Issuu on Google+

@YaNoonet

YanooRunCommunaute

Tour de TAテ集AN


GAILLEFONTAINE, 76 Compainville & Beaussault

TRAIL du PAYS de BRAY 19 MAI 2013 Sommaire Sur les traces du loup Trail de la Vallée de la Sélune Foulées Chateaubourg Rando Muco 2013 Trail des 2 Rives Tour de Taïwan Trail du PELEM Foulées Brin d’avoine Trail de Kernault Les Rallyes-papiers

4 courses nature et trail, 8 et 15 kms ouvert aux marcheurs

8 Kms (course et marche), 15 Kms 30 Kms 600mD+ 55 Kms 1100mD+

Pasta Party gratuite pour les coureurs des 15, 30 ou 55 kms, et lots terroir ou technique pour tous les inscrits !

crédits : Traces du Loup/Sportimage/Anthony Chaumontel

2 YaNoo Le Mag / Mai 2013

Inscription et règlement sur notre site: http://espacetraildupaysdebray.e-monsite.com 3 Christophe : 02.35.09.87.75 de 14HLe à Mag 19H/ Avril 2013 YaNoo


Présentation

Sur les Traces du Loup (41) Samedi 29 Juin 2013

Le trail «Sur Les Traces du Loup» compte désormais dans le paysage français comme une des plus belles épreuves de course à pied hors stade. Son nom, déjà atypique, interpelle forcément. Mais que dire de l’organisation par elle-même, consacrée entièrement au plaisir du coureur et de sa famille. Le Loup est revenu en France en passant les Alpes. Le voici maintenant au cœur du Loir-et-Cher pour faire hurler de bonheur 1 700 amoureux des courses à pied 100% Nature. Rien n’est laissé au hasard. Tout est parfaitement orchestré pour une journée pleine et entière tournée vers la fête, le sport et la convivialité. Plein d’animations gratuites pour les enfants, dont le trail des p’tit Loups, pour les grands, 2 parcours superbes à travers les bois sauvages du Perche -Vendômois - 17 et 33 km - avec passages de gués, lisières, chemins, champs et lit de rivière. Sans compter les surprises, toujours nombreuses de ce côté-là du Loir-et-Cher. Le Trail Tour National offre aux coureurs du 33 km la possibilité de se frotter aux cadors nationaux de la discipline. Le trail «Sur les Traces du Loup» sera en effet pour sa 6ème édition une manche de ce prestigieux challenge national. Après les courses, un barbecue géant est organisé ; il est suivit d’une méga fête musicale populaire et d’un magnifique feu d’artifice. Vous l’aurez noté, le trail «Sur les Traces du Loup» aura lieu le Samedi 29 juin 2013 à La Ville-Aux-Clercs (41-Loir-et-Cher - Vendôme). Le départ sera donné à 17h30. Pour faire partie des 1 700 coureurs qui auront la chance d’obtenir un dossard, les inscriptions sont ouvertes sur le site www.tracesduloup.com où vous pourrez obtenir tous les renseignements souhaités (aucune inscription sur place le jour de l’épreuve). Garou, vous donne rendez-vous au cœur de la Meute. Dépêchez-vous, les places sont limités ! Ah oui, si vous souhaitiez camper sur place, l’organisation met gratuitement à votre disposition sur la zone départ/arrivée, un espace totalement dédié aux camping-cars et tentes de camping, sans oublier le petit-déjeuner du dimanche matin moyennant participation. Quand je vous dis que rien n’est laissé au hasard. www.tracesduloup.com facebook.com/pages/Sur-les-Traces-Du-Loup Tweeter : @tracesduloup)

4 YaNoo Le Mag / Avril Mai 2013 2013

crédits : Traces du Loup/Sportimage/Anthony Chaumontel


Présentation

Trail de la Vallée de la Sélune - Isigny Le Buat (50) Les tortues d’isigny running et le comité des fetes des Biards co-organise pour la première année

un trail de la vallée de la sélune. il s’agit de 2 courses, une de 7 km environ sur chemin et routes , une de 14 km environ sur chemin, route et foret avec dénivellé. Vous trouverez ci joint un bulltin d’inscription a nous retouner avant le 15 mai pour faciliter l’organisation. Vous pouvez retouver les informations sur notre site internet isigny-running.fr

( Isigny-le-buat) Salle des fêtes

1ere édition

Dimanche 19 mai 2013 /// 10h00

2 parcours: 7 et 14 kms ::: Course nature en semi autonomie 4€ le 7km et 8€ le 14km

Renseignements Caroline: 02.33.60.22.07

Bulletin d’inscription sur www.isigny-running.fr Organisation Comité des fêtes de Les Biards et Isigny Running

6 YaNoo Le Mag / Mai 2013

TRAIL DE LA VALLEE DE LA SELUNE

Les Biards (50)

DESTOCKAGE

Grand Destockage du 27 Mars et jusqu’à épuisement des stocks.

Jusqu’à

-45%

TOUT DOIT DISPARAÎTRE.

