Issuu on Google+

Les nouvelles gratuites de Bruxelles Numéro 396 du 4 avril 2008

INVITATIONS pour nos lecteurs • Reportage : A pied à Jérusalem • Musique classique : Le monde de la création - La création du Monde • Promenade : Sous les pavés, l'Yser • Ecouter et voir : Free Radicals renverse les sens ! • Théâtre : Kids • L’EXPO 58 IL Y A 50 ANS DEJA ! • Festival BD d’Auderghem Festival BD d’Auderghem

10 x 2 entrées gratuites Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Le Festival BD d’Auderghem se déroulera le dimanche 13 avril 2008 de 10h00 à 18h00 dans le Centre Scolaire du Souverain, rue Robert Willame 25 à 1160 Bruxelles. L’occasion de se familiariser avec le monde de la BD et tout se qui gravite autour. Cette année l’invité d’honneur de cet événement sera le dessinateur "LOUIS" auteur entre autre de "TESSA" et de "42 AGENTS INTERGALACTIQUES. Au programme • Exposition présentant divers planches et dessins originaux de notre invité d’honneur : LOUIS (dessinateur de l’affiche). Organisation d’un concours de dessins (pour les enfants) consacré aux personnages BD jeunesse. Activité ludique pour adultes et enfants sur le thème de la BD Démonstration de création de sérigraphie Présentation en exclusivité par «Les Etains de Virginie» de la nouvelle figurine de « Tessa agent intergalactique » de LOUIS, et de la figurine « Germain » de FRED JANNIN • Séances de dédicaces avec la présence de nombreux auteurs BD. • Petite restauration. et en exclusivité, à 14h30 l’organisateur annonce, la 1ère projection officielle en Belgique du film "Largo" (Kanari films) présentant le making-of du dernier album de "Largo Winch" en présence de son réalisateur Yves Legrain-Crist Plus de renseignements www.bedemoniaque.be • • • •


Kids

4 x 2 places gratuites pour la représentation du 18 avril à 20h30 Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Kids explore la violence de cette métamorphose profonde et inquiétante qu'est l'adolescence. Au cours d'une soirée banale, désirs immédiats, pulsions et angoisses font irruption pour donner lieu à une escalade de défis. Pour échapper à leur sensation d'inconsistance, quelques ados vont commencer à prendre des risques.... La violence chez les jeunes est un sujet mystérieux, complexe, qui fait l'objet de nombreuses recherches. La recrudescence de violence chez les jeunes est continuellement invoquée dans les médias et pourtant les statistiques récentes montrent que celle-ci n'augmente ni quantitativement ni qualitativement. Les scientifiques n'arrivent toujours pas à s'entendre sur l'origine de la délinquance: problèmes familiaux, échecs scolaires, déficit d'intégration dans la société, consommation excessive de média violents ... Du 15 avril au 10 mai Théâtre de Poche 1a chemin du Gymnase à 1000 Bruxelles Location 02/649.17.27 http://www.poche.be

Free Radicals renverse les sens !

5 x 2 places gratuites Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Imaginé par la réalisatrice Bady Minck et concrétisé par le brillant Klangforum Wien, "Free Radicals" propose de vivre une expérience on ne peut plus sensationnelle : écouter avec les yeux et voir avec les oreilles... Projet crossover par excellence commandé par ECHO, Free Radicals combine de brèves pièces orchestrales à des courts-métrages avant-gardistes rarement exécutées en concert ou projetés sur écran. En élargissant la musique à une quête visuelle inédite, le spectacle confronte les différentes réalités de la perception humaine. Programme : Klangforum Wien Jean Deroyer direction Björn Wilker percussions Bady Minck concept, choix des films Bernhard Zachhuber concept, choix des musiques Andreas Lindenbaum choix des musiques Pièces orchestrales de Giacinto Scelsi, Arnold Schönberg, Morton Feldman, Emilio Pomarico, James Clarke, Theo Verbey, Iannis Xenakis, Georges Aperghis, Karlheinz Stockhausen, Misato Mochizuki, Harrison Birtwistle, David Horne, Beat Furrer Courts-métrages de Man Ray, Bady Minck, Robert Breer, Barbara Doser, Mara Mattuschka, Maya Deren, Pipilotti Rist, Peter Tscherkassky, Jozef Robakowski, Paul Sharits, Tim MacMillan Lundi 14.04.2008 à 20h00 Palais des Beaux-Arts / Salle Henry Le Bœuf 23 rue Ravenstein à 1000 Bruxelles Prix € 30,00 - 20,00 - 15,00 - 8,50 Info et tickets +32 (0)2 507 82 00

