Page 1

DOSSIER DE PRESSE SAINT-AUBIN, NOVEMBRE 2013


SOMMAIRE

I. LA 70ÈME SAINT-VINCENT TOURNANTE À SAINT-AUBIN

- La Saint-Vincent Tournante 2014 ........................................................ P.2

- S A i n t A u b i n : u n v i l l ag e e t u n e a p p e l l at i o n . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 2

- Un verre aux couleurs de Saint Aubin 2014 ........................................ P.3

- Une Oeuvre symbolisant le lien créé entre les hommes ................... P.5

II. LE VILLAGE

- Un village typiquement Bourguignon ............................................... P.6

- Dix siècles d’Histoire ........................................................................... P.8

III. L’APPELLATION

- L e s C é pag e s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 9

- U n e s i t u at i o n u n i q u e . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 1 1

- D e s t e r r o i r s a u x s o l s va r i é s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 1 3

- U n e m u l t i t u d e d e C l i m at s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 1 4

- Un Saint-Aubin pour chacun ............................................................... P.16

IV. LA SAINT-VINCENT TOURNANTE

- U n S a i n t - Pat r o n : V i n c e n t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 1 7

- Confréries et Sociétés d’entraide ...................................................... P.18

- L a C o n f r é r i e d e s C h e va l i e r s d u Ta s t e v i n . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p . 1 9

- Q u e l q u e s Dat e s C l é s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P . 2 0

- Une Fête dans la plus pure tradition Bourguignonne ..................... P.20

V. 25 & 26 JANVIER 2014 : SAINT-AUBIN VOUS ACCUEILLE

- Six Cuvées à découvrir ..........................................................................p.21

- Se rendre à Saint-Aubin ....................................................................... P.23

- Programme ............................................................................................ P.22

-

ANEOX Solutions ©


I. LA 70ÈME SAINT-VINCENT TOURNANTE À SAINT-AUBIN

1 6 4

APPELLATION

CUVEES

P o u r l a 1 ère f o i s d e s o n h i s t o i r e , Saint-Aubin accueillera la Saint-Vincent Tournante les 25 et 26 janvier 2014. La Saint-Vincent Tournante fait partie inté-

de leur Saint protecteur, Saint-Vincent.

grante de l’histoire de la vigne en Bourgo-

C’est aussi l’occasion pour les nombreux

gne. Créée en 1938 par la Confrérie des

passionnés de la Bourgogne de venir

Chevaliers du Tastevin, cette manifestation

découvrir les décorations et animations

célèbre la solidarité et l’ union entre les vi-

de notre village pittoresque et déguster

gnerons de chaque village bourguignon.

les 6 cuvées vinifiées pour cet évènement.

MILLESIMES

Tous les vignerons seront réunis autour

SAINT-AUBIN : UN VILLAGE ET UNE APPELLATION Au coeur de la côte des blancs, entre Chassagne-

de s’accroître. Le Vignoble de Saint-Aubin a la

Montrachet et Puligny-Montrachet, dans l’entourage

particularité de venir entailler la Côte rectiligne. Cette

immédiat du Montrachet, Saint-Aubin est un village

vallée, en forme de coude aigu, constitue un cirque

viticole du sud de la Côte de Beaune. L’appellation

aux expositions, pentes, altitudes et constitutions

s’étend sur 170 hectares et comporte trente Premiers

géologiques très variées. Cette diversité est unique et

Crus.

met en avant l’importance des terroirs qui constituent

L’AOC Saint-Aubin produit des vins blancs et

la richesse de la Bourgogne et plus particulièrement

rouges de belle qualité dont la réputation ne cesse

celle de notre village.

