gens pour ce qu’il a l’intention de faire dans le présent. Avec cela en tête, considérons le témoignage de la région ministérielle de l’Église de Dieu de la Prophétie de la Nouvelle-Angleterre du sud sous le leadership de l’Évêque Willie R. Boone dans les années 80. L’Évêque Booone est parti pour aller recevoir sa récompense l’année dernière, mais son témoignage est certainement en honneur de son œuvre pour le Seigneur. La Nouvelle-Angleterre du sud était bien sûr majoritairement catholique dans la foi, mais l’Évêque Boone était convaincu que Dieu était en train d’appeler les églises de cette région à implanter de façon agressive de nouvelles églises. Il lança le programme qui était connu sous le nom de Home Mission Program for Southern New England (Programme missionnaire pour la Nouvelle-Angleterre du sud). Quand il avait pris fonction, il y avait 11 églises avec approximativement 300 membres ; 4000 dollars en banque et 75 pourcent de son salaire était subventionné par les Bureaux internationaux. Certaines personnes avaient déclaré à l’Évêque Boone : « Ne vous tracassez pas, prenez votre temps. » Mais, tout paraissait comme si Dieu était en train de dire : « Maintenant est le moment d’implanter de nouvelles églises dans la Nouvelle-Angleterre du sud. » Au cours de sa première Convention des Ministres, l’Évêque Boone parla aux ministres, leur demandant de penser à la manière de collecter des fonds pour ce nouveau programme missionnaire de la NouvelleAngleterre du sud. Ils avaient immédiatement lancé un appel demandant à chaque membre de contribuer un dollar par jour pendant les cinquante premiers jours de l’année, et une somme de $10.000 dollars était collectée cette année pour commencer la campagne. Il y a maintenant sept ans depuis qu’une église a été implantée au Massachusetts, huit ans pour le Connecticut et encore plus pour Rhode Island. L’Évêque Boone a déclaré qu’il n’avait pas peur d’utiliser les fonds collectés

2 Le Messager à l'Aile Blanche—Mai/juin 2011

pour les nouvelles églises, parce qu’il espérait avoir le meilleur taux d’accroissement qu’une banque ne pouvait donner. À une nouvelle mission, il donna $5.000 à titre de soutien et sous peu, l’église comptait 75 membres qui prenaient totalement en charge leur pasteur et contribuaient $3.000 mensuellement en dîmes. L’Évêque Boone a déclaré : « C’est ce que j’appelle une bonne récompense ! » L’Évêque Boone a œuvré pour voir les fruits de sa vision et passion pour les nouvelles églises. Le budget de la région a connu une croissance de plus de $100.000, et son salaire était totalement pris en charge. Ils ont atteint un nombre de 23 églises et l’effectif des membres a doublé. Évidemment, le programme missionnaire de la NouvelleAngleterre du sud (Home Mission Program) est un témoignage de la puissance d’implantation d’église pour évangéliser de façon efficace. Pendant que vous lisez cette édition, peutêtre, Dieu touchera-t-il votre cœur pour vous convaincre qu’une nouvelle église peut être implantée dans votre région. Peut-être que votre église pourrait devenir une église mère qui donnera naissance à toute une nouvelle congrégation. Peut-être que vous sentirez le besoin de soutenir l’implantation d’une nouvelle église dans votre région avec le financement, la prière, le support ministériel et l’encouragement aux leaders et ouvriers. Partout où votre passion et vision vous amènent, cette vérité demeure la même : il n’y a pas de moyens plus efficaces d’évangélisation que l’implantation de nouvelles communautés de croyants.


LEÀM ESSAGER LA B ' ILE LANCHE

Volume 30, Numéro 3 Mai/Juin 2011

TABLE DES MATIÈRES

2

2

6

Informations

Nos valeurs fondamentales Randall E. Howard, Évêque général

4 4

...................................................................................................................

................................................................................................................................. Table ronde : Questions aux leaders

Le danger et la nécessité de nous engager dans notre culture Pasteur Joe Cook

8

Le centre de l’implantation d’église – Le Ministère des enfants Kathy Creasy, Directrice du Ministère des enfants

Enseigner l’intendance biblique dans l’implantation d’église Jan Couch, Directrice des Ministères d’intendance/Services ministériels

Articles

12 Communiqué de presse 6

Fondements pour former les étudiants de notre époque pour qu’ils deviennent les pionniers de l’église de demain par Trevor Reid, Co-Directeur des Ministères de la jeunesse

Rubriques DeWayne Hamby, Éditeur 14 Les informations Internationales

............................................................................................................................................................... PERSONNEL Rédacteur Exécutif : Randall E. Howard ; Éditeur et Rédacteur Administratif : DeWayne Hamby ; Traducteur : Augustin Bocco ; Révision : Robert Vital-Herne ; Dessinateur : Sixto Ramírez ; Distribution : Josué Reyes. Ensemble éditorial : Londa Richardson, Cervin McKinnon, Daniel Chatham, Tapio Sätilä, Perry Horner, Hanny Vidal, Shaun McKinley et Adrian Varlack. Le Messager à l’Aile Blanche (USPS 533750) est imprimé au Mexique à l’Editorial Ala Blanca, Apartado Postal 134-018, Mexique, D.F. C.P. 07421, MEXIQUE, Tél : (52-555) 715 6346. Préparé chaque période bimestrielle par White Wing Publishing House, 3750 Keith Street, Cleveland, Tennessee 37312, U.S.A. • Envoyez tout matériel pour publication au Messager à l’Aile Blanche, P. O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910. • Courrier éléctronique : editorial@wwph.com • Fax : (423) 559-5231. • Abonnement : White Wing Publishing House, Attention French White Wing Messenger, P. O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910. Le coût d’abonnement est de $4.00 annuellement (Ou l’équivalent en devise étrangère), payable à White Wing Publishing House par chèque, mandat de banque ou mandat de poste. • Designed and published bi-monthly by the White Wing Publishing House 3750 Keith Street, Cleveland, Tennessee 37312 • POSTMASTER : Send address changes to : French White Wing Messenger, P. O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910. Déclaration de foi • L’Église de Dieu de la Prophétie est ferme dans son engagement à la croyance chrétienne orthodoxe. Nous affirmons qu’il y a un seul Dieu, existant éternellement en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Nous croyons en la déité de Christ , en sa naissance virginale, en sa vie sans péché, aux miracles physiques qu’il a faits, en sa mort expiatoire sur la croix, en la résurrection de son corps, en son ascension à la droite du Père, et en son retour personnel en puissance et en gloire lors de sa seconde venue. Nous professons que la régénération par le Saint-Esprit est essentielle pour le salut de l’homme pécheur. Nous croyons que la sanctification par le sang de Christ rend possible la sainteté personnelle. Nous affirmons le présent ministère du Saint-Esprit dont l’habitation nous rend capables de vivre des vies saintes et d’avoir de la puissance pour le service. Nous croyons en l’unité finale des chrétiens pour laquelle notre Seigneur Jésus-Christ a prié en Jean 17. Nous croyons en la sainteté de la vie humaine ; nous sommes engagés à la sainteté des liens du mariage, et nous reconnaissons l’importance de familles chrétiennes fortes et aimables.

