{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

ÉDITION 2020 / CHF 5.-

...en Valais SANTÉ

À la pointe du progrès

ÉNERGIE & ÉCONOMIE

Des enjeux importants

RECHERCHE & FORMATION

L’excellence valaisanne

PERSONNALITÉS

La parole aux présidents

IMMOBILIER & AMÉNAGEMENT Des experts engagés

TOURISME & GASTRONOMIE Un terroir à découvrir

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Les bâtisseurs de demain


Breguet La Marine Marine Dame 9518

B O U T I Q U E S B R E G U E T – 4 0 , R U E D U R H Ô N E G E N È V E + 4 1 2 2 3 17 4 9 2 0 – B A H N H O F S T R A S S E 1 G S TA A D + 4 1 3 3 7 4 4 3 0 8 8 B A H N H O F S T R A S S E 3 1 Z Ü R I C H + 4 1 4 4 2 1 5 1 1 8 8 – W W W. B R E G U E T. C O M


Elegance is an attitude Simon Baker

HydroConquest


ÉDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

C’

est toujours un immense plaisir pour moi de vous présenter notre dernière édition. Une 17e et très attendue revue de Bien Vivre en Valais qui retrace l’excellence Valaisanne à travers plus de 500 pages riches en contenu. Dossiers phares, festival de belles images, rencontres inédites, nos équipes sont allés à la rencontre des acteurs de demain qui œuvrent ensemble pour un canton fort et dynamique. Mais avant de vous dévoiler son sommaire, je tiens tout d’abord à vous remercier. Personnalités, partenaires, acteurs régionaux, lecteurs, à tous un immense merci pour votre fidélité et pour la confiance que vous nous témoignez au quotidien. Dans cette édition exceptionnelle, la santé est à l’honneur avec la présence d’Esther Waeber-Kalbermatten, Conseillère d’Etat en charge du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture. Elle dévoile les grands projets en cours dans ce secteur en constante évolution. A découvrir également un portrait de l’AVALEMS avec une interview de son directeur Arnaud Schaller qui œuvre pour offrir à nos aïeux un lieu de vie plus adapté aux besoins actuels.

Parmi les dossiers phares de cette édition 2020, Bien Vivre a mis l’accent sur deux importants sujets d’actualité : l’énergie et l’économie. Roberto Schmidt, Chef du Département des finances et de l’énergie et Frédéric Favre, en charge du Département de la sécurité, des institutions et du sport développent les enjeux, la stratégie cantonale et les objectifs de demain. L’excellence valaisanne est également représentée à travers notre dossier recherche & formation. Place aux élus locaux qui font front commun pour un canton fort et en pleine mutation. De Monthey, en passant par Martigny, Sion, Sierre ou encore Brigue-Glis, la parole est donnée aux présidents des principales villes valaisannes. La part belle est aussi faite au tourisme, secteur incontournable d’un canton riche en couleurs avec Damian Constantin, directeur de Valais/ Wallis Promotion qui évoque les nouveaux axes de développement et les nombreuses actions menées dans ce domaine. Dans ce numéro, retrouvez aussi nos grands dossiers consacrés à l’Immobilier, la Construction et l’Architecture. Jacques Melly, Conseiller d’Etat en charge du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement, revient sur le chantier du siècle : la 3e correction du Rhône et dévoile les autres projets en cours de cette nouvelle décennie. Grégorio Bonadio, président de la SIA section valais ou encore Gabriel Décaillet, directeur du Bureau des Métiers expliquent quels sont les enjeux des dossiers du moment. Sans compter la présence de nombreuses associations professionnelles valaisannes qui représentent les bâtisseurs de demain. Enfin, vous retrouverez notre agenda 2020 des manifestations, rubrique toujours très appréciée et nos dossiers consacrés au thermalisme et à la gastronomie avec un tour d’horizon des grandes tables Valaisannes. Bonne lecture ! Didier Benais, Editeur et Directeur de la publication

3


SOMMAIRE

EVENTS / AGENDA 9/27 Des moments phares

SANTÉ 53 A la pointe du progrès

9/27

ESTHER WAEBER-KALBERMATTEN, cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture « Un quotidien intense et passionnant » 54 ARNAUD SCHALLER, directeur de l’Association Valaisanne des EMS Réinventer les EMS de demain THERMALISME : Le Valais, une histoire d’eau...

ÉNERGIE & ÉCONOMIE 54

114

68 100 113

Des enjeux importants ROBERTO SCHMIDT, chef du Département des finances et de l’énergie « Comme ministre de l’énergie, je définirai le Valais comme étant le cœur énergétique de la Suisse »

114

AMÉDÉE KRONIG, président de l’Association valaisanne des producteurs d’énergie électrique Lutter au quotidien pour la sécurité de tous

118

FRÉDÉRIC FAVRE, chef du Département de la sécurité, des institutions et du sport Le Valais, un canton sûr

122

VINCENT RIESEN, directeur de la Chambre valaisanne de commerce et d’industrie La transition démographique, un enjeu pour demain

138

MARCEL DELASOIE, secrétaire général de l’Union valaisanne des arts et métiers L’importance de rester proche de l’Union Européenne

148

RECHERCHE & FORMATION

157

L’excellence valaisanne

122

158 4

Portrait du Service des hautes écoles du Département de l’économie et de la formation

158

MARC-ANDRÉ BERCLAZ, directeur opérationnel du pôle EPFL Valais-Wallis « L’EPFL contribue à propulser le Valais dans le XXIe siècle »

164

ALEXANDRE MOULIN, président de l’Union valaisanne des écoles privées Des étudiants promus ambassadeurs

182


PERSONNALITÉS

193

La parole aux présidents STÉPHANE COPPEY, président de la ville de Monthey Une ville qui bouge 194

194

202

ANNE-LAURE COUCHEPIN VOUILLOZ, présidente de la ville de Martigny Martigny, une ville ambitieuse où il fait bon vivre

202

LÉONARD GIANADDA Quand une richesse est incalculable

214

PHILIPPE VARONE, président de la ville de Sion « Sion est une vraie capitale au cœur des Alpes »

240

PIERRE BERTHOD, président de la ville de Sierre Sierre, une ville qui a su garder son âme

262

LOUIS URSPRUNG, président de la ville de Brigue-Glis « Nous nous considérons comme le centre de prestations et de formation du Haut-Valais » 278

214

240

IMMOBILIER & AMÉNAGEMENT

289

Des experts engagés USPI Valais, Union suisse des professionnels de l’immobilier Les fausses économies des algorithmes 290

TOURISME 262

278

Un cadre de vie époustouflant DAMIAN CONSTANTIN, directeur de Valais/Wallis Promotion Fourmilier de projets pour toucher les sommets 320 BERNO STOFFEL, président de l’Association des remontées mécaniques du Valais Les sports de neige dans le Valais, un atout

346

CRANS-MONTANA TOURISME & CONGRÈS

344 346

OFFICE DU TOURISME SION : Bienvenue dans la capitale du Valais

366

VERBIER PROMOTION : Verbier, un terrain de jeu infini pour des expériences illimitées

374 394

CHABLAIS RÉGION : Pour un Chablais qui bouge

366

319

374 5


SOMMAIRE

GASTRONOMIE

404

Le Valais, terre de saveurs

418

ANDRÉ RODUIT, président de Gastrovalais « Oser pour mieux valoriser »

418

PATRICK BÉROD, président de l’Association hôtelière du Valais Ré-imaginer l’hôtellerie pour la rendre toujours plus attractive

426

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

431

Les bâtisseurs de demain JACQUES MELLY, conseiller d’Etat en charge du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement La 3e correction du Rhône, le chantier du siècle 432

432

GRÉGORIO BONADIO, président de la SIA Valais La construction et l’environnement : les nouveaux enjeux

448

PATRICK ROBYR, président de l’USIC La digitalisation, un des enjeux de demain

460

GABRIEL DÉCAILLET, directeur du Bureau des Métiers Développer, innover et surprendre 468

468

ÉRIC BALET, président d’Avenir Industrie Valais Nouvelle dynamique pour ces lanceurs d’alerte

472

MAXIME MÉTRAILLER, président de l’AVEMEC Le bois, un secteur d’avenir

484

THIERRY SALAMIN, président de l’AVIE Valoriser la formation pour un travail de qualité

512

STÉPHANE LATTION, président de JardinSuisse-Valais Tout mettre en œuvre pour valoriser l’image de la profession 516

MARCHÉ DE L’AUTOMOBILE 516

CHARLES-ALBERT HEDIGER, président de l’UPSA-Valais Savoir s’adapter à la voiture de demain

CLIN D’ŒIL

534 6

534

544


NOUS SOMMES MAZARS. ENTREPRENEURS EN AUDIT ET CONSEIL.


UNE ENTREPRISE QUI MET LA QUALITÉ EN TÊTE DE VOS EXIGENCES Chemin du Lazaret 20 ❖ 1950 Sion Tél. +41 27 203 13 88 ❖ Fax +41 27 203 65 14 info@terrettazsa.ch ❖ www.terrettazsa.ch


EVENTS

Des moments phares

© DEPREZ photo – Crans Montana


EVENTS

UNE ÉDITION ANNIVERSAIRE STRATOSPHÉRIQUE POUR LA FOIRE DU VALAIS ! Une offre commerciale inégalée à l’attractivité renforcée, 420 exposants, une exposition sur l’espace qui a ravi le public, 5 Hôtes et invités d’honneur dynamiques et attractifs, un riche programme d’animations, 13 rendez-vous thématiques et de nombreuses nouveautés ont permis à la Foire du Valais de réaliser une nouvelle année exceptionnelle, attirant 233 779 visiteurs au CERM (+3,3% par rapport à 2018). Profitant d’une météo favorable, la Foire du Valais a poursuivi son développement avec une magnifique édition, basée sur les 3 piliers fondamentaux qui font le succès de la Foire du Valais : les exposants et l’offre commerciale, la plateforme de rencontre et d’échanges et une offre culturelle et d’animations très riche. La Foire 2019 a également marqué les esprits grâce à sa présence sur les plateformes numériques. La présence digitale, à travers le nouveau site web foireduvalais.ch ou sur les réseaux sociaux, a connu un essor important et les statistiques pour les impressions et les engagements ont dépassé les attentes des organisateurs. L’opération promotionnelle menée avec « Ma Revue à nous » de Frédéric Recrosio de même que la présence d’un digital corner sur le site, ont connu un grand succès.

FESTIVAL DE COR DES ALPES DE NENDAZ Malgré une météo très capricieuse, cette nouvelle édition du Valais Drink Pure Festival international de cor des Alples de Nendaz est une réussite : on a yodlé, on a sonné des cloches, on a claqué des fouets, on a dansé et bien sûr on a joué du cor des Alpes durant tout le week-end à Nendaz ! Le programme a pu être entièrement maintenu avec notamment différentes animations musicales et folkloriques, des morceaux d’ensemble avec près de 150 joueurs ainsi qu’un grand cortège traditionnel. Seule adaptation concédée au temps : le déplacement de la journée du 1 dimanche de Tracouet à Haute-Nendaz, une décision prise trois fois en dix-huit éditions. Le samedi, les qualifications du concours officiel de cor des Alpes ont vu s’affronter 92 joueurs (51 passages au total car certains se présentent en groupe). Les 5 meilleurs solistes et les 5 meilleures formations se sont affrontés lors de la finale le dimanche, sur la plaine des Ecluses. Organisé pour la seconde année consécutive, le concours OFF, au règlement plus souple que le concours officiel car permettant de jouer en plusieurs tonalités, a couronné le duo formé par l’Américaine Annette Cox et la Suissesse Jessica Frossard. Prochaine édition du 24 au 26 juillet 2020. 10

2

3

1. Morceau ensemble. © Sonia Délèze

2. Jessica Froissard et Annette Cox 1er Concours OFF. © Sonia Délèze

3. Claqueurs de fouet. © Sonia Délèze

4. Podium concours officiel g. à d. Myriam Petit, Adopf Zobrist, Duo des Bergers. © Annick Constantin

4


Innovation et Design

¦ Piscine

¦ SPA

¦ Piscine

¦ SPA

Innovation et Design

¦ Hammam - Sauna

¦ Accessoires

¦ Hammam - Sauna

¦ Accessoires

Rue des Sablons 15, 1920 Martigny 027 722 22 45 Rue des Sablons 15, 1920 Martigny 027 722 22 45

www.piscinesetaccessoires.ch info@piscinesetaccessoires.ch www.piscinesetaccessoires.ch info@piscinesetaccessoires.ch


EVENTS

SION SOUS LES ÉTOILES

Photos : © Live Music Production

Martin Solveig clôture une édition record de Sion sous les étoiles avec 3 soirées sur 4 complètes et 52 000 spectateurs, qui sont venus de toute la Suisse romande, aussi bien du Valais que des autres cantons. Pendant 4 jours, les festivaliers ont pu profiter de concerts d’exception sous le soleil et les étoiles, dans une atmosphère familiale et festive, sans aucun incident à signaler. Des artistes aussi remarquables que Soprano, Patrick Bruel, Status Quo, Gotthard, Kendji Girac, Zaz, Krokus au total 16 groupes et 4 DJ, ont choisi de se produire sur la Plaine de Tourbillon, pour la plupart en exclusivité

et pour le plus grand bonheur du public. Les artistes ont particulièrement aimé le paysage somptueux que nous offre le festival ; les vignobles, les sommets enneigés et les châteaux de Valère et Tourbillon illuminés de toutes les couleurs pour l’occasion. Cette édition a été un formidable succès et réaffirme Sion sous les étoiles au rang de 3e plus gros festival de Suisse romande. Nous vous donnons rendez-vous pour la 7e édition du 7 au 11 juillet 2020.

GALA FC SION

Photos : © Keystone

12

Il l’avait promis, il l’a fait ! Le Président du club valaisan Christian Constantin est monté sur scène lors de la première partie de la soirée pour livrer une prestation inédite. Après avoir eu recours à l’aide de plusieurs compères humoristes romands : Marie-Thérèse Porchet, Yann Lambiel, Pierre Aucaigne, Brigitte Rosset, Cuche et Barbezat ainsi que les deux Vincent Kucholl et Veillon, dont les conseils ont été diffusés en vidéo, « CC » a amusé les convives présents avant d’être rejoint par un invité de prestige. En effet, l’emblématique acteur Gérard Depardieu a surpris toute la salle par sa présence et est venu donner la réplique à l’homme fort sédunois qui, une fois de plus, n’a pas hésité à donner de sa personne pour assurer le succès de la soirée. La suite de la partie initiale a été animée par un habitué du Gala, le magicienhumoriste français Eric Antoine. Le juré de « La France a un incroyable talent » a une nouvelle fois fait l’honneur de sa présence et a bluffé le CERM avec des tours dont lui seul a le secret, mettant notamment à l’honneur plusieurs personnalités du club et du football suisse. La deuxième partie du show a fait la part belle à la musique et à la danse grâce à des artistes régionaux.


ÉBÉNISTERIE EDOUARD CHAMBOVEY :

VOTRE ÉBÉNISTE-MENUISIER À COLLONGES EN VALAIS

Rue Maraichon 23 CH-1903 Collonges Tél. +41 27 767 15 18 • +41 79 336 02 23 contact@ce-ebenisterie.ch www.ce-ebenisterie.ch


EVENTS

LA NUIT DES NEIGES

1

2

3

36e

La édition de la Nuit des Neiges a une fois de plus mis en lumière le fantastique travail et le quotidien d’associations qui se dévouent corps et âmes pour le bien d’autrui. Une soirée aux couleurs du Valais et du Brésil, avec aux commandes de cette édition, Katia Hess et Jean-Marc Richard, accompagnés par la troupe haute en couleur des Samba Dancers qui nous ont présentés des danses dignes du Carnaval de Rio. Les deux associations bénéficiaires « Freude Herrscht » et « l’IFPD » ont pu monter sur scène afin de présenter leur fondation à tous les invités et mettre en avant leurs activités. Monsieur Adolf Ogi et Madame Caroline Ogi, pour Freude Herrscht et Madame Christine Magistretti et Madame Hélène Bayeux pour l’IFPD. Les deux associations sont liées par leur implication envers les enfants,

1. Association IFPD – Hélène Bayeux, Katia Hess, JeanMarc Richard, Christine Magistretti. 2. Les Samba Dancers. 3. Adolf Ogi, Katrin Ogi, Anne Gianadda, Caroline Ogi. 4. Hans-Jörg Dütsch, Irma Dütsch et Imad Hatem Photos : © DEPREZphoto-cransmontana

4

offre d’évasion et de liberté du côté de Freude Herrscht et éducation des enfants et développement des compétences pour les femmes de la favela de Cantalogo, l’une des zones les plus défavorisées de Rio, pour l’IFPD. Elles se sont vues remettre un chèque de 50 000 francs chacune, et l’association Valais Argentine un chèque de 5000 francs.

OMEGA EUROPEAN MASTERS L’édition 2019 de l’Omega European Masters a été exceptionnelle du début à la toute fin. Elle a attiré 64 800 spectateurs, record archi-battu. Et au terme des quatre jours de compétition, cinq golfeurs n’ont pas réussi à se départager (-14) et ont joué les prolongations : Rory McIlroy, Lorenzo Gagli, Sebastian Söderberg, Kalle Samooja et Andres Romero. Un play-off à cinq, une première en 80 éditions du tournoi. Les 13  500 spectateurs présents dimanche se sont donc pratiquement tous retrouvés autour du trou 18, avec une seule idée en tête : voir l’idole McIlroy s’imposer pour la première fois à Crans-Montana. Le premier à céder fut l’Italien Gagli en mettant sa balle dans l’eau. Le deuxième éliminé fut Romero qui a lui placé la sienne au pied de la tribune. En entrant son troisième coup, Sebastian Söderberg a contraint le héros de toute une foule à réussir l’exploit. Rory McIlroy est une nouvelle fois passé d’un rien à côté. Tout comme le cinquième joueur de ce play-off, Kalle Samooja. Rendez-vous du 27 au 30 août 2020 pour une nouvelle édition riche en émotions ! 14

Photos : © Omega European Masters / Hervé Deprez


Select Life

Si vous souhaitez aménager votre vie en liberté de choix, c’est le moment ou jamais de recourir au FinanceCoaching. Nos conseillers financiers sont à vos côtés pour vous faire profiter de leur expertise et vous accompagnent dans toutes les étapes de votre vie. Swiss Life Select Sion, Place du Midi 21, 1950 Sion, Téléphone 027 602 61 00

e-mail: sion@swisslife-select.ch

®


EVENTS

XTREME VERBIER Les meilleurs freeriders du monde ont été énormes sur le puissant Bec des Rosses de Verbier, ne laissant rien en jeu. Trois titres mondiaux étaient à gagner à Verbier avec la combinaison familière de nervosité et d’enthousiasme, qui sont toujours présents sur ce lieu légendaire et les meilleurs au monde n’ont pas déçu. SNOWBORD WOMEN – Marion Haerty (FRA, 1re place) a réalisé le run de sa vie avec un gros 360 et a enchaîné deux sauts techniques de barres rocheuses pour ajouter une quatrième victoire record à sa saison. SKI WOMEN – L’héroïne locale Elisabeth Gerritzen (SUI, 1re place) a livré un spectacle incroyable en nous montrant son contrôle et son style sur une ligne exposée. Envoyant sans crainte un saut au-dessus de la première falaise, elle a réussi à tenir sa ligne jusqu’au saut suivant. Mais le spectacle d’Elisabeth ne s’est pas arrêté là, elle termine sur un dernier saut qui la mène à la victoire. SNOWBORD MEN – Jonathan Penfield (Etats-Unis, 1re place) a enflammé la catégorie avec un spectacle éblouissant. Premier coureur à partir, il a enchaîné une série d’énormes sauts, dont un backside 360.

Photos : FWT19 Verbier © DDAHER

SKI MEN – Wadeck Gorak (FRA, 1re place) a séduit les juges avec une ligne impressionnante lors de sa première participation sur le Bec.

VERBIER E-BIKE FESTIVAL Cet été, pour la première fois, a eu lieu le Verbier E-Bike Festival. Pendant 4 jours, Verbier et le Val de Bagnes ont vécu au rythme de l’e-bike avec un beau programme proposant 4 activités différentes : E-Bike Test : lors de l’exposition 100% E-Bike, tous les nouveaux modèles du marché sont testés. C’est l’occasion idéale de comparer différents vélos électriques et de discuter avec les professionnels du marché. Rando Gourmande by Rent a Bike : un beau parcours accessible à tous pour découvrir le charme du Val de Bagne et ses spécialités culinaires. Tours Découverte : Des parcours variés pour tous les niveaux, avec ou sans guide. Tour du Val de Bagnes by Altis : une compétition d’Enduro avec différentes distances : 33 km, 66 km ou 100 km. La distance peut être choisie librement en fonction de vos souhaits et de votre niveau. 3250 participants âgés de 4 à 89 ans, 27 nationalités, 30 marques, 5600 tests... Les chiffres de la première édition sont éloquents et viennent valider le succès de la première édition du Verbier E-bike Festival. Le rendez-vous pour la deuxième édition est déjà pris du 13 au 16 août prochains. 16


Le monde de l’anti-feu et de la sécurité s’ouvre à vous presque sans limites...

Un défi technique ? Nous avons la solution.

Route de la Gruyère 40 – CH-1634 La Roche Tél. +41 26 413 23 42 – www.menuiserie-risse.ch


EVENTS

RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS Au bilan sportif, cette 60e édition a tenu toutes ses promesses. La course a proposé 2 batailles distinctes : Olivier Burri a contenu jusqu’au bout les assauts de Mike Coppens, alors que son fils Michael a sauvé son podium devant les assauts d’un Cédric Althaus en feu sur les spéciales de la troisième journée. Du côté de l’organisation, la satisfaction est au rendez-vous avec une édition anniversaire dont l’ambition était de proposer une fête populaire. Quant au public, il s’est rendu en masse le vendredi et le samedi aux Casernes de Sion pour les Spéciales et le Rally Motor Show Emotion. Enfin, un dernier mot sur le plaisir d’avoir pu accueillir Ken Block qui s’est montré un réel gentleman en se prêtant aux nombreuses sollicitations du public. Un régal pour tout le monde ! Dans la catégorie Junior, le Valaisan Jonathan Michellod remporte le titre. Chez les VHC, c’est Marc Valliccioni qui l’emporte malgré son abandon au « Valais ». Au classement du Clio R3T Alps Trophy, le gagnant Ismaël Vuistiner ira comme l’année dernière étrenner son titre sur les routes d’un autre rallye mythique, le Monte Carlo ; quant au Trophée Michelin, il est lui aussi remporté par Stéphane Berner. Enfin, dans la Coupe Suisse des Rallyes, le podium est remporté par Cédric Betschen.

UNE

26e

1

2

3

1. Jérémie Toedtli – RIV2019. © Project Diffusion Ludovic Carnal

2. Podium – RIV2019 © Etienne Bornet 3. Ken Block – RIV2019 © Etienne Bornet 4. Jonathan Michellod – RIV2019. © Etienne Bornet

4

VINEA

ÉDITION RÉUSSIE POUR LE SALON VINEA DES VINS SUISSES 800 crus à la dégustation et 6 régions viticoles représentées pour un véritable tour de Suisse Fidèle à sa réputation de vitrine des vins suisses, VINEA Le Salon a offert à son public une expérience des plus complètes, avec la présence des 6 régions viticoles helvétiques que sont Genève, Vaud, les Trois Lacs, la Suisse alémanique, le Tessin et naturellement le Valais. Souvent méconnue du grand public, la région du Lac de Bienne, rattachée à celle des Trois Lacs, y était invitée en qualité d’hôte d’honneur. Cette situation exceptionnelle ne s’était plus présentée depuis 5 ans ; une occasion rare, donc, de constater toute la diversité des terroirs et des cépages de notre pays expliquée et exprimée avec passion par des producteurs engagés. Organisatrice du Grand Prix du Vin Suisse en partenariat avec le magazine Vinum, l’Association VINEA a souhaité cette année et pour la première fois partager avec son public une sélection de vins nominés au concours, comprenez ayant été notés parmi les 6 meilleurs de leur catégorie respective Quelque 5800 visiteurs – une fréquentation dans la lignée des éditions précédentes – ont répondu présents. Au terme des 2 jours que comptait la manifestation cette année, organisateurs et producteurs exposants en tirent un bilan satisfaisant.

18


BEAUTIFUL FAST CARS

JAGUAR I-PACE 100 % ÉLECTRIFIÉE

UN PALMARÈS INÉGALÉ Le premier SUV tout électrique de Jaguar part à la conquête de son territoire en silence et sans la moindre émission liée aux carburants. Les empreintes de I’IPACE sont uniquement visibles dans les regards envieux qu’elle suscite et l’obtention de distinctions convoitées. Découvrez-la à l’occasion d’une course d’essai.

Emil Frey Sion Rue de la Dixence 83, 1950 Sion www.sion.jaguar-dealer.ch

I-PACE EV400, AWD, 400 ch (294 kW), consommation (WLTP) 21.2 kWh/100 km, émissions de CO2 0 g/km, équivalent essence 2.3 l/100 km, 29 g CO2/km issus de la production d’électricité, moyenne de toutes les voitures de tourisme immatriculées pour la première fois: 137 g CO2/km, catégorie de rendement énergétique: A.


EVENTS

ZERMATT MUSIC FESTIVAL & ACADEMY

Photos : © Aline Fournier

Les temps forts du festival sont nombreux : le Zermatt Festival Academy s’est produit dans une ambiance chargée d’émotion. Même enthousiasme rencontré pour le concert « à domicile » (Hauskonzert) joué par le Matterhorn Quartett. Les concerts donnés à la grande église St-Mauritius ont drainé les foules le 6 et 7 septembre. Le film In Sturm und Eis projeté au Musée du Cervin a ravi un grand nombre de visiteurs. La Dinner jazz jam session et le concert de Christian Zacharias à Riffelalp affichaient « complet » ! Même ferveur à la English Church qui accueillait la Chapelle des Ducs de Savoie. La Karajan Akademie s’est aussi produit avec grand succès au Château de Brigue. Le concert avec Renaud Capuçon, Cristian Budu et le Scharoun Ensemble à la Fondation Gianadda a soulevé l’enthousiasme du public. Le Scharoun Ensemble a fait forte impression à l’atelier Julen. La Zermatt Festival Academy a eu par trois fois l’occasion de montrer le résultat de leur travail en donnant des concerts à l’Eglise Anglaise, au Parkhotel Beau-Site et au Zermatterhof. Le second week-end a accueilli le chef d’orchestre et de chœur hollandais Ton Koopman, qui a dirigé le Zermatt Festival Orchestra avec divers solistes de la Philharmonie de Berlin dont le violoniste neuchâtelois Christophe Horak et le corniste Stefan de Leval Jezierski.

ZERMATT UNPLUGGED 2019 « Je me suis senti honoré de pouvoir jouer dans un cadre aussi incroyable et devant un public aussi attentif. » Avec cette déclaration postée sur son compte Instagram peu de temps après son concert à Zermatt, le musicien Passenger résume avec justesse l’essence même de Zermatt Unplugged. Le premier jour du festival, Passenger s’est retrouvé seul avec sa guitare sur la scène du grand chapiteau et a témoigné de la puissance indéniable qui ressort d’une musique acoustique ramenée à l’essentiel. Le deuxième jour, Francis Cabrel a prouvé qu’il est à juste titre une légende. La voix merveilleuse du chansonnier au timbre méridional unique, servie par ses chansons langoureuses, a enthousiasmé l’assistance. La première apparition Unplugged du groupe culte Boy George & Culture Club était attendue avec ferveur. Les deux Acts principaux, représentants de la jeune génération d’artistes, sont en bonne voie de devenir eux-aussi des légendes. Avec brio, James Bay et Jessie J ont déroulé dans leurs sets acoustiques leurs capacités musicales exceptionnelles. La pluralité musicale et la proximité entre festivaliers et artistes distinguent Zermatt Unplugged depuis des années. En plus des Acts principaux présentés par cette 12e édition, plus de 100 autres concerts et After Show Partys ont constitué un programme extrêmement varié et ont été l’occasion de moments musicaux intimes. Pratiquement tous les concerts étaient complets. 20

1

© David Biedert

3

Sacha Love.

1. James Bay. © Florian Aeby Photography

2. Sacha Love.

2

© Florian Aeby Photography

3. Taste Village. © Rob Lewis


A celebration of time TONDA Calendrier Annuel

Manufactured entirely in Switzerland parmigiani.com

BASEL Gübelin BERN Goldschmied Stähli CRANS-MONTANA L’Atelier Du Temps ASCONA Gioielli-Orologi Herschmann GENÈVE Air Watch Center, Benoit De Gorski, Gübelin INTERLAKEN Kirchhofer KLOSTERS Maissen LAUSANNE Guillard LUGANO Gübelin LUZERN Gübelin, Les Ambassadeurs MONTREUX Zbinden ST. GALLEN Labhart-Chronometrie VILLARS-SUR-OLLON Brändli Creation ZERMATT Haute Horlogerie Schindler ZUG Lohri ZÜRICH Gübelin, Les Ambassadeurs


EVENTS

VERBIER FESTIVAL La musique a de nouveau fait résonner les montagnes pendant 17 jours avec 56 concerts mainstage, plus de 160 artistes présents, plus de 220 musiciens impliqués dans le programme de formation de l’Académy, 127 masterclasses et répétitions ouvertes ainsi que 107 activités gratuites et accessibles du Unlimited. Après un concert d’ouverture mené avec brio par le VFO sous la baguette de Valery Gergiev et avec Kristof Barati au violon, la production ambitieuse de l’opéra Die Frau ohne Schatten a brillé par l’excellence de son casting et mis en lumière les chanteurs de l’Academy – une opportunité rare pour eux de travailler avec le Maestro Gergiev. Au-delà des moments exceptionnels vécus avec les pianistes Sergei Babayan, Evgeny Kissin, Andras Schiff, Grigory Sokolov, Daniil Trifonov et Arcadi Volodos, cette édition a révélé des pianistes de talent tels que Yoav Levanon, Dmitry Masleev ou encore Cristian Budu. Nouveauté de cette édition : l’initiative Go Green. Un week-end dédié à l’écologie a permis de sensibiliser chacun quant à son impact sur l’environnement et enclenché une réflexion sur les actions à poursuivre pour préserver le cadre magnifique qui héberge le Verbier Festival tous les étés.

1 2 1. Téléverbier 10 h – Gondoliers © Lucien Grandjean

2. VFJO Kochanovsky. © Diane Deschenaux 3. Combins 19 h VFO Luisi. © Lucien Grandjean

4. Combins 18 h Verbier Festival Orchestra – Gergiev. © Diane Deschenaux

3

4

MAXI-RIRES FESTIVAL

1

3

La 12e édition du Maxi-Rires Festival s’est terminée sur un « bilan positif », a indiqué le président de la manifestation, Maxime Délez, avec plus de 80% de taux de remplissage pour les 10 spectacles programmés, malgré une météorologie capricieuse en début de festival. Les festivaliers ont pu assister à une édition fortement marquée par les émotions. Entre les derniers spectacles de certains artistes, les confidences pour d’autres, des sketchs inédits, le public est facilement passé du rire aux larmes ! C’est la fameuse mégère Marie-Thérèse Porchet qui a lancé les festivités le samedi 25 mai pour le Gala d’ouverture, retransmis en direct sur la RTS Un avec plus de 100 000 téléspectateurs. Le duo comique Ben et Arnaud Tsamere a cloturé cette édition haute en couleur. Toutes les représentations ont été saluées par le public friand de culture, d’humour et de rires. Au total, ce sont 25 artistes qui ont défilé sur la scène du Palladium du 25 mai au 1er juin 2019. La prochaine édition du festival se déroulera du 19 au 23 mai 2020.

2 1. Eric Antoine. 2. Marie-Thérèse Porchet. 3. Ben et Arnaud © Pascal Ito

22


Bienvenue au Garage SAURER SA à Conthey Camping-cars Utilitaires légers Camions – Unimog

Garage SAURER SA Rue des Peupliers 14 • CH-1964 Conthey • Tél. +41 27 345 41 41 admin@garagesaurer.ch • www.garagesaurer.ch


AGENDA

Tous les événements à ne pas manquer

© Verbier Promotion

27


AGENDA

SPORT 7-8 MARS FIRST-TRACK FREERIDE

MARS FIRST-TRACK FREERIDE Le First-Track Freeride est une compétition de ski et de snow­ board hors-piste organisée depuis des années dans le Val d’Anniviers. Un événement sportif international haut en couleurs, étape officielle 3 étoiles du Freeride World Qualifier, tremplin pour le fameux Freeride World Tour ! Les 7 et 8 mars 2020 – Val d’Anniviers

NENDAZ FREERIDE La Nendaz Freeride est désormais une des plus grandes compétitions de freeride au monde. Les meilleurs athlètes du Freeride World Qualifier viennent s’y mesurer pour tenter de rentrer sur le Freeride World Tour de l’année suivante. Au total ce sont 4 événements (junior, 2* FWQ, 4* FWQ, Kids), 400 participants, plusieurs milliers de spectateurs, un festival de musique et de film, 2 villages dans la station et sur les pistes, le tout sur une dizaine de jours. 13 AU 25 MARS NENDAZ FREERIDE

Du 13 au 25 mars 2020 – Nendaz

GLACIER BIKE DOWNHILL

14 MARS GLACIER BIKE DOWNHILL

Dès le départ groupé à 3500 m d’altitude, les vététistes s’élancent à vive allure en direction de la vallée. Ici, pas de chemins de terre classiques ou de goudron : c’est sur la glace et la neige que se joue cette course inédite. Les descendeurs doivent composer avec ces conditions particulières tout au long des 1800 m de dénivelé du parcours.

MARS COURSE DE L’ALLALIN Les courses de l’Allalin sont réputées être les descentes de glacier les plus hautes du monde. Les participants de toute l’Europe sont en compétition dans différentes disciplines. Les 27 et 28 mars 2020 – Saas-Fee

7 PEAKS RIVERSTYLE 5e édition du contest de ski freestyle dans le village de Morgins, où des riders de niveau international sautent dans un big air de 23 mètres au-dessus d’une rivière. En plein centre du village, riders pro, semi-professionnels et amateurs s’affronteront dans un battle amical qui regroupera certaines figures locales de la discipline ! Les 27 et 28 mars 2020 – Morgins

Le 14 mars 2020 – Saas-Fee

27-28 MARS 7 PEAKS RIVERSTYLE

28

27-28 MARS COURSE DE L’ALLALIN


MARS 28 MARS AU 5 AVRIL XTREME VERBIER

XTREME VERBIER Verbier accueille chaque année la finale du Freeride World Tour, dans le cadre de l’Xtreme. Après avoir sillonné la planète, les meilleurs freeriders du monde disputent la finale de la compétition sur le mythique Bec des Rosses, culminant à 3222 m. Les couloirs étroits et les pentes extrêmes de la face nord assurent un spectacle à couper le souffle. Adrénaline garantie pour le public rassemblé aux Gentianes !

MAI SION SPRING JUMP Cette manifestation printanière réunira des cavaliers en provenance de toute la Suisse romande qui se départageront sur des épreuves entre 100 cm et 135 cm.

15 AU 17 MAI SION SPRING JUMP

Du 15 au 17 mai 2020 – Sion

JUIN

Du 28 mars au 5 avril 2020 – Verbier

AVRIL WATERSLIDE

5 AVRIL WATERSLIDE

Traverser un bassin à ski sans vous mouiller, saurez-vous relever le défi ? Le Waterslide est l’événement de fin de saison par excellence ! Participant ou seulement visiteur, en famille ou entre amis, le Waterslide est un moment convivial pour tous et offre un show spectaculaire. Le 5 avril 2020 – Les Crosets

LA PATROUILLE DES GLACIERS La Patrouille des Glaciers (PdG) est une course militaire internationale de ski alpinisme de l’armée suisse, ouverte également aux patrouilles civiles. La « compétition par équipe la plus dure du monde » conduit les patrouilles sur 112 kilomètres – effort de Zermatt via Arolla à Verbier.

7 JUIN SLOWUP VALAIS

SLOWUP VALAIS Sport, plaisir et convivialité ! SlowUp Valais vous propose parcours de 38 kilomètres vélo, en skate ou à pied, libre tout trafic motorisé.

Le un en de

Le 7 juin 2020 – Sion, Sierre, Salgesch et environs 27 AVRIL AU 3 MAI LA PATROUILLE DES GLACIERS

Du 27 avril au 3 mai 2020 – Zermatt, Arolla, Verbier

29


Votre spécialiste pour le sport de montagne en Valais Rue du Scex 45 - Sion 027 323 34 71 magasin@follomi.ch www.follomi.ch

Partageons notre passion ! Que l’on soit débutant ou professionnel, que l’on pratique le ski de rando, le ski de fond, l’alpinisme, l’escalade, la randonnée, le trail ou encore que l’on aime l’atmosphère qui règne lors de bivouacs en montagne, Follomi Sports à Sion met à votre disposition son savoir-faire au service de votre passion. Vous trouverez un grand choix de matériel, de chaussures, de vêtements et autres équipements nécessaires à la bonne pratique de votre discipline. Spécialiste depuis les premières heures Créé en 1986 par Jean-Louis Kottelat, Follomi Sports vient d’être repris par Olivier Denis. Christophe, Cyril, Déborah, Gaïlan, Josep, Marie-Denise, Olivier, Pascal et Sam forment une équipe dynamique et experte dans les

30

sports alpins. En effet, chacun d’eux est adepte et pratiquant assidu d’un ou plusieurs sports ce qui leur permet de donner des conseils avisés, d’aiguiller et de relater son propre vécu.


Une offre riche et variée Eté comme hiver, Follomi Sports met un point d’honneur à offrir un conseil personnalisé à chaque client et ce quel que soit son niveau, afin qu’il reparte avec un matériel totalement adapté, du sur-mesure en fonction de chacun. Vous trouverez des dizaines de marques représentées dont Dynafit, Exped, IceBreaker, Mammut, Movement, Patagonia, Petzl,... Pour plus d’éco-responsabilité Lors du choix de ses fournisseurs, Follomi Sports accorde une grande importance à la démarche éco-responsable de ceux-ci. Une production proche de la Suisse est aussi un critère prépondérant. Conseils, services et proximité A la vente s’ajoute la location de matériel pour de nombreuses disciplines dont le ski de rando, le matériel de trekking ou d’alpinisme... qui permettra aux nouveaux pratiquants de partir en montagne en utilisant du matériel à la pointe suite aux conseils avisés d’une équipe d’experts. La palette des services offerts est longue, on notera entre autres : le fartage et l’affûtage des skis, l’aiguisage de crampons et piolets, les réparations ou reprises sur des vêtements... Ici, le service après-vente fait partie intégrante de l’offre ! Chez Follomi Sports, on prend le temps de parler, d’échanger, de conseiller, de partager tout simplement. L’enseigne est le lieu incontournable pour tous les férus de sports de montagne en Valais.

31


AGENDA

SPORT JUILLET GORNERGRAT ZERMATT MARATHON

© www.sepiphot.ch

JUIN 12 AU 14 JUIN SION SUMMER JUMP

SION SUMMER JUMP Cette année encore, hormis les épreuves dédiées aux cavaliers non-licenciés régionaux et nationaux, le public pourra assister à une journée entièrement dédiée aux jeunes cavaliers montant des poney. Nouveauté : l’édition 2020 aura l’honneur de recevoir 2 épreuves qualificatives pour le Championnat Romand des Cavaliers Régionaux. Du 12 au 14 juin 2020 – Sion

SEMI-MARATHON D’ALETSCH Depuis 1986, Bettmeralp accueille une course de montagne classique le long du glacier d’Aletsch. La course n’a pas cessé d’évoluer au fil du temps. De 17,5 km de long à l’origine, la course s’étend aujourd’hui sur 21,1 km, avec un dénivelé de 1050 m, pour une altitude de départ de 1950 m. Le semi-marathon d’Aletsch, qui a été élue plus belle course de Suisse en 2011, ravira les amateurs de course de montagne et les pratiquants de trail running. 20-21 JUIN SEMI-MARATHON D’ALETSCH

Le 20 juin 2020 – Bettmeralp Le 21 juin 2020 – Région d’Aletsch

Ce marathon démarre de StNicolas (1116 m d’altitude) pour rejoindre le Riffelberg (2582 mètres). Les concurrents parcourront 42,195 mètres avec un dénivelé de 1900 mètres. Leurs efforts seront magnifiquement récompensés par un panorama à couper le souffle. Le 4 juillet 2020 – Zermatt

AOÛT CYCLOSPORTIVE DES VINS DU VALAIS Donner à tout un chacun la possibilité de parcourir le vignoble valaisan sur son vélo en côtoyant les professionnels valaisans du cyclisme ainsi que les personnalités du monde sportif, politique et culturel, voilà le menu proposé par la Cyclosportive des Vins du Valais. De chaleureuses et conviviales retrouvailles autour des meilleurs produits de notre terroir sont également prévues sur le site de départ et d’arrivée. Le 1er août 2020 – Sion

1er AOÛT CYCLOSPORTIVE DES VINS DU VALAIS

LE TOUR DES STATIONS Soutenu par de nombreuses destinations du Valais, le Tour des Stations (course cycliste d’endurance) propose trois parcours de distances et niveaux de difficulté différents. Les participants traverseront les paysages enchanteurs du Valais, des vignobles à la haute montagne, en traversant pâturages naturels, petits villages authentiques et stations internationalement reconnues. Le 8 août 2020 – Verbier, Martigny, Ovronnaz – Leytron, Anzère, Crans-Montana, Vercorin, Val d’Hérens, Les Coteaux du Soleil, Nendaz, Veysonnaz

32

4 JUILLET GORNERGRAT ZERMATT MARATHON

8 AOÛT LE TOUR DES STATIONS


AOÛT LE GRAND RAID BCVS

9 AOÛT COURSE PÉDESTRE SIERRE-ZINAL

AOÛT COURSE PÉDESTRE SIERRE-ZINAL Egalement appelée la « course des cinq 4000 », la course Sierre-Zinal est souvent considérée comme l’une des plus belles mais aussi des plus difficiles au monde. Sur quelques 31 km, la course promet des paysages exceptionnels et une organisation des plus soignée. Cet événement plaira à coup sûr aux amateurs de trail running. Le 9 août 2020 – Sierre, Salgesch et environs, Zinal, Val d’Anniviers

JUMPING INTERNATIONAL DE VERBIER

13 AU 23 AOÛT JUMPING INTERNATIONAL DE VERBIER

Après l’immense succès de l’édition 2019, qui a vu la participation de plus de 600 chevaux et d’un très nombreux public, la 23e édition du Jumping International de Verbier revient avec des épreuves qui seront scindées en 2 parties : du 13 au 16 août les épreuves réservées aux cavaliers non-licenciés, poney et régionaux – et du 19 au 23 août le CSI 3 étoiles qui verra s’affronter quelqu’un des meilleurs cavaliers de la planète face au massif des Grand Combin. Du 13 au 23 août 2020 – Verbier

© www.sepiphot.ch

Le GRAND RAID BCVS – Swiss Mountain Bike Race Marathon est la plus importante course VTT d’Europe, en haute montagne. Elle compte en moyenne 3000 participants provenant de 29 pays et plus de 30 000 spectateurs. Le GRAND RAID BCVS s’impose comme la course de VTT de référence au niveau mondial.

21 AU 22 AOÛT LE GRAND RAID BCVS

Les 21 et 22 août 2020 – Nendaz, Grimentz,
 Val d’Anniviers, Evolène, Sion, Hérémence

OMEGA EUROPEAN MASTERS

27 AU 30 AOÛT OMEGA EUROPEAN MASTERS

L’Omega European Masters est l’une des plus prestigieuses compétitions de golf disputées sur sol européen. Situé à CransMontana, au cœur des Alpes suisses, le Golf-Club de Cranssur-Sierre est sans conteste le site le plus spectaculaire du calendrier de l’European Tour. En plus du spectacle sportif de très haut niveau, le public peut également profiter du cadre idyllique et de l’ambiance conviviale de ce golf à la montagne. Une expérience unique et inoubliable. Du 27 au 30 août 2020 – Crans-Montana

SEPTEMBRE JUMPING NATIONAL DE SION Le programme de la 23e édition du Jumping National de Sion c’est vu rallongé d’une journée. Les cavaliers provenant de toute la Suisse romande, apprécient particulièrement le Jumping National de Sion non seulement par rapport aux infrastructures idéales mises à leur disposition, mais également grâce à l’ambiance conviviale régnant dans le village du concours.

© www.sepiphot.ch

9 AU 13 SEPTEMBRE JUMPING NATIONAL DE SION

Du 9 au 13 septembre 2020 – Sion 33


REALFLY

Voler à 200 km/h au cœur de Sion Pour les néophytes comme les aguerris, s’offrir les sensations d’une chute libre en simulateur est un moment unique. A l’occasion d’une première expérience, en solo, en famille, avec des amis ou à l’occasion d’une sortie d’entreprise, on s’interroge. Durant la préparation et les explications données par un instructeur expérimenté, tout y passe, de l’appréhension à l’adrénaline, de l’anxiété à l’excitation. Quand vient le temps de pénétrer dans la haute tour, tout disparaît. On a à cœur de trouver ses marques, de se stabiliser et de profiter de ce moment « suspendu » où l’on vit des sensations uniques, sans aucun vertige ! De 5 ans à… autant que la santé le permet, RealFly accueille tous les amateurs.

34


REALFY EN CHIFFRES

LES OFFRES Une multitude de propositions est à la carte de RealFly que l’on vienne pour la première fois ou que l’on souhaite se familiariser plus avant avec la pratique. Parfait pour célébrer un événement comme un anniversaire ou une sortie à thème, des packages sont proposés. Renforcer l’esprit d’équipe, s’amuser, se faire plaisir... sont des atouts indéniables et pour celles et ceux qui voudraient s’offrir un grand voyage, grâce à un casque de réalité virtuelle, la chute libre s’accompagne d’une découverte de Dubaï, d’Hawaï ou encore de l’Algarve ! Pour avoir testé ce simulateur, nous ne pouvons vous donner qu’un conseil : ALLEZ-Y !

Année ouverture : 2014 Nombre de visiteurs par année : + de 25 000 Hauteur praticable : 14 mètres Ventilateur : 4 turbines de 350 chevaux chacune

BIEN VIVRE A TESTÉ POUR VOUS

RealFly

Route de la Drague 58 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 92 92 info@realfly.ch • www.realfly.ch

35


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE 16 AU 19 AVRIL CAPRICES FESTIVAL

13 AU 21 MARS ROCK THE PISTES FESTIVAL

MARS ROCK THE PISTES FESTIVAL Chaussez-vos skis et rejoignez les pistes des Portes du Soleil dans un cadre exceptionnel et insolite ! Des concerts pour tous les skieurs ont lieu en journée sur des scènes éphémères réparties sur le domaine, uniquement accessibles à ski. Pour prolonger le plaisir, d’autres concerts en après-ski se joueront dans les stations ! Au total, plus de 35 concerts vous sont proposés pendant cette semaine LIVE ! Du 13 au 21 mars 2020 – Région Dents du Midi, Portes du Soleil

AVRIL « CHÔ » ROCK FESTIVAL Le CHÔ Rock Festival remet le couvert pour une nouvelle édition, avec une avalanche de spécialités montagnardes et de concerts. 4 AVRIL « CHÔ » ROCK FESTIVAL

Le 4 avril 2020 – Morgins

CAPRICES FESTIVAL Caprices accueillera des stars internationales pour des concerts de prestige. Une ambiance torride électrifiera Crans-Montana pour des soirées incroyables !

Du 14 au 18 avril 2020 – Zermatt

19 AU 23 MAI MAXI RIRES FESTIVAL

Du 16 au 19 avril 2020 – Crans-Montana

MAI MAXI RIRES FESTIVAL Depuis plusieurs années, ce festival d’humour réunissant des artistes francophones mondialement reconnus propose de purs moments de plaisir dans un environnement alpin exceptionnel. Du 19 au 23 mai 2020 – Champéry

ZERMATT UNPLUGGED Plus de 80 concerts ont lieu sur 14 scènes à travers le village et sur la montagne pendant les cinq jours du festival. Des artistes nationaux et internationaux tels que Chris de Burgh, Alanis Morissette, OneRepublic, Ms. Lauryn Hill, James Blunt, Stephan Eicher, Jason Mraz et bien d’autres se sont enthousiasmés pour cette idée de jouer unplugged et se sont produits sur les scènes du festival.

36

AVRIL

© Aline Fournier

14 AU 18 AVRIL ZERMATT UNPLUGGED


11 AU 13 JUIN SIERRE BLUES FESTIVAL

JUIN

JUIN

SIERRE BLUES FESTIVAL

FESTIVAL INTERNATIONAL DE LITTÉRATURE

Cette nouvelle cuvée du Sierre Blues Festival vous réserve cette année encore de belles découvertes. Etabli comme un événement majeur en Valais et en Suisse, le Sierre Blues Festival propose plus de 30 concerts et des têtes d’affiche internationales. L’attrait incontournable de ces prestations est quintuplé par la beauté du site, niché au cœur de la ville de Sierre et environné de lacs magiques et de superbes montagnes. A ne pas manquer pour ressentir le blues in Siders ! Du 11 au 13 juin 2020 – Sierre, Salgesch et environs

Les 26 et 28 juin 2020 – Loèche-les-Bains

JUILLET VERBIER FESTIVAL

Le Festival des 5 Continents est un événement culturel et socio-culturel basé sur le vivre ensemble. Il offre aux citoyens et citoyennes une occasion privilégiée de rencontres en mettant l’accent sur des découvertes musicales des cinq continents, des dégustations culinaires ainsi que des animations favorisant le vivre ensemble.

Entre le faste des chefs-d’œuvre symphoniques et l’intimité des récitals, ce festival fera battre votre cœur ! Outre le classique, cet événement propose des styles musicaux variés. La Verbier Festival Academy propose des master class dirigées par des stars de la scène internationale et ouvertes au public. Le Verbier Festival Orchestra et le Verbier Festival Chamber Orchestra offrent plusieurs représentations exceptionnelles.

Du 18 au 20 juin 2020 – Martigny

Du 17 juillet au 2 août 2020 – Verbier

FESTIVAL DES 5 CONTINENTS

18 AU 20 JUIN FESTIVAL DES 5 CONTINENTS

Une fois par an, Loèche-les-Bains devient le lieu de rencontre de tous les passionnés de littérature. Montagne, eau et mots : c’est en ces termes que l’on peut décrire le festival de littérature de Loèche-les-Bains. Les lectures organisées dans les lieux les plus divers rendent ce festival absolument unique.

26 ET 28 JUIN FESTIVAL INTERNATIONAL DE LITTÉRATURE

17 JUILLET AU 2 AOÛT VERBIER FESTIVAL

37


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE

24 AU 26 JUILLET VALAIS DRINK PURE FESTIVAL DE COR DES ALPES

JUILLET

AOÛT

VALAIS DRINK PURE FESTIVAL DE COR DES ALPES

GUINESS IRISH FESTIVAL

Le Festival International de cor des Alpes de Nendaz est un rassemblement de joueurs du monde entier, avec concours officiel, grand cortège traditionnel, concerts, productions de groupes folkloriques, bals champêtres et des morceaux d’ensemble (avec plus de 150 sonneurs). En résumé : une véritable fête populaire dédiée au folklore. Du 24 au 26 juillet 2020 – Nendaz

FESTIVAL INTERNATIONAL FOLKLORIQUE D’OCTODURE (FIFO)

27 JUILLET AU 2 AOÛT FESTIVAL INTERNATIONAL FOLKLORIQUE D’OCTODURE (FIFO)

Un Festival de Folklore c’est un espace de paix et de fraternité, sans frontières de races et de religions avec des hommes et des femmes qui ouvrent leur cœur pour échanger le meilleur. Du 27 juillet au 2 août 2020 – CERM, Martigny

Festival populaire de découvertes alliant des artistes de renom qui ont marqué l’histoire de la musique celtique et des groupes en passe de le devenir, tout en mettant sur le devant de la scène des talents suisses. Du 6 au 8 août 2020 – Sion

FESTIVAL FOLKLORIQUE Chaque année, le deuxième week-end d’août, Zermatt se distingue par ses traditions suisses en organisant son festival folklorique. Le temps fort de cette journée : un grand défilé à travers Zermatt avec environ 1200 participants provenant de toute la Suisse. Le 8 août 2020 – Zermatt

SION FESTIVAL Pour cette 56e édition, la majeure partie des concerts du Sion Festival se feront au Théâtre de Valère. L’équipe du Sion Festival et Pavel Vernikov se réjouissent de partager cette belle aventure avec ses partenaires et son public ! Du 14 au 30 août 2020 – Sion

14 AU 30 AOÛT SION FESTIVAL

38

6 AU 8 AOÛT GUINESS IRISH FESTIVAL

8 AOÛT FESTIVAL FOLKLORIQUE


Nous pourrions vous parler de la nouvelle Opel Corsa pendant des heures... Il y a tant de choses à dire sur la nouvelle Opel Corsa, cela prendrait beaucoup trop de temps. Nous préférons par conséquent nous concentrer sur ses fonctions. Commençons par les couleurs vives et la silhouette caractéristique de la Corsa. Sa boîte automatique1 à 8 rapports optimise l’efficience et augmente le plaisir de conduite. Par ailleurs, le mode sport2 garantit à chaque instant une expérience de conduite toute particulière. Le coffre de 309 l peut accueillir tout ce dont vous avez besoin pour partir à l’aventure. Et au cas où cela ne suffirait pas, vous avez toujours la possibilité de rabattre les sièges arrière. La fonction massage3 intégrée dans le siège garantit un voyage confortable et le toit panoramique en verre3 une vue imprenable. L’Opel Corsa est équipée des phares de l’éclairage matriciel IntelliLux LED®3 qui s’adaptent automatiquement à la situation de conduite actuelle et à l’environnement. De plus, l’Opel Corsa dispose de multiples autres fonctions réservées jusqu’ici aux catégories de véhicules supérieures. Le régulateur de vitesse3,4,5 automatique et l’alerte active de franchissement involontaire de ligne3,5,6 sécurisent davantage la conduite sur les autoroutes. Le système de navigation multimédia Premium avec un écran tactile couleurs 10“3, un instrument combiné 7“ entièrement numérique3 et la navigation 3D, affiche des informations routières en temps réel et offre des services de navigation disponibles pour toute l’Europe. Devenez un expert du stationnement grâce à l’aide au stationnement3,5 capable de détecter des places de parking et d’entreprendre les manoeuvres pour vous. La caméra de recul à 180°3 fournit une vue optimale de la situation routière. Vous apprécierez, en plus du confort, le vaste choix de dispositifs de sécurité intelligents pour vivre une expérience de conduite inédite. Réservez un essai de conduite auprès de votre distributeur Opel. Vous êtes encore là? Fantastique. Nous nous permettons, avec l’aimable autorisation de notre département juridique, d’ajouter quelques notes de bas de page. 1Disponible avec moteur 74 kW (100 ch) ou moteur 96 kW (130 ch). 2Disponible sur la Corsa GS Line. 3En option. 4Activation possible entre 30 km/h et 180 km/h. 5Les systèmes d’assistance à la conduite d’Opel assistent le conducteur dans leurs propres limites. Le conducteur reste cependant responsable de la conduite du véhicule. 6Le conducteur doit garder ses mains sur le volant pendant la durée d’utilisation du système. Vous trouverez de plus amples informations sur opel.ch

… mais rien ne vaut le plaisir de la conduire. LA NOUVELLE OPEL CORSA Un essai de conduite vaut mieux qu’un long discours.

Sion 027 329 06 40 rue Traversière 10 Sierre 027 451 70 70 rte du Simplon 75

www.atlasautomobiles.ch

AUTOMOBILES


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE MARS LES PRÉJUGÉS Comment se comporter quand on est amoureux ? Que dire ? Que faire ? Comment réagir quand le sentiment amoureux vous traverse ? Pas facile d’exprimer son désir dans une société pétrie de normes et d’idées préconçues. 3 MARS LES PRÉJUGÉS

Le 3 mars 2020 – Théâtre de Valère, Sion

KAL Arrivé seul sur une plage battue par un cyclone, Ram, un homme exilé, s’effondre sur le sable. Il a tout perdu, femme, enfant, peuple. Il rencontre alors Kal, une femme mystérieuse, qui va l’aider à se relever et le conduire au sommet d’un volcan enneigé. Transi de froid, Ram s’évanouit dans la neige. Au réveil, Kal a disparu, après avoir sauté dans le cratère. Une histoire qui se termine aussitôt qu’elle commence, fugace et éternelle, comme l’amour.

12-13 MARS KAL

Les 12 et 13 mars 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

UNE DEMANDE EN MARIAGE Une demande en mariage est une farce en un acte qui dépeint les mésaventures de trois personnages ubuesques devant la nécessité de se marier. Tchekhov traite ici avec légèreté de l’incapacité délirante de l’être humain à se maîtriser lorsque les enjeux sont d’une importance cruciale. Les 16 et 17 mars 2020 – Théâtre de Valère, Sion

16-17 MARS UNE DEMANDE EN MARIAGE

© Cie Barberine

40

MARS PLAIDOIRIES AVEC RICHARD BERRY

Richard Berry incarne les grandes figures du barreau, et nous fait revivre les grands procès qui révèlent des faits de société majeurs ayant marqué l’histoire judiciaire de ces quarante dernières années et ayant eu de profondes répercussions politiques et sociales.

18 MARS PLAIDOIRIES

Le 18 mars 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

ARTURO BRACHETTI « SOLO » SOLO est un spectacle de variétés éclectique surréaliste, un voyage magique dans l’esprit d’Arturo Brachetti, à travers ses propres rêves, souvenirs et fantasmes, ainsi que ceux de chacun de nous. Une maison vivante de souvenirs et d’émotions à l’intérieur de laquelle 7 salles de plus de 50 personnages prennent vie grâce à la magie d’Arturo et à sa maîtrise de l’inattendu. Le 24 mars 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

YANN LAMBIEL – Multiple Pour ce retour sur scène en solo, Yann Lambiel croque l’actualité helvétique et internationale, nourrie de ses chroniques radios quotidiennes et de ses récentes expériences artistiques et personnelles. De nouvelles histoires, des numéros inédits, des envies musicales inexplorées et de multiples raisons de rire. Le 26 mars 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey Les 14 et 15 mai 2020 – Théâtre de Valère, Sion

24 MARS ARTURO BRACHETTI

26 MARS + 14-15 MAI YANN LAMBIEL


MARS J’AI RÊVÉ LA RÉVOLUTION

24 MARS J’AI RÊVÉ LA RÉVOLUTION

L’action se déroule durant quelques jours et nuits d’enfermement… J’ai rêvé la Révolution est librement inspiré par la vie et la mort d’Olympe de Gouges. C’est elle qui a écrit en 1791 La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Arrêtée le 20 juillet 1793, jugée le 2 no­ vembre par le Tribunal révolutionnaire, elle est condamnée et exécutée le lendemain. Son dernier texte est une lettre adressée à son fils, écrite le jour de sa mort.

PINK FLOYD HISTORY

Le 24 mars 2020 – Théâtre de Valère

Un spectacle incroyable qui se concentre sur la collection des succès de Pink Floyd, fidèlement reproduits sur la scène. La musique puissante du groupe rock britannique est encore plus glorifiée par un spectacle de lumière, un décor fascinant, des vidéos originales et de super effets visuels.

VIVE DEMAIN !

Le 4 avril 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

AVEC MICHÈLE BERNIER

Mieux vaut rire des «  C’était mieux avant », ou « Au moins quand j’étais jeune » ou « Pour nos enfants, ça va être terrible ! » que de se laisser entraîner par la morosité ambiante, parce que de toute façon la seule chose qui importe, c’est le futur. C’est lui que nous allons vivre. C’est lui qui va nous surprendre. Donc « Vive demain ! » 26 MARS VIVE DEMAIN !

AVRIL

Le 26 mars 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

AVRIL PILETTA REMIX Sur le papier, Piletta est une petite héroïne de conte comme beaucoup d’autres. Remplie de peurs, mais prête à les affronter par amour. Sur scène, elle est tout autre chose. 1er

Le avril 2020 – Théâtre de Valère, Sion

1ER AVRIL PILETTA REMIX

LES ITALIENS

4 AVRIL PINK FLOYD HISTORY

7 AVRIL LES ITALIENS

Dans les années cinquante et soixante, de nombreux Italiens doivent quitter leur pays pour trouver du travail. Les immigrés viennent de toutes les régions d’Italie, leurs milieux sociaux économiques sont différents et leurs traditions, leurs langues, et leurs cuisines varient. Pourtant, lorsqu’ils arrivent en Suisse, ce sont « Les Italiens ». Le 7 avril 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

LES CONQUÊTES DE NORMAN The Norman Conquests est une trilogie théâtrale écrite en 1973. Il s’agit du premier grand succès d’Alan Ayckbourn. Chacune des pièces dépeint les interactions de six personnages durant un weekend dans un cottage anglais à la campagne.

18 AVRIL LES CONQUÊTES DE NORMAN

Le 18 avril 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

41


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE AVRIL ONE MAGIC SHOW

25 AVRIL ONE MAGIC SHOW

LE CHAMPION DU MONDE DE MAGIE 2015 EST DE RETOUR !

MAI

Dans « One Magic Show », les tours s’enchaînent avec l’humour comme seul fil rouge. Le magicien romand Pierric Tenthorey s’amuse avec le public en passant du rire à l’étonnement. Entre stand-up, magie et humour visuel, sans histoires, sans décor, mais uniquement avec quelques accessoires, le spectacle présente la formule la plus directe de l’art magique.

DE VOUS À MOI

Le 25 avril 2020 – Aula de la Tuilerie, Saint-Maurice

THÉÂTRE SANS ANIMAUX La pièce de Jean-Michel Ribes, Théâtre sans animaux, est un résumé merveilleux de la condition humaine mais qui décrit aussi avec une certaine tendresse cet homme empêtré dans ses délires et ses contradictions.

28 AVRIL + 8 MAI THÉÂTRE SANS ANIMAUX

Le 28 avril 2020 – Théâtre de Valère, Sion Le 8 mai 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

MAI LA LOCANDIERA (QUASI COMME) La Locandiera est une célèbre comédie de Carlo Goldoni qui traite du caractère conflictuel du jeu amoureux. Brigitte Rosset et Christian Scheidt relèvent le défi en la jouant dans une version innovante. Le 5 mai 2020 – Théâtre de Valère, Sion

5 MAI LA LOCANDIERA (QUASI COMME)

AVEC MICHEL DRUCKER

Michel Drucker nous a enchantés avec son premier spectacle « Seul avec vous ». Là se sont révélés son incroyable talent de conteur, son humour sensible et délicat, son goût pour les anecdotes pleines de saveur, son amour infini pour ce métier et tous ceux qui y consacrent leur vie. Il lui reste tant de chose étonnantes, émouvantes et bien sûr délicieusement drôle qu’il revient avec un deuxième spectacle. Le 9 mai 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ

9 MAI + 15 MAI SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ

Au coeur d’une forêt mystérieuse et envoûtante, le temps d’une nuit d’été, des couples d’amoureux en fuite, des artisans en répétition pour les noces du roi et autres personnages fantasques se croisent dans un enchevêtrement d’imbroglios jubilatoires. Le 9 mai 2020 – Théâtre de Valère, Sion Le 15 mai 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

M VARIATIONS SUR LA MOUETTE

La Mouette est une des plus célèbres pièces d’Anton Tchek­ hov. Elle aborde magnifiquement de grandes thématiques telles que la liberté de l’artiste, l’amour ou les ambitions déçues. L’actrice et auteure Su-Yeon Kim a fait le pari réussi d’en écrire la suite pour se concentrer sur deux des personnages principaux : Arkadina, actrice, et Trigorine, figure de l’écrivain raté. Le 23 mai 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

42

9 MAI DE VOUS À MOI

23 MAI M – VARIATIONS SUR LA MOUETTE


AVENTURE DRONE SÀRL

Des experts à votre service Spécialiste romand dans le pilotage et l’acquisition de drone, la maintenance et réparation ou encore les services personnalisés, Aventure Drone Sàrl est présent à Martigny, Genève et Saint-Cergue. Créée en 2015, elle a su grâce à son professionnalisme, son savoir-faire et sa rigueur, se faire une place de choix dans un secteur concurrentiel en constante évolution.

Aventure Drone c’est un centre de formation et d’initiation au pilotage d’un drone franchisé Exo Drone Suisse depuis mai 2018. Elle propose une formation diplômante pour professionnel avec une formation de 127 heures sur des drones de moins de 25 kg qui permet de comprendre et d’appréhender les différents aspects techniques d’entretien, de construction et de vols. Les élèves ont le plaisir de construire leur propre drone pendant la formation. A découvrir également les formations pour le loisir ou encore les stages de découverte ou avancé, où les 12 formateurs de l’entreprise mettent tout en œuvre pour offrir à leurs clients un service sur-mesure adapté à leurs besoins. Avec ses équipements haut-de-gamme très performants, Aventure Drone est aussi le partenaire idéal pour tous les exploitants agricoles qui souhaitent mieux connaitre leur domaine et parcelles, adapter les traitements en fonction des informations recueillis ou encore utiliser un drone d’épandage ou contrôler les troupeaux. Son expérience lui permet aussi de vous aider dans vos recherches géologiques et archéologiques grâce à du matériel de pointe qui permet de scanner les sols jusqu’à 8 mètres de profondeur ou dans un cadre militaire d’identifier les zones à déminer et ainsi assurer la sécurité des équipes. Autre domaine de compétence, son savoir-faire dans les travaux spéciaux notamment

dans le nettoyage de façade et toit à haute pression (185 bars) jusqu’à 35 mètres de hauteur. Une prestation sans risque, rapide et efficace. La prise de vue n’a plus aucun secret pour Aventure Drone... Mariage, événements particuliers, cliché business, prise de vue et vidéo de bâtiment, ... elle s’illustre également dans la prise de vue aérienne sur des plateaux de télévision comme sur le tournage de l’émission « Bienvenue chez nous » diffusée sur TF1. Une entreprise à découvrir au plus vite qui place la satisfaction de ses clients, la proximité et la qualité au cœur de chacune de ses actions !

Aventure Drone Sàrl

Rue de l’Ancienne-Pointe 16 • CH-1920 Martigny | Suisse +41 27 558 70 71 • +41 76 452 70 71 info@aventuredrone.ch • www.aventuredrone.ch

43


NOUS AVONS LE 4×4 POUR TES AVENTURES.

RAV4 HYBRID.

100% 4×4. 100% HYBRIDE. ESSAYEZ-LE! Emil Frey Sion Rue de la Dixence 83, 1950 Sion emilfrey.ch/sion RAV4 Hybrid Style 4x4, 2,5 HSD, 163 kW, Ø cons. 4,4 l/100 km, CO₂ 101 g/km, rend. énerg. A. Ø des émissions de CO₂ liées à la fourniture du carburant et/ou de l’électricité 23 g/km, Ø des émissions de CO₂ de tous les modèles de véhicules immatriculés en Suisse: 137 g / km.


LUDOVIC CHAPPEX – JEAN MORISOD – AIMÉ SALAMIN LA COULEUR DES SONGES

7,10,13,15 MARS LE BARBIER DE SÉVILLE

10 MARS NORTH KOREA DANCE

Les 7, 10, 13 et 15 mars 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

Dès le début du XXe siècle, grâce à l’apport de la psychanalyse et au mouvement surréaliste, les songes deviennent la voie royale qui conduit à notre inconscient. Empreints de fantastique et de merveilleux, ils renouvellent l’imaginaire des artistes. A l’occasion de cette exposition, Ludovic Chappex, Jean Morisod et Aimé Salamin exploreront l’univers des rêves, en évoquant notamment chacun à leur manière Little Nemo in Slumberland, l’extraordinaire « odyssée » onirique de Winsor McCay (1905-1914).

NORTH KOREA DANCE

Du 17 avril au 3 juillet 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

MARS LE BARBIER DE SÉVILLE Nous sommes devant la maison du vieux docteur Bartolo qui y détient la jeune Rosine, sa pupille, dans l’idée de l’épouser. Mais Rosine s’est éprise du jeune Comte Almaviva qui, avec la complicité de Figaro, va tout tenter pour approcher sa bien-aimée.

En 1953 était signé l’armistice de Panmunjom, mettant fin à un conflit fratricide qui aura fait près de 3 millions de victimes et abouti à la partition de la péninsule coréenne. De la Corée du Nord, on connaît surtout son dirigeant et sa course à l’atome. Mais qu’en est-il de l’art, de la culture, de la danse ? Le 10 mars 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

MAI XIE XIN DANCE THEATER La chorégraphe Xie Xin est l’une des étoiles montantes de la jeune scène en plein essor de la danse chinoise. Point de départ de la production : la calligraphie chinoise, et plus précisément le signe « rén », qui symbolise l’Homme et donc aussi le corps. Un signe très similaire désigne quant à lui l’intime, l’origine. Le 10 mai 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey 10 MAI XIE XIN DANCE THEATER

ATELIER DE FRANÇOIS PONT, ATELIER PARTAGÉ L’artiste valaisan résidant à Londres ouvre son atelier de gravures à des artistes désireux de développer des expériences d’édition de multiples. Un florilège d’estampes de Victoria Achache, Kate Boxer, Basia Lautman, Bryan Illsley et Tam Giles reflétant diverses tendances de l’art graphique actuel s’affiche sur les murs du restaurant. 1er

Jusqu’au novembre 2020 – Ferme-Asile, Sion

CHEFS-D’ŒUVRE SUISSES

COLLECTION CHRISTOPH BLOCHER

Depuis 1979 l’ancien conseiller fédéral Christoph Blocher a réuni une des plus prestigieuses collections d’art suisse, dont les points forts sont Anker et Hodler. La collection comprend aussi leurs prédécesseurs, leurs contemporains et leurs successeurs. L’exposition de Martigny actualise ainsi l’époque héroïque de l’art suisse à partir de la Confédération de 1848 jusqu’au jeune Alberto Giacometti.

DU 17 AVRIL AU 3 JUILLET LUDOVIC CHAPPEX – JEAN MORISOD – AIMÉ SALAMIN

JUSQU’AU 1ER NOVEMBRE ATELIER DE FRANÇOIS PONT, ATELIER PARTAGÉ

JUSQU’AU 14 JUIN CHEFS-D’ŒUVRE SUISSES

CHEFS - D ’ŒUV R E SU I S S ES Colle ction C h r i s t o ph B l o c h e r

Ferdinand Hodler, Le Lac Léman vu de Chexbres, vers 1904, Huile sur toile, 81 x 100 cm, Collection Christoph Blocher © Photos SIK-ISEA, Zurich (Philippe Hitz)

AGENDA

OPÉRA, DANSE / EXPOSITIONS

Fondation Pierre Gianadda Martigny

6 décembre 2019 – 14 juin 2020

Tous les jours de 10 h à 18 h

Jusqu’au 14 juin 2020 – Fondation Gianadda, Martigny 45

Suisse


AGENDA

MUSIQUE, CONCERT MARS QUATUOR SCHUMANN VIOLON, ALTO, VIOLONCELLE ET PIANO © Alexandre Guye

1er MARS QUATUOR SCHUMANN

Programmer dans un même concert le quatuor op.30 de Chausson et celui op.25 de Brahms exige des solistes de premier plan, capables tout autant de fondre leur égo dans un jeu collectif que d’affirmer par instants leur personnalité flamboyante  ! Les membres du Quatuor Schumann sont des musiciens de cette trempe-là. Artistes accomplis et chevronnés, ils nous proposent deux monuments du répertoire de musique de chambre. Le 1er mars 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

28 MARS MARIA DE LA PAZ CANTA LHASA

MARS BRIGITTE BALLEYS Il y a des artistes à la générosité communicative et à la curiosité musicale toujours en éveil. La mezzo-soprano valaisanne Brigitte Balleys fait indéniablement partie de ceux-là. Le récital qu’elle nous propose est à son image et explore des manières bien différenciées d’utiliser sa voix.

MARIA DE LA PAZ CANTA LHASA

Le 29 mars 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

Avec La ruta viva, la chanteuse argentine rend hommage à Lhasa de Sela, une des auteures-compositrices les plus fascinantes de sa génération, décédée prématurément en 2010. Pour ce projet, elle est entourée de ses musiciens Ignacio Lamas, Matthieu Michel, Alberto Malo, Mathias Demoulin et Primasch. Ensemble, ils revisitent le répertoire de Lhasa, sous l’œil de Lorenzo Malaguerra.

AVRIL

Le 28 mars 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

TABLEAUX, RÉCITAL DE LOUIS SCHWITZGEBEL « UN VÉRITABLE VIRTUOSE, UN JEUNE GÉNIE ANIMÉ AVEC UNE RÉELLE PROFONDEUR »

Programme Debussy : Estampes, Images inédites, L’Isle joyeuse ; Rachmaninov : Etudes-Tableaux ; Mussorgsky  : Tableaux d’une expo­sition. Le 4 avril 2020 – Théâtre de Valère, Sion

CONCERT DE LA PASSION

29 MARS CONCERT DE LA PASSION

Œuvres de : Johann Sebastian Bach (1685-1750) : La passion selon Saint-Jean Par sa musique, par cette œuvre grandiose, Bach nous transporte dans une spiritualité hors du temps. Dès les premières notes se crée, au cœur de nos émotions, un chemin intime de profondeur et de beauté, jusqu’à l’apaisement dans l’espoir. Le 29 mars 2020 – Basilique de Saint-Maurice

46

4 AVRIL TABLEAUX, RÉCITAL DE LOUIS SCHWITZGEBEL

29 MARS BRIGITTE BALLEYS


MAI 9 AVRIL ZAZIE – ESSENCIEL TOUR

AVRIL ZAZIE – ESSENCIEL TOUR Zazie quitte l’autoroute et re­ prend le chemin de la tournée ! Portée par les succès de son sublime dixième album et du single phénomène « speed », l’incomparable Zazie revient sur scène avec le « Zaziessencieltour ». Le 9 avril 2020 – Théâtre du Martolet, Saint-Maurice

KERY JAMES Kery James, figure de proue du « rap politique », revisite les titres les plus poignants de son répertoire dans une formation acoustique. Le 16 avril 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey 16 AVRIL KERY JAMES

THIBAULT CAUVIN Thibault Cauvin est né avec une guitare, celle que lui a tendue son père, lui-même musicien. A seulement 20 ans, il devient le guitariste le plus titré au monde avec 36 prix obtenus dont 13 premiers. Les concerts se multiplient alors, le monde veut entendre « le Petit Prince de la six cordes. »

SARAH & DEBORAH NEMTANU

2 MAI SARAH & DEBORAH NEMTANU

Deux sœurs, violonistes virtuoses, feront découvrir au public trois siècles de duos de violons, de l’époque baroque à nos jours. On ne peut qu’être enthousiasmé par la fougue, l’intensité, la précision et la complicité des sœurs Nemtanu. Ces deux violonistes forment un duo évident par la connaissance et par la compréhension qu’elles ont l’une de l’autre. Elles feront vivre au public une rencontre unique et magique. Le 2 mai 2020 – Aula de la Tuilerie, Saint-Maurice

JUILLET SION SOUS LES ÉTOILES Niché dans les montagnes entre Tourbillon et Valère, le festival accueille autant les artistes internationaux que les piliers de la chanson française ou encore les stars de demain. Une programmation qui attire chaque année un public toujours plus nombreux et très familial. Avec son unique scène, le festival se veut proche des festivaliers et garde une dimension humaine.

7 AU 11 JUILLET SION SOUS LES ÉTOILES

Du 7 au 11 juillet 2020 – Sion

Le 29 avril 2020 – Théâtre du Crochetan, Monthey

29 AVRIL THIBAULT CAUVIN

47


1964 Conthey

027 346 52 00

1957 Ardon

027 346 18 80

www.petrole-carbona.ch

www.citerna.ch


AGENDA

MARS

FOIRE, SALON

SALON DES VINS ET TERROIRS

6 AU 8 MARS SALON DES VINS ET TERROIRS

L’Association des Encaveurs du Haut-Plateau vous présente le salon des vins et terroirs qui met en avant la culture locale ainsi que les produits régionaux. Vous y découvrirez une quizaine de vignerons-encaveurs de la région et 7 producteurs/artisans. Restauration possible sur place. Du 6 au 8 mars 2020 – Crans-Montana

AVRIL PRINTEMPS DU VIN

18 AVRIL PRINTEMPS DU VIN

Dans le cadre d’un programme particulièrement étoffé, le traditionnel «  printemps du vin  » de Salquenen vous propose de déguster les nouveaux crus des différentes caves et de participer à la course annuelle des barriques. Le 18 avril 2020 – Sierre, Salgesch et environs

COMPTOIR 180° Au cœur des dernières technologies et tendances, 180° offre une exposition des plus diversifiées présentant idées, solutions et équipements pour se préparer à la belle saison, dans un cadre unique, avec plus de 200 exposants. 30 AVRIL AU 3 MAI COMPTOIR 180°

Du 30 avril au 3 mai 2020 – Martigny

MAI FINALE NATIONALE DE LA RACE D’HÉRENS

9-10 MAI FINALE NATIONALE DE LA RACE D’HÉRENS

La Finale Nationale des combats de reines de la race d’Hérens verra le couronnement de la vache victorieuse dans toutes les catégories. Vous passerez une journée inoubliable au cœur des Alpes valaisannes ! Cette finale est le temps fort de la tradition suisse authentique. Elle rallie chaque jour de nouveaux adeptes et transmet les valeurs de cette race traditionnelle régionale.

MAI CAVES OUVERTES DES VINS DU VALAIS Nos vigneronnes et vignerons vous ouvrent leurs portes ! Le temps d’une visite de cave, le temps d’une dégustation entre amis, le temps d’offrir un vin que l’on aime, tout est réuni pour retrouver dans les verres la classe et la diversité des vins du Valais. Dégustation auprès de plus de 230 caves de 11 h-19 h.

21 AU 23 MAI CAVES OUVERTES DES VINS DU VALAIS

Du 21 au 23 mai 2020 – Tout le Valais

SEPTEMBRE VINEA VINEA a vu le jour en 1994 avec la création des Rencontres vinicoles à Sierre, Valais, Suisse. Depuis lors, VINEA est devenue un important centre de compétences en organisant des activités en faveur de la vigne et des vins suisses, au niveau régional, national et international. Les 4 et 5 septembre 2020 – Sierre

4-5 SEPTEMBRE VINEA

OCTOBRE FOIRE DU VALAIS Evénement incontournable de l’automne, la Foire du Valais s’est imposée comme la principale Foire généraliste de Suisse romande. Alors que beaucoup rencontrent des difficultés à attirer et fidéliser leurs visiteurs, la Foire du Valais ne cesse de séduire, chaque année, un plus grand nombre de visiteurs. Du 2 au 11 octobre 2020 – Martigny

2 AU 11 OCTOBRE FOIRE DU VALAIS

Les 9 et 10 mai 2020 – Aproz 49


ATLAS PREMIUM CAR

Un rêve accessible Envie de vous évader au volant d’une supercar pour une journée, un week-end ou encore une semaine, Atlas Premium Car s’occupe de tout et fait de votre rêve une réalité. Zoom sur ce nouveau concept d’Atlas Automobiles.

50


Car Sharing Posséder une supercar est très onéreux mais avec le système de car sharing d’Atlas Premium Car vous avez tous les avantages à conduire une belle cylindrée sans les inconvénients. Comment ça marche ? L’idée est simple après avoir signé le règlement de bonne conduite et vous être acquitté du paiement d’une cotisation annuelle et d’un dépôt de garantie, vous avez accès à six supercars via une application spécialement créée pour ce concept. D’une utilisation très simple cette application vous permet de réserver votre véhicule sur un agenda partagé avec les autres membres. Le garage prépare la voiture et vous pouvez en disposer 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 grâce à un distributeur de clé. Vous récupérez les clés, vous prenez une photographie du compteur kilométrique et vous voilà partis au volant d’une voiture d’exception. Une flotte de rêve Cela fait trois ans qu’Atlas Premium Car existe. La première année seulement trois voitures étaient à disposition mais avec l’engouement qu’a suscité le concept, dès la deuxième année se furent six voitures qui ont été proposées aux membres. Afin de ne pas s’ennuyer, la flotte est en partie renouvelée tous les ans par la mise en vente en fin de saison de certains véhicules. Pour l’année 2020 voici les modèles qui ont retenu l’attention de Patrick Mariéthoz directeur d’Atlas Automobiles et fondateur d’Atlas Premium Car : Aston Martin Vanquish S, McLaren 570 GT, Ferrari Portofino, Aston Martin DB11 Volante, Porsche 911 Carrera 4S, Lamborghini URUS et en supplément dès le mois de juillet une Aston Martin DBX.

La sécurité avant tout Conduire des voitures de 600 chevaux est un rêve mais celui-ci n’est exempt de dangers. L’équipe d’Atlas Premium Car met un point d’honneur à former les futurs membres à la conduite de tous les modèles proposés. Les voitures sont aussi assurées à l’étranger. Didier et Patrick Mariéthoz, directeurs.

Driving Experience Vous pouvez aussi profitez de ces six sublimes voitures sans être membre du car sharing grâce aux journées « Driving Experience » all inclusive pour une balade extraordinaire. Des road trip au sommet Atlas Premium Car a créé deux circuits exceptionnels passant par les plus jolies routes de montagne valaisannes et les plus beaux cols de Suisse. Ces journées vous permettent de conduire les six voitures de la flotte Atlas Premium Car grâce à un changement de véhicules tous les cinquante kilomètres. Vous passez donc d’une Aston Martin à une Ferrari puis à une McLaren et ainsi de suite. Les objectifs de cette journée, vous faire passer un moment inoubliable hors du temps en traversant des paysages fabuleux dans un esprit de détente absolue tout en ayant le plaisir de conduire des véhicules de rêve. Le maître-mot : convivialité Vous n’avez à vous soucier de rien avec sa formule All Inclusive, le road trip est rythmé par des pauses régulières pour admirer un panorama ou encore prendre un café ou repas. Toutes les voitures sont équipées d’une radio afin de pouvoir communiquer facilement et garantir un trajet en toute sécurité. Et après une journée pleine de sensations Atlas Premium Car termine ce voyage par une dégustation de vins et de produits locaux au garage de Sion. C’est le cadeau idéal pour tous les amoureux des belles voitures.

Atlas Premium Car

Rue Traversière 10 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 329 06 40 sion@atlasautomobiles.ch • www.atlasautomobiles.ch

51


Se former chez PURE CLINIC EDUCATION

PUR

« Offrir le meilleur des soins dentaires »

Nos cliniques Martigny Une autre façon d’apprendreRennaz la médecine dentaire Sion Sierre Verbier Versoix

InstItutIons de santé

C’est l’engagement pris par le Groupe Pure Clinic auprès de ses patients

Une autre

A5 couverture se former.indd 1


SANTÉ

A la pointe du progrès

hopitalrivierachablais.ch

53


INTERVIEW

ESTHER WAEBER-KALBERMATTEN

DSSC – Département de la santé, des affaires sociales et de la culture

Un quotidien intense et passionnant Conseillère d’Etat, Cheffe du département de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC), Esther Waeber-Kalbermatten mène de front de nombreux dossiers et projets. L’égalité des salaires entre les hommes et les femmes, les chantiers qui entourent le médical, la lutte contre le travail au noir, la politique familiale valaisanne 2030... les sujets sont nombreux. Pour en parler, Bien Vivre l’a rencontré.

Inauguration du Centre hospitalier de Rennaz. © Isabelle Favre

54


Agenda 2030. © Studio Bonnardot

Vous effectuez votre troisième mandat au Conseil d’Etat. Voilà deux ans que vous avez été réélue, quel est votre bilan à ce jour ? Ce sont des années intenses et passionnantes, beaucoup de choses se sont passées. Pour la première fois, le Conseil d’Etat a élaboré un programme gouvernemental. Dans mon département, nous avons la responsabilité d’anticiper les changements démographiques et d’assurer la cohésion sociale et le bien-être de la population. Dans ce contexte, un rapport avec recommandations sur la politique pour les familles valaisannes a déjà été rédigé. Il sert de document de base à la mise en œuvre concrète. En 2018, le Conseil d’Etat a également défini l’Agenda 2030 avec les objectifs du développement durable. Par ailleurs, nous avons mené à bien, fait avancer et perfectionné divers projets. J’aimerais notamment citer

les suivants : Ombudsman de la santé et des institutions sociales, planification de structures non hospitalières de soins palliatifs, réaffectation de l’hôpital de Viège, les nouveaux tarifs LAMal du secours en hélicoptère, ajustement de la prise en charge des démences, nouveau positionnement de l’institution Addiction Valais, renforcement des écoles de musique, sauvegarde du patrimoine culturel, charte pour l’égalité salariale dans le secteur public, réintroduction de l’obligation de suivre des cours pour les nouveaux détenteurs de chiens ainsi que la réorganisation des Offices des poursuites et faillites. Actuellement, la révision totale de la loi sur la santé est en cours. Cette modification législative vise à adapter celle existante à l’évolution du droit fédéral. Elle améliore également un certain nombre de dispositions, en particulier en matière de droits des patients, de qualité des soins et de surveillance. La révision prévoit la régulation des équipements médico-techniques lourds. L’hôpital Riviera Chablais a ouvert ses portes. D’autres chantiers d’importance, autour du médical, sont en cours dans les hôpitaux de Sion et Brigue. Où en sont-ils ? Je me réjouis que le nouveau centre-hospitalier de Rennaz ait été inauguré en août 2019, après une longue planification. Les projets d’agrandissement et de transformation des sites hospitaliers de Brigue ont été mis à l’enquête à la fin de l’année 2018. En mai 2019, le Parlement valaisan a validé les demandes de cautionnement pour les sites de Brigue et Sion à hauteur de 400 millions de francs. Les dossiers sont en cours d’analyse et le début des travaux est prévu au printemps 2020. Sur le site hospitalier de Sion, le nouveau parking couvert, qui permet de libérer l’espace nécessaire à la construction de l’extension, a été inauguré à la fin août 2019. Selon le planning actuel, les agrandissements de Sion et Brigue seront mis en service dès 2024 tandis que les parties rénovées des bâtiments actuels seront terminées en 2025 à Brigue et 2026 à Sion. 55


CARA, Mme Esther Waeber-Kalbermatten avec MM. Mauro Poggia et Pierre-Yves Maillard. © Agence de presse ARC

Le canton du Valais rejoint l’association intercantonale Cara, qu’en est-il exactement ? Le Valais a fondé en mars 2018 l’association CARA avec les cantons de Fribourg, de Genève, du Jura et de Vaud. Cette association a pour but de mettre en œuvre un dossier électronique du patient (DEP) unique et commun. Le DEP est une plateforme informatique, régie par une loi fédérale, qui permet aux patients ainsi qu’aux professionnels de santé de s’échanger de manière sécurisée des données médicales. Un des avantages majeurs du projet est d’améliorer la prise en charge du patient et la qualité des soins en facilitant l’accès à l’information par les professionnels, mais également par le patient lui-même. Par rapport à votre département de la santé, des affaires sociales et de la culture, comment se présente le budget 2020 ? Le budget 2020 a de nouveau dû être augmenté de 60 millions parce que les coûts dans les domaines de la santé et du social sont en forte augmentation. Ainsi, 20 millions ont été affectés à la réduction des primes individuelles pour soulager les ménages avec des faibles revenus. Cela signifie qu’environ 13 000 personnes recevront des subventions supplémentaires, sur un total de 82 000 personnes subventionnées.

100 ans de l’Assemblée plénière de la Conférence des directeurs de la santé. © GDK-CDS

56

La différence de salaire entre les hommes et les femmes est plus élevée en Valais que dans le reste de la Suisse. Quelles actions vont être mises en œuvre pour palier à ce phénomène ? Le canton du Valais a signé la charte fédérale pour l’égalité salariale. Dans ce cadre, il exige des entreprises


postulant pour des marchés publics la signature d’un document attestant de sa pratique salariale égalitaire. Parallèlement, il informe les entreprises des moyens disponibles pour analyser l’égalité salariale et mettre en œuvre des mesures pour promouvoir l’égalité. Aujourd’hui, 11 communes ont également signé cette charte. Par ailleurs, l’Office cantonal de l’égalité et de la famille collabore avec des institutions publiques ou parapubliques pour servir de modèles en la matière. Dans un second temps, des actions en direction des entreprises seront effectuées ; le Bureau fédéral de l’égalité propose d’utiliser le logiciel ARGIB, qui permettra de tester les sociétés de moins de 50 collaborateurs et collaboratrices. Le système LOGIB fonctionne déjà très bien mais pour les plus grandes structures seulement. Dans tous les cas, le travail de sensibilisation et d’information reste central. Une révision de la loi sur l’intégration et l’aide sociale (LIAS) est mise en consultation. Pouvezvous nous en donner les grandes lignes ? La révision de la LIAS fournit des précisions supplémentaires sur l’organisation de l’aide sociale, en spécifiant le rôle des différents acteurs chargés de l’appliquer, notamment en régionalisant les centres médico-sociaux en 5 entités au lieu de 13 actuellement. La prévention sociale et la réinsertion socio-professionnelle ont été davantage mises en évidence dans ce texte. Ces prestations peuvent permettre d’éviter un recours à des aides financières en favorisant le maintien de l’autonomie des personnes concernées.

Ouverture du Café Weri à Brigue. © SC/DK – Soblue Weina

Réception du Nouvel An du Conseil d’Etat valaisan. © Raphaël Fiorina

57


De plus, elle établit également des règles claires pour la vérification de l’octroi illégal de l’aide sociale. L’actuel décret d’une validité de 5 ans est ainsi intégré dans le projet de loi.

Inauguration du parking Sion HVS. © Hôpital du Valais

Le projet maintient le remboursement de l’aide sociale à l’exception d’une amélioration de la situation financière pour les personnes à faibles revenus suite à la reprise d’une activité lucrative, afin notamment de favoriser la réinsertion des bénéficiaires et de les encourager à recouvrer leur autonomie. Un nouveau chapitre concerne la protection des données ainsi que l’échange automatique des informations. Il permet un échange automatisé de ces dernières par le biais du nouveau logiciel informatique destiné à la gestion de l’aide sociale dont la mise en production devrait intervenir au 1er janvier 2021. Enfin, les articles relatifs au financement des organisations à caractère social ont été complètement repensés sur la base de la pratique en vigueur, la législation actuelle ne correspondant plus aux besoins.

M. Alain Berset et Mme Esther Waeber-Kalbermatten. Faire face au danger d’avalanche. Accès en tant que site du patrimoine mondial. © SC/DK – Olivier Maire

58

Pourquoi souhaitez-vous voir les moyens de lutte contre le travail au noir et le dumping social et salarial être renforcés ? Déjà estimés en 2001 à quelque 37 milliards de francs par an (soit 9,3% du PIB) pour l’ensemble de la Suisse, les travaux exécutés au noir en violation de dispositions légales ont été évalués en 2014 à 45 milliards. Par extrapolation sur le PIB valaisan, cela représente pour notre canton 1,2 milliard de chiffre d’affaires non déclaré, avec ses conséquences directes sur l’emploi. Les pertes qui en découlent en matière d’impôts et de cotisations sociales sont importantes ; il convient ainsi d’être proactif et innovant pour lutter contre ce phénomène et assurer une prévention efficace. Le projet de renforcement a pour but de fournir aux autorités des moyens d’investigation efficaces et adaptés aux nouvelles circonstances du marché du travail et ainsi de garantir une saine concurrence, ceci en faveur des entreprises exemplaires. Au cœur de Sion a été ouvert le centre culturel des Arsenaux. De quoi s’agit-il ? Le Centre culturel des Arsenaux réunit, sur un site près du centre-ville, la Médiathèque-VS Sion, les Archives de l’Etat, un restaurant d’application pour former des jeunes apprentis ainsi que l’Association Culture Valais Wallis Kultur et la direction du Service de la culture qui œuvre pour sa promotion. C’est d’abord un lieu de vie pour tous celles et ceux qui souhaitent s’informer,


Inauguration du centre culturel des Arsenaux à Sion. © SC/DK – Olivier Maire

se former, se cultiver ou simplement passer un bon moment. Ils ont été 236 000 citoyens à passer la porte du centre l’année dernière. Les Arsenaux : un centre pour Bien vivre en Valais. Qu’aimeriez-vous voir arriver à terme ou être en bonne voie d’ici à la fin de votre mandat ? De nombreux projets importants sont en cours. Permettez-moi l’énumération de certains : – Planification des soins de longue durée ainsi que des places en institutions sociales pour les personnes en situation du handicap ; – Obligation de mise à disposition des places de stage et d’apprentissage pour les professions non universitaires de la santé ;

MK, campagne contre la violence domestique. © DR

– Définition de la politique en faveur des personnes âgées ; –  Concrétisation de la politique familiale valaisanne 2030 ; – Concours d’architecture du Pôle muséal à Sion ; – Pose de la première pierre de l’extension des hôpitaux de Sion et Brigue ; – Décision de crédit d’engagement pour la modernisation et – l’extension des infrastructures du Centre médicoéducatif de la Castalie à Monthey. 59


HÔPITAL RIVIERA-CHABLAIS, VAUD-VALAIS

Faire du confort un atout incontournable Voulu et attendu depuis des décennies, le Centre hospitalier de Rennaz a ouvert ses portes en octobre 2019. Le nouveau site de l’Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais (HRC) a regroupé les activités aiguës de ses anciens hôpitaux situés entre Monthey et Vevey, au service d’un bassin de population de 180 000 habitants venant donc aussi bien du canton du Valais que du canton de Vaud. Grâce à ce nouveau dispositif, il propose une offre de soins dès lors élargie dans la région. Loin des établissements trop souvent désuets que l’on connaît, un focus a été mis non seulement sur les infrastructures et les équipements de soins mais également sur l’accueil, la lumière, l’espace… pour le confort de chacun.

Photos © Sandra Culand

60


Chambre soins critiques.

Une longue histoire Depuis plus de 20 ans, le Chablais et la Riviera attendaient cet hôpital. S’il a suscité quelques tensions face à la complexité d’un projet aussi exceptionnel que celui de regrouper cinq hôpitaux dans un site unique en quatre semaines, elles sont aujourd’hui apaisées devant le gain de qualité des soins et de prestations offertes. « Révolution » dans le paysage sanitaire, la décision de créer cet établissement sur un seul site remonte pourtant à 2001. C’est en 2004 que Rennaz est choisi mais il faut attendre 2015 pour la pose de la première pierre. En accueillant son premier patient le 4 novembre 2019, l’hôpital a fait les preuves d’un pari relevé. Avec l’arrivée, en 2020, de nouvelles prestations dans les domaines de la radiologie interventionnelle, de la cardiologie interventionnelle, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) pour ne citer qu’eux, l’HRC compte répondre de toujours plus près aux besoins des patients de sa région. En effet, le regroupement et le développement des compétences médico-soignantes permettent de réduire les transferts de patients vers les centres hospitaliers de Lausanne ou Sion. C’est aussi dans cet esprit de proximité que deux permanences médicales ont été pérennisées en 2019 sur les communes de Monthey et de Vevey. Ouvertes du lundi au dimanche de 8 h à 20 h, elles accueillent des patients sans rendez-vous pour une consultation médicale ou des urgences ne nécessitant pas le plateau technique de Rennaz. A l’horizon 2021, après rénovation, les anciens hôpitaux de Vevey Samaritain et Monthey rouvriront leurs portes sous la forme de Cliniques de gériatrie et réadaptation pouvant accueillir chacune 75 lits. Pour la prise en charge des seniors valaisans, la Clinique Saint-Amé à Saint-Maurice appartenant à l’Hôpital du Valais complète le dispositif de l’HRC.

Robot pharmacie.

61


Le confort pour tous Au Centre hospitalier de Rennaz, l’accent est mis sur le confort pour répondre aux attentes de tous, patients et professionnels de santé. Ainsi, dès l’entrée dans le bâtiment, la décoration, le bois, la lumière naturelle et l’espace interpellent. On ne se sent pas confiné mais en confiance. Le personnel d’accueil est aussi poli que prévenant. Dans les étages, la même luminosité et des couloirs larges et agréables permettent de déambuler aisément pour accéder autant aux services médicaux spécialisés qu’aux chambres des patients. Que l’on parle des 113 individuelles de 18 m2 ou des 82 de 27 m2 pouvant accueillir jusqu’à deux lits, toutes les chambres bénéficient d’une jolie vue sur un patio végétalisé et les montagnes alentours, à l’abri de l’agitation extérieure. On compte également un secteur privé de 24 chambres avec un confort hôtelier amélioré, une offre de restauration sur-mesure et des services personnalisés. Aux heures des repas, les plats – qui font honneur aux produits locaux – sont concoctés sur place par une brigade de cuisine de 50 collaborateurs-trices. Tous les menus sont proposés et adaptés en fonction des régimes ou autres contraintes. Toutes ces attentions sont une valeur ajoutée sans oublier l’accès à l’établissement grâce aux lignes de trois compagnies de bus et d’un vaste parking pouvant accueillir les patients et les visiteurs. Faire que chaque séjour soit le plus doux possible, dans une continuité entre l’accueil et la qualité des soins prodigués, est une des volontés affichées de la nouvelle structure.

Salle d’accouchement.

Sas entrée.

Photos © Sandra Culand

62


Auditoire.

Inauguration.

Chambre.

Un concentré de technologie Le Centre hospitalier de Rennaz a été voulu comme un modèle quant à sa réalisation. Ainsi, il a été conçu pour répondre le plus possible aux exigences du label Minergie. Doté de 3300 panneaux photovoltaïques sur une surface de 5451 m2, cette technologie permet de couvrir un tiers, voire la quasi-totalité en certaines périodes, des besoins énergétiques. Par ailleurs, des capteurs météo installés aux quatre points cardinaux et reliés à des régulateurs thermiques, permettent de maintenir une température idéale à l’intérieur du bâtiment en toute saison. Une large palette de soins Grâce à 1700 équivalents plein temps, soit environ 2000 personnes, dont 236 médecins tous statuts confondus, l’HRC offre 38 spécialités médicales et compétences. Le Service interdisciplinaire de cancérologie par exemple offre une prise en charge oncologique et de radiothérapie intégrant les dimensions psychologiques, familiales et sociales tout comme le traitement de la douleur, ainsi que les aspects nutritionnels et esthétiques. A ceci

s’ajoutent de nombreuses consultations spécialisées, un centre de dialyse moderne doté de générateurs de dernière génération, à l’instar d’un service d’imagerie médicale à la pointe de la technologie, ou encore un laboratoire d’analyses et bien sûr les urgences adultes et pédiatriques. Le Centre hospitalier de Rennaz est également doté de 10 salles d’opération modernes et parfaitement équipées tandis que sa maternité est la 3e de Suisse romande avec une moyenne de 2000 naissances annuelles. Des attentions spéciales pour les enfants Il est toujours difficile de voir son enfant hospitalisé. Conscient que, pour ces derniers comme leurs parents, un passage par les soins est un moment compliqué, l’HRC déploie une palette de propositions pour faciliter les choses. Ainsi, les petits – lorsque l’état de santé le leur permet – sont conduits tranquillement vers la salle d’opération grâce à des jeux qui apaisent leurs inquiétudes. Une fois en chambre, ils reçoivent la visite d’associations spécialisées comme « Théodora » pour apporter de l’animation à leur quotidien. Quand ils sont plus vaillants et peuvent bouger, l’espace Le Sparadrap (Association « L’Enfant et l’Hôpital »), leur met à disposition des jeux sous le regard bienveillant, l’attention, l’écoute et le professionnalisme d’éducatrices diplômées qui leur apportent bonne humeur et gaieté.

Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais

Route du Vieux-Séquoia 20 • CH-1847 Rennaz Tél. +41 58 773 21 12 www.hopitalrivierachablais.ch

63


Centre agréé AI-SUVA-AVS-AMF Caisses maladies / Certifié Akustika et Acoustique Suisse, 2 labels de qualité Place du Midi 52 • CH-1950 Sion • Tél. +41 27 323 33 34 • sion@autionsante.ch Gd-St-Bernard 3 • CH-1920 Martigny • Tél. +41 27 723 15 20 • martigny@auditionsante.ch www.auditionsante.ch

CENTRES INDÉPENDANTS D’AUDIOLOGIE CLINIQUE

De vrais spécialistes toujours à l’écoute Mieux entendre pour mieux vivre Avez-vous parfois le sentiment de ne plus comprendre le monde alentour ? Les couleurs sonores de la vie ne vous parviennent qu’en noir et blanc ? Tout être humain a besoin de contact pour se sentir épanoui et heureux. Communiquer et partager avec les autres est une façon de nourrir son esprit et de se sentir vivant. Entendre et comprendre est primordial pour l’interaction sociale. Si l’on demande plus souvent à son entourage de répéter, si comprendre dans le bruit devient pénible, il est alors rassurant de savoir que, de nos jours, une perte auditive peut être corrigée efficacement.

Philippe Perez.

64


Selon vous, la correction auditive est un acte plus qu’une vente et nécessite alors une prise en charge complète du patient. Pouvez-vous nous en dire davantage ? Il ne suffit pas d’acheter un système auditif pour bien entendre. Tout appareillage doit s’accompagner d’un suivi personnalisé et d’une rééducation auditive. C’est un vrai traitement qui nécessite la mise en place d’une relation personnalisée avec le patient, afin de faire le lien entre la technique et l’humain. Nous sommes une équipe de sept collaborateurs qui vous propose un panel de services larges et variés permettant d’offrir un traitement complet et sur-mesure à chaque patient : un bilan auditif complet ; des conseils sur la prévention ; des conseils sur les accessoires et les aides à la communication ; l’essai, l’adaptation et le suivi audioprothétique personnalisé ; la prise en charge des démarches de remboursement AVS-AISUVA-AMF, ainsi que la réparation, l’entretien et le nettoyage des aides auditives. La perte auditive a des conséquences indéniables, tant sur la santé physique et mentale que sur les relations sociales, n’est-ce pas ? L’audition est une fonction sensorielle qui joue un rôle primordial dans les rapports entre les êtres vivants et leur environnement. Chez tous les animaux terrestres l’audition est essentielle dans de nombreux comportements : défense, alimentation, sexualité,... Chez l’homme, le rôle de l’audition est encore plus important : avec le développement du langage oral, l’audition est devenue la clé des interactions sociales et de la communication. L’audition est le résultat du travail du couple oreille-cerveau auditif. Une oreille sans cerveau est un microphone non connecté ; mais sans oreille on ne peut même pas imaginer ce qu’est un son ! Dans le cerveau, différents relais analysent ce message, le décodent pour aboutir à une perception au niveau du cortex cérébral. Et c’est cela qui est important : le cerveau, c’est lui qui traite l’information et nous fait vivre à tous, des situations uniques et propres à chacun. Prenons l’exemple d’une conférence d’un point de vue extérieur, nous recevons tous les mêmes informations par nos 5 sens et c’est le cerveau qui va les trier en fonction de ce sur quoi nous souhaitons porter notre attention, écouter un proche plutôt que le bruit de la circulation ou encore regarder un paysage plutôt que de se focaliser sur le parfum des fleurs. La technologie a bien évolué dans le domaine et les aides auditives sont plus discrètes, n’est-ce pas ? Le traitement auditif est en perpétuelle évolution. La qualité du son produit par les appareils numériques actuels s’approche de plus en plus de celle de notre système auditif. Aujourd’hui, il s’agit de petits microprocesseurs de plus en plus puissants et toujours plus discrets. Ils analysent l’environnement sonore et filtrent les bruits parasites ; la voix émerge et devient plus audible. Les nouvelles générations d’aides auditives sont plus confortables et apportent une efficacité supérieure à celles de ces dernières années. Changer ses appareils régulièrement apporte une nette amélioration de la qualité de vie. Il existe également des aides auditives invisibles qui se posent à 4mm du tympan et permettent d’entendre 7/7 jours et 24/24.