2


UN VERRE AUX COU LEURS DE SAINT AUBIN 2014

3


UN VERRE Ce verre à pied est spécialement conçu pour sublimer les vins issus des cépages Chardonnay et Pinot Noir. Il est le contenant rêvé pour la dégustation des vins de caractère et de belle complexité aromatique. La rondeur de sa paraison accentue la fraîcheur des vins en les dirigeant sur les bords et le dessous de la langue où se situent les papilles gustatives qui détectent l’acidité. Une bonne surface d’oxygénation alliée à un petit volume révèlent les arômes ronds et suaves avant de les concentrer en bouche.

UN LOGO Avec

son

logo

reflète

style

élancé

parfaitement

et les

plein

d’énergie,

valeurs

de

ce l’aire

d’appellation Saint-Aubin. Il fait transparaître la jeunesse et le dynamisme des hommes et des femmes qui la façonnent. Il révèle, en outre, de multiples significations. On peut y voir la combe dessinée sur deux plans avec son village niché en son sein. Avec un peu de recul, on distingue la forme générale de la cartographie du vignoble comme vue du ciel. Le cercle orange pouvant alors symboliser la zone des premiers crus. Ce point, d’un jaune orangé, évoque aussi un soleil gorgé de chaleur et d’énergie qui abreuve généreusement la combe de ses biens-faits. Le traité du dessin, très pictural, confère au logo beaucoup de caractère et d’originalité ainsi qu’un petit côté tableau d’artiste. Il mélange à la fois de la modernité grâce à cette couleur très franche et de la tradition avec un tracé dessiné à la main. Le logo est appuyé par une typographie rassurante, à la fois sobre mais également empreinte d’un savoir faire ancestral.

4


UNE OEUVRE SYMBOLISANT LE LIEN CRÉÉ ENTRE LES HOMMES

L’affiche de la Saint-Vincent 2014 et sa créatrice, Fann... D’abord photographe, puis travaillant dans la publicité, FANN s’exerce parallèlement à la sculpture et à la peinture. Au fil du temps, naît en elle une véritable passion pour la Récup’ et l’Art singulier. Dans un style contemporain et coloré, FANN mixe collage et peinture pour exprimer la symbolique du Vin ou de la Femme, ses thèmes de prédilection. En composant avec des étiquettes ou des affiches, elle joue avec le graphisme, la typo, les couleurs et les formes. Ainsi sont nées les séries « Bacchanales » puis plus récemment les « Nénettes » qui se déclinent

aujourd’hui en volume. Et elle offre une nouvelle vie et un nouveau sens à ces « bouts d’papier » chinés de ci de là, petits témoins oubliés de notre quotidien et de notre époque... « Chaque objet est lié à notre histoire personnelle et ancré dans l’Histoire collective. Cependant, il ne doit pas y rester enfermé. Il est réutilisable et peut faire partie d’une nouvelle histoire... Tout peut contribuer à une nouvelle création. » Présente depuis 10 ans dans diverses expositions à travers la France, FANN a décidé de se consacrer entièrement à son activité

5

artistique depuis 2009. Petit à petit des rencontres avec des vignerons l’ont amenée à participer à différentes manifestations sur l’Art et le Vin. Ainsi aujourd’hui, elle présente l’affiche réalisée pour la St Vincent Tournante 2014. Affiche où elle s’efforce de mettre en avant le lien créé entre les hommes par cette tradition viticole et d’illustrer toute la palette de goûts et de couleurs offerte par ces vins de Saint-Aubin.»


II. LE VILLAGE UN VILLAGE TYPIQUEMENT BOURGUIGNON Situé au sud de la Côte de Beaune,

entre

Puligny-Montra-

chet et Chassagne-Montrachet, traversé par l’ancienne Nationale 6, le village de Saint-Aubin et son hameau au

creux

Gamay

sont

logés

d’une

combe,

bor-

dés de leurs coteaux sur lesquels

est

cultivée

la

vigne.

Bâti à flanc de coteau, le hameau de Gamay s’étend sur la

partie

est

de

la

combe.

