AVEC

Page 1

AVEC CELLESET CEUX QUIYCONTRIBUENT,DEPRÈS OUDELOIN N°1 2022-2023 LEMAGAZINEDU DANSLESCOULISSES: Fablab,concerts,ateliers… LECCO ENUNCOUPD’ŒIL PORTEURSD’INITIATIVES: Notre accompagnement LACONCERTATION POURLESNULS PUBLIC-PRIVÉ, Expériencescroisées «LesAllotropies» Gagnez DESPLACES DECONCERT! p.40
AVEC AVEC
AVEC, LEMAGAZINEDU A 2022-2023 3
AVEC

LESDROITSCULTURELS, DESDROITSHUMAINS INDISPENSABLES

Avignon,enpleinfestival,unetablerondesurlesdroitsculturels,animéeparPascale Bonniel-Chalier,spécialistedespolitiquesculturellesetconseillèrerégionaleAuvergneRhône-Alpesécologiste.Parmitouslesintervenants,expertsdesdroitsculturelset observateursdespolitiquespubliques,nousavonssélectionnéquelquespassagespour comprendrelesujet.Morceauxchoisis.

Quelestl’avenirdespolitiquesculturelles?

AVEC VincentGuillon,directeur del'Observatoiredespolitiques culturelles(recherche,publications, concertations,rencontrespubliques, formations).

Z «Letripleproblèmedespolitiques culturellespeutserésumerentroismots: lasaturation,ladésaffection,larepolitisation. Leproblèmen'estpasnouveau.Enrevanche,

qu'onchercheàlerésoudreestplusinédit. Lasaturationestunproblèmedetype politico-institutionnel,étroitementlié àlafaçondontlespolitiquesculturellesse sontdéveloppéesdepuis1980suivant unelogiqued'accumulation.Teluncatalogue auquelonajouteraituncertainnombrede servicesoud'équipementsdurantunepériode defortecroissancebudgétaire.L’évolution s’estfaiteparaccumulationdecouches successives.Mais,formulédefaçonunpeu triviale,onn'apluslacapacitéd'ajouterde nouvellespagesàcecataloguedepolitiques culturelles.

Danscesconditions,commentcontinuerà fairedespolitiquesculturelles,c'est-à-dire commentcontinueràintégrerl'expression denouvellesdemandessocialesoucomment continueràintégrerd'autresfinalités politiquesàcesystème?

Secondproblème:ladésaffection.Iln'yapas, depuis1970,d'évolutionsignificativedela fréquentationdececatalogued'offres culturelles.Cettefréquentationcorrespond encoreàdespratiquessocialement minoritaires,homogènesetendéclin,etcela

malgrélasophisticationdel'ingénierie culturellequitémoigned'effortsconséquents pourélargirlabasesocialedelafréquentation del’offre.

Or,depuisquelquesannéeségalement, onvoitqu'àcenon-élargissementsocial s'ajoutelenon-renouvellementgénérationnel decespratiquesdefréquentation.De génération engénérationlafréquentationesttoujours moinsintense.Ladernièreenquêtesurles pratiquesculturellesdesFrançaisen2018fait apparaitreunenouvellerupturegénérationnelle.Laquestionàmoyenterme:lessalles seront-ellesencorepleines?EtlacriseCovid (etlefaitquelespublicstardentàrevenir) n’est-ellepasdavantagel’accélérationd'une tendancestatistiquedéjàlourdeetobservable depuis1980?

Troisièmeproblème:larepolitisationdes politiquesculturelles.C'estunproblèmepour unsecteurquis'estdéveloppédansuneforme d'illusiondeneutralitéidéologique.C’est illusoirecaruneidéologieestunsystème d'idéescohérent.Or,notrepolitiqueculturelle esthéritéed’uneoptionpolitiquedela culture:lefaitdecroireaubénéficesocial etdémocratiqueducontactavecuncertain nombrederéférencesartistiques,culturelles, patrimoniales;référencesdontlasélection estauxmainsd’unecatégoriedespécialistes. Maiscetterepolitisation,quiestaussiun horizonpositif,prendprincipalementtrois trajectoires: -laréférenceauxdroitsculturels despersonnescommecadrenormatif despolitiquesculturelles. -laconditionnalitédel'octroidu soutienpublic:conditionnalitéenvironnementale,maisaussiconditionnalitédenondiscrimination,conditionnalitéd'égalitédes genres,conditionnalitéparticipative,etc. -lapromotiondenouveaux imaginaires,denouveauxsymboles,de nouveauxrécits,enmesured'incarnercequ'on pourraitappelerle mouvementdestransitions. Alors,çapasseparcettepromotiondela cultureduvivant,parcettepromotiondes tiers-espacesoudestiers-lieux,etc.»

«Lesenjeuxdetransitionsàl’heuredesdroits culturels»

AVEC GrégoryDoucet,lemairedeLyon. L’engagementdumandat:investir 137millionsd’eurospourlaculture. «Notrepolitiqueculturelleeststructurée autourd’unprincipe:«LavilledeLyonsera unevilledelacréationartistique».Celaguide nosinvestissementssurdeslieuxdecréation commelesatelierschorégraphiques,laVilla Gillet,lesrésidencesd'artistesdéveloppées danslesécoles,etc.Soutenirlacréation,pour moi,c'estessentiel.

Enfin,autreaxeessentiel,latransition écologiqueetsolidaire.Ilyabienévidemment l'évolutiondespratiquesavecl'intégration,les coresponsabilités,onarrêtedeprendrel'avion, onrecyclelesdécors,onbaissenosdépenses d'énergie…Ilyaaussilaproductionde nouveauximaginaires,denouveauxrécits. Latransition,c’estsemettreenmouvement, c’estcontribueràtransformerdeschoses. Laneutralitécarbone,çanefaitpasvraiment unrécittrèsemballant,cen'estpastrèssexy commeprojet,mêmesionseditqu'onvivra mieuxensuite.Oui,maisvivremieux,qu’estcequecelasignifie?Commentserontnos sociétésdemain?Commentnosmodesdevie auront-ilschangé?Entantquepolitique, jenesuispascapabledevousdiredansquel mondeonvivradansvingtans.

SamuelMecklenburg

Jepeuxm'entourerd’expertsdela prospective,maissanslesartistespournous interrogersurlesvaleursquel’onsouhaite fairegrandir,surl’avenirquel’onsouhaite ànossociétésdemain…onn'avancerapas. Latransitionestaussibiendanslespratiques trèsconcrètesquedanslacréationartistique. Jesuistrèsattachéàlacoopération,entretous lesacteursculturels:lesgrandesinstitutions etlespetites,l’Opéra,lesCélestins,l’ONL maisaussilesthéâtresd’arrondissementou lesMJC.Jecroisàl'importancedelacoopérationentrecesacteurspourfaireémerger denouvellesexpressionsartistiqueset culturelles.Jemesensresponsabledefaciliter cetteémergence.Pourreprendrel’éditode RenéRizzardodanslarevuede l’Observatoire:«Parlerdeprojetpolitiquene signifiepaspolitiserlaculture.C'estpréciser, c'estdirelesconditionsquiserontcrééespour rendrepossiblescesenjeux,pourrendre possiblesl'irrigationetl'innervationculturelle delasociété,rendrelechampsocial perméableàl'idéemêmed'artetdeculture.»

Y

LESDROITSCULTURELS,EN600CARACTÈRES

MichelKneubühleratravailléau ministèredelaCultureavantd’être aujourd'huienseignantet consultantenpolitiques culturelles.

SelonlaDéclarationuniverselle desdroitsdel’homme(1948), touslesêtreshumains,étant «égauxendignitéetendroits», ontledroitde«participer librementàlavieculturelle».Or,toutêtrehumainest, paressence,unêtredeculture:iladoncledroit,non seulementd’accéderauxœuvresetauxsavoirs,maisaussi desechoisirsespropresréférencesetd’apportersapropre contribution.Commeaimaitàdirelepoèteetmetteur enscèneJeanBojko,«toutepersonneestd’abordriche decequilaconstituecommeunêtresensibleetpensant avantd’êtrepauvredecequiluimanque.»

Décloisonnerlaquestionculturelle, unenjeudedémocratie

AVEC ChristelleBlouët,fondatriceet coordinatriceduRéseauculture21,une associationindépendantecrééeen 2009,quipromeutladiversitéetles droitsculturelsdansl’ensembledes politiquespubliques.

«LadéclarationdeFribourg datede2007,maiselleest lefruitd’untravail beaucouppluslongsurles droitshumainsetlaplace desdroitsculturelsausein desdroitshumains. Lesdroitsculturelsnesont pasunenotionrécente. Ilssontprésentsaucôtédes droitséconomiques,sociaux, politiquesetcivilsdepuis toujours.

Cequiestintéressant:ilssontlevier del’ensembledesdroitshumains.L'approche desdroitsculturelsproposed'imaginertousles possiblespourquechacunpuisseprendreplace danscetteculturedémocratique,trèsfragile, voireaujourd’huienrecul.

Lesdroitsculturelspermettentdeconstruire dusoclecommunentredesprofessionnelsde l'actionpubliquequin'enontpas.Ils permettentàdifférentesfonctions,auseindes collectivités,desassociationsetdes institutions,detravaillerentransversalité, alorsqu’ilssontcloisonnés.Tousces cloisonnementsetcesétanchéitésne permettentpasdeconstruiredespolitiques publiques,notammentlesdroitsculturels,très démocratiques.»

DROITSCULTURELS
ATELIERS Christian,participantdel’atelierdesTempsd’arts.Cetancieninstituteurestdevenu unmembrepharedecegrouped’artistes-habitants.Aprèshuitansdepratique,ilaété sélectionnél’annéepasséepourexposerentantqu’artisteàlaBiennaleHorsNormes.
MargotNicolet PaulineRousseau LionelRault

DELAPRATIQUEAMATEUR ÀL’OUVERTUREARTISTIQUE

L’atelierdesTempsd’arts conserveuneplacetoute particulièreauseinduCCO. Cegroupeautonome composéd’artistes-habitants ainauguré,ilyahuitans déjà,letoutpremieratelier d’expressionartistiquede l’association.Depuis,sous l’impulsionde l’intervenanteJacquelineLiMichaud,cesartistescréent ensembledesœuvresaussi bienindividuellesque collectivesexposéeschaque année.

Commentacommencél’aventuredesTemps d’arts?

Toutacommencéparlarencontreavec FernandaLeite(Ndlr,directriceprécédentedu CCO).Jeluiaiexprimémonenviedecréerun atelieretd’enseigner,unefoisàlaretraite.La premièreannée,onatravailléavecleCCASde Villeurbannequinousaenvoyédespersonnes isoléesetenquêtedesociabilisation.Nous étionsunedouzaine.Trèsvite,ils'estcrééun lienhumainetdesrapportsamicauxentre participants.Leprogrammeétaitprévupour unanafindelaisserlaplaceàunautregroupe, maiscommelesparticipantsnesouhaitaient passeséparer,j'aiproposédepoursuivre bénévolement.Nousterminonsactuellement

lahuitièmeédition,avecunnoyaudedéparts etdenouvellesarrivées.

Enquoiconsistecetatelier?

Nousavonstroisobjectifs.D’abord, l’acquisitionparnosparticipantsdemoyens (peinture,feutres,crayons…)ettechniques (collage,peinturemurale,linogravure,lavis, encredeChine,craiegrasse,volume,papier mâché…).Ensuite,noussouhaitonsnous associerauxévénementsprincipauxduCCO, précisémentMémoireviveetAventure Ordinaire.Danscecadre,nousavonsréalisé desdécorsdethéâtre,untotem,desexpositions collectivesdetravaux,unefresque,des mobiles…aveclavolontédenousancrerdans unlieuetdansunestructuresociale.Enfin, chaqueannée,nousparticiponsàl'œuvre RencontredelaBiennaleHorsNorme.En 2021,Christianaétéchoisipouryexposeren tantqu’artiste.Auboutdehuitans,nous sommesdevenusungrouped’artistesamisqui travaillonsentouteindépendance.Desliens privilégiéssesontcréésentrelesmembresqui n’hésitentpasàallervoirdesexpositions ensemble.Celaaapportéunegrandeouverture artistique.

Qu’est-cequel’ateliert’apporte?

J’animetoujourscetatelieravecbeaucoup depassion,d’intérêtetdeplaisir.Ilm'enrichit carons'enrichittoujoursdutravaildesautres. J’aidéveloppéaveceuxdesdémarches originalesquej’aidécouvertesenmêmetemps qu’eux.Celam’aencouragéeàchercherd’autres techniquesquejen’auraispascherchéesseule.

ATELIERS

FAIRENAÎTREDESMONTAGNES

R Touslesmardisaprès-midi,CélineDodelin réunithabitantsduquartieretoccupantsdu CCOautourd’unatelier:lesRenc’arts!Cette année,cesontdesmontagnesquiontjailliaux quatrecoinsduCCO.Colorées,detoutes formesetfabriquéesàl’aidedenombreuses techniques,ellesornentlesrebordsdefenêtre, lesterrassesdubâtimentetsortentmêmede terrepourcohabiteraveclepaysage environnant.