messager@wwph.com 3


Articles

Table ronde : Questions aux leaders Évêque David L. Browder (Presbytère général de l’Asie et Océanie) : Quel conseil auriez-vous pour quelqu’un qui se sent appelé à implanter une église ? Prière, prière, et plus de prière sont les premières étapes à franchir. Priez pour que Dieu vous conduise vers les gens qui conviennent. Priez pour qu’Il vous dirige vers des gens qui sont perdus, mais qui ont faim de faire l’expérience de l’amour et du pardon qui viennent seulement de Christ. Priez pour qu’Il vous aide à former une amitié et une relation basée sur Christ avec ceux vers qui Il vous conduit. Priez pour qu’Il vous aide à partager votre histoire sur la manière dont Christ est entré dans votre vie. Priez pour qu’Il commence à travailler maintenant, avant d’aller, dans les cœurs de ceux vers qui Il vous envoie. Priez pour que le Seigneur vous donne sagesse, onction et inspiration pour les diriger vers Christ. Priez pour qu’Il vous envoie des aides/ouvriers pour vous aider à implanter l’église.

Dans votre région, il y a des villes et des régions que vous avez ciblées pour y implanter des églises dans les dix prochaines années? Pourquoi ces régions? Nous planifions d’implanter des églises en Inde, en Chine et en Nouvelle Zélande. Notre but est d’organiser des églises « mères » pour qu’elles puissent ensuite aider à soutenir le travail de n’importe quelle nouvelle œuvre que nous organiserons par la suite. Dans le passé, nous avons organisé beaucoup de petites œuvres, et il se peut bien que ceci soit à l’origine de quelques-uns des défis que nous avons eus en ce qui concerne la manière dont nous finançons les missions. Si nous nous concentrons sur une église « centrale/mère » qui est forte, je crois que cette congrégation peut se multiplier et agrandir l’œuvre tandis qu’en même temps elle fournit le soutien nourricier dont une nouvelle église a besoin. Tandis que ceci ne représente pas un nouveau concept, ce n’est pas un concept que nous avons adopté dans l’Église de Dieu de la Prophétie d’une manière très visible.

4 Le Messager à l'Aile Blanche—Mai/juin 2011

________________________________ Évêque Sam Clements (Presbytère pour l’Amérique du nord) : L’implantation d’église est accentuée dans la campagne VISION 2020. Pourquoi ? Il a été prouvé que la plus grande méthode d’évangélisation sous le ciel est l’implantation d’églises. La Grande Commission était d’aller et de faire de toutes les nations des disciples. Le meilleur contexte pour ce processus de faire des disciples est l’église, le corps local des croyants. Quelles ressources sont disponibles aux nouveaux leaders qui veulent implanter des églises ? Pour le moment, nous donnons une contribution venant des bureaux de l’Amérique du nord à chaque nouvelle église implantée dans notre organisation. Nous encourageons fermement les membres de l’Amérique du nord à contribuer au programme « Tout le monde peut » dans lequel chaque membre doit donner un minimum de 1.00 dollar pour chaque nouvelle église qui est organisée. Ce programme a le potentiel de parrainer


chaque nouvelle église implantée. En Amérique du nord, il paraît que l’implantation des églises ethniques augmente. Pensez-vous que cette tendance va continuer? Bien sûr, puisque la population des nombreux groupes ethniques continue a augmenté en Amérique du nord. Il y a beaucoup de portes ouvertes pour implanter plus d’églises. Nous avons simplement besoin de plus de fonds pour profiter de toutes les opportunités. _________________________________ Évêque Randall E. Howard (Évêque général) : L’implantation d’église est accentuée dans la campagne VISION 2020. Pourquoi ? L’implantation d’église a prouvé être le moyen le plus efficace connu dans le domaine de l’évangélisation. C’est logique quand nous révisons que l’évangélisation inclut beaucoup plus que l’évangélisation à proprement parler. Dans l’évangélisation, le but est le salut, la formation des disciples, et même aux fins de mobiliser les nouveaux croyants à aller gagner d’autres gens. Ajoutez à cette compréhension que tout ceci se passe mieux dans le contexte d’un corps sain de croyants qui nourrira les nouveaux croyants vers une maturité croissante et leur formation dans le ministère. Ajoutez le fait que les nouvelles églises évangélisent de manière plus agressive et impliquent les nouveaux croyants dans le ministère plus efficacement. Finalement, la saturation dans l’implantation d’église est la seule manière dont le Royaume de Dieu sera établi dans tous les pays du monde et parmi tous les peuples, pour le retour de notre grand Roi, Christ le Seigneur. Quelles sont nos stratégies pour avancer dans l’implantation de nouvelles églises ? L’Église de Dieu de la Prophétie a été un mouvement de saturation dans l’implantation d’église depuis son existence. Par ceci, je veux dire que nous vivons en implantant de nouvelles églises par une stratégie de saturation ou « débordement ». Au lieu de cibler une nouvelle nation ou de nouveaux

peuples, nous bougeons à partir des églises fortes et actives vers l’extérieur, débordant pour implanter de nouvelles églises dans une autre communauté, un autre comté ou une autre nation. Là où nous voyons une porte ouverte d’opportunité préparée par l’Esprit, nous bougeons activement pour implanter une nouvelle église partout où elle peut se trouver. Quelles ressources sont disponibles à ceux qui implantent de nouvelles églises ? La ressource la plus efficace dans notre réseau pour ceux qui implantent de nouvelles églises est l’église mère dynamique. À partir de cette église mère, celui qui implante des églises a été nourri et maintenant il est envoyé. En tant que mère, elle porte le fardeau de sponsoriser et d’établir un partenariat, soutenant souvent celui qui implante l’église, le local et le ministère. L’église mère envoie des ouvriers qui se joignent à celui qui implante pour l’édification d’une église nouvellement implantée. L’appel d’une église mère est la forme la plus efficace et relationnellement saine d’implantation d’église. Existe-t-il des fausses idées en ce qui concerne l’implantation d’église ? Certainement. Les gens deman­dent pourquoi nous devons implanter une

Certainement. Les gens deman­dent pourquoi nous devons implanter une autre église quand notre église peut encore grandir, sans comprendre qu’une communauté a besoin de plusieurs expressions différentes d’église.

