Bien Vivre en pays de Neuchâtel & Arc Jurassien 2022-2023

Page 1

ÉDITION 2022-2023 / CHF 5.-

INDUSTRIE HORLOGÈRE

Au rythme d’un savoir-faire maîtrisé

PERSONNALITÉS

Un engagement fort

ÉCONOMIE & IMMOBILIER

Une vision d’avenir

SANTÉ & ÉDUCATION

Richesses, qualité et compétences

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Les bâtisseurs de demain

ARC JURASSIEN

Un territoire visionnaire






CERAPH, LA HAUTE JOAILLERIE JURASIENNE Ceraph souhaite définir la singularité et l’élégance dans son panel de créations. Munie du savoir-faire de l’Arc jurassien, elle souhaite célébrer le prestige de la haute joaillerie suisse.



Disrupting Diamonds


ÉDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

U

ne fois n’est pas coutume, c’est avec fierté et un réel plaisir que je vous présente aujourd’hui la dernière-née de notre collection Bien Vivre qui fêtera son 15e anniversaire en 2023. Cette 5e édition de Bien Vivre - Neuchâtel & Arc Jurassien 2022/2023 est le reflet de notre volonté de vous proposer toujours plus de contenu de qualité représentatif de la diversité et du dynamisme de chaque canton. Une philosophie et un travail quotidien de nos équipes qui nous permettent de positionner notre collection comme numéro 1 en Suisse romande. Conscient que le numérique est dans l’air du temps, Bien Vivre a mis l’accent sur le digital avec une refonte de notre site internet dont la fréquentation est toujours croissante avec plus de 25 000 visites mensuelles. Au fil des pages, vous découvrirez aussi notre nouvelle identité visuelle avec une mise en page et un logo relookés plus actuels. Place à la découverte de ce nouvel ouvrage qui comme à son habitude fait la part belle au monde de l’industrie horlogère ! Entre savoir-faire reconnu, modernité et innovations, la renommée des différents acteurs du secteur n’est plus à faire dans cette région reconnue comme le berceau de l’horlogerie. Dossiers de fond, pages inédites, portrait d’entreprises, ou encore présence de l’APIAH et topic sur le projet ARC HORLOGER, plongez au cœur d’un dossier qui vous emmène à la découverte de métiers passionnants guidés par un savoir-faire ancestral. Reconnue pour sa diversité, son dynamisme incroyable, son terroir ou encore sa modernité et capacité à innover, cette région où il fait bon vivre est représentée par des élus locaux engagés. De Neuchâtel, au Locle en passant par Boudry, le Val-de-Ruz, le Val-de-Travers et La Chauxde-Fonds, Bien Vivre est allé à la rencontre de ces femmes et hommes qui œuvrent au quotidien pour le bien-être de la population. A découvrir également, notre dossier Economie & Immobilier qui met en lumière les défis et enjeux du monde actuel. Jean-Kley Tullii, chef du Service de l’économie du canton de Neuchâtel, Emmanuel Raffner, président de la CNCI, Damien Cottier, conseiller national et président de l’UNAM ou encore Christophe Ribaux, nouveau président de l’USPI Neuchâtel-Jura reviennent sur l’attractivité et les atouts du canton. Découvrez également nos dossiers phares sur la santé, l’éducation et le tourisme. Parmi les incontournables de cette édition 2022/2023, retrouvez notre dossier Architecture, Construction et Ingénierie. Yves-Oliver Joseph, architecte cantonal et son adjoint Jean-Michel Deicher dévoilent les nombreux projets qui vont changer le paysage neuchâtelois. A noter, la présence de Giona Preisig, président de la SIA Neuchâtel et Olivier Haussener, président de la FNE qui dressent un bilan actuel et évoquent les défis de demain. A découvrir également, les portraits de nombreuses associations professionnelles neuchâteloises et portraits d’entreprises du secteur. Enfin, un zoom spécial est fait sur l’Arc Jurassien. De nombreuses pages dédiées à ce territoire visionnaire et riche en patrimoine. Pour nous en parler, Mireille Gasser, secrétaire générale d’arcjurassien.ch ou encore Jacques Florey, chargé de mission du RVAJ-Réseau des villes de l’Arc Jurassien et les maires de Bienne, Delémont, Porrentruy et Moutier.

Avant de vous souhaiter une belle découverte de cette édition exceptionnelle, je tiens à remercier l’ensemble des acteurs qui contribue à notre succès. Partenaires, acteurs régionaux, associations ou encore personnalités, je vous adresse à tous, un immense merci pour votre présence et votre fidélité. Merci également à l’ensemble de mes équipes graphique et rédactionnelle et à vous mes chers lecteurs pour la confiance que vous nous témoignez au fil du temps. Je vous souhaite d’ores et déjà une très belle année 2023 couronnée de succès ! Belle lecture ! Didier Benais, Editeur et Directeur de la publication 7


Éphéméride sàrl 8

Impasse de l’Echelette 6 – CH-2056 Dombresson Tél. +41 32 544 44 55 valerie.mis@ephemeride.ch – www.ephemeride.ch


SOMMAIRE

EVENTS & AGENDA

19

Une actualité riche et variée

PERSONNALITÉS

57

Un engagement fort

19

58

94

84

104

NICOLE BAUR, présidente du Conseil communal de Neuchâtel Dans 10 ans, comment pourrait être Neuchâtel ?

58

LUIGI D’ANDREA, président du Conseil communal de Boudry Rendre Boudry toujours plus attirante

84

JEAN-CLAUDE BRECHBÜHLER, président du Conseil communal de Val-de-Ruz Une commune en mouvement

94

FRÉDÉRIC MAIRY, président du Conseil communal de Val-de-Travers Tout mettre en œuvre pour rendre la Commune toujours plus attractive

104

PATRICK HERRMANN et THÉO BREGNARD, président actuel et sortant du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds La Chaux-de-Fonds, une ville qui s’ouvre à l’avenir

124

CÉDRIC DUPRAZ, président du Conseil communal du Locle Le Locle, une capitale suisse du street art ou une ville comme un musée à ciel ouvert

146

INDUSTRIE HORLOGÈRE

151

Au rythme d’un savoir-faire maîtrisé MUSÉE INTERNATIONAL DE L’HORLOGERIE Des gardiens du temps

152

APIAH Association patronale des industries de l’Arc-horloger

Les Salons horlogers d’aujourd’hui et de demain

160 162 238

FRANCE TERRIER, cheffe du projet pour la Suisse de ARC HORLOGER Un projet ambitieux autour de 3 grands axes: la préservation, la valorisation et la transmission de savoir-faire exceptionnels

242

L’horlogerie, une industrie forte et puissante

124

146

9


T I M E TO R E AC H YO U R S TA R

Z E N I T H - W AT C H E S . C O M

DEFY SK YLINE T H E F U T U R E O F S W I S S WATC H M A K I N G S I N C E 18 6 5


SOMMAIRE

ÉCONOMIE & IMMOBILIER 254

272

334

345

253

Une vision d’avenir EMMANUEL RAFFNER, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie Un nouveau président pour la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie

254

JEAN-KLEY TULLII, chef du Service de l’économie du canton de Neuchâtel Neuchâtel, un canton pionnier, producteur de richesses et d’innovations !

266

DAMIEN COTTIER, conseiller national et président de l’UNAM S’engager pour la libre entreprise et l’attractivité du canton

272

CHRISTOPHE RIBAUX, président de l’USPI Neuchâtel-Jura Informer et renforcer les connaissances: une volonté permanente !

276

PIERRE DANIEL SENN, président de l’UPSA Neuchâtel Garagiste, une profession face à de nombreux défis

292

SANTÉ

303

Un réseau de santé de qualité Se doter des meilleures solutions en matière de santé

304

FABIENNE WYSS KUBLER, secrétaire générale de l’ANEMPA Association Neuchâteloise des Etablissements et Maisons pour Personnes Agées Bien vivre au grand âge, en EMS ou ailleurs

308

DOMINIQUE CATTIN et LISA RAVAL, présidente et secrétaire générale de CURAVIVA JURA Agir pour aujourd’hui, tout en préparant demain

334

ÉDUCATION

345

Une offre riche en compétences 11


HAUTE COUTURE WATCHMAKERS www.teloswatch.ch         Rue du Parc 1 – 2300 La Chaux-de-Fonds         info@teloswatch.ch


SOMMAIRE

370

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

369

Les bâtisseurs de demain

408

454

YVES-OLIVIER JOSEPH et JEAN-MICHEL DEICHER, architecte cantonal et architecte cantonal adjoint De nombreux projets qui vont changer le paysage neuchâtelois

370

GIONA PREISIG, président de la SIA Neuchâtel Partenaire privilégié des évolutions urbaines du canton

380

OLIVIER HAUSSENER et JEAN-CLAUDE BAUDOIN, président et secrétaire général de la FNE Avoir les carnets de commande pleins sans pour autant être serein

408

ANEPP, Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture

432

EIT NEUCHÂTEL Association Neuchâteloise des Installateurs Electriciens

438

FNSO Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre

439

ANECEM Association Neuchâteloise des Entreprises de Charpente, Ebénisterie et Menuiserie ANTV Association Neuchâteloise des Techniverriers

440 450

TOURISME

453

Une diversité incroyable

478

JÉRÔME LONGARETTI, directeur de Jura & Trois-Lacs Marketing Des terroirs d’exception

454

MIREILLE BÜHLER, directrice de Neuchâtel Vins & Terroir Tout mettre en œuvre pour promouvoir un terroir de caractère

478 13



SOMMAIRE

ARC JURASSIEN

483

Un territoire visionnaire

506

518

536

MIREILLE GASSER, secrétaire générale d’arcjurassien.ch

484

JACQUES FLOREY, chargé de mission du RVAL – Réseau des villes de l’Arc Jurassien L’Arc jurassien à l’horizon 2040, il serait comment ?

492

ERICH FEHR, maire de Bienne Une ville qui sait s’adapter aux grands défis de demain

506

DAMIEN CHAPPUIS, maire de Delémont Des projets d’importance pour la capitale du Jura

518

GABRIEL VOIROL, maire de Porrentruy «Bonjour Porrentruy !» une ville ouverte à autrui

536

CLIN D’ŒIL

543

© Ben Zurbriggen Fotografie, Biel

15


BREITLING BOUTIQUE ZURICH • GENEVA • ZERMATT • BASEL LUCERNE • LAUSANNE • ST. MORITZ




EVENTS & AGENDA Une actualité riche et variée

19


EVENTS

SALON DE L’IMMOBILIER NEUCHÂTELOIS (SINE) Cinq jours durant, les Patinoires du Littoral se sont transformées en véritable croisette pour accueillir la 10e édition du Salon de l’Immobilier Neuchâtelois sur le thème du cinéma. Selon les premières estimations, pas moins de 16 000 visiteurs ont foulé le tapis rouge et découvert les superbes stands des 100 exposants présents sur place. Selon Caroline Merlotti, cheffe de projet chez Chassot Concept: «Le bilan provisoire de cette édition va au-delà de nos attentes et nous avons connu un immense succès durant ces 5 jours. Outre les nombreux visiteurs neuchâtelois, nous avons pu également accueillir cette année des visiteurs de toute la Suisse romande, qui ont été ravis des manifestations et des nouveautés 2022 présentées. Le programme des conférences a été riche et varié et a rencontré un vif succès». Du côté des exposants, le sourire est également de mise. «Tous nous ont donné un premier bilan extrêmement positif. Le fait de pouvoir à nouveau accueillir les visiteurs et renouer le contact a été très profitable et de nombreuses affaires ont été conclues durant ces 5 jours. Le SINE est également un «OVNI» en Suisse romande, il faut souligner qu’il est l’unique Salon de cette ampleur à se déployer sur 5500 m2. L’édition 2023 se déroulera du 19 au 23 avril 2023. Photos: © Giomm®

EUROGYM 2022 3000 jeunes de 12 à 18 ans ont vécu «la semaine de leur vie», pour reprendre une expression souvent entendue au bord du lac de Neuchâtel pendant ces sept jours de fête, de spectacles et de rassemblements. Tous secteurs confondus, la manifestation est considérée comme une réussite. Lors de la conférence de presse de clôture, le président de l’European Gymnastic, Farid Gaibov, a relevé la grande qualité de l’accueil en Suisse. «La manifestation s’est déroulée dans un décor de rêve et dans des conditions optimales», a-t-il précisé. De son côté, la Fédération suisse de gymnastique estime que l’objectif est atteint: «EUROGYM 2022 a permis à la population de découvrir la gymnastique sous un œil nouveau», a martelé Jérôme Hübscher, le responsable du sport de masse à la FSG. Enfin, le Comité d’organisation local ne déplore aucun couac majeur. «Tous les soirs, les jeunes se retrouvaient au bord du lac ou devant la scène de la Maladière avec des étoiles plein les yeux. Cela faisait plaisir à voir», a précisé très ému le président de l’EUROGYM 2022, Christian Blandenier. 20

Photos: © Matthey Media


Présentée ci-dessous, la nouvelle EBEL 1911 en or jaune 18 ct/acier inoxydable et cadran nacre ocre. Inspirée par la beauté harmonieuse de la fonction et de la forme de la maison EBEL, conçue par Le Corbusier. EBEL.COM

©2022 EBEL – Ref. 1216581

EBEL 1911


EVENTS

FESTI’NEUCH

1 2

4

3

1. Ambiance bord du lac. © Mélanie Jenzer 2. Danitsa. © Amélie Chatellard 3. L’Impératrice. © Mélanie Jenzer 4. Vue aérienne. © Dylanendrion

Le grand retour de Festi’neuch a démarré sur les chapeaux de roue avec les concerts mémorables de Véronique Sanson et de Julien Doré le jeudi 9 juin. Ambiance plus british le lendemain vendredi 10 juin avec le concert stratosphérique de Royal Blood. Solide, le duo anglais a su créer une atmosphère musclée, faite de riffs de guitare soutenu. Le vendredi c’était aussi Fontaines D.C. et leur live rock’n’roll du début à la fin. Psycho Weazel, les locaux de l’étape, ont présenté un live sensuel et captivant. Justice était évidemment attendu au tournant le samedi 11 juin. Décor différent à la Marée mais tout autant euphorisant avec la Dame Blanche, qui a envouté le public dès les premiers instants de sa magnifique prestation. Festi’neuch c’est aussi la Plage et sa programmation DJ pour danser les pieds dans l’eau tout en sirotant un verre. C’était aussi le retour des Afternatives organisées à la Case à Chocs et au DTK, en ville de Neuchâtel. Et quel succès! Les deux soirées étaient complètes au DTK et le retour des colombiens Ghetto Kumbé a marqué la Case à Chocs le samedi soir.

NEUCHÂTEL INTERNATIONAL FANTASTIQUE FILM FESTIVAL – NIFFF La 21e édition du Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) s’est achevée en feu d’artifice. Le festival dépasse pour la première fois de son histoire le seuil symbolique des 50 000 festivalier·ères (2021: 35 000) dont 30 000 entrées cinéma. Une édition couronnée par un palmarès qui fait la part belle à des visions singulières et contemporaines du cinéma fantastique. Le jury international a décerné le H.R. Giger Narcisse Award for best feature film à NOS CÉRÉMONIES (10 000.–, dotés par la Ville de Neuchâtel), éclatant premier longmétrage du français Simon Rieth. Le Imaging The Future Award, récompensant le meilleur production design, est décerné au drame onirique BLAZE (5000.–, dotés par le Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique CSEM), de l’australienne Del Kathryn Barton. Les neuf jours du festival ont vu défiler 160 projections et presque autant d’invité·es dans les salles obscures de Neuchâtel. «Neuchâtel a été pendant une semaine à la convergence des imaginaires mondiaux», a déclaré Pierre-Yves Walder, directeur général et artistique du NIFFF à l’issue de cette 21e édition. «En célébrant la pluralité du fantastique, le festival a rencontré un public diversifié et nombreux qui augure un avenir radieux pour le NIFFF.» La 22e édition du NIFFF se tiendra du 30 juin au 8 juillet 2023. 22

1

2

4 1. Festival OFFF. © Claire Zombas 2. Addison Heimann, réalisateur de Hypochondriac. © Miguel Bueno/NIFFF.

3. Pierre-Yves Walder, directeur général du NIFFF. © Miguel Bueno/NIFFF

3

4. Open Air – Place des Halles. © David Perriard/NIFFF


TISSOT prx 35 mm A SWISS MADE THROWBACK TO A FLAGSHIP TISSOT DESIGN FROM 1978 TI S S OT WATC H E S .CO M


EVENTS

ROCK ALTITUDE FESTIVAL Après deux années d’absence, le Rock Altitude a eu le plaisir de faire vibrer à nouveau les murs de la Patinoire du Locle! Plus de 900 festivaliers, entre habitués du festival et curieux d’une expérience inédite mêlant musique et cuisine, ont chaussé leurs tongs (26°C tout de même, un record!) deux soirées d’affilée pour fouler les frais copeaux de cette édition particulière. Vendredi, après le tartare de saumon pêché dans les tréfonds du death metal en entrée, c’est le groupe neuchâtelois Charlene Beretah qui a ouvert la soirée avec son sludge/doom bien diabolique. Habitués des montagnes du Locle, les Français ont su parler aux ventres rock des festivaliers. La fin de soirée s’est terminée avec du rock pur et progressif de la version extended de Closet Disco Queen, accompagné de ses Flying Raclettes. Samedi, les Chaux-de-Fonniers de The Watchmaking Metropolis Orchestra ont su donner un bon premier rythme à cette soirée, celui du lâcher prise et du blues. Un mélange tout aussi détonant que le concert de /A\, association d’Emilie Zoé, Franz Treichler et Nicolas Pittet. Et pour terminer en beauté: The Monsters, les fous tout droit venus de la capitale. Un son sauvage et primitif, avec un reverend Beat-Man au meilleur de sa forme.

1 3

2

4

1. Agnes Obel. © RAF 2022/Alexandre Dell’Olivo 2. The Gardener – The Tree. © RAF 2022/Dylan Koller 3. Delia Meshlir. © Gilles Mauron / Rock Altitude. ©MagiLive2022 4. Coilguns. © RAF 2022/Dylan Koller

BUSKERS FESTIVAL

© Bruno Payrard

© Jean-François Nussbaumer

© Jean-François Nussbaumer

24

Voilà, le rideau est tombé sur cette 31e édition du Buskers Festival de Neuchâtel. Les pavées transformés en théâtre éphémère sont retournés à la pierre, mais les chants, les danses et les rires résonnent encore... Un immense Merci à cette centaine d’artistes venus des quatre coins du monde pour partager avec nous leur talent et pour l’invitation au voyage: c’est la Mongolie qui a ouvert ce voyage et nous avons découvert la musique des steppes avec son chant diphonique, nous avons continué sur l’Afrique, en passant par l’Amérique du Sud avant de revenir en Europe, et plus particulièrement en Andalousie pour de la musique et de la danse Flamenco. Un bref voyage dans © Bruno Payrard le temps, aux 17-18e siècle pour l’Opéra. Puis nous sommes revenus au cœur de l’Europe: en Suisse avec des conteuses et conteurs de divers régions romandes et tessinoise, et bien sûr: Neuchâtel, et nos artistes si talentueuses et talentueux qui présentent de la Musique de l’Est, de la Musique Irlandaise, un spectacle de Drag Queen, de la danse et du Beat Box... Et la dernière étape: l’Ukraine et plus particulièrement Odessa, ville maritime, et le groupe Kommuna Lux et son Gangsta Folk et sa Musique Klezmer! Nous vous donnons déjà rendez-vous du 8 au 13 août 2023 pour le 32e Buskers Festival!


BIG BANG INTEGRATED Boîtier avec bracelet intégré en King Gold 18K. Mouvement chronographe UNICO manufacture.


EVENTS

POÉSIE EN ARROSOIR

Photos: © Guillaume Perret

Un 20e anniversaire mémorable! Que d’émotions pour cette 20e édition! Resteront en mémoire, de nombreux moments intenses et partagés. Richard Bohringer, fragile et magnifique, porté par sa poésie et son art de comédien devant une salle pleine qui respire à peine. Les spectateurs proches des larmes en cheminant avec Yvette Théraulaz et Lee Maddeford à travers les meilleurs moments de leur carrière commune. Et puis il y a eu cette impression bluffante d’osciller, emporté par le slam de Yan Walther, de la surface aux abîmes de l’océan, alors qu’à quelques mètres une autre histoire de mer se dessinait à même le sol – le K de Dino Buzzati – devant un public conquis. Et le poète Voisard, tant attendu, qui découvre, ému, le spectacle imaginé par Thierry Romanens à partir de l’un de ses textes inédits. Et les femmes de tous âges qui, sortant du spectacle «Lettres de la chambre secrète», se demandent, troublées, comment la compagnie a fait pour «lire dans leurs têtes». Il y aurait tant à dire… Mais impossible de ne pas évoquer, pour terminer, ce défi fou – et relevé – de réunir sur une même scène près d’une cinquantaine d’artistes, comédiennes, comédiens et musiciens lors de deux soirées de gala inaugurales en hommage aux 20 premières éditions du festival et à ses créations, qui auront mis en scène, année après année, plus d’une centaine d’artistes régionaux. C’était incroyable.

LES JARDINS MUSICAUX Les spectateurs ont, pour la plupart, été subjugués par le Festival LES JARDINS MUSICAUX, et ont suivi les artistes dans les cantons de Neuchâtel, Berne, Jura et Vaud. CRÉATION SUISSE: LA ROUE D’ABEL GANCE ET ARTHUR HONEGGER, UN CINÉ-CONCERT DE 7 HEURES. La création suisse de ce spectacle mammouth a remporté un immense succès à Cernier et St-Imier. Titanesque, la performance de 7 heures a conquis tous les publics. Véritable pari artistique et sportif, le marathon musical conduit par Valentin Reymond s’est achevé par une standing ovation d’un public bouleversé. DU RAIL AUX PLAINES DU FAR-WEST. Le concert «Hommage à Morricone et Rota» (réunissant des partitions comme La Strada, Il était une fois dans l’Ouest ou Le Parrain) a réuni une marée de spectateurs ravis. DES ARTISTES INVITÉS AU SOMMET DE LEUR ART. Le Trio Bonn, L’Ensemble Ouranos, le Quatuor Talich, Michel Portal, le trio Esquina et l’Emile Parisien Sextet ont passionné les publics par des interprétations d’une rare intensité. Le répertoire contemporain a été porté par des artistes épris d’audace. UN AUTRE PROJET HORS CADRES. Dans le cadre de Bal(l)ades... (concerts et découvertes patrimoniales dans les Parcs Chasseral et du Doubs) l’intégrale des sonates pour piano de Prokofiev a été magnifiquement interprétée par quatre étudiants de la HKB lors de trois concerts. 26

1

2

3

1. Il était une fois dans l’Ouest. © Giona Mottura

2. Electric Bach. © Giona Mottura 3. Pour Michel. © Giona Mottura 4. Joyeux Atelier – Twann. © Giona Mottura

4



EVENTS

LA PLAGE DES SIX POMPES

1

2 3 1. Fanfare balnéaire illimitée. © David Fraternali

2. Distillerie d’images. © Gilles Mauron

3. Bal trap. © David Fraternali 4. Frigo (opus 2). © Gilles Mauron

4

La Plage des Six Pompes, festival des arts de la rue, se clôt après une intense et magnifique semaine. Les presque 200 représentations d’une cinquantaine de compagnies internationales ont pu compter sur une météo estivale pour les retrouvailles avec le public de La Chaux-de-Fonds. Ce qui reste à ce jour, ce sont bien les liens humains, le plaisir d’être ensemble. Le festival a retrouvé une fréquentation des dernières années approchant les 80 000 personnes dans les différents lieux. Malgré la canicule, peu favorable pour les compagnies jouant en milieu d’après-midi, un public nombreux a rejoint les multiples scènes. Les compagnies ont pu bénéficier de la générosité du public qui a rempli à de très nombreuses reprises les chapeaux. Le déploiement du festival est dans l’ensemble un succès. La place du Marché a permis une cohabitation harmonieuse entre la zone de convivialité du festival, son bar et les commerçant et établissements publics de la place. La programmation au collège de Numa-Droz a trouvé son public tout le long du festival. D’autres lieux devront conquérir leur public ces prochaines années en poursuivant la réflexion sur l’occupation des espaces de l’Ancienne ville. Rendez-vous est d’ores et déjà donné la première semaine d’août 2023 pour fêter comme il se doit les 30 ans du festival.

CORBAK FESTIVAL La 26e édition de Corbak festival s’est déroulée du 2 au 4 juin 2022 à La Chaux-du-Milieu. Après trois ans d’absence, les trois soirées proposées pour cette 26e édition ont attiré près de 2000 personnes dans la salle de concert. Les deux premiers soirs se sont joués à guichets fermés. Samedi, l’affluence était bonne mais toutes les places n’ont pas trouvé preneur. Corbak’ids, les spectacles destinés aux enfants le samedi après-midi a également rencontré un joli succès. La fréquentation de l’espace off présente également un excellent bilan. Stephan Eicher a proposé au festival de se produire une deuxième fois à la place de Maxime Le Forestier qui a malheureusement dû annuler sa tournée. Le Bernois a donc donné un premier concert jeudi. En première partie de soirée, c’est l’artiste mexicano-suisse, originaire du canton de Neuchâtel, Carolina Katún qui a foulé la scène de Corbak. Son univers musical aux sonorités latinoaméricaines teintés de jazz a enchanté le public. Le jeune public a pu également vivre pleinement cette 26e édition de Corbak avec un après-midi qui lui était spécialement consacré. Les concerts dans la salle ont repris à la nuit. La clôture du festival s’est faite en dansant, avec le trio de blues créole Delgres. Leur groove infernal a mis le feu à la scène du Corbak. 28

1

2

3

4

1-2. Stephan Eicher. © Gilles Mauron 3-4. Carolina Katún. © Gilles Mauron


La Neuveville - Suisse www.pradoren.com


EVENTS

TWS – TECHNICAL WATCHMAKER SHOW

Photos: © TWS – Technical Watchmaker Show, édition 2022

La 3e édition du TWS qui s’est tenue du 20 au 23 septembre 2022 se termine sur un bilan positif. Après 2 années d’absence (Covid oblige) l’édition 2022 s’est déroulée dans un environnement convivial et énergisant aux Anciens Abattoirs de La Chaux-de-Fonds. Les quelques 64 exposants, issus de l’environnement microtechnique horloger, ont pu présenter leurs savoir-faire dans un écrin convivial, lumineux et chaleureux reflétant pleinement les valeurs du salon TWS. Durant les 4 journées du TWS, ce sont environ 1800 visiteurs venus de Suisse, des pays limitrophes mais également de pays d’outre-mer qui ont rencontré les exposants fiers de démontrer leurs compétences techniques et industrielles ainsi que les nouveautés technologiques du moment. Diverses conférences ont aussi permis aux visiteurs et exposants de découvrir de nouvelles technologies dans les domaines de la fabrication additive, la qualité ou l’industrialisation mais aussi débattre des problèmes énergétiques qui font désormais partie de notre quotidien. Les organisateurs annoncent d’ores et déjà la tenue de l’édition du TWS 2023 qui se déroulera aux Anciens Abattoirs de La Chaux-de-Fonds du mardi 12 au vendredi 15 septembre 2023 – www.tws-swiss.com

SALON EPHJ Pour son 20e anniversaire, EPHJ a rassemblé plus de 700 entreprises de toute la Suisse et de 14 pays différents. 18 000 visiteurs professionnels suisses et internationaux ont franchi les portes de Palexpo cette année, soit une progression de 33% par rapport à 2021. «Progressivement, nous constatons le retour des visiteurs étrangers qui seront certainement encore plus nombreux en 2023.» De l’avis des exposants, la qualité des visiteurs se confirme et se consolide chaque année. Plusieurs temps forts ont marqué cette 20e édition, notamment la dernière journée dédiée au Job Dating pour essayer de répondre aux 300 postes ouverts dans ces entreprises. De nombreux candidats sont venus rencontrer les employeurs. En ouverture de EPHJ, la révélation du sondage réalisé auprès des jeunes Suisses pour mieux connaître leurs relations avec les montres a permis de vérifier l’attachement de ces jeunes aux belles montres mécaniques malgré la progression notable des smartwatches. Rappelons également que le Grand Prix des Exposants 2022 a été remporté par la société Polycrystal pour ses céramiques transparentes. Quant à Altimet, vainqueur du Challenge Watch Medtech, cette société innovante prédit l’usure des implants. 30


Probablement le plus beau choix de bijoux et alliances d’artisan en Or 18 carats écologique

Les Intemporels by


LAMBORGHINI PORRENTRUY Authorised Dealer

Un concept visionnaire : l’Urus Performante est l’évolution sportive du tout premier Super Sport Utility Vehicle à l’origine d’un nouveau segment en tant que supersportive polyvalente absolue. Grâce à son design sportif caractéristique, une utilisation révolutionnaire de composants allégés et une aérodynamique améliorée, l’Urus Performante fait passer le plaisir de conduite et les performances d'un SUV à un tout autre niveau. Le modèle le plus exclusif de la famille Urus relève la barre dans le monde des SUV hautes performances et emmène le conducteur vers de nouvelles frontières.

Voyeobeufs 3a CH-2900 Porrentruy Phone +41 32 466 40 44 info@lamborghiniporrentruy.ch www.lamborghiniporrentruy.ch


AGENDA

EXPOSITION Jusqu’au 26 février 2023 50 ans, 50 expositions, 50 collections

50 ANS, 50 EXPOSITIONS, 50 COLLECTIONS L’exposition suivra le fil rouge des nombreuses expositions organisées dans le Musée, elle aura pour but de montrer la grande richesse des collections du Musée, collections essentiellement constituées de dons, durant toutes ces années. Elles seront offertes aux yeux du public comme des cadeaux venus du temps passé. Jusqu’au 26 février 2023 Musée paysan et artisanal, La Chaux-de-Fonds

ENTRE CHIEN ET LOUP L’exposition «Entre chien et loup» se présente en deux parties permettant aux visiteurs de partir à la découverte de ces deux animaux à la fois si proches génétiquement et si différents de notre imaginaire. Jusqu’au 26 février 2023 Jurassica Museum, Porrentruy

Jusqu’au 26 février 2023 Entre chien et loup

Jusqu’au 28 octobre 2023 Nuit blanche chez les insectes

NUIT BLANCHE CHEZ LES INSECTES Exposition interactive et ludique, où petits et grands peuvent découvrir le monde méconnu de la vie nocturne des insectes ainsi que leurs stratégies pour se nourrir, échapper aux prédateurs, se cacher la journée ou trouver leur partenaire. Grâce à un jeu d’adresse, ils auront aussi l’opportunité de comprendre comment le ver luisant produit de la lumière. Via une autre expérience sensorielle, il sera également possible de se mettre dans la peau d’un insecte qui doit retrouver son chemin en ne se fiant qu’aux odeurs. Jusqu’au 28 octobre 2023 Centre Nature Les Cerlatez, Saignelégier

LA FENÊTRE ARCHÉO­ LOGIQUE DE LA RÉGION L’exposition permanente La Fenêtre archéologique de la région régale les visiteurs et visiteuses depuis 2003. Initialement conçue par le Musée Schwab, elle a pris ses quartiers au NMB Nouveau Musée Bienne en 2012. Le temps était venu de lui offrir une cure de jouvence méritée! Aujourd’hui, la nouvelle Fenêtre archéologique de la région invite le visiteur à remonter le temps pour mieux comprendre le présent et s’approprier l’avenir. Jusqu’au 1er avril 2025 Nouveau Musée Bienne (NMB), Bienne

Jusqu’au 1 er avril 2025 La Fenêtre archéologique de la région

« À L’EAU » Un espace tout neuf sous la forme d’un aquarium d’un nouveau genre vous invite à retracer l’histoire, les paysages et la biodiversité du lac de Neuchâtel. Grâce à ce diorama à taille humaine vous pourrez vivre l’expérience lacustre… sans vous mouiller! Jusqu’au 31 décembre 2030 Muséum d’Histoire Naturelle, Neuchâtel

Jusqu’au 31 décembre 2030 «A l’eau»

…UN MUSÉE SUR MESURE ! Le MRJG présente des objets de sa réserve en lien avec les mesures qui sont omniprésentes dans la vie des sociétés et des humains. 4 espaces vous plongeront dans les mesures du temps, du grain, des liquides et des solides. Un fil rouge vous guidera avec des panneaux explicatifs et textes entre autres, du sociologue parisien, Pinot qui a vécu en 1885 aux Genevez. Un espace jeu propose des activités pour petits et grands. Jusqu’au 29 octobre 2023 Fondation Pierre Voirol, Les Genevez

Jusqu’au 29 octobre 2023 ... un musée sur mesure !

33


TOYOTA bZ4X 100% 4x4. 100% électrique.

Garantie et assistance pendant 10 ans ou 185’000 km (selon première éventualité) à compter de la 1re immatriculation, activée lors du service et valable sur tous les véhicules Toyota . Vous trouverez des informations détaillées dans les dispositions applicables en matière de garantie sur toyota . ch .

Groupe AFH Hauterive votre nouveau partenaire Toyota sur Neuchâtel

2068 Hauterive Rouges-Trerres 57

Tel. 032 756 91 00 www.hauterivesa.ch


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE

JUIN FESTI’NEUCH

4 février Fête du froid, vallée de La Brévine

FÉVRIER FÊTE DU FROID, VALLÉE DE LA BRÉVINE Une manifestation originale pour célébrer le froid légendaire de la vallée surnommée la Sibérie de la Suisse. Des paysages glacés, une vallée enneigée, un lac gelé et des animations typiquement hivernales: traîneaux, sculptures sur neige, marché artisanal, animation pour les enfants, repas du terroir et village du froid. Le 4 février 2023 Lac des Taillères, La Brévine

MAI CORBAK FESTIVAL Corbak Festival est organisé depuis plus de 25 ans par un groupe d’amis qui a décidé de conjuguer l’amour de la musique et celui d’une région extrêmement dynamique, mais retirée des grands axes. Caractérisé par une structure entièrement bénévole depuis ses débuts, Corbak Festival a conquis le cœur d’un public fidèle et exigeant. Du 25 au 27 mai 2023 La Chaux-du-Milieu

Festi’neuch Neuchâtel openair Festival se fait l’écho des dernières nouveautés des musiques actuelles. Situé dans le cadre enchanteur des Jeunes-Rives, au bord du lac de Neuchâtel, il propose une quarantaine de concerts durant quatre jours et accueille plus de 50 000 festivaliers. Du 15 au 18 juin 2023 Neuchâtel

15 au 18 juin Festi’neuch

FÊTE CANTONALE BERNOISE DE LUTTE 2023 Une semaine de festivités est prévue avant l’événement sportif qui réunira les têtes couronnées cantonales et fédérales. Huit mille visiteurs sont attendus. Le comité est motivé et se réjouit d’accueillir la manifestation dans le Jura bernois. Les 24 et 25 juin 2023 Tramelan

SEPTEMBRE

24-25 juin Fête cantonale bernoise de lutte 2023

TRAMLABULLE Tramlabulle est un festival international dédié à la bande dessinée et ses connexions aux multimédia. Né en 1997, l’événement annuel se tient à Tramelan, accueillant une trentaine d’auteurs, scénariste et dessinateurs de BD de Suisse, Belgique et de France, parfois d’ailleurs. Ils y présentent leurs œuvres, par le biais des différentes animations et expositions. Du 22 au 24 septembre 2023 Tramelan

22 au 24 septembre Tramlabulle

25 au 27 mai Corbak Festival

35


BIEN PLUS QU’UN TRAVAIL.

PRESTATIONS VOTRE INTERLOCUTEUR PERSONNEL

ASSISTANCE DÉPANNAGE 24 HEURES SUR 24

GAMME COMPLÈTE D’UTILITAIRES SUR PLACE

COLLECTE ET LIVRAISON EN CAS DE RÉPARATIONS

VÉHICULE DE REMPLACEMENT

BORNE DE RECHARGE POUR VOTRE TOYOTA ÉLECTRIQUE

Bien plus qu’un véhicule. Un véhicule Toyota Professional. Découvrez votre partenaire à toute épreuve!

Groupe AFH Hauterive votre nouveau partenaire Toyota sur Neuchâtel

2068 Hauterive Rouges-Trerres 57

Tel. 032 756 91 00 www.hauterivesa.ch

Garantie et assistance pendant 10 ans ou 185’000 km (selon première éventualité) à compter de la 1re immatriculation, activée lors du service et valable sur tous les véhicules Toyota . Vous trouverez des informations détaillées dans les dispositions applicables en matière de garantie sur toyota . ch .


AGENDA

OPÉRA, DANSE JANVIER USURE Un fol élan de vie, entre hip-hop et danse contemporaine, considérant l’usure du corps comme une opportunité fructueuse, un moyen de se réinventer. Le 26 janvier 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel 26 janvier Usure

12 février ZAK RYTHMIK

FÉVRIER ZAK RYTHMIK

HÉLA FATTOUMI, ÉRIC LAMOUREUX / VIADANSE Comme dans un jardin d’éveil, les quatre danseuses et le danseur de ZAK RYTHMIK découvrent et font découvrir au public les multiples possibilités de faire rythme ensemble, en reliant danse, voix et percussions, dans un univers ludique, léger et coloré. Le 12 février 2023 Théâtre du Jura, Delémont

LA BOHÈME

23 au 26 février La Bohème

DE GIACOMO PUCCINI,MISE EN SCÈNE ROBERT BOUVIER, DIRECTION MUSICALE FACUNDO AUGUDIN Créé en 1896 à Turin, cet opéra en 4 tableaux relate la destinée à Paris de trois artistes et un philosophe dans le quartier latin de 1830. Du 23 au 26 février 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

AVRIL LE VOYAGE DANS LA LUNE

2 avril Le Voyage dans la Lune

D’APRÈS JULES VERNE, MUSIQUE JACQUES OFFENBACH Créé à l’Opéra Grand Avignon et après une longue tournée française, cet opéra-féérie dont l’Avant-scène opéra est l’un des coproducteurs s’arrête au Passage pour une date unique en Suisse. Le 2 avril 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

AVRIL KISS ! (LOVING KILLS) PAR CAMILLA PARINI Compagnie innovante de la scène indépendante tessinoise, le Collettivo Treppenwitz s’aventure dans les mystères de l’amour et nous envoûte par ses tableaux sensibles et oniriques… A mi-chemin entre danse, performance et installation, KISS! nous plonge dans la dimension irrationnelle de l’amour en interrogeant notre part la plus inconsciente. Le 23 avril 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

23 avril KISS ! (Loving Kills)

MAI TRIP TYQUE BALLET DE L’AMBRE La compagnie de danse jurassienne fête son 35e anniversaire. Trois chorégraphes de la région et les danseuses du Ballet de l’Ambre fêtent cet événement à travers trois pièces courtes: trois femmes, trois tableaux, trois générations, trois mondes. Ce triptyque est suivi de la nouvelle création inédite de Géraldine Klaey Dunkel, «Lumos» avec trois danseuses accompagnées par le compositeur Vincent Bouduban, au piano. Les 6 et 7 mai 2023 Théâtre du Jura, Delémont

6-7 mai Trip Tyque

JUIN FESTIVAL PATRIMOINE CULTUREL, DANSE ! Les huit équipes sélectionnées revisitent ainsi le patrimoine dansé helvétique, donnant au public la chance d’avoir, en une seule soirée, un panorama national de la danse, mais aussi de se frotter à la belle vitalité des compagnies de danse actuelle. Du 9 au 11 juin 2023 Théâtre du Jura, Delémont

9 au 11 juin Festival patrimoine culturel, danse

37



AGENDA

MUSIQUE, CONCERT

NOVEMBRE ROBERTO ALAGNA

23 novembre Roberto Alagna

AVEC LE CHŒUR LYRICA Accompagné par l’ensemble instrumental Histoires de musique et le Chœur Lyrica, ainsi que par Laurence Guillod et Rubén Amoretti, Roberto Alagna chantera différents airs tirés des opéras Tosca, Don Carlo et Rigoletto, mais aussi d’autres mélodies provenant des folklores populaires sicilien, napolitain et espagnol. Le 23 novembre 2022 Théâtre du Passage, Neuchâtel

DÉCEMBRE RÉCITAL D’ORGUE – JEAN-LOUIS FEIERTAG

4 décembre Récital d’orgue – Jean-Louis Feiertag

Jean-Louis Feiertag proposera un récital d’orgue entièrement improvisé, entre musiques de films, mélodies régionales et chants de Noël. Le 4 décembre 2022 Eglise catholique, Saignelégier

STEPPIN STOMPERS DIXIELAND BAND Depuis 1966 les «Steppin Stom­ pers» (TSS) font partie de la scène jazz régionale de la région de Bâle. Plusieurs centaines de performances et de concerts; la joie de jouer n’a jamais été perdue depuis 55 ans… Le 9 décembre 2022 Cave à jazz Musiù, Delémont

9 décembre Steppin Stompers Dixieland Band

DÉCEMBRE LET’S BOUFFE AGAIN !

29 décembre Let’s bouffe again!

Ils sont quatre comme trois artistes lyriques et un pianiste qui reviennent à l’Inter pour présenter leur intermède lyrico-bouffe décoiffant. Ils interprètent à leur manière les pages de Jacques Offenbach, Arthur Honegger, Emmanuel Chabrier et Erik Satie et insufflent un brin de légèreté et d’humour dans un monde qui dérape encore et encore. Le 29 décembre 2022 Salle de l’Inter, Porrentruy

JANVIER BACH ET LE NORD Anna Scholl mettra tout son talent de jeune musicienne au service d’un répertoire qui lui est familier, notamment grâce à son activité musicale en Allemagne du Nord, autour des orgues mythiques de Lüdingworth et Altenbruch. Le 22 janvier 2023 Eglise des Jésuites, Porrentruy

22 janvier Bach et le Nord

39



AGENDA

MUSIQUE, CONCERT JANVIER DANIEL AUTEUIL EN CONCERT

25 janvier Daniel Auteuil en concert

Après le succès de son premier album «Déjeuner en l’air» inspiré de textes de grands auteurs, Daniel Auteuil confirme avec ce nouveau spectacle musical plus personnel, sa passion pour la musique et la composition. Accompagné par ses musiciens Colin Russeil et Arman Méliès sur des chansons qu’il a spécialement écrites pour ce nouvel album, Daniel Auteuil nous entraînera dans un concert plein d’émotions. Le 25 janvier 2023 Théâtre du Jura, Delémont

FÉVRIER ERWANN MENGUY QUARTET

11 février Erwann Menguy quartet

Erwan Menguy, flûtiste breton reconnu à l’international, lance sa première création éponyme. En leader du quartet, il choisit de s’entourer d’instruments à cordes pour un travail très acoustique, à l’image des formations de bluegrass ou des ensembles de musique classique de chambre, sur un répertoire issu de ses compositions. Le 11 février 2023 Forum St-Georges, Delémont

MARS 11 mars Erika Stucky: Stucky Yodel

ERIKA STUCKY: STUCKY YODEL Cette helvetico-américaine relie ses points d’ancrage des deux côtés de l’Atlantique en pratiquant un art d’action vocale situé entre le jodel et le blues, qui, après trentecinq ans de carrière, n’a pas fini de nous surprendre. Le 11 mars 2023 Forum St-Georges, Delémont

MARS STARRY NIGHT

31 mars Starry Night

SIGNUM SAXOPHONE QUARTET, ALEXEJ GERASSIMEZ MULTIPERCUSIONNISTE Cinq jeunes musiciens créent des paysages sonores que personne n’avait jamais explorés auparavant, en s’embarquant dans un voyage à la Star Trek invitant jusqu’à la musique de AC/CD et John Williams. Le 31 mars 2023 TPR Salle de musique, La Chaux-de-Fonds

AVRIL KATIA GUERREIRO C’est le fado d’hier et de demain, que depuis les tout débuts de sa carrière, il y a près de vingt ans, Katia Guerreiro aborde sans artifices ni calculs. Dans le monde entier, elle a bouleversé les publics et de grandes figures telles que Maria Bethania, Charles Aznavour, Paulhino Da Viola ou encore Placindo Domingo se sont inclinées devant son talent et son intégrité. Le 29 avril 2023 Théâtre du Jura, Délemont

29 avril Katia Guerreiro

41



AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE

30 novembre – 1 er décembre Antonia de Rendinger

DÉCEMBRE ANTONIA DE RENDINGER Dans la lignée de Zouc, Dupontel ou Sylvie Joly, Antonia de Ren­ dinger marque les esprits par le ton acerbe et la pertinence de son écriture. Les 30 novembre et 1er décembre 2022 Théâtre du Passage, Neuchâtel

LES FOURBERIES DE SCAPIN Il y a presque un an jour pour jour, il emportait La Grande dans son Conte des Contes. Omar Porras est de retour. Mais cette fois, le sorcier de la scène, le meneur de troupe à l’esthétisme explosif, s’accompagne d’un complice légendaire: Molière. Dans le monde de ce Suisso-Colombien universel, les amours contrariées d’Argante et de Léonte, déposées entre les mains du malicieux serviteur Scapin, se traduisent en une course trépidante, hilarante et haletante dans un décor cartoonesque. Les 9 et 10 décembre 2022 Théâtre du Jura, Delémont 9-10 décembre Les Fourberies de Scapin

LES GENS MEURENT Après 16 représentations jouées à guichets fermés l’été dernier à Boulimie, le collectif d’humoristes lausannois rempile avec de nouvelles dates de «Les Gens Meurent». Un spectacle qui traite avec humour et finesse d’un sujet qui nous touche tous un jour ou l’autre, de près ou d’un peu plus loin. Les 9 et 10 décembre 2022 Théâtre du Passage, Neuchâtel

DÉCEMBRE

29 décembre au 6 janvier La Revue Neuchâteloise

LA REVUE NEUCHÂTELOISE La Revue revient de plus belle après une première édition de sa nouvelle formule. Des bourdes des politiques aux thèmes de société, en passant par les tracas du quotidien, l’équipe d’humoristes, comédiens, danseurs et chanteurs de la Revue passera l’année 2022 au crible. Du 29 décembre 2022 au 6 janvier 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

JANVIER L’AVARE Nommé au Molière du meilleur comédien, Michel Boujenah campe un Harpagon aussi féroce que touchant dans une mise en scène enlevée et très esthétique. Les 9 et 10 janvier 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

9-10 janvier L’avare

9-10 décembre Les Gens Meurent

43


NOUVELLE CITROËN C5 AIRCROSS HYBRIDE RECHARGEABLE SUSPENSION ACTIVE CITROËN ADVANCED COMFORT®

SIÈGES ADVANCED COMFORT

VITRES FEUILLETÉES ACOUSTIQUES

citroen.ch Offres valables sur les véhicules vendus du 01.10. – 31.10.2022. Offres réservées aux clients particuliers, dans le réseau participant. Prix de vente conseillés incluant TVA. Nouvelle Citroën C5 Aircross Hybride 225 ë-EAT8 Shine, prix catalogue CHF 46’980.–; Garantie 5 ans/100’000 km (au premier terme échu) offerte; consommation mixte 1.8 l/100 km; émissions de CO2 41 g/km; catégorie A. Photo symbolique. Citroën se réserve le droit de modifier sans préavis les données techniques, les équipements et les prix.

+41 32 847 08 47

www.apollotz.com

GARAGE | CARROSSERIE |1400 YVERDON


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE

JANVIER 18 au 22 janvier Bergamote

BERGAMOTE À DEUX ON EST MOINS SEUL Claude-Inga Barbey et Patrick Lapp se réunissent une dernière fois pour nous faire partager leurs savoureuses chroniques du quotidien. Du 18 au 22 janvier 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

ACROBRASS’RIRE

20 au 22 janvier Acrobrass’Rire

Pour son nouveau spectacle, l’Ensemble de Cuivres Jurassien (ECJ) et son directeur Ueli Kipfer vous invitent à prendre de la hauteur avec lescrobats qui voltigent sur la musique de l’ECJ. Attachez vos ceintures et préparez-vous à décoller pour un spectacle aérien et drôle! Du 20 au 22 janvier 2023 Théâtre Jura, Delémont

ET J’AI CRIÉ ALINE

22 janvier Et j’ai crié Aline

Le roman de jeunesse de Ramuz, Aline, est retraversé sur scène avec sensibilité par Thierry Romanens et un chœur de femmes, qu’accompagnent les sonorités jazz et rock du groupe Format A’3. Le 22 janvier 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

JANVIER LATERNA MAGICA

29 janvier Laterna Magica

Avec un décor sobre, composé d’un gigantesque drap blanc, de quelques panneaux, d’une lampe et d’une plante, la pièce plonge le public dans la Suède luthérienne des années 1920 telle que l’a vécue Bergman, pour la transfigurer et nous entraîner dans un voyage intérieur rempli d’humour et de générosité. Le 29 janvier 2023 Théâtre du Jura, Delémont

FÉVRIER CINQ HOMMES Comme beaucoup de clandestins, cinq hommes ont quitté pays et famille en quête d’un chantier, dernier espace où l’on accepte ceux qui n’ont pas de permis de travail tant qu’ils se soumettent aux conditions imposées. Et tant pis si leurs origines ou leur religion les opposent les uns aux autres. Pour le patron, ils sont tous pareils, des déracinés prêts à tout pour travailler. Le 11 février 2023 Théâtre du Jura, Delémont

11 février Cinq hommes

45


NOUVELLE 308 HYBRID Le nouveau visage de PEUGEOT 225 ch, 59 km en mode 100 % électrique

Nouvelle Peugeot 308 GT Pack HYBRID, 225 ch, e-EAT8; consommation en cycle mixte (WLTP): 1,4 l / 100 km et 16,4 kWh / 100 km; émissions de CO2 mixtes (WLTP): 33 g / km; catégorie de rendement énergétique A.

+41 32 847 08 47

www.apollotz.com

GARAGE | CARROSSERIE |1400 YVERDON


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE FÉVRIER MACHINE DE CIRQUE

14-15 février Machine de cirque

Cinq talentueux acrobatesjongleurs et leur étonnant musicien incarnent des personnages seuls au monde après une apocalypse, qui imaginent une drôle de machine pour trouver d’autres survivant·es. Maniant aussi bien les quilles et la planche coréenne que la serviette de bain, ils enchaînent les prouesses sur un rythme effréné, nous faisant passer du rire à l’effroi en un clin d’œil! Les 14 et 15 février 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

UNE ROSE ET UN BALAI

16-19 février Une rose et un balai

Publié en 2015, le Petit traité de sagesse d’un balayeur de rue de Michel faisait découvrir la saveur insoupçonnée de ce métier mal connu. Sur scène, le comédien Yves Jenny et le polyinstrumentiste Alexandre Cellier transposent à merveille les recettes pleines d’optimisme de l’auteur pour apprendre à mieux vivre. Penser, s’ouvrir et profiter du temps qui passe: dans le fracas du monde, cette bouffée d’oxygène est aussi salutaire que bienvenue! Du 16 au 19 février 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

MARS MON PETIT PAYS Bouleversante mais non dénuée d’humour, cette pièce fait revivre une époque où la Suisse séparait de force des milliers d’enfants de leurs parents pour les protéger d’un milieu présumé indigent et violent. Le 16 mars 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

MARS LA RÈGLE DU JEU A la veille de la Seconde Guerre mondiale, une bourgeoisie inconséquente se livre à des chassés-croisés vaudevillesques guidés par son cœur inconstant. Entre partie de chasse et course-poursuite de domestiques, la pièce scrute nos vies d’équilibristes entre amour et désir, aventure et confort, principes et pragmatisme. Le 12 mars 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel Les 27 et 28 mars 2023 Théâtre du Jura, Delémont

12 mars 27-28 mars La règle du jeu

JEAN-JACQUES VANIER Digressions, anecdotes et divagations aussi insensées que désopilantes égrènent ce solo malicieux, où il est question de la vie, de la mort et de l’opportunité d’être une carotte pour se préserver des difficultés existentielles. Le 29 mars 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

29 mars Jean-Jacques Vanier

16 mars Mon petit pays

47


NOUVEAU CHALLENGE CHEZ

entretien de véhicules organisation de travaux de carrosserie mise à disposition d’accessoires et de pièces détachées vente de voitures neuves et d’occasion gardiennage des pneus entretien de véhicules anciens ou de collection location de Morgan et van familial 2 ou 4 places tél. 032 846 11 66 info@skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE AVRIL RÉSILIENCE MON CUL 26 avril Résilience mon cul

Le Théâtre du Jura tient à vous présenter plusieurs facettes de Joël Maillard, artiste important de la scène suisse actuelle. Après «Quitter la Terre», l’un des spectacles qui l’a mis en orbite, présenté en début de saison, nous prolongeons l’expérience avec sa nouvelle création qui se veut un condensé de son univers. Le 26 avril 2023 Théâtre du Jura, Delémont

27 mai Sans peur, ni pleurs

MAI SANS PEUR, NI PLEURS Un récit décoiffant qui revisite avec beaucoup d’imagination les peurs enfantines en célébrant les liens intergénérationnels. Le 27 mai 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

JUIN MAYA, UNE VOIX

27 avril Maya, une voix

INSPIRÉ DE LA VIE DE MAYA ANGELOU, MISE EN SCÈNE ERIC BOUVRON Découvrez le destin de Maya Angelou, militante afro-américaine qui se battit en faveur de la place des femmes dans la société et lutta pour les droits civiques des Noir·es dans le sillage de Martin Luther King et Malcolm X. Le 27 avril 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

MAI UNE MAISON DE POUPÉE Plus qu’une pièce féministe, il s’agit avant tout d’une lutte pour l’existence qui, bien que menée par une femme, est aussi le combat de chacun·e des protagonistes, funambules au-dessus du vide. Dans cette pièce prédomine le sentiment d’une société en fin de course qui doit se réinventer. Le 23 mai 2023 Théâtre du Jura, Delémont

ÇA VEUT JOUER (OU BIEN?) PAR ROBERT BOUVIER Bobby est un optimiste qui plane carrément! Sa confiance inaltérable en sa bonne étoile lui réserve pourtant d’étonnantes mésaventures… Du 7 au 11 juin 2023 Théâtre du Passage, Neuchâtel

LES INFILTRÉ·E·S Les Infiltré·e·s propose au public les histoires de chacun·e, en leur accordant la distance et la créativité que permet l’acte théâtral. Le projet dresse des ponts entre la fiction et la réalité et les participant·es, actrices et acteurs d’un soir, se voient donner la possibilité de monter sur scène, que ce soit pour la première fois ou non. Les 15 et 16 juin 2023 Théâtre du Jura, Delémont

7-11 juin Ça veut jouer (ou bien?)

15-16 juin Les Infiltré·e·s 23 mai Une maison de poupée

49


photo © J. Hoffman


AGENDA

FOIRE, SALON DÉCEMBRE MARCHÉ DE NOËL DES ARTISANS Déambuler entre produit du terroir, cosmétiques, arts décoratifs, bijoux au Manège du Terroir. Du 2 au 4 décembre 2022 L’ancien Manège, La Chaux-de-Fonds 2 au 4 décembre Marché de Noël des artisans

19-23 avril Salon de l’Immobilier NEuchâtelois – SINE

AVRIL SALON DE L’IMMOBILIER NEUCHÂTELOIS – SINE Le Salon de l’Immobilier NEuchâ­ telois (SINE) est pour vous un point de rencontre convivial et pertinent. Il regroupe tous les acteurs économiques de l’immobilier et les professionnels qui peuvent répondre à toutes vos questions. Le salon se tient dans un cadre agréable et adapté à l’événement. Du 19 au 23 avril 2023 Patinoire du Littoral, Neuchâtel

JUILLET 24e RENCONTRE MONDIALE DES AMIS DE LA 2CV

25-30 juillet 24e Rencontre Mondiale des Amis de la 2CV

Les amis suisses de la 2CV et la région de Delémont se réjouissent de vous accueillir lors la 24e Ren­ contre Mondiale des Amis de la 2CV. Durant six jours, quelque 3000 véhicules et 6000 à 7000 participants sont attendus. Du 25 au 30 juillet 2023 Délemont

SPORT JANVIER NEUCHÂTEL TROPHY

DÉCEMBRE LA TROTTEUSE-TISSOT 10 décembre La Trotteuse-Tissot

Tout au long du parcours, cliques, artistes de rue et spectateurs animent et encouragent les participants dans ce défi personnel. 24 catégories permettent à chacun de s’exprimer en solo, en famille, entre amis ou collègues durant une après-midi en folie. Le 10 décembre 2022 La Chaux-de-Fonds

Cohésion et harmonie sont les qualités demandées aux formations qui évoluent sur la glace à l’occasion du Championnat du monde juniors de patinage synchronisé. Reliés entre eux par différentes prises de mains, les patineurs offrent un spectacle enchanteur d’où ressort un esprit d’équipe incontestable. Du 13 au 15 janvier 2023 Neuchâtel

13-15 janvier Neuchâtel Trophy

51


AGENDA

EXPOSITIONS À LA FEMTOSECONDE PRÈS !

L’établi du graveur. © Ville de La Chaux-de-Fonds, A. Henchoz

Exposition permanente: L’homme et le temps

L’HOMME ET LE TEMPS Exposition permanente Le Musée international d’horlogerie (MIH), unique dans sa conception architecturale et muséographique, présente la collection la plus significative au monde entièrement consacrée à la mesure du temps. Du cadran solaire à l’horloge atomique, en passant par des pendules, montres, automates, machines et outils du XVIe siècle à nos jours, l’exposition dévoile les mystères du temps et retrace de manière vivante et ludique l’histoire technique, artistique, sociale, économique et culturelle de l’horlogerie suisse et internationale sur une surface de plus de 2000 m2. Lors de votre visite, assistez au travail des artisans horlogers de l’atelier de restauration, profitez de la boutique et de la librairie spécialisées.

Exposition semi-permanente La quête de la précision, affaire de savants, a été un moteur des innovations horlogères dès le XVIe siècle. Les résonateurs sont au cœur de ces développements: le pendule, le balancier-spiral puis le quartz permettent de décupler la précision des horloges. A partir de la Seconde Guerre mondiale, la mesure précise du temps passe des mains des horlogers et des astronomes à celles des physiciens. Dès 1967, la seconde n’est plus définie par les observations astronomiques comme le passage du Soleil au zénith, mais par la mesure d’un phénomène microscopique: l’oscillation d’atomes de césium. Une femtoseconde – un billiardième de seconde – est la fraction de temps la plus fine qu’il est possible de mesurer à ce jour. Ce degré de précision, imperceptible au commun des mortels, est indispensable à l’organisation de la société humaine: géolocalisation, navigation, transports, télécommunications sont rendus performants grâce à la précision extrême des horloges qui les gouvernent.

NOUVELLES ACQUISITIONS Exposition temporaire L’accroissement de la collection du MIH se fait régulièrement grâce à des dons et des achats. Chaque année, le musée tient à remercier les généreux donateurs par la présentation durant 12 mois des nouvelles acquisitions de l’année précédente.

Montre de poche émaillée, Suzanne Rohr et Carlo Poluzzi, vers 1966. © Collection MIH

52

Exposition semi-permanente: A la femtoseconde près !

Exposition temporaire: nouvelles acquisitions


ÉCLAT DE VERRE. LA MAÎTRISE DE L’ÉMAIL Exposition temporaire, jusqu’au 6 novembre 2022 Qu’il soit cloisonné, champlevé, peint, opaque, transparent ou opalescent, l’émail fascine depuis des siècles. Sous l’apparente simplicité de sa composition – du verre et des oxydes métalliques – se cache toute l’adresse des émailleuses et des émailleurs qui doivent en maîtriser la préparation, l’application et la cuisson au four. Aujourd’hui encore, la décoration d’une montre avec de l’émail s’apparente à de l’alchimie et conserve ses parts de secrets. A l’occasion des 150 ans de l’Ecole d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds et en cette Année Internationale du Verre proclamée par les Nations Unies, Éclat de verre présente les techniques ancestrales de l’émail appliquées à la décoration horlogère. Dans la directe continuité de Transmissions. L’immatériel photographié consacrée aux savoir-faire mécaniques, l’exposition met en lumière l’art de l’émail sous ses plus hauts atours grâce au prêt de nombreuses institutions prestigieuses, tout en soulignant les enjeux passés et actuels de la formation des émailleuses et des émailleurs au travers de la collection d’arts industriels de l’Ecole. Éclat de verre confronte les chefs-d’œuvre réalisés par les artisan·e·s à leurs commanditaires, la simplicité de la matière à la grande complexité de sa maîtrise, et l’attrait actuel des objets horlogers émaillés à l’absence de filière d’apprentissage bien établie.

Exposition temporaire: Éclat de verre. La maîtrise de l’émail

Exposition Éclat de verre. La maîtrise de l’émail.

Émaux translucides.

Passage au four.

© MIH / V. Savanyu

© Ville de La Chaux-de-Fonds / A. Henchoz

53



BOUTIQUE PIAGET

BOUTIQUE PIAGET

BOUTIQUE PIAGET

RUE DU RHÔNE 40 - GENÈVE

BAHNHOFSTRASSE 38 - ZURICH

GRENDELSTRASSE 19 - LUCERNE



PERSONNALITÉS Un engagement fort

© Shutterstock

57


INTERVIEW

NICOLE BAUR PRÉSIDENTE DU CONSEIL COMMUNAL DE NEUCHÂTEL

Dans 10 ans, comment pourrait être Neuchâtel ? Depuis janvier 2021, un nouveau Conseil communal administre la capitale cantonale. Elle est présidée actuellement par Nicole Baur (VertPopSol) à la tête du Dicastère de la famille, de la formation, de la santé et des sports. Nouveaux projets autour de l’école et des personnes âgées, ambitions pour que la ville soit plus agréable encore à vivre… beaucoup de dossiers sont sur la table. Pour en parler, la présidente répond à nos questions. © DR

L’enseigne #Neuchâtel décorée pour l’Eurogym 2022 : en juillet, 3000 jeunes athlètes de 21 pays ont montré leur incroyable talent lors d’une rencontre internationale à Neuchâtel. © Ville de Neuchâtel

58


Photo officielle du Conseil communal sous la présidence de Nicole Baur, juillet 2022. Image prise au collège de Beauregard, une construction modulaire qui accueille les élèves du collège des Parcs en pleine rénovation. © Bernard Python

Qui êtes-vous Nicole Baur? Je suis biennoise d’origine. Après des études en sciences politiques à Lausanne, j’ai travaillé dans différents médias dont la RTS. Si je m’y plaisais, j’avais pourtant en tête de partir comme déléguée du CICR dans des pays secoués par des conflits. C’est comme cela que je me suis retrouvée durant une année au Salvador, en pleine guerre civile, et une autre en Palestine, durant la première Intifada. De retour en Suisse, j’ai réintégré la RTS, à Lausanne, comme journaliste, où je suis restée une quinzaine d’années. A la fin de cette carrière, j’étais correspondante parlementaire à Berne. Dès 2008, une opportunité professionnelle m’a amenée à Neuchâtel avec mes 3 enfants et je mets tout en œuvre pour défendre les causes qui m’ont toujours été chères. Quel est votre chemin en politique? Je suis sensible depuis longtemps à deux combats: l’écologie et le féminisme. Enfant, j’étais déjà très attachée à tout ce qui touchait à l’environnement, puis en avançant en âge, la défense des femmes a pris de l’importance. Après des années de journalisme, j’ai décidé en 2002 de m’investir plus avant en politique et suis devenue collaboratrice personnelle de François Marthaler, membre des Verts, conseiller d’Etat vaudois. Le choix du parti s’est fait naturellement puisque les Verts défendent tout ce qui me tient à cœur. A partir de là, je vis une ascension fulgurante. On me propose rapidement de prendre la présidence du parti vaudois. Je ne savais trop que faire: il me semblait que tout allait trop vite, que je n’avais pas l’expérience voulue, mais j’ai accepté. C’était naïf. J’ai été immédiatement la cible de nombreuses attaques. Ce fut une période vraiment difficile et la fin d’une certaine confiance dans la politique de partis. Pour autant, cela ne remettait pas en cause mes combats et mes convictions, raison pour laquelle quand j’ai vu une annonce pour un poste de déléguée à l’égalité et à la politique familiale dans le canton de Neuchâtel, j’ai postulé et j’ai été engagée. Nous sommes en 2008, je m’installe alors ici avec mes 3 enfants et m’inscris chez les Verts neuchâtelois comme simple adhérente.

Stand des Vert-e-s au centre-ville de Neuchâtel. © DR

Comment vous retrouvez-vous au Conseil communal de Neuchâtel? En 2012, je suis élue au législatif de la Ville, que je quitte en 2016 après plusieurs déceptions (les Verts avaient perdu beaucoup de voix aux élections fédérales de 2015). Retournement de situation en 2019 où ils cartonnent. Les femmes ayant une place plus affirmée que jamais, après la grève de 2019, on me propose de me présenter au Conseil d’Etat, ce que je refuse. Dans le même temps, une carte est à jouer à la ville de Neuchâtel pour aller y chercher un second siège. Je me présente et suis seule élue, à ma grande surprise, en octobre 2020. Les dicastères sont attribués en fonction de nos profils. Avec une immense joie, je me vois attribuer celui de la famille, de la formation, de la santé et des sports. Depuis juillet dernier, je suis présidente du Conseil communal (exécutif). 59


Quel projet vous occupe spécialement? La Suisse a cette particularité de ne pas aider les femmes à travailler quand elles ont des enfants. Avec des écoles qui libèrent les élèves à midi ou très tôt dans l’après-midi et du parascolaire souvent onéreux, on les décourage de s’investir dans le monde du travail. Par conséquent, lorsqu’elles arrivent à l’âge de la retraite, elles ont peu cotisé au 2e pilier. Ce qui engendre tout simplement une paupérisation féminine! Pour remédier à ceci et donner une chance aux parents qui veulent s’épanouir professionnellement, il faut donc avoir une école adaptée. Pour cette raison, je travaille à un projet pilote qui va concerner deux collèges et les cycles 1 et 2. Ils seront sur le modèle de l’école à la journée. Les enfants seront pris en charge pour le repas de midi et auront à choix différentes animations après les cours. Ainsi, jusqu’à 18h, ils auront l’occasion de faire du sport avec des professionnels ou encore de la musique, par exemple. Ceci présente également un autre avantage, celui de donner l’opportunité à des jeunes, qui ne l’ont pas toujours, de pratiquer des activités nouvelles auxquelles ils ou elles ne pensaient pas ou qui leur étaient inaccessibles financièrement. C’est aussi une belle façon de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Tout ceci ne sera pas gratuit, mais le prix à payer sera adapté en fonction des revenus parentaux. Pour aller de l’avant, il faut que le canton accepte d’en subventionner une partie. Et parallèlement, si le Conseil communal me suit, je vais devoir me battre devant le Conseil général pour en obtenir le financement. J’ai bon espoir: récemment, une enquête a prouvé que lorsque l’on permet à davantage de parents de travailler, les familles engrangent des revenus qui, par effet domino, apportent un meilleur retour fiscal aux collectivités publiques. Qu’en est-il du quotidien des aînés dans la ville? Dans une société où les personnes âgées souhaitent rester le plus longtemps possible à domicile, il me semble essentiel de tout mettre en œuvre pour qu’elles conservent leur autonomie au quotidien. Ceci passe aussi par le maintien de la vie sociale. Il faut éviter à tout prix qu’elles deviennent trop sédentaires. Les maisons de quartier sont un bon compromis pour éviter l’isolement et organiser des moments de rencontre autour d’un café, par exemple. Certaines existent déjà dans et ces moments d’échanges sont très appréciés! Il nous faut donc élargir cette offre. Par contre, si les collectivités

Des seniors au bord du lac: la Ville fait partie du réseau des villes amies des aîné-e-s et veille particulièrement à leur bien-être. © Stefano Iori

Piscines du Nid-du-Crô. © Ville de Neuchâtel

Des vélos stationnés aux abords d’un collège: la ville favorise les déplacements à vélo, y compris pour les enfants. © Lucas Vuitel

publiques font ce qu’elles peuvent pour aider les aînés, il est nécessaire qu’une solidarité intergénérationnelle existe et soit solide. Le bien-être des seniors est l’affaire de tous. Il passe également par de nombreuses associations qui s’investissent pleinement. Ensemble, nous pouvons et devons aller de l’avant sur ce type de projets car il ne faut pas perdre de vue que 20% de la population de la ville a plus de 65 ans. La Neuchâtel de vos rêves dans 10 ans, elle est comment? C’est une ville progressiste où il fait vraiment bon vivre, même si, aujourd’hui déjà, nous y sommes bien. Alors, pour ajouter à ses atouts actuels, je vois davantage de zones libres de voitures, moins de sols bétonnés, et les bords du lac encore mieux aménagés. Et pour le plus grand bonheur de la cycliste que je suis, Neuchâtel devient le paradis de la mobilité douce! On joint à tout ceci une école qui permet réellement la conciliation famille-travail et un encadrement attentif des aînés, et tout y est!

Faubourg de l’Hôpital 2 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 717 77 12 www.neuchatelville.ch

60



VITROCSA

Une success-story neuchâteloise Plébiscitées dans le monde entier pour leur minimalisme, les fenêtres Vitrocsa ne cessent d’évoluer pour répondre aux demandes les plus complexes tout en s’alignant aux défis actuels. Design de haute qualité, réputation bien établie, l’entreprise reste fidèle à ses valeurs initiales et ancrée dans le paysage neuchâtelois avec une entreprise toujours basée à Saint-Aubin-Sauges.

Laguna Beach House par Kanner Architects, Stephan Kanner. © Emil Kara

62


A l’origine de Vitrocsa, il y avait... des fleurs. Dans les années 80, Eric Joray se lance dans la plantation d’orchidées et pour favoriser leur production, il décide de construire sa propre serre, aux lignes déjà minimalistes. La serre se fait remarquer et de nombreuses personnes s’y intéressent, au point qu’Eric Joray crée Orchidées Constructions SA, destinée au développement et à la construction de serres et de vérandas. S’inspirant initialement d’un système belge, Eric Joray décide de développer son propre système. Il le présente lors d’une exposition et le système attire l’attention des architectes. Le projet est lancé, ainsi en 1994, Vitrocsa est née, contraction de VITRes-Orchidées-SA et Eric Joray dépose le premier brevet pour le système coulissant qu’il a conçu. A partir de là, tous les systèmes innovants seront développés à l’interne par le même département « Recherche & Développement » et des brevets seront déposés régulièrement. Des collaborations qui poussent à l’innovation Qu’est-ce qui caractérise les fenêtres Vitrocsa? Leurs systèmes remplacent les châssis traditionnels par de simples profilés d’habillage presque invisibles. D’où cette fenêtre minimale qui a séduit aussi bien des Château Trop Long Mondot par Moinard Bétaille Bruno Moinard & Claire Bétaille. © Romain Ricard grandes marques que des particuliers, en Suisse et dans le monde. On notera par exemple un projet initié avec le célèbre architecte anglais Norman Foster qui a incité Vitrocsa à concevoir le système «Turnable corner»: il permet d’optimiser l’espace par un principe de roulement qui libère complètement les éléments vitrés du passage. Les panneaux de verre peuvent ainsi coulisser indépendamment les uns des autres et tourner dans les angles pour se ranger dans une zone dédiée. Même quand les projets n’aboutissent pas, les réflexions préalables permettent à Vitrocsa de développer de nouvelles idées pour répondre aux exigences les plus folles. Pour de nombreux architectes, pouvoir faire usage de fenêtres Vitrocsa au moins une fois dans leur carrière est un rêve. Outre le «Turnable corner», la marque propose trois autres systèmes: coulissante (ouverture unique horizontale), pivotante (ouverture verticale à droite, gauche ou central) et guillotine (plusieurs châssis coulissants verticalement).

Maui Residence par Walker Warner Architects. © Matthew Millman

Créations de précision Par le passé, on peut citer comme œuvres notables le dernier étage de la Maison Dior à Séoul, le septième étage de l’hôtel Shangri-La à Paris ou encore les résidences de Lenny Kravitz ou de Michael Bay en Californie. Plébiscités pour leur minimalisme et leur haute qualité, les fenêtres Vitrocsa ont été de nombreuses fois primées et récompensées. Plus d’un millier de composants sont utilisés, de la même manière que les éléments de haute horlogerie. Les pièces sont fignolées une à une avant d’être assemblées à la mécanique de précision des systèmes. Vitrocsa garantit des produits «zéro défaut», faits pour durer à vie. Villas contemporaines par l’Entreprise générale Wakell. © Laurent Brandajs


Dior Séoul par Christian de Portzamparc. © Nicolas Borel

Private Spa par Pitsou Kedem Architects. © Amit Geron

Bronte House par Tobias Partners.

Grand Park Hotel Rovinj par 3LHD.

Branch House par TOLO Architecture.

© Justin Alexander

© Jure Živkovi´c

© David Hartwell


Entreprise neuchâteloise à l’esprit familial Forte d’un succès qui n’en finit pas de se développer depuis 30 ans, Vitrocsa exporte aujourd’hui ses fenêtres dans plus de 60 pays. Un engouement mondial qui n’empêche pas la marque de rester fidèle à sa philosophie « d’artisanat de proximité ». L’entreprise compte actuellement 22 col­laborateurs et reste basée depuis ses débuts à Saint-Aubin-Sauges, au bord du lac de Neuchâtel. Vitrocsa cultive un fort esprit d’équipe et malgré des ambitions de multinationales, elle souhaite garder une ambiance familiale. C’est aussi l’une des particularités de la marque qui lui a permis d’affronter la période de pandémie sans être trop affectée: la fabrication étant en majeure partie effectuée à l’interne, Vitrocsa n’est donc pas tributaire d’autres fournisseurs pour livrer ses systèmes. Une nouveauté en 2021 a permis à la marque d’être encore plus autonome: l’acquisition d’une chambre de tests accréditée pour évaluer la résistance au vent et l’étanchéité, plutôt que d’effectuer ces tests dans un laboratoire extérieur.

Bassett Road par Paul+O Architects. © Fernando Guerra

Z house par Milic Harel Architects. © Amit Geron

Désir et défi de répondre aux demandes les plus complexes Actuellement, le département Recherche & Développement se concentre sur une nouvelle prouesse technique: l’automation, tout en respectant des critères de durabilité. En d’autres termes, il s’agit d’adapter le «Turnable corner» en version motorisée, avec un outil de commande au design épuré également élaboré par Vitrocsa. Une demande que les clients souhaitaient depuis longtemps et que la marque ne devrait pas tarder à finaliser. Par ailleurs en 2022, différents projets rivalisent en complexité comme la création d’une fenêtre d’une centaine de mètres pour un client privé à Nice, ou encore des fenêtres inclinées à la fois vers l’extérieur et sur le côté pour un client basé aux Emirats. Ce sont de telles demandes qui permettent à Vitrocsa de se challenger et d’évoluer constamment pour aller toujours plus loin dans l’innovation.

Rue de la Gare 8 – CH-2024 Saint-Aubin-Sauges Tél. +41 24 436 22 02 info@vitrocsa.com – www.vitrocsa.com

65


CHARME À DEMEURE – BOFFI STUDIO – ID-PROJECT

20 years anniversary

L’art de sublimer les intérieurs comme les extérieurs Avoir un lieu de vie où l’on a envie de passer du temps, un home sweet home où chaque détail de décoration marque la différence et confère une ambiance particulière, beaucoup y sont attachés. Parce que savoir apporter ces touches uniques est un travail, voire un don inné, Chantal et JeanPaul de Labrousse Sàrl interviennent dans toute la Suisse et à l’étranger pour créer, transformer, rénover, repenser une pièce, un intérieur complet, une demeure, un chalet, un jardin… Forts d’une expérience qui se traduit en années et une centaine de réalisations, faire appel à leurs services est gage d’avoir un résultat qui mêle charme, élégance, luxe et raffinement.

66


Passion quand tu nous tiens Chantal Labrousse travaillait dans les relations internationales, son époux, Jean-Paul, était à la direction d’une filiale d’une multinationale du High Tech. Derrière ce quotidien se cachait une passion pour la décoration d’intérieur. Durant de longues années, elle ne s’est bornée qu’à leur propre résidence jusqu’en 2002 où Chantal décide de faire le grand saut et d’ouvrir une boutique, Charme à Demeure Interiors, à Neuchâtel. Elle ne propose que des objets, du mobilier, de belles étoffes, issus de maisons de prestige, des pièces chics et haut de gamme qui trouvent très rapidement leur public. Les amateurs de beau viennent de Zurich, de Genève… Beaucoup sont friands de ses conseils, de ses idées. Rapidement, on lui demande de se rendre à demeure pour qu’elle réalise elle-même la décoration. Par effet domino, vient le moment où des travaux s’imposent, où l’architecture d’intérieur entre dans le jeu. Rien de plus simple pour aborder le côté technique que de faire appel aux compétences de Jean-Paul Labrousse. Ensemble, le couple pense, étudie, analyse, propose et gère l’intégralité de certains chantiers de A à Z en s’entourant de professionnels de haut vol. Quelle que soit la taille de l’environnement à sublimer, on veut leur signature. En seulement 5 ans, ils se font un nom et interviennent aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. Polyglottes, leur clientèle est tant locale qu’internationale.

Ne faire appel qu’aux plus belles marques et qu’aux meilleurs artisans Savoir trouver les meilleurs matériaux, les plus belles finitions, sélectionner les plus jolis coloris et les mixer avec goût est un art que maîtrise Chantal. Au-delà, il faut accompagner l’ensemble du mobilier, de luminaires, d’objets de décoration… un tout qui fera de chaque intérieur, un lieu unique. Pour aider à ce but convoité, notre décoratrice est en quête permanente de maisons qui peuvent lui proposer des pièces aux finitions luxueuses et au design inspiré. Les salons dédiés à l’ameublement, autant à Paris qu’à Milan, lui offrent l’opportunité de découvrir chaque année des pépites qu’elle sait distiller à bon escient. Mais tout n’y est pas. Alors, pour avoir l’objet totalement adapté, sur-mesure, aux détails parfaits, elle fait appel à des artisans d’art, principalement français, italiens, belges, dont le savoir-faire éprouvé offre des résultats inouïs. Des professionnels animés par la passion et qui mettent tout leur cœur à réaliser un canapé, une table, un lustre magistral en bronze… la liste est longue.

Un bureau technique, des solutions avant-gardistes Toujours avec une longueur d’avance, le couple fait évoluer en permanence son offre en s’appuyant sur ses compétences individuelles et un service totalement personnalisé. Ainsi, le département ID, bureau d’étude orienté projet, architecture d’intégration, engineering & Hi Tech, permet de répondre aux diverses demandes et de proposer des solutions autant aux privés qu’aux professionnels. De l’esquisse à la simulation 3D, de la gestion au suivi de projet, en passant par l’intégration d’énergies renouvelables (photovoltaïque, géothermie...) ou l’amélioration énergétique d’un bâtiment. ID Project relève avec enthousiasme les défis humains, technologiques & environnementaux du XXIe siècle. 67


Boffi Studio En 2015, pour étoffer leur offre et proposer l’excellence en matière de cuisines, de salles de bains, d’agencement sur-mesure, de portes ou encore de dressings, Chantal et Jean-Paul Labrousse installent un espace dédié à la marque Boffi au cœur de Neuchâtel. Une société de designers italiens du groupe Alta Gamma, connue et reconnue pour l’élégance de ses créations, à l’image de tant d’autres exclusives telles que Porro, Rimadesio, Effe, Jacuzzi, Vola, Listone, Fiandre... qu’ils destinent à une clientèle qui n’a fait que s’étoffer au fil des années. Ce troisième département entièrement orienté «second œuvre» permet ainsi de répondre à la totalité des requêtes en transformation et rénovation haut de gamme. Suggérer sans rien imposer Savoir par un seul détail marquer la différence n’est pas donné à tout le monde. Ceci explique entre autres le succès du couple tout comme sa pluridisciplinarité qui lui permet de gérer des chantiers divers et complexes dans leur intégralité. Forts de ses 3 départements distincts et complémentaires & de son team partenaire rompu aux hautes exigences, Labrousse Sàrl relève en interne les nombreux défis et peut ainsi proposer diverses missions clé en main dont le modèle phare «all in one Signature» tant prisé de sa clientèle exigeante et avisée. Mais avant d’intervenir, il faut avoir compris les attentes des clients, s’être mis à leur place pour leur proposer des suggestions adaptées. Chaque demande est différente. Certaines personnes ont des idées bien arrêtées qui peuvent se réaliser ou évoluer au fil des discussions, d’autres laissent carte blanche à Chantal et Jean-Paul et leur octroient leur absolue confiance. Ils savent que d’un ouvrage central au cœur d’une pièce au choix des matériaux en passant par le petit «+» qui change tout, ils sauront apporter l’harmonie parfaite et une vraie plus-value à l’espace revisité. On ne compte pas les ouvrages qui après rénovations, transformations ou réhabilitations sont transformés en biens d’exceptions. 68

C’est un jardin extraordinaire Avoir plaisir à fouler le gazon de son jardin tout en posant son regard sur des parterres fleuries, aimer prendre du temps au cœur de son pool house décoré avec raffinement ou apprécier se prélasser au bord de sa piscine sur des transats douillets, voilà des moments qu’ils sont nombreux à vivre après avoir fait appel à Chantal et Jean-Paul Labrousse. En effet, s’ils interviennent pour des intérieurs, leur «patte» ils l’exportent aussi pour des extérieurs. Le but à atteindre est le même: sublimer le lieu! Pour ce faire, là encore, les discussions avec les clients sont de mise pour cerner les besoins. S’en suivent celles avec les professionnels quand des paysagistes ou des piscinistes sont nécessaires. Par la suite, le couple les accompagne tout au long de la réalisation pour s’assurer d’un rendu parfait et créer une prolongation harmonieuse et exclusive de l’intérieur vers l’extérieur.


S’il ne fallait garder qu’un souvenir Vous l’aurez compris, Chantal et Jean-Paul Labrousse ont des ADN d’entrepreneurs, avec les challenges comme adrénaline mais ce sont surtout des artistes, des «sublimateurs» d’espace. Partout où ils passent, ils signent le lieu, un lieu qui porte leur empreinte, une empreinte marquée de charme, d’élégance intemporelle, l’effet «Waouh». «Mener à bien un chantier est toujours un immense défi. Il y a tellement de paramètres à gérer et chaque ouvrage est unique et identitaire. C’est toujours incroyable de constater tout ce que nous sommes capables de réaliser», dixit Jean-Paul Labrousse. Et les

clients ne s’en plaignent pas tant les expressions de bonheur et la forte revalorisation de leur bien sont toujours au rendez-vous. Ce savoir-faire leur vaut d’avoir mené des chantiers de toutes tailles qui se comptent par centaine. Le couple pourrait garder en souvenir celui-ci ou celui-là mais quand on lui demande ce qui l’a le plus marqué durant ces 20 dernières années, la réponse est à l’unisson: «Notre plus beau souvenir se multiplie par autant de belles rencontres que nous avons fait durant ces 2 décennies. Pouvoir vivre de sa passion et la voir plébiscitée par des clients heureux et satisfaits est un moteur pour nous!».

Labrousse Sàrl

Rue Promenade-Noire 6-10 – CH-2000 Neuchâtel – Tél. +41 32 724 00 61 www.charme-a-demeure.ch – www.boffi-neuchatel.ch – www.ID-project.ch

69


MICHAUD BIJOUTERIE ET HAUTE HORLOGERIE

Depuis plus d’un siècle au service de nos clients! Tradition et expertise se perpétuent depuis plus d’un siècle au sein de la maison Michaud. Des valeurs cultivées par quatre générations depuis l’ouverture de la première horlogeriebijouterie en 1909.

70


La passion pour les pièces horlogères raffinées et les créations de bijoutiers et joailliers mondialement réputés est aujourd’hui partagée par trois descendants du fondateur: Marie-Maude et Laurent Michaud dirigent l’horlogeriebijouterie, établie Place Pury à Neuchâtel, tandis que Jean-Nicolas Michaud est responsable de l’horlogeriebijouterie ouverte en 2011 à Verbier. Deux lieux, un état d’esprit immuable. Sens de l’accueil, compétence, amour des belles pièces, la vocation de la famille Michaud demeure vivace. Qu’il soit à la recherche d’un bijou, d’une montre ou d’une idée pour un cadeau, le client a toujours l’assurance de trouver une équipe à son écoute, attentive à ses aspirations. Y compris pour toutes les prestations de service – réviser un garde-temps, réparer une pièce de bijouterie, graver une montre ou une alliance ou encore faire réaliser une création unique par l’atelier de bijouterie de la boutique. Michaud Neuchâtel Immatérielle mais palpable, l’élégance cristallise une constellation de sensations. Pour la maison Michaud, elle s’exprime à travers les marques prestigieuses qu’elle représente. Des noms qui évoquent l’exclusivité, le luxe, la créativité, l’excellence: Rolex, Hublot, Chopard, Chanel, Franck Muller, Tudor, Zenith, Norqain et Ressence pour l’horlogerie et Chopard, Messika, Fope, Morganne Bello, Fred, Serafino Consoli, Marco Bicego, Isabelle Fa, Ginette NY pour la bijouterie. La boutique Michaud propose également un très grand choix d’alliances de la marque Meister. Un espace tout particulier y est dédié à Rolex, il offre à ses montres un univers fidèle aux codes qualitatifs et esthétiques de la marque en mariant les formes, les matières et les couleurs avec élégance et distinction: cuir beige et vert, notes chaleureuses du bois de noyer, verre aqua au motif vague subtilement éclairé. Quant à la devanture de la boutique, elle fait partie intégrante du paysage neuchâtelois en animant la Place Pury depuis de nombreuses années de ses vitrines originales et qui changent au gré des saisons, des événements ou des envies! Michaud Verbier Nichée dans la station culte valaisanne, la maison Michaud rassemble les acteurs majeurs de la Haute Horlogerie et de la joaillerie dans un cadre raffiné d’inspiration alpine. La boutique

conjugue bois anciens et technologies de pointe pour mettre en valeur une prestigieuse sélection qui réunit les marques Rolex, Hublot, Breitling, Zenith, Norqain, TAG Heuer, Chopard, Messika, Morganne Bello, Pomellato, Shamballa Jewels, Fred, Serafino Consoli, Akillis, Dodo. L’expérience Michaud se poursuit en ligne Dans la continuité de l’univers qui habille les boutiques Michaud, la plateforme du site Internet Michaud Click & Connect (www.michaud.ch) est un véritable écrin connecté. Avec sa boutique en ligne, Michaud élargit son offre pour répondre au besoin croissant de flexibilité d’achat. De plus en plus de personnes souhaitent pouvoir commander en dehors des heures d’ouverture et choisir le moment et le lieu de retrait des articles. Ce site offre au visiteur une expérience améliorée grâce à une navigation simplifiée et une utilisation intuitive. On y découvre tout l’assortiment de Michaud Neuchâtel et Verbier ainsi que toutes les nouveautés et actualités des marques et des boutiques mais également des informations sur les services tels que le conseil personnalisé, la création sur-mesure, l’entretien de montres et bijoux ainsi que le service après-vente.

Place Pury 1-3 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 722 61 68 www.michaud.ch

71


FACCHINETTI AUTOMOBILES SA

Deux adresses entre lac et montagne A Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, Facchinetti Automobiles représente les marques BMW et MINI, à la robustesse, la sportivité et l’élégance avérées. Au large choix de véhicules proposés s’ajoute une multitude de services et d’attentions à l’égard des clients qui peuvent compter sur le professionnalisme et les compétences d’équipes toujours à leur écoute.

72


Un groupe présent dans toute la Romandie En 2006, Daniel Knöpfel achète un garage du nom de Facchinetti à Neuchâtel et fonde le groupe Facchinetti Automobiles SA. Dans la foulée, il y installe une concession BMW et MINI puis étoffe ses adresses en ouvrant 4 autres succursales à Genève-Meyrin, à Gland-Vich, à La Chaux-de-Fonds et à Delémont. Les concessions neuchâteloises sont dirigées par Clément Baudoin entré dans le groupe comme vendeur, passé par la suite chef des ventes pour être 15 ans plus tard, directeur. Deux marques d’excellence BMW et MINI sont des marques premium synonymes de qualité. A elles deux, elles permettent à Facchinetti Automobiles d’avoir à sa disposition un éventail de choix qui répond autant aux besoins d’une petite citadine qu’un 4X4 et ce, sous différentes propulsions. Ainsi, chacune propose des modèles thermiques, hybrides ou encore électriques. Facchinetti Automobiles propose également un service dédié aux entreprises : Le Fleet center by Facchinetti Automobiles. Une équipe plurilingue, qualifiée, certifiée aux normes du Groupe BMW, particulièrement attentive aux besoins des institutions employant plusieurs véhicules. Aux véhicules neufs proposés s’ajoutent ceux d’occasion, de différentes marques, visibles en permanence sur le site internet des garages. Tous ont été révisés et sont vendus avec une garantie.

La relation client au centre des priorités La relation client étant au centre des priorités du Groupe Facchinetti Automobiles, les garages organisent régulièrement des événements afin de renforcer les liens avec leurs clients et les faire profiter d’expériences uniques, qu’ils ne pourront vivre dans aucun autre garage. Dernièrement les équipes Facchinetti Automobiles ont donc organisé une journée autour de la marque BMW M au circuit de Bresse ou encore une exposition artistique au sein même du Showroom MINI en partenariat avec SAMHART GALLERY. Sont régulièrement organisés, des ateliers au sein même des showrooms : cours de cuisine, animation réalité virtuelle, découvertes des secrets de l’horlogerie avec Bryek. Les équipes organisent également des centres d’essais dans le canton afin de faire découvrir les derniers modèles proposés par les marques BMW et MINI.

Le service après-vente Premier atout des services après-vente chez Facchinetti Automobiles : offrir l’opportunité à ses clients de réserver ses rendez-vous pour les travaux d’entretien en ligne. Une façon rapide et efficace de trouver le bon créneau. Autre de ses forces, la qualité de ses services et le savoirfaire éprouvé de ses équipes. Dans chaque adresse, les collaborateurs en charge de la mécanique sont soumis à des formations permanentes pour toujours être au fait des dernières technologies installées et les maîtriser. Pour des travaux de carrosserie, là encore les équipes sont au service de chacun et mettent tout en œuvre pour réaliser les travaux dans les meilleurs délais. Etre proche des clients est un élément clé de la philosophie de Facchinetti Automobiles qui explique, entre autres, son succès.

Avenue des Portes-Rouges 12 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 720 22 22 Boulevard de la Liberté 2 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 925 96 60 www.facchinetti.ch

73


PRADOREN

Le savoir-faire joaillier de A à Z A contrario de l’horlogerie, la joaillerie est moins répandue dans le canton de Neuchâtel et le Jura bernois. Le savoir-faire qui l’entoure demande une précision, une implication et une minutie qui sont encore plus poussées. Tous ces atouts, les équipes de Pradoren, atelier indépendant spécialisé, les détiennent. En proposant aux grandes Maisons qui font appel à ses services, l’intégralité des étapes de fabrication, du sourcing des pierres à la pièce finie, la société est reconnue comme une référence en Suisse et au-delà des frontières. Visite d’une entreprise où élégance et luxe se conjuguent au quotidien.

74


© Denis Photography

© Denis Photography

De la Place Vendôme à La Neuveville Paris est connue pour le savoir-faire d’artisans spécialisés dans le travail des pierres précieuses. Hakim Allou fait partie de ce cercle fermé. S’il aime son métier, l’envie de l’exercer dans des contrées plus calmes le taraude. La Suisse et la renommée qu’elle a à l’international pour son sérieux lui semble une destination idéale. Quand il apprend qu’un designer joaillier vend son atelier installé à La Neuveville, avec des associés, il le rachète et s’installe dans le charmant village médiéval. Nous sommes en 2014. Il démarre l’activité avec un bijoutier aujourd’hui chef d’atelier. En 8 ans, la société connaît un essor important. Ce sont maintenant 27 personnes qui travaillent dans les locaux de Pradoren et mettent au service des plus grands spécialistes du secteur des compétences reconnues dans le monde entier. Artisanat et éthique Que le client demande une bague, une tiare, un collier… Pradoren est à même de répondre à toutes les sollicitations. Du dessin gouaché de l’objet désiré à la pièce montée, la société maîtrise tout le processus. De plus, elle est connue pour ses méthodes de travail qui s’apparentent à de l’artisanat puisqu’ici les CNC et autres machines que l’on peut voir dans certains ateliers sont bannies. Tout est réalisé à la main dans la plus pure tradition de la haute joaillerie, une manière de procéder devenant de plus en rare et qui démarque définitivement l’entreprise. De plus, elle s’est engagée à garantir le respect des normes éthiques et environnementales ainsi que

© DA Photographe

les droits humains et sociaux. Suite à son devoir de diligence, elle n’a pas trouvé d'impact auprès de ses collaborateurs ni de ses fournisseurs. A cette fin, elle a fait valider sa politique en devenant membre certifié du Responsible Jewelry Council en 2018. Toujours aller de l’avant Si la renommé de Pradoren n’est plus à faire, Hakim Allou met pourtant tout en œuvre pour faire grandir sa société et aller toujours plus loin dans l’excellence. Parmi les buts qui l’animent, il aimerait faire de la région où il est installé une référence mondiale en matière de joaillerie, au même titre qu’elle est connue pour l’horlogerie. Pour ce faire, il lui faut trouver des spécialistes, des professionnels avérés ce qui n’est pas toujours facile. Pour l’aider dans cette démarche, il souhaite mettre en place un partenariat avec l’Ecole des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds et donner ainsi l’occasion à de jeunes talents de se former et de se révéler. De plus, il est en rapport constant avec le monde de l’horlogerie, plus précisément avec les sociétés qui gèrent le matériel et les nouvelles techniques, afin d’adapter certains de leurs systèmes à son domaine d’activité. 75


© DA Photographe

De la mine à la pièce Difficile de trouver un adjectif qui résume le travail des pierres précieuses tant ces dernières demandent un professionnalisme sans faille. Pour chaque demande faite à Pradoren, le chemin est le même. Le client soumet un dessin gouaché de la pièce qu’il désire. Les designers entrent en jeu et développent intégralement le produit grâce à leur expérience dans les différents logiciels 3D.

© Denis Photography

76

Les dimensions, les angles, les volumes sont pris en compte pour réaliser une première ébauche en résine. De concert avec le client, les rectifications qui peuvent être à mener sont réalisées de manière à pouvoir passer à l’étape suivante: la création du moule. Puis vient le temps de la fonte où est utilisé uniquement de l’or responsable issu de mines artisanales. Le travail est réalisé avec les plus récentes technologies et techniques ainsi qu’à l’aide d’un système informatique de traçabilité. Par la suite, les bijoutiers interviennent et réalisent les assemblages et les soudures quand l’objet est constitué de plusieurs pièces. Les polisseurs en joaillerie leur emboitent le pas. Leur métier, totalement unique, demande spécialement de minutie. Qu’ils soient face à une pièce ou une commande de plusieurs, chacune est unique, chacune doit être scrupuleusement analysée et corrigée pour être parfaite. La méticulosité n’a jamais aussi bien porté son nom! S’en suit le sertissage, un art que détiennent les collaborateurs de Pradoren qui ne travaillent que de façon artisanale. Sertie grain, griffes, clos, rails, invisible, ils le maîtrisent avec perfection que cela soit sur des pièces en séries ou de haute joaillerie.