CélineDodelincommencesapratique artistiqueencroisantartcontemporainet nature.Lorsquecelle-ciquittesesmontagnes natalespours’installerenville,ellesemet àlarecherchedumoindrecoindeverdure. Avecdesinstallationséphémèresenville, ellecommenceparchangersonregardsur lesmauvaisesherbesoulespetitsanimaux urbains.Souhaitantbouleverserlaviecitadine

auseind’unprojetàlafoispoétiqueet esthétique,ellepointedudoigtlesplantes sauvagespourlesmontreràtous.

Elletravaillependantplusieursannéesausein d’uncollectifd’actionsartistiquespuisfonde l’AtelierdesFrichesen2009.Elleentame enparallèleunprojetavecdesscientifiques, offrantdesrefugesauxpontesd’abeille sauvage.

Aujourd'hui,elledéveloppeunerecherche sculpturaleaucontactdel’argileautourdu thèmedelagéologieetplusparticulièrement desmontagnes,autraversdesesdifférents projetsartistiques.

Célineestégalementformatriceàl’atelier matièreContactetdispensedesateliers thérapeutiquesàl'hôpitalSaint-Jean-de-Dieu.

LionelRaultMargotNicolet,PaulineRousseau

AUGMENTERLARÉALITÉ POURMIEUXLAREGARDER

R Lafacedanséedel’AutreSoie naîtd’undésirpartagéentrelacompagnie CorpsAuBordetleCCOLaRayonne, partenairesdepuis2018:créerunparcours chorégraphiqueenréalitéaugmentée,à l’imagedeladiversitédulieu.Lesscènes construitesen2019,2020,2021et2022 ferontpartieduparcoursen2023.Chaque année,danslecadred’événementsduCCO LaRayonne,unenouvelleperformance déambulatoireestorganiséepourprésenter aupublicletravailencours.L'ensemble desparticipantssontinvitésàdanserenlive aveclesdanseursdelacompagnie.

«C’estuneœuvreàlalisièredesartsvivantset desartsnumériques,composéedescènes immatériellesrépartiessurleterritoire, expliqueNatachaPaquignon.Munid’une tabletteoudesonsmartphoneéquipéd’une applicationdéveloppéepourleprojet,lepublic estguidégrâceàunecarteetàdifférents procédésinteractifs.Commedansunjeude piste,ilarpenteleslieuxàlarecherche d’indicesvisuelsdansl’espaceréel.Ilestinvité àscannercesindicespourfaireapparaîtreles danseursoulecontenusonorecorrespondantà chaqueespace.Descorpsholographiques surgissentenréalitéaugmentéedansle paysage.Ici,ledécor,c’estleprochainquartier solidaireetinclusifl’AutreSoie,aujourd’hui entravaux.Commetoutartdansl’espace public,jefaislepariquelaprésenceartistique transformenotreconceptiond’unpaysage commun.Lafacedanséedel’AutreSoiemeten scèneunemultiplicitédecorpsbrutsou entraînés.Cetteco-interprétationdel’œuvre chercheàdéplacernotrepointdevuesurla danse,surlesdanseursetdanseusesqui cohabitentdansunecréation.»

CONTAMINATIONSPOÉTIQUES

R Depuis2017,lacompagniethéâtrale SystèmesK,emmenéeparsadirectrice artistiqueMichèleBauerlé,arpentelesrueset placesduquartierdesBrossesàlarencontre deseshabitants.Danslecadredesarésidence immersionauseinduCCOLaRayonne,elle s’estnourrieduchantierpouryconstruiredes créationsartistiquesparticipatives.

L’aventurecommenceilyacinqans,à l’initiativedel’anciennedirectriceFernanda LeitequiproposeàMichèleBauerlé d’accompagnerlenouveausitedel’AutreSoie. «Quandonréfléchitàunenvironnement,on réfléchitauxartsquiluisontnécessaires,onse préoccupedesformespourintéresserlesgens àcesite.Travailleravecunepopulationn’est pasunprétexte,c'estunehistoired’amour.» Delaréalisationdeschrysalidesaveclelycée AlfreddeMusset,auportraitdesGensdes Brosses,lacompagnies’est,peuàpeu,

ATELIERS

rapprochéedespersonnes,deleurintimité, pourtisserunetoileinvisiblequicréeun territoire.C’est«lacontaminationpoétique». Àcompterde2020,l’AutreSoieentredans unepériodedechantier.Unnouveauterrain dejeuetd’occupationartistique.S’ysontcréés deuxspectacles,«Questiondesol»en2020, puis«Mémoiredefaçades»enmai2022,tous deuxconstruitsdanslarencontreentre l’équipeartistique,lesgensquitraversentle CCOetlasingularitédulieu.«Travaillersurle chantier,c’esttravaillersurlatransformation delaville,surlespaysagesquichangent,avec deschosesquidisparaissent.Lacréativitédes participantsagitsurleurenvironnement:ils marquentunterritoiredeleurprésence.Ça créeunemémoire,unehistoirecommune.Ils fontpeuple,créentuneémotion,desliens.» Lasuite,nousnelaconnaissonspasencore. EnrésidencepermanenteauCCO,Michèle Bauerlésaitqu’unenouvellecréationpeut naîtreàchaqueseconde.

ÉCOUTERSANSJUGERET SOUTENIRLACRÉATION

R « PointdeChu...t»naîtdelademande d’adolescentesduCentred'hébergement d'urgence(CHU)Alfred-de-Mussetà Villeurbannedeconstruireunprojetmusical rapetslamparetpourlesjeunes.Uneenvie pourellesdemettreenmotsleuradolescence différente,entrel’anonymisationcrééepar leurstatutadministratif,laprécaritédevie, leurrôledesupportfamilialetleurdésir d’expression,d’agir,d’émancipation.

EncoproductionavecAlynea,leCCO aaccompagné14jeunesdanslacréation. Desartistesprofessionnelssesontmisàleur servicepourproduireuneœuvrecollective grâceàdesateliershebdomadairesd'écriture, desstagesintensifspendantlesvacances scolaires,desrépétitionsetdesreprésentations publiques:MAO,écriture,rap,composition musicale,éloquence,improvisation... Ledispositifaégalementétésuiviparun réalisateurpourproduiredeuxclipsmusicaux etundocumentaire.Melisatémoigne:«Elles nousontécoutées,ellesnousontcomprises, nousetcequ’onvoulaitdire.Ellesn’étaient paslàpourjugermaispournouscomprendre etnousaider.TracydeSà(ndlr:rappeuseet marraineduprojet)m’adonnéconfianceen moietdonnél’enviedefairecequejevoulais etpascequ’onattendaitdemoi.»

LionelRaultMargotNicolet,PaulineRousseau

LESURCYCLAGEPOURRIRE

ET(SE)FABRIQUER(UNESPACE ÀSOI)

ChaquemercredisoirauCCOLa Rayonne,unedizainedefemmesse donnentrendez-vousdansl’atelierde création.Elless’yretrouventpour discuter,rire,partagerlesbonsplans maissurtoutpourpercer,visser, découper,scier…Objectif:donnerune secondevieàdesmatièresdestinéesà êtrejetées,avel'aidedelacréatrice JesseWellard.

InterviewdeJesseWellard

Commentavez-vouscommencé?

En2018,j’étaisrésidenteàl’AutreSoie. C’estainsiqueleCCOarepérécequejefaisais etm’aproposéd'animerl’ateliersurcyclage. Depuis,jenesuisplusrésidente,maisjeteste icidesateliersquejeneproposepasailleurs, pourrenouvelernospratiques.

Quelleestlaplacedesparticipantes danslesateliers?

Audépart,j’aiproposédesmatièresoudes objets.Jeconsultetoujourslesparticipantes. Certainesm’ontfaitpartdeleurenviedecréer unobjetparticulier.Inversement,d’autres arriventavecdesmatièressanssavoircomment lestransformer.Celacréeunebelledynamique degroupe,quiparailleurss’organisedespiqueniques,desapéros,dessorties,échangesurson groupewhatsapp…Ilyavraimentdulienentre elles.

Lesparticipantesont-elleschangé aufildutemps?

Ellessontpasséesdelasensibilitéausurcyclageauréflexe,àforcedepartageridées ettechniques.Celaimpactemêmelamanière deconsommerdecertainesparticipantes.

InterviewdeCécile,«sur-cycleuse»

«Lesurcyclageestquelquechosequimeparle complètementcarj’aimerevaloriserles matièresinutilisées.C’étaitdéjàunepratique chezmoimaisquej’avaisdumalàconcrétiser dansmoncoin.Jedétestejeteretjedéteste gaspiller,c’estquelquechosedepassionnel! Çam’aideàreprendreconfianceenmoiparce quej’aidesdifficultésdanslavieetj’arrive aveclapatiencedeJesseàallerauboutd’une activitéquimeparaitdifficile.J’arriveavec lesautresàtrouverlapatienceetl’énergie pourallerjusqu’auboutdel'œuvre.Cesont despetitesvictoiresquim’aident.C'est thérapeutique.Enparticuliercetteannée, cegroupedefemmesestdevenupresque indispensableàmonéquilibre.Çam’aaidée pendantleconfinement:onsefixaitdespetits objectifs,desdéfishebdomadairespourcréer. Lefaitdedessiner,deprendreuneplanche, m’apermisdedéveloppermacréativité,delui donneruneforme.Cequem’aapporté l’atelier?M’obligeràréserverunespacede créationchezmoi.»

ATELIERS
Ci-dessus, Cécile, participante Àgauche, JesseWellard etune participante

FOLIESSINGULIÈRESÀLARAYONNE

Inauguréeenseptembre2021,laMicro-Folie LaRayonneadéveloppésasingularité:cellede devenirunoutildecréationcollective.Centré autourdesonmuséenumérique,permettant àchacuneetàchacunde(re)découvrirplusde

1600œuvresnumériséesissuesdesplus grandsmuséesnationaux.Cedispositifest renforcéparleFablab,véritablelaboratoirede fabricationauseinduquellesmachinessontau servicedelacréativitédupublicpourlesaider àréaliserdesobjetsetsesprojets.

Cenouveléquipementculturelportépar LaVilletteconstituel’undessoclesartistiques duCCO.Accessiblegratuitementlorsdes grandsévénementsdel’association,ilrenforce laconstructionderéférencescommunesau seindesateliersd’expression,etconstitueun pointdedépartàl’élaborationdecyclescréatifs àdestinationdesscolaires.

Notredispositifdemuséenumériqueetde Fablabsedéplaceégalementdanslesécoles pours’inscriredansdesparcourspédagogiques pensésetconstruitsavecleséquipes enseignantes.Lespropositionsetlescréations numériquesetartistiquesassociéessont penséesaveclesartistespourfairedesprojets Micro-Foliesautantdemomentsd’inspirations etderegardssurl’artpouremmenerles enfantsversdescréationscollectives.

LionelRault,MélinaDamouMargotNicolet,PaulineRousseau

LEFABLABPOURAPPRENDRE ETSEDESSINERUNAVENIR

À destinationdesjeunesendifficultédansleurparcours scolaireouleursrecherchesprofessionnelles,leFablab SolidaireproposeaveclesoutiendelaFondationOrange unprogrammed’apprentissageélectroniqueetnumérique autraversd’usagesconviviaux,créatifsetémancipateurs. Objectif:redonnerconfianceensoi,acquérirdenouvelles compétences,réaliserdesprojetscollectifsviadesparcours surmesuredansunlieupropiceàl’expérimentation.

C’estaussiunmoyendecréerlarencontreentrehabitants, artistesetassociations,oùlesjeunesdeviennentressource auprèsdesautresusagers.

Mike,Jérôme(prénomd’emprunt)etYayasontvenusdanslecadredu FablabSolidairetoutaulongdel’année2021.Ilsnouspartagenticileur expérienceetcequ’ilsenretiennent:

AVEC Mike

J’aiconnuleFablabparcequejecherchaisà mereconvertirdansl’informatiqueetAngle9 m’aorientéversleCCO.J’aipuréaliserunjeu vidéodeAàZetfabriqueruneborned’arcade. J’aidoncsurtoututilisélesordinateurs etlespetitsoutilspourl’ordinateur,jen’étais pasintéresséparlesmachines.Jem’entendais bienavecSayat(ndlr:lemédiateurnumérique del’époque)etlesautrespersonnesqui venaient.C’étaitcool!Aujourd’huijeviensde termineruneformationendéveloppement webetmobilemaisjen’aipasencoretrouvé d’alternance.

AVEC Jérôme

J’aiconnuleFablabgrâceàl’Angle9!

J’étaisenrecherched’emploidansledomaine duhardware.Jevenais2foisparsemaine lematinentrejanvieretl’été2021.

Çam’apermisd’apprendrebeaucoupdechoses eninformatiqueetaussidanslaviedetousles

jours:vissercorrectement,utiliserunepince multiprise...Cequejepréfère,c’estlasoudure, j’aiaussipufairedudémontagedePC.J’aifait desrencontresintéressantesetcôtoyerdes gensm’aaidé,chosequejefaisrarement. Jereviendraipourl’équipemaisavantde reprendreuneactivité,jecomptefinirma réhabilitation.

AVEC Yaya

J’aiconnuleFablabparmonassistante socialequim'aorientéversSayatpourfaire dunumérique.Çam'apermisd'apprendre quelqueslogicielscommeBlender,Photoshop, Godot,maisaussilereconditionnement desordinateurs.J’aipufairedelamodélisation depiècesd’outils.Mamachinepréféréeétait l'imprimante3Dmaisjepréfèreutiliserles outilsliésàlaréparationd’ordinateurs. Jeviensdesigneruncontratd'apprentissage eninstallationthermiqueetsanitairemaissi j’ailetemps,j’aimeraisbienrevenirauFablab.