7 YaNoo Le Mag / Mars 2013


Résultats

Mélanie ROUSSELOT - JOGGING CLUB SABLAIS.

Foulées de Châteaubourg(35)

L’édition 2013 des foulées de Châteaubourg La 18ème édition des foulées de Châteaubourg a rassemblé 813 participants. L’association organisatrice de cette manifestation, l’Union Athlétique de Châteaubourg, ne peut que se réjouir de ce nouveau record inespéré. En effet, les prévisions météorologiques des jours précédents se sont révélées tout aussi exactes que pluvieuses. De plus, l’US Liffré organisait le lendemain son semi-marathon, représentant ainsi une concurrence sérieuse pour nos épreuves.

La course sur route de 5km mesurés Nous constatons depuis plusieurs années un intérêt grandissant pour notre 5km mesurés. Il est vrai que son profil en descente sur la deuxième moitié du parcours en fait une épreuve intéressante pour réaliser un chrono. Selon les comparaisons faites sur plusieurs années, le parcours de Châteaubourg figure parmi les meilleurs temps obtenus sur 5km en Ille et Vilaine.

Cette année, la bataille a fait rage afin de bouleverser le record de l’épreuve que Kevin VIOLET (16’02’’) avait volé l’an dernier à Anthony SAUDRAIS (16’04’’). 3 candidats auraient presque pu y prétendre, mais c’est Anthony Une bonne participation, un bon SAUDRAIS - RANCE JOGGING qui plateau d’athlètes sur l’ensemble des enfonce le clou un peu plus fort avec courses, des concurrents satisfaits : un temps fulgurant de 15’45’’, suivi tous les ingrédients sont réunis pour par Pierre HERVAGAULT (16’00’’) et une bonne édition. C’est ce que nous de Sylvain le NOUAIL (16’03’’). vous proposons de découvrir. Les femmes n’ont pas établi de nouveau record sur cette épreuve, pourtant le résultat de Marie-Emilie MOL-

8 YaNoo Le Mag / Mai 2013

Le challenge 15km course Super U aurait pu être remporté par Oxygène Argentré, mais c’était sans compter l’intervention musclée des Mill’Pattes qui leur ont volé leur espoir à 75 petites secondes. C’est peu lorsque l’on sait que le temps du challenge additionne les 4 meilleurs temps d’une équipe.

LARET (19’47’’) reste à la hauteur de celui détenu par Irène CHEMIN (19’10’’) en 2010. La course sur route de 15km mesurés en 3 boucles de plus en plus larges passant devant le podium et l’acclamation de ses spectateurs, le parcours à la fois pittoresque et sélectif s’éloigne de Châteaubourg, à travers les vallons jusqu’au village de Broons sur Vilaine et l’accueil chaleureux de ses habitants. Avec 204 coureurs au départ, légèrement moins nombreux qu’à l’habitude, le 15km était une course ouverte qui a mis en lumière quelques athlètes méritants. Didier DELIERE - AVANT GARDE DE COSSE LE VIVIEN emporte l’épreuve en 00:55:08 en arrivant devant Fabrice ROULLIER de l’ACHV. Chez les femmes, on note la première place de la marraine des foulées Isabelle HAVOUIS – JA MELESSE en 01:03:29, suivie par la vendéenne

Le trail de la forêt de la Corbière Après les pluies incessantes de l’hiver, on pouvait craindre que les conditions du terrain associées à celles de la météo du jour ne dissuadent la venue des concurrents. Pourtant ils étaient bien là aussi nombreux que l’an dernier ! Alexis LAVERGNE-CALCINELLI a remporté l’épreuve en 01:40:50, suivi de très près par Hervé BIGNON avec lequel il a été au coude à coude pendant une bonne partie de la course. Une minute plus tard, ils sont rejoints pas Didier LEGEAY. Chez les femmes, c’est Valérie BASTIEN des MILL’PATTES qui arrivent la première en 02:09:01 suivie par Marina LE MOAL et Anne LE MEUR. Toute comparaison des temps par rapport aux années précédentes ne serait pas sérieuse en raison des conditions du terrain radicalement différentes et du

sens de la course inversé cette année.

Notre objectif est double : rassembler de plus en plus de concurrents et leur proposer des épreuves de qualité, dans un esprit convivial, et divertissant. Pour cela, nous misons sur la diversité de notre organisation, sur le service que nous apportons et les innovations que nous mettons en œuvre.