© Denis Photography


© Denis Photography

Le sourcing des pierres précieuses Si le talent est nécessaire pour la réalisation de belles pièces, la qualité des pierres qui les ornent l’est tout autant. Une fois encore, Pradoren va plus loin en proposant un service unique en Europe: le sourcing des pierres précieuses. Pour ce faire, la société a un bureau lapidaire à

© Denis Photography

Bangkok où sa propre équipe de 20 personnes travaille à trouver les plus belles de par le monde et à les tailler dans les règles de l’art. Ces grands professionnels interviennent aussi bien sur des pierres semi précieuses en partant de brut que des pierres précieuses sur œuvre. Pour toutes, ils réalisent un contrôle total de la qualité des gemmes en couleur, taille et pureté. De plus, ils se sont fait une spécialité des pierres de couleur. Ils savent mieux que quiconque aller chercher, lors de la taille, des nuances quand il se faut et quoi qu’il en soit la couleur parfaite. Par ailleurs, les clients qui font confiance à Pradoren ont également une traçabilité complète de ces pierres et en connaissent toutes les origines. Des renseignements majeurs pour s’assurer une éthique que les grandes Maisons joaillières recherchent et revendiquent. Prêtes à être serties, elles sont envoyées à l’atelier de La Neuveville qui peut ainsi donner vie à des bijoux d’exception.

Route du Château 34 – CH-2520 La Neuveville Tél. +41 32 751 31 00 contact@pradoren.com – www.pradoren.com

77


NEXIUM NEUCHÂTEL

Une antenne pour répondre à la demande Implantée à La Chaux-de-Fonds où elle a été fondée en 2021, Nexium est une agence immobilière spécialisée dans la vente de biens et terrains et dans la gestion de PPE (propriété par étages). La récente ouverture d’une succursale aux Bois lui permet d'élargir sa zone d’activité au Jura et c’est avec ce même dynamisme qu’elle projette d’ouvrir un bureau à Neuchâtel en 2023. Les deux associés ont développé au cours de leurs parcours professionnels, un solide réseau de partenaires qu’ils conseillent à leurs clients pour les accompagner de A à Z dans leur projet immobilier. Mise en avant d’une petite structure très flexible et à l’écoute de la demande.

78


Laurent Bolliger.

Olivier Cortat.

Equipe de professionnels aguerris Urgentiste de formation, Laurent Bolliger est un entrepreneur dans l’âme au bénéfice d’une première expérience dans la gestion de société. En effet, celui-ci a auparavant déjà créé une structure florissante dans le domaine de la santé, qui lui a permis d’acquérir les bases nécessaires à la bonne gestion d’une entreprise et son développement. C’est à la suite de la vente de sa maison familiale en 2017 et à sa participation à l’élaboration d’un projet immobilier, en collaboration avec un promoteur aguerri, sur son terrain avec la construction de cinq appartements que l’idée de Nexium lui est venue. Il acquiert pendant cette période des connaissances et savoir-faire qui lui seront essentiels pour monter sa propre structure. Une expérience qui lui permet aussi de s’entourer de professionnels expérimentés et de créer un solide réseau de contact dont il se sert aujourd’hui pour trouver de nouveaux mandats. Olivier Cortat, lui, a rejoint l’aventure Nexium quelques mois seulement après sa création en mettant à profit sa solide expérience du secteur de la construction dans lequel il a évolué pendant une vingtaine d’années. Autre atout pour Nexium, son expertise dans le domaine de la finance que ce passionné exerce au quotidien au sein de sa propre fiduciaire. Afin de répondre à tout type de demande, les associés font également appel de façon ponctuelle à une courtière au bénéfice de 20 ans d'expérience, notamment pour leur apporter conseil pour les estimations de maisons d’architectes aux prestations prestigieuses. A l'écoute du client Chez Nexium, on privilégie la qualité à la quantité. L’objectif est donc d’avoir en permanence et au maximum, cinq objets à vendre. On retrouve ici la volonté des deux associés d’offrir une qualité de service haut de gamme avec un accompagnement personnalisé adapté aux besoins et aux envies de leur client. Dans cet esprit, ils sont très disponibles et organisent leur agenda en fonction des disponibilités de leurs clients. Pour aller plus loin dans leur mission, Laurent Bolliger et Olivier Cortat distillent à leurs clients des conseils judicieux pour qu’un bien soit affiché à sa juste valeur et aiguillent les vendeurs pour prendre la bonne décision si l’offre venait à être en dessous du prix. Ils accordent également

une grande importance aux annonces qu’ils mettent en ligne sur leur site. Celles-ci sont personnalisées et adaptées selon le nombre de vues qu’elles obtiennent dans le but de toucher un maximum d’acheteurs potentiels. L’agence sait également faire preuve d’empathie et d’écoute afin de trouver la meilleure solution pour ses clients. Elle a notamment fait le choix de ne pas travailler avec des contrats exclusifs afin de laisser la possibilité au vendeur de vendre lui-même son bien si l’occasion venait à se présenter. Le montant des commissions de Nexium est un autre avantage de la structure qui peut, grâce à sa petite taille, proposer une grille tarifaire défiant toute concurrence ! Ainsi, ses commissions sont fixées à 2% du prix de vente du bien, tarifs qu’elle n’hésite pas à adapter selon les situations. Marché dynamique à Neuchâtel Dynamique et à la recherche de nouveaux mandats, Nexium s’est lancé le défi d’ouvrir une antenne à Neuchâtel afin de répondre à une demande de logements en pleine expansion malgré la flambée du prix du mètre carré et de soutenir les vendeurs. En effet, trouver les bons acquéreurs face à la forte demande en raison du dynamisme du littoral neuchâtelois peut s’avérer difficile sans l’aide de professionnels aguerris. L’agence immobilière accompagne donc ses clients en effectuant un tri parmi les candidatures aux visites pour cibler celles qui ont le plus de potentiel et réduire le nombre de visites inutiles. C’est donc toujours avec cette volonté de faciliter les transactions et d’offrir un service personnalisé et de proximité que les deux associés recherchent des bureaux dans le bas du canton.

Avenue Léopold-Robert 102 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 79 129 28 28 info@nexium-immobilier.ch www.nexium-immobilier.ch

79


GROUPE AFH AUTOMOBILES HAUTERIVE SA

Un garage où le mot fidélité prend tout son sens Le garage d’Hauterive, propriété du groupe AFH Automobiles, propose une sélection de voitures neuves des marques Volvo et Toyota répondant ainsi aux besoins du plus grand nombre grâce à une offre large. S’ajoute également son service après-vente où rigueur et écoute sont des maîtres mots. Si ces atouts lui permettent de compter une clientèle fidèle, cette dernière sait également qu’elle retrouve à chacune de ses visites des collaborateurs qui sont présents depuis des années, une autre des forces de l’adresse.

80


Une histoire de famille Tonino Mattei fonde son premier garage en 1988. Dès l’année suivante, il mise sur une marque synonyme de fiabilité et de robustesse: Volvo. Son professionnalisme couplé à celui de ses équipes fait sa renommée et lui permet de s’agrandir avec le temps. Au final, il compte 3 adresses à Yverdon-les-Bains, à Hauterive et à La Chauxde-Fonds. En 2020, Tonino Mattei part en retraite. Les concessions sont regroupées sous un nouveau groupe: AFH Automobiles. Si le nom change, les collaborateurs restent les mêmes, au total 45 sur les 3 entités. L’ensemble est administré par Laurent Sitbon, directeur général du groupe. Concernant les marques, à Volvo, toujours représentée aujourd’hui, s’ajoute Toyota, permettant ainsi à l’entreprise d’avoir un panel de véhicules très complet à proposer à sa clientèle.

Une offre variée Faire le choix de 2 marques automobiles très différentes est judicieux. En effet, Volvo est assimilée à une catégorie premium tandis que Toyota est plus généraliste. La première se décline sous 3 séries: 40; 60 et 90 tandis que la seconde offre 19 modèles à choix, de la petite citadine aux utilitaires répondant à la demande des professionnels. Avec ce large choix, chaque client trouve le véhicule qui correspond à ses besoins. De plus, les 2 marques se déclinent sous différentes motorisations ce qui permet aux amateurs de diesel-essence mild-hybrid, de plug-in hybrid ou encore de tout électrique de trouver la berline idéale. Si certains garages peinent à avoir du stock à disposition, à Hauterive, la prévoyance a toujours été de mise, ainsi les livraisons peuvent se réaliser à des délais raisonnables. L’acquisition de ces modèles neufs permet également au garage d’avoir un parc d’occasions où se côtoient toutes les marques, tous les modèles, toutes les finitions. Avant d’être mis à la vente, chaque véhicule est révisé pour assurer sa qualité au futur acquéreur. Il est également toujours assorti d’une garantie, un gage de tranquillité supplémentaire.

81


La philosophie des marques Volvo et Toyota sont connues et reconnues pour être des marques fiables et viables. Pour autant, ce ne sont pas de «belles endormies». Elles sont en perpétuel mouvement et mettent tout en œuvre pour proposer des modèles qui collent au plus juste aux attentes d’un grand nombre et qui sont en phase avec les évolutions du monde dans lequel nous vivons. Ainsi, Volvo travaille à avoir 50% de son offre en tout électrique d’ici à 2025 et le 100% en 2030. Mais elle va plus loin avec l’ambition affichée d’avoir des modèles climatiquement neutres dès 2040. Du côté de Toyota, on peut parler de pionnière avec le modèle Prius, premier hybride à avoir été mis sur le marché. Pour avoir très vite compris que le thermique ne serait pas éternel, la marque jouit aujourd’hui d’une expérience avérée qu’elle développe toujours et encore en proposant dorénavant, sur la Miraï, une propulsion à hydrogène, la solution la plus écologique qui soit. Quant aux professionnels, soucieux de faire un geste pour la planète, ils ne sont pas oubliés puisqu’un utilitaire 100% électrique est également à leur disposition. Des professionnels pour les meilleurs conseils Si les clients peuvent compter sur la qualité des marques représentées à Hauterive, ils peuvent aussi compter sur les équipes qui y travaillent. Du côté de la vente, le personnel est formé en permanence pour maîtriser et connaître parfaitement les atouts de chaque modèle. Il en va de même au sein de l’atelier. Les technologies étant toujours plus présentes, les motorisations évoluant à vitesse grand V, chacun des 7 mécaniciens suivent régulièrement des formations pour maîtriser l’entretien des 82


véhicules et être certifiés par les marques. Ils assurent ainsi les services nécessaires au bon fonctionnement des modèles et offrent également des prestations à la demande comme le nettoyage complet d’une voiture ou encore la garde des pneus et roues. Si la qualité des conseils et du travail réalisée au cœur d’AFH Automobiles à Hauterive n’est plus à prouver, les clients y apprécient également un autre de ses atouts: la fidélité des collaborateurs. En effet, ils sont nombreux à comptabiliser plus de 10 ans d’ancienneté. Cette stabilité a instauré une proximité avec nombre de clients qui ne sont pas qu’un numéro ou un anonyme quand ils appellent ou se déplacent mais Madame ou Monsieur…, une personne qu’ils connaissent. Ici, les mots relations humaines ne sont pas factices, ils sont une réalité quotidienne.

Rouges-Terres 57 – CH-2068 Hauterive Tél. +41 32 756 91 00 www.hauterivesa.ch

83


INTERVIEW

LUIGI D’ANDREA PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE BOUDRY

Rendre Boudry toujours plus attirante Entre lac et montagnes, la commune de Boudry entend mener à bien de nombreux projets pour y rendre le quotidien toujours plus agréable. Elle est également active pour offrir des emplacements privilégiés aux sociétés qui s’implantent sur ses terres. Dynamique, l’emploi n’y manque pas, le logement est en quantité suffisante bien qu’actuellement nous manquions d’appartements à loyers modérés et son potentiel de développement encore assez important. Pour en savoir plus, Bien Vivre a rencontré Luigi D’Andrea, président du Conseil communal.

84


tés ont été octroyées pour inciter les industries à s’installer à Boudry et ceci, couplé à une situation particulièrement favorable notamment s’agissant des accès routiers, a porté ses fruits. Aujourd’hui, nous avons encore des terrains disponibles au Chézard, un potentiel peu courant. Au final, nous accueillons autant de la pharma que des artisans, pour ne citer que deux exemples, ce qui génère des emplois. Ainsi, Boudry en comptabilise, aujourd’hui, quelque 4000 dans des secteurs justement très diversifiés. Par contre, nous avons un manque au niveau du tertiaire. Un projet est en cours, il devrait aider à y remédier. Pouvez-vous nous présenter Boudry? Boudry est une commune très étendue puisqu’elle a une superficie de 16,7 km2 qui va du lac à la montagne et compte, au 31 juillet 2022, 6382 habitants au total. Une population qui a été croissante sur les 9 dernières années, avec une augmentation d’environ 25%, et qui est aujourd’hui stable. Nous ne pouvons pas parler de ville (Boudry possède toutefois le statut de ville pour une raison historique) ni de village, nous nous situons entre les deux. C’est un endroit diversifié avec son centre historique, son nouveau quartier sur le Plateau de la Gare et ses 5 hameaux rattachés: Areuse, Trois-Rods, Perreux, Chambrelien-Dessous et Champs-du-Moulin-Dessous, départ pour les balades au bord des gorges de l’Areuse. Comment se porte le développement économique? Notre commune a connu un fort développement depuis bientôt 15 ans grâce à ses 3 zones industrielles. Des facili-

Boudry manque de petits commerces, des projets sont-ils en cours à ce sujet? Un projet pourrait être lancé par la Coop. Si le projet est lancé, elle construira au centre-ville, un bâtiment aux multiples usages puisqu’il accueillera autant des appartements avec encadrement pour les personnes en âge AVS, des logements que des surfaces commerciales qui viendront palier ainsi à notre manque. De son côté, Boudry doit également travailler à une transformation des espaces publics pour inciter la population à fréquenter ce centre. Nous voulons déplacer les arrêts de bus qui sont sur la place du Tram pour lui redonner une vraie vie de place et dans la continuité, nous souhaitons apporter de la fraîcheur à l’avenue du Collège en plantant des arbres. Rendre de l’espace aux résidents pour qu’ils aient envie de flâner, de se promener est essentiel pour la dynamique de Boudry. Autre point sur lequel nous devons travailler, la mobilité douce. Qu’en est-il de la mobilité douce? Boudry a un territoire qui est divisé. La vieille ville est en bas, le plateau de la Gare en haut et au milieu circulent l’Areuse et les routes d’accès. Pour relier chaque point, des moyens de transport sont existants mais nous devons aller plus loin en favorisant la mobilité douce. Pour ce faire, nous étudions des solutions qui vont dans ce sens comme la création de pistes cyclables, l’accès à des vélos en libre-service, l’accueil de services comme Mobility ou encore l’amélioration des dessertes bus-tram. Tout mis bout à bout permettra de revoir complètement les choses et là encore de donner de la vie à des espaces qui n’en n’ont plus ou pas suffisamment et par effet domino, aider au développement économique du tertiaire que nous voulons voir s’étoffer. 85


Comment traduiriez-vous la qualité de vie à Boudry? Grâce à l’étendue de Boudry, nous vivons vraiment dans un cadre unique puisque la commune est entre forêts et lac. Aux beaux jours, notre plage est un endroit charmant avec une très jolie vue et bien évidemment les gorges de l’Areuse sont incontournables. Elles peuvent attirer jusqu’à 70 000 visiteurs par an. Ainsi, cette superficie importante nous permet de passer d’un environnement à un autre en quelques minutes, un atout qui compte. De plus, la ville n’est pas statique au contraire, il s’y passe beaucoup de choses. Nous comptons des sociétés locales actives dans de nombreux domaines comme le sport et la culture, et ce pour tous les âges. Il y a également de nombreux spectacles et événements qui attirent les foules de tout le canton. On ne s’ennuie jamais à Boudry ! Pour finir, Boudry et le tourisme qu’en est-il? Comme je vous l’ai dit, les gorges de l’Areuse attirent nombre de visiteurs. Mais nous avons d’autres forces que nous devons développer. Ainsi, notre vieille ville et notre château sont à voir, à visiter et demandent à ce que l’on s’y attarde par leur originalité et leurs atouts. En déambulant, on peut apprendre par exemple que le célèbre chocolatier, Philippe Suchard, est originaire de Boudry comme, une figure de l’histoire française, Jean-Paul Marat qui a été assassiné dans sa baignoire par Charlotte Corday. Une statue «Œil de Marat» lui est dédié. Nous avons donc un potentiel, il ne nous reste plus qu’à le faire connaître, à installer de l’hôtellerie puisque nous sommes pauvres à ce niveau-là et Boudry deviendra ce qu’elle mérite: une destination à visiter.

Administration communale Route des Addoz 68 – CH-2017 Boudry Tél. +41 32 886 47 20 commune.boudry@ne.ch – www.boudry.ch

86


#AgenceNeuchâtel T. 032 737 27 50 courtage.ne@naef.ch

En vendant avec nous,

Nous vous accompagnons dans la recherche de votre futur logement à la location ou à la vente. Foncièrement Durable

naef.ch


PLANEÏTE SA

L’expertise, la spécialisation et la qualité irréprochable comme avantages concurrentiels Depuis 2016, Planeïte SA à Bôle s’est spécialisée dans le polissage de vis, tenons, goupilles, etc. pour la production de petites et grandes séries. Ces pièces sont principalement destinées aux manufactures horlogères par le biais d’entreprises de décolletage présentes en Suisse romande. Son directeur général, Frédéric Bourhis, et ses quatre collaborateurs travaillent main dans la main pour livrer à leurs clients des pièces de qualité en respectant des délais courts. Résultat, quelque 400 000 pièces sortent de leur société tous les mois. Bien Vivre vous présente une société qui a fait le choix de s’ultra-spécialiser pour se démarquer de ses concurrents en répondant à des besoins variés.

88


L’humain au centre Diplômé de L’ECPM en chimie et sciences des matériaux, Frédéric Bourhis a d’abord travaillé chez Bertin Aubert Industrie à Paris où il a appris le métier de galvanoplaste puis a intégré l’entreprise Blancpain SA où il a eu une vision d’ensemble des métiers horlogers, avant de devenir responsable des traitements chez Lauener & Cie SA. C’est l’ensemble de ces expériences et l’exemple de son père qui lui donneront envie de monter son propre atelier de poli-bloqué. L’esprit d’équipe qui règne chez Planeïte SA est une force car chacun est capable de venir en aide à ses collègues ou de les remplacer pour gagner du temps, avec un seul objectif: satisfaire la demande du client dans les meilleurs délais et avec une recherche constante d’amélioration du processus de fabrication pour garantir la meilleure qualité possible. Cette polyvalence et l’expérience acquise ces six dernières années garantissent l’équilibre et la fiabilité de la société. L’ambiance de travail idéale est également une source de motivation pour les collaborateurs qui échangent beaucoup entre eux. D’ailleurs, chez Planeïte SA il n’y a pas de hiérarchie stricte. Chacun est perçu comme un collègue et non comme un salarié et le directeur général fait tout pour que ça dure. Pour preuve, son ambition n’est pas de grandir mais bien de rester avec un effectif familial pour conserver la convivialité, l’agilité et la réactivité que cela permet. Les équipes sont capables de fournir 20 000 pièces toutes les 24 heures et compte bien doubler cette capacité dans les mois à venir. Produire mieux et plus vite de façon optimale en gardant à l’esprit que l’humain reste la clef de la pérennité. Une qualité haut de gamme Planeïte SA a à cœur d’offrir une qualité haut de gamme à ses clients directs et indirects. «Pour cela, nos équipes suivent un processus très rigoureux qui s’adapte en permanence aux dérives de production liées aux processus de fabrication des pièces et aux matières utilisées pour la fabrication de celles-ci. L’ADN de l’entreprise se résume en quelques mots: amélioration continue, fiabilité, flexibilité pour un objectif ultime, le zéro défaut, zéro rebut. Ces objectifs sont fixés pour la simple et bonne raison que la dernière opération de valorisation des pièces doit être fiable car toute la valeur ajoutée des pièces peut être réduite à néant. Alors que huit semaines et six à dix étapes sont nécessaires pour que les pièces arrivent enfin chez Planeïte, il est donc facile de comprendre que l’erreur n’est pas permise.»

La relation client-fournisseur basée sur l’échange et la communication «Certes, nous sommes sous-traitant, mais nous souhaitons dès le début et durablement établir une relation d’échange avec nos clients et futurs clients car notre qualité et notre réactivité dépendent de la fiabilité de leurs processus de fabrication alors d’une certaine façon, nous sommes aussi client de leur travail car dépendant des problèmes liés à la fabrication des pièces: dispersion de l’usinage, défauts de fabrication, bavures, etc... Il faut garder en tête que l’objectif final est de livrer les clients finaux et d’agir ensemble, dans le même sens en coopérant au maximum. Cette notion parfois difficile à appréhender pour certains clients reste une valeur essentielle et non négligeable.» Se diversifier pour s’améliorer et rendre le travail intéressant «Aujourd’hui, nous maîtrisons parfaitement les bases du blocage sur les principales matières utilisées dans l’horlogerie et sur des pièces complexes: blocage de la tête et du pied avec des tolérances à +/- 10 microns. Le développement de nos posages nous a permis de fiabiliser le blocage sur toute typologie de pièces parmi les plus compliquées en termes de géométrie, taille et tolérance: vis coniques et goupilles. Les prochaines étapes de notre développement sont l’industrialisation du double bombé et bloqué sur les goupilles par la réalisation de posages pouvant répondre rapidement à la diversité de la demande sur ce produit. Les deux autres objectifs restent la fiabilisation du blocage sur les pièces en or où le risque principal est la valeur des pièces à réception et le blocage des pièces en titane par la difficulté à obtenir des aspects proches des aciers. Enfin notre impact sur l’environnement et nos besoins énergétiques restent des sujets sur lesquels nous allons travailler plus intensément dans le futur et qui font partie des priorités d’investissement pour les années à venir. Les panneaux solaires, la réduction des emballages plastiques et de nos déchets, notre consommation d’eau pour le lavage des pièces restent les trois sujets sur lesquels nous cherchons des solutions pour que notre activité reste durable.» Rue du Verger 11 CH-2014 Bôle Tél. +41 32 853 77 77 info@planeite.ch www.planeite.ch

89


SKY AUTOMOBILES SÀRL

SPECIALISTE MORGAN

Rue Eugène-de-Coulon 13 2022 Bevaix

tél. 032 846 11 66 info@skyautomobiles.ch

www.skyautomobiles.ch

www.skyauto.ch

Une qualité des services qui fait la différence Envie de louer un véhicule haut de gamme ou un van familial pour s’offrir un moment inoubliable en couple ou en famille ? Les réponses à ces questions se trouvent chez SKY Automobiles. Garage reconnu autant pour la qualité de ses services que pour l’accueil convivial et chaleureux qu’il réserve à chacun de ses clients, il offre un panel de prestations qui répond à tous les besoins et à toutes les demandes.

90


Stéphane et Delphine Kyburz.

De vrais professionnels aguerris Spécialiste et passionné de la mécanique automobile, Stéphane Kyburz fonde son propre garage au cœur de Bevaix, SKY Automobiles, en 2012. Petite exploitation, il ne représente alors que la marque Fiat ainsi que dans un tout autre registre la marque anglaise Morgan mais s’y forge une clientèle fidèle qui n’hésite pas à le suivre quand il reprend en 2017, un établissement beaucoup plus important à la sortie du village. Nouveau tournant dans sa vie professionnelle, il a dorénavant un espace important à sa disposition qui se partage en un hall d’exposition pour les véhicule neufs, un atelier de mécanique et un espace en sous-sol dédié entre autres aux véhicules Morgan et oldtimer. Pour l’épauler, son épouse, Delphine, le rejoint à temps complet. Au final, ce sont 6 personnes qui accueillent les clients et les conseillent au plus juste, toujours avec la même convivialité qui fait la différence. Un panel de services Chez SKY Automobiles, les services traditionnels que peut proposer un garage sont à la carte que l’on parle de l’entretien de véhicules, de l’organisation de travaux de carrosserie, de la mise à disposition d’accessoires et de pièces détachées ou encore de la vente de voitures neuves et d’occasion. L’adresse est connue pour être spécialiste des marques Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Abarth et Fiat Professionnal mais pour autant elle répond également aux demandes concernant toutes les autres marques, sa longue expérience dans le domaine de la mécanique et ses larges compétences le lui permettant. Mais les choses ne s’arrêtent pas là. En effet, le service à la clientèle est un des leitmotivs de Delphine et Stéphane Kyburz qui proposent d’aller récupérer un véhicule directement chez le client et de le lui ramener une fois les travaux exécutés ou bien encore de s’occuper du gardiennage des pneus. Pour toutes les prestations, ce sont eux qui renseignent les clients, les conseillent, les aiguillent, les assistent… Une personnalisation de l’accueil qui plaît et qui assoit chaque jour un peu plus la réputation de l’entreprise qui va connaître des changements et apporter des modifications à son offre dans le courant du premier trimestre 2023. SKY Automobiles n’en restera pas moins un garage renommé pour son savoir-faire et continuera à satisfaire une large clientèle qui lui est fidèle. 91


Bichonner les voitures anciennes Depuis que Stéphane Kyburz est installé, il a été confronté à des demandes d’entretien pour des véhicules anciens et/ou de collection. Demandant un savoir-faire particulier, il sait travailler ce qu’il appelle de la vraie mécanique avec soin et toute la méticulosité que ces belles demandent. Pour toutes, il est à même de gérer leur entretien, de conseiller les propriétaires pour des travaux de rénovation ou bien encore de les garder en hivernage dans le sous-sol de l’établissement. Un atout de taille auquel sont sensibles les propriétaires de ces véhicules d’exception qui trouve dans ce garage un professionnalisme connu et reconnu.

92

Louer un van équipé Devant la demande, SKY Automobiles propose de louer l’espace d’un week-end ou plus, un van de 2 ou 4 places idéal pour un moment de détente en famille ou entre amis. Véhicule parfait et adapté pour voyager en toute tranquillité et à son rythme, il est la garantie d’une liberté assurée ! Comme pour tous les services que propose le garage, les clients peuvent être sûrs d’avoir entre leurs mains un van fiable et de n’avoir à se soucier de rien si ce n’est de prendre du bon temps.


Flâner à bord d’une voiture d’exception Dans un autre registre, pour se faire plaisir ou à l’occasion d’un événement particulier, SKY Automobiles offre l’occasion rare de se balader dans un véhicule de prestige, une Morgan, ou comment vivre une expérience unique ! Grâce à cette offre de location, le garage séduit les amateurs de belle cylindré et d’élégance. Nombreux sont les clients à faire ce choix. Ils sont tout aussi nombreux à revenir enchantés de leur escapade et de ce moment hors du temps. Là encore, chacun a l’assurance que tout est mis en œuvre par le garage pour qu’il puisse profiter pleinement et se forger de beaux souvenirs. Morgan, du neuf aux allures d’antan Aux modèles dans l’air du temps que propose SKY Automobiles vient s’ajouter une marque anglaise totalement unique et décalée, Morgan. En effet, ces véhicules se différencient totalement de l’offre traditionnelle du marché en misant sur un design et des coupes qui rappellent les belles d’antan à l’esthétique parfaite. Difficiles à différencier d’une «vraie voiture d’époque» pour un non averti, elles interpellent et ne laissent pas indifférents. Là encore, on compte des nouveautés dont la Plus Four dotée d’un moteur BMW, à la conduite sport grâce à ses 285 cv. Une 2l turbo décapotable qui a déjà trouvé ses adeptes tout comme le modèle Super 3 au design hautement original, qui propulse immédiatement dans les années folles, avec ses 3 roues. Définitivement Morgan est la marque qui se positionne radicalement comme différente !

SPECIALISTE MORGAN SPECIALISTE MORGAN SPECIALISTE MORGAN

Rue Eugène-de-Coulon 13 2022 Bevaix www.skyautomobiles.ch

Rue Eugène-de-Coulon 13 Rue Eugène-de-Coulon 13 tél. 0322022 846 Bevaix 11 66 2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch

www.skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch www.skyauto.ch

tél. 032 846 11 66 tél. 032 846 11 66 info@skyautomobiles.ch info@skyautomobiles.ch www.skyauto.ch www.skyauto.ch

93


INTERVIEW

JEAN-CLAUDE BRECHBÜHLER PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE VAL-DE-RUZ

Une commune en mouvement Val-de-Ruz, écorégion, issue de la fusion de 15 des 16 communes du district, est connue pour sa qualité de vie. Pour accentuer cette dernière, le Conseil communal gère de nombreux projets pour la rendre toujours plus attractive. A ceci s’ajoute un futur chantier d’ampleur: l’implantation d’une gare pour le RER neuchâtelois qui facilitera grandement l’accès à ce joli coin du canton. Pour expliquer l’importance de tout ce qui se joue pour aujourd’hui et pour demain, rencontre avec Jean-Claude Brechbühler, actuel président du Conseil communal.

© FaGe

94


Comment se porte votre commune? Si l’on parle au niveau démographique, elle est en constante augmentation. Autant des personnes vivants dans le haut du canton cherchant un cadre et une qualité de vie à la campagne que des résidents du bas du canton ne trouvant probablement plus de logements à des prix abordables, s’installent chez nous. De plus, nos entreprises marchent bien, nous connaissons un taux de chômage qui n’est pas plus important qu’ailleurs, donc tout ceci contribue à une bonne économie. Pour ce qui concerne la commune, là les choses sont différentes puisque nous avons essuyé 2 refus d’augmentation d’impôts, ce qui péjore entre autres, notre capacité d’investissement dans des projets pour la population. Ceci nous oblige à nous réinventer, à trouver des solutions par d’autres sources de financement car les projets ne manquent pas et nous voulons les voir aboutir. Quels sont les projets liés à votre dicastère? Je suis en charge d’un dicastère qui est très vaste puisque je m’occupe de l’éducation, du pré-parascolaire, de la jeunesse et des sports-loisirs-culture. Concernant le sport, les bâtiments de la piscine d’Engollon vont être rénovés voire rasés et reconstruits car ils arrivent en bout de vie tout comme le toboggan qui lui va être changé. Pour le financement, nous allons chercher des partenaires ou organiser un crowdfunding. Autre discipline, autre projet, le déplacement de l’actuel terrain de football de

Coffrane. La zone où il se situe devant être revitalisée, nous discutons donc avec le canton pour mener à bien ce chantier. Des tractations sont en cours pour trouver un nouvel emplacement adéquat surtout que le FC Coffrane est passé en 1re ligue et doit avoir un terrain adapté et aux normes. Pour trouver les fonds nécessaires, un montage financier va être réalisé et nous espérons que l’Etat et les services concernés au niveau fédéral nous soutiendront. Pour le même sport, nous avons également en projet l’installation d’un terrain synthétique qui permettra de jouer plus avant et plus après dans la saison qu’un terrain traditionnel. Ceci devrait se faire sur le terrain de Fontainemelon. Il y en a-t-il d’autres en collaboration avec la population? Il y en a un qui est très intéressant et me réjouit spécialement puisqu’il fédère la commune, des parents et des enfants. En effet, devant la demande de l’association des parents d’élèves de Boudevilliers, nous avons mis à leur disposition un terrain communal adapté à l’installation d’un pump track. Prisés de la jeunesse, ces espaces leur permettront de s’adonner à différentes disciplines en pleine nature. Aujourd’hui, le parcours est en construction. Pour financer ce projet, ce sont les parents qui s’investissent et cherchent les fonds nécessaires. C’est une magnifique synergie entre beaucoup de personnes avec l’appui de mon dicastère.

© FaGe

95


miers tournages vont commencer à l’automne. La sortie est prévue fin 2023. On pourra le découvrir sur notre site, sur les réseaux sociaux ou encore à l’occasion de manifestations. Nous sommes sûrs qu’il interpellera beaucoup de personnes qui méconnaissent tous ces atouts que nous détenons et que nous désirons faire connaître.

Et culturellement? Là aussi, les choses bougent. Notre commune a remis en place le système de bibliobus itinérant au plus grand bonheur de la population Vaudruzienne, qui salue ce retour. Ainsi, aujourd’hui, on peut prendre un livre dans ce bus et le ramener par exemple à la bibliothèque communale qui est à Fontainemelon ou dans un lieu d’arrêt du Bibliobus dans une autre commune du canton. Ceci est très pratique et ravit un très grand nombre de nos citoyens. Notre bibliothèque communale qui fait partie du réseau du Bibliobus est très complète mais malheureusement n’offre pas une accessibilité adéquate aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées. En effet, elle se situe sur deux étages, dans un collège situé sur les hauteurs de Fontainemelon, endroit qui n’a pas d’accès direct aux transports publics. Un projet de déménagement au centre de Cernier dans des locaux totalement adéquats est à l’étude. A ce jour, le Conseil communal a accepté le projet que nous allons présenter prochainement au Conseil général. C’est important que ce type de chantier voit le jour car la culture concerne toutes les générations et qui plus est, dans un lieu bien centré et à proximité des transports publics. Des actions sont-elles mises en place pour promouvoir Val-de-Ruz? Si la qualité de vie est un atout majeur de notre commune, il nous faut le faire savoir en dehors de nos frontières communales. Au-delà de l’environnement naturel qui nous cerne, il se passe énormément de choses sur notre territoire Vaudruzien. Pour que le plus grand nombre découvre ces trésors, nous avons mandaté un réalisateur qui produira un petit film de quelques minutes pour mettre en avant les activités sportives, artistiques et culturel et ce, sur les quatre saisons. Les pre96

Quels sont les autres gros dossiers en cours? Nous arrivons à bout touchant du nouveau plan d’aménagement local, il est en phase de finalisation. S’il est assez complexe vu l’étendue de la commune, il promet des changements positifs tant au niveau des chemins piétonniers, des axes de mobilité douce que pour tout ce qui touche à la construction. Présenté en 2023, il guidera notre commune pour les 10 prochaines années et répondra exactement à toutes les obligations et lois fixées au niveau cantonal et fédéral. Dans un autre ordre d’idée, Cernier est directement concernée par le RER neuchâtelois puisqu’une gare va y être installée. A l’heure où je vous parle, nous attendons des informations du canton pour savoir où elle sera construite précisément. A partir du moment où l’emplacement sera connu, je ne doute pas que de beaux projets vont se mettre en route pour qu’en 2035, quand la liaison sera opérationnelle, la commune de Val-de-Ruz soit encore plus attractive. Pourquoi dois-je m’installer à Val-de-Ruz? Je vais me répéter mais la qualité de vie qu’il y a à Val-deRuz est vraiment intéressante. Nous sommes une écorégion à vocation agricole, raison pour laquelle on nous surnomme «le grenier du canton». Pour les amoureux de nature, il y a de magnifiques balades et de nombreuses activités à y faire. Vallée ouverte, quand on prend de la hauteur, on a sous les yeux un patchwork de couleurs en fonction des cultures. C’est magnifique. De plus, comme je l’ai dit, l’économie s’y porte bien tout comme le travail ce qui est un autre atout non négligeable au même titre que le nombre important d’associations et de manifestations sportives et culturelles qui apportent de la vie à notre belle commune. Venez-nous voir, vous constaterez par vous-même!

Epervier 6 – CH-2053 Cernier Tél. +41 32 886 56 00 www.val-de-ruz.ch


www.ms-sa.ch

Route du Seyon 15 – CH-2056 Dombresson Tél. +41 32 853 39 82 info@ms-sa.ch


MATILE ET SAUSER ENTREPRISE GÉNÉRALE SA

A votre service depuis 35 ans ! Transformations, rénovations, agrandissements, constructions, depuis 35 ans, Matile et Sauser Entreprise Générale SA, est capable de répondre à l’ensemble des besoins de ses clients. Sa force, elle la puise dans le savoir-faire et les compétences de ses collaborateurs qui lui sont fidèles et qui placent la satisfaction de leurs clients au centre de leurs préoccupations. De l’avant-projet, jusqu’à la remise du chantier en passant par les démarches administratives ou encore le suivi de chantier, elle est votre seule interlocutrice. Un gage de qualité supplémentaire qui lui permet d’être toujours au plus proche de ses clients. Zoom sur une société dont la renommée n’est plus à faire !

98


Une palette de prestations diversifiées Basée à Dombresson depuis 1987, Matile et Sauser Entreprise Générale SA a récemment été racheté par Manuela et Hubert Botteron, deux professionnels expérimentés issus du domaine de la construction et du recyclage. Depuis plus de 35 ans, l’entreprise intervient pour des particuliers comme des professionnels sur l’ensemble du canton avec toujours le même objectif d’offrir un travail de qualité effectué dans les règles de l’art. La pérennité de l’entreprise réside avant tout dans sa volonté de proposer une approche différente de l’entreprise générale avec une palette de services complète qui s’adapte à tous les besoins de ses clients. Constructions neuves, transformations, démolitions, rénovations, agrandissements ou encore aménagements extérieurs et intérieurs (décoration), conduite de projet, rénovations énergétiques, l’entreprise intervient sur l’ensemble des domaines liés à la construction en général et propose des solutions sur-mesure adaptées à tous les budgets, besoins et envies de ses clients. Construction d’une villa, agrandissement d’un bâtiment, pose d’un enrobé, conception d’un mur extérieur, pose de carrelage, travaux de maçonnerie, rénovation et transformation d’une salle de bains ou d’un espace de vie, … ce sont des possibilités à l’infini que propose la société qui jouit d’une belle renommée d’entreprise sérieuse, novatrice et professionnelle.

qu’elle prend à cœur d’instaurer avec tous ses clients avec toujours le même objectif: répondre avec efficacité, sérieux et qualité à ses besoins. L’écoute est ainsi une valeur essentielle pour l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise car c’est en prenant soin de bien comprendre dès le départ et tout au long du chantier, les besoins de leurs mandants et les différentes fonctionnalités du projet qu’ils sont capables d’offrir des prestations qui correspondent en tout point aux différentes demandes. Au service de la qualité Pour Matile et Sauser Entreprise Générale SA, la qualité est un élément primordial à respecter pour l’ensemble des mandats qui lui sont confiés. Qualité d’exécution, qualité du suivi du chantier, qualité des échanges et de la relation clientèle; plus qu’une valeur, c’est un véritable mantra pour l’entreprise. Elle porte notamment

Un interlocuteur à votre écoute De la création à la planification et suivi de chantier, en passant par le choix des meilleurs financements, des dossiers administratifs, jusqu’à la maintenance, Matile et Sauser Entreprise Générale SA a fait le choix d’être votre seul interlocuteur. Un avantage qui lui permet d’être au plus proche de ses clients en toutes circonstances. Cette volonté d’accompagnement au quotidien sur l’ensemble d’un projet passe avant tout par une relation de confiance 99


une importance particulière à l’environnement existant pour concevoir des projets cohérents qui s’intègrent parfaitement à leur environnement. Pour aller encore plus loin, elle prend soin d’anticiper quand cela est possible les différents aléas qu’elle peut rencontrer. Comme son choix d’établir une nouvelle stratégie organisationnelle au niveau de ses approvisionnements. Ainsi, pour respecter les délais annoncés, elle commande l’ensemble du matériel nécessaire au chantier dès la signature du contrat, évitant ainsi les surcoûts et les perturbations de livraison. Elle prend aussi en compte les problématiques liées à la météo qui peut être parfois capricieuse et organise son planning de travail en fonction des éventuelles intempéries prévues. Un soin particulier est également porté aux finitions les plus infimes soient-elles. La directrice de l’entreprise assure elle-même un contrôle de chaque fin de chantier avant de remettre les clés au client. Plusieurs contrôles post-chantier sont aussi réalisés jusqu’à un an à la suite de la fin de celui-ci. La force d’une équipe pluridisciplinaire et qualifiée La force principale de Matile et Sauser Entreprise Générale SA réside dans les compétences et les savoirfaire de son équipe de collaborateurs qualifiés et expérimentés. Fidèles à la société depuis 35 ans, ils connaissent parfaitement la philosophie de celle-ci et répondent avec professionnalisme et souci du détail aux exigences de ses clients. La pluridisciplinarité de cette équipe soudée qui s’entraide au quotidien, permet à la société de posséder en interne de multiples compétences et de couvrir ses besoins dans différents métiers tels que les contremaîtres, 100


Impossible de construire sans penser à l'écologie Si l’écologie est aujourd’hui une problématique à laquelle on commence sérieusement à s’intéresser, pour Hubert Botteron, elle fait partie intégrante de sa philosophie depuis de nombreuses années. En effet, en parallèle de la gestion de l’entreprise, il est également à la tête d’une société de recyclage et de revalorisation des déchets qu’il met à profit afin de gérer les déchets issus des différents chantiers. Cette volonté de société plus soucieuse de l’environnement passe aussi par le choix des matériaux utilisés qui prend en compte leur impact environnemental. Et pour aller encore plus loin, l’entreprise a prévu d’importants travaux de rénovation énergétique sur ses infrastructures avec notamment la pose de panneaux solaires pour rendre le bâtiment auto-suffisant et ainsi démontrer que le gage du respect de notre Terre a tout son sens.

chefs de chantier, maçons, peintres, charpentiers, spécialistes des moulures, carreleurs, plâtriers, menuisiers, etc. Tous ces artisans possèdent une solide formation et de nombreuses expériences. L’entreprise a également su s’entourer d’un réseau de prestataires locaux avec lesquels elle collabore régulièrement comme des architectes et ingénieurs pour dessiner les plans, ou encore avec des électriciens, des chauffagistes et des installateurs-sanitaires. Elle peut ainsi proposer une prestation complète avec réactivité. Dans cette même optique, elle a fait le choix de travailler avec des fournisseurs choisis pour leur proximité et leurs valeurs identiques aux siennes.

Route du Seyon 15 – CH-2056 Dombresson Tél. +41 32 853 39 82 info@ms-sa.ch – www.ms-sa.ch

101


DROZ PEINTURE SÀRL

Des spécialistes à votre disposition Depuis 1987, Droz Peinture, société familiale spécialisée dans les travaux de peinture, plâtrerie, tapisserie et décoration, installée à Chézard-Saint-Martin, intervient principalement à la demande de particuliers dans les cantons de Neuchâtel, de Berne et du Jura. Elle est également reconnue pour installer des obturations anti-feu. Fort d’un savoir-faire connu et apprécié, elle peut mener à bien des chantiers de toutes tailles, en extérieur comme en intérieur.

102


De père en fils Marc Droz au bénéfice d’un brevet fédéral en peinture reprend, il y a 35 ans, une société qui stoppe son activité et la renomme Droz Peinture. Son métier, il l’aime et en est un véritable professionnel. Cette passion touche son fils qui réalise son apprentissage en 2008 et travaille aujourd’hui au côté de son père. Si ce dernier met son savoir-faire au service de sa fidèle clientèle, il le met également à disposition des apprentis puisqu’il a été expert aux examens, pendant 25 ans. Une large palette de prestations: la qualité au service du client Quand un client fait appel au service de Droz Peinture en plus d’avoir l’assurance d’un travail exécuté dans les règles de l’art, il bénéficie des conseils avisés de ces professionnels qui sont à même de proposer des techniques et des peintures de dernière génération, étant toujours au fait de l’actualité de leur secteur d’activité. A titre d’exemple, ils utilisent du papier ingrain pour les gérances d’immeuble, un papier facile d’entretien et qui peut être et repeint. Pour un intérieur comme un extérieur, pour une grande ou une petite surface, ils mènent à bien des chantiers répondant aux besoins et envies de chacun de leurs clients. Concernant les façades, l’usage de peintures minérales sans solvant sont largement majoritaires. Au-delà de cette réfection, Droz Peinture peut également gérer les isolations périphériques d’habitation. L’entreprise intervient également pour tous travaux de plâtrerie ou du dégrisement de bois afin de redonner lustre, éclat et couleur à des pièces abîmées par le temps. Autres de leurs spécialités, la tapisserie et les papiers peints pour lesquels ils proposent un large choix de modèles et de finitions. Pour renforcer leur offre, l’entreprise offre également un service de décoration. Grâce à une formation à la décoration de semi-pierres,

elle peut réaliser à la demande des motifs spéciaux ou encore des trompe-l’œil, de faux marbre ou de faux bois. La palette des possibilités ne connaît peu de limites. Pour finir, reconnue par l’Etablissement Cantonal d’Assurance et de Prévention (ECAP) du canton de Neuchâtel et accréditée pour les produits de protection incendie, elle gère la mise en place d’obturations anti-feu à la demande de professionnels et de particuliers. Avant-après Pour la façade de cette villa, Droz Peinture est intervenue pour lui redonner une nouvelle jeunesse. L’entreprise a d’abord fait un lavage à la pression puis réalisé un traitement des algues et moisissures. Pour offrir une meilleure qualité de vie en toutes saisons aux résidents, elle a procédé ensuite à une protection isolante périphérique puis recouvert l’ensemble de deux couches de peinture. Désireux de garder la même cuisine mais de lui donner un coup de jeune et par la même de réaliser de moindres frais, les clients ont fait appel à Droz Peinture. Un dégraissage a d’abord été nécessaire, puis le tout a été poncé, recouvert d’une couche de fond, et de deux couches de peinture à deux composants dans les teintes.

AVANT

APRÈS AVANT

APRÈS

Rue des lndiennes 1 CH-2054 Chézard-Saint-Martin Tél. +41 32 853 35 31 info@droz-peinture.ch www.droz-peinture.ch

103


INTERVIEW

FRÉDÉRIC MAIRY PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE VAL-DE-TRAVERS

Tout mettre en œuvre pour rendre la Commune toujours plus attractive Nichée au cœur d’une nature préservée, la commune de Val-deTravers diversifie les projets pour satisfaire le quotidien de ses administrés et continuer à attirer de nouveaux habitants en quête d’un cadre et d’une qualité de vie uniques. Au niveau touristique, forte d’une fréquentation sans précédent, elle met également en place des nouveautés qui ne feront que renforcer la destination. Pour nous parler de l’actualité, Bien Vivre a rencontré Frédéric Mairy, président du Conseil communal.

104


Qu’est la commune de Val-de-Travers? Neuf villages, qui pour certains commençaient à être au bout de leurs capacités humaines et financières pour mener à bien certains projets, ont décidé de s’unir sous une même commune pour être plus forts et peser davantage au niveau politique vis-à-vis du canton. Après votation en 2008, le 1er janvier 2009, cette fusion a vu le jour. Aujourd’hui, la commune de Val-de-Travers compte environ 10 500 habitants répartis sur une superficie de 12 500 hectares. Les tailles des villages sont très variables, de quelques centaines à plusieurs milliers d’habitants, chacun ayant gardé son identité. Avec pratiquement 51% de surfaces boisées, 40% de terres agricoles et l’Areuse qui traverse le fond de la vallée, le cadre de vie est exceptionnel pour ceux qui aiment la nature tout en ayant à proximité les infrastructures nécessaires ainsi que des industries pour l’emploi.

Couvet.

Môtiers.

Quelles sont les actions politique en cours? Nous avons plusieurs gros dossiers. Le premier concerne la révision du plan d’aménagement local. C’est un énorme enjeu pour la commune puisque nous devons réduire de 44 hectares la zone à bâtir. Dit comme cela, on peut penser que c’est un handicap pour notre développement démographique, mais en réalité, compte tenu du surdimensionnement des zones à bâtir héritées des anciennes communes, nous aurons toujours l’opportunité de faire croître notre démographie de 1% par année. Ce plan se réfléchit à long terme, pour une quinzaine d’années, et concerne non seulement les zones à bâtir mais également le développement industriel,

touristique ainsi que les zones naturelles protégées. Il demande donc un gros travail d’ici à février 2024, date butoir à laquelle il devra avoir été voté par le Conseil Général. Dans un autre domaine, et toujours dans une même volonté de développer la commune, des importants crédits de construction ont été votés en 2021, visant à agrandir le collège secondaire de Fleurier et à créer de nouvelles structures d’accueil extrafamilial à Couvet et Môtiers. Si aujourd’hui nous ne manquons pas de place, il est important d’anticiper et d’avoir des établissements pouvant répondre aux besoins de familles qui viendront s’installer dans notre commune. 105


Concernant l’énergie, des projets sont-ils à venir? Il y en a un qui est en phase de déploiement: l’extension du chauffage à distance de Couvet, qui couvrira à terme une très grande partie du village. C’est un projet de taille puisque cette extension s’élève à 13 millions de francs. En même temps, il renforce l’utilisation d’une énergie renouvelable, qui plus est locale, puisque le bois consommé vient de nos forêts communales. Pour faire grandir la démographie mettez-vous des actions en place? Au printemps dernier, nous avons lancé une action de promotion de la domiciliation en faveur des séniors ou futurs séniors. Pour ce faire, un concours a été relayé par de nombreux médias. Les prix à gagner étaient des séjours de 3 jours en immersion dans la commune pour des personnes âgées de 55 à 65 ans. Cela a été un vrai succès puisque nous avons eu plus de 300 participants. Les lauréats ont donc pu venir découvrir notre belle commune et surtout partager du temps avec des résidents que nous avions sélectionnés en tant qu’ambassadeurs. Nous savons que ces personnes ne vont pas déménager dans l’heure pour s’installer à Val-de-Travers, même s’il est avéré que cette population apprécie la région pour ses nombreux atouts, mais nous avons peut-être suscité des envies. De plus, ce concours a permis de beaucoup parler de nous dans les médias, de manière originale et positive, ce qui est également important. La place du tourisme est importante dans votre commune. Des nouveautés sont-elles à l’ordre du jour? Il y en a plusieurs. Pour commencer, depuis 2 ans, l’association faîtière Destination Val-de-Travers mène un important projet soutenu par la Confédération dans le cadre du programme Innotour, le Canton de Neuchâtel et notre commune. Ce projet vise à consolider le fonctionnement des acteurs touristiques organisés en réseau en les faisant évoluer vers plus de professionnalisme et favoriser ainsi une meilleure coordination entre chacune de ces structures. C’est d’autant plus important que depuis la pandémie, l’attrait touristique pour notre région s’est encore accentué, le niveau de fréquentation atteignant des records. Pour mieux accueillir encore nos visiteurs, nous allons entreprendre une rénovation de l’hébergement à espaceVAL, l’ex-Centre sportif régional. La commune qui détenait la moitié des chambres a vendu ses parts à l’autre propriétaire, l’ECAP, soit l’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention, qui y a un centre de formation. Les dortoirs existants vont être transformés en chambres d’hôtel de catégorie 2 étoiles supérieur, ce qui sera un atout supplémentaire indéniable. Pour finir, dans l’idée d’apporter des nouveautés, un minigolf de 18 trous va voir le jour à La Robella, avec la particularité d’être éclairé en soirée Comme vous pouvez le constater, la commune ne sommeille pas, au contraire, elle grandit mais toujours dans le respect de l’environnement, notre plus grande force, notre plus bel atout et pour vous en convaincre, je vous invite à venir à Val-de-Travers, vous ne serez pas déçus. 106

Fleurier.

Maison de l’Absinthe à Môtiers.

Môtiers, Plat de Riau.

La Robella. © François Charrière

Rue du Temple 8 – CH-2114 Fleurier Tél. +41 32 886 43 00 www.val-de-travers.ch


Notre société mise sur le dynamisme d’une petite équipe compétente et soudée, disposant d’outils performants en termes de gestion, afin de vous offrir ses services pour la gérance de votre immeuble.

Nous assurons un suivi répondant à vos attentes: Gérance administrative et / ou technique; Établissement de décomptes de charges / frais accessoires; Mise en location d’appartements.

Grand-Rue 19 CH-2114 Fleurier Tél. +41 32 861 60 14 info@gerance-michel.ch www.gerance-michel.ch


GÉRANCE MICHEL

Proximité et disponibilité Spécialisée dans la gestion, la gérance immobilière et les locations, Gérance Michel, installée à Fleurier, met les compétences de son équipe au service de celles et ceux qui ont un bien sur la commune de Val-de-Travers ou qui souhaitent s’y installer. Ainsi, Martine Michel, fondatrice, et sa collaboratrice répondent aux demandes en faisant toujours preuve de réactivité, de disponibilité et en privilégiant les rapports humains et de proximité.

Candice Baillods et Martine Michel, photo prise au Volkswrecks Museum, St-Sulpice.

Photos: © Photographie Yasmine

108


Plus de 20 ans d’expérience Martine Michel démarre sa carrière dans la gérance immobilière en 2000. En 2013, la société pour laquelle elle travaille ferme ses portes. Forte de son expérience, de son réseau et désireuse d’indépendance, elle décide de fonder sa propre entité. Gérance Michel ouvre ses portes, à Fleurier, le 1er janvier 2014. Enfant du pays, elle jouit également d’un excellent réseau qui lui permet de répondre aux demandes. Aujourd’hui, pour l’aider dans son quotidien, elle peut compter sur Candice Baillods, son assistante de gérance polyvalente. Les prestations proposées Gérance Michel est spécialisée dans la gérance administrative et/ou technique; l’établissement de décomptes de frais accessoires; l’administration de PPE pour toute la partie administrative ainsi que la mise en location de biens. Pour ces derniers, ses propositions vont du studio à la villa en passant par des locaux de tous types. 250 c’est le nombre moyen d’objets qui étaient gérés mais depuis la rencontre entre Martine Michel et Candice Baillods, il a augmenté; ce sont maintenant environ 230 appartements, 30 locaux commerciaux et 200 garages/ places de parc. Des atouts qui font la différence Depuis les premières heures, Martine Michel mise sur des valeurs qui lui tiennent à cœur pour gérer sa société. Pour elle, la proximité est essentielle. Un client n’est pas un numéro mais une personne à laquelle toutes les attentions sont portées. Un souci de chauffage dans un appartement un dimanche? Gérance Michel intervient; besoin de visiter des biens durant le week-end? aucun souci, là encore elle répond présente. Ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres qui font la différence et qui

montrent l’adaptabilité portée à chaque client. Pour une gestion sans faille, la société privilégie des biens installés principalement sur le Val-de-Travers. Pourquoi opter pour Val-de-Travers? Au cœur d’une nature intacte, la commune de Val-deTravers attire de plus en plus de citadins en quête d’un cadre de vie unique. De plus, le travail n’y manque pas. Autant de raisons qui expliquent une population qui va crescendo. Pour assister toutes celles et ceux qui choisissent de s’y installer, chacun peut compter sur les services de Gérance Michel qui sait trouver le bien idéal qui rend encore plus agréable un nouveau départ dans ce joli coin du canton de Neuchâtel.

Grand-Rue 19 – CH-2114 Fleurier Tél. +41 32 861 60 14 info@gerance-michel.ch – www.gerance-michel.ch

109


GARAGES HOTZ SA

Pérenniser le patrimoine familial Installés dans le Val-de-Travers depuis 1972, les Garages Hotz SA représentent les marques Citroën, Peugeot, DS Automobiles et Mercedes-Benz avec professionnalisme tout en se préoccupant de l’environnement. Grégoire et Valentin suivent les traces de leur père en s'investissant quotidiennement pour satisfaire leurs clients et pour le bien-être de leur trentaine de collaborateurs. Mécanique, carrosserie, commerce de véhicules neufs et d’occasion, location, telles sont les prestations qu’ils proposent aux 7000 clients de leurs garages présents dans les cantons de Neuchâtel et de Vaud. Zoom sur une société tournée vers l’humain et vers l’avenir.

110


Grégoire Hotz.

Valentin Hotz.

Du petit garage local en 1972, la Société n’a cessé de grandir au fil des ans. Achat d’un second garage à Travers en 1987, ce site est devenu le principal en 2005 avec de gros agrandissements et investissements. En 2012, rachat d’un garage à La Chaux-de-Fonds, 2017 à Bevaix et plus récemment en 2021 ouverture d’une filiale à Yverdonles-Bains et reprise d’une carrosserie au Val-de-Travers. «Savoir d’où l’on vient permet de savoir où nous souhaitons aller», tel pourrait être le leitmotiv des frères Hotz. Entreprise sociale Les frères Hotz ont repris l’affaire de leur père il y a une quinzaine d’années et n'ont jamais cessé de réfléchir à l’avenir. C’est donc pour aider leurs équipes à évoluer avec leur métier qu’ils leur financent des formations tout au long de leur carrière dans les garages Hotz, qu’ils investissent dans des outils de travail plus performants et plus qualitatifs, et qu’ils transmettent leur savoir-faire à une dizaine d’apprentis. Les fils du fondateur n’oublient pas que ces jeunes sont le personnel qualifié de demain. Structure familiale, ils mettent tout en œuvre pour offrir un cadre de travail agréable à leurs collaborateurs. Une dimension familiale que les associés souhaitent faire perdurer et qui a notamment l’avantage de casser les barrières hiérarchiques et de respecter une philosophie basée sur des valeurs humaines au quotidien. Cette volonté d’être au service du client et de l’humain s’inscrit également dans une démarche de confiance établie avec l'ensemble de leurs clients qui entretiennent un lien privilégié, de longue date pour certains. Ceux-ci connaissent, pour la plupart, les prénoms des collaborateurs en charge de leur dossier ! Une méthode qui confère précision, qualité, personnalisation et réactivité à l’entreprise, ce qui semble plaire à la clientèle puisque 70% n’est pas originaire du Val-de-Travers et préfère parcourir plus de kilomètres pour collaborer avec ce garage en particulier. Autre preuve qu’elle est tournée vers les autres, la société est aussi très engagée dans la vie locale et asso-

ciative. Elle est notamment partenaire du club de hockey sur glace HCC en Swiss League, du CP Fleurier, du mouvement Val-de-Travers de football ou encore de la Fête des Vendanges de Neuchâtel. Elle ambitionne même de participer aux JO 2024 de Paris avec la cavalière de para dressage Flore Espina. La notoriété et l’image dynamique des Garages Hotz SA sont également le fruit des huit titres de champion suisse des Rallyes acquis par Grégoire tout au long d’une carrière de pilote bien remplie. Trois types de prestations Mécanique, carrosserie, commerce, les Garages Hotz SA proposent principalement trois types de prestations pour combler tous les besoins. Ils sont concessionnaires automobiles pour les marques Citroën, Peugeot, DS Automobiles et Mercedes-Benz et sont dotés d’un service commercial de vente et de location de ces véhicules aussi bien pour des professionnels qui requièrent des véhicules utilitaires que pour des particuliers qui préfèrent une voiture familiale, sportive, citadine, selon le budget de chacun. Plus d’un millier de véhicules sont ainsi vendus chaque année par l’entreprise et son réseau d’agents secondaires. Avec un souci constant de pérennisation de son activité, le groupe familial réalise des travaux d’agrandissement de sa carrosserie de Travers. Désormais, un bâtiment entier sera dédié à cette activité. Garages certifiés Soucieux de l’excellence de leurs prestations, les Garages Hotz SA la garantissent grâce à leur certification ISO 9001 et ISO 14001. La première assure la qualité du travail effectué et la deuxième reconnaît les efforts faits pour l’environnement. Le dernier en date étant la construction d’une centrale photovoltaïque sur toutes les toitures de leurs infrastructures pour produire 3,5 fois plus que ce qu’ils consomment. Un engagement pour la planète dans un monde automobile en mutation. La suite selon les Garages Hotz SA L’histoire de cette entreprise est faite d’opportunités, de personnes et de changements. L’avenir se dessine pour les propriétaires par la consolidation de tout ce qui a été entrepris, sans envie de croissance démesurée ni projection d’extension. Arriver à garder ses équipes motivées, à améliorer les conditions cadres et encore la satisfaction de leur clientèle, telles sont les principales préoccupations de ces entrepreneurs du Val-de-Travers.

Rue de la Promenade 10 – Boîte postale 37 CH-2105 Travers Tél. +41 32 864 61 61 Peugeot: +41 32 864 61 61 – Citröen: +41 32 864 61 60 Mercedes: +41 32 864 61 62 www.garages-hotz.ch

111


APOLL’OTZ SA

Des succursales pour toucher un autre marché Acquis en 2017 par les Garages HOTZ SA, le garage Apoll’otz de Bevaix permet au groupe d’assurer la pérennité de son activité et d’étendre son périmètre d’intervention avec l’ouverture d’une entité sœur à Yverdon-les-Bains en 2021. Les deux succursales Apoll’otz SA distribuent les marques DS Automobiles, Peugeot et Citroën et proposent les mêmes prestations que les garages HOTZ SA, à savoir la carrosserie, la réparation, la vente de véhicules neufs et d’occasion et la location.

L’antenne de Bevaix est une institution dans le secteur automobile régional: le garage existe depuis les années 1970 et était connu sous le nom d’Apollo. Pour la petite histoire, il devient Apoll’otz en contractant le nom du groupe et du garage. Lors de l’acquisition du site, Valentin et Grégoire Hotz, associés à la tête du groupe éponyme, étaient confiants. Très bien placé et accessible, le garage Apoll’otz se situe à quelques secondes seulement d’un accès à l’autoroute. Un autre atout est son équipe de collaborateurs fidèles et très professionnels qui effectuent un service après-vente d’excellente qualité car ils connaissent parfaitement leur métier et les exigences des clients. L’infrastructure n’ayant pas été rénovée depuis sa création, il a été nécessaire d’investir dès le rachat dans la modernisation complète des infrastructures et des méthodes de travail pour offrir des prestations de qualité. Aujourd’hui, Apoll’otz Bevaix est entre autres labellisé

+41 32 847 08 47

www.apollotz.com

Route de Neuchâtel 30 – CH-2022 Bevaix Tél. +41 32 847 0 847 info@apollotz.com

112

DS Store et bénéficie dans ce sens du design de la marque pour son infrastructure. L’entreprise est partenaire de la Fête des Vendanges depuis cette année, trouvant au sein notamment des élections de Miss et Mister FDV de grosses similitudes de beauté, de modernisme et de respect entre cette institution et leur DS Store Neuchâtel. L’ouverture de la succursale d’Yverdon-les-Bains s’est faite dans une autre dynamique pour le groupe HOTZ. En reprenant une structure dont l’activité était inexistante depuis quelques années, ils étaient libres de la transformer en nouveau garage pour qu’il colle au plus près à l’ADN du groupe et pour qu’un bel avenir se profile. Un pari en passe d’être réussi pour le groupe puisque l’antenne commence déjà à acquérir et à fidéliser de nouveaux clients. L’installation à Yverdon ouvre également le groupe aux marchés du Nord vaudois et de la Vallée de Joux notamment.

GARAGE | CARROSSERIE |1400 YVERDON +41 24 423 91 91

www.apollotz.com

Le Bey 21 – CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 423 91 91 info.yverdon@apollotz.com


NOUVELLE DS 7 E-TENSE

DSautomobiles.ch

DÉCOUVREZ LE NOUVEAU DS STORE NEUCHÂTEL !

+41 32 847 08 47

www.apollotz.com

GARAGE | CARROSSERIE |1400 YVERDON


DES COMPÉTENCES

ET DES VALEURS

Iron Cube Sàrl I Rue de la Place d'Armes 9 I 2114 Fleurier I 079 220 63 76 I www.ironcube.ch


Votre spécialiste, dans votre région, pour toutes vos installations électriques Electricité Domotique Télématique Dépannages Paratonnerre Photovoltaïque

Eclairage urbain Magasin d’électricité et d’électroménager Contrôles électriques

Production hydroélectrique Société Electrique du Val-de-Travers SA Rue du Preyel 9 • 2108 Couvet • T. +41 32 863 12 24 info@sevt.ch • www.sevt.ch


SEVT – SOCIÉTÉ ÉLECTRIQUE DU VAL-DE-TRAVERS

Un partenaire de confiance au service de ses clients Active depuis 55 ans, SEVT fait aujourd’hui figure de référence dans sons domaine d’activité. Proximité, confiance, développement durable sont les valeurs défendues par cette entreprise qui offre une qualité irréprochable à tous ses clients. Bien Vivre est allé à la rencontre de son directeur Pascal Murith. Portrait d’une entreprise novatrice portée sur l’avenir.

116


Une société aux couleurs locales Née en 1966 de la fusion d’anciens services industriels qui étaient actifs sur les communes historiques du Valde-Travers, la société électrique est une SA de droit privé avec pour actionnaire majoritaire la commune du Valde-Travers. Avec plus de 7 millions de chiffre d’affaires annuel, la SEVT est l’un des plus gros employeurs actifs dans le domaine de l’énergie, de la région. Cette société est avant tout une entreprise de services qui essaie d’être proche de ses clients et de la population. Dans cette même optique, elle favorise l’embauche de collaborateurs issus du tissu local et développe de nombreux projets dans l’optique de promouvoir sa région. Entreprise formatrice, elle engage chaque année plusieurs apprentis avec toujours cet objectif de développer des métiers encore méconnus du grand public tout en intégrant des jeunes au tissu économique local. Des prestations variées La SEVT possède de nombreuses compétences dans tous les métiers liés au secteur électrique. Travaux d’installations intérieures : villas, industrie, rénovations, nouvelles constructions, photovoltaïque, contrôle d’installations, mise en conformité, travaux sur les réseaux informatiques et télécom, cette entreprise est un acteur incontournable de la région. En parallèle, elle gère un réseau de distribution en étant propriétaire de l’infrastructure, ainsi toute l’électricité transite par son réseau avant d’être distribuée aux ménages. Longtemps un de ses points forts a été la production hydroélectrique avec ses deux usines situées sur l’Areuse. Grâce à celles-ci, la SEVT était capable de produire une énergie renouvelable qui représentait 1/3 de la consommation du

district ; malheureusement aujourd’hui ces usines plus que centenaires sont à l’arrêt, leurs projets de renouvellement s’heurtant à de nombreuses contraintes juridiques et environnementales. Elle possède également deux magasins d’électroménager qui visent à compléter une offre déjà très diversifiée de services et met en avant le commerce de proximité. Une qualité irréprochable Le principal objectif de cette entreprise est d’offrir un service de qualité irréprochable à tous ses clients. Ménages, grandes entreprises des secteurs chimiques, pharmaceutiques ou horlogers, collectivités, tous se voient offrir des prestations qui tendent vers l’excellence. Son équipe de collaborateurs expérimentés met son savoir-faire et ses expériences au service du client pour établir une relation basée sur la confiance et le respect. La SEVT fait aujourd’hui figure de référence dans le milieu et met tout en œuvre pour garantir le même niveau d’exigence quant aux prestations qu’elle offre. 117


Le développement durable, un vrai défi pour le futur La SEVT accorde une très grande importance au développement durable ainsi qu’à l’énergie verte. Sa volonté de promouvoir la production hydroélectrique et le photo-voltaïque répond à la volonté politique actuelle d’obtenir une autosuffisance énergétique au Val-de-Travers en sortant à moyen terme du nucléaire. Dans ce but, l’un de ses grands projets est de renouveler son parc d’usines hydroélectriques afin de produire davantage d’électricité pouvant répondre à un besoin existant. Cette entreprise novatrice et dynamique mise aussi sur des promotions photovoltaïques et offre un tarif plus élevé que celui du marché pour le rachat de l’énergie solaire. « Nous devons confirmer notre volonté d’affirmer notre conscience écologique pour ces prochaines années, à travers une recherche accrue de solutions adaptées aux problématiques actuelles afin de tendre à cette autosuffisance énergétique dont le Val-de-Travers a besoin », explique Pascal Murith. 118


Des partenariats importants En 2014, la SEVT a mis en place un partenariat avec le Groupe E qui est devenu le gestionnaire du réseau de distribution dans le Val-de-Travers. La Société Electrique est restée propriétaire du réseau par lequel transite l’électricité et son partenaire a reprise la gestion de sa clientèle. L’entreprise cherche à développer d’autres synergies avec des partenaires de confiance dans le but d’améliorer encore la qualité et la fluidité de distribution du district. La SEVT a investi des fonds importants ces dernières années pour disposer d’un réseau en très bon état dans un paysage qui est plutôt campagnard et montagnard afin d’assurer l’optimisation de celui-ci. Ses différents partenariats avec les localités du Val-de-Travers lui permettent de réfléchir en amont aux changements qui devront être

réalisés dans le futur pour pouvoir être réactive et offrir les meilleures solutions possibles face aux développements à venir. Ses défis et objectifs pour l’avenir Au cœur de ses plus grands défis : le renouvellement de son parc d’usines hydroélectriques d’ici à 2027 afin de fournir plus d’électricité. A travers ce projet, la SEVT prouve encore une fois sa volonté d’interagir en faveur du développement durable tout en répondant aux besoins actuels en matière d’énergie électrique renouvelable. Pour développer son identité visuelle, renforcer son esprit de proximité et développer ses magasins, la SEVT envisage également d’agrandir la société et de construire de nouveaux locaux plus modernes et accessibles, toujours à Couvet, sur un axe plus passant.

Rue du Preyel 9 CH-2108 Couvet Tél. +41 32 863 12 24 Fax +41 32 863 22 54 info@sevt.ch – www.sevt.ch

119


Agence immobilière Gestion de projet Spécialiste en courtage (Offre dès 4444.–)

Chemin des Jonchères 11   CH-2022 Bevaix   Tél. +41 79 552 00 31   info@cr-home.ch   www.cr-home.ch


SWISS

MADE

Quartier de l’Epine 1 A – CH-2123 St-Sulpice Tél. +41 32 861 10 88 info@amepsa.ch – www.amepsa.ch


AMEP SA

Produire juste sans détruire l’environnement Implantée dans le Val-de-Travers depuis 1986, AMEP SA est aujourd’hui entre les mains de Joël Racine et de Serge Vallet. Cette entreprise d’usinage mécanique de précision produit des pièces 100 % Swiss Made à partir de plans fournis par ses partenaires. Elle utilise les techniques de tournage CNC et de fraisage CNC quatre et cinq axes. Pour faire face aux préoccupations environnementales et répondre à l’évolution perpétuelle du secteur, des travaux de rénovation énergétique visant à diminuer la production de gaz à effet de serre de l’usine ont été réalisés. Bien Vivre a visité les locaux de cette petite structure à l’esprit familial qui fait preuve d’une grande réactivité au quotidien.

122


Joël Racine.

Serge Vallet.

Spécialiste de l’usinage depuis 36 ans Créée à Môtiers, AMEP SA est aujourd’hui installée à Saint-Sulpice dans un grand bâtiment au cœur de la vallée. Joël Racine, dès la fin de son apprentissage, rejoint en 1984 cet atelier improvisé dans une remise, qui fût les prémices d’AMEP SA. Serge Vallet, lui, intègre la société en 2019 après plusieurs années d’expérience comme responsable dans différentes entreprises de production. Depuis qu’ils font équipe, AMEP SA s’est développée au rythme des évolutions du métier la rendant capable de répondre aux nouveaux besoins de ses partenaires et de s’adapter aux divers secteurs dont leur activité est issue: industrie des semi-conducteurs, horlogère, ferroviaire, solaire ou encore machines spéciales. Elle propose ainsi des prestations de fraisage jusqu’à une longueur de 3 m et de tournage jusqu’au Ø 500 mm. Fidélité et ancrage local La recette du succès d’AMEP SA repose sur des ingrédients majeurs: gagner la confiance des clients en offrant qualité et sérieux. Cette petite structure s’assure une compétence constante en travaillant avec des collaborateurs fidèles de longue date. Ils connaissent donc parfaitement le fonctionnement et les exigences de la maison. Côté organisation, les employés sont chacun responsables de leur machine qu’ils maîtrisent parfaitement. L’attachement aux racines est également une force pour cette société. Clients et fournisseurs sont en grande partie originaires du canton de Neuchâtel ou de régions proches telles que Yverdon-les-Bains et Lausanne. Des efforts sont faits pour privilégier les matières et outillages provenant de la Suisse lorsque cela est possible. Evolution perpétuelle Pour suivre les évolutions du secteur et de la société, les deux associés s’engagent dans la transformation de leur entreprise. Ils ont ainsi au fil du temps beaucoup investit et sont maintenant équipé d’un parc machine CNC récent et très complet. La petite taille d’AMEP SA lui permet d’être ultra-réactive aux exigences et aux clients, d’être directement en contact avec les responsables. Pour être plus compétitifs dans le respect des délais et pour capitaliser les acquis, les collaborateurs s’aident d’un ERP (Entreprise Ressource Planning). Enfin, ils ont réalisé plusieurs travaux et investissements pour diminuer l’impact énergétique de leur activité et ont ainsi installé des panneaux solaires pour gagner en auto-suffisance. Il y a également un projet de pompe à chaleur pour remplacer la chaudière à mazout et récupérer la chaleur produite par les machines en activité à l’aide d’un échangeur pour chauffer l’atelier et assainir l’air ambiant grâce à un système de filtration. L’autre avantage d’un tel système est qu’il stabilise la température de l’atelier ce qui améliore la qualité des pièces produites et le bien-être des employés.

Quartier de l’Epine 1 A – CH-2123 St-Sulpice Tél. +41 32 861 10 88 info@amepsa.ch – www.amepsa.ch

123


INTERVIEW

PATRICK HERRMANN PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE LA CHAUX-DE-FONDS

THÉO BREGNARD PRÉSIDENT SORTANT DU CONSEIL COMMUNAL DE LA CHAUX-DE-FONDS

La Chaux-de-Fonds, une ville qui s’ouvre à l’avenir L’histoire de La Chaux-de-Fonds est intimement liée à l’horlogerie, mais aussi à la culture. Divers projets sont en train d’éclore et révèlent les objectifs que s’est donnés la ville: s’imposer comme première Capitale helvétique de la culture tout en devenant une ville encore plus verte, riche en atouts et qui place la qualité de vie de ses habitants au cœur de toutes ses préoccupations. Patrick Herrmann, président du Conseil communal et en charge du dicastère des ressources humaines, des espaces publics, des énergies et de la sécurité et Théo Bregnard, président sortant en charge du Dicastère de l’instruction publique, de la culture et de l’intégration font le point de la situation actuelle et nous dévoilent les enjeux, défis et projets de demain.

124


Vous êtes très engagé en faveur de l’écologie. Comment se traduit cette volonté de faire plus pour la ville? PH: Notre désir est de travailler sur plusieurs axes pour à la fois créer une ville plus verte et améliorer la qualité de vie des habitants actuels et futurs. Dans ce sens, l’introduction d’une nouvelle politique de stationnement, l’amélioration des conditions de la mobilité douce, la requalification arborisée de certaines rues et l’extension des zones 30 sont les marques les plus visibles de cette politique voulue par le Conseil communal dans son ensemble et devraient permettre à notre population de jouir de plus de calme et de sérénité au cœur même de la ville. Le projet «Vadec évolution» est un projet phare. Pouvezvous nous en dire davantage? PH: Vadec est, à La Chaux-de-Fonds, le nom de l’entreprise qui gère l’usine d’incinération des déchets située à l’Est de la ville. Après analyse, il ressort qu’au vu de la localisation de cette installation, de l’existence préalable d’un important réseau de chauffage à distance, de la possibilité d’utiliser en partie le train pour les transports, de la densité de l’habitat dans notre ville ainsi que de son climat plus frais que sur le plateau suisse, l’agrandissement de l’usine serait écologiquement et économiquement intéressant pour une région qui s’étend pratiquement de Delémont à Yverdon. L’avantage pour notre ville pourrait être, outre les places de travail et l’investissement, d’alimenter un chauffage à distance pour près de 30 000 habitants et de produire de l’électricité pour à peu près le même nombre. Les autres régions partenaires seraient, elles, gagnantes sur le prix d’incinération de leurs déchets. Quels sont les autres grands projets actuels et à venir de la ville? PH: Notre ville est en effervescence et fourmille de projets; au niveau des infrastructures, nous sommes en attente d’une liaison ferroviaire et d’un contournement routier; nous réaménageons presque tous nos musées et nous sommes prêts à nous lancer dans des projets ambitieux pour notre piscine, notre patinoire, voire à plus long terme le stade de la Charrière; nous repensons notre urbanisme «certifié UNESCO» avec, déjà, plusieurs transformations visibles comme la rue qui mène du Musée des Beaux-Arts au 125


Muzoo. Outre Vadec, dont j’ai déjà parlé, nous avons l’espoir de voir s’ériger un grand hôtel en centre-ville, tandis que Viteos a un projet d’installation intéressant au Sud de la ville. Par ailleurs, la ville a «redopé» son service économique pour attirer des entreprises intéressées à s’installer dans ce qui est, chez nous, davantage un jardin industriel qu’une «zone», comme c’est souvent le cas ailleurs. Et, pour couronner le tout, La Chaux-de-Fonds espère devenir première Capitale culturelle suisse en 2025!

à cultiver son art de vivre avec ses randonnées et torrées des week-ends, croître un peu, jusqu’à 40 000-42 000 habitants, ce qui serait idéal au vu de la taille et de la qualité de ses infrastructures, apaiser le centre de la ville et y créer encore davantage d’espaces de convivialité et de verdure et devenir pratiquement autonome au niveau énergétique. Bref, offrir l’image d’une ville heureuse, attractive, agréable à vivre, consciente de ses atouts et ambitieuse dans ses projets!

Quelle serait selon vous la ville idéale dans 10 ans? PH: La Chaux-de-Fonds multiplie les paradoxes; historiquement, vu son altitude et sa situation, elle n’est pas une ville évidente et ne s’est développée que grâce à la volonté de ses habitants. Aujourd’hui, elle est à la fois une ville industrielle avec de nombreuses entreprises mondialement connues, une ville de culture grâce à son patrimoine et à l’ouverture au monde de sa population, et une ville à la campagne tant elle a mis de soin à préserver la nature environnante qu’elle laisse pénétrer au plus profond d’elle-même. Demain, je la vois continuer

A La Chaux-de-Fonds, l’horlogerie et la culture entretiennent des liens étroits, comment cela s’explique-t-il? TB: De tout temps, l’horlogerie a tissé des liens importants avec l’art et en dépendait pour la décoration des boîtiers. En tant qu’historien et spécialiste du mécénat, j’ai d’ailleurs particulièrement étudié cette question. Pendant longtemps, on a vécu dans une ville isolée. Les patrons d’horlogerie ont délibérément fait le choix de réinvestir leur fortune non pas dans l’horlogerie mais dans une salle de musique et un musée des beaux-arts

126


avant même celui dédié à l’horlogerie. Cela démontre la volonté des horlogers de développer l’art sous toutes ses formes et l’importance pour eux d’éduquer au «Beau». Une particularité de La Chaux-de-Fonds est d’ailleurs que la ville a eu une école d’art et un théâtre avant d’avoir l’eau accessible dans tous les logements! Vous venez d’inaugurer cette année une Maison de la culture, que va-t-elle proposer? TB: Nous avons pu constater que les résidences d’artistes ont très bien marché durant la pandémie. Il y a de la part de la ville la volonté de faire dialoguer des artistes d’ici avec le monde entier. Huit appartements seront ainsi mis à disposition dans un immeuble de la rue NumaDroz. L’idée est également de redynamiser un quartier de la ville dont l’image n’est pas toujours très positive au sein de la population. Quels sont les autres projets importants du moment en matière de culture à La Chaux-de-Fonds? TB: Il faut noter la récente acquisition de la Villa Fallet, construite en 1906, qui est la première œuvre pour laquelle a travaillé Charles-Edouard Jeanneret, futur Le Corbusier. Un autre projet qui me tient particulièrement à coeur et que j’ai poursuivi même au plus fort de la crise liée au Covid: la prochaine ouverture du Muzoo, qui réunira l’actuel zoo situé au Bois-du-Petit-Château et le Musée d’histoire naturelle. C’est un projet assez unique où on pourra tout à la fois observer la nature et les animaux mais aussi être sensibilisé aux grands enjeux liés à l’environnement. Le monde évolue et il est nécessaire d’être partie prenante de ces changements. La Chaux-de-Fonds se caractérise par une population en grande partie ouvrière, comment les sensibilisez-vous à la culture, qui est habituellement associée à un milieu plus intellectuel? TB: Il est en effet intéressant de noter que 40% de la population de notre ville travaille dans le secteur secondaire. C’est plus du double de la moyenne des villes de Suisse. J’ai toujours œuvré à ce que la culture soit ouverte à tous, dès mes débuts en politique. L’une de mes fiertés en tant que Conseiller communal est que depuis trois ou quatre ans au sein des écoles, de la même manière que la visite chez le dentiste ou les cours d’éducation routière, tous les élèves vont au moins une fois par an au musée. C’est à la fois anecdotique et très symbolique. Trop sou-

vent, la culture n’est pas considérée comme une priorité, mais en faisant le pas de rendre la visite obligatoire, on se rend compte combien les élèves ont du plaisir. Quand on parle de culture à La Chaux-de-Fonds, on pense évidemment aussi au festival des arts de la rue de La Plage des Six Pompes qui symbolise pleinement l’effort toujours renouvelé de travailler avec et pour l’ensemble de la population. Il ne suffit pas de dire «bienvenue», il faut aller vers ce public, réfléchir à comment ouvrir la culture à toutes et tous, pour que la volonté d’une culture populaire se concrétise sur le terrain.

Passage Léopold-Robert 3 – CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 62 21 www.chaux-de-fonds.ch

127


NEXIUM LA CHAUX-DE-FONDS

Etre au service de la population locale Basée à La Chaux-de-Fonds et fondée en 2021, l’agence immobilière Nexium s’est implantée aux Bois en 2022 et projette d’ouvrir une succursale à Neuchâtel en 2023. Elle est spécialisée dans la vente de biens et terrains et dans la gestion de PPE (propriété par étages) dans les cantons de Neuchâtel et du Jura. Les deux associés ont développé au cours de leurs parcours professionnels, un solide réseau de partenaires qu’ils conseillent à leurs clients pour les accompagner de A à Z dans leur projet immobilier. Bien Vivre les a rencontrés pour découvrir la philosophie de leur petite structure.

128


Laurent Bolliger. Olivier Cortat.

Equipe de professionnels aguerris Urgentiste de formation, Laurent Bolliger est un entrepreneur dans l’âme au bénéfice d’une première expérience dans la gestion de société. En effet, celui-ci a auparavant déjà créé une structure florissante dans le domaine de la santé, qui lui a permis d’acquérir les bases nécessaires à la bonne gestion d’une entreprise et son développement. C’est à la suite de la vente de sa maison familiale en 2017 et à sa participation à l’élaboration d’un projet immobilier, en collaboration avec un promoteur aguerri, sur son terrain avec la construction de cinq appartements que l’idée de Nexium lui est venue. Il acquiert pendant cette période des connaissances et savoir-faire qui lui seront essentiels pour monter sa propre structure. Une expérience qui lui permet aussi de s’entourer de professionnels expérimentés et de créer un solide réseau de contact dont il se sert aujourd’hui pour trouver de nouveaux mandats. Olivier Cortat, lui, a rejoint l’aventure Nexium quelques mois seulement après sa création en mettant à profit sa solide expérience du secteur de la construction dans lequel il a évolué pendant une vingtaine d’années. Autre atout pour Nexium, son expertise dans le domaine de la finance que ce passionné exerce au quotidien au sein de sa propre fiduciaire. Afin de répondre à tout type de demande, les associés font également appel de façon ponctuelle à une courtière au bénéfice de 20 ans d'expérience, notamment pour leur apporter conseil pour les estimations de maisons d’architectes aux prestations prestigieuses. A l'écoute du client Chez Nexium, on privilégie la qualité à la quantité. L’objectif est donc d’avoir en permanence et au maximum, cinq objets à vendre. On retrouve ici la volonté des deux associés d’offrir une qualité de service haut de gamme avec un accompagnement personnalisé adapté aux besoins et aux envies de leur client. Ils se rendent même disponibles en fonction de leur clientèle pour faciliter la vente de leur bien. Pour aller plus loin dans leur mission, Laurent Bolliger et Olivier Cortat distillent à leurs clients des conseils judicieux pour qu’un bien soit affiché à sa juste valeur et aiguillent les vendeurs pour prendre la bonne décision si l’offre venait à être en dessous du prix. Ils accordent également une grande importance aux annonces qu’ils mettent en ligne sur leur site. Celles-ci sont personnalisées et adaptées selon le nombre

de vues qu’elles obtiennent dans le but de toucher un maximum d’acheteurs potentiels. Mais pour plus d’efficacité et pour protéger le vendeur, ces deux passionnés effectuent une sélection des différentes demandes et offrent qu’ils reçoivent en ciblant précisément les profils des potentiels acquéreurs afin de limiter le nombre de visites. L’agence sait également faire preuve d’empathie et d’écoute afin de trouver la meilleure solution pour ses clients. Elle a notamment fait le choix de ne pas travailler avec des contrats exclusifs afin de laisser la possibilité au vendeur de vendre lui-même son bien si l’occasion venait à se présenter. Le montant des commissions de Nexium est un autre avantage de la structure qui peut, grâce à sa petite taille, proposer une grille tarifaire défiant toute concurrence ! Ainsi, ses commissions sont fixées à 2% du prix de vente du bien, tarifs qu’elle n’hésite pas à adapter selon les situations. S’adapter au marché local Issu de La Chaux-de-Fonds où il a passé toute son enfance, Laurent Bolliger connaît bien les attentes de la clientèle locale et peut ainsi y répondre au mieux. Consciente que les prix y sont plus bas que sur le littoral neuchâtelois et dans le Val-de-Ruz, l’agence tourne cet argument à son avantage en exposant que ces biens à des prix plus abordables offrent un cadre de vie tout aussi agréable. Le raisonnement semble fonctionner puisque la demande et l’offre sont à l’équilibre et Nexium y a dernièrement vendu deux appartements. Enfin, attaché à sa ville d'origine, ce professionnel a souhaité à travers l’implantation de son agence aider la population locale en lui offrant un service de proximité et en lui proposant les mêmes services que bénéficie celle des régions plus attractives.

Avenue Léopold-Robert 102 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 79 129 28 28 info@nexium-immobilier.ch www.nexium-immobilier.ch

129


TRANSN

TRANS N En chiffres Issus de la fusion TN – TRN, en juin 2012, les Transports Publics Neuchâtelois SA (transN) sont spécialisés dans l’exploitation d’un réseau de transports publics ferroviaires et routiers dans le canton de Neuchâtel. Grâce à la multiplicité de ses lignes, plus de 150 000 personnes sont desservies, sur les quelque 176 000 que compte le canton, ce qui représente pour 2021 plus de 22 millions de voyageurs transportés. Si la fréquentation est en baisse devant les aléas rencontrés durant la Covid, la société a pour autant nombre de nouveaux projets en cours et à venir pour offrir des services toujours plus performants et en adéquation avec les attentes de ses clients.

© Guillaume Perret

130


transN en chiffres au 31.12.2021

•  293 km de réseau •  108 autobus (midibus et minibus compris) •  32 trolleybus •  5 funiculaires •  21 trains •  506 collaboratrices et collaborateurs •  17 apprentis •  38 lignes •  105 357 francs de chiffre d’affaires en 2021 © Agence Neue

L’importance de la responsabilité sociale et environnementale La responsabilité sociale et environnementale constitue une priorité dans les réflexions du Conseil d’administration et de la Direction de transN. Ainsi, la société a mis en place un nouveau département Ressources humaines qui intègre la responsabilité sociale au cœur de son développement et un domaine Affaires publiques et services transverses qui a notamment pour tâche de traiter des enjeux de responsabilité environnementale. De plus, dès les phases préliminaires de tous projets, les aspects d’accessibilité et de respect de l’environnement sont pris en compte lors d’échanges avec les collectivités publiques, les associations représentant les personnes en situation de handicap et les organisations environnementales. Pour une énergie plus verte TransN consomme de l’électricité intégralement produite à partir de sources renouvelables. En partenariat avec le fournisseur d’énergie neuchâtelois Viteos, depuis 2019, elle a équipé les toits de ses bâtiments de

Fleurier, de La Chaux-de-Fonds et de Marin de 5850 m2 de panneaux photovoltaïques. Elle poursuit ses projets d’intégration avec l’équipement de la gare des Ponts-deMartel dans le courant de cette année. L’énergie produite qui n’est pas consommée par transN est injectée dans le réseau électrique. 30 nouveaux bus électriques En lien avec cette volonté affirmée d’offrir des services toujours plus responsables de l’environnement, transN développe ses projets en cohérence avec la stratégie climatique du canton et vu la nécessité de remplacer le matériel existant, va faire l’acquisition de nouveaux véhicules. Pour ce faire, le Conseil d’Etat a approuvé sa demande concernant l’achat de trente trolleybus déperchables à batterie pour un coût de quelque 33 millions de francs. Les nouveaux bus seront mis en exploitation dès 2024 sur les réseaux urbains de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. De plus, ils seront en partie alimentés par l’énergie produite sur les toits de l’entreprise. Cette mise en service contribuera ainsi à une décarbonisation des prestations urbaines de transN.

© Guillaume Perret

131


© Agence Neue

© Agence Neue

© Guillaume Perret

132

Différents projets à venir Ligne La Chaux-de-Fonds – Les Ponts de Martel Le Conseil d’Etat, le Conseil d’administration de transN et l’Office fédéral des transports (OFT) ont décidé d’acquérir deux nouvelles rames à plancher bas pour l’exploitation de la ligne 222 où circulent aujourd’hui des automotrices datant de 1991 et 1996. Ces rames à plancher haut, vieillissantes, ne répondent pas aux prochaines exigences légales garantissant l’accès aux voyageurs à mobilité réduite. La mise en service est prévue dès 2024. Cette même ligne permet le rabattement sur la future ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds ainsi que sur les lignes au départ de La Chaux-de-Fonds, puisque les habitants de la vallée de La Sagne et des Ponts-deMartel accèdent directement au centre-ville de La Chaux-de-Fonds en transports publics. Ainsi, pour soutenir son développement, tant pour les besoins des pendulaires, des écoliers et du tourisme, le Canton et transN prévoient également, dès 2025, la création d’une halte au lieu-dit Malakoff, situé en face du quartier des Cerisiers, en plein développement. Ce projet s’inscrit dans la stratégie cantonale «Neuchâtel Mobilité 2030» qui prévoit


© Guillaume Perret

le développement du RER dans toutes les régions du Canton de Neuchâtel. Le financement des trains et de la halte est assuré par la convention de prestations entre transN et l’Office fédéral des transports. Par l’acquisition de nouveaux trains et la création d’une nouvelle halte, le Canton et l’entreprise soutiennent le report modal, contribuant à l’atteinte des objectifs climatiques. Ligne Le Locle – Les Brenets En 2021, le Canton a annoncé son projet de remplacer la desserte de la ligne 224 par un service de bus électrique dès fin 2025. Le tunnel ferroviaire sera adapté afin d’accueillir une voie réservée au bus. Afin de garantir un bon fonctionnement de l’infrastructure jusqu’à la suspension de l’exploitation ferroviaire, des travaux urgents ont été nécessaires en automne 2021: remplacement de traverses et consolidation de blocs de roches.

© Agence Neue

Une manière originale de partir à la découverte du canton Au fil de nos lignes…, campagne lancée à l’été 2020, propose aux usagers, grâce à des cartes très détaillées, de trouver et de découvrir des bons plans et des idées de loisirs incontournables qui sont au rendez-vous toute l’année! Ces cartes regroupent les plus belles expériences insolites de la région accessibles en transports publics. La gamme d’activités proposée est riche et variée grâce à des rubriques en tous genres: sports & loisirs; culture & musées; restauration & terroir; hébergement et pratique. Pour compléter ce projet qui rencontre un vif succès, Au fil de nos lignes… s’est enrichi de six nouvelles cartes. Ce sont ainsi dorénavant 11 lignes qui en bénéficient: 101, 107, 215, 221, 222, 224, 304, 341, 342, 343 et 421. Les documents sont disponibles dans les points de vente transN, auprès des offices du tourisme, dans les hôtels et auprès des prestataires d’activités, ainsi qu’en ligne sur le site internet: transn.ch/au-fil-de-nos-lignes/. D’autres sont à venir et une version électronique en test.

© transN

133


© Guillaume Perret

Vente et distribution L’évolution des canaux de vente de l’entreprise contribue à la diminution de la consommation de papier. Les clients sont encouragés à favoriser les solutions digitales dans l’acquisition et le renouvellement de leurs titres de transport. Pour autant, les canaux de distribution de transN sont constitués de ses cinq points de vente, de ses distributeurs, des caisses embarquées dans les bus régionaux, de la billetterie mobile FAIRTIQ et de sa boutique en ligne. Cette dernière a été développée afin d’y proposer le renouvellement des abonnements des éco-

© Guillaume Perret

134

liers dont l’école ou le cercle scolaire soutient l’achat des abonnements ONDE VERTE. Les parents peuvent ainsi commander les abonnements de leurs enfants en ligne. Sept écoles ou cercles scolaires sont partenaires de cette nouvelle offre, grâce à laquelle 520 commandes d’abonnements ont pu être passées. Par ailleurs, transN a mis en place une solution de paiement des abonnements sur facture. Elle propose également d’échelonner l’acquittement des abonnements annuels. Grâce à cette possibilité, la Ville de Neuchâtel offre désormais à ses résidents un bon de réduction sur l’abonnement annuel ONDE


© Guillaume Perret

© Guillaume Perret

VERTE, remplaçant ainsi les 12 bons de réduction mensuels. Par ailleurs, des conseils d’utilisation de la boutique en ligne sont offerts et des solutions proposées aux personnes ne disposant pas d’internet ou souhaitant obtenir un paiement sur facture. Au final, la part des produits de titres de transports achetés en ligne a doublé, passant de 4% en 2020 à 8% en 2021, grâce aux nouveaux dévelop-

© Agence Neue

© Agence Neue

pements apportés au Shop transN. De même, FAIRTIQ propose l’application de billetterie mobile depuis 2017. Là encore, la progression des ventes de ce canal digital va crescendo et montre qu’il répond aux nouveaux besoins des voyageurs. Il permet de se déplacer en bus, train, funiculaire et bateau dans toute la Suisse et effectue automatiquement le calcul et la facturation des trajets.

Direction Allée des Défricheurs 3 – CP 1429 – CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 24 24 info@transn.ch – www.transn.ch

135


JULIEN DUBOIS ARCHITECTES SA

20 ans d’architecture sur-mesure Le 1er août dernier, le bureau Julien Dubois Architectes SA basé à La Chaux-de-Fonds a célébré ses 20 ans. Deux décennies de projets qui ont essaimé dans le canton de Neuchâtel mais aussi ailleurs dans le monde. Villas privées, bibliothèque, ambassades ou encore prison, le bureau aime s’adapter chaque fois à de nouveaux défis. Retour en textes et images commentés par Julien Dubois de quelques projets phares de ces 20 années d’activités.

2020, Rue du Cygne, La Chaux-de-Fonds. © patriceschreyer.com

136


2004, Villa G, La Chaux-de-Fonds.

2005, Bibliothèque de la Ville, La Chaux-de-Fonds.

© Tettamanti

© Tettamanti

2002 «Sur un coup de tête» «A l’époque, j’exerçais au sein d’un autre bureau qui avait gagné quelques concours mais les projets ne démarraient pas. Un soir en sortant du travail, après avoir discuté avec mes patrons, j’ai décidé de lancer ma propre structure, sans aucun mandat de prévu. J’ai eu 45 minutes sur le trajet du retour pour me dire que j’étais un peu fou mais je me suis lancé, tout seul, en travail-

lant à la maison. Quelques temps plus tard, j’ai remporté le mandat pour la bibliothèque de la Ville de La Chauxde-Fonds. Au bout de deux ans, j’ai embauché ma première employée, et par la suite, quasiment chaque année, un·e nouveau·elle collaborateur·trice est venu·e agrandir l’équipe. Nous sommes aujourd’hui 17. Ma femme, architecte elle aussi, nous a rejoint il y a un an. Les projets prennent chaque fois plus d’envergure, et certains valent plusieurs dizaines de millions, parfois plus.»

2005, Villa F, Cortaillod. © Julien Dubois Architectes SA

2007, Club 44, La Chaux-de-Fonds. © Xavier Voirol

137


2008, Villa G, Villeret. © Tettamanti

2008 Prison de Gorgier: «Construire autour de la réinsertion» «A Gorgier, au bord du lac de Neuchâtel, il s’agissait de transformer et agrandir la prison. A la base, construire pour le milieu carcéral peut rebuter, mais pour aménager l’espace, on s’est concentré sur l’idée de réinsertion. C’est tout de suite une manière plus positive et intéressante d’appréhender les choses.

Comme souvent dans notre manière de travailler, on a beaucoup réfléchi aux flux, c’est-à-dire aux espaces du bâtiment où l’on se déplace et l’on se croise. Une autre particularité de notre travail mise en avant pour la prison de Gorgier: la réflexion autour des couleurs car la psychologie des couleurs est particulièrement importante dans un tel projet. Les sols sont en vert du côté des détenus et en jaune côté espace sans détenus. Cela permet une bonne séparation des flux mais surtout cette touche de couleur dans un tel bâtiment amène aussi de l’espoir.»

