__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

ÉDITION 2020-2021 / CHF 5.-

... a Geneve PERSONNALITÉS Réunis pour un canton fort

SANTÉ À la pointe du progrès

IMMOBILIER & ÉCONOMIE Un engagement au quotidien

ÉDUCATION L’excellence genevoise

ARCHITECTURE & INGÉNIERIE Ensemble bâtissons l’avenir

URBANISME & CONSTRUCTION Construire la Genève de demain

TOURISME & GOLFS Se mettre au vert !


Breguet La Marine Marine Dame 9518

B O U T I Q U E S B R E G U E T – 4 0 , R U E D U R H Ô N E G E N È V E + 4 1 2 2 3 17 4 9 2 0 – B A H N H O F S T R A S S E 1 G S TA A D + 4 1 3 3 7 4 4 3 0 8 8 B A H N H O F S T R A S S E 3 1 Z Ü R I C H + 4 1 4 4 2 1 5 1 1 8 8 – W W W. B R E G U E T. C O M


ÉDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

C

ette année 2020 est spéciale pour nous tous, cette crise sanitaire à laquelle nous devons faire face nous fait comprendre que nous devons tous être solidaire et nous montre à quel point l’entraide est nécessaire. Une philosophie que les éditions Bien Vivre appliquent depuis ses débuts. Je tiens à commencer cet édito par des encouragements pour toutes nos entreprises, collectivités, associations, locaux, professionnels et tant d’autres acteurs de notre merveilleux canton qui ont su faire preuve de beaucoup de courage, d’initiatives et de réactivité face à cette situation délicate. J’espère de tout cœur que ce 10e numéro de Bien Vivre à Genève vous apportera un très beau moment de lecture et de découvertes au fil des pages. Je tiens également à remercier l’ensemble de nos partenaires et intervenants qui nous font l’honneur d’être à nos côtés pour cette édition exceptionnelle. Notre succès, c’est à vous que nous le devons !

Place à présent au sommaire de cette 10e édition de Bien Vivre à Genève. Ce numéro donne plus que jamais la parole à nos élus locaux qui nous dévoilent les ambitions, les projets et les objectifs de demain. Nathalie Fontanet, Conseillère d’Etat chargée du département des finances et des ressources humaines, Thierry Apothéloz, Conseiller d’Etat chargé du département de la cohésion sociale et Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat chargé du département des infrastructures ou encore Pierre Maudet, Conseiller d’Etat chargé du département du développement de l’économie reviennent sur l’actualité de leurs différents départements. Dossier phare et d’actualité de cette édition 2020, la santé est à l’honneur avec la présence de Mauro Poggia, Conseiller d’Etat chargé du département de l’emploi et de la santé. Il revient sur les enjeux, les difficultés et les grands changements dans ce secteur en constante évolution. Zoom également sur les établissements genevois qui offrent à nos seniors des lieux de vie de qualité avec les portraits de la FEGEMS, de l’AGEMS et de l’ADEPAG, associations engagées pour le bien-être de nos parents. L’excellence genevoise en matière de formation se reflète également à travers notre dossier éducation avec l’intervention d’Anne Emery-Torracinta, Conseillère d’Etat chargé du département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse et de Sean Power président de l’AGEP. Dans ce numéro, retrouvez aussi nos grands dossiers consacrés à l’Architecture, l’Urbanisme et la Construction. Antonio Hodgers, Président du Conseil d’Etat et Conseiller d’Etat chargé du département du territoire dévoile les avancées des projets phares du canton de cette décennie. Sans compter les nombreuses associations professionnelles présentes telles que la FAI, la FMB, MBG, GGMB, SSE et tant d’autres... qui mettent tout en œuvre pour la défense de leur profession et leurs membres. Enfin, vous retrouverez deux rubriques très appréciées : notre panorama en images des derniers événements phares dans le canton, notre agenda 2020-2021 des manifestations et nos dossiers consacrés au tourisme et au golf. Belle lecture ! Didier Benais, Editeur et Directeur de la publication

3


SOMMAIRE

11

25

EVENTS 11 Des moments phares

AGENDA 25 Tous les événements à ne pas manquer

56

PERSONNALITÉS 55 Réunis pour un canton fort NATHALIE FONTANET, Conseillère d’Etat chargée du département des finances et des ressources humaines Penser l’avenir du canton  56

76

THIERRY APOTHÉLOZ, Conseiller d’Etat chargé du département de la cohésion sociale « Améliorer la qualité de vie du plus grand nombre est mon fil rouge »

76

SERGE DAL BUSCO, Conseiller d’Etat chargé du département des infrastructures « La mobilité aujourd’hui n’est ni de droite, ni de gauche, elle est simplement une question de bon sens et d’intérêt général »

92

IMMOBILIER & ÉCONOMIE

103

Un engagement au quotidien

92

104 4

PIERRE MAUDET, Conseiller d’Etat chargé du département du développement de l’économie « Je défends une économie humaine qui ne laisse personne sur le bas-côté de la route »

104

USPI GENÈVE Présentation

114

RENTIMO SA, REY HÔTELS & RÉSIDENCES L’immobilier de proximité et sur-mesure

122

ASSOCIATION DES PROMOTEURS CONSTRUCTEURS GENEVOIS Un savoir-faire professionnel et hautement qualifié

134


SANTÉ

153

A la pointe du progrès

154

238

MAURO POGGIA, Conseiller d’Etat chargé du département de l’emploi et de la santé « Les employeurs doivent se fixer des règles »

154

ANNE-LAURE REPOND, secrétaire générale de la FEGEMS Réinventer les services aux personnes âgées 

162

JEAN-MARC GUICHARD, secrétaire général de l’AGEMS Discuter, partager, débattre pour trouver des solutions

212

PHILIPPE GUÉNINCHAULT, président de l’ADEPAG Pour être toujours plus performant vis-à-vis des exigences en EMS

229

GILLES RUFENACHT, président de Genève Cliniques Les patients avant tout

238

ÉDUCATION

255

L’excellence genevoise

256

ANNE EMERY-TORRACINTA, Conseillère d’Etat chargée du département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse « Un Département engagé pour nos enfants »

256

SEAN POWER, président de l’Association genevoise des écoles privées L’excellence pour tous

260

SWISSBOARDINGSCHOOLS Un regroupement pour partager les expériences

280

ARCHITECTURE & INGÉNIERIE

293

Ensemble bâtissons l’avenir

260

294

Présentation de la Fédération des associations d’architectes et d’ingénieurs de Genève Des associations engagées pour leurs membres

294

JIRI HORSKY et ALBERTO PEDULLA, président par intérim et trésorier de l’AGI « Tout faire pour sauvegarder le Swiss Made »

378

378 5


SOMMAIRE

URBANISME & CONSTRUCTION

391

Construire la Genève de demain ANTONIO HODGERS, Conseiller d’Etat chargé du département du territoire « Une ville pour toutes et tous, c’est l’essentiel »

392

392

NICOLAS RUFENER, secrétaire général de la Fédération genevoise des métiers du bâtiment Un engagement pour faire entrer Genève dans le XXIe siècle MBG : Métiers techniques du bâtiment Genève

414 436

RENÉ LEUTWYLER et ERIC BIESEL, président et secrétaire général de la SG/SSE section Genève Que serions-nous sans les bâtisseurs ?

476

FRANÇOIS DURET et NATHALIE BLOCH, président et secrétaire patronale de gGmb Au service de ses membres depuis 130 ans 498

436

ALAIN MEYLAN, président de Cobaty-Genève Depuis 30 ans, Cobaty-Genève a pour fils conducteurs : l’architecture, l’urbanisme et l’environnement

512

OLIVIER BERCHTEN et NATHALIE BLOCH, président et secrétaire patronale de GPG Depuis bientôt 130 ans au service de ses membres 518 VINCENT COMPAGNON, président de JardinSuisse-Genève « Nous sommes les garants de la canopée »

532

541

551 6

532

TOURISME & GOLFS Se mettre au vert

541

TOURISME Au fil des découvertes

542

GOLFS Une région source d’émotions

551

CLIN D’ŒIL

560

560


1955-2020

Depuis 65 ans au service des acteurs de la construction

INGÉNIEURS CONSEILS

Génie civil Structures Environnement Géotechnique

Rue Jacques-Grosselin 21 • CH-1227 Carouge • Tél. +41 22 309 49 30 info@pmsa.ch • www.pmsa.ch

© COPYRIGHT FAVRE & GUTH SA ARCHITECTES ASSOCIES

65

ans


PREMIER

The Cinema Squad Charlize Theron Brad Pitt Adam Driver


BREITLING BOUTIQUE GENEVA • LAUSANNE • LUCERNE ST. MORITZ • ZERMATT • ZURICH


events UNE ACTUALITÉ POUR TOUS En matière de manifestations en tout genre, le canton de Genève s’enorgueillit d’une longue tradition qui accorde une large place à la culture, à la fête et à l’amusement. Tout au long de l’année, elle vit au rythme des grands festivals, mais aussi d’événements d’intérêt international et également insolites. Retour en images sur ces rencontres qui ont fait l’actualité du canton !


EVENTS

GRAND PRIX D’HORLOGERIE DE GENÈVE – GPHG

© Nicolas Lieber

© Nicolas Lieber

SALON EPHJ Excellent bilan pour la 18e édition du Salon EPHJ Dans un contexte où le marché horloger confirme sa bonne santé, le Salon EPHJ clôt sa 18e édition avec des éléments très positifs tant au niveau de la fréquentation en légère hausse de 4% que de la satisfaction des 820 entreprises exposantes. « Cette 18e édition est dans le prolongement des précédentes avec des améliorations dans beaucoup de domaines, notamment le nombre d’entrées qui est en hausse de 4% à la satisfaction des exposants », explique Alexandre Catton, directeur d’EPHJ. Selon le résultat des premières enquêtes, beaucoup de visiteurs professionnels sont venus pour la première fois au Salon et se déclarent impressionnés par la qualité et l’expertise des exposants. Ce qui est certain, c’est que les visiteurs viennent de plus en plus loin, d’Europe ou des 5 continents. « L’attrait de l’horlogerie ne se dément pas, mais les medtech et l’industrie des machines microtechniques attirent également de nombreux visiteurs professionnels qui perçoivent de mieux en mieux les passerelles entre ces différentes technologies de la haute précision », rajoute Alexandre Catton. La 18e édition a également été marquée par la simplification du nom du Salon qui devient EPHJ, une marque connue dans le monde entier et un nouveau logo qui réunit tous les secteurs de la haute précision rassemblés à Genève. 12

Audemars Piguet gagne l’Aiguille d’Or L’excellence horlogère était à l’honneur ce jeudi 7 novembre à Genève à l’occasion de la 19e cérémonie de remise des prix du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG), menée avec brio par le comédien Edouard Baer.
Le jury indépendant du GPHG a décerné 19 prix et attribué le Grand Prix de l’Aiguille d’Or à Audemars Piguet pour la montre Royal Oak Quantième Perpétuel Ultra-plat Automatique. Les marques Bvlgari, Chanel, Chronométrie Ferdi­ nand Berthoud, Genus, Hermès, Kudoke, MB&F, Ming, Seiko, Tudor, Urwerk, Vacheron Constantin et Voutilainen ont également été récompensées pour leur savoir-faire et créativité.
Le Prix Spécial du Jury, qui récompense un acteur marquant de l’univers horloger, a été attribué à Monsieur Luc Pettavino, Fondateur et organisateur de Only Watch. A l’aube de son 20e anniversaire, le GPHG annonce la création prochaine d’une académie de la profession. Cette initiative d’ampleur, en ligne avec sa mission fédératrice et soutenue par la Ville et le Canton de Genève, constituera un vaste réseau d’ambassadeurs qui prendront part aux différentes étapes de la sélection des montres et contribuera à la promotion de l’art horloger dans le monde. L’académie sera opérationnelle au printemps 2020.


EVENTS

LA BÂTIE 3

1

1. Baro d’evel. © Medhi Benkler 2. François Chaignaud et Marie-Pierre Brebant – Symphonia Harmoniae Caelestium Revelatium. © Medhi Benkler

3. Chien Bleu & friends. © Medhi Benkler

2

4. Stefan Kaegi, Rimini Protokoll – Granma. Les Trombones de La Havane.

4

La 43e édition de La Bâtie-Festival de Genève s’est achevée sur une affluence réjouissante : 34 500 festivaliers ont assisté aux nombreuses propositions du Festival, qui s’est déroulé pendant 18 jours dans 41 lieux situés à Genève, dans ses communes, en France Voisine, à Nyon et à Lausanne. Au total, 51 événements ont été présentés, dus à des artistes internationaux et suisses. Le bilan de cette édition 2019 – la seconde sous la direction de Claude Ratzé – répond aux attentes de
ses organisateurs, convaincus de la nécessité de la culture comme vecteur de découverte et d’appropriation d’un territoire. Le Festival s’applique à épouser les contours du Grand Genève, en disséminant une partie de sa pro-

grammation dans des lieux méconnus des festivaliers, dont certains seront bientôt accessibles grâce au Léman Express et au prolongement du tram. Plusieurs temps forts ont ponctué cette 43e édition :
 la fresque incandescente Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad présentée en ouverture de Festival, le fantasmatique Kind des Peeping Tom, la trilogie décapante de Nora Chipaumire, la poésie délicate du Minuit de Yoann Bourgeois, l’épure noire et blanche du Là de Baro d’evel, l’idéal révolutionnaire cubain interrogé finement par Stefan Kaegi à Vernier, la tendresse du texte et de l’interprétation de La Marche des éléphants, spectacle spécifiquement adressé aux plus jeunes.

FESTIVAL ANTIGEL

1

1. Devendra Banhart Alhambra. © Amdo Photo

2. Annamaria Ajmone. © Simon Munoz 3. Ice Disco Patinoire des Vernets. © Indra Crittin

2

3 14

4. Le Bain Bleu d’Antigel. © Aline Adler

4

En juillet dernier, Antigel démarrait les festivités de ses 10 ans avec le concert de The Good, The Bad and The Queen au Victoria Hall. Puis en automne, l’affiche de la dixième édition était dévoilée. Les étourneaux rouges sur fond doré y remplaçaient les oies migratrices des débuts du festival en 2011. Un symbole de l’évolution du festival, qui compte aujourd’hui comme l’un des acteurs les plus importants de la vie culturelle genevoise. En rapprochant les termes populaire et pointu, exigeant et accessible, et en diversifiant ses publics, Antigel porte les arts vivants par temps instable en des lieux instables, une manière d’affirmer que l’art vit à toute heure et n’importe où. Le pari est réussi, puisque cette édition anniversaire affiche une fréquentation record en hausse de 10%, et un engouement grandissant. Tous les pass festivaliers ont trouvé preneur, ce qui démontre la volonté du public de s’intéresser à d’autres types de spectacles. Au quatre coins du canton, sur l’ensemble du festival, 99% des billets ont été vendus à 55 000 spectateurs. Un succès qui résonne dans la presse internationale, et qui s’explique par une programmation constituée tant de têtes d’affiches que d’une kyrielle d’artistes émergents et locaux, destinée à tous les publics dans des lieux improbables.


TONDA Calendrier Annuel

Manufactured entirely in Switzerland parmigiani.com

BASEL Gübelin BERN Goldschmied Stähli CRANS-MONTANA L’Atelier Du Temps ASCONA Gioielli-Orologi Herschmann GENÈVE Air Watch Center, Benoit De Gorski, Gübelin INTERLAKEN Kirchhofer KLOSTERS Maissen LAUSANNE Guillard LUGANO Gübelin LUZERN Gübelin, Les Ambassadeurs MONTREUX Zbinden ST. GALLEN Labhart-Chronometrie VILLARS-SUR-OLLON Brändli Creation ZERMATT Haute Horlogerie Schindler ZUG Lohri ZÜRICH Gübelin, Les Ambassadeurs


EVENTS

BAL DE LA CROIX-ROUGE

Photos : © Photopro.Event

Succès extraordinaire du Bal de la Croix-Rouge 2019 : levée record de 1 million de francs en faveur
des personnes âgées isolées en Arménie et à Genève La 17e édition de ce gala de bienfaisance a réuni plus de 500 invités dont de nombreuses personnalités. La soirée a notamment été marquée par un défilé, la première présentation en Suisse de la collection conjuguant les savoir-faire du designer Stéphane Rolland et du joailler genevois d’origine arménienne Boghossian. Mélanie Freymond et David Cuñado ont co-animé la soirée. Les chorales de Veyrier et des Eaux-Vives, réunissant pour l’occasion enfants et seniors sous la direction de Franz Josefovski, ont ému l’assistance avec notamment une chanson de Charles Aznavour. Les

invités ont apprécié un dîner gastronomique élaboré par la Cheffe Julia Sedefdjian aux saveurs inspirées de ses origines arménienne et niçoises. La plus jeune cheffe étoilée de France qui tient le restaurant Le Baieta à Paris a proposé ce menu d’exception en collaboration avec la brigade chevronnée du Mandarin Oriental, Genève. Enfin, le DJ star et artiste incontournable de la scène électro internationale Bob Sinclar a enflammé le Bal. Geoffroy Ader et Stéphane Aubert, commissaires-priseurs chez Artcurial, leader français des enchères ont dirigé la vente aux enchères.

SOIRÉE DE NOËL ACTION INNOCENCE Plus de 420 convives ont répondu présents lors de la traditionnelle soirée de Noël Action Innocence. Ambassadrice de la soirée depuis de nombreuses années, Elsa Zylberstein a convaincu, son fidèle ami, Gad Elmaleh, de se joindre à elle pour venir soutenir Action Innocence. Après le discours de bienvenue de Valérie Wertheimer, Présidente-Fondatrice, chacun leur tour se sont exprimés ; deux allocutions poignantes lors desquelles, au sujet de la pédopornographie, ils ont rappelé que, derrière chaque image ou vidéo, il y avait un enfant dont la vie a été détruite. Elsa Zylberstein et Gad Elmaleh, n’ont pas hésité un seul instant à venir prêter mains fortes au commissaire-priseur. Constituant le cœur de la soirée, la vente aux enchères de sapins, dirigée par le talentueux Tom Best a permis de récolter 208 000 francs. BK Voyages, Chanel, Chopard, Philippe Cramer, Fendi, Pierre Koukjian, Loro Piana, Piaget, Hôtel Président Wilson et Roger Vivier ont gracieusement réalisé dix arbres uniques pour l’occasion et offert de magnifiques cadeaux. La somme récoltée permettra à la Fondation de poursuivre ses activités pour préserver la dignité et l’intégrité des enfants sur Internet et, plus particulièrement, de lancer une nouvelle campagne de prévention contre le harcèlement et le cyberharcèlement à l’intention des enfants de 4 à 12 ans. 16

1. Valérie Wertheimer et Jean Todt. 2. Gad Elmaleh. 3. Elsa Zylberstein. 4. La Scène.

1

3 2

4


EVENTS

59e CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL DE GENÈVE

1

2

3 1. EXELL Boyd WC Driving. 2. DANIELS Cathal Cross Indoor. 3. Podium Rolex. 4. FUCHS Martin Rolex GP. Photos : © CHI Genève scoopdyga.com

4

Quel meilleur dénouement de ce merveilleux week-end – avec plus de 43 000 spectateurs au total pour cette 59e édition du Concours Hippique International de Genève – que celui vécu sur la piste du CHI de Genève cet aprèsmidi ? On aurait difficilement pu rêver meilleurs vainqueurs. Martin Fuchs et son fidèle Clooney 51 s’imposent dans le Rolex Grand Prix. Les constructeurs Gérard Lachat et Louis Konickx s’était une nouvelle fois surpassés en imaginant le tracé de ce Rolex Grand Prix. De larges oxers, des lignes techniques et des combinaisons piégeuses... Les Irlandais Michael Pender et Mark McAuley étaient les premiers à trouver les astuces afin de boucler leur parcours sans-faute. Ils montraient alors la voie aux Belges Jérôme Guery, Pieter Devos et Jos Verlooy, ainsi qu’à Marlon Modolo Zanotelli, Scott Brash et Darragh Kenny. Du côté des Suisses, le jeune Bryan Balsiger était le premier à faire trembler les tribunes. Porté par le public, le Neuchâtelois de 22 ans démontrait tout son talent avec Clouzot de Lassus pour signer l’un des onze parcours sans pénalité. Nos N°1 et 2 mondiaux n’ont quant à eux évidemment pas manqué de répondre présent pour ce grand rendez-vous. Martin Fuchs et Steve Guerdat l’avaient annoncé : le premier voulait remporter sa première épreuve majeure à Genève, le second espérait inscrire son nom une quatrième fois dans l’histoire du Rolex Grand Prix du CHIG.

BOL D’OR MIRABAUD 2019 UNE ÉDITION D’ANTHOLOGIE !

Cette année, les concurrents du Bol d’Or Mirabaud ont d’une façon générale fait preuve de sens marin, ce qui explique le nombre limité d’incidents « humains ». Comme l’explique le Président du Comité d’organisation Rodolphe Gautier, « Météo Suisse a annoncé la situation de façon très précise et l’information a été transmise aux concurrents. Les gens étaient donc prêts lorsque le coup de vent a frappé et ils ont bien géré la situation. Dans les situations les plus extrêmes, ils ont aussi suivi les consignes. De son côté, le système de surveillance a bien fonctionné et les bénévoles en charge de ce domaine © Nicolas Jutzi ont fait leur travail avec détermination, sans être débordés. Je leur tire à tous un grand coup de chapeau. » « Mirabaud adresse toutes ses félicitations à Ladycat powered by Spindrift racing pour sa splendide victoire. Nos félicitations vont également à tous les concurrents qui ont affronté des conditions climatiques extrêmes, dont un orage d’une rare violence. Cette 81e édition du Bol d’Or Mirabaud restera particulièrement dans les mémoires. Bravo aux organisateurs et aux bénévoles pour leur professionnalisme et leur sens des responsabilités », déclare Nicolas Mirabaud, Associé gérant de Mirabaud. 18

© Loris Von Siebenthal

© Loris Von Siebenthal

© Loris Von Siebenthal


SIMETO & Co Un bijou unique pour la vie

COMPLEXE RHÔNE 8 • 4, RUE DU COMMERCE, CH-1204 GENÈVE • TÉL. +41 22 310 32 55 INFO@SIMETO.CH • WWW.SIMETO-JOAILLERIE.CH


EVENTS

LES AUTOMNALES Carton plein pour les Automnales Les Automnales ferment leurs portes sur un bilan exceptionnel. Plus de 162 000 personnes ont été séduites par le programme riche et éclectique d’une édition haute en couleur. Une fréquentation en nette hausse. Les HUG, hôte d’honneur et le Département du Var, invité d’honneur ont eux aussi largement contribué au succès de cette édition. Ce même week-end, Arvinis, Salon suisse du vin, organisé pour la première fois à Genève a attiré aussi bien les professionnels que les amateurs. L’Exposition Canine Internationale a accueilli 5000 chiens de 260 races différentes venant 31 pays. L’Exposition Féline Internationale a réuni quant à elle près de 200 élevages de chats et a vu défiler sur ses podiums un millier de chats de 43 races. Les Automnales ferment donc leurs portes sur une note très optimiste et vous donnent rendez-vous du 13 au 22 novembre 2020.

Photos : © Automnales Albouy

CONCOURS DE GENÈVE

1

2

4

1. Mariana Bednarska. © AL Lechat 2. Palmares Percussion. © AL Lechat 3. Hyeji Bak. © AL Lechat 4. Till Lingenberg. © AL Lechat

3 20

Au terme de la Finale de Composition du 74e Concours international de Musique de Genève, qui s’est déroulée le 8 novembre 2019 au Studio Ansermet, deux candidats ont été sacrés Premier Prix : le Colombien de 32 ans Daniel Arango-Prada pour son œuvre « Dune » et à la Japonaise de 30 ans Hinako Takagi pour son œuvre « L’Instant ». Le Troisième Prix revient au Coréen Hyeon Joon Sohn (33 ans) pour sa pièce « The Living Reed » Quant à la Finale de Percussion, elle s’est déroulée au Victoria Hall le 21 novembre. Le Premier Prix de Percussion a été décerné à la Sud-Coréenne de 28 ans Hyeji Bak. La Polonaise Marianna Bednarska a remporté le Deuxième Prix. Le Troisième Prix revient au Germano-Suisse Till Lingenberg. Les finalistes se sont produits ce soir au Victoria Hall avec l’Orchestre de la Suisse Romande, sous la direction de Julien Leroy. La Finale était diffusée en direct sur Espace 2 et en live streaming sur les réseaux sociaux. En plus des prix officiels, le Concours de Genève propose deux ans d’agence de concerts à ses lauréats, interprètes ou compositeurs.


PARIS RESET, LAUREATO STYLE.

LAUREATO —

STEEL CASE 42 MM 81010-11-431-11A


T

H

E

A

R

T

O

F

BIG BANG MECA-10 Boîtier en céramique bleue. Mouvement manufacture manuel avec 10 jours de réserve de marche.

F

U

S

I

O

N


hublot.com

BOUTIQUES GENEVE • LUZERN • ZURICH • ZERMATT


BURGENER VITRERIE B. STORE

LA.CHRISTA

sro o ....


Agenda TOUS LES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER Petit mais néanmoins dynamique, Genève est un canton qui offre une multitude de possibilités pour sortir. Concerts, expositions, festivals, vernissages, événements sportifs, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Alors à vos agendas !


Vous vous sentez à l’étroit chez vous ? Vous souhaitez vendre ou louer votre bien ?

Contactez-nous, l’estimation est gratuite Rue de l’Athénée 22 – CH-1206 Genève – Tél. +41 22 545 27 50 info@c-lineimmobilier.com – www.c-lineimmobilier.com


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE, SPORT

JUILLET 16 JUILLET AU 23 AOÛT CINÉTRANSAT

CINÉTRANSAT

AOÛT

CinéTransat installe ses chaises longues dans l’un des plus beau coins de la ville et propose de redécouvrir gratuitement des films cultes sur la grande toile et... sous les étoiles.

LA BÂTIE-FESTIVAL

Du 16 juillet au 23 août 2020 – Parc de la Perle du Lac, Genève

AOÛT GENEVA STREET FOOD FESTIVAL

27 AU 30 AOÛT GENEVA STREET FOOD FESTIVAL

Le Geneva Street Food Festival c’est l’occasion de retrouver vos Food Trucks et restaurants préférés, et également de découvrir les dernières nouveautés gustatives, des stands de brasseurs et vignerons pour de nouvelles expériences, des ateliers éducatifs pour les enfants, un marché du dimanche, le tout rythmé par nos DJ préférés. Le festival est une belle fête autour d’une grande table gourmande qui rassemble toutes les générations dans une ambiance conviviale. Du 27 au 30 août 2020 – Jardin Anglais, Genève

La Bâtie-Festival de Genève est un festival pluridisciplinaire (musique, danse, théâtre et performance) fait de découvertes et de créations. Elle met en interaction spectacles vivants, chorégraphies, concerts et Dj’s, avec une large palette d’artistes nationaux et internationaux et ce dans différents lieux de la ville, comme des théâtre, des salles de concerts mais aussi des lieux plus insolites comme des musées, des auditoires universitaires et quelques espaces publics.

28 AOÛT AU 13 SEPTEMBRE LA BÂTIE-FESTIVAL

Du 28 août au 13 septembre 2020 – Divers lieux, Genève

NOVEMBRE GENEVA INTERNATIONAL FILM FESTIVAL Le Festival International du Film de Genève (GIFF) défend la place des auteurs indépendants dans le processus créatif. Carrefour des genres et des disciplines, lieu d’expérimentation, de rencontres et de fête, il propose chaque année pendant dix jours une série de curations dans les domaines du cinéma, de la télévision et des arts numériques. Il accorde également une place particulière à l’innovation, la musique et aux talents émergents dans ses différents programmes. Du 6 au 15 novembre 2020 – Genève

6 AU 15 NOVEMBRE GENEVA INTERNATIONAL FILM FESTIVAL

27


Route de St-Julien 44 CH-1227 Carouge Tél. +41 22 300 12 40 Mobile +41 78 718 35 03 info@crea-interiordesign.ch www.crea-interiordesign.ch

VOUS PRÉSENTE SON SHOW-ROOM SITUÉ À GENÈVE (CAROUGE) ET VOUS INVITE À DÉCOUVRIR SES CUISINES, SES SALLES DE BAINS, SES SALONS ET SON MOBILIER CRÉÉ PAR DES DESIGNERS CONTEMPORAINS ITALIENS

NOS ARCHITECTES, SPÉCIALISTES EN DESIGN D’INTÉRIEUR, SE FERONT UN PLAISIR DE VOUS CONSEILLER POUR TOUS VOS PROJETS DE TRAVAUX


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE, SPORT 11 AU 13 DÉCEMBRE FÊTE DE L’ESCALADE

4-5 DÉCEMBRE 35e MONSTER ENERGY SUPERCROSS GENEVA

DÉCEMBRE 35e MONSTER ENERGY SUPERCROSS GENEVA Le Monster Energy Supercross Geneva, rendez-vous incontournable de fin d’année, rassemble plusieurs pilotes internationaux sur l’une des plus grandes pistes indoor d’Europe. Cette année, le sport mêlera à nouveau suspense, émotions fortes, convivialité et glamour. Tout est réuni pour partager un moment privilégié en compagnie de collaborateurs, amis ou en famille. Les 4 et 5 décembre 2020 – Palexpo, Grand-Saconnex

43e COURSE DE L’ESCALADE

5-6 DÉCEMBRE 43E COURSE DE L’ESCALADE

La course de l’Escalade est la course à pied la plus populaire de Suisse mais également une grande fête genevoise qui a lieu chaque année au mois de décembre. Les 5 et 6 décembre 2020 – Genève

CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL DE GENÈVE Le CHI de Genève est l’un des plus prestigieux concours hippiques du monde. Chaque année, il réunit les meilleurs cavaliers et meneurs de la planète sur la plus grande piste indoor du monde (5400 m2). Elu dix fois meilleur concours du monde, le CHI de Genève fait partie du Rolex Grand Slam of Show Jumping aux côtés du CHIO d’Aix-la-Chapelle (ALL), des Spruce Meadows « Masters » de Calgary (CAN) et des Dutch Masters de Bois-le-Duc (NED).

DÉCEMBRE FÊTE DE L’ESCALADE Sorte de carnaval genevois, la fête de l’Escalade mélange tradition, humour et commémoration officielle. Déguisements, marmites en chocolat et chants du « Cé qu’è lainô » font partie de cette fête qui permet la rencontre entre les générations. Du 11 au 13 décembre 2020 – Vieille Ville, Genève

JANVIER 2021

29 JANVIER AU 20 FÉVRIER FESTIVAL ANTIGEL

FESTIVAL ANTIGEL Plus qu’un festival de danse et de musique, Antigel est un tour-opérateur du territoire genevois qui parie sur son rôle de stimulateur. Trait d’union entre son mouvement, Antigel déplie une carte culturelle inédite et explore la richesse et la diversité des Communes Genevoise. Le festival Antigel mise sur l’insolite en incitant le décloisonnement artistique. Du 29 janvier au 20 février 2021 – Divers lieux du canton de Genève 10 AU 13 DÉCEMBRE CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL DE GENÈVE

Du 10 au 13 décembre 2020 – Palexpo, Genève 29


CRÉATEUR DE PERFORMANCES PERFORMANCES CREATOR

Magma Vision d’Espace & Design Chemin de la Cressonnière 3 CH-1294 Genthod Tél. +41 22 774 00 46 info@magma-design.ch www.magma-design.ch


AGENDA

FOIRE, SALON JUIN BIENNALE SCULPTURE GARDEN 2020 En 2020, la Biennale souhaite grandir en présentant une trentaine de sculptures exposées dans 4 magnifiques lieux publics particulièrement fréquentés pendant la période estivale : le parc des Eaux-Vives, le parc La Grange, la nouvelle plage des Eaux-Vives et l’Île Rousseau. Des apéritifs et visites guidées viendront régulièrement animer l’exposition de sculptures en plein air. Du 10 juin au 10 septembre 2020 – Divers lieux, Genève

1ER AU 3 SEPTEMBRE VITAFOODS

SEPTEMBRE VITAFOODS Au cours des 22 dernières années, Vitafoods Europe s’est imposé comme le rendez-vous de l’industrie nutraceutique avec plus de 24 000 experts de l’industrie présents chaque année dans plus de 110 pays. Du 1er au 3 septembre 2020 – Palexpo, Genève

EPHJ Le salon EPHJ est le salon annuel professionnel le plus important de Suisse dans le domaine de la haute précision, de la sous-traitance en horlogerie-joaillerie, des microtechnologies et des technologies médicales. Cet événement est une plate-forme multi-domaines de nouveautés, d’échanges et d’affaires. Les exposants invitent leurs clients et leurs relations d’affaires dans une atmosphère particulière très appréciée qui est aussi la marque distinctive du Salon.

16 AU 20 SEPTEMBRE 48E SALON INTERNATIONAL DES INVENTIONS DE GENÈVE

SEPTEMBRE 48e SALON INTERNATIONAL DES INVENTIONS DE GENÈVE C’est la plus importante manifestation annuelle au monde consacrée exclusivement à l’invention. Elle bénéficie des plus hauts patronages accordés à une exposition en Suisse tels que la ville de Genève, l’Etat de Genève, la Confédération Suisse et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle-OMPI. Durant la manifestation, plus de 1000 nouveautés sont exposées pour la première fois et sont prêtes à être commercialisées. Du 16 au 20 septembre 2020 – Palexpo, Genève

OCTOBRE ROYAUME DU WEB Le Royaume du Web, principal rendez-vous des Youtubeurs et créateurs en Suisse, revient pour la 4e année consécutive. Du 2 au 4 octobre 2020 – Palexpo, Genève

2 AU 4 OCTOBRE ROYAUME DU WEB

Du 15 au 18 septembre 2020 – Palexpo, Genève 15 AU 18 SEPTEMBRE EPHJ

31


AMÉLIOREZ VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

Chemin du Pré-Fleuri 15 – CH-1228 Plan-les-Ouates – Tél. +41 22 301 90 45 info@alvazzigroupe.com – www.alvazzigroupe.com


AGENDA

FOIRE, SALON 3-4 OCTOBRE RALLYE DU CHOCOLAT

OCTOBRE RALLYE DU CHOCOLAT A l’occasion de la journée Mondial du cacao et du chocolat, prenez votre passeport de choc et sillonnez la ville de Genève à la découverte de ses artisans chocolatier et de leur création inédites. 28 OCTOBRE AU 1ER NOVEMBRE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE ET DE LA PRESSE

Les 3 et 4 octobre 2020 – Genève

SALON INTERNATIONAL DU LIVRE ET DE LA PRESSE Ce salon initié en 1987 propose des expositions spéciales et thématiques, des séances de dédicaces, des rencontres avec des éditeurs, des débats, des prix littéraires, des animations... Du 28 octobre au 1er novembre 2020 – Palexpo, Grand-Saconnex

NOVEMBRE GENEVA INTERNATIONAL GEM & JEWELLERY SHOW 5 AU 8 NOVEMBRE GENEVA INTERNATIONAL GEM & JEWELLERY SHOW

Un salon nouvelle génération dédié aux pierres précieuses et à la joaillerie. Organisé par des spécialistes du secteur à l’attention des connaisseurs du monde entier. Du 5 au 8 novembre 2020 – Palexpo, Genève

NOVEMBRE ARVINIS Evénement de référence destiné aux amateurs de vins, connaisseurs ou professionnels, Arvinis a pour vocation de faire rayonner les producteurs suisses et de faire découvrir au public des vins de qualité de divers pays. Un riche programme d’ateliers et animations sont proposés dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Experts du vin, œnologues en herbe et simples curieux peuvent d’ores et déjà lever leur verre !

13 AU 16 NOVEMBRE ARVINIS

Du 13 au 16 novembre 2020 – Palexpo, Genève

LES AUTOMNALES De la mode à la déco en passant par le bien-être, la gastronomie, la nature, sans oublier les loisirs en tous genres, le sport ou la culture : plus de 500 exposants viennent chaque année des 4 coins du canton pour vous présenter le meilleurs d’eux-mêmes ! Du 13 au 22 novembre 2020 – Palexpo, Genève

13 AU 22 NOVEMBRE LES AUTOMNALES

33


Les finitions commencent ici.

alternative.ch alternative.ch - photo: Loris - photo: von Loris Siebenthal von Siebenthal

Les finitions commencent ici.

Caragnano & Cie SA Avenue de la Praille 45 CH-1227 Carouge Caragnano & Cie SA T +41 22 784 77 45 Avenue de la 16 Praille F +41 22 784 16 83 CH-1227 Carouge info@caragnano.ch T +41 22 784 16 77 www.caragnano.ch F +41 22 784 16 83

PEINTURE PA P I E R P E I N T PPLEÂT I NRTEURRI E STUCCO E ZPI A PAVPEIN ER E INNO T P L ÂT R E R I E STUCCO VENEZIANO

info@caragnano.ch www.caragnano.ch

ann_MagazineFlat_Fernando_225x300_prod.indd 1

10.04.18 10:29

ann_MagazineFlat_Fernando_225x300_prod.indd 1

10.04.18 10:29


AGENDA

MUSIQUE, OPÉRA, DANSE SEPTEMBRE 6 SEPTEMBRE LARA FABIAN

LARA FABIAN Avec 20 millions d’albums vendus, c’est le grand retour de Lara Fabian ! Après sa dernière tournée mondiale « Camouflage », Lara revient sur scène pour célébrer l’ensemble de sa carrière ! Le « 50 World Tour  » passera notamment à Genève. Le 6 septembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

MARIZA 9 SEPTEMBRE MARIZA

Mariza est une artiste avec une carrier international hors pair qui lui vaudra de multiples récompenses et décorations dans de nombreux pays. Le fado est plus qu’un genre musical pour Mariza, c’est un mode de vie... Le 9 septembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

ROCK THE BALLET X

24 SEPTEMBRE ROCK THE BALLET X

Depuis 10 ans, que ce soit avec «  Rock the Ballet  », «  Rock the Ballet 2  », un «  Best of Rock The Ballet », et plus récemment « Romeo & Juliet », ce genre original a attiré un million de fans avec plus de 800 représentations dans plus de 20 pays. À partir de mars 2020, ce spectacle à succès, chorégraphié par Adrienne Canterna, revient pour une tournée anniversaire avec un programme inédit, intitulé – « Rock the Ballet X – 10e anniversaire ». Le 24 septembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

OCTOBRE DADJU Issu d’une famille de musiciens, Dadju baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. En 2017, du haut de ses 26 ans, l’auteur-compositeur présente un premier opus intimiste intitulé « Gentleman 2.0 », disque d’Or seulement 15 jours après sa sortie et disque de Platine en seulement 5 semaines ! Après une série de concerts à guichet fermé, Dadju présente Compliqué, premier extrait de son nouvel album événement et prépare une nouvelle tournée exceptionnelle.

9 OCTOBRE DADJU

Le 9 octobre 2020 – Arena, Genève

GLENN MILLER ORCHESTRA En 35 ans, le Glenn Miller Orchestra, qui fête ses 70 ans d’existence en juin 2020 sous la baguette de Wil Salden, a offert à son public quelque 5000 concerts dans toute l’Europe : un anniversaire à célébrer en fanfare. A cette occasion, Wil Salden et ses musiciens réalisent une importante tournée d’anniversaire, pour le plus grand plaisir de leurs spectateurs de tous âges parsemés aux quatre coins du monde. Le 10 octobre 2020 – Théâtre du Léman, Genève 10 OCTOBRE GLENN MILLER ORCHESTRA

35


depuis 1935

Construction acier, inox, alu Charpente métallique Service dépannage et motorisation

Chemin Gérard-De-Ternier 14 1213 Petit-Lancy Tél. 022 304 15 20 Fax 022 304 15 29 info@volpesa.ch www.volpe-fils.ch


AGENDA

MUSIQUE, OPÉRA, DANSE OCTOBRE GIANNA NANNINI

23 OCTOBRE GIANNA NANNINI

Sa présence scénique sans pareil et son approche toujours très directe ont séduit au fil des ans le public de toute l’Europe. Gianna est désormais sans conteste le visage du rock féminin par excellence ! Le 23 octobre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

NOVEMBRE

NOVEMBRE

BERYWAM

Chanteur et compositeur américain de reggaeton, Nicky Jam est reconnu à travers le monde comme étant l’un des pionniers du Reggaeton. Il a notamment remporté en 2015 le Latin Grammy Award de la « Meilleure prestation urbaine » avec Enrique Iglesias.

Issus d’univers et de parcours musicaux très différents, les quatre beatboxers français qui constituent Berywam offrent au public un cocktail détonnant de saveurs musicales diverses. Voguant entre Hip-Hop, Raggae, musique classique ou électro, Berywam transcende les limites de la musique vocale.

Le 7 novembre 2020 – Arena, Genève

Le 13 novembre 2020 – Chat Noir, Genève

AaRON

SOWETO GOSPEL CHOIR

AaRON repousse sans cesse les limites, se challenge et se réinvente sur chaque album. Après quelques années de silence, les 2 complices reviennent avec The Flame, un nouveau single électrisant sorti en décembre 2019 et avec un nouvel EP « Odyssée ». Une mise en bouche pleine de promesses avant la sortie d’un nouvel album très attendu.

Partout où ils chantent, ils émerveillent le public. Ils parcourent le monde pour prêcher la joie de vivre. Soweto Gospel Choir revient pour une nouvelle tournée « Prayer for Africa » en rendant hommage à Nelson Mandela pour le 100e anniversaire de sa naissance. Toujours aussi puissant et coloré, leur spectacle vous remplira d’énergie positive.

Le 11 novembre 2020 – L’Alhambra, Genève

Le 14 novembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

NICKY JAM

7 NOVEMBRE NICKY JAM

11 NOVEMBRE AARON

13 NOVEMBRE BERYWAM

14 NOVEMBRE SOWETO GOSPEL CHOIR

37


AGENDA

MUSIQUE, OPÉRA, DANSE

NOVEMBRE JEAN-BAPTISTE GUÉGAN LA VOIX DE JOHNNY

15 NOVEMBRE JEAN-BAPTISTE GUÉGAN

Le phénomène vocal Jean-Baptiste Guégan se dirige sur la voie de Johnny et, fort du triomphe des premières dates de cette tournée, nous invite à le retrouver à l’automne 2020. Retrouvez tous les plus grands tubes de Johnny ainsi que quelques chansons du 1er album de Jean-Baptiste Guégan, déjà disque d’Or, accompagné de plus d’une dizaine de musiciens sur scène. Frissons garantis, fermez les yeux et ouvrez grand les oreilles. Le 15 novembre 2020 – Arena, Genève

CHRISTOPHE MAÉ

NOVEMBRE YANNICK NOAH Au fil de sa musique Yannick Noah rappelle que le bonheur n’est pas un vilain mot et chante une bouffée de liberté qui fait du bien. Il propose un album qui lui ressemble : un véritable hymne à la bienveillance. Optimiste engagé il chante le nuancier du bonheur en nous tendant la main. Message reçu on danse avec lui !

19 NOVEMBRE YANNICK NOAH

Le 19 novembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

BOND SYMPHONIQUE

Plus d’une décennie, le chanteur enchaîne les succès et chacune de ses tournées crée l’événement. Ce nouveau show ambitieux et généreux nous réserve de nombreuses surprises !

Bond Symphonique est le premier concert symphonique d’après les thèmes musicaux et les chansons des films de James Bond, interprétés par 50 musiciens des orchestres Colonne et Musidrama et 2 chanteurs.

Le 16 novembre 2020 – Arena, Genève

Le 22 novembre 2020 – Arena, Genève

22 NOVEMBRE BOND SYMPHONIQUE

LE LAC DES CYGNES A travers l’incarnation de l’amour, de la tromperie, du mensonge ou encore de l’infidélité, les spectateurs sont subjugués par une sensibilité hors norme. L’harmonie entre une danse douce et exigeante et une musique intense transforme le « Lac des Cygnes » en une réelle légende.

29 NOVEMBRE LE LAC DES CYGNES

Le 29 novembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève 16 NOVEMBRE CHRISTOPHE MAÉ

39


© ideapub 2.0 - Gland | Artiste: Manu Topic - «Stone Balance»

Maîtrise, connaissance et exigence

5, chemin de Paris - 1233 Bernex T. 022 850 91 20 - F. 022 850 91 29 info@pilletsa.ch - www.pilletsa.ch


AGENDA

MUSIQUE, OPÉRA, DANSE 3 DÉCEMBRE LA BELLE AU BOIS DORMANT

DÉCEMBRE LA BELLE AU BOIS DORMANT La Belle au bois dormant est un ballet en un prologue, trois actes et cinq tableaux représenté pour la première fois le 15 janvier 1890 au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, avec une chorégraphie de Marius Petipa et sur une musique de Piotr llitch Tchaikovski. Le 3 décembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

LA VERITÀ

8 DÉCEMBRE LA VERITÀ

Par les créateurs de la Fête de Vignerons et de Einstein on the Beach (Grand Théâtre Genève septembre 2019) : La Verità, de Daniele Finzi Pasca La Verità juxtapose l’acrobatie, le théâtre, la danse et la musique en s’inspirant à un gigantesque tulle peint par Salvador Dalì. Le 8 décembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

VITAA & SLIMANE VersuS, le titre de la première chanson issu d’un projet incroyable et évident. VersuS, les confessions musicales de Vitaa & Slimane, deux artistes que le destin a décidé de réunir le temps d’un album duo. VersuS Tour, une tournée à deux. Un spectacle musical unique mettant en scène les interprètes du tube « Je te le donne ». Le 9 décembre 2020 – Arena, Genève

DÉCEMBRE © Kwiatkowski-Christophe

CASSE-NOISETTE « Casse-Noisette » est la dernière et plus somptueuse œuvre du compositeur Peter I. Tchaïkovski. L’intrigue du ballet est basée sur la fantastique narration du romantique allemand E.T.A. Hoffmann intitulée «  Casse-Noisette et le Roi des Souris ». Tchaïkovski connaissait la version d’Alexandre Dumas, si appréciée en Russie, et décida d’en faire un ballet. Depuis, « Casse-Noisette » est devenu le classique de Noël par excellence.

12 DÉCEMBRE CASSE-NOISETTE

Le 12 décembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

BORN IN 90 LE CONCERT ÉVÉNEMENT

Vous regardiez le « Hit Machine » ou « Fan de » ? Vous rêvez de voir toutes les stars de vos années de collège en vrai ? C’est le moment ! BORN IN 90 sera le spectacle de toutes les démesures, avec les grandes stars de cette décennie, un ballet de 10 danseurs, des musiciens en live, un son d’anthologie, un méga show de lumières, d’images et d’effets spéciaux. Le 12 décembre 2020 – Arena, Genève

9 DÉCEMBRE VITAA & SLIMANE

12 DÉCEMBRE BORN IN 90

41


Les portes, c’est notre affaire

Route du Centre 32 CH-1774 Cousset TĂŠl. +41 26 665 91 91 Fax +41 26 665 91 90 info@individualdoors.ch www.individualdoors.ch


AGENDA

MUSIQUE, OPÉRA, DANSE 16 JANVIER KIDS UNITED

JANVIER 2021 KIDS UNITED

MARS 2021

De « On écrit sur les murs » à « Tout le bonheur du monde » en passant par « L’oiseau et l’enfant » ou encore « L’hymne de la vie »... Venez partager un moment inoubliable en famille avec les membres de Kids United Nouvelle Génération à travers un spectacle exceptionnel qui ravira les petits et les grands !

QUEEN EXTRAVAGANZA

NOUVELLE GÉNÉRATION

Le 16 janvier 2021 – Arena, Genève

JEAN-LOUIS AUBERT Un rendez-vous qui s’annonce extraordinaire : entre performances live et moments intimes, avec pour fil conducteur la poésie, la générosité et l’émotion. 17 JANVIER JEAN-LOUIS AUBERT

Le 17 janvier 2021 – Arena, Genève

FÉVRIER 2021 PIETRAGALLA

LA FEMME QUI DANSE

Marie-Claude Pietragalla fête ses 40 ans sur scène. De danseuse Etoile à chorégraphe de sa propre compagnie le Théâtre du Corps, cette artiste singulière a choisie de vivre la danse comme un art total. Le 18 février 2021 – Théâtre du Léman, Genève

21 MARS QUEEN EXTRAVAGANZA

Spectaculaire et visuellement incomparable, le concert fait revivre en direct l’expérience d’un des groupes de rock les plus connus de tous les temps. Il présente à chaque représentation plus de 20 classiques de Queen tirés des plus grands succès du groupe britannique tels que Bohemian Rhapsody, Another One Bites the Dust, Crazy Little Thing Called Love, Under Pressure, We Will Rock You We Are the Champions, A Kind of Magic, Somebody to Love et beaucoup d’autres ! Le 21 mars 2021 – Arena, Genève

SERGE LAMA « MES ADIEUX À LA SUISSE »

Serge Lama revient avec un tout nouveau tour de chant qui promet d’être des plus émouvants puisque l’artiste a annoncé qu’il s’agissait de sa dernière tournée. Le 28 mars 2021 – Théâtre du Léman, Genève

28 MARS SERGE LAMA

18 FÉVRIER PIETRAGALLA

43


Installation ● Modernisation ● Maintenance ● Dépannage 7j/7 ● 24h/24 de vos ascenseurs ●

REALIFT SA ● Route des Jeunes 47 ● CH-1227 Carouge (Genève) Tél. +41 22 301 07 02 ● Fax +41 22 301 07 03 ● info@realift.ch ● www.realift.ch


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE

3 OCTOBRE ANNE ROUMANOFF

29 OCTOBRE LE MONDE APPARTIENT À CEUX QUI LE FABRIQUENT

OCTOBRE ANNE ROUMANOFF Depuis 30 ans, la dame en rouge figure parmi les humoristes préférés des Français. Qu’elle se moque de nos travers ou qu’elle égratigne les politiques dans son fameux Radio bistro, le mot est juste, la formule claque, on rit mais on réfléchit aussi. Le 3 octobre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

OLIVIER DE BENOIST

9 OCTOBRE OLIVIER DE BENOIST

A chaque fois qu’Olivier de Benoist a un enfant, il fait un oneman-show. Comme il en a eu un quatrième, il revient avec un nouveau spectacle. Après avoir beaucoup parlé de sa belle-mère et de sa femme dans ses premiers spectacles, Olivier de Benoist a décidé de se fâcher avec les seuls membres de sa famille qui le supportaient encore : ses enfants. Le 9 octobre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

MIRACULOUS – LADYBUG

OCTOBRE LE MONDE APPARTIENT À CEUX QUI LE FABRIQUENT Une légende raconte que Dieu a créé le monde en 6 jours et qu’il s’est reposé le 7e afin de laisser les finitions aux Chinois. Entre acidité, franc-parler, engagement et impro, Bun Hay Mean va vous faire voyager... dans sa tête. Le 29 octobre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

NOVEMBRE ALBAN IVANOV

Après avoir joué l’Elément Perturbateur dans toute la France avec son premier spectacle comptant plus de 300 représentations à guichets fermés, Alban Ivanov revient dans un nouveau one man show, « Vedette ». Génie fainéant, pas très obéissant, mais tellement drôle et attachant... Le 13 novembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

Pour le plus grand bonheur de tous, les personnages du phénomène mondial Miraculous  : Ladybug et Chat Noir prennent vie dans un spectacle musical exceptionnel. Le 17 octobre 2020 – Arena, Genève

13 NOVEMBRE ALBAN IVANOV

17 OCTOBRE MIRACULOUS – LADYBUG

45


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE 4-5 DÉCEMBRE JARRY

DÉCEMBRE JARRY Mais qui est Jarry ? Un trublion au cœur tendre, aux cris stridents, à la larme facile et au courage à tout épreuve... mais pas que... Jarry nous accueille chez lui : il va parler de lui, de nous, sans tabou, à bâtons rompus... comme lors d’une soirée entre amis ! Les 4 et 5 décembre 2020 – Théâtre du Léman, Genève

GAD ELMALEH D’AILLEURS

L’humoriste le plus populaire de France fait un retour flamboyant en one-man-show avec son tout nouveau spectacle, « D’AILLEURS », mêlant stand-up et personnages ! 15 DÉCEMBRE GAD ELMALEH

Le 15 décembre 2020 – Arena, Genève

LE PLUS GRAND CABARET DU MONDE Pendant plus de vingt ans, « Le plus grand cabaret du monde » a enchanté toutes les générations du plus petit au plus grand. Les artistes du monde entier, magiciens, acrobates, clowns, voltigeurs, vous ont émerveillé à la télévision. Aujourd’hui ils traversent l’écran pour venir chez vous. Le 31 décembre 2020 – Arena, Genève

JANVIER 2021 JÉRÔME COMMANDEUR L’humouriste revient avec son nouveau spectacle « Tout en douceur » nominé pour les Molières 2018 dans la catégorie humour. Malgré quelques implants capillaires et une bonne gaine de maintien, en 5 ans l’homme n’a pas changé.

16 JANVIER JÉRÔME COMMANDEUR

Le 16 janvier 2021 – Théâtre du Léman, Genève

DISNEY SUR GLACE MICKEY INVITE SES MEILLEURS AMIS

Vivez vos plus beaux souvenirs et créez-en de nouveaux au prochain spectacle de Disney sur Glace, Mickey invite ses meilleurs amis. Partagez un moment unique avec Vaïana, Nemo, Toy Story, Rebelle, Raiponce, la Reine des Neiges et bien plus encore. Disney sur Glace, le spectacle familial incontournable de l’hiver !

22-24 JANVIER DISNEY SUR GLACE

Du 22 au 24 janvier 2021 – Arena, Genève

31 DÉCEMBRE LE PLUS GRAND CABARET DU MONDE

47


Le monde de l’anti-feu et de la sécurité s’ouvre à vous presque sans limites...

Un défi technique ? Nous avons la solution.

Route de la Gruyère 40 – CH-1634 La Roche Tél. +41 26 413 23 42 – www.menuiserie-risse.ch


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE 25 MARS KHEIRON

24 JANVIER ARTURO BRACHETTI

MARS 2021 JANVIER 2021 ARTURO BRACHETTI Ce nouveau spectacle surréaliste et acrobatique mêle magie, illusions, jeux de lumières et de lasers. Avec son talent inimitable, ce grand artiste italien donne vie à plus de 50 personnages sur scène. Brachetti vous ouvre les portes de sa maison et nous embarque dans ses rêves et ses fantaisies. Le 24 janvier 2021 – Théâtre du Léman, Genève

FÉVRIER 2021 CIRQUE PHÉNIX – GAÏA

6 FÉVRIER CIRQUE PHÉNIX – GAÏA

Adulée, élevée au rang de déesse, même à celui de mère de tous les Dieux, à travers la célèbre figure de Gaïa, la femme est à la fois la force créatrice et le principe nourricier. Elle est tour à tour héroïne, muse... modèle. Singulière voire mystérieuse, elle est aussi multiple et une source inépuisable d’inspiration. Avec Gaïa, la voici portée sur la piste par le Cirque Phénix, où elle est sublimée avec force et poésie.

KHEIRON « 60 MINUTES AVEC KHEIRON »

Kheiron est un touche à tout, rappeur, acteur, scénariste, réalisateur,... mais c’est en tant qu’humoriste qu’il est le plus proche de son public. Que ce soit sur scène ou ailleurs (Bref, les Gamins, Nous trois ou rien, et bientôt Mauvaises Herbes), Kheiron multiplie les prestations de haut-vol. Le 25 mars 2021 – Théâtre du Léman, Genève

AVRIL 2021 MESSMER Sommité dans l’art de la fascination, Messmer repousse à nouveau les limites du subconscient, en mettant cette fois à profit nos cinq sens. Quels sont leurs secrets, leurs pouvoirs insoupçonnés ? Peut-on les décupler, les altérer ? Et si nous avions un 6e sens qui sommeille en nous ? Le 10 avril 2021 – Théâtre du Léman, Genève

Le 6 février 2021 – Arena, Genève

10 AVRIL MESSMER

49


Des montres reflet de l’esprit Kerbedanz marque de son empreinte le monde de la haute horlogerie en proposant des séries limitées faisant rimer esthétique et technique comme Maximus doté du plus grand tourbillon du monde. Depuis 2011, année de sa création, puristes, collectionneurs et amateurs savent reconnaître son savoir-faire. Du design à l’habillage, toutes les étapes de fabrication sont exécutées dans leurs ateliers. La marque propose en parallèle la réalisation de pièces uniques entièrement personnalisées.

50


L’union des forces Messieurs Zorik et Kerbedanz sont chacun spécialistes de la haute horlogerie pour l’un, de la haute joaillerie pour l’autre. En 2011, ils décident de réunir leurs compétences et de créer une marque qui mettrait en valeur tout ce qu’il y a de plus beau et de plus technique en matière de montres. Kerbedanz voit le jour. Une équipe de 42 professionnels composée de designers, maîtres horlogers, émailleurs, sertisseurs... est engagée pour que chaque pièce soit intégralement façonnée de A à Z dans leurs ateliers. Leur philosophie est d’offrir à une clientèle exigeante des montres en petite série ayant toutes des spécificités qui les démarquent et plus encore de réaliser à la demande des pièces uniques, sur-mesure, reflet de l’esprit de celle ou celui qui la portera. Maximus, l’art horloger sous toutes ses facettes Par passion de la micromécanique, du beau, de l’unique, Kerbedanz voulait créer une montre qui soit un spectacle. Une montre différente de tout ce que l’on pouvait voir ailleurs. Des heures d’études et de réflexion menées par les professionnels de la société ont permis au modèle Maximus d’être dévoilé en 2017. Montre bracelet dotée du tourbillon le plus grand du monde, avec une cage de 27 mm de diamètre comprenant 73 composants pour un poids de 1.35g. Elle capte de suite l’attention des collectionneurs et des puristes du monde entier. Avec ce modèle extrêmement précis, Kerbedanz prouve sa maîtrise des arts complicationnels horlogers les plus aboutis. Ici, la cage effectue une rotation chaque six minutes et non pas en 60 secondes comme c’est le cas la plupart du temps. Pour ce bijou hors du commun, deux brevets ont été déposés, un premier pour le tourbillon et un second pour le mécanisme de remontage à roue crantée à actionner au dos de la pièce. La manufacture n’entend pas en rester là

mais au contraire faire évoluer Maximus tant au niveau technique qu’esthétique c’est ainsi que Maximus Royal, série de 14 pièces sur commande, paré de pierres précieuses serties invisibles, a été lancé début 2019. Une montre unique au monde Au-delà de toutes les créations, même si elles sont en série limitée, il est un moyen plus fort encore de se démarquer. En effet, faire faire sa montre, sa propre montre selon ses envies, ses attentes est le Saint-Graal pour les esthètes. Kerbedanz propose ce service exclusif en mettant à disposition de ses clients une équipe de designers et un symboliste maison. Ensemble, ils pensent la montre dans les moindres détails, de sa décoration aux mouvements spéciaux qui peuvent être voulus. La maison de son enfance, un décor sculpté d’oiseaux et de fleurs, les 5 éléments en mouvement, tout est possible. Les seules limites sont techniques mais elles deviennent un challenge à surmonter qui motive les équipes. Une solution est toujours trouvée. Preuve qu’un modèle unique n’a pas d’égal, un collectionneur averti qui a fait faire une montre sur-mesure la préfère aux 400 autres qu’il détient. Ce plaisir suprême n’intéresse pas que les hommes, en effet la clientèle de Kerbedanz atteint 40% de femmes.

Kerbedanz SA

Rue Pury 8 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 725 18 10 info@kerbedanz.com • www.kerbedanz.com

51


Elegance is an attitude Simon Baker


HydroConquest

53


Luminaires, parois et objets designs Egalement sur-mesure

Rue de l’Hôtel-de-Ville 11 – 1204 Genève


Personnalités RÉUNIS POUR UN CANTON FORT Travailler de front pour un canton dynamique et prospère, la parole est donnée aux élus. Personnalités et associations se battent ensemble pour relever les nombreux défis et objectifs du canton. Un engagement qui s’inscrit dans une volonté permanente de conserver un canton fort et un tissu économique riche et diversifié. Petit tour d’horizon des acteurs de ce quotidien qui dévoilent leurs nouvelles stratégies et axes de développement.


INTERVIEW

NATHALIE FONTANET

DF – Département des finances et des ressources humaines

Penser l’avenir du canton

Avec l’assainissement du budget comme priorité en 2020, Nathalie Fontanet souhaite laisser des finances équilibrées aux générations futures. Rencontre avec une conseillère d’Etat engagée sur tous les fronts de son département.

56


Elue depuis bientôt deux ans, pouvez-vous nous faire un bref bilan de votre expérience ? C’est une fonction tellement prenante que le temps passe trop vite. Pendant la première année de mon mandat, j’ai consacré beaucoup de temps à deux réformes importantes pour l’avenir de Genève. Premièrement, celle sur la fiscalité des entreprises (RFFA), essentielle pour le canton sur le plan économique. Deuxièmement, la réforme sur la recapitalisation de la caisse de pension de l’Etat de Genève (CPEG), qui était nécessaire et attendue depuis longtemps. Du point de vue de la méthode, ma courte expérience m’a montré que la bonne façon de travailler réside dans la concertation, le dialogue et un travail en amont de la présentation des projets. Informer, rencontrer les parties prenantes, communiquer les idées clés d’un projet aussi tôt que possible permet de favoriser une meilleure adhésion.

© Genève Tourisme / Jurate Daugelaite

Le canton de Genève est le canton le plus endetté de Suisse, quelles seraient selon vous les premières mesures d’urgence à prendre pour améliorer cette situation budgétaire ? Je crois qu’il est important de nuancer ce constat. Nous sommes effectivement le canton le plus endetté de Suisse, mais cela ne date pas d’hier. La dette s’est constituée dans les années 90, elle a ensuite passablement augmenté pour se situer aujourd’hui à un montant de l’ordre de 11 milliards de francs. C’est un chiffre conséquent, mais il est lié à l’histoire de notre canton. Il y a eu la crise de la BCGE, des fusions de caisses de pension, et tout dernièrement, la recapitalisation de la CPEG. Tous ces événements ont eu ou auront un effet sur la dette. Aujourd’hui, l’urgence est d’éviter que la dette ne s’alourdisse. Sur le long terme, quels sont les changements à opérer pour revenir à un équilibre ? Il y a différents niveaux de lecture de cet enjeu. Le premier, c’est d’essayer d’équilibrer les budgets et de faire en sorte de maîtriser l’augmentation des charges. Ensuite, il faut relever que la question de la dette est controversée. Pourquoi ? Car actuellement les taux d’intérêts sont extrêmement bas et la dette nous coûte donc moins cher aujourd’hui qu’il y a quelques années. Certains y voient l’opportunité d’augmenter sensiblement le recours à l’emprunt. Je ne suis pas partisane de la fuite en avant et je pars du principe qu’il faut être prudent. Si aujourd’hui les taux d’intérêt sont bas, ils finiront par remonter. De plus, toute dette doit être remboursée tôt au tard. Je considère que notre canton ne doit pas aggraver sa situation. 57


société car ce n’est pas parce que vous avez timbré et fait vos heures que vous avez été efficace et performant. Dans une logique de changement, nous avons déjà posé 5 principes fondateurs de cette nouvelle façon de travailler : la confiance, la collaboration, les résultats, l’autonomie et la responsabilité. Nous aussi avons créé la structure « qualité de vie au travail », dont la mission est de déployer dans différentes entités qui le souhaitent, un nouveau mode de fonctionnement managérial. Nous sommes une grande administration représentant plus de 200 métiers, donc les choses vont se faire petit à petit.

Nouveau hall de l’accueil de l’Hôtel des finances.

Quelle est votre analyse de la situation ? Différents constats s’imposent. Le premier est qu’à Genève, nous ne sommes pas face à une crise des recettes, mais des charges. En 20 ans, la population a augmenté de 24% tandis que le total des recettes fiscales a connu une croissance de 101%. Dans le même temps, les charges globales ont augmenté de 54%. Cette hausse s’explique par plusieurs facteurs, dont les charges sociales ou encore nos relations avec la Confédération et les communes. Le deuxième constat tient au fait que Genève est un canton ville et frontière, ce qui engendre des dépenses particulières auxquelles d’autres cantons n’ont pas à faire face. Le troisième point concerne directement nos administrations car à Genève, nous avons beaucoup de collaboratrices et de collaborateurs en comparaison avec d’autres cantons. Enfin, la composition politique du parlement et ses choix compliquent quelque peu la quête d’un équilibre budgétaire : d’un côté il vote pour des diminutions de revenus, et de l’autre pour des augmentations des prestations sociales. Cette situation rend le travail politique passionnant, mais la tâche plus ardue. Quelles seraient les solutions selon vous ? L’Etat doit faire des économies sur les charges en général. Une des solutions est de revoir la répartition des tâches et des compétences entre le canton et les communes. Aujourd’hui à Genève, 80% des charges reviennent au canton, contre 20% aux communes. Ce taux est largement supérieur à la moyenne suisse. De plus, le canton assume l’intégralité des charges dites dynamiques. Celles-ci sont liées au vieillissement de la population, au niveau de vie ou encore à l’inflation et sont donc en constante augmentation. Une autre piste consiste à examiner les différentes prestations fournies par l’Etat en s’interrogeant sur leur nécessité et leur efficience. A la tête des ressources humaines, vous souhaitiez introduire au début de votre mandat la notion de plaisir au travail, quelles ont été vos avancées dans ce domaine ? Modifier une politique des ressources humaines est quelque chose qui prend du temps et qui ne se décrète pas. Dans notre société actuelle, les mentalités ont changé et les gens souhaitent être plus autonomes, plus libres, trouver du sens dans ce qu’ils font. L’Etat, jusqu’à présent, avait une politique basée sur le contrôle. Il faut revoir ce modèle, le faire évoluer avec la 58

L’égalité homme-femme compte beaucoup pour vous, comment avez-vous fait progresser les mentalités sur ce sujet et quels sont vos combats aujourd’hui ? Je pense que j’ai eu beaucoup de chance car en 2019, grâce à l’actualité, mes combats sur cet enjeu ont eu un écho très fort dans la population. Cette cause n’est pas partisane et concerne absolument tout le monde. Les écarts salariaux ou encore la faible proportion de femmes dans les conseils d’administration et les sphères dirigeantes sont tout simplement inacceptables en 2020. J’ai toujours pensé que l’Etat de Genève, en tant qu’entité publique, devait montrer l’exemple. Il est important que nous arrivions à avoir une représentation équilibrée dans l’ensemble des entités qui dépendent du Conseil d’Etat. Nous avons donc présenté au parlement un projet de loi en ce sens. Par ailleurs, un autre projet de loi sur l’égalité et la lutte contre les violences et les discriminations liées au genre est actuellement en cours de finalisation. Enfin, j’ai rencontré des entreprises exemplaires sur ce sujet et j’aimerai développer des synergies pour étendre leur modèle de fonctionnement tant aux institutions publiques que dans le privé.


Chez nous, vous trouverez votre premier logement, et les suivants aussi !

◆ ◆ ◆ ◆ ◆ ◆

Estimation de votre bien Vente d’appartements et de maisons déjà construits Recherche de terrains Vente de bien sur plans Vente d’immeubles et d’objets de rendement Vente d’immobilier de luxe

Appartement

Maison

Terrain

Promotion

Immeuble

Prestige

Place des Philosophes 14 1205 Genève

info@firsthome.ch

022 850 90 90

www.firsthome.ch


Abdallah Chatila : Genève autrement

Interview vérité sans détour Abdallah Chatila, vous êtes devenu en l’espace de quelques années un entrepreneur, mécène et chef d’entreprise incontournable sur la Place, voire au-delà. Fort d’une vision novatrice et d’une énergie sans pareille, vous avez fondé le conglomérat m3 GROUPE, qui emploie aujourd’hui plus de 1000 collaboratrices et collaborateurs. Votre motivation et celle de vos équipes sont claires : œuvrer au rayonnement de Genève. Dites-nous en plus ?

60


Abdallah Chatila, président m3 GROUPE.

Siège m3 GROUPE.

Pour être solide et pérenne, toute activité humaine doit se nourrir d’une vision, d’un idéal auquel on aspire en tant qu’homme et chef d’entreprise. Aujourd’hui, mon travail c’est ma passion, et mon ambition est de contribuer à faire rayonner Genève, ville que je chéris depuis toujours. C’est sur ce credo que j’ai fondé m3 GROUPE. S’il est vrai qu’aujourd’hui m3 GROUPE a la taille et l’importance économique qu’on lui connaît, au commencement de cette aventure, début des années 2000, m3 était exclusivement actif dans le secteur de l’im-

mobilier. Pierre après pierre, année après année, la société s’est diversifiée avec audace en développant d’autres pôles d’activités et des expertises pointues dans des domaines aussi variés que l’hôtellerie, la restauration, l’événementiel, le financement et la santé. Fidèle à ses valeurs d’excellence, de confiance et d’engagement, m3 est aujourd’hui un acteur aussi incontournable qu’atypique par sa démarche dans le paysage genevois. Notre ambition est d’apporter une approche différente à tout ce que nous entreprenons, d’innover pour contribuer à dessiner la Genève de demain.

Siège m3 GROUPE.

61


m3 GROUPE connaît une croissance importante, tous secteurs confondus. Pouvez-vous partager votre actualité et vos projets phares ? m3 GROUPE connaît effectivement une croissance soutenue, résultat d’une stratégie de diversification et fruit de plusieurs acquisitions dans divers domaines. Notre actualité est riche. Nous avons récemment fait l’acquisition de GPA Guardian Protection SA, leader suisse de la surveillance et de la sécurité. Fondée en 1993 et spécialisée dans la protection, la surveillance, les interventions, le transport et les patrouilles, GPA Guardian Protection vient enrichir l’univers de m3 GROUPE, qui poursuit ainsi sa stratégie de développement multisecteurs. Autre actualité qui nous occupe, le développement soutenu de m3 RESTAURANTS. En l’espace de quelques années, nous avons fait l’acquisition de 19 restaurants, dont certaines institutions incontournables de la région telles que le Cheval Blanc à Vandœuvres, le Vallon à Florissant, et bientôt le Sesflo. Notre philosophie à cet égard est toujours la même : créer de la valeur tout en préservant l’ADN et l’esprit d’origine des établissements. Enfin, m3 HOSPITALITY n’est pas en reste avec l’ouverture en 2021 de deux hôtels à Genève, l’un au centreville (rue du Prince) et l’autre dans le nouveau quartier de l’Etoile. Arrêtons-nous un instant sur la restauration. D’où vous est né l’envie de diversifier vos activités dans ce secteur ? Le pôle restauration de m3 GROUPE représenté par la société m3 RESTAURANTS est née de l’envie de partager notre passion pour la gastronomie et de notre volonté d’investir dans le tissu socio-économique, culturel et durable de la ville de Genève. Préserver des institutions genevoises, créer des nouveaux lieux aux concepts innovants ou réinventer des établissements existants, m3 RESTAURANTS met un point d’honneur sur une cuisine généreuse, conviviale et accessible. Récemment encore, les restaurants The Hamburger Foundation, tant appréciés par les familles genevoises et les étudiants, ont rejoint l’univers de m3 RESTAURANTS. Garantir, contrôler et gérer toute la chaîne de valeur, du producteur à l’assiette, fait partie de notre ADN. m3 RESTAURANTS privilégie la proximité, la qualité et la saisonnalité. S’agissant des activités de m3 SANITRADE, vous avez répondu à la crise sanitaire en investissant massivement dans l’achat de matériel sanitaire pour Genève et la Suisse. Expliquez-nous cette implication soudaine ? Il s’agissait-là d’une action économique à but social, dans la mesure où il y avait un besoin urgent en matière sanitaire, en particulier pour les masques. Malgré les risques et l’incertitude qui régnait, je me suis engagé à soutenir les mesures de l’Etat là où je le pouvais. Du reste, face à la demande exponentielle et vu la complexité d’acheter ce type de matériel dans un pays étranger, m3 GROUPE via sa nouvelle entité m3 SANITRADE, a décidé de se lancer dans la production de masques ‘made in Switzerland’. L’infrastructure sera 62

Le Vallon à Florissant.

Le Cheval Blanc à Vandœuvres.

installée à Plan-les-Ouates, ce qui permettra d’améliorer l’empreinte écologique et de garantir notre autonomie. L’outil industriel, propriété de m3 GROUPE, s’étendra sur une surface de 2000 m2. Des lignes de production de masques 3 plis, FFP2 et FFP3 seront installées, de même que la fabrication de masques réutilisables de haute qualité. Du gel hydro alcoolique sera également produit sur place. m3 GROUPE espère ainsi pouvoir contribuer à soutenir les besoins croissants de la population en matériel de protection, tout en favorisant une économie de proximité. 50 emplois seront créés à terme. Dans le même esprit, l’usine de production de masques de Plaintel dans le pays de Saint-Brieuc (Bretagne) va bénéficier d’un plan de relance grâce à m3 GROUPE. Cette initiative est une réponse concrète à un enjeu sanitaire de grande ampleur et à la nécessité stratégique de relocaliser la production de masques en France. Via votre fondation SESAM, vous démontrez vos qualités de cœur en tant que mécène. D’où vous vient cette fibre philanthropique ? Cela fait dix ans que la Fondation SESAM existe et elle a déjà soutenu à hauteur de 15 millions de francs de nombreuses associations à Genève. Je pense par ailleurs que c’est dans les périodes de crise qu’il faut particulièrement savoir faire preuve de solidarité et de générosité. Ceux qui m’entourent connaissent mon déterminisme : « il faut


donner plus, il faut faire plus ». Raison pour laquelle je tiens à ce que chacune des entités du groupe reverse entre 1 à 2% de son chiffre d’affaires à la fondation SESAM, selon son secteur d’activité. A titre d’exemple, les dons en provenance de notre pôle Restauration sont dédiés aux associations Partage et Colis du Cœur. Ceux de nos futurs centres de sport et bien-être, à une association d’insertion de personnes à handicaps physiques. Ceux de nos hôtels, au Haut Commissariat pour les Réfugiés à destination des migrants. Ceux de la surveillance GPA, à la protection contre la violence. Ceux de notre pôle Nettoyage et entretien, aux femmes et hommes de ménage, sous forme de fonds de soutien. L’immobilier demeure l’un de vos domaines de prédilection, d’ailleurs à l’origine de m3 GROUPE. Présentez-nous ce pôle stratégique. Actif depuis 1950 sur le secteur de l’immobilier, m3 s’est depuis spécialisé avec succès. Au fil des années, nous avons développé des sociétés opérant dans tous les domaines de l’immobilier, qu’ils soient résidentiels ou commerciaux, en proposant des services de gérance, de courtage, de développement de projets, d’investissement, d’architecture et de relocation.

Importation de matériel sanitaire.

En tant qu’acteur immobilier actif sur Genève nous contribuons à dynamiser le canton par la construction de complexes immobiliers. Nous développons et pilotons actuellement deux projets phares : Stellar 32 (Plan-les-Ouates) et Esplanade 3 (Pont-Rouge) représentant au total plus de 60 000 m2 de surfaces commerciales (bureaux, shopping, restaurants, hôtels). Et nous avons parallèlement en cours de développement plus de 1500 logements.

Stellar 32 à Plan-les-Ouates.

m3 Hôtel & Résidence Ferney Genève Aéroport. Futur m3 Hôtel & Résidence Genève Cité.

m3 GROUPE

Place de Cornavin 3 • CH-1201 Genève Tél. +41 22 809 09 09 www.m-3.com

63


LACHRISTA

Les artisans de la matière Au cœur de la vieille ville, à l’emplacement de l’ancien emblématique magasin « La cadrerie » de la vitrerie Burgener, on trouve depuis un an, une boutique, LaChrisTa, qui fait la part belle au cristal de Bohème. Difficile de rester insensible aux magnifiques luminaires et autres décorations, pour nombre sur-mesure, que propose Yolanda Horak, la propriétaire. Pour aller plus loin dans sa démarche, elle s’est entourée d’artisans locaux de haut-vol afin d’offrir un éventail de propositions en matière de décoration et de répondre ainsi pleinement aux attentes d’une clientèle d’esthètes.

64


Une histoire synonyme d’amitié Amis dans la vie, Yolanda Horak et Jean-François Tourcier, de la maison Burgener, partagent la même passion pour le cristal, la décoration et les beaux objets. Quand il lui fait part de sa décision de se séparer de l’arcade qu’il a en vieille ville, elle saute sur l’occasion pour lui donner une nouvelle dimension et l’utiliser pour créer un lieu d’un genre nouveau où serait exposé d’une part, le travail d’artisans locaux au savoir-faire rompu et d’autre part des luminaires d’exception en cristal de Bohème de la maison Lasvit. Aussitôt des travaux sont engagés et l’on découvre aujourd’hui un show-room unique qui comble celles et ceux en quête de pièces uniques et/ou d’exception. Le cristal sublimé En matière de cristal, celui de Bohème fait référence par sa pureté et son indice élevé de réflexion lumineuse. La maison Lasvit, que représente LaChrisTa, marie avec subtilité la pureté de ce dernier à la puissance de la lumière, pour la concrétisation de réalisations uniques à couper le souffle. Elle travaille avec des designers de renommée internationale pour le compte de clients exclusifs issus notamment de l’industrie du luxe et du tourisme dans le monde entier. En Suisse, on peut contempler des œuvres au sein de nombreuses maisons comme Four Seasons à Genève ou Hyatt à Zurich. Au cœur du show-room, on s’émerveille devant la diversité des formes, des approches, de l’esthétisme de chaque réalisation que l’on préfère un luminaire à suspendre ou une paroi décorative richement travaillée. En feuilletant le catalogue de la marque, les envies de revisiter son intérieur vont grandissantes... Quand le choix est fait, LaChrisTa offre gracieusement l’installation à ses clients.

Un « pool » de talents Si LaChrisTa a fait du cristal de Bohème sa spécialité, pour Yolanda Horak, les choses devaient aller plus loin. Pour cette raison, elle a fait appel à des artisans locaux talentueux qui mettent en avant leur savoir-faire dans son show-room. Des peintures murales artistiques, un original et élégant coin-cuisine au design travaillé ou encore un bar mixant acier et verre y trouvent ainsi leur place. Pour toutes ces réalisations, deux points communs : être uniques et sur-mesure. Des produits personnalisés où chaque composante est conçue avec minutie et précision. Des réalisations uniques Que vous soyez architecte ou particulier, si vous avez l’idée d’un luminaire ou d’un objet en cristal, mais ne savez pas où aller pour faire réaliser cette pièce ne vous posez plus de questions et poussez la porte de chez LaChrisTa qui trouvera la solution. En effet, un autre de ses atouts est d’avoir l’opportunité de faire manufacturer, en alliant techniques ancestrales et technologies modernes, des objets uniques comme des plats, des vases, des miroirs... en faisant appel à des artistes qui travaillent la matière et savent donner vie aux exigences les plus sages comme les plus folles. Les clients de la maison ne s’y trompent pas. En effet, les passionnés de décoration comme les jeunes couples désireux d’une pièce d’exception en guise de liste de mariage font appel à cette boutique hors du commun.

Rue de l’Hôtel-de-Ville 11 • CH-1204 Genève Tél. +41 22 310 42 70 www.lachrista.ch

65


Une architecture vivante Fondé par Yaëlle Devaux-Baruh et David Bitton, deux passionnés, YDB architectes est un nouveau bureau qui place le domaine de l’architecture à un autre niveau. Ici, on aime bousculer les codes, proposer une architecture fonctionnelle et esthétique où les espaces gomment les frontières entre intérieur et extérieur et où la nature devient source d’inspiration. Réhabilitation, rénovation, création, architecture d’intérieur, design, ces deux experts ont su mettre en commun leurs compétences et expériences pour offrir à leurs clients des solutions sur mesure et ambitieuses. Portrait d’un atelier qui se démarque par sa vision et son parcours atypiques.

66


Une histoire qui dure depuis plus de 20 ans... Parfois une rencontre change une vie... Yaëlle DevauxBaruh et David Bitton se rencontrent sur les bancs de l’école d’architecture de Paris Val-de-Seine. Cette rencontre va être le point de départ d’une histoire qui dure depuis plus de 20 ans entre ces deux passionnés. Elle se poursuit par leur entrée en 1999, à la California Polytechnic State University, où ils obtiennent leurs diplômes d’Architecture, démarrent leurs carrières respectives dans des agences californiennes et participent à de nombreux projets de grande envergure. 2002, marque le retour en France de Yaëlle qui rejoint l’Institut d’Urbanisme de Paris où elle prépare un DEA d’urbanisme en parallèle de son diplôme d’Architecte DPLG. Elle intègre rapidement les plus grands cabinets d’urbanisme et d’architecture parisiens puis rejoint la Suisse en 2008 et l’équipe de grands bureaux où elle participera notamment à des projets de Jean Novel tel que Musée National du Qatar à Doha pendant 2,5 ans ou le projet CEVA à Genève. Dix ans plus tard, elle s’inscrit au tableau des mandataires professionnels des cantons de Genève, Vaud et Neuchâtel en tant qu’architecte indépendante. David Bitton, quant à lui poursuit son chemin avec de nombreuses collaborations aux Etats-Unis et revient à Paris pour obtenir son diplôme d’architecte D.P.L.G. En 2004, il fonde sa propre agence : DB Design et propose une vision qui lui ressemble et au sein de laquelle il réalise de nombreux projets d’architecture, de rénovation et d’aménagement paysager. Plus récemment, il a créé David Bitton design qui propose exclusivement des objets design en édition limitée de sa conception ou en partenariat avec des artistes. Forts de leurs diverses expériences et collaborations sur de nombreux projets, ils font le choix en 2020, d’associer leurs compétences afin de créer YDB Architectes basé à la fois à Genève et Paris. Plus qu’un parcours commun, c’est une vraie passion et une même philosophie qui animent ces deux experts !

ment leur inspiration dans l’architecture californienne qui se veut nouvelle et audacieuse. L’agence accorde une grande importance à la nature. Vraie source d’inspiration, ils intègrent la végétation à l’univers quotidien, créant ainsi des espaces de vie harmonieux et reposants empreints de paix et de sérénité. Très engagé dans ce domaine, David Bitton est membre du jury de la Fondation France Bois et Forêt pour le patrimoine français qui œuvre notamment à la restauration de la cathédrale NotreDame à Paris. Ils sont également intervenus sur le projet Eden de l’édition 2019 du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire. Ils aiment bousculer les codes, proposer quelque chose de nouveau et d’inédit et n’hésitent pas à gommer les frontières entre intérieur et extérieur pour créer de grands espaces. De l’objet au quartier... Réhabilitation, rénovation aussi bien pour le privé (appartements, villas...) que pour les espaces professionnels (bureaux, restaurants, hôtels, arcades...) ou encore création de bâtiments neufs de logements et de bureaux et architecture d’intérieur avec la conception de nouveaux concepts, YDB Architectes est sur tous les fronts. La complémentarité de ces deux architectes leur permet de répondre à toutes les demandes avec toujours le même objectif : la satisfaction de leurs clients. Actifs en Suisse romande, en France ou encore à l’étranger, ils interviennent à toutes les échelles, de la création d’objets design et unique en passant par l’univers végétal, l’architecture jusqu’à l’urbanisme de quartier pour proposer des projets clés en main : réalisation du projet de la conception à la réalisation avec la possibilité d’inclure tout l’aménagement intérieur (luminaires, mobilier sur mesure...). Ici, l’avantage est de n’avoir qu’un seul interlocuteur et la garantie d’un travail de qualité réalisé dans les règles de l’art.