En le traversant, le visiteur arrive à la Maison-Forte da-

village de Saint-Aubin, construit en forme de croix. En

siècle. Protégés encore en partie de mu-

son centre, le clocher « en flèche » de l’église se dresse

railles et de fossés, les bâtiments sont distribués autour

fièrement. Édifiée dès la fin du X ème siècle, puis étendue

d’une cour trapézoïdale fermée par une porte charre-

au fil des siècles et des nécessités liturgiques jusqu’au

tière en arc brisé. La voie qui relie Gamay au hameau de

XIX ème siècle, l’église de Saint-Aubin ne manque pas

Blagny par les coteaux dits « Sur Gamay », au pied de la

de susciter la curiosité tant l’ouvrage se révèle d’une

« Roche Dumay », offre une vue exceptionnelle sur le

grande complexité.

tant du XIV

ème

Les rues étroites et tortueuses

de

Gamay,

Saint-Aubin les

belles

et

de

bâtisses

typiquement bourguignonnes que l’on rencontre en les empruntant, témoignent d’un patrimoine exceptionnel et de la richesse de son histoire.

6


Alimentés par les sources de la « Fontenotte » les deux lavoirs de Gamay nous ramènent à cette époque où les femmes du village venaient laver leur linge.

L’église de Saint-Aubin, édifice d’une grande complexité, fut construit en plusieurs étapes à des époques différentes. La plus ancienne date du Xème siècle.

UN PATRIMOINE D’EXCEPTION

La maison-forte de Gamay, tenue directement en fief du Duc de Bourgogne, fut édifiée au XIVème siècle.

Érigés par nos ascendants en hommage à leurs aînés, croix et calvaires jalonnent les chemins de notre village.

Constructions de pierres sèches, isolées ou incorporées à un « murger », les « cabottes » font partie du patrimoine du village et témoignent de la vie du vigneron d’autrefois.

7


DIX SIÈCLES D’HISTOIRE Le site de Saint-Aubin est chargé d’histoire, tel en approuve les nombreuses traces du passé : ruines gallo-romaines, cimetière mérovingien, maisons pittoresques… Au Moyen-Age, la vallée de SaintAubin représente une importante voie de communication. La Maison forte, située au hameau de Gamay, en contrôle l’accès. La production de vin est probable dès cette époque, en particulier sur les coteaux proches du hameau. La présence 1 de nombreux murgers dans les

coteaux les plus escarpés atteste de l’importance de la culture de la vigne sur la commune.

Saint-Aubin fût évêque d’Angers au VIème siècle. Aubin est un dérivé du latin albus, blanc, couleur qui évoque l’innocence et la pureté du coeur.

1 Murgers : amas de cailloux entassés en bordure de vigne. 2 Phylloxéra : minuscule puceron originaire d’Amérique du nord. Il fut responsable, dans la deuxième partie du 19ème siècle, de l’arrachage d’une grande partie du vignoble.

8

2

Après la crise phylloxérique , les parcelles difficilement exploitables ont été délaissées pour se concentrer sur celles plus facilement mécanisables.


III. L’APPELLATION

LES CÉPAGES

LE CHARDONNAY Le Chardonnay est depuis des siècles le cépage blanc bourguignon. Il est par excellence celui qui reflète avec beaucoup de complexité les terroirs et les climats de Saint Aubin.

LE PINOT NOIR Le Pinot Noir a fait, depuis la création du vignoble bourguignon, la renommée de ses grands vins rouges. Planté sur les coteaux de saint Aubin, il développe des vins aux tanins soyeux et aux arômes séduisants.

9


30

30

Climats classés Premier Cru

hectares en Premier Cru Rouge

170

30

hectares

hectares en Appellation Village Blanc

130

10

hectares classés Premier Cru

hectares en Appellation Village Rouge

40

50

hectares classés en Appellation Village

Climats constituant l’aire d’Appellation

100

hectares en Premier Cru Blanc

10


UNE SITUATION UNIQUE

La situation géographique du village de Saint-Aubin unique sur la côte, permet à son aire d’appellation de s’étendre sur de nombreux coteaux aux expositions bien différentes. D’Est en Ouest en passant par le Sud, toutes les expositions sont présentes et apportent une grande diversité aux terroirs de Saint-Aubin.