2009 Îlot Vert, La Chaux-de-Fonds: «Un appel téléphonique et tout s’enchaîne» «Quand on parle de couleur, on pense forcément à L’Îlot Vert, cet immeuble mixte en plein centre ville de La Chaux-de-Fonds inséré au milieu des bâtiments du quartier. Tout en s’inscrivant dans la trame orthogonale de la ville, ici on a misé sur la transparence avec de grandes baies vitrées et des redents pour faire entrer la lumière. Inauguré en 2019, L’Îlot Vert était notre premier bâtiment de cette importance. J’aime énormément la dimension humaine de notre travail. On participe à des concours, mais il y a aussi beaucoup de rencontres, parfois même un simple appel téléphonique, qui peuvent mener à des projets.»

2008, Loft O, Neuchâtel. © Tettamanti

138


2010 Maison plurifamiliale à Boudry: «Vous êtes utopistes !» «Point de départ pour ce projet de villa individuelle : un couple divorce mais souhaite pouvoir privilégier le bien-être des enfants, avec l’idée d’une grande maison divisée en trois appartements : un pour le père, un pour la mère, un pour les enfants, avec des connexions entre les logements. Au début, on nous a dit que nous étions idéalistes, mais la cohabitation a très bien fonctionné ! Ici encore, on a privilégié la couleur, qui se marie très bien avec le bois. Pendant mes études, j’ai collaboré avec un artiste peintre avec lequel j’ai appris que la couleur amène de la plus-value aux volumes. Le bureau travaille beaucoup sur ce thème.»

2009, Villa E, Boudry. © Tettamanti

2013 Ambassade suisse à Riyadh: «Une aventure humaine» «Après la prison de Gorgier, nous avons commencé à nous spécialiser en sécurité. Nous avons donc décidé de participer à un concours pour l’ambassade suisse de Kuala Lumpur. C’était un peu un défi au début, mais quand nous sommes arrivés deuxième, on s’est dit pourquoi pas ! Et le projet de l’ambassade à Riyadh s’est ensuite présenté. Cela implique beaucoup de déplacements et demande une adaptation nécessaire aux normes sur place, mais c’est justement ce qui nous fait le plus apprécier notre travail. C’est tout une aventure humaine où il faut constamment chercher des solutions. C’est ce que nous aimons: s’adapter au cas par cas et proposer du sur-mesure. Divers projets à l’étranger ont suivi par la suite.»

2008, Villa G, Villeret. © Tettamanti

139


2017 Déménagement du bureau: «De la place pour tout le monde» «Toute l’équipe s’est concertée pour définir un cahier des charges pour le lieu où l’on souhaitait déménager. L’accessibilité et la visibilité étaient des points importants. Nous avons finalement trouvé une petite usine qui correspondait à quasi tous nos critères. C’est un espace très propice au travail, où chacun dispose de suffisamment de place. Nous nous en sommes rendus compte pendant la pandémie: les distances étaient largement respectées au sein du bureau ! Le choix du rouge peut choquer à première vue mais tout est une question de dosage et selon notre expérience, c’est une couleur qui ne se démode pas !»

2016, Villa S, Cernier.

2019, Appartement T, La Chaux-de-Fonds.

© patriceschreyer.com

© Julien Dubois Architectes SA

2019 Ambassade de Suisse à Tunis: « Sortir de nos habitudes pour trouver des solutions» «L’ambassade de Suisse cherchait de nouveaux locaux et, à la suite des attentats de 2015 en Tunisie, de nouvelles règles de sécurité ont été instaurées par la Confédération. Ce type de projet nous tient à cœur car il s’agit de recher-

cher des solutions avec les équipements à disposition sur place et collaborer avec des personnes qui n’ont pas forcément l’habitude de notre manière de travailler. Vouloir installer des panneaux photovoltaïques ou des leds peut s’avérer vraiment compliqué dans un pays comme la Tunisie. Mais nous sommes fiers du résultat. La résidence de l’ambassadeur figure parmi les premiers bâtiments autonomes en matière d’énergie dans le pays !» 2018, Villa S-H, Saint-Aubin Sauges. © patriceschreyer.com

140


2019, Ilot Vert, La Chaux-de-Fonds. © patriceschreyer.com

2020, Villa C, La Chaux-de-Fonds. © Julien Dubois Architectes SA

2022 Usine Vadec, La Chaux-de-Fonds: «Montrer tout ce qu’on peut faire» «Tout est une question de formulation ! Brûler des ordures, ce n’est pas très intéressant dit comme ça, en revanche, quand on parle de valorisation des déchets, cela ouvre tout de suite un champ plus large de réflexion. Pour ce projet à venir, on imagine un bâtiment qui serait emblématique en montrant autant que possible ce qui est réalisable en matière de transformation énergétique, que ce soit du chauffage à distance, du photovoltaïque, de la production d’électricité, de l’utilisation du bois dans la construction dans un souci écocompatible. Nous aimerions également inscrire dans notre projet une partie didactique pour accueillir les écoles et la population.»

2021, Ecoquartier, Neuchâtel. © Julien Dubois Architectes SA

Pour ses 20 ans, Julien Dubois architectes SA s’offre un nouveau site internet et une nouvelle ligne graphique. Rendez-vous sur www.jd-architectes.ch

141


EQUADA Partenaires spécialistes

Les spécialistes de l’énergétique EQUADA SA est un bureau d’ingénieurs spécialisé dans la planification des techniques et de l’énergie dans le bâtiment et l’industrie, basé à La Chaux-de-Fonds et à Genève. Expert reconnu pour son savoir-faire et la qualité irréprochable apportée à chacun de ses mandats, c’est aussi une équipe de professionnels dynamiques qui s’engage en faveur du développement durable. Bien Vivre est allé à la rencontre de Stéphane Olivier Gaiffe et de son équipe qui ont fait le choix de s’ouvrir à l’avenir en intégrant dans leur politique d’action les piliers de la Stratégie énergétique 2050 mise en place par la Confédération.

Centre Rhône Fusterie, centrales techniques, bâtiment rénové Minergie, projet.

142


Portrait d’un homme de terrain Stéphane Olivier Gaiffe crée le bureau EQUADA SA en juin 2004 après un parcours plutôt atypique. Cet homme de terrain, qui possède une formation très complète, a tout d’abord commencé sur les chantiers avant de gravir différents échelons. Pour parfaire sa formation, il passe tout d’abord 3 CFC (ferblantier, installateur sanitaire, dessinateur en installations de ventilation) puis se spécialise avec un diplôme ET en chauffage, climatisation et froid, pour enfin réussir brillamment son diplôme d’ingénieur HES-Energie et développement durable dans le bâtiment. Une personnalité dynamique, Stéphane Gaiffe. toujours à l’écoute, qui a fait des enjeux du développement durable, une priorité. Novateur et toujours à la recherche des meilleures solutions en matière d’énergies, il a notamment, en 1990, contribué à l’élaboration du premier bâtiment allant dans ce sens: la Cité Solaire à Plan-les-Ouates. Un bâtiment, de 82 appartements, doté de 1400 m2 de capteurs solaires, qui a servi de projet pilote pour la Confédération dans le cadre d’Energie 2000. Au fil du temps, jamais sa philosophie n’a changé ni celle de ses collaborateurs comme Arnaud Gerber, Nicolas Felez et Romain Argenton, tous trois en charge de projets en génie climatique et énergies, qui contribuent quotidiennement au développement du bureau. EQUADA SA, une équipe de spécialistes à votre écoute Actif dans toute la Suisse romande, ce bureau d’ingénieurs est spécialisé dans les domaines de l’engineering, de la planification énergétique, du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et des énergies renouvelables. L’équipe EQUADA est répartie entre les succursales de La Chaux-de-Fonds et Genève et comprend 12 collaborateurs, ingénieurs et techniciens, diplômés HES, DUT et BTS à temps plein. Elle met tout en œuvre pour rechercher et développer les solutions les plus adaptées grâce à un savoir-faire technique de pointe. Industrie, construction de bâtiments, depuis les prémices du projet, en collaboration avec l’architecte, jusqu’à la réception de l’ouvrage, EQUADA SA est à vos côtés.

L’équipe partielle d’EQUADA SA.

Centre Rhône Fusterie, projet Minergie.

Villa labellisée HPE à Genève.

143


Les points forts d’une société à la pointe de la technique La philosophie d’EQUADA SA est de maintenir le niveau de qualité des prestations qu’elle propose au plus haut de ses performances. Elle a donc construit son activité autour de 4 points majeurs: •  Adéquation de la qualité technique, mise en place en regard du budget consenti; •  Parfaite connaissance des lois, des règlements et des innovations en matière d’énergie et d’installations techniques; •  Diminution de la consommation d’énergie fossile et augmentation de la part d’énergie renouvelable; •  Réduction de la fraction entre l’énergie finale et l’énergie utile pour un confort optimal.

Rénovation et surélévation à Genève.

Groupe de bâtiments rénovés Minergie, projet.

Intégration de ventilation et chauffage rafraissement en dalle.

Avenue de la Paix: rénovation des installations labellisées HPE.

Rénovation Musée d’ethnographie à Neuchâtel.

Son leitmotiv: le développement durable Le développement durable est au cœur de chaque projet développé par EQUADA SA. Cette notion fait partie intégrante de la philosophie véhiculée par la société depuis sa création. On la retrouve en premier lieu dans sa raison sociale EQUADA SA qui est le regroupement de plusieurs points importants pour Stéphane Olivier Gaiffe: énergie, qualité et développement durable. La société répond également à toutes les nouvelles normes énergétiques comme, par exemple, l’analyse qui permet de déterminer l’étiquette énergétique d’un projet ou d’un bien. Elle a d’ailleurs vu évoluer son activité sur le secteur de la rénovation pour apporter aux bâtiments, une nouvelle étiquette énergétique. «Permis de construire, transformation, rénovation, nous devons accompagner le maître d’ouvrage, le client ou l’architecte, dans cette démarche de diminution de la consommation énergétique des bâtiments. Cette dernière représente 50% de la consommation totale, il nous faut être actif et proposer les solutions adaptées» explique Stéphane Olivier Gaiffe. 144


Migros La Neuveville, rénovation Minergie.

Bâtiment neuf Minergie Logements étudiants Fondation Patino - Genève.

EQUADA SA et ses partenaires En véritable professionnel reconnu pour ses compétences, EQUADA SA est accrédité pour un partenariat avec de nombreuses organisations. Un gage de qualité supplémentaire qui offre également une plus-value à tous ses projets. Le bureau est enregistré comme partenaire spécialiste Minergie pour les études énergétiques du bâtiment ainsi que pour les études chauffage, ventilation et sanitaire. Toutes ses conceptions et constructions proposent au final des bâtiments à basse consommation d’énergie répondant aux normes Minergie®. Il est également membre de la SSES (Société Suisse pour l’énergie solaire) depuis 1992 et membre spécialisé du Groupement promotionnel pour les pompes à chaleur. Il possède une accréditation fédérale pour l’élaboration du CECB (Certificat énergétique cantonal des bâtiments) et il met tout en œuvre pour répondre aux différentes problématiques actuelles liées au besoin réel de réduire la consommation d’énergie. Il s’engage notamment en faveur de la Stratégie énergétique 2050 et bénéficie d’un soutien plus important de la Confédération.

Zoom sur les prestations offertes par EQUADA : Immeuble administratif Minergie Merk-Serono à Aubonne.

Thermique du bâtiment •  Concept énergétique, étude de variantes •  Certificat énergétique des bâtiments (CECB) •  Bilans énergétiques selon SIA 380/1 et 380/4 •  Conception de bâtiments Minergie, Minergie P, ECO et A •  Energie dans l’industrie, PEIK •  Thermographie, audit énergétique •  Calcul de la diffusion de vapeur •  Protection solaire Gestion •  Coordination interdisciplinaire CVSE •  Décompte des frais d’énergie •  Gestion financière des projets de construction •  Recherche de subventions et de financements pour les investissements en matière d’énergie Technique CVS du bâtiment •  Chauffage – ventilation – sanitaire •  Froid industriel – climatisation – air comprimé – hydraulique •  Energies renouvelables •  Utilisation rationnelle de l’électricité •  Pompes à chaleur – couplage chaleur force •  Techniques hospitalières •  Techniques pour l’industrie

Rue Numa-Droz 150 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 11 58 Rue du Colonel-Coutau 3 – CH-1205 Genève Tél. +41 22 808 02 44 info@equada.ch – www.equada.ch

145


INTERVIEW

CÉDRIC DUPRAZ PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DU LOCLE

Le Locle, capitale suisse du street art ou une ville comme un musée à ciel ouvert 10 500 habitants, 8500 emplois, 900 ans d’histoire, inscrite à l’UNESCO, des sociétés horlogères parmi les plus célèbres au monde, une industrie florissante… La ville du Locle c’est pendant longtemps résumée à ces quelques mots. Aujourd’hui, elle amorce un nouveau virage qui lui offre déjà une reconnaissance internationale et une renommée qui dépasse les frontières helvètes grâce aux 26 œuvres de street art disséminées dans son centre. En 2024, ce seront 50 réalisations d’artistes internationaux de renom que chacun pourra découvrir au fil de la déambulation. Pour nous parler de ce magnifique projet et de l’actualité de la ville, Cédric Dupraz, président du Conseil communal, répond à nos questions.

Hôtel de Ville du Locle. © Tourisme neuchâtelois

146


Où en est le projet de contournement du Locle? Comme vous le savez, puisque nous parlons de ce chantier d’envergure depuis plusieurs années, ce sont quelque 500 millions de francs que la Confédération concède pour ce contournement. Aujourd’hui, il a démarré avec les travaux préparatoires qui vont durer jusqu’en 2025. Il s’agit là de détruire des bâtiments, construire des routes et installer des aménagements. Viendra ensuite le percement du tunnel et si tout va bien, l’axe ouvrira en 2030. Que va devenir le centre-ville? Avec ce contournement, le centre-ville va subir beaucoup de modifications puisque le trafic pendulaire ne sera plus aussi important qu’il l’est aujourd’hui. Nous travaillons depuis quelques temps à sa refonte avec la planification de plusieurs réalisations qui se feront jusqu’au moment où le nouvel axe routier sera en service. Ainsi, parmi les changements notoires, on trouvera de nouvelles zones de rencontre, des rues piétonnes, un élargissement des zones 20 ou 30, des aménagements pour la mobilité douce… en résumé, tout est pensé pour rendre la ville du Locle plus attractive et plus conviviale.

© Navigation Les Brenets

Des projets importants sont-ils à venir aux Brenets? Le canton et la commune ont alloué un important crédit pour le réaménagement du centre des Brenets. Des zones de rencontre, l’élargissement des trottoirs, des tronçons de route refaits avec des aménagements pour la mobilité douce, tout est pensé pour réhabiliter le village et le rendre plus agréable. Les travaux vont débuter en 2023 et courront sur 2 années. Qu’en est-il du tourisme au Locle? Parce que le Locle était assimilée uniquement à une ville industrielle, elle était sortie des zones touristiques, dans les années 60, par arrêté fédéral. De ce fait, elle ne pouvait ainsi plus toucher de subventions fédérales autour de son développement dans ce secteur. Nous avons fait le nécessaire pour que cet arrêté soit modifié et aujourd’hui, nous sommes de nouveau assimilés à une zone touristique. Parmi les projets réalisés qui apportent une vraie plus-value, je citerai la réhabilitation de l’hôtel Fleur de Lys qui propose maintenant des chambres de standing supérieur à des prix intéressants. C’est important pour la ville d’avoir ce type d’établissement puisqu’en 2020

© Promolelocle

147


© Exomusée / F. Balmer

les statistiques ont montré que le canton avait perdu 29% de nuitées alors que dans le même temps, le Locle en gagnait 59%. Il est vrai que de plus en plus de touristes viennent dans notre région, attirés par les nombreuses attractions qu’ils y trouvent, la nature, le Doubs ou encore la fraîcheur qui pourrait à moyen terme faire de notre cité, un refuge climatique apprécié. Les atouts ne manquent pas, nous mettons donc tout en œuvre pour attirer de plus en plus de monde et nous y arrivons.

© Exomusée / F. Balmer

Qu’est-ce que le street art apporte à la ville? En 2016, l’association Luxor Factory a permis au Locle de voir une première réalisation de street art sur l’un de ses bâtiments. Les choses se sont rapidement enflammées puisqu’aujourd’hui nous en comptons 26 et d’ici à 2024, il y en aura 50. Au-delà de l’originalité du projet, il y a aussi et surtout sa qualité puisque seuls des artistes de renommée mondiale interviennent sur nos murs. Leur seule obligation est de réaliser une œuvre en lien avec l’histoire de la ville. Des œuvres qui interpellent autant les néophytes que les amateurs éclairés. Tout ce travail est regroupé aujourd’hui sous le nom d’Exomusée et a fait du Locle un musée à ciel ouvert que l’on visite à son gré et gratuitement. C’est un atout formidable pour les Locloises et Loclois puisque les visiteurs sont de plus en plus nombreux. De plus, on parle de tout ceci dans des médias internationaux. La ville pourrait devenir rapidement unique au monde par la concentration d’œuvres sur un aussi petit périmètre. Quoi qu’il en soit, elle est déjà assurément capitale suisse du street art. Je me répète mais c’est vraiment une chance pour nous que d’avoir cette nouvelle dynamique en laquelle nous avons cru depuis les premières heures. Aujourd’hui, le canton et la Confédération soutiennent également cette démarche. Si elle attire du monde par la qualité des réalisations, elle va permettre aussi à court terme de générer des événements majeurs qui, une fois encore, créeront une émulation. Ce haut niveau de réalisations, ces performances inouïes que l’on peut découvrir au coin d’une rue méritent vraiment le détour. Je n’ai qu’un conseil à vous donner, venez au Locle, visitez la ville, levez les yeux, profitez-en également pour découvrir la nature environnante. Je suis persuadé que vous repartirez avec une vision nouvelle de notre cité: celle d’une ville aux patrimoines naturel et culturel exceptionnels… tournée plus que jamais vers l’avenir.

© Exomusée / F. Balmer

148

Chancellerie communale Avenue de l’Hôtel-de-Ville 1 Case postale 656 – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 933 84 10 chancellerie.LeLocle@ne.ch www.lelocle.ch


Fabrication d’aiguilles et d’index de la montre Rue de la Joux-Pélichet 3 • CH-2400 Le Locle • Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch • www.gmgc.ch


Garantie d’excellence LE SAVOIR-FAIRE ET LA TECHNOLOGIE POUR UN POLISSAGE UNIQUE

Rue des Billodes 22 A – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 932 23 13 info@stpolissage.ch – www.stpolissage.ch


INDUSTRIE HORLOGÈRE Au rythme d’un savoir-faire maîtrisé

© Télôs Watch

151


MUSÉE INTERNATIONAL D’HORLOGERIE

Des gardiens du temps Visiter le Musée international d’horlogerie (MIH) à La Chaux-de-Fonds c’est s’offrir une déambulation dans un lieu hors du commun. Des objets rares d’hier, voire uniques, en côtoient d’autres plus contemporains pour permettre à chaque visiteur de découvrir l’histoire fascinante de la mesure du temps. Régulièrement, le MIH étoffe sa collection de nouvelles pièces qui viennent renforcer son attrait. Il propose également des expositions temporaires, comme actuellement «Éclat de verre, la maîtrise de l’émail» qui met à l’honneur des chefs d’œuvre d’une rare beauté. Par ailleurs, il décerne le Prix Gaïa, une distinction qui honore des femmes et des hommes dont les carrières sont dédiées à la mesure du temps.

Passerelle d’entrée. © Ville de La Chaux-de-Fonds / A. Henchoz

152


Il était une fois… En 1865 était fondée, à La Chaux-de-Fonds, l’Ecole d’horlogerie. Entre autres obligations, les professeurs devaient réunir une collection dans un but didactique. Ainsi pendant plus de 30 ans, horloges, montres, mouvements, littérature relative sont collectés pour aboutir à un fonds aussi diversifié que rare. Même si l’histoire se déroule dans une ville à la renommée mondiale, la force de ce dernier est de ne justement pas se cantonner au savoir-faire local mais au contraire international. Pour que tout un chacun puisse en profiter, un premier musée ouvre ses portes le 24 mars 1902. Au fil des années, la collection s’étoffe et grandit autour d’objets tous dédiés à la mesure du temps. Conscient de détenir un patrimoine unique, un nouvel écrin, à l’architecture avant-gardiste, est inauguré en 1974. Chaque année, plus de 30 000 visiteurs, qui viennent tout autant des alentours que de l’autre bout de la planète, s’y pressent pour découvrir des pièces qu’ils ne verront nulle part ailleurs. Le Prix Gaïa En 2023, le Prix Gaïa fêtera ses 30 ans d’existence. Chaque année, un jury composé de personnes de différents horizons récompense trois lauréats dont la candidature a été transmise par des tiers et qui sont actifs dans un des 3 secteurs suivants: l’artisanat et la création; l’entreprenariat ou la recherche. Reconnaissance ultime dans le monde horloger, la créativité, l’innovation, la réflexion et l’originalité sont ainsi mises à l’honneur à condition que les dossiers présentés soient viables pour le jury, sinon aucun prix n’est remis. Depuis 1993, à l’occasion de l’équinoxe d’automne, le Prix Gaïa s’est imposé comme une distinction de référence dans le vaste domaine de la mesure du temps. Ainsi, le Musée international d’horlogerie souligne chaque année l’apport considérable et incontestable que ses lauréats ont procuré à l’horlogerie, à sa connaissance et à sa culture. Parce que la relève est également importante et apportera sa pierre à ce bel édifice, depuis 4 ans, elle peut aussi être récompensée grâce à la bourse Horizon Gaïa. Cette dernière est une bourse d’encouragement qui finance tout ou partie d’un projet individuel en lien avec les 3 secteurs de prédilection du Prix Gaïa.

© MIH. J. Hoffman

© Ville de La Chaux-de-Fonds / A. Henchoz

Prix Gaïa MIH. © V. Savanyu

Trophée du Prix Gaïa MIH. © M. Mercan

153


Quelques nouveautés d’importance Si les objets d’exception et uniques sont nombreux au cœur du musée, chaque année, la collection s’étoffe grâce à l’acquisition de nouvelles pièces via des ventes aux enchères ou directement auprès de particuliers. Il en va ainsi pour un garde-temps de 1966 tout à fait exceptionnel par ses complications mais aussi et surtout par ses deux peintures miniatures sur émail. Réalisées par Carlo Poluzzi et Suzanne Rohr, elles représentent la quintessence de la virtuosité des deux plus

grands émailleurs du 20e siècle. Dans un autre ordre d’idée, un don important a été fait par le Laboratoire Temps-Fréquence de l’Université de Neuchâtel qui a cédé au MIH son prototype d’horloge atomique à fontaine continue d’atomes froids de césium tandis que l’entreprise Panatere à Saignelégier a donné de son côté, son tout premier lingot d’acier inox 316L entièrement recyclé. Créé à partir de déchets de production récoltés dans l’Arc jurassien, ce lingot d’environ 15 kg est une promesse d’avenir.

Anonyme, fin 19e. © MIH

Rohr Poluzzi, 1966.

Adamson, vers 1680.

© MIH / V. Savanyu

© MIH

154


Elève de l’Ecole d’arts appliqués, vers 1904. © EA0001

La féerie de l’émail Jusqu’au 6 novembre 2022, le MIH propose une exposition temporaire remarquable, Éclat de verre. En cette Année Internationale du Verre proclamée par les Nations Unies et le jubilé de l’Ecole d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, cette exposition présente les techniques ancestrales de l’émail appliquées à la décoration horlogère. Un art qui malheureusement ne s’enseigne plus et qui pourtant voit aujourd’hui encore de rares personnes perpétuer cette activité demandant une maîtrise du geste sans faille. Au gré de la balade, on découvre un condensé de trésors, quelque 150 pièces, grâce au prêt de nombreuses institutions publiques et privées suisses et internationales. De même le savoir-faire et les techniques nécessaires à l’exécution sont mis à l’honneur. Les couleurs, la précision, l’originalité de chaque réalisation fascinent depuis des siècles. Ici encore, difficile de détacher son regard de ces objets où se cache l’adresse des émailleuses et des émailleurs qui ont dû maîtriser la préparation, l’application et la cuisson au four. Un art à découvrir, entre autres, au MIH, un musée dont on ressort la tête dans les nuages tant les découvertes ont été nombreuses et n’ont jamais laissées indifférentes.

M. Wentzel, 1640. © MIH

Jean Limosin, fin 16e. © MIH

Rue des Musées 29 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 68 61 mih@ne.ch – www.mih.ch – www.amismih.ch

155


S&T POLISSAGE SÀRL

Les spécialistes du polissage En seulement 5 années d’existence, S&T Polissage, la société fondée par Pedro de Sousa connaît une ascension fulgurante. Ses atouts sont nombreux et le milieu de l’horlogerie ne s’y trompe pas en lui confiant régulièrement des travaux de polissage, la spécialité de l’entreprise. Si l’excellence est au rendez-vous, le fondateur a également une philosophie et une vision de la gestion de sa société qui tendent à toujours la mener vers le haut.

156


Un homme visionnaire Pedro de Sousa, portugais d’origine, s’installe en Suisse, au Locle, en 2011. De suite, il trouve un emploi dans un secteur qu’il connaît parfaitement: la maroquinerie haut de gamme. Du dessin au développement complet du produit jusqu’à sa fabrication, il maîtrise toute la chaîne et façonne à demande des pièces hauts de gamme. Dans le même temps, il souhaite investir pour son futur et acquiert un immeuble, au cœur de la ville, avec des ateliers dotés de matériel pour le polissage. En septembre 2017, seul, il décide de relancer l’activité. Rapidement les commandes affluent et l’obligent, dès 2018, à embaucher du personnel. Cinq ans plus tard, son équipe est composée de 21 personnes et sa société a été transformée en Sàrl courant 2019. Investir: une clé du succès Si aux premières heures, Pedro de Sousa démarre l’activité avec le matériel à disposition, il décide d’investir au fur et à mesure des demandes pour être toujours plus performant. Ainsi aujourd’hui, S&T Polissage détient un parc machines récent, doté de tous les équipements nécessaires pour le polissage de l’or ainsi qu’une CNC. Le dirigeant n’entend pas en rester là puisque 99% des bénéfices sont réinjectés dans sa société pour aller toujours plus loin. «Chaque jour, je colle une brique de +» explique-t-il. Une approche payante.

répondre à des demandes pour une pièce unique comme des séries de toutes tailles. Une équipe performante Au fil du temps, Pedro de Sousa a étoffé son équipe pour répondre aux commandes. Soucieux de garantir l’excellence pour chaque demande, il s’est entouré uniquement de professionnels ayant une expérience avérée dans le polissage et ayant déjà travaillé dans de grandes Maisons. S’il ne trouve pas au Locle le personnel désiré, il n’hésite pas à le faire venir du Portugal dont il connaît le savoirfaire pour y avoir lui-même démarré sa carrière. Si le succès va crescendo, le dirigeant n’entend pas pour autant perdre l’esprit de famille qui règne au sein de son entreprise. Il lui tient à cœur d’être proche de son personnel, de discuter avec lui, de partager des moments agréables pour renforcer les relations humaines qu’il a instaurées.

Des atouts indéniables Pour se faire connaître au lancement de l’entreprise, Pedro de Sousa démarche directement les entreprises dans les 3 secteurs d’activité pour lesquels il peut réaliser du polissage: l’horlogerie, la maroquinerie et la bijouterie. Certaines lui font confiance et lui deviennent fidèles, conscientes qu’elles ont en face d’elles, une société qui produit des pièces irréprochables. Si la qualité est au rendez-vous, S&T Polissage est également reconnue pour sa disponibilité, sa rapidité, sa flexibilité et sa réactivité. Des atouts qui font la différence. De plus, elle peut 157


Les services proposés Préparation : technique qui consiste à retirer de la matière, de manière manuelle ou avec une CNC Recomatic, pour que la pièce soit prête à polir. Sablage : finition technique ou visuelle d’une surface par pulvérisation de matériaux abrasifs. Les techniciens sélectionnent des abrasifs de granulométries différentes selon les supports à sabler afin d’obtenir une surface rugueuse et mate. Polissage : les polisseurs utilisent une grande variété de disques de diverses tailles, en tissu ou en feutre selon l’effet recherché pour donner différents aspects bril-

158

lants aux composants et enlever les défauts de la matière (rayures, marques, résidus…). Satinage : l’entreprise possède un atelier de lavage équipé d’une station de bains à ultrasons ainsi les pièces sont livrées avec une propreté irréprochable. Elle a également des paniers spéciaux selon les formats des pièces, avec des supports de manipulation ou supports pour convoyeurs. Contrôle de qualité : le visitage est un contrôle visuel qui consiste à contrôler la qualité esthétique des pièces afin qu’elles répondent à la demande des clients. Conditionnement : grâce à des équipements adaptés, S&T sait satisfaire chaque exigence.


Et demain? Forte de son succès, l’entreprise se retrouve devant un manque de place criant. Pour continuer à toujours aller de l’avant, Pedro de Sousa regarde à acheter un nouveau local, de préférence au Locle, dans lequel il pourra installer ses ateliers et créer des espaces de détente pour son personnel. Il est obligé de s’agrandir puisqu’il doit également embaucher pour répondre à la demande. Selon ses calculs, pour être au plus juste, il lui faut une équipe de 40 collaborateurs. Une preuve de plus s’il était nécessaire que S&T a trouvé sa place dans le monde du polissage, plus spécialement pour l’horlogerie qui représente 95% de son travail quotidien. En résumé, une société qui n’a pas fini de faire parler d’elle!

Rue des Billodes 22 A – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 932 23 13 info@stpolissage.ch – www.stpolissage.ch

159


APIAH

Association patronale des industries de l’Arc-horloger Créée en 2012, l’apiah ou Association patronale des industries de l’Arc-horloger représente aujourd’hui, environ 250 entreprises, occupant au total quelque 15 000 collaborateurs. Elle est issue de la fusion de deux associations antérieures : USH-APIC (Union suisse pour l’habillage de la montre et la microtechnique) et l’ANIM (Association neuchâteloise des industriels de l’horlogerie et de la microtechnique). Une fusion qui leur a permis de se regrouper pour des raisons financières et de représentativité au niveau de la Convention patronale des industries horlogère et microtechnique suisses (CP). A cela s’ajoute une agence d’allocaEssentiellement basés dans l’arc jurastions familiales et AVS ainsi qu’un sien, avec un centre de gravité dans service social interentreprises qui le canton de Neuchâtel, les entrevient en aide au personnel des entreprises de l’apiah sont actives dans la prises. Les négociations avec les sous-traitance horlogère et microsyndicats constituent une autre de technique pour l’essentiel mais on ses missions. Elle intervient aussi compte également des marques et des lorsqu’un de ses membres se voit entreprises de machines. En réalité, contraint de prendre des mesures le spectre d’entreprises est très varié touchant l’emploi. et regroupe des activités qui vont du L’apiah, à travers l’une de ses fonlaminage de la matière, au produit terminé, en passant par la galvanoplastie dations, vient en aide aux jeunes méritants qui n’ont pas toujours les ou le travail du cadran. moyens de bien se former, via des Elle a pour but de défendre leurs bourses notamment. Elle verse égaintérêts généraux et conseille ses lement des subsides aux maîtres membres dans divers domaines. d’apprentissage dans nos entreprises L’apiah offre tout d’abord une © CPIH / Tous droits réservés et finance une formation de cadranoconvention collective de travail. graphe en partenariat avec ses Elle est également très active dans le domaine du droit du travail en mettant à disposition membres pour leurs employés. Par ailleurs, la formation de ses membres un site Internet riche en informations professionnelle relevant avant tout de l’Etat, elle suit les et en répondant au quotidien à leurs interrogations développements des métiers dans le cadre d’une comspécifiques, notamment sur des questions juridiques. mission spécialisée de la CP.

© CPIH / Tous droits réservés

160

Rue du Temple-Allemand 47 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 344 46 00 – Fax +41 32 344 46 01 apiah@arc-horloger.ch – www.apiah.ch


technofinish sa

Des solutions sur-mesure et de qualité

Eckweg 8 CH-2500 Bienne Tél. + 41 32 342 01 42 www.technofinish.ch www.technoformage.ch

technoformage sa


HORLOGERIE

L’horlogerie, une industrie forte et puissante Impossible de dissocier l’Arc jurassien de l’horlogerie. Si elle y connaît un succès toujours plus grand, ce dernier, par les savoir-faire dont regorgeaient ses terres, n’est pas né d’hier. En effet, cette industrie se développe dans les montagnes neuchâteloises dès le XVIIe siècle. C’est alors dans des fermes isolées que travaillent les «petites mains» et ont font un art. Si la crise des années 70 a mis à mal une économie florissante, il a fallu quelques années pour qu’elle redevienne une force vive qui fait vivre de nombreuses personnes et s’exporte dans le monde entier. D’hier à aujourd’hui, plongée dans un monde de précision, de talent, de luxe et de rêve.

Musée International d’Horlogerie.

162


Comment deux villes sont entrées au Patrimoine mondial de l’Unesco Depuis plus de 4 siècles, l’horlogerie fait parti de l’histoire de l’Arc jurassien. Valoriser, protéger et faire connaître au plus grand nombre ce patrimoine unique devient comme une évidence au début des années 2000. Ainsi suite à l’adoption par le Grand Conseil neuchâtelois, en 2003, du projet de mise en valeur du patrimoine horloger du Pays de Neuchâtel comme un enjeu pour le développement territorial, un autre grand chantier se met en route en 2004. Ainsi, les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle présentent leur candidature pour intégrer le cercle fermé du Patrimoine mondial de l’Unesco. Pour ce faire, elles s’appuient sur la richesse de leur architecture industrielle qui s’est écrite au fil du temps. Trois années ont été nécessaires au comité de pilotage pour établir un dossier «béton» mettant en avant tous les points forts. Fin 2007, le document est remis à l’Unesco qui donne son accord et inscrit les 2 villes à son Patrimoine mondial, le 27 juin 2009. Une reconnaissance qui ouvre de nouveaux horizons à ces terres atypiques. Des trésors à portée des yeux A la notoriété du savoir-faire d’hommes et de femmes qui contribuent à l’image mondiale que renvoie l’Arc jurassien pour l’horlogerie, s’ajoute le nombre important de grandes Maisons à la portée internationale qui s’y sont installées. Au fil du temps, d’abord dans la discrétion d’ateliers «à la maison» puis par la suite au sein d’ateliers adaptés se sont fabriquées des pures merveilles, des condensés de précision et de méticulosité que l’on peut découvrir, pour certains, dans différents musées de la région. Quant à ceux qui souhaitent réaliser leur propre montre, là encore tout est possible. Visite guidée!

Musée International d’Horlogerie – La Chaux-deFonds Ce musée est le plus important au monde en matière d’horlogerie. On y découvre quelques 4000 pièces exceptionnelles au gré d’une balade qui fait voyager dans le temps. Du cadran solaire aux objets rares et uniques composées autant de montres, d’horloges, de bijoux d’orfèvrerie ou encore de pièces hautement techniques, on part à la rencontre de purs trésors tout en comprenant mieux l’évolution du secteur au fil des siècles.

Musée International d’Horlogerie.

163


Musée d’horlogerie du Locle – Le Château des Monts Dans une demeure de charme du XVIIIe siècle, une vaste collection raconte 500 ans d’histoire de l’horlogerie. Des pièces d’exposition uniques et étonnantes attirent le visiteur comme des automates miniatures, des pendules ou encore un miroir avec un oiseau chanteur, réalisé au début du XIXe siècle par les frères Rochat, considéré comme la pièce la plus précieuse du musée. Le lieu est parfait pour se projeter dans des civilisations anciennes, traversez les siècles et faire un pas dans le futur. Manufacture Zenith – Le Locle Zenith a collaboré avec l’office du tourisme de Neuchâtel pour offrir une expérience inédite à ceux qui souhaitent connaître le berceau de l’horlogerie suisse et découvrir les étapes de fabrication d’une montre de Manufacture. Les scénographes ont pu créer une expérience à 360° permettant aux visiteurs de découvrir le fonctionnement interne d’une véritable manufacture horlogère. Devenir horloger l’espace d’un moment Au Centre Horloger à Neuchâtel, plusieurs options sont à choix pour vivre une expérience unique. Fabriquer sa propre montre – de poche ou bracelet – avec un mouvement squelette ou s’initier au fonctionnement d’un mouvement mécanique: voici les activités proposées par le maître-horloger du Centre. Un partage passionné et passionnant! Au Locle, Les Apprentis du Temps proposent de construire sa propre montre mécanique avec l’aide d’un horloger. Après avoir choisi les composants, on participe à toutes les étapes de montage jusqu’au moment de la mettre à son poignet et de partir avec. L’assurance de vivre 4 heures hors du temps.

164


L’horlogerie suisse aujourd’hui L’industrie horlogère suisse, dont une grande partie se concentre dans l’Arc jurassien, pèse son poids. Selon la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH) à la fin 2021, après deux années de Covid, qui ont mis le monde à l’arrêt, les bonnes performances de l’année ont amené la branche à enregistrer son meilleur résultat annuel, à 22,3 milliards de francs, soit 2,7% de plus qu’en 2019 (+31,2% par rapport à 2020) et 0,2% de mieux que le record de 2014. Force est de constater alors que le hautde-gamme a très bien tiré son épingle du jeu. En effet, les garde-temps de moins de 500 francs (prix export) se sont inscrits en forte baisse. Ils ont été responsables de plus de 95% de la diminution des volumes et ont vu leur valeur à l’exportation se contracter de 25,1%. Entre 500 et 3000 francs, la valeur a connu un repli nettement plus modéré (-3,5%), tandis que les montres de plus de 3000 francs ont enregistré une progression de 9,7%. Aujourd’hui, en 2022, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la tendance très favorable affichée depuis le début de l’année par les exportations horlogères suisses s’est poursuivie en juillet. Avec une croissance de 8,3% par rapport à juillet 2021, leur valeur s’est établie à

2,2 milliards de francs, soit le plus haut niveau mensuel après le record d’octobre 2014. Les principaux marchés se concentrent sur les Etats-Unis (+13,5%) qui ont confirmé le ralentissement de la croissance entamé en juin, tout en maintenant une dynamique très soutenue. Suite à la levée des principales mesures anti-Covid, la Chine (+18,4%) a retrouvé le chemin de la croissance, après un deuxième trimestre au ralenti (-43,3%). Hong Kong (-11,9%) n’a en revanche pas connu d’amélioration en juillet, au contraire. Illustrant les contrastes qui subsistent sur les marchés asiatiques, Singapour (+29,1%) s’est inscrite en forte hausse, alors que le Japon (-1,4%) a subi un coup de frein, sans doute temporaire. En Europe (+8,0% par rapport à juillet 2021), les principaux débouchés ont affiché une progression supérieure à la moyenne, à l’instar du Royaume-Uni (+11,8%), de la France (+11,5%), de l’Allemagne (+12,6%) et de l’Italie (+31,3%). Autant de chiffres qui laissent penser et croire que ce patrimoine helvète, reconnu du monde entier, va longtemps encore faire rêver et aller toujours plus loin dans ses créations, ses compétences, son savoir-faire et sa faculté à donner du bonheur à toutes celles et ceux qui s’offrent une montre « made in Switzerland » !

Qualité Fleurier.

165


TECHNOFINISH – TECHNOFORMAGE

technoformage sa technofinish sa

technoformage sa technofinish sa

Des sociétés visionnaires Technofinish et Technoformage, deux sociétés installées à Bienne, sont connues du monde de l’horlogerie et de la bijouterie pour leurs savoir-faire en matière de fabrications de postes de polissage pour la première et de conditionnements pour pièces de montres terminées pour la seconde. Chacune développe aujourd’hui des projets ambitieux et novateurs qui installent encore plus la notoriété de ces entreprises. Pour répondre de manière optimale aux besoins et attentes de leurs clients, avec la réactivité qui les symbolise, elles vont s’installer au cœur d’une seule et même usine plus vaste et plus fonctionnelle.

166


D’hier à aujourd’hui Désireux de changer de carrière, Vincent Bon, alors dans le secteur bancaire, fonde Technofinish SA en 2003. La société ne fournit alors que des consommables pour les travaux de polissage réalisés dans les secteurs de l’horlogerie et de la bijouterie. Rapidement, il la fait évoluer en proposant des machines prêtes à l’emploi, des produits de qualité pour toutes les étapes, de la préparation à la finition. Pour ce faire, l’entrepreneur n’hésite pas à investir dans un parc machines performant. Proche de ses clients et de leurs besoins, 2 ans plus tard, il crée Technoformage SA spécialisée dans le développement et la fabrication d’emballages thermoformés et injectés sur-mesure. Pour compléter son offre, en 2011, il fait l’acquisition de la société PoliRapid Swiss SA, leader depuis 1947 dans la fabrication de brosses techniques pour l’horlogerie, la bijouterie et le dentaire. Aujourd’hui, une dizaine de per-

sonnes, dont Antonin Bon qui a rejoint son père en 2016, travaille au cœur des ateliers pour répondre aux multiples demandes. Une usine adaptée à l’expansion Devant le manque d’espace et des commandes allant toujours crescendo, une nouvelle usine est en construction et va permettre la fabrication de l’ensemble des gammes dans un espace adapté. Ainsi de 800 m2 aujourd’hui, la superficie va passer à 1300 m2, des m2 nécessaires au développement de ces sociétés. La logistique va être également revisitée et simplifiée, un remaniement de l’organisationnelle qui va faciliter le quotidien. De plus, pour mettre en avant ses postes de polissage, sa marque de consommables et les grandes nouveautés qui arrivent, un show-room va être installé. Un nouveau tournant dans l’histoire de Vincent et Antonin Bon.

167


Le savoir-faire de Technofinish Technofinish propose différents postes de polissage qui peuvent être adaptés à des besoins spécifiques avec l’ajout d’options. La société a également sa propre marque de consommables. Elle répond ainsi aux besoins des petits artisans comme à ceux des grandes Manufactures. La qualité de ces machines est reconnue et se démarque grâce à des aspirations des postes moteurs hautement performantes. Sa gamme propose différents modèles et options comme le système de levage électrique ou manuel ou l’aspiration intégrée d’une puissance de 1300 m3/h avec un débit sonore de 54db. De plus, tous les postes de Technofinish sont les seuls à être équipés de filtres absolu H13 dotés d’un moteur avec écran tactile comme la All in one simple ou double sur laquelle peuvent être insérées des options comme des disposi-

168


tifs à bande. Si la qualité de ces postes fait le succès de Technofinish, sa réactivité est également un de ses atouts majeurs. En effet, l’entreprise est connue pour fournir dans des délais très courts, grâce à un important stock permanent, tous les consommables nécessaires comme de la pâte à polir, des brosses à satiner, des bandes de protection ou bien encore des colles multi-usages pour ne citer que quelques exemples. Un poste de polissage révolutionnaire A être proche de ses clients et à analyser leurs besoins, Technofinish va présenter, à l’occasion du prochain salon EPHJ à Genève, une machine révolutionnaire et totalement unique sur le marché: un poste de polissage 4.0 développé avec des spécialistes des algorithmes. Ainsi, aujourd’hui, tout action de polissage demande deux savoir-faire combinant travail manuel et maîtrise

des programmes informatisés. Le but de cette nouvelle machine est d’abolir le second et de simplifier drastiquement le travail. En effet, le polisseur sera équipé de capteurs sur ses 2 mains. Il polira une pièce selon les besoins. Les gestes précis seront filmés par plusieurs caméras. Un algorithme enregistra toutes les informations fournies par la main de l’homme et les reproduira à l’identique, au 100e près, à l’aide de deux bras automatisés et articulés qui effectueront alors la suite des polissages voulus. Ce nouveau concept est totalement novateur, de plus il est l’assurance d’un travail réalisé dans les règles de l’art. Par ailleurs, il évite le recours à 2 savoir-faire et palie ainsi au manque criant de professionnels du secteur que les sociétés ont du mal à trouver et à recruter. Ce système révolutionnaire sera dans un premier temps destiné à l’horlogerie et à la bijouterie et sera adapté par la suite à d’autres domaines d’activités concernés par le polissage. 169


Les spécialités de Technoformage Technoformage propose des solutions pour l’emballage thermoformé et injecté et le conditionnement de pièces. Intégralement réalisées à Bienne, grâce à un parc machine dernière génération, toutes les formes de plateaux, avec ou sans couvercle, avec compartiments en plastique rigide ou mousse souple, matière spécialement appréciée par les horlogers et bijoutiers car elle évite les marques sur les pièces, sont à la carte. En fonction des besoins et des quantités, le client peut faire son choix parmi la gamme existante ou faire fabriquer un modèle spécifique. De la mise en plan à la conception globale, des techniciens qualifiés réalise ainsi par étapes, un moule en aluminium sur-mesure. Là encore, la société est connue pour sa réactivité car elle anticipe les besoins en ayant toujours à sa disposition un large stock de matière première.

170


Des conditionnements vertueux Dans un monde en plein chamboulement, où la préservation de la planète est la préoccupation d’une grande majorité, Vincent et Antonin Bon ont cherché une solution pour proposer en plus des options qu’ils ont à choix aujourd’hui, un procédé de fabrication de conditionnements de pièces plus vertueux. La solution, ils l’ont trouvée dans les pays nordiques auprès d’une start-up qui mise tout sur le bois. En effet, ce matériau se substitue au plastique sous la forme de copeaux enrobés de résine de bois. Du 100% écologique qui offre au final les mêmes possibilités et les mêmes résultats. De plus, le bois est bio sourcé et bio dégradable. Pour quelques francs supplémentaires, les clients de Technoformage ont ainsi aujourd’hui à leur disposition un process novateur et respectueux de l’environnement. Pour eux, rien ne change, ils ont toujours des formats standards ou sur-mesure à la carte. Pour élaborer ce nouveau procédé, la société a investi dans du matériel adapté et ai doté d’une machine d’injection chauffant les copeaux qui deviennent alors liquide, un liquide qui se dispatche ensuite dans des moules en acier aux tailles et mesures des conditionnements souhaités. De plus, comme pour les réalisations

en mousse ou en plastique, il est possible de colorer ces pièces. Toujours dans le même esprit «vert», elles peuvent être dans différents tons, sont utilisés alors des copeaux renfermant des produits 100% naturels à l’image de pistils de fleurs. Aller de l’avant, telle pourrait être est la devise des deux sociétés qui prouvent avec leurs innovations que Vincent et Antonin Bon regardent vers demain et investissent dans des projets qui vont faire parler d’eux.

technoformage sa technofinish sa

technoformage sa

Eckweg 8 – CH-2500 Bienne technofinish sa Tél. + 41 32 342 01 42 www.technofinish.ch – www.technoformage.ch

171


JUVAL

L’antre des amateurs d’horlogerie Pour qui aime tout ce qui a trait à l’horlogerie, aux garde-temps, aux pièces rares, pousser les portes de Juval à La Chaux-de-Fonds est promesse de plaisir et de découvertes. En effet, l’adresse, unique en Suisse sur ce segment, regorge de trésors qui savent combler les envies de toutes les bourses. Pour un achat, une vente, une expertise ou une révision, une équipe aussi passionnée que professionnelle est à l’écoute de chaque client, de chaque collectionneur. Au-delà, c’est également une maison reconnue par les plus grandes marques horlogères pour son sérieux, pour preuve elle est une des rares boutiques au monde à être au bénéfice de l’Omega Authorized Vintage Retailer. Visite d’un «musée» où tout est à acheter !

172


Julien Vallon

Passion quand tu nous tiens ! Issu du sérail, Julien Vallon, alors adolescent, a la passion des mouvements dans son ADN. Son temps libre, il le passe à réparer des montres, à les retoucher, jusqu’à avoir l’idée de créer une société autour de ce hobby. Ainsi, en 2013, il fonde Juval Horlogerie, une boutique qui propose un choix de garde-temps hors du commun et qu’il l’installe à proximité du Musée international d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds. Aujourd’hui, c’est une équipe de férus, composée de professionnels du milieu, qui conseille et guide les amateurs avec professionnalisme et amour des beaux objets. Clientèle locale, Suisse, ou encore internationale, Juval a su développer ses activités avec dynamisme et rigueur tout en s’imposant comme un acteur incontournable du trading de montres anciennes. Mais tout ne s’arrête pas au berceau de l’horlogerie. En effet qui souhaite se faire plaisir depuis son canapé à Los Angeles ou son bureau à Vienne peut avoir accès aux collections via internet et passer commande.

Confiance et transparence Juval Horlogerie articule son activité autour de quatre axes principaux: l’achat, la vente, l’expertise et la révision. Julien Vallon parcourt les différentes bourses horlogères, les sites internet dédiés, utilise son propre réseau et exploite toutes les sources de vente au niveau mondial pour trouver les objets les plus intéressants ou les plus recherchés par ses clients. Juval est aussi présent pour aider dans l’expertise de tous biens avec transparence et confiance. La société met un point d’honneur à se tenir informé des différentes côtes et variations des prix des montres pour offrir le tarif le plus juste. Dans un univers où le fléau principal s’appelle contrefaçons, chacun a l’assurance de pouvoir acheter ici en toute tranquillité, une des clés de son succès. De quoi répondre à toutes les envies Dans un cadre insolite, en poussant les portes de la boutique, chacun a l’impression d’entrer dans un petit musée authentique qui regorge de trésors horlogers. Un large choix de montres, pendules et objets divers est proposé à des tarifs très diversifiés. Comme l’explique Julien Vallon: «L’attrait pour une montre des années 50 à 100 ou 200 CHF peut être identique à celui d’une pièce beaucoup plus chère. Il s’agit d’un coup de cœur !». Un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés du vintage et de l’horlogerie ancienne. Conscient que tous les férus ne peuvent pas faire le voyage, Julien Vallon confie la vente sur internet de nombre de ses modèles au site, chrono24.fr. Si le succès était au rendez-vous grâce la boutique, il connaît grâce à lui, depuis quel­ques années déjà, un essor fulgurant. Chaque semaine, 7 à 8 pièces partent à l’international et renforcent ainsi l’envie du fondateur d’aller toujours plus loin dans sa quête d’objets chargés d’histoire. 173


174


Redonner une nouvelle vie En parallèle des ventes, Juval Horlogerie fournit un service complet de révision et de réparation. Capable de répondre à toutes les demandes, du remplacement d’une simple pile à la révision d’une montre à répétition minute ou à tourbillons, rien n’est impossible. Elle s’appuie sur le soutien d’un horloger très expérimenté, de prestataires externes et d’un équipement moderne pour offrir un service de qualité irréprochable. La société est également reconnue par la célèbre marque Omega, comme centre de service. Des perspectives de développement Dans les années à venir, Juval va chercher à développer son pôle réparation pour qu’il soit reconnu à plus large échelle. En effet, à ce jour très peu d’horlogers sont capables de réparer et restaurer certaines pièces très compliquées ou très anciennes. La société a le savoir-faire et les compétences nécessaires à ce type de prestations et peut compter sur des partenaires de confiance, tels que Stila, qui lui permet de restaurer les boîtiers de montres. Vous envisagez de vendre votre montre ou divers objets horlogers ? Notre équipe se tient à votre disposition pour réaliser une estimation immédiate et gratuite !

Rue des Musées 26 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 534 27 63 Ouvert du mardi au vendredi info@juval.ch – www.juval.ch

175


FONDATION WOSTEP

Pour une efficience toujours plus grande Attachée à prodiguer des formations horlogères toujours plus proches des besoins et attentes des grandes Maisons du secteur, la fondation WOSTEP à Neuchâtel, a fait évoluer ses cursus destinés aux étudiants admis sur concours. Reconnus au niveau national par la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse, ils trouvent aussi leur place dans 12 écoles implantées à l’international qui forment ainsi une main d’œuvre recherchée. Garantir l’excellence telle pourrait être la devise de la fondation qui propose également un panel de formations pour les professionnels ou encore les formateurs.

176


Une histoire qui dure depuis plus de 55 ans En 1966, une demande croissante due au manque d’horlogers en Amérique du Nord provoque avec l’aide d’acteurs de l’industrie horlogère suisse la création de l’école WOSTEP. Avec les années l’offre s’ouvre sur le reste du monde pour répondre aux besoins persistants du secteur service client. En venant à Neuchâtel, les étudiants suivent des programmes aux standards suisses, un gage en matière de qualité. Fondation depuis 2006, WOSTEP bénéficie du soutien de grands noms de l’industrie horlogère suisse dont ses sociétés membres: Audemars Piguet, Groupe Richemont, LVMH, Patek Philippe, Rolex et Swatch Group. Support à l’industrie nationale, la fondation qui octroie ses cours principalement en anglais est du coup plus connue à l’étranger que dans le pays. Elle y propose un enseignement à la pointe qui est destiné à répondre aux besoins d’un monde toujours en mouvement.

des programmes a également permis d’y inclure des approches pratiques comme l’organisation d’un atelier, les rapports aux clients, l’ergonomie, la manipulation de produits toxiques, l’analyse de la montre avec une feuille de diagnostic, l’organisation des stocks… autant d’actes essentielles qui suivront les élèves tout au long de leur carrière. Par ailleurs, ceux ayant choisi la formation Horlogerie peuvent, s’ils le souhaitent, fabriquer leur propre montre, la montre-école W01. En fonction du résultat, elle peut faire l’objet d’un dépôt de brevet COSC. Pour finir, point commun aux 2 formations: des examens réguliers pour s’assurer de l’acquisition des savoirs. Un dernier est passé en fin de cursus. Décrocher un des diplômes est le gage d’un avenir assuré. De plus, ils sont reconnus par la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse ce qui ne fait que renforcer leur valeur.

Les formations certifiantes en horlogerie Soucieux de répondre au plus juste aux besoins du monde de l’horlogerie et à l’essor constant du «vintage», Johann Kunz, directeur de WOSTEP depuis 2020, a travaillé de concert avec de grandes marques pour adapter les cursus. Après cette enquête de fond, les 2 formations existantes auparavant ont été revisitées. Les cours sont dispensés par des professeurs aguerris aux métiers de l’horlogerie qui savent faire preuve de polyvalence. Dans des locaux lumineux bénéficiant d’une magnifique vue sur le lac de Neuchâtel, chacun a à sa disposition un matériel performant. Pour y accéder, seuls les meilleurs élèves sont sélectionnés. Préalablement, ils ont fait le choix entre le cours Horloger qui se déroule sur 2 ans ou le cours Horloger service client sur 12 mois. Les deux se présentent sous forme de différents modules auxquels s’ajoute toujours un stage. Le procédé permet ainsi à chacun d’explorer complètement chaque degré de compétence qu’il doit atteindre. Pour celles et ceux qui optent pour le cursus le plus long, la première phase consiste à maîtriser un changement de mouvement, la seconde à savoir assurer un service complet quant à la troisième elle se focalise sur la fabrication de pièces desdits mouvements. Le cursus de 12 mois aborde uniquement la seconde phase. Pour tous, si l’aspect mécanique est prédominant, la refonte 177


Maîtriser le polissage Autre option certifiante proposée, unique au monde et sur une durée de 4 mois, la formation d’opérateur en polissage SAV. Par groupes de 6, les participants acquièrent le savoir-faire des techniques de polissage, inclus la partie désassemblage et assemblage des composants d’une boîte et d’un bracelet. Là encore, un examen final permet de certifier cette formation. Des cours pour les professionnels Une des spécialités de la fondation WOSTEP est de proposer différents cours qui approfondissent les programmes certifiants mentionnés ci-dessus. Sur des périodes courtes, toujours par petits groupes, ils sont menés par un formateur accompli. Sont ainsi à la carte: les différentes techniques liées au polissage qui comprennent les 3 phases de préparation, lapidage et finition; une initiation au polissage pour découvrir ce monde et acquérir des notions de base; un cours de perfectionnement en réglage de précision; une étude des chronographes dédiée à ceux qui souhaitent travailler sur des produits de haute qualité; une acquisition d’une bonne connaissance de base du tournage en profitant au maximum du Tour Schaublin 70 et pour les horlogers qui encadrent des formations, un programme permettant d’obtenir les clés d’un enseignement efficace. De même, en collaboration avec la FHH (Fondation de la Haute Horlogerie) de Genève, toutes les personnes ayant des emplois liés au secteur, comme les vendeurs ou encore les services des ressources humaines, peuvent participer à une journée de formation afin de découvrir les différentes facettes des métiers de l’horlogerie et du polissage. 178


Une présence mondiale La fondation WOSTEP collabore avec 12 écoles, à travers le monde, spécialisées en horlogerie ou dans les reconversions. En leur fournissant les programmes de ses formations horlogères, le Swiss Made s’étudie tout autant en Asie qu’en Suède. Si l’évolution des formations proposées pour les jeunes étudiants étaient une volonté affirmée de WOSTEP, la Covid a mis la fondation devant des obligations qu’elle n’avait pas anticipées. Ainsi, les procédures ont dû être revues en urgence afin de permettre aux écoles de continuer à faire passer les épreuves à leurs élèves. En effet, auparavant, à la fin de chaque cursus, un formateur de Neuchâtel et des auditeurs de l’industrie horlogère suisse se rendaient dans chacun des établissements pour gérer les examens et délivrer les certificats à ceux qui réussissaient. Devant l’impossibilité de voyager, des représentants de marques horlogères résidant dans les pays concernés ont été sollicités pour prendre la relève et se former en urgence sur les connaissances à détenir. Pari réussi! Toujours être à l’écoute des besoins, adapter son offre en fonction des attentes, élargir les partenariats dans le monde, diffuser le plus largement possible le savoirfaire et la qualité suisse sont les volontés de la fondation WOSTEP, une référence dans son domaine.

Rue des Saars 99 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 729 00 30 wostep@wostep.ch – www.wostep.ch

179



FAITES CONFIANCE À UNE ÉQUIPE D’EXPERTS CAPABLE DE DONNER VIE AU BIJOU DONT VOUS AVEZ TOUJOURS RÊVÉ !

SAVOIR-FAIRE – PROXIMITÉ – PRIX JUSTE – SUR-MESURE

Rue du Puits-Godet 8A – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 02 24 contact@mediamsuisse.ch – www.mediamsuisse.ch


MEDIAM SUISSE SÀRL

Savoir conjuguer qualité, expertise & savoir-faire Société neuchâteloise fondée par Alexandre Martin, un gemmologue et diamantaire reconnu pour son expertise dans le domaine, Mediam Suisse s’est spécialisée dans plusieurs secteurs et place la qualité et la personnalisation au cœur de toutes ses préoccupations. Grossiste en diamants naturels, pierres précieuses et fines, elle s’illustre également dans la conception et fabrication de bijoux artisanaux et haut de gamme. Tour d’horizon d’une société qui a su se faire une place de choix dans un marché complexe et qui offre de multiples possibilités en transformant vos rêves en réalité.

182


Un entrepreneur passionné A la tête de Mediam Suisse Sàrl, on retrouve un gemmologue-diamantaire au bénéfice de près de 25 ans d’expérience dans le métier. Alexandre Martin débute sa carrière dans l’horlogerie et apprend le métier de diamantaire auprès d’une société genevoise. Ce métier l’amène à parcourir le monde et à travailler avec plusieurs sociétés du milieu qu’il fournit. De Bombay, à Hong Kong en passant par Bangkok, Anvers, Tel Aviv ou New York, les différents marchés mondiaux n’ont plus aucun secret pour cet expert qui a su se créer, un réseau de contacts solide et diversifié. 2016, marque un tournant pour ce passionné qui fait le choix de créer une structure en nom propre basée à Neuchâtel, berceau de l’horlogerie. Une entité qui lui ressemble davantage et avec laquelle, son associé et lui vont pouvoir diversifier leur activité de grossiste. Le sur-mesure au service du client Grossiste en diamants et pierres précieuses et fines, Mediam Suisse collabore avec les plus grandes maisons de haute-horlogerie et haute-joaillerie suisses et de nombreux artisans joailliers indépendants. Elle propose également un service de création de bijoux sur-mesure pour lequel elle s’est associée à trois ateliers d’artisans de la région dans le but de garantir une conception 100% Swiss made, un travail d’orfèvre avec un sertissage et un pavage en qualité horlogère et une facture haute de gamme. Bague, bracelets, boucles d’oreilles, colliers, montres, tout est possible et exclusif. Du choix de la pierre, des couleurs, en passant par le design du bijou, les croquis, les dessins, les finitions, tout est réalisé sur mesure et chaque création est unique. Chaque étape de la fabrication fait l’objet d’un vrai partenariat entre le client et cet expert qui utilise tous les canaux d’information à sa disposition (mails, WhatsApp, visioconférence…) et peut ainsi travailler avec des clients du monde entier avec réactivité et efficacité. Il prend un grand plaisir à transmettre à ses clients de nombreuses photos qui suivent les différentes étapes de production. Ces visuels serviront aussi à créer un book de présentation qui présente l’histoire de la création du bijou. Mediam Suisse offre également l’opportunité de faire évaluer ses bijoux de famille, de transformer des bijoux anciens ou encore d’habiller des bijoux et montres de grandes marques avec des pavages magnifiques réalisés dans les règles de l’art.

Depuis quelques années, la société est également présente pour ses clients qui souhaitent investir dans les gemmes. Un marché florissant et en plein essor qu’Alexandre Martin connaît parfaitement. Si le diamant est une valeur sûre depuis toujours, c’est au tour des pierres précieuses et fines de voir leur valeur s’envoler. Tanzanites, tourmalines, grenats, spinelles … n’ont rien à envier à leurs cousines (rubis, saphirs, émeraudes) et sont une alternative de plus en plus recherchée. Mediam Suisse est le partenaire idéal pour tous les investisseurs qui souhaitent étoffer ou diversifier leur portefeuille d’investissement. L’autre atout de l’entreprise, le bijou d’investissement. Monter une pierre en bijou permet de la valoriser en démontrant tout son potentiel. L’opération présente également un avantage fiscal très intéressant. La qualité au prix juste La société travaille à 70% pour des clients professionnels et la part des clients privés ne cesse de prendre de l’ampleur notamment car faire appel en direct à un fournisseur comme Mediam c’est aussi la garantie d’obtenir des tarifs 2 à 5 fois moins élevés avec une qualité identique à celle proposée par les grandes maisons. Son concept «sans boutique» permet à l’entreprise de ne pas reporter des coûts de structure et de fonctionnement sur ses tarifs. Si Mediam Suisse se positionne sur la joaillerie haut de gamme, la volonté de son fondateur est de pouvoir proposer des solutions qui s’adaptent à tous les budgets en offrant la même attention et une qualité identique à chaque projet qui lui est confié, qu’il soit simple ou plus complexe. Elle porte également une attention particulière à la sécurité, la certification, l’origine et la pureté de ses pierres ainsi qu’à l’éthique de la société en adhérant à plusieurs valeurs, chartres et principes d’organismes reconnus du secteur.

Rue du Puits-Godet 8A CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 02 24 contact@mediamsuisse.ch www.mediamsuisse.ch

183


RYF SA

L’histoire d’une équipe Fondée en 1965, la société familiale Ryf SA est leader sur le marché suisse des microscopes et des mesures d’optique et répond aux demandes émanant du monde de l’horlogerie, de la santé, du medtec ou de l’industrie. Pour toujours rester compétente, professionnelle et reconnue pour son savoir-faire inégalé, l’entreprise peut compter sur une équipe qui lui est fidèle. Au quotidien, chaque collaborateur s’investit et met tout en œuvre pour que les clients soient entièrement satisfaits.

184


Plus de 55 ans d’histoire Depuis les premières heures, la société, fondée en 1965 par Bernhard Ryf, est spécialisée dans le domaine de la microscopie. Rapidement, elle développe ses propres systèmes d’éclairage. Jusqu’en 1993, elle continue son expansion et déménage plusieurs fois pour avoir des locaux adaptés. En 1999, Daniel Ryf, actuel propriétaire et directeur, entre dans l’entreprise familiale. En 2006, devant les besoins, Ryf SA ouvre une succursale, en Suisse romande, à Commugny. A partir de 2007, les choses s’accélèrent encore. Ryf SA devient représentant exclusif en Suisse pour la vente et l’assistante technique des produits Nikon destinés à l’industrie et elle met en place le système d’exploitation SAP avec une gestion de plus de 20 000 articles. En 2008, elle conclut un partenariat avec la société Vision Engineering pour la représentation des produits Lynx, Kestrel et Hawk en Suisse

romande. 2009 voit l’extension de la palette des prestations pour la maintenance et les réparations tandis qu’en 2011, la gamme de machines de mesures tridimensionnelles de Nikon Metrology s’étoffe. Devant l’étendue et la qualité des services proposées, Ryf SA est certifiée ISO 9001 en 2015. Pendant toutes ces années, l’entreprise n’a donc cessé de croître et s’est hissée à la pointe du marché dans le secteur des microscopes et des systèmes de mesure. Avec pour devise, «la meilleure solution pour vous», elle pense et agit de façon indépendante en privilégiant les solutions à long terme. Depuis cette année, elle est également présente à Zurich où elle a ouvert une nouvelle succursale dotée d’une salle de démonstration.

185


Toni Purrazzello: technicien logistique depuis 2019.

Gregory Pesenti: vendeur technique et Dental / Vente ZH & région, depuis 2021.

Une équipe fidèle Société de renom, Ryf SA n’en reste pas moins à taille humaine et proche de ses collaborateurs. Dans une ambiance familiale où la proximité avec chacun compte, Daniel Ryf, dirigeant, sait combien l’investissement de son équipe est important. Beaucoup comptent de nombreuses années d’ancienneté et de fidélité à l’entreprise qu’ils interviennent au niveau technique, en tant que logisticien, dans les domaines du commerce ou encore de l’administratif. Ce sont ainsi 30 personnes dont des apprentis qui font au quotidien l’histoire d’une société où il fait bon travailler.

Pascal Biedert: vendeur technique, chef de vente régional pour VD, GE, FR, NE, depuis 2016, a commencé chez Ryf SA au SAV.

Rolf Kohler: ingénieur de vente interne, depuis 2015.

186

Ricardo Megaro: chef d’équipe SAV, technicien diplômée ET, depuis 2019.


Jessica Megaro: bureau de méthodes SAV, depuis 2014 (Economiste d’entreprise diplômée ES).

Kujitim Idrizi: chef logistique et stock, (inclus apprentissage logisticien CFC chez Ryf SA), depuis 2015.

Philipp Bieri: direction technique et SAV, depuis 1992.

Renata Gunzinger: achat, depuis 2013.

Siège social

Bettlachstrasse 2 CH-2540 Granges-Grenchen Tél. +41 32 654 21 00

Succursale ZH et région Im Hanselmaa 10 CH-8132 Egg / Uster Tél. +41 43 277 59 99

Succursale VD/GE Thomas Müller: technicien SAV, depuis 2006.

Route de Genève 9c CH-1291 Commugny Tél. +41 22 776 82 28

ryfag@ryfag.ch www.ryfag.ch

187


AIGUILLA SA

Seconde après seconde... Seconde après seconde, elles marquent le temps du monde. La fabrication d’aiguilles exige un savoir-faire très particulier, fruit de longues années d’expérience. Fondée en 1890 à Bienne, Aiguilla jouit d’une grande réputation forgée dans la maîtrise d’un subtil équilibre entre artisanat de tradition et industrie à taille humaine. Ses aiguilles équipent les montres des marques horlogères les plus prestigieuses. Implantée dans un magnifique parc arborisé, Aiguilla occupe 150 collaborateurs voués à un produit de grande élégance et de très haute qualité.

188


Entre tradition et modernité Les outils et les machines nécessaires à la production des aiguilles ont pour la plupart été développés et construits dans les ateliers de l’entreprise. La spécificité de l’outil confère une maîtrise totale des procédés de fabrication et une souplesse optimale quant à la faisabilité des produits et à la créativité indispensable à leur conception. Mais la production d’Aiguilla n’est pas qu’affaire de machines: la main y garde une place prépondérante. Seule cette alliance de l’artisanat de tradition et de l’industriel à taille humaine permet d’atteindre les objectifs de qualité, de savoir-faire et de créativité d’Aiguilla pour aboutir non seulement à un produit irréprochable, mais encore doté d’un véritable esprit. Une production riche et variée La production signée Aiguilla n’exige pas moins de 16 à 25 opérations par aiguille, de la réalisation de l’outillage à la mise sur carte des aiguilles terminées, en passant notamment par le dessin, l’étampe, la préparation de la matière, le découpage ou le canonnage. Pour la plupart fabriquées en laiton, en acier ou en or, les aiguilles répondent aux exigences de qualité les plus élevées, dignes des marques les plus prestigieuses. La collection d’Aiguilla est riche de quelque 10 000 formes. Chaque forme répond cependant à la demande spécifique d’un client, si bien qu’en fin de compte, on en arrive à d’infinies variations représentant plusieurs millions de modèles. Un savoir-faire exceptionnel Le savoir-faire, l’expérience et l’équipement jouent un grand rôle dans la fabrication des aiguilles. De nombreuses opérations très minutieuses sont nécessaires avant l’encartage. Cette ultime opération fait elle aussi l’objet des plus grands soins. Les aiguilles sont encartées manuellement une à une au moyen de brucelles, sur les petits cartons traditionnels. Ce travail minutieux n’a jamais pu être remplacé par un procédé automatisé. De cette manière, tout défaut esthétique éventuel a toutes les chances d’être décelé. Il ne s’agit d’ailleurs que d’un visitage d’aspect final puisque des contrôles qualitatifs autant que dimensionnels sont assurés à chaque stade de fabrication. Les critères en sont clairement définis avec chaque client, en fonction de ses exigences et des impératifs techniques. C’est un équilibre délicat et subtil, à l’image de la fabrication des aiguilles.

Au début était l’aiguille… Les hommes du Néolithique (6000-2500 av. J.-C.) mesuraient déjà les jours et les années grâce à l’ombre d’une pierre levée qui leur indiquait l’heure approximative. L’aiguille a précédé la montre. Bien plus tard est apparue la clepsydre, horloge à eau des anciens, un aïeul des instruments à mesurer le temps. C’est au XVIe siècle qu’apparaissent les premières montres. Elles ne comportent que l’aiguille des heures. L’aiguille des minutes s’est profilée sur les cadrans en 1691. Les aiguilles se manufacturaient alors entièrement à la main; il fallait deux jours de travail pour produire une paire d’aiguilles. La première fabrique d’aiguilles a ouvert ses portes en 1812 à Genève. On ne compte aujourd’hui guère plus qu’une dizaine de fabriques d’aiguilles de montres.

Rue du Coteau 10 – CH-2502 Bienne Tél. +41 32 344 65 65 vente@aiguilla.ch – www.aiguilla.ch

189


KUNDERT SA

La petite entreprise qui a tout d’une grande Depuis 1975, Kundert Marcel SA produit des composants à haute valeur ajoutée, 100% Swiss Made et majoritairement destinés au secteur horloger dans les domaines du cadran et de l’habillage. Implantée au cœur de l’Arc jurassien depuis sa création, l’entreprise est actuellement dirigée par le fils et le petit-fils du fondateur. Ils évoluent avec le métier en investissant régulièrement dans de nouvelles technologies et forment de nouveaux collaborateurs·rices qui deviennent membres de leur famille. Qualité et flexibilité sont leurs mots d’ordre. Portrait d’une société à la structure d’une grande entreprise et dotée de la souplesse d’une PME.

190


Histoire de famille Kundert Marcel SA a été fondée pendant l’âge d’or du décolletage et n’a cessé de se développer au cours des quatre dernières décennies. Chaque génération a amené sa propre expérience professionnelle et, Quentin Kundert, qui représente la troisième génération, a rejoint l’entreprise familiale en 2013 après avoir évolué dans différents secteurs industriels. Novice dans le secteur horloger, il apprend très vite à être le chef d’orchestre au milieu du parc de machines modernes. Répondre aux tendances Le secteur de l’horlogerie a beaucoup évolué au fil des années et des tendances. Un défi que Kundert Marcel SA relève quotidiennement en fabriquant des pièces selon les commandes et les plans fournis par ses clients. La réactivité et la flexibilité dont elle fait preuve lui permettent de répondre qualitativement aux demandes de ses clients, souvent cadraniers. En proposant des prestations de tournage et fraisage pour des pièces de 5 à 65 mm de diamètre, de tous matériaux et en grande ou petite série, l’entreprise s’assure des possibilités de fabrication infinies pour des besoins variés. Elle s’est spécialisée dans le domaine compliqué du diamantage avec un secteur uniquement dédié à cette opération délicate. Kundert Marcel SA dispose également d’un savoir-faire dans l’outillage mécanique général de petit diamètre et dans le prototypage médical. Face à la multitude de prestations nécessaires à la fabrication d’une pièce complète, la société a choisi de s’entourer d’un réseau de sous-traitants locaux de confiance pour faciliter les échanges. Afin de garantir un suivi performant de ses commandes et une meilleure réactivité auprès de ses clients, Kundert Marcel SA s’est dotée d’un ERP (Progiciel de gestion intégré) dans le but d’optimiser ses flux, et a ainsi augmenté sa capacité de production de 30% en deux ans. L’entreprise, consciente des enjeux envers la protection et de la confidentialité des données, applique une stratégie informatique afin de protéger ses clients et s’assure que lesdites données soient stockées en Suisse. La qualité, elle, repose sur la formation de ses collaboratrices et collaborateurs et l’utilisation d’appareil de contrôle de haute qualité, telles qu’une machine optique Microvue® équipé du logiciel Inspect® et d’un appareil Marcel Aubert® pour un contrôle caméra et palpage. La qualité de chaque étape de production est suivie grâce au logiciel QuickControl®. Le contrôle mécanique est effectué avec l’aide d’appareil qui ont fait leurs preuves. Ces

étapes indispensables sont adaptées à chaque client afin de répondre au niveau d’exigence qui leur est propre. La force de la société familiale est donc de bien connaître son portefeuille client qui est composé à 80% de clients réguliers avec qui elle a l’habitude de traiter. Enfin, la qualité de production est également améliorée par les investissements réguliers qui sont faits sur le parc de machines. Collaboratrices et collaborateurs fidèles Pour garantir la pleine satisfaction de ses clients, Kundert Marcel SA emploie une fidèle équipe formée aux standards de l’entreprise. La polyvalence de son équipe apporte, d’une part, rapidité et souplesse à la société en la rendant capable de répondre aux demandes urgentes, et confirme, d’autre part, la qualité des pièces qu’elle fabrique en s’appuyant sur des collaborateurs·rices expérimenté·e·s et fier·e·s de travailler dans ce secteur et sur de tels produits.

Rue du Général Comman 25 – CH-2950 Courgenay Tél. +41 32 471 26 36 info@kundertsa.ch – www.kundertsa.ch

191


DÉCOLLETAGE ET TOURNAGE DE PRÉCISION Rue du Général Comman 25 – CH-2950 Courgenay Tél. +41 32 471 26 36 info@kundertsa.ch – www.kundertsa.ch



ARTECAD

Le cadranier de tous les défis et de toutes les expertises Avec un savoir-faire connu et reconnu depuis 1885 et une volonté de voir toujours plus loin, ArteCad propose un service unique dans son domaine en regroupant au sein d’une même entité l’ensemble des métiers du cadran. Innovation, savoir-faire et qualité sont les moteurs de réussite de cette entreprise résolument tournée vers l’avenir qui place l’humain au cœur de ses préoccupations.

194


Une polyvalence rare De la pièce unique aux plus grandes séries, en passant par la haute joaillerie et un département dédié aux appliques, ArteCad a organisé ses lignes de fabrication afin de répondre à l’ensemble des demandes de ses clients avec professionnalisme et flexibilité. Avec près de 350 000 pièces produites par an, l’entreprise dispose d’un laboratoire fiabilité et qualité pour gagner en efficacité et rapidité dans la livraison. Une équipe de chefs de projets «Recherche et Développement» est également au service des clients pour étudier leurs nouveaux défis en termes de techniques ou d’esthétisme. Une pluridisciplinarité et une parfaite maîtrise des savoir-faire qui font d’ArteCad l’une des plus importantes manufactures de cadrans en Suisse. Une nouvelle corde à son arc Toujours dans cet esprit de polyvalence et dans cette volonté d’offrir davantage de solutions à ses clients, ArteCad a créé fin 2019 une division dédiée à la restauration de cadrans historique. Cette nouvelle prestation est devenue en seulement deux ans, une activité importante de l’entreprise qui collabore aujourd’hui avec sept grandes marques horlogères. La restauration des cadrans est un service rare qui répond à une véritable attente car il ne s’agit pas de remplacer les anciens composants par des neufs mais bien de restaurer les composants originaux. Que ce soit pour faire revivre une montre à valeur sentimentale ou restaurer un modèle rare pour le vendre aux enchères, ArteCad est capable de répondre à toutes les demandes et offre son expertise et ses connaissances sur ce marché encore peu développé. Les collaborateurs: le cœur de l’entreprise Pour offrir une telle qualité et polyvalence de services, ArteCad puise sa force dans l’expertise et le savoir-faire de ses 185 collaborateurs car il s’agit avant tout d’un métier de savoir-faire manuels. En effet, 100 opérations sont nécessaires à la fabrication d’un cadran et très peu d’entre elles sont automatisées. L’entreprise, appartenant au groupe LVMH, est consciente que rien ne serait possible sans ses équipes d’experts et elle met tout en œuvre pour permettre à ses collaborateurs de travailler

en toute sécurité dans un environnement agréable avec les meilleures conditions de travail possibles. Elle accorde également une grande importance à la formation et à la gestion de ses talents. Un engagement fort en faveur des enjeux de demain ArteCad est également très engagée dans les enjeux éthiques, sociaux et environnementaux. L’entreprise soutient notamment le processus de Kimberley garantissant que les diamants ne proviennent pas de zones de conflit. Elle est certifiée RJC (Responsible Jewellery Council (CoP), organisme visant à promouvoir les pratiques éthiques respectueuses des droits de l’homme au sein de la chaine d’approvisionnement de la bijouterie-joaillerie et a atteint le palier supérieur en début d’année avec la certification RJC (CoC). Dans cette même optique d’engagement et de philosophie, ArteCad est désormais certifiée ISO 14001. Avec cette norme, on retrouve la volonté de la société d’axer sa politique managériale sur une stratégie qui tient compte de l’impact environnemental et des risques environnementaux liés à ses activités. Une certification qui lui permet aussi d’offrir à ses collaborateurs et à ses clients une gestion plus saine de son système de production et des conditions de travail plus respectueuses. ArteCad s’engage également dans l’écoresponsabilité avec la signature d’une convention, soutenue par le canton de Berne, visant à réduire de 20% sa consommation d’énergie dans les 10 ans. En perpétuelle recherche de nouvelles solutions et de nouveaux défis, ArteCad poursuit son développement avec une équipe de collaborateurs expérimentés, motivés et mobilisés pour servir au mieux l’ensemble de ses clients.

Les Lovières 14 – CH-2720 Tramelan Tél. +41 32 486 88 88 info@artecad.ch – www.artecad.ch

195


ÉPHÉMÉRIDE SÀRL

A la recherche d’un mouvement mécanique ou composant ? besoin d’une solution logistique ? Éphéméride est là pour vous ! Depuis plus de 10 ans, Valérie Miserez est connue dans le monde de l’horlogerie pour sa faculté à trouver les pièces rares et les travailler selon les exigences de sa clientèle. Les grandes Maisons et les petits horlogers sont nombreux à savoir qu’ils peuvent compter sur son professionnalisme, ses connaissances et ses compétences. Ce «couteau suisse», comme elle se définit, mettra tout en œuvre pour trouver l’objet rare et apporter la solution adéquate.

196


L’univers horloger, une histoire de famille L’horlogerie fait partie intégrante de l’histoire familiale de Valérie Miserez puisqu’elle est la troisième génération à œuvrer dans le secteur. Tombée «dans la marmite» dès son plus jeune âge, ce n’est pas à la technique qu’elle y consacre le début de sa carrière mais à la vente et au marketing. Pour autant ce qui la passionne, c’est la vision globale du produit, tout ce qui se cache dans le cœur de la montre. Toujours en quête de savoir, parallèlement, elle suit une formation en gemmologie. La vie la conduit à l’international où elle s’occupe de la distribution de marques horlogères. De retour au pays, sa connaissance du secteur est de notoriété publique. Dès lors, ils sont nombreux à la solliciter pour trouver telle ou telle pièce, rare sur le marché. Devant l’ampleur que prennent les choses, elle fonde Éphéméride, il y a plus de 10 ans. Depuis, un département Logistique performant a été mis en place afin de satisfaire tant les clients que les partenaires. Le sourcing ou comment se transformer en Sherlock Holmes Que la demande concerne une pièce ou un lot, qu’elle émane d’un petit atelier ou d’une célèbre Maison, Valérie Miserez se met en quête de la même manière. Pour pouvoir y répondre, un carnet d’adresses très complet est nécessaire ainsi qu’une parfaite connaissance du secteur. Tous ces atouts, elle les détient! Dès lors, elle se trans-

forme en détective et mène l’enquête jusqu’à arriver à ce qu’elle recherche. A savoir que ce travail d’investigation se fait au niveau national. Plus la demande est complexe, plus le travail se transforme en adrénaline. Au-delà de cet aspect de son métier, le temps et la curiosité lui ont également permis d’acquérir des compétences techniques poussées. Ainsi, une fois la pièce convoitée dénichée, elle est également à même d’intervenir dessus et de proposer différents services qui la démarquent définitivement. Des prestations sur-mesure A partir d’une pièce existante, Éphéméride propose de personnaliser des mouvements mécaniques horlogers. Pour cela, la société est entourée de partenaires dont elle connaît tous les savoir-faire, les spécialités, un plus qui lui permet de faire appel exactement à celui qu’il faut en fonction du travail à mener. Au fil du temps, ces entreprises sont devenues plus que de simples fournisseurs, un véritable lien s’est tissé, un lien qui fait que la confiance qui les unit se retrouve dans la qualité sans faille des prestations. Sont possibles toutes modifications techniques, du changement des hauteurs d’aiguillage au reconditionnement des mouvements ou à un décor du mouvement personnalisé. Par ailleurs, Éphéméride intervient également en consulting et met alors à disposition ses compétences en logistique avec analyse et implantation de systèmes informatiques de gestion d’entreprise. Toutes ces propositions additionnées à un sourcing sur-mesure sont les raisons du succès d’Éphéméride et de la confiance qu’on peut lui octroyer.

Impasse de l’Echelette 6 – CH-2056 Dombresson Tél. +41 32 544 44 55 valerie.mis@ephemeride.ch – www.ephemeride.ch

197


MICHEL H.

Des bijoux chargés de passion Forte de plus de 37 ans d’existence, la marque Michel h. offre un vaste choix de bijoux façonnés artisanalement par Michel Hirschi, un passionné de la vie. Avec quelque 800 design à choix, que l’on cherche des alliances, un bracelet, une bague ou un pendentif… ses créations répondent aux envies de chacun. Si le travail de l’or et des matières précieuses fait partie de son quotidien, le designer visionnaire a également pensé, testé, créé et mis sous brevet un composant nécessaire en bijouterie comme en horlogerie unique au monde.

198


Ne rien lâcher L’or, Michel Hirschi le découvre lors de son apprentissage de techniciendentiste chez Umberto Maggioni. Il en apprend les secrets et se prend de passion pour ce précieux métal. Par la suite, il crée un premier bijou et fait le choix de garder la matière brute, de ne pas la polir. Il signe là, sans le savoir encore, ce qui sera sa «marque de fabrique». Désireux de s’orienter vers un métier créatif, il fonde Michel h. en 1986. Pour vendre ses créations, il démarche les bijouteries. Tout n’est pas simple mais il est tenace, pugnace et petit à petit assoit son image et atteint une quarantaine de points de vente. Alors que l’or devient plus cher, dès 2014 les choses se compliquent. Fin 2016, notre artisan décide alors d’ouvrir un atelierboutique à Delémont et de commercialiser ses bijoux en direct. Chaque bijou a une histoire Si penser et façonner un bijou qu’une personne aura par la suite le plaisir de porter fait partie du quotidien de Michel Hirschi, son temps libre, il le passe depuis sa plus tendre jeunesse à pratiquer différentes disciplines sportives. Après le cyclisme, c’est aux sports outdoors qu’il s’adonne comme l’escalade dont il est le premier champion jurassien en 1993. Aujourd’hui encore, il aime toujours ces moments synonymes de lâcher prise, de ressourcement même si l’effort est là. L’évasion procurée se retrouve dans ses créations. Toutes portent un nom qui n’est pas le fruit du hasard mais d’instants vécus, de sensations ressenties, de lieux visités, d’une histoire qui se conjugue avec nature, équilibre, harmonie et qui confère à chaque bijou un côté unique, une dimension différente. Un atelier-boutique Dans son atelier-boutique de Delémont, Michel Hirschi propose une superbe collection de modèles de bijoux, pour femme comme pour homme, qui ne laisse pas insensible. D’une créativité inépuisable, autant dire qu’il est impossible de ne pas trouver son bonheur. Or brut ou poli, pierres précieuses, design épuré ou à contrario travaillé, la tentation est là. De plus, on est face à un artisan, un homme qui travaille chaque bijou avec passion et amour en lui apportant le «+» qui fait la différence. Sensible à l’environnement, il n’utilise que de l’or éco responsable, vertueux et éthique, et est certifié en tant que tel, une raison supplémentaire de succomber à une pièce griffée Michel h. Une idée ambitieuse A côté de la fabrication de bijoux, Michel Hirschi a eu une idée simple mais qui révolutionne la fermeture de bracelet en la facilitant grandement. Après un long travail de recherches et d’essais, il possède aujourd’hui un brevet pour ce composant qui intéresse autant les manufactures horlogères que bijoutières tant le procédé est novateur. Une autre façon d’aborder l’avenir pour notre artisan, un avenir qui quoi qu’il arrive se conjuguera toujours avec amour de ses fragments d’or, du sport et de la nature, sa recette gagnante!

Rue St-Georges 6 – CH-2800 Delémont Tél. +41 79 439 95 21 www.michelh.ch

199


BRYEK HORLOGERIE SÀRL

Une société spécialisée dans l’emboîtage depuis plus de 20 ans Installée à La Chaux-de-Fonds, la société Bryek Horlogerie assure l’emboîtage et la pose de bracelets pour les plus grandes Maisons horlogères. Discrète, elle n’en reste pas moins hautement performante et connue pour son leitmotiv à toujours fournir un travail de très haute qualité. Pour ce faire, elle peut s’appuyer sur des collaborateurs, qui pour nombre lui sont fidèles depuis des années, et un parc machine renouvelé en permanence.

200


Une histoire de famille En 2001, Antranik Maghdessian fonde Bryek Horlogerie. Il démarre seul. Rapidement, sa spécialisation en T2 et T3 lui vaut de voir affluer les commandes. Pour y répondre, il étoffe son équipe et fidélise sa clientèle au fil du temps. Arrivé à l’heure de la retraite, même s’il est toujours présent dans la société, depuis janvier 2022, ses fils ainsi que le chef d’atelier assurent sa succession. Le trio est complémentaire. Il entend continuer sur la voie tracée et toujours garder en ligne de mire le mot qui a fait la renommée de l’entreprise: la qualité. Des hommes et des machines Depuis les premières heures, Antranik Maghdessian a investi dans du matériel hautement performant. Aujourd’hui encore, cette approche est toujours d’actualité. Couplée au savoir-faire des professionnels qui composent l’équipe, elle permet à Bryek Horlogerie de répondre à toutes les demandes en matière d’emboîtage et de pose de bracelets, que ces dernières soient simples à réaliser ou à contrario très pointues. A taille humaine et cultivant un esprit de famille avec chacun de ses collaborateurs, elle a su se forger une clientèle qui sait qu’ici les compétences ainsi que le contrôle qualité effectué au quotidien sont la garantie d’avoir un travail réalisé dans les règles de l’art. Par sa taille, elle est également connue pour sa réactivité et sa souplesse, deux atouts qui lui permettent de s’adapter à toutes les situations. L’entreprise peut ainsi assembler jusqu’à 500 000 montres par année. Le savoir-faire Toutes les montres Swiss Made qui sont assemblées chez Bryek Horlogerie suivent le même process. Dès l’arrivée des composants, le nombre de pièces est scrupuleusement compté. Un contrôle général des mouvements est réalisé tandis qu’une inspection visuelle des boîtiers et des cadrans est faite. S’en suit l’emboîtage mené par une équipe spécialisée, entourée d’horlogers qualifiés. Les normes les plus strictes entourent les 7 étapes nécessaires à ce travail d’orfèvre. On l’aura compris, le savoir-faire, la rigueur et la quête de l’excellence sont 3 raisons parmi tant d’autres qui font la renommée de l’entreprise.

Avenue Léopold-Robert 108 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 914 38 45 www.bryek.com

201


SERVICE DE BROCHES POUR MACHINES OUTILS Révision, réparation broches tous types Amélioration Customisation Efficacité énergetique Analyse de performance, monitoring, conseils Vente de broches neuves et occasions Représentant officiel SPDL SA Rue de la Gare 4 2034 Peseux/ Suisse

+41 32 916 11 44 contact@spdl-spindles.ch www.spdl-spindles.ch


Fabrication d’aiguilles et d’index de la montre Rue de la Joux-Pélichet 3 • CH-2400 Le Locle • Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch • www.gmgc.ch


GMG COMPOSANTS

Une équipe qui aime relever les challenges les plus complexes Fondée en 2010 par Gabriel Gaffiot, GMG Composants est spécialisée dans la réalisation complète d’aiguilles de montres, d’index de cadrans et de dérivés horlogers, en or, laiton et aluminium ainsi que de ponts décorés ou encore de cages de tourbillons. Grâce à des collaboratrices et collaborateurs aussi qualifiés que passionnés, la société ne propose que du haut de gamme et essaye toujours de trouver des solutions aux cas les plus complexes.

204


L’étendue des prestations GMG Composants assure l’étude et la production de composants horlogers: aiguilles, appliques et habillage de la montre. Souvent sollicitée par ses clients s’ajoutent, également, des ponts décorés, des cages de tourbillon, des pièces qui sont fonctionnelles et décoratives. En ce qui concerne les aiguilles, l’entreprise propose un choix de matières comme l’or, le laiton, l’aluminium ainsi que de nombreuses possibilités de terminaisons et de décorations. Parmi les plus courantes, on peut citer l’exécution diamantée, brossée ou encore multi-faces. Elle offre également une large palette de coloris grâce notamment à un procédé qui lui permet d’être la seule entreprise à offrir différentes couleurs galvaniques sur de l’aluminium. Pour le domaine des appliques, à savoir les chiffres ou signes usinés dans la masse et ensuite rapportés sur le cadran, GMG Composants se distingue encore une fois par l’étendue de son savoir-faire. Du chiffre romain ou arabe, en passant par les appliques bâtons, rectangles ou d’autres géométries, elle travaille or, laiton et aluminium et exécute différentes terminaisons: diamantée, facettée ou plus traditionnellement cabochonnée. Pour les texturisations comme les terminaisons, l’étendue des possibilités ne connaît pratiquement aucune limite. Flexibilité et sur-mesure Depuis sa création, GMG Composants s’est spécialisée dans la fabrication de pièces unitaires et de petites ou moyennes séries pouvant aller jusqu’à 5000 pièces. Ses équipements et compétences lui permettent de satisfaire les besoins et demandes, aussi divers et complexes soientils, de chacun de ses clients. Disponible et à l’écoute, l’équipe travaille sur la base de rapports de confiance et de confidentialité avec chacun d’entre eux. En relation avec les designers des plus grandes marques, elle valorise ses expériences et expertises pour les conseiller au mieux et les aiguiller vers les solutions les plus adéquates selon leurs projets. «La tendance étant aujourd’hui aux cadrans particulièrement agrémentés, nos clients recherchent des aiguilles qui soient suffisamment travaillées pour être visibles en veillant à maintenir une belle harmonie de l’ensemble», explique Gabriel Gaffiot. Sa société réalise ainsi régulièrement des prototypes particulièrement détaillés avec à la clé des composants sur-mesure et personnalisés. La planification minutieuse permet à l’entreprise de travailler à flux tendu et de répondre avec flexibilité et réactivité aux sollicitations de ses clients

dans le respect des coûts et délais souhaités. Aller au plus loin des demandes, même si elles relèvent du challenge, une des raisons d’être de la société! La technologie et la main de l’homme Désireuse d’être toujours plus performante dans la précision de ses réalisations, l’entreprise veille à rester à la pointe de la technologie. Elle bénéficie d’un parc machines perfectionné et régulièrement renouvelé comprenant notamment trois CNC dont deux cinq axes et une quatre axes et demi. Elle a également un laser de texturisation qui lui permet de travailler avec une précision unique autant sur les aiguilles, les appliques que sur différents composants horlogers. Grâce à ce dernier, elle peut obtenir des terminaisons plus complexes. Ainsi, par exemple, le microbillage sélectif atteint le même effet que celui réalisé manuellement mais avec un fini régulier. Ces technologies n’enlèvent rien à l’importance des professionnels puisqu’aujourd’hui beaucoup de terminaisons sont faites à la main comme le satinage et le brossage qui nécessitent des compétences particulières, à commencer par une grande dextérité. Pour ce faire, GMG Composants peut compter sur des collaboratrices et collaborateurs formés et expérimentés parmi lesquels figurent des spécialistes en diamantage et polissage. Des savoir-faire ancestraux valorisés et entretenus pour des pièces d’exception. A noter que chaque pièce fait l’objet d’un contrôle humain à 100% selon des normes de qualité très strictes.

Rue de la Joux-Pélichet 3 – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch – www.gmgc.ch

205


L’ATELIER GRAVURE

Petit atelier aux clients prestigieux Installé à La Chaux-de-Fonds depuis 35 ans, à L’Atelier Gravure on dessine, grave, sertit et peint des pièces pour de grandes maisons horlogères. Fort d’une longue expérience dans le métier, PierreAlain Lozeron fournit un travail de grande qualité. Il est aujourd’hui entouré de sa femme Valérie et de sa fille Line pour répondre à leurs clients fidèles et développent ensemble de nouveaux savoir-faire pour offrir un ouvrage le plus complet possible. Découverte d’une structure familiale où la créativité et la passion font vivre des projets prestigieux.

206


La même passion Les trois collaborateurs sont animés par la même passion: celle de créer de leurs mains. Pierre-Alain Lozeron a étudié dans une école d’art et a suivi une formation de graveur et de sertisseur avant de travailler pour des graveurs professionnels puis de voler de ses propres ailes. Il rencontrera sa femme et c’est ensemble qu’ils vont réunir leur passion. Line n’échappera pas à l’amour de l’artisanat et travaillera comme bijoutière pour Cartier avant d’intégrer l’atelier d’anglage chez Richard Mille. Diplômée d’une école d’art, elle répartit désormais son temps entre l’atelier familial où elle fait principalement de la micro-peinture, et Richard Mille où elle se spécialise dans l’anglage pour la finition des pièces. La relève semble assurée et en attendant, Valérie et Line Lozeron se forment à de nouvelles techniques pour élargir leur spectre de compétences. C’est ainsi qu’elles ont commencé à proposer des prestations de micro-peinture par exemple. Se préoccuper de la faisabilité des projets L’Atelier Gravure offre un accompagnement complet. En effet, l’entreprise participe avec le client à la réflexion sur ses projets, lui propose différents dessins, fabrique une maquette à grande échelle et un prototype en laiton puis effectue la gravure champlevé, le sertissage, la micro-peinture et l’anglage des pièces horlogères. Pour un cadran ou une boîte de montre, le travail final est réalisé sur de l’or. Ce large panel de prestations, tout comme l’expérience du métier, permet à ces professionnels de s’assurer de la faisabilité du projet et d’anticiper les éventuelles difficultés. Pour le client, c’est une garantie de recevoir un résultat clé en main prêt à être monté. Si une grande importance est allouée au travail fait main, l’informatique complète ce savoir-faire traditionnel pour encore plus de précision. Ainsi, l’équipe s’aide de logiciels pour vectoriser les dessins des pièces sur lesquelles elle travaille mais retourne au travail manuel dès qu'elle le peut. Son plus gros challenge reste d’apprendre à dessiner le motif à chaque nouveau projet. Un défi qui nourrit la créativité de l’équipe à travers son coup de crayon nécessaire.