Promenade : Sous les pavés, l'Yser

1 x 2 places gratuites Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Nonante ans après la fin de la Première Guerre mondiale, les tranchées de l'Yser laissent encore bien des cicatrices dans l'histoire de l'Etat belge. La promenade d'Arkadia.be emmène le visiteur arpenter un quartier bruxellois où les noms des rues évoquent ces combats et racontent des histoires, drôles parfois, d'espoir et de résistance… Dimanche 13 avril à 14h00 en français Rendez-vous : devant le Petit Château, boulevard du Neuvième de Ligne 27 à 1000 Bruxelles Transport : Lignes 1 A et 1 B (station Comte de Flandre) Tram 81 (arrêt Petit Château) Prix : 8€ Durée : 1h30 Réservation obligatoire de 9h00 à 13h00 du lundi au vendredi au 02/537.67.77


A PIED à JERUSALEM 184 jours, 184 visages

5 x 2 places gratuites Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Partir à pied et tout quitter, marcher seul depuis la Belgique jusqu’au Proche-Orient pour rejoindre Jérusalem, la Ville trois fois Sainte, c’est la promesse que Sébastien de Fooz s’était faite. Il a pris la route, à pied, avec un bâton et cinquante EUR en poche. Six mois environ pour atteindre Jérusalem, le but réel et symbolique de son périple. Progressant péniblement à travers une douzaine de pays, il s'est abandonné à la grâce de rencontres providentielles et s'il a réussi à atteindre sans encombre Jérusalem, c'est bien grâce à l'aide renouvelée d'une foule de coeurs simples et ouverts qui, par leur bonté, l'ont réapprivoisé au sortir des ombres, des angoisses et des terreurs qu'il lui a fallu surmonter jour après jour. Ce chemin de paix a été peuplé par d'innombrables personnes, dont la vie humble et précaire n'altère pas une générosité débordante venue du fond des âges. Ce chemin a aussi été celui d'une réflexion personnelle : quand tombent les peurs, les préjugés, les réflexes de protection, transparaît alors quelque chose qui est au plus près de l'humain, en ce qu'il est aussi ouvert à l'infini. Reportage audiovisuel présenté par : Sébastien DE FOOZ Le 16 avril à 20h15 Centre Culturel avenue Charles Thielemans 93 à 1150 - Woluwe-St-Pierre Tél/fax 02.649.76.95 02.646.36.11 www.voirlemonde.be info@voirlemonde.be