autre église quand notre église peut encore grandir, sans comprendre qu’une communauté a besoin de plusieurs expressions différentes d’église. Les gens pensent que le but est de développer des églises de plus en plus grandes, sans comprendre que plus de gens sont gagnés par membre dans les nouvelles églises implantées que dans les anciennes églises plus grandes. Les gens se sentent à l’aise dans leur église et perdent de vue la commission d’aller en Judée, en Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre. Selon vous, quels sont les critères pour quelqu’un qui implante des églises? La passion pour l’évangélisation est fondamentale. De plus, quelqu’un qui implante des églises doit être un initiateur. Il/elle doit être quelqu’un qui peut former une équipe et lancer un ministère. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se sent appelé à implanter une église? Premièrement, commencer à développer le don d’évangélisation. Gagner les gens est la première aptitude et la plus essentielle dont il a besoin. Deuxièmement, commencer à développer des relations avec un agent pour le patronner, que ce soit une église mère ou un leader ministre qui a une passion d’aider les gens qui implantent des églises. Troisièmement, commencer à étudier l’implantation de nouvelles églises et la manière dont elles ont réussi. En Amérique du nord, il paraît que l’implantation des églises ethniques augmente. Pensez-vous que cette tendance va continuer? Aussi longtemps que l’immigration coule librement, il y aura de bonnes opportunités d’implanter de nouvelles églises ethniques. Plusieurs de ces gens apportent avec eux leur foi dans un nouveau pays et ont un profond désir d’exprimer cette foi dans ce nouveau pays. Tous les nouveaux venus sont en transition et sentent le besoin de « se connecter et d’appartenir ». Une nouvelle église parmi un groupe qui parle leur langue offre un esprit communautaire et de fraternité dans un nouveau pays.

messager@wwph.com 5


la nécessité Le danger et

de nous engager dans notre culture

a

La « dissimulation experte » d’un poison est lorsqu’il a l’apparence d’un produit favorable à la santé. Combien de fois sommes-nous tombés dans ce jeu ? En tant que des êtres humains, nous désirons de tout cœur le bonheur, la satisfaction et l’accomplissement— ce qui nous amène à nous précipiter dans presque tout ce qui paraît offrir ces qualités. Dans plusieurs cas, nous ignorons les effets destructeurs pour avoir la satisfaction que nous cherchons. 6 Le Messager à l'Aile Blanche—Mai/juin 2011

Nous sommes attirés par les choses qui provoquent en nous un désir ardent— que ce soit une coupe de crème glacée, un sandwich au BBQ, ou peut-être quelque chose plus sinistre qui nous donne un faux sentiment d’accomplissement. Il y a de nos jours une crise de santé aux États-Unis. Cependant, aucun médecin n’a jamais dit : « La consommation des épinards vous tue ! » Non, c’est le sandwich au fromage de 2000 calories. Nous contribuons essentiellement aux publicités de certains produits, même en sachant qu’ils vont nous tuer… pourtant nous persistons qu’ils sont « bons ».


L’apôtre Paul rencontra une culture similaire dans Actes 17, lorsqu’il visita Athènes. Comme d’habitude, il visita la synagogue premièrement pour présenter le message de l’évangile. Luc écrit : « Comme Paul les attendait à Athènes, il sentait au dedans de lui son esprit s’irriter, à la vue de cette ville pleine d'idoles. Il s’entretenait donc dans la synagogue avec les Juifs et les hommes craignant Dieu, et sur la place publique chaque jour avec ceux qu'il rencontrait » (versets 15-17). Remarquez que Paul s’entretenait chaque jour dans la synagogue (église) et sur la place publique avec ceux qu’il rencontrait. Il comprenait la nécessité de maintenir le contact avec la culture de l’église et celle du monde. La question est maintenant de savoir pourquoi les disciples de Christ doivent s’engager dans leur culture ? Pourquoi ne pas simplement construire une cour utopique et « passer du temps avec les chrétiens ? » Jésus dit premièrement d’aller dans le monde ! Nous ne transmettons pas de façon responsable le message de vie qu’il nous a donné si nous ne prenons aucun engagement. Deuxièmement, nous devons nous engager dans notre culture à cause de ce que j’appelle « l’effet de la Mer Morte ». Le Fleuve Jourdain regorge de vie lorsqu’il se jette dans la Mer Morte. Pourtant, la Mer Morte est bien morte. En fait, elle est huit fois plus salée que l’océan, et l’eau n’échappe d’e lle que par évaporation. Ceci crée une « anti-culture ». Bien sûr, dans la mer, c’est l’anti-vie. Cependant, dans l’église, l’anti-culture conduit à beaucoup d’autres choses. Il doit y avoir un tuyau de sortie. Quelle que soit l’abondance de vie que Dieu investit dans notre église ou ministère, si nous ne sommes pas en train de partager l’espérance qu’il donne, nous perdrons de notre charme et deviendrons incestueux, malades, et nous finirons par mourir. Le but final d’un pommier n’est pas simplement de produire des pommes. Car, à moins qu’un pommier ne produise des jeunes pommiers qui grandiront un jour pour produire à leur tour des pommes, le pommier et ses fruits disparaîtront. La même chose demeure

vraie dans l’église. Nous ne pouvons pas être satisfaits d’un « nouveau converti » de temps à autres. Nous devons œuvrer pour implanter et développer des églises productrices de vie. Ces églises ne peuvent pas exister si nous ne faisons pas ce que Jésus ordonna dans Jean 4 :35 : « Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. » Ce commandement est notre travail en tant que disciples de Christ. C’est notre travail en tant que bureau ministériel d’élever ce commandement et de le transformer personnellement en action. Je dois conduire premièrement par l’exemple, puis défier mon église à me suivre. Alors, comment accomplissonsnous ce but sans compromettre la vérité ? Paul nous montre plusieurs exemples dans Actes 17. Premièrement, il met en contexte l’évangile. Il parle “d’un Dieu inconnu” adoré par les gens. Sa connaissance de la culture et de l’histoire lui permit de s’engager dans la discussion, présentant le message de Jésus d’une manière compréhensive à eux. Il a même cité des poètes et philosophes grecs du troisième et du sixième siècle avant Jésus-Christ. Oui… dans la Bible! Les références suivantes sont des exemples contextuels que vous pouvez reconnaître: • Treizième siècle— sièges (avant ceci, les gens se tenaient debout) • Quinzième siècle— l’imprimerie • Dix-neuvième siècle— système d’adresse publique • Vingtième siècle— radio, television, Internet Certaines églises aujourd’hui sont encore au dix-septième siècle dans la manière dont elles fonctionnent, et elles en sont fières ! Que vous le croyez ou pas, il y a plus d’appareils de télévisions en Amérique que de gens. Entre les apparreils de télévision, les ordinateurs portables, les ordinateurs personnels et écrans téléphononiques sophistiqués, si nous n’utilisons pas ces technologies, nous ratons l’occasion de moisson que Dieu offre dans notre culture. Paul s’est rendu compte qu’à moins qu’il n’entre en contact avec les âmes perdues, elles resteraient perdues et