Une clientèle et des partenaires fidèles Pleinement satisfaits du travail fourni, les clients sont fidèles depuis plus de 20 ans à L’Atelier Gravure et la plupart sont devenus des amis, tout comme les fournisseurs avec lesquels la société collabore pour l’émaillage des cadrans notamment. Ainsi, pour Ulysse Nardin, elle a fait appel au savoir-faire de l’émailleur Donzé Cadran avec lequel elle collabore depuis 12 ans sur une gamme de cadrans sur le thème des signes du zodiaque chinois. Autre exemple, pour Richard Mille, la famille Lozeron travaille sur un samurai qui a fait fureur auprès des connaisseurs du secteur.

L’Atelier Gravure Pierre-Alain Lozeron

Les Reprises 13 - 2300 La Cibourg - Tél: 032 968 42 27 - lozeron@atelier-gravure.ch

lozeron@atelier-gravure.ch www.atelier-gravure.ch

207


L’Atelier Gravure Pierre -Alain Lozeron

Les Reprises 13 - 2300 La Cibourg - Tél: 032 968 42 27 - lozeron@atelier-gravure.ch

Artisanat

Tradition

lozeron@atelier-gravure.ch •

www.atelier-gravure.ch

© Simon Lozeron photographe

Créativité



DONZÉ CADRANS SA

Perpétuer un savoir-faire Fondée au Locle en 1972, Donzé Cadrans s’attèle à faire perdurer le travail traditionnel de l’émaillage. Cette entreprise de sept personnes fabrique des cadrans en émail grand-feu, entre d’autres techniques. Rachetée par la maison horlogère Ulysse Nardin en 2011, Donzé Cadrans tient à son indépendance de fonctionnement. Elle produit entre 1000 et 1500 cadrans à l’année dont certains modèles cloisonnés nécessitent 50 à 60 heures de travail. Pour connaître les secrets d’une fabrication minutieuse aussi bien exécutée depuis 50 ans, Bien Vivre a rencontré Claude-Eric Jan, son directeur passionné.

210


Une tradition ancestrale Les premiers émaux sont apparus sous une forme précoce du temps de l’Egypte ancienne, introduit en horlogerie au XVIIe siècle, ce procédé requiert rigueur et exigence. Donzé Cadrans est l’un des derniers ateliers à maîtriser la fabrication de cadran en émail traditionnel sur base cuivre technique qui lui permet aussi bien de fabriquer de nouveaux cadrans tout comme de reproduire des cadrans pour des montres anciennes d’exception en conservant leur valeur. Francis Donzé a créé Donzé Cadrans en début de crise horlogère des années 70, période durant laquelle il fallait impérativement produire à prix réduit, difficulté supplémentaire pour l’émail. Heureusement pour Donzé Cadrans les années 1980 marquent le retour de l’émail sur le devant de la scène. L’atelier sous l’impulsion de Michel Vermot s’est adapté en peaufinant des techniques telles que le cloisonné, le champlevé et le flinqué. Depuis sa création, Donzé Cadrans n’a cessé de fabriquer des pièces pour des grandes marques horlogères. Parfois, elle est même approchée pour émailler des éléments de mouvement ou des pièces d’habillage comme la boîte de montre. L’entreprise s’appuie sur des partenariats avec des artisans locaux, en effet, certaines créations faisant appel à des décorations ou des techniques très spécifiques telles que le guillochage, la gravure, etc. Choisir Donzé Cadrans, c’est s’offrir la qualité dans le respect d’un savoir-faire ancestral.

l’atelier forme ses nouveaux collaborateurs en interne. L’apprentissage est long et rigoureux, 5 années minimum sont nécessaires pour maîtriser 70-80% des techniques d’émaillage. Mais rien ne vaut l’apprentissage par les mains déjà bien rodées des équipes de Donzé Cadrans. « 90% du travail est réalisé manuellement donc on ne peut réellement compter que sur la transmission du savoir par les anciens pour faire perdurer le métier et l’entreprise », conclut ClaudeEric Jan.

Deux marques, une histoire commune Ulysse Nardin et Donzé Cadrans collaborent étroitement depuis plus de 35 ans, pour affirmer ce lien c’est tout naturellement que le fabricant de montres de référence acquiert Donzé Cadrans en 2011. Un rachat favorable aux deux parties, Donzé Cadrans s’assure ainsi une sécurité de production solide qui lui permet de faire face aux fluctuations de la demande de cadrans émaillés. Cela lui permet aussi de pouvoir continuer à approvisionner d’autres marques de renom. Ulysse Nardin y gagne quant à elle l’intégration d’un savoir-faire unique et précieux qu’est l’émail grand feu. Transmettre pour survivre Le travail traditionnel de l’émail comme celui de Donzé Cadrans est en voie de disparition. L’école d’art de La Chaux-de-Fonds ayant formé ses derniers émailleurs au début des années 80, il est très rare de trouver des formations professionnelles qui dispensent cette formation. Pour faire perdurer son savoir-faire,

Une définition stricte de l’émail L’émail est issu d’un mélange de matières minérales (silice, soude, minium…) et de 20 à 40% de plomb, sa couleur est obtenue par addition d’oxydes métalliques. La dénomination d’émail ou émaux est stricte, il faut qu’elle corresponde en tout point à celle-ci : produits vitrifiables résultant de la fusion, vitrification ou frittage d’une substance constituée de matières minérales. Ces produits sont destinés à former en une ou plusieurs couches un revêtement vitrifié, fondu à une température d’au moins 500° C.

Photos : © Christophe Florian

Rue de l’Avenir 36 – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 61 42 info@donze-cadrans.com www.donze-cadrans.com

211


TÉLÔS WATCH SA

Une approche industrielle dans un esprit de haute-horlogerie Télôs Watch SA, à La Chaux-de-Fonds, a développé au cours des cinq dernières années, un mouvement qui offre l’originalité d’être personnalisable en fonction des demandes qui lui sont faites. Ainsi l’esthétique est complétement différente d’une marque à l’autre, s’adaptant ainsi à l’ADN de celle-ci. De plus, l’échappement peut être standard, à masselottes ou tourbillon. La réserve de marche dépend de la possibilité d’implanter de 1 à 4 barillets, passant ainsi de 42 à 172 heures et même 10 jours avec le développement d’une nouvelle version. Le choix peut également se porter sur une version manuelle ou automatique. La décoration est réalisée à l’interne en fonction des demandes de chaque client et couvre une vaste palette de finitions, traditionnelles ou modernes.


Des résultats issus d’une expérience très diverses et formatrices Franck Orny et Johnny Girardin, tous les deux ingénieurs, se sont rencontrés à l’occasion d’une collaboration dans le cadre de Greubel-Forsey. Auparavant, Franck Orny avait exercé des responsabilités de direction au sein de Nivarox et d’Atokalpa. Johnny Girardin quant à lui, avait géré la construction de mouvements chez PatekPhilippe et chez Girard-Perregaux. Leur volonté de réaliser des projets créatifs et d’une grande fiabilité les a poussés à unir leurs envies et leurs efforts au sein d’une même structure qu’ils créent en 2009. Ils font désormais partie des quelques sociétés respectées dans le développement horloger, pour la nature innovante de leur création mais surtout pour la parfaite maîtrise de leur savoir, impliquant une grande fiabilité. Des projets de grandes complications alliant innovation d’affichage et de fonctionnement sont produites pour de grandes marques, telles Harry Winston ou Montblanc. Plus récemment, la marque Reservoir s’est attaché les deux hommes pour le développement de ses complications. Axiom : une stratégie unique et différenciée En 2015, ils ont l’idée de proposer un concept qui, à partir d’une construction unique, permet de réaliser des mouvements extrêmement différents dans leur esthétique mais dont beaucoup de pièces sont communes. L’avantage de cette solution est de finaliser des mouvements en fonction des directives esthétiques de chaque marque, mais surtout, dans des conditions économiques et de fiabilité qui sont sans concurrence sur le marché horloger.

213


La stratégie mise en place par les deux associés, présente des avantages compétitifs évidents. En effet, elle évite les phases de développement coûteuses et parfois aléatoires ; elle permet de réaliser des constructions aux structures et aux finitions spécifiques et exclusives ; elle offre un approvisionnement rapide à des prix compétitifs ainsi qu’un SAV simplifié. Autant d’atouts qui ont permis à Télôs de rencontrer un succès immédiat, tant auprès des marques existantes que de celles qui se lancent sur un marché ou la différentiation est un avantage compétitif important. Grâce à ce concept, chaque réalisation est unique.

214


Des réponses adaptées et des équipements performants Grâce à son adaptabilité, la société sait répondre aux demandes les plus pointues comme aux plus simples. Si on lui doit des créations sophistiquées qui nécessitent un long travail de réalisation, elle sait aussi s’adapter aux besoins d’entreprises qui cherchent la qualité à des tarifs compétitifs. Dans la grande majorité des cas, elle réalise l’assemblage complet de chaque mouvement et l’emboîtage final de manière à maîtriser la qualité dans son ensemble. La philosophie d’entrepreneurs des deux associés ainsi qu’une grande connaissance du marché leur permet véritablement de devenir un partenaire stratégique des marques qui ont choisi de leur faire confiance. De plus, la réactivité de la structure est un atout important. En effet, Telôs est dotée d’un matériel performant avec, entre autres, des CNC installées dans ses ateliers où se déroulent également les différentes étapes d’analyses, de tests et de contrôles. Une nouvelle version de barillet plus performant Télôs Watch ne cesse de se développer pour offrir toujours plus d’innovations et de technicité. Un leitmotiv qui lui a permis de développer et de commercialiser une nouvelle version de barillet avec des mouvements allant jusqu’à 10 jours de réserve de marche et des tourbillons hebdomadaires de 7 jours de réserve de marche assurés. Celui-ci a fait l’objet d’un développement à l’interne et a été homologué par un laboratoire. Actuellement, Télôs propose les mouvements en 1 barillet, 2 barillets voir 4 barillets et réfléchit déjà à ses futurs objectifs de développement.

Rue du Parc 1 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 914 11 90 info@teloswatch.ch www.teloswatch.ch

215


BCP TOURBILLONS

Quand la tradition rend compétitif Situé dans le berceau de l’horlogerie, à La Chaux-de-Fonds, BCP Tourbillons conçoit et développe des mouvements de qualité à prix compétitif depuis 2016. Sa particularité: un travail de rationalisation des solutions techniques issu de l’industrie de gros volume. Un avantage qui permet à Olivier Mory, son fondateur, de proposer des mouvements 100% Swiss Made. Immersion dans un atelier qui se bat pour perpétuer un savoir-faire ancestral grâce auquel il crée aujourd’hui 2000 pièces par an contre 100 il y a six ans.

216


L’horlogerie dans le sang Olivier Mory obtient un diplôme en horlogerie après avoir étudié pendant six ans à Morteau. Il y apprendra à dessiner, fabriquer et assembler les composantes d’une montre. Tout lui plaît et le métier lui apparaît comme une évidence. Il intègre ensuite la maison horlogère Audemars Piguet en tant qu’horloger en complication. Le dessin rythme son quotidien pendant deux ans mais ne pas toucher à la fabrication lui manque. En voyant

les défauts des pièces terminées, une idée lui vient à l’esprit: optimiser le développement pour en avoir moins à retoucher. Il rejoint Sellita, entreprise horlogère spécialisée dans les mouvements mécaniques, en tant qu’horloger analyste. Là-bas, la construction des pièces est industrialisée pour produire deux millions de mouvements par an. La solution au problème d’Olivier Mory est alors trouvée. Il peut enfin se lancer dans sa propre aventure. Il investit dans une pointeuse, outil utilisé dans les années 1930, et commence à fabriquer ses premiers mouvements tourbillons. La première montre sort de l’atelier en 2018. A ses débuts, les clients sont timides mais BCP Tourbillons réussit rapidement à convaincre de la qualité de son travail en s’appuyant sur des fournisseurs et des sous-traitants locaux pour présenter des mouvements 100% Swiss Made. Une machine ancienne pour gagner du temps BCP Tourbillons exerce une activité qui n’existe presque plus, bien qu’elle soit très populaire auprès des marques horlogères. L’atelier vend des mouvements en kit aux entreprises qui préfèrent les décorer elles-mêmes et des mouvements complets à celles qui ne veulent pas les

personnaliser. Une seconde activité occupe le quotidien de l’équipe d’Olivier Mory: le développement de mouvements. Dans cette partie, les clients apportent leur idée de mouvement et confient la fabrication et le montage du prototype à l’atelier. Travailler avec une machine ancienne pour des échantillons permet de faire des économies de temps considérables. Contrairement aux machines avec commande numérique utilisées aujourd’hui, la pointeuse de BCP Tourbillons ne requiert que quelques réglages. Cet outil permet aussi de s’assurer qu’une pièce est facile à fabriquer sans avoir besoin de repartir de zéro en cas d’accident de production. 217


Réduire le prix sans toucher à la qualité Le tourbillon est l’un des composants de montre les plus chers à fabriquer. C’est pourquoi Olivier Mory s’attèle dans son atelier à trouver une solution pour réduire ses coûts. Pari réussi puisqu’il divise désormais son prix par trois, voire quatre en industrialisant la production de certaines composantes. Pour cela, il les conçoit en intégrant une considération industrielle. Concrètement, en produisant des milliers de fois la même pièce grâce à un seul outil. Afin de réduire les coûts, BCP Tourbillons ne développe pas au-delà de ce qui peut être personnalisé. Ainsi,

218


l’atelier peut vendre ces pièces à différentes entreprises et les décorer ou les retravailler selon les demandes. Grâce à l’industrialisation des pièces, un pont de barillet à l’état brut ne coûte plus que 28 francs au lieu de 140 francs avec une autre méthode de production. Si le coût des pièces produites est moindre, leur qualité n’est pas touchée. Cette économie permet de libérer du budget pour d’autres composantes dont le prix de la qualité est plus important. L’atelier d’Olivier Mory préfère par exemple le réserver aux balanciers et organes réglants qu’il choisit haut de gamme et 100% Swiss Made. La prototypie sur une simple pointeuse oblige le concepteur à choisir des techniques plus simples et à rassembler plusieurs fonctions dans une même pièce, ce qui a aussi un impact écologique puisque moins de matière est utilisée. Compter sur des collaborateurs polyvalents pour un avenir radieux Pour répondre à la demande avec efficacité et rapidité, BCP Tourbillons compte sur une équipe de deux à trois personnes à plein temps. Chacun est polyvalent et est capable de dessiner les pièces, de les fabriquer, de les monter et de se remettre en question lorsqu’il y a un problème. Avant de développer un prototype complexe, les collaborateurs de l’atelier s’aident d’une imprimante 3D. Grâce à la fabrication à échelle 10, ils peuvent s’assurer que toutes les pièces du mouvement s’imbriquent et fonctionnent parfaitement. L’industrialisation des mouvements de BCP Tourbillons lui permet d’augurer un bel avenir. Elle souhaite continuer à se diversifier en travaillant sur d’autres complications pour répondre à de nouveaux besoins et a l’intention de recruter de nouveaux collaborateurs.

Rue du Manège 19, 2e Sud-Ouest – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 78 404 16 94 info@bcpsa.ch – www.bcpsa.ch

219


LOVIS DÉCOLLETAGE SÀRL

Jeunesse efficace Fondée en 2013, Lovis Décolletage Sàrl a été acquise par Eliont Brahimaj et Laorent Gashi en avril 2022. L’entreprise est située à Moutier dans le Jura bernois, berceau du décolletage. Spécialisée dans la fabrication de pièces de grande précision, elle œuvre dans des secteurs variés tels que la connectique, l'horlogerie ou encore le médical et l’appareillage. Grâce à l’organisation irréprochable de ses six employés, la société affiche des délais particulièrement courts et une qualité à la hauteur des exigences de ses clients. 500 000 pièces 100% Swiss Made sortent ainsi de l’usine chaque mois. Bien Vivre a rencontré les deux nouveaux propriétaires de cette entreprise qui tourne à plein régime pour pérenniser sa place.

220


Redynamiser avec une équipe jeune C’est sur les bancs de l’école professionnelle qu’Eliont Brahimaj et Laorent Gashi sont devenus amis. Ils ont obtenu leur Certificat Fédéral de Capacité de décolleteur en même temps puis l’un s’est spécialisé dans les machines traditionnelles et l’autre dans les machines à commandes numériques, communément appelées CNC. C’est sur cette belle complémentarité qu’ils ont choisi de fonder leur expertise en créant un business ensemble. Ces deux professionnels ont acquis pendant 15 ans des connaissances et des savoir-faire dans des entreprises de différents secteurs d’activité et fonctionnant selon divers processus d’usinage avant de les mettre à profit de leur propre affaire. Une fois Lovis Décolletage acquise, l’aventure peut commencer. Face à l’instabilité de l’activité de la structure, les deux entrepreneurs ont dû redoubler d’efforts et de motivation pour la redynamiser. Un succès puisqu’en seulement cinq mois d’acquisition, ils ont installé quatre machines de décolletage supplémentaires et ont recruté deux employés dont un apprenti. Preuve de leur volonté de former et transmettre l’envie de décolleter. A un peu plus de trente ans à peine, les deux chefs d’entreprise se voient déjà comme la nouvelle génération qui chamboulera le métier avec une philosophie jeune et dynamique qui puise ses connaissances et son savoir-faire de formateurs très expérimentés.

Des services variés Lovis Décolletage Sàrl propose un large panel de services dans l’univers du décolletage. L’entreprise fabrique des pièces de tous matériaux (laiton, acier inox, bronze, plastiques, aluminium, etc.) et d’un diamètre allant jusqu’à 16 mm, des formes et esthétiques les plus simples aux plus complexes. Grâce à des partenariats avec des sous-traitants, elle peut offrir une prestation globale aux fournisseurs de composants complets en incluant aussi bien les traitements thermiques que les traitements de surface, le polissage, le blocage et le roulage. Les nouveaux directeurs de la structure axent leur stratégie de fabrication sur le respect des délais et la qualité irréprochable à des prix compétitifs, ou plutôt réalistes comme ils aiment le préciser. 221


S’adapter pour répondre à tous Chez Lovis Décolletage Sàrl, chacun a sa place. Laorent Gashi et Eliont Brahimaj traitent séparément avec leurs clients afin de répondre au mieux à leurs attentes et d’assurer un suivi plus fluide car chacun a son domaine d'expertise. Les autres collaborateurs aussi ont des tâches qui leur sont propres: contrôle de qualité, maintenance des appareils, lavage des pièces, expédition des pièces… Une telle organisation permet à l’affaire de tourner sans accrocs. L’équipe est très réactive et flexible et peut donc répondre aux besoins urgents de ses clients comme fournir des pièces dans le mois par exemple. Pour gagner

222

encore plus de temps, elle s’est entourée de fournisseurs locaux qui offrent une grande disponibilité. Disposer de machines traditionnelles et de commandes numériques offre une souplesse de production. La structure peut ainsi répondre à des besoins et des niveaux d’exigences différents. Les machines CNC conviennent pour des pièces complexes et des petites séries tandis que les traditionnelles sont plus adaptées à produire en grande série avec un cycle de production rapide tout en garantissant la qualité exigée. Lovis Décolletage Sàrl produit donc des petites et grandes séries de pièces brutes ou terminées, selon la demande.


Pérenniser l’activité La source de motivation qui amène Eliont Brahimaj et Laorent Gashi à de tels résultats est l’ambition. Ils souhaitent solidifier l’entreprise qu’ils viennent d’acquérir et continuer à développer son activité pour à terme, agrandir leurs locaux, recruter et mieux s’équiper. L’objectif étant de pouvoir réaliser en interne les prestations qu’ils font faire à des sous-traitants telles que les activités de polissage, taillage et de traitement des pièces qu’ils fabriquent. Comptabiliser 15, 20 employés d’ici cinq ans serait gage de leur réussite. Sans oublier leur devise: développer l’activité tout en restant à taille humaine pour maintenir la proximité avec leurs clients.

Les Evalins 2a – CH-2740 Moutier Tél. +41 32 493 50 44 info@lovisdec.ch – www.lovisdec.ch

223


TCL CONCEPT

La polyvalence au service de l’habillage horloger Basée à Corcelles-Cormondrèche, TCL Concept est spécialisée dans le développement de produits horlogers. Depuis 10 ans, Thierry Clottu, un spécialiste du domaine qui a notamment affiné ses compétences et savoir-faire dans plusieurs grandes sociétés renommées du secteur, dirige et fait prospérer sa structure à travers le temps. L’écoute, le sens de l’esthétisme et la flexibilité sont des valeurs qui font de TCL Concept bien plus qu’un simple bureau technique. Toujours à la recherche d’idées innovantes qui répondent aux besoins de ses clients, il a également lancé sa marque de montres: Done Watches. Portrait d’une entreprise polyvalente et engagée dans la réussite de ses clients.

224


Les prestations de TCL Concept •  Etude, développement et modélisation 3D. •  Réalisation de dossiers de plans pour tout ce qui est attrait à l’horlogerie: boîtes de montres, cadrans, aiguilles, bracelets, boucles, PLV (écrins, vitrines, présentoirs). •  Prototypage rapide en impression 3D et prototypage métal en sous-traitance. •  Possibilité de retravailler les ponts et l’architecture d’un mouvement existant pour améliorer son apparence.

Se spécialiser avant de créer son entreprise Issu d’une formation d’ingénieur HES en microtechniques, Thierry Clottu a travaillé pendant plusieurs années pour de grandes marques du secteur. D’abord constructeur habillage, il est ensuite devenu responsable technique, qualité, logistique et produit, acquérant ainsi de solides connaissances sur tout le processus de fabrication des montres. Un savoir-faire et des compétences pointues qui lui ont permis d’aiguiser ses sens de la rigueur et du perfectionnisme, nécessaires dans son métier. Riche de ces différentes expériences, le neuchâtelois d’origine fait alors le choix de se lancer un nouveau défi en créant sa propre structure en novembre 2012. Une structure qu’il souhaite à l’écoute de ses clients au quotidien. Aujourd’hui, il organise les missions de TCL Concept avec des collaborateurs qualifiés et expérimentés.

création des marques avec lesquelles ils collaborent, se veulent «ouverts d’esprit» et vont jusqu’à la confection de prototypes selon la demande. La connaissance de la complexité du processus de création et la conscience des problématiques rencontrées sont d’autres atouts de l’entreprise. Cela encourage TCL Concept à réfléchir aux futures innovations du modèle en cours de création afin de gagner du temps. Pour obtenir la qualité souhaitée dans les délais imposés, l’équipe fait preuve d’une grande réactivité et flexibilité avec ses clients. L’écoute et le

Plus qu’un bureau de développement TCL Concept propose davantage de services qu’un simple bureau d’étude qui réalise des plans. Le directeur et son équipe, soucieux de faciliter le processus de

225


partage de connaissance sont d’autres ingrédients de la recette de TCL Concept. Pour aller encore plus loin dans cette notion d’accompagnement personnalisé, Thierry Clottu met à disposition de sa clientèle son important réseau de partenaires et de fournisseurs qu’il a su acquérir et consolider au fil des années. La sensibilité esthétique au service du projet Chaque entreprise a son ADN et celle de Thierry Clottu est de celles qui placent l’esthétique au centre de chaque projet. Doté d’une grande sensibilité esthétique, l’équipe peut ainsi suggérer des idées de designs à ses clients et donner son avis et des conseils sur les leurs. Mais pour faire une montre aussi harmonieuse que

226


désirable, il faut aussi jouer sur le prix. Pour limiter les coûts, TCL Concept guide ses clients vers la partie finale du produit. Plutôt que de simplement réfléchir à ce à quoi ressemblera la montre une fois en vente, le directeur recommande «d’anticiper les futures versions». Pour cela, il leur explique parfois qu’il vaut mieux choisir en amont tel matériau car il est moins coûteux et de revenir vers un autre matériau une fois la marque bien installée sur le marché avec une clientèle fidèle. Des outils de pointe Motivé par le résultat, Thierry Clottu s’aide des meilleurs outils. Le logiciel Solidworks lui permet de modéliser en 3D et de paramétrer des dossiers de conception et de les garder pour une éventuelle innovation du produit développé. Les délivrables sont remises au client selon les besoins au format 3D STEP, IGES, DXF ou PDF. Le bureau s’est équipé d’une imprimante 3D pour se rendre compte en volume de ce que donne le design imaginé sur un poignet. Ces postiches servent alors de base de discussion pour valider ou ajuster le développement selon les souhaits du client. A la demande, une dernière phase de prototypage en métal peut être mise en place par l’équipe, grâce à son réseau de fournisseurs. Si le travail s’arrête ici pour TCL Concept, l’entreprise mise aussi sur la conservation des données client et la confidentialité, en misant sur des serveurs sécurisés de pointe.

Avenue Beauregard 28 – CH-2036 Cormondrèche Tél. +41 32 545 35 45 tcl@tcl-concept.ch – www.tcl-concept.ch

227


GEESCO

Des artisans dans l’air du temps Spécialisée dans l’étude, la conception et la réalisation d’ouvrages horlogers spécifiques et de haute joaillerie, la société GEESCO bénéficie d’une réputation d’entreprise visionnaire dans son domaine. Nous avons rencontré les 2 associés, Antoine et Charly Arpin, également frères, qui nous ont expliqué leur conception du métier et leur vision du futur.

228


Une histoire de famille: deux frères dotés d’expertises distinctes et complémentaires Charly s’est depuis toujours destiné à une profession axée sur le savoir-faire. Passionné par les métiers manuels, il choisit de faire du travail d’orfèvre son métier en intégrant rapidement le domaine grâce à une école spécialisée en bijouterie/joaillerie pendant quatre ans. Davantage intéressé par l’étude et la conception des projets en amont, Antoine obtient quant à lui une licence en développement de produits industriels à la suite d’une formation d’ingénieur. Pendant plus de 6 ans, l’un comme l’autre évoluent et ponctuent son parcours de plusieurs expériences dans des structures spécialisées dans le développement de pièces de joaillerie/horlogerie proposant des services complets du dessin du bijou ou de la montre jusqu’à la fabrication du produit fini. Une haute qualité de prestations Conscients de la complémentarité de leurs compétences, les deux frères décident de lancer leur propre structure en intégrant des valeurs de travail fortes basées sur un savoir-faire d’experts ainsi qu’un service client personnalisé et humain. Antoine a en charge le bureau technique qui gère toute la partie recherche et développement de projets intégrant les compétences d’analyse, d’étude, de dessin avec la conception assistée par ordinateur et la

connaissance des innovations du secteur. Le bureau technique établit ensuite un process de fabrication répondant à la demande du client. Charly prend alors en charge la partie réalisation du produit et organise les tâches réalisées par les différents corps de métiers. Les meilleures solutions techniques sont employées grâce à des technologies performantes et maîtrisées à la perfection par ces passionnés. Le savoir-faire des deux hommes est une compétence globale sur laquelle s’appuient leurs clients rassurés de pouvoir faire confiance à des spécialistes du domaine maîtrisant parfaitement toute la chaîne de travail en partant d’une idée pour aboutir à une concrétisation optimum. Il s’agit de l’atout majeur de GEESCO: imaginer et innover autour de l’idée d’un client en lui proposant la solution la plus adaptée et la plus novatrice. Que ce soit dans le domaine de l’horlogerie ou de la bijouterie, cette culture interne du travail reste de qualité identique. 229


Des valeurs d’entreprise fortes Le rapport humain que les deux associés mettent également dans l’écoute client fait partie intégrante de l’identité de la structure. Pour l’un comme pour l’autre, rien n’est possible sans une compréhension parfaite de la demande initiale qu’il faut savoir analyser et reformuler. Chez GEESCO, le service et l’accompagnement client sont une garantie systématique. Au-delà du produit fini parfaitement fabriqué, GEESCO a su fidéliser sa clientèle grâce à cette qualité d’échange et de service. Toujours accessibles, les responsables assurent le suivi de chaque projet personnellement en interlocuteur unique. En termes d’engagement, les deux associés contrôlent et garantissent la provenance des matériaux utilisés notamment concernant les pierres pour la partie joaillerie. L’entreprise se veut foncièrement locale et travaille uniquement avec des partenaires de la région.

230


Innover: la valeur ajoutée de GEESCO Sur un marché particulièrement concurrentiel sur la place de Genève, GEESCO a choisi de se démarquer en imaginant et conceptualisant des technologies et des designs novateurs. Grâce à leurs esprits visionnaires, Antoine et Charly proposent en plus de leur panel de prestations complet, des avancées inédites aux marques d’horlogerie. Cet état d’esprit est totalement en adéquation avec les besoins du marché actuel stagnant d’un point de vue esthétique et technique. GEESCO est une entreprise forte de propositions pour des déclinaisons de modèles ou des éditions limitées. La philosophie des deux associés est de bousculer le marché en créant la surprise à travers des marques désireuses de proposer des produits originaux pour se démarquer. L’équipe a d’ailleurs récemment mis au point et breveté une technologie permettant de sertir de manière invisible des matériaux spécifiques tel que le carbone, le saphir synthétique ou encore la céramique. Cette technologie innovante est également intéressante si elle s’applique au sertissage baguette de grande série sur matériaux standard permettant de réduire considérablement les coûts. Du fait de

cet axe de développement basé sur l’inédit, le rayonnement géographique de l’activité de l’entreprise va au-delà du canton avec notamment une clientèle importante à Neuchâtel et des demandes émanant de l’international. Plus que jamais GEESCO s’inscrit dans l’avenir de son domaine en étant précurseur avec l’étude d’un projet horloger en NFT, une forme d’art numérique, mais avec l’ambition de réaliser le projet également en réalité.

Route de Meyrin 267 CH-1217 Meyrin Tél. +41 076 822 45 12 info@geesco.ch www.geesco.ch

231


GAGNEBIN HORLOGERIE SA

Tradition d’innovation En 2020, David Gagnebin s’est lancé le défi de relancer la société horlogère de ses ancêtres vieille de 90 ans. Gagnebin Horlogerie SA oscille brillamment entre tradition et modernité pour accompagner les marques qui ambitionnent de faire la différence. En parallèle, elle travaille à lancer sa propre marque de montres: Gagnebin. Implantée au sud du Jura, dans le canton de Berne, l’entreprise se situe au cœur des villes reconnues pour leur savoir-faire horloger. Portrait d’une société ouverte sur l’avenir.

Photos : © Gagnebin Horlogerie

232


Famille horlogère depuis 300 ans Les premiers écrits faisant référence à l’horlogerie dans la famille Gagnebin datent de 1723. C’est pourquoi au moment de choisir son cursus de formation, David Gagnebin s’est tout naturellement tourné vers le design produit. Il a d’abord étudié le dessin technique, puis le design industriel avant d’enfin mettre les pieds dans l’horlogerie sans plus en sortir. Il terminera ses études au CEFCO pour maîtriser le marketing et la communication, outils indispensables à son métier futur. Ses premières expériences professionnelles lui ont permis de devenir incollable sur les spécificités du secteur liées au langage et aux normes, sur les processus transformant l’idée en objet et sur les tendances. David Gagnebin a travaillé pendant quatre ans dans une célèbre agence de design horloger et neuf ans dans une compagnie de sous-traitance horlogère. Ce solide parcours lui permet ainsi de relancer la société familiale. Au service des marques pour faire la différence Au travers de sa société, David Gagnebin espère «donner une image plus ouverte à l’horlogerie et laisser sa trace dans le secteur». Une manière de perpétuer la tradition familiale. Gagnebin Horlogerie SA est donc dédiée au conseil des marques, au design et au prototypage de montres. Elle accompagne toutes les marques, qu’elles soient déjà bien installées sur le marché, novices, haut de gamme ou plus abordables. De l’organisation générale à la création de plans Gagnebin Horlogerie SA aide aussi ses clients dans le suivi de production avec les fournisseurs. Elle s’adresse particulièrement aux marques qui veulent être plus concurrentielles. Pour cela, le directeur et son équipe travaillent main dans la main tout au long du projet avec leurs clients. Ils vont plus loin que simplement trouver l’idée du design à lancer en les accompagnant pour trouver un positionnement et un message pertinents plus adaptés à leur cible. Cela les amène aussi à animer des brainstormings et à organiser des séances photos et vidéos pour des affiches publicitaires ou des communications digitales. L’innovation et la tradition au cœur du projet Innover est la clé de la réussite selon David Gagnebin. Mais pour innover, il faut avoir une base solide: la tradition. S’il s’inspire de ce que sa famille lui a appris, il est également en recherche perpétuelle de nouveautés. Il propose à ses clients de travailler avec des matériaux et

des processus de fabrication originaux et inclut toujours dans ses pistes de réflexion les enjeux actuels liés au réchauffement climatique, aux délais de livraison allongés chez certains fournisseurs, etc. C’est cette recherche de modernité qui l’a poussé à établir son bureau dans l’espace de coworking du Switzerland Innovation Park à Bienne. Il y rencontre des professionnels de tous horizons qui lui apportent un regard extérieur. Dans cet espace, des imprimantes 3D sont mises à disposition des collaborateurs. David Gagnebin et son équipe l’utilisent notamment pour tester leurs produits en temps réel. C’est aussi le cas de ceux de la nouvelle marque de montres Gagnebin. Encore un défi pour ce passionné qui place la recherche d’innovation et d’efficacité au centre de ce processus industriel.

Rue d’Aarberg 46 – CH-2503 Bienne Tél. +41 78 625 55 00 info@conseil-horloger.ch – www.conseil-horloger.ch

233


TECHNOCUT

Les spécialistes de la découpe et gravure laser La société Technocut SA est implantée sur Bonfol, dans le Jura suisse. Ses collaborateurs sont tous des spécialistes de la découpe et de la gravure laser. Leur équipement de pointe et leur savoir-faire inégalable permettent d’offrir à leur clientèle un service de qualité avec la garantie d’une excellente réactivité. Les délais sont courts et la prise en charge unique.

234


Un savoir-faire Swiss Made Depuis 2006, l’arc jurassien abrite une société au savoir-faire Swiss Made et à l’accueil clientèle inégalable. J. Montavon s’exprime à ce sujet: «Nous sommes équipés de plusieurs types de machines laser, dont plusieurs lasers femtosecondes, nous permettant de réaliser des pièces uniques ou des séries plus importantes. Nos compétences s’appliquent principalement pour le domaine de l’horlogerie mais aussi pour la microtechnique, la bijouterie ou encore le médical. Cette diversité nous apporte une expérience dans de nombreux types de matières. Grâce à l’utilisation de centres d’usinages femtoseconde, procédé de dernière technologie, il est possible d’atteindre des tolérances de l’ordre de quelques microns, ceci autant en découpe qu’en gravure dans des épaisseurs matières jusqu’à 0.50 mm. La même technologie est utilisée pour découper de l’acier, de l’or, du laiton ou encore de la nacre». Equipements & machines ultra-performantes Technocut SA utilise des machines de dernière technologie que l’on appelle «femtoseconde». Une femtoseconde vaut 10-15 seconde. Une femtoseconde (fs) est pour une seconde ce qu’est l’épaisseur de la lettre « I » sur ce papier par rapport à la distance terre-soleil (150 millions de km). Si la lumière fait presque huit fois le tour de la terre en une seconde, elle parcourt seulement 30 microns (l’épaisseur d’un cheveu humain) pendant 100 fs. «Ces machines ont des impulsions tellement courtes que cela n’a pas le temps de chauffer la matière. Cela apporte de nombreux avantages comme justement le fait que cela ne chauffe pas la matière, donc pas de déformation par rapport à l’utilisation de ces lasers. Nous avons 5 machines femtosecondes pouvant être utilisé en découpe et gravure, ainsi que d’autre machines laser plus «standard», pour la découpe de matière métalliques plus épaisse, la gravure ou marquage sans besoin de précision extrêmes ou encore de machines pour la découpe et la gravure de matière non métalliques, comme le bois et les plastiques.» Une clientèle fidèle Issu d’une école d’ingénieur microtechnique avec une orientation en horlogerie, J. Montavon avoue aussi apprendre quotidiennement dans son métier. Quant aux compétences de ses collaborateurs, l’apprentissage sur le terrain garantit une réactivité et un savoir faire excellents. «Nous faisons de la recherche, et selon les matières nous repartons souvent de zéro». La clientèle de Technocut SA est principalement issue du domaine horloger de l’arc jurassien jusqu’à Genève. Le domaine médical et les sociétés microtechniques font partie de la clientèle privilégiée et la concurrence est somme toute plutôt équilibrée. «Je pense qu’il y a assez de travail pour tout le monde. Le secteur est dynamique.»

Un contexte économique peu impactant Malgré une légère baisse en 2020 due au contexte pandémique international, des chiffres confortables et réconfortants ont très vite été retrouvés. «Finalement, Technocut SA a été très peu impacté. Le marché de l’horlogerie suisse de haute gamme se porte plutôt bien». L’entreprise travaille passablement dans les petites séries et les prototypes. «Ce qui est apprécié de nos clients c’est bien notre réactivité et la capacité à faire les pièces dans la semaine. Nos délais sont très courts et nous bénéficions d’une vision toujours à très court terme (3 semaines).» Ce délai court est du au nombre de machines à disposition et à la remarquable flexibilité des collaborateurs. La majorité du temps, Technocut SA réalise des commandes uniques mais qui peuvent se ressembler entre elles. Chaque commande est une nouvelle aventure.

Microdécoupe & gravure laser Sur les Perrières 361 – CH-2944 Bonfol Tél. +41 32 426 51 02 – Fax +41 32 426 51 03 info@technocutsa.ch – www.technocutsa.ch

235


SPDL SA

A votre service, tout simplement ! Fondée en 2020 à Peseux, SPDL SA propose des services multiples pour les broches mécaniques et électrobroches d’usinage de machines-outils. Les membres de l’équipe s’adaptent à tous les besoins de leurs clients en customisant les réglages des broches en fonction de leur utilisation et de leurs besoins. La société a également un engagement de proximité dans le choix de ses fournisseurs, lui permettant d’être particulièrement réactive et efficace. Coup de projecteur sur une société qui a l’ambition de devenir un acteur incontournable du secteur.

236


Des prestations réalisées par des professionnels Les membres de l’équipe SPDL sont des professionnels confirmés dans les trois secteurs clés du domaine des broches que sont: la conception, la fabrication et le montage. La philosophie: rendre service au client grâce aux compétences de l’équipe et à sa connaissance des broches qui lui permet d’offrir les solutions les plus adaptées à la réalité du client. Pour cela, la société accorde une grande importance à la confiance entre elle et le client fondée sur la transparence dans les processus. Afin de répondre au mieux à n’importe quels besoins, elle propose quatre services autour de la broche, tous adaptables à chaque situation: réparation, révision, optimisation et customisation, analyse de performances et conseils et finalement vente de broches neuves et d’occasion. Dans le cadre de ses prestations d’optimisation et de customisation, elle analyse les besoins précis de ses clients et leur offre des conseils pour mieux utiliser leur équipement. Du côté de la partie vente, l’entreprise est le représentant suisse exclusif du fabricant mondialement connu GMN. Le client au centre La qualité des prestations réalisées par SPDL SA repose sur le lien fort qu’elle tisse avec sa clientèle. Pour entretenir la confiance entre les deux parties, le suivi de la mission est toujours effectué de manière structurée et documentée afin d’exploiter les retours qui lui sont faits pour proposer d’autres solutions à l’avenir. C’est cette attention particulière donnée à chaque client qui les rend satisfaits du travail fourni par la société et qui les motive à lui confier leurs prochains besoins. Pour aller encore plus loin, l’affaire reste présente et disponible auprès du client pendant toute la mission et même après afin de s’assurer que le résultat lui convient parfaitement. D’où l’intérêt pour elle d’avoir un département de vente de broches et d’électrobroches neuves et d’occasion afin de pouvoir répondre à toutes les situations.

Course contre la montre Pour atteindre son objectif de devenir un acteur incontournable en matière de services de broches, l’entreprise a pensé à tout. Si elle satisfait pleinement ses clients, ce n’est pas uniquement parce qu’elle les place au centre de ses préoccupations mais elle compte aussi sur d’autres stratégies. Ainsi, elle a investi dans des équipements de montage et de mesure ainsi que des machines manuelles pour effectuer des réparations et des retouches dans des délais les plus courts possibles. SPDL SA peut également compter sur un réseau de partenaires-fournisseurs qui permettent à cette start-up nouvellement créée de proposer des prestations permettant de relever les challenges parmi les plus exigeants. Vous en doutez? Contacteznous, nous sommes prêts pour notre prochain défi !

Rue de la Gare 4 – CH- 2034 Peseux Tél. +41 32 916 11 44 contact@spdl-spindles.ch – www.spdl-spindles.ch Retrouvez-nous également sur Linkedin

237


HORLOGERIE

Les salons horlogers d’aujourd’hui et de demain Après 2 ans d’annulations (sauf pour certains) à cause du Covid, les salons horlogers helvètes reviennent en force pour débattre de l’actualité du secteur et trouver des solutions. L’un, le Geneva Watch Days, a même vu le jour pendant cette période bouleversée. Inflation, pénurie de main d’œuvre, etc. ont rythmé les éditions 2022. Tour d’horizon.

© Watches and Wonders Geneva

238


© TWS

Le salon Imagination Neuchâtel

© TWS

Le salon TWS Le Technical Watchmaker Show (TWS) est un salon dédié aux professionnels de la grande horlogerie et de la microtechnique au sens large. Son rôle: faire le lien entre les manufactures horlogères et les entreprises technologiques qui travaillent main dans la main. Ici, le savoirfaire de l’Arc Jurassien est présenté à des visiteurs venus du monde entier. Une nouvelle infrastructure pour la reprise C’est évidemment à La Chaux-de-Fonds, capitale des compétences microtechniques et de la production de composants horlogers, que TWS se déroule. Après l’annulation de l’édition 2021, les anciens abattoirs reçoivent à nouveau le salon du 20 au 23 septembre 2022. Cette fois, dans une infrastructure plus adaptée. Le salon avait rassemblé 60 exposants et plus de 3000 visiteurs lors de sa première édition en 2019. Les dimensions et la modélisation des espaces conviviaux ont donc été transformées au profit des rencontres et des échanges professionnels. www.tws-swiss.com

Pour mettre en avant le savoir-faire des marques et start-up du secteur horloger, Carlo Enea Naldi et André Colard ont créé Imagination. Deux fois reporté, il devrait finalement avoir lieu du 30 mars au 4 avril 2023. Le salon Imagination Neuchâtel ambitionne de replacer l’horlogerie dans son berceau et il se veut être différenciant des salons existants. Lui, s’adresse aux start-up, aux petites et moyennes marques d’horlogerie. Ses organisateurs espèrent en accueillir une centaine entre le port, l’hôtel et le Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel.

Le salon EPHJ-EPMT-SMT Créé en 2002 et implanté à Genève, capitale mondiale de l’horlogerie, depuis 2012, le salon EPHJ-EPMT-SMT est bien connu des experts de la haute précision. Ils y vont avec l’objectif de se faire connaître ou de découvrir de nouveaux fournisseurs. Son succès repose sur l’innovation des PME et des start-up présentes et la présentation d’avant-premières mondiales, source de motivation des visiteurs. Le salon rassemble chaque année plus de 800 exposants (fournisseurs de l’horlogerie-joaillerie, des microtechnologies et des medtechs) et 20 000 visiteurs attirés par les tables rondes et le Grand Prix de l’Innovation. 239


© EPHJ-EPMT-SMT

© EPHJ-EPMT-SMT

© EPHJ-EPMT-SMT

sur l’état du secteur. L’événement est décentralisé pour permettre aux visiteurs de découvrir les showrooms des exposants. Direction le Pavillon de Geneva Watch Days, sur le quai du Mont-Blanc de la Cité de Calvin, les boutiques et hôtels participants, situés au bord du Léman, pour en profiter l’année prochaine!

© EPHJ-EPMT-SMT

Un salon global L’EPHJ-EPMT-SMT ne s’arrête pas aux portes du salon genevois. Pour attirer et dénicher les perles du secteur, le directeur Alexandre Catton fait vivre son salon toute l’année. Le site internet est mis à disposition des exposants pour communiquer sur leurs actualités.

Pas que pour les fins connaisseurs Les professionnels tout autant que le grand public ont leur intérêt à prendre part aux Geneva Watch Days. Les petites marques indépendantes sont autant représentées que les noms les plus connus. L’édition 2022 a rassemblé une quarantaine d’exposants.

Une édition retour sous le signe de la pénurie de main d’œuvre Les éditions de 2020 et 2021 n’ont pas eu lieu mais 2022 atteste bel et bien le retour du salon. Cette fois, sous le signe de la pénurie de main d’œuvre. En conséquence, le salon a donc organisé des jobdatings pour aider les entreprises à trouver de futurs employés. Egalement, les participants ont pu prendre part à des tables rondes sur la formation en entreprise et la durabilité notamment. Tout a été pensé pour accompagner les professionnels de l’horlogerie dans leur excellence. https://ephj.ch/

Le salon Geneva Watch Days Né en 2020 pendant la pandémie, le salon Geneva Watch Days est un nouveau nom à retenir. Parmi les fondateurs: certaines des plus grandes marques d’horlogerie. Après une seconde édition prometteuse, les organisateurs ont renouvelé le rendez-vous. Les visiteurs y découvrent les nouveaux modèles de montres à venir sur le marché et peuvent également prendre part aux débats organisés 240

© Watches and Wonders Geneva


Le salon Watches and Wonders Geneva Anciennement appelé Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH), le Watches and Wonders Geneva est un événement incontournable pour les acteurs de l’excellence horlogère. Les maisons y présentent les tendances et les nouveautés de l’année à de potentiels acheteurs, détaillants, curieux et amateurs, invités privilégiés et aux médias. © Watches and Wonders Geneva

© Watches and Wonders Geneva

Une édition riche en débats La troisième édition du salon Geneva Watch Days s’est déroulée en pleine période d’inflation. Le sujet était alors au cœur des préoccupations: le prix des montres doit donc tenir compte de ce paramètre. Le difficile approvisionnement de certains matériaux et la pénurie de main d’œuvre affectent eux aussi les tarifs. www.gva-watch-days.com

L’excellence horlogère présentée à l’international Pour présenter le savoir-faire horloger, Watches and Wonders Geneva offre des rendez-vous exceptionnels à ses participants. Tables rondes et keynotes sont ainsi organisées pendant toute la durée du salon. Preuve de son importance dans le milieu, l’édition 2022 a rassemblé 38 des plus grandes marques de montres. Résultat, les innovations présentées ont touché presque 22 000 visiteurs à Palexpo et plusieurs millions à distance. La durabilité au cœur des préoccupations En plus de placer le salon en haut de la liste des événements importants, l’organisateur et Président ad-intérim de la Fondation de la Haute Horlogerie place la durabilité au cœur de ses préoccupations. Il s’attarde particulièrement sur l’innovation, l’économie circulaire, la transparence et le développement durable. Pour y répondre, les maisons horlogères travaillent avec des matières premières plus responsables. www.watchesandwonders.com

© Watches and Wonders Geneva

241


INTERVIEW

FRANCE TERRIER

ARC HORLOGER

Un projet ambitieux autour de 3 grands axes: la préservation, la valorisation et la transmission de savoir-faire exceptionnels

© Th. Porchet, www.image21.ch

Horloge de clocher. © MIH / Jess Hoffman

242

Fort d’une inscription au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2020 pour ses savoir-faire en horlogerie et mécanique d’art, l’Arc jurassien ne disposait cependant pas d’un organisme à même de valoriser et de promouvoir cette reconnaissance. L’Office Fédéral de la Culture et les communautés concernées ont alors approché arcjurassien.ch pour développer un projet en collaboration avec la France voisine. Ainsi, est née l’idée d’ARC HORLOGER dont nous parle France Terrier, cheffe du projet pour la Suisse.


François Junod, automatier. © Alain Margot

Le 1er Forum de la formation d’ARC HORLOGER, décembre 2021. © J.-C. Sexe

Pourquoi ARC HORLOGER? Les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sont présents dans l’Arc jurassien depuis la fin du XVIIe siècle. Aujourd’hui encore, l’espace qui s’étend de Besançon à Bienne et de Genève à Schaffhouse est parsemé de «pôles d’intelligence horlogère». Des générations de mécaniciens, d’horlogers et d’artistes y ont laissé leurs empreintes tant culturelles qu’architecturales. Ce caractère particulier contribue de manière essentielle au rayonnement de l’Arc jurassien et constitue un levier indéniable de l’attractivité économique et touristique de la région. La préservation de ces savoir-faire en tant qu’éléments de patrimoine vivant, qui évoluent au fil des générations, est donc devenue une priorité pour le territoire. La Suisse et la France ont ainsi déposé en mars 2019 une candidature commune, pour que les savoirfaire en mécanique horlogère et mécanique d’art soient inscrits par l’UNESCO sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La bonne nouvelle est tombée le 16 décembre 2020. Mais, comme vous le mentionnez dans votre introduction, aucune structure n’existait alors pour faire vivre et valoriser cette reconnaissance. Actuellement, ARC HORLOGER, un projet Interreg franco-suisse, réunit les communautés concernées en un vaste réseau et développe différentes actions. Il vise notamment à mettre sur pied une structure de coordination pérenne qui puisse valoriser et promouvoir les savoir-faire concernés, tout en prenant des mesures de sauvegarde. Quelles sont ses ambitions? L’inscription des savoir-faire horlogers et en mécanique d’art sur la Liste du patrimoine de l’UNESCO a marqué un véritable tournant pour les personnes et les milieux détenteurs de telles pratiques. Tout d’abord, il s’agit d’une reconnaissance internationale, qui touche des centaines de personnes. Le projet ARC HORLOGER vise à les réunir durablement au sein d’une structure commune, à les accompagner dans la sauvegarde et la transmission de savoir-faire parfois multiséculaires et à valoriser cette richesse patrimoniale exceptionnelle en la faisant connaître loin à la ronde. Les artisans, les centres de for-

mation, les musées et les centres d’archives, ainsi que les collectivités suisses et françaises concernées sont étroitement associés aux différentes actions. ARC HORLOGER a pour mission de faire vivre le réseau qui se constitue peu à peu et de mettre en valeur les savoir-faire auprès du grand public, ce qui passe par la création d’outils d’animation et de communication. Depuis l’an dernier, le projet dispose ainsi d’une identité visuelle propre, il est très actif sur les réseaux sociaux, produit régulièrement des lettres d’information et a fait réaliser par Alain Margot des films qui présentent différentes approches des savoir-faire; enfin, le projet a permis la mise en place de premières mesures de sauvegarde: un portail d’orientation documentaire a été créé; un fonds photographique relatif aux savoir-faire en mécanique horlogère et en mécanique d’art a été constitué dans le cadre d’une exposition; un forum annuel de la formation a été organisé, avec une première édition à Besançon en 2021 et une deuxième à Porrentruy en 2022. Ce forum a pour vocation de favoriser la connaissance réciproque de l’offre de formation et des besoins en compétences; il permet de créer un réseau informel qui devrait faciliter l’accueil de stagiaires et d’apprentis; enfin, il est ainsi possible de réfléchir aux dispositifs de financement et de reconnaissance des stages en Suisse et en France. Qui finance le projet? Le projet ARC HORLOGER, dont le budget s’élève à quelque 710 000 francs, a été soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) couvrant 65% du coût total français. Ce soutien a été complété par une subvention fédérale Interreg correspondant à 50% du coût total côté suisse. L’Etat français – (Fonds national d’aménagement et de 243


Michel Bourgoz, restaurateur de boîtes à musique, L’Auberson. © Alain Margot

développement du territoire), la Région BourgogneFranche-Comté ainsi que les cantons de Berne, Genève, Jura, Neuchâtel et Vaud sont également co-financeurs du projet. On parle de projet franco-suisse, comment s’organise le travail? ARC HORLOGER est un projet franco-suisse dont le portage est assuré par arcjurassien.ch pour la Suisse, Grand Besançon Métropole et le Parc naturel régional du Doubs horloger pour la France. De manière générale, nous travaillons en étroite collaboration, avec une équipe opérationnelle de chaque côté de la frontière. L’ensemble des réalisations est conçu, développé et suivi par les chefs de file du projet, l’un en France, l’autre en Suisse, au cours de très nombreuses visioconférences. Par ailleurs, une gouvernance a été définie, qui comprend un comité de pilotage, un comité des experts et des groupes de travail. Tous ont été constitués avec une attention particulière pour une répartition équilibrée des sièges entre Suisses et Français. Qui est concerné par ce projet? La communauté horlogère se concentre dans l’Arc jurassien franco-suisse, incluant les cantons suisses de Berne (Bienne, Jura bernois), Jura (Ajoie, FranchesMontagnes, Delémont), Neuchâtel (La Chaux-deFonds, Le Locle, Vallée de La Sagne, Val-de-Ruz, Valde-Travers, Neuchâtel), Vaud (Vallée de Joux), Genève, Soleure (Granges) et Schaffhouse, ainsi que le département français du Doubs (bassin du Grand Besançon, Pays horloger: plateau de Maîche, val de Morteau). La communauté spécifique aux automates et aux boîtes à musique (mécanique d’art) se concentre principalement dans le canton de Vaud (Sainte-Croix et L’Auberson). Les retombées du projet ARC HORLOGER concerneront, côté français, les départements du Jura, du Doubs et du Territoire de Belfort, et côté suisse, les cantons de Berne, Jura, Neuchâtel, Vaud et Genève. Des partenariats ponctuels ne sont toutefois pas exclus avec des acteurs situés 244

Inauguration des 24H du Temps à Besançon, juin 2021. © F. Terrier

dans les confins orientaux de l’Arc jurassien, du côté de Soleure, Bâle et Schaffhouse. Nous avons évoqué précédemment des territoires, des villes et des cantons. Il s’y trouve une multitude de détenteurs de savoir-faire horlogers et en mécanique d’art. Ainsi, on compte 37 musées, archives et bibliothèques liés à l’horlogerie installés autant dans l’Arc jurassien, comme le Musée international d’horlogerie à La Chauxde-Fonds, qu’en France, comme le Service inventaire et patrimoine à Besançon, auxquels s’ajoutent 23 centres de formation et 23 associations, fédérations et fondations dans les deux pays. Cela, sans mentionner bien sûr les centaines d’entreprises et les acteurs privés qui font vivre le secteur de l’horlogerie et de la mécanique d’art. Où en est ARC HORLOGER aujourd’hui? Comme vous avez pu le découvrir à la lecture de ces lignes, le projet est ambitieux: des milliers de personnes sont directement ou indirectement touchées par le projet qui concerne un territoire très important. Les détenteurs de savoir-faire sont animés par une même volonté de faire progresser la situation. Pour l’heure, la grande majorité des actions du projet Interreg est réalisée et la structure de coordination devrait voir le jour prochainement. ARC HORLOGER pourra ainsi mettre en place les objectifs suivants et poursuivre ses missions de sauvegarde, de valorisation et de transmission des savoir-faire, fierté de l’Arc jurassien franco-suisse.

ARC HORLOGER c/o Association arcjurassien.ch Rue de la Paix 13 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 889 76 20 france.terrier@arjurassien.ch – www.arc-horloger.org



ARTIME DÉCORATION

Décoration mains, Haut de gamme Gestion des opérations de sous-traitance et qualité Optimisation des process de réalisation usinage/décoration

Innovation et savoir-faire Installée aux Brenets, la société Artime SA a su se forger, en seulement cinq années, une réputation dans le domaine de la décoration sur les pièces de mouvement. Trouver des solutions, dialoguer, créer, imaginer, réaliser… ici l’échange n’est pas qu’un mot, c’est une philosophie! Histoire En 2017, Stéphane Maturel, spécialiste de la décoration qui a passé plus de douze années chez Audemars-Piguet à travailler au développement de mouvements, reprend une société en collaboration avec Manuel Thomas, administrateur. Ensemble, ils lancent Artime SA installée aux Brenets. Adaptabilité «Si notre client a un projet arrêté, une idée ou qu’il cherche une solution, notre force est de toujours être à son écoute. Nous aimons libérer notre fibre artistique tout en garantissant la qualité». Savoir-faire Artime intervient autant pour le prototypage que pour les finitions main et décorations machine allant de l’horlogerie (habillage et mouvement) aux accessoires de l’industrie du luxe.

Artime SA Les Pargots 15 – CH-2416 Les Brenets Tél. +41 32 932 21 32 www.artime.ch 246


Composants mouvements, habillage du client ou usiné en interne Pont, Platine, leviers-cames Côtes de Genève Colimaçon Poli bloqué

Anglage mains Spécialiste des coins rentrants Satinage (droit/circulaire) Perlage Sablage & Microbillage R&D…

Acier, titane, maillechort, aluminium, laiton, … Or, platine, … Carbone

247


ARTIME USINAGE

Usinage de pièces Horlogères, mouvement et habillage Usinage de diverses matières Parc machine diversifié Conception et usinage de posages et outillages horlogers

Une solution clé en main Pour aller plus loin dans son travail d’expert en décoration de montres, Artime propose également l’usinage des pièces. Grâce à cette structure, la société offre à ses clients l’opportunité de leur livrer un produit complet répondant en tous points à leurs attentes. Histoire Artime Usinage a été fondée en 2019 pour répondre aux besoins et aller plus loin en proposant une offre globale quand il le faut. Adaptabilité La société réalise autant un prototype, une pièce unique qu’une petite série. Savoir-faire Artime intervient autant pour le prototypage que pour les finitions main et décorations machine allant de l’horlogerie (habillage et mouvement) aux accessoires de l’industrie du luxe.

Artime Usinage Sàrl Rue du Pont 8 – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 04 80 www.artime.ch 248


Aciers plats Ponts, platine Carrure, lunette, fond … Conception et usinage de posages et outillages horlogers

Fraisage 3 axes (Kern) Fraisage 5 axes (Wuillemin) Fil (Agie) Tournage Contrôle (Marcel Aubert, Vertex) Usinage acier, titane, maillechort, aluminium, laiton, … Or, platine, … Carbone

249


ARTIME WATCHES

Concepts innovants Accompagnement dans l’innovation Design tous produits horlogers Montres uniques et petites séries

Combiner créativité esthétique et créativité artistique Pour proposer l’intégralité du process, Artime Watch, nouvelle entité créée en 2022, vient compléter l’offre. Cette société a pour but de mettre à disposition de ses clients les compétences éprouvées de ses fondateurs en matière de conception complète de montres de luxe. Histoire Nouvelle entité, Artime Watch est dirigée par deux spécialistes du monde horloger, qui y ont vécu des révolutions, Stéphane Maturel et Fabrice Deschanel, tous deux au bénéfice d’une longue expérience dans le secteur. Adaptabilité Quelle que soit la nature de la demande, tout est mis en œuvre pour la cerner, la comprendre, l’analyser, la décrypter, la retranscrire et proposer au final un modèle de montre en adéquation avec les attentes des clients. Savoir-faire Seuls des spécialistes ayant des années de carrière dans le monde de l’horlogerie haut de gamme sont à même de soumettre des idées pertinentes et novatrices. Tel est le cas des dirigeants d’Artime Watch.

Artime Watch Les Pargots 15 – CH-2416 Les Brenets Tél. + 41 32 932 21 32 www.artime.ch 250


CONCEPTS Renforcement ADN Concept watch Nouvelle ligne produit

INNOVATION Design thinking R&D conception Design intégré

DESIGN Montres Objets horlogers Environnement horloger

PERSONNALISATION Réalisation sur demande de pièces uniques ou de petites séries depuis l’idée jusqu’à la livraison

251


PARQUET – REVÊTEMENT DE SOLS BÉTON CIRÉ – STORES

BORKO Sàrl Rue des Draizes 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 68 80 • Natel +41 79 240 39 15 administration@borko.ch


ÉCONOMIE & IMMOBILIER Une vision d’avenir

© Shutterstock

253


INTERVIEW

EMMANUEL RAFFNER

CNCI – Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie

Un nouveau président pour la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie Directeur de l’entreprise de décolletage Lauener à Boudry, Emmanuel Raffner préside depuis juillet 2021 la CNCI. Née en 1933, la Chambre a pour mission d’assurer une économie forte, durable et équilibrée. De nombreuses actions sont mises en place pour répondre aux besoins de ses 1030 membres qui sont aussi bien de grandes entreprises internationales, des PME ou des raisons individuelles.

254


Qu’est-ce qui a motivé votre décision à reprendre la présidence de la CNCI? C’était une réelle envie, après presque huit ans passés au sein du conseil et du comité. A la Chambre, le conseil est l’organe décisionnel tandis que le comité s’occupe de préparer les réunions du conseil. Je souhaitais continuer de faire vivre l’esprit et la méthode de la CNCI, dans la lignée de mon prédécesseur Alain Marietta. La concertation, le dialogue, mais aussi le pragmatisme constituent des valeurs clés pour nous. Il nous importe d’œuvrer non pas selon des principes généraux abstraits, mais au contraire, en tenant compte des réalités cantonales, avec nos spécificités locales et les forces en présence. En tant que président, je suis un porte-voix. Il faut saluer le travail effectué en amont par les équipes permanentes de la chambre. Ce sont elles qui constituent le socle et l’ancrage des travaux de la Chambre. Comment définissez-vous le rôle de la CNCI au sein du canton de Neuchâtel? La CNCI est une plateforme qui a plusieurs rôles: elle propose à ses membres des services (légalisation, Carnet ATA, secrétariat, …), elle favorise la mise en relation de ses membres, elle apporte une aide et des informations utiles à ses membres sur des sujets d’actualité ou sur des problématiques de gestion ou de gouvernance (labels, digitalisation, cybercriminalité, ...), elle apporte un soutien actif à toutes les initiatives qui favorisent vraiment les développement des entreprises et l’essor du canton

© Guillaume Perret

(attractivité, mobilité, fiscalité, cohésion sociale, …). La CNCI collabore aussi étroitement avec les autres organisations économiques du canton, mais aussi avec les autres chambres du commerce, les organisations faîtières et économiesuisse. Nous considérons l’économie dans sa dimension sociale et sociétale. Cela constitue l’un de nos enjeux forts: faire comprendre à tout le monde le rôle de l’économie, largement méconnu, dans l’épanouissement et le bien-être de la population. Il faut penser le travail autrement. La grande majorité des entreprises sont des petites entreprises et leur objectif numéro un n’est pas de faire du profit mais de «survivre»: pouvoir payer des salaires, couvrir ses charges. C’est un élément important à faire comprendre. Et contrairement à ce que certaines personnes pourraient penser, le rôle de la Chambre n’est pas de défendre les intérêts individuels d’entreprises du canton. Il y a un faux débat sur la répartition des richesses. Le vrai débat consiste à créer des richesses. Au Conseil de la CNCI, nous cherchons plutôt à défendre des conditions cadres favorables pour les entreprises installées dans le Canton, à protéger leur rentabilité en veillant à maintenir une fiscalité acceptable. Ce faisant, nous voulons aussi donner envie à d’autres de venir s’installer dans notre canton. Et donc, comment parvenir à attirer de nouveaux·elles venu·e·s dans le canton? Pour l’attractivité du canton, c’est à nous de mettre en place ce que l’on aurait envie d’y trouver comme nouvel arrivant, à savoir: un centre ville dynamique avec une offre diversifiée, des emplois, des écoles, des structures parascolaires, ... Cela va donc bien au-delà des enjeux purement économiques. C’est dans ce sens et avec une vision globale que la Chambre veut travailler avec les autorités locales, afin de développer l’attractivité du canton pour les entreprises mais aussi pour les salariés, les familles. Nous avons aussi dans nos perspectives la cohésion sociale dans son ensemble et les emplois des jeunes et des plus de 50 ans. Vous misez beaucoup sur les jeunes... Il faut en effet savoir adapter le tissu économique aux jeunes générations, les compétences évoluent, il faut apprendre à évoluer au sein des entreprises, rester agile mais réfléchir. Le regard des jeunes, parfois transgressif, 255


est important sur la technologie, les techniques de vente. Souvent, il y a un réflexe de repli. Pour éviter cela, nous favorisons un tour de table complet entre les anciennes et les jeunes générations. Réunissant plus de 1000 membres et représentant 35 000 postes de travail, la CNCI constitue un réseau d’échanges particulièrement fertile. A ce titre, vous collaborez avec d’autres organisations économiques du canton, de quelle manière? En effet, la concertation avec les autres organisations économiques est essentielle pour que l’action soit globale soit efficace. Nous collaborons ainsi avec l’AIP (Association Industrielle et Patronale), avec l’APIAH (Association Patronale des Industries de l’Arc Horloger), la CIN (Chambre Immobilière Neuchâteloise), la Convention Patronale de l’industrie horlogère suisse, la FER (Fédération des Entreprises Romandes), la FNE (Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs), la FNSO (Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre) et l’UNAM (Union Cantonale Neuchâteloise des arts et métiers). C’est important de toutes les citer car elles jouent chacune un rôle majeur dans leur domaine de compétence. Nous voulons mettre toutes ces compétences au service du canton et pour la défense de ses intérêts. Nous travaillons ensemble lorsque les sujets à traiter le nécessitent. Ainsi, nous avons mis en place un front d’information commun pour nos membres au moment du Covid pour leur transmettre rapidement des informations claires et utilisables immédiatement. Nous luttons aussi ensemble contre toutes les initiatives qui mettent à mal l’économie neuchâteloise et l’attractivité du canton. Les entreprises représentent une courroie vers le politique, et il s’agit de trouver, par ce système de réseau, des solutions par branches, des réponses efficaces, pragmatiques face aux défis qui se présentent. Nous sommes fiers d’avoir toujours pu entretenir un vrai dialogue constructif avec les autorités cantonales de tout bord, dans un climat de confiance. C’est extrêmement important. Un enjeu important à Neuchâtel est l’innovation, pouvez-vous nous en dire plus? Le canton a cette chance de compter en son sein le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), des hautes écoles et une université. Le tissu économique doit parvenir à faire le lien entre la recherche et développement et la production, l’échange de bonnes pratiques. 256

Le milieu économique a la capacité à innover dans les modes de fonctionnement, faire évoluer les compétences, dans une logique de formation et d’amélioration continues. Il y a certes cette dimension technique, mais aussi humaine. Prenons par exemple le cas du télétravail: initialement, cela semblait contre-productif ou globalement inapplicable, or on s’aperçoit aujourd’hui que pour certains métiers et à dose raisonnable c’est une solution qui fonctionne. De manière plus générale, on constate que beaucoup de gens ne travaillent pas parce que l’organisation actuelle des entreprises ne le leur permet pas. Il y a quelque chose à inventer, il faut réfléchir autrement pour les années futures et pour contrer la pénurie systémique de main d’œuvre. Quels sont les défis du canton pour les années à venir? Les défis sont nombreux et tous importants, mais je vois deux enjeux clés. Premièrement l’humain: tenir compte des évolutions sociétales qui sont en marche, assurer pour tous une formation de qualité, construire un marché du travail plus inclusif, recréer de la confiance et du dialogue entre les partenaires sociaux, amener de la flexibilité, alléger le poids règlementaire qui pèse sur les entreprises et finalement sur nous tous. Deuxièmement, il faut se concentrer sur la compétitivité des entreprises pour leur permettre de continuer à se développer, à innover, à embaucher, à créer des richesses. Cela passe par une politique fiscale et parafiscale attractive pour les entreprises et pour les salariés. Nous devons réfléchir tous ensemble pour trouver les solutions les plus adaptées au tissu et aux spécificités locales. C’est une condition essentielle pour le bien-être de tous et le développement de canton et de ses talents.

Rue de la Serre 4 – Case postale 2012 CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 727 24 10 – Fax +41 32 727 24 28 cnci@cnci.ch – www.cnci.ch


RELAXEZ-VOUS, C’EST FAIT

C’EST PAR LA PROPRETÉ QUE RÉSIDE LE CONFORT

SANET NETTOYAGES SA Rue de la Serre 102 2300 La Chaux-de-Fonds

0800 762 762

www.sanet-nettoyages.ch


SANET NETTOYAGES SA

Des valeurs au service de la propreté Depuis plus de 20 ans, Sanet Nettoyages SA facilite le quotidien de ses clients installés en Suisse romande en leur proposant des services de nettoyages et de Facility Services. Engagée pour l’environnement, elle privilégie les fournisseurs locaux, emploie des produits d’entretien écologiques lorsque cela est possible, trie et revalorise ses déchets. Pour s’assurer de l’excellence du travail de ses plus de 250 collaborateurs, la société accorde une grande importance à leur bien-être. Coup de projecteur sur la philosophie d’un business familial qui met ses valeurs au service de la satisfaction de ses clients.

258


Entreprise familiale et indépendante Abel Pinto a monté sa société de nettoyage à La Chaux-de-Fonds en 2000 et a cédé sa direction à son fils Stéphane Pinto en 2018 en lui transmettant des valeurs solides lui permettant d’être à la hauteur des exigences de leurs clients. Stéphane Pinto collaborait déjà avec son père depuis plusieurs années pendant lesquelles il l’a formé et accompagné afin de maîtriser le fonctionnement de l’entreprise et de connaître les processus et les clients. Sanet Nettoyages SA est une entreprise familiale qui s’appuie sur la fidélité de ses collaborateurs permise par le bien-être qui leur est offert en interne. Certains à la tête de postes clé sont là depuis plus de dix ans! C’est donc grâce à cette proximité qu’elle peut offrir des prestations d’une qualité irréprochable tout en respectant l’environnement afin de pérenniser son activité. Elle a également à cœur d’être une entreprise locale et proche de ses clients et a donc ouvert plusieurs succursales en Suisse romande. Du côté de l’environnement, elle tente de minimiser au maximum son impact et forme ses équipes aux bons gestes à avoir dans leur quotidien de professionnels. L’électricité et l’eau sont ainsi économisées le plus possible et les déchets sont triés en interne puis pris en charge par une société externe qui s'occupera de revaloriser ceux qui peuvent l’être. 259


Qualité, réactivité et polyvalence L’excellence des services délivrés est la première préoccupation de la société qui compte aussi sur la fidélité de ses clients. Pour cela, un contrôle systématique (mais

uniquement si elle le considère nécessaire) est effectué à chaque fin de mission pour s’assurer de la qualité du travail fourni par les équipes. D’ailleurs, toutes les prestations qu’elle propose sont élaborées sur-mesure pour s’adapter au mieux aux besoins et aux exigences de chaque client. Son autre mot d’ordre est la réactivité. Elle met tout en œuvre pour rendre ses collaborateurs polyvalents lui permettant d’afficher des délais courts. Large panel de prestations Afin de répondre aux besoins de ses clients, tant des particuliers que des professionnels issus notamment de manufactures horlogères, de centres commerciaux et d’industries, Sanet Nettoyages SA propose un large panel de prestations à la carte. Les missions sont effectuées par les mêmes équipes afin d’assurer un suivi personnalisé au client. Dans le détail, l’entreprise se charge du ménage aux particuliers consistant en un service à domicile visant à faire gagner du temps aux clients et qui est complètement modulable en fonction de leurs besoins. Ils peuvent ainsi uniquement confier à l’entreprise la mise en propreté de leur logement ou l’associer à une prestation de rangement et de repassage. Le client est roi et constitue une offre sur-mesure afin qu’elle corresponde exactement à ses attentes. Pour les professionnels, l’entreprise propose des travaux de nettoyage et de mise en propreté pour tous les secteurs d’activité, pour des grandes surfaces, des infrastructures publiques, des locaux d’entreprise et même pour les manifestations. Les équipes sont formées pour répondre à tous les besoins et peuvent ainsi par exemple effectuer le nettoyage de fin de chantiers. Sanet Nettoyages SA offre également des services d’ultra-propreté visant notamment à une stérilisation stricte de l’environnement, à une mise à blanc et

260


d’entretien de salles blanches et grises. D’autres missions peuvent être effectuées dans cette catégorie et elles sont détaillées sur le site internet de l’entreprise. Des prestations de facility services sont également proposées. Elles sont réalisées par des Handymann capables de satisfaire des besoins de petits travaux de maintenance (changement de cylindres, graissage des portes, …) et peuvent aussi consister en un service de coursier, en traitement des nuisibles et en préparation de salles de séminaires pour des entreprises. Sanet Nettoyages SA dispose également d’un service d’immeubles qui satisfait les mêmes que ceux proposés par un concierge, à savoir, le remplacement d’une ampoule, le déneigement et l’entretien des espaces verts. Une hotline est disponible sept jours sur sept, 24 heures sur 24 pour satisfaire tous les besoins urgents.

Des critères de sélection des collaborateurs précis Toujours pour garantir le meilleur résultat à ses clients, Sanet Nettoyages SA accorde une grande importance au choix de ses collaborateurs qui sont ensuite formés aux valeurs de l’entreprise et aux exigences d’un secteur en particulier afin de parfaitement les maîtriser. Ils bénéficient également d’équipements et de formations de sécurité les rendant capables de donner le meilleur d’eux-mêmes à chaque mission. Source de motivation et donc gage de qualité, leur valorisation est un autre point important pour lequel elle est labellisée 100% pro. Cette étiquette délivrée par La Fédération Romande des Entrepreneurs en Nettoyage atteste que l’entreprise certifiée respecte la bonne pratique, les bons usages et l’éthique professionnelle dans l’exercice de sa profession en sauvegardant son prestige et son honneur. Dans ce sens, elle propose régulièrement à ses équipes de suivre des formations continues sur la bonne utilisation des produits et leurs risques. En outre, Sanet Nettoyages SA assure le confort de ses employés en leur mettant les outils adéquats à disposition.

Siège: Rue de la Serre 102 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. 0800 762 762 info@sanet-nettoyages.ch www.sanet-nettoyages.ch

261


MAZARS

Une fiduciaire au fort ancrage local La fiduciaire Mazars à Neuchâtel propose des services variés adaptés autant aux indépendants, aux PME qu’aux sociétés internationales. Elle intervient dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil, de la comptabilité et de la transmission d’entreprise. Les experts de Mazars peuvent accompagner les entreprises souhaitant placer le développement durable au cœur de leur activité. Entité d’un groupe qui rayonne à l’international et qui compte neuf bureaux en Suisse, par son emplacement, elle est au cœur du réseau helvète. Proximité, écoute, esprit entrepreneurial… autant de mots qui caractérisent ses atouts et qui expliquent sa renommée et son développement.

262


Mazars dans le monde : Création du premier bureau en 1945 Présent dans 90 pays et territoires 44 000 collaborateurs 12,3 % de croissance

Mazars en Suisse : 9 bureaux 325 collaborateurs

Vous accompagner pas à pas, c’est avancer ensemble.

Nous sommes un groupe spécialisé dans l’audit, la fiscalité et le conseil. Notre esprit entrepreneurial, notre expertise et notre expérience font de nous votre partenaire de confiance. Mazars SA Rue des Terreaux 9, 2000 Neuchâtel – www.mazars.ch

Du Val-de-Travers à Bienne Depuis 2019, année de son installation à Neuchâtel, l’équipe Mazars offre son expertise pointue et surmesure à l’ensemble de l’économie neuchâteloise. Comme les huit autres adresses que compte la Suisse, elle sait s’adapter aux besoins de sa clientèle et de ses attentes qui sont différents selon les cantons et les régions. A Neuchâtel, une équipe d’experts est à l’écoute des besoins des clients qui proviennent à la fois des montagnes neuchâteloises, du littoral autour de Neuchâtel, du Jura bernois ou encore de la région de Bienne. Toutes des zones dans lesquelles Mazars intervient au quotidien. Pour y répondre, la seule solution est de connaître parfaitement ces lieux et d’y avoir un fort ancrage local, une qualité à laquelle répond la fiduciaire grâce à une équipe qui vit ici et qui y a évolué avec le temps. Leur dénominateur commun est le partage des mêmes valeurs que sont l’approche humaine de la relation client, l’es-

prit entrepreneurial et l’excellence. En complément à cet atout, les sociétés étrangères, nombreuses dans la région par sa réputation en matière d’horlogerie, qui viennent s’y installer ou y sont implantées bénéficient d’un accès rapide au groupe international et intégré Mazars présent dans plus de 90 pays. Une parfaite connaissance de l’éco-système Entouré de 10 collaborateurs, Stefano Ponta dirige Mazars à Neuchâtel et il s’engage à en faire un acteur économique incontournable dans la région. En effet, il a d’abord dirigé une fiduciaire internationale où l’accent était mis sur l’audit puis a été responsable du pôle financier d’une célèbre marque du luxe et de l’horlogerie. Par la suite, il a occupé le poste de CFO dans une célèbre société familiale active dans l’industrie chocolatière. Ces différents emplois, occupés dans des régions différentes, lui ont permis d’en comprendre les rouages, les 263


© Julien Bukowski Photography

mentalités, les besoins et les attentes des entreprises neuchâteloises et de l’Arc jurassien. Autant de connaissances précieuses et de compétences professionnelles éprouvées qu’il met aujourd’hui au service de Mazars. De plus, il est également administrateur indépendant de différentes entités ce qui lui offre définitivement une lecture des besoins locaux totalement complète et un ancrage fort.

264

Les services fiduciaires orientés PME: le point fort de Mazars Si Mazars est connue comme une fiduciaire répondant aux besoins en matière de comptabilité, de conseil et de fiscalité, elle propose également des services d’audit aux sociétés et pour lesquels elle bénéficie en Suisse romande d’un savoir-faire reconnu avec plus de 50 professionnels. En tant que partenaire d’audit accrédité de la Fondation


Notre différence vous donne le choix

Nous sommes un groupe aux origines européennes spécialisé dans l’audit, la fiscalité et le conseil. Nos racines et notre organisation multiculturelle nous distinguent. Pour nos clients, c’est la promesse d’un point de vue différent. Mazars SA Rue des Terreaux 9, 2000 Neuchâtel – www.mazars.ch

EQUAL-SALARY, Mazars est habilité à mener des audits conduisant à la certification sur l’égalité salariale. Ce partenariat est une étape majeure dans la stratégie de Mazars d’alignement entre ses valeurs et son offre de services en matière de RSE. Les audits RSE ont pour but de renforcer l’engagement des entreprises en matière de responsabilité sociale d’entreprise, de créer de la valeur et de contrôler les risques liés à votre activité. Mazars est aujourd’hui leader des audits RSE tels que les audits RJC (Responsible Jewellery Council) pour le secteur de l’horlorgerie et la joaillerie en Suisse. Des solutions de gestion sur-mesure et digitales pour tous les types de sociétés Les clients de Mazars qui souhaitent être accompagnés dans la gestion comptable et financière de leur société, et ils sont nombreux, ont à leur disposition des experts dans la digitalisation des processus financiers et RH. Le choix d’un ERP adapté à sa société est clé et parmi les nombreux systèmes, ils peuvent vous conseiller l’ERP d’Abacus qui s’adresse plus spécialement aux PME d’une certaine taille ou bexio qui est pensé pour les plus petites structures. Mazars, partenaire d’Abacus, vous conseille sur l’intégration de la solution progicielle globale ou d’un des modules et assure la mise en place des outils choisis. Grâce à leur expérience du logiciel et leur expertise en conseil, les spécialistes de Mazars vous accompagnent au quotidien dans la gestion administrative et financière de votre entreprise en collaboration avec votre équipe. Abacus, leader de logiciels de gestion d’entreprise en Suisse, est une solution ERP globale et modulaire, qui intègre notamment: • le traitement des commandes; • la gestion des projets et des prestations; •  des modules de gestion des finances, des salaires et des RH.

Cette solution est un outil intégré efficace et facile d’utilisation pour vos collaborateurs grâce à ses applications mobiles et ses solutions cloud. Pour les plus petites entreprises, bexio, logiciel développé en Suisse, est totalement adapté et facile d’utilisation. Ainsi, Mazars accompagne celles et ceux qui souhaitent digitaliser leurs processus financiers et administratifs afin de se concentrer sur leur cœur de métier. Elle propose une offre de services de qualité à un prix attractif où une équipe de professionnels certifiés s’engage pour la mise en place personnalisée de l’outil de gestion, tout en assurant un traitement régulier des flux financiers. Ainsi, elle intervient hebdomadairement au niveau de l’imputation des factures, de la préparation des paiements, de l’importation des transactions et de la réconciliation bancaire. Chaque client a ainsi une visualisation claire de sa comptabilité et de ses paiements en temps réel et peut profiter des opportunités qui s’offrent à lui. Enfin, dans le domaine de la gestion des ressources humaines, les experts de Mazars vous proposent des solutions d’externalisation complète ou partielle, adaptées à vos besoins présents et futurs. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur vos activités principales et confier à Mazars votre payroll, l’administration de votre personnel ou le remplacement temporaire d’un membre de votre équipe. Venez partager un café avec l’équipe Mazars et faire connaissance !

Mazars SA

Rue des Terreaux 9, 2000 Neuchâtel – www.mazars.ch

265


INTERVIEW

JEAN-KLEY TULLII

NECO – Service de l’économie du canton de Neuchâtel

Neuchâtel, un canton pionnier, producteur de richesses et d’innovations ! La région de Neuchâtel est reconnue comme la capitale horlogère de la Suisse. Désormais, le canton compte aussi comme lieu phare de l’innovation, que ce soit en matière de blockchain et de cryptomonnaie ou grâce à sa forte expertise industrielle dont s’inspirent de nombreux pays. Nous sommes allés à la rencontre de Jean-Kley Tullii, l’actuel chef du Service de l’économie du canton de Neuchâtel (NECO) qui après cinq ans au service du tissu économique quittera ses fonctions en fin d’année. Pour Bien Vivre, il détaille les enjeux et perspectives de la région.

© CSEM

266


A l’échelle suisse, le canton de Neuchâtel ne représente que 2% de la population du pays, mais génère 45% de l’excédent de la balance commerciale suisse. Une autre particularité du canton est que presque 1 franc sur 2 est issu du secteur secondaire. Ainsi, Neuchâtel est particulièrement manufacturier, que ce soit dans les Montagnes neuchâteloises, entre La Chaux-de-Fonds et Le Locle, dans les vallées latérales, mais aussi sur le Littoral. Dans ce contexte, pour le canton, «il s’agit de réfléchir à sa compétitivité, explique Jean-Kley Tullii, et encore plus important: de se concentrer sur la disponibilité et l’adéquation des compétences. Quelle est la propension à innover chez nous?» «Profiter du vent, sans vouloir le contrer» Un point important sur lequel Neuchâtel doit se pencher est le domaine foncier. Entre lac et montagnes, avec peu de terrain disponible, le territoire doit être repensé. «Il faut s’assurer d’être en adéquation avec les demandes actuelles, d’un point de vue foncier et immobilier.» La période particulière dans laquelle nous évoluons pousse aussi à réfléchir et à se réinventer. «Le contexte mène à des évolutions d’habitudes, comme par exemple des relocalisations. Sans aller jusqu’à dire que la situation géopolitique est une opportunité pour nous, elle pousse toutefois à se réinventer, à développer encore plus intensément certains domaines, comme le pôle photo­ voltaïque cantonal pour contrer la possible pénurie d’électricité.» A ce titre, le canton réfléchit à la manière dont il peut amener sa contribution pour accélérer les processus d’innovation. Mais malgré le rythme mondial encore incertain en lien avec la pandémie et la guerre en Ukraine, le redémarrage des activités dans le canton a été particulièrement rapide, ce qui n’a pas manqué de surprendre le chef du Service de l’économie. «On ne s’attendait pas à une reprise si soudaine et d’une telle ampleur. Les entreprises ont dû s’y adapter, avec notamment un manque de main d’œuvre et de matières premières parfois.» La conjoncture actuelle pousse aussi à de nouvelles préoccupations. «Les entreprises doivent réfléchir à des choses auxquelles elles ne pensaient pas devoir s’occuper. Des évidences et des acquis tels que le prix de l’énergie deviennent le centre de préoccupations alors que cela ne constitue pas le cœur de leur métier.»

© Takeda

© Mikron SA Boudry

© CSEM

© Meyer-Burger

267


Savoir profiter des effets de la reprise Un enjeu de l’époque consiste à savoir accompagner au mieux l’évolution des habitudes. «Nous assistons à une accélération généralisée, que ce soit en matière numérique, de développement durable mais aussi d’économie présentielle/de proximité.» Dans un tel contexte, capter des richesses localement est un vrai défi. Et comment limiter le chômage? Neuchâtel par le passé a déjà su tirer son épingle du jeu. Avec un taux de chômage à 2,7% en juin 2022 – le plus bas que le canton ait connu depuis vingt ans (il y a 6 ans, le taux était à plus de 6%) – la baisse a été plus forte qu’ailleurs. «Nous avons su profiter, capter les effets de la reprise» analyse Jean-Kley Tullii. Concrètement: «Nous avons entretenu un dialogue permanent entre les entreprises et les services cantonaux, et l’activité industrielle s’est maintenue. Afin de permettre la conservation des emplois et des savoir-faire, le canton a beaucoup fait appel à l’outil des RHT, plus qu’ailleurs en raison de la structure de son tissu économique. Le canton mène aussi des actions très spécifiques pour stimuler la reprise et en profiter, notamment en mettant en place des outils d’accompagnement, en collaboration étroite avec les associations faîtières. Canton attractif et à l’avant-garde En matière de collaboration, «Neuchâtel peut bénéficier d’échanges avec des écosystèmes complémentaires au nôtre». C’est par exemple le cas de l’association Swiss Medtech qui représente près de 700 entreprises de technologie médicale en Suisse. «Notre canton attire une partie des centres de recherche ou des métiers d’avenir.» A ce titre, Neuchâtel a rejoint l’initiative nationale Switzerland Innovation qui a pour objectif de promouvoir l’image technologique de la Suisse, «au-delà du Cervin et du chocolat» plaisante le chef de NECO. Neuchâtel d’ailleurs se positionne clairement comme un terrain fertile en matière de blockchain. Le canton a bâti un réseau reconnu à l’étranger avec l’assentiment des autorités locales. «Nous y voyons une opportunité de marché, de collaboration avec nos industries locales, que cela soit en matière de transactions facilitées que de protection de la propriété intellectuelle.» A l’avant-garde des technologies de demain, Neuchâtel n’en reste donc pas moins fidèle à son ADN industriel, et fait même profiter d’autres pays de son expertise en la matière. «On peut observer un programme de réindustrialisation progressive aux Etats-Unis, visant 15-20% du PIB. Neuchâtel fait figure de modèle inspirant.» Continuer à faire fructifier l’expertise d’hier, tout en sachant accueillir les technologies de demain, la recette du succès neuchâtelois?

© Banque Bonhôte

© Ciposa

© SolarImpulse

Département de l’économie, de la sécurité et de la culture Service de l’économie Avenue de la Gare 2 – Case postale 1 CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 889 68 20 neco@ne.ch – www.neuchateleconomie.ch

268


Des rêves pleins la tête ? Les réaliser grâce à une planification patrimoniale adaptée. Parlons-en.

Piguet Galland & Cie SA Votre banque privée vous accompagne pour que vous puissiez profiter de votre patrimoine selon vos envies. piguetgalland.ch

Genève La Chaux-de-Fonds Lausanne Neuchâtel Nyon Yverdon-les-Bains


PIGUET GALLAND & CIE SA

La banque privée qui vous épaule dans vos projets de vie Avec leurs deux bureaux installés dans le canton, tant à Neuchâtel qu’à La Chaux-de-Fonds, les équipes de Piguet Galland se définissent comme les médecins de famille de votre patrimoine. Quel que soit votre âge, quel que soit votre projet de vie ou les objectifs que vous souhaitez atteindre, tout est mis en œuvre par les conseillers pour vous accompagner et vous aider à réaliser vos objectifs. En misant sur les relations humaines, l’écoute et la proximité, cette banque à taille humaine est ancrée dans le canton et met ses équipes à l’entière disposition de ses clients. Pourquoi pas vous?

Les équipes de Piguet Galland & Cie SA basées à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

270


Michèle Frutiger, Responsable Clientèle privée Neuchâtel et Stéphane Crevoisier, Responsable Clientèle privée La Chaux-de-Fonds, Piguet Galland & Cie SA.

Des services adaptés Les bureaux Piguet Galland de Neuchâtel ont ouvert leurs portes en 2001. 20 ans plus tard, en 2021, ce fut le tour de ceux de La Chaux-de-Fonds. Dirigés pour les premiers par Michèle Frutiger et pour les seconds par Stéphane Crevoisier, accompagnés de leurs équipes constituées de professionnels confirmés, ils agissent pour répondre de manière optimale aux attentes de clients qui s’adressent à eux avec des patrimoines de toute taille. Ils proposent à chacun des solutions modernes et sur-mesure couplées à la solidité d’un grand groupe financier: la Banque Cantonale Vaudoise. Une approche globale Grâce aux compétences éprouvées de ses collaborateurs, Piguet Galland vous offre une approche globale pour le capital que vous détenez, quels que soient vos objectifs: la préparation de votre retraite, l’acquisition d’un bien immobilier, une réflexion sur l’avenir de vos enfants ou encore la réalisation d’une optimisation fiscale. Pour ce faire, le banquier qui vous recevra pour un premier rendez-vous, discutera avec vous de votre projet et établira un bilan patrimonial afin de jeter les bases d’un plan financier taillé sur-mesure. De la sorte, il demeurera votre interlocuteur privilégié, d’où l’importance de contacts humains personnalisés. En clair, le développement d’une relation de confiance est absolument essentiel. La proximité sous toutes ses formes La proximité de la clientèle constitue l’un des éléments clef de la philosophie de Piguet Galland. Pour progresser encore plus dans cette démarche, la banque s’associe régulièrement à des événements se déroulant en région de Neuchâtel, une autre manière de démontrer sa proximité. Elle a ainsi réalisé un partenariat avec le Musée des

beaux-arts de La Chaux-de-Fonds en sponsorisant une résidence d’artistes. Ces derniers peuvent de cette façon profiter de ce lieu afin de se concentrer sur leur art dans un lieu propice à la créativité et à la réflexion. En soutenant cette idée, la banque prouve son attachement aux projets humains. A n’en pas douter il s’agit d’un reflet de ce qu’elle suggère au quotidien entre ses quatre murs à toutes celles et ceux qui lui accordent leur confiance.

L’agence de La Chaux-de-Fonds ouverte en août 2021 vous accueille avec plaisir.

Faubourg du Lac 11 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 58 310 48 88 Rue Jaquet-Droz 43 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 58 310 45 80 www.piguetgalland.ch

271


INTERVIEW

DAMIEN COTTIER

UNAM – Union neuchâteloise des arts et des métiers

S’engager pour la libre entreprise et l’attractivité du canton

Depuis 80 ans, l’Union neuchâteloise des arts et des métiers défend les intérêts des professionnels du secteur des arts et métiers. Elle rassemble aujourd’hui 1000 membres répartis dans 17 associations professionnelles et a encore de nombreux chantiers devant elle. Elle lutte tous les jours pour préserver l’économie de proximité, la libre entreprise, l’attractivité du canton et la responsabilité individuelle. L’organisation a également à cœur de former ses membres. Entretien avec Damien Cottier, Conseiller national et Président de l’UNAM, pour découvrir ses combats.

Pascale Leutwiler, Fabio Regazzi et Damien Cottier.

272


Pouvez-vous nous présenter l’UNAM? L’UNAM est une association faîtière qui couvre sous son toit des PME qui créent des emplois et de la richesse pour le canton en étant actives dans le bâtiment, la gastronomie, le commerce ou les services. Nous nous engageons à leurs côtés en faveur de l’économie de proximité, de la libre entreprise et de l’attractivité de notre canton. Et nous plaidons pour la responsabilité individuelle. Quant à la formation professionnelle, elle est un pivot de l’engagement des associations professionnelles, pour préparer l’avenir ! L’UNAM fêtera ses 80 ans en 2023, elle est aussi la section neuchâteloise de l’Union suisse des arts et des métiers (USAM). Elle peut même se réjouir de compter dans ses rangs un vice-président suisse de l’USAM, en la personne de M. Pierre-Daniel Senn, bien connu des Neuchâtelois. Enfin nous collaborons activement sur de nombreux dossiers avec les autres organisations économiques et patronales neuchâteloises. Quelles sont les raisons qui vous ont amené à présider l’UNAM? Enfant, j’ai pu observer mes parents, petits commerçants indépendants qui tenaient un commerce de tabac, journaux, papeterie au Landeron. Je les ai vus travailler d’arrache-pied pour faire tourner leur commerce, se confronter aux soucis des patrons, assurer les salaires des employés, se battre avec les nouvelles réglementations, etc. Et il n’y avait pas beaucoup de jours de congé ! Cela a été formateur pour moi et j’ai évidemment conservé une sensibilité particulière pour l’activité des PME et des petits indépendants dans mon activité politique. Reprendre la présidence de l’UNAM, en 2021, était l’occasion de m’engager à leurs côtés mais aussi d’établir des liens avec le Parlement et avec les autorités exécutives sur le plan fédéral et cantonal pour relayer les préoccupations des artisans, commerçants et petits entrepreneurs. La défense de ces intérêts me tient à cœur.

en s’engageant pour la formation professionnelle, en travaillant à concilier économie, environnement et énergie, en favorisant une mobilité et un aménagement du territoire modernes, une fiscalité attractive, un marché du travail équilibré, une politique sociale raisonnable, une digitalisation maîtrisée, une concurrence loyale et de bonnes conditions pour la transmission d’entreprises). L’UNAM est également un lieu d’échange entre ses membres pour partager expériences, informations et réflexions, et a un rôle de promoteur de la relève des arts et métiers qui passe par la formation professionnelle initiale ainsi que la formation continue. Enfin, l’association est un acteur de l’économie de proximité qui encourage les Neuchâtelois, les entreprises, les collectivités publiques et les entreprises paraétatiques à être des clients et mandants des artisans et entrepreneurs de la région. Quelles ont été vos motivations à mettre en ligne UNami? UNami est LA plateforme neuchâteloise des Arts et Métiers. Le but est que, demain, quiconque cherche un artisan ou un commerce dans le canton ait le réflexe de cliquer sur www.unami.ch ou sur l’application (Apple Store ou Google Play) afin de trouver LE professionnel qu’il lui faut. Avec cette plateforme, l’UNAM fait la promotion des services et prestations de ses membres, mais elle s’engage aussi concrètement au service d’une économie de proximité. UNami est aussi un moyen de promouvoir la formation duale en mettant en évidence les entreprises formatrices. UNami est une plateforme évolutive développée et animée par des Neuchâtelois.

Quels sont les objectifs principaux de l’UNAM? L’UNAM se veut être un lien entre les associations professionnelles neuchâteloises et l’Etat – gouvernement et services – afin de relayer les préoccupations des artisans et des petits entrepreneurs et de veiller à la défense de leurs intérêts. Elle est aussi un avocat engagé pour de bonnes conditions-cadres pour la compétitivité et l’efficacité des entreprises (en luttant contre la bureaucratie, 273


Plus de 20 sponsors lui ont permis de naître. Maintenant il faut la faire grandir et la faire mieux connaître: UNami doit devenir incontournable pour qui recherche un artisan, un commerce, un restaurant ou une entreprise. Je suis reconnaissant à notre secrétaire Charles Constantin et à mon prédécesseur à la tête de l’UNAM, Jean-Claude Baudoin car ils ont conçu et porté ce beau projet. A nous de le faire vivre et grandir !