Le monde de la création - La création du Monde

5 x 2 places gratuites Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Ce spectacle est issu de 7 ateliers de création musicale, chorégraphique, photographique et théâtrale. Le thème de « la création du monde » sera décliné tout au long de la soirée, par les différents musiciens et plasticiens qui donnent vitalité aux académies de Musique et des Beaux Arts d'Etterbeek. Véronique RAVIER, Michel MASSOT, Jeroen BAEYENS. Marie Martine DE GUELDR`, Jean Elie HOMATAS, Bernard MARBAIX, Paula DEFRESNE tous professeurs à l'académie de musique se sont investis dans ce projet. La compositrice Paula DEFRESNE a pour l'occasion écrit une pièce pour 11 jeunes instrumentistes à l'aube de leur découverte musicale. Concentrés depuis plusieurs mois sur cette partition, ils créeront «mondialement » « POUR UN FESTIN AU CREUX DE L'OREILLE », titre prometteur pour une partition mystérieuse et fragile. L'académie Constantin Meunier investira les lieux avec différentes installations plastiques et proposera, entre autres, une exploration de la thématique par des photographes réunis autour de Paul FUMIERE. Très naturellement, ce spectacle aboutira à « la Création du Monde » de Darius MILHAUD, ballet pour 18 instruments solistes sur un argument de Blaise CENDRARS. Bernard DEKAISE dirigera la pièce. Le 16 avril 2008 à 20H30 ESPACE SENGHOR, 366 chaussée de Wavre 1040 Bruxelles T 02/230 31 40

L’EXPO 58 IL Y A 50 ANS DEJA !

3 cahiers « Expo universelle 1958 » Pour les obtenir envoyez nous par email vos cordonnées

Déjà 50 ans ! l’Expo 58 était un symbole et une ouverture sur le monde voulue par la Belgique. L’expo 58 était le début d’une nouvelle ère –depuis, la vie s’est singulièrement modifiée et aucun des domaines –tant privés que commerciaux, culturels et politiques- n’a plus aucune comparaison avec la vie « d’avant l’Expo ». La Fonderie, dans la foulée des célébrations de cet anniversaire, édite un cahier (le n° 37) qui retrace l’historique et les différents thèmes de cette expo, la première après la guerre de 40-45 ! La Belgique voulait être une vitrine du monde


(malgré la guerre froide entre les pays du bloc de l’Est et l’Occident, l’U.R.S.S. était présente et fière d’exhiber son « Spoutnik ») et tous les pays représentés rivalisaient d’ingéniosité et de créativité. L’accueil avait été particulièrement préparé : des hôtesses multilingues (et des interprètes bénévoles) étaient présentes pour accueillir , non seulement les personnalités, mais tout visiteur de cette expo 58 qui put s’enorgueillir de recevoir 42 millions d’entrées (entre avril et octobre 1958). La Fonderie vous offre 3 cahiers (82 pages illustrées en couleur, agréables à parcourir et dont certaines sont inédites !) autrement disponible en versant 12 € + frais de port 3 € au compte bancaire 068-1048190-35 du Musée bruxellois de l’industrie et du travail, Rue Ransfort 27 1080 Bruxelles. - L’Expo « Tout feu, tout flamme » au même musée (voir ci-dessus) est encore visible jusqu’au 4 mai : un voyage à travers l’histoire des moyens de cocooner en toute quiétude, où les « poêliers » belges ne furent pas les derniers à innover – une rétrospective étonnante à voir absolument (du mardi au vendredi de 10 à 17h.- samedi dimanche et jours fériés (14-17h.). M.L. LEMAIRE .

NO BORDERS La Centrale électrique nous offre une exposition bourrée de vitamines et qui fait émerger un panel de créateurs originaux. Vingt-neuf plasticiens issus de différents mondes artistiques cohabitent le temps d’une manifestation collective pour le plaisir des yeux. S’ils abordent chacun une démarche individuelle, leurs travaux convergent dans une même direction : celle de susciter le désir d’aller à la découverte d’une approche universelle de l’art. Sans doute, y a-t-il ici certains grands artistes de demain ? A voir jusqu’au 27 avril 2008 Place Sainte-Catherine 44 à 1000 Bruxelles www.brupass.be Anny Dimelow

Un spectacle musical entièrement consacré au répertoire de trois grands chanteurs disparus, voilà le programme de BBB. Comprenez Barbara, Brassens et Brel ! Il s’agit ici d’une re-création de leurs chansons, plutôt que d’un simple hommage … qui de toute manière ne pourrait jamais égaler les véritables interprètes. Marie-Sophie Talbot, Anouk Ganzevoort, Alain Delval et Frouch Dailly se sont lancés de tout leur cœur dans cette entreprise pour réveiller chez nous une certaine nostalgie, une époque où la variété était de qualité et où le texte avait autant d’importance que la musique. Samedi 12 avril à 20h00 Salle Molière – rue d’Aumale, 2 – 1070 Anderlecht Renseignements complémentaires : www.escaledunord.net