Une vision de l’architecture différente La philosophie de ce bureau : Offrir une architecture vivante au service du client ! YDB Architectes, c’est deux personnalités complémentaires qui partagent une même vision. Elégance, simplicité et fonctionnalité sont des notions essentielles pour ces deux architectes qui les intègrent à chacun de leurs projets. Ils jouent avec le travail de la lumière qui a pour eux une importance capitale et qui rend chaque projet unique et puisent notam67


Coup de projecteur sur quelques projets ! Ozanam – Marseille – 2006-2007 Ce projet est une combinaison de plusieurs ensembles : un immeuble de bureaux d’environ 20 000 m2 divisibles et un second ensemble de logements (3 immeubles) d’environ 6500 m2 et 60 logements en tout. Cet en­ semble s’inscrit dans la rénovation urbaine du centreville de Marseille. Un soin particulier a été apporté aux choix des matériaux et au traitement des façades des 3 immeubles de logement afin de créer une dynamique visuelle qui en même temps fait écho à la nouvelle image du quartier. Les éléments de façade transcrivent les différentes typologies de logements présentes (appartements et lofts/maison de ville aux 2 derniers étages). Lesigny – Réhabilitation d’une villa – Lesigny – 2010 Une transformation d’une villa des années 70 et ses extérieurs, dans un style plus contemporain et fonctionnel. L’ensemble des espaces a été restructuré afin de définir des espaces indépendants en créant des ambiances où la lumière et la végétation ont une place importante. Une attention particulière a été apportée aux matériaux utilisés ainsi qu’au mobilier qui s’accorde totalement avec la restructuration. L’escalier central amène un élément architectural tandis que la salle de bains de la suite parentale a été repensée telle une cellule végétale. Fourcroy – Réhabilitation d’un appartement privé – Paris XVIIe – 2019 Un appartement privé trois pièces de 90 m2 basé à Paris XVIIe entièrement réhabilité. Ici, la problématique demeurait dans le manque de lumière, une répartition dépassée des pièces de vie... Pour répondre à celle-ci, David Bitton a imaginé un projet hors du commun avec une réhabilitation complète, la création d’une grande cuisine ouverte, l’installation d’une fausse verrière en miroir qui reflète une vraie verrière et qui est la trame de l’appartement ou encore l’installation d’un jeu de lumière avec un plafond lumineux retro éclairé qui permet de varier les ambiances et intensités lumineuses. Autre pièce maîtresse de ce lieu de vie, une fresque de street art signé Okuda représentant une étoile multicolore (emblème de cet artiste) sur tout un pan de mur du salon. Un projet unique, original et contemporain !

68


Milano – rénovation restaurant – Paris – 2014 Un projet de rénovation d’un restaurant de 250 m2 au cœur de Paris. En rapport avec son nom, pour ce projet, l’agence s’est inspirée de la ville de Milan, capitale du Design en apportant une touche moderne à cet espace tout en respectant la culture italienne, bien présente au sein de ce restaurant. Pour offrir un côté design, chic et bien-être, les espaces ont été repensé avec une décoration végétale, un jeu de lumière avec le plafond tendu rétroéclairé et les contrastes de couleurs avec le bois. H2O Pressing – Paris – 2011 – Prix 2012, Paris Shop and Design Création d’un nouveau concept de pressing H2O dans l’esprit d’un commerce de proximité totalement écologique et design aussi économique qu’un pressing classique. Un pressing qui ne ressemble pas à un pressing d’une surface de 100 m2 et 80 m2 qui place la nature au cœur du concept avec notamment un mur végétalisé et une fontaine d’eau. Ici, on retrouve des lignes et forment évoquant la goutte d’eau, des couleurs apaisantes telles que le blanc, le vert bambou ou encore le bois naturel. Tous les matériaux sélectionnés sont des matériaux recyclables et durables : devanture en Corian, comptoir d’accueil en bois, sols et murs en Caesar green céramique, éclairage de LEDs et un parquet en bois naturel traité à l’huile végétale. Un concept qui pousse le détail encore plus loin avec des cintres en carton recyclable et en bois naturel, l’emballage des vêtements en amidon de maïs et papier kraft ou encore des sacs en matière végétale renouvelable (fécule de pomme de terre,...). Garden Design – Lesigny – 2010 Relookage du jardin d’un pavillon. Le concept de ce celui-ci est de créer un jardin comme une maison à ciel ouvert où chaque pièce est dédiée à une activité propre à l’extérieur. L’objectif était d’assurer la transition entre ses « pièces » aux univers bien distincts, entièrement dédiées à la détente, par un jeu de murs et de cloisons végétales complété par des « points de passage » symbolisés par des pots monumentaux aux coloris affirmés.

YDB GENÈVE

Yaëlle Devaux-Baruh Rue Marignac 15 1206 Genève +41 78 908 59 42 ydbarchitectes@gmail.com

YDB PARIS

David Bitton Rue du Mont Thabor 40 75001 Paris +33 6 13 56 35 17 ydbarchitectes@gmail.com

69


AD CONCEPTS 2.1 SÀRL

L’esthétique et l’élégance comme carte de visite Audacieux dans son approche luxueuse de l’architecture, le bureau AD Concepts compte des dizaines de réalisations plus étonnantes les unes que les autres. Pour toutes, le même fil conducteur : un design racé qui marque la différence. Villas de rêve, chalets, résidences, appartements, fitness... ici ou ailleurs, le souci du détail et de l’excellence se retrouvent dans chaque projet.

70


Un métier comme une évidence Après un apprentissage de dessinateur en bâtiment, José Alcaide entre à l’Ecole d’Ingénieurs (cours du soir). Il démarre sa carrière en travaillant dans différents bureaux de la place où il découvre toutes les facettes de son métier. Il lui paraît comme une évidence qu’il est impossible de dissocier un projet sans l’association de l’architecture volumique extérieure et l’architecture d’intérieure. Ambitieux, il ouvre sa première société à 29 ans et se spécialise dans l’architecture d’intérieure ainsi que dans le monde du yachting. Il a le privilège de mener à bien des chantiers totalement uniques comme le concept de circuit de F1 à Riad comprenant un musée de l’automobile, une piste de dragster, un circuit de drift, mais également la réalisation de plusieurs chalets de luxe à Verbier et Nendaz. Aujourd’hui, les choses ont encore évolué puisque sont nées AD Concepts 2.1 et Marmax SA, structures grâce auxquelles José Alcaide et son équipe développent des projets immobiliers.

passionnant. Quid de l’ambiance souhaitée, des matériaux à utiliser, des couleurs à mettre en avant ? Toutes ces questions qui ont trouvé leurs réponses lors des échanges en amont permettent à AD Concepts de faire un pré-choix et d’éditer des planches de travail, pièce par pièce, pour proposer plusieurs options avec différentes ambiances que l’on parle de chambres, de pièces à vivre, de dressings, de salles de bains, de cuisines... Evidemment, tout est sur-mesure, chaque projet est nouveau et est réalisé dans les règles de l’art par des artisans, principalement locaux, professionnels et sérieux dont aime s’entourer José Alcaide. « La singularité de nos clients nous permet de développer, de créer et de réaliser l’ensemble du mobilier sur-mesure », conclut le fondateur.

Une équipe soudée et complémentaire José Alcaide met un point d’honneur à partager avec ses collaborateurs l’ensemble de l’élaboration des projets et détails. Son équipe multiculturelle compte 7 collaborateurs et déploie ses compétences dans les domaines de l’architecture, du design, du paysagisme, de l’urbanisme, de la conception d’image 3D, de la réalisation de mobilier, de l’agrandissement et de la rénovation et développement de projets immobiliers. Grâce à ses savoir-faire réunis, AD Concepts 2.1 travaille aussi bien en Suisse qu’à l’international, comme à Barcelone et Ibiza, pour des projets de réalisations de résidences d’exception. L’ingéniosité technique, l’esprit créatif et un sens profond de l’esthétisme sont les fils conducteurs de cette équipe soudée. Leur souci du détail, de la qualité de finition, du design sans compromis sont autant de facteurs qui fidélisent leurs clients. Des solutions globales AD Concepts 2.1 propose un service global en travaillant le concept architectural dans son intégralité de l’extérieur à l’intérieur pour les clients qui le souhaitent. Quel que soit le choix, la démarche reste la même. L’accompagnement et l’écoute viennent ensuite, les échanges et le partage, jusqu’aux propositions et présentations du projet. Quand des bases solides sont là, il peut alors travailler sur le design qui répondra à toutes les attentes et trouvera une place idéale sur le terrain qui l’accueillera. Pour les intérieurs, le travail est plus pointu et intimiste mais tout aussi intéressant et

Zoom sur 3 réalisations ANIÈRES A Anières, il nous a paru évident de développer un projet de style néo-classique sur cette unique et magnifique parcelle pied dans l’eau. La complexité du projet a été de créer d’importants volumes et surfaces tout en offrant la possibilité de compartimenter de façon subtile et architecturale, de grands volumes de vie en espaces plus intimistes et cosy. Un second élément important était de permettre une circulation fluide entre propriétaire, invités et personnel en intégrant des annexes de service et de loisirs, communicantes avec le bâtiment principal. Avec ses dépendances composées du pool house et du cottage, la villa permet une habitabilité surprenante et une ambiance plaisante été comme hiver, en offrant des espaces extérieurs, agréables et ludiques. 71


COLOGNY Le projet de Cologny est un projet très contemporain. La volonté de notre client était d’avoir des pièces spacieuses et volumineuses. Un seul et unique espace cuisine, salle à manger/salon, délimité de manière subtil et architectural, permet à la fois privacité et convivialité. Le cahier des charges très complet nous a offert la possibilité de travailler sur des concepts de spa, wellness, cave à vins, salle de cinéma et bien d’autres éléments alliant fonctionnalité et design. L’aménagement extérieur a été une composante centrale dans l’architecture du bâtiment avec un jardin zen constitué d’éléments apparents créés et dessinés en béton qui apportent une ambiance pure et minimaliste.

72


RUE DU NANT – APPARTEMENT Le défi principal dans ce projet a été d’intégrer un cahier des charges très dense dans cet attique en duplex situé au centre-ville. La résidence est entièrement domotisée et l’ensemble des commandes tactiles sont intégrées dans le mobilier. Cette particularité nous a conduit à dessiner et créer sur mesure l’ensemble du mobilier tel que : cheminée, cuisine, cave à vins, dressing, escalier, éclairage, pilier lumineux, lavabos, baignoires, bibliothèque, sauna, jacuzzi, cuisine extérieure etc... Nous avons collaboré avec différents créateurs de luminaires, Lasvit, Fabbian et Luce MS pour la création de l’ensemble de ces derniers et l’artiste brésilien Romero Britto pour la création de mobiliers. Le concept de privacité avec son accessibilité aux 10 boxes privés, pour les visiteurs, était un challenge à relever. En effet, un lecteur de plaque, situé à l’extérieur du bâtiment, identifie le véhicule et active une projection lumineuse au sol qui permet au visiteur d’être guidé à la place de parking prédéfini par le propriétaire.

AD Concepts 2.1 Sàrl

Route des Jeunes 12 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 817 11 33 www.adconcepts.ch • www.adconcepts21.ch www.marmax.ch

73


L’art du sur-mesure Fondée en 2013 et basée à Champel, C-Line Immobilier est une agence qui prône la proximité, l’écoute et la personnalisation. Reconnue pour son professionnalisme et sa volonté de satisfaire du mieux possible ses clients, Céline Omnès met ses compétences à leur service avec des prestations personnalisées dans tous les domaines de la transaction immobilière. Achat, vente, location,… plus qu’un métier c’est une véritable passion qui anime cette professionnelle expérimentée !

74


Le virus de l’immobilier Après un cursus universitaire américain qui débouche sur un Master en finance, Céline fait le choix de revenir à sa première passion : l’immobilier. C’est à Genève qu’elle y fait ses premiers pas et qu’elle apprend les différentes ficelles du métier avec l’objectif de monter un jour sa propre agence. Consciente que dans ce secteur très concurrentiel le client et ses besoins sont souvent peu considérés, elle imagine son agence plus intime et plus axée sur la relation humaine. Ainsi, après avoir fait ses preuves et acquit les connaissances nécessaires, elle fonde en 2013, à Champel, C-Line Immobilier. Une agence de proximité qui lui ressemble et qui offre des prestations personnalisées à chacun de ses clients avec toujours cette volonté d’être présente et à l’écoute de chacun en participant à leur projet de vie avec empathie et respect.

Faire confiance à C-Line Immobilier, c’est l’assurance d’être accompagné par des professionnels expérimentés tout au long de son projet immobilier ! Au plus proche de ses clients Parce que l’achat, la vente ou la location d’un bien immobilier est souvent la pierre angulaire de projets familiaux ou professionnels et qu’un client ne peut être considéré comme un simple numéro, les activités de l’agence C-Line Immobilier s’inscrivent dans une démarche de qualité où le client et ses besoins sont pris en considération. Toujours à l’écoute, réactive et consciencieuse, Céline place l’humain au cœur de ses priorités et a su, au fil des années, établir une relation de confiance avec l’ensemble de ses mandataires. Structure à taille humaine, cette agence joue le jeu de la proximité avec des conseils adaptés, une grande disponibilité et un sens de l’accueil optimal. Sa vision du présent et de l’avenir lui permet de proposer des solutions personnalisées et sur-mesure tout en restant proches de ses clients et de leurs envies. Un service clé en main De Genève à Lausanne, C-Line Immobilier propose un riche panel de services dans l’immobilier. Vente, location, relocation,... Céline est votre unique interlocutrice dans chaque étape de votre projet. Ici, pas de standard : toutes les prestations sont réalisées sur-mesure selon les besoins réels du client. Elle propose un service clé en main avec un suivi individuel à chaque étape de votre projet immobilier. Des attentes bien ciblées, des recherches rigoureuses, des partenariats avec des

professionnels dans les financements et les assurances, un réseau important, autant d’atouts qui permettent à C-Line Immobilier d’offrir à ses clients l’assurance d’un travail réalisé dans les règles de l’art et un gain de temps considérable. Pour aller plus loin dans cette philosophie de proposer une solution la plus complète possible, l’agence devrait prochainement proposer un service de décoration d’intérieur. Un moyen supplémentaire d’aider ses clients à se projeter dans leur futur bien et d’être à leurs côtés pour les aider dans les travaux envisagés.

C-Line Immobilier

Rue de l’Athénée 22 • CH-1206 Genève Tél. +41 22 545 27 50 info@c-lineimmobilier.com • www.c-lineimmobilier.com

75


INTERVIEW

THIERRY APOTHÉLOZ

DCS – Département de la cohésion sociale

« Améliorer la qualité de vie du plus grand nombre est mon fil rouge » Thierry Apothéloz est Conseiller d’Etat en charge de la cohésion sociale. Elu en 2018, la politique lui permet d’agir dans des domaines qui lui tiennent à cœur et où il peut faire avancer, entre autres, les dossiers sociaux. Mettre tout en œuvre pour le bien vivre ensemble résume autant ses actions que sa volonté. Bien Vivre l’a rencontré pour parler des projets en cours.

© Magali Girardin

© Peter Kittler

76


© FIFDH / Miguel Bueno

Merci de nous présenter en quelques mots, les fonctions de votre département. Le Département de la cohésion sociale (DCS) est chargé de la majeure partie des politiques sociales du canton. Il a notamment la responsabilité de l’ensemble des prestations sociales et allocations sous condition de ressources, c’est-à-dire octroyées en fonction de la situation du bénéficiaire. Le DCS est également en charge de la protection des adultes. Il mène en outre la politique cantonale d’intégration et supervise l’animation socioculturelle dans les quartiers, avec lesquels il développe des partenariats pour renforcer la participation citoyenne. Mon département pilote aussi la politique culturelle et sportive cantonale. Enfin, depuis janvier 2019, il est chargé des relations avec les communes, dont il est par ailleurs l’autorité de surveillance. Je me plais à relever que pour toutes ces missions, qui tendent à préserver notre vivre ensemble et améliorer la qualité de vie des habitantes et habitants, le DCS s’appuie sur un fort réseau de partenaires institutionnels, associatifs ou privés.

Concernant la culture, je souhaite vraiment positionner le canton comme une place forte de cette dernière. Le peuple a voté à 83% pour l’IN167. Cette initiative populaire propose d’instaurer dans la constitution genevoise les conditions d’une nouvelle gouvernance pour la culture, fondée sur une collaboration active entre les communes, les villes et le canton. Afin qu’il demeure un acteur crédible vis-à-vis des communes, il cofinance déjà la création artistique et certaines institutions culturelles comme le Grand Théâtre pour citer un exemple. Maintenant, il faut définir les contours de ce rôle de coordinateur car la culture est large et très vaste. Nous devons cibler nos priorités car nous ne pouvons malheureusement pas tout faire ni soutenir tout le monde, ni toutes les initiatives. Un autre élément qui m’importe est la question de l’accès : il est important que la culture soit accessible au plus grand nombre. Peut-être faut-il aussi la repenser en se demandant si c’est nous qui devons aller à elle ou au contraire si c’est elle qui doit venir à nous.

Dans vos domaines d’action, quels sont les gros dossiers en cours ? Je vais démarrer avec le sport et la nouvelle patinoire. C’est un projet essentiel pour le canton, et si l’horizon de la fin du chantier est à 7-8 ans, ce projet est déjà pleinement actuel pour moi, puisque j’y consacre une grande partie de mon temps. C’est un projet de grande importance, et de longue haleine aussi, puisqu’il nous faut réfléchir à l’aménagement du territoire d’une part et d’autre part à la meilleure manière d’exploiter la future patinoire et de la faire vivre. L’une des questions est de savoir si l’on souhaite que le projet qui prendra place sur le site du Trèfle Blanc reste 100% public ou qu’un partenaire privé entre dans le jeu. Ce point reste à ce stade ouvert. Ce qui est certain en revanche, c’est que la future patinoire n’aura d’usage que le sport et ne sera pas convertie, par exemple, en salle de concert. 77


Pour ce qui est des actions sociales, la refonte de l’aide sociale à Genève est d’actualité. Il nous faut revoir les fondamentaux, réfléchir aux bénéficiaires de l’Hospice Général et à l’insertion ainsi que son accompagnement. La dernière révision a eu lieu en 2012, elle est aujourd’hui souvent obsolète c’est pourquoi la réflexion se fait avec les partenaires comme les communes. Autre souci à résoudre, le surendettement qui touche de plus en plus de personnes puisque 47% des bénéficiaires des Hospices sont touchés. Une étude prouve qu’il est majoritairement dû aux dépenses faites pour le logement, les impôts et l’assurance maladie. Une future loi le concernant va être proposée. Pour finir, je parlerai des communes. Je souhaite que leur gouvernance soit revue, afin de gagner en lisibilité mais aussi pour respecter la Constitution. Aujourd’hui, il y en a 22 dans le canton qui comptent moins de 3000 habitants et qui sont gérées par un maire et deux adjoints. Toutes celles qui ont plus de 3000 habitants sont gouvernées par un conseil administratif. Il faut à terme que toutes soient ainsi. Cela permet d’éviter qu’une seule personne prenne les décisions. Cette modification constitutionnelle passera par un vote populaire et j’ai bon espoir qu’il soit validé car tout le monde s’accorde pour dire que cette future loi est juste et ramène à ce qu’est la Suisse en matière de politique, c’est-à-dire attachée à la concordance et au consensus. Pouvez-vous nous donner des exemples de manifestations culturelles qui sont marquantes à vos yeux ? De plus en plus, l’art contemporain s’installe dans les quartiers genevois et je trouve ceci très intéressant. Voyons par exemple les aménagements culturels d’Art&Tram qui s’étendent jusqu’à Bernex. Dans un autre ordre d’idée, l’art contemporain a trouvé sa place sous une forme différente, dans la nouvelle gare des Eaux-Vives et prochainement dans les quatre autres nouvelles gares genevoises du Léman Express. Ce projet, baptisé MIRE, consiste à diffuser sur des écrans des œuvres vidéographiques réalisées par des artistes contemporains, suisses et étrangers. C’est aussi ludique

78

qu’intéressant et, surtout, cela interpelle, dans le flux du quotidien et des mouvements de passagers. Vous attendez quoi de votre engagement en politique ? Je suis à la base travailleur social qui a à cœur d’aider les jeunes et les familles. En entrant en politique et en devenant Conseiller d’Etat, l’opportunité m’est donnée d’aller encore plus loin dans ma démarche et d’agir à une plus grande échelle, au cœur même des difficultés que rencontrent encore trop de personnes. Améliorer la qualité de vie du plus grand nombre est mon fil rouge. J’assume une fonction passionnante dans laquelle je peux mener de front des dossiers très importants comme des petits projets qui sont porteurs. Votre idéal de vivre ensemble à Genève serait lequel ? Idéalement, j’aimerais que chacun trouve sa place, que les individus pensent plus collectif et que la solidarité augmente. C’est difficile et malheureusement de nombreux signaux clignotent dans le rouge et posent le risque d’un repli sur soi. A Genève, le vivre ensemble est fragile, il faut donc y veiller et ce, dans de nombreux domaines. Si l’on parle des personnes âgées, par exemple, trop sont isolées et il y a un réel effort à faire de ce côté. Pour moi, leur sort tient d’une situation d’urgence et je souhaite vraiment trouver des solutions avec les communes ou encore les associations pour endiguer cette solitude de plus en plus courante.


BERIC

Réaliser le futur. Restaurer le passé. Reconnu pour ses compétences dans la gestion de projets de construction et de rénovation complexes, Beric assoit sa réputation dans le pilotage global de chantiers d’envergure, à l’image de la construction du nouveau bâtiment de la Maternité ou de la rénovation du Grand Théâtre de Genève.

HUG Maternité.

80


Transformation du siège européen Procter & Gamble – Genève. © Rainer Solhbank

Un système de valeur Interface directe du Maître de l’Ouvrage, le groupe s’appuie sur la pluralité de ses services et son solide réseau de mandataires et partenaires professionnels pour instaurer une collaboration étroite et efficace. Par son approche systémique, Beric est reconnu expert dans l’art d’accompagner les idées, d’identifier les enjeux et les voies d’optimisation d’un projet en assimilant les exigences pragmatiques de la réalisation. Cette démarche met en évidence les problématiques clés de chaque facette du projet ; elle permet de déterminer les méthodologies constructives les plus appropriées et de mettre en place un programme d’exécution performant. « Un regard constant est porté sur les possibilités d’optimisation économiques et la recherche de solutions constructives durables, dans le respect du concept architectural. » – Y. Voirol Innover et optimiser Plus que jamais, les entreprises sont confrontées à l’émergence de nouvelles habitudes de travail, résolument plus flexibles et multi-supports. Au cours des années, Beric a développé une réelle expertise dans la conception et la réalisation d’environnements spécifiques et évolutifs. En témoigne la transformation du siège européen de la multinationale Procter & Gamble. Ici, l’idée maîtresse est celle de redéfinir les besoins de surfaces en mettant en place un aménagement optimisé entre travailleurs permanents et nomades, capable de satisfaire aux diverses nécessités quotidiennes du collaborateur. Le projet vise aussi à revoir l’utilisation des surfaces, afin d’assurer un meilleur rapport entre les espaces fixes et des environnements créatifs et récréatifs, devenus vrais lieux de rencontres personnelles et virtuelles. Le concept architectural propose une distribution des bureaux flexibles en périphérie et la création d’îlots centraux pour tous les services. Ces îlots prennent la forme d’espaces autonomes aux affectations variées :

un WorkCafe pour les collaborations informelles, un atelier pour les séances de travail créatives ou encore des salles de réunions connectées. Grâce à l’agrandissement considérable de la surface des baies vitrées, s’installe un dialogue entre les différents espaces intérieurs et extérieurs. Le télétravail étant devenu possible au bureau, comme à la maison. 81


Rénovation partielle du Grand Théâtre.

Restaurer et valoriser Capitalisant sur son expérience dans la rénovation d’ouvrages de premier ordre, Beric s’est récemment illustré dans le pilotage des travaux du Grand Théâtre. L’objectif du programme est triple : patrimonial, fonctionnel et sécuritaire. Il revêt sa complexité dans la diversité des opérations qu’il nécessite : restauration d’éléments historiques, remise aux normes des installations techniques et, création de nouvelles surfaces administratives.

Les Prés de Belle-Cour, immeuble de logements HPE. © Luca Fascini

Les nouvelles extensions introduisent un langage contemporain qui dialogue respectueusement avec les éléments historiques ainsi restaurés. Face à l’ampleur du site et ses nombreuses spécificités, le chantier est subdivisé en 9 secteurs d’intervention distincts. Le calendrier d’exécution est organisé par phase pour une coordination optimale et une réintroduction partielle des activités d’exploitation du Grand Théâtre. Après 3 années intenses passées à l’ouvrage, le bâtiment offre aujourd’hui un visage magnifié. Réunir et pérenniser Valorisant un partenariat responsable et intègre, Beric met en œuvre tout son savoir-faire pour construire des lieux de vie en accord avec son temps. Comme l’affirme la réalisation « les Prés de Belle-Cour », qui remporte en 2019 le 3e prix Bilan de l’Immobilier, catégorie « résidentiel ». Le concept architectural développé par DVK architectes présente une façade hybride qui abrite, sur trois niveaux, dix-huit appartements de 3 à 5 pièces. Le matériau emblématique du projet est celui de son enveloppe : un habillage constitué de lames en frêne thermo chauffé, ajouré de grandes-baies vitrées qui ouvrent pleinement les appartements sur leur environnement boisé et assure une pleine intégration dans le site. Chacune des unités d’habitation dispose d’une généreuse loggia équipée de volets coulissants pliants dans la même veine que l’enveloppe extérieure. L’ensemble offre une façade unifiée et évolutive pouvant s’animer selon l’usage des habitants. Ce vocabulaire inattendu assure un réel dialogue avec les spécificités de la nature et du bâti environnant. A la faveur de ses options constructives et équipements techniques, la réalisation bénéficie de la labellisation haute performance énergétique. La répartition entre loyers contrôlés et loyers libres assure une mixité sociale à l’ensemble, affirmant la volonté de s’inscrire dans une logique de responsabilité écologique et sociale. « Plus que construire, nous réalisons » – C. Moscaritolo

82


Un groupe intégré et structuré Créée en 1964 sous la forme d’un groupement de bureaux d’architectes et d’ingénieurs spécialisés dans la rationalisation de la construction, Beric a depuis élargi le cercle de ses interventions. On compte à son actif un large spectre de réalisations : architecture fonctionnelle, habitat collectif ou individuel, édifices publics et demeures d’exception. Ces exécutions variées ont en commun une quête constante de la qualité et de la satisfaction de ses clients. A la fois généraliste et spécialiste, Beric propose une offre de services personnalisés à travers un large éventail de prestations, permettant un accompagnement sur-mesure à l’aube de chaque nouveau projet. Conjointement à ses activités de concepteur et constructeur, Beric propose des prestations dans les domaines du développement et conseil immobilier ainsi que de l’entreprise générale. Il est alors l’unique interlocuteur du Maître de l’Ouvrage qui bénéficie de toutes les compétences et synergies du groupe. Beric continue à accompagner ses clients en tant que partenaire privilégié à chaque étape de leurs réalisations immobilières. « Nous aimons construire. Pour Vous. » – D. Perzoff

Une équipe complémentaire et interdisciplinaire A l’image de la complémentarité de ses 3 associés, le groupe rassemble une trentaine de collaborateurs aux profils et expertises diversifiés. Une équipe fédérée autour d’une même philosophie d’entreprise : tout mettre en œuvre pour offrir leurs compétences et honorer leurs engagements dans le respect de la qualité, des délais, des budgets et de l’environnement. La dimension humaine est érigée en valeur fondamentale, aussi bien auprès de sa clientèle que de ses collaborateurs et partenaires. Dans les faits, cela donne naissance à une équipe transdisciplinaire où chaque personne s’exprime dans son domaine d’excellence, aussi bien dans les phases de conception, de planification que de réalisation. En tant qu’ambassadeurs, ces femmes et hommes de terrain jouissent d’une pleine confiance dans l’accomplissement de leurs missions. L’évolution rapide des savoirs, des méthodes et des techniques exige que, tout en travaillant, chacun se perfectionne. Intégré dans l’écosystème romand et impliqué dans son rôle social, Beric propose un programme de formation continue qui se veut un vecteur essentiel de la transmission de savoir-faire de pointe dans un environnement en constante évolution.

David Perzoff : conception, planification et acquisitions; Claudio Moscaritolo : développement, conseil et opérations ; Yves Voirol : exécution, contrôle qualité et sécurité.

BERIC SA

Rue des Voisins 17 • CH-1205 Genève Tél. +41 22 827 18 28 info@beric.ch • www.beric.ch

83


LISTA OFFICE LO

Penser les espaces de travail du futur Lista Office LO est le leader suisse des aménagements de bureau. Cette entreprise envisage le lieu de travail comme un lieu de vie à part entière. Elle met tous ses savoir-faire en œuvre pour répondre au mieux aux mutations du monde du travail contemporain en apportant des solutions innovantes. L’agence de Genève nous a ouvert ses portes.

84


Une disponibilité dans toute la Suisse Grâce à un réseau de 11 agences réparties sur l’ensemble du pays Lista Office répond aux besoins de toutes les entreprises désireuses de changement et qui aiment leurs équipes. Fabricant, avec sa propre marque Lista Office LO et distributeur privilégié de plus de 100 partenaires design et mobilier prestigieux, Lista Office peut répondre à toutes les demandes et proposer des projets d’aménagement sur-mesure. La spécialité de Lista Office ? Les meubles en acier. Avec deux usines en Suisse tous les produits sont fabriqués localement et chacune de ses agences, présentes dans toutes les

Emmanuel Perrey.

grandes villes du pays, dispose de sa propre logistique avec des dépôts, des camions et aussi des monteurs, ce qui permet un service client global et rapide. « I LOVE MONDAY » L’aménagement de bureau a beaucoup évolué en réponse à une nouvelle vision du travail. Le bureau n’est plus simplement un local où l’on travaille, mais un lieu où l’on mélange le domaine de l’habitat avec le mobilier de bureau pour créer une ambiance agréable. Le choix du mobilier et la disposition des espaces sont primordiaux. La philosophie et l’objectif de Lista Office avec son slogan « I LOVE MONDAY » sont de donner envie aux collaborateurs d’une entreprise de venir travailler avec bonheur le lundi matin car tout a été pensé pour qu’ils puissent exercer leur profession dans les meilleures conditions et dans un cadre engageant au dynamisme. 85


L’aménagement multizones Un certain nombre de paramètres entre en ligne de compte lorsque l’on aménage ses locaux, comme le niveau de confidentialité, de communication, de circulation, de mobilité ou encore de concentration. Lista Office applique le concept multizones qui permet de penser les bureaux autrement pour favoriser le bien-être et l’efficience des collaborateurs. Ces zones sont délimitées par divers éléments de mobilier ou des cloisons prenant en considération tous les besoins inhérents à une entreprise actuelle. De la salle de conférence formelle à la cafétéria en passant par les postes de travail nomades ou sédentaires, la salle de repos, les zones d’échanges informels et les espaces lounge, tout est réalisable. L’acoustique, clé de la réussite Cette question est de plus en plus en fréquente avec le développement notamment des open space. Le bruit est une grande source de gêne lorsque l’on a besoin de se concentrer. Grâce à son partenariat avec la marque Framery, Lista Office vous propose la gamme de mobilier acoustique la plus performante du marché allant de la simple cabine téléphonique, dans laquelle l’on s’isole pour discuter sans déranger les autres collaborateurs, aux mini salles de réunion pour deux ou quatre personnes pour des séances plus informelles. En ce qui concerne l’isolation acoustique des, cloisons, Lista Office travaille en collaboration avec sa société sœur Inter Cloison spécialisée dans ce domaine et proposant des solutions réellement innovantes et variées.


Envie de changer d’ambiance ? Lista Office Genève vous accueille dans son showroom de 1000 m2 multi marques (avec plus de 100 partenaires). Situé au cœur de la ville cet espace spacieux et lumineux est un lieu de rencontre où une équipe de professionnels est à l’écoute de ses clients pour réaliser tous leurs projets. Véritables conseillers, ils accompagnent pas à pas les entreprises souhaitant un aménagement sur le concept multizones. L’étape 1 consiste à comprendre les raisons profondes du besoin de changement. Expliquer quels sont les objectifs de celui-ci, définir les choix stratégiques de l'entreprise et faire un état des lieux sur les fonctionnements et l'organisation de l'entreprise. L’étape 2 est celle de la conceptualisation de l’aménagement avec la définition et la typologie des espaces, la communication et la validation des solutions. L’étape 3 correspond à la réalisation du projet qui peut être entièrement conduite par Lista Office ou en collaboration avec des architectes. La ligne Lista Office LO pour des rangements astucieux La LO next est une étagère avec espaces de rangement, entièrement modulable, elle remplace facilement une cloison, elle délimite les différentes zones tout en favorisant la communication et la circulation dans les bureaux. Les manières de travailler changent et les produits Lista Office s’adaptent. Les collaborateurs sont de plus en plus nomades et n’ont plus besoin d’un bureau attribué, Lista Office propose une nouvelle façon de ranger. Econome en place et sécurisé le LO Locker répond parfaitement aux nouvelles exigences du monde du travail, avec son système de casiers fermés très design, ce meuble est adaptable et offre des espaces de rangement personnels très pratiques pour les collaborateurs.

Des meubles de bureau écologiques Lista Office est aussi une entreprise engagée pour l‘environnement. L’acier, matériaux de prédilection pour la marque Lista Office LO est 100% recyclable. Tous les meubles sont thermolaqués à la poudre d'Epoxy qui est un traitement 100% recyclable. La trace carbone de la société en termes de transports est très faible puisque Lista Office et sa production est située 400 km de Genève. L’entreprise a été la première usine de ce secteur à obtenir les certificats 14001, elle a aussi été la première à installer des panneaux solaires sur les toits de ses usines. Aujourd'hui pratiquement tous ses produits sont certifiés « Cradle to Cradle », label écologique qui signifie que le produit final est recyclable à 100%. Lista Office s’engage et vise l’objectif du 100% recyclable pour tous ses produits.

Lista Office Vente SA

LO Genève Rue de la Coulouvrenière 44 • Case postale 5751 CH-1204 Genève Tél. +41 22 807 12 70 lo.geneve@lista-office.com • www.lista-office.com

87


MAGMA VISION D’ESPACE & DESIGN

Réinventer et performer l’espace Ruth Falise-Grauer, fondatrice et directrice de MAGMA VISION D’ESPACE & DESIGN a fait du monde du design son quotidien. Passionnée, polyglotte, voyageuse dans l’âme, ses collaborations avec de grands cabinets lui ont offert l’opportunité d’exprimer ses talents et de faire d’un espace de vie ou de travail, un lieu unique où tout est pensé pour le valoriser. Aujourd’hui à Genève, d’un petit stand sur une manifestation à la refonte complète d’une enseigne emblématique de la ville, elle continue avec la même passion à analyser, inventer, créer et au final « révolutionner » positivement chaque projet qui lui est confié.

88


L’expérience du terrain pour comprendre ce que l’on aime Née en Israël, au cœur d’un « melting pot » culturelle devenu aujourd’hui la « start up nation », de parents tchèques, parlant allemand, dans un environnement qui privilège la rigueur, Ruth Falise-Grauer intègre l’Ecole de Design HIT à Tel-Aviv, étant passionnée par cet univers. Elle y mène de front des études et un emploi au sein d’un bureau spécialisé en design de produits. Cette double expérience lui ouvre les yeux sur ce qu’elle aime, ainsi elle focalise toute son attention sur la création d’espace intérieur, dans leur ensemble, ce qui lui permet de coupler design et architecture. Diplômée, elle ouvre rapidement sa propre société, Magma Design. Quelques temps plus tard, on lui propose une bourse d’études en Allemagne, à Munich, qu’elle accepte puisque cette dernière répond à son souhait d’élargir ses connaissances architecturales. Outre-Rhin, elle suit les cours à la faculté d’architecture de la TU de Munich qui lui donne l’occasion d’évoluer, entre autres, dans le domaine de la conception de volumes architecturaux. Rapidement, elle se voit offrir un emploi pour lequel elle met toutes ses compétences au service de la maison Escada avec l’ouverture d’un flagship à Stockholm. A partir de là, d’autres expériences s’enchaînent, toutes plus enrichissantes les unes que les autres, comme celle du grand-magasin « Ludwig Beck » ou celle avec Audi, dans le cadre du bureau S+P.de, leader européen dans l’architecture des marques, qui lui confie la création des stands pour les grands rendez-vous mondiaux de l’automobile. En 1997, en famille, elle s’installe à Genève et coopère avec des particuliers pour des projets d’architecture d’intérieur. En 2002, elle relance officiellement Magma Design à Genève. Les missions d’un designer Ruth Falise-Grauer ne se cantonne pas à des chantiers d’envergure, du moment qu’elle peut aider à la valorisation d’un espace. En s’entourant d’une équipe de professionnels, elle apporte son savoir-faire et de la pertinence qui marque la différence. De discussions en expertises de terrain, elle façonne et affine la demande pour maximiser l’utilisation de l’espace puis elle crée en 3D l’identité architecturale propre au client et au lieu. Pour un intérieur privé, elle est à l’écoute des attentes de ses clients et des tendances qu’ils souhaitent peutêtre suivre, à contrario pour les professionnels, tout son art consiste à apporter de la nouveauté mais une nouveauté qui devra rester intemporel pour ne pas être « has been » quelques mois plus tard. En d’autres termes, son travail l’oblige à performer l’espace et le maximiser sous toutes ses coutures. 89


Cas de figure Si les réalisations de Magma Design sont nombreuses, arrêtons-nous sur la dernière en date, la nouvelle boutique Aeschbach, ouverte à Genève en mai dernier. Pour avoir déjà apporté une « révolution » dans les boutiques de l’enseigne par le passé, et en particulier en 2016 à Lausanne, la société a de nouveau fait appel à Magma Design, en mars 2019, pour son projet genevois, un projet d’autant plus important que c’est ici qu’a été fondée la marque en 1904. Ainsi, en déménageant de la rue du Rhône à la rue du Marché, dans un nouvel espace de 950 m2, la Maison Aeschbach a souhaité mettre en avant son évolution à travers ce nouveau flagship. Le travail a débuté avec un premier debrief puis la soumission des plans bruts ou l’espace à conquérir selon un timing à respecter ! De là, a démarré la réflexion autour du souhait majeur de la société : insérer au cœur du magasin un grand toboggan en plus d’un escalier et d’un ascenseur reliant les 2 étages. Notre designer a ensuite analysé les besoins purs comme les assortiments de produits à valoriser, les quantités de chacun d’eux et les techniques de présentation de la maison Aeschbach qui lui a fait confiance dans ses choix qu’il s’agisse de la création du lay-out optimal du flux de clients à travers les différentes catégories de produits ou leur mise en avant. Il a ensuite été possible de passer aux étapes suivantes celles de la création du mobilier et du choix couleurs, des plafonds, des sols... en résumé, la recherche, dans les moindres détails, de tout ce qui contribue à la création de l’identité de la marque dans l’espace. Là encore, tout restait à inventer. Plusieurs propositions ont été soumises au client pour qu’il fasse un choix judicieux et porteur. L’ampleur du travail était colossale, les solutions adaptées à trouver étant très nombreuses. Au fil de ce projet d’importance, pour s’assurer que l’exécution des travaux étaient menée dans la stricte volonté du concept retenu, Ruth Falise-Grauer considère comme primordial d’avoir été présente régulièrement sur le chantier.

90


Dans le délai imparti, Magma Design est passé d’un espace entièrement vide à une nouvelle boutique élégante, attrayante, harmonieuse qui peut déjà comptabiliser en quelques semaines, les plus-values d’un tel remaniement. Faire appel à une designer de talent réunissant des compétences en matière d’architecture, de design et de techniques d’exécution montre ici combien la démarche est importante et fait toute la différence entre quelque chose de bien et un résultat parfait !

Magma Vision d’Espace & Design Chemin de la Cressonnière 3 CH-1294 Genthod Tél. +41 22 774 00 46 info@magma-design.ch www.magma-design.ch

91


INTERVIEW

SERGE DAL BUSCO

DI – Département des infrastructures

« La mobilité aujourd’hui n’est ni de droite, ni de gauche, elle est simplement une question de bon sens et d’intérêt général » Conseiller d’Etat en charge du département des infrastructures et vice-président du Conseil d’Etat, Serge Dal Busco doit faire face à de nombreux défis liés à la mobilité et aux infrastructures du canton et du grand Genève. Pour Bien Vivre, il revient sur les derniers projets en cours et les prochains objectifs à venir.

92


Après quelques mois d’existence, quel constat faitesvous au sujet du Léman Express ? Le Léman Express a connu des débuts compliqués : grève de longue durée en France puis défauts de jeunesse avec de multiples causes, tant au niveau du matériel qu’à celui des habitudes et des processus. Mais la réactivité des différents partenaires a permis de trouver rapidement des solutions pragmatiques. Il ne faut pas oublier que mettre en place un réseau transfrontalier de cette ampleur est une première européenne. A titre de comparaison, la mise en service du M2 à Lausanne a généré des dysfonctionnements pendant près d’une année. Même s’il est encore un peu tôt pour tirer un bilan chiffré, les premières indications sont bonnes et montrent que l’enthousiasme des usagers n’a pas été freiné. Dès ses débuts, ce nouveau réseau ferroviaire a enregistré une forte fréquentation et confirmé son double rôle de RER et de métro urbain. Outre désengorger l’hyper-centre de notre canton et réduire notre empreinte écologique, il va pouvoir modifier en profondeur nos habitudes de déplacement et permettre à Genève de devenir enfin une métropole ferroviaire.

Le vélo est de plus en plus utilisé. Quelles sont les prochaines nouveautés en la matière à Genève ? L’augmentation du nombre de cyclistes, ainsi que celle de différents types de modes de transports actifs (vélos électrique, trottinettes, vélocargos etc.) nécessite de repenser les aménagements cyclables. Il faut améliorer à la fois leur qualité et leur continuité. Notre récent plan d’action sur la mobilité douce fixe une large série d’objectifs concrets. Nous travaillons par exemple en coordination étroite avec la Ville de Genève à plusieurs projets qui permettront de réaliser au centre-ville des aménagements cyclables performants et confortables sur plusieurs axes principaux, afin de permettre aux cyclistes de pouvoir rouler et se dépasser en toute sécurité. Les différents tronçons sont en cours d’études et nécessiteront passablement d’aménagements. Les demandes d’autorisations devraient être déposées avant l’été.

Quelle est votre opinion sur l’autoroute MachillyThonon que l’Etat français juge d’utilité publique ? Cette décision appartient à l’Etat français même s’il n’aurait pas été inutile de prendre le temps nécessaire pour analyser les effets de la mise en service du Léman Express. Nous avons toutefois convenu, à l’échelle du Grand Genève, de mener des études concertées et une réflexion commune sur la meilleure gestion des flux pendulaires frontaliers. Cela permettra d’avoir une approche partagée de la situation actuelle et des enjeux futurs, afin de définir ensemble les actions à mener. Cette réflexion devra également se baser sur les premiers effets de la mise en service du Léman Express, dans l’optique d’encourager son utilisation. Il s’agira aussi de nous appuyer sur l’étude détaillée que les autorités françaises doivent à présent conduire sur ce projet d’autoroute, et notamment ses conséquences sur Genève. 93


Un deuxième pont du Mont-Blanc, des navettes lacustres pour voitures ou toutes autres solutions pour désengorger le centre-ville sont-ils un jour possible ? La première chose à mettre en œuvre pour désengorger le centre-ville est d’appliquer efficacement la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE), comme je m’y suis engagé. Cette loi approuvée en 2016 par plus de 68% du corps électoral donne la priorité aux transports publics et à la mobilité douce dans l’hyper-centre et le centre de la ville, avec la réalisation d’une moyenne ceinture fluide pour permettre aux voitures de contourner le cœur de la cité. La création d’une passerelle piétonne parallèle au pont du Mont-Blanc est nécessaire dans ce contexte, car elle permettra d’aménager des voies cyclables dignes de ce nom sur le pont, tout en fluidifiant le trafic automobile autour de la rade dans le cadre de la moyenne ceinture. Les projets avancent, mais je tiens à souligner que pour fluidifier le trafic automobile, pour créer des voies cyclables et piétonnes et des couloirs pour une bonne circulation des bus, il est nécessaire de dégager de la place sur la chaussée et donc d’enlever des places de stationnement. C’est pour cela que nous avons élaboré un projet qui permet de tenir mieux compte des nombreuses places de parking vides en sous-sol pour compenser ces places en surface. Ce sera un objet important des prochaines votations, et cet assouplissement est indispensable pour pouvoir réaliser les objectifs de la LMCE et améliorer la qualité de vie de tous en ville. J’ajoute que le désengorgement de la ville passe aussi par la lutte contre le trafic pendulaire qui parasite nos routes et contribue aux bouchons insupportables que l’on connaît dans le centre. C’est également l’un de mes objectifs prioritaires. De tous vos dossiers lequel vous tient le plus à cœur ? La mobilité occupe naturellement une grande partie de mes journées tant les questions y sont complexes et essentielles pour la vie quotidienne de tous les citoyens. Dans ce domaine, nous avions pris beaucoup de retard, mais avec le Léman Express et la mise en œuvre de la 94

LMCE, nous sommes en train de bâtir enfin un cadre plus efficace et respectueux de l’environnement. Cela étant, je suis aussi responsable de la stratégie numérique de l’Etat, et c’est également un enjeu majeur pour notre société. L’Etat a un rôle important à jouer. Ainsi, notre office cantonal des systèmes d’information et du numérique va mettre bientôt en place un espace virtuel unique pour les citoyens, dans lequel ils trouveront l’ensemble de leurs échanges avec l’administration publique, et toutes les prestations en ligne. A ce propos, nous avons lancé au début de cette année la centième e-démarche cantonale, et le succès est au rendez-vous puisque plus de 200 000 personnes utilisent ces démarches en ligne. Et puis je ne voudrais pas oublier l’office cantonal des bâtiments, qui fait également partie de mon département. Cette entité gère l’ensemble des bâtiments de l’Etat, soit près de 2000 objets, et mène une stratégie très dynamique pour améliorer l’efficacité énergétique de nos immeubles. C’est aussi une priorité tout à fait en phase avec les défis que doit relever notre monde actuel. Pour conclure sur la mobilité, quelle serait « la Genève idéale » à vos yeux en cette matière ? Je voudrais une Genève pacifiée dans laquelle la multimodalité serait pleinement utilisée, un centre-ville enfin apaisé, avec de vrais aménagements continus et de qualité pour la mobilité douce et pour des transports publics efficaces. Une diminution massive du trafic de transit inutile, qui permettra enfin aux entreprises de ne pas perdre des heures dans les bouchons, tout en améliorant la qualité de vie des habitants. La majorité des Genevoises et des Genevois ne demandent que cela, j’en suis convaincu. Mais pour y parvenir, il faut absolument que cessent les querelles de clocher, il faut que les milieux de tous bords abandonnent certaines postures rigides pour se mettre d’accord autour d’une vision constructive et moderne de l’avenir et de la vie en ville. Je m’y emploie. C’est une tâche ardue, mais je sens du changement, notamment dans la nouvelle génération.


Genève Rue De-Candolle 11 CH-1205 Genève Tél. +41 (0) 22 819 08 00 Fax +41 (0) 22 819 08 01

Vaud CH-1110 Morges Valais CH-3693 Crans-Montana www.fief.ch

FIDUCIAIRE INNOVANTE POUR ORGANISATIONS AMBITIEUSES

SERVICES FIDUCIAIRES Nous apportons à nos clients une tranquilité d’esprit totale en alliant une approche collaborative unique à des solutions sur mesure en matière de gestion des ressources humaines, de la comptabilité, des finances et de la fiscalité. AUDITS ET PROJETS Notre expertise en matière d’audits de gestion et de pilotage de projets renforce votre organisation lorsqu’elle s’engage dans la voie de changements organisationnels et informatiques. SOLUTIONS MÉTIERS Avec des logiciels dédiés fondés sur l’ERP ODOO et des règles de gestion adaptées, découvrez comment nos propositions peuvent vous aider à gérer votre organisation de manière plus productive et transparente.


PERRETEN ET MILLERET SA (P&M)

65

ans

1955-2020

La polyvalence au service des acteurs de la construction Fondé en 1955, Perreten & Milleret SA est un bureau d’ingénieurs-conseils spécialisé en structures, génie civil et environnement, certifié ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001. Pour compléter la gamme de ses prestations, il propose dorénavant des services en géotechnique afin de répondre dans la globalité aux demandes des clients. Avec sa cinquantaine de collaborateurs, il participe et pilote de nombreux projets d’envergure du canton. Quartier Adret Pont-Rouge.

96


Un bureau qui célèbre 65 années d’existence La société, fondée en 1955, est actuellement dirigée par deux associés de générations différentes, Julien Treleani (depuis 2005) et Marc Lachenal (depuis 2014, un an après le départ de Serge Dal Busco au Conseil d’Etat). Julien Treleani A leurs côtés, Jean-Jacques Mégevand (depuis 2017) dirige et développe le secteur du génie-civil, tandis qu’Adrien Besson (depuis 2009) est responsable du pôle environnement. Quant à Erik Langlo qui compte 40 ans d’activités au sein du bureau, il continue de siéger au Conseil d’Administration et poursuit le suivi de Jean-Jacques Mégevand quelques dossiers. Disponible et à l’écoute de ses employés, la direction accorde une importance particulière à garantir les meilleures conditions de travail possibles pour encourager chacun à donner le meilleur de lui-même et renforcer l’esprit d’équipe. Grâce à cette philosophie, à la confiance et à l’autonomie accordée à chaque collaborateur dans ses missions, le bureau a signé un grand nombre de réalisations figurant parmi les plus emblématiques du canton de Genève et sa région. On citera les Tours de Carouge dans les années 60, Uni Mail, le siège de l’UEFA, la maternité des HUG, le Tram Cornavin – Onex – Bernex (TCOB), la reconstruction des ponts de l’Ile, la tranchée couverte de Vésenaz, les bâtiments de Blandonnet, l’Ecoquartier Artamis, le Campus Genevois de la Haute Horlogerie du groupe Richemont ; ou encore la gare des Eaux-Vives de la ligne Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse (CEVA) qui a permis la mise en service intégrale du Léman Express en décembre 2019, ainsi que la plateforme multimodale du Bachet. De multiples compétences P&M est un bureau polyvalent, capable de piloter des projets d’infrastructures multidisciplinaires particulièrement complexes qui demandent une approche globale. Il assume la responsabilité de l’ensemble des prestations d’ingénieur civil, allant de la formulation des besoins et la conception à la réalisation de l’ouvrage, en passant par le projet, la rédaction des appels d’offres et la direction des travaux. Le bureau est capable de mener à bien tous types d’ouvrages (pont, micro-tunneliers et travaux spéciaux, bâtiment de logements et administratif, école, ensemble industriel, parking, réalisation de quartier, réseaux de canalisations, assainissement), dans lesquels ses compétences en gestion de projet, analyse de risque, innovation et utilisation optimale des ressources sont déterminantes et fondamentales.

Marc Lachenal

pour mission principale la mise en place et le suivi de campagnes de reconnaissances géotechniques, la conception d’enceintes de fouilles, la direction et le suivi des travaux spéciaux, ainsi que le contrôle du sol de fondation. Grâce à ces nouvelles prestations, le bureau améliore son efficacité et peut ainsi intervenir plus rapidement.

Un pôle dédié aux enjeux environnementaux P&M dispose d’un pôle Environ­ nement/Energie qui répond aux enjeux environnementaux contemporains toujours plus complexes et exigeants du domaine de la construction. Il Adrien Besson effectue des Etudes d’Impact sur l’Environnement (EIE) et le Suivi Environnemental de Réalisation (SER). Il établit des écobilans des matériaux de construction, des diagnostics de pollution des sols et des mesures d’assainissement, des diagnostics amiante, PCB et autres polluants. Il pilote des chantiers d’assainissement d’amiante, effectue des audits énergétiques de bâtiments (CECB et CECB+), des bilans thermiques et des calculs IDC (indice de dépense de chaleur). Le SER de l’ensemble des lots du CEVA est un exemple des projets phares réalisés par le pôle. Les matériaux écologiques privilégiés La certification ISO 14001 témoigne de la responsabilité et de l’engagement environnemental du bureau P&M, privilégiant l’utilisation de matériaux écologiques tels que le bois ou les matériaux recyclés favorables du point de vue bilan carbone. La part des constructions en béton ou en métal reste importante, mais le bois est de plus en plus utilisé dans les projets de P&M, à l’instar du bâtiment de l’UMG (Union Maraîchère Genevoise), de la toiture de la salle de gym du CEP Nyon et du groupe scolaire MICA. En outre, le bureau collabore fréquemment avec des bureaux d’ingénieurs spécialisés en bois sur des projets mixtes bois-béton ; cette collaboration permet de réaliser des projets exemplaires sur le plan environnemental, tels que le projet Au Vert de la Fondation Aigues-Vertes et deux bâtiments dans le quartier des Vergers à Meyrin (Label Minergie-ECO).

Halle maraîchère de l’UMG.

La géotechnique, une nouvelle compétence Afin de compléter ses compétences et proposer une prestation totale à ses clients, P&M a ouvert un secteur dédié à la géotechnique. Pour répondre aux besoins, un collaborateur spécialisé est en charge de son développement. Il a 97


Zoom sur quelques projets récents, en cours de construction et à venir

Quartier de l’Adret Pont-Rouge / Genève-LancyCarouge Nouveau pôle urbain à la jonction des villes de Genève, Lancy et Carouge. A la clé, 15 bâtiments de 640 logements pour environ 1800 habitants, 2 bâtiments d’activités mixtes, parking d’environ 1000 places, vélo-station, construits à proximité immédiate de la gare CEVA de Lancy-Pont-Rouge. P&M assure les prestations complètes d’ingénieur civil pour les structures, ainsi que la coordination de l’ensemble des réseaux du quartier. Bâtiment en pierre Les Sciers / Plan-les-Ouates Le bureau participe à la construction de 2 immeubles de 3 à 7 étages réalisés en pierre massive porteuse, projet novateur et réel prototype mondial pour des bâtiments de cette hauteur.

Les Sciers.

Maquette BIM – Challendin.

Challendin / Chêne-Bougeries Le projet, développé avec la méthode BIM, comprend la construction de 12 immeubles, reliés la plupart par un niveau de parking en sous-sol, avec environ 150 lo­gements. PAV-Quai Vernets / Genève Développé avec la méthode BIM, ce projet comprendra 1500 nouveaux logements, activités et équipements publics, espaces verts et parking. P&M est chargé de la réalisation d’un des bâtiments destinés à du logement. Les Hauts-du-Château / Bellevue Réalisation d’ici à 2021 de deux immeubles de 300 lo­ gements avec des commerces, équipements publics et un parking commun de plus de 900 places en sous-sol. Cycle d’Orientation Vernier-Balexert / Vernier Cette nouvelle école, prête pour 2024, accueillera dans ses quatre ailes, 900 élèves et comportera 50 salles de classes, une médiathèque, des salles de gymnastique, des locaux administratifs et un auditoire de 300 places. Belle Terre – Les Communaux d’Ambilly / Thônex Dans le cadre de ce grand projet, P&M est en charge des travaux de construction du maillon routier, de la 98

Maquette BIM – Groupe scolaire MICA.

réalisation du Mail central et des espaces publics, ainsi que du groupe scolaire. Dépôt TPG « En Chardon » / Meyrin Réalisation en groupement du dépôt de 350 m de long et 220 m de large qui abritera les trams au rez-dechaussée et les bus en sous-sol. De plus, P&M a effectué le suivi environnemental de réalisation (SER).


Gare Genève – Eaux-Vives (CEVA lot 6) / Genève Construction en groupement, dont P&M a assuré le pilotage, de la gare souterraine de 320 m de longueur, 21 m de largeur et 16 m de profondeur, complétée de part et d’autre de tranchées couvertes de transition, soit au total 750 m d’ouvrage. Pour l’ensemble des lots du CEVA, P&M a effectué le suivi environnemental de réalisation (SER).

Gare Genève – Eaux-Vives.

Halte Carouge-Bachet – Interfaces CEVA / Carouge Création de nouvelles lignes de tram en accompagnement à de nouveaux réseaux, aménagements d’espaces publics et vélo-station. Les travaux se sont déroulés avec d’importantes contraintes : le maintien de la circulation des transports publics avec le minimum d’impact sur les Transports Individuels Motorisés (TIM). Bassin de rétention du Vengeron / Genève Aéroport Réseau de galeries de 1,5 km réalisé en micro-tunneliers, destiné à la récolte des eaux de pistes moyennement polluées vers un bassin de rétention de 9500 m3. Quai des Bergues / Genève L’ancien porte-à-faux a été supprimé et le mur a été rénové. A l’automne dernier, le périmètre a été requalifié avec un revêtement en pavé qui sera prochainement complété avec l’installation de mobiliers urbains.

Halte Carouge-Bachet.

U cyclable autour de la rade / Genève Les pistes cyclables sécurisées qui vont du Port Noir à la Perle du Lac ont déjà vu le jour sur la rive gauche. Les travaux vont être poursuivis sur la rive droite et le pont du Mont-Blanc. Sur ce dernier, une piste cyclable va être aménagée durant l’été 2021, avec la réfection de la chaussée. Pont de Peney / Satigny L’ouvrage sera renforcé et élargit pour accueillir la mobilité douce. Pour ce chantier qui se déroulera en 2021, P&M a opté pour l’utilisation de BFUP (Béton Fibré Ultra Performant). Les travaux entraineront la fermeture de l’ouvrage et seront réalisés au cœur de l’été.

U cyclable.

Quai des Bergues.

Gare Cornavin / Genève Dans le cadre des travaux anticipés pour l’extension de la capacité du nœud ferroviaire de la gare Cornavin, un Suivi Environnemental de Réalisation (SER) va être mené tout au long des travaux, avec la gestion de la pollution des matériaux terreux et excavation, des eaux de chantier, des mesures de protection du bruit et de l’air, des matières et substances dangereuses.

Rue Jacques-Grosselin 21 • CH-1227 Carouge www.pmsa.ch • info@pmsa.ch Tél. +41 22 309 49 30

99


Angelico Conjugue pour la première fois dans une montre-bracelet un tourbillon à échappement longue détente avec un système de transmission fusée câble.

www.christopheclaret.com

101


La Compagnie Financière de Promotion Immobilière SA est une société familiale fondée en 1982

Rue Joseph-Girard 40 Case postale 1509 CH-1227 Carouge Tél. +41 22 309 20 70 www.cfpi.ch


Immobilier & économie UN ENGAGEMENT AU QUOTIDIEN Riche et diversifiée, l’offre immobilière du canton de Genève est à même de satisfaire une large clientèle. Soucieux d’établir entre eux et leurs nombreux clients une relation basée sur la confiance, les professionnels de l’immobilier genevois misent sur une formation professionnelle de qualité et une éthique étendue.


INTERVIEW

PIERRE MAUDET

DDE – Département du développement de l’économie

« Je défends une économie humaine qui ne laisse personne sur le bas-côté de la route »

Conseiller d’Etat en charge du développement de l’économie, Pierre Maudet est confronté à une multitude de dossiers qui font passé ses journées à celles d’un marathonien devant courir à la vitesse d’un sprinter ! S’il va sur le terrain, avec ses collaborateurs-trices, à la rencontre des entrepreneurs pour comprendre leurs attentes et leurs problèmes, il gère également des sujets de portée mondiale comme la cybersécurité, dont Genève s’est faite capitale. Pour nous parler de son actualité et de sa vision de l’économie, Bien Vivre l’a rencontré.

Photos © Niels Ackermann

104


Quel est votre quotidien en tant que Conseiller d’Etat chargé du développement de l’économie ? Il est bien rempli, car je rencontre très souvent des PME. Il m’est important de savoir ce que vivent exactement les entrepreneurs et il n’y a rien de mieux que le contact direct pour cela. Parallèlement, il y a évidemment de nombreux dossiers à gérer et de multiples séances à mener. Pour avoir une idée précise de ce qu’est mon quotidien, chacun peut se rendre sur mon site personnel, pierremaudet.ch, où est publié mon emploi du temps. Un focus est mis par Genève sur la philanthropie déjà très présente par le biais de nombreuses fondations. Qu’est-ce qui va être mis en œuvre ? Le domaine lié à la philanthropie est peut-être moins connu que le milieu des entreprises, mais c’est pourtant un secteur clé que nous devons renforcer. Pour cette raison, en 2018, un pôle interne entièrement dédié a été créé afin de stimuler son développement. De même, une étude a été menée pour identifier les futures pistes à privilégier en vue de valoriser et dynamiser cet écosystème. Dans la foulée, une cartographie numérique des fondations d’intérêt public installées à Genève a été réalisée, ce qui nous permet aujourd’hui de connaître encore mieux ce secteur. Tout est mis en œuvre pour faciliter sa croissance et nous observons déjà un développement du nombre d’acteurs qui le composent.

Genève est capitale mondiale de la cybersécurité. Comment cela se traduit-il ? Il s’avère que plus de 50% des discussions liées aux politiques numériques se déroulent à Genève, de par les différents organismes qui travaillent autour de ce sujet. C’est ici aussi qu’a été lancé la « Swiss Digital Initiative» et que Libra, le projet de monnaie virtuelle initié par Facebook et rejoint par un consortium de grandes entreprises ainsi que d’ONG, commencera à se déployer dans le courant de cette année. Cependant, le grand public est encore peu conscient de l’importance du sujet. A l’échelle du canton, nous agissons pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible. Aussi, la DG DERI vient de mettre à disposition une formation en ligne gratuite pour permettre à chacun-e, et en particulier les employé-e-s des PME genevoises, d’acquérir les bonnes pratiques de l’usage d’internet et évaluer ses connaissances en matière de lutte contre le piratage informatique.

Quels sont les intérêts directs retirés par le canton ? Les fondations représentent un véritable enjeu pour l’image de Genève et son rayonnement, mais aussi et surtout pour le développement de son tissu économique, et pour la défense de causes d’intérêt général, que ce soit ici ou à l’étranger. Nous devons particulièrement être attentifs à l’importance des conditions-cadres attractives pour leur permettre de remplir leur mission le plus efficacement possible. 105


Un soutien particulier est donné à la recherche et à l’innovation. A qui cela s’adresse-t-il et sous quelles formes ? L’innovation permet de renforcer les pôles d’excellence existants. Elle offre aussi la possibilité d’en générer de nouveaux, par le développement de sociétés commerciales nées de projets scientifiques, à travers l’aide à la recherche et au développement de PME et d’entités déjà établies, ou encore grâce à l’accompagnement notamment d’initiatives porteuse reposant sur les technologies de registres distribués. La mission de mon département est d’assumer un rôle de catalyseur et de facilitateur, de manière à ce que toute matière grise locale ou importée serve à renforcer les emplois genevois de manière durable. Genève compte une galaxie de structures bien imbriquées, qui répondent à chacun des cas énoncés. Que l’on parle d’accompagnement, de soutien financier, de gestion... différentes entités sont là, de manière tout à fait complémentaire, pour permettre aux entrepreneurs d’atteindre leurs objectifs. Lequel de vos dossiers vous tient le plus à cœur et pourquoi ? Il y en a deux. Tout d’abord la formation qui est un enjeu clé pour le canton, et, évidemment, que ce soit pour les jeunes mais aussi pour les gens qui souhaitent ou doivent se réorienter professionnellement. En la matière, Genève

peut se flatter d’être à un très bon niveau et d’assurer ainsi au plus grand nombre un emploi à la fin des études. Pour autant, il ne faut pas se contenter de ce que l’on a, mais toujours réévaluer la qualité afin d’être en phase avec les attentes du marché. C’est un enjeu intéressant qui me tient à cœur, tout comme la libre circulation des personnes, un paramètre fondamental pour la bonne santé de notre économie et la création d’emplois. A l’heure où nous nous parlons, nous sommes à quelques mois de la votation du 27 septembre. Les accords bilatéraux ne peuvent pas être résiliés comme le souhaiteraient certains, nous serions alors isolés, et les répercussions seraient dévastatrices sur l’emploi. N’oublions pas que c’est grâce à un marché du travail dynamique que nous pouvons, entre autres, payer les rentes des retraité-e-s. Pour vous, comment serait « la Genève » idéale en matière d’économie ? J’aimerais que l’on ait une économie humaine, tournée vers la population et qui refuse de considérer les inégalités comme une fatalité, mais qui au contraire permette à tout le monde de trouver sa place. Idéalement, elle offrirait également des réponses aux défis environnementaux et sociaux que nous vivons. Ce sont les entreprises, par leur capacité à innover, qui sont les acteurs du changement et les fers de lance de ces nouvelles solutions durables.

Photos © Niels Ackermann

106


Nouvelles perspectives pour votre immobilier

Rue des Noirettes 20 • CH-1227 Carouge Tél. +41 58 733 00 00 • Fax +41 58 733 00 10 info@sodemco.ch • www.sodemco.ch


SODEMCO IMMOBILIER

Depuis 15 ans au service de ses clients Fondée en 2005 par Italo Triacca et basée à Carouge, l’agence Sodemco Immobilier est aujourd’hui réputée pour son professionnalisme, son expérience, son sérieux et son efficacité. Grâce à des prestations sur-mesure, Sodemco Immobilier a su au fil des années s’adapter à un marché immobilier en constante évolution pour proposer à ses clients des solutions toujours plus novatrices.

108


Sodemco Immobilier a beaucoup évolué au fil du temps. Pouvez-vous nous en dire plus ? En effet, l’agence a beaucoup évolué ces dernières années. Tout d’abord, nous avons fait le choix de centraliser l’ensemble de nos activités dans notre bureau genevois et de fermer nos succursales vaudoise et valaisanne. Une solution qui nous a permis de recentrer nos ressources, compétences et connaissances au sein d’un même espace et ainsi d’être plus productif. Cette démarche s’est inscrite dans notre volonté de redéfinir nos activités en se concentrant sur deux pôles principaux : le courtage et le développement commercial. Une façon pour nous de revenir aux sources de notre métier. Etre plus présent pour nos clients en étant davantage sur le terrain me permet d’être plus réactif, efficace et complémentaire avec mon équipe. Vous évoquez une restructuration de vos services. Quelles sont désormais vos activités principales ? Sodemco Immobilier offre tous les services liés au courtage immobilier. Service de courtage résidentiel ou immobilier d’entreprise, nous avons à cœur d’offrir à nos clients des prestations sur-mesure qui répondent à tous leurs besoins. Le marché de l’immeuble de rendement étant très peu dynamique en Suisse, nous nous sommes également spécialisés ces dernières années : le courtage immobilier à l’étranger, notamment en Allemagne,

Autriche et en France. Nous proposons ainsi à nos clients suisses ou internationaux de nouvelles opportunités d’affaires et une diversification de leurs investissements sur des objets tels que les résidences protégées, les logements pour seniors ou encore les résidences pour étudiants. Nous agissons ici en tant qu’interlocuteur unique et mettons tout en œuvre pour leur proposer des dossiers en exclusivité qui correspondent à leurs besoins. Nous sommes également actifs sur le secteur de la promotion immobilière.

Quels sont les principaux points forts de Sodemco Immobilier ? Nous sommes une agence à taille humaine et souhaitons le rester. Notre principale force réside dans l’expérience de nos collaborateurs qui sont de véritables experts dans leur domaine d’activités respectif. Toujours à l’écoute, réactif, consciencieux et dynamique, nous mettons tout en œuvre pour offrir à l’ensemble de nos clients des prestations de qualité, sur mesure et exclusives. Notre capacité d’adaptation et notre parfaite maîtrise du marché nous permettent de travailler sur des dossiers complexes en proposant des solutions adaptées et personnalisées à chacun. Plus qu’un métier, l’immobilier est pour nous une véritable passion que nous mettons au service de nos mandataires depuis déjà 15 ans !

Sodemco Immobilier

Rue des Noirettes 20 • CH-1227 Carouge Tél. +41 58 733 00 00 • Fax +41 58 733 00 10 info@sodemco.ch • www.sodemco.ch

109


HESTIA

Du premier coup de pioche à la remise des clés Depuis 10 ans, Hestia met son savoir-faire et ses compétences, en tant qu’entreprise générale, au service de nombreuses réalisations qui ont marquées Genève et ses environs. Restée à taille humaine, elle a pour autant les mêmes capacités que des sociétés de taille et se présente comme une alternative idéale pour les projets d’envergure. Pour nous parler de la philosophie, du savoir-faire et de l’actualité d’Hestia, rencontre avec Philippe Blanc, directeur et co-fondateur.

Projet Grange-Falquet.

110


Quelle est l’histoire d’Hestia ? J’ai fondé Hestia en 2010 avec Abdallah Chatila qui souhaitait alors créer sa propre entreprise générale. Alors que je travaillais chez Implenia, il m’a proposé de m’associer à lui pour prendre la direction de la société et j’ai accepté. Nous avons, de suite, commencé avec un projet d’importance, Les Cèdres à Cologny. En 2018, il a revendu ses parts à Swissroc Group. Si aux premières heures, nous comptions 5 collaborateurs, en 10 ans, Hestia a fait sa place. Aujourd’hui, notre équipe s’est étoffée avec une trentaine de personnes et même avec cette augmentation l’esprit familial est resté, les collaborateurs ont à cœur de travailler dans un environnement agréable, raison pour laquelle chez Hestia, le bon esprit, l’entraide et la solidarité ne sont pas de vains mots, autant de valeurs qui me sont importantes. Quelles prestations proposez-vous ? Elles vont de la planification à la réalisation et ce pour tous les projets immobiliers, quels qu’ils soient. Nous pouvons intervenir en tant qu’entreprise générale ou totale en mettant au service de nos clients, nos compétences en matière de coordination, optimisation, conduite des travaux, planification et gestion financière. Nous sommes également à même de gérer la direction des travaux, le pilotage et l’expertise.

Les Cèdres à Cologny.

Pourquoi choisir Hestia ? Nous avons une dimension qui permet au client d’avoir une alternative aux grands groupes. Nous proposons une prestation complète pour des projets à Genève et ses environs et pour ce faire, nous nous appuyons sur un réseau de prestataires externes de premier ordre. Ces derniers se doivent à des critères stricts d’expérience, de réputation, de qualité, de solidité financière et d’éthique. Notre équipe est composée de professionnels chevronnés, efficaces, qui savent défendre les intérêts de chaque mandant et apporter une valeur ajoutée en qualité de maître d’œuvre. Par ailleurs, nous mettons en place une équipe de pilotage qui reste la même du début à la fin du projet ainsi avec Hestia chacun de nos clients a la certitude d’une parfaite conformité de la réalisation avec le cahier des charges initial, dans le respect des coûts et des délais. Pouvez-vous nous présenter quelques projets marquants réalisés par Hestia ? Pour montrer la palette des possibilités, je vais prendre 4 exemples bien différents. Je vais commencer par la réalisation qui est le projet de référence pour Hestia. Les Cèdres à Cologny Onze immeubles de logements ont été construits pour une surface brute de plancher de 32 000 m2. Au total, l’ensemble comptait 262 appartements et a nécessité l’intervention de 35 corps de métier. La particularité de ce projet résidait dans le nombre de propriétaires, 157 au total, qui avaient tous le choix des finitions. Il s’agissait alors de répondre à toutes les demandes et les adapter en fonction, ce qui, aux vues du nombre de personnes, était compliqué. Nous avons également été confronté à l’environnement dans lequel prenait place ce projet avec la présence d’arbres séculaires, comme des cèdres, qui ont été préservés. 111


Projet House of Missions.

Projet Châtaigniers. Rue Ferrier à Genève.

Rue Ferrier à Genève Si les rehaussements sont monnaie courante, ici le projet était beaucoup plus ambitieux puisque nous avons érigé un immeuble de 5 niveaux sur un garage déjà présent. Ce dernier est resté en place, nous n’y avons pas touché et pouvoir installer les 32 nouveaux appartements de cette réalisation, le choix d’une ossature et une façade métallique a été retenue pour ne pas peser sur l’ensemble existant.

Stellar 32 à Plan-les-Ouates.

Stellar 32 à Plan-les-Ouates Ce bâtiment artisanal de 32 000 m2, à Plan-les-Ouates, en cours d’achèvement, verra prochainement des sociétés s’y installer, des sociétés qui ont choisi les finitions à leur gré. Ce chantier a présenté des contraintes assez lourdes et a demandé du temps lors des travaux en sous-sol. En effet, nous avons dû composer avec le voisinage et prendre des précautions particulières pour éviter les nuisances particulièrement au niveau des vibrations. 2 villas contiguës à Laconnex Au cœur de la campagne genevoise, à Laconnex, ses deux villas ont été mises hors d’eau, hors d’air en seulement une semaine. Une exécution très rapide qui s’explique principalement par le choix du bois. Pouvoir réaliser ce travail aussi vite est un atout indéniable quant au gain de temps, ce qui n’enlève rien à leur esthétique ni à leur qualité de vie. 112

2 villas contiguës à Laconnex.


Projet Parking des Vergers-Arbères.

Projet rue de Lyon 75.

Projet Confessions.

Hestia

Villa de Maître dans la campagne.

Rue des Bains 33 • CH-1205 Genève Tél. +41 22 827 23 00 info@hestia.ch • www.hestia.ch

113


Présentation de l’USPI Genève L’USPI Genève, fondée en 1879, qui regroupe à ce jour près de quarante membres actifs dans la gérance, le courtage, le conseil et l’expertise immobilière. Ses membres gèrent approximativement 70% du parc locatif genevois, logements et locaux commerciaux confondus, représentant plus de 3,5 milliards d’états locatifs gérés. Leurs entreprises occupent ensemble près de 1650 employés et 3000 concierges. L’USPI Genève a notamment pour but de garantir que ses membres offrent des prestations professionnelles de haute qualité à leurs clients.

Philippe Angelozzi Secrétaire général de l’USPI Genève.

Pour atteindre cet objectif, elle exige de ses membres qu’ils répondent à des conditions sélectives et respectent des exigences élevées. A cet effet, différentes mesures d’autoréglementation ont été définies et adoptées au cours des dernières années. Celles-ci sont regroupées sous la politique des Labels : Label Qualité, Label Vert, Label Courtier et Label Formation.

Chiffres-clés L’USPI Genève représente à Genève : • 35 membres dont : - 28 actifs dans la gérance et le courtage - 7 actifs dans le courtage uniquement; • près de 1650 collaborateurs ; • près de 3000 concierges ; • près de CHF 3,5 milliards d’état locatif géré ; • près de CHF 1,2 milliards de transactions ; • près de 300 000 objets en gérance ; • près de 2,5 millions m² de surfaces commerciales gérées ; • plus de CHF 450 millions de travaux ; • 70% du parc locatif (commercial et résidentiel) en gérance.

114


La meilleure recette pour mettre votre bien en valeur

L’ensemble des membres de l’USPI Genève doit satisfaire aux exigences du Label Qualité, dont le respect des obligations est vérifié chaque année. La gestion des biens d’autrui implique en effet que la confiance placée dans les régies par les propriétaires soit justifiée. Ce Label comprend en premier lieu un système de contrôle annuel des états financiers des membres de façon à s’assurer de leur bonne santé financière. En plus des vérifications effectuées par leurs propres réviseurs, les maisons membres sont ainsi tenues de fournir à un contrôleur externe indépendant, désigné par l’USPI Genève, des données chiffrées issues de leurs comptes audités, permettant de calculer cinq ratios financiers concernant les liquidités, la cadence de rotation des paiements aux propriétaires, le fonds de roulement, les fonds propres et la rotation des paiements aux fournisseurs.

En outre, l’ensemble des membres doit respecter les exigences prévues par le Règlement relatif aux assurances responsabilité civile / fraude et malveillance. Ceux-ci ont ainsi l’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle ainsi qu’une assurance responsabilité civile couvrant les dommages corporels et matériels. Des minima élevés en termes de couverture sont prescrits. Les membres exerçant une activité de gérance doivent en outre souscrire une assurance fraude et malveillance avec une couverture minimale proportionnelle au montant de l’état locatif en gérance. Finalement, l’USPI Genève veille à une application stricte et une mise en œuvre effective du Code de déontologie des professions immobilières, adopté conjointement par l’USPI Genève, l’Association des promoteurs constructeurs genevois (APCG) et l’Association professionnelle des gérants et courtiers en immeubles (APGCI). Toutes ces mesures, placées sous le signe du Label Qualité, sont la marque d’une exigence particulière de rigueur et de sérieux. Elles constituent le gage de professionnalisme propre aux membres de l’USPI Genève. 115


Les questions de développement durable et d’impact environnemental sont de plus en plus présentes dans le domaine de l’immobilier qui représente près de la moitié des émissions de CO2 du canton. C’est pourquoi, depuis 2008, l’USPI Genève a fait de la gestion énergétique des bâtiments une priorité. Faisant œuvre de pionnière, elle a mis en place un programme intitulé Label Vert ayant pour objectif de mettre en place une gestion énergétique systématique du parc immobilier.

Les membres de l’USPI Genève, en leur qualité de gérants d’une part significative du parc immobilier genevois, ont en effet un rôle particulièrement important à jouer. Ils sont conscients de la responsabilité qui en résulte et entendent l’assumer pleinement. Le Label Vert de l’USPI Genève a pour objectif de définir des mesures pouvant être mises en œuvre à large échelle et propres à générer d’importantes économies d’énergie et de ressources naturelles dans le cadre de la gestion des immeubles en gérance. Chaque année, un ou plusieurs programmes sont définis en fonction des objectifs fixés et des moyens techniques disponibles.

Economiser pour préserver la nature et votre confort 116


Le Label Courtier fixe des exigences élevées en matière de formation et d’expérience professionnelle aux courtiers membres de l’USPI Genève ou employés par un membre de l’USPI Genève. Ceux-ci doivent en effet s’engager à respecter les exigences prévues par le Règlement relatif au Label Courtier, qui prévoit notamment des obligations en termes de formation, d’expérience professionnelle ainsi que de formation continue. Pour qu’un membre de l’USPI Genève puisse se prévaloir du Label Courtier, l’ensemble des collaborateurs actifs dans le courtage doit satisfaire à toutes les obligations prévues par le Règlement.

L’objectif de ce Label est d’inciter les membres de l’USPI Genève à fournir un effort particulier dans le domaine de la formation, notamment en ce qui concerne l’apprentissage et la maturité professionnelle. Des exigences sont également prévues en matière de formation de base, de formation supérieure ainsi que de formation continue. Notre association s’est en effet toujours engagée, en collaboration avec l’Association professionnelle des gérants et courtiers en immeubles (APGCI) avec force et détermination pour promouvoir la formation. Celle-ci constitue en effet une condition nécessaire à la disponibilité de personnel qualifié, permettant de délivrer des prestations professionnelles de qualité.

USPI Genève

Rue de la Rôtisserie 4 • Case postale 3344 CH-1211 Genève 3 Tél. +41 22 715 02 20 • Fax +41 22 715 02 22 info@uspi-ge.ch • www.uspi-ge.ch

117


FIRST HOME IMMOBILIER

Des propositions immobilières de qualité Installé depuis une année à Genève, First Home Immobilier compte déjà de nombreuses réalisations à son actif. Pour qui souhaite acheter un bien existant ou sur plan, réaliser un immeuble ou des objets de rendement, l’équipe de professionnels de l’agence est à l’écoute de toutes les demandes et assiste chacun de ses clients dans les démarches qui entourent leur projet.

118


Des associés professionnels de l’immobilier Après plusieurs années d’expérience professionnelle dans le domaine de l’immobilier, Sandra Vanhalst et Adrien Desormière s’associent à Anthony Costarella – issu de la gestion de fortune – : ils réunissent leurs compétences complémentaires dans leur propre société, First Home Immobilier. Tous ont un but commun : offrir à leur clientèle des prestations personnalisées et les accompagner tout au long du processus. Avec une adresse ayant pignon sur rue, à la Place des Philosophes, le trio et leur assistante Audrey-Charlotte Sarnin, entendent donner une dimension humaine à leur entreprise et apporter des services sur mesure. Du terrain à la remise des clés First Home Immobilier propose différentes solutions à ceux qui veulent investir dans la pierre, que cela soit pour l’achat d’un logement existant ou sur plan, pour la valorisation d’une parcelle ou pour un investissement dans des biens de rendement. Dans le cas de projets neufs, le terrain trouvé, l’équipe le propose au promoteur et discute avec lui de la réalisation. Proches des attentes de leurs clients, ils sont à même de le guider vers une solution qui trouvera vite preneur. Quand les plans sont disponibles, aussitôt l’agence prépare la vente en développant une palette de supports de communication et en utilisant l’impressionnant écran à LED qui pare sa devanture. Ainsi depuis sa création, en seulement une année, nombreux sont ceux à avoir trouvé acheteurs et être en phase de construction. Disséminés dans tout le canton, sous forme d’appartements ou de maisons, ils plaisent par leur originalité, leur qualité, leur emplacement et les prestations qui les entourent.

grâce à son réseau, accompagne tous ceux qui le souhaitent en faisant appel à leur expertise et aux avis de leurs partenaires et ce, en matière de fiscalité, de succession ou encore de financement. En proposant nombre de projets sur plan, les acheteurs ont l’opportunité de pouvoir modifier l’architecture intérieure afin que le bien réponde en tous points à leurs attentes. Dans le cas d’un bien existant, les équipes assistent en amont le vendeur en lui conseillant le prix le plus juste face au marché. Celui-ci défini, commence la prospection et les visites des acquéreurs intéressés. Le mandant est déchargé tout comme l’acheteur de toutes les formalités que prend en charge l’agence. Là encore, depuis les premières heures, les ventes ont été nombreuses. Des solutions pour les propriétaires L’immobilier peut aussi être une histoire d’investissement. Que l’on possède un terrain, des immeubles, First Home Immobilier, aux compétences éprouvées, définit, avec le propriétaire, différentes stratégies pour lui garantir le meilleur bénéfice en cas de vente. De même, pour ceux qui recherchent un nouveau bien existant ou à construire, tout est mis en place pour répondre aux attentes et proposer au final le ou les objets correspondants. Là encore, l’agence accompagne chaque projet de A à Z quant à toutes les formalités qui l’entourent.

Cas concrets PROJETS NEUFS DÉJÀ VENDUS Prégny-Chambésy – La Châtaigneraie – 5 maisons contiguës Sur un beau terrain, l’architecture moderne privilégie les grandes baies vitrées, offrant une belle luminosité à l’intérieur des villas qui proposent de généreuses surfaces réparties sur 3 niveaux totalisant env. 214 m2 utiles pour la plus petite et env. 249 m2 utiles pour la plus grande. Livraison fin 2021.

Vendre un bien sur plan ou déjà construit L’acte d’achat est entouré de nombreuses étapes souvent longues et fastidieuses. First Home Immobilier,

119


Cartigny – Ferme de la Petite Grave – 6 logements de village Le projet développé vise en priorité à préserver et remettre en valeur les éléments originels de cet ensemble rural ainsi la porte cochère, l’œil de boeuf, le bac en pierre ou les encadrements en pierre de taille seront restaurés et valorisés. L’utilisation de matériaux traditionnels sera privilégiée et la construction répondra au standard HPE. Livraison printemps 2021. Thônex – Clos de Bressler – 3 villas Les villas sont réparties sur 3 niveaux d’environ 78 m2 au sol, soit une surface utile d’env. 235 m2. Elles séduiront les amateurs d’architecture classique avec, notamment, leurs toitures à pans. Les villas A et B sont jumelles, la villa C est mitoyenne par le local de rangement et chacune bénéficie d’une terrasse et d’un jardin orientés plein ouest. Livraison printemps 2021.