ATELIERS

DESRESSOURCESNUMÉRIQUES POURTOUTESETTOUS

S’informer,accéderàdesservices,partager delaconnaissance,structurersonactivité, créer,fabriquer,imaginerdenouvellesfaçons defaire…Bienquelenumériquesoit aujourd’huipartoutetàportéedemain,son appropriationetsonutilisationnevontpasde soi,sansparlerdesnouvellestechnologiesqui necessentd’évolueretnesontpastoujoursà dispositiondetous.AuCCO,lenumérique infusedansl’ensembledesactivitésportées, quecesoitdanslesprojetscréatifset artistiquesoul’accompagnementaux associations,enpassantparlesusagesdu quotidienetl’émancipationdespersonnes.Le pôleressourcesnumériques,c’estl’uniond’un Fablabetd’unespacedemédiationnumérique.

LeFablabestunatelierquidémocratisedes machinesetoutils,allantdesoutilsclassiques (travaildubois,soudure,machineàcoudre…) jusqu’àdesmachinesdehautetechnologie

(imprimante3D,découpelaser…)pourcréeret expérimenterle«fairesoi-même»avecles autres,enprivilégiantl’apprentissage collectifetlepartaged’expérience.

Lamédiationnumériqueviseàcréerdulien, s’informeretseformer,accéderàdivers services.Onentendaussibienlafabrication assistéeparordinateurquel’usaged’internet, enpassantparl’apprentissagedelaphoto. Au-delàdumatériel,lesressources numériquesduCCO,cesontdoncavanttout despersonnesquisaurontfaciliterl’accèsà cesconnaissancesetcompétences: Élisabeth,laresponsabledel'atelier,et Adrien,lemédiateurnumérique.

Pourensavoirplus, larayonne@cco-villeurbanne.org

Lespectacle Mémoiredefaçade,présentéle14mai2022auCCOLaRayonne estlefruitd’unecollaborationartistiqueentrelephotographeLionelRault,
lacompagnieSystèmesKetdeshabitantesduquartier.Ilretracel’histoireduchantierde l’AutreSoieetl’intimitédesesoccupants. HéloïseRochetteGuglielmiMargotNicolet

Leparcdel’AutreSoieestunesourced’inspirationinépuisable,àl’origine etenrésonanceaveclescréationsartistiquesréaliséesinsitu.Toutaulongdel’année, ils’habilled'œuvresd’artscrééesavecleshabitantesetleshabitantsduquartierpour deveniraufildesmoisunvéritablemuséeàcielouvert.

LionelRaultestlephotographeduchantierurbaindel’AutreSoie. Sonprojet QuelChantier! évolueaufildelatransformationdesbâtiments, enpleineréhabilitationpourenconserver,avantladémolition,l’aventureintime. MargotNicolet HéloïseRochetteGuglielmi
L’installationsonore BruissementsdeVille estunprojetmenéparlacompagnie dublÖffiqueThéâtreet6classesdeVilleurbanne.Composéesàpartirdematériaux
dechantier,degrandesinstallationsontétéimplantéesletempsd’unweek-endauparc del’AutreSoie,donnantàécouterlespaysagessonoresdelaville. HéloïseRochetteGuglielmiMargotNicolet

Imaginez,unsoirdesemaine,unetrentainedepersonnes réunies.Prenezdesentreprises,deshabitants,des associations,desartistes,deschercheursetdescollectivités. Trouvezunlieuinattendu,agrémentezdeboissonsfraîches etdepetitsfoursetintroduisezunsujetdesociété.Chaque participantestalorsinvitéàpartagersonexpérience personnelleetentendrecellesdesautres,parfoistrèsloinde sespropresréalités.Voicilesgrandsingrédientsdelarecette del’Allotropie,cenouveauformatdediscussioninitiéparle FondsdedotationLaRayonne.

«Pourcommencer,l’Allotropiemettoutlemondesurunpied d’égalitécarpersonnenesaitvraimentcequeveutdirece motgrec»,confieensouriantHaroutMekhsian,ledirecteur duCCOLaRayonne.Enscience,cemotévoquelacapacité d’uncorpsàseprésentersousplusieursformesdifférentes. Etc’estréussi.Onfacilitelaprisedeparoleeninvitantàne pasfairede«discoursdesachant»,maisplutôtàsebaser uniquementsurdupartaged’expérience,duvrai.

TanguyGuézo

LAVITALITÉ D’UNEVILLE

«Qu’est-cequiestsignedevitalitédansun quartier?»PourcettepremièreAllotropie accueillieparNEXITYauHipTownPart-Dieu, unetrentainedepersonnesontéchangédans l’espacecosydececo-working.Retrouvezdes témoignagesdeparticipants,ainsiquelesidées exprimées,dessinéesparFabienneRégnier.

AVEC FabienneRégnier,illustratrice,

Pourrendrecomptedeséchangeslors decesAllotropies,nousavonsfaitappelàFabienne Régnier,spécialisteen«Facilitationvisuelle». C’estàellequel’ondoitlamiseendessindenosidées. Unaccompagnementbénévole.MerciFabienne!

Pourdécouvrirsonexpertise faregnier.com

ALLOTROPIES

AVEC MélissaAbdelbost(Lyon8), bénévoledansuneassociationdedanseurbaine

Leformattrèshybridem’asurprise!Cen’étaitniunetableronde,niun espaceconventionnel.Jem’attendaisàrencontrerdesprofilsassez différents,notammentdesdécideurs,despersonnesquifontlaville.Ily avaitunedamequiparlaitdespersonnesqu’elleaccompagnaitdansles quartiersdéfavorisés.Elleparlaitdesonrôle,desaréalitéàelle,ça m’avaitmarquéecarc’estquelquechosequej’entendssurtoutdansles discourspolitiquesetenparlantdevitalité,c’estsouventpourlepire. Maispouvoirl’entendresurquelquechosedeplusconcret,surdu terrainettoutenayantunepartoptimiste,c’étaitvraimentintéressant.

AVEC JonathanBocquet(Charpennes), adjointaumairedeVilleurbanneenchargedela TransitionDémocratique,desfinances,destravauxet delaperformancedel’administration.

Avantmêmelathématique,jenesavaispascommentleCCOallaits’en sortirpourréussiràmenerledébatetlerapporttrèsdifférentdechaque personneàlaprisedeparole.Etj’aitrouvéquec’étaitbienàleurimage: hétéroclitedanslesprofilsinvitésetaudacieuxdansl’expérimentation etlalibertédesurprendre.J’aiétésurprisparledécalagedetraitement decesujet,dontentantquecollectivitéonesthabituellementsaisi.Cela auraitpuêtrejusteunsujetdedoléancemaisleséchangesétaient foisonnants.Iln’yapaseudeproposrévolutionnaires,maisdesparoles décaléesquiontobligéàfairedespasdecôté.Celaajouteunepierreàla démocratielocaleetàlapossibilitédonnéeauxcitoyensdesesaisirdes sujets.

AVEC RachelGaspar(Charpennes), professeurd’histoire-géographieaulycée

Lavilleestunsujetquimepassionne!Entantqueprofd’histoire-géo, ilyavaitdesélémentsvifsetdespointsdevueexprimésquinesont pasceuxauxquelsj’aiaccèsd’habitude.Entendrelepromoteur immobilierquiexpliquesamanièred’appréhenderl’espaceetlesprojets étaittrèsintéressant.J’avaissansdoutedesapriorilà-dessus.C’était trèsenrichissantaussid’avoiruneparolequinesoitpasqueenvolée maisqu’ellepuissedonneràpenserpourlefuturgrâceàlafacilitation graphique.

ALLOTROPIES

J’étaistrèsinterrogatifpourcettepremièreetl’expériencefutune agréablesurprise.Dansmonuniversprofessionnel,ondoitsouvent travailleravecdespersonnesquiregardentpardesprismestrès rapprochés.Avoiriciunegrandediversitéderegardsetd’expériences étaitextrêmementenrichissant.Ilyavaitaussiunrespectinfinides avis,lespersonnespouvaients’exprimerentièrement.Chacunpouvait apportersonproprepatrimoineetladiversitéétaitlemotcentral delasensationdonnée.

AVEC FrédéricMarchal(MétropoledeLyon), promoteurimmobilier

FAUT-ILSORTIR DUPROJET?

AVEC AlexandreCampillo(Caluire-et-Cuire), promotionimmobilière

Jem’attendaisàundébatphilosophique,techniqueetquelquepart,ça mestressaitunpeu.Maisquandj’aivuquec’étaitplusunpartagede ressentietquelesgensparlaientaveclecœur,c’estdevenuvitetrès sympa.J’aipupartagerunexempledeviepersonnelle,cequimechange detoujoursparlerdemavieprofessionnelle.Cequim’aaussisurpris, c’estqu’iln’yavaitpasforcémentunerecherchedeconsensus.Ilyavait despositionsaffirmées,unevraielibertédetonetunrespectdesidées différentes.Aucocktail,lesgensallaientdirectementverslesautres pourpoursuivreleséchangesetc’étaitvraimentbeau.

AVEC SophieChoplain(Sainte-Paule,Beaujolais), accompagnatriced’initiatives

Onétaitdansunlieubeauetdésuet.Cetterencontrem’abeaucoup inspiréecarj’airencontrédespersonnesquicherchaientvraimentà devenirplusresponsables.J’aipuéchangerentoutefranchiseavecle présidentd’ungrandgroupeautourdesesengagementsetdelamanière dontilarrivaitàgarderlamotivationdesescollaborateurs.Ons’est retrouvé,jenesaispluscomment,àdiscuterd’êtrededansoudesortir dusystèmepourtrouverdessolutionsfaceauchangementclimatiqueet auxcrisesàvenir.Leséchangesm’ontbeaucoupinspirée.

ALLOTROPIES

«Quelleplacedevrions-nouslaisseràcequin’estpas prédéfini?»Pourcettedeuxièmeéditionaccueillie parSEDELKA,rendez-vousdansunjardinsecret delarueFeuillat,dansle3e arrondissementdeLyon.

AVEC NicoleDubois(Croix-Rousse), architected’intérieur

Ilyavaitunrespectdanscegrandgroupequineseconnaissaitpasmais quiaréussitoutdesuiteàs’écouter.J’étaissurprisequel’entreprise accueillanteétaitdansunepositiond’écoute,cequiestassezraredans lemétier.J’airemarquéqueleprojetestunmotextérieuralorsquela vitalitéestintérieure.Ilrésonneparrapportàlapersonneetposela questiondesaposture.Onestsansarrêtdansl’initiationdeprojetetj’ai vouluinterrogerlaplacede«l’avant-projet».J’aiaussiparlédela nécessitédeladésobéissanceetdebienconnaîtrelesrèglespourpouvoir s’enlibérer.

AVEC DanielleCharotte(Croix-Rousse), comédienne

Cequejeretiens,cesontlespetitsfours,l’eauparfumée,lessourires desinvitésetcejardinoubliémaisaussietsurtoutcesrencontres vivifiantesetrassurantes,quimefontallerau-delàdecequejecrois savoir.J’aiappréciéquelesgenssoientprêtsàremettreencauseleurs idées,qu’ilsn'avaientpaspeurdemotscommefragilitéouéchec.Ona pufairepartdedoutes,quelquesoitl’âgeoulemilieusocial.Jeretiens aussimeséchangesaveccechefd’entreprisequiafaitletrajetdepuisle NorddelaFrancepourparticiperàcettesoirée.C’étaitinspirantetj’ai enviededirequ’onnepeutpasvivresansprojets…

ALLOTROPIES

DANSLES COULISSES

LéoaimelesconcertsduCCO.Quandonluia proposédesetransformerenreporterletemps d’unconcertorganiséparl’associationSounds LikeHelldontilestundesbénévoles,iladitoui. Plongéedansunesoiréeintense!

AVEC Léo,26ans,quisortd’unmasterdegestionetadministrationdelamusiqueàSaintEtienne.C’estunpassionnédemusique:d’abordguitaristedemétal,puispianiste classiqueauconservatoire.Ilapprécie«lecôtéprimaireetcathartiquedesmusiques extrêmes»etdécouvreunjour,auCCO,l’associationSoundsLikeHell(SLH),qui organisedesconcertsdemétalsurlesiterueCourteline.Aujourd’huiLéoestbénévole dansl’équipedeSLH,etestencoulissecommeunpoissondansl’eau.

Z Montage

Unefoislesartistesarrivés,lematérielest déchargé,installéetlascèneestpréparéepour lesoir.C’estuntravailcollectifentreles techniciensdulieud’accueiletceuxdes artistes. A

pourledînerdesartistes.SoundsLikeHell Productionsafaitlechoixd’unecuisinebio, desaison,etvégandanslamesuredupossible.