Les déchets verts de Neder

avril. Depuis 2002, la collecte des porte ne desservait que dix

Avec le printemps et les premiers beaux jours, voici revenu le temps de l’entretien des jardins privés. Mais que faire des déchets de jardin ? Bruxelles-Propreté y a pensé et étend son service porte-à-porte à partir du 6 déchets verts en porte-àcommunes, dont deux à


moitié (Molenbeek et Anderlecht). La cause en était les nuisances olfactives dégagées par le Centre de compostage du Bempt à Forest. Depuis peu, des moyens techniques mis en place ont permis de réduire les inconvénients et l’agence Bruxelles-Propreté étend son service. Après Forest et les deux moitiés de Molenbeek et d’Anderlecht, c’est au tour de Neder-over-Heembeek (un quartier excentré de la ville de Bruxelles) d’être desservi. Tous les dimanches, à partir de 14h00, les habitants pourront donc déposer leurs sacs verts sur les trottoirs. Le prochain objectif des autorités régionales est la mise sur pied d’un centre bruxellois de bio méthanisation qui devrait être la solution définitive aux éliminations de déchets verts. Bernard Rosenbaum

Voyages au pays de Folon S’initier à l’univers de Jean-Michel Folon, voilà ce qui est proposé jusqu’au 28 septembre. Un voyage … davantage qu’une promenade … à travers l’œuvre dessinée, gravée, sculptée et peinte de l’artiste. Outre l’opportunité de découvrir ses travaux dans différents lieux publics du royaume (Namur, Bruxelles, Anvers, etc.), c’est surtout à la Fondation Folon que les visiteurs pourront se faire une idée de l’immense talent du bonhomme et retrouver l’essentiel de sa production. Fondation Folon – Ferme du Château de la Hulpe 6A Drève de la Ramée à 1310 La Hulpe Anny Dimelow

Festival International du Film Fantastique Le samedi 5 avril, les caves de Tour & Taxis se transformeront en salle de danse pour le traditionnel BAL DES VAMPIRES. Cette 23e édition débutera à 23h00 et se prolongera jusqu’à l’aube. Sont concernés tous les amateurs de moments de doux délires et ne seront admises que les personnes déguisées ou maquillées et accompagnées d’une tenue de couleur blanc, rouge et noir (tons de l’affiche). On s’en doute, l’ambiance sera chaude. Les modalités pratiques vous sont expliquées sur www.BIFFF.org Anny Dimelow

ESTAMPES EN BOUQUET La galerie Up-Art ouvre le mois d’avril avec un véritable bouquet d’estampes. Ils sont huit à présenter leurs œuvres dont Laurent Bétremieux ou Zwy Milshtein déjà découverts à la galerie ainsi que John Bulteel ou Silvain, lesquels nous sont beaucoup plus familiers. On y découvrira aussi Emmanuelle Mellot, Fred Kleinberg ou Emmanuelle Renard et mle visiteur pourra ainsi voyager entre les traces et signes d’écritures ou les croquis promptement enlevés comme s’ils étaient fait d’une main insouciante…mais rien n’est jamais dit en matière d’estampe et il y aura encore des surprises. Le fait le plus marquant, pour moi, c’est le retour de Jocelyne Coster que l’on n’a pas vue au centre-ville depuis 2004. La particularité de l’artiste a toujours été de voir les choses d’en-haut. Nulle trace, nulle empreinte ne touche réellement le sol, Jocelyne Coster plane littéralement au-dessus de ses sujets et si, en 1990, elle nous faisait vois l’Europe vue d’un ULM, elle présente maintenant un travail plus élaboré,