PROJETS NEUFS EN COURS DE COMMERCIALISATION Lancy – Les Jardins de Lancy – 6 appartements Ce superbe projet à l’architecture épurée se situe au Grand-Lancy, dans un quartier résidentiel et proche de toutes les commodités. Cette résidence de 6 logements occupe une belle parcelle d’environ 1300 m2. L’immeuble comprendra : 2 appartements de 3 pièces + 1 pièce de loisirs et 4 appartements de 5 pièces. Livraison été 2021. 120


BIENS EXISTANTS First Home Immobilier propose également de nombreux logements existants, appartements ou villas que l’on peut découvrir sur leur site. Il existe également une entité « prestige » pour les biens dépassant les 4 millions de francs. Cœur des Pâquis – appartement de 6 pièces Situé au dernier étage d’un superbe immeuble neuf, cet attique offre une vue dégagée sur le jet d’eau, les Alpes, le Jura et les toits de la ville. D’une surface pondérée de 190 m2, il est composé de 6 pièces ainsi que d’une large terrasse d’environ 80 m2 qui l’entoure. Une place de parking en sous-sol, une cave et 2 emplacements vélos complètent ce bien.

PROJETS À VENIR Dynamique, l’équipe de First Home prépare de nouveaux projets qui verront le jour à Veyrier, Collonge-Bellerive, Cologny, Lancy etc. Inscrivez-vous auprès d’eux pour être tenus informés en priorité.

info@firsthome.ch +41 22 850 90 90 Place des Philosophes 14, 1205 Genève www.firsthome.ch

121


RENTIMO SA, REY HÔTELS & RÉSIDENCES

L’immobilier de proximité et sur-mesure Depuis plus de 50 ans, Rentimo développe ses activités à Genève et à l’étranger. Le groupe participe à des opérations immobilières d’envergure et s’est aussi spécialisé, au fil du temps, dans la location d’appartements meublés. En parallèle, il propose des hôtels résidences via sa filiale Rey Hôtels & Résidences : Drake Longchamp sur la rive droite et Sagitta sur la rive gauche. Rencontre avec le Docteur Christian Rey, son fils, Xavier Rey, CEO et sa fille Eléonore de Poortere, membre de la direction.

Xavier Rey, CEO Eléonore de Poortere, membre de la direction Dr Christian Rey, Président

122


tion avec l’Ecole polytechnique de Lausanne autour de réflexions sur le « vivre ensemble » et comment vivre demain, voire après-demain. Et ceci devient encore plus vrai avec la situation mondiale que nous vivons aujourd’hui avec le COVID-19

Rentimo SA a été fondée par votre père, Othmar Rey. Quelle est l’histoire de la société ? Dr Christian Rey, président de Rentimo SA et Rey Hôtels et Résidences : Le groupe immobilier a, en effet, été créé par mon père dans les années 1960. Rapidement, il a diversifié ses activités avec le développement de la résidence hôtelière. Pour ma part, je suis arrivé aux affaires dans les années 1980. Alors Docteur en sciences économiques, j’ai apporté ma connaissance de la branche de l’accueil que j’ai étudié à la Business School of Harvard (« Hospitality & Services Operation »), ainsi que mon réseau international. Les activités de Rentimo en Suisse comme à l’étranger m’ont mené à voyager. J’ai alors été élu président des Hôteliers Genevois, puis président d’Hôtellerie Suisse – l’association faîtière représentant l’ensemble des hôtels suisses – ainsi que Genève Tourisme. Ces différentes responsabilités m’ont permis de visiter des marchés émergents comme par exemple la Chine et l’Inde et ainsi participer activement à la promotion du tourisme en Suisse. En 2006, à la fin de ces mandats et suite à l’arrivée de mon fils Xavier dans la société, je me suis concentré sur les affaires familiales. Je peux aussi désormais compter sur la présence de ma fille Eléonore.

Comment fonctionne Rentimo SA ? Quelle est la philosophie de l’entreprise ? Dr Christian Rey et Xavier Rey : Notre réseau est bien implanté et nous misons sur le meilleur rapport qualité-prix. Nous nous consacrons à des projets méticuleusement sélectionnés et auxquels nous croyons. L’éthique familiale est véritablement au cœur de nos relations avec les clients et nos collaborateurs. Le groupe a très tôt été sensible à l’équilibre vie professionnelle/vie privée correspondant au plus près des besoins de chacune et chacun. Pour ceci, le temps partiel a été introduit depuis plusieurs années. D’ailleurs, pour vous donner un exemple concret, la majorité de notre direction, qui est féminine, a opté avec notre soutien pour le temps partiel. Le contact direct, la proximité et la confiance sur le long terme qualifient nos rapports. Nous appliquons des processus similaires à ceux de notre éducation militaire d’officiers suisses : la déontologie, la solidarité, la transparence et la rigueur sont des valeurs essentielles qui nous guident au quotidien.

Dans quelle direction les activités de Rey Group ont-elles évolué ? Dr Christian Rey et Xavier Rey : Depuis plusieurs années, une attention importante est portée au développement durable dans chacun de nos projets, qu’il s’agisse de constructions neuves ou de rénovations. Une dimension qui s’exprime dans le choix des matériaux par exemple, et nous sommes perpétuellement à la recherche de nouvelles technologies en travaillant étroitement avec certaines Start up helvétique. Notre implication en faveur du développement durable se traduit également dans l’aspect sociétal de nos projets. Aujourd’hui, nous ne voulons pas seulement des lieux d’habitation, nous souhaitons aussi des lieux de vie avec des jardins, des commerces et des activités proches de nos logements. Une intégration villageoise, en somme. Pour ce faire, nous travaillons en étroite collabora123


Façade Sud.

Façade Nord.

Ecoquartier de Meyrin.

Votre activité n’est pas uniquement centrée sur la promotion immobilière, mais s’étend également à l’hôtellerie et à la location d’appartements meublés. Xavier Rey : C’est exact. Nous offrons une large gamme de prestations dans l’immobilier et dans l’hôtellerie. La location d’appartements meublés est ce qui constitue le lien entre ces deux domaines d’activité. Nous nous adaptons au marché et à ses nouvelles orientations internationales. Pour répondre à une demande spé-

cifique à Genève, la location meublée et la résidence hôtelière sont les meilleures alternatives. Sur ce point, nous travaillons en partenariat avec des organisations internationales et des structures d’accueil des expatriés. Sur quels grands projets immobiliers travaillez-vous ? Dr Christian Rey et Xavier Rey : Un certain nombre de nos projets viennent d’être réalisés ou sont en cours. Nous sommes actuellement en train de finaliser

Les Résidences Hôtelières

Entre lac et organisations internationales, dans un environnement calme et reposant à proximité du bord du lac, du Jardin Botanique, de la gare principale et de l’aéroport international, l’hôtel Drake Longchamp bénéficie d’une situation idéale pour tous les déplacements à pied ou en transports publics (une carte d’utilisation gratuite est offerte aux hôtes durant leur séjour). L’établissement dispose de 160 chambres fonctionnelles et spacieuses, équipées de petites cuisines, d’une télévision par satellite et d’un accès wifi gratuit. Nouveauté : 24 de ces chambres – « executive rooms » – offrent une gamme supérieure. Outre les services hôteliers classiques, les clients de l’hôtel Drake Longchamp auront le plaisir de déguster une large sélection de vins dans le cadre feutré et cosy du lounge « le Pesage ».

124

Dans un quartier tranquille du centre-ville, sur la rive gauche, proche de la Vieille Ville, du centre des affaires et des établissements hospitaliers, le Sagitta propose 42 chambres, Junior suites et appartements, tous équipés de petites cuisines et d’un accès wifi gratuit. L’accueil y est chaleureux et personnalisé. Qualité rare, l’hôtel Sagitta Rive Gauche dispose d’un parking privé devant l’hôtel.


la livraison de notre développement de l’écoquartier de Meyrin, les Vergers. Acteur privé le plus important du projet, c’est plus de 350 appartements que nous avons construits. Nous avons mis l’accent sur l’innovation avec notamment la construction d’une façade en grande partie constituée de lucido obtenant ainsi une façade solaire agissant comme un isolant naturel. Les installations techniques placées à mi-hauteur offrent la possibilité de diminuer la consommation électrique et la création d’un étage entièrement végétalisé sont aussi des techniques permettant d’offrir un environnement agréable aux locataires. Autres projets que nous développons actuellement : les Résidences de Middes à la frontière des cantons de Vaud et de Fribourg avec 26 appartements et un projet à Peney sur le canton de Genève. Ce dernier se composera de « Townhouses » regroupant des appartements en propriété par étage. Ces projets, parfaitement en accord avec l’aspect champêtre des villages, sont construits avec une sensibilité accrue au développement durable et ce dans un rapport qualité-prix particulièrement avantageux. Enfin, nous avons d’autres projets en gestion, en particulier à l’international.

★★★

Quelles seront, selon vous, les premières conséquences du COVID-19 dans l’immobilier ? Eléonore de Poortere : Nous avons créé un groupe intergénérationnel de réflexion où les premiers enseignements sont que les régions dites périphériques des villes vont reprendre de l’importance et de la valeur. Et sur d’autres secteurs plus généralement ? Xavier Rey : Les modes de fonctionnement et de productions industrielles, voire artisanales seront revus à l’analyse de la situation actuelle. Produire localement va devenir un sujet d’actualité et en conséquence certaines zones industrielles et artisanales pourraient reprendre vie.

Welcome to Geneva

★★★

Rey Group

Rue Butini 7 • CH-1202 Genève Tél. +41 22 731 53 40 • Fax +41 22 731 21 36 info@reygroup.ch

www.hdlge.ch


JP BURGENER SA

« Le verre dans tous ses états » L’entreprise genevoise Burgener, installée sur la place depuis 1930, est spécialisée dans la vitrerie, les fenêtres, les vitraux, les pergolas et stores. Si la société au savoir-faire reconnu intervient pour toutes les demandes traditionnelles, elle est néanmoins approchée pour son travail en matière de décoration et de réalisation d’œuvre d’art et ceci bien au-delà du canton. Ne se donnant aucune limite, elle s’entoure de professionnels afin de trouver ensemble les solutions à vos requêtes.

126


90 années au service du verre Vers 1930, Alfred Gurtner-Burgener et sa femme Bertha ouvrent un petit atelier au boulevard Carl-Vogt pour le remplacement des verres de fenêtre puis rejoint par leur fils Jules, ils s’établissent dans la vieille ville, rue ChausseCoq et prennent en même temps une petite arcade à la rue de l’Hôtel-de-Ville pour faire de l’encadrement (cette arcade est toujours aux mains de la même société). Dès les années 1960, le petit-fils Jean-Pierre Burgener reprend l’activité, l’aventure familiale se poursuit et se développe... Jean-Pierre Burgener transfère l’atelier dans un plus grand espace à la rue Prévost-Martin puis en 1988, en plein essor, il déménage dans la zone industrielle de la Praille à Carouge. En 2015, Jean-Pierre Burgener prend sa retraite et transmet sa société à l’un de ses anciens collaborateurs expérimentés dans la profession, Jean-François Tourcier, entouré d’une équipe solide d’une douzaine de personnes. Stores, pergolas, fenêtres Membre de Storio Groupe en Suisse romande, l’entreprise Burgener se donne les moyens pour vous protéger du soleil et proposer de « l’ombre » sur vos terrasses, balcons ou jardins, ainsi que dans vos intérieurs. Fourniture et pose de tous types de stores et de pergolas ; parasols à commande électrique aux grandes dimensions et pouvant intégrer des lumières Led pour une ambiance unique ; pergolas à lames orientables, de plus en plus souvent demandées et entièrement sur-mesure ; enfin une gamme de fenêtres sur-mesure en pvc, alu, bois-alu et leur installation. Le verre au service de l’artistique L’entreprise nonagénaire est éminente pour son travail sur le verre qui devient alors objet de décoration. Sa créativité est sa force ! Que la demande soit pour des verres de sol, des parois de douche sur-mesure, des tables, des escaliers en verre trempé ou encore des aquariums... Pour vous présenter quelques exemples, un show-room est à votre disposition à leur atelier à Carouge. Ici, JeanFrançois Tourcier vous conseille au plus près de vos besoins ou envies et vous fait découvrir une autre de ses compétences : le « trompe-l’œil » ou la sérigraphie sur verre qui permet d’insérer dans toutes les tailles de verre une photo rétro-éclairée pour apporter une plus-value unique à un lieu.

L’art du vitrail Cette entreprise est l’une des rares en Suisse qui est spécialisée dans la fabrication et la restauration des vitraux. Elle a su conserver le savoir-faire artisanal et ancestral et le perpétue. La technique nécessite une grande habileté manuelle que le maître-verrier maîtrise à la perfection, lors de la création ou de la restauration de vitraux anciens, il travaille selon des méthodes utilisées depuis le Moyen Age : le verre est coloré, calibré, cerclé de plomb... Ainsi dans l’atelier carougeois, le maître-verrier réalise, sur commande privée et sur-mesure, des montages au plomb du style Tiffany ou contemporain. Quelques exemples de réalisations marquantes A la demande du MAMCO, la société Burgener a exécuté un sol éphémère selon le projet d’un artiste. Ce sol, constitué d’une couche de miroir et d’une couche de verre recouvertes d’une protection, avait pour particularité de se fêler au passage des visiteurs... Retiré au bout de 3 mois, il a su créer l’étonnement et marquer par son originalité tous ceux qui l’ont foulé. A Saint-Jean-Cap-Ferrat, les propriétaires d’une demeure emblématique de la Riviera ont souhaité que tout leur intérieur soit quasiment recouvert de miroirs, ce qui a demandé de l’imagination, de l’aptitude et un service de haute qualité. De plus la société a relevé un challenge de taille en installant un hublot de grande dimension au cœur de la piscine, hublot qui donnait sur une pièce de la résidence... A l’école de Veyrier, la société Burgener a été appelée pour la restauration de vitraux que cette dernière avait récupérés. Originaux avec leur décoration en forme de clown, ces vitraux ont subi un « relooking » et ont été remontés au cœur de l’établissement... A la chaine de télévision RTS, pour l’émission Infrarouge, la décoration du studio en verres colorés a été réalisée par l’équipe Burgener.

JP Burgener SA

Rue Baylon 8 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 343 61 80 info@burgenersa.ch • www.burgenersa.ch

127


FRAMO SA

Créé pour moi – Made for me Avec plus de 45 ans d’expérience, FRAMO SA, situé à Romont dans le canton de Fribourg, est un partenaire idéal pour concevoir vos meubles de salle de bains, mais aussi vos solutions de rangements avec son large choix d’armoires et dressing. Grâce à une conception innovante et un processus de fabrication automatisé, elle réalise des produits à la demande, uniques et de grande qualité, dans un délai record. S’adressant à une clientèle suisse, caractérisée par un haut niveau d’exigence, elle développe continuellement de nouvelles lignes modulables en accord avec les dernières tendances. Avec FRAMO, tout devient alors possible. Rencontre avec Herbert Stadler, directeur de cette société aux compétences pointues, partenaire de Bien Vivre.

Colonia.

128


Unico.

Créativité Un coquillage photographié sur une plage en Normandie, un coucher de soleil sur les montagnes ou encore un chapeau balayé par le vent, flottant sur l’eau. C’est souvent avec un brin d’émotion et de nostalgie que vous vous remémorez vos vacances. Avec FRAMO, il est désormais possible d’immortaliser le souvenir de votre choix grâce à la gamme de meubles « Unico ». Vous devenez ainsi votre propre designer. L’entreprise se charge, en effet, de faire imprimer la photo désirée (pour autant que cette dernière soit en haute définition) sur du verre, et ce afin d’orner la face de votre meuble. Ainsi, chacune de vos matinées débutant dans la salle de bains sera bercée par un souvenir de vacances ou par un instant marquant de votre vie. Le site internet de FRAMO vous permet d’avoir un aperçu concret de cet objet, en y téléchargeant vos photos. Grâce à la possibilité de changer les faces quand vous le souhaitez, vous pouvez modifier vos photos ultérieurement.

Sur-mesure – made for me Lors de la conception de solutions de rangements tels que dressing et armoires ou lors de la création de meubles de salle de bains, FRAMO attache une attention toute particulière aux besoins et aux Herbert Stadler, Directeur Framo SA. attentes spécifiques de sa clientèle. Cette dernière sera alors conseillée de façon personnalisée par une équipe spécialisée. Chaque client peut alors concevoir l’objet de ses rêves, grâce à une large gamme de meubles déclinables en plus de 60 couleurs. Le design et l’élégance occupent une place prédominante chez FRAMO pour que formes et lignes se marient avec divers types de lavabos et une quarantaine de poignées à choix. A l’aide de logiciels de visualisation, une solution de rangement individualisée peut être proposée, et ceci même pour un espace étroit ou exigu. Vous avez un désir particulier, FRAMO le réalise pour vous.

Tendance : une forme élégante et incurvée qui rappelle une vague au cœur de l’océan.

Style.

129


Harmony.

Un engagement durable FRAMO met un point d’honneur à planifier de façon précise son processus de production et attache une grande importance à l’optimisation au quotidien des matériaux employés. Dans le but d’éviter le gaspillage des ressources, la découpe du bois est effectuée grâce à un dispositif informatique pointu permettant la maximalisation des composants utilisés. Ainsi, la quantité de déchets demeure minime et sert, quant à elle, à chauffer l’usine. Un savoir-faire helvétique Les meubles créés par FRAMO sont constitués essentiellement de bois suisse provenant de forêts gérées durablement. Dès leur réception, les panneaux en bois sont enregistrés et contrôlés automatiquement par le biais d’un système informatique performant. L’utilisation d’un bras mécanique robotisé permet d’effectuer un pré-tri. Cela offre non seulement un gain de temps précieux pour la production, mais également la souplesse et la réactivité pour répondre aux commandes parfois urgentes. L’ensemble du processus de production est ainsi largement automatisé. Une fabrication sur-mesure, répondant aux désirs de chaque client, est ainsi possible. Manufacture Pour chaque commande, l’assemblage se fait à la main, ce qui permet un contrôle de chaque meuble et de ses différents composants, avant emballage et livraison. Ils sont ensuite livrés par un transporteur partenaire. Une fois acheminés à leur destination, ils n’auront plus qu’à être installés. 130

Svelto.


Service clients Chaque meuble est équipé de son propre code de fabrication. Grâce à ce numéro, les collaborateurs de FRAMO sont à même de savoir exactement quel produit a été installé chez vous, et peuvent, à l’aide des données informatiques précieusement sauvegardées, vous prodiguer des conseils spécifiques. Cela permet, en cas de besoin, d’organiser rapidement et avec compétence, une intervention dite de « service après-vente ». Proche de vous – visitez notre showroom Vous souhaitez découvrir cet univers alliant diversité et créativité ? L’entreprise se trouve à Romont, à 25 km de Fribourg et de Lausanne. Visitez son lieu d’exposition ! L’ensemble des collaborateurs se fera une joie de vous accueillir.

Horaires d’ouverture de notre exposition Lundi-mercredi Vendredi 08 h 00 – 12 h 00 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 17 h 00 13 h 30 – 16 h 00 Jeudi * Samedi * 08 h 00 – 12 h 00 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 20 h 00 Afin de vous accueillir de manière optimale, nous vous recommandons de fixer un rendez-vous pour votre visite. 026 651 96 51 • info@framo.ch * Les horaires du jeudi soir (à partir de 17 h 00) et du samedi matin sont uniquement sur rendez-vous.

Framo SA

La Maillarde • CH-1680 Romont Tél. +41 26 651 96 51 info@framo.ch • www.framo.ch

131


La Boutique Framo : une approche plus interactive « made for me », plus qu’un slogan, c’est une philosophie que FRAMO adopte au quotidien avec ses clients. Dernier né, de cette société novatrice résolument tournée vers l’avenir, le concept de la Boutique Framo, est dédié aux professionnels. Ainsi, depuis décembre 2018, revendeurs, architectes, entreprises générales ou encore promoteurs ont désormais la possibilité d’entrer dans le monde de la réalité virtuelle tout en bénéficiant des conseils et d’un suivi personnalisé d’un partenaire expert dans son secteur d’activité.

132


La Boutique Framo : un concept innovant Plutôt que de transformer un espace servant d’archives pour agrandir son exposition, Herbert Stadler, a fait le choix d’investir dans un concept innovant alliant modernité, nouvelles technologies, connaissances techniques et savoir-faire. Une réflexion qui s’inscrit dans sa volonté continue d’offrir davantage de possibilités à ses clients. La Boutique Framo, c’est un espace dédié aux professionnels dans lequel on retrouve une synergie de compétences et une approche plus interactive. Avec ce nouveau concept disponible depuis décembre 2018, FRAMO s’ouvre au monde de la digitalisation. La réalité virtuelle mais pas seulement Dans cet espace d’échanges et de discussions, tout est envisageable. Dans un premier temps, grâce à un équipement à la pointe, les professionnels de FRAMO peuvent directement projeter sur écrans les plans détaillés et faire les modifications ou annotations en temps réel. Une technologie qui va encore plus loin grâce à la réalité virtuelle qui permet sur un smartphone via un lien ou un QRCode de visionner en réel l’agencement d’une pièce. Les lunettes permettent quant à elles de se projeter à 360° dans la pièce comme si nous nous y trouvions vraiment. FRAMO s’est également doté d’une imprimante 3D afin d’offrir la possibilité à ses clients d’obtenir des prototypes des meubles spécifiques qu’ils pourraient obtenir. Conscient que le virtuel peut parfois être subjectif, FRAMO a su pallier à cet effet en intégrant à sa boutique de nombreux échantillons. Ainsi, le client peut utiliser ses sens basiques comme le toucher, l’ouïe, tout en intégrant ces notions à ce qu’il perçoit dans son projet virtuel. Une multitude de possibilités Pour chaque projet, l’essentiel est de trouver le bon équilibre entre l’aspect esthétique et le confort d’utilisation. Ce nouveau concept offre la possibilité d’être plus précis, plus technique et d’avoir une meilleure notion de l’espace pour le professionnel qui l’utilise. FRAMO joue un rôle très important de partenaire à chaque étape

du projet et propose une offre sur-mesure tout en étant très réactif. De l’avant-projet jusqu’à la réalisation, FRAMO met tout en œuvre pour être à l’écoute de son client, l’accompagne, le conseille et le guide dans ses choix. Plus la discussion commence tôt, plus la liberté de manœuvre est large. Diversité dans les coloris, les matières, les formes, …la réalité virtuelle amène également à des idées différentes, plus fantaisistes, plus osées et permet de contrôler, modifier, ou complètement repenser un projet initial afin qu’il corresponde parfaitement aux exigences les plus élevées.

133


ASSOCIATION DES PROMOTEURS CONSTRUCTEURS GENEVOIS

Un savoir-faire professionnel et hautement qualifié L’association des promoteurs constructeurs genevois (APCG) a été fondée en 1989 par les membres du « Groupement des promoteurs constructeurs genevois », ancienne section de la Chambre genevoise immobilière. Forte d’une quarantaine de membres issus des différents secteurs privés de l’immobilier et de la construction, l’APCG représente leurs intérêts auprès des autorités politiques. Elle veille également au bon respect des règles de conduite concernant l’éthique de la profession, avec pour objectif ultime: fournir les logements de qualité dont la population a besoin. Portrait d’association.

© Shutterstock

134


Une association engagée pour ses membres L’APCG regroupe les professionnels de la branche en activité dans le canton de Genève. Elle représente et défend les intérêts de ses membres auprès des autorités, en gardant toujours à l’esprit l’intérêt général. Elle joue le rôle de porte-parole et d’intermédiaire entre le secteur privé et le secteur public, qu’il s’agisse des collectivités publiques, des communes ou encore de l’Etat. L’association est dirigée par un Comité actuellement composé de 9 membres, dont un Président, un VicePrésident et un Trésorier. Le Comité se réunit une fois par mois et des Commissions sont constituées pour le suivi de dossiers spécifiques et permettent d’entretenir des relations étroites avec les autorités et institutions concernées. Transparence et respect des règles éthiques L’APCG est particulièrement attentive à ce que ses membres exercent leur activité de manière conforme à l’éthique professionnelle. Elle s’est dotée à ce titre d’un code déontologique, gage du savoir-faire des entreprises et vecteur d’une image positive pour la profession. Elle compte également une commission éthique qui est à même d’exclure les membres s’ils ne respectent pas les règles en vigueur. Les membres de l’APCG doivent s’engager à être exemplaires dans la conduite de leurs activités. Pour des projets immobiliers de qualité Entrepreneurs reconnus, les membres de l’APCG œuvrent par leur savoir-faire pointu à la création de logements de qualité afin d’assurer un développement

immobilier harmonieux sur le canton de Genève. Ils veillent notamment à répondre à toutes les conditions du développement durable qui, au-delà de l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement et d’énergies renouvelables, implique également un important volet social. Une réponse aux besoins de la population Les membres de l’APCG contribuent à près de 70% de la création de logements par des privés sur le canton de Genève. Une proportion importante quand on sait la pénurie de logements qui frappe Genève depuis de nombreuses années.

Association des promoteurs constructeurs genevois Rue de la Rôtisserie 4 • Case postale 3344 CH-1211 Genève 3 Tél. +41 22 715 02 15 • Fax +41 22 715 02 22 info@apcg.ch • www.apcg.ch

135


CFPI – COMPAGNIE FINANCIÈRE DE PROMOTION IMMOBILIÈRE

Une entreprise familiale spécialiste du pilotage de projets immobiliers Si aujourd’hui, Benjamin, Romain Lavizzari et Basile Payot sont aux commandes de la CFPI, leurs pères, fondateurs de la société en 1982, sont toujours présents et associés. L’expérience et le savoir-faire acquis depuis plus de 38 ans permettent à la société de continuer à prospérer tout en étant en phase avec les nouvelles technologies grâce à l’approche de la seconde génération.

Photos : © architectures.ch / © The Cube Productions

136


Une histoire de famille CFPI a été fondée en 1982 par Carlo Lavizzari et Olivier Payot. Grâce à l’alliance de leurs compétences, ces deux associés ont développé des opérations aussi bien pour le compte de mandants externes, tant privés que publics, que pour leur propre compte. Le cœur de métier de la société est la promotion et le pilotage de projets de construction que l’on parle de logements, de bâtiments administratifs ou encore commerciaux. Aujourd’hui, Benjamin et Romain Lavizzari tout comme Basile Payot ont rejoint l’entreprise qui compte 8 collaborateurs, dont 5 impliqués au quotidien dans l’opérationnel.

L’importance du numérique Avec l’arrivée de la nouvelle génération, le numérique a pris de l’importance au cœur de la CFPI. Ainsi, grâce à un nouveau site internet vitrine sur le devant, les collaborateurs ont accès en privé depuis ce dernier au système CRM (Customer Relationship Management) qui permet d’optimiser la qualité de la relation client mais aussi la gestion des projets. Des prestations rares à Genève La CFPI gère uniquement le pilotage et la promotion de différents projets. En rien, elle n’interfère dans le travail de régie ni celui d’entreprise générale. Son métier consiste à aider un propriétaire à envisager au mieux le développement de son patrimoine. Cela peut concerner un terrain non construit mais aussi une transformation ou une densification. Les mandants sont accompagnés de A à Z tant dans les démarches foncières et administratives que la réalisation et sa préparation. De multiples partenaires interviennent alors et CFPI les met en accord, une lourde implication qui s’étend sur la durée. L’importance de la déontologie La déontologie est une priorité majeure dans la mesure où la CFPI se fait un devoir de traiter avec une parfaite éthique et de manière équitable l’ensemble de sa clientèle et de promouvoir ainsi une bonne et respectueuse image de la profession de promoteur, un vrai métier qui ne s’improvise pas. Depuis 38 ans, la société s’efforce de satisfaire sa large et diverse clientèle et le fait d’avoir pu et avoir su résister à la crise immobilière des années 90 lui semble être la démonstration de ce savoir-faire et en prouve la solidité. De plus, pour répondre aux particularités genevoises, cela nécessite des compétences particulières puisqu’il y a en effet de nombreuses lois et pratiques administratives qui régissent le secteur immobilier et il est primordial d’en maîtriser les rouages. Et demain ? Depuis son arrivée dans la société, la deuxième génération s’implique de plus en plus dans son développement. Le témoin a été passé en douceur et le temps suffisant a été pris. Aujourd’hui, associée, elle contribue pleinement à gérer des projets d’envergure dû au développement prévu par le plan directeur cantonal 2030 et le marché genevois. 137


Des opérations récentes La Chapelle (Lancy) étape 1 et 2 : Pilotage pour le compte d’une fondation de droit privé d’un projet comprenant au total 680 logements. La CFPI a été en charge de la réalisation de 8 immeubles soit 317 appartements, des parties communes de l’ensemble du projet et des parkings souterrains. La livraison de ces deux étapes s’est échelonnée entre 2014 et 2018.

Sapins (Meyrin – Cointrin) : Réalisation d’un immeuble mixte de 24 appartements comprenant de la PPE et du locatif en zone de développement. Livraison faite en 2018. Une réalisation qui s’est effectuée en collaboration avec la Coopérative Cité-Derrière et dessinée par le bureau d’architecte J.Schar & C.Sjostedt Architectes.

Genêts (Genève – Petit-Saconnex) : Réalisation d’un immeuble de 170 appartements en coopérative d’habitation, location et propriété par étage en zone de développement. Une conception du bureau Architectures Jucker SA et une construction menée par Steiner SA. Le pilotage de cette opération a été réalisé en partenariat avec la régie Brolliet et en collaboration avec la coopérative Latitude. Livraison effectuée en 2019.

Photos : © architectures.ch / © The Cube Productions

138


Chervrier 16 (Choulex) : Réalisation d’un immeuble villageois de 12 appartements en PPE sous la houlette du bureau Cerutti architectes SA. Livraison effectuée en 2020.

Croissant (Vernier) : Réalisation d’un immeuble de 40 logements locatifs en zone de développement. Projet dessiné par Cerutti architectes SA et une construction menée par Construction Perret SA. Livraison prévue en 2021.

CFPI – Compagnie Financière de Promotion Immobilière

Rue Joseph-Girard 40 • Case postale 1509 CH-1227 Carouge Tél. +41 22 309 20 70 www.cfpi.ch

139


EFFIBAT SA ENTREPRISE GÉNÉRALE

« Faire les choses et les faire bien » Quand David Coppex crée Effibat en 2012, il souhaite que sa société lui ressemble et se base sur des fondements qui riment avec rigueur et respect. Ces deux fils conducteurs se retrouvent dans son quotidien autant avec les professionnels qui l’entourent qu’au sein de son entreprise avec ses collaborateurs. Concilier compétences et savoir-faire avec humanisme et respect, le défi relevé d’Effibat.

140


Un professionnel aguerri Après des études à l’Ecole d’Ingénieurs de Genève, David Coppex travaille durant plusieurs années dans des grandes entreprises de la place comme entrepreneur en gros œuvre et entrepreneur général. Fort de ces expériences, il décide de fonder sa propre entreprise, Effibat, en 2012. Contraction des mots « efficacité » et « bâtir », la société se veut un partenaire efficace, performant, proche de chaque projet et qui réalise ses chantiers avec le même engagement tout en privilégiant des rapports respectueux avec les intervenants. « Chaque client est une découverte. Il doit nous faire confiance puisque c’est le promoteur qui nous a sélectionnés sans que le client n’ait rien à dire, raison pour laquelle nous nous devons d’être à son écoute et lui rendre un travail qui le satisfasse pleinement ». Cette approche humaine de son métier se retrouve également au cœur de sa société où les collaborateurs bénéficient de conditions de travail aménagées. Un taux de travail de 80% est la norme mais il peut être revu au-dessus ou en-dessous en fonction des envies de chacun. Au-delà, Effibat soutient différentes associations, un engagement sociétal et environnemental qui tient grandement à cœur à David Coppex. Les prestations proposées Avec ses 15 collaborateurs, Effibat met tout en œuvre pour réaliser chaque chantier tel qu’il a été souhaité, en temps et en heure et selon le budget défini. Pour ce faire, elle s’appuie sur des entreprises principalement locales avec lesquelles ont été développés des liens de confiance et qu’elle connaît pour leur rigueur et la qualité de leur travail. Dans ses prestations générales, Effibat garantit la direction des travaux et comme entreprise générale, la société peut intervenir à la demande depuis le développement, la conception, l’établissement des plans, la dépose de l’autorisation de construire jusqu’à la réalisation du projet. De plus, elle peut collaborer comme assistance à maîtrise d’ouvrage. Les projets devenant de plus en plus complexes, le mandant pourra s’appuyer ainsi sur ses compétences managériales et techniques pour l’aider à arbitrer et prendre les décisions nécessaires. D’autres prestations ponctuelles sont également proposées par Effibat, tel que l’optimisation de projets ou le suivi de projets complexes comme des projets industriels, aéroportuaires ou nécessitants une connaissance approfondie de la notion de « process ». 141


Aujourd’hui, le cœur de métier d’Effibat reste la construction de logements (PPE ou achats sur plans en quote-part terrain) en entreprise totale. La société s’est rapidement spécialisée dans ce domaine qui nécessite des compétences techniques puisqu’elle se retrouve le garant de la réalisation des projets « clefs en mains » mais également de leur conception. L’ensemble des mandataires et des entreprises sont sous la responsabilité d’Effibat qui doit les coordonner pour réaliser les projets dans le respect de l’autorisation de construire, des normes en vigueur et bien entendu du triptyque « qualité, budget et délai ». Mais plus important encore, la construction de logements pour des particuliers demande d’importantes compétences humaines puisque chaque client souhaite pouvoir personnaliser le plus possible sa maison ou son appartement. Il faut donc être capable d’écouter, de comprendre le client et de transformer ses demandes en quelque chose de concret et de réalisable. La réunion de ces compétences techniques et humaines est la clef de la réussite. Bien évidemment, la construction d’un logement n’est jamais un long fleuve tranquille pour le client qui a souvent mis une très grande partie de ses économies dans le projet et qui s’y engage émotionnellement mais, quelle que soit la prestation ou le projet, la satisfaction de l’ensemble des partenaires est le seul moteur d’Effibat.

142


L’importance du social et de l’environnemental Chez Effibat, chaque collaborateur qui le souhaite peut travailler à 80%. C’est le cas pour la majorité des employés dont David Coppex. Pour avoir décidé dès le départ de s’appliquer ce temps de présence, il sait combien cela est important puisqu’il permet de garder des moments pour soi, de profiter de ses enfants, de voyager, de donner du temps à des œuvres caritatives ou de faire tout un tas d’autres choses pour soi et ses proches et d’être d’autant plus performant quand on est au bureau. Chaque employé choisit son jour d’absence

selon ses envies ou besoins. Autre facette de l’entreprise : s’impliquer pour le développement durable sur ses chantiers en recyclant des matériaux, en privilégiant les techniques engendrant des économies d’énergie et en optimisant les concepts techniques et énergétiques au maximum qui lui est possible. Une des missions de son bureau d’études est de trouver de nouvelles alternatives écologiques à proposer à ses clients pour améliorer l’efficacité énergétique des constructions. De plus, Effibat reverse chaque année une partie de ses bénéfices à des organisations caritatives et/ou environnementales afin d’aider, autant que faire se peut, à améliorer la situation. Ainsi, elle soutient l’association Aquaverde (aquaverde.org) qui réalise des projets alliant la reforestation en Amazonie en soutenant l’économie de développement durable pour les populations locales et en proposant des alternatives économiques et sociales à la destruction de la forêt. Elle s’implique également pour Pimali (pimali.org) dont l’objectif est d’aider les jeunes et les orphelins défavorisés âgés de 17 ans et plus, qui ont terminé leur scolarité obligatoire dans le Nord-Est de la Thaïlande (l’Issan est la région la plus pauvre de la Thaïlande). L’aide consiste à leur fournir une formation pratique hôtelière de base d’un an, afin de leur assurer un avenir professionnel dans l’industrie hôtelière ainsi qu’une indépendance financière.

En résumé, Effibat est une entreprise générale de la construction qui souhaite développer un modèle plus durable et plus respectueux de son activité. Implication vis-à-vis de ses clients, de ses collaborateurs, de ses partenaires et d’associations à but non lucratif reste le leitmotiv de l’entreprise. EFFIBAT : Ensemble, construisons votre projet !

Effibat SA

Rue Pré-Bouvier 5 CH-1242 Satigny Tél. +41 22 782 55 00 info@effibat.ch www.effibat.ch

143


PILM REAL ESTATE SWITZERLAND

Mener un projet de A à Z Bruno Guandalini, directeur de la société Pilm, développe des projets ambitieux pour le compte de clients utilisateurs ou d’investisseurs. De l’idée à la réalisation, il met en forme des outils immobiliers adaptés à l’activité et aux attentes en garantissant le délai, la qualité et le coût.

144


Un savoir-faire reconnu Avant de créer Pilm Real Estate Switzerland, Bruno Guandalini a travaillé pour le compte de grandes sociétés pour lesquelles il a toujours géré des projets immobiliers d’envergure. Fort de ses compétences acquises au fil des années, il a créé sa propre entreprise avec la volonté d’accompagner chaque client face à ses attentes. L’implication, l’intégrité, le respect des engagements, la performance et la disponibilité sont autant de valeurs qui font la différence et qui sont omniprésentes chez Pilm. Un partenaire unique Spécialiste du montage complet d’une opération, sous toutes ses facettes, Pilm prend également en compte les aspects juridiques et réglementaires de chaque dossier. Pour toute demande, qu’elle concerne la création d’un bâtiment neuf ou un agrandissement, le travail démarre devant une page blanche où tout reste à écrire. Le début des discussions dans la conception de l’outil immobilier est : quel montant de loyer ou quel niveau d’investissement est acceptable par l’industriel pour que le projet immobilier puisse être un vecteur de croissance et non une charge. A partir de ce chiffre, Bruno Guandalini accompagne son client en réfléchissant au projet de manière à ce qu’il soit totalement adapté à ses attentes : Pilm trouve les investisseurs, réalise les appels d’offres aux entreprises et manage les travaux tout au long du chantier. Etude de cas Quand la société Dupasquier SA, spécialisée dans la fourniture de divers produits aux acteurs de la restauration, fait appel à Pilm, elle a pour ambition d’agrandir ses locaux existants à Vernier. Pour ce faire, elle est en quête d’un partenaire qui gère tout autant l’aspect financier, en trouvant un investisseur, que les travaux. Après avoir délimité l’ensemble des attentes, Bruno Guandalini a endossé le rôle de développeur en réunissant les fonds nécessaires, en montant le permis de construire, en accompagnant l’architecte et en dirigeant en tant qu’entreprise totale l’intégralité des corps de métiers, tant sur la partie immobilière que sur l’aménagement intérieur. Du premier rendez-vous à la remise des clés, 4 années de travail ont été nécessaires pour mener à bien ce projet de taille.

L’ensemble du projet a été conçu de manière à prévoir le stockage de plus de 1400 palettes au sol, sur 8 à 10 mètres de haut, de façon à ce que les caristes puissent charger les transpalettes et les racks dans un circuit continu sans cul-de-sac et donc sans perte de temps. LA RÉALISATION Une partie de la structure porteuse a été réalisée en béton afin de créer un étage qui accueille les bureaux de l’exploitant et qui laisse la possibilité de surélever une partie du bâtiment dans le futur. L’agrandissement de la zone sèche s’est opéré par la reprise des supports de charpente, dans un exercice de haut-vol en matière de reprise de charges. Une autre difficulté consistait à mener à bien l’extension du bâtiment durant son exploitation, une opération qui a nécessité la réalisation de travaux en deux phases, tout cela en respectant des délais assez serrés. Au final, le concept est développé sur plus de 8000 m2. Il intègre notamment un hall de stockage de produits secs d’environ 3000 m2, une chambre froide positive avec son quai de 1100 m2, une chambre froide négative de 1350 m2 ainsi que 2000 m2 de bureaux. L’immeuble a été délivré le jour convenu avec les installations techniques en fonctionnement et les chambres froides en température. Une livraison « plug & play ».

Un chantier à la loupe LES BESOINS Dupasquier SA souhaitait combiner le développement de ses activités avec une modernisation de ses locaux. Ses besoins croissants en termes de stockage ont présidé à l’agrandissement notoire de la structure existante. L’idée de base consistait à mettre en place un système de stockage en partant d’une chambre froide idéalement dimensionnée et d’une zone tempérée traversante.

real estate Switzerland

Bruno Guandalini Pilm Real Estate Switzerland

Rue Neuve-du-Molard 5 • CH-1204 Genève Tél. +41 78 816 19 79 bruno.guandalini@pilm.ch • www.pilm.ch

145


Raymond ALLEGRA Taille de Pierre

Quand un escalier se fait œuvre d’art Depuis 120 ans, la maison Raymond Allegra Taille de Pierre met tout son savoir-faire au service de rénovations et de constructions neuves. Si l’environnement est difficile et demande une application sans faille, travailler la pierre, matériau noble qui orne, souvent, avec élégance des bâtiments d’époque, est une passion. Sachant s’adapter avec son temps, si elle revient gentiment dans le cadre de nouvelles réalisations immobilières, la société l’utilise aussi pour la création d’escaliers hors normes. Par leur design abouti, ces ouvrages deviennent une œuvre d’art qui a toute sa place dans un intérieur.

146


Une maison plus que centenaire Tailleur de pierre n’est pas un métier né d’hier ! A une époque où l’usage de ces matériaux était légion, Antoine Péroni crée son atelier, dans les années 1900, à Genève. La qualité de son travail lui vaut d’avoir participé, alors, à la construction de bâtiments emblématiques comme le Palais des Nations ou encore à la rénovation de l’hôtel de la Paix. En 1963, Hector Allegra reprend le flambeau puis Raymond Allegra en 1984. Flambeau qu’il lègue à son tour aujourd’hui à deux spécialistes, Christophe Brun et Jean-Louis Lambert. Avec les 6 collaborateurs que compte l’entreprise, ils entendent faire perdurer le savoir-faire unique qui entoure le métier et apporter des nouveautés comme la maçonnerie traditionnelle à la chaux dont Christophe Brun est spécialiste. A ceci s’ajoute un vent nouveau avec des réalisations qu’ils sont les seuls à proposer à Genève, des escaliers monumentaux, en pierre, qui tiennent en suspension ! Les domaines de compétences des tailleurs de pierre Un tailleur de pierre doit savoir faire preuve de nombreuses connaissances et compétences pour exercer son métier. Ainsi les techniques manuelles tiennent une place prépondérante et seule la répétition des gestes permet d’acquérir une dextérité qui fait la différence. La place de l’œil est également importante puisque dans le cadre d’une rénovation, il faut analyser le bâtiment existant, comprendre le travail réalisé, bien souvent des décennies auparavant, et savoir le reproduire à l’identique. La physique a aussi sa place, c’est par elle que passe l’étude de la résistance et de la stabilité, une étude qui se joue d’abord au visuel puis par la suite par des moyens plus élaborés si des doutes persistent. Si d’autres compétences viennent s’ajouter, la base de tout bon tailleur tient principalement dans ces trois savoir-faire. Les savoir-faire de l’entreprise Avec une clientèle constituée principalement d’architectes, de grandes sociétés et aussi de particuliers, l’entreprise est souvent sollicitée pour des rénovations de façades d’édifices de caractère. Pour redonner une « nouvelle jeunesse » à la pierre, l’intégralité des travaux se réalise à la main et oblige à un savoir-faire sans faille. Quand il est nécessaire, la société remplace des parties existantes en utilisant des matériaux idéalement similaires et en retaillant à l’exactitude des moulures d’époque, par exemple. Pour se fournir, elle privilégie, quand il se peut, les carrières suisses et ce, principalement pour les pierres naturelles. Le travail ne se borne pas à de la rénovation, on fait également appel à ses compétences pour des projets neufs qui sont encore rares mais ne demandent qu’à se développer devant les atouts qu’ils offrent. En effet, ils sont beaucoup plus éthiques car aucune énergie de transformation n’est nécessaire et par ricochet, les émissions de carbone s’en voient drastiquement limitées. Autres points forts, faire appel aux ressources locales qui sont abondantes et la durabilité des constructions qui n’est plus à démontrer. 147


Un escalier magistral Seule une poignée de sociétés en Europe sont à même de réaliser des escaliers suspendus en pierre, Raymond Allegra en fait partie ! L’idée de proposer des créations sur-mesure est née en Angleterre chez des tailleurs de pierre que connaît bien Jean-Louis Lambert pour avoir travaillé avec deux d’entre eux. Si l’entreprise anglosaxonne gère la partie technique du projet, l’analyse des lieux, des besoins, le souhait du client puis la partie réalisation et pose sont faites par la société genevoise. Pour toutes les demandes, le cheminement reste identique. La première phase comprend l’étude de faisabilité, le choix du design et de la pierre puis la proposition de budget. Viennent ensuite les modélisations en 3D, la validation des calculs structurels et la préparation de l’ensemble. Arrive par la suite, la fabrication des pièces de renforts, la taille de l’escalier puis la préparation de l’installation et la pose. Pour réussir la prouesse de faire tenir ce mastodonte de plus d’une tonne sans soutien à un mur ou à un pilier, un système de câbles, à l’intérieur des marches, apporte la tension et l’appui nécessaire à sa stabilité. Uniques par leur esthétisme et leur originalité, ces créations trouvent leur place au sein d’établissements publics, de grandes sociétés ou d’intérieurs de particuliers et ont toujours pour point commun de ne pas laisser indifférents et étonner par leur élégance.

148


Pour les professionnels qui souhaiteraient en savoir plus, la société Raymond Allegra est à leur disposition et organise des voyages d’étude pour mieux comprendre le travail qui entoure ces réalisations et montrer combien l’étendue des possibilités est vaste.

© Photographer, Nigel Young / Foster + Partners

Raymond Allegra Taille de Pierre

Route du Bois de Bay 111 • Case postale 110 CH-1242 Satigny Tél. +41 22 328 29 28 • Tél. +41 79 208 00 51 Tél. +41 79 436 54 14 www.allegratailledepierre.ch

149


HP Cuisines SA Rue de la Gabelle 5 • CH-1227 Carouge GE Tél. +41 22 343 76 97 • Fax +41 22 343 77 94 info@hp-cuisines.ch • www.hp-cuisines.ch

L’assurance d’une cuisine réussie

Accueil, disponibilité et professionnalisme Technicien en menuiserie durant une douzaine d’années, puis agenceur de cuisines dès 1983, Pierre Hautlé a décidé d’associer son expérience au talent d’architecte d’intérieur de son épouse Nathalie, pour fonder en 1988 la société HP Cuisines, sise à Carouge. Partenaires de la marque SieMatic depuis plus de trois décennies, ils ont su fidéliser une clientèle exigeante notamment grâce à la qualité de leur accueil, à leur disponibilité et à leur professionnalisme.

150


Quelles sont les garanties de satisfaction de l’enseigne HP Cuisines ?

Nous proposons les cuisines SieMatic, une marque qui a elle seule est gage de qualité et d’excellence, valeurs auxquelles nous nous identifions. Notre savoir-faire et notre expérience sont des garanties de professionnalisme pour nos clients. Le service est au cœur de notre démarche, nous analysons les souhaits de nos clients et prenons le temps de répondre à toutes leurs exigences. La cuisine SieMatic, associée à un conseil avisé, est conçue et réfléchie pour répondre entièrement à leurs attentes et correspondre parfaitement à leurs modes de vies... d’où notre slogan «L’assurance d’une cuisine réussie».

Les cuisines SieMatic, une garantie d’excellence ?

SieMatic est une entreprise familiale qui a été dirigée de manière indépendante pendant trois générations. Elle fabrique des produits dont la technique, le design et la qualité intrinsèque sont régulièrement récompensés par des prix internationaux. SieMatic exporte ses cuisines depuis 1960 ; aujourd’hui ambassadrice de la qualité de marque allemande dans plus de 60 pays, l’enseigne bénéficie d’une reconnaissance indiscutable à travers le monde. 151


L’excellence au service de votre sourire, trois centres à Genève

Chemin de la Caroline 18A – CH-1213 Petit-Lancy – www.cdlancy.ch

Votre sourire, notre métier

Avenue Krieg 4 CH-1204 Genève www.cdchampel.ch

Chemin de la Gravière 3, Tour Opale CH-1225 Chêne-Bourg www.cdchenebourg.ch


Santé À LA POINTE DU PROGRÈS Genève est connue à travers le monde entier pour son offre hospitalière. Hôpitaux Universitaires et cliniques privées forment un réseau de soins qui frôle l’excellence en matière de prestations médicales. Des infrastructures modernes, des équipements performants et un personnel médical compétent et qualifié sont les clés de sa renommée. Un système de santé novateur qui met l’accent sur la recherche médicale, les relations humaines et le bien-être du patient. Des valeurs partagées par l’ensemble des établissements médicosociaux du canton qui œuvrent de concert pour offrir à nos aînés les meilleurs prestations possibles. Zoom sur ces acteurs du quotidien !


INTERVIEW

MAURO POGGIA

DSES – Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé

« Les employeurs doivent se fixer des règles »

Conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité, de l’emploi et de la santé, Mauro Poggia mène de front de nombreuses actions. Lutter contre le chômage, redonner aux forces de police le respect qu’elles méritent, faciliter au mieux la vie des proches aidants et mettre en place des changements nécessaires engendrés par la crise sanitaire du COVID-19... quelques dossiers qu’il gère au quotidien. Bien Vivre l’a rencontré.

154


En matière de sécurité, quel est le problème le plus difficile à endiguer ? Il y en a beaucoup mais il en est un qui est un véritable défi et qui doit se renforcer, c’est le service des renseignements. Il nous faut pouvoir anticiper les actes violents et terroristes même s’ils sont souvent imprévisibles. Pour ce faire, une collaboration renforcée avec l’association Rhizome, qui prévient toutes les formes de radicalité religieuse et idéologique, est en place ainsi qu’avec d’autres entités qui travaillent autour de ces sujets. Peut-on dire que globalement Genève est une ville sûre ? Il est bien difficile de se prononcer car Genève est un pays de Cocagne qui attire par sa richesse. Avec des kilomètres de frontière non surveillés, y entrer n’est pas compliqué. J’aimerais vraiment que la Confédération renforce la protection de ces frontières mais nous manquons de gardes-frontières. Depuis Berne, on ne semble pas comprendre qu’à Genève les problèmes sécuritaires ne sont pas les mêmes qu’en Suisse centrale.

En matière d’emploi, l’embauche des chômeurs à Genève est-elle exemplaire ? Certains établissements comme les HUG ou encore les TPG recrutent plus de 70% de chômeurs pour leurs postes vacants. C’est un modèle qui malheureusement est loin d’être généralisé puisque l’on voit toujours plus de permis frontaliers délivrés. Rien n’obligeant une société à privilégier l’embauche de personnes sans emploi résidant à Genève, beaucoup optent pour la solution de facilité sans se soucier de la situation du canton. Je mets tout en œuvre pour que les choses changent en rencontrant les associations faîtières patronales. Je veux les sensibiliser à cette problématique et leur demande de relayer auprès de leurs membres l’importance d’annoncer les postes vacants et de préférer les candidatures genevoises à celles de non-résidents. Pour ce faire, les employeurs doivent se fixer des règles et être plus responsables.

En matière de personnel, la police recrute-t-elle facilement ? Le dernier recrutement s’est bien déroulé, nous comptons 101 nouveaux aspirants. Pour autant, il nous faut faire très attention que beaucoup ne renoncent pas et que la profession reste attractive, tant financièrement que pour son image. Cette dernière est de plus en plus souvent écornée et le respect doit être renforcé. On voit qu’une partie de la population n’en a plus et que seules les fautes qui peuvent être commises sont retenues. Jamais on ne félicite les actes de bravoure que les policiers réalisent au quotidien. Je m’efforce d’être le plus proche possible de ces femmes et de ces hommes courageux et surtout de leur manifester ma reconnaissance pour le travail accompli. 155


Le 27 septembre, si un oui à l’initiative de limitation passe, qu’en est-il pour le canton ? Au-delà du canton, le problème sera fédéral et un cuisant constat d’échec. Pour comprendre cet hypothétique oui, il faut peut-être se dire que l’économie n’aura donc pas réussi à convaincre la population et ce, d’autant plus au vu de la situation actuelle. Il n’est pas trop tard pour qu’elle donne les gages de bonne volonté attendus pour l’emploi local. Je reviens à ce que j’ai dit auparavant : à compétences égales, quand il y a deux candidats en lice pour un travail, il faudrait absolument engager celui qui réside dans le canton. De plus on peut aborder le sujet sous l’aspect du « développement durable » car en agissant de la sorte, on évitera les kilomètres de bouchons et autant de véhicules qui engorgent la ville. Embaucher local c’est aussi participer activement à la paix sociale. Et quand on la voit s’effriter un peu plus chaque jour, effectivement on peut avoir peur pour cette votation. Quels constats faites-vous suite à la crise sanitaire liée au Covid 19 ? Vu ce que nous avons vécu, il y en a bien évidemment plusieurs. D’abord, je constate qu’à Genève, le besoin du secteur sanitaire hospitalier public est fort. Pour autant, durant cette période trouble, là où l’on aurait mis des années à trouver un consensus, les établissements privés et publics ont immédiatement appris à se respecter mais aussi à s’aider mutuellement. Sans les HUG, nous n’aurions pas pu faire face et sans l’appui du privé, non plus ! Le binôme a été complémentaire. Il a su s’adapter en un temps record et dans un esprit de partenariat et non de rivalité. Ce Covid aura été un accélérateur inouï de bonnes volontés.

Mon second constat tourne autour de notre dépendance aux besoins extérieurs. En matière de personnel médical, les HUG ont encore majoritairement des employés frontaliers. Si la France avait réquisitionné ces derniers pour les besoins de ses propres hôpitaux, nous aurions été devant une autre catastrophe. Elle ne l’a pas fait mais cela soulève encore plus le besoin impérieux de former du personnel en local et d’embaucher des résidents genevois en priorité. L’autre point, où l’on a tous pu constater la problématique du manque, concerne les masques. Devant leur rareté, nombre de dirigeants sont devenus de véritables flibustiers prêts à tout pour en obtenir. Pour ne jamais revivre pareil cas, il est impératif que nous soyons autonomes en ayant notre propre fabrication. Nous savons que cela coûtera plus cher qu’un produit importé mais 156

ce qu’il y a derrière en matière de survie, au propre comme au figuré, vaut la peine que l’Etat investisse de l’argent, même s’il y a perte ! A titre personnel et professionnel, que retirez-vous de la crise sanitaire que nous venons de vivre ? Il faut comprendre que cette période a été unique et d’une intensité marquante. Je dirais que mes équipes et moi-même avons vieilli en un rien de temps et qu’il a souvent fallu prendre des décisions qui ne pouvaient attendre. Devant l’inconnu de la situation, régulièrement se posait le problème du choix. Etait-il le bon ? Le temps pour s’interroger et pousser les investigations n’était pas permis et je me suis donc souvent retrouvé à me questionner. Mais dans l’ensemble, je trouve que Genève ne s’en est pas trop mal sortie car une telle gestion de crise ne s’apprend pas dans les livres mais dans la réalité du quotidien et ses urgences majeures. Les relations humaines resteront également en souvenir. Les moments forts passés avec mes équipes sont synonymes d’une expérience inoubliable car, ayant en charge la sécurité et la santé, nous avons créé autour de ces deux secteurs, une task force qui se parlait en permanence, se réunissait fréquemment et surtout prenait les décisions rapidement en fonction des besoins. Tout comme pour l’adaptabilité dont ont fait preuve les services hospitaliers publics et privés en un temps record, les équipes de sécurité ont aussi démontré leur grande flexibilité. En effet, la fermeture des frontières a été ultra rapide mais dès le premier lundi, on a constaté l’engorgement de celles restées ouvertes. Les heures passées par les personnels soignants à les traverser étaient impossibles. Une solution a pu être trouvée rapidement grâce à une cohérence et un travail de front avec la France. Là où l’on aurait mis des mois en temps normal, ici en une journée, avec les préfets de l’Ain et de la Haute-Savoie, nous avons créé le badge et la voie routière qui leur donnaient priorité, une véritable performance puisque le lendemain il n’y avait plus de souci ! S’il est une chose certaine c’est que la mobilisation des forces, et ce dans tous les domaines, a été unique et nous a permis de surmonter une crise que jamais nous n’avions vécue auparavant et que j’espère sincèrement ne jamais revivre !


Depuis plus de 40 ans, nos équipes de cuisine assurent un service de restauration personnalisé dans 35 établissements médico-sociaux ( EMS ) du canton de Genève. Nous y avons développé un savoir-faire unique, qui contribue au plaisir et au bien-être de leurs résidents.

www.eldora.ch


CENTRE DENTAIRE LANCY / CENTRE DENTAIRE CHAMPEL / CENTRE DENTAIRE CHÊNE-BOURG

L’Excellence au service de votre sourire Fondé par Raphaelle Wormus et Nicolas Bois en 2005, deux jeunes dentistes aux idées novatrices, le Centre dentaire Lancy est le point de départ d’une belle aventure entrepreneuriale et humaine. Avec aujourd’hui deux centres existants et un troisième qui verra bientôt le jour, ces deux professionnels ont su faire évoluer leur structure en répondant aux besoins d’une population locale et diversifiée. Soins de qualité, plateaux techniques performants et de dernières générations, attentions particulières apportées aux jeunes patients, personnel qualifié et expérimenté..., ici tout a été pensé pour le bien-être du patient. Portrait.

158


Une aventure humaine enrichissante 2005, marque un tournant dans les carrières respectives du Dr Wormus et du Dr Bois qui font le choix de s’associer pour fonder leur propre centre dentaire. Ils partagent une vision identique : l’ambition d’offrir toutes les prestations du domaine dentaire au sein d’une même structure. Seuls à leurs débuts, ils développent rapidement leur patientèle et sont rejoints par d’autres professionnels spécialisés. Les locaux situés au Petit-Lancy possèdent une très grande surface inutilisée leur permettant ainsi de créer de nouveaux espaces et de proposer davantage de prestations. Une aventure qui se poursuit par la reprise en 2015 d’un second cabinet à Champel, et la prochaine ouverture du centre dentaire Chêne-Bourg en septembre 2020. Sensibles au bien-être de leurs employés comme de leurs patients, ils prônent un service de proximité tout en conservant une dimension à taille humaine où chacun se sent concerné et impliqué. « Le socle de la réussite de nos cabinets est composé des personnes qui nous ont suivis et fais confiance au fil du temps. C’est une richesse humaine extraordinaire », explique Raphaelle Wormus. 3 espaces performants et accueillants Depuis 15 ans au service de ses patients, le Centre dentaire Lancy a beaucoup évolué depuis sa création. Aujourd’hui, il dispose de 10 salles de soins et de plus de 30 collaborateurs qui travaillent au quotidien pour proposer des prestations de qualité. De la petite enfance jusqu’au 3e âge, c’est dans un lieu chaleureux et convivial que tous les patients sont accueillis. Un mini-cabinet dentaire pour enfants avec trois salles de soins et une salle d’attente dédiée aux plus petits a notamment

Chemin de la Caroline 18A CH-1213 Petit-Lancy www.cdlancy.ch

été imaginé. Le Centre dentaire de Champel propose les mêmes prestations à plus petite échelle. Situé en plein centre-ville, Il compte 4 salles de soins et partage la même vision d’accueil et de soins que celui de Lancy. Dernier-né, le Centre dentaire ChêneBourg, va quant à lui ouvrir ses portes d’ici septembre 2020. Avec 8 salles de soins sur 360 m2, ce centre pluridisciplinaire sera doté comme ses acolytes des meilleures technologies de médecine dentaire, d’un espace dédié à la médecine dentaire pédiatrique et de praticiens expérimentés et spécialisés. 3 adresses mais une seule et même philosophie : proposer ce qui se fait de mieux et offrir une prise en charge de qualité à tous ! Un large panel de prestations Au sein des trois centres, c’est une équipe multidisciplinaire de médecins-dentistes, orthodontistes et hygiénistes formés en Suisse qui vous accueille et vous prodigue des soins d’excellence grâce à l’utilisation des technologies les plus modernes dans toutes les spécialités telles que la parodontologie, l’implantologie, la chirurgie dentaire, l’endodontie, la médecine dentaire pédiatrique, la pose de prothèse et couronnes dentaires, la pose de facettes céramiques ou encore le blanchiment dentaire. La médecine dentaire étant un domaine en perpétuelle évolution, l’ensemble des collaborateurs est formé continuellement afin de rester à la pointe du progrès et d’offrir un programme dentaire très performant. Avec cette approche humaine et de proximité, ces centres dentaires ont à cœur de proposer une offre de soins complète à des tarifs complétifs qui restent accessibles à tous et mettent tout en œuvre pour assurer un suivi personnalisé et créer une relation de confiance avec leurs patients sur le long terme.

Avenue Krieg 4 CH-1204 Genève www.cdchampel.ch

Chemin de la Gravière 3, Tour Opale CH-1225 Chêne-Bourg www.cdchenebourg.ch

159


MV SANTÉ VISION

Pour que chacun ait droit à une vue parfaite Quoi de plus important que de voir ! Et pourtant, à tous les âges, des troubles de la vision peuvent apparaître et devenir gênants au quotidien. Parce que tout le monde est différent devant ces problèmes, depuis plus de 13 ans, MV Santé Vision s’est fait une spécialité de tout ce qui touche à la vue. Examen, bilan, propositions… ses équipes de professionnels répondent aux besoins de chacun en proposant les solutions les mieux adaptées que l’on soit atteint de myopie, de presbytie, d’astigmatisme, d’hypermétropie ou encore de cataracte.

160


Une approche visionnaire En 2004, le groupe MV Santé voit le jour avec pour but de développer la chirurgie ambulatoire. A cette époque, les disciplines s’y prêtant le mieux étaient la chirurgie de la main et l’ophtal­ mologie. Aujourd’hui, ses compétences se sont largement étoffées. Le concept est précurseur et trouve rapidement sa place. Devant la demande, en 2006, pour élargir l’offre, MV Santé Vision est créée avec une spécialité : la correction de la vision au laser. Jusqu’à aujourd’hui, plus de 20 000 opérations ont ainsi été réalisées et ont offert une nouvelle vie aux patients atteints de troubles. Pour autant, cette technique, qui n’a de cesse d’évoluer, ne peut pas toujours répondre à tous les besoins. Fort de ce constat, en 2018, la société a lancé son concept Univers 360° qui offre toutes les solutions en proposant la chirurgie mais également une offre de lunettes et lentilles. Résultat : 100% des personnes peuvent retrouver une vue normale ! Ne pas avoir peur de l’opération Grâce à son expérience et ses expertises, MV Santé Vision est unique en Suisse. Les professionnels qui composent ses équipes, installées à Genève, Sion et Viège ainsi qu’à Lausanne, où se pratiquent les opérations, ont aidé des milliers de personnes à retrouver une vue parfaite et à ne plus avoir besoin de porter des lunettes ou des lentilles. La chirurgie au laser qui évolue en permanence permet de soigner un ou plusieurs troubles en seulement quelques minutes ! Chaque patient est accompagné tout au long de la démarche et conseillé au plus juste. Il arrive serein le jour J et sait déjà que sa récupération visuelle sera quasi immédiate, que la couleur de ses yeux ne sera pas impactée, que 48 heures plus tard il sera de retour au travail, qu’il ne connaîtra aucune souffrance et que cette opération est garantie à vie ! La vue accessible à tous Parce que le laser n’est pas la solution miracle, MV Santé Vision propose une offre complète grâce à son concept 360°. Quand on sait que des études relatent que 60 à 70% des personnes ont des problèmes de vision, il est important de franchir la porte de ce centre spécialisé et d’aller à la rencontre d’un ophtalmologue qui posera son diagnostic. A partir de là, la société offre, pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas avoir recours à la chirurgie, deux autres options : les lunettes et les lentilles. Pour ces dernières, elles proposent des modèles, dernière génération, en silicone hydrogel et un choix de montures de lunettes ainsi que des verres haut-de-gamme « made in Switzerland ». Autre point fort de MV Santé Vision, ses tarifs. En effet, ici aucune surprise tout est à prix forfaitaire que l’on opte pour l’une ou l’autre des trois solutions à la carte. La philosophie de l’entreprise a toujours voulu que chacun puisse avoir accès à des soins de qualité qui soient ouverts financièrement au plus grand nombre.

Informer sur le terrain MV Santé Vision met un point d’honneur à sortir hors de ses murs pour aller à la rencontre du plus grand nombre afin de proposer gracieusement des examens de la vue, répondre aux questions et permettre, de la sorte, à chacun d’avoir un bilan précis. Ainsi la société est présente sur les événements majeurs comme la foire du Valais à Martigny, différents salons à Genève et Lausanne ou encore au cœur des grandes enseignes comme Manor où elle s’installe le temps d’une semaine. Pour aller plus loin dans sa démarche, elle a acquis un bus qui sillonne les cantons et propose à ceux qui le souhaitent de faire un dépistage, de poser un diagnostic et de discuter des solutions adaptées. Etre leader suisse n’est pas un hasard mais le fruit d’une expérience et d’un professionnalisme qui répond aux besoins du plus grand nombre.

MV Santé Vision Lausanne Avenue de Rhodanie 70 • Avenue de Beaumont 24C Genève Avenue de Champel 42 Sion Rue de Lausanne 25 • Tél. +41 848 48 48 57 Viège Augenarztpraxis, Napoleonstrasse 16B Tél. +41 27 946 34 22 info@mvsantevision.ch • www.mvsantevision.ch

161


INTERVIEW

ANNE-LAURE REPOND

FEGEMS – Fédération genevoise des établissements médico-sociaux

Réinventer les services aux personnes âgées

Fondée en 1998, la FEGEMS (Fédération genevoise des établissements médico-sociaux) met tout en œuvre pour respecter la diversité des EMS, avoir pour tous une cohésion et des valeurs communes, valoriser l’image des établissements, former du personnel pour assurer une qualité exemplaire, diversifier les prestations et s’interroger en permanence afin de trouver des solutions pour répondre aux besoins d’une population toujours plus vieillissante. Pour connaître les enjeux qui entourent le secteur, Bien Vivre a rencontré sa secrétaire générale, Anne-Laure Repond.

La SlowMob Fegems 2019 : quelque 150 résidant-e-s et accompagnant-e-s ont bravé une météo capricieuse pour défiler joyeusement et en fanfare en Ville de Genève.

162


L’EMS Le Nouveau Prieuré, à Chêne-Bougeries, est au cœur d’un ensemble intergénérationnel.

Pouvez-vous nous parler de la FEGEMS en quelques mots ? La FEGEMS, association à but non lucratif, a vu le jour en 1998 sur la suggestion du Conseil d’Etat qui souhaitait n’avoir qu’un seul interlocuteur pour relayer les informations, les demandes ou encore les problèmes liés aux EMS. De là ont été créés une convention collective de travail, un instrument d’évaluation des soins requis et la charte éthique de la FEGEMS. Aujourd’hui, la Fondation compte 47 membres et autant de structures différentes à gérer puisque certaines sont de droit public, d’autres de droit privé, organisées en SA ou appartenant à des fondations et des associations. Pour autant, toutes défendent les valeurs instaurées par notre charte et mettent tout en œuvre pour assurer aux personnes âgées, un accompagnement et des soins adaptés et de qualité. Quels sont les buts et actions menées par la FEGEMS ? Si je devais les résumer en quelques mots, je dirais : appuyer ses membres dans leurs missions. Evidemment, cela implique de nombreuses choses ! Nous veillons à ce que les EMS membres garantissent des prestations d’un haut niveau de qualité, respectent la charte éthique ainsi que la convention collective du secteur, forment leur personnel, contribuent à la relève et bien sûr stimulent la réflexion sur l’accompagnement de la personne âgée. La Fondation favorise le travail collaboratif par la constitution de groupes de travail dédiés à des dossiers et des projets particuliers. L’échange nous est primordial. Défendre le travail en réseau des membres et leur permettre d’anticiper les évolutions du secteur est une des réponses que nous apportons face aux problèmes liés au domaine tout comme notre place prépondé-

rante auprès des partenaires et des relais d’opinion. Vous l’aurez compris, les tâches sont nombreuses et variées. Ainsi, nous pouvons tout autant intervenir sur des recommandations en matière de suicide assisté que répondre à des questions d’ordre juridique ou encore offrir une multitude de formations spécifiques pour que les personnels soient toujours au meilleur niveau. Genève compte-t-elle aujourd’hui suffisamment de places pour accueillir les personnes âgées ? Malheureusement non ! Aujourd’hui, le taux d’occupation est de 100%. Au total, le canton compte quelque 3500 lits et nous avons plus de 200 personnes en liste d’attente. Il nous faut donc réfléchir à de nouvelles pistes, à de nouvelles méthodes de travail, à de nouvelles offres. La population est vieillissante et le défi n’en sera que plus difficile à relever si nous n’agissons pas rapidement.

Les nouveaux logements intergénérationnels de l’Adret, à Lancy (photo de synthèse).

163


Face à cette pénurie, comment faire ? Il faut revoir le modèle et dans cette optique le canton mise sur une politique de soins à domicile forte et souhaite développer les structures intermédiaires comme des lieux d’accueil de jour ou de nuit ou encore des habitats protégés et/ou intergénérationnels. Si jusque-là, les personnes âgées allaient dans les EMS, il faut maintenant que ces derniers aillent à elles. Les questions de logistique, de besoin en personnel, de coûts... sont évidemment à prendre en compte et compliquées mais nous espérons pouvoir aller le plus loin possible dans ce sens. Par ailleurs, différents projets novateurs sont en cours ou ont vu le jour comme le projet de l’Adret à Lancy qui ouvrira ses portes en juin 2020. Il s’agit d’une structure d’habitations à vocation intergénérationnelle qui accueillera des séniors, des étudiants ou encore une crèche. La structure mettra à disposition des aînés diverses prestations d’accompagnement tout au long de l’évolution de leur état de santé et de leur autonomie, afin de valoriser un maintien à domicile le plus confortable possible. Le décloisonnement est une des solutions, en voilà l’exemple type. Est-il difficile de former et recruter dans le domaine du grand âge ? Globalement, nous trouvons du personnel même si le secteur n’est pas celui qui connaît la plus grande attractivité. La FEGEMS propose de multiples formations aux collaboratrices et collaborateurs car ce domaine d’activité demande de nombreuses compétences, notamment en matière de soins palliatifs, de démence, d’ergomotricité et autres connaissances spécifiques. Dans le domaine de la formation et de l’insertion professionnelle, la Fédération pilote un dispositif pour les personnes au chômage ou de l’Hospice général. Son objectif est double puisque, d’une part il permet à des 164

personnes sans qualification de réintégrer le marché du travail, d’autre part d’offrir aux EMS des collaboratrices et collaborateurs spécialement formés à l’accompagnement des personnes âgées. Après une année, les chiffres parlent d’eux-mêmes puisque 5 bénéficiaires sur 7 ont un trouvé emploi et d’autres vont suivre. Comment voyez-vous la prise en charge des personnes âgées dans le futur ? Beaucoup de réponses résident dans mes précédents propos. L’arrivée de nouveaux EMS n’est pas d’actualité. Les solutions résident davantage dans la refonte du modèle traditionnel de l’EMS. Les initiatives qui favorisent l’ouverture des structures et la diversification des prestations s’inscrivent en faveur du maintien à domicile, avec les soins nécessaires, conformément au souhait exprimé par la majorité des personnes. Les EMS sont donc appelés à jouer un rôle plus large, à fonctionner comme une entreprise de services de proximité, à élargir leurs prestations. Plus que jamais la FEGEMS a toute son importance et son rôle à jouer en fédérant, en réunissant, en débattant, en formant et en assurant une écoute de tous les instants à ses membres.

FEGEMS

Clos Belmont 2 • CH-1208 Genève Tél. +41 22 718 18 70 info@fegems.ch • www.fegems.ch


BIENVENUE DANS LA SOCIÉTÉ DE LONGUE VIE ! Logements intergénérationnels de l’ADRET Place de Pont-Rouge 2 – 1212 Grand-Lancy Tél. +41 22 879 60 00 – Fax +41 22 879 60 06

155 logements pour seniors en âge AVS & étudiants, avec sécurité, aide & soins à domicile favorisant un maintien à domicile durable UATR de l’ADRET (unité d’accueil temporaire de répit) Place de Pont-Rouge 2 – 1212 Grand-Lancy Tél. +41 22 879 60 30 – Fax +41 22 879 60 06

8 chambres individuelles pour courts séjours de seniors en âge AVS vivant à domicile EMS Les MOUILLES Chemin des Mouilles 3 – 1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 879 82 00 – Fax +41 22 879 82 10

78 chambres individuelles au centre d’un milieu urbain EMS La VENDÉE Chemin de la Vendée 1 – 1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 879 68 68 – Fax +41 22 793 68 70

65 chambres individuelles au cœur de l’ancien village

POUR TOUTES INFORMATIONS : Chemin des Mouilles 3 1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 879 82 00 contact@emslancy.ch www.emslancy.ch www.adretlancy.ch

Avec le soutien de


ASSOCIATION DES EMS DE LANCY

Difficile de trouver une offre plus large et complète en matière d’EMS L’association des EMS de Lancy regroupe les établissements, Les Mouilles et la Vendée qui se caractérisent par leur implication avec les crèches, les écoles ou encore la jeunesse environnante. Pour compléter cette offre, un lieu de vie hors du commun, un projet pilote unique à Genève, de deux immeubles neufs, regroupant des personnes âgées, des étudiants, une crèche, un centre médical, un cabinet de physiothérapie et un restaurant, ouvre ses portes dans le quartier du Pont-Rouge.

166


Des prestations adaptées Ferait-il bon vieillir à Lancy ? Tout le laisse à penser devant les propositions faites aux intéressés par l’Association des EMS de Lancy, entité sans but lucratif. En effet, un choix de deux établissements différents leur est proposé avec La Vendée, installée au calme dans le cœur de l’ancien village du Petit-Lancy et Les Mouilles plus urbaine au centre ville, sur la route de Chancy. Tous proposent des prestations identiques dans des infrastructures adaptées et sécurisées. Grâce à des équipes pluridisciplinaires compétentes, les résidents sont entourés et les soins nécessaires leur sont prodigués. Le quotidien de chacun de ses EMS rime avec animations et en la matière, les idées ne manquent pas pour égayer chaque journée ! A ceci s’ajoute l’arrivée d’un concept totalement unique à Genève, l’Adret, qui favorise un maintien à domicile le plus durable possible grâce notamment à ses habitats intergénérationnel. Les Mouilles, une résidence urbaine En plein centre de la cité nouvelle de Lancy, l’EMS Les Mouilles est très proche de la jeunesse environnante. Ainsi, voilà quelques années qu’ensemble, seniors et

juniors, ont monté un projet visant à installer des appareils de musculation sur une esplanade que chacun partageait. Aujourd’hui, opérationnel, ce lieu unique leur permet de se retrouver et de faire du sport à leur guise. Au-delà, de ces moments informels, cet endroit sert aussi à relier les générations. Ainsi quand il y a une coupe d’Europe ou du monde de foot, c’est toujours ensemble qu’ils installent une fan zone pour s’y retrouver durant les matchs ! En collaborant avec les crèches, les écoles, les associations... l’EMS s’offre du bon temps grâce à cette mixité de générations. Ainsi les 78 résidents, qui ont tous une chambre individuelle, ne s’ennuient jamais ! L’esprit festif règne définitivement avec 4 grands événements annuels qui rallient famille et proches que cela soit à l’occasion du carnaval, de Noël ou encore du 1er août. Et pour ceux qui préfèrent profiter du calme de la terrasse, ils peuvent voir régulièrement à l’œuvre, un apiculteur qui s’occupe des ruches de l’EMS qui leur procurent un miel délicieux.

167


La Vendée, une institution qui fait partie de l’histoire du Petit-Lancy Depuis 30 ans, l’EMS La Vendée est bien ancré dans le paysage local et accueille nombre de résidents de la commune du Petit-Lancy. Cette demeure traditionnelle, au calme, propose 65 chambres individuelles. Si l’environnement y est plus tranquille qu’aux Mouilles, le quotidien y est tout aussi actif. En effet, l’établissement collabore avec l’école de proximité. Ainsi, par exemple, à l’occasion de la Fête de l’Escalade ou pour des chasses aux œufs, toutes les générations se retrouvent et partagent des moments conviviaux. Autre atout de taille de l’établissement : sa terrasse ! Elle en fait rêver plus d’un grâce au panorama unique qu’elle offre sur le tout Genève jusqu’au Mont Sion et le jet d’eau. Lieu de vie privilégié aux beaux jours, elle permet aux résidents de profiter de ce lieu unique pour se reposer, pour s’adonner aux animations proposées par les équipes ou encore recevoir de la famille ou des proches. Quand vient l’heure des repas, les résidents sont choyés grâce à des plats préparés avec soin par les cuisines, des plats qui sont accompagnés gracieusement d’un verre de Chasselas ou de Gamay local ! 168


L’Adret, un concept de logements intergénérationnels novateur à Genève Devant l’évolution des mentalités et le désir des personnes en âge AVS de ne pas entrer en EMS, un projet pilote à Genève, l’Adret répond en tout point à ce besoin et va plus loin grâce à son concept visant à mixer les générations et la présence de services à la personne et de commerces de proximité pour apporter vie et dynamisme à l’ensemble. Installé à Lancy-Pont-Rouge, il propose également différentes prestations s’adaptant, au fur et à mesure, à l’évolution des besoins des locataires séniors, dans une perspective de continuité de soins. Ainsi, l’Adret propose 143 appartements en locations soumis aux barèmes HLM, du studio pour étudiants au 3,5 pièces pour sénior en couple ou encore 2 appartements communautaires, dans deux immeubles de 5 et 7 étages. Le lieu accueille également une crèche de 56 places ; un restaurant « L’Adretissimo » qui propose de livrer les locataires qui le souhaitent ou de manger sur place ; une unité d’accueil temporaire et de répit de 8 lits pour de courts séjours ; un centre médical ; un cabinet de physiothérapie, ostéopathie et acupuncture, ainsi qu’un salon lavoir complet, le tout ouvert au public. Chaque locataire et partenaire s’engage à adhérer à la charte « vivre ensemble à Adret » et il est incité à être un acteur actif dans la dynamique de ce lieu de

Future place Pont-Rouge avec l’Adret en cours de construction.

vie. Tout est pensé ici pour favoriser les échanges avec par exemple des espaces communs, des ateliers... De plus, les étudiants qui ont droit à un studio s’engagent à réaliser durant 5 heures par mois une présence active régulière auprès des seniors ou dans des tâches d’intérêt général, permettant de réduire le montant de leur loyer. Idéalement situé dans un quartier en pleine expansion, à proximité immédiate des commerces et des transports publics, Adret est un concept longuement réfléchi qui incarne parfaitement la nouvelle dynamique des seniors et nul doute qu’il devrait faire des émules.

Adret Place du Pont-Rouge 2 • CH-1212 Grand-Lancy EMS Les Mouilles Chemin des Mouilles 3 • CH-1213 Petit-Lancy EMS La Vendée Chemin de la Vendée 1 • CH-1213 Petit-Lancy

Association des EMS de Lancy

Tél. +41 22 879 82 00 www.emslancy.ch • www.adretlancy.ch

169


LES EMS DE MEYRIN, RÉSIDENCES PIERRE DE LA FÉE ET JURA

Des EMS audacieux qui cultivent des méthodes bienveillantes reconnues Deux lieux de vie, deux environnements différents, réunis sous une même philosophie de soins : le résident est chez lui, et les collaborateurs sont là pour l’accompagner. Au-delà des soins et de l’attention dont chacun a besoin, les résidences Jura et Pierre de la fée sont audacieuses dans leur accompagnement au quotidien des résidents les plus dépendants comme des plus alertes. Visite de deux établissements inspirants.

170


Des lieux de vie de qualité Les EMS de Meyrin accueillent des résidents en séjour de longue durée qui ne disposent plus de l’autonomie nécessaire pour vivre seuls à leur domicile. Ils proposent ainsi des lieux de vie adaptés aux besoins et à l’état de santé de chacun. Ils assurent une prise en soins de qualité, offrent un environnement sécurisant et un cadre social stimulant.

L’architecture et la localisation des résidences Tous les résidents des EMS de Meyrin ont librement choisi l’établissement dans lequel ils souhaitent vivre. La résidence Pierre de la fée, qui accueille 76 personnes en chambres individuelles, est située à Cointrin. Ainsi elle a par exemple l’avantage d’être à proximité du centre commercial Balexert où les résidents peuvent aller se balader librement, et d’être facilement accessible pour les familles. D’architecture moderne, l’ambiance y est notamment créée par la luminosité pénétrant les

espaces intérieurs, des terrasses du rez-de-chaussée à celles du roof-top d’où l’on bénéficie d’une vue magnifique sur les montagnes du Jura. Quant à la résidence Jura, située juste à proximité de l’hôpital de la Tour, elle se démarque par son architecture dont les espaces de vie sont distribués autour du puit de lumière central, avec au cœur comme un patio ouvert sur les étages, dont chacun profite au gré de ses envies, et dont l’ambiance s’immisce ainsi naturellement à travers la maison. Elle propose un cadre de vie familial à ses 50 résidents. Pour autant, elle va connaître des changements grâce à des travaux prévus à horizon 2024 qui lui permettront d’accueillir alors 80 personnes. 171


Des inspirations hollandaises et américaines Les travaux qui s’apprêtent à être réalisés à la résidence Jura ne sont pas pensés uniquement dans le cadre d’un embellissement. En effet, la refonte de l’établissement sera influencée par les résidences-villages Hogeweyk aux Pays-Bas, référence mondiale pour son approche envers les personnes âgées atteintes de démence. En faisant le constat que ces dernières doivent retrouver des repères de leur vie d’avant, tout est pensé dans ce sens autant pour leur prise en charge que pour l’architecture et la décoration. Ainsi, la résidence Jura va revisiter ses espaces selon ces principes et accueillir par exemple un salon de thé, une épicerie, un salon de coiffure,

172

... et à chaque étage des espaces seront déclinés dans des atmosphères différentes pour que chacun y retrouve un reflet de son mode de vie. A ce jour, les deux EMS accompagnent déjà leurs résidents souffrant de maladies cognitives type Alzheimer ou apparentées, en appliquant la Méthode de Validation. Cette approche, élaborée par la psychologue sociale américaine Naomi Feil, passe par la maîtrise de plusieurs techniques de communication verbales et non verbales. L’ensemble du personnel, quelle que soit sa fonction, du service des soins à l’administration, a été formé et se doit de l’intégrer au quotidien. De plus, les temps d’échanges et de discussions avec les résidents, font partie intégrante des cahiers des charges de tout collaborateur des EMS de Meyrin. Cet accompagnement individualisé renforce la convivialité, la chaleur humaine et l’approche « esprit de famille » qui tiennent à cœur à la direction des EMS pour qui tout collaborateur est un soignant. Echanger quelques mots, sourire, partager des moments, font partie des soins attendus par les résidents et participent à leur bien-être. A l’avenir, c’est aussi la méthode Montessori adaptée aux personnes âgées qui rejoindra l’éventail des ressources offertes aux collaborateurs pour toujours mieux accompagner les résidents. Ainsi des activités adaptées permettent aux personnes âgées de maintenir des compétences cognitives et physiques, et de conserver cette part d’autonomie valorisante pour tout un chacun.