Vous êtes avant tout un professionnel passionné qui tient à rester indépendant. Pour quelles raisons ? En activité dans le Valais depuis plus de 20 ans, je suis un audioprothésiste diplômé indépendant depuis 2003. Passionné par mon métier, je tiens à sensibiliser les personnes sur le rôle essentiel de l’audioprothésiste en me dissociant des grandes chaînes de magasins. L’audioprothésiste n’est pas un simple vendeur mais un réel thérapeute. Il doit être libre dans ses méthodes et outils de travail. Je tiens alors à mettre l’accent sur la prise en charge de chacun de mes patients, la qualité des soins, le conseil élargie et l’échange pour établir une relation de confiance durable. Pour pouvoir maintenir cette qualité dans un marché toujours plus concurrentiel, je suis affilié à Acoustique Suisse, une entreprise d’achat créée par des indépendants, dont je suis membre fondateur. 65


Clinique Bernoise Montana Imp. Palace Bellevue 1 3963 Crans-Montana Tél. 027 485 51 21 Fax 027 481 89 57 www.bernerklinik.ch

CLINIQUE BERNOISE MONTANA

L’ART DE LA SANTÉ ★ Réadaptation neurologique ★ Réadaptation musculo-squelettique ★ Réadaptation en médecine interne ★ Réadaptation oncologique ★ Réadaptation psychosomatique

★ Salle de thérapie de renforcement musculaire ★ Kinetec ★ Lokomat, Armeo, Bioness, Vector ★ Sonographie ★ Radiographie digitale

66


★ Physiothérapie ★ Ergothérapie ★ Logopédie ★ Hippothérapie ★ Bains thérapeutiques ★ Massages thérapeutiques ★ Balnéothérapie ★ Psychologie et neuropsychologie ★ Atelier de création et d’expression ★ Acupuncture

Offre ambulatoire: physiothérapie, ergothérapie, hippothérapie, acupuncture Renseignements et réservation: Tél. 027 485 50 31

★ Chambres privées à 1 lit ★ Chambres semi-privées à 2 lits ★ Chambres communes de 2 à 3 lits ★ Balcon avec vue panoramique pour toutes les chambres ★ Cafétéria ouverte de 9 h à 19 h ★ Salle à manger de 130 places avec espace privé 67


INTERVIEW

ARNAUD SCHALLER

AVALEMS – Association Valaisanne des EMS

Réinventer les EMS de demain

Avec une qualité de soin optimale assurée dans l’ensemble des EMS, le Valais bénéficie d’un service lui permettant de répondre aux besoins de sa population. L’Association Valaisanne des EMS (AVALEMS) met tout en œuvre pour que ces établissements proposent des prestations calquées sur des modèles harmonisés pour les soins à apporter. Elle offre à ses membres de nombreuses prestations pour les assister, les aider et les soutenir dans leur quotidien. Pour en discuter, rencontre avec Arnaud Schaller, directeur.

EMS St. Mauritius à Zermatt.

68


Pouvez-vous nous parler de l’AVALEMS en quelques mots ? Créée il y a plus de 25 ans, l’AVALEMS a permis aux nombreux EMS, qui ont fait leur apparition dans le canton, de se fédérer autour d’une même association. Jusque-là, chacun faisait au mieux d’une manière totalement indépendante. Devant les enjeux de santé public, avoir sa propre association à but non lucratif était obligatoire, raison pour laquelle cette dernière a vu le jour avec pour but, entre autres, de jouer un rôle dans l’hébergement, l’accompagnement et la prestation de soins aux personnes âgées, de défendre ses membres au niveau politique ou encore de porter une responsabilité publique et veiller à une bonne pratique professionnelle. Aujourd’hui, les 52 EMS que compte le Valais sont membres. D’environ 20 à 160 lits, elles accueillent au total quelques 3300 résidents et emploient environ 7000 collaborateurs.

Résidence La Charmaie à Murraz-Collombey.

Foyer le « Haut-de-Cry » à Vétroz.

Home les Tilleuls à Monthey. EMS Les 3 Sapins à Troistorrents.

Est-il difficile de former et recruter dans le domaine de la gériatrie ? La place donnée aux apprentis dans les EMS est très importante puisque l’on en compte environ 150 qui viennent dans ces établissements pour suivre des formations diverses et variées. Le secteur ne connaît pas de pénurie en matière de jeunes motivés à travailler dans ces milieux difficiles. Ces derniers peuvent continuer leurs formations après un premier diplôme en poche en intégrant une ES ou une HES. Pour autant l’AVALEMS se retrouve devant plusieurs défis à relever. En effet, la carence en personnel issu des HES est importante et les EMS peinent à recruter. Elles peinent également à garder leur personnel, une enquête atteste que 30% des employés quittent le secteur de la gériatrie après quelques années d’exercice. L’association met tout en œuvre pour palier à ces aléas et améliorer l’attractivité de cet environnement. Quelles sont les actions menées par l’AVALEMS ? Depuis quelques années, l’AVALEMS redouble d’énergie pour proposer, via ses différents pôles, des modèles de concepts pour que chaque EMS s’améliore constamment. En développant ses projets sous des axes stratégiques, elle leur faciliter la vie, les assiste là où elles peuvent s’interroger et les encadre dans le seul but d’offrir des prestations de qualité.

Pôle informatique : Un programme totalement adapté aux attentes des EMS a été pensé et réfléchit en concertation avec les membres. Développé avec des informaticiens de métier, aujourd’hui chaque établissement du canton travaille avec le même programme qui lui apporte des informations nécessaires autant au niveau de la gestion que des soins à appliquer. Mis en place depuis quelques années, il évolue avec le temps et ai devenu incontournable pour les professionnels de la gériatrie. 69


St Josefheim à Susten.

Pôle soin et qualité : Gérée par une infirmière qualifiée, employée de l’AVALEMS, ce pôle est le garant de la qualité des soins apportés dans chaque EMS. Depuis mars 2018, ces derniers ont à disposition un catalogue regroupant 98 critères évolutifs qu’elles doivent suivre. En collaboration avec un système qualité suisse, les établissements sont contrôlés tous les 3 ans pour valider leur label. Pôle prise en charge standard : Le travail s’organise sous deux concepts différents, l’accueil des personnes en soins palliatifs et celles atteintes de démence. L’AVALEMS a mis en place des protocoles adaptés aux deux situations qui demandent des accompagnements différents et un personnel formé aux situations. Avec ces programmes, chaque EMS applique les mêmes règles et ai soutenu devant des problèmes allant grandissant. En effet, il y a encore 5 ans, la démence était faible, avec une espérance de vie toujours plus longue, les établissements doivent faire face aujourd’hui à quelques 60% de résidents atteints.

Résidence Beaulieu à Sierre.

Pôle défense des intérêts : L’AVALEMS s’implique dans la défense de ses membres et pour le bien des personnes âgées auprès du canton. Elle est présente sur le terrain, travaille à obtenir des moyens financiers pour palier aux besoins. Elle agit également auprès des assurances maladie en négociant leurs tarifs vis-à-vis des coûts engendrés par les soins à apporter aux résidents. Son but est d’offrir à tous une prise en charge juste et équitable ! Que seront les EMS de demain ? Aujourd’hui, nous sommes confrontés au baby-boom de l’époque. Nous manquons de lits mais pour autant ceci n’est que passager, nous sommes au pic. Construire de nouveaux établissements serait une erreur puisque nous retrouverons une stabilité d’ici quelques années. Cette situation nous amène à trouver des solutions, des solutions qui pourraient être pérennes puisque nos EMS doivent se réinventer pour perdurer et assurer à tous une fin de vie dans les meilleures conditions. Demain, ils ne devront être présents que pour ceux qui ne peuvent plus être maintenus à domicile. Il est donc important de tout mettre en œuvre pour que le maintien aille le plus loin possible en proposant, par exemple, que ces personnes viennent dans les EMS en foyer de jour, qu’elles aillent d’abord dans des appartements protégés, qu’elles reçoivent des repas à domicile... Séjourner dans nos établissements sera alors le dernier passage avant le départ et toute l’attention sera portée sur une fin de vie en douceur et respectueuse du bien des personnes.

AVALEMS

Sankt Nikolaus à St Niklaus.

70

Avenue de la Gare 29 • Case postale 91 • CH-1951 Sion Tél. +41 27 323 03 33 info@avalems.ch • www.avalems.ch


Un EMS à l’ambiance familiale EMS Résidence Jean-Paul

Rue des Artisans 9 • CH-1908 Riddes Tél. +41 27 305 15 40 bienvenue@fst-aa.ch


EMS RÉSIDENCE JEAN-PAUL

Un lieu de vie avec une âme et des valeurs Au cœur du village de Riddes, l’EMS Résidence Jean-Paul, administré par la Fondation Sainte-Thérèse, a vu le jour en 1988 grâce à la générosité d’une bienfaitrice. A taille humaine, il accueille 45 résidents qui profitent d’un accompagnement autant spirituel que matériel. Aux chambres qu’il propose s’ajoutent des petits studios, parfaite alternative entre la vie à domicile et l’EMS. Dans un cadre calme et verdoyant, chacun profite ici d’un encadrement adapté où les valeurs, le respect et l’esprit de famille règnent en maître.

72


Les origines de l’EMS En 1986, la Fondation Sainte-Thérèse, en référence à Sainte Thérèse de Lisieux et son idéologie, est créée par 7 membres dont l’ancien curé du village de Riddes suite à une donation exceptionnelle. En effet, une personne que la providence s’est choisie a offert une somme importante en précisant que cet argent devait servir à aider les personnes âgées. Pour réaliser son souhait, la Fondation décide de construire une maison qui devient réalité en mars 1988 quand l’EMS Jean-Paul, prénom de l’époux de la bienfaitrice, ouvre ses portes et accueille 15 résidents. Au calme, face aux sommets environnants, il propose un encadrement dédié, grâce à du personnel qualifié, et se démarque en offrant des services matériels mais également un accompagnement spirituel avec une messe quotidienne et le chapelet en aprèsmidi. Devant la demande, en 1994, une surélévation de 15 cham­bres supplémentaires voit le jour. Aujourd’hui, ce sont au total 36 chambres à 1 lit et 2 lits qui sont proposées aux 45 résidents, âgés de 57 à 99 ans, qui viennent de 23 communes différentes du Valais. A ceci s’ajoutent les personnes, vivant dans 5 studios encadrés attenants, qui peuvent profiter des atouts de l’EMS tout en restant autonomes.

Un personnel dévoué L’EMS Jean-Paul accueille 45 résidents et emploie 49 équivalent plein-temps soit au total 67 collaborateurs que le directeur, Monsieur Crettenand, s’ingénie à garder en leur proposant un cadre de travail, des conditions et une ambiance uniques. Cette équipe et la taille humaine de la maison lui confèrent une ambiance chaleureuse et familiale où tout est mis en œuvre pour le bien-être des personnes âgées. « Nos résidents se sentent aimés et ceci est vraiment important pour les derniers moments qu’ils passent parmi nous », explique le directeur. Il lui tient également à cœur de former la relève, raison pour laquelle il accueille 5 apprentis dans différents secteurs, en cuisine, ASSC ou encore à l’animation ainsi que des stagiaires des HES ou des jeunes venant de centre de réinsertion afin de leur insuffler l’envie de donner un nouvel élan à leur vie. 73


Des prestations de qualité Si les soins traditionnels dispensés dans tous les EMS sont proposés ici, tout est entrepris, par ailleurs, pour offrir, au fil de la journée, de multiples moments de détente aux résidents. La liste des animations est sans cesse renouvelée pour qu’ils s’adonnent tantôt à la peinture, à la coupe des légumes pour faire la soupe, aux rencontres intergénérationnelles avec l’UAPE ou encore à des travaux manuels de tout ordre. La coquetterie n’est pas en reste puisque le coiffeur ou encore les ateliers bien-être et pose de vernis sont également à l’honneur. Côté table, l’EMS mise sur la simplicité sans renier la qualité. Pour ne pas brusquer les résidents, les plats servis sont souvent les mêmes que ceux qu’ils aimaient manger alors qu’ils étaient encore à domicile. A l’occasion des anniversaires, ils sont gâtés grâce à des goûters et la farandole de douceurs qui les accompagnent tandis que rien ne leur interdit de se faire plaisir avec un petit verre de vin valaisan quand vient l’heure des repas ! Côté chambres, l’EMS en propose pour une ou deux personnes. Toutes sont grandes, équipées et baignées de lumière. Neutres au départ, les résidents les agrémentent grâce aux objets qu’ils ont apportés de chez eux. Au final, chacune est différente et surtout un cocon où ils aiment se retrouver. Un quotidien qui rime activités Ce n’est pas parce que les résidents sont âgés qu’ils doivent attendre gentiment que passent les journées. A l’EMS Jean-Paul, on leur concocte des programmes

74

qu’ils peuvent suivre à leur guise. Une fois réveillé et préparé par le personnel, chacun rejoint la salle des petits-déjeuners. Même s’il est impotent, il ne reste pas en chambre, il y est conduit en fauteuil, l’isolement n’étant pas la politique maison. Une fois le repas terminé, les animations du matin ou la messe pour les volontaires sont proposées. A 11 h, tous se retrouvent pour la lecture du journal, moment important pour ne pas perdre le lien avec la vie extérieure, puis vient le temps du dîner souvent suivi d’une sieste. Dans le courant de l’après-midi, les familles viennent en visite et profitent avec leurs aînés de la cafétéria pour passer un moment avec eux ou des jardins aux beauxjours. Dans le même temps, une animation est toujours proposée comme un loto, un atelier dégustation, une activité créative... qui conduit chacun jusqu’au souper et pour certains devant la télé avant un repos bien mérité. Ainsi va le quotidien à l’EMS Jean-Paul ou une douce manière de finir ses jours.


RÉSIDENCE BÉTHANIA Des petits studios encadrés Avant de rejoindre un EMS, beaucoup émettent le souhait de faire un passage par une résidence encadrée. Moins coûteuse, elle est adaptée à ceux qui sont encore autonomes mais qui veulent profiter des avantages de l’établissement. Pour répondre à cette demande, des travaux ont été réalisés dans un bâtiment attenant pour créer 5 studios avec salon et cuisine indépendante. Parfaite alternative entre le « chez soi » et l’EMS, ces logements encadrés permettent aux résidents d’avoir accès aux animations, au restaurant, à des petits soins comme les médicaments car les soins sont assurés par le CMS de Saxon et également à une intendance qui prend en charge le nettoyage de leur espace de vie ainsi que de leurs vêtements. Un projet de développement d’importance Sur un terrain appartenant à la Fondation, qui fait face à l’EMS Jean-Paul, un important projet est en cours. Devant la demande de logements encadrés, il a été décidé de construire un petit immeuble proposant des appartements et des chambres protégés. Pour répondre aux normes, ces dernières feront 16 m2 pour un 1 lit et 32 m2 pour 2 lits. Pensés pour s’adapter en fonction des besoins, les appartements seront tous modulables et se transformeront en plusieurs chambres si besoin est. L’offre proposée restera identique à celle existante pour les studios de la résidence Béthania mais une grande nouveauté viendra enrichir ce nouveau lieu de vie. En effet, la Fondation a pour ambition de créer des espaces au cœur de l’immeuble qui pourront accueillir un médecin, une coiffeuse ou encore un podologue pour ne citer que 3 exemples. Ce projet qui devrait ouvrir ses portes en 2022 pourra recevoir un maximum de 28 nouveaux résidents et si la demande devait dépasser ces objectifs, alors une deuxième aile serait construite pour y palier.

EMS Résidence Jean-Paul

Rue des Artisans 9 • CH-1908 Riddes Tél. +41 27 305 15 40 bienvenue@fst-aa.ch

75


TERTIANUM LES SOURCES

Un lieu unique et totalement adapté Tertianum Les Sources est un établissement médico-social qui accueille des hôtes souhaitant intégrer un lieu de vie où est proposée une multitude de prestations à la carte. Implantés dans un cadre magnifique, les bâtiments accueillent également de nombreux autres services rendant l’infrastructure agréable, réconfortante et totalement adaptée aux Séniors.

© Régis Colombo

76


© Régis Colombo

drement et un accompagnement apportant le calme et la sécurité nécessaires dans de tels cas.

© Régis Colombo

Un groupe leader en Suisse Le groupe Boas, longtemps actif dans le secteur des EMS, a ouvert les portes du centre Les Sources, qu’il a fondé en collaboration avec la commune de Saxon, en 2015. Novateur, le concept propose, sous un même toit, différents lieux ayant tous pour point commun, les services liés à la personne. Ainsi, on y trouve un établissement médico-social, 3 cabinets médicaux, une clinique CIC pour les soins ambulatoires ou encore un coiffeur, une pharmacie et un café-restaurant. Racheté en 2016 par Tertianum, leader suisse avec plus de 60 établissements, la destinée de ce lieu alliant EMS et appartements protégés est restée la même. Un établissement aux petits soins pour ses hôtes L’EMS propose à ses hôtes 72 chambres individuelles, toutes dotées d’une salle de bain-douche, qui peuvent être réaménagées en fonction des souhaits de chacun ainsi que des appartements protégés. Si une large majorité de résidents vient de la région, devant la qualité des services, l’établissement accueille également des Genevois ou des personnes d’autres cantons. Il offre des conditions idéales pour bien vivre le grand âge que l’hôte vienne pour un long séjour ou pour une courte durée afin de laisser un peu de répit à ses proches aidants. Chacun reçoit les soins dont il a besoin ainsi les personnes dépendantes sont prises en charge 24 heures sur 24. Pour celles qui veulent retrouver une autonomie après un accident ou une opération, diverses thérapies, telles que l’activité physique, pour ne citer qu’un exemple, sont proposées. Pour les pathologies plus lourdes comme les maladies dégénératives ou encore les poly pathologies liées à l’âge avancé, chacun trouve ici des soins, un enca-

Des atouts indéniables Le quotidien des hôtes de Tertianum Les Sources est ponctué par les multiples animations qu’il met à leur disposition. Les plus vaillants peuvent également opter pour des sorties en ville grâce au bus qui s’arrête devant l’établissement ou en faisant appel aux services de voitures du centre. Quand le petit-déjeuner, proposé sous forme de buffet pour ceux qui peuvent se déplacer ou en chambre s’ils le souhaitent, est pris, un accompagnement individuel se met en place à travers des activités telles que des ateliers manuels, la gymnastique ou encore la préparation d’objets liés aux fêtes. Le but est d’occuper et d’accompagner les personnes en fonction de leurs possibilités, de leurs envies et de leurs besoins. Au moment des repas, les familles et amis peuvent venir et se voir, déguster les menus réalisés par la brigade de cuisine qui porte un soin particulier à ce que chaque assiette soit adaptée à la personne et à ses pathologies. Durant l’après-midi, à nouveau les animations s’enchaînent avec des sorties à la Fondation Barry aux beaux jours, la venue d’enfants des écoles voisines, des ateliers qui permettent de travailler les sens ou encore le rituel apéritif du vendredi très prisé des hôtes ! Pour répondre à tous les besoins que l’on parle de soins, d’accompagnement, d’activité, de restauration... 74 collaborateurs plein temps sont présents et apportent professionnalisme, humanisme et respect à ces personnes qui trouvent aux Sources un lieu de vie unique !

Tertianum Les Sources

Route du Léman 25 • CH-1907 Saxon Tél. +41 27 611 21 21 sources@tertianum.ch www.lessources.tertianum.ch

77


CIC Groupe Santé L'expertise à visage humain

Clinique CIC Riviera - Clinique CIC Valais Prochainement Clinique CIC Collombey

www.cic-groupesante.ch


COMME À LA MAISON !

Rue des Ecoles 20 • CH-1958 St-Léonard Tél. +41 27 205 65 00 info@homelecarillon.ch • www.le-carillon.ch


MAISON DE RETRAITE LE CARILLON

Comme à la maison ! Tout est mis en œuvre à la maison de retraite Le Carillon à St-Léonard pour que les résidents se sentent comme chez eux grâce à l’entière liberté qu’on leur laisse. Ici pas de barrière, ils vont à leur guise tout en étant surveillé en permanence par la centaine de personnes qui travaillent dans ce home. Du lever au coucher, les équipes les encadrent en proposant une multitude d’activités en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs facultés. « Comme à la maison » mais en mieux !

80


30 bougies La maison de retraite Le Carillon a été fondée en 1989 et accueille 60 résidents. Dirigée par une fondation, Geneviève Délèze, auparavant infirmière cheffe, en assure la direction depuis fin 2019. Elle gère ainsi une équipe de 100 personnes, dont des temps partiels, qui s’occupe de personnes en âge de la retraite qui viennent ici pour des longs séjours ou pour quelques mois afin de décharger leur famille. Une qualité de soins hors pair Si Le Carillon dispense la palette de soins traditionnels grâce à son équipe soignante, elle ajoute à ces prestations les services de masseuses ou d’aromathérapeutes pour offrir plus de confort à ses résidents. Des intervenants externes tels que des physios, des ergothérapeutes, des podologues et même des coiffeuses sont également sollicités, toujours dans le même souci du bien-être. Grâce à la médicalisation qui est proposée, la maison se différencie pour les fins de vie. En effet, en travaillant avec les équipes mobiles des soins palliatifs, plus de 90% des résidents finissent leurs jours au sein du home.

en va de même. Aucune porte n’est fermée. Si un de nos hôtes veut aller dans les bureaux de l’administratif, il peut y aller », explique Geneviève Délèze, directrice du home. Toujours dans cet esprit, la maison est ouverte 24h/24 aux visiteurs. Si les portes sont fermées le soir ou le matin, rien n’empêche un membre de la famille ou un ami de venir à des horaires plus décalés pour visiter un résident, il lui suffit de sonner et on lui ouvre ! Des valeurs qui comptent Le personnel a à cœur de garantir au quotidien les valeurs qui entourent Le Carillon. • Respect de l’être humain qui est unique et libre. Le résident, quel que soit son handicap, est une personne adulte et riche de son expérience de vie. • Compétences de tout le personnel de l’établissement et ce pour chaque service ainsi que des intervenants externes. •  Humanisme de tous les collaborateurs dans la réponse aux besoins de la personne âgée et de sa famille par un accompagnement au quotidien.

La liberté comme fil conducteur Au Carillon, il n’y a pas de mur d’enceinte. Installé au cœur du village de St-Léonard, les résidents peuvent aller et venir à leur guise. Les plus vaillants peuvent se promener sans contrainte tandis que ceux atteints, par exemple, de démence sont encadrés lors de leur balade. « Nous voulons absolument que chacun puisse se sentir le plus libre possible, ceci est important autant pour eux que pour nous. Pour cette raison, absolument tous les services veillent sur les résidents. Chacun de nos employés est là pour sécuriser la vie des patients tout en leur laissant cette grande marge de liberté. A l’intérieur, il 81


On ne s’ennuie jamais Le Carillon offre une multitude d’animations à ses résidents tout au long de la journée. Atelier cuisine, activités créatrices, pétanque en été, messe hebdomadaire pour ceux qui le souhaitent... Impossible de s’ennuyer grâce au programme que leur concocte la responsable à la formation HES. A ces derniers s’ajoutent des moments plus originaux comme la venue des chiens de l’association La Patte Tendue ou encore l’entretien du potager en collaboration avec le chef de cuisine. Les enfants de l’école voisine sont également souvent présents pour jouer avec les aînés qui apprécient également les ateliers écriture qui leur permettent de « fouiller » dans leurs souvenirs et traduire par des mots leurs sentiments. Ceux qui préfèrent être plus tranquilles peuvent se divertir avec un puzzle géant toujours ouvert ou faire des câlins au chat de la maison, Scotch. Comme on applique pour ces temps de divertissement la même philosophie que pour le reste du home, soit « comme à la maison », après 19 h, des jeux, des quizz ou encore des concerts donnés par des musiciens ponctuent les soirées. Les plus valides peuvent

82


même s’offrir un moment de détente en extérieur. En effet, tous ont droit régulièrement, s’il le souhaite, à aller en petit groupe au restaurant, au spectacle, au cinéma... Sans oublier les sorties de groupe qui peuvent s’organiser aux Bains de Saillon ou en montagne aux beaux jours. Quant aux personnes ne pouvant se déplacer, les équipes du Carillon vont à elles et leur proposent de jouer aux échecs avec elles par exemple. Personne n’est oublié, tous ont le même droit aux divertissements. Le confort au quotidien Le Carillon propose 62 lits avec certaines chambres doubles adaptées pour les couples ou les personnes qui ne veulent pas être seules. Toutes proposent le même

agencement que les résidents peuvent décorer à leur guise en apportant des objets ou des meubles. Quand vient le temps des repas, ces derniers sont servis par une équipe hôtelière tandis que le personnel médical veille sur les résidents. Les familles et amis sont toujours les bienvenus pour partager avec leur proche ces moments qui se veulent conviviaux et où l’on prend son temps. En fonction des souhaits de chacun, les repas peuvent être servis dans la salle-à-manger commune, dans une salle plus tranquille pour ceux qui préfèrent le calme ou en chambre. Le chef met un point d’honneur à leur préparer des plats aussi beaux que bons. « Comme à la maison » le slogan du Carillon n’est pas usurpé. A chaque moment de la journée, tout est effectivement mis en œuvre par tous pour le confort et le bien-être des résidents, une belle manière de profiter sereinement des derniers moments de vie.

Maison de retraite Le Carillon

Rue des Ecoles 20 • CH-1958 St-Léonard Tél. +41 27 205 65 00 info@homelecarillon.ch • www.le-carillon.ch

83


EMS GRAVELONE

« Il est où le bonheur ? Il est là ! » Dans un cadre magnifique, surplombant Sion, l’EMS Gravelone propose des services et des soins adaptés pour un hébergement en toute douceur. Les 72 résidents trouvent ici un havre de paix où leur quotidien rime avec confort, respect et personnel dévoué. Ancien hôpital de la région, cet établissement se démarque, également, grâce à son parc de 13 600 m2 où il fait bon se retrouver, se reposer ou se promener en toute tranquillité.

84


Alexandre Clot.

Un lieu unique Après des travaux de transformation, en mars 2007, l’ancien hôpital de la région a rouvert ses portes et est devenu l’EMS Gravelone. Sa capacité d’accueil est de 72 résidents venant ici pour de longs séjours. Tous, qu’ils soient en chambre individuelle ou dans une des 9 doubles, peuvent apporter meubles et autres objets de leur domicile puisque l’établissement propose, chose rare, des surfaces pouvant aller jusqu’à 40 m2. Souhaitant toujours offrir le meilleur à ses hôtes, l’EMS, dont la superficie interne est de 8500 m2, les accueille sur 4 étages où lumière, couleurs, fleurs et autres plantes

vertes donnent une âme au lieu. Pour les accompagner dans leur quotidien, 73 équivalents plein temps, pour les soins et l’hôtellerie, sont à leur disposition. L’intégralité des équipes ayant été formée aux soins palliatifs, les résidents sont entourés et peuvent finir leurs jours dans des conditions aussi descentes que rassurantes grâce à l’implication de chacun. Sédunois comme valaisans d’autres villes et villages sont accueillis sans discernement et peuvent profiter pleinement des qualités de cette infrastructure installée au cœur d’un immense parc arboré à la vue superbe sur Sion, ses châteaux et sur de nombreux sommets avoisinants.

85


Une philosophie adaptée Le rôle primordial de l’EMS Gravelone est de chercher des solutions dans le souci permanent de préserver l’autonomie et la liberté, afin de rendre le nouveau cadre de vie plus tolérable aux yeux du résident et des membres de sa famille. Ainsi tous, dans le respect et la considération, sont encadrés et tout est mis en œuvre pour stimuler, à titre d’exemple, le maintien et le développement de leurs différents centres d’intérêts ou encore leur adaptation face à la dépendance. Par ailleurs, le personnel s’engage, par son professionnalisme et son expérience, à les accompagner pour leur sécurité, à anticiper leurs désirs afin de les réconforter, à les traiter avec égards ou encore à les assister matériellement et moralement. Etre aux petits soins Pour satisfaire les attentes, l’EMS propose un programme quotidien d’animations, des thérapies relaxantes pour le

86

bien-être, un salon de coiffure au sein de ses murs ou encore une cafétéria et sa terrasse aux beaux jours. Ceux qui le souhaitent ont à leur disposition une jolie chapelle aux vitraux colorés où se tient une messe quotidienne. Aux heures des repas, trois salles à manger sont desservies par le personnel de restauration qui est très attentif aux demandes particulières et aux besoins de chaque résident.


Un nouvel exploitant pour L’EMS Gravelone Depuis le 1er janvier 2020, l’EMS Grave­ l one, jusque-là administré par les Hôpitaux du Valais, a changé d’exploitant. Pour ce faire, une société anonyme à but non lucratif, Les Pérégrines SA, a été créée. Gérée par un conseil d’administration, Florian Chappot en est le président. « Notre ambition est de continuer sur la même voie, c’est-à-dire offrir des soins et un environnement de qualité à nos résidents. Pour autant, nous souhaitons que le savoir-faire reconnu des prestations de l’EMS Gravelone puisse être développé et proposé à d’autres établissements du Valais Central », explique ce dernier.

Des prestations de qualité reconnues L’EMS Gravelone détient plusieurs certifications qui assoient sa réputation et son professionnalisme. Ainsi, il est labellisé fourchette verte sénior et aussi Beelong, un indicateur écologique qui l’amène à ne proposer aux résidents que des produits suisses de proximité, des fruits et légumes de saison mais surtout des plats travaillés directement dans ses cuisines. Toujours dans un souci écologique, l’établissement fabrique lui-même ses produits de nettoyage. En mettant tout son cœur à agir de manière raisonnée, en privilégiant la qualité et la sécurité, l’EMS est reconnu ISO9001 et ISO 14001. Un couvert hors du commun et un restaurant ouvert au public Pour apporter de la vie à l’établissement, son restaurant est ouvert tous les jours au public. Les mercredis et vendredis, aux beaux jours, il propose des grillades et un immense buffet de salade tandis qu’en hiver différentes fondues sont à l’honneur. Résidents, familles, personnes externes trouvent toutes le même plaisir à fréquenter le lieu pour la chaleur de son accueil, son environnement et la qualité des mets proposés. Dans le magnifique écrin de verdure qui entoure la demeure, pour aller plus loin dans cette mixité, un magnifique couvert contemporain, alliant bois et cuivre, a été érigé. Pouvant accueillir jusqu’à 180 places assises, il est proposé à la location pour des privés, des sociétés ou des associations d’aînés qui souhaitent organiser un événement dans un cadre unique. Grâce aux technologies dont il est doté, il peut être fermé par des stores tandis que des projections de films sur grand écran sont possibles. Un endroit hors du commun, qui a trouvé sa place au cœur de ce parc aux essences centenaires, et qui apporte joie et bonne humeur à cet EMS de qualité.

EMS Gravelone

Chemin de Gravelone 1 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 324 85 00 info@emsgravelone.ch • www.emsgravelone.ch

87


Chez nous c’est chez vous

Chemin de Gravelone 1 • CH-1950 Sion • Tél. +41 27 324 85 00 info@emsgravelone.ch • www.emsgravelone.ch


Bien-être • Service • Soutien

Moyens auxiliaires • Commandes spéciales Contrôle de l’environnement Location • Vente • Adaptation • Réparation

Photos : © jbpont.ch

Evaluation • Positionnement • Réhabilitation Rue du Scex 49A • Case postale 4158 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 28 28 • +41 79 787 76 25 info@helioshandicap.ch • www.helioshandicap.ch


HÉLIOS HANDICAP

Le handicap autrement Société spécialisée dans la conception et la vente de moyens auxiliaires en Valais, Hélios Handicap fête ses quinze ans. Lauréat du prix Valais excellence en 2018, cette entreprise n’a de cesse d’innover dans son secteur pour le bien-être de ses clients.

Photos : © jbpont.ch

90


spéciale au menton en passant par l’adaptation à domicile d’une salle de bains, tout est possible et réalisable grâce à l’atelier et son ingénieur en mécanique qui crée des pièces sur-mesure. De plus, le dirigeant, Franco De Luca s’est formé à une méthode de positionnement canadienne évitant les coques qui entravent les mouvements. Il s’agit de réfléchir avec le client à des aides techniques à la posture, qui sont plus dynamiques et stimulent les zones du corps non touchées par le handicap. Cette technique permet dans certains cas une récupération des moyens humains. Le protocole est simple ; premièrement une rencontre avec le client pour faire une fiche d’évaluation, deuxièmement le positionnement et troisièmement la réalisation d’un moyen auxiliaire adapté. Tout est pensé dans le but de faciliter l’autonomie par la mobilité et quand cela est possible le maintien à domicile.

Quinze ans d’expertise Tout commence en 2004 lorsque Franco De Luca rachète Handicap Service à Sion. Passionné par son métier, il réorganise l’entreprise en optimisant un atelier dédié à l’activité. Un système de fiches d’évaluation est mis en place et des rencontres avec tous les intervenants sociaux et médicaux sont systématiquement agendées, lors de la prise en charge d’une personne en situation de handicap. Cette démarche lui a permis de tisser des liens étroits avec tous les acteurs de son secteur pour répondre au mieux à la demande de ses clients. L’objectif : mettre en avant l’humain plutôt que le produit qui lui n’est qu’un outil. Une philosophie Dans la mythologie grecque Hélios est au service des dieux, il parcourt la terre d’est en ouest pour apporter de la lumière solaire et de la chaleur. Chez Hélios Handicap l’activité s’envisage de la même manière, être au service du client, l’intégrer à sa demande, prendre en compte tous les paramètres médicaux et environnementaux pour répondre de façon précise à son besoin et par conséquent améliorer sa qualité de vie ; en quelque sorte éclairer de nouveau son parcours personnel dans la société. Les maître-mots de cette entreprise : Bien-être, Soutien et Service. Elle accompagne parfois tout au long de leur vie ses clients en étant toujours à l’écoute et en proposant des produits d’un grande précision. Impossible et erreur sont à bannir de votre vocabulaire car il y a toujours une solution et de nouvelles opportunités à un problème donné et Hélios Handicap est là pour les trouver. Un service sur-mesure L’entreprise fournit des moyens auxiliaires aidant à la mobilité des personnes en situation de handicap. De la canne anglaise au fauteuil électrique à commande

Innovation et handicap Toujours dans un souci de bien-être et de confort, Hélios Handicap est la seule entreprise suisse romande de son secteur à proposer un fauteuil électrique à commande joystick au menton, avec écran de contrôle. Cette technologie, créée en collaboration avec des sociétés spécialisées en informatique, permet à la personne handicapée de piloter à distance son environnement via un écran, grâce à un programme conçu spécialement pour elle. Fonctionnant soit en onde radio soit en infrarouge, cette innovation reconnecte le client avec sa vie, car il peut alors répondre au téléphone, utiliser son ordinateur, appeler un ascenseur... Une véritable approche pluridisciplinaire du handicap avec comme seul objectif : l’humain.

Hélios Handicap Sàrl

Rue du Scex 49A • Case postale 4158 CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 28 28 • +41 79 787 76 25 info@helioshandicap.ch • www.helioshandicap.ch

91


DISTILLERIE L’ESSENCIER

Les huiles essentielles valaisannes : Une autre approche A la tête de cette entreprise pionnière dans son secteur, la famille Mayor, connue dans les années 50 pour son exploitation agricole, elle a su s’orienter au fil des années vers une culture Bio de plantes médicinales pour enfin dans les années 2010 avec l’arrivée de Guillaume qui représente la troisième génération, faire le choix de construire une distillerie d’huiles essentielles. Une première en Valais et une vraie réussite qui se traduit aujourd’hui par la production de 18 types de plantes différentes toutes certifiées Bio. Des produits « Made in Swiss », de la culture traditionnelle de la plante dans un environnement naturel situé sur une ancienne moraine glacière à 1000 mètres d’altitude, en passant par la distillation, assuré par l’alambic d’une capacité de 1000 litres jusqu’au conditionnement et la vente en direct. A chacune des différentes étapes de la conception des huiles essentielles, ce sont : la qualité, le soin et le professionnalisme qui prime. Une philosophie que cette entreprise familiale à taille humaine prend à cœur et intègre à l’ensemble de ses activités. Pour L’Essencier, le respect de l’environnement est essentiel au bon fonctionnement des différents processus de production et de création. Ainsi, elle privilégie les matières naturelles et les énergies renouvelables pour l’ensemble de sa structure (distillerie, bureau, boutique, laboratoire,...) avec notamment l’utilisation de panneaux solaires thermiques sur le toit du bâtiment. Huiles essentielles, hydrolats, huiles végétales,... L’Essencier propose une très belle gamme de produits pour tous les besoins. En boutique ou en ligne, venez découvrir cet univers passionnant ! 92

Distillerie l’Essencier Famille Mayor

Route des Fermes 5 • CH-1977 Icogne (VS) Tél. +41 27 565 73 53 info@essencier.ch • www.essencier.ch


MV SANTÉ VISION

Pour que chacun ait droit à une vue parfaite Quoi de plus important que de voir ! Et pourtant, à tous les âges, des troubles de la vision peuvent apparaître et devenir gênants au quotidien. Parce que tout le monde est différent devant ces problèmes, depuis plus de 13 ans, MV Santé Vision s’est fait une spécialité de tout ce qui touche à la vue. Examen, bilan, propositions… ses équipes de professionnels répondent aux besoins de chacun en proposant les solutions les mieux adaptées que l’on soit atteint de myopie, de presbytie, d’astigmatisme, d’hypermétropie ou encore de cataracte.

94


Une approche visionnaire En 2004, le groupe MV Santé voit le jour avec pour but de développer la chirurgie ambulatoire. A cette époque, les disciplines s’y prêtant le mieux était la chirurgie de la main et l’ophtal­ mologie. Aujourd’hui, ses compétences se sont largement étoffées. Le concept est précurseur et trouve rapidement sa place. Devant la demande, en 2006, pour élargir l’offre, MV Santé Vision est créée avec une spécialité : la correction de la vision au laser. Jusqu’à aujourd’hui, plus de 20 000 opérations ont ainsi été réalisées et ont offert une nouvelle vie aux patients atteints de troubles. Pour autant, cette technique, qui n’a de cesse d’évoluer, ne peut pas toujours répondre à tous les besoins. Fort de ce constat, en 2018, la société a lancé son concept Univers 360° qui offre toutes les solutions en proposant la chirurgie mais également une offre de lunettes et lentilles. Résultat : 100% des personnes peuvent retrouver une vue normale ! Ne pas avoir peur de l’opération Grâce à son expérience et ses expertises, MV Santé Vision est unique en Suisse. Les professionnels qui composent ses équipes, installées à Genève, Sion et Viège ainsi qu’à Lausanne, où se pratiquent les opérations, ont aidé des milliers de personnes à retrouver une vue parfaite et à ne plus avoir besoin de porter des lunettes ou des lentilles. La chirurgie au laser qui évolue en permanence permet de soigner un ou plusieurs troubles en seulement quelques minutes ! Chaque patient est accompagné tout au long de la démarche et conseillé au plus juste. Il arrive serein le jour J et sait déjà que sa récupération visuelle sera quasi immédiate, que la couleur de ses yeux ne sera pas impactée, que 48 heures plus tard il sera de retour au travail, qu’il ne connaîtra aucune souffrance et que cette opération est garantie à vie ! La vue accessible à tous Parce que le laser n’est pas la solution miracle, MV Santé Vision propose une offre complète grâce à son concept 360°. Quand on sait que des études relatent que 60 à 70% des personnes ont des problèmes de vision, il est important de franchir la porte de ce centre spécialisé et d’aller à la rencontre d’un ophtalmologue qui posera son diagnostic. A partir de là, la société offre, pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas avoir recours à la chirurgie, deux autres options : les lunettes et les lentilles. Pour ces dernières, elles proposent des modèles, dernière génération, en silicone hydrogel et un choix de montures de lunettes ainsi que des verres haut-de-gamme « made in Switzerland ». Autre point fort de MV Santé Vision, ses tarifs. En effet, ici aucune surprise tout est à prix forfaitaire que l’on opte pour l’une ou l’autre des trois solutions à la carte. La philosophie de l’entreprise a toujours voulue que chacun puisse avoir accès à des soins de qualité qui soient ouverts financièrement au plus grand nombre.

Informer sur le terrain MV Santé Vision met un point d’honneur à sortir hors de ses murs pour aller à la rencontre du plus grand nombre afin de proposer gracieusement des examens de la vue, répondre aux questions et permettre, de la sorte, à chacun d’avoir un bilan précis. Ainsi la société est présente sur les événements majeurs comme la foire du Valais à Martigny, différents salons à Genève et Lausanne ou encore au cœur des grandes enseignes comme Manor où elle s’installe le temps d’une semaine. Pour aller plus loin dans sa démarche, elle a acquis un bus qui sillonne les cantons et propose à ceux qui le souhaitent de faire un dépistage, de poser un diagnostic et de discuter des solutions adaptées. Etre leader suisse n’est pas un hasard mais le fruit d’une expérience et d’un professionnalisme qui répond aux besoins du plus grand nombre.

MV Santé Vision Lausanne Avenue de Rhodanie 70 • Avenue de Beaumont 24C Genève Avenue de Champel 42 Sion Rue de Lausanne 25 • Tél. +41 848 48 48 57 Viège Augenarztpraxis, Napoleonstrasse 16B Tél. +41 27 946 34 22 info@mvsantevision.ch • www.mvsantevision.ch

95


FIMEX DISTRIBUTION SA

Toutes les solutions en matière de sport et de bien-être Fimex Distribution SA, installée à Lyss, propose toutes les solutions pour les particuliers comme les professionnels qui recherchent des équipements de fitness et wellness. Distributeur suisse de la marque Technogym®, la société sait conseiller ses clients au plus prêt grâce à une gamme de produits pouvant répondre à tous les besoins. Visite de son nouveau show-room de 1500 m2 à Lyss où les dernières innovations des marques les plus reconnues sont proposées et peuvent être testées.

96


Distributeur officiel en Suisse de Technogym® Fimex Distribution propose tous les appareils Techno­ gym®, leader du marché des services de fitness et de bien-être à usage privé et professionnel. La société en est le distributeur pour la Suisse. Cette marque est mondialement reconnue pour la qualité de ses produits, des machines alliant technologie et fonctionnalité. A ces atouts s’ajoute l’esthétique d’un design italien permettant à chacune de s’intégrer parfaitement dans un intérieur.

Une offre complète Fimex Distribution n’est pas qu’une société qui vend du matériel. Le conseil, l’assistance, l’étude, l’écoute font, également, partie de ses services dans le but de guider les clients vers le meilleur choix. Elle offre également une assistance en matière de marketing, à l’échelle de la Suisse, avec une équipe de 40 personnes. Dans son nouveau show-room de Lyss, les dernières innovations des marques les plus reconnues sont proposées et peuvent être testées. Tout l’univers du fitness et du wellness est ainsi représenté, des appareils aux armoires pour les vestiaires en passant par les sols adaptés ou encore les cabines de douches. Fimex Distribution peut créer un espace clé en main. Des propositions pour toutes les clientèles Grâce à cette large gamme de produits, Fimex Distri­ bution s’adresse à tous les types de clientèles. Faire du sport, se faire du bien n’est plus réservé uniquement aux clubs spécialisés raison pour laquelle la société conseille, également, des particuliers désireux d’avoir une activité physique à domicile ou dans les espaces communs d’une résidence ou encore des hôtels, des physiothérapeutes et des sociétés souhaitant implanter un espace wellness et/ou fitness dans leurs locaux. Pour une parfaite prise en main, Fimex Distribution offre un service de formation adaptée en fonction des besoins. Une grande diversité Chacune des marques représentées par Fimex Distribution est spécialiste dans son domaine d’activité. Ainsi Sidea, avec ses accessoires pour la gym, offre une large variété pour tous les niveaux d’entraînement en

préparation sportive et l’activité motrice en général. Outrace, avec des solutions standards ou sur-mesure propose des structures d’entraînement fonctionnelles au concept novateur adaptées à chaque besoin. Avec Pavigym, seule société spécialisée, différents sols dédiés aux activités fitness sont à choix. Prama se démarque avec son espace où se coordonnent musique, lumière pour travailler différents programmes basés sur la vitesse, l’agilité, la mobilité... Et parce qu’un fitness se doit d’avoir des locaux fonctionnels, pratiques et accueillants, Fit Interiors propose ses solutions en matière de vestiaires, douches et salons d’accueils. 97


Un spa, oasis de bien-être Fimex Distribution, soucieux de permettre à ses clients de créer des espaces uniques, peut également, grâce à la marque Starpool qu’elle représente, créer sur-mesure, un spa idéal, réalisé autant pour son côté fonctionnel qu’esthétique. Starpool est une entreprise reconnue qui participe à la planification et au développement d’oasis de bien-être depuis 1975. Aujourd’hui, elle vend ses produits dans le monde entier grâce à un modèle commercial basé sur une planification minutieuse, des produits de qualité et des services complets. En utilisant des méthodes de planification innovantes, la société est passée d’une petite entreprise artisanale à une marque internationale créative proposant des idées novatrices pour l’industrie du bien-être. Avec des décennies d’expérience dans le secteur des spas professionnels, la société du Trentin propose également des solutions esthétiques et puissantes sur le plan technique pour la maison. Les saunas et les bains de vapeur sont adaptés

individuellement au client et à ses besoins, tant en taille que dans les matériaux et les couleurs. Les bienfaits de la flottaison Starpool offre une autre manière de se délasser, de lâcher-prise grâce à son concept Zerobody®. Sans avoir besoin de se mouiller, allongé sur un matelas, le corps va se défatiguer et produire des substances, aux effets bénéfiques comme les endorphines, qui vont éliminer le stress. Les muscles se relaxent, la circulation du sang s’améliore. Technologie et design révolutionnent le monde de la flottaison avec cette solution souple et pratique. De nombreuses études scientifiques, entre autres celle que Starpool a commandée à une équipe de médecins/chercheurs, attribuent à la pratique de la flottaison une série de bienfaits.

Fimex Distribution SA

Werkstrasse 36 • CH-3250 Lyss Tél. +41 32 387 05 05 info@fimex.ch • www.fimex.ch

98


HOME WELLNESS DESIGN

BIKE PERSONAL est la nouvelle icône du style et de l’innovation conçue par Antonio Citterio. Entraînez-vous à la maison avec Technogym Coach, votre Personal Trainer sur demande. FIMEX DISTRIBUTION AG | Werkstrasse 36 | 3250 Lyss | 032 387 05 05 | info@fimex.ch TECHNOGYM BOUTIQUE ZÜRICH | Pelikanstrasse 5 | 8001 Zürich | 032 387 05 30


THERMALISME

Le Valais, une histoire d’eau... Besoin d’une pause ? Que vous soyez seul, en couple ou en famille les centres thermaux valaisans répondent à toutes vos attentes bien-être. Voici un petit guide pour se ressourcer en toute sérénité au cœur des Alpes suisses.

Les bains de Saillon. © Nuno Acácio

100


Station thermale de Breiten. © Badehotel Salina Maris – Wellness & Vintage

Breiten : les bienfaits de la mer à la montagne Nichés sur un plateau à 900 mètres d’altitude au cœur du site des « Alpes suisses Junfrau-Aletsch » classé au patrimoine mondial naturel de l’UNESCO, les Bains de Breiten offrent une vue imprenable sur la vallée. C’est dans ce cadre idyllique que les visiteurs peuvent profiter de la seule piscine curative à l’eau saline de Suisse dont les bienfaits sont reconnus pour traiter les contractions musculaires, les symptômes de stress, les maladies rhumatismales et les troubles gynécologiques. Véritable fontaine de jouvence cette station thermale propose différents services de remise en forme sous forme de cures ou non. Sauna, hammam, massages, ostéopathie, gymnastique, solarium, physio et électrothérapie sont au programme. Le plus : les enveloppements de saumure ou de fleurs de foin pour vous revitaliser tout en douceur. Brigerbad : les thermes en famille Avec 2600 m2 de surface d’eau en été, Brigerbad est l’un des plus grands sites thermaux de Suisse en plein air proposant des activités pour les enfants dont l’attraction d’eau de Wibit, unique dans le Haut-Valais, et le plus long toboggan des Alpes (182 mètres). Les plus grands peuvent profiter des différents bassins à température variable allant de 27° à 38°, du spa, de l’espace Wellness, du hammam, du sauna et du site Kneipp. Connue pour ces effets positifs sur les problèmes inflammatoires et rhumatismaux, l’eau de Brigerbad agit aussi sur des pathologies bronchiques chroniques du fait du climat chaud et humide entretenu dans les thermes. Le plus : les thermes de Brigerbad sont les seuls à posséder en Suisse deux grottes dans la roche, l’une proposant une eau entre 40° et 42° et l’autre une eau froide vivifiante, une expérience magique !

Loeche-les-Bains : le rituel des bains thermaux, une tradition de plus de 500 ans Certainement la plus ancienne station thermale de Suisse. Des documents datant du XIVe siècle attestent déjà d’une activité thermale sur ce site. L’eau de Loecheles-Bains soigne les rhumatismes et les courbatures musculaires grâce à sa chaleur naturelle et possède aussi des vertus diurétiques. L’avantage de ce lieu, sa position exceptionnelle entre lac et montagne permettant aux visiteurs de combiner sport d’altitude et bien-être grâce à des forfaits adaptés à toute la famille et à toutes vos envies. Le plus : forte de son expérience séculaire, Loecheles-Bains est pionnière dans les soins bien-être et propose pas moins de 250 activités de Wellness ainsi que des soins ayurvédiques et une vinothérapie valaisanne... à tester.

Station thermale de Loèche-les-Bains. © Marco Schnyder

101


Les Bains d’Ovronnaz. © thierrysermier.com

Ovronnaz : la détente absolue Se baigner dans une eau bienfaisante, relaxante et curative à 36° face à un panorama à couper le souffle sur les Alpes environnantes voilà ce que vous découvrirez à Ovronnaz. Cet établissement thermal offre plus de 600 m2 de plan d’eau répartis dans deux bassins extérieurs et un en intérieur. Le nouveau spa de 550 m2 propose 17 nouveaux espaces à la pointe de l’innovation dans le bien-être. Une cascade de glace, des lits de sable chaud, un mur de sel vous attendent. Pour une relaxation intense et une énergie renouvelée, laissez vous aller à la découverte d’une grande diversité de massages et de soins du corps high-tech comme par exemple le massage valaisan aux huiles essentielles des fleurs et plantes des montagnes avoisinantes ou encore les ondes Alpha Beta permettant de rééquilibrer le corps et de réduire l’inesthétisme du corps et du visage. Le plus : besoin de souffler en famille même avec un tout petit, une halte garderie est à la disposition de la clientèle sur réservation.

Saillon : le bien être en vallée Situés au cœur du vignoble valaisan entre Martigny et Sion, les Bains de Saillon sont là pour vous ravir. Ce centre thermal joue la carte de l’intimité avec des soins personnalisés pour chaque visiteur. Les piscines extérieures alimentées par de l’eau de source minéralisée à 32°-34° et bordées de terrasses, exposées plein sud, pour profiter de la douce chaleur du soleil après le bain sont un havre de paix et de sérénité. Un spa, un espace fitness, les mayens du bien-être (village de hammams et de saunas), un espace dédié aux enfants et un centre de soin et de beauté viennent compléter l’offre de ce complexe thermal enchanteur. A essayer, le massage aux huiles essentielles et pierres de marbre Cipolin issues de la carrière de marbre du bourg de Saillon. Le plus : prolongez les bienfaits de cette pause douceur grâce à la gamme de produits cosmétiques développées à partir de l’eau des thermes.

Les bains de Saillon. © Nuno Acácio

102


En plus de 60 ans d’existence, le Groupe Tertianum s’est forgé une place de choix sur le marché Suisse de l’offre et de la prestation personnalisée aux besoins d’autonomie, de services, de sécurité ainsi que de soins et d’encadrement aux clients accordant une grande importance à la qualité. Toutes sociétés confondues, le Groupe Tertianum compte actuellement une septantaine d’établissements et 4000 employés répartis sur l’ensemble du territoire helvétique, dont 1000 employés et une vingtaine de sites dans la division romande.

Notre promesse de marque: TERTIANUM

AUTODÉTERMINATION

QUALITÉ DE VIE

C’EST ICI QUE JE VEUX VIVRE Nous offrons une demeure pour accueillir les personnes et leur histoire...

... dans laquelle elles peuvent vivre leur vie, comme bon leur semble, en fonction de leurs besoins...

... et surtout l’apprécier.

Domaine et EMS Tertianum Les Sources à Saxon: Un site de vie unique ! ▶  Des appartements protégés de haut standing, lumineux et équipés d’une cuisine, de douche/WC, d’une cave individuelle, interphone et avec accès direct au Mall et au parking. ▶  Service hôtelier sur mesure en appartement (intendance, lessive, repas, animations, etc.) ▶  Repas au Restaurant Le Manon avec sa grande terrasse ensoleillée dans une ambiance soignée et détendue. ▶  Division séparée pour les soins avec des chambres médicalisées individuelles. ▶  Appel d’urgence – disponible 24h sur 24 – et du personnel qualifié sur place. ▶  Cabinet médical, clinique, pharmacie, kiosque, coiffeur/barbier/maquillage, manucure, piscine. ▶  Physiothérapie, ergothérapie, podologie, logopédie, massage, réflexologie, aromathérapie.


TERTIANUM LES SOURCES

Des appartements protégés dans un cadre unique Tertianum Les Sources propose des appartements protégés de différentes superficies pour répondre aux demandes de nombreuses personnes souhaitant bénéficier de soin et des prestations de l’établissement médico-social tout en gardant leur autonomie. Unique en son genre par la diversité de lieux que l’on trouve sur le site du centre des Sources, cette résidence joue également la carte de la mixité en accueillant dans ses appartements tout autant des personnes d’un âge, de jeunes étudiants ou encore des familles ou des touristes de passage.

104


Des appartements à la carte Tertianum Les Sources est un établissement au style contemporain, niché dans un magnifique paysage. On y trouve 31 appartements de 2,5 pièces auxquels vont s’ajouter, en mai 2020, 12 studios et 12 nouvelles résidences pouvant aller jusqu’aux 5 pièces. Le centre se différencie par les différents services qu’il offre comme la clinique CIC, des cabinets médicaux, une pharmacie, un coiffeur ou encore un café-restaurant, tous ouverts au public extérieur. Avec la construction d’un immeuble neuf qui accueillera ces 24 nouveaux logements sur 2 étages, il se démarquera en conséquence puisque toute une série d’autres studios sera louée à de jeunes étudiants. En agissant de la sorte, Les Sources assurent une mixité qui apporte de la vie à l’ensemble. Une multitude de services Les appartements protégés des Sources offrent un cadre de vie unique grâce à la vue magnifique sur les sommets. Chaque résidence est dotée de parquet en bois massif, d’une cuisine équipée avec plan de cuisson à induction et four en hauteur, d’une jolie salle de bain, de placards avec penderie, d’une cave individuelle et pour certaines de grandes baies vitrées donnant sur l’extérieur, voir au rez-de-chaussée avec un jardin de plain pied. A cet environnement plaisant s’ajoutent des services adaptés comme les soins à domicile interne dont les hôtes peuvent avoir besoin pour une période plus ou moins longue. Ici, tout est à la carte comme la restauration, qui est proposé au sein de l’enseigne Le Manon qui offre également des salles de conférence, ou encore les nombreux divertissements sans oublier les prestations comme la gymnastique, la physiothérapie, la logopédie, l’ergothérapie, la podologie, le coiffeur ou encore les soins de beauté. On l’aura compris tout est mis en œuvre pour que les personnes autonomes qui souhaitent un encadrement hors du commun l’aient à disposition et à leur guise. Et il est une nouveauté, annoncée pour le printemps, qui va assurément en ravir un grand nombre, la piscine extérieure à l’eau de source chauffée à 37°, un must rare qui va faire la différence ! Une offre ouverte à un grand nombre Le centre fait office de bailleur pour les appartements. De la sorte, ils peuvent être occupés sous plusieurs configurations comme les séjours « découverte » qui sont proposés à ceux qui veulent se faire une première idée et voir si le lieu leur convient. Ils sont également

disponibles pour des durées limitées à quelques mois ou quelques jours pour des personnes externes, familles et touristes, qui cherchent un pied à terre idéalement situé et proche de nombreuses commodités. Les atouts de ces appartements ne manquent pas, raison pour laquelle ils sont très prisés.

Tertianum Les Sources

Route du Léman 25 • CH-1907 Saxon Tél. +41 27 611 21 21 sources@tertianum.ch www.lessources.tertianum.ch

105


PISCINES ET ACCESSOIRES SA

Des réalisations hors du commun Implantée à Martigny, la société Piscines et Accessoires SA propose des réalisations sur-mesure que l’on souhaite une piscine, un spa, un sauna, un hammam ou encore une fontaine. Point commun à ses créations : se démarquer par leur esthétisme et leur qualité. En privilégiant le haut-de-gamme, la société signe des ouvrages, en extérieur comme en intérieur, qui sont uniques.

106


Une histoire qui se compte en décennies Durant 15 ans, Sébastien Pellissier a été directeur de l’agence romande de Piscines et Accessoires SA, société suisse allemande créée en 1961. En la rachetant, il n’a rien changé au concept qui est, depuis toujours, tourné vers des réalisations de qualité. Ici, chaque client a un seul interlocuteur qui sait, par son expérience du métier, lui apporter les meilleurs conseils. Aujourd’hui, l’entreprise compte 6 employés qualifiés qui lui permettent de mener à bien un chantier, de sa réalisation technique à sa conception. Une clientèle riche et variée Installée à Martigny, la société rayonne dans tout le Valais et le canton de Vaud. Créatrice de piscines et autres spas d’exception, elle touche une clientèle qui recherche du haut-de-gamme qui saura faire la différence. Ainsi, l’hôtellerie de luxe installée dans les stations la sollicite régulièrement pour des créations hors-norme. Les particuliers sont également nombreux à pousser les portes de la société sachant qu’ils trouveront ici des conseils avisés pour réaliser un espace aquatique unique. Piscines et Accessoires intervient également dans les piscines municipales en proposant un service d’entretien des installations techniques. Cette diversité lui vaut d’être reconnue d’un très grand nombre et de continuer à prospérer devant le nombre toujours croissant de réalisations qu’elle compte à son actif.

Une large gamme de possibilités Au départ, la société est spécialisée dans les piscines puis, avec le temps, elle a su se développer vers d’autres pôles comme les spas ou encore les fontaines pour diversifier son offre devant la demande. Ainsi, elle propose à ses clients d’intervenir pour les installations suivantes : Piscines : Piscines et Accessoires SA privilégie les constructions en béton, partie de l’ouvrage qu’elle sous-traite à des sociétés externes qualifiées, et ne réalise jamais d’hors-sol. Concernant les revêtements intérieurs, les clients, en fonction de leurs budgets et de leurs attentes, peuvent opter pour un liner qui peut être de nombreuses couleurs, du carrelage ou de la pierre adaptée comme du marbre ou du granit. Autre option qui fait florès aujourd’hui, le nec plus ultra, l’inox qui apporte non seulement une esthétique parfaite mais compte nombre d’autres qualités comme le fait qu’il ne rouille pas et qu’il évite tous les soucis d’étanchéité. Il est également possible de mixer deux matériaux différents entre les parois et le fond. A la demande, l’entreprise propose aussi des coques en polyester, qui composent l’entrée de gamme et offrent le rendu d’une piscine traditionnelle.

107


Spas : l’entreprise fait confiance à deux marques de renom, Jacuzzi et Wellis, plus grand constructeur d’Europe dans le secteur, qui lui garantissent ainsi une diversité de choix et une qualité exemplaire. Que cela soit en extérieur comme en intérieur, pour être installé sur une terrasse ou enterré, l’offre est large que l’on préfère un modèle en polyester ou en inox. De nombreux formats sont également proposés comme certains d’importance pour les spas de nage. Pour tous, la palette des options est importante que l’on souhaite telles ou telles buses, une cascade, de la musique, des lumières ou encore des couchettes. Sauna : concernant les saunas, si le traditionnel caisson en bois est toujours demandé, Piscines et Accessoires en propose également des vitrés qui permettent de profiter de la vue extérieure en fonction de leur emplacement. En s’intégrant parfaitement dans le décor, ils peuvent trouver leur place aussi bien au cœur d’un spa que dans une salle de bains. Là encore, différentes options sont à la carte que l’on préfère un sauna sec ou à vapeur avec ou sans effluves d’essences de parfums. Hammam : l’étendue des possibilités pour réaliser un hammam est très large au niveau de la décoration. La société offre un choix très varié que l’on préfère la mosaïque ou la pierre. Pour les options, des bancs, de la luminothérapie, de l’injection de parfums sont proposés et marquent la différence.

108


Fontaines : si l’est un objet qui peut devenir unique, c’est bien une fontaine ! Piscines et Accessoires réalise la partie technique et se connaît peu de limites. Quand un client a une idée, que cela soit sur la forme ou le matériau à utiliser, l’entreprise est à même de fournir les plans pour la réalisation des pompes et autres cascades. L’œuvre est façonnée par des sociétés spécialisées et peut aussi être agrémentée de jeux de lumières ou encore de couleurs, l’étendue des possibilités étant très large. Pour se donner une idée du travail de Piscines et Accessoires, la fontaine contemporaine, installée sur la place du Flon à Lausanne, avec ses instruments d’où sort de l’eau, est un parfait exemple. Entretien et rénovation : aux travaux de créations que propose Piscines et Accessoires s’ajoutent les travaux d’entretien qu’elle gère pour des piscines municipales ou pour des particuliers qui ont souscrit un contrat spécifique. L’ensemble des tâches nécessaires est conduit par l’entreprise et permet à tous de profiter en toute tranquillité de leur espace aquatique. Pour ceux qui ont déjà une piscine et souhaite la rénover, l’entreprise propose également ses services au niveau technique ou pour le changement du revêtement intérieur.

Piscines et Accessoires SA

Rue des Sablons 15 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 722 22 45 info@piscinesetaccessoires.ch www.piscinesetaccessoires.ch

109


T

H

E

A

R

T

O

F

BIG BANG Boîtier en céramique. Mouvement chronographe automatique.

F

U

S

I

O

N


hublot.com

BOUTIQUES GENEVE • LUZERN • ZURICH • ZERMATT


•  Audit et gestion de projet •  Développement de logiciels •  Rebuild d’applications existantes •  Digitalisation des processus et GED

•  Conseils et Logiciels en gestion d’entreprise •  Implémentation et migration ERP Abacus •  Formation et support des utilisateurs Certifications et intégrateur officiel :

www.sanjco.ch et www.abysan.ch – La Tour-de-Trême et Yverdon info@sanjco.ch – +41 26 565 47 00


ÉNERGIE & ÉCONOMIE

Des enjeux importants

AVPEE

113


INTERVIEW

ROBERTO SCHMIDT DFE – Département des finances et de l’énergie

« Comme ministre de l’énergie, je définirai le Valais comme étant le cœur énergétique de la Suisse »

Chef du Département des finances et de l’énergie, Roberto Schmidt est également cette année à la tête du Conseil d’Etat. Fervent défenseur de l’énergie hydro-électrique, il met tout en œuvre pour répondre efficacement aux besoins d’un secteur en perpétuelle évolution. Retour sur le quotidien d’un homme engagé qui dévoile pour Bien Vivre les stratégies cantonales en cours.

114


Quel est votre quotidien en tant que chef du Département des finances et de l’énergie et Président du Conseil d’Etat ? Mon quotidien est bien entendu chargé, mais véritablement passionnant ! J’ai des journées de travail de 15 heures, mais cela est normal pour un ministre. Il n’y a que peu d’espaces libres dans mon agenda. Mais je ne m’en plains pas ! Au contraire, je trouve mon travail enthousiasmant. Mon département recouvre 8 services totalement différents (finances, ressources humaines, impôts, énergie, informatique, registre foncier, géoinformatique, immeubles et patrimoine de l’Etat), avec des thèmes et des projets variés. Cela demande une certaine souplesse

de ma part pour me plonger dans des thématiques si distinctes les unes des autres. Mais cela peut également me montrer les potentielles synergies entre les sujets que j’aborde. De plus, étant représentant du Valais dans plusieurs conférences gouvernementales et intercantonales (CGSO, RKGK, EnDK, CDF, CLDF*, etc.), je suis régulièrement en déplacement et amené à rencontrer mes collègues d’autres cantons. Ce qui est également un plus pour moi, car je peux régulièrement échanger et comparer les pratiques avec le reste du pays. Ce mandat politique est également passionnant, car chaque semaine est différente de la précédente. Il n’y a que quelques rencontres qui sont récurrentes de semaine en semaine, comme la séance du mercredi avec mes collègues du Conseil d’Etat. Cette année est particulière, car je préside le collège gouvernemental. C’est une chance. Je rencontre une multitude de personnes de tous les horizons, que cela soit des Valaisans (également ceux hors-canton), des Confédérés ou des ambassadeurs ou des amis de l’extérieur, avec qui nous sommes amenés à collaborer et à tisser des liens économiques, financiers, touristiques, et j’en passe. Parmi les grands dossiers en cours, où en est la stratégie énergétique ? En avril dernier, j’ai présenté à la presse notre vision de notre politique énergétique pour 2060, ainsi que les objectifs intermédiaires à atteindre à l’horizon 2035. Le Valais est une terre d’énergie. Il doit viser un approvisionnement 100% renouvelable et indigène pour 2060. La révision de la loi sur l’énergie est en cours. Le Valais va, à long terme, couvrir entièrement ses besoins d’énergie grâce aux ressources énergétiques renouvelables qui seront en ses mains et contribuer

115


activement à l’approvisionnement en électricité renouvelable de la Suisse et de l’Europe. Nous devrons travailler sur trois axes : • diminuer drastiquement la consommation d’énergie, l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, des installations techniques et des véhicules; •  augmenter la production d’énergie renouvelable valaisanne (électricité et chaleur) et la valorisation de rejets de chaleur inévitables pour couvrir les besoins d’énergie résiduels ; • assurer que les infrastructures énergétiques, qu’elles soient de production, de distribution, ou de stockage, soient majoritairement en mains valaisannes. L’optimisation de la valorisation des ressources énergétiques valaisannes nécessitera certainement une réorganisation de la structure de l’économie énergétique cantonale en lien avec la production, la commercialisation, la distribution et le stockage de l’électricité. La force hydraulique dont vous êtes un défenseur, n’est pas rentable, ni compétitive en Suisse. Comment se positionne le Valais par rapport à cela et quelles solutions peuvent-être envisagées à court, moyen et long termes pour le canton ? La force hydraulique est l’épine dorsale de l’approvisionnement en électricité de la Suisse et du Valais. Elle continuera à jouer un rôle important à l’avenir en raison de la « décarbonisation » du système énergétique et de la sortie du nucléaire. 116

La Confédération en est consciente et prévoit diverses mesures d’aide pour les centrales hydroélectriques, qui sont actuellement rentables. À court terme, depuis 2018, les exploitants et les propriétaires de grandes centrales hydroélectriques suisses peuvent demander à la Confédération une prime de marché pour l’électricité qu’ils produisent et qu’ils doivent vendre sur le marché en dessous du prix de revient. La prime de marché s’élève à un maximum de 1 centime par kilowattheure par centrale électrique. Les primes du marché pour 2019 sont allées à 17 bénéficiaires. La subvention totale s’est élevée à environ 65,4 millions de francs pour 8,85 milliards de kilowattheures, soit 23% de la production hydroélectrique nationale de la Suisse en 2018. 77% de l’énergie hydraulique suisse pourrait ainsi être exploitée de manière rentable en 2018. À moyen et long terme, les contributions à l’investissement pour de nouvelles grandes centrales hydroélectriques ainsi que pour des agrandissements ou des renouvellements importants de ces centrales peuvent être demandées. Cela est déjà effectif depuis 2018. Ainsi, en 2018, la Confédération a accordé des subventions d’investissement d’un montant total de 101,2 millions de francs. L’affirmation selon laquelle l’énergie hydraulique suisse n’est pas rentable et n’est pas compétitive ne peut donc pas être confirmée de manière générale à l’heure actuelle. Ceci est également mentionné par des études. Il s’agit d’un milieu en évolution, où le stockage deviendra très important. Les possibilités de repompages, avec


des projets comme Nant de Drance, mais également le fait que l’eau deviendra une ressource de plus en plus importante avec les fontes des glaces, influenceront également la branche et améliorera encore sa souplesse en fonction de la demande d’énergie. En raison de sa grande importance économique pour le Valais, mon département suit de très près la situation de l’énergie hydraulique et participe activement aux discussions sur les mesures visant à maintenir et à renforcer l’énergie hydraulique. Comment se portent les finances du canton ? Les finances du canton du Valais se portent très bien. En 2018, les revenus du compte de résultats s’élèvent à 3,79 milliards de francs et dépassent de 8,7 millions les charges. Avant prise en compte des amortissements et réévaluations du patrimoine administratif, le résultat se monte à 215 millions de francs et permet de financer intégralement les investissements nets de 195,6 millions et de dégager un excédent de financement de 19,5 millions de francs. Après deux années de vaches maigres en 2013 et 2014, le canton a su se ressaisir,

prendre des mesures, et depuis 2015 le compte de résultat est dans le vert. D’ailleurs, le canton n’a plus de dettes bancaires à ce jour. Les comptes 2019 vont probablement confirmer, voire améliorer, la bonne situation actuelle. Mais plusieurs points nous font penser que les années à venir seront moins bonnes : – la péréquation financière révisée, moins favorables à notre Canton ; – la révision fiscale qui renforcera l’attractivité de notre place économique, mais qui impliquera également des baisses de recettes pour les collectivités publiques ; – les redevances hydrauliques qui seront certainement remises en cause à moyen terme. Le Valais doit donc rester attentif afin de garder des comptes équilibrés, qui puissent garantir également les investissements futurs et des bonnes prestations en faveur de nos citoyennes et citoyens. Quelle définition donneriez-vous du Valais ? Le Valais a plusieurs visages particulièrement attractifs et attrayants. Le Valais, c’est également un lieu où se mélangent à la fois traditions et innovations. L’attachement fort des habitants de ce canton à des valeurs profondément ancrées dans leur terre ne les empêche pas de s’ouvrir au monde, que cela soit à travers la recherche scientifique ou le tourisme. Comme ministre de l’énergie, je définirai le Valais comme étant le cœur énergétique de la Suisse. Le Valais est une terre d’énergie, riche en eau, soleil, biomasse et vent. Ses ressources font qu’il peut être un canton incontournable pour l’alimentation énergétique et électrique de notre pays.

* CGSO = Conférence des gouvernements de Suisse occidentale, RKGK = Conférence des gouvernements des cantons alpins, EnDK = Conférence des directeurs de l’énergie, CDF = Conférence des directeurs des finances, CLDF = Conférence latine des directeurs des finances

117


INTERVIEW

AMÉDÉE KRONIG

AVPEE – Association valaisanne des producteurs d’énergie électrique

Lutter au quotidien pour la sécurité de tous

Créée en 1960, l’Association valaisanne des producteurs d’énergie électrique, AVPEE, a pour mission de renforcer les contacts entre ses membres, 41 au total, représentant quelque 95% de la force hydraulique du canton, ainsi que de développer et de défendre leurs intérêts. Les enjeux sont nombreux. Elle s’implique particulièrement dans la mise en place de divers axes de communication pour informer le grand public de la dangerosité de certains cours d’eau. Pour nous en parler, Bien Vivre a rencontré son président, M. Amédée Kronig.

Barrage de la Grande Dixence. © Grande Dixence SA – Photo : essencedesign.com – www.dpicard.ch

118


Prise d’eau de Ferpècle. © Grande Dixence SA – Photo : Heinz Preisig

Comment est organisée l’AVPEE ? L’AVPEE est une association à but non lucratif qui fête cette année ses 60 ans. Elle réunit toute personne physique, société ou collectivité publique possédant ou exploitant directement pour des producteurs une ou plusieurs centrales électriques en Valais. Nous ouvrons nos portes aujourd’hui aux producteurs d’énergie photovoltaïque et éolienne, la large majorité de nos membres se trouvant dans l’hydraulique. Pour la conduire, un comité constitué de 5 représentants de membres est élu par l’Assemblée générale. Depuis 2013, Grande Dixence administre l’Association. En ma qualité de directeur de Grande Dixence SA, j’ai été appelé à présider l’AVPEE.

Aménagement de captage en exploitation normale. © Grande Dixence SA – Photo : Michel Martinez

Quelles sont les missions de l’AVPEE ? Avant toute chose, il faut savoir que l’AVPEE fait preuve d’un détachement absolu en terme politique. Toutefois, nous sommes régulièrement consultés par les Autorités cantonales pour donner notre point de vue sur des sujets concernant la production de l’énergie électrique. Parmi nos enjeux, il y a la défense des intérêts de nos membres, c’est pourquoi nous portons toujours un œil sur l’évolution des obligations légales. Cela a été le cas dans le domaine de l’assainissement des cours d’eau par exemple. En outre, l’AVPEE est représentée au sein de la Commission paritaire d’experts, organisme cantonal en charge de la surveillance du bon suivi et du bon entretien des installations hydroélectriques. Par ailleurs, nous agissons pour que les contacts entre nos membres soient renforcés. A cet effet, nous organisons chaque année une journée technique, entièrement dévolue au personnel d’exploitation, sur un thème donné. Lors de la dernière édition, nous avons débattu avec des intervenants sur un sujet qui nous préoccupe, à savoir les activités de loisirs à proximité des cours d’eau et sur les plans d’eau. Le thème est décortiqué sous toutes ses facettes, tant du point de vue de l’exploitation hydroélectrique, touristique que juridique. Pouvez-vous nous parler du projet MINERVE ? MINERVE (Modélisation des Intempéries de Nature Extrême du Rhône Valaisan et de leurs effets) est un projet qui a été lancé par le canton du Valais à la suite de la crue dévastatrice d’octobre 2000. Afin d’anticiper ce type d’événement et de prévenir les catastrophes liées, un concept global de protection contre ces crues du Rhône a été établi. Le but consiste à utiliser les capacités de rétention des ouvrages à accumulation afin, lors de précipitations abondantes, de retenir les eaux en amont des affluents du Rhône et, ainsi, de préserver la plaine du Rhône d’inondations dévastatrices. Les conventions y relatives, liant le Canton et les propriétaires des aménagements hydroélectriques les plus importants, sont à bout touchant.

Aménagement de captage lors d’un lâcher d’eau. © Grande Dixence SA – Photo : Michel Martinez

119


Bassin de compensation de Z’Mutt. © Grande Dixence SA – Photo : Silvano Zeiter

Eviter les accidents dans les cours d’eau par rapport à la montée des eaux est une préoccupation permanente. Quelles actions sont menées ? Le Valais, par sa position, accueille de nombreux cours d’eau qui peuvent être dangereux. En effet, des lâchers d’eau au niveau des points de captage (prises d’eau) et parfois des barrages peuvent survenir à chaque instant, de jour comme de nuit, et par n’importe quelle météo. Ils ne sont pas directement contrôlés par les hommes, des systèmes automatiques intégrés les régulent, raison pour laquelle les eaux peuvent monter très vite et ce, dans de nombreux endroits. Nous mettons tout en œuvre pour informer les gens par la présence de nombreux panneaux avertissant de cette dangerosité, notamment. Mais au fil du temps nous voyons malheureusement de plus en plus de personnes se baigner, même avec des enfants, faisant fi de nos avertissements. C’est un souci permanent pour nous. Pour encore mieux sensibiliser les riverains des cours d’eau à ces dangers, plusieurs exploitants emploient en job d’été des étudiants qui se transforment en hydroguides. Durant la saison estivale, ils vont à la rencontre des randonneurs afin de les informer de vive voix par un contact cordial. Cette approche est très appréciée par les touristes. En outre, nous faisons également des annonces dans la presse, diffusons des messages sur les radios et finançons des impressions qui apparaissent à l’ouverture d’applications de smartphones. Notre but n’est pas d’interdire l’accès à tous les cours d’eau et aux loisirs qui peuvent s’y dérouler comme le rafting, le paddle ou encore le canyoning mais d’encadrer les choses car de nombreux points sont sans danger. Notre nature est belle, il faut la savourer pleinement, en faisant preuve de bon sens pour la sécurité de tous. 120

Panneau de danger mettant en garde les promeneurs contre les risques de crues. © Grande Dixence SA – Photo : Michel Martinez

Lit de la rivière de la Borgne d’Arolla, exposé aux variations des lâchers d’eau.

AVPEE

Case postale 669 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 328 43 11 www.avpee.ch


VENEZ DÉCOUVRIR LE PLUS HAUT BARRAGE-POIDS DU MONDE ! Situé au fond du Val des Dix à une heure de Sion en voiture ou en car postal, le site du barrage de la Grande Dixence peut se visiter librement et gratuitement durant tout l’été de la mi-juin à la mi-octobre.

Au programme, découverte des pavillons d’exposition situés au pied du barrage, visite guidée à l’intérieur de l’impressionnant mur à travers un circuit balisé sons et lumières d’un kilomètre, montée sur le couronnement du barrage à pied ou en téléphérique, balade le long du Sentier des Bouquetins et n’oubliez pas de tester l’AlpinLine, la plus longue tyrolienne de Suisse romande !

www.grande-dixence.ch www.alpinline.ch


INTERVIEW

FRÉDÉRIC FAVRE

DSIS – Département de la sécurité, des institutions et du sport

Le Valais, un canton sûr

Elu au Conseil d’Etat depuis le 19 mars 2017, Frédéric Favre est Chef du Département de la sécurité, des institutions et du sport. Originaire de Sierre, il gère un département occupant près de 900 personnes dont l’activité se déploie 24h/24h et 365 jours par année. Avec des journées bien chargées et nombre de dossiers à traiter, il met tout en œuvre pour le bien-être et le bien-vivre des valaisans tout comme pour leur sécurité. Pour connaître les dossiers en cours et son quotidien, il a répondu aux questions de Bien Vivre.

© Sedrik Nemeth

Cérémonie d’assermentation des nouveaux agents de police. © Police cantonale valaisanne

122


Quel est votre quotidien au poste de Chef DSIS ? Il est passionnant et toujours différent ! Il est important que je sois au bureau quelques heures afin de prendre connaissance des dossiers, d’en assurer le suivi stratégique et de m’appuyer sur les différents services et office qui composent le département que je dirige. Il s’agit aussi de suivre les dossiers gouvernementaux qui relèvent de la compétence du Conseil d’Etat. Le reste de ma journée est consacré aux séances, dont j’essaie de limiter la durée maximale de chacune à une heure, pour des raisons d’efficacité, ainsi qu’à diverses représentations officielles, soit en ma qualité de Chef DSIS, soit comme Conseiller d’Etat délégué pour l’ensemble du collège gouvernemental. Ces journées sont toujours bien remplies mais il est aussi important d’y bloquer des plages qui permettent de se ressourcer et de tenir le rythme sur la distance. Quels sont vos grands dossiers en cours ? Ils sont nombreux et je n’en citerai que quelques-uns. Sécurité Cette thématique occupe six services du département, dont un service juridique, la police cantonale, le service de l’application des peines et des mesures, le service de la population et des migrations, le service de la sécurité civile et militaire ainsi que le service de la circulation et de la navigation. L’éventail est large. Le dernier projet abouti du service juridique est la loi sur le conseil de la magistrature, adoptée récemment par le Grand Conseil valaisan ou encore la consultation pour améliorer la

Swissoy – discours du 1er août. S’engager pour son canton c’est aussi s’engager pour son pays.

Un métier de terrain.

professionnalisation des APEA (autorités de protection de l’enfant et de l’adulte) ou l’avant-projet de loi sur l’interdiction de se dissimuler le visage lors de manifestations sportives, actuellement en consultation et dont le but est de renforcer la sécurité lors des matchs de foot notamment. Concernant la police cantonale, je citerai le regroupement des centrales d’alarme 112, 117, 118 et 144 sous un même toit qui offrira une conduite coordonnée des événements en impliquant tous les partenaires cantonaux de la chaîne sécuritaire et du sauvetage et le renforcement des mesures de lutte contre le hooliganisme, en étroite collaboration avec plusieurs partenaires sécuritaires et politiques. Le développement de la stratégie pénitentiaire 2030 est le dossier phare du service de l’application des peines et des mesures. Il entend augmenter la capacité pénitentiaire du canton du Valais tout en le dotant d’établissements adaptés à la plupart des régimes de détention. Au quotidien, nous gérons en Valais 210 détenus en moyenne, dont le seul établissement de Romandie pour des mesures de détention de mineurs. Le service de la population et des migrations est en pleine réforme, visant à répondre au mieux à la demande croissante et aux impératifs de délais imposés dans les domaines migratoires et de l’asile notamment. Le service de la sécurité civile et militaire assure la sécurité et la protection de la population et préserve ses bases d’existence par les moyens civils (feu, protection civile, états-majors de conduite). A ce titre, plusieurs concepts ont été développés visant à une couverture optimisée du territoire et une économicité pour les collectivités publiques. Finalement le service de la circulation et de la navigation règle l’admission des personnes et des véhicules à la circulation routière et à la navigation. L’augmentation croissante des véhicules constitue un challenge permanent et ce service est également proactif dans la promotion de l’utilisation de véhicules hybrides ou électriques. 123


Dialogue en permanence. © Thomas Andenmatten

La Protection Civile, un acteur important pour la sécurité.

Le Sport, un vecteur d’émotions, comme la politique.

© DR

© DR

Institutions Une thématique vaste qui occupe principalement le service des affaires intérieures et communales dont la mission se résume à assurer la préparation des tâches législatives nécessaires aux développements des institutions et gérer les relations Canton-communes dans le domaine de ses compétences (Constitution, institutions, règlements communaux, recours, élections et votations, finances communales). Sport La loi sur le sport permet de soutenir financièrement les projets d’infrastructure d’importance cantonale ou nationale. Plusieurs sont en cours, visant à soutenir les associations dans la promotion du sport ou encore la cohésion entre le haut et bas Valais. De grands projets sportifs cantonaux comme la candidature de CransMontana aux Championnats du Monde de ski alpin ou les Championnats du monde de cyclisme qui auront lieu 124

l’an prochain entre Martigny et Aigle occupent également cet office. Concernant la sécurité quels sont vos plus grands enjeux ? Le plus grand enjeu est de maintenir le bon niveau de sécurité général du canton. Aujourd’hui le Valais peut s’en réjouir. Cela n’est pas un hasard mais le fruit du travail de terrain des agent-e-s qui assurent une police de proximité, à l’écoute de notre population. Un canton sûr, c’est un canton où il fait bon vivre, pour les citoyens comme pour les touristes ou les entreprises cherchant un lieu d’implantation. Le Valais demeure toutefois un canton exposé au niveau des risques naturels et il s’agit là aussi de pouvoir apporter une réponse sécuritaire appropriée et proportionnée. L’organe cantonal de conduite s’y attache. Les risques ont été identifiés, catalogués, et les processus d’intervention sont régulièrement testés.


RHODANIA L E B I J O U D E C R A N S - M O N TA N A , A U C Å’ U R D U VA L A I S

THE RETURN OF A LEGEND

Rhodania SA, Rue du Rhodania 7 / Case Postale 1055, CH-3963 Crans-Montana 2 Phone +41 78 69 6 30 32, www.rhodaniahotel.ch


CARPOSTAL EN VALAIS

Relier les territoires et se tourner vers le futur Partie intégrante de la « carte postale » locale, les cars postaux du Valais ont toujours eu pour objectif principal de relier les vallées latérales aux villes. Là où les trains n’accèdent plus, les bus jaunes prennent le relais. Avec l’urbanisation de la plaine du Rhône, l’offre de CarPostal s’est également considérablement développée vers du transports d’agglomération et péri-urbain, toujours plus adaptés aux besoins et attentes de la population. Enfin, l’entreprise a toujours porté un regard vers l’avenir, notamment par la création du Mobility Lab, un laboratoire de recherche en matière de mobilité. Balade guidée avec Monsieur Philippe Cina, responsable vente du secteur Ouest de CarPostal !

126


Des paquets aux voyageurs L’histoire des cars postaux est étroitement liée aux diligences qui apportaient paquets et courriers à destination. Visionnaires, certains ont eu l’idée d’adapter le service aux voyageurs. Dans le Valais, ils sont aujourd’hui devenus indispensables pour proposer une offre de mobilité performante, autant aux habitants qu’aux touristes, avec plus de 60 lignes qui desservent la plaine ainsi que les vallées latérales. Grâce à cette offre, elles permettent également un accès direct à de nombreuses stations de montagne.

Différentes activités En chiffre, les cars postaux du Valais représentent 250 employés, un peu plus de 1000 km de lignes de bus, près de 200 véhicules et plus de 10 millions de voyageurs transportés en 2019. Autant dire que leur rôle est majeur. Il tourne autour de 3 dessertes principales, celles des vallées latérales, des zones urbaines et touristiques. Ainsi, la plaine du Rhône tout comme les parties périurbaines sont entièrement desservis avec des véhicules adaptés, comme les bus articulés qui peuvent accueillir beaucoup de passagers. De même, les cars postaux assurent les transports urbains des villes de Brig, Sion et Martigny. Nombre de vallées ont également des services attitrés. Par ailleurs, la société est connue pour des transports spécifiques qui changent en fonction des saisons. Si elle assure depuis des décennies des navettes vers les stations avec des porte-skis en hiver, elle connait un nouvel engouement durant la belle saison, grâce des bus équipés de porte-vélos et de remorques. Cette offre est d’ailleurs très prisée par des cyclistes toujours plus nombreux. Le succès est tel que l’application « resabike » a été développée avec d’autres entreprises de la région, afin d’offrir une plateforme de réservation en ligne des places vélos pour les clients. Toujours adapter l’offre en fonction des besoins Les temps changent, les zones de population et bassins de vie évoluent, il est donc nécessaire d’adapter continuellement l’offre à la demande. C’est ainsi que l’agglomération du Valais-Central proposera, dès 2021, un important développement de la desserte urbaine des transports publics. Sur un périmètre composé de 19 communes réparties autour des villes de Sierre et

Sion, un réseau de transport digne d’une grande ville suisse sera mis en place progressivement. CarPostal joue un rôle majeur dans ce développement, puisque ce projet s’appuie sur l’extension des prestations de l’actuel réseau des bus urbains de Sion, que la compagnie exploite depuis plus de 20 ans. Ce nouveau réseau d’agglomération proposera de nouvelles lignes, des courses tôt le matin jusqu’à tard le soir, et des fréquences de passages de 15 minutes. Ce développement est possible grâce à la volonté des autorités politiques, qui ont entendu les attentes de la population et souhaitent proposer une réelle alternative au transport individuel motorisé. De plus, les transports publics offrent incontestablement des solutions nécessaires aux villes, confrontées de plus en plus aux problématiques de congestion du trafic et au manque d’espace. 127


Penser les transports de demain Ouvert à la discussion et à toujours chercher les meilleures alternatives pour ses clients, CarPostal est depuis 2014 partenaire de l’ambitieux laboratoire de recherche en mobilité, le Mobility Lab installé à Sion. En regroupant les forces vives de La Poste suisse mais aussi celles de l’EPFL, de la HES-SO Valais-Wallis, du canton et de la ville de Sion, différentes solutions, ainsi que différents études et projets sont analysés et pour certains testés afin de voir leur impact sur le quotidien. Le but affiché est de générer des idées novatrices, de développer et tester des technologies tout comme des solutions prometteuses en vue de réaliser des innovations. Ainsi, le projet CONTACT vise à améliorer la communication directe entre les véhicules par l’installation de capteurs au cœur de l’habitacle tandis que le projet NOSE a pour ambition d’utiliser une infrastructure de communication existante afin de proposer de nouveaux services sur la base des données récoltées, pour ne citer que deux exemples.

128


La mobilité du futur sera électrique, à la demande et autonome Grâce aux travaux menés au cœur de Mobility Lab, le 23 juin 2016, CarPostal Valais devenait la première entreprise de transports publics au monde à mettre en exploitation des navettes autonomes sur la voie publique ! Ces deux véhicules 100% électriques sillonnent le cœur de l’hyper centre de Sion, reliant la gare CFF au centre historique de la ville. Ces « SmartShuttle » proposent 11 places assises et viennent compléter l’offre de mobilité de la ville, car elles peuvent aller là où ne vont pas les autres transports. Grâce aux nombreux capteurs intégrés et un programme informatique sur-mesure, elles conduisent les personnes en toute tranquillité, sans générer de pollution et dans un calme absolu. D’une boucle de un kilomètre aux premières heures, un mini réseau s’est développé aujourd’hui au cœur de la ville. CarPostal a toujours ambitionné de lier les transports publics aux loisirs, et les navettes autonomes n’ont pas fait exception à ce principe : ainsi, en 2019, les

2 SmartShuttle ont constitué le cadre d’un jeu de piste et d’énigmes en ville de Sion. Ce jeu a attiré plusieurs centaines de groupes de joueurs en quelques mois ! En 2020, une nouvelle phase d’expérimentation des navettes autonomes verra le jour dans un quartier résidentiel de la commune de Sion. L’objectif sera de tester la composante « à la demande » c’est-à-dire que le client peut solliciter son transport à tout moment. Cette nouvelle étape devrait permettre à CarPostal de récolter de nouvelles expériences afin de mieux préparer les transports publics du futur !

CarPostal

Place de la Gare 11 • CH-1950 Sion Tél. +41 58 341 24 00 www.postauto.ch

129


GARAGE SAURER SA

Une histoire de famille Entreprise familiale depuis 60 ans, le Garage SAURER SA est fondé en 1959, avec à sa tête Rudolf Wüst. Saurer est alors encore la seule marque suisse à fabriquer des poids-lourds. Quand elle disparaît en 1983, Rudolf Wüst décide de commercialiser la marque Mercedes-Benz Trucks en Valais pour continuer à répondre aux besoins de sa clientèle, tout en étoffant son offre avec des utilitaires légers.

130


Aujourd’hui dirigé par son fils Pierre, le Garage SAURER SA, basé à Conthey, possède également une succursale à Viège et ne compte pas moins de 80 col­laborateurs dont certains sont, depuis plus de 40 ans, fidèles à l’entreprise ! Soucieux d’assurer la relève, le garage forme également, sur ses deux sites, 3 à 4 apprentis par année sur 4 ans. Certifié ISO 9001, ISO 14001, ISO 45001, Entreprise citoyenne et Valais Excellence, il est incontestablement le numéro un des utilitaires en Valais.

Des véhicules dédiés aux professionnels et aux loisirs Le Garage SAURER SA est l’adresse incontournable pour les professionnels en quête d’un utilitaire léger ou d’un poids-lourd. Sa large gamme ainsi que les compétences et le savoir-faire de ses collaborateurs lui permettent d’adapter des véhicules sur mesure au gré des besoins et des attentes de ses clients. Les familles et les aventuriers trouveront également leur bonheur grâce à des véhicules dédiés aux loisirs. Du sur-mesure en fonction des besoins Chaque métier requiert un véhicule particulier, doté d’équipements spécifiques. Selon la demande de sa clientèle, le Garage SAURER SA propose différents Mercedes-Benz VANS : Sprinter, Vito, Classe X, Classe V ou Citan. Dans le domaine des Mercedes-Benz TRUCKS, plusieurs gammes de camions complètent ses offres : l’Actros, spécialement dédié au transport long courrier ; l’Arocs, taillé sur mesure pour la construction et l’Atego, optimal pour la distribution. A ces modèles, s’ajoutent ceux de Mitsubishi FUSO Canter. Marque du groupe Daimler, elle propose des alternatives avec des utilitaires légers allant de 3,5 à 9,0 tonnes, intermédiaires parfaits entre le VAN et le TRUCK. Pour être en phase avec le marché automobile en pleine mutation, nombre de véhicules sont également disponibles en version électrique, tels les MercedesBenz eVito et eSprinter, de même dans le poids-lourd avec l’eActros.

131


Un suivi professionnel En complément de l’assistance de Mercedes-Benz, le service après-vente du Garage SAURER SA se tient prêt à garantir une aide dans les meilleurs délais, grâce à des véhicules d’intervention équipés. En cas de réparation, le garage met à disposition de sa clientèle des véhicules de mobilité afin qu’ils puissent poursuivre leurs activités professionnelles. Disposant d’un important stock de pièces détachées, son magasin met tout en œuvre pour limiter l’immobilisation des véhicules. Les employés de ses différents secteurs suivent régulièrement des formations continues afin de perfectionner leurs connaissances et d’être à la pointe en matière de technique, de technologie et de sécurité. Quand utilitaire rime avec loisirs Les véhicules utilitaires sont souvent associés au domaine du travail. Le Classe V nous prouve bien que l’utilitaire professionnel peut également rimer avec loisirs.

132


Très prisé pour le transport de personnes avec ses 6 à 8 pla­ ces, le Classe V est non seulement intéressant pour les sociétés devant convoyer leurs clients, mais il est également le VAN préféré des familles ! Grâce à son généreux espace intérieur, il permet de ranger aussi bien des valises que le matériel des nombreux sportifs qui l’ont adopté. Proposé en différentes motorisations de 163 à 239 cv, 3 longueurs et également disponible en 4x4, il vous emmène sur tous les terrains, que l’on doive emprunter des autoroutes ou des routes sinueuses de montagne. Mais l’offre ne s’arrête pas là... Dire non à la routine, et oui aux loisirs avec les modèles Marco Polo de Mercedes-Benz qui permettent aux aventuriers de découvrir de nouveaux horizons au gré de leurs envies. Que vous optiez pour la version équipée de la cuisine ou de celle allant jusqu’à 7 places, les Marco Polo étonnent par l’ingéniosité de leur concept et leur espace disponible. Ainsi, jusqu’à 4 personnes peuvent y passer une nuit sous les étoiles. Pensés sur la base du Classe V et du Vito, ils se révèlent élégants et racés. Egalement déclinés sous plusieurs motorisations, ils se prêtent volontiers aux balades locales comme à de grands voyages et ce, que l’on soit en solo, en couple ou en famille !

Garage SAURER SA

Rue des Peupliers 14 • CH-1964 Conthey Tél. +41 27 345 41 41 admin@garagesaurer.ch • www.garagesaurer.ch

133


FONDATION CHÂTEAU MERCIER

Le lieu idéal pour vos séminaires et vos fêtes Idéalement situé sur les hauteurs de Sierre, le Château Mercier peut accueillir des groupes de 10 à 100 personnes que l’on souhaite y organiser un séminaire, une réception ou encore une conférence. Dans un environnement privilégié, il est gage de moments à la hauteur de toutes les attentes grâce à son offre de restauration, ses 23 chambres et ses salles adaptées. Exclusif, il peut aussi être privatisé et offrir un panel de prestations uniques pour faire de chaque événement une réussite.

© M. Martinez et B. Dubuis

134


ne connaît peu de limites, le lieu étant adapté autant à des réunions grâce à ses salles dotées des dernières technologies qu’à des réceptions privilégiant un repas gastronomique ou encore des animations hors du commun, le tout dans un cadre idyllique et chargé d’histoire.

Se démarquer dans un lieu chargé d’histoire Le Château Mercier, installé au cœur d’un parc de quatre hectares, interpelle par sa superbe. Construit entre 1906 et 1908, il porte le nom d’une illustre famille de tanneurs lausannois. Inspiré du style valdotain, il fut érigé pour les besoins des Mercier de Molin. Ainsi, pendant plus d’un demi-siècle, il leur servit de résidence d’été. En 1990, il est donné à l’Etat du Valais qui hérite d’un domaine d’une surface de 37 126 m2 comprenant entre autres le château et son parc prestigieux. Pour satisfaire les charges et conditions liées à la donation, il se voit devenir un lieu à la fois culturel et d’accueil, apte à recevoir des groupes. Dans le même temps, il subit d’importants travaux de conservation et de rénovation pour permettre de réceptionner ses hôtes dans un lieu mêlant histoire et commodités techniques. Ainsi, aujourd’hui il est devenu incontournable quand on souhaite organiser des réunions ou des séminaires tout comme des fêtes de famille ou encore des mariages.

Des moyens techniques haut de gamme Pour l’organisation de réunions, le Château Mercier propose deux salles, baignées de lumière naturelle. La Salle de la Piscine, d’une capacité de 40 à 100 personnes, est dotée de la climatisation, d’une excellente acoustique et de stores électriques pour l’obscurcissement. La salle de l’Auvent est, quant à elle, idéale pour des rencontres plus intimistes puisqu’elle offre 15 à 20 places. Points communs aux deux, elles sont pourvues de téléphones, rétroprojecteur, écran, tableau blanc, flip-chart, télévision et vidéo ainsi que du wifi.

Pour les sociétés comme pour les particuliers, un accueil sur-mesure Facile d’accès et pratique grâce à son parking, que les groupes soient de 10 ou 100 personnes, le Château Mercier sait les accueillir. Fort d’une expérience de longue date, les équipes sont à même de répondre à toutes les demandes et d’adapter l’offre en fonction des besoins. Aucun événement n’est semblable à un autre, raison pour laquelle tout est remis en œuvre à chaque nouvelle sollicitation. L’étendue des possibilités 135


Des animations originales Pour agrémenter son séminaire ou vivre des moments uniques pour consolider l’esprit d’équipe, le Château Mercier organise, à la demande, toutes sortes d’animations. Ainsi, accompagné d’un historien de l’art, il est possible de partir à la découverte de la belle demeure et de son parc. Dans des caves voisines, il est également proposé d’organiser une dégustation de vins tandis que les sportifs peuvent se retrouver au golf de Sierre ou de Crans-Montana, à proximité, pour participer à un tournoi. Ce ne sont là que quelques exemples pour montrer ce que le Château peut organiser mais bien évidemment il sait aussi s’adapter aux demandes de ses hôtes. Une privatisation des lieux Doté de 23 chambres proposant au total 44 lits, il est possible de poursuivre l’expérience au-delà d’une jour-

© Robert Hofer

136

née. Ainsi quand 10 chambres minimum sont réservées, le Château Mercier appartient au groupe qui l’occupe ! En effet, même pour 10 personnes, il peut être privatisé et offrir une intimité et une exclusivité hors du commun.


Sedrik Nehmet

Une offre de restauration adaptée aux goûts de chacun Autre atout du Château, sa table ! Du petit-déjeuner aux différentes pauses qui ponctuent une journée en passant par un cocktail ou un repas gastronomique, le chef et son équipe savent satisfaire toutes les envies. La majorité des mets préparés sont faits maison et réalisés à partir de produits cultivés dans les jardins et vergers du domaine. Les nombreuses propositions de menus ne manquent pas d’étonner les palais en plus de ravir les pupilles par l’originalité et l’authenticité des salles dans lesquelles ils sont servis. Truite fumée de Lens, Saltimbocca au jambon d’Anniviers, filet de bœuf au Pinot Noir... le terroir est sublimé !

Résider au Château Mercier Pour poursuivre l’expérience au-delà d’une journée, la demeure propose 23 chambres à la décoration soignée. Le Château n’est pas réservé qu’à certains privilégiés, il est largement accessible à tous ! En effet, les prix pratiqués sont plus que corrects et compétitifs puisqu’une nuit en chambre double avec petit-déjeuner est facturé 220 fr. tandis que la single est à 150 fr. Pour son cadre, son offre, son adaptabilité, son sens de l’art de recevoir, le Château Mercier est, définitivement, le lieu parfait pour tous les événements !

Fondation du Château Mercier Case postale 403 • CH-3960 Sierre

Administration : Tél. +41 27 452 23 25 • Fax +41 27 452 23 33 Château : Tél. +41 27 451 22 22 • Fax +41 27 451 22 19 fondation@chateaumercier.ch www.chateaumercier.ch

137


INTERVIEW

VINCENT RIESEN

CCI VS – Chambre valaisanne de commerce et d’industrie

La transition démographique, un enjeu pour demain

428 entreprises et 26 associations sectorielles qui contribuent, à hauteur de 80% au PIB valaisan et offrent 70% des places de travail, sont membres de la Chambre Valaisanne de Commerce et d’Industrie (CCI VS). Depuis 1917, elle défend les intérêts de l’économie cantonale, elle fédère les forces du secteur et elle veille au maintien de conditions-cadre leur permettant de prospérer. Si elle travaille sur des dossiers qui concernent le présent, elle doit aussi réfléchir et anticiper l’avenir. Pour discuter des enjeux qui l’occupent, Bien Vivre a rencontré Vincent Riesen, son directeur.

138


Comment s’organise la mise en place de la réforme fiscale des entreprises ? Le projet RFFA qui vise à renforcer l’AVS et à établir un système d’imposition des entreprises qui soit compétitif et conforme aux exigences internationales a été plébiscité par le peuple. Aujourd’hui, tout l’enjeu consiste à l’appliquer de manière équilibrée entre les entreprises et les finances publiques et réaligner la fiscalité avec les enjeux politiques cantonaux. Pour ce faire, beaucoup de discussions ont eu lieu et nous sommes à bout touchant d’un bon compromis qui concerne autant l’impôt sur les bénéfices, la suppression de l’impôt sur les outils de production que la protection contre la double imposition des dividendes. De plus, le taux d’imposition sur les sociétés doit passer de 22 à 18%. Maintenant tout ceci doit être discuté au Parlement Cantonal durant les mois à venir et accepté pour éviter un référendum. Nous avons confiance à ce que cela soit mis en place sans devoir y avoir recours et dans un délai correct. Il est temps que les choses deviennent justes en Valais car, en plus, nous sommes le seul canton à avoir deux taux d’impôts sur les bénéfices. Jusqu’à 150 000 francs, nous sommes les mieux placés de Suisse, au-delà les pires ! Ceci doit changer.