moins terre à terre. Ses estampes sont comme des empreintes développées dans l’espace qui emportent l’amateur d’art vers des hauteurs rarement atteintes par le piéton visiteur de galeries. Il y a à voir et à découvrir dans cet ensemble peu ordinaire et qui est réalisé avec une bonne dose de courage et d’optimisme étant donné le peu d’enthousiasme du grand public pour l’œuvre sur papier en général et l’estampe, en particulier. A voir, absolument. Anita NARDON Jusqu’au 3/5/2008 – Up’Art Galerie du Quai, quai au Bois de Construction, 4, 1000 Bruxelles – du mercredi au vendredi de 15h à 18h60 – samedi de 11h à 17h.

A lire

par Anny Dimelow

JEAN ROBIE Le nom ne vous dira sans doute pas grand-chose. Il correspond toutefois à l’une des personnalités les plus attachantes du XIXe siècle. En l’occurrence, l’un des plasticiens qui excella le mieux dans l’art de la nature morte, du paysage et de l’orientalisme. A partir de documents d’archives conservés par la Fondation qui porte son nom, l’ouvrage rédigé par Brigitte Schuermans constitue la première monographie de l’artiste bruxellois. Mieux, il s’agit d’une sorte de catalogue détaillé et commenté de près de 350 œuvres classées de manière thématique, de fa��on à mettre en évidence tout le talent d’un créateur bien de son temps et replacé dans son contexte. De très nombreuses photographies viennent naturellement agrémenter l’étude docte de l’auteur. Ed. Racine – 258 pages – 54,95 €

RELAIS DESSERTS INTERNATIONAL GUIDE 2008 – 2009 On le sait, RELAIS DESSERTS se targue de maintenir la qualité comme cheval de bataille. Cette année encore, l’association publie un agenda des meilleurs pâtissiers et cuisiniers français et internationaux. Le résultat : un sympathique petit volume, qui nous permet de faire connaissance avec des chefs qui élèvent l’art culinaire au rang de symboles du savoir-vivre. Ed. Agnès Viénot – 160 pages – 10,00 €

« Récits d’un jeune médecin » est l’histoire vraie d’un docteur envoyé seul aux confins de la campagne russe. Avec autodérision et humour Mikhaïl Boulgakov raconte sa première année de pratique médicale … faisant face aux difficultés quotidiennes dans les années qui suivent la révolution soviétique. Mis en scène par notre compatriote Alexandre von Silvers, ce spectacle sera joué une seule fois dans la capitale. En l’occurrence le samedi 16 avril à 20h00 à la salle Eugène Baie. Rue du chapelain 1 – 1070 Bruxelles www.escaledunord.net Anny Dimelow


Profession Créatrice La créatrice Marianne Timperman déborde d’idées et d’énergie lorsqu’il s’agit de créer des bijoux uniques, faits de perles d’eau douce et de pierres semi-précieuses. Il suffit d’observer ses travaux pour se rendre à l’évidence que la nature joue un rôle prépondérant dans son élaboration. Toujours entièrement réalisé à la main, chaque bijou à un aspect singulier…qui lui donne sa valeur. Pour l’été 2008, elle puise son inspiration du monde de la mer et des flots. Toujours conçus de manière artisanale ses bijoux confirment sa singularité dans l’univers contemporain des créateurs de chez nous. Pas de demi-mesure, Marianne Timperman expose dans sa boutique près de 3500 modèles dont 300 pièces uniques continuellement renouvelées. Marianne Timperman 50 rue Antoine Dansaert 1000 Bruxelles Anny Dimelow