Est-ce dans le même esprit que vous avez lancé www.independants-surendettement.ch? Non, c’est un projet très différent. L’initiative en revient au Département cantonal de l’action sociale qui a contacté la CNCI et l’UNAM, beaucoup plus proches des PME en difficultés financières. Le canton a relevé que 12,7% des personnes actives sont des indépendants (raison individuelle ou salarié-propriétaire de SA ou Sàrl) et que le taux de pauvreté de cette catégorie professionnelle est en moyenne deux fois et demi plus élevé que celui de la population en général ! Dans les études de la chambre du commerce, il ressort d’ailleurs que le manque de liquidités est une préoccupation plus marquée auprès des petites entreprises. Or sur les 13 750 établissements que compte le canton, 76,4% ont moins de cinq emplois. On y trouve principalement les entreprises des arts et métiers. Partageant ces constats et ces préoccupations, la CNCI, l’UNAM et la Haute école de gestion Arc ont publié www.independants-surendettement.ch, organisé trois webinaires et mis sur pied une soirée de rencontre avec des fiduciaires et les entreprises neuchâteloises pour les sensibiliser aux risques de surendettement et aux instruments existants pour s’en prémunir. Quand l’UNAM prend-elle position sur les objets politiques soumis en votation? Nous ne prenons pas systématiquement position sur tous les objets. Si ceux-ci concernent une majorité de nos membres et ont un impact économique, s’ils correspondent à des combats que nous menons ou s’ils sont soutenus par les associations faîtières au plan suisse, il est fréquent que nous prenions position, voire que nous nous engagions activement. Le but premier est toujours le même: développer de bonnes conditions-cadre pour les arts et métiers et l’économie en général dans notre pays 274

et notre canton, un cadre qui permet d’exercer la libre entreprise et de créer de l’emploi et de la valeur ajoutée. Il peut parfois arriver que la position de l’UNAM ne soit pas celle de l’USAM, c’est la beauté de la démocratie et du fédéralisme ! Les sensibilités peuvent différer, comme par exemple lors du vote sur l’initiative «no billag» que l’UNAM n’avait pas soutenue afin de mieux garantir la pluralité des opinions dans le Canton de Neuchâtel. Quels sont les grands chantiers de l’UNAM pour les années à venir? Il faudra rester attentifs à l’évolution des conditions économiques: la difficulté d’approvisionnement, les hausses de prix et le risque d’une crise énergétique, associés au franc fort et aux difficultés croissantes de l’accès au marché européen sont l’objet d’inquiétudes importantes, de même que le manque de main-d’œuvre qualifiée. Des sujets sur lesquels l’UNAM comme l’USAM et les organisations économiques doivent être actives au plan cantonal et fédéral. Par ailleurs l’UNAM souhaite développer l’offre de prestations pour ses membres, notamment davantage partager des informations transversales importantes. Il faut en outre continuer à trouver de nouveaux membres afin de renforcer notre assise et de maintenir à haut niveau la qualité d’échanges avec les services de l’Etat et le gouvernement ainsi que la collaboration avec les milieux économiques du canton. Enfin un combat actuel qui nous tient à cœur: l’importance grandissante sur le marché des entreprises paraétatiques, par exemple, celles du secteur de l’énergie ou La Poste, qui font directement concurrence aux petites entreprises privées. C’est difficilement compréhensible que ces groupes, en mains publiques, se substituent à des artisans locaux ou gagnent des parts de marché sur des petits commerçants qui n’ont pas les mêmes leviers. On le voit: permettre à nos membres de développer leurs affaires dans un cadre dynamique et attractif est un chantier permanent. L’UNAM va fêter ses 80 ans et elle a de nombreux chantiers devant elle !

Rue de la Serre 4 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 727 24 30 – Fax +41 32 727 24 28 contact@unam.ch – www.unam.ch



INTERVIEW

CHRISTOPHE RIBAUX

USPI Neuchâtel-Jura

Informer et renforcer les connaissances: une volonté permanente ! En développant une communication encore plus régulière autour de l’actualité du secteur et de toutes les obligations liées, l’Union Suisse des Professionnels de l’Immobilier (USPI), section cantonale des cantons de Neuchâtel et du Jura entend donner à ses membres toutes les cartes pour qu’ils soient pleinement reconnus comme les spécialistes en lesquels chacun peut avoir une confiance totale. Pour renforcer l’image et le professionnalisme, des labels sont également délivrés, gages de capacité et de sécurité. Pour nous parler de la section cantonale, entretien avec Christophe Ribaux, nouveau président depuis juin 2022.

© Vincent Bourrut

276


Quels sont les métiers représentés par l’USPI? Les activités déployées par nos membres comprennent tous les aspects liés au «Monde de l’immobilier»; nos adhérents offrent à leur(s) client(s) principalement des prestations dans les domaines liés à la gérance d’immeuble locatifs, mixtes ou commerciaux, à l’administration de copropriétés (PPE), au courtage de tous biens immobiliers, à l’expertise, au développement de projets, à l’arbitrage et au conseil patrimonial général. Nos diverses professions exigent, outre une certaine rigueur et de la déontologie, de solides connaissances. Notre association offre la possibilité aux membres de disposer de documents contractuels adaptés, de se tenir informé de l’évolution des règles légales applicables, tout en favorisant l’élaboration de recommandation en matière de définition des prestations. Nous développons nos activités sur de solides fondations, et les inscrivons sur la durée. Le recours à l’un de nos membres permet ainsi à un propriétaire d’un bien immobilier d’obtenir un conseil personnalisé et adéquat en fonction de sa situation, celle (cas échéant) de son (ou ses) locataire(s), de l’évolution micro et/ou macro économique, de la typologie et de la localisation du bien immobilier sous revue, tout en considérant le marché immobilier local et son évolution. Il est ainsi vivement recommandé de faire appel à un expert, membre de l’association, laquelle compte 25 régies et plus d’une cinquantaine de membres ayant tous, au minimum un brevet fédéral ou un titre jugé équivalent. Aujourd’hui, quelle est la situation du marché de l’immobilier dans le canton de Neuchâtel? Globalement, le marché immobilier local se porte bien. Le maintien de l’attrait de l’immobilier comme valeur refuge, conjuguée à la reprise économique amorcée fin 2020 ont permis de maintenir le marché immobilier 2021 à un bon niveau. Le marché immobilier a pu voir son attrait réduit, eu égard aux deux dernières années et aux problèmes énergétiques qui sont annoncés, dans un futur proche. La pandémie Covid a impacté le marché immobilier; la recherche de surface(s) extérieure(s) s’est accrue et, pour autant que le recours au télétravail se maintienne, les grands appartements (4,0 à 5,0 pièces) pourraient voir leur attrait augmenter (lequel avait été réduit avant la pandémie).

© Vincent Bourrut

Le taux de vacance des logements est relativement stable depuis quelques années. Cette indication doit être relativisée eu égard aux 5 régions géographiques; Le Locle et La Chaux-de-Fonds restant fortement exposés à un taux de vacance élevé en comparaison cantonale. S’agissant du domaine de la construction et du courtage, la disparité en lien avec le taux de vacance reste d’actualité. Si le Littoral neuchâtelois est très recherché (objets individuels et/ou en copropriété), l’offre reste réduite; il n’est ainsi plus exceptionnel, en cas de mise en vente d’un objet individuel avec vue sur le lac, d’avoir pléthores d’amateurs. Le Val-de-Ruz a vu son attrait renforcé depuis quelques années. Concernant le prix des transactions (pour des immeubles de rendement), il n’a cessé d’évoluer à la hausse, compte tenu des taux négatifs. Les récentes annonces de la BNS, de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale des Etats-Unis influeront très certainement le marché des transactions. Les taux d’intérêts des emprunts hypothécaires ont déjà augmenté depuis mars 2022 et augmenteront très certainement encore un peu mais devraient se stabiliser. Cela étant, il convient de ne pas omettre que les conditions actuelles restent extrêmement favorables en comparaison des années 1990. Bien évidemment, la démographie impacte le marché immobilier. Si l’Etat, par ses statistiques, a dénombré, depuis 2019/2020, une inflexion du nombre d’habitants (particulièrement dans le haut du canton et sur le Val-de-Travers), cette tendance devrait être corrigée par les modifications fiscales introduites depuis quelques années. La crise géopolitique actuelle influe sur le marché immobilier en impactant le coût de l’énergie et des matières premières. Cette situation est préoccupante pour les propriétaires et les locataires et reste, pour les acteurs que nous représentons, un élément important. Nombreux sont nos membres à avoir, par exemple, interpellés les locataires pour les rendre attentifs à cette problématique tout en les enjouant à augmenter leurs acomptes mensuels prévisionnels, de sorte à ne pas être confrontés à une facture importante, après bouclement des décomptes de chauffage et autres frais accessoires. 277


© Vincent Bourrut

Vous avez créé plusieurs labels pour valoriser vos membres et leurs compétences. Comment cela se traduit-il? Le rôle de l’USPI est de fédérer les acteurs du «Monde de l’immobilier» en encourageant la formation et le perfectionnement des membres, tout en veillant à ce qu’ils accomplissent leurs mandats avec éthique et déontologie. Si nos clients restent les propriétaires (ou copropriétaires), les attentes des locataires doivent être prises en considération; notre activité revêt ainsi un caractère social. Dans ce contexte, identiquement aux autres associations cantonales, l’USPI Neuchâtel-Jura a mis en place plusieurs labels, outre celui de «membre»; le but étant de valoriser l’activité de nos membres et de se distancer de sociétés actives dans le domaine mais agissant hors du cadre. Le «label courtier» est décerné au membre qui détient les compétences nécessaires à réaliser, pour le compte d’un propriétaire, un bien immobilier. La compréhension du marché reste un élément primordial pour ne pas réduire le courtage à un simple calcul mathématique, comme certaines entités semblent l’envisager et le prôner, à grands renforts de publicité ou de publireportage. En effet, être au bénéfice d’une formation, et d’une expérience, permet au courtier labelisé de garantir la fixation d’un prix de marché tenant compte de tous les aspects, objectifs et subjectifs. L’humain reste au cœur de cette activité et aucun calcul ou logiciel (à ce jour) ne peut le remplacer ou garantir la fixation d’un prix de transaction affiné. Le «label qualité», introduit depuis quelques années, comprend un système de contrôle des états financiers des sociétés membres, de sorte à ce que leurs clients puissent s’assurer de leur bonne santé financière. Outre le contrôle interne par un réviseur, les sociétés disposant du label sont tenues de fournir à un contrôleur externe indépendant, désigné par l’association, des données chiffrées issues de leurs comptes audités et permettant de calculer cinq ratios liés aux liquidités (cadence de rotation des paiements aux propriétaires; fonds de roulement, fonds propres, rotation des paiements fournisseurs). Vous mettez un focus sur la communication avec vos membres. Comment agissez-vous? Il semble essentiel que les membres de notre association cantonale aient la possibilité de disposer d’informations actuelles, concrètes sur leur domaine d’activité(s) et leur(s) évolution(s), mais pas seulement ... Par le secréta278

© Vincent Bourrut

riat de l’association, nous relayons ainsi les indications qui nous semblent pertinentes sur le plan politique (cantonal et/ou fédéral); des commissions internes sont chargées, éventuellement sur sollicitation, de trouver, aux problèmes factuels rencontrés, des solutions ou proposer des évolutions sur la manière de procéder, en tenant compte de la jurisprudence et de la doctrine. Ces commissions organisent ponctuellement des conférences sur des sujets topic et dans l’air du temps. Plusieurs de nos membres siègent auprès d’autorités judiciaires ou politiques; ce relais est également important puisque nous disposons rapidement des informations pertinentes.

Christophe Ribaux, président

Secrétariat: Rue de l’Hôpital N° 11 / CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 552 77 00 – Fax +41 32 552 77 09 info@uspi-neuchatel.ch – www.uspi-neuchatel.ch


Gestion locative Projets neufs Courtage PPE

Donnons de l’ampleur à chacun de vos projets immobiliers. Foncièrement Durable

naef.ch


NAEF IMMOBILIER NEUCHÂTEL SA

#DéveloppementDurable

naef.ch/developpement-durable-2

Des professionnels de l’immobilier au service des Neuchâtelois La régie Naef Immobilier, spécialisée dans le courtage, la promotion, la gestion locative, la location, et l’administration de PPE, compte une cinquantaine de collaborateurs intervenant dans ses filiales de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. Tous sont animés par la même volonté de satisfaire les attentes d’une clientèle toujours croissante qui fait confiance à cette société reconnue pour son savoir-faire et son expertise en matière d’immobilier. Si le professionnalisme est essentiel dans ce domaine d’activité, l’entreprise mise également sur le développement durable en déployant une batterie d’actions concernant tout autant la performance environnementale que le capital humain ou bien encore une économie pérenne et locale.

Un immobilier responsable !

Agence de Neuchâtel.

Découvrez la nouvelle édition de notre Rapport Développement durable. Foncièrement Durable [NAEF]_CAMPAGNE_Rapport-DD-2022_Annonce_210x290_20211217_v1.indd 1

280

naef.ch 21/01/2022 10:12:26


Agence de La Chaux-de-Fonds.

Un ancrage local Pour répondre à la demande d’un vendeur, d’un acheteur, d’un investisseur ou d’un locataire, il est indispensable de connaître la région, ses atouts, ses forces, ses spécificités pour être au plus juste. Les attentes sont différentes entre le lac et les montagnes. Naef Immobilier en est conscient; raison pour laquelle la société mise sur l’excellente connaissance du territoire de ses équipes. Dans ce même esprit de valorisation locale, tous les sous-traitants et partenaires auxquels elle fait appel sont de la région. Etre proche des uns et des autres, une manière d’être performant. Des collaborateurs fidèles Naef Immobilier est une entreprise familiale. Elle compte plusieurs filiales en Romandie mais n’en reste pas moins à taille humaine et à l’écoute de ses collaborateurs. Elle développe une politique RH forte et engagée en faveur de valeurs clés comme l’égalité, l’équité des chances et la valorisation de chacun. En 2020 elle a été la première régie certifiée Fair-ON-Pay, un label fédéral qui atteste du respect de l’égalité salariale

Laurent Carminati: administrateur et directeur des agences de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds.

Sébastien Robert: sous-directeur responsable de la gérance locative à Neuchâtel.

Marie-Claude Müller: sous-directrice responsable du courtage.

Begonia Garcia: fondée de pouvoir en charge de la gérance locative à La Chaux-de-Fonds.

entre les femmes et les hommes. Miser sur le capital humain est depuis longtemps une de ses plus grandes forces. Chacun des collaborateurs signe, à son entrée dans la société, une charte lui garantissant les valeurs du groupe. Les conditions de travail offertes englobent la qualité de vie, le bien-être, la confiance, la diversité ou bien encore la lutte contre la discrimination. Cette politique lui vaut la stabilité de son personnel, un atout rassurant qu’apprécie sa clientèle. Ainsi les filiales de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds sont dirigées par le même directeur, Laurent Carminati, actif dans l’immobilier depuis de nombreuses années et en poste depuis 8 ans au sein du groupe en qualité d’administrateur et de directeur des 2 agences. Pour l’assister dans son quotidien, il peut compter sur une équipe d’une cinquantaine de personnes dont Sébastien Robert, sous-directeur responsable de la gérance locative de Neuchâtel, Marie-Claude Müller, sous-directrice responsable du courtage et de Bégonia Garcia, fondée de pouvoir en charge de la gérance locative à La Chaux-de-Fonds. Ces professionnels sont tous issus du canton et ils en connaissent parfaitement les besoins et les attentes. 281


Une démarche engagée et une certification qui confirme les valeurs du groupe Naef Immobilier accompagne sa croissance d’une stratégie responsable en lien avec le développement durable. Elle s’applique aux économies d’énergie dans le bâtiment, à l’environnement, aux aspects sociétaux et à l’économie. Elle se décline en de nombreux points qui rendent la société plus vertueuse. Collaborateurs, clients et partenaires, gouvernance et environnement sont impliqués. Cet engagement est incarné par le slogan «foncièrement durable» du groupe immobilier qui a été certifiée B Corp™, un label indépendant portant des valeurs fortes de changement en matière de durabilité et qui concilie but lucratif et intérêt collectif. Naef Immobilier est ainsi la première régie de Suisse à obtenir ce label exigeant. Des outils informatiques au service de tous Les filiales de Naef Immobilier à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds font bénéficier leurs clients et fournisseurs de technologies digitales de pointe qui optimisent les processus et l’éco-responsabilité. Régie «High-tech», Naef met ainsi au service des locataires, «Naef@home», un système de QR code permettant une information très rapide lorsqu’un problème survient. Les services concernés peuvent ainsi intervenir dans les meilleurs délais et apporter la solution adéquate. Pour les clients propriétaires, l’application «e-pro» leur permet de retrouver toutes les informations relatives à leur immeuble, de l’état locatif à la validation des factures. Cette plateforme interactive assure aux propriétaires une parfaite connaissance de leurs biens immobiliers administrés; ils peuvent suivre en temps réel, leur situation financière, les commandes et les éventuels contentieux. Autre application du groupe, «e-promotion» est une plateforme collaborative qui facilite et accélère les interactions entre les différentes parties, comme notamment les échanges d’information et la gestion du planning associé. Naef Immobilier se démarque également des autres acteurs de l’immobilier grâce notamment à son application «e-copro» dédiée à ses clients copropriétaires. Cette interface rapide, ergonomique et intuitive permet de suivre en direct les comptes d’une PPE, les factures justificatives, les contrats d’assurance et d’entretien et bien d’autres éléments communs au lieu. Chacun y trouve également ses propres documents.

Naef Immobilier, 1re régie immobilière suisse certifiée B Corp. De g. à d. : Jacqueline Fahrni-Urion responsable ressources humaines, Etienne Nagy directeur général, Hélène Pasquet cheffe de projet développement durable, Virginie Galland membre de la direction générale et Emilie Leurent responsable marketing.

#DéveloppementDurable

naef.ch/developpement-durable-2

Un immobilier responsable ! Découvrez la nouvelle édition de notre Rapport Développement durable. Agence de La Chaux-de-Fonds.

Foncièrement Durable [NAEF]_CAMPAGNE_Rapport-DD-2022_Annonce_210x290_20211217_v1.indd 1

282

naef.ch 21/01/2022 10:12:26


Agence de Neuchâtel.

L’agence de Neuchâtel, centre de compétence pour l’immobilier commercial Pour répondre à la demande soutenue sur le marché de l’investissement, la structure dédiée à l’immobilier commercial, Naef Immobilier & Commercial, bénéficie de trois centres de compétence à Genève, Lausanne et également à Neuchâtel. Cette expertise permet d’accompagner les clients tant pour la vente que pour l’achat de biens immobiliers de rendement ainsi que pour les mises en valeur et relocations de surfaces locatives Un suivi de la clientèle qui mise sur l’échange Offrir des services performants de nouvelle génération est un des fers de lance de Naef Immobilier mais les filiales n’en n’oublient pas pour autant l’importance des contacts humains. Ainsi, chaque

propriétaire a à son service et à son écoute, un responsable de portefeuille entièrement dédié. Entouré d’une équipe technique et administrative, il est à même de répondre à tous les besoins de son client. La qualité de ces prestations vaut aux agences une reconnaissance ISO 9001. En conclusion, toutes les prestations offertes par les agences de Neuchâtel et de La Chauxde-Fonds ont la garantie d’un service professionnel dévoué et compétent qui bénéficie d’une structure solide et engagée en faveur du développement durable.

#Développ

naef.ch

Naef Immobilier Neuchâtel SA

Rue des Terreaux 9 – CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 737 27 27 neuchatel@naef.ch

Naef Immobilier La Chaux-de-Fonds SA Avenue Léopold-Robert 62 CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 910 82 00 lachauxdefonds@naef.ch naef.ch

283


#AgenceNeuchâtel #AgenceNeuchâtel

Familial Familial

A VENDRE, A VENDRE, CRESSIER CRESSIER

44villas villascontigües contigües au aucœur cœurd’un d’unvillage village viticole viticole 5.55.5 pièces pièces SurSur 2 niveaux + sous-sol 2 niveaux + sous-sol Beaux jardins Beaux jardins 2 garages fermés 2 garages fermés

Dès DèsCHF CHF1’070’000.1’070’000.Naef Naef Immobilier Immobilier Neuchâtel Neuchâtel

courtage.ne@naef.ch courtage.ne@naef.ch | +41 | +41 3232 737 737 2727 5050

ancienverger.ch ancienverger.ch Durable Foncièrement FoncièrementDurable


#AgenceNeuchâtel

#Agen SÉRÉNITÉ

SÉRÉN

A VENDRE, MONTÉZILLON

Vue panoramique A VENDRE, MONTÉZILLON pour ce projet Vue panoramique à taille humain pour ce projet Appartements de 4.5 pièces Surface de 110 m², à taille humain avec belle terrasse

Appartements de 4.5 pièces Finitions au gré du preneur Surface de 110 m², 2 places de parc avec belle terrasse Finitions au gré du preneur

Dès CHF 800’000.2 places de parc

Naef Immobilier Neuchâtel lesamelanches.ch courtage.ne@naef.ch |Dès +41 32CHF 737 27 50 800’000.Naef Immobilier Neuchâtel courtage.ne@naef.ch | +41 32 737 27 50

lesamelan

Foncièrement Durable


DOMOTIS SA

Anouk Sandoz et Cindy Ruesch.

Un modèle novateur Bureau d’architecte fondé il y a plus de 40 ans par Claude-Alain Ruesch, Domotis SA est aujourd’hui géré par les deux filles de l’entrepreneur. L’entreprise familiale basée à Chez-le-Bart continue de travailler avec les valeurs clés initiales: percevoir au mieux les besoins des clients, savoir innover, tout en respectant au mieux les normes environnementales. Des valeurs qui se retrouvent notamment dans un projet pionnier de villas avec encadrement à Savagnier.

286


On le sait, la population suisse vieillit, Neuchâtel ne fait pas figure d’exception, mais ces retraités ou futurs retraités ne sont pas toujours enclins à partir s’installer dans des homes ou même dans des appartements encadrés. Anticipant de futurs modèles de vie, Domotis SA a récemment initié un projet de lotissement innovant à Savagnier. Quartier pionnier En cours de construction, ce quartier nommé Le Verger, comporte huit villas jumelées de 3 pièces, dont la particularité, unique dans le canton, est de proposer un encadrement. Une personne sera régulièrement présente auprès des propriétaires afin de veiller à leur bien-être et de leur proposer des activités communes. Concernant les logements, sans barrière architecturale, ils s’adapteront aux besoins des propriétaires de manière à ce qu’ils y vivent de façon agréable et sécurisée. Les finitions, quant à elles, sont laissées au goût des futurs preneurs. Chaque maison dispose de son autonomie et au centre du quartier un local commun incluant une petite cuisine, un poêle à bois et un WC, est mis à disposition essentiel-

lement pour les évènements communs. Visant les personnes dès 50 ans qui envisagent de rester le plus longtemps possible dans leur lieu de vie, les villas peuvent être habitées immédiatement ou être mises à louer par leur propriétaire dans le but d’un investissement à long terme. L’autre particularité du lotissement est qu’il comprend également deux villas destinées à des familles. Une mixité intergénérationnelle est ainsi préservée, favorisant des échanges et la solidarité entre les âges. Respect de la nature et de l’environnement Situé au cœur de la magnifique région du Parc naturel régional Chasseral, le quartier Le Verger se construit en adéquation avec la faune et la flore locales. Ainsi, de la végétation autochtone va être plantée pour être en harmonie avec la nature environnante. C’est une exigence. Les jardins communs du quartier donnent sur le Val-deRuz et font face à un secteur agricole qui ne comporte pas de construction, participant ainsi à l’ambiance reposante des lieux. Des arbres seront également plantés avec une grande diversification, pour offrir le meilleur potentiel de pollens pour les abeilles. Le quartier est construit également avec un souci écologique et bénéficiera notamment d’une autonomie photovoltaïque. Les habitations sont réalisées en ossature bois et visent le minimum d’impact CO2. Des places de parc pourront être dotées d’une borne électrique et des abris pour les vélos seront installés. A l’heure actuelle, la plupart des villas ont trouvé preneur. L’objectif: pouvoir développer le concept de ces villas adaptables ailleurs.

287


AVANT

Rénovations, entre modernité et valeur sentimentale Outre des projets neufs avant-gardistes, Domotis SA se montre particulièrement active en matière de rénovation, avec notamment des projets actuellement en cours à Chezle-Bart et à Cortaillod. Ces rénovations thermiques visent encore le minimum d’impact CO2, en faisant usage des dernières technologies. De plus, respectueuse des lieux et des biens, Domotis SA collabore volontiers avec des entreprises spécialisées dans la récupération des matériaux afin de leur donner une deuxième vie. Lors de rénovations, une longue phase de discussion, à la fois pédagogique et APRÈS

288

délicate, est menée en amont avec les propriétaires pour connaître leurs besoins et préparer l’impact sentimental que les travaux pourraient engendrer. Il s’agit de pouvoir favoriser au mieux la modernité tout en conservant les biens qui ont une valeur émotionnelle, dans le respect des normes écologiques. Dans ce processus, Domotis SA va encore plus loin: il ne s’agit pas seulement d’adapter les bâtiments aux contraintes actuelles, mais d’anticiper les exigences de demain. Ouverte à la domotique, Domotis SA élabore donc des installations qui pourraient facilement être domoticables dans le futur.


AVANT

Des bains à la ferme A Cortaillod, la rénovation menée actuellement comporte plusieurs contraintes, autant de défis qui poussent Domotis SA à se stimuler intellectuellement pour trouver les solutions les plus innovantes. Ainsi, le projet est une bâtisse qui était initialement des bains thermaux au 19e siècle, devenue une ferme agricole dont l’une de ses façades présentait de sérieux signes d’affaissement. Tout en gardant l’esprit des lieux et son pont de grange, l’habi-

tation sera transformée finalement en quatre unités d’appartements. Avec la contrainte que les clients souhaitent rester habiter sur place durant toute la durée des travaux. La rénovation est donc menée en deux étapes, avec un logement provisoire, qui sera quant à lui rénové dans la deuxième partie de la transformation. Là encore, des matériaux et installations écologiques sont favorisés, dans un lieu déjà autonome en eau et électricité, où Domotis SA amène sa touche pour améliorer leur confort de vie.

APRÈS

Domotis SA, une histoire de famille Entreprise dont la réputation n’est plus à faire, Domotis SA est avant tout une entité familiale aux valeurs humaines. En 1979, Claude-Alain Ruesch, architecte fraîchement diplômé, crée son propre bureau. Rapidement, sa vision et son approche lui valent d’être l’un des plus grands constructeurs de villas de la région. Avec le temps, il recentre son activité sur une approche plus personnalisée de l’habitat et continue à rayonner sur tout le canton et dans le Nord vaudois. Quelques années plus tard, il est rejoint par ses filles, d’abord Cindy qui fait son apprentissage de dessinatrice en bâtiment au sein de la société, où elle devient par la suite technicienne en architecture, puis Anouck, plus spécialement dédiée aux travaux administratifs. Ensemble, elles reprennent en 2019 Domotis SA, installé sur les rives du lac de Neuchâtel, à

Chez-le-Bart. Tout comme le faisait leur père, les deux sœurs continuent de privilégier l’écoute, tout en sachant conjuguer les besoins de leurs clients avec un esprit innovant et le respect des normes écologiques.

Chemin de la Grève 3a – CH-2025 Chez-le-Bart Tél. +41 32 846 45 95 info@domotis.ch – www.domotis.ch

289


La

La

Révolution des piscines

Révolution des piscines

Une plage privée à domicile Installée à Düdingen, Kaderli SA est une société spécialisée dans les travaux paysagers. Toujours en quête de nouveautés et d’exclusivités, son propriétaire, Erich Kaderli, propose un concept totalement novateur qu’il est le seul à commercialiser en Romandie, une piscine sur-mesure avec difféLa rents bains à remous et une jolie plage où il fait bon se détendre. Bien loin des conventionnels espaces d’eau que l’on connaît, Swiss SPA-Pool est une véritable révolution. Vous laisseriez-vous tenter ?

Révolution des piscines

Contactez votre spécialiste pour la Suisse romande :

Kaderli AG Jetschwill 55 CH-3186 Düdingen Tél. +41 26 493 15 44

290

paysagiste @kaderli.ch www.kaderli.ch www.swiss-spa-pool.ch www.gazon-artificiel-profi.ch


Plus de 10 modèles à votre disposition Une société qui sait innover En reprenant l’entreprise familiale en 1999, Erich Kaderli cherche à se démarquer de ses confrères. Son cœur de métier consiste à proposer des solutions pour des aménagements extérieurs, du paysagisme à ses clients. Conscient qu’il doit aller plus loin, aujourd’hui, il offre en exclusivité des options uniques comme des gazons artificiels aux différentes teintes de vert, des parois élégantes qui ne demandent aucun entretien à contrario du bois qui nécessite d’être repeint, des arrosages automatiques parfaitement intégrés pour que le jardin soit toujours superbe ou encore différents types d’éclairages pour les extérieurs qui apportent beaucoup de cachet la nuit venue. Unique en Romandie Approché par une société argovienne, il y a deux ans, pour commercialiser le concept Swiss SPA-Pool venu d’Italie, immédiatement, Erich Kaderli voit le potentiel qu’une telle nouveauté peut offrir. A une époque où de plus en plus de personnes se font installer une piscine, il sait qu’avec ce produit il va beaucoup plus loin grâce à la combinaison de l’eau, du wellness et de la plage. A ceci s’ajoute l’esthétisme de l’ensemble, autant pour la forme que le design, toujours réalisé sur-mesure pour s’adapter à l’espace dans lequel il doit prendre place. Longueur, profondeur, différents coloris de résine et de pierres, tout est fait pour avoir un lieu de détente que l’on ne verra jamais ailleurs ! Choisir Swiss SPA-Pool devant tous les avantages qu’il offre Se détendre sur sa propre plage, au cœur de son jardin, devient réalité grâce à ce concept unique. Il est possible également d’installer, dans l’eau où au-dessus, des sièges et couchettes depuis lesquels on peut profiter des jets tourbillonnants. La méthode de construction est toujours identique, une bâche est posée sur l’ensemble puis est recouverte de résine qui peut être de 5 couleurs différentes comme les cailloux décoratifs. Grâce à un traitement de l’eau éprouvé, Swiss SPA-Pool est performant, ne nécessite pas d’entretien spécifique, respecte l’environnement et est économique quant à sa maintenance. Autre atout de taille, la chaleur de l’eau supérieure de 2 à 3 degrés à une piscine conventionnelle grâce au revêtement en pierre naturelle et aux zones d’eau peu profondes ce qui augmente considérablement le nombre de jours de baignade. Envie de voir un Swiss SPA-Pool pour vous convaincre ? Rien de mieux que de voir en situation, ce nouveau concept pour se faire une idée. Dans le jardin de sa société à Düdingen, Erich Kaderli en a installé un. Pour un coût oscillant entre celui d’une piscine à coque et une piscine bétonnée, nombreux sont ceux qui ont déjà craqué. Sur rendez-vous, si vous avez dans l’idée de vous offrir un espace de baignade, n’hésitez pas à aller voir, vous risquez juste de trouver la piscine de vos rêves ! 291


INTERVIEW

PIERRE DANIEL SENN

UPSA Neuchâtel

Garagiste, une profession face à de nombreux défis L’Union Professionnelle Suisse de l’Automobile (UPSA)-Neuchâtel, comme les autres sections du pays, a pour objectif de défendre les intérêts de la branche et de promouvoir la formation initiale ainsi que continue de ses membres. Bien Vivre a rencontré Pierre Daniel Senn, son président, pour nous parler de l’actualité et des problèmes auxquels sont confrontés les garagistes dans un quotidien qui connaît de nombreuses évolutions et révolutions depuis quelques années déjà.

Remise des CFC, Volée mécatronicien.

292


Remise des CFC, Volée mécanicien. Pierre Daniel Senn, président de l’UPSA Neuchâtel et César Pessotto, membre de la commission Formation de l’UPSA.

Quel est le rôle précis de l’UPSA Neuchâtel? L’UPSA Neuchâtel compte quelque 75 membres dont elle défend les intérêts depuis sa création au début des années 60. Elle s’investit également dans la formation, initiale et continue, une priorité pour nous. L’association joue également un rôle de représentant de la branche auprès des autorités publiques, des syndicats et du grand public. Ainsi, elle rencontre régulièrement les pouvoirs publics, principalement à l’échelle cantonale, et organise des entretiens avec les principaux partis politiques dans le but de faire connaître les besoins des professionnels, promouvoir leurs intérêts et défendre leurs droits. Des entrevues sont aussi organisées avec différents services de l’Etat (Service des automobiles, sécurité et hygiène au travail, environnement…) afin de toujours veiller au plus près aux intérêts des membres et les tenir informés des éventuelles normes et réglementations. Quelle place tient la formation au sein de l’association? Elle est primordiale d’autant que depuis quelques années nous voyons arriver des évolutions majeures. Pour ce faire, nous collaborons avec le CIFOM au Locle où les apprentis sont formés à la mécanique automobile et à la carrosserie. Ils y découvrent toutes les facettes d’un métier qui est en pleine mutation avec, par exemple, des technologies de plus en plus complexes ou encore différentes motorisations à maîtriser que l’on parle de thermique ou d’électrique. Si cette relève est formée à toutes ces évolutions, nos collaborateurs au sein des garages doivent l’être aussi pour pouvoir entretenir tous les types de propulsions. Pour ce faire, l’UPSA Suisse propose des modules adaptés qui leur permettent de toujours être à niveau.

Quels sont les moyens utilisés pour réunir vos membres? L’association veille à ce que ses membres restent informés et prennent part à la vie de l’UPSA Neuchâtel. Ainsi, pour favoriser les échanges, des moments forts sont organisés chaque année. A commencer par l’Assemblée générale, un événement incontournable dans la vie de l’association car il permet de réunir l’ensemble des membres et de dresser le bilan de l’année écoulée. Une deuxième manifestation est également importante: la remise des CFC aux apprentis en présence de leurs parents et maîtres d’apprentissage. A l’échelle fédérale, au mois de janvier à Berne, se tient la «Journée des garagistes suisses». Plus de 600 professionnels se réunissent pour discuter d’une thématique touchant le secteur. Les débats tournent par exemple autour de l’organisation d’un garage en matière de systèmes d’informations et de réseaux sociaux. Le but de cette rencontre est d’en apprendre plus sur un sujet précis, de partager les bonnes pratiques et de repartir avec des solutions. 293


Est-il compliqué actuellement d’acheter un véhicule neuf et de faire entretenir une voiture? Pour ce qui est de l’achat d’une voiture, aujourd’hui ce ne sont plus les clients qui choisissent le modèle neuf qu’ils souhaitent mais plutôt lui qui les choisit! Avoir des stocks comme nous avions il n’y a pas si longtemps est compliqué, la construction des véhicules prend plus de temps, nous peinons donc à être livrés régulièrement. De ce fait, les clients se replient sur ce que nous avons à leur proposer au moment où ils veulent acquérir une voiture. Cela est valable pour toutes les marques, aucune n’est épargnée. Cela a également un effet sur nos parcs de voitures d’occasions qui sont plus prisés mais souvent plus pauvres aussi. En même temps, cela aide à prolonger la durée de vie des véhicules (énergie grise) et à lutter contre le gaspillage industriel d’une production trop intensive qui finit par peser sur l’environnement. Concernant l’entretien, nous avons la chance de pouvoir nous approvisionner sans trop de mal en pièces détachées ce qui permet de réaliser tous les services et autres travaux d’entretien et ainsi de maintenir du travail dans les ateliers.

Quels sont les plus grands défis auxquels sont confrontés vos membres aujourd’hui? Si l’approvisionnement en véhicules neufs en est un comme je l’ai expliqué auparavant, l’explosion du coût de l’énergie en est un autre. Le prix de l’électricité a explosé et rien ne nous laisse penser que cela ne va pas continuer. A l’heure où nous nous parlons, en septembre 2022, nous ne connaissons pas la stratégie du Conseil fédéral face à ce problème de taille. Il est donc difficile de se projeter dans le futur et plus encore de trouver à notre propre échelle des solutions pour palier à ce problème car nos ateliers sont gourmands en énergie. Pour la réduire, nous n’avons pas spécialement d’alternatives. Si la hausse continue, les garages pourront-ils y faire face? la question est ouverte et laisse présager des heures difficiles. Autre défi voire révolution qui touche le secteur automobile, la fin des concessions. En effet, jusqu’à maintenant, chacun connaissait ces dernières. Un nouveau système se met en place dans de nombreuses marques, un système qui va donc remplacer les concessions par des agences où le client achète directement son véhicule à l’usine, avec le conseil du garagiste-agent. Si aujourd’hui, nous achetons nos stocks et les gérons, demain nous serons commissionnées par les marques sur les livraisons de ces véhicules achetés sous ces formats. L’UPSA Neuchâtel scrute évidemment avec beaucoup d’attentions ces modifications majeures du secteur, informe ses membres des avancées et met tout en œuvre pour les accompagner dans cette révolution! Comme vous pouvez le constater, le métier de garagiste n’est pas facile aujourd’hui et doit faire face à de nombreuses épreuves, nous sommes là pour les assister au mieux dans leur quotidien.

Avenue de Premier-Mars 18 – Case postale 2270 CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 724 11 24 upsa-ne@etudeott.ch – www.upsa-ne.ch

294


2035 Corcelles NE

032 731 16 27 www.garageducret-corcelles.ch

info@garageducret.com


GARAGE DU CRÊT

Concessionnaire Renault depuis 34 ans Pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, pour des travaux d’entretien, de réparation ou de carrosserie, le Garage du Crêt à Corcelles met à disposition des particuliers comme des professionnels une équipe au savoir-faire et aux compétences reconnus. Une équipe qui s’emploie à trouver des solutions adaptées et efficaces afin de satisfaire une clientèle qui est fidèle à l’établissement.

296


Une équipe Après avoir travaillé durant des années dans le secteur automobile, autant en atelier que sur le terrain comme expert en véhicule mandaté par les assurances, JacquesAlain Hugi reprend le Garage du Crêt, il y a 5 ans. Pour l’accompagner dans son quotidien, il est entouré d’une équipe de techniciens qualifiés, d’apprentis et de conseillers de vente, qui se tient à disposition des clients et leur prodigue des conseils personnalisés. Une proximité avec les clients Petite entreprise, le Garage du Crêt se différencie par sa proximité avec ses clients. Installée à Corcelles, l’adresse est bien connue, autant pour la marque Renault qu’elle représente depuis 34 ans que pour la qualité de ses services. Pour chaque demande, le but à atteindre est le même, la satisfaire et réaliser un travail de qualité. Un exercice qu’elle réalise parfaitement puisqu’elle peut se targuer d’avoir une clientèle fidèle. Les prestations Toutes personnes souhaitant acquérir un véhicule des marques Renault, Alpine et Dacia, que représente le Garage du Crêt, peut essayer les nombreux modèles qui sont proposés. Citadines, SUV ou encore utilitaires, le choix est large et répond ainsi à toutes les attentes et les besoins. L’établissement offre également une sélection de véhicules d’occasion. On prend le temps ici de discuter, d’analyser les besoins et de proposer la voiture la plus adaptée qu’elle soit pour un particulier ou un professionnel. Souvent pourvue de nombreux systèmes intégrés,

à l’occasion de la livraison, les vendeurs expliquent en détail le fonctionnement de chacune. A côté de cette activité commerciale, le garage répond aussi aux besoins mécaniques. Son atelier accueille les voitures de toutes marques pour tous travaux. Ainsi, l’équipe exécute les entretiens nécessaires au bon fonctionnement, les réparations quand une panne survient en réalisant toujours un diagnostic précis ou encore de la carrosserie. Bienveillante envers sa clientèle, elle propose des véhicules de remplacement et peut aussi aller chercher et ramener le véhicule à domicile. Des petites attentions qui font la différence. De plus, elle offre un choix de prestations annexes comme la location de véhicule de déménagement, de bus de 9 ou 16 places ou bien encore le gardiennage de pneus et roues ce qui permet de répondre aux attentes du plus grand nombre. 297


1 garage, 3 marques Grâce à ses 3 marques: Renault, Alpine et Dacia, le Garage du Crêt a à sa disposition un choix de 19 véhicules pour les particuliers et de 6 pour les professionnels. Un choix qui se décline sous de multiples options autant au niveau des couleurs que des finitions. Du côté de chez Renault La marque française était la première, il y a plus de 10 ans, à proposer un modèle 100% électrique: Zoé. Petite citadine, elle a été le précurseur d’une motorisation qui est aujourd’hui de plus en plus demandée et qui le sera encore plus demain. Renault, ayant compris avant les autres tout l’intérêt de miser sur ce système, a fait grandir et évoluer régulièrement son offre. Ainsi, dorénavant la Mégane est proposée en électrique avec une autonomie de quelque 470 kilomètres. La marque propose également des nouveautés au niveau carrosserie comme l’Arkana, un SUV athlétique et élégant. Au total, sa gamme se décline sous 13 véhicules et 6 utilitaires différents. Du côté de chez Dacia Autre marque du groupe, Dacia a su trouver sa place dans le paysage automobile par son approche «low cost». Pour autant, là encore, elle a grandi avec le temps et offre aujourd’hui un choix de véhicules qui répond aux attentes de beaucoup d’utilisateurs. Ainsi, elle propose dorénavant une petite citadine aux airs de SUV, la Spring, premier modèle de la marque à être 100% électrique. Avec une autonomie de 234 kilomètres, elle est idéale pour des déplacements de proximité et contribuer ainsi à zéro émission. Du côté de chez Alpine Depuis 1955, année de sa création, la fameuse Alpine au moteur rugissant est une sportive de référence. Même si sa carrosserie a quelque peu évolué avec le temps, impossible de ne pas la reconnaître au premier coup d’œil. Elle offre aux aficionados, le plaisir d’une conduite vive et dynamique. Une voiture mythique qui a su traverser les décennies et dont le futur est annoncé 100% électrique selon le constructeur.

Rue de la Chapelle 52 – CH-2035 Corcelles Tél. +41 32 731 16 27 info@garageducret.com – www.garageducret.com

298


2035 Corcelles NE

032 731 16 27 www.garageducret-corcelles.ch

info@garageducret.com


CARROSSERIE VOBA

Les Horlogers de la carrosserie Fondée par Maurice Vogt et Marcel Bachmann en 1970, la carrosserie VOBA est depuis 2007 entre les mains de Gilles, qui représente la deuxième génération, et de son épouse Natacha Bachmann. Avec leurs trois collaborateurs, ils proposent des prestations de qualité et garantissent la satisfaction de leurs partenaires, notamment les particuliers issus de la région propriétaires d’une voiture de tourisme ou d’une moto. 600 à 700 véhicules sont ainsi remis en état chaque année dans la carrosserie du Locle pour des travaux de tôlerie, peinture, redressage au marbre, redressage alternatif, pare-brise ou de teintage des vitres. Des services de peinture industrielle et de peinture de meubles sont également proposés par VOBA. Rencontre avec une entreprise réglée comme une horloge et qui respecte les délais.

300


52 ans de satisfaction client Avec ses peintres, tôliers et ses deux responsables, VOBA accomplit les volontés de ses partenaires depuis 52 ans. Une réussite qui repose sur une organisation parfaitement réglée. La carrosserie n’immobilise le véhicule à réparer que lorsque les démarches administratives avec les assurances sont terminées. C’est d’ailleurs elle qui s’en charge. La satisfaction des clients de VOBA tient aussi de l’expertise de son équipe. En 1989, Gilles Bachmann suit les traces de son père et entreprend un apprentissage de tôlier dans un garage à La Chaux-de-Fonds. Il poursuit en Suisse allemande pendant deux ans pour se perfectionner et comptabilise 10 ans d’expérience dans le métier. De leur côté, les collaborateurs actuels de VOBA y travaillent depuis plus de 80 ans si l’on additionne leurs années passées à la carrosserie. Une expérience et une connaissance des habitudes de leurs partenaires qui leur permet de proposer un résultat à la hauteur de leur niveau d’exigence. Ces derniers leur confient très souvent leur véhicule car ils sont sûrs de la qualité des prestations offertes et car ils savent qu’ils seront toujours bien accueillis ! Enfin, pour garantir la qualité de ses services, la carrosserie membre de l’association professionnelle Carrosserie Suisse travaille exclusivement avec des pièces des marques d’origine. Evoluer avec le métier Le métier de carrossier existe depuis la démocratisation des carrosses. Sa fonction s’est transformée au fil des inventions jusqu’à évoluer pour devenir celle que l’on connaît aujourd’hui: remettre un véhicule en état suite à des dégâts. Les collaborateurs de VOBA suivent à leur tour ces mutations en investissant chaque année dans des outils de pointe pour être plus performants. Un poste à souder, un four dernier cri et divers appareils pour faciliter le diagnostic des véhicules dont un spectrophotomètre ont récemment été acquis. L’objectif de ce dernier est d’aider les membres de l’équipe à trouver la teinte exacte d’un véhicule. Une solution efficace qui leur permet d’atteindre un niveau de qualité proche de celui du véhicule d’origine.

L’écologie au service d’un lieu de travail agréable Le développement durable est au cœur des préoccupations de la société, tout comme celles de VOBA. C’est donc pour que son activité pollue moins que depuis 2014, Gilles Bachmann a réalisé plusieurs travaux de rénovation de son bâtiment. Assainissement, étanchéité, installation de portes séquentielles…, l’objectif étant d’économiser 20 à 30% d’énergie par an. Ces rénovations ont aussi l’avantage de rendre le lieu de travail plus ergonomique et plus confortable autant pour les collaborateurs que pour les partenaires. La carrosserie peut là encore se vanter d’accorder une grande importance à l’humain.

Rue des Cardamines 5 – CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 65 33 – +41 32 931 65 47 +41 79 378 74 72 carrosserie.voba@bluewin.ch – www.carrosserie-voba.ch

301


Route du Centre 32 CH-1774 Cousset Tél. +41 26 665 91 91 Fax +41 26 665 91 90 info@individualdoors.ch www.individualdoors.ch

LES PORTES, C’EST NOTRE AFFAIRE


SANTÉ Un réseau de santé de qualité

© EMS Clos-Brochet

303


SANTÉ

Se doter des meilleures solutions en matière de santé Avec la mise en place d’une nouvelle planification en 2023, le canton de Neuchâtel continue à s’engager fortement pour la santé et la prévention. Avec ses cliniques privées et le Réseau hospitalier neuchâtelois, il répond aux besoins toujours croissants en matière de soins. Pour les personnes âgées, une panoplie de solutions pour un maintien à domicile aussi longtemps qu’il se peut est à leur disposition, des solutions qu’ils peuvent mettre en place avec le soutien de l’Association Réseau Orientation Santé Social (AROSS).

304


Hôpital de la Providence.

Nouvelle planification 2023 La planification hospitalière est un processus qui se joue en trois étapes et qui permet au final à l’Etat d’identifier l’offre qui doit être couverte par des établissements figurant sur la liste hospitalière admis à pratiquer à charge de l’assurance obligatoire des soins. Cette liste permet de désigner les établissements hospitaliers partenaires de l’Etat qui sont appelés à couvrir les besoins en soins hospitaliers stationnaires de la population, et les prestations pour lesquelles ils sont mandatés. Le Conseil d’Etat s’est fixé les objectifs suivants dans le cadre de l’élaboration de la planification hospitalière 2023: présenter une planification tenant compte des besoins de la population et des conditions-cadres du système de santé; présenter une planification compatible avec les prescriptions légales sur le plan fédéral et cantonal; présenter une liste hospitalière qui garantit un standard minimum de qualité et qui assure une bonne allocation des ressources; assurer l’équité de traitement entre les partenaires pris en considération dans le cadre de la planification. Après que le Conseil d’Etat ait d’abord évalué les besoins puis définit les conditions-cadres et enfin élaboré la liste hospitalière, cette dernière entrera en vigueur le 1er janvier 2023. L’AROSS accompagne les séniors L’Association Réseau Orientation Santé Social (AROSS) a été créée par les principaux partenaires du domaine de la santé, sur une initiative de l’Etat en vue d’offrir aux personnes âgées de 65 ans et plus un accompagnement de qualité et une meilleure orientation dans le réseau médico-social. Elle a pour mission d’informer, d’orien-

ter et d’accompagner les personnes, leurs proches, leurs familles ou les prestataires du domaine socio-sanitaire, pour mobiliser les ressources ainsi que les prestations les plus adaptées à leurs besoins de santé et à leur volonté. Après une première prise de contact, une coordinatrice ou un coordinateur de l’AROSS se rend au domicile de la personne pour un entretien d’orientation gratuit. L’objectif de cette rencontre est de discuter des difficultés rencontrées, ainsi que des ressources à disposition et de définir ensemble, quelles prestations correspondent le mieux aux besoins et aux souhaits de la personne fragilisée. A ce moment-là, c’est le contexte de vie global dans lequel vit la personne qui est pris en compte et pas uniquement son état de santé. Cela permet de voir si l’environnement et l’éventuelle aide déjà apportée répondent aux besoins ou si des aménagements sont nécessaires. La coordinatrice ou le coordinateur fournit alors les informations nécessaires pour ce faire. Le Réseau hospitalier neuchâtelois Le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) a vu le jour au 1er novembre 2019 suite à l’adoption de la loi sur le Réseau hospitalier neuchâtelois (LRHNe) le 19 février 2019, et succède à l’Hôpital neuchâtelois (HNE). Le RHNe concrétise la votation populaire «Pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires» que le peuple neuchâtelois avait acceptée en date du 12 février 2017. Le RHNe est un établissement autonome de droit public, indépendant de l’Etat et doté de la personnalité juridique. Les organes dirigeants du RHNe sont le Conseil d’administration et le Collège des directions. L’Etat reste cependant maître de la politique hospitalière qu’il entend mener dans le canton, ainsi que des moyens qu’il consacre aux activités hospitalières.

La Clinique Montbrillant.

305


Le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) se compose de deux sites de soins qui sont situés dans les deux pôles urbains du canton (site de Pourtalès à Neuchâtel et site de La Chaux-de-Fonds), et de quatre antennes régionales (Val-de-Travers, Le Locle, Le Val-de-Ruz et La Chrysalide). Les soins aigus sont couverts par: – les sites de Pourtalès (Neuchâtel) et de La Chaux-deFonds. – la permanence de l’antenne du Val-de-Travers (Couvet). Les soins de réadaptation sont couverts par les antennes du Locle et du Val-de-Ruz (Landeyeux). Les soins palliatifs sont couverts par l’antenne de La Chrysalide (La Chaux-de-Fonds). Du côté des cliniques privées Si elles sont peu nombreuses dans le canton, elles proposent des spécialisations comme la Clinique Montbrillant, plus ancienne du canton, à La Chauxde-Fonds connue pour les soins qu’elle offre en orthopédie, traumatologie et ophtalmologie, ainsi que dans différentes autres spécialités chirurgicales telles que la chirurgie du rachis, la chirurgie viscérale, ainsi que la chirurgie plastique, reconstructive et esthétique. Elle compte également parmi ses médecins des spécialistes en gastroentérologie, en proctologie ainsi qu’en antalgie. Le Centre Neuchâtelois d’Ophtalmologie quant à lui est un centre médical de référence entièrement dédié à la vision. Son équipe, composée de six spécialistes FMH ophtalmologues et ophtalmo-chirurgiens expérimentés, propose les dernières avancées médicales et chirurgicales adaptées à chaque pathologie. Equipé d’un plateau technique de pointe, le CNO offre une prise en charge sur deux sites, à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Dans un tout autre registre, la Clinique Matignon, qui a plusieurs établissements en Romandie et dont le siège est

306

à Neuchâtel, est leader dans le domaine de la médecine esthétique. Elle a pour mission de trouver des solutions médicales professionnelles qui répondent aux besoins de perfectionnement, de rajeunissement et de recherche d’harmonie de femmes et d’hommes de tout âge.


Vous souhaitez Vous alléger le corps et l'esprit Couper avec le quotidien, vous ressourcer

Renseignements 66140 Canet-en-Rousillon (FR) – 0033 468 687 841 contact@vitalitem.fr – www.vitalitem.fr

Détoxiquer l'organisme et retrouver une nouvelle vitalité


ANEMPA (ASSOCIATION NEUCHÂTELOISE DES ÉTABLISSEMENTS ET MAISONS POUR PERSONNES ÂGÉES)

Bien vivre au grand âge, en EMS ou ailleurs Si la très grande majorité des aînés vieillit chez elle, le plus souvent jusqu’à la fin de leur vie, l’EMS répond aux besoins en soins et en accompagnement du très grand âge quand l’état de santé physique ou psychologique ne permet plus l’autonomie nécessaire. Les parcours de vie ne sont toutefois plus aussi linéaires que par le passé et il existe aujourd’hui des options favorisant le maintien à domicile qui complètent l’offre en hébergement résidentiel. L’ANEMPA œuvre notamment pour les conditions-cadres dans lesquelles les institutions médico-sociales s’inscrivent pour l’ensemble de leurs prestations. D’autres dossiers d’importance occupent également sa secrétaire générale, Fabienne Wyss Kubler, qui répond aux questions de Bien Vivre.

Photos : © ANEMPA - Cinthya Béguin

308


Fabienne Wyss Kubler

Pouvez-vous nous parler de l’ANEMPA en quelques mots? Principale faîtière d’EMS, notre association regroupe les institutions médico-sociales à but non-lucratif. Créée en 1971 et active dès 1972 pour relever – déjà à l’époque – le défi posé par le vieillissement démographique, elle s’est développée au fur et à mesure de la complexification des enjeux socio-sanitaires. Elle est devenue un pôle d’expertise centré sur les besoins auxquels les soins et l’accompagnement de longue durée en milieu institutionnel doivent répondre. L’ANEMPA, c’est aujourd’hui 27 institutions, quelque 1500 bénéficiaires et 1800 collaborateurs, soit environ 1300 postes à plein temps dans les soins et le secteur socio-hôtelier. Signataire de la convention collective de travail du domaine de la santé neuchâtelois, l’ANEMPA s’inscrit dans un réseau d’échanges et d’actions au niveau cantonal et supra-cantonal. Elle fédère également ses membres au travers d’une structure informatique commune. Quelles sont les missions et actions menées par l’ANEMPA? Partenaire cantonal prépondérant, l’ANEMPA est l’interlocuteur de référence dans le domaine du grand âge en milieu institutionnel au sens large. Elle contribue ainsi aux réflexions et aux politiques liées aux enjeux de la prise en charge des personnes âgées favorisant le maintien à domicile. Dans ce cadre, elle s’attache à défendre et à promouvoir la qualité et les spécificités de l’accueil, de l’hébergement et de l’accompagnement médico-sociaux.

Le rôle intrinsèque de notre association est le soutien apporté à ses institutions membres. Pour cela, elle se fonde sur la mutualisation des connaissances et des compétences qu’elle réunit. Les principaux axes de son action sont: –  L’information à l’interne et à l’externe sur les développements médico-sociaux; –  La représentation des institutions membres vis-à-vis des autorités, des acteurs du réseau socio-sanitaire, des médias et de la population; –  Le développement d’actions et de mesures utiles au fonctionnement des institutions membres, ainsi qu’à la qualité et à la visibilité de leurs prestations en faveur des personnes âgées accueillies; –  La coordination au travers de travaux de réflexion, de conception, d’argumentation et d’élaboration pour la concrétisation de positionnements et d’outils associatifs. Entrer en EMS n’est pas la première ni la seule solution pour les personnes âgées. Comment appréhender la question quand l’autonomie vacille? Bien vieillir et bien vivre dans le grand âge nécessite une forme d’anticipation qui souvent s’accompagne de certains deuils: admettre que l’autonomie s’en va progressivement, accepter un soutien externe, constater que son logement n’est plus adapté à son état de santé en sont quelques exemples. Beaucoup de personnes âgées retardent ces renoncements jusqu’à ce que l’EMS devienne brutalement la seule option, souvent après une hospitalisation. Or, les institutions médico-sociales se sont diversifiées et proposent non seulement du long séjour gériatrique, psycho-gériatrique ou psychiatrique ainsi que de l’hébergement non-médicalisé en pension, mais aussi du court séjour, de l’accueil en foyer de jour et des appartements avec encadrement. Nos membres participent ainsi pleinement aux réformes actuelles destinées à favoriser le maintien à domicile de la population âgée neuchâteloise. Dans ce processus, les institutions se projettent dans de nouveaux modèles de prise en charge, articulant offres stationnaires et ambulatoires. 309


Est-il difficile de former et recruter dans le domaine du grand âge? Au vu des enjeux démographiques et sanitaires, notre secteur d’activité offre de multiples opportunités pour toute une série de professionnels. Les modèles médicosociaux sont en pleine évolution et beaucoup de choses sont à construire, par exemple en termes d’articulation des prestations ou d’interdisciplinarité des équipes. Nos métiers souffrent toutefois encore d’une image peu attractive, souvent parce que leurs caractéristiques sont peu connues et parce que l’EMS véhicule de nombreux stéréotypes en lien avec la vieillesse et la fin de vie. L’ANEMPA a donc aussi un rôle essentiel à jouer pour déconstruire les idées préconçues et pour rendre plus visible toute la richesse que le monde médico-social recèle et que notre société peine parfois à appréhender. Quels sont les défis de demain pour les EMS? Notre domaine est soumis à des planifications longues et les défis futurs sont en fait déjà réalité. Les institutions médico-sociales s’inscrivent en particulier dans un processus de modernisation des infrastructures, avec des projets de construction ou de rénovation destinés à contribuer au renforcement de la qualité de l’accueil et de l’hébergement des personnes âgées. Mais il faut dire que, au-delà des bâtiments et des concepts de prise en charge, cette qualité se fonde surtout sur les ressources humaines et sur les compétences mises en œuvre dans les soins et l’accompagnement des aînés. Les EMS et foyers de jour devront aussi – à l’instar des autres acteurs socio-sanitaires – répondre à une augmentation de la complexité des prises en charge, tout en composant avec la pression croissante sur la tarification des prestations. Dans ce mouvement qui voit les institutions accueillir des situations plus lourdes avec des bénéficiaires plus 310

atteints dans leur état de santé, il faudra également s’attacher à préserver les spécificités de l’accueil médicosocial, celles qui font des établissements des lieux de vie en même temps que des lieux de soins. Réussir cette combinaison sera essentiel pour garantir la qualité de l’accompagnement offert et pour permettre le positionnement d’un secteur d’activité qui se doit d’attirer et de conserver les compétences nécessaires à des prestations répondant aux besoins de la population âgée neuchâteloise dans une logique de continuité des soins.

Rue des Charmettes 10a – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 731 79 92 anempa@ne.ch – www.anempa.ch


histoire

Avenue de Clos-Brochet 48 CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 722 71 00 ems.clos-brochet@ne.ch www.clos-brochet.ch

vous coeur


EMS CLOS BROCHET

Un personnel de qualité pour lequel tout est mis en œuvre pour son bien-être Travailler dans un EMS n’est pas toujours facile, plus encore quand une pandémie intervient. Lors de la Covid, chaque collaborateur a passé des heures difficiles et a plus que jamais dû faire preuve de résilience, de présence et d’écoute envers des résidents souvent troublés par un changement radical de quotidien. Revenu aujourd’hui à une vie normale, l’EMS Clos Brochet retrouve la sérénité et la douceur de vivre. Conscient de l’investissement journalier de ses équipes, la direction a mis en place, depuis de nombreux mois, différentes stratégies pour leur offrir des conditions de travail encore plus idéales. Résultat? selon une enquête interne, 95% sont heureux de venir chaque matin! Visite d’un établissement où le mot bonheur prend tout son sens.

312


Jacques Macabrey

Un peu d’histoire En 1976, la jeune chambre économique (aujourd’hui Jeune chambre internationale) de Neuchâtel décide de créer un lieu adapté pour l’accueil de personnes âgées. Pour ce faire, elle décide de faire construire un bâtiment neuf au cœur de la ville. Trois ans plus tard, le 14 mai 1979 précisément, l’EMS Clos Brochet ouvrait ses portes et voyait s’installer ses premiers résidents. Aujourd’hui, après avoir connu quelques transformations au fil des années, l’établissement accueille 76 hôtes qui vivent tous dans des chambres, individuelles ou à 2 lits, de 23 m2 au confort avéré. L’établissement est géré par une fondation privée qui a, aujourd’hui, le projet de créer un foyer de jour pouvant accueillir jusqu’à 15 personnes. Le bien-être du personnel, une valeur essentielle L’EMS Clos Brochet compte 110 collaborateurs pour 75 équivalent plein temps. Pour que les résidents se sentent bien, une des clés essentielles de la réussite passe par le bien-être des équipes. S’il l’était déjà, depuis la pandémie, le directeur, Jacques Macabrey, et ses cadres y portent une attention particulière et ont mis en place nombre d’actions pour aller plus loin encore. Ainsi des colloques d’institution sont organisés deux fois par année, des colloques durant lesquels la communication est le maître mot. Tous les collaborateurs peuvent alors y énoncer des remarques, des idées… et la direction leur exposer les informations marquantes de l’EMS. Sont aussi à l’ordre du jour des colloques de régulation où un représentant désigné par service parle plus spécialement de son secteur et échange avec les autres de manière à optimiser le quotidien de tous et le rendre plus facile. La parole est libre, elle sert à avancer. Force est de constater que déjà ces colloques ont fait leurs preuves. Chacun a droit également, une fois par année, à un entretien de développement. Lors de ce dernier, il s’auto-évalue sur ses missions. A partir de ses réponses, une discussion est entamée avec la direction pour trouver les solutions les plus adaptées quand il a un souci ou une carence. Ainsi, une formation, un coaching ou encore un encadrement peuvent être mis en place pour que le collabo-

rateur se sente pleinement à l’aise dans son quotidien. A ceci s’ajoute la venue d’un superviseur d’équipes, qui à chacune de ses visites, en moyenne 2 par année, amène chacun à aller plus loin encore dans la discussion et à évoquer les moments forts ou les difficultés qui peuvent être rencontrées. A partir de ses constats, la direction met en place ce qui est nécessaire pour palier ou aller dans le sens des attentes des collaborateurs. De ces rencontres est née l’idée d’offrir à tous, sur le temps de travail, une journée du personnel. Ainsi courant 2022, chacun a eu le choix entre 3 propositions: Europa Park, une journée de ski ou visite et dégustation de chocolat chez Camille Bloch. Grâce à ces moments de détente, loin de l’EMS, la bonne humeur, la convivialité ont été au rendez-vous et n’ont fait que renforcer l’esprit d’équipe. 313


Au final, pour voir si ces différentes expériences apportaient réellement du bon, la direction a mené une enquête interne. Les résultats ont été au-delà de toutes les espérances puisque 96% du personnel se dit vivre un sentiment d’accomplissement grâce à son travail; 95% est heureux d’être employé de l’EMS Clos Brochet; 97% n’hésiterait pas à recommander à ses proches d’y travailler et 94% trouve le lieu en phase avec ses attentes. Des chiffres qui laissent rêveurs et montrent combien la communication, l’écoute et le respect de chacun sont primordiaux. Des valeurs essentielles En collaboration avec une société externe, la direction a travaillé sur les valeurs de l’établissement. Le but était de les mettre en évidence, de s’assurer qu’elles étaient les mêmes pour les collaborateurs et au final de les appliquer entre tous au quotidien. Ainsi, aujourd’hui, l’EMS Clos Brochet peut prétendre être attaché au respect, ce qui se traduit par le bien-être de la personne et la bienveillance; l’écoute qui passe par la communication, la 314

disponibilité et le soutien; la solidarité où comment mixer collaboration et complémentarité; l’innovation qui fait jouer créativité et adaptabilité et pour finir le savoir-faire qui passe, entre autres, par la transmission du savoir. Ces valeurs ne sont pas que des mots, elles sont le quotidien de l’établissement grâce aux différentes stratégies voulues par la direction et un personnel qui


en tire les fruits. Heureux au travail, il n’en est que plus performant et par effet domino, offre à tous les résidents une douceur de vivre qu’aucun ne peut nier. Des résidents qui ne s’ennuient jamais Pour profiter pleinement de chaque journée, tout est mis en œuvre pour offrir des moments agréables aux résidents. Pour ce faire, ils ont de nombreux espaces sécurisés, agréables et lumineux à leur disposition tout comme une cafétéria, de grands salons ou encore des jardins, autant d’endroits pour se rencontrer, papoter ou bien encore recevoir leurs proches. Par ailleurs, un EMS est synonyme d’animations. En la matière Clos Brochet n’en manque pas! Ainsi dans une salle polyvalente, au gré de ses envies, chacun peut participer à de nombreuses activités allant de la gymnastique au traditionnel loto en passant par du bricolage. Ceux qui ne peuvent pas sortir de leur chambre ne sont pas oubliés puisque le personnel vient à eux pour des jeux, des lectures ou tout autre divertissement qu’ils pourraient souhaiter. Des cultes et messes sont également donnés hebdomadaire-

ment au cœur de l’établissement. A tout ceci s’ajoutent les interventions à la demande de physiothérapeutes, podologues ou encore coiffeuses. Pour finir, comprenant combien la table est vectrice de bonheur, de souvenirs, de moments de partage, l’EMS a son propre chef et une équipe qui concoctent des plats principalement à base de produits frais. Ainsi va la vie à Clos Brochet et à voir les sourires des résidents et du personnel, elle y est belle !

Avenue de Clos-Brochet 48 – CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 722 71 00 ems.clos-brochet@ne.ch – www.clos-brochet.ch

315


HOME MÉDICALISÉ LE FOYER

Un accueil humain et de qualité à la campagne Le Home Médicalisé Le Foyer de La Sagne accueille, depuis de nombreuses années, les personnes à la recherche d’un accompagnement personnalisé. Si la nature environnante en fait un lieu de vie particulièrement agréable, le home place au cœur de ses préoccupations le bonheur de chacun de ses résidents. Une philosophie partagée par une équipe pluridisciplinaire, qualifiée, dynamique et motivée qui s’implique au quotidien. Les personnes en âge AVS suffisamment indépendantes peuvent aussi choisir de vivre en appartement avec encadrement. Zoom sur un home médicalisé engagé pour le bien-être de ses résidents et pour une valorisation de l’image de l’EMS.

316


dents de se sentir comme chez eux tout en profitant de soins médicalisés de qualité adaptés à leur situation et à leurs besoins.

Ancien hospice Le home Le Foyer tient en lieu et place d’un ancien hospice. Ouvert grâce à un don en 1862, il accueillait les orphelins, les pauvres et les assistés. C’est en 1964 qu’il a été transformé en maison de retraite. Il est reconnu d’utilité publique par le Service cantonal de la santé publique et a été autorisé en 2022, à exploiter 67 lits dont 50 en chambre individuelle. Toutes sont équipées d’une douche, d’un lavabo et d’un WC. Le Foyer est implanté au cœur de la Vallée de La Sagne et des Ponts-de-Martel avec comme volonté principale de permettre aux rési-

Un cadre de vie agréable Vivre au Foyer de La Sagne, c’est profiter d’un cadre de vie exceptionnel, calme, confortable et lumineux. L’hiver, les résidents peuvent admirer les skieurs par les fenêtres du home et l’été, ils profitent pleinement de la terrasse et de son étang, tout en regardant les vaches pâturer dans les champs. Deux missions sont proposées: gériatrique et psychogériatrique. La première accueille, sur trois unités de soins, les personnes en âge AVS qui ont besoin d’un accompagnement personnalisé dans un lieu de vie adapté. L’unité de psychogériatrie, plus petite, dispose de 10 lits. Elle s’adresse aux seniors qui ont besoin d’un cadre sécurisé car ils présentent des troubles cognitifs importants ou un risque de fugue. Le personnel dédié est spécialement formé à ce type de public. «On a souhaité recréer un cocon familial pour que les pensionnaires s’y sentent bien et en sécurité», illustre Carole Meister, directrice de l’établissement. Le maintien de la dignité et de l’autonomie est une priorité pour valoriser le résident. Leur politique est d’autoriser les visites sans limitation pour s’adapter aux rythmes de vie de tous, même en soirée. Ouvert sur l’extérieur, le Home Le Foyer de La Sagne permet aux villageois de profiter des différentes infrastructures du site. Les visiteurs peuvent prendre leur repas avec leurs aînés, boire un verre en cafétéria ou sur la terrasse. Le Foyer a la chance d’avoir son propre salon de coiffure ouvert aux résidents, au personnel et à toute personne extérieure à l’institution qui souhaite s’y rendre. Une équipe aux petits soins des résidents Pour rendre leur séjour agréable, les habitants du home peuvent compter sur une équipe disponible pour être à leurs petits soins. La directrice a notamment axé sa stratégie sur les repas qui «rythment la journée et procurent un moment de plaisir.» Les mets servis sont de qualité et prennent en compte les goûts et régimes des pensionnaires tout en respectant les directives Fourchette verte

317


© www.martinglauser.ch

senior pour lesquelles le home est certifié. Ils profitent d’un service à table midi et soir et d’un buffet pour le petit-déjeuner. En outre, Carole Meister s’est entourée d’une équipe d’animation pour proposer aux résidents des activités différentes chaque semaine. Ils peuvent y prendre part deux fois par jour. Des activités variées sont également proposées à ceux qui ne peuvent pas sortir de leur chambre. Des jeux de société sont à disposition des résidents qu’ils peuvent emprunter quand bon leur semble. Le jeudi, c’est jour de sortie! Le bus du home les conduit où ils le souhaitent mais bien souvent la course se termine dans un restaurant pour un repas ou un goûter. L’emplacement du home permet aux résidents de se balader autour du bâtiment et pour les plus téméraires, de poursuivre en direction de la gare ou de Marmoud. Le service d’animation propose aussi de faire le Tour de Marmoud grâce au triporteur électrique. Gym, pâtisserie, cuisine, repas spéciaux pour les anniversaires du mois, danse… Les activités sont nombreuses et les équipes ne manquent pas d’inspiration pour en proposer de nouvelles! Pour marquer les saisons et les périodes spéciales, le home se pare de belles décorations qui ravissent et émerveillent résidents et visiteurs. Les animaux sont par ailleurs acceptés dans l’établissement sous la seule condition que le résident puisse s’en occuper seul.

318

© www.martinglauser.ch

Le home possède déjà un chat qui est libre de se promener dans l’établissement. Du côté de la santé, le personnel du Foyer de La Sagne applique les philosophies de soin «Humanitude» et «Validation» pour répondre de manière adéquate aux besoins et habitudes du pensionnaire. Des soins en aromathérapie sont proposés à ceux qui le souhaitent, après accord du médecin traitant bien sûr. Le médecin est d’ailleurs présent au Foyer de La Sagne trois fois par semaine. Enfin, le home compte sur son assistante pharmacie pour soulager le travail des infirmières en préparant les semainiers des résidents.


Dans un esprit d’évolution et d’amélioration, Le Foyer a également obtenu le label «Sonate-Bientraitance en institution» qui met en évidence les actions entreprises au quotidien pour valoriser la qualité de la prise en charge des résidents de l’établissement. Appartements avec encadrement comme autre solution d’hébergement En parallèle, Le Foyer de La Sagne dispose d’appartements adaptés aux personnes âgées depuis 2018. Répartis en trois immeubles, les 22 appartements se situent à quelques mètres du home dans le quartier central des Charlettes. Ils sont destinés aux personnes en âge AVS ou proche de l’être, aux personnes à mobilité réduite au bénéfice de l’AI et aux couples ou personnes seuls avec enfant(s) handicapé(s). Composés de 2,5 ou 3,5 pièces, ces locations sont dotées d’une cuisine équipée, d’un lave-linge, d’un sèche-linge, d’une salle d’eau, d’une cave, d’un ascenseur, d’une ou deux chambres et d’un vaste balcon. Des parties communes sont mises à disposition des résidents. Ils y trouveront une cafétéria, une salle commune et une vaste coursive qui relie les trois bâtiments. Il leur est également possible de louer une place de parc. Un concierge-employé technique, logeant sur les lieux, assure leur transport, leur lessive, leur ménage, des petites réparations etc. Les locataires ont aussi la possibilité de se faire livrer les repas du home et les courses depuis le magasin du village. Ainsi, nul besoin de s’éloigner de La Sagne! Tout est mis en œuvre pour que vous vous sentiez chez vous, dans un cadre agréable, bienveillant et sécuritaire.

Rue Neuve 5 – CH-2314 La Sagne Tél. +41 32 933 09 10 Home.lefoyer@ne.ch – www.homelefoyer.ch

319


Chez vous au cœur de la vallée de La Sagne

Rue Neuve 5 – CH-2314 La Sagne Tél. +41 32 933 09 10 Home.lefoyer@ne.ch – www.homelefoyer.ch


Soins à domicile ■ ■ ■

Rue de l’Ecluse 18 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 729 20 20 www.armeedusalut.ch

Présents sur la ville de La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Les Ponts-de-Martel et Neuchâtel Le service des soins à domicile s’adresse à tous selon ses besoins Notre devise : s’engager pour l’humain, œuvrer à plus d’humanité


ARMÉE DU SALUT – SOINS À DOMICILE

Des soins salutaires à domicile Depuis 2019, l’Armée du Salut propose dans le canton de Neuchâtel un service de soins à domicile pour des personnes âgées, sortant de l’hôpital ou en fin de vie. C’était une prestation que beaucoup réclamaient depuis longtemps. Pouvoir offrir à domicile de prestations LAMal ou des soins telles que la toilette quotidienne. Et, par-dessus tout, prodiguer des gestes bienveillants et un peu de chaleur humaine à des personnes souvent isolées socialement.

322


Prestations étendues et adaptées L’idée, unique en Suisse romande, de développer des soins à domicile dans le canton de Neuchâtel est née en octobre 2019, fruit des réflexions de Valérie Imhoff et son époux Laurent Imhoff, tous deux collaborateurs de l’Armée du Salut. Valérie Imhoff, actuelle responsable des soins à domicile, dirige également l’EMS Le Foyer à Neuchâtel, et Laurent Imhoff est directeur national de l’œuvre sociale. Initialement, les prestations étaient proposées aux habitant·e·s de La Chaux-deFonds, au Locle et aux Pont-de-Martel. Désormais le service s’étend à la région de Neuchâtel également. Œuvrant pour soulager la détresse humaine, sans distinction et en transmettant un message universel d’amour, l’Armée du Salut était parfaitement bien placée pour initier ce type de soins. Proposées après une hospitalisation ou pour des personnes en fin de vie, les prestations dispensées par l’Armée du Salut se distinguent par un accompagnement qui s’adapte au plus près au contexte de vie et aux besoins de chaque bénéficiaire. Les visites peuvent varier de deux à trois fois par jour à une fois par semaine, voire une visite par mois. Actuellement, 67 personnes bénéficient de soins prodigués par 15 collaborateur·trice·s. Le but est que les béné-

ficiaires soient suivis, dans la mesure du possible, par les mêmes soignant·e·s, qui connaissent ainsi leurs habitudes, leur environnement et leurs besoins. «Vous êtes notre dernier recours» Il y a par exemple eu le cas de ce bénéficiaire, atteint d’un cancer en phase terminale, qui habitait à la Sagne et souhaitait mourir chez lui. Une infirmière sachant prodiguer des soins très techniques devait venir sur place, dans cette région mal desservie par les transports. L’Armée du Salut est la seule à s’être adaptée à cette demande très particulière. Une autre bénéficiaire, atteinte de la sclérose en plaques, nécessitait deux personnes pour ses soins. Là encore, l’Armée du Salut s’est engagée, a trouvé un compromis en s’arrangeant pour la facturation, afin que la personne puisse rester aussi longtemps que possible à domicile avant d’intégrer une structure. Quelle que soit la situation, Valérie Imhoff et l’infirmière-cheffe, Julie Oudet, répondent aux demandes initiales par téléphone, se font appeler par leur prénom par les bénéficiaires. Des liens particuliers s’établissent ainsi. Au début, la responsable des soins à domicile a parfois même accompagné certain·e·s soignant·e·s durant les visites. Cela l’a particulièrement marquée.

Valérie Imhoff.

Julie Oudet.

Sophie.

323


L’étendue de l’offre Tout est mis en œuvre, et sur de nombreux fronts pour répondre par la positive aux demandes des bénéficiaires, que cela soit pour une période longue ou courte, comme dans le cadre d’une convalescence mais aussi pour les plus jeunes. Ainsi de la toilette quotidienne à plusieurs prestations LAMal, le service est apte à intervenir avec professionnalisme. De plus, la flexibilité est au rendez-vous puisqu’une plage horaire très importante, de 6 h 30 à 22 h, 7 jours sur 7, est à la carte. Ainsi, depuis les premières heures, le service a aidé plus de 150 personnes et gère 40 à 50 bénéficiaires de manière régulière. Connaissant une croissance régulière, son offre est aujourd’hui, bien implantée au sein du microcosme neuchâtelois. Savoir-faire et savoir être Les soignant·e·s sont au bénéfice, au minimum, du certificat d’auxiliaire de santé de la Croix-Rouge, et peuvent être formé·e·s en complément, si nécessaire, par Julie Oudet qui les accompagne lors de leurs premières visites. Cependant, pour Valérie Imhoff, au-delà des diplômes, le savoir-être est évidemment primordial. En entretien, elle 324


repère tout de suite les compétences cruciales pour le poste: être à l’écoute, respectueux·se, faire preuve de civilité. Tout ce qu’on apprend de notre famille plutôt qu’à l’école. Globalement, les retours sont très positifs, que ce soit de la part des bénéficiaires, de leurs proches qui, dans 20 à 30% des cas, sont ceux qui contactent l’Armée du Salut pour faire une demande d’accompagnement. Au point même que plusieurs bénéficiaires choisissent par la suite d’entrer à l’EMS de l’Armée du Salut, que dirige également Valérie Imhoff, car ils se sentent en terrain familier avec des soignant·e·s qu’ils connaissent puisque certain·e·s exercent à la fois à domicile ou au sein de l’établissement. Les hôpitaux connaissent également de plus en plus le service des soins à domicile et savent que l’Armée du Salut trouvera toujours une manière de s’adapter aux situations les plus délicates. Jusqu’à présent, toutes les demandes d’accompagnement ont été acceptées.

Rue de l’Ecluse 18 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 729 20 20 www.armeedusalut.ch

325


FONDATION LA RÉSIDENCE – À LA BELLE VIE

Un foyer de jour qui porte bien son nom ! Dans un cadre magnifique, avec une vue panoramique sur toute la ville du Locle, depuis fin 2019, la Fondation La Résidence propose un foyer de jour aux multiples animations, « A la belle vie ». Après d’importants travaux, le lieu offre un environnement au calme et on ne peut plus agréable, avec ses 100 m2 de terrasse et ses 170 m2 intérieurs baignés de lumière. Ouvert à tous, il est idéal pour ceux qui veulent venir passer du bon temps sans se couper de leur liberté et de leur chez-eux.

326


Qui peut bénéficier de ce lieu ? Au dernier étage de l’EMS, La Résidence, rue des Billodes 40, « A la belle vie », foyer de jour indépendant de ce dernier, fait le bonheur de ceux qui choisissent d’y venir régulièrement ou de manière plus sporadique. Il est ouvert à toutes les personnes en âge AVS, du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h sur réservation. Encadrés par des professionnels issus des métiers de la santé et du social, 17 personnes peuvent ainsi bénéficier de la structure pour se divertir mais pas que... Pourquoi fréquenter un foyer de jour est important ? Venir « A la belle vie » ne se borne pas à vouloir passer du bon temps. Les choses vont plus loin. En effet, fréquenter ce type de lieu permet de créer et de maintenir des liens sociaux et de se voir également proposer des exercices qui servent au quotidien et assurent, au plus loin qu’il est possible, une autonomie indispensable au maintien à domicile. Au-delà, les professionnels encadrants peuvent mettre en exergue des soucis, des problèmes qui sont par la suite réglés par des spécialistes comme des psychologues, par exemple. Les équipes apportent également leur soutien pour les démarches administratives ou dans le cadre d’un projet d’accompagnement personnalisé. Quel est le programme d’une journée ? Pour avoir un juste équilibre entre les personnes et les troubles qui peuvent les affecter ou encore leurs affinités, les activités sont toujours partagées en 2 groupes. Ainsi certains réalisent des tâches du quotidien, qui les soulagent, comme la lessive ou encore la préparation d’un repas tandis que d’autres s’amusent, jouent, partagent... passent du bon temps, en d’autres termes ! Le coût d’une journée comprenant le déjeuner, le repas du midi et une collation est de 45 francs dont une partie peut être prise en charge par une aide financière allouée au moyen des prestations complémentaires AVS. Pourquoi ne pas tester ? Si « A la belle vie » donne envie à beaucoup, certains ne veulent pas franchir le pas et venir s’y divertir. Ils se sentent vaillants, bien dans leur vie et ne ressentent pas spécialement l’envie de s’y inscrire. Et pourtant, ils sont nombreux à avoir oser, à être venus et à avoir vécu une journée test qui les a tout autant conquis que convaincu. Pourquoi ? parce qu’ils ont trouvé ici une convivialité, des activités, une bonne humeur qui leur ont fait du bien et qu’ils ont eu envie de retrouver régulièrement !

Pour les demandes de renseignements

A la belle vie

Rue des Billodes 40 – CH-2400 Le Locle Personne de contact : Caroline Nunes Tél. +41 79 436 87 11 – +41 32 933 21 11 Caroline.nunes@ne.ch www.fondationlaresidence.ch

327



Ferme Willy Pingeon

A LOUER

Nous mettons à disposition sous forme de location notre magnifique ferme neuchâteloise du XVIIIe siècle complètement rénovée et adaptée pour des personnes à mobilité réduite ou en fauteuil. 4 chambres doubles et une triple sont à disposition. Elle est accessible toute l’année. Elle se trouve près du village de La Brévine et bénéficie, été comme hiver, d’une situation ensoleillée et d’une vue panoramique sur cette vallée.

Pour tous renseignements : Fondation La Résidence M. Florian Buso 032 933 21 11 www.fondationlaresidence.ch


FONDATION LA RÉSIDENCE – FERME WILLY PINGEON

Et si l’on prenait l’air ? Acquise par la Fondation La Résidence, dans les années 90, la ferme Willy Pingeon, typique des habitats ruraux neuchâtelois du XVIIIe siècle, est située à La Brévine. En accueillant autant des résidents du home que des personnes extérieures qui la louent à leur convenance, ce lieu est source de dépaysement et d’une grande bouffée d’oxygène au cœur d’une nature préservée. Et si l’on partait se balader ?

330


Un lieu hors du commun Ils sont rares les établissements médico-sociaux à proposer à leurs résidents, qui le souhaitent, de passer une journée en plein-air dans un environnement naturel unique. C’est pourtant le cas à La Résidence qui leur propose de partir à La Brévine et d’y vivre un vrai moment de détente dans un cadre qui rappelle de nombreux souvenirs à beaucoup. Ainsi, la Ferme Willy Pingeon, où ils font halte, a subi de nombreux travaux pour être aménagée avec confort et être adaptée aux personnes à mobilité réduite ou en fauteuil. Une journée type à la campagne Par groupe de 8 à 10 personnes, La Résidence organise régulièrement des journées à la ferme Willy Pingeon. Ainsi, après avoir été convoyés depuis le home, les participants mettent la main à l’ouvrage en participant à l’élaboration du repas du midi qui peut aussi rimer, aux beaux jours, avec barbecue. A ces agapes s’ajoutent les milles manières de se détendre qui pour certains vont se traduire par des balades dans la nature, pour d’autres par du repos au cœur du jardin de la ferme ou bien encore par des jeux en commun. De retour au Locle, tous ont vécu une journée magnifique dont ils gardent toujours d’agréables souvenirs. Et si vous louiez la ferme ? Si la ferme Willy Pingeon est principalement réservée aux pensionnaires de La Résidence, en leur absence, particulièrement les week-ends, elle se loue à qui souhaite venir prendre l’air. Au cœur de La Brévine, elle offre un dépaysement sans commun pareil. Les vastes étendues avoisinantes sont propices à de belles balades en été tandis que nombre les adorent l’hiver pour leurs pistes de skis de fond. Grâce à sa superficie et ses 10 lits, la ferme peut accueillir de 13 à 15 personnes comme des familles qui aiment à la louer pour des fêtes spéciales. Si son intérieur est entièrement équipé, en extérieur, elle l’est tout autant avec son barbecue, son grand terrain arborisé, ses tables, ses bancs, son parking... Pour y résider, plusieurs formules de 1 journée à 2 semaines sont proposées et ont déjà largement trouvé leur public devant le dépaysement et la tranquillité qu’offre une escapade dans ce magnifique coin de la région des Montagnes.

Pour les demandes de renseignements

Fondation La Résidence

Rue des Billodes 40 CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 933 21 11 fondation.residence@ne.ch www.fondationlaresidence.ch

331


BELVÉDÈRE DUBIED

Un appartement avec encadrement pour couler des jours heureux A Couvet, depuis le 1er avril 2022, Belvédère Dubied propose 5 appartements avec encadrement, labellisés au niveau cantonal et répondant à toutes les normes architecturales, à des locataires désireux de vivre en toute autonomie tout en ayant l’assurance d’être en sécurité et d’avoir à leur disposition une multitude de prestations à la carte. Installé dans un quartier calme à proximité immédiate des commerces et services, il répond en tout point à une demande toujours croissante.

332


Un appartement avec encadrement, c’est quoi? Dans un canton qui souhaite voir les personnes âgées rester le plus longtemps possible à domicile avant d’entrer en EMS, les appartements avec encadrement sont une solution idéale. Pensés et conçus pour des séniors, l’architecture est appropriée à leur quotidien et offre une infrastructure adaptée aux personnes à mobilité réduite. Si l’autonomie est le but principal recherché, n’en reste pas moins que chaque locataire évolue dans un environnement sécurisé avec un système d’alarme hautement performant qui lorsqu’il est activé fait intervenir en quelques minutes du personnel soignant du Home voisin. A tout ceci s’ajoute l’aspect convivial du lieu. En effet, les 7 résidents actuels, tous du Val-de-Travers, peuvent se retrouver à leur guise pour partager des moments ensemble, comme des repas, ou au contraire rester tranquillement chez eux. De plus, ils ont accès aux activités proposées au sein du Home ou à d’autres qui leurs sont spécialement dédiées. Une personne référente Pour accompagner les locataires en amont de leur installation et au quotidien au sein du Belvédère Dubied, une référente, Julianna Pittet est à leur disposition. Son rôle est de garantir le bien-être de chacun. Pour ce faire, elle intervient dès les premières heures en aidant aux démarches administratives pour l’emménagement. Une fois la personne ou le couple installé, elle veille à ce qu’ils trouvent leur place et soit heureux dans leur nouveau «chez eux». Elle accompagne également celles et ceux présentant des handicaps et sait être à l’écoute pour apporter un soutien moral quand il se faut. Au-delà, elle est un véritable lien entre les 7 locataires. En effet, elle écoute leurs propositions, leurs suggestions, leurs idées

pour faire du Belvédère Dubied un lieu toujours plus agréable à vivre. Pour cela, elle organise également des repas pris en commun pour créer du lien social. On l’aura compris son rôle est primordial dans le quotidien du lieu et le bien-être des locataires. Les prestations proposées Les 5 appartements du Belvédère Dubied offrent un magnifique point de vue sur le Val-de-Travers. Vastes et lumineux, ils sont idéalement situés au cœur de la commune tout en étant au calme. Les loyers sont fixés par l’Etat sur la base des prestations complémentaires. Tous les locataires ont droit à de nombreuses prestations inclues qu’elles soient d’accompagnement avec Julianna Pittet ou sécuritaire. De plus, chacun s’en voit proposer d’autres à la carte comme des repas en table d’hôte à la cafétéria, à la cantine ou encore un service lié à la lingerie et au ménage. Autant d’attentions qui font vivre sereinement chaque locataire et offrent à tous l’occasion d’avancer dans l’âge tranquillement tout en gardant son autonomie.

Fontenelle 19 – CH-2108 Couvet Tél. +41 32 864 01 01 home.dubied@ne.ch – www.home-dubied.ch

333


CURAVIVA JURA

Agir pour aujourd’hui, tout en préparant demain L’association jurassienne des institutions pour personnes âgées, CURAVIVA JURA, valorise, développe et défend les intérêts communs des 11 EMS du canton et d’un centre de jour. Petite association gérée majoritairement par des membres bénévoles, travaillant tous dans un des établissements liés, elle met tout en œuvre pour garantir également aux résidents un quotidien agréable et sécurisé. Face à de nombreux défis, les dossiers ne manquent pas, autant pour préparer les projets à court terme que ceux du futur. Pour nous en parler, rencontre avec Dominique Cattin, présidente, et Lisa Raval, secrétaire générale.

334


Dominique Cattin.

Lisa Raval.

Quels sont les buts et missions de CURAVIVA JURA? Nous accompagnons nos membres qui ont à cœur de tout mettre en œuvre pour le bien-être physique et psychique de leurs résidents. Pour cela, ils s’engagent à leur assurer des soins et un accompagnement de qualité et de leur favoriser une vie sociale et spirituelle. Ils s’emploient également à garantir un lieu de vie digne et agréable toujours dans le respect de chacun. Pour que tout ceci soit possible, il y a évidemment des discussions régulières avec le canton spécialement au niveau des finances. CURAVIVA JURA est alors l’interlocuteur privilégié entre les autorités et les institutions. Nous avons pour tâche de soutenir ces dernières et de les défendre pour maintenir la qualité de nos EMS. Est-ce que les EMS vont subir des transformations ou de nouveaux voir le jour? Devant le manque de places, nos institutions vont toutes s’agrandir. Les travaux à venir vont également être l’occasion de rajeunir des établissements qui pour certains sont là depuis plusieurs décennies. Ainsi, au final, il y aura plus de chambres individuelles, par exemple. De même de nouvelles unités de vie psycho-gériatriques vont être installées, des lieux qui sont encadrés, sécurisés et permettent aux personnes atteintes de troubles cognitifs de continuer à se mouvoir à leur guise tout en étant dans un endroit adapté.

tés jurassiennes continuent les mesures d’austérité. Nous craignons qu’elles se répercutent sur nous déjà qu’en 2022, l’écart entre le coût réel et le coût facturé n’est pas bon pour les établissements. La question à se poser est de savoir quelle qualité de soins et quelle qualité de vie, on veut offrir à nos aînés. A la clé, il y va du bien-être des personnes âgées, il est donc de notre devoir de nous battre pour un financement correct des institutions. En dehors des EMS existent-ils d’autres solutions pour les personnes âgées? Il existe une volonté claire au niveau politique de faire le nécessaire pour maintenir à domicile le plus tard possible les personnes âgées. Pour cela, un développement des soins à demeure, de l’ambulatoire et des centres de jour a été réalisé et porte ses fruits. Par ailleurs, depuis

Qu’en est-il du financement des institutions? C’est un dossier très important puisque nous discutons actuellement avec le canton, comme chaque année, le prix de la pension par lit. Les charges augmentent mais les tarifs ne suivent pas. De plus, les autori335


2019, nous disposons du système RIO (Réseau d’Information et d’Orientation de la personne âgée dans le canton du Jura – www.rio-jura.ch) qui évalue la situation de chacun et trouve les solutions les plus adaptées. Quelle est la situation au niveau du personnel dans le Jura? Pour l’heure, nous ne sommes pas en zone rouge comme d’autres cantons. Pour autant, nous ne doutons pas que dans un futur proche, il sera difficile de trouver du personnel qualifié. Pour cette raison, nous travaillons à valoriser les emplois dans nos EMS qui offrent pour certains postes qualifiés plus de responsabilités qu’en hôpital. Ceci est un atout de taille qui permet d’avoir un quotidien gratifiant. Pourtant, l’image du travail en institution est encore souvent assimilée à œuvrer dans un mouroir, ce qui est totalement faux. Nous devons et voulons ouvrir les portes des établissements sur l’extérieur pour qu’ils voient qu’il y a de la vie, du mouvement, de belles réalisations et que les séniors en EMS sont loin d’être toutes grabataires. La nouvelle planification médico-sociale est en discussion. Où en est le sujet? C’est un dossier que nous suivons de près. Qu’en serat-il des besoins dans quelques années? comment va évoluer notre population? quels soins et accompagnement voulons-nous offrir aux personnes âgées? quels moyens mettons-nous sur la table pour garantir des fins de vie décentes? Les questions ne manquent pas. Les enjeux sont importants. L’état des lieux qui va être réalisé permettra de se projeter et s’il y a la volonté politique, nous pourrons mettre en place des solutions les plus adaptées possibles pour le futur. 336

Madame Lisa Raval – Secrétaire générale Rue d’Argile 3 – CH-2900 Porrentruy lisa.raval@curavivajura.ch – www.curavivajura.ch


© patriceschreyer.com

Un cadre magnifique et une tranquillité parfaite


RÉSIDENCE LA SOURCE SA

Comme à l’hôtel, les soins en plus Implantée à Bôle depuis 1978, la charmante Résidence La Source accueille les personnes âgées nécessitant des soins médicalisés dans un cadre de vie d’exception. L’EMS privé possède 49 lits, répartis en chambres simples, doubles ou en suite. Parc arborisé, animations quotidiennes, personnel aux petits soins, cuisine de goût et de qualité… Tout est fait pour que les résidents s’y sentent comme à la maison. Bien Vivre a visité un établissement pour personnes âgées, où chaque locataire est heureux d’y vivre.

Photos: © patriceschreyer.com

338


Superbe cadre de vie La Résidence La Source est implantée dans un joli village où règne la tranquillité. Les pensionnaires disposent d’un grand parc arborisé pour se promener et vaquer à leurs occupations. L’été, ils peuvent profiter de la chaleur du soleil en s’installant soit sur les différentes terrasses ombragées, les balcons ou terrasses dont dispose chaque chambre, soit simplement au bord de l’étang. A l’intérieur de l’établissement, les multiples espaces communs accueillent les résidents et leurs proches. L’établissement possède son propre chien, ce qui rend plus d’un habitant heureux! Preuve de son époque de construction, la grande maison de maître datant de 1898 est restée intacte sans oublier de se doter des nouvelles technologies. Par souci de modernisation constante, des travaux d’agrandissement devraient bientôt être réalisés au bénéfice d’espaces communs plus modernes et de chambres encore plus confortables qui répondent davantage aux modes de vie des personnes âgées actuelles et futures. Repas de goût et de qualité La direction prête beaucoup d’attention aux repas qui sont une composante essentielle de la vie d’une personne âgée, ainsi, grâce à la multiculturalité de ses collaborateurs, des recettes typiquement suisses et d’autres venues d’ailleurs sont servies aux résidents. Pour assurer une qualité optimale, elles sont élaborées avec des produits frais et dans un souci de satisfaction client, les préférences culinaires de chacun sont prises en compte. Les cuisiniers s’adaptent donc à chaque nouveau ou nouvelle résidents·e. Les repas sont servis à table dans une grande et belle salle à manger. 339


Programme d’animation varié Pour maintenir ou redonner le goût de la vie aux résidents, le secteur animation de l’EMS propose des activités différentes tous les jours de la semaine, le week-end étant apprécié des familles pour leurs visites. Entre les concerts, la coiffeuse, le loto, la gym, la lecture et les différentes autres activités, comme à l’occasion des anniversaires auxquels résident·es, visites et collaborateur·trices trinquent au champagne et dégustent un gâteau, impossible de s’ennuyer ! Les animateur·trices sont également disponibles pour discuter avec les

340


pensionnaires qui préfèrent les activités individuelles. Un bus est même à leur disposition pour les sorties comme le théâtre et le restaurant ou simplement pour se rendre au marché. Pour encore plus d’animation, la maison change de décor à chaque saison ou fête particulière et les collaborateurs se déguisent pour les repas à thème. Des collaborateurs·trices impliqués La Résidence La Source place la satisfaction de sa clientèle au centre de son activité et c’est grâce à sa soixantaine de collaborateurs·trices qu’elle y parvient. Nombre d’entre eux travaille dans la maison depuis de nombreuses années et la connaissent par cœur. Alors quand madame et monsieur Bisanti, ont repris l’affaire familiale, l’organisation interne était déjà efficace et l’activité dynamique. La passion du bien-être de nos aînés les motive au quotidien à s’impliquer autant et à être à leur écoute. De ce fait, ils s’assurent de leur pleine satisfaction en organisant des séances individuelles pendant lesquelles ils recueillent leurs impressions et remarques. Tant que le couple de direction pourra répondre à la devise de l’établissement «Et si c’était ma mère, mon père», ils continueront

Photos: © patriceschreyer.com

341


l’activité et réussiront à répondre aux différentes exigences. Pour réussir sa mission, l’EMS veille au bien-être de ses équipes en leur offrant des formations pour évoluer dans leur domaine. Une autre volonté est d’engager des apprentis dans chaque métier pour soutenir la relève et pour apporter régulièrement une vision plus jeune dans l’entreprise. Quatre sont déjà en poste.