Il est un sujet qui vous tient spécialement à cœur, c’est la transition démographique. Pouvez-vous nous en dire plus ? En effet, c’est un sujet dont on parle peu mais qui pourtant va se produire dans les 5 à 10 ans et qui va changer la donne dans le Valais. Nous savons qu’à cet horizon, le pic de la population atteindra l’âge de la retraite. De ce fait, beaucoup de personnes vont sortir du monde du travail et par déduction le nombre d’actifs va se réduire. Nous devons devancer et examiner le sujet sous plusieurs angles. D’abord, il faut prendre en compte que nous aurons un grand nombre d’individus avec du temps libre et de l’argent. Il est donc nécessaire d’anticiper leurs besoins propres et ce qu’ils auront envie de faire de leur quotidien. Je pense qu’au niveau loisirs, même si une économie émerge avec l’arrivée par exemple de jeux de divertissement, il faut aller plus loin car un vrai potentiel de clients sera à portée de mains. D’un autre côté, il faut penser à ce que ces mêmes personnes avancent dans l’âge et aient besoin de soins ou d’une assistance médicale importante. Il est nécessaire là encore d’imaginer de nouvelles façons de « traiter la vieillesse » et de créer des tremplins, de trouver des solutions entre le départ de leur maison et l’EMS. Pour moi, ceci est indispensable et pour prendre un exemple qui peut être une bonne solution, les appartements surveillés doivent se multiplier car ils sont trop rares en Valais. Il est nécessaire d’inventer de nouvelles options malheureusement tout ce qui touche au médical est beaucoup trop rigide et effraie ceux qui voudraient innover ou se lancer dans le secteur. Il faudra bien que cela soit plus facile, moins lourd car nous serions alors confrontés à un problème de taille, le prix de la prise en charge des seniors vu qu’à horizon 2040, nous ne compterons que 2 actifs pour 1 retraité. Pour toutes les raisons énoncées, ce sujet me tient à cœur car il est encore passé sous silence et pourtant il en va de l’avenir des Valaisans. 139


Les entreprises sont confrontées à la digitalisation. Elles ne pourront plus faire sans et ce, dans un avenir proche. Comment la CCI VS les accompagne-t-elle ? Quatre fois par an, nous proposons à nos membres de venir débattre autour d’un sujet lié à la digitalisation en présence d’un entrepreneur qui en fait l’expérience et

qui peut ainsi la partager. Parmi les derniers thèmes qui ont été proposés, nous avons parlé de la 5G ou encore de la réalité virtuelle augmentée. Ces réunions sont intéressantes car, elles permettent d’éviter la mystification et de proposer un vrai débat. En dehors de ces rencontres, via nos newsletters, nous informons nos membres sur le sujet en offrant par exemple des articles sur la protection des données, leurs enjeux et les bonnes pratiques. Nous savons que les entreprises ne sont pas aveugles et se préparent car elles ne pourront pas passer à côté. Dans le même temps, cette « révolution » met en exergue des failles que peuvent avoir les sociétés de ce fait la cyber-sécurité est un enjeu majeur. Pour cette raison, la CCI VS va mettre en place, dès cette année, des consultations gratuites menées avec des spécialistes qui iront directement dans les entreprises pour trouver avec elles les solutions les plus adaptées à leurs besoins, du sur-mesure, pour parer à leur vulnérabilité et leur assurer la tranquillité pour leurs données.

Chambre Valaisanne de Commerce et d’Industrie Rue Pré-Fleuri 6 • Case postale 288 CH-1951 Sion Tél. +41 27 327 3535 • Fax +41 27 327 3536 info@cci-valais.ch • www.cci-valais.ch

140


GOTHAM

Toutes les solutions pour le coworking Après deux premières installations à Lausanne, depuis fin août 2019, Martigny accueille une adresse Gotham, start-up spécialisée dans le coworking. Pour se différencier, dans ce secteur d’activité en pleine croissance, l’entreprise mise sur des services sur-mesure et adaptés à chaque type de demande. Pour une implantation de société, pour un espace à disposition quelques heures ou pour avoir son propre bureau, de nombreuses solutions sont à la carte.

© Sébastien Baritussio

© Sébastien Baritussio

142


Une start-up en pleine croissance En ouvrant un premier espace de coworking, Gotham, au cœur de la gare de Lausanne en septembre 2017, la jeune start-up sait déjà qu’elle n’entend pas en rester là. Deux ans plus tard, après en avoir implanté un nouveau sur les rives du Léman, elle compte également une nouvelle adresse à Martigny depuis août 2019. Forte de son succès, elle ambitionne l’ouverture de 15 espaces en 5 ans dans toute la Suisse. « Dans le Valais comme ailleurs, nous misons sur des services adaptés qui permettent à nos clients de ne plus avoir à penser qu’à leur travail », explique Victor Liebenguth, City Manager pour Martigny et responsable du développement pour le Valais. Se différencier est indispensable face à la montée en puissance de ce secteur. Gotham y réfléchit en permanence en installant toujours, par exemple, ses adresses à proximité immédiate des transports en commun. © Sébastien Baritussio

© Sébastien Baritussio

Une offre à la carte Chez Gotham, tout est proposé, rien n’est imposé. Ainsi, en fonction de ses besoins, le client peut opter parmi les 4 grands services qu’offre l’enseigne. « Landlord » s’adresse à ceux qui souhaitent avoir leur propre espace de travail et le louer au mois en ayant à disposition des outils nécessaires comme le wifi, le mobilier « made in Switzerland », les imprimantes ou encore le ménage quotidien. Cette proposition est également idéale pour les domiciliations avec gestion du courrier. « Green Card » garantit un espace de travail attitré dans un open-space tandis que « Nomad » se présente sous la forme d’un abonnement mensuel qui donne accès à un lieu pour s’installer et ce, quand on le souhaite. Pour finir « salle de meetings », comme son nom l’indique, permet aux coworkers de réserver un espace à l’heure pour y organiser des réunions de travail ou bien encore des événements que Gotham peut gérer de A à Z. Pour toutes ces prestations, la start-up bénéficie d’un atout qui en intéresse plus d’un : l’absence de bail qui permet ainsi à tout moment de mettre fin à la location sans contrainte. Un nouvel espace à Martigny Gotham à Martigny propose 9 bureaux privés, 3 salles de réunion de 10 à 14 places, 1 espace nomad pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes et 16 places pour les green card. Pour aller plus loin dans la démarche, il fournit un concept novateur, son service bar-restaurant,

© Sébastien Baritussio

Got-Eat, ouvert à tous de 6 h 30 à 23 h en semaine et à 1 h du matin le week-end. Grâce à cette offre de restauration intégrée, chacun peut prendre un repas à la carte, opter pour les suggestions de la semaine qui font la part belle aux produits locaux ou encore demander l’organisation d’un cocktail ou d’un repas sur-mesure à l’occasion d’un événement. Des atouts non négligeables Si la liberté est un des atouts de Gotham, il en a d’autres comme la mise à disposition de trottinettes et de vélos électriques pour ses membres ou encore la mise en relation de ces derniers pour profiter d’avantages financiers quant aux prestations qu’ils proposent. Dans le futur, la start-up veut voir plus loin en implantant des crèches et/ou des salles de sports dans ces espaces. Elargir les services, apporter toujours plus de confort à ses coworkers, là est la clé du succès. Gotham est sur la bonne voie !

Gotham

Avenue de la Gare 46b • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 617 00 54 martigny@gothamco.com • www.gothamco.com

143


MA MAISON BOIS KONTIO

L’alliance du savoir-faire suisse et du pays de la maison bois Spécialiste de la construction en bois massif depuis plus de 20 ans, Ma Maison Bois ™ conçoit une architecture durable, capable de répondre au défi écologique du XXIe siècle. Son succès s’explique par l’alliance d’une technologie constructive finlandaise éprouvée, avec la créativité architecturale suisse. A la clé, des réalisations en bois contemporaines, saines et respectueuses de l’environnement. Découverte.

© Céline Ribordy / Ma Maison Bois

144


© Céline Ribordy / Ma Maison Bois Technica Architectes

Peut-on associer l’architecture moderne et la construction en bois massif ? Lignes droites, détails discrets, look minimaliste et flux de lumière naturelle dans toute la maison. Ce sont les expressions qui décrivent le mieux les maisons contemporaines réalisées par les architectes de Ma Maison Bois™ à HauteNendaz. Mais comment un langage de design moderne peut-il être associé à un habitat en bois massif ? Traditionnellement, une maison en bois massif est souvent perçue comme un bâtiment de type chalet constitué de rondins ou de madriers ajustés à la main. Aujourd’hui, le concept d’un habitat en bois massif est différent et signifie beaucoup plus. Comme les bâtiments ou les chalets traditionnels, les constructions en bois massif sont conçues pour durer de génération en génération. Cependant, l’architecture et le design jouent désormais un rôle de plus en plus important et vont de pair avec une réflexion centrée sur ses occupants et l’environnement. Donc, la réponse à la question posée est oui. La maison en bois massif est fortement tendance, pour preuve le magnifique style des habitations réalisées, dont le minimalisme est attirant et fascinant. Grâce à l’usage de grandes surfaces vitrées du sol au plafond, la nature s’engouffre dans la vie quotidienne et les fenêtres soigneusement disposées mettent l’accent sur les détails de l’espace intérieur.

Malgré la simplicité du style contemporain, les projets réalisés par Ma Maison Bois™ sont tout sauf ordinaires. Ils sont conçus pour durer et répondent aux exigences environnementales. L’engagement fort d’utiliser le savoir-faire Suisse associé aux qualités techniques scandinaves a été souligné depuis des décennies. Les différentes réalisations imaginées par Technica architectes et mis en œuvre par Ma Maisons Bois™ ont été ovationnées des dizaines de fois par l’association des fabricants Finlandais de maison en bois massif. Outre ses possibilités esthétiques, le bois massif répond aux attentes des hommes et des femmes du XXIe siècle, en quête de confort et de bien-être. Choisir une maison en bois massif, c’est faire le choix d’une vie saine, harmonieuse et en contact avec la nature. Moins de stress, plus de confort... Le charme d’une maison bois opère immédiatement sur ses occupants. Ils disposent d’un espace qualitatif, pour se ressourcer, même en pleine ville. La structure naturelle et fibreuse du Pin arctique polaire gagne et perd de l’humidité en fonction de la variation de la température et de l’humidité de l’air environnant, maintenant un équilibre hygrométrique idéal dans la maison.

145


Innovante et bienveillante : l’école intergénérationnelle en bois massif Réaliser une école qui ne se contente pas de transmettre des savoirs mais prépare les jeunes à l’avenir. C’était l’intention du maître d’ouvrage de la plus grande école en bois massif du monde : 10 000 m2 de construction en madriers Kontio®. En Finlande, à moins de 150 km du cercle polaire, à Pudasjärvi, commune gigantesque entourée de marais et de forêts denses et sauvages, cette école groupe, primaire, collège, lycée, centre de formation et campus d’hébergement sur un seul site, mixant les générations pour initier un nouveau modèle de vie sociale. Architecture écologique Signe des temps, ce nouveau concept éducatif est mis en œuvre dans une architecture écologique en bois massif. Celle-ci témoigne d’une volonté de privilégier le bien-être et la santé dans un espace dédié aux jeunes. A découvrir : 4 bâtiments comme autant d’unités urbaines, reliées par de petits jardins intérieurs, des rues, des coursives. Et un bâtiment bas et de plain-pied qui s’étire dans la plaine. Ici ou là, le bois massif s’allie au verre et au métal. Les fenêtres de différentes dimensions rythment les façades longitudinales, proposant autant de cadrages sur l’environnement. Un préau traçant une oblique s’ajoute au bloc constructif rectangulaire donnant mouvement et légèreté au tout. Sur le toit, des

146

modules vitrés servent de puits de lumière proposant des illustrations lumineuses dans la nuit polaire ! Brute et joueuse, cette architecture articule des bâtiments à échelle humaine, ce qui offre une proximité rassurante, tout en suggérant la mobilité. Le bois massif, un environnement stimulant La construction allie bois et structure béton, résolvant avec audace la question de la dilatation des madriers et l’obligation d’inclure un abri anti-nucléaire. L’espace intérieur est divisé en petites entités faciles à appréhender pour les enfants. Les blocs de plain-pied accueillent les classes généralistes, l’un le primaire, l’autre le secondaire. Les blocs de deux étages abritent les classes techniques ou optionnelles, les structures administratives et les espaces de loisir. Entre les deux étages, une salle centrale fait office de cantine scolaire. Une cour abritée et ensoleillée avec vue sur la rivière Iijoki entoure le complexe scolaire. Quant aux salles de classe ? Elles évoquent la maison bois contemporaine en madriers dont les murs intérieurs arborent des couleurs pimpantes. Des espaces ouverts éclairés par des puits de lumière, les relient entre elles, baignant les circulations d’un éclairage zénithal. Caractéristiques remarquables du bâtiment : l’excellente acoustique créée par les murs en madriers, l’aspect harmonieux des surfaces intérieures et le parfum agréable du bois. Ces singularités concourent à offrir des conditions stimulantes pour un bon apprentissage.


Le bonheur de tous Le bois massif peut-il contribuer au bonheur ? Dans ce projet, le bois massif arctique est bien plus qu’un matériau noble et naturel issu de la sylviculture durable. Il devient une valeur déterminante au cœur d’une approche innovante de l’éducation basée sur les échanges, la responsabilisation et l’adaptabilité. Le bois massif grandit dans les forêts du Grand Nord soumises à des conditions climatiques extrêmes qui exacerbent les propriétés intrinsèques du bois et notamment sa robustesse. Placé au cœur d’une hygiène de vie exigeante, il nourrit par ses vertus thérapeutiques une philosophie du bienêtre et du vivre ensemble. Au total près de 30 km de madriers en pin arctique ont été produits pour cette école !

Bon pour la santé, morale et psychique Les murs en bois massif arctique régulent l’hygrométrie et la température à l’intérieur de l’école et des espaces de logement, créant un microclimat propice à la santé. Attentive à l’impact de l’atmosphère intérieure sur les enfants et leur capacité d’évolution, cette école finlandaise privilégie le bois massif. Recouvrant tous les espaces de vie et de travail, il devient un élément préventif et curatif qui réduit le niveau de stress des résidents, favorise leur sommeil, limite les allergies. Prouvées par des nombreux tests, les propriétés sensorielles du bois sont mises en application à l’échelle d’un mini-village éducatif. L’école de Pudasjärvi propose un environnement réparateur comme l’une des clés du paradigme sociétal de demain. Un nouveau modèle de vie sociale Réunir différentes générations sur le même site afin que chacun puisse apporter à l’autre dans un échange au quotidien. Cela ressemble à une utopie, c’est pourtant la réalité de cette école. Un nouveau modèle de vie sociale prend forme, dont l’architecture en bois massif est l’un des pivots. C’est en cela que le fabricant Kontio participe activement à la réussite de ce projet éducatif innovant. Construction d’un groupe scolaire et son campus Surface : 9778 m2 Fabricant : Kontio Architectes : Pekka Lukkaroinen

Ma Maison Bois – Kontio

Route des Ecluses 5 • CH-1997 Haute-Nendaz Tél. +41 27 288 42 78 • Mobile +41 79 446 11 12 contact@mamaisonbois.ch • www.mamaisonbois.ch

Suivez nos réalisations

147


INTERVIEW

MARCEL DELASOIE

UVAM – Union valaisanne des arts et métiers

L’importance de rester proche de l’Union Européenne

Avec une entreprise sur deux du canton, soit près de 10 000, affiliée à l’Union valaisanne des arts et métiers (UVAM), qui regroupe sous une même bannière 42 associations faîtières de tous les secteurs de l’artisanat, tout est mis en œuvre par ses soins pour les fédérer et défendre d’une seule voix leurs intérêts. Touchée par des dossiers d’importance, au niveau cantonal mais aussi fédéral, qui peuvent influer sur l’avenir, travaux de lobbying et autres actions sont menés sans relâche. Pour parler de l’actualité, Bien Vivre a rencontré Marcel Delasoie, secrétaire général de l’UVAM.

© UVAM Tribune

148


© UVAM Tribune

Qu’en est-il de la fiscalité et du projet RFFA ? Avec les votations du 19 mai 2019, la loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS a été acceptée. Maintenant à chaque canton de l’adapter à la situation et la mettre en place. Pour le Valais, nous nous battons pour que les taux appliqués soient compétitifs avec ceux des autres cantons voisins. Concernant les entreprises ayant un bénéfice inférieur à 250 000 fr., nous sommes compétitifs, pour celles qui sont au-dessus tout l’enjeu est de faire que les taux soient concurrentiels. Le futur du canton passe par ces taux, nous faisons donc tout le travail de lobbying possible pour que le Grand Conseil prenne les bonnes décisions. En matière d’impôts sur les outils de production, il y a une bonne nouvelle ? Pour preuve que le travail de lobbying porte ses fruits, voilà 10 ans que l’UVAM se bat pour que l’impôt sur les outils de production soit supprimé et c’est enfin ce qui est prévu au niveau cantonal. Il nous reste à convaincre le Grand Conseil qu’il faut le faire tomber également au niveau communal et notre place économique deviendra plus attractive. Où en est le dossier concernant l’ouverture des magasins ? Les choses deviennent de plus en plus difficiles pour les boutiques traditionnelles devant la concurrence. Pour l’heure, nous avons déjà gagné une première bataille, l’ouverture un dimanche supplémentaire dans l’année. Maintenant, il nous reste à faire comprendre, à la commission extraparlementaire qui planche sur le sujet, qu’il est vital de laisser de la liberté aux commerçants. Nous attendons leur retour et espérons qu’il ira dans le bon sens avec dans l’idéal un libre choix afin que chaque commerce puisse avoir des horaires adaptés à sa clientèle.

Quelles sont vos actions face à l’accord cadre avec l’Union Européenne ? L’accord-cadre avec l’Union Européenne est vital pour la Suisse. 1 franc sur 2 est gagné avec elle, il nous est donc impossible de nous en passer et qu’on le veuille ou non, nous sommes liés à elle ! Beaucoup de points sont favorables à la Suisse et à son économie, donc trouver un accord est indispensable c’est pourquoi l’UVAM met tout en œuvre pour qu’il soit le plus proche possible des attentes de nos membres. Le pays entier étant impacté par ce qui va en découler, l’Union suisse des arts et métiers a créé une commission spécifique pour peser de tout son poids dans les décisions futures. Nos relations avec l’Union Européenne sont bonnes, nous espérons qu’elles vont le rester mais à l’heure où nous parlons, il ne faut pas oublier que nous sommes tributaires d’un paramètre dont on ne connaît pas l’issue, c’est le Brexit !

© UVAM Tribune

149


© UVAM Tribune

L’assainissement des retraites est un autre dossier en cours. Pouvez-vous nous en dire plus ? Le projet AVS 21 proposé par le Conseil fédéral voudrait que l’âge de la retraite pour les femmes passe à 65 ans et qu’il y ait un relèvement de la hausse de la TVA en 2022 pour endiguer le déficit qui va toujours croissant. Pour l’UVAM, ceci serait un petit pas mais en rien cela assainirait complètement la situation. Pour nous, c’est par la croissance que les choses passent, c’est elle qui finance les retraites. En 1950, il y avait 6 travailleurs pour 1 rentier, à horizon 2050, il n’y en aura plus que 2 pour 1 ! Il est donc indispensable de créer des emplois et de travailler plus longtemps. Il est également important que notre démographie augmente si l’on veut trouver l’équilibre. C’est un problème dans le problème puisque nous savons que l’on fait de moins en moins d’enfants dans le pays et que les vagues d’immigrations de masse, comme nous avons pu en connaître avec les portugais, n’existent plus. Pour garantir une retraire à chacun et ce, dans un futur pas si lointain, il est donc nécessaire que l’on revoie notre démographie et que l’on crée des emplois. Pour le 2e pilier, le taux de conversion doit être adapté et résulter d’un calcul entre 150

rendement des capitaux et espérance de vie, et non pas de négociations. Les deux, voire trois piliers de notre prévoyance doivent absolument demeurer séparés les uns des autres afin qu’ils remplissent chacun leur rôle ainsi que prévu lors de leur mise en vigueur.

UVAM

Rue de la Dent-Blanche 8 • CH -1950 Sion Tél. +41 27 322 43 85 info@uvam-vs.ch • www.uvam-vs.ch


Au service de l’économie vAlAisAnne ! Des prestations d’excellence Une équipe soudée de professionnels Des bureaux au cœur du Valais

www.delarze.ch

nos services Comptabilité • Fiscalité • Révision • Gestion des salaires Organisation d’entreprises • Consulting • Création de sociétés Expertise et succession • Gérance d’immeubles

consTruisons ensemBle voTre Avenir FiduCiaiRE aCtis sa Place du Midi 36 - 1950 sion t 027 327 22 77 - F 027 327 22 79 www.fidactis.ch


logo de 1948

logo de 1980

A votre service depuis 75 ans Fondée en 1945, la Fiduciaire Actis est depuis plus de 75 ans au service des entreprises comme des particuliers. A l’écoute de ses clients, elle propose des services adaptés de qualité pour les aider à développer leurs potentiels économiques et financiers de manière optimale.

75

Une entreprise familiale En 1945, Messieurs Ribordy, Cretton et Actis fondent la société fiduciaire Ribordy & Cie reprise seul par Reynald Actis qui la renomme Fiduciaire R.Actis. Entrera par la suite dans la société, son fils, Serge puis Cyril, titulaire d’un diplôme d’expert fiduciaire et d’un diplôme de Hautes Etudes en Hôtellerie et Restauration de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, qui rejoindra son père et en prendra l’administration. Aujourd’hui, sous le nom de Fiduciaire Actis, il perpétue les valeurs d’excellence qui ont fait le succès de la fiduciaire depuis trois générations.

Des prestations de qualité pour des solutions sur-mesure Durant toutes ces années, la Fiduciaire Actis n’a cessé de perfectionner ses activités pour s’adapter aux évolutions du marché et satisfaire sa clientèle, pour preuve elle est certifiée ISO 9001-2015. Elle propose une analyse personnalisée des besoins de ses clients, qu’ils soient salariés, indépendants ou sociétés, avec à la clé des solutions sur-mesure. Des compétences qu’elle valorise au quotidien à travers ses différents pôles d’activités, à savoir la comptabilité, la fiscalité, la révision, le conseil et la gestion. Une pluridisciplinarité qui lui permet d’offrir un conseil global à ses clients. Axée sur l’expertise, la Fiduciaire Actis est à même d’apporter une véritable plus-value aux clients sollicitant ses services, grâce à une analyse complète de leur dossier et sa maîtrise des législations et des règlements. De l’élaboration d’un business plan au contrôle de gestion en passant par la gestion des salaires et charges sociales, jusqu’aux mesures de restructuration ou de succession, elle appuie les entreprises au quotidien afin d’améliorer la valeur de leur société et de leur capital humain. Pour mieux servir sa clientèle, elle a différencié ses activités fiduciaires et immobilières en créant, en janvier 2018, 152

A N S

Actis Immobilier, entité entièrement impliquée dans ce secteur d’activités.

Une équipe soudée de professionnels La Fiduciaire Actis compte une équipe dynamique et motivée de collaborateurs qualifiés, dont certains ont plus de 20 ans de maison. Qu’ils soient titulaires de brevets de spécialiste ou de diplômes d’expert, chacun possède son domaine de prédilection et d’expertise. Des compétences complémentaires qui permettent à la fiduciaire de répondre à toutes les demandes. Proche de ses clients, elle les considère comme de véritables partenaires avec qui elle entretient des rapports directs et de confiance. Chacun bénéficie d’un suivi personnalisé de son dossier via un seul et unique interlocuteur qui les accompagne de manière optimale et en toute discrétion. Afin d’être à la pointe des connaissances de la branche et de garantir les meilleures prestations possibles, la fiduciaire Actis, membre de FIDUCIARESUISSE, favorise également la relève en formant des apprentis employés de commerce. Le monde change, la Fiduciaire et ses collaborateurs sont présents pour accompagner et soutenir leurs clients dans leurs défis à venir.

Fiduciaire Actis SA

Place du Midi 36 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 22 77 • Fax +41 27 327 22 79 actis@fidactis.ch • www.fidactis.ch


ACTIS IMMOBILIER SA

Le spécialiste de l’administration de PPE En reprenant le pôle immobilier de la Fiduciaire Actis, installée à Sion, Actis Immobilier offre à sa clientèle une nouvelle entité entièrement dédiée à ses activités dans le secteur. Si toutes les facettes de la branche y sont présentes, la société est particulièrement spécialisée dans l’administration de PPE. Réactive, proche de ses clients, à l’écoute... ses atouts ne manquent pas. Une nouvelle société Devant la place grandissante que prenait l’immobilier dans ses activités et pour développer ce secteur d’activités, en janvier 2018, la Fiduciaire Actis a créé, Actis Immobilier SA, afin de mieux servir encore sa clientèle. La collaboration entre les deux entreprises offre, à tous ceux qui font appel à ses services, un gage de sérieux qui la démarque. Pour gérer cette nouvelle société, elle a embauché Sandy Hug, détentrice d’un bachelor en économie et gestion d’entreprise, qui a travaillé auparavant dans l’immobilier. Sa mission est de consolider les activités existantes et d’élargir les offres à la clientèle. Aujourd’hui, l’équipe compte 3 personnes qui répondent présentes à toutes les sollicitations et mettent tout en œuvre pour satisfaire chaque demande. Une philosophie basée sur la proximité Installée au cœur de Sion, Actis Immobilier s’est forgée une réputation grâce, entre autres, à sa réactivité et sa proximité avec ses clients. Etre à l’écoute, présente, réceptive et disponible la différencie. Quand des problèmes surviennent au cœur d’une propriété administrée par la société, aussitôt une personne se rend sur place et fait intervenir des artisans de qualité avec lesquels elle collabore régulièrement. Privilégier le local et s’entourer de fournisseurs dans l’optique du long terme, afin que tous connaissent parfaitement les lieux où ils doivent intervenir, est primordial. La proximité se retrouve également lors des assemblées des PPE qu’elle gère. Savoir entendre, répondre, temporiser tout en restant neutre, des qualités qui lui sont propres. « Pour avoir de bons rapports avec tout le monde, il faut savoir trouver le juste équilibre, être un médiateur et un soutien entre les différents copropriétaires, afin de les aider à faire les choix adéquats », explique Sandy Hug.

Les différents domaines d’activité Actis Immobilier s’occupe de la mise en valeur de biens en recherchant des locataires solvables ; de la gérance et location où elle contrôle, entre autres, les encaissements ; et la gérance d’immeubles pour des propriétaires qui lui confient l’intégralité des tâches. A tout ceci s’ajoute la gestion de copropriétés, le plus gros de son activité. Elle intervient alors à tous les niveaux : tenue des comptes des charges et produits, répartition des charges, gestion des décomptes, perception des loyers, location des appartements, sélection des techniciens de surfaces, suivi des locations et suivi des travaux d’entretien et de réparations. Concernant les assemblées générales, elle s’occupe des convocations, de la tenue de ces dernières et des procès-verbaux. En administrant déjà un lot important de copropriétés dans la région, Actis Immobilier entend bien continuer à développer son portefeuille de clients et offrir à tous ceux qui lui font confiance des services de qualité et de proximité.

Actis Immobilier SA

Place du Midi 36 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 22 77 www.fidactis.ch

153


Z E N I T H - W AT C H E S . C O M

T I M E T O R E AC H YO U R S TA R

T H E W O R L D ’ S TA L L E S T B U I L D I N G . F O R N O W.


DEF Y E L P R I M E R O 21

T H E F U T U R E O F S W I S S WATC H M A K I N G S I N C E 18 6 5


LE STYLE DE L’AVANT-GARDE.

RANGE ROVER VELAR

Land Rover a toujours exploré de nouvelles voies. En 1948 déjà avec le tout premier Land Rover, puis en 1970 avec le Range Rover qui a été à l’origine d’une catégorie de véhicules inédite: le SUV. Le Range Rover Velar perpétue cette tradition avec un raffinement extrême. Innovant. Intelligent. Inspirant. Réservez une course d’essai dès maintenant.

Emil Frey Sion Rue de la Dixence 83, 1950 Sion www.sion.landrover-dealer.ch


RECHERCHE & FORMATION

L’excellence valaisanne

© EPFL

157


SERVICE DES HAUTES ÉCOLES

Portrait du Service des hautes écoles du Département de l’économie et de la formation Le Service cantonal des hautes écoles exerce son activité dans l’ensemble du secteur de la formation de niveau tertiaire (universités et instituts universitaires, écoles polytechniques fédérales, hautes écoles spécialisées, écoles supérieures). Il met ses compétences au service du renforcement de la formation, de la recherche et de l’innovation, au bénéfice des étudiantes et étudiants, des entreprises, et des institutions sociales, sanitaires et culturelles. Très actif, il permet au Valais de renforcer chaque jour un peu plus son image d’un canton attractif pour la qualité de ses institutions de formation.

158


Créé il y a 20 ans alors que les HES se développaient en Valais, le service avait été à l’origine chargé de mettre en place et d’accompagner le développement des nouvelles écoles valaisannes du degré tertiaire. C’est en 2015, avec la mise en œuvre de la nouvelle loi fédérale sur les hautes écoles, qu’il se réorganise. Nombre de réalisations marquantes sont à son actif : la mise en place de la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS) et de la Haute école spécialisée santé-social Valais (HEVS2), la nouvelle convention de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) l’autonomie de la HES-SO Valais-Wallis ou encore le soutien de la Fondation Formation universitaire à distance Suisse (UniDistance). Pour mener ce travail de fond et de veille, l’équipe compte 19 collaborateurs qui évoluent dans un contexte dynamique où chacun est reconnu pour ses compétences et son implication. Les actions menées Les missions du Service des hautes écoles sont centrées sur le pilotage du domaine des hautes écoles et des écoles supérieures, le financement et la surveillance selon les dispositions légales cantonales et fédérales en vigueur. Son rôle de pilotage le porte à identifier les problématiques et défis futurs de la formation tertiaire et de la recherche. Pour ce faire, il analyse le développement et les besoins de l’économie et de la société au

travers d’indicateurs, d’enquêtes et d’études diverses. Ainsi, les différentes analyses conduites par le Service des hautes écoles concernant la problématique de la pénurie de personnel soignant ont par exemple amené au lancement d’une nouvelle formation de type école supérieure en soins infirmiers en Valais (cf. interview page suivante). Des succès « made in Valais » Toujours à l’écoute de ses partenaires et engagé pour l’avenir de son canton, le Service des hautes écoles cherche à promouvoir de nouvelles formations uniques et à haute valeur ajoutée. En s’appuyant sur deux instituts universitaires présents en Valais depuis près de 30 ans, UniDistance et l’institut de recherche Idiap, le SHE a contribué au lancement d’une formation universitaire unique en Europe : un master en intelligence artificielle réalisé en partenariat avec des entreprises qui engagent les étudiants à l’instar du modèle de l’apprentissage dual, une spécificité suisse. Depuis février 2019, la première volée de ces futurs spécialistes en intelligence artificielle se forment à distance et sont chargés de développer, pour l’entreprise par laquelle ils ont été engagés, les technologies numériques d’avenir. Une dizaine de sociétés partenaires font actuellement partie du programme. Issu d’un partenariat stratégique entre l’institut de recherche Idiap et UniDistance (cf. interview page suivante). 159


Conscient que l’enseignement à distance dans des formations aussi exigeantes que des études de niveau tertiaire est une formule gagnante tant pour l’étudiant, que pour son entourage et son entreprise, le Service des hautes écoles en fait une priorité de la politique cantonale de la formation tertiaire. Pour attirer ou faire revenir les futurs talents en Valais, le Service des hautes écoles mise sur la qualité, le positionnement unique de ses établissements tertiaires ainsi qu’un cadre de vie attractif. Une excellente employabilité après la formation fait aussi partie de l’attractivité des formations valaisannes de même que la possibilité de réaliser ses études en français et en allemand (formation bilingue). La filière bilingue en physiothérapie est particulièrement attractive aussi pour les étudiants d’autres cantons. Offerte sur le site de Loèche-les-Bains cette filière de la Haute école de santé de la HES-SO Valais pourra accueillir à terme plus d’étudiants dans des locaux entièrement rénovés. Chaque franc compte Avec un budget global de 200 millions de francs, le Service des hautes écoles soutient la politique cantonale de la formation tertiaire et de la recherche. Il conclut chaque année plus d’une vingtaine de contrats de prestations avec ses partenaires, les institutions de formation tertiaire et de recherche en Valais. Ces contrats de prestations sont élaborés, négociés et suivis par le Service des hautes écoles. Ils permettent d’avoir un suivi du financement cantonal. Chaque franc investi, permet de lever 5 francs de financement. Les objectifs pour demain Le Service des hautes écoles veut être exemplaire : il a été service pilote en introduisant la possibilité pour ses collaborateurs d’être les premiers au sein de l’Etat du Valais à pouvoir faire du télétravail (cf. interview de

Violaine Aubry, page suivante). Trois projets de développement durable ont été menés en interne et le SHE encourage les démarches environnementales auprès de ses partenaires. Le SHE s’est fixé pour l’avenir des objectifs en lien avec la santé de ses collaborateurs.

Evolution du nombre d'étudiants 2014-2018 6 500

6 000

5 500

Etudiants valaisans hors Valais ES, HES, UNI, EPF Etudiants en Valais ES, HES, UNI

5 000

4 500

4 000

160

2014

2015

2016

2017

2018

source : SHE 2014-2018


Le Service des hautes écoles est conscient de sa responsabilité à l’égard des citoyens valaisans et en particulier des générations futures. Soutenir le développement de la formation tertiaire et de la recherche en Valais pour un canton plus prospère et moins dépendant est l’engagement du Service des hautes écoles depuis presque 20 ans.

© Shutterstock

161


FABRICE COSTAZ

Fabrice Costaz, à gauche et David Jegge, fortement engagés dans le projet.

Collaborateur scientifique filière ES Soins infirmiers scientifique, chef de projet Quelles ont été les étapes pour mettre en place la filière ES Santé ? Face à la pénurie de personnel soignant, il devenait important de créer cette nouvelle offre de formation. De plus, les jeunes étaient demandeurs et partaient trop souvent la suivre dans d’autres cantons germanophones, qui la proposent depuis longtemps. Pour ces raisons, ce projet, qui a démarré en 2017 et connaîtra ses premiers diplômés en 2020, a vu le jour dans le Haut-Valais. Il est le résultat, sous l’impulsion du canton du Valais, d’une collaboration entre deux écoles valaisannes et d’une bernoise, bénéficiant d’une longue expérience dans ce type de formation. Si vous faites un premier bilan, êtes-vous satisfait ? Cette formation est de qualité et après une étude menée auprès des institutions sanitaires ainsi que des étudiants eux-mêmes, les retours sont très positifs. Nous comptons aujourd’hui 66 étudiants là où nous en attendions 45. Nous sommes donc au-delà de nos estimations, ce qui prouve l’intérêt. La Confédération a également réalisé ses propres évaluations et il en ressort une fois encore des résultats probants. Ce format, qui a fait ses preuves en Suisse alémanique et maintenant dans le Haut-Valais, pourrait être reproduit dans le Bas-Valais avec le projet d’une filière à Monthey. Quels sont les atouts pour celles et ceux qui suivent cette formation ? Clairement son orientation pratique : 50% de la formation se déroule sous forme de stages sur le terrain. Grâce à cette part importante de formation pratique, quand les diplômés arrivent dans les établissements médico-sociaux (EMS), les hôpitaux ou les Centres médico-sociaux (CMS), ils peuvent rapidement trouver leur place auprès des patients en toute autonomie. L’acquisition de cette autonomie est vraiment un des moteurs de cette formation. Reconnue, elle leur permet de trouver du travail très rapidement. 162

VIOLAINE AUBRY

Collaboratrice scientifique, en charge du développement durable au sein du service et travaillant à domicile (télétravail) un jour/semaine Pourquoi le SHE porte-t-il autant d’importance à l’environnement de travail ? Certifié ISO 9001 et 14001 tout comme Valais Excellence, le SHE a mis en place un projet, qui a été décidé par l’ensemble des collaborateurs et la direction, sur le thème : santé et bien-être au travail. Un questionnaire a été remis à chacun et l’analyse des réponses a permis de déceler des progrès à faire en matière de gestion du stress. De là, tout le monde a participé à une formation pour apprendre à le gérer au mieux. Comme cette première étape a été satisfaisante, d’autres vont être mises en place pour continuer sur cette voie. Dans un autre ordre d’idée, des actions ont été réalisées quant à l’environnement matériel avec, par exemple, un changement d’éclairage pour une lumière plus douce. Par ailleurs, certains collaborateurs, souffrant de problèmes de dos, ont pu bénéficier de tables adaptées et réglables pour un meilleur confort. Concrètement, quelle mesure vous permet de mieux concilier votre vie professionnelle et familiale ? Au sein de l’Administration cantonale valaisanne, il est possible, selon des critères établis, de pouvoir effectuer une partie de son travail en télétravail. Me concernant, ayant des enfants, j’ai pu accéder à cet avantage et j’en suis vraiment ravie. Moyennant le respect de certains critères, tous les collaborateurs de l’administration cantonale – donc les hommes aussi ! – peuvent bénéficier de cette mesure importante dans la conciliation entre vie privée et professionnelle. Certes, les tâches professionnelles quotidiennes à accomplir restent les mêmes mais le déroulement de la journée à domicile se fait plus sereinement. Au SHE, nous sommes une petite équipe et il est important que les liens entre nous soient forts. Ainsi, des actions de travail en commun, en team, pour souder les personnes, sont réalisées régulièrement. Le bien-être est l’affaire de tous et cela fonctionne très bien. Pour preuve, au SHE, jamais un collègue refuse de donner de son temps à un autre ! Pour vous, existe-t-il un modèle parfait ? Si je prends le cas du SHE, je suis globalement très satisfaite. Bien sûr, j’aimerais que notre vieux bâtiment soit mieux isolé mais c’est anecdotique car au niveau humain, bien que la perfection n’existe pas, nous n’en sommes pas loin. L’ambiance est très bonne, mes collègues sont importants pour moi et surtout, j’ai une supérieure qui sait être à l’écoute et prendre en considération ce que je lui dis. Donc, je peux conclure en disant que l’ambiance ici est très sympa !


ANDRÉ FISCHER

Collaborateur scientifique, coordinateur du master en intelligence artificielle Pourquoi proposer un tel master ? Il s’agit d’une formation unique au niveau universitaire qui permet à l’étudiant d’alterner la pratique en immersion dans une entreprise en tant qu’employé et la théorie avec des cours qu’il suit à distance. Une méthode novatrice qui lui permet en trois semestres de prétendre à un master s’il obtient les crédits correspondants. Ce master est né de la vision du gouvernement pour le Valais du XXIe siècle, soit un canton tourné vers la formation tertiaire, la recherche et l’innovation. Cette formation répond aux besoins de l’économie et qui plus est dans un domaine touché par le manque de spécialistes constaté aussi au niveau national. Avant-gardiste et en phase avec les attentes des entreprises, ce master a été élaboré sur un modèle dual, unique au monde. Ainsi les compétences d’Unidistance, pour tout ce qui touche au côté théorique et le cadre universitaire, et celles de l’Institut de recherche Idiap à Martigny, pour les cours élaborés par ses chercheurs, ont été réunies.

Qui peut accéder à cette formation ? Ce master est très spécial puisqu’il oblige l’étudiant à avoir un projet concret à développer en entreprise. Raison pour laquelle, ce sont majoritairement les entreprises qui sont demandeuses pour certains de leurs employés. Dans le même temps, les personnes qui ne sont pas dans ce cas là ont accès au master et nous cherchons alors avec elles le projet le plus en phase avec leurs attentes puisqu’elles sont embauchées ensuite par l’entreprise pour pouvoir le concrétiser. Ce paramètre projet-emploi est obligatoire, tout comme la réussite aux tests à passer pour l’admission. Un niveau élevé en informatique et en mathématique est requis. Lancé en février 2019 avec 13 étudiants, nous en attendons une vingtaine pour cette année et pensons connaître une constante évolution puisque ce master ne s’adresse pas qu’aux Valaisannes et Valaisans mais également à tous les autres cantons. Pourquoi l’intelligence artificielle est-elle demandée ? S’il est une chose primordiale à savoir et comprendre, c’est qu’elle n’est pas là pour créer mais pour utiliser ce qui est déjà fait en le faisant mieux. C’est un outil qui aide les entreprises de tous horizons, des banques aux industries de la chimie, à se simplifier la vie et à être au final plus efficaces. Pour vous donner un exemple, l’intelligence artificielle est très efficiente dans les tâches répétitives. Un service client, par exemple, se voit poser des milliers de fois la même question, elle peut ici remplacer l’homme et le voir ainsi s’acquitter d’autres missions plus constructives. Nous savons qu’elle est synonyme d’avenir, pour preuve, la Confédération a estimé qu’en 2026, le pays aurait besoin de 250 000 développeurs en intelligence artificielle.

© Shutterstock

Service des hautes écoles

Rue de Conthey 19 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 606 41 40 she@admin-vs.ch

163


EPFL VALAIS-WALLIS MARC-ANDRÉ BERCLAZ

« L’EPFL contribue à propulser le Valais dans le XXIe siècle » Passionné et passionnant, Marc-André Berclaz, directeur opérationnel du pôle EPFL, a mené l’installation de ce Campus hors du commun à Sion qui, déjà actif dans plusieurs domaines de hautes compétences, va encore se diversifier avec l’arrivée d’ALPOLE, pôle de recherche sur l’environnement alpin et polaire. Dans le même temps, des expériences menées depuis les premières heures, par des scientifiques venus du monde entier, se matérialisent. Pour mieux comprendre l’importance d’un tel regroupement de savoirs, Bien Vivre a questionné Marc-André Berclaz.

164


Le Valais et l’EPFL, un projet gagnant-gagnant ? Si nous parlons de finances, les choses sont bien différentes de ce qu’elles étaient au démarrage du projet. Initialement, le canton devait investir annuellement 45% pour que le site puisse vivre, les autres 55% étaient pris en charge directement par l’EPFL. Après 5 ans d’exploitation, les chiffres ont évolué. En effet, notre Campus en assume dorénavant environ 70%. Ce changement est la preuve de la place d’importance qu’il a su prendre en peu de temps grâce à la qualité de ses chercheurs et de leurs travaux. Aujourd’hui, nous en accueillons plus de 220 dont 160 qui sont venus s’installer en Valais. A horizon 2025, ils seront environ 400 donc autant de personnes qui contribuent à l’économie locale. Grâce à cette situation, tout le monde s’y retrouve car d’une part l’EPFL est installée dans des conditions optimales et d’autre part le canton est gagnant autant au point de vue de son image que des finances. Quel bilan tirez-vous de ses 5 années ? Je suis très satisfait de la manière étonnante dont l’ensemble des acteurs de ce projet a joué le jeu. Tout a été vite et c’est en partie pour cette raison que des chercheurs reconnus ont eu envie de venir s’installer à Sion. Notre structure étant très souple, elle leur a également permis d’adapter les laboratoires à leurs exigences et leurs attentes, un autre atout. Ce monde de scientifiques aime que les choses se fassent rapidement et ne pas devoir attendre trop longtemps pour s’installer. L’EPFL leur a donné cette opportunité, ils ont su la saisir

autant pour ceux qui emménageaient dans un espace à créer que ceux qui arrivaient avec leur propre laboratoire. Ceci nous vaut d’être au-delà de nos espérances puisque nous comptons plus de 220 collaborateurs à ce jour là où nous en avions escompté 150 et ceci ne va pas s’arrêter puisqu’avec l’arrivée d’Alpole, le chiffre s’élèvera à 400 d’ici quatre ans. Tout ceci me permet d’être optimiste et déjà satisfait de l’étendue des choses accomplies en seulement 5 années.

165


Est-ce que l’EPFL change l’image du canton ? Indéniablement ! Sans vouloir être dans l’image de carte postale, nous sommes bien loin de la raclette-Fendant qui symbolise trop souvent le Valais. L’arrivée de l’EPFL a contribué à propulser le canton dans le XXIe siècle, de plus cette implantation est un formidable moyen de valoriser tout ce qui existait déjà et était reconnu. Avec les partenariats qui nous unissent à la HES-SO et à des instituts de recherche, nous renforçons cette notoriété et faisons du Valais, une place innovante où la technologie est à la pointe. De plus, tout est cohérent puisque nos chercheurs travaillent autour de thèmes, l’énergie, la chimie, la santé et bientôt l’environnement alpin et polaire, qui sont liés au Valais. Pouvez-vous nous présenter ALPOLE qui va prochainement s’installer à Sion ? ALPOLE, pôle de recherche sur l’environnement alpin et polaire, va s’installer dans un bâtiment qui lui sera entièrement dédié. Partie intégrante de l’ENAC (Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit) par l’Institut d’Ingénierie de l’Environnement (IIE), il accueillera huit nouvelles chaires regroupant l’excellence dans les domaines de recherche et d’enseignement. La création de l’ALPOLE reconnaît la pertinence mondiale des changements qui se produisent dans les environnements de haute altitude et de haute latitude, sentinelles du changement climatique. Les effets en cascade vont au-delà des aspects liés à la nature jusqu’aux environnements construits, comme par exemple l’agriculture, le tourisme, la planification des infrastructures et la gestion des paysages. Un défi majeur est, et sera, la compréhension et la prévision des impacts induits par le climat sur l’environnement, ainsi que les adaptations à ces impacts. ALPOLE sera composé de cinq chaires de base qui couvriront les échelles spatiales et temporelles pertinentes pour comprendre les conditions environnementales changeantes et leurs effets : environnements extrêmes axés sur les systèmes glaciers alpins

166


et polaires ; sciences et ingénierie computationnelles de l’environnement ; sciences intégrées des bassins versants ; adaptation environnementale et laboratoire de recherche sur les biofilms et les écosystèmes fluviaux. A ce jour, nous attendons l’arrivée de Julia Schmale qui est spécialisée dans le domaine polaire et qui mène de nombreuses expéditions dans les pôles pour mieux appréhender leur étude. Tom Battin va également nous rejoindre et travailler, entre autres, sur un phénomène peu connu, l’émission de CO2 par les rivières de montagne. Toutes ces recherches auront pour but de comprendre l’origine des choses et de trouver des solutions ou adapter l’existant pour endiguer les problèmes. Avec ALPOLE, nous aimerions donner une place à la Suisse dans la diplomatie polaire. Vous l’aurez compris, l’EPFL est active sur de nombreux fronts et entend bien faire avancer les sciences par les recherches menées mais également par le partage de connaissances de tous nos chercheurs. De tout ceci va naître une énergie qui verra arriver de nouvelles sociétés, de nouveaux talents, des brevets... autant d’atouts qui feront du Valais une des places incontournables en matière d’innovations. 167


CENTRE VALAISAN DE PERFECTIONNEMENT CONTINU

Depuis 50 ans au service des sciences du management Le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu (CVPC) fête son jubilé. Reconnu pour la qualité de ses formations qui répondent aux besoins des entreprises et de leurs cadres, il dispense des cours en sciences du management. Ainsi pour la communication, le marketing, les ressources humaines, la comptabilité... d’un diplôme à un certificat, différents paliers de perfectionnement sont à la carte.

168


50 ans d’histoire Le CVPC est une association à but non lucratif fondée en 1969 par la jeune Chambre économique valaisanne. L’idée d’origine était d’offrir des formations aux Valaisans, trop longtemps contraints de sortir du canton pour y avoir accès. Dans cette optique, le CVPC s’est également développé dans le Chablais en ouvrant plusieurs sessions de cours à Saint-Maurice. Aujourd’hui, il bénéficie du label EDUQUA, Certificat suisse de qualité pour les institutions de formation continue. De plus, toutes les formations sont reconnues par l’Etat et les associations professionnelles. Un nouveau directeur pour le CVPC Depuis août 2017, Simon Franzen a pris la direction du CVPC dans la continuité de l’ancienne directrice Béatrice Monnet restée plus de 16 ans à ce poste. Issu du monde du marketing et des formations, le jeune directeur entend poursuivre sur la même voie que son prédécesseur trouvant de nombreuses similitudes aux siennes dans sa vision du perfectionnement continu. Pour autant, il a apporté une touche personnelle en développant les méthodes de formation tel que le blending learning, une solution qui allie l’apprentissage en ligne et une formation classique.

le développement personnel. On distingue trois grands groupes de formations à même de répondre à différents types de besoins. Il y a d’abord les formations dites certifiantes qui aboutissent à l’obtention d’un Certificat, d’un Brevet ou d’un Diplôme. On trouve également des séminaires qui sont des formations de courte durée, sur un ou deux jours/soirées, et qui permettent aux Simon participants de mettre à jour leurs Franzen. connaissances sur différentes thématiques. Environ 70 sont proposés par année. Pour finir, le CVPC propose les formations en entreprise sur-mesure qui sont élaborées en fonction des besoins et des objectifs de chacune. De plus, elles sont adaptées à la réalité professionnelle des participants et centrées sur une mise en pratique immédiate. Une prestation de plus en plus sollicitée par les chefs d’entreprise pour le développement de leur PME.

Les offres de formation Le CVPC propose des formations qui couvrent l’ensemble du domaine des sciences du management avec des matières comme la vente, le marketing, la gestion, le droit, l’informatique, le secrétariat et l’administration, la comptabilité et la gestion financière ou encore 169


Une nouvelle méthodologie Pour impliquer plus encore chaque participant, de nouvelles méthodologies consistant à créer de plus en plus de lien avec la pratique sont mises en place pour les formations du CVPC. La dernière en date étant le blending learning qui permet ainsi à chacun d’être plus impliqué, puisqu’en amont des rencontres, un premier travail a été réalisé via une plateforme e-learning. Les sujets approchés en cours ayant déjà faits l’objet de recherches, d’interrogations, l’échange s’en trouve enrichi et beaucoup plus constructif. Cette solution est également très intéressante pour le formateur qui peut alors répondre au cas par cas et fournir des clés adaptées aux besoins 170

et attentes de chacun. En revisitant ainsi les apprentissages traditionnels, l’accompagnement est renforcé, les sujets approfondis, les échanges favorisés et les résultats éloquents. Des formateurs aguerris Tous les intervenants du CVPC sont des praticiens de la matière enseignée. Ils sont recrutés dans toute la Romandie et même à l’étranger. Pour tous, les critères recherchés sont les mêmes : l’expérience, le sérieux, l’engagement, les compétences pédagogiques et l’adhésion aux valeurs du Centre. Cette sélection minutieuse vise à garantir la qualité et le succès des formations. Il s’agit


vraiment de trouver le meilleur accompagnateur pour les étudiants. A ce jour, le CVPC compte une centaine d’enseignants qui permettent à l’association de bénéficier d’un taux de satisfaction des participants de 96%. Célébrer le jubilé A l’occasion des 50 ans du CVPC, le 25 octobre 2019, de nombreux élèves actuels et anciens se sont retrouvés pour une soirée dédiée au jubilé. Placée sous le signe de la détente et de la convivialité, elle a su ravir les hôtes présentes grâce à son ambiance, le repas servi et les multiples animations qui l’ont jalonnée. Ainsi, toutes celles et ceux qui avaient suivi des cours et qui sont devenus titulaires d’un certificat, d’un brevet ou d’un diplôme fédéral depuis 2015, soit 1300 personnes, ont reçu une invitation. Devant le succès et les Team CVPC. retours plus que positifs qu’a reçus le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu, il a été décidé de renouveler l’événement chaque année. Pour 2020, la date du 6 novembre a été retenue permettant de la sorte à de nombreux élèves qui se sont perdus de vue de se retrouver. L’association AGIR L’association AGIR regroupe 8 centres de formation continue installés en Romandie. Le but de cette entité est de regrouper les forces en présence et d’en faire

des partenaires et non des concurrents. Simon Franzen en est le président et réunit régulièrement les dirigeants de chaque centre afin de travailler de concert sur la mise en place de nouvelles formations ou de diplômes inexistants jusqu’alors comme le diplôme fédéral en ressources humaines. En chapeautant l’ensemble des prestations proposées par chacun, la force de ces centres s’en trouve renforcée tout comme la qualité des diplômes obtenus.adaptées à la réussite de votre projet.

171


Zoom sur le Certificat d’Entrepreneur en entreprise, développé avec les nouvelles tendances et méthodologies de formation notamment le blended learning

Ce certificat est destiné à toutes les personnes, indépendantes ou en entreprise, désireuses de développer un projet viable et rentable et en faire un business gagnant. Sur-mesure et adapté aux besoins de chaque participant, il permettra de définir le projet avec toutes les interrogations qui peuvent l’entourer, définir une stratégie basée sur l’analyse, mettre en place des solutions de réussite au service du public cible et contrôler l’impact des actions et définir des axes d’amélioration. Entièrement modulable et flexible, ce concept novateur a pour but de rendre compétent et autonome dans la réalisation et le succès de son projet chaque participant. Objectifs de la formation • Développer de nouveaux projets personnels ou professionnels tout en assurant leur viabilité et favorisant leur pérennité. • Prendre les décisions stratégiques concernant la commercialisation de votre projet/business sur la base d’analyses internes et externes. • Déterminer la plus-value offerte par votre projet/ produit à votre marché cible. •  Communiquer votre projet/produit de manière efficace auprès de votre public cible. • Amener votre produit jusqu’à vos consommateurs intelligemment. • Evaluer la rentabilité de votre projet/business. • Maximiser les chances de réussite de vos projets. • Faire preuve d’esprit entrepreneurial.

Prérequis Sont admises dans la formation, les personnes ayant un projet concret. Cela peut-être : • Développer un nouveau business. • Commercialiser un nouveau produit. • Mettre en place un nouveau service. • Diversifier ses activités et identifier de nouvelles sources de profits. • Autre. Les mentors Huit mentors, tous spécialistes et praticiens de la matière enseignée, vous guideront au travers des obstacles et vous aideront à mettre en lumière les solutions les plus adaptées à la réussite de votre projet. Contenu Module 0 : introduction Module 1 : analyse Module 2 : stratégie Module 3 : valeur ajoutée Module 4 : distribution/vente Module 5 : communication Module 6 : rentabilité Pour toutes informations : CVPC : 027 346 59 79 ou www.cvpc.ch

CVPC

Chemin de St-Hubert 2 • Case postale 259 CH-1951 Sion Tél. +41 27 346 59 79 info@cvpc.ch • www.cvpc.ch

172


« Les investissements d’aujourd’hui sont les profits de demain et les emplois d’après-demain. » - Helmut Schmidt

Centre Valaisan de Perfectionnement Continu

Tél. Sion : 027 346 59 79

www.cvpc.ch

Tél. St-Maurice : 024 471 63 22


CAMPUS EPTM

« Unis sous une même étoile pour assurer la relève de demain » Sous la bannière Campus EPTM sont regroupés l’Ecole professionnelle technique et des métiers dont l’Ecole des métiers à Sion, l’Ecole professionnelle intercantonale de chimie à Monthey et le Centre de formation en technologie industrielle à Chippis. Grâce aux différents CFC que le Campus propose, il est devenu un pôle de la technologie où plus de 1830 apprentis en cours théoriques et 2000 en cours interentreprises se forment à 30 métiers différents.

174


Bernard Dayer Directeur du Campus EPTM.

Tout démarre en 1962 En 1962 est créé le Centre de formation professionnelle à Sion qui propose alors quelques métiers. En 2013, cette grande école a été divisée en deux entités : L’Ecole professionnelle technique est née. Puis, au fil du temps, différents changements, fusions, créations... feront grandir encore ce centre de compétences jusqu’à l’année 2019, à marquer d’une pierre blanche, où le campus EPTM, qui regroupe deux écoles et un centre de formation, est créé. Grâce à lui, les jeunes Valaisans se voient proposer 30 professions à choix sous différents formats d’apprentissage : formation duale, formation en école de métiers et formation pratique. Sont ainsi à la carte les thèmes suivants : mécanique générale, automatique, électronique, informatique, médiamatique, dessin et construction, électricité, mécanique automobile, carrosserie, transport routier, remontées mécaniques et chimie. Ainsi, qu’ils souhaitent faire un CFC de conducteur de véhicules lourds, d’installateur-électricien, de médiamaticien, de dessinateur-constructeur industriel ou encore de laborantin en chimie, pour ne citer que quelques exemples, tout leur est possible. 206 enseignants forment pour les années 2019-2020, 1300 apprentis en formation duale, 530 en formation plein temps et 2000 en cours interentreprises. Autant de jeunes qui, une fois le diplôme en poche, ont l’assurance de trouver un emploi dès leur arrivée dans le monde du travail ou, selon les filières, de pouvoir poursuivre vers des études supérieures ou universitaires. Des travaux de taille En 1991, Swisscom érige un imposant bâtiment au chemin Saint-Hubert à Sion que l’Etat du Valais rachète en 2001 pour y loger l’Ecole des métiers. Avec son extension et les nombreux élèves qu’elle accueille il était devenu indispensable d’y réaliser des travaux. Ainsi depuis 2016, un chantier était en cours. Il a pris fin courant 2019 permettant de la sorte aux apprentis d’investir des locaux flambant neufs sur plus de 10 000 m2. Si la structure avait déjà vu arriver en 2013 six salles de sport, ce sont maintenant vingt-trois nouvelles salles de classe équipées des dernières technologies, deux labora-

toires, un restaurant, deux salles des maîtres, deux dépôts et onze ateliers qui sont à la disposition de tous. Grâce à un investissement de 25 millions de francs, le bâtiment de 30 000 m2 est ainsi exploité dans sa globalité et répond aux exigences des nombreux métiers qui sont proposés à la formation. 175


L’école des métiers fête ses 20 ans En 2000 s’ouvraient les portes de l’Ecole des métiers qui proposait une formation plein temps en son sein pour les CFC d’automaticien, d’électronicien et d’informaticien. En 2012, la profession de dessinateur-constructeur industriel a été intégrée à cette école. Par une admission sur la base des notes et des compétences pratiques, 20 ans après sa naissance, les enseignants dispensent toujours autant la théorie que la pratique à 66 nouveaux étudiants par année et ce, dans de nouveaux locaux totalement adaptés. La pratique se déroule ici durant 2 ans½ au cœur de la structure. Puis, les élèves réalisent 2 x 12 semaines de stages en entreprises lors de leur troisième année et une année complète durant la quatrième. Durant ces 4 ans, la maturité professionnelle est intégrée à l’enseignement ce qui permet à une large majorité de poursuivre leurs études. Par ailleurs, tout est mis en œuvre par l’Ecole des métiers pour que tous les étudiants trouvent la formation la plus adaptée à leurs attentes. Ainsi, devant la proximité des métiers d’automaticien, d’électronicien et d’informaticien, durant les 6 premiers mois de leur formation, ils suivent un tronc commun pour parfaitement les appréhender et pouvoir ainsi faire un choix définitif à la fin du premier semestre. Quand arrive la période des stages, l’Ecole se charge de les proposer aux apprentis grâce à un réseau important de sociétés qui sont demandeuses. Connue et reconnue, elle souhaite toutefois promouvoir et développer un aspect en particulier : la mixité. En effet, même si elle est ouverte aux filles comme aux garçons, rares sont les jeunes femmes à suivre une des 4 formations proposées et pourtant leurs compétences, notamment la rigueur et l’organisation du travail, en font de très bonnes techniciennes. 176


Des projets et des concours qui engendrent des récompenses En plus de la pratique et de la théorie, l’Ecole des métiers propose, dès la 2e année, des petits projets qui deviennent plus importants en 3e et qui sont présentés lors des journées portes ouvertes dont les prochaines se dérouleront le samedi 7 novembre 2020. Pour donner un exemple des réalisations, le projet « Méta-machine » impliquait les 4 métiers enseignés et les mettait en évidence. Le but était de créer une machine de jeu dont la grande partie a été développée par les apprentis des différentes filières. Parallèlement, l’Ecole participe depuis 10 ans au concours de robotique SwissEurobot qui récompense chaque année les meilleurs projets en développement et fabrication de robots autonomes de haute technologie. Piloté par un apprenti de 4e année, ce concours permet de voir collaborer des élèves de l’Ecole des métiers et d’autres en formation de polymécaniciens à la Base Aérienne de Sion. Ainsi en 2013, l’équipe finissait vice-championne et championne suisse en 2012 et 2017 !

Campus EPTM

Chemin Saint-Hubert 2 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 606 45 30 contact@eptm.ch • eptm.ch

177


Avenue des Sports 20 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 75 94 Fax +41 24 557 75 19 igt@heig-vd.ch www.igt.heig-vd.ch

Pour des énergies durables Unité de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD), l’Institut de Génie Thermique (IGT) fait partie du département des Technologies Industrielles (TIN). Créé en 1999, il compte une trentaine de collaborateurs et regroupe aujourd’hui 3 groupes thématiques de compétences travaillant en étroite relation avec l’économie dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Sa mission : participer à la formation d’ingénieurs performants et répondre aux besoins en efficience énergétique des entreprises.

Stand d’essai pour échange de chaleur/vapeur.

178


Développeur de solutions industrielles La Recherche appliquée fait partie des principales missions de l’IGT. Travaillant en collaboration avec les industries, les instituts de recherche, les Hautes Ecoles d’ingénieurs (HES et EPF), les associations, les administrations et les collectivités publiques, il œuvre au quotidien à la création de solutions performantes et respectueuses de l’environnement dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Des domaines représentés par trois groupes thématiques de compétences, soit : énergétique du bâtiment et solaire thermique, bio-énergies et thermique industrielle. Une mission formatrice Une autre part importante de l’activité de l’Institut de Génie Thermique consiste en des tâches d’enseignement. Actif dans la formation des futurs ingénieurs dans la cadre des formations Bachelor et Master proposée par la HEIG-VD, il propose également des postformations MAS et CAS dans le domaine de la physique et de l’énergétique du bâtiment, des écobilans ou de la thermique industrielle. Des formations destinées aux ingénieurs et collaborateurs techniques désirant parfaire leurs connaissances.

Banc d’essai compresseur frigorifique.

Les dernières formations de l’IGT Doté depuis peu d’un centre de compétences en optimisation énergétique, l’IGT a mis en place en 2015 une nouvelle formation : le CAS en optimisation énergétique dans les industries et les entreprises. Financé par l’Etat de Vaud dans le cadre des 100 millions pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, il précède l’ouverture de deux nouveaux CAS : le CAS CAD (Chauffage à distance) et le CAS Bois-Energie. « Des formations destinées notamment à des ingénieurs souhaitant donner une nouvelle orientation à leur carrière dans le cadre de nouvelles lois sur l’énergie aux exigences particulièrement strictes », explique Nicolas Weber, directeur de l’IGT. Trois grands défis énergétiques Aujourd’hui, l’institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bioénergie, à savoir la biomasse comme combustible, la méthanisation de la biomasse. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires, et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle, à savoir l’optimisation énergétique de la production thermique et de l’utilisation des procédés.

Essais de performances d’une chaudière à granulés de bois.

N. Weber (à gauche), directeur de l’IGT et responsable du laboratoire des Processus Thermiques et X. Murdter devant la chaudière à vapeur.


SWI – Swiss Welding Institute

Rue du Nord 3 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 • Fax +41 24 557 73 87 info@swi.ch • www.swi.ch

Au cœur de l’innovation Centre de formation théorique et pratique agréé par la Fédération européenne du soudage, de l’assemblage et du coupage et l’Institut International de la Soudure, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) assume également des prestations d’expertise, d’ingénierie, de certification et de conseils. Avec plus de 7000 heures de formations pratiques dispensées en moyenne par an et plus de 150 certificats de qualification de soudeurs attribués en moyenne par an, il participe activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité mais aussi leur productivité.

Soudage TIG. © SWI

180


Les origines Créé en 2002, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) est le fruit d’une volonté commune. Celle de la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) et de l’Association suisse d’inspection technique (ASIT) pour doter la Suisse d’un Institut de soudure à l’instar de pays comme la France, l’Allemagne ou encore le Maroc dans un contexte de durcissement des exigences qualitatives dans le domaine du soudage. Son objectif : l’acquisition et le transfert de connaissances dans le domaine du soudage au service du développement de la qualité et de la sécurité des assemblages soudés en Suisse.

Technopôle de Sainte-Croix. © SWI

De nombreuses formations reconnues à l’international Centre de formation reconnu en Suisse ainsi que de certification accrédité par le SAS, le SWI offre une large gamme de formations. Pour la théorie, la palette est composée des quatre niveaux de diplômes internationaux : Ingénieur, Technologue, Spécialiste et Praticien en soudage. A cela s’ajoutent des formations pratiques et certifications pour les procédés TIG et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium, titane). Des formations qui permettent aux participants d’obtenir un certificat de soudeur valable à l’international. Poste de travail de brasage électronique. © SWI

Carte électronique. © SWI

Coupe macrographique d’une soudure. © SWI

De nouvelles compétences de pointe Depuis trois ans, le SWI figure parmi les sept instituts en Europe reconnu par l’ESA (European Space Agency), qui dispensent des formations en assemblage électronique. Ce centre se situe au Technopôle de Sainte-Croix. Un gage d’excellence comme l’atteste, Nicolas Weber, directeur du SWI « le domaine spatial est le plus terrible en matière d’exigence ». Il permet aux entreprises suisses actives dans le secteur spatial de faire certifier leurs collaborateurs sans devoir les envoyer à l’étranger. D’autres secteurs comme l’aéronautique et le Medtech profitent aussi de ces formations. Afin d’étendre son offre, le SWI ouvrira, début 2020, un centre de compétence en soudage pour le spatial. Lieu unique en Suisse, il regroupera des technologies appliquées principalement dans ce domaine. Financé en partie par la Confédération et le Canton, il proposera des formations pratiques et théoriques pour le soudage spatial ainsi que complémentaires pour les ingénieurs soudeurs, le tout selon les exigences de l’ESA. Au service du tissu industriel local Institut indépendant, le SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. A travers des projets de Recherche appliquée et développement (Ra&D), il offre la possibilité aux entreprises d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celles-ci, en mettant en place des systèmes qualité. 181


INTERVIEW

ALEXANDRE MOULIN

UVEP – Union valaisanne des écoles privées

Des étudiants promus ambassadeurs L’Union valaisanne des écoles privées (UVEP), créé dans les années 80, réunit 8 établissements qui proposent, pour certaines, un enseignement traditionnel où un focus est mis sur les langues, tandis que d’autres sont spécialisées en hôtellerie. Avec pour but de défendre leurs intérêts auprès des autorités publiques et les assister autour de certaines problématiques, elle met également son énergie à les faire connaître et rayonner bien au-delà des frontières du canton. Pour connaître les actions en cours, rencontre avec Alexandre Moulin, président de l’UVEP et directeur de l’école Ardévaz.

Ecole Ardévaz.

182


Ecole des Buissonnets.

Le Régent Crans-Montana College.

Les écoles hôtelières membres mettent un focus sur le terroir et le tourisme, pourquoi ? Nos 3 écoles hôtelières membres, César Ritz Colleges, Vatel Switzerland et Les Roches, accueillent 95% d’étudiants étrangers, soit environ 2500 personnes. Elles ont décidé de faire un pont entre le management, qu’elles enseignent, et le tourisme en Valais. Pour ce faire, elles proposent, par exemple, à leurs étudiants de participer à des dégustations de vins, directement chez les vignerons, qui viennent compléter leur formation en sommellerie. Au final, nous voulons que leur attractivité soit de plus en plus forte en étant non seulement leader mondial dans leur domaine mais en étant aussi vecteur d’un cadre de vie environnant unique. C’est du gagnant-gagnant sur tous les fronts, d’une part les étudiants découvrent la région et le font savoir sur leurs réseaux sociaux d’autre part les écoles sont mises en avant tout comme le Valais. Vous menez des actions communes avec Wallis Promotion, qu’en est-il ? Des écoles membres de l’UVEP génèrent beaucoup de jeunes venant de l’étranger. Nous savons qu’ils sont attirés par le Valais pour la qualité de son enseignement mais aussi pour le cadre de vie qu’ils y trouvent avec la proximité des stations de ski. Pour qu’ils découvrent notre canton et le relayent sur leurs réseaux sociaux,

Vatel Hotel & Tourism Business School.

Wallis Promotion, avec lequel nous collaborons, offre à chacun un Valais Pass qui donne accès, à des prix attractifs, à une multitude de lieux à visiter. L’idée est d’inciter tous ces jeunes à sillonner le canton, le faire savoir et promouvoir tout simplement le Valais pour ses atouts touristiques. A la fin de leurs études, ils recevront un diplôme symbolique mais important qui les promouvra « ambassadeur du Valais », une jolie manière de ne jamais leur faire oublier le cadre de vie exceptionnel dans lequel ils ont fait leurs études. Comment les écoles privées valaisannes se positionnent-elles par rapport à l’offre publique ? Loin d’être en concurrence, les écoles privées se positionnent comme une offre alternative et complémentaire au service public. Elles permettent de répondre à des besoins pédagogiques spécifiques que ne peuvent pas ou pas suffisamment prendre en compte les écoles du secteur public aux yeux de certains parents. Il s’agit par exemple de proposer un enseignement bilingue ou tout en anglais pour les enfants d’expatriés (entre autres), un encadrement plus personnalisé pour les jeunes sportifs de haut niveau par exemple ou encore des pédagogies différenciées. Contrairement à d’autres cantons, l’UVEP entretient des liens privilégiés avec le département de la formation (DEF) et une réelle collaboration existe. C’est l’Etat et plus particulièrement la promotion économique du canton qui dirige directement certains élèves dans nos écoles en fonction de leurs profils. Nos écoles ont aussi un rôle de moteur pour l’ensemble des établissements du canton par leur grande force d’innovation. C’est au sein de l’UVEP que la première formation bilingue français/allemand a vu le jour ou encore les cours d’informatique, ou plus récemment l’utilisation des nouvelles technologies. Des nouveautés qui sont souvent intégrées des années plus tard dans le public. Pour toutes ses raisons, nous avons un taux d’élèves qui demeurent dans le canton qui avoisine les 95% ce qui est absolument unique.

UVEP

Alexandre Moulin (Président) Rue des Amandiers 10 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 23 84 • Fax +41 27 322 14 84 info@ardevaz.com • www.uvep-online.ch

183


VERBIER INTERNATIONAL SCHOOL

Une école qui ne cesse de grandir Installée au cœur de la station, Verbier International School accueille plus de 130 étudiants, de 16 nationalités différentes, qui viennent ici pour suivre le cursus national anglais et avoir l’occasion de participer également à des programmes sur-mesure alliant cours et sports. Agés de 3 à 15 ans, les enfants fréquentent ainsi une école à taille humaine qui va encore se développer devant la demande.

© AlpImages

184


Par la volonté de parents L’école est née à l’initiative d’une poignée de parents désireux d’offrir un enseignement de qualité avec un cursus international à Verbier. Regroupés en fondation, ils créent en 2010, grâce au soutien de la commune de Bagnes, la « St-Georges School » aujourd’hui rebaptisée, Verbier International School. Elle accueille des enfants de 3 à 15 ans en provenance du monde entier qui de 12 à la première rentrée sont aujourd’hui plus de 130. Un enseignement de qualité Au-delà de l’enseignement, Verbier International School prône des valeurs telles que l’ouverture d’esprit, la collaboration, le respect, la solidarité ou encore la prise d’initiatives. La pédagogie valorise le plaisir d’apprendre et met tout en œuvre pour motiver et satisfaire la curiosité des enfants. L’effectif réduit des classes permet un suivi individualisé de chaque élève et une adaptation à leur rythme d’apprentissage. Diplômés, expérimentés et passionnés, les professeurs, en majorité britanniques, se veulent proches et disponibles pour les élèves. Le sport fait également partie intégrante du quotidien de chacun. Outre le ski, avec deux demi-journées par semaine, l’école profite des infrastructures de la station permettant ainsi de pratiquer le golf, le tennis, l’escalade ou encore le karaté. Des cours de cuisine et de musique sont également proposés et encadrés par des professionnels réputés. Un nouveau programme sport études ski Depuis 2019, un nouveau programme sport-études pour le ski est proposé aux élèves du secondaire qui souhaitent s’investir dans les compétitions et le freeride. En parallèle aux études, ils suivent une préparation physique et des cours d’entrainement sur glacier. Durant l’hiver, les choses s’amplifient avec 4 demi-journées consacrées à l’entrainement que gèrent des coachs professionnels, et avec les courses. Concernant les études, un rattrapage scolaire sur-mesure avec du travail individualisé est alors proposé. Quand la saison est terminée, les élèves qui suivent ce programme s’adonnent à de nombreux autres sports pour garder la forme. Collaborer avec d’autres écoles privées L’apprentissage de la langue française tenant une place importante dans la formation, les élèves qui le souhaitent peuvent accéder à un bac international ou encore une maturité fédérale. Pour ce faire, lors de leur dernière

© Photos Tero Repo

année au sein de Verbier International School, ils sont préparés et peuvent ainsi par la suite continuer leurs études soit à l’école St. George’s de Clarens pour passer le bac international, soit à l’école des Buissonnets à Sion pour une maturité fédérale. Pour se rendre quotidiennement dans ces deux établissements partenaires, l’école propose, à ceux qui ne souhaitent pas être internes, des transports organisés. Prendre un nouvel élan Devant son succès, Verbier International School doit revoir les choses. Pour apporter plus de confort à ses élèves, l’école va donc construire un nouveau bâtiment qui proposera en plus un internat. A ce jour, les 130 élèves qui fréquentent l’école résident dans leur famille. Nombreux sont les parents à faire le choix d’une installation à Verbier afin que leurs enfants évoluent au quotidien dans le magnifique environnement de la célèbre station tout en suivant une scolarité basée sur la qualité de l’enseignement et des valeurs.

Verbier International School

Route de Verbier-Station 88 • CH-1936 Verbier Tél. +41 27 565 26 56 info@livs.ch • www.lvis.ch

185


VATEL SWITZERLAND : HOTEL & TOURISM BUSINESS SCHOOL

« S’ouvrir au monde et réussir » L’école Vatel Switzerland, membre du groupe éponyme riche de 50 campus dans le monde, célèbre ses 10 ans en terres valaisannes. Une année hautement symbolique puisqu’elle devient la première « Ecole Supérieure » du canton à proposer une formation de management hôtelier accréditée par la Confédération suisse. Son développement ne s’arrête pas là et l’école s’agrandit. A partir de la rentrée 20202021, elle proposera son programme MBA en « Finance & Project Development » au sein de nouveaux locaux, à Genève.

186


Un enseignement professionnel La formation Vatel est reconnue pour son système d’apprentissage à mi-chemin entre la théorie et la pratique. Les élèves ont la chance de pouvoir découvrir et travailler, une semaine sur deux, dans les différents départements de l’hôtel Vatel, un établissement 4 étoiles situé sur le campus. Une exposition précoce et permanente sur le marché du travail qui permet aux futurs managers de répondre parfaitement aux attentes des professionnels du secteur de l’hôtellerie et du tourisme. Un concept unique en Suisse. Line FÉVRIER, directrice générale de l’Hôtel National**** à Zermatt témoigne : « Les stagiaires et diplômés de Vatel Switzerland ont dépassé toutes nos attentes. Ils ont amené à l’hôtel de très bonnes connaissances pratiques, un savoir-faire, mais également un fort savoir-être. Il est très important pour nous de pouvoir compter sur des personnes qualifiées de la région ». Une référence dans le domaine de l’hôtellerie Parmi plus de 42 établissements tous prestigieux, le groupe Vatel a remporté le titre de « Meilleure Ecole Hôtelière » lors de la 17e édition des Worldwide Hospitality Awards qui rassemblait plus de 1000 professionnels de l’hôtellerie internationale. Une reconnaissance mais surtout une marque de confiance de toute une industrie. Une formation qui s’inscrit dans le système suisse d’éducation Vatel Switzerland, en phase d’accréditation « Ecole Supérieure » par la Confédération suisse propose d’ores et déjà deux cursus fédéraux à destination des CFC et maturistes. A l’issue de la formation les étudiants recevront le titre protégé de la Confédération suisse « Hôtelier-Restaurateur diplômés ES ». Les maturistes se verront quant à eux, également décerner le titre d’Etat français : « Bachelor in International Hotel Management ». Ils bénéficierons ainsi d’un double diplôme franco-suisse. Une présence sur la scène internationale Les étudiants, sensibilisés dès la 1re année aux langues telles que l’anglais, l’espagnol ou encore le chinois mais aussi au management interculturel, se préparent dès la deuxième année à effectuer un stage à l’international. Dans le cadre du programme Marco Polo, ils ont également le choix de partir étudier toute une année dans une des écoles du groupe. L’occasion de bénéficier d’une approche internationale et d’une ouverture sur le monde indispensable dans ce secteur d’activité. Une année à Bangkok, l’Ile Maurice ou Marrakech, ça vous tente ? Aujourd’hui c’est 70% des 35 000 alumni Vatel qui travaillent dans les plus prestigieux hôtels au monde. Une nouvelle spécialisation MBA ! La finance étant l’élément prépondérant au succès de tout entrepreneur hôtelier et la clef du succès d’une entreprise, Vatel Switzerland propose une spécialisation MBA en « Finance & Project Development ». L’objectif est clair, répondre aux besoins de l’indus-

trie hôtelière à la recherche de spécialistes capables d’analyser les états financiers d’une entreprise, d’en dégager les opportunités, de valider les besoins en investissements, d’anticiper les engagements futurs, de trouver et négocier les sources en financement,... Un programme unique en Suisse et en collaboration avec l’Observatoire Valaisan du Tourisme, l’Institut de Tourisme de la HES-SO et M. Stéphane Dubreuille, directeur et professeur de Finance de la prestigieuse école, NEOMA BUSINESS SCHOOL. Ce programme se déroulera dans de nouveaux locaux, à Genève.

VATEL SWITZERLAND

Hotel & Tourism Business School Rue Marconi 19 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 720 16 05 admissions@vatel.ch • www.vatel.ch

187


Une solution sur-mesure pour la gestion des activités parascolaires

© iStockphoto.com/Rawpixel/akinshin/Hemarat/Harvest.agency

L’application MonPortail, développée par la société informatique CeRFI, révolutionne l’organisation du quotidien des personnes concernées par le parascolaire. Mis à la disposition des parents par les administrations publiques qui l’utilisent, MonPortail permet d’inscrire ses enfants aux activités parascolaires proposées et de s’assurer qu’ils y participent. Du restaurant scolaire aux devoirs accompagnés, des loisirs aux sports facultatifs, tout est fait pour faciliter la vie de chacun et faire le lien entre les services administratifs, les prestataires et les bénéficiaires.

188


Société de services en informatique Installée à Genève depuis 1998, CeRFI est l’une des plus grandes sociétés de services en informatique de Suisse romande par sa taille et par sa pérennité. CeRFI, présidé par sa cofondatrice Corinne Sauge, compte aujourd’hui plus de 120 collaborateurs répartis dans toute la Suisse romande. Devant la demande des parents et des administrations, l’idée est venue il y a plus de 5 ans de créer un système adapté aux besoins de chaque organisation afin de faciliter la gestion du parascolaire. A qui s’adresse MonPortail ? Aux administrations publiques (communes, associations, collèges, etc.) Pensé pour faciliter la gestion des données liées au parascolaire, MonPortail se démarque par son adaptabilité à tout type d’organisation. Grâce à un système d’utilisation aisée, chaque utilisateur ou gestionnaire peut paramétrer l’application selon ses besoins et accueillir en toute sérénité les élèves préalablement inscrits. Aux parents Au moyen d’une application accessible depuis tous les supports (tablette, smartphone, ordinateur), les parents peuvent accéder très facilement à MonPortail. A toute heure, il leur est possible d’inscrire ou d’excuser leurs enfants à des activités parascolaires et de vérifier qu’ils sont bien présents le jour J. Un programme adapté avec 4 modules au choix Avec MonPortail, l’intendance est facilitée. Au-delà de son utilité, MonPortail apporte également sécurité et tranquillité aux gestionnaires comme aux parents. MonPortail est composé de 4 modules qui peuvent être utilisés de manière indépendante : MaCantine (restaurants scolaires), MesDevoirs (devoirs surveillés), MesLoisirs (centres aérés) et MesSports (sports facultatifs). Chaque administration publique peut ainsi adapter le(s) module(s) de son choix à sa réglementation en vigueur, qu’il s’agisse des délais d’annonce des excuses ou des prestations occasionnelles (dépannages), du nombre maximum de participants, de la langue utilisée, etc. Autant de paramètres qui permettent un accueil sans faille et une gestion parfaitement millimétrée.

MaCantine gère les inscriptions aux restaurants scolaires et le paiement à l’avance. Ainsi planifiés, les repas sont préparés pour le nombre précis d’enfants présents. Fini le gaspillage alimentaire. MesDevoirs propose des inscriptions aux devoirs accompagnés (devoirs scolaires, mentoring, etc.), afin de gérer au plus près l’effectif du personnel d’encadrement (surveillants) et d’ajuster le nombre de places en fonction de ses possibilités d’accueil. MesLoisirs prend la relève durant les périodes de vacances scolaires en proposant différentes activités à la carte, permettant ainsi d’anticiper les besoins en animateurs. MesSports met en avant toutes les options sportives que propose l’école. Là encore, l’organisation s’en voit simplifiée et totalement adaptée à chaque type d’activité. Les 10 raisons d’adopter MonPortail •  MonPortail offre une solution Web unique en son genre composée de 4 modules au choix : MaCantine, MesDevoirs, MesSports, MesLoisirs. •  Il s’adresse aux administrations communales, aux associations de communes, aux écoles (primaires et secondaires), aux centres de loisirs (centres aérés), aux centres d’accueil et aux autres lieux qui accueillent des enfants. •  MonPortail est une solution intuitive et facile d’utilisation pour tous. • En tout temps et en tout lieu, chacun peut y accéder via son smartphone, sa tablette ou encore son ordinateur. •  Il permet aux utilisateurs de consulter en temps réel les données, les inscriptions, les présences, les absences, le solde des comptes des parents, etc. • Très flexible, MonPortail s’ajuste aux spécificités de chaque organisation et propose plusieurs langues facilitant l’accès au plus grand nombre. • De l’inscription à la génération de statistiques, il offre un très large éventail de fonctionnalités, améliorant le quotidien de tous les acteurs du parascolaire. •  MonPortail fait fi des formulaires imprimés et s’inscrit dans une démarche écologique. • L’accès est sécurisé et se fait via un mot de passe chiffré. • Il est entièrement Swiss Made.

CeRFI SA

Rue de la Gabelle 6 1227 Carouge (Genève) Tél. +41 58 307 84 50 info@cerfi.ch • www.monportail.ch

189


AVENGER


The Aviation Pioneers Squad Scott Kelly Rocio Gonzalez Torres Luke Bannister

SUPER AVENGER NIGHT MISSION


PERSONNALITÉS

La parole aux présidents

© Lumiere.ch

193


INTERVIEW

STÉPHANE COPPEY

PRÉSIDENT DE MONTHEY

Monthey, une ville résolument smart ! Depuis quelques années déjà, Monthey a pris le virage du vert en devenant une « smart city ». Soucieuse de l’environnement et de la protection du cadre de vie, la Ville met tout en œuvre pour continuer dans ce sens en installant des projets d’envergure tandis qu’une discussion est ouverte avec la commune voisine de Collombey-Muraz pour une possible fusion. Avec ses 18 000 habitants, Monthey ne manque pas de projets. Pour en parler, rencontre avec le président Stéphane Coppey.

© Ville de Monthey

194


© Ville de Monthey

© Photomontage O&C Architectes

Au niveau énergie, vous menez une action innovante, pouvez-vous nous en dire plus ? Monthey est tournée depuis un certain temps déjà vers le « smart » en développant toute une série de solutions technologiques, innovantes et ingénieuses pour le bien de tous. A cet effet, pour la troisième fois, elle s’est vue décerner le label Cité de l’énergie en septembre dernier. Le dernier né des projets, « Smart Monthey », permet de réduire la consommation d’énergie de l’éclairage public tout en collectant des données sur le trafic en temps réel avec la projection des informations sur une plate-forme en ligne. Ainsi des capteurs analysent le flux de voitures et s’adaptent en fonction de la fréquentation. L’objectif est d’installer ce système sur les axes principaux de la ville. Ce projet permettra de réaliser de réelles économies d’électricité sur l’éclairage public. Il a d’ores et déjà conquis les participants au Smart City Day

qui s’est tenu à Monthey en septembre 2019 puisque la technologie utilisée a été récompensée par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Concernant le chauffage à distance, Monthey est unique. Mais encore ? La Ville de Monthey propose un chauffage à distance qui est vraiment peu répandu puisqu’il n’utilise pas du bois, comme il est d’usage traditionnellement, mais les déchets qui sont incinérés et revalorisés. L’entreprise intercommunale SATOM, avec laquelle nous sommes liées pour ce concept, chauffe, grâce à cette innovation, plus de 5000 foyers soit environ 10 000 personnes. Il y a plusieurs avantages à ce système : d’une part moins de mazout est consommé donc la pollution va decrescendo, d’autre part il est moins coûteux donc moins cher pour les administrés. Tout le monde en est pleinement satisfait !

© SATOM SA

195


© Photomontage O&C Architectes

Le centre ville connaît une métamorphose. Où en sont les travaux ? L’idée est de rendre le centre ville aux piétons et pour ce faire plusieurs tranches de travaux ont déjà été menées. Nous sommes aujourd’hui à la 4e phase de réaménagement qui a pour objectif de proposer des zones de rencontres sans pour autant bannir les voitures mais en limitant leur vitesse à 20 km/h. Si les premières étapes ont été difficiles à accepter pour certains, notamment à cause des nuisances occasionnées par les travaux, la grande majorité des habitants est aujourd’hui heureuse de voir un centre ville agréable où la verdure a refait son apparition. Les travaux dureront jusqu’en juillet 2020. A cette date, la Place du Comte-Vert, lieu de rencontres et d’échanges sera rendue aux habitants. Pourquoi Monthey et Collombey-Muraz fusionneraient-elles ? Une réflexion sur la fusion des deux communes est en cours. Les deux villes sont déjà liées par certaines collaborations notamment au niveau de la police, des pompiers ou encore du service de l’eau. Une fusion pourrait nous permettre d’améliorer d’autres services à la population comme les transports, la sécurité, la petite enfance ou encore les services aux personnes âgées. Une démarche participative est entreprise pour que les habitants des deux villes partagent autour du sujet, donnent leur avis, parlent de leurs souhaits mais aussi 196

© DR © Ville de Monthey


de leurs craintes. Le fruit de ces réflexions citoyennes sera analysé par un bureau indépendant. Nous n’avons aucune obligation d’urgence. Une fusion pourrait être un atout mais elle n’est pas impérative. De ce fait, nous avançons tranquillement, en écoutant nos administrés. Une large majorité des enfants de Monthey joue du violon. Pourquoi ? Nous avons été approchés par la Fondation Vareille et son projet « un violon dans mon école » afin d’initier les élèves de quatre classes de 1H-2H à cet instrument dans le cadre de leur programme scolaire général. L’objectif est de permettre à des élèves de petits degrés de profiter d’une pratique instrumentale exigeant rigueur et persévérance et leur offrir, au service de l’équité sociale, un accès à la musique classique. Démarré en août 2018, ce projet propose trois leçons hebdomadaires avec des professeurs issus des Conservatoires. Chaque enfant a reçu un violon personnel qu’il utilisera jusqu’au terme de la 4H. Le succès est au rendez-vous car les jeunes ont de suite adopté le violon, se sont pris au jeu et ont déjà pu, en juin dernier, donner un petit récital. © Ville de Monthey

Au niveau culture, sport et animations, quelles sont les nouveautés ? Beaucoup de choses et de tout ordre ! Monthey Tourisme a mis en place un circuit « Escape Life » qui propose, sur le concept d’une escape room, de partir à la découverte de Monthey et de ses monuments historiques par le biais d’énigmes et de jeux de piste. Dans un autre registre, nous avons inauguré un nouveau terrain de foot synthétique qui sert également pour le rugby ou encore le foot américain et étendrons cette zone sportive du Verney avec d’autres installations. Pour le vélo, nous avons développé des parcours adaptés à tous les goûts et tous les niveaux. De plus, afin de profiter des belles montagnes environnantes, une carte répertoriant les sentiers de randonnée partant de Monthey a été publiée. A tout ceci s’ajoutent les quelque 300 événements organisés tout au long de l’année. Vous l’aurez compris à Monthey, on ne s’ennuie pas !

Administration communale de la ville de Monthey

© JB-Bieuville

Place de l’Hôtel-de-Ville 2 • CH-1870 Monthey Tél. +41 24 475 75 11 administration@monthey.ch www.monthey.ch

197


EBÉNISTERIE CHAMBOVEY EDOUARD

Des réalisations sur-mesure dans les règles de l’art L’ébénisterie Chambovey Edouard, installée à Collonges, propose des réalisations de tous types grâce au savoir-faire de son équipe et à un outillage performant. Spécialisée dans les cuisines et l’agencement intérieur, grâce au choix des matériaux, des couleurs et des finitions, l’ensemble permet de répondre à toutes les demandes et d’accéder au souhait de chacun de ses clients. Proximité, écoute et conseil sont ses forces.

Collaboration client.

198


Collaboration Atelier d’architecture Coquoz SA.

L’ébénisterie, une passion Adolescent, Edouard Chambovey fait un stage dans une ébénisterie et de suite le métier le passionne. « Travailler le bois est unique, on le voit se transformer et à partir de lui on peut réaliser quelque chose de concret », explique-t-il. Cette profession créative et variée, il l’apprend d’abord en suivant une formation puis en travaillant durant 8 ans, dans cette même entreprise. Le 31 janvier 2007, il s’installe à son compte à Collonges et démarre son activité dans une grange qu’il a rénovée. Il est alors seul mais devant la demande, les embauches démarrent rapidement puis l’espace devient trop étroit, en 2011, il construit un hangar. Aujourd’hui, la société compte 6 employés et 2 apprentis. Des prestations larges et variées L’ébénisterie Chambovey Edouard répond à toutes les demandes liées à l’agencement. Ainsi peut-elle fabriquer des portes, des meubles de salle de bains, des escaliers, des dressings... avec un point commun à toutes ces réalisations : être faites sur-mesure. Pour chaque demande, qu’elle soit pour du neuf ou une rénovation, la discussion avec le client et le partage d’idées sont primordiaux. Une fois le projet concrétisé vient le temps du choix des matériaux. Grâce aux échantillons effectués dans l’entreprise et aux collections des divers fournisseurs, au cœur de l’atelier, l’ébénisterie peut guider ses clients vers les meilleures solutions, les plus adaptées et en relation avec leur budget. Autre de ses atouts, le matériel. En effet, dotée d’un parc machine conventionnel, l’entreprise dispose également d’une CNC, machine à commande numérique, qui permet de n’avoir aucun frein à la créativité et de pouvoir tout réaliser.

Collaboration atelier d’architecture TIKEO.

Collaboration atelier d’architecture TIKEO.

Collaboration client.

Cuisine et salle de bains uniques Si le bois est la matière première de l’ébénisterie, la tendance tend, pour autant, vers des matériaux qui offrent une diversité de couleurs plus importante. Ainsi pour les cuisines, les panneaux plaqués bois, le stratifié ou encore le laqué sont préférés. A partir d’une palette de coloris très large, il est ainsi possible de créer des pièces uniques où on a plaisir à vivre. Pour les salles de bains, l’entreprise offre une solution esthétique réalisée à partir de matériaux composite comme l’Hi-Macs, qui permet d’intégrer la vasque du même coloris, selon le décor, à la tablette du meuble. Proposé dans plusieurs tons, là encore chacun peut réaliser son espace rêvé. 199


Collaboration client.

Une clientèle fidèle Depuis les premières heures, l’entreprise a su se démarquer par sa créativité, son sérieux et son professionnalisme. Ses atouts ont permis à la société de grandir et de fidéliser une clientèle. Ainsi l’architecte qui lui a commandé, à l’époque, sa première cuisine

Collaboration Game-vs Sàrl.

200

fait toujours appel à ses services ! Le bouche-à-oreille a fonctionné et on la connaît pour son savoir-faire. Les professionnels de l’architecture comme les particuliers, du Valais et du Chablais, travaillent avec elle, en toute confiance, car ils savent qu’ils ont affaire à de véritables artisans.


Collaboration Probatec Sàrl.

L’importance de former la relève Ayant fait ses armes et appris le métier en suivant une formation, Edouard Chambovey et ses collaborateurs mettent un point d’honneur à accueillir des apprentis. Ainsi, ils sont deux à apprendre, à leur tour, le métier d’ébéniste. « Il faut savoir passer le témoin et prendre du temps pour ces jeunes qui sont la relève de demain. De plus, notre branche est en baisse de demandes, il est donc vital de s’impliquer et de tout mettre en œuvre, comme le fait l’AVEMEC, notre association faîtière, pour susciter des vocations. Travailler le bois, c’est avoir entre les mains des essences différentes, des projets à chaque fois nouveaux et au final, le bonheur d’avoir créé un objet unique. C’est un beau métier ! », confie notre ébéniste. Privilégier les artisans Si Edouard Chambovey privilégie la proximité avec ses clients, il en fait de même avec ses fournisseurs. « Je pourrais commander beaucoup de choses, sur des sites internet autres que les partenaires habituels, mais je n’aime pas cette manière de travailler, je préfère rencontrer des représentants, discuter avec eux, tout simplement garder des rapports humains ». A ceci s’ajoute sa volonté de collaborer le plus possible avec des entreprises régionales

Collaboration TMB Partners SA.

Collaboration client.

ou cantonales afin de bénéficier de leur savoir-faire, et de sélectionner des maté­ riaux valaisans comme le granit qu’il fait venir de Sierre. Définitivement, la proximité est son alliée ! Et pour finir : « L’entreprise ne serait pas ce qu’elle est, sans ses collaborateurs »

Collaboration Probatec Sàrl.

Ebénisterie Chambovey Edouard

Collaboration client.

Rue Maraichon 23 • CH-1903 Collonges Tél. +41 27 767 15 18 • +41 79 336 02 23 contact@ce-ebenisterie.ch • www.ce-ebenisterie.ch

201


INTERVIEW

ANNE-LAURE COUCHEPIN VOUILLOZ PRÉSIDENTE DE MARTIGNY

Ville de Martigny

Martigny, une ville ambitieuse où il fait bon vivre Avec de nombreux chantiers en cours, Martigny regarde vers le futur. Dans un environnement où tout est pensé pour le bien-être des concitoyens, sa Présidente, Anne-Laure Couchepin Vouilloz multiplie les projets pour rendre la ville toujours plus attractive. Pour connaître l’actualité en cours et à venir, Bien Vivre l’a rencontrée pour en discuter.

202


Les femmes Présidentes en Valais sont rares. Pourquoi avez-vous brigué ce poste ? C’est sûr que nous n’avons pas encore atteint la parité. Je me plais cependant à penser que plus nous avançons, plus les Valaisans sont enclins à élire des femmes. En 2016, je me sentais prête et capable de briguer la présidence. La chose politique m’a toujours passionnée et c’était le bon moment pour m’investir pour ma commune. Je n’ai en revanche jamais prêté attention à la question du genre. Pour moi ce n’est pas le sexe qui doit déterminer la place que l’on se crée dans la société. D’ailleurs, si mon élection a contribué à pousser des femmes vers des postes à responsabilités, je m’en réjouis. Présider une ville de 18 700 habitants, c’est très enrichissant, les défis sont quotidiens et la population est bienveillante. A Martigny-Combe, Evolène ou encore Massongex ; ce sont aussi des femmes qui figurent à la tête de ces communes. Dans le Haut-Valais, ça fait un moment qu’elles sont élues. A l’image de Viola Amherd, l’actuelle Conseillère fédérale qui a présidé Brigue-Glis entre 2000 et 2012. Après plus de trois années de mandat, quelles actions d’importance avez-vous ou allez-vous prochainement mettre en route ? Lorsque l’on occupe un tel poste, les journées sont très variées. Que ce soit pour faciliter le quotidien d’un concitoyen, pour négocier avec des sociétés qui souhaitent

s’implanter à Martigny ou encore pour mettre en avant notre Ville, ce sont des défis très enrichissants. Par exemple, la construction du parking souterrain de 240 places au Moulin Semblanet à MartignyBourg va arriver à son terme en mai prochain. Les autorités municipales attachent également énormément d’importance à la mobilité douce ; c’est en ce sens que nous avons offert l’abonnement du bus urbain aux retraités, nous avons également mis à disposition des vélos en libre-service. Le projet de réaménagement de l’avenue de la Gare a, lui aussi, essentiellement été pensé pour remettre l’humain au centre. Parmi les défis majeurs, il faut que la croissance de Martigny soit harmonieuse. Pour y parvenir, il faut pouvoir offrir des places de travail et donc poursuivre le développement de la Ville tout en restant à taille humaine. Il est selon moi primordial de garder un lien entre les habitants. Enfin, au chapitre des actions futures, nous projetons de réaliser un Skatepark et un pumptrack ; le Centre de loisirs et Culture ainsi que son espace extérieur seront également repensés. Martigny se prépare également à accueillir les Championnats du Monde Route UCI 2020 Aigle-Martigny. Les compétitions se tiendront du 20 au 27 septembre et nous attendons quelque 650 000 spectateurs. Autant vous dire qu’en matière de logistique et d’organisation, nous veillons déjà au grain, car en termes de visibilité, les championnats du monde de cyclisme seront une formidable vitrine pour nous montrer au monde entier. 203


Parlez-nous des grands chantiers en cours dans votre ville. Martigny poursuit sa mue. Il y a d’abord le réaménagement de l’avenue de la Gare qui sera le chantier le plus important de ces prochaines années. Actuellement, différents chantiers essaiment le territoire communal comme la construction du parking souterrain du Moulin Semblanet. Un funérarium flambant-neuf s’apprête également à voir le jour. Un hôtel avec des bains romains sont prévus au centre-ville. Parallèlement, le projet Cœur de Cité est aussi en pleine réalisation ; ce sont des appartements de standing qui seront proposés aux citoyens. Un EMS est également en voie de construction. Certains de ces projets sont portés par des privés et d’autres par la commune et certains en partenariat privé-public. Quels sont vos souhaits pour Martigny à court, moyen et long terme ? Dans un premier temps, je souhaite que les habitants se sentent bien à Martigny, que ce soit un lieu où il y fait bon vivre. La Ville et les collectivités publiques mettent d’ailleurs tout leur cœur afin que ce soit le cas et cela fonctionne. Il n’y a, par exemple, qu’à observer les animations estivales sur la Place centrale ; l’ambiance y est bon enfant, tout le monde s’y retrouve, c’est devenu le rendez-vous incontournable de l’été. Sur le long terme, nous misons sur la mobilité douce. Circuler à pied ou à vélo c’est mieux pour tout et même pour favoriser les rencontres et créer des liens entre les citoyens. Car comme précisé plus haut, nous tenons 204

à ce que Martigny reste une ville à taille humaine. Les autorités prêtent également une attention particulière à maintenir ses nombreux parcs de quartiers et ses espaces de verdures qui favorisent aussi les échanges.


Je cherche à m’installer en Valais. Pourquoi devrais-je le faire à Martigny ? Parce que c’est la plus belle ville du canton (rires) ! Plus sérieusement, Martigny est située sur un axe international. D’ici, on rejoint la France en 35 minutes, l’Italie en 45 minutes. Lausanne est à 50 minutes en train. Les pistes de ski les plus proches sont à 10 mi­nutes. Idem pour les randonnées en montagne. En matière de culture ou de loisirs, il y a tout ce qu’il faut pour les petits et les grands. Prenez par exemple la Fondation Pierre Gianadda avec ses célèbres expositions et son parc de sculptures ; c’est un atout indéniable pour Martigny. C’est une région dynamique et cosmopolite qui bénéficie d’infrastructures de qualité, comme nos structures d’accueil. Nos établissements scolaires sont excellents ; nos écoles primaires ont même gagné le Prix suisse des écoles et s’engagent sur les thèmes de l’énergie et du développement durable. Attractive sur le plan professionnel, Martigny accueille également de nombreuses sociétés provenant de tous horizons. Grâce à l’IDIAP notamment, on dit souvent que Martigny a des airs de Silicon Valley. Elle abrite de nombreuses PME actives dans les technologies de l’informatique et de l’information, la micro-électronique, la biotechnologie et le capital-risque.

Ville de Martigny

Hôtel de Ville 1 • Case postale 176 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 721 21 11 www.martigny.ch

205


O R I G I N E S  |  environnement & matières…

« quand le mélèze nous guide... »

206


…nous entourent, nous inspirent, nous guident, nous livrent notre langage architecturale et nos outils de communication pour définir  : | implantation | orientation | volume | | structure | revêtement |confort |

welcome @tikeo.ch  | www.tikeo.ch © photos by Florian Bloesch & TIKEO

207


« s’inspirer du loft »

Créons ensemble votre ambiance unique TIKEO, atelier d’architecture actif dans le domaine de la gestion du territoire, propose toutes les prestations d’architecture pour des constructions nouvelles, des rénovations et des transformations. L’écoute, la sensibilité et la créativité sont au service d’un accompagnement de proximité où le souci de l’existant et du potentiel futur participent activement à la réflexion. TIKEO, propose au client un service complet, unique, en priorisant une coordination impliquant les multiples acteurs indispensables à la concrétisation du bien. Accompagner le client qui souhaite développer son patrimoine foncier, bâti et non bâti, et trouver l’environnement qui lui ressemble en apportant la diversité dans l’originalité, rythment le quotidien des collaborateurs de TIKEO.

« intimité précieuse » 208


2020 votre prochain projet

TIKEO accompagne le client pour l’aménagement intérieur de son bien pour concilier le dialogue devant se dégager entre l’intérieur et l’extérieur, notamment en passant par un choix ciblé de matières, couleurs, mobilier et éclairage.

work in p rog ress suivez-nous sur

209


REGIONALPS

Une priorité : le confort des usagers Yves Marclay, directeur de RegionAlps depuis 2016, met tout en œuvre, avec ses équipes, pour faire de cet opérateur en transport régional ferroviaire, partenaire des CFF, le moyen de locomotion privilégié des Valaisans. En proposant des services toujours plus adaptés, la fréquentation et les embauches sont en hausse pour répondre à la demande. Satisfaire les usagers est le leitmotiv principal de l’enjeu qui multiplie les nouveaux projets.