Evénement bateau – vélo – promenades – visites sur et autour des canaux à Bruxelles, en Brabant wallon et en Brabant flamand Pour la 5ème année consécutive, un grand événement bateau – vélo – promenades - visites sera organisé sur les canaux de l’ancien Brabant pour lancer la saison de navigation touristique en Belgique centrale. Pendant toute la journée, ce sont les cours d’eau, la nature et les curiosités qui bordent la voie d’eau qui seront mis en avant à Bruxelles, en Brabant wallon et en Brabant flamand, grâce aux diverses activités organisées par Brussels by Water et ses partenaires régionaux. Le but de cette journée est d’attirer l’attention sur les canaux de l’ancien Brabant et montrer le rôle qu’ils peuvent jouer pour la mobilité douce, le tourisme et la récréation. L’idée est de mieux faire connaître ces axes propices à la navigation de passagers, au cyclisme, à la détente et aux découvertes interrégionales. Grâce aux activités proposées, les organisateurs souhaitent attirer l’attention sur les différentes fonctions jouées par les canaux et sur l’importance de leur intégration dans les villes, communes et Régions qu’ils traversent. Les organisateurs souhaitent également montrer les liens qui existent entre la Senne et le canal et faire découvrir cette rivière trop souvent oubliée dans le passé. Les cours d'eau étant par définition sans frontières régionales ou communales, le canal sera utilisé de façon symbolique pour relier les villes et communes de l’ancien Brabant entre elles. Cette journée veut promouvoir les rencontres entre communautés et les découvertes interrégionales. Les organisateurs espèrent, en présentant un programme commun dans les différentes régions participantes, stimuler chez les participants l’envie d’aller découvrir l’autre côté de la frontière régionale ou linguistique. Pendant cet événement, il sera possible de naviguer, de pédaler, de se promener ou de participer à des visites guidées. Les activités prendront place sur et autour du canal CharleroiBruxelles, du canal Maritime Bruxelles-Escaut et du canal Louvain-Dyle. Toutes ces activités seront organisées gratuitement à l’exception des croisières pour lesquelles une participation symbolique de 1€ sera demandée. Le programme complet peut être consulté sur www.rivertours.be et les informations complémentaires peuvent être demandées par téléphone au 02 218 54 60


Marie-Henriette Schilling Elle a été élève de la fameuse Ecole des Arts de Braine-l’Alleud et tout au long de ses années d’études, elle a fait preuve d’un goût marqué pour le réalisme magique, l’usage peu conventionnel des couleurs et le développement de celles-ci pour les rendre vibrantes et vivantes comme des personnages. Elle va évidement à la recherche d’une certaine intimité, de la réinterprétation des choses familières et des espaces qui nous entourent. Elle s’interroge sur le silence d’un endroit et le rêve s’évade dans des espaces non définis qui sont ceux du rêve authentique.. La peinture est fraîche et légère mais au fil des années je m’attendais à davantage de développement. Il est possible que ce lieu un peu particulier, situé dans les caves des Galeries St Hubert soit favorable aux expositions multi-media mais je crains un peu l’environnement davantage favorable aux maquettes qu’au travail de peinture pure. Je sais, les artistes tentent de montrer leurs œuvres partout où une porte s’ouvre mais ce choix n’est pas toujours le meilleur, hélas. Aussi, j’aimerais revoir Marie-Henriette Schilling aux cimaises lors d’une prochaine exposition. Anita NARDON Du 9 au 24/4/2008 – Bruxelles en Scène, Galerie de la Reine 17, 1000 Bruxelles – tous les jours de 10h à 17h.

On se souvient de GARDE A VUE, la pièce adaptée par Michel Audiard pour les caméras de Claude Miller, avec les regrettés Lino Ventura, Michel Serrault et Romy Schneider. Après 20 ans, elle revient à l’affiche … au théâtre ! Le pitch tient en quelques lignes. Le soir du réveillon du 31 décembre, deux fillettes viennent d’être trouvées mortes, strangulées. L’inspecteur Gallien (campé magistralement par Michel Kacelenbogen) suspecte un notable bourru et sans histoire, mais qui ne semble pas être totalement étranger au double meurtre. Très vite, la confrontation a lieu avec le notaire (interprété par Patrick Descamp). Le face-à-face se révèle rapidement complexe, offrant aux spectateurs une plongée vertigineuse dans la spirale de l’âme humaine, avec tout ce qu’elle dissimule de veulerie, d’opacité et de refoulements. A aller applaudir jusqu’au 26 avril 2008. LE PUBLIC Rue Braemt 64-70 à 1120 Bruxelles www.theatrelepublic.be Anny Dimelow