passeraient leur éternité séparées de Dieu. Placer les choses dans leur contexte n’est pas un compromis. C’est le fait de se rendre disponible aux ressources que présente la culture et de s’en servir pour le Roi des rois. Ensuite, Paul s’entretient avec les gens au sujet de l’évangile. Il déclare aux gens que Zeus n’est pas Dieu, mais Jésus l’est. Il leur déclare que Jéhovah Dieu est le Créateur et qu’ils sont des pécheurs qui doivent se repentir sinon ils affronteront le jugement. Ceci ne ressemble certainement pas à un compromis. C’est ce qui se passe dans notre culture quand nous abordons les autres avec l’évangile. Quelqu’un a une fois déclaré : « Ce que croit une génération (la Bible, Jésus, le ciel ou l’enfer), la prochaine génération l’assume et le prend pour acquis et finalement, la troisième génération le rejette. » Nous devons toujours nous entretenir avec diligence avec les gens et nous ne devons jamais devenir confortables. La meilleure façon de mener la discussion est à travers l’implantation de nouvelles églises. Lorsque Paul s’entretenait avec les autres au sujet de l’évangile, voici ce qui se passa: “Lorsqu'ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent: Nous t'entendrons là-dessus une autre fois. Ainsi Paul se retira du milieu d'eux. Quelquesuns néanmoins s'attachèrent à lui et crurent, Denys l'aréopagite, une femme nommée Damaris, et d'autres avec eux » (Actes 17: 32-34). Certaines personnes s’en moquaient pas mal et démontraient le mépris, tandis que d’autres demandaient plus (curiosité), et d’autres encore ont cru (Jésus devint leur Seigneur). Mon but comme disciple de Jésus n’est pas de produire seulement de « fruits », mais également d’être « fidèle ». Le danger et la nécessité de nous engager dans notre culture sont synonymes. Si nous renonçons à notre mission, les âmes perdues et l’église mourront. Si nous nous engageons, l’esprit de vie leur apportera la vie. Que Dieu m’aide à être fidèle et à produire des fruits pendant que je le suis. Pasteur Joe Cook Broken Arrow, Oklahoma

messager@wwph.com 7


Fondements pour former les qu’ils deviennent les pionniers Au cours de la dernière année de notre pastorat à Montréal, une étudiante me demanda : « Est-ce qu’une femme peut être pasteur ? » Je lui ai dit : « Certainement! Notre Mouvement encourage les hommes ainsi que les femmes à répondre à l’appel de Dieu sur leur vie. » Elle répondit ensuite : « J’aimerais être la première femme à devenir pasteur de cette congrégation. » J’ai pensé : « C’est merveilleux ! » Ensuite, j’ai tourné mon attention vers sa formation spirituelle. Sans formation spirituelle, aucun disciple ne peut devenir un leader spirituel. Pourtant, j’ai raté une opportunité de commencer à fixer l’attention de cette jeune femme sur le leadership. J’ai voulu m’assurer qu’elle ait une bonne relation avec Christ. J’ai voulu m’assurer qu’elle sache comment prier et étudier la Bible. Cependant, j’ai commis l’erreur de rater une opportunité de commencer à la former spécifiquement comme un leader émergeant. Cette opportunité manquée est devenue un fardeau pour l’appel de cette génération. Ma prière est que le Seigneur nous donnera des étudiants que nous pouvons cultiver pour être des leaders et des gens de notre époque qui ont une influence, et qui deviendront des pasteurs et des gens qui implantent des églises dans les dix ans à venir. C’est ma prière que Dieu suscitera 5.000 personnes qui implanteront des églises et des pasteurs du milieu de cette génération d’étudiants internationaux. Si nous considérons la précédence dans l’Écriture, mon fardeau n’est pas sans fondement. Jésus avait une passion intense pour les affaires de son Père quand il était âgé de douze (12) ans (Luc 2 :49). David était en train d’être préparé par le souverain Seigneur pour être roi pendant qu’il était encore un jeune berger gardant les brebis de son père (1 Samuel 17 :34-37). Jérémie était littéralement choisi quand il était encore dans le ventre de sa mère pour être prophète (Jérémie 1 :5). Samuel était né dans le but de restaurer le manteau du sacerdoce en Israël (1 Samuel 1 :11). Si aujourd’hui notre mouvement investit dans les talents, la personnalité et l’expérience de service de nos étudiants au niveau international, alors nous devons et pouvons nous

8 Le Messager à l'Aile Blanche—Mai/juin 2011

attendre à ce que le Seigneur élève nos étudiants pour que demain ils deviennent des gens qui implantent et nourrissent des églises. J’ai raté un moment avec cette jeune dame, mais si je devais tout refaire à nouveau, je commencerais à la préparer des manières suivantes :

1

Appel—Tout ministre et croyant qui se donne au Seigneur pour le service doit avoir un appel clair. Ce sens d’appel est en conflit direct avec la pensée que nous donnons de notre temps comme des volontaires pour le Royaume. Le ministère aux jeunes doit aider les étudiants à cultiver le fardeau et le privilège de conduire les autres à Christ comme une vocation (et non pas un projet de bénévolat à court terme), par la prière, le jeûne et un enseignement sain. Cet accent sur l’appel devrait être accompagné de l’encouragement de l’étudiant à développer de nouvelles manières à ériger des ponts d’évangélisation pour les gens qui deviennent chrétiens et ne fréquentent pas d’église.

2

Connecter—Développons le talent de connecter les gens pour des relations. Si les étudiants chrétiens ne sont pas orientés vers le fait d’établir des relations, alors ils ne survivront pas dans l’arène d’implantation d’église. Ce à quoi ressemble ce rassemblement est relatif. Le point est que, en tant que mentors pour cette génération, nous devons développer des talents pour former des groupes à travers lesquels la vie de l’église peut être vue et communiquée.

3

Communication—Ensuite, les étudiants doivent être formés dans le domaine de la communication de l’Évangile de manière à ce que les gens qui deviennent chrétiens puissent comprendre. Aujourd’hui, notre rôle en tant que leaders, est d’aider l’étudiant à communiquer l’Évangile et à le mettre en pratique dans les milieux qui sont ouverts et fermés à la vie de Dieu (2 Timothée 4).


étudiants de notre époque pour de l’église de demain

4

Valeurs fondamentales—Les étudiants qui sont formés dans notre mouvement devraient être capables de s’identifier avec les valeurs fondamentales de notre mouvement. En fait, ils doivent embrasser et exemplifier ces valeurs dans leur vie, leur famille et leur ministère. Nos étudiants doivent cultiver une vie de prière et être capables d’intercéder au nom des autres. Ils doivent développer les aptitudes d’aider les autres à commencer à prier et à grandir dans la prière (conversationnelle, générale, etc.). Nos étudiants devraient être capables de former des disciples. Leur formation sera peut-être plus relationnelle que formelle, mais elle doit être évidente. Finalement, nos étudiants devraient désirer que les perdus de ce monde arrivent à connaître le Christ de leur salut. Naturellement, ceci est discuté dans le paragraphe sur l’appel, mais ne peut pas être surestimé.