210


Un directeur passionné par le ferroviaire Valaisan d’origine, Yves Marclay prend le poste de directeur de RegionAlps en décembre 2016. Le secteur il le connaît pour avoir fait carrière, auparavant, dans l’industrie des services ferroviaires à Berne et aux CFF où il a, entre autres, durant 7 années été responsable de la flotte internationale. La compagnie locale ne lui est également pas inconnue car entre 2007 et 2010, c’est lui qui a organisé la coordination technique des trains pour leur arrivée en Valais. En revenant sur ses terres d’origine, il a dans l’idée de valoriser les aspects positifs de RegionAlps et lui donner une nouvelle image. Il souhaite faire passer un message clair :

l’opérateur de transports publics est une entité à visage humain qui doit parler aux valaisans et avoir une offre qui leur est adaptée. Dès lors, il met en place une stratégie pour aller dans ce sens et proposer du sur-mesure aux usagers. Satisfaire les pendulaires et les scolaires RegionAlps est un jeune opérateur puisqu’il ne fait rouler des trains, alors en location, que depuis 2003. En 2010, la société acquière ses propres machines, 13 au total, qui apportent de la modernité sur le réseau. Devant la demande croissante, le canton du Valais, qui est présent dans le capital-actions de l’entreprise à hauteur de 12%, subventionne, en 2013, l’acquisition de 3 nouvelles machines portant ainsi à la flotte à 20 rames. Ceci permet d’offrir, sur chacune de ses lignes, des horaires à la demiheure. Cette invitation à prendre le train porte ses fruits, la société voit sa fréquentation aller toujours croissante. RegionAlps devient victime de son succès ! En effet, les 2/ de sa clientèle, les pendulaires 3 et les scolaires, se voient obligés d’utiliser des trains toujours plus fréquentés aux heures de pointe, entre 7 h et 8 h et 16 h et 18 h. Pour leur confort, il faut agir raison pour laquelle le canton accepte de financer la location, auprès des CFF, de 2 rames supplémentaires augmentant ainsi la capacité d’accueil des horaires surchargés de 500 places et ce, du lundi au vendredi. En offrant, depuis décembre dernier, ces nouveaux avantages à ses clients, la société ne fait que renforcer son image de marque et sa volonté d’être un acteur incontournable du transport ferroviaire sur les 146 kilomètres de son réseau. 211


212


le directeur. Ici, le confort et la stabilité dans le travail sont importants, ainsi aucun pilote de train n’a des lieux de services délocalisés, tout est stable et sans bouleversement. Pour assurer un service à la clientèle qui soit toujours parfait, RegionAlps propose des formations théoriques et pratiques à ses aspirants pour qu’ils deviennent au bout de 9 mois indépendants et aptes à conduire des trains. Verbier à portée de spatules Si RegionAlps séduit les Valaisans, les idées ne manquent pas pour aller chercher plus loin des clients ! Ainsi, depuis le 21 décembre dernier, un tout nouveau service est proposé au départ des gares de Genève et de nombreuses villes de la Riviera en synergie avec les CFF. Grâce à un train direct, sans changement, il est dorénavant possible d’accéder à la gare du Châble et de relier directement Verbier, en télécabine, en un temps record et ce dans des compartiments de 1re et 2e classe. Ainsi Lausanne n’est plus qu’à 1 h 17 min du pied des pistes de la célèbre station de ski ! Fini le stress de la route, des bouchons, du parking... Ils sont déjà nombreux à succomber à cette ligne qui leur simplifie la vie et prouve que prendre le train est une solution qui ne doit pas s’arrête aux loisirs mais au contraire devenir un réflexe régulier. Une entreprise valaisanne En prenant la direction de RegionAlps, Yves Marclay a en tête de développer la société et par déduction d’embaucher de nouvelles personnes. En seulement 3 années, l’effectif total est passé de 69 collaborateurs à 85 personnes, soit une hausse de 16%. Devant les projets à venir, d’autres recrutements se feront dans le courant 2020. « Mon objectif est de créer des emplois en Valais et apporter une pierre à l’édifice comme entreprise économique et sociale dans le canton », explique

Une société en bonne santé Parce que chez RegionAlps, parce que nous visons l’excellence tous les jours tant au niveau du personnel que du matériel, la fréquentation est croissante. L’ensemble de ses atouts lui permet d’être en bonne santé financière et de proposer à ses clients toujours plus de services et ainsi grandir de façon organique. Les enquêtes de satisfaction menées sont positives et confortent la direction dans ses choix et la voie qu’elle a choisie. Elle sait également écouter et entendre les plaintes que certains peuvent avoir à son sujet et n’hésite jamais à répondre et surtout à réfléchir à ce qui a pu poser problème pour y remédier. Aller de l’avant et proposer de nouveaux projets en offrant des voyages de qualité aux usagers réguliers comme aux touristes : l’objectif affiché de RegionAlps !

RegionAlps

Rue de la Poste 3 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 720 47 47 info@regionalps.ch • www.regionalps.ch

213


INTERVIEW

LÉONARD GIANADDA

Quand une richesse est incalculable Il est midi. J’entre dans l’antre où tout se joue. Léonard Gianadda me fait prendre place. L’atmosphère n’est en rien calme au contraire, le ballet des collaborateurs n’a de cesse. Tantôt une inauguration, une bénédiction, un voyage, une rencontre… sont à l’ordre du jour. Chacun a droit à son enregistreur sur lequel notre homme laisse les directives. Tout va vite, très vite, le temps presse, il lui reste encore tellement à faire et pourtant il a déjà tant fait ! Vient mon tour. Le mécène se calle dans son fauteuil, il est prêt à se plier au jeu des questions. © Georges-André Cretton

© Héloise Maret

214


Le mécénat, tel que vous le pratiquez, a-t-il encore un avenir ? A mon sens, si je me cantonne à la Suisse, il est peu développé et pourtant il y a un terrain fertile. Le mécénat n’est pas une chose que l’on se voit dicter, proposer, c’est un acte personnel. On sait quand on se lance que l’on n’a rien à vendre, qu’il n’y aura pas de retour sur investissement. Si je me réfère à mon expérience, on a pourtant tout à gagner mais sur des facettes qui sont très loin de considérations financières. Aux USA, la pratique est beaucoup plus développée et il serait bien qu’il en soit de même chez nous, car c’est important voire essentiel de le pratiquer. Est-ce qu’une exposition réalisée à la Fondation Pierre Gianadda vous a plus spécialement marquée ? La prochaine ! C’est à chaque fois une nouvelle excitation, un nouveau bonheur et de grands moments de partage avec mes équipes et mon réseau que de monter une nouvelle exposition. A Martigny, nous en proposons 2 à 3 par année qui sont toujours marquantes et font venir un large public. Pour preuve, à la fin 2019, nous avions accueilli plus de 10 millions de visiteurs depuis l’ouverture de la Fondation, le 19 no­vembre 1978. Pour revenir à votre question, disons que l’exposition Soulages m’a marquée. J’avais déjà été fortement interpellé par les vitraux contemporains qu’il a réalisés à l’abbatiale de Conques. Cela tenait quelque part d’une révélation, l’accueillir à la Fondation allait de soi. Aussi puissante est son œuvre, aussi unique est son Outrenoir. Malheureusement cette exposition n’a pas tenu toutes ses promesses au niveau des visiteurs, c’est dommage car regarder un tableau de Soulages c’est un voyage, un moment rare. Auguste Rodin, La Méditation avec bras. © Michel Darbellay

Léonard Gianadda et Pierre Soulages. © Fondation Gianadda

215


Léonard Gianadda et Cecilia Bartolli.

Stabile-Mobile Calder. © Arnaud Carpentier

© Fondation Gianadda

Ses madeleines de Proust •  Un pays : la Suisse •  Une ville : Martigny avec ses peines et ses joies •  Une heure de la journée : le moment où je me mets au lit, ce moment de calme •  Une couleur : le vert de la Maison Rolex •  Un plat : une spécialité familiale de mon village d’origine en Italie, la polenta à la morue •  Un dessert : des fruits •  Un vin : tout dépend des plats mais le Bourgogne Blanc emporte mes primeurs

© Georges-André Cretton

216


© Jean-Christophe Bott / KEYSTONE

Quand vous léguez vos biens restants à votre nouvelle Fondation, Léonard Gianadda-Mécénat, qu’est-ce que vous vous dites intérieurement quand vous signez l’acte constitutif ? Bon débarras ! Plus sérieusement, je suis empli de satisfaction et de bonheur. Je sais que par cette Fondation une des clés de ma vie qui a été le mécénat va se perpétuer. Je l’ai longuement mûrie, installée au plus juste en lui donnant une petite centaine de millions de francs en biens immobiliers dont elle touchera des royalties sans entamer le capital. Cet argent permettra de continuer la voie que j’ai ouverte. Quand on mène une vie comme la mienne c’est un aboutissement de pouvoir en arriver là et un bonheur qui ne se quantifie pas, qui n’a pas de prix mais qui vaut plus que toutes les fortunes ! Pourquoi les plus grands musiciens et chanteurs aiment venir se produire à la Fondation ? A en croire leurs récits, tous disent la même chose : ils apprécient spécialement l’accueil et l’environnement. Si je prends l’exemple de Cecilia Bartoli, chanter au milieu d’œuvres de Renoir a été unique pour elle. Ce fut une conjugaison parfaite entre deux arts majeurs. Elle a été sensible à cela et en a retiré autant de plaisir à vivre ce moment que nous à l’écouter. Pour les artistes, la Fondation est propice à l’inspiration et il s’y passe des choses souvent uniques comme lors du dernier

passage de Renaud Capuçon, en 2019, qui a joué avec un violon ayant appartenu à Isaac Stern qui c’était luimême produit à la Fondation, il y a plus de 30 ans ! Et je ne vous parle pas des entractes, qui se déroulent dans notre jardin donné comme un des plus beaux parcs de sculptures d’Europe, et qui font le bonheur de nos hôtes. Quels sont les petits bonheurs de votre vie ? Ce ne sont pas des petits mais des grands bonheurs : l’opéra et la gastronomie ! Pour parler du premier, je suis abonné depuis 40 ans à la Scala de Milan. J’aime également la nouveauté comme cette récente découverte du Giulio Cesare de Mozart qui m’a marquée. Voilà un des bonheurs de ma vie, quant au second il se joue à table. Même si un bon sandwich peut faire mon plaisir, il est vrai que j’apprécie la gastronomie et des spécialités typiques d’un lieu comme les crêpes vonassiennes de chez Georges Blanc à Vonnas... Quels sont vos qualités et vos défauts ? Je ne vais citer qu’un exemple pour chacun mais assurément marquant ! Concernant ma qualité première, je vais dire la générosité quant à mon pire défaut, je dirais l’impatience. Je sais que cela en agace, voire énerve plus d’un, mais c’est involontaire, le temps me manque et j’aime que tout aille vite ! 217


FONDATION TISSIÈRES / MUSÉE DES SCIENCES DE LA TERRE

Un musée à la portée de tous Basé à Martigny dans un bâtiment historique des années 1900, le Musée des Sciences de la Terre offre une expérience ludique et enrichissante à chacun de ses visiteurs. Avec des milliers de visiteurs chaque année, il a su s’imposer comme une référence dans le monde de la minéralogie. Connaisseurs, scientifiques, amateurs,... tous y trouvent un intérêt. La grande diversité et la qualité des collections présentées, les expositions permanentes ou temporaires, les conférences, sa bibliothèque,... autant de choses à découvrir qui ont fait le succès de ce musée unique en son genre.

218


LES CONFÉRENCES ET EXPOSITIONS TEMPORAIRES

Un peu d’histoire... Créée en 2000, la Fondation Tissières a pour but de promouvoir des activités d’information, de vulgarisation et d’animation en relation avec les Sciences de la Terre. Très vite, ses premières expositions ont un franc succès grâce à un large soutien des professionnels du milieu, dont le Prof. Michel Delaloye. Dès 2007, la Fondation poursuit son petit bout de chemin en organisant des conférences publiques puis en automne 2008, elle se présente sous le nom de Musée des Sciences de la Terre. Un moyen d’améliorer sa visibilité et de toucher un plus large panel de visiteurs. Une histoire qui passe également par le bâtiment historique qui l’abrite. Construit en 1906 par l’architecte François-Casimir Besson à la demande de l’arrière-grand-père du président actuel, Pascal Tissières, ce bâtiment était autrefois le siège d’un établissement bancaire réputé. La Fondation consciente de la valeur de ce patrimoine, l’un des derniers vestiges de ces années, a entrepris des travaux de restauration de l’édifice en 2006 dans le respect de son style originel. Des collections hautes en couleurs Le Musée des Sciences de la Terre propose deux étages d’expositions permanentes qui, ensemble, dressent un portrait du monde géologique valaisan. Au 1er, on retrouve la plus grande exposition de minéraux du Valais. Ici, le visiteur peut découvrir plus de 780 cristaux uniques. Parmi lesquels, une importante gamme de cristaux du Binntal ou encore des quartz géants et des cristaux fluorescents. Petits et grands pourront découvrir cet univers époustouflant grâce à un parcours ludique, une présentation détaillée ou encore une visite guidée. Au sous-sol, les minerais sont à l’honneur avec la reconstitution d’une galerie de mine comme elle l’était à l’époque. Tout un parcours à suivre jonché de clichés historiques et de découvertes surprenantes. Ces expo-

Depuis 2007, c’est plus de 70 conférences qui ont été données par des professionnels passionnés et engagés. Un moyen d’enrichir ses connaissances, de répondre aux questions que l’on se pose ou tout simplement de découvrir ou redécouvrir un univers inconnu qui pourtant est la source de notre patrimoine. D’une grande richesse, la bibliothèque du Musée comporte elle plusieurs milliers d’ouvrages et d’archives relatifs aux Sciences de la Terre. Une véritable mine d’or pour tous les passionnés à la recherche de réponses, de théories ou d’expériences ! Quant aux expositions temporaires qui plaisent toujours autant, place à la dernière en date : l’exposition Sol & Vin. Depuis le 18 octobre 2019, nous pouvons découvrir cette superbe exposition fondée sur le livre Roche et vin édité par l’association Romande Roche et vin en 2018. A travers celle-ci, on découvre quels éléments puisés dans le sol va permettre la croissance de la vigne et par là-même influencer le terroir du vin. Avec cette exposition, le Musée rend accessible la complexité de la géologie du Valais et son lien avec le goût du vin.

sitions permanentes sont le fruit d’un travail constant des équipes de la Fondation qui mettent tout en œuvre pour préserver un patrimoine dont la valeur est inestimable, des donations perçues au fil des années et des excellents contacts que la Fondation entretient avec d’autres musées et professionnels du milieu. Celle-ci porte également un très grand intérêt à l’éveil des plus jeunes. Elle a notamment mis en place de nombreuses actions pédagogiques dans ce sens auprès des différentes écoles valaisannes.

Fondation Tissières

Avenue de la Gare 6 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 723 12 12 info@sciencesdelaterre.ch • www.sciencesdelaterre.ch

219


BUREAU TECHNIQUE MORET ET ASSOCIÉS SA

Un bureau qui fête ses 25 ans On doit nombre de chantiers d’importance au bureau technique Moret & Associés SA reconnu en matière d’aménagements routiers, d’aménagements hydrauliques et de pilotage de grands projets. Pour anticiper le futur et ses aléas, conduire des travaux urgents, repenser un espace de vie comme une place au cœur d’une ville, remettre en état des routes goudronnées, pavées ou dallées, l’entreprise offre des prestations sur-mesure grâce à une équipe de professionnels aguerris.

220


L’histoire démarre en 1994 A l’origine de Moret & Associés SA, M. Michel Roduit, diplômé de l’Ecole d’ingénierie de Fribourg, il fait ses armes dans un grand bureau de la place sédunoise avant de rejoindre en 1981, la société d’ingénieurs Moret SA à Martigny comme chef de bureau. En 1994, il la reprend sous le nom qu’on lui connaît toujours aujourd’hui, Bureau Technique Moret & Associés SA. Actif principalement dans les districts de Martigny, Saint-Maurice et d’Entremont, même si certains chantiers le conduisent au-delà de cette zone, le bureau figure parmi les références locales de l’ingénierie avec une majorité de mandats réalisés à la demande des Communes et de l’Etat du Valais avec qui il collabore depuis de nombreuses années. Un changement dans la continuité Sans vouloir complètement quitter son entreprise, Michel Roduit a décidé de profiter de la retraite... Dès avril 2020, une nouvelle distribution des tâches va être mise en place. Ainsi, Alberto Conti va prendre la responsabilité de la direction technique. Au bénéfice d’une expérience de plus de 20 ans dans les domaines des routes et du génie civil, il travaillera en collaboration

avec Léonard Evéquoz, responsable du pôle hydraulique. Rien ne changera pour la vingtaine de collaborateurs que compte aujourd’hui l’entreprise. De son côté, Michel Roduit interviendra en tant qu’expert et assistera Alberto Conti au niveau de la gestion financière. Il sera également en charge d’une des spécialités de l’entreprise qui prend de plus en plus d’ampleur, le pilotage des grands travaux, comme assistant du maître d’ouvrage, et présidera le Conseil d’Administration.

221


Deux grands pôles d’expertise Bureau pluridisciplinaire, Moret & Associés développe ses savoir-faire à travers deux grands pôles de compétences. En tant qu’ingénieur civil, il assure la conception et la réalisation de travaux liés à la construction, à l’aménagement et à l’entretien du réseau routier et des réseaux attenants. De la mise en place de simples routes et places de stationnement à l’aménagement complet d’espaces urbains, en passant par la mise en place de zones 30 ou 20, ses projets sont variés. Parmi ceux-ci, le réaménagement de la Place Centrale de Martigny ainsi que le réaménagement routier de Verbier, de la rue de

222

Médran à la Place Centrale. Pour ces derniers aménagements, le bureau a planifié les travaux des espaces en enrobé ou en pavage une de ses spécialités. Le bureau est également très actif dans le domaine de la mobilité douce comme pour la piste cyclable nationale. L’Etat du


l’eau potable aux réseaux d’eaux usées font partie de ses multiples compétences que cela soit pour anticiper les problèmes ou les résoudre. Ainsi, pour canaliser les laves torrentielles, il peut être amené à construire un barrage filtrant ou encore renforcer des digues. Les travaux peuvent ainsi durer plusieurs années comme pour le torrent d’Alesse dont le lit va être modifié afin d’éviter les inondations qu’il pourrait causer sur la commune de Dorénaz. Le bureau est également membre du groupement qui étudie le réaménagement du Coude du Rhône. Pour l’ensemble de ces réalisations, Moret & Associés travaille en collaboration avec des équipes multidisciplinaires composées de bureaux de structure, d’environnement ou de géologues... afin de mener à bien chaque projet. Un secteur en pleine croissance Autre domaine d’activité, le pilotage de grands projets qui prend de plus en plus d’importance. Ainsi, la société a mené de A à Z le projet de la Place Centrale de Martigny en agissant en tant que bureau d’ingénieurs mais également en réalisant les soumissions, en suivant les travaux et en gérant l’aspect financier du chantier. Il en va de même, par exemple, pour la construction du parking Semblanet à Martigny. Bénéficiant de solides connaissances dans l’ensemble des domaines de la construction et de l’exécution des travaux, le bureau d’ingénieurs martignerain assure ainsi la fonction de bureau d’assistance au maître d’ouvrage et s’illustre par sa capacité à fédérer les mandataires et sa gestion stricte des coûts et des délais. Valais lui a confié le projet pour lequel il a réalisé des plans, les cheminements ainsi que la signalisation dans la zone de plaine. Autre domaine d’expertise, l’hydraulique. Barrages filtrants, stations de pompage, réservoirs, aménagements de torrents et rivières, canalisations de

La qualité made in Valais La force et le succès de Moret & Associés reposent sur l’implication et les savoir-faire de ses 20 collaborateurs. Le bureau d’ingénieurs est également une entreprise formatrice puisqu’il accueille 4 apprentis, dont une fille, dessinateurs en génie civil. Au-delà de l’attachement qu’a la société à passer son savoir, elle a offert également, depuis 10 ans, l’opportunité à plus de 50% de ses apprentis d’être embauchés une fois le diplôme en poche. Une attention particulière est également portée à la formation continue. Ainsi, chaque collaborateur suit régulièrement des cours liés à la sécurité. Michel Roduit, auditeur et inspecteur en sécurité routière souhaite que d’autres suivent cet exemple pour être reconnu et affirmer plus encore les compétences de l’entreprise. Grâce à cette politique et à ces certifications ISO 9001 et 14 000, la société a reçu la certification Valais Excellence qui distingue les entreprises pour leur rôle social et environnemental ainsi que leur engagement constant pour la qualité.

Bureau Technique Moret et Associés SA

Avenue du Grand-St-Bernard 35 • Case postale 712 CH-1920 Martigny 1 • Tél. +41 27 722 65 51 info@moret-associes.ch • www.moret-associes.ch

223


Fondée à Martigny en 1997 par Stefano Cittolin et Patrick Polli l’agence d’architectes Cittolin Polli & Associés SA (appelé aujourd’hui CP3 Architecture SA et intégrée au Groupe CP qui réunit plusieurs entités) œuvre de l’esquisse à la réalisation, de la transformation légère à la construction neuve en attachant une attention toute particulière à satisfaire et à répondre aux attentes et aux exigences du maître d’ouvrage. La méthode de travail du bureau repose sur la compréhension de l’élément mis en œuvre, car l’architecture n’est inventive que si elle prend en considération des interprétations propres à une époque, à une méthode de construction ou à une culture.

224


Chalet Rosalp, Verbier

Awards

Le Groupe CP est une société novatrice qui propose de redéfinir de façon spécifique les 3 grands axes prioritaires de l’acte de bâtir: l’architecture & le design, la construction et la vente. Cette nouvelle alchimie s’appuie sur le savoir-faire des différentes sociétés (CP3 Architecture SA, CP3 Construction VS SA & l’Adresse immobilière Sàrl) et de ses collaborateurs. Actif depuis plus de 20 ans, ses compétences et son savoir-faire ont amené le groupe à être récompensé de plusieurs Awards dans différentes catégories décernés par le magazine Designetal depuis 2014. Cette structure basée sur 3 entités à part entière permet au Groupe d’offrir une maîtrise des coûts plus approfondie et une qualité optimale pour chaque projet développé tout en respectant les délais imposés. L’ensemble

2005 Prix Bentley Best development international Award Chalet Valentine & Victoria

2014 International Hotel and Property Awards Restaurant Hôtel de Ville de Crissier

2014 International Design and Architecture Awards Ski Chalet Chalet Chevillard

2016 International Design and Architecture Awards Ski Chalet Chalet Rosalp

2017 International Design and Architecture Awards Ski Chalet Chalet Marmottière

2019 International Hotel and Property Awards Ski Chalet Chalet Nevalis

du processus de bâtir est ainsi optimisé pour répondre de façon professionnelle aux nombreuses attentes et exigences de ses clients. Aujourd’hui, le Groupe CP emploie 40 personnes réparties entre Martigny, Lausanne et Genève. Les collaborateurs ont différents profils : architectes, dessinateurs, techniciens, directeur de travaux, économiste de la construction, etc… Un palmarès riche en récompense Le Groupe CP a su au fil des années se démarquer avec des projets pour lesquels un Award lui a été décerné par le très célèbre magazine anglais Designetal et cela dans différentes catégories. Ces prix, de renommée mondiale, définissent la qualité du panel des activités des sociétés et couronnent le travail d’une équipe de professionnels passionnés, amoureux de leur art.

225


Le chalet Nevalis Le Chalet Nevalis s’inscrit dans un cadre exceptionnel et privilégié dans les alentours de la station de Verbier. Bénéficiant d’un ensoleillement maximum, il domine la vallée face aux glaciers du Mont-Blanc et des Combins. Ce projet, inspiré de l’architecture rurale de montagne, vise à réinterpréter l’architecture et les caractéristiques des anciens refuges, granges ou chalets dans un environnement luxueux qui reflète le romantisme et la nostalgie. Le cadre s’étend de l’intérieur vers l’extérieur pour apporter de la profondeur au paysage. Des matériaux de qualité ont été utilisés, en accord avec les influences culturelles, afin de respecter l’environnement. À l’intérieur, les finitions de qualité répondent aux exigences des clients, tout en assurant une ambiance montagnarde de vieux bois, bois sciés, pierres naturelles locales et toitures en ardoises.

227


ESPACE CONCEPT CRÉATION SÀRL

Le talent n’attend point le nombre des années Alors qu’elles n’avaient pas encore atteints la trentaine, déjà Jessica Rebord et Melinda Fenner créaient leur propre bureau d’architecture, Espace Concept Création. Passionnées par le bâti ancien et les rénovations qui peuvent l’entourer, elles se sont, en seulement 4 années, faits une vraie réputation dans le secteur et ont même créés leur propre label de certification. Egalement sollicitées pour des constructions neuves, simples ou complexes, les deux associées ne manquent pas de projets. APRÈS

AVANT

Vevey, rénovation d’un immeuble, vue de l’intérieur. © Photos : www.juliengaspoz.com

228


Des bancs de l’école à leur propre société Il y a 10 ans, Jessica Rebord et Melinda Fenner se rencontrent lors de leur apprentissage de dessinatrice en bâtiment. Les deux adolescentes sympathisent, la passion de leur prochain métier les rapproche. Diplômes en poche, elles suivent des chemins différents. Chacune fait ses expériences dans divers bureaux d’architecture et se familiarise avec le métier. Rien ne les prédestinait alors à s’associer, il faudra que Jessica connaisse un licenciement économique pour que les choses s’accélèrent. Pourquoi ne pas monter leur propre structure ? Elle en parle à Melinda qui est partante. Leur atout principal est leur complémentarité, l’une est spécialiste de la maîtrise des travaux tandis que l’autre se focalise sur l’architecture d’intérieur. En 2015, à 27 ans et 23 ans, elles se lancent et créent, Espace Concept Création. Leur ambition est de se spécialiser dans les rénovations, les transformations, jouer ainsi avec le construit. Quatre ans plus tard, elles ont déjà faits leurs preuves et on les sollicite pour de nombreux projets riches et variés. Une vision commune des projets Dès les premières heures, Jessica et Melinda ont vite compris que les horaires de bureau d’avant ne seraient plus les mêmes ! « Il faut en vouloir et ne pas regarder aux heures passées », déclarent-elles communément. Pour autant, elles ont la fougue de leur jeunesse pour partir à l’assaut des chantiers qu’on voudra bien leur confier. La première demande ne se fait pas attendre, elle émane d’un architecte qui leur donne un mandat qu’il ne peut pas réaliser. Sachant qu’elles souhaitent évoluer dans un secteur qu’elles aiment et connaissent, la rénovation, il leur fait confiance. Elles se retrouvent devant un challenge d’importance avec une maison villageoise qui demande des travaux de grande envergure. Leur complémentarité fait ses preuves, elles le mènent avec autant de plaisir que de professionnalisme. Dans la foulée, leur site internet, le bouche-à-oreille, leurs réseaux font leur travail, les demandes arrivent, la machine est lancée ! La diversité des prestations Le cœur d’activité d’Espace Concept Création est majoritairement axé vers les rénovations et transformations. Jessica et Melinda trouvent beaucoup d’intérêt à ces chantiers car ils demandent des analyses, obligent à trouver des solutions et sont souvent synonymes de challenge. Pour autant elles ne refusent pas les projets pour du neuf. « Nous répondons aux demandes car chacune est intéressante et cela nous sort du quotidien ». A ces prestations s’ajoute la sous-traitance de gérance de chantiers que Jessica mène pour d’autres architectes, une prestation qu’elle apprécie, où elle est totalement dans son élément et qui lui permet de se créer de nouvelles connaissances. On l’aura compris la diversité ne les effraie pas et permet aux deux jeunes architectes de rénover tout aussi bien un mayen sans eau ni électricité que de travailler à la création de maisons ou petits immeubles neufs.

Vevey, rénovation d’un immeuble, vue de l’extérieur.

APRÈS AVANT

Vevey, rénovation d’un immeuble, vue de l’extérieur.

229


Un label pour valoriser les rénovations Passionnées par l’ancien, attachées à leur région et ses constructions, Jessica Rebord et Melinda Fenner ont décidé de créer leur propre label lié aux rénovations, Pronova, qui a pour ambition de rendre l’intérieur habitable tout en mettant en valeur l’extérieur afin d’en sauvegarder l’héritage culturel. Le respect de l’environnement est encouragé et combiné avec une volonté de travailler avec les entreprises régionales et un respect des normes en vigueur. Ce label elles l’ont voulu car aujourd’hui rien ne certifie une rénovation menée dans les règles de l’art. Déposé auprès de l’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle, sa charte est en cours d’élaboration et va rapidement permettre à tous ceux qui souhaitent faire valider leurs rénovations, d’envoyer leur dossier avant le début des travaux. En respectant les différents points obligatoires qui seront contrôlés, les mandants se verront remettre, à la fin du chantier, un certificat validant la bonne conduite et le respect des règles édictées. Tout laisse à penser que dans un canton où il n’est plus possible de construire en montagne mais d’y réaliser des rénovations, le label a de beaux jours devant lui et va devenir la caution incontournable d’un travail de qualité et respectueux de l’environnement. AVANT

AVANT

APRÈS

Rénovation d’un mazot à Plan-Cerisier.

APRÈS

230


Des réalisations bien différentes Transformation et rénovation d’une maison de village à Saxon Chantier de taille puisque seuls les murs de façade ont été gardés. Quand Espace Concept Création prend le projet, les travaux ont déjà démarré et le budget est serré. Elles doivent tout repenser. Melinda travaille alors

à l’architecture intérieure tandis que Jessica mène le chantier et les entreprises intervenantes. Concernant les ouvertures existantes, elles ont été gardées à l’identique tout comme la desserte des pièces. Tout le reste, cuisine, plomberie, toiture, façades a été refait tandis que les combles ont été aménagées. Une année de travaux a été nécessaire pour avoir au final, une maison saine, agréable à vivre et qui a su garder son expression originelle. APRÈS

AVANT

Transformation et rénovation d’une maison de village à Saxon.

APRÈS AVANT

Construction d’un centre de tir à Evionnaz Passionnée de tir, c’est à Jessica Rebord que Bertrand Voutaz a confié la réalisation complète de sa halle spécialisée. Le projet a été pensé avec toutes les contraintes liées telles que les espaces, les matériaux, la distribution des espaces pour proposer un bâtiment, unique en Suisse et jamais réalisé auparavant. La réalisation est entièrement construite en béton avec des graffitis afin de donner un style plus urbain au bâtiment qui sera ouvert, le soir, à une clientèle privée.

Plan et construction de la halle de tir.

Espace Concept Création Sàrl

Rue du Levant 106 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 722 02 82 info@ecc.swiss • www.ecc.swiss

231


PURE CLINIC | INSTITUTIONS DE SANTÉ CENTRE DENTAIRE DE MARTIGNY

« Une approche pluridisciplinaire maîtrisée » Actif depuis 2012, Pure Clinic | Institutions de Santé est aujourd’hui composé de 6 cliniques dont 4 situées dans le Valais. Au printemps 2020, il poursuivra son avancée avec l’implantation à Rennaz, dans le campus attenant au nouvel Hôpital Riviera-Chablais, de son Institut de Médecine dentaire et de Stomatologie. Le groupe offre un concept unique qui allie compétences médico-dentaires et médecine humaine au sein d’une même structure. Une pluridisciplinarité qui s’articule autour d’une approche personnalisée, d’une prise en charge globale du patient par des praticiens formés aux dernières avancées thérapeutiques et d’une philosophie basée sur le respect de l’éthique, la qualité et les valeurs humaines. Zoom sur la clinique de Martigny supervisée par Sarah Cuenin, cheffe de clinique adjointe.

232


Quelles sont les prestations proposées au sein de votre clinique ? Notre clinique dentaire propose un large panel de prestations dans la prévention et le traitement de maladies intra-orales. De la chirurgie orale simple et complexe, en passant par le traitement orthodontique, la pose d’implants dentaires ou encore les soins d’hygiène... nos praticiens proposent un traitement et des solutions complètes pour une prise en charge globale de nos patients. Depuis quelques mois nous offrons la possibilité à nos patients de réaliser les soins sous hypnose. Un nouveau concept qui remporte un franc succès et permet une approche différente des soins. Un véritable avantage qui permet à certains patients de réduire leur anxiété, leurs peurs, et de vivre leurs soins plus sereinement. Quels sont les avantages de faire partie d’un groupe comme Pure Clinic ? Pure Clinic | Institutions de Santé est l’addition synergique de différentes cliniques, centres, cabinets qui forment autant d’institutions de santé, coordonnées entre elles et intégrées à leur environnement social et sanitaire, autour de la même vision et des mêmes missions, priorités, fondamentaux et valeurs. Nous bénéficions, entre chaque collaborateur des divers centres, d’une entraide interne précieuse et d’un soutien permanent. Nous avons également accès mensuellement aux diverses formations continues post-grade dispensées dans le centre ultraperformant de Sierre. Un véritable atout qui permet à tous nos collaborateurs de rester à la pointe des nouvelles techniques en médecine dentaire, de se perfectionner ou encore de mieux appréhender certaines méthodes thérapeutiques. Un point fort pour les praticiens comme pour nos patients qui bénéficient ainsi des meilleurs soins possibles.

INSTITUTIONS DE SANTÉ

Pouvez-vous nous présenter votre clinique ? Notre clinique de Martigny est située rue des Cèdres à proximité de places de parcs, de la gare et des transports en commun pour un accès facilité à nos patients. Notre équipe est composée de deux omnipraticiens à 100% ainsi qu’une omnipraticienne à 40% qui assure également les soins dentaires à Verbier. Elle est complétée par un spécialiste en chirurgie orale à 20% qui pratique également les soins sous hypnose. Enfin, un médecin-dentiste spécialiste en orthodontie permet la prise en charge des malpositions dentaires chez l’enfant et l’adulte. Notre équipe d’hygiénistes dentaires et d’assistante dentaire en prophylaxie assure la prévention des maladies bucco-dentaires, une tâche essentielle de notre institution. Jeunes et dynamiques nous mettons nos compétences au service de nos patients pour leur offrir une approche complète et personnalisée selon leurs besoins au sein d’une structure bénéficiant d’équipements de dernière génération. Nous effectuons les soins en urgences et sur rendez-vous et avons donc également une patientèle fixe. Nous mettons tout en œuvre pour établir avec nos patients une relation de confiance sur le long terme avec une approche basée sur l’écoute, le respect de leurs besoins, de leur budget dans le respect de la qualité des soins. Une philosophie partagée par l’ensemble de l’équipe et du groupe.

Comment abordez-vous l’aspect collégialité entre praticiens ? Nos équipes sont très soudées. L’entraide et la communication sont des valeurs fondamentales pour nous. En tant que Cheffe de clinique adjointe, je supervise les dossiers administratifs ainsi que les soins prodigués par les praticiens. Lors de cas plus complexes, nous avons la possibilité de se référer aux spécialistes se trouvant dans d’autres centres Pure Clinic | Institutions de Santé, mais aussi auprès notre direction médicale. Un travail d’équipe qui se traduit par une vraie volonté d’offrir à nos patients des solutions personnalisée et sur-mesure adaptées à leurs besoins.

PURE CLINIC | Institutions de Santé Centre dentaire de Martigny

Galerie de la Louve • Rue des Cèdres 9 CH-1920 Martigny Tél. +41 27 722 91 88 • Fax +41 27 722 91 89 martigny@pureclinic.ch • www.pureclinic.ch

233


CARRON-LUGON

Votre Architecte du Feu depuis 50 ans Fondée en 1971, et spécialisée initialement dans le sanitaire et chauffage, CarronLugon a progressivement étoffé son offre dans les poêles et cheminées. Aujourd’hui composée d’une dizaine de professionnels, elle dispose d’une large gamme de produits de haute qualité qu’elle renouvelle constamment dans son showroom de 400 m2 à Fully. Le secret de son succès : un service personnalisé et complet pour un système de chauffage adapté à l’intérieur de chacun tant au plan esthétique que technique, ainsi qu’un esprit innovant et créatif. Fêtant ses 50 ans d’existence, l’entreprise compte bien marquer cet événement à travers une série de surprises et de nouveautés.

234


Un service complet pour une offre de haute qualité Composée d’une équipe complète de professionnels, Carron-Lugon prend en charge chaque demande de façon personnalisée, des prémices à sa réalisation finale. S’occupant des moindres détails, il va sans dire que l’entreprise garantit un service d’une qualité optimale. Ainsi, chaque client est entouré dès son arrivée dans le showroom de 400 m2 situé à Fully. Ses technico-commerciaux se rendent ensuite chez chacun pour offrir un conseil adapté et réaliser un devis gratuit sans engagement. C’est ensuite au tour de l’équipe de monteurs qualifiés de prendre le relai. Polyvalente, elle s’occupe du démontage, du rhabillage, du tubage, de l’installation d’un poêle, de la construction d’une cheminée ou encore de la pose de pierres reconstituées, le tout selon les normes en vigueur. Un esprit créatif et innovant La créativité et l’innovation font partie intégrante du processus d’évolution de Carron-Lugon et sont les clefs de son succès. L’une de ses particularités est le dessin à la main de chaque projet de cheminée de salon. Esquissées d’après les photos et les plans par un dessinateur professionnel avec qui l’entreprise travaille depuis plus de 15 ans, ces images, plus chaleureuses que des dessins 3D, permettent à chacun de se projeter concrètement dans son futur intérieur avec une nouvelle cheminée. De même, l’entreprise se remet constamment en question afin de développer une offre toujours nouvelle et innovante, et recherche toujours les produits du marché les plus performants.

Une large gamme de produits La traditionnelle pierre ollaire et les poêles Tradition valaisanne oblige, l’entreprise a débuté ses activités en proposant des fourneaux en pierre ollaire. Leur avantage : chauffer sur une longue durée. Aujourd’hui, elle dispose de produits variés. On peut notamment mentionner le poêle mixte qui chauffe rapidement et accumule la chaleur durant 8 à 10 heures. Les poêles de masse, véritables chauffages principaux, peuvent garder la chaleur et la restituer jusqu’à 24 h après la fin du feu. Adaptés davantage aux villas neuves, les poêles en acier peuvent être un chauffage d’appoint ou d’agrément. Enfin, l’entreprise propose une série de poêles à pellets qui connaissent un succès important depuis une dizaine d’années. De la marque MCZ, ces derniers disposent d’un service après-vente efficace assuré par une station technique en Suisse romande. Des cheminées de salon sur-mesure Carron-Lugon réalise des cheminées de salon, surmesure au niveau de l’habillage, alliant design et chaleur. Que ce soit un habillage en acier, en pierre, en béton ciré, en carrelage, ou en bois avec une dérogation, toutes les finitions sont possibles. De même, celles-ci peuvent être tant à bois, à pellets, au gaz ou électriques. Toutes les cheminées réalisées par l’entreprise sont fermées et répondent aux normes de sécurité AEAI et à la norme OPAIR, afin de répondre au respect de l’environnement qui lui est cher. Ainsi, ces cheminées ne nécessitent pas l’installation de filtres à particules et sont prévues pour tenir sur la durée. 235


Tout pour votre extérieur Carron-Lugon propose des réalisations variées pour vous permettre de profiter pleinement de votre extérieur. Un, deux ou trois éléments, ligne moderne ou rustique, tout est possible avec les cuisines de jardin. Du sur-mesure garanti tant en fonction des goûts que de l’emplacement souhaité. La qualité étant de prime, l’entreprise propose les meilleures marques tant pour les planchas ou barbecues que pour les fours à pizza. Enfin, pour décorer son extérieur, l’équipe dispose des pierres reconstituées les plus réalistes du marché, qu’elle s’occupe de poser elle-même. Une nouveauté : les puits de lumière Afin de poursuivre sa lancée innovante, Carron-Lugon dispose désormais d’une nouveauté à découvrir dans son showroom : les puits de lumière. Celle-ci a fait l’objet d’une recherche assidue du marché, afin de trouver l’offre la plus performante au plan technologique. Composés d’un dôme en Cristal de Bohême, qui a l’avantage de ne pas jaunir dans le temps, ces puits garantissent un éclairage optimal de vos pièces. 236

© iStock


45 ans : un événement marqué par une série de surprises Afin de marquer ses 45 années d’existence, CarronLugon, dont les créateurs sont toujours actifs dans l’entreprise, organise une série d’événements et de nouveautés. Aux mois de mai et septembre, seront mises en place des portes ouvertes afin de permettre à tous de découvrir l’ensemble des produits. De même, l’entreprise refait peau neuve via la création d’un nouveau site internet. Enfin, l’équipe vous propose de remplacer vos anciens poêles par des poêles plus modernes et performants à des conditions particulièrement avantageuses.

Société CARRON-LUGON Route de Saillon 44 • CH-1926 Fully - Valais - Suisse Tél. +41 27 519 01 01 info@carronlugon.ch • www.carronlugon.ch

237


FERNAND FAVRE SA

Une entreprise familiale depuis plus de 50 ans En 1967, Fernand Favre, avec le soutien de son épouse Lucette, crée son entreprise de chauffage et sanitaire à Riddes. Aujourd’hui à la retraite, même s’il aime encore venir dans sa société, ce sont ses enfants, Denise et Stéphane, qui en assurent la direction. Avec une succursale à Verbier et un rayon d’action qui va de Saint-Maurice à Sion, Fernand Favre SA a su étoffer ses activités avec le temps et consolider une clientèle qui lui est fidèle. Connue et reconnue pour ses savoir-faire, l’entreprise met un point d’honneur à former nombre d’apprentis.

238


Une histoire de famille Quand Fernand Favre crée son entreprise, en 1967, il n’est alors spécialisé qu’en chauffage et sanitaire. Devant la qualité du travail qu’il réalise, ses clients lui en demandent plus. Il étoffe donc son offre au fil du temps pour ajouter à ses prestations, la ventilation ainsi que la ferblanterie-couverture. En 1986, sa fille Denise, formée comme dessinatrice en chauffage, le rejoint. En 1995, c’est le tour de son fils, Stéphane, d’entrer dans la société au bénéfice d’un diplôme commercial, d’un CFC projeteur sanitaire et d’un autre de projeteur chauffage ainsi que des deux maîtrises fédérales. Le trio familial continue à faire prospérer la société autant en plaine depuis son siège social de Riddes qu’en montagne grâce à sa succursale de Verbier. Aujourd’hui, à la retraite, Fernand Favre peut être fier du parcours accompli et de la continuité dans laquelle s’inscrit le travail de ses enfants et du personnel qui les entoure. Les atouts pour fidéliser une clientèle Aucune recette miracle n’existe pour faire tourner une société, mais le travail bien fait, l’écoute et le respect des clients permettent de se forger une réputation. Ainsi en va l’histoire de Fernand Favre SA qui a su fidéliser sa clientèle que l’on parle de privés, de professionnels ou encore de communes pour lesquelles elle réalise des chantiers de taille. Présente pour des travaux d’importance, comme le changement d’une chaudière, la société ne renie pas, pour autant, les petites interventions que l’on parle d’un entretien ou du simple remplacement d’un joint. En intervenant dans les meilleurs délais et en sachant être réactive quand l’urgence est là, les clients peuvent compter sur elle. La qualité du service est un de ses grands atouts qu’elle que soit la zone d’intervention dans laquelle elle opère. Un personnel fidèle et hautement qualifié Si la société Fernand Favre SA est bien installée, elle souhaite toujours continuer à offrir les meilleurs services et pour ce faire, elle n’embauche que du personnel qualifié voire hautement qualifié. Ainsi parmi les 23 employés qu’elle compte, nombreux sont ceux à avoir plusieurs CFC puisqu’au total on n’en compte pas moins de 36 en tant que monteur chauffage, monteur sanitaire, ferblantier, couvreur, projeteur en technique du bâtiment « chauffage », « sanitaire », « ventilation » ou encore employé de commerce ! Attachée à la formation continue, chaque collaborateur suit régulièrement des cours même ceux qui sont là depuis plusieurs décennies car la fidélité du personnel est également un des atouts de la société. D’autres vont plus loin en obtenant des brevets et maîtrises fédérales qui demandent beaucoup de temps et d’implication mais qui sont soutenus moralement et financièrement, tout au long du cursus, par Fernand Favre SA, fière de voir ses employés obtenir les plus hauts diplômes. La passation des connaissances Quand on a une société où les talents et les savoir-faire ne manquent pas, on est désireux de faire passer ses connaissances à la relève. Ainsi, Stéphane Favre, en plus de son travail dans l’entreprise, enseigne au Centre de formation professionnel de Martigny. A cette démarche,

Soudure.

Chauffage.

Ferblanterie.

s’ajoute le nombre d’apprentis que Fernand Favre SA accueille chaque année. Ainsi, ils sont actuellement 5 à suivre les différentes filières. Certificat en poche, la plupart poursuivent leur expérience professionnelle dans l’entreprise.

Fernand Favre SA

Chemin de la Digue 3 • CH-1908 Riddes Tél. +41 27 306 61 70 info@fernandfavresa.ch • www.fernandfavresa.ch

239


INTERVIEW

PHILIPPE VARONE PRÉSIDENT DE SION

« Sion est une vraie capitale au cœur des Alpes » Saviez-vous que Sion est l’une des plus vieilles villes de Suisse ? Au pied des collines de Valère et Tourbillon, le site est occupé depuis 7000 ans ! Forte de ce patrimoine historique exceptionnel, la capitale valaisanne regarde résolument vers l’avenir. Au sud de la gare, le quartier Ronquoz 21 est en pleine transformation. A quoi ressemblera Sion à l’horizon 2050 ? Pour le savoir, Bien Vivre est allé à la rencontre de son président Philippe Varone.

© lumiere.ch

240


Campus Energypolis. © Sabine Zaalene

Quel est votre quotidien en tant que Président de la Ville de Sion ? J’ai la chance d’avoir un travail passionnant. La conduite d’une ville, avec mes collègues du conseil municipal, ce sont évidemment des journées bien remplies : beaucoup de rencontres, de discussions, de dossiers à suivre, et beaucoup de responsabilités. Mais les retours sont extrêmement gratifiants. J’aime ma ville, j’y consacre toute mon énergie et j’essaie de bien faire mon travail. Les gens le voient et en sont reconnaissants. Quelle définition donnez-vous de votre ville ? Sion est une vraie capitale au cœur des Alpes. Elle offre à ses habitants de très bonnes prestations – infrastructures sportives, offres culturelles et de loisirs, hôpital, formation supérieure, etc. – tout en préservant la convivialité et les échanges. Le vivre ensemble n’est pas un slogan, c’est une réalité quotidienne que la Municipalité a vraiment à cœur de développer. Le soleil, le climat quasi méditerranéen dont nous bénéficions, la magnifique nature qui nous entoure, notre riche patrimoine histoire et je dirais une certaine bonne humeur naturelle des Sédunoises et des Sédunois, tout cela participe de notre qualité de vie exceptionnelle. On parle beaucoup de Ronquoz 21. Où en est le projet à ce jour ? Ronquoz 21, ce sont quelque 60 hectares au sud de la gare. Avec l’installation du Campus Energypolis, ce quartier encore très industriel est en pleine mutation. Nous voulons encadrer cette transformation pour en faire un quartier exemplaire : vert, intergénérationnel, avec de beaux espaces de détente et de rencontre, des infrastructures de qualité, de la mobilité douce. C’est ce que souhaite la population, elle nous l’a dit lors des consultations menées en 2018. Reste maintenant à mettre en musique ces ambitions. Et nous avons pour nous guider les meilleurs architectes, urbanistes et paysagistes du moment. Le groupement Herzog & de Meuron et Michel Desvigne Paysagiste a en effet gagné le concours d’urbanisme qui s’est déroulé sur toute l’année 2019. C’est évidemment une grande chance et un grand défi pour Sion.

Jardin de la Blancherie. © Céline Ribordy

© lumiere.ch

241


© lumiere.ch

Rencontres citoyennes.

Passerelle Vissigen.

© Thierry Sermier

© lumiere.ch

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ? Le projet est très ambitieux. Il s’articule autour d’une vaste zone de détente avec un long cordon boisé qui traversera tout le quartier d’est en ouest. Avec le réaménagement des berges du Rhône, prévue dans le projet Rhône 3, on va amener une très belle qualité de vie et donner une identité forte à ce nouveau quartier mixte qui accueillera de l’habitat, des services et des entreprises. Ce développement va s’étendre sur 30 à 50 ans. Quels sont vos autres grands dossiers en cours ? Après des années d’études, le projet de télécabine entre la gare de Sion et les Mayens de l’Ours a été déposé à Berne. Cette télécabine permettra de relier la plaine et la montagne en une dizaine de minutes et va doper le développement de toute la région. Autre grand projet qui devrait se concrétiser prochainement : la construction d’une salle de congrès et de concert dans le cadre du projet Cour de Gare. Citons encore le pôle musical, qui va regrouper sur un seul site le conservatoire, la Haute Ecole de musique (HEMU), l’Ecole de jazz et musique actuelle (EJMA) et l’Harmonie municipale. Nous voulons amener de la qualité et vivifier la vie dans tous nos quartiers et nos villages. Voilà 5 ans que l’EPFL Valais est installée à Sion. Quel constat en faites-vous ? Dès le départ, nous avions vu grand, et c’était juste. Nous avons maintenant à Sion la plus grande antenne décentralisée de l’EPFL. Ce développement se poursuit avec le nouveau centre de recherche sur l’environnement alpin et polaire, l’ALPOLE. Dès cet automne, le Campus Energypolis va rapprocher les ingénieurs de la HES-SO, les chercheurs de l’EPFL et les acteurs de l’innovation. Cela va créer des synergies, un climat qui sera favorable à tous. Les retombées pour la Ville sont déjà très concrètes : des entreprises s’installent à Sion pour bénéficier de cet environnement favorable. Si André Borschberg a choisi notre ville pour y développer son avion électrique, ce n’est pas par hasard ! 242

Qu’est-ce que vous souhaiteriez pour Sion à horizon 2050 ? Sion est le moteur économique du Valais central et doit le rester. Nous devons gérer notre croissance démographique – on parle de 50 000 habitants à l’horizon 2050 – sans rien sacrifier de notre qualité de vie. Je crois au contraire que nous pouvons l’améliorer, en favorisant la mobilité douce, l’économie locale, la consommation de proximité et en soignant les espaces publics. Sion a toutes les cartes en main pour y parvenir.

© photo-genic

Ville de Sion

Rue du Grand-Pont 12 • Case postale 2272 CH-1950 Sion 2 Tél. +41 27 324 11 11 • Fax +41 27 324 11 88 info@sion.ch • www.sion.ch


UN ADN DE PUR-SANG

www.suzuki.ch

Emil Frey Sion Rue de la Dixence 83, 1950 Sion emilfrey.ch/sion


MAZARS

Une fiduciaire proche de ses clients Installé à Sion depuis 2015, Mazars offre des services dans les domaines de l’audit, du conseil, de la fiscalité, de la comptabilité ou encore de la transmission d’entreprises destinés tout autant à des groupes, aux petites PME qu’aux collectivités publiques. Les spécialistes de Mazars, issus du tissu économique local, sont à l’écoute de leurs clients pour leur apporter un conseil de proximité à forte valeur ajoutée. Cette proximité se définit aussi par la volonté de Mazars d’offrir à chaque client un interlocuteur personnel qui s’occupe de son dossier, soutenu par de nombreux experts qui interviennent selon les besoins. Fort de 250 collaborateurs, Mazars connaît une croissance à deux chiffres depuis cinq ans en Suisse. Le partage des mêmes valeurs que sont l’approche humaine de la relation client et l’esprit entrepreneurial, est l’un des facteurs clés qui fait leur réussite.

Notre équipe de Sion : devant de gauche à droite, Mmes Pauline Raimbaud, Lucilla Autullo & Tatiana Sereno. Derrière de gauche à droite, MM. Arthur Clivaz, Lucas Tornare, Laurent Berthouzoz & Lucien Debons. © lumiere.ch à Sion

244


Depuis cinq ans dans le Valais En ouvrant un bureau à Sion en 2015, la fiduciaire Mazars, qui est présente dans huit cantons en Suisse, avait affirmé son ambition de se rapprocher de ses clients valaisans pour leur offrir une expertise pointue et sur-mesure. Si le bureau de Sion gérait au début de son activité de nombreux mandats référés de l’extérieur du canton, il a aujourd’hui développé sa clientèle locale, installée du Chablais au Valais central. Grâce à son fort ancrage local, l’équipe valaisanne connaît les attentes spécifiques des entreprises de la région lorsqu’elles cherchent à être conseillées en matière de fiscalité ou de déléguer tout ou une partie de leur comptabilité, de leurs salaires, de leurs déclarations fiscales et de leur TVA. De même, Mazars intervient dans des transactions délicates basées sur la confiance et la confidentialité comme par exemple l’achat, la vente ou la transmission d’entreprises. Grâce à sa présence mondiale dans près de 90 pays, Mazars soutient également les sociétés étrangères qui souhaitent s’installer dans le Valais et les entreprises valaisannes qui veulent s’ouvrir à des marchés internationaux. Un directeur au fort ancrage local Créé sous l’impulsion de José Caneda, CEO de Mazars et valaisan, le bureau sédunois est dirigé désormais par Arthur Clivaz depuis près de deux ans. Au bénéfice de plus de 15 années d’expertise au sein de direction d’entreprises, il dispose d’une grande expérience dans le canton puisqu’il est l’ancien président des Remontées Mécaniques Valaisannes et qu’il a assuré également la direction des remontées mécaniques de Crans-Montana durant plusieurs années. C’est un atout majeur qui lui permet de développer une offre de conseil à forte valeur

José Caneda.

ajoutée pour le domaine du tourisme. Aujourd’hui, l’équipe valaisanne de Mazars composée de sept collaborateurs développe la clientèle valaisanne dont elle connaît souvent précisément les besoins et les attentes. 245


Une offre Abacus, solution de gestion d’entreprise sur-mesure pour les PME Dans le même temps, Mazars est partenaire Abacus, un des leaders suisses des logiciels de gestion d’entreprise. Abacus offre une solution ERP globale et modulaire qui intègre notamment le traitement des commandes, la gestion des projets et des prestations ainsi que des modules de gestion des finances, des salaires et des RH. Si plus de 44 000 entreprises suisses ont déjà opté pour l’une des solutions Abacus, ce n’est pas le fruit du hasard, mais 246

c’est dû à la simplicité d’utilisation et au temps précieux qu’il fait gagner grâce à des saisies partiellement automatiques. Seule fiduciaire en Valais à proposer ce partenariat, Mazars décline cette offre à la carte et ses experts conseillent les PME sur l’intégration globale de l’outil ou de l’un des modules comme AbaClik, AbaScan ou bien encore AbaNinja. Grâce à leur expérience du logiciel et leur expertise en conseil, ils accompagnent les entreprises valaisannes au quotidien dans leur gestion administrative et financière en collaboration avec leurs équipes.


L’ensemble du personnel Mazars Suisse en journée de team building dans l’Oberland bernois.

Des services et des conseils adaptés au monde du tourisme Chaque canton est différent raison pour laquelle le bureau Mazars de Sion a décidé de se spécialiser dans un secteur bien particulier de l’économie valaisanne, à savoir le tourisme. Mazars souhaite accompagner à la fois les entreprises, mais également les communes qui doivent intégrer les changements

d’habitudes de consommation et l’évolution de ce marché particulier. En s’appuyant sur les nouvelles opportunités offertes par la loi sur le tourisme, ainsi que par les nouvelles sources de financement en lien avec les activités touristiques, Mazars aide les entités concernées à prendre les décisions qui leur permettront de relever avec succès les défis qui se dressent devant elles.

Mazars SA – Rue de la Porte-Neuve 33 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 329 63 50 office.sion@mazars.ch • www.mazars.ch

247


SWISS LIFE SELECT SION

Quand la gestion du patrimoine se démocratise Nul besoin d’être au bénéfice d’un patrimoine financier d’importance pour pousser les portes de Swiss Life Select à Sion. En effet, la société a pour but d’optimiser et de planifier autant les dépenses que les placements de chacun quels que soient ses revenus. Coach financier, elle accompagne toutes les générations, à chaque moment de la vie, que cela soit pour l’achat d’un bien immobilier, d’une donation, d’une installation en tant qu’indépendant… la liste est longue. Pour toutes, un point commun : des résultats prouvés.

248


Retour sur l’histoire Valaisan d’origine, François Schönmann, est issu du milieu de la finance. Après plusieurs années passées à travailler dans le secteur, il décide de créer une succur­sale Swiss Life Select, principal prestataire européen de solutions complètes en prévoyance globale et en finances, à Martigny en 2013. De 3 collaborateurs, il en compte aujourd’hui 40 et a déménagé l’activité à Sion. L’expansion n’est pas le fruit du hasard mais des compétences des collaborateurs qui ne cessent de se perfectionner jusqu’à un brevet fédéral de conseiller financier. En proposant ses services autant aux Valaisans qu’aux résidents d’autres cantons, elle comptabilise ainsi plus de 8000 clients et en accueille chaque année plus de 2000 nouveaux. Une philosophie d’entreprise Pour offrir à ses clients des solutions adaptées à toutes les circonstances et comprendre précisément leurs attentes, Swiss Life Select a une politique entrepreneuriale bien différente de tout ce que l’on connaît dans la finance. En effet, la société investit beaucoup de temps, de savoir-faire et d’argent dans la formation et le perfectionnement de ses collaborateurs qui peuvent être issus du sérail ou venir d’autres horizons en souhaitant changer d’orientation. Ainsi chaque personne se voit offrir la même formation, en alternance sur 4 ans, avec pour objectif final l’obtention d’un brevet fédéral de conseiller financier. Ici, homme et femme ont le même salaire, les mêmes critères d’embauche et les mêmes perspectives d’avenir puisque le plan de carrière est déterminé dès le démarrage de l’activité. En effet, le mérite et les résultats permettent d’atteindre petit à petit le poste convoité aux premières heures. Le concept a fait ses preuves puisque la société a été désignée « Top Employer Schweiz-Suisse 2019 », pour la dixième fois depuis 2008, des reconnaissances qui montrent combien sa politique différente porte ses fruits. 249


Un concept unique adapté à tous La fonction principale de Swiss Life Select se résume en deux mots : coach financier. Prendre conseil auprès d’un des collaborateurs de la succursale de Sion n’est pas réservé à une élite qui souhaite optimiser ses placements. Au contraire, elle est ouverte à tous du moment que l’on souhaite trouver des solutions financières appropriées et réaliser des économies grâce à une optimisation de ses assurances, de son hypothèque, de ses impôts et de bien d’autres choses. Il est avéré qu’un client réalise près de 8000 francs d’économies sur 5 ans ! Liée à aucun organisme, entièrement libre de ses choix, Swiss Life Select travaille ainsi avec plus de 70 sociétés partenaires auprès desquelles elle choisit le meilleur et le plus adapté à chaque demande. Pour appréhender les besoins des clients, ceux-ci rencontrent un interlocuteur qui prend en charge leur dossier après avoir mené une enquête nécessaire sous la forme d’un questionnaire. Une fois les attentes définies, il leur fait des propositions en mettant en exergue les avantages de telle ou telle société, dans le cas d’assurances par exemple. Les choses n’étant jamais statiques, toutes les années, les clients rencontrent leur interlocuteur pour faire un point, analyser la situation et selon, revoir de nouveau les choses. On l’aura compris, les avantages sont multiples, variés et leur impact sur les dépenses avéré mais pour autant tous ces services doivent être onéreux pense un grand nombre. Et non ! En effet, la somme forfaitaire pour l’ensemble des prestations et ce à vie, est de 295 francs, une vraie raison supplémentaire de ne pas se priver d’un rendez-vous chez Swiss Life Selection à Sion.

250


Une multitude de partenaires pour les meilleures offres L’atout majeur de Swiss Life Select est de n’être dépendant d’aucun organisme bancaire, d’aucunes assurances... Ainsi, la société peut librement sélectionner les meilleurs offres du marché, les négocier et offrir à ses clients des avantages qu’ils n’ont nulle part ailleurs et ce, dans de nombreux domaines où les finances interviennent. A titre d’exemple, concernant les hypothèques, l’entreprise peut se prévaloir de taux hyper avantageux. Planifier autant les dépenses que les placements permet de voir le futur avec sérénité tout en sachant qu’annuellement un bilan est réalisé. Chaque mandant étant différent, les conseillers de la succursale de Sion réalise à chaque fois des offres sur-mesure que l’on souhaite s’installer à son compte, acquérir un bien immobilier, se faire un capital dans le but de partir faire le tour du monde à 50 ans, léguer ses biens à ses enfants ou tout simplement réaliser des économies au quotidien. Pour se faire une première idée de l’étendue des possibilités, le site internet de la société permet déjà de voir combien les accompagnements sont nombreux et prometteurs, un rendez-vous par la suite ne fait que confirmer le tout !

Swiss Life Select Sion

Place du Midi 21 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 602 61 00 sion@swisslife-select.ch • www.swisslifeselect.ch

251


EMIL FREY SA CENTRE AUTOMOBILE SION

Toujours plus de nouveautés Que l’on parle des bâtiments qui accueillent les 7 marques que l’on peut trouver chez Emil Frey Centre Automobile à Sion ou des véhicules en eux-mêmes, il y a toujours beaucoup de nouveautés à découvrir. 2020 ne dément pas les choses puisqu’une nouvelle vitrine de vente accueille dorénavant les marques Jaguar et Land-Rover tandis qu’un grand nombre de voitures hybrides et électriques font leur apparition.

252


Agent unique des marques Jaguar et Land-Rover Après 14 mois de travaux, un nouveau bâtiment flambant neuf accueille Jaguar et Land-Rover ainsi que l’offre RangeRover. Si le garage les proposait déjà à la vente auparavant, il en est aujourd’hui l’agent unique en Valais. Pour mettre en valeur les modèles sportifs et 4x4 que ces deux marques de prestige proposent, un nouvel écrin en bois et béton, réalisé uniquement par des entreprises locales, a été créé. Pour recevoir les clients et les conseiller au plus juste, une équipe entièrement dédiée est à leur disposition. Concernant l’entretien, un nouvel atelier a également vu le jour de même l’entreprise s’est doté d’un tunnel de lavage hautement performant et totalement adapté à ce type de véhicules. Au moment de la livraison, les acquéreurs prennent possession de leur voiture dans un espace intérieur où la musique de leur choix est proposée. Le souci du moindre détail, un des atouts d’Emil Frey Centre Automobile à Sion.

pour fournir dès le printemps 2020, un nouveau service de gardiennage de pneus. Quand le temps de retirer les pneus neige sera venu, les clients pourront laisser ces derniers au garage Emil Frey SA, un gain de temps et de manutention, qui avant même d’être en place, connaît déjà de la demande. Dans le même temps, devant le nombre croissant de véhicules électriques, le garage se dote de plusieurs bornes de recharge compatibles avec toutes les marques. Toujours dans la même dynamique de satisfaction, un système de réservation pour les changements de pneumatiques et les services est dorénavant à disposition via l’appli Emil Frey.

Proposer toujours plus de services Connu pour les 7 marques qu’il propose, Subaru, Kia, Suzuki, Toyota, Land-Rover, Jaguar et Jeep, Emil Frey Centre Automobile à Sion, qui compte 47 collaborateurs, met tout en œuvre pour l’entière satisfaction de sa clientèle. Ainsi, il offre dorénavant un nouvel espace intérieur pour les livraisons des véhicules asiatiques et va entreprendre des travaux

253


Savoir s’adapter aux besoins et attentes Par la diversité des marques qu’il propose, le garage Emil Frey SA peut répondre à toutes les demandes, tous les besoins, tous les goûts, que le client soit en quête d’une petite voiture à tendance citadine, d’un véhicule hybride ou électrique, d’une sportive racée ou encore d’un 4x4 toujours fortement prisé en Valais. Le stock régulier est d’environ 200 véhicules ce qui permet aux clients pressés d’avoir une nouvelle voiture dans des délais très courts. Par ailleurs, si le tout électrique connaît encore certaines réticences de la part des conducteurs, de plus en plus de personnes font le choix d’un hybride, moins contraignant et idéal pour faire la transition.

254

Une kyrielle de nouveaux modèles Toutes les marques représentées chez Emil Frey Centre Automobile à Sion annoncent des nouveautés. Chez Land-Rover, on note le retour de l’iconique offroad, Defender, auquel des installations numériques ont été ajoutées. De même, un effort a été fait pour le rendre plus confortable tout en laissant à sa nouvelle carrosserie des empreintes du passé rappelant ainsi ses origines.


Du côté de Jaguar, grande nouveauté avec l’arrivée du I-PACE, un SUV coupé, à l’élégance propre à la marque, et surtout 100% électrique. Avec une autonomie jusqu’à 480 km, il sait s’adapter à tous les terrains. Chez Kia, le modèle E-NIRO initialement proposé sous le format hybride est désormais également disponible 100% électrique. Ce petit SUV est idéal par sa taille pour les familles. Concernant Subaru, une petite révolution est en marche avec l’arrivée de moteurs hybrides pour tous les modèles de la gamme XV et Forester. En avril est annoncée une Impreza à la nouvelle carrosserie et au moteur également hybride. Suzuki la marque propose dorénavant plusieurs moteurs hybrides sur toute la gamme y compris sur la Swift Sport. Toyota marque les esprits avec son RAV4 qui revient avec une nouvelle carrosserie. Son succès ne s’est pas fait attendre puisqu’il est le seul SUV hybride 4x4 a être en catégorie énergie A. Une performance novatrice qui n’enlève rien à ses qualités mais oblige les acheteurs à la

patience, les délais de livraison étant assez longs. Autre retour, celui du célèbre C-HR qui a subi des modifications au niveau de la carrosserie et qui est maintenant doté d’un moteur 2.0 litres. Jeep n’est pas en reste. La marque propose dorénavant tous ses modèles avec une motorisation hybride. Par ailleurs, elle annonce pour la fin de l’année 2020 l’arrivée d’un pick-up basé sur le Wrangler : nom de code Gladiator !

Emil Frey SA Centre Automobile Sion Rue Dixence 83 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 205 68 68 www.emilfrey.ch/Sion

255


LA BOURGEOISIE DE SION COMMUNE BOURGEOISIALE

Pour la préservation du patrimoine Régie de la même manière que la commune municipale, sans s’immiscer dans son administration, la Bourgeoisie de Sion a su se créer, au fil du temps un patrimoine de taille qu’elle gère dans un souci de préservation. Vignes, immobilier, bâtiments classés, forêts… ses propriétés sont nombreuses. Au-delà de ces biens, elle a également un but social. Pour connaître son quotidien et ses projets, rencontre avec Antoine de Lavallaz, son président.

256


Quelle est l’histoire de la Bourgeoisie de Sion ? Son histoire remonte à plus de 8 siècles. La Bourgeoisie de Sion a administré la Ville de Sion jusqu’en 1848 lorsque les choses ont changé profondément. En effet, la Constitution fédérale instaure alors la commune municipale, ainsi Bourgeoisie et Municipalité deviennent deux entités différentes. Si nous avons gardé, à l’époque, l’administration de la santé et de l’éducation, aujourd’hui nous sommes totalement déchargés de toutes tâches. Par contre, ayant pu conserver notre patrimoine, nous maintenons toujours, ce qui est une de nos missions premières, sa préservation et pour ce faire, il est géré par le Conseil bourgeoisial. Le Conseil bourgeoisial soumet les comptes et budget à l’approbation de l’Assemblée bourgeoisiale. Il requiert l’approbation de l’Assemblée bourgeoisiale pour tout engagement, vente ou achat d’importance. Qui est Bourgeois ? Avant toute chose, il faut savoir que, par leur attachement aux racines locales, les bourgeoisies ont une place importante dans le cœur et l’esprit des Valaisannes et des Valaisans. Pour preuve, le Valais compte aujourd’hui 141 bourgeoisies dont 49 sont gérées par un Conseil bourgeoisial indépendant. A Sion, la Bourgeoisie de Sion est très présente puisque nous comptons 5000 bourgeois résidant sur la commune qui représentent 4000 votants sur 20 000 ! Il y a plusieurs manières de le devenir. Tout d’abord, on peut être bourgeois de naissance par son père, si ce dernier l’est évidemment, ou choisir de le devenir. Pour ce faire, il faut répondre à deux premières obligations, être Suisse et Valaisan, ensuite nous demandons à ce que les personnes vivent depuis au minimum 5 ans à Sion. Si ces conditions sont remplies, alors il est possible d’intégrer la bourgeoisie en versant une taxe d’agrégation. Il bénéficiera dès lors des prestations offertes aux bourgeois telles que les droits de ménage, des droits à certaines indemnités, distribution de pommes, participation à des manifestations bourgeoisiales ou mise à disposition de jardins potagers. Parmi vos biens d’exception, il y a le couvent des capucins. Pouvez-nous en dire plus ? Ce couvent est l’un des deux seuls bâtiments d’architecture moderne reconnus d’importance nationale en Valais grâce à l’intervention de l’architecte vénitien, Mirco Ravanne, qui, à la demande des capucins, l’a agrandit dans les années 60. Il a su s’entourer alors

d’artistes de qualité, a travaillé d’innombrables détails et a dessiné le mobilier, l’agencement et des objets de culte. En 2010, nous avons repris l’entière propriété du lieu et nous nous sommes engagés à entreprendre la réfection et le réaménagement des bâtiments afin de mettre gracieusement une partie des locaux à disposition des frères encore présents et à louer l’autre partie à la fondation Emera. Après de lourds travaux, nous sommes heureux de voir cet édifice tenir toutes ses promesses et accueillir, lors de visites guidées, professionnels, intéressés et Sédunois avides de découvrir ce chef d’œuvre et ses trésors. La dernière phase du projet va s’achever courant 2020 avec les jardins qui ont été entièrement revisités. Notre mission de préservation du patrimoine est ici plus que jamais cohérente et fondée. Quelles sont vos ambitions pour cette année ? Si nous avons des biens, nous ne sommes pas que des gérants. En effet, la bourgeoisie de Sion tient à renforcer la qualité de vie de la ville et à tout mettre en œuvre également pour son développement. Cette année, nous continuerons à soutenir des manifestations diverses aux travers de sponsoring comme nous le faisons régulièrement. Dans un autre ordre d’idée, nous allons nous mettre en quête de nouveaux biens puisqu’avec Rhône 3, nombre de nos terrains vont nous être rachetés. Investir pour préserver le patrimoine sera une fois encore notre fer de lance.

Bourgeoisie de Sion

Rue du Grand-Pont 12 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 89 51 courriel@bourgeoisie-de-sion.ch www.bourgeoisie-de-sion.ch

257


HOSTETTLER RETAIL AG – YAMAHA CENTER SION

Votre partenaire Yamaha en Valais Représentant de la marque Yamaha pour tout le canton du Valais, hostettler retail ag, Yamaha Center est idéalement situé à deux pas de l’autoroute. Disposant d’un vaste lieu d’exposition, il offre une gamme complète de services à ses clients. Un garage ouvert en 2016 qui compte déjà une clientèle fidèle de passionnés de la marque japonaise aux trois diapasons.

258


Un centre flambant neuf Yamaha Center Sion a vu le jour en 2016, suite à la décision du concessionnaire Yamaha Seppey SA à Uvrier de cesser son activité motorisée. Ce nouveau centre fait partie de la nouvelle organisation « retail » du Groupe Hostettler, importateur en Suisse de la marque aux trois diapasons. Entièrement pensé pour répondre aux standards Yamaha, il occupe des locaux flambants neufs au sein du nouveau bâtiment de Hostettler Autotechnik SA, construit fin 2014. Au total, ce sont plus de 1000 m2 de surface qui sont dédiés à l’univers de la moto avec une réception, un atelier et une boutique au rez-de-chaussée, ainsi qu’un vaste showroom au 1er étage avec vitrage panoramique donnant directement sur la route d’Aproz et visible depuis l’autoroute A9.

Une large palette de prestations Unique Flagship store Yamaha en Valais, le centre propose l’ensemble de la gamme de la marque avec ses trois orientations : FEEL pour les véhicules de loisir, RACE pour la compétition et MOVE regroupant les scooters. Plus de 50 véhicules sont exposés dans une espace moderne et lumineux. Une vingtaine de motos représentant la diversité de la marque sont en essai et peuvent être louées occasionnellement pour des journées ou le week-end. De quoi appréhender au plus près les possibilités de ces bolides réputés. Outre les véhicules neufs, le centre dispose d’un large parc d’occasions de qualité. Grâce à un atelier moderne muni des dernières technologies, il assure également l’entretien et la maintenance de motos toutes marques, de la plus petite intervention au bilan complet. Hostettler retail ag, Yamaha Center, c’est enfin un large choix de vêtement et d’accessoires dans une boutique récemment agrandie. On y trouve notamment différents objets de la marque suisse IXS, ou encore des casques de haute qualité Shoei et Nolan. Les marques de prestige comme Dainese, AGV, Belstaff, font également partie de la septantaine de marques représentées. Sont également proposés des vêtements dédiés aux scooters comme des jeans et vestes avec renforcements en kevlar, sans oublier une gamme vintage, très tendance.

259


Une équipe de professionnels à votre service C’est Christian Grange qui est à la tête de la filiale de Sion. Mécanicien en motocycles de formation, il a travaillé pendant 20 ans à Zurich pour une marque concurrente comme directeur du service après-vente et pièces détachées avant de revenir en Valais. Il dirige une équipe de 9 collaborateurs passionnés parmi lesquels figurent un chef d’atelier, trois mécaniciens, une vendeuse et une employée administrative. Yamaha Center Sion est également une entreprise formatrice puisqu’elle accueille deux apprentis. De quoi faire perdurer le métier et avoir du personnel local de qualité. La qualité, un maître mot chez Yamaha Center Sion pour qui la satisfaction client est une priorité. Outre leur niveau d’expertise, les collaborateurs se distinguent également par leur accueil chaleureux et professionnel et tout est mis en œuvre pour offrir un service professionnel et sur-mesure répondant en tout point aux attentes de la clientèle. Yamaha : puissance et fiabilité Lorsque Yamaha Motor Co., Ltd. fut fondée au Japon en juillet 1955, elle arrivait relativement tard sur un marché où pas moins de 150 fabricants de motocyclettes. Aujourd’hui, la marque est une référence sur le marché. Représentative de la fiabilité et de l’innovation japonaise, elle propose une gamme extrêmement variée de modèles à un rapport qualité-prix extrêmement intéressant. A noter que ses motos sont dérivées des motos de compétition munies de nouveaux moteurs à très basse consommation. 260


Zoom sur un modèle La Yamaha Niken GT ce véhicule à 3 roues sorti tout droit d’un film de la guerre des étoiles est une révolution dans le monde de la moto. Le moteur de la Tracer 900 a été repris pour concevoir cette petite merveille. Elle procure avec ces deux roues à l’avant une sensation intense d’adhérence dans les virages et une maniabilité incroyable. La Niken permet à chaque pilote de prendre de l’assurance. La Niken GT, qui profite de nombreux équipements supplémentaires puisque de série, elle est équipée de valises latérales, de poignées chauffantes, d’un cruise control, d’un écran TFT couleur, d’un shifter, phare LED et surtout de suspensions intégralement réglables. Un modèle ultra confort particulièrement adapté à la topographie valaisanne.

hostettler retail ag Yamaha Center

Chemin Grély 14 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 205 82 11 • Fax +41 27 205 82 19 info.sion@hostettler-retail.ch www.hostettler-retail.ch

261


INTERVIEW

PIERRE BERTHOD

PRÉSIDENT DE SIERRE

Sierre, une ville qui a su garder son âme Petite bourgade au début du XXe siècle, Sierre a commencé à construire une nouvelle histoire avec l’arrivée des entreprises spécialisées dans l’aluminium à la même époque. Puis elle a osé faire le pari de l’innovation et de la recherche dans les années 80-90. L’attractivité qu’elle a su développer n’a en rien changée la proximité entre les habitants. La Cité du Soleil, comme elle est surnommée, n’en reste pas moins active, emplie de projets et tournée vers le futur. Pour en discuter, rencontre avec Pierre Berthod, son président.

© Lumière.ch

262


© Jérémie Carron

© Lumière.ch

Le vin et Sierre sont indissociables. Pourquoi ? Grâce à la météo unique que nous connaissons, soit environ 300 jours par année d’ensoleillement, les vignes sont partout présentes. Tant et si bien que Sierre est reconnue comme la capitale suisse du vin puisque nous sommes leader, dans le pays, de la production grâce aux 5000 parcelles appartenant à 2500 propriétaires que l’on peut trouver dans notre région. Fort de ce statut, beaucoup de choses sont entreprises pour le valoriser tant au niveau culturel avec notre Musée du vin, didactique avec les visites vitivinicoles que lors d’événements

Lac de Géronde. © Lumière.ch

Bains de Géronde. © Florence Zufferey

qui ravissent chaque année de plus en plus d’intéressés comme le Marché des Cépages et sa traditionnelle marche ludique à travers le sentier viticole ou encore le salon Vinea qui fait la part belle aux vins suisses plus généralement. Pour tout savoir, les entités touristiques de la région de Sierre sont à l’origine d’un site très complet, Vinum Montis qui montre l’étendue des offres et ce, dans tous les domaines. A ceci s’ajoutent de nombreuses tables renommées et des endroits très prisés pour la qualité de ce qu’ils proposent comme le Château de Villa, une fondation qui met en avant les vignobles et les produits de notre terroir. Sierre se met au vert. Quelles sont les actions en cours dans ce domaine ? Se mettre au vert se traduit par de nombreuses actions menées sur différents fronts. Concernant les espaces verts, un coin de forêt situé au centre ville, le Petit-Bois a été nettoyé et aménagé. Ainsi réhabilité, les Sierrois se le rapproprient et peuvent profiter d’une agréable balade dans un environnement composé d’arbres séculaires. Concernant la transition énergétique, nous avons investi 170 000 francs en 2019 pour favoriser la mobilité douce et l’énergie durable grâce à un paquet de 6 aides financières ciblées. Sont ainsi concernés les projets d’achat d’un véhicule 100% électrique, d’un e-bike ou encore un e-scooter, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques et hybrides et le check-up énergétique des bâtiments. Ce coup de main à nos administrés renforce notre titre de Cité de l’énergie. Je peux également vous parler d’un salon original pour les projets qu’il propose sur le sujet, « Sierre respire » ou encore la nouvelle zone industrielle de Daval, un Ecoparc unique en Valais, qui relaie les valeurs du développement durable comme l’utilisation rationnel du sol ou encore la réduction de l’impact industriel sur l’environnement. 263


© Florence Zufferey

Vous travaillez sur le nouveau plan de zone. Que sera la Sierre de demain ? Sierre, comme toutes les communes suisses, doit redessiner son territoire d’ici 2025 selon les principes de la nouvelle loi cantonale sur l’aménagement du territoire. Même si les choses sont entourées de contraintes, cette révision est l’occasion d’imaginer la ville de demain. Dans le cadre d’une réflexion globale et stratégique, nous devons nous poser beaucoup de questions pour répondre aux obligations tout en préservant notre cadre de vie. Après la création d’une première image directrice suite à ces réflexions, nous organiserons des ateliers thématiques pour recueillir l’avis des professionnels et de la population. Nous n’en sommes encore qu’au début, le chemin va être long mais nous avons pour volonté d’élaborer un projet qui fera l’objet d’une information publique avant d’être mis à l’enquête au plus tard à la fin 2024. Pouvez-vous nous parler du projet Condémines 20-30 ? C’est un projet très ambitieux qui veut réunir dans un même quartier, au cœur de la ville, une patinoire de 5000 places, une école primaire et un éco quartier. L’ensemble sera construit sur 14 hectares dont 11 nous appartiennent déjà. Une ambiance de village, la convivialité sur le pas de la porte, des services, des échanges, Sierre est réputée pour le charme de ses quartiers historiques, à cette histoire, le village dans la ville de Condémines ajoutera un nouveau chapitre contemporain et visionnaire. La réalisation est prévue par étapes. Cinq bureaux d’ingénieurs, sous l’égide d’un comité de pilotage, ont commencé fin 2018 à brosser le futur tableau de « Condémines 20-30 » avec en premier lieu, l’ouverture de la patinoire polyvalente prévue en 2024. 264

Lors d’ateliers participatifs organisés, en mai 2019, tous ceux qui le souhaitaient ont eu la possibilité de s’exprimer et de poser leurs questions. Toutes ces données vont nous aider à ce que ce chantier propose, au final, un environnement convivial, ouvert, multiple et misant sur les innovations sociales et écologiques.

© Lumière.ch


© Florence Zufferey

© Florence Zufferey

Le projet Condémines 20-30. © Florence Zufferey

Pourquoi ressent-on une telle douceur de vivre à Sierre ? Sierre a longtemps été un petit bourg entouré de villages construits de toute pièce par les habitants du Val d’Anniviers, de la Contrée et du Haut-Valais. Ils venaient aux beaux jours travailler à la vigne ou aux champs. Petit à petit, les villages se sont rapprochés des autres pour ne plus former qu’un aujourd’hui. Tant et si bien que notre population se connaît et se reconnaît... On peut dire que Sierre est une ville de « copains ». Il y a un vrai lien et une vraie proximité entre les Sierrois qui sont très ouverts, la preuve, si vous vous baladez en ville, tout le monde vous gratifiera d’un bonjour ! Si on ajoute un taux de chômage très faible, des industries performantes, un cadre de vie idyllique et des projets toujours pensés pour améliorer le bien être de nos habitants, au final tout ceci invite à la douceur de vivre que le soleil quasi omniprésent ne fait que renforcer !

Ville de Sierre

Rue du Bourg 14 • CH-3960 Sierre Tél. +41 27 452 01 11 ville@sierre.ch • www.sierre.ch

265


CENTRE PORSCHE SIERRE

Trois générations au service de la marque Porsche Le Centre Porsche Sierre Garage Olympic SA conseille depuis plus de 65 ans sa clientèle pour l’achat et l’entretien des véhicules de la marque Porsche. L’agrandissement récent de ses locaux prévoit l’arrivée prochaine des modèles électriques de la marque. Le Centre Porsche emploie 18 collaborateurs heureux de faire vivre la passion de l’automobile en Valais.

266


Quand Porsche rime avec E-Performance Retour aux origines, pour la mythique marque allemande, avec l’arrivée du Porsche Taycan, modèle entièrement électrique. Fondateur de la marque, Ferdinand Porsche présentait en 1900 un véhicule muni de moteurs électriques intégrés dans les moyeux de roues. Trop lourdes, les voitures électriques laissèrent placent

à celles propulsées par un moteur à combustion. Plus d’un siècle plus tard, Porsche renoue avec l’électromobilité nommée E-Performance. « Les voitures à moteurs hybrides et électriques répondent aujourd’hui aux besoins des automobilistes et représenteront d’ici quelques années une part importante du marché automobile Suisse. Fidèle aux valeurs traditionnelles, la nouvelle Porsche Taycan s’adresse aux conducteurs passionnés, à la recherche d’une qualité élevée et de performances hors-normes. Le système de stabilisation Porsche Dynamic Chassis Control, les roues arrières directrices, les composants systèmes 800V uniques à la marque, distinguent la Porsche Taycan des voitures de son segment. Le plaisir de conduire, associé depuis des décennies à notre marque, se retrouve dans l’agilité et la précision de conduite de notre modèle », indique Christophe Antille - directeur du Centre Porsche Sierre.

267


Pour le Centre Porsche à Sierre, l’arrivée de nouveaux modèles récents a permis l’évolution de ses structures et implique l’engagement de son personnel aux formations régulières auprès des services spécialisés du

268

constructeur. A la recherche de la satisfaction clientèle, le Centre Porsche Sierre souhaite fournir des services personnalisés en vue de générer une expérience de conduite remarquable.


Les modèles Porsche 911 et 718, à moteurs turbocompressés, convainquent pour leurs puissances et pour le plaisir qu’ils distillent. La Porsche 911, apparue en 1963 et dont la 8e génération a été présentée en 2019, restera le modèle de référence de la marque indique Paul Antille - directeur général des Garages Olympic SA, concessionnaire des marques du groupe Volkswagen en Valais romand. Les modèles Panamera, Cayenne et Macan complètent le programme de vente Porsche, en alliant des valeurs chères aux conducteurs de Porsche, telles que l’innovation et la tradition, l’exclusivité à l’usage au quotidien, pour une utilisation plus large et conviviale.

Garage Olympic SA

Route de la Bonne Eau 2 • CH-3960 Sierre Tél. +41 27 451 12 12 www.porsche-sierre.ch

269


PURE CLINIC | INSTITUTIONS DE SANTÉ CENTRE DENTAIRE DE SIERRE

« La formation est « la » composante clé d’un système de gestion par compétence » Actif depuis 2012, Pure Clinic | Institutions de Santé est aujourd’hui composé de 6 cliniques dont 4 situées dans le Valais. Au printemps 2020, il poursuivra son avancée avec l’implantation à Rennaz, dans le campus attenant au nouvel Hôpital Riviera-Chablais, de son Institut de Médecine dentaire et de Stomatologie. Le groupe offre un concept unique qui allie compétences médico-dentaires et médecine humaine au sein d’une même structure. Une pluridisciplinarité qui s’articule autour d’une approche personnalisée, d’une prise en charge globale du patient par des praticiens formés aux dernières avancées thérapeutiques et d’une philosophie basée sur le respect de l’éthique, la qualité et les valeurs humaines. Zoom sur la clinique de Sierre supervisée par le Dr Kahina Bouferrache, cheffe de clinique.

© Florian Bloesch

270


INSTITUTIONS DE SANTÉ Pouvez-vous nous présenter la clinique ? Notre clinique de Sierre est située au centre de la ville. Elle abrite également notre centre de formation Pure Clinic Education. Nous sommes installés dans des locaux modernes et accueillants disposant d’un plateau technique performant de dernière génération. Notre équipe médicale est composée de trois omnipraticiens ainsi que d’un spécialiste en orthodontie. Quatre hygiénistes dentaires assurant un suivi régulier de l’ensemble de la patientèle viennent compléter celle-ci. Ici, nous privilégions une prise en charge globale et personnalisée de chacun de nos patients afin de pouvoir proposer les soins les plus adaptés à leurs besoins. La philosophie de notre clinique repose sur une formation post grade à la pointe qui permet une harmonisation des connaissances et une amélioration quotidienne du travail clinique. Le but de la formation est de réunir des formateurs qui disposent de compétences spécifiques et de les placer à la portée des professionnels de Suisse romande dont, en premier lieu, les collaborateurs du groupe. Quels sont les soins proposés au sein de celle-ci ? Notre clinique propose l’ensemble des spécialités de la médecine dentaire. Nous sommes donc en mesure de délivrer des soins conservateurs et endodontiques, de réaliser des traitements de chirurgie et médecine buccale, des réhabilitations prothétiques fixes et amovibles ou encore de la chirurgie implantaire et enfin, de l’orthodontie. Une palette de prestations très large qui couvre la majorité des soins dont nos patients peuvent avoir besoin. Nous travaillons avec un plateau technique très performant avec des équipements de dernière génération. Toutes ces prestations sont associées de façon très intriquée avec un suivi régulier des hygiénistes dentaires. Depuis 2016, la clinique de Sierre est aussi le pôle de formation du groupe. Equipé avec les dernières technologies audio-visuelles et pédagogiques, il permet de dispenser à la fois des cours théoriques grâce à son auditorium pouvant accueillir 60 personnes et pra-

tiques grâce à son laboratoire « Hand-on courses » moderne et performant composé de 24 places de travail et d’une salle de chirurgie connectée à l’auditorium. Cette structure permet d’offrir une formation à des professionnels de la santé pré et postgrade tant internes qu’externes au groupe grâce à un programme de colloques touchant l’ensemble des domaines de la médecine humaine et dentaire, omnipraticienne et spécialisée. Quels sont les avantages d’être une unité d’un groupe comme Pure Clinic ? L’un des avantages est la multitude de compétences présentes au sein du groupe. Du fait des spécialités et des spécificités de chacun, le patient peut être pris en charge de façon globale au sein de la même entité tout en restant sur le même site de soins. Par ailleurs, le fait de travailler en clinique permet d’avoir un échange très régulier entre les différents intervenants qui mettent en commun leur savoir-faire et travaillent de façon homogène et harmonieuse. Comment abordez-vous l’aspect collégialité entre praticiens ? La collégialité est très importante. La gestion par compétence permet d’agir sur le savoir et le savoirfaire afin que chaque professionnel puisse améliorer la réalisation des soins et s’adapter aux besoins des patients tout en restant à la pointe de la technologie.

PURE CLINIC | Institutions de Santé Centre dentaire de Sierre

Avenue Général Guisan 30 • CH-3960 Sierre Tél. +41 27 456 75 75 • Fax +41 27 456 75 78 sierre@pureclinic.ch • www.pureclinic.ch

271


CONSTANTIN GROUP

6 0 a ns

Un service global de proximité 2020 marque les 60 ans de cette entreprise familiale. 60 ans que les camions rouge et jaune Constantin sillonnent la Suisse et l’Europe. Active à l’origine dans le transport, elle intervient aujourd’hui dans les travaux de bâtiment, le génie civil, le recyclage, le photovoltaïque ainsi que l’immobilier. Des activités complémentaires gérées au sein de six sociétés distinctes chapeautées par Constantin Group. Portrait d’un groupe à même d’offrir un service global de qualité à sa clientèle.

272


60 ANS D’HISTOIRE… C’est en 1960 qu’Erich Constantin crée son entreprise de transport à Salquenen. Fort de son succès, il étend rapidement ses activités dans des travaux de terrassement et de construction avant de se lancer dans le recyclage du verre, des bouteilles en PET puis divers matériaux de recyclage. En 1996, l’entreprise, active également dans le domaine immobilier, revoit sa structure et fonde deux sociétés anonymes  : Constantin Immobilien AG et Constantin Erich & Söhne AG pour le domaine d’exploitation. L’achat d’une halle à Sierre permettra à cette dernière de développer le transport de détail. Installé à la route de la Gemmi 20 depuis 2005, où il occupe des locaux spacieux, le groupe décide de restructurer ses activités un an plus tard. C’est ainsi que les entreprises Constantin Transport AG, Constantin Bau AG, Constantin Recycling AG et Constantin Management AG voient le jour en plus de Constantin Immobilien AG. C’est également en 2006 qu’Erich Constantin passe le flambeau à ses trois fils Gerhard, Roger et Olivier. Aujourd’hui, l’entreprise fête ses 60 ans, avec à sa tête, Constantin Gerhard, Constantin Roger, Cina Yvan et Zeiter Jean-Claude qui assurent la direction opérationnelle. Constantin Transport AG  : la route pour horizon Le transport occupe une grande place au sein des diverses activités de Constantin Group. Avec une flotte

de plus de 30 véhicules dans différentes configurations, l’entreprise Constantin Transport AG est à même de mettre à disposition en tout temps le véhicule adéquat, du 2 essieux jusqu’au 5 essieux, malaxeur, camion grue, semi-remorque, camion remorque et diverses remorques pour des applications spéciales. Des compétences qu’elle développe sur le territoire national ainsi qu’en Europe. En complément de ses services de transport, elle offre le stockage de biens et de marchandises. Celles-ci peuvent être stockées pour une courte, moyenne ou longue durée. La marchandise est stockée dans les halles avec des conditions optimales. Constantin Recycling AG  : l’allié de l’environnement L’entreprise récolte et élimine les bouteilles en verre et en PET, des cannettes en aluminium, le fer blanc et les vitres de voitures. Il faut dire que l’entreprise est à la pointe de la technologie du recyclage, puisqu’elle possède une déchetterie et un centre de PET. Elle propose également un service de bennes pour le traitement des déchets divers.

273


Constantin Bau AG  : du terrassement au gros œuvre Des travaux de terrassement au gros œuvre, jusqu’à la réalisation des finitions, Constantin Bau AG est le spécialiste du bâtiment. L’entreprise développe ses savoir-faire pour des réalisations diverses, de la plus petite villa aux grands ensembles de logements. Outre les constructions neuves, elle intervient également lors de projets de rénovation et de transformation. A cela s’ajoutent des travaux d’enrochement et d’aménagement extérieur pour professionnels comme pour particuliers. Constantin Bau AG, c’est aussi le génie civil, les canalisations, les constructions en béton et les protections des eaux. Constantin Immobilien AG L’entreprise Constantin Immobilien AG est propriétaire de tous les immeubles de Constantin Group dans le canton du Valais. Sa connaissance du marché local et son expérience en font un interlocuteur privilégié pour l’achat, la vente, la location ainsi que la gestion de biens immobiliers. Constantin Solar AG Pour aller encore plus loin dans les prestations à la clientèle, la société Constantin Solar AG est fondée en 2012. Dernière-née du groupe, l’entreprise commercialise, installe et exploite des panneaux photovoltaïques, répondant ainsi aux impératifs écologiques d’aujourd’hui.

Réalisation TIKEO® © lindaphoto

274


Un partenaire polyvalent à votre écoute Par la combinaison de ces branches industrielles, Constantin Group peut offrir un service global à ses clients qui bénéficient d’un seul et même interlocuteur. Son expérience du terrain et son conseil professionnel, assurent un suivi optimal et un aboutissement parfait de chaque projet, du plus simple, au plus ambitieux. Disponible et à l’écoute de ses clients, le groupe travaille avec eux sur la base de rapports de confiance et de partenariats. Ses équipements performants et l’expérience de son personnel, lui permettent d’intervenir avec rapidité et réactivité qu’elles que soient les demandes et de garantir la qualité la plus élevée. Outre l’excellence de ses prestations, certifiées par la norme ISO 900:2015, le groupe valaisan accorde une importance particulière au respect des délais et des coûts impartis. Constantin Group s’engage également en faveur de la nature, en recueillant des matières de récupération, en les triant et en les recyclant, comme l’atteste sa certification ISO 1400 :2015. L’importance des collaborateurs Avec environ 100 employés, Constantin Group est l’un des employeurs les plus importants dans la région de Loèche. Un effectif important, qui va de pair avec une philosophie d’entreprise familiale basée sur des valeurs comme l’entraide, le respect et le dialogue. Proche de ses employés, la direction accorde une importance particulière à leur bien-être. La formation continue est encouragée afin de permettre à chacun de satisfaire ses aspirations et les directives de sécurité sont scrupuleusement appliquées avec des cours et la mise à disposition des équipements nécessaires. De quoi expliquer la grande fidélité des collaborateurs, dont certains ont plus de 25 ans d’entreprise. Constantin Group s’engage également pour la jeunesse, en accueillant des apprentis dans les différents métiers du groupe. Une manière d’assurer une relève locale de qualité.

Réalisation Atelier 4

Gemmistrasse 20 • CH-3970 Salquenen Tél. +41 27 451 71 71 info@constantin.ag • www.constantin.ag

275


Confiance, respect et souplesse

DÉMÉNAGEMENTS

ÉLÉVATEURS EXTÉRIEURS

LIVRAISONS EXPRESS

LOCATION DE VÉHICULES

GARDE-MEUBLE

Déménagements, locations de véhicules, garde-meuble, location d’élévateurs extérieurs et de monte-escaliers ou encore mise à disposition de cartons & emballages et livraison express en local ou à l’international, AB-Livrex est à votre service depuis plus de 25 ans. Un panel de prestations très complet qui lui permet de pouvoir répondre à toutes les demandes de sa clientèle composée de particuliers, d’entreprises ou encore d’administrations. Reconnue par tous pour son professionnalisme, sa rigueur et son engagement, la société a su se forger une réputation solide basée sur les notions de confiance, de souplesse et de respect. Pour ces experts, chaque client est unique et se voit proposer une offre personnalisée adaptée à ses besoins réels avec toujours le même objectif : assurer une prestation optimale et de qualité. Plus qu’une simple activité, c’est une vraie passion qui anime ces professionnels au quotidien !

CARTONS & EMBALLAGES

AB-Livrex Sàrl Chemin Saint-Hubert 23 • CH-1950 SION 027/322 42 22 info@ab-livrex.ch • www.ab-livrex.ch

MONTE-ESCALIERS


INTERVIEW

LOUIS URSPRUNG

PRÉSIDENT DE BRIGUE-GLIS

« Nous nous considérons comme le centre de prestations et de formation du Haut-Valais » Avec plus de 13 000 habitants, Brigue-Glis est la plus grande commune de la partie alémanique du Valais. Depuis plusieurs années, les projets y fleurissent et témoignent d’une stabilité financière et d’un dynamisme économique important. Une ville devenue urbaine mais qui a toujours su conserver une forte identité villageoise au cœur de la campagne.

Brigue-Glis.

278


Le Château de Stockalper.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Je suis engagé en politique avec passion depuis 1975. Que ce soit en tant que conseiller communal de Brigue-Glis depuis 1989 ou en tant que membre du Grand Conseil à Sion pendant 12 ans. En tant que Conseiller communal de Brigue-Glis, j’ai pu m’occuper de différents départements, entre autres des finances et du controlling depuis 1996. Par ailleurs, j’assume la présidence de la ville depuis 2013. Lors de mon mandat au Grand Conseil, de 2001 à 2013, j’ai pu m’engager notamment comme président de la commission des finances et comme président de la commission de gestion.

La 30e Fête fédérale de yodel à Brigue en 2017.

Quel regard portez-vous sur Brigue-Glis ? Brigue-Glis est née en 1973 de la fusion des trois anciennes communes politiques de Brigue, Glis et Brigerbad. Avec ses plus de 13 000 habitants, elle est la plus grande commune de la partie germanophone du canton. Un aspect intéressant de l’actuelle Brigue-Glis est sa diversité présentant une certaine antinomie : l’urbanité dans une ambiance méridionale faisant face à une tranquillité villageoise qui puise sa source dans la campagne. C’est une ville alpine traditionnelle implantée dans un environnement de montagnes et qui recèle des merveilles de la nature, comme le Simplon ou la région Aletsch-Jungfrau, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Quels sont les éléments qui la caractérisent ? Nous nous considérons comme le centre de prestations et de formation du Haut-Valais ; nous sommes particulièrement fiers d’être le pôle de formation de la région avec quelque 7000 jeunes suivent une formation dans l’un de nos établissements, et ce de l’école obligatoire au secteur tertiaire, en passant par l’école secondaire et les écoles professionnelles. En font partie la Haute école pédagogique, les instituts de recherche universitaires, une haute école spécialisée à distance, une université à distance et une école hôtelière privée internationale. Notre ville est très vivante et, grâce à son centre historique avec le château de Stockalper, elle revêt également un intérêt touristique. Elle enregistre d’ailleurs le plus grand nombre de nuitées de toutes les villes valaisannes. 279


Eglise de pèlerinage à Glis.

Quelles sont les valeurs que vous essayez d’insuffler au sein de l’exécutif ? Personnellement, j’essaie de mettre en avant le bien commun et non les intérêts des particuliers, pas même ceux des partis politiques. En outre, nous entretenons une étroite collaboration avec les cadres de l’administration communale et reconnaissons leur rôle important en tant que direction opérationnelle de l’administration de la ville avec 70 collaborateurs et quelque 40 auxiliaires, auxquels s’ajoute le personnel des écoles régionales de Brigue Sud.

Les bains thermaux de Brigerbad.

280

Chapelle Gamsen.


La patinoire de Brigue.

Vos grands axes d’action durant votre mandat ? Les sept ans de mon mandat actuel en tant que président de la ville se caractérisent par une croissance continue de la population et des investissements élevés qui sont rendus possibles grâce à une situation financière exceptionnelle. Certains grands projets ont pu être réalisés, notamment la transformation d’un petit château de l’époque de Stockalper, situé dans les environs de Brigue, en un foyer pour enfants et jeunes, le nouvel aménagement de la place Saltina sur l’ancienne délimitation entre Brigue et Glis ainsi qu’une nouvelle patinoire multifonctionnelle. Pouvez-vous nous parler du tissu économique local ? Parmi les activités économiques que l’on trouve à Brigue-Glis, le secteur des services se situe clairement aux avant-postes, ce qui provient de la tradition vieille de 500 ans en matière de commerce et de transports. Avec l’ouverture du tunnel du Simplon en 1906, Brigue est devenue une « ville gare » suisse typique. Aujourd’hui encore, les CFF sont le plus grand employeur de la commune, avec environ 1000 emplois. Le secteur industriel se limite à la Société Suisse des Explosifs SSE à Gamsen, bien implantée et couronnée de succès, qui a produit les explosifs nécessaires pour la construction du tunnel du Simplon et qui est aujourd’hui une usine chimique ramifiée et diversifiée. Quels sont les grands projets en cours ou à venir sur la commune ? Tous les signes montrent un futur radieux pour la ville : la stabilité financière, la croissance permanente et l’attractivité importante des logements dans un environnement urbain et discernable. Le grand projet stratégique

de ces prochaines années est sans conteste la nouvelle construction du futur centre hospitalier du Haut-Valais sur les terrains de l’actuel hôpital, adjacent à la gare. Le tout s’implante dans un plan directeur qui conférera un tout nouveau visage à ce quartier de Brigue-Glis au cours des 10 prochaines années. Pouvez-vous nous parler de la vie et de l’offre culturelle locale ? La vie culturelle est un élément important de notre commune. Depuis quelques années, nous favorisons de manière ciblée les activités culturelles. On peut citer notamment le Zeughaus, qui a été acquis par la ville et transformé en un centre culturel. Les prestations de nos sociétés de musique à Brigue et à Glis sont également encourageantes Dans l’ensemble, Brigue-Glis en tant que petite ville offre une activité culturelle supérieure à la moyenne en comparaison nationale.

Le Château de Stockalper.

281


UNIDISTANCE

Des formations où flexibilité rime avec qualité En 1992, un centre d’études voit le jour, à Brigue, avec pour objectif d’offrir aux étudiants un service jusque-là inexistant en Suisse : la formation universitaire à distance. Fort de son succès, le centre d’études n’a jamais cessé de croître et d’étoffer son offre. Rebaptisé UniDistance en 2004, il propose aujourd’hui neuf bachelors, en allemand et/ou français, et quatre masters qui lui valent une grande renommée dans tout le pays et au-delà des frontières. Devant son expansion, un nouveau bâtiment est en construction à Brigue. Il servira dès 2021 à accueillir sous un même toit les centres de recherche et les services administratifs.