Des activités qui sortent de l’ordinaire Les deux EMS proposent un programme d’activités très varié à leurs résidents. Ainsi, certains aiment aller manger au restaurant, se balader dans Genève, assister à un spectacle, participer à un événement, ... D’autres préfèrent rester tranquille, lire, prendre un café, participer à des ateliers manuels : cuisine, compositions florales, bricolage, ... Des lieux adaptés sont à leur disposition tout comme des espaces bar / restauration pour recevoir leurs visiteurs. Et dans l’esprit novateur qui anime les équipes des EMS, les résidents peuvent également voyager grâce à des casques de réalité virtuelle. Ainsi des résidentes ont pu revoir un quartier de Zagreb ou des pays d’Afrique où elles avaient vécu dans leur jeunesse. Ne pouvant se déplacer, la réalité virtuelle les a transportées pour leur plus grande joie ! D’autres ont fait de la plongée sous-marine virtuelle... Projets de vie Au-delà d’une simple activité, chaque résident définit un projet de vie, c’est-à-dire qu’il exprime un vœu qu’il souhaiterait réaliser, et un animateur se charge de l’organiser avec lui. Pour l’un il s’agit de retrouver sa sœur installée dans le Valais le temps d’une journée, pour une autre c’est de repartir vivre en Erythrée, son pays d’origine. Et quand certains demandent un vol en parapente

Résidence Jura Avenue Jacob-Daniel Maillard 7 • CH-1217 Meyrin Tél. +41 22 780 19 19 info@residence-jura.ch

ou de retourner skier, les EMS de Meyrin l’organisent ! Ici rien n’est impossible et faire plaisir fait partie intégrante de l’ADN des deux EMS. Des EMS connectés 2.0 Rares sont les EMS à les utiliser et pourtant ils participent à l’image de la vie en EMS et à rassurer les futurs résidents et leurs proches. #jaimemonems si pour vous aussi le bien-être des résidents en EMS est une affaire de chaque instant.

Résidence Pierre de la fée Chemin de l’Avanchet 28A • CH-1216 Cointrin Tél. +41 22 787 65 65 info@residence-pierredelafee.ch

Retrouvez nos actualités sur nos pages Facebook et Instagram : Les EMS de Meyrin

173


Les Résidences Pierre de la fée et Jura, des EMS connectés 2.0 !

Suivez les actualités de la vie en EMS sur les pages Facebook et Instagram des EMS de Meyrin Les EMS de Meyrin, Résidences Pierre de la fée et Jura

Résidence Jura Avenue Jacob-Daniel Maillard 7 • CH-1217 Meyrin Tél. +41 22 780 19 19 info@residence-jura.ch

#emsmeyrin

Résidence Pierre de la fée Chemin de l’Avanchet 28A • CH-1216 Cointrin Tél. +41 22 787 65 65 info@residence-pierredelafee.ch


Un EMS à la campagne

Etablissement médico-social Route de la Louvière 18 CH-1243 Presinge / GE Tél. +41 22 759 99 50


RÉSIDENCE LA LOUVIÈRE

Un EMS fermé mais ouvert sur l’extérieur qui a fêté ses 40 ans Dans un environnement magnifique, au cœur de la campagne et du village de Presinge, la résidence La Louvière est un des rares EMS genevois fermé et sécurisé qui accueille 62 résidents dont une majorité atteinte de troubles cognitifs ou de démence. Grâce à un personnel hautement qualifié et formé en permanence pour gérer ces pathologies – que d’autres établissements ne prennent pas en charge – la vie y reste pour autant douce. De nombreuses animations ponctuent le quotidien comme la pêche dans l’étang du parc ou des moments de partage avec les élèves de l’école voisine. Visite d’un EMS aux petits soins pour ses résidents.

176


M. Armand Oreiller à gauche, actuel directeur et M. Maurice Sahel à droite, futur directeur.

40 bougies pour une demeure de charme L’histoire démarre en 1974 quand la famille Chollet loue une villa pour accueillir 10 pensionnaires âgés afin de rompre leur solitude et les aider à faire face aux besoins de la vie quotidienne grâce à l’aide d’une employée de maison. Acquis en 1978, la jolie maison et son parc de 20 000 m2 aux arbres centenaires deviennent officiellement l’EMS La Louvière en 1979. Aujourd’hui, l’institution propose 61 lits longs-séjours et un 62e utilisé en tant qu’unité d’accueil temporaire et de répit. Elle compte 80 collaboratrices et collaborateurs représentant 62 postes équivalents plein temps. De plus, elle reçoit des stagiaires et des apprentis ce qui lui vaut le statut d’entreprise formatrice. Des soins et des méthodes adaptés Pour répondre aux troubles dont certains des résidents sont atteints, les équipes suivent des formations adaptées et ce, quel que soit le domaine dans lequel elles travaillent. Le personnel soignant est quant à lui amené

à suivre des enseignements continus ou ponctuels pour savoir gérer les troubles cognitifs comme la psychiatrie. Pour les assister, un médecin psycho-gériatre est régulièrement présent et peut à tout moment les conseiller. Le savoir-faire des équipes est reconnu et il est courant que l’on fasse appel à leurs connaissances pour venir prodiguer des conseils dans d’autres EMS. La Louvière a recours également à des méthodes qui ont fait leurs preuves comme Montessori qui permet d’accompagner les personnes au quotidien en s’appuyant sur leurs capacités restantes et non sur celles qu’elles ont perdues. Elle vise ainsi à favoriser l’autonomie de ces dernières et leurs prises de décision. La Louvière applique également les principes de la validation, un accompagnement non médicamenteux, qui permet de communiquer avec les séniors atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence apparentée. Mise au point et développée par Naomi Feill, elle utilise l’empathie pour se brancher sur le monde intérieur de l’autre et ainsi construire la confiance qui amène la sécurité et autant de points essentiels qui en découlent comme la conscience de sa propre valeur. 177


Tout mettre en œuvre pour continuer à se faire plaisir Fort d’un savoir-faire basé sur des années d’expérience, l’EMS La Louvière met tout en œuvre pour ne pas sanctuariser ses résidents et garder la mixité en proposant des animations et des fêtes. Ainsi, un jour le chien d’un employé est accueilli comme un héros et amuse tout le monde, un autre on célèbre dans la tradition le Jeûne Genevois ou l’on va pêcher dans l’étang de la propriété au bord duquel est organisé dans la foulée un barbecue en plein air ! S’il est un établissement fermé, il n’en reste pas moins que le parc environnant sécurisé est idéal pour réunir les hôtes aux beaux jours. Ainsi certains ont plaisir à y voir les apiculteurs gérer les ruches de l’EMS qui accueillent quelques 120 000 abeilles tandis que d’autres aiment se faire plaisir en déambulant dans ce même espace vert unique à travers un chemin conçu et aménagé pour les résidents à mobilité réduite avec des bancs installés sous les arbres. Autre point fort qui est unique, le vignoble ! En effet, l’établissement a planté une vigne où chaque résident a son nom sur son cep et en assume la taille et la récolte quand il le peut. S’en suivent les vendanges, un jour festif où tout le monde y met du sien ! En d’autres lieux, on trouve une fontaine fleurie, des petites serres pour les plantes aromatiques, deux potagers... Joli et agréable, ce parc permet de garder la mobilité et de faire travailler les sens. Dans un autre ordre d’idée, pour continuer à apporter de la dynamique, le service animation a mis en place un partenariat avec l’école

178


de Presinge. Ainsi, 3 classes de primaire viennent à tour de rôle pour partager avec les résidents des ateliers pâtisserie, créatifs, des quiz ou encore de la lecture. L’importance de la qualité La qualité tient une place prépondérante dans les services offerts aux résidents. Ainsi, côté cuisine, l’établissement est labellisé « Fourchette verte Affiliation Sénior » pour l’équilibre, l’approche diététique et le choix des aliments et des produits comme les légumes, qui à titre d’exemple, viennent du centre de formation professionnelle de Lullier. Par ailleurs, La Louvière est reconnue ISO 9001 qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité avec un contrôle annuel. Grâce à cette certification, l’EMS a également obtenu 3 certificats, un délivré par l’association suisse pour Systèmes de Qualité et Management (SQS), un deuxième donné par le IQNet (the international Certification network), une reconnaissance mondiale du système de qualité, et un troisième délivré par la FEGEMS basé sur le référentiel qualité et métier (Q+).

D’importants travaux d’agrandissement à venir Pour répondre aux besoins et proposer un accueil encore plus adapté à ses hôtes, La Louvière va réaliser d’importants travaux. Un nouveau bâtiment va être érigé dans le parc, immeuble qui sera relié à la maison existante grâce à des passerelles couvertes. De 68 lits, il passera à 80 chambres individuelles. La mixité des populations ne sera en rien revue au contraire elle sera encore plus présente devant le nombre grandissant de résidents. Le démarrage des travaux est prévu pour 2021.

Résidence La Louvière

Route de la Louvière 18 • CH-1243 Presinge Tél. +41 22 759 99 50 www.residencelalouviere.ch

179


ARSANTÉ SERVICES SA

La plateforme de services qui s’inscrit dans une quête de nouvelles organisations Face aux défis et aux problématiques du système actuel de santé, il est urgent de repenser nos organisations qui doivent apprendre à lire leur environnement et s’y adapter rapidement, donc posséder une plasticité et une nouvelle intelligence organisationnelle. La plateforme de services Arsanté cherche à répondre aux exigences induites par les grandes lignes de force du nouveau contexte sociétal : vieillissement de la population, maladies chroniques, pandémies, accessibilité aux soins, enjeux écologiques. Bien Vivre a rencontré le Dr Philippe Schaller, qui anime cette transformation organisationnelle.

Photos : © Louis Viladent

180


Comment définissez-vous cette plateforme de services ? Une plateforme de services représente une entité cohérente regroupant, pilotant et coordonnant divers services complémentaires afin de soigner, d’accompagner dans leurs parcours respectifs des patients, des bénéficiaires communs. Les entités qui délivrent ces services sont des partenaires plus ou moins proches liés par l’intérêt commun d’organiser les soins et l’accompagnement des personnes de manière plus efficiente. Il faut entendre par services des pools de compétences humaines et des ressources matérielles au service d’une même valeur ajoutée. Cette reconfiguration procède probablement d’une longue réflexion ? Il y a 30 ans, notre organisation a débuté avec la création du Groupe Médical d’Onex (GMO), acteur de référence dans le domaine de la médecine ambulatoire. Ce groupe de professionnels s’est organisé autour d’une gouvernance participative de médecins et d’autres thérapeutes indépendants pour assurer une prise en charge coordonnée des patients avec la mise en commun des informations médicales. Par la suite et pour mieux répondre aux besoins de la population locale, il est devenu évident qu’il fallait développer un nouveau modèle de soins, plus intégratif et plus interprofessionnel. C’est alors qu’est née la Maison de Santé Cité générations, située également à Onex. Cette Maison de Santé, la première en Suisse, est déjà un dispositif innovant plus évolué en regroupant plusieurs entités (pharmacie, lits de courte durée, infirmières en pratiques avancées et spécialistes dans divers domaines comme les plaies, urgences, soins à domicile, etc) au sein d’un même bâtiment. Cette structure répond mieux aux suivis de patients souffrant de maladies chroniques ainsi qu’à leur prévention. Peut-on parler de révolution du secteur de la santé ? Il ne s’agit pas d’une révolution mais d’une nécessité de reconfigurer l’organisation en obéissant fondamentalement à une autre logique : une logique centrée sur

le patient, son projet de soins, ses attentes, ses capacités, ses ressources, son empowerment et son parcours. Développer des centres médicaux et des maisons de santé ne suffisent pas à re-conceptualiser radicalement l’offre de soins, il est nécessaire de repenser le fonctionnement pour améliorer son efficience globale, qu’ils s’agissent de la qualité ou de ses processus de production. Il s’agit d’un changement d’approche dans la mesure où il faut remettre en cause les concepts traditionnels : patients, médecins, hôpital, consultation, généraliste, spécialiste, infirmière... L’objectif est de repositionner les composantes dans un nouvel environnement, environnement dicté par les défis sanitaires du moment. En quoi cette plateforme apporte une amélioration dans les soins délivrés ? Si la médecine est une connaissance globale, la santé est un art local : il s’agit donc de répondre à la complexité des situations sanitaires et médico-sociales par des services de proximité adaptés aux besoins des parcours de santé individuel. Cette nouvelle conception des soins, c’est tout simplement reconnaître que les dispositifs de soins, et médico-sociaux sont au service des patients et doivent s’organiser pour mieux coordonner les soins. Les relations entre soignants et soignés doivent reposer sur l’apport croisé des compétences et des connaissances mutuelles des bénéficiaires des soins et des professionnels. Qu’entendez-vous par plus d’efficience, un souci permanent ? La plateforme de services doit être capable de mutualiser les ressources entre les différentes structures médico-sociales de champs très divers afin de répondre aux seuls besoins manifestes et d’optimiser l’utilisation des ressources en évitant les doublons et les démarches inutiles. Nous savons que de nombreuses procédures ou examens prescrits ne sont ni utiles ni conformes aux standards de qualité des soins. Dans le cadre des maladies chroniques la coordination de parcours est également un enjeu majeur. 181


est accueillie au sein d’une unité de réadaptation et de répit. Après seulement trois semaines, le retour à domicile sera réalisé avec le renforcement de son encadrement. Quelques constats : absence de rupture de trajectoire de soins, pas d’hospitalisation, pas d’intervention médicale hormis l’intervention à distance du médecin-traitant et celle de l’orthopédiste. Pour cela, l’autonomie des professionnels ainsi que ses compétences d’organisateur sont nécessaires.

Coordination de parcours ? Cette coordination vise à assurer une cohérence et une continuité aux divers modes d’accompagnement et de services. A l’origine, le case management s’intéressait uniquement aux cas complexes, aujourd’hui être coordinateur de parcours ou de situation est un métier au cœur de la plateforme de services. Le parcours des personnes fragilisées croise les domaines sanitaire et médicosocial. Il se doit de prendre en compte les besoins de la personne, les choix individuels, la famille et l’entourage, les conditions de vie et le contexte socio-économique. L’enjeu est d’éviter une rupture de ce parcours et de créer une véritable dynamique d'organisation permettant d'assurer une prise en charge graduée et de qualité dans un projet au sein d’un territoire. Cette démarche doit être pensée et organisée entre des acteurs de proximité. Le travail interprofessionnel ainsi que l’autonomie des professionnels est un atout majeur. Pouvez-vous donner un exemple ? Prenons l’exemple de Denise, âgée de 92 ans, troubles de l’équilibre avec risque de chute suite à un AVC, encadrement important à domicile, environnement qu’elle ne désire, pour rien au monde, quitter. Elle est équipée de sa montre alarme reliée à la conciergerie de son immeuble à encadrement. Un vendredi aux environs de 17 h, elle appelle au secours suite à une chute sur l’épaule. En raison de très violentes douleurs, le concierge transmet cette information à l’infirmier qui se rend chez elle, Stéphane est autonome dans son activité de coordination et décide seul de ses priorités. Il informe de ses décisions le médecin traitant, ainsi que les autres membres de l’équipe (transporteur, assistant socio-éducatif, service des urgences de Cité générations). Enchaînement des processus de prise en charge : diagnostic de fracture sous capitale de l’épaule, pas de luxation, traitement conservateur, décision prise par l’orthopédiste en téléconsultation. Denise est accueillie au sein de l’Unité médicalisée de Cité générations. L’infirmier coordinateur en lien avec le médecin traitant met en route le traitement antalgique. C’est vendredi 19 h, soit environ 2 heures après sa chute, une trajectoire de soins rapide et continue. Après quatre jours de traitement rapproché pour calmer ses douleurs, Denise 182

Donc, cette plateforme de services est à même de relever les défis actuels dans le domaine de la santé ? Oui, son ambition est de tenter de répondre à des questions fondamentales telles que « comment rendre nos actions et nos organisations plus efficaces, plus cohérentes et plus simples ? » ou « comment développer des parcours de vie sans rupture pour les personnes fragilisées par l’âge, la maladie et le handicap physique ou psychique ? » Il s’agit d’améliorer le système existant en reliant entre eux des acteurs qui ont du mal à s’entendre a priori ou qui ne se connaissent pas en introduisant de l’unité, de la continuité là où règne la fragmentation. Cela signifie non seulement mieux articuler les entités créées dans le passé et les repenser, en supprimer ou en inventer de nouvelles.

Dites-nous-en un peu plus... Comme vous l’aurez compris, cette plateforme de services n’est pas une société économique au sens habituel du terme, il s’agit d’une organisation qui propose des interventions professionnelles multiples dans les domaines du sanitaire et du médico-social. Cette plateforme de services apporte, également, son soutien et ses compétences pour accompagner et participer à la gestion d’entités à but lucratif ou d’intérêt public. Elle cherche à développer des écosystèmes locaux pour mieux répondre à des besoins émergents. La plateforme s’est développée progressivement en réponse à l’évolution de l’environnement médico-social, mais aussi à la nécessité de s’adapter aux contraintes économiques imposées par les différents financeurs du système de santé.


S’adapter aux contraintes économiques, comment ? Le défi est de revisiter le mode d’allocation des ressources et de sortir d’un financement à l’acte qui stimule l’augmentation des prestations pas toujours nécessaires, ne finance pas la coordination des soins, ne développe pas l’innovation et surtout ne récompense pas l’efficience organisationnelle. Quand on parle de nouveaux modes de rémunération on pense au financement par épisode de soins ou de capitation populationnelle. La collaboration avec les différents financeurs (assurances, Etat, citoyens) et la transparence des coûts permettent de définir une juste rémunération pour chaque procédure. Aujourd’hui, Arsanté désire apporter sa contribution dans de nouveaux outils et de nouveaux modèles de financement pour favoriser cette coordination et planification des trajectoires de santé... Transformer l’organisation des soins de proximité et l’accompagnement social offre plusieurs avantages : éviter des hospitalisations inappropriées, prescrire plus juste et répondre à des besoins plus spécifiques par un accompagnement reposant sur une relation de confiance où le patient est acteur de ses choix.

un service de soins infirmiers consacré aux maladies chroniques. Nous pourrons aussi intégrer un projet qui nous tient à cœur depuis très longtemps : un pôle de services et de savoir-faire pour les personnes souffrant de handicaps physiques ou psychiques, en collaboration avec l’Hôpital Cantonal. Cet espace sera dédié à toute personne ayant besoin d’un accompagnement sensible et professionnel. La plateforme Arsanté : un rêve devenu réalité ? C’est un peu cela. Aujourd’hui, Arsanté représente une entité cohérente dotée d’un véritable savoir-faire. Il reste encore beaucoup à faire pour favoriser l’appropriation par les acteurs des nouveaux concepts, de faire évoluer les postures professionnelles, de stimuler la coordination, de simplifier les procédures. Et pour terminer n’oublions pas que la personne en situation chronique ou les malades en général sont les acteurs principaux et les premiers concernés par les transformations du système de santé. Ils ont beaucoup de choses à nous apprendre et ils seront certainement moteurs pour stimuler et accompagner le changement.

Vers une intelligence collective au service de la population ? Innovation, liberté d’écoute, efforts collectifs, capacité à se réinventer, agilité, organisation, coordination... autant de moteurs qui guident l’action d’Arsanté. Les valeurs sont simples mais concrètes : respect de la dignité de tous les individus, souci d’une bonne et juste utilisation des ressources naturelles et financières, qualité de l’accompagnement et des prestations offertes, et communication honnête et transparente entre les différents acteurs. L’innovation comme réponse aux évolutions et aux attentes ? C’est le seul moyen pour s’adapter à un environnement en constante mutation et aux attentes changeantes des personnes. Comme mentionné de nouveaux modèles de financement doivent également être expérimentés. C’est à cette condition que nous pourrons voir émerger des équipes pluriprofessionnelles de proximité à même de développer de nouvelles organisations et de nouveaux services (prévention, dépistage, coordination des parcours, éducation thérapeutique...). Il existe sur le terrain un consensus sur la nécessité de travailler autrement pour adapter pratiques et responsabilité aux conditions d’aujourd’hui. Pourtant, le système n’arrive pas à créer les conditions pour entreprendre des réformes en profondeur. En Suisse, il est nécessaire pour réformer de le faire à petit pas en privilégiant les expériences pilotes. Arsanté se dit prêt à se donner les moyens de changements plus radicaux. La Clinique de Carouge vient d’ailleurs de rejoindre Arsanté. C’est exact dès juin 2020 la Clinique de Carouge quitte la gestion du groupe de La Tour pour rejoindre notre organisation et devenir, à terme, une maison de santé à l’image de Cité générations à Onex. Elle proposera notamment des lits d’hospitalisation en soins intermédiaires, des urgences, un cabinet de groupe ou encore

« Pour un système de santé durable et responsable »

Dr Philippe Schaller.

Arsanté Services SA Route de Chancy 59C CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 709 00 72 +41 22 709 00 71 www.arsante.ch

183


Arsanté Services SA : CONCEVOIR ENSEMBLE, AGIR AUTREMENT

UN PARTENARIAT AVEC L’ENSEMBLE DES ACTEURS DE LA COMMUNAUTÉ MÉDICO-SOCIALE... …afin d’assurer les meilleures prestations possibles au bon moment, au bon endroit et par le bon prestataire.

UN CLIMAT DE CONFIANCE QUI ENCOURAGE CEUX QUI REÇOIVENT ET CEUX QUI FOURNISSENT DES PRESTATIONS... …à faire des choix libres et responsables.

LE SOUCI D’UNE BONNE ET JUSTE UTILISATION DES RESSOURCES... …naturelles et financières.

UNE COMMUNICATION HONNÊTE, TRANSPARENTE ET OUVERTE... …entre tous les acteurs de la santé.

LE RESPECT DE LA DIGNITÉ DE TOUS LES INDIVIDUS... ...ainsi que leurs besoins spirituels, sociaux, physiques et émotionnels.

NOS VALEURS

UNE CULTURE DE L’EXCELLENCE DANS LA QUALITÉ DE L’ACCOMPAGNEMENT ET DES PRESTATIONS DONNÉES... …ainsi qu’une volonté à apprendre et à s’améliorer en permanence.

Route de Chancy 59C CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 709 00 72 +41 22 709 00 71 www.arsante.ch


Des lieux de vie où il fait bon vivre !

“  “  “ 

Je me sens libérée des tracas du quotidien. Je peux me concentrer sur ce qui me fait du bien. Le résident est au centre de notre attention, chaque jour. Nous prenons soin d’impliquer la famille dans l’accompagnement. Ma mère a beaucoup de plaisir à vivre ici ! Je suis soulagée de la voir si bien.

EMS la Châtelaine

Chemin de l’Ecu 1 CH-1219 Châtelaine Tél. +41 22 338 25 25 info@lachatelaine.ch www.espacedevie.ch

EMS Saint-Loup

Passage Jean-François Deshusses 2 CH-1290 Versoix Tél. +41 22 799 15 25 info@saintloup.ch www.espacedevie.ch


ESPACE DE VIE SA

Et si c’était moi ? Espace de vie SA est une société à but non lucratif qui exploite deux établissements médicaux sociaux : La Châtelaine à Vernier et St-Loup à Versoix. Au sein de ces deux espaces de vie, on prône un management participatif qui favorise un accompagnement individualisé et permet de préserver le plus possible l’indépendance des résidents. Ici, tout est mis en œuvre pour offrir à nos ainés le bien-être et le confort dont ils ont besoin pour se sentir comme à la maison. Portrait de deux établissements qui placent l’humain au cœur de leurs préoccupations.

EMS La Châtelaine.

186


EMS Saint-Loup.

Deux lieux de vie Créé en 2007 à Vernier, l’EMS La Châtelaine est un établissement urbain situé au cœur de la ville dans un quartier résidentiel et cosmopolite. Son architecture moderne est ouverte sur l’extérieur et l’espace y est organisé avec intelligence autour des besoins de chacun. Il possède 87 chambres individuelles et privatives dont certaines sont communicantes afin de permettre aux couples de s’aménager un espace de vie à leur convenance. Celles-ci possèdent toutes une salle de bain privative dans un environnement calme donnant sur la cour. Partageant la même philosophie, l’EMS St-Loup situé à Versoix offre une capacité de 80 chambres possédant les mêmes caractéristiques de structure et d’aménagement. Niché dans un joli quartier piétonnier et à proximité de la gare et du lac, il offre un environnement convivial et chaleureux pour tous. Ils disposent tout deux de services hôteliers de qualité ainsi que de services annexes mise en place pour le bien-être des résidents comme la présence sur site d’une coiffeuse, d’une esthéticienne ou encore d’un spécialise en hypnose thérapeutique. Chacun possède son propre restaurant ouvert tous les jours aux résidents et au public. Ces deux établissements s’articulent autour d’un même objectif : faire en sorte que leurs résidents se sentent en sécurité, soutenus, et s’adaptent le plus naturellement possible à leur nouveau chez eux tout en leur permettant de conserver au maximum leur autonomie et leur intimité.

Une approche managériale participative C’est avec une volonté d’améliorer leur organisation au quotidien qu’une nouvelle structure managériale a été décidé pour Espace de vie SA et les EMS La Châtelaine et St-Loup. Ainsi, sous la responsabilité d’Ugo Cavallero, directeur général des deux sites, deux postes de responsable de site ont été créés pour répondre au mieux à la mission principale des différents collaborateurs qui consiste à accompagner de manière individualisée leurs résidents, en assurant leur sécurité et leur bienêtre tout en préservant au possible leur indépendance et leur capacité à décider par eux-mêmes. Cette nouvelle approche managériale vise à mieux connaître les besoins du terrain en impliquant davantage l’ensemble des équipes dans le processus de décision. C’est également une façon de valoriser le travail et le rôle de chacun tout en favorisant leur esprit critique, leurs prises d’initiatives et leur capacité d’analyse.

187


L’humain au cœur de chaque préoccupation Humanité et bienveillance guident chacun des gestes des différents acteurs de ces EMS. Les deux établissements ont à cœur d’offrir un lieu de vie où les besoins et les envies de chacun sont respectés au plus près malgré les différentes contraintes que peuvent rencontrer les résidents. Au sein de ces structures chaque collaborateur est un accompagnant, que ce soit le personnel soignant ou les employés de restauration, les fées du logis, les animateurs,... Tous essaient de créer une relation de confiance avec les résidents et leur famille pour établir un lien durable. Il est souvent difficile de découvrir et de s’adapter à une méthode de vie en semi-collectivité, c’est pourquoi une attention particulière est apportée à l’accueil et à l’accompagnement individualisé de chacun.

188


Une approche qui passe aussi par un échange constant avec les familles qui deviennent des partenaires. Le dialogue est très important notamment pour mettre en place l’installation de manière douce et pour soutenir et accompagner les proches à travers les différentes difficultés et évolution de la situation de leurs aînés. Aux petits soins... Avec une approche inspirée de la méthode Montessori, les EMS La Châtelaine et St-Loup ont une vision où l’autonomie, la créativité, les émotions, l’autodétermination sont des notions essentielles au bien-être de leurs résidents. Dans cette optique, de nombreuses animations et activités sont mise en place quotidiennement pour leur permettre de rompre avec le quotidien et de d’augmenter leurs capacités existantes. Les deux structures ont développé de nombreux programmes d’animations comme l’organisation de vacances et courts séjours, des ateliers culinaires, bricolages, musicaux ou encore des sorties théâtre, shopping et tant d’autres. Toutes ces activités et animations sont organisées pour que chaque résident puisse participer de lui-même en fonction de ses capacités et visent à favoriser son indépendance comme les repas bistrot où chacun peut participer à l’élaboration du menu ou encore la commission des menus organisée avec les équipes de cuisine et au sein de laquelle le résident peut donner son avis, partager ses attentes. Toutes ces activités sont souvent mises en

EMS la Châtelaine

Chemin de l’Ecu 1 • CH-1219 Châtelaine Tél. +41 22 338 25 25 info@lachatelaine.ch • www.espacedevie.ch

place par étage afin de favoriser les petits groupes. Une approche qui demande une organisation interdisciplinaire et à laquelle tout le personnel adhère et participe. Toujours dans cette volonté d’apporter leur meilleur à leurs résidents, les deux établissements offrent un service restauration où tout est produit sur site avec l’aide de leur partenaire Eldora. Des restaurants ouverts à tous qui favorisent le lien relationnel entre les résidents et les habitants du quartier. Des structures UATM et UATR L’EMS La Châtelaine va cette année accueillir sa première unité d’accueil temporaire de répit. L’ouverture de ces lits a pour objectif de pouvoir accueillir des personnes nécessitant les mêmes besoins qu’un résident classique d’EMS avec une prise en charge 45 jours par an. Une véritable solution de secours qui permet d’offrir au proche aidant pendant une période de crise ou simplement le temps de prendre un peu de temps pour lui, un petit moment de répit pendant lequel le patient bénéficiera des mêmes prestations proposées habituellement par la structure. Quatre lits seront proposés courant 2020. Pour répondre à un besoin d’hospitalisation de courte durée et de proximité, l’EMS St-loup en partenariat avec la Clinique et Permanence d’Onex va lui accueillir prochainement une unité d’accueil temporaire médicalisée de quatre chambres à deux lits. Cette unité s’adressera des patients de manière urgente ou programmée pour une hospitalisation brève et pourra également accueillir des patients en soins palliatifs ou encore des personnes âgées en perte d’autonomie demandant un changement ou une adaptation de traitement.

EMS Saint-Loup

Passage Jean-François Deshusses 2 • CH-1290 Versoix Tél. +41 22 799 15 25 info@saintloup.ch • www.espacedevie.ch

189


Bien-être • Service • Soutien

Moyens auxiliaires • Commandes spéciales Contrôle de l’environnement Location • Vente • Adaptation • Réparation

Photos : © jbpont.ch

Evaluation • Positionnement • Réhabilitation Rue du Scex 49A • Case postale 4158 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 28 28 • +41 79 787 76 25 info@helioshandicap.ch • www.helioshandicap.ch


www.ems-lesresidences.ch

l’art de vieillir Prendre soin, c’est aider l’autre à vivre une vie remplie de sens. Une vie pleine de relations, d’amitiés, de rire et d’hospitalité. En préservant cela au cœur de toutes nos entreprises, nous sommes assurés que vous trouverez, parmi nos établissements, le lieu de vie qui vous correspond.

Au regard de la diversité des parcours et du désir de chacun de vivre une vie riche et épanouie, nous avons décidé de nous engager pour que partout chez nous, vous trouviez des équipes dévouées et attentives au seul besoin que nous puissions réellement satisfaire : le besoin de liberté. Vous trouverez donc, au sein de nos résidences, le quotidien qui vous convient, celui qui met en lumière l’âge avancé comme l’apogée de toute une vie.

Un modèle ambitieux, certes, mais possible, grâce à des équipes et une direction innovante, sans crainte de poser la question : « et pourquoi pas ? ».


EMS VILLA MONA HANNA

Un écrin de verdure pour nos seniors Depuis plus de 20 ans au service de nos aînés, l’EMS Villa Mona Hanna basée à Thônex est reconnue de tous pour sa capacité à offrir à ses résidents une structure d’accueil où règne une ambiance chaleureuse, familiale et respectueuse. Grâce à un personnel attaché au bien-être de ses résidents, l’établissement propose un projet d’accompagnement individualisé où le respect, la dignité et l’autonomie sont au cœur de toutes les décisions.

192


Un cadre de vie agréable Installé au cœur de Genève, dans un quartier résidentiel de Thônex, cet établissement médico-social propose un cadre de vie harmonieux dans un environnement calme et nature. L’EMS Villa Mona Hanna porte bien son nom, ici les résidents sont accueillis dans une structure à taille humaine nichée au cœur d’un petit écrin de verdure où il fait bon vivre. Avec une capacité d’accueil de 50 lits, dont 24 chambres individuelles et 13 chambres doubles personnalisables selon les envies et besoins de chaque résident, des espaces communs consacrés aux animations, rencontres, moment de détente,... ou encore des espaces verts © Jean-Charles Rochat aménagés pour les promenades, les activités physiques ou tout simplement pour flâner au gré de ses envies. Villa Mona Hanna est aussi un espace de restauration avec cuisine ouverte accueillant également les familles et parfois les habitants du quartier. L’ensemble de la structure est pensé pour apporter un maximum de confort et de bien-être aux résidents tout en assurant leur sécurité et leur indépendance. Une volonté qui s’exprime par l’internalisation des différents services tels que l’intendance, la conciergerie ou encore la lingerie. L’établissement accueille une population aux pathologies diverses et variées. Depuis février 2020, il propose également deux lits UATR (Unité d’accueil temporaire et de Répit) qui s’adresse aux seniors ou aux familles qui pour une durée de 5 à 45 jours par an en périodes fractionnées ou continues ont besoin d’un moment de répit ou d’une aide extérieure momentanée. Au plus proche des résidents La philosophie de la Villa Mona Hanna est d’offrir aux seniors un accompagnement de vie personnalisé qui favorise le confort, la sécurité, l’autonomie et la dignité de chacun. Cette philosophie est la même qui anime l’EMS La Maison de la Tour et l’EMS Résidence Beauregard, qui sous l’entête de « Les Résidences » partagent la même direction assurée par Madame Tiziana Schaller depuis août 2018. Pour chaque membre de l’équipe en place, la priorité est de répondre au plus proche possible à tous les besoins de leurs résidents dans un esprit familial et convivial en les plaçant au cœur de leur métier. Entrer en EMS est souvent un moment difficile pour nos aînés, consciente de cette réalité la Villa Mona Hanna intervient en amont en collaboration étroite avec le futur résident, sa famille et les proches-aidants afin de trouver l’accompagnement le plus adéquat à son cheminement de vie. Un accompagnement individualisé qui va répondre à l’ensemble des besoins de celui-ci qu’ils soient d’ordre médical, administratif, technique,... Une approche humaine qui permet de mieux connaître son parcours de vie, ses ambitions, ses passions et ainsi de préserver et développer ses capacités et ses activités quotidiennes au sein de l’EMS. Sa dimension « Villa » avec ses chambres doubles est aussi une force pour

© Jean-Charles Rochat

© Jean-Charles Rochat

les personnes qui ne supportent pas la solitude ou qui se sentent isolées. Une solution qui permet de maintenir le lien social et de conserver une prestance dans sa façon de se comporter. Aux petits soins... Les soins de base sont apportés au quotidien. Pour ceux qui en ont besoin, le personnel met tout en œuvre pour une prise en charge totale et globale des personnes en perte d’autonomie sur les plans physiques et psychiques. Zoothérapie, art musical, atelier culinaire personnalisé, sortie individuelle, sorties culturelles, art thérapie, chorale, et tant d’autres, la Villa Mona Hanna met tout en œuvre pour offrir à ses résidents un panel d’activités riche et diversifié. Des activités qui peuvent être personnalisées ou collectives et qui s’adaptent aux pathologies et capacités de chacun. Plus qu’une structure médicalisée, la Villa Mona Hanna, c’est avant tout une grande famille où personnel soignants, intervenants, prochesaidants, résidents travaillent main dans la main. Sa proximité immédiate avec Les Jardins de Mona et la Fondation Soins et Accompagnement à Domicile (SeAD) lui confère une synergie de compétences et permet également aux couples qui logeaient dans un des appartements de la résidence de ne pas être séparés lorsque l’un des deux doit être placé en EMS. Pour conserver ce lien social qui est essentiel au bien-être des seniors la Villa Mona Hanna a notamment mise en place de nombreuses actions comme l’organisation de manifestations avec les familles, les habitants du quartier, les différents intervenants extérieurs sous la forme de barbecue, tournois de pétanque, fêtes diverses,...

Association Mona Hanna

Rue Etienne-Chennaz 14 • CH-1226 Thônex Tél. +41 22 869 05 69 • Fax +41 22 869 05 75 info@ems-villamona.ch • www.ems-lesresidences.ch

193


SEAD

FONDATION SOINS ET ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE

Une approche différente et un accompagnement individualisé Fondation d’utilité publique reconnue LAMal, la fondation SeAD a été fondée en 2019 pour répondre aux besoins existants en matière de soins et d’accompagnement à domicile. Avec une approche plus globale et approfondie, la fondation va plus loin avec un projet d’accompagnement personnalisé qui place le bénéficiaire au cœur de toutes ses actions. Basée dans les locaux de la résidence pour seniors Les Jardins de Mona à Thônex, elle travaille en collaboration avec Arsanté Services SA, organisation en soins, avec qui elle partage les valeurs professionnelles et la philosophie. Portrait d’une fondation tournée vers l’avenir.

194


Une vision individualisée Créé en août 2019, la fondation SeAD a posé ses valises au sein de la structure Les Jardins de Mona, résidence pour seniors basée à Thônex. Fondation d’utilité publique reconnue LAMal, elle a pour mission de délivrer des prestations de soins sur prescription médicale remboursées par l’assurance. Une mission qu’elle a fait le choix d’accomplir en intégrant à son approche les notions de globalité et d’accompagnement personnalisé. Ainsi, elle propose à chacun de ses bénéficiaires un accompagnement médico-social individualisé intégrant le contexte individuel, familial et communautaire. Pour cette fondation, où chaque bénéficiaire est unique et possède son propre parcours de vie, il est très important de proposer une vision globale qui va permettre de pouvoir établir quels sont les besoins réels du patient pas seulement au niveau des soins mais également d’un point de vue social. L’objectif étant de créer une relation de confiance avec une analyse complète du profil des bénéficiaires permettant de structurer les différentes mesures de maintien à domicile de façon à ce qu’elles soient les plus adaptées possible sur le long terme et si besoin est de les accompagner à travers les différentes transitions adéquates à leur cheminement de vie en préparant aussi demain. Une équipe engagée pour ses bénéficiaires Disponible tous les jours et 24h/24, l’équipe de SeAD est composée de professionnels qualifiés et passionnés qui œuvrent ensemble au quotidien pour répondre aux besoins de leurs bénéficiaires. On parle ici de bénéficiaires, une notion extrêmement importante pour la fondation qui place l’humain au centre de ses préoccupations. La personne accompagnée doit conserver le sentiment d’être acteur de sa vie et de ses choix tout en obtenant le soutien, les conseils et l’accompagnement dont elle a besoin. Ainsi, la fondation joue le rôle de coordinateur entre les différents intervenants, le bénéficiaire, la famille et les proches aidants. Sous le contrôle de la directrice et de l’infirmier coordinateur, l’équipe

référente est dédiée à chaque personne et travaille de front pour définir un projet global commun qui peut prendre plusieurs orientations que ce soit au niveau des soins, du pôle social ou de besoins plus spécifiques. Un engagement intemporel qui permet d’une part de renforcer les dynamiques individuelles, familiales et communautaire, de développer des synergies entre les personnes, les institutions locales, les établissements médicaux sociaux, les structures intermédiaires ou encore les prestataires du réseau socio-sanitaire et enfin de soutenir les proches aidants et d’accompagner les actions de proximité visant à renforcer le lien social. Un choix de prestations riches et variées Spécialisée en soins et accompagnement à domicile, la fondation SeAD propose une offre de services très large et personnalisée avec une permanence disponible 7j/7 et 24h/24. Elle répond à de nombreux besoins d’ordre sanitaires, sociaux et relationnels, de coordination avec notamment des prestations de soins infirmiers et soins de base, un programme de sorties, promenades ou encore avec la mise en place d’un système de coordination entre les différents acteurs professionnels ou non-professionnels. En collaboration avec Arsanté Services SA, organisation qui dispose d’un important réseau, elle répond également aux besoins de ses bénéficiaires en matière de portage de repas, d’aide au ménage, de soutien administratif, et autres prestations « hors soins ». Partenaire de la résidence Les Jardins de Mona, où sont situés ses bureaux, la fondation propose ses services à l’ensemble de ses résidents qui obtiennent une réponse immédiate et se sentent plus en sécurité grâce à une présence permanente sur site.

SeAD Fondation Soins et Accompagnement à Domicile Chemin Etienne-Chennaz 12 • CH-1226 Thônex Tél. +41 79 927 82 98 • +41 22 869 11 20 info@fondationsead.ch

195


Fondation SeAD Une approche différente, un accompagnement individualisé SANITAIRES Soins infirmiers

COORDINATION entre les différents acteurs professionnels ou non professionnels

L’ENTOURAGE Proche aidants

ALIMENTAIRES Courses et portage de repas

La mission de la fondation SeAD est de délivrer des prestations de soins sur prescription médicale, remboursées par l’assurance LAMal. Elle met à disposition du bénéficiaire et de ses proches, du personnel soignant 24h/24 – 7j/7. Attentive à considérer la personne accompagnée comme décisionnaire, la fondation SeAD articule ses actions autour d’un projet d’accompagnement médico-social individualisé.

12, chemin Etienne-Chennaz 1226 Thônex

info@fondationsead.ch 022 869 11 20 079 927 82 98


Un espace dédié aux seniors À l’âge de la retraite, la résidence Les Jardins de Mona vous offre la possibilité de conserver votre indépendance. Devenez locataire d’un logement dans lequel vous bénéficierez de services qui vous faciliteront et vous allégeront le quotidien. Rue Etienne-Chennaz 10 CH-1226 Thônex

Tél. +41 22 869 85 00

info@ems-villamona.ch www.ems-lesresidences.ch


LES JARDINS DE MONA

Un espace dédié aux seniors Basée à Thônex, Les Jardins de Mona est une résidence privée pour seniors du canton. Une structure qui propose sous forme de package des logements en location avec en sus tout un panel de prestations et de services permettant de garantir un maintien à domicile digne et autonome. Ici, c’est une vraie volonté d’accompagner et de guider les seniors au quotidien afin qu’ils conservent au maximum leur autonomie, leur dignité et un mode de vie proche de celui qu’ils avaient à la maison. Portrait d’une structure qui place l’humain au cœur de ses préoccupations.

198


Un lieu de vie Fondée en 2011, la résidence Les Jardins de Mona est une structure disposant de 49 appartements dédiés aux seniors. Etablissement privé, la résidence propose à la location plusieurs types d’appartements, du studio au T4, avec tout un panel de services inclus dans le tarif de location. Plus qu’un simple logement, Les Jardins de Mona offre un vrai lieu de vie à tous nos seniors. Une alternative plus sécurisée aux méthodes traditionnelles de maintien à domicile. Ici, tout est centralisé autour du résident afin qu’il puisse conserver au mieux possible son indépendance, son autonomie et sa dignité. Seul ou en couple, les deux options sont offertes aux locataires qui peuvent recréer au sein de la résidence leur petit cocon de bien-être avec notamment la possibilité d’aménager leur logement au gré de leurs envies et avec leur propre mobilier. La présence de la fondation SeAD au sein de la structure et de l’EMS Villa Mona à deux pas, offre également une synergie de compétences tel que le maintien de vie sociale, la mutualisation des soins, la possibilité d’être accueillis en priorité auprès de l’établissement médico-social ou encore de rester au plus proche de leur compagnon lorsque l’un des deux doit être placé. Chaque acteur de la résidence veille à apporter un soutien constant, une attention particulière aux différents besoins des résidents et un accompagnement personnalisé avec une approche individualisée qui met les compétences, l’autonomie et le respect de tous en exergue. Entièrement sécurisée, avec des entrées contrôlées, une équipe d’aides-soignantes présente tous les jours, un veilleur de nuit toujours disponible, la résidence offre un confort optimal à l’ensemble de ses locataires avec toujours le même objectif : leur permettre d’être indépendants le plus longtemps possible ! Des prestations riches et variées Les Jardins de Mona offre tout une gamme de services, de l’appui administratif, technique en passant par la conciergerie, un service de réception, la disponibilité d’une équipe d’aides-soignantes au quotidien ou encore la présence d’un restaurant avec cuisine ouverte. Le chef propose chaque jour un menu, préparé en interne avec des produits frais et régionaux, qui est adapté aux désirs et besoins de chacun.

Tout a été pensé dans les détails pour offrir un lieu de vie confortable et sécurisé aux résidents. Des services essentiels auxquels s’ajoutent de nombreuses prestations comme la présence d’un salon de coiffure, d’un espace dédié à la réflexologie, d’une salle de détente et d’animation ou encore la possibilité de venir déjeuner au restaurant avec ses proches. La présence de la fondation d’aide et accompagnement à domicile SeAD au sein de la structure offre également la possibilité aux résidents de faire appel à leurs services pour leurs besoins en soins et autres prestations plus spécifiques. Un choix qui reste libre pour les locataires qui peuvent faire appel aux différentes organisations de maintien à domicile selon leurs propres critères. Les Jardins de Mona propose également tout un programme d’activités, d’ateliers et de sorties à ses résidents afin de maintenir un lien social et culturel et favoriser les rencontres et les échanges. Des appartements modernes et bien équipés La résidence est composée de 49 logements allant du studio au T4 attique. Chaque appartement est doté d’une cuisine équipée fonctionnelle, d’une salle d’eau adaptée avec douche à l’italienne et système de téléalarme, d’un balcon ou d’une terrasse et d’un espace de vie confortable. Télévision, ligne téléphonique, connexion internet, possibilité d’obtenir une place de parking intérieur ou encore une cave, mise à disposition de lit médicalisé si besoin, chaque besoin des résidents peut être comblé. La décoration et l’aménagement des appartements sont laissés aux bons soins des locataires qui peuvent ainsi récréer leur espace de vie dans la continuité de leur domicile et recevoir leurs proches pour une simple visite ou pour partager un bon repas. Les Jardins de Mona dispose aussi de quelques studios mis à disposition de façon temporaire, pour des séjours de répit. Les Jardins de Mona

Rue Etienne-Chennaz 14 CH-1226 Thônex Tél. +41 22 869 05 69 Fax +41 22 869 05 75 info@ems-villamona.ch www.ems-lesresidences.ch

199


EMS RÉSIDENCE BEAUREGARD

Accueillir, Accompagner, Aimer Etablissement médico-social, la Résidence Beauregard est située à Confignon dans la campagne genevoise. Cette petite structure, le premier des trois EMS dirigés par Madame Tiziana Schaller depuis 15 ans et qui partage l’entête de « Les Résidences » est essentiellement dédiée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées. Ici, on propose un accompagnement individualisé, un lieu de vie où les notions de respect, d’autonomie, d’échanges, de dignité et d’entraide font partie du quotidien de tous. Portrait d’un EMS à taille humaine qui mise sur une approche participative et collaborative.

Photos : © Grégory Marchand

200


Une structure à dimension humaine Nichée à 1 km du centre du village de Confignon, à proximité de quelques commerces et de charmants restaurants la résidence bénéfice d’un cadre privilégié, verdoyant et tranquille. Les coteaux ensoleillés de Confignon voués à la culture de la vigne et la traversée de l’Aire offrent diverses possibilités de promenades. Spécialisée dans la prise en charge de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées, sa petite structure de 36 places offre une ambiance intimiste et chaleureuse où tout le monde se connaît, échange et s’entraide au quotidien. Elle accueille de manière durable et individualisée votre proche, dont l’état de santé, physique ou psychique, ne justifie pas d’un traitement en milieu hospitalier, mais exige un encadrement de soins et d’accompagnement rapproché. Soigner ? Non : Accompagner La vieillesse n’est pas une maladie. Ce n’est donc pas quelque chose que l’on soigne. A l’EMS Résidence Beauregard, ils ont fait le choix d’accompagner. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées ont besoin d’un accompagnement riche en stimulations cognitives régulières, d’échanges et de participation sociale. Elles ont besoin d’un entraînement fréquent pour réduire leurs difficultés à accomplir les actes de la vie quotidienne. Ce manque d’activité engendre souvent chez la personne, de l’anxiété ou de l’agitation. L’objectif principal de toutes les équipes à la Résidence Beauregard, est de permettre aux personnes de recouvrer une certaine autonomie dans les gestes du quotidien pour associer dignité et plaisir. Un accompagnement qui passe aussi par une interaction continuelle avec la famille et les proches aidant. Dès le premier rendez-vous de présentation de la structure, il est important de connaître le chemin de vie de chaque résident afin d’adapter son nouveau lieu de vie à ses besoins et non l’inverse. A la Résidence Beauregard tout le monde participe aux différentes tâches quotidiennes selon ses capacités et ses besoins. Mettre le couvert, plier le linge, jardiner, ... autant de petites activités qui paraissent anodines mais qui permettent aux résidents de se sentir impliqués et de jouer un rôle dans la vie de l’établissement. En valorisant les choses que chacun peut encore faire et en apportant un accompagnement permanent, le personnel de la résidence replace l’humain au cœur de ses préoccupations. Une équipe aux petits soins C’est dans une ambiance conviviale, chaleureuse, humaine et respectueuse qu’interagissent le personnel et les résidents de la Résidence Beauregard. Equipe soignante, personnel d’in-

tendance, service d’animations, ... toute l’équipe, bénéficiant de la formation Montessori, Apade, validation Naomi Feil et Sonate est à l’écoute de ses patients pour leur offrir le meilleur accompagnement possible au quotidien. Côté cuisine, le chef cuisinier et son équipe propose une nutrition équilibrée et adaptée au régime alimentaire de chacun. Plus qu’un simple repas, c’est avant tout un moment social et de partage pour ce moment phare de la journée de la personne âgée. Un seul créneau : Cuisiner avec amour, ou ne pas cuisiner du tout ! La Résidence Beauregard est aussi riche de nombreuses animations proposées chaque jour comme le cinéma, le théâtre, la peinture, la musicothérapie ou encore le bricolage, la poterie et la gym séniors. Des séjours mer et montagne sont aussi proposés deux fois par an. Il n’y a pas d’âge pour prendre soin de soi, c’est pourquoi les résidents ont accès sur place à des prestations de premier ordre telles que la présence d’un coiffeur, d’une esthéticienne, de physio­­thérapeutes, etc...

RÉSIDENCE

eauregard

ÉTABLISSEMENT MÉDICO-SOCIAL

EMS Résidence Beauregard

Chemin de Cressy 67 • CH-1232 Confignon GE Tél. +41 22 727 05 27 • Fax +41 22 727 05 21 info@ems-beauregard.ch • www.ems-lesresidences.ch

201


RPSA

RÉSIDENCES PRENDRE SOIN ET ACCOMPAGNER

Préserver la liberté de chacun RPSA – Résidences Prendre Soin et Accompagner compte trois EMS, La Petite Boissière, Les Charmilles et Liotard ainsi qu’une Résidence pour séniors autonomes, Les Jardins du Rhône, répartis sur différents lieux à Genève. Grâce à un personnel attaché au bien-être du résidant, celui-ci est placé au centre de toute activité, considérant sa personnalité, son vécu et son degré d’autonomie. Tout est mis en œuvre pour s’engager à respecter ses besoins et ses attentes, en lien avec ses habitudes antérieures.

202


Animation.

Des lieux de vie - EMS Grâce à une fondation de droit privé et une société à responsabilité limitée (Sàrl), toutes deux sans but lucratif, RPSA a pour mission d’exploiter des bâtiments en faveur de personnes âgées et d’y offrir des prestations adaptées à leur niveau d’autonomie et à leurs besoins de sécurité. La CPEG qui est actionnaire de cet ensemble contribue à sa gouvernance au travers d’un Conseil de Fondation. La Petite Boissière fut le premier établissement médico-social de la Fondation en 1989. Elle est située à la route de Chêne et comprend 65 chambres individuelles, dont 2 chambres de couple. Elle s’intègre parfaitement à son environnement et propose un parc offrant un cadre naturel et calme. De plus, un arrêt de tram est à proximité immédiate. Les Charmilles ont ensuite rejoints l’institution en 1992. La résidence est située sur la Promenade de l’Europe et offre 92 chambres individuelles. Dans un quartier populaire, elle propose un cadre dynamique, bénéficiant de nombreux espaces verts tout en permettant à ses habitants d’être au cœur de la ville. Enfin, en 2014 le nouveau bâtiment médicosocial de Liotard a ouvert ses portes. Installée au 78 de la rue qui porte son nom, cette résidence comprend

Hôtellerie.

Soins.

81 chambres individuelles dont 4 chambres de couple. Protégée des nuisances, le bâtiment se fond parfaitement dans son quartier où règne une atmosphère conviviale. De l’avis des résidents mais aussi des visiteurs de chacun de ces lieux de vie, il ressort très souvent le même commentaire : « Ici, il y a une ambiance particulière ; on s’y sent bien ! » Des prestations variées et des choix respectés Au sein des résidences médico-sociales, une prise en soin est organisée pour les personnes ayant besoin d’aide pour les actes de la vie quotidienne. Dès son arrivée, une équipe de référence interdisciplinaire est nommée pour accompagner le résident tout au long de son séjour. Cette équipe est constituée de professionnels de plusieurs services, avec des compétences différentes mais complémentaires. Les référents sont garants de la mise en œuvre du projet d’accompagnement, d’en assurer le suivi et de valoriser les choix du sénior et de ses proches. Les équipes, compétentes dans l’accompagnement complet du résidant, participent grandement au confort et au soutien du résidant et de ses proches. Dans ces lieux de vie, diverses prestations sont proposées, notamment des activités d’animation permettant à chaque résidant d’être stimulé et de prendre du plaisir quels que soient ses intérêts et son degré d’autonomie ainsi que des prestations de remise en forme et de bienêtre pour améliorer son confort. 203


DISCUSSION AVEC DENIS SCHMITT, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE RPSA, AU SUJET DE L’AVENIR DES EMS Quels sont les enjeux de demain pour les EMS ? Il y en a beaucoup mais j’en vois quatre qui me semblent particulièrement importants : •  Le premier a trait à l’évolution des profils des bénéficiaires. Nous savons que la population est vieillissante et intègre nos établissements tardivement du fait de la politique cantonale de maintien à domicile mais avec davantage de troubles cognitifs et/ou psy. Nous devons par conséquent revoir nos pratiques, notre organisation et renforcer la formation des collaborateurs sur ces aspects. • Le deuxième concerne la diminution programmée des proches aidants. Si la Suisse a beaucoup misé sur eux et mise encore, à terme, ils vont aussi être plus âgés et ne pourront plus accomplir les millions d’heures qu’ils donnent à leurs proches. Je ne pense pas qu’il sera possible de disposer d’autant de places d’hébergement que nécessaire à l’avenir, et de plus, nous manquons aussi de professionnels. Il y a là un vrai enjeu de santé publique. Une des pistes serait de donner des moyens à la société civile pour inclure davantage les seniors dans la vie communautaire et sociale. • Dans cette continuité de réflexion, le troisième enjeu concerne l’ouverture et le décloisonnement des prestations. En générant plus de complémentarités entre les HUG, les services d’aide et de maintien à domicile et les EMS mais aussi avec les EPH (handicap), nous nous attachons plus aux besoins des personnes à un moment « t » de leur vie et non juste à la fourniture de prestations isolées. Par exemple, ne plus considérer les EMS uniquement comme des lieux de fin de vie permettrait d’envisager plus de perméabilité avec leur environnement immédiat. Cela faciliterait la prise en charge « légère » de certaines situations de manière ambulatoire, soulageant ainsi d’autres acteurs de la santé, indifféremment du type de population.

204

• Le quatrième enjeu concerne le maintien du financement de nos prestations. Pour relever les défis à venir il est vital que le financement de nos prestations soit assuré ce qui nous permettra d’adapter nos pratiques aux nouveaux profils de résidents, d’avoir du personnel formé, d’investir dans nos outils de travail, dans nos infrastructures et de préserver le confort de vie des résidants. Les caisses d’assurance maladie sont concernées mais aussi les services publics qui soutiennent les ainés défavorisés, l’Etat par sa contribution, la Confédération également pour ce qui touche au niveau des retraites et globalement notre économie en général. Il est bon de rappeler que le prix de pension en EMS à Genève, tient compte des prestations fournies mais aussi, pour une part, du loyer. C’est pourquoi les prix sont généralement élevés et ne sont pas identiques d’un établissement à l’autre.


LES JARDINS DU RHÔNE, UNE RÉSIDENCE POUR SÉNIORS AUTONOMES

Etre chez soi et se sentir en sécurité La résidence des Jardins du Rhône existe depuis 1992 et marque l’ouverture de la première résidence pour séniors autonomes de la fondation CPEG pour l’exploitation d’immeubles pour personnes âgées. Elle est située à l’avenue d’Aïre et propose 78 studios et 12 appartements de 2 pièces et demi. Elle s’intègre parfaitement à son environnement et propose un parc, offrant un cadre naturel et calme, ainsi qu’un accès facilité desservi par des transports en commun à proximité immédiate. Les Jardins du Rhône accueillent les personnes en âge AVS relativement autonomes et offrent des logements confortables aux personnes souhaitant profiter de leur indépendance tout en bénéficiant d’une présence et d’un encadrement de jour comme de nuit, tout au long de l’année. Dans leur mission d’accompagnement les gérantes organisent en faveurs des résidants les prestations d’aide à la vie quotidienne si nécessaire. Diverses activités facultatives et un soutien pour la gestion de leurs affaires administratives peut également être mis en place. Elles coordonnent, le cas échéant, l’action des prestataires de soins à domicile et entretiennent avec ces derniers une collaboration étroite.

Sécurité, tranquillité et échange Pour la sécurité des habitants de cette résidence, une présence est assurée de jour comme de nuit, 7 jours sur 7. Les logements de la résidence sont tous dotés d’un téléphone et d’un système d’alarme. Les logements offrent différentes superficies. Les animaux de compagnies y sont les bienvenus, sous certaines conditions. Les studios ou appartements comprennent une cuisine entièrement équipée mais ne sont pas aménagés. Les logements peuvent donc être meublés selon les besoins et envies des locataires. Le service de conciergerie se tient à disposition pour venir en aide à l’organisation de l’aménagement de l’appartement. La Résidence est également composée d’un restaurant ouvert au public, qui offre des menus variés et préparés en adéquation avec la production agricole locale et de saison, dans lequel les habitants peuvent se rendre. Cette ouverture permet aux locataires de favoriser les échanges avec les habitants du quartier et les visiteurs de passage. En été, une belle terrasse est à disposition, offrant un cadre calme, convivial et fleuri. Quant à ceux qui souhaitent recevoir leurs proches, une chambre d’hôte est à disposition. Elle peut également être utilisée par une ou un futur résident désireux de découvrir la vie à la résidence des Jardins du Rhône.

www.rpsa.ch

La Petite Boissière

Route de Chêne 46 • CH-1208 Genève Tél. +41 22 561 10 00

Les Charmilles

Promenade de l’Europe 67 • CH-1203 Genève Tél. +41 22 561 20 00

Liotard

Rue Liotard 78 • CH-1203 Genève Tél. +41 22 561 40 00

Les Jardins du Rhône

Avenue d’Aïre 89 • CH-1203 Genève Tél. +41 22 561 30 00

205


LA PETITE BOISSIÈRE Située à la route de Chêne, elle comprend 65 chambres individuelles dont 2 chambres de couple. Elle s’intègre parfaitement à son environnement et propose un parc offrant un cadre naturel et calme. De plus, un arrêt de tram est à proximité immédiate. Route de Chêne 46 • CH-1208 Genève Tél. +41 22 561 10 00

LES CHARMILLES La résidence est située sur la Promenade de l’Europe et comprend 92 chambres individuelles. Située dans un quartier populaire, elle offre un cadre dynamique, bénéficiant de nombreux espaces verts tout en permettant à ses habitants d’être au cœur de la ville. Promenade de l’Europe 67 • CH-1203 Genève Tél. +41 22 561 20 00

LIOTARD La résidence est située au 78 de la rue qui porte son nom et comprend 81 chambres individuelles dont 4 chambres de couple. Protégée des nuisances, elle s’intègre parfaitement dans son quartier où règne une atmosphère conviviale. Rue Liotard 78 • CH-1203 Genève Tél. +41 22 561 40 00

LES JARDINS DU RHÔNE Située à l’avenue d’Aïre, elle propose 78 studios et 12 appartements de 2 pièces et demi. Elle s’intègre parfaitement à son environnement et propose un parc, offrant un cadre naturel et calme, ainsi qu’un accès facilité desservi par des transports en commun à proximité immédiate. Avenue d’Aïre 89 • CH-1203 Genève Tél. +41 22 561 30 00

www.rpsa.ch


Le Pavillon Butini est un foyer de jour qui accueille des personnes âgées fragilisées ; il contribue à leur maintien à domicile et offre aux proches des moments de répit.

L’EMS Résidence Butini, accueille des personnes âgées nécessitant soins et accompagnement, et offre un environnement favorisant l’autonomie et la qualité de vie.

L’EMS Résidence de la Rive est un établissement spécialisé accueillant des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une affection apparentée.

Le Pavillon de la Rive est une structure inédite d’accueil ambu­ latoire de jour et de nuit pour des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs.

BUTINI DE LA RIVE

Fondation Butini

Chemin Gustave Rochette 14 • CH-1213 Onex Tél. +41 22 879 66 33 butinidelarive@butini.ch • www.butini.ch


FONDATION BUTINI DE LA RIVE

« Offrir un moment de joie par jour à chacun » Avec ses quatre établissements, la Fondation Butini de la Rive propose un accueil spécialisé en fonction des besoins des personnes âgées, que cela soit pour un long séjour ou dans le cadre des foyers de jour ou de jour-nuit. Dans de vastes bâtiments, situés entre ville et campagne, elle offre des prestations adaptées à des résidents en perte d’autonomie ou atteints de la maladie d’Alzheimer. Chacun des collaborateurs, quel que soit son emploi, donne de son temps aux résidents en discutant et en partageant un moment. Zoom sur des lieux où tout est mis en œuvre pour le bien-être et l’accompagnement des hôtes.

Résidence Butini.

208


Résidence et Pavillon Butini.

Atelier cuisine à la Résidence Butini.

Une tradition familiale au service des personnes fragilisées L’actuelle fondation perpétue l’œuvre commencée dès le milieu du XIXe siècle par le Docteur Adolphe Butini et son épouse Elisabeth de la Rive. Après avoir affronté ensemble la douleur de la perte successive de leurs quatre enfants, les époux consacrèrent leur existence et leur fortune à aider les plus démunis, en particulier les orphelins, les femmes et les enfants malades. Après avoir offert des soins gratuits dans leur propre hôpital, la fondation réoriente, en 1979, ses buts vers l’accueil des personnes âgées. A ce jour, la Résidence Butini, qui a fêté ses 40 ans l’an dernier, accueille 132 résidents. La Résidence de la Rive, spécialisée dans l’accueil des personnes souffrant de troubles cognitifs, dispose de 48 lits. Le foyer de jour, Pavillon Butini, et le foyer de jour et de nuit, Pavillon de la Rive, viennent compléter l’offre. Le Conseil de Fondation, entièrement bénévole, est actuellement composé des sixième et septième générations de descendants des fondateurs et ne comprend que des membres de la famille. Résidence Butini Etablissement médico-social, lieu de vie, d’aide et de soins, la Résidence Butini accueille des personnes atteintes de troubles physiques comme psychiques. Dans cet établissement, qui frappe par sa grandeur, ses ouvertures sur l’extérieur et ses nombreux salons décorés avec goût, le quotidien des résidents s’organise dans trois unités de vie d’une quarantaine de lits. Depuis sa vaste chambre, chacun rejoint une table d’hôte pour le petit-déjeuner et une salle-à-manger pour les repas. Au cœur de la Résidence, « Le Café Butini » permet de se retrouver et d’accueillir ses proches. Aux beaux jours, tous peuvent se promener dans le grand jardin arboré entourant l’établissement.

L’importance de proposer des animations sur-mesure A la Résidence Butini, les animations sont primordiales. Un groupe de résidents autobaptisé « Les Butineurs » gère une bibliothèque. Ils ont initié cette activité de prêt de livres afin de se sentir libres d’agir et de développer des rencontres. De même, la chorale, soutenue par un professionnel, permet à une quinzaine de personnes de se faire plaisir et d’offrir un spectacle annuel. Dans un autre ordre d’idée, la méditation en pleine conscience est également pratiquée et permet d’aborder des thèmes comme la fin de vie. Pour ceux qui ne peuvent pas participer à des groupes, un accompagnement individuel est proposé. Chaque après-midi, des animations collectives se déroulent dans la salle de spectacle. A ceci s’ajoute un programme annuel d’événements allant des semaines à thème à l’invitation de personnalités, comme Ruth Dreyfuss, pour animer des débats avec les résidents. Enfin de grandes fêtes réunissent les résidents et leurs familles. Pavillon Butini Le Pavillon Butini est un foyer de jour qui propose un accueil à la journée, du lundi au samedi, à des personnes âgées vivant à domicile. En venant ici, chacun peut partager des moments d’échanges, très bénéfiques pour lutter contre l’isolement social. Ce lieu favorise le maintien à domicile en offrant des aides et des soins à la personne tout en assurant un répit aux proches. Les journées sont rythmées par les repas et plusieurs activités comme la lecture, la gym ou des sorties dans la région. 209


Résidence de la Rive.

Résidence de la Rive L’établissement médico-social Résidence de la Rive est conçu spécialement pour répondre aux besoins de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’une affection similaire. Structuré en quatre petites unités de vie de douze résidents, son architecture a été conçue pour favoriser l’orientation et le bien-être. Elle soutient la vie quotidienne en offrant une organisation intuitive de l’espace et en reflétant l’ambiance d’une habitation. Ainsi, les collaborateurs sont constamment dans l’écoute des résidents. Ils développent un accompagnement de proximité et peuvent réconforter, réorienter, communiquer ou simplement apprécier l’instant présent en bonne compagnie. L’établissement est entouré d’un grand jardin thérapeutique offrant plusieurs circuits de promenade et de déambulation. 210

Patio de la Rive.


Pavillon de la Rive.

Faire ressurgir le passé Les animations proposées sont simples et soutiennent les compétences. En offrant des espaces sensoriels, émotionnels et artistiques, chacun retrouve dans l’un ou l’autre, des souvenirs de son passé qui le conduisent à peindre, à chanter, à danser. D’autres retrouvent trace de leur vie d’antan en travaillant, par exemple, au jardin potager. Les collaborateurs sont présents en permanence pour rassurer et promouvoir la sécurité.

Pavillon de la Rive Le Pavillon de la Rive est un foyer de jour-nuit. Il propose un accueil ambulatoire destiné à des personnes atteintes des mêmes troubles que ceux des résidents de la Résidence de Rive. Il assure un répit aux proches. Structure innovante, il propose des programmes à la journée prolongée, ainsi qu’un accueil combiné jour-nuit. Durant la journée, des activités de groupe permettent de maintenir le lien émotionnel avec le passé. Il s’agit par exemple de la visite de professionnels ayant exercé de vieux métier. Les participants réagissent avec enthousiasme aux souvenirs qui refont surface. Ces activités, comme les repas partagés, permettent de renouer des contacts sociaux et stimulent les plaisirs qui vont avec. Ainsi va la vie et plus encore dans les quatre établissements de la Fondation Butini de la Rive. La proximité, la chaleur humaine, la générosité sont quotidiens et tiennent à cœur aux collaborateurs comme à la directrice, Claire-Line Mechkat, qui conclut par ces mots : « Nous veillons, autant que possible, à offrir un moment de joie par jour à chacun ! ».

Fondation Butini Résidence Butini / Pavillon Butini

Chemin Gustave Rochette 14 • CH-1213 Onex

Résidence de la Rive / Pavillon de la Rive Route de Grand-Lancy 166 • CH-1213 Onex Tél. +41 22 879 66 33 butinidelarive@butini.ch • www.butini.ch

211


INTERVIEW

JEAN-MARC GUINCHARD

AGEMS – Association genevoise des Etablissements Médico-Sociaux

Discuter, partager, débattre pour trouver des solutions

L’AGEMS (Association genevoise des Etablissements Médico-Sociaux) privilégie la discussion et les rencontres pour aborder les nombreux thèmes relatifs aux EMS. Elle mise sur le partage entre ses membres, les autorités cantonales et de nombreux intervenants pour trouver des solutions aux problèmes du quotidien et à ceux auxquels ces établissements devront faire face demain. Pour nous parler de ses démarches et de son approche, Bien Vivre a rencontré, Jean-Marc Guinchard, son secrétaire général.

EMS La Méridienne.

EMS Notre-Dame.

212

EMS Résidence Les Châtaigniers.

EMS Val Fleuri.


EMS Plantamour.

EMS La Coccinelle.

Quelle est l’histoire de l’AGEMS ? L’AGEMS, a été créée en 2015. Aujourd’hui, elle compte 7 établissements qui totalisent environ 740 lits. Elle est membre à part entière de Curaviva, association faîtière suisse des EMS, et applique la charte éthique de cette dernière. Elle entretient des contacts réguliers avec la Fédération genevoise des EMS, autre faîtière cantonale, et avec l’Adepag, association des directeurs d’EMS. Bien que n’en étant pas signataire, elle applique la convention collective de travail du secteur, afin de prodiguer aux personnels de ses membres des conditions de travail optimales. Elle s’attache également à rencontrer les responsables de la Direction générale de la santé (DGS) avec qui elle tient à entretenir des relations constructives et ouvertes, tout en souhaitant conserver sa spécificité et son indépendance. Elle a également édité à l’intention de ses membres une Charte de gouvernance, rappelant les principes de base nécessaires à une gestion saine et transparente d’un établissement médico-social, seule à même de garantir un accueil optimal des résidents, ainsi que leur bien-être. Pour finir, elle s’attache également à mutualiser certaines activités comme la formation. Vous prônez le partage et la discussion, pour ce faire vous organisez des petits-déjeuners autour d’un thème. Pouvez-vous nous en dire plus ? Depuis 3 ans, nous organisons effectivement des petits-déjeuners où sont conviés tout autant nos membres que les personnes d’autres EMS. Ils rencontrent un vif succès car ils permettent de discuter autour d’un thème annuel. Pour 2020, il s’agit de « Et si tu étais à ma place ? ». Ainsi, pour le prochain rendez-vous, nous allons faire un atelier de démonstration Age-man. Il s’agit d’une combinaison que l’on enfile et qui permet de se mettre dans le corps d’une personne âgée avec les difficultés qu’elle rencontre physiquement et au niveau de son champ de vision. Pour le second, une personne qui a contracté la maladie d’Alzheimer, depuis peu, viendra en parler tandis que pour le troisième, un directeur d’EMS témoignera du quotidien de ses résidents. Quels sont vos axes principaux ? 3 axes principaux sont au cœur des actions de l’AGEMS: •  Le développement de stratégies et de synergies dans le but de proposer une mutualisation et ainsi une réduction des coûts pour les EMS membres. De même, des partenariats avec les acteurs principaux comme l’Etat,

EMS Maison de la Tour.

les assurances, Curaviva et les autres associations cantonales sont développés. •  La promotion et la valorisation des métiers en EMS et leurs formations initiales et continues. L’AGEMS référence les formations existantes et les présente aux EMS membres. Des formations sur-mesure et sur demande peuvent être créées selon les besoins. •  Des réponses claires et ciblées face aux demandes et aux besoins des résidents et de leur famille. Une prise en compte des enjeux à venir et le développement de solutions durables sont ancrés dans la mission principale de l’AGEMS. Quels sont vos dossiers en cours ? Avec nos EMS membres, les députés et des associations liées au handicap, nous avons ensemble une réflexion autour des problèmes que vont rencontrer nos établissements à 10, 20 ou 30 ans. La population handicapée ayant une espérance de vie grandissante, elle va se retrouver en EMS. Comment les accueillir, les intégrer... sont autant de questions auxquelles nous devons répondre car il s’agit d’une nouvelle population avec des astreintes spécifiques. Le but n’est pas de toutes les mettre dans les mêmes maisons pour éviter les ghettos mais peut-être de créer des antennes spécialisées au cœur même des établissements existants. C’est à cela que nous réfléchissons tous de concert pour s’adapter au mieux. Par ailleurs, la formation qui est un secteur clé de nos activités est toujours d’actualité. Nous mettons en place, par exemple, des ateliers pour comprendre et mieux connaître la méthode Montessori qui a fait ses preuves chez les enfants et qui est également adaptée, sur certains points, aux personnes âgées. Les idées, les besoins, les attentes ne manquent pas raison pour laquelle en parler, débattre, discuter nous est si primordial !

AGEMS

pa JM Guinchard Rue de Rive 16 • CH-1204 Genève jmguinchard@agems.ch • www.agems.ch

213


RÉSIDENCE LES CHÂTAIGNIERS

Un EMS aux diverses propositions d’accueil Implantée au pied du Salève dans le village de Veyrier, la résidence Les Châtaigniers propose différents types d’hébergements que le futur résident préfère intégrer l’EMS dans une chambre individuelle ou un studio pour les couples, ou vivre dans un appartement protégé. Dans tous les cas, tous ont l’assurance de vivre dans un cadre sécurisé, dans lequel sont dispensés, par un personnel compétent, des soins individualisés.

214


Une nouvelle extension En date du 14 septembre 1977 est créée « La Fondation pour la Réalisation De Résidences pour Personnes Agées ». Quatre ans plus tard, un établissement flambant neuf accueille ses premiers résidents au 162 chemin des Marais à Veyrier. En 2001, la Fondation laisse place à une association « Résidence les Châtaigniers » qui a pour but principal l’exploitation d’un EMS reconnu d’utilité publique. En 2012, l’établissement est agrandi et rénové afin d’accueillir 8 lits supplémentaires faisant ainsi passer la capacité d’accueil à 116 lits partagés entre 5 studios pour couple et 106 chambres individuelles. Aujourd’hui, la résidence élargit son offre en construisant un nouveau bâtiment qui accueillera 13 appartements protégés qui s’ajoutent au 7 déjà existants. Un cadre de vie paisible et agréable Installée dans un quartier calme, en campagne, la résidence Les Châtaigniers est facilement accessible en transports publics. Tout y est pensé pour le bien-être des résidents qui disposent d’un terrain de pétanque, de deux terrasses ainsi que d’un jardin fleuri et arboré où ils peuvent recevoir leur famille aux beaux jours, des proches qui sont toujours les bienvenus puisque les visites sont possibles à toute heure. Des travaux en cours vont permettre de revoir l’environnement grâce à un nouvel espace arboré où seront travaillées les couleurs et les senteurs. A ceci s’ajoute le plaisir de la table grâce au restaurant « La Châtaigne », avec vue sur le jardin et le Salève, qui accueille les résidents et les visiteurs pour les repas et autres moments de convivialité. Ici, les cuisiniers planifient les menus en essayant, le plus possible, de répondre aux goûts et aux exigences grâce à un recueil gourmand qui a été réalisé à l’entrée pour connaître les habitudes alimentaires de chacun. Faire plaisir est important mais pour autant la composition des repas est contrôlée par une diététicienne. Régulièrement un groupe d’hôtes rencontre le chef de cuisine pour faire part de ses désirs et remarques. Semaines gastronomiques, repas de fêtes et broches en plein air s’alternent tout au long de l’année. En été, les tables d’hôtes, en terrasse, et en hiver, les tables gourmandes réunissent une dizaine de personnes désireuses de partager un moment convivial. Les résidants nécessitants un accompagnement de l’équipe soignante sont accueillis dans des salles dédiées pour leur bien-être. Des prestations sur-mesure Les prestations fournies par Les Châtaigniers s’adaptent aux besoins de chaque résident. L’établissement est structuré autour de différents espaces de vie. Des professionnels se relaient pour assurer un accompagnement adapté aux besoins de chacun. Plus qu’un EMS, la résidence offre la possibilité de vivre en collectivité, dans un environnement protégé et respectueux de l’âge, des désirs et des différentes pathologies. Ainsi des condi-

tions de vie adaptées, ainsi qu’un ensemble d’activités permettant aux résidents de vivre en toute sécurité et sérénité, sont proposées. Aux côtés du médecin répondant et des médecins traitants, une équipe qualifiée et expérimentée prend chacun en charge et s’occupe avant tout de leur bien-être. Une équipe d’infirmières et d’aides-soignants assure les soins 24 heures sur 24. Le but de l’EMS Les Châtaigniers est de favoriser l’autonomie et le bien-être de chacun dans le respect de la philosophie de l’établissement et du cadre de référence de la prise en soins globales proposée. Des animations adaptées L’animation aux Châtaigniers est un état d’esprit dont la démarche d’accompagnement est centrée sur les souhaits de la personne âgée, ses envies, ses demandes et ses intérêts. Cette philosophie s’appuie sur le projet institutionnel et a comme objectif le bien-être du résident à travers ses dimensions physiques, psychiques, sociales et culturelles. Au quotidien, des activités très diverses sont proposées : activités bien-être et maintien de la mobilité, activités cérébrales, créatrices, culinaires, culturelles, citoyennes, gourmandes, ludiques, musicales, ou encore des sorties et des accompagnements individuels. De même des séjours vacances sont mis en place. Les fêtes du calendrier ainsi que les anniversaires des résidents, auxquels les proches sont conviés, sont célébrés tout au long de l’année. A ces moments festifs et ludiques s’ajoutent un potager adapté et accessible, le journal trimestriel « Le Clin d’œil » qui est réalisé sous la houlette d’animateurs et « L’Ancre d’eux » qui propose aux personnes, atteintes de troubles cognitifs, des activités adaptées tous les matins. L’équipe peut aussi solliciter la famille et les proches, pour maintenir le réseau social du résidant. Pour aller plus loin dans la démarche, l’équipe d’animation est renforcée par des intervenants externes aux compétences spécifiques et des bénévoles qui apportent un soutien relationnel. La volonté de l’EMS est de développer et d’entretenir le caractère « intergénérationnel » au sein de l’institution. Animer c’est aussi comprendre le vieillissement, l’accepter et l’accompagner, c’est être disponible et à l’écoute des besoins et des désirs de tous.

Résidence Les Châtaigniers Chemin des Marais 162 Case postale 159 CH-1255 Veyrier Tél. +41 22 744 01 00 www.chataigniers.ch

215


FONDATION LES CHÂTAIGNIERS APPARTEMENTS PROTÉGÉS

Vivre dans un environnement sécurisé tout en ayant son « chez soi » Devant la demande croissante de personnes souhaitant intégrer un lieu de vie où elles sont assurées d’avoir les soins dont elles ont besoin tout en gardant une autonomie, La Résidence Les Châtaignes à Veyrier étoffe son offre d’appartements protégés en construisant un nouveau bâtiment à l’architecture moderne. Ce sont ainsi 13 nouveaux appartements qui vont venir s’additionner au 7 qu’elle propose déjà au sein de son EMS.

216


A qui s’adressent les appartements protégés ? Les appartements protégés ont pour but d’accueillir des personnes en âge AVS, ne pouvant ou ne voulant plus rester seules chez elles ou souffrant de solitude ou d’isolement social, de diminution d’autonomie et ayant un besoin de sécurité tant physique que psychique. Ainsi aux Châtaigniers des appartements construits selon une architecture adaptée aux personnes à mobilité réduite ou handicapées, seules ou en couple, sont proposés. De nombreux atouts Les logements protégés sont une extension des logements adaptés. Ils vont au-delà de l’aspect de la construction. Ils contribuent au maintien de l’autonomie. Leur finalité est de répondre aux besoins des personnes fragilisées désirant conserver leur « chez-soi » tout en bénéficiant d’un encadrement sécurisant et d’un accès aux espaces communautaires favorisant les relations sociales. Ils incluent un ensemble de prestations et animations établies à l’avance et facturées forfaitairement. Des prestations optionnelles, comme les repas, le ménage, la blanchisserie, les sorties, etc... peuvent être fournies sur demande. Les soins médicaux sont dispensés par des prestataires de services dûment identifiés que le locataire contacte directement, comme il le faisait par ailleurs. L’offre des Châtaigniers La résidence Les Châtaignes se compose de 20 logements. Ainsi, au 3e étage de l’EMS sont proposés sept appartements répartis comme suit : un 2½ pièces de 46 m2 et six 3 pièces de 55 m2 à 60 m2. Tous sont équipés de terrasses allant de 20 à 40 m2. Par ailleurs, des espaces communs sont à disposition comme une pièce pouvant être partagée par les locataires et une buanderie. Pour les visiteurs, une chambre meublée peut être louée à la journée. Le nouveau bâtiment annexé sera composé de 13 appartements de 3 pièces de 50 m2 à 65 m2. Chacun aura droit dans le prix de son loyer à : • Une buanderie mise à disposition • La jouissance des espaces communs • Les frais de chauffage, la consommation de l’eau et d’électricité • L’abonnement télédistribution par satellite • L’appel malade par bouton pressoir dans chaque pièce • Une permanence nocturne • L’utilisation des installations communes en respectant les dispositions du règlement intérieur de l’EMS (jardin, terrasses, hall d’entrée,)

Pour le reste, une multitude de services seront à la carte et feront l’objet d’une facturation séparée comme les repas, le repassage, le lavage et séchage du linge, le ménage, la participation aux activités de l’EMS, l’organisation de prestations de soins à domicile (OASAD)... Soins de santé et de maladie Les soins à domicile offrent la possibilité de rester le plus longtemps souhaité dans un environnement familier tout en préservant son autonomie. Les services de soins des Châtaigniers dans les appartements protégés comprennent la définition des besoins et le conseil, les soins de base et les soins liés au traitement. Après un examen et une évaluation des capacités, un plan de soins individuel est établi. Avec le client, les membres de famille et le médecin, les soins à effectuer sont définis et sont prodigués selon les prescriptions médicales, par exemple : soins des plaies, perfusions, injections, préparation des médicaments... L’EMS offre également un soutien et des informations pour les soins hygiéniques, pour s’habiller et se dévêtir, pour la mobilité, pour la prise des repas et autres activités.

Fondation Les Châtaigniers

Chemin des Marais 162 • Case postale 159 CH-1255 Veyrier Tél. +41 22 744 01 00 www.chataigniers.ch

217


APPARTEMENTS PROTÉGÉS

LA RÉSIDENCE LES CHÂTAIGNES Plus qu’un environnement sécurisé, un espace de vie pour nos séniors

Fondation Les Châtaigniers Chemin des Marais 162 • Case postale 159 • CH-1255 Veyrier Tél. +41 22 744 01 00 • www.chataigniers.ch


EURI

Val Fleuri, un lieu où il fait bon vivre !

Route de Vessy 7 • CH-1206 Genève Tél. +41 22 839 07 00 reception@valfleuri.ch • www.valfleuri.ch


EMS VAL FLEURI

70 bougies pour un EMS à l’esprit de famille Le 1er octobre 2020, journée internationale des personnes âgées, est la date retenue pour célébrer les 70 ans de l’EMS Val Fleuri. Chacun des résidants trouve ici plus qu’un simple lieu de vie grâce à l’investissement du personnel, la philosophie de la maison et le sourire de chacun des employés. Ce jour sera entièrement dédié aux résidants, aux familles et aux collaborateurs avec une fête à la hauteur de l’événement.

220


L’histoire a 70 ans Avant de devenir un EMS en 1950, le lieu, qui n’est alors qu’une belle bâtisse du début du XXe siècle, a accueilli un pensionnat de jeunes filles puis des Confédérés de condition modeste. Avec le temps, cet édifice connaîtra de nombreuses modifications et agrandissements pour atteindre une capacité d’accueil de 235 résidants. Paradoxalement, la grandeur qui le caractérise n’entache en rien les relations humaines et l’esprit de famille qui y règne. Il suffit de se promener dans les couloirs pour voir de toutes parts des personnes discuter, jouer aux cartes, prendre un verre... Une douceur de vivre se fait sentir...

Mission et valeurs Val Fleuri est un lieu de vie qui accueille, sur un site unique de 2 hectares, des personnes âgées où confort et qualité des services sont une préoccupation constante. Sa mission est d’accompagner et de soutenir les résidants dans leur quotidien tout en garantissant le respect de leur personne. Une équipe de professionnels expérimentés travaille en pluridisciplinarité. Tous les collaborateurs sont garants des valeurs de l’institution afin que Val Fleuri soit un endroit où il fait bon vivre et travailler. Les soins proposés A son entrée, le résidant, en accord avec son médecin et l’infirmière référente, décide d’un projet de soins personnalisé. S’ils le désirent, les proches participent à cette démarche, comme partenaires actifs. Au sein de Val Fleuri, deux médecins traitants garants du suivi médical, un service de physiothérapie, un salon de coiffure et un service de podologie évitent de nombreux déplacements à l’extérieur. Tout le personnel est partie prenante dans l’accompagnement du résidant tant sur le plan physique que moral. Le logement et le service hôtelier L’EMS accueille 235 résidants qui peuvent vivre dans des chambres individuelles ou doubles, de grande superficie. Le lit et la table de nuit sont fournis par l’établissement; chacun peut décorer l’espace comme il l’entend tant avec des meubles que des tableaux ou autres bibelots pour recréer son propre « chez soi ». L’entretien du linge et des chambres est réalisé en respectant au mieux le rythme de vie des résidants.