Z Backstage/cuisine Snackfroidlemidietrepascompletchaud
A
D’UNCONCERTDEMÉTAL

Z Lebar/bénévoles

SoundsLikeHellProductionsaàcœurde travailleravecdesentrepriseslocalesafinde proposerdesbièresetdessoftsartisanauxau public.Lessoirsdeconcerts,l’associationfait appelàunesuperéquipedebénévolesqui viennentprêtermainforteauxentrées,au foodcorneretaubar.Bénévolessansquiles concertsnepourraientpasavoirlieu!Mercià eux! A

Z Balances Étapeessentielleavantleconcert!Pendant quelesartistestestentleursinstrumentset l’acoustiquedulieu,lestechnicienséquilibrent levolumedesdifférentsinstrumentsafin d’harmoniserlesonetd’offrirlameilleure performancepossible. A

Z Leconcert Suiteàuneannulationdedernièreminute,la premièrepartiedelasoiréefutassurée,aupied levé,parlesLyonnaisdeHypeLights.Le groupes’estchargédefairemonterla températurepourlatêted’affiche,BeingAsAn Ocean.Sanssurprise,legroupecaliforniende post-hardcorenousaoffertunshowdequalité, tantôtlourd,tantôtintime.L’intensitédeleur musiqueétaitcommelachaleurdecette journée:écrasante! Y

LéoLéo,MarlèneVincent

AVEC Ancienneanimatrice radio,Sophieest aujourd’huimusicienne électroniqueausein dugroupeOdalie: larencontreentreun synthétiseurmodulaireet lesenvoléeschaleureuses d’unvioloncelle,un universoniriqueetplein dedouceur.Engagéepour laplacedelafemme surlascènedesmusiquesactuelles àVilleurbanneetailleurs,elle s’affirmeaujourd’huicomme unevraiemilitanteouverteàtous lesuniversmusicaux.

ChicoTrujillo,concertauCCOJeanPierreLachaizele9juin2022

Z J’étaislàcesoir-là,auCCOJeanPierreLachaizedontjeconnaisbienlespetits recoins. C’étaitleconcertdeChicoTrujillo,jevoyais cetteaffichepirateunpeupartoutdanslaville ethop,onm’yinvite!Moiquifaisune musiqueplutôtcoconquel’onécoutedansune certaineintrospection,làj’aivuuneexplosion

defeuxd’artificeetdecouleurs!Et,quede souriresbrillants…Quellechaleurdansles visages!Lessonsdesynthésm’ontramenée àmespremièresamours,lerestem’a complètementfaitvoyager. A

ReleasepartyUltraMoule +VeninCarmin+KrankeMond auCCOLaRayonne,le28mai2022

Z J’aieucettejoiederejoindremes amisdanscemagnifiqueparcdeLaRayonne pourunmomentsuspendu.Entreconférences, ateliersetconcertssurcessujetsquim’animent tant:leféminismeetladéconstructiondes genres.Unejournéequibouleverse,quimet encolère,vousfaitressentirunevéritable sororité. Leconcertd’UltraMoule,c’étaitdel’énergie concentrée!Quellesformidableshumaines surscène:engagées,fortes,biendansleurs pompes,courageusesettellementjustes! Aveclamusiqueonpeutchangerlemonde etlesUltraMoulefontbougerleslignes!

AVEC Clémentine,quia19ans, delongs cheveuxblondplatine etuneimmenseenviedemanger lemonde.ElleagrandidansleJura etestvenues'installeràLyon en2020poursuivredesétudes d’anglaisetdejaponais.Mais surtout,Clémentineestuneartiste

AFTER
Y

AFTER quialabougeotte,elle aimelamusique,passe leplus clairdesontempsà danseretaimeraitvoyager auxquatrecoinsduglobe.

ShowcaseSidekiq, le6mai2022auCCOJeanPierreLachaize

Z TheShowcase22'apu nousoffrirl'occasiond'assister nonpasàunsimpleshowmais àunshowcase!Réunissantles meilleurschorégraphesetdanseurs delarégion. J'enaieulesoufflecoupétout lelong,l'ambianceétaitjustefolleetn'être entouréquededanseurspendanttoutela soiréeestunechoseencoreplusfolle.Tous typesdedansesurbainesyétaientreprésentés, duhiphopaustreetjazz,del'afroàladanse entalons,àencoreplusdehiphopetmême delahouse,cefutunévénementtrèsriche, àvivreaumoinsunefoisdanssavie! A

ClémentineetSophiesontdeux spectatricesassiduesdesconcertsduCCO. Ellessesontprêtéesaujeudelacritique d’événements.Etnouslivrentainsile portraitcoloré,joyeux,festif,vivant, hétéroclitedelaprogrammationdeslieux. Etparricochet,leportraitdesonpublic.

LesUtopialesauCCO

LaRayonne,le23juin2022

Z J'aivraimentaimé

l'ambiancedufestival LesUtopiales,souslegrand chapiteauduparc.J'aieu l'impressiondemeretrouver enpleineDrômeprovençale. Lapremièreartiste,Karimouche, senourritdechansonfrançaise, demusiqueorientale,derap, d'électroetréussitànous témoigner,àtraverstoutesces influences,unbrindesesorigines berbères.L'artisteMarcPrépus asucréerdescompositionsavec toutcequiluipassaitsouslamain,incarnant unpersonnageincroyablementextravagant. MichtoWanderlustétaitquantàluiun collectifm'ayantfaitpenseràdesmagiciens dénonciateursdelamusique.Unvraivoyage! Y

ICI,MÊMELAPROGRAMMATIONESTCO-CONSTRUITE

AuCCOLaRayonne,onlaisseenprioritélaplaceàlaco-constructiondansnotreprogrammation. D’abord,onprogrammecequiseconstruitdanslamaison:leparcetLaRayonnedeviennent l'écrindesœuvresélaboréestoutlelongdel'annéeauCCOousurleterritoire.Etensuite,onfait delaco-réalisationavecdesstructuresprofessionnellesdelarégion,oubienavecdes associationsdontlecœurdemétierestplussocialetmilitant.Onleurlaissecarteblanche,mais onleurproposeunaccompagnementtechnique,logistiqueetadministratif.Enbref,elles deviennent,avecnous,leshôtesdesartistesetdupublic.

DRMarlèneVincent,LucieLamarque

ÀTOUSNOSPARTENAIRES SANSQUILECCONESERAIT PASTOUTÀFAITLEMÊME.

DANSLESCOULISSES

HaroutetBérengère

ACCOMPAGNERLESIDÉES, LESPROJETSETLESCOOPÉRATIONS.

Nouvelleétaperapprochantdel’ouverturedesasallede spectacle,leCCOvientderecruterunenouvelle responsabledelaprogrammation,BérengèreAllegret. Morceauxchoisisd’unediscussionentreBérangèreet HaroutMekhsian,directeurduCCO.

BÉRENGÈRE: J’aienviedepermettrelarencontreetde transmettrelesoutilsetméthodesafind'embarqueravec nousdespersonnesetdescollectifsquiontdesenvies, maispasencorelacapacitédemeneràbiencertains projets.OnveutaussiqueLaRayonneneraisonnepasen silo,maisqu'ellecroiselesmusiquesavecduthéâtre,dela danse,desartsplastiques…

HAROUT: LaRayonne,unnouveléquipementatypique,est trèsattenduesurleterritoire.Certes,ilyaunesallede spectacle,maiscommeàl'habitudeduCCO,elleneva rentrerdansaucunecase.CeneseraniunesalledeMJC,ni unesallemunicipale,niuneSMAC,nimêmeunescène nationale.Ceseral'outilduCCOpourpermettrela rencontreentrelespublicsetlesartistes.

Notreobjectifestdepasserd’unpouvoirtrèscentrésur unepersonneetsesgoûtsversceluid’unestructureà l’écouteduterritoire,desesinitiativesetdesesdiversités culturelles.C’estaussiunsignefortderecruterunefemme programmatrice,cardanscemilieucesontdespostesde pouvoir.Cesontdespersonnesquipeuventdirecequivaou nonsurleplateau,cequiestlégitimeounel'estpas.Quand onfaitletourdessallesdeconcertetdesthéâtres,les femmessontencoretropsous-représentéesdansces postes.Alorsquedanslesmusiquesactuelles,ilyaquand même80%defemmesquiytravaillent.C'estune problématiquequel'onretrouveaussisurlesplateaux artistiques.

BÉRENGÈRE: L’écoresponsabilitéestunenjeuquejeporte àcœur.Nousallonstravailleràrendreencoreplus responsablel’accueildesartistes,jusquedansladéfinition desriders,maisaussienprivilégiantl’utilisationdemoyens detransportmoinspolluants. Nousauronsuneexploitationréalistedelasalleetun impactmesurésurl’environnement.Notreutilisationde l’énergieetlesrépercussionscarbonéessurleterritoire serontmesurées.Lasalleprésentequelquesinnovations technologiquesencesens.LaRayonneal’ambitiond’être ensymbioseavecsonenvironnement.

TanguyGuézo
devantlasalledespectacle enconstruction
TICKETD‘OR! accèsgratuitetillimitépourunepersonne àtouslesconcertsduCCO UNUNUNUNUN UN UNUNUNUNUN
GAGNEZDESPLACESDE CONCERT! Latendanceestàlachasseautrésorettroistickets d’orsaisonnierssontàgagner!Ilsvouspermettent d’obtenirunaccèsgratuitetillimitépourunepersonne, àtouslesconcertsauCCOJean-PierreLachaizeetau CCOLaRayonne! Pourparticiper,riendeplussimple: 1Êtremajeur 2Écrivezdesmotsdouxpourdire lestroismeilleuresraisonspour lesquellesceseraitàvous degagnerceticketd'or! 3Envoyezparmail àcommunication@cco-villeurbanne.org avantlesdatesindiquées Ticketd’ordelarentrée:octobre-décembre2022 → participezavantle26septembre2022 Ticketd’ordelanouvelleannée:janvier-avril2023 → participezavantle14décembre2022 Ticketd’ordel’été:mai-juillet2023 → participezavantle19avril2023

LESINGRÉDIENTS POURLARÉUSSIR…

Unedémarcheparticipativenes’improvisepas.Voiciquelquesclés pourlamenersansencombregrâceànosdeuxexperts.

ZoéLacombe,chargéedeconcertationauCCO,etDavidChevallier, fondateurdeMémO,etdéléguérégional(AURA)delaCommission nationaledudébatpublic(CNDP).

1Bieninstallerladémarche

participative

Êtreclairsurl’ambition deconcerterestcapitalpourun démarrageréussi.C’estd’autant plusimportantquelaconcertation n’ariend’obligatoire,exception faitepourlesprojetsàimpact environnemental.Danscecas, elleestpilotéeparlaCommission nationaledudébatpublic(CNDP). «Toutlereste,c’estceque lescollectivitésveulentbien mettreenœuvre»,noteDavid Chevallier.Sil’ondécidede concerter,mieuxvauts’emparer clairementdusujetpournepas tomberdanslacommunication oulaconsultation.

2Délivreruneinformation transparente

Latransparenceest fondamentale,souligneZoé Lacombe.«Pourlaconcertation surleparc,nousavonsdemandé

àlaVillesielleavaitdesprérequis. Carcen’estpas6moisaprès ledébutdelaconcertationque l’onannonceauxhabitantsles élémentsimmuables...»Poser «uncadreplusoumoinslégeret flexible»estessentiel.Letiercé gagnant:lebonpublic,lebon objetetlabonneinformation. L’exercicen’estpastoujours simplecarilfautàlafoisavoir unobjetclairetresterouvert. «Pourunporteurdeprojetqui vaconcerter,sonprojetest vraimentlemeilleur! Seulement,insistersurlefait quec’estlemeilleurpeut conduireàoublierdedire certaineschosestrèsutiles àlaconcertation»,ajouteDavid Chevallier.

3Développeruneécoutefine C’esttoutelacomplexité deladémarche:écouter àlafoislajeunefille,lapersonne âgéeetlejeunepapa.Faute dequoi,unprojetseretrouve contesté,voirejudiciarisé. Ilfautensuitelaisseraupolitique lesoindetraitercettematière. Ladémarcheparticipativeest censées’adosseràladémocratie représentativeets’articulerà l’actionpolitique.«Pourcelales élusdoiventêtreformés, informésetquelepublics’ouvre unpetitpeupluslargement. Car,sionyretrouvequedes gensquis’opposent,desanciens élusetdeshommesCSP+, onrestedansuneformed’entresoi»,souligneDavidChevallier. Lalégitimitédelaconcertation seconstruitcollectivement.

CONCERTATION:
AVEC DÉCRYPTAGE

4

S’assurerunebonne représentativité

C’estlaquestionquetoute personnequiconcertedoitse poser:jeconcerteavecquiet pourqui?«Concernantleparc, ons’interrogesursonpotentiel rayonnement:àl’échelledu quartier,delaville,dela métropole?,témoigneZoé. Ilyadespublicsqu’onaenvie detoucherenpriorité,comme lesgensduquartier,maison neveutpasêtredansdela communicationavecunpublic cible.Onpeuthabiteràtrois kilomètresduparcetavoirun avisquimérited’êtreentendu.» Unepisteestenréflexion: distinguerlespersonnesqui seraientinvestiesdemanière pérennedanslefuturcollectif d’autogestionetcellesqui seraientsimplementusagères duparc.L’objectifétantde trouverlebonéquilibre.