Sur la ligne d’arrivée on pouvait lire le bonheur des concurrents après avoir disputé ce parcours aussi chaotique que divertissant. Certains arboraient à l’arrivée un curieux maquillage qui n’était pas sans rappeler celui de quelques tribus indiennes : la boue avait fait son œuvre ! L’équipe organisatrice planche déjà sur les nouveautés et s’attend à une Les épreuves de marche Nordique participation encore plus forte pour 87 marcheurs étaient venus expéri- la 19ème édition. menter nos 2 parcours amicaux de Vous pouvez visiter le site web de marche Nordique. Nous avons appré- notre organisation www.fouleescié le succès de cette première année dechateaubourg.fr. Comme chaque et nous sommes déjà en réflexion année, les concurrents peuvent y depour proposer dès l’an prochain un mander gratuitement leurs photos véritable parcours compétitif. personnelles prises pendant l’épreuve. Mickaël SINOU En conclusion Vice président des Foulées de Châ« Les adhérents de l’UAC se sont forte- teaubourg ment mobilisés, accompagnés de 150 fidèles bénévoles, pour accueillir dans les meilleurs conditions possibles l’ensemble des coureurs et marcheurs. La chaleur de leur accueil à fait oublier à chacun la météo défavorable. » déclare Jacques Durand, le président de l’Union Athlétique de Châteaubourg, avant d’ajouter : « Nul doute que la convivialité qui nous est chère saura attirer toujours plus de participants à l’édition 2014. Un grand merci à tous !«

9 YaNoo Le Mag / Mai 2013


Résultats

Rando Muco 2013 (22). 2013 : Une très belle Rando muco 6 300 sportifs ! Plus de12 000 personnes sur le site ! Avec 426 casques de motards, 988 VTT, 77 cavaliers, 3617 randonneurs et 1190 coureurs à pied, Belle-Isle en Terre a vécu une fort belle manifestation de solidarité sous une météo très agréable. Les participants aux spectacles en ont eu plein les yeux et les oreilles d’animations de tous genres, avec en point d’orgue les Ramoneurs du Menhir qui ont conclu la journée dans un fol enthousiasme ! 1600 repas, 200 kg de saucisses, 1800 merguez donnent l’idée de la belle réussite de cet événement majeur organisé par la PLB/Mucoviscidose pour Vaincre la Mucoviscidose. Chercheurs et familles étaient au rendez-vous et les échanges nombreux ont pu avoir lieu autour du stand de l’association particulièrement bien fréquenté. Un énorme merci à Daniel Bercot, Yannick Cornanguer et Dominique Fois et leurs équipes pour cette réussite très porteuse d’espoir !

En chiffre : 426 Motards 988 VTT 77 Cavaliers 3617 Randonneurs 1190 Coureurs 12 000 Spectateurs

10 YaNoo Le Mag / Mai 2013

11 YaNoo Le Mag / Avril 2013


Résultats

Trail des 2 rives - Ploubezre (22)

Président des Rederien, Michel Person, était satisfait du Vainqueur de 13,5 km, le Paimpolais Yves Thomas, qui ne déroulement de la 6e édition du trail des Deux Rives, qui s’attendait pas a remporter ce trail. s’est tenu hier, sous une météo très clémente. « Pour moi, c’est une surprise de devancer Gurvan. J’étais « On est content, tout s’est très bien passé. Cette sixième bien et j’ai fait la différence, après la édition est celle des records, avec 277 participants, et Yves Thomas, a réalisé le meilleur temps depuis la création de rivière sur le chemin du retour », déclarait Yves Thomas, l’épreuve, sur les 13,5 km ». ravi après avoir franchi la ligne d’arrivée. Le lauréat du tirage de la tombola sur les dossards est Titouan Rose, de Trézény, qui a gagné un VTC. La course des 7 km a été reportée par Éric Rublin, de Bergues (Pas-de-Calais), en vacances dans la région. « Je ne connaissais pas le parcours, ni mes adversaires, mais j’ai bien apprécié le cadre et je félicite les organisateurs pour cette belle épreuve, dans un superbe cadre », précisait Éric Rublin, à l’issue de la course.

12 YaNoo Le Mag / Mai 2013


Récit

Tour de Taïwan, avec Jean Benoit Jaouen et Philippe Favreau

soin de se détendre et de se reposer ! Et nous voilà dans un hôtel 4 étoiles, sponsor de l’épreuve mais même pas capable de nous préparer un dîner et un petit-déjeuner, beaucoup plus important pourtant qu’un lit 4 étoiles... Etape terminée à 15h30, arrivée à l’hôtel à 18h15, fatigué et refroidi dans un putain de bus climatisé où il fait beaucoup trop froid pour des coureurs fatigués. Comme certains autres jours, le dîner n’est pas organisé ce soir mais chaque coureur reçoit un billet de 100 NT$ (2,50 €) pour aller manger où il veut... Avec Filou et Laurent avec lesquels je partage la chambre au 11ème étage de l’hôtel, nous tournons dans le quartier pour trouver à manger. Rien ne nous inspire et nous finissons au Mac Do... Cauchemar ! Ca me coupe carrément l’appétit pour de bon. Retour à l’hôtel. Nuit pourrie, froid à cause de la climatisation et ma cheville droite qui me lance me réveille à plusieurs reprises.