Par ailleurs, Val Fleuri propose également une chambre UATR pour des séjours de 5 à 45 jours par an. Elle est destinée à accueillir des personnes en âge AVS qui en ont besoin (proche aidant indisponible, appartement inaccessible, sortie d’hôpital, etc.) et qui bénéficient ainsi de toutes les infrastructures et activités de l’établissement. 221


Se mettre à table Pour les repas quotidiens, plusieurs lieux sont à disposition. Ainsi, le résidant peut manger dans sa chambre, rejoindre son unité ou retrouver nombre de personnes à la salle à manger où chaque table est ornée d’un bouquet de fleurs. Le chef, les cuisiniers et le pâtissier préparent des mets traditionnels, en accordant une attention particulière aux qualités gustatives des aliments. Pour que plaisir rime avec santé, l’équilibre alimentaire des menus proposés est vérifié par la diététicienne.

222

Chaque nouveau résidant rencontre cette dernière afin de mettre en place des repas équilibrés, adaptés à sa santé, et dans la mesure du possible, à ses goûts et ses habitudes alimentaires. Les familles sont les bienvenues et peuvent venir partager un repas avec leurs proches. Tout au long de la journée, la salle à manger permet des retrouvailles autour d’un verre ou de prendre une collation avec des visiteurs. De plus, les nombreuses terrasses ombragées font le bonheur de tous.


LOGO VAL FLEURI

Une multitude de petites attentions A Val Fleuri, les attentions à l’égard des résidants ne manquent pas. Pour ceux qui affectionnent la littérature ou apprécient de nourrir leur imaginaire, de nombreux ouvrages sont mis à disposition. De plus, chaque trimestre, un petit journal, « Au gré des saisons », est édité et met en avant des activités, la vie de l’EMS et des portraits de résidants. Pour ceux qui aiment cuisiner, il est possible de confectionner des plats qui sont partagés avec d’autres résidants dans un lieu spécifique dit « Le Bistrot ». L’atmosphère qui y règne favorise la convivialité et les relations amicales. Lieu de vie, l’EMS propose des animations diversifiées qui rencontrent un franc succès : loto, gymnastique, cinéma, concerts, ateliers d’art thérapie, zoothérapie, sorties à la piscine, dans les centres commerciaux, au Victoria Hall notamment. Le parc, avec son parcours aromatique et son potager, permet d’évoluer dans un cadre serein et est propice à la détente ou à l’activité physique. A proximité immédiate d’un arrêt de bus, l’EMS bénéficie d’un emplacement idéal, entre ville et campagne.

VERSION PANTONE Pantone 7486 U Pantone 341 U Pantone process Black U

Route de Vessy 7 • CH-1206 Genève Tél. +41 22 839 07 00 reception@valfleuri.ch • www.valfleuri.ch VERSION QUADRI Quadri C 35 - M 0 -J 53 -N 0

223


MAISON DE LA TOUR SA

Le bien-être de nos résidents comme principale préoccupation Situé sur la commune d’Hermance, l’EMS la Maison de la Tour jouit d’un emplacement privilégié au cœur de la nature bénéficiant d’une superbe vue panoramique sur le lac. Véritable lieu de vie pour les seniors, ici les soins sont individualisés et dispensés de façon continue. Une identité individuelle respectée, une adaptation maîtrisée, un accompagnement sur-mesure, tout est pensé pour offrir aux résidents un cadre de vie qui inspire le bien-être, préserve l’intimité et la dignité de chacun.

Photos : © Jean-Charles Rochat

224


Un cadre de vie agréable La Maison de la Tour est un établissement médico-social reconnu au sens de la LAMal et répondant à la loi sur les EMS. Ancien domaine appartenant à l’Eglise romaine, il vient en aide aux plus démunis jusqu’en 1980. Transformé d’abord en lieu de réadaptation, en 2012, l’Eglise catholique octroie un droit de superficie à la société « Résidence de la Tour d’Hermance SA ». Cette dernière est chargée des travaux de rénovation, de mise aux normes et d’extension de la Maison de la Tour. Depuis août 2019, c’est Tiziana Schaller, qui reprend la direction et l’exploitation de la structure. Structure de 51 chambres individuelles, la Maison de la Tour accueille toute personne âgée qui nécessite de manière quotidienne et systématique un accompagnement, des soins et une surveillance médicale et qui désire passer sa dernière étape de vie dans un lieu chaleureux, sécurisé et ouvert sur un environnement villageois, calme et serein. Un restaurant, des salles d’animation et des terrasses sont situés au rez-de-chaussée. A sa convenance, le résident organise son quotidien autour de moments paisibles, dans sa chambre, entremêlés d’activités et d’instants de partage avec d’autres personnes, au restaurant, dans les différents salons ou sur l’une des terrasses. Un environnement paisible et fonctionnel L’établissement travaille sur l’adaptation de la personne âgée à un nouvel environnement et accorde une grande importance à l’intégration harmonieuse de la personne, pas juste à l’EMS, mais à la globalité du milieu social. L’identité individuelle doit être validée dans le sens responsable du terme. En tout point du fonctionnement de l’établissement, le résident et sa famille possèdent un droit de regard. C’est un lieu de vie, et tout ce qui s’y déroule s’inspire de la volonté de respecter la personne en tant que citoyen à part entière ! De cette façon, la vie au village devient tout de suite plus riche. L’EMS est entouré de verdure et jouit d’une magnifique vue panoramique sur le lac. Un parcours de promenade entoure la Maison de la Tour et permet des sorties quotidiennes pour ceux qui le souhaitent.

C’est le retour des beaux jours, les envies de balades au bord du lac me prennent. Les toits aux vieilles tuiles se dorent, et les tilleuls se laissent faire par la bise. Voilà le village qui s’anime, il est riant, propice à la vie ! Au détour d’une vieille rue, pavée de vieilles pierres, les façades ocre, aux reflets blonds, aiment se pavaner. Les volets sont ouverts, très vite on me repère : « Hé ! Tu passes boire le café ? ». La vie au village, petit pays de mon cœur, qui bat et ne se presse pas. J’ai le temps, je me promène, je rejoins mes petits-enfants à la plage, avant de rentrer chez moi, où mon autre famille m’attend, pour le repas ! Agrippée à la pente on ne sait trop comment, la Maison de la Tour est suspendue au flanc. Sur ce versant pentu, si proche des nuages, s’enracine le clocher pointu. Il se chauffe au soleil en se lovant amoureusement. Mais moi je suis plus haute encore, j’ai gravi la pente et pris de l’altitude. De là, j’observe le lac, où le soleil fond. Finalement vieillir c’est ça, c’est voir les choses d’un peu plus haut, scruter l’horizon ; le soleil rose orangé qui s’étale sur le lac : de là j’y vois ma vie toute entière, dorée et mûre comme du bon raisin.

Situé à quelques minutes du paisible village d’Hermance et de sa plage, il est aisé de rejoindre les centres commerciaux adjacents car le village est fréquemment desservi par les transports publics. L’un de ses principaux défis est de faire de la Maison de la Tour une structure intégrée à la vie villageoise qui donnera la possibilité aux autochtones qui le souhaitent de bénéficier de prestations telles que les soins dentaires, des séances de physiothérapie, de la pédicure, des cours de Tai-chi, mais aussi, des concerts, des activités culturelles etc. ! 225


Une équipe interdisciplinaire La Maison de la Tour engage différents professionnels bienveillants, compétents et motivés dans le « prendre soin » et l’accompagnement de personnes et de leurs proches. Ce sont des animateurs, des serveurs, des cuisiniers, des lingers, des nettoyeurs, des administratifs, des cadres. Avec les soignants, tous sont impliqués dans le travail interdisciplinaire. Soucieuse du bien-être de ses collaborateurs, la direction respecte les dotations légales et fidélise ses collaborateurs en offrant des conditions de travail optimales. Avec le Conseil d’Administration, elle veille à maintenir une ambiance de travail agréable, favorisant l’initiative et le développement d’un esprit de maison. Le service médical garantit un suivi et des soins médicoinfirmiers de jour comme de nuit. Il se compose d’infirmier(e)s, d’assistantes en soins et santé communautaire et aides-soignantes qualifiées. Ils travaillent sous la responsabilité du médecin répondant qui est régulièrement présent au sein de l’institution et disponible en cas d’urgence. Chaque résident et ses représentants thérapeutiques choisit son médecin traitant. Ce dernier est responsable d’organiser le suivi médical et la prescription des traitements requis par son patient. Une philosophie basée sur l’humain En complément à la mise en œuvre des nombreux cadres légaux et réglementaires relatifs à l’accueil et l’hébergement de nos aînés, le projet institutionnel de la Maison de la Tour a développé son approche 226

Photos : © Jean-Charles Rochat


du prendre soin et de l’accompagnement. Elle est centrée sur des valeurs humaines telles que l’écoute attentive, le respect de la dignité, de l’identité propre, de l’histoire de vie, des choix et des croyances de chacun. Ces valeurs sont portées par l’ensemble des collaborateurs, tout au long du séjour. Donner du sens jusqu’au bout de la vie ! Se sentir exister et entendu. A cette fin la Maison de la Tour construit avec chaque résident et sa famille une relation empreinte de confiance, d’humanisme et de non jugement. Les familles et les proches jouent un rôle central dans la qualité de vie de leur parent. Porte-parole de son histoire et de ses choix, ils sont des interlocuteurs privilégiés dans ces échanges. Une vie rythmée par le besoin du résident La vie quotidienne est le fruit d’un délicat équilibre entre l’organisation institutionnelle et le respect du rythme individuel. Chaque résident décide des horaires de lever et coucher. La possibilité de choisir est pour l’EMS la Maison de la Tour une préoccupation centrale. Le résident reçoit un programme hebdomadaire d’animation proposant des activités variées, tant individuelles que collectives. Il organise sa semaine en fonction de ses aspirations. Lorsqu’il le souhaite, l’équipe d’animation apporte son soutien pour la construction de projets qui lui tiennent à cœur, tels que repas, sorties, visites, etc. Par ailleurs, la direction organise des rencontres régulières dans l’objectif de connaître leur avis, leurs souhaits en matière de menus, activités, horaires de repas, etc., et ainsi maintenir une participation active à la vie sociale.

Maison de la Tour SA

Rue du Couchant 15 • CH-1248 Hermance Tél. +41 22 751 91 00 info@mdlt.ch • www.mdlt.ch

227


FONDATION LES BRUYÈRES RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES

Un lieu de vie au cœur de Champel

FONDATION LES BR Résidence Les Bruyères

Rue Louis-Curval 5 CH-1206 Genève Tél. +41 22 702 13 00 www.ems-les-bruyeres-ge.ch

RÉSIDENCE POUR PERSONN


ADEPAG

ASSOCIATION DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D’ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX GENEVOIS

Pour être toujours plus performant vis-à-vis des exigences en EMS Fondée en 2008, l’Association des directrices et directeurs d’établissements médico-sociaux genevois, ADEPAG, accompagne ses membres et se veut un partenaire incontournable des faitières et des autorités dans l’élaboration des normes, règlements et bonnes pratiques pour tout ce qui touche aux responsabilités des directions. Rencontre avec Philippe Guéninchault, son président.

Les buts et missions Forte de 37 membres qui pour certains sont directeurs de plusieurs sites, l’ADEPAG regroupe la quasi totalité des directrices et directeurs des Etablissements MédicoSociaux genevois. L’association a pour but de défendre les intérêts de ses membres et de prendre position sur les sujets concernant le domaine de compétence et de responsabilité de ces derniers. Pour ce faire, elle mise sur le partage des informations autant par des outils de communication en ligne pour les affaires courantes que par des rencontres mensuelles autour de sujets stratégiques. Devant le nombre important de responsabilités qui incombent aux directeurs des EMS, les débats sont toujours alimentés par les questions et enjeux liés à l’actualité du secteur. Partager pour avancer Rien ne vaut le partage d’informations et des bonnes pratiques pour le bon fonctionnement des Etablissements Médico-Sociaux. Ceci l’ADEPAG l’a bien compris raison pour laquelle elle mise principalement sur la discussion et le partage. Ainsi, chaque année, un voyage d’étude est organisé dans un autre canton afin de découvrir le quotidien d’un de ses EMS. Aller visiter un établissement, permet d’une part de réunir les directrices et

directeurs genevois et d’autre part de découvrir de nouvelles façons de travailler. Une manière intéressante de prendre du recul et de se questionner. Par ailleurs, depuis 10 ans, son bilan est riche et ses membres en sont fiers car leurs prises de positions et avis sont considérés par leurs partenaires. Ainsi, un pas important a été franchi avec l’adoption par leurs deux faitières, FEGEMS et AGEMS, de la révision du règlement des directions, qui était provisoire depuis 10 ans, et qui est maintenant entré en vigueur en juillet dernier. Un métier trop mal connu L’ADEPAG veut également mettre en valeur le métier de directrice et directeur d’Etablissements Médico-Sociaux pour personnes âgées car il est diversifié et touche un nombre incroyable de domaines : les ressources humaines, les soins, l’animation, la cuisine, l’entretien et le ménage, la technique, la sécurité, les finances, la qualité, la politique. La direction d’EMS interagit au quotidien avec une infinité d’acteurs : les résidants, leurs proches, le personnel, les autorités, le public, les bénévoles, les fournisseurs, etc... Cette multitude de tâches qui passe sans cesse de l’opérationnel concret aux aspects stratégiques et politiques implique de grandes responsabilités et une professionnalisation des directions.

ADEPAG

www.adepag.ch

229


FONDATION ÂGE D’OR

Des EMS au cœur de la ville Avec ses deux EMS, Les Lauriers, installé dans le quartier de la Servette, et Stella, situé dans le nouveau quartier de Sécheron, la Fondation âge d’or offre deux lieux de vie différents qui proposent la même qualité de service et de soin. Visite de deux résidences où tout est mis en œuvre pour le bien-être des résidents.

230


Des critères de qualité reconnus En 1968, la paroisse protestante de la Servette reçoit en don un terrain destiné à accueillir une maison pour personnes âgées. Trois ans plus tard, au 5 de la rue Veyrassat est ouvert un établissement qui reçoit alors 40 résidents. En 2000, après de longs travaux, la résidence triple sa superficie et propose 61 chambres individuelles. Par la suite, il est décidé de construire un autre EMS dans le nouveau quartier de Sécheron. En janvier 2017, Stella ouvre ses portes. Il offre 60 lits et des appartements pour séniors ainsi qu’un appartement communautaire. Les deux établissements, gérés par la même équipe, sont similaires dans leur organisation et la même philosophie ainsi que les mêmes valeurs s’y retrouvent. Pour attester de l’attention constante portée aux séniors, ils sont certifiés ISO 9001 pour la qualité, ISO 14001 pour l’environnement et ont obtenu les labels « bientraitance » et « entreprise citoyenne ».

Une journée aux Lauriers Aux Lauriers, pas d’unité spécialisée, la mixité des populations est de rigueur. L’EMS compte 3 centenaires qui profitent comme les autres résidents d’un petit-déjeuner servi en chambre, dans les tisaneries installées à chaque étage ou dans la salle à manger commune. S’en suit la prise en charge par l’équipe d’animation qui est présente 7 jours sur 7 de 8 à 18 h. L’équipe est composée de professionnels pouvant assurer autant les soins que les animations, et disposant de compétences dans l’accompagnement socio-culturel individuel et en groupe. Le programme des activités est riche, varié et adapté à chacun. Le but recherché est de maintenir le plus longtemps possible les forces encore actives chez chaque sénior. Quand vient l’heure des repas, les résidents sont gâtés avec des petits plats concoctés par le chef du restaurant bistronomique Les Lauriers. Pour ceux qui le peuvent, des animations en extérieur sont à la carte comme le ciné Vermeil, une initiative de l’EMS, qui invite tous les aînés du quartier et les résidents à aller au cinéma à un tarif préférentiel. Le concept plaît et permet ainsi une intégration parfaite de l’établissement dans la vie de la Servette. Pour aller plus loin, les séniors vont également à la rencontre des élèves de l’école voisine autour de rendez-vous ludiques et culturels. 231


Des travaux à venir aux Lauriers L’intégralité du rez-de-chaussée de l’EMS va être redessiné avec des zones de vie permettant de se retrouver dans des espaces collectifs et d’autres privatifs. Par ailleurs, le bâtiment étant ancien d’importants travaux de mise aux normes vont être menés afin de l’isoler et le rendre encore plus agréable à vivre. Stella, un nouveau modèle Dernier EMS créé à Genève, Stella, au cœur du quartier de Sécheron accueille, dans sa résidence moderne et lumineuse, 60 résidents qui trouvent ici des chambres individuelles, 15 studios pour séniors en couple ainsi qu’un vaste appartement communautaire pour 4 personnes. Ces logements aux normes handicapées permettent une transition idéale entre son chez soi et l’EMS. Ils offrent des prestations à la carte comme l’intendance et sont tous reliés à un système de sécurité en cas d’urgence. En attique, l’appartement communautaire accueille 4 résidents qui ont chacun leur chambre, leur salle de bains et partagent une cuisine, une salle à manger et un grand salon. Pour garantir la bonne entente et faciliter leur vie dans le logement, un référent est à leur service et disponible chaque jour. L’importance de la table A Stella, afin que les résidents de l’appartement communautaire se rencontrent et partagent des moments

232

ensemble, chaque mercredi soir un repas communautaire est organisé. La recette est choisie par l’un des résidents qui confectionne lui-même la recette. Le repas se déguste quand la météo est de la partie, sur la magnifique terrasse à la vue panoramique sur le Mont-Blanc. La cuisine occupe une place privilégiée dans l’institution. Ainsi, la Fondation âge d’or a lancé un concours totalement nouveau et très original : MasterChef EMS. Le concept ? Des binômes constitués d’un résident et d’un collaborateur s’affrontent autour d’une recette, en temps limité, évaluée par un jury de professionnels. Le tournoi culinaire sera étendu aux autres EMS de la région, avant une grande finale inter EMS qui se tiendra aux Automnales 2020, à Palexpo.


Le quotidien à Stella Autonomes, les résidents peuvent mener leur vie à leur guise mais aussi profiter d’un fitness avec coach, le premier du genre en EMS. Ceux qui n’ont pas envie de s’adonner au sport peuvent partager des moments avec les crèches et écoles voisines qui sont très présentes dans la vie de Stella. L’établissement est parfaitement inséré dans la vie du quartier ; ainsi les séniors rencontrent les plus petits mais également les habitants qu’ils retrouvent, entre autres, dans le parc public à proximité et avec lesquels ils s’adonnent à de nombreuses activités.

Fondation âge d’or

www.fondationagedor.ch Découvrez les coulisses de la vie dans les établissements de la Fondation sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram EMS Les Lauriers Rue Veyrassat 7 • CH-1202 Genève Tél. +41 22 339 71 71 EMS Stella Rue Anne-Torcapel 4b • CH-1202 Genève Tél. +41 22 339 75 00

233


FONDATION LES BRUYÈRES

FONDATION LES BRUYÈRES RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES

Depuis 40 ans à Champel Installé au cœur de Genève, dans le quartier de Champel, l’EMS Les Bruyères propose à ses résidents une multitude de services et de soins au cœur d’un établissement situé dans un environnement calme. Accueillir chacun afin qu’il puisse poursuivre une existence proche des conditions de vie dont il bénéficiait à domicile est une des prérogatives de cet établissement à taille humaine.

234


Des valeurs qui se traduisent au quotidien L’accompagnement des résidents se construit sur une philosophie et des valeurs propres à l’institution : bienveillance, respect, empathie et tolérance. Un projet d’accompagnement individualisé est élaboré pour chaque personne. Il prend en compte la valorisation, l’estime de soi, le maintien identitaire tout en préservant autonomie et liberté de choix. Toutes les ressources sont mises en œuvre afin de répondre à l’épanouissement personnel, social, spirituel et culturel des résidents. Le projet se veut évolutif et prend en compte leur histoire de vie, leur rythme et aptitudes physiques et psychiques. Les collaborateurs de l’établissement privilégient la communication et créent des liens de confiance permettant ainsi une prise en soin respectueuse dans un environnement sécurisant. Des prestations sur-mesure Les soins de base sont apportés au quotidien. Pour ceux qui en ont besoin, le personnel met tout en œuvre pour une prise en charge totale et globale des personnes en perte d’autonomie sur les plans physiques et psychiques ou dans le cadre de l’accompagnement de fin de vie. En plus des soins médicaux dont les résidents ont besoin, ils profitent d’un confort hôtelier et de repas appropriés et équilibrés sans compter un grand nombre d’animations. Les équipes de l’établissement portent également un soin particulier à associer la famille et l’entourage à la vie de l’institution. Une ouverture qui remonte à 1979 A l’initiative du Centre Social Protestant, l’EMS Les Bruyères a été implanté dans le quartier de Champel en 1979. Dans une rue tranquille, il offre aux personnes âgées, du quartier et d’ailleurs, l’opportunité d’être à proximité des commerces et du centre de Genève. Etablissement médico-social régie par une Fondation de droit privé sans but lucratif, reconnu par les assurances maladie, il est la propriété de la Fondation Nicolas Bogueret. La résidence comprend 73 chambres, aux larges superficies, installées sur 6 étages.

235


Une journée aux Bruyères Aux Bruyères, il apparaît comme important que l’autonomie de chaque résident soit préservée au maximum. Ici, on met tout en œuvre pour que les habitudes et la liberté de choix soient respectées dans la mesure du possible. Chacun peut accueillir des visiteurs tout au long de la journée et profiter des espaces de vie en intérieur et extérieur pour passer des moments agréables. Tout au long de la semaine, un grand panel de manifestations socio-culturelles et festives est au programme aussi bien au cœur de l’établissement qu’en extérieur. Ainsi ceux qui le souhaitent peuvent participer à des cours de Taï Chi, à un atelier jardin floral, à de la zoothérapie ou encore à une pétanque, pour ne citer que quelques exemples. Des équipes motivées, compétentes et au bénéfice de formations continues spécifiques et adaptées aux exigences, sont aptes à répondre pleinement aux attentes des résidants et à les accompagner dans leur quotidien. Chacun peut également profiter de nombreux autres services comme le médecin-dentiste qui est installé en interne, évitant ainsi des déplacements difficiles pour certains, mais aussi d’un ergothérapeute, d’une pédicure, d’offices religieux ou encore d’un salon de coiffure... Et même écouter de la musique avec plus de 1000 morceaux à choix grâce à un juke-box qui fait la part belle aux mélodies d’hier à aujourd’hui.

236


Une qualité de vie Les 73 chambres d’environ 18 m2 sont individuelles et équipées d’une sonnette d’appel, d’une prise de télévision câblée, du téléphone et d’une penderie. Elles disposent d’un cabinet de toilette et chaque résident peut avoir le wifi. Hormis le lit médicalisé et une table de nuit, chacun peut personnaliser sa chambre à sa guise et y installer tout autant des meubles, des tableaux que des bibelots afin de s’y sentir chez soi. Quand vient le temps de se mettre à table, l’établissement, labellisé GRTA, sert des plats familiaux réalisés avec des produits locaux. Pour que ce plaisir dure dans le temps, un chef, entièrement dédié, élabore des textures modifiées et adaptées tout en reconstituant les saveurs et l’aspect pour chaque assiette.

FONDATION LES BRUYÈRES RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES

Résidence Les Bruyères

Rue Louis-Curval 5 • CH-1206 Genève Tél. +41 22 702 13 00 www.ems-les-bruyeres-ge.ch

237


INTERVIEW

GILLES RUFENACHT

Genève-Cliniques

Les patients avant tout L’association Genève-Cliniques représente et défend les intérêts de dix établissements privés du canton mais pas seulement... Entretien avec son président Gilles Rufenacht et bilan de son mandat.

Hirslanden Clinique des Grangettes. © Hirslanden Clinique des Grangettes

238


Hirslanden Clinique La Colline. © Hirslanden Clinique La Colline

Clinique Belmont. © Clinique Belmont

Quel est votre sentiment après six ans passées à la présidence de Genève-Cliniques ? J’ai le sentiment que nous sommes allés plus loin car nous n’étions pas là pour défendre un pré carré. Nous avons fait passer un certain nombre de messages depuis 2012 en disant que nous, cliniques privées, contribuons de par notre efficience et notre gestion à diminuer la charge qui pèse sur la population qui paie des assurances maladies tout en garantissant la qualité des soins. Notre rôle consiste à améliorer le système avec une vision plus globale via des coopérations avec le public et des réseaux de compétences. Une confiance s’est établie petit à petit avec l’ensemble des acteurs du secteur de la santé pour agir. Quel a été le résultat de ce positionnement ? Nous sommes devenus un interlocuteur privilégié pour le département de la santé, mais aussi pour les acteurs du secteur. Les cliniques privées sont sorties de cette image des suites de luxe avec du champagne et des soins « petit four ». Nous pratiquons une médecine hautement spécialisée, nous contribuons au système, nous nous spécialisons conformément aux souhaits de la réforme hospitalière et nous apportons une vraie réponse complémentaire dans un réseau de soins à la population. Initiateur des états généraux de la santé, quel est votre bilan après deux cessions ? Les Etats généraux de la santé ont permis de réunir tous les acteurs du secteur ainsi que le département de la santé et les politiques pour réfléchir et discuter ensemble autour d’une table, alors que nous nous regardions tous en chien de faïence car chacun avait une idée préconçue de l’autre. Nous avons mis en commun nos intelligences respectives pour mieux coopérer, pour fluidifier les systèmes, pour améliorer la qualité pour les patients et les réseaux de soins qui sont encore embryonnaires. Nous avons tous les mêmes objectifs pour la santé et ce n’est qu’en créant des liens forts que nous pouvons avancer.

Quelles ont été les avancées majeures depuis la première cession des états généraux ? Il y a un thème qui me tient à cœur, c’est le basculement des activités stationnaires vers les activités ambulatoires qui permet, selon les cas, d’avoir une excellente qualité de soins tout en coûtant moins cher. Nous avons fait des propositions sur ce sujet et elles sont maintenant discutées au Conseil national donc les choses avancent de façon positive. Autre dossier important les centres de compétences pluridisciplinaires, cette nouvelle approche de la médecine, regroupant plusieurs spécialistes autour d’une même pathologie, est essentielle car la prise en charge du patient est globale dès le départ. Le diagnostic est plus sûr, la prise en charge plus rapide ce qui induit des chances de guérison plus grandes. Pour moi, ces centres d’expertise sont la médecine du futur.

Clinique Les Hauts d’Anières. © Clinique Les Hauts d’Anières

Clinique Générale-Beaulieu. © Clinique Générale-Beaulieu

239


Hôpital de La Tour. © Hôpital de La Tour

Clinique de Carouge.

Clinique de Maisonneuve.

© Clinique de Carouge

© Clinique de Maisonneuve

L’innovation et les nouvelles technologies sont au centre de vos préoccupations pour quelle raison ? L’innovation, selon moi, permet d’améliorer la santé des patients et leur prise en charge, d’écourter les séjours en milieu hospitalier et d’allonger la vie. La chirurgie robotique est selon moi un bon exemple, dans certains cas elle évite une chirurgie ouverte qui contraint à une hospitalisation plus longue. Cette chirurgie moins invasive et robotisée permet des convalescences plus rapides, moins « impactantes » du point de vue de la santé concernant les effets secondaires et parfois les complications. Cela fonctionne, donc pourquoi ne pas investir dans ce sens car c’est bénéfique pour tous sans coûter plus cher.

Quels sont les dossiers prioritaires de l’année 2020 pour l’association ? Je laisse le soin à mon successeur de maintenir la relation de confiance que nous avons établie entre nous et le tissu régional des acteurs de la santé qu’ils soient publics, privés, associatifs ; de continuer dans ce mouvement de crédibilité, de ne pas se borner à défendre nos petits intérêts individuels et de garder à l’esprit que l’intérêt collectif prime. Et pour vous ? Je quitte la présidence de Genève-Cliniques pour entamer une nouvelle étape de ma vie associative à la CCIG. Je me dirige vers un système où la santé et l’économie sont liées et j’aimerais créer à terme un lien fort entre ces deux domaines pour démontrer que le dynamisme de l’économie valdo-genevoise notamment dans le domaine du Medtech peut aider à améliorer la vie du patient.

Genève-Cliniques Association des Cliniques Privées de Genève

Clinique de la Plaine. © Clinique de la Plaine

240

Rue Saint-Jean 98 • CH-1211 Genève 11 Tél. +41 58 715 32 20 • Fax +41 58 715 32 13 comite@geneve-cliniques.ch • www.geneve-cliniques.ch


Sport et élégance avec FINNMASTER CHOISIR VOTRE LINSSEN VA ÊTRE PASSIONNANT


AESTHETICS CLINIC GENEVA

Une clinique à la pointe de la technologie Fondée en 2009 par le Dr Xavier Tenorio, Aesthetics Clinic Geneva, c’est aujourd’hui deux adresses intimes au cœur de Genève. Médecine esthétique, chirurgie plastique, thérapie laser mais aussi dermatologie, gynécologie et traitements spécifiques, les professionnels de ce centre pluridisciplinaire peuvent répondre à toutes les demandes de leurs patients. Accueil personnalisé dans un cadre moderne et luxueux, le patient est au cœur de toutes les préoccupations. Portrait d’une clinique résolument tournée vers l’avenir.

242


optimal. Dernier-né, le centre pluridisciplinaire de la rue du Rhône offre quant à lui une ambiance moderne et épurée créé pour offrir un espace très « cocooning » où le patient se sent rassuré. Avec une équipe de professionnels expérimentés et novateurs et des équipements à la pointe des dernières avancées technologiques, il propose une offre globale au sein d’une même structure.

Un concept pluridisciplinaire Le Dr Tenorio, imminent chirurgien plastique reconnu à l’international a ouvert sa première structure en 2008 qui est aujourd’hui consacrée au bloc opératoire. Fort du succès de ce premier centre, il crée en 2017 un second centre situé dans la prestigieuse rue du Rhône au cœur de Genève. Véritable pôle de compétences, il propose ici une offre complète en matière de médecine esthétique, chirurgie plastique, thérapie laser ou encore dermatologie, gynécologie et traitements spécifiques avec des spécialistes reconnus et expérimentés pour chacune des spécialités. Pour le Dr Tenorio et ses collaborateurs, il ne s’agit pas seulement de proposer des prestations haut de gamme mais avant tout de trouver des solutions adaptées aux besoins de chacun de leurs patients en instaurant une relation de confiance sur le long terme. Ces professionnels offrent un accompagnement sur-mesure avec des consultations préalables, des conseils personnalisés, un sens de l’écoute accru et une disponibilité permanente. Dans cette approche d’être au plus proche de ses patients et de pouvoir donner vie à leurs envies et besoins, Aesthetics Clinic Geneva a développé plusieurs solutions pour rendre son offre accessible à tous avec notamment la mise en place d’un plan de financement « Med Capital » qui permet aux patients de pouvoir régler plus facilement leurs mensualités ou encore une offre dédiée au moins de 28 ans qui bénéficient d’une remise de 20% sur l’ensemble des services. Un cadre moderne et performant Que ce soit dans l’un ou l’autre centre, une seule philosophie : accueillir son patient dans un cadre convivial, moderne et performant. Dédiée au bloc opératoire la clinique située chemin Rieu est entièrement privée et possède sa propre équipe de soignants. Une liberté qui lui permet de pouvoir répondre aux demandes avec réactivité et discrétion. Cette clinique propose également des chambres avec un service hôtelier 5* et des prestations haut de gamme pour un confort

Une vision novatrice des traitements Depuis ses débuts, Aesthetics Clinic Geneva a toujours pris soin d’apporter la meilleure technologie pour traiter ses clients en toute sécurité. Plateau technique haut de gamme composé d’appareils issus des dernières technologies, formations continues des praticiens, techniques de soins mis au point par des spécialistes, tout est pensé pour offrir aux patients les meilleures prestations possibles. Parmi les nouveautés proposées, on retrouve la technologie Led. Une méthode non invasive et indolore du corps ou du visage qui permet de stimuler le métabolisme cellulaire, la production de collagène et la détoxification de la peau. La Led est notamment recommandée pour les peaux acnéiques, les vergetures, la repousse des cheveux, les douleurs articulaires, l’hyperpigmentation et lutte également contre la peau d’orange et la cellulite. Le CoolScultping basé sur la technique cryolipolyse a également fait son apparition récemment. Il s’agit d’un nouveau traitement médical non douloureux consistant à éliminer les dépôts de graisse en appliquant une très basse température à travers la peau d’une manière contrôlée. Alternative à la liposuccion chirurgicale, elle offre déjà de très beaux résultats. Dernière arrivée, la HIFU-thérapie, méthode qui permet le traitement du relâchement cutané à l’aide d’ultrasons focalisés de haute intensité. Cette technique s’apparente à un mini lifting non invasif qui offre un résultat naturel et permet de restaurer l’ovale du visage et de retendre la peau.

Aesthetics Clinic Geneva

Rue du Rhône 50 • CH-1204 Genève Tél. +41 22 732 22 23 info@aesthetics-ge.ch • www.aesthetics-ge.ch

243


FIMEX DISTRIBUTION SA

Toutes les solutions en matière de sport et de bien-être Fimex Distribution SA, installée à Lyss, propose toutes les solutions pour les particuliers comme les professionnels qui recherchent des équipements de fitness et wellness. Distributeur suisse de la marque Technogym®, la société sait conseiller ses clients au plus prêt grâce à une gamme de produits pouvant répondre à tous les besoins. Visite de son nouveau show-room de 1500 m2 à Lyss où les dernières innovations des marques les plus reconnues sont proposées et peuvent être testées.

244


Distributeur officiel en Suisse de Technogym® Fimex Distribution propose tous les appareils Techno­ gym®, leader du marché des services de fitness et de bien-être à usage privé et professionnel. La société en est le distributeur pour la Suisse. Cette marque est mondialement reconnue pour la qualité de ses produits, des machines alliant technologie et fonctionnalité. A ces atouts s’ajoute l’esthétique d’un design italien permettant à chacune de s’intégrer parfaitement dans un intérieur.

Une offre complète Fimex Distribution n’est pas qu’une société qui vend du matériel. Le conseil, l’assistance, l’étude, l’écoute font, également, partie de ses services dans le but de guider les clients vers le meilleur choix. Elle offre également une assistance en matière de marketing, à l’échelle de la Suisse, avec une équipe de 40 personnes. Dans son nouveau show-room de Lyss, les dernières innovations des marques les plus reconnues sont proposées et peuvent être testées. Tout l’univers du fitness et du wellness est ainsi représenté, des appareils aux armoires pour les vestiaires en passant par les sols adaptés ou encore les cabines de douches. Fimex Distribution peut créer un espace clé en main. Des propositions pour toutes les clientèles Grâce à cette large gamme de produits, Fimex Distri­ bution s’adresse à tous les types de clientèles. Faire du sport, se faire du bien n’est plus réservé uniquement aux clubs spécialisés raison pour laquelle la société conseille, également, des particuliers désireux d’avoir une activité physique à domicile ou dans les espaces communs d’une résidence ou encore des hôtels, des physiothérapeutes et des sociétés souhaitant implanter un espace wellness et/ou fitness dans leurs locaux. Pour une parfaite prise en main, Fimex Distribution offre un service de formation adaptée en fonction des besoins. Une grande diversité Chacune des marques représentées par Fimex Distribution est spécialiste dans son domaine d’activité. Ainsi Sidea, avec ses accessoires pour la gym, offre une large variété pour tous les niveaux d’entraînement en

préparation sportive et l’activité motrice en général. Outrace, avec des solutions standards ou sur-mesure propose des structures d’entraînement fonctionnelles au concept novateur adaptées à chaque besoin. Avec Pavigym, seule société spécialisée, différents sols dédiés aux activités fitness sont à choix. Prama se démarque avec son espace où se coordonnent musique, lumière pour travailler différents programmes basés sur la vitesse, l’agilité, la mobilité... Et parce qu’un fitness se doit d’avoir des locaux fonctionnels, pratiques et accueillants, Fit Interiors propose ses solutions en matière de vestiaires, douches et salons d’accueils. 245


Un spa, oasis de bien-être Fimex Distribution, soucieux de permettre à ses clients de créer des espaces uniques, peut également, grâce à la marque Starpool qu’elle représente, créer sur-mesure, un spa idéal, réalisé autant pour son côté fonctionnel qu’esthétique. Starpool est une entreprise reconnue qui participe à la planification et au développement d’oasis de bien-être depuis 1975. Aujourd’hui, elle vend ses produits dans le monde entier grâce à un modèle commercial basé sur une planification minutieuse, des produits de qualité et des services complets. En utilisant des méthodes de planification innovantes, la société est passée d’une petite entreprise artisanale à une marque internationale créative proposant des idées novatrices pour l’industrie du bien-être. Avec des décennies d’expérience dans le secteur des spas professionnels, la société du Trentin propose également des solutions esthétiques et puissantes sur le plan technique pour la maison. Les saunas et les bains de vapeur sont adaptés

individuellement au client et à ses besoins, tant en taille que dans les matériaux et les couleurs. Les bienfaits de la flottaison Starpool offre une autre manière de se délasser, de lâcher-prise grâce à son concept Zerobody®. Sans avoir besoin de se mouiller, allongé sur un matelas, le corps va se défatiguer et produire des substances, aux effets bénéfiques comme les endorphines, qui vont éliminer le stress. Les muscles se relaxent, la circulation du sang s’améliore. Technologie et design révolutionnent le monde de la flottaison avec cette solution souple et pratique. De nombreuses études scientifiques, entre autres celle que Starpool a commandée à une équipe de médecins/chercheurs, attribuent à la pratique de la flottaison une série de bienfaits.

Fimex Distribution SA

Werkstrasse 36 • CH-3250 Lyss Tél. +41 32 387 05 05 info@fimex.ch • www.fimex.ch

246


HOME WELLNESS DESIGN

BIKE PERSONAL est la nouvelle icône du style et de l’innovation conçue par Antonio Citterio. Entraînez-vous à la maison avec Technogym Coach, votre Personal Trainer sur demande. FIMEX DISTRIBUTION AG | Werkstrasse 36 | 3250 Lyss | 032 387 05 05 | info@fimex.ch TECHNOGYM BOUTIQUE ZÜRICH | Pelikanstrasse 5 | 8001 Zürich | 032 387 05 30


RYF SA

La microscopie et la métrologie au service de nombreux domaines d’activité Depuis 1965, la société familiale Ryf SA a su se forger des compétences et un professionnalisme qui lui valent d’être aujourd’hui leader sur le marché suisse des microscopes et des mesures d’optique. Avec une très large sélection de machines, elle peut répondre aux besoins de sociétés travaillant tout aussi bien dans l’horlogerie, la santé, le medtech que l’industrie. Active dans toute la Suisse, elle répond précisément à toutes les demandes des plus simples aux plus complexes autant pour les appareils standards que ceux réalisés sur-mesure en fonction des besoins des clients.

248


Atelier de réparation et centre d’usinage.

Une histoire familiale Depuis les premières heures, la société, fondée en 1965 par Bernhard Ryf, est spécialisée dans le domaine de la microscopie. Rapidement, elle développe ses propres systèmes d’éclairage. Jusqu’en 1993, elle continue son expansion et déménage plusieurs fois pour avoir des locaux adaptés. En 1999, Daniel Ryf, actuel propriétaire et directeur, entre dans l’entreprise familiale. En 2006, devant les besoins, Ryf SA ouvre une succursale, en Suisse romande, à Commugny. A partir de 2007, les choses s’accélèrent encore. Ryf SA devient représentant exclusif en Suisse pour la vente et l’assistante technique des produits Nikon destinés à l’industrie et elle met en

Nikon Nexiv CNC.

place le système d’exploitation SAP avec une gestion de plus de 20 000 articles. En 2008, elle conclut un partenariat avec la société Vision Engineering pour la représentation des produits Lynx, Kestrel et Hawk en Suisse romande. 2009 voit l’extension de la palette des prestations pour la maintenance et les réparations tandis qu’en 2011, la gamme de machines de mesures tridimensionnelles de Nikon Metrology s’étoffe. Devant l’étendue et la qualité des services proposées, Ryf SA est certifiée ISO 9001-2015 par SQS. Pendant toutes ces années, l’entreprise n’a donc cessé de croître et s’est hissée à la pointe du marché dans le secteur des microscopes et des systèmes de mesure. Avec pour devise, « la meilleure solution pour vous », elle pense et agit de façon indépendante en privilégiant les solutions à long terme. Des showrooms pour tester grandeur nature les appareils Grâce à ses propres développements et aux marques mondialement connues qui sont représentées chez Ryf SA, tout comme une vaste palette de produits, la société est un interlocuteur de choix pour répondre aux demandes spécifiques et ce, pour de nombreux secteurs d’activité. Devant la diversité des besoins, rien de mieux que d’expérimenter les appareils et être conseillé au plus juste avant de les acquérir. Attachée à proposer des services d’une qualité optimale, Ryf SA offre une prestation unique en Suisse dans son showroom principal de Granges-Grenchen où plus de 100 instruments et systèmes de mesure de différents fabricants (Nikon, Zeiss et Leica) sont ainsi à tester. Chaque client peut se faire une idée d’ensemble de la diversité des matériels existants et procéder à des essais comparatifs pour choisir la meilleure solution. Durant cette visite, des techniciens et des technicocommerciaux les assistent pour répondre à toutes les questions et les aiguiller vers le choix le plus en phase avec leurs attentes. Chacun peut anticiper sa venue en transmettant ses pièces, ses plans ou encore ses fichiers afin qu’une étude préalable soit effectuée avant la visite. Depuis 2006, l’antenne de Commugny dispose également d’une salle de démonstration où sont présentés les principaux produits. Pour un appareil sur-mesure ou un matériel inscrit au catalogue, Ryf SA est à même de répondre à toutes les demandes et de trouver les solutions pour chaque cas spécifique. 249


Une équipe performante Aujourd’hui, avec une équipe de plus de 30 collaborateurs, dont 10 techniciens SAV pour toute la Suisse, pour certains présents depuis plus de vingt ans, Ryf SA est leader du marché. Chacun, dans des positions distinctes, est au service du client afin de le contenter pleinement. Pour la vente dans les showrooms ou directement chez le client, pour la création d’un appareil sur-mesure, où interviennent des ingénieurs et techniciens hautement qualifiés et réactifs, les points forts de la société sont nombreux à l’image des services uniques proposés en matière d’installation, de calibrage,

SMZ 800N ERGO 180o.

Nikon-Ryf MM 200-M3.

250

de mise en route, de formation et de suivi des appareils. Grâce aux contrats de maintenance, tout est fait pour répondre aux exigences en termes de sécurité et de productivité des appareils. Les équipements sont ainsi régulièrement entretenus, nettoyés et calibrés chez le client par des techniciens aux solides connaissances. Sur demande, des protocoles de mesure peuvent également être effectués. Pour la mise en route des appareils et la formation, un programme est réalisé en plusieurs étapes pour que chacun s’adapte dans les meilleures conditions à son ou ses nouveaux outils de travail. A ceci s’ajoute un service après-vente optimal géré par des techniciens qui ont à leur disposition un stock de plus de 20 000 pièces de rechange. Actifs et réactifs, ils sillonnent la Suisse quotidiennement avec pour but de répondre dans les plus brefs délais.


Nikon SMZ 745 avec Ryf RUS-2.

EVOCAM-SUISSE.

Des solutions pour l’horlogerie Plus de 700 clients installés dans le milieu de l’horlogerie font confiance à Ryf SA. Conscients de leur besoin, ils trouvent dans l’offre très étendue qui leur est proposée l’appareil dont ils ont besoin ou soumettent leurs plans pour une fabrication sur-mesure. Dans un secteur où les choses évoluent en permanence et pour connaître les attentes du plus grand nombre, Ryf SA a développé un microscope de mesure, en collaboration avec Nikon, MM200Zoom 12x avec logiciel M3, qui révolutionne le secteur par la précision qu’il offre. A ses qualités techniques s’ajoutent sa facilité d’utilisation, grâce à un logiciel simple et intuitif, et la possibilité de créer un rapport Excel en un clic. Chaque mesure génère automatiquement un programme. Lors de l’exécution de ce dernier, une assistante graphique indique à l’opérateur la marche à suivre. Le protocole de mesure est créé obligatoirement après la mesure. Grâce à sa précision, le MM200 s’impose par lui-même et devient incontournable puisqu’il est avéré qu’il s’amortit très rapidement devant la qualité des rendus. Parmi les autres nouveautés liées aux besoins du secteur, les microscopes ergonomiques. Pour le montage, le nettoyage ou encore le contrôle, les appareils apportent un confort inégalé à l’utilisateur. Conscient que ce confort permet à l’opérateur d’être plus performant, les sociétés horlogères acquièrent de plus en plus ce type de machines qui gardent les mêmes qualités techniques et ne changent en rien la vision. 251


Ryeco AM-6000, zoom 8x.

Axio Scope Zeiss.

Ci-E / Ci-L Nikon.

252

La santé, un secteur demandeur Pour la santé, là encore l’offre est très importante. Si elle reste « traditionnelle » avec des microscopes de routine de Zeiss et Nikon, les déclinaisons sont pour autant nombreuses que les lycées, les laboratoires et autres préfèrent des modèles standards avec ou sans caméra et avec ou sans multi-têtes pour une vision directe et identique qui reste recherchée. Pour ceux qui souhaitent partager avec des collègues éloignées leurs impressions, ils peuvent opter pour la caméra digitale qui permet de transmettre des photos et de les garder pour le suivi du patient. Les plus importants changements interviennent dans le monde dentaire avec le microscope zoom Ryeco AM-6000. Il révolutionne le travail du praticien en lui permettant d’avoir une vision de la mâchoire et des dents ultra précise et visible grâce à un écran. Tout ce que l’œil peut oublier, la machine permet de le mettre en avant et de prodiguer des soins absolument complets. Ergonomique, il est parfaitement adapté pour les dentistes grâce à sa vue 3D stéréoscopique facile à trouver et une vision très confortable grâce au champ de vision extrêmement large. S’il trouve sa place dans les cabinets dentaires petit à petit, il est l’avenir de demain puisque les formations menées à Genève et Berne par les futurs praticiens le sont uniquement sur ce type d’appareil.


Ryeco CNC.

Ryeco cam.

L’importance de la précision pour la MedTech Dans un pays qui est reconnu mondialement pour la fabrication des produits MedTech, les sociétés spécialisées helvètes sont demandeuses de matériels performants et hautement certifiés. Pour la création d’implants dentaires, de plaques ou encore de vis, de « pièces détachées » qui sont utilisées pour le corps humain, seul le haut de gamme a le droit de cité. En la matière, Ryf SA propose des appareils standards ou sur-mesure. Le microscope avec écran qui permet de créer une documentation et de réaliser des photos reste l’appareil leader. Comme tous les autres, il demande un service après-vente parfait. Les normes étant très strictes dans cet univers, Ryf SA est reconnu par les professionnels pour ses grandes compétences et son importante expérience dans le milieu. Tout comme pour l’horlogerie, pour assurer la qualité optimale des pièces réalisées, le microscope de précision MM200 se décline sous un format plus grand spécialement adapté à la MedTech. Ainsi avec le MM800 les entreprises ont la certitude que toutes les pièces façonnées, qui serviront à des usages spécifiques comme la pose d’un pacemaker, sont entièrement aux normes.

Ryf SA

Siège social Bettlachstrasse 2 • CH-2540 Granges-Grenchen Tél. +41 32 654 21 00 Succursale VD/GE Route de Genève 9c • CH-1291 Commugny Tél. +41 22 776 82 28 ryfag@ryfag.ch • www.ryfag.ch

253


Maturité +International Baccalaureate 2 diplômes = 1 formation Ensemble, ils ouvrent les portes de toutes les universités suisses, et facilitent l'accès à celles en Europe, aux USA et en Asie

ecolemoser.ch


Éducation L’EXCELLENCE GENEVOISE Une offre pédagogique étendue alliant continuité et modernité, une qualité élevée de l’enseignement et du personnel encadrant et une complémentarité entre l’école publique et les différents établissements privés du canton, font la spécificité du système scolaire genevois. Une diversité permettant de répondre aux besoins éducatifs de chaque élève, mais aussi de satisfaire les exigences diverses et variées des parents, toujours désireux d’offrir le meilleur à leurs enfants.


INTERVIEW

ANNE EMERY-TORRACINTA

DIP – Département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse

Un Département engagé pour nos enfants

Conseillère d’Etat chargée du département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP), Anne Emery-Torracinta et son équipe sont confrontés à de très nombreux dossiers d’actualité. Très impliquée, elle s’engage au quotidien pour offrir à tous un système éducatif actuel et des mesures concrètes en matière de protection des mineurs. Pour Bien Vivre, elle revient sur les différents grands chantiers du Département.

© David Wagnières

© David Wagnières

256


Quel est votre quotidien en tant que cheffe du Département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) ? Mon quotidien est très variable et rythmé au gré de mes impératifs et de mes obligations. Mon rôle est centré sur deux axes principaux : avoir une vision stratégique sur les grands enjeux du département et pour amener les évolutions et nécessaires, tout en trouvant les majorités et les moyens indispensables pour y arriver. Pour être efficaces toutes les mesures doivent être partagées par de nombreux autres acteurs. Je passe aussi beaucoup de temps sur les questions financières : entre un budget pour 2020 voté sans les postes permettant de faire face à l’augmentation du nombre d’élèves et la crise liée au COVID, je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer ! Mes journées sont extrêmement variables, je me suis rendu compte qu’il fallait savoir adapter son agenda en laissant chaque jour des plages libres pour être disponible pour toutes les urgences quotidiennes que l’on rencontre et que l’on ne peut malheureusement par définition pas prévoir. Une disponibilité que j’applique également en interne avec mon équipe : je travaille par exemple toujours la porte ouverte afin que tous puissent s’entretenir facilement avec moi en cas de besoin. Le département fonctionne aujourd’hui avec une équipe soudée et qui s’entraide. Quels sont les grands chantiers du DIP en matière de formation ? Nous avons plusieurs axes de développement et de réflexion en cours au sein du DIP. Parmi les gros enjeux, nous poursuivons le déploiement de la formation obligatoire jusqu’à 18 ans qui a commencé à la rentrée 2018. Aujourd’hui, face au constat de ces deux premières années, nous devons rectifier et affiner cette mesure avec l’aide de nos partenaires extérieurs : employeurs, acteurs de terrain, milieu associatif ou communes qui proposent d’autres types de solutions. Le système de

formation actuel ne peut pas porter seul quelque chose d’aussi important et complexe que la formation obligatoire. C’est une volonté, qui est d’ailleurs aussi fédérale, d’amener le plus de jeunes possibles à une certification, sachant que sans un titre de formation professionnelle, on a moins de chances d’entrer sur le marché du travail. J’avais notamment à l’époque résumé cet enjeu par le slogan : « Un jeune, un diplôme, un avenir ». Ce dossier nécessite beaucoup d’humilité, nous sommes conscients que c’est un travail de longue haleine qui se tiendra sur le long terme. Annoncée il y a quelque temps, la réforme du cycle d’orientation est aussi une de mes priorités. Cette réforme vise à répondre à des besoins qui ont été mis en lumière au fil des années. Toute réforme scolaire doit être évaluée et ce projet se fonde à la fois sur les constats de celle de 2011 ainsi que sur les nombreuses recherches effectuées autour de nous dans les systèmes éducatifs existants. Nous observons que de plus en plus d’élèves entrent au cycle dans la section la plus exigeante et, à l’inverse, que 6% seulement sont dans la moins exigeante. On peut donc se demander si

Anne EmeryTorracinta visite le Salon du livre en compagnie du Conseiller fédéral Alain Berset (avril 2017).

257


3 sections font encore sens. Un de nos axes de travail est d’avoir pour la 9e année une « mixité » des profils d’élèves dans les classes, sans section. Cela nécessitera de former les enseignants pour travailler dans des classes plus hétérogènes Par ailleurs, nous envisageons un cycle accéléré en 2 ans pour les élèves ayant de très grandes facilités d’apprentissage. Ce chantier comprend de nombreuses étapes et certains changements vont nécessiter des modifications législatives qui seront encore déposées en 2020 afin que le Parlement puisse s’en saisir. Dans l’optique de fédérer les différents acteurs, outre les groupes de travail internes au département, j’ai mis en place un groupe d’accompagnement politique composé d’un député de la commission d’enseignement par parti. Il se réunit une fois par mois et suit ces travaux à travers des échanges, des idées, des discussions. En effet, l’école ne doit pas être ni de droite, ni de gauche, mais nous devons tous travailler de front pour construire l’école de demain. Nous poursuivons également notre travail relatif à l’école primaire en permettant aux enseignants d’avoir l’aide d’autres professionnels, comme les éducateurs spécialisés, les logopédistes ou les psychologues... qui apportent un autre regard et compensent certains manques du système actuel. Tous ces chantiers vont dans le sens d’une école inclusive, c’est-à-dire d’une école qui réponde mieux aux besoins de tous les élèves, indépendamment de leurs facilités ou difficultés d’apprentissage. Pouvez-vous nous parler de la révision du dispositif de protection des mineurs récemment mis en exergue ? C’est, en effet, l’un des gros objectifs de cette législature. La protection des enfants et des jeunes est une mission essentielle et délicate. Elle incombe tout d’abord aux parents. Mais quand elle fait défaut, différents professionnels interviennent. L’action de l’Etat doit donc être subsidiaire et avoir d’abord comme objectif le soutien aux parents, dans une volonté de partenariat. Nous travaillons sur plusieurs axes, comme une transformation des approches en matière de soutien à la séparation parentale qui vise à intervenir au plus vite afin que l’enfant ne puisse devenir l’enjeu d’un conflit entre les parents. Nous considérons ces derniers comme des partenaires que nous devons impliquer avec l’aide des différentes instances en place (autorités judiciaires, protections des mineurs...) afin de trouver tout de suite les solutions les plus adaptées. Améliorer la qualité de l’évaluation de l’enfant en danger est un autre objectif avec la mise en place d’une nouvelle grille d’évaluation. Ensuite, nous allons analyser puis adapter l’offre du dispositif de protection, notamment les mesures ambulatoires (AEMO – assistance éducative en milieu ouvert) et leur impact, ainsi que les possibilités de les développer ou encore revoir comment et quand la fin d’un placement peut être envisagée et préparée avec la mise en place d’une plateforme de sortie regroupant les partenaires institutionnels concernés. Enfin, nous allons aussi revoir les missions, la gouvernance et le fonctionnement du SPMi, également avec la volonté de permettre aux intervenants en protection de l’enfant d’être plus présents sur le terrain. Ces différents axes de travail permettront de concrétiser les valeurs essentielles liées 258

En 2018, la Conseillère d’Etat est au Palais des Nations avec Michael Møller, le directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, pour célébrer la Journée internationale des droits de l’enfant.

à la mission de protections des mineurs que sont la transparence, l’équité, la qualité et la participation. L’avis sur le numérique au sein des établissements scolaire est parfois très controversé. Quel est votre position sur le sujet ? Le numérique à l’école est l’un des axes du programme de législature du Conseil d’Etat. Il ne s’agît pas de faire une école virtuelle et à distance : le semi-confinement lié au COVID nous a d’ailleurs confirmé l’importance de l’enseignement en présentiel, en classe. Mais il nous a aussi ouvert des perspectives en matière d’utilisation du numérique. Actuellement, le DIP travaille dans deux directions : l’éducation au numérique et l’enseignement par le numérique. La première vise à permettre à tous les élèves d’acquérir des notions d’informatique tout en leur permettant de mieux appréhender les notions de sécurité, de santé et de prévention face à ces nouveaux outils. L’enseignement par le numérique doit quant à lui offrir une plus-value à nos élèves et enseignants, avec l’utilisation de tablettes ou d’ordinateur leur permettant de réaliser des choses qu’on ne peut pas faire de manière traditionnelle. L’utilisation des manuels est et restera l’outil de base de notre enseignement mais nous devons également nous adapter à l’ère actuelle et aux outils numériques qui offrent la possibilité de varier les rythmes de travail et apportent de l’aide à certains élèves en difficultés. Qu’en est-il du renforcement du dispositif pour l’égalité de genre, la prévention des discriminations et la lutte contre les abus et le harcèlement ? Ce renforcement était une nécessité absolue. Désormais, nous aurons pour chaque ordre d’enseignement deux professionnels reconnus qui seront chargés de ces questions. L’un s’occupera du suivi des élèves et des situations concrètes et le second sera en charge des aspects pédagogique, préventif et de la formation des enseignements et des professionnels. Ils agiront également dans un groupe de coordination présidé par une de mes collaboratrices chargées de ces questions.


Flexibilité maximale: le nouveau maximale: système de cloisons Flexibilité et LO Next.de cloisons le d’étagères nouveau système et d’étagères LO Next. Transformer l’espace de travail en un lieu empreint d’individualité et d’énergie? LO Next structure l’espace, crée une atmosphère plaisante, renforce l’identité, estde utilisable des côtés et peut être complété Transformer l’espace travail en undeux lieu empreint d’individualité et en un tour de Pour le prochain chapitre deatmosphère votre bureau perford’énergie? LO main. Next structure l’espace, crée une plaisante, mant: www.lista-office.com/next renforce l’identité, est utilisable des deux côtés et peut être complété en un tour de main. Pour le prochain chapitre de votre bureau performant: www.lista-office.com/next

Lista Office Vente LO Genève Structure 17  1211Lausanne Genève  Tél. Tél.+41 +4121 22654 807 www.lista-office.com Lista Office Vente SA SA  LO Vaud Rue Beau-Séjour 1 1003 3512 4370  www.lista-office.com/vaud Lista Office Vente SA LO Vaud Rue Beau-Séjour 1 1003 Lausanne Tél. +41 21 654 35 43 www.lista-office.com/vaud


INTERVIEW

SEAN POWER

AGEP – Association Genevoise des Ecoles Privées

L’excellence pour tous

Excellence, diversité, innovation, intégration, autant de valeurs qui réunissent les 47 écoles de l’Association Genevoise des Ecoles Privées (AGEP). Une association qui, depuis plus de 60 ans, met tout en œuvre pour garantir le respect des exigences de haut niveau de ses membres et tient un rôle important de représentation et d’intervention auprès des autorités publiques pour défendre les intérêts de l’enseignement privé. Bien Vivre est allé à la rencontre de son président Sean Power. Portrait.

Collège du Léman.

260


Une association engagée Fondée en 1959 sur la base de statuts d’un groupement des écoles privées genevoises datant du début du siècle, l’association c’est aujourd’hui 47 écoles membres représentant 17,7% des élèves scolarisés dans le canton. Elle a pour mission de représenter les écoles privées auprès des autorités locales, de promouvoir l’enseignement privé auprès de ses publics cibles et d’encourager la collaboration entre les établissements. L’AGEP veille également au respect des exigences imposées par son code de déontologie et à la conformité de l’offre éducative avec ce qui est promis par chaque établissement. La diversité de l’offre pédagogique offerte par ses membres, son engagement en matière de recherches et d’innovations, le rayonnement et l’autorité morale que tout le monde lui reconnaît lui permettent de jouer un rôle de premier plan dans le monde éducatif genevois.

Institut Florimont..

•  47 écoles membres •  17,7 % des élèves scolarisés dans le canton •  13 112 élèves scolarisés dans le primaire et secondaire 1 et 2 •  Ecoles d’enseignement primaire et secondaire / Ecoles de commerce et professionnelles / Ecole de langues / Universités

Ecole Eden.

Ecole de la Découverte..

Une école pour chacun Avec 47 établissements et 13 112 élèves scolarisés dans le primaire et secondaire 1 et 2, le privé occupe une place importante dans le domaine éducatif genevois. Un engouement qui s’explique par la diversité de l’offre proposée par les différentes écoles membres. Du cycle d’orientation obligatoire, en passant par les écoles de langues, de commerce, ou encore les formations professionnelles et universitaires, il y a une école pour tous. Pédagogies

International School of Geneva.

traditionnelles ou méthodes nouvelles, programme en différentes langues, internats, formation classique suisse ou diplôme internationaux, on retrouve une palette de possibilités riche et variée de formation et d’éducation qui s’inscrit comme une offre alternative et flexible par rapport au cadre fourni par le Département de l’instruction publique, auquel elle apporte une complémentarité nécessaire. 261


IFM Université.

L’intégration, une valeur essentielle « L’école est un point d’intégration majeur », explique Sean Power. Il est important de rappeler que les écoles privées ne sont pas uniquement réservées au monde international et que de nombreux élèves sont issus du tissu local et suisse. L’école est un lieu d’échanges et de rencontres qui au-delà de l’aspect pédagogique permet aux élèves de s’intégrer plus facilement à des environnements différents tout en les préparant au mieux au monde de demain. L’AGEP, vrai label de qualité, est une porte d’entrée autant pour les familles qui arrivent à Genève et sont à la recherche pour leurs enfants ou eux-mêmes, d’établissements qui visent l’excellence que pour les natifs suisses qui font confiance à un système performant et innovant dont le taux de réussite est très élevé. Cette notion nous la retrouvons également avec la branche « AGEP Culturel », un axe que l’association a mis en place afin d’offrir l’opportunité à tous les élèves de participer et découvrir l’univers culturel genevois à travers une programmation variée de spectacles, concerts, expositions, ou encore de pièces de théâtre. Innovation, recherche et excellence Un taux de réussite aux examens très élevé, une offre riche et variée, une méthodologie et une pédagogie innovante et performante, l’excellence des écoles genevoises privées est reconnue par tous depuis de nombreuses années. L’AGEP possède un rôle fédérateur entre les différents établissements et s’engage à offrir à ses membres un appui important en matière de formation et de conseils. Avec son Institut de Formation

Ecole en Musique.

Pédagogique qui fonctionne à la fois comme un outil de formation continue des enseignants et comme un centre de recherche, de réflexion, l’association se veut novatrice et proactive. Elle a notamment mis en place une journée de formations qui se traduit par une plateforme d’échanges et de découverte où sont réunies toutes les écoles. Toujours ouverte aux nouvelles techniques, méthodologies,... l’AGEP assure également une veille informationnelle de toutes les innovations qui ont lieu dans le monde éducatif à l’étranger et n’hésite pas à aller chercher les compétences et les expertises dont ses membres peuvent avoir besoin au quotidien. Un engagement qui nécessite une présence constante sur le terrain.

AGEP

Ecole Moser Genève.

262

Rue Saint-Jean 98 • Case postale 5278 CH-1211 Genève Tél. +41 58 715 32 30 • Fax +41 58 715 32 13 info@agep.ch • www.agep.ch


CAMPS D’ÉTÉ DU 6 AU 24 JUILLET 2020 En EXTERNAT ou en INTERNAT Pour FRANCOPHONES ou NON-FRANCOPHONES Pour 1, 2 ou 3 SEMAINES 21, avenue Eugène Pittard CH - 1206 Genève Tél 022 703 51 20 info@lycee-topffer.ch www.lycee-topffer.ch

– Cours le matin et activités de vacances l’après-midi – Mise à niveau en français, maths, anglais, allemand – Cours intensifs de langues : français, anglais, allemand


ÉCOLE MOSER

Unique en Romandie : passer sa maturité et un baccalauréat international la même année ! Toujours en quête de l’excellence pour ses élèves, l’Ecole Moser offre une nouvelle option totalement unique en Romandie, l’opportunité d’obtenir un double diplôme. Déjà novatrice avec sa maturité suisse cantonale qui se déroule sur 3 années et non 4 comme dans les autres collèges, elle offre avec cette formule l’occasion de pouvoir continuer plus facilement des études à l’international et de s’ouvrir les portes des plus grandes institutions.

© Photos: Ecole Moser SA

264


Alain Moser, directeur général. Pia Effront, directrice générale adjointe. © Frederic Lavarriere / photographergeneva.com

Ecole Moser Genève.

Savoir se démarquer depuis toujours L’Ecole Moser a été fondée en 1961 par Henri Moser. Conscient à l’époque des lacunes du système romand dans l’apprentissage des langues, cet enseignant de métier décide de créer un établissement d’un nouveau genre. Aujourd’hui dirigée par son fils, Alain Moser, l’école compte trois campus, à Genève (700 élèves), Nyon (380 élèves) et Berlin (350 élèves). Accueillant les élèves dès la 5e Harmos, elle offre un diplôme unique, la maturité suisse cantonale. Elle a été la première école de Suisse romande à offrir ce diplôme en interne et figure parmi les deux seuls établissements accrédités du canton. « L’élève n’est pas jugé que sur les examens mais sur ces notes de l’année, également, puisqu’elles comptent à 50% », précise Alain Moser. A cet examen se rajoute dorénavant une option unique en Romandie, l’occasion de passer la même année ce dernier et un baccalauréat international. Deux diplômes complémentaires Proposé en Suisse alémanique, aucune école jusque-là n’avait eu l’idée de mettre à son programme l’occasion de passer une maturité suisse cantonale reconnue au niveau fédéral et un baccalauréat international en

Romandie. « Quand j’ai eu connaissance de cette formule, immédiatement l’idée de l’appliquer à l’Ecole Moser m’est apparue comme une évidence », explique Alain Moser. Ainsi dès la rentrée de septembre 2020, ceux qui le souhaitent, et ils sont déjà très nombreux, pourront mener de front les enseignements liés aux deux diplômes. Pour l’occasion, les professeurs ont suivi des formations spécifiques adaptées au baccalauréat international et sont prêts à distiller leurs connaissances. Si les deux examens sont différents, ils sont pour autant complémentaires et apportent aux élèves qui les détiennent une reconnaissance qui leur permet d’accéder par la suite à de grandes écoles. Nombreux sont les parents à voir combien cette valeur ajoutée est indéniable. De plus, durant les trois dernières années de préparation, les élèves suivent un concept de pré-université avec des cours de 20 minutes en amphithéâtre, suivis de 1 h 15 de travaux pratiques qui leurs permettent de mettre directement en pratique les connaissances acquises. Cette démarche a pour objectif de les rendre plus autonomes, de collaborer ensemble pour partager leurs connaissances, de dépasser les difficultés et d’être ainsi en phase avec les attentes universitaires.

265


Un atout qui ne demande que peu d’investissement L’Ecole Moser a la particularité de mener ses élèves à la maturité suisse cantonale en 3 ans à la place des 4 ans d’usage. Chaque élève a le choix de son orientation soit il opte pour une maturité seule soit il préfère y ajouter le baccalauréat international. L’investissement qui lui est demandé durant les 3 années durant lesquels il étudie dans le but de l’obtention de ces diplômes n’est paradoxalement pas très important puisqu’il s’agit de rajouter quelques matières à celles déjà nombreuses enseignées pour la maturité. Seules quelques heures par semaine suffisent. Le travail additionnel n’est donc en rien une grosse astreinte. Quand vient la période des examens, ceux qui ont choisi les deux diplômes passent la maturité en mai et dans la foulée, en juin, le baccalauréat international. Un parcours plurilingue par immersion L’apprentissage des langues constitue l’ADN de l’Ecole Moser « comprendre la langue et la culture de l’autre est l’un des fondamentaux de notre école », appuie Alain Moser. Quelle que soit la filière choisie, les trois langues sont obligatoires. Dès la 5e année scolaire, l’école offre une approche de l’apprentissage des langues par immersion. D’abord avec l’allemand, ensuite dès la 6e avec l’anglais et des enseignants pratiquant uniquement dans leur langue maternelle. L’allemand ainsi que l’anglais sont utilisés pour les matières telles que la géographie, l’histoire, la biologie, les mathématiques, les activités créatrices et la musique. « On n’enseigne pas une langue, on la pratique », explique le directeur. L’introduction se fait progressivement durant les sept premières années afin d’aller vers un « trilinguisme additif ». « A la fin de leur scolarité, nos élèves parlent parfaitement le français, l’allemand et l’anglais, ce qui ne les empêchent pas de finir avec une excellente moyenne générale », conclut Alain Moser.

© Photos: Ecole Moser SA

266


Pédagogie et technologies La pédagogie de l’Ecole Moser se fonde sur un mode d’apprentissage participatif pour que l’élève soit acteur de sa progression. Elle cultive le goût des élèves pour la connaissance en général, s’attache à leur donner l’envie d’apprendre, de s’intéresser à la nouveauté et les encourage à se montrer curieux de toute chose. Pour cela, l’accent est mis sur la responsabilité sociale de chacun, le développement des compétences collaboratives et l’écoute active. A cette approche de l’éducation s’ajoutent les nouvelles technologies qui sont mises à l’honneur dans toutes les salles de classe équipées de tableaux blancs interactifs avec des Apple TV. Dès le primaire, les élèves travaillent avec des iPads en complément des supports traditionnels, notamment pour les travaux de groupe. Les élèves bénéficient également au sein de l’établissement de cours de codage. « Il faut apprendre aux élèves à regarder ce qu’il se passe sous le capot du numérique », argumente le directeur, tout en précisant « on ne leur enseigne pas la programmation pour en faire des informaticiens comme on n’enseigne pas le français pour en faire des écrivains ».

Ecole Moser Genève - Nyon - Berlin

Chemin De-La-Montagne 81 CH-1224 Chêne-Bougeries Tél. +41 22 860 80 80 www.ecolemoser.ch

267


COLLÈGE DU LÉMAN

60 ans d’histoire Depuis 60 ans, le Collège du Léman accueille des élèves de 2 à 18 ans représentant plus de 100 nationalités différentes. Si sa particularité réside dans l’importante diversité des programmes scolaires présentée, il l’est aussi pour les 5 diplômes qu’il est le seul à proposer. Toujours en quête du meilleur pour ses élèves, visite d’une école de l’excellence qui affiche un taux de réussite de 100% à la Maturité Fédérale Bilingue et au Baccalauréat français depuis 6 ans.

268


Une école ouverte à l’international A la fin des années 50, lorsque Francis et Inge Clivaz sont arrivés à Genève, de nombreuses sociétés et organisations internationales commençaient tout juste à s’y implanter. La ville avait besoin d’une école capable d’offrir un enseignement adapté aux élèves de nombreux pays différents dans une atmosphère accueillante et sécurisée. C’est ainsi que le Collège du Léman a vu le jour en mai 1960. Il accueille aujourd’hui plus de 1800 élèves de plus de 100 nationalités et quelques 200 professeurs qui proposent des formations en français, en anglais et bilingues, et ce, dès l’école enfantine. En 60 ans, le Collège du Léman a appris à plus de dizaines de milliers d’élèves, devenus adultes, l’importance de l’ouverture d’esprit, de l’internationalisme et de la coopération. Il fait partie de Nord Anglia Education, première organisation d’écoles premium au monde avec 66 établissements internationaux, pensionnats et écoles privées situés dans 29 pays.

de la maternelle à la 5e. C’est à elle également que l’école doit d’être certifiée « Apple Distinguished School ». Dans la continuité de l’esprit et la philosophie propres à l’établissement, elle croit en l’approche globale de l’éducation, où chaque élève est engagé, soutenu et confronté à des défis au sein d’un environnement sécurisé et chaleureux.

Une nouvelle directrice Depuis septembre 2019, le Collège du Léman accueille une nouvelle directrice. Pauline Nord est diplômée de l’Université d’Edimbourg. Elle a commencé sa carrière dans l’enseignement en tant que professeur de mathématiques et de sport à l’école Le Rosey, en Suisse et a ensuite rejoint le Collège du Léman en 1987. Au cours de ses nombreuses années au sein de l’établissement, elle a occupé divers postes et a mené à bien un bon nombre de projets dont, par exemple, la mise en place du programme bilingue, désormais

RISE : un monde de valeurs Au-delà de la qualité de l’enseignement que propose le Collège du Léman, les valeurs tiennent également un rôle fondamental dans le quotidien de l’établissement. Ainsi, elles sont associées à une imposante statue qui trône à son entrée, œuvre réalisée par un ancien étudiant, Igor Ustinov, qui traduit dans sa création le message suivant : élève-toi ! De là est née la devise RISE, fondée sur les 4 piliers de l’école. Respect : pour nous-mêmes et nos familles, les autres cultures et religions, l’environnement, la propriété d’autrui, tous les membres de notre communauté et les lois et traditions des sociétés dans lesquelles nous vivons et travaillons. Internationalisme : nous apprécions notre diversité, nous sommes ouverts d’esprit, nous sommes compréhensifs, nous nous efforçons de toujours travailler avec les autres et nous célébrons l’internationalisme. L’eSprit de l’école : nous nous efforçons d’être une communauté inclusive, nous nous soutenons et nous encourageons mutuellement, nous valorisons l’empathie, nous avons une responsabilité sociale envers les autres, nous sommes généreux et nous sommes fiers de notre communauté scolaire. Excellence : nous définissons l’excellence comme le fait de faire preuve d’un esprit de croissance pour devenir le meilleur de soi-même, grâce à une motivation, une résilience et une ambition intrinsèques. 269


Les enseignements proposés C’est dans sa diversité de diplômes proposés que le Collège du Léman offre un réel intérêt académique. Il propose des parcours bilingues dès l’école enfantine, ainsi que des passerelles permettant de choisir certaines branches dans l’autre langue, une caractéristique qui permet ainsi aux élèves de naviguer entre les différents diplômes jusqu’au niveau de la 3e. Les anglophones suivent des cours de français mais aussi de sciences et histoire-géographie en français, pour les francophones ces mêmes matières sont enseignées en anglais. L’allemand, l’italien, l’espagnol y ont également leur place. Par ailleurs, il présente des activités extrascolaires, des cours de leadership, des programmes d’échange avec l’étranger et le programme des arts de la scène Juilliard-Nord Anglia qui est centré sur la création, l’interprétation et l’improvisation. A travers l’étude de la musique, de la danse et de l’art dramatique (qui font intervenir l’expérimentation, l’échec occasionnel, la pensée latérale, etc.) les élèves peuvent repousser ou surpasser les limites de l’éducation traditionnelle. Pour découvrir le Collège ou continuer à le fréquenter durant les vacances, des camps d’été sont organisés et permettent de faire rimer loisirs et apprentissage dans un cadre unique.

270


5 diplômes à choix Le Collège du Léman est le seul à proposer 5 diplômes. Le Baccalauréat français est un excellent diplôme reconnu et particulièrement apprécié par les universités dans le monde entier. Il requiert un très bon niveau en français, à l’oral comme à l’écrit, et s’adapte au profil et centres d’intérêt de l’enfant en proposant des enseignements communs (français, anglais, une deuxième langue étrangère, histoire géographie, enseignement scientifique et du sport) et un choix d’enseignements de spécialité. Dans le cadre du Groupement des Ecoles Suisses préparant au Baccalauréat Français dont le CDL assure la présidence, le contrôle continu est reconnu et permet la prise en compte pour l’examen final des notes obtenues au cours de l’année. Le Baccalauréat international (International Bacca­ laureate/ IB) est un diplôme particulièrement recherché car il exige un niveau d’excellence. Nous proposons deux programmes pour le Baccalauréat international (IB) : L’IBDP (International Baccalaureate Diploma Pro­ gramme) qui nécessite l’excellence dans six matières dont les études en langue et littérature, acquisition de langues, les mathématiques, les sciences, les sciences humaines et les arts. Pour l’obtenir, l’élève doit également suivre un tronc commun qui comprend : la théorie de la connaissance, le programme créativité, action, service et le mémoire.

L’IBCP (International Baccalaureate Career-related Programme) qui est destiné à ceux qui souhaitent envisager des perspectives de carrière dans des domaines particuliers. Ainsi, le Collège du Léman propose le choix entre un parcours en collaboration avec Les Roches Hotel Management School, si l’élève souhaite s’orienter vers l’hôtellerie, soit un parcours en collaboration avec SUMAS (Sustainability Management School), si l’élève a envie d’allier une vision business avec le développement durable. La Maturité Suisse Bilingue ouvre les portes des universités du monde entier, c’est la voie royale pour intégrer les universités suisses. C’est un diplôme exigeant et préparé sur les quatre dernières années. L’enseignement est constitué de neuf disciplines fondamentales (français, anglais, allemand ou italien, histoire, géographie, biologie, physique, chimie musique ou arts visuels), d’une option spécifique et d’une option complémentaire. A ces disciplines s’ajoute le travail de maturité (travail individuel de recherche qui fait l’objet d’un rapport écrit de 4000 mots et d’une soutenance orale). Dans le cas de la Maturité bilingue, l’histoire, la géographie et l’option complémentaire sont étudiées en anglais.

Collège du Léman

Route de Sauverny 74 • CH-1290 Versoix Tél. +41 22 775 55 55 admissions@cdl.ch • www.cdl.ch

271


ÉCOLE DES NATIONS (PÉDAGOGIE MONTESSORI)

C’est l’enfant qui contient le salut de la vie, c’est en lui que s’élabore l’homme de demain Maria Montessori

Depuis 30 ans au service des enfants Dans un environnement privilégié pour son calme et sa verdure, au cœur de Genève, l’Ecole des Nations est une Fondation qui accueille, depuis 30 ans, des enfants de 3 à 12 ans. A taille humaine, chaque année c’est une centaine d’élèves qui fréquente ses bancs. Des élèves auxquels elle offre l’occasion de favoriser la confiance en soi, l’autonomie et d’apprendre en suivant son rythme et ses intérêts selon le Programme d’Etudes Romand (PER). Zoom sur cette éducation héritée des travaux de la célèbre pédagogue et médecin italienne Maria Montessori. Depuis sa création en 1989, l’Ecole a accueilli plus de 3000 élèves, d’environ 60 nationalités.

272


Une philosophie unique L’Ecole des Nations accueille des élèves dès l’âge de 3 ans jusqu’à 12 ans dans deux sections distinctes : une section Préparatoire/Primaire inférieur pour les 3-6 ans et une section Primaire supérieur pour les 6-12 ans, selon le Programme d’Etudes Romand (HarmoS). Ils sont pris en charge cinq jours sur sept, de 8 h à 18 h. La philosophie de l’établissement veut qu’ils puissent s’épanouir au maximum, en respectant le rythme et les particularités individuelles de chacun, tout en les éveillant à la vie sociale. Depuis 2019, l’Ecole a obtenu le label ECO-CHOOL en 2019 qui inclut tous les principes d’une école éco-responsable et citoyenne. Elle est membre de l’AGEP, de la FSEP, certifiée école de qualité reconnue SCHOOL IMPULSE et autorisée à former des apprentis ASE. D’autre part, l’Ecole des Nations a été pionnière dans l’accueil d’enfants venant du Centre médico-pédagogique en travaillant en partenariat avec ce dernier afin de les aider à insérer ces enfants dans le programme.

des élèves. C’est la volonté du Conseil de Fondation de toujours aller vers la modernité sans galvauder la philosophie de sa pédagogie. La complémentarité est avérée et permet aux enfants d’avancer dans leur scolarité armés des meilleurs outils d’aujourd’hui. Les activités sportives ne sont pas oubliées puisque les élèves du Primaire supérieur se rendent régulièrement en salle de sport, et tous les élèves de l’Ecole ont des cours de natation répartis sur plusieurs sessions annuelles.

Travailler avec des équipements modernes Si l’Ecole des Nations est attachée à la Pédagogie Montessori, choix de ses fondateurs et de son Conseil de Fondation, elle n’en reste pas moins en phase avec l’époque et son ambition est de préparer ses élèves aux défis du XXIe siècle. Ainsi, ce sont non seulement des équipements modernes : matériels interactifs et outils informatiques, mais l’apprentissage des matières scientifiques, entre autres, qui sont au service quotidien 273


Le français et l’anglais, langues prédominantes d’enseignement L’enseignement est totalement bilingue en Section Préparatoire/Primaire inférieur (3-6 ans). Deux enseignants, l’un francophone et l’autre anglophone, s’occupent de chaque classe, celle-ci réunissant des enfants d’âges différents. Pour la section du Primaire supérieur (6-12 ans), l’anglais est enseigné par immersion, par semaines alternées. L’équipe éducative possède une expérience pluridisciplinaire de la pédagogie proposée. A partir de 7 ans, les élèves peuvent passer les épreuves du Centre d’Examens de Cambridge. Tout au long de l’année, ils sont préparés à ces dernières et ont ainsi l’occasion de tester leur niveau et d’obtenir un diplôme.

La mixité des âges Les enfants sont accueillis dans des classes mixtes avec des groupes d’âges mélangés. Une condition sine qua non pour assurer une bonne homogénéité car il se crée ainsi, entre eux, une relation naturelle qui contribue à instaurer une émulation en classe, propice à l’apprentissage. L’expérience prouve qu’il n’y a pas de compétition, de jalousie mais au contraire un esprit d’entraide et de respect, d’admiration et d’enthousiasme. Il se crée une stimulation mutuelle. Les plus petits prennent exemple sur les grands et les plus âgés prennent du plaisir à aider et transmettre leurs savoirs aux plus jeunes de la classe, ce qui conforte leur estime individuelle. La pédagogie Montessori Certaines phases de sensibilité liées au développement de l’enfant font qu’il devient plus ou moins réceptif à certains apprentissages. L’environnement préparé chez Montessori, ainsi que le rôle de l’enseignant, vont aider à sa construction intérieure, son caractère et son identité. Il a la possibilité d’évoluer dans le cadre d’objectifs d’apprentissage clairement définis, à son rythme et dans le respect de l’individualité au sein d’un groupe. Dans cette pédagogie, l’élève ne travaille pas pour des notes, des récompenses extérieures ou pour faire plaisir à l’enseignant. Il travaille avant tout pour lui, parce qu’il aime cela. C’est la meilleure façon d’apprendre. Il est pris dans sa globalité, c’est-à-dire non pas seulement comme un apprenant mais comme un individu à part entière, doté de sentiments, de sensibilités et de talents spécifiques. 274


La transition vers le système classique L’Ecole des Nations forme, avant tout, des individus adaptables, ouverts au dialogue et désireux d’apprendre : des qualités essentielles à la réussite de leur cursus scolaire comme de la vie en général. Les élèves du Primaire supérieur sont préparés aux épreuves cantonales leur permettant ainsi de s’insérer le plus harmonieusement possible dans tout autre système éducatif.

Proposer une multitude d’activités parascolaires L’Ecole des Nations propose une multitude d’activités pour permettre de faire découvrir aux enfants de nombreux univers. Chacune est l’occasion d’un travail en classe. Ainsi, pour ne citer que quelques exemples, les élèves ont un programme spécifique avec la Ferme de Budé, se rendent au Salon du Livre pour rencontrer des auteurs. La volonté affichée est de les ouvrir à tout et de développer leur curiosité. La musique, l’art et le sport font également partie intégrante du programme. Ils assistent régulièrement à des concerts, du théâtre, du cinéma ou des visites de Musée. Les plus grands participent à des classes vertes et à des voyages d’études, comme ce fut le cas au Parc du Puy du Fou en France. A ceci s’ajoute des actions à caractère caritatif avec l’Association « Don du Chœur » une manière d’inculquer à tous le sens du partage et de l’entraide.

Ecole des Nations (pédagogie Montessori) Chemin Dr-Adolphe-Pasteur 13 CH-1209 Genève Tél. +41 22 738 81 80 • Fax +41 22 738 81 84 secretariat@ecoledesnations.ch www.ecoledesnations.ch

275


LA CÔTE INTERNATIONAL SCHOOL

Une école de la réussite qui fête ses 10 ans Installée à Aubonne, La Côte International School est une école de taille moyenne qui accueille des élèves du jardin d’enfants au baccalauréat international en leur proposant des programmes en anglais et français. 70 enseignants leur dispensent les matières fondamentales et les éveillent à de nombreuses activités riches et variées. Résultats parmi les meilleurs au monde, niveau d’éducation élevé, visite d’une école hors du commun.