5

Resterflexible

Quellequesoitlaméthode utilisée,ilfauttoujours larenouvelerafind’éviter l’essoufflement.Lesdispositifs s’inventent,s’étoffent, s’évanouissent…Laclé:étonner pourrelancer.«Pourdes concertationsquidurent desmoisvoiredesannées,ilfaut garderl’enviederesterimpliqué dansleprocessus»,témoigne Zoé.Lesconcertationslégales ontuneduréequivade15jours à3mois.«Au-delà,ilya forcémentuneffetdentsdescie, confirmeDavid.Mêmepour l’équipedeconcertation.» Labonneattitude:restersouple et,siunemodaliténefonctionne pas,accepterd’enchanger.

«CONSTRUIRELESCOMPROMIS

LESPLUSTRANSPARENTSPOSSIBLES»

AVEC AlainBrissard,adjointaumairedeVilleurbanne déléguéàlaVégétalisation,biodiversitéetstratégie alimentairelocale.

Leshabitantsontbesoind’êtreimpliquésdefaçonplus fortedanslaconstructiondesobjetsurbainsquelacollectivité entreprend.Au-delàdenotrevolontédeconcerter,nousavons différentsenjeux:répondreàunecertainedéfianceetrecréerle lienentreleshabitantsetlesélusoulesinstitutions.Notre générationd’élusn’apasdepostured’arbitrage,dedécisionou d’autorité.Avantonparlaitde«l’éluetsesadministrés»…Cette hiérarchiedesrôlesestdépasséepourmoi.

Sionneveutpastropstéréotypercesobjetsurbains,mieuxvaut informerauplustôtdesélémentscontraintspourconstruireles compromislesplustransparentspossibles.Pourlesprojetslongs, ilestfréquentqueleshabitantschangententreledébutetlafinde laconcertation.Danscecas,lerécitdoitêtreassezclairetcoconstruitpourlimiteraumaximumlesremisesenquestionalors quelaconcertationestbienavancée.

Toutcelaestenthousiasmantmaisporteaussisonlotdedifficultés carl’élupeutêtrequestionnésurdesélémentsdifficilesàétablir. Delamêmefaçon,lesservicesdelacollectivitédoiventintégrer l’idéequelasolutiontechniquediffèreparfoisdelademande sociale.

6

Choisirlesbonsoutils

Onconstateuneffetde modesurcertainsoutils, commelenumérique,letirage ausortoulerecoursauminipublic.Cesoutilsontl'avantage desusciterl'intérêt.«Attention toutefoisànepasêtredansle gadget.Onnefaitpasdutirage ausortparcequelacommune d’àcôtél’afaitetqueçafait bien»,noteDavidChevallier. PourZoéLacombe,«cesontles objectifsquidéfinissentl’outil etnonl’inverse».Pluson utilisedesformatsdifférents, plusonrecueilledelamatière pournourrirlaconcertation.De nombreuxoutilsrestentà explorer,commeledesign thinking,«unefaçonde

participerquiestdanslefaire, dansl’émotion,pasquedansle rationneloulabelleparole».

7Rendrecompte

Larestitutionestuneétape ànepasnégliger.Cequise passeaprèslaconcertationest toutaussiimportantquesa préparation:évaluerla démarche,entirerlesprincipaux enseignements,dresserunbilan quantitatifmaisaussiqualitatif etêtretransparentavectoutes lespartiesprenantes.Lebilan n’aaucuncaractèreobligatoire (saufpourlaconcertationavec garant)maiss’astreindreàavoir cetteexigence-làest enrichissant.

AVEC, LEMAGAZINEDU A 2022-2023 43
GillesMichallet,VilledeVilleurbanne

…ETCEUX POURLARATETETRATER

1Choisirdessujets tropétroits

Inutiledelancerune concertationsic’estpour choisirlacouleurdesbancs: personneneviendra!L’échelle deSherryArnsteinestune bonnebasedetravail:en1969, cettesociologueetconsultante américaineaproposél’idée d’uneéchelledeparticipation, chaquebarreaumesurant lepouvoirducitoyen,dela «manipulation»au«contrôle citoyen».«Sil’oninformeou consulteplutôtqueconcerter, mieuxvautclairement expliquerpourquoi»,résume ZoéLacombe.

sontdesalternatives.David Chevallierproposeduthéâtreimagespourinterpellerdans l’espacepublic,leCCOaanimé un«salonderue».D’autres pistesrestentàexplorerpour faciliterlaparticipation: pourquoipasun«congé citoyen»pourdégagerdutemps enjournée,ouencorerémunérer ceuxquiprennentletemps deseformersurdessujets complexes?

4Concerter…Etplusrien

2Nepasassezouvrir sonpanel…

Pourquechacunpuisse s’exprimer,ilestconseillé devariercertainesmodalités commeleslieuxouleshoraires. Àéviter,lesréunionspubliques enmairie(intimidant)età 19heures(excluant).«Pour élargirlepanel,lasolutionest beaucoupdans«l’allervers»», expliqueDavidChevallier. Distribuerdel’information surlesmarchés,auxsorties d’écoles,faireduporte-à-porte

3…Etvouloirattirer

àtoutprix

Celaparaîtévidentmais esgenssontlibresdeparticiper ounon.«Ilssontlibresd’être fatiguésetd’avoirjusteenvie qu’onleslaissetranquilles», témoigneZoé.Certes,laparole nedoitpasêtreaccaparéepar lesmêmespersonnes,certesil fautconcerteravecdespublics éloignés…mais«onseretrouve àstigmatisercespublicscaron redoubledevigilance,onva parfoisleschercherchezeux pourêtresûrqu’ilsparticipent… Ilnefautpasnonplustomber danscetextrême-là»,considèret-elle.DavidChevalliertémoigne: «Onaréhabilitéuneplaceàcôté dechezmoietmoiquifaiscela toutelajournée,jen’ysuispas allé.J’enavaismarre!»

Nerienfaireestdangereux pourladémocratie.«C’est lefameux«causetoujours»qui afabriquédeladéfianceenvers lesélus», souligneDavidChevallier. L’inactionuseleshabitants etabîmelesbonnesvolontés. Mêmeles«petitspas»comptent. Davidexplique:«Unhabitant voitquedesarceauxàvéloont étéinstallésenbasdechezlui parcequ’ill’aproposé. Nonseulementcelanecoûtepas grand-chosemaisçaluidonnera enviedecontinuerdeproposer. Alorsquesi,pendant20ans, ilréclamedesarceauxsans jamaislesobtenir,onpeut comprendrequelejouroùon luidemandesonavis,ilaitun doutesurcequivaseréaliser.»

5Négligerlamémoire delaconcertation

C’estgrâceautravail préparatoirequel’ondécouvre, parexemple,queladernière réunionpubliquedanstelle collectivitéadonnélieuàun magnifiquepugilatetquedes associationsontmenacéde

DÉCRYPTAGE

Oublierlestechniciensdans leprocessusd’écoute

Lestechniciensontunrôle àjoueretd’abordceluid’êtreà l’écoute.Ilsontaussiune

aussiuneexpertiseàmettreen avant,lorsque,parexemple,un habitantproposedecréerdes jardinspartagésaumilieude ruesoùdesmilliersdepersonnes circulentquotidiennement. Mais,cetteexpertisenejustifie pasdebloquerladiscussion. «C’estleconceptdecoformation: l’habitant,letechnicienetl’élu entendentlamêmechose. L’habitantneconnaîtpas lescontraintesbudgétairesetle technicienignorecequiesthors desontempsdeprésence professionnel…Chacunprend letempsd’écouterlesenvies etlescontraintesdel’autre. Ledialogueestfacilité», conclutDavidChevallier.

empêcherlaparticipationestà éviter:ilfautêtrevigilantsurle faitquedesgenspréfèrentles registresécritsoulenumérique, qued’autress’exprimentbienet vontêtreàl’aisedansles réunionspubliques…

6N’êtrequedansune logiquequantitative

Cen’estpasparceque 90%despersonnes concertéessesontexprimées contreunprojetqu’ilnefaut pasprendreenconsidérationles 10%d’avispositifs.Quoique trèsminoritaires,cesavis comptentautantquelesautres. Delamêmefaçon,ilnefautpas fairel’erreurdehiérarchiserles paroles:ceuxquisesontdéjà exprimésplusieursfois–y comprisl’élu–laissentlaparole auxautres.

«RECONNAÎTRELAVALEURD’USAGE»

AVEC

AliceConte-Jansen,responsablenatureenville etprojetscitoyensàlaVilledeVilleurbanne.

Letechniciendoitparlersimplementetêtreaudible.Il doitaussireconnaîtrelavaleurd’usagedeshabitants carilnevitpasdanslequartierlesoir,leweek-endet pendantlesvacances.Delamêmefaçon,lepublicdoitreconnaîtreune certainecompétenceaumaitre-d’œuvrepaysagiste.Unespacepublic neseconçoitpascommeunespaceprivé,ildoitrépondreàcertaines réglementationsetfonctions.Lebutdelaconcertationestdetrouver descompromisentredesexpertisesd’usagesetprofessionnellesou techniques.

Letechniciendoitarticulertouteslespartiesprenantes,danslerespect etlaconfianceréciproques. Laquestiondelatemporalitéaussiest essentiellecarlaconcertationdoits’adapterauquotidiendes habitants. C’estpourquoiilestimportantderythmerlesrencontreset defavoriserlefaireensemble,l’expérimentation.C’estcequenous feronsavecleparcdel’AutreSoieentestantdesaménagements.Ilya 10ansdéjà,deshabitantsproposaientla«slowville»ouencore l’éclairageurbainavecdétecteurdemouvement.Cesontdesidéesqui sontexploréesaujourd’hui.

AVEC, LEMAGAZINEDU A 2022-2023 45
JérémyCueninZoéLacombe,DavidChevallier,EmmanuelleBabe

LACONCERTATION, VUEPARLESHABITANTS

Concertationdel’AutreSoie

AVEC Jean-PaulDumontier-Participant

Motivation

Jesuissurtoutmotivé parlesquestionsdepatrimoine industrieletj’aiétéappelé danslesannées2017-18par l'associationVivelaTase.C’est commeçaquej’aiparticipéaux premièresexpérienceséphémères queleCCOavaitinitiées.Petità petitjemesuisprisaujeu.

Retourd’expérience

L’expérience,unpeualéatoireetpastoujours bienencadrée,apermisauxgensd’acquérir plusdecompétences.Onauraitpufaire beaucoupplusorganisé,maisc’estquand mêmeunpasenavantparrapportàune opérationd’urbanismeclassique.Descitoyens lambdaontacquisdesconnaissances.C’est dommagequ’onn’aitpaspuenfaireplus,en fairedefaçonpermanente.Ilauraitfalluqu’il yaitunevraieenveloppedemoyens,unchef deprojetplusdisponible,desgenspourdriver.

Etaprès?

Dèsledébut,ilya3ans,onavaitposétoutes lesquestionsmaisonnelesapastravaillées. Onalistéleschosesmaisonn’estpasallé aubout.Onaencoreletemps!Laplupart desopérationsd’urbanismefontunpeu d’informationetdeconcertationmaisdans lefondilsimposentleurprojet.Moijen’ai qu’unecraintec’estquelepaysagisteretenu imposecedontluiaenvieavecl’accord dumaire.Etleshabitantsilsn’auront qu’àprendreleparccommeilest.Sionveut queçamarche,ilfautfaireautrement.

AVEC KhadijaPerut-Participante

Motivation

J’habitelequartier depuis25ansetjene suispasprêted’en partir,j’aimecequartier, jem’yinvestis.J’aieu connaissanceduprojet lorsd’uneréunion publique.Intégrer l'atelierdeconcertation, c'étaitlapossibilitéd'avoiraccèsàplus d’informationsetd’êtrerelaisdeshabitants.

Retourd’expérience

J’aiappréciéleséchangesavecles participants:c’étaittrèsriche,ilyavait desconvergencesetdesdivergences.Ilyaeu debonsmoments,j’avaistoujoursplaisirà partageruntempsfort,unmomentconvivial maisparfois,danslesdiscussions,j’airegretté unmanquederespectentreparticipants. Moi,jevoulaissimplementprofiterdecette concertationpourpartager,donnermonavis. Jemesuisposéedesquestions,jeresteunpeu surmafaim,j’auraisaiméallerplusloindans ladémarche.

Etaprès?

Surleparc,notammentsurlagouvernance, ilnefautpasselouper!Ilfautquela gouvernancesoitentrelesmainsdegensqui ontlesmêmesvaleursquecelieumagnifique, emblématique.Ilfautvraimentqueceparc servelaconvivialité,lesrencontres,levivreensembleetquelesvaleursdéfiniesensemble, surl’utilisation,lagestion,lepartage,soient respectées.

DÉCRYPTAGE

ConseilcitoyenSaint-Jean

Motivation

Pourluttercontrel’enclavement duquartierparmanquedemodes detransport.Jemesuisengagée parcequej’étaistrèsencolère. Jesuisinvestiedansmonquartier parcequejeparsduprincipequ’en tantquecitoyend’unquartier,c’estimportant pourlebien-être.Etcebien-être,onnel’apas qu’àlamaison,onl’aaussienextérieur.

Retourd’expérience

Unecertaineneutralitéestimportante, surtoutdansdesquartiersPolitiquedelaVille oùilyadesenjeux,destensions.C’estnormal parcequ’ilyaplusdedifficultésdoncplusde tensions.Mêmesidanscesquartiers-là,ilya unesolidarité,quelquechosedemagnifique quiémane.L’implicationdelaVilleetdela Métropoleesttrèsimportante.Ellenous permetd’êtreentendusparleséluset d’échanger.Lebutc’estvraimentd’avancer ensemble.Jepensequecesinstancespeuvent marcher,sionadesmaires,desélus,quidisent «onyva»,quiontenvieetviennentsur lequartierpournousécouter.