Ca tient parfois à si peu de chose... Cette journée difficile, cette 10ème étape du 1er Tour de Taiwan, je ne veux jamais l’oublier. Pouvoir me souvenir comment j’ai touché le fond et baissé les bras avant de rebondir miraculeusement et d’en sortir gonflé à bloc. Deux semaines après ces évènements, je n’en reviens toujours pas et je n’arrête pas d’y penser. Tout s’était mis à aller mal la veille, à la fin de la 9ème étape. Je termine cette étape avec Wei-Ming Lo, un coureur taiwanais (comment avez-vous deviné ?) qui connaît le lieu précis de l’arrivée et me renseigne sur la distance restante. Au dernier feu piéton où nous nous arrêtons tous les deux pour attendre le vert, il m’annonce qu’il reste environ 500 mètres. Super ! Nous repartons. Soudain,

sans doute en marchant sur un petit caillou, ma cheville droite déjà légèrement gonflée autour de la malléole depuis quelques jours, se tord légèrement et une violente douleur me fait hurler et rebondir à cloche-pied, comme projeté par un ressort en même temps que je crois entendre quelque chose craquer du côté de la malléole... La douleur n’est que furtive et je peux finir en courant avec WeiMing. Embrassades, félicitations, bières offertes à volonté, heureux d’un bonheur simple, celui d’avoir terminé encore une étape et la journée. Jusque là tout va bien mais ça ne vas pas durer. Le directeur de course nous informe que nous venons de rater la navette pour l’hôtel de quelques minutes et que la prochaine partira dans 45 minutes. OK. Combien de temps de route pour l’hôtel

14 YaNoo Le Mag / Mai 2013

? demande-je. Une vingtaine de minutes. OK, ça roule. Il ne fait pas très chaud et je vais croquer un morceau dans un « 7/ Eleven », enseigne de supérettes toujours très bien achalandées que l’on trouve partout à Taiwan. Je retourne sur la ligne d’arrivée pour prendre la navette. Elle tardera à se pointer... J’aurai finalement attendu 1h45 depuis mon arrivée avant de monter dans le bus pour partir vers l’hôtel. Au bout de 40 minutes de route, pris dans les embouteillages, je craque et je demande au responsable de l’organisation qui est avec nous dans le bus si on va y passer la nuit et la raison d’un aussi long déplacement. L’hôtel est offert par un sponsor, me répond-il. Nous roulerons en fait 50 minutes jusqu’à l’hôtel et il faudra faire la route dans l’autre sens demain matin pour revenir au départ. Que de temps perdu quand on a tellement be-

A 4h30, il faut descendre à la réception retirer les boites individuelles appelées « petit-déjeuner ». Un sandwich, un oeuf dur et une brique de lait froid... Café en poudre, sachets de thé et eau chaude dans la chambre comme dans toutes les chambres d’hôtel à Taiwan. Rendez-vous à 5 heures devant l’hôtel pour prendre la navette vers le départ. A la bourre, je suis le dernier à quitter la chambre, avec la clé électronique qui reste à l’intérieur et au moment où la porte se referme sur moi, je me rends compte que j’ai oublié mon gilet de sécurité porte-dossard à l’intérieur. Panique. Onze étages en ascenceur pour descendre et demander une clé à la réception. Remontée des 11 étages pour courir jusqu’à la chambre. La clé ne fonctionne pas... Panique. Onze étages en ascenceur pour redescendre et m’énerver à la réception car dehors le moteur du bus ronronne, prêt à partir. Remontée des 11 étages avec un responsable de l’hôtel

qui m’ouvre la porte de la chambre avec un passe. Je récupère mon dossard et redescends fissa les 11 étages, l’ascenceur fume ! Je saute dans le bus où je terminerai mon sandwich et c’est parti pour 40 minutes de route jusqu’à la ligne de départ. Fatigué, mal dormi, mal mangé, un poil énervé, mais le pire est à venir au moment de descendre du bus lorsqu’un coureur taïwanais m’informe que ce soir c’est même topo, 45 km en bus jusqu’à l’hôtel ! L’info m’assomme, je suis mentalement abattu. Je connais quelqu’un qui n’arrête pas de dire que «sur les courses par étapes il faut toujours savoir s’adapter» mais là je commence à saturer sérieusement. Départ de la 10ème étape. Seule bonne nouvelle, il ne pleut pas... Ma cheville me fait tout de suite mal et je traîne vers la fin du peloton. Après le premier ravitaillement, je m’arrête me masser et tartiner ma malléole douloureuse de pommade Voltarène (et ce con de pharmacien français qui me soutiendra plus tard que le Voltarène est dans la liste des produits interdits). Je repars mais j’ai encore plus mal qu’avant l’arrêt. J’alterne marche et trot lent et je me retrouve bientôt dernier. Quelques coureurs me dépassent les uns après les autres, eux aussi pas trop bien, nous échangeons quelques encouragements réciproques puis ils disparaissent... Rapidement je ne peux plus que marcher, et de plus en plus lentement car chaque poser du pied droit me fait mal et je boîte de plus en plus fort. Je tente plusieurs fois de relancer en courant mais rien n’y fait, ça ne veut pas. J’ai alors tout le temps de réfléchir à la situation, il reste une cinquantaine de kilomètres à couvrir et je suis incapable de tenir le 6 km/h, l’abandon se dessine puis devient incontournable. Je finis par l’accepter et décide de marcher jusqu’au prochain poste de ravitaillement où j’abandonnerai. Fait ch... mais je ne vois pas de solution.