342

La liberté pour une vie heureuse La philosophie de la Résidence La Source à Bôle est de garantir la liberté des pensionnaires pour les rendre heureux. C’est pourquoi, il leur est permis de prendre leurs repas dans leur chambre si tel est leur souhait et de prendre une collation à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Du côté des sorties, ils sont très libres aussi


Photos: © patriceschreyer.com

et peuvent sortir comme bon leur semble et recevoir des visites. Leurs proches peuvent également prendre le repas du midi et du soir avec eux dans un espace privé pour plus d’intimité. La Résidence La Source est un lieu de vie social ouvert sur le village. Pour preuve, certains habitants viennent par exemple y prendre un café. Enfin, l’établissement collabore régulièrement avec des institutions locales comme l’école du village et d’autres associations qui organisent des activités telles que des concerts, des pièces de théâtre, une fanfare et bien d’autres pour le plus grand bonheur des résident·es de la Résidence la Source.

Rue du Lac 18 – CH-2014 Bôle Tél. +41 32 843 61 61 info@emslasource.ch – www.residencelasource.ch

343


LA MAGIE DES ÉTUDES www.unine.ch

Depuis 1 83

8


ÉDUCATION Une offre riche en compétences

© Université de Neuchâtel / Bernard Léchot

345


UNIVERSITÉ DE NEUCHÂTEL (UniNE)

Regarder vers demain Toujours en mouvement, l’Université de Neuchâtel (UniNE) ne faillit pas, aujourd’hui encore, à cette règle inscrite dans son ADN. Plan d’intentions 2023-2026 qui s’articule autour de 4D: dialogue, digitalisation, diversité et durabilité; de nouveaux diplômes qui répondent aux attentes d’un monde en pleine mutation et projet d’un nouveau bâtiment dont l’ouverture est programmée à horizon 2028, l’actualité est riche.

© Guillaume Perret

346


© Mario Cafiso

Un plan ambitieux Le plan d’intentions (PI) 2023-2026 s’inscrit dans la continuité du plan 2018-2021, dont la plupart des 59 objectifs formulés ont été atteints. Il s’agit toujours pour l’UniNE de renforcer sa pertinence face aux mutations sociétales et technologiques, tout en accordant une attention particulière aux enjeux et risques dont l’ampleur s’est accélérée ces dernières années. A l’issue de deux séances de réflexion menées par les doyens et les membres de la Coordination du domaine central (CDC), ces derniers se sont mis d’accord sur 4 axes de développement à privilégier: dialogue, digitalisation, diversité et durabilité qui permettront, entre autres, de faire rayonner l’établissement à travers la mise en avant et la promotion, tant en interne qu’en externe, de ces axes de développement. A titre d’exemple pour le dialogue, il se traduira au niveau de la gestion par un renforcement de ce dernier avec la communauté et les partenaires permettant ainsi d’entretenir des relations de confiance, de stimuler la participation et l’engagement ainsi que de développer des collaborations tenant compte des besoins et attentes de l’ensemble des parties prenantes. Pour la digitalisation, côté enseignement, l’offre de formation dans l’éducation au numérique sera accrue grâce à la mise en place d’enseignements pluridisciplinaires et d’un cursus de bachelor interfacultaire en science des données. De nombreux autres points sont évidemment insérés dans ce plan ambitieux. De nouveaux diplômes Un nouveau bachelor trandisciplinaire en science des données vient enrichir les formations de base de l’UniNE. Il inaugure ainsi un cursus innovant par son interdisciplinarité en se démarquant des offres d’autres Hautes écoles du pays. Cette nouvelle formation répond à l’omniprésence de la digitalisation dans notre société, à l’heure des réseaux sociaux et des nombreuses traces que nous laissons sur Internet. Depuis des années, l’Université a fait de la science des données une de ses priorités

en matière de recherche. Cette thématique devient désormais une matière d’enseignement. Ce bachelor entend former des spécialistes dans le domaine du numérique, avec une forte composante d’informatique et de statistique mais également des aspects humains, sociétaux et juridiques. De plus, il bénéficiera d’un atout considérable: la convention de collaboration existant depuis une vingtaine d’années entre l’Office fédéral de la statistique (OFS) et UniNE.

© Guillaume Perret

© Mario Cafiso

347


© Bernard Léchot

L’Université a inauguré un master en géographie humaine orienté: changements climatiques et sociétés. Cette nouvelle offre de la FLSH (Faculté des lettres et sciences humaines) comble une lacune de formation sur la question des changements climatiques abordée sous l’angle des sciences sociales. Cette nouvelle spécialisation est destinée aux titulaires d’un bachelor en sciences humaines et sociales obtenu à Neuchâtel ou ailleurs, en Suisse ou à l’étranger. L’orientation proposée n’a pas d’équivalent dans le pays. Elle formera des généralistes capables de diriger ou gérer des projets visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adapta-

© Mario Cafiso

348

tion aux changements climatiques, afin de faire face aux défis environnementaux et sociétaux contemporains. Les débouchés comprennent des postes dans la fonction publique, confédération, cantons et communes, dans les ONG et dans les organisations internationales. Ce master s’inscrit parfaitement dans le plan d’intentions de l’UniNE en répondant aux conséquences, principalement économiques et sociales, de la société 4.0 et en particulier aux défis posés aux sociétés par les changements climatiques et le tournant énergétique dans un contexte de tensions multiples, aussi bien sociales qu’environnementales.


© Guillaume Perret

Un bâtiment flambant neuf Depuis quelques temps déjà, l’Université de Neuchâtel est à l’étroit dans ses murs. Un projet d’agrandissement du campus était annoncé par le Conseil d’Etat dans son mandat d’objectifs 2019-2022 avec la construction d’un grand bâtiment. A une large majorité, les députés neuchâtelois ont accepté d’octroyer un crédit d’étude de 7,81 millions en février 2021 confirmant la volonté politique d’ériger une nouvelle infrastructure. Courant juillet 2022, le lancement du concours d’architecture pour ce nouveau bâtiment a été lancé. La construction de ce nouvel espace de 8000 m2 sur l’ancien site de Panespo à Neuchâtel répond tant à la croissance marquée des effectifs d’étudiant-e-s, plus de 41% en 21 ans, qu’aux besoins de modularité de la pédagogie universitaire d’aujourd’hui. Le lancement du concours donne ainsi une impulsion forte à ce projet d’envergure pour l’attractivité et le rayonnement du canton et de son Université surtout que le paysage suisse des hautes écoles est spécialement concurrentiel. C’est dans ce contexte que la construction d’un nouveau bâtiment déterminera l’avenir de l’UniNE. Les 8000 m2 du projet comprennent de nouvelles salles de cours, un grand auditoire, un learning center et des espaces administratifs, ainsi qu’une réserve de croissance de 20%. Plusieurs instituts de la Faculté des lettres et sciences humaines (FLSH), aujourd’hui disséminés dans la ville, seront réunis sur ce site. De plus, le bâtiment répondra aux normes cantonales en matière de durabilité et sera exemplaire en tant que bâtiment public. Son implantation apportera une plus-value à l’effet campus déjà présent sur le site, ainsi qu’une dynamisation harmonieuse des Jeunes-Rives. De plus, la nouvelle infrastructure, avec son auditoire de 700 places, permettra à l’UniNE d’ouvrir ses portes à de plus grandes manifestations que celles qu’elle accueille déjà aujourd’hui et de recevoir des événements externes lui favorisant

un positionnement compétitif. Pour choisir le meilleur projet, un jury constitué de représentant-e-s des trois partenaires soit l’Etat, la Ville de Neuchâtel et l’UniNE, du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et d’architectes indépendant-e-s travaillera autour des propositions. Cette complémentarité de points de vue offrira à tous une vaste palette de solutions face aux défis à relever. Les résultats seront communiqués en février 2023 à l’occasion d’une exposition réunissant les lauréat-e-s du concours. L’inauguration du nouveau bâtiment est prévue en 2028.

© Mario Cafiso

Avenue du 1er-Mars 26 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 718 10 00 www.unine.ch

349


ÉCOLE ROCHE

Préparer la maturité suisse: une prestation unique dans le canton L’Ecole privée Roche à Neuchâtel offre une formation préparatoire à la Maturité suisse, diplôme qui permet d’intégrer l’ensemble des filières d’études des hautes écoles universitaires ainsi que certaines filières des HEP. Cette école propose donc aux élèves se destinant à des études supérieures une alternative aux lycées et écoles publiques. Cet enseignement lancé en septembre 2022, unique dans le canton, offre ainsi l’occasion à des élèves motivés de poursuivre leurs études au sein d’un établissement dont les fondations reposent sur la rigueur, la bienveillance et la réussite.

Photos: © robinnyfeler.ch

350


Une approche différente L’Ecole Roche permet de préparer les examens de maturité suisse. Ces examens, s’ils sont réussis, donnent accès aux mêmes écoles supérieures et universités que les maturités gymnasiales. Le programme de ce diplôme est d’ailleurs le même que celui qui définit au niveau fédéral les exigences de la maturité gymnasiale. Ces examens se caractérisent par une structure souple: ils sont organisés en deux partiels, regroupant chacun 5 à 6 matières, qui peuvent être réalisés sur 2, 3 ou 4 sessions. Deux sessions d’examens sont organisées chaque année en Suisse romande. De plus, la préparation à la maturité suisse, qui prend normalement 3 à 4 ans, est ici adaptée aux contraintes de chaque élève et peut se faire plus ou moins rapidement selon les circonstances. L’Ecole Roche a été fondée par l’équipe de l’Ecole Moderne, qui amène des élèves à la fin de leur scolarité obligatoire depuis 60 ans, et qui a constaté un réel besoin d’offrir une filière du secondaire 2 privée à Neuchâtel. L’Ecole Roche va naturellement bénéficier de cette expérience dans la gestion d’un établissement scolaire privé. Comme pour l’Ecole Moderne, l’Ecole Roche limite ses classes 14 élèves au maximum. La Direction y est également très accessible et à l’écoute des besoins des élèves. Elle s’efforce également d’offrir des programmes renforcés, notamment en sciences et en langue. Elle propose par exemple un bilinguisme français-anglais plus poussé, comprenant jusqu’à 40% des cours.

Un programme qui fait preuve de souplesse L’objectif de l’Ecole Roche est de mener chaque élève vers l’obtention d’une maturité suisse quel que soit son niveau et sa facilité. Pour ce faire, elle a développé un programme dont un des points forts est une formation poussée sur les matières fondamentales soit les mathématiques, le français, l’allemand et l’anglais. Les sciences sont un autre point névralgique du programme, chaque élève ayant la possibilité de renforcer ses heures en biologie, chimie et physique, cours qui peuvent être partiellement enseignés en anglais. Les options spécifiques ou complémentaires en sciences (chimie, biologie, physique et application des mathématiques), de même que celles en économie et droit sont normalement offertes. En outre, à la demande, des enseignements complémentaires peuvent être suivis en sport (travail de la condition physique, physiologie du sport, etc.), en musique (histoire de la musique, harmonie, contrepoint etc.) ou en art. Pour les élèves

351


qui rencontrent des écueils dans une matière, des cours de soutien sont possibles tandis que des cours de développement sont proposés à ceux qui souhaitent prendre de l’avance dans certaines matières. La flexibilité est une des cartes majeures de l’Ecole Roche qui accompagne également individuellement celles et ceux qui ont déjà un projet professionnel en les aiguillant pour leur futur vers les meilleures options d’études supérieures.

352

Concilier passion et études A l’adolescence, certains ont déjà une double vie qui doit conjuguer investissement dans un sport ou des études parascolaires intensives à haut niveau (musique, art…) et études. Si les deux peuvent se mener de front, des formations adaptées sont en général indispensables pour réussir dans ces domaines en parallèle. L’Ecole Roche propose ces aménagements et est à même d’organiser le


cursus des étudiants en fonction des obligations de leur emploi du temps. Ainsi, des programmes individualisés sont mis en place avec des horaires répondants au plus près de leurs besoins. Un corps enseignant de haut niveau Pour accompagner les élèves, la direction de l’Ecole Roche a fait le choix de professeurs ayant un diplôme universitaire de Master dans leur branche et répondant d’une expérience en tant qu’enseignant. La Direction s’attache également à choisir des personnes dynamiques, enthousiastes et motivées à s’investir dans ce nouveau projet. L’école étant nouvelle, l’équipe a pu construire son enseignement relativement librement en fonction des directives fédérales et des défis que celles-ci représentent pour les élèves. La Direction intervient essentiellement pour assurer la cohérence de l’enseignement au niveau de l’école, ainsi que sa pertinence, sa rigueur et sa qualité.

Photos: © robinnyfeler.ch

Et demain? L’Ecole Roche s’adresse à des élèves qui souhaitent un suivi individualisé, que ce soit en raison de leur niveau, de leurs ambitions ou de leurs loisirs. Le lien entre les enseignants et les élèves, particulièrement important à ce stade des études, est ici privilégié par l’environnement de l’école, le choix du corps enseignant ou encore les effectifs réduits. L’école propose également un cursus de préparation à la maturité suisse qui peut être suivi à distance.

Promenade Noire 1 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 544 67 77 info@roche-neuchatel.ch – www.roche-neuchatel.ch

353


ÉCOLE MODERNE

Une école qui fête ses 60 ans Seul établissement privé de Neuchâtel pour le secondaire, l’Ecole Moderne propose un enseignement en français ou bilingue français-anglais qui permet à un grand nombre d’avoir un niveau B2-C1 (Firts) à la fin de leur cursus. Depuis 1963, année de sa création, l’école s’est forgée une solide réputation basée surtout sur le suivi et le respect des élèves encadrés par un règlement équilibré. De plus, elle sait s’adapter aux besoins de celles et ceux qui ont en parallèle des activités dans lesquelles ils s’investissent, comme le sport et la musique, et leur propose des programmes personnalisés.

Photos: © robinnyfeler.ch

354


Une philosophie Depuis 60 ans, l’Ecole Moderne a formé des centaines d’élèves du secondaire. Grâce à des classes à petits effectifs, des enseignants de qualité et nombre d’autres atouts, elle accompagne ses élèves vers une fin de scolarité obligatoire réussie. Avec un cahier des charges pour l’enseignement bien défini, elle n’en reste pas moins bienveillante. Son approche est basée sur la proximité qui apporte un climat de confiance entre elle et les parents ainsi qu’avec les adolescents. Ainsi, la porte de la directrice de l’établissement, Gladys Pinard, est toujours ouverte. Accueillir un élève qu’il ait besoin de parler ou pour une simple question, toutes les discussions sont ouvertes. L’ambiance est ainsi sereine et les éventuels problèmes se résolvent rapidement. La bienveillance est ici centrale.

Les formations L’Ecole Moderne suit le plan d’études romand. Elle propose dans ses classes qui comptent entre 8 et 14 élèves les deux formations suivantes: 8 e à 11e HARMOS Support de cours et enseignement correspondent à un niveau 2 Options académiques pour les élèves de 11e année Cours préparatoires de chimie et physique pour les élèves de 11e année Cours d’informatique si intérêt Cours: comprenant 28 leçons hebdomadaires de 45 min. 9 e à 11e HARMOS BILINGUE Support de cours et enseignement correspondent à un niveau 2 Préparation à la certification First pour les élèves de 11e année Options académiques pour les élèves de 11e année Cours préparatoires de chimie et physique pour les élèves de 11e année Cours d’informatique si intérêt Cours: comprenant 36 leçons hebdomadaires de 45 min. (sessions d’études comprises). Elle applique une pédagogie positive qui valorise les élèves. Ainsi pour donner toutes les chances à ces derniers de pouvoir intégrer des formations post obligatoires, dès la 10e le focus est mis sur les matières principales. Pour leur consacrer plus de temps, d’autres comme la musique, par exemple, sont retirées du programme. Les élèves, quel que soit leur niveau, trouvent à l’Ecole Moderne un enseignement adapté leur permettant de réussir leur fin de scolarité obligatoire. 355


Les professeurs Une quinzaine d’enseignants, dont certains sont présent depuis plus de dix ans, encadrent actuellement 67 élèves L’Ecole Moderne salue cette fidélité comme un atout et un gage de son sérieux. Elle témoigne notamment de la bonne ambiance qui y règne et de la confiance accordée aux enseignants. S’ils suivent le programme officiel cantonal, ils sont autonomes pour structurer leurs cours. Ainsi les enseignants varient volontiers leurs méthodes, par exemple en sortant de l’école ou en réalisant des expériences. Les enseignants partagent bien entendu ces projets avec la direction qui les aident à les mettre en scène et les réaliser dans les meilleures conditions. La communication, une valeur importante à l’Ecole Moderne, est un élément central car les enseignants sont écoutés et soutenus pour installer, quand il le faut, une autre manière d’impliquer les élèves, de leur donner envie et de les intéresser. Ceci est possible notamment grâce à la taille «humaine» de l’établissement limitant ses effectifs, ce qui permet d’être souple et réactif au quotidien.

356


La flexibilité Certains élèves pratiquent de manière régulière, en dehors de leur cursus scolaire, un sport ou une activité artistique. Qu’ils y soient déjà à un niveau semi-professionnel ou s’y adonnent par passion, ceci peut parfois empiéter sur leur quotidien scolaire. Pour les aider à mener les deux de front, l’Ecole Moderne, par sa souplesse et son organisation, répond à leurs besoins en leur offrant un suivi adapté et personnalisé leur permettant de rester à niveau. Concrètement, elle s’adapte aux contraintes posées par l’activité extra-scolaire de l’élève, en le libérant durant les créneaux horaires nécessaires. Un coordinateur académique se charge alors de s’assurer qu’il reçoit tout le matériel de cours distribué et étudié lorsqu’il est absent. Il est en charge également de le soutenir et de suivre de près la scolarité de l’élève en lien avec les autres enseignants. Et après? Grace à des conventions entre l’Ecole Moderne et l’Etat, ses élèves peuvent accéder à toutes les formations post obligatoires proposées par l’Etat, aux mêmes conditions que les élèves issus de l’école publique, à condition que ces élèves aient intégré l’Ecole au début de la 10e. A la sortie de ces études obligatoires, l’Ecole Roche, partenaire de l’Ecole Moderne, leur propose depuis septembre 2022, d’intégrer une formation unique dans le canton qui a pour but l’obtention d’une maturité suisse. La rigueur au service d’un enseignement de grande qualité et la qualité relations humaines sont également placés au centre des préoccupations de cette école.

Photos: © robinnyfeler.ch

Rue de Sainte-Hélène 50 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 724 15 15 info@ecole-Moderne.ch – www.ecole-moderne.ch

357


Méthode Montessori

Sollicitée pour la qualité de son enseignement, l’Ecole Internationale de Neuchâtel accueille 165 enfants âgés de 2 à 12 ans. L’Ecole y propose un enseignement bilingue français-anglais et applique la pédagogie Montessori. Au-delà de la pédagogie, c’est une philosophie de vie et une approche différente et bienveillante que l’on trouve dans cet établissement. Pour nous parler du quotidien de l’école, rencontre avec Christelle Audebrand, sa directrice. 358


Christelle Audebrand.

Maria Montessori, docteur en médecine, spécialisée en anthropologie et en psychiatrie, a développé, au début du 20e siècle, une approche pédagogique fondée sur l’observation scientifique du développement cognitif et psychique de l’enfant. C’est une pédagogie fondée sur les lois naturelles et les besoins de l’enfant, à chaque stade de son développement. On doit permettre à l’enfant d’agir librement, de sa propre initiative, dans un environnement qui a été prévu pour répondre à ses besoins. L’enfant est considéré dans sa globalité, comme un individu à part entière doté de sentiments, de sensibilité et de talents spécifiques. L’école s’adapte au rythme de l’enfant et non l’inverse. Favoriser les particularités de chacun De plus en plus reconnue comme un modèle éducatif qui favorise tout autant l’épanouissement des enfants que leur stimulation intellectuelle, entre bien-être individuel et respect du collectif, la méthode Montessori est proposée depuis sa création en 1986 au sein de l’International School of Neuchâtel (ISN). Christelle Audebrand exploitait un restaurant avec son mari au moment où elle découvre l’ISN et la méthode Montessori. C’est la révélation, qui coïncide avec la naissance de sa première fille en 2014, et la recherche d’un emploi aux horaires compatibles avec sa nouvelle vie de famille. Par un heureux concours de circonstances et grâce à ses compétences acquises sur le terrain, Christelle Audebrand est engagée comme assistante administrative au sein de l’ISN. «La plupart de nos collaborateurs ont un parcours typiquement Montessori, c’est-à-dire atypique et passionnant!» plaisante la jeune femme, qui a repris la direction de l’établissement en 2016.

Une aide à la vie Pour Christelle Audebrand, la méthode Montessori constitue davantage une «aide à la vie» plutôt qu’une technique d’éducation. «On apprend à gérer un conflit, à échanger en groupes, exprimer un avis dans un environnement sécurisé.» Sous la supervision d’adultes formés à la méthode, les enfants apprennent à être sensibles aux autres et à connaître leurs propres forces et faiblesses. «Et je suis persuadée que c’est tout aussi utile que d’apprendre à faire une règle de trois!». Cette approche de l’éducation centrée sur le bien-être de l’enfant et l’apprentissage de la vie, Christelle Audebrand tient à la souligner absolument lorsqu’elle rencontre les parents de futurs élèves potentiels. «Il est primordial de créer un vrai lien avec les familles car nous sommes une seule et même équipe. Impossible d’accompagner un enfant efficacement si les parents ne sont pas convaincus de cette approche. Je suis certaine que nos élèves sont heureux dans nos murs.» De plus, les statistiques ainsi que les neurosciences démontrent aisément et nettement les bienfaits et l’efficacité de cette pédagogie. 359


Montessori au quotidien Au sein de l’école, plus de vingt nationalités sont accueillies. C’est donc dans un contexte international et multiculturel, mais familial, que les enfants sont plongés quotidiennement. Dès 4 ans révolus, ils sont présents de 8 h à 15 h tous les jours, mercredi excepté où la classe a lieu le matin uniquement. Les repas sont pris sur place. Pour les plus jeunes, l’horaire est plus flexible. En fonction de son âge, l’enfant intègre une classe bilingue français-anglais regroupant 3 années scolaires. Le bilinguisme se fait par immersion. «Cela veut dire qu’il y a en permanence un·e enseignant·e francophone et un·e enseignant·e anglophone présent·e·s au sein de la classe. Pour les degrés primaires, une assistante soutient le travail des enseignant·e·s et aide à gérer l’ambiance et la vie de la classe. Après 15 h, les enfants peuvent être accueillis jusqu’à 18 h au sein de notre structure parascolaire.» Comme l’enfant est plus ou moins réceptif à certains apprentissages en fonction de certaines phases de sensibilité liées à son développement, l’environnement préparé ainsi que l’enseignant·e jouent un rôle essentiel dans la construction du savoir et de l’identité de l’élève. A l’ISN, les classes sont organisées de telle sorte que l’enfant puisse accéder quand il le veut, aux activités qui l’intéressent. Une liberté qui favorise sa concentration et qui explique le grand calme régnant dans chaque classe. Un matériel d’apprentissage, étalonné scientifiquement par Maria Montessori, est mis en place afin de s’immerger dans le monde des sciences, des mathématiques, du langage, etc. Ce matériel permet à l’enfant de favoriser 360


une autonomie physique et intellectuelle et de développer sa confiance et son estime personnelle. Vers 6 ans, l’imagination devient débordante. C’est grâce à cela que l’enfant pourra construire l’abstrait et se sentir à l’aise avec ce qui n’est pas palpable. «C’est également grandement facilité par les bases solides qu’il aura construites précédemment et en parallèle avec le matériel manipulable présent en classe». On passe de «aide-moi à faire seul» pour les enfants de 3 à 6 ans à «aide-moi à penser par moi-même». Il ne souhaite plus seulement imiter, il veut initier. L’enfant a besoin et soif de comprendre le comment et le pourquoi! L’enfant doit pouvoir passer par l’expérimentation et pas uniquement par la théorie. «C’est pourquoi il est indispensable de ne pas tout «donner» aux élèves, mais de leur montrer le chemin à suivre pour découvrir. Les activités doivent avoir un but ou une fin qui soit un challenge pour l’enfant.» Ainsi le

travail de l’enfant nécessitera certainement des efforts, parfois intenses. Il sera ainsi «marqué» durablement et positivement et il sera fier de cette nouvelle acquisition. La découverte au travers de l’expérience est également valable pour les relations sociales. C’est une des principales caractéristiques de l’enfant de 6 à 12 ans. C’est un être très social. Il a un grand besoin de communiquer et d’échanger. «Parfois cela se fait de manière assez intense car en plus de ce besoin de communication constant, le besoin de Justice se développe. Là, c’est à l’adulte d’aborder, par exemple, le concept d’équité et non d’équivalence. C’est le début de la philosophie.» Formés à la pédagogie Montessori et expérimentés, tous les enseignants qui composent l’équipe pédagogique accompagnent et encouragent chaque élève dans son processus d’apprentissage, tout en le responsabilisant vis-à-vis de lui-même et des autres dans le respect des règles de vie en communauté. 361


Un atelier pour les tout-petits Pour proposer un accueil respectant le rythme individuel et la personnalité de chaque enfant dès le plus jeune âge, l’Atelier est proposé depuis 2018 pour les petits entre 2 et 4 ans. Comme à l’école, l’enfant pourra librement entraîner son autonomie, découvrir la vie en communauté dans le respect des autres et développer sa concentration et sa confiance en lui. Au travers d’un environnement bilingue français et anglais, entièrement Montessori, préparé avec soin par des professionnels formés, il développera ses compétences et ses connaissances. Des activités liées à la vie quotidienne sont proposées afin de développer l’autonomie. Durant le temps passé à l’Atelier, l’enfant y affine ses sens, développe sa concentration et son langage, tout en découvrant des concepts liés aux quantités par exemple, permettant un développement global et harmonieux de l’enfant. Des activités en extérieur, dans un endroit rassurant et sécurisé, leur permet également de jouer et de prendre soin de leur petit potager ou d’observer l’évolution des végétaux. «L’Atelier est l’endroit idéal pour se préparer au mieux à poursuivre une scolarisation au sein de l’école dès 3 ans. Avec un taux d’encadrement plus important et des effectifs réduits, c’est parfait pour une intégration en douceur.» De plus, l’enfant peut commencer à n’importe quel moment de l’année, (sous réserve de disponibilités), ce qui permet de l’accueillir de manière individualisée et de proposer une période d’adaptation dans ce nouveau monde qu’est l’école. Ayant à cœur de permettre à tous de profiter au plus tôt des bienfaits de la méthode Montessori, Christelle Audebrand espère pouvoir inau362

gurer une crèche dès 2023 ou 2024. Reste à déterminer à partir de quel âge, à quel rythme, ce qui entraine des interrogations éthiques. «Est-ce plus profitable à un bébé de trois mois d’être auprès de ses parents ou d’évoluer dans une crèche Montessori? Et si les parents veulent pouvoir bénéficier de cette approche mais que cela les pousse à devoir travailler plus, donc à passer moins de temps auprès de leur enfant, cela en vaut-il la peine ?» Pour la directrice de l’ISN, le bien-être de l’enfant doit rester au centre des décisions, et pouvoir faire bénéficier la méthode Montessori au plus grand nombre est son plus grand souhait. «La Suède et la Thaïlande ont déjà intégré Montessori au système d’éducation public. En Suisse nous y arriverons peut-être, en tout cas je l’espère.» En attendant, l’ISN permet déjà de faire bénéficier la jeune génération d’une approche pleinement en adéquation avec les besoins actuels de notre société.

Méthode Montessori

Rue de Sainte-Hélène 50 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 43 88 info@isneuchatel.com – www.isneuchatel.com


Learning writing the future

& École privée et ateliers bilingue français - anglais Pédagogie Montessori Accueil jusqu’à 18h00 de 2 à 12 ans

Christelle Audebrand Saint-Hélène 50 2000 Neuchâtel Tél: +41 32 721 43 88 www.isneuchatel.com

Christelle Audebrand Sainte-Hélène 50 2000 Neuchâtel Tél: +41 32 721 43 88 www.isneuchatel.com


ESPACE ROUSSEAU NEUCHÂTEL

Un trésor au cœur de la Bibliothèque de Neuchâtel Si Jean-Jacques Rousseau est souvent associé à Genève, sa ville natale, il entretient pourtant un lien étroit avec Neuchâtel et sa région, ayant même obtenu la naturalité neuchâteloise en 1763. C’est ici qu’il lie une amitié forte avec Pierre-Alexandre DuPeyrou, qui offrira à la ville un cadeau inestimable et unique au monde: le fonds d’archives que lui-même avait reçu du célèbre écrivain. Une partie de ce trésor est exposée à l’Espace Rousseau de la Bibliothèque publique de Neuchâtel. Que l’on soit novice, curieux ou érudit, la visite permet de découvrir le philosophe sous de multiples facettes. Déambulation dans un lieu chargé d’histoire et d’écrits précieux.

© BPUN. David Perriard

364


© BPUN

Un peu d’histoire Homme de convictions, Jean-Jacques Rousseau est né à Genève en 1712. Sa vie est une longue suite de fuites durant lesquelles jamais il ne renonce à ses pensées, ses idées, sa vision des choses, son intégrité. Parmi les moments forts, relevons en 1762 son départ précipité de Paris après la condamnation de ses ouvrages philosophiques, Emile ou De l’éducation et Du Contrat social, jugés trop polémiques. Contraint à l’exil, il se réfugie d’abord à Yverdon, puis à Môtiers. C’est là qu’il rencontre PierreAlexandre DuPeyrou, qui lui voue une admiration sans limite et lui propose d’éditer l’intégralité de ses œuvres. Jean-Jacques Rousseau accepte et lui confie ses archives en échange d’une pension. A sa mort en 1794, DuPeyrou léguera les précieux papiers à la Bibliothèque de la ville, qui vient juste d’ouvrir ses portes.

grâce à son travail de copiste. On lui doit ainsi un nouveau système de notation musicale, qui restera à l’état de projet, et quelque 400 articles rédigés sur ce thème pour l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Il a également composé des opéras, dont un, Le Devin du village, connut un vif succès. Autre centre d’intérêt de l’écrivain-philosophe, la botanique. A l’occasion de son séjour dans la principauté de Neuchâtel, il s’initie à cette pratique, sillonne les montagnes, les alpages et les bords du lac pour herboriser. Sa passion se développe au point qu’il réalise plusieurs herbiers. Il invente également, comme pour la musique, un système de description des plantes par des signes, appelé pasigraphie.

Un homme aux multiples passions Si l’on connaît Jean-Jacques Rousseau pour ses écrits, sa première passion était pourtant la musique. Celle-ci ne le quittera jamais et lui permettra de gagner sa vie

© BPUN

© BPUN. Guillaume Kaufmann

365


© BPUN

© BPUN

© BPUN

Sur les pas du Promeneur solitaire Le fonds Jean-Jacques Rousseau conservé à la Biblio­ thèque de Neuchâtel se compose de près de 1000 lettres originales ou copies autographes, 2500 lettres adressées à l’écrivain, de plus de 250 manuscrits sous forme de brouillons, fragments et de textes achevés, ainsi que de documents liés à la musique et à la botanique, notamment un herbier exceptionnel. Enrichi au cours du temps, le fonds, aux côtés de celui de Genève, fait partie depuis 2011 du patrimoine documentaire Mémoire du monde de l’UNESCO. L’espace qui lui est dédié a été spécialement conçu pour une découverte sur-mesure, qui puisse répondre aux attentes de tous les types de visiteurs, amateurs ou passionnés.

Une première salle multimédia nous plonge dans l’histoire qui lie l’écrivain à la région, à travers un film documentaire réalisé par Philippe Calame. Une balade passionnante accompagnée en fond musical d’une œuvre de Jean-Jacques Rousseau. Six panneaux explicatifs équipés d’écrans tactiles permettent de mieux comprendre l’homme, son œuvre et ses nombreuses passions. Les plus curieux peuvent s’ils le souhaitent approfondir leurs connaissances et même écouter la musique de Rousseau sur des bornes interactives. La visite continue dans un couloir ludique à travers la mise en scène d’objets décalés et de devinettes apportant des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’écrivain. Agrémenté de visuels «Rousseau est passé par-là!», on aime à reconnaître tel ou tel coin du canton qu’il a sillonné durant son exil.

© BPUN

© BPUN. David Perriard

366


© patriceschreyer.com

Pratique Horaires d’ouverture Salle multimédia: du lundi au vendredi de 9 h à 19 h, samedi de 9 h à 17 h Salles des archives: samedi de 11 h à 17 h ou sur demande Entrée libre

© BPUN. David Perriard

Arrive enfin le moment tant attendu de la découverte du trésor: la salle des archives. Objet de multiples précautions, la température et l’hygrométrie y sont contrôlées en permanence, tant le patrimoine qu’elle recèle est unique. Tout y est! Les documents se déclinent en 8 thèmes: le débat philosophique, l’Encyclopédie, la musique, l’amour et les sentiments, l’exil, les amitiés, la botanique et l’épilogue du séjour neuchâtelois. On s’émerveille devant les imprimés rares, manuscrits, notes et fragments qui semblent tout droit issus du cabinet de travail de l’écrivain ... on touche le passé du doigt, la proximité interpelle. L’émotion et la qualité des archives est telle que l’on ressort de cet espace plus riche de connaissances que l’on y est entré. Et l’on est surtout ravi de cette promenade autour d’un homme à bien des égards en avance sur son temps et dont les écrits résonnent plus que jamais comme des vérités.

Vous souhaitez une visite personnalisée? Contactez-nous au 032 717 73 02 ou par mail à: bpun.manuscrit@unine.ch

Espace Rousseau Neuchâtel

Place Numa-Droz 3 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 717 73 02 bpun.unine.ch

367


TRAVAUX SOUTERRAINS / GÉNIE CIVIL SPÉCIALISÉ / BIM MANAGEMENT

S’AFFRANCHIR DES OBSTACLES RELIER LES HOMMES

RESPECTER L’ENVIRONNEMENT

Depuis plus de 30 ans, Infra Tunnel SA réalise avec passion, engagement et compétence des projets d’infrastructures en Suisse. Ferroviaires, routiers, hydrauliques ou locaux souterrains de stockage, neufs ou à assainir, nous sommes le partenaire idéal pour vos projets souterrains et de génie civil.

www.infratunnel.ch

LIBÉRER L’ESPACE


ARCHITECTURE & CONSTRUCTION Les bâtisseurs de demain

© IPAS architectes

369


INTERVIEW

YVES-OLIVIER JOSEPH – ARCHITECTE CANTONAL JEAN-MICHEL DEICHER – ADJOINT

De nombreux projets qui vont changer le paysage neuchâtelois

Yves-Olivier Joseph.

Si le dynamisme est actuellement de mise dans le Canton de Neuchâtel, l’activité au sein du Service des bâtiments ne le fait pas mentir. Réorganisation et regroupement de l’administration cantonale, assainissement d’édifices ou encore grands projets de nouvelles constructions sont sur la table. Pour comprendre les enjeux et la portée des nombreuses opérations en cours et à venir, Yves-Olivier Joseph, architecte cantonal, et son adjoint, Jean-Michel Deicher, répondent aux questions de Bien Vivre.

Data Center des Cadolles. © image d’illustration

Jean-Michel Deicher.

CPLN – Centre professionnel du Littoral neuchâtelois. © Thomas Jantscher

370

Etablissement de détention La Promenade (EDPR) à La Chaux-de Fonds. © J. Dubois Architectes


Vitamine La Serre. © Patrice Schreyer

Unimail Solaire-PV. © UniNe

Lycée Denis-de-Rougemont. © Yves André

Quel est le rôle du Service des bâtiments? Le Service des bâtiments est responsable de la gestion globale du patrimoine immobilier de l’Etat, de la réalisation des nouvelles constructions, de la rénovation, de l’entretien et de l’exploitation des bâtiments existants, des opérations immobilières nécessaires (vente, acquisition, location) ainsi que de la mise en application de la politique cantonale du logement. L’ensemble du patrimoine du Canton compte quelque 250 bâtiments de toutes sortes comme des châteaux, ou encore des bâtiments administratifs, des prisons, des hangars, des écoles ou des bâtiments universitaires. Le patrimoine est important. Comment est-il entretenu? Notre patrimoine est relativement important et compte surtout nombre de bâtiments dont la construction remonte aux 30 Glorieuses. Autant dire qu’il nécessite aujourd’hui de gros travaux d’assainissement aussi bien énergétiques, qu’en lien avec le sismique ou encore l’accessibilité. Si nous n’allons pas intervenir sur tous les

bâtiments que nous détenons, nous mettons déjà le focus sur une vingtaine d’entre eux qui sont jugés prioritaires et doivent impérativement être remis à niveau. Parmi ces édifices, on compte un petit bijou emblématique de

Lycée Jean Piaget. © SBAT

371


l’architecture des années 60: le Lycée Denis-deRougemont à Neuchâtel. Suite à un mandat d’études parallèle, un pool de mandataires vient d’être sélectionné pour mener à bien la planification des travaux d’assainissement. Le démarrage du chantier est programmé à l’horizon 2024. Cela permettra de redonner du lustre à ce bâtiment à haute valeur patrimoniale. Dans les urgences, il y a également l’ancienne école technique du Locle fermée depuis longtemps. Là, le chantier à mener est également très lourd puisque tout doit être repris des façades aux intérieurs pour redonner une seconde jeunesse à ce lieu qui sera dévolu à l’enseignement. Ce ne sont là que deux exemples, et bien d’autres édifices vont être assainis ou restaurés sur une période que nous évaluons à une bonne génération. Concernant le neuf, quels sont les principaux projets en cours? Il y en a plusieurs mais nous allons nous arrêter sur deux opérations majeures: les archives de l’Etat et l’Université de Neuchâtel. Pour le premier, un concours est en cours et les résultats seront connus fin 2022. La particularité de ce projet est d’avoir eu une réflexion en adéquation avec l’esprit d’aujourd’hui, c’est-à-dire partir d’un bâti existant et le revisiter pour en faire un lieu totalement adapté autant pour ceux qui y travailleront que pour le public. Pour cela, nous avons effectué une importante analyse des sites potentiels et notre choix s’est arrêté sur les anciens dépôts de la Coop à La Chauxde-Fonds où la structure en béton existante est déjà favorable à l’accueil des tonnes de documents. Ce projet se fait en étroite collaboration avec la Ville puisqu’elle y installera également ses propres archives. Concernant l’Université de Neuchâtel, le projet de construction d’un nouveau bâtiment, notamment pour la Faculté des Lettres fait également l’objet actuellement d’un concours d’architecture. L’emplacement choisi au bord du lac permettra de revaloriser le site actuellement occupé par un parking. Le Learning Center qui va y prendre place se veut à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’une université du XXIe siècle. Il est également prévu des auditoires qui serviront aussi à des usagers externes pour organiser par exemple des conférences ou des séminaires. Une autre manière de faire vivre l’ensemble et le dynamiser. Une attention particulière aux critères de construction durable sous-tendent l’ensemble des réflexions. Les résultats du concours seront connus début 2023. Autre sujet d’actualité: la réorganisation et le regroupement de l’administration cantonale. Qu’en est-il à ce jour? C’est un projet de longue haleine qui se compose principalement de deux pôles, un à Neuchâtel et un à La Chaux-de-Fonds. Au final, une collaboration plus étroite entre les différents services va se mettre en place de laquelle découlera une administration plus fluide, des prestations à la population plus adaptées ainsi qu’une accessibilité facilitée. Le projet ne se borne pas à mettre 372

Salle de la Chapelle. © Lionel Nemeth

Centre forestier et centre collecteur Montmollin. © Evelyne Perroud

UniHub. © SITN

à disposition de nouveaux locaux mais vise une globalité avec une prise en compte importante de l’organisation interne comme par exemple le télétravail ou le partage de poste. Tout est mis en œuvre pour optimiser notre administration cantonale sous toutes ses facettes et avoir des lieux en harmonie avec les attentes du plus grand nombre. La première partie du chantier qui est concentrée à Neuchâtel verra déjà des services s’y installer dans le courant de l’an prochain. A La Chaux-de-Fonds, un nouvel immeuble devrait être opérationnel à l’horizon 2025. Cet ambitieux projet marque notre canton et lui donne l’opportunité de regrouper des services trop disséminés tout en modernisant son administration. S’il faudra, à certains, un temps pour s’adapter, au final l’administration et la population y trouveront leur intérêt.

Service des bâtiments de l’Etat de Neuchâtel Rue de Tivoli 5 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 889 64 80 service.batiments@ne.ch – www.ne.ch



CÉDRIC HALDIMANN ARCHITECTE

cédrichaldimann architecte la chaux-de-fonds

www.ch-ar.ch

GSPublisherVersion 348.0.82.100

L’habitat local mis en lumière Profondément attaché à sa ville natale, Cédric Haldimann a ouvert son bureau d’architecture à La Chaux-de-Fonds en 2019. Ce qu’il affectionne: suivre ses clients de l’avant-projet à la réalisation afin d’obtenir un résultat que les mandataires et lui-même s’approprient pleinement. Le jeune entrepreneur met ses compétences au service de l’habitat notamment. Coup de projecteur sur un architecte qui ambitionne de transformer le construit de sa si chère région.

374


Fort attachement régional Preuve de son attachement à ses racines, Cédric Haldimann travaille principalement dans les Montagnes neuchâteloises et dans le Val-de-Ruz. Les fournisseurs que son bureau propose sont eux aussi établis dans la région même si le choix final appartient toujours au maître de l’ouvrage. Une proximité qui garantit à l’architecte indépendant une réactivité de tous les acteurs et en tout temps. Après avoir étudié à l’EPFL à Lausanne puis à l’Université Technique de Munich, il n’a pas pu s’empêcher de rentrer dans son canton natal pour finalement créer sa propre structure. Il ne l’avait d’ailleurs jamais vraiment quitté puisque durant son cursus universitaire, il a effectué un stage d’une année au sein du bureau Julien Dubois Architectes à La Chaux-de-Fonds. Après une riche expérience professionnelle de six ans chez Serge Grard à la maison d’art’chitecture à FeninVilars-Saules, ouvrir cédric haldimann architecte lui est apparu comme une évidence: il souhaitait avoir toutes les libertés de proposer ses propres solutions architecturales. Son premier mandat a été consacré à la transformation d’une maison individuelle à La Chaux-de-Fonds, s’en sont suivis la construction de deux nouvelles constructions et diverses transformations ou assainissements. Large panel de prestations Le bureau cédric haldimann architecte est actif aussi bien en construction neuve qu’en rénovation, pour des logements individuels, collectifs, des bâtiments destinés à la formation, des bureaux ou des bâtiments industriels. La transformation pour un changement d’affectation et l’assainissement à des fins énergétiques sont d’autres activités proposées. Le bureau d’architecture s’occupe du développement des projets sur-mesure en offrant des prestations d’étude, d’exécution de plans et modélisation 3D sur le logiciel ArchiCAD et de demande de permis de construire. Il assure également le suivi de chantier afin de maîtriser l’esthétique du bâti, à laquelle l’architecte accorde une importance toute particulière. Pour cela, il s’appuie notamment sur l’éclairage naturel des locaux, en jouant sur les ouvertures et l’exposition. Il attache également une importance singulière aux matériaux, tout en gardant un œil attentif aux coûts. En effet, leur maîtrise est nécessaire afin d’offrir des solutions architecturales réalisables pour chaque client.

Echanger: la clé de la réussite Pour mener à bien ses mandats, Cédric Haldimann fonde son expertise sur l’échange. Avec le client d’une part et les artisans de l’autre. L’architecte indépendant reste en contact régulier avec eux tout au long de la réalisation du projet afin de développer ensemble de nouvelles idées et solutions pour un résultat encore plus pertinent. Ainsi, il organise des séances régulières avec les mandataires et les entreprises présentes sur les chantiers en cours, afin de coordonner l’avancement et peaufiner les derniers détails. Actuellement seul maître à bord du bureau, l’entrepreneur envisage de recruter des collaborateurs pour confronter différentes visions sur un même projet, tout en veillant à rester un cabinet régional proche de ses clients. On retrouve là encore l’importance d'échanger et de construire ensemble.

375


Zoom sur quelques réalisations Maison individuelle ensoleillée (La Chaux-de-Fonds) Le bureau cédric haldimann architecte signe sa première nouvelle construction sur un terrain en pente situé sur le versant sud de La Chaux-de-Fonds. Pour faire face à l’orientation nord qui en découle, une torsion de la maison est créée en son centre, où prend naissance un patio, lui permettant ainsi d’aller chercher une exposition ouest. Résultat: les pièces à vivre sont baignées dans la lumière avec une vue exceptionnelle sur le soleil couchant et la crête de Pouillerel. La volonté a également été de conserver les matériaux à leur état brut: avec un soin tout particulier apporté au béton apparent.

376


377


Loge du XVIII (La Chaux-de-Fonds) Vétuste, la loge du XVIIIe siècle, implantée sur les hauteurs de La Chaux-de-Fonds, a été transformée en habitation sur un seul niveau. Afin de respecter les standards actuels, une nouvelle isolation a été réalisée par l’intérieur, préservant ainsi les façades de l’époque. Les fenêtres d’origine, avec un encadrement en pierre de taille, restent bien présentes et sont complétées par de nouvelles ouvertures verticales. Grâce aux différents traitements des percements, la façade traduit les étapes de vie de la bâtisse. Le nouveau logement se situe au rezde-chaussée et un garage a été aménagé à l’étage, dans l’ancienne grange. Les anciennes écuries ont été intégrées à l’habitation principale et sont ainsi devenues les chambres à coucher.

378


Les frigos des Anciens Abattoirs (La Chaux-de-Fonds) Bâtiment historique de l’inventaire Suisse des biens culturels d’importance nationale, les Anciens Abattoirs de La Chaux-de-Fonds ont changé d’affectation pour devenir un véritable pôle à multiples vocations. Les frigos sont ainsi devenus une salle polyvalente disponible à la location, pour des séminaires ou des mariages par exemple. Le mandat consistait en la direction des travaux de transformation et d’assainissement. Une attention particulière devait être portée aux éléments architecturaux existants et à leur conservation, comme les voûtes en briques de verre Falconnier au plafond, anciens puits de lumière naturelle. Des éléments patrimoniaux ont été conservés pour intégrer et se fondre dans le nouveau décor: les crochets de boucher peuvent désormais être utilisés comme porte-manteau. Grâce à sa facilité d’entretien, la résine a été choisie pour revêtir le sol et des panneaux acoustiques ont été installés au plafond pour assurer le confort sonore des usagers. Enfin, un sas d’entrée a été créé, d’une part pour isoler thermiquement le lieu, et d’autre part pour l’isoler phoniquement dans l’objectif de ne pas perturber le voisinage lors de manifestations.

cédrichaldimann architecte

GSPublisherVersion 348.0.82.100

contact: Cédric Haldimann adresse: rue du Marché 2, 2300 La Chaux-de-Fonds téléphone: +41 79 663 81 60 la chaux-de-fonds www.ch-ar.ch site internet: www.ch-ar.ch mail: info@ch-ar.ch linkedIn: linkedin.com/in/cédric-haldimann-architecte images: Patrice Schreyer Photographe et Cédric Haldimann

379


INTERVIEW

GIONA PREISIG

SIA – Société suisse des ingénieurs et des architectes, Neuchâtel

Partenaire privilégié des évolutions urbaines du canton

La Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) est l’organisation faîtière des professionnels de la construction, des techniques du bâtiment et de l’environnement. La SIA constitue un réseau inter­ disciplinaire hautement compétent et les normes et règlements qu’elle édite font figure de base incontournable dans le domaine. La section de Neuchâtel compte 195 membres et a élu au printemps son nouveau président, le géologue Giona Preisig. L’occasion de découvrir avec lui les engagements de la section.

AG de la section sia neuchâteloise avec visite de la galerie de sécurité du tunnel de Gléresse (BE). © Comité SIA NE

380


Inondations à Couvet en 2013. © François Pasquier

Crue de l’Areuse en janvier 2018 à Boudry. © Giona Preisig

Tous les deux ans, la section neuchâteloise de la Société suisse des ingénieurs et des architectes élit un président. Depuis avril 2022, c’est Giona Preisig qui a été choisi pour mener les activités de l’association au sein du canton. Géologue cantonal, auparavant enseignant au Centre d’hydrogéologie et de géothermie de l’Université de Neuchâtel, Giona Preisig a rejoint la SIA en 2019, puis le comité entre 2020 et 2022 en tant que vice-président.

Dangers géologiques, chute de blocs rocheux et glissement de terrain. Filets de protection de la voie CFF Neuchâtel – Val-de-Travers, Gorges de l’Areuse, en arrière-plan l’usine hydroélectrique de la Combe Garot. © Giona Preisig

«Ma motivation principale est la mise en valeur et la défense des métiers de la SIA, explique le nouveau président, ainsi qu’assurer la relève dans le domaine des métiers de la SIA. Mais aussi pouvoir profiter d’un réseautage parmi nos membres neuchâtelois, leur permettre de se rencontrer à l’occasion des évènements que nous organisons, et de recruter de nouvelles personnes.» La section de Neuchâtel, avec ses 195 membres, constitue en effet l’une des plus petites sections SIA en Suisse. Trouver des nouveaux membres et faire vivre la section constitue donc un défi, ce qui n’empêche pas la SIA Neuchâtel d’être très active et reconnue dans le canton. Exposition et explosions Tout récemment, l’un des événements phare de l’année pour la section a été l’organisation de l’exposition itinérante «Dangers naturels – même pas peur», présentée fin août aux Anciens Abattoirs à La Chaux-deFonds. Initiée par la Section du Jura et du Jura Bernois, soutenue par la centrale de l’association, l’exposition présente douze types de dangers naturels, avec, en plus, quelques spécificités locales. S’adressant en particulier à un public scolaire d’adolescents et aux jeunes sur le point de choisir leur formation supérieure, l’exposition explique pour chacun des dangers les moyens de prévention, protection et réparation existants à l’aide de maquettes, de simulations interactives, ou encore de vidéos et de réalité virtuelle. Outre la mise en place de l’exposition, qui a bien occupé la section cette année, des afterworks avec visites d’ouvrages et de chantiers sont régulièrement organisés et permettent de faire le lien entre les architectes et les ingénieurs. Dernière visite en date: le tunnel de la Clusette à Noiraigue. «Nous aimons coordonner l’événement avec le moment où les explosions doivent être effectuées dans les chantiers, confie Giona Preisig. Cela fait toujours beaucoup d’effet et nos membres apprécient!» 381


Glissement rocheux, carrière du col des Roches au Locle. © ISSKA

Une expertise souvent sollicitée L’une des tâches de la section consiste à prendre part à des Forums de métiers, tels que Capa’cité qui promeut la formation professionnelle, où la SIA peut présenter les différents corps de métiers qu’elle représente. L’association prend également part en tant que jury pour le Prix des meilleurs travaux scientifiques au niveau des gymnases neuchâtelois et du CPLN. La section de Neuchâtel est par ailleurs régulièrement sollicitée, notamment par le canton, pour donner un préavis ou vérifier certaines procédures. L’an passé, la section devait notamment se prononcer sur le Plan climat cantonal, en matière de gestion du territoire. Actuellement, ce sont les grands aménagements à venir pour le Plan directeur cantonal qui animent les discussions du comité. «Notre rôle consiste à donner un avis externe aux autorités publiques dans le cadre de ces projets. Nous entrons dans une phase qui va être intéres-

Les difficultés de la construction d’ouvrages souterrains en milieu karstique: grotte rencontrée lors du percement du tunnel routier sous la vue des Alpes, vue générale en direction de la voûte cintrée du tunnel.

sante pour les ingénieurs, avec de gros chantiers qui vont passablement modifier le paysage du canton.» Du côté des architectes également, le défi est important: pouvoir construire tout en maintenant la beauté du paysage, le respect environnemental et la sauvegarde du patrimoine architectural. Ces dernières années, les métiers d’architecte et d’ingénieur ont beaucoup évolué, avec beaucoup d’acteurs qui prennent de l’importance en parallèle à l’architecte. Il y a aussi de plus en plus de lois de constructions et de normes à respecter qui complexifient le travail, en particulier pour les architectes. «Les étudiants ne sont pas forcément sensibilisés à cela», ajoute encore le président de la section de Neuchâtel. Depuis la création de la SIA, il y a plus de 150 ans, près de 250 normes, règlements et directives ont été édictées par l’association et constituent une base incontournable dans le domaine, autant parmi les professionnels que devant les instances juridiques. A ce titre, la SIA apporte une aide importante en produisant des brochures à disposition des maîtres d’ouvrage et des entreprises pour savoir comment construire, dans un format attrayant et un style accessible pour tout le monde.

© R. Wemger

Rue des Terreaux 7 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 58 715 34 02 info@ne.sia.ch – www.ne.sia.ch

382


Votre spécialiste du sur-mesure en ossature bois, charpente et menuiserie

Route de Saint-Aubin 3 CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch www.gaille.ch


MSBR NOUVELLE GÉNÉRATION SA

L’architecture au service des enjeux de la région Implanté depuis le début des années 2000 à La Chaux-de-Fonds, le bureau d’architecture MSBR Nouvelle Génération SA collabore étroitement avec sa société sœur MBR Architecture SA à SaintImier dont les origines remontent à 1980. L’antenne neuchâteloise s’est donnée pour mission de répondre aux besoins et défis actuels en trouvant des solutions architecturales. C’est donc naturellement qu’elle s’est engagée à rénover l’existant plutôt que de construire sur de nouveaux terrains. Son équipe mixte de dix collaborateurs travaille notamment sur des bâtiments historiques, des logements individuels, des commerces, des musées et des bureaux. Focus sur un bureau d’architecture qui met ses valeurs au service des enjeux de sa région.

384


Des racines bien présentes Les architectes Baptiste Langel, Silas Liechti et Julien Py dirigent aujourd’hui les sociétés MBR Architecture SA dans le Jura bernois et MSBR Nouvelle Génération SA, dans le canton de Neuchâtel. Cette dernière a à cœur de développer et de gérer des projets du début à la fin pour ses clients installés dans le haut et le bas du canton. Fière de ses racines, elle collabore le plus possible avec des fournisseurs locaux. Cette proximité lui permet d’ailleurs d’être présente sur le chantier selon le besoin du client et de garantir le bon déroulement des travaux. Enfin, la collaboration occupe une grande place au sein du fonctionnement de l’entreprise neuchâteloise. En effet, les collaborateurs participent ensemble aux mandats confiés en faisant preuve de polyvalence. Chacun peut ainsi apporter ses idées et sa sensibilité. Sur le chantier, ils travaillent main dans la main avec les artisans et le maître d’ouvrage. Multitude de prestations De l’avant-projet à la mise en œuvre du projet de l’ouvrage, en passant par la procédure de demande d’autorisations, le dessin des plans et par la direction des travaux tout en contrôlant les coûts, MSBR Nouvelle Génération SA offre un large panel de prestations qui s’adaptent à tous les budgets. Le bureau d’architecture va plus loin en restant présent une fois les travaux terminés, jusqu’à la mise en service de l’espace rénové ou construit. Il participe aussi bien à des activités de restauration et de réhabilitation que d’assainissement, de mise aux normes, de l’aménagement intérieur ou de construction d’un nouvel espace. Les ouvrages auxquels il participe s’inscrivent dans les catégories d’habitat individuel, collectif, de l’enseignement et de la formation, de la santé, de la culture et de la vie sociale, du culte, du sport et des loisirs, de l’administration, du commerce, de l’industrie et de l’artisanat ou de l’agriculture. Des préoccupations fortes comme source de motivation MSBR Nouvelle Génération SA fournit un travail de qualité au quotidien. La société œuvre pour des projets qui correspondent à sa philosophie architecturale. L’une de ses ambitions les plus fortes est de créer des lieux qui favorisent les contacts. Une notion démontrée pendant la crise sanitaire du Covid-19. La réalisation d’espaces de rencontre telles que des salles communautaires joue un rôle important dans le développement des projets en cours. L’autre préoccupation majeure MSBR Nouvelle Génération SA est l’environnement. Il y a 20 ans, la société avait déjà parti-

cipé à la construction de bâtiments labellisés Minergie. Aujourd’hui, elle décide d’aller plus loin en transformant une maison pour la rendre autosuffisante. La propriétaire de cette tiny house pourra ainsi se chauffer et réutiliser les eaux usées sans nécessiter d’intervention extérieure. Pour réduire l’impact environnemental, le choix des matériaux et des accessoires est important. Le bureau d’architecture choisit pour ce projet de réutiliser des fenêtres, un revêtement de sol et une véranda déjà existante plutôt que d’en acheter des neufs. Ainsi, elle permet de réduire les déchets des chantiers et minimiser la production d’énergie grise. Dans le cadre d’autres mandats, MSBR Nouvelle Génération SA privilégie des matériaux locaux et renouvelables, comme le bois, et des matériaux naturels bien isolants, comme l’enduit chaux-chanvre. 385


ZOOM SUR QUELQUES RÉALISATIONS Centre funéraire de Beauregard (Neuchâtel) MSBR Nouvelle Génération SA est intervenue pour faire face à la vétusté des installations de crémation situées sous la chapelle du cimetière de Beauregard à Neuchâtel. En raison de l’activité principale du lieu, la crémation, une esthétique particulière a été donnée au projet de construction de remplacement. Les architectes ont apporté de l’agréable à un lieu si triste. Dans les chambres funéraires une part de poésie a été apportée par le choix de l’argile comme matériau des murs en écho à la transition de la vie à la mort. Les alentours du centre funéraire ont aussi été retravaillés car ils sont un lieu de recueillement aussi important que l’intérieur du bâtiment. Le bureau s’est fait accompagner par les architectes paysagistes de Belandscape dans ce projet lancé par la Ville de Neuchâtel.

386


Hôtel Communal (Saint-Blaise) L’Hôtel communal de Saint-Blaise est classé monument historique. A travers des interventions ciblées et à la demande de la commune, le bureau d’architecture a dû adapter cet édifice aux normes actuelles et le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite. Le volume dans les combles a été aménagé afin de regrouper l’administration communale en un seul lieu. Il a été transformé en bureaux ouverts et laissent la charpente apparente. Le bois a été choisi comme un des matériaux principaux afin d’apporter de la chaleur à l’espace. 387


Maison contiguë (La Chaux-de-Fonds) Une maison contiguë de La Chaux-de-Fonds construite par le célèbre architecte local George-Jacques Haefeli dans les années 70 ne répondait plus entièrement aux besoins d’une famille. La cuisine a été agrandie et ouverte sur le reste de l’habitat. Côté matériaux, le style de l’époque a été respecté en réutilisant de la brique rouge pour un nouveau mur et en mettant à nu les parements en béton afin de montrer les matériaux à l’état brut.

388


Immeuble Hibiscus (Le Locle) Un immeuble avec cinq appartements a été réalisé sur un terrain resté en friche au milieu d’un quartier écologique situé sur les hauts de la ville du Locle. Alors qu’un cube rouge domine la façade principale, les autres faces sont habillées avec un bardage bois. De généreuses baies vitrées permettent aux habitants de profiter pleinement du cadre verdoyant alors que l’attique bénéficie en plus d’une somptueuse terrasse.

Rue de la Serre 66 – CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 910 54 10 chauxdefonds@msbr-ng.ch – www.msbr-ng.ch

389


ALZA ARCHITECTURE-CONSEILS SÀRL

GSPublisherVersion 0.0.100.100

La polyvalence au service de l’architecture Installé à La Chaux-de-Fonds, le bureau ALZA Architecture-Conseils intervient sur toute la Romandie et répond à des demandes variées allant de la rénovation d’appartements au développement d’un concept agricole novateur. Etre ouverts à tous les projets, les réaliser dans leur intégralité de l’ébauche des premières idées au suivi des travaux, tel est le quotidien d’Aliénor Zaffalon et Zhao Gang fondateurs de cette société qui a su rapidement trouver sa place et se forger une notoriété.

390


L’architecture mêle l’art au besoin, et fait émerger de règles complexes, une solution unique.

Un métier: architecte Diplômée en architecture à l’EPFL, Aliénor Zaffalon a travaillé durant 6 ans dans un bureau à La Chaux-deFonds. De son côté, Zhao Gang a suivi son cursus au sein du Sichuan Fine Arts Institute, en Chine. Amis de longue date quand ils se retrouvent, leur passion pour leur métier et leur complémentarité les amènent à fonder leur propre bureau en septembre 2021. Si chacun a une grande expérience, et pour Aliénor un réseau solide, ils sont face à une page blanche. Pour autant, très rapidement les demandes s’enchaînent. Toutes sont très différentes. L’histoire est en marche.

Un binôme complémentaire Aliénor Zaffalon se décrit comme rigoureuse. Elle aime la précision pour pouvoir rapidement définir l’objectif recherché par les clients. Zhao Gang est plus artistique. Il a une sensibilité au design qui le pousse à toujours chercher des idées nouvelles. Leurs atouts font mouche pour chaque projet et leur permettent de se répartir naturellement les tâches. Ils ne suivent pas un style particulier, ils s’adaptent avec toujours le même souci de construire ou rénover dans un esprit d’enjeux énergétiques. Pour le duo, chaque nouvelle demande se résume à un client, une situation, une attente. A partir de là, à eux de trouver les bonnes idées pour y répondre. Leur adaptabilité leur vaut de travailler sur de nombreux chantiers, de Genève aux montagnes neuchâteloises, pour des demandes de toute taille. De plus, Aliénor Zaffalon est spécialiste en protection incendie, un atout de taille qui ne fait que renforcer la crédibilité et le sérieux d’ALZA ArchitectureConseils.

Visite de chantiers Ferme de Grange-Verney – Moudon – Vaud Quand le bureau est approché pour le projet de développement du domaine pédagogique de GrangeVerney, spécialisé dans la production laitière et l’étude des céréales fourragères, il est face à une demande impliquant de nombreuses réflexions, contraintes, obligations qui ne le rendent que plus intéressant. Leur travail doit répondre à la question: quelle sera l’agriculture de demain en matière de production laitière? A partir de cette dernière, il leur faut imaginer d’une part la rénovation de bâtiments existants et d’autre part, la construction de deux nouveaux bâtiments d’exploitation de taille, dont la forme comme le fonctionnement favorisent les synergies et à l’impact carbone neutre. Le suivi du projet se réalise de concert avec une équipe d’experts qui les aiguille. En seulement 2 mois, le bureau analyse, réfléchit, cogite, imagine et propose un avant-projet chiffré accompagné d’images de synthèse d’une très grande qualité permettant une projection sans faille. Présenté au Conseil d’Etat, il est très bien reçu et permettra grâce aux 5 bâtiments qui ont tous une fonction précise de poursuivre l’enseignement et le développement des techniques agricoles tout en accueillant le grand public et en le sensibilisant à tout ce qui a trait au lait. 391


Rénovation d’appartements – Grand Genève ALZA Architecture-Conseils a été sollicité par des particuliers pour les rénovations d’appartements. Dans le cadre de ces rénovations et indépendamment de la taille de chaque objet, le bureau veille à rechercher de concert avec le maître d’ouvrage une optimisation des pièces et distributions. Associés à une ligne esthétique sobre, ces nouveaux espaces gagnent en fluidité et en dégagement. Parmi les deux réalisations déjà

Projet immeuble neuf – Grand Genève Pour cette demande, le maître d’ouvrage recherchait à valoriser une parcelle au découpage complexe. Au-delà de cette première contrainte, il était également souhaité que ce projet d’habitat conserve une dimension évolutive. La flexibilité de l’organisation en plan de cet ensemble compact permet ainsi tout aussi bien le fonctionnement de deux villas mitoyennes que l’aménagement de 4 appartements.

392

achevées à ce jour, le bureau a été en charge de l’assainissement énergétique complet d’un appartement de 80 m2 et de 30 m2 où dans les deux cas, le travail de réflexion et d’optimisation a permis de dégager de nouvelles pièces et espaces de vie. Pour ces chantiers, le bureau a été en charge de la gestion complète en accompagnant le maître d’ouvrage dans le choix des entreprises et en suivant le chantier dans son intégralité.


Aménagement de laboratoire – Genève Au cœur de la zone industrielle de MeyrinSatigny, le bureau a été mandaté pour l’aménagement de laboratoire et de bureaux. Pour ce projet technique, il a travaillé en étroite collaboration avec des ingénieurs et techniciens CVSE afin de relever toutes les contraintes, obligations et normes drastiques liées à cet environnement sécurisé. Par sa spécialisation en protection incendie, Aliénor Zaffalon a pu relever toutes ces dernières et présenter un projet, de l’espace brut au laboratoire fini, englobant également la mise en place d’équipements techniques spécialisés. Le bureau, responsable de la direction technique de ce chantier, a veillé à ce qu’il réponde en tous points aux besoins du mandant.

Rénovation bureaux administratifs – Le Locle Dans le cadre de la rénovation de l’entreprise Schweizer Développement, ALZA Architecture-Conseils est intervenu comme sous-traitant du bureau d’architecture Philippe Langel SA où travaillait précédemment Aliénor Zaffalon. Dans une usine construite il y a une trentaine d’années, il était demandé de réaménager 50% du rez-de-chaussée et une partie du 1er étage en y installant de nouveaux bureaux, salles de conférence et locaux sociaux. Le chantier a combiné l’assainissement des lieux, l’optimisation de l’espace existant et une meilleure répartition des emplacements de travail et de détente comme la cafétéria.

Rue des Régionaux 11 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 914 58 58 info@alza-architecture.ch www.alza-architecture.ch GSPublisherVersion 0.0.100.100

393


IPAS ARCHITECTES SA

Proposer une architecture mêlant éthique et esthétique Fondé en 2003 par Eric Ott et Michel Egger, IPAS compte plus d’une centaine de réalisations en Suisse, réalisations qui marquent le paysage. En effet, le bureau se démarque en sachant mêler le conceptuel, l’architectonique, l’écologie ainsi que l’œuvre construite. Penser et élaborer des objets entourés de valeurs environnementales conciliables et respectueuses fait partie intégrante de son ADN. Que le projet concerne un petit bâtiment ou au contraire un de taille, l’objectif est le même: offrir un résultat final qui prend en compte tous les éléments-clés de la philosophie du bureau et proposer un espace de vie où chacun y est bien.

394


Une approche qui marque la différence IPAS est l’acronyme de «Interactive Process Architecture Studio» qui illustre parfaitement son antienne. Aussi depuis 2003, le bureau a développé un réseau de compétences, tant internes qu’externes, un inventaire d’outils et de principes permettant de proposer une architecture qui se singularise. Cette approche induit une compétence particulière dans la planification générale due à une maîtrise sur l’ensemble du processus de construction, allant de la faisabilité à l’exécution d’un ouvrage. Construire vertueux IPAS n’a pas attendu les bouleversements que connaît la planète pour penser écologie. En effet, depuis les premières heures, elle est là, présente, pensée, réfléchit, impliquée dans chaque projet. Pour illustrer une des manières de l’appliquer, la réflexion du bureau tourne autour du choix des matériaux. Aujourd’hui, dans des constructions traditionnelles, l’énergie d’utilisation est de 3 à 5 fois supérieure à celle nécessaire à la réalisation du bâtiment. Toutefois, grâce aux efforts accomplis depuis quelque 25 ans, on peut dorénavant mener des projets dont l’énergie nécessaire à la construction devient comparable, voire supérieure, à celle de son chauffage. Dès lors, on peut se demander jusqu’à quelle limite il est raisonnable d’isoler un bâtiment. A une époque de sobriété énergétique, IPAS veut bousculer les acquis et penser à l’utilisation de matériaux biosourcés comme le chanvre et le lin; recyclables comme la ouate ou la fibre de bois ou à des bâtiments bioclimatiques qui permettent de réchauffer naturellement l’hiver et de ventiler l’été.

Des réalisations marquantes Ecoles – Delémont – JU En opposition à un projet de grande taille qui pourrait faire éclater le couple espace/temps, le projet proposé à Delémont s’insère parfaitement dans l’espace. Ainsi, l’école tisse des relations avec le paysage. Simultanément, elle assure sa cohérence interne par ces lignes retenues, par sa simplicité teintée de petites diversités, par son expression qui fait référence à l’histoire du site. Dans les étages sont réparties 3 hautes écoles supérieures, divers sièges administratifs, des salles de cours et des espaces de formation.

395


Siège administratif Groupe E – Granges-Paccot – FR Groupe E a demandé d’imaginer des espaces de vie toujours en devenir, des lieux qui requalifient le travail individuel et collectif. Le site est implanté à proximité immédiate de la campagne et du centre-ville de Fribourg. Le bâtiment est aménagé pour former un complexe spatial vivant, respectueux de son environnement artificiel et naturel: ses échelles varient selon son orientation, son environnement bâti; il ondule, coule, s’écoule selon ses besoins. La façade est conçue comme un épiderme qui régule le climat des locaux au gré des variations des saisons.

Maison de la Paix – Genève – GE Le projet développe une esthétique de la nature comme élan à la paix: des arrondis où l’intensité de la lumière se diffuse et s’adoucit, des courbes où l’œil glisse et se prolonge dans le parc, des angles taillés qui font basculer subitement le reflet du paysage. Dans l’allure de leurs déplacements ou dans l’immobilité de leurs activités au travail, les usagers touchent en permanence à cet univers. Le projet se détend le long du site en plusieurs volumes qui se frôlent. 396


Garage et logements étudiants – Neuchâtel – NE Situé en contre-bas de l’avenue des Portes Rouges et surplombant les voies de chemin de fer, le bâtiment utilise subtilement le potentiel de sa parcelle. Il est constitué de deux volumes distincts. Le premier de forme simple, compact est destiné au garage. Les circulations internes ont été étudiées pour favoriser une utilisation fonctionnelle de la surface. Au-dessus, le second volume est réservé aux logements étudiants, clairement identifiables depuis l’extérieur et disposé autour d’une cour centrale à la luminosité généreuse qui fait office d’espace de rencontre.

IPAS architectes SA EPF HES SIA Avenue Jean-Jacques-Rousseau 7 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 724 02 02 office@ipas.ch – www.ipas.ch

IPAS Architekten AG ETH FH SIA Hermesbühlplatz 3 CH-4500 Solothurn Tél. +41 32 636 02 02 office@ipas.ch – www.ipas.ch

Immeuble collectif – Saint-Joux – NE Le projet s’intègre à la morphologie du lieu. Dans ce quartier où la maison individuelle est la référence en termes d’habitat et d’habiter, IPAS a cherché à conjuguer les avantages de l’immeuble collectif à ces dernières, à révéler une hybridation entre individuel et collectif en envisageant celle-ci dans ses qualités d’usage (accès privatif, jardin, orientations multiples) et d’image (symbolique domestique, échelle, identification). Dès lors, des caractéristiques fondamentales de la maison pavillonnaire sont traduites par une architecture identitaire forte, un accès individualisé à l’appartement, une transition douce entre espace public et privé et une diversité rythmique. 397


ACQUAROLI ARCHITECTE

Un bureau révélateur d’architectures authentiques et novatrices Rencontre avec Michel Acquaroli, professionnel passionné et passionnant pour qui l’architecture se conjugue dans toutes ses formes à condition de le faire pour les bonnes raisons. Ni artiste, ni technicien, cet architecte aux valeurs de travail basées sur l’éthique aime penser ses réalisations pour ceux qui vont y vivre et les utiliser. Fort d’une expérience de plus de 35 ans dans le domaine, il nous a expliqué les spécificités de son bureau et les projets qu’il réalise actuellement.

Rénovation et transformation à Saint-Maurice – Après.

398


Résidence En Moussillon à Saint-Prex.

Bureau d’architecte reconnu pour la réhabilitation de bâtiments anciens Bien que basé à Carouge, l’architecte et son équipe travaillent dans toute la Suisse romande. Avec plusieurs spécialisations à son actif, le fondateur du bureau est notamment connu pour la réhabilitation d’édifices anciens. Il a toujours eu un attachement particulier à cet incroyable défi d’architecture que demande ce type de bâtiments. Il maîtrise totalement la capacité d’imaginer un concept pouvant donner une seconde vie à d’anciennes bâtisses. Grâce à sa connaissance experte des méthodes de construction des immeubles anciens et à son expérience, il est régulièrement consulté et mandaté pour son talent dans ce domaine. Il travaille actuellement à la réhabilitation d’un immeuble construit dans les années 1900 situé en plein centre de la Commune Résidence En Moussillon à Saint-Prex.

Rénovation et transformation à Saint-Maurice – Avant.

de Saint-Maurice – VS. Le sous-sol sera assaini et toutes les installations sanitaires, électriques, de chauffage et de ventilation seront remplacées par des installations neuves. Les appartements seront entièrement rénovés afin de leur donner le confort des appartements d’aujourd’hui. Les menuiseries extérieures seront remplacées afin de respecter les normes thermiques actuelles sans pour autant dénaturer l’aspect des façades. La toiture sera entièrement refaite et un appartement sera créé dans les combles. Comme toujours un soin tout particulier sera porté aux matériaux, à leur mise en œuvre et leurs teintes afin que cet immeuble retrouve sa splendeur d’antan. 399


Réhabilitation canut Lyon.

Un développement pour l’habitat groupé depuis plus de 15 ans Avec 179 projets à son actif, le bureau Acquaroli gère de la conception à la réalisation tous les types de projets qu’on lui soumet. Les équipes ont la charge de la maîtrise d’œuvre, de la coordination de l’ensemble des corps de métier et du suivi de chantier. Véritable promoteur, Michel Acquaroli a depuis quelques années orienté le développement de sa structure vers la construction de programmes de logements neufs et de villas privées. De par un intérêt fort pour l’habitat, il a axé son activité sur le logement avec une volonté d’imaginer des espaces correspondant aux besoins réels et aux modes de vie actuels en proposant des lieux agréables et confortables intégrant tous les nouveaux concepts environnementaux pour gagner en autonomie et en économie d’énergie. Sa volonté est de concevoir et de construire les immeubles les plus propres possibles avec l’utilisation de solutions telles que la géothermie, les panneaux solaires, les bornes électriques pour la mobilité douce ou la canalisation des eaux de pluie vers des points d’eau naturels existants. Cette nouvelle perspective lui a permis de réaliser des projets avec une totale

400


Sous-Bellevue à Porrentruy.

maîtrise et en complète adéquation avec les nécessités des futurs occupants que ce soit pour les types de logements ou pour les lieux communs comme les espaces extérieurs ou les espaces partagés. Pour exemple, La « Résidence du Parc de la Sorne » située sur une parcelle d’environ 24 300 m2 située dans un quartier calme et résidentiel comprendra 360 logements du studio au cinq pièces répartis dans 9 immeubles n’excédant pas 5 étages. Les logements construits avec des matériaux de première qualité, répondront aux normes Minergie afin de respecter les critères d’une société à 2000 watts et bénéficieront de tous les éléments de confort recherchés par les futurs utilisateurs. L’ensemble des véhicules sera en sous-sol dégageant entièrement la surface du rezde-chaussée au bénéfice des cheminements piétons, des espaces verts et arborisés, et supprimant ainsi tous types de nuisances liées aux voitures. Des valeurs de travail basées sur l’éthique et l’exigence L’engagement pour la protection de l’environnement grâce à la construction de bâtiments neufs est une des priorités du bureau. C’est pour cette raison que l’équipe reste en veille des nouvelles avancées sur le sujet. L’autre expertise du bureau réside dans sa capacité d’anticiper le projet dans sa globalité que ce soit dans l’étude de faisabilité ou dans la préparation minutieuse et rigoureuse des aspects juridiques, administratifs et financiers. Pour le dirigeant, ces points sont capitaux et ne peuvent être traités de façon aléatoire ou approximative. Extrêmement exigeant, Michel Acquaroli ne laisse rien au hasard et contrôle tout lui-même. Il favorise l’économie locale en mandatant exclusivement des prestataires de proximité

avec des appels d’offres systématiques. Enfin, en tant qu’architecte, il a un grand respect pour l’aspect urbanistique global et y adapte chacune de ses constructions afin de préserver des paysages existants.

Rue de la Fontenette 21 – CH-1227 Carouge Tél. +41 22 343 71 27 acquarolimichel@gmail.com – www.acquaroli-archi.ch

401


INTERVIEW

NICOLAS WEBER

HEIG-VD

Des formations qui rencontrent un grand succès Professeur HES, Nicolas Weber est directeur de l’Institut de Génie Thermique de la Haute Ecole d’ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) et membre de la Direction du Swiss Welding Institut (Institut Suisse de la Soudure). Avec ses équipes, il a mis au point des formations à destination des professionnels pour répondre aux attentes et besoins face aux défis énergétiques.

402


Qui est concerné par vos propositions de formation continue avec un CAS à la clé? Plusieurs options sont proposées en fonction des besoins des secteurs concernés. Dans tous les cas, elles s’adressent à des ingénieurs ou collaborateurs spécialisés. Les sociétés sont en demande devant les énormes défis énergétiques qui nous attendent et ceux qui sont déjà à notre porte. Nous savons que pour l’industrie, le 100% renouvelable n’est pas encore à l’ordre du jour raison pour laquelle lors de ces formations nous abordons les solutions pour optimiser la production énergétique. Quel est le déroulement des formations? Nos formations sont parfaitement adaptées aux événements climatiques et géopolitiques. Elles permettent aux publics cibles de se former sur différents outils d’optimisation améliorant ainsi l’efficacité de la production et de la distribution des énergies, sans pour autant négliger la substitution des ressources énergétiques actuelles par des ressources renouvelables. La diminution de la consommation et l’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables rendront notre pays énergétiquement indépendant. A ce titre, notre institut organise chaque deux ans un symposium OE (Optimisation Énergétique). La prochaine session se produira en 2025. Quels thèmes seront abordés? Concernant les formations continues couronnées d’un CAS (certificat d’études avancées), deux sessions sont programmées, «Optimisation énergétique» et «Chauffage à distance». Pour cette dernière, les aléas sont nombreux devant leur prolifération. Installé un tel système dans un village ou une ville est radicalement différent. Les points abordés traiteront tout autant des études de terrain, du tracé du réseau, du prix du kWh que du marketing et de l’exploitation. La température de l’eau, nécessaire au fonctionnement, sera, également, à l’étude. Pour donner un exemple, dans une ville comme Genève elle peut atteindre 120° alors que dans un nouveau quartier au cœur d’un petit village, elle tourne aux alentours de 70° pour le même résultat tant pour le chauffage que l’eau

chaude. Le réseau anergie, soit un réseau à basse température qui alimente l’évaporateur d’une pompe à chaleur, sera également au cœur des discussions. Pour tous ces cas de figure, nous débâtons du choix de la production de chaleur, de l’utilisation en fonction des saisons et de la régulation du réseau. Ceci est aussi passionnant que vaste. Les débuts de formation des CAS se dérouleront comme suit : Le CAS Chauffage à Distance: début mars. Le CAS Optimisation Énergétique: en planification (peut-être en 2024). Les personnes intéressées trouveront les informations sur le site Heig-vd.ch sous la rubrique formation continue. En dehors des formations avec CAS, que proposezvous? Nous avons une proposition autour d’une formation d’auditeurs énergétiques sur les procédés industriels afin d’optimiser leurs installations. Des propositions sont fournies en fonction des besoins de chacun qui sont souvent différents. Des ateliers sont plus spécifiquement adaptés en fonction du secteur d’activité de l’entrepreneur avec par exemple la pharma ou encore l’agro-alimentaire. Durant 2 à 3 jours, les personnes en formation débattent avec des professionnels compétents dans ces domaines et secteurs. Devant le succès et l’intérêt, nous renouvelons ces ateliers en 2022, le programme est consultable sur notre site.

Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud

Avenue des Sports 20 – CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 23 25 Heig-vd.ch

403


IGT – INSTITUT DE GÉNIE THERMIQUE Avenue des Sports 20 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 23 25 Secretariat.IGT@heig-vd.ch www.igt.heig-vd.ch

Recherches et formations autour des énergies Unité de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD), l’Institut de Génie Thermique (IGT) fait partie du département des Technologies Industrielles (TIN). Créé en 1999, il compte une trentaine de collaborateurs et regroupe aujourd’hui 3 groupes thématiques de compétences travaillant en étroite relation avec l’économie dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Sa mission: participer à la formation d’ingénieurs performants et répondre aux besoins en efficience énergétique des entreprises.

Stand d’essai pour échange de chaleur/vapeur.

404


Développeur de solutions industrielles La Recherche appliquée fait partie des principales missions de l’IGT. Travaillant en collaboration avec les industries, les instituts de recherche, les Hautes Ecoles d’Ingénieurs (HES et EPF), les associations, les administrations et les collectivités publiques, il œuvre au quotidien à la création de solutions performantes et respectueuses de l’environnement dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment, des domaines représentés par trois groupes thématiques de compétences, soit: énergétique du bâtiment et solaire thermique, bio-énergies et thermique industrielle. Une mission formatrice Une autre part importante de l’activité de l’Institut de Génie Thermique consiste en des tâches d’enseignement. Actif dans la formation des futurs ingénieurs dans le cadre des formations Bachelor et Master proposée par le HEIG-VD, il propose également des postformations MAS et CAS dans le domaine de la physique et de l’énergétique du bâtiment, des écobilans ou de la thermique industrielle, des formations destinées aux ingénieurs et collaborateurs techniques désirant parfaire leurs connaissances. Dates des débuts des formations : MAS EDDBAT : février 2023 CAS CAD : début Mars CAS OPTI-EN : en préparation (peut-être 2024) En cas d’intérêt, veuillez nous écrire à l’adresse suivante : Secretariat.IGT@heig-vd.ch

Laboratoire pour la caractérisation du combustible biomasse.

Les formations de l’IGT Grâce à son centre de compétences en optimisation énergétique, toujours en mouvement pour être au fait des évolutions scientifiques, l’IGT propose des formations comme le CAS en optimisation énergétique dans les industries et les entreprises ou encore le CAS CAD (chauffage à distance) de même que des ateliers pour auditeurs. «Des formations destinées notamment à des ingénieurs souhaitant donner une nouvelle orientation à leur carrière dans le cadre de nouvelles lois sur l’énergie aux exigences particulièrement strictes», explique Nicolas Weber, directeur de l’IGT.

Stand d’essai pour les pompes à chaleur eau/eau.

Les grands défis énergétiques Aujourd’hui, l’Institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bio-énergie, à savoir la biomasse comme combustible, la méthanisation de la biomasse. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle ou l’optimisation énergétique pour produire les mêmes quantités tout en diminuant la consommation de combustibles.

N. Weber (à gauche), directeur de l’IGT et responsable du laboratoire des Processus Thermiques et X. Murdter devant la chaudière à vapeur.

405


SWI – SWISS WELDING INSTITUT Rue du Nord 3 CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 info@swi.ch – www.swi.ch

Un centre unique en Suisse Centre de formation théorique et pratique certifié par l’Institut International de la Soudure, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) assume également des prestations d’expertise, d’ingénierie, de certification et de conseils. Avec plus de 7000 heures de formations pratiques dispensées en moyenne par an et plus de 150 certificats de qualification de soudeurs attribués par an, il participe activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité mais aussi leur productivité.

Soudage TIG. © SWI

406


Une fréquentation crescendo Créé en 2002, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) est le fruit d’une volonté commune, celle de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) et de l’Association suisse d’inspection technique (ASIT) pour doter la Suisse d’un pôle à l’instar de pays comme la France, l’Allemagne ou encore le Maroc dans un contexte de durcissement des exigences qualitatives dans le domaine de la soudure. Son objectif relevé est l’acquisition et le transfert de connaissances dans cet environnement au service du développement de la qualité et de la sécurité des assemblages soudés en Suisse. Forte de sa notoriété, l’Institut accueille toujours plus de personnes qui viennent ici pour se préparer à demain et maintenir leur niveau de compétences.

Technopôle de Sainte-Croix. © SWI

De nombreuses formations reconnues à l’international Centre de formation et de certification reconnu en Suisse, le SWI offre une large gamme de formations. Au niveau théorique, il propose quatre niveaux de diplômes internationaux: Ingénieur, Technologue, Spécialiste et Praticien en soudage. A cela s’ajoutent des formations pratiques et certifications de types TIG, MMA et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium, titane) qui permettent aux participants d’obtenir un certificat de soudeur ISO 9606 valable à l’international. Recherche des paramètres de soudage Kovar-Cuivre en TIG semi-automatique de prototypes sur un positionneur/vireur du SWI.

Soudage TIG semiautomatique sur positionneur/vireur, dans la boîte à gants en atmosphère d’argon (O2 < 15 ppm) du SWI.

Coupe macrographique d’une soudure. © SWI

Poste de travail de brasage électronique. © SWI

Des compétences uniques en Suisse Le SWI fait partie des sept instituts en Europe, et est le seul en Suisse, à offrir des formations dans le brasage électronique. Basé au Technopôle de Sainte-Croix, il est accrédité par l’ESA, l’agence spatiale européenne. Un gage d’excellence comme l’atteste Nicolas Weber, directeur de SWI, «le domaine spatial est le plus terrible en matière d’exigence». Le centre permet aux entreprises nationales actives dans le spatial de faire certifier leurs collaborateurs sans avoir à les envoyer à l’étranger. D’autres secteurs comme l’aéronautique et le Medtech profitent également de ces formations. Pour aller plus loin, le SWI a ouvert un centre de compétence de soudage haute exigence, un lieu unique en Suisse, qui fait partie des quatre référencés en Europe. Il propose des formations pratiques et théoriques dans le soudage de haute fiabilité présent entre autres dans le spatial et autres activités de pointe. Un atout pour les entreprises locales Institut indépendant, le SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. A travers des projets de Recherche appliquée et développement (R&D), il leur offre la possibilité d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celle-ci en mettant en place des systèmes de qualité. Pour assurer ses activités et toujours être à la pointe, le SWI a fait l’acquisition de matériels de noyau d’assemblage, rares en Suisse, tels que laser, brasage sous-vide et soudage TIG sous atmosphère contrôlé. 407


INTERVIEW

OLIVIER HAUSSENER – JEAN-CLAUDE BAUDOIN PRÉSIDENT – SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

FNE – Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs

Avoir les carnets de commande pleins sans pour autant être serein Si le marché de la construction dans le canton de Neuchâtel connaissait des heures difficiles, il n’y a encore pas si longtemps, aujourd’hui les choses ont changé. En effet, la demande est là, les chantiers nombreux mais pour autant rien n’est simple. Les sociétés sont confrontées à une concurrence féroce, à un manque criant de personnel et à une situation mondiale qui déstabilise les marchés et fait exploser les tarifs des matériaux et de l’énergie. Face à ces problèmes, la FNE met en place différentes actions pour relever les défis auxquels la construction est confrontée. Pour nous parler de son actualité, Olivier Haussener, président, et Jean-Claude Baudoin, secrétaire général, répondent aux questions de Bien Vivre.

408


En quelques mots, qu’est-ce que la FNE? On peut dire que la Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs, depuis 118 ans, est un centre de compétences patronal qui prône le libre marché et la concurrence loyale. Elle assure la promotion des meilleures conditions cadre pour le secteur principal de la construction et du génie civil. Elle compte une soixantaine de

membres qui représentent, en termes de poids économique dans le canton de Neuchâtel, plus de 85% du chiffre d’affaires des adjudications privées et publiques. Elle redouble d’efforts pour promouvoir la formation et le perfectionnement professionnels, comme elle prend une part active et prépondérante pour prévenir les risques d’accidents et assurer la sécurité au travail sur les chantiers. Elle conseille ses membres et les défend contre toute atteinte portée contre le développement harmonieux d’une économie libérale. Les montagnes neuchâteloises vont connaître des chantiers d’importance. Quel impact cela aura-t-il sur les entreprises locales? Effectivement, la région va connaître d’importants chantiers dont un qui a déjà démarré, le contournement du Locle. Vont se rajouter le double contournement de La Chaux-de-Fonds et la liaison ferroviaire rapide entre les montagnes et le lac. Notre objectif est de voir le plus grand nombre d’entreprises neuchâteloises en tête et fort bien placées à l’ouverture des offres dans le cadre des marchés publics! Nous comptons aussi sur la qualité des soumissions et la pertinence des critères d’adjudication, lesquels devraient prendre en compte la protection de l’environnement, le développement durable, la formation professionnelle et la promotion des circuits courts dans le domaine de la production et des ressources humaines. Comment se porte le marché cantonal? Si nous avons connu des heures difficiles, force est de constater qu’elles sont derrière nous. D’une manière générale, l’année 2021 a été bonne, voire très bonne et 2022 est prometteuse. La marche des affaires s’est beau409


coup accélérée et de nombreuses entreprises voient leur chiffre d’affaires en hausse. Pour preuve de cette embellie, l’augmentation permanente des permis de construire. Ils étaient au nombre de 1451 en 2020 contre 1624 en 2021. Autant de promesses de travail! De plus, les projets d’envergure publique prennent corps comme le futur chantier des archives cantonales, la construction d’un nouveau hub universitaire ou encore la réalisation d’un centre d’entretien pour le compte de l’Etat. Globalement, on peut donc dire que le marché local est florissant. Donc tout est rose? Paradoxalement, pas du tout! En effet, la branche est confrontée à des soucis de taille et ils sont nombreux. Le marché est exacerbé par une concurrence féroce qui amène certains à pratiquer des prix qui relèvent de la sous-enchère et de la spéculation. De plus, arrivent sur nos terres des entreprises d’autres cantons, à la puissance avérée, qui flairent le potentiel neuchâtelois. La situation est donc rude pour nos sociétés. De plus, ces dernières doivent surmonter un nouvel obstacle: la rareté de la main d’œuvre qualifiée. Certes, notre secteur d’activité est lucratif, les travailleurs et les cadres bénéficient d’excellentes conditions salariales, mais est-ce encore suffisant? Et que dire du recours toujours plus massif à des travailleurs temporaires, ou à de la main-d’œuvre bon marché en provenance de pays où la vie est moins chère? Les conditions cadre sont aussi dégradées présentement par la hausse des prix des matériaux et de l’énergie, conjuguée à la difficulté d’approvisionnement. Alors oui: il y a du travail, des commandes, des promesses! Mais il n’y a pas le climat économique, il n’y a tout simplement pas de sérénité. Les jeunes sont-ils attirés par la construction et le génie civil? Ils ne sont pas aussi nombreux que nous le souhaitons. Il est de notre devoir de les attirer, de les inciter à s’engager dans la formation duale pour y obtenir un premier CFC. C’est bel et bien entre leurs mains que réside le futur de la construction! Tout n’est pas noir non plus, loin de là puisqu’en 2021 par exemple, le métier de maçon 410

est entré dans le top 15 des formations choisies par les jeunes Neuchâtelois après l’école obligatoire. Nous pouvons aussi nous féliciter de l’engouement des entreprises membres de la FNE puisque jamais comme aujourd’hui elles n’avaient engagé autant d’apprentis. En 2020, 99 places étaient offertes, en 2022: 125! La preuve que les professionnels s’investissent pour former une relève tant espérée. De plus, nous savons qu’aujourd’hui nombreux sont les jeunes à rechercher à décrocher un premier CFC puis un second dans la foulée pour augmenter leurs chances de succès sur le marché du travail. Nous devons donc être prêts à leur établir des plans de carrière, à leur offrir des perspectives. Si des jeunes nous lisent, qu’ils ont envie d’en savoir plus, qu’ils n’hésitent pas: il y a non seulement encore des places pour se former mais aussi et surtout, à la clé, l’assurance d’un travail bien rémunéré et gratifiant: mettre sa pierre à l’édifice, pour un jeune, est le signe fort d’une reconnaissance professionnelle et d’une valorisation de ses compétences.

Les Longues Raies 13 – CH-2013 Colombier Tél. +41 32 843 41 30 www.fne.ch


Votre spécialiste du sur-mesure en ossature bois, charpente et menuiserie

Route de Saint-Aubin 3 CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch www.gaille.ch


GAILLE CONSTRUCTION SA

L’ossature bois, le meilleur compromis pour une maison responsable Si chaque architecture est unique, toutes les maisons à ossature bois fabriquées chez Gaille Construction SA ont pour point commun d’être toutes Swiss Made. En construisant plus de 40 villas par an, installées par la suite dans toute la Suisse romande, l’entreprise peut se valoir d’une forte expérience dans le domaine et ce, depuis de nombreuses années. De plus en plus sollicitée, cette méthode de construction offre de nombreux atouts auxquels s’ajoute ici l’intégralité de la fabrication au cœur des ateliers de Fresens. Parce que faire construire un habitat est souvent l’achat d’une vie, visite d’une entreprise qui propose l’excellence.

412


Des réalisations sur-mesure Pour son aspect économique et également esthétique, la construction de maisons à ossature bois séduit de plus en plus. Gaille Construction SA l’a compris depuis fort longtemps puisque la société s’est lancée dans cette activité dès 1978. Aujourd’hui, connue et reconnue pour son savoir-faire en la matière, elle réalise nombre de chantiers à la demande de professionnels ou de particuliers qui font appel à elle pour un projet qu’elle peut gérer dans son intégralité, de l’avant-projet jusqu’à la remise des clés. Dans tous les cas de figure, la personnalisation est de mise puisqu’aucune réalisation ne ressemble à une autre. A l’écoute de leurs clients, les équipes mènent à bien leurs projets de construction en suivant scrupuleusement le cahier des charges imposé, et en apportant des conseils pertinents, issus de plus de 40 ans d’expérience dans ce domaine. Ainsi chaque bâtiment est unique, fiable et répond aux exigences des propriétaires avec, toujours en ligne de mire, le respect des nombreuses normes en la matière. Des équipes performantes Au-delà d’usiner des villas sur-mesure, Gaille Construction SA sait s’adapter à tous les cas de figure. En effet, la société répond aux demandes d’architectes qui arrivent avec un projet abouti et réfléchi avec son client. Elle réalise alors l’enveloppe de la future habitation jusqu’à la mise hors d’eau et hors d’air, ainsi que les finitions extérieures. Autre cas de figure où elle intervient, dans le cas d’un particulier qui possède son terrain mais qui ne souhaite pas mener son chantier. L’entreprise met alors à son service, son bureau d’ingénieurs et techniciens et son entreprise générale. Ainsi, conception du projet, dépôt de plan, calcul thermique, réalisation des plans thermiques, gestion de l’intégralité des intervenants sont gérés par ses propres soins jusqu’à la remise des clés. 413


Les atouts ne manquent pas Une construction à ossature bois présente de nombreux avantages. En effet, elle connaît, entre autres, peu de limite à l’architecture possible. Ainsi chez Gaille Construction SA, chacune des réalisations qui a été menée à bien est totalement unique et se traduit sous forme de chalets, de maisons aux lignes contemporaines ou bien encore de bâtiments à usage professionnel. Tous les designs sont possibles! Autre atout avéré, le confort thermique. De par les matériaux utilisés, l’assurance d’avoir un lieu de vie ou de travail sain et écologique est garantie. Sur ce dernier point, l’entreprise engendre une empreinte carbone faible puisque les composants de la maison ne sont pas importés d’un pays étranger mais intégralement usinés à Fresens. 100% Swiss Made! Dernier avantage et non des moindres, un client qui en fait la demande peut à tout moment venir dans les ateliers voir l’avancée de sa future résidence.

414


Les vertus de l’ossature bois Gaille Construction SA propose d’aller plus loin en réalisant des habitats autonomes énergétiquement. Pour ce faire, les éléments constructifs de ces réalisations sont composés de matériaux avec des pouvoirs isolant important permettant ainsi une consommation énergétique très faible. En ajoutant à cela des panneaux solaires thermiques et/ou photovoltaïques, une cuve de récupération d’eau de pluie, ou encore une ventilation double flux, les réalisations Gaille vous permettront de vivre dans un habitat sain et respectueux de l’environnement.