9


Le relief que proposent les différents coteaux de Saint Aubin est l’un des plus accidenté de Bourgogne. L’altitude du vignoble se situe entre 240m et 360m. Cette différence implique donc de fortes pentes pouvant atteindre 40 degrés. Les sols et sous-sols sont donc très variés.

10


DES TERROIRS AUX SOLS VARIÉS

1 Sol Argilo-Calcaire

2 Sol Marneux

3 Sol Rouge Brun

4 Sol Calcaire

Il est composé d’argile

La terre est parsemée de

Ce sol argilo-calcaire est

Le sol est souvent peu

dans laquelle se trouve

pierres blanches souvent

facilement identifiable par

profond et oblige la vigne

en proportion variable du

friables. Les marnes sont

sa couleur. La présence

à développer ses racines

calcaire, le plus souvent

l’association de calcaire

d’oxyde ferreux en quantité

dans les failles de la roche.

sous forme de cailloux de

et d’argile en mélange

importante lui confère cet

différentes tailles.

intime.

aspect rouge.

13


UNE MULTITUDE DE CLIMATS Bas de Vermarain à l’Est : Superficie : 3ha 40 Exposition : S.O Étymologie : coteau pentu sous une bande rocheuse.

Étymologie : Selon la légende, des plants provenant du célèbre Corton à Aloxe-Corton ont été introduits sur ce coteau.

Les Castets : Superficie : 5ha 40 Exposition : S.E Étymologie : dérivé de la forme bourguignonne Châtelet : endroit où se trouvait une enceinte défensive datant du Moyen-Âge.

Les Combes : Superficie : 7ha 80 Exposition : E, S.E Étymologie : dérivé du Gaulois cumba signifiant Vallée étroite

Les Champlots : Superficie : 7ha 40 Exposition : S.O , Sud Étymologie : dérive de Champolo qui désigne une terre située sur une pente. Le Charmois : Superficie : 15ha Exposition : S.E Étymologie : Charmois serait un dérivé de chaumes et indiquerait d’anciens champs très pierreux cultivés et retournés en friches. La Châtenière: Superficie : 8ha 40 Exposition : S.O Étymologie : le nom de ce climat rappelle la présence de châtaigniers. Les Cortons : Superficie : 7ha 75 Exposition : S.O

En Créot : Superficie : 2ha 15 Exposition : S-S.O Étymologie : coteau pentu constitué d’éboulis calcaires. Derrière Chez Édouard : Superficie : 3ha 90 Exposition : S.E Étymologie : Ce climat se situe derrière les dernières maisons du village où aurait vécu la famille Édouard. Derrière la Tour : Superficie : 1ha 90 Exposition : S Étymologie : Ce climat se situe derrière la tour carrée de la maison forte de Gamay. Les Frionnes : Superficie : 7ha 30 Exposition : S.E Étymologie : dérivé du latin frigidus qui rappelle la fraîcheur dont bénéficie ce climat situé en bas de coteaux.

Les Murgers des Dents de Chien : Superficie : 16 ha Exposition : S.E, Sud Étymologie : désigne un amas de pierres extraites des vignes par les vignerons et dont la forme peut rappeler des crocs. En Montceau : Superficie : 3 ha 40 Exposition : S.O Étymologie : dérivé du latin monticellus : petite montagne ou colline. Pitangeret: Superficie : 2ha 35 Exposition : S.E Étymologie : pourrait dériver de pitangue signifiant pointe de coteau. Les Perrières : Superficie : 5ha 20 Exposition : S.E Étymologie : lieu où auraient été extraites des minces dalles de calcaire. Le Puits : Superficie : 0 ha 60 Exposition : S.E Étymologie : de ce lieudit coule une des plus abondantes sources du village alimentant la fontaine canée. En Remilly: Superficie : 21ha 90 Exposition : S.O Étymologie : Proviendrait du nom d’un homme