Entrée de ville. Un policier en scooter me prend en charge pour traverser la ville. Voyant mon état, il me demande si je veux de l’aide. Je lui réponds que je vais marcher jusqu’au prochain ravitaillement où je vais abandonner. OK. Nous repartons à un petit 4 km/h (pas facile en scooter). Le temps passe et le ravitaillement se fait attendre... Le policier me demande à nouveau si je veux de l’aide. Je lui réponds à nouveau que je veux marcher jusqu’au point de ravitaillement. Il me répond que le poste de ravitaillement est à environ 4 km... Une bonne heure ! C’est le coup de grâce. OK, j’abandonne... Le policier téléphone à l’organisation, nous nous arrêtons dans une entrée de garage automobile, on me tend une chaise mais je ne veux pas m’assoir. Rapidement, une voiture arrive et deux officiels me tendent à boire et à manger. Je suis prêt à monter dans la voiture mais ils me demandent de patienter et m’informent qu’une navette va venir me chercher. On discute et plaisante. Le jeune policier est bien intéressé par notre délire et semble sincèrement déçu pour moi. Je lui dit que cette course n’est qu’un loisir et un jeu, parfois on gagne et parfois on perd, rien de grave dans tout ça. Il me répond qu’il aime bien cette façon de voir les choses et que, de toute façon, le plus important c’est d’avoir participé au jeu. Le temps passe et la navette tarde... Le grand verre de café glacé offert par les officiels m’a bien retapé le moral et je veux repartir en marchant à la rencontre de la navette (1 ou 2 km de plus à mettre au crédit de mon Zob ADDM, c’est toujours bon à prendre). Je l’explique aux officiels et au policier. Il sont étonnés mais OK. Le policier dont la mission est de me faire traverser la ville en sécurité repart derrière moi. Tiens, bizarre, ma cheville ne me fait plus très mal... Essayons donc de trottiner... Pas mal non plus... Et si je tentais de repartir ? Je reviens en trottinant sur 200 mètres vers la voiture

15 YaNoo Le Mag / Mai 2013


16 YaNoo Le Mag / Mai 2013

13. WANG Ya-fen (f) / 152h 59mn 23s 14. AN, Ching-chyuan / 157h 04mn 06s 15. TIEN, Fu-kang / 157h 19mn 37s 16. NAMIKOSHI,Yasumasa / 159h 14mn 01s 17. LIU, Kuo-hua / 160h 12mn 47s 18. LAI, Ming-fu / 160h 45mn 23s 19. KAHLA,Saïd / 161h 27mn 50s 20. LYU, Jhong-ming / 163h 58mn 16s 21. WU, Hung-ta / 166h 24mn 26s 22. TEOH, Siew-lee (f) / 167h 57mn 47s 23. LEE, Ming-te / 169h 09mn 08s

Avant l’effort

Pendant l’effort

Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir. Nerver Give Up. CHAI YO !!! (le cri d’encouragement que nous avons entendu à longueur de journées durant deux semaines). Les courses par étapes où il est fréquent de passer, d’un jour à l’autre, par des hauts et des bas, parfois des très hauts et des très bas, sont vraiment particulières et ce genre d’expérience indélébile ne peut peut que renforcer le mental de ceux qui les vivent. Puisse-t-elle me re-servir lors d’un prochain passage à vide et servir à d’autres dans des circonstances similaires.

www.effinov-sport.fr

Un mois avant l’effort Stratégie nutritionnelle personnalisée selon la discipline et le niveau de pratique

Collation 1h30 avant l’effort

(entraînement ou compétition) si le repas a été pris plus de 4h avant

EFFORT < 1h30

Dans les conditions médicales spécifiques, le programme sportif est à adapter par un professionnel Expert en Micronutrition

Le bilan nutritionnel personnalisé

• Si absence de sensibilité intestinale :

• Si sensibilité intestinale :

1 Moelleux aux amandes BIO

1 banane bien mûre ou une compote sans sucre ajouté ou 1 Barre Aminov

Hydraminov Concentré Effort 1 dosette diluée dans la boisson habituelle ou pure ou dans un peu d’eau

Hydraminov Concentré Effort Hydraminov Boisson de l’effort 2 doses (saveur neutre ou menthe)

EFFORT > 1h30

ou 1 stick

+

(saveur agrumes ou menthe)

ou 1 sachet

(saveur potage de légumes)

• Si la consommation d’Hydraminov Boisson de l’effort est < 500 ml par heure d’effort ou en cas de consommation d’aliments glucidiques non diététiques (soda, sirop, fruits secs...)

1 dosette toutes les 1h30 à 2h

dans 500 ml d’eau Boire 500 ml / heure d’effort en moyenne par petites gorgées toutes les 7 / 10 mn

En complément, en cas d’envie de solides :

Toutes les 1h à 1h30

1 Barre Aminov ou 1 Moelleux aux

amandes BIO

ou quelques

Boules de soja saveur barbecue

en cas d’envie de salé

• Systématiquent, en cas d’effort > 4h :

1 dosette toutes les 4h

Compensation des pertes sudorales et optimisation de la récupération Prédisposition aux crampes, tendinites, sensibilités ostéo-articulaires

Hydraminov Concentré Récup 1 dose pure ou diluée, après l’effort renouvelable au coucher

Minéralinov 1 stick à diluer dans un grand verre d’eau à boire après l’effort (ou en cure d’1 mois en cas de sensibilités chroniques)

EffiNov Amino

Sollicitation musculaire accrue, entraînement intense ou effort > 4h

01 13 - www.agence-smac.com

1. INOUE, Shingo / 109h 25mn 21s 2. TSAI, Wan-chun / 118h 05mn 40s 3. YANG, Hung-hui / 118h 52mn 44s 4. TADOKORO,Motohisa / 130h 58mn 48s 5. WU Ya-ge / 138h 50mn 59s 6. HUANG, Kun-peng / 140h 14mn 04s 7. LO, Wei-ming / 141h 07mn 32s 8. HUANG, Yen-ling (f) / 142h 42mn 45s 9. FAVREAU,Philippe / 143h 11mn 52s 10. CHIA, Lu-hsin (f) / 147h 19mn 23s 11. JAOUEN,Jean-benoit / 149h 26mn 51s 12. LEE, Sin-jing / 152h 40mn 19s

Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

Oserai-je le dire ? Merci Voltarène, je serais bien tenté d’en prendre désormais un comprimé tous les matins au petit-déjeuner ! Mais surtout, merci Laurent pour son conseil qui m’a sans doute sauvé et merci à ce sympathique jeune policier dont la gentillesse et l’enthousiasme m’ont ému et probablement aidé à repartir alors que j’avais baissé les bras, résolu à abandonner.

Hydratation - Apports énergétiques optimaux - Confort digestif

Encore 40 minutes de bus pour rejoindre l’hôtel, en fait un immense temple, superbe, l’un des plus anciens du pays, qui dispose de chambres. Je fais le point, la 10ème étape est passée mais la malléole reste très gonflée, même si elle me fait

Les 4 dernières étapes ne seront alors plus que formalité (je conserve deux comprimés de Voltarène sur moi mais je n’aurai plus besoin de les utiliser) et rien ne peut plus m’atteindre, ni d’enfiler mes chaussettes et mes chaussures mouillées à 6 heures du matin pour partir sous une pluie battante, ni les petits-déjeuners pourris (un hamburger de chez Mac Do à 4 heures du matin fera office de dernier breakfast avant le départ de la 14e étape) tellement je suis conscient de revenir de loin : 7e de l’étape 11, 6e de l’étape 12 avec Filou, 8e de l’Etape 13 et 7e de l’Etape 14 avec Filou (parce que, par galanterie, nous avons ralenti pour laisser finir la première fille de l’étape, Lu-Hsin Chia, devant nous). Moi qui déteste courir

sous la pluie, je m’en amuse presque.

Récupération optimisée

Je traverserai alors toute la ville en trombe et croiserai bientôt la navette qui vient me chercher. Je m’excuse auprès du juge d’avoir changé d’avis mais il en rigole. Le policier semble aussi content que moi de ce retournement de situation et aux carrefours il met sa sirène en route pour stopper la circulation et me faire passer. Je prends mon pied, je ne sais pas si ça va durer longtemps mais je vis l’instant présent sans calculer. A la sortie de la ville, le policier me salue et me serre la main, sa mission est terminée. Je continue seul. A bonne allure, je remonterai dans le cut-off sans trop y réfléchir. Je suis simplement trop content de pouvoir courir à nouveau sans douleur. Je terminerai 24e et bon dernier de cette 10ème étape (11h05’ pour 70 km), mais surtout incrédule et euphorique au moment de franchir l’arrivée alors que quelques heures plus tôt j’étais virtuellement dans la navette des abandons.

moins mal. Je crains de mal dormir une nouvelle fois et Laurent St-Martin avec qui je partage ma chambre me propose de prendre un comprimé de Voltarène (50mg) pour m’assurer une bonne nuit de repos. C’est un truc que je me refuse à faire en général mais, je le confesse, je n’ai pas longtemps hésité cette fois. Le lendemain matin la cheville a incroyablement dégonflé et la douleur a presque totalement disparu. Miracle dans ce temple bouddhiste ou miracle pharmaceutique ?... Alors là les gars, accrochez-vous car je vais tout casser !!! Après être passé si près du couperet, je suis regonflé à bloc et je me sens du coup indestructible.

Après l’effort

des officiels récupérer ma bouteille et je leur demande l’autorisation de repartir et d’annuler, au moins provisoirement, mon abandon. OK.

1 dose dans 250 ml à boire dès que possible après l’effort renouvelable au coucher (si sollicitation musculaire importante)

+ 1 dose / jour jusqu’à récupération musculaire

6 Bd Jean-Pierre Calloch - 56100 LORIENT - www.laboratoire-effinov.fr - Notre équipe se tient à votre service au 02 97 83 60 94 ou à info@effinov-nutrition.fr

Recherche de prise de masse musculaire EffiNov Amino 1 dose après l’entraînement et 1 dose au coucher


Présentation

Trail du PELEM

Video Trail du PELEM Dès 9h30, dimanche 23 juin 2013, prenez le départ du trail de Saint-Nicolas du Pélem... Vidéo: http://youtu.be/MrsGJZTzhVI Pour 8 euros, l’office des sports de Saint-Nicolas et une poignée de passionnés ont programmé un splendide 26 km et un 12 km également 100% trail plus accessible. Au départ de la piscine, l’entrée en matière, plutôt calme mais de courte durée, vous conduira directement en forêt. Au km 7, 1er ravitaillement; à gauche, le 26 km part dans les profondeurs mystérieuses de l'Argoat... Là, entre menhirs, tourelles, rivières et chemins creux, les bosses s’y succèdent; les dévers et la technicité du parcours feront le reste. A droite, le 12 km vous entraîne dans des chemins encaissés, avec des passages exigeants... Dans le final, sur le chemin du Faoudel, la fraicheur fera la dernière différence... A l’arrivée, galette-saucisse et verre de cidre pour tous les participants. Cette course 100% nature est l’occasion idéale pour préparer les grands rendez-vous estivaux dans une ambiance conviviale. La vallée du Faoudel, la forêt de Beaucours et le coeur de la Bretagne révèlent bien des charmes. Venez les apprécier... Pour la journée, les animations ne manqueront pas : initiation au tir à l’arc et à l’escalade, promenade en calèche. Les marcheurs sont également invités à venir découvrir le site. Un mini trail gratuit pour les enfants est organisé; avis aux petits amateurs ! Les fonds collectés pendant cette journée sont destinés au financement des 2 emplois sportifs de l’office des sports. Lien vers le blog de l'office des sports de saint nicolas du pélem http://officedes sports22480.over-blog.com/photo-2081124-CLJ_8059_jpg.html#start

Terrain de Camping

Départ à 9h30 300 m de route D+500

Départ à 10h

Départ libre à partir de 10h, inscriptions sur place

Courses enfants à 10h00 – Tir à l’arc – Escalade……

18 YaNoo Le Mag / Avril 2013

Activités enfants gratuites

Contact : Tony LE BOURDON TEL : 06 30 00 77 78 Inscription possible sur Yanoo.NET


Résultats

Foulées Brin d’Avoine- (29) Foulées de Brin d’Avoine; un bon cru Les années passent et les coureurs ne se lassent pas. Pour son dixième anniversaire soufflé le 7 avril dernier, les Foulées de Brin d’Avoine ont accueilli 480 coureurs sur le 10km et 85 sur le 5km. Les enfants ont aussi été nombreux à s’élancer pour des distances de 200m, 500m et 1000m. Ils étaient 100 au total à repartir avec une médaille et un panier garni. Dans la matinée, 125 marcheurs ont parcouru une douzaine de kilomètres avec plaisir. Des coureurs d’excellent niveau se sont aussi illustrés: Spéciose Gakobwa et Patrice Gloux ont remporté le 10km tandis que Stéphanie Dufrêne et Matthieu Diverres inscrivaient leur nom au palmarès du 5km. A l’année prochaine.

20 YaNoo Le Mag / Mai 2013


1 voya ge au sole il,

à gagn

er

Résultats

Trail de Kernault (Mellac - 29)

par tirag e au sor t, pour to utes inscript ions payante s

Hier matin devant le manoir de Kernault ça bouillonnait , les coureurs étaient prêts au départ mais il y avait une invitée surprise!!!! En effet, , l'Isole , la rivière locale était sortie de son lit . Tard dans la soirée de samedi et tôt au petit jour dimanche matin , les Tamalou étaient à pied d'oeuvre ( pour un coureur c'est facile ) pour baliser un autre parcours. Le trail long (22kms ) un peu amputé a ravi les 142 arrivants (50% de plus que l'an passé ) .L e Trail court (12kms) a vu 291 coureurs franchir la ligne d'arrivée. L ' atelier garderie a accueilli une quinzaine de bambins .Belle matinée sportive sur MELLAC

NOUVEAU • Marche nordique 10 km • Course Handisport Fauteuil 10 km et Debout 5 km

• Courses 10 km/5 km FFA et randonnées 5 km/12 km/20 km

ZI de l’Aumaillerie à Fougères (35)

samedi 1 juin 2013 er

http://lesfouleesdelespoir.free.fr 22 YaNoo Le Mag / Mai 2013 Centre Hospitalier de Fougères Conception graphique offerte par Esquisse

02 99 95 30 86 - Impression : GRAPHI-CENTRE - 02 99 99 41 82


Histoire par Thierry Lefeuvre

Les Rallyes-papiers Les rallyes-papiers.

Tout débute en Angleterre vers 1840 lorsque certains jeunes gens avaient pour habitude de suivre à pied les chasses à courre, particulièrement celles au lièvre poursuivi par des bassets (harriers). Plus tard naquit l’idée de remplacer les chiens par une équipe de coureurs et le lièvre par deux coureurs semant des petits papiers ouvrant la voie. Ce nouveau passe-temps, auquel on donna le nom de hare and hounds ou paper-chase, était très populaire dans les écoles d’Harrow, d’Eton et notamment à Rugby, où fut fondé en 1838 le fameux Crick Run, course toujours organisée de nos jours, la 164e édition a eu lieu en mars 2013 ce qui en fait le plus ancien cross-country au monde. Ce nouveau sport anglais traversa la Manche et prit chez nous le nom de rallie-papiers, quelquefois écrit rallye-papers. Certains proposèrent de le franciser et de le nommer « chasse à courre le papier » ou « un courre-papier ». Actuellement on écrirait des rallyes-papiers. En France, les premières courses de ce genre furent courues vers 1884 dans le bois de Boulogne. Appelées aussi « lièvres et lévriers » elles étaient pratiquées dans des écoles comme à Grenoble ou en Corse. L’Union des Sociétés françaises de courses à pied fut fondée en février 1887 à la suite d’un rallye-papier organisé entre les membres du Racing Club de France et du Stade Français.

exercices d’hiver de toutes les associations scolaires. En 1889 l’Union organisait ses premiers cross-countries interscolaires et interclubs. Le premier interclubs (championnat) eut lieu le 14 avril dans les bois de Ville-d’Avray. Le départ eut lieu au rond-point de Bellevue à Meudon et l’arrivée aux étangs de Ville d’Avray Pour ce premier   national de cross  , les équipes engagées étaient : le Stade Français, l’Association Athlétique Alsacienne, le Racing-Club, le Swift-Club et les Francs-Coureurs, soit 22 coureurs. Ce 1er championnat était nommé dans la presse « la course au clocher nationale » faisant référence aux courses au clocher omnium très prisées à l’époque. Ces compétitions omnium réunissaient des coureurs à pied, des cyclistes, des cavaliers, des voitures hippomobiles, voire des patineurs à roulettes et autres tricycles, motocyclettes etc... Les départs étaient distincts suivants les catégories et bien sûr les classements suivant le mode de locomotion. Sur la ligne de départ on désignait un clocher aux concurrents situé à plusieurs km à vol d’oiseau et ils devaient rejoindre ce lieu d’arrivée le plus rapidement possible en choisissant la route la plus courte.

Mais à Ville d’Avray, il s’agissait bien d’une course «  normale », considérée comme le 1er national de cross. Les résultats : Le 5 juillet 1888, dans les bois de Ville-d’Avray, fut couru le 1er : Brunet (Francs-Coureurs) en 1h 29min 02s premier rallye-papier interscolaire entre les écoles Monge 2e : Devin (Stade Français) 1h 29min 15s et Alsacienne sur une distance de 4,5 km. Cette réunion eut 3e : Boutinot (Francs-Coueurs) 1h 29min 32s un grand retentissement dans la presse parisienne et dans 4e : Bersin (Stade Français) 1h 30min 05s le monde scolaire. Organisé par le «  Comité pour la propagation des exercices physiques dans l’éducation » dont le représentant sur place était Pierre de Coubertin. En 1889, le Congrès du Comité pour la propagation des exercices physiques chargeait l’Union des Sociétés françaises de courses à pied d’organiser un rallye-papier pour les élèves de tous les lycées de Paris, il eut lieu le 11 juin dans les bois de Ville-d’Avray, le parcours était de 12 km. Ensuite les rallyes-papiers feront partie du programme des

24 YaNoo Le Mag / Mai 2013

25 YaNoo Le Mag / Mai 2013


La Cai

nt 14 courses dans sse d’Epargne soutie

votre région !

ans (72) YS DE LA LOIRE Le M PA CE AN FR TES OU 12 et 13/01 - CROSS Le Mans (72) 24/03 - TRAIL URBAIN ty (56) RD DE MER Le Croues 31/03 - TRAIL DU BO 9) CHER Mûrs-Erigné (4 AR M ET IR UR CO 5 08/0 alo (35) t-Malo (35) 03/05 - LA 10K Saint-M T SAINT-MICHEL Sain ON M DU IE BA LA DE 05/05 - MARATHON off (29) F TO ROSCOFF Rosc OF SC RO 5 /0 26 et 25 MPARTS Vannes (56) 07/07 - TRAIL DES RE rient (56) (72) 11/08 - TEN MILES Lo Montfort-le-Gesnois S LE EL TT SI S DE 22/09 - TOUR TRAM Nantes (44) 13/10 - FOULEES DU 2) BUGATTI Le Mans (7 DU S EE UL FO 0 (49) /1 20 DE L’OUEST Angers ER RI UR CO DU S OS 2) 11/11 - CR ontfort-le-Gesnois (7 M L TA EN EM RT PA 02/12 - CROSS DE

running suivez l’actualité du et ds ar ss do s de z ok Gagne ire sur la page Facebo Lo la de ys Pa et e en Bretagn sse d’Epargne. Esprit Ouest de la Cai


28 YaNoo Le Mag / Mai 2013


YaNoo Le Mag Mai 2013