Clutch Toulouse été 2017

Page 8

zone libre

Le Pavillon blanc, À l’abordage !

Le Pavillon Blanc, 1 place Alex Raymond (Colomiers) | ouvert tout l’été pavillionblanc-colomiers.fr [expo] Stéphane Thidet | jusqu’au 23 sept. |

À la fois médiathèque et centre d’art, ce lieu à part ouvre grand ses portes aux amateurs de BD comme aux férus d’installations contemporaines. Depuis 2011, il hisse son pavillon en plein cœur de Colomiers et s’affiche comme une véritable oasis culturelle. | Maylis Jean-Préau

A

u milieu du Pavillon blanc, une adolescente visionne un film sur un grand écran. Au fond de l’espace, sur un tapis, un grand-père et son petit-fils emboîtent des cubes. Derrière eux, un moustachu grisonnant se cache derrière son journal. Près de l’entrée, alors qu’une jeune femme se promène dans le labyrinthe d’orties - l’exposition de Stéphane Thidet -, une bibliothécaire vêtue d’un chapeau pointu raconte une histoire à trois bambins hilares. Nous sommes en plein centre-ville du joli port de pêche de Colomiers. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne peut pas manquer ce bâtiment immaculé composé de murs de béton, œuvre de l’architecte Rudy Ricciotti, également auteur du Mucem à Marseille. « Le Pavillon blanc existe parce qu’un élu à la culture, Henri

8•

Molina, a porté ce projet au début des années 2000. Il y avait une volonté forte de mettre la culture au cœur de la ville nouvelle », explique Martine Blanchet, la directrice. Ici, la culture prend plusieurs formes, celles de l’exigence artistique et de l’ouverture à tous. On y vient autant pour consulter des livres que pour assister à un atelier, à un spectacle pour enfant ou pour voir une exposition d’art contemporain. « L’espace est très ouvert, il n’y a pas de cloisonnement, on passe naturellement des rayonnages de livres à l’exposition. Il y a un seul lieu, une seule équipe et deux missions complémentaires : le centre d’art et la médiathèque », précise Arnaud Fourrier, le directeur du centre d’art. Cas unique en France, le Pavillon Blanc se révèle être un véritable laboratoire culturel. Le décloi-