Etaprès?

LeproblèmeduquartierSaint-Jean,c’estque pendantquaranteansilétaitdélaisséetqueles personnesquisontlàdepuisplusdequarante ansontconnuunautreSaint-Jeanavecdela vie,delamixité.Toutças’estperdu. Aujourd’hui,onparlederenouvellement urbain,del’ANRUmaislesgensontpeur, ilsn’ycroientplus.J’essayedefaireentrer pasmaldemondeauConseilcitoyenpour serenouveler.Pourlemomentjesuisencore làparcequeçam’anime,j’aimeçaetj’aienvie qu’onamènequelquechosedebien,dejoli. Maisj’aid’autresprojets,notammentavecles jeunesparcequejepensequel’avenirc’esteux etqu’aujourd’hui,ilssontunpeulesoubliés. Ilfautquelesinstitutionsetlespartenaires adoptentlebonlangageettrouventd’autres formespourcespublics-là.

AVEC CatherineSoulard-Habitante

Motivation

Unehabitantedu

quartieretmembre duConseilcitoyen m’enavaitparlé.Au départj’étaisunpeu hésitante.Une Assembléecitoyenne aétéorganisée,unflyeraétédistribuédans toutlequartieretjemesuisdit«pourquoi pasessayer».Jesuisdoncalléeàl’Assemblée citoyennequiprésentaitleprojet,expliquer cequ’étaitleConseilcitoyen.Jel’aivucomme unenrichissementpersonnel,uneévolution pourprendreconfianceenmoi.

Retourd’expérience

LeConseilcitoyenpourmoi,c’estavec deshabitantsetpourtousleshabitants duquartierSaint-Jean.JesuisdansleConseil citoyendepuis2019,çamepermetdecôtoyer lesautreshabitants.C’estaussiune opportunitédedirecequ’onpenseetquand onestd’accordounon.C’estaussi,àl’échelle deSaint-Jean,uneinstancequipermet deredynamiserlequartierparcequ’iln’ya rien.Onyparle,échange,communique beaucoup,onpeuts’yexprimerlibrement.

Etaprès?

J’aimeraisévoluerdansleConseilcitoyen, fairedeschosesaveclesgensduquartier, pouvoirsedéplacerpourallervoircequefont lesautresConseilspours’inspirer,enrichir legroupeetlefaireévoluer.Ceseraitaussi defairevenirlesautresConseilspourqu’ils voientcequ’onfaitàSaint-Jean,qu’ilsnous donnentdespistespournousaider.D’unpoint devuepersonnel,jevoudraisvraimentfaire évoluerlequartier,apporterundynamisme quis’estcomplètementperdu.C’estl’idéeet lavolontédecréerdeschosespourqu’ilyait unliensocialdanslequartieretbiensûr,en allantau-delàdespersonnesquifontpartie duConseil.

AVEC SamiraYousfi-Habitante
DRZoéLacombe,HélèneLeh

DÉCRYPTAGE

PARCDEL’AUTRESOIE, CHEMIND’UNECONCERTATION AUPIEDDESARBRES

En2025,leparcdel'AutreSoieappartiendraàlavilledeVilleurbanne, quisouhaiteimpliquerleshabitantsdanssonaménagementetsafuture gestion.DécouvrezlesétapesquiponctuentlaconcertationmenéeparleCCO.

Aupiedducèdre,onorganise unepremièreréunionsurla futuregouvernanceduparc: touteidéeestlabienvenue afindeconstitueruncollectif d’habitantsquiserachargé delagestionduparcàterme.

etqu’ilsoitfacilement accessibleàtoutesettous! Pourquoinepasyinstaller despanneauxd’expoet d’informationssurcequ’on trouvedansleparc?

Lesaménagementsde préfiguration:danscette zone,onexpérimentelesidées deshabitants.Desbalançoires, unjardinpartagé,unefresque destreet-art:oùces propositionstrouveront-elles leurplace?

Séancedetravailavecle paysagisteetleshabitants: onfaitquoiduparc? Uneconstructionpartagéedela programmationduparcafinque petitsetgrandssel’approprient etprofitentdesfuturesactivités.

Leportailduparc:undes sujetsquiseratraitéparle grouped’habitants.Ilfaut signifierauxpersonnes,dèsleur entréedansleparc,qu’icionest dansunespaceprotégé: «Pourquoionn'imagineraitpas unportailavecdesmatériaux naturels?»Paroled'unfutur habitant,le15juin2022.

Danslazoneprotégée, l’écologuetravailleavecles habitantssurlafauneetla floreduparcgrâceàl’inventaire réaliséàl’arrivéeduCCOsurles lieux.Ilfaitéquipeavecle paysagisteafind’assurer laprotectionetlavalorisation delabiodiversitédansleprojet.

SurlarueLegay, leshabitantsréfléchissent àunmoyendemettreen valeurlesentréesafind’ouvrir leparcsurtoutlequartier:il fautquetousleshabitantsse sententbienvenusdansleparc

Souslesgrandsarbres, onréfléchitàl’élaboration d’unechartepourlecollectif: commentbienvivreensemble? quellegestiondesentrées etsortiesducollectif?quels outilscommunsdévelopper?

Ici,lecollectifexpérimente lesmodalitésdel’autogestion: aprèslacréationd’unecharte, ilestenfintempsdelamettreen pratique!Leschantiers participatifspourtesterles futursaménagementsduparc sontunebelleopportunité d’expérimenterlesmodes deprisededécisionsimaginés etlefonctionnementducollectif surleterrain.

Enfindejournée,un hérissonpointelebout desonnez.L’occasionpour leshabitantsquisesontréunis deserappelerl’importance deprotégerlesanimaux duparc:onnemarchepas surlehérisson!

Leparcafinalement ouvertsesportes! Lecollectifseréunitpour lapremièrefoisdepuisson ouvertureaupublicpourfaire lepointautourd’ungrandrepas partagé.Desodeursdélicieuses sedégagentdelacuisine communeetlesaromates dujardinfraîchementcueillis viennentparfumerlesassiettes!

Pourensavoirplus concertation@cco-villeurbanne.org

AVEC, LEMAGAZINEDU A 2022-2023 49 AlbanGuerry-SuireZoéLacombe,HélèneLeh
PENDANTCETEMPS,LESMOUTONS.
DESSIN: JosselinDuparcmeur SCÉNARIO: HugoFerrante

LERÉEL

INATTENDU

DeVilleurbanneSaint-Jean àBronenpassantparLyonMermoz,ilsfontdavantage qu’habiterleurquartier: ilsagissent,connectent, contribuentàbâtiruncadre deviepourtousetchacun. Portraitssensibles.

«Cesateliersm’ontapporté beaucoupdeplaisir» AVEC AnnieFantino Villeurbannaisedepuis1974, apassé26ansdanslequartier Buers-Croix-Luizet.Fondatricede l’associationParolesdePlumes Etc.Animedesateliersd’écriture.

AnnieFantinoetJeanneGauthier sesontrencontréesilyavingt anslorsdesateliersd’écriturequ’animaitla seconde.C’estainsiqu’estnée,en2005, l’aventureParolesdePlumesEtc,une association«quiabeaucoupbénéficiédu soutienduCCOaudémarrage»,souligne AnnieFantino.Cetteassistantesocialeàla retraiteenaassurélaprésidencependant quinzeans,organisantdesateliersdansde nombreusesstructuresvilleurbannaises, associantdesartistesplasticiens,mélangeant lespublics…Sonmantra:«Donneràchacun l’occasiond’êtrecréatif.»

AuxBuers,Annieconduitentreautresprojets L’Envol,pourlequelellefaittravailler«des gensd’icietdesgensd’ailleurs.Leprincipe étaitsimple:quelquesoitleniveaud’écriture etdelangue,chacunasachance».«Ilyavait touteslesnationalités,desgensquiontun appétitd’apprendreimmense,ilsétaient contents…etmoiaussi!Cesateliersm’ont apportébeaucoupdeplaisir.Cequelesgens écrivent,c’esttoujoursuncadeau.»

«Ici,jesuisenaction»

AVEC WahidChaïb Néen1967.Cofondateuret chanteurdugroupeZenZila, réalisateur,intervenantsocialau centred’animationSaint-Jeande Villeurbanne.

Toutlemondeleconnaît, l’interpelle:WahidChaïbestchez luiàSaint-Jean!Cequartierqu’il arejointà9ans,aprèsune enfancevaudaise.Ilyvivra«une belleadolescence»portéepar l’éducationpopulaire.Wahid ChaïbestcollégienàLaDuchère, puislycéenauxGratte-Ciel.Mais Saint-Jeanrestesabase:«Queje soisàLaDuchèreouàStockholm avecZenZila,jemesuistoujours sentiavanttoutdeSaint-Jean.» «Ici,c’estl’histoired’habitants quiontdumalàsesituerentre

VilleurbanneetVaulx-en-Velin. Ducoup,c’estcommeunvillage, avecsesfamilles.»Dansles annéesquatre-vingts,entreCarte deSéjouretlaMarchepour l’égalitéetcontreleracisme,le jeuneWahidexploredepuis Villeurbannelessoubresautset lesrêvesdelajeunesseissuede l’immigration.Ets’engageàson tour.En1989,lecentre d’animationluiproposed’être intervenant.Wahidaccepte:«Le centred’animationm’aancréici deparmonengagement.Et chaquejourjemedis:«Qu’estcequejepeuxfairede différent?»Ici,jesuisprésent,je suisenaction.»

«C’estl’imagedelaFrancequej’aime» AVEC SofianeBahri Néen1994,habiteVaulx-en-Velin.Salariéde l’EspaceProjetsInterassociatifs(EPI).

NéenAlgérie,Sofianeestencorebébélorsque safamilles’installeàVaulx-en-Velin(Mas sud).Dèsl’adolescence,samèreentendlui fairevoirdupays...etl’envoieétudieraulycée privélyonnaisLaFavorite.Lechocdes cultures!«MesamisdeSainte-Foy-lès-Lyon n’osaientpasvenirmevoiràVaulx!»,se rappelleSofiane,amusé.AprèsParis,La Rochelle,l’étranger,Sofianeopère«unretour auxsources»,sonmasterd’histoireenpoche. Ilvitaujourd’huidanslecentre-ville.«Quand jesuisrevenu,mamèrem’adit:«mais pourquoi?».J’avaisjusteenvied’agir concrètement,d’avoirunimpact.»Salariéde l’EPI,ilconstatequelaville«achangé,s’est modernisée».Laprécarité,lesconflitsentre jeunesetpolicepersistent,maisSofianea confiancedanslacapacitédesVaudaisà affronterlesdifficultés.«Ici,c’estla solidarité,uneformed’humanismeque j’admire.Aussi,onsesentmoinsjugé.Même siellen’estpasparfaite,c’estl’imagedela Francequej’aime.»

EmmanuelleBabe

LERÉELINATTENDU

«Mermoz,unvraivillage»

AVEC KarimHamraoui

Néen1979.Juriste,membreduCAducentre socialLaënnecetduconseilcitoyende Mermoz.

ChezlesHamraoui,onhabiteMermozdepuis troisgénérations:«Mongrand-pèreestarrivé d’Algériedanslesannéestrentepour travaillerchezRenaultet,depuis,lafamille s’estenracinéeici!»,raconteKarim Hamraoui,43ans.NéetgrandiàMermoz. Uneenfanceheureuseaucœurdesannées quatre-vingts,«cellesdel’émancipationpar laculture.Onfaisaitunequantitédetrucs quinousétaientcomplètementinconnus:des fresquesmurales,ducirque…Sansparlerdes voyages,enFrancemaisaussienGrèce,en Irlande!»,raconteKarim,encoreémerveillé. Mermoz,«unvraivillage.Ilyavaitcertesdes problèmes,ladrogue,lapauvreté,maisle tissusocialétaitfort».KaderChelef,Sellig, lesPokemonCrew…KarimHamraouin’oublie jamaisdeciterlesenfantsdeMermozdevenus despersonnalitésdansleurdomaine.Son attachementauquartierestfort,son engagementégalement.Ill’estd’autantplus quedesdifficultésontémergé,reconnaît Karim,enparticulieràMermozSudoùil militeenfaveurduprojetderénovation.Une nouvellehistoireàécrire!

«Monlieudevieavaitdusens»

AVEC DavidRigaldies

Néen1975.Formationd’ingénieur,pilotedes démarchesparticipatives.

AétéadministrateurducentresocialdeBron Parilly.

DavidRigaldiesauraitpuembrasserunebelle carrièred’ingénieuràl’issuedebrillantes étudesàParis.Pourtant,c’estauprèsd’ATD QuartMondequ’ilchoisitdes’engager, à25ans.EnvoyépourdeuxansàTerraillon pouralleràlarencontredeshabitantslesplus pauvres,ils’installedanslequartieretfinira paryresterpendantprèsdetreizeans. Aveclesassociationsetleshabitants,David Rigaldiesorganisedesateliers,laSemaine del’avenirpartagé,animelabibliothèque derue…Safemme,Mahaut,enseignedans l’écoleduquartier.«Ilyaeudesmoments durs,desquestionnements,reconnait-il.Mais j’aiaimélasolidaritéetj’aivécudetrèsbelles chosesici,l’impressiondefairepartied’une communauté.C’étaituneexpérience fondamentale.»Aujourd’hui,David,Mahautet leursdeuxenfantssonttoujoursbrondillants maisontquittéTerraillon.«Enlequittant,je merendscomptequemonlieudevieavaitdu sens.Comprendrecommentsoutenirles dynamiquescollectives,lessolidarités…Les relationsyétaientriches,intenses.J’aiperdu cesensliéàmonlieudevie.»