Le caractère doit être également manifesté à travers la gérance de leur finance. Les étudiants doivent être aidés dans le développement de l’intendance. La dîme, le soin de leur famille, l’épargne, la budgétisation et les dons doivent être accentués et évidents chez les leaders étudiants. Finalement, il doit y avoir un accent de résilience relationnelle et de maturité émotionnelle. Les étudiants de notre époque font face à des circonstances que leurs parents n’ont jamais imaginées. Ces circonstances, particulièrement dans le domaine de la rupture des relations, ne font que s’accroître. C’est notre responsabilité de les aider à grandir émotionnellement alors qu’ils font face aux changements, aux défis, et à des circonstances difficiles. Le développement du caractère est prioritaire pour assurer le succès dans la manière dont ils font face au rejet, à l’échec, et aux progrès tardifs en tant que leaders dans le ministère. Est-ce que nos étudiants peuvent endurer des

Le point est que, en tant que mentors pour cette génération, nous devons développer des talents pour former des groupes à travers lesquels la vie de l’église peut être vue et communiquée.

4

Caractère—Au cours des dix prochaines années, un grand accent sur le caractère jouera un rôle primordial pour voir à ce que cette génération de disciples devienne des leaders pour le restant de leur vie.

Ces étudiants manifesteront leur caractère à travers leur conviction pour une relation soutenue par l’Esprit avec Christ. Ils doivent incorporer la conviction de connaître Dieu personnellement à travers sa Parole, la prière, l’adoration, la communion fraternelle et le corps de Christ. L’intimité avec Christ et son corps devrait être une expérience commune de nos jeunes leaders.

épreuves, particulièrement dans une époque antagoniste ? Continueront-ils dans une bonne relation avec leur famille, le corps des croyants et les prochains qui les ont déçus ? Si nous nous concentrons sur ces domaines, nous pouvons jeter une grande fondation pour que les leaders étudiants développent un cœur pour l’œuvre de Dieu et une grâce pour le service du Roi dans le domaine d’implantation d’église et du leadership pastoral.

par Trevor Reid, Co-Directeur des Ministères de la jeunesse

messager@wwph.com 9


Concentration sur l’implantation d’église

– Le Ministère des Enfants

Le jour de Pâques il y a de cela neuf ans, une église implantée a tenu son premier service dans une école élémentaire d’une grande ville du sud-est des États-Unis. Bien que le ministre ait servi comme évangéliste tout au long de son ministère, il sentait que Dieu l’appellait à implanter une église. Il était convaincu que le moyen d’atteindre les familles entières pour Jésus était à travers des ministères significatifs rendus aux enfants et aux adolescents. Dans une période de dixhuit mois, la nouvelle église implantée a connu une croissance de 100 à 500 membres. Le rêve du ministre pour une atmosphère d’église pertinente, contemporaine, et qui embrasserait totalement les enfants et les âmes perdues était devenu une réalité.1 Dan Brewster, Directeur de Child Advocacy for Compassion International en Asie, confirme cette expérience, en déclarant : « L’accent sur les enfants et les jeunes est souvent le moyen le plus rapide d’implantation et de croissance des églises. »2 Le chercheur Stephen Gray a étudié les facteurs qui ont aidé les églises à atteindre rapidement la marque de 200 membres (dans moins de trois ans). L’un des facteurs qui a contribué à une rapide croissance parmi les 336 églises implantées où l’étude a été menée était que ces églises implantées avaient des ministères des enfants et des adolescents en place. 3

Pourquoi les efforts d’implantation d’église pour cibler les enfants et les jeunes ont-ils du succès ? Les enfants et les jeunes adolescents sont plus réceptifs à la parole de l’évangile. Aux U.S.A, presque 85 pour cent des gens qui prennent la décision de suivre Christ, le font entre l’âge de quatre et quatorze ans ! Pourtant, la plupart des efforts d’implantation d’église se concentrent sur ceux qui sont moins réceptifs à l’évangile, c’est-à-dire les adultes. Comment pouvons-nous accomplir la Grande Commission si nos efforts d’évangélisation et d’implantation d’églises n’arrivent pas à atteindre plus de 1/3 de la population mondiale ? Les enfants et les jeunes sont des nécessiteux. Il n’y a pas de groupe de personnes dans le monde aujourd’hui plus nécessiteux que les enfants et les jeunes. Pendant que l’église cherche à subvenir à leurs besoins physiques, éducationnels et spirituels, la porte s’ouvre grandement pour servir aussi la famille et la communauté. « L’expérience a montré que l’une des plus importantes interventions pour la croissance de l’église est de développer un programme de soin de santé, d’éducation et de développement spirituel de l’enfant. Si les programmes d’assistance aux enfants sont bien développés, si les non-chrétiens sont enregistrés, et si les parents sont inclus, ces églises croîtront certainement. Et dans le processus, beaucoup de ces familles – les enfants comme les adultes – viendront à Christ. » 4

10 L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — M a i / j u i n 2 0 1 1

Les enfants et les jeunes sont plus efficaces dans l’évangélisation de leurs familles et amis. Quand un enfant est sauvé, sa nouvelle relation avec Christ commence à affecter chaque partie de sa vie. Souvent les enfants commencent à partager leur nouvelle foi avec la famille et les amis à travers de bonnes actions--l’obéissance, la compassion, l’intercession, la générosité, la gentillesse et plus. Ces attitudes et actions qui ressemblent à celles de Christ donnent beaucoup d’opportunités pour partager la bonne nouvelle de Jésus-Christ avec les parents, les frères et sœurs et les amis non-croyants. Le ministère aux enfants et aux jeunes atteint la famille. « Nous allons vers beaucoup de jeunes familles qui ne vont pas à l’église à travers nos ministères rendus aux enfants et aux élèves – ils sont comme une vitrine d’exposition d’une boutique. » Le pasteur d’une église implantée qui a atteint 500 membres en six ans a déclaré que les parents des enfants qui s’impliquent dans les ministères de l’église vont éventuellement « jeter un coup d’œil à travers le rideau pour voir ce qui rend leurs enfants si excités ». Cet intérêt aux ministères des enfants et des élèves conduit d’habitude toute la famille à Christ. 5 La focalisation sur le ministère des enfants et des adolescents s’est avérée être une stratégie mondiale qui réussit dans l’implantation d’églises. Nous ne focalisons pas seulement notre attention sur les groupes de gens les plus réceptifs, mais aussi nous poursuivons le cœur du Père. «  … Ce n’est pas la volonté de votre Père… qu’il se perde un seul de ces petits » (Mathieu 18 :14). 1

Baptist Press News, 20 août 2007, publié par Norm Miller, http://www.bpnews.net/bpnews.asp?id=26227.