14

gallo-romain Romilius, propriétaire d’un domaine à cet endroit. Sur le Sentier du Clou: Superficie : 18 ha Exposition : S.E Étymologie : désignait un chemin qui conduisait à un clos. Sous Roche Dumay : Superficie : 2ha 20 Exposition : S- S.O Étymologie : se situe sous la roche ayant appartenu à la famille Dumay. Sur Gamay : Superficie : 12ha 60 Exposition : S-S.O Étymologie : parcelles qui surplombent le hameau de Gamay Le Village : Superficie : 2ha 80 Exposition : S.E Étymologie : Parcelles proches des maisons de Saint-Aubin.


En Jorcul Au Bas de Jorcul

Tope Bataille Les Vellerottes En pin u l’Eba

La e Traversain

Les Pucelles

En n i aup l’Eb

Le sA

Le Banc

rg rs

ille rs de

Marinot

Marin

ot

Sur le Sentier du Clou

Le Village

En la Ranché

Les Perrières

Vignes Moingeon

Les Frionnes

Le Village

En Créot

Es Champs

Saint-Aubin

En V esve au s les Foir es

Les T rave

Ech

Derrièrechez Edouard

rmarain Bas de Ve st à l’E

Le Puits

De La rriè To re ur

Sou

nt

a Tir

Le Ba Mo s de nin

En Vermarain à l’Est

Le Puits

rmarain Bas de Ve à l’Ouest

p am Ch

Les Castets

Les Travers de chez Edouard

aill e

Les Castets

En Choilles La Fontenotte

Gamay

au

s

ot

pl

m ha

sC

Le

tenière La Cha

e ch Ro y us a So Dum

Le B à l as de ’Es t Gam

ay

En tce on M

En Vollon à l’Est

Les Cortons

Charmois

Sur Gamay

ois

arm

h eC

om sC Le

Pit

an

ge

be

ret

sa

uS

ud

L

Appellation Village Appellation Premier Cru

15

En Remilly

Les Murgers des Dents de Chien


A chaque moment, son saint-aubin

Un Saint-Aubin pour chacun

A chaque met Son Saint-aubin

“ 16


IV. LA SAINT-VINCENT TOURNANTE UN SAINT-PATRON : VINCENT

Né en Espagne, Saint Vincent

D’autres

était diacre de Saragosse au

tions

début du IV ème siècle. Il fut martyrisé sur l’ordre du préfet Da-

avec le Christ sur la croix, tel

produisit plus que les autres

cien à Valence et mourut sous

le

pressoir.

pieds l’année suivante. Il revint

la torture le 22 janvier 304.

Peut être aussi que son sta-

alors à l’âne de Saint Vincent l’in-

tut de diacre (qui verse le vin

vention de la taille de la vigne !

Souvent

représenté

avec

une

condi-

tre, l’âne de Saint Vincent aurait

Saint

brouté les jeunes pousses d’un

Vincent versa son sang en union

pied de vigne, qui par conséquent

jus

évoquent

de

du

sa

mort

raisin

la

consécration)

pes

le

protectorat

raisin,

sa

reconnais-

au

:

de la burette au calice lors de

serpette et un sceau de grapde

les

ne

des

lui

vaille

La date de la Saint Vincent, le 22

vignerons.

janvier, correspond généralement

sance en tant que Saint Patron des

vignerons

et

des

à une période climatique de tran-

viticul-

Toutefois, la légende veut que

sition, entre l’état d’hibernation

teurs reste assez mystérieuse...