«L’HABITANTESTACTEUR

DESONLOGEMENTETDESONQUARTIER»

RenaudPayreestvice-présidentdelaMétropoledeLyondélégué àl’Habitat,aulogementsocialetàlapolitiquedelaville.

Quesignifieaujourd’hui«habiterunquartier»?

ÀLyonetdanslamétropole,touslesterritoiressesontconstruits autourdequartiers.OnhabitelaCroix-Rousse,laGuillotière,Vaise avantdevivredansunarrondissement,onestVilleurbannaismaisduTonkin, desGratte-CieloudeSaint-Jean.C’estdanslequartierquel’onreconstruitun rapportau logement.Ensuite,habiter,c’estunverbeactif.L’habitantest acteurdesonlogementetdesonquartier.Oncommenceparhabiter pleinementquandonvadansleslieuxdesociabilité:l’association, l’équipementpublic,lecommerce...L’habitatestouvertsurlesautres,son environnement.

Commentseconçoituncadredevie?

Ilyad’abordlesaspirationsdeshabitants,dontdeuxsedégagenttrès nettement:lesespacesvertsetlescommercesetservices.C’estcequi orientenospolitiquesd’aménagement.Ensuite,onlaisseunepartdeliberté dansl’évolutionduquartierentravaillantsurl’urbanismetransitoireavecles habitants.Lesfrichespermettentainsidetravailleràcielouvert,pour anticiperlesusagesdedemain.C’estexactementcequisepasseàl’Autre SoieouencoreauxGratte-Ciel.

Lavilleestdoncenperpétuelmouvement?

Quandonconstruitouretransformeunquartier,c’estpour40ans.Nil’élu,nile techniciennil’habitantnepeutprévoirlesusagesàcetteéchelledetemps! D’oùlanécessitéd’unevillemalléablequiserefaitsurelle-même.C’estune belleopportunitéd’imaginerdenouvelleschosespourtransformerledéjà-là. En2062,nossuccesseursinventerontàleurtourdenouveauxusages,cen’est jamaisterminé.

EmmanuelleBabeetMétropoledeLyonEmmanuelleBabe

L’ACCOMPAGNEMENT DUCCOÉVOLUEENCORE!

LeCCOest,depuissacréationpardesmilitants en1963,traversé,bouleverséparlesmouvements desociété,parlesluttesetparlespolitiquespubliques dechaqueépoque.Chaquefoisils’adapte,sansperdre lefildecequifaitsonâme:allerauplusproche desbesoinsetenviesdespersonnes,lesaccompagner surlechemindeleurémancipation.C’estainsiqu’est néedanslesannéesquatre-vingtslapépinièreassociative pouraiderlespublicsduCCOàs’organisercollectivement, pourporterleurvoixetsoutenirleursactionsauservice del’intérêtgénéral.

Quatreaxesfortsfontlaspécificitédelapépinière associativeduCCO:

Accompagner: accueil,écoute,accompagnement individuelgénéralisteetcomptable

Former: unparcoursdeformationcompletsur toutlecycledevieettouteslescompétencesclé delavieassociative

Mettreenlien: communauté,lieuettempsderencontre

Outiller: domiciliation,salles,mutualisation...

Aujourd’hui,lapépinièreprendunnouveauvirageet s’ouvreàdenouveauxtypesdeporteursdeprojetet d’envies.D'«Appuiàlavieassociative»elleévoluevers l'«Accompagnementdesinitiatives»,s'ouvrant délibérémentàl'ensembledesacteursdel'Economie socialeetsolidaire.

ASSOCIATIONS
Desfondations àlapépinière associative Lastructuration, professionnalisation Lechangement d’échelle etdeterritoire CCO +ASSOCIATIONS: UNERELATION ENTROISPÉRIODES

Engagépourunesociétéécologiqueetsolidairedepuisses16ans, MartinDurigneuxestlefondateurd’Anciela,uneassociation indépendantequiaccompagnelesengagementsetlesinitiativesdes citoyensquivontaussidanscesens.Anciela,dontl'histoireestaussi liéeàcelleduCCO,nouslivresonregardsurlesecteurassociatif.

L’engagementetlaliberté

Lemondeassociatifestun engagement.Onauratoujours besoinquedesgenss’engagentbénévolement làoùlespouvoirspublicsetlesentreprises n’agissentpas.Lesassociationssportives, d’éducationetd’entraidenerelèventpas d’activitésmarchandes.Ellesrelèventsoit delasphèrepublique,soitdelasphèrecivique etcitoyenne.Laforcedescitoyensc’estleur libertédeton,d’action.

Injonctionparadoxale

Deplusenplusd’associationsseprennent pourdesemployeurs.Orçan'estpasleurrôle. Leboulotd’uneassociationestdechanger leschoses,d’aider.Lafonction«employeur», elle,vientauservicedubut.L’utilitésociale etl’engagementsontdespréalables.Ensuite, onabesoind’unmodèleéconomiqueetde salariésauservicedeceprojetd’utilitésociale. Onattendtoujoursplusdesassociations maisavecplusdebénévoles.C’estune injonctionparadoxale.

Penserl’engagementcommeunpilierdela société

Autrefois,lesengagementsétaientcohérents ets’enroulaientautourd’unmêmepilier (lareligionparexemple).Aujourd'hui, lescommunautéssontplusnombreuses; lesmilitants/bénévolesjonglententre différentesassociations.Onpourraitparler d’«engagementspatchwork».Lesgens s’engagentdanspleind’endroits,sontmobiles dansleurscarrières,ontdesenfantsetdonc

moinsdedisponibilités…Notresociétén’est paspenséeautourdel'engagement, contrairementauxsociétéstraditionnellesoùil enestunfondement.Celaposeunequestion: quelleplacedonne-t-onàl'engagement?

Lesgrandesentreprisesnesebattentpaspour unesociétéplusjuste

Danslemondeéconomiqueditclassique,des personness’engagentdanslesassociationsou auprèsd’ellesnotammentàtraverslemécénat. Maiscesontlespersonnesquicomptent, àtraversledéveloppementdeliensinformels. C’estunehistoirederencontresplutôtqu’une démarche.Lathéorisationdulienentre associationsetentreprisesn’apasdesens.

Pasdefantasmesinutiles

Ilfautfairecomprendreauxassociations qu’ellesontbesoind'unevieassociative ouvertesurlemondepourcréerdesliens. Ilyaunfantasmedanslacollaborationavec desentreprises,quin’ontpastropdemarge budgétaire(compétences,personnes,lieu, espace).Ilfautaccompagnerlesgens àbouger.Sil’engagementdessalariés d’entreprisesauprèsdesassociationssert seulementdeteambuilding,c’estnul.Sic’est utile,alorsçavautlecoup:parexemple, siungroschantiermenéparuneassociation abesoind'électriciensetqu’uneentrepriseles metàdisposition.L’importantc’estcomment larencontresefait!Cen’estpasauCCO ouàAncielad’organiserceschantiersmais defaciliterlarencontre,lelienentreles sphèresassociativesetentrepreneuriales.

AVEC MartinDurigneux
«Onauratoujoursbesoinquedesgens s’engagentbénévolementlàoùlespouvoirs publicsetlesentreprisesn’agissentpas.»
DRSophieChoplain,HélèneLeh

REGARDSCROISÉS COMPRENDRELESENJEUXCONTEMPORAINS DUSECTEURASSOCIATIFSURLETERRITOIREMÉTROPOLITAIN

AVEC EmelineBaume,première vice-présidentedelaMétropole deLyon,déléguée àl'Économie,l'emploi, lecommerce,lenumérique etlacommandepublique

Quellesévolutionsconstatez-vous danslemondeassociatif?

Cequiaévolué,c’estle foisonnementdecollectifsqui s’inscriventdansl’économie informelleavecdessystèmesde dons/contre-donsetpas d’indemnisationdutempspasséau projetcollectif. D’autrepart,certainesassociations sontvieillissantesetfontfaceàdes mutationsimportantesdes générations.Unautresujettouche àlafidélisation.Leshabitantsont enviedes’impliquer,maisplus ponctuellementqu’auparavant. Orlesassociationsontbesoin d’engagementssurladurée.

Commentlesassociationspeuvent-ellesentrer endialogueaveclemondeéconomique classique?

Jusque-là,lemondeassociatifentraiten relationaveclasphèreéconomiquedite classiqueàtraverslemécénat.Puis,lemécénat decompétencesàfaitsonarrivée.Depuistrois àcinqans,desentreprisesontl'intelligence d’allerquestionnerlasphèreassociativepour coopérer.Notammentdanslechampdela transitionécologiqueausenslarge.Peudansla sphèredusocial.Certainspeuventpousser jusqu'àmonterdesSCIC(Sociétécoopérative d'intérêtcollectif).Ilfauttrouverdesmoyens decoopérer.Ilyanotammentdesmodèles commel’insertionparl’activitééconomique vialesentreprisesd’insertionoulesESCI (chantiersd’insertion).

AVEC PaulCampy,adjointaumaire deVilleurbanne,délégué auDéveloppementéconomique, àl'insertionprofessionnelle etàl’emploi

Faceauxévolutionssociétalesetàlanécessité derendrel’l'ÉconomieSocialeetSolidaire (ESS)incontournable,lemodèleassociatif est-iltoujourspertinent?

Iladebeauxjoursdevantlui.Lesassociations offrentunenvironnementdetravailaux nombreusespersonnesquicherchentà développerlesensdeleuraction.Travailler pouruneassociation,c’estavanttout travaillerpourunprojetcollectifavec uneorganisationdifférentedel’entreprise. Eneffet,secôtoientdessalariésetdesbénévoles àtouslesniveauxhiérarchiques.Toutcequi relèvedel'ESSn’apasvocationàdevenir uneassociation.Elleoffredesopportunités d’ajustementintéressantesycomprisdans lemondeclassique.

Commentsoutenirledialogueentre associationsetentreprises?

Déjà,lesassociationsdoiventsefaireidentifier parlesservicesdedéveloppementéconomique delavilledeVilleurbanne.Au-delàdela philosophieetdumodedegouvernance,le modèleassociatifabesoindes’ouvriraux autresacteurséconomiquespourdévelopper sonimpactsociétal.Lesdirigeantsetsalariés dePMEetgrandesentreprisessontdeplusen plussensiblesetacteursd’uneconsommation consciente.Ilestaussiessentieldeprovoquer larencontreentrecesdeuxmondesquise côtoientsansseconnaître.Àtraversdes rencontresentredirigeantspourcréerdes partenariatsstratégiquesplusdurablesafinde créerdelavaleurensemble.Maiségalement entretenirdesrelationsclient-fournisseur pourtravaillersurdesprojetssociauxet sociétauxcommuns.

ASSOCIATIONS
EmelineBaume:MétropoledeLyon-EricSOUDAN-AlpacaProductions/PaulCampy:GillesMichallet-VilledeVilleurbanne

3ASSOCIATIONS RACONTENT«LEURCCO»

AVEC Anciela

Datedecréation: 2005

Mission: accompagnerles engagementsetlesinitiativesdes citoyensenfaveurd'unesociété écologiqueetsolidaire.

QuevousaapportéleCCO?

En2010-2011,leCCOaétéunendroit d’acculturationàlavieassociativeet d’acquisitiondesavoirsnotammentsurles financementspublics,lesenjeuxdegestion d’uneassociation.Nousavonsétésoutenus dansnotreprofessionnalisationetlorsque nousavonscommencéàemployer.

En2012-2013:leCCOinstruisaitlesdossiers d’unprogrammedesoutienàlavieassociative. Ancielaàbénéficiéde90000eurosrépartis surtroisans.Aprèsundiagnostic,nousavons bénéficiédeconseilsutiles.

desbureauxàLaRayonnedepuisseptembre 2018etmutualisonslesateliers,lefablab, lacuisine.Nouscréonsdesliensaveclesautres occupantsetsalariésduCCO,rencontrons beaucoupdepersonnes,développonsnos activités.Noussommesintervenantsassociés surlaMicro-Folie,cequinousaouvertlaporte de9classesdansdesécoleslocaleseta débouchésurdesanimationspériscolaires. Noustrouvonsaussidesréponsesàdes questionnementsponctuels(rdvcomptables, rdvaccompagnement,formations).

AVEC CollectifJeuxDemain

Datedecréation: 2018

Mission: proposerdesateliersgraphiques ludiquesetpédagogiquesquipermettentaux différentspublicsdes’exprimerpardifférents moyens,graphiquesouautres,dontdesœuvres individuellesoucollectives.

QuevousapporteleCCO?

LeCCO,pournous,estunlieudetravailavec mutualisationderessources.Nousoccupons

AVEC LabelJarringEffects

Datedecréation: 2000

Mission: lelabelJarringEffectsencourageles artistesàêtreindépendants,créatifsetà produirelamusiquequ’ilsaimentplutôtquede chercheràrépondreauxcritèrescommerciaux.