282


© Christian Pfammatter

Une approche novatrice Au début des années 90, le Valais a pour ambition de développer les écoles et cherche à mettre en place des processus novateurs. C’est ainsi qu’est créé, en 1992, un centre de formation universitaire à distance, à Brigue, concept alors totale- Stéphane Pannatier, ment unique en Suisse. Directeur Services centraux. L’enseignement se fait en collaboration avec un projet allemand qui a déjà fait ses preuves. Devant le succès, une antenne francophone voit le jour à Sierre en 1995, en partenariat avec des universités françaises. Fin 2004, après une fusion des différents centres, naît UniDistance. Par cette création, la structure, reconnue jusque-là uniquement au niveau cantonal, accède à une reconnaissance nationale et par effet domino, au niveau européen. Pour atteindre l’objectif, elle a dû se détacher de l’Allemagne et de la France et créer ses bachelors, dans les deux langues, avec son propre système académique. Pour ce faire, elle s’est appuyée sur les compétences des universités suisses et a embauché des professeurs qui ont monté des cours d’une qualité équivalente à ceux enseignés au sein des autres établissements universitaires. Pour qui et pourquoi ? Depuis 2004, UniDistance a formé de nombreux étudiants et compte actuellement pas moins de 1857

inscrits qui suivent soit un bachelor en histoire, en psychologie, en droit, en économie, soit un master en psychologie, en droit ou en intelligence artificielle. La structure compte 125 collaborateurs équivalents plein-temps, soit au total 350 personnes, au service de cursus dont nombre sont proposés dans les deux langues. La répartition des étudiants est de 53% germanophones et de 47% francophones. La flexibilité et la liberté offertes par les études à distance séduisent particulièrement les femmes, puisqu’elles sont 60% à suivre une formation proposée par UniDistance. 39% des étudiants sont des personnes entre 31 et 40 ans souhaitant faire évoluer leurs compétences et/ ou leur carrière. La structure des formations à distance permet aux personnes ayant déjà un emploi, aux mères et pères de famille, aux sportifs de haut niveau, aux artistes, aux personnes à mobilité réduite, ou encore domiciliées hors des centres urbains d’avoir accès aux études universitaires. 283


Pas à pas Quel que soit le choix de la formation, le parcours d’apprentissage est composé de trois phases. D’une part, l’apprentissage individuel, qui est toujours encadré grâce au soutien personnalisé des professeurs. D’autre part, l’étudiant a à sa disposition, sur une plateforme online, les cours, les exercices et toutes les informations nécessaires. Pour finir, cinq fois par semestre, il suit des cours présentiels qui lui permettent de faire le point et d’approfondir ses connaissances autant avec les autres élèves que les professeurs. Pour accéder à la formation souhaitée, la personne doit être en possession d’une maturité, répondre aux conditions d’admission et s’inscrire en ligne. Dans le cas où elle n’a pas les prérequis, elle peut avoir droit à une mise à niveau et passer ensuite un examen d’entrée. Les bachelors se déroulent sur neuf semestres durant lesquels l’étudiant a accès à de nombreux modules derrière lesquels se « cachent » un professeur, lui-même encadré par des professionnels de l’éducation qui lui ont donné les clés pour une pédagogie adaptée. En tout temps, l’étudiant sait ce qu’il doit faire, les objectifs qu’il doit atteindre et ce que l’on attend de lui avec la liberté de travailler quand et où il le souhaite. D’une fois qu’il a passé toutes les étapes et obtenu les 180 crédits nécessaires, il se voit remettre son diplôme. S’il en a l’ambition, l’étudiant peut alors poursuivre ses études universitaires avec un master.

Photos : © Christian Pfammatter

284


Développement de la recherche En plus de ses formations, UniDistance a ouvert, en 2016 à Naters, un centre qui a pour mission de développer la recherche. Pour y pourvoir, des professeurs spécialisés et reconnus ont été embauchés. Par exemple, sept enseignants-chercheurs travaillent sur la thématique de la neurocognition ou encore sur les traitements de l’obésité ou des troubles de l’autisme, tandis que d’autres sont affectés à des thèmes d’ordre juridique ou d’économie comportementale. Ces projets peuvent se mener de front avec d’autres pôles et ainsi permettre une coopération nationale et internationale. Par ailleurs, UniDistance se distingue en polarisant sa recherche sur la pédagogie universitaire, le développement de l’enseignement et en particulier sur l’apprentissage en ligne. Elle évalue et compare des modèles hybrides ou « blended learning », les fait évoluer et étudie leur impact sur la réussite et la satisfaction des étudiants. A cet égard, l’étude empirique du recours à la réalité virtuelle, à des applications basées sur le web et à la tablette pour améliorer l’efficacité de l’apprentissage est un domaine précieux. Par ailleurs, de nouvelles possibilités d’apprentissage personnalisé sont étudiées et de nouveaux outils de soutien aux élèves validés.

285


Le dernier né des masters L’intelligence artificielle, tout comme la digitalisation, est aujourd’hui incontournable et nécessaire à nombre d’entreprises. Pour palier au manque de personnel qualifié et à l’initiative du Canton du Valais, UniDistance a mis en place, en collaboration avec l’Institut de Recherche IDIAP à Martigny, depuis 2019, un master entièrement dédié à ce secteur. Si le master est porteur et source d’emploi, l’accès à cette formation à quant à lui été « inversé ». En effet, l’étudiant doit d’abord être embauché dans une société et y mener un projet tout au long de son cursus pour pouvoir suivre ce master. Par cette approche, ce sont principalement des personnes déjà en activité dans une entreprise qui le sollicitent. Pour celles qui ne le seraient pas encore, les deux structures l’aident pour trouver l’entreprise la plus en phase avec le projet qu’elles souhaitent réaliser. En alternant cours à distance et soutien des chercheurs pour l’encadrement et le projet à mener, l’étudiant peut obtenir son master en six semestres. Fort de son succès, ce master n’est pour l’instant accessible qu’à des résidents en Suisse afin de garantir une assistance et une proximité avec les enseignants. Il pourrait s’étendre et se développer à l’international car la demande est grande. Le prochain défi à relever est de trouver des solutions adaptées pour que des étudiants installés aux quatre coins du monde puissent eux aussi suivre ce master de l’avenir !

UniDistance

Photos : © Christian Pfammatter

286

Überlandstrasse 12 • 3960 Brigue Tél. 0840 840 870 studentservices@unidistance.ch • www.unidistance.ch


Ramon, 27 ans

Athlète &

Diplômé

UniDistance, des formations qui s’adaptent à ma vie. Unique en Suisse


IMMOBILIER & AMÉNAGEMENT

Des experts engagés

© Verbier Promotion

289


Les fausses économies des algorithmes Comme dans tous les domaines de notre quotidien, le marché immobilier entre dans une phase numérique. Mais peut-on acheter, vendre, estimer des biens sur de simples clics ? L’Union Suisse des Professionnels de l’Immobilier (USPI) et sa section valaisanne estiment que les outils proposés sur internet peuvent parfois faciliter certaines approches. Mais ils ne remplacent pas l’expérience et le contact humain.

Mme Kathy Berset Solioz, Présidente USPI Valais.

© Studio Bonnardot

290


Par le biais du clavier de votre ordinateur, tout paraît si simple. Les algorithmes de nouveaux acteurs digitaux relient des acheteurs potentiels à des biens immobiliers. Les initiateurs mettent en évidence la transparence et le peu de frais que cela engendre. Pas de filtres ou d’intermédiaires, l’affaire se conclut en quelques clics. Les problèmes risquent d’arriver plus tard. L’ubérisation de l’immobilier permet encore l’estimation de certains types d’objets. Elle cherche à sauter la case « expert » et à poser des chiffres sans nuances, ni robustesse. Ces fausses économies se paient parfois cash dans la réalité.

© Studio Bonnardot

Kathy Berset, Présidente.

Fabrice Theytaz, Vice-Président & Formation.

« Des outils qui restent des outils » Depuis quelques mois, la CEI (chambre des experts en immobilier) et l’USPI Suisse comme sa section valaisanne ont décidé de mettre en avant les points forts de leurs professions. Il ne s’agit pas de s’opposer à ces nouveaux outils. Il convient d’utiliser leurs avantages et de bien en cerner leurs limites. Rapporteur de la commission « Expertise et analyse » d’USPI Valais, Grégoire Crettaz synthétise cette approche. « Sur le principe, je suis plutôt favorable à l’évolution des outils et des modèles. L’arrivée de ces nouveaux acteurs digitaux sur le marché a eu le mérite de questionner les modèles d’affaires et les processus. Quand on parle d’ubérisation, il s’agit finalement de faciliter le processus de mise en contact de prestataires avec leurs clients, ce qui peut être favorable pour ces derniers. Toutefois, il est important de préciser qu’expertiser ou vendre un immeuble nécessite des connaissances et une expérience plus larges que celles requises pour conduire une voiture. Ces nouveaux outils, restent des outils, et s’ils ne sont pas accompagnés de compétences et de conseils, ils n’ont que peu d’intérêt pour le client et ils peuvent même induire ce dernier en erreur. » Des exemples concrets soulignent rapidement les failles des algorithmes. « S’agissant des offres d’estimation automatisées, celles-ci sont basés sur des outils hédonistes qui fonctionnent par comparaison. Ces modèles peuvent marcher pour des objets standard situés dans des marchés dynamiques, comme par exemple les centres urbains, qui présentent suffisamment de transactions comparatives. Lorsque l’on analyse des objets localisés dans des régions périphériques ou des objets atypiques, les algorithmes de ces modèles montrent leurs limites. Ces outils ne sont donc pas la panacée. Ils peuvent être utilisés à titre de comparaison, mais ils demandent de la nuance et de la prudence. »

Grégoire Crettaz, Commission Expertise et Analyse.

Bettina Tschopp, Commission Montagne et Tourisme.

291


LE LABEL DE QUALITÉ DES PROFESSIONNELS DE L’IMMOBILIER L’USPI Valais fixe à ses membres des exigences élevées en matière de formation et d’expérience professionnelle. La garantie pour vous d’un partenaire sérieux et d’un service irréprochable. Repérez ce label avant toutes transactions immobilières. AIGLE: Domicim SA-Succursale d’Aigle ANZÈRE: Agence Trachsel SA, Anzimob SA, Novagence Anzère SA CHAMPÉRY: Avanthay & Partners SA CRANS-MONTANA: Agence Immobilière Barras, Agence le Cristal SA, Agence Immobilière Moderne SA, Altitude Immobilier, Montan’ Agence, Régie du Rhône Crans-Montana SA EVOLÈNE : Agence Evolèna Sàrl GRIMENTZ : Immobilia Grimentz GRIMISUAT : Agence Immobilière Michel Vuignier GRÔNE : Régie Vogel Sàrl HAUTE-NENDAZ : Inter-Agence, La Tour St-Martin SA, Martignoni Gérance Immobilière Sàrl LEYTRON : ADM Immobilier Sàrl MARTIGNY : Agence Immobilière Ribordy SA, Fiduciaire Dini & Chappot, Fiduciaire Duc-Sarrasin & Cie SA, Getisa Immobilière, Immo-Valais.ch SA, PMB Gérance Sàrl MONTHEY  : Domicim SA, Fondation l’Artisane Nouvelle, J. Nicolet SA, MDK Immobilier SA, Rigolet SA, Künzle Fiduciaire et Gérance SA MORGINS : Agence Maytain Sàrl OVRONNAZ : Eurolocation, MC ImmoGérance Sàrl RIDDES-LA-TZOUMAZ : Carron Immobilier SA SIERRE : Agence Immobilière Martin Bagnoud SA, Imvista SA, SZ Immobilier SA SION : ACTIA Sàrl, Actis Immobilier SA, Agence Imalp, Agence Imalp-Gérance, Agence Zellweger, Alain Deslarzes Gérances SA, Algeco SA, Bernard Micheloud Immobilier SA, COM’IN Immobilier SA, Commedor Immobilier Sàrl, Comptoir Immobilier SA, CECIM – Centre de compétences immobilières Sàrl, DBI Dolorès Bruttin Immobilier Sàrl, Domicim SA – Succursale de Sion, Fontannaz Immobilier, Gepimmo SA, Immo-Consultant SA, Immosion SA, Mickaël Hofmann Immobilier Sàrl, Privera SA, Roduit-Bourban Immobilier & Gérances SA, Sovalco SA ST-LUC/CHANDOLIN : Immobilier Vacances Location Sàrl VERBIER : Agence Domus SA, Agence Eugster SA, Agence immobilière Bruchez & Gaillard SA, Besson Immobilier SA, Bureau Commercial Freddy Michaud SA, Guinnard Immobilier & Tourisme SA, Immobilière Midol-Monnet Verbier SA, VFP Immobilier VERCORIN : Bureau d’affaires touristiques VIONNAZ : Home Service Immobilier Sàrl VOUVRY : CGV Immobilier ZINAL : Agence Germann, Zinal-Chalets

David Martignoni, Commission politique.

USPI Valais Avenue Ritz 33 - CP 2108 - 1950 Sion 2 Nord - tél. 027 323 27 88 www.uspi-valais.ch – info@uspi-valais.ch

« Indispensable relation de confiance » Dans un monde qui semble déléguer ses compétences aux machines, il convient de trouver un point d’équilibre, de renouer avec l’humain. C’est ce que prône l’USPI Valais. « L’expertise humaine et la proximité, dans tous les domaines d’activité touchant à l’immobilier ne peuvent être remplacées par du numérique », rebondit Fabrice Theytaz, vice-président d’USPI Valais qui s’interroge encore sur des notions de confidentialité. « La question se pose toujours de savoir qui se trouve derrière ces plateformes numériques. A qui servent les renseignements et informations sur les utilisateurs de ces plateformes ? » Il n’est pas recommandé d’accorder tout son crédit à un disque dur qui a ses limites. « Notre travail s’appuie sur une indispensable relation de confiance », explique Kathy Berset. La présidente d’USPI Valais souligne avec force la nécessité d’un contact direct lors d’une vente ou d’un achat. « Ce sont souvent des instants de la vraie vie qui sont très forts dans l’existence de quelqu’un. Ils posent des jalons émotionnels. Cela peut être un premier logement, un changement de générations dans la reprise d’un bien. » 292

Myriam Fellay, Commission Standards et Références.

Passeurs, modérateurs, conseillers Loin de se focaliser uniquement sur un aspect pécuniaire, ces moments demandent tact et psychologie. « Le courtier assure un rôle de transition. C’est un confident. Il devient aussi un modérateur lorsqu’il faut, par exemple, estimer une valeur et répartir un montant juste pour chaque enfant dans le cadre d’un héritage. Cette importance n’est pas que commerciale. Nous sommes des passeurs, des conseillers, nous avons une oreille attentive », décrit avec conviction Kathy Berset. « Ne pas aller sur le terrain, c’est prendre le risque de passer à côté d’éléments qui ne sont pas captables en restant devant un écran d’ordinateur et qui peuvent fortement influencer la valeur d’un objet. Réaliser des expertises sans visite pour quelques centaines de francs, uniquement sur la base de statistiques, peut se révéler dangereux ! », appuie Grégoire Crettaz. Ne pas économiser la qualité Une photo numérisée enjolive la réalité, Kathy Berset incite sa clientèle à se remettre les pieds sur terre. « Parfois, oui, nous avons un rôle délicat. Celui de faire comprendre à un vendeur que sa décoration ne plaira pas forcément à tous les acheteurs et qu’il pourrait s’attendre à des remarques qui peuvent lui faire mal. Nous sommes là pour l’aider à se blinder et l’avertir qu’il s’agit aussi d’une pure technique de négociations pour obtenir des baisses de prix. Un algorithme ne pourra jamais faire ça ! » Chaque responsable de l’USPI Valais s’accorde sur les impasses des visions à court terme. « Il n’y a pas à faire l’économie de la qualité, car elle est toujours au bénéfice du client. », conclut Grégoire Crettaz.

USPI Valais

Avenue Ritz 33 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 323 27 88 info@uspi-valais.ch • www.uspi-valais.ch


IM MEUBL E

T E RM INUS

À SION

APPARTEMENTS 2½ À 4½ PIÈCES

INTEGRALIS www.integralis-sa.ch

Integralis Constructions SA

Benoît Mariéthoz • Route de la Drague 33 • CH-1950 Sion Tél. +41 79 686 47 32 • www.integralis-sa.ch


INTEGRALIS www.integralis-sa.ch

Des réalisations à l’architecture élégante Les projets immobiliers d’Integralis Construction SA se reconnaissent par leur esthétisme et la taille des balcons et terrasses qu’offre chaque appartement. Avec des réalisations menées à terme et d’autres à venir, la société privilégie toujours des emplacements stratégiques autant pour les points de vue que les commodités à proximité. Le Terminus à Sion.

294


L’union des forces Depuis quelques années, les sociétés MDS Sàrl à Sion, spécialisée dans la construction, et Immobilien Stehlin à Viège travaillaient ensemble à la réalisation et à la promotion de projets immobiliers en plaine. Quand les deux dirigeants arrivent à l’heure de la retraite, leurs enfants reprennent le flambeau et décident de fonder l’entité Integralis Construction SA, en 2015. En continuant sur la voie ouverte par leurs aînés, ils perpétuent le savoir-faire et la qualité, marque de fabrique de chacun de leurs projets. Le Terminus à Sion Après le succès des projets Athéna à Vétroz et La Printze à Aproz, Integralis Construction SA propose une nouvelle réalisation, en cours de travaux, à Sion, l’immeuble Terminus, rue Oscar Bider. Une fois encore, l’identité visuelle propre à la société est présente avec une architecture élégante qui fait la part belle à de grands balcons et de magnifiques terrasses. Ce projet réalisé aux normes Minergie sera livré au printemps 2021 et proposera 45 appartements allant du studio au 4 ½ pièces. Idéalement situé, à proximité de l’EPFL, à 7 minutes à pied de la gare, à côté du collège des Creusets, il s’inscrit dans la continuité des réalisations antérieures qui privilégie la qualité des matériaux utilisés. Les appartements en rez-de-chaussée pourront profiter de pelouses privatives tandis que ceux situés au 1er étage auront à leur disposition un espace vert au-dessus de l’entrée. Tous bénéficient de grands balcons tandis que les attiques au dernier étage se voient attribuer des terrasses allant de 90 à 180 m2. Grâce à ces larges ouvertures sur l’extérieur, chaque résident pourra profiter de la vue unique allant de Nax à Nendaz ou sur les châteaux. De par son emplacement, le Terminus n’aura jamais de vis-à-vis, un atout supplémentaire. Concernant les finitions intérieures, chaque propriétaire a de nombreuses propositions à choix avec un système de + ou – value. Ainsi, par exemple, pour les cuisines, le budget alloué à un 4 ½ pièces s’élève à 20 000 francs, une somme qui permet de s’offrir un espace agréable, fonctionnel et réalisé à partir de matériaux de qualité. L’originalité et les prestations proposées connaissent un grand succès puisqu’à ce jour 50% des appartements sont déjà vendus.

Athéna Vétroz.

Athéna Vétroz.

Projet dans le Haut-Valais Integralis Construction SA ne souhaite pas se limiter à des projets uniquement situés dans le Valais central, raison pour laquelle se développe une nouvelle promotion à Baltschieder composée de 2 petits immeubles. Les 12 appartements proposés en PPE seront érigés en campagne, à proximité directe de Viège. Idéalement situés sur le coteau en rive droite, tous bénéficieront d’une vue magnifique sur les Alpes et d’un ensoleillement maximal. Une réalisation qui s’inscrit dans la continuité des projets d’Intégralis qui fait une fois encore le choix de la qualité.

La Printze Aproz.

INTEGRALIS www.integralis-sa.ch Integralis Constructions SA

Chrizmatta Baltschieder.

Route de la Drague 33 • CH-1950 Sion Tél. +41 79 686 47 32 www.integralis-sa.ch

295


BITSCHNAU, un groupe familial qui fête 65 ans d’expérience Le groupe Bitschnau est une entreprise familiale créée par Joseph Bitschnau, dès 1955, active dans le domaine du chauffage. Avec le temps, il a développé ses activités avec la création de 2 nouvelles entreprises. Groupe à taille humaine misant sur la fiabilité, la qualité et la confiance, ses deux fils, Gérald et Daniel qui perpétuent tout autant les valeurs que le savoir-faire célèbrent en 2020, avec leurs collaborateurs, les 65 ans de la société mère.

© Thierry Sermier

296


crédo ? « Votre chez vous est peut-être chez nous » ! Aujourd’hui, les deux frères dirigent le groupe avec la même recherche de qualité et d’éthique et ont su faire grandir des sociétés dont la renommée n’est plus à faire. Partenaires complémentaires, les sociétés du groupe familial proposent des projets où s’épanouissent un savoir-faire et une approche de constructeur avec une philosophie humaine dans un climat de confiance. Christian, l’ainé, économiste, ancien Trader dans le commercial international et assureur, est également un membre actif du groupe, même si une importante activité politique l’a quelque peu éloigné récemment, puisqu’il occupe le poste de vice-président de leur chère ville de Sion. La maîtrise du chaud et du froid depuis plus de 65 ans Ch. St-Hubert 9 - 1950 Sion - info@binerbitschnau.ch - 027 322 40 80

Gérald, dessinateur en chauffage et titulaire d’une maîtrise fédérale, gère l’entité BINER & BITSCHNAU SA, chauffage et sanitaire, spécialisé dans l’installation de tout type de chauffage et de sanitaire tant pour les nouvelles installations que la rénovation. Leur société fille CLIMAVAL SA, sous la direction de M. Christophe Bruchez, offre toutes les prestations dans le domaine de ventilation et de la climatisation depuis 1971. Le groupe familial offre de ce fait à sa clientèle la maîtrise du chaud et du froid. Les deux entreprises anticipent l’évolution technologique afin de proposer constamment les solutions les mieux adaptées aux besoins de la clientèle privée, professionnelle et institutionnelle. Daniel, économiste avec une expérience bancaire a rejoint le groupe familial dès 1998. Il prend en main l’administration des sociétés et a particulièrement développé les activités de Joseph BITSCHNAU & FILS IMMOBILIER SA, société de promotion immobilière installée à Sion. Active depuis 1968, elle met en valeur et construit pour la vente ou la location des logements et locaux commerciaux de qualité. Il a l’œil pour la valorisation et la commercialisation des projets dans un souci permanent de qualité. Son

© Thierry Sermier

La qualité – une recherche constante et une réelle politique de qualité Le modèle d’affaire des sociétés du groupe se résume en trois mots : fiabilité, qualité, confiance. S’ils sont dans l’ADN des entreprises, pour pousser plus loin les choses, Gérald et Daniel Bitschnau, ont travaillé avec un consultant externe sur tous leurs processus. En lui montrant ce qu’ils appliquaient déjà, ensemble ils ont affiné, peaufiné, revisité l’ensemble pour atteindre le niveau d’excellence visé. Pour asseoir leur volonté de perfection, ils ont décidé de se faire certifier ISO 9001 pour la qualité et ISO 14001 pour la sécurité et l’environnement. L’investissement permanent qu’ils démontrent, pour répondre aux normes et être en phase avec leur philosophie, leur vaut également d’être labellisé « Valais Excellence ». S’investir pour assurer au haut degré de savoir-faire de ses collaborateurs Soucieux de maintenir un haut degré de savoir-faire dans leurs divers domaines d’activités, Gérald et Daniel Bitschnau sont attentifs au développement de leurs collaborateurs et encouragent la formation continue. Ils mettent un point d’honneur à faire de leurs sociétés, des entreprises formatrices. Proposant de nombreux métiers au sein de leurs trois entreprises, ils assurent ainsi la formation de nombreux jeunes qui pour certains restent et font carrière chez eux. Les deux frères voient dans cette relève un autre atout. En effet, conscients que le temps de se retirer viendra un jour, déjà ils anticipent et mettent tout en œuvre pour un changement générationnel qui assurera à leur groupe la pérennité et la constance au niveau des valeurs qu’ils défendent. 297


Spécialiste en chauffage et sanitaire

Confort et économie d’énergie Un chauffage bien étudié et réalisé selon les règles permet confort et économies d’énergie. Avec les évolutions technologiques, environnementales et légales, les installations de chauffage ont beaucoup évoluées ces dernières années. Biner & Bitschnau dispose des compétences nécessaires pour l’installation de tous types de chauffage (mazout, gaz, bois) et s’est spécialisé dans les systèmes tels que le chauffage solaire thermique, les pompes à chaleur ou encore les chaudières à bois à pellets qui offrent des gains d’énergie très importants. Ces alternatives ont trouvé leur place et de plus en plus d’installations solaires en appoint d’un système traditionnel de mazout ou de gaz sont également mises en place. Les travaux de rénovation – une spécialité maison – peuvent être menés à bien sans inconvénient pour

298

Maîtrise ✚ fédérale

les résidents grâce aux trois chaufferies mobiles de l’entreprise qui se substituent à l’installation en cours de remplacement et permettent de garder eau chaude et chauffage quelle que soit la durée du chantier. Solutions innovantes – énergies nouvelles Les pompes à chaleur représentent aujourd’hui plus de 50% des installations neuves. Un rendement optimal est obtenu grâce à un couplage avec une installation solaire et un système de ventilation contrôlée. Gérald Bitschnau a obtenu récemment un diplôme de spécialiste en pompe à chaleur qui en fait un « partenaire GSP certifié » qui lui permet de conseiller encore mieux ses clients et à ces derniers d’obtenir des subventions pour leur nouvelle installation. Des économies substantielles sont possibles, de l’ordre de 20 et jusqu’à 50% lorsqu’on tend vers le label Minergie.


Le chauffage au bois, ressource locale, totalement naturelle et renouvelable, utilise comme combustible les bûches, pellets ou encore plaquettes. Un appoint au gaz, au mazout ou solaire reste possible en tout temps. Sollicité par des collectivités publiques ou des privés, Biner & Bitschnau a mis en place plusieurs installations dans la région récemment, notamment dans des écoles (Châteauneuf) et des bâtiments administratifs. Pour compléter la palette de l’offre, l’entreprise réalise également des installations de solaire thermique et photovoltaïque pour la production d’électricité.

Expérience et compétence pluridisciplinaire Doté de compétence pluridisciplinaire et forte de son expérience, Biner & Bitschnau est à même de conseiller architecte et maître d’œuvre pour leur proposer la solution la plus adaptée et la plus efficiente. Service d’entretien – économies jusqu’à 15% Biner & Bitschnau propose un service d’entretien et de révision annuelle de votre installation de production de chaleur et d’eau chaude sanitaire avec contrôle de la combustion. Ceci permet des économies substantielles tout en privilégiant le confort d’un fonctionnement sans problème. Le contrat d’entretien permet un checkup annuel effectué par ses monteurs spécialisés qui sont détenteurs d’un brevet fédéral. Les installations sous contrat bénéficient également d’une intervention 7 jours sur 7 en cas de besoin. Gérer son chauffage à distance Idéal pour les résidences secondaires, l’installation d’une application permettant de gérer son chauffage à distance s’applique à tous les types de chaudières. Par le biais d’une interface très facile à utiliser (SMS), on peut ainsi surveiller et enclencher son installation de chauffage à distance depuis son domicile avant son départ pour sa résidence secondaire. Il est ainsi possible de réaliser des économies substantielles, d’éviter une consommation inutile en cas d’absence et d’apprécier le confort dès l’arrivée. A l’heure de fêter ses 65 ans d’activité, l’entreprise redouble de dynamisme et se prépare au mieux pour relever les défis du futur.

Biner & Bitschnau

Pompe à chaleur. © Thierry Sermier

Chemin Saint-Hubert 9 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 40 80 info@binerbitschnau.ch • www.binerbitschnau.ch

299


Pour souffler le chaud et le froid 50 ans d’activité en 2021

© Thierry Sermier

Ventilation – confort et santé Le dimensionnement d’une installation de ventilation rigoureuse et réalisée dans les règles permet d’améliorer le confort et de garantir la santé des occupants. Avec l’amélioration continue de l’enveloppe des bâtiments, un renouvellement d’air par une ventilation contrôlée devient indispensable. Climaval SA cumule ces avantages pour ses clients. Elle étudie, fournit et installe des systèmes de ventilation et de climatisation. Elle procède aux études préalables si nécessaire et surtout, elle dispose d’un « savoir-faire » dans la fabrication de canaux de ventilation. En effet, son atelier lui permet de fabriquer toutes sortes de canaux quadratiques sur mesure. Grâce à cette souplesse, elle peut satisfaire une large clientèle composée de privés, de copropriétés d’immeubles, de commerces et d’industries. Très active en Valais central, elle propose un service spécialisé et en plein développement. Son succès doit beaucoup à son directeur technique, Christophe Bruchez, qui est entré dans la société comme apprenti en 1985 ! Grâce à son professionnalisme, ses compétences et l’amour du travail bien fait qu’il sait insuffler à ses équipes, la société doit toujours faire face à de très nombreuses sollicitations de la part des professionnels avec lesquels elle a noué, depuis des années, des liens basés sur la confiance. Ce lien fort avec les collaborateurs et les clients de Climaval SA est de bonne augure au moment de fêter en 2021, les cinquante années d’activité de la société. Synergies – compétences interdisciplinaires Biner & Bitschnau et Climaval SA sont vos partenaires en technique du bâtiment, capables de proposer aux architectes et maîtres d’œuvre des solutions clé en main intégrant les domaines des installations de climatisation, ventilation, sanitaire (CVS), ainsi que le chauffage. Cette 300

mise en commun de compétences s’affirme ainsi comme une source d’économie de coûts et de simplification pour les clients. Service d’entretien – qualité d’air et santé Votre système de ventilation doit faire l’objet d’un contrôle régulier pour garantir une qualité d’air irréprochable et assurer un environnement sain et sans danger pour la santé. Climaval SA propose ses services pour l’entretien de chaque installation. On assure ainsi la pérennité et le bon fonctionnement de l’installation, évitant des désagréments tels que des coûts énergétiques élevés, des problèmes de moisissure et d’humidité pouvant conduire par exemple à des odeurs désagréables. Climatisation industrielle ou de confort Climaval SA propose divers systèmes de climatisation. Elle permet de maintenir une température et hygrométrie régulière, de supprimer les facteurs de pollution de l’air, ce qui contribue au bien-être et à la santé des occupants.

Climaval SA

Chemin Saint-Hubert 15 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 70 92 info@climaval.ch • www.climaval.ch


« UNE APPROCHE DE CONSTRUCTEUR DANS UN CLIMAT DE CONFIANCE »

© Photos Thierry Sermier

la qualité au niveau de la construction et des finitions. D’une conception architecturale à la fois moderne et aboutie, la résidence correspond aux plus hautes exigences en matière de construction. Elle fait l’objet d’une attention toute particulière, en ce qui concerne notamment les normes sismiques. Les appartements sont largement dotés en équipements, tant au niveau de la planification des cuisines, des sanitaires, que des revêtements. Ceci permet une personnalisation optimale de chaque appartement au gré des acquéreurs. Si une large majorité des appartements a été vendue, deux sont encore disponibles mais ne devraient pas le rester longtemps vu la qualité esthétique du projet, l’emplacement de premier ordre et bien sûr le niveau de qualité offert.

Bitschnau & Fils Immobilier SA propose des projets où se rejoignent un savoir-faire et une approche constructeur avec une philosophie humaine dans un climat de confiance. Compétentes et complémentaires, les trois entités du groupe prennent en charge des projets où elles peuvent faire s’épanouir tout leur savoir-faire et une philosophie basée sur la rigueur et la confiance entre partenaires. Cette attention pour la qualité dans le respect des futurs résidents comme des voisins fait partie de la façon de travailler de la famille Bitschnau. « Chez nous, on travaille à l’ancienne, en confiance, la poignée de main a valeur de contrat. On ne construit généralement qu’une fois dans sa vie, c’est pourquoi nous devons être à l’écoute de nos clients, comprendre leurs soucis, leur offrir notre expérience et nos idées. Chaque client doit sentir qu’il est unique et au centre de nos préoccupations. » Zoom sur le dernier projet réalisé – RÉSIDENCE HESTIA Les deux résidences Hestia, en cours d’achèvement, sont chacune composées de 7 appartements, en PPE. Idéalement situées au cœur de Plan-Conthey, village calme et paisible à la qualité de vie incomparable, elles bénéficient d’un ensoleillement optimal et d’une situation privilégiée à proximité de toutes les commodités et à moins de 1,5 km de Sion, capitale économique du canton. Ce projet issu de la collaboration fructueuse avec le bureau d’architecte Grégoire Comina a été développé dans le même esprit cher à la famille Bitschnau. Comme elle en a l’habitude, une grande attention a été mise sur

Joseph Bitschnau & Fils Immobilier SA Chemin Saint-Hubert 9 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 40 05 info@bitschnau.ch • www.bitschnau.ch

301


ARTS & CUISINES SÀRL

Pour une cuisine hors du commun Arts & Cuisines Sàrl propose la réalisation de cuisines sur-mesure, de qualité, adaptée à tous les budgets. Dans son show-room de 600 m2, on découvre plus d’une vingtaine de modèles différents qui permet de faire un premier choix, choix qui s’affine grâce à la large palette de finitions à la carte. A ceci s’ajoutent les conseils de professionnels reconnus pour leur savoir-faire et leur longue expérience. Poussons la porte d’un espace qui donne envie de se faire plaisir !

Siematic SLX.

302


hottes ! En effet, elle a mis au point un système directement intégré sur la table de cuisson qui fait le même travail mais qui est totalement invisible. S’inspirer des tendances Etre à la pointe des tendances et des dernières nouveautés est primordial dans le métier de cuisiniste. Ainsi pour ne rien rater, l’équipe d’Arts & Cuisines se rend régulièrement dans des salons internationaux comme le Salon International du Meuble de Milan et consulte avec attention de nombreuses revues spécialisées pour des créations design intégrant des matériaux performants et novateurs. L’originalité et le sens du détail ont permis au fil des années à la société de se constituer une clientèle fidèle, dont un important réseau d’architectes. Une équipe aguerrie Xavier Cretton, directeur d’Arts & Cuisines, est maître ébéniste. Son métier et ses connaissances, il les met au service des cuisines qu’il pose, du sur-mesure pensé et étudié avec chaque client. Pour du neuf comme une rénovation, il gère l’intégralité du chantier et le prend totalement en charge en collaboration avec des artisans fidèles et fiables. Surveiller l’ouvrage et son bon déroulement fait également partie des prestations de la société. En amont, les clients ont rencontré une dessinatrice qui est également architecte d’intérieur. Elle a su les aiguiller vers le meilleur choix autant esthétique que pratique grâce à ses connaissances sans faille du domaine. Interlocutrice privilégiée, elle sait apporter la touche qui fait la différence et surtout elle permet à tous d’avoir une cuisine idéale où il fait bon vivre. Des marques de référence Arts & Cuisines propose de grandes marques de cuisines réputées comme Next125, Schüller ou encore La Cuisine Française. L’enseigne a également le privilège d’accueillir la présentation exclusive, en Valais, des tendances ultra-contemporaines de SieMatic avec sa nouvelle gamme SLX Pure. Ces cuisines de fabrication allemande sont connues pour l’excellence des matériaux utilisés et la robustesse de leurs meubles. Afin de répondre aux plus près à chaque demande de ses clients, la société présente également toutes les grandes marques les plus courantes en électroménager. Par ailleurs, elle est partenaire exclusif de Sub-Zero et Wolf auxquelles elle offre la plus grande exposition de Suisse romande dans son show-room. Toujours au fait des dernières nouveautés, Arts & Cuisines propose la marque Bora, qui innove, depuis de longues années, en matière de systèmes d’aspiration. Avec elle, finies les AVANT

Faire son choix, pas à pas Privilégier une qualité supérieure ne veut pas dire que les cuisines proposées ne sont accessibles qu’à une poignée de personnes, au contraire tous les budgets peuvent trouver ici de quoi réaliser un environnement unique. Dans tous les cas de figure, le cheminement est le même. L’architecte d’intérieur écoute et discute avec les clients et commence par les orienter vers les matériaux. Une fois le choix réalisé, elle s’appuie sur les plans ou les métrées et développe une première ébauche du projet sur papier afin de bien comprendre les attentes. Tout est pensé pour optimiser l’espace, le rendre pratique et avoir un agencement cohérent. Vient ensuite le temps d’un plan 3D qui donne une idée précise de ce qui a été choisi. Lisible et réaliste, il permet d’affiner la proposition et de la valider avant que ne démarrent les travaux. Arts & Cuisines offre également un suivi aprèsvente réactif et performant et propose une garantie de cinq ans sur l’électroménager.

Conception Tina Gaillard architecture d’intérieur.

APRÈS

Arts & Cuisines Sàrl Route du Levant 102 CH-1920 Martigny Tél. +41 27 722 55 30 info@arts-cuisines.ch www.arts-cuisines.ch

303


FRAMO SA

Créé pour moi – Made for me Avec plus de 40 ans d’expérience, FRAMO SA, situé à Romont dans le canton de Fribourg, est un partenaire idéal pour concevoir vos meubles de salle de bains, mais aussi vos solutions de rangements avec son large choix d’armoires et dressing. Grâce à une conception innovante et un processus de fabrication automatisé, elle réalise des produits à la demande, uniques et de grande qualité, dans un délai record. S’adressant à une clientèle suisse, caractérisée par un haut niveau d’exigence, elle développe continuellement de nouvelles lignes modulables en accord avec les dernières tendances. Avec FRAMO, tout devient alors possible. Rencontre avec Herbert Stadler, directeur de cette société aux compétences pointues, partenaire de Bien Vivre.

Colonia.

304


Unico.

Créativité Un coquillage photographié sur une plage en Normandie, un coucher de soleil sur les montagnes ou encore un chapeau balayé par le vent, flottant sur l’eau. C’est souvent avec un brin d’émotion et de nostalgie que vous vous remémorez vos vacances. Avec FRAMO, il est désormais possible d’immortaliser le souvenir de votre choix grâce à la gamme de meubles « Unico ». Vous devenez ainsi votre propre designer. L’entreprise se charge, en effet, de faire imprimer la photo désirée (pour autant que cette dernière soit en haute définition) sur du verre, et ce afin d’orner la face de votre meuble. Ainsi, chacune de vos matinées débutant dans la salle de bains sera bercée par un souvenir de vacances ou par un instant marquant de votre vie. Le site internet de FRAMO vous permet d’avoir un aperçu concret de cet objet, en y téléchargeant vos photos. Grâce à la possibilité de changer les faces quand vous le souhaitez, vous pouvez modifier vos photos ultérieurement.

Sur-mesure – made for me Lors de la conception de solutions de rangements tels que dressing et armoires ou lors de la création de meubles de salle de bains, FRAMO attache une attention toute particulière aux besoins et aux Herbert Stadler, Directeur Framo SA. attentes spécifiques de sa clientèle. Cette dernière sera alors conseillée de façon personnalisée par une équipe spécialisée. Chaque client peut alors concevoir l’objet de ses rêves, grâce à une large gamme de meubles déclinables en plus de 60 couleurs. Le design et l’élégance occupent une place prédominante chez FRAMO pour que formes et lignes se marient avec divers types de lavabos et une quarantaine de poignées à choix. A l’aide de logiciels de visualisation, une solution de rangement individualisée peut être proposée, et ceci même pour un espace étroit ou exigu. Vous avez un désir particulier, FRAMO le réalise pour vous.

Tendance : une forme élégante et incurvée qui rappelle une vague au cœur de l’océan.

Style.

305


Harmony.

Un engagement durable FRAMO met un point d’honneur à planifier de façon précise son processus de production et attache une grande importance à l’optimisation au quotidien des matériaux employés. Dans le but d’éviter le gaspillage des ressources, la découpe du bois est effectuée grâce à un dispositif informatique pointu permettant la maximalisation des composants utilisés. Ainsi, la quantité de déchets demeure minime et sert, quant à elle, à chauffer l’usine. Un savoir-faire helvétique Les meubles créés par FRAMO sont constitués essentiellement de bois suisse provenant de forêts gérées durablement. Dès leur réception, les panneaux en bois sont enregistrés et contrôlés automatiquement par le biais d’un système informatique performant. L’utilisation d’un bras mécanique robotisé permet d’effectuer un pré-tri. Cela offre non seulement un gain de temps précieux pour la production, mais également la souplesse et la réactivité pour répondre aux commandes parfois urgentes. L’ensemble du processus de production est ainsi largement automatisé. Une fabrication sur-mesure, répondant aux désirs de chaque client, est ainsi possible. Manufacture Pour chaque commande, l’assemblage se fait à la main, ce qui permet un contrôle de chaque meuble et de ses différents composants, avant emballage et livraison. Ils sont ensuite livrés par un transporteur partenaire. Une fois acheminés à leur destination, ils n’auront plus qu’à être installés. 306

Perla.


Service clients Chaque meuble est équipé de son propre code de fabrication. Grâce à ce numéro, les collaborateurs de FRAMO sont à même de savoir exactement quel produit a été installé chez vous, et peuvent, à l’aide des données informatiques précieusement sauvegardées, vous prodiguer des conseils spécifiques. Cela permet, en cas de besoin, d’organiser rapidement et avec compétence, une intervention dite de « service après-vente ». Proche de vous – visitez notre showroom Vous souhaitez découvrir cet univers alliant diversité et créativité ? L’entreprise se trouve à Romont, à 25 km de Fribourg et de Lausanne. Visitez son lieu d’exposition ! L’ensemble des collaborateurs se fera une joie de vous accueillir.

Horaires d’ouverture de notre exposition Lundi-mercredi Vendredi 08 h 00 – 12 h 00 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 17 h 00 13 h 30 – 16 h 00 Jeudi * Samedi * 08 h 00 – 12 h 00 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 20 h 00 Afin de vous accueillir de manière optimale, nous vous recommandons de fixer un rendez-vous pour votre visite. 026 651 96 51 • info@framo.ch * Les horaires du jeudi soir (à partir de 17 h 00) et du samedi matin sont uniquement sur rendez-vous.

Framo SA

La Maillarde • CH-1680 Romont Tél. +41 26 651 96 51 info@framo.ch • www.framo.ch

307


La Boutique Framo : une approche plus interactive « made for me », plus qu’un slogan, c’est une philosophie que FRAMO adopte au quotidien avec ses clients. Dernier né, de cette société novatrice résolument tournée vers l’avenir, le concept de la Boutique Framo, est dédié aux professionnels. Ainsi, depuis décembre 2018, revendeurs, architectes, entreprises générales ou encore promoteurs ont désormais la possibilité d’entrer dans le monde de la réalité virtuelle tout en bénéficiant des conseils et d’un suivi personnalisé d’un partenaire expert dans son secteur d’activité.

308


La Boutique Framo : un concept innovant Plutôt que de transformer un espace servant d’archives pour agrandir son exposition, Herbert Stadler, a fait le choix d’investir dans un concept innovant alliant modernité, nouvelles technologies, connaissances techniques et savoir-faire. Une réflexion qui s’inscrit dans sa volonté continue d’offrir davantage de possibilités à ses clients. La Boutique Framo, c’est un espace dédié aux professionnels dans lequel on retrouve une synergie de compétences et une approche plus interactive. Avec ce nouveau concept disponible depuis décembre 2018, FRAMO s’ouvre au monde de la digitalisation. La réalité virtuelle mais pas seulement Dans cet espace d’échanges et de discussions, tout est envisageable. Dans un premier temps, grâce à un équipement à la pointe, les professionnels de FRAMO peuvent directement projeter sur écrans les plans détaillés et faire les modifications ou annotations en temps réel. Une technologie qui va encore plus loin grâce à la réalité virtuelle qui permet sur un smartphone via un lien ou un QRCode de visionner en réel l’agencement d’une pièce. Les lunettes permettent quant à elles de se projeter à 360° dans la pièce comme si nous nous y trouvions vraiment. FRAMO s’est également doté d’une imprimante 3D afin d’offrir la possibilité à ses clients d’obtenir des prototypes des meubles spécifiques qu’ils pourraient obtenir. Conscient que le virtuel peut parfois être subjectif, FRAMO a su pallier à cet effet en intégrant à sa boutique de nombreux échantillons. Ainsi, le client peut utiliser ses sens basiques comme le toucher, l’ouïe, tout en intégrant ces notions à ce qu’il perçoit dans son projet virtuel. Une multitude de possibilités Pour chaque projet, l’essentiel est de trouver le bon équilibre entre l’aspect esthétique et le confort d’utilisation. Ce nouveau concept offre la possibilité d’être plus précis, plus technique et d’avoir une meilleure notion de l’espace pour le professionnel qui l’utilise. FRAMO joue un rôle très important de partenaire à chaque étape

du projet et propose une offre sur-mesure tout en étant très réactif. De l’avant-projet jusqu’à la réalisation, FRAMO met tout en œuvre pour être à l’écoute de son client, l’accompagne, le conseille et le guide dans ses choix. Plus la discussion commence tôt, plus la liberté de manœuvre est large. Diversité dans les coloris, les matières, les formes, …la réalité virtuelle amène également à des idées différentes, plus fantaisistes, plus osées et permet de contrôler, modifier, ou complètement repenser un projet initial afin qu’il corresponde parfaitement aux exigences les plus élevées.

309


GEPIMMO SA

Une équipe de professionnels expérimentés et diplômés Basée à Sion, GEPIMMO SA est active depuis 2015. Depuis elle n’a cessé de prendre de l’ampleur et d’étendre sa notoriété. Pour faire face aux nombreuses demandes qui lui sont confiées, Laurent Soguel, créateur de l’agence, a dû renforcer son équipe au fil des années. Professionnalisme, écoute et transparence, des valeurs essentielles à cette entreprise active dans tout le Valais romand. Portrait.

310


Une équipe expérimentée C’est pour offrir ses compétences en gestion de patrimoine immobilier aux particuliers, aux professionnels et également aux institutionnels que Laurent Soguel, gérant d’immeuble avec brevet fédéral, crée l’agence GEPIMMO SA. 2020, marque le cinquième anniversaire de celle-ci qui compte aujourd’hui 7 collaborateurs. Une équipe expérimentée qui l’accompagne au quotidien pour répondre aux diverses exigences de ses clients. Les personnes en charge de la gestion locative ont toutes des compétences techniques, juridiques et comptables confirmées. A ceci s’ajoutent des cours spécifiques menés auprès de l’UPSI qui certifient chacun de leur savoir-faire. Pour Laurent Soguel, le travail sur le terrain est très important pour appréhender la part sociale qui ne s’apprend pas à l’école. Une gestion du patrimoine globale GEPIMMO SA propose une large palette de prestations afin de répondre aux besoins aussi bien des particuliers que des institutionnels en matière d’industrie immobilière. Plusieurs activités sont couvertes : la gestion locative, l’administration de copropriétés et de copropriétés PPE, la mise en valeur d’objets locatifs grâce à une connaissance parfaite du marché local ainsi que le courtage et l’achatvente de biens immobiliers, aussi bien en plaine qu’en station. Présente essentiellement à Sion et ses environs, l’agence reste néanmoins très mobile et peut intervenir partout dans le Valais romand. Concernant les stations, à la différence de la plaine, elle ne s’occupe pas des locations. Pour un prix juste A ce panel de prestations vient s’ajouter l’estimation de biens immobiliers destinés à la vente, à l’achat ou à un financement bancaire. C’est un exercice difficile car la valeur doit être évaluée, dans tous les cas, au plus juste. Elle se fait en collaboration avec le client pour qu’il soit d’accord avec l’offre faite par GEPIMMO SA. Pour Laurent Soguel, « Il ne faut pas être des marchands de tapis ni surestimer un bien, on doit toujours être au plus proche de la réalité des marchés, faute de quoi rien ne se passe. Aujourd’hui, avec Internet, les clients font des simulations et ne comprennent pas que l’on puisse donner d’autres valeurs. C’est un souci car énormément de paramètres rentrent en ligne de compte et les sites ne donnent qu’un montant statistique. Nous, professionnels, savons tout prendre en compte. Notre avis et nos compétences ne sont pas là pour rien ! »

Ecoute, confiance et transparence L’immobilier met souvent en exergue une relation tripartite entre le vendeur et l’acquéreur ou le bailleur et le locataire. Le professionnel de l’immobilier doit satisfaire tout le monde. Ainsi ces professionnels de l’immobilier mettent tout en œuvre pour accompagner leurs clients au quotidien en instaurant une relation de confiance sur le long terme. Toujours à l’écoute et à l’affût, les collaborateurs de GEPIMMO SA sont soucieux de fournir un travail bien fait, tout en faisant preuve de la plus grande discrétion. Ici l’objectif principal est d’apporter conseils, expertise, solutions surmesure dans le seul but de satisfaire leur clientèle. Une grande capacité d’adaptation Avec une structure à taille humaine, GEPIMMO SA est à même de répondre aux nouvelles exigences d’un marché en constante évolution. Flexibilité, professionnalisme et capacité d’adaptation, autant de qualités que possède l’ensemble des collaborateurs. Ici, on parle 4 langues, un avantage certain pour traiter certains dossiers. Dans le même temps, GEPIMMO SA est capable de répondre aux besoins de nouveaux clients que sont les institutionnels grâce à ses compétences, juridiques, techniques, relationnelles... des atouts qui font grandir sa renommée depuis ses débuts.

GEPIMMO SA La gestion de votre patrimoine immobilier Rue Pré-Fleuri 5 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 324 42 00 • Mobile +41 79 815 14 03 info@gepimmo.ch • www.gepimmo.ch

311


VAL STORES SÀRL

L’expérience au service de la qualité L’entreprise Val Stores Sàrl fait partie du réseau Storio Groupe. Reconnue pour son professionnalisme, son savoir-faire et la qualité de ses prestations, elle a su au fil des années acquérir une réputation solide dans un univers en constante évolution. Profil d’une société résolument tournée vers l’avenir pour qui la satisfaction de ses clients est une priorité.

312


Particulièrement soucieux de sélectionner les meilleurs produits en fonction des exigences climatiques propres au Valais, Leila Sütterlin et Serge Richoz de Val Stores sont les interlocuteurs de choix en matière de protection et d’isolation.

Depuis plus de 25 ans au service de sa clientèle Fondée en 1994 et basée à Martigny, Val Stores est active dans tout le Valais ainsi que dans le Chablais. Forte de 25 ans d’expérience et de savoir-faire, elle a su évoluer au rythme d’un marché complexe en perpétuelle évolution pour devenir une entreprise appréciée pour la qualité d’exécution de ses prestations avec le soin du détail apporté à chacun de ses mandats. Avec une dizaine de collaborateurs à son service, elle est capable de répondre à toutes les demandes dans les domaines des volets, stores et pergolas. Entreprise formatrice, elle met un point d’honneur à partager ses connaissances et son savoir-faire afin de transmettre son expérience aux plus jeunes. La satisfaction client : une priorité Val Stores Sàrl est une entreprise pour qui le client est au cœur de chacune de ses priorités. A l’écoute des besoins, des envies et des questions, elle met tout en œuvre pour répondre avec professionnalisme en lui proposant un

service personnalisé et complet. Soucieuse de la fonctionnalité et de l’esthétisme des produits qu’elle propose, elle a fait le choix de mettre en avant le Swiss made et de privilégier les acteurs locaux. Consciente des enjeux et des problématiques de ce marché spécifique, chacun de ses collaborateurs suit régulièrement des cours et des formations dans le but de pouvoir proposer à sa clientèle une connaissance des dernières nouveautés et ainsi de toujours rester à la pointe de l’innovation. Des prestations de qualité De la fourniture, à la pose en passant par la réparation, l’entretien et la rénovation, Val Stores Sàrl offre des prestations riches et variées. Pour cette entreprise novatrice et dynamique, la qualité prime que ce soit dans l’exécution des tâches qui lui sont confiées ou dans les choix des produits qu’elle utilise. Stores intérieurs, stores extérieurs, volets roulants en alu et en bois, store de sécurité, store de terrasse, pergola, volets en aluminium (battants et coulissants) ou encore portes de garage, Val Stores offre une très large palette de modèles que chaque client peut découvrir dans son exposition. Elle est également un représentant du réseau Storio Groupe qui réunit de vrais professionnels qui choisissent les meilleurs matériaux en tenant compte des éléments climatiques actuels (vent, soleil, intempérie). La maison connectée Toujours à la pointe de l’innovation, Val Stores équipe désormais ces produits avec une motorisation compatible pour une activation à distance. Grâce à un boîtier, il est ensuite possible de connecter vos stores, lumière, portail, porte de garage, caméra, alarme et plus encore. Simplifiez-vous la vie et contrôler tous vos équipements domestiques où que vous soyez. Val Stores Sàrl

Av. du Grand-St-Bernard 99 CH-1920 Martigny Tél. +41 27 723 24 75 info@valstores.ch www.valstores.ch

313


SWISS FACILITIES

Miser sur des prestations de haute qualité En 2009, la fusion des compétences professionnelles, respectivement dans les domaines du management et des techniques du nettoyage, a permis à ses fondateurs MM. Raphaël Granger et Daniel Turin d’atteindre un degré élevé de compétences mises au service d’une clientèle exigeante. Dix années plus tard, Swiss Facilities est une entreprise reconnue, ayant forgé sa réputation par un haut niveau de qualité auprès de sa clientèle, qu’elle soit aussi bien privée, industrielle ou commerciale.

314


Le parti pris de l’excellence Swiss Facilities se démarque en mettant un point d’honneur à offrir à chacun de ses clients, particuliers comme sociétés, des travaux d’une qualité irréprochable en matière de nettoyage ou de parquets. Vous recherchez un partenaire de confiance pour le nettoyage, l’entretien et le suivi de vos biens immobiliers, de vos locaux commerciaux ? Un partenaire à l’écoute de vos besoins ? Swiss Facilities répond à vos attentes... Swiss Facilities ne vise rien de moins que l’excellence... Des services « sur-mesure » sont ainsi développés pour chaque situation. Swiss Facilities garantit de A jusqu’à Z l’entretien et le suivi de biens immobiliers, avec diligence et professionnalisme, aux meilleures conditions du marché. L’humain étant au cœur des préoccupations de leurs dirigeants, les 35 collaborateur(trice)s de Swiss Facilities bénéficient de formations continues. Par cet engagement et des conditions de travail attractives, la société peut compter sur la fidélité d’un grand nombre de collaborateur(trice)s.

Des normes très précises en matière de nettoyage et d’entretien Swiss Facilities ne collabore qu’avec des fournisseurs reconnus de grande qualité, assurant à ses mandants un service adapté, un support technique complet, ainsi qu’une traçabilité sans faille. Tous les équipements et méthodes de travail répondent aux normes actuelles de sécurité et de durabilité. Chaque prestation fournie par Swiss Facilities fait l’objet d’un suivi régulier et d’un rapport de contrôle établi selon la nature et la particularité de chaque mandat. Le nettoyage d’entretien consiste à effectuer des passages réguliers dans les locaux selon une fréquence déterminée, d’un commun accord avec le mandant. Le rythme des interventions est déterminé par la nature et l’intensité de l’utilisation des locaux. L’insuffisance d’entretien débouche inéluctablement sur une dégradation de la valeur de l’objet. En confiant un mandat d’entretien à Swiss Facilities, vous prolongerez non seulement la durée de vie de vos locaux, voire leur valeur vénale, mais vous vous éviterez de nombreuses préoccupations. 315


Les domaines d’applications en matière de nettoyage sont : • le nettoyage d’entretien (prestations à fréquences périodiques selon un cahier des charges désiré par le client) •  le nettoyage de fin de chantier (villas, immeubles, usines, commerces, tous types de bâtiments après construction) • le traitement de sols (application de dispersion de protection sur des revêtements synthétiques ou naturels, désinfection de sols textiles) • le bio-nettoyage (mise à blanc de plateformes de production dans les domaines pharmaceutiques et chimiques) • les travaux spéciaux (interventions d’accès difficiles, vitrages en hauteur, évacuation de déchets, décapage, etc...)

316


Installer un parquet ou une terrasse En parallèle, Swiss Facilities est également active dans les secteurs de revêtement de sols, notamment : • la fourniture et la pose collée ou flottante de sols en parquet ou stratifié • le ponçage et l’imprégnation de sols en parquet • la réparation de sols en parquet • l’entretien et l’huilage de sols en parquet et de terrasses en bois • la fourniture et la pose de terrasses en bois ou en matière synthétique (IPE, TECK, bois exotique, ...) • l’arrachage d’anciens sols et la préparation des supports pour réception d’un nouveau revêtement. L’aspect naturel du bois est à lui seul un chef d’œuvre ; au toucher, il est chaud et agréable... Il existe une énorme variété de gammes et de textures : massif, bois véritable et flottant, il vous est possible de combiner ses teintes et ses aspects à l’infini. Outre la création d’intérieurs de premiers choix, Swiss Facilities est également spécialisée dans le montage de terrasses « deck ». Vous l’aurez compris, faire appel à Swiss Facilities offre l’avantage de n’avoir qu’un seul interlocuteur professionnel permettant d’effectuer tous types de prestations de premier ordre.

Swiss Facilities

Chemin de la Millière 3A • Case postale 2 CH-1893 Muraz Tél. +41 24 471 92 32 • Fax +41 24 471 92 34 info@swissfacilities.com • www.swissfacilities.com

317


TOURISME

Un cadre de vie époustouflant

© Sion Fête du goût – HR@photo-genic.ch

319


INTERVIEW

DAMIAN CONSTANTIN

Directeur de Valais/Wallis Promotion

Fourmiller de projets pour toucher les sommets

Active dans de nombreux domaines allant du tourisme à l’éducation et la culture, Valais/Wallis Promotion multiplie la promotion d’actions et de projets à court, moyen et long terme qui ont pour but de toujours rendre plus attractifs le canton. L’organisation, fondée en 2013, met en valeur ces facettes les plus innovantes, tous secteurs confondus. Pour connaître son actualité, rencontre avec Damian Constantin, son directeur.

Aiguilles Rouges d’Arolla, Cervin, Aiguilles de la Tsa (devant le Cervin), Tête Blanche, Dent d’Herens, Les Bouquetins. © Valais/Wallis Promotion – Sedrik Nemeth

320

© Valais/Wallis Promotion – David Carlier


Quelle est la place du tourisme dans le Valais ? L’économie de notre canton est dépendante du tourisme. En 2016, l’Observatoire valaisan du tourisme a été mandaté par le canton pour réaliser une nouvelle analyse de l’importance du tourisme pour l’économie valaisanne. Résultat : la valeur ajoutée du tourisme représente 2,39 milliards de francs et offre 18,6% des emplois en Valais. La branche emploie près de 25 000 personnes. Le tourisme permet de maintenir la population et des activités économiques dans les vallées latérales. Le tourisme fait vivre de nombreux secteurs : l’hôtellerie, les remontées mécaniques, la culture, l’immobilier ou encore la restauration.

Le tourisme durable est aujourd’hui incontournable. Quels projets sont menés dans ce sens ? Répondant à la Stratégie énergétique 2050, le Valais vise un approvisionnement 100% renouvelable et indigène d’ici à 2060. Mais les initiatives durables existent depuis longtemps en Valais avec notamment les villages sans voitures comme Zermatt ou Saas-Fee. Saa-Fee a par exemple décidé en 1951 de rester une commune sans voiture. Depuis 2012, la station haut-valaisanne est même approvisionnée avec 100% d’énergie naturelle issue de l’énergie hydraulique du Valais. Le Valais, c’est LA terre d’énergie renouvelable avec ses barrages et avec son potentiel d’énergie solaire.

Quels sont ses points forts ? Les points forts du Valais sont le cadre de vie, une diversité de paysages et de cultures entre la plaine et la montagne, des sommets mythiques, les nombreux produits du terroir ou encore les possibilités d’activités que l’on peut pratiquer durant les 4 saisons. Nous avons la chance d’avoir des domaines skiables hauts en altitude ce qui garantit des conditions optimales pour la pratique des sports d’hiver. Nous profitons d’un ensoleillement exceptionnel avec 300 jours de soleil par an. Nous bénéficions aussi d’une longue tradition hôtelière et d’un sens certain de l’accueil.

Lac de Tseuzier. © Valais/Wallis Promotion – David Carlier

Œnotourisme. © Valais/Wallis Promotion – David Carlier

Comment un canton de montagnes se démarquet-il des autres en hiver comme en été ? Par sa diversité, son accessibilité et la qualité de ses produits et ses services. Par les conditions d’ensoleillement et d’enneigement citées ci-dessus. Depuis l’hiver dernier, vous pouvez skier avec un seul abonnement dans toutes les stations valaisannes grâce à l’offre Ski Safari mise sur pied par Valais/Wallis Promotion en collaboration avec ses partenaires. L’offre d’activités est importante tout au long de l’année. Par exemple, le Valais compte 8000 km de sentiers de randonnées. C’est un véritable paradis pour les randonneurs et pour les amoureux de la nature en général.

Barrage de la Grande Dixence. © Valais/Wallis Promotion – Alban Mathieu

321


Val Ferret. © Valais/Wallis Promotion – Yves Garneau

Ski et Snowboard à Aletsch. © Valais/Wallis Promotion – Frédéric Huber

Quels sont les grands chantiers mis en œuvre ou à venir prochainement ? On peut citer le projet du siècle ÖV Hub à Fiesch. Ce nouveau centre de transports publics a été créé pour 45 millions de francs. Trains, bus et téléphérique se retrouvent sous un même toit. Le projet accueille de nouvelles installations comme la gare pour le Matterhorn Gotthard Bahn, la télécabine dix places d’Aletsch Bahnen AG qui permet de rejoindre Fiescheralp et un terminal de bus. La mise en service est prévue le 7 décembre 2019. D’autres projets d’envergure sont dans le pipeline : L’Apine Crossing, la nouvelle télécabine entre le Petit Cervin et Testa Grigia, permettra dès 2021 de relier Zermatt et Breuil-Cervinia (IT) en télécabine. Toujours en ce qui concerne les transports, il y a également un projet de liaison plaine-montagne entre Sion et Veysonnaz. D’ici un peu plus de deux ans, si tout se passe comme prévu, on pourra rejoindre Veysonnaz depuis la gare de Sion en seulement une quinzaine de minutes. Du côté des hébergements, le Swisspeak Resorts s’implante de plus en plus en Valais. Après Vercorin et Zinal, des projets pourraient voir le jour à Champéry, Morgins ou encore Anzère. Au niveau culturel et terroir local, que proposez-vous aux visiteurs ? En 2019, nous avons collaboré sur des événements d’envergure avec nos partenaires Culture Valais et l’Interprofession des fruits et légumes du Valais. Le 26 juillet, le Valais a déplacé les montagnes au cœur de Vevey pour la Fête des Vignerons lors de la journée cantonale

Wellness Bella-Tola. © Valais/Wallis Promotion – Pascal Gertschen

valaisanne. Plus de 50 000 visiteurs ont assisté à cette journée durant laquelle la culture et les produits du terroir valaisans ont eu une énorme visibilité. Le Valais a montré plusieurs de ses facettes entre tradition et modernité. Cela a également été le cas lors de la Fête fédérale des musiques populaires qui s’est déroulée en septembre à Crans-Montana. Lors de cette fête, la culture et les produits du terroir ont aussi profité d’une magnifique vitrine. Comment s’organise le travail de promotion du Valais à l’International ? Le travail de promotion à l’étranger se fait en collaboration avec Suisse Tourisme et Matterhorn Region AG (MRAG). Avec Suisse Tourisme, nous collaborons sur des campagnes et dans l’accueil de journalistes étrangers qui viennent visiter notre canton dans le cadre de voyages de presse individuels ou de groupe. Pour ce qui est de la MRAG, il s’agit d’un centre de compétences dont les prestations sont à la disposition des entreprises désireuses de commercialiser, distribuer et vendre des produits et services valaisans sur 10 marchés lointains. En 2019, la MRAG a vendu des prestations de 11 partenaires valaisans.

Valais/Wallis Promotion

Fête des Vignerons. © Valais/Wallis Promotion – Tamara Berger

322

Rue Pré-Fleuri 6 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 35 90 info@valais.ch • www.valais.ch


Votre excursion dans le Val de Bagnes Aux origines de la raclette

© verbier.ch/ Melody Sky

Votre expérience «clé en main» carpostal.ch/bagnes

En partenariat avec:


PÉTROLE-CARBONA SA

Une entreprise valaisanne au service des Valaisans Depuis plus de 60 ans, Pétrole-Carbona SA est spécialisée dans la livraison de mazout, benzine et diesel. Forte d’une clientèle qui lui est fidèle et qui a entière confiance en ses services, elle propose également un département de révision de citernes. Exclusivement composée de valaisans, son équipe de 26 collaborateurs met tout en œuvre, au quotidien, pour servir les particuliers comme les entreprises qui font appel à ses compétences.

324


Jean-Hugues Boulnoix.

L’équipe administrative Pétrole-Carbona SA / Citerna SA.

Une histoire qui se compte en décennies Carbona SA est fondée en 1956 par Emile Felley, son beau-fils Roger Diethelm reprend les rênes de la société en 1970. De son côté Pétrole-Distribution SA prend son origine en 1964 dans l’organisation de Coop Valais Combustible sous la houlette de André Théoduloz puis de Serge Ramuz. Pendant toutes ces années, point commun à chacune : contribuer au développement économique du Valais. Fortes de leurs expériences respectives, en 2009, les deux sociétés fusionnent pour devenir Pétrole-Carbona SA. Pour renforcer sa présence sur le marché des combustibles, l’entreprise se développe en reprenant Piota SA en 2017, en s’associant en 2018 avec Citerna Ardon SA et en intégrant en 2019 les activités de Vergères & Fontannaz. Elle compte aujourd’hui, au total, 26 employés, tous dévoués à leur société et soucieux d’apporter un service parfait à une clientèle fidèle.

Une qualité de services hors-pair Le service à la clientèle représente un élément crucial de la réussite de Pétrole-Carbona SA. Loin des sociétés qui connaissent un turn-over incessant de personnel, ici les employés sont fidèles et nombreux sont ceux présents depuis plusieurs décennies ! Les clients sont particulièrement sensibles à cet esprit de famille qui règne dans la société. « Vous pouvez demander à mon chauffeur de venir me livrer, il sait où sont les clés, je le laisse faire, j’ai entière confiance » est une phrase que Jean-Hugues Boulnoix, directeur de l’entreprise, entend régulièrement et qui le touche spécialement. Grâce à sa flotte de 7 camions et 4 remorques, les chauffeurs sillonnent le Valais romand et le Chablais vaudois, 6 jours sur 7 de Noël à Pâques et 5 jours le reste de l’année. Réactive et flexible, sous 24 heures maximum, Pétrole-Carbona SA s’engage à livrer ses clients et tout mettre en œuvre, au plus vite, quand ces derniers se trouvent en panne sèche. Autre atout de la société, son site internet sur lequel elle met à jour régulièrement les tendances et les cours du marché pour que chacun sache exactement la situation au jour où il commande. 325


Un véhicule spécial pour les livraisons alpines.

Une large gamme de produits Installée à Conthey, Pétrole-Carbona SA est active dans la vente en gros et au détail d’huile de chauffage, de diesel et d’essence. Son importante capacité de stockage lui donne toute la souplesse nécessaire pour un approvisionnement rapide, efficace et à des prix intéressants ! Ainsi entreprises comme particuliers font appel à ses services pour être livrés en huile de chauffage extra-légère ou éco, plus respectueuse de l’environnement, en diesel qualité hiver ou polaire, adaptée aux grands froids et pour finir en essence SP95.

Un véhicule spécial pour les livraisons alpines.

326

Une synergie gagnante S’approchant de la retraite, Pascal Clemenzo, propriétaire de Citerna Ardon SA, s’inquiète de ne trouver aucun repreneur alors que depuis bientôt 50 années, il a entretenu nombre de citernes et peut compter sur une fidèle clientèle. Quand il en parle à son ami, Jean-Hugues Boulnoix, directeur de Pétrole-Carbona SA, en 2017, aussitôt ce dernier voit là une belle opportunité pour sa société qui n’offre pas ce service. Une année plus tard, en juillet 2018, les deux entités s’associent. Un binôme gagnant puisque d’une part la pérennité de l’activité est assurée et d’autre part ce nouvel atout s’impose comme une synergie gagnante.


La révision de citernes, une nouvelle corde à son arc Grâce à Citerna Ardon SA, société certifiée ISO pour la qualité et l’environnement ainsi que pour la santé et la sécurité au travail et labellisée Valais Excellence, Pétrole-Carbona SA s’offre une plus-value pour les services à sa clientèle. Les deux activités sont totalement complémentaires et permettent à tous de trouver en un seul lieu un même interlocuteur pour la gestion complète de son chauffage. Grâce à un suivi installé depuis longtemps, elle peut informer les clients des travaux à prévoir et ainsi organiser au mieux avec eux l’intervention. Installation, entretien, réparation ou encore rem-

placement, toutes les facettes du métier sont à la carte ! Aujourd’hui, les équipes, qui interviennent dans tout le Valais, sont d’autant plus sollicitées que l’obligation de passer à l’Eco en 2023 oblige chacun à faire modifier sa citerne. Dans la juste continuité de la philosophie de Pétrole-Carbona SA, Citerna Ardon SA a pour ambition première de satisfaire le plus grand nombre en exécutant les travaux dans les règles de l’art et en conformité avec la législation actuelle. Mazout Eco, le futur de demain Soucieuse de l’impact écologique, Pétrole-Carbona SA propose depuis quelques années déjà l’huile de chauffage « Eco », plus respectueuse de l’environnement. La demande ne fait qu’augmenter puisque dès juin 2023, plus aucune autre ne sera tolérée aux vues de la législation. Les citernes devant être adaptées à ce combustible, la société invite chacun de ses clients, qui n’a pas encore anticipé les travaux, à les réaliser en proposant les compétences de Citerna Ardon SA. Savoir conseiller, aiguiller, préparer à cette transformation, qui demande un investissement financier, fait également partie des services de la société.

Pétrole-Carbona SA

Christian Gay-Crosier : 30 années de fidélité.

Case postale 313 • Place de la Gare 1 CH-1964 Conthey Tél. +41 27 346 52 00 info@petrole-carbona.ch • www.petrole-carbona.ch

327


Pour tout savoir de l’art de manier un drone Vous êtes un amateur qui aimerait avoir des bases pour piloter son drone ? Vous êtes passionné et souhaitez devenir un professionnel de l’appareil volant ? Fly & Film à Monthey vous propose des formations en adéquation avec vos attentes. Son équipe de professionnels va vous montrer les bases des maniements comme vous informer des lois et obligations en vigueur pour ne commettre aucun impair ! Envie de vous faire plaisir ? C’est par ici que cela se passe…

328


Un projet mûri et réfléchi En 2015, le projet de créer une école spécialisée dans l’apprentissage du maniement d’un drone fait son chemin chez plusieurs spécialistes. Leur but est de former tout autant les néophytes, qui souhaitent juste s’amuser, que ceux qui veulent l’utiliser à des buts professionnels. En 2016, Fly & Film prend son élan et 40 instructeurs proposent des formations adaptées. Elle est alors la seule école de Suisse romande à offrir tout autant une approche pratique que théorique. Rapidement, la société est sollicitée par un grand nombre car elle informe également chaque usager des lois en vigueur et de ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire avec un drone !

Les enseignements proposés En seulement 10 ans, le drone est devenu incontournable. Cadeau pour faire plaisir à un proche ou objet servant à des usages variés dans les domaines de la photographie, de l’armée, de la publicité, de l’agriculture... On ne peut plus compter sans lui. Pour l’utiliser au mieux, Fly & Film propose trois options d’enseignement toutes menées par des professionnels aguerris. « Intro » permet d’apprendre les bases du pilotage et de connaître les principales normes légales. Elle s’adresse plus spécialement à ceux qui veulent s’amuser en respectant les lois. La partie théorique se fait via E-learning et la pratique sur une ½ journée de 3 heures. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, « Advanced » permet de passer au stade supérieur. Destinée aux personnes désireuses d’élargir leurs connaissances et d’avoir une maîtrise parfaite du pilotage et des usages à respecter, elle est également sollicitée par les professionnels qui voudraient développer une activité autour du drone. Pointue, elle demande plusieurs jours d’exercices toujours encadrés par un instructeur reconnu. Le cours se clôture par un examen théorique et pratique pour certifier le niveau. Pour finir, les personnes ayant réussi « Advanced » peuvent prétendre à suivre « Pro » qui leur permet d’utiliser des engins d’un poids supérieur à 30 kilos qui nécessitent obligatoirement une formation en école. La partie théorique approfondit les connaissances acquises et structure les processus opérationnels pour réaliser des opérations UAV (unmanned aerial vehicle) en toute sécurité et réduire les risques associés à ce genre de missions. Un certificat est alors délivré à l’issue du cours théorique.

Tout ce que vous devez savoir Le drone, cet appareil encore méconnu il y a seulement une décennie, est aujourd’hui familier. Les technologies l’entourant ont connu et connaissent des progressions d’une rapidité hors du commun car nombre ont compris les enjeux qui se cachent derrière cette drôle de machine volante. Ainsi, dans le Tessin, on l’utilise déjà pour la livraison d’organes. Le drone sauve des vies ! Dans le même temps, il est en passe de devenir un allié des agriculteurs en proposant des solutions uniques pour les épandages. De leur côté, les photographes ne peuvent plus faire sans, les images aériennes qu’ils permettent de réaliser sont toujours spectaculaires. Sans vouloir aller aussi loin dans son usage, les néophytes l’apprécient également pour son côté ludique. Mais c’est là que peuvent survenir de graves problèmes devant leurs méconnaissances théoriques et pratiques. Suivre une formation de quel degré qu’elle soit est indispensable car l’évolution de l’usage des drones est entourée de nombreuses lois qu’il faut maîtriser pour ne pas se voir amender ou plus ! Pour ces raisons, les FNAC, par exemple, préconisent ces formations à chaque nouvel acheteur. Combien sont-ils à savoir qu’au-delà de 500 grammes voire 250 grammes, l’appareil doit être enregistré auprès de l’OFAC (Office fédéral de l’aviation civile), qu’il doit absolument être assuré ou encore qu’il y a des droits à respecter pour les vols et survols ? Trop peu ! Fly & Film est donc un passage obligatoire pour tous les amateurs et ce, quel que soit leur niveau.

Fly & Film SA

Route de la Digue 8 • CH-1870 Monthey Tél. +41 27 456 23 59 info@fly-and-film.com • www.fly-and-film.com

329


Pour un épandage raisonné et raisonnable Alors que le drone faisait déjà des émules du côté des photographes et autres amateurs d’appareils volants, l’idée de développer ses potentiels a fait son chemin du côté de Monthey. Pourquoi ne pas l’utiliser dans d’autres buts comme l’épandage, par exemple ? Cette question, Aleksandr Makarov se l’ait posée et a travaillé de concert avec des institutions comme l’Agroscope pour aller au bout du projet. Aujourd’hui, AgroFly propose un système révolutionnaire qui allie praticité et économie.

330


Une idée novatrice Déjà fort du succès de l’entreprise partenaire Fly & Film, Aleksandr Makarov souhaite développer un projet qu’il a dans la tête depuis quelques temps déjà : offrir aux professionnels de l’agriculture des solutions révolutionnaires pour leur épandage. Pour ce faire, naît en 2017, AgroFly, qui propose un système innovant avec un pulvérisateur agricole de haute précision mû par une plateforme volante de type drone alors que jusque là le contraire était appliqué. Ce concept revisite, alors, complètement ce qui existe. Précurseur en Europe, le projet a été pensé en collaboration avec des entreprises spécialisées dans la chimie et avec Agroscope pour qu’ils répondent spécifiquement à chaque besoin en fonction des cultures et de l’emplacement des terrains. Plus écologique que l’hélicoptère, rapidement il fait des émules qui ont plusieurs options à choix pour l’utiliser. Un système breveté qui fait rimer écologie et économie Utiliser un drone pour son épandage présente de nombreux avantages par rapport à l’usage de l’hélicoptère. Sur un plan écologique, la différence est importante puisque le premier fonctionne à l’électricité tandis que le second marche à l’essence. Mais ce n’est pas là sa seule qualité. En effet, le drone permet d’affiner la manœuvre est de déposer les produits exactement là où ils doivent l’être. L’économie réalisée grâce à cette précision permet d’utiliser 3 à 4 fois moins de produits qu’avec un épandage à l’atomiseur. A ceci s’ajoute la fin des dérives et des propagations sur d’autres cultures. Autre point fort financier, le temps. En effet, là où 6 à 8 personnes, à la journée, sont nécessaires pour traiter quelques hectares de terrain, le drone met environ 2 h 30 et ce, quelle que soit la raideur de la pente ! Autre de ses atouts, depuis 2018, l’épandage par drone est considéré comme un traitement au sol et permet ainsi d’accéder à tous les terrains ce qui n’est pas possible avec d’autres engins volants. Les qualités du drone ne sont donc plus à prouver et pour rajouter à celles-ci, le système développé par AgroFly, unique en Suisse et en Europe, a été réfléchi directement par rapport aux besoins des utilisateurs. Du sur-mesure qui répond à toutes leurs attentes. Forte de ce procédé unique, la société a breveté son invention.

Les différentes options à la carte Ce système d’épandage étant aussi écologique qu’économique, ils sont nombreux à vouloir en faire usage. Pour cela, deux options sont proposées par AgroFly soit faire appel à leurs services et organiser avec eux le travail à réaliser soit se former et acquérir son propre matériel. Dans le premier cas, un spécialiste se rend sur le terrain pour analyser les besoins et apporter son expertise au client. De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour un travail précis et parfait comme les zones d’atterrissage qui sont nécessaires pour la sécurité et la mise en place. Avec un drone pesant dans les 40 kilos, l’autonomie de la batterie est d’environ 20 minutes d’où l’importance d’avoir un espace pratique pour pouvoir la changer au fil du travail. Le jour J, la mission est réalisée par un des 6 pilotes spécialisés que compte l’entreprise car on l’aura compris la maîtrise doit être parfaite. Autre solution envisageable pour les professionnels de la terre : réaliser euxmêmes leur épandage. En effet, il leur faudra libérer du temps mais ils peuvent suivre une formation en plusieurs étapes, au sein de Fly & Film à Monthey, où ils apprendront tout autant le maniement que les lois qui entourent les drones et seront formés plus spécifiquement au travail à la machine. Très encadrée, ce dernier leur permettra d’obtenir une licence aviation qui leur donnera le droit de piloter et d’épandre avec ce système d’exploitation. Dans les deux cas de figure, le professionnel y est gagnant, raison pour laquelle ils sont de plus en plus nombreux à faire appel aux services d’AgroFly qui voit sa clientèle tripler chaque année depuis son lancement !

AgroFly SA

Route de la Digue 8 • CH-1870 Monthey Tél. département commercial : +41 27 552 01 28 info@agrofly.aero • www.agrofly.ch

331


TMR SA : OCTOFER

POUR SAVOIR OÙ L’ON VA, IL FAUT SAVOIR D’OÙ L’ON VIENT Transporteur incontournables valaisan, TMR SA s’est établit en tant que centre d’expertise des révisions de bogies à crémaillère auprès d’une clientèle internationale. 2018, marque un tournant pour cette entreprise leader sur son marché avec l’inauguration de son tout nouveau centre multifonctionnel à Martigny : OCTOFER. Un centre de compétences qui lui permet de pouvoir répondre aux besoins d’une clientèle toujours plus importante. Zoom sur une structure qui s’ouvre à l’avenir.

332


TMR SA EN CHIFFRES (2018)

Issu de la fusion des entités Martigny-Châtelard et Martigny-Orsières, TMR c’est l’exploitation d’un réseau complet de mobilité durable, une large palette de services de camionnage, un bureau d’ingénierie de génie ferroviaire à la pointe de la technologie, une agence de voyages et un nouvel atelier industriel de révision de bogies. Esprit pionner, savoir-faire spécifiques, qualité d’exécution, depuis plus d’un siècle TMR met tout en œuvre pour répondre aux besoins de ses clients avec passion, professionnalisme et attachement à sa région de desserte.

OCTOFER : QU’EST-CE QUE C’EST ?

223 collaborateurs 46 millions de chiffre d’affaires 4 rames Mont-Blanc Express 336 817 voyageurs Mont-Blanc Express 25,78 km de voies ferrées normales 18,84 km de voies ferrées métriques 20 camions 46 véhicules voyageurs (cars, bus, navettes) 2 351 912 kilomètres routiers parcourus 27 000 heures de maintenance sur véhicules ferroviaires et révision de bogies 6000 heures de maintenance sur véhicules routiers

Face à la croissance importante de la demande et des missions qui lui sont confiées en matière de révision de bogies à crémaillère, TMR SA a fait le choix de s’ouvrir à l’avenir avec la création d’un centre de compétence à Martigny : Octofer. Un investissement de 18 millions de francs pour une halle de 11 000 m² entièrement dédiée à ses activités de maintenance ferroviaire. Octofer, c’est des infrastructures modernes et performantes pour ce centre qui peut se targuer d’être l’unique au monde à offrir ces connaissances et compétences dans ce domaine parmi l’ensemble des exploitants ferroviaires. Cet atelier industriel s’inscrit dans la vision novatrice de TMR SA qui souhaite développer son pôle de compétences afin d’être capable d’anticiper les prochains changements et défis de l’industrie ferroviaire tout en marquant son indépendance.

333


UN PÔLE DE COMPÉTENCES UNIQUE ET PERFORMANT Dirigé par le responsable de la maintenance des bogies, au bénéfice de trois décennies d’expérience, la halle Octofer, c’est une équipe de 16 collaborateurs dont 3 apprentis en polymécanicien spécialisés et passionnés par leur métier. Expertise et révision de bogies et de leurs composants, pré-lavage, démontage, expertise et essais non destructifs, peinture, assemblage et usinage de roues et d’essieux-axes ou encore remontage des bogies et essais dimensionnels sous charge, cet atelier ferroviaire centralise l’ensemble des opérations pour la révision de bogies au sein d’une même structure. Ici, des décennies de savoir-faire et de compétences se côtoient au quotidien pour offrir un service sur-mesure pour chaque mandat. En effet, les différentes lignes à crémaillère sont toutes uniques et possèdent leur propre géométrie ainsi que matériel roulant. Une réalité qui nécessite une approche personnalisée à chaque étape. Ces locaux permettent à TMR d’être capable de répondre à ses propres besoins mais également à ce d’autres acteurs de l’industrie régionale, nationale et même internationale.

L’HUMAIN, CAPITAL FONDAMENTAL La force d’une entreprise réside avant tout dans ses collaborateurs et ce qu’elle met en place pour leur offrir la meilleure politique sociale possible. TMR en a fait une de ses principales préoccupations et accorde une très grande importance au facteur humain de sa société. L’équipe de l’atelier Octofer ne connaît aucune fluctuation. Une tendance qui s’explique par la volonté de ses dirigeants de faire de cet atelier, un espace de travail qui mise sur une liberté artisanale importante, des missions 334


2018

QUELQUES DATES CLÉS…

Inauguration de l’atelier industriel Octofer à Martigny

2000

1996 Inauguration du premier matériel interpénétrable F-CH de la série Z800 ➞ MC se qualifie en tant que seule unité de révision des bogies à crémaillère pour la SNCF sur la ligne St-Gervais-Le Fayet-Martigny

Fondation de la société Transports Martigny et Régions TMR

2010 1998 1964 Révision interne de tous les bogies et ponts à crémaillère opérés chez MC (soc. Martigny-Châtelard)

MC devient la seule unité de révision pour la totalité des bogies à crémaillère à voie métrique en France

TMR prend pied sur le marché de la révision des bogies et ponts à crémaillère à voie métrique en Suisse et à l’étranger

de travail intéressantes, une autonomie dans l’organisation du travail ou encore des prestations sociales à la hauteur de notre époque. Une ambiance chaleureuse et conviviale où les rapports entre les quelques supérieurs et l’ensemble de l’équipe sont fluides et accessibles. Chaque collaborateur bénéficie d’une motivation à la qualification continue et la transmission de savoir-faire est assurée à travers l’embauche d’apprentis qui sont intégrés dans le processus de création de valeurs en fonction de leurs savoirs et capacités. Aujourd’hui, au nombre de trois le nombre des apprentis devrait passer à huit à partir de 2022.

DE NOMBREUSES RÉFÉRENCES ET CERTIFICATIONS GAGES DE NOTRE EXPERTISE Au-delà de combler et répondre à ses propres besoins, aux besoins de ses clients nationaux, TMR est également le seul prestataire à intervenir sur le marché français des lignes à crémaillère. Certifié SCNF, elle gère l’ensemble des mandats concernant les bogies de celle-ci depuis 1998. Également accrédité par le EPSF (Etablissement public de sécurité ferroviaire), TMR s’est vu confier de nombreuses missions sur le territoire français, avec des clients comme le Puy-De-Dôme, la Cie du Mont-Blanc, CFP, CFBS, ou encore le Semitan Nantes et le Transdev Rhône Express. Elle a récemment remporté un contrat avec Keolis Lyon Metro C, un mandat de grande envergure qui confirme la notoriété acquise au fil des ans par cette société qui mise sur un rapport de confiance mutuelle, bâti sur une qualité d’exécution exceptionnelle et une compétitivité éprouvée. Gage de qualité supplémentaire, TMR a vu ses engagements en faveur de l’impact de ses activités en matière d’environnement, de sécurité et de tourisme couronnés par plusieurs certifications : ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001, Valais Excellence et Label QQQ Suisse Tourisme.

TMR SA

Rue de la Poste 3 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 721 68 40 info@tmrsa.ch • www.tmrsa.ch

335


2020

e g a y o v e L L N E C S A

E N N SATIO -Blanc

Mont u a e c Fa

2020, marque la 6e saison de VerticAlp Emosson. Une saison riche en sensations avec de nombreuses nouveautés à découvrir. Situé au cœur de l’Espace Mont-Blanc dans la Vallée du Trient, c’est un panorama à couper le souffle qui attend chaque visiteur. Un emplacement idéal à la frontière franco-suisse entre Martigny et Chamonix, des attractions uniques, des événements ludiques, des offres adaptées, une multitude d’activités pédestres… Zoom sur ce parc touristique haut en couleur qui fait le bonheur de tous, petits et des grands.

336


Au sommet du spectaculaire VerticAlp Emosson vous emmène au sommet du spectaculaire barrage d’Emosson, deuxième plus importante retenue d’eau de Suisse. Grâce à trois installations sur rails uniques en leur genre le funiculaire à deux cabines, un des plus raide au monde, le train panoramique et le mini-funiculaire vous débarquerez à 1 965 m d’altitude, face à un spectacle époustouflant. Lieu de départ de nombreux sentiers balisés, ici, place à la nature et à la découverte d’un site naturel remarquable.

Barrage d’Emosson 1930 m MINIFUNIC Pied du barrage

VERTICALP INFO

Les Montuires 1825 m

TRAIN PANORAMIQUE

VERTICALP CAFÉ

EXPO VILLAGE DES BRANCHÉS

Finhaut 1224 m

FUNICULAIRE DU CHÂTELARD

Chamonix

Le Châtelard (VS) 1125 m

Genève Courmayeur

Le Châtelard - Frontière

VERTICALP RÉCEPTION

Martigny Aoste


Partez à la découverte d’un site enchanteur DES LIEUX DE DÉTENTE AUX MONTUIRES, LE VERTICALP CAFÉ, LE VILLAGE DES BRANCHÉS, LA GALERIE

Aux Montuires, faîtes une pause inoubliable. Régalez-vous en famille ou entre amis des saveurs locales au Verticalp Café, profitez des espaces dédiés aux plus jeunes et d’autres installations ludiques, dans un environnement enchanteur. DÉCOUVREZ

Goutez à une cuisine élaborée avec de Vivez une expérience zen en pleine Découvrez un village végétal, un délicieux produits du terroir, en toute nature, dans l’univers magique des parcours féérique avec divers ateliers convivialité, avec une vue incroyable. «Branchés des Montuires». créatifs au milieu de cabanes et sculptures en branches tressées.

VISITEZ LA GALERIE ET L’EXPOSITION «LA BELLE ÉPOQUE»

UN LIEU D’EXCEPTION POUR VOS ÉVÈNEMENTS D’ENTREPRISE OU PRIVÉS

Faîtes une halte vers le départ du train panoramique et découvrez une exposition gratuite d’une collection de balances anciennes, de la première moitié du 20ème siècle, des marques «Berkel» et «Busch».

Besoin d’un lieu de réception, envie d’une sortie unique, dans un cadre enchanteur ? Le funiculaire et l’ensemble des lieux peut être privatisé pour des groupes de 30 à 200 personnes. Plus d’info: +41 27 769 11 11 - info@verticalp-emosson.ch

338


vibrez avec Verticalp PROFITEZ D’UNE SAISON CULTRELLE ET ARTISTIQUE RICHE EN ÉVÉNEMENTS

Tout au long de la saison, animations, ateliers, concerts, conférences, soirées à thèmes conviviales, sans oublier le mémorable CosmoJazz Festival, tout est pensé pour répondre à toutes les envies. PARTAGEZ

SAMEDI

TOUS LES SAMEDIS

TOUS LES VENDREDIS

100ème ANNIVERSAIRE DU FUNICULAIRE

SPECTACLE «LA DANSE DES BRANCHÉS» *

VERTIC’ CONCERT *

» Journée spéciale » Concert d’exception » Animations, restauration

» Spectacle féérique chaque Samedi dès 15h au village des Branchés

» Concert en plein air chaque Vendredi dès 16h30 * Uniquement en cas de beau temps.

11 JUILLET

11 JUILLET 12 SEPT.

17JUILLET 18 SEPT.

Pour tout savoir sur les évenements, rendez-vous sur Facebook.com/verticalpemosson et Verticalp-emosson.ch DIMANCHE

SAMEDI

COSMOJAZZ FESTIVAL

FÊTE DE L’ÊTRE

» Concerts gratuits à Emosson

» Concerts, conférences, ateliers collectifs adultes & enfants, animations...

26

12 SEPTEMBRE

JUILLET

venir à VERTICALP EMOSSON SUISSE

BERNE ZURICH

LAUSANNE

Dates d’ouverture

> ACCESSIBILITÉ VIÈGE SION

GENÈVE LYON PARIS

FINHAUT ANNECY

FRANCE

CHAMONIX

MARTIGNY

Le Châtelard VS AOSTE

ITALIE

ALBERTVILLE CHAMBÉRY GRENOBLE MARSEILLE

TOUS LES JOURS DE 9H À 17H55 du Samedi 16 Mai 2020 au Dimanche 25 Octobre 2020

MILAN TURIN GÊNES

Les sites sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, aux familles avec poussette et aux chiens tenus en laisse.

VerticAlp Emosson Route cantonale 2 CH - 1925 Le Châtelard Frontière VS T. +41 27 769 11 11 info@verticalp-emosson.ch

verticalp-emosson.ch #verticalpemosson


HÔTEL VATEL

Un hôtel 4 étoiles dans un cadre unique Hôtel 4 étoiles situé à Martigny, Vatel propose un service hôtelier haut de gamme ainsi qu’un restaurant gourmand axé autour de produits frais de saison. L’organisation de séminaires et la formation font également partie de ses spécialités. Le cadre alpin et les infrastructures modernes accueillent une clientèle d’affaires et des particuliers désireux de découvrir ce lieu où règnent accueil chaleureux et professionnalisme.

340


Des infrastructures modernes et de qualité En Valais, au cœur des Alpes suisses, l’Hôtel Vatel de Martigny vous accueille dans un cadre élégant et moderne à l’atmosphère conviviale. A proximité des grands axes routiers, l’Hôtel Vatel propose une offre unique dans la région : 51 chambres avec vue sur le panorama alpin, sept salles de conférences et banquets, un restaurant, un bar et un grand parking gratuit. La terrasse est une invitation à la détente et au bain de soleil, donnant sur un vaste parc arborisé et ses sculptures étonnantes. Des chambres de catégorie 4 étoiles Les 51 chambres spacieuses de l’établissement proposent les commodités usuelles ainsi que le confort et la tranquillité recherchés par une clientèle exigeante et en quête d’un séjour inoubliable. L’accueil est mis en avant dans chaque détail, jusqu’au plateau de courtoisie. Tout l’établissement est doté d’un accès WI-FI gratuit. L’Hôtel Vatel se situe à 10 minutes à pied du centre-ville de Martigny, ville romaine, où vous trouverez de nombreuses offres culturelles et de loisirs.

Une offre tout confort pour les séminaires Spécialisé dans les séminaires, l’Hôtel Vatel est capable de prendre en charges vos réunions professionnelles tout au long de l’année. Doté, entre autre, d’une salle plénière pouvant accueillir plus de 300 personnes, l’établissement peut offrir conjointement la même capacité en banquet. Facile d’accès et idéalement situé de par sa position centrale entre les vallées latérales, la vallée du Rhône et le Chablais, l’Hôtel Vatel offre des salles de grande capacité, aux équipements modernes : espaces modulables, outils informatiques, internet, etc. Vous bénéficierez des chambres sur place ainsi que du restaurant situé au rez-de-chaussée, sans oublier les nombreuses excursions à proximité de l’hôtel pour animer vos séjours. Vous apprécierez, en outre, l’expérience et le savoir-faire d’une équipe de professionnels à votre service. 341


Un restaurant gourmand Ouvert au grand public et proposant des prix attractifs, le restaurant de l’hôtel Vatel offre une carte riche et variée faite des mets les plus raffinés, travaillés avec des produits frais et de saison et distingués du label « Fait Maison ». La carte des vins est diverse et bien fournie en références valaisannes et internationales. Besoin d’un conseil ? Le maître d’hôtel saura vous guider pour un accord mets et vins idéal. Deux fois par année, les étudiants de l’école hôtelière éponyme vous proposent des voyages à travers différents Vatel dans le monde. Organisant des quinzaines gastronomiques, ils vous permettront de découvrir la gastronomie et la culture des instituts répartis sur les cinq continents. Avec une capacité assise de 300 personnes et la possibilité de faire des photographies dans le parc, l’Hôtel Vatel est le lieu idéal pour l’organisation de repas de mariage avec des menus adaptés à tous les goûts et tous les budgets. L’hôtel Vatel se charge également de l’organisation sur mesure de banquets et autres manifestations professionnelles ou familiales. Diverses institutions nationales et internationales ont déjà fait confiance et témoigner leur fidélité à cette institution martigneraine.

342


Une clientèle internationale Grâce à ces offres de qualité et des infrastructures modernes, l’Hôtel Vatel séduit aussi bien une clientèle locale qu’internationale. Hommes d’affaire, touristes de passage ou visiteurs de la Fondation Gianadda côtoient des groupes venus de loin et les séminaristes. La notion de service et de renseignements est une priorité absolue pour cet établissement 4 étoiles, devenu au fil des ans l’un des plus renommés de la région. Des étudiants qui officient dans un cadre privilégié La structure de l’Hôtel Vatel est rattachée à l’école Vatel, International Business School Hôtel&Tourism Management. Des étudiants en management hôtelier peuvent dès lors vous servir, sous la supervision de professionnels qualifiés. Une occasion pour eux d’apprendre les réalités du métier et d’acquérir le professionnalisme qui caractérise les membres du personnel de l’équipe Vatel.

Hôtel Vatel

Centre du Parc • Rue Marconi 19 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 720 13 13 • Fax +41 27 720 13 14 info@hotelvatel.ch • www.hotelvatel.ch

343


INTERVIEW

BERNO STOFFEL

Association des remontées mécaniques du Valais – RMV

Les sports de neige dans le Valais, un atout L’Association des remontées mécaniques du Valais (RMV) compte 38 sociétés membres, soit le 100% des entreprises exploitantes du canton, elles emploient quelques 1500 personnes. Elle est la plus importante de Suisse autant par le nombre de membres que par le chiffre d’affaire généré. Avec 1/3 des voix lors de l’Assemblée générale, elle permet de faire la différence afin de défendre les intérêts valaisans. Pour connaître son actualité, rencontre avec son président, Berno Stoffel.

344


Quels sont les enjeux actuels pour votre association ? Le Valais est le seul canton qui encaisse, auprès des sociétés de remontées mécaniques, un impôt sur les surfaces enneigées techniquement. Les RMV ont tout mis en œuvre lors de discussions afin que ce dernier soit levé, et nous avons bon espoir pour qu’en 2020 il disparaisse. Nous sommes très actifs dans le domaine de la formation. Nous faisons tout pour inciter les jeunes à s’engager dans le secteur des remontées mécaniques, en tant qu’employé ou apprenti mécatronicien, par exemple.... Nous sommes présents à des salons dédiés aux métiers formateurs, comme « Your Challenge » et surtout nous veillons à ce que nos formations soient toujours adaptées aux attentes des sociétés. Vous êtes en discussion avec l’Office fédéral des transports, pourquoi ? Notre commission droit et formation est effectivement impliquée dans un dossier qui nous est important. Aujourd’hui, nous sommes tous d’accord que la gestion des risques n’est pas très claire, ni encadrée d’une charte lisible mettant en évidence les responsabilités en fonction des événements qui pourraient survenir. Elle travaille donc avec l’Office fédéral des transports pour qu’un cahier des charges soit élaboré par rapport aux contrôles réguliers qui sont réalisés sur l’organisation et les structures.

La saison 2018-2019 a-t-elle été bonne pour les stations du Valais ? Cette saison a été très bonne, nous avons connu une augmentation de 6,5% du chiffre d’affaires. Ceci s’explique par plusieurs raisons, premièrement, nous avons bénéficié d’un enneigement exceptionnel et de nombreuses journées ensoleillées. Deuxièmement, la saison a été longue puisque dès Noël, nous pouvions déjà accueillir nos visiteurs. De plus, le change par rapport au franc suisse était favorable, ce qui nous a rendu attractif pour les étrangers, qui représentent 30 à 40% de notre clientèle, tandis que l’Autriche et la France ont été moins prisées par la clientèle suisse. A ce jour nous ne savons pas ce que la météo nous réserve pour cet hiver, cependant nous encourageons vos lecteurs à découvrir nos montagnes.

RMV s’investit beaucoup pour les jeunes. Quelles actions menez-vous ? Nous sommes partenaire de Ski Valais, une association qui encadre les jeunes sportifs qui sont déjà dans le circuit professionnel aussi bien en ski qu’en snowboard. Ils sont au total quelques 350 à qui nous offrons un abonnement saisonnier valable dans toutes les stations du Valais. Par ailleurs, nous soutenons la Fondation Sports de Neige qui a pour objectif de relancer les sports de neige dans le canton. Lors de la dernière saison, 5000 écoliers, dès 8 ans, ont ainsi pu, durant 3 jours, bénéficier de conditions spéciales pour profiter pleinement des stations et se faire plaisir. Moyennant une participation de 30 fr., ils ont eu accès au matériel, à l’acheminement vers les stations, au forfait et à une école de ski. Avec le succès rencontré, nous reconduisons l’expérience en 2020 en espérant pouvoir atteindre 8000 participants. Il est important de sensibiliser les jeunes à cet immense terrain de jeu que sont les montagnes valaisannes.

Association des remontées mécaniques du Valais – RMV c/o Avalua AG Case Postale 648 • CH-3900 Brigue Tél. + 41 27 922 20 50 info@bestofsnow.ch • www.bestofsnow.ch

345


Labellisée « Destination famille », Crans-Montana est idéale pour passer de belles vacances où chacun trouvera son bonheur parmi les nombreuses activités proposées toute l’année. La variété d’événements et expériences proposées par nos chefs et artisans illustrent la richesse de la gastronomie de notre région. CransMontana propose en outre une important diversité culturelle, grâce à ses nombreux musées, festivals, et expositions.

© CMTC / Fanny Pillonel

Paradis des sportifs, Crans-Montana propose des installations de grande qualité, aussi bien en été qu’en hiver. Ses parcours de golf mythiques, accueillant l’Omega European Masters, son réseau de 320 km de chemins pédestres, 200 kilomètres d’itinéraires de vélo de route, et 177 kilomètres balisés de VTT, cross-country et enduro, et enfin, ses 140 km de piste de ski, 24 installations modernes et 20 restaurants d’altitude, de la Plaine Morte à 3000 m jusqu’en station à 1500 m, permettent aux sportifs et aux épicuriens d’apprécier un panorama à couper le souffle. Bruno Huggler Directeur de Crans-Montana Tourisme & Congrès

© CMTC / Martin Gardelliano

346


Mit dem Label « Family Destination » ausgezeichnet ist Crans-Montana der ideale Ort, um wunderschöne Ferien zu verbringen. Hier findet jeder sein Glück bei all den zahlreichen Aktivitäten, die das ganze Jahr über angeboten werden. Die Vielfalt an vorgeschlagenen Veranstaltungen unserer Chefköche und Handwerker spiegeln den Reichtum der Gastronomie unserer Region wider. Crans-Montana bietet auch eine grosse kulturelle Vielfalt dank seiner vielen Museen, Festivals und Ausstellungen.

Crans-Montana has been awarded the « Family Destination » label, so it’s the ideal place to spend wonderful holidays where everyone will find what they’re looking for amongst the many activities on offer year round. The variety of experiences on offer from our chefs and artisans illustrate the riches of our local gastronomy. Crans-Montana also offers great cultural diversity, thanks to its many museums, festivals and exhibitions.

Crans-Montana ist ein Paradies für alle Sportbegeisterten und verfügt im Sommer wie auch im Winter über hochwertige Einrichtungen. Seine legendären Golfplätze, auf denen das Omega European Masters ausgetragen wird, sein 320 km langes Wanderwegnetz, die 200 Streckenkilometer für Strassenvelos, 177 km markierte Mountainbike-, CrossCountry- und Endurostrecken und schliesslich seine 140 km Skipisten, 24 moderne Anlagen und 20 Bergrestaurants von der Plaine Morte auf 3000  m ü. M. bis hinunter ins Dorf auf 1500 m ü. M. ermöglichen es allen Sportlern und Geniessern, ein atemberaubendes Panorama zu bewundern.

Crans-Montana is also a paradise for those who love sport, and it offers high quality facilities in summer as well as winter. It has legendary golf courses, which host the Omega European Masters, 320 kilometres of hiking paths, 200 kilometres of road cycling routes, and 177 kilometres of signposted mountain bike, cross-country and enduro trails, and finally 140 kilometres of ski pistes, as well as 24 modern ski lifts and 20 mountain restaurants, from the Plaine Morte glacier at 3,000 m down to the resort at 1,500 m, which allow sports lovers and gourmets to appreciate the breathtaking views.

Bruno Huggler Direktor von Crans-Montana Tourismus & Kongress

Bruno Huggler CEO of Crans-Montana Tourism & Congress

347


Label « Family Destination » : une destination qui chouchoute les familles Les familles sont véritablement chouchoutées à Crans-Montana. En effet, la destination remplit aisément les nombreuses conditions requises par la Fédération suisse du Tourisme pour l’obtention du label « Family Destination » 2019-2021. La chaîne de service entière est fière de pouvoir proposer un accueil adapté aux familles : du transport à l’hébergement, en passant par les restaurants, tous les acteurs de la destination ont œuvré ensemble pour atteindre ce résultat.

