__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 12

RENCONTRE

Txus

Romain 1er

de St-Charles [BAR] Le Txus | 9 rue Saint-Charles Le-Txus

La frimousse du ch'ti le plus célèbre d’Arnaud B. est indissociable du Txus ! Seul derrière son bar, Romain désaltère les gosiers desséchés de la rue Saint-Charles depuis maintenant 12 ans. Tavernier, un demi, et une histoire s’il te plaît ! Comment es-tu arrivé à Toulouse ? J’ai grandi dans le Pas-de-Calais. Un jour, ma mère divorce et rencontre mon beau-père qui est moniteur de plongée. On est en 1993, j’ai 14 ans, et on déménage en Martinique. Au collège, je rencontre Zouzou (du Taquin, ndlr). Je ne me plais pas trop là-bas, alors je reviens chez mon père où je commence à faire pas mal de conneries. Du coup je retourne en Martinique où je m’inscris à la fac pour devenir instit’. Je ne m’y plais toujours pas, alors avec l’ami Zouzou (toujours lui), on décide de se barrer à Toulouse. Il s’est inscrit à Paul Sab’, et moi à la fac du Mirail. Pour tout dire... on n’y faisait pas grand-chose (rires). On trainait pas mal dans les bars par contre ! Ma meilleure amie était aux BeauxArts, et son QG c’était... le Txus. ROMAIN © DR

À la même adresse ? Exactement ! Je n’avais jamais tiré une bière de ma vie, et je m’entendais très bien avec Denis, l’ancien patron. C’était une place forte du free jazz. À l’époque c’était assez freestyle, même les Parabellum y ont joué ! J’ai décidé de reprendre le flambeau en 2005. J’ai rencontré beaucoup de cons qui sont rapidement devenus des amis ! Il y a eu un âge d’or où j’organisais de trois à quatre concerts par semaine. Comment perçois-tu l’évolution de la vie de quartier à Arnaud Bernard ? C’est un quartier populaire qui a su le rester. Je le vois comme le dernier des Mohicans en centre-ville ! Cela dit à l’époque, les repas de quartier n’avaient pas la même gueule. Absolument tout le monde descendait dans la rue. Il y avait moins de pression policière, et l’atmosphère était nettement moins tendue. La pression immobilière s’intensifie et je trouve ça dommage... Heureusement, le côté solidaire est plus que jamais d’actualité. À notre niveau avec le Breughel, le Communard, la Maison Blanche et les restos de la place des Tiercerettes, on entretient un véritable esprit de famille ! Tu fais aussi partie du « club des 7 » qui gère le Taquin aux Amidonniers... Depuis l’ouverture du lieu, il y a deux ans et demi, nous avons réussi à trouver notre place dans le quartier et c’est génial. Les gens commencent à apprécier l’endroit, même quand il n’y a pas de concert. Passez-donc boire une bière messieurs-dames ! 12 •

| HORS-série 2018

Profile for Clutch Toulouse

Clutch Toulouse | Hors-série | 2018  

Spécial Etudiant | #2 | 2018 | Hors-série gratuit du magazine Clutch. Culture / Sorties / Formations

Clutch Toulouse | Hors-série | 2018  

Spécial Etudiant | #2 | 2018 | Hors-série gratuit du magazine Clutch. Culture / Sorties / Formations

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded