Page 47

de Dieu est son projet de bonheur pour l’homme. L’amour de Dieu est donc le fondement de notre vie comme croyants. Sur lui repose notre identité essentielle, son projet de plénitude pour chacun de nous. Aussi l’initiative de notre vocation vient-elle de Dieu. C’est un appel personnel à une manière spécifique d’être disciples de Jésus (cf. Autour même table 4,13). Il y a un regard d’élection sur chacun de nous. Dieu appelle et invite (cf. Constitutions 11,13).

• Ce que dieu nous donne La vocation mariste est un don qui est offert à des personnes engagées dans des états de vie différents, voulant vivre l’Évangile selon le charisme mariste. Le charisme mariste comme don nous parle d’un chemin spirituel propre. La spiritualité mariste est une spiritualité contagieuse, facile à donner et à recevoir, qui nous relie aux espoirs de nos enfants et de nos jeunes (cf. Autour même table 103). Elle a un caractère marial et apostolique (cf. C 7). Elle est faite de passion et de compassion : passion pour Dieu et compassion pour les personnes (cf. L´Eau du Rocher 1). Laïcs et frères, le don du charisme mariste que nous recevons nous parle de fraternité. Marcellin et les premiers frères étaient unis d’esprit et de cœur. Leurs relations étaient empreintes de chaleur et de tendresse. Ce style de relation est devenu une caractéristique de notre manière d’être Maristes. Notre relation avec les autres consiste, essentiellement, dans le fait d’être frère et sœur. Cet esprit de famille conforme notre héritage mariste. Le don commun que Dieu nous fait nous parle de mission. En tant que Maristes, nous partageons la même mission : faire connaître et aimer Jésus-Christ. Nous remplissons ce ministère en créant des communautés, espaces sacrés où l’on peut trouver Dieu et un sens à sa vie. Nous accueillons volontiers les jeunes en quête de relations constructives avec des gens qui leur inspirent confiance. Ainsi… nous leur montrons qu’ils sont les bien-aimés de Dieu (cf. EdR, 141).

• Nous partageons ce don Frères et laïcs, nous partageons le don de Dieu. « La vocation laïcale est un don de Dieu. Il nous situe donc dans une relation d’égalité : la vocation d’un laïc mariste, la vocation d’un frère mariste (F. Emili). Laïcs et frères, nous avons, par conséquent, une vocation charismatique commune : les uns la vivent comme consacrés, les autres en tant que laïcs (cf. Assemblée de Mendes). C’est une bénédiction et une joie pour tous, frères et laïcs, dira le F. Charles H., de pouvoir partager une richesse commune et de vivre ensemble une émouvante aventure spirituelle et apostolique. Unis par une vocation charismatique commune, frères et laïcs, nous fortifions notre identité spécifique et l’enrichissons à partir de la complémentarité des vocations. Nous approfondissons

47 Phases Locale et Provinciale/de District : orientations et matériaux

Fase local fr  
Advertisement