© CMTC / Louis Dasselborne

348


Le paradis des sports d’action Déjà réputée pour ses parks (snowpark, bikepark et wakepark), Crans-Montana ne cesse de développer son offre destinée aux amateurs de sensations fortes. Le dernier né est le Chalet Alaïa, véritable temple des sports d’action offrant des infrastructures indoor et outdoor d’une haute qualité permettant de pratiquer différents sports et ce pendant toute l’année.

© CMTC / Florence Zufferey

Parmi les critères stricts du label, citons notamment les infrastructures destinées aux familles telles que les aires de jeux, les chemins de randonnée accessibles aux poussettes ou les possibilités de s’initier aux plaisirs de la glisse. Autre atout important pour l’accueil des familles, une grande variété d’offres d’activités hivernales pour petits et grands: salle d’escalade, bibliothèque, bowling et cinéma en sont quelques exemples. Etoile Bella Lui, un festival enchanteur à la montagne Le festival Etoile Bella Lui vous propose de découvrir la magie de l’hiver à la montagne, à la lueur du Chemin des lanternes, d’un marché artisanal et d’une grande roue. Crans-Montana a illuminé ainsi la période des Fêtes avec un festival novateur et féerique du 6 décembre 2019 au 5 janvier 2020.

Une diversité culturelle étonnante Crans-Montana est une destination qui regorge d’histoire et de traditions populaires valaisannes. La culture s’admire, se savoure et se partage ici sous toutes ses facettes. De nombreux musées, des festivals, des expositions, des galeries sont quelques représentants de la diversité culturelle qu’offre la région. A travers des expositions, mais aussi des ateliers, des rencontres et des publications, la Fondation Opale entend par exemple instaurer un dialogue permanent entre art aborigène et art contemporain. Un Rando Parc unique en son genre Crans-Montana propose 15 itinéraires de ski de randonnée (bleu, rouge et noir) sur plus de 40 km de chemins balisés et sécurisés. Unique au monde, ce gigantesque rando parc offre un dénivelé positif de plus de 8000 mètres. Adapté aux débutants comme aux experts, il comprend notamment trois parcours d’initiation ainsi qu’un parcours dénommé « La X’trême » avec 3000 de d+ et quatre montées. Ces parcours de peau de phoque ont été élaborés en collaboration avec Séverine Pont-Combe, championne de ski-alpinisme.

© CMTC / François Panchard

349


Grandeur Nature : une grande variété d’activités gratuites L’espace Grandeur Nature est un vrai lieu de ressourcement et d’évasion. C’est l’occasion de prendre un grand bol d’air à quelques minutes en bus (gratuit) de la station, que ce soit en raquettes ou en ski de randonnée sur l’un des itinéraires du rando parc ou simplement sur l’une des terrasses ensoleillées. Grandeur Nature c’est également un programme d’activités gratuites et accompagnées par des locaux passionnés.

© CMTC / François Panchard © CMTC / Samuel Devantery

Un vaste domaine skiable avec un panorama à couper le souffle Le domaine skiable de Crans-Montana possède quelque 140 km de pistes ainsi que 24 installations modernes. Partez à la découverte d’une grande variété de pistes tous niveaux et face à un panorama à couper le souffle. En face de vous se trouve en effet une couronne de 18 som­­mets de plus de 4000 m. Profitez de cette vue sur l’une des 20 terrasses d’altitude ensoleillées, où vous dégusterez de délicieux mets traditionnels. Amateurs de freestyle, vous trouverez l’un des meilleurs snowparks de Suisse avec un halfpipe aux dimensions olympiques. Les skieurs en culotte courte se trouvent du côté de l’Arnouva, où un tapis couvert flambant neuf, un jardin des neiges et un restaurant feront de leur première expérience un souvenir inoubliable. De plus l’accès en télécabine depuis le centre de Montana est gratuit. En fin de journée, arrêt obligatoire au Cry d’Er Club sur les pistes ou dans l’un des bars après-ski au départ de l’une des 3 télécabines en station, l’ambiance y est garantie.

Office du Tourisme de Crans-Montana

Route des Arolles 4 • CH-3963 Crans-Montana Tél. +41 848 22 10 12 information@crans-montana.ch • www.crans-montana.ch

© CMTC / Olivier Maire

© CMTC / Luciano Miglionico

350


LOCATION ET MONTAGE D’ÉCHAFAUDAGE EN VALAIS CENTRAL

Une étude approfondie de votre chantier est réalisée afin de sélectionner l’équipement adapté selon le type de bâtiment, la localité de celui-ci et les risques possibles.

Nous nous occupons de tout ! Y compris le démontage. Montage d’échafaudage sur tous types de bâtiment (maisons individuelles, bâtiments publics, églises et monuments historiques, immeubles neufs ou surélévation…).

MONTAGE ET LOCATION DANS VOTRE RÉGION SION - SIERRE CRANS-MONTANA Echaf’Pro Sàrl  –  Route de la Bouillette 7  –  CH-1978 Lens Tél. +41 79 960 83 70  –  info@echafpro.ch  –  www.echafpro.ch


HÔTEL RHODANIA

Le retour d’une légende

Cela fait de nombreuses décennies que le Rhodania est une légende et le synonyme d’un séjour luxueux à Crans-Montana. Mais aussi légendes vieillissent, et c’est ainsi que la famille des propriétaires a décidé de se lancer dans une rénovation complète et sans compromis de l’établissement. L’hôtel cinq étoiles Rhodania sera inauguré en 2021 sur les fondations de l’ancien, et l’on peut aussi considérer cela comme une image de l’ambition qui habite ce projet. Une fois de plus, le Rhodania fixera de nouvelles normes à Crans-Montana. Avec des suites et des chambres qui célébreront la vue : sur le terrain de golf de dixhuit trous, directement devant la porte de la terrasse, et la tribune formée à l’horizon par les impressionnants sommets de 4000 mètres.

352


L’histoire de l’hôtel Rhodania L’hôtel Rhodania est situé au centre de Crans-Montana, sur le parcours de golf Severiano Ballesteros, avec une vue époustouflante sur les montagnes. Lorsque, en 1980, l’ingénieur et architecte Otto Lindner a acheté l’hôtel Rhodania, il a extrait de ces coordonnées idéales sa vision d’un hôtel de luxe. Il a restauré cet hôtel ArtDéco et citait les Années folles. Des personnalités du monde entier envahissaient les terrasses situées juste à côté du green et regardaient des pros de tout premier rang faire leurs dégagements lors des tournois de golf. L’hôtel Rhodania dans un nouveau design Maintenant, il est temps d’ouvrir une nouvelle série de brillantes années dans un nouveau design. Géré en deuxième génération par la famille Lindner, le nouvel hôtel Rhodania frappe par sa modernité et l’utilisation des techniques les plus récentes. Mais l’utilisation d’éléments locaux comme le bois et la pierre rend aussi justice à la tradition du Valais et de Crans-Montana. L’inauguration du nouvel hôtel Rhodania est prévue pour 2021.

service continu, avec une terrasse offrant une vue sensationnelle sur les montagnes et le terrain de golf ; le spa paysager d’un peu moins de 755 m² et l’espace forme – ici, aucun vœu ne reste inexaucé. Le groupe Lindner La famille Lindner s’engage depuis de nombreuses années en Suisse et tout particulièrement sur le HautPlateau, avec la construction du Parking du Rhodania et des chalets « La Comterie et Les Barolins ». En 2019, soit 46 ans après la création de la société hôtelière, Lindner Hotels (2000 collaborateurs, 193 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018) dirige au total 35 hôtels en Europe. Outre les hôtels d’affaires de pointe implantés dans plusieurs grandes villes, le portefeuille de la société comprend également des stations de tourisme spa & sports de catégorie exclusive.

Nouvelles normes dans l’hôtellerie de luxe La rénovation de l’hôtel Rhodania fixe sans aucun doute de nouvelles normes dans l’hôtellerie de luxe. Situé au cœur de Crans-Montana, le dégagement du troisième trou du golf Severiano Ballesteros, mondialement connu, se situe sur le terrain de l’hôtel ; des suites exclusivement orientées vers le sud, dont aucune ne mesure moins de 62 m², et dont les spectaculaires suites penthouse peuvent atteindre 190 m² ; le restaurant à

Rhodania SA

Rue du Rhodania 7 Case postale 1055 CH-3963 Crans-Montana 2 Tél. +41 78 696 30 32 www.rhodaniahotel.ch

353


JP EMERY & PARTNERS ARCHITECTURE SA

Une collaboration étroite avec les maîtres d’ouvrage pour des créations sur-mesure et de haut standing

LE BUREAU Le nom et le bureau de Jean-Pierre Emery sont une référence. Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, JeanPierre Emery démarre son activité d’architecte dans les années 1980. Il commence par bâtir des promotions d’un genre différent. Son sens inné des affaires, son intelligence et son goût de l’esthétisme le pousseront à construire un nouveau style de chalets et résidences. C’est lui qui initie le haut standing dans des promotions où l’esprit « montagne » est toujours présent mais en y alliant le raffinement, les matériaux nobles, le confort et les technologies de pointe. Après son décès accidentel, son frère Georges Emery a repris les rênes du bureau afin de terminer les activités en cours. Grâce à sa maîtrise des langues étrangères (allemand, anglais, italien et espagnol), Jean-Pierre Emery acquière une clientèle internationale et exigeante qui l’amènera encore plus à se surpasser et à se différencier. Entouré de ses collaborateurs, il édifiera des promotions telles que Les Pierres, les Perles de Crans, La Manga, les Sapins d’or, le Domaine du Golf, l’Etang Bleu, le Raccard, les Ecureuils, le Prado, les Barolins & la Comterie, l’Eden des Neiges... Son expérience, la qualité de son équipe et sa collaboration étroite avec les maîtres d’ouvrage, lui permettront de proposer des créations sur-mesure et de haut standing. 354

FONDATION OPALE Situé à Lens, village d’origine de Jean-Pierre Emery, la Fondation Opale est un lieu d’exposition à la façade tout en reflets et en légèreté et à la toiture empruntant son langage à l’impressionnisme et à ses triangles. Pour l’architecte, le génie de ce bâtiment se lit dans son utilisation qui ne se résume pas à une succession de salles d’exposition mais qui devient tout entier un lieu d’exposition, de la façade à son toit-terrasse. La Fondation offre un vaste hall d’entrée sur deux niveaux qui articulent plusieurs grands espaces d’exposition modulaires ainsi qu’un restaurant avec sa terrasse ouverte sur le lac. Un escalier en pente douce permet d’accéder à la toiture végétalisée du bâtiment, qui fait office de solarium pour les promeneurs. Couplée à la technologie de panneaux solaires photovoltaïques, le bâtiment permet également un bilan très écologique et proche de la neutralité sur le plan énergétique. De nuit, la façade s’illumine pour révéler l’agencement des éléments qui composent ses innombrables ouvertures comme une lanterne au bord du lac. A l’intérieur, l’emploi de matériaux bruts comme le béton, béton ciré et bois, permettent une ambiance très épurée et lissée, propice à la mise en valeur des œuvres d’art.


DIVERSES RÉALISATIONS LE PRADO Au cœur de Crans-Montana, ces résidences de haut standing proposent des typologies variées de 3 à 5 pièces sur quatre niveaux dans un cadre agréable et lumineux, agrémentés de grands balcons et de généreuses terrasses. La matérialité allie la noblesse du bois et de la pierre, une tradition dans l’architecture de montagne, mais avec une interprétation résolument contemporaine.

CHALET LES MARMOTTES Le projet de chalet « Les Marmottes » reste une œuvre majeure de Jean-Pierre Emery de par la richesse et la complexité de son programme : une salle de projection cinématographique cosy à gradins, un carnotzet à la mode d’un café-brasserie parisien, une vaste piscine avec bar épuré, d’innombrables chambres où chacune possède sa propre ambiance et sa propre identité, des salons de réceptions, des bureaux personnalisés ou sa cuisine professionnelle, à tous les points de vue, le chalet étonne autant par la justesse et l’audace des matériaux employés que par l’exactitude de ses formes et l’articulation de ses espaces.

CHALET LA GRANDE OURSE (LES ÉTOILES DE CRANS) Le projet de chalet « La Grande Ourse » s’inscrit, avec les chalets « L’Etoile du Berger » et « L’Etoile Polaire » dans un complexe de trois résidences de très haut standing à Crans-Montana. De style cossu et bien agencé, cette réalisation impose le respect de par ses grands avant-toits, ses larges balcons et ses terrasses et se classe parmi les grandes références de l’architecture de montagne à caractère traditionnel.

CHALET ISOLDINI Le chalet « Isoldini » se caractérise par une architecture contemporaine, axée sur des volumes simples, des formes et un style épurés. L’idée du luxe est ici discrète et finement évoquée, dans une ambiance sobre, claire et élégante. Point d’inutiles et extravagants ornements mais une justesse dans les proportions.

355


LES PROJETS EN COURS SIX SENSES Situé au pied des pistes de Cry d’Er, le complexe du Six Senses propose, sur onze étages, un luxueux hôtel cinq étoiles de 46 suites de haut standing, ainsi que deux résidences totalisant 17 appartements de haut standing en PPE sur 7000 m2. Le programme s’agrément de deux piscines (intérieure et extérieure) ainsi qu’un SPA de 2000 m2 et de trois restaurants. Dirigé par l’entreprise totale Edifea, le chantier prendra fin en juin 2021.

DIXENCE RESORT Dixence Resort, complexe hôtelier avec bains thermaux et résidences, est situé sur la commune d’Hérémence en Valais. Les résidences offrent un accès direct aux pistes de ski du domaine des 4 Vallées. L’ensemble comprend un hôtel, un secteur thermal, 5 chalets de haut standing, un immeuble locatif et 6 immeubles résidentiels. Les acquéreurs ont la possibilité de mettre leur bien en location par l’opérateur hôtelier.

Hommage de l’architecte Jean-Daniel Masserey Courant 2016, j’ai eu la chance de faire la connaissance de Jean-Pierre lorsque les actionnaires de la Foncière de la Dixence SA sont venus me demander de reprendre les rênes de l’imposant projet Dixence Resort sur la commune d’Hérémence. Pour moi, c’était la personnalité de référence dans le domaine de l’architecture sur le Haut-Plateau, de par les nombreux objets réalisés par son bureau ces 30 dernières années dans cette région. Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir perpétuer le travail initié par Jean-Pierre pour ce complexe 356

thermal et hôtelier et c’est un honneur pour moi de poursuivre son engagement et perpétuer son souvenir dans cette mise en œuvre, nous ayant quitté bien trop tôt. Je garde un excellent souvenir de notre collaboration professionnelle, sérieuse et passionnée mais de trop courte durée malheureusement. Du côté de la personne, j’ai eu le temps toutefois d’apprécier ses réelles valeurs humaines, tant au niveau de l’amitié que de son dynamisme, son empathie et sa convivialité.


HOMMAGE À JEAN-PIERRE EMERY

Né le 3 janvier 1948 à Lens, Jean-Pierre Emery c’est éteint tragiquement le 23 novembre 2018 en République Dominicaine lors d’un accident d’hélicoptère. Reconnu pour son travail d’architecte et d’urbaniste, c’est aussi le personnage charismatique et sa joie de vivre qui restera dans nos mémoires. PORTRAIT Né à Lens, Jean-Pierre Emery est l’aîné d’une fratrie de 3 enfants, fils de Jean et Germaine, ses parents sont issus d’un milieu modeste. Vers 1946, la famille déménage et s’installe au domaine du Lichten, près de Loèche, d’une superficie de 115ha appelé aujourd’hui, Château Lichten. Jean devient l’exploitant du domaine qui était composé de plusieurs activités, notamment en dessous de la maison le secteur viticole et en dessus les prés et l’arboriculture, complété par la ferme de 16 têtes de bétail. Jean-Pierre grandi dans cet environnement naturel entouré de son frère Georges et de sa sœur Marie-

Jeanne avec qui il expérimenta la vie à la ferme. Très curieux et vif, Jean-Pierre état avide de connaissance et les parents le dirige très tôt vers la musique. Ainsi, il apprit dès l’âge de 4 ans le violon jusqu’au jour où sa sœur reçois une guitare. Il s’en approprie et par son talent de musicien il monte un groupe de rock qui fût longtemps la référence dans le Haut-Valais. Jean-Pierre y a fait toute sa scolarité en Allemand à Loèche et Brig avant de se diriger dans l’architecture. Il eut une enfance heureuse. Avide de connaissances il poursuivra ses études dans le domaine de l’urbanisme. Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, Jean-Pierre Emery démarre son activité d’architecte dans les années 1980 dans la station de Crans-Montana. Il se mariera à Carmen Serrano en 1983 avec qui il vécut pendants 20 ans des moments intenses compte tenu de son activité débordante, avant de se séparer par convention en 2004. Il fait la connaissance de Géraldine Moschovis avec qui il a partagé la suite de sa vie jusqu’à leur tragique accident. Amoureux de la culture, de la montagne et de ski, il voyageait beaucoup et découvrait ainsi les tendances et les attentes de notre époque, tout cela l’inspirait dans ses réalisations en cours ou à venir. Fin 2015, il fît un accident cardiovasculaire qui le freina quelques temps, lui valut un quadruple pontage dont il se remit courageusement, mais sa vocation de bâtisseur le fit repartir de plus belle avec de gros projets tel que l’hôtel et ses résidences des Six Senses ou les thermes de la Dixence dans le val d’Hérens. Ces deux objets sont aujourd’hui en construction. Ce qui ressort lorsque l’on parle de Jean-Pierre Emery, c’est sa vivacité d’esprit, sa curiosité, et un don pour décrocher des mandats très variés et ambitieux. Le Musée de la Fondation Opale à Lens est la preuve de son savoir-faire d’architecte moderne. Son charisme et son autorité naturelle faisait de lui un homme respecté. L’enthousiasme, la générosité et la confiance qu’il témoignait envers toute son équipe sont aussi des qualités à relever. Comme mentionné sur son faire-part de décès « Ce qui compte ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie. C’est la vie qu’il y a eu dans les années » cette maxime le représente tout à fait. Jean-Pierre Emery, un homme passionné qui a vécu pleinement sa vie d’architecte et d’affairiste.

JP Emery et Partners Architecture SA

Route des Mélèzes 22 • CH-3963 Crans-Montana +41 27 481 96 41 • www.jpepartners.ch

357


CLAUDE BONVIN & FILS SA

50 ans d’existence et toujours le même souhait d’innover Entreprise familiale fondée en 1967, Claude Bonvin & Fils SA a su s’imposer comme une référence en matière d’amélioration du cadre de vie. Soucieuse de la satisfaction de sa clientèle, l’équipe d’artisans ne se repose jamais sur ses acquis. Son directeur, Venance Bonvin, un vrai passionné, a développé de nouvelles prestations afin d’accompagner ses clients de A à Z dans leur projet d’aménagement. Dans son show-room de Lens, entièrement refait, il montre l’étendue des possibilités et des nouveautés.

358


Pour un cadre de vie exceptionnel Claude Bonvin a créé son entreprise de plâtrerie-peinture en 1967. Aujourd’hui, reprise par son fils, Venance Bonvin, qui a une maîtrise fédérale de plâtrerie et un diplôme d’architecte d’intérieur, des nouveautés étoffent l’offre de départ. La société est reconnue pour son savoir-faire tant en matière d’aménagement et de rénovation, que d’architecture d’intérieur. Considérant qu’un « chez soi » doit être un lieu intime en harmonie avec les aspirations de chacun, elle accompagne les clients de A à Z dans la conception de son intérieur. Grâce à une équipe d’une trentaine d’artisans passionnés aux compétences complémentaires, l’entreprise propose une gamme de prestations complète : l’agencement, la rénovation, la plâtrerie, la peinture intérieure et extérieure, l’isolation. Elle s’est également spécialisée dans des techniques particulièrement pointues et rares, comme la peinture décorative et le staff. Elle offre ainsi la garantie d’une touche personnalisée de grande qualité.

Un show-room entièrement refait à neuf Pour présenter la différente palette des possibilités, Venance Bonvin a entièrement refait son show-room de Lens. Ainsi les professionnels, les architectes ou les particuliers peuvent venir et se faire une idée de tel ou tel rendu. Le savoir-faire des artisans est mis en avant par des pans de murs parés de revêtements décoratifs comme des enduits à l’aspect soyeux qui se déclinent sous des milliers de coloris. Des panneaux à plusieurs faces proposent des peintures toutes différentes qui permettent de décorer telle ou telle pièce en fonction des attentes et des besoins. A ceci s’ajoute, deux grandes nouveautés, uniques dans la région, les peintures « faux marbre » et « faux bois » stupéfiantes de réalisme.

Avant.

Projet. Après.

359


La qualité et la satisfaction pour tous les clients Faire appel à Claude Bonvin & Fils SA est la garantie d’avoir accès à des prestations de grande qualité, une oreille attentive et un suivi personnalisé. Son expérience de près de cinquante ans et sa politique d’amélioration continue sont gages de confiance et de sécurité. Pour concrétiser cette philosophie, l’entreprise détient un certain nombre de certifications et de diplômes. Elle a obtenu les maîtrises fédérales en peinture et plâtrerie, mais également les certifications ISO 9001 et 14001, très peu répandues dans leur domaine d’activité. Soucieux de l’environnement, ils utilisent des produits respectueux et réduisent l’usage de solvants et de produits préjudiciables à ce dernier. Claude Bonvin & Fils SA propose également des contrats d’entretien, afin d’assurer le suivi régulier du patrimoine, et d’éviter ainsi une réfection totale engendrant des dépenses importantes. Certains chantiers comme celui de l’église de Lens demandent un savoir-faire unique que détient la société. De concert avec l’architecte cantonale, ils ont rénové les peintures intérieures de l’édifice. Le challenge était de conserver les traces du passé, les patines tout en apportant un nouveau lustre à certaines de ces dernières en ravivant les couleurs. Méticuleux, précis, complexe, ce type de travail ne peut être réalisé que par des professionnels aguerris comme le sont les équipes de Venance Bonvin. 360


Claude Bonvin & Fils SA

Route du Sergnou 59 • CH-1978 Lens Bureau +41 27 483 14 10 • Fax +41 27 483 33 25 Venance +41 79 606 44 81 info@bonvin-sa.ch • www.bonvin-sa.ch

361


RÉNOVATION ET INTÉRIEURS SÀRL

Une conception maîtrisée Basé à Crans-Montana, Rénovation et Intérieurs Sàrl est dirigé par Thierry Demange. Créativité, technicité et esprit d’équipe sont les maîtres-mots de la philosophie d’un bureau qui se veut source d’idées et d’innovations. Portrait d’un bureau pour qui les désirs et besoins de ses clients sont à la source de son inspiration.

362


Un bureau expérimenté L’entreprise Rénovation et Intérieurs Sàrl dirigée par Thierry Demange est établie depuis plus de 20 ans à CransMontana. Au bénéfice de différentes formations d’architecte d’intérieur et d’une maîtrise de directeur de travaux de l’Ecole professionnelle supérieure EPS, certifié en 1994, il a notamment apporté son expertise sur plusieurs projets à Lausanne, Genève, Paris et Bruxelles. Au fil des années, il a su s’entourer d’une équipe formée et diplômée dans les domaines du bâtiment et de l’architecture afin de pourvoir gérer de façon globale l’ensemble des projets qui lui sont confiés. Actif principalement dans la région, la proximité permettant une surveillance quotidienne des projets, le bureau est aujourd’hui reconnu pour son professionnalisme et son savoir-faire. Une philosophie basée sur l’humain Rénovation et Intérieurs Sàrl propose une approche humaine et authentique et privilégie l’écoute et le partage d’idées. En contact direct avec ses clients tout au long du projet qui lui est confié, le bureau met tout en œuvre pour créer un climat et une relation de confiance

sur le long terme dans le respect des besoins, des goûts et des désirs de chacun. Une vraie volonté de placer la satisfaction du client au centre de chacun de ses projets. Des prestations complémentaires Spécialisé dans la rénovation, la restructuration, la surveillance de chantier, la valorisation énergétique et l’agrandissement des bâtiments, ce bureau est capable de répondre à de nombreux mandats grâce à la complémentarité des compétences de son effectif. Une gestion de projets qui englobe l’ensemble des étapes de la conception de l’avant-projet jusqu’à la remise des clés, en passant par le suivi de chantier. Un avantage pour le client qui n’aura ainsi qu’un seul interlocuteur. Sa ligne architecturale Des projets à la fois créatifs et techniques, des ambiances classiques ou réinventées, Rénovation et Intérieurs Sàrl crée des atmosphères soignées aux volumes équilibrés et apporte une exigence particulière au choix des matériaux utilisés. Forte de son expérience de terrain, elle peut compter sur un réseau d’artisans et d’ingénieurs de la région qui partagent l’amour du travail bien fait pour privilégier le Swiss Made et le marché local.

Rénovation et Intérieurs Sàrl

Avenue de la Gare 4 • CH-3963 Crans-Montana Tél. +41 27 480 44 00 • +41 79 693 14 00 renovation@netplus.ch • www.architecture-interieurs.ch

363


ECHAF’PRO SÀRL

Les spécialistes de l’échafaudage en Valais central Créée en 2018 par deux amis, Lisa Van der Vliet et Fabrice Briguet, Echaf’Pro Sàrl est une société qui a très vite trouvé sa place. Spécialisée dans le montage et démontage d’échafaudages pour tous les types de bâtiments, en extérieur comme en intérieur, elle intervient dans le Valais central où elle s’est forgée une réputation de sérieux par la qualité de ses prestations et la sécurité qui les entoure.

364


Une histoire qui naît autour d’un café Fin 2018, Lisa Van der Vliet et Fabrice Briguet ont l’idée de créer une société spécialisée dans les échafaudages. Tous deux installés dans le Valais central, ils connaissent bien la région et se rendent compte qu’il y a une carence dans ce secteur d’activité alors que les chantiers sont nombreux. Le binôme est complémentaire. Lisa est en charge de l’administratif et se rend également sur le terrain pour apporter de l’aide quand il le faut, Fabrice connaît bien le secteur pour avoir travaillé comme technicien en échafaudages. Attachés à fournir des prestations de qualité en toute sécurité, ils acquièrent du matériel neuf et embauchent 3 personnes, ayant de l’expérience dans le domaine, pour démarrer leur activité. Très vite, les demandes sont là et quelques mois plus tard, ils ont dorénavant 4 employés pour répondre à toutes les sollicitations. Très ancrée dans sa région, l’entreprise s’investit pour l’environnement avec une action importante consistant à reverser l’équivalent de 1% de chaque mandat en faveur d’une œuvre environnementale. Une action menée de front avec ses clients qui se verront remettre un certificat avec le montant reversé à celle-ci. Des prestations adaptées La clientèle qui fait appel à Echaf’pro est très variée. Architectes, promoteurs, entreprises de peinture, et de photovoltaïques, particuliers… font confiance à la jeune société. Pour tous, le cheminement est le même. A réception de la demande, une étude est menée et une offre est soumise. Qu’il s’agisse d’un chantier de

taille sur plusieurs étages ou d’une installation à monter en intérieur, l’entreprise a les compétences et le matériel adapté. Très scrupuleuse en matière de sécurité, rapidement son sérieux est reconnu et les demandes s’enchaînent. Dans la région de Lens, où elle est installée, et également en plaine, on fait appel à ses services. Une équipe de professionnels Pour assurer un travail de qualité, Lisa Van der Vliet et Fabrice Briguet se sont entourés de professionnels du secteur. Leur équipe intervient pour le montage d’échafaudage sur tous types de bâtiments (maisons individuelles, bâtiments publics, églises et monuments historiques, immeubles neufs ou surélévation…) et pour le démontage. Spécialistes, ils savent mener à bien les chantiers, des chantiers qui sont toujours entourés de toutes les normes de sécurité en vigueur.

Echaf’Pro Sàrl

Route de la Bouillette 7 • CH-1978 Lens Tél. +41 79 960 83 70 info@echafpro.ch • www.echafpro.ch

365


Bienvenue dans la capitale du Valais Cher lecteur, cher visiteur, L’Office du Tourisme de Sion est heureux de vous accueillir en Valais et souhaite vous amener à une passionnante découverte de notre ville. Celle-ci vous charmera, nous en sommes certains !

© Céline Ribordy

Sion, c’est... – L’une des plus vieilles villes de Suisse (7000 ans d’histoire) – La Capitale du Valais – 4 châteaux : Valère, Tourbillon, Majorie/Vidomnat et Montorge – 4 musées : art, évêché, histoire, nature – Des aménagements urbains, modernes et conviviaux récompensés en 2013 par Patrimoine Suisse qui a délivré à la ville le fameux Prix Wakker – De nombreux monuments répartis dans un magnifique centre historique – Le Smartshuttle, un concept novateur avec un véhicule électrique autonome pour découvrir la vieille ville de Sion – Une importante zone de shopping au centre-ville – Et bien plus encore... La visite de www.siontourisme.ch vous donnera plus d’informations. Au plaisir de vous accueillir dans notre ville gourmande ! Jean-Marc Jacquod Directeur Office du Tourisme de Sion

© lumiere.ch

366


Willkommen in der Hauptstadt des Wallis

Welcome to Sion, the capital of the Valais

Lieber Leser, lieber Besucher,

Dear reader, Dear visitor,

Das Tourismusbüro von Sion heisst Sie herzlich willkommen und möchte Sie hiermit auf eine spannende Entdeckungsreise begleiten, die Sie bezaubern wird. Wir freuen uns auf Ihren Besuch und wünschen Ihnen einen wunderbaren Aufenthalt !

The Tourist Offi ce of Sion is happy to welcome you to Valais and wishes you an exciting discovery of our town. We are sure Sion will charm you !

Sion ist... – eine der ältesten Städte der Schweiz (7’000 jährige Geschichte) – die Hauptstadt des Wallis – 4 Schlösser : Valère, Tourbillon, Majoria/Vitztum und Montorge – 4 Museen : Kunst, Bistum, Geschichte und Natur – eine beeindruckende Stadtentwicklung, modern und freundlich, welche vom Heimatschutz im Jahr 2013 mit dem berühmten Wakker-Preis ausgezeichnet wurde – Viele bedeutende Denkmäler im wunderschönen historischen Zentrum der Stadt verteilt – Das Smartshuttle, ein innovatives Konzept mit einem autonomen Elektrofahrzeug zur Entdeckung der Altstadt – Eine bedeutende Einkaufszone in der Innenstadt – Und vieles mehr...

Sion is... – one of the oldest cities of Switzerland (7’000-year history) – the capital of the Valais – 4 castles : Valère, Tourbillon, Majorie/Vidomnat and Montorge – 4 museums : art museum, bishop’s museum, history museum, nature museum – new modern and convenient municipal facilities, Sion is the winner of the Wakker Prize 2013 awarded by the Swiss Heritage Society – many historical monuments in a beautiful old town – Smartshuttle, an innovative concept with an autonomous electric vehicle to discover the old city of Sion – a large shopping district – in the centre of town – and much more...

Besuchen Sie unsere Internetseite www.siontourisme.ch für mehrere Informationen.

Visit our website www.siontourisme.ch for more information !

Wir freuen uns Sie in unserer Feinschmecker-Stadt begrüssen zu können !

We are looking forward to welcoming you to our exciting city !

Jean-Marc Jacquod Direktor vom Tourismusbüro von Sion

Jean-Marc Jacquod Director of the Tourist Office of Sion

367


Sion, capitale du Valais Une ville aux multiples facettes A la fois traditionnelle et innovatrice, Sion sait se distinguer par la mise en valeur de son patrimoine historique avec des animations liant la vieille ville, la gastronomie et son terroir. Vue sur les châteaux de Valère et Tourbillon. Š lumiere.ch

368


Les châteaux de Valère et Tourbillon Figures emblématiques de Sion, perchés sur leur colline, 2 majestueux châteaux surplombent la capitale du Valais : Tourbillon (XIVe siècle, lieu de villégiature estival du Prince-Evêque, ouvert en été) et Valère (XIe – XIIIe siècle, bourg médiéval fortifié entourant la Basilique de Valère, ouvert toute l’année). Le musée d’histoire (sis au château de Valère) Situé sur la colline de Valère, le musée propose un regard transdisciplinaire novateur sur l’histoire culturelle du Valais, du Paléolithique aux bouleversements industriels du XIXe siècle. Le site www.musees-valais.ch vous présente également les autres musées cantonaux situés à Sion.

LES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER Grand Marché de Pâques Vendredi Saint 10 avril 2020 de 8 h à 17 h Le marché traditionnel organisé chaque vendredi en vieille ville de Sion s’agrandit le Vendredi Saint pour laisser la place au Grand Marché de Pâques. 200 exposants et un espace terroir à découvrir.

Sion, capitale culturelle Ville d’histoire et de musées, Sion est également une ville « en culture » ! Le Théâtre de Valère, le Théâtre Interface, la Ferme-Asile et la Fondation Fellini y proposent notamment un programme diversifié. Durant l’été, les festivaliers apprécient les grands rendez-vous du Guinness Irish Festival, du Festival International de Musique de Sion, du Festival International de l’Orgue Ancien ou encore du Festival d’Art de Rue. Sion, ville de musique Elle vibre lors de grands festivals mais ne chante pas que l’été ! Tout au long de l’année, les scènes sédunoises explorent les territoires de la culture musicale, mais aussi chorégraphique, visuelle et théâtrale, du répertoire classique ou populaire à la création contemporaine. Sion, le plus grand centre commercial du Valais A Sion, la complémentarité entre les nombreux magasins spécialisés et les 3 principales grandes surfaces du pays rendent le shopping très attractif. Première heure gratuite : parkings de la Planta, du Scex et des Roches Brunes. Le marché de la vieille ville de Sion Dans de magnifiques rues pavées se tient toute l’année, les vendredis de 8 h à 14 h, le marché de la vieille ville. Fruits, légumes et produits artisanaux.

© Denis Emery / photo-genic.ch

Sion, Fête du goût 19 septembre 2020 Plus de 10 000 personnes assistent chaque année à cette manifestation qui se déroule en vieille ville de Sion. Quelque 70 mets et 70 crus des encaveurs de Sion sont proposés à la dégustation au public.

© HR / photo-genic.ch © Thomas Andenmatten

369


DÉCOUVRIR SION L’Office du Tourisme vous propose différents outils, durant les 4 saisons, pour mieux découvrir la ville. Comme par exemple : • La Balade Découverte : itinéraire de promenade doté de 14 panneaux d’information présentant, par des textes et illustrations, les hauts-lieux patrimoniaux de la capitale. • La Balade Découverte & Gourmande : elle agrémentera votre parcours de 4 arrêts gourmands en proposant : 1 assiette valaisanne, 1 verre de vin, 1 bœuf braisé avec gratin de pommes de terre et légumes de saison, 1 crêpe valaisanne au prix de Fr. 39.- adulte et Fr. 29.- enfant (Valable du mardi au dimanche). • Sion & Wine Tour : tour accompagné proposant la dégustation de 5 vins, d’une assiette valaisanne et la découverte de 3 monuments historiques situés en vieille ville, dont d’anciens thermes romains. Dès 2 personnes, sur réservation du lundi au samedi, trois départs par jour : 10 h, 15 h 15 ou 17 h, durée : 2 h, prix : Fr. 59.- par personne. Combinez une visite guidée avec un apéritif dans un lieu historique et/ou un repas dans un restaurant de la ville de Sion : 36 menus à choix.

NOUVEAUTÉS Visites guidées du couvent des capucins Ce monument est le seul objet valaisan du XXe siècle classé aux biens culturels d’importance nationale ! Ses

Couvent des Capucins.

deux facettes antinomiques que le visiteur découvre en parcourant les différents espaces intérieurs et extérieurs lui confère tout son intérêt. En 1631, les capucins s’installent à Sion et débutent la construction de l’ouvrage. 400 ans plus tard, un architecte et designer vénitien, Mirco Ravanne, est appelé à rénover et agrandir les lieux. A l’avant-garde à l’époque, cette intervention résolument moderne et inédite vient contraster avec les structures de base de la bâtisse du XVIIe siècle. A l’intérieur, Angel Duarte, Alberto Burri, Antoni Tapies ont également apporté leurs touches qui font du couvent des capucins un lieu d’exception qui ne laisse personne indifférent. Propriété de la Bourgeoisie de Sion, le site est encore habité par une petite communauté de capucins. Pour les individuels, les samedis suivants à 16h : 4 janvier, 15 février, 14 mars, 25 avril, 16 mai et 13 juin 2020. Durée : 1 h 30 Prix : Fr. 15.- par personne Groupes : sur demande à la date et à l’heure de votre choix (selon disponibilité) (1 h 30 de visite, guide pour 20 pers., forfait de Fr. 150.-) Pass Sion’dégriffé – offrez-vous un shopping royal Grâce au Pass Sion’dégriffé, profitez d’une offre exceptionnelle combinant un bon d’achat et une balade gourmande dans la capitale du Valais. Avec près de 700 commerces, la capitale du Valais est un vrai centre commercial à ciel ouvert. Profitez au maximum du shopping à Sion grâce au Pass Sion’dégriffé. Deux bons à choix : • bon d’une valeur de 116 francs (au lieu de 139 francs) • bon d’une valeur de 181 francs (au lieu de 239 francs) à dépenser sans arrière-pensée ! Pour ajouter un peu de piment (et de vin blanc) à votre lèche-vitrine, suivez le parcours découverte et gourmand de Sion, une balade semée d’informations historiques et d’arrêts gourmands... Vous allez mordre à pleines dents dans le Sion’dégriffé ! De plus, les hôtels de Sion vous font aussi profiter d’un rabais de 20% sur leurs chambres.

Office du Tourisme de Sion

Place de la Planta 2 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 77 27 • Fax +41 27 327 77 28 www.siontourisme.ch

370


E IMMOBILIER i n f o @ e i m m o b i l i e r. c h +41 79 322 27 78

Grimentz / Anniviers I MPERI ALP LODGE

alpine living alt. 1’581 m

A P PA RT E M E N T S A VENDRE en résidences secondaires piscine intérieure finition haut de gamme chauffage écologique de 3,5 pc à 5,5 pc dès CHF 529’000 w w w. i m p e r i a l p l o d g e . c h Photos & illustration non contractuelles

Livraison 2020-2021


PURE CLINIC | INSTITUTIONS DE SANTÉ CENTRE DENTAIRE DE SION

« Proposer une offre complète et de qualité à nos patients » Actif depuis 2012, Pure Clinic | Institutions de Santé est aujourd’hui composé de 6 cliniques dont 4 situées dans le Valais. Au printemps 2020, il poursuivra son avancée avec l’implantation à Rennaz, dans le campus attenant au nouvel Hôpital Riviera-Chablais, de son Institut de Médecine dentaire et de Stomatologie. Le groupe offre un concept unique qui allie compétences médico-dentaires et médecine humaine au sein d’une même structure. Une pluridisciplinarité qui s’articule autour d’une approche personnalisée, d’une prise en charge globale du patient par des praticiens formés aux dernières avancées thérapeutiques et d’une philosophie basée sur le respect de l’éthique, la qualité et les valeurs humaines. Le Dr Karolina Jurczyk, cheffe de la clinique de Sion a répondu à nos questions.

372


Pouvez-vous nous présenter la clinique ? Au bénéfice d’un emplacement idéal au cœur de Sion, notre clinique est facilement accessible par la route avec de nombreux parkings à proximité, à pied ou encore via la navette autonome qui quadrille notre quartier favorisant ainsi la mobilité douce. Notre clinique est composée d’un centre dentaire et d’un centre médical, un véritable atout et un avantage considérable pour nos patients qui retrouvent ces deux pôles en un seul et même endroit. Notre équipe est composée de médecins dentistes, d’hygiénistes dentaires et d’une assistante dentaire en prophylaxie. Jeunes, dynamiques et expérimentés, nous mettons tout en œuvre pour répondre de façon personnalisée à chacun des besoins de nos patients avec professionnalisme. Fidèles aux valeurs du groupe nous nous efforçons de connaître au mieux nos patients pour leur proposer une solution sur-mesure et non stéréotypée en prenant en compte toutes les variantes qui peuvent affecter leurs besoins (anxiété, peur du dentiste, situation financière...). La formation et ses règles fondamentales sont transmises chaque année auprès de nos apprentis afin de perpétuer notre tradition d’entreprise formatrice. En effet, chacun des membres de notre équipe participe mensuellement aux formations proposées par le groupe dans son institut de formation de Sierre. Celles-ci nous permettent d’être toujours à la pointe des nouvelles techniques en médecine dentaire. Quelles sont les spécialités de celle-ci ? Notre clinique dentaire propose des traitements à large spectre dans la prévention et le traitement des maladies intra-orales. Nos médecins-dentistes omnipraticiens et nos hygiénistes dentaires assurent la santé buccodentaire au quotidien et la prévention des maladies buccales. Les différentes spécialités de la médecine dentaire (chirurgie orale, parodontologie, orthodontie, stomatologie...) sont proposées et permettent une prise en

Quels sont les avantages d’être une unité d’un groupe comme Pure Clinic ? Faire partie d’un groupe comme Pure Clinic I Institutions de Santé c’est la garantie d’appartenir à une équipe de professionnels pour qui l’éthique, la qualité et les valeurs humaines sont fondamentales. Le groupe possède une vision à long terme qui se traduit par un développement rationnel axé sur des investissements maîtrisés et nécessaire tels que les équipements ou la formation. Nous pouvons compter sur une direction médicale pour nous épauler lorsque nous rencontrons un obstacle au sein de notre structure. Ce soutien est primordial pour assurer le relai entre les cliniques et avoir une vue d’ensemble sur notre travail et l’évolution de chaque clinique. Nous avons sur chaque site, une indépendance qui profite au climat de confiance entre les chefs de clinique, la direction médicale et administrative. Comment abordez-vous l’aspect collégialité entre praticiens ? Le bien du patient est un fondement de notre philosophie, c’est pourquoi chaque patient est assuré du traitement le plus efficace offert par nos collègues. C’est toujours un effort d’équipe et des plans de traitement sont établis après des discussions approfondies au sein de celle-ci. Nous nous réunissons pour analyser en profondeur un cas donné et établir un plan de traitement individuel pour chaque patient.

PURE CLINIC | Institutions de Santé Centre dentaire de Sion

Rue du Scex 33 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 75 76 • Fax +41 27 722 75 77 sion@pureclinic.ch • www.pureclinic.ch

373

INSTITUTIONS DE SANTÉ

charge globale du patient. Nous proposons un traitement complet holistique des problèmes dentaires, guidé par la devise de ne pas faire de compromis dans le choix des perspectives les plus prometteuses. Ayant une base académique et didactique solide dans le traitement, nous nous appuyons uniquement sur des techniques et des méthodes éprouvées conformément aux données de la médecine actuelle, ce qui offre une meilleure garantie d’efficacité du traitement. La visite dans notre clinique ne doit pas forcément être associée à une maladie ni à un problème. Si vous souhaitez améliorer, changer votre sourire, nous proposons des procédures esthétiques telles que le traitement du « sourire gingival », la couverture des récessions gingivales, ou encore la restauration des papilles gingivales manquantes. Au niveau des protocoles de stérilisation, nous sommes arrivés à un très haut niveau de qualité et de respect des normes en vigueur, ce qui assure une meilleure sécurité pour le personnel soignant et nos patients.


PUBLIREPORTAGE

SIMON WIGET

Verbier Promotion

Verbier, un terrain de jeu infini pour des expériences illimitées Destination de fun, d’inspiration et de dépassement de soi : c’est cette énergie pure qui fait de Verbier – Val de Bagnes – La Tzoumaz un lieu unique, une terre de sensations et d’émotions fortes. Perchée sur un plateau ensoleillé orienté plein sud à 1500 m d’altitude avec une vue imprenable sur le Massif des Combins, la station séduit par son cadre naturel grandiose. La plus cosmopolite des stations valaisannes concilie avec brio traditions helvétiques, sports de tous niveaux, événements de classe mondiale et vie nocturne décontractée. Ses 410 kilomètres de pistes en hiver, son fort degré d’ensoleillement et son vaste choix d’activités sont la garantie d’un séjour réussi !

© verbier.ch / Raphael Surmont

374


HIVER

© verbier.ch / Yves Garneau

Mets-toi au défi Tes deux amours ? Le sport et la nature ! Ton cœur balance entre randonnée à peau de phoque, pour une ascension majestueuse, et traversée du plus grand domaine skiable de Suisse. Mais pourquoi choisir ? Si la météo n’est pas de la partie, le centre sportif permet de t’éclater sur une paroi de grimpe intérieure ou d’affronter tes meilleurs amis dans des matchs de squash effrénés. Les possibilités d’améliorer tes performances sportives sont sans limite. A Verbier, tout est possible. Tu peux planifier tes activités sportives au jour le jour, au gré de tes envies et des conditions. Découvre les saveurs locales En fin épicurien, tu apprécies tous les plaisirs de la vie. L’incroyable panorama alpin sera pour tes yeux un émerveillement. Tes oreilles seront en joie à l’écoute d’un concert live. Les multiples spécialités culinaires, helvétiques ou plus exotiques, raviront tes papilles. Tu pourras même y fabriquer ta propre tomme à la Laiterie de Verbier. A Verbier, tout est possible. Sa situation au cœur des Alpes ne coupe en aucun cas ce charmant village du reste du monde. Bien au contraire. Tout y est réuni pour ravir les sens des hédonistes les plus exigeants.

© verbier.ch / Pascal Gertschen

Prépare-toi à vivre sans limite L’envie te titille d’essayer quelque chose de nouveau et de repousser tes limites ? Tu aimes vivre des émotions fortes ? Quand tu regardes la montagne, tes yeux glissent sur les arrêtes rocheuses, scrutant les étendues de neige entre les falaises, promesses de glisse enivrante. Un slalom improvisé dans la poudreuse t’apportera ta dose d’adrénaline. Ou peut-être préfères-tu tester ta

© verbier.ch / Pascal Gertschen

dextérité sur une piste noire ou enchaîner quelques figures de style au snowpark ? Tu rêves également de gravir une cascade de glace à coup de crampons et de piolets, de t’élancer en parapente depuis ce fier sommet qui te domine, ou encore de tenter une sortie en héliski. L’hélicoptère te déposera sur le Pigne d’Arolla ou encore au sommet du Petit Combin, t’offrant une descente vertigineuse jusqu’à la station, bien loin de la cohue qui règne sur les pistes, tout comme une virée en raquettes pour découvrir des espaces où aucun touriste ne s’est encore aventuré. A Verbier, tout est possible. L’occasion unique de découvrir les performances de celles et ceux que tu admires. La capitale mondiale du freeride t’attend pour faire le plein d’émotions ! 375


Shake it off Zéro contrainte : telle est ta devise pour des vacances réussies ! Tu as envie de te relaxer, de profiter de tes amis et de tous les plaisirs de la vie. Le programme idéal de ton séjour : dormir, flâner, faire du shopping, déguster une raclette sur les pistes, démarrer la soirée à l’après-ski et t’éclater jusqu’au bout de la nuit. Séjourner à Verbier pendant la saison hivernale est la garantie de ne jamais s’ennuyer ! A Verbier, tout est possible. Tu peux te laisser vivre et guider par tes envies. Inutile de planifier quoi que ce soit. La plus cosmopolite des stations valaisannes a tout ce qu’il faut pour t’assurer un séjour décontracté et inoubliable ! Le détail fait la différence La montagne est pour toi un lieu d’exception. Ton credo : faire plaisir et se faire plaisir. La qualité des services qui y sont proposés se doit donc d’être elle aussi exceptionnelle. Tu aimes conjuguer confort raffiné, expériences insolites et gastronomie. Tu ne seras pas déçu, que ce soit pour une virée en chiens de traineaux ou un événement sur mesure loin des sentiers balisés. Tu aimes inviter ceux qui te sont chers pour vivre des moments hors du temps, comme séjourner dans un magnifique chalet alliant tradition et confort ou s’envoler en hélicoptère jusqu’à un haut plateau enneigé pour se réunir autour d’une table creusée à même la glace. A Verbier, tout est possible. Laisse-toi surprendre jour après jour et fais de ton séjour une expérience unique, inattendue et inoubliable. © verbier.ch / Raphael Surmont

© Kando Events

376


ÉTÉ

© verbier.ch / Yves Garneau

VERBIER INFINITE PLAYGROUND PASS (VIP PASS) Le Verbier Infinite Playground Pass (VIP Pass) offre des avantages et un accès privilégié à tout le domaine durant la saison estivale, du 1er juin au 26 octobre 2020. Il est délivré gratuitement à tous les hôtes séjournant au minimum une nuit dans la région et s’acquittant de leur taxe de séjour. Entre amis ou en famille, pour les amoureux de la nature ou de sensations fortes, chacun y trouvera son bonheur ! La gratuité des remontées mécaniques pour les piétons (accès au Mont-Fort à 3330 m inclus) et 50% de réduction pour les cyclistes, l’accès illimité aux cars postaux sur le territoire de la commune de Bagnes, des tarifs préférentiels sur une sélection d’activités proposées par les partenaires de la destination, 50% de réduction sur les animations proposées par les Offices du Tourisme de Verbier, du Châble et de La Tzoumaz ne sont que quelques exemples d’avantages qu’offre le VIP Pass. www.verbier.ch/vip-pass

45 aventures à découvrir 15 activités sportives 21 sorties culturelles et découvertes du patrimoine

9 lieux incontournables à visiter ÉVÉNEMENTS A Verbier, les saisons d’hiver et d’été sont rythmées par des événements aussi exceptionnels qu’hétéroclites. Des festivals de musique classique, électro et rock aux descentes spectaculaires des meilleurs freeriders en passant par le vélo de route ou encore l’e-bike festival. La destination valaisanne t’en met plein la vue ! www.verbier.ch #verbier

Verbier Promotion SA & Office du Tourisme de Verbier

Route de Verbier Station 61 • CH-1936 Verbier Tél. +41 27 775 38 88

Office du Tourisme du Val de Bagnes © verbier.ch / Yves Garneau

Place de Curala • CH-1934 Le Châble Tél. +41 27 775 38 70

377


Educational Excellence in Verbier The Verbier International School proposes international boarding and day school for 3 to 16 year olds in the heart of the Swiss Alps. Ski Academy available, combining individually tailored education with an intensive ski programme.

Verbier International School For more information, please visit : www.lvis.ch + 41 27 565 26 56 / info@lvis.ch


À LA MANIÈRE DES GRANDS COUTURIERS, HORIZONS NOUVEAUX DESSINE, TAILLE, BRODE, AJUSTE...

Horizons Nouveaux SA

Rue de Médran 6 • Case postale 196 • CH-1936 Verbier Tél. +41 27 761 71 71 infos@horizonsnouveaux.swiss • horizonsnouveaux.swiss


HORIZONS NOUVEAUX

L’art de créer des voyages sur-mesure, uniques et hors du commun Loin de tous les standards que l’on connaît en matière d’agence, Horizons Nouveaux est dirigée par deux passionnés d’exotisme, Paul Kennes et Nicolas Jaques. Leur crédo : sortir des sentiers battus et proposer des voyages à la carte totalement adaptés aux attentes de chacun de leur client. Pour vivre des moments rares, que l’on préfère un hôtel sur un lac salé ou un lodge élégant au cœur de la savane, pousser la porte de leur bureau de Verbier est gage de souvenirs inoubliables !

380


Quand le destin de deux passionnés se croise Paul Kennes est un grand amoureux de l’Inde tandis que Nicolas Jaques est spécialiste de l’Himalaya. Leur point commun ? Vivre à Verbier, sans pour autant se connaître, jusqu’au jour où un ami commun les fait se rencontrer. Entre passionnés de voyages, le feeling passe ! Il passe si bien qu’en 1993, ils démarrent une activité annexe à leurs professions, l’organisation de séjours sur-mesure vers ces deux destinations qu’ils connaissent sur le bout des doigts. Dès le démarrage de leur agence, le concept est différent de ce qui est proposé traditionnellement. Ainsi, si leurs clients souhaitent aller au Rajasthan, par exemple, ils ont droit à des hébergements uniques, des rencontres qui sortent des sentiers battus... Tout est entrepris pour que le voyage reste gravé dans les mémoires. Elargir les horizons En 1995, devant le succès, ils décident de s’investir pleinement dans Horizons Nouveaux et ils y consacrent désormais tout leur temps. Les clients sont fidèles. Leur proposer que deux destinations devient rapidement trop peu. Les deux associés décident alors d’élargir leur offre, tout en gardant la même politique de voyages sur-mesure pour lesquels ils ont sélectionnés, sur place, grâce à leur réseau, des hôtels et des prestations qui font la différence. Ainsi en 2005, toute l’Asie est au programme. La clientèle apprécie car elle sait qu’une fois sur place, elle aura l’occasion de prendre un repas dans

un lieu inconnu des circuits traditionnels, de découvrir un artiste, de toujours vivre des choses uniques ! Une approche différente Depuis 27 ans, les choses ont évoluées mais la philosophie est restée la même. Si la quasi globalité du globe est aujourd’hui couverte, chaque destination a fait l’objet de nombreux déplacements de la part de Paul et de Nicolas afin de tester, de chercher, d’analyser, de découvrir l’unique, l’objet rare. Grâce à leurs réseaux, qui se sont étoffés, ils sont à même d’offrir des plusvalues et de l’extraordinaire à chaque voyage. Avant le départ, les deux associés ne vendent pas une destination, ils vendent un moment de rêve qui doit faire faire waouh aux participants. Pour y réussir, leur approche est différente. Ils discutent longuement avec chaque client pour bien cerner ses goûts, ses points d’intérêts, ses attentes et lui proposer du sur-mesure. Autre point fort, l’hôtellerie. Avec Horizons Nouveaux, on ne part pas dans des hôtels standards, on descend dans des perles rares qui ont un intérêt, du charme, une âme... et qui offrent toujours des prestations de haute qualité. 381


Construire là où tout manque afin de créer de nouveaux itinéraires Si l’Asie a longtemps été la star des destinations, depuis quelques temps l’engouement baisse. Les voyageurs aiment se tourner vers de nouvelles contrées natures et sauvages comme on trouve dans certains pays d’Afrique et en Amérique du Sud. A ce jeu, la Bolivie est très demandée, seul « hic », elle manque cruellement d’hôtels de bon standing. Et pourtant, son désert de sel, Salar d’Uyni, à 3658 m d’altitude est incontournable. Pour permettre à ses clients de rester dans cet endroit magique plus que quelques heures, Paul a décidé d’y créer leur propre établissement, le Kachi Lodge qui a ouvert ses portes en mai 2019. Au milieu de nulle part, avec une vue à couper le souffle sur le volcan et les quelques ilots qui accueillent des cactus géants, cet hôtel propose 6 chambres installées dans des dômes indépendants décorés avec soin, élégance et raffinement grâce au travail de l’artiste Bolivien, Gaston Ugalde, mondialement connu. Construits sur pilotis pour les périodes de pluie, ils s’intègrent parfaitement dans le décor environnant et attirent déjà nombre de touristes en quête d’un dépaysement unique et d’un service haut de gamme.

382


Et demain ? Fort du succès de Kachi Lodge, Paul a un nouveau projet en cours, dans un lieu ultra désertique, à plus de 4000 m d’altitude au Sud Lipez. Idéal pour faire une pause sur la route qui mène de la Bolivie à San Pedro de Atacama au Chili, haut lieu du tourisme, cet hôtel recréera l’esprit et l’architecture des villages voisins grâce aux matériaux qui seront utilisés. Les travaux vont faire voir le jour à 10 maisons totalement typiques. Créer leurs propres établissements motive les deux associés qui peuvent ainsi offrir des séjours dans des lieux inattendus et uniques tout en gardant un service de qualité et haut de gamme pour la pleine satisfaction de leurs clients. Et si la destination choisie ne permet pas de construire, alors, comme ils le font pour des circuits au Sultanat d’Oman, ils installent des campements de luxe éphémères au milieu du désert. Dans tous les cas, Horizons Nouveaux offre une autre manière de voyager qui permet de s’imprégner totalement des décors alentours, des richesses de chaque destination tout en profitant de services adaptés et d’une hôtellerie empreinte d’élégance et de style.

Horizons Nouveaux SA

Rue de Médran 6 • Case postale 196 CH-1936 Verbier Tél. +41 27 761 71 71 infos@horizonsnouveaux.swiss horizonsnouveaux.swiss

383


SVL SA

Quand le destin prend les choses en main Etre au bon endroit au bon moment, faire des rencontres qui bouleversent une vie, créer des projets qui marquent d’une pierre un lieu… ainsi pourrait-on résumer très brièvement l’histoire hors du commun de Stéphane et Vincent Luisier, architectes à Verbier. Le destin leur a joué de jolis tours qui leurs ont permis de réaliser des objets d’exception dans la réputée station valaisanne.

384


à Verbier où ils reprennent l’affaire d’un architecte qui souhaite partir en retraite. Nous sommes en 1999, ils sont 4 employés, les choses vont vite, très vite, 2 ans plus tard, ils sont 20 ! A partir de là, plus rien n’arrêtera leur ascension...

En famille Aux premières heures, les deux frères vivent en plaine. Vincent est architecte, Stéphane, dessinateur. Travailler chez les autres n’est pas vraiment fait pour eux, raison pour laquelle en 1989, ils décident de s’associer et de créer leur propre bureau. Pendant une décennie, ils réalisent différents ouvrages et devant l’embellie que connaissent les stations de ski, ils décident de s’installer

Les gens du Nord Verbier est réputée mondialement. La clientèle nordique apprécie tout spécialement la station valaisanne. Discrète, elle n’en cherche pas moins des chalets d’exception et de luxe pour y passer ses vacances. Stéphane et Vincent Luisier vont ainsi réaliser des dizaines de résidences d’exception pour des clients qui leurs sont de plus en plus fidèles et qui savent faire passer le mot autour d’eux. Ainsi, ils sont approchés par des investisseurs en quête d’un projet hôtelier de haut standing. Aussi bizarre que cela puisse paraître, la station manque alors d’un établissement de grand luxe.

385


Le projet d’une vie En 2005, les rencontres se succèdent entre les suisses et les nordiques pour avancer sur le projet et trouver le lieu idéal pour l’implanter. Un nouveau concours de circonstance bienheureux va accélérer les choses quand ils apprennent que Téléverbier souhaite valoriser ses terrains. Aussitôt, les deux architectes et les investisseurs planchent sur le concept qu’ils souhaitent mettre en place. Ils raflent la mise en 2006 en obtenant un terrain idéalement situé au cœur du village. Dans la

386

foulée, 3 Rocs SA est créée pour que les fonds nécessaires, 250 000 000 francs, soient apportés. Trois années sont encore obligatoires pour obtenir les autorisations et enfin en 2010, les travaux démarrent. En 2013, 15 résidences hôtelières, 18 résidences touristiques ainsi que des commerces et l’hôtel W, 123 chambres dont 16 suites, ouvrent leurs portes. Maîtres d’œuvres tout au long des travaux, les deux frères ont définitivement marqué Verbier avec cette réalisation.


Depuis son ouverture en 2013, le W s’est vu honoré de nombreuses récompenses comme World’s best ski hotel en 2016, 2017, 2018 et 2019 ou encore world’s luxury ski hotel en 2018 pour ne citer que deux exemples parmi une longue liste. Le W propose 123 chambres dont 16 suites installées dans le W Verbier Complex qui est composé de 4 chalets indépendants. S’ajoutent également 2 chalets en résidences hôtelières. Chacune des chambres est dotée d’un balcon et d’une superficie généreuse pour le confort des hôtes. Sur 800 m2, l’hôtel propose un spa avec piscine, sauna, hammam, jacuzzi, salle de gym et un institut La Prairie pour les soins.

SVL SA

Rue du Centre Sportif 20 • Case postale 220 CH-1936 Verbier Tél. +41 27 771 70 00 arch.svl@verbier.ch

387


FERNAND FAVRE SA

Au service et à l’écoute des clients « Chez nous, il n’y a pas de petits travaux » explique Stéphane Favre qui dirige avec sa sœur Denise, l’entreprise familiale créée par leur père Fernand en 1967. Qu’il s’agisse du remplacement d’une chaudière ou d’un entretien basique, la société est connue pour sa réactivité et le service sans faille qu’elle offre à sa clientèle en matière de chauffage, sanitaire, ventilation et ferblanterie-couverture.

388


Ventilation.

36 CFC pour 23 employés Si la société Fernand Favre SA a su se forger une clientèle et la consolider, ceci n’est pas le fruit du hasard. En effet, elle a toujours misé sur les compétences de son personnel en ne recrutant que des professionnels diplômés voire multi-diplômés. Ils sont ainsi nombreux à avoir plusieurs CFC et à toujours vouloir progresser en suivant des cours pour l’obtention de brevets et de maîtrises fédérales. L’entreprise les accompagne en adaptant leur temps de travail et en participant financièrement. Dans le même temps, elle met un point d’honneur à former la relève en accueillant actuellement 5 apprentis qui suivent diverses filières et qui pourront poursuivre leur expérience professionnelle dans l’entreprise une fois le diplôme acquis ! Des domaines de compétences Fernand Favre SA intervient dans 4 domaines d’activité : le chauffage, le sanitaire, la ventilation et la ferblanterie-couverture et ce, autant pour une clientèle privée que pour des architectes ou des promoteurs. Sa zone d’intervention est large, installée à Riddes, avec une succursale à Verbier, elle répond présente de Saint-Maurice à Sion et dans les stations environnantes. Pour une construction neuve, une rénovation ou un besoin de changement, elle installe des systèmes de chauffage répondant aux attentes et normes actuelles. La demande est toujours plus importante, en plaine, pour les pompes à chaleur ou encore, quelquefois, du solaire thermique, tandis qu’en montagne, le bois est toujours plébiscité. Pour les installations qu’elle met en place ou d’autres, un service est entièrement dédié à l’entretien ainsi qu’aux dépannages en cas de panne. Elle est également compétente en matière de sanitaire et là encore intervient selon les besoins de chaque client. Pour la ventilation et la climatisation, les requêtes allant toujours croissantes de la part des particuliers, elle met en place des solutions permettant d’obtenir autant du chaud que du froid selon les saisons. Elle répond également aux demandes de taille comme pour une ventilation dans un parking ou tout autre espace d’importance.

Sanitaire.

Autre proposition, moins connue et pourtant très prisée de certaines populations en montagne, le montage de système d’humidification dans des résidences en bois. Un savoir-faire au service des communes Grâce à ses certifications SSIGE « eau » et SSIGE « gaz », Fernand Favre SA travaille également à la demande de communes pour le changement de leurs réseaux. Ainsi en 2019, elle a mené des chantiers à Verbier et à La Tzoumaz où dans le cadre d’une adduction d’eau potable, elle a posé une conduite forcée en prévision d’une micro-centrale de turbinage qui doit voir le jour entre La Tzoumaz et Riddes. Elle a également réalisé plusieurs extensions de réseaux existants dans diverses communes. Des réponses techniques Pour aller plus loin dans la qualité de ses services, Fernand Favre SA est doté d’un bureau technique dans lequel interviennent des projeteurs formés avec CFC en chauffage, sanitaire et ventilation. Support à ses interventions, il permet de fournir des plans et des petites études qui aident autant les professionnels, comme les architectes, que les monteurs qui ont ainsi à disposition des outils performants pour mener à bien leur travail. Cette valeur ajoutée n’a pas pour objectif de remplacer les bureaux spécialisés mais aide à optimiser le travail en interne pour toujours offrir des services de qualité.

Fernand Favre SA

Case postale 167 • CH-1936 Verbier Tél. +41 27 771 76 00 info@fernandfavresa.ch • www.fernandfavresa.ch

389


PURE CLINIC | INSTITUTIONS DE SANTÉ CENTRE DENTAIRE D’ALTITUDE DE VERBIER

« Une offre adaptée aux besoins des patients » Actif depuis 2012, Pure Clinic | Institutions de Santé est aujourd’hui composé de 6 cliniques dont 4 situées dans le Valais. Au printemps 2020, il poursuivra son avancée avec l’implantation à Rennaz, dans le campus attenant au nouvel Hôpital Riviera-Chablais, de son Institut de Médecine dentaire et de Stomatologie. Le groupe offre un concept unique qui allie compétences médico-dentaires et médecine humaine au sein d’une même structure. Une pluridisciplinarité qui s’articule autour d’une approche personnalisée, d’une prise en charge globale du patient par des praticiens formés aux dernières avancées thérapeutiques et d’une philosophie basée sur le respect de l’éthique, la qualité et les valeurs humaines. Le Dr Sonia Rahban, cheffe de clinique adjointe de Verbier nous présente sa clinique.

390


Pouvez-vous nous présenter votre cabinet ? Situé sur la place centrale de la station, le cabinet de Verbier a été repris par Pure Clinic | Institutions de Santé en 2017. Notre objectif principal étant d’offrir une prise en charge de qualité à tous les patients qui ont besoin de consulter un professionnel de santé dentaire, il s’adresse aussi bien à la population locale, qu’aux résidents de Verbier et à la population saisonnière. Notre équipe est notamment composée d’une hygiéniste diplômée de l’école de Genève, d’une assistante dentaire qui organise le suivi des rendez-vous et des soins, d’une Office Manager pour la partie administrative du cabinet. Cheffe de cette clinique, j’ai obtenu mon titre de médecin dentiste à l’université St-Joseph à Beyrouth puis mon diplôme fédéral et mon doctorat à Genève. Nous sommes une petite équipe dynamique et à l’écoute de nos patients. Nous offrons une prise en charge holistique de ceux-ci tout en adoptant des valeurs du groupe Pure Clinic | Institutions de Santé : le respect, la solidarité et la qualité. Notre cabinet dispose de trois salles de consultations, dans une ambiance chaleureuse où le bien-être du patient est une priorité. Quelles sont les spécialités de celui-ci ? Nous proposons une activité qui couvre l’ensemble du spectre de la médecine dentaire hormis l’orthodontie à ce jour. Nous sommes en mesure de proposer à nos

Quels sont les atouts d’être une unité d’un groupe comme Pure Clinic ? Etre partie intégrante du groupe apporte au cabinet de nombreux avantages. En effet, nous pouvons compter sur l’existence de spécialistes dans tous les domaines de la médecine dentaire mais aussi sur un équipement à la pointe avec notamment un plateau technique moderne et performant comme par exemple une imagerie scanner. Un vrai plus pour nous en tant que praticiens et pour nos patients qui bénéficient ainsi d’une prise en charge de qualité. Faire partie du groupe permet également de maintenir une présence sur l’ensemble des sites en cas de besoin, notamment grâce à la synergie avec notre institution de santé de Martigny. Par ailleurs, nous avons aussi un centre de formation moderne équipé avec dernières technologies sur le site de Sierre qui vise à nous rendre toujours plus performants pour nos patients grâce aux nombreuses formations et conférences proposées en interne. Comment abordez-vous l’aspect collégialité entre praticiens ? La collégialité est un facteur primordial dans notre domaine d’activité, que ce soit entre les collègues de Pure Clinic, avec les praticiens extérieurs au groupe qu’ils soient médecins ou dentistes, afin de proposer le meilleur suivi possible au patient. Nous devons échanger, communiquer et travailler ensemble pour trouver et proposer les thérapies et soins les plus adaptés à chacun de nos patients.

PURE CLINIC | Institutions de Santé Centre dentaire d’altitude de Verbier

Place Centrale, Immeuble Beaulieu • CH-1936 Verbier Tél. +41 27 771 21 21 • Fax +41 27 722 91 89 verbier@pureclinic.ch • www.pureclinic.ch

391

INSTITUTIONS DE SANTÉ

patients une prise en charge complète pour tout ce qui est lié à la traumatologie ou aux problèmes infectieux en passant par les traitements conservateurs classiques et de restauration esthétique comme les facettes et les couronnes. Nous offrons aussi nos compétences dans le blanchiment dentaire sans oublier le domaine chirurgical avec, notamment, l’implantologie ou la chirurgie orale qui peut comprendre le diagnostic par biopsie et le traitement des pathologies diverses au niveau buccal. Nous avons également un rôle important dans la prévention des pathologies bucco-dentaires, c’est le rôle principal de notre hygiéniste dentaire. Un engagement qui nous tient à cœur et qui est essentiel aujourd’hui. Nous souhaitons aussi pouvoir offrir des soins adaptés lors des divers événements notamment sportifs ou culturels proposés par la station.


VERBIER ART SUMMIT

L’art change les esprits ! Le Verbier Art Summit est une plateforme internationale de discussions et de rencontres à but non lucratif et dans un contexte non transactionnel. Il a lieu chaque année dans un cadre exceptionnel : la station de Verbier, un lieu inspirant et riche en différentes activités toute l’année. Le Summit met en relation des leaders d’opinion avec des personnalités importantes issues de l’univers artistique. Une vraie volonté de générer des idées innovantes et de promouvoir le changement social à travers l’art. Inauguré en 2017, le Summit a lieu chaque année, à Verbier lors du dernier week-end de janvier. Il est accessible gratuitement à tous et est diffusé en direct sur les réseaux sociaux. A travers l’art, il vise à attirer les amateurs d’art et d’innovations de tout âge et de tous horizons en abordant des thèmes sociaux clés. Il offre une occasion unique d’assister à des conférences multidisciplinaires, de découvrir un riche programme culturel et d’aller à la rencontre des artistes et personnalités importantes du monde de l’art. © Frederik Jacobovits

© Frederik Jacobovits

Avec un programme renouvelé à chaque édition, le Summit présente un thème différent proposé par un directeur de musée éminent dans la communauté. Le Summit croit au pouvoir d’unir innovateurs, penseurs et artistes pour confronter leurs opinions de façon pertinente afin que celles-ci trouvent un écho dans la communauté locale et aient un impact significatif. Le Summit œuvre également pour une publication accessible qui permet au dialogue réalisé à Verbier de se poursuivre à l’international. Un livre est issu de celui-ci et publié après chaque rencontre. Il est conçu par la célèbre designer graphique Irma Boom et distribué dans les principales librairies des musées du monde entier. Les différentes éditions sont aussi disponibles en ligne.

© ALPIMAGES VERBIER

Rejoignez le Summit annuel à Verbier ou en ligne, et suivez-nous sur les réseaux sociaux ou via notre newsletter : Instagram @verbierartsummit I Twitter @verbierartnow I verbierartsummit.org 393


INTERVIEW

GEORGES MARIÉTAN

Chablais Région

Pour un Chablais qui bouge Chablais Région association emblématique du rapprochement entre Vaudois et Valaisans fait peau neuve en 2020. Nouvelle organisation, nouveaux dirigeants, nouveaux projets. Georges Mariétan prend sa retraite et fait le bilan de 38 années passées à la tête de cette institution. Rencontre…

Port du Bouveret. © Chablais Région

394


Massongex. © Chablais Région

Quelle est l’origine de Chablais Région ? L’association a vu le jour suite à l’adoption de la Loi fédérale sur l’aide aux investissements dans les régions de montagne (LIM) en 1981 sous le nom d’Organisme intercantonal du développement du Chablais (OIDC) et regroupant 28 communes sur les deux Chablais. Cette loi avait amené les communes à s’associer de chaque côté du Rhône ; mais très vite il s’est avéré que nous avions vocation à travailler ensemble et à ne former qu’une seule région intercantonale. Donc, avec l’accord des deux cantons, nous nous sommes lancés en répondant aux exigences de la LIM, à savoir la mise en place d’un programme de développement économique. Notre rôle est de donner des préavis pour des projets d’équipement public, et de contribuer à leur réalisation, tout en veillant à un développement économique harmonieux avec un certain aménagement du territoire, en se préoccupant de créer des emplois et en protégeant l’environnement. Comment Chablais Région a-t-elle œuvré au développement des deux Chablais et par quels moyens ? Au départ, nous nous sommes appuyés sur les crédits de la LIM pour des équipements publics puis nous avons multiplié les collaborations intercommunales et intercantonales en accord avec une stratégie de développement inscrite dans le programme établi. Mais en dehors des finances, le moyen le plus efficace fut la communication avec la création de Radio Chablais en juin 1984. Cette radio a favorisé les contacts entre les habitants, elle a fait changer les mentalités et elle a permis aux

gens de se rapprocher par-dessus le Rhône. En 2010, la LIM a été remplacée par la loi sur la politique régionale. Dans le même temps, une nouvelle problématique a surgi avec une politique fédérale tournée vers la création d’agglomérations pour gérer les problèmes liés à la mobilité et à la gestion du territoire, spécialement en terme d’habitat et de zones d’activités. L’OIDC est devenu Chablais Région pour s’adapter à ces nouvelles directives et, en 2011, l’agglomération est née. Elle est composée de 6 communes et représente plus de la moitié de la population du Chablais. Elle est aujourd’hui un nouveau moteur de projets. Quels sont les dossiers qui vous tenaient particulièrement à cœur et qui se sont concrétisés ? La radio, car elle a joué un rôle déterminant pour nos actions. Il y a aussi le projet de l’implantation du centre mondial du cyclisme à Aigle, pour lequel toutes les communes se sont mobilisées, même celles qui n’étaient pas réellement concernées. Cette parfaite cohésion a convaincu l’Union Cycliste Internationale (UCI) de s’implanter dans le Chablais. Cela a montré une véritable cohésion entre les deux Chablais, ce qui au départ semblait très difficile. Enfin, la fameuse route H144 entre Les Evouettes et Villeneuve. C’est un lien supplémentaire entre Vaudois et Valaisans, en sachant qu’elle s’est construite contre l’avis préalable des cantons, qui avaient imaginé d’autres tracés, mais aussi grâce à un consensus résultant d’un dialogue subtil avec les écologistes et les agriculteurs. Cette route a vraiment prouvé notre volonté d’avancer ensemble au sein de l’association. 395


Le téléphérique de la Croix-de-Culet et les Dents-du-Midi.

Quel est votre bilan après tant d’années passées à la tête de Chablais Région ? Le bilan est positif. Peut-être un peu modeste car nous ne nous sommes pas donnés des ambitions démesurées... Il ne faut pas oublier que, dans l’esprit de beaucoup de gens, ce n’était pas une idée acquise que de travailler par-dessus le Rhône. Il n’y a jamais eu la volonté de créer un organe fort avec de gros moyens financiers et des ressources humaines importantes. Notre objectif était, et est toujours, de faciliter la vie de la population et un développement harmonieux. Nous avons beaucoup misé sur les relations personnelles et les collaborations entre acteurs économiques et politiques. La confiance a ainsi pu s’installer progressivement entre les élus et les chefs d’entreprises. L’agglomération est le résultat de ce pari. Aujourd’hui, elle joue un rôle important dans la promotion du territoire, elle l’a rendu plus attractif. Il reste encore beaucoup de choses à faire surtout au niveau de la mobilité. Enfin, un des points les plus positifs à mon sens, ce sont les rapprochements entre les populations vaudoises et valaisannes et petit à petit avec le Chablais français. Chablais Région se réorganise officiellement en 2020, pourquoi ? Il y a une volonté de restructurer l’association en absorbant l’association Aigle Région qui ne concerne que la partie vaudoise. Il s’agit de créer une seule instance pour que tout le monde tire à la même corde. Cette nouvelle organisation permettra aussi d’éviter les confusions entre les actions menées par l’une ou par l’autre des associations. L’idée est de regrouper les forces et de parler d’une seule voix pour que les projets aboutissent. Quels sont les nouveaux enjeux de développement pour le Chablais et quels sont les dossiers prioritaires ? Sans aucune hésitation, la réhabilitation de la ligne ferroviaire Evian/St Gingolph. L’objectif est de vraiment faire un RER Sud Léman qui permet de terminer la boucle autour du lac Léman complétant le trajet du Léman 396

Express. De plus, ce projet ouvre d’autres perspectives touristiques et économiques non négligeables tant pour le côté suisse que français. Autre dossier, c’est toute l’activité économique autour du sport. Le comité Chablais Sport œuvre au développement d’équipements sportifs de très haute qualité, à la construction de centres de formation et à l’organisation d’événements sportifs d’envergure nationale et internationale. Le dossier « sport » est important car il touche à des questions de santé publique, il préserve notre environnement et il rend le territoire attractif pour une forme de tourisme quatre saisons. Le Chablais est selon moi une terre de prédilection pour le sport, qui peut devenir l’ADN de la région. Monsieur Norbert Zufferey a pris votre suite l’automne dernier à la tête de Chablais Région, qu’allez-vous faire maintenant ? D’un coté j’ai envie de lever le pied et de vivre avec un autre rythme, qui répondrait mieux à mes envies actuelles, qui sont tout à fait en dehors de cette activité. Car je me suis engagé en politique et dans le développement régional par passion, mais je ressens l’appel d’une manière de vivre plus décalée, en relation avec ma formation universitaire (licence en lettres) et des aspirations d’ordre culturel ou spirituel.

Le Palladium de Champéry.

Chablais Région

Place du Marché 1 • CH-1860 Aigle Tél. +41 24 471 15 15 • Fax +41 24 466 64 31 chablaisregion@chablais.ch • www.chablais.ch


www.hopitalrivierachablais.ch

PERMANENCES MÉDICALES À MONTHEY ET VEVEY

7 jours sur 7, de 8h à 20h,

sans rendez-vous

En complément de son service d’urgences à Rennaz, l’Hôpital Riviera-Chablais dispose de deux permanences médicales à Monthey et Vevey. Les permanences accueillent 7 jours sur 7, de 8h à 20h et sans rendez-vous les adultes et les enfants (dès 4 ans).

PERMANENCE MÉDICALE DU CHABLAIS

PERMANENCE MÉDICALE DE LA RIVIERA

Hôpital Riviera-Chablais Site hospitalier de Monthey Route de Morgins 54 1870 Monthey 058 773 11 46

Hôpital Riviera-Chablais Site hospitalier de Vevey Providence Avenue de la Prairie 3 1800 Vevey 058 773 21 46

Si vous n’avez pas de médecin traitant ou si ce dernier est absent, les permanences vous accueillent sans rendez-vous pour tout problème médical (petite fracture, plaie, entorse, grippe, refroidissement, maux de gorge ou d’oreilles, allergie, etc.).

EN CAS D’URGENCE OU DE DOUTE, COMPOSEZ LES NUMÉROS SUIVANTS:

144

Urgences vitales

0848 133 133

0900 144 033

Centrale téléphonique vaudoise des médecins de garde

Centrale téléphonique valaisanne des médecins de garde


Situé aux

2ème plus grand domaine skiable au monde

à seulement 80 minutes de l’aéroport de Genève


60

%

VE

ND

À VENDRE

APPARTEMENTS DÈS 400’000 CHF CLIENTÈLE INTERNATIONALE RÉSIDENCE SECONDAIRE

SPA

www.lemontagnier.ch

FITNESS

U


TRANSPORTS PUBLICS DU CHABLAIS (TPC)

20 ans et le regard tourné vers l’avenir Les transports publics du Chablais, très présents dans la région grâce à leurs lignes de bus et de trains, ont fêté leur 20 ans. Comme ils l’ont déjà démontré au cours de ces deux décennies, ils mettent tout en œuvre pour améliorer régulièrement leurs prestations et apporter toujours plus de confort, de sécurité et d’offres à leurs clients. De nombreux projets d’envergure sont en cours pour continuer sur cette voie et faire de leurs services des incontournables pour les usagers Chablaisiens. Les TPC possèdent l’énergie de leur jeunesse et l’expérience de leurs 20 ans pour relever les défis qui se trouveront sur leur route !

Loisirs d’hiver : ski Bretaye. © Olivier Maire

400


En ligne directe vers les pistes de ski

Des gares prêtes pour les nouvelles rames

AIGLE – LEYSIN (AL) – PROJET PRODES 2035 Permettre aux amateurs de neige de rejoindre encore plus facilement le domaine de Leysin, c’est le but du grand projet d’extension de la ligne de l’AL : 750 mètres de voie souterraine tirés depuis la gare du Feydey jusqu’au centre du village, au départ de la télécabine de la Berneuse. Inscrite dans le programme de développement régional Alpes vaudoises 2020, cette extension vise à encourager les sportifs à privilégier le train plutôt que la voiture pour grimper vers les hauteurs.

BEX – VILLARS – BRETAYE (BVB) On dit que que c’est la première impression qui compte. Et ce que l’on voit avant même de monter dans un train, c’est la gare. Pas d’inquiétude du côté du BVB : il est prévu de moderniser aussi bien la gare de Bex que celle de Villars-sur-Ollon. L’objectif de ce projet est à la fois de faciliter la correspondance aux usagers venus de la plaine et d’adapter la voie aux caractéristiques techniques des nouvelles rames, dont la mise en service est prévue pour 2022.

Plus de sécurité et plus de rapidité

Au service d’une station en mutation

AIGLE – OLLON – MONTHEY – CHAMPÉRY (AOMC) A l’horizon 2027, le trajet Aigle-Monthey prendra sept minutes de moins qu’il n’en exige aujourd’hui. De plus, un ambitieux projet de sécurisation de l’AOMC prévoit aussi bien une adaptation de certains tronçons que la construction de haltes ultramodernes et d’une gare de Monthey pensée en commun avec les CFF. De quoi permettre une augmentation de la cadence, à l’heure où le nombre d’usagers de cette ligne régionale est en constante progression.

AIGLE – LE SÉPEY – LES DIABLERETS (ASD) Huit cents mètres, c’est la longueur du tronçon prévu en prolongation de la ligne de l’ASD, de l’actuelle gare des Diablerets jusqu’au départ des remontées mécaniques avec la construction d’une nouvelle gare terminus. De quoi desservir cette station qui ne manque pas de projets immobiliers, hôteliers et sportifs. Plus bas, le détour par Le Sépey serait évité par un passage direct aux Planches par les trains supplémentaires prévus avec une cadence à la demi-heure. 401


Loisirs d’été : rando AOMC. © V. Flauraud

Ligne Aigle – Leysin. © V. Flauraud

Les TPC en chiffres Plus de 3 millions

de voyageurs transportés en 2019

4

lignes de train

68 Ligne Aigle – Sepey – Diablerets. © Olivier Maire

kilomètres de voie ferrée

35

lignes de bus

58

wagons et locomotives

300

employés

23

communes reliées sur 2 cantons

402


Bus articulé de la ligne Aigle – Villeneuve. © Olivier Maire

La flexibilité pour mot d’ordre Onze nouvelles lignes de bus urbains, des horaires étendus et un service à la demande: MobiChablais c’est le nouveau service lancé fin 2018 par les TPC. A l’heure où le Chablais a passé le cap des 100 000 habitants, les communes d’Aigle, Ollon, Collombey-Muraz et Monthey ont mandaté les TPC pour proposer un service de mobilité en phase avec son époque. Le but ? Convaincre des habitants ou des pendulaires jusqu’ici

TÉLÉCHARGEZ L’APP «TPC MOBILE» Téléchargez l’application « TPC Mobile » sur tpc.ch et bénéficiez des nombreuses fonctionnalités.

... xepmahC ,latipôH ,eraG elgiA DE :

: ED

Aigle Gare, Hôpital, Champex ...

snoitanitsed setuoT : SREV

VERS : Toutes destinations

STRAPÉD

30:11 8102.90.41 IAUQ

DÉPARTS TRAPÉD ’3

LIGNE

14.09.2018 ENGIL 11:03

NOITCERID DIRECTION

eraG ,sterelbaiD seL Les Diablerets, Gare

’71 74:21 35:21

elliV-yehtnoM Monthey-Ville girB Brig

3’ 17’ 12:47

serianuA ,yehtnoM Monthey, Aunaires

Votre partenaire mobilité

DÉPART

12:53

QUAI

contraints d’utiliser leur véhicule privé de faire le choix des transports en commun. Les bus circulent 7 jours sur 7 selon des horaires étendus et desservent des zones périphériques grâce au principe de demande de passage. En phase avec son temps et centré sur le service aux communes de la région, MobiChablais constitue une belle carte de visite pour les TPC. Etre connecté pour plus de facilités Aujourd’hui, il est impossible de ne pas proposer ses services via une application. Celle mise en place par les TPC, TPC Mobile, propose de très nombreuses options. Simple et pratique, elle permettra d’acheter son billet en ligne en quelques clics. Mais elle ne s’arrête pas là. En effet, elle se fait incontournable connaître les lieux de départ des trains et bus, les prochains départs, l’affichage des horaires en temps réel, le déroulement du trajet choisi avec la liste des arrêts... Ses fonctionnalités sont nombreuses. Autre atout de taille qui permet de desservir plus de lieux et avec un horaire étendu notamment au dimanche : le bus à la demande ! Pour les services réduits ou normaux, il est possible via l’appli ou par téléphone, de demander son arrêt sur le réseau de bus urbains MobiChablais.

Transports Publics du Chablais

Nouveau bus de la flotte MobiChablais. © DR

Rue de la Gare 38 • CH-1860 Aigle Tél. +41 24 468 03 30 info@tpc.ch • www.tpc.ch

403


GASTRONOMIE

Le Valais, terre de saveurs Les tables qui font la renommée gastronomique du Valais ne manquent pas. Le cru 2020 du célèbre guide Gault & Millau ne dément pas cette présence importante puisque 8 nouveaux établissements font leur entrée tandis que 9 gagnent un point supplémentaire. Du Chablais au Haut-Valais, les restaurants prometteurs comme ceux qui confortent leur renommée positionnent le canton comme une valeur sûre pour les épicuriens. Balade gourmande !

Hôtel Terminus, Sierre.

404


EN HAUT DE L’AFFICHE Ils sont deux à s’attribuer les plus hautes notes décernées par le guide dans le Valais. Ainsi à Sierre et à Crans-Montana, est offert, aux amateurs de grandes tables, le privilège de s’offrir des moments inoubliables. Originales, inattendues, créatrices, novatrices, les réalisations de Didier de Courten à Sierre et de Franck Reynaud à Crans-Montana transportent vers des sommets de saveurs. ★★★

Didier de Courten – Hôtel Terminus à Sierre 15 : le nombre d’années de présence de Didier de Courten à Sierre et autant à recevoir l’excellente note de 19/20 au Gault & Millau, une performance qui montre là tout le talent de ce chef de renom ! 2 étoiles Michelin, Grande table du monde… l’article n’est plus à faire et pourtant, le plaisir de venir y prendre un repas est toujours renouvelé. Des entrées au dessert, en passant par la farandole de fromages, tout est sujet à émerveillement des pupilles puis des papilles. On en redemande ! Le service et la sommellerie renforcent encore la qualité de cet établissement où le maestro sait jouer des produits locaux comme des pêches venues des mers avec un talent rare qui jamais ne s’est démenti. Plus qu’une adresse, la table de Didier de Courten est à tester au moins une fois dans sa vie pour savoir ce que haute gastronomie veut dire. www.hotel-terminus.ch

L’Ours – Hostellerie du Pas-de-l’Ours à Crans-Montana Le décor est planté, bois, pierre et cheminée, nous sommes en montagne. Le voyage ne fait que commencer. Le meilleur reste à venir. Et pour ce faire, Franck Reynaud n’hésite pas à étonner en nous promenant grâce à ses plats qui tantôt fleurent bon le local, tantôt nous transportent dans la région de son enfance, la Provence. La Méditerranée jamais loin offre l’occasion de belles découvertes sorties tout droit de l’imagination débordante de notre chef. En salle, tout est réglé comme un ballet sans fausse note. On prend le temps d’écouter les conseils du sommelier, de profiter du cadre, de savourer cette escapade gourmande. Récompensée d’un très honorifique 18/20 et d’une étoile Michelin, L’Ours est une table qui vaut le détour. www.pasdelours.ch

405


MONTÉE EN PUISSANCE Très belle performance pour 9 restaurants, dont 4 en Haut-Valais qui accèdent à la marche supérieure en gagnant un point au guide. A ce petit jeu, on compte également le Communal à Val d’Iilliez qui passe de 12 à 13 avec sa cuisine mettant à l’honneur toute une déclinaison de produits locaux. Adresses pour mettre les pieds sous la table entre plaine et montagne. ★★★

Le Soleil de Dugny à Dugny (Leytron) Ici tout commence par une vue imprenable sur la vallée du Rhône et les sommets voisins. Une première approche à laquelle succède un verre de fendant offert par la maison. Nous sommes bien en Valais et rien ne viendra le démentir puisqu’au Soleil de Dugny, JeanMaurice et Estelle Michellod font la part belle au local. Pas de longue carte mais un menu en 7 plats réalisés au fil de la saisonnalité et de ce que Dame Nature offre à notre chef. Pour accompagner cette ode gourmande, une sélection de crus de différents encaveurs de la région est proposée. Pour ce savoirfaire, l’adresse s’offre dorénavant un honorable 15/20 au Gault & Millau. Difficile de faire plus valaisan-gourmand que Le Soleil de Dugny ! www.lesoleildedugny.ch

La Table d’Adrien – Chalet d’Adrien à Verbier Depuis août 2018, Sebastiano Lombardi dirige les cuisines de La Table d’Adrien après être passé par de belles adresses italiennes. A Verbier, il propose une cuisine où nombre de ses compositions ramènent vers son pays d’origine. Par petites touches ou clairement affichées, ces notes transalpines offrent de belles sensations toutes en finesse et délicatesse. A ces plats esthétiques et gourmands s’ajoute une carte des vins qui donne le tournis par la diversité de son offre. Tout sonne juste raison pour laquelle la note de 15/20 est bien méritée. www.chalet-adrien.com 406


Brasserie Le National à Sierre Le National à Sierre est une brasserie dans la plus pure tradition où l’on aime partager quelques huitres en saison avec un verre de vin blanc ou encore se faire plaisir en goûtant au foie gras maison que l’on apprécie seul ou en accompagnement d’un burger ou des classiques du chef, Lionel Chabroux. L’humour de la carte n’altère en rien la qualité des mets certes classiques mais exécutés avec talent, précision et goût. La carte des vins et des bières n’est pas en reste avec des propositions régulièrement renouvelées. Une brasserie qui s’offre un joli 14/20 pour couronner son atypisme ! www.brasserie-le-national.ch

W Kitchen – W à Verbier 14 Dans un décor mêlant esprit montagne et contemporain, le W Kitchen et ses grandes baies vitrées, grâce auxquelles on peut profiter d’une vue imprenable sur les sommets, donnent le ton. La cuisine d’Emiliano Vignoni, qui a œuvré auparavant de l’Argentine à Bangkok en passant par l’Espagne, offre un voyage empreint d’audace. Si des touches locales se retrouvent dans certains plats, rien n’empêche le jeune chef d’en jouer en osant l’originalité. Colorée, chaque assiette bouillonne de créativité. Le W Kitchen s’inscrit parfaitement dans l’identité de l’hôtel. Son audace lui vaut une montée à 14/20. www.wverbier-restaurants.com

407


TOUT NOUVEAU, TOUT BON Pas moins de 8 nouveaux promus pour cette cuvée 2020 dont 3 en Haut-Valais obtenant de 12 à 14/20. Du côté de Saxon, L’Étape où œuvre le chef Michel Roduit, fait son entrée avec un 12/20. Rencontre avec des talents prometteurs. ★★★

Le 42 à Champéry Dans un décor qui invite à prendre son temps et à savourer le moment présent, Amandine Pivault s’affaire à accueillir les hôtes tandis que son compagnon, Antoine Gonnet, œuvre en cuisine. Le jeune couple issu du sérail a trouvé ses marques et ce n’est pas la succession de mets plus créatifs les uns que les autres qui le dément. Tout est beau, tout est bon, tout est équilibré… de la cuisson à la douceur des émulsions. « La valeur n’attend point le nombre des années » écrivait Pierre Corneille, les trentenaires ne le font pas mentir, pour preuve ils se hissent d’emblée vers les hauteurs avec un 15/20 ! www.restaurantle42.ch

© Photos Litescape Media

Le Café Cher-Mignon Ambiance conviviale pour ce restaurant installé au cœur d’une bâtisse datant du XVIIIe siècle. Repris par Serge Coustrain-Jean, la cuisine qu’il propose est un savant mélange de produits locaux et de touches provençales ! Ainsi, des propositions terre&mer sont à la carte pour le plus grand bonheur des papilles. En privilégiant la proximité et la fraîcheur, les goûts sont à l’honneur et notre chef sait en jouer avec virtuosité. Une belle adresse, à déguster en toute saison, qui se voit récompenser d’un 13/20. www.cafechermignon.ch

408


L’Auberge de Vouvry à Vouvry Avec l’arrivée d’un nouveau chef en cuisine, Jérôme Lucienne, L’Auberge de Vouvry restée dans son jus côté salle, fait peau neuve. A la carte, on trouve des mets simples, où les produits locaux ne sont jamais très loin, ou des créations plus élaborées et raffinées qui mettent en exergue les goûts. D’originales associations apportent de la créativité à cette cuisine prometteuse que le célèbre guide gratifie d’un 13/20. www.restaubergevouvry.ch

Au Bon Plan à Conthey Avec un tel nom, difficile de leurrer le client. Qu’il se rassure, il ne le sera nullement car le couple Rattazi met tout en œuvre pour que le moment passé soit agréable et gourmand. La carte est réduite car le chef privilégie les achats quotidiens auprès des producteurs locaux. De ce qu’il ramène en découle les propositions où les goûts et les saveurs tiennent toutes leurs promesses. Nouveau venu, le guide Gault & Millau lui attribue un 12/20. www.aubonplan-conthey.ch

409


UNE ADRESSE SALÉE-SUCRÉE À CHAMPOUSSIN ★★★

Sur les pistes de ski en hiver, point de départ pour de nombreuses randonnées en été, Chez Gaby 1670, accessible en voiture en toute saison, offre un point de vue magnifique sur les sommets environnants. Aubergerestaurant, l’adresse se démarque pour le salé avec son concept original, le smoker. Pour le sucré, les talents de pâtissier-chocolatier du propriétaire, Philippe Gérard se découvrent autant à la table du restaurant qu’aux Grandes Alpes Chocolat, son enseigne entièrement dédiée à la fève. Visite guidée ! Une longue, une très longue cuisson... S’il a tout d’un barbecue traditionnel, hormis sa taille imposante, le smoker est pourtant très différent. En effet, cet appareil permet de cuire à basse température pendant plusieurs heures des viandes, des poissons, des légumes… grâce à la fumée qu’il dégage. Alimentée au bois, la lente combustion apporte un goût incomparable aux aliments et respecte totalement les produits. Ainsi la viande se détache à merveille, développe des arômes uniques et une tendreté qui laisse pantois d’admiration

tous les amoureux d’un bon morceau de bœuf ou d’une belle volaille ! Stella et Philippe aiment proposer des mets tout droits sortis de leur smoker pour étonner et ravir leurs clients. En été, ils ont même une carte entièrement dédiée car le concept plaît ! Un concept qu’ils sortent de leurs murs en proposant un service traiteur à domicile. Avoir dans son jardin l’original barbecue permet de réaliser de magnifiques grillades, de savoureux burgers au pain et à la sauce maison, de délicieux poissons... La liste est longue et le résultat toujours convaincant ! Tout en douceurs Quand on est pâtissier-chocolatier de métier, la place du dessert dans un restaurant est primordiale. A ce petit jeu, Philippe se fait et fait plaisir en proposant une carte riche et variée que l’on vienne chez Gaby 1670 pour un déjeuner, un dîner ou à l’occasion d’un goûter. Si les créations traditionnelles trouvent leur place tout au long de l’année, la saisonnalité des produits inspire notre chef qui propose alors selon les périodes de délicieuses réalisations à base de fruits tout droits sortis des vergers et des champs des producteurs locaux. Faire de son établissement, une référence en matière de desserts est un de ses objectifs ! Il en est un autre qui le titille : une chocolaterie ouverte au public. Avant qu’elle n’ouvre ses portes, il laisse déjà libre cours à son imagination dans son laboratoire entièrement dédié. Au cœur du Val d’Illiez se façonnent ainsi chaque jour de magnifiques et goûteuses réalisations à partir des meilleurs chocolats. Si la qualité est au rendez-vous, l’originalité n’est pas en reste. Exit la traditionnelle plaque, ici on vous propose une imposante « sculpture » représentant la Chaîne des Alpes, un kilo de bonheur ou encore une jolie marmotte qui ne demande qu’à se faire croquer ! Chez Gaby 1670 CH-1873 Champoussin Tél. +41 24 477 22 22 www.chezgaby1670.ch

© Déclic Photographies

410


ABRICOOL SA

Une passion familiale Fondée en 1998 et basée à Fully depuis juillet 2001, Abricool SA est spécialisée dans la production d’eaux-de-vie et liqueurs. Entreprise familiale aux valeurs ancrées dans la tradition et le savoir-faire, elle a su avec simplicité, rigueur et passion évoluer au fil des ans pour devenir une référence dans son domaine.

Depuis plus de 10 ans, Véronique Mermoud prépare ses enfants Jean-Renaud Mermoud, chargé de la production et Virginie Devayes-Mermoud, chargée de la partie commerciale et du marketing à reprendre le flambeau d’une vie de passion dédiée à Abricool SA. Une passation qui se fait en douceur et qui passe par une complémentarité parfaite des compétences de chacun. Chez Abricool SA c’est le travail d’équipe qui prime avec toujours le même objectif : offrir à ses clients une écoute et un service sur-mesure. Avec une palette de produits riche et variée, Abricool SA propose environ 35 références ayant chacune sa particularité. Ici, où l’abricot est plébiscité, les produits locaux et Suisse sont à l’honneur et travaillés dans le respect des traditions. Une proximité également mise en avant dans le service offert à sa clientèle. Pour Véronique Mermoud et ses enfants, être disponible et à l’écoute est primordial au succès de leur société. Une philosophie que l’on retrouve à chaque étape de la création des eaux-de-vie, jus, abricots ou caramels au chocolat ou encore confitures proposés à la vente. Dégustations initiatiques, atelier olfactif, visites de l’exploitation, après-midi récréatif, cadeaux d’entreprises ou encore découverte de différentes sortes d’abricots. Autant d’activités proposées par Abricool au gré des

saisons pour faire découvrir ou redécouvrir leurs activités avec convivialité et amour des produits. Une façon de transmettre des connaissances et de créer des moments de partages uniques, ludiques et passionnants.

Abricool SA

Chemin de Grand Barre 56 • CH-1926 Fully Tél. +41 27 744 24 56 abricool@bluewin.ch • www.abricool.ch

411


A L E R V I V E N E Z V F R I B O U R G EO I SE   ! N O H C I N BÉ I ?

nton. ans tout le ca d re b o ct o t e e septembre t les mois d n ra u d t n e m le principale qui se dérou e is o e rg u o ib ditionnelle fr Une fête tra ribourg » 

N C’ES O H C I N É B LA

PD NOTRE COU

T QUO

E CŒUR

de F on du Pays « La Bénich tobre 2020 16-17-18 oc  : is n e D tS Châtel-

ichon n e b . w w w  : ants sur

.org

ur et nos resta n to n a c u d ons s les Bénich te u to z e r v u Déco

Marché du terroir – Menu traditioNnel - cortège - musique – danSes – fEte foraine


Un lieu d’exception pour faire de votre Mariage un moment unique • Privatisation complète de l’établissement • Une capacité de 150 personnes en salle et/ou 160 personnes sur la terrasse • Une terrasse avec vue sur les Dents du Midi • Un chef pâtissier à votre service et des produits fait maison • Une capacité de 30 couchages sur place

Chez Gaby 1670

CH-1873 Champoussin Tél. +41 24 477 22 22 www.chezgaby1670.ch


AUBERGE-RESTAURANT CHEZ GABY 1670

Une adresse cosy et gourmande à Champoussin Pour dormir dans un cadre unique, prendre un repas entre deux descentes à ski, faire une pause lors d’une randonnée ou organiser un événement, l’aubergerestaurant Chez Gaby 1670, accueille ses hôtes dans un cadre magnifique. Stella et Philippe, nouveaux propriétaires de l’établissement, ont réalisé des travaux pour rendre encore plus chaleureuse et gourmande cette adresse installée au cœur du Val d’Illiez.

414


© Déclic Photographies

L’esprit de famille En 2019, le couple pose ses valises à Champoussin où il vient d’acquérir un établissement connu de la région, Chez Gaby. Philippe Gérard, pâtissier-chocolatier de métier, a tenu pendant plus de 30 ans, avec Stella Liegeois, une adresse gourmande où le travail artisanal régnait en maître. Souhaitant donner un nouvel élan à leur vie, après de nombreuses recherches, c’est dans le Val d’Iliez qu’ils achètent une auberge-restaurant où ils peuvent laisser libre cours à leurs envies. Proposer des mets délicats ou des en-cas rapides pour les sportifs pressés, ouvrir une chocolaterie, organiser des mariages et autres fêtes, accueillir des hôtes dans des chambres décorées avec goût... les projets se mettent en place. Passionnés, ils souhaitent avant toute chose faire de cette adresse un lieu qui rime avec ambiance familiale, convivialité et amour du travail bien fait. Une table pour toutes les envies Conscients que les attentes de la clientèle sont différentes selon les saisons, leur offre de restauration est adaptée. L’hiver, alors que les skieurs dévalent les pistes, ils peuvent faire une halte pour déjeuner. Une carte spéciale leur est proposée avec des mets rapides. Le soir venu, les choses sont différentes. Les plats servis sont plus élaborés et on a plaisir à les savourer dans un décor typique qui met à l’honneur le vieux bois et une imposante collection de plus de 190 cloches ! Dans tous les cas, les produits locaux sont mis à l’honneur. Charcuterie, pains, fruits et légumes, fromage... sont tous issus du terroir et travaillés avec amour et respect. L’artisanat tient ici toutes ses promesses. Il en va

de même l’été. Autre particularité du lieu, l’accent mis sur les pâtisseries. Réalisées par Philippe Gérard, les propositions sont toutes plus tentantes les unes que les autres et ce, en toutes saisons. Ainsi, en intérieur ou en extérieur sur la terrasse à la vue panoramique, toutes les raisons sont bonnes pour faire une pause Chez Gaby 1670 ! Dormir dans un cadre idyllique La bâtisse offre, également, l’occasion de passer une ou plusieurs nuits dans les 10 chambres, toutes décorées dans un esprit montagne, qu’elle propose. 29 couchages sont ainsi à disposition des hôtes. Auberge, certaines proposent des douches. Idéales pour faire une pause, au petit matin, se découvre une vue toujours nouvelle sur les Dents du Midi. Le petit déjeuner se prend dans la belle salle à manger où tout ce que le terroir local peut offrir est mis à l’honneur. Autant d’atouts pour se démarquer Chaleureux et accueillants, Stella et Philippe ont misé sur l’originalité pour se démarquer. En plus du restaurant et de l’auberge, en hiver, ils proposent un after ski original au cœur du DZI Bar avec une sélection de plus de 20 bières dont certaines locales. En toute saison, ils étonnent avec le smoker qui ravit les amateurs de viande par son concept où chaque pièce cuit à la fumée de 6 à 8 h ce qui offre au final une tendresse et un goût incomparable ! L’été venu, les enfants peuvent s’amuser dans le grand parc de jeux qui est mis à leur disposition alors que soir et matin, chacun peut aller à la rencontre des marmottes qui vivent au cœur d’un parc attenant. Il est une dernière chose qui marque définitivement la différence, la chocolaterie ! En effet, Philippe Gérard réalise au cœur de son atelier, des marmottes, des reproductions à l’identique des sommets environnants en chocolat au lait et noir qui définitivement font de Chez Gaby 1670, une adresse incontournable !