Démarrage le 11 avril avec des matinées sur journal TV avec des reportages et des l’événement, sans oublier des témoignages rencontre avec des collectionneurs d’objets de avril, reportages d’archives ou comment tout

L’Expo 58 sur TLB Six mois de festivités pour une commémoration des 50 ans de l’Expo 58 vont mettre la rédaction de Télé Bruxelles sur des charbons ardents. Une multitude de rendez-vous que la chaîne régionale francophone ne pouvait manquer. En collaboration avec le quotidien Le Soir et la radio Viva Cité, TLB met les petits plats dans les grands pour couvrir un événement qui intéresse beaucoup les Bruxellois. Viva Bruxelles, le magazines sur rétros. Le 11 avril, l’Expo 58. Le 13 savoir sur


l’organisation de cette Expo. Le 14 avril, témoignages des visiteurs de l’Expo et de ceux qui font partie des coulisses de celle-ci (1e partie). Le 15 avril, suite des témoignages de la veille (2e partie) et, enfin, le 16 avril, tout savoir sur l’Atomium et son concepteur pour aboutir, le lendemain, à un journal en direct de l’Atomium. Ajoutons à ce programme toutes les émissions spéciales à bord du tram TLB et bien d’autres magazines et reportages qui feront de la télé régionale un des médias incontournables de ce début de commémoration de l’Expo 58. Bernard Rosenbaum

Freud au Maroc A l’heure où les tensions religieuses agitent le monde, le Centre de la Culture judéo-marocaine propose une exposition intitulée «FREUD AU MAROC », qui retrace la présence juive en Afrique du Nord. A l’aide de tableaux, de photographies, de costumes, de bijoux et de documents hétéroclites, elle offre un questionnement et une piste de réflexion sur les rapports parfois tendus entre les deux communautés. Ce qui ressort essentiellement passe par le constat que, durant plusieurs dizaines d’années, la cohabitation a pu être pacifique. Jusqu’au 15 mai Place Vander Els à 1180 Bruxelles www.judaisme-marocain.org Anny Dimelow

OUI-OUI est ce petit personnage imaginé par Enid Blyton, dont les livres ont enchanté des millions d’enfants via la collection « Bibliothèque rose ». Son passage à la télévision s’est également révélé un triomphe. Aujourd’hui, il fait l’objet d’un spectacle live qui sera présenté le 23 novembre 2008 à 17h30 au Cirque Royal de Bruxelles. Inutile de dire que si vous souhaitez faire une surprise fabuleuse à vos enfants … aller réserver vos tickets. Cirque Royale rue de l’Enseignement à 1000 Bruxelles Anny Dimelow

« Courants d’airs » rue du Chêne Devenir musicien ou comédien n’est pas une sinécure. Les étudiants du Conservatoire de Bruxelles, soutenus par deux professeurs, ont décidé de « donner un coup de pouce » à l’insertion professionnelle. Au travers du festival « Courants d’airs », c’est une chance qui est donnée à de nombreux étudiants pour se faire connaître. Les études ne débouchent pas toujours sur un emploi. C’est surtout vrai pour les comédiens ou les musiciens puisque seulement un étudiant sur cinq trouve un contrat au terme de ses études. Deux professeurs du Conservatoire, Pierre Pivin (musique) et Yves Claessens (art dramatique) ont initié un festival il y a trois ans déjà. Celui-ci mêle musique, chant, opéra et théâtre. Tous les étudiants participants sont volontaires pour mener une production en toute autonomie et avec un modeste budget de... 100 euros ! C’est donc la mobilisation rue du Chêne où 150 étudiants se sont investis dans 40 projets à destination tant du grand public que des « pros » : « Ce sont dix lieux du Conservatoire aménagés en salles de spectacle qui permettront cette manifestation unique en son genre. Des caves aux greniers, en passant par les cuisines, les escaliers, la cafétéria, le hall, l’auditorium, les cours. Toute l’école va vibrer comme une ruche durant ces cinq jours au rythme de ce festival entièrement gratuit », nous expliquent les organisateurs. Notons également deux « Journées portes ouvertes » les 12 et 13 avril, une occasion de venir s’entretenir avec des professeurs de toutes disciplines.