2

Edward Stetzer, PH.D. et Warren Bird, PH.D. “The State of Church-Planting in the United States: Research Overview and Qualitative Study of Primary Church Planting Entities”, http://www.edstetzer.com/docs/ ASCGJ_Church_Plant_US-final.pdf.

3

Dan Brewster, “The 4/14 Window—Children’s Ministries and Mission Strategies”, http://www.compassion.com/ advocacy/The%204_14%20Window.pdf.

4

Stetzer.

5

Miller.


Enseigner l’intendance biblique dans l’implantation d’église L’implantation d’église nous amène au-delà des croisades d’évangélisation et de réveil pour établir une formation spirituelle continue, la croissance et la discipline pour les croyants. Ces choses sont très cruciales pour faire réellement une différence dans le voyage spirituel d’une personne. Pendant que l’église est implantée, la direction et l’instruction spirituelles viennent de plusieurs sources pour pourvoir aux grands et multiples besoins des nouveaux chrétiens. La compréhension du plan biblique pour nos finances est l’un de ces domaines cruciaux. Parce que le paiement des dîmes et des offrandes est si fondamental dans notre relation avec Dieu, nous devons enseigner aux nouveaux convertis au sujet des dîmes et des offrandes tôt dans leur marche chrétienne. Une caractéristique majeure de tous les nouveaux croyants est un esprit disposé à apprendre. À ce point, ils ont soif d’apprendre et d’expérimenter tout ce que Dieu a pour eux. Enseigner les nouveaux convertis et, dans plusieurs cas, les nouveaux pasteurs, trésoriers, et les membres du comité des finances et d’intendance exige un effort délibéré pour expliquer pleinement comment la structure financière de l’église est conçue. La source principale de revenu est la dîme. Le modèle biblique pour subvenir aux besoins de l’église est clairement défini. Les dîmes ne sont pas vos offrandes, et votre offrande n’est pas votre dîme. Les Saintes Écritures enseignent dans Malachie 3 : 8 qu’il y a les dîmes et les offrandes. Une vidéo d’enseignement intitulée : « The Financial Structure of the Church » c’est-à-dire, « La structure financière de l’Église » est disponible au prix de $10 à la librairie Aile Blanche ou aux Ministères d’intendance. C’est une présentation vidéo de 30 minutes sur le fait de payer la dîme et de donner des offrandes, ce qui aidera le nouveau chrétien à commencer dans la bonne direction en ce qui concerne l’intendance biblique. Un CD de données de base est aussi inclus à partir duquel des informations peuvent être informées pour une classe. La plupart des questions sur comment, où et quand devons-nous payer la dîme seront répondues d’une perspective biblique. Ceci est obligatoire pour un cours aux nouveaux membres. Oh, la joie de suivre le Seigneur en donnant ! Ceci est l’un des plus grands moyens à travers lequel notre foi va se développer et grandir. Jan Couch, Directrice des Ministères d’intendance/Services ministériels

messager@wwph.com 11


Communique de presse Nouveau rapport : Dernières nouvelles concernant la stratégie de la Vision 2020 de l’Église de Dieu de la Prophétie Un nouveau rapport de ARKS, Inc., une firme de consultation, émis le 6 octobre 2010, a fourni à l’Église de Dieu de la Prophétie un clair portrait de la valeur de ses propriétés et présente plusieurs options pour une stratégie pour l’exécution de la Vision 2020 de l’Église. Les résultats du rapport étaient présentés à une réunion spéciale à laquelle ont assisté les Presbytères généraux, les membres des Comités permanents de l’Assemblée (Doctrine, Finances & Administratif ), le Conseil du Centre Tomlinson et le personnel des Bureaux internationaux. La VISION 2020, présentée à la 96ème Assemblée internationale en juillet dernier, accentue trois valeurs fondamentales de l’Église, incluant la prière, la moisson et la formation du leadership. Pendant son rapport annuel à l’Assemblée, l’Évêque général Randall E. Howard a dit : « Les Presbytères généraux et le Comité administratif sentent que ce serait hautement profitable d’embaucher des experts en dehors de l’Église pour faire une étude et une analyse complète de nos propriétés et du meilleur usage de cellesci. Ceci représente une partie, un petit composant de notre Vision et du processus de la Planification stratégique que nous lançons maintenant. » Avant de publier le rapport, l’Évêque Howard a dit que les résultats du rapport allaient propulser un processus qui inclurait le fait d’agir sur les options suggérées par le cabinet de consultation aussi bien que les suggestions reçues par les membres de l’Église. « Nous sommes reconnaissants envers nos amis de ARKS pour leur analyse de nos atouts », dit l’Évêque Howard. « Ce qu’ils ont trouvé, ce sont seulement des recommandations qui doivent être discernées pendant les prochaines années. Nous invitons la prière et des suggestions de la part de tous les niveaux des champs à travers cette phase de prise de décision. » Le rapport fait partie d’une vision future et non pas le résultat d’un genre de situation de « crise » quelconque, ajouta l’Évêque Howard. C’est une stratégie pour la croissance et pour éviter des défis économiques à l’avenir. « Nous ne traversons pas un moment de crise, dit-il. La situation financière des Bureaux internationaux demeure solide même au milieu du déclin économique, seulement à cause de la fidélité de nos églises, de nos leaders et de nos membres aussi bien que nos principes conservateurs d’investissement. »

12 L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — M a i / j u i n 2 0 1 1

En juin, ARKS, Inc., situé à Raleigh, Caroline du nord, était chargé d’évaluer les trois principaux campus de notre organisation : le complexe des Bureaux internationaux sur la Rue Keith à Cleveland, l’ancien campus de Tomlinson College à Cleveland et le parc biblique des Champs de Jaar près de Murphy, Caroline du nord. Le rapport résume sa commission en déclarant : « Aujourd’hui, avec un engagement renouvelé à l’amélioration et l’agrandissement de la formation du leadership et les pressions financières qui menacent tous les niveaux de l’église dans tous les pays où elle fonctionne, l’Église de Dieu de la Prophétie a reconnu le potentiel pour un usage plus efficace de ses atouts à Cleveland. » Après des mois de révision des documents, d’entretiens avec le personnel, d’inspection des édifices, tout en considérant les influences extérieures et en analysant les actions alternatives, le groupe a présenté des recommandations au leadership de l’Église de Dieu de la Prophétie pendant la réunion d’octobre. • ARKS a suggéré que le campus de Keith Street, un complexe de bureau de 6,3 hectares, qui inclut les Bureaux internationaux, l’édifice des Communications et la Maison de Publication Aile Blanche, devrait être vendu à une juste valeur marchande de 8 à 10 million de dollars. Les opérations de l’Église devraient être ensuite transférées à un nouveau complexe de Bureaux internationaux construits sur l’ancien campus de Tomlinson College sur Lee Highway. • ARKS a suggéré que l’ancien campus de Tomlinson College, une propriété de 94 hectares de terre, devrait être redéveloppé pour plus de fonctionnalité, incluant le nouveau complexe des Bureaux internationaux, la réparation des édifices de Tomlinson College et la construction de nouveaux édifices pour le développement du leadership dans le nouveau Centre Tomlinson, ainsi que des complexes d’appartements pouvant générer des revenus. Ceci inclurait des appartements et des maisons pour personnes âgées. « Les options pour le Centre Tomlinson sont vastes et incluent le développement d’une université sur le campus jusqu’à la considération de partenariats stratégiques avec d’autres universités accréditées », a ajouté l’Évêque Howard. • ARKS suggère que les Champs de Jaar, parc au thème