Chez Gaby 1670

CH-1873 Champoussin Tél. +41 24 477 22 22 www.chezgaby1670.ch

415


LES GRANDES ALPES CHOCOLAT

Des sommets de douceur Amateurs de chocolat au lait ou de grand cru de chocolat noir, la tentation et le bonheur sont à portée de main ! En effet, Au cœur du Val d’Iliez, à Champoussin, Philippe Gérard propose des créations uniques réalisées dans les règles de l’art. Ce professionnel de la fève a eu l’ingénieuse idée de recréer à l’identique la Chaîne des Alpes grâce à un procédé unique. Originalité, gourmandise et travail artisanal sont au rendez-vous de cette douce adresse.

416


se décline en chocolat noir et chocolat au lait ou encore aux arômes framboise, fraise et yuzu. Difficile de ne pas succomber ! Pour déguster avec parcimonie, ces sommets de gourmandise, l’ensemble est présenté dans un joli écrin en bois qu’accompagne un maillet qui permet de le briser en de nombreux morceaux prêts à être savourés. De son côté, Marie-Jo la marmotte joue les stars sous sa cloche transparente. Elégante et raffinée, sa présentation ne rend que plus grande la tentation de la goûter sous les deux versions qui sont à choix : chocolat au lait et chocolat noir. 120 grammes de bonheur !

Plus qu’un métier, une passion ! Depuis plus de 30 ans, Philippe Gérard est pâtissier-chocolatier. Après avoir fait ses armes auprès de grands chefs, il ouvre sa propre boutique avec sa compagne, Stella Liegeois. Le couple a à cœur de proposer des créations artisanales réalisées à partir des meilleurs produits. S’ils ravissent quotidiennement une clientèle qui leur est fidèle, l’envie de voir d’autres horizons les titillent. C’est ainsi qu’en 2019, ils s’installent à Champoussin où ils achètent une auberge-restaurant, Chez Gaby. Par sa taille imposante, la bâtisse est le lieu idéal pour créer un laboratoire et par la suite une chocolaterie ouverte au public. Le décor environnant inspire notre professionnel. Pourquoi ne pas réaliser ces magnifiques montagnes et des marmottes en chocolat ? La question trouve vite réponse... Un concept unique Faire des montagnes en chocolat, jusque-là rien d’impossible mais reproduire à l’identique la Chaîne des Alpes est une autre histoire ! Désireux de ne pas tricher et d’être au plus juste, Philippe Gérard s’appuie sur les travaux topographiques géo-référencés de la NASA, lors de son expédition SRTM 2001, et fait faire un moule sur mesure. Tout est plus vrai que nature ! Ces sommets sont très jolis mais ils ne lui suffisent pas. Passionné de son nouvel environnement, il veut ajouter d’autres créations, comme des marmottes. Aussitôt, il se rapproche d’une artiste locale qui lui sculpte le plus joli des petits rongeurs. A partir de cette œuvre, des moules façonnés permettent de proposer des marmottes gourmandes et irrésistibles ! Une offre alléchante Si Philippe Gérard aime à se démarquer par ses créations, il n’en oublie pas pour autant la qualité. En effet, ses chocolats sont réalisés à partir des meilleurs crus de cacao qu’il sélectionne avec rigueur. Les amateurs ne s’y trompent pas et sont ravis de se voir proposer une déclinaison d’arômes. Ainsi, la chaîne des Alpes, qui fait plus de 50 cm de longueur pour un poids total d’1 kilo,

Comment faire pour craquer ? Philippe Gérard n’aime pas brûler les étapes. Ses chocolats, il les réalise de manière artisanale et n’entend pas se galvauder. Pour cette année, il propose ses sommets de douceur au cœur de son établissement de Champoussin, Chez Gaby 1670, où est installé son laboratoire sur-mesure. Par la suite, il ouvrira sa propre chocolaterie où les amateurs pourront découvrir toutes les étapes de son travail. Combiner balade dans un cadre idyllique et achat et dégustation de chocolats, une bonne idée qui se connaît déjà de nombreux émules. Parce que son concept plaît, que se rassurent les aficionados, d’autres belles montagnes vont voir le jour ! Vous reprendrez bien un petit morceau de Dents du Midi ?

LES GRANDES ALPES chocolat

Chez Gaby 1670 CH-1873 Champoussin Tél. +41 24 477 22 22 www.lesgrandesalpeschocolat.com

417


GASTROVALAIS

Oser pour mieux valoriser Forte de plus de 1650 membres, l’association Gastrovalais a pour missions principales de défendre les intérêts de ces derniers, de les accompagner dans la gestion de leurs affaires, de veiller au bon déroulement des apprentissages au sein de leurs établissements et de communiquer auprès du grand public. Dans un monde où la concurrence est importante, elle met tout en œuvre pour valoriser le savoir-faire de ces professionnels. Pour connaître les enjeux en cours, rencontre avec André Roduit, son président.

418


Quelles sont les forces de la restauration dans le Valais ? Nous comptons plusieurs atouts. Si nous parlons uniquement des restaurateurs, je peux dire que nous sommes face à des personnes qui sont professionnelles et travaillent bien. Le sérieux que demande le métier est une de leurs forces et ils appliquent également des tarifs justes. Le choix qui est offert aux clients est large et variée. Chacun peut trouver dans notre canton, des tables qui sauront répondre à ses attentes. L’usage des produits locaux est-il suffisamment mis en avant ? Le label « Saveurs du Valais » propose des adresses où le terroir est mis en avant sous toutes ses facettes. Nous avons un panel très varié de produits ce qui permet de proposer des plats qui plaisent à tous. Chez Gastrovalais, nous pensons que se fournir auprès des producteurs locaux est très important, cela a un impact sur l’assiette, sur l’environnement et sur l’économie. Pour ce faire, éviter le plus grand nombre d’intermédiaires est primordial. Par contre, ceci est compliqué car souvent les paysans ne livrent pas et les restaurateurs n’arrivent pas à se fournir. Nous réfléchissons à des solutions pour endiguer ce problème en créant, par exemple, des lieux pour tout centraliser. Les idées sont sur la table, des discussions en cours et nous travaillons à favoriser au maximum les circuits ultra-courts en facilitant la vie de tout le monde. Où en est le projet de l’assiette valaisanne ? Pour aller plus loin dans la démarche de l’utilisation des produits locaux, et plus spécialement ceux qui sont labélisés, l’idée de créer une assiette valaisanne a vu le jour, il y a quelques années déjà. Nous souhaitons depuis les premières heures la faire certifier mais nous faisons face à de nombreux ralentissements et obstacles au niveau des AOP et des IGP. Nous avons déjà révisé notre copie plusieurs fois. Nous en sommes aujourd’hui à une quatrième phase de discussion et espérons que nous allons enfin aboutir à cette certification souhaitée.

Le choléra dans l’assiette. Qu’est-ce que cette histoire ? Parmi nos actions, nous communiquons auprès du grand public et nos membres pour valoriser Gastrovalais. Pour renforcer ce marketing, nous avons décidé de lancer un événement récurrent qui se déroulera chaque début d’année. Lors d’une journée, nous demanderons au plus grand nombre de proposer à leur carte, un plat valaisan typique. Pour 2020, celui qui est surnommé le cholera a été retenu. Evidemment, ce nom évoque avant toute chose une maladie mais ce n’est pas anodin v! En effet, à la fin du XIXe siècle, une épidémie a touché le Valais et durant plusieurs semaines nombre d’habitants ont été confinés à domicile pour éviter la propagation. Ne pouvant sortir, ils ont dû se nourrir avec ce qu’ils trouvaient dans leur garde-manger. Ainsi sont nés divers plats qui, aujourd’hui encore, lorsque l’on fait avec ce que l’on a, portent le nom de choléra ! Comme cela est provocateur, on va en jouer avec la communication pour marquer d’une pierre blanche cette première édition. Comment l’association s’engage-t-elle pour représenter les intérêts de la branche ? Le vice-président de Gastrovalais et moi-même sommes députés au Grand Conseil. Cela nous permet de donner une voix au métier. Nous essayons notamment de faire comprendre à quel point le tourisme est une branche importante pour l’économie valaisanne. Cela englobe les restaurateurs, les hôteliers, les remontées mécaniques, les agences immobilières, les encaveurs, les agriculteurs, etc. des acteurs avec lesquels nous collaborons. D’autres sujets sont abordés comme, par exemple, la réintroduction du suivi des personnes au niveau des offices des poursuites puisque rien ne les relie entre eux d’une ville à l’autre. 419


© Fotolia / Maksim Toome

Vous félicitez les apprentis diplômés. Que faites-vous exactement ? Les métiers de la restauration sont difficiles, nous le savons tous. Avoir des jeunes qui obtiennent leur CFC et assurent notre relève est important, voire vital. Pour les féliciter, depuis 2019, Gastrovalais leur fait des cadeaux qui marquent leur réussite. Ainsi les apprentis service-cuisine se voit offrir un set de couteaux et une planche à découper tandis que les sommeliers ont droit à un très beau tire-bouchon. Ces présents leurs sont donnés lors de la remise des diplômes, en août, à Martigny et à Brig. Qu’en est-il de l’avenir de Gastrovalais ? Pour assurer la pérennité de Gastrovalais nous avons décidé d’être reconnu « Valais Excellence ». Ce label apporte une triple garantie puisqu’il atteste de l’origine valaisanne de l’association, offre une double certification du management de l’entreprise (certification ISO 9001 pour la qualité et ISO 14001 pour l’environnement) et met en valeur un engagement de cette dernière dans une démarche citoyenne à l’égard du Valais et de ses habitants. Grâce à ce label, nous assurons à Gastrovalais un avenir en phase avec les valeurs que nous défendons et l’assurance que nos membres continuent à être entourés par une association qui a à cœur de les soutenir. 420

Remise des diplômes du Haut-Valais.

GastroValais Association patronale pour la restauration et l’hôtellerie Rue Chanoine Berchtold 7 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 47 47 info@gastrovalais.ch • www.gastrovalais.ch


Plus pour votre argent www.kia.ch

La nouvelle Kia ProCeed Des atouts à revendre.

Emil Frey Sion Rue de la Dixence 83, 1950 Sion emilfrey.ch/sion

ANS DE GARANTIE


CUISINES PROFESSIONNELLES SA

1970 50 ans

2020 L’expert de la cuisine professionnelle Reconnue pour son expérience et sa gamme étendue de prestations, Restorex est depuis 1970 au service des professionnels de la restauration. La qualité de ses conseils et de ses produits ainsi que son personnel engagé en font un partenaire incontournable en Suisse romande.

422


Près de 50 ans d’histoire A l’origine de Restorex, M. Raymond Perolo, soucieux de répondre aux besoins des professionnels de la restauration personnalisée, collective ou privée de la région, il ouvre en 1970 un magasin dans le centre commercial Magro à Uvrier. C’est ainsi que Restorex cuisines professionnelles SA, voit le jour. Dès lors, celle-ci n’a cessé de prospérer, étoffant son offre selon les demandes grandissantes de ses clients répartis dans toute la Suisse romande, plus particulièrement le long du Rhône. Dirigée par Pierre-Alain Perolo, le fils du fondateur, l’entreprise valaisanne, installée aujourd’hui dans la zone commerciale de Conthey, emploie 30 collaborateurs et dispose d’un second magasin à Renens, dans le canton de Vaud. De la cuisine sur-mesure à la petite cuillère Restorex cuisines professionnelles SA fait partie des entreprises leaders en Suisse romande pour la conception, la fabrication, la pose et la maintenance des agencements de cuisines professionnelles. Forte d’un bureau d’étude, elle réalise des projets sur-mesure tenant compte des besoins de ses clients et de leur budget mais aussi des nouvelles technologies et des tendances culinaires actuelles. Son showroom lumineux de 1000 m2 propose le plus grand choix d’éléments thermiques de cuisson, d’appareils de préparations de cuisine et d’armoires et tables réfrigérées. Outre la conception, Restorex assure également la livraison et la pose ainsi

qu’un service après-vente réactif et performant, le tout sans sous-traitance. Pour toutes les réalisations sur-mesure en acier inoxydable, Restorex travaille étroitement avec l’entreprise partenaire : Inoxa construction inox SA de Vernayaz dont le savoir-faire artisanal permet d’offrir une large gamme d’éléments personnalisés ou standards. Afin d’offrir un service global à ses clients, parmi lesquels figurent des privés, agences immobilières et promoteurs, elle dispose également d’un grand choix de verrerie, de porcelaine hôtelière, de batteries de cuisine, d’ustensiles et de vêtements de cuisine. Des produits sélectionnés pour leur qualité auprès des fournisseurs les plus performants du marché. Une entreprise familiale Proche de ses clients, Restorex cuisines professionnelles SA est une entreprise qui accorde une importance particulière aux relations humaines. Une philosophie qui s’applique également à l’attention de ses 30 collaborateurs. Du personnel formé et expérimenté dont la majorité a de nombreuses années de maison. Loin de toute hiérarchie verticale, c’est plutôt la confiance et la convivialité qui prédominent et contribuent à l’implication de tous et à la bonne ambiance générale que l’on ressent en poussant les portes de Restorex. L’entreprise s’engage également pour la jeunesse en accueillant une place d’apprentissage. Une volonté formatrice devenue une tradition pour Restorex qui fêtera en 2020 son cinquantenaire.

CUISINES PROFESSIONNELLES SA

Restorex cuisines professionnelles SA

Zone Commerciale de Conthey Route des Rottes 28 • CH-1964 Conthey Tél. +41 27 203 81 61 • Fax +41 27 203 21 02 www.restorex.ch/restorex-vs/

CUISINES PROFESSIONNELLES423 SA


NEW YORK RESET, LAUREATO STYLE.


LAUREATO ABSOLUTE CHRONOGRAPH — TITANIUM CASE 44 MM 81060-21-491-FH6A


INTERVIEW

PATRICK BÉROD

Association Hôtelière du Valais

Ré-imaginer l’hôtellerie pour la rendre toujours plus attractive Dans un canton où la part de l’hôtellerie pèse dans l’économie, l’Association Hôtelière du Valais travaille sur de nombreux dossiers pour défendre ses membres, assurer des formations de qualité et proposer des idées et des concepts novateurs pour demain. Avec des nuitées qui ont augmentées de 2% en 2018, dépassant ainsi largement les 4 millions, elle est un centre de compétences incontournables pour ses 450 adhérents. Pour en savoir plus sur les défis auxquels est confronté le secteur, rencontre avec Patrick Bérod, directeur de l’association.

Aletsch. © Valais/Wallis Promotion – Frédéric Huber

426


Zermatt. © Valais/Wallis Promotion – David Carlier

Quelles sont les formations proposées aux jeunes dans la branche hôtelière ? Les métiers liés à l’hôtellerie sont nombreux et la demande de la part des jeunes pour s’y former est là. Quand nous allons à leur rencontre dans les cycles ou lors de salons, nous leur expliquons que la branche est difficile et demande beaucoup d’investissement personnel. S’ils ne sont pas attirés par les relations humaines ou le côté technique de certains emplois, ils ne pourront pas réussir. Heureusement pour nous, ils sont nombreux à avoir la « fibre hôtelière » et ils ont donc à choix 6 CFC différents. Ainsi, nous proposons : • Cuisinier : le métier ne s’arrête pas à réaliser des plats mais également à savoir gérer un stock, les commandes et les livraisons ainsi que calculer les rendements. • Spécialiste en hôtellerie : là on y apprend les métiers de la réception et celui de gouvernante ou gouvernant puisque de plus en plus de garçons s’y intéressent. • Spécialiste restauration : il englobe le service ainsi que les achats et les boissons, des vins aux spiritueux et autres. Il faut être passionné car la somme de connaissances à acquérir est vraiment importante. • Spécialiste restauration système : il est plus spécialement dédié aux grandes enseignes et à la gestion des cuisines tout comme à la mise en valeur des buffets. • Spécialiste en communication hôtelière : on y étudie tout ce qui a trait à la communication qu’elle soit interne ou externe, à destination des médias ou encore le côté relationnel avec les clients, les fournisseurs ou les acteurs du tourisme. Evidemment, une large part est également dédiée à la gestion des réseaux sociaux. • Employé de commerce : c’est le CFC HGT, hôtellerie, gastronomie, tourisme.

Pour tous, les jeunes peuvent démarrer avec une AFP, afin de se faire une première idée, qui se déroule sur 2 ans et continuer vers un CFC qu’ils mèneront alors également sur 2 ans. Pour les CFC, on parle de 3 ans d’études. Quand ils ont ce diplôme en poche, la majorité décide d’aller plus loin en intégrant une école hôtelière ou en visant un brevet fédéral.

© Valais/Wallis Promotion – Pascal Gertschen

© Valais/Wallis Promotion – Sedrik Nemeth

© Valais/Wallis Promotion – Sedrik Nemeth

427


Bisse de Savièse.

Val Ferret.

© Switzerland Tourism – Giglio Pasqua

© Valais/Wallis Promotion – Yves Garneau

Quels sont les atouts d’une formation en hôtellerie ? Il y en a beaucoup car derrière l’hôtellerie se cachent des valeurs que nombre de sociétés, hors de ce secteur, savent reconnaître. En effet, un jeune qui s’investit dans ces domaines d’activités doit faire preuve de savoirvivre, de savoir-être, de compétences, d’éducation et il ne doit pas hésiter à s’investir personnellement. Que l’on recherche le contact direct avec les clients ou la créativité quand on est en cuisine, les raisons d’aimer son métier et de s’y épanouir sont nombreuses. Il est donc évident que suivre une formation hôtelière est un atout et permet de trouver du travail aisément. Est-ce que vous rencontrez des freins à ces formations ? C’est assez inattendu et pourtant c’est souvent le cas, le frein vient des parents ! Trop voit d’un mauvais œil nos métiers, les trouvant difficiles et pas assez valorisants. Nous luttons au mieux que nous pouvons contre cette mentalité qui est erronée car nous avons tous autour de nous des exemples de réussite dans ces secteurs. De plus, si un jeune a envie de travailler, de se former en hôtellerie et d’y faire carrière, pourquoi le bloquer ? N’est ce pas mieux d’avoir un enfant motivé et qui sait ce qu’il veut faire de son avenir qu’un qui n’a pas de but et va se perdre dans des années d’études pour ne pas spécialement réussir et se faire plaisir ? Je laisse la question ouverte ! Quelles sont les atouts du canton dans le secteur et mettez-vous des projets en place pour les renforcer ? L’hôtellerie valaisanne est très atypique puisque nous comptons une large majorité d’hôtels de famille. L’accueil y est très différent des hôtels de chaîne. Un client n’est pas juste un numéro de chambre mais souvent un habitué qui vient et revient pour la convivialité, la proximité et la chaleur humaine. Si ceci est une force, c’est également un souci pour ces propriétaires qui sont seuls à tout devoir gérer. Pour cette raison, notre association a mis en place de nombreux projets, depuis 15 ans, en créant des groupes, pour ceux qui veulent y adhérer, grâce auxquels nous mutualisons des actions comme la digitalisation ou le fait de faire appel à la même fiduciaire, aux mêmes assurances... Les hôteliers sont réceptifs à ces projets car ils soulagent leur charge de travail et engendrent des économies. Pour continuer à avoir cette belle hôtellerie, dont nous sommes très 428

fiers, il est important de continuer sur cette voie surtout que nous sommes tous face au problème Airbnb qui compte aujourd’hui plus de lits dans le Valais que tous nos établissements réunis ! C’est un autre sujet mais nous travaillons pour encadrer ces locations car tout le monde fait ce qu’il veut et cela doit cesser. Que sera l’hôtellerie valaisanne dans 10 ans ? Tout en gardant l’esprit famille de nombre de nos établissements, la personnalisation va se développer. D’une part, le service va encore se renforcer dans ce sens et d’autre part, le client devra plus que jamais se sentir comme « à la maison ». Pour vous donner un exemple, s’il aime regarder Netflix, il devra y avoir accès dans sa chambre. Il faudra vraiment aller chercher les détails qui font la différence et le faire rêver. On nous propose, aujourd’hui déjà, des concepts qui sont très intéressants, par exemple, on peut avoir sur les fenêtres des films invisibles qui permettent de choisir le point de vue que l’on a envie de voir. Certes en station, dans des décors somptueux comme en offre le Valais, ceci n’a pas d’importance mais pour un hôtel urbain avec du vis-à-vis c’est très porteur. On réfléchit également à des idées encore plus novatrices comme par exemple proposer au client, avant sa venue, de sélectionner le mobilier qu’il souhaite avoir dans sa chambre et ainsi lui offrir durant le temps de son séjour un décor en totale adéquation avec ses goûts et ses attentes. Le sur-mesure est la clé du succès de demain, c’est pourquoi dès aujourd’hui, l’AHV travaille sur le sujet et se tient informée de toutes les dernières créations en la matière.

Association Hôtelière du Valais Rue Pré-Fleuri 6 • Case postale 42 CH-1951 Sion Tél. +41 27 327 35 10 info@vs-hotel.ch • www.vs-hotel.ch


Schindler Ahead SmartMirror Pour une première impression parfaite Le SmartMirror offre de nouvelles perspectives: En plus de créer une sensation d’espace, il apporte de la couleur et du mouvement Tout en informant les passagers et en les connectant avec le monde extérieur. Ascenseurs Schindler SA Sion, Route de la Drague 18, 1950 Sion Téléphone +41 27 205 78 78, www.schindler.ch

We Elevate


ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Les bâtisseurs de demain

© Cheseauxrey – Thomas Jantscher

431


INTERVIEW

JACQUES MELLY

DMTE – Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement La 3e correction du Rhône,

le chantier du siècle

Jacques Melly, chef du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement, œuvre au quotidien dans un département qui est exposé mais dans lequel il avoue vivre de grandes heures. Avec un nombre important de chantiers d’envergure comme la 3e correction du Rhône, il dessine le Valais de demain. Préparer le futur et penser à l’avenir lui apparaît comme la mission première d’un Conseiller d’Etat. Les réalisations à venir ou en cours ne manquent pas, il nous en parle.

© Céline Ribordy

Secteur d’élargissement du Rhône à Viège, après la fin des travaux. © Florian Bloesch

432


Le giratoire à l’entrée ouest de Sierre, point de départ de la déviation projetée. © impact’com sàrl

Que représente à vos yeux la 3e correction du Rhône ? C’est pour moi le dossier du siècle, de ceux que l’on n’a pas l’occasion de vivre souvent. C’est un réaménagement complet du fleuve, qui va s’étendre sur environ 160 km du Glacier du Rhône jusqu’au Léman. Pour vous dire, il n’y a aucun projet au niveau suisse d’une telle envergure. Sécuriser ainsi les biens et les personnes est nécessaire. Il ne faut pas oublier que les deux tiers de la population du Valais vivent en plaine. Il s’agit, ni plus ni moins, d’éviter 20 milliards de francs de dégâts potentiels ! Certes, l’agriculture est particulièrement mise à contribution compte tenu de l’emprise importante du projet sur les surfaces agricoles. C’est pourquoi l’Office fédéral de l’environnement et les cantons de Vaud et du Valais ont décidé d’accompagner la 3e correction du Rhône par des mesures de compensations agricoles pour un montant maximal de 200 millions de francs, alloué après évaluation des besoins spécifiques. Ce chantier porte-t-il déjà ses fruits ? Oui, et on peut prendre un exemple concret pour répondre à votre question. Dans le Haut-Valais, les travaux ont franchi une étape déterminante pour la protection des personnes et des biens. En effet, sur l’ensemble du secteur industriel et bâti de Viège, plus de 160 hectares de terrains à bâtir sont désormais protégés du danger de crue menaçant gravement le territoire et les habitants. Ces parcelles accueilleront en particulier un centre de production high-tech construit par Lonza et Sanofi, avec à la clé la création de centaines d’em-

plois. Ces sociétés n’auraient jamais pu lancer ce projet sans les travaux de sécurisation. Le Rhône, en lui-même, va-t-il changer ? Au-delà des travaux qui vont l’entourer, le but est également de restituer le Rhône à la population pour qu’elle se le ré-apprivoise. Cette 3e correction veut rendre le fleuve plus convivial, plus vivant et apte à accueillir, par endroits, des activités de loisirs et de détente. Un concours international, achevé en décembre 2019, définit d’ailleurs les futurs aménagements des espaces publics de la 3e correction du Rhône. Dans un autre ordre d’idée, un projet de déviation à Sierre a été mis à l’enquête. En quoi est-il important ? La tendance actuelle en termes de mobilité est de sortir le trafic de transit des villes et de redonner la possibilité aux habitants de se réapproprier l’espace public. Toutes les villes du Valais ont bénéficié de telles mesures et il semble évident que Sierre, qui souffre de ce mal, profite également de cette démarche qui se décline en trois étapes : le contournement ouest d’abord, mis à l’enquête dernièrement, puis dans quelques années la Liaison nord et enfin le réaménagement de la route de Signèse-Guillamo-Riondaz. La première étape s’appuie sur des infrastructures existantes et aura un impact moindre sur le paysage puisqu’une grande partie sera enterrée sous le coteau et elle n’affectera aucunement la zone à bâtir de Noës. Ce beau projet bonifiera considérablement la vie des habitants de toute la région. 433


Vallée du Rhône, phénomène d’inversion thermique peu chargé en pollution. © Service de l’environnement

Au niveau de la qualité de l’air, le Valais est-il un « bon élève » ? La qualité de l’air dans le Valais s’améliore depuis les années 1980 et les valeurs mesurées à ce jour sont globalement encourageantes comme l’atteste le rapport annuel émis par le SEN. Depuis plus de 6 ans, les concentrations de particules fines (PM10), polluant le plus préoccupant en terme de santé publique, et de dioxyde d’azote (NO2) respectent en moyenne annuelle les limitations fixées par l’Ordonnance sur la protection de l’air (OPair) dans toutes les régions valaisannes. En complément aux exigences fédérales, le Conseil d’Etat a adopté en 2009 un plan de 18 mesures pour lutter principalement contre les concentrations excessives de particules fines, mais aussi de dioxyde d’azote et d’ozone (O3). Ainsi les émissions excessives de PM10 et de NO2 sont devenues un problème ponctuel dans le temps et dans l’espace. Concernant l’ozone, bien que la situation se soit sensiblement améliorée de 1990 à 2002, une recrudescence du nombre de dépassements de la limitation horaire s’affiche depuis 2015, principalement en lien avec des conditions météorologiques très ensoleillées favorisant sa production à partir de gaz précurseurs (NO2, composés organiques volatils COV). Avec le réchauffement climatique, la lutte contre l’ozone est donc loin d’être gagnée et les efforts doivent être poursuivis pour garantir un air de qualité bien en dessous des valeurs limites annuelles établies afin de parer aux influences météorologiques. 434

En quoi le CEVA, qui touche la région lémanique jusqu’à Genève, vous concerne-t-il ? Le CEVA est un projet de nouvelles infrastructures ferroviaires, qui connecte directement l’agglomération et le nœud ferroviaire d’Annemasse (F) au réseau ferré des CFF. Ce nouvel aménagement permettra de mettre en service à fin 2019 le plus grand RER transfrontalier, le Léman Express, vital pour le désengorgement des villes et villages avec son accès efficace et rapide vers le cœur de Genève, et au-delà, via un bouclage ferroviaire. Seul problème pour le Valais, c’est que rien ne roule entre Evian et Saint-Gingolph et pourtant une voie ferrée existe. Pour cette raison, je me bats aux côtés du Conseil du Léman, qui réunit trois cantons suisses ainsi que les départements français de l’Ain et de la HauteSavoie, pour que cette ligne soit prochainement réhabilitée et à nouveau ouverte à la circulation de trains régionaux. Cette seconde étape du RER Léman Express offrira ainsi une desserte qui sera profitable également aux Valaisans.


Louveteau photographié par un piège photographique dans le Chablais. © Service de la chasse, de la pêche et de la faune

Traces d’ours dans la neige à Riederalp. © Service de la chasse, de la pêche et de la faune

Comment explique-t-on la présence d’un ours à Riederalp et de loups dans le Chablais ? Les incursions d’ours sur notre territoire sont le résultat d’un programme expérimental conduit dans les Alpes italiennes qui a voulu un repeuplement actif, initié par l’homme. Depuis la fin des années 90, quelques ours ont atteint la Suisse par le canton des Grisons dans un premier temps. Concernant celui qui a pu être vu à Riederalp, nous pensons qu’il est établi dans une région à

cheval sur plusieurs cantons et nous n’avons pas constaté pour l’heure sa présence permanente sur notre territoire. Quant aux loups, leur présence est constatée depuis 25 ans et a débuté de manière naturelle. Venant de pays voisins où les meutes ne sont pas régulées, il en a découlé une migration de jeunes individus. Le loup trouve dans nos contrées un biotope particulièrement propice à son établissement, qui offre une nature intacte et préservée, et l’abondance de proies l’encourage à s’y installer.

Projet de RER au sud du Léman. © Syndicat intercommunal d’aménagement du Chablais (SIAC)

435


SEROC ÉQUIPEMENTS ROUTIERS SA

Bientôt 40 ans d’expérience dans les installations de sécurité routières Fondée en 1981, par Michel Oguey, la société SEROC Equipements Routiers SA est active dans la mise en place de dispositifs de retenue, soit glissières de sécurité, accessoires (cadres pare-neige, filets anti-éblouissement et balises routières), garde-corps et balustrades sur les routes et autoroutes, ainsi que sur le domaine privé. Toujours en quête d’innovation pour répondre aux exigences de plus en plus importantes du trafic moderne, l’entreprise n’a cessé de se développer depuis sa création. Bien Vivre a rencontré Michel Oguey, directeur général de SEROC.

436


Une entreprise en constante évolution L’année 1988 fut marquée par le développement et l’homologation d’un des premiers dispositifs de retenue mobiles de signalisation, type VD-SEROC, composé d’un socle en béton et surmonté d’une double glissière de sécurité en profil A. Par la suite, afin de répondre aux attentes de ses clients en matière de sécurité sur les chantiers, la société SEROC propose maintenant de nouveaux dispositifs de retenue mobile en béton et également entièrement métallique, de plus elle dispose d’un des plus grands stocks de Suisse. Depuis 2017, l’entreprise propose de la gestion de trafic par la mise en place de signalisation provisoire de chantier. Membre proactif de la Sistra Membre fondatrice de l’Association des Poseurs de Glissières de Sécurité (VSLU) en 1994, l’entreprise SEROC fait également partie de la Commission Technique (TEKO), responsable de l’élaboration des nouvelles directives de l’OFROU, des normes VSS et du Catalogue des Articles Normalisés. Ces collaborations permettent à la société d’avoir une connaissance parfaite des méthodes de travail actuelles et des exigences qu’elles imposent et ainsi de guider au mieux les mandataires dans l’élaboration de leurs projets.

Des centaines de kilomètres de réalisation La société SEROC emploie une trentaine de personnes et double quasiment ses effectifs d’août à septembre. Elle rayonne sur l’ensemble de la Suisse romande, de Brig à Genève, en passant par Porrentruy. Elle réalise une grande partie des équipements sur les cantons du Valais, Vaud et Genève. Cela représente des centaines de kilomètres. Parmi les ouvrages les plus récents, nous retrouvons dans le canton de Vaud, les tronçons sur l’autoroute A9 ; Villars-Ste-Croix-Cossonay, VennesChexbres, en Valais pour les travaux sur l’autoroute A9 également ; Martigny-Sion et à Genève pour la jonction autoroutière du Grand-Saconnex et l’aéroport. Sur les diverses routes cantonales et de montagne des cantons du Valais et de Vaud, tel que Täsch-Zermatt, le Val de Bagnes, Arolla, la route de Port-Valais à la H144 et la route du Col des Mosses.

SEROC Equipements Routiers SA

CH-1852 Roche • Tél. +41 21 960 22 51 CH-1896 Vouvry • Fax +41 21 960 32 71 info@seroc.ch • www.seroc.ch

437


BUSER MATÉRIAUX

« Votre partenaire privilégié pour vos matériaux de construction » Avec plus de 90 ans d’expérience à son actif, Buser Matériaux est aujourd’hui une entreprise très ancrée dans sa région et son marché. Elle doit sa pérennité à son offre de produits et services qu’elle a su adapter au fil des années pour développer son activité. Qualité, conseils, respect des valeurs humaines, sont les piliers de cette structure très organisée. Nicolas et Christian Buser ont suivi les traces de leurs aînés et sont aujourd’hui à la tête de cette entreprise familiale.

Site de Collombey.

438


En septembre 1927, M. et Mme Ad. Buser ouvrent un commerce de matériaux de construction à Martigny. Comme beaucoup d’entreprises à cette époque, son activité s’articule autour de la demeure familiale. Au cours des années qui suivent, elle développe ses affaires et ne cesse de prospérer. Suite au décès de son père, en 1956, Pierre Buser reprend les rênes de la société, puis la rachète pour enfin la déplacer dans la zone industrielle de Martigny. Afin d’assurer son développement dans le Chablais, une succursale est créée dans les années 90 à Collombey. La troisième génération entre dans l’entreprise avec l’arrivée de Nicolas et Christian, qui poursuivent le travail de leurs patriarches et continuent de développer le fort potentiel de Buser Matériaux. Aujourd’hui, l’entreprise possède deux sites et compte une quarantaine de collaborateurs.

Christian et Nicolas Buser. © UVAM Tribune

Halle bois à Martigny.

Libre service de Martigny.

Expo pierres naturelles et pavés.

Livraison avec camion Buser.

Une philosophie dictée par l’expérience Au bénéfice d’une réputation de professionnels de qualité acquise au fil du temps, Buser Matériaux évolue dans un monde très concurrentiel et doit faire face aux différentes fluctuations du marché de la construction. Entreprise pérenne, elle a su s’adapter aux nouvelles évolutions et tendances en suivant une ligne de conduite constante tout en ayant une vision globale axée sur le long terme. Elle prône des valeurs fondées sur la fiabilité, la régularité et la prévisibilité et met tout en œuvre pour apporter un service de qualité à ses clients. « Le fondamental est d’avoir des produits et des conseils de qualité tout en suivant une politique de prix rigoureuse et prévisible. Nous cherchons à établir une relation de confiance sur le long terme avec nos clients mais aussi avec nos collaborateurs. Une entreprise doit se renouveler perpétuellement pour dynamiser son activité et ne pas se reposer sur ses acquis », explique Nicolas Buser. 439


Deux domaines d’activités complémentaires Buser Matériaux est une entreprise spécialisée dans l’achat et la vente de matériaux de construction en tous genres, tant pour les professionnels que pour les particuliers. Son activité principale se décline sous deux pôles distincts et complémentaires: la vente de détail au dépôt et la partie négoce/trading. Pour les volumes très importants, la société a mis en place à un système de négoce permettant la prise en charge de la marchandise à la sortie des usines qui est acheminée directement sur les chantiers.

Ardoises naturelles.

Site de Martigny.

Débitage bois.

Buser Matériaux gère ainsi toute la partie logistique et administrative avec une traçabilité très fiable. La vente en dépôt permet de répondre à tous les besoins quotidiens et offre un service de conseils personnalisés plus pointus. Les habitudes de consommation ont changé et le client final est désormais à la base de chaque projet. « Nous lui offrons la possibilité, avec nos expositions, de venir sur place choisir les matériaux, de les toucher ou de les tester. Il est devenu plus attentif et s’implique davantage dans son projet de construction et nous devons être en mesure de répondre à toutes ses questions et ses besoins », souligne Nicolas Buser. 440

Manutentions.


Site de Martigny.

Local peinture.

Un assortiment large et varié Buser Matériaux propose une très large palette de matériaux de construction d’une qualité irréprochable. Son cœur d’activité reste la fourniture de matériaux pour le gros œuvre et le génie civil et elle propose également un assortiment très large dans le secteur du second œuvre. Elle a su diversifier et étendre sa gamme de produits avec un important secteur bois, mais aussi un grand éventail de produits pour les toits et façades dont une magnifique ardoise naturelle, les aménagements extérieurs et plus récemment les carrelages. Pour aller encore plus loin dans cette notion de service, elle propose également à sur ses points de ventes, un shop en libre-service d’outillage en tous genres. Elle a su s’ouvrir et s’adapter aux changements des habitudes de consommation en suivant les dernières tendances comme l’engouement de la population pour le développement durable avec une gamme de matériaux nobles et naturels comme le bois et les carrelages, ou encore les pierres naturelles. On note aussi un large choix dans les couleurs, les motifs et les textures. Buser Matériaux privilégie les fournisseurs régionaux, nationaux et ceux d’Union Européenne dont la grande majorité travaille avec elle depuis de nombreuses années. Un personnel qualifié et expérimenté Buser Matériaux porte une réelle attention à la formation de son personnel afin de développer de vraies compétences qui assurent un service optimal et de qualité. Elle forme ses collaborateurs de façon continue en interne ou en externe dans un domaine où les nouvelles technologies, techniques de construction et tendances fluctuent très rapidement. Pour chaque secteur d’activité, un spécialiste est à votre écoute et vous accompagne dans toutes vos démarches (choix, utilisation du produit, questions techniques).

Carrelage.

Buser Matériaux

Rue de l’Ancienne-Pointe 12 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 721 71 46 • Fax +41 27 721 71 40 Z.I. L’Epine 1 • CH-1868 Collombey Tél. +41 24 472 16 16 • Fax +41 24 472 16 17 Expo bois à Martigny.

info@busermat.ch • www.busermat.ch

441


Vers un nouvel avenir Fondée en 1982 par André Sierro, l’entreprise n’est alors qu’une petite structure qui démarre avec de modestes moyens. Il ne faut pas attendre longtemps pour que le savoir-faire de ce professionnel soit reconnu et que les demandes affluent. Une année plus tard, la société compte 20 collaborateurs ! Aujourd’hui, arrivé à l’âge de la retraite, il passe le flambeau à Benoît Mariéthoz qui entend bien continuer sur la même voie et garder l’esprit d’entreprise familiale qui a largement contribué au succès.

442


Direction - De gauche à droite - Benoît Mariéthoz, Nicole Sierro et André Sierro.

Historique Depuis 1982, l’entreprise a toujours connu la croissance. En 1986 elle ouvrait le département génie-civil puis en 1994, elle inaugurait ses nouveaux dépôts et bureaux situés à la route de la Drague à Sion. S’en suit la constitution d’une Société Anonyme et l’ouverture de succursales à Hérémence et Grône. Par la suite, d’autres verront le jour à Nendaz, Conthey, Crans-Montana et Martigny. Aujourd’hui, avec plus de 100 employés, André Sierro peut être fier du chemin accompli et laisser les rênes de la société à son beau-fils, Benoît Mariéthoz pour que perdure et grandisse encore l’entreprise familiale. Une nouvelle direction Après 10 ans passés au sein d’André Sierro SA, Benoît Mariéthoz a officiellement repris la direction de la société depuis janvier 2020. Titulaire d’un CFC d’employé de commerce dans le domaine bancaire et de retour d’un séjour au Canada, il a obtenu son CFC de dessinateur en bâtiment avant d’intégrer l’Ecole Technique de la Construction à Fribourg. Tout en assumant la direction du département de génie-civil il passa avec succès sa maîtrise fédérale d’entrepreneur. Une nouvelle dynamique En complément au changement de direction la société André Sierro SA a mis en place une nouvelle organisation en s’entourant de professionnels expérimentés

tel que Marc Bruhin, également titulaire d’une maîtrise fédéral engagé en tant que directeur technique ainsi qu’Elodie Mariéthoz, sœur de Benoît qui après une carrière dans le secteur bancaire a pris en charge l’équipe administrative. Secteurs d’activités L’entreprise intervient principalement dans le Valais central autant en plaine qu’en montagne. Son activité dans les domaines du gros-œuvre, du génie civil, du terrassement, de la rénovation et de la pose d’enrobé se réalise aussi bien pour des maîtres d’ouvrage privé, public ou mixte. La majorité des travaux qu’elle exécute est due à sa grande proximité avec sa clientèle et par la qualité du travail largement reconnue. Les réalisations à son actif, sont aussi nombreuses que variées.

André Sierro SA

Route de la Drague 33 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 93 07 info@andre-sierro.ch • www.andre-sierro.ch

443


BETICA SA INGÉNIEURS CONSEILS

Toujours être à la pointe pour des projets novateurs Betica SA, Bureau d’Etudes Techniques Ingénieurs Conseils et Associés, a été fondé en 1977, à Genève, par Edmond Sauthier. Technicien sanitaire, chauffage et gestionnaire de chantier puis spécialiste en hydraulique et aérolique, en 1990 il a décidé avec un ami architecte de créer une société d’étude intégrale incluant l’ingénierie béton et l’architecture. Forte de 32 collaborateurs, l’entreprise intervient pour des projets réalisés en Suisse et également à l’étranger.

Domaine du Parc à la Tour-de-Peilz.

444


Clos des Tilleuls, 26 logements à Nyon.

Une offre complète de prestations Grâce à une équipe jeune et dynamique, composée d’ingénieurs, techniciens et projeteurs, Betica SA valorise au quotidien ses talents dans la planification, la rénovation et l’optimisation d’installations techniques dans le domaine du chauffage, de la ventilation, du sanitaire et de l’électricité sans oublier son expertise dans les constructions Minergie. Depuis sa création, ce bureau technique interdisciplinaire a acquis une expérience qui lui permet de gérer des projets complexes de nature variée, dont des immeubles d’habitation, centres scolaires et commerciaux, EMS, crèches, hôtels, bains thermaux, hôpitaux... On compte ainsi à titre d’exemples, Le Simplon Center à Brig, Le Belvédère des Morettes au Montsur-Lausanne, Les Reflets de Jade à Pully, l’EPFL Bâtiment ME à Ecublens, le Centre Imagerie Médicale à Aigle, Les Terrasses du Lavaux à Puidoux. Parmi ses interventions d’envergure en cours, on citera, entre autres, Les Thermes de la Dixence à Hérémence ou encore la Migros à Chêne-Bourg. Proximité et expertise au service du client Depuis sa création, Betica SA a su rester à la pointe de la technologie, mettant un point d’honneur à proposer ce qu’il se fait de mieux à ses clients. L’entreprise s’adapte sans cesse aux innovations et compte parmi les sociétés les plus au fait de la maîtrise de la technique du bâtiment. Privilégiant l’écoute et le dialogue,

Betica SA travaille sur la base de rapport de confiance avec chacun de ses clients pour leur proposer les solutions les plus performantes et adaptées à leur projet. De la planification des installations en partenariat avec l’architecte, aux appels d’offres, lancés auprès d’entreprises dont le sérieux et la fiabilité ne sont plus à démontrer, jusqu’aux plans d’exécution et au contrôle durant le chantier, Betica SA les accompagne à chaque étape.

Cossy II, Immeuble locatif à Nyon.

Centre de Radiologie à Aigle.

445


Les Terrasses du Lavaux.

Une philosophie d’entreprise valorisant l’humain Malgré ses 32 collaborateurs, Betica SA reste une société à taille humaine prônant des valeurs comme l’écoute, l’entraide et le partage. Donnant vie à de multiples projets, elle met l’accent sur le travail d’équipe de manière à créer des synergies dont bénéficient directement ses clients. Si le sérieux et le professionnalisme des employés sont de rigueur, chacun évolue dans une ambiance collégiale et bon enfant, pour preuve certains sont dans l’entreprise depuis plus de 40 ans. Betica SA est également une société formatrice puisqu’elle accueille depuis toujours de nombreux apprentis.

Le Belvédère des Morettes Le Mont-surLausanne.

Simplon Center Brig. EPFL Bâtiment ME à Ecublens.

446

Les Reflets de Jade à Pully.


ZOOM SUR UN PROJET D’IMPORTANCE

© thyon.ch

DIXENCE RESORT – Hérémence 1. Concept énergétique avec consommation d’énergie limitée Le Dixence Resort est un projet de complexe hôtelier, avec bains thermaux et résidences, situé sur la commune d’Hérémence. Ce dernier se trouve à une altitude de 1750 mètres, au pied des pistes de ski du domaine des 4 Vallées. Le site offre une vue panoramique imprenable sur le Val d’Hérens, le barrage de la grande Dixence et le massif de la Dent Blanche. Le projet se compose d’un secteur thermal, un hôtel, un immeuble locatif, six immeubles résidentiels et 5 chalets de haut standing. Technique : Soucieux de la protection de notre environnement, nous avons porté une attention toute particulière au choix d’énergies (faibles charges et entretien minimal). Le Dixence Resort sera alimenté par une source thermale forée à 800 mètres de profondeur. Cette source se trouve à Combioula à une altitude de 750 mètres. Elle nous permettra d’alimenter les différentes piscines du complexe ainsi qu’un système de pompe à chaleur qui est notre production de chaleur principale. Pour l’acheminement de cette eau, nous devons installer un système de pompage et installer 2500 mètres de conduite pour un dénivelé d’environ 1000 mètres. Toute l’eau utilisée sur le site, pour la production de chaleur ainsi que les eaux de drainage du site, seront reconduites

à Combioula. Sur ce retour, nous avons deux turbines pour la production électrique. La première se trouve en amont du village d’Hérémence (venant d’en haut) et la seconde se trouve à Combioula. La source thermale à Combioula est à une température de 29°C à la sortie du forage pour un débit de 15l/s. La température étant insuffisante pour notre exploitation, nous avons décidé de réchauffer cette eau sur deux paliers via des pompes à chaleur. La 1re montée en température se fera à Combioula, elle nous permettra de réchauffer l’eau de 29 à 36°C et la 2e se fera à l’entrée du village d’Hérémence de 36 à 43°C. L’énergie électrique consommée par les pompes à chaleur pour les montées en températures de l’eau thermale sur son acheminement n’engendre aucun coût car nous profitons de la production électrique des turbines pour alimenter les différentes pompes à chaleur. Energie 100% renouvelable ! Sur le site nous alimentons 3 pompes à chaleur qui nous permettrons de garantir le chauffage, la production d’eau chaude ainsi que le maintien en températures des différentes piscines. Pour obtenir les meilleurs rendements des pompes à chaleur nous avons opté pour un système 3 tubes, ce qui nous permet d’avoir un réseau haute température, un réseau basse températures et nous utiliserons la même conduite de retour. Afin de garantir une certaine indépendance, un réseau CAD (chauffage à distance) sera mis en place. Chaque bâtiment sera équipé de sa propre sous-station.

447


SIA SECTION VALAIS

La construction et l’environnement : les nouveaux enjeux La Société suisse des Ingénieurs et Architectes (SIA) est la garante d’un travail de qualité. Avec plus de 400 membres dans le Valais, elle joue un rôle essentiel dans le paysage de la construction valaisanne en tenant compte des nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux. Rencontre avec son nouveau président Gregorio Bonadio.

Complexe immobilier Axa à Sion. © KCi

448


De plus la SIA met un point d’honneur à favoriser la formation. Former la relève et permettre aux professionnels de continuer à se former, cela est primordial pour nos métiers. Cette vision nous permet d’anticiper sur les évolutions de nos corps de métier, d’asseoir nos compétences et de garantir la qualité de nos projets. Quelles ont vos tâches au quotidien en tant que président de la SIA ? Ce sont surtout des tâches de représentation : collecter les avis au niveau des mandataires, représenter les mandataires et les architectes auprès des autorités ou auprès des différents partenaires avec lesquels nous collaborons. C’est donc un véritable travail de porte-parole. Mon rôle est de créer des liens solides entre nos membres et nos partenaires pour que les projets aboutissent. De plus, nous sommes régulièrement consultés par les instances politiques sur certains dossiers afférents à nos métiers. Nous donnons aussi notre validation lors de la nomination des experts pour les métiers de dessinateur. Enfin, je suis le représentant de la SIA Valais vis à vis des autres sections et de la centrale.

Gregorio Bonadio.

Qu’est-ce que la SIA et comment fonctionne-t-elle ? La SIA est société d’ingénieurs et architectes suisses qui a d’une part une entité nationale et d’autre part des sections cantonales ou régionales, dix-neuf au total. Elle a pour but de défendre les professions qu’elle représente ainsi que les intérêts de ses membres. La SIA Valais est composée de trois groupes professionnels : les architectes (GPA), les ingénieurs en génie civil et du domaine techniques et industrie (GPGCT) et les ingénieurs en environnement (GPE). Ensuite le comité de la section Valais est composé des présidents de chaque groupe et de quelques membres supplémentaires. Cette structure se retrouve d’ailleurs au niveau national. Les membres sont principalement des membres individuels mais il y a aussi des membres dits bureau qui sont des entreprises, ces adhérents ont un certain nombre d’avantages financiers notamment sur l’achat de normes ou des réduction sur les coûts. Quelles sont les valeurs que la SIA véhicule ? La qualité d’un ouvrage avant tout et un engagement toujours plus important vis à vis des questions environnementales et publiques. Les membres de la SIA sont des professionnels formés très qualifiés. Ils travaillent de manière éthique en tenant compte aujourd’hui des enjeux climatiques et énergétiques.

Transformation d’une maison en vielle-ville de Sion. © Céline Ribordy / Vermeil Architectes

449


Pensez-vous qu’aujourd’hui la SIA à un rôle plus politique ? Au niveau du Valais mon prédécesseur a été assez actif sur certains dossiers qui méritaient d’être traités. Moi je suis plus en retrait, je suis plus à la préparation des dossiers, ce qui ne veut pas dire que mon action n’aura pas de poids politique, c’est juste une autre approche. En faisant les choses de manières concertées avec les acteurs du milieu économique cela permet d’avoir débattu des questions en amont et d’arriver avec des propositions ficelées au niveau des acteurs qui ont été impliqués dans la discussion. Cette concertation donne un poids nettement plus fort lors de la préparation de certaines lois. Par exemple, cette année nous avons été consultés au sujet de la loi sur l’énergie et l’année dernière sur celle de la révision des marchés publics. Quel est le travail, l’implication de la SIA dans la mise en place de la stratégie énergétique 2050 ? En début d’année nous nous sommes investis dans la campagne « make heat simple » qui a choisi le Valais comme projet pilote pour installer du pilotage à distance de chauffage de résidences secondaires. La SIA était partenaire de la campagne, nous avons relayé l’information auprès de nos membres et de nos bureaux puisque ce sont eux qui sont sur le terrain, ce sont eux qui préconisent ces dispositifs d’économie d’énergie. De plus, il va certainement y avoir une révision de la loi cantonale sur l’énergie. Il y a certes la loi sur la stratégie énergétique 2050 mais le canton a posé une

Digue contre les avalanches - Route Gd-St-Bernard. © Silvaplus

450

vision plus large jusqu’en 2060 avec des objectifs étapes très concrets pour 2035. Dans cette optique, nous allons nous insérer progressivement dans le planning du canton. Depuis quelques années, on a l’impression que votre action sur les sujets liés à l’environnement et à la société s’est accélérée. Est-ce une nouvelle direction de la SIA ou ces actions viennent s’additionner à ce que vous faisiez déjà ? Je pense que nous avons ajouté ces prérogatives notamment au sujet de l’aménagement du territoire. Cette impression que nous sommes plus présents sur ces questions d’environnement et de société est certainement due au travail de Leonard Bender qui a mis durant tout son mandat la SIA du Valais sur la place publique. Je pense aussi qu’il y a une volonté des membres à rassembler leurs intérêts et à aller les défendre de manière plus importante qu’auparavant. Notamment sur la question des prix qui est aujourd’hui plus problématique. De plus, je pense que le fait d’avoir une plus grande visibilité nous a aussi donné une crédibilité qui nous permet de continuer à être un acteur du secteur de la construction avec plus de poids. Avez-vous développé une sorte de cellule en conseil ainsi qu’en Recherche et Développement ? Au niveau de la section valaisanne non, on a déjà beaucoup de choses à faire. La SIA Valais est beaucoup dans le concret actuellement. En revanche au niveau de la


Rhone 3 - Mesure anticipée Aproz - Renforcement digue. © sd ingénierie Sion SA

centrale, il y a des projets clés pour justement étudier la digitalisation des métiers qui se met en place de façon assez importante. Il ne faut pas oublier que tout un volet de l’activité de la SIA est la constitution des normes. Avant, il s’agissait d’un papier que l’on imprimait et que l’on pouvait vendre. Maintenant, les normes sont distribuées de manière électronique ce qui amène un changement des mentalités, ce qui induit la question de savoir ce que vont être les normes d’ici quelques années quand tous les acteurs ne travailleront plus sur papier mais sur maquette numérique. Est-ce que la norme, ellemême, ne devra pas être un programme informatique et totalement dématérialisée, par conséquent comment facturer le prix de la norme et qui y aura droit ? Quels sont vos engagements et les actions menés dans le dossier de la culture du bâti ? Ce dossier est géré principalement par le groupe professionnel des architectes qui par exemple organise des visites de centre-ville. Sur une demi-journée, cinq ou six bâtiments qui sont mis en valeur grâce à un parcours qui permet aux différents membres de la société de se côtoyer et pour le grand public de découvrir certes les bâtiment mais aussi tout le travail effectué par les différents corps de métier pour restaurer la construction.

Ligne THT Chatelard-Batiaz. © KCi

Enfin, est-ce qu’un particulier peut s’adresser à vous pour diverses questions liées à la construction ou au bâtiment ? Oui et nous avons quelques demandes de temps en temps qui sont surtout issues de litiges. Dans ce cas, nous redirigeons la personne vers un service juridique ou vers quelqu’un qui selon nous a les compétences pour aider la personne qui nous sollicite. De plus, à l’instar de nos confrères vaudois et de leur « café conseil » nous avions lancé au salon Prim’Vert « l’apéro conseil » dont l’objectif était d’offrir pendant une demi-heure les conseils d’un architecte et d’un ingénieur à un particulier qui avait un projet de rénovation. Actuellement nous travaillons à l’élaboration d’un nouveau service de conseils gratuit mais sous une autre forme.

Place du Village à Vétroz. © Pedro Neto

© Johannes Marburg

451


PORTRAIT Qui êtes-vous et quel est votre parcours ? Je suis ingénieur électricien, je me suis formé à l’EPFL en électricité. Je suis né à Genève, j’ai remonté le Rhône avec une halte au milieu du lac pendant mes études. Mon premier emploi était à Sion en tant qu’ingénieur système. Mon cœur de métier aujourd’hui est l’installation de panneaux photovoltaïques, j’ai une autre société d’ingénierie conseil où je fais encore un peu d’informatique et d’accompagnement de projet pour certains clients. Que souhaitez-vous réaliser pendant votre mandat ? Il y a quatre dossiers qui me tiennent à cœur. Le premier est celui de l’énergie. Avec la loi sur la stratégie énergétique 2050, la révision de la loi cantonale à ce sujet avec une vision à 2060, tout le monde va devoir se pencher sur ces questions. De plus, grâce à mon prédécesseur la SIA est maintenant sur la place publique et bénéficie d’une nouvelle image, ce qui nous a donné une crédibilité auprès d’autres partenaires. Il faut mutualiser nos ressources car cela reste de l’associatif et du bénévolat. Le deuxième dossier est celui des marchés publics. La SIA a rejoint récemment l’Observatoire des Marchés Publics Romands, nous sommes encore en phase de rodage, de mise en place, d’amélioration du processus pour qu’il soit efficace afin qu’il atteigne son objectif qui est de surveiller les marchés publics qui sont émis, contrôler leur qualité, le contenu de l’offre. Le troisième point se situe en interne. Je souhaite impliquer un peu plus nos confrères haut-valaisans. Nous avons déjà avancé avec l’arrivée de Cornellia Winkler au poste de secrétaire. Elle est bilingue ce qui nous permet déjà de communiquer plus facilement. C’est une véritable volonté.

Réaménagement embouchure Printse. © sd ingénierie Sion SA

© Pedro Neto

Enfin le dernier dossier est à plus longue échéance mais aussi lié au dossier énergétique. Il s’agit du retour des concessions. Je pense que vis à vis de la population, il va falloir réellement informer des enjeux qui sont assez importants tout en sachant que le sujet n’est pas forcément compréhensible au premier abord. Je pense sincèrement que nos professions ont un rôle à jouer dans la communication sur ce point.

SIA Section Valais

Case postale 2314 • CH-1950 Sion president@siavs.ch • www.siavs.ch

452


CHEVALIER PIERRE FORMATIONS

Un expert au service des autres Actif depuis plus de 23 ans en Suisse romande, Pierre Chevalier propose des formations certifiantes aux entreprises et particuliers qui souhaitent grâce à une formation théorique et pratique en petit groupe acquérir des connaissances importantes pour une utilisation sûre des élévateurs à nacelle, chariots élévateurs (cariste) ou encore des ponts roulants et des harnais. Les formations peuvent être dispensées en entreprise ce qui permet de proposer des mises en situation pratiques ou au centre de Monthey.

LES COURS : Cariste (attestation ASA sur demande) : Chariot élévateur à contrepoids ou mât (reconnue SUVA) / Chariot élévateur à timon / Chariot avec bras télescopique / Chariot grande hauteur / Porte container Nacelles (attestation ASA sur demande) Formation IPAF avec certificat et carte PAL. Statique Verticale (cat. 1a) / Statique Multidirectionnelle (cat. 1b) / Mobile Verticale (cat. 3a) / Mobile Multidirectionnelle (cat. 3b) Ponts roulants (attestation ASA sur demande) Cette formation est certifiée avec un permis d’utilisateur. Harnais Cette formation est certifiée. Elle est clairement structurée, et reconnue en Suisse.

Pierre Chevalier propose une approche basée sur l’écoute, la communication et la pratique avec toujours le même objectif : répondre aux besoins de ses mandataires en matière de sécurité, de qualité et de quantité. Sa longue expérience et ses multiples connaissances lui permettent d’être réactif et de pouvoir répondre à toutes les demandes avec efficacité et professionnalisme. Instructeur certifié pour les formations selon les normes IPAF, Pierre Chevalier est également contrôleur officiel EPI et revendeur officiel de matériels « PETZL » et sangle d’arrimage et de levage « Brugg ». Pour cet expert : « La formation est essentielle dans ces secteurs où les connaissances sont obligatoires pour effectuer un travail de qualité en toute sécurité. Se former c’est aussi s’ouvrir à l’avenir, que ce soit dans le cadre d’un développement personnel, d’une consolidation de nos acquis ou encore d’une réorientation professionnelle ».

Retrouvez le détail des cours sur : www.chevalierp.ch/cours 453


CHESEAUXREY SÀRL – ANAKO’ARCHITECTURE

Des concepts architecturaux pour tous les types de bâtiment En 2010, Olivier Cheseaux et Alexandre Rey créent cheseauxrey, une structure où ils souhaitent unir leurs forces et leurs visions aussi contemporaines que respectueuses de l’architecture. Habitués des concours, les deux diplômés de l’Ecole d’Ingénieurs de Fribourg, gagnent souvent la mise et réalisent des projets aussi différents qu’une EMS ou une prison. Les particuliers ne sont pas en reste, qu’ils soient en quête d’un habitat neuf ou désireux de rénover une bâtisse, le bureau répond présent. Visite d’une société où souffle le vent de la créativité !

Immeubles à Collonges. © Thomas Jantscher

454


Piscine à Zinal. © Thomas Jantscher

Un duo de passionnés Ses études achevées, Alexandre Rey s’installe à Neu­ châtel, après avoir remporté un concours à Pully avec le bureau Frundgallinarey SA, puis revient dans son Valais natal pour y créer sa propre société, Alexandre Rey Architecte, en 2005. De son côté, Olivier Cheseaux travaille à Sierre et à Sion et s’installe également à son compte la même année et fonde anako’architecture. Les deux anciens camarades d’école ne tardent pas à collaborer sur différents projets. C’est ainsi qu’ils remportent ensemble différents concours et en arrivent à s’associer en 2010 en fondant cheseauxrey Sàrl.

Randogne. © Cheseauxrey

Une architecture fondée sur le respect Si Alexandre Rey et Olivier Cheseaux ont des parcours différents, qui leurs permettent d’être complémentaires, ils partagent une même philosophie, basée sur le respect. Le respect du lieu, qu’ils cherchent à conserver et à épargner, autant que le respect du maître d’ouvrage. « Les bâtiments sont le prolongement de nous-mêmes et doivent nous ressembler afin que l’on s’y sente bien. J’aspire à cette conception particulière dans la réalisation de nouveaux objets. Il s’agit d’un travail de recherche entre l’architecte et le maître d’ouvrage pour que l’édifice incarne à la fois le respect et les valeurs de vie de l’habitant », précise Olivier Cheseaux. Le coteau valaisan est d’une richesse extraordinaire, et les interventions architecturales violentes dénaturent souvent les sites. Pour éviter ce genre de réalisations, nos deux associés cherchent avant tout à écouter le lieu et dans le cadre de transformations, ils considèrent que le bâti dicte lui-même à l’architecte la ligne à suivre.

Saint Léonard. © Thomas Jantscher

455


© Nicolas Sedlatchek

QUELQUES RÉALISATIONS Habitation à Savièse L’habitation familiale, qu’un particulier souhaite faire construire, est soumise à une contrainte importante puisqu’elle souffre d’un vis-à-vis avec les villas voisines. En limite de parcelle, des murs borgnes en béton brut ont été érigés marquant ainsi les façades de cette nouvelle demeure et l’isolant de la proximité des autres édifices. En amont du terrain, un creux dessine le couvert d’entrée principale. Ce volume épouse la douce pente

© Nicolas Sedlatchek

456

© Nicolas Sedlatchek

sur un seul niveau articulant ainsi les espaces intérieurs blancs et purs en 3 demi-niveaux en enfilade. Ponctués entre eux par trois patios, ces derniers apportent lumière, verdure et bleu du ciel au cœur de l’habitation. Pour ce projet, anako’architecture a joué avec le béton qui est alors devenu structure, matière, espace, ombres et lumière et qui a ainsi totalement radicalisé ce concept hautement contemporain.


© Thomas Jantscher

EMS Leytron La volonté de la commune était d’installer un EMS au cœur du village pour amener une dynamique entre les habitants. Ce projet gagné sur concours par le bureau cheseauxrey est aujourd’hui en exploitation. Pour son implantation, les architectes ont étudié les nuisances, l’environnement construit, l’ensoleillement ainsi que les vues propres à ce lieu. En partie haute, on trouve l’entrée du home et en partie basse celle d’un centre médical. Entre ces deux étages se glisse l’espace gériatrique avec accès au jardin thérapeutique. En façade, le béton sablé rappelle les montagnes et la caillasse des vignes tandis que les autres parties extérieures sont en aluminium doré offrant une grande variété de teintes selon la lumière. A l’intérieur, le béton est lisse et les menuiseries sont en chêne pour apporter de la chaleur, tandis que le sol couleur « vin rouge » unifie les espaces. Avec cette construction, le but recherché par Leytron est totalement atteint puisque l’EMS fait revivre le centre du village et crée du lien avec la zone résidentielle.

© Thomas Jantscher

© Thomas Jantscher

457


Maison des générations à Saint-Martin Pour ce concours remporté par cheseauxrey, le souhait de Saint-Martin était d’allier la construction de nouvelles salles de classes et d’appartements protégés à une crèche pour créer un lieu intergénérationnel. Importante contrainte à relever : le bâtiment doit se trouver en prolongement d’un déjà existant et prendre place sur un terrain à forte déclivité nécessitant des travaux spéciaux de taille afin de maintenir en place la route cantonale ainsi que les constructions situées en amont. Aujourd’hui, un vide dissocie les deux édifices, vide qui est utilisé comme lieu de passage, cour de jeu, pour l’école, la crèche et les logements afin de créer des rencontres. La crèche se trouve au rez-de-chaussée avec un espace intérieur sécurisé. Les appartements prennent place sur les trois niveaux supérieurs, chacun s’organisant autour d’une terrasse creusée dans le volume. L’école est quant à elle aux niveaux inférieurs avec chaque classe orientée sur la vallée de la Borgne. Le volume à facette extérieur est habillé d’une tôle structurée offrant de par sa forme, sa couleur et la lumière, une forte variation de teintes allant du doré au brun très foncé, des couleurs qui peuvent rappeler le bois vieilli des maisons villageoises. En fonction, cet édifice remplit pleinement son rôle en accueillant des enfants et en proposant à des personnes âgées, 10 appartements protégés de 2 pièces ½ et 3 pièces ½.

© Thomas Jantscher

© Thomas Jantscher

© Nicolas Sedlatchek

458


EPCL Granges Remporté en 2008, ce concours aura demandé une dizaine d’année avant de voir les travaux démarrés à l’automne 2019 et s’étendre jusqu’en 2022. Chantier de taille pour le bureau cheseauxrey qui doit se plier à une contrainte majeure : la prison doit rester en activité. Le programme va accueillir deux bâtiments distincts à savoir le cellulaire principal de 80 cellules et un secondaire de 24 pour la semi-détention. Le premier édifice va être construit sur le terrain de sport actuel pour ne pas nuire à l’exploitation. Il viendra ainsi en remplacement d’un édifice vétuste qui va être démoli. Le second bâtiment à ériger sera implanté à l’entrée du site afin d’éviter les contacts entre les personnes qui peuvent sortir le jour pour travailler et ceux qui sont incarcérés. Les deux bâtiments neufs auront le même langage architectural. Ils seront composés pour les parties pleines de bandeaux en béton préfabriqué structuré et pour les vides, de fenêtres et de remplissage en acier zingué.

Bâtiment annexe. © Cheseauxrey

Bâtiment cellulaire. © Cheseauxrey

cheseauxrey Sàrl – anako’architecture

Rue de la Blancherie 61 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 398 35 03 ou +41 27 203 16 34 info@cheseauxrey.ch • info@anakoarchitecture.ch www.anakoarchitecture.ch • www.cheseauxrey.ch

459


INTERVIEW

PATRICK ROBYR

USIC – Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils

La digitalisation, un des enjeux de demain

Forte de 1000 membres disséminés dans toute la Suisse, l’Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils, USIC, défend leurs intérêts sur tous les fronts. Pour répondre au plus près à leurs attentes, elle est constituée de groupes régionaux. Pour connaître son actualité et les dossiers en cours, rencontre avec Patrick Robyr, président de l’USIC Valais et membre du comité au niveau national.

460


général de l’USIC a suivi le développement au niveau fédéral. Aujourd’hui, chaque groupe de travail régional, une quinzaine au total dans tout le pays, démarre le lobbying pour que les cantons mettent en place cette révision majeure. Dans le Valais, nous unissons nos forces à celles de l’AVMC (Association Valaisanne des Mandataires de la Construction) pour faire redescendre au niveau cantonal les modifications de cette loi sur les marchés publics.

Quelles sont les missions de l’USIC ? L’USIC est très active et ses missions sont multiples. Ses principaux objectifs sont de sauvegarder le prestige, l’autorité professionnelle et l’autonomie des entreprises qui fournissent des prestations de nature intellectuelle en s’appuyant sur la technologie. Elle encourage l’activité de ses membres et la qualité de leurs prestations dans l’intérêt des mandants et de la collectivité publique. Elle s’efforce d’assurer aux adhérents l’exercice d’une activité professionnelle attrayante et prometteuse en fonction de l’évolution de l’économie, de l’environnement et de la société. Elle représente les intérêts de ses membres auprès des autorités et des organisations économiques et professionnelles, nationales et internationales. L’USIC est membre de la Fédération Internationale des Ingénieurs-Conseils (FIDIC) et de la Fédération Européenne des Associations de Conseil en Ingénierie (European Federation of Consulting Associations, EFCA). Qu’en est-il de la révision de la loi sur les marchés publics ? La loi a effectivement été révisée. Aujourd’hui, la plausibilité des offres rentre dans les critères d’adjudication. Dans des métiers comme les nôtres, la qualité de la prestation intellectuelle prend ainsi le pas sur le financier ce qui valorise notre travail. Le secrétariat

La digitalisation est un de vos défis. Quelles actions sont menées ? Il y a plusieurs points importants relatifs à la digitalisation. Le premier amène l’USIC à veiller à la pratique des maîtres d’ouvrages pour leurs appels d’offres. En effet, nous voulons qu’ils utilisent des outils neutres, qui ne dépendent pas d’un fournisseur informatique, afin que le plus grand nombre puisse répondre à leurs demandes. La neutralité est également voulue pour les produits. Pour ce faire, les bases de données utilisées dans le BIM se doivent d’être neutres, et proposer des objets génériques bien renseignés, qui ne soient pas liés à un fabricant en particulier, pour garantir l’aspect concurrentiel du projet et l’indépendance du mandataire. La digitalisation est vraiment un de nos enjeux et tout est mis en œuvre pour qu’elle ne ferme pas les portes à certains. L’USIC accompagne les petits bureaux membres à se familiariser à elle grâce à des séminaires ou des workshops afin que chacun ait ses chances devant ce grand virage. Vous avez un projet ambitieux pour les cadastres. Pouvez-vous nous en dire plus ? Plutôt qu’un projet de l’USIC, l’uniformisation des données cadastrales, dont par exemple le cadastre des conduites souterraines, est un projet de la Confédération. Les pratiques cantonales et communales sont en effet à l’heure actuelle encore assez disparates, et il est nécessaire d’uniformiser les pratiques afin de documenter l’utilisation de notre espace de manière homogène et fiable. Notre groupe de travail « économie et technologie » suit le développement de ce processus et en informe nos membres.

USIC Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils Aarbergergasse 16/18 • CH-3011 Berne usic@usic.ch • www.usic.ch

461


KARAKAS & FRANÇAIS SA

Une société active depuis plus de 55 ans Spécialiste en géostructures, géotechnique, géologie, environnement et pédologie, le bureau de la société Karakas & Français SA, installé à Martigny, travaille tout autant sur des chantiers préventifs qu’anticipatifs. Avec de multiples réalisations à son actif, comme la construction de retenues collinaires destinées à l’enneigement mécanique et à l’alimentation en eau ou encore les fondations pour des pylônes de la ligne THT Chamoson - Chippis, pour ne citer que deux exemples, ses interventions en plaine comme en moyenne montagne sont nombreuses. Projet Hôpital Riviera-Chablais Vaud Valais.

462


Une grande palette de compétences Créé en 1964, Karakas & Français compte 3 bureaux établis à Lau­ sanne, Genève et Martigny qui emploient au total plus de 50 personnes. La succursale valaisanne, dirigée par Christophe Bédat (ingénieur civil EPF), intervient dans différents domaines comme la géotechnique (programmes de reconnaissance des sols), les géostructures (ouvrages de soutènement et enceintes de Christophe Bédat. fouilles, reprises en sous-œuvre, © Tania MayaÌn Photography fondations profondes, amélioration des sols compressibles, les digues, les tunnels et ouvrages souterrains) Les autres domaines de compétence sont la géologiqe, l’hydrogéologie, l’étude des dangers naturels en relation avec les chutes de blocs et les glissements de terrain. L’autre grand pôle en plein développement est celui qui touche à l’environnement, en particulier l’étude des sites pollués, les études pédologiques et les audits amiante. Enfin depuis quelques années Karakas & Français a développé une structure spécialisée dans les modélisations numériques complexes en relation avec les interactions sol-structures.

Retenue collinaire de Bruson.

Projet Hôpital Riviera-Chablais Vaud Valais.

Projet Hôpital Riviera-Chablais Vaud Valais Le contexte géotechnique et hydrogéologique défavorable du site de l’hôpital a exigé la mise en œuvre de techniques diverses pour sa réalisation. Une première phase de travaux préparatoires a consisté à effectuer une vibroflottation des sols sur une profondeur d’une quinzaine de mètres destinée à résoudre les problèmes de liquéfaction des sols en cas de séisme. Tout l’hôpital repose sur un réseau de 1298 pieux en béton armé dont les profondeurs varient entre 7,0 et 25 m. L’ensemble des galeries techniques a été réalisé à l’abri d’une enceinte de fouille constituées par un rideau de palplanches étayées au moyen de profilés métalliques. Pour rendre possible l’exécution des terrassements dans les sols situés sous la nappe, un important système de puits de pompage a été mis en place pour permettre le rabattement de la nappe. L’efficacité du pompage a été renforcée par la réalisation d’un « cloisonnement » de l’enceinte de fouille. Ainsi, la réalisation de l’ensemble

Ligne THT Chamoson – Chippis. Confortement de falaise pour sécuriser le site du pylône.

des galeries techniques qui couvre une surface totale de 4500 m2 a nécessité 6 cellules de cloisonnement pour permettre le terrassement de 18 000 m3 de matériaux et le rabattement de la nappe dans les meilleures conditions possibles. 463


Retenue collinaire de Bruson.

Retenue collinaire de Bruson Le défi majeur du projet a été de réaliser un bassin dans une topographie donnée avec un volume de retenue défini en fonction des besoins en eau de la commune de Bagnes et des remontées mécaniques, tout en alliant un bilan neutre entre les volumes de matériaux excavés et les volumes de matériaux nécessaires à la réalisation de la digue. La retenue collinaire a été intégrée dans une zone naturelle en « cuvette », mais la réalisation de la digue de fermeture à l’aval a nécessité la mise en place et le façonnage d’environ 10 000 m3 de matériaux récupérés du volume des excavations. La hauteur de la digue de fermeture de la cuvette varie entre 2,50 m et 5,70 m au maximum par rapport au terrain naturel. La

Protection contre les chutes de bloc de la galerie ferroviaire des Rochers-de-Naye.

464

hauteur d’eau lorsque la retenue est à sa cote maximale est de 8,50 pour un volume stocké total de 13 380 m3. L’étanchéité de la retenue est assurée par une natte en polymère posée sur toute la surface de la digue en contact avec l’eau, soit 5550 m2. A l’ouvrage de retenue, s’est greffé un biotope en guise de mesure compensatoire écologique. Protection contre les chutes de bloc de la galerie ferroviaire des Rochers-de-Naye La galerie ferroviaire menant au site touristique des Rochers-de-Naye se situe juste sous l’imposante falaise de Naye et est de ce fait menacée par les chutes de blocs et de pierres. L’objet de l’étude et du projet en découlant consiste à évaluer et quantifier les risques induits par ces dernières de manière à définir l’optimum économique entre le coût de la mesure de protection et le coût des biens à protéger. L’évaluation des risques passe en premier lieu par une analyse de la morphologie de la falaise au sens géologique du terme par le biais d’observations in situ. La seconde phase du processus est la définition des scénarios de danger, c’est-à-dire d’évaluer la probabilité de détachement des masses rocheuses selon la directive en vigueur. La modélisation des trajectoires au moyen d’un logiciel de calcul 3D permet ensuite d’évaluer l’intensité du phénomène « chute de blocs », correspondant à l’énergie cinétique des blocs au moment de l’impact. Enfin, le logiciel permet également de définir la limite de propagation des blocs. Sur la base de la probabilité d’occurrence et de l’intensité du phénomène, il est possible d’établir la carte des dangers provoqués par les chutes de pierres. La mesure de protection peut alors être définie. Dans le cadre de ce projet, les mesures de protection envisagées sont les suivantes : clouage localisé de la falaise, mise en place de treillis plaqués contre la falaise ainsi que des filets de protection.


Nouvelle gare ferroviaire du Châble.

Nouvelle gare ferroviaire du Châble La volonté d’améliorer la qualité du transport voyageurs et de faciliter l’accès au Châble a conduit la Commune de Bagnes à reconstruire la gare ferroviaire dans une galerie semi enterrée avec une liaison avec la station de départ de Téléverbier. Les enjeux majeurs de ce chantier ont été le maintien du trafic ferroviaire sur une voie provisoire longeant la fouilles sur toute sa longueur, le maintien du transport par câble en direction de Verbier, le maintien du trafic routier pour accéder aux places de stationnement de la place Curala et finalement la dérivation de la conduite forcée alimentant la turbine des Services industriels de Bagnes. Le volume des terrassements pour la réalisation de la future gare est de 53 000 m3 et la stabilité de la fouille a été garantie par la réalisation des ouvrages de soutènement suivants : Paroi berlinoise ancrée sur deux niveaux couplée à une paroi de protection pour séparer physiquement le chantier du trafic ferroviaire. L’ouvrage de soutènement

a une longueur de 144 m pour une profondeur d’excavation depuis la voie de 5,70 m. Paroi berlinoise ancrée sur quatre, respectivement sur 3 niveaux pour des hauteurs de terrassements variant entre 11,20 m et 8,90 m. Paroi gunitée clouée sur une longueur de 116 m pour des hauteurs de terrassements variant entre 9,70 m et 5,50 m.

Karakas & Français SA

Avenue de la Gare 19 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 723 20 11 valais@kfsa.ch • www.kfsa.ch

465


FREYSSINET SA

55 ans pour une société qui marque de son empreinte le territoire helvète En 1943, l’ingénieur des Ponts et Chaussées, Eugène Freyssinet, révolutionnaire et visionnaire dans sa pensée et sa vision du béton, crée sa société. Aujourd’hui, ce sont 8500 collaborateurs, de par le monde, qui perpétuent une expérience inégalée qui a su évoluer au fil du temps. A l’occasion de la construction du viaduc de Chillon, l’antenne helvète du groupe est fondée à Moudon en 1964. Comme les autres, les réalisations uniques et spectaculaires ne manquent pas à son palmarès et l’on vient aujourd’hui d’au-delà des frontières suisses pour solliciter son savoir-faire.

466


Un peu d’histoire Freyssinet Suisse est la première filiale du groupe créée dans le monde. Le viaduc de Chillon, pour lequel elle a organisé la main-d’œuvre et les matériaux pour la précontrainte, en a été le déclencheur. Depuis, l’inventaire des réalisations est très long mais on notera par exemple le viaduc des îles Falcon dans le Valais, en 1995, avec entre autres le poussage des deux ponts de 27 000 tonnes sur 700 mètres ou encore le pont de la Poya à Fribourg où la société a fourni et mis en œuvre les haubans. Aujourd’hui, la dynamique reste identique même si les constructions neuves tendent à se réduire au profit de l’assainissement de celles déjà existantes. La demande quant à elle évolue puisque l’on fait également appel au savoir-faire de Freyssinet Suisse pour des constructions en Allemagne ou en Autriche. Rénovation et renforcement La société s’implique régulièrement dans les rénovations, les renforcements et la conservation du patrimoine existant. En amont, elle effectue des diagnostics, étudie la mise en œuvre et propose les solutions les plus adaptées. Parmi ces chantiers, on compte celui du pont sur la Paudèze sur l’A9 où l’ouvrage a été élargi et renforcé. Pour ce faire, Freyssinet a mis en place une précontrainte additionnelle et des tirants insérés dans les fondations des piliers existants. Autre exemple de ce type de travail au barrage d’Hongrin, dans le canton de Vaud. Ici, des tirants verticaux ont été installés dans la culée centrale qui retient les deux voûtes. Grâce à la compression exercée, les fissures sont limitées et l’ouvrage s’en trouve étanché. Freyssinet intervient également en intérieur. Dans un bâtiment ancien, les Services Industriels de Lausanne ont dû, après inspection, analyse et proposition de Freyssinet, renforcer la dalle d’une salle de conférence qui accueillait à l’étage supérieur un data center pesant de tout son poids avec les risques que cela pouvait engendrer. Parasismique, un système unique en Europe Le laboratoire et les unités de production pour les appareils sismiques de Freyssinet international, installé à Milan, s’est doté de la deuxième plus grosse presse hydraulique et dynamique au monde pour les essais sur les dispositifs parasismiques. Sa proximité avec la Suisse permet au bureau de Moudon d’utiliser ce système à chaque occasion et de renforcer les études qui lui sont de plus en plus demandées. Ainsi pour le travail à réaliser sur le Pont sur le Rhône à Riddes, des essais sur les matériaux ont été menés à Milan avec le responsable des ouvrages d’art et le responsable du parasismique de l’OFROU qui ont été entièrement convaincus de son efficacité. La création d’ouvrages neufs La diversité des chantiers ne manque pas. Ainsi à Genève, Freyssinet est en charge de la précontrainte du nouveau siège de l’OMS et des ancrages du portail du futur tunnel des Nations, deux ouvrages en cours. Dans le canton de Vaud, c’est à elle que l’on devra le nouveau stade de football de la Tuilière à Lausanne avec les voiles des gradins et le couronnement. Là encore elle intervient dans le cadre de la précontrainte. Sur la nouvelle route cantonale RC 177, la société a fourni les équipements

et les joints de chaussée pour la construction du viaduc sur la Venoge. Toujours en quête de matériaux à hautes résistances, Freyssinet a fourni, posé, mis en tension et injecté les câbles de précontrainte des ouvrages en BFUP (Bétons Fibrés à Ultra hautes Performances) pour la construction d’une passerelle qui relie le haut et le bas du village du Bouveret tout comme pour celle sur la Trême à Bulle pour une voie servant aux promeneurs et aux cyclistes. Parce que son savoir-faire dépasse les frontières de la Suisse, l’entreprise a mené un projet de taille en Autriche pour le Rheinbrücke Hard-Fussach, un pont pour lequel elle a été consultée pour répondre à l’étude de prix pour la fourniture et la mise en œuvre des haubans et des appareils d’appui. En Allemagne pour le Ruhr Brücke hafenkanal à Duisberg, elle a été consultée pour la mise en tension de câbles porteurs qui retiennent le tablier de 2 ponts suspendus en arche.

Freyssinet

Z.I. du Grand-Pré 3D • CH-1510 Moudon Tél. +41 21 905 09 05 www.freyssinet.ch

467


INTERVIEW

GABRIEL DÉCAILLET

Bureau des Métiers

Développer, innover et surprendre Le Bureau des Métiers gère, à ce jour, 30 associations professionnelles tandis que d’autres devraient encore le rejoindre. Entreprise privée, il est également au service des PME et des indépendants, en faisant ainsi le plus grand centre patronal du Valais. Représentant quelques 2800 entreprises, occupant plus de 12 000 collaborateurs, il a pour principales missions de défendre leurs intérêts, les aider dans leur gestion administrative et soutenir la formation. Animé par le désir constant de toujours faire mieux en innovant et même en surprenant... pour nous parler des dossiers du moment, Bien Vivre a rencontré Gabriel Décaillet, directeur du Bureau des Métiers.

Your Challenge © lindaphoto.ch

468


Your Challenge © lindaphoto.ch

Your Challenge © lindaphoto.ch

a accès à son compte en permanence et E-business est-il la solution à la lourdeur ce, depuis tous les supports comme un des tâches administratives ? téléphone, par exemple. E-business est une Parmi les dossiers dont on pense ne avancée majeure qui nous fait passer du jamais voir le bout, la simplification des XXe au XXIe siècle et qui va évidemment tâches administratives en est un ! Il y a continuer à se développer. trop de documents à remplir, de papiers à rédiger et nous savons que c’est un frein à l’entreprenariat. Combien sont-ils à devoir Dr’Jope, le veston des artisans, est d’abord régler cette paperasse avant de un concept unique et très original. Pouvez-vous nous en dire plus ? faire leur vrai métier ? Trop ! E-business n’est pas la solution miracle mais un preLe Valais peut être fier de ses artisans et E-BUSINESS mier grand pas vers cette simplification de leur professionnalisme reconnu. Pour tellement attendue. Pour proposer une les valoriser, une idée originale a été dévesolution adaptée et très simple d’utilisaloppée par Vincent Bonvin, Président tion, le développement de ce portail a du Bureau des Métiers, et Valais/Wallis pris 2 années. Lancé, il y a maintenant Promotion qui avait demandé à un sty18 mois, il connaît un succès au-delà de liste valaisan de renom de créer une veste, toutes nos espérances puisque plus de 54% de nos reflet du canton. La pièce réalisée, il restait à savoir membres l’utilisent. Gratuit pour ces derniers, après comment l’exploiter au mieux. C’est là que l’idée d’en s’être inscrits, chaque 25 du mois, ils reçoivent un email faire une récompense pour le fleuron de nos artisans pour se connecter. De là, depuis leur ordinateur, ils est née. Remise dans un premier temps à différentes saisissent en ligne leurs décomptes liés aux contribu- personnalités influentes dans leur domaine d’activité, tions sociales (caisse maladie, retraite, caisse vacances, aujourd’hui le veston valaisan nommé « Dr’Jope » se 2e pilier), font part des changements s’il y en a, valident mérite ! En effet, plus qu’un simple habit, il exprime et tout est fait ! Finies les longues étapes semées de l’excellence et la qualité des savoir-faire locaux dans le papiers à remplir, à scanner, à ressaisir... Tout le monde respect de l’homme et de la nature. Les artisans qui le est gagnant et évolue dans un univers sécurisé où les portent sont garants de ces valeurs. Une charte lui est données sont cryptées au moyen des technologies les liée et obligation est demandée à chacun de suivre les plus modernes. Autre atout, chacun via ses identifiants, 10 engagements énoncés comme, par exemple, avoir le courage d’être différents, vouloir fasciner ou encore agir avec humilité et transmettre ses connaissances. Pour l’obtenir, il faut faire une demande auprès de son association professionnelle qui statue et valide ou non la requête. Désireux de la faire confectionner dans le Valais, nous ne pouvons pas répondre rapidement, le temps d’attente est un peu long mais qu’à cela ne tienne, nous n’allons quand même pas faire fabriquer ce veston haut en valeurs à l’étranger ! Le portail sécurisé pour exécuter de manière simple et confortable les différentes tâches administratives de votre entreprise. A VOTRE SERVICE bureaudesmetiers.ch/e-business ebusiness@bureaudesmetiers.ch 027 327 51 11

469


Contribuer à la sauvegarde de la planète vous tient à cœur. Quelles actions sont menées dans ce sens ? Les bâtiments sont de gros consommateurs d’énergie. Eriger un immeuble comme on le faisait, il y a encore 15 ans, n’est plus possible. Tout doit être mis en œuvre pour l’utilisation de matériaux plus écologiques comme le bois. Il en va de même pour la rénovation. Aux vues du nombre d’édifices anciens, il y a un potentiel de travail énorme et nous avons la chance dans le Valais d’avoir des professionnels de renom, impliqués et sérieux qui sont à même de réhabiliter des lieux en misant sur le durable. Pour reconnaître ces artisans, rien de plus simple, regardez qui porte le Dr’Jope ! Dans un autre ordre d’idée, nos associations sont parties prenantes d’un projet très intéressant, « Make Heat Simple », initiative de SuisseEnergie

et de ses nombreux partenaires, qui vise à réduire les dépenses énergétiques des résidences secondaires. Le Valais étant fortement concerné par le sujet, nos artisans incitent le plus grand nombre à souscrire car abaisser son chauffage en son absence peut faire économiser jusqu’à 60% d’énergie. Le budget d’installation allant de 500 à 2500 fr., il est rapidement amorti et il est vraiment simple d’y souscrire. La commande se fait par internet, un ordre par raccordement téléphonique fixe, internet ou antenne GSM est envoyé au demandeur et à partir de là, il peut activer à sa guise la commande de chauffage de sa résidence secondaire. Lancé en mars 2019, des études vont être menées sur 2 ans pour voir l’impact sur l’environnement mais je ne doute pas que si un grand nombre souscrit, il sera notoire !

Bureau des Métiers

Rue de la Dixence 20 • Case postale 141 CH-1951 Sion Tél. +41 27 327 51 11 www.bureaudesmetiers.ch

470


photo : Sezeryadigar / iStock by Getty Images

« Faire le bon choix pour économiser de l’énergie… »

FERNAND FAVRE SA Chemin de la Digue 3 1908 Riddes

+ 41 27 306 61 70 info@fernandfavresa.ch fernandfavresa.ch

CHAUFFAGE

SANITAIRE

VENTIL ATION

FERBL ANTERIE

COUVERTURE


INTERVIEW

ÉRIC BALET

Avenir Industrie Valais

Nouvelle dynamique pour ces lanceurs d’alerte Précédemment connue sous le nom d’Union des Industriels Valaisans, Avenir Industrie Valais ne change pas seulement d’identité, elle insuffle au paysage industriel un nouvel élan dont l’objectif est de se rapprocher du grand public. Toujours en alerte et à s’investir pleinement pour le dynamisme industriel du canton, son président, Eric Balet nous explique les grands enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Mécanique et précision.

472


Pourquoi avez-vous changé de nom ? Créée en 1955, notre association compte 130 membres, allant de la PME au grand centre de production, soit près de 20 000 emplois. L’industrie représente ¼ du produit intérieur brut du canton, mais elle reste malaimée des Valaisans, pour des raisons principalement historiques. Pour donner un coup de fouet à cette image en demi-teinte, nous avons décidé de nous renommer Avenir Industrie Valais pour stimuler l’intérêt général sur nos actions. Pour ce faire, nous avons renforcé notre présence sur les réseaux sociaux et communiquons par vidéos et par l’envoi d’une newsletter trimestrielle. Quelles sont les valeurs que vous défendez ? Le respect, la responsabilité et la culture entrepreneuriale. Ceci se décline dans plusieurs secteurs soit la relation client, les ressources humaines, l’environnement et l’innovation et qualité. Pour ne vous citer que quelques exemples, nous demandons à nos membres de répondre aux attentes des clients en valorisant l’offre locale et en privilégiant les fournisseurs régionaux. Dans un autre ordre d’idée, il est important pour nous de développer les compétences des collaborateurs en vue de maîtriser et de faire prospérer l’économie. Intégrer les normes et les critères environnementaux dans l’ensemble des activités de nos entreprises ou encore viser l’excellence et favoriser l’innovation. Tous ces éléments ont été rassemblés dans une charte soumise à nos membres.

Cleantech.

Cosmétiques.

Quel avenir pour la chimie dans le Valais ? La chimie est prépondérante dans le canton et contribue très largement à sa croissance industrielle. Pour preuve, sa propre croissance a été de 184% entre 1997 et 2017. Le projet Ibex de Lonza, à Viège, va encore conforter ce statut. En investissant pratiquement 1 milliard pour la construction de 4 modules dédiées aux biotechnologies, nous voyons l’avenir sereinement car ce sont des domaines du futur et surtout des pourvoyeurs d’emplois à haute valeur ajoutée. A nous maintenant de proposer à la jeunesse locale des formations dédiées et adaptées aux attentes des sociétés qui vont s’installer à Viège. Si Avenir Industrie Valais n’a pas les moyens d’agir directement, nous jouons le jeu du lanceur d’alerte pour mobiliser les esprits.

Industrie pharma et chimie.

Pisciculture.

Agroalimentaire.

473


Tesla est une société dont on entend beaucoup parler en Valais, pourquoi ? Nous avons eu écho que Tesla cherchait à implanter une nouvelle société pour la fabrication de batteries en Europe, et nous nous sommes dit pourquoi pas en Valais ? Les technologies développées par la marque se complètent parfaitement à nos atouts comme l’hydraulique ou encore la place importante de la recherche dans le canton. De plus, l’EPFL et l’EPFZ se sont classées sur le podium de l’hyperloop organisé par Elon Musk, patron de Tesla. Si vous ajoutez à cela que les CFF imaginent un centre de développement, installé en Valais, dans lequel il construirait un tube hyperloop pour tester des trains à très haute vitesse, vous avez tous les ingrédients pour intéresser Tesla à visiter le Valais . Pour ce dossier Tesla, Avenir Industrie Valais agit là encore comme lanceur d’alertes car nous pensons avoir tous les atouts pour les convaincre, à nos élus de mener à bien la mission.

Aérospatiale et ferroviaire.

Machines à café automatiques.

Automobile et aéronautique.

Edulcorants produits chez Sanaro.

Vous travaillez en relation avec la Haute Ecole de Management installée à Sierre. Dans quel but ? Nous l’avons sollicitée pour penser l’avenir industriel du canton à l’horizon 2030. Elle travaille sur différentes pistes pourvoyeuses d’idées et de stratégies. A la fin de cette étude, un cahier de mesures va être élaboré. A partir de ce dernier, nous souhaitons mettre en place des actions concrètes pour prouver tout l’intérêt de nos démarches autant auprès de nos membres, du grand public que des instances dirigeantes.

Avenir Industrie Valais

Avenue de la Gare 5 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 321 16 28 www.avenir-industrie.ch

474


Formations continues et formations vers le CFC

Technologue en production chimique et pharmaceutique

Technologue en production chimique et pharmaceutique voie CFC selon lʼArt.32 Opérations unitaires du génie chimique - Chimie - Sécurité industrielle

FORMATIONS D’ADULTES Rue des Produits 9 - 1870 Monthey – Tél. : 024 471.70.67 www.educarre.ch - info@educarre.ch

Educarre Sàrl Rue des Produits 9 • CH-1870 Monthey Contactez-nous au +41 24 471 70 67 • info@educarre.ch

www.educarre.ch


EDUCARRE SÀRL

Le spécialiste des formations d’adultes du génie chimique Educarre à Monthey dispense des formations continues et certifiantes destinées aux adultes cherchant à faire grandir leurs connaissances et leurs compétences. Dans des locaux où des tests sont réalisés sur du matériel didactique et pédagogique, les participants sont accompagnés par des enseignants connus et reconnus.

476


progressivement les connaissances nécessaires et spécifiques à leurs activités. Elles renforcent ainsi les acquis et développent de nouvelles compétences dans les domaines du génie chimique. Grâce à cette flexibilité et adaptabilité aux attentes, tous ceux qui ont accès aux formations accroissent leurs savoirs et trouvent là une nouvelle motivation professionnelle en se sentant plus impliqués donc plus performants et fiers de leur réussite.

Fabrice Donnet-Monay.

Frédéric Falcotet.

Deux professionnels unissent leurs forces Educarre est une structure privée créée en 2011 par Frédéric Falcotet détenteur d’un doctorat dans le domaine du génie chimique et par Fabrice Donnet-Monay titulaire d’un CFC de laborantin et d’opérateur en chimie auxquels s’ajoute un brevet en ressources humaines. Leur institut se démarque d’emblée de tout ce qui existe. En effet, ils mettent à disposition de leurs élèves des bancs d’essais qui permettent de faire des tests sur du matériel adapté. De suite, leur concept fait des émules et nombreux sont ceux qui viennent pour suivre des formations.

Faire reconnaître les métiers Grâce à l’ouverture de ce centre hautement spécialisé, les deux associés ont décidé de fonder et de présider la section romande de l’Association Suisse des métiers de la Chimie et de la pharma (ASC) qui a pour mission de mettre en avant le métier qu’elle représente et le défendre. Forte de 120 mem­bres, elle veille à ce que le contenu des formations soit toujours en adéquation avec la profession. Toujours très impliqué dans son secteur d’activité, Frédéric Falcotet est également membre, le seul en Romandie, de la Commission Suisse pour le développement Professionnel et la Qualité de la formation pour le métier de technologue (CSdPQ), commission qui a pour objectif de garantir la qualité du métier de technologue. Toutes ces affiliations sont des plus-values pour Educarre qui se positionne ainsi parmi les hauts lieux de formation de qualité dans le domaine de la chimie et de la pharma.

Les types de formation Educarre s’adresse principalement à des adultes, de tous âges et de toute la Romandie, employés par des sociétés agissant dans les domaines de la chimie, de la pharmacie ou de la biotechnologie. A la demande de ces dernières, ils peuvent ainsi suivre des formations continues de 1 à 3 journées autour de thèmes spécifiques selon les demandes ou plus basiques comme le transfert de liquide par exemple. Est également à la carte une formation certifiante qui permet d’obtenir un CFC de technologue en production chimique et pharmaceutique. Soucieuses d’avoir du personnel formé, les entreprises prennent en charge les frais de scolarisation, la mise à disposition du temps nécessaire à l’apprentissage et garantissent même le 100% des salaires. Des atouts de taille pour influencer même les plus réticents ! Concernant le CFC, le collaborateur en formation alterne 1 semaine chez Educarre et 4 semaines chez son employeur. Une fois 18 blocs atteints, il est à même de passer l’examen théorique tandis que les examens pratiques se font directement dans les entreprises dans leurs propres lignes de production. La partie théorique des cours est assurée par Frédéric Falcotet pour le génie chimique et la technologie chimique et par Fabrice Donnet-Monnay pour la chimie et la pratique sur les bancs d’essais. Les atouts des formations Les avantages de suivre des formations au sein d’Educarre sont nombreux. En effet, adaptées aux entreprises et à leurs besoins, les différentes options permettent aux collaborateurs d’acquérir

Technologue en production chimique et pharmaceutique voie CFC selon lʼArt.32 Opérations unitaires du génie chimique - Chimie - Sécurité industrielle

Educarre Sàrl

Rue des Produits 9 - 1870 Monthey – Tél. : 024 471.70.67

Rue des Produits 9 • CH-1870 Monthey www.educarre.ch - info@educarre.ch Tél. +41 24 471 70 67 info@educarre.ch • www.educarre.ch

477


SANARO SA

Qualité, compétences et transparence Entreprise basée à Vouvry, Sanaro SA est une entité du groupe international Klosterfrau. Active depuis plus de 75 ans, elle est spécialisée dans la production d’édulcorants et depuis plus deux ans dans le secteur des compléments alimentaires. Novatrice et à la recherche constante de la satisfaction de ses clients, elle met tout en œuvre pour leur proposer une qualité de produit exceptionnelle, des solutions sur-mesure et un suivi irréprochable. Portrait d’une société innovante qui s’ouvre à l’avenir.

Votre partenaire pour la production d’édulcorants et de compléments alimentaires

478


Sanaro SA, c’est : • 86 collaborateurs • 1000 tonnes de production • 22 millions d’unités de conditionnement par an • 90% de la production exportée dans plus de 50 pays • Certifié FSSC 22000 • Des produits certifiés Kasher • Un classement dans les premiers 2% des entreprises suisses en terme de haute solvabilité Un développement maîtrisé Historiquement connue pour son savoir-faire et ses compétences dans la production d’édulcorants depuis plus de 75 ans, Sanaro SA s’est lancé en 2017, dans la production de compléments alimentaires. Un nouvel objectif qui a nécessité d’importants investissements matériels et humains et qui est aujourd’hui plus qu’atteint. Véritable leader sur son marché en Suisse, elle a su miser sur l’innovation, la qualité, la confiance, la transparence et l’expérience pour pouvoir proposer une large palette de prestations dont la production est expédiée et commercialisée dans plus de 50 pays. Un rayonnement international pour une production « Swiss made » qui reflète un vrai gage de qualité et de savoir-faire. Des prestations sur-mesure riches et variées Experte dans la production d’édulcorants et de compléments alimentaires sous forme de tablettes, poudres ou encore de liquides, Sanaro SA crée, développe et commercialise une très large gamme de produits. Spécialisée dans le domaine alimentaire, elle est également capable, grâce à un plateau technique de haute technologie, de répondre à des demandes de production de différents types de tablettes et de développer des emballages avec plus de 15 types de conditionnement possible. Une polyvalence, une flexibilité et un savoir-faire qui lui permettent de trouver des solutions efficaces aux attentes particulières d’une clientèle exigeante et diversifiée tout en respectant les normes les plus strictes. Certifiée FSSC 22000, elle propose de nombreux produits Kasher et met un point d’honneur à assurer une qualité de produits irréprochable répondant aux diverses directives HACCP. Elle dispose d’un important département recherches & développement qui vise à toujours aller plus loin dans cette recherche de qualité optimale et d’innovations. Toujours dans cet esprit d’offrir le meilleur service possible à ses clients, Sanaro SA les accompagne dans les diverses démarches administratives liées aux législations en vigueur pour le transport à travers des connaissances pointues des différentes formalités douanière et d’exportation. Dans cette même optique, elle est soumise à la TVA Suisse mais également Allemande et Hollandaise.

Un esprit collaboratif et participatif Pour Sanaro SA, l’objectif principal est la satisfaction de ses clients et de ses équipes ! Une philosophie partagée par l’ensemble de ses 86 collaborateurs qui ensemble œuvrent au bon fonctionnement de l’entreprise à travers une politique managériale collaborative et participative. Plus qu’une équipe, c’est une famille qui représente la philosophie de Sanaro SA avec des employés fidèles et très impliqués. Consciente que la réponse aux enjeux de demain passe par la communication et la transmission d’informations elle a mis en place depuis quelques années une nouvelle méthode de lean management avec un flux constant d’améliorations et de nouvelles procédures. Souplesse, polyvalence et transparence, sont pour cette société des valeurs essentielles pour établir une relation de confiance avec ses clients et fournisseurs sur le long terme. Sanaro SA s’engage aussi pour une planète plus verte en se montrant active dans le développement durable avec l’installation sur les toits de l’usine de 1160 panneaux photovoltaïques qui assurent la production de 30% de ses besoins énergétiques.

Sanaro SA

Avenue de Savoie 56 • CH-1896 Vouvry Tél. +41 24 482 31 00 • Fax +41 24 482 31 01 info@sanaro.ch • www.sanaro.ch

479


CONSTANTIN ISOLATIONS SA

Pour une application de la qualité au service de la technique En 1989, Yves Constantin reprend l’affaire familiale. Fidèle au cœur de métier de la société, l’isolation, il la fait grandir et y développe des secteurs de plus en plus sollicités comme la protection anti-feu. Grâce à un savoir-faire reconnu, Constantin Isolations SA répond à toutes les demandes. Elle a un nombre important de réalisations de taille à son actif et ce, dans tous les domaines liés à ses compétences.

Calorifugeage tuyauteries chauffage et refroidissement.

480


Evoluer avec son temps et les nouvelles demandes En 2019, Constantin Isolations SA fêtera ses 60 ans. Acteur incontournable pour tous les travaux d’isolation, elle officie, principalement, dans le Valais et en Romandie. Son expérience avérée, lui vaut de connaître une croissance régulière et maîtrisée. Si les chantiers de taille sont majoritaires, elle répond, également, à des demandes pour des villas ou des petits blocs d’immeubles. Architectes, bureaux d’ingénieurs, bureaux techniques CVS (planificateur chauffage, sanitaire, ventilation), maîtres d’œuvres, administrations ou encore l’industrie font régulièrement appel à l’entreprise. Avec son équipe de 42 personnes, Yves Constantin fournit un personnel compétent et professionnel. Pour toujours être à la pointe, il met un point d’honneur à ce que chacun suive des formations continues. Si aucune révolution marquante n’est à noter pour les produits, c’est au niveau des techniques que les employés doivent suivre les évolutions constantes. Les clients attachent de plus en plus d’importance à l’isolation, à son impact sur l’environnement et aux économies qu’elle peut engendrer. Le meilleur pour les matériaux Constantin Isolations SA travaille dans de nombreux domaines. Isolations industrielles, calorifugeages thermiques au label qualité Minergie®, plafonds suspendus, protections anti-feu, isolations phoniques, planchers techniques, cloisons amovibles font partie de son offre. Au siège, à Sion, une exposition permanente permet de voir tout ce qui est proposé comme matériaux. La société fabrique tout ce qui concerne les tôles alu. Pour ce faire, elle est dotée d’un atelier de préfabrication équipé de machines à commandes numériques. Dans le même temps, elle est revendeur-poseur des plafonds, des cloisons, des planchers... Grâce à la superficie de ses locaux, un stock important est

toujours à disposition, un atout pour répondre rapidement aux besoins. Par ailleurs et par éthique, l’entreprise utilise des matériaux sans halogène. Autant pour les mousses polyuréthane, les PVC que les colles, tout est scrupuleusement sélectionné.