« Courants d’airs », du 10 au 14 avril, au Conservatoire, 17 rue du Chêne à 1000 Bruxelles. Renseignements : tél. 02.500.87.23 et www.conservatoire.be. Entrée gratuite. Bernard Rosenbaum

C’est gratuit Planétarium : Journée du Patrimoine "Futur Proche" Spectacle de planétarium exclusif pour la journée du patrimoine : Apprenons pas à pas à repérer et à reconnaître les constellations et ou les autres corps célestes. Partons à la découverte du futur. Dimanche 13 avril à partir de 13h30 - Entrée gratuite Plus: http://www.belspo.be/belspo/home/actua/Erfgoeddag08_fr.pdf Conférence sur les « énergies renouvelables » L’Echevine de l’Energie, Marianne COURTOIS a le plaisir de vous inviter à une conférence sur les énergies renouvelables qui sera présentée par l’A.P.E.R.E. (Association pour la Promotion des Energies Renouvelables) le mardi 15 avril 2008 à 20h à la Maison communale de Forest – Salle des mariages. On y parlera notamment de chauffe-eau solaire, de panneaux photovoltaïques, de chaudières à bois... Economisez l’énergie, allez en transports en commun: Trams 97 - 82 - 32 - Bus 50 – 54 arrêt : Forest Centre SNCB : gare de Forest-Est et gare de Forest-Midi Maison communale de Forest : 59, chaussée de Bruxelles – 1190 Bruxelles. Entrée gratuite Eric De Staercke présente… …Stratégie pour deux jambons de Raymond Cousse. Un monologue porcin, une parodie de notre société décadente vue par un cochon conscient de son destin de porc... C'est rural, dur, désespéré mais l'on couine souvent. Lecture par le comédien Itsik Elbaz et le comédien conteur français Gérard Potier. Mercredi 9 avril 2008 à 20h00 Passa Porta, Rue Antoine Dansaert 46 -1000 Bruxelles Info/Réservation : tél. +32 (0)2 513 46 74 ou info@entrezlire.be Prix : Entrée libre

Le courrier des lecteurs J'ai passé un excellent moment avec le spectacle 'je suis fou de ma psy', à conseiller pour un moment de détente et d'humour assuré par le plein de jeux de mots et de bonne humeur. L'accueil des 2 gares est toujours très sympa. Merci à vous Pascal Pourquoi ? En 2000 nous avions 1 $ à 1,2 € et le baril de Pétrole à 60 $ soit le Baril à 72 € et on payait 0,82 € / litre de gasoil. En mars 2008 nous avons 1 $ à 0,65 € et le baril de pétrole qui a explosé dernièrement à plus de 110 $ soit le Baril à 71,5 € et on paye 1,25 € / litre de gasoil.... Si pour nous, européens, le baril est aujourd'hui moins cher qu'en 2000, pourquoi le gasoil est-il minimum 50% plus aujourd’hui ? Y a-t-il une explication qui tienne la route ??? Je vous remercie, Marc Thomée. Pour faire connaître gratuitement vos activités adressez vos communiqués et dossiers à Anny Dimelow 41 Place Saint-Denis 1190 Bruxelles


Bruxelles news 396