276


Un succès fulgurant En 2008 s’ouvrait La Côte International School, uniquement dédié aux primaires, à Mont-sur-Rolle. Grâce à des valeurs d’éducation très fortes, rapidement elle fait florès et doit déménager à Vich pour accéder à toutes les demandes. Depuis 2014, c’est dans un bâtiment neuf, à Aubonne, que se côtoient des élèves de 2 à 18 ans, de plus de 31 nationalités différentes. Membre de la Nord Anglia Education composée de 56 écoles de haut rang à travers le monde, une mise en approche d’un apprentissage de qualité supérieure est proposée sous l’égide de Mel Curtis, principale de l’établissement. Des enfants de tous horizons De nombreuses familles étrangères installées sur la Riviera ou des familles suisses inscrivent leurs enfants à LCIS. La qualité de l’enseignement, le bilinguisme, la variété des options, un corps enseignant de haut niveau et une multitude d’autres atouts les y incitent. En fonction de son arrivée dans la région, chaque enfant peut intégrer l’école à tout moment de l’année. Un accompagnement pastoral Pour les plus petits et les primaires, des activités autour du développement personnel sont proposées régulièrement. Adaptées en fonction des âges, elles leur permettent d’apprendre à gérer les émotions, à mettre des mots sur ces dernières, à se relaxer en pratiquant par exemple le yoga. Pour les élèves du Secondaire, l’école a établi un système des maisons et un ensemble étudiants-moniteurs pour favoriser les valeurs comme le respect, la collaboration, la tolérance et la responsabilisation.

Petite Enfance – cursus bilingue

de 2 à 3 ans

Première années – cursus bilingue

de 3 à 5 ans

Cursus national anglais – programme de français langue maternelle et langue étrangère

de 5 à 11 ans

Programme de maturité suisse bilingue

de 10 à 13 ans

Baccalauréat international Programme intermédiaire (MYP1-3)

de 11 à 14 ans

IGCSE – Certificat général de fin d’étude Secondaire

de 14 à 16 ans

Baccalauréat International Programme de diplôme

de 16 à 18 ans 277


LES DIFFÉRENTS CURSUS : Des activités pour tous les goûts En dehors des salles de classes, les enfants peuvent pratiquer des activités ludiques. En plus d’un programme complet et rigoureux d’activité physique faisant partie du cursus, le sport est un élément clé de l’offre extrascolaire. LCIS participe à des compétitions de football, uni-hockey, netball, cross-country, ski, natation et badminton. L’art joue un rôle prépondérant dans le programme ainsi un éventail d’œuvres manuelles et créatives réalisées par les élèves sont présentées dans l’école. Pour le périscolaire, du yoga à la magie, en passant par les contes, la cuisine française, les clubs de science, le journalisme, le jardinage, la danse, le choix est vaste. Les clubs et les activités changent à chaque trimestre permettant, ainsi, de varier les activités proposées et de stimuler l’intérêt de l’enfant. Par ailleurs, depuis sa fondation, LCIS s’investie dans de nombreuses causes caritatives et soutient des projets sélectionnés durant l’année. DES PARTENARIATS UNIQUES Juilliard School Grâce à cette collaboration, un répertoire regroupant des grandes œuvres soigneusement sélectionnées par Juilliard et l’enseignement du clavier qui constitue le point d’entrée à la théorie musicale sont proposés. De même, les élèves étudient l’histoire et les mouvements derrière certaines pièces chorégraphiques célèbres et travaillent leur coordination et leur expression personnelle. Pour finir, le programme d’enseignement d’art dramatique intègre des œuvres majeures de différentes 278


cultures et périodes de l’histoire afin d’inculquer aux élèves la connaissance de formes, structures et éléments qu’ils peuvent appliquer, pratiquer et manipuler dans leur exploration et visionnage d’œuvres théâtrales. MIT Réussir au XXIe siècle relève d’apprendre à penser, non pas de savoir ce qu’il faut penser. La collaboration entre Nord Anglia Education et l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) vise à préparer les élèves à un monde en évolution rapide en les équipant des habiletés et des techniques requises pour réussir. A travers l’apprentissage pratique et interdisciplinaire des sujets STEAM (science, technologie, ingénierie, art et maths), les enfants développent les compétences transférables nécessaires à l’invention de leur propre futur. UNICEF Chaque année des élèves postulent pour participer à des voyages, comme par exemple, en Tanzanie, dans le cadre d’un partenariat avec l’UNICEF. En amont, les classes s’investissent en réalisant des actions afin de récolter des fonds reversés à l’organisme pour des projets sur le terrain. Cette collaboration permet, également, à des élèves de participer chaque année au Sommet Etudiant UNICEF à New York.

LA CÔTE INTERNATIONAL SCHOOL AUBONNE A NORD ANGLIA EDUCATION SCHOOL

La Côte International School

Chemin de Clamogne 8 • CH-1170 Aubonne Tél. +41 22 823 26 26 www.international-school.org

279


SWISSBOARDINGSCHOOLS

Un regroupement pour partager les expériences Si la Suisse est connue dans le monde entier pour l’excellence de ses écoles, elle l’est tout autant pour ses internats. Disséminés dans tout le pays, il a été décidé en 1991, de créer le Groupement Suisse des Internats Privés (Swissboardingschools) dans le but de partager les expériences et de défendre les intérêts communs. En y adhérant, chacun s’engage à offrir des services et un accueil d’excellence afin de garantir à chaque élève un encadrement scolaire et un cadre de vie dans lesquels ce dernier s’épanouit. Joseph Gabioud, président de Swissboardingschools.

Institut Monte Rosa.

280


Champittet.

Beau-Soleil.

L’importance de partager Le Groupement Suisse des Internats Privés (Swiss­ boardingschools), entité de la Fédération Suisse des Ecoles Privées, a été fondé en mai 1991. Il compte aujourd’hui 27 membres dont 7 en Suisse alémanique qui pour certains accueillent des enfants dès l’âge de 3 ans. Ses objectifs restent les mêmes qu’aux premières heures : garantir une excellence, partager sur la vie de chaque internat et défendre des intérêts communs. Joseph Gabioud, qui en est le président depuis mai 2013, s’engage à ce que les membres garantissent aux élèves, qui fréquentent un des internats, un accueil selon les obligations d’une charte éditée par le groupement. Ainsi, les parents qui font le choix d’un de ces établissements s’assurent que leur enfant suivra une scolarité personnalisée tout en vivant dans un environnement agréable.

Institut Monte Rosa.

Brillantmont.

Ecole Lémania. Hochalpines Institut Ftan. © MAYKWENDT

Une charte de qualité Les 27 membres de Swissboardingschools sont également membres de la Fédération Suisse des Ecoles Privées. De ce fait, ils ont tous des obligations quant à la qualité de la scolarité qu’ils proposent. Pour aller plus loin dans leur démarche d’excellence, ils ont pris également des engagements quant à leur internat. Ainsi, selon la charte qui les régit, ils promettent : •  Un encadrement permanent assuré par des personnes qualifiées et dévouées. • Une structure sérieuse conduite par une direction jouissant d’une solide expérience. • Une éducation complète visant à donner à l’élève la chance optimale de développer sa personnalité. • La possibilité de cultiver le sens des responsabilités, la capacité de prendre des décisions, de faire ses choix, de découvrir sa propre échelle de valeur. • Un suivi pédagogique qui encourage la discipline et la bonne conduite. • Une atmosphère heureuse dans laquelle l’élève se sent soutenu. • La possibilité d’apprendre à vivre en communauté, à communiquer, à former des relations d’amitié, à respecter les croyances et les traditions d’autres cultures. • Un large éventail d’intérêts et d’enthousiasme pour la région d’accueil afin de faciliter l’adaptation et la flexibilité qui seront inévitablement requises dans l’avenir social et professionnel. • Un large choix d’activités extrascolaires, artistiques ou sportives. 281


Stiftsschule Engelberg.

Les avantages d’être membre Les membres de Swissboardingschools partagent leurs quotidiens, leurs pédagogies et leurs expériences afin de toujours faire grandir la qualité de leurs services. Pour ce faire, ils échangent régulièrement et se rencontrent une fois par an dans un des établissements pour une visite et un déjeuner. A ces discussions s’ajoutent des formations continues qui sont proposées comme les gestes de premier secours qui sont dispensées au personnel enseignant et aux encadrants des internats ou encore des formations à thème comme « risques de l’usage des écrans et des réseaux sociaux ». Pourquoi choisir l’internat ? Les motivations sont diverses. Dans certains cas, les parents ont des quotidiens trop chargés pour assurer la prise en charge des enfants, dans d’autres ils sont séparés et ne veulent pas que leur enfant soit livré à lui-même ou tout simplement ils souhaitent lui assurer une réussite scolaire et un suivi pédagogique. En optant pour un des internats de Swissboardingschools, ils ont l’assurance d’être dans une école d’excellence où l’on

Chantemerle.

saura faire de cette expérience, une force grâce à la vie en collectivité. De plus, les valeurs sociales fortes qui y règnent, comme la tolérance ou encore la capacité d’intégration, et le côté ludique apporté par les nombreuses activités extrascolaires qui y sont proposées, sont des atouts supplémentaires. La Suisse a une longue tradition de qualité pour ses internats et en partageant leurs compétences, les membres du Groupement ne font que perpétuer ce savoir-faire.

Swissboardingschools C/O Fédération Suisse des Ecoles Privées Lycée Rodolphe Töpffer.

282

Hotelgrasse 1 • Case postale • CH-3001 Berne Tél. +41 31 328 40 50 www.swissboardingschools.ch


Ages 2 to 18 de 2 à 18 ans

Educating today’s students to engage and thrive in tomorrow’s world Eduquer les élèves d’aujourd’hui à s’éngager et s’épanouir dans le monde de demain

French-English Bilingual Nursery Jardin d’enfants bilingue français-anglais

English National Curriculum Bilingual Swiss maturité Préparation à la maturité fédérale bilingue français-anglais IGCSE - IB Diploma International Baccalaureate – 100% Baccalauréat international – 100%

pass rate taux de réussite

Chemin de Clamogne 8 – 1170 Aubonne – Switzerland

LA CÔTE INTERNATIONAL SCHOOL AUBONNE A NORD ANGLIA EDUCATION SCHOOL


LYCÉE RODOLPHE TÖPFFER

Une école familiale pour la réussite de chacun Institution genevoise depuis 1954, année de sa création, le lycée Rodolphe Töpffer cultive la proximité et l’esprit de famille avec les 220 élèves, dont 30 internes, du primaire au secondaire II, qui le fréquentent. Aujourd’hui dirigé par Joseph Gabioud, fils du fondateur, ce dernier perpétue les valeurs et la philosophie instaurées par son père et avant lui par Rodolphe Töpffer. Il met tout en œuvre, avec ses professeurs expérimentés et disponibles, pour que chaque élève s’épanouisse pleinement dans ses études et prenne du plaisir à apprendre.

284


Une école familiale à taille humaine Depuis sa création, le lycée Töpffer est une histoire de famille. Joseph Gabioud et son épouse perpétuent au quotidien une pédagogie d’excellence. Cet établissement cosmopolite accueille les élèves dès 9 ans en externat ou internat. Installé sur 4000 m2 au cœur de Genève, les salles de classe sont disséminées dans plusieurs bâtiments autour d’un jardin arboré, de terrains de sports et d’une piscine. A taille humaine, ici tout le monde se connaît et vit en harmonie et solidairement avec pour fil conducteur le respect, la confiance et l’envie de travailler pour atteindre les objectifs fixés dès les premières heures. Cette philosophie et le bien-être de chacun ont pour conséquence un taux de réussite excellent au baccalauréat français puisqu’il atteint les 100%. Les objectifs académiques du lycée français Rodolphe Töpffer Les élèves qui entrent au lycée Töpffer ont tous un objectif à atteindre, qu’ils souhaitent par la suite intégrer le Collège genevois ou poursuivre, dans ce même lycée, leurs études jusqu’au baccalauréat, pour ne citer que deux exemples. Quel que soit ce choix, l’équipe met tout en œuvre pour leur offrir un accompagnement personnalisé en fonction de leurs besoins quotidiens et de leur projet futur. Toutes les matières académiques sont enseignées, avec un haut niveau, notamment, en langues. A cela s’ajoutent des options telles que le théâtre ou encore l’informatique, la robotique, le chinois, le russe, etc. Tous les jours, des études surveillées par les professeurs sont au programme pour aider les élèves à faire leurs devoirs. Les enfants non francophones sont également les bienvenus et ont droit à des cours adaptés et sur-mesure afin qu’ils acquièrent rapidement des bases solides en français. Le vendredi après-midi à la carte Pour les élèves de la primaire au secondaire, le vendredi après-midi est l’occasion de suivre des cours à la carte selon leurs besoins ou leurs envies. Dans le cas de lacunes dans une matière, ils doivent lui consacrer du temps avec l’aide et le soutien d’un professeur afin d’approfondir et maîtriser le sujet. Autre cas de figure, les cours de perfectionnement demandés par l’élève. En effet, ceux qui le souhaitent, dans le cas, par exemple, d’une préparation à un diplôme de langue tel que Cambridge, peuvent être épaulés par un enseignant. Les parents apprécient fortement ce soutien hebdomadaire qui permet à chaque élève de rester à niveau ou de se perfectionner. 285


Pour tout connaître de la vie de l’élève au quotidien Le lycée Töpffer utilise un logiciel de vie scolaire très complet, mis à jour quotidiennement, pour le suivi de tous les élèves. Chaque parent a ainsi accès au dossier de son enfant et connaît précisément tout autant son emploi du temps, ses devoirs, ses notes que les repas qu’il prend à la cantine. Une valeur ajoutée de taille qui rassure et apporte encore plus de proximité avec l’école. Vivre à l’internat Le lycée Töpffer accueille 30 élèves en internat qui peuvent y résider également les week-ends hors vacances scolaires. Ces derniers bénéficient d’un encadrement unique et qualitatif régit par la charte du Groupement Suisse des Internats Privés (Swissboardingschools) dont Monsieur Gabioud est le président. Chacun profite ainsi d’une éducation globale basée sur des principes qui s’appliquent autant pour le vivre ensemble que pour l’aspect scolaire. Pour que les fins de semaine de ceux qui résident à plein temps soient attendues avec enthousiasme, les équipes proposent des animations très variées telles que du quad, du karting, du jet-ski, des séjours touristiques... autant de moments de détente. Des cours d’été scolaires et ludiques Durant 3 semaines en juillet, le lycée Töpffer s’internationalise encore plus en ouvrant ses portes à des élèves, en internat ou externat, qui viennent ici pour des mises à niveau dans différentes matières ou des cours intensifs de langues. Chaque matin durant 3 heures, 20 professeurs donnent des cours à environ 150 élèves francophones et non-francophones. Les après-midis facultatifs sont consacrés à diverses activités ludiques et sportives.

L’équipe éducative du lycée Töpffer.

286


© Sofya K. photography

Lycée Rodolphe Töpffer

Avenue Eugène-Pittard 21 • CH-1206 Genève Tél. +41 22 703 51 20 info@lycee-topffer.ch • www.lycee-topffer.ch

287


Avenue des Sports 20 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 75 94 Fax +41 24 557 75 19 igt@heig-vd.ch www.igt.heig-vd.ch

Pour des énergies durables Unité de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD), l’Institut de Génie Thermique (IGT) fait partie du département des Technologies Industrielles (TIN). Créé en 1999, il compte une trentaine de collaborateurs et regroupe aujourd’hui 3 groupes thématiques de compétences travaillant en étroite relation avec l’économie dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Sa mission : participer à la formation d’ingénieurs performants et répondre aux besoins en efficience énergétique des entreprises.

Stand d’essai pour échange de chaleur/vapeur.

288


Développeur de solutions industrielles La Recherche appliquée fait partie des principales missions de l’IGT. Travaillant en collaboration avec les industries, les instituts de recherche, les Hautes Ecoles d’ingénieurs (HES et EPF), les associations, les administrations et les collectivités publiques, il œuvre au quotidien à la création de solutions performantes et respectueuses de l’environnement dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Des domaines représentés par trois groupes thématiques de compétences, soit : énergétique du bâtiment et solaire thermique, bio-énergies et thermique industrielle. Une mission formatrice Une autre part importante de l’activité de l’Institut de Génie Thermique consiste en des tâches d’enseignement. Actif dans la formation des futurs ingénieurs dans la cadre des formations Bachelor et Master proposée par la HEIG-VD, il propose également des postformations MAS et CAS dans le domaine de la physique et de l’énergétique du bâtiment, des écobilans ou de la thermique industrielle. Des formations destinées aux ingénieurs et collaborateurs techniques désirant parfaire leurs connaissances.

Banc d’essai compresseur frigorifique.

Les dernières formations de l’IGT Afin de compléter son offre de formation, l’IGT propose depuis peu des ateliers sur des thèmes très spécifiques, soit la récupération de chaleur, le stockage de chaleur, le lavage industriel CIP-SIP, le séchage, les mesures et incertitudes, ... Ces formations s’adressent aux ingénieurs de projet, au personnel d’exploitation, aux auditeurs énergétiques, ... Quant aux autres formations certifiantes, elles sont toujours d’actualité, tels que le CAS CAD (Chauffage à distance), le CAS BoisEnergie et le CAS Optimisation énergétique dans l’industrie et les entreprises. « Ces formations sont aussi destinées à des ingénieurs souhaitant donner une nouvelle orientation à leur carrière dans le cadre de nouvelles lois sur l’énergie aux exigences particulièrement strictes », explique Nicolas Weber, directeur de l’IGT. Essais de performances d’une chaudière à granulés de bois.

Trois grands défis énergétiques Aujourd’hui, l’institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bioénergie, à savoir la biomasse comme combustible, la méthanisation de la biomasse. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires, et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle, à savoir l’optimisation énergétique de la production thermique et de l’utilisation des procédés. N. Weber (à gauche), directeur de l’IGT et responsable du laboratoire des Processus Thermiques et X. Murdter devant la chaudière à vapeur.


SWI – Swiss Welding Institute

Rue du Nord 3 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 • Fax +41 24 557 73 87 info@swi.ch • www.swi.ch

Au cœur de l’innovation Centre de formation théorique et pratique agréé par la Fédération européenne du soudage, de l’assemblage et du coupage et l’Institut International de la Soudure, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) assume également des prestations d’expertise, d’ingénierie, de certification et de conseils. Avec plus de 7000 heures de formations pratiques dispensées en moyenne par an et plus de 200 certificats de qualification de soudeurs attribués en moyenne par an, il participe activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité mais aussi leur productivité.

Soudage TIG. © SWI

290


Les origines Créé en 2002, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) est le fruit d’une volonté commune. Celle de la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) et de l’Association suisse d’inspection technique (ASIT) pour doter la Suisse d’un Institut de soudure à l’instar de pays comme la France, l’Allemagne ou encore le Maroc dans un contexte de durcissement des exigences qualitatives dans le domaine du soudage. Son objectif : l’acquisition et le transfert de connaissances dans le domaine du soudage au service du développement de la qualité et de la sécurité des assemblages soudés en Suisse.

Technopôle de Sainte-Croix. © SWI

De nombreuses formations reconnues à l’international Centre de formation reconnu en Suisse ainsi que de certification accrédité par le SAS, le SWI offre une large gamme de formations. Pour la théorie, la palette est composée des quatre niveaux de diplômes internationaux : Ingénieur, Technologue, Spécialiste et Praticien en soudage. A cela s’ajoutent des formations pratiques et certifications pour les procédés TIG et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium, titane). Des formations qui permettent aux participants d’obtenir un certificat de soudeur valable à l’international. Poste de travail de brasage électronique. © SWI

Carte électronique. © SWI

Coupe macrographique d’une soudure. © SWI

De nouvelles compétences de pointe Depuis trois ans, le SWI figure parmi les sept instituts en Europe reconnu par l’ESA (European Space Agency), qui dispensent des formations en assemblage électronique. Ce centre se situe au Technopôle de Sainte-Croix. Un gage d’excellence comme l’atteste, Nicolas Weber, directeur du SWI « le domaine spatial est le plus terrible en matière d’exigence ». Il permet aux entreprises suisses actives dans le secteur spatial de faire certifier leurs collaborateurs sans devoir les envoyer à l’étranger. D’autres secteurs comme l’aéronautique et le Medtech profitent aussi de ces formations. Afin d’étendre son offre, le SWI a ouvert un « Centre compétence de soudage hautes exigences ». Lieu unique en Suisse, il regroupe des technologies appliquées couramment utilisées dans les domaines du spatial, de l’aéronautique, du Medtech, de l’horlogerie, de l’énergie et de la microtechnique. Financé en partie par la Confédération et le canton de Vaud, ce centre propose diverses activités de formation, de conseil et de recherche appliquée et développement, le tout selon les exigences normatives de soudage de l’ESA. Au service du tissu industriel local Institut indépendant, le SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. A travers des projets de Recherche appliquée et développement (Ra&D), il offre la possibilité aux entreprises d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celles-ci, en mettant en place des systèmes qualité. 291


Architecture & Ingénierie ENSEMBLE BÂTISSONS L’AVENIR Respect de l’éthique, relation de confiance, respect de l’être humain, proximité et développement durable sont autant de valeurs partagées par les nombreux professionnels genevois de l’architecture et de l’ingénierie qui cherchent à offrir une part de rêve à leurs clients. Une vraie volonté de bâtir l’avenir en prenant soin de respecter les enjeux de demain.

© Jacques Bugna Architecte – D. Jordan


FAI

FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS D’ARCHITECTES ET D’INGÉNIEURS DE GENÈVE

Des associations engagées pour leurs membres FÉDÉRATION DES ARCHITECTES SUISSES SECTION GENÈVE (FAS) La section genevoise de la Fédération des Architectes Suisses (FAS) réunit des architectes recrutés par cooptation qui, conscients de leurs responsabilités, suivent avec une attention critique l’évolution de l’environnement bâti et s’emploient à réaliser des œuvres de qualité dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire.

Principes

L a FAS réunit des architectes qui, conscients de leurs responsabilités, suivent d’un œil critique l’évolution de l’environnement construit et s’emploient à réaliser des œuvres de qualité dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire. Porte-parole des préoccupations de la profession, elle plaide en faveur de son indépendance et s’engage à défendre le principe de la libre concurrence. Elle se soucie de l’image professionnelle de l’architecte, encourage la formation continue et la recherche. La FAS favorise les contacts confraternels entre ses membres et entretient des relations avec des personnalités et des associations ayant des buts similaires. Elle fait connaître la profession de l’architecte et le rôle qu’il joue dans la société. En défendant ses objectifs, la FAS fait valoir son influence sur l’opinion publique et les autorités.

ASSOCIATION GENEVOISE D’ARCHITECTES (AGA) Fondée en 1922, l’Association genevoise d’architectes (AGA) est l’association patronale genevoise qui regroupe des architectes indépendants ou des cadres dirigeants au sein des bureaux d’architectes. Membre de la FAI, elle est très active au sein des commissions.

Actions actuelles

• Défense des conditions cadres de la profession auprès des collectivités publiques, des partenaires professionnels et des partenaires syndicaux • Implication dans les réformes légales liées à la construction et à l’immobilier • Implication dans les réformes des procédures administratives de l’Etat (autorisations de construire, urbanisme, logement, énergie, etc.) • Suivi actif de l’application du Plan Directeur Cantonal et des grands projets de développement • Implication et soutien dans les filières d’enseignement professionnel • Partenaire actif de la Maison de l’Architecture.

294


ASSOCIATION GENEVOISE DES INGÉNIEURS GÉOMÈTRES OFFICIELS ET GÉOMATICIENS (AGG) L’Association genevoise des ingénieurs géomètres officiels et géomaticiens est une section du groupe patronal des Ingénieurs Géomètres Suisses (IGS). Elle regroupe les ingénieurs géomètres ayant suivi une formation de niveau universitaire (Master EPF ou HES) et réussi les épreuves du brevet fédéral.

Préoccupations actuelles

• Etude du cadastre en 3D • Mise en valeur de la compétence foncière de ses membres dans la réalisation des projets d’urbanisme • Participation avec les autorités cantonales à l’élaboration et la modification des normes applicables à notre profession • Défendre la qualité des prestations, seul garant de la précision et de la sécurité du droit foncier • Assurer une coordination avec les associations régionales et nationales.

SOCIÉTÉ SUISSE DES INGÉNIEURS ET ARCHITECTES SECTION GENEVOISE (SIA) Fondée en 1851, la section genevoise de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) rassemble l’ensemble des spécialistes de la construction, de la technique et de l’environnement et compte aujourd’hui 760 membres actifs dans tous les domaines de l’architecture et de l’ingénierie. La SIA section Genève garantit une interface d’application efficace et réactive entre les décisions de la SIA centrale et leurs applications cantonales. Le comité de la section, ses trois groupes professionnels (architecture, environnement, ingénierie) ainsi que ses trois commissions (concours et appels d’offres, relations territoriales, distinction SIA) permettent à notre section de poursuivre ses objectifs dans la mise en valeur de nos professions dans le canton, dans le partage du savoir-faire, des connaissances et expériences, avec les acteurs politiques et professionnels pour un développement cohérent de la ville et de l’acte de bâtir.

Actions en cours

• Organisation de visites de projets réalisés par les membres de notre section sur notre canton • Suivi et analyse des concours, mandats d’études parallèles et appels d’offres conformément à la législation sur les marchés publics et des règlements SIA • Participation à l’organisation de la DRA (distinction romande d’architecture) • Organisation d’une journée culturelle SIA • Organisation de conférences/débats sur des développements urbains majeurs au sein de notre canton • Organisation de conférences sur l’ensemble des questions énergie dans l’acte de construire • Participation annuelle à l’exposition de la quinzaine de l’urbanisme organisée sous l’égide du Canton par création d’un stand sur la thématique proposée • Distinction aux étudiants en architecture et en ingénierie par la remise de prix annuels.

ASSOCIATION GENEVOISE DES INGÉNIEURS (AGI) Fondée en 1974, l’Association genevoise des ingénieurs (AGI) est une association patronale qui regroupe les bureaux d’ingénieurs domiciliés à Genève. Membre de la FAI, elle est active au sein des commissions.

Préoccupations actuelles

• Maintenir à un niveau élevé l’activité et le prestige de la profession • Entreprendre toutes démarches utiles auprès des autorités compétentes dans les domaines des marchés publics • Valoriser la profession d’ingénieur et ses responsabilités sur l’aménagement du territoire • Maintenir la convention collective de travail étendue à l’ensemble de la branche • Promouvoir et suivre la formation professionnelle de base et continue • Organisation des cours CIE au sein de la CEF • Participe activement à la DRA (distinction romande d’architecture).

FAI c/o FER

Rue Saint-Jean 98 • Case postale 5278 CH-1211 Genève 11 Tél. +41 58 715 31 11 info@fai-ge.ch • www.fai-ge.ch

295


Route des Jeunes 23 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 309 20 10 • Fax +41 22 309 20 10 info@architecturesjucker.ch • www.architecturesjucker.com

Une architecture qui ose Par l’originalité et l’esthétique de ses réalisations, Architectures Jucker SA marque de son empreinte chacun de ses projets. Choix des matériaux, couleurs... tout est pensé pour créer des ouvrages que l’on remarque et qui ne laissent pas indifférents.

Fabrice Jucker. © Photos : Luca Fascini

296


Au cœur des Genêts – Petit-Saconnex Ce projet a été réalisé en association avec Patrick Schwarz, architecte. A proximité immédiate de l’ONU, l’immeuble propose des logements en PPE, des logements locatifs et d’autres en coopérative d’habitation avec des locaux communs. Composé de 3 segments formant un demi-hexagone, il accueille 170 logements, du studio au 6 pièces, qui ont tous un balcon et deux niveaux en sous-sol à usage de parking, buanderie, caves... viennent compléter l’ensemble. Architecture Jucker SA a joué avec les différentes teintes de jaune qui caractérisent les genêts pour composer l’harmonie des façades, de plus pour apporter de l’originalité à l’imposant bâtiment, les balcons, sur la façade sud, suivent un tracé asymétrique offrant un jeu d’ombre et de lumière. Par ailleurs, l’immeuble est labellisé Minergie© ainsi des sondes géothermiques allant jusqu’à 295 mètres de profondeur,

des pompes à chaleur, des panneaux solaires ou encore un système de géocooling ont été installés. Pour une harmonie parfaite, malgré son implantation au cœur d’un quartier densément peuplé, la végétation a été privilégiée avec la préservation d’un séquoia centenaire, de multiples nouvelles plantations d’arbres ou encore un choix de haies indigènes pour marquer les contours de la parcelle. 297


Fairmont Grand Hotel Geneva Alors que la société gérante de l’établissement lance un concours sur invitation à quelques architectes, pour la rénovation de son établissement, Jean Nouvel à Paris est sollicité. Pour l’accompagner dans ce projet, il souhaite s’entourer de représentants locaux et fait appel au bureau DJAA qui réunit 2 sociétés genevoises dont Architectures Jucker SA et DVK Architectes. En janvier 2019, le concours est gagné. Commencent alors des échanges entre eux pour mettre en place le fonctionnement du travail, développer le projet et déposer la demande de permis de construire qui a été faite en juin 2020 pour un démarrage des travaux souhaité début 2021. Le projet porte entre autres sur une rénovation complète des façades du bâtiment dont les façades intérieures. Ainsi pour la partie face lac, des transformations importantes vont être menées avec la création de très belles loggias, d’une profondeur de 4 mètres, pour chaque chambre. Elles offriront un espace de vie supplémentaire aux résidents et aideront à la protection climatique puisque le but recherché doit mêler esthétique et enveloppe thermique pour réduire la consommation énergétique. Visuellement l’ensemble s’insèrera dans

l’architecture avoisinante de la rade, site protégée, par le choix des matériaux et des couleurs ainsi la pierre, dans des tons de gris, le métal et le vert ont été retenus. Pour la cour intérieure, une nouvelle couverture sera installée sur la piscine et des arbres plantés, pour apporter de la fraîcheur, tandis que les chambres donnant sur cette cour seront toutes agrandies et des nouvelles seront créées sur la partie supérieure. Le lobby connaîtra également des travaux pour devenir plus attractif tandis qu’un nouveau restaurant s’installera au dernier étage face à la rade et au Mont-Blanc. Pour cette rénovation de taille, le bureau DJAA est planificateur général et aura sous son contrôle l’intégralité des intervenants.

© Ateliers Jean Nouvel – DJ Architectes Associés

298


Vandoeuvres Park. © Marcel Salvador

Surélévation Athénée 31-33-35. © Carolina Negel

La polyvalence au service de la créativité Diplômé en architecture à l’EPFL en 1982, Fabrice Jucker débute sa carrière dans un grand bureau genevois. Désireux de s’émanciper, il devient architecte indépendant en 1987 avant de fonder son propre bureau en 2003, Architectures Jucker SA. A partir de là, de nombreux projets ont vu le jour dans toute la Suisse romande ainsi que ponctuellement à l’étranger. Polyvalent, le bureau, à taille humaine, où chaque collaborateur est capable de mener un projet de A à Z, travaille autant pour des villas, des immeubles de logement, des centres équestres que des aménagements urbains... la palette est large. Des premières esquisses à la réalisation, il intervient aussi bien en construction neuve qu’en rénovation et transformation et participe à de nombreux concours lui permettant de laisser libre cours à sa créativité. Une certaine vision de l’architecture Pour Fabrice Jucker, la contextualité est essentielle. Pour chaque projet, il s’agit de comprendre et de révéler le lieu, ses éléments forts sans pour autant se perdre dans le travers du mimétisme. Son bureau veille également à insuffler une petite touche de magie qui permet de véhiculer des émotions. Son inspiration, il la tire notamment de ses voyages, de ces lieux où l’architecture est passée et a laissé une trace. Cette approche permet à Architecture Jucker SA de ne pas être fermée dans une quelconque marque architecturale mais au contraire de proposer des projets adaptés, toujours longuement discutés avec les clients en amont. Cette ouverture et ce partage ont depuis longtemps assis la réputation du bureau et permis de fidéliser une clientèle.

Surélévation Athénée 31-33-35. © Carolina Negel

Surélévation Athénée 31-33-35. © Carolina Negel

299


SERAFIN ARCHITECTE CONSEIL EXPERT

Les compétences d’un architecte au service des expertises et du conseil Après avoir longtemps exercé en tant qu’architecte, Serge Serafin a décidé de concentrer, aujourd’hui, son activité sur les expertises et le conseil. Fort de son expérience, il est sollicité autant par les assurances, les sociétés privées que les particuliers pour apporter son avis et étudier les cas les plus simples comme les plus complexes.

Chalets à Montana.

300


Surélévation à Genève.

Maison de maître à Moscou.

Des réalisations à l’international Diplômé en architecture, Serge Serafin démarre sa carrière en travaillant dans deux bureaux de la place et créé sa propre structure en 1986. Jusqu’à 2019, année où il décide de mettre ses connaissances au service de l’expertise et du conseil, il aura réalisé de nombreux projets autant à Genève, en Suisse qu’en Russie ou encore en Ukraine.

301


Dans quels cas, une expertise est-elle demandée ? Il existe plusieurs cas de figure très différents pour lesquels l’avis d’un expert comme Serge Serafin est sollicité. • Expertises immobilières : dans le cas présent, l’expertise peut porter sur des prestations de mise en valeur d’un bien immobilier pour des créanciers-gagistes. Elle a également toute son importance quand il s’agit d’estimer un bien lors d’un achat ou d’une vente. On peut aussi en avoir besoin pour des valeurs de succession ou dans le cas d’un prêt ou d’une garantie bancaire. • Expertises suite à un sinistre : ce sont ici les compagnies d’assurances qui font appel à l’expert suite à un incendie, un dégât d’eau, un dommage naturel ou encore du vandalisme ou responsabilité civile. Dans le cas d’un sinistre, l’expert pare aux urgences en mettant en sécurité les biens et les personnes quand il le faut. C’est lui également qui accompagne les partenaires par la suite pour réaliser les travaux nécessaires et assurer aux assurances du juste coût de ces derniers. • Expertises techniques et pathologiques : l’expert est amené à intervenir pour mener une analyse technique d’un bâtiment hydrologique par instruments de mesure et caméra technique et ce, pour toutes les situations. • Expertises juridiques : dans le cadre d’une procédure juridique, un juge, un procureur peut faire appel aux services d’un professionnel pour mener à bien des expertises techniques et financières. Cas concret Le 15 juin 2019, un orage d’une violence particulière s’abattait sur le canton de Genève. Plus de 5000 biens immobiliers étaient endommagés. Depuis cette date jusqu’à la fin 2019, Serge Serafin a été confronté à de nombreux dossiers où il a dû intervenir en tant qu’expert. Dans un premier temps, sa mission a consisté à parer aux urgences en faisant intervenir des sociétés spécialisées pour le pompage et autres travaux, à la demande des assurances. Une fois les biens mis à l’abri tout comme les personnes si cela était nécessaire, il a dû

Incendie foudre.

302

Incendie de la mairie de Satigny.

Incendie rue de Fribourg 16.

analyser chaque dossier pour calculer les dégâts et les coûts de réparation. Dans ce cas précis, le travail était tout à fait particulier car il demandait des rapports précis et clairs afin que les assurances puissent les justifier auprès de la FINMA, l’orage ayant été classé dommage naturel.

Assèchement suite inondation.

Façade fissurée.


Lauréat du Concours CO Balexert « ESOPE ».

L’importance de prendre conseil Autre facette du métier de Serge Serafin : le conseil. Il est sollicité régulièrement pour des mandats d’assistant au maître d’ouvrage. Ce sont alors des particuliers, des sociétés ou encore des personnes proches du monde immobilier qui font appel à ses services pour la mise en route de projets d’importance. Ces clients, n’ayant pas les ressources ou les compétences requises pour diriger l’opération, font appel à lui pour qu’il les assiste et pilote le projet aussi bien pour la phase d’exécution que la phase financière. Ainsi, il analyse les propositions faites à son mandataire et défend ses intérêts en gérant de A à Z le dossier. Une dernière spécialité est consacrée à l’organisation de marchés publics (AIMP) pour des concours d’architecture ou des appels d’offres dans le domaine de la construction. Ces procédures devenues toujours plus complexes et juridiques demandent une parfaite connaissance en la matière. Depuis plus de 20 ans, Serge Serafin organise des marchés publics pour le compte de l’Etat de Genève, les communes ou encore des Fondations. Son objectif est de permettre à un jury ou à un comité d’évaluation de rechercher le meilleur mandataire et le projet le plus performant dans un contexte spécifique, répondant à tous les critères de qualité attendus.

Maquette communaux d’Ambilly.

Jury de concours.

Serge Serafin Architecte Conseil Expert Route d’Hermance 364 • CH-1247 Anières Tél. +41 22 349 10 50 www.serafinarchitectes.ch

303


Pour un développement harmonieux du territoire Créé en 1967, le bureau Favre+Guth, est fort aujourd’hui de 47 collaborateurs dont 4 apprentis. Il est toujours resté sur la même ligne pluridisciplinaire en proposant une architecture contextuelle, s’élaborant selon les données circonstancielles des projets et inscrivant ainsi ses interventions dans une réalité territoriale, sociologique et économique.

304


Une philosophie La pratique de Favre+Guth se fonde sur la confrontation entre un programme opérationnel et une analyse fine des spécificités du territoire considéré. La synthèse des caractéristiques du lieu et des demandes, souvent incomplètement exprimées au stade de l’avant projet, instaure un dialogue entre les architectes et le Maître de l’Ouvrage. A ce stade, le projet devient une œuvre commune qui oblige à la recherche d’une cohérence de langage et l’expression d’une unité entre la structure des espaces Nabil Oulhaci et la manière dont l’ensemble se présente pour, au final, amener à une architecture qui parle mais ne crie pas. Au-delà des enjeux programmatiques et de la fonctionnalité optimisée d’un bâtiment, l’atelier d’architecture s’attache plus que jamais à répondre aux désirs de durabilité et de nature que souhaitent les habitants. Toutes ces contraintes sont aussi des supports positifs à une réflexion et un engagement enthousiaste qui guident son activité.

Extension de la Mairie de Thônex, Chemin du Bois-des-Arts 58, 1226 Thônex Livraison prévue pour début 2021 Maître d’ouvrage : Commune de Thônex Direction de travaux : Laurent Kreutschy architecte L’extension de la mairie a visé à reconstruire le passage naturel et végétal avec le tissu urbain existant. La forme simple et rationnelle de la nouvelle extension, reliant le bâtiment principal à la salle de réunion du Conseil municipal, respecte l’identité de la volumétrie générale

pour en faire une seule entité multifonctionnelle. Les espaces de travail, exposés plein sud, sont protégés par des éléments modulaires en façade tandis que les ouvertures créées permettent de profiter d’un jardin privé. Les bassins d’eau longilignes renforcent l’esprit du projet et contribuent à une amélioration du bien-être des utilisateurs. Par ailleurs, les arbres remarquables du site, ont été mis en valeur par de nouvelles plantations tandis qu’à moyen terme les cordons arborés du bois et des promenades ombragées du territoire seront renforcés pour compléter le maillage végétal.

305


Deux villas contemporaines dans la campagne genevoise Pour répondre à l’attachement au lieu des propriétaires, l’enjeu du projet a été de donner et de renforcer ce lien avec deux villas qui respectent ce sentiment et le décuplent. Villa Sud Maître d’ouvrage : privé La Villa Sud donne sur l’extérieur et est en relation permanente avec la nature par sa forme en H qui s’ouvre à 360° sur le paysage. L’architecture s’inspire des lignes horizontales et tendues du mouvement moderne. La matérialité reprend certains codes de l’époque américaine avec la brique, complétée par le béton et le métal. L’entrée – permettant d’accéder directement au garage – dessert un atelier avec lumière du nord, parfaite pour créer et imaginer. A l’ouest, un atrium sur deux niveaux est disposé afin que les couleurs du soleil couchant pénètrent et terminent leur course au sous-sol où un espace polyvalent récréatif prend vie. S’en suit un grand salon plein sud séparé de l’espace cuisine – salle à manger par un meuble cheminée. De là, part une travée menant à un bureau et vers deux chambres équipées

306

de salles de bains privatives. Cet accès se voit complété d’un escalier pour l’espace de nuit, à l’étage, avec une chambre principale traversante – nord/sud, flanquée de deux noyaux dressing-salles de bains. Quant aux extérieurs, les propriétaires ont voulu conserver l’esprit de campagne et avoir une relation humble avec la nature. Villa Ouest Maître d’ouvrage : privé La Villa Ouest, plus ramassée et compacte que sa voisine, se découvre petit à petit, chaque lieu étant fait pour un moment précis de la journée. Ici, le plan de la maison est de type L pour permettre une ouverture sur un groupe de pins. Le langage architectural et la matérialité utilisés sont les mêmes que la Villa 1 : une homogénéité du lieu a été trouvée afin de respecter ce dernier. Les couleurs de la brique reprennent les couleurs des végétaux rendant l’harmonie encore plus parfaite entre ces deux mondes. Au centre du plan, au nord, se trouve l’entrée d’où l’on accède au garage. De là, deux circulations débutent. La première mène, après avoir passé un noyau de rangement-sanitaires-cellier, à l’espace cuisine – salle à manger tandis que la deuxième conduit à une


Résidences de Sierne, Route du Pas-de-l’Echelle 55, 1255 Veyrier Livraison prévue fin 2021 Maître d’ouvrage : M. Olivier Plan d’Immologic SA & M. Alain Bordier, Entreprise générale : Roof SA

aile composée d’un grand dressing pour deux chambres et leurs salles de douches privatives ainsi que d’un salon. Les deux grandes pièces de vie donnent sur une terrasse ombragée et une piscine. L’étage, ouvert sur les quatre orientations, accueille une chambre équipée d’un balcon et de portes coulissantes qui donnent accès à un bureau, un dressing, et une salle de bains au nord. Les deux villas font entrer la nature au centre de la vie des occupants. Une relation intime se crée et évolue au gré des saisons permettant d’avoir une œuvre esthétique éphémère mais dont la présence est toujours physique.

Les Résidences de Sierne, sur la Commune de Veyrier, se composent de trente-trois appartements répartis en trois bâtiments, au système architectural de type plot, sur une superficie brute de plancher de 3860 m2 et un terrain de 8000 m2 en zone 5. Proche du centre du village, ces appartements résidentiels auront le privilège d’être au calme et entourés de verdure. La vue y sera dégagée de par la déclivité du terrain, mais également par l’inconstructibilité de la zone qui est en limite des protections des rives de l’Arve. Les typologies (PPE et location), donnant sur deux orientations, seront pour la plupart des 5 pièces, d’une superficie de 115 m2, aux grands balcons ou terrasses de plus de 50 m2, et même de plus de 250 m2 pour les attiques. Les séjours-cuisines s’ouvriront en angle et de part en part se déploieront trois chambres et leurs salles de douches/bains. Pour les extérieurs, le bois et le crépi à la chaux ont été retenus. De plus, une attention particulière a été portée sur la récupération des eaux pluviales pour les sanitaires et l’arrosage automatique de même qu’une batterie d’accumulateurs permettra de sauvegarder l’énergie produite en supplément de la consommation du bâtiment.

307


Rue Rossi-Monthoux, rue Pellegrino-Rossi 16, 1201 Genève-Les Pâquis Réalisé Architecte partenaire : Patrice Reynaud Architectes associés Maître d’ouvrage : Urban Project SA Entreprise générale : Edifea Aux Pâquis, avec son identité architecturale très forte, cet édifice des années 70, servant de central téléphonique pour Swisscom, avait beaucoup fait parler de lui. Aujourd’hui, les travaux ont donné naissance à un immeuble de logements réalisé en deux étapes. La première consistait à la démolition des trois derniers étages et le maintien du sous-sol, du rez-de-chaussée et du premier niveau tandis que la seconde permettait la réalisation, au-dessus des niveaux conservés, de cinq nouveaux étages pour soixante-sept logements. Les attiques bénéficient de terrasses généreuses et d’une vue imprenable sur les montagnes et le jet d’eau tandis que le premier étage abrite de petits appartements de deux à trois pièces. Au rez-dechaussée, les entrées principales sont reliées par un hall desservant les locaux de service et le local à vélos. Afin de renforcer l’attractivité du quartier, ce niveau accueille également des activités commerciales, y compris une arcade réservée à Swisscom. 308


Deux villas contigües à Cologny Maître d’ouvrage : privé Par sa position et son terrain surélevé, ce projet unique permettra de profiter d’une vue magnifique sur le lac. Deux villas contigües, qui seront reliées par un espace de bureau/studio, sont en projet. Cette double construction aura pour objectif d’avoir un ensemble homogène respectant la zone d’affectation ainsi que la loi sur la protection générale des rives du lac et le respect des distances avec la végétation existante. Pour la première villa, l’accès se fera par l’entrée qui accueillera un bureau-studio totalement indépendant. Un mur et un patio à inspiration japonaise prendront corps entre les deux villas offrant, par la même occasion, de la lumière à une cave à vins. Après avoir passé cette entrée, une circulation horizontale desservira un cellier-cuisine, un ascenseur, un bloc sanitaire ainsi qu’un patio sur les 2 niveaux d’où l’on apercevra le « piano nobile » – l’étage noble – articulé majoritairement en plan libre et ouvert. Les seules limites de cette villa seront le lac et le ciel se reflétant dans les vitrages et les colonnes cruciformes polychromées. Dans la deuxième strate, le grand séjour (55 m2) regardera vers le Léman. L’entièreté sera bordée par une terrasse. L’étage inférieur regroupera trois chambres ainsi que la chambre principale avec double dressing et salle de douche et de bains. Au sous-sol seront installés une salle de cinéma, de fitness, un grand espace wellness (bassin intérieur, bain à remous, hammam, sauna) ainsi que les locaux techniques et un abri antiatomique. La deuxième villa sera exactement le miroir de la première, avec une orientation plus à l’est. Cette réplique permettra d’avoir un échange architectural entre les deux volumes et respectera la volumétrie du territoire.

Route des Acacias 25 • CH-1227 Acacias-Genève www.favre-guth.ch • communication@favre-guth.ch Tél. +41 22 827 02 20

309


ANDEREGG-RINALDI & ARCHITECTES ASSOCIÉS SA

Vers une architecture durable Bureau d’architecte pluridisciplinaire, Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA met sa créativité, son dynamisme et son audace au service de projets variés. Fort de dix collaborateurs, il est emmené par une équipe de quatre architectes passionnés et s’illustre par sa capacité à mener des projets complexes éco-responsables.

© UTOPIA

310


40 ans d’existence et deux générations d’associés Le Bureau a été fondé en 1979 par Pascal Anderegg et Daniel Rinaldi. Transformé en SA en 2012, afin de répondre à l’ampleur des projets du bureau, il compte depuis deux nouveaux associés : Benoît Frignani et Romain Meylan. Une nouvelle génération d’architectes avec qui les fondateurs collaborent main dans la main afin d’assurer la pérennité du bureau et les valeurs qui ont fait sa renommée. De quoi offrir également un nouveau dynamisme à l’entreprise par la création de synergies entre les compétences des plus anciens et des plus jeunes. Une offre globale de prestations Actif principalement dans le canton de Genève et occasionnellement en Suisse romande, AndereggRinaldi & Architectes Associés SA met ses savoirfaire au service d’une clientèle variée composée de collectivités publiques, de particuliers comme de promoteurs. De l’habitat groupé à l’immeuble locatif en passant par des bureaux, des hôtels, des EMS et des bâtiments administratifs, ses projets sont multiples. Outre les constructions neuves, il intervient sur des transformations ainsi que des surélévations. Désireux de répondre au mieux aux enjeux actuels de l’aménagement et du développement des villes, le bureau se veut à la fois urbaniste et architecte. Une double casquette qui lui permet d’apporter à ses clients une réponse concrète et efficiente en termes de L.C.I, autorisation de construire, plan d’aménagement et techniques, construction, finance, informatique, environnement... Des premières études à la réalisation, il accompagne ses clients à chaque étape. Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA participe également à de nombreux concours lui permettant de confronter ses idées et de laisser libre cours à sa créativité. Une architecture rationnelle et créative Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA a construit sa réputation en introduisant les notions de service et de proximité à chacune de ses réalisations. Disponible et à l’écoute de ses clients, il les aiguille vers les solutions adaptées à leur besoin. Grâce à une équipe flexible, multiculturelle et compétente, le bureau est capable de travailler sur de petits projets comme sur des opérations d’envergure. Sa maîtrise des procédures administratives et ses nombreux contacts lui permettent de faire avancer les dossiers rapidement. Loin de vouloir imposer une marque architecturale, le bureau se caractérise par son inventivité alliant maîtrise technique et rigueur constructive. Son architecture, contemporaine et innovante, s’appuie sur une fine connaissance du contexte urbain, paysager, environnemental, technique (social et historique). Chaque projet se distingue par une réponse créative, cohérente et pérenne adaptée aux exigences du lieu et du programme, toujours dans le strict respect des coûts et délais impartis. 311


Un fort engagement pour le développement durable Pour Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA, le développement durable est bien plus qu’un principe. Il accompagne quotidiennement son travail et sa réflexion. Bureau précurseur dans la construction bois préfabriquée, il privilégie notamment l’utilisation de matériaux à faible impact environnemental tout en optant prioritairement pour des solutions simples et éprouvées en matière de techniques constructives. Une philosophie qui lui permet de réaliser des projets allant bien au-delà des exigences légales. Désireux d’être constamment à la pointe, il suit de près les nouvelles technologies et a délaissé la planche à dessin depuis plusieurs années au profit du BIM, devenu aujourd’hui incontournable. Une équipe soudée Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA, c’est aujourd’hui un bureau à taille humaine de dix collaborateurs aux savoir-faire et expériences complémentaires. La direction accorde une grande importance au bienêtre de son personnel, valorisant les talents de chacun et entretenant un fort esprit d’équipe fondé sur le respect, la confiance et l’entraide. Loin de toute hiérarchie stricte, chacun est libre d’amener ses idées. De quoi permettre la création de synergies bénéfiques à chaque projet.

© UTOPIA

312

© UTOPIA


Focus sur 3 projets Qafé Guidoline (24 rue des Pâquis) L’histoire du Qafé Guidoline est directement liée au bureau d’architectes. Utiliser le vélo pour venir au travail, pour aller visiter des clients ou des chantiers fait partie du quotidien de l’équipe. La direction, proche du milieu, est depuis longtemps en relation avec la boutique spécialisée, Hot Point, située aux Pâquis. Depuis quelques années déjà, elle leur avait parlé de son ambition de grandir en acquérant l’échoppe voisine. Après de nombreuses discussions, le propriétaire a accepté de la louer. De là, le bureau est entré dans l’histoire en devenant l’initiateur, le concepteur, le partenaire et l’architecte d’un projet unique à Genève puisque d’une part le commerce pouvait s’étendre et d’autre part, un bar autour du thème, était créé pour redonner à ce quartier un bistrot à l’âme locale où tout le monde aimerait à se retrouver d’où le nom retenu Qafé Guidoline pour QG ! Ainsi, aujourd’hui, au 24 rue des Pâquis, l’adresse attire pour son concept, son architecture et son ambiance. Réalisé avec une démarche éco-responsable, l’établissement de 150 m2 interpelle avec ses 64 luminaires suspendus, ses vélos en décoration murale ou encore son énorme bar central, en plaqué bronze et plateau en marbre, autour duquel se joue la vie du QG. Les architectes ont joué la carte de l’originalité et de l’intégration pour ce lieu hors du commun tout en privilégiant des matériaux de qualité pour donner une vraie identité de bistrot de quartier au lieu. Pour lui donner plus de dynamisme encore, ils ont fait appel à deux artistes locales, Marie Van Berchem et Alice Rizzo, qui ont apporté de la couleur et de la vitalité à certains murs. Pari gagné sur toute la ligne puisque le magasin de vélo a pu s’agrandir, le bar devenir un lieu incontournable du quartier et l’esprit de partage et de convivialité se vérifier au quotidien. 313


Projet Peillonnex 39 (Chêne-Bourg) Sur l’emplacement d’un vieil édifice qui va être démoli, Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA a eu pour mission de penser et réaliser un nouveau bâtiment destiné à accueillir un hôtel de 150 chambres et des bureaux. Implanté sur le périmètre de la gare du CEVA, à Chêne-Bourg, ce projet complexe, a demandé beaucoup d’études techniques du fait d’un parcellaire à la géométrie particulière. Les architectes, après de longues recherches, ont réalisé un projet à l’identité propre. Les travaux démarreront à la fin de l’année 2020.

314


Plateau de Frontenex Au cœur d’un joli parc, à l’abri du bruit de la route passante, les travaux du projet Plateau de Frontenex ont débuté en février 2020. Deux immeubles, à l’architecture ouverte sur l’extérieur grâce à de larges balcons et de nombreuses baies vitrées, accueilleront au total 150 logements de 2 à 6 pièces tous destinés à la location. Ce chantier a mis 10 ans de procédures avant de voir le jour et d’avoir toutes les autorisations nécessaires.

Grâce à des aménagements extérieurs particulièrement soignés et son emplacement en pleine nature, tout en étant à proximité direct du centre ville et des transports en commun, il sera particulièrement agréable à vivre. La remise des clés est programmée pour fin 2022. Ce projet a pu voir le jour grâce à une étroite collaboration avec le département Asset Development du groupe SPG-RYTZ en la personne de Madame Dominique Bakis.

Anderegg-Rinaldi & Architectes Associés SA

Rue de Veyrier 19 • CH-1227 Carouge / GE Tél. +41 22 700 700 info@anderegg-rinaldi.ch • www.anderegg-rinaldi.ch

315


GENÈVE – LAUSANNE – BERLIN

hervé de giovannini architecte

L’imagination au service de l’architecture En travaillant des projets dans les cantons de Vaud et Genève mais aussi à Berlin où Hervé De Giovannini a un bureau, les sources d’inspiration se multiplient et permettent de réaliser des projets divers et variés principalement destinés à l’habitat. En osant des édifices marqués d’une empreinte contemporaine, ses créations interpellent tout autant qu’elles séduisent. Hôtel City One à Gland.

316


Hôtel City One à Gland, vue intérieure.

De multiples domaines de compétences Fort d’une vingtaine de collaborateurs, hervé de giovannini architecte valorise plus de 35 ans d’expérience architecturale. Basé à Genève, Lausanne et Berlin, il figure parmi les spécialistes reconnus dans le domaine de l’habitat aussi bien social que pour des villas privées. Principalement actif sur Genève et le canton de Vaud, le bureau est spécialisé dans l’élaboration de projets liés au logement et à l’industrie. Ses compétences lui permettent de couvrir plusieurs domaines de l’habitat avec des réalisations comprenant des logements sociaux et coopératives d’habitation, des ensembles résidentiels ou encore des villas contemporaines rivalisant d’innovation et d’inventivité. L’atelier a également à son actif des projets pour l’industrie horlogère ainsi que des bâtiments administratifs. Une architecture humaniste hervé de giovannini architecte est un bureau disponible et à l’écoute. « Nous ne sommes pas là pour construire des appartements empilés les uns sur les autres mais pour créer des lieux de vie agréables avec des espaces collectifs favorisant le vivre ensemble », précise l’architecte. A l’origine de cette philosophie, l’intérêt de notre architecte pour les coopératives d’habitation autour desquels il a travaillé par exemple à Yverdon-les-Bains, Genève ou encore Berlin. Harmonie avec le site, utilisation de matériaux durables, priorité donnée aux énergies renouvelables, création de zones de rencontre conviviales, ouverture sur la nature ou encore valorisation des espaces extérieurs... figurent au nombre des paramètres qui guident la création architecturale du bureau qui compte une vingtaine de collaborateurs. Chacun est responsabilisé très rapidement afin d’acquérir une autonomie constructive lui permettant de suivre chaque projet de A à Z. Afin d’assurer la souplesse et la performance nécessaire pour l’élaboration et le traitement des projets, le bureau veille à être à la pointe des évolutions dans son domaine. C’est ainsi qu’il a introduit le Building

Information Modeling (BIM). Le bureau est également tourné vers la formation puisqu’il a toujours accueilli des apprentis et reçoit souvent de jeunes stagiaires.

Quelques réalisations GLAND – HÔTEL CITY ONE Situé à Gland dans une zone artisanale à proximité de la gare, ce complexe intègre un hôtel et une surface commerciale. L’habillage de la façade en lames verticales en panneaux offre une privacité aux chambres tout en laissant un dégagement visuel depuis l’intérieur de l’hôtel. Ses reflets jouent avec la lumière. Le décalage des façades respecte les contraintes liées à la forme de la parcelle en optimisant les surfaces utilisées et apporte une dynamique à la forme des étages supérieurs, renforçant le mouvement perçu au travers des ondulations des lames verticales. Le rez-de-chaussée comprenant les zones d’accueil communes et les surfaces commerciales est traité en verre et est en retrait par rapport aux étages, accentuant ainsi le mouvement des étages. Un sous-sol accessible par l’hôtel et une rampe extérieure intègre l’ensemble des locaux techniques, caves et dépendances nécessaires au fonctionnement de l’hôtel ainsi qu’un parking souterrain. Les aménagements extérieurs jouent avec le dénivelé naturel du terrain et intègrent les différents accès au bâtiment (rampes, escaliers…) au moyen de gradins traités en courbes reprenant le mouvement des lames verticales et le dessin du rez-de-chaussée. 317


GENÈVE – CONFESSIONS A proximité du centre de Genève, cet immeuble de logements comprend 12 appartements en PPE et une arcade commerciale au rez-de-chaussée. La forme particulière du bâtiment est directement liée à son environnement et ses contraintes. De par sa forme, le projet propose plusieurs terrasses et loggias confortables pour les futurs propriétaires. Par ses grandes ouvertures, les appartements ainsi que le local commercial jouissent d’une grande luminosité. Le local commercial se décline en deux niveaux, RDC et sous-sol, lié par un escalier. Il est directement connecté à la rue et jouit de grands vitrages. Le soussol regroupe les locaux techniques, un abri antiatomique ainsi que les caves/dépôts du commerce.

GLAND – TECHLAB Situé à proximité de la gare de Gland dans la zone artisanale-industrielle, ce bâtiment multi-fonctionnel de 3 étages, soit un rez-de-chaussée, et 2 étages, permet une flexibilité totale des aménagements intérieurs. Sa typologie composée d’un noyau de service, escalier, monte-charge et technique a judicieusement permis de ne pas réaliser de sous-sol, d’où une économie significative de moyen. La façade est conçue de telle manière que l’apport de lumière soit maximum et réglé par une enveloppe extérieure en panneau fixe en toile laissant filtrer la lumière et protégeant agréablement des rayons solaires. L’accès au bâtiment est aisé pour les véhicules utilitaires qui peuvent alimenter les divers niveaux par un quai de déchargement lié à un monte-charge. Le bâtiment intègre dans son concept les principes de développement durable.

318


GLAND – ELLIPSE Ce projet, situé au centre de Gland, à proximité de la gare et des accès routiers, répond à la volonté du maître d’ouvrage de créer un bâtiment d’activités destinées aux spécialistes des sciences de la vie et des hautes technologies. Il comprend des surfaces de bureaux et d’activités, prêts à l’emploi et modulables sur 3 niveaux (rez + 2 étages), ainsi qu’une cafétéria d’entreprise au rez-dechaussée. Le sous-sol abrite les locaux techniques, des locaux de stockage et un parking souterrain. La forme de l’ellipse a été retenue afin de sortir du caractère industriel et artisanal du tissu environnant et d’exprimer la vocation du projet par son expression architecturale. Cette forme est interrompue en son centre par une cour centrale végétalisée. L’expression de la courbe de l’ellipse est renforcée par la mise en

GENÈVE

hervé de giovannini architecte epfl Rue de Malatrex 38 CH-1201 Genève Tél. +41 22 949 77 30 info@degiovannini.ch

place de lames horizontales métalliques sur toute la périphérie de chaque demi-ellipse et unifie ces deux éléments. Les faces de la cour centrale sont traitées différemment afin de marquer cette interruption comme un élément soustrait au volume général. Des atriums internes ouverts sur toute la hauteur amènent la lumière au cœur des surfaces d’activités et s’articulent le long des circulations communes. Le bâtiment intègre dans son concept des principes de développement durable (labellisation Minergie, grande surface de panneaux photovoltaïques, emplacement de charges pour véhicules électriques...).

LAUSANNE

hervé de giovannini

architecte epfl Boulevard de Grancy 8 CH-1006 Lausanne Tél. +41 21 616 59 14 info@degiovannini.ch

BERLIN

simon broniatowski

architecte epfl Urbanstrasse 71 10967 Berlin Tél. +49 30 1207 47 080 info@degiovannini.ch

319


ATELIER NORD SÀRL

Le développement durable dans son ensemble : plus qu’un fil conducteur, une philosophie Chez Atelier Nord, pour Renaud Dupuis et ses collaborateurs, regarder l’environnement pour construire de manière intelligente fait partie des règles d’or. Leur volonté de privilégier le développement durable n’est pas née de lois ou obligations, elle fait partie de l’ADN de cette société et de son fondateur depuis les premières heures. Zoom sur des architectes qui pensent « vert » pour leurs créations.

Chalet à Nendaz. © Atelier Nord

320


Un homme impliqué Après des études d’architecte et un diplôme obtenu en 1978, Renaud Dupuis a travaillé pendant plusieurs années dans divers bureaux et a ouvert sa propre entreprise en 1991. En parallèle, il a fondé la société d’architecture d’intérieur, Cohérence SA, qui lui permet de poursuivre la démarche architecturale propre à Atelier Nord, de la création du projet jusqu’à l’aménagement intérieur et la création de mobilier. A ce quotidien, s’ajoute son implication en politique puisqu’il est co-président du groupe de travail Logement des Verts genevois et a été conseiller municipal de Collonge-Bellerive durant 8 ans. Il fait également partie d’une Fondation HBM de droit public ainsi que de la Fondation Ensemble qui s’occupe de personnes porteuses de handicap pour laquelle il suit les projets concernant le logement des bénéficiaires. Des collaborateurs soudés Renaud Dupuis est entouré de 3 collaborateurs, tous architectes ou architectes d’intérieur. En partageant la même vision et en étant préoccupée par les mêmes soucis par rapport à l’environnement, l’équipe est soudée et avance sur la même ligne. Chacun est fortement impliqué puisque les avant-projets sont réalisés dans une dialectique créative puis le mandat est, par la suite, géré par une seule personne. Dans une approche inspirée par l’identité du lieu, les réalisations d’Atelier Nord répondent à des programmes précis, et expriment une inspiration dans la création de formes atypiques et essentielles. Par ailleurs, le bureau est très impliqué dans le domaine de la formation et accueille en permanence des stagiaires et des apprentis.

Chalet à Nendaz. © Atelier Nord

Piscine de Prilly. © Atelier Nord

2 villas THPE à Veyrier. © Atelier Nord

L’importance du développement durable En réalisant des projets à taille humaine, Atelier Nord s’applique à raconter une histoire pour chacune de ses réalisations. « Nous aimons lier l’architecture à l’environnement existant tout en apportant une touche personnelle qui donne du caractère », explique Renaud Dupuis. A ceci, s’ajoutent les enjeux du développement durable qui occupent une place importante. Ainsi Atelier Nord s’engage à proposer des projets bioclimatiques où les matériaux naturels, comme le bois par exemple, sont privilégiés ou autre démarche, exploiter les matériaux présents sur le chantier en les détournant de leur fonction première et en les recyclant. Cette vision et ces valeurs impliquent également toute une réflexion et une prise en compte du mode de vie des uns et des autres. Ainsi le bureau met un point d’honneur à penser une architecture qui colorie les relations humaines et favorise les liens au sein des familles ou de l’entreprise, et plus largement avec le quartier. « Au niveau écologie, par rapport aux bâtiments, les choses avancent mais nous savons que de gros défis arrivent. Les normes obligatoires ne suffisent plus. Il faut faire mieux en proposant des édifices hyper performants, et ceci est possible quand on le veut. La place du social est également primordiale. Nous devons y répondre avec des propositions toujours plus innovantes », explique Renaud Dupuis. 321


Quelques réalisations Immeuble villageois à Mies Pour cet immeuble de 10 appartements, Atelier Nord propose une architecture originale où sur un socle fixe en forme de parallélépipède s’élève deux polygones imbriqués afin de s’inscrire dans l’environnement et suivre la courbe de la route adjacente. L’usage du bois rappelle les vieilles granges d’antan tandis que le « non toit » permet d’avoir des terrasses offrant une vue imprenable sur le Léman. 3 villas THPE (Très Haute Performance Energétique) à Onex Pour ces villas indépendantes, le choix des matériaux a primé avec pour toutes une pompe à chaleur géothermique, des panneaux photovoltaïques et une façade active en Lucido qui se compose d’un verre solaire et d’un élément absorbant en bois. Ce procédé offre une isolation hautement performante qui s’adapte autant aux températures négatives que positives. Ces villas, qui sont actuellement en phase d’autorisation et proposées à la vente, sont d’une superficie de 135 m2 avec un jardin.

2 maisons au Grand-Saconnex.

3 villas THPE à Onex.

© Rémy Gindroz

© Atelier Nord

2 maisons au Grand-Saconnex Pour ces deux réalisations ultra contemporaines de 150 et 220 m2, aux normes Minergie, Atelier Nord a joué la carte de la haute performance énergétique tout en proposant un concept très moderne. Accolées, sans vis-à-vis, chacune a son propre terrain et bénéficient de larges ouvertures sur l’extérieur donnant ainsi beaucoup de luminosité en intérieur et un réel confort de vie. 322


Immeuble villageois à Mies. © Agence 88 Architectes

3 villas au Grand-Lancy Dans un environnement très nature, avec un terrain en pente jusqu’à la rivière Aire, ces 3 villas aux normes Minergie s’intègrent parfaitement dans le décor grâce à l’usage du bois. Jumelles décalées, elles proposent 150 m2 de superficie et bénéficient toutes d’un patio sur le devant et d’un jardin sur l’arrière tout comme d’agréables terrasses implantées sur les toits.

3 villas au Grand-Lancy. © Atelier Nord

1 ancienne grange à Veyrier Suite à un incendie ayant ravagé l’ancienne grange accolée à l’habitation principale, les propriétaires ont désiré créer une habitation indépendante dans celle-ci. Le bâti-

Une ancienne grange à Veyrier. © Dyod SA

ment datant de 1684, ce projet a été soumis à des contraintes patrimoniales importantes. Côté rue, l’ancienne façade en bois, munie d’une porte fenière, a été remplacée par une baie vitrée, protégée par une claustra horizontale, apportant une grande luminosité dans la pièce de séjour. Une volumétrie très ouverte a été retenue pour cet intérieur afin d’optimiser les apports de lumière.

Atelier Nord Sàrl

Route de Thonon 152B • CH-1222 Vésenaz Tél. +41 22 700 35 34 www.atelier-nord.ch

323


Espace, matière et lumière Quid de l’aménagement d’un espace ? Pour répondre aux questions, conseiller ou encore accompagner un client dans ses démarches, faire appel à un bureau d’architecture d’intérieur spécialisé est gage d’avoir un résultat en adéquation avec ses attentes, un résultat qui fait rimer pratique et esthétique. Chez Strausak associés, Pascale Strausak et son équipe, par leurs expériences, leurs idées, leurs inspirations sont à même de proposer un concept architectural, propre à chaque projet, qui met en valeur les espaces et offre au final une réalisation sur-mesure.

324


Une écoute primordiale Pascale Strausak architecte d’intérieur VSI reprend en 2001 l’entreprise Strausak associés SA, fondée par son père. La diversité de son métier est assurément une chose qu’elle apprécie spécialement puisqu’elle intervient avec son équipe, en qualité de conseil pour des mandats privés ou publics, selon les différentes étapes du projet, soit du concept jusqu’à la réalisation. Grâce aux compétences acquises depuis bientôt 20 ans, le bureau Strausak associés est aussi bien sollicité pour la transformation d’un studio, d’un grand appartement, ou encore pour des bureaux, une cafétéria à repenser intégralement, que ce soit dans un bâtiment neuf ou à rénover. Ainsi pour des entreprises ou des privés, elle aime créer des espaces adaptés où il fait bon vivre ou travailler. Quelle que soit la taille du chantier à venir, tout passe par la discussion. Trois mots clés : espace, matière et lumière auxquels s’ajoutent le confort et la praticité. Des demandes qui évoluent avec le temps Parce qu’un intérieur ou un espace de travail ne se pensent pas pour quelques temps mais souvent pour plusieurs années, le paramètre « tendance » doit être abordé avec prudence pour ne pas devenir rapidement obsolète. Si les clients font part de leurs idées, c’est l’inspiration, le juste dosage des envies et la maîtrise de la spatialité qui permettra de créer un concept architectural sur-mesure. Autre paramètre qui a pris beaucoup d’ampleur et est devenu incontournable, le côté éco-responsable du chantier. Hormis dans les cas où les clients savent précisément ce qu’ils souhaitent, que cela soit des finitions luxueuses par des matériaux haut de gamme, ou au contraire avec une priorité donnée à des produits recyclés ou transformés, l’architecte dose et mixe toujours ses propositions. Quel que soit le cahier des charges qui accompagne une demande, le savoirfaire réside également dans le choix des matériaux, leur mise en œuvre et la qualité du détail. 325


APPARTEMENTS : pour une rénovation ou une refonte complète, impossible d’aborder le projet sans une longue discussion. Respecter l’histoire de chacun et répondre au mieux à ses attentes conduisent à créer un concept personnalisé. Ce travail ne peut se faire que par l’échange et le feeling qui s’installent entre les deux parties. Dans le cas de la transformation d’appartements indépendants au cœur d’une construction d’époque datant des années 1800, un assainissement total a été mené. Une fois mis à nu, les flux des espaces ont été redistribués, la circulation entre les parties jour et nuit intégralement repensée et pour certains des meubles surmesure créés afin d’offrir un agencement intérieur idéal, tel que souhaité par les clients. BUREAUX : pour des travaux à réaliser dans des bureaux, l’approche est différente. En effet, il faut comprendre l’esprit de l’entreprise, ses méthodes de travail pour réaliser un projet sur-mesure. Par les connaissances acquises dans ce domaine, il s’agira de guider le client vers une éventuelle réorganisation, une nouvelle manière de fonctionner plus pragmatique tant pour les habitudes de travail que le mobilier, par exemple. Pour la transformation d’un bâtiment administratif de 6 étages, qui a été entièrement vidé, la distribution horizontale et verticale a été redéfinie et mise aux normes. Les espaces ont été réorganisés ; open space des collaborateurs, bureaux de la direction ainsi que les salons et salles de conférence. Toute la gestion et la logistique des installations techniques ont été adaptées. Ainsi au final, l’espace a été revu et repensé d’une manière beaucoup plus pratique ainsi que l’intégralité du mobilier.

Rue Saint-Victor 23 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 343 94 41 info@strausak.com • www.strausak.com

326


MÉTRO-SHOPPING : le travail d’architecte d’intérieur comprend de multiples facettes. Ainsi pour la rénovation globale du hall du Métro-shopping de la gare de Cornavin, le bureau Strausak en collaboration d’un éclairagiste et d’un graphiste, a conceptualisé la réalisation d’un nouveau plafond avec l’intégration d’un éclairage aux normes éco21, l’idée étant de redonner un nouvel élan à l’espace et plus de luminosité. La réflexion s’est portée sur un effet de perspective avec la pose d’ailes d’avion à l’horizontale qui apportent le renouveau souhaité et rendent invisibles les installations techniques.

RESTAURANT DU CENTRE-ESPOIR : autre lieu, autre demande avec la réalisation d’une extension de 100 m2 dans la cour du bâtiment afin d’agrandir le restaurant et réaliser une cuisine professionnelle ouverte sur un self-service permettant aux résidents un contact direct avec les chefs. Situé au rez inférieur, il a impliqué un choix de mise en valeur de l’espace par un jeu de lumières naturelles et artificielles afin d’offrir un cadre convivial. Le défi technique de cette réalisation résidait dans la gestion des flux au cœur d’un bâtiment complexe.

Photos : © d. perrenoud

327


KEPHAS ARCHITECTURE SA

L’art de diversifier les projets Depuis plus de 20 ans, Kephas Architecture SA a mené et mène de nombreux chantiers et projets dans leur globalité, de la conception à la réalisation. Nullement attaché à un secteur spécifique, mais au contraire ouvert à des demandes variées et novatrices, le bureau fait preuve d’adaptabilité pour offrir au final des réalisations qui répondent parfaitement aux attentes de ses clients. Pour se donner une idée du champ des possibilités, zoom sur différents projets en cours.

328


Une équipe aux différentes influences En 1996, André Vallon prend la direction opérationnelle de Kephas Architecture SA. Couvrant l’ensemble du métier, de l’idée à sa réalisation, il intervient aussi bien pour des constructions neuves que pour des agrandissements et rénovations. Actif sur l’ensemble de la Suisse romande, il est mandaté par des privés, des entreprises, des promoteurs ou encore des administrations publiques pour tous types de projets, de la villa individuelle à la halle industrielle en passant par l’immeuble résidentiel, le bâtiment commercial ou encore des hôtels. André Vallon et son « noyau dur » de 4 collaborateurs, une équipe jeune et motivée à la diversité des influences, accompagnent les clients dans leurs démarches, de l’avant-projet jusqu’aux dernières retouches. En s’identifiant aux futurs utilisateurs, les projets sont équilibrés et imprégnés d’ergonomie spatiale et d’harmonie intemporelle.

YOTEL – ÉTOY Depuis quelques années, Kephas Architecture SA accompagne la chaîne hôtelière anglaise, Yotel, portée vers les nouvelles technologies, à s’implanter en Suisse. Ainsi, un premier établissement est actuellement en construction au cœur de la zone commerciale Littoral Parc à Etoy. La société, en collaboration avec le bureau Thierry Brütsch architecte, réalise ici un concept hôtelier, d’un genre nouveau, qui proposera 218 chambres de 25 m2 destinées à des séjours de moyenne et longue durée, avec espaces communs (restaurant, bar, lounge, fitness, bibliothèque...). Ce premier hôtel est le prototype d’une longue série d’autres de ce type à venir en Suisse.

FUNPLANET – RENNAZ Dans un domaine en pleine expansion, les activités ludiques à faire en famille ou entre amis, le FunPlanet de Rennaz doit être agrandi pour étoffer son offre de prestations. Kephas Architecture SA a reçu l’autorisation de construire en juin 2020 et a ainsi programmé rapidement le démarrage du chantier pour ce centre d’environ 5000 m2 au sol, sur 2 niveaux et demi. Réaliser cette expansion est également l’occasion de redonner un coup de jeune au lieu. Pour autant impossible pour cet établissement de fermer ses portes trop longtemps. La principale contrainte est une bonne préparation et des étapes bien définies. 329


COOPÉRATIVE D’HABITATION – GENÈVE Kephas Architecture SA a été approché par la coopérative Gene Z, composée de jeunes adultes souhaitant réaliser un projet d’habitation sur un terrain situé avec Louis-Casaï à Genève, terrain que la FPLC leur a mis à disposition. Pour ce petit immeuble à venir de douze à quinze logements, le bureau discute avec les futurs résidents, qui souhaitent une construction simple et flexible la plus écologique possible, avec de nombreux espaces de vie à partager et surtout une grande autonomie au niveau énergétique. Actuellement en phase de développement de différentes typologies possibles, elles seront analysées durant l’été par les coopérateurs afin de déposer le plus rapidement possible la demande de permis de construire.

330

LITTORAL PARC – ÉTOY A Littoral Parc à Etoy, se trouve une halle industrielle qui date des années 50-60 d’une superficie d’environ 9000 m2 au sol. Ce lieu atypique, se prêterait à énormément d’activités. Il est voué à accueillir tout autant des start-ups que des sociétés ou associations dédiées aux loisirs. Par ses dimensions, cette halle, aujourd’hui, entièrement vide. Elle sera aménagée à la carte au gré des besoins et des demandes de ceux qui s’y installeront. Les travaux d’architecture sont menés de front par Kephas Architecture SA et le bureau Thierry Brütsch architecte pour le compte de m3.


F

LP

E

D

C

A

B

+395.5

LP

180

Mezzanine

+393.0

392.12 180

IMMEUBLE – NYON Au cœur du vieux Nyon, un bâtiment ancien mais sans valeur patrimonial est voué à disparaître pour laisser place à un nouvel immeuble qui apportera de la vie au quartier. Kephas Architecture SA est en charge de ce projet et le conduit avec les promoteurs représentés par Solutions Groupe SA. Pour faciliter la vente ou la location de ces biens, les typologies ont été pensées de manière à s’adapter à différents scénarios par étages en fonction des futurs acquéreurs. Ce sont environ 10 appartements qui verront ainsi le jour dans un bâtiment aux normes énergétiques irréprochables.

+390.4

+390.4

Etage 04

+387.6

+387.6

Etage 03

+384.8

+384.8

Etage 02

+382.05

Etage 01

+386.37

+386.28

+383.90 95X80

95X80

95X80

95X80

95X80

95X80

95X80

95X80

95X80

FIXE

FIXE

FIXE

FIXE

FIXE

FIXE

FIXE

FIXE

FIXE

150X95

150X95

230X95

150X95

150X95

150X95

230X95

150X95

383.1

230X95

230X95

FIXE

FIXE

230X95

150X95 FIXE

+381.1

Rez de jardin

TF= 380.6 380.18

TN

+379.36 +379.13

Rez de chaussée TN = TF

+378.2

F

E

D

Sous - sol

C

B

A

Kephas, ses proches collaborateurs ainsi que son réseau de proximité de sous-traitance s’occupent également de villas pour particulier, de mission d’AMO, ainsi que de participation à des concours d’architecture. Dans tous les cas Kephas et son équipe sont toujours prêts à relever de nouveaux défis.

Kephas Architecture SA

Rue Eugène-Marziano 41 • CH-1227 Genève Tél. +41 22 840 45 40 andre.vallon@kephas.ch • remy.markovitch@kephas.ch elham.khazaei@kephas.ch • philippe.couto@kephas.ch www.kephas.ch

331


PIERRE AMBROSETTI ARCHITECTES SA

La passion, l’innovation et l’exigence Pierre Ambrosetti est un personnage aussi exigeant que passionné. Il conçoit l’architecture comme un exercice, voire un « art » qui s’inscrit dans un cadre légal et environnemental toujours plus contraignant. Homme d’expérience, c’est en 1988 qu’il commence sa carrière, avant d’ouvrir son atelier en 2000 et de créer sa société anonyme PAsa en 2012. Aujourd’hui, entouré de 9 collaborateurs, il compte plus de 25 années d’exercice. Son fil conducteur : des bâtiments résolument contemporains, innovants et durables. S’imprégner des désirs de sa clientèle et respecter la déontologie du métier, telle est sa philosophie. « La Ruche » à Corsier.

332


« La Ruche » à Corsier.

Une conception esthétique dans le respect de multiples contraintes Largement inspiré par le mouvement rationaliste italien des années 30, la vision esthétique, la conception d’espaces, la volumétrie et le design des bâtiments sont des éléments primordiaux. « Je ne fais jamais deux fois la même chose. Chaque projet est réalisé en adéquation avec l’environnement, les contraintes du site et le cadre légal », explique-t-il. Pour ce faire, son atelier travaille en étroite collaboration avec des bureaux d’ingénieurs spécialisés. De plus, lorsque l’architecte débute les démarches de conception et administratives du permis de construire, son équipe pré-consulte les services de l’Etat, afin de s’adapter au cadre légal, à l’aménagement du territoire, à la densité et aux données environnementales, toujours plus exigeantes. L’architecture vécue comme une aventure humaine L’aspect relationnel et le rapport de confiance sont des éléments primordiaux pour Pierre Ambrosetti. « Dans le mandat privé, il y a un caractère émotionnel. Il faut expérimenter, comprendre et satisfaire chaque client ». Le bureau privilégie alors l’échange et le dialogue, ce qui lui a permis de développer un vrai rapport de confiance avec les maîtres d’ouvrage. Et c’est une partie de son métier qu’il aime ! « La relation humaine est une expérience passionnante de notre métier. Nous échangeons et construisons avec des interlocuteurs extrêmement variés ce qui nous permet de nous rapprocher et de comprendre de multiples univers ». La déontologie et le respect du client comme mots d’ordre Le respect de la déontologie tient à cœur Pierre Ambrosetti. « Nous intégrons dans notre démarche l’éthique et les exigences du métier », souligne-t-il, et ce notamment via la SIA qu’il considère comme un « excellent support ». Peu importe l’envergure du projet, le bureau s’imprègne constamment des souhaits du maître d’ouvrage. L’équipe élabore un programme pour affiner, quantifier tant les exigences que les envies, en fonction des projets à concevoir et à réaliser. A l’interne, des collaborateurs traitent également l’image virtuelle pour parfaire la compréhension et ainsi pour s’assurer

d’être au plus proche des souhaits de sa clientèle en lui permettant de se projeter. Des projets animés par la passion et le goût du défi Pierre Ambrosetti a eu l’opportunité de concevoir et de réaliser des projets variés au cours de sa vie professionnelle. Longtemps spécialiste de la villa, il développe aussi les thèmes de l’hôtellerie et le domaine de la santé. « Le monde de la médecine et son développement me passionnent, de même que les thèmes et programmes liés à l’industrie et à l’artisanat. ». Et ce sont des souhaits qui prennent progressivement forme. En témoignent ses dernières réalisations qui expriment sa créativité et son ingéniosité. « La Ruche », à Corsier Une optimisation de l’espace à l’allure résidentielle Le projet se situe sur une magnifique parcelle de 11 000 m2, « Les Jardins du Port » se composent d’un ensemble d’appartements-villas avec vue sur le lac Léman. Afin de respecter le gabarit imposé, ainsi que l’environnement et d’éviter de créer une barre d’immeubles, le bureau a projeté des volumes d’une emprise au sol de 200 à 300 m2 en adéquation avec la zone villa. De même, qu’aucune voiture n’est visible grâce à un parking souterrain. Pour préserver le caractère résidentiel du site, la distance a été pensée entre chaque unité. « Chaque volume est distant de 30 mètres, espaces que nous avons agrémenté par des aménagements paysagés », explique Pierre Ambrosetti. Et le résultat est une réussite !

Bâtiment industriel et artisanal.

333


Villa, à Cologny La créativité et l’ingéniosité au service d’un lieu exceptionnel La villa a longtemps été un thème développé par l’atelier, et celle-ci en est un excellent exemple. Le projet caractérisé par son architecture contemporaine a été conçu comme une succession de scenarios différents qui nous amène vers la découverte du lac. Il s’agit d’une résidence haut-de-gamme sur un terrain en pente bénéficiant d’une splendide vue sur le lac. Afin

de faire disparaître la voiture du paysage, c’est un parking souterrain qui a pris place dans la déclivité naturelle du terrain. Une volumétrie riche et élaborée génère des espaces à vivre qui dialoguent avec la nature environnante et qui sont baignés de lumière naturelle. La piscine a été conçue sur une esplanade, elle s’inscrit en partie basse de la parcelle et de fait, finalise la composition des aménagements extérieurs, le tout offrant un dégagement visuel spectaculaire sur la rade et le lac Léman.

Villa individuelle.

Immeuble à la rue de Jolimont.

Immeuble de logements à la rue de Jolimont Un ouvrage tourné vers l’avenir Le bureau a été mandaté pour concevoir un bâtiment de « tête », afin de finaliser en un PLQ datant des années 80. Dans le dessein de prendre en compte les possibilités de surélévations prévues sur les bâtiments mitoyens, cet immeuble de logement social et contemporain comprend déjà deux étages de plus que ses voisins. Le thème de la façade optimise les orientations. Dans le respect de l’intimité du confort, et de l’habitabilité, les balcons agrémentent la composition de la façade, plus on monte dans les étages, plus c’est aéré. Une réalisation qui exprime parfaitement l’ingéniosité et les compétences prospectives du bureau. 334


Immeuble de logements à Anières Le dialogue avec le paysage Le projet présente 9 appartements de hautstanding immergés dans un cadre privilégié. Pensé dans un esprit contemporain l’immeuble propose différentes typologies pour répondre aux besoins de chacun.