biblique de 200 hectares environ, soient fermés et développés ou vendus pour réduire un présent déficit budgétaire annuel de $100.000, qui n’inclut pas présentement les réparations et la restauration. « Les options pour les Champs de Jaar incluent tout, de la vente au fait de trouver des moyens de rendre le parc financièrement indépendant par des offrandes ou des entreprises rentables », ajouta l’Évêque Howard. « Nous voulons garantir dans le processus de discernement que nous nous efforçons de maintenir et d’augmenter notre héritage dans la Maison d’École Shearer où le Saint-Esprit est tombé avant 1900, la Maison de la Première Assemblée, et les autres lieux aussi bien que les écrits historiques, films, vidéos et autres matériels qui protégeront notre héritage dans les années à venir. » L’Évêque Howard a également expliqué que l’histoire de l’Église de Dieu de la Prophétie s’étend au-delà des Champs de Jaar. « Nous croyons que notre héritage est beaucoup plus grand que la seule propriété des Champs de Jaar et, ainsi, notre engagement à l’héritage inclut le dévouement pour sécuriser, préserver et promouvoir notre histoire et héritage dans ses diverses formes. » Après l’exposé, les représentants de ARKS ont répondu aux questions de ceux qui étaient présents sur la manière

dont ils sont parvenus à ces résultats et recommandations. L’Évêque Howard a une fois de plus expliqué que les recommandations sont la première étape pour passer à l’action, un processus qui inclura beaucoup de temps pour l’interaction avec les membres. « Cette information ne va pas être gardée de qui que ce soit », dit-il. « Nous voulons que tous les membres de cette église sachent qu’ils ont une voix à exprimer sur ce sujet. » Au cours de l’année portant vers l’Assemblée internationale de 2012, qui sera tenue à Louisville, Kentucky, USA, l’Évêque Howard dit que tous les membres peuvent exprimer leurs pensées à son bureau, aux membres du Comité administratif, et à leur leadership local/d’état/ régional/national. Une adresse courriel spéciale, vision2020@ cogop.org, est également disponible aux membres. Le résumé exécutif du rapport de ARKS, qui inclut une variété de suggestions supplémentaires pour chaque propriété, est disponible au leadership et aux membres sur le site Internet de l’Église : www.cogop.org. Pour des renseignements supplémentaires, contactez Shaun McKinley, Directeur des Communications, au (423) 559-5103 or smckinley@ cogop.org.

messager@wwph.com 13


Les informations internationales Ukraine

Congo

Averse d’une Conférence de leadership Nous voulons remercier Dieu pour Jason Holland et l’Avance globale pour une conférence qui change la vie, et qui était tenue au Centre de l’Ukraine dans la ville de Bobrinets. Nous avions 215 leaders clés d’église qui se sont réunis avec les membres de l’église locale pendant deux jours de formation et de transmission qui ont changé nos vies. La première soirée de ministère est une soirée que je n’oublierai pas bientôt. Pendant que le Dr Henry Holland prêchait, le Saint-Esprit de Dieu tomba. Tous nos plans étaient mis de côté, et Dieu prit charge. Sous la direction de Dieu, lui et d’autres gens se sont mis à prophétiser et à proclamer la gloire de Dieu dans la vie des gens. Ce n’était pas nécessaire de faire une invitation à l’autel. Le peuple de Dieu avait tellement faim que la congrégation entière vint devant l’autel et l’équipe et moi avons prié pendant des heures, individuellement pour tous les besoins de plus de 200 personnes. Dieu nous a rencontrés et nous lui donnons la gloire, l’honneur et la louange qui sont dus à son nom. Nous voulons remercier les autres membres de l’équipe, Beverly Holland, Max Horton et Brad Lindsey. --Jerry Chalk, missionnaire en Ukraine

Les pasteurs reçoivent des motocyclettes Des motocyclettes pour les leaders en République du Congo (Brazzaville) ont été reçues avec une profonde appréciation, selon l’évêque de l’Église de Dieu de la Prophétie de ce pays.

La Caraïbe

L’Église de Dieu de la Prophétie de Russellville, Alabama célèbre la protection de Dieu Notre église avait un service de célébration le dernier dimanche d’octobre avec « célébrer la vie » pour offrir des remerciements au Dieu Tout-puissant pour la protection sur notre pasteur et sa famille pendant la tempête. Quand l’arbre est tombé sur leur maison, il est tombé sur la chambre à coucher où le pasteur Mark et son fils, Isaiah, dormaient. Le Seigneur réveilla le pasteur Mark et dit : « Arbre. » Le pasteur Mark s’est tourné, et a couvert son fils, et tous les autres membres de la famille sortirent de la maison. Seul le pasteur avait une petite égratignure. Merci Seigneur d’être notre bouclier et pour la protection du Dieu Tout-puissant. Le journal a publié une photo et un article concernant les dégâts causés par la tempête et c’était étonnant de voir la protection du Seigneur. Le journaliste a dit qu’il n’avait jamais vu de chose pareille auparavant. Dieu est notre protection et nous avons confiance en Lui. Dieu est bon. Loué soit l’Éternel ! --Tiré du journal de l’état d’Alabama.

Croissance de l’Église et planification à Trinité L’Église de Dieu de la Prophétie était organisée à Barrackpore (sud de Trinité) le samedi 30 octobre. Nous félicitons hautement le pasteur Nazirdeen Hosein alias Amral John et l’église de Penal pour avoir implanté cette nouvelle église. Le service était dirigé par le Superintendant de district, l’Évêque Kelvin Ramkissoon et c’était mon privilège d’inaugurer cette église avec 19 nouveaux membres. C’était avec une grande anticipation que nous sommes arrivés au grand Centre de Convention Chaguaramas pour une journée entière de planification stratégique traitant de quatre valeurs fondamentales : la prière, la moisson, le développement du leadership et l’intendance. La présence de 43 participants a démontré un niveau d’engagement et les discussions animées serviront bien l’église. Notre but est de doubler le nombre d’églises et au moins quadrupler le nombre de membres vers 2020 par la grâce de Dieu. --Évêque national Maurice A. Jones

14 L e M e s s a g e r à l ' A i l e B l a n c h e — M a i / j u i n 2 0 1 1

« Assurément, ce don est hautement apprécié par toutes les églises du Congo Brazzaville, particulièrement par les pasteurs qui ont reçu des motocyclettes. Ils remercient les donateurs du plus profond de leur cœur, dit l’Évêque national, Jean-Pierre Israël Mukendi Bitchy. « C’est un outil très important pour l’évangélisation et la croissance. » L’Évêque Bitchy dit qu’ils ont besoin de plus de motocyclettes et encourage les églises intéressées à contacter le ministère des Partenaires dans la moisson au 423-559-5207.