Quellerelationentretenez-vousavecleCCO? De1995à2000,lelabelacommencé àsestructureretàapprendresonmétier.En 1999,Jarringabénéficiéd’accompagnement comptableetgénéraliste,deformationsquilui ontpermisdesestructurerjusqu’àsacréation en2000.Ons’estperdudevue,puisavec lanaissanceduprojetàl’AutreSoie,ons’est retrouvés.Enjuillet2020,onacoproduitune soiréequiaeulieudansleparc.M.Moestentré auconseild’administrationenjuillet2021. Ilporteungrosprojetautourdelaréduction del’empreinteécologiquedesconcerts.

AUXPORTEURS D’INITATIVES

PÉPINIÈREETACCOMPAGNEMENT

LeCCOaccueilledesporteursdeprojets collectifsàimpactsocialdetouslessecteurs d’activité:actionsociale,solidarité internationale,transitionécologique, alimentation…Avecuneexpertiseplus pousséedansl’accompagnementdes associationsetdesprojetsartistiques etculturels,maisaussiuneouvertureà l’ensembledesprojetsrelevantdel’économie socialeetsolidaire.

MUTUALISATIONDESRESSOURCES

Rendez-vousd’informationetd’échangesde compétencesentrecoworkers.Domiciliation etgestionducourrier.Mutualisation dematérieldebureauetmiseàdispositionde matérieltechnique…

MISEÀDISPOSITIOND’ESPACES

Bureauxindividuels,partagésoucoworking enopenspace,desespacespourchaqueétape devotreprojet.

Accompagnementetformation:

SophieChoplain

Mutualisationdeservices,miseàdispositiond’espaces:

LucieLamarque

RENDEZ-VOUSD’ACCOMPAGNEMENT GÉNÉRALISTE

Appuiméthodologiqueettechnique, miseenrelationavecd’autrespartenaires, orientationversdesformations,diagnostic etconseil(administration,financements, communication,planification,gestion…).

RENDEZ-VOUSD’ACCOMPAGNEMENTEN GESTIONCOMPTABLEETOUTILSDE PILOTAGEFINANCIERETÉCONOMIQUE

Conseiletaccompagnementindividualisés pourlamiseenplaced’unecomptabilité informatique,l’élaborationdubilan etdesbudgetsprévisionnels,lagestion financièredesprojetsetlasécurisation dumodèleéconomique.

LEPROGRAMMED’ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

Lecycledeformationsestremodeléchaque annéeenfonctiondesbesoinsetdemandes desporteursd’initiatives,entrepreneursESS, desbénévolesetsalariés.Différentsformats d’accompagnementcollectifsontproposés: formationsclassiques,co-formations,ateliers demiseenpratiqueengroupesréduits.

L’OFFREDUCCO
vieassociative@cco-villeurbanne.org/0767963380
larayonne@cco-villeurbanne.org/0680189074

CATALOGUE DESFORMATIONS

Lesparcours:

Juridique

Connaîtrelecadrelégaldel’association etdesesactivités

→Laresponsabilitédesdirigeantsassociatifs

→Organiserunemanifestationculturelle

→Restaurationethygiènealimentaire

Statutsetfonctionnement

Connaîtrelesstatutsjuridiques pourlesprojetsàimpactsocial

→Lesdifférentsstatuts pourentreprendreenESS

→Créationd’uneassociation: cequ’ilfautsavoiretfaire

→Fonctionnementetévolution d’uneassociation

→Passerdustatutassociatif austatutdecoopérative

32 FORMATIONS

Méthodologieetgestion

Construireetfairevivresastructure etsesprojets

→Méthodologiedeprojet

→Gérerlesrelationshumaines dansunprojetcollectif

→Géreretanimeruneréunion

→Prépareruneinterventionenpublic, présenterunprojet

→Lesoutilslibrespourcoopérer

→Définirsonoffre: dubesoinàlapropositiondevaleur

→Mutualiserlesmoyenshumains pourentreprendre →Accompagnement àlatransitionnumérique

Comptabilitéetfiscalité

Maîtriserlesrèglescomptables etfiscalesdebase

→Miseenplaced’unecomptabilité pourlespetitesassociations

→Outilsdepilotageengestion économiqueetfinancière

→Lafiscalitédesassociations

→Tenirunecomptabilité etgérersatrésorerie

ArtsetCulturesAssociationsEmployeurs

Financements

Connaîtreettrouverdesfinancements

→Collectivitésterritoriales

etfinancementdesassociations

→Leplandefinancementdesonprojet

→Réussirsacampagnedefinancement participatif

→Lemécénatprivé

8 MODULES

Associationsartistiques

Communication

Apprendreàbiencommuniquer

→Lacommunicationdesassociations

→Intégrerlesréseauxsociaux danssacommunication

→Lecahierdeschargesdusiteinternet d’uneassociation

→Créersonsiteinternetassociatif

Productionetdiffusionduspectaclevivant

→Stratégiedediffusiond’unprojetartistique

→ Élaborerundossierdediffusion

→Formalisersaproductionetélaborer

Associationsemployeuses

Connaîtrelalégislationsocialeetmaîtriserles premièresdémarchespourrecruterunsalarié

→Formalitésetobligations desassociationsemployeuses

→Législationsocialeetspécificités duspectaclevivant

EN
sonbudget L’OFFREDUCCO

Le estunprojet culturel,citoyen etatypique

ENUN COUPD’

PÔLERESSOURCES

Accompagnementdesinitiatives

Formationsetrendez-vousd’accompagnements pourlesporteursdeprojetsetlesassociations.

Concertation&participationcitoyenne

Dispositifsd’idéationetdedémocratie participativepourfaireparticiperautour desprojetsurbainsetdesenjeuxdesociété.

Atelierdefabricationnumérique

Apprentissagedestechniquesdefabrication électronique,numériqueetartistiqueàl’aide desnouvellestechnologies.

Conciergerie

AccèsauxservicesduCCO:réservationdesalles, inscriptionauxactivités,domiciliation, mutualisationdematériel...

Médiationnumérique

Créerdulienàtraversdifférentesinitiatives dedécouvertedunumérique:fabricationassistée parordinateur,usaged’internet,apprentissage delaphotographie,desréseauxsociaux,etc.

LECCO

PÔLECULTURE

Ateliersd’expressionartistique

Destempscollectifsdanslesquelss’invitent imaginaire,créativité,explorationdesoietdu mondequinousentoure.

Créationsparticipativesetcitoyennes Desœuvresartistiquesetdesspectacles créésentreartistesprofessionnelsethabitants.

Résidenceetpépinièreartistique

Accueiletsoutienàdescollectifsartistiques surdutempscourtoulong.

Programmationartistique Spectaclesetconcertsprovenantdetous leshorizonsculturelsetartistiques.

Micro-Folie

Initiativeregroupantunatelierdefabricationet unmuséenumérique,donnantaccèsàunlarge catalogued’œuvresd’artissuesdegrands muséesnationaux.

Recherche-actionPalimpseste

Programmescientifiqueetartistiquerecoupant lestracesdestransformationsurbaineset humainesmajeuresquiconstituentlequartier del’AutreSoie.

LECCOPRÉPARE

LARAY

CenouveléquipementsesituedansleprojeturbainduCarrédeSoie,à lafrontièreentreVilleurbanneetVaulx-en-Velin.Ilseralivréentre 2023et2025.

LeCCOestlefruitdesoixanteannées d’histoireassociative,citoyenne,militante etartistiquequisesontdérouléesauCCO Jean-PierreLachaize,rueCourteline àVilleurbanne.

En2013,lorsquelesadhérentsontappris quelecentrecultureldevaitdéménager, ilsontimaginéun«CCOaugmenté»:faisant évolueruneassociationdeseptsalariésvers unnouveaumodèleéconomiquehybride embauchantplusde25salariés.Ils’enest alorssuividixansdetravailpourcréercet équipementintituléLaRayonne.L’association d’intérêtgénéralduCCOresteaucœurdece projet.

Enconstruction,cetéquipementculturel nouvellegénérationestdéjàencours d’expérimentationdepuis2018danslafriche AutreSoie.Ilserainauguréfin2023,enmême tempsquelafermeturedusiteduCCO Jean-PierreLachaize.LaRayonneaàcœurles gens,leurreconnaissanceetleurémancipation. Lesengagementscréatifs,lesrencontres parfoisinopinéesetlesexpériencesbien souventsensiblescomposentlarichesse decelieu.

NNE 2545m2 Leprojetdel’AutreSoieestportéparleGIE LaVilleAutrement,Alynea,laFondation Aralis,EstMétropoleHabitat,RhôneSâone HabitatetleCCO. Maisondes servicespublics RéunionsetFormations Ateliers(création, fabrication,numérique...)
LECCO 123 4 5 67 8910 11 121314 1516171819 20 21 222324 25 26 27 28 2930 3132 333435 3637 38 3940 41 42 43 44 45

L’ÉQUIPE

DIRECTION

LaurieBardet,directrice

SERVICESTRANSVERSAUX

Administration

PÔLERESSOURCES

VieAssociative,Concertation

SophieChoplain,chargée

ZoéLacombe,chargéedela

Accueil

LucieLamarque,chargéed’accueil

NuneDovlatyan,agented’accueil

VioletteDulac,agented’accueil

Numérique

ElizabethHoarau,responsablede

AdrienPujol,médiateurnumérique

PÔLECULTURE

FabienMarquet,responsabledupôle

Production

Médiation

ShirleyRopero,chargée

CONSEILD’ADMINISTRATION

DUFONDSDEDOTATION LARAYONNE

AnnaïgAbjean,présidente

PaulineRestoux,secrétaire

SASUÉCORAYONNE

BérengèreAllegret,coordinatricede

MathildeThéet,responsablebar

CONSEILD’ADMINISTRATION

DUCCO

Dusausoit,ÉliseMachado,Esther

Moraud,PaulineRousseau.

Septembre2022
1HaroutMekhsian,directeur 2
administrativeetfinancière
3HélèneLeh,responsabledupôle ressources
4
d’accompagnementdesinitiatives 5
concertation
6MarlèneVincent,chargéed’accueil 7
8
9
10
l’atelierdefabrication 11
12
culture
13JulietteDescot,chargéede production
14MargotNicolet,chargéedemédiation culturelle
15FabienneMarien,comptable 16PierreBernand,chargé d’administration Communicationetmécénat 17TanguyGuézo,responsable communicationetmécénat 18LucasCrevet,responsableadjoint delacommunication 19
decommunication 20RakiKane,chargée decommunication Technique 21JonathanCardaillac,régisseur général 22SébastienJegu,intervenant technique 23AbdelmourhitePiro,agent d’entretien 24JoanaDaCosta,agented’entretien
25AnnaïgAbjean,présidente 26Pierre-PascalAntonini, vice-président 27Anne-LaurenceChambon,trésorière 28CarolineLagarde,vice-trésorière 29EmmanuelMendy,secrétaire 30GrégoireThillayeduBoullay, vice-secrétaire 31JérômeBeffay 32PascaleBonniel-Chalier 33ClémentineDevelay-Thieux 34GenevièveGibert 35Marie-EvePeguy 36FredericGlock 37ValérieDor 38JérômeLaupies 39DelphineMorand-Dumarski 40DavidMorel 41MaximeNoly 42MohamedTayebi
25
43
26Pierre-PascalAntonini,trésorier
44
laprogrammation 45
Stagiairesetservicesciviquesen2022: MerciàJulietteBertrand,MaëlBirot, PhilippineBoulet,AdèleChatton, MélinaDamou,CharlineDeau,Mathis DeCaro,BartoloméeDolci,Lola
Mérite,MiranaMonti,Alexandre
L’équipeduCCOestépaulée toutaulongdelasaison paruneéquiped'intermittents duspectacle
MERCI ÀBIENTÔT AMI-FabriquedeTerritoire PARTENAIRESPUBLICSDUCCO Financeurs Labelsetréseaux Septembre2022

Cemagazineracontedesinitiativesportéesparl’association duCCOetsonFondsdedotationLaRayonne.Cesprojets nesauraientvoirlejoursansl’engagementdetoutel’équipe duCCOLaRayonne,detousnospartenairesprivésetpublics, ainsiquedetouteslesaidesbénévoles.Nousleursadressons nosplusvifsremerciements.

ASSOCIÉSDEL’AUTRESOIE

MÉCÈNESDUFONDSDEDOTATIONLARAYONNE

Grandsmécènes

Mécèneambassadeur Mécènesfondateurs Mécènes Ellesnousaccompagnent
CCOLaRayonne FricheAutreSoie 24brueAlfreddeMusset 69100Villeurbanne larayonne@cco-villeurbanne.org 0680189074 Accueilouvert dulundiaujeudide9Hà11Hetde14Hà16H AVEC CELLESET CEUX QUIYCONTRIBUENT,DEPRÈS OUDELOIN LEMAGAZINEDU N°1 2022-2023 CCOJean-PierreLachaize 39rueGeorgesCourteline 69100Villeurbanne cco@cco-villeurbanne.org 0478934144 Accueilouvert leslundisetmercredisde15Hà19H lesmardis,jeudisetvendredisde9hà13h cco-villeurbanne.orglarayonne.org Retrouvez-noussurlesréseauxsociaux@CCOLaRayonne
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.