« Harmonie », à Corsier Un ensemble avec un esprit communautaire Au sein de notre atelier, la thématique du logement nous tient particulièrement à cœur. Le projet se caractérise par un espace communautaire qui, avec ses aires de jeux et jardins potagers, se veut comme un lieu de rencontre pour les futurs habitants. Les deux bâtiments de 10 appartements sont disposés perpendiculairement à la route de Thonon. Cette solution nous permet alors de générer une barrière végétale qui protègera l’ensemble du projet.

Immeuble de logements à Anières.

Immeuble de logements à Chêne-Bougeries.

« Harmonie » à Corsier.

Pierre Ambrosetti Architectes SA

Ch. du Vieux-Vésenaz 50A Case postale 6 CH-1222 Vésenaz Tél. +41 22 309 39 39 Fax +41 22 309 39 38 info@pierreambrosetti.ch www.pierreambrosetti.ch

Villa individuelle.

335


ATELIER D’ARCHITECTURE JACQUES BUGNA SA

Des réalisations de qualité et intemporelles Fondé en 1951 par feu Arthur Bugna, l’atelier d’architecture s’est très vite distingué par ses réalisations uniques. Son fils, Jacques Bugna, reprend le flambeau dans les années 80. Dès 2013, l’atelier d’architecture s’est étoffé d’une direction renforcée en les personnes de Messieurs Eddy Dijkhuizen et Xavier Linder. Aujourd’hui, une équipe de 30 collaborateurs créent des ouvrages de tous types qui se caractérisent par leur avant-gardisme, leur originalité et leur fonctionnalité, et ce quelle que soit la demande. Pour comprendre les enjeux du métier, les nouveaux besoins du marché, zoom sur une société à qui l’on doit nombre de réalisations d’importance.

Immeubles « Rieu-Malagnou ».

336

© Didier Jordan


Un travail d’équipe Vingt-huit collaborateurs, deux apprentis (l’atelier d’architecture étant entreprise formatrice depuis ses premières heures), et des stagiaires universitaires, composent l’équipe. Certains ont plus de 30 années de maison. Tous trouvent ici une méthodologie de travail unique et performante. En effet, le bureau s’appuie sur trois entités indissociables pour réaliser l’ensemble des prestations nécessaires. Les projeteurs mettent en place le projet. Les techniciens-dessinateurs réalisent les détails et les plans d’exécution. © Didier Jordan

Centre Porsche Genève.

Pour finir, les directeurs de travaux suivent le chantier, s’occupent de la gestion financière et du respect des délais. Ainsi, l’entreprise est plus efficiente et les collaborateurs plus pointus dans leurs domaines attitrés. Le résultat est là, nombre de réalisations à Genève, dans les cantons de Vaud et du Valais sont à leur actif.

Immeubles « Rieu-Malagnou ».

Immeubles « Rieu-Malagnou ».

La Mobilière.

© Didier Jordan

© Didier Jordan

L’engagement dans des concours Chaque année, le bureau participe en moyenne à quatre concours ou appels d’offres. Cette année est partie sous de bons auspices, puisque sur les trois concours auxquels il a participé, il en a remporté deux (siège de l’UBS aux Noirettes à Carouge, et surélévation de l’immeuble Devillard à Genève), et une cinquième place pour celui du Port Gitana à Bellevue. Des réalisations uniques et visionnaires En remportant des concours ou par des mandats directs, l’atelier d’architecture Jacques Bugna réalise nombre de projets. Tout récemment, il vient de terminer l’ensemble de logements « Rieu-Malagnou » (120 logements sociaux et en PPE), le nouveau siège de La Mobilière à Nyon qui présente un concept novateur et visionnaire pour l’organisation du travail, ainsi que l’agrandissement du Centre Porsche Genève au Grand-Saconnex avec le premier Centre Classic de Suisse. Trois chantiers menés de A à Z par l’atelier.

© Didier Jordan

337


© JBSA

Immeuble mixte « Les Maraîchers ».

© JBSA

© JBSA

Immeuble « Champendal ».

© JBSA

Aéroport International Genève « aile Est ».

© RBIT

338

Immeuble « Surville ».

Immeuble « Scie 5-7 ».

Le bureau est occupé aujourd’hui par quatre chantiers d’importance. La rénovation et la surélévation d’un immeuble du XIXe mis à l’inventaire « Scie 5-7 » à Genève, deux immeubles de logements l’un « Surville » à Lancy et l’autre « Champendal » à Genève, et enfin l’aile Est pour les gros porteurs de l’Aéroport International de Genève qui sera ouverte au public en 2021. Quant au projet de logements et de bureaux « Les Maraîchers », issu d’un concours d’architecture remporté l’année passée, il est en cours de développement. Autre lieu, autre attente, c’est aujourd’hui le World Economic Forum qui leur demande un nouveau bâtiment qui tout en s’affirmant architecturalement doit se fondre dans le paysage. Autant de domaines, autant de créations signées atelier d’architecture Jacques Bugna.


Nos domaines d’activités : – Structures métalliques. – Tous travaux de serrurerie. – Façades : Industrielles. Composites (Alucobond, Reynobond, Ippon). Panneaux Fundermax, Eternit. Poteaux-traverses. Tout verre.

CMDS

S.A.

Constructions Métalliques

Rue du Champ-Blanchod 7 1228 Plan-Les-Ouates Tél. 022 884 58 58 info@cmdssa.ch www.cmdssa.ch


ACQUAROLI ARCHITECTE

Des projets essentiellement dédiés au logement Depuis 1988, année de sa création, le bureau Acquaroli Architecte compte une multitude de réalisations à son actif dans tous les cantons romands. Réhabilitations de bâtiments anciens, constructions neuves, logements individuels, villas groupées, immeubles villageois ou urbains... tous ses projets sont pensés pour accueillir des résidents et leur offrir un cadre de vie plaisant.

Transformation à Satigny.

340


Transformation à Chêne-Bougeries.

Un parcours atypique Michel Acquaroli sillonne le monde et travaille dans différents bureaux d’architecture au Brésil, en France, en Italie et en Suisse avant de s’installer en 1988 à Genève. Au plus fort de la crise qui sévit à cette époque là, il prend des risques et réalise un premier projet pour son propre compte. Il ne sait pas alors que ce qui lui apparaît comme hasardeux deviendrait une réussite. En effet, fort de ce premier succès, il n’aura de cesse d’enchaîner de nouvelles réalisations sous différentes formes. Pour autant, toutes ont le même point commun : être dédiées au logement. « Durant toutes ces années, j’ai une panoplie d’objets à mon actif et pourtant je ne travaille qu’avec un seul collaborateur, architecte. Nous sommes efficaces et investis ». Savoir saisir les opportunités Les projets que réalise Michel Acquaroli, dans tous les cantons romands, émanent souvent d’une opportunité. En effet, on lui propose régulièrement des terrains à bâtir ou des bâtiments à réhabiliter. A partir de là, il analyse la situation, les besoins locaux, l’offre et la demande ainsi que le développement potentiel. S’il voit qu’il y a quelque chose à faire alors il intervient. Pour ces raisons, il a démarré ses activités à Genève puis avec le temps et les occasions, il les a étendues aux autres cantons romands en offrant à chaque fois une approche différente architecturalement.

Zoom sur quelques exemples de projets réalisés Transformation à Satigny (GE) Cette maison construite en 1891, après avoir été plusieurs fois revisitée, a été laissée à l’abandon et squattée. Rachetée, le maître de l’ouvrage a souhaité la transformer pour son propre usage et créer une annexe pour ses parents. Une reprise en sous-œuvre de l’ensemble du sous-sol a été faite pour que le volume soit entièrement utilisable. Un nouveau système porteur constitué de piliers et portiques métalliques, supportant des poutres maîtresses et des solives en bois de récupération, a été mis en place. Pour l’annexe, le même système a été réalisé pour une cohérence constructive de l’ensemble. Toutes les pièces de charpente ainsi que les éléments de décors extérieurs ont été conservés ou refaits à l’identique afin de préserver l’aspect originel de la construction. Transformation à Chêne-Bougeries (GE) Après avoir été longtemps inutilisée, cette splendide maison du XVIIIe siècle a été rachetée en vue de créer des bureaux de haut standing. D’importants travaux de rénovation ont été entrepris. Aux vues de la qualité architecturale, Acquaroli Architecte a voulu sauvegarder et réhabiliter les éléments d’origine : charpente, encadrements des fenêtres, chaînages d’angle. Par ailleurs, un jardin d’hiver, occupé par une magnifique salle de conférences, a été entièrement reconstitué à l’identique de celui qui existait précédemment. Un soin particulier a été porté sur le choix des matériaux ainsi que sur la mise en œuvre afin que le bâtiment retrouve son aspect d’origine. 341


Construction neuve – Résidence Le Martinet à Martigny (VS) Le programme a porté sur la réalisation de 140 logements en PPE et locatifs ainsi que de quelques surfaces commerciales. 8 blocs de 2 immeubles chacun, disposés de façon à bénéficier du meilleur ensoleillement et de la vue, ont été conçus. Tous proposent des volumes spacieux et un espace de vie extérieur avec jardin, balcon ou terrasse. La toiture arrondie, du fait de sa surface moins importante, offre de meilleures performances thermiques à ce projet qui répond aux normes Minergie.

Construction neuve – Résidence « A la Verrerie » à Fiaugères, commune de Saint-Martin (FR) Au cœur de la campagne fribourgeoise, un ensemble de quinze villas groupées a été réalisé. Chacune d’entre elles, au vu de la topographie de la parcelle, a une vue imprenable sur le Mont-Blanc et la campagne environnante. Réalisé en 3 étapes, le projet propose un groupe de 5 villas contigües, puis un autre de 6 et pour finir 2 groupes de 2. Pensée pour accueillir des familles, chaque villa a un accès direct au jardin et propose 3 chambres et deux salles d’eau ainsi qu’une pièce dans les combles pouvant également faire office de chambre. L’accent a été mis sur l’apport de lumière naturelle. L’architecture simple et harmonieuse s’inscrit parfaitement dans le paysage. De plus, chaque villa est dotée des dernières exigences en matière d’économies d’énergies. Un système de pompe à chaleur alimente les villas pour le chauffage et la production d’eau chaude.

342


Construction neuve – Résidence du Parc de la Sorne à Delémont (JU) Dans un endroit calme, à quelques encablures du centre de Delémont, ce futur projet proposera 350 logements du 2,5 pièces au 4,5 pièces aux diverses orientations pour offrir une large palette de choix aux futurs résidents. Composé de 9 immeubles d’habitation, cet éco-quartier répondra à des hauts standards énergétiques aux normes Minergie. Une zone de verdure, des zones piétonnes et un écosystème favorable seront créés dans le but de favoriser la qualité de vie des habitants et des voisins. Soucieux d’apporter un maximum de confort et une grande diversité, le projet proposera 4 typologies-types qui seront intimement liés à la taille de l’immeuble, son emplacement et son orientation.

Transformation, rénovation – Immeuble « Le Moderne » à Bulle (FR) En 1906, le bel édifice, qui accueille un hôtel, ouvre ses portes. Après mille péripéties et plusieurs propriétaires, il est racheté par un maître d’ouvrage souhaitant le rénover en appartements, bureaux et commerces. De lourds travaux ont été nécessaires pour remettre en état la charpente. De même, les façades, en particulier les éléments décoratifs, ont été intégralement reconstituées tandis que toutes les fenêtres ont été remplacées. A l’intérieur, plusieurs volumes originaux ont pu être sauvegardés comme la grande salle de bal tout comme des mosaïques, des vitraux ou encore des ferronneries qui ont été soigneusement restaurés. Aujourd’hui, l’immeuble comprend 5 surfaces commerciales, 3 bureaux ainsi que 14 logements clairs et spacieux répondant à des exigences de confort élevé.

Acquaroli Architecte

Rue de la Fontenette 21 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 343 71 27 www.acquaroli-archi.ch

343


ÉRIC MARIA ARCHITECTES ASSOCIÉS SA

« Privilégier le vivant » Plus qu’une passion, le métier d’architecte était une évidence pour Eric Maria. Très tôt fasciné par le dessin et la création de maquettes, c’est naturellement qu’il a fait les Beaux-Arts à Paris et par la suite travaillé dans des bureaux prestigieux comme celui de Jean Nouvel. Particulièrement intéressé à réaliser des projets emblématiques et culturels, depuis la création de sa société, on lui doit nombre de réalisations marquantes. Pour comprendre son approche architecturale, Eric Maria répond aux questions de Bien Vivre.

Chrysalide. Photos : © ema studio

344


Espaces publics – Chêne-Bourg.

La Rasude.

Léman Express / CEVA.

Comment s’est développé votre bureau ? Après avoir travaillé 15 ans auprès de Jean Nouvel et avoir fini directeur d’agence, je me suis installé à Berne en 1999 et j’y ai créé ma structure en 2001. Durant cette période, j’ai continué à collaborer avec lui pour Expo02 puis il m’a demandé d’être partenaire dans le cadre d’un concours pour un projet lié au groupe Richemont à Genève que nous avons gagné. Pour me rapprocher de ce projet, j’ai déménagé ici et à partir de là, j’ai monté un véritable réseau de travail. J’ai multiplié les réalisations et aujourd’hui, mon bureau, Eric Maria Architectes et Associés SA compte entre 15 et 18 architectes. A quels types de concours répondezvous ? Je cherche avant tout les bâtiments urbains emblématiques, ceux qui forgent l’esprit. A titre d’exemple, je donnerais les gares qui structurent la ville ou encore les musées. Comment appréhendez-vous un projet ? Pour moi, il y a plusieurs fondamentaux à respecter. Le premier touche à la psychologie. En effet, il est indispensable de bien cerner le maître d’ouvrage. Il faut le questionner, partager, discuter afin d’avoir une bonne compréhension de ses attentes. Le second tend à comprendre l’environnement dans lequel le projet va prendre place. On ne construit pas à Fribourg comme à Genève. Il m’est toujours important de déchiffrer le contexte et étant pragmatique, je m’y adapte. L’important dans une réalisation n’est pas de faire plaisir à l’architecte (je me méfie des dogmes) mais à tous ceux qui vont y résider, y travailler ou même en profiter au niveau du regard, l’architecture étant un art visuel.

Chaque lieu, à mes yeux, doit être agréable à vivre c’est pourquoi au-delà de l’aspect il faut aussi savoir choisir les matériaux. Je ne suis pas passéiste mais je privilégie le vivant au synthétique car il apporte une part d’affect importante. Si j’ai une tendance à aller vers le froid et le contemporain, je démarre l’idée sur ces bases puis je synthétise avec les contraintes pour humaniser la proposition. Est-ce qu’entre l’idée et le résultat, les choses restent toujours identiques ? Entre le projet, tel qu’il est pensé et vu par l’architecte, et le résultat final, ce dernier peut être sclérosé par de nombreux intervenants. C’est un peu comme au cinéma, entre la vision du scénario par le scénariste et la façon dont l’interprète le comédien, les choses peuvent être différentes. Dans mon métier, si nous sommes souvent contraints de faire des concessions, une part du travail réside aussi à convaincre pour avoir un rendu proche du concept de base. Quand on atteint 80% de ce dernier, souvent après d’âpres négociations, je dirais que déjà c’est très bien ! Avez-vous un rêve inassouvi ? Je ne me suis jamais posé la question car je n’ai jamais imaginé atteindre les sommets de l’architecture. Dans la mesure où je trouve des projets intéressants et que je les concrétise correctement, j’ai atteint mes objectifs personnels. Quand je parle de projets intéressants, cela ne veut pas dire uniquement des concepts de taille, je peux aussi me faire très plaisir avec des petits objets comme une galerie d’art que je viens de réaliser à Paris. Certes, au niveau financier, il est difficile d’investir en architecture avec seulement de petites réalisations mais elles se compensent avec celles d’importance. L’ensemble me permet de trouver un équilibre et d’avoir toujours autant de plaisir à être architecte. Durant toute ma carrière, je n’ai jamais aimé traiter de dossiers contraints par les lois et où l’on n’a très peu de marge de manœuvre. J’ai réussi à les éviter et ne travailler que des concepts intéressants où j’ai pu laisser libre cours à ma créativité et à ma spontanéité. 345


Zoom sur certains projets Léman Express / CEVA – Quatre gares souterraines et une gare aérienne – Genève Maître d’ouvrage : République et Canton de Genève / Chemin de Fer Fédéraux (CFF) Dates : 2005-2019 Concours 1er Prix  Architectes mandataires : Groupement Ateliers Jean Nouvel & EMA Architectes Associés SA Partenaires : INGPHI SA – Scherler SA – BCS SA – QUARTAL SA.

Léman Express /  CEVA.

Aménagement des espaces publics de la Halte Léman Express de Chêne-Bourg Maître d’ouvrage : OU – République et Canton de Genève / Commune de Chêne-Bourg Dates : 2011-2022 Concours 1er Prix Partenaires : ILEX SAS – INGPHI SA – Scherler SA Surface SP : 32 000 m2. Villa privée Genève Maître d’ouvrage : Privé Dates : 2016-2019 Partenaire : T-Ingénierie Surface SP : 1000 m2. La Rasude – Lausanne Maître d’ouvrage : SV RASUDE (MOBIMO /  CFF Immobilier) Dates : 2016-2025 Concours 1er Prix Surface SP : 73 000 m2.

Espaces publics – Chêne-Bourg.

La Rasude.

Villa privée à Genève.

Photos : © ema studio

346


Gare de Châtel-St-Denis.

Nouvelle gare de Châtel-St-Denis Maître d’ouvrage : TPF INFRA Dates : 2015-2019 Concours 1er Prix Partenaires : BG Ingénieurs SA – MGI SA – T-Ingénierie SA.

Nouvelle gare de Bulle.

Nouvelle gare de Bulle Maître d’ouvrage : TPF INFRA Dates : 2017-2022 Partenaires : Groupement GIPEG (Pöyry / Emch+ Berger / GVH) – BG Ingénieurs SA Surface SP : 7000 m2. Chrysalide Maître d’ouvrage : TPF IMMO Dates : 2019-2023 Concours 1er Prix Partenaires : INGPHI SA – Scherler SA Entreprise : GRISONI-ZAUGG SA Surface SP : 33 000 m2.

Chrysalide.

Rue de la Navigation 21 bis • CH-1201 Genève Tél. +41 22 731 50 50 www.ericmaria.com

347


ZANINI ARCHITECTE

Un bureau qui fête ses 20 ans Très investi dans les associations qui régissent le métier d’architecte, Luciano Zanini partage son temps entre ses engagements et les projets qu’il réalise. Depuis maintenant 20 ans, son bureau compte à son actif nombre de réalisations autant en rénovations que créations avec une spécialité, les boutiques de luxe et autres commerces.

Boutique PRADA, rue du Rhône.

348


Cité Vieusseux 12 – façade sud-ouest.

Luciano Zanini.

Le 1er mai 2000 Nouvelle décennie, fête du travail et le même jour Luciano Zanini ouvre son propre bureau d’architecte. Diplômé de l’Ecole d’architecture de l’Université de Genève, il a travaillé durant 14 ans chez Carlo Steffen où il a participé à des réalisations d’envergure comme l’Hôtel de Police, le HCR ou encore le centre communal d’Avusy à Athénaz. L’envie de liberté, l’âge qui lui donne une nouvelle motivation sont autant de raisons qui le poussent à son installation et le décident à repartir de zéro devant une page blanche. Seul aux premières heures, il ne se cantonne pas à un domaine d’activités au contraire il mène des projets variés le faisant avancer chaque jour un peu plus. Ainsi, il travaille, par exemple, à la rénovation de bâtiments pour les FIDP et la SCHG. Vingt ans plus tard, installé à Carouge, il est entouré de 5 collaborateurs et fête avec enthousiasme cet anniversaire. Durer ainsi dans le temps s’explique pour lui par la polyvalence de son bureau, son éthique et le respect et l’honnêteté qu’il a envers chaque client. S’investir pour le métier Si son métier le passionne, le faire avancer, partager avec d’autres, le défendre lui est très important. Pour cette raison, il décide de s’investir voilà plus de deux décennies en intégrant le comité de la SIA section Genève. Présent et investi, il en prend la présidence de 2005 à 2008 et reste encore aujourd’hui actif au sein de la section en tant que président de la distinction genevoise de la société. Il ne s’arrête pas là, après deux législatures en tant que membre de la chambre genevoise des architectes et des ingénieurs, on le retrouve

Cité Vieusseux 12 – détail du socle. Cité Vieusseux immeubles 1-7, 2-6 et 11-21.

depuis 2019 représentant de la FAI à la fondation de droit public Jean-Dutoit où il intervient en tant que membre du conseil et membre de la commission des travaux. Il la représente également à la commission des marchés des FIDP. Parler d’investissement n’est pas mentir devant la diversité des engagements de Luciano Zanini pour sa profession. 349


Transformation d’une ferme en atelier de poterie et de tissage, vue de l’extérieur – Village d’Aigues-Vertes.

La diversité des prestations Depuis les premières heures Zanini Architecte se voit confier des rénovations d’immeubles, suite à des appels d’offres, de la part de fondations de droit public ou communales. On lui doit ainsi la rénovation de 13 im­meubles de logements à la Cité Vieusseux ainsi que la refonte de la façade du numéro 12 où le bureau a travaillé sur la réfection de l’enveloppe thermique du bâtiment. Rue de la Croix-d’Or, au cœur de Genève, il a restructuré complètement un immeuble en réaménageant ses 5 étages, en rouvrant une façade historique et en ouvrant l’angle sur la place du Molard, des vitrines sur le rez et le 1er puis en supprimant les marquises. Plus récemment il a été l’auteur d’un projet de grande envergure à la rue du Marché pour une chaîne hôtelière internationale, cette construction, réalisée par une entreprise générale, devrait s’achevée au printemps 2020. La liste des chantiers menée est longue... Il intervient également à 350

la demande de particuliers pour la réalisation de maisons neuves. Un travail qu’aime réaliser Luciano Zanini. Pour ces projets, il emploie des méthodes qui ont fait leurs preuves. Elles lui permettent de déterminer avec exactitude les besoins et les attentes de ses clients et ainsi leur donner les clés d’un lieu qui les satisfait pleinement. Après avoir restructuré plus de 6000 m2 d’espace professionnel pour une banque, son équipe s’attaque à présent au développement de l’intégralité d’un nouveau projet de bureaux à la rue de Lausanne. Le bureau est également très investi dans le chantier d’un immeuble datant de 1963 à Plan-les-Ouates où il doit réaliser une lourde restructuration tout en respectant les contraintes du service des monuments et sites, cet immeuble ayant été classé à l’inventaire des bâtiments protégés. A ceci

Restauration d’un immeuble de logement à Plan-les-Ouates. Dessin original de André Gaillard 1963.


Villa à Chavannes-des-Bois - Façade sud-ouest.

s’ajoute la transformation de commerces en appartements, un exercice qu’apprécie spécialement notre architecte qui aime se projeter dans le lieu comme si lui-même devait y vivre ! Nombre de boutiques à son actif L’histoire démarre avec le café du Rond-Point que Luciano Zanini rénove en 2005. Il ne se doute pas que ce chantier sera le premier d’une très longue série. En effet, des rencontres inattendues de professionnels l’amènent à travailler pour le groupe H&M pour lequel il remet au goût du jour de nombreuses surfaces commerciales à travers la Romandie. Son savoirfaire est reconnu et les sollicitations s’enchaînent sans discontinuer, de Genève jusqu’à Lucerne ou encore Zurich, notamment sur la Bahnhofstrasse pour D&G. Les marques italiennes viennent à lui et c’est ainsi qu’il se voit confier, parmi tant d’autres, la réalisation du magasin Prada en relation avec leur architecte de concept.

Aguerri et fin-connaisseur de toutes les lois genevoises liées au secteur, notre architecte fait plus que suivre des propositions, il conseille et organise le travail, demande les autorisations, suit le chantier et l’adapte en fonction. Cet univers particulier l’intéresse par la diversité des demandes et les rencontres qu’il entraîne. Jamais une boutique n’est idem à la précédente.

Boutique Ermenegildo Zegna, rue du Rhône.

Surface commerciale H&M, rue de la Croix-d’Or avant/après.

351


AGENCE LUC MALNATI ARCHITECTES-URBANISTES

« Dessine-moi un quartier ! » Luc Malnati mène des études d’architecte sur le tard, mais pour autant son agence compte aujourd’hui des projets, réalisés et en cours, qui ont totalement modifié des quartiers entiers ou en ont fait naître d’autres. Spécialiste de l’urbanisme, il pilote son équipe avec l’aide de Parsa Zarian, ingénieur urbaniste et directeur technique, des chantiers d’envergure dans plusieurs cantons, avec toujours le même leitmotiv du bien commun.

PDZIA Pallanterie-Sud. Source des plans et des images : © Agence Luc Malnati Architectes-Urbanistes

352


Trouver sa voie après d’autres expériences Luc Malnati, après l’obtention d’une licence de science politique, travaille durant deux ans au sein du secteur bancaire en tant que gestionnaire de crédit. Si cet emploi l’intéresse, il sait pourtant que ce n’est pas là sa voie, raison pour laquelle il retourne sur les bancs de l’école et sort à 32 ans diplômé en architecture. Il fait ses armes dans le bureau familial où travaillent déjà son père et son frère puis entre à la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) où il est responsable du développement de zones industrielles pour le canton et directeur du masterplan du PAV (Praille-AcaciasVernets). Il y reste 10 ans avant de fonder en 2008 sa propre agence tout en menant de front un poste de conseiller administratif dans le village de Veyrier. Le bien commun Quand démarre l’activité de l’agence, le travail se concentre sur la continuité du projet PAV alors aux mains de la FTI. Luc Malnati doit créer une direction générale en relation avec l’Etat de Genève. Fort de cette mission menée à bien, rapidement, les demandes s’enchaînent, car les compétences de l’agence en aménagement du territoire, urbanisme, architecture et paysage sont reconnues et participent à l’objectif d’élaboration de propositions ambitieuses, faisables et durables, tournées résolument vers le bien commun. Aujourd’hui, pour répondre à ses mandats, 4 architectes-urbanistes, 1 ingénieur urbaniste, 2 géographes urbanistes, 1 géomaticienne, 1 architecte paysagiste et 2 apprentis dessinateurs en aménagement du territoire entourent Luc Malnati.

Prendre les choses à l’envers Que l’on parle de la création d’un nouveau quartier, d’une mutation ou d’une révision, l’agence Luc Malnati Architectes-Urbanistes a pour fil rouge, la mixité et le bien commun. Sa philosophie tient en quelques mots : organiser les vides ! Il faut comprendre par là que l’analyse démarre toujours par l’environnement et par les espaces non construits. A partir de ce dernier, un travail est fait pour voir la meilleure façon de le valoriser afin d’offrir des espaces communs de qualité et où il fait bon vivre. Une fois ces derniers définis, alors les implantations de bâtiments et autres sont réalisées autour. « Pour moi, il faut d’abord construire le vide » confirme l’architecte-urbaniste. Grâce à cette approche, l’agence compte nombre de réalisations à son actif et en cours, et ce, dans plusieurs cantons. Pour chaque demande, de longues études sont menées pour qu’au final, le projet apporte de la vie à un quartier devenu obsolète ou à un espace entièrement neuf.

Quelques exemples de projets PDZIA Pallanterie-Sud Ce projet consiste à planifier l’extension de la zone industrielle et artisanale de la Pallanterie s’étendant sur près de 5,5 hectares. D’une manière générale, il a été souhaité de réduire autant que possible les impacts environnementaux en encourageant les bonnes pratiques en matière d’énergie et de biodiversité. De même, un concept de mobilité a été réalisé afin de préciser, entre autres, la stratégie de stationnement envisagée et d’amortir les importantes charges de trafic existantes et à venir. Ainsi, des mesures d’accompagnement au projet (offre, covoiturage, mutualisation, TP, plans de mobilité) ont été proposées au maître d’ouvrage. Au cœur de cette future nouvelle zone, un hectare a été préservé pour l’aménagement d’un parc public ouvert à tous.

PDZIA Pallanterie-Sud.

353


Charte des espaces publics et ouverts, grand projet de Bernex – Est.

Diagnostic et optimisation des installations sportives – Ville de Genève A la demande la Ville de Genève, un état des lieux des infrastructures et de l’offre sportive a été mené pour dégager des éléments et en préparer le renouveau. Trois démarches ont été réalisées : • Un diagnostic, incluant plusieurs aspects, des installations gérées par la Ville avec la remise de fiches descriptives complètes pour chacune. • Une enquête sur les pratiques et les besoins des Genevois en matière d’installations sportives. • Une programmation en vue du réaménagement de deux pôles importants du sport à Genève : les centres sportifs du Bout-du-Monde (Vessy) et de la Queue-d’Arve (Vernets). 354

Charte des espaces publics – commune de Bernex Aux vues du grand projet de Bernex Est et de l’insertion du prolongement du tram, la commune de Bernex a porté une attention toute particulière à ces infrastructures et aux espaces publics. Une charte, outil pratique et incitatif, a été réalisée par l’agence pour mettre en cohérence les espaces ouverts de la commune et assurer la continuité, la lisibilité, l’identité et l’appropriation de ces derniers. Elle était composée d’un rapport analytique et d’un volet opérationnel avec un masterplan illustrant la vision stratégique de la charte ainsi que des recommandations précises et concrètes.


Pour en savoir plus de l’urbanisme, Luc Malnati évoque sa vision Quel est le rôle d’une agence comme la vôtre quant à l’urbanisme ? Notre cœur de métier consiste à proposer des stratégies en amont des planifications et savoir anticiper les phases opérationnelles. Chaque travail démarre par un diagnostic très fouillé où nous analysons une multitude de points liés au contexte : caractéristiques environnementales, mobilité... De cette étude naît une synthèse sur-mesure qui met en avant les contraintes et les enjeux. Par la suite, nous réalisons des masterplans qui nous permettent de spatialiser une mise en cohérence de l’ensemble pour qu’au final toutes les astreintes soient prises en considération, que le futur chantier se réalise dans des délais raisonnables et que le projet offre à chaque usager une qualité de vie optimale. Quelle est votre vision du futur dans le secteur ? Je pense qu’il faudra aborder différemment la notion de centralité de quartier. Les quelques semaines de pandémie ont complétement bousculé les habitudes. Ceci a rapidement déclenché des remises en question et nous avons été approchés par nombre de propriétaires publics et institutionnels pour repenser des lieux de vie existants ou des projets à venir. Tout doit être réinventé : on a vu combien les habitants sont sensibles à la qualité de leur environnement, dont la détérioration a contribué au développement de la pandémie, comment les consommateurs se rapprochaient rapidement des produits du terroir, etc. : il nous faut donc nous adapter à ces nouvelles attentes en développant des charpentes d’espaces verts arborisés, et en positionnant stratégiquement de nouveaux espaces de services pour les usagers. Cette période a également mis en évidence le besoin de sécurité dans les espaces publics. Nous

devons mettre l’accent sur la cohérence des parcours, leur qualité environnementale, l’animation et la taille différenciées des espaces. Au niveau de l’architecture, l’effort doit tendre vers la recherche de solutions qui intègrent beaucoup plus le contexte existant, l’adapter aux nouveaux usages, recycler un maximum de matériaux et développer des typologies qui permettent l’émergence de nouveaux modes de vie plus coopératifs et intergénérationnels. Comment allez-vous réinventer votre société par rapport à toutes ces mutations à venir ? Intégrer dans nos prestations les métiers de l’opérationnalisation des quartiers : conception des bâtiments et gouvernance. Ce que nous faisons déjà, bien que depuis 12 ans l’agence développe principalement des stratégies de planification urbaine et de requalification des espaces publics à l’échelle du quartier. Nous continuerons d’entrer dans les projets à grande échelle, mais jusqu’à la parcelle. Nous souhaitons allez plus loin dans la concrétisation. Le but final est de renforcer l’attractivité et l’habitabilité des quartiers, pour le bien-être des futurs usagers. Il est primordial qu’en amont, mon équipe offre le faisceau le plus large possible de compétences intégrant tous les métiers inhérents à la conception et la mise en œuvre d’un quartier : architectes / urbanistes / paysagistes / ingénieurs / spécialistes en analyses géo référencées prospectives. Cette transversalité nous permet d’écrire un scénario, de le dessiner et de le mettre en œuvre. Pour demain, il faudra être plus ingénieux, plus à l’écoute des usagers, plus audacieux et surtout plus respectueux de l’environnement. Pour y parvenir, la solution passe par l’exploration de nouvelles solutions et la qualité des échanges entre le maître de l’ouvrage, l’équipe de spécialistes et les collectivités.

Agence Luc Malnati Architectes-Urbanistes Rue du Léopard 6 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 301 51 55 luc.malnati@lmau.ch • www.lmau.ch

355


mentha rosset architectes sa

Des réalisations qui marquent Genève Depuis 55 ans, le bureau mentha rosset architectes sa, un des plus anciens de la ville, réalise des projets riches et variés répondant tout autant aux attentes des particuliers en demande d’une construction neuve ou d’une rénovation que des collectivités publiques pour des projets emblématiques. Nombreuses sont ses réalisations que chacun croise au quotidien. Zoom sur son actualité et certains chantiers en cours.

356


55 ans d’histoire Créé en 1965 par François Mentha, rejoint en 1969 par Daniel Rosset, qui deviendra quelques années plus tard son associé, mentha rosset architectes est toujours un bureau actif et reconnu, 55 ans plus tard. Si, à l’origine, il ne comptait que 5-6 collaborateurs, l’illustration de ses compétences dans la réalisation de projets d’envergure, comme la tour de contrôle de l’aéroport de Cointrin, le bâtiment de la navigation aérienne, le barrage du Seujet, la Halle 6 de Palexpo ou encore la rénovation transformation des Halles du Molard, lui permettent rapidement d’augmenter ses effectifs. Aujourd’hui, fort de 10 collaborateurs passionnés, dont un apprenti, mentha rosset architectes sa est dirigé par Olivier Favre et Eric De Meo. Associés au bureau depuis respectivement 1999 et 2007, ils perpétuent les savoir-faire et la philosophie des fondateurs qui après une longue carrière ont décidé de passer le flambeau à une nouvelle génération dans une optique de durabilité et de pérennité des activités.

Une palette de compétences Grâce à une équipe performante et complémentaire mentha rosset architectes sa offre la gamme complète des prestations d’architecture, de la conception du projet à la réalisation de l’ouvrage, qu’il s’agisse de construction, de transformation ou de rénovation. Des compétences que le bureau valorise principalement sur le canton de Genève auprès des particuliers mais aussi et surtout des collectivités publiques qui apprécient son sérieux et sa réactivité. Depuis 1975, mentha rosset architectes sa est régulièrement sollicité pour intervenir sur l’aéroport de Cointrin dont les infrastructures et équipements sont en constante évolution. Le bureau s’investit également depuis une dizaine d’années dans de nombreux concours permettant aux architectes de laisser libre court à leur créativité avec à la clé des mandats comme notamment la Halle 6 de Palexpo surplombant l’autoroute, en association avec Pierre-Alain Renaud, architecte. Répondre aux projets en fonction des attentes Depuis les premières heures, mentha rosset architectes sa a construit sa réputation sur les notions de services et de proximité à chacune de ses réalisations. Disponible et à l’écoute de ses clients, il les accompagne à chaque instant, de l’avant-projet à la réalisation, jusqu’aux dernières retouches pour traduire au mieux leurs attentes. N’imposant jamais un style architectural prédéfini, il reste sensible aux goûts et désirs de chacun tout en proposant les solutions les plus adaptées selon le programme de l’ouvrage mais aussi en fonction du contexte d’intervention. Ainsi l’intégration au paysage, notamment pour des ouvrages techniques, le respect du budget ou encore l’optimisation énergétique sont autant de paramètres/contraintes que le bureau prend en compte dès le début des mandats qui lui sont confiés avec pour maître-mot la satisfaction du client pour des projets qui se veulent sur-mesure. 357


Quelques projets Construction d’un immeuble de logements avec parking sous-terrain Réalisation : 2020-2021 Afin de répondre au PLQ, le projet se présente par un parallélépipède rectangle orienté est-ouest, de 34,2 m de long et de 16 m de profondeur. Le bâtiment est composé d’un R+2+Attique ainsi que d’un sous-sol soit 19 logements. L’architecture proposée est composée de deux strates, marquées en élévations ; – Premièrement, de larges bandeaux faisant office de garde-corps, ceinturent le bâtiment. Ces derniers se détachent de la façade à plusieurs endroits et de manière aléatoire, afin que chacun des 19 logements puissent bénéficier d’un balcon. – Deuxièmement, la strate entre les bandeaux qui est composée de parties pleines et de zones vitrées. Cette dernière est placée en retrait des bandeaux d’une dizaine de centimètres permettant d’accentuer l’effet des bandes afin de mettre en valeur cet élément architectural. La particularité de cette strate, est de présenter pour des raisons acoustiques, un vitrage fixe placé devant les ouvrants des pièces dites « sensibles »

afin de réduire les nuisances sonores. Les communs se développent autour d’une cage unique, réalisée en béton coulé sur place et d’escaliers préfabriqués et les garde-corps seront en serrurerie. L’ensemble des portes donnant dans cette cage seront en bois naturel afin d’adoucir la froideur du béton brut des murs. Les locaux sanitaires sont accolés à ce noyau tandis que les pièces de jours se placent contre les façades. Les séjours sont placés dans les angles du bâtiment afin de bénéficier de deux orientations et donnent tous accès à un balcon indépendant.

Construction d’un bâtiment administratif comprenant la salle du Conseil municipal de Thônex Réalisation : 2018-2020 Le projet du bâtiment administratif sis à l’avenue Tronchet 13A, 1226 Thônex, s’implante au fond de la parcelle derrière une villa de type corbuséenne classée par la commission des monuments et sites. De par la proximité avec cette villa, le projet, par ses courbes en façade et toiture, dialogue avec le bâtiment existant. Il se compose d’un niveau en sous-sol et de 3 en hors-sol. Au sous-sol prend place la salle du conseil ainsi que les locaux techniques. Le rez-de-chaussée ainsi que le premier étage comprennent le guichet unique de la commune, le service social ainsi que les locaux administratifs de la police municipale. L’attique accueille

une salle polyvalente permettant des réceptions avec un grand prolongement extérieur. Cette mixité des affectations couplée aux dimensions intrinsèques de ces dernières a impliqué une réflexion et une optimisation structurelle avec comme objectif d’intégrer la structure dans les espaces architecturaux tout en permettant une grande flexibilité pour les locaux administratifs. La salle du conseil, aménagée de forme circulaire prend place à l’intérieur d’un espace carré. Ce carré est renforcé par l’utilisation de sommier en béton supportant le bâtiment hors-sol. Cette utilisation permet de loger les techniques ainsi qu’un faux-plafond acoustique tout en renforçant la géométrie de l’espace. De plus, ces poutres agissent comme une dalle de répartition, permettant de rendre indépendante la structure hors-sol de celle-ci.

358


Construction d’une villa unifamiliale MINERGIE-P à Thônex Ouvrage achevé Orientée Nord-Ouest  /  Sud-Est, cette villa s’élève sur deux niveaux. L’une des demandes des maîtres de l’ouvrage est de vivre à l’étage supérieur. A l’étage, une terrasse de 35 m2 traitée comme une construction indépendante vient s’accrocher à la façade. L’accès principal à la villa se fait par le biais de cette terrasse depuis un large escalier extérieur. L’enveloppe est constituée de façades ventilées composés d’une ossature bois avec isolation thermique entre montants et une isolation complémentaire vers l’extérieur recouverte d’un bardage bois vertical. A l’intérieur, un doublage en placoplâtre isolé vient finir les murs périphériques. La toiture est composée par une dalle à caissons bois Lignatur dont les alvéoles sont remplies d’isolation, sur laquelle repose une isolation thermique complémentaire et deux couches d’étanchéité pailletée faisant office de finition. Les menuiseries extérieures sont en bois avec triple vitrage. Le système principal d’obscurcissement est composé de volets coulissants latéralement, intégrés dans l’épaisseur du vide de ventilation des façades. La production de chauffage et d’eau chaude sanitaire est assurée

Mise en conformité et rénovation du niveau des quais de la gare CFF de Genève-Aéroport Ouverture du chantier prévue pour mars 2020 – environ 2 ans de travaux La hauteur des quais actuelle, d’origine, est de 42 cm et n’est donc plus conforme à l’accès libre de marche, désormais fixée à H55 pour les personnes à mobilité réduite. Le présent projet comprend la rénovation des voies 1 et 4, des deux quais et leurs accès. Ces interventions induisent également une mise aux normes du système de sécurité incendie. Les CFF souhaitent également remplacer les installations existantes arrivant en fin de vie, notamment, les faux-plafonds, l’éclairage et les revêtements de sols. La mise en conformité de la gare nécessite la réalisation des travaux principaux suivants : le rehaussement de 13 cm du niveau des quais

par l’installation d’une pompe à chaleur sol/eau couplée à une sonde géothermique. Dix modules photovoltaïques viennent recouvrir une surface de 16,5 m2 du pan Sud de la toiture assurant presque l’autosuffisance en termes de besoins électriques. La ventilation est un système double-flux.

pour atteindre le standard CFF H55 par la réalisation d’une chape béton armé ; l’installation d’un système de désenfumage, couplée à la création de chemins de fuite adaptés ; le remplacement complet des installations de transport ; le remplacement de l’éclairage et des faux-plafonds existants ; la réfection des auges en béton, ainsi que le changement des rails des voies 1 et 4. Les objectifs architecturaux du projet sont de donner une identité actuellement inexistante à cette gare en la rendant plus chaleureuse et lumineuse et de donner envie de sillonner la Suisse avec les CFF. Afin d’atteindre ces objectifs, un faux-plafond unique composé de lames métalliques verticales représentant de façon subjective le relief de la Suisse a été pensé. Le revêtement de sol existant sera remplacé par un asphalte coulé basse température de couleur ivoire avec insertions d’agrégats de quartz. Le concept d’éclairage et le mobilier actuel seront remplacés pour offrir plus de chaleur, de convivialité, d’attractivité. Les parcours usagers et la signalétique voyageurs ont été certifiés.

mentha rosset architectes sa

Avenue Sainte-Clotilde 13 • CH-1211 Genève Tél. +41 22 328 35 66 info@mentharosset.ch • www.mentharosset.ch

359


Réaliser des projets de toutes dimensions Connue pour son implication dans chaque projet qu’elle réalise, Delphine Voellinger-Plojoux met un point d’honneur à suivre chaque chantier de A à Z. Passionnée par son métier d’architecte, elle n’hésite pas à accepter des demandes pour des réalisations d’importance, comme la nouvelle digue du chantier naval de Corsier Port, ou d’autres plus simples, comme la création d’un meuble sur-mesure pour une chambre d’enfant, qu’elle mène avec une équipe soudée à ses côtés.

360


La diversité des créations Transformation, rénovation, réhabilitation et restauration sont les spécialités de l’Atelier D.Voellinger Architecte. Du concept à la réalisation, en passant par un suivi de chantier traditionnel, la société conduit l’ensemble de chaque projet. Autre de ses différences : travailler des demandes variées qu’elle gère avec le même soin et le même intérêt. Le bureau est également attaché à une éthique et il porte une attention particulière au respect de l’environnement dans la construction tout comme la notion d’économie d’énergie qui lui apparaît comme primordiale et représente un véritable état d’esprit. ÉTUDE DE CAS Réalisation de la nouvelle digue du chantier naval de Corsier Port A la demande du chantier naval de Corsier Port, l’Atelier D.Voellinger Architecte est intervenu dans le cadre de la nouvelle digue et de l’agrandissement du port. Initiée en 2012, l’étude de la digue et du port n’a abouti avec l’obtention de l’autorisation de construire qu’en mai 2018. Depuis, un grand travail de réglages a été réalisé avec les différents mandataires spécialisés pour mettre au point un dessin de digue qui marie les contraintes techniques structurels liées à l’environnement naturel dans lequel l’ouvrage se construit et les qualités esthétiques de ce dernier. Nombre de matériaux existants, comme les pierres des quais et de la digue, ont été réutilisés. Ce projet est le résultat d’un travail de concert entre les différents acteurs de l’ouvrage et le maître d’ouvrage. Une deuxième phase de travaux va suivre avec la construction d’une nouvelle halle de port à sec pour l’hivernage des bateaux.

Des espaces de vie revisités Autre domaine où l’Atelier intervient : la rénovation. Revisiter une maison dans son ensemble, restructurer l’architecture des espaces intérieurs en travaillant aussi bien les extérieurs que l’intérieur pour lui donner un nouvel élan, voilà le défi qu’il a relevé pour une villa des années 50. L’équipe aime également apporter son savoir-faire dans des projets d’architecture d’intérieure plus spécifiques. Ainsi, à la demande d’un client, un espace fermé de cuisine existant est transformé et ouvert sur la salle à manger, offrant ainsi un nouvel espace convivial dans l’appartement. Par la même occasion, cette ouverture a permis l’installation d’un bar. Grâce à ce travail, la lumière entre dans les autres pièces et cette découpe apporte de la convivialité ainsi qu’une nouvelle énergie à l’ensemble de l’intérieur. Sans avoir occasionné des travaux de taille, le changement est notoire. Dans un autre ordre d’idée, le bureau a été invité à repenser l’intérieur d’une chambre d’enfant. Après une discussion avec les clients pour comprendre leur attente, il leur a été proposé un élément global incluant le lit, des rangements et un bureau dans la continuité. Ce meuble sur-mesure avec son jeu de niches, de matériaux, de vides et de pleins apporte un nouveau dynamisme et une richesse de volumes à la chambre et à son utilisation au quotidien.

Atelier D.Voellinger Architecte

Rue Jacques Grosselin 23 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 342 78 40 info@adv-a.ch • www.adv-a.ch

361


AMOS ARCHITECTES SA

Un bureau engagé et à l’écoute Amos Architectes s’illustre par sa polyvalence et le soin qu’il apporte à une mise en œuvre dans le respect des matériaux utilisés. Qualité, élégance, fonctionnalité caractérisent chacune de ses réalisations. Zoom sur ses prestations et sa philosophie.

Salles de conférences CCI.

Gland.

Rénovation Piscine Pâquis Centre.

Etable réaffectée.

362


Concours CRC Porrentruy – 1er prix.

Atelier Amos Architectes à Meyrin.

20 ans d’expérience Lucas Amos est un passionné. Après avoir été enseignant durant trois ans, il ajoute à la créativité pédagogique celle liée aux projets d’architecture. Diplômé de l’EPFL il y a 20 ans, il travaille pendant deux ans dans un bureau zurichois où il fait ses armes avant de rejoindre un excellent bureau genevois. En 2009, poussé par une volonté d’indépendance, il se met à son compte et ouvre son propre bureau au centre de Genève. Le bureau s’agrandit au fil des mandats qui lui sont confiés pour compter aujourd’hui 5 architectes, dont son épouse Uli Amos. Une équipe qui travaille sous l’angle de la complémentarité, privilégiant des valeurs comme l’écoute, l’entraide et la confiance avec à la clé la création de synergies. Le bureau s’engage également pour la jeunesse en accueillant un apprenti. Un engagement cher à M. Amos, de par sa première vocation pédagogique mais aussi en tant que membre de FAI formation. Le bureau Amos Architectes a son espace de travail intégré à la vie de l’Ecoquartier des Vergers à Meyrin, dans un volume à double hauteur inspirant et apaisant. De nombreuses compétences Actif essentiellement à Genève ainsi que dans le canton de Vaud via un bureau partenaire dont Lucas Amos est également directeur, Amos Architectes est un bureau polyvalent. Villas individuelles, logements collectifs, infrastructures sportives, bâtiments administratifs, etc... ses projets se veulent divers et variés tout comme ses clients. Le bureau assure le suivi de toutes les phases du projet, de l’avant-projet à la remise de l’ouvrage, afin de

garantir le meilleur résultat tout au long du processus. La pratique et l’expérience de chantier alimentent la réflexion architecturale dans la recherche des meilleures solutions dans le respect des coûts et délais impartis. Outre le neuf, Amos Architectes développe également ses savoir-faire en rénovation et transformation. L’acte constructif est au centre de la réflexion architecturale. Ces dernières années, le bureau a développé ses compétences associées aux coopératives d’habitation et aux démarches participatives. Il est intervenu, en particulier par un engagement de plusieurs années de Mme Uli Amos, au sein du Quartier des Vergers en tant que représentant du maître d’ouvrage d’une coopérative en charge de la réalisation de trois blocs de bâtiments, soit 70 logements au total. Son attitude par rapport au développement durable, sa volonté de trouver des solutions pour favoriser le vivre ensemble et réaliser des logements de qualité ont participé au succès du projet. La participation aux concours d’architecture et aux jurys permet aux architectes de questionner la relation à l’environnement bâti, cultiver un espace de liberté créative et participer à l’évolution de la culture architecturale. Une manière de laisser libre cours à la créativité et d’entretenir l’échange d’idées avec d’autres architectes, urbanistes, paysagistes, sociologues, acteurs et utilisateurs de l’espace bâti. Faisant suite au 1er prix du concours de projet pour le Centre de Recherche et Conservation des collections archéologiques et paléontologiques du canton du Jura, la réalisation de cet ouvrage en bois sera un engagement particulièrement intéressant. Un architecte bienveillant Architecte à l’écoute, Amos Architectes travaille avec pour souci constant la satisfaction des utilisateurs. Il travaille avec eux et avec le maître d’ouvrage sur la base de rapport de confiance et de partenariat afin de leur proposer les meilleures solutions selon les données circonstancielles de chaque projet. Le bien-être des utilisateurs est essentiel pour ce bureau qui place l’humain au cœur de ses projets. Cette démarche permet de créer une plus-value en termes de fonctionnalité, qualité spatiale, confort et d’esthétique. Il affectionne notamment les matériaux bruts dont il valorise les qualités intrinsèques. Sa vision poétique de l’architecture lui permet de proposer des projets source d’émotions.

amosarchitectes Amos Architectes SA

Esplanade des Récréations 24 • CH-1217 Meyrin Tél. +41 22 734 62 00 info@amosarchitectes.ch • www.amosarchitectes.ch

363


BP ARCHITECTES

L’architecte des particuliers Il est souvent difficile de savoir à quel architecte faire appel quand on souhaite réaliser des travaux de rénovation ou d’embellissement au sein de son habitat. BP Architectes répond aux plus simples demandes comme à celles plus élaborées en la matière. Doté d’une petite équipe professionnelle et passionnée par son travail, le bureau propose ses services en matière d’architecture et d’architecture d’intérieur mais aussi de décoration. Zoom sur une société créative, impliquée et à l’écoute.

364


Un couple passionné par son métier Après ses études, Daniel Bonvin intègre le monde professionnel et fait ses armes dans des bureaux d’architectes genevois. Désireux de plus de liberté, il décide de créer sa propre société, BP Architectes, en janvier 2016. Alors que la petite entreprise grandit au fil des années et des réalisations, elle connaît un nouveau tournant avec l’arrivée d’Emmanuelle Bonvin en 2019. Egalement diplômée, elle a, jusque-là, plus spécialement travaillé dans l’architecture d’intérieur ainsi que la décoration. Ses connaissances et compétences permettent ainsi au bureau d’étoffer son offre. Savoir s’adapter à toutes les demandes En démarrant l’activité avec son réseau et le soutien d’anciens bureaux dans lesquels il a travaillé, Daniel Bonvin a fait grandir sa clientèle grâce au bouche-à-oreille et en acceptant des mandats que les grosses structures ne peuvent pas toujours réaliser. Ouvert à toutes les demandes, il sait ajuster ses propositions en fonction des budgets et s’y adapter, comme dans le cas du remodelage d’un appartement où une famille a fait appel à ses services pour revisiter un grand 3 pièces en 5 pièces. Dans le même temps, la société a tissé un lien spécial avec les entreprises auxquelles elle fait appel pour ses chantiers. « Nous travaillons avec des professionnels en lesquels nous avons entière confiance. Ceci est le fruit de plusieurs années de collaboration et de proximité avec eux. C’est un véritable atout pour notre bureau », développe Daniel Bonvin.

partie réalisation, direction des travaux, suivi administratif et financier tandis qu’elle, se fait plaisir à la réalisation des projets, des dessins et quand on lui demande à la partie décoration. Pour avoir longtemps travaillé dans le sérail, cet univers lui est coutumier. Choix des matériaux, des couleurs, de l’ameublement... création de mobilier sur-mesure pour des intérieurs de luxe ou plus modestes, tout lui est possible grâce au réseau qu’elle s’est forgé avec le temps. Quid de ce salon ? Doit-on l’agrandir en cassant les murs ou en réalisant une mezzanine ? Et après, les murs doivent-ils être peints ou recouverts d’une matière chaleureuse ? Quant à ces meubles, sont-ils toujours d’usage ou doit-on les changer ? Si vous vous êtes déjà posés ce type de questions sans savoir y répondre qu’à cela ne fasse, BP Architectes est là pour vous appuyer dans vos projets. Bureau à taille humaine qui cultive l’esprit de famille, il saura trouver avec vous les solutions adaptées à toutes vos envies.

Une équipe complémentaire La flexibilité de BP Architectes lui a permis de grandir ainsi la société compte aujourd’hui trois architectes et deux intervenants indépendants. Leur complémentarité et leur enthousiasme permettent de mener à bien toutes les prestations puisque le bureau ne se cantonne plus seulement aux rénovations mais exécute également des projets neufs. En travaillant en couple, Daniel et Emmanuelle conçoivent leur binôme comme une force. « Lorsque nous échangeons sur un projet, nous allons directement au but en partageant nos points de vue, nos idées ou nos suggestions sans perdre de temps. Il est rare de pouvoir travailler et communiquer ainsi quand on n’a pas la même proximité. C’est une vraie valeur ajoutée », explique Emmanuelle Bonvin. La décoration d’intérieur, un nouvel atout d’importance Si Emmanuelle et Daniel sont tous les deux diplômés en architecture, ils ont pour autant trouvé leur place dans leur société grâce à leur complémentarité. En effet, lui préfère la

BP Architectes

Rue de la Poterie 5 • CH-1202 Genève Tél. +41 22 555 31 01 info@bparchitectes.ch • www.bparchitectes.ch

365


ATELIER 94 ARCHITECTURE SA

Depuis 25 ans au service de l’architecture Installée à Arzier, Atelier 94 Architecture SA fête un demi-siècle d’existence. Ses dirigeants, en maîtrisant toutes les étapes, de la conception à la réalisation, marquent de leur empreinte de très nombreuses créations. Toujours soucieux du bien-être des futurs occupants, de l’importance de chaque détail, à Genève comme sur la Riviera ou dans le Nord Vaudois, de nombreux projets voient le jour régulièrement. Tour d’horizon.

Les Cottages – Nyon.

366


Chemin des Grands-Champs – Arzier.

Une histoire familiale qui s’étoffe Atelier 94 Architecture SA a été fondée en 1994 par Georges Tornier et Véronique Viret, administratrice. Toujours présents, aujourd’hui, l’équipe s’est étoffée avec Philippe Tornier, son fils, marketing et directeur commercial, Lorenzo Cistellini, architecte et co-administrateur, Fausto Vitelli, responsable technique et directeur des chantiers. Ils forment une chaîne pluridisciplinaire où les compétences de chacun renforcent l’image de marque de la société. Pour mener à bien la multitude de projets, 25 employés, architectes, dessinateurs, techniciens, services administratifs, ainsi que 2 apprentis dessinateurs en bâtiment, les entourent.

Se démarquer en réalisant un projet de A à Z A contrario d’un très grand nombre d’autres sociétés, Atelier 94 Architecture SA réalise, avec son entreprise d’entreprise générale, Movito Sàrl, chaque projet en englobant la conception et la construction jusqu’à la remise des clés. Sa clientèle est principalement constituée de particuliers. Le plus gros du métier tourne autour de ses propres promotions, immeubles et villas. Les dirigeants créent la demande en implantant des demeures dans des environnements uniques qu’ils commercialisent directement. Pour chaque projet, une grande réflexion tourne autour de la qualité de vie. Est-ce que tout est réuni pour être esthétique et fonctionnel ? Les questions ne manquent pas et tant que les meilleures réponses n’ont pas été trouvées, tout est affiné pour tendre vers le meilleur. A ces habitats s’ajoute la réalisation de bâtiments administratifs ou encore l’aménagement de restaurants. Dans ce cas, le travail va plus loin, il englobe, également, l’aspect architecture d’intérieure en proposant les matériaux, les coloris, les meubles et moult détails qui font la différence.

Quelques réalisations récentes ou à venir Chemin des Grands-Champs – Arzier Cette villa individuelle sur deux niveaux, construite en terrasse, offre une vue à couper le souffle sur le Léman et les Alpes. Au rez-de-chaussée, aux murs habillés de pierre reconstituée, sont installés les chambres des enfants, une salle de sport et les locaux techniques. Au premier étage, on trouve les pièces à vivre et la chambre parentale. L’aménagement du logement est de haut standing avec la charpente apparente, des meubles sur-mesure et la cheminée suspendue. Une piscine complète l’agrément de cette villa qui a reçu le 3e prix Bilan Immobilier 2018 dans la catégorie villas. Les Cottages – Nyon Dans un quartier résidentiel, au calme, à deux pas de la gare des Plantaz, cette copropriété de 17 logements sera livrée à l’été 2020. Lignes sobres et épurées, l’ensemble révèle un caractère résolument contemporain et qualitatif. Jeux de volumes, balcons profonds, jardins privatifs, chaque appartement promet des espaces généreux au design épuré et au confort lié à son usage. Les places de parking en sous-sol garantissent une véritable tranquillité.

Les Cottages – Nyon.

367


Les Chavannes – Cossonay A Cossonay, dans un cadre verdoyant et calme, desservi à proximité par le train, l’autoroute et les bus, la deuxième phase du projet Les Chavannes, avec la construction de 150 logements, par étapes, va démarrer à l’été 2019. Avec leur architecture contemporaine, des matériaux de qualité et une touche d’originalité, ces

immeubles de 5 étages proposent des appartements de taille moyenne tant en surface qu’en nombre de pièces. Chacun s’ouvre sur des balcons ou terrasses. Pour préserver le calme environnant, un sous-sol commun regroupera les garages, les caves et les locaux de service.

Chez Philippe Bar Grill – Genève Autre type de réalisation, le restaurant de Philippe Chevrier, chef étoilé, au cœur de la rue du Rhône à Genève dans un bâtiment du début du siècle. Carte blanche est donnée à l’Atelier 94 Architecture SA pour réaliser un endroit chaleureux avec pour contrainte, un

délai de réalisation de 7 mois. L’espace brut réparti sur 2 niveaux a été entièrement pensé par Georges Tornier qui a conféré, ici, une ambiance agréable grâce à l’usage de matériaux nobles comme la brique, le métal, le bois et le verre.

368


Domaines Les Clyettes – Arzier Répartis dans le terrain en deux rangées décalées, 7 bâtiments de haut standing, profitent tous d’un espace extérieur en terrasse, d’intimité et d’un panorama incroyable. L’utilisation de matériaux nobles de qualité supérieure,

Les Fontaines – Romanel-sur-Lausanne « Les Fontaines » se situent dans la chaleureuse commune de Romanel-sur-Lausanne à moins de 5 minutes de la sortie d’autoroute de la Blécherette et à moins de 200 mètres de la gare du LEB. Cette charmante PPE composée de 3 immeubles, propose 21 logements du studio au 4,5 pièces avec un parking sous-terrain, des places de parcs pour les 2 roues, des caves et également une aire de jeux pour les enfants. Vous apprécierez le calme et le confort liés à leur usage. Ils proposent des espaces généreux qui s’ouvrent sur des jardins privatifs au rez, des balcons et des balcons baignoires au premier étage et en attique. Début des travaux juin 2020. Livraison fin 2021.

comme la pierre naturelle et le verre pour les extérieurs et des portes d’entrée doublées en noyer, des parquets en bois naturel huilé ou encore des encadrements en granit noir absolut pour les intérieurs, a été privilégiée.

ATELIER 94 ARCHITECTURE SA

Route de Saint-Cergue 10 • CH-1273 Arzier-Le Muids Tél. +41 22 366 66 66 info@atelier94.ch • www.atelier94.ch

369


CORETRA SA

Une architecture rationnelle et fonctionnelle On doit à Coretra SA, bureau d’architectes installé dans la région nyonnaise depuis plus de 25 ans, des réalisations aussi différentes que sont les demandes. De la construction d’immeubles et de villas à l’exécution complète d’une église, l’équipe ne se refuse rien et met toute sa passion de l’architecture dans chaque projet. Jusqu’ici principalement active dans le canton de Vaud, devant la demande, la société a ouvert un nouveau bureau à Genève pour répondre aux attentes de ses clients locaux.

Léman 9 à Nyon.

370


Une histoire de famille En 1997, Angelo Boscardin reprend les rênes de Coretra SA, société fondée en 1990 par un groupe d’entrepreneurs nyonnais. En 2000, son frère, Flavio, le rejoint. Aujourd’hui, comptant parmi les bureaux les plus actifs de la région, ils emploient plus de 25 collaborateurs motivés et passionnés par leur métier dont certains sont présents depuis de nombreuses années. Une fidélité qui s’explique en partie par une philosophie fondée sur la confiance, l’écoute et le partage d’expériences. Les compétences d’une équipe Fort de son expérience, le bureau Coretra SA se veut polyvalent. Il est capable de mener à bien tout type de projets que l’on parle de construction, de rénovation, de transformation ou de modification de bâtiments. Il prend en charge l’ensemble des phases de réalisation, de l’étude de faisabilité à la remise des clés en passant par la mise en soumission et le suivi de chantier. A ceci s’ajoute un accompagnement des clients à chaque étape, jusque chez les différents partenaires nécessaires à la concrétisation de leurs rêves, comme les notaires et les banques. Par ailleurs, afin de forfaitiser les tarifs et répondre aux attentes des promoteurs, l’entreprise générale Coretra Réalisations Sàrl a été créée en 2004.

qu’au stockage. Le béton armé, pour les sous-sols et la cage d’escalier et, une ossature bois ont été choisis par Coretra SA qui a suivi un cahier des charges axé sur le développement durable. Une pompe à chaleur et des panneaux photovoltaïques fournissent l’énergie nécessaire au bâtiment. La mise en couleur du quartier a mené le bureau, en étroite collaboration avec le Maître de l’Ouvrage, a opté pour un revêtement de façades en panneaux de bois recomposé, découpés au laser et peints de couleur parme. Le toit accueille une vaste terrasse où peuvent se retrouver les résidents. Depuis avril 2019, Coretra SA a emménagé au rez-de-chaussée du bâtiment.

Une vision de l’architecture Coretra SA figure parmi les défenseurs d’une architecture rationnelle et fonctionnelle. Loin de vouloir imposer sa signature, le bureau tend avant tout à la qualité en concevant des espaces propices au bien-être et au confort de ses occupants. L’intégration au site, la vue, l’orientation du bâtiment et la lumière constituent dès lors des paramètres essentiels qui guident la création architecturale. L’entreprise accorde un soin particulier au choix des matériaux avec une affinité pour le béton, le verre et le bois. Route de Saint-Cergue 311 – Nyon La société immobilière de L’Asse, Maître de l’Ouvrage, a souhaité un bâtiment neuf à l’emplacement d’une scierie afin d’en faire un lieu multifonctionnel avec des bureaux, des locaux artisanaux et des logements. Les trois étages en sous-sol sont dévolus aux parkings ainsi 371


UAPE – Gingins Avec une quatrième réalisation d’un lieu adapté à la petite enfance, Coretra SA sait répondre aux exigences que de telles demandes engendrent. La Commune de Gingins a mandaté le bureau pour l’étude puis la réalisation de ce projet. Tout ce qui touche à l’hygiène, à la sécurité et aux normes obligatoires pour ce type de construction a été discuté en étroite collaboration avec le monde de la petite enfance. Un soin particulier a été donné à l’apport de lumière naturelle. Gaudenies – Vich Commencée en 2018, la réalisation de 3 bâtiments locatifs proposant au final 57 logements de 2 à 5 pièces est achevée. En bordure d’une zone viticole et agricole, ces résidences sont implantées dans un quartier calme avec un très beau dégagement sur le Jura. Les panneaux photovoltaïques et thermiques installés sur les toitures garantissent les besoins en énergie.

Eglise catholique – Gland Fruit d’un concours réalisé en 2015 et après un laps de temps consacré à la recherche de fonds, les travaux de construction de l’Eglise catholique de Gland vont pouvoir débuter courant juin 2020. Situé entre le centre-ville et la gare de Gland, le lieu, imaginé par Coretra SA, se distingue du contexte résidentiel environnant par sa volumétrie en cône tronqué orienté vers le levant. Juxtaposé à ce volume principal, l’espace d’entrée et de distribution, de forme conventionnelle s’aligne sur les deux rues par lesquelles on accèdera à la future église. 372


Moulins 8 à Tannay. Léman 9 à Nyon.

Quelques projets en chantier – Le Manège à Gingins, les travaux de construction de 3 immeubles de logements ont débuté fin avril 2020. – Lignolet 7 à Nyon, les travaux pour la réalisation de 3 habitations vont débuter prochainement. – Les Vignettes à Crans-près-Céligny, construction de 3 villas contiguës, début des travaux fin juin 2020. – Résidences du Greny à Commugny, les travaux de construction de 3 villas de 2 logements ont débuté en septembre 2019. Quelques projets à venir –  Léman 9 à Nyon, construction de 2 habitations mitoyennes. – Moulins 8 à Tannay, construction de 6 villas contiguës. – Vignettes à Mont-sur-Rolle, construction de 2 im­meubles de 6 logements. – Les Vues du Léman, construction d’un bâtiment de 3 logements à Essertines-sur-Rolle. – Delaharpe à Bursins, construction de 2 villas individuelles. – Résidences Araucaria à Rolle, construction de 2 im­meubles de logements.

Le Manège à Gingins.

A tous ces projets, vont bientôt venir s’ajouter ceux qui sont en cours de discussion à Genève, des réalisations aussi riches et variées que celles élaborées dans le canton de Vaud.

Coretra SA, Architecture et Construction info@coretra.ch • www.coretra.ch

Vignettes à Mont-sur-Rolle.

Route de St-Cergue 311 • CH-1260 Nyon Tél. +41 22 369 30 69 Place Cornavin 7 • CH-1201 Genève Tél. +41 22 900 05 04

373


THIERRY BRÜTSCH ARCHITECTES

La diversité comme carte de visite Installé à Gland, Thierry Brütsch Architectes marque de son empreinte, depuis plus de 20 ans, de nombreuses réalisations aussi différentes qu’innovantes et ce, autant dans le canton de Vaud qu’à Genève. En répondant aux demandes de particuliers comme de collectivités publiques, il réalise des projets divers et variés qui s’insèrent avec harmonie dans l’environnement.

374


Depuis plus de 2 décennies En 1998, Thierry Brütsch décide d’ouvrir sa propre société après une riche expérience d’architecte au sein notamment d’un grand bureau lausannois. Une manière pour lui d’explorer sa créativité et de tester ses limites. Situé à Gland, Thierry Brütsch Architectes, dit TB Architectes, compte quatre collaborateurs et reste ainsi une structure à taille humaine qui a su, pour autant, s’imposer comme un bureau de référence sur l’Arc lémanique. Actif sur les cantons de Vaud et Genève, au fil du temps, une clientèle variée a été fidélisée. Un bureau polyvalent Intervenant tout aussi bien pour un projet neuf qu’une rénovation, TB Architectes travaille sur des projets divers et variés allant de l’habitat individuel ou groupé à des constructions industrielles, commerciales en passant par des surfaces de bureaux ou des bâtiments publics tels que des crèches, des UAPE, des écoles ou encore des salles de gym. Son expérience lui permet d’intervenir à chaque étape d’un projet, de la première esquisse à la remise des clés sans oublier toutes les étapes de calcul, de planification et de gestion des coûts. Egalement impliqué dans l’organisation de concours, le bureau développe ses compétences pour réaliser des expertises et dispose d’un service de consulting à l’attention des autorités communales et des particuliers qui apprécient cet appui dans le cadre de leur projet privé. Plus qu’un architecte, un véritable partenaire TBA est un bureau à taille humaine qui se veut proche de ses clients. Il travaille avec eux sur la base de rapports de confiance et de partenariat pour leur proposer les solutions les plus adaptées à leurs besoins en fonction de leurs attentes, du programme de l’ouvrage et de leur budget. « L’écoute du client est essentielle. J’accorde de l’importance au moindre détail pour trouver un concept qui va dans le sens de la demande du client et surtout répondre à ses exigences », précise Thierry Brütsch. De l’avant-projet jusqu’aux dernières retouches, TB Architectes accompagne le client à chaque étape pour des réalisations qui se veulent uniques et sur-mesure.

Focus sur 3 projets Salle de gymnastique triple à Etoy A la demande de la commune d’Etoy, pour laquelle Thierry Brütsch Architectes a déjà réalisé des bâtiments en ossature bois, le bureau a travaillé autour du projet d’une salle de gymnastique triple. Installé dans une zone de campagne offrant une vue superbe sur le lac Léman, le nouveau bâtiment de type VD6, d’une superficie au sol d’environ 2500 m2, sera livré début 2022. Pour répondre au cahier des charges, les architectes ont pris en compte l’aspect développement durable voulu pour ce nouvel édifice. Ainsi, ce dernier, hormis le niveau inférieur, sera entièrement construit en ossature bois et chauffé par la nappe phréatique tandis qu’une couverture de panneaux photovoltaïques, installée sur le toit, lui assurera une production en énergie électrique au-delà de ses propres besoins, le surplus étant réinjecté dans une gestion commune de l’ensemble des bâtiments situés sur le site « des Communaux ». Le revêtement des façades de ce bâtiment sera en métal déployé ondulé qui accueillera une salle de gymnastique, des vestiaires complémentaires pour le club de football communal dont les terrain sont situé juste en face ainsi qu’une cantine scolaire et son espace de production qui pourra recevoir jusqu’à 300 élèves en 2 services.

375


7

6

5

4

3

2

1

308

+31.08 = 438.93

balustrade 120

10ème étage

ETAGE 9 LOGEMENT

9ème étage

282

+28.00 = 435.85

ETAGE 8 LOGEMENT

8ème étage

282

+25.18 = 433.03

ETAGE 7 LOGEMENT

7ème étage

282

+22.36 = 430.21

ETAGE 6 LOGEMENT

6ème étage

282

+19.54 = 427.39

ETAGE 5 LOGEMENT

5ème étage

282

+16.72 = 424.57

ETAGE 4 LOGEMENT

4ème étage

300

3463

+13.90 = 421.75

ETAGE 3 LOGEMENT

3ème étage

380

+10.90 = 418.75

ETAGE 2 BUREAUX 2ème étage

355

+7.10 = 414.95

ETAGE 1 BUREAUX

1er étage

355

+3.55 = 411.40

REZ SUPERIEUR BUREAUX

RDC Supérieur

± 0.00 = 407.85

355

provisoire -0.35 = 407.50

REZ INFERIEUR BUREAUX RDC Inférieur

-3.55 = 404.30

327

-4.80 = 403.05

SOUS-SOL 1 Sous-sol 1

-6.82 = 401.03

612

-6.82 = 401.03

285

SOUS-SOL 2

Sous-sol 2

Bâtiment tour de 11 niveaux à Aigle Le dernier bâtiment du plan de quartier Margencel à Aigle, en face de la gare, va interpeller par sa structure et sa grandeur. En effet, Thierry Brütsch Architectes a été choisi par la société coopérative viticole d’Aigle pour ériger une tour qui accueillera des commerces, des bureaux ainsi que des appartements destinés à la location à loyers modérés. Ainsi l’édifice comptera 11 niveaux, dont 2 entièrement vitrés, et 2 sous-sols. Les 3 premiers étages seront investis par une banque tandis que des bureaux administratifs cantonaux s’installeront sur un autre. Les 7 étages restants seront entièrement dévoués à des logements allant de 2,5 à 4,5 pièces. Idéalement située proche de la gare et du centre de la ville, la tour à l’ossature en béton armé sera recouverte d’une façade métallique en aluminium éloxé teinté avec un traitement 376

-9.67 = 398.18

290

-9.67 = 398.18

Sous-sol 3

-12.57 = 395.28

AFFECTATIONS LOGEMENTS BUREAUX

C

B

C

B

EXTENSION CAVE SCVA A

LOCAUX COMMUNS

A

A'

PARKING

A'

LOCAUX TECHNIQUES

COUPE B-B

N

N

20m

10m

5m

1m architectes

Thierry Brütsch - epfl sia route des avouillons, 16 CP 108 - 1196 Gland - CH T 0(+41) 22 364 84 48 F 0(+41) 22 364 84 49 info@tb-archi.ch www.tb-archi.ch

Michel Willementz - architecte

varié des surfaces par des parties à clins ce qui apportera des teintes différentes à cette dernière en fonction des heures de la journée et des rayons du soleil. Construite selon les normes Minergie et alimentée par une pompe à chaleur. Ce bel édifice qui sera livré fin 2022 permettra également à ses propriétaires d’agrandir leur cave par une extension du sous-sol et de pouvoir y installer de nouvelles cuves pour leurs vins.

epfl


Hôtel Yotel Pad à Etoy Thierry Brütsch Architectes en collaboration avec Kephas Architectes a pensé un immeuble de 4 étages s’étendant sur plus de 100 m de longueur pour accueillir un hôtel de 212 cham­bres, le Yotel Pad. En cours de réalisation l’ensemble sera achevé courant automne 2020. Cette chaîne installée à l’international a laissé beaucoup de liberté aux architectes pour réaliser un édifice s’inscrivant dans son cahier des charges et adapté à l’environnement. Les clients se parquent au-dessous d’un bâtiment sur pilotis qui accueille le lobby et les différents espaces de vie commune tel un restaurant ou des salles de conférence modulables. De là, chacun rejoint sa chambre en empruntant des passerelles

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

2

N

O

P

3

9932

764

20

764

744

20

764

744

20

764

3820 744

20

764

744

20

764

744

20

611

744

20

611

591

20

611

591

20

611

591

20

611

591

6112

20

287.5

20

764

591

20

611

744

20

611

591

20

305.5

591

20

285.5

20

285.5

20

16

364

20

364

16

364

20

CH 244

20 20

364

16

CH 242

744 744

364

20

CH 240

364

CH 238

20 20

16

744 744

364

20

CH 236

364

16

CH 234

20 20

364

20

PMR / 07 CH 233

744 744

287.5

16

CH 232

20 20

287.5

20

CH 230

591 591

287.5

20 20

16

CH 228

287.5

20

CH 226

591 591

287.5

16

CH 224

20 20

287.5

20

CH 222

591 591

287.5

16

CH 220

20 20

CH 218

591 591

287.5

16

CH 216

20 20

287.5

20

CH 214

591 591

20

744

PMR / 5 CH 212

287.5

Chambre spéciale 744

20 20

744

16

CH 210

37.39 m²

20 20

287.5

591 591

20

CH 208

287.5

CH 206

20 20

16

287.5

20

CH 204

591 591

20 20

CH 202 285.5

20

285.5 285.5

20 20

1a

198

90

386

90

89

225

215

90

57

90

374

90

57

90

374

90

57

90

374

90

57

90

374

90

418.40 18.5

225

215

344

18.5

90

374

90

57

90

374

90

57

90

20

164 118

254

LOCAL V.08

160

Gaine.01

254

74

50

17

M.C.01

25

HSP = 232 158

3a

194.5

47.5 16 47.5

194.5

CH 203

CH 205

CH 207

CH 201

Sol : Mur : bouche port Plafond :

45.5

4

36

3810

25

739

20

3036

1

84.5

12.78 m²

ESC.01

505

170 170 ASC.04

45.5

CH 209

336

60 505

H.07 14.65 m²

CH 201-222

ASC.03

676.5

846

F

CH 213

CH 215

CH 217

CH 219

CH 221

CH 223

CH 225 HSP = 272

394

121 20

101

304 92

287.5 82

83.5

3

ICE MACHINE

128.5

121

174

18

121

CH 227 378

170

158

128.5

Sol : Mur : bouche port Plafond :

HSP = 272

CH 229

CH 231

12.78 m²

ESC.02

CH 223-254

25

194.5

HSP = 232

Sol : Mur : Plafond :

371

60 85.5

374

LOCAL ELECTRICITE / IT 04

H.08 14.65 m²

120

669

20

40

ASC.01

120

378

CH 235

170 16

90

20 254

254

100

20

F

CH 237

65

85.5

18.5

85

17 194.5

344

46 41 41

210

CH 239

120

90 210

100.5 90 100.5

215.5

40

386

CH 241

20

90 210

HSP = 272

ASC.02 83.5

HSP = 272

530 198

LOCAL V.07

CH 243

449

120

90 210

60

CH 245

70

92

386

ICE MACHINE

145

CH 247

153

65

90 210

HSP = 232 158

121

90 100.5

41

198

121

174

92

101

101

18

121

CH 249

108.5 103.5

202

41

1545

46

347.5

90 100.5

100

90 210

145

HSP = 272

661

669

731

215.5

101

386

158

60

CH 251

100

90 210

HSP = 232

4 Préciser dimensions et détails des fenêtres

CH 253

70

182

449 153

41

198

74

16 654

90 210

16

15 661.5

90 100.5

1560

1560 386

1

505

2

16

16

15

93 202

186

150

1171

530 187

90 210

93

1612.5

89

109 103.5

1

164

197 45

33

118

275.5

276

230.5

84.5

744 744

661

CH 246

20 20

669

505 731

669

661.5

CH 248

744 744

505

364

CH 250

20 20

676.5

20

669

364

CH 252

744 744

505

16

378

364

CH 254

20 20

394

36

1 20

en bois couvertes dont les faces latérales entièrement vitrées laisseront apparaître leur structure par un éclairage indirect coloré. Particularité des chambres/résidences, elles ont été à pensées, à 40%, pour des longs séjours destinés à des cadres venant visiter les multiples sociétés voisines, ainsi leur configuration a été voulue à l’identique d’un studio avec un lit escamotable au plafond. Pour chauffer l’ensemble, des pompes à chaleur ainsi qu’une grande partie des surfaces en toiture seront recouvertes de panneaux solaires photovoltaïques.

25

739

20

1518

9932

AXES REPERAGE

AXES REPERAGE 1250

AXES REPERAGE

5

1250

COUPE - 05

AXES REPERAGE COUPE - 04

419.30

21.84

4.45

1.30

6

41.22

E

2.20 E30 1.52

S

N

1.57

O

1.57

Position alternative du conteneur

Conteneur 6.00X3.00 2500Kg

419.30

5.65

M.C. 02 1'600 kg

3.80

10.61

ROBINET ANTIGEL

TOITURE NON ACCESSIBLE 234 m2

TOITURE ACCESSIBLE 645 m2 LOCAL I.T. B.29

3.34

1.80 0.38

1.94

cm

3.34

1.95

L 1.62 H 2.11 s.s.f.

GALER BETON

COUPE - 04

AU

1ER

IE GAINES

ETAGE

1.50

m2

TOILETTE B.27

0.38

H

1.20 1.85

3.5

m2

stade

dossier

échelle

type

indice

date

KEPHAS Architecture SA - Thierry Brutsch architectes sàrl

1.26

2.45

0.20

8 s.s.f. 18.5 0.73 m2

2.00

2.30

L3.10 H 2.50 s.s.f. CC 0.80 s.s.f.

2.05

2.25

0.20

5.80

2.00

L1.04 0.30 H 2.11 s.s.f.

01 22

21

20

19

02

18

03

04

17 3.00 16

EI30 1.04

13.13 LOCAL TECHNIQ B.25 116

MAITRE D'OUVRAGE :

1.90

ASC. 06 1'275 kg

2.45

1.90

ESCALIE L1.40 B.24H2.28R

E30

1'275 kg

0.20

2.11

05

15

06

14

19.78

1.80 07

13

08

12

09

10

11

0.30

1.80

0.45 4.05

1.80 5.75

UE m2

20.54

PI BELFAC SA

5.28

caniveau

Route des Avouillons 16 CH-1196 Gland Tél : 022 364 84 48

L 5.00 HL 2.50 1.04 L1.38 s.s.f. H2.28 H 2.11 s.s.f. s.s.f.

ASC. 05

0.60

ATION

zone

ARCHITECTES ASSOCIÉS

0.54 E30

2.20

4.60

VENTIL

04 - EXE - ETOY - 1-100 - PLAN - INDICE H_020519 2EME n°

5.47

L=180cm

EI30

3.5

0.951.55

MUR

0.38

F+PMR

1.85

16.91

caniveau

0.20 0.10

8

4.50 m2 TOILETTE B.28

2.35 60X60

2eme / roof top

CORRIDOR B.26 TOILETTES

5.80 17.20 TRAPPON

419.30

7.94

6 m2

ROBINET ANTIGEL

0.46

COUPE - 11

4.68

17.53

ETOY 3 - YOTEL PAD

7

ROBINET ANTIGEL

11.76

21.49

PILOTE

m3 REAL ESTATE Place de Cornavin 3 Case postale 1288 CH-1211 Genève 1 +41 22 809 09 09

KEPHAS 2.0 ARCHITECTURE SA

11.23

2.08

IE GAINES

1.50 VENTIL

ATION 7.71

MUR

-

INDICE:

Amstein + Walthert Genève SA Rue du Grand-Pré 56 1202 Genève Tél : +41 (0)22 749 83 80 infoge(at)amstein-walthert.ch

Ingénieur E Betelec SA La Pierreire 2 1029 Villars-Sainte-Croix Tél : +41 (0)21 651 64 00 Fax : +41 (0)21 651 64 10 info@betelec.ch

NON

ACCESSI 564 BLE m2

10 46.12

A B

20.12.18 07.01.19

C

04.02.19

D

11.02.19

E

05.03.19

F

13.03.19

H

02.05.19

I

14.10.19

I'

11 COUP

- Sanitaires en cour de Validation - Façades en cours de validation FORMAT

A0

DATE

1/13/20

PLAN

04.2EME

13.13

J'

G 01.04.19 Remarques:

AUTEUR

E - 05

K'

AV

ECHELLE 1/100

L'

NIVEAU

Ingénieur Sécurité Ignis Salutem SA Ch. des Aveneyres 26 1806 St-Legier Tél : 021 943 64 16 Fax : 021 943 64 17 c.meldem@ignis-salutem.ch

12

Hestia - Entreprise Générale

M'

Rue des Bains 33, 1205 Genève, Suisse +41 22 827 23 00

COUP

E - 01

N'

O

S

N

E

Géomètre Rossier SA Route des Avouillons 16 1196 Gland Tél : 022 364 25 52 info@rossier-geometre.ch

BETON caniveau AU 1ER ETAGE

TOITURE

H'

NIV. REF. 000= 412.20

Ingénieur CV Bouygues E&S InTec Suisse SA Route du Nant-d'Avril 56 1214 Vernier Tél: +41(0)22 306 16 16

I

BASE EXECUTION

9

7.71

GALER

Ingénieur Civil Monod Piguet + associes Avenue de Cour 32 1007 Lausanne Tél : +41 (0)21 613 40 20 Fax :+41 (0)21 613 40 21 e-mail: info(at)mpaic.com

377


INTERVIEW

JIRI HORSKY – ALBERTO PEDULLA

AGI – Association genevoise des ingénieurs

« Tout faire pour sauvegarder la qualité Swiss Made »

Confrontée à de nombreux problèmes allant de la concurrence déloyale à un laisser aller de la qualité des constructions, l’Association genevoise des ingénieurs (AGI) met tout en œuvre pour que les prestations de ses ingénieurs soient toujours reconnues pour leur qualité et leur professionnalisme. Rencontre avec Jiri Horsky, président par intérim, et Alberto Pedulla, trésorier de l’AGI pour parler des dossiers en cours.

