Page 1

ClĂŠment Ledermann

jour après jour journal - tome 1


ClĂŠment Ledermann

jour après jour journal - tome 1


6 septembre 2009 : ELAN, EXIL, IDES, GAEL, EKLI… La lumière blafarde des néons éclabousse le carrelage de la station. Je suis là, au milieu de la foule... ... promiscuité anonyme. EFLA : 11H42' 25'' Bousculade sur le quai - on se presse à l’intérieur du wagon - trouver une place ! Je me cale sur la banquette coté fenêtre. Le train repart. La cité urbaine glisse sous le ciel éteint de cette fin d'été. Les stations défilent en segments de plus en plus rapides. Solitudes. Éclairage livide. Parfois je croise un regard, je crois reconnaître un voyageur anonyme rien, indifférence. Mon regard s’éloigne vers l’horizon qui déroule les gares dans un ordre séquentiel de plus en plus rapide. Je me perds dans le lointain de mon imaginaire - m'abîme dans mes pensées. Noir. Sirène. Tunnel. 12h07' 31'' Éclat fluorescent : Sevran Beaudottes Le train ralentit à peine, la lumière des néons inonde l’intérieur du wagon. L’ocre jaune du carrelage de la station se fond dans le multicolore des panneaux publicitaires traçant un rapide rectangle polychrome qui disparaît aussitôt dans l’obscurité. Tunnel. Noir. Le jour se coule à nouveau au travers des vitres embuées et poussièreuses. Le train écrit son trajet dans un processus répétitif. La gare. Tout le monde ou presque se prépare à descendre. Confusion, pression, enchevêtrement de bras et de jambes. Le train s’immobilise. Les portes s’ouvrent et déversent sur le quai des passagers qui se hâtent dans leur quotidien Agitation. Précipitation. Solitude dans la multitude. Cohue fourmillante qui progresse sous la lumière brisée des tubes néons. Les quais se remplissent, se vident suivant le rythme prévisible de l'horaire des trains. Coulée de jour ou éclat de lune. Jour après jour, le voyageur réécrit une séquence de sa vie. Seul... ... avec tous les autres. 7 septembre 2009 : ROMI, ELBA, FOOT, JILL... CIME : 11H24' 48'' …


Le 6 septembre 2009

11h42' et 25''

12h0 0' et 11''


12h0 0' et 48''

12h04' et 34''

12h07' et 31''

12h09 ' et 57''

20 h51' et 57''

20 h58' et 38''


Le 7 septembre 2009

11h24' et 48''

11h25' et 43''

11h36' et 40''

11h38' et 24''


11h41' et 02''

11h54' et 22''

11h55' et 41''

19h30' et 40''

19h35' et 17''

19h35' et 49''


Le 7 septembre 2009

19h36' et 49 ''

19h37' et 27''

19h39 ' et 44''

19h40' et 40''

19h49 ' et 47''

19h49 ' et 55''


19h58' et 51''

19h59 ' et 08''

20 h01' et 51''

20h05' et 02''

20 h07' et 03''

20h11' et 32''


Le 11 septembre 2009

15h18' et 58''

15h23' et 09 ''


15h30' et 54''

15h35' et 36''

16h13' et 55''

16h14' et 11''

16h15' et 23''

16h18' et 34''


Le 19 septembre 2009

11h25' et 16''

20h20' et 05''

20h24' et 30''


Le 20 septembre 2009

9h38' et 13''

9h41' et 36''

9h42' et 03''

9h46' et 28''

17h04' et 10''


Le 5 octobre 2009

9h34' et 37''

9h43' et 32''

11h53' et 34''


11h59 ' et 32''

12h06' et 17''


Le 11 octobre 2009

13h38' et 05''

13h38' et 29 ''

13h46' et 17''

13h47' et 01''


13h54' et 38''

14h18' et 01''

14h52' et 10''

17h49 ' et 10''

17h54' et 50''

18h34' et 03''


Le 13 octobre 2009

14h14' et 23''

14h20' et 40''

15h16' et 36''


15h23' et 13''

15h23' et 22''

15h25' et 03''

15h28' et 38''

15h30' et 21''

15h34' et 11''


Le 14 octobre 2009

16h16' et 39''

16h18' et 26''

16h24' et 07''


16h27' et 10''

16h27' et 23''

16h29' et 48''

17h07' et 36''

17h14' et 24''

17h26' et 35''


Le 16 octobre 2009

15h39 ' et 33''

15h49 ' et 05''


Le 17 octobre 2009

17h55' et 07''

18h07' et 54''


Le 18 octobre 2009

10h31' et 23''

12h54' et 33''


Le 22 octobre 2009

11h24' et 51''

11h26' et 40''

12h37' et 04''

12h37' et 26''