Saint Vincent se soit un jour ar-

de la vigne et l’éventuelle reprise

rêté au bord d’une vigne pour

de sa végétation. Le dicton veut

Certains la renvoient tout simple-

échanger quelques mots avec

en effet qu’ « à la Saint Vincent,

ment à la première syllabe de son

les vignerons qui y travaillaient.

l’hiver s’en va ou reprend »…

nom « Vin » ou même au jeu de mot

Profitant de cet arrêt, et échap-

« Vin Sang » (le sang de la vigne).

pant à la surveillance de son maî-

17


CONFRÉRIES ET SOCIÉTÉS D’ENTRAIDE

Au Moyen Age, au moment où furent

Si la révolution supprima les cor-

Traversant une période d’anticlé-

créées les corporations de métier,

porations et les confréries, il fal-

ricalisme fort, ces associations se

on créa sur le plan religieux des

lut attendre le 19

siècle pour les

divisèrent et se retrouvèrent en

« confréries » chargée du secours

voir renaître en sociétés ou asso-

1934 assoupies et figées, avant de

et de l’entraide entre leurs membres

ciations de secours mutuel au sein

connaître, sous l’impulsion de la

vignerons. De patrons à ouvriers,

des villages bourguignons. Avec

Confrérie des Chevaliers du Taste-

de propriétaires à vignerons, ces

pour but de subvenir aux besoins

vin nouvellement créée, un nouveau

corporations nouaient en effet un

de

souffle, une véritable renaissance.

lien solide de sympathie cordiale.

qu’ils soient matériels ou spirituels.

leurs

ème

membres

18

vignerons,


LA CONFRÉRIE DES CHEVALIERS DU TASTEVIN

Créée en 1934, la Confrérie des

coutumes et traditions du folklore

incontournable des grands événe-

Chevaliers du Tastevin, basée au

bourguignon et le développement

ments régionaux, elle est à l’ori-

Château du Clos de Vougeot, s’est

du tourisme régional.

gine de la fête de la Saint-Vincent Tournante en 1938, du Tastevina-

donnée pour mission la mise en valeur des produits de la Bourgo-

Forte de 1200 chevaliers à travers

ge et a en charge la restauration

gne (en particulier de ses grands

le monde, la Confrérie défend la

du Château du Clos de Vougeot.

vins et de sa cuisine), le rétablis-

Bourgogne et le bourgogne avec

sement et le maintient des fêtes,

un esprit de convivialité. Acteur

19


QUELQUES DATES CLÉS

UNE FÊTE DANS LA PLUS PURE TRADITION BOURGUIGNONNE

1934 : Premier repas de cochon au Caveau Nuiton

Tout au long de son existence, la Confrérie des

1938 : Chambolle-Musigny accueille la première Saint-

son ascension d’innovations qui fassent parler d’elle

Vincent Tournante. 6 sociétés d’entraide participent à

et du vignoble bourguignon en s’inscrivant tout

l’événement !

naturellement dans les coutumes de la région.

1947 : A l’issue d’une pause de 8 ans, la 3ème Saint-

C’est ainsi qu’en 1938 fut créée la « Saint-Vincent

Chevaliers du Tastevin se devait d’accompagner

Tournante », célébrée chaque année dans un village

Vincent Tournante se déroule à Gevrey-Chambertin.

viticole différent de Bourgogne, rassemblant les 1964 : Saint-Romain accueille la 20ème édition de la

femmes et les hommes de la grande Bourgogne

Saint-Vincent Tournante. Pour la première fois, les

viticole et vinicole unis derrières les bannières de leurs

caveaux du village sont ouverts au public au moment

associations et sociétés d’entraide, démontrant par

de la fête.

là le désir de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin de défendre avec la même ardeur tous les vins de Bourgogne sans exception.

1971 : Rully, qui accueille la fête, créé la première affiche de la Saint-Vincent Tournante.

La fête attire aujourd’hui, le dernier week-end de janvier, plusieurs dizaines de milliers de visiteurs.