Obturation antifeu EI60.

Plafond suspendu.

Mandats : plafonds, protection antifeu, calorifugeage tuyauteries.

481


Les différentes activités de la société Grâce à son bureau d’étude, Constantin Isolations SA répond aux demandes d’architectes pour la conception et l’aménagement de bureaux ou autres. Son travail consiste à définir l’espace qui doit être pratique et esthétique. En fonction des attentes, elle peut aussi analyser les besoins en matière d’absorption phonique. Dans le même temps, l’entreprise s’est forgée une réputation pour des travaux complexes et son aptitude à réaliser des installations non standard et sur-mesure. Yves Constantin, qui est également vice-président de l’association suisse des maisons d’isolation, ISOLSUISSE, insiste sur l’importance à apporter les solutions les mieux adaptées et de qualité. La société propose ses services dans les domaines suivants : • L’isolation industrielle : Constantin Isolations SA intervient pour isoler les tuyauteries de chauffage, de refroidissement, de sanitaire ou encore des eaux pluviales et eaux usées. Elle agit également sur les gaines et les canaux de ventilation. • Le calorifugeage thermique : il permet l’isolation des tuyaux d’eau chaude, vapeur d’air ou de fluides à des températures de +1200° degrés ou à -100° degrés. Les besoins selon les chantiers peuvent être très importants comme dans un hôpital où l’entreprise a isolé au total 56 kilomètres de tuyauteries en tous genres. • La protection anti-feu : labellisée dans ce domaine, obturation, portes, cloisons, faux-plafonds ou encore caissonnage anti-feu de gaines de ventilation, de poutrelles métalliques... sont posés régulièrement. Le conseil est ici très important et Constantin Isolations SA propose diverses options à chaque demande. Ces travaux sont nécessaires pour obtenir la certification d’exploitation demandée par le service cantonal du feu. • L’isolation phonique : elle peut se faire par les plafonds en utilisant des matériaux performants comme des panneaux acoustiques. L’usage de mousse phonique est également courant tandis que pour éviter le bruit d’un brûleur ou d’un transformateur des caissons acoustiques sont installés. •  Les plafonds suspendus : différents types de plafonds sont proposés en métal ou en fibres minérales et en bois ; ils peuvent, selon les besoins, être linéaires, ajourés ou pleins, à cassettes, à champs longitudinaux ou encore à trames cellulaires. • Les planchers techniques : une large gamme de revêtements est à la carte pour répondre à toutes les attentes. Chaque plancher est adapté, qu’il doive être surélevé ou non. • Les cloisons amovibles : en métal, bois, plâtre ou autre, elles sont utilisées pour délimiter l’espace et apporter de l’esthétique aux pièces aménagées. 482

Correction acoustique.

Mandats : protection antifeu, calorifugeage tuyauteries, plafonds.


Plafonds modulaires phoniques.

Plafonds, cloisons.

Obturation antifeu EI60.

Constantin Isolations SA

Calorifugeage tuyauteries chauffage et refroidissement.

Route de la Drague 55 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 30 80 • Fax +41 27 327 30 83 info@constantinisolation.ch www.constantinisolation.ch

483


INTERVIEW

MAXIME MÉTRAILLER

AVEMEC – Association Valaisanne des Entreprises de Menuiserie,

Ebénisterie, Charpente, Vitrerie et Fabriques de Meubles

Le bois, un secteur d’avenir Depuis 1917 l’AVEMEC défend les intérêts économiques et professionnels de sa branche et développe la formation grâce à une coopération toujours plus grande entre ses membres. Nous faisons le point sur les nouveaux enjeux du secteur bois avec son président Maxime Métrailler.

484


Présentez-nous l’AVEMEC en quelques mots ? L’AVEMEC est un acronyme qui désigne l’Association valaisanne des entreprises de menuiserie, ébénisterie, charpente, vitrerie et fabrique de meuble. Cette corporation représente les métiers du second œuvre liés au secteur du bois et de la vitrerie. Nos objectifs sont clairs : défendre les intérêts de nos membres sur la scène économique cantonale et nationale. Mais au-delà, l’AVEMEC joue un rôle important au sein même des entreprises membres, en qualité d’association professionnelle. Elle a également un rôle social de réseau, qu’elle exerce en entretenant l’amitié entre ses membres. L’AVEMEC est finalement aussi le représentant du milieu patronal, notamment lors de négociations entre les partenaires sociaux.

Quelle communication avez-vous choisi pour promouvoir le bois ? Nous avons récemment conclu un partenariat avec la Haute école spécialisée bernoise (BFH à Bienne) et d’autres partenaires privés pour démontrer les qualités du bois dans la construction. Nous avons construit un immeuble de cinq étages à Chamoson, entièrement en bois. La Haute école a testé le bâtiment afin de déterminer ses résistances réelles en cas de tremblement de terre. Les objectifs de ce projet sont de rassurer le public quant à la solidité des constructions en bois et surtout de disposer de chiffres précis. C’est une première en Suisse ! De plus, cette expérience devrait nous permettre d’affiner les normes. Ces nouvelles données prouveront les qualités du bois dans la construction et pourraient contribuer à convaincre les privés et les collectivités publiques de bâtir davantage en bois.

Plus jeune président de l’association, quel est votre bilan après 2 ans de mandat ? Tout d’abord je suis particulièrement heureux de l’accueil que m’ont réservé les membres. Ils m’ont en effet accordé leur confiance malgré ma jeunesse. Aujourd’hui, l’association se porte bien, les membres sont actifs et nous bénéficions du travail de comités et de commissions très dynamiques. De plus, actuellement, le bois a le vent en poupe. Il faut donc se montrer proactifs afin de le promouvoir correctement, c’est-à-dire de le promouvoir de manière à toucher et à convaincre le grand public de ses indéniables qualités.

Quel rôle joue l’AVEMEC dans le tissu économique et social du Valais ? L’AVEMEC représente 145 entreprises et environ 2000 postes de travail. Nous essayons non seulement de maintenir l’emploi dans nos métiers mais aussi de créer de nouveaux postes en restant innovants. Nos membres se tiennent en permanence informés des nouveautés technologiques pour continuer à exister en tant que professionnels de qualité et pour éviter que l’activité ne s’essouffle. Ils partagent leurs connaissances avec leur personnel, leurs apprentis, leurs collègues et échangent leurs idées ou découvertes.

Quels sont les dossiers prioritaires de l’AVEMEC aujourd’hui ? La réforme des formations supérieures (charpenterie et menuiserie-ébénisterie) occupe beaucoup le temps de nos comités, qui sont très impliqués dans les processus de formation. Nous entretenons des liens étroits avec les écoles, ceci afin de former nos futurs cadres et penser ensemble leur formation future, qui devra répondre aux besoins des entreprises. Il s’agit donc d’une action en amont et en aval de tout le processus de formation, forte d’une réelle connexion avec le terrain. En outre, la promotion du bois dans la construction, tant auprès du grand public que des professionnels du bâtiment, nous occupe en permanence. Nous nous investissons beaucoup sur ce dossier, car il est de notoriété publique que le bois ouvre aujourd’hui de nouvelles possibilités de construction extraordinaires.

485


Comment les nouvelles technologies ont fait évoluer les métiers du bois ? Le métier que pratiquaient nos prédécesseurs il y a deux ou trois générations n’est pas du tout le même qu’aujourd’hui. Il est essentiel que la formation dispensée aux jeunes soit en adéquation avec l’activité des entreprises et qu’elle tienne compte de l’état actuel de la technique dans les métiers. Cette évolution est inévitable. Historiquement, les premiers logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO) existent dans les ateliers valaisans depuis le début des années 80, puis sont venues les machines à commande numériques (CNC) qui ont révolutionné le métier. L’informatique a permis un gain de temps substantiel car l’information circule plus vite et devient plus accessible. Quant aux CNC, elles ont permis à des PME de réaliser des projets de plus grande ampleur. Pourquoi la formation est-elle un point essentiel pour votre association ? Actuellement, la filière manque de personnel qualifié. Beaucoup d’entreprises recherchent des collaborateurs ou des cadres formés et compétents. Au-delà de cette constatation, maintenir un haut niveau de formation est un gage de qualité pour l’avenir de nos entreprises. De plus, nos concurrents actuels sont souvent étrangers et notre grande force réside dans notre savoir-faire ainsi que la qualité de notre main-d’œuvre. Afin de promouvoir notre filière, nous visitons les écoles pour réapprendre aux jeunes ce que sont nos métiers et les informer sur les nombreux débouchés offerts dans notre secteur, qui est par ailleurs très stimulant professionnellement. Nous essayons de les attirer vers l’artisanat, car nous sommes certains de nos forces : il existe de véritables perspectives d’avenir dans nos branches, le taux de chômage est bas et les entreprises recherchent du personnel qualifié et des cadres. 486

Enfin, le grand public peut-il faire appel à certains de vos services ? Avez-vous un rôle de conseil ? Oui, nous avons un rôle de conseil dans les cas de litiges sur les chantiers. Nous proposons des experts issus de nos différents métiers. Les particuliers peuvent faire appel à l’association pour instituer un expert neutre qui viendra réaliser l’expertise du problème constaté sur le chantier. De même, les collectivités peuvent faire appel à nous pour favoriser le bois suisse dans un projet ou encore l’utilisation du bois dans une construction publique.

AVEMEC

c/o Bureau des Métiers Rue de la Dixence 20 CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 51 11 Lucien Christe - secrétaire patronal lucien.christe@bureaudesmetiers.ch www.avemec.ch


photo: Thierry Ebener

www.voeffray-charpente.ch


CHRISTIAN VOEFFRAY CHARPENTE SA LA PASSION DU BOIS DEPUIS 1969

Une entreprise artisanale qui fête ses 50 ans Installée dans les cantons du Valais et de Vaud, Christian Voeffray Charpente SA souffle ses 50 bougies. On ne compte plus les réalisations que l’on doit à cette entreprise artisanale composée de professionnels aguerris qui savent répondre à toutes les demandes, de la plus simple à la plus compliquée.

488


Une histoire de famille En 1969, Gérard Voeffray créait, sur le plateau de Vérossaz, une entreprise de charpente qu’il fit grandir avec le temps. Son fils, Christian, tout aussi passionné par le métier, démarre sa carrière dans la société familiale par l’obtention d’un CFC de charpentier. Par la suite, il va plus loin dans les études en obtenant un diplôme de contremaître puis une maîtrise fédérale. En 2004, suite au décès de Gérard, il reprend la charpenterie et continue sur le chemin tracé par son père en s’adaptant à une demande toujours grandissante et à l’exigence de la clientèle. Aujourd’hui, Christian Voeffray Charpente SA emploie 18 collaborateurs et forme régulièrement des apprentis afin de garantir la relève de la profession.

Intervenir sur des chantiers divers et variés Spécialisée dans les charpentes compliquées, apparentes ou non, avec lucarnes, tourelles ou autres, l’entreprise travaille le bois dans tout son art. Elle œuvre dans des domaines variés de la construction en bois, comme la réalisation de maisons en ossature bois, de chalets traditionnels en madrier, d’immeubles, de halles industrielles ou agricoles et de rehaussements de bâtiments ou encore l’isolation thermique, phonique et anti-feu, étanchéité de l’enveloppe et sous-couverture. Par ailleurs et suite à l’évolution des techniques de construction, elle intervient régulièrement pour les revêtements intérieurs et extérieurs finaux des plafonds et des parois ainsi que pour des chapes sèches. Christian Voeffray Charpente est également agent Velux et propose à ses clients l’entretien, le changement de pièces, les réparations ou la pose de nouvelles fenêtres de toit quand cela est nécessaire.

Préserver l’ancien et le valoriser L’entreprise, connue pour son sérieux et son professionnalisme, est également sollicitée pour la rénovation de monuments historiques. Ainsi elle a participé à la réhabilitation de divers bâtiments, châteaux, églises, maisons classées, où elle a refait les sols, la toiture ou les séparations entre les appartements, en gardant les codes de l’ancien. Aujourd’hui ces bâtisses sont aux normes et accueillent des bureaux, des appartements ou encore des salles d’exposition tout en gardant l’âme du lieu. Christian Voeffray Charpente SA réalise aussi des travaux sur du patrimoine bâti où elle agit alors pour des rénovations, des transformations, des agrandissements ou des assainissements. Qu’il s’agisse d’interventions basiques ou de vider entièrement une construction pour la remonter à neuf, tout lui est possible ! La mise en valeur des biens de chacun, tout en préservant le caractère de ces derniers, tient à cœur à l’entreprise qui propose des solutions créatives à chaque travail confié et met tout en œuvre pour la pérennité de ces lieux.

489


Des atouts de taille Grâce à ses deux ateliers, en Valais et dans le canton de Vaud, Christian Voeffray Charpente SA intervient autant dans le Chablais, dans le Valais central ainsi que sur une large partie du bassin lémanique. Pour répondre aux demandes, la société est nantie d’un parc de machines performant et d’un personnel qui suit régulièrement des formations continues. Ainsi pour être flexible, elle a investi dans l’achat d’une grue de modèle Manitou MRT 2540 qui lui permet d’être autonome et d’agir rapidement. Par ailleurs, pour chaque chantier, l’entreprise met un point d’honneur à utiliser des bois suisses ce qu’elle fait à 100% pour le massif et au mieux qu’elle le peut pour le reste. Par ailleurs, soucieuse de préserver les ressources naturelles, l’atelier de Vérossaz est recouvert de plus de 1000 m2 de panneaux photovoltaïques et est doté d’un système chauffage à distance fonctionnant à base de plaquettes de sa propre production ce qui lui permet d’être totalement autonome sur les deux fronts et de redistribuer le surplus d’énergie produite.

490

Conseiller et étudier Grâce à ses formations poussées, Christian Voeffray ajoute à ses propositions celles de conseil technique et de bureau d’études. En réalisant des chantiers surmesure, il privilégie la discussion pour que les travaux ou constructions soient pérennes et apportent une vraie plus-value. Chercher le « truc en + », lui tient à cœur. Ainsi pour les travaux de transformation ou d’agrandissement, grâce à sa longue expérience, il apporte des solutions adaptées et abouties. Nombre d’architectes prennent conseil auprès de lui pour qu’il les aide et leur propose les meilleures pistes.


QUELQUES RÉALISATIONS Pavillon des Mangettes à Monthey Chantier phare et colossal que le Pavillon des Mangettes à Monthey. De concert avec l’architecte François-Victor Lambert, les études de faisabilité et techniques ont été menées par l’entreprise qui a monté une charpente cintrée de 650 m2 composée de 4 arcs et appuyées sur des parois préfabriquées. Cette réalisation a été certifiée Bois Suisse. Tout le défi résidait dans l’originalité de la toiture et son concept arrondi et convexe. FAM Renens Parti d’une friche industrielle, Christian Voeffray a accompagné techniquement le bureau d’architecture 0041 et réalisé un rehaussement d’1½ étage pour y installer 11 studios et 8 appartements tandis que le rez a été utilisé pour des ateliers. Pour ce chantier, la réalisation a reçu une distinction des communes de l’ouest lausannois pour la qualité de la rénovation et son intégration. L’ensemble de l’œuvre : planchers, parois, séparations et toiture, a été préfabriqué dans ses ateliers puis posé au fil de l’avancée des travaux.

Chalet à Villars-sur-Ollon Pour ce chalet des années 70, aux superficies démesurées dont 680 m2 de toiture, le bureau d’architecture Archi-DT SA de Montreux a orchestré la rénovation complète de cet objet. Sur le porteur en béton, l’entreprise a refait l’isolation thermique extérieure et posé un revêtement de façade en lames sapin huilées couleur ébène nacré. Le système porteur de la charpente a été modifié et une nouvelle lucarne a été ajoutée. L’isolation thermique et la sous-couverture ont été refait à neuf. L’entreprise est également intervenue pour les revêtements de plafonds et la création d’une magnifique terrasse de plus de 200 m2.

Christian Voeffray Charpente SA

Route de Vésenaux 12 • CH-1891 Vérossaz Tél. +41 24 285 26 12 • Tél. +41 79 276 94 62 info@voeffray-charpente.ch • www.voeffray-charpente.ch

491


L’ARTISAN SÀRL

Une entreprise synonyme de proximité Quand Vincent Sarni crée son entreprise dans les années 90, il ne se doute pas de l’importance qu’elle va prendre. Par son travail, son rapport unique, installé au fil des années, avec ses clients, il la développe sans ne jamais perdre son âme. Aujourd’hui, ses fils ont repris la menuiserie familiale et lui ont donné une nouvelle impulsion tout en gardant l’esprit de proximité qui en fait son succès. Pour « une petite bricole » ou la réalisation complète d’un agencement sur-mesure, L’Artisan est l’interlocuteur privilégié.

492


Une belle ascension Vincent Sarni ne parle pas français quand il arrive de son Italie natale dans le Valais. Il l’apprend et sait qu’il peut faire une force de ses 10 doigts raison pour laquelle il monte sa petite entreprise de menuiserie, L’Artisan, dans les années 90. Il est seul mais ne rechigne pas à la tâche et devient au fil du temps un artisan reconnu pour la qualité de son travail. Le bouche à oreille fait son œuvre et nombre de ses fidèles clients deviennent des amis. L’Artisan grandit. En 2011, son fils Fabio, qui a travaillé jusque-là comme ingénieur chef de projet dans les télécom et diplômé postgrad emba en gestion d’entreprise, le rejoint. La société compte alors 5 employés.

FENÊTRES INTERNORM Pour étoffer son offre, depuis plus de 15 ans, L’Artisan est le concessionnaire officiel Internorm en Valais central. Leader européen de fenêtres et de portes d’entrée, la marque autrichienne propose une large gamme, PVC, PVC-aluminium et bois-aluminium, destinée aussi bien aux constructions neuves qu’aux rénovations. L’entreprise a choisi ce fournisseur pour le standing et la haute technicité qu’offrent ses produits. Que le choix émane de professionnels ou de particuliers tous font le même constat de qualité. Toujours adapté aux demandes et sur-mesure, les fenêtres sont posées par les équipes de L’Artisan qu’ils s’agissent de simples petites fenêtres ou de grandes baies-vitrées. Pour répondre aux demandes et être en phase avec les attentes du plus grand

En 2013, c’est au tour de son autre fils, Stéphane, footballeur professionnel et mécanicien de précision de métier, d’entrer dans l’entreprise. Ce sang neuf permet à la société de prendre de l’ampleur. Aujourd’hui, ils sont 13 collaborateurs, dont 2 apprentis, un garçon et une fille, qui façonnent dans l’atelier de Vétroz les plus simples demandes comme les plus complexes.

nombre, Internorm propose régulièrement des nouveautés comme son dernier modèle, HF410, fenêtres bois-alu très stables et d’une solidité inégalée grâce à sa technologie I-tec Core unique en son genre. L’utilisation de différents coloris et essences de bois offre un nombre illimité de possibilités pour personnaliser l’agencement des couleurs des espaces. Produites sur-mesure, on peut les associer pour en faire des fenêtres ouvrantes ou à vitrage fixe sur de grandes surfaces.

493


Des réponses aux demandes de chaque client Avec plus de 60% de clientèle privées, L’Artisan a su les fidéliser et les voir revenir régulièrement. Il faut dire que l’entreprise peut aussi bien couper une planche à un client de passage, réaliser des travaux de rénovation complets dans un habitat que façonner l’agencement d’un immeuble de A à Z ! Les professionnels comme les architectes ou les promoteurs viennent également à elle. Depuis 2 ans, pour compenser le départ à la retraite bien méritée de son fondateur Vincent Sarni, un technicien en menuiserie a été embauché. Si la structure a évolué, elle n’en n’a pas moins gardé son âme et apporte le même soin aux demandes de sa clientèle. Pour chaque réalisation, elle accompagne chacun en le conseillant judicieusement sur les matériaux comme sur le design. En fonction de l’importance, des plans 3D sont réalisés, avec des outils informatiques très performants, pour mieux se projeter dans la future création et être sûr de son choix.

Le bois dans tous ses états Avec du bois, il est possible de réaliser nombre de choses. Ainsi va le quotidien de L’Artisan et de ses employés qui aiment cette diversité. La variété du travail les amène à façonner tout autant des portes, un dressing, un meuble surmesure ou l’agencement complet d’un immeuble. La polyvalence est ici le maître-mot. Le travail ne s’arrête pas à la création, la pose fait également partie des prestations et Fabio Sarni veille à ce que les employés soient exemplaires tout autant dans leur travail que dans leurs relations avec les clients. Les compétences de l’entreprise lui permettent également de réaliser des chantiers de taille que cela soit pour des rénovations, des transformations ou bien encore la construction de villas voire d’immeubles. Rien n’est impossible et le nombre de créations accomplies depuis des années en est la preuve parfaite ! De plus, L’Artisan a un parc machine qui est constamment renouvelé et qui compte, entre autres, une machine à commande numérique 5 axes pour ne connaître aucune limite, que les demandes soient simples ou sophistiquées. 494


Un show-room pour faire son choix Pour accueillir sa clientèle, L’Artisan a un show-room au cœur de Conthey. 100 m2 dans lesquels sont présentés les fenêtres et portes Internorm, les matériaux tout comme des réalisations achevées. Une cuisine, des armoires, un dressing, un meuble de salle de bains, des portes permettent à chacun d’avoir une première base qui s’affine par la suite au fil de la discussion et des conseils distillés. Le lieu est idéal pour faire son choix et conforter son idée ou la réviser en regardant les multiples échantillons de matériaux. Cette diversité plaît aux professionnels comme aux particuliers qui repartent avec un projet fiable qui sera réalisé dans les règles de l’art par les équipes de L’Artisan. Davantage de réalisation sur Instagram #lartisansarni

L’Artisan Sàrl

ATELIER : Avenue de la Gare 93 • CH-1963 Vétroz Tél. +41 27 346 40 39 SHOW-ROOM : Avenue de la Gare 37 • CH-1964 Conthey www.lartisan.ch

495


MENUISERIE CHESEAUX ALAIN SÀRL

Le bois de A à Z Passionné par le bois depuis toujours, Alain Cheseaux en a fait son métier. Sa société, installée à Crans-Montana, propose des réalisations sur-mesure allant d’un simple meuble à un chalet complet avec pour fil conducteur : l’usage de matériaux de qualité et une prédilection pour le vieux bois. Grâce à son show-room, au cœur de la station, chaque client se voit proposer une large palette de propositions, de solutions, d’idées pour faire de chaque envie, une réalité.

496


Par passion Alain Cheseaux est amoureux du bois depuis sa plus tendre enfance. Quand vient l’heure des études, il se tourne vers une formation en menuiserie et obtient son CFC en 1993. Il aime travailler la matière brute et la voir se transformer en meubles, en parquet, en lames... Après plusieurs expériences professionnelles, il décide de créer sa propre entreprise, à Crans-Montana, en 2007. Pour ce faire, il construit une halle, investit dans du matériel performant et s’entoure d’une équipe de professionnels aguerris. De suite, les demandes sont là. Aujourd’hui, grâce à ses compétences et celles de son équipe, fidèle et stable, le savoir-faire de la Menuiserie Cheseaux est connu et reconnu. La proximité, le conseil et le professionnalisme sont ses cartes de visite. Si l’entrepreneur souhaite continuer sur la voie des réalisations multiples et variées, il n’envisage pas devenir trop grand, trop gros et perdre son âme d’artisan qui fait toute la force de sa société. L’étendue des compétences Que le client souhaite un meuble sur-mesure, revisiter son intérieur, équiper sa cuisine ou encore faire construire ou rénover un chalet, par ses compétences et les sociétés externes avec lesquelles Alain Cheseaux sous-traite certains travaux, la société ne connaît pas de limite aux sollicitations. Particuliers, agences immobilières ou encore architectes d’intérieur font appel à ses services devant la qualité de ses réalisations. Chacun des membres de l’équipe est ébéniste-menuisier et a les compétences tout autant pour la fabrication que le montage. Quand un projet se discute, Alain Cheseaux se déplace chez le client, discute avec lui, le conseille et l’aiguille, au final, vers les choix les plus judicieux et les mieux adaptés.

Les bois proposés Le bois ne manque pas en Suisse. Si durant une époque le sapin et le mélèze ont été largement plébiscités, aujourd’hui la demande se tourne vers le sapin vapo-traité ou thermo chauffé qui lui permet d’avoir une meilleure résistance. Alain Cheseaux propose un large panel de choix autant au niveau des finitions, des couleurs, de la qualité que des prix. Pour des réalisations plus luxueuses, il fait souvent usage de vieux bois, très prisé pour les appartements et les chalets de standing. Il n’utilise, alors, qu’un matériau certifié et originel. 497


QUELQUES RÉALISATIONS Chalet de prestige à Crans-Montana Pour une cliente régulière, Alain Cheseaux a réalisé un chalet, de plus de 1000 m2 habitables, dans son intégralité. Hormis les fenêtres, tout a été façonné dans ses ateliers puis posé par la suite. En collaboration avec un architecte de la région, du sol au plafond, de la cuisine aux extérieurs en passant par la charpente, dont il a sous-traité la coupe, il a créé ici un chalet en vieux tout à fait exceptionnel. Sa carte de visite !

Démontage-remontage-travaux intérieurs de petits mayens A la demande d’un client, la menuiserie Cheseaux a démonté trois mayens, typiquement valaisans, dans leur jus, pour les remonter au cœur d’une propriété. Gardés à l’identique pour les extérieurs, à l’intérieur, l’entreprise a réalisé des aménagements en vieux bois pour que les petits chalets de 50 m2 deviennent des lieux de séjour agréables.

Menuiserie Cheseaux Alain Sàrl

Les Casemates 7 • CH-3963 Crans-Montana Tél. +41 27 483 36 44 www.menuiserie-cheseaux.ch

498


Pousser les portes du show-room A l’entrée de Crans-Montana, depuis mai 2018, Aire SA propose de découvrir leurs réalisations. Au-delà, ce lieu unique est un point de rendez-vous incontournable quand on a l’idée d’une création ou d’une rénovation. On peut y choisir ses matériaux, découvrir des agencements et se faire conseiller autant par notre ébéniste qu’un architecte d’intérieur. En plus des travaux liés au bois, la société propose de nombreux autres services en s’appuyant sur des professionnels de la région pour la peinture, le carrelage, le sanitaire ou encore l’électricité. Ici, tout projet peut prendre forme et ce, quel que soit le budget. Les conseils d’un architecte d’intérieur Avoir une idée, une envie ne veut pas dire qu’au final elle pourra se réaliser telle qu’on l’a imaginée. Il est toujours profitable d’avoir des conseils avisés avant de se lancer dans un projet. Chez Aire SA, Steve Schmalen, entièrement dédiée à l’écoute des clients, les accueille. Pour une première prise de contact, un échange d’idées, des propositions de solutions adaptées ou encore le choix des matériaux, ses conseils sont primordiaux.

Voir pour mieux se faire une idée Au show-room, on trouve une foultitude de propositions d’essences de bois que ce dernier soit dévolu à une cuisine, un parquet, un balcon... On peut y faire son choix en toute tranquillité en s’appuyant sur les recommandations d’Alain Cheseaux et Steve Schmalen que l’on vienne pour une création, une rénovation, un objet simple ou un projet d’envergure. Autre atout d’Aire, présenter des réalisations de cuisines, une en vieux bois et une plus contemporaine, ainsi que des films et photos de nombreux chantiers aboutis. Le travail d’équipe mené entre l’architecte d’intérieur et le spécialiste de la menuiserie est garant d’un résultat final de qualité optimale. Pour une première approche, le show-room est incontournable pour qui veut se faire plaisir !

Aire SA

Rue du Prado 33 • CH-3963 Crans-Montana Tél. +41 79 960 23 05 info@aire-mc.com • www.aire-mc.com

499


AMÉDÉE BERRUT SA

Le spécialiste de l’enveloppe isolée et boisée de votre bâtiment Spécialisée dans les constructions en bois et les charpentes, la société Amédée Berrut SA active depuis 1963 intervient sur une grande partie du bassin lémanique et le Valais. Grâce à son bureau technique, ses employés spécialisés et des infrastructures de taille, elle opère sur des chantiers d’importance qui marquent le paysage local. Soucieuse de l’environnement, elle met tout en œuvre pour être la plus écologique possible et privilégier l’usage de matériaux locaux et nationaux. Salle Le Vaud.

500


Une offre diversifiée Les secteurs d’activité de l’entreprise sont très diversifiés. De la construction en bois simple à la rénovation de façades en passant par des projets de plus grande envergure de construction privée ou public, tels que des salles de sport, écoles, immeubles ou encore des chalets et cabanes en très haute montagne, Amédée Berrut SA n’a aucune limite dans sa créativité. En réponse aux nombreux besoins existants relatifs à la politique environnementale et urbaine, la société réalise également des constructions écologiques ainsi que des rénovations et surélévations d’immeubles ou bâtiments. Autre de ses propositions dont elle s’est faite spécialiste, les isolations phoniques ou thermiques de façades réalisées en bois ou en tout autres matériaux. Mandatée par des professionnels de la construction, architectes, ingénieurs mais aussi par des collectivités et des privés, elle met en place un partenariat privilégié avec chacun de ses clients.

Immeuble à Vionnaz.

Immeubles à Bex.

Bâtiment d’exception.

Des infrastructures uniques Amédée Berrut SA usine en interne tous les éléments en bois dont elle a besoin pour ses réalisations uniques et façonnés sur-mesure selon les demandes. Dans son atelier, de 5000 m2 à Collombey, ils sont préfabriqués et assemblés sur place offrant ainsi un temps d’intervention réduit lors du montage sur le chantier. D’ailleurs l’entreprise a été une pionnière dans la région en matière de préfabrication et est capable de s’adapter à des dimensions de tous types grâce à un parc machine performant comprenant, entre autres, une machine de taille de charpente numérique pour la réalisation des pièces les plus complexes et d’une machine numérique de menuiserie pour la fabrication d’agencements intérieurs.

Un personnel qualifié L’entreprise compte 35 collaborateurs expérimentés et 2 ap­prentis. Elle possède son propre bureau technique composé de techniciens en construction bois, de calculateurs statiques, de conducteur de travaux et de 2 maîtrises fédérales, qui mène les projets d’exécution sur toutes les étapes. A ces spécialistes s’ajoutent des menuisiers, contremaîtres, charpentiers, manœuvres et du personnel administratif. Tous travaillent au sein d’une structure à dimension humaine qui met en avant les compétences et capacités de chacun et applique une politique salariale basée sur des valeurs familiales. Faire construire ou valoriser son bien Pouvant intervenir sur tous les types de projet, Amédée Berrut SA propose, entre autres, la construction de maison que l’on ait déjà son propre terrain ou que l’on opte pour un de ceux que possède la société. Elle peut ainsi mener le projet de A à Z. Autre de ses atouts, maîtriser la rénovation de biens existants en les remettant aux normes d’aujourd’hui. Assainis grâce à la parfaite maîtrise de l’entreprise pour tout ce qui touche à l’isolation phonique et thermique ainsi que la mise en conformité aux normes protections incendies, ils deviennent plus économes en énergie et plus écologiques. A ces travaux s’ajoute souvent la réalisation de surélévations pouvant accueillir de nouveaux logements qui apportent une plus-value à l’édifice et une contrepartie financière aux travaux par la location ou la vente. 501


Préserver l’environnement et privilégier le local Chez Amédée Berrut SA, on est très soucieux de l’environnement. Ainsi ses deux halles de Collombey sont équipées d’une surface de 2500 m2 de panneaux solaires offrant ainsi à l’entreprise une totale autonomie énergétique. Toujours dans la même démarche, plutôt que d’importer des bois d’autres pays, l’entreprise privilégie les bois helvètes et plus spécialement régionaux. Son engagement ne s’arrête pas là puisqu’elle apporte tous ses déchets ligneux dans une usine de recyclage de matériaux, à proximité, qui ainsi travaillés repartent dans le circuit tout comme ceux émanant des isolations et des produits à base de plâtre qui sont recyclés directement par les fournisseurs.

Rénovation Hôpital de Morges.

VISITE DE CHANTIERS ISOLATION – Immeuble neuf structure béton à Rolle Pour cet ouvrage de 5 étages, Amédée Berrut SA a habillé les extérieurs d’une isolation, certifiée Minergie, faite de lames de bois et a également posé des balcons. L’ensemble a été façonné dans ses ateliers et installé par ses soins.

A à Z – Pavillon des Crêtellets SA à Vouvry A la demande du client, la société a mené la réalisation de A à Z, de l’avant-projet à la remise des clés. Elle a fait appel à des entreprises extérieures locales avec lesquelles elle a l’habitude de travailler. Elle a ainsi construit un bâtiment atypique et chaleureux neuf de 1200 m2, dans lequel se trouve deux salles de réception pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes et les cuisines du traiteur. 502


RÉNOVATION – ASSAINISSEMENT – La Grange à Vouvry Pour ce bâtiment, Amédée Berrut SA n’a gardé que le bâti des murs qui a été mis en valeur. Elle a refait l’enveloppe autour d’eux, créé des dalles en bois, isolé les extérieurs avec une enveloppe en bois et réalisé une nouvelle toiture. Au final, l’ancien rural a gardé son esthétique d’antan et accueille aujourd’hui 6 appartements.

CHANTIER PHARE – Salle polyvalente à Le Vaud 1er prix européen du Press-International Award for Wood en 2019 pour cette salle polyvalente à l’esthétique hors du commun. Le bureau technique d’Amédée Berrut SA a travaillé de concert avec l’architecte, le bureau Local Architecture à Lausanne, et a réalisé la super structure ainsi que des habillages intérieurs et extérieurs. L’entreprise a privilégié le bois suisse pour un résultat tout en finesse et élégance. A l’intérieur, un focus spécial a été mis sur l’acoustique et la luminosité tandis que pour l’originalité des coloris foncés ont été retenus pour les extérieurs.

Amédée Berrut SA

Z.I. En Propèses 1 • CH-1868 Collombey Tél. +41 24 471 14 01 info@berrutbois.ch • www.berrutbois.ch

503


I. D. INDIVIDUAL DOORS SA

Des portes, des milliers de portes Installée à Cousset, la société Individual Doors, a fêté, en 2018, ses 20 ans d’existence. Elle propose aux professionnels, comme aux particuliers, un choix de portes unique en Romandie. Gérée par des professionnels du secteur, elle n’a fait que grandir avec le temps pour devenir, aujourd’hui, l’adresse incontournable pour un grand nombre.

504


L’histoire est en marche I. D. Individual Doors SA a été créée le 1er mars 1998 par Denis Berthoud, Jean-Marc Descloux, Renzo Petrocchi et Enrique Megia. A l’époque, ils travaillaient ensemble dans une entreprise spécialisée dans les produits et autres pour le bâtiment. Celle-ci, rachetée par un groupe, choisit de ne plus vendre de porte. Conscients du potentiel de ce marché ces 4 professionnels font le choix de s’associer pour lancer leur propre activité et rachètent le stock existant. Ils orientent leurs activités sur la Suisse romande et le Tessin, les clients leur accordent leur confiance, c’est le début d’une aventure qui va rapidement s’avérer florissante. 2004, marque un tournant avec l’achat de nouveaux locaux beaucoup plus grands à Cousset, l’espace est immense. On y retrouve, un showroom, des bureaux administratifs, dépôts, stocks et quais de chargement. En 2007, Yves Romagnoli devient à son tour associé suite au départ en retraite de Jean-Marc Descloux. Au fil des années, l’équipe s’étoffe et compte aujourd’hui 14 employés dont 5 menuisiers. Que proposent-ils comme portes et pour qui ? Individual Doors ne fabrique pas. Ils sont importateur général pour plusieurs marques européennes. Portes intérieures, portes d’entrée, portes coupe-feu, en bois, en verre, blanches, de couleurs... quoi que le client souhaite, il le trouve ici. Dans le même temps, tous les accessoires qui entourent une porte sont, également, proposés à la vente comme des poignées, des garnitures, des seuils. Impossible de ne pas trouver son bonheur puisque l’offre va des modèles standards aux modèles les plus sophistiqués ou du sur-mesure. En travaillant avec plusieurs fournisseurs, ils sont à même de répondre à toutes les demandes. Les plus urgentes peuvent être satisfaites grâce à une société suisse qui livre en une semaine. Au show-room qui fait plus de 250 m2, on peut faire son choix parmi une large gamme puis personnaliser sa porte tant au niveau des couleurs, des encadrements que des poignées. En majeure partie, la clientèle est composée de professionnels. 50% de la clientèle est faite de menuisiers, de charpentiers et d’entreprises générales. L’autre moitié est composée de revendeurs. Les particuliers peuvent aussi venir acheter des portes mais ils sont plus rares. Grâce à cette clientèle fidélisée avec le temps, Individual Doors vend entre 25 000 et 30 000 portes complètes avec cadre par an, des traditionnelles aux plus originales. Quels sont les atouts d’Individual Doors ? Si la société marche bien et que la clientèle ne fait que s’étoffer avec le temps, l’entreprise reste à taille humaine et cultive une proximité autant avec ses employés qu’avec ses clients. Côté clientèle, on est au service de chacun en lui apportant des « + » non négligeables. Ainsi, on prendra du temps pour conseiller et aiguiller le client qui souhaite venir choisir lui-même ses portes. Individual Doors se déplace, également, sur les chantiers, gracieusement, pour aider à la prise des mesures. Quand on visite l’usine, on est frappé par l’organisation des stocks et la préparation des commandes. Quand les commandes concernent des modèles spéciaux, le service technique d’Individual Doors dessine, selon les demandes, la porte adéquate. Les associés ont beaucoup travaillé de concert

avec leurs fournisseurs pour réduire les délais. S’ils étaient de 2 mois au début de leur activité, ils sont, aujourd’hui, largement revus à la baisse. Dans le même temps, une personne est entièrement dédiée au service après-vente pour régler les soucis qui peuvent subvenir. L’écoute et la satisfaction du client sont les forces de la société qu’elle lui livre 1 porte ou 1000 ! Quel futur pour Individual Doors ? Conscient que le marché aura tendance à se raréfier après le boom des constructions et les nouvelles lois en vigueur, l’entreprise veut rester confiante. Quant à sa zone de travail, là encore, elle n’ambitionne pas de l’élargir. Elle préfère rester en Suisse romande et dans le Tessin où elle a su se forger une clientèle fidèle et satisfaite par ses offres. Dans ce contexte, stabiliser ses ventes est son principal objectif. Rester comme elle est, avec ses atouts, sa philosophie, ses services, voilà comment elle entend faire durer et perdurer ses activités pour les prochaines années.

I. D. Individual Doors SA

Route du Centre 32 • CH-1774 Cousset Tél. +41 26 665 91 91 • Fax +41 26 665 91 90 info@individualdoors.ch • www.individualdoors.ch

505


PJD GROUPE SA

La force de l’expérience Avec des centaines de chantiers à son actif, John Premand a fondé PJD Groupe SA, une société connue et reconnue pour son sérieux, son professionnalisme et ses multiples compétences en matière de construction. L’entrepreneur et son équipe qualifiée mettent tout en œuvre pour trouver des solutions à chaque demande et réaliser des travaux qui savent satisfaire la large clientèle.

506


La construction comme métier John Premand est un bâtisseur. A l’aube de la quarantaine, son expérience dans le milieu de la construction se compte déjà en décennies. Après des apprentissages en maçonnerie et génie civil, il entre dans le monde du travail où il gravit toutes les marches pour devenir chef d’équipe. Sa connaissance du terrain, de la gestion du personnel et d’autres atouts comme des permis machines ou encore la maîtrise du logiciel Autocad l’amènent à s’installer en 2003 en tant qu’indépendant. Aujourd’hui, les choses ont pris beaucoup d’importance. Sa société, PDJ Groupe SA, installée à Monthey, est active dans de nombreux domaines de la construction et intervient tout autant sur une partie de la Riviera lémanique, le Chablais qu’en Valais central. Des compétences et des valeurs PDJ Groupe SA peut compter sur des collaborateurs passionnés et professionnels qui possèdent un large éventail de qualifications dans de nombreux domaines complémentaires. Le respect des conventions collectives de travail et des employés ainsi que la qualité des prestations représentent les valeurs fondamentales de la société. A ceci s’ajoute la formation d’apprentis. En effet, conscient que son chemin s’est construit grâce à ses CFC, John Premand met un point d’honneur à assurer la relève de demain raison pour laquelle il est formateur apprenti reconnu. Pour garantir le contrôle et le respect des normes et conventions en usage, la société est membre de la société suisse des entrepreneurs (SSE) et de l’association valaisanne des entrepreneurs (AVE).

Une vision de l’entreprise qui a fait ses preuves PJD Groupe SA s’est forgé une clientèle large. Ainsi, l’Etat du Valais, différents services communaux, des architectes et ingénieurs ou de nombreux particuliers font appel à ses services pour différentes raisons. La société a pour priorité la satisfaction de ses clients et pour ce faire, elle propose toujours le meilleur rapport qualité-prix possible tout en certifiant les ouvrages et leur longévité et en les accompagnants également d’une garantie contre les vices cachés. Pour travailler dans des conditions optimales, l’entreprise investit régulièrement dans de l’outillage, des machines de chantiers et des véhicules. Armée de ces moyens performants, elle peut ainsi réaliser de nombreux types de travaux de manière autonome. Quand les accès sont compliqués, voire impossibles, elle n’hésite pas à utiliser les grands moyens, comme des hélicoptères, pour acheminer au sommet des montagnes, ce dont elle a besoin pour mener à bien son travail. 507


De nombreuses cordes à son arc Que cela soit pour des projets clés en main, allant de la première discussion à la remise des clés, ou en sous-traitance, la construction de maisons, de chalets et de villas ainsi que d’immeubles reste le cœur de métier de PJD Groupe SA fort d’une solide expérience dans différents types de construction : béton apparent, brique, terre cuite, brique ciment, brique spéciale... L’entreprise met également ses compétences au service de la rénovation de tous les types d’habitat. A ceci s’ajoutent le terrassement, les fouilles et la démolition. Grâce à son matériel performant, elle peut exécuter des terrassements d’envergure, creuser la roche, effectuer toutes sortes de missions et fouilles dans des terrains accidentés ou encore effectuer des travaux de démolition en préparation à une nouvelle construction. Autre compétence pour laquelle elle est souvent sollicitée par les professionnels comme les particuliers, les murs de soutènement et les murs en pierres naturelles. Dernier atout, la société est expérimentée dans la construction de routes et places, la pose d’enrobé bitumineux, de bordures, de dallage et d’aménagements extérieurs. Sa capacité de pose sans sous-traitance se monte à 120 tonnes/jour.

508


Visite de chantiers Travaux de terrassement pour un immeuble artisanal et commercial à Monthey d’une superficie de 4300 m2. Pour ce travail, la société a dû relever le challenge de ne pas toucher, ni altérer la nappe phréatique à proximité immédiate. Accompagnée par un hydrologue, elle a scrupuleusement suivi les plans élaborés par un ingénieur spécialiste des études hydrologiques et géologiques. Construction privée Dans ce cas de figure, elle a assuré l’étanchéité des murs enterrés et le drainage.

Maison familiale sur les hauteurs de Vouvry Pour ce projet de construction neuve d’un chalet, un particulier a confié à PDJ Groupe SA la réalisation complète. John Premand a dû s’entourer d’un partenaire pour le bois et trouver des solutions adaptées devant un accès difficile au terrain qui plus est se trouvait dans une pente à forte déclinaison. L’usage de l’hélicoptère a été nécessaire afin d’acheminer le béton utilisé pour la dalle.

PJD Groupe SA

Route des Iles 1 • CH-1870 Monthey Tél. +41 24 475 73 60 info@pjdsa.ch • www.pjdsa.ch

509


Ressources Humaines

Le partenaire de votre réussite Que vous recherchiez 1 ou 500 employé(s)… Chablais Emploi propose une solution répondant à vos besoins spécifiques ! Fondée en 2011 à Monthey, la société Chablais Emploi SA est une agence intérimaire résultant de l’association de professionnels issus des domaines de la construction et de la métallurgie. Elle se démarque notamment par la souplesse de sa structure et l’investissement de son personnel, gage de proximité et de réactivité pour ses clients. Elle étend son savoir-faire dans le pays entier en proposant aux entreprises suisses et étrangères des solutions globales et avantageuses, devenant ainsi un véritable partenaire pour ces dernières.

Pont Hans-Wilsdorf. © Mauren Brodbeck

510


Un large panel de compétences Chablais Emploi SA valorise au quotidien son expérience pour offrir à sa clientèle un large éventail de services spécialisés. Soigneusement sélectionné, son personnel expérimenté et qualifié provient non seulement de Suisse, mais aussi – au besoin – de nombreux pays d’Europe. Fort de son large réseau et de sa base de données alimentée par des années de pratique, Chablais Emploi a développé une solution logistique et administrative complète, qui intègre le suivi de son personnel durant son engagement. Chablais Emploi est en mesure de recruter un nombre très important de collaborateurs, qu’elle peut accueillir, certifier, loger, équiper, véhiculer... bref, Chablais Emploi s’occupe de tout! Des chantiers emblématiques Fort de son savoir-faire et de sa grande conscience professionnelle, Chablais Emploi a tissé des liens étroits avec des grands noms du monde de la construction et de l’industrie. Conduite forcée de Linthal, conduite forcée de Veytaux, conduite forcée du Nant de Dranse, pont Hans-Wilsdorf, pont de Sécheron, pont de la Poya, Raffinerie Tamoil, Raffinerie Varo, bâtiment Japan Tobacco à Genève... elle a fourni du personnel qualifié pour la réalisation de multiples chantiers emblématiques. Aujourd’hui, l’équipe du directeur Sébastien Küffer gère plus de 300 monteurs, tuyauteurs, instrumentistes, soudeurs, échafaudeurs, peintres industriels... ainsi que tout le personnel d’encadrement nécessaire sur le chantier du futur centre de production de Biogen, à Soleure. Pour relever un tel défi, Chablais Emploi a loué et meublé plus de 90 appartements, fourni plus de 70 véhicules ou encore équipé tous ses collaborateurs conformément aux exigences du chantier. Elle s’est également occupée de la logistique, du transport, des accueils sécurité, des formations spécifiques (notamment la certification des soudeurs). Le savoir-faire, la logistique globale et le sens de la rationalisation de Chablais Emploi ont permis au chantier de se dérouler dans des conditions optimales... et ceci à des tarifs particulièrement compétitifs, puisqu’elle a pu offrir à son client des conditions plus avantageuses que celles proposées par plusieurs concurrents étrangers.

Plus qu’un prestataire, un partenaire Le succès de Chablais Emploi réside indiscutablement dans sa vision de l’intérim. L’expertise du staff de l’agence permet de résoudre la plupart des problématiques. En un mot, Chablais Emploi aime les défis ! Son travail ne consiste pas uniquement à proposer du personnel qualifié, mais surtout à résoudre tous les problèmes annexes qui pourraient empêcher ses clients de mener à bien leurs missions. Chablais Emploi s’adapte aux besoins de ses clients pour proposer des solutions complètes, optimales et compétitives à tous : plus qu’un prestataire... un partenaire !

Chablais Emploi SA

Rue du Commerce 2 • CH-1870 Monthey Tél. +41 24 471 48 66 • Fax +41 24 471 54 65 www.chablaisemploi.ch

511


INTERVIEW

THIERRY SALAMIN

AVIE – Association Valaisanne des Installateurs Electriciens

Valoriser la formation pour un travail de qualité

Fondée en 1941, l’AVIE a su traverser les époques en défendant les intérêts de ses membres. Aujourd’hui, les questions de la formation, de la qualité du travail et des nouvelles technologies sont au centre des préoccupations de l’association. Discussion avec Thierry Salamin, président de l’AVIE, sur ces nouveaux défis.

Pouvez-vous nous présenter brièvement l’association ? L’Association Valaisanne des Installateurs électriciens a été fondée en 1941. Elle fédère actuellement 125 PME réparties sur l’ensemble du territoire valaisan, ce qui représente plus de 1600 collaborateurs dans la branche. 300 apprentis en moyenne y sont formés chaque année. L’AVIE est une section d’EIT.swiss et fait partie du GARIE (Groupement des associations romandes d’installateurs électriciens). Ses pôles d’actions sont répartis au niveau des membres du comité et de leurs commissions respectives sur les axes de la formation initiale, de la formation continue et supérieure, des relations partenariales et sociales et de la politique générale.

512

Quels sont les avantages à être membre de l’AVIE ? L’association est très dynamique au niveau de la formation et en fait constamment profiter ses membres par des soutiens tangibles au niveau de la filière de base et de celle des perfectionnements et brevets/diplômes supérieurs. Les membres sont impliqués par délégations régionales dans le cadre des négociations partenariales sociales. Cela permet de respecter les diverses sensibilités géographiques. Chaque membre bénéficie de solutions collectives offertes par l’association afin de respecter les dispositions de la CCT cantonale. (Assurance caution – contribution patronale).


En devenant membre de l’AVIE l’entreprise est également affiliée à l’association faîtière EIT.swiss et bénéficie de tous ses avantages dont des prix préférentiels sur les programmes et documentations techniques. Ils ont aussi la priorité et l’avantage des bénéfices promotionnels liés aux engagements de l’association dans les programmes de politique énergétique fédérale ou cantonale, comme par exemple la campagne Make Heat Simple promouvant les installations de chauffage à distance. Quels sont vos engagements en matière de formation ? Et pourquoi ? La formation initiale est évidemment une préoccupation très importante. Nous consacrons beaucoup d’énergie afin de la promouvoir et d’en garantir la qualité ; pour ce faire nous participons régulièrement aux consultations fédérales sur la réforme des ordonnances de formation. Dans l’approche scolaire, je relèverai une collaboration assidue avec les centres professionnels, une implication sans faille de notre collège d’experts ainsi que le succès du programme d’appui AFOTEC mis en place en 2011 grâce au soutien de la Fondation Werner Siemens. Enfin notre participation au Salon des Métiers et formations Your Challenge constitue également une priorité promotionnelle afin de présenter nos métiers et de susciter des vocations. Concernant la formation supérieure et continue, depuis septembre 2018, l’AVIE par l’intermédiaire du Bureau des Métiers organise l’intégralité de la formation du brevet fédéral d’électricien chef de projet en installation et sécurité. L’association participe aussi activement à la mise en place de la filière romande de formation supérieure pour l’obtention du diplôme fédéral d’expert en installation et sécurité électrique (maîtrise) et assure l’intégralité de la formation de chef de chantier pour les titulaires d’un CFC. La formation continue reste un souci constant pour nos responsables qui ont à cœur de proposer régulièrement des cours de spécialisation ou de remise à niveau en suivant l’actualité technologique et normative. L’idée étant de garantir un haut niveau de savoir-faire au sein de nos entreprises.

Pourquoi faire appel à l’un de vos membres lorsque l’on est un particulier ? Quelles sont vos garanties ? Parce que les collaborateurs de nos entreprises membres sont parfaitement au courant des nouvelles technologies. Leur travail est effectué dans le respect des normes légales, contrôlé et certifié par des experts autorisés. Parce que les entreprises membres de l’AVIE se sont toutes engagées à appliquer les dispositions de la convention collective de travail des métiers de l’électricité. Parce que selon leur taille ou spécialisations, elles sont dirigées par des professionnels compétents et passionnés qui s’investissent jour après jour pour offrir un conseil parfaitement ajusté aux attentes de leur clientèle. Parce qu’en innovant elles installent le progrès dans la maison. Parce que les professionnels affiliés à l’AVIE garantissent tout simplement la qualité technique et relationnelle avec leurs clients. Quels sont vos dossiers prioritaires pour cette année qui arrive ? Au début février, l’AVIE participera au Salon des Métiers et formations avec un stand de 104 m2. La forme de cette édition 2020 est encore confidentielle. Suite aux changements intervenus au niveau de notre association faîtière EIT.swiss en juin dernier, de multiples adaptations statutaires et administratives sont nécessaires. La priorité sera également donnée à l’organisation du congrès annuel d’EIT.swiss et de l’AAE fixée en juin 2021 à Crans-Montana. Lors de cette manifestation d’envergure alliant parties officielles et récréatives, près de 500 personnes seront accueillies durant deux jours sur le HautPlateau.

AVIE

Rue de la Dixence 20 • Case postale 141 CH-1951 Sion Tél. +41 27 327 51 11 • Fax +41 27 327 51 80 yvonne.felley@bureaudesmetiers.ch • www.avie-vs.ch

513


PICH ART DESIGN

Le travail du métal haut-de-gamme Située dans le village de Vouvry, PICH ARt Design est une société qui développe depuis 2008 ses savoir-faire en matière de construction métallique, serrurerie et ferronnerie d’art. Forte d’une équipe de collaborateurs expérimentés, elle cultive un sens étroit du détail pour des réalisations sur-mesure et de grande qualité. Portrait.

514


La passion d’un homme PICH ARt Design a été créée en 2008 par Denis Pichard. Intéressé par le métier de constructeur métallique depuis son plus jeune âge, c’est à la suite de deux stages qu’il décide d’en faire son métier. Après son apprentissage, il évolue dans plusieurs entreprises de la région à des postes de responsables avant de se mettre à son compte en créant sa proche entreprise PICH ARt Design. Aujourd’hui forte de 7 collaborateurs, elle est active sur l’ensemble du Valais et du canton de Vaud et réalise des mandats tant pour des privés, des architectes que pour des collectivités publiques. La construction métallique sous toutes ses formes Depuis sa création, PICH ARt Design a su s’imposer comme une référence dans le domaine de la construction métallique. Caractérisée par sa forte polyvalence, elle réalise des ouvrages variés, que ce soient des portes, vitrages et fenêtres métalliques, des barrières, des escaliers, portails ou encore des clôtures, etc. L’acier, l’aluminium et l’inox sont autant de matériaux que la société maîtrise, qu’il s’agisse de réalisations neuves ou encore d’ouvrages à rénover. Des savoir-faire qui lui permettent d’être mandaté sur des chantiers importants comme actuellement à Martigny où trois immeubles sont en cours et où l’entreprise valaisanne réalise une quarantaine de balcons en verre avec barrières intégrées. Grâce à son département serrurerie, elle intervient tant sur des dépannages que sur la réalisation de pièces nécessitant un travail particulièrement pointu. La ferronnerie d’art est également l’une des spécialités de cette entreprise qui travaille le métal à la manière d’un véritable artiste. Elle conçoit ainsi des ouvrages très variés, dans un style personnalisé, pour une clientèle exigeante, comme une fontaine pour une artiste ou encore l’arche du Chablais Scope. Une priorité: la satisfaction client Forte de son expérience, PICH ARt Design a su évoluer avec son temps afin de répondre aux besoins de plus en plus sophistiqués de sa clientèle. Bien outillée et aux fait des dernières tendances dans son domaine, elle accorde une attention particulière au moindre détail et travaille avec rigueur et précision pour des réalisations qui se veulent uniques et sur-mesure. Disponible et à l’écoute, elle se veut proche de ses clients et travaille sur la base de rapport de confiance avec chacun d’entre eux. Chaque mandat est ainsi effectué aussi bien dans les règles de l’art que dans le respect des délais impartis.

PICH ARt Design

Route des Barges 2 • CH-1896 Vouvry Tél. +41 79 664 61 92 www.pichartdesign.ch

515


INTERVIEW

STÉPHANE LATTION

JardinSuisse-Valais

Tout mettre en œuvre pour valoriser l’image de la profession JardinSuisse-Valais, section cantonale de JardinSuisse depuis 2013 et association valaisanne des paysagistes depuis 1971 valorise les savoir-faire de la profession et défend les intérêts de ses 48 membres qui représentent 65% des emplois de la branche au niveau local. Très active sur tous les fronts, l’association met tout en œuvre pour que le paysage soit reconnu à sa juste valeur. Pour en parler, rencontre avec Stéphane Lattion, son président.

© Vincent Pellissier

516


Qu’est-ce qui n’existerait pas sans JardinSuisse-Valais ? Cette question est intéressante car beaucoup de professionnels ne se rendent pas compte du travail réalisé par l’association. Sans nous, il n’y aurait donc pas : la convention collective étendue qui est valable pour toutes les entreprises qu’elles soient membres ou non, une commission paritaire qui gère cette convention, des cours de perfectionnement qui sont gratuits pour nos membres, une formation pour nos apprenants à Morges et non pas à Châteauneuf, des stands sur les événements comme « Your Challenge » pour trouver la relève et des jeunes qui veulent suivre une formation dans notre métier, du marketing pour valoriser la profession, du lobbying auprès des politiques et de l’Etat du Valais pour défendre nos intérêts, et pour finir, du réseautage et des échanges qui aident à faire progresser le métier. Le paysage n’est déjà pas considéré à la hauteur de ce qu’il est, je peux vous assurer que sans les actions que je vous ai énumérées, il le serait encore moins. La profession pâtit-elle d’un manque d’image ? Il est flagrant que notre métier n’est pas reconnu. Pour vous donner un exemple, dans une soumission, la part réservée au paysage se cantonne souvent à ne semer que du gazon et à planter quelques arbustes et le tout est englobé avec le génie civil ! Pour les villas et bâti-

ments privés, nous ne sommes que trop rarement consultés en avance par les architectes ou promoteurs et cela débouche inexorablement sur de médiocres aménagements extérieurs. Dans le milieu des collectivités publiques, certaines villes bien structurées l’ont bien compris, pour nombre d’autres il y a encore une grosse marge de progression à mener. Les paysagistes font du lobbying pour sensibiliser les politiques au monde du végétal. Au sein de JardinSuisse-Valais, avec le comité, nous cherchons des pistes pour faire évoluer les choses dans le bon sens et pour le bien-être des citoyens. Quelles sont les tendances en matière de paysage ? Nous, les professionnels, nous privilégions la biodiversité en essayant de ramener de la prairie fleurie et des massifs de plantes vivaces. Nous privilégions également des matériaux perméables comme les pavés drainants, massifs ou prairie. Nous essayons de faire passer le message dans ce sens mais on nous demande encore trop souvent des jardins au couperet où tout doit être parfait. Notre savoir-faire et nos connaissances, nous permettent de nous adapter. Par contre ce qui est plus ennuyeux ce sont les parcelles constructibles, souvent très petites, qui ne laissent que peu de place aux arbres et à la verdure, et pourtant, il en faut ! Certes, les feuilles tombent, certes les arbres font de l’ombre mais ils rafraichissent l’atmosphère en cas de grosses chaleurs et ils sont importants pour lutter contre le CO2 tout en donnant une touche esthétique non négligeable. 517


Vous avez créé le Prix Jardin-Valais, pouvez-vous nous en dire plus ? C’est un concours que nous avons mis en place en collaboration avec l’état du Valais par le Chef de service de la mobilité et l’Architecte Cantonal pour revaloriser le monde végétal. Il s’agit d’aménagements extérieurs situés dans des lieux ouverts au public (école, avenue, parc, etc) avec deux critères majeurs : l’utilisation de plantes et de matériaux, si possible locaux, ainsi qu’un entretien des plus raisonnable et écologique possible. Nous voulons ainsi sensibiliser les communes à nos savoir-faire et à l’impact sur les touristes et les locaux de voir de belles réalisations. Pour 2018, c’est la ville de Sion qui a gagné pour des aménagements menés autour de l’école de Châteauneuf. Il y a été créé un espace naturel autour d’un plan d’eau dans lequel on trouve des plantes de plusieurs régions pour symboliser les différentes provenances des élèves. On y voit ainsi des fleurs, des arbres, des arbustes et de la prairie ce qui apporte toujours de la vie autour de ce biotope. Ce concours est important, raison pour laquelle nous allons le reconduire en 2020. Est-il difficile de trouver des jeunes qui veulent suivre une formation et du personnel qualifié ? Nous ne pouvons pas nous plaindre, les jeunes sont attirés par notre métier. Pour autant, nous ne devons pas baisser la garde raison pour laquelle nous serons présents une fois de plus au salon « Your Challenge » à Martigny que tous les jeunes des Cycles d’orientation du canton visiteront ainsi que le public en général. Concernant le personnel qualifié, nous en avons et nous en trouvons encore mais les bons employés ne courent pas les rues. Il est donc primordial que les entreprises doivent savoir les garder. Nous sommes attachés à

518

ce que cela soit donnant-donnant. Un bon employé doit avoir un matériel performant, être bien dans son travail, un salaire qui soit honnête et un vrai lien avec son employeur. Pour nous, tout ceci est un moteur pour réaliser de beaux aménagements, en être fier, être heureux au travail et poursuivre une belle collaboration.

JardinSuisse-Valais

Stéphane Lattion Rue de la Dixence 20 • Case postale 141 CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 51 24 info@jardinsuisse-valais.ch • jardinsuisse-valais.ch


UNE ENTREPRISE QUI MET LA QUALITÉ EN TÊTE DE VOS EXIGENCES Chemin du Lazaret 20 ❖ 1950 Sion Tél. +41 27 203 13 88 ❖ Fax +41 27 203 65 14 info@terrettazsa.ch ❖ www.terrettazsa.ch


TERRETTAZ SA

Gérer l’entretien de son jardin depuis son canapé ! La société Terrettaz SA, fondée en 1929, aujourd’hui dirigée par Nicolas Bonvin, est installée depuis quelques mois dans des locaux flambants neufs au cœur de Sion. Connue et reconnue, elle rime avec expérience, dynamisme et créativité. Et de ce côté-là, la grande nouveauté ne la dément pas puisque le jeune entrepreneur vient de lancer une application (www.mon-jardin.ch), disponible sur téléphone comme sur ordinateur, qui permet de réserver une tonte ou un entretien de jardin en quelques clics.

520


Toujours aller de l’avant Quand André Terrettaz fonde l’entreprise en 1929, elle est active uniquement en arboriculture. Il faut attendre les années 60 pour qu’elle étende ses activités aux aménagements paysagers avec l’arrivée de son fils Pierre, qui reprend alors la société familiale. Il la développe pour en faire une des plus grandes références du secteur dans la région. Dirigée depuis 2016 par Nicolas Bonvin, qui y a réalisé son apprentissage, la passion et le côté visionnaire du jeune directeur ne démentent pas le dynamisme de Terrettaz SA. Pour bien connaître la société, il a apporté sa touche personnelle depuis son arrivée en réalisant une refonte de l’organisation interne, tant au niveau de la structure, du parc machines que du système informatique. A ceci s’ajoutent la construction de bâtiments neufs pour un meilleur confort et une optimisation du travail, la création d’une application pour commander en quelques clics l’entretien de son jardin ainsi qu’une identité visuelle que l’on retrouve autant sur le site internet que sur les vêtements de travail des 40 employés : un vert flashy, facilement reconnaissable, symbole de la dynamique interne.

Un bâtiment plus fonctionnel Terrettaz SA était installé dans un dépôt qui était devenu obsolète. Les normes de sécurité, comme la praticité ou encore le bien-être des employés n’étaient plus à l’ordre du jour. Pour ces raisons, il a été décidé de raser la vieille grange et de reconstruire en lieu et place un bâtiment moderne, fonctionnel et accueillant. Après une année de travaux, la société s’est installée dans une nouvelle structure qui offre des bureaux, une salle pour recevoir les clients ou encore un réfectoire pour les employés. Avec ses 400 m2 de surface au sol, elle permet à chacun d’évoluer dans un cadre agréable, adapté, une philosophie basée sur le bien-être des collaborateurs et apprentis qui tient particulièrement à cœur à Nicolas Bonvin. Une seconde phase de travaux va se mettre en route dans le courant de l’année 2020 pour réaliser le même édifice qui sera, lui, entièrement dévolu au rangement du matériel et autres engins de chantier. Grâce à l’ensemble de ces réalisations, la société gagnera en efficacité et continuera son développement qui ne se dément pas depuis 90 ans. 521


L’entreprise conçoit et réalise également différents aménagements extérieurs, comme des terrasses, des places de jeux et installe des plantations ou encore des étangs. Pour l’ensemble de ces prestations, elle travaille essentiellement avec des pépinières suisses et privilégie les variétés indigènes. A ces travaux traditionnels s’ajoutent la conception et réalisation de places et de terrains de sports pour le foot, le beach volley... qui représentent 40% des activités de Terrettaz SA. Elle est également le partenaire des principaux golfs de Romandie pour lesquels elle crée des aménagements sur-mesure comme par exemple à Crans-Montana, où elle a remplacé 50 000 m2 de gazon sur le fairway.

Répondre à toutes les demandes Active principalement sur le Valais romand, Terrettaz SA propose ses services aux privés, professionnels de la construction, entreprises et collectivités publiques. Elagage, abattage, désherbage, taille, gazon et traitement en tout genre font partie de ses nombreuses activités.

522

S’adapter à chaque demande Si tous les travaux qui touchent au jardin peuvent être réalisés par les équipes de Terrettaz SA, pour Nicolas Bonvin, aucun n’est moins important que l’autre. La même exigence est mise au service de chaque demande. Grâce à une équipe de techniciens qualifiés, elle est capable de trouver des solutions sur-mesure, quelles que soient les contraintes rencontrées sur le terrain, le tout dans le respect des délais et des coûts impartis,


mon-jardin.ch Délimitez votre jardin et commandez une tonte.

auxquels elle accorde une grande importance. Forte d’un architecte paysagiste, l’entreprise réalise des plans et vues 3D, particulièrement réalistes grâce à un matériel informatique de pointe, ainsi que des petits films permettant ainsi aux clients de se projeter et d’envisager leurs espaces verts et autres aménagements en toute sérénité. Un clic et le jardin sera tondu le jour de votre choix Nicolas Bonvin et son épouse ont fait le constat que les petits travaux courants comme la tonte ou l’entretien du gazon prennent beaucoup de temps en dehors de la phase de travail elle-même. Les déplacements, la facturation et les relances dans certains cas amputaient sérieusement le bénéfice. Comment faire pour y remédier ? A force de réflexion, l’idée de créer une application accessible sur tous les supports et très facile d’utilisation leur est venue. Aidés par un webmaster, ils ont développé pas à pas « Mon Jardin » aujourd’hui fonctionnelle et appréciée pour les services qu’elle propose. Ainsi, depuis son canapé, après avoir donné son adresse, délimité l’espace à entretenir à partir d’une géolocalisation basée sur les cartes de Swiss Topo, précises à 25 cm, choisi sa ou ses prestations voulues : tonte, mise en place des engrais, scarification et traitements sélectifs, précisé la date et répondu à quelques questions comme la hauteur du gazon, le tarif totalement adapté s’affiche. Il ne reste plus qu’à passer au règlement et voilà... plus de souci à se faire, son jardin sera entretenu dans les règles de l’art sous 72 heures maximum. Pour découvrir cette application totalement novatrice, une visite sur le site www.mon-jardin.ch s’impose.

powered by Terrettaz SA - parcs et jardins Chemin du Lazaret 20 CH-1950 Sion Tél. +41 27 203 13 88 info@terrettazsa.ch www.terrettazsa.ch

523


Depuis 1949, dans la vallée de Bagnes, Gailland Fleurs fait vivre les couleurs de la terre dans son «Jardin» et sa boutique de fleurs.

UN ESPACE HORTICOLE ET UN FLEURISTE DANS L’ENTREMONT Pour un bouquet, une composition, un objet de décoration, une envie particulière,… Nos fleuristes expérimentées sont à votre entière disposition dans notre Garden center.

Sur la route de Vollèges, à l’entrée de la vallée de Bagnes, «Le Jardin» propose une gamme de plantes, d’arbres, d’arbustes et des produits de jardinerie.

Gailland Fleurs – Le jardin au Châble – Route de Vollèges 2 – CH – 1934 Le Châble Tél. +41 27 776 46 00 – www.gaillandfleurs.ch La boutique de Verbier – Route de Verbier 61 LE CHÂBLE – VALAIS


BALET PAYSAGE

Le paysagiste à votre service Rue du Zanio 16 ◆ CH-1971 Grimisuat Tél. +41 79 158 61 80 info@baletpaysage.ch ◆ www.baletpaysage.ch


BALET PAYSAGE

Quand le végétal devient responsable A une époque où les espaces verts n’ont jamais été aussi indispensables, Balet Paysage propose des solutions adaptées à toutes les demandes de créations de jardins pour offrir au final des résultats empreints d’esthétisme et d’originalité. Tournée vers le futur, elle propose, également, de faire entrer la nature dans les espaces urbains par la végétalisation de façades, de toits ou encore de pièces intérieures.

Pelouse avec agencement en cailloux. © Balet Paysage

526


La nature pour passion Des stages dans le domaine du paysage, le contact avec la nature, le plaisir d’être dehors sont autant de raisons qui ont amenées Lionel Balet à suivre un CFC d’horticulteur-paysagisme et de travailler dans ce secteur dès son diplôme en poche. A 21 ans, il décide de voler de ses propres ailes en créant une société avec un associé, société qu’il reprend seul en 2018. Aujourd’hui, il répond aux demandes de ses clients pour de l’entretien comme de la création et se fait plaisir grâce à la diversité et la créativité que demandent son métier. Soucieux de l’environnement, il aime les réalisations apportant de la biodiversité et il privilégie au mieux les plantes locales. L’art du jardin Que le client est une idée précise du jardin qu’il souhaite ou non, Lionel Balet l’accompagne dans sa démarche en le conseillant au plus juste. « Les décors qu’offrent la nature j’aime les réimplanter dans des parcs clos en jouant, par exemple, avec différentes tailles d’arbres pour créer des dégradés allant jusqu’à des massifs de fleurs ou de vivaces. Les couleurs ont également toute leur importance et il faut vraiment connaître son métier pour pouvoir non seulement obtenir quelque chose d’harmonieux mais également assurer une floraison sur toute la saison », explique-t-il. S’il préfère les jardins asymétriques, à tendance nature, il sait aussi se plier aux demandes en réalisant des espaces verts plus traditionnels. Dans tous les cas, il s’approvisionne auprès des pépinières et horticulteurs du canton pour favoriser les plantes indigènes. A ceci s’ajoutent les petits travaux de maçonnerie qu’il réalise comme la création de murets, de jeux d’eaux ou la pose de pavés, de dalles et l’entretien des jardins qu’il mène uniquement avec des produits bios.

Bassin en résine. © Balet Paysage

Terrasse en bois. © Balet Paysage

Biotope. © Balet Paysage

527


Descente d’escaliers. © végétalid

Un traitement bio « maison » Passionné de la nature, Lionel Balet entend bien la préserver. Pour cette raison, il privilégie au maximum des traitements bios. Il est allé plus loin en créant sa propre « recette » qui a déjà fait ses preuves autant comme fongicide qu’insecticide. L’idée de mélanger certains produits lui est venue en regardant la nature. Les ingrédients qui composent son produit restent secrets mais des expériences concluantes l’invitent à continuer à développer son idée, à trouver les justes proportions en fonction des besoins et ainsi contribuer, à son échelle, à sauvegarder un environnement qui lui est cher. Zoom rouleau de fleurs sauvages. © Balet Paysage

Construction du centre de transport montreal. © végétalid

528

L’importance de la biodiversité Lionel Balet se bat pour réaliser des jardins qui offrent une mixité de plantations. L’introduction trop présente de talus ou autres parterres faits uniquement de pierres est une hérésie à ses yeux. La nature doit rester présente raison pour laquelle des professionnels peuvent conseiller sur l’usage de pierres alliées à des végétaux pour offrir des espaces paysagers agréables à l’œil. Pour lui, Il faut toujours privilégier les plantes pour contribuer activement à la préservation de la biodiversité et ce, pour les grands terrains comme pour une simple platebande. « Les plantations sont riches de qualité comme l’amélioration de la qualité de l’air, l’ombre que procurent les arbres, la protection des insectes tandis que les surfaces rocailleuses font augmenter la température de l’air, demandent beaucoup plus d’entretien qu’on ne le pense et réduisent massivement la biodiversité ». Pour une ville plus verte Si la nature est très présente en Valais, où que l’on tourne les yeux, elle est pourtant trop souvent absente dans les milieux urbains. Plus besoin de faire son apologie pour savoir combien il est important d’avoir des espaces verts et autres plantations pour le bien-être. Pour remédier à cette carence, Lionel Balet propose


Médiathèque Moulins. © végétalid

• Système retardateur de feu • Accroissement des interactions sociales • Augmentation de la valeur du bâtiment • Climat intérieur sain • Effet positif sur le bien-être • Hausse de productivité un service unique : la pose de murs végétaux. Après avoir fait le choix des plantes vivaces proposées, ces dernières sont fixées sur un châssis créé de toute pièce pour être sur-mesure. Ce système présente de multiples qualités qui vont plus loin que son seul esthétisme puisqu’il offre de la fraîcheur et permet une épuration de l’air dans les habitations. Ne demandant aucun entretien particulier, s’alimentant en eau grâce à un système incorporé invisible, ces murs végétaux sont une solution idéale pour faire entrer la nature en ville. Il est également possible de végétaliser une toiture, seul le choix des plantes est différent mais pour autant toujours adapté, et ce, quelle que soit la pente à tapir. Pour les entreprises ou les particuliers, qui voudraient avoir un espace intérieur orné de plantes, il est également possible de couvrir des murs dans leur intégralité ou dans un espace imparti par un châssis. Grâce à un système identique à celui des extérieurs, les plantes s’alimentent seules en eau et la réalisation ne requiert aucun travail. Pour voir la vie en vert et vivre dans un cadre unique et sain, n’hésitez pas à contacter la société Balet Paysage elle saura vous convaincre de tous les intérêts que vous retirerez avec ces créations hors du commun !

• Purification de l’air • Réduction de la température ambiante • Augmentation de la biodiversité • Réduction du bruit ambiant • Système retardateur de feu • Environnement sain • Extension de la durée de vie des façades

Balet Paysage

Balet Paysage Lionel Balet Rue de Zanio 16 1971 Grimisuat 079 158 61 80 www.baletpaysage.ch

Rue du Zanio 16 • CH-1971 Grimisuat Tél. +41 79 158 61 80 info@baletpaysage.ch • www.baletpaysage.ch

529


La

La

Révolution des piscines

Révolution des piscines

Une plage privée à domicile Installée à Düdingen, Kaderli SA est une société spécialisée dans les travaux paysagers. Toujours en quête de nouveautés et d’exclusivités, son propriétaire, Erich Kaderli, propose un concept totalement novateur qu’il est le seul à commercialiser en Romandie, une piscine sur-mesure avec différents bains à remous et une jolie La plage où il fait bon se détendre. Bien loin des conventionnels espaces d’eau que l’on connaît, Swiss SPA-Pool est une véritable révolution. Vous laisseriez-vous tenter ?

Révolution des piscines

Contactez votre spécialiste pour la Suisse romande :

Kaderli AG Jetschwill 55 CH-3186 Düdingen Tél. +41 26 493 15 44

530

paysagiste @kaderli.ch www.kaderli.ch www.swiss-spa-pool.ch www.gazon-artificiel-profi.ch


Plus de 10 modèles à votre disposition

Une société qui sait innover En reprenant l’entreprise familiale en 1999, Erich Kaderli cherche à se démarquer de ses confrères. Son cœur de métier consiste à proposer des solutions pour des aménagements extérieurs, du paysagisme à ses clients. Conscient qu’il doit aller plus loin, aujourd’hui, il offre en exclusivité des options uniques comme des gazons artificiels aux différentes teintes de vert, des parois élégantes qui ne demandent aucun entretien à contrario du bois qui nécessite d’être repeint, des arrosages automatiques parfaitement intégrés pour que le jardin soit toujours superbe ou encore différents types d’éclairages pour les extérieurs qui apportent beaucoup de cachet la nuit venue. Unique en Romandie Approché par une société argovienne, il y a deux ans, pour commercialiser le concept Swiss SPA-Pool venu d’Italie, immédiatement, Erich Kaderli voit le potentiel qu’une telle nouveauté peut offrir. A une époque où de plus en plus de personnes se font installer une piscine, il sait qu’avec ce produit il va beaucoup plus loin grâce à la combinaison de l’eau, du wellness et de la plage. A ceci s’ajoute l’esthétisme de l’ensemble, autant pour la forme que le design, toujours réalisé sur-mesure pour s’adapter à l’espace dans lequel il doit prendre place. Longueur, profondeur, différents coloris de résine et de pierres, tout est fait pour avoir un lieu de détente que l’on ne verra jamais ailleurs ! Choisir Swiss SPA-Pool devant tous les avantages qu’il offre Se détendre sur sa propre plage, au cœur de son jardin, devient réalité grâce à ce concept unique. Il est possible également d’installer, dans l’eau où au-dessus, des sièges et couchettes depuis lesquels on peut profiter des jets tourbillonnants. La méthode de construction est toujours identique, une bâche est posée sur l’ensemble puis est recouverte de résine qui peut être de 5 couleurs différentes comme les cailloux décoratifs. Grâce à un traitement de l’eau éprouvé, Swiss SPA-Pool est performant, ne nécessite pas d’entretien spécifique, respecte l’environnement et est économique quant à sa maintenance. Autre atout de taille, la chaleur de l’eau supérieure de 2 à 3 degrés à une piscine conventionnelle grâce au revêtement en pierre naturelle et aux zones d’eau peu profondes ce qui augmente considérablement le nombre de jours de baignade. Envie de voir un Swiss SPA-Pool pour vous convaincre ? Rien de mieux que de voir en situation, ce nouveau concept pour se faire une idée. Dans le jardin de sa société à Düdingen, Erich Kaderli en a installé un. Pour un coût oscillant entre celui d’une piscine à coque et une piscine bétonnée, nombreux sont ceux qui ont déjà craqué. Sur rendez-vous, si vous avez dans l’idée de vous offrir un espace de baignade, n’hésitez pas à aller voir, vous risquez juste de trouver la piscine de vos rêves ! 531


Des montres reflet de l’esprit Kerbedanz marque de son empreinte le monde de la haute horlogerie en proposant des séries limitées faisant rimer esthétique et technique comme Maximus doté du plus grand tourbillon du monde. Depuis 2011, année de sa création, puristes, collectionneurs et amateurs savent reconnaître son savoir-faire. Du design à l’habillage, toutes les étapes de fabrication sont exécutées dans leurs ateliers. La marque propose en parallèle la réalisation de pièces uniques entièrement personnalisées.

532


L’union des forces Messieurs Zorik et Kerbedanz sont chacun spécialistes de la haute horlogerie pour l’un, de la haute joaillerie pour l’autre. En 2011, ils décident de réunir leurs compétences et de créer une marque qui mettrait en valeur tout ce qu’il y a de plus beau et de plus technique en matière de montres. Kerbedanz voit le jour. Une équipe de 42 professionnels composée de designers, maîtres horlogers, émailleurs, sertisseurs... est engagée pour que chaque pièce soit intégralement façonnée de A à Z dans leurs ateliers. Leur philosophie est d’offrir à une clientèle exigeante des montres en petite série ayant toutes des spécificités qui les démarquent et plus encore de réaliser à la demande des pièces uniques, sur-mesure, reflet de l’esprit de celle ou celui qui la portera. Maximus, l’art horloger sous toutes ses facettes Par passion de la micromécanique, du beau, de l’unique, Kerbedanz voulait créer une montre qui soit un spectacle. Une montre différente de tout ce que l’on pouvait voir ailleurs. Des heures d’études et de réflexion menées par les professionnels de la société ont permis au modèle Maximus d’être dévoilé en 2017. Montre bracelet dotée du tourbillon le plus grand du monde, avec une cage de 27 mm de diamètre comprenant 73 composants pour un poids de 1.35g. Elle capte de suite l’attention des collectionneurs et des puristes du monde entier. Avec ce modèle extrêmement précis, Kerbedanz prouve sa maîtrise des arts complicationnels horlogers les plus aboutis. Ici, la cage effectue une rotation chaque six minutes et non pas en 60 secondes comme c’est le cas la plupart du temps. Pour ce bijou hors du commun, deux brevets ont été déposés, un premier pour le tourbillon et un second pour le mécanisme de remontage à roue crantée à actionner au dos de la pièce. La manufacture n’entend pas en rester là

mais au contraire faire évoluer Maximus tant au niveau technique qu’esthétique c’est ainsi que Maximus Royal, série de 14 pièces sur commande, paré de pierres précieuses serties invisibles, a été lancé début 2019. Une montre unique au monde Au-delà de toutes les créations, même si elles sont en série limitée, il est un moyen plus fort encore de se démarquer. En effet, faire faire sa montre, sa propre montre selon ses envies, ses attentes est le Saint-Graal pour les esthètes. Kerbedanz propose ce service exclusif en mettant à disposition de ses clients une équipe de designers et un symboliste maison. Ensemble, ils pensent la montre dans les moindres détails, de sa décoration aux mouvements spéciaux qui peuvent être voulus. La maison de son enfance, un décor sculpté d’oiseaux et de fleurs, les 5 éléments en mouvement, tout est possible. Les seules limites sont techniques mais elles deviennent un challenge à surmonter qui motive les équipes. Une solution est toujours trouvée. Preuve qu’un modèle unique n’a pas d’égal, un collectionneur averti qui a fait faire une montre sur-mesure la préfère aux 400 autres qu’il détient. Ce plaisir suprême n’intéresse pas que les hommes, en effet la clientèle de Kerbedanz atteint 40% de femmes.

Kerbedanz SA

Rue Pury 8 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 725 18 10 info@kerbedanz.com • www.kerbedanz.com

533


INTERVIEW

CHARLES-ALBERT HEDIGER

UPSA Valais

Savoir s’adapter à la voiture de demain L’Union Professionnelle Suisse de l’Automobile du Valais compte 175 membres qui représentent plus de 50% des garages exerçant dans le canton. De manière générale, ses compétences s’étendent principalement sur trois domaines que sont la représentation classique de la branche auprès des autorités politiques, la promotion d’une éthique professionnelle de qualité et la formation. Devant un changement de mentalité quant à l’usage de la voiture et l’impact de l’électrique, les garages doivent s’adapter pour prendre le virage du futur. Pour nous parler de l’actualité, rencontre avec Charles-Albert Hediger, président de l’UPSA Valais.

534


La formation tient un rôle prépondérant, pouvez-vous nous dire quelles actions sont menées ? La formation constitue le cheval de bataille de l’association. Dans un milieu en constante évolution, non seulement au niveau des technologies mais également dans la diversité des métiers de la profession, assurer une formation de qualité est essentiel. Au niveau de la formation de base, nous travaillons en partenariat avec le centre professionnel pour définir le contenu des apprentissages et veiller à l’application de la loi fédérale. Nous assurons la promotion de nos métiers à travers notre présence au Salon des Métiers et Formations « Your Challenge ». Le Valais compte actuellement 400 apprentis. Concernant la formation continue, diverses sont organisées en partenariat avec l’association faîtière au niveau suisse, dont celles menant au brevet fédéral. Nous proposons également toute une série de cours de perfectionnement comme par exemple l’usage des réseaux sociaux, la vente de voitures d’occasion ou encore la TVA. Les vendeurs de voiture doivent-ils s’adapter à de nouveaux « modes de consommation » ? Notre grand défi est de nous adapter aux prestations de mobilité. Nous ne devons plus agir seulement en vendeur de voitures mais aussi en loueur. En effet, la demande tend à se développer de plus en plus vers ce genre de prestation. Il nous faut donc repenser notre métier et pour ce faire un projet avec Mobility est en cours dans le Valais. Une voiture test est proposée et nous allons voir comment le public réagit. En fonction, nous devrons avoir des flottes de véhicule destinées uniquement à la location.

Qu’en est-il de la demande pour les voitures électriques ? Aujourd’hui toutes les marques automobiles proposent un ou plusieurs véhicules électriques que l’on souhaite une citadine ou un 4x4. Les clients y pensent, s’y intéressent, sont demandeurs surtout avec la nouvelle taxation sur les voitures émettant plus de 95g de CO2. Par contre, il y a encore un frein et de taille, c’est le problème du rechargement. L’UPSA Valais discute avec l’Etat pour que des bornes soient aménagées dans les immeubles locatifs et en plus de lieux possible. Il faut encourager le plus grand nombre à réaliser ces installations pour pouvoir pleinement promouvoir l’électrique et voir les ventes augmentées. Comment se porte le marché dans le Valais ? Globalement la situation est bonne. A fin septembre 2019, au niveau du canton, les ventes de véhicules neufs avaient augmenté de 1,3%. Certaines marques sortent mieux leur épine du jeu que d’autres et les 4x4 sont toujours demandés à cause de la situation du canton et les conditions météorologiques durant l’hiver. Pour les voitures d’occasion, là encore nous ne pouvons pas nous plaindre le marché est stable.

UPSA Valais

Place du Midi 36 • Case postale 565 • CH-1951 Sion Tél. +41 27 327 22 64 info@upsa-vs.ch • www.upsa-vs.ch

535


ATLAS AUTOMOBILES

Atlas Automobiles, le service avant tout Atlas Automobiles fête ses 35 ans ! Cette entreprise 100% familiale dirigée par deux frères passionnés par leur métier compte aujourd’hui environ 60 collaborateurs sur les sites de Sierre, Sion et de Martigny. Ils ont fait le choix de la sécurité et de l’écologie pour leurs clients avec la marque Volvo.

536


Volvo : une marque pas comme les autres Concessionnaire Volvo depuis 2005 à Sion et 2011 à Martigny, Atlas Automobiles a fait le choix de la fiabilité et de la sécurité pour ses clients en proposant la marque premium suédoise seule véritable alternative aujourd’hui aux premium allemandes. L’objectif : proposer un produit haut de gamme ayant de réels engagements en termes de sécurité routière et garantir un service client irréprochable, le tout dans une ambiance scandinave décontractée et chaleureuse.

La technologie au service de l’humain Volvo c’est aussi une large gamme de produits high-tech de série. Les voitures sont désormais connectées à Atlas Automobiles via le WiFi du moment où elles sont garées sur le parking de la concession. Cette connexion permet le diagnostic et les mises à jour de logiciels à distance. Via votre mobile le véhicule peut vous envoyer un message lorsqu’un service doit être effectué. Les nouvelles voitures sont équipées de clés virtuelles permettant à un tiers de récupérer votre véhicule sur un lieu donné grâce à son téléphone portable.

Une transparence totale En 2015 Atlas Automobiles s’installe sur son nouveau site ultra moderne à Sion pour répondre aux exigences de qualité de la marque. La zone de détente décorée dans un style épuré donne une vue sur l’atelier, le client peut donc voir les mécaniciens au travail sur son véhicule. Il peut même passer la porte et aller discuter avec le mécanicien. Ce principe de transparence fait qu’aujourd’hui environ 40% de la clientèle d’Atlas Automobiles est en contact direct avec le mécanicien qui s’occupe de leur voiture. Cette proximité crée une relation de confiance très importante aux yeux des dirigeants pour qui le client n’est pas un simple numéro.

L’offre aux professionnels Atlas Automobiles propose un service sur mesure pour les professionnels ayant besoin d’une flotte de véhicules. Le service « full car leasing » est une prestation complète de gestion pour les entreprises. Le client peut recevoir une facture globale mensuelle qui inclut les assurances, les plaques, les entretiens et même le carburant si besoin. En plus du loyer d’amortissement de la voiture tout est compris dans ce forfait, les pneus été et hiver, en cas de sinistre le client n’a pas besoin de téléphoner pour remplir l’annonce, c’est la concession qui s’occupe de tout. C’est une nouvelle vision de la mobilité de ses collaborateurs en évitant un stress quotidien.

Sécurité et environnement Volvo est une marque avant-gardiste avec une vision d’avenir, c’est pour cette raison qu’elle a séduit Atlas Automobiles. L’humain est au centre de leur développement et pour ce faire toute une série d’options sécuritaires seront dès 2020 présentes dans leurs nouveaux produits afin d’atteindre le « Zéro décès » dans leurs véhicules. De plus, la marque ne développe plus de moteurs diesel trop polluants, elle s’est concentrée sur la production de voitures propres. Leur vision pour 2025 : 50% des ventes seront des véhicules entièrement électriques et les 50% restants seront des hybrides rechargeables. Un service client impeccable Tous les véhicules neufs bénéficient d’une garantie de cinq ans et d’un service d’entretien inclus pendant dix ans à 150 000 kilomètres. Atlas Automobiles va plus loin et facilite la vie de ses clients avec son concept de « pick up - delivery ». La concession vient cher­­cher la voiture du client à son domicile ou sur son lieu de travail, effectue les travaux à réaliser sur le véhicule dans la journée, puis reconduit le véhicule au client, celui-ci ne se soucie plus de rien.

Nouveauté 2020 Atlas Automobiles a ouvert un nouveau site à Sion dédié aux véhicules Volvo de seconde main. Toujours dans l’esprit de la marque, tout a été pensé pour que le client puisse choisir sa voiture dans les meilleures conditions et dans un cadre agréablement paysagé empreint d’espace et de nature. Quatre-vingt points de contrôle sont effectués sur les véhicules avant leur mise en vente dans les ateliers de la concession. Tous les modèles présentés bénéficient du même service client que pour l’acquisition d’un véhicule neuf avec la possibilité d’une garantie jusqu’à deux ans supplémentaire. Environ septante occasions sont à saisir.

Atlas Automobiles SA – Sion

Rue Traversière 10 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 329 06 40 • Fax +41 27 329 06 33 sion@atlasautomobiles.ch • www.atlasautomobiles.ch

Atlas Automobiles SA – Martigny

Avenue du Grd-St-Bernard 42 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 722 84 22 • Fax +41 27 722 84 23 martigny@atlasautomobiles.ch • www.atlasautomobiles.ch

537


Mettez-vous au courant. DÉCOUVREZ DÈS MAINTENANT LA VOLVO XC40 ET TOUS NOS AUTRES MODÈLES EN VERSION PLUG-IN HYBRIDE. MAINTENANT AVEC

12 MOIS D’ÉLECTRICITÉ GRATUITE*

POUR EN SAVOIR PLUS, RENDEZ-NOUS VISITE OU ALLEZ SUR VOLVOCARS.CH/HYBRID

INNOVATION MADE BY SWEDEN.

* À l’achat d’une nouvelle Volvo Plug-In Hybrid à partir du 16 octobre 2019 auprès d’un concessionnaire Volvo officiel. Valable pour les véhicules conduits pendant une année complète durant la période de comptabilisation, qui commence au plus tôt la semaine 20/2020. Remboursement unique des frais de ravitaillement en électricité une fois l’année écoulée. La comptabilisation s’effectue exclusivement via l’application Volvo On Call et en tenant compte de la consommation d’électricité effective (Pure Mode) indiquée dans l’application Volvo On Call au taux de 25 centimes/kWh. Le remboursement est effectué via l’application Volvo On Call. Non valable pour les voitures de location. Valable jusqu’à nouvel ordre. Volvo Swiss Premium® avec service gratuit pendant 10 ans/150 000 kilomètres, garantie constructeur pendant 5 ans/150 000 kilomètres et réparations pour cause d’usure pendant 3 ans/150 000 kilomètres (au premier des termes échus). Valable uniquement chez les concessionnaires participants. Les modèles présentés disposent éventuellement d’options proposées contre supplément.

ATLAS AUTOMOBILES SA

1950 Sion Rue de la Traversière 10

1920 Martigny Avenue du Grand-St-Bernard 42

027-329 06 40 www.atlasautomobiles.ch

027-722 84 22 www.atlasautomobiles.ch


KARTING DE VUITEBOEUF

Ambiance, amusement et adrénaline, au programme ! Le karting de Vuiteboeuf fait accourir les foules d’adultes comme d’enfants, tous à vouloir se faire plaisir au volant d’un karting sur le plus grand circuit de Suisse. Philippe Ossola, son propriétaire, passionné de sports automobiles, a fêté en 2017 les 20 ans de sa maison. Il n’y a pas de hasard, rencontre avec en bruit de fond les moteurs qui rugissent !

540


Du matériel et un parcours unique Il est 10 h 30 du matin et déjà on se presse pour venir tourner. Groupes d’adultes, enfants hyper motivés, tous sont là pour se faire plaisir. Et du plaisir, sur ce circuit unique en Suisse, ils en ont car on met à leur disposition 25 kartings de 28cv dignes de ceux qui sont utilisés dans les compétitions, là encore un « + » que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en Helvétie. Les personnes souffrant d’un handicap au niveau des jambes peuvent aussi s’adonner à ce sport puisque 4 engins leurs sont spécialement dédiés. Indoor et outdoor, 1600 mètres de piste attendent les férus en toute saison. Equipés d’un casque et d’une combinaison, sous le soleil comme sous la pluie, ça tourne !

Les offres Les cessions se font par 10 minutes. Les enfants peuvent découvrir dès 3 ans, accompagnés d’un adulte, les joies de la vitesse et s’y adonner seuls dès 8 ans. Que l’on vienne en solo ou en groupe, nombre de formules sont proposées. Les sociétés qui souhaitent faire une journée de team building peuvent louer une salle qui accueille 50 personnes, déjeuner ou dîner et bien évidemment faire du karting. Enterrement de vie de jeune fille ou de vie de garçon sont aussi monnaie courante, sur réservation. « Grands prix » est une formule qui permet d’organiser sa venue à la carte. On veut juste faire un tour, on veut faire de l’endurance, tout est proposé rien n’est imposé. 541


Suivre une formation avec un champion du monde Certains se découvrent une véritable passion dans le karting et souhaitent aller plus loin, en suivant des cours. Au Karting de Vuiteboeuf, c’est un champion du monde d’endurance, champion suisse 2017, Nicolas Rohrbasser qui est à la manœuvre, autant dire que ses compétences ne sont pas à remettre en doute. Le mercredi aprèsmidi pour les enfants autant filles que garçons, à d’autres moments de la semaine pour les adultes, pendant 1 h, on progresse. Au programme, de la théorie, puis 10 minutes de roulage qui sont filmées, un debrief pour corriger les points faibles et de nouveau 4 séries de 10 minutes et de discussions. Le succès est au rendezvous, il est obligatoire de réserver les places sont limitées et la demande importante. Pour vous faire plaisir, pour vos événements, n’hésitez pas à consulter le site kartingvuiteboeuf.ch qui vous donnera toutes les informations sur les horaires, la restauration, les formules et à vos volants !

542


Karting de Vuiteboeuf

Chemin du Bochet 2 • CH-1445 Vuiteboeuf / Yverdon Tél. +41 24 459 19 22 www.kartingvuiteboeuf.ch

543


INDEX Bien Vivre en Valais est vendu dans les K Kiosk du canton Diffusion auprès : • Médecins, avocats, notaires, fiduciaires. • Des Offices du tourisme, Valais/Wallis Promotion, Valais Excellence, Association des remontées mécaniques du Valais (RMV), Chambre valaisanne de tourisme. • Administrations, pouvoirs publics, membres de la Fédération des communes valaisannes. • Hôtels 3, 4, 5 étoiles et restaurants, Caves et Domaines, Interprofession de la vigne et du vin (IVV), Association hôtelière du Valais, Gastrovalais. • Membres de l’Union valaisanne des écoles privées (UVEP), Fondation Gianadda, Ecoles, Musées, Casinos, Centre de Congrès. • Membres de l’Association Valaisanne des EMS (AVALEMS), Centres médicaux, Cliniques esthétiques, Centres Thermaux, Welness et spas, Instituts, Banques, Assurances, Commerçants. • Boutiques de luxe, Bijouteries, Horlogerie. • Grandes entreprises, membres de la Chambre de commerce et d’industrie (CVCI), d’Avenir Industrie, de ConstructionValais et du Groupement des entreprises du Chablais (GEC). • Membres de l’USPI, de la Chambre immobilière du Valais (CIV), professionnels de l’immobilier. • Cabinets d’architecture, Ingénieurs, Bureaux techniques, Maîtres d’ouvrage, membres de la Société suisse des ingénieurs et architectes (SIA) et de l’Union suisse des ingénieurs-conseils – Section Valais (USIC). • Membres du Bureau des Métiers, AVEMEC, AVIE, AVMPP, AMFA, AVDI et de l’Union valaisanne des arts et métiers (UVAM). • Membres de l’Association valaisanne des producteurs d’énergie électrique (AVPEE), de l’Association des métiers de la construction (AVMC), de l’Association valaisanne de la technique du bâtiment (TEC-BAT) et de Metaltec-Valais. • Membre JardinSuisse-Valais et de l’Union professionnelle suisse de l’automobile – Section Valais (UPSA). • A l’étranger, ambassades et salons touristiques. Photos de couverture : Sion © OT de Sion / lumiere.ch Montagnes valaisannes © Shutterstock

www.editions-bienvivre.ch 544

AB-Livrex Sàrl.....................................................................277 Abricool SA.........................................................................411 AgroFly SA...........................................................................330 Amédée Berrut SA..........................................................500 Anako’architecture .........................................................454 André Sierro SA ..............................................................442 Architecture Stéphane & Vincent Luisier SA....384 Arts et Cuisines Sàrl........................................................302 Ascenseurs Schindler SA..............................................430 Atlas Automobiles SA......................................39/50/536 Audition Santé.......................................................................64 Aventure Drone Sàrl.........................................................43 Balet Paysage.......................................................................525 Betica SA...............................................................................444 Bourgeoisie de Sion.........................................................256 Breitling...................................................................................190 Bureau des Métiers......................................... 4e de couv. Bureau Technique Moret et Associés SA..........220 Buser Matériaux.................................................................438 Campus EPTM...................................................................174 CarPostal ....................................................................126/323 Carron-Lugon.....................................................................234 CeRFI SA...............................................................................188 Chablais Emploi SA...............................................141/510 Cheseauxrey Sàrl..............................................................454 Chevalier Pierre Formations.......................................453 Chez Gaby 1670...............................................................413 Christian Voeffray Charpente SA............................487 CIC Groupe Santé..............................................................78 Claude Bonvin & Fils SA...............................................358 Clinique Bernoise Montana...........................................66 Constantin Group............................................................272 Constantin Isolation SA.................................................480 Corum.....................................................................................429 CP3 Architecture SA............................................224/398 CVPC.......................................................................................168 Distillerie L’Essencier..........................................................92 Ebénisterie Chambovey Edouard.....................13/198 Echaf’Pro Sàrl............................................................351/364 Educarre Sàrl.......................................................................475 Emil Frey Sion........................ 19/44/156/243/252/421 EMS Gravelone.....................................................................84 EMS Résidence Jean-Paul................................................71 EPFL Valais............................................................................164 Espace Concept Création Sàrl..................................228 Fernand Favre SA.........................................238/388/471 Fiduciaire Actis...................................................................151 Fimex Distribution SA......................................................96 Fly & Film SA.......................................................................328 Follomi Sports........................................................................30 Fondation Château Mercier..............................134/192 Fondation Tissières..........................................................218 Framo SA..............................................................................304 Freyssinet SA.......................................................................466 G. Risse SA..............................................................................17 Gailland Fleurs....................................................................524 Garage Olympic SA.....................................266/3e couv. Garage Saurer SA......................................................23/130 Gepimmo SA............................................................288/310 Girard Perregaux..............................................................424

CLIN D’ŒIL...

Gotham...........................................................................26/142 Grande Dixence................................................................121 Groupe Bitschnau.............................................................296 Hélios Handicap Sàrl..........................................................89 Hôpital Riviera Chablais.........................................60/397 Horizons Nouveaux SA................................................379 Hôtel Vatel...........................................................................340 Hublot.....................................................................................110 Imperialp Lodge.................................................................371 I.D. Individual Doors SA...............................................504 Institut de Génie Thermique - IGT........................178 Integralis Constructions SA.........................................293 JP Emery & Partners Architecture SA...................354 Kaderli AG............................................................................530 Karakas & Français SA....................................................462 Karting de Vuiteboeuf....................................................540 Kerbedanz SA.....................................................................532 L’Artisan Sàrl........................................................................492 Les Grandes Alpes Chocolat.....................................416 Longines.......................................................................................2 Ma Maison Bois..................................................................144 Maison de retraite Le Carillon.....................................79 Mazars SA.........................................................................7/244 Menuiserie Cheseaux Alain Sàrl...............................496 Montres Breguet SA..............................................2e couv. MV Santé Vision SA...........................................................93 Parmigiani.................................................................................21 Pétrole-Carbona SA................................................48/324 PICH ARt Design..............................................................514 Piscines et Accessoires SA...................................11/106 PJD Groupe Construction SA...................................506 Produits du Terroir du Pays de Fribourg............412 Pure Clinic Group.......................52/232/270/372/390 RealFly........................................................................................34 RegionAlps SA....................................................................210 Rénovation et Intérieurs Sàrl......................................362 Restorex Cuisines Professionnelles SA................422 Rhodania SA..............................................................125/352 Sanaro SA.............................................................................478 Sanjco SA..............................................................................112 Seroc Equipements Routiers SA..............................436 Service des hautes écoles............................................158 Swiss Facilities.....................................................................314 Swiss Life Select Sion .............................................15/248 Swiss Welding Institute - SWI...................................180 Tag Heuer................................................................................24 Terrettaz Parcs et Jardins.........................................8/519 Tertianum Les Sources...........................................76/103 TIKEO SA..............................................................................206 TMR SA..................................................................................332 Transports Publics du Chablais.................................400 Unidistance...........................................................................282 Val Stores Sàrl...........................................................312/318 Vatel Switzerland .............................................................186 Verbier Art Summit.........................................................392 Verbier International School............................184/378 VerticAlp Emosson..........................................................336 Yamaha Center Sion.............................................258/539 Zenith......................................................................................154

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch Marketing – Publicité Didier Benais Tél. +41 79 630 94 55 Parution annuelle – Tirage Edition 2020 15 500 exemplaires Graphisme GraphicTouch, Morges www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey


Appréciez la symphonie des moteurs de Zuffenausen. Nous vous avons réservé deux sièges sport. La nouvelle 911 Carrera 4S Cabriolet. Chez nous, au Centre Porsche Sierre. Centre Porsche Sierre Garage Olympic SA Route de la Bonne-Eau 2 3960 Sierre Tél. 027 451 12 12 Fax 027 451 12 15 www.porsche-sierre.ch


www.drjope.ch

Photos : omaire.ch

Accordez votre conďŹ ance aux porteurs du veston des artisans Dr’Jope.

Profile for Bien Vivre

Bien Vivre en Valais 2020  

Bien Vivre en Valais 2020