Le 24 octobre 2009

14h0 0' et 13''

14h07' et 01''


Le 26 octobre 2009

18h22' et 43''

18h33' et 28''

20h38' et 18''

20h40' et 51''

20h45' et 10''


Le 29 octobre 2009

19h13' et 43''

19h15' et 36''

19h18' et 53''


Le 3 novembre 2009

22h08' et 39''


Le 5 novembre 2009

12h27' et 45''

12h31' et 18''

12h31' et 47''

17h08' et 55''


18h10' et 09''

18h34' et 07''

18h36' et 39''

18h36' et 49''


Le 5 novembre 2009

22h08' et 47''

22h14' et 38''

22h18' et 29''

23h26' et 34''


23h35' et 20''

23h36' et 32''

23h36' et 59''

23h37' et 08''


Le 6 novembre 2009

13h35' et 11''

13h36' et 36''

13h42' et 01''

13h43' et 17''


15h03' et 58''

15h04' et 38''

19h42' et 10''

22h59' et 39''


Le 7 novembre 2009

13h08' et 15''

13h08' et 54''

13h09 ' et 51''


21h19' et 15''

21h22' et 41''

21h24' et 12''

21h24' et 40''


Le 8 novembre 2009

12h15' et 46''

12h28' et 37''

12h29' et 06''

12h30' et 56''

12h34' et 05''


12h34' et 21''

15h57' et 12''

15h57' et 25''

15h53' et 50''

15h57' et 49''

15h59' et 46''


Le 8 novembre 2009

16h09' et 39''

16h03' et 09''

16h12' et 44''

21h14' et 55''


21h16' et 30''

21h19' et 11''

21h19' et 56''

21h20' et 03''


Le 9 novembre 2009

17h36' et 01''

17h37' et 12''

17h37' et 54''


17h38' et 43''

17h40' et 0 0''

17h53' et 56''

17h56' et 58''


Le 12 novembre 2009

14h0 0' et 01''

14h01' et 29 ''

14h01' et 58''


Le 13 novembre 2009

07h12' et 57''

07h20' et 0 0''


Le 17 novembre 2009

12h16' et 16''

13h08' et 24''

13h08' et 31''

Le 3 janvier 2010

13h19' et 55''


13h30' et 28''

13h49' et 08''

17h23' et 44''

17h24' et 21''

18h01' et 43''

18h19' et 43''


Le 19 janvier 2010

10h37' et 50''

10h43' et 30''

11h0 0' et 11''

11h04' et 09''


11h16' et 53''

11h17' et 11''

15h32' et 42''

16h10' et 0 0''


Le 20 janvier 2010

10h25' et 43''

10h49' et 01''

11h03' et 51''

11h08' et 20''

20h18' et 31''


Le 22 janvier 2010

11h25' et 40''

20h38' et 33''

20h38' et 45''


Le 24 janvier 2010

14h10' et 37''

14h14' et 48''

14h23' et 50''

14h26' et 30''


Le 25 janvier 2010

11h01' et 28''


Le 10 fĂŠvrier 2010

10h12' et 41''

10h19' et 21''

11h07' et 0 0''


Le 17 fĂŠvrier 2010

12h53' et 17''

14h40' et 16''

15h21' et 30''


Le 6 mars 2010

13h57' et 45''

14h25' et 45''

14h28' et 12''


14h51' et 39 ''

19h02' et 01''

19h22' et 55''

19h25' et 42''


Clément Ledermann - 20 09/2010 image@clement-ledermann.fr http://www.clement-ledermann.fr Tous les droits de reproductions sont réservés pour tous pays


Rat des villes invétéré, Clément Ledermann explore les mégapoles depuis des années. Il se mélange à la foule et se laisse porter des quartiers populaires aux secteurs financiers, des havres de verdure aux avenues luxueuses, des halles aux légumes aux marchés nocturnes de fripes et de brocante... Il va partout. Le jour et la nuit. Il s’imprègne de l’atmosphère, se nourrit du brouhaha, s’étourdit dans la circulation. Inlassablement, minutieusement, il topographie les lieux et ne retient que l’essentiel, le détail imperceptible qui n’appartient qu’à l’instant, qu’à l’espace. Une lumière, un reflet métallique, une matière. Le goudron brut et lisse, où s’impriment les marques du temps et les mouvements sur les trottoirs. Une accumulation de noir matière et de noir lumière qui s’anime dans le mouvement transparent de la foule. Des pas, des corps qui se frôlent, une main, un bras qui se balancent… Le geste n’est jamais figé, juste perçu, transcrit par le jeu des ombres qui ondulent et vibrent dans la couleur.

Jour après jour - Journal Tome 1  

Jour après jour, le voyageur réécrit une séquence de sa vie. Seul... ... avec tous les autres.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you