1973 : Pour la première fois, Morey-Saint-Denis propose

Mais l’office religieux, le sermon qui rappelle

le verre gravé aux couleurs de la fête.

toujours quelques vérités premières, le cortège 1991 : Aux portes de Saint-Aubin, Puligny-Montrachet

des

Sociétés

de

Saint-Vincent,

l’intronisation

accueille la 47ème édition de la fête de la Saint-Vincent

des vignerons les plus âgés du pays au sein de la

Tournante.

Confrérie des Chevaliers du Tastevin, la présence de l’Évêque du diocèse, l’occasion pour chacun Chassagne-Montrachet

de se retrouver à la morte-saison des vignes…..

accueillent la 66ème édition de la Saint-Vincent

témoignent d’une réelle dimension spirituelle, d’une

Tournante. A Saint-Aubin, le projet est lancé dans les

vraie fête populaire, d’une vie collective bien ancrée

mois qui suivent. Le village se porte candidat pour la

dans les âmes.

2010

:

Nos

voisins

de

première fois pour l’organisation de la fête.

20


IV. 25 & 26 JANVIER 2014 SAINT-AUBIN VOUS ACCUEILLE SIX CUVÉES À DÉCOUVRIR Comme

le

veut

la

tradition,

des

vignerons de l’appellation Saint-Aubin ont offert une partie de leur récolte issue des différents climats de SaintAubin pour constituer cette cuvée. Les vignerons vous invitent à découvrir six cuvées :

VINS BLANCS

VINS ROUGES

2009 2010 2011 2012

2009 2011

21


PROGRAMME Samedi 25 Janvier

TARIFS

7h30 > Départ du défilé des sociétés de Saint-Vincent

Pack DéGUSTATION

9h00 > Cérémonie au Monument aux Morts

> 7 tickets de dégustation

9h45 > Office Religieux (places réservées) Retransmission de la messe sur écran géant 11h30 > Intronisation des anciens vignerons du village au sein de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin

> 15 euros

> Verre et porte-verre

Verre Saint-Vincent

11h15 - 17h00 > Ouverture des caveaux de dégustation

Verre aux couleurs de Saint-Aubin 2014 > 30 euros les six > 6 euros / unité

Dimanche 26 Janvier 1 0 h 3 0 - 1 7 h 0 0 > Ouverture des caveaux de dégustation

Affiche officielle Numérotée

Edition Collector au format paysage > 20 euros

Tout au long DU WEEK-END Nombreux points de restauration : Restauration assise et à emporter Animations

BANQUET sAMEDI 25 JANVIER 19H00 > Banquet exceptionnel, 7 saveurs pour 9 crus prestigieux

Expositions

Inscriptions sur www.saint-aubin2014.fr

22


SE RENDRE À SAINT -AUBIN

VENIR EN VOITURE

VENIR EN TRAIN > Navettes à partir de la gare de Chagny (uniquement pour les personnes en possession d’un billet de train). Horaires sur le site Internet de la SNCF > Pack dégustation à prix préférentiel sur présentation de votre billet : 12 euros

SE LOGER À PROXIMITÉ Depuis Lyon : A6 Sortie Chalon Nord Suivre la D906/N6 direction Paris jusqu’à Saint-Aubin

> CONTACTER L’OFFICE DE TOURISME

Depuis Paris/Dijon : A6/A31 Sortie Beaune-Hospices Suivre la D974/N74 direction Chagny ou suivre la D906/N6 direction Saint-Aubin

23

Office du Tourisme 6 Boulevard Perpeuil 21203 Beaune

Tel. 03 80 26 21 30 Fax. 03 80 26 21 39


Contact presse Damien COLIN et Jean-Baptiste BACHELET communication@saint-aubin2014.fr

-

ANEOX Solutions ©

Crédits Photos : p 2, 6, 7, 8, 11, 12, 13. Armelle // p.17, 18, 19. Jean-Louis Bernuy // p 5. FANN

Dossier de presse saint vincent 2014 (1)