Église locale


MESSAGES : DeWayne Hamby, Rédacteur en chef

La photo de la couverture du livre — The Strategically Small Church

Le peu est suffisant … Un dimanche, pendant mes débuts comme un nouveau chrétien, l’église que je fréquentais a célébré son effectif record de 82 présences. C’était une petite congrégation où tout le monde se connaissait les uns les autres, les jeunes comme les vieux. Et si quelqu’un entrait pendant le service, c’était très évident, puisqu’il n y avait pas de foyer séparant le sanctuaire du reste de la congrégation. En ouvrant la porte d’entrée, on a l’impression de dire : « Salut tout le monde ! » Bien que nous ayons le service des enfants et l’Étude biblique de vacances, c’était le genre d’église où les enfants étaient impliqués dans les services réguliers. Les dimanches et mercredis soirs, nous écoutions la prédication, priions à l’autel à côté des parents et des grands-parents et certains parmi nous se rangeaient autour du piano pour chanter, « les portes des cieux sont ouvertes … » J’ai toujours eu de très bons souvenirs de cette première église, même après des années, et après avoir fréquenté d’autres églises beaucoup plus grandes qu’elle. Ces gens ont investi en moi et m’ont permis de voir à quoi cela ressemblait de vivre la vie chrétienne dès le début. Pendant que nous préparions cette édition, un intéressant livre tomba par chance sur mon bureau. The Strategically Small Church par Brandon J. O’Brien, publié par (Bethany House Press), confronte la notion selon laquelle les petites églises sont d’une manière ou d’une autre moindre en valeur que les plus grandes. Non seulement O’Brien, rédacteur itinérant pour le Leadership

Journal, défend la valeur des petites congrégations, mais il célèbre aussi leurs rôles uniques dans la formation des disciples. Certaines des caractéristiques qu’il souligne comprennent la manière dont les petites églises : Facilitent un niveau élevé d’engagement des laïcs – beaucoup de personnes ne sentent pas la liberté d’être simplement des spectateurs, puisqu’il est demandé de beaucoup de gens de servir. Ceci permet aussi des options du leadership pour ceux qui seraient autrement négligés. Se focalisent sur peu de programme, augmentant l’efficacité – ceci est l’appel qui a été lancé récemment par le leadership de l’Église de Dieu de la Prophétie dans la campagne de VISION 2020 ; l’idée de retourner à ce qui est essentiel dans le ministère. Développent de bonnes relations avec ceux qui appartiennent à des groupes d’âge et des styles de vie différents – les gens tendent à s’associer avec ceux qui ont une formation similaire aux siennes, mais ce n’est pas toujours possible dans le cadre d’une petite église. Et c’est une bonne chose. Dans le livre, O’Brien a aussi expliqué que la plupart des églises en Amérique sont des petites congrégations dont l’effectif est moins de 500. Seulement 6% des églises en Amérique ont plus de 500 membres. Pourtant, quand les conférences de leadership sont planifiées, la plupart des orateurs viennent des mégaéglises, ce qui pousse l’auteur à affirmer que « nous avons permis à ce que l’expérience de 6 pour cent des pasteurs devienne le standard par lequel les 94% restant vont s’évaluer.»

Si vous commencez par penser que je suis en train de promouvoir une campagne contre la croissance des églises, laissez-moi vous assurer que ce n’est pas là mon intention. Nous nous réjouissons de chaque nouveau membre ajouté à une église, sachant que c’est une personne de plus qui vient à Christ. J’ai seulement trouvé que c’est rafraîchissant qu’au milieu d’une culture qui célèbre les plus grands et les meilleurs et souvent se lamente au sujet de ce qui est obscur, quelqu’un a pu faire ressortir la valeur d’une partie de la population de l’église qui n’est pas normalement vue à la une. L’auteur et moi, ne sommes pas les seuls qui l’avons vu. Certaines méga églises sont aussi en train de voir la valeur que les petites églises offrent dans la formation des disciplines et se concentrent maintenant sur les moyens d’engager leurs membres dans des petits groupes, tels que des cellules et, elles se servent de petits bâtiments avec de multiples services. Ils sont en train de se rendre compte qu’il ne suffit pas de rassembler de grandes foules, mais que les membres doivent être engagés et investis d’autorité. Je prie que les pasteurs, que ce soit dans l’implantation à long terme ou à court terme des églises, voient les forces que leur congrégation peut offrir et la valeur offerte dans les relations personnelles.

messager@wwph.com 15


LE MESSAGER À L'AILE BLANCHE

French White Wing Messenger P.O. BOX 2910 CLEVELAND, TN 37320-2910

NON-PROFIT ORG. U.S. POSTAGE

PAID

PERMIT No. 278 CLEVELAND, TN

• C’est la voix officielle de l’Église de Dieu de la Prophétie. Il a pour but d’être un instrument et une inspiration pour la proclamation de l’Évangile. • Son contenu suit les doctrines et les pratiques supportées par l’Église. • Son art graphique et son impression sont faits en considération des thèmes et techniques qui peuvent représenter l’Église convenablement devant le monde. • La section des articles, des messages et nouvelles a pour but d’établir les lecteurs dans la foi et de les garder informés de ce qui se passe dans le monde. • C’est un lien entre les églises locales et le travail fait aux Bureaux Internationaux qui fournit des matériaux et des informations concernant le travail fait dans les différents ministères de l’église et par les différents bureaux administratifs.

! q Un an d’abonnement $4.00 q Deux ans d’abonnement $8.00 q Mettez un “X” dans cette case si c’est un abonnement nouveau. q Mettez un “X” dans cette case si vous voulez renouveler votre abonnement. q Mettez un “X” dans cette case si vous avez changé d’adresse.

LE M ESSAGER ÀLA B ' ILE LANCHE

Nom:_________________________________________________________________________________________________________________ Adresse:_______________________________________________________________________________________________________________ Ville:_________________________________________________________________________________________________________________ État/Pays:___________________________________________ Code Postal:_________________________________________________________ Envoyez ce formulaire d’abonnement à: White Wing Publishing House Attention: Messager à l’Aile Blanche P.O. Box 2910, Cleveland, TN 37320-2910

Note: Si vous habitez en dehors des États-Unis, s’il vous plaît, consultez le bureau de votre Évêque National pour qu’il puisse vous informer de la meilleure manière de vous abonner à partir de votre pays.


Le Messager À L'aILe BLaNCHe Mai/Juin 2011