Route de Saint-Aubin 3 – CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch – www.gaille.ch

415


GAILLE CONSTRUCTION SA

Le bois, leur spécialité depuis 110 ans Fondée en 1913, Gaille Construction SA est reconnue dans toute la Romandie pour la menuiserie et la charpenterie, ses deux domaines de prédilection auxquels s’ajoutent la ferblanterie et la couverture. Reprise en 2019 par Jean-Noël Jeannerod et Samuel Reift, la société compte quelque 75 collaborateurs qui mettent tous leur passion du bois au service des nombreux chantiers qu’ils accompagnent. Visite d’une entreprise qui fête 110 ans d’existence.

416


Une histoire qui perdure depuis 1913 Lorsqu’Albert Porret voit le jour en 1890 dans le village de Fresens, personne ne se doute que ce garçon, dernier né d’une famille de 11 enfants, fondera l’un des fers de lance économique de cette petite commune et que son entreprise lui survivra bien au-delà des années. En effet, attiré très tôt par les métiers techniques et le travail du bois, il fait un apprentissage de menuisier, reçoit son diplôme en 1908 et ouvre sa propre entreprise en 1913. Un siècle plus tard, les fondations de ce qu’il a bâti sont toujours là. Aujourd’hui, une nouvelle direction est à la tête de l’entreprise. Après avoir travaillé au sein de cette dernière, Jean-Noël Jeannerod et Samuel Reift en sont devenus les propriétaires en juin 2019. Complémentaires par leurs savoirs, ils n’ont pas souhaité révolutionner une société qui est reconnue mais au contraire continuer sur la même voie que celle tracée jusque-là. Pour autant, ils ont apporté leur propre touche en modifiant certaines choses au niveau de la structure et de l’organisation des ateliers, et ce, dans le seul but d’être plus efficace encore. Les domaines de prédilection Depuis ses origines, l’entreprise a privilégié la qualité et le souci du travail bien fait. L’activité menuiserie constitue une part importante des réalisations de Gaille Construction SA. En effet, elle offre, aux particuliers comme aux professionnels, une multitude de propositions que la demande se porte sur des portes, des agencements divers, des armoires, des dressings, des fenêtres, des façades en bois, des terrasses, des plafonds ou encore des escaliers qui se connaissent peu de limites en matière 417


de réalisation. Pour preuve, l’entreprise en façonne plus de 80 par année dans ses ateliers. Pour chaque mandat, que le client vienne avec une idée bien précise de ce qu’il souhaite ou au contraire sans trop savoir, ces professionnels savent le conseiller et le guider au plus juste. Après étude des besoins, le projet est développé en 3D, validé et réalisé intégralement en interne. Pour ce faire, l’entreprise a toujours investi dans du matériel dernière génération ainsi dès leur arrivée, Jean-Noël Jeannerod et Samuel Reift ont mis à disposition de leur personnel des machines à commande numérique pour plus d’efficience. A la menuiserie, s’ajoute les travaux de charpente autant pour des bâtiments neufs que pour des rénovations et/ou transformations. Là encore, la société

418

est dotée de tout le matériel nécessaire pour répondre aux besoins les plus simples comme les plus complexes. Elle est également sollicitée dans le cadre de surélévations de bâtiments, ces outils de production lui permettant de réaliser des éléments finis compacts (faible en épaisseur, mais offrant un coefficient thermique très performant) et légers. Ainsi, la structure existante n’est pas trop chargée et des coûts supplémentaires de renforcement évitées. Pour l’ensemble, un maximum d’éléments techniques sont intégrés au cœur des ateliers afin de livrer des parois, comme des éléments de plancher ou de toiture, les plus aboutis possible. Pour compléter son offre, Gaille Construction SA intervient également pour des travaux de couverture et ferblanterie.


Une équipe performante Le professionnalisme et l’exigence de Gaille Construction SA, l’entreprise les met au service de sa clientèle composée autant de professionnels que de particuliers. Attachées à répondre à tous leurs besoins, les équipes s’investissent au plus près de leurs projets afin de les mener à bien. Conseil, écoute et suivi des avancements sont des fondamentaux de leur travail au quotidien. Ainsi, la société est dotée d’un bureau technique où ingénieurs et techniciens œuvrent de concert afin de répondre au mieux aux exigences techniques des projets. A l’aide de logiciels adaptées, ils peuvent ainsi procéder, pour ne citer qu’un exemple, à la réalisation d’escalier avec des rendus réalistes. Tout ce savoir-faire,

Gaille Construction SA se fait un devoir, depuis toujours, de le transmettre aux jeunes générations. Pour cette raison, elle a toujours accueilli de nombreux apprentis, 6 sont actuellement présents, qui viennent ici se former dans des conditions parfaites alliant ambiance de travail agréable, savoir-faire des formateurs, qualité en ligne de mire… un ensemble qui fait de la société, une référence en matière de passation des savoirs.

Route de Saint-Aubin 3 – CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch – www.gaille.ch

419


I.D. INDIVIDUAL DOORS SA

Du sur-mesure au tarif d’un produit standard La société Individual Doors, installée à Cousset, propose aux professionnels, comme aux particuliers, un choix de portes unique en Suisse romande. Gérée par des professionnels du secteur, elle n’a fait que grandir avec le temps pour devenir, aujourd’hui, l’adresse incontournable pour un grand nombre.

420


L’histoire est en marche Dans les années 90, Denis Berthoud, Jean-Marc Descloux, Renzo Petrocchi et Enrique Megia sont tous cadres dans une société, sise à Payerne, spécialisée dans les produits et autres pour le bâtiment. Rachetée par un groupe, ce dernier ne souhaite plus vendre de portes. Les 4 confrères, spécialistes de ces matériaux, savent qu’il y a un marché, que le potentiel est important. D’un commun accord avec la nouvelle direction, ils décident de racheter le stock et s’associent pour lancer leur propre activité. Le 1er mars 1998 naît I.D. Individual Doors SA. Ils ne partent pas seuls puisque tous les salariés du département les suivent. A 6, ils démarrent l’aventure en tablant sur des ventes en Suisse romande et au Tessin. Ils y installent un bureau et une exposition à Lamone dont Renzo Petrocchi prend la direction, tandis que le reste des acteurs domicilie ses activités à Murist. Les affaires sont florissantes, les clients leur font confiance, vu leur connaissance inégalée des portes. Rapidement, ils doivent trouver de nouveaux locaux plus adaptés. En 2004, ils achètent l’ancienne usine des cigarettes Brunette à Cousset. L’espace est immense: show-room, bureaux administratifs, dépôts, stock, quais de chargement. Ils y sont à leur aise. JeanMarc Descloux, partant en retraite, permet à Yves Romagnoli de devenir associé en 2007. Aujourd’hui, leur rayon d’action est toujours le même, le Tessin et la Romandie, tandis que l’équipe s’est agrandie et compte 16 employés, dont 5 menuisiers. Que proposent-ils comme portes? Individual Doors ne fabrique pas. Elle est importatrice générale pour plusieurs marques européennes. Portes intérieures, portes d’entrée, portes coupe-feu, en bois, en verre, blanches, de couleurs... ce que le client souhaite, il le trouve ici. De plus, tous les accessoires associés à une porte sont également proposés à la vente comme des poignées, des garnitures, des seuils. Impossible de ne pas trouver son bonheur puisque l’offre va des modèles standards aux modèles les plus sophistiqués, voire même au surmesure. En travaillant avec plusieurs fournisseurs, ils sont à même de répondre à toutes les demandes. Les plus urgentes peuvent être satisfaites grâce à un stock de 4 exécutions, ainsi qu’à une société suisse livrant en une semaine. A l’exposition de plus de 250 m2, on peut faire son choix parmi une large gamme, puis personnaliser sa porte tant au niveau des couleurs, des encadrements que des poignées... Avec des centaines de portes au catalogue, chacun trouve porte à son goût et à tous les prix. Qui sont les clients? En majeure partie, la clientèle est composée de professionnels, 50% est faite de menuisiers, de charpentiers et d’entreprises générales. L’autre moitié est composée de revendeurs. Les particuliers peuvent venir acheter des

portes mais ils sont très rares. Grâce à cette clientèle fidélisée avec le temps, Individual Doors vend entre 25 000 et 30 000 portes complètes avec cadre par année, des traditionnelles aux plus originales. Quels sont les atouts d’Individual Doors? Même si la société fonctionne bien et la clientèle s’étoffe continuellement, l’entreprise reste à taille humaine et cultive une proximité avec ses clients. Etre à leur service est essentiel en leur apportant des « + » non négligeables. Ainsi, on prendra du temps pour conseiller et aiguiller la clientèle de nos propres clients qui souhaite venir choisir elle-même ses portes. Individual Doors se déplace également sur les chantiers, gracieusement, pour aider à la prise des mesures. Lorsqu’on visite l’entrepôt, on est frappé par l’organisation des stocks et la préparation des commandes. Concernant les commandes des modèles spéciaux, le service technique d’Individual Doors dessine, selon les demandes, la porte adéquate. Les associés ont beaucoup travaillé de concert avec leurs fournisseurs pour réduire les délais. S’ils étaient de 2 mois au début de leur activité, ils sont, aujourd’hui, largement revus à la baisse. Un avantage que la clientèle apprécie. Dans le même temps, une personne est dédiée au service après-vente pour régler les soucis qui peuvent subvenir. L’écoute et la satisfaction du client sont les forces de la société, quelle que soit la grandeur du chantier. Quel futur pour Individual Doors? Conscient que le marché va tendre à se raréfier après le boom des constructions et les nouvelles lois en vigueur, l’entreprise reste confiante. De plus, la pandémie ayant bousculé les choses, la demande s’est amplifiée. En effet, les clients ont été nombreux et le sont encore à vouloir rénover leur habitat et s’offrir plus de confort, d’originalité, de nouveauté grâce aux portes de chez Individual Doors qui propose des produits au rapport qualité-prix avéré. L’histoire d’I.D. Individual Doors SA n’est pas prête de s’arrêter grâce à une relève assurée par ses employés fidèles et qualifiés.

I.D. Individual Doors SA

Route du Centre 32 – CH-1774 Cousset Tél. +41 26 665 91 91 – Fax +41 26 665 91 90 info@individualdoors.ch – www.individualdoors.ch

421


Plâtrerie - Peinture Papiers-peints Sablage-Hydrogommage Isolation périphérique Rue du Temple Allemand 10 032 968 57 86 CH-2300 079 240 65La 67Chaux-de-Fonds 2300+41 La Chaux-de-Fonds Tél. 32 968 57 86 v.panizza@hotmail.com www.panizza-platrerie-peinture.ch

Services de plâtrerie et peinture pour vos chantiers de construction neuve ou de rénovation

Active depuis plus de 30 ans, Carmine Panizza SA réalise tous les types de travaux dans le secteur de la plâtrerie-peinture.

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN PLÂTRERIE

FAÇADES

NOTRE EXPERTISE EN PEINTURE

TAPISSERIE

• C loisons tant légères que dures avec alba, faux plafonds, plafonds suspendus… • D oublage de murs • C réation et montage de gaines techniques pour passer les fils de l’alimentation électrique et les écoulements • T ravaux de rénovation : remise à neuf d’un appartement complet

• U n vaste choix de styles de peintures décoratives à base de chaux ou de stucco • C haux travaillée avec une spatule métallique donnant un aspect de pierre • C ollaboration avec des peintres décorateurs

• N ous sommes équipés pour réaliser des sablages et de l’hydrogommage sur pierres naturelles, Carmine Panizza SA assure également le ravalement de façades de la peinture ou de l’isolation périphérique

• P apier peint à peindre (papier à grains ou autres), • Equipe de plâtriers peintres professionnels, • Tapisserie mur complet, tête de lit…


Agencement et menuiserie depuis 3 générations

Vos meubles personnalisée sur-mesure Notre équipe est prête à relever le défi

Rue de l’Industrie 8 | CH-2046 Fontaines | Tél. +41 32 931 61 31 adeb.menuiserie@gmail.com | www.agencement-menuiserie-adeb.ch


ADEB SÀRL

Le bois, un matériau qui offre des possibilités infinies Dann et Eric Burgener, frères à l’état civil, menuisiers, fondent leur société, ADEB Sàrl en 2002. Après avoir chacun travaillé dans différentes structures, ils éprouvent la même envie d’avoir leur propre entreprise afin de réaliser des pièces uniques et dans leur intégralité. Pour ce faire, ils se dotent d’un parc machine performant et rapidement voient les demandes affluées de toute part. 20 ans plus tard, ils sont connus pour façonner des objets d’une qualité hors pair, être spécialistes en agencement et détenir ainsi un savoir-faire qui les amène à travailler tout autant en Suisse qu’à l’étranger.

424


Penser, façonner, installer Dann et Eric Burgener sont sollicités par des architectes et des particuliers en quête de réalisations sur-mesure. Tous savent que chez ADEB même les petites séries sont aussi des créations uniques. Pour chaque demande, une étude est réalisée, une discussion est menée avec le client qui n’a toujours qu’un seul interlocuteur pour plus d’interaction, des conseils sont données puis un dessin est soumis. Spécialistes du bois, ils savent le travailler, le façonner et en ressortir le meilleur. Ils se connaissent peu de limites. Quand tout est prêt, la société gère l’installation et assure un SAV dans le temps.

425


L’étendue des possibilités Le savoir-faire couplé à un matériel dernière génération permet aux deux frères et à leur équipe de réaliser autant du mobilier, une cuisine, des décorations murales, des plafonds, un dressing que des pièces de façade ou encore des balcons. Ils interviennent également dans le cadre de rénovation intérieure ou extérieur. En collaborant avec des sociétés partenaires de qualité, ils sont à même de gérer un chantier dans sa totalité si ce dernier doit englober par exemple des travaux de carrelage, d’électricité ou bien encore de plomberie. Il leur est ainsi possible de réaliser un habitat dans son intégralité, un exercice auquel ils sont coutumiers.

426


Quand le bois devient original Dann et Eric Burgener exécutent l’intégralité de chaque objet au cœur de leur atelier en essayant autant que faire se peut de n’utiliser que du bois suisse. A cette matière première qu’ils aiment tant, ils cherchent en permanence à apporter des touches d’originalité qui la différencient. Si la palette des couleurs qui peut la revêtir est sans fin, les deux frères vont plus loin en proposant des finitions spéciales comme un effet rouille que l’on croît d’origine tant il est parfait. Ils savent aussi la coupler à d’autres matériaux comme la céramique ou le verre pour un rendu unique. Définitivement, le bois, un allié pour une décoration hors du commun ou une restauration à l’identique.

En bref, leur faire confiance c’est l’amour du travail bien fait!

Rue de l’Industrie 8 – CH-2046 Fontaines Tél. +41 32 931 61 31 adeb.menuiserie@gmail.com www.agencement-menuiserie-adeb.ch

427


ESSIMA ÉTANCHÉITÉ

Les spécialistes de l’étanchéité Entreprise familiale fondée en 1983, Essima étanchéité à Neuchâtel change de propriétaire et de direction. Elise et Jean-Claude Gavoille entendent continuer dans la droite lignée de ce qui a fait sa réputation depuis bientôt 40 ans: le sérieux, le professionnalisme et les conseils avisés qu’elle sait prodiguer à ses clients. Essima n’est pas un nom donné par hasard. Il est le résumé des compétences de l’entreprise: Etanchéité, Sols en résine, Sarnafil, Isolation, Monocouche-multicouche, Asphalte.

Pose de l’étanchéité à charge environnementale faible Swisspor Bikutop Pro Aqua, certifiée EC01. Rénovation de la Coop – Saignelégier (JU).

428


Végétalisation, gravier, dalle grès cérame grand format et casquette en résine, notre savoir-faire sur la toiture de l’immeuble Onyx à Neuchâtel.

Toute l’expertise et l’expérience de Essima étanchéité à votre service!

Dans la continuité En 1983, Franco Inchingolo et son épouse fondent Essima étanchéité à Neuchâtel. A quelques encablures de l’anniversaire des 40 ans de la société, le 1er janvier 2022 Elise et Jean-Claude Gavoille reprennent la direction générale et administrative. Ce dernier la connaît bien pour y avoir travaillé durant 4 ans comme contremaître. Franco président du conseil d’administration les accompagnera encore quelques temps avant de prendre une retraite bien méritée. Avec les 14 personnes qui composent l’équipe, la société est reconnue pour son expérience technique, une expérience qu’elle met au service de nombreux chantiers tant dans le canton de Neuchâtel, que celui du Jura ou encore dans la Broye et le Nord vaudois. La fidélité de ses employés couplée à leur savoirfaire est l’assurance pour toutes les personnes faisant appel à leur service d’être face à des professionnels expérimentés. Accompagner chaque demande La clientèle d’Essima étanchéité est composée d’architectes comme de particuliers ou encore de régies. A taille humaine, la société met un point d’honneur à être proche de ces derniers. Ici, aucun client n’est un numéro mais au contraire une personne à laquelle ces spécialistes vont apporter des solutions sur mesure et une expérience des techniques de pointe dans les différents domaines où ils interviennent. Ainsi, que cela soit sur plan pour du neuf ou sur le terrain pour une rénovation, pour des bâtiments de toutes tailles, chaque devis est juste et précis et surtout entouré de précieux conseils pour assurer un résultat sans faille et adapté.

Les domaines d’intervention Essima étanchéité est spécialisée en: étanchéité en matière synthétique; étanchéité en lés bitumineux; isolation thermique; jointoyage; étanchéité de revêtement de sols en résine et étanchéité de réservoir d’eau potable. Pour les régies, elle propose un service d’entretien régulier des toitures qui permet également de prévenir en cas de problème. Etre l’œil des clients sur ces parties souvent inaccessibles, telle se résume la prestation. La société intervient également en amont de la pose de panneaux photovoltaïques en effectuant des contrôles et en assainissant la surface avant qu’elle ne soit revêtue. Elle est également sollicitée pour l’installation de lignes de vie avec potelets. Autres spécialités qui prennent de plus en plus d’importance et ne vont faire que croître devant le réchauffement climatique: les étanchéités à haute valeur environnemental et la végétalisation de toiture, autant pour du neuf que de l’existant, pour cette dernière elle met en place des semis adaptés qui offrent ainsi au bâtiment, une fraîcheur souvent recherchée. Elle propose également quand il se faut son expérience dans l’asphalte. 40 ans d’existence est la preuve s’il le fallait qu’Essima étanchéité est une référence dans ces domaines d’activité.

Soudure d’une étanchéité à charge environnementale faible Swisspor Bikutop Pro Aqua.

Rue Jean-de-la-Grange 8 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 731 31 11 info@essima.ch – www.essima.ch

429


ESSIMA ÉTANCHÉITÉ SA Jean-de-la-Grange 8 2000 Neuchâtel J.-C. GAVOILLE 079 858 21 39

Bureau 032 731 31 11 Fax 032 731 31 61


Route de l’Aérodrome 23 CH-1663 Epagny Tél. +41 79 741 82 31 secretariat@pro-access.ch www.pro-access.ch

La longévité au bout d’une corde Travaux acrobatiques Travaux sur cordes Sécurité au travail


ANEPP

Une association au service des peintres et des plâtriers depuis 78 ans Située à Hauterive, l’ANEPP compte 69 entreprises et environ 450 travailleurs, représentant une masse salariale approximative de 20 millions de francs. Avec un comité engagé, l’association s’implique dans divers domaines, que ce soit en matière de formation, pour lutter contre le dumping salarial ou encore pour la sécurité sur les chantiers. Un secrétariat très actif est à la disposition des membres pour toutes leurs demandes et les aide pour les démarches administratives.

432


Le comité de l’ANEPP.

C’est en 1944 que démarre l’aventure de ce qui s’est d’abord appelé l’Association neuchâteloise des Maîtres plâtriers-peintres. Créée par des entrepreneurs visionnaires, à l’origine l’ANMPP a pour but de défendre les intérêts de leur profession. Devenue en 2013 l’Association cantonale neuchâteloise des entreprises de plâtrerie-peinture (ANEPP), ses missions se sont également étoffées. L’association défend les entreprises qui lui sont affiliées, ainsi que toutes celles qui travaillent dans la branche. Par ailleurs, les entreprises sollicitent régulièrement l’ANEPP pour bien appliquer les textes conventionnels. Un comité très impliqué L’ANEPP est pilotée par le comité cantonal qui est composé de sept membres qui sont chefs ou directeurs d’entreprise. Le comité se réunit huit à neuf fois par an, plus si les affaires l’exigent et débat des sujets en cours. Les rencontres avec d’autres associations, les séances d’information et de formation, les séances de négociation, le soutien aux membres, qu’ils soient administratifs ou politiques, demandent un réel investissement de la part de chacun. Le président, qui est particulièrement sollicité, est appuyé par un secrétariat qui gère les affaires courantes, les finances et l’administration de l’association patronale. Au bureau, des collections de papiers peints sont mis à la disposition des membres par le secrétariat de l’association. Engagement dans divers domaines Investie sur de nombreux fronts, l’ANEPP est active dans la lutte contre le travail au noir, le dumping salarial, la sous-traitance en cascade. Dans le même temps, elle soutient la concurrence loyale et le libre marché du travail. Le contrôle de l’application et le respect de la convention collective de travail et celle relative à la retraite anticipée font également partie de ses missions principales. A ce sujet, il a été créé, il y a quelques années déjà, l’ANCCT, Association Neuchâteloise de Contrôle des Conditions de Travail, une émanation des partenaires sociaux du 433


bâtiment toutes professions confondues. Les collaborateurs de cette association interviennent sur les chantiers et contrôlent la bonne application des textes contenus dans les différentes conventions, les salaires, les charges sociales et le respect des horaires de travail. L’ANEPP y est très impliquée. Formation pour tous L’association est aussi très impliquée dans la formation et tient régulièrement des stands pour informer le public, notamment à travers des initiatives où des apprentis présentent leur activité pour donner envie à de nouvelles personnes de se former. Depuis 2021, un cursus de pré-apprentissage a été mis en place, en collaboration avec le Service des migrations à Neuchâtel. Six jeunes qui ont été placés vont en principe entrer en apprentissage. Malgré l’obstacle de la langue au début, ces jeunes adultes ont fait preuve d’une grande motivation et l’association est fière de permettre à ces jeunes de poursuivre un apprentissage. Le cursus a d’ailleurs été reconduit cette année. Sécurité, la formation et le travail dans les règles de l’art avant tout La sécurité sur les chantiers constitue un dossier important pour l’association. En outre, Forma2 a été créé pour proposer des formations continues et des cours traitant de la sécurité au travail. Un grand travail est donc mené par l’ANEPP pour sensibiliser les entreprises, effectuer des contrôles et apporter un soutien administratif. Dans 434

certains cas, l’association se voit contrainte d’agir en appliquant des amendes. En ce sens, pour les entreprises, rejoindre l’ANEPP peut s’avérer d’une grande aide: on les aide à anticiper les soucis qui pourraient arriver, un soutien très particulier est apporté pour les formations initiales et supérieures. L’association participe à l’achat des caisses à outils pour les apprentis de premières années, en outre un service de conseils est disponible pour une bonne lecture et la bonne application de la convention collective. Et pour montrer, de manière symbolique, l’importance de la sécurité, mais aussi pour témoigner de l’engagement de l’ANEPP envers ses membres, cette année, l’association a souhaité offrir à tous les travailleurs des chaussures de sécurité, obligatoires sur les chantiers. L’ANEPP est une sorte de service des renseignements qui se met à la disposition des entrepreneurs.

Rouges-Terres 61 – CH-2068 Hauterive Tél. +41 79 850 36 02, le matin info@anepp.ch – www.anepp.ch


L’ENTREPRISE DROZ PEINTURE : Ce n’est pas juste une échelle, un bidon et un pinceau C’est plus de 35 ans d’expérience C’est un brevet fédéral C’est un label de référence C’est bien plus que cela, c’est un choix de services complet

8

9 07

56

25

9

03

20

44

35 à votre service

9

07

89

ANS

Droz Peinture Sàrl

Rénovation d’appartements, villas Crépis Peinture intérieure tous genres Tapisserie Peinture façades Isolations périphériques Obturation anti-feu Rénovation intérieure et extérieure de chalet Plâtrerie, faux plafonds, murs Chapes à sec Peinture de sol à 2 ou 3 composants Décorations

Dans l’espoir de pouvoir vous compter parmi notre fidèle clientèle ! Visiter notre site internet sous : www.droz-peinture.ch Rue des Indiennes 1 | CH-2054 Chézard-Saint-Martin | Tél. +41 32 853 35 31 | info@droz-peinture.ch


CARMINE PANIZZA SA

Plâtrerie - Peinture Papiers-peints Sablage-Hydrogommage Isolation périphérique 032 968 57 86 079 240 65 67 2300 La Chaux-de-Fonds

Plâtrerie – Peinture – Papiers peints

Un panel de services variés et maîtrisés pour des projets uniques Carmine Panizza SA est une société à taille humaine offrant ses services de plâtrerie, peinture, papiers peints, sablage et hydrogommage pour des gérances, un panel de clientèle privée varié et également des architectes. Rénovation complète ou services à la carte, chaque projet est unique et étudié avec le plus grand soin par Vincenzo, Salvatore et son équipe de collaborateurs.

436


Une histoire de famille qui traverse les générations Née en 1988 au cœur de La Chaux-de-Fonds du nom de son fondateur Carmine Panizza, la société experte en plâtrerie, peinture et papiers peints a été reprise il y a 5 ans par son fils, Vincenzo, et son beau-fils, Salvatore. Ensemble, ils font perdurer les valeurs de l’entreprise. A eux deux, ils gèrent l’administration, la comptabilité ainsi que les travaux sur le terrain. Actuellement, 7 collaborateurs sont investis dans les projets de la société et l’équipe rivalise d’optimisme et de motivation. «Reprendre les rennes de Carmine Panizza SA a été un beau challenge pour mon beau-frère et moi. Nous avons eu instinctivement à cœur de la faire grandir et progresser», exprime Vincenzo Panizza. Des valeurs humaines aux services de la technique La palette de services de la société est vaste. L’entreprise travaille passablement pour les gérances locales mais aussi développe une clientèle privée avec une belle dynamique dans la rénovation. Le travail est continuellement accompli dans les règles de l’art, le suivi est très important et inscrit dans l’ADN même de la société. Quant aux conseils à la clientèle, Vincenzo s’exprime à ce sujet: «Nous avons à cœur de véhiculer des notions de partage de nos connaissances. Ce qui ce sait doit se transmettre. Dans ce métier, nous travaillons avec de nombreux corps de métier (carreleurs, menuisiers, maçons) et c’est ce qui est foncièrement intéressant pour nous! Nous apprenons et nous transmettons nos connaissances tous les jours». Un investissement complet à chaque étape du projet Carmine Panizza SA est expert dans 3 domaines principaux: – La plâtrerie pour laquelle la société propose des services de doublage de murs, création et montage de gaines techniques (pour passer les fils d’alimentation électrique), travaux de rénovation (remise à neuf d’appartement complet, doublage, ect). – La peinture, vaste domaine créatif permettant à Carmine Panizza SA de se former tout au long de l’année sur de nouvelles techniques d’enduits ou de peinture. La société propose un large choix de styles de peintures décoratives à base de chaux ou de stucco. La stucco est un produit très innovant qui permet de créer une impression de marbre sur le mur, véritable coup de cœur assuré!

La chaux est travaillée avec une spatule métallique et donne de ce fait un aspect de pierre. La société est amenée également à collaborer avec des peintres décorateurs dans un objectif permanent de satisfaction de leur clientèle. – Carmine Panizza SA est équipée pour intervenir sur les façades afin de réaliser des sablages et de l’hydrogommage sur des pierres naturelles. Les collaborateurs sont également experts en services d’isolation périphérique et ravalement de façades. Un état d’esprit familial «Chez Carmine Panizza SA, nos collaborateurs ne sont pas des numéros. Nous mettons une priorité à leur bienêtre au travail, à la communication et à l’échange. Le partage et l’écoute font partie des valeurs naturelles et intrinsèques de la société. Nous transmettons à toute l’équipe des valeurs d’optimisme, de bienveillance et de motivation. Nous avons la chance d’évoluer dans un métier sans cesse en mouvement, nous apprenons tous les jours, nous nous adaptons et surtout nous partageons. Notre réseau est étoffé localement et nous aimons travailler autant avec les gérances qu’avec le secteur privé», confie Vincenzo Panizza.

Plâtrerie - Peinture Papiers-peints Sablage-Hydrogommage Isolation périphérique 032 du 968 57 86 Allemand 10 Rue Temple 079 240 65 67 CH-2300 La Chaux-de-Fonds 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 57 86 v.panizza@hotmail.com www.panizza-platrerie-peinture.ch

437


EIT.NEUCHÂTEL

EIT.neuchâtel EIT.neuchâtel est composé de 35 entreprises membres, qui occupent la très grande majorité des travailleurs actifs dans la branche (environ 92%), soit une masse salariale globale avoisinant les 28,5 millions de francs. Le secrétariat de notre association est idéalement situé au Val-de-Ruz, à deux pas des axes autoroutiers importants du canton. Il est un appui important pour les entreprises affiliées. Le comité d’EIT.neuchâtel est constitué de 6 personnes, des patrons de PME de plus ou moins grande taille, élues par les membres lors de l’assemblée générale; il fixe les lignes directrices, les priorités et les caps à suivre. En tant qu’organisation patronale, EIT.neuchâtel joue un rôle fondamental à plusieurs égards : • La transmission du savoir-faire. Le besoin en personnel qualifié est en constante augmentation; la formation des jeunes et la promotion des métiers auprès du public font partie des objectifs prioritaires de notre association et de ses entreprises membres.

• La formation des futurs cadres et chefs d’entreprise. Chacun pourra trouver sa voie dans le secteur qui est le nôtre et les opportunités de carrières sont nombreuses. L’association et ses entreprises membres ont à cœur d’encourager quiconque le souhaite à suivre les différents cursus de formation supérieure. • L’amélioration constante des compétences du personnel. En regard d’une évolution toujours plus rapide de la technologie et de l’adaptation régulière des normes et diverses réglementations, des cours de perfectionnement sont proposés régulièrement au personnel, qui peut ainsi disposer de connaissances à jour dans de très nombreux domaines et ainsi répondre au mieux aux attentes du client. • Le maintien de conditions cadre favorables pour la branche et ses membres. Ceci passe par la vérification en entreprises et sur le terrain, que la convention collective de la branche est correctement appliquée et que les entreprises respectent les dispositions de l’Ordonnance sur les Installations à Basse Tension. • La sauvegarde des intérêts des entreprises. EIT.neuchâtel est une interface de communication avec les autorités, les autres associations professionnelles et les divers acteurs de la branche, que ce soit sur le plan neuchâtelois, romand ou suisse. Un défi important en 2023 pour EIT.neuchâtel: l’organisation des championnats romands des installateurs-électriciens; 12 jeunes candidats issus de tous les cantons romands concourront en vue de décrocher une place parmi les trois sélectionnés qui participeront ensuite aux championnats suisses des métiers. Pour plus d’informations: www.eitneuchatel.ch

438


FNSO

Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre Quelques données chiffrées: • Six organisations du monde du travail, soit EIT.neuchâtel, l’ANEPP, l’ANTV, l’ANECEM, suissetec neuchâtel et métaltec neuchâtel, fédérées dans une association faîtière neuchâteloise pour défendre et préserver leurs intérêts économiques et sociaux communs • 280 entreprises affiliées, qui occupent quelques 1700 employés (soit environ le 75% des travailleurs occupés dans le secteur), • 600 apprentis en cours de formation (engagés dans des entreprises membres et non membres). La FNSO se veut être avant tout un levier de défense des intérêts de la branche du second œuvre auprès des pouvoirs politiques neuchâtelois (Etat et communes), ou autres pouvoirs adjudicateurs. Au travers de son affiliation à diverses associations influentes, que ce soit sur le plan cantonal ou sur le plan romand, elle s’efforce de préserver et sans cesse améliorer les conditions cadres favorables à la bonne marche des entreprises du secteur. Enfin, par l’intermédiaire de ses 6 associations membres, elle est pleinement associée à toutes les actions de promotion des métiers auprès des jeunes, de leurs parents et du grand public; elle met aussi tout en œuvre pour encourager les entreprises à s’engager dans la voie de la formation duale et d’ainsi, assurer la transmission des compétences à la jeune génération. Pour plus d’informations: www.fnso.ch

439


ANECEM

Association Neuchâteloise des Entreprises de Charpente, Ebénisterie et Menuiserie

L’ANECEM est constituée de 58 entreprises membres, qui emploient quelques 480 salariés, soit près de 80% des travailleurs actifs dans le secteur, représentant une masse salariale globale de 22 millions de francs. Pour répondre aux attentes des entreprises affiliées, notamment sur le plan administratif, l’association s’appuie sur un secrétariat permanent fixé à Boudevilliers – Val-de-Ruz, à deux pas de l’axe autoroutier La Chaux-deFonds/Neuchâtel. Le comité de l’ANECEM pilote l’association; il est composé de 7 personnes, fortement engagées, toutes patrons d’entreprises de plus ou moins grande taille, élues par les membres lors de l’assemblée générale; le comité fixe les lignes directrices, les priorités et les caps à suivre, qui sont les suivants: • Le maintien et la garantie d’une formation de qualité, la transmission du savoir-faire et l’encouragement de la relève; l’association est fortement impliquée dans les processus de formation professionnelle et de formation continue, sur les plans neuchâtelois et romand. • La promotion des métiers. Elle est présente tous les deux ans au cœur de la manifestation Capa’Cité. Des apprentis au travail, qui, par des démonstrations pratiques, témoignent de leurs expériences professionnelles. 440

Quoi de plus parlant face à un public formé de jeunes et moins jeunes ! • La mise en place de cours de perfectionnement professionnel spécifiques aux métiers. • La promotion de la santé et la sécurité au travail. • Le maintien d’une concurrence loyale entre toutes les entreprises qui travaillent sur le territoire neuchâtelois; par des contrôles en entreprises, par des contrôles sur les chantiers neuchâtelois, l’association veille, avec ses partenaires sociaux, à ce que les conditions cadre de travail soient correctement appliquées par tous les acteurs du terrain, qu’ils soient neuchâtelois, suisses ou étrangers. • La collaboration avec d’autres acteurs de la branche pour défendre les intérêts communs à tous. • La défense des intérêts propres à la corporation auprès des autorités et autres organisations d’ordre économiques et sociaux. L’ANECEM est donc active sur de nombreux fronts; y être affiliée est gage de professionnalisme, de sérieux et d’éthique. Pour plus d’informations: www.anecem.ch


CHARPENTE

OSSATURE BOIS

MENUISERIE S.Chuard Route de Coffrane 2 CH-2206 Les Geneveys-sur-Coffrane Tél. +41 32 857 11 13 info@sigrist-sarl.ch www.sigrist-sarl.ch


SIGRIST SÀRL

S.Chuard

Relever des challenges, une des forces de la société Fondée en 1875 et dirigée successivement par: Fritz Sigrist, Ernest Sigrist, André Sigrist père et André Sigrist junior, l’entreprise éponyme est restée dans le giron familial jusqu’en 2010, année où Serge Chuard qui y a fait toute sa carrière la reprend. Dans la continuité de ce qui a fait sa force et sa renommée, la charpente, la menuiserie, la couverture et toute construction en ossature bois sont toujours les fers de lance de la société. Active principalement dans le canton de Neuchâtel, elle multiplie les chantiers de toutes tailles et marque le paysage de son savoir-faire connu et reconnu.

442


147 ans d’histoire Durant plusieurs décennies, la société Sigrist installée aux Geneveys-sur-Coffrane se transmet de père en fils. Dans le même temps, elle embauche des collaborateurs qui lui restent fidèles et mènent l’intégralité de leur carrière en son sein, à l’image de Serge Chuard, entré à l’âge de 14 ans. Il y fait son apprentissage, est embauché, monte en grade, devient contremaître, tout ceci sur une période de 45 années. En 2010, fort de ses compétences et connaissances, il rachète la société avec son épouse. L’histoire est peu commune, pourtant elle est la même pour le 90% du personnel qui a été formé ici et y officie toujours. Autant dire que cette stabilité, cette fidélité sont des atouts notoires et garantissent à tous les clients qui font confiance à Sigrist Sàrl, un travail sans faille, un travail mené par des professionnels chevronnés et amoureux de leurs métiers. Cette passion, ils la transmettent au quotidien à des apprentis en formation de charpentier, la société étant formatrice selon les critères de la Confédération. Au final, elle emploie une douzaine de personnes, la même équipe depuis 12 ans! Un savoir-faire qui se perd Sigrist Sàrl est connue pour les compétences de son staff. De plus, le savoir-faire acquis au fil des réalisations permet à la société de répondre à des demandes simples mais aussi des plus complexes. Elle est régulièrement sollicitée lorsqu’un chantier demande de trouver des solutions pointues ou de relever un challenge. Les professionnels sachant qu’ils peuvent compter sur elle. Si l’atelier est doté d’un parc machine performant, il se démarque également en taillant les charpentes et en perpétuant un savoir-faire qui se perd. Sigrist Sàrl peut lors de chantier conséquent modéliser le projet en 3D grâce à son programme de charpente utilisé par ses techniciens et sortir le fichier de taillage qui partira chez un fournisseur équipé de CNC ultramoderne et travailler les plans 443


de concert avec les professionnels ou privés qui font appel à ses services. Ces derniers apprécient également la flexibilité de l’entreprise face à la provenance du bois. En effet, elle peut, comme elle l’a fait pour la création du centre de déchets carnés de Montmollin, utiliser du bois provenant directement des forêts de la commune. Une clientèle hétéroclite et fidèle On l’aura compris, Sigrist Sàrl multiplie les forces et les atouts. Pour autant, il n’y a pas de petits chantiers. Que la demande émane de particuliers en quête d’un travail minime ou d’un architecte pour un bâtiment d’importance, la société répond présente. Ainsi, elle peut réaliser toutes les menuiseries pour une résidence privée ou construire un bâtiment immense comme pour le projet du domaine viticole de Chambleau. Ce dernier a décidé de faire ériger une nouvelle halle de 55 sur 18 m qui a été entièrement réalisée par Sigrist Sàrl. De l’avant-projet aux soumissions, en passant par les plans et la concertation avec le client, elle a mené à bien ce chantier réalisé avec du bois local, entièrement scié et préparé pour être prêt à la pose dans son atelier. Une construction 100% Neuchâteloise! Des atouts indéniables Pour Serge Chuard, la marque de fabrique de son entreprise est son équipe. En ne devant pas faire face à un turnover de personnel, les employés de chez Sigrist Sàrl sont connus de tous les professionnels qui savent reconnaître leurs compétences. Grâce à cette proximité, la société propose des délais relativement courts ce qui la rend encore plus performante. De plus, elle offre de précieux conseils grâce à son expérience et peut dire non à une demande quand elle la sait irréalisable. Par contre, si elle s’engage, chacun a l’assurance d’un travail réalisé dans les temps et avec beaucoup de sérieux. En résumé, Sigrist Sàrl est tout simplement une maison à laquelle on peut faire confiance.

444


Les domaines de compétences Charpentes • Conception et dessin par informatique. • Charpentes apparentes en bois duo et bois lamellécollé. • Charpentes traditionnelles en bois massif. • Charpentes complexes avec plus de 10 pans. • Charpentes à ossature. • Création de lucarnes de toutes formes. • Solivages, poutres porteuses en bois lamellé-collé. • Transformation de charpentes avec façonnage antique. Terrasses • Plancher de terrasse en bois massif FSC Cèdre jaune, Cèdre rouge, Mélèze, Douglas, Châtaignier, Ipé, Maçaranduba, Teck ou Sipo. • Plancher de terrasse en bois composite type Forexia, ne contenant aucun produit toxique, sans écharde et résistant à la glisse. Ne nécessite ni huile ni lasure. Façades • Doublage de façade en lames de bois Epicéa de la région, Mélèze, Douglas, Hemlock, pin d’Oregon. • Finitions de surface brute de sciage, rabotée, poncée, brossée, lasure couvrante à pores ouverts, prégrisaillement, acryl PU couvrant RAL ou NCS, huilé. Menuiserie intérieure • Escaliers: sur-mesure, droits, quart-tournants, demitournants, arrondis, avec barrières métalliques ou en bois, doublage escalier béton avec marches massives, essences à choix. • Portes: portes d’entrée fabriquées sur-mesure, portes blocs prêtes à poser, portes palières ou anti-feu EI30, portes intérieures affleurées sur-mesure, portes phoniques. • Fenêtres: en pvc, en bois ou en bois-métal. • Parquets: flottants en stratifié ou en bois massif. • Armoires: sur-mesure, portes coulissantes ou battantes, penderies, dressing sur-mesure, meubles de salles de bains, bibliothèques et d’autres meubles en stratifié ou bois massif. • Menuiseries: traditionnelles, lames au plafond, plafonds en panneau massif, tablettes de fenêtres, galeries à rideaux, balustrades d’escaliers. Ossature bois • Structure pour divers bâtiments ou maisons avec habillage intérieur et extérieur en bois.

S.Chuard

Route de Coffrane 2 – CH-2206 Les Geneveys-sur-Coffrane Tél. +41 32 857 11 13 info@sigrist-sarl.ch – www.sigrist-sarl.ch

445


MENUISERIE VAUTHIER SA

L’excellence au service de l’agencement La Menuiserie Vauthier SA aménage des agencements d’intérieurs sur le littoral neuchâtelois depuis 45 ans. Ses activités sur-mesure sont réparties en quatre départements: menuiserie et agencement, fenêtres et volets en aluminium, cuisines et enfin service après-vente (SAV) et réparation, lui permettant ainsi de réaliser tous les types de travaux dans le domaine du bois et de ses dérivés. Elle a récemment ouvert un showroom à La Chaux-de-Fonds où elle expose des exemples de ses créations et y dispose d’un bureau où elle accueille ses clients. Présentation d’une entreprise qui s’appuie sur des collaborateurs expérimentés et des valeurs justes pour offrir des prestations de grande qualité.

Photos: © Photo Duvoisin

446


Spécialiste de l’agencement Créée à Boudry en 1978, la Menuiserie Vauthier SA dessine et fabrique des meubles sur-mesure pour aménager des pièces intérieures en tout genre (bureau professionnel, rangements, salle de bains, mezzanine, dressing, cabinet médical, etc.). Elle travaille avec tous les matériaux et surtout avec le bois, qui apporte de la chaleur et de la noblesse à un espace. Allié au métal ou au verre, il prend une dimension plus contemporaine et apporte de la sérénité ainsi que du bien-être et il a l’avantage d’être particulièrement malléable et décoratif. La société dispose d’un département dédié à l’agencement des cuisines afin de s’adapter au style de chaque habitation et s’aide de ses partenaires locaux pour proposer les meilleures solutions à ses clients. Grâce à celui avec la maison Kläusler Acrylstein AG et les produits HI-MACS, elle peut fabriquer des meubles en Solid Surface, un assemblage de minéraux, résine acrylique et pigments naturels qui forme une surface lisse, durable, nonporeuse et avec une finition parfaite car les joints sont invisibles. Ce matériau existe en une multitude de couleurs et peut prendre toutes les formes possibles et imaginables. La menuiserie dispose également d’un partenariat avec Veriset AG pour les cuisines normalisées. Du côté des équipements, elle guide ses clients dans leur choix en leur soumettant les créations de ses fournisseurs, lui permettant ainsi d’être l’interlocuteur privilégié pendant toute la durée du projet d’aménagement.

Disponibles à tout moment, les menuisiers effectuent en urgence les petites réparations telles que le remplacement d’une fenêtre cassée, d’un tiroir de meuble de cuisine défectueux ou l’adaptation d’une serrure. Des contrats de maintenance à long terme sont également à disposition des clients qui souhaitent faire contrôler, graisser, régler ou remplacer des pièces usées.

Un large spectre d’activité pour tous les besoins Engagée dans une démarche d’entière satisfaction, la Menuiserie Vauthier SA dispose d’un large panel de prestations qui s’adaptent à toutes les demandes et à tous les clients, tant professionnels que particuliers. Elle est la représentante régionale du fabricant de fenêtres leader en Suisse, EgoKiefer. Garants de la sécurité d’un lieu en plus d’être décoratifs, elles sont indispensables pour se sentir bien chez soi ou sur son lieu de travail. En parallèle, le département fenêtres ainsi que volets en aluminium aménage l’extérieur en optant pour un équipement particulièrement facile d’entretien et isolant qui assure des économies de chauffage à la clé. L’entreprise propose également l’installation de systèmes de sécurité sur les portes d’entrées neuves ou existantes. Enfin, c’est par souci de pérennité de ses productions et de satisfaction client, qu’elle s’est dotée d’un quatrième département de prestation de SAV, service après-vente et réparation. 447


Une équipe compétente Le savoir-faire de l’entreprise repose sur les compétences de sa trentaine de collaborateurs. Fidèles depuis une quinzaine d’années pour la plupart, ils ont été parfaitement formés et maîtrisent les exigences du métier comme personne. Soucieux de bien faire, il leur tient à cœur de respecter le budget de leurs clients et pour cela, le sur-mesure est une bonne solution. Il permet en effet d’être souple dans le choix des matériaux, des couleurs et des fournisseurs et d’opter pour la meilleure option sans rogner sur la qualité. La collaboration avec des sous-traitants locaux permet aussi d’assurer à la société des délais raisonnables et une excellente réactivité. Ils ont la chance de travailler dans un atelier particulièrement bien équipé dans lequel des investissements sur le parc de machines sont régulièrement effectués pour évoluer avec les exigences de la clientèle. Ainsi, deux centres d’usinage CNC vertical et horizontal, une plaqueuse de chant et une ponceuse contact sont à leur disposition pour offrir un maximum de possibilités et de liberté dans le processus de fabrication. Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre et pour transmettre sa passion, la Menuiserie Vauthier SA forme des apprentis CFC. Ainsi, six personnes y sont actuellement intégrées pour quatre années pendant lesquelles ils apprendront les savoir-faire et la philosophie de l’entreprise en plus d’apporter une aide de qualité aux menuisiers en poste. 448

Photos: © Photo Duvoisin


© Auteur du projet: Philippe Langel SA architecte dipl. EPFL / SIA La Chaux-de-Fonds © Photographe: Eveline Perroud, La Chaux-de-Fonds

Une menuiserie tournée vers les autres La Menuiserie Vauthier SA n’est pas seulement impliquée dans la satisfaction de ses clients mais elle l’est aussi dans celle de la vie locale. Elle est sponsor et donateur pour plusieurs associations culturelles et clubs sportifs du canton. Une autre préoccupation très forte qui se ressent dans la société est son impact sur l’environnement qu’elle tente de réduire en optant pour des véhicules électriques, en triant et en revalorisant les déchets et en installant des panneaux solaires sur le toit de ses infrastructures afin de produire 50% de sa consommation énergétique.

Chemin de la Baconnière 41 – CH-2017 Boudry Tél. +41 32 843 02 20 info@vauthier.ch – www.vauthier.ch

449


ANTV

Association Neuchâteloise des Techniverriers Quatre entreprises membres, 3 établies sur le littoral neuchâtelois et une à La Chaux-de-Fonds, constituent l’ANTV; cette association de petite taille n’est en pas moins dynamique et influente. L’ANTV encourage l’entraide et le contact étroit entre les affiliés et met tout en œuvre pour qu’elles entretiennent entre elles des relations loyales, mais aussi pour collaborer et créer des synergies. L’association est très active dans la formation de la relève et dans la promotion du métier auprès des jeunes et du public en général. Pour cela, elle participe à diverses

450

manifestations de promotion des métiers (Capa’Cité, forum des métiers par exemple), permettant de faire la démonstration de l’intérêt et des différentes facettes du métier qu’elle représente. Consciente de l’importance d’assurer la pérennité des entreprises, la défense des intérêts économiques et professionnels de la branche est aussi un enjeu essentiel et un objectif permanent des membres de son comité. Pour plus d’informations: www.antv.ch


VITRERIE SCHLEPPY SA

Le verre: notre passion de génération en génération

D’une technologie sommaire, comme la fourniture et la pose de simples vitrages mastiqués sur fenêtres en bois, à des produits verriers aussi complexes que diversifiés, la Vitrerie Schleppy s’est rapidement développée grâce à sa recherche constante d’innovations. Active depuis maintenant plus de 80 ans, l’entreprise familiale a vu pour la troisième fois depuis sa création un changement de génération en 2018: c’est alors Vincent et Sylvie Schläppy qui reprennent les rênes de la vitrerie. Avec une réputation construite tant sur la qualité de son travail que sur les retours élogieux de sa fidèle clientèle, la Vitrerie Schleppy s’est très vite montrée être un partenaire idéal de confiance dans la réalisation de divers projets. Spécialisée dans le domaine de la vitrerie-miroiterie pour le bâtiment comme pour le mobilier, elle a à cœur de travailler avec passion, professionnalisme, respect et d’être à l’écoute attentive de ses clients. Notre équipe est constituée d’une douzaine de collaborateurs et apprentis dévoués et volontaires dans leur travail. Grâce aux compétences acquises durant leurs nombreuses années de service dans l’entreprise, ils ont toutes les cartes en main pour offrir les meilleures prestations. La Vitrerie Schleppy SA: le verre en toute transparence !

Vitrerie Schleppy SA

Rue des Charmettes 16 – CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 732 23 23 vitrerie@schleppy.ch – www.schleppy.ch

451


votre

-10%

ve nè

jour à Ge é s

avec le code BIENVIVRE

jour à Ge é s

-10%

ve nè

votre

www.hdlge.ch

avec le code BIENVIVRE

www.hotelsagitta.ch

www.reyhotels.ch

T. +41 22 731 53 40 - info@reygroup.ch - Rue Butini 7 - 1202 Genève


TOURISME Une diversité incroyable

© Guillaume Perret

453


INTERVIEW

JÉRÔME LONGARETTI

Jura & Trois-Lacs Marketing

Des terroirs d’exception

© Sven de Almeida

Navigation sur le lac de Bienne. © Julien Christe

454

La seule évocation des mots Jura & Trois-Lacs, qui englobent les cantons de Neuchâtel et du Jura, des régions de Bienne Seeland, du Jura bernois, de Morat et du Nord vaudois, fait venir à l’esprit des images de paysages naturels magnifiques ou encore de villes au charme inouï. La marque qui en fait la promotion offre une foultitude d’informations pour partir à la découverte de ce riche patrimoine. Mais ce dernier ne se borne pas aux hauts lieux touristiques ou encore à l’horlogerie, il détient un autre trésor, fierté locale, que connaissent bien les épicuriens: les produits du terroir.


En sillonnant la vaste région, impossible de passer à côté de spécialités qui font vibrer les papilles. Que l’on préfère partir à la rencontre d’artisans passionnés, faire des courses ou déguster des plats typiques dans une métairie, tour d’horizon de quelques incontournables! Des parcs gourmands Parc Chasseral et Parc du Doubs, des lieux parfaits pour en prendre plein les yeux. Mais des lieux idéaux également pour remplir son panier de produits certifiés «Produit des Parcs suisses», un label qui garantit que chacun a été réalisé au cœur du parc dans une éthique de développement durable. Ainsi, du côté du Chasseral, on se laisse volontiers tenter par des sirops, des fromages, des moutardes ou encore un bon jus de pomme, pour ne citer que quelques exemples, tandis que sur le Parc du Doubs, 52 spécialités sont à l’honneur, l’assurance d’en avoir pour tous les goûts.

Franches-Montagnes.

Chasseral. © Roman Burri

Vous reprendrez bien un peu de «Nourritour»? Bienne se démarque en proposant un circuit culinaire alliant découverte et dégustation, le «Nourritour». Chaque samedi matin, alors que la ville raisonne au son du marché hebdomadaire, la balade commence autour des étals pour remplir les paniers d’un prometteur piquenique à venir. Au gré de la flânerie, 7 haltes sont au programme pour déguster une sélection de produits de différents artisans locaux. Attention, les choses ne s’arrêtent pas là puisque dans la foulée, les amateurs embarquent pour l’île Saint-Pierre, sur le lac de Bienne, pour découvrir ce joyau et finir tranquillement de goûter à toutes les bonnes choses dégotées sur le marché. Les métairies, des hauts-lieux de la cuisine locale Certains y font une pause revigorante après une balade sur les sommets, d’autres y viennent exprès. Tous ont la certitude de déguster de purs produits locaux sublimés dans des recettes simples mais goûteuses. Bienvenue dans une des 66 métairies de la chaîne jurassienne! Mais c’est quoi une métairie? c’est une ferme restaurant où l’on met les pieds sous la table avec la délicieuse promesse d’un bon plat de rösti ou encore d’une fondue, de mets préparés avec des produits frais et régionaux. Quant aux amateurs de desserts, ils ne s’y trompent pas, c’est cornet à la crème. Simplicité, convivialité, authenticité, vous y êtes! Les incontournables par région Jura & Trois-Lacs regorge de 1000 et 1 produits du terroir. Au-delà, il y a les classiques, les emblématiques, ceux qui ont fait et font l’histoire, ceux que l’on connaît bien au-delà des frontières régionales voire de la Suisse. Le Nord vaudois interpelle. Il est en effet le haut lieu de la truffe dans le pays. Grâce à la pugnacité d’amateurs locaux, qui ont cru en elle depuis quelques années déjà, on peut découvrir une truffière, voir les chiens truffiers à la manœuvre, en savoir plus sur les techniques de cavage et bien sûr en déguster sous plusieurs recettes. Pour un moment réussi, on ajoute un verre de vin de la région, un AOC Bonvillars, par exemple, et on finit avec un morceau d’Amandine, un gâteau à base d’amandes, de miel, de crème et de sucre, création unique d’un artisan-confiseur de Sainte-Croix.

La Pointe du Grain. © Cathy Gerber

Lac de Neuchâtel.

455


La Route Verte.

Île Saint-Pierre à vélo.

© Nicolas Glauser

© Cathy Gerber

A quelques encablures, du côté de Neuchâtel, impossible de passer à côté du vin. Pour en profiter pleinement, un itinéraire viticole, de Vaumarcus au Landeron, permet de voir de charmants villages vignerons installés le long du littoral et des caveaux parfaits pour déguster des nectars issus des 13 cépages du vignoble local. Une dégustation qui peut s’accompagner d’un morceau de Gruyère AOP, une autre spécialité de la région. Dans un registre différent, sur les hauteurs, au Val-de-Travers, célèbre pour son somptueux Creux-du-Van, on part à la rencontre de celle qui en a rendu fou plus d’un, l’absinthe, appelée également fée verte. Pour tout savoir de sa tumultueuse histoire, de la

La Neuveville. © Reto Duriet

Chez Camille Bloch. © Reto Duriet

Vinitour. © Cathy Gerber

456

façon de la travailler, de son goût incomparable, la visite de la Maison de l’Absinthe est incontournable. On continue la balade, direction le Jura. Pour bien démarrer les festivités, rien de mieux que de goûter à la saucisse d’Ajoie IGP à l’inimitable petit goût de cumin et au fameux gâteau à la crème, seul en Suisse à être salé, le Toétché. Impossible de passer à côté, il est typiquement local. C’est ici et nulle part ailleurs qu’on le déguste. En clôture de ces agapes, il ne faut pas hésiter à se laisser tenter par un petit verre de Damassine AOP, une eau-devie à la longue histoire, distillée à partir de damassons, des petites prunes qui lui donnent son goût si particulier. Quelques kilomètres plus loin, nous voilà dans le Jura bernois où beaucoup aiment à se ressourcer sur les berges de son magnifique étang de la Gruère. Au-delà, ce petit coin de Suisse est connu du monde entier grâce à son célèbre et original fromage: la Tête de Moine AOP. Seul au monde à se déguster, non pas en morceaux, mais en élégantes rosettes réalisées à partir d’une girolle, il est à découvrir dans la Maison qui lui est dédiée à Bellelay, son village d’origine. Les amateurs de chocolat ne sont pas en reste avec la célèbre maison Camille Bloch installée à Courtelary. Il est temps de redescendre en plaine et de prendre la direction du magnifique village de Morat. Avant, on fait une halte dans le plus petit vignoble de Suisse, au pied du Mont Vully, où l’on peut se délecter de pépites comme des Freiburger, Traminer ou autres Riesling Sylvaner, qui font, entre autres sa renommée. Pour finir cette gourmande balade, rien de mieux que d’enfourcher une bicyclette et de partir à la découverte de la plus grande région maraîchère de Suisse: le Seeland où des agriculteurs ouvrent les portes de leurs exploitations pour que chacun en sache plus sur les légumes qu’il mange au quotidien. Cette virée ne présente que quelques spécialités. La meilleure chose pour toutes les découvrir est de se rendre dans ces belles régions et de combiner plaisir du tourisme et plaisir de la table.

Rue du Chantier 11 – CH-2503 Bienne Tél. +41 32 328 40 10 info@j3l.ch – www.juratroislacs.ch


Qui n’a jamais rêvé de voler?

© Boris Bron

Ballons du Léman vous offre le ciel avec une expérience mémorable à partager avec votre famille, vos ami·e·s ou même vos collègues ! Venez découvrir notre belle région depuis les airs avec un vol découverte, une ascension en haute altitude ou encore une dégustation de fondue.

BALLONS du LEMAN 021 510 25 55

www.ballons-du-leman.ch booking@ballons-du-leman.ch


VITALITEM

Centre de Jeûne & Détox en Thalassothérapie C’est au cœur d’un magnifique complexe de thalassothérapie basé à Canet-en-Rousillon que le Centre de Jeûne Vitalitem vous accueille. Un cadre idyllique bordé d’une plage de sable fin, des infrastructures modernes et confortables, tout a été pensé pour faire de votre séjour un moment de bien-être et détente absolu. Bienveillance, joie, professionnalisme, l’ensemble des intervenants est à votre écoute au quotidien pour répondre à tous vos besoins et plus encore. L’établissement propose trois cures et de multiples soins et activités. Vous séjournerez au cœur d’une résidence sécurisée ou dans l’une des chambres premium du Grand Hôtel des Flamants Roses****. Tour d’horizon d’un centre qui allie à la perfection le jeûne et la thalasso.

458


Un cadre exceptionnel Fondé en 2016 par Audrey Daussy, le Centre de Jeûne Vitalitem vous accueille dans un cadre époustouflant propice à la détente et à la sérénité. Idéalement situé entre mer méditerranée et montagne, sur une plage de sable fin à Canet-en-Roussillon, l’établissement jouit d’une vue à 360° sur un panorama riche en diversité au cœur d’une réserve naturelle. Audrey et son équipe vous accueillent au sein du complexe de thalassothérapie du Grand Hôtel des Flamants Roses****. Un complexe moderne de 1200 m2 sur trois étages au bénéfice d’infrastructures de qualité avec notamment trois piscines d’eau de mer chauffées, un jacuzzi extérieur, un hammam oriental ou encore un sauna et une salle de fitness. Vous rêvez d’un massage ressourçant ou d’un soin du visage vitalité, envie de tes-

ter votre club sur un green de qualité, envie de changement avec une nouvelle coupe de cheveux… le complexe offre également une multitude de possibilités. Selon vos besoins et votre budget vous pourrez séjourner au sein d’appartements (T2 ou T3) confortables dans la Résidence Hôtelière ou dans l’une des chambres premium du Grand Hôtel des Flamants Roses****. Le centre accueille les jeûneurs dans une très belle salle, spacieuse et lumineuse au design actuel. Celle-ci est entièrement modulable et se transforme au gré des activités proposées. Une cuisine vient compléter l’équipement qui permet entre autres de réaliser des démonstrations de «cuisine santé».

459


Une alliance parfaite Agréé par la fédération francophone de jeûne et randonnée, le centre Vitalitem est l’un des pionniers dans l’association du jeûne et de la thalassothérapie et a déjà accompagné plus de 1400 jeûneurs. Une alliance parfaite pour se détendre, se ressourcer et booster ses défenses immunitaires et qui contribue grandement aux bienfaits de la détox et au lâcher-prise. Véritable cure de jouvence, le jeûne est un secret de beauté et de longévité ! Il offre un véritable reset à l’organisme qui, libéré de ses fonctions digestives, va se consacrer à opérer un grand nettoyage qu’il soit physique, mental, émotionnel et même spirituel. Il est aussi l’occasion de remettre les compteurs à zéro et d’intégrer à son quotidien des habitudes d’hygiène de vie. Il s’agit d’une démarche per-

460


Bien Vivre a testé pour vous

sonnelle qui permet de se recentrer sur son soi intérieur. Combiner le jeûne et la thalassothérapie avec une eau de mer chauffée à 33 degrés permet aussi de recharger son organisme grâce à sa richesse minérale et son abondance d’oligo-éléments en favorisant ainsi la détoxination. Des prestations sur-mesure Ouvert toute l’année sauf en période estivale, le Centre de Jeûne Vitalitem est encadré par des professionnels passionnés et à l’écoute qui mettent tout en œuvre pour répondre aux besoins de leurs curistes avec toujours la même motivation: offrir un service de qualité et personnalisé en plaçant la satisfaction et le bien-être des jeûneurs au cœur de ses priorités. Plus qu’une simple cure, vous retrouverez ici un réel accompagnement où chacun a le choix de participer ou non aux activités proposées. Reconnu pour son grand professionnalisme, la bienveillance et l’authenticité sont deux valeurs défendues par l’ensemble des collaborateurs du centre qui partagent avec passion et douceur leur expertise et savoir-faire. Trois formules de cure Le centre propose trois formules de cure différentes adaptées au profil du jeûneur. Le Jeûne Vitalitem est inspiré de la méthode Buchïnger et se compose d'un jus à l’extracteur le matin, tisanes et d’un bouillon de légumes le soir, ce type de jeûne est adapté au plus grand nombre. La Vitalitem Douceur est un combiné du Jeûne Vitalitem et Vitalitem Plus, permettant de rentrer en douceur dans le jeûne en consommant des jus de légumes et fruits 3 fois/jour jusqu’au lundi soir. Enfin, la Vitalitem Plus est quant à elle, une bonne alternative de détox, plus douce, elle est particulièrement indiquée pour les personnes qui ne se sentent pas encore prêtes à jeûner totalement ou fatiguées et dévitalisées, elle se compose de savoureux jus de légumes et fruits bios, 3 fois/jour toute la semaine. Gage de qualité supplémentaire, tout au long de votre séjour, vous disposerez d’une eau filtrée, faiblement minéralisée et redynamisée et tous les fruits et

Nous avons vécu une expérience extraordinaire, hors du temps, riche en rencontres et totalement ressourçante lors de notre cure de jeûne Vitalitem. Comment ne pas commencer par vous parler du cadre idyllique dans lequel nous avons été accueillis. Ici, tout a été pensé pour notre bien-être et notre confort. Au sein d’infrastructures modernes au bénéfice d’un panorama exceptionnel, du centre de jeûne, au Grand Hôtel des Flamants Roses**** en passant par l’espace de thalassothérapie, rien n’a été laissé au hasard pour faire de notre séjour un moment unique dont nous nous souviendrons longtemps. Plus légers dans nos corps comme dans nos esprits, cette cure a été synonyme de bien-être au quotidien. Avec des ateliers et conférences variés et passionnants, des randonnées adaptées à nos besoins, des produits de qualité, c’est un accompagnement sur-mesure dont nous avons bénéficié. Nous remercions chaleureusement, l’équipe compétente et pluridisciplinaire de Vitalitem qui nous a accueillis avec bienveillance en étant toujours à notre écoute et aux petits soins !

légumes utilisés pour la confection des jus et bouillons sont d’origine biodynamique ou biologique. Autour de ces différentes formules s’articule également tout un programme de soins et d’activités qui viendront compléter les bienfaits du jeûne. Eveil du corps, médiations guidées, conférences, randos-découvertes, yoga, ateliers, réflexologie, ostéopathie… des professionnels formés et expérimentés seront à l’écoute de vos besoins et de vos envies tout au long de votre séjour.

66140 Canet-en-Rousillon (FR) 0033 468 687 841 contact@vitalitem.fr – www.vitalitem.fr

461


NEXIUM LES BOIS

S’adapter à tous les marchés Nexium est une agence immobilière spécialisée dans la vente de biens et terrains et dans la gestion de PPE (propriété par étages) dans les cantons de Neuchâtel et du Jura. Basée à La Chaux-de-Fonds et fondée en 2021, elle s’est également implantée aux Bois en 2022 et projette d’ouvrir une succursale à Neuchâtel en 2023. Les deux associés ont développé au cours de leurs parcours professionnels un solide réseau de partenaires qu’ils conseillent à leurs clients pour les accompagner de A à Z dans leur projet immobilier. Coup de projecteur sur une petite structure dynamique qui souhaite conquérir de nouveaux marchés pour répondre à une demande croissante.

462


Laurent Bolliger. Olivier Cortat.

Equipe de professionnels aguerris Urgentiste de formation, Laurent Bolliger est un entrepreneur dans l’âme au bénéfice d’une première expérience dans la gestion de société. En effet, celui-ci a auparavant déjà créé une structure florissante dans le domaine de la santé, qui lui a permis d’acquérir les bases nécessaires à la bonne gestion d’une entreprise et son développement. C’est à la suite de la vente de sa maison familiale en 2017 et à sa participation à l’élaboration d’un projet immobilier, en collaboration avec un promoteur aguerri, sur son terrain avec la construction de cinq appartements que l’idée de Nexium lui est venue. Il acquiert pendant cette période des connaissances et savoir-faire qui lui seront essentiels pour monter sa propre structure. Une expérience qui lui permet aussi de s’entourer de professionnels expérimentés et de créer un solide réseau de contact dont il se sert aujourd’hui pour trouver de nouveaux mandats. Olivier Cortat, lui, a rejoint l’aventure Nexium quelques mois seulement après sa création en mettant à profit sa solide expérience du secteur de la construction dans lequel il a évolué pendant une vingtaine d’années. Autre atout pour Nexium, son expertise dans le domaine de la finance que ce passionné exerce au quotidien au sein de sa propre fiduciaire. Afin de répondre à tout type de demande, les associés font également appel de façon ponctuelle à une courtière au bénéfice de 20 ans d’expérience, notamment pour leur apporter conseil pour les estimations de maisons d’architectes aux prestations prestigieuses.

à être en dessous du prix. Ils accordent également une grande importance aux annonces qu’ils mettent en ligne sur leur site. Celles-ci sont personnalisées et adaptées selon le nombre de vues qu’elles obtiennent dans le but de toucher un maximum d’acheteurs potentiels.

Peu de biens pour un meilleur accompagnement Chez Nexium, on privilégie la qualité à la quantité. L’objectif est donc d’avoir en permanence et au maximum, cinq objets à vendre. On retrouve ici la volonté des deux associés d’offrir une qualité de service haut de gamme avec un accompagnement personnalisé adapté aux besoins et aux envies de leur client. Dans cette optique, Laurent Bolliger et Olivier Cortat prennent soin de sélectionner les biens dont le prix est juste afin de mettre toutes leurs compétences au profit du bon déroulement de leur vente. Toujours avec l’objectif d’accompagner au mieux leurs clients et de leur offrir un service client irréprochable, ils connaissent parfaitement leur marché. Ainsi, ils distillent des conseils judicieux pour qu’un bien soit affiché à sa juste valeur et aiguillent les vendeurs pour prendre la bonne décision si l’offre venait 463


Pour aller encore plus loin, ces deux passionnés effectuent une sélection des différentes demandes et offrent qu’ils reçoivent en ciblant précisément les profils des potentiels acquéreurs permettant ainsi de limiter le nombre de visites et de protéger le vendeur. L’agence sait égale-

464

ment faire preuve d’empathie et d’écoute afin de trouver la meilleure solution pour ses clients. Elle a notamment fait le choix de ne pas travailler avec des contrats exclusifs afin de laisser la possibilité au vendeur de vendre luimême son bien si l’occasion venait à se présenter.


Petite structure très flexible L’avantage d’une petite structure est qu’elle est plus flexible et peut s’adapter à toutes les situations. Les associés sont disponibles tous les jours, à des plages horaires très larges pour proposer un service de qualité à leur clientèle. Une clientèle qui dispose en règle générale de très peu de temps à consacrer à la vente de son bien. Que ce soit pour le suivi, les recherches ou encore les visites... Avec Nexium, plus besoin de se soucier de quoi que ce soit, l’agence s’occupe de tout ! Parce que la vente d’un bien immobilier et d’un terrain nécessite une grande réactivité, l’agence met tout en œuvre pour rendre les évaluations dans les meilleurs délais et répond à ses mails dans l’heure. La mise en ligne des biens se fait quant à elle dans la journée. Autre atout de Nexium, le montant de ses commissions. Sa petite structure lui permet de réduire considérablement ses charges. Un bénéfice certain dont elle fait bénéficier ses clients en proposant une grille tarifaire défiant toute concurrence avec une commission à 2% du prix de vente du bien et qu’elle n’hésite pas à adapter selon les situations. Jongler entre très forte attractivité et peu de demande dans le Jura Dynamique et en quête permanente de nouveaux mandats, Nexium s’est lancée un nouveau challenge en 2022: ouvrir une antenne dans le Jura où la demande diffère fortement entre les districts. Delémont est la région la plus attractive du canton grâce à l’industrie horlogère avec un bassin d’emplois en constante évolution. Une dynamique que l’on retrouve également avec la grande croissance des nouvelles constructions. A l’inverse dans l’Ajoie, la situation est plus compliquée et les biens sont difficiles à vendre donc moins chers. Enfin, dans les Franches-Montagnes, la demande en résidences secondaires est particulièrement forte et les objets locatifs sont donc rares. En tout cas, Olivier Cortat, responsable du bureau des Bois, ambitionne de vendre un à deux objets par mois en 2023.

La Petite Côte 3 – CH-2336 Les Bois (JU) Tél. +41 79 699 15 55 info-jura@nexium-immobilier.ch www.nexium-immobilier.ch

465


HÔTEL FLEUR DE LYS

y

Hôtel Fleur de L s ***

Le charme d’un hôtel familial au cœur de La Chaux-de-Fonds

L’équipe de l’hôtel Fleur de Lys se réjouit de vous accueillir !

Situé au cœur de la ville, à seulement 400 m de la gare et à proximité immédiate des transports en commun, l’hôtel Fleur de Lys est un établissement familial et convivial. Que ce soit pour partir à la découverte de la ville et ses alentours ou pour vos rendez-vous professionnels, l’hôtel vous accueille dans l’une de ses 28 chambres (single, double, suite ou familiale). Spacieuses, confortables et non-fumeurs, elles sont toutes équipées d’une salle de bains dont certaines avec baignoire, télévision et accès internet. Pour davantage de confort, l’hôtel possède un parking privé à place limitée au tarif de 15.- par jour. Le petit-déjeuner prend la forme d’un buffet continental et vous offre un joli choix de mets divers pour le plaisir de tous. Les boissons chaudes sont servies par un personnel aux petits soins pour ses hôtes. L’hôtel dispose également d’une salle de séminaire d’une capacité de 60 personnes dotée du matériel informatique nécessaire au bon déroulement de vos événements. 466

Nous proposons à tous nos clients, la Neuchâtel Tourist Card, qui donne un accès gratuit à l’ensemble du réseau de transports publics du canton de Neuchâtel, à certains musées et plusieurs activités touristiques. Vous retrouverez, par exemple, le célèbre Musée International de l’Horlogerie à seulement 5 minutes à pied de l’hôtel. A votre écoute, notre équipe est toujours disponible pour vous offrir un service de qualité et répondre à vos besoins dans la bonne humeur et avec le sourire.

y

Hôtel Fleur de L s *** Avenue Léopold-Robert 13 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 37 31 admin@fleur-de-lys.ch – www.fleur-de-lys.ch


GASTRONOMIE

Des terroirs riches sublimés par des chefs de talent Des rives des lacs aux sommets des montagnes, l’Arc jurassien ne manque pas de belles et bonnes tables. Nombre de chefs ont à cœur de privilégier les producteurs locaux et de proposer des mets raffinés qui savent ravir les amateurs. Pour vous donner envie de découvrir ce que recèlent ces terroirs, nous vous proposons quelques tables emblématiques reconnues par le guide Gault & Millau pour leur savoir-faire.

Maison Wenger – Le Noirmont.

467


18/20 Maison Wenger – Le Noirmont Au cœur des Franches-Montagnes, plus qu’un restaurant, Maison Wenger tient lieu d’institution. Jérémy Desbraux en cuisine, Anaëlle Roze sa compagne, en salle, mènent une danse parfaite. Rythmé par les saisons, chaque plat de la carte est synonyme d’innovation et de délicatesse avec, en prime, des dressages tout simplement sublimes. A ces mets raffinés, que concocte ce chef auréolé d’un 18/20 au Gault & Millau et de 2 étoiles Michelin, s’ajoute une multitude de détails qui font la différence comme les pains, les mignardises ou encore les chocolats confectionnés au quotidien par la brigade. En privilégiant les produits de proximité, cette belle et grande Maison montre combien on peut en jouer avec talent. www.maisonwenger.ch

17/20 Le Bocca – Saint-Blaise Le la est donné dès les premiers pas dans la salle. Les œuvres d’art y sont nombreuses, prémices de ce qui va suivre dans les assiettes. Au Bocca, le chef Claude Frôté séduit et interpelle, depuis plus de 20 ans, des hôtes qui trouvent dans chacune de ses compositions ce qui est sa marque de fabrique: l’authenticité des goûts. Pour les mettre en exergue, il compose au plus que faire se peut avec la pléthore de produits qu’offrent les terroirs environnants. Pour lui, chacune de ses créations est pure de ligne et pure de goût. Une jolie et gourmande manière d’appréhender la cuisine, une cuisine qui se voit couronnée d’une étoile au guide Michelin et d’un mérité 17/20 au Gault & Millau. www.le-bocca.com 468


16/20 La Maison du Prussien – Neuchâtel A Neuchâtel, La Maison du Prussien offre un dépaysement inattendu par son emplacement au cœur de la nature. En toutes saisons, il est autre chose qui ne laisse pas indifférent: la cuisine de Jean-Yves Drevet. Cette dernière joue avec les meilleurs produits locaux des mozzarellas du Val-de-Travers aux poissons du lac en passant par des viandes issues des terroirs avoisinants ou encore les charcuteries de haut vol des frères Alcala à Vaumarcus. Côté plat signature, difficile de résister à «Ma petite verrine de foie gras d’Occitanie» accompagnée de truffes de la région. Une spécialité entre d’autres qui ravit les gourmets et permet à l’adresse d’être gratifiée d’un 16/20 au Gault & Millau. www.hotel-prussien.ch

16/20 La Maison du Village – Sauges Si la vue sur le lac de Neuchâtel et les Alpes ne laisse pas indifférent, ce qui attend les épicuriens vaut également le détour. Déjà, il y a l’ambiance où décontraction et sympathie n’enlèvent rien à professionnalisme et savoirfaire. Côté cuisine, on joue la même partition. Les chefs d’orchestre: Caroline en salle, Marc Strebel en cuisine ou le couple complémentaire! Ici, la carte propose une petite sélection de plats et change régulièrement avec en ligne de mire, une réflexion permanente autour de la nature et des produits. Au final, cela donne une cuisine créative voire audacieuse, qui a pour ambition de faire plaisir et elle y réussit. Elle est récompensée d’un 16/20 au guide Gault & Millau. www.maisonduvillage.ch

469


16/20 Restaurant du Cerf – Sonceboz 16/20 au guide Gault & Millau et 1 étoile Michelin pour le Restaurant du Cerf où tout repose sur le produit. Avant même de vous y installer, une discussion autour de ce qui vous sera servi a eu lieu lors de la réservation. Ne demandez pas la carte, il n’y en a pas. Les poissons, viandes et autres légumes et fruits, d’ici et d’ailleurs, écrivent l’histoire au quotidien. Parce qu’il les sélectionne avec amour et qu’il cherche avant tout à ce qu’ils révèlent tous leurs arômes, Jean-Marc Soldati, chef de l’établissement, mise sur des recettes épurées où seules une ou deux garnitures accompagnent le produit vedette. Une approche qui permet de révéler de vraies saveurs, à découvrir au fil de chaque plat. www.cerf-sonceboz.ch

14/20 La Table du Palafitte Si l’hôtel Palafitte attire pour son originalité et sa magnifique vue, il a un autre atout et non des moindres. Le lac et les Alpes, on les retrouve sur la terrasse et depuis la salle de son restaurant, La Table du Palafitte, dirigé de main de maître par le chef Maxime Pot. Passionné des terroirs environnants, il n’hésite pas à aller chercher les champignons en forêt, à avoir son potager et à rencontrer régulièrement les producteurs locaux avec lesquels il collabore. Tout cet amour pour le naturel et la proximité se retrouve dans chacun de ses plats. S’adapter au produit et non le contraire résume sa vision de la cuisine. Une philosophie qui lui vaut un 14/20 au guide Gault & Millau. www.palafitte.ch

470


Mention spéciale pour La Teinturerie à Delémont Le 13 octobre 2021, Matthias Waser, chef qui a fait ses armes auprès d’Anne-Sophie Pic, Alain Ducasse ou encore Franck Giovannini, prenait les commandes des fourneaux de La Teinturerie à Delémont. Une année plus tard, le 17 octobre 2022, il se voyait déjà couronné d’1 étoile au guide Michelin. Ici, le terroir est roi. A l’heure où nous écrivons ces lignes, la chasse est à la carte, plus exactement «au tissu aromatique N°11» de ce haut lieu de la gastronomie. En vedette, entre autres, le chevreuil des contrées jurassiennes. Et comme rien n’est meilleur qu’un plat accompagné d’un bon vin, on peut faire confiance pour cela à Julien Meurillon, le sommelier de la maison qui a été lui aussi récompensé par le guide rouge du «Prix du Sommelier 2022». Définitivement, La Teinturerie à Delémont, une adresse à consommer sans modération ! www.lateinturerie.ch

Un livre dédié aux épicuriens de l’Arc jurassien Juste du Goût, maison d’édition spécialisée dans les beaux livres culinaires, a été mandatée par le Réseau des Villes de l’Arc jurassien pour mettre en valeur les terroirs du Jura, du Jura bernois, de Neuchâtel et du Jura-Nord vaudois. Au final, ce sont 104 pages de pure gourmandise qui attendent les amateurs, des amateurs qui seront surpris par la richesse et la diversité de ces terres. Ainsi, «À table» propose un voyage gourmand à travers les recettes de chefs qui ont joué le jeu en mettant en valeur un produit local, de l’œuf au buffle en passant par l’absinthe ou la truite du lac. «Au cœur des parcs» offre une plongée dans les beautés verdoyantes du Parc du Doubs, du Parc Chasseral et du Parc Jura vaudois, à la découverte des meilleures spécialités régionales. Parce que le terroir est souvent source de fêtes, «Festoyer» propose de découvrir l’histoire d’événements, connus ou moins, qui ont pour point commun d’éveiller les papilles. «Balades gourmandes» emmènent chacun aux sources de produits phares tels que la Damassine AOP, la Tête de Moine AOP ou encore les truffes tandis que «Faire ses courses» permet de découvrir de nombreuses adresses où se procurer de délicieux produits locaux.

«Juste du Goût – L’Arc jurassien», le meilleur du terroir régional en vente dans toutes les bonnes librairies et sur le site: www.justedugout.com Plus d’informations sur le site: www.rvaj.ch

471


ID-INOX

Equiper au mieux les professionnels Installée à Saint-Aubin depuis 2005, id-inox fournit des cuisines aux professionnels du CHR (Café Hôtel Restaurant) des cantons de Neuchâtel, Vaud et Fribourg. Conception de plans sur-mesure, installation et service après-vente sont les prestations proposées pour répondre aussi bien à des besoins de rénovation que de création. Avec la philosophie d’accompagner le client dans la totalité de son projet, le fondateur Pierre-Alain Dumoulin a diversifié ses activités et offre notamment un service de location d’équipements de cuisines professionnelles et un service d’estimation de ce matériel sous les casquettes de deux entités sœurs id-loc et GastroEstimation. Portrait d’une société experte qui facilite le travail des professionnels en leur offrant un catalogue de prestations complet.

472


Spécialiste du secteur Diplômé d’un CFC de cuisinier et détenteur d’une longue expérience dans le CHR, Pierre-Alain Dumoulin connaît parfaitement le marché et en maîtrise les rouages et les enjeux. Une expertise qui lui a donné envie de monter sa propre entreprise. Il s’entoure alors de trois monteurs, d’un dessinateur et de deux secrétaires et propose ses services de cuisiniste et de froid commercial aux professionnels. Les différents collaborateurs sont formés en interne à toutes les prestations offertes par l’entreprise lui garantissant d’avoir toujours un technicien de disponible. Une équipe pluridisciplinaire et polyvalente capable de répondre avec efficacité aux différentes urgences auxquelles elle est confrontée et ceci 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les clients sont ainsi assurés d’avoir une solution rapide leur permettant de continuer leur activité quoi qu’il arrive. Grâce à une collaboration de longue date avec des marques suisses, allemandes et italiennes reconnues sur le marché, l’entrepreneur s’assure de proposer des équipements en inox, fiables, de qualité et garantis entre un et deux ans selon le choix du client. id-inox se place comme seul interlocuteur du projet et livre puis pose les équipements afin de permettre au client d’uniquement se concentrer sur son travail en cuisine.

Un service sur-mesure de qualité Chaque projet est étudié avec soin afin de prendre en compte ses caractéristiques propres. Qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une création de cuisine, id-inox accompagne les professionnels de A à Z pour trouver ensemble des solutions adaptées. Dans le détail, la société conçoit les plans en étudiant l’espace à la disposition de la nouvelle cuisine ou l’espace existant dans le cadre d’une rénovation, elle émet ensuite son offre, fait fabriquer les meubles sur-mesure et s’approvisionne en équipements professionnels auprès de ses fournisseurs. Puis elle assure la pose chez son client sans oublier de délivrer de précieux conseils d’expert. Une fois le mandat terminé, la société reste à son écoute pour toute demande de conseil ou dans le cas d’une panne ponctuelle. Il est également possible de souscrire à un contrat d’entretien annuel du matériel pour prendre le relais avec la garantie et assurer ainsi une durée de fonctionnement optimal plus longue. 473


Un catalogue complet Attaché à la pleine satisfaction de ses clients, Pierre-Alain Dumoulin va au-delà de leur proposer des prestations directement liées à leur activité et les assiste aussi dans leur quotidien de professionnels en leur offrant des ser-

474

vices complémentaires. id-inox les ravitaille en gaz nécessaire au fonctionnement des équipements de cuisine et leur fournit les produits de lavage et de rinçage destinés au lave-vaisselle. Ainsi, nul besoin de se préoccuper de l’état des stocks, l’entreprise prend tout en main!


Recycler pour réduire les coûts Le fondateur d’id-inox étant lui-même issu du secteur, il en connaît parfaitement les exigences et met à disposition de sa clientèle une solution personnalisée qui lui permet de réduire les coûts. Une prestation unique qui

fait preuve d’une préoccupation environnementale forte de la part de l’entreprise et qui permet aux clients avec un budget serré de tout de même profiter de l’expertise d’id-inox. En effet, on constate un grand gâchis lors d’une rénovation de cuisine et ce recyclage est une solution qui permet de le réduire. Dans ce sens, il propose de démonter une cuisine existante, de la remettre en état en réparant les équipements dans ses ateliers et de les revendre séparément à un tarif plus bas. Ces meubles et équipements proviennent d’acquisitions faites auprès de sites internet spécialisés et d’anciens clients dont la cuisine professionnelle a été démontée. Cette prestation de recyclage d’équipements est aussi bien proposée par id-inox dans le cadre de son service de ventes, que par id-loc dans celui de la location. Ceux qui souhaitent en profiter ont aussi la possibilité d’opter pour une cuisine modulable avec une partie des équipements neufs et l’autre de seconde main. Les clients sont nombreux à opter pour cette option qui leur permet d’avoir une cuisine professionnelle qui comporte jusqu’à 80% de meubles recyclés pour une réalisation neuve.

id-inox Pierre-Alain Dumoulin

Avenue de Neuchâtel 32 – CH-2024 Saint-Aubin Tél. +41 79 637 14 42 www.id-inox.ch

475


ID-LOC

Un service complémentaire de location Ouverte en 2008, id-loc est une entreprise spécialisée dans la location de matériel de cuisine professionnel. Elle permet à id-inox d’étoffer le panel de prestations qu’elle propose à sa clientèle issue des cafés hôtels et restaurants et d’élargir son secteur d’activité à l’organisation de manifestations. Un service qui répond aux besoins de courte et longue durée et qui offre une multitude de possibilités. Un coin restauration est souvent installé lors de grandes manifestations telles que la Fête des vendanges, les mariages ou encore les événements en entreprise. C’est donc pour équiper les organisateurs, mais aussi les professionnels du CHR et les particuliers, qu’id-loc existe. Barbecue, plonges, friteuses, fours à pizza, fourneaux, tables de travail en inox, tables froides, remorques réfrigérées, etc., rien ne manque à la société qui offre un service de location à la carte pour des contrats allant de quelques heures à 48 mois. La société propose également une location avec option d’achat qui permet si l’on souhaite de garder le matériel loué à la fin en ne payant plus que la valeur résiduelle, bien plus faible que celle d’un objet neuf. Tout au long de la location de longue durée, un suivi avec le client est assuré avec notamment des rencontres trimestrielles ayant pour but de s’assurer que tout est en ordre. Autre atout de l’entreprise, une seule et même équipe de collaborateurs évolue sur les deux entités id-loc et id-inox pour une parfaite maîtrise des connaissances et compétences. Une pluridisciplinarité qui offre aussi l’avantage d’une organisation bien rodée avec une équipe disponible rapidement en cas de panne ou d’urgence et un stock de matériel plus conséquent. Les deux sociétés partagent la même philosophie: accompagner son client de A à Z avec professionnalisme, rigueur et flexibilité. 476

id-loc propose une prestation complémentaire d’agencement de remorques en cuisines éphémères. Très pratique pour les transformer en food truck lors d’une manifestation culturelle. Elle a même fourni et installé des équipements de cuisine professionnels sur les stands du Swatch Group lors de plusieurs éditions du célèbre salon horloger Baselworld !

id-loc Pierre-Alain Dumoulin

Avenue de Neuchâtel 32 – CH-2024 Saint-Aubin Tél. +41 79 637 14 42 www.id-inox.ch


GASTROESTIMATION

Aider les professionnels dans l’intégralité de leur activité Pour proposer un service encore plus complet à ses clients, Pierre-Alain Dumoulin a eu l’idée de créer un service d’estimation du matériel professionnel du CHR. GastroEstimation a donc vu le jour en 2019 et s’inscrit depuis son ouverture dans la continuité des prestations offertes par les deux autres entreprises du fondateur. GastroEstimation s’appuie sur les 30 années d’expérience de son directeur dans le secteur du CHR. Il dispose d’excellentes connaissances des exigences et habitudes du marché lui permettant d’anticiper les besoins de sa clientèle présente en Suisse romande. Sa mission: effectuer un inventaire complet, neutre et transparent pour réussir en tout point la vente ou la remise de l’établissement CHR ou simplement dans le cadre d’un changement de parc de machines pour suivre les évolutions des fonctionnalités et des performances des équipements. Une réponse à la volonté de ses clients d’aller de l’avant. La longue expérience de l’entreprise lui permet aussi d’afficher des tarifs justes, en adéquation avec le marché et qui sont soumis en prenant en compte trois critères que sont l’état général et de fonctionnement de l’appareil, l’entretien qui lui a été apporté et sa date d’achat. Le but de proposer une telle prestation d’inventaire est double. D’une part, elle permet de se faire une idée précise du prix d’un parc de machines spécialisé complexe et de tout autre matériel professionnel, allant de la machine à café à la dernière petite cuillère, dans le cas de la remise ou de la vente de l’établissement avec les équipements inclus. D’autre part, elle permet de rendre compte de la valeur actuelle des biens possédés et de faciliter la prise en charge d’une assurance responsabilité civile par exemple. Ainsi, saisie

© Shutterstock

complète de l’inventaire sur place, évaluation globale de la valeur équipement-matériel-stocks et élaboration d’un rapport chiffré et écrit sont autant de prestations proposées par la société pour faciliter les négociations entre les entrepreneurs de l’hôtellerie-restauration et les professionnels des métiers de bouche.

GastroEstimation Pierre-Alain Dumoulin

Rue du Môtiers 3 – CH-2024 Saint-Aubin-Sauges Tél. +41 79 637 14 42 www.gastroestimation.com

477


INTERVIEW

MIREILLE BÜHLER

Neuchâtel Vins & Terroir

Tout mettre en œuvre pour promouvoir un terroir de caractère Depuis son arrivée en 2020, Mireille Bühler, directrice de Neuchâtel Vins & Terroir, s’emploie à valoriser les richesses gustatives du canton, de la terre à la table. Avec son équipe, par différentes initiatives, elle met en exergue les vins munis de l’AOC Neuchâtel ainsi que les produits certifiés Neuchâtel Vins & Terroir. L’association collabore également avec les points de vente proposant des assortiments labélisés ainsi qu’avec les restaurants partenaires. Pour nous parler de l’actualité, Mireille Bühler répond aux questions de Bien Vivre.

© Guillaume Perret

478


Pouvez-vous nous expliquer les missions de Neuchâtel Vins & Terroir? Neuchâtel Vins & Terroir est une association auxquels des producteurs peuvent adhérer. Les produits doivent respecter une charte qui assure que le produit provient d’au moins 80% de notre canton afin d’obtenir le label Regio.garantie. Pour les vins, ces derniers étant sous le coup d’une AOC qui leur impose nombre d’obligations, ils entrent sans condition. Notre rôle consiste à valoriser l’ensemble par des actions de promotion, de communication et lors d’événements qui se tiennent dans la région ou en dehors. Par ailleurs, nous représentons deux entités suprarégionales Pays Romand Pays Gourmand (Regio.garantie) et Swiss Wine Promotion.

ver leur dégustation sur le site vignobles-trois-lacs.ch. Les événements de fin d’année ont eu lieu avec le certificat covid. Dès mars 2022 nous avons pu reprendre nos événements phares qu’apprécient les gens d’ici et d’ailleurs. Nous avons été pour la première fois présents à la Fête des Vendanges de Neuchâtel avec un village des vignerons de 17 chalets.

Quelles actions sont menées pour promouvoir le terroir? Elles sont nombreuses et variées. Nous avons entre autres développé des nouveaux visuels que nous avons lancé au début d’année 2022. Cette campagne de publicité met en avant notre terroir sous toutes ses formes y compris nos 3 vins ambassadeurs: le Non Filtré; l’Œil de Perdrix et le Pinot Noir. De plus, nous sommes très actifs sur les réseaux sociaux Instagram, Facebook, Linked In et TikTok. Pour valoriser les savoir-faire, nous avons également un nouveau site internet et une plateforme de réservation: vignobles-trois-lacs.ch. Cette dernière a été créée durant la Covid, et permet aujourd’hui de réserver des dégustations dans les caves du canton et celles du Vully. Qu’en est-il des événements? En 2021, durant la Covid, nous avons tout mis en œuvre pour continuer à faire vivre les moments forts de notre terroir. Pour le Non Filtré, nous avons ainsi organisé une chasse «au trésor» où 64 bouteilles étaient cachées dans les cantons de Neuchâtel et du Jura, ainsi que dans la région du Jura Bernois. Des énigmes étaient à résoudre et à l’aide d’une application, les participants avaient des indices. La dégustation de l’Œil de Perdrix a eu lieu sous forme de croisière sur le lac de Neuchâtel tandis que les participants des caves ouvertes ont dû réser479


Le vin et Neuchâtel, c’est une longue histoire. Comment se traduit-elle? Si notre canton est spécialement connu pour les 3 ambassadeurs dont je vous parlais auparavant, il sait aussi se démarquer comme à l’occasion du Mondial du Chardonnay 2022 où la Station Viticole Cantonale d’Auvernier a été médaille d’or pour son Chardonnay cuves et barriques 2020 tandis que le Domaine Bouvet Jabloir et le Château d’Auvernier obtenaient l’argent. C’est une preuve s’il en fallait une que nos vignerons ont un savoir-faire qui fait la renommée du canton. Nous misons également sur l’œnotourisme en étant présent par exemple sur la plateforme de Swiss Wine Tour. Une présence que nous voulons développer plus encore parce qu’elle offre une visibilité à des amateurs venant de partout. Autre belle manière de découvrir nos pépites: aller à notre Ambassade du vignoble neuchâtelois, le château de Boudry. Œnothèque cantonale, elle permet de découvrir 200 vins différents provenant de 52 caves. Pour qu’il y ait toujours une cave à visiter, nous avons également mis en place un projet qui veut qu’il y en ait toujours une ouverte le dimanche entre 10 et 15h. Pour en savoir plus, les informations sont à disposition sur notre site internet. Pour finir, il y a ce moment phare de l’année qui est très prisé et attendu: les caves ouvertes. Elles seront payantes à 30 francs en 2023. Plusieurs cantons ont déjà mis en place ce concept, et il paraît tout à fait naturel que Neuchâtel suive le mouvement afin de valoriser le vin et le travail des vignerons.

Pour finir, où en sont vos différents labels? Là encore, les choses bougent et avancent dans le bon sens pour preuve les produits certifiés ont augmenté de 52% et les partenaires du terroir de 70%. Ainsi aujourd’hui, nous avons dans nos listes des producteurs de quinoa, de millet, de la gelée de Chasselas ou bien encore des artisans qui font de la mozzarella. Il est toujours intéressant de se diversifier et nous allons dans ce sens. La hausse des adhérents est également marquée chez les restaurateurs et les points de vente. Ils valorisent les produits de notre terroir et bien sûr, nos vins. Tout ceci est la preuve que notre canton est riche du savoir-faire de producteurs et de vignerons de qualité et qu’avec un joli panel de tables qui en fait la promotion, venir dans notre région est synonyme de bien boire et bien manger !

Route de l’Aurore 4 – CH-2053 Cernier / Neuchâtel Tél. +41 32 889 42 16 nvt@ne.ch – www.neuchatel-vins-terroir.ch www.vignobles-trois-lacs.ch

480


B&B LOUIS-FAVRE 21

Une adresse tendance et conviviale ! Le «B&B Louis-Favre 21» est un petit établissement hôtelier original qui possède 8 chambres et un appartement. Géré par une équipe de professionnels, il est membre d’hôtellerie suisse sous le label «B&B Switzerland». Ses chambres sont décorées avec goût et simplicité avec une touche de couleur qui rappelle les jolies maisons de la rue Louis-Favre. Un espace commun appelé the Breakfast corner vous attend pour le petit déjeuner, pour vous réunir entre amis, boire un café ou pour organiser les activités du jour. Sa situation est idéale puisqu’il se trouve à 5 mn à pied de la gare, 8 mn à pied du centre-ville et est desservi par deux arrêts de bus.

Quelques places de parc sont également disponibles ainsi qu’un local à vélos. Le «B&B Louis-Favre 21» est un pied-à-terre incontournable pour un court ou long séjour afin de profiter des beautés qu’offre notre région. Grâce à la «Neuchatel Tourist Card» que chaque client reçoit lors de son séjour, vous pourrez voyagez gratuitement dans les transports en commun à travers tout le canton de Neuchâtel et bénéficier de nombreuses réductions sur des activités ou musées de la région.

Au plaisir de vous accueillir au «B&B Louis-Favre 21» !

Louis-Favre 21 – CH-2000 Neuchâtel – Tél. +41 79 192 21 21 – info@louisfavre.ch – www.louisfavre.ch

481


HÔTEL IBIS DELÉMONT

Venez séjourner au cœur de la capitale jurassienne Situé au cœur de la ville, à deux minutes à pied de la gare, l’hôtel ibis Delémont vous accueille dans l’une de ses 76 chambres (dont 5 adaptées aux personnes à mobilité réduite) ou dans l’une de ses deux belles suites. Les chambres, toutes non-fumeurs, sont climatisées et équipées d’une salle de bains confortable, télévision et accès internet. Les suites disposent d’un espace-salon avec canapé-lit et d’une vaste salle de bains comprenant une baignoire ainsi que d’une spacieuse cabine de douche. Le petit-déjeuner est servi dans une belle salle colorée donnant sur la terrasse intérieure. Le buffet continental propose un très large choix de produits frais et régionaux à discrétion. L’hôtel dispose également d’un bar et propose une carte diversifiée de boissons et d’en-cas servis à toute heure et pour tous les goûts.

Vous pourrez profiter de la terrasse calme et verdoyante pour boire un verre, vous divertir ou simplement vous reposer. Des jeux, une table de tennis de table ainsi qu’un billard sont gratuitement à votre disposition. Grâce au Jura-Pass, vous pourrez voyagez gratuitement dans les transports en commun à travers tout le canton du Jura et bénéficier de nombreuses réductions sur des activités ou musées de la région. Et si vous voyagez en voiture, notre parking est gratuit. De jour comme de nuit, chaque client a l’assurance de trouver une personne présente. Notre personnel se veut disponible et à l’écoute de la clientèle et offre un service de qualité, toujours avec le sourire. Toute l’équipe se réjouit de vous accueillir bientôt à l’hôtel ibis Delémont !


ARC JURASSIEN Un territoire visionnaire

© Ville de Bienne

483


INTERVIEW

MIREILLE GASSER

arcjurassien.ch

© David Schweizer

L’équipe d’arcjurassien.ch

484

arcjurassien.ch est une structure de coopération politique active dans le développement régional qui réunit les cantons de Berne, du Jura, de Neuchâtel et de Vaud. Dans ce cadre, elle élabore, pilote et met en œuvre des stratégies territoriales, des programmes de financement et des projets au bénéfice du développement économique régionale et de l’attractivité de l’ensemble de ce territoire. Son objectif principal est de renforcer la coopération au sein de l’Arc jurassien suisse et franco-suisse et d’en promouvoir les intérêts. Elle est ainsi membre fondateur de l’OSTAJ, (observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien), et pilote de grands projets, dont ARC HORLOGER.


L’Arc jurassien francosuisse en chiffres · 230 km de frontière · 1,8 millions d’habitants · 1 longue tradition industrielle (horlogerie, mécanique) partagée · Plus de 52 000 travailleurs frontaliers français

Pierre Alain Schnegg, président d’arcjurassien.ch de 2018 à 2022. © Canton de Berne

arcjurassien.ch est une association de droit privé dont la présidence, actuellement assurée par le Conseiller d’Etat du canton de Berne Pierre Alain Schnegg, sera reprise dès le 1er janvier 2023 par le Ministre jurassien David Eray. Si elle est très active au niveau intercantonal, elle accompagne aussi les cantons dans leurs relations transfrontalières avec les partenaires français de BourgogneFranche-Comté, dans le cadre d’Arcjurassien.org. Pour nous parler des projets menés de concert entre les 2 pays, Mireille Gasser, secrétaire général, répond à nos questions. Qu’est-ce que Arcjurassien.org? La Conférence TransJurassienne (CTJ) est née en 1985 de la volonté des 4 cantons et de la Région Franche-Comté qui souhaitaient développer leurs relations et leur connaissance mutuelle. Rejoint ensuite par la Préfecture de Région en 2002, il a été décidé de doter la coopération transfrontalière d'une nouvelle identité commune en 2021: Arcjurassien.org qui est ainsi la plate-forme de dialogue permanent entre autorités françaises et suisses. Elle poursuit, en lien avec les territoires, le déploiement de la stratégie de coopération transfrontalière à l’échelle de l’Arc jurassien franco-suisse. La transversalité de son engagement témoigne de la volonté partagée des entités structurant le territoire transfrontalier à travailler ensemble pour un développement harmonieux de l’Arc jurassien. L’OSTAJ en quelques mots? L’OSTAJ a été mis en œuvre à partir de 2005 dans le cadre d’un partenariat entre la Région Franche-Comté, l’Etat et l’Insee pour la partie française, la CTJ-Suisse (devenue aujourd’hui arcjurassien.ch) et les offices statistiques des quatre cantons frontaliers pour la partie helvétique

(Berne, Jura, Neuchâtel et Vaud). Il a, en outre, bénéficié du soutien du programme INTERREG France-Suisse. Il est un outil d’observation et d’information statistique harmonisée entre les régions suisse et française. Il est destiné à fournir des éléments permettant une analyse de la situation économique et sociale transfrontalière jurassienne et aussi à soutenir des initiatives communes bénéficiant aux deux pays. Pour fonctionner, l’OSTAJ met en réseau les savoirs, les données, et les instruments statistiques des offices publics statistiques concernés. Ainsi ont été réalisées des études sur l’impact du COVID dans la région ou les activités présentielles. Pour en savoir plus, le site www.arcjurassien.org/ostaj/ publications-et-analyses apporte nombre d’informations. Qu’est-ce que le programme Interreg France-Suisse? Interreg est un programme de l’Union européenne qui vise à renforcer la collaboration entre des territoires de pays limitrophes. Les programmes européens de coopération territoriale permettent d’échanger des bonnes pratiques et d’apporter des réponses communes, dans des

Horlogerie Montre concours MOF. © Luc Monnet

485


zones ayant une cohérence territoriale ou entre régions qui relèvent les mêmes défis. Concernant Interreg France-Suisse, les cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud ont souhaité se réunir au sein d’une Coordination Régionale Interreg (CRI) dont la mise en œuvre opérationnelle est déléguée à arcjurassien.ch. Aujourd’hui, nous sommes dans la génération de programme Interreg VI qui court de 2021 à 2027 et qui est doté pour la France de 70 millions d’euros auxquels il faut ajouter les dotations des départements et des régions et de 50 millions de francs suisses pour la Suisse apportés par la Confédération et les cantons. Le programme précédent, qui s’étendait de 2014 à 2020, a permis de soutenir plus de 120 projets autour de différents axes comme la mobilité, le tourisme ou l’innovation pour ne citer que ces domaines. Pour le programme VI, l’axe prioritaire est «l’Europe plus verte» ainsi qu’une volonté affichée de renforcer la coopération entre des petits territoires qui ont des intérêts communs ou des savoir-faire à partager. Interreg permet ainsi d’allouer des fonds à des projets qui contribuent au renforcement des coopérations transfrontalières dans une grande palette de domaines. Quelles sont les actions menées par arcjurassien.ch pour la CRI? L’association assure, par rapport au programme Intereg France-Suisse, différentes missions comme, par exemple, la mise en œuvre stratégique et administrative du programme; le soutien aux porteurs de projets; la gestion financière des fonds fédéraux alloués ou encore la représentation du programme dans les institutions fédérales de coordination. Quelque chose est-il prévu pour les porteurs de petits projets transfrontaliers, trop petits pour candidater sur le programme Interreg? Pour mieux soutenir les coopérations de proximité, Arcjurassien.org a créé en 2017 un «Fonds de soutien aux petits projets transfrontaliers» (FPPT), à destination des acteurs du monde associatif et scolaire, des collectivités et acteurs du vivre-ensemble de l’Arc jurassien. Ce fonds soutient des projets associatifs, culturels, musicaux, sportifs, éducatifs, solidaires. Grâce à une procédure simplifiée par rapport à Interreg, le FPPT est un appui accessible et adapté aux projets transfrontalier locaux, qui ont pour but de développer les échanges entre citoyens, de faire de l’offre culturelle un vecteur d’appartenance et d’identité, ou encore d’améliorer la connaissance réciproque dans la population et les institutions. Ce fonds est doté d’une enveloppe annuelle

Bureau Arcjurassien.org du 24 mars 2022. © Chancellerie d’Etat de Neuchâtel

486

totale pour les 2 pays de 100 000 francs. Chaque subvention est de maximum 1000 francs. Nous avons à titre d’exemple soutenu au niveau culturel, «Les chemins de la contrebande franco-suisse», une balade ludique pour les familles, ou encore côté sport, le Trail du Saut du Doubs, qui a réunis sur différents parcours à cheval sur le Doubs des coureurs des deux côtés de la frontière. Parmi les dossiers soutenus par Intereg, il y a celui de l’ARC HORLOGER. Pourquoi? En 2020, l’UNESCO a fait entrer au patrimoine culturel et immatériel de l’humanité les savoir-faire horlogers et en mécanique d’art de l’Arc jurassien franco-suisse comme elle l’avait fait en 2016 pour la Fête des Vignerons de Vevey. Dans le cas des savoirfaire horlogers, aucune structure n’existe à l’heure actuelle pour valoriser cette reconnaissance. De ce fait, l’Office Fédéral de la Culture a approché arcjurassien.ch pour trouver une solution. C’est ainsi que nous avons sollicité le programme Interreg pour avoir des fonds à disposition afin d’élaborer un projet visant à monter une structure dédiée et pérenne qui ferait vivre ce patrimoine, le sauvegarderait, le valoriserait… L’enjeu est de taille vu le nombre d’acteurs impliqués dans ces domaines d’activités. Pour tout savoir de l’Arc jurassien franco-suisse: www.arcjurassien.org Pour toutes les informations concernant uniquement la partie suisse: www.arcjurassien.ch


LAMBORGHINI PORRENTRUY Authorised Dealer

Une super sportive créée dans le seul but d'offrir toutes les sensations de course et la technologie d'une véritable voiture de course dans un modèle routier homologué. Le savoir-faire acquis par Lamborghini depuis un an dans le domaine du sport automobile, intensifié par un héritage de succès, est concentré dans la nouvelle Huracán STO : ses caractéristiques aérodynamiques extrêmes, son contenu léger et son moteur V10, le plus performant à ce jour, sont prêts à déclencher toutes les émotions du circuit dans votre vie de tous les jours

Voyeboeuf 1a CH-2900 Porrentruy Phone +41 32 466 40 44 Fax +41 32 466 66 92 info@lamborghiniporrentruy.ch www.lamborghiniporrentruy.ch


HAUTE CAPITAL PARTNERS SA

Investir. Grandir. Ensemble Fondée en 2017 par Thibault Leroy Bürki, un expert spécialisé dans le domaine des marchés financiers au bénéfice de nombreuses expériences, Haute Capital Partners SA se veut novatrice avec une approche unique composée de stratégies de croissance durable pour chacun de ses investisseurs. Entrée en bourse sur le BX Swiss stock exchange, en mai 2022, cette société suisse à l’ascension fulgurante excelle dans 4 domaines d’investissements clé avec une vision d’avenir plus moderne qui casse légèrement les codes de la finance. Portrait d’une structure en pleine croissance qui a encore de nombreux atouts à développer.

488


Un parcours jonché d’expériences Si Thibault Leroy Bürki a débuté son cursus avec des études de communication, très vite, il se dirige vers un domaine qui l’a toujours attiré: la finance. Un domaine d’activité intense et en constante évolution où il fait ses armes pendant quelques années auprès de plusieurs sociétés spécialisées dans le capital-risque dans la région zurichoise. Il y acquiert une solide expérience notamment sur le marché du Private Equity qui l’amène également à travailler pour une grande structure londonienne où il a financé plusieurs start-up et projets référenciés. Des expériences riches en rencontres humaines et professionnelles qui lui ont permis d’enrichir ses compétences et de consolider ses connaissances. Autodidacte, excellent orateur et visionnaire dans l’âme, c’est tout naturellement que naît l’idée de créer une structure qui

lui ressemble et dans laquelle, il pourra intégrer à une philosophie moderne ouverte aux tendances actuelles, une stratégie organisationnelle et opérationnelle différente et plus dynamique. Un pari osé et réussi de la part de ce jeune visionnaire qui fonde, en 2017, Haute Capital Partners SA. Il est également président du conseil d’administration de Winhomes Immobilien Sàrl, une société active dans l’achat/vente de biens immobiliers dans la région biennoise. Une évolution fulgurante jusqu’à une entrée en bourse remarquable Pendant deux ans, Haute Capital Partners SA évolue sur le même business modèle avec des financements d’investisseurs sur des start-up aux projets ambitieux et viables. 2019 marque un premier tournant dans l’activité de

489


l’entreprise qui, à la demande de sa clientèle et avec l’objectif de proposer davantage, fait le choix de ne plus être seulement un intermédiaire entre les différents acteurs mais d’investir en nom propre. Très vite, la société met un produit en place et constitue une équipe d’experts capables de répondre à ce besoin de diversification. Deux board member aux parcours reconnus dans la finance et le milieu juridique entre ainsi au conseil d’administration et consolident ses compétences et sa crédibilité. Haute Capital Partners évolue rapidement et fait figure de bon élève en proposant des solutions efficaces et novatrices avec des projets dans l’air du temps. Elle passe par

490

plusieurs tours de financement accessibles à des investisseurs qualifiés au sens de la loi en ouvrant tout d’abord son capital à sa proche clientèle avant de l’élargir à la famille et aux amis puis plus largement avec des prix différents en fonction des valorisations. La suite logique intervient avec son entrée en bourse, en mai 2022, sur le BX Swiss stock exchange. Un virage que l’entreprise a longuement préparé pour permettre à tout un chacun d’avoir accès à un portefeuille diversifié de qualité et qui malgré le fait qu’il soit intervenu pendant une période très compliquée est une réelle réussite avec une performance de plus de 50% de la valeur de l’action en seu-


sible par le biais d'investissements secondaires, primaires et de co-investissements, en ciblant le capital-risque, les rachats, le capital-développement, etc. Les portefeuilles à long terme avec un risque minimal sont possibles grâce à la diversification. Elle crée des portefeuilles obtenant des rendements supérieurs à des coûts d’investissements faibles. Concernant l’immobilier, Haute Capital Partners dispose d’un solide réseau de partenaires qui offre des opportunités locales et internationales lui permettant ainsi de proposer à ses investisseurs des solutions d’investissements en immobilier de haute qualité, axées sur le long terme. Enfin, elle intervient aussi dans les technologies de type Blockchain, un domaine en plein essor, et aide ses investisseurs à maximiser leur rendement, à réduire leur profil de risque et à naviguer sur la courbe d'apprentissage abrupt qui accompagne cet investissement de plus en plus recherché.

lement quatre mois. Cette action a également été celle la plus négociée à la BX Swiss stock exchange le mois suivant son introduction. Un pari maîtrisé et réussi pour cette société qui regarde désormais vers l’avenir ! Une vision de la finance différente Haute Capital Partners c’est une équipe de spécialistes qualifiés et passionnés qui mettent tout en œuvre pour offrir à leurs actionnaires un service et des prestations de qualité avec efficacité, rigueur, professionnalisme et sérieux. Une équipe pluridisciplinaire et intergénérationnelle où les plus anciens apportent un savoir-faire maîtrisé et les plus jeunes un dynamisme et une vision plus novatrice. Une alliance parfaite de différentes compétences et visions qui permet à l’entreprise de toujours se surpasser et se challenger. Haute Capital Partners c’est aussi avant tout une philosophie portée par l’envie d’amener et proposer des solutions différentes plus modernes qui casse les codes de la finance et d’offrir à tout type de profil une nouvelle solution d’investissement fiable et construite autour d’une gestion opérationnelle fluide et transparente qui répond aux problématiques actuelles comme l’inflation, les taux d’intérêts ou encore les guerres…. Si l’entreprise est aujourd’hui cotée en bourse, elle souhaite néanmoins conserver sa dimension à taille humaine qui lui confère une proximité appréciée par ses investisseurs et une grande réactivité notamment dans ses prises de décisions. Des pôles d’investissements adapté aux besoins Haute Capital Partners est une société d'investissements qui aide les investisseurs individuels et les institutions à développer leur croissance financière grâce à des solutions de placement à long terme. Grâce à des réseaux établis dans le monde entier, elle favorise le changement et les trajectoires de croissance en répartissant les investissements de manière efficiente. Elle s’illustre notamment dans quatre pôles d’investissements qu’elle maîtrise parfaitement. Le capital-investissement couvrant diverses activités locales et mondiales avec des stratégies consistant notamment à rendre le capital-investissement acces-

Regarder vers demain Si Haute Capital Partners connaît aujourd’hui cette fulgurante ascension, c’est à la volonté de son fondateur Thibault Leroy Bürki et de ses équipes de vouloir toujours innover en se projetant vers l’avenir qu’elle la doit. Une stratégie et une vision d’avenir qui les animent, au quotidien, à chercher toujours plus d’opportunités et de solutions efficaces. Dans ce sens et dans l’optique de pouvoir investir davantage, une augmentation du capital et la création d’un capital autorisé ont récemment été approuvés en assemblée générale extraordinaire. L’entreprise dispose d’une marge de progression énorme qu’elle compte bien mettre à profit ses prochaines années. Haute Capital Partners a également créé un département informatique qui est actuellement en train de développer une sorte d’algorithme qui rendra possible l’automatisation de ses stratégies d’achat et de vente sur les marchés. Ce robot d’arbitrage lui permettra d’assurer certains rendements sans prendre de trop gros risques. Elle développe également en interne un système de coding et de programmation lui permettant d’être plus efficiente. Cette expansion, Thibault Leroy Bürki la veut réfléchie et s’il souhaite faire grandir sa société en développant des antennes au niveau régional, national ou encore international, c’est avant tout avec le but d’élargir le volume possible d’investissements tout en restant à l’écoute de ses actionnaires qui lui accordent toute leur confiance. Pour Haute Captial Partners l’histoire commence tout juste et c’est avec optimisme et confiance que son fondateur et son équipe regardent vers le futur en fourmillant d’idées !

Rue Hans-Hugi 2a – CH-2502 Bienne Tél. +41 32 321 35 35 info@hautecapitalpartners.com www.hautecapitalpartners.com

491


RÉSEAU DES VILLES DE L’ARC JURASSIEN (RVAJ)

L’Arc jurassien à horizon 2040, il serait comment ? Créé en 1996, le Réseau des villes de l’Arc jurassien (RVAJ) est aux prémices de projets emblématiques tels qu’Expo.02 ou Jura & Trois-Lacs. Actuellement, l’association regroupe 14 communes réparties sur les 4 cantons de l’Arc jurassien. Elle vise à faire de cette région une zone économique et culturelle forte et unie, indépendamment des frontières politiques. Dès 2008, le réseau se dote d’un secrétariat permanent, assuré par arcjurassien.ch. Ensemble, les deux associations ont développé une ambitieuse vision stratégique de l’Arc jurassien à horizon 2040. Pour nous parler de cette dernière et de l’actualité de l’association, Jacques Florey, chargé de mission, répond à nos questions.

Avenue Léopold-Robert, La Chaux-de-Fonds. © Jura & Trois-Lacs, Christoph Sonderegger

492


Passage de témoin entre Patrick Tanner, président sortant du RVAJ et Pierre Dessemontet, nouveau président du RVAJ et syndic d’Yverdon-les-Bains. © RVAJ

© Urbaplan

Quelles sont les missions du RVAJ? La mission principale du RVAJ est de regrouper les forces des communes avec une fonction de centre de l’Arc jurassien et de faire valoir les intérêts de ce territoire. Son organe exécutif est constitué de 9 villes affiliées, chacune représentée par une ou un membre de l’exécutif communal. En 2020, le RVAJ a développé une stratégie qui donne le cap des actions actuelles et futures de l’association. Cette stratégie se décline en 5 orientations, autour des thématiques suivantes: –  Le portage et la mise en œuvre de la vision territoriale pour l’Arc jurassien. –  La défense des intérêts des membres du RVAJ et de l’Arc jurassien en général. –  Le pilotage de projets pionniers que les cantons ou les communes n’ont pas encore ou très peu abordé. –  La communication à l’interne et à l’externe du réseau. –  La gouvernance de l’association. Chacune de ces orientations stratégiques sont déclinées en objectifs à moyen terme et en mesures concrètes à mettre en œuvre. Proche de tout ce qui touche à la mobilité, quelles actions menez-vous dans ce sens? Nous avons lancé un projet-pilote, soutenu par le programme «Projet-modèle pour un développement territorial durable» de la Confédération, et qui court jusqu’à 2024. Comme on le sait, les villes sont confrontées à un trafic important, ce qui entraîne des impacts négatifs sur l’environnement, la santé et la qualité des espaces publics. Si le diagnostic est bien souvent partagé, les solutions pour réduire ce trafic sont quant à elles plus difficiles à trouver. En cherchant à réduire le trafic motorisé grâce à des solutions innovantes qui impliquent des acteurs privés et publics, ce projet vise à renforcer l’attractivité des centres urbains. Cela passe par la réduction de la mobilité dans les centres, et particulièrement de la

mobilité liée à l’activités économique, comme le transport de marchandises. Comment comptez-vous vous y prendre? Selon l’ARE, 16,5% des déplacements sur route sont directement liés à l’activité économique (transport de marchandises, de services ou de personnes). Ils explosent en ville. Pour ce faire, plusieurs leviers sont mobilisables, premièrement: l’imposition d’horaires de livraison aux entreprises (B2B) et aux ménages sur le territoire communal; deuxièmement: la constitution d’un fonds d’investissement communal financé par une adaptation de la tarification à l’égard des pendulaires (par exemple au travers des macarons) et, troisièmement: l’utilisation de ce fonds pour subventionner un service local de transport de colis à vélo (aide directe, mise à disposition de locaux, etc.). En combinant ces trois leviers, les communes favorisent les flux commerciaux en ville tout en privilégiant un mode de livraison à la fois efficace et durable. Ces propositions sont discutées dans chacune des villes pilotes, puis adaptées en vue d’une phase test.

Yverdon-les-Bains, Place Pestalozzi. © Yverdon-les-Bains Région / Jean-Pierre Boesiger

493


Projet-modèle pour un développement territorial durable. © AdobeStock

Parmi les projets, il y a les micro-hubs, de quoi parle-t-on? La création de «micro-hubs» logistiques constitue une réponse innovante à l’enjeu de réduction du trafic de marchandises en ville. Le concept est simple: il s’agit de créer des zones de transbordement à proximité des centres, afin de faciliter le transfert de marchandises des camionnettes vers des véhicules plus légers, par exemple des vélos-cargos. Ce projet implique les principales entreprises de transport ainsi que les villes pilotes concernées, soit Bienne, Delémont, Le Locle, Neuchâtel et Orbe. L’objectif est de pouvoir mettre en place des expérimentations dans plusieurs de ces villes, en partenariat entre les acteurs publics et privés. Les enseignements de ce projet seront bien sûr utiles aux 5 villes pilotes, mais ils pourront également orienter les actions des autres membres du RVAJ confrontés aux mêmes enjeux. La vision à 2040 de l’Arc jurassien est un de vos gros dossiers. Qu’en est-il pour le RVAJ? L’Arc jurassien est un territoire dans lequel évoluent de nombreux organismes de développement régional. Ce fractionnement institutionnel rend difficile l’émergence d’une identité partagée et le portage de projets communs, alors même que les enjeux de développement sont nombreux. Quels défis voulons-nous relever en commun? Comment mieux valoriser les atouts de notre territoire? Sur quelles bases construire une identité partagée plus affirmée? Comment apporter plus de cohérence aux actions menées dans l’Arc jurassien? C’est pour répondre à ces questions que le Réseau des villes de l’Arc jurassien, en collaboration étroite avec arcjurassien.ch et le Secrétariat d’Etat à l’économie, a souhaité élaborer une vision d’ensemble cohérente pour ce territoire. Pour cela, le RVAJ et arcjurassien.ch ont mandaté les bureaux urbaplan et SEREC avec pour objectif de fédérer la diversité des acteurs du territoire autour d’une vision partagée. Ainsi ont participé à la réflexion les 4 cantons que couvre l’Arc jurassien et des communes tout comme des associations, par exemple. Pour la définir en quelques mots, elle s’articule autour d’éléments-clés: –  Chercher à fédérer la diversité des acteurs de l’Arc jurassien plutôt qu’à unifier. –  Assumer l’hétérogénéité et la multipolarité du territoire en tirant parti des spécificités locales. –  Mettre l’accent sur les sujets qui nous relient pour développer des collaborations à l’échelle intercantonale. 494

© AdobeStock

Autour de cette base s’articule évidemment une multitude de points qui permettront, nous l’espérons, à cette vision de se concrétiser. Sa concrétisation passe par la mise en œuvre de projets, que ceux-ci soient le fruit du RVAJ, d’arcjurassien.ch ou de tout autre acteur institutionnel, associatif ou privé de notre territoire. Car cette vision n’est pas une utopie, mais une vision «idéale» de l’Arc jurassien à horizon 2040, et c’est à nous tous de faire en sorte qu’elle devienne une réalité.

Bienne, escaliers de la vieille-ville. © Jura & Trois-Lacs / Reto Duriet

Vieille-ville de Bienne. © Jura & Trois-Lacs / Stefan Weber

Rue de la Paix 13 – CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 889 76 01 info@rvaj.ch – www.rvaj.ch


Haute Capital Partners Haute ® Capital Partners.

Scan

Invest TICKER : HAUTE VALOR : 5678950 ISIN : CH1115678950

Haute Capital Partners SA (BX: HAUTE) is a Swiss investment firm listed on the BX Swiss stock exchange.


ALAIN PISTEUR IMMOBILIER

Le spécialiste de l’immobilier dans l’Arc jurassien Au bénéfice de plus de 36 années d’expérience dans l’immobilier, Alain Pisteur est une référence dans le métier. Connu dans tout l’Arc jurassien pour son professionnalisme, il accompagne toutes celles et ceux qui souhaitent acquérir ou vendre un bien en leur apportant toujours des conseils et un suivi qui font la différence. En ayant réalisé plus de 1200 ventes depuis les premières heures et 100% de vendeurs et acheteurs satisfaits, la confiance est au rendez-vous.

Domaine à vendre à Bonfol.

496


Une carrière sous le signe de l’immobilier Le Jura et son cadre exceptionnel. Alain Pisteur démarre sa carrière professionnelle dans le bâtiment, un domaine qui lui plaît et lui donne envie, en 1989, d’ouvrir une agence spécialisée dans vendeur et acheteur à égalité pour qu’au final, chacune le courtage et la promotion immobilière. Aujourd’hui, ins- des deux parties soient pleinement satisfaites. tallé à Alle, il est toujours très actif et met tout en œuvre pour dynamiser sa société, en faisant en sorte notamment La flexibilité comme atout majeur de pouvoir répondre à ses clients en plusieurs langues, un Chez Pisteur Immobilier, on ne regarde pas aux heures atout dans une région où l’arrivée de Suisses allemands, et on met un point d’honneur à être joignable en permaentre autres, va crescendo. Appartements, villas, proprié- nence. Par ailleurs, conscient que les disponibilités de ses tés d’exception, l’agence propose une multitude de biens clients pour des visites peuvent être réduites aux soirées installés sur l’Arc jurassien. et aux week-ends, on leur propose toujours des horaires qui les arrangent. Flexibilité et proximité, deux atouts Une philosophie qui porte ses fruits qui font, entre autres, la renommée de l’agence, une reLa réputation d’Alain Pisteur n’est pas due au hasard. nommée qui s’est construite et continue à s’écrire grâce, En effet, il applique depuis toujours une philosophie notamment, au bouche-à-oreille et au très bon relationqui le démarque. Quelle que soit l’affaire, il met toujours nel en local acquis durant toutes les années d'activité de l’agence.

Domaine à vendre à Bonfol.

Un large réseau Des années de terrain et plus de 1200 ventes à son actif permettent à Alain Pisteur de bénéficier d’un vaste réseau de personnes de confiance. Ainsi, il peut conseiller ses clients au plus juste pour le choix d’un notaire, par exemple, et aider à faire accélérer le processus quand il se faut. L’expérience lui a également permis de s’entourer d’artisans de qualité qui sont à même de réaliser toutes sortes de travaux. Des professionnels qu’il peut recommander sans souci et auxquels il ne demande jamais un seul centime de commission. Une autre de ses règles d’or. Connaître son métier Dans un secteur d’activité où l’on peut faire face à des personnes n’ayant aucune compétence, il est important de faire appel à de vrais professionnels. En poussant la porte de chez Pisteur Immobilier, il en va ainsi. Vendre un bien n’est pas compliqué, bien le vendre est différent! Pour ce faire, il est primordial de maîtriser les normes et les lois et de suivre leur évolution. Les réglementations communales sont également à prendre en compte, tout comme l’aspect fiscal. Tout ceci et plus encore, l’agence le maîtrise et offre ainsi à ses clients des conseils avisés, justes et essentiels qui sont primordiaux face à ce qui est souvent l’achat d’une vie. 497


Ferme rénovée à vendre à Asuel.

Les prestations proposées L’agence propose des biens à la location mais focalise principalement son activité sur les ventes. Elle offre également d’autres services. En effet, elle peut, par exemple, aider un client à trouver le terrain idéal et l’accompagner pour la construction d’une villa ou d’une promotion immobilière. Forte de son réseau de professionnels, elle est à même de le mettre en contact avec des architectes et des artisans. Par la suite, Alain Pisteur aime garder un œil sur le chantier et s’assurer ainsi que tout est réalisé dans les règles de l’art et selon les souhaits de son mandant.

Maison moderne à vendre à Bourrignon.

Des biens d’exception De La Neuveville à Boncourt, l’offre de Pisteur Immobilier couvre tout l’Arc jurassien. Si elle est variée, elle peut également être faite de produits rares dans la région, des biens d’exception. A Asuel, l’agence a vendu le «Cheval Blanc», une belle propriété de 4 bâtiments entièrement rénovés comprenant un restaurant aujourd’hui transformé en salle de réception qui peut, grâce à sa cuisine équipée pour les professionnels, accueillir des réceptions de tout ordre. A cet espace s’ajoutent des chambres d’hôtes et des lieux spécialement conçus pour les chevaux dont une stabulation. L’ensemble est installé sur un terrain de 4650 m2. Dans ce même petit village du Jura, l’agence vend une magnifique ferme pour laquelle le propriétaire a entrepris d’importants travaux en respectant à merveille l’architecture originale, ce qui permet au lieu de conserver parfaitement l’authenticité et le charme de l’ancien. La bâtisse bénéficie de plusieurs ateliers dont un ayant des volumes très généreux, qui pourrait notamment faire le bonheur d’artistes ou d’autres professions. Sur la commune de Bourrignon l’agence propose une autre propriété, composée de deux logements indépendants extrêmement spacieux, qui en font un lieu idéal pour accueillir une grande famille voire même trois générations. Du côté de Bonfol, c’est un autre bien d’exception qui est à la vente actuellement. Ce dernier est composé d’un petit immeuble accueillant 3 logements et d’une maison neuve individuelle. 3000 m2 de terrain en zone à bâtir dont 2000 encore disponibles font partie du lot qui comprend également une parcelle de plus de 5000 m2 de terre agricole qui peut être aménagée pour l’installation d’un élevage ou encore servir à des plantations diverses. Un bien rare à la vente!

Rue de l’Eglise 15 – CH-2942 Alle Tél. +41 79 208 51 00 a.pisteur@bluewin.ch – www.pisteur-immobilier.ch

498


36 ans de succès dans lʼArc jurassien Plus de 1200 biens vendus!

Alain PISTEUR Tél. 079 208 51 00 a.pisteur@bluewin.ch | www.pisteur-immobilier.ch Rue de l’Eglise 15 | 2942 ALLE


PRECI-DIP SA

Des compétences et un savoir-faire qui résonnent à l’international PRECI-DIP SA, à Delémont, est spécialiste de la conception et fabrication de composants d’interconnexion. En fournissant les leaders mondiaux de l’industrie dans des domaines aussi variés que le militaire, l’automotive, l’industriel, le médical ou encore les satellites, pour ne citer que quelques exemples, elle est reconnue mondialement pour la qualité de ses créations, toutes fabriquées en intégralité dans ses locaux, du design au produit fini. En s’appuyant sur les savoir-faire de ses équipes, elle n’a de cesse de rechercher, d’innover, de proposer des nouveautés toujours plus complexes et abouties pour répondre à une demande émanant à 95% de l’étranger.

500


Une présence dans tous les domaines Tout lecteur a déjà utilisé des produits PRECI-DIP, qu’ils soient intégrés dans sa voiture, son téléphone, son ascenseur, son écouteur, son appareil photo, l’avion de sa compagnie aérienne, son éventuel pacemaker, pour ne donner que quelques applications... La société, avec ses procédés industriels impressionnants, produit des contacts de précision en divers alliages de cuivre, d’une capacité totale de plus de 6 mil­lions de pièces/jour, 7 jours par semaine ! Créée par un génie de la mécanique PRECI-DIP a été fondée en 1976 par Gottfried «Godi» Aeschbacher. Visionnaire et innovateur, il met alors au point des machines de décolletage uniques en leur genre. Grâce à ces dernières, sa société connaît une croissance extraordinaire dans la fabrication de produits standards, pour le marché de masse, de manière très performante et compétitive. L’arrivée d’autres process comme l’étampage, l’injection, l’assemblage haut vitesse ou encore le placage ne font que renforcer sa notoriété. «Une nouvelle dynamique tournée vers la personnalisation» La stratégie du marché de masse ne suffit pas pour assurer la croissance en continue et la pérennité de la société. Pour retrouver une nouvelle vitalité, il faut lui insuffler un nouveau dynamisme. La société décide alors de se lancer sur le « marché des connecteurs customisés » en offrant un service complet dans la conception et la fabrication de connecteurs sur-mesure. Le focus migre d’un fabricant de volumes de masse vers un fournisseur de solutions « haut de gamme ». Ce changement nécessite l’embauche d’ingénieurs experts dans les 501


simulations de conception, de vibration et de performance, ainsi que des investissements dans des capacités de laboratoire et de test améliorées. La fabrication exige plus de précision et de miniaturisation, un prototypage rapide et des cycles de développement et des processus de fabrication à la pointe de la technologie, de l’usinage des vis à l’assemblage et au contrôle complexes. L’équipe de vente est revitalisée pour avoir une organisation qui peut vraiment s’engager avec les clients et assurer une gestion de projet transparente.

fabriquer les moules en interne. Les machines d’assemblage automatique complexes sont toutes fabriquées dans ses locaux par son équipe de 30 spécialistes en conception d’automatisation, programmation, câblage, usinage et assemblage. Ainsi, la société dispose de plus de 350 machines de décolletage à came, 80 machines de «reprise», 120 machines d’assemblage par contact, 300 machines d’assemblage et 8 lignes de plaquage automatique. Mais PRECI-DIP ne s’arrête pas là.

Une expansion à l’international Par ailleurs, afin de répondre davantage aux nombreux défis du marché international, PRECI-DIP a ouvert de nouveaux sites de fabrication en Chine et aux USA en 2019. L’entreprise jurassienne est non seulement un site de fabrication, mais également le siège d’une société performante à la portée mondiale. Avec une croissance moyenne d’environ 10%, au cours des 5 dernières années, dans un marché qui a affiché une croissance d’environ 3%, elle est passée de 220 collaborateurs à 420 aujourd’hui.

Compétitivité, Qualité et Performance Les machines capables d’assembler plus de 200 pièces par minute ou encore d’étamper jusqu’à 2800 pièces par minute ne sont pas inhabituelles chez PRECI-DIP. A ceci s’ajoutent, les décolleteuses, les machines de reprise, les moules d’injection plastique et les machines automatiques. Et toutes ces machines sont conçues et fabriquées par l’entreprise ! PRECI-DIP peut alors optimiser ces machines pour répondre aux nouvelles exigences client (miniaturisation, performances,...) tout en restant compétitif avec un produit de haute qualité. Ainsi, la société propose les segments de produits les plus divers et les plus exigeants, de l’aérospatiale au médical, de l’électronique grand public aux industries en passant par l’automobile, grâce à ses collaborateurs passionnés et hautement performants dans le développement et la livraison de solutions. On a là, une idée de l’énorme savoir-faire et du potentiel de ce joyau du Jura.

Une maîtrise totale de la production Aujourd’hui, il serait difficile de trouver une entreprise plus intégrée verticalement. Pouvoir développer un concept, concevoir un connecteur, simuler les performances, optimiser la conception et enfin prototyper et tester le produit final est une force non négligeable pour toute société. PRECI-DIP termine la simulation de flux de moule pour les boîtiers en plastique avant de 502



Une société tournée vers demain Ce regard vers le futur, elle le porte avec ses clients et sa douzaine de jeunes apprentis. Aller toujours plus loin et toujours plus haut résume la philosophie de l’entreprise jurassienne. Ainsi, la société ambitionne de s’orienter plus encore vers le haut de gamme et l’ultra complexe, tout en s’adaptant à un monde en pleine mutation, un monde qui change rapidement et qui a besoin de professionnels ouvert d’esprit, investis et passionnés comme ceux de chez PRECI-DIP.

Rue Saint-Henri 11 – CH-2400 Delémont – CP 834 Tél. +41 32 421 04 00 www.precidip.com

504


Rue Saint-Henri 11 CH-2400 Delémont • CP 834 Tél. +41 32 421 04 00 www.precidip.com


INTERVIEW

ERICH FEHR MAIRE DE BIENNE

Une ville qui sait s’adapter aux grands défis de demain Capitale du bilinguisme et de l’industrie, riche de sa diversité et forte de son économie florissante, Bienne sait jouer de ses spécificités pour répondre de manière innovante aux besoins actuels et futurs. Entre le Parc suisse d’innovation, le futur campus de la Haute école spécialisée et un centre-ville qui se métamorphose, Bienne qui fait partie des dix plus grandes villes de Suisse, se veut novatrice et en constante évolution. Bien Vivre est allé à la rencontre d’Erich Fehr, un maire engagé qui nous détaille les initiatives d’une ville dynamique. © Stöh Grünig

© Ben Zurbriggen Fotografie, Biel

506


© Ben Zurbriggen Fotografie, Biel

© Stöh Grünig

Il suffit de se balader en ville de Bienne pour percevoir que la cité du Seeland bouge pour répondre aux défis de demain. «A Bienne, on observe vraiment l’implication des jeunes dans les questions climatiques et sociétales, explique le conseiller municipal et maire de la ville, Erich Fehr. L’époque dans laquelle j’ai grandi était marquée par la guerre froide, la politique jouait un rôle important dans la société. On le ressent à nouveau aujourd’hui avec les enjeux écologiques, les jeunes s’investissent à nouveau.» Dynamisme décuplé On dit que les cerveaux bilingues font preuve d’une plus grande agilité mentale. Ainsi en va-t-il peut-être de même pour les villes où se mêlent deux langues: leur dynamisme est décuplé. L’an passé, la ville a ainsi inauguré le Parc suisse d’innovation, une plateforme pour l’industrie high-tech qui constitue le centre de projets internationaux et nationaux dans les domaines de l’industrie 4.0, de la digitalisation ainsi que des techniques médicales. S’il permet à Bienne de voir arriver une nouvelle population jeune et entreprenante, le Parc peut également travailler de pair avec l’industrie régionale qui est très importante. «En Suisse, on parle beaucoup des banques, mais pour nourrir la population, pour qu’elle puisse gagner sa vie, il faut prendre soin de nos industries». Ville industrielle par excellence, la plus grande de l’Arc jurassien qui constitue le cœur industriel de la Suisse, Bienne jouit d’un positionnement particulier au sein du pays, dans un contexte où l’Europe cherche à se réindustrialiser. Ces dernières années, diverses grandes entreprises se sont installées dans la région. Comme par exemple le fabricant de machines-outils Georg Fischer avec une usine valant plus de 100 millions de francs, permettant ainsi la création de 450 postes. Rolex et Oméga ont également beaucoup investi dans la région durant le mandat de Erich Fehr, résultat d’une politique volontariste.

© Ben Zurbriggen Fotografie, Biel

© Hervé Chavaillaz

De la recherche et du sport Bienne n’attire pas que les industriels, le futur campus de la Haute école spécialisée bernoise (HESB) devrait être inauguré entre 2026 et 2028 et accueillera des filières techniques et informatique autour du bois, de l’architecture et du génie civil. «A moyen et long terme, avoir dans une même région un parc d’innovation et un campus 507


va avoir un impact important pour la ville et va attirer un personnel qualifié dont la région a besoin» se réjouit Erich Fehr. Les fans de sport ne sont pas en reste, un important complexe sportif va être inauguré, projet de grande envergure puisqu’avec son coût de 24 millions il représente un très important investissement pour la ville. Les travaux devraient débuter en cette fin d’année 2022 pour une inauguration en 2024. Il y a sept ans, la Ville de Bienne s’est déjà offerte la «Tissot Arena», un stade triple pour hockey sur glace, football et curling; avec son coût de 77 millions, il représente l’ouvrage le plus onéreux dans l’histoire de la ville. Défis à venir Avec ces différents projets ambitieux et son agrandissement important ces dernières années, trouver un équilibre financier constitue l’un des défis pour Bienne. Le Conseil municipal a adopté cette année un programme de stabilisation budgétaire dénommé «Substance 2030» avec une grandeur de 25 millions de francs qui devrait apporter à hauteur de la moitié du volume nécessaire des recettes supplémentaires et permettre des économies annuelles pour l’autre moitié d’ici à 2026, mais aussi la suppression de 50 postes dans l’administration. «La situation des réfugiés ukrainiens est un autre point important, si ils doivent rester, il ne faut pas seulement réfléchir à leur intégration dans les écoles, mais aussi dans l’économie et la société» anticipe le maire. Et évidemment, comme partout ailleurs, la ville doit trouver des manières de répondre aux changements climatiques. A ce titre, le centre-ville va être métamorphosé avec des espaces publics beaucoup moins goudronnés, pour pouvoir absorber l’eau. «Avant, on concevait un centre-ville comme un lieu de stockage de marchandises, demain il représentera un espace de détente où l’on vient consulter ce qu’on veut acheter mais sans forcément repartir avec. On pourrait ainsi imaginer des vendeurs de voitures électriques qui présentent leurs modèles sur des écrans». Cette Bienne de demain, qui mise sur la mobilité douce et l’interaction entre les bâtiments et les espaces publics, on a pu en avoir un avant-goût lors du récent évènement LabCity, qui vient d’être organisé en septembre pour imaginer l’avenir du centre-ville. Quelques bonnes raisons de venir à Bienne En plein développement, Bienne recèle plusieurs trésors qui font d’elle une destination à privilégier comme lieu de résidence. «Diverses raisons découlent du bilinguisme, comme l’explique Erich Fehr. Ouverture aux autres, vaste offre culturelle. Les formations bilingues dès la petite enfance attirent beaucoup de jeunes familles.» Le cadre de vie, avec la nature à proximité dans cette région verdoyante que constitue le Seeland, font aussi partie des raisons qui attirent à Bienne. Et un argument de poids: de nombreuses places de travail sont disponibles, tout en bénéficiant de logements à loyers abordables. Ainsi, le projet mené actuellement par la ville pour la rendre toujours plus attractive tant sur le plan humain qu’économique porte bien son nom: «Bienne 2030, la ville des possibles.» «Bienne se caractérise par une grande ouverture d’esprit, conclut Erich Fehr. Ce que vous faites, qui vous êtes, ne joue pas de rôle, on accepte tout le monde.» A Bienne, tout est vraiment possible. 508

Service central d’information Pont-du-Moulin 5 – CH-2501 Bienne Tél. +41 32 326 11 21 info@biel-bienne.ch – www.biel-bienne.ch



WINHOMES IMMOBILIEN SÀRL

Une approche de l’immobilier différente Fondée en 2020 par Layla Zehnder et Thibault Leroy Bürki, Winhomes Immobilien est une jeune et dynamique agence biennoise qui mise sur la proximité, l’écoute, la disponibilité et la confiance pour mener à bien ses différentes missions. Spécialisée dans l’achat et la vente de biens immobiliers, elle propose également des prestations complémentaires de qualité telles que le home staging ou encore la mise à disposition de plan d’étage. Zoom sur une agence familiale en plein développement qui vous accompagne à chaque étape de votre projet avec éthique, rigueur et professionnalisme.

510


Une agence familiale A l’origine de la création de Winhomes Immobilien en 2020, la volonté de ses fondateurs de créer une agence qui leur ressemble et correspond aux critères d’exigence et de qualité qu’ils se sont fixés pour répondre efficacement à l’ensemble des besoins de leurs clients. Un duo complémentaire formé par Layla Zehnder qui, après avoir réalisé des études dans le domaine de l’architecture, s’est très vite tourné vers l’immobilier, un domaine qui la passionne et dans lequel elle peut s’épanouir et mettre ses différentes compétences au service de ses clients, et Thibault Leroy Bürki, également fondateur de la société d’investissements Haute Capital Partners qui lui, apporte son expertise financière et offre à l’agence l’opportunité de se développer à travers des projets immobiliers de plus grande envergure. Une agence à taille humaine qu’ils ont choisi d’implanter au cœur de Bienne dans des locaux modernes, cosy et confortables. Une structure familiale à dimension humaine que gère Layla Zehnder avec l’aide de sa sœur et qui a déjà su se faire une belle renommée d’entreprise sérieuse qui connaît son marché et ses spécificités. Spécialisée dans l’achat et la vente de biens sur l’ensemble du canton de Berne et celui de Soleure, elle s’adresse à une clientèle de tous horizons, principalement privée qu’elle soit locale ou nationale et s’adapte à tous les budgets.

La recette d’un service de qualité Winhomes Immobilien propose une approche différente et plus intime où les interactions humaines sont au centre de toutes les préoccupations. Parce que l’achat ou la vente d’un bien est souvent une étape importante dans une vie, l’agence met tout en œuvre pour offrir un accompagnement sur-mesure et exclusif à l’ensemble de ses clients, du bourgeonnement de leur projet jusqu’à sa finalisation et même au-delà. Flexibilité, disponibilité, écoute, réactivité, sont autant d’atouts qui caractérisent cette jeune équipe dynamique qui donne le meilleur d’elle-même au quotidien dans l’optique de proposer un service et des prestations de qualité. Un engagement fort qui nécessite une réelle implication, de nombreuses heures de travail, une souplesse importante dans les horaires de disponibilités et une parfaite connaissance des besoins et envies de son mandant. Une philosophie partagée par l’ensemble de l’équipe pour qui la réussite de chaque dossier passe avant tout par une relation de confiance et des échanges constants avec son client qu’il soit acheteur ou vendeur. Le petit plus de l’agence: le plurilinguisme des collaborateurs qui s’expriment en français, allemand, anglais ou encore espagnol. Une ressource supplémentaire qui leur permet de pourvoir facilement s’adapter à une clientèle multiculturelle.

511


APRÈS

AVANT

APRÈS

AVANT

Une agence pas comme les autres Pour Winhomes, l’immobilier n’est pas qu’une simple transaction mais plutôt le reflet d’un ensemble de compétences et de prestations que l’agence est capable de proposer. Si son rôle principal est d’accompagner son client à travers l’ensemble de ses démarches pour vendre ou acquérir un bien, l’agence va plus loin en proposant une palette de services personnalisée adaptée à chaque situation. Ainsi, chaque mandat de vente qui lui est confié fait l’objet d’une attention particulière avec notamment la création d’un exposé promotionnel complet et détaillé avec des visuels réalisés par un photographe professionnel et une présentation attractive du bien. Consciente qu’aujourd’hui le marketing a toute son importance dans un marché toujours plus complexe, elle utilise une douzaine de plateformes en ligne et diffuse ses annonces à travers la Suisse et peut ainsi toucher davantage d’acquéreurs potentiels. Autre élément qui a toute son importance, la valeur du bien. Pour Winhomes garantir l’évaluation la plus juste d’un bien est l’une des clés du succès de la réalisation d’une vente. Pour ce faire, elle réalise une analyse basée sur 4 critères d’évaluation et peut ainsi définir un prix de vente cohérent et réaliste. Du premier entretien, en passant par l’attribution du mandat de vente ou de recherches, les visites, les différentes démarches administratives, l’agence est présente à chaque étape. Elle met aussi à disposition de sa clientèle, son solide réseau de partenaires locaux (artisans, banques, assurances…). Sa formation permet à Layla Zehnder de proposer deux services complémentaires dans le domaine architectural. Avec le home staging et la réalisation de plans d’étage simples, elle permet à ses clients de pouvoir se projeter plus facilement dans leur 512

projet en bénéficiant des conseils et de l’expertise d’une professionnelle du secteur. Elle offre ainsi une meilleure compréhension et lecture des différentes possibilités qu’un bien peut offrir avec toujours ce souci des détails qui font de Winhomes, une agence différente aux multiples compétences !

S’installer sous les tropiques Pour se différencier davantage et offrir toujours plus à sa clientèle, Winhomes se lance un nouveau défi: proposer des biens à la vente en République Dominicaine. Une terre que Layla Zehnder connaît parfaitement bien. L’agence qui gère le processus d’achat en interne travaille en étroite collaboration avec un interlocuteur privilégié sur place. Architecte suisse et trilingue, celui-ci accueille, conseil, guide et facilite l’intégration des clients de l’agence qui souhaitent s’installer dans ce petit coin de paradis.


De nouveaux projets de développement pour l’agence Winhomes Immobilien ajoute une corde à son arc et se lance dans la promotion immobilière. En partenariat avec la société Haute Capital Partners qui est propriétaire du terrain et de l’architecte biennois de renom Nik Lietchi qui a dessiné les plans, l’agence se lance dans la commercialisation d’une promotion immobilière sur l’un des plus beaux coteaux de Bienne. Le programme immobilier Costa Verde basé à Macolin, petite commune réputée pour sa tranquillité et son excellente qualité de vie, offre un joli compromis avec une infrastructure moderne et haut de gamme dans un environnement calme à la campagne propice à la détente mais qui reste très proche de la ville. Très bien desservie par les transports en commun, cette promotion se situe à seulement 10 minutes en voiture du centre-ville de Bienne et offre un cadre idyllique entre forêts et vastes espaces verts. Dans ce projet, on retrouve la volonté de Winhomes d’offrir une qualité d’exécution parfaite à travers une importance particulière portée à la qualité du projet dans ses moindres détails. Choix de l’emplacement, des matériaux haut de gamme, des finitions ultramodernes, tout est pensé pour offrir aux habitants des espaces de vie qui place leur bien-être au centre du projet. Celui-ci comprend 4 appartements de 3 pièces 1/2 avec de grands balcons et 1 attique de 4 pièces 1/2 avec une magnifique terrasse au bénéfice de grandes surfaces habitables dans un style moderne et épuré qui s’intègre parfaitement à son environnement existant.

Un second projet sur les hauteurs de Bienne est aujourd’hui également en cours de développement. Situé dans un cadre de vie privilégié à la campagne, ce projet sera fondé sur une démarche écoresponsable qui intégrera les notions de développement durable et répondra aux problématiques actuelles liées à l’environnement.

Rue des Jardins 13 – CH-2502 Bienne Tél. +41 32 552 09 09 info@winhomes.ch – www.winhomes.ch

513


ATELIER D’ARCHITECTURE M

La polyvalence au service de l’architecture Depuis 2012, année de sa création, l’atelier d’architecture m, répond à des projets riches et variés qui lui permettent de mettre en avant le savoir-faire de ses fondateurs, Olivier Grossniklaus et Eric Labansine et de leur équipe. Habitations pour des particuliers neuves ou à rénover, architecture d’intérieur pour des commerces, préservation du patrimoine… ils mènent à bien des chantiers de toute taille, de toute importance en répondant aux attentes de chacun de leurs clients.

514


Olivier Grossniklaus.

L’humain au cœur des projets L’atelier d’architecture m est installé au cœur d’une ancienne savonnerie au centre de Bienne. Le choix n’a pas été fait par hasard mais au contraire délibérément voulu puisque le bâtiment et les volumes qu’il offre sont en lien avec la vision de l’architecture qu’ont Olivier Grossniklaus et Eric Labansine. Dans cet openspace inondé de lumière, ils conduisent des projets très variés en privilégiant toujours l’harmonie et la confiance envers leur équipe. Une conception du rapport humain qui se retrouve également dans leurs rapports avec leurs clients. Savoir s’adapter «Nous implémentons des projets en tenant compte du contexte existant du site ou du bâtiment amené à être réalisé, transformé, restauré ou encore rénové. Nous cherchons une articulation sensible et émotionnelle des

Eric Labansine.

volumes, de la matière, de la lumière et des textures» expliquent Olivier Grossniklaus et Eric Labansine. Les domaines de compétence de l’atelier couvrent la réalisation de nouveaux bâtiments, la transformation ou la rénovation d’édifices existants. L’équipe travaille également sur la création de mobiliers dans le cadre de travaux d’aménagements intérieurs. «Nous imaginons les matériaux qui viennent revêtir l’espace que nous réalisons. Nous couvrons toutes les phases du projet: de la planification à la réalisation en tenant compte de l’économie, de l’esthétique et de la qualité, de l’écologie et du développement durable. Autre savoir-faire d’atelier d’architecture m: la protection du bâti historique pour lequel tout est mis en en œuvre pour le valoriser à l’occasion de travaux de rénovation et/ou d’assainissement. Ainsi, chaque projet est unique et sur-mesure, il n’y a pas de répétition. Le bureau utilise des méthodes de travail en 3D et visualisation ce qui permet à chacun de leur client de se projeter avec aisance dans la future réalisation.

Visite de chantiers Réaménagement des anciens abattoirs municipaux à Saint-Imier A la demande de la commune de Saint-Imier, l’atelier d’architecture m travaille au réaménagement des anciens abattoirs. Actuellement en phase de projet, le chantier devrait démarrer en 2023 pour s’achever en 2024. Le bâtiment qui date de 1908 est inscrit à l’ISOS, une contrainte de taille puisque nombre d’interdictions sont à prendre en compte. Spécialisé dans ce type de demande, le bureau a réfléchi à la réaffectation de l’édifice pour des activités du tertiaire en lien avec l’économie locale. Ainsi, il va rénover la façade tout en la laissant à l’identique et installé au cœur de l’édifice, dont les murs ne peuvent être abattus ou déplacés, des constructions métalliques enveloppées d’une peau de verre. Ces espaces totalement adaptés aux nouveaux besoins serviront autant à accueillir des bureaux que des salles de réunion. L’atelier travaille également au réaménagement des extérieurs, à l’abandon, pour lesquels il porte une attention particulière au choix des végétaux afin de maximiser la surface verte avec peu d’entretien et garder les pavés de granit existants. Ce réaménagement est un chantier de taille demandant une connaissance particulière des bâtiments protégés et beaucoup d’imagination pour le réinventer. 515


Projet neuf à Neuchâtel: Coopérative d’en face et parc public Au centre-ville de Neuchâtel, sur une ancienne friche, trône aujourd’hui un joli immeuble de 23 logements et un parc public. Coloré, l’édifice fait référence à un potager laissé à l’abandon qui était installé ici auparavant. Pour l’ensemble du chantier, qui a duré 20 mois, l’atelier d’architecture m a travaillé conjointement avec le bureau 123 architekten de Bienne. En effet, ce dernier a remporté le concours lié au projet, concours lancé par la coopérative et la ville de Neuchâtel. Par la suite, il a sollicité son homologue pour diriger les travaux de transformation des anciennes bâtisses vigneronnes du VieuxChâtel et la réalisation du bâtiment de logements des coopérants. Ce dernier répond aux exigences du développement durable d’un point de vue énergétique, social et économique. Quant au parc, il est le fruit d’une collaboration incluant également les architectes paysagistes égü Landschaftsarchitekten. Situé sur l’axe piétonnier reliant la gare au lac, il est un trait d’union spatial, un lieu de rencontre intergénérationnel où le choix des végétaux est aussi riche que respectueux de l’environnement. 516


Transformation et agrandissement d’une habitation rurale dans la région de Bienne L’atelier d’architecture m mène un projet d’étude à la demande d’un couple qui souhaite transformer et agrandir une bâtisse rurale. Installée au cœur d’un verger, en pleine nature, sans voisinage alentour, le souhait principal des propriétaires est de repenser les volumes existants afin de créer une grande pièce de vie lumineuse qui donne sur la nature environnante et un étage qui accueillera les chambres et autres. Pour ce faire, plusieurs étapes sont nécessaires. Il faut d’abord assainir le bâtiment existant puis procéder à une construction neuve afin de l’agrandir. Tout en préservant le côté rural, le bureau est parti sur une extension dans un esprit contemporain faisant la part belle au verre pour que de toute part, la nature soit présente tout comme la lumière. Grâce au

procédé 3D et visualisation avec lequel il travaille, le projet a grandi et a évolué vers un final auquel ne pensait pas le couple mais qui répond totalement à leurs attentes.

Bienne Saint-Imier Moutier Tramelan atelier@architecture-m.ch – www.architecture-m.ch

517


INTERVIEW

DAMIEN CHAPPUIS MAIRE DE DELÉMONT

Des projets d’importance pour la capitale du Jura Si Delémont est attractive, les nombreux projets qui sont à venir ne vont que renforcer les atouts qu’elle détient déjà, à l’image de son emplacement stratégique à 1 heure de Berne ou encore à 45 minutes de l’aéroport de Bâle. Ces chantiers, qu’ils soient de l’ordre du médical, de l’économie, du sport, de la culture ou encore du social, vont aider à la faire évoluer et grandir. Pour autant, elle garde ce qui est une autre de ses forces: sa qualité de vie qui attire chaque année de plus en plus de résidents. Pour nous parler de l’actualité de cette ville en plein mouvement, rencontre avec Damien Chappuis, maire de Delémont.

© Yannick Barthe

518


© Yannick Barthe

© Yannick Barthe

Qui êtes-vous Damien Chappuis? Je suis natif de Delémont et fils de commerçant. Plus précisément, mes parents étaient restaurateurs. C’est là, dans leur établissement, qu’est né ce plaisir que j’ai à écouter, à débattre, à discuter, à aller vers les autres. La politique permet de jouer ces cartes, c’est pourquoi j’y suis entré, voilà quelques années déjà, et qu’après plusieurs postes j’ai été élu maire de Delémont en 2015. Les travaux du quartier gare Nord sont achevés, qu’en est-il maintenant du Sud? Effectivement, ils viennent de s’achever avec l’inauguration d’un projet mené par la poste ou encore celle d’un hôtel 4 étoiles. On ne peut que constater combien tous ces travaux ont influé sur le quartier qui a connu un réaménagement et un développement notoires. Maintenant, nous allons nous occuper du Sud. Pour ce faire, nous avons reçu l’accord des Delémontains, en mai dernier, qui ont, par votation, accepté un crédit de 12 millions pour l’achat d’une parcelle située à cet endroit. Nous en détenions déjà une, propriété communale, et avons un droit d’emption sur une autre. Nous devrions donc avoir rapidement 100 000 m2 à disposition et les utiliser à bon escient puisque nous en avons la maîtrise foncière. Une réflexion a été menée pour un usage intelligent et pour que chaque future installation y soit en lien avec les autres. Ainsi, nous espérons pouvoir accueillir un nouvel hôpital, l’actuel devant être réaménagé, 3 salles de sports à caractère international pour les écoles et les associations sportives, un centre wellness ouvert à tous et inexistant à ce jour à Delémont ou bien encore un hôtel de patients. Vous parlez d’un nouvel hôpital, pourquoi? L’hôpital installé aujourd’hui à Delémont doit être réaménagé par rapport aux conditions de la planification médico-social. Une étude du marché a été menée par son conseil d’administration pour en construire un neuf dans le quartier Sud de la gare. Le Conseil communal a accepté de le voir s’implanter sur ce lieu. Des décisions financières doivent maintenant être prises pour ce chantier qui est estimé à plus de 100 millions si on parle de neuf et de pratiquement la même somme pour de la rénovation, rénovation qui plus est, très compliquée. Nous avons donc bon espoir qu’un nouvel édifice soit érigé ce qui nous permettrait également d’installer à ses côtés différents autres pôles médicaux. De plus, il devien-

© Pomzed

© Suisse Tourisme / Hannes Heinzer

drait le premier hôpital de Suisse à être relié directement à une gare sans avoir à sortir en extérieur. Quels seraient les autres pôles médicaux? En cherchant quelles spécialités médicales pourraient être rattachées au futur hôpital, j’ai constaté que la Suisse n’avait pas de centre pour les diabétiques, pourtant nombreuses sont les personnes à être atteintes de cette maladie. En créant un lieu dédié, l’établissement de santé renforcerait son activité. Du côté de Delémont, nous pourrions accueillir des patients venant des 4 coins du pays qui auraient là l’occasion de partir à la découverte de notre ville et de notre belle région. Pour eux comme pour d’autres, nous avons également l’idée de créer un hôtel de patients qui accueillerait des personnes ne nécessitant pas une hospitalisation mais devant recevoir des soins. Avec ces différents pôles, nous aurions non seulement une offre qui répond à des besoins et des attentes mais aussi un lien cohérent entre les installations, comme nous le souhaitons pour ce site. 519


© Yannick Barthe

Quand saurez-vous exactement les projets qui vont voir le jour dans le quartier de la gare Sud? Pour le moment, tout est conditionné par l’hôpital. Comme je l’ai dit, son conseil d’administration étudie actuellement l’aspect financier d’un réaménagement ou d’une construction neuve. Nous attendons de leur part, une prise de position courant 2023. Cette dernière déclenchera alors la suite des événements. Quoi qu’il en soit, les salles de sport seront construites dans ce quartier. La population devrait grandir. Avez-vous assez de places dans les écoles? Par rapport au besoin actuel et ceux que nous estimons à venir, il est nécessaire de créer de nouvelles classes. Pour ce faire, nous souhaitons remettre à jour l’école primaire des Arquebusiers qui est depuis trop longtemps composée uniquement de containers. Elle compte aujourd’hui quelques classes, nous souhaitons en avoir bien plus à disposition grâce à la construction d’un bâtiment neuf. Le projet sera soumis à une votation populaire dans le courant du 2e semestre 2023 et les travaux pourront démarrer dans la foulée, s’il est accepté. Au niveau économique, de nouvelles sociétés vontelles s’installer à Delémont? Il nous arrive quelque chose d’assez fou dans la période que nous vivons. En effet, nous avons reçu 4 demandes d’extension de sociétés installées dans notre zone industrielle, à la Communance, et 3 autres vont faire des demandes de permis de construire pour s’implanter à Delémont. Il a fallu solliciter un nouveau crédit pour l’aménagement des surfaces au niveau communal de manière à viabiliser des parcelles et pouvoir accueillir ces nouvelles entreprises. Ces agrandissements et ces installations nous font vraiment plaisir car il en découlera des centaines d’emplois ce qui est un atout de plus pour notre ville qui est déjà attractive. Si Delémont se porte bien, qu’en est-il de sa qualité de vie? Delémont est la capitale du Jura. Elle a de gros projets en cours, elle voit des sociétés nouvelles s’y installer, elle est située au cœur d’une nature magnifique pour autant elle subit encore, comme d’autres, les bouleversements qu’ont été amenés par la Covid. En effet, nous constatons que les citoyens sortent moins, se rencontrent moins, 520

© Yannick Barthe

© Jonas Lüthi

qu’ils ont pris des habitudes difficiles à effacer. Pour les aider à recréer du lien, nous allons mettre en place un projet qui va apporter de la vie à notre ville. Ainsi, la place Roland-Béguelin va être repensée dans ce sens pour devenir une zone de rencontre attractive. Nous allons donner la possibilité aux commerçants de s’étendre sur l’espace public en installant des étals devant leurs commerces, il en sera de même pour les terrasses des bars et des restaurants. La culture ne sera pas en reste avec l’organisation de concerts et de nombreux autres projets à venir. Vous l’aurez compris, tout est mis en œuvre pour le bien-être des Delémontains. Venez nous rendre visite, vous ferez le constat par vous-même !

Place de la Liberté 1 CH-2800 Delémont Tél. +41 32 421 92 19 chancellerie@delemont.ch www.delemont.ch


NOTRE PASSION À VOTRE SERVICE

COMTE IMMOBILIER

N O T R E PA S S I O N A V O T R E S E R V I C E

ESTIMATIONS GRATUITES ET SANS ENGAGEMENT

Rue des Neufs Champs 20 – CH-2854 Bassecourt Tél. +41 78 737 69 52 info@comteimmobilier.ch – www.comteimmobilier.ch


COMTE IMMOBILIER

COMTE IMMOBILIER

N O T R E PA S S I O N A V O T R E S E R V I C E

Une solution globale pour mieux vendre Comte immobilier est une agence immobilière spécialisée dans la vente implantée à Bassecourt depuis 2020. Jeune, elle n’est pourtant pas dépourvue d’expérience. Gauthier Comte a exercé dans plusieurs agences avant de monter la sienne. Au service des particuliers, des propriétaires fonciers et des investisseurs, il se limite à une quantité définie de mandat par an et accompagne ainsi ses clients comme personne. Personnalisation, flexibilité et expertise permettent à cette petite structure de proposer une solution globale qui va plus loin que la vente d’un bien. Bien Vivre est allé à la rencontre d’un fondateur ultra-motivé à se démarquer de la concurrence.

522


Se former avant de passer à l’action A priori, rien ne prédestinait Gauthier Comte à devenir courtier en immobilier. Il a suivi un apprentissage bancaire d’un an au Crédit Suisse avant de passer une année sabbatique en Australie pour apprendre l’anglais. De retour en Suisse, il suit une maturité gymnasiale en économie et en droit puis intègre la HEC à Lausanne pour étudier la macroéconomie. C’est le déclic. Gauthier Comte veut s’engager dans une activité concrète et décide alors de se tourner vers l’immobilier. Avant d’œuvrer pour des clients, il s’est formé dans un projet familial dont il a suivi toutes les démarches de rénovations et de mise en location. Il intégrera ensuite une agence immobilière pour laquelle il sera administrateur et développera la partie courtage. C’est là que l’envie de créer sa propre agence naît. Fort de ses expériences professionnelles, Gauthier Comte maîtrise la gestion locative. C’est pourquoi avec son agence, il propose de vendre des biens et d’en louer. Plus qu’une agence immobilière, un guide Comte immobilier ambitionne d’accompagner ceux qui ont un projet immobilier plus loin qu’en les aidant simplement à trouver preneur. L’agence propose une solution globale entre l’expertise du marché et ce qu’il est important et possible de faire pour vendre. C’est pourquoi elle s’est entourée d’un solide réseau de professionnels locaux et capables de fournir des conseils pertinents à toutes les étapes du projet. De la question du financement à la rénovation du bien une fois l’acquisition terminée en passant par l’administratif. Comme acheter un bien nécessite d’être prêt au bon moment, l’agence et les banques avec qui elle collabore préparent le dossier financier du client aussitôt après la visite. Il peut espérer obtenir une attestation de demande de dossier de prêt en 24 heures et une attestation ferme en 72 heures. Comte immobilier aide aussi les propriétaires à trouver le juste prix et ainsi optimiser le processus de vente de leur bien immobilier. L’agence accompagne ses clients pour aller au-delà de la vente ou de l’achat d’un bien. Par exemple, dans le cadre d’une acquisition pour un placement financier, elle les met en relation avec des spécialistes pour trouver la meilleure solution en fonction de leurs situations. 523


Des services sur-mesure Passionné par son métier, cet expert est capable de répondre à toutes les demandes de ses clients. Dans un premier temps, il réalise une estimation gratuite et sans engagement du bien à commercialiser en prenant en compte les tendances du marché. Pour davantage mettre en avant chaque bien de son catalogue, celui-ci met un point d’honneur à fournir un dossier complet avec images à l’appui. Des photos qui reflètent vraiment la réalité et qui sont prises avec un matériel profession-

524

nel de qualité dont un drone qui lui permet d’avoir une vision d’ensemble. Vient ensuite l’étape des visites, Comte immobilier propose des outils de visite virtuelle à 360 degrés qui permettent de mieux se projeter dans un espace. Si le bien nécessite des travaux de rénovation, l’agence propose un service de home staging avec la création d’images en 3D qui aident les acquéreurs à mieux appréhender leur futur logement. Enfin, la stratégie de mise en avant d’un bien est le dernier volet important de sa mise en vente. L’entreprise confectionne des


plaquettes de vente, affiches 3D, grands panneaux et spots publicitaires vidéo pour promouvoir le bien autant sur le web qu’en version papier. Elle fait profiter à ses clients des synergies avec son partenaire graphique pour la commercialisation de leur projet! Accompagnement et flexibilité pour plus de réussite L’avantage de travailler avec une petite structure comme Comte immobilier est la flexibilité dont elle dispose. Le seul interlocuteur est et sera toujours Gauthier Comte qui connaît parfaitement les projets de ses clients et leurs objectifs. Sa commission oscille entre 2 et 3% mais elle peut être revue à la baisse ou fixée de manière forfaitaire en fonction de chaque demande, car chaque client est unique. Dans ce cas, l’agence mettra en œuvre moins de services marketing pour mettre en avant le bien. L’objectif est de personnaliser la commercialisation d’un bien pour que le client reste maître de son projet immobilier et de son budget. Pour cela, il peut compter sur l’écoute active et la remise en question de Comte immobilier. Pas de dépenses avant les résultats Comte immobilier part du principe que rien ne doit être payé au courtier tant que l’objectif du projet n’est pas atteint. Transparente sur ces informations, la structure compte sur un outil qui émet des rapports mensuels sur l’avancement du projet. Le client peut ainsi se rendre compte de la visibilité de son bien et de ce qui ne fonctionne pas dans la stratégie mise en place. C’est aussi ça le professionnalisme de Comte immobilier: savoir se remettre en question quand il le faut. Bien sûr, la confidentialité est aussi une notion essentielle pour l’agence. L’information communiquée au client est ensuite détruite pour éviter les fuites de données.

COMTE IMMOBILIER

N O T R E PA S S I O N A V O T R E S E R V I C E

Rue des Neufs Champs 20 – CH-2854 Bassecourt Tél. +41 78 737 69 52 info@comteimmobilier.ch – www.comteimmobilier.ch

525


Quand offrir la bague d’une vie prend une dimension supplémentaire Ceraph propose des bagues de fiançailles et des alliances intégralement façonnées dans des ateliers suisses, installés dans la chaîne du Jura. De Delémont à Genève, ce savoir-faire reconnu des artisans intervient sur chaque modèle et garantit un travail d’orfèvre. Ce qui offre le privilège rare d’arborer un bijou 100% Swiss Made ! Le fondateur de la marque, Raphaël Humard, sait que ses créations sont synonymes de bonheur et de moments qui marquent une vie, il entoure les ventes d’attentions particulières, uniques en leur genre.


Une passion qui fait naître une marque Rien ne prédispose aux premières heures, Raphaël Humard, constructeur-dessinateur en machines industrielles, à avoir une marque de bijoux raffinée et élégante. Pourtant, le destin en veut autrement. En effet, il est connu dans son entourage pour aimer créer des pièces à ses heures perdues et être admiratif du travail des artisans de l’Arc jurassien autant en matière d’horlogerie que de bijouterie. La création d’une paire d’alliances bouleverse son destin. Conscient qu’il y a une partie à jouer autour des alliances et des bagues de fiançailles, il fonde Ceraph en septembre 2016. Pour s’ouvrir à une plus large clientèle, en collaboration avec Lara Carlino en charge de la communication, du marketing et des événements de la société, il sillonne par la suite les salons du mariage. S’il démarche quelques bijouteries, son idée est de rester à taille humaine et d’avoir des rapports privilégiés avec ses clients.

Un service sur-mesure pour chaque client Aujourd’hui, la majorité des ventes se réalise par la présence de Ceraph sur des événements ayant trait au mariage et par le site internet de la marque. Chaque personne rencontrant le créateur et son équipe bénéficie d’un service entièrement personnalisé. En effet, les présentations se réalisent dans le détail. Les essais se font sur rendez-vous au plus proche du domicile du client, dans des endroits sélectionnés pour leur élégance. Avoir une relation de proximité, créer un moment à part, vivre une expérience, sont des éléments qui apparaissent comme essentiels à Raphaël Humard qui, au-delà de vendre une bague, veut installer une relation privilégiée avec ses clients et leur offrir un service unique. Rares voire inexistantes sont les sociétés à proposer une telle approche. De plus, la marque travaille de façon artisanale et ne crée pas de grandes séries. Ainsi, le modèle choisit sera rare, un privilège supplémentaire tout comme les prix pratiqués puisque, dès 2000 francs, il est possible de s’offrir la bague d’une vie.

S’entourer des meilleurs artisans Dès le début, Raphaël Humard a mis un point d’honneur à collaborer avec l’excellence du savoir-faire joaillier suisse. Aux alentours de Delémont où il est installé, se trouvent différents corps de métier indispensables à la confection des bijoux. En effet, plusieurs professionnels reconnus dans le milieu, dont des sertisseurs, y opèrent. Pour s’assurer de la qualité, il est allé au plus près de leur travail afin d’observer et de comprendre chaque étape de confection du bijou. De ces rencontres est née une équipe de haut vol sur laquelle il peut s’appuyer et qui lui garantit un résultat parfait pour chaque bague façonnée.

527


Une gamme qui s’étoffe Depuis 2016, la gamme de Ceraph s’étoffe et propose en moyenne un nouveau modèle par année. La diversité de choix permet de mieux répondre aux attentes des futurs mariés. Le travail autour du design ainsi que la qualité des matières premières et des pierres précieuses choisies révèlent une part importante des valeurs de la marque et fait partie intégrante de l’esprit Ceraph.

Comment naît l’inspiration ? Quand on offre à ses clients une approche unique à l’occasion de l’achat d’une bague et que l’on a réalisé chaque étape de sa fabrication avec des artisans proches, l’idée de Ceraph est de continuer sur cette voie de la proximité. On est très loin d’un travail à la chaîne où doivent sortir à une cadence folle des nouveautés. Ici, chaque pièce est pensée avec amour et passion et principalement de concert avec les sertisseurs. Une nouvelle manière de faire, de travailler les pierres, est souvent à l’origine d’un projet. Le sertissage est un art, il évolue, s’adapte et offre ainsi l’opportunité à Raphaël Humard de pouvoir proposer des bagues qui peuvent être uniques au monde comme le modèle Constellation. 528


Un sertissage unique au monde D’une discussion avec un sertisseur est née une création de joaillerie unique au monde. En effet, l’artisan a eu l’idée d’un procédé novateur. Quand il le présente à Raphaël Humard aussitôt le designer tombe sous le charme. Naît quelques temps plus tard, Constellation, le nom qui a été donné à cette bague emblématique, qui se démarque grâce à l’usage d’une technique révolutionnaire. En effet, elle est la première à être sertie avec des pierres superposées et précontraintes. Ainsi rien ne vient entacher l’éclat donné par la pureté des pierres. Constellation est proposée tout en diamant ou avec un mix de saphirs soit bleus, roses ou verts. Si vous êtes à l’aube de vous passer la bague au doigt, de concrétiser votre union prochaine à l’occasion de vos fiançailles, faites confiance à Ceraph pour ses créations, vous trouverez auprès de cette marque une qualité de réalisation, de finitions et de design qui peuvent prétendre à du 100% Swiss Made, une raison de plus pour succomber.

Route de la Communance 1 – CH-2800 Delémont Tél. +41 79 453 96 53 humard.r@ceraph.ch – www.ceraph.ch

529


NIGRO ARCHITECTURE

La pluralité des réalisations Reconnaissables par leur esthétisme et leur style contemporain, les nombreux projets que mène Nigro Architecture se démarquent. Une des raisons qui fait le succès de ce bureau qui intervient pour des projets de tout ordre et qui sait apporter à chacun une créativité qui fait la différence.

530


Un bureau qui prend de l’expansion L’histoire démarre avec Antonio Nigro, architecte de métier, qui durant plus de 4 décennies s’est forgé une réputation lui valant de nombreuses réalisations. Son fils, Gilles, qui a d’abord travaillé dans l’industrie et le bâtiment, a décidé de le rejoindre, voilà 5 ans. Ensemble, ils ont fondé Nigro Architecture, un bureau où leurs savoir-faire complémentaires et leur force de travail les aident à réaliser des projets ambitieux, décalés, atypiques, qui se remarquent et se démarquent. Devant la demande, le bureau s’est étoffé et accueille, depuis 2021, une architecte HES, Thiviya Premnavas, qui les accompagne dans leur quotidien. La pluralité des propositions En se décrivant comme des touches à tout, l’équipe de Nigro Architecture a une clientèle très large qui se compose de promoteurs, de sociétés ou bien encore de particuliers. De ce fait, elle travaille à la réalisation de bâtiments aux usages différents tout en répondant aux attentes et besoins de chacun de leurs mandants. Ainsi on lui doit des villas, des immeubles, des bureaux, des show-rooms, des hôtels, des salles de sports… la liste est longue car la polyvalence fait partie de ses forces. Par ailleurs, par leurs différences et leur complémentarité, elle propose également de la construction métallique, un atout qui séduit beaucoup de clients.

MYA Bâtiment multifonctionnel – Courtételle.

531


Résidence NA – Pleigne.

532


Résidence M – Bassecourt.

Une approche contemporaine S’il est un adjectif qui résume parfaitement la philosophie et l’approche de Nigro Architecture, c’est différent ! En effet, le bureau a une attirance pour le contemporain. Pourquoi lui ? parce qu’il lui permet, en jouant avec les volumes, la structure et les matériaux, de ne pas tomber dans le classique ou le déjà-vu. Il en use autant pour des constructions neuves que pour des rénovations. Ainsi, une ferme peut se voir adjoindre une nouvelle partie plus moderne sans pour autant perdre de son âme. Un exercice dans lequel il excelle ! A ceci s’ajoutent deux autres éléments, la lumière et les terrasses. Ainsi, au plus qu’il est possible, chacune de ses réalisations comporte de grandes ouvertures vers l’extérieur et des terrasses comme une belle pièce supplémentaire où il fait bon vivre. Un pas à pas nécessaire Si les besoins et les attentes de chaque client sont abordés au fil des rencontres, quand le projet prend forme, nos architectes l’affinent en se rendant sur le terrain. Voir un bâtiment à rénover ou l’emplacement d’une parcelle est plus que nécessaire à leurs yeux. Cette démarche leur permet par la suite de proposer une première idée viable et en accord avec ce qu’attend la personne.

Route de Porrentruy 80 – CH-2800 Delémont Tél. +41 32 422 48 23 info@nigro-architecture.ch www.nigro-architecture.ch

533


FACCHINETTI AUTOMOBILES SA

Des services sur-mesure Toujours à la disposition d’une clientèle qui vient autant pour la qualité des marques BMW et MINI, la diversité des modèles, les services qui lui sont proposés que pour l’accueil qui lui est réservé, Facchinetti Automobiles à Delémont compte dans le paysage automobile jurassien.

534


il a l’assurance d’être écouté, entendu, informé au plus juste et de se voir proposer la meilleure solution. Etre proche des clients est un élément clé de la philosophie de Facchinetti Automobiles qui explique, entre autres, son succès.

Un groupe présent dans toute la Romandie En 2006, Daniel Knöpfel achète un garage du nom de Facchinetti à Neuchâtel et fonde le groupe Facchinetti Automobiles SA. Dans la foulée, il y installe une concession BMW et MINI puis étoffe ses adresses en ouvrant 4 autres succursales à Genève-Meyrin, à Gland-Vich, à La Chaux-de-Fonds et à Delémont. Cette dernière est dirigée par Pascal Mercier, professionnel du secteur, qui met toutes ses connaissances et compétences au service de la fidèle clientèle que compte le garage. Deux marques d’excellence Si l’on souhaite acquérir un véhicule BMW ou MINI, à la robustesse, la sportivité et l’élégance avérées, rendez-vous chez Facchinetti Automobiles à Delémont. Les deux marques sont synonymes de qualité et les mots ne manquent pas pour traduire l’envie et la confiance qu’elles suscitent. Elles permettent au garage d’avoir à sa disposition un éventail de choix, chacune propose des modèles thermiques, hybrides ou encore électriques. Facchinetti Automobiles propose également un service dédié aux entreprises : Le Fleet center by Facchinetti Automobiles. Une équipe plurilingue, qualifiée, certifiée aux normes du Groupe BMW, particulièrement attentive aux besoins des institutions employant plusieurs véhicules. Aux véhicules neufs proposés s’ajoutent ceux d’occasion, de différentes marques, visibles en permanence sur le site internet des garages. Tous ont été révisés et sont vendus avec une garantie. Un accompagnement sans faille Les personnes souhaitant acquérir un modèle BMW ou MINI sont assurées de recevoir un accueil sans faille chez Facchinetti Automobiles. Toutes sont guidées et conseillées par un collaborateur à leur écoute qui leur propose les modèles les plus viables. Quand le choix est fait, le véhicule livré, il reste à la disposition de chacun de ses clients, une relation de proximité qui a fait ses preuves. Il en va de même pour le service aprèsvente dont la qualité des services et le savoir-faire éprouvé des équipes est reconnu. De plus, quand un client a une question,

La relation client au centre des priorités La relation client étant au centre des priorités du Groupe Facchinetti Automobiles, les garages organisent régulièrement des événements afin de renforcer les liens avec leurs clients et les faire profiter d’expériences uniques, qu’ils ne pourront vivre ailleurs. Sont régulièrement organisés, des ateliers au sein même des showrooms : cours de cuisine, assemblage de couteaux Suisse, dégustation de vin… Le but étant de créer une relation privilégiée avec la clientèle. Les équipes organisent également régulièrement des centres d’essais dans le canton afin de faire découvrir les derniers modèles proposés par les marques BMW et MINI. Dernièrement, les clients MINI ont eu la chance de participer au RALLYE MINI Facchinetti Automobiles, les clients ont pris la route direction Glacier 3000 avec des pauses ludiques sur le parcours.

Route de Moutier 113 – CH-2800 Delémont Tél. +41 32 471 01 01 www.facchinetti.ch

535


INTERVIEW

GABRIEL VOIROL MAIRE DE PORRENTRUY

«Bonjour Porrentruy!» une ville ouverte à autrui Porrentruy se métamorphose, inspire d’autres villes pour ses initiatives culturelles, mais elle n’en prend pas pour autant la grosse tête. Dans ses rues, que l’on se connaisse ou non, on aime se saluer, comme le rappelle le plus fervent amoureux du chef-lieu du Jura, son maire depuis cinq ans, Gabriel Voirol.

© Géraud Siegenthaler

536


Quels ont été pour vous les événements marquants de ces cinq dernières années en tant que maire de Porrentruy? Je retiendrai avant tout le plaisir de travailler en groupe. Certes parfois avec des débats animés, mais c’est également une force. Au-delà des différences, des amitiés et des complicités très fortes sont nées. Pour moi, la politique n’est pas synonyme de confrontation mais de construction à plusieurs d’un projet. Un fait marquant est la place prise par les enjeux liés à l’environnement. Un domaine qui il y a quelques années semblait «tranquille» à gérer, et qui a progressivement pris de l’ampleur au point que maintenant pratiquement tous les dossiers des autres départements transitent par un regard environnemental.

Durant ces dernières années, nous avons également souhaité élargir les réflexions à l’échelle de la région, rapprocher les communes pour mettre en place une structure nécessaire au bon fonctionnement actuel et futur. C’était primordial pour permettre aux politiques de pouvoir se concentrer sur le stratégique et laisser d’autres spécialistes gérer l’opérationnel. Ces jours-ci, nous réfléchissons justement à une meilleure gouvernance au niveau de la région. La nouvelle patinoire a beaucoup aidé dans ce sens, car on a pu voir que les 21 communes (aujourd’hui 20) ont décidé de confier la gestion à une seule entité. Travailler ensemble est devenu une réalité et d’autres régions du canton regardent ce qui se passent et se laissent inspirer. Quels sont les grands projets à venir pour la ville? Le positionnement de Porrentruy en tant que chef-lieu est central pour une région, mais il ne s’agit pas ici de dominer les autres communes. Le projet qui m’a le plus tenu à cœur est le Plan directeur localisé «Cœur de ville» qui consiste en une vision sur 25 ans de notre vieille ville. L’artère centrale de la rue Pierre-Péquignat était en mauvais état et nous avons convenu de réfléchir à cette rue et à l’ensemble du centre. Jusqu’à alors, les aménagements étaient considérés d’une rue à l’autre, sans vision globale. Avec ce projet, nous visons un assainissement sur 15 à 20 ans pour redonner une âme au cœur de la ville, tout en tenant compte des différentes formes de mobilité. Les travaux de l’artère principale ont débuté cette année et on a pu constater une belle attente de la part de la population. C’est une importante réussite en terme de cadre de vie.

537


Cela n’avait jamais été mis suffisamment en valeur mais désormais divers projets sont liés aux accès à l’eau qui environne notre ville. Le sport tient également une place importante à Porrentruy, quels projets sont en cours dans ce domaine? En effet, ici nous aimons le sport! Lorsque le Hockey club Ajoie a gagné la Coupe de Suisse en 2020, 7000 Jurassiens se sont déplacés à Lausanne pour assister au match, c’est quasiment un dixième des habitant·e·s du canton! Nous venons justement d’inaugurer cette année la nouvelle patinoire et de rénover notre piscine. Un important projet va prochainement émerger à Porrentruy: le Jura bike park. Il aura pour but d’offrir aux cyclistes et amateur·trice·s d’engin à roues un lieu sûr et loin du trafic, tout en incluant des sentiers piétons pour déambuler et des terrains de foot et de rugby, tout cela dans un cadre magnifique. Une deuxième zone qui va être réaménagée est la place des Bennelats. Des appartements protégés vont y être construits autour de la vie intergénérationnelle. Cette place recèle diverses fonctions et il s’agissait de réfléchir à ces différents visages, que ce soit pour des aires de repos ou aménager du mieux possible pour accueillir des manifestations qui y ont parfois lieu. Tout cela va mener à un changement visuel très fort. Enfin, les aménagements vers le cours d’eau vont également beaucoup modifier les habitudes citadines. C’est un plaisir d’observer des étudiant·e·s qui vont désormais se prélasser au bord de la rivière. En cela, c’est un certain retour aux sources, et c’est le cas de le dire puisqu’étymologiquement, le nom de Porrentruy viendrait de Bruntrutum, qui signifie «pays des sources abondantes».

Vous mettez l’accent sur l’importance des échanges entre les habitant·e·s et leur ville, comment cela s’articule-t-il dans votre travail? C’est un point important, et un changement au niveau de notre communication doit être envisagé. Les communes souhaitent en effet pouvoir mieux échanger avec les citoyen·ne·s, car on a parfois l’impression que ce sont deux mondes trop éloignés l’un de l’autre. Nous avons récemment initié la campagne «J’aime ma commune, je m’engage» pour inviter la population à s’engager pour les prochaines élections. Nous avons un atout majeur dans notre ville: les gens se disent bonjour! Cela interpelle les personnes qui viennent d’ailleurs. Mon rêve serait de pouvoir axer notre communication autour de ce slogan «Bonjour Porrentruy!» A partir de là, pourquoi ne pas développer une app? Une manière assez simple de transmettre des informations utiles et qui permettrait de renforcer les liens pour sentir que «c’est la commune qui communique directement avec moi».

Rue Pierre-Péquignat 2 CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 465 77 77 www.porrentruy.ch

538


Atelier RAM Architecture Menuiserie Basé dans le Jura et spécialisé dans la construction de maisons familiales, la rénovation de logements, l’extension de bâtiments, la conception de mobilier ou encore l’installation temporaire, RAM travaille avec des valeurs authentiques dans un contexte architectural, social et culturel. Inspiré par ce qui nous entoure au quotidien, le sens du détail est primordial pour notre atelier qui cherche à matérialiser à travers chacun de nos projets, le rêve de l’utilisateur.

RAM

2900 Porrentruy – 079 681 60 45 info@atelier-ram.ch – atelier-ram.ch


LAMBORGHINI PORRENTRUY

Un garage d’exception Adresse de rêve pour les amateurs de belles cylindrées, Lamborghini Porrentruy fait accourir les passionnés de toute la Suisse. Dans le show-room de quelques 4000 m2 s’offre au regard un large choix de véhicules sportifs et de luxe.

540


Il était une fois au Salon de l’Automobile à Genève En 1980, Roland Affolter fonde un garage à Porrentruy. Son but d’alors est de proposer à la vente des véhicules haut de gamme. Trois ans plus tard, de passage au Salon de l’Automobile de Genève, il s’arrête sur le stand Lamborghini et après quelques temps de discussion réussit le pari fou de devenir concessionnaire officiel de la marque. Quelques semaines plus tard, arrive à Porrentruy la première Lamborghini Countach et il n’en faut pas plus pour que la belle italienne fasse son travail et attire de plus en plus d’aficionados dans l’établissement bruntrutain. L’histoire est en marche ! Lamborghini Porrentruy est le plus ancien agent toujours en fonction au monde avec ses 38 ans d’activités de concessionnaire officiel. Au quotidien, une équipe d’une vingtaine de professionnels chevronnés et passionnés gèrent l’atelier et l’administratif, et qui, pour certains, sont là depuis les débuts. En 2015, Richard Affolter a rejoint la société, au département commercial

tion, dans lequel sont mises en avant des dizaines de Lamborghini ainsi que des voitures de toutes marques, neuves et occasions.

Visite d’un show-room hors du commun Durant ces 4 décennies, le garage d’origine a bien grandi ! Ainsi, en 2020, il a subi des travaux d’importance pour accueillir sa clientèle dans un show-room d’excep-

Un héliport accueille les clients les plus pressés En 2021, le garage vise la neutralité carbone en installant sur le toit 1000 m2 de panneaux solaires qui produiront env. 200 000 kw.

Voyeboeuf 1A CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 466 40 44 info@lamborghiniporrentruy.ch www.lamborghiniporrentruy.ch

541


Depuis plus de

Réalisation | Transformation | Rénovation | Numérisation d’ancien plans | Relevé de biens existants | Etude d’impact Demande de permis de minime importance et sanction définitive

Chemin de la Grève 3A | CH-2025 Chez-le-Bart | Tél. +41 32 846 45 95 info@domotis.ch | www.domotis.ch 542


INDEX Bien Vivre Neuchâtel & Arc jurassien est vendu dans les K Kiosk du canton Diffusion auprès des: •  Entreprises neuchâteloises et de l’Arc jurassien. •  Médecins, avocats, notaires, fiduciaires. •  Administrations communales, pouvoirs publics, banques, assurances, écoles, cliniques et centres médicaux. •  Membres de l’Association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) et de CURAVIVA. •  Membres de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse (FH), membres de l’Association Patronale des Industries de l’Arc Horloger (APIAH) et de Watch City, exposants salons internationaux de l’horlogerie. •  Ingénieurs et architectes, Service des bâtiments du canton de Neuchâtel, membres de SIA Neuchâtel, de la Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs (FNE), de l’UNAM, de la FNSO (EIT.neuchâtel, ANECEM, Métaltec Neuchâtel, ANEPP, Suissetec Neuchâtel, ANTV). •  Membres de GastroNeuchâtel, Neuchâtel Vins & Terroir, grands restaurants, offices du tourisme, hôtels 3, 4 et 5 étoiles, clubs de golf, musées cantonaux. •  Agences immobilières (Membres de l’USPI), membres de la Chambre Neuchâteloise de Commerce et de l’Industrie (CNCI), Service de l’économie du canton de Neuchâtel (NECO), Association Industrielle et Patronale (AIP). •  Membres de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA). •  A l’étranger, ambassades, salons touristiques. Photos de couverture : © Shutterstock, Ephéméride

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 – CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 – Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch Marketing – Publicité Didier Benais – Tél. +41 79 630 94 55 Parution annuelle – Tirage Edition 2022-2023 – 15 500 exemplaires Graphisme GraphicTouch, Morges – www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey

www.editions-bienvivre.ch

Acquaroli Architecte...............................................398 ADEB Sàrl....................................................................423 Aiguilla SA.........................................................188/509 Alain Pisteur Immobilier......................................496 Alza Architecture-Conseils Sàrl..........................390 AMEP SA......................................................................121 Armée du Salut..........................................................321 ArteCad.........................................................................193 Artime SA....................................................................246 Atelier d’architecture M........................................514 Atelier RAM................................................................539 B&B Louis-Favre 21..................................................481 Ballons du Léman Sàrl............................................457 BCP Tourbillons........................................................216 Belvédère Dubied......................................................332 BORKO Sàrl.................................................................252 Bovet SA.......................................................................373 Breguet...............................................................................2 Breitling.......................................................................... 16 Bryek Horlogerie Sàrl..............................................200 Carmine Panizza SA.......................................422/436 Carrosserie Voba.......................................................300 Cédric Haldimann Architecte.............................374 Ceraph......................................................................4/526 Chopard.......................................................................... 18 Comte Immobilier...................................................521 Corum............................................................................. 27 Cr-Home Sàrl..............................................................120 Domotis SA........................................................286/542 Donzé Cadrans SA....................................................209 Droz Peinture Sàrl...........................................102/435 Ebel................................................................................... 21 Ecole Moderne...........................................................354 Ecole Roche.................................................................350 EMS Clos Brochet.....................................................311 Ephéméride Sàrl....................................................8/196 Equada..........................................................................142 Espace Rousseau Neuchâtel.................................364 Essima étanchéité SA..............................................428 Facchinetti Automobiles SA...................42/72/534 Fondation La Résidence - À la belle vie............326 Fondation La Résidence - Ferme Willy Pingeon............................................................329 Fondation WOSTEP................................................176 Franck Muller............................................................180 Gagnebin Horlogerie SA........................................232 Gaille Construction SA.................................383/411 Garage du Crêt...........................................................295 Garages Hotz SA...........................................44/46/110 GEESCO........................................................................228 Gérance Michel.........................................................107 GMG Composants...........................................149/203 Groupe AFH Automobiles Hauterive SA.......................................34/36/38/40/80 Haute Capital Partners SA...........................488/495 HEIG-VD......................................................................402 Home Médicalisé Le Foyer....................................316 Hôtel Fleur de Lys.....................................................466 Hôtel Ibis Delémont................................................482 Hublot............................................................................. 25 I.D. Individual Doors SA...............................302/420 id-inox / id-loc / GastroEstimation....................472 Infra Tunnel SA.........................................................368 Institut de Génie Thermique...............................404 International School of Neuchâtel....................358 IPAS architectes SA..................................................394 Iron Cube Sàrl............................................................114 Julien Dubois Architectes SA..............................136 Juval Horlogerie........................................................172

Kaderli AG...................................................................290 Kundert SA..................................................................190 Labrousse Sàrl.............................................................. 66 Lamborghini Porrentruy........................32/487/540 L’Atelier Gravure......................................................206 Longines.......................................................................544 Lovis Décolletage Sàrl.............................................220 Matile et Sauser Entreprise Générale SA.......... 97 Mazars SA............................................................. 61/262 Mediam Suisse Sàrl..................................................181 Menuiserie Vauthier SA........................................446 Messika..............................................................................6 Michaud Bijouterie & Haute Horlogerie........... 70 Michel H............................................................... 31/198 MSBR Nouvelle Génération SA..........................384 Musée international d’horlogerie............... 50/152 Naef Immobilier SA.......................................... 87/279 Nexium Immobilier...............78/128/245/275/462 Nigro Architecture...................................................530 Parmigiani..................................................................... 14 Piaget............................................................................... 54 Piguet Galland & Cie SA........................................269 Planeïte SA..............................................................56/88 Pradoren...................................................................29/74 Preci-Dip SA................................................................500 Pro Access Sàrl...........................................................431 Rey Hôtels & Résidences.......................................452 Résidence La Source SA.........................................337 Ryf SA............................................................................184 S&T Polissage Sàrl...........................................150/156 Sanet Nettoyages SA................................................257 Sigrist Sàrl...................................................................441 SKY Automobiles Sàrl........................................48/90 Société Electrique du Val-de-Travers SA.........115 SPDL SA...............................................................202/236 Swiss Welding Institute........................................406 TCL Concept...............................................................224 Technocut SA.............................................................234 Technofinish SA / Technoformage SA....161/166 Télôs Watch SA.................................................. 12/212 Tissot............................................................................... 23 TransN........................................................ 130/4e couv. Université de Neuchâtel (UniNE).............344/346 Vitalitem.............................................................307/458 Vitrerie Schleppy SA...............................................451 Vitrocsa.........................................................2e couv./62 Winhomes Immobilien Sàrl................................510 Zenith ............................................................................. 10

CLIN D’ŒIL...

543


Elegance is an attitude Kate Winslet


THE LONGINES MASTER COLLECTION


Au fil de nos lignes... Explorons le canton de Neuchâtel et ses plus belles expériences en transports publics. www.transn.ch/au-fil-de-nos-lignes

www.transn.ch

notre force, votre réseau