Jiri Horsky.

378

Alberto Pedulla.


Est-ce que votre profession connaît des préoccupations particulières ? Nous aimerions mettre en évidence dans chaque projet, la place prépondérante que tiennent les ingénieurs. Le rôle de ces derniers, qu’ils soient civils ou techniques, représente 50% de chaque opération. Ils sont importants et incontournables pour gérer les problèmes voire les anticiper et ceci est malheureusement trop peu souvent reconnu. Est-ce que le prix des prestations des ingénieurs est sujet à discussion ? Ceci est un gros souci car nous nous battons pour que les maîtres d’œuvres aient conscience qu’ils doivent accomplir toutes les prestations qui sont prévues par les normes SIA et qu’elles doivent être faites et bien faites ! Pour pouvoir soumettre une offre, nous nous basons sur le cahier des charges et souvent nous rencontrons des soucis car tous ne sont pas bien faits. Au final, quand nous envoyons notre devis, notre but est d’utiliser les bons mandataires pour de bonnes prestations et une bonne réalisation. Tout ceci a un coût et trop souvent sur les marchés publics, les maîtres d’œuvres ne regardent que le tarif final et pas la qualité des prestations. A Genève, la demande de logements est largement supérieur à l’offre de ce fait, on construit beaucoup, vite et à moindre coût. Pour s’assurer de ne pas rencontrer de soucis, trop se replie derrière les conditions contractuelles. Il faudrait vraiment revoir les choses car c’est la qualité du travail qui en pâtit et tout le savoir-faire des vrais professionnels. Comment explique-t-on que pour un même travail, les devis puissent aller du simple au double ? Les choses sont simples à expliquer. Pour notre métier, il y a deux parts de travail, d’un côté l’intellectuel qui se passe dans les bureaux et d’autre part la présence sur les chantiers. Quand on répond, aujourd’hui, à une demande rien ne nous empêche pour la partie intellectuelle de déléguer à un bureau installé à l’étranger où le taux horaire est très bas. Ce genre de pratique est de plus en plus courante et de ce fait, vu que rien n’empêche d’agir de la sorte, le bureau qui est à Genève, qui a des collaborateurs payés au tarif de la convention collective ne peut pas lutter. Votre convention collective vous aide à palier à ces soucis ? En effet, notre convention collective qui a été étendue jusqu’à 2022 met en évidence les salaires minimums que chacun doit recevoir en fonction de son poste. Ceci concerne également les entreprises étrangères quand elles viennent sur les chantiers. Donc pour cette partie du travail, nous sommes ici tous égaux. Nous avons également encadré les stages pour que l’abus cesse et que ceux qui les font aient une rémunération. Est-ce que former la relève est difficile ? Nous rencontrons un problème de taille puisque l’Etat s’est désisté de son rôle de formateur et a remis une grande partie de l’enseignement sur les épaules des bureaux formateurs. Ceci est très compliqué car les ingénieurs ont les facultés pour apprendre aux jeunes

tout ce qui touche à la théorie et à la pratique du métier, par contre ils ne sont pas formés à l’aspect pédagogique. De plus, il faut savoir que pour bien former un jeune, 20% du temps du formateur lui devrait être dédié selon la période de l’année. Tout ceci coûte aux sociétés et beaucoup ne peuvent pas assurer la relève. Aujourd’hui, nous avons enfin pu obtenir une révision de l’ordonnance fédérale et nous espérons que cela va entraîner des financements à destination des formateurs. La formule actuelle n’est pas bonne et elle démotive les jeunes car les places sont difficiles à obtenir. Certains se tournent vers la formation scolaire mais leur niveau n’est pas égal à celui d’un élève qui suit la formation duale. De ce fait, nous finançons avec nos propres deniers des formations pour que les jeunes soient à niveau. Est-ce que le BIM est aujourd’hui devenu incontournable ? La révolution numérique a un impact indéniable sur notre métier. Malheureusement, la Suisse est vraiment à la traine puisqu’en Europe 50% des bureaux utilisent le système BIM alors que nous nous ne sommes qu’à 15%. L’AGI a proposé des cours pour les employeurs afin de leur présenter en détail le système et leur expliquer tous les tenants et aboutissants. Si tous souhaiteraient l’utiliser, le frein est souvent au niveau de la logistique et de la finance puisque le coût pour le BIM est très important et tout le monde ne peut pas investir massivement. Il va bien falloir trouver des solutions car tout va vite et ce système va devenir incontournable, déjà l’Etat accepte les dossiers réalisés avec le BIM et tout laisse à penser que dans un futur proche, tout passera par lui.

AGI – Association genevoise des ingénieurs c/o FER Genève Rue de Saint-Jean 98 • Case postale 5278 CH-1211 Genève 11 Tél. +41 58 715 34 02 agi@fer-ge.ch • www.agi-geneve.ch

379


REIS INGENERING SÀRL

Analyse et réflexion Imaginer des solutions intelligentes et rationnelles pour des millions d’utilisateurs est leur métier. Les ingénieurs du bureau Reis Ingenering aiment relever des défis. Ils sont les travailleurs de l’ombre qui apportent la fiabilité absolue des constructions de routes, de ponts, de bâtiments industriels et d’habitations. Carlos Reis nous présente sa passionnante activité: celle de l’ingénieur civil.

380


Toutes les étapes du projet De l’idée initiale à son achèvement, en passant par une direction des travaux performante, l’expérience de plus de 20 années, permet au bureau Reis de couvrir l’ensemble des phases d’un programme de construction ou de transformation. Reis Ingenering Sàrl traite des dossiers qui concernent des projets de structure, de génie civil et d’hydraulique. Les ingénieurs proposent une gamme de prestations pour accompagner la phase de réflexion du projet, grâce à des outils de calcul adaptés, qui permettent d’évaluer la pertinence des objectifs recherchés, d’identifier les solutions possibles, de les chiffrer, d’étudier leur faisabilité et d’expliciter les phases envisageables, couvrant ainsi les aspects sociétaux, techniques, environnementaux et économiques du projet. Dans la conception générale l’ingénieur estime les délais et l’investissement requis. La conception détaillée permet d’aborder les points sensibles et d’éliminer les ambiguïtés. La supervision durant la construction permet aux ingénieurs de résoudre des situations techniques complexes. Outils et connaissance des normes et contraintes internationales Avec une demande toujours croissante pour de nouveaux projets et l’accueil progressif de nouveaux collaborateurs, l’équipe du Bureau Reis Ingenering Sàrl a développé une excellente connaissance des normes et des réglementations nationales et internationales, ce qui inclut les contraintes de fabrication et d’installation. La stabilité des collaborateurs qui s’adaptent continuellement aux nouvelles techniques contribue à assurer des prestations de haute qualité. Les différents outils informatiques de gestion ainsi que les derniers logiciels de calcul et de dessin sont choisis selon leur performance. Selon les exigences du maître d’ouvrage et de la direction des travaux, Reis Ingenering Sàrl

dimensionne, conçoit et expertise les structures en répondant au mieux en termes de coût, de simplicité, de qualité et de sécurité. Les principales réalisations en Romandie Centres scolaires, sportifs et culturels, mais aussi hôpitaux et immeubles administratifs, le bureau Reis a assuré le suivi de réalisation de centres commerciaux et d’habitations, ainsi que des réhabilitations ou restaurations d’immeubles anciens. Voici quelques réalisations récentes : •  Bâtiment Ornella – Construction d’un immeuble d’habitations à Onex •  Construction de trois immeubles de logements à Bellevue •  Construction d’un chalet de montagne à Villars-sur-Ollon •  Construction de trois habitats groupés et 5 villas à Hermance •  Construction d’un immeuble – Tour-de-Pinchat •  Ecoparc – Construction de deux immeubles et garages souterrains à Bussigny •  Construction d’un bâtiment de 16 logements PPE à Tannay Horizon •  Construction d’un immeuble à Choulex •  Transformation et agrandissement d’une villa individuelle à Genthod •  Construction de 5 villas mitoyennes à Veyrier.

« Le travail de l’ingénieur demeure souvent méconnu. On ne perçoit de lui qu’une petite partie de son travail : les plans d’exécution et les décomptes. On ignore souvent que, pour en arriver là, il a fallu un long cheminement d’analyse et de réflexion et d’accompagnement sur le terrain» conclut Carlos Reis.

L’équipe de Reis Ingenering Sàrl.

Av. des Grandes-Communes 8 CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 310 94 84 Fax +41 22 310 94 85 info@reis-ingenering.ch www.reis-ingenering.ch

381


BETICA SA INGÉNIEURS CONSEILS

Toujours être à la pointe pour des projets novateurs Betica SA, Bureau d’Etudes Techniques Ingénieurs Conseils et Associés, a été fondé en 1977, à Genève, par Edmond Sauthier. Technicien sanitaire, chauffage et gestionnaire de chantier puis spécialiste en hydraulique et aérolique, en 1990 il a décidé avec un ami architecte de créer une société d’étude intégrale incluant l’ingénierie béton et l’architecture. Forte de 32 collaborateurs, l’entreprise intervient pour des projets réalisés en Suisse et également à l’étranger.

Domaine du Parc à la Tour-de-Peilz.

382


Clos des Tilleuls, 26 logements à Nyon.

Une offre complète de prestations Grâce à une équipe jeune et dynamique, composée d’ingénieurs, techniciens et projeteurs, Betica SA valorise au quotidien ses talents dans la planification, la rénovation et l’optimisation d’installations techniques dans le domaine du chauffage, de la ventilation, du sanitaire et de l’électricité sans oublier son expertise dans les constructions Minergie. Depuis sa création, ce bureau technique interdisciplinaire a acquis une expérience qui lui permet de gérer des projets complexes de nature variée, dont des immeubles d’habitation, centres scolaires et commerciaux, EMS, crèches, hôtels, bains thermaux, hôpitaux... On compte ainsi à titre d’exemples, Le Simplon Center à Brig, Le Belvédère des Morettes au Montsur-Lausanne, Les Reflets de Jade à Pully, l’EPFL Bâtiment ME à Ecublens, le Centre Imagerie Médicale à Aigle, Les Terrasses du Lavaux à Puidoux. Parmi ses interventions d’envergure en cours, on citera, entre autres, Les Thermes de la Dixence à Hérémence ou encore la Migros à Chêne-Bourg. Proximité et expertise au service du client Depuis sa création, Betica SA a su rester à la pointe de la technologie, mettant un point d’honneur à proposer ce qu’il se fait de mieux à ses clients. L’entreprise s’adapte sans cesse aux innovations et compte parmi les sociétés les plus au fait de la maîtrise de la technique du bâtiment. Privilégiant l’écoute et le dialogue,

Betica SA travaille sur la base de rapport de confiance avec chacun de ses clients pour leur proposer les solutions les plus performantes et adaptées à leur projet. De la planification des installations en partenariat avec l’architecte, aux appels d’offres, lancés auprès d’entreprises dont le sérieux et la fiabilité ne sont plus à démontrer, jusqu’aux plans d’exécution et au contrôle durant le chantier, Betica SA les accompagne à chaque étape.

Cossy II, Immeuble locatif à Nyon.

Centre de Radiologie à Aigle.

383


Les Terrasses du Lavaux.

Une philosophie d’entreprise valorisant l’humain Malgré ses 32 collaborateurs, Betica SA reste une société à taille humaine prônant des valeurs comme l’écoute, l’entraide et le partage. Donnant vie à de multiples projets, elle met l’accent sur le travail d’équipe de manière à créer des synergies dont bénéficient directement ses clients. Si le sérieux et le professionnalisme des employés sont de rigueur, chacun évolue dans une ambiance collégiale et bon enfant, pour preuve certains sont dans l’entreprise depuis plus de 40 ans. Betica SA est également une société formatrice puisqu’elle accueille depuis toujours de nombreux apprentis.

Le Belvédère des Morettes Le Mont-surLausanne.

Simplon Center Brig. EPFL Bâtiment ME à Ecublens.

384

Les Reflets de Jade à Pully.


ZOOM SUR UN PROJET D’IMPORTANCE

© thyon.ch

DIXENCE RESORT – Hérémence 1. Concept énergétique avec consommation d’énergie limitée Le Dixence Resort est un projet de complexe hôtelier, avec bains thermaux et résidences, situé sur la commune d’Hérémence. Ce dernier se trouve à une altitude de 1750 mètres, au pied des pistes de ski du domaine des 4 Vallées. Le site offre une vue panoramique imprenable sur le Val d’Hérens, le barrage de la grande Dixence et le massif de la Dent Blanche. Le projet se compose d’un secteur thermal, un hôtel, un immeuble locatif, six immeubles résidentiels et 5 chalets de haut standing. Technique : Soucieux de la protection de notre environnement, nous avons porté une attention toute particulière au choix d’énergies (faibles charges et entretien minimal). Le Dixence Resort sera alimenté par une source thermale forée à 800 mètres de profondeur. Cette source se trouve à Combioula à une altitude de 750 mètres. Elle nous permettra d’alimenter les différentes piscines du complexe ainsi qu’un système de pompe à chaleur qui est notre production de chaleur principale. Pour l’acheminement de cette eau, nous devons installer un système de pompage et installer 2500 mètres de conduite pour un dénivelé d’environ 1000 mètres. Toute l’eau utilisée sur le site, pour la production de chaleur ainsi que les eaux de drainage du site, seront reconduites

à Combioula. Sur ce retour, nous avons deux turbines pour la production électrique. La première se trouve en amont du village d’Hérémence (venant d’en haut) et la seconde se trouve à Combioula. La source thermale à Combioula est à une température de 29°C à la sortie du forage pour un débit de 15l/s. La température étant insuffisante pour notre exploitation, nous avons décidé de réchauffer cette eau sur deux paliers via des pompes à chaleur. La 1re montée en température se fera à Combioula, elle nous permettra de réchauffer l’eau de 29 à 36°C et la 2e se fera à l’entrée du village d’Hérémence de 36 à 43°C. L’énergie électrique consommée par les pompes à chaleur pour les montées en températures de l’eau thermale sur son acheminement n’engendre aucun coût car nous profitons de la production électrique des turbines pour alimenter les différentes pompes à chaleur. Energie 100% renouvelable ! Sur le site nous alimentons 3 pompes à chaleur qui nous permettrons de garantir le chauffage, la production d’eau chaude ainsi que le maintien en températures des différentes piscines. Pour obtenir les meilleurs rendements des pompes à chaleur nous avons opté pour un système 3 tubes, ce qui nous permet d’avoir un réseau haute température, un réseau basse températures et nous utiliserons la même conduite de retour. Afin de garantir une certaine indépendance, un réseau CAD (chauffage à distance) sera mis en place. Chaque bâtiment sera équipé de sa propre sous-station.

385


SÉCURITÉ ET ORGANISATION SA

L’informatique et la technique au service de la sécurité des chantiers Société active dans les domaines de l’intégration et du conseil en matière de sécurité depuis 1996, Sécurité et Organisation SA proposent divers services adaptés à chaque problématique. En proposant des solutions « clés en main », elle sait répondre aux exigences et besoins de ses clients, de plus elle est le distributeur exclusif de sursector : une solution suisse novatrice offrant un contrôle d’accès automatisé aux chantiers. Grâce à ses compétences générales, un personnel qualifié, un service d’intervention technique 24/7, l’entreprise est un partenaire à privilégier dans l’intégration de système de sécurité.

386


Des compétences solides Créée en 1996 par Eric Dall’Aglio, Sécurité et Organisation SA est active initialement dans le domaine des installations de contrôle d’accès sur la place de Genève. Rapidement, elle développe son activité en devenant intégrateur de systèmes de sécurité comprenant la vidéosurveillance, ou encore les alarmes et travaille dès lors dans toute la Suisse. Pour étendre ses compétences, elle intervient également en tant que conseillère en matière de sécurité. Elle propose des analyses d’intégration technique et organisationnelle à ceux qui désirent investir dans de nouvelles infrastructures de sécurité. Par la suite, elle les accompagne dans la mise en place de l’utilisation des systèmes et dans les relations avec les différents intervenants externes à l’entreprise. Enfin, dès 2019, elle accueille le cocréateur de sursector au sein de l’entreprise, et devient distributeur exclusif en Suisse de son procédé révolutionnaire en matière de sûreté et d’éthique sur les chantiers. Le cas par cas Forte d’une expérience de plus 20 ans, Sécurité et Organisation SA intervient les domaines suivants : Contrôle d’accès : d’une simple porte à des centaines, les systèmes permettent de définir les ayants droit aux accès ou encore suivre les allées et venues d’une personne. Les produits proposés sont mondialement connus et approuvés. Vidéo surveillance : là encore, le champ de l’offre va de la plus simple demande à celle se comptant par centaines de caméras. Un dispositif de surveillance et d’enregistrement des images en format tout numérique est proposé. Alarme : en identifiant les besoins clés avant de présenter un projet, la société répond aux exigences propres à chaque situation. Ainsi, les personnes et les services sont alarmés avec précision et le larcin se voit restreint à un laps de temps le plus court possible. Sécurité et Organisation SA propose également du sur-mesure avec le développement de systèmes répondant à des applications particulières, notamment dans les systèmes touchant au monde médical. Alarme technique : en cas de dysfonctionnement d’un équipement technique (onduleur, climatiseur, alimentation électrique, température anormale, inondation, etc.), il est impératif de pouvoir alarmer des personnes et/ou des services rapidement. Ainsi, les mesures de rétablissement normal de fonctionnement peuvent être prises dans les plus brefs délais. Pour ces raisons, Sécurité et Organisation SA propose une intervention rapide et efficace. 387


SURSECTOR : UNE RÉPONSE DÉFINITIVE AUX PROBLÈMES DE SÛRETÉ SUR LES CHANTIERS

Sursector a été développé à la suite des problèmes rencontrés par les professionnels sur les chantiers, autant pour la sécurité que pour le maintien d’une éthique afin de lutter contre le travail au noir et la sous-enchère salariale. En combinant un contrôle d’accès automatisé – pilotable à distance avec une plateforme en ligne – à une application mobile ergonomique, cet outil offre une solution de sûreté sectorielle globale. Depuis 2019, Sécurité et Organisation SA en est le distributeur officiel pour la Suisse. Pour comprendre tout l’enjeu et les bénéfices de sursector « questions-réponses » : A qui s’adresse sursector ? Notre outil s’adresse à toutes les structures qui souhaitent réglementer les accès à leur chantier, quelle que soit l’ampleur de ce dernier. Ainsi, le Maître de l’Ouvrage peut garantir de la bonne tenue de son site, et il s’affranchit d’aléas possibles puisque le contrôle est plus poussé. Il s’offre ainsi une alternative globale et avantageuse aux solutions actuelles de contrôle d’accès, tout comme l’assurance que chaque prestataire respecte scrupuleusement le cadre légal. Comment cela fonctionne-t-il ? Les chantiers sursector sont sécurisés à l’aide d’enceintes rigides et de dispositifs de contrôle d’accès équipés de vidéosurveillance, tous reliés à une console d’administration en ligne. Il est également possible de faire appel à ce système dans le cadre de chantiers ouverts. En amont, le Maître de l’Ouvrage annonce sur la plateforme, les différentes sociétés autorisées sur leurs chantiers. Les entreprises autorisées entrent ensuite leurs employés dans la plateforme, et elles paramètrent les droits d’entrée pour chacun de ces derniers de manière autonome. De là, sursector étant en collaboration étroite avec les caisses de compensation, la plateforme garantit que l’ensemble des individus – avec une autorisation d’accès – sont en règle par rapport aux obligations de leurs employeurs. Plus fort encore, à compter de cette validation, le badge délivré par les autorités compétentes du canton est automatiquement reconnu par la console de gestion. Ledit badge permet ainsi l’accès des collaborateurs sur chaque chantier où ils sont habilités à travailler. Le dispositif s’étend également aux entreprises étrangères qui doivent répondre aux mêmes obligations. 388


Luttons contre le travail au noir et la sous-enchère salariale

Au-delà des droits d’accès, quels sont les avantages ? Autre force de sursector : cet outil permet au Maître de l’Ouvrage, comme à tout prestataire, de connaître en temps réel les personnes présentes sur un site et de consulter les informations nécessaires à leurs activités. De la Direction de Travaux à l’ouvrier, la plateforme en ligne de sursector offre à chacun un espace personnel et personnalisable, où trouver immédiatement toutes les informations nécessaires à la conduite des activités. Ergonomique et simple d’utilisation, sursector est un outil qui facilite les opérations et non une contrainte. Qu’est-ce que fournit sursector ? Pour la bonne marche des chantiers, sursector installe des tourniquets, des unités de passage avec bornage, des portillons pour l’accès du matériel, des barrières pour les véhicules et des installations vidéo. Elle est le fournisseur exclusif des produits mobiles de la marque suédoise Halsang reconnue pour son savoir-faire et sa fiabilité. Un outil supplémentaire pour les sociétés de sécurité Si les agents de sûreté ont longtemps été les seuls présents pour assurer la bonne tenue des chantiers, aujourd’hui leur travail se voit valoriser grâce à sursector. Leur présence n’est aucunement remise en cause avec ce système, au contraire, ce dernier leur offre un outil de contrôle puissant. C’est pour cette raison que nombre de sociétés spécialisées dans la sécurité ont recours également à sursector pour appuyer leurs compétences et assurer une sécurité absolue.

Distributeur officiel

22, Rte de Pré-Marais CH-1233 Bernex T +41 22 850 09 09 securite.ch


Urbanisme & Construction CONSTRUIRE LA GENÈVE DE DEMAIN Secteur porteur de l’économie genevoise, la construction représente un très grand nombre de travailleurs et d’apprentis. Qu’il s’agisse de projets pour des particuliers ou de grands projets publics, les professionnels du secteur mobilisent leur énergie et savoir-faire pour des réalisations qui se veulent durables et humaines. Tour d’horizon des principaux acteurs qui construisent le canton de Genève.

© Titanium Swiss Group – Lead Constructions


INTERVIEW

ANTONIO HODGERS

DT – Département du territoire

« Une ville pour toutes et tous, c’est essentiel » Président du Conseil d’Etat et Conseiller d’Etat chargé du territoire, Antonio Hodgers a un quotidien aussi intense que varié. Pour répondre à toutes ses obligations, il passe d’un dossier à un autre sans ne jamais perdre de vue son fil conducteur, le bien-être de tous les concitoyens. « Ville durable, Genève internationale, vélo, universalité, ville enviable et apaisée, arborisation... » quelques mots issus de réponses aux questions que Bien Vivre lui a posées pour faire un tour d’horizon.

© Magalie Girardin

392


© Johann Sauty

Vous êtes aujourd’hui Président du Conseil d’Etat et Conseiller d’Etat chargé du territoire. Comment s’organise votre quotidien ? Il est à la fois chargé, passionnant et très diversifié. Je n’ai évidemment pas de journée type, la seule constance d’une journée à l’autre est que je me déplace systématiquement à vélo. La charge de la présidence est certes conséquente, mais les sujets de ce département résonnent beaucoup avec ceux du département du territoire. Ce qui change c’est l’échelle ; biodiversité, changement climatique, ville durable, consommation responsable. Les réponses sont souvent dans la coopération et dans le multilatéralisme. J’aime autant les dossiers de la Genève internationale que ceux de l’urbanisme. Le cerveau, comme n’importe muscle, s’habitue à passer d’une thématique à une autre, d’un cénacle à l’autre, d’un public à l’autre, d’une langue à une autre. Et plus il s’entraîne, plus il apprécie. Je dirai aussi que la crise sanitaire que nous avons connu a permis au politique et à l’administration de généraliser le travail à distance, ce que je fais depuis des années. Les outils d’aujourd’hui offrent une grande flexibilité en me permettant de travailler de partout ce que j’apprécie particulièrement. Mais tout ceci ne serait pas possible sans des équipes de qualité sur lesquelles je peux m’appuyer. Il est aussi le fait d’une vie privée et familiale à laquelle je tiens à me dédier. Parmi les grands dossiers qui concernent le Conseil d’Etat, il y a celui du CEVA mis en route officiellement depuis le 15 décembre dernier. Qu’en espérez-vous réellement ? Comme tout le monde, qu’il améliore la circulation en ville. Mais très rapidement, il était clair que ce tronçon était plus qu’une mesure de mobilité. Il a profondément changé le paysage urbain, parfois en transformant des

quartiers comme aux Eaux-Vives, parfois en en créant de nouveaux comme à Pont Rouge. Ce que j’espère, c’est qu’en étant largement utilisé, il participe au changement d’habitudes de déplacement pour découvrir qu’il y a une multitude d’option : faire un bout en train, prendre un tram, retrouver son vélo et finir par aller boire un verre dans une de ces nouvelles places. Renforcer et soutenir la Genève internationale fait partie des priorités politiques de la ville. Concrètement, comment cela se traduit-il ? Tout d’abord, Genève vise à offrir un accueil de qualité aux acteurs de la Genève internationale. Cela passe par des mesures liées à l’immobilier, par exemple via les prêts accordés par le canton pour les constructions et rénovations des bâtiments des organisations internationales. Cela passe aussi par des services offerts par le Centre d’accueil de la Genève internationale. Le canton porte une attention particulière aux organisations non gouvernementales, dont elle soutient certains projets. Genève participe également activement au développement d’un réseau de formation, de réflexion et de savoir-faire afin de renforcer les synergies entre les acteurs de la Genève internationale, mais aussi leur ancrage dans le tissu local. Enfin, le canton soutient la venue de délégués participant à des conférences à Genève afin que le plus grand nombre d’Etat puissent y être représentés. Cette universalité me tient à cœur. La signature d’une convention, en novembre 2019, avec le groupe Pictet a quel impact sur le projet urbain du PAV ? La signature de cette convention ouvre la voie à la réalisation du premier projet à l’Etoile qui sera un nouveau centre-ville pour Genève. Et qui dit centre-ville au 393


© Pierre Albouy

XXIe siècle, dit espaces verts ouverts au public, pas de trafic motorisé et même une rivière remise à ciel ouvert. C’est difficile de se le représenter aujourd’hui mais c’est bien ce qu’on y trouvera ! Les bâtiments eux seront en partie voués aux activités du groupe Pictet, et comprendront également l’équivalent de quelque 100 logements. Les nouveaux bâtiments font l’objet d’un concours d’architecture organisé par le groupe Pictet, dont le lauréat a été annoncé le 23 juin dernier. La gagnante de ce concours est Inès Lamunière. Cet accord fixe également les règles du jeu pour les constructions avec des exigences importantes en matière énergétique et écologique. Il engage aussi le groupe Pictet sur les espaces extérieurs puisqu’il participera à hauteur de près de 5,8 millions de francs à la réalisation des espaces et équipements publics. L’entreprise pourra ainsi participer de façon active à la conception des aménagements extérieurs publics avec les autorités cantonales et communales. Enfin, la banque Pictet a donné un signal très important avec la signature de cette convention. En tant qu’important acteur économique du canton, elle confirme son ancrage tout en développant ses activités en continuité avec son siège de la route des Acacias. On parle beaucoup des constructions neuves mais moins des actions menées par le Département du Territoire pour la préservation du patrimoine bâti et naturel. Quels travaux vont dans ce sens ? Merci de soulever cette question puisqu’effectivement les nouveaux projets vont de pair avec la protection du patrimoine, qu’il soit architectural ou paysager, tous deux étant constitutifs d’une ville enviable et apaisée. En matière de patrimoine bâti, c’est un travail de fourmi souvent peu connu. Depuis 6 ans maintenant, mon département répertorie de manière approfondie tous les bâtiments du canton. Cela nous permet de connaître précisément notre patrimoine bâti et de l’intégrer tout au début des réflexions dans les projets urbains. De plus, chaque année plusieurs objets sont formellement protégés. Il y en a eu 9 en 2019. Du très notoire cinéma 394

le Plaza, il y a des bâtiments d’écoles primaires typiques et l’étonnante permanence médicale de Cornavin qui ressemble à une soucoupe volante. Ce panel montre bien que le patrimoine est multiple et que sa richesse ne saute pas toujours aux yeux. Je pense par exemple à des petits immeubles aux Eaux-Vives qui viennent d’être protégés. Ce n’est pas la splendeur architecturale qui fait la différence, mais le fait qu’elles sont le dernier témoin des anciennes activités artisanales du quartier et qu’on sait que les gens y sont attachés. C’est un repère visuel tout comme l’est la nature en ville. La population connaît d’ailleurs peut-être mieux son patrimoine naturel que bâti. La campagne genevoise est très prisée, comme le sont les cours d’eau, le bord du lac, les parcs et les arbres. Il faut à la fois valoriser et protéger ces espaces. Sur les arbres en particulier, j’ai lancé une stratégie d’arborisation pour atteindre un taux de canopée de 30% en 2030. Augmenter la présence de la nature en ville est indispensable si on veut améliorer notre qualité de vie sur le long terme. Membre des Verts, quelle serait pour vous la Genève idéale ? Une ville pour toutes et tous c’est essentiel. Que chacune et chacun y trouve sa place, un logement, une place en crèche, des commerces variés, des parcs et des moyens de transports publics efficace. C’est une ville apaisée, avec des vies de quartiers différentes et des ambiances urbaines différentes. Une ville ouverte sur le monde, où on peut faire la fête mais où on peut dormir les fenêtres ouvertes en été. J’ai envie d’une ville étonnante aussi, avec ses recoins et ses mystères, qui permettent à des projets éphémères d’émerger. C’est un enjeu urbanistique de ne pas tomber dans la ville rigide qui fige tout. Déjà que l’aménagement laisse des traces pour de nombreuses années, il faut trouver un moyen de laisser aux générations futures la possibilité d’y apporter leurs pattes. Je ne crois pas qu’il faille être membre des verts pour avoir envie de cette ville-là... A horizon 2040, comment imaginez-vous la ville du bout du lac ? Comme je l’ai décrite plus haut, mais cela sous entends de privilégier les transports publics et la mobilité douce sur la voiture et de favoriser les arbres en ville au détriment des places de parkings. Cela sous-entend également que la qualité architecturale soit au rendez-vous et qu’on fasse de la place à toutes les catégories sociales de la population. Je crois fondamentalement qu’on peut construire de la ville qui fasse envie mais cela demande de la patience, une acceptabilité de la population et un engagement de tous les corps de métiers. L’Etat ne peut pas tout dans cette affaire. Depuis vos premières heures en tant que Conseiller d’Etat, de quoi êtes-vous le plus fier et le moins ? J’ai de la peine à répondre à cette question. En tant qu’élu, la fierté est un terrain glissant. Il faut au contraire souvent la mettre dans sa poche pour permettre aux dossiers d’avancer ce qui est mon travail quotidien : trouver des majorités, créer de l’adhésion, investir des opportunités de collaboration et bien sûr donner du sens à un projet politique.


ANNE-MARIE LOEILLET

Une méthode de management de projet unique Basée à Genève, PCM Opérateur Urbain SA propose une méthode de management de projet unique en Suisse. Une approche holistique pour ces développeurs et facilitateurs de projets urbains connus pour leur savoir-faire et leur capacité à faire avancer des projets complexes. A l’image de leur implication dans le projet du Quartier de l’Etang dont le plan localisé de quartier PLQ et les autorisations de construire en forces et sans recours ont été délivrées en un temps record pour Genève, l’entreprise développe actuellement d’autres projets en Suisse. Anne-Marie Loeillet, CEO de PCM nous dévoile sa vision et certains de leurs projets en cours.

396


Comment définiriez-vous votre méthode de management de projet ? 80% des projets de construction au XXIe siècle se font sur des terrains déjà construits. Cette simple constatation nécessite une approche différente en matière de management de construction. Notre méthode de gouvernance urbaine est un processus transparent qui intègre l’environnement global et aligne tous les acteurs liés à la réalisation d’un projet durable. Notre équipe prospecte, connecte, développe et facilite les projets de nos clients. Pour nous la confiance, la proximité et l’écoute sont des valeurs essentielles à la bonne conduite des missions qui nous sont confiées. La transformation territoriale est un sujet complexe qui nécessite un savoir-faire de meneur d’équipe pour trouver le bon casting actif sur le projet et réunir l’ensemble des acteurs qui gravitent autour. Il faut toujours prendre de la hauteur pour avoir une vision globale. Outre les vérifications légales et le choix des procédures, nous élargissons les besoins du projet à ceux de l’environnement pour pouvoir le positionner de la façon la plus efficace qui soit. Nous misons sur une dialectique participative, associant étroitement acteurs publics et privés, débouchant sur la mise en place d’une réelle intelligence collective respectant les intérêts et points de vue de chacun. Cette gouvernance urbaine partagée, qui doit se poursuivre également durant toute la durée des chantiers, permet de définir de manière collégiale l’intérêt général, d’anticiper les éventuels écueils et d’éviter ainsi les recours. Nous avons développé une méthode de management de projet unique basée sur une approche holistique qui nous permet aujourd’hui de pouvoir répondre avec une efficacité irréprochable à toutes les demandes de projets urbains. Quel est votre rôle auprès de vos clients et mandataires ? Nous sommes une équipe pluridisciplinaire aux savoirfaire complémentaires et nous n’hésitons pas à aller chercher les compétences à l’étranger pour nous entou-

rer des meilleurs. Quand il s’agit de construire la ville et d’assurer un développement urbain de qualité, il est essentiel de mettre les questions d’égo de côté pour travailler ensemble, valorisant ainsi les forces de chacun au service des projets. Avec nos clients, c’est la confiance qui prime. Nous les accompagnons à chaque étape en essayant de maximiser leurs intérêts tout en garantissant un développement qualitatif. Nos clients et partenaires sont des investisseurs très actifs, pas forcément issus des milieux immobiliers et nous veillons à vulgariser au maximum des projets souvent complexes dans leur concrétisation. Nous sommes en quelque sorte un lien entre le monde de l’entreprenariat qui va à cent à l’heure et celui des procédures administratives, parfois un peu lourdes. Pour chaque mandat nous représentons les Maîtres d’Ouvrage. Cela nous permet d’être beaucoup plus exigeants vis-à-vis de nos mandataires tout en faisant bénéficier notre client d’un seul et unique interlocuteur. Nos clients sont souvent très pris et nous leur présentons des étapes clefs de l’avancement des dossiers. Le développement durable prend une place importante au sein de chacun de vos projets. Comment intégrer vous cette notion ? Dans toutes nos démarches, le développement durable est présent. Elles se fondent sur un profond respect de l’environnement et notre responsabilité relative à la qualité patrimoniale des ouvrages. Dès les phases de réflexion jusqu’à la réalisation, nous apportons un soin particulier à intégrer le développement durable à chacune des étapes avec une approche plus globale qui ne se limite pas à des questions d’urbanisme et d’architecture. Ainsi, sur le quartier l’Etang, nous avons souhaité aller plus loin que Minergie-P avec la certification Site 2000 Watts. Au-delà des aspects techniques, nous réfléchissons dès les études de marché à l’intégration d’activités qui s’insèrent dans cette logique, comme le développement d’espace de Co-Working e-commerce et veillons à intégrer dans nos réflexions les entités voisines afin de cerner leurs besoins. 397


ZOOM SUR QUELQUES PROJETS EMBLÉMATIQUES Quartier de l’Etang Projet privé. Commune de Vernier, Canton de Genève / Projet en cours : 2017-2023 / 245 142 m2 SDP – 116 063 m2 de logements – 129 079 m2 d’activités. Ce projet de reconversion urbaine sur un ancien site industriel de 13,5 hectares, situé près de l’aéroport de Genève, est l’un des plus grands projets immobiliers privés de Suisse. La construction de ce quartier mixte, subdivisé en 6 îlots principaux, est un programme de grande envergure à vocation mixte, résidentielle, commerciale et tertiaire.

VMA Pré-Bois Projet privé. Commune de Meyrin, Canton de Genève en partenariat avec Losinger Marazzi. Vernier Meyrin Aéroport – en phase de développement 2019-2022 – 102 000 m2 totalité des parcelles. Suite à l’adoption du plan directeur cantonal 2030, l’Etat de Genève a mis en évidence la position privilégiée du secteur de VMA (Vernier-MeyrinAéroport). Ce lieu fait partie des dix grands projets de développement identifiés au niveau cantonal. Entre ville et périphérie, le secteur est actuellement assez flou mais déjà urbanisé et hyper connecté en termes de transports publics. La zone jouit d’un potentiel énorme au vu de sa situation à proximité immédiate de l’aéroport qui lui confère un statut quasi international.

398


Centre commercial La Tourelle Projet privé. Commune du Petit-Saconnex – en cours 2017-2022 – 2980 m2 de surfaces existantes – 3850 m2 de surfaces projetées. L’ensemble résidentiel de la Tourelle, implanté autour d’un square, est considéré comme faisant partie du patrimoine architectural genevois du XXe siècle. Il a été réalisé entre 1965 et 1973 par les architectes G. Brera, P. Waltenspühl et G. Berthoud. Il est composé de 4 barres d’habitation à haut gabarit et de bâtiments à bas gabarit dans les angles. Le centre commercial de la Tourelle a une vocation de centre de quartier, et propose actuellement environ 2400 m2 de commerces et activités.

Nant-de-Cuard Projet privé en partenariat avec la Commune d’Onex, Canton de Genève / Projet en phase développement : 2017-2025 / 90 000 m2 SDP – 61 000 m2 de logements – 29 000 m2 d’activités. Le projet des tours du Nant-de-Cuard, à Onex, est un projet de développement immobilier sur 20 000 m2 qui prévoit 600 logements et autant d’emplois. La forme des tours permet une souplesse pour la composition intérieure. Les plateaux sont dimensionnés afin d’accueillir des logements, des bureaux ou encore un hôtel. Ce projet en collaboration avec la ville d’Onex, fortement soutenu par le canton de Genève depuis 2004, permettra de diversifier les catégories de logement, de créer des commerces et de préserver les espaces naturels.

PCM Opérateur Urbain SA Route de Meyrin 123 Case postale 440 CH-1214 Vernier Tél. +41 22 940 31 31 www.pcm-sa.com

399


Le développement durable pour fil conducteur Créé en 1979, ab ingénieurs sa, bureau d’ingénieurs conseil, compte à son actif plus de 6000 projets réalisés en 40 ans. Tous types de projets et un leitmotiv : il n’y a pas de petits ou de grands projets pour ab ingénieurs sa, ils sont tous importants, du simple avis à la réalisation d’un quartier, d’une tour ou d’un pont. Pour regrouper ses équipes de Genève dans un même espace, il déménage, en septembre prochain, dans de nouveaux bureaux où une zone entièrement dédiée au cleantech va être installée. Attaché à la construction durable depuis de nombreuses années, il met un point d’honneur à travailler avec éthique dans les différents domaines où ses collaborateurs interviennent. Les Falaises à Lausanne. © MPH Architectes

400


Opéra à Lausanne. © Devanthéry et Lamunière Architectes

Un bureau qui fête ses 40 ans Fondé en 1979, le bureau Pierre Amsler était spécialisé dans les études géotechniques et les travaux spéciaux dès sa création. Il s’est ensuite développé au fil des années et a élargi ses compétences dans les secteurs de la structure, du génie civil et de l’environnement. Aujourd’hui, implanté dans les cantons de Genève, Vaud et Fribourg, ainsi qu’en France voisine, ses 5 dirigeants sont entourés de quelques 120 collaboratrices et collaborateurs. La succursale de Genève regroupera ses compétences, en septembre prochain, dans de nouveaux bureaux, à Thônex, pour

renforcer l’échange et l’efficacité. Spécialement sensible et ce, depuis très longtemps, par tout ce qui touche au développement durable, l’immeuble neuf, qui accueillera ab ingénieurs sa, a été sélectionné pour ses qualités environnementales et son emplacement stratégique à côté des transports en commun et de la nouvelle voie verte menant à la gare des Eaux-Vives. Un espace entièrement dédié au cleantech, dans le domaine de la construction, permettra de développer de nouvelles compétences et d’accueillir de jeunes étudiants ou encore des start-up aux concepts innovants.

Piero Fonzo, Philippe Bombeli, Laetitia Vulliez, Yves Giampietro, David Amsler. (de g. à d.)

401


Des valeurs et une éthique L’équipe dirigeante est entourée de collaboratrices et collaborateurs, motivés et hautement compétents qui regorgent d’idées et qui ont à cœur de trouver des solutions à chaque demande. Société indépendante, non liée à un grand groupe, elle se démarque également par son côté innovant et sa réactivité. La cohésion du groupe permet d’accompagner chaque personne en charge du développement d’un projet. Chaque choix technique ou décision est motivé par une pesée d’intérêt entre la technique, le financier, le planning, une éthique sans faille et ceci dans le plus grand respect des règles en vigueur. Des points forts qui font la différence ab ingénieurs sa est reconnu par les professionnels pour sa réactivité et la faculté à répondre à toutes les questions techniques d’un chantier grâce à la plurisciplinarité de ses équipes. L’ensemble des collaborateurs suit régulièrement des formations continues pour être au fait des techniques et des réglementations. De plus, chaque mandant n’a qu’un seul interlocuteur, un point fort qui fait la différence. Pour toutes ces raisons, depuis 40 ans, le bureau a mené à bien des milliers de projets et se positionne comme un partenaire majeur en Suisse romande et en France par l’intermédiaire de la société Betech Sàrl.

Chemin de la Mousse 80 est l’immeuble qui va accueillir les nouveaux locaux d’ab ingénieurs. © Processus Immobilier SA

Pont Hans Wilsdorf. © Brodbeck Roulet Architectes Associés SA

SPA Genève Plage. © GM Architectes Associés

LES DOMAINES DE COMPÉTENCES ab ingénieurs sa intervient, pour la construction de bâtiments et d’ouvrages d’art en proposant : Conception et réalisation de structures porteuses en béton armé et précontraint. Charpentes métalliques et constructions en bois. Transformation et renforcement de structures existantes. Construction et réhabilitation de ponts et tunnels routiers et ferroviaires. Passerelles piétonnes. Il est également sollicité en matière de géotechnique pour des travaux spéciaux et souterrains : Reconnaissance de terrain, rapports géotechniques, essais in situ et en laboratoire. Conception et réalisation d’enceintes de fouilles, de stabilisation de pentes, de fondations superficielles et profondes, confortation des sols. Suivi et exploitation de nappes souterraines, réinfiltration d’eaux de surfaces. Réalisation de fouilles sans tranchées, tunneliers et micro-tunneliers. Autre domaine d’activité, la géothermie : Sondes géothermiques verticales (SGV) – champs de sonde – pieux énergétiques – doublet géothermique avec pompage sur nappe. Pour mener à bien chaque mission, le bureau est doté du système BIM auquel l’intégralité de ses équipes est formée. La diversité des compétences lui permet de travailler sur des projets globaux intégrant la réalisation complète d’un quartier, comme à La Petite Prairie à Nyon, où il a réalisé tout autant des routes, des bâtiments que des immeubles d’habitation. De plus, elle possède les compétences en matière de sécurité incendie grâce à un spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral qualifié pour l’élaboration et le contrôle de concepts sécuritaires depuis l’avant-projet jusqu’à la mise en service de l’ouvrage.

402


Parking à Chêne-Bourg.

Les Communailles à Onex.

© Architech SA

© CLR Architectes SA

L’importance de l’environnement Depuis de nombreuses années, la société développe des prestations dans le domaine de l’environnement et du développement durable qui fait l’objet aujourd’hui d’un secteur spécifique au sein de la société où elle propose des services ciblés de l’étude d’impact sur l’environnement (RIE et NIE), l’expertise de pollution des terrains et des eaux souterraines, le suivi environnemental de réalisation (SER), le diagnostic et direction de travaux d’assainissement des polluants du bâti (amiante, HAP, PCB et plomb), le suivi des travaux de déconstruction. Elle propose également un accompagnement aux entreprises pour celles qui souhaitent une éco-construction, et participe activement aux démarches ECOMAT GE en partenariat avec le Canton.

Ecole de Frontenex. © Meier + Associés Architectes

Ecole Hôtelière, Lausanne. © Itten+Brechbühl SA

Tour Opale et parking à Chêne-Bourg. © Lacaton & Vassal Architectes

ab ingénieurs sa

Genève • Lausanne • Nyon • Fribourg info@absa.ch • www.absa.ch

403


FONDATION DE LA PALLANTERIE

Au service des entreprises genevoises

LE

RI

VE

Fondée en 1997 et basée à Meinier, la Fondation de la Pallanterie a été créée dans le but de permettre le déploiement d’entreprises et la création d’emplois au sein des communes de Collonge-Bellerive et Meinier dans un périmètre donné. Au service du tissu économique régional, elle répond à des besoins existants à travers des projets de développement et d’améliorations importants dans les deux zones qu’elle autogère. Portrait.

-B

EL

9241

CO CO MM UN M M UN E D E E DE CO L M EI LON NI ER GE

6871

84

42

393

8783 8789

RI

1

+R

S+

8446

1

1629 8790

8463

87

R

91

2

+2

1646

8967

R

1648

+3

n

no

ute

de

o Th

R

Ro

8

8968

84

65

8559

PE

3

+2

RI

8969

NT

ER

+3

IE

Ch

em in

de

la

1647

Pa

ite ap -C La de ute Ro

nte

rie

9

8782

R

R

S+

84 64

2

8939

+3

R

1628

6

A

5

Ro

RI

+3

ute

+R

S+

de

Co

mp

ois

1

N

la

Ca

ille

9000

+3

41 15

R

99

363

Ch

em in

+3

14

7

de

R 9208

332

1627

de

R

sC

as

tor

365

+3

42

em in

+3

s

15

Ch

R

5824

4

50

+R

8692

+2

16

1649

8938

-E

ST

1643

lla

RI

TR

LA

R

1645

ME

EP AL

1644

365

296

333

R

R 85

C

+3

+3

Ch

em in

stati pom on pagede

ER

ge ran

+6

-G

R

t

-la

ha

-de

Bo

R

R

+3

5181

+3 45

D

15

Ch

em in

du

317

Ch Bo

em in

uc

ha

R

t

Ch

em in

de

la

Ca ille

45

49

47

min

UD

de

-S

Ch e

IE

+3

mp s

NT

366

sC ha

E

LA

+3

la

du

uc

PA L

R

s

em in

E

tor

Ch

em in

TR

as

de

Ch

ME

sC

Ca

5183

RI

R

de

ille

5180

PE

B

5185 5184

5182

42

+3

1676

de

Ch

am

p-l

'En

fre

y

15

41

50 329

CSR

90

ran

ge

15

42

Zone indicative des dangers liés aux crues pour un temps de retour Tr = 30 ans. Situation future avec le projet d'extension PDZIA.

16

Ch

404

em in

de

sC ha

mp

s-d

e-l

a-G

PLAN MASSE DE LA ZONE EXISTANTE ET DE L'EXTENSION

Image non contractuelle Date édition: Janvier 2020 Ech: 1/500


Pallanterie-Sud.

Une fondation de droit public La Fondation de la zone industrielle et artisanale de la Pallanterie (ci-après « FITIAP »), créée en 1997, est une fondation intercommunale de droit public, composée des communes de Collonge-Bellerive et de Meinier. Elle a pour mission de gérer et développer la zone industrielle et artisanale de la Pallanterie. Cette institution est gérée par un conseil de Fondation, composé de douze conseillers nommés à parts égales par leurs communes respectives à chaque nouvelle législature. Ce conseil prend les décisions importantes de développement et fait le choix des orientations stratégiques et politiques. Le bureau du conseil est composé de quatre membres du conseil. Il met en œuvre les projets approuvés par le conseil de Fondation et assure les contacts avec les autorités communales, cantonales et fédérales et contrôle la gestion globale de la Fondation. Ses missions principales Créée pour permettre le déploiement d’entreprises et la création d’emplois, la Fondation a pour objectif premier de développer la zone industrielle et artisanale de la Pallanterie pour ensuite la gérer au profit des entreprises qui ont fait le choix de s’y implanter. Propriétaire de terrains, bâtiments et parkings, elle est capable de s’autofinancer pour mener à bien ses différentes missions. Etant également propriétaire d’une grande partie des terrains de la zone, elle octroie des droits ou conclut des baux de superficie. Depuis son approbation par le Conseil d’Etat en juillet 2018, elle a les compétences de prélèvement et de gestion de la taxe d’équipement de la zone industrielle et artisanale de la Pallanterie. Sa stratégie s’articule autour de plusieurs objectifs fédérateurs : être propriétaire des terrains de la zone, gérer la zone, développer de nouveaux projets sur la zone PallanterieSud. Elle assure sa mission conformément au plan directeur n° 28689-515-525 et n° 29894-515-525, adoptés par le Conseil d’Etat le 27 juin 1996 et le 26 juillet 2017 respectivement.

a conduit les autorités de Collonge-Bellerive et de Meinier à entamer une réflexion pour la création d’une zone industrielle et artisanale. Ce projet s’est concrétisé en 1992 avec la création d’une première zone couvrant une surface d’environ 1,6 hectares située sur la commune de Collonge-Bellerive. Elle fût complétée en 1996 par une extension de 5,8 hectares, située à cheval sur le territoire des communes de Collonge-Bellerive et de Meinier. Les terrains sont en majorité propriétés de la Fondation et sont occupées par les entreprises moyennant une location du sol dans le cadre d’un bail de 30 à 100 ans, selon le régime du droit de superficie ou également appelé DDP (droits distincts et permanents). L’aménagement de la ZIA de la Pallanterie a été créé pour répondre aux besoins spécifiques d’entreprises actives dans l’artisanat et l’industrie. Les conditions de sa création et de son déploiement sont fixées par la Loi générale sur les zones de développement industriel ou d’activités mixtes (LZIAM). La ZIA de la Pallanterie est composée de deux zones continues. Le développement de la première, Pallanterie-Est issue du Plan directeur n° 28689515-525 du 27 juin 1996 est aujourd’hui terminé. Composée de 9 parcelles dont 8 appartiennent à la Fondation, la zone Est abrite de nombreuses entreprises au sein des différents bâtiments édifiés depuis 1998. La Fondation poursuit désormais son processus d’amélioration continue et a initié plusieurs projets comme la sécurisation du chemin de la Pallanterie, l’aménagement d’un compacteur à cartons de 16 m3

A l’origine... La région, qui occupe de nombreux artisans, n’offrait quasiment pas d’espaces dédiés à leurs activités. Cela 405


sur l’emplacement des containers actuels, sur la parcelle P9, ou encore le déplacement des containers PET et verre actuels sur une plateforme à créer en bordure du trottoir de l’autre côté du chemin de la Pallanterie, située sur la parcelle P4. Le bâtiment P6 qui a plus de vingt ans fera aussi l’objet d’une rénovation importante au cours des deux prochaines années. Consciente de la nécessité d’augmenter l’offre aux entreprises qui souhaitaient s’implanter dans la région, la Fondation a entamé les démarches en vue d’étendre la zone existante dite « Pallanterie-Est ». Juillet 2017 marque l’adoption du plan directeur de la zone de développement industriel et artisanal n° 29994-515525 et son règlement directeur par le Conseil d’Etat. Celle-ci s’étend sur cinq aires de localisation. Une fois les parcelles déclassées de zone agricole en zone industrielle et artisanale, la Fondation a déposé, en date du 21 décembre 2018, le dossier de demande d’autorisation de construire les aménagements extérieurs

pour la viabilisation de la zone dite « Pallanterie-sud ». Autorisation obtenue en juillet 2019. D’autres projets sont en cours de réflexion et viendront s’intégrer aux travaux qui devraient démarrer en 2021, notamment la réalisation de travaux d’’éclairage public pour Pallanterie Est et Sud et d’un réseau CAD (chauffage à distance) dans le cadre d’une réflexion sur le concept énergétique territorial (mutualisation). Stratégie de développement à moyen, long terme (stratégie 2030) A la suite du déclassement de la zone dite PallanterieSud et par conséquent à l’augmentation des espaces disponibles pour accueillir de nouveaux bâtiments destinés aux entreprises souhaitant s’installer, la Fondation a entrepris une réflexion sur le long terme, réflexion avalisée par les deux communes de Collonge-Bellerive et Meinier en février 2020. Ce plan stratégique sera rendu public dans le courant de cette année.

« Pallanterie-Est » : Petit historique des bâtiments construits au fil de l’eau. Parcelle 1 

2000 : Construction du bâtiment qui abrite actuellement le Centre Audi Collonge-Bellerive, anciennement garage Krucker SA. Parcelle 3

2002 : Construction d’un bâtiment industriel qui abrite une quinzaine d’entreprises industrielles et artisanales. 406

Parcelle 2

2006 : Les sociétés Lundi Petroleum SA et Shamaran Petroleum SA y ont installé leurs sièges administratifs et techniques. Parcelle 4

2001 : Ce bâtiment industriel accueille une quinzaine d’entreprises industrielles et artisanales.


Parcelle 5

2008 : Construction d’un bâtiment par les établissements publics pour l’intégration (EPI). Cette institution contribue au bien-être et à l’intégration sociale et/ou professionnelle de personnes en situation de handicap ou en difficulté d’insertion professionnelle et/ou sociale. La Fondation est propriétaire d’une partie des sous-sols (dépôts et parkings). Parcelle 7

2002 : 3 propriétaires, la commune de Meinier (caserne des pompiers), la Fondation (parking) et serrurerie 2000 (entreprise privée).

Parcelle 6

1998 : Ce bâtiment industriel, dont la Fondation est propriétaire, accueille une dizaine d’entreprises. Premier bâtiment construit sur la Zone, il avait permis de déloger la société Orbisphère (actuelle Hach Lang) du centre de Vésenaz et ainsi éviter sa délocalisation à Neuchâtel.

Parcelle 8

2016 : l’entreprise Jérome SA, entreprise de vente de matériaux de construction et propriétaire du bâtiment abrite également d’autres entreprises tel qu’un Fitness, activité de service admise sur la zone.

Parcelle 9

2018 : Bâtiment dont la Fondation est propriétaire et qui accueille diverses petites et moyennes entreprises dont la voirie de Collonge-Bellerive. C’est également le siège de la Fondation. S’agissant des sous-sols, 140 places de parking sont à disposition des locataires et des entreprises à proximité pour la location.

Fondation de la Pallanterie

Route de Compois 11 • CH-1252 Meinier Tél. +41 22 772 01 01 za-pallanterie@za-pallanterie.ch www.za-pallanterie.ch

407


PILLET

Maîtrise, connaissance et exigence C’est au cours du mois de décembre 2019 que Pillet SA a fêté ses 25 ans. Entreprise reconnue pour ses savoir-faire en ingénierie civile, direction de travaux, géotechnique et pilotage d’opérations immobilières, cette dernière s’efforce de rester à taille humaine. La qualité du travail, associée à la proximité et au respect de ses partenaires, constitue l’ADN de Pillet. Question philosophie, celle-ci tient en quelques mots : construire des bâtiments durables et solides à l’image des relations entretenues avec ses partenaires et collaborateurs.

Amandolier

408


25 ans couplés à un jubilé Depuis les années 70, le bureau Pillet est connu pour ses compétences en matière de promotion immobilière et de construction. En fondant Pillet SA en 1994, Patrick Pillet lui donna un nouvel élan en élargissant le champ des activités avec deux nouveaux secteurs : l’ingénierie civile et la direction des travaux. Pour l’accompagner dans ce développement, deux associés rejoignirent l’équipe de direction, l’architecte Frédéric Ayer en 2007 et l’ingénieur Francesco Ponzo en 2011. Vingt ans plus tard, en 2014, la géotechnique vint à son tour renforcer cette offre avec l’arrivée de l’ingénieur Guillaume Favre. A leurs côtés, 60 collaborateurs forment une équipe pluridisciplinaire et œuvrent en tant qu’ingénieurs civils, ingénieurs en technique du bâtiment (chauffage-ventilation, sanitaire, électricité), directeurs de travaux, développeurs, géotechniciens, économistes de la construction et experts immobiliers. Apte à assumer de très grands projets comme des mandats de proportions plus modestes, la société est reconnue par l’ensemble des interlocuteurs et des acteurs du marché, à Genève et dans toute la Suisse romande.

Joël Moens de Hase, Frédéric Ayer, Julien Lefevbre

Une œuvre symbolique pour célébrer son anniversaire A l’occasion de ses 25 ans, Pillet SA a souhaité marquer les esprits en lançant un concours photographique qui réponde au thème : « Pour moi, Genève c’est... ! ». A l’issue du concours, une œuvre a été réalisée par Joël Moens de Hase. Cette photomosaïque étonne et séduit par l’originalité et l’esthétisme de son concept. « Cette borne, immuable et intemporelle, ne craint ni le temps ni les intempéries. En qualité de travailleur dans la construction de bâtiment, cette pierre me semble être le symbole de ce que nous faisons tous ici : bâtir et participer à l’essor de la ville de Genève avec un grand G. Cette borne est située sur une route droite sans aucun point de contrôle ou indication de frontière. Pour nous tous, géomètres, architectes, dessinateurs, chefs de chantier, elle est une invitation à prendre le chemin de nouveaux projets de constructions et d’édifications », développe Julien Lefebvre, lauréat du concours.

Les collaborateurs de Pillet

409


Quartier Saint-Mathieu

PILLET : LA FORCE DE TROIS ENTITÉS

Pillet Développement SA Au service d’une clientèle privée et institutionnelle, Pillet Développement assure la planification et le développement de projets immobiliers à Genève et dans le canton de Vaud. Particulièrement active dans la construction de logements, elle déploie ses savoir-faire dès la mise en œuvre de plans localisés de quartiers. Analyse du marché, définition d’un programme préliminaire de construction, établissement d’études financières détaillées, maîtrise du foncier, montage juridique de l’opération, obtention éventuelle de crédits, etc., ses prestations sont nombreuses. Ainsi, chaque année, une dizaine d’opérations sont conduites grâce au sérieux et au professionnalisme reconnus de Pillet.

Carantec

Gravière de Bernex

Pillet Géotechnique SA

Siège LITASCO

410

Pillet Géotechnique, dirigée par Guillaume Favre, propose toutes les prestations liées au domaine, soit l’étude, l’appui et le suivi en phase de réalisation. Spécialisée en travaux spéciaux et terrassements, elle possède l’expérience et les compétences nécessaires à la réalisation de l’ensemble des ouvrages en contact avec le sol : fondations superficielles et profondes, blindages de fouilles, murs de soutènement ou encore tranchées couvertes et travaux souterrains. Elle intervient également pour le compte des Maîtres d’Ouvrage institutionnels et privés dans les projets de renaturation, lacustres et fluviaux, ainsi que de développement durable. Elle peut aussi apporter son expertise lors de diagnostics de pathologie d’ouvrage. Pour compléter son offre, elle est dotée d’un service environnement spécialisé dans la pédologie, le désamiantage, la pollution des sols et le suivi des travaux d’assainissement.


Jean-Louis Prévost

Pillet SA Grâce à ses départements ingénierie civile et direction de travaux, Pillet SA pilote et soutient des activités de construction de bâtiments dans toute la région genevoise. L’entreprise représente le Maître d’Ouvrage et prend en charge toutes les phases de construction, des études techniques à la livraison de l’ouvrage en passant par le chiffrage, la mise au point des adjudications et des contrats d’entreprises, le suivi des travaux et le contrôle des coûts. L’entreprise dispose notamment d’un bureau technique réalisant 100% des appels d’offres qu’elle exécute. Un véritable soutien, qui peut être proposé aux bureaux d’architectes. Dans le cas de constructions existantes, rénovations, transformations ou surélévations d’immeuble, elle analyse l’état de l’objet, planifie et réalise les mesures de confortement nécessaires.

Institut International de Lancy

Plateau de Frontenex

411


Savoir s’adapter aux nouvelles manières de construire Construire et aménager sont des activités qui nécessitent professionnalisme, crédibilité, flexibilité, qualité et responsabilité. Les légitimes exigences du Maître d’Ouvrage doivent être respectées, dans des conditions et des délais établis. Pillet SA a acquis en la matière une réputation qu’elle s’attache à mériter. Ses forces vives collaborent au quotidien pour conseiller au mieux les Maîtres d’Ouvrage et développer des solutions adaptées à leurs besoins dans les domaines les plus variés. Pour ce faire, la société a défini deux axes stratégiques dans le déploiement et l’exercice de ses activités. Il s’agit en premier lieu de l’implémentation des outils numériques, de manière à élever son degré d’efficacité opérationnelle et augmenter son standard qualité vers une plus haute valeur ajoutée. Les prestations offertes, avec l’utilisation des méthodes BIM, correspondent avant tout à un service sur mesure où chaque Maître d’Ouvrage peut bénéficier d’une organisation et d’un traitement personnalisés. Saint-George Center

Le second axe stratégique de Pillet SA consiste en la mise en œuvre des énergies renouvelables dans les projets qu’elle conçoit. Conscientes de l’importance du développement durable dans les constructions, ses équipes apportent des réponses complètes à chacun de leurs clients en évaluant les meilleures options en fonction de chaque chantier. En analysant les nouvelles réalisations de par le monde, le team Pillet a compris tout l’enjeu de construire de manière intelligente et performante, en osant l’expérimentation et l’introduction de nouvelles technologies. Cette vision stratégique participe ainsi de manière active à la transition énergétique et à l’intérêt général. En substance, Pillet SA conçoit des ouvrages qui, avec la digitalisation de ses activités couplée à la mise en œuvre de systèmes de production d’énergie renouvelable, permettent une gestion intelligente de la conception à l’exploitation des bâtiments qu’elle construit.

PILLET

Quartet

412

Chemin de Paris 5 CH-1233 Bernex Tél. +41 22 850 91 20 info@pilletsa.ch www.pilletsa.ch


M A Î T RISE, CONNAISSANCE ET EXIGENCE Un partenaire fiable pour bâtir votre réussite

pilletsa.ch


INTERVIEW

NICOLAS RUFENER

FMB – Fédération des Métiers du Bâtiment

Un engagement pour faire entrer Genève dans le XXIe siecle Fondée en 1947, la FMB regroupe 18 associations patronales représentant 1400 entreprises dans tous les domaines de la construction et pas moins de 12000 travailleurs et 1000 apprentis. Entretien avec son Secrétaire général Nicolas Rufener pour faire le bilan de l’année 2019 et évoquer les grands chantiers pour 2020.

Photos : © François de Limoges

414


Les marchés publics sont au cœur de vos préoccupations. Quelles ont été les évolutions majeures dans ce domaine en 2019 ? C’est un dossier que nous avons suivi au niveau national, intercantonal et cantonal car l’ensemble du corpus législatif et règlementaire, a été révisé en 2019. C’est tout d’abord la loi fédérale, posant le cadre pour les marchés publics passés par la Confédération, qui a été adoptée et si le projet initial posait un certain nombre de problèmes, des discussions avec les Parlementaires fédéraux ont permis des corrections aboutissant à un texte de qualité. C’est ensuite la révision de l’accord intercantonal, qui lui traite des marchés publics passés par les cantons et les communes, à laquelle il a été procédé. L’objectif était d’harmoniser les deux régimes. C’est globalement réussi, même si une différence notable subsiste concernant les conditions de travail. Pour nos membres c’est un succès car ils bénéficient d’un cadre législatif uniformisé qui lutte efficacement contre le dumping et la spirale négative des prix, qui a mis à mal beaucoup d’entreprises citoyennes privilégiant la qualité. Nous espérons que le paradigme va donc changer et que les choses vont évoluer pour que l’on évite les dérives et favorise une concurrence équitable. La question de la concurrence rejoint celle des marchés publics, quel est votre avis sur ce sujet ? C’est un sujet qui va occuper une place importante en 2020 pour la FMB. Notre position est de dire que la concurrence n’est pas uniquement le prix le plus bas

et que toutes les mesures qui font baisser les prix ne sont pas des mesures qui favorisent une concurrence saine, bien au contraire. Aujourd’hui les instances de la concurrence n’interviennent que sur ces problématiques mais ne s’inquiètent jamais de savoir si les positions dominantes comme peuvent avoir de très gros maîtres d’œuvre ne sont pas contraire au bon fonctionnement de la concurrence. Nous essayons donc d’inverser progressivement la tendance. En 2020, trois motions sont à l’ordre du jour du parlement fédéral et une éventuelle révision de la loi sur les cartels pourrait intervenir ou en tous cas être mise en consultation voire proposée par le Conseil fédéral. 415


Autre dossier brûlant en 2019, le travail au noir. Quelles ont été vos avancées pour lutter contre ce problème ? Nous avons beaucoup travaillé sur la question du travail au noir et les moyens que nous devons développer pour lutter contre cette véritable gangrène. Pour que la lutte soit efficace, une des solutions serait selon moi la responsabilisation des maîtres d’ouvrage et de leurs représentants mandataires ou encore l’arrêt des chantiers dès qu’il y a un soupçon de fraude pour ensuite instruire l’affaire dans de bonnes conditions. De plus, nous avons développé un système de badges permettant un meilleur contrôle des travailleurs, aucun ne pourra être présent sur un chantier s’il n’est pas préalablement identifié. 2019 c’est aussi l’année de la mise en service du Léman Express, votre retour sur ce projet ? Le Léman Express est en partie le bébé de la FMB, car dès 2001, la Fédération a défendu et soutenu politiquement ce projet. Nous avons aussi beaucoup communiqué pour convaincre la population genevoise des bienfaits de ce train régional, véritable RER à l’échelle régionale. Nous n’avons eu de cesse de combattre tous les opposants de toute sorte. Même si le chantier n’a pas été simple et a connu beaucoup de rebondissements, le Léman Express est maintenant là et Genève rentre de plain-pied dans le XXIe siècle. C’est une mobilité qui va complètement changer l’image de notre canton et de la région car de nouveaux pôles de développement ont vu le jour grâce à ce projet, ce qui contribue au dynamisme de notre région. Le Léman Express est-il pour vous une nouvelle vision de la mobilité dans le canton ? Les axes de mobilité sont structurants, on ne peut pas aménager une zone sans penser au préalable à la mobilité. Le Léman Express en est le meilleur exemple. En terme de mobilité Genève a eu pendant longtemps une politique du « tout en voiture ». Aujourd’hui les choses ont changé et Genève est maintenant très hostile à la voiture, mais le problème de la mobilité reste car on ne se préoccupe pas des besoins de la population, mais juste de la voiture qui est l’ennemi à abattre sans mesurer les conséquences et ce que cela implique. Notre vision est simple : avant de supprimer la voiture de l’environnement urbain, il faut proposer une alternative crédible et convaincante pour les usagers. Nous sommes donc pour le développement des trams et des transports publics de manière cohérente. Enfin, après la mobilité qu’en est-il du logement et de l’aménagement du territoire ? Premièrement, Genève manque cruellement de terrains constructibles et malheureusement le plan directeur cantonal ne prend pas en considération les spécificités de Genève à savoir que nous sommes un canton-ville avec 416

Photos : © François de Limoges

un fort développement économique. Deuxièmement, l’accord sur le logement signé en 2006 a permis une production de logements jamais atteinte depuis des décennies mais aujourd’hui un magistrat essaie de modifier cet accord. Le problème est que, de quelques ajustements, il a entièrement révisé l’accord et qu’il a fermé la porte des négociations. Pourtant notre message est simple : Genève a besoin de logements. Il faut s’occuper de la demande avant de déterminer l’offre. Baisser le niveau des loyers pour construire pour la prétendue classe moyenne n’aura aucun effet et le problème perdurera. Les besoins ne se situent pas prioritairement en matière de logements sociaux, mais plutôt d’accès à la propriété. Ce faisant, nous répondrons au défi de loger nos actifs sur place, ce qui est bénéfique pour le canton puisque ce sont des gains en termes d’impôts, de fiscalité et de mobilité.

Fédération des Métiers du Bâtiment

Rampe du Pont-Rouge 4 • CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 339 90 00 • Fax +41 22 339 90 06 info@fmb-ge.ch • www.fmb-ge.ch


�  PLÂTRERIE �  PEINTURE

�  TRAITEMENT

BOIS �  PROTECTAPEEL �  PAPIERS PEINTS

ANS 1970-2020

Retrouvez-nous en page 520 Route du Pont-Butin 70 ■ 1213 Petit-Lancy/GE ■ +41 22 879 69 24 info@modulancy.ch ■ www.modulancy.ch

L’ENTREPRISE GÉNÉRALE DU BÂTIMENT PAR MODULANCY DEPUIS 1976 COORDINATION DE PROJETS DE CONSTRUCTION TRANSFORMATION & RÉNOVATION Retrouvez-nous en page 522 Route du Pont-Butin 70 ■ 1213 Petit-Lancy/GE ■ +41 22 792 12 12 www.eva-geneve.ch


REALIFT SA

Réussir là où personne n’a de solution Par ses compétences et un savoir-faire acquis depuis bientôt 20 ans, REALIFT s’impose comme le partenaire privilégié en matière d’ascenseur. De l’installation la plus simple à la plus complexe, la société sait relever tous les défis et trouver des solutions aux cas les plus difficiles. Zoom sur une entreprise performante.

418


L’histoire REALIFT a été fondée en 2001 à Genève par Pierre Peccoud. A l’origine, spécialisée dans la sous-traitance pour le compte d’ascensoristes, l’entreprise ouvre progressivement ses activités en réalisant des mandats de rénovation pour son propre compte. Reprise en 2012 par une nouvelle génération d’associés, REALIFT est aujourd’hui une société d’ascenseurs à part entière et développe ses savoir-faire sur l’ensemble du territoire genevois ainsi qu’en Suisse romande, grâce à des partenaires locaux de confiance. Une équipe de spécialistes Marcos Bravo est désormais à la tête de REALIFT. Son expérience et celle de son équipe ainsi que leur passion pour le métier sont totalement dédiées à conseiller et servir leur clientèle. L’équipe comprend 15 collaborateurs sur Genève et pourtant elle répond à des demandes que les multinationales ne peuvent pas réaliser. La faculté de s’adapter et la flexibilité en sont les raisons principales. A chaque poste essentiel, une personne aux compétences éprouvées répond présente. Cette organisation permet aux clients de toujours avoir un interlocuteur compétent et autonome dans la prise de décision afin d’optimiser la réactivité de l’entreprise. Une large palette de services REALIFT bénéficie d’un savoir-faire qui lui permet de répondre à tout type de projet que ce soit pour un ascenseur, un monte-charge, un monte-lit ou montevoiture ou simplement un petit passe-plat. Si l’entreprise est capable de réaliser des ascenseurs de prestige extrêmement luxueux, elle intervient également sur des projets de moindre envergure. La majeure partie de ses mandats concerne la création d’ascenseurs dans des bâtiments existants. Un savoir-faire auquel s’ajoutent l’installation, l’entretien et la maintenance toutes marques.

Dotée d’un très grand stock de pièces détachées multimarques, elle offre un service extrêmement réactif et de grande qualité au niveau du dépannage qu’elle assure disponible 24 h/24 et 7J/7 via une assistance téléphonique. Ces équipes locales lui permettent d’être sur les lieux d’intervention avec rapidité. Des solutions innovantes et sur-mesure REALIFT est à même d’offrir une prestation personnalisée et adaptée aux exigences de ses clients. Travaillant en étroite collaboration avec les maîtres d’ouvrage, elle intègre les contraintes inhérentes à chaque projet, tant au niveau architectural, environnemental que budgétaire pour proposer des solutions sur-mesure. Chaque mandat débute ainsi par des relevés précis sur site dont découle un plan d’implantation de préprojet extrêmement précis transmis et discuté auprès d’un large réseau de fournisseurs de qualité. Grâce à son bureau d’études et de recherche et développement, elle est capable de sélectionner les meilleurs composants et produits tout en intégrant les technologies les plus performantes. De quoi répondre aux besoins d’une clientèle diverse et variée parmi laquelle figurent des propriétaires privés, des institutionnels et de nombreuses régies. Les domaines de compétences Plusieurs cas de figure apparaissent quand il s’agit des ascenseurs. Pour tous, REALIFT propose des solutions adaptées et réfléchies avec le maître d’ouvrage. Tout est mis en œuvre pour optimiser au mieux la demande et répondre aux attentes. Ainsi, la société intervient pour la modernisation, le remplacement, la surélévation et la desserte de sous-sol, les ascenseurs de grandes capacités et de grande hauteur, la création d’ascenseur dans un bâtiment qui en est dépourvu, les mini ascenseurs privatifs ou pour l’accessibilité ou encore les escalators ou escaliers roulants. 419


Décontamination des ascenseurs La crise sanitaire du COVID-19 a non seulement touché tous les secteurs économiques mais a amené aussi les entreprises et les personnes à adopter de nouveaux comportements au quotidien. REALIFT a adopté des mesures pour la protection de son personnel et a également réfléchi à étendre ces mesures auprès des utilisateurs des ascenseurs qui, par peur, les ont désertés. REALIFT propose désormais d’équiper tous les ascenseurs de purificateur d’air permettant d’assainir en détruisant 99% des virus et des bactéries présents dans l’air et sur les parois de la cabine. Ce système est également efficace avec le MERS-Cov à 98%. Le système purifie l’air en l’aspirant et en le restituant après qu’il ait été filtré et passé dans un catalyseur UV.

Etude de cas Hôtel au centre ville de Genève Après avoir reçu le cahier des charges d’un architecte pour le remplacement de plusieurs ascenseurs dans un bâtiment existant, techniquement compliqué par son implantation au cœur de l’édifice et par la volonté d’avoir un design particulier, les équipes de REALIFT ont repris intégralement le projet de base pour le modeler tout en répondant aux exigences esthétiques, techniques, et d’exploitation du client. Au final, la société a installé sur le site un monte-charge, deux ascenseurs dédiés aux clients et aux services techniques, un ascenseur panoramique, un passe-plat et une plateforme pour l’accessibilité aux handicapés. Pour ce mandat particulier, il est important de souligner que seul REALIFT a trouvé la solution technique adaptée aux exigences du client.

GERMAGICTM

Filtre antimicrobien Assure une destruction rapide et continue des virus et bactéries

420

Catalyseur UV Elimine les virus et les bactéries afin d’éviter la propagation des maladies infectieuses respiratoires

Siège Institutionnel Lors d’une réunion multi services concernant des travaux à mener dans les bureaux d’une Institution à Genève, un problème de taille a été soulevé. En effet, l’exploitation du bâtiment demande à manipuler entre les étages et par les escaliers, des cloisons encombrantes pour la


création d’espaces de travail temporaire. Lors de cette réunion REALIFT a trouvé une solution en modifiant l’un des deux ascenseurs en cours de développement pour le projet de surélévation et en proposant une hauteur libre de cabine de 2800 mm afin de pouvoir passer les cloisons par les ascenseurs. Cet exemple montre la qualité d’écoute et d’adaptabilité de la société vis-à-vis de ses interlocuteurs qui dans le cas présent a permis de résoudre le problème et d’avoir par la suite deux ascenseurs adaptés et polyvalents en fonction des besoins. La création d’ascenseur dans un bâtiment qui en est dépourvu Le métier de REALIFT consiste aussi à valoriser les bâtiments par l’intégration d’ascenseur dans des endroits où cela semble impossible, ou optimiser les dimensions de cabine des ascenseurs existants. L’objectif de la société genevoise est toujours de proposer les cabines les plus grandes en fonction des contraintes techniques du bâtiment et des exigences des services de protection des monuments et sites. Cela suppose une très grande précision de travail dans toutes les étapes du projet, à commencer par le relevé de la cage d’escalier et le repérage des sciages. Une technologie développée avec les industriels du secteur permet à REALIFT de proposer les cabines les plus grandes du marché sans que pour autant l’esthétique des cabines en pâtit. En effet, en retirant le contrepoids, REALIFT récupère un espace disponible qu’il transforme en surface supplémentaire pour la cabine. Comme le souligne M. BRAVO « dans les vides d’escaliers exigus, chaque centimètre compte et doit être exploité pour agrandir la cabine ». Aussi, la société a déjà installé sur Genève de nombreux appareils de ce type qui font de plus en plus d’adeptes.

REALIFT SA

Route des Jeunes 47 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 301 07 02 • Fax +41 22 301 07 03 info@realift.ch • www.realift.ch

421


TITANIUM SWISS GROUP

Titanium Swiss Group est l’union de plusieurs entreprises actives dans le secteur du bâtiment, ensemble elles œuvrent dans les divers corps de métiers qui font l’excellence de la construction suisse. Réalisation et direction de projets d’architecture, recherche et développement de produits, travaux de design ou de décoration, Titanium vous propose une expertise haut de gamme pour chaque étape de la construction d’un projet. Notre vocation : mettre à votre disposition les ressources nécessaires pour permettre à nos clients d’être pleinement satisfait, tout en assurant le développement et innovation de nos sociétés, dans le respect de leur identité et ambitions qui nous rassemblent. Fondée en 2014 à Genève, Titanium Swiss Group est le seul groupe de la ville comprenant 25 métiers de la construction. Organisée à la façon d’une entreprise familiale, notre structure est fière de revendiquer des valeurs humaines et positives. Aujourd’hui, près de 100 collaborateurs, auxquelles il faut rajouter environ 80 intérimaires ponctuels et sous-traitants, partagent une vision créative et innovante des métiers du bâtiment et un esprit d’équipe.

422


Monsieur Autieri, vous êtes entrepreneur depuis des années dans le domaine de la construction, pourquoi avez-vous créé Titanium Swiss Group ? J’ai décidé de créer un groupe qui centralise tous nos services en permettant à nos clients de profiter de nos prestations et de réaliser leurs projets clé en main : étude, pilotage, conception, réalisation, choix des produits et du design. En proposant ces divers services, nous avons une meilleure maîtrise de la gestion et de la coordination entre tous les intervenants. Nous nous voulons compétitifs. En parlant de Titanium Swiss Group, pourquoi avez-vous choisi ce nom ? Le titane m’a inspiré pour le choix du nom par le symbole de son métal : solide et résistant. J’ai trouvé que cela représentait l’état d’esprit du groupe. Je voulais que cela en devienne le symbole, la devise. Ce qui explique également le choix du métal gris pour la couleur du logo. Quel est votre objectif, stratégie au sein du groupe ? Nous sommes avant tout une équipe et malgré notre diversité je souhaite maintenir un esprit familial à taille humaine. Notre stratégie aujourd’hui est de renforcer notre réputation et de développer de nouveaux services pour davantage satisfaire nos clients actuels et à venir. Vos sociétés s’adressent-elles uniquement aux entreprises ? Nos sociétés ont acquis de l’expérience dans le monde de la construction majoritairement pour des multinationales, mais aujourd’hui aux vues de la diversité des compétences et du nombre accru du personnel, le groupe gère aussi des projets pour des PME/PMI et des particuliers : comptabilité, surface résidentielle, rénovation, conseils... Envisagez-vous d’accroître d’avantages vos services, voire réunir d’autres sociétés dans le futur ? Nous ne savons jamais de quoi est fait demain, mais ce dont je suis sûr c’est que rien n’est acquis et que l’on peut toujours améliorer, agrandir, transformer et faire évoluer le groupe si nous avons l’envie et la motivation, un peu comme les métiers de la construction (sourire). Ce qui est sûr, c’est que Titanium Swiss Group répondra aux besoins de ses clients.

Route de Saint Julien 259 • CH-1258 Perly/Genève Tél. +41 22 309 40 10 info@titaniumswissgroup.com www.titaniumswissgroup.com

423


TRISAX SA

Des solutions en trois dimensions Fondée en 1998, Trisax SA est le spécialiste de l’aménagement intérieur. En intervenant sur les trois axes que sont le sol, les cloisons et les plafonds, elle offre à ses clients un service global caractérisé par un travail d’une grande qualité. Zoom sur une entreprise innovante qui a su s’imposer comme le leader de l’aménagement de surfaces à Genève.

424


Plus de 20 ans d’expérience Créée en 1998, Trisax a été reprise en 2010 par Toni Autieri, CEO de Titanium Swiss Group. L’entreprise compte 80 collaborateurs, tous spécialistes diplômés et qualifiés, qui est complétée au besoin par des intérimaires et entreprises partenaires de confiance. Forte de son esprit d’initiative et d’innovation, elle n’a cessé de grandir. Elle dispose aujourd’hui de 1700 m2 de bureaux et showroom, 1500 m2 de dépôt et stockage ainsi que de 1500 m2 d’atelier de production, fabrication dont une menuiserie et une serrurerie équipées de machines à la pointe de la technologie. Active principalement en Suisse romande, elle se développe également à l’étranger. Bureaux, industries, magasins, manufactures... ses projets se veulent divers et variés. Sa renommée lui permet en outre d’être sollicitée par les plus grandes multinationales et les différents acteurs du luxe pour des chantiers d’envergure. Un interlocuteur pour tout votre intérieur Leader dans son domaine à Genève, Trisax est spécialisée dans l’aménagement, l’entretien et la rénovation des locaux et surfaces diverses. Ses équipes sont expertes dans la fourniture et pose de faux-plafonds, cloisons sèches, amovibles, cloisons coupe-feu, planchers techniques et revêtements de sol... Elle est ainsi capable de prendre en charge un projet du « sol au plafond » en coordonnant à l’interne les différentes équipes et corps de métier. Une vraie valeur ajoutée pour ses clients qui bénéficient d’un seul et unique interlocuteur pour leur suivi de chantier. Trisax est la seule entreprise genevoise à regrouper en interne toutes les compétences nécessaires à la prise en charge globale de projets d’aménagements d’intérieur, de quoi offrir à ses clients des projets clé en main maîtrisés de A à Z. Elle leur propose également un service conciergerie pour la maintenance et les dépannages. Une entreprise à l’écoute Grâce à son bureau d’études, Trisax met son expérience et son professionnalisme à disposition des maîtres d’ouvrages. A la clé, des réalisations sur-mesure conformes à leurs exigences esthétiques, financières et aux normes en vigueur. Dans le cadre de sa transition digitale, la société utilise aujourd’hui des logiciels performants et à la pointe de la technologie permettant à ses clients de se projeter plus facilement. Pour eux, elle met un point d’honneur à respecter des valeurs qui lui sont essentielles comme les délais et les coûts. Pour aller encore plus loin dans la performance de ses réalisations, elle s’est dotée d’un bureau de recherche et développement ainsi que d’un bureau de calculation permettant de planifier les chantiers dans les meilleures conditions possibles et de chiffrer le coût des travaux et matériaux au plus juste.

Les métiers de Trisax SA : • Faux-plancher technique • Revêtement de sol souple et dur • Cloison coupe-feu (pleine et vitrée) • Cloison fixe • Cloison amovible • Cloison mobile • Plâtrerie et peinture • Faux-plafond • Menuiserie • Mobilier fixe et de bureau • Décoration et agencement • Serrurerie • SAV et maintenance multi service

Route de Saint-Julien 259 • CH-1258 Perly/Genève Tél. +41 22 301 46 06 Fax +41 22 309 43 09 info@trisax.com • www.trisax.com

425


LEAD CONSTRUCTIONS

Une entreprise générale qui privilégie les sociétés locales Après plus de 20 années à travailler comme chef de projet en entreprise générale, Stève Guépratte décide de créer sa propre société, LEAD Constructions, en 2019. Grâce à son professionnalisme et son réseau, rapidement il enchaîne des chantiers variés pour lesquels il s’entoure d’entreprises locales fiables et reconnues afin d’assurer un résultat de qualité.

426


Proposer le meilleur Depuis sa création, l’entreprise générale LEAD répond aux demandes émanant d’architectes, d’assistants de maître d’ouvrages, de promoteurs ou encore d’entités de Titanium Swiss Group. Sachant que Stève Guépratte est à même de fournir des prestations complètes, tout corps d’état confondus, ils font appel à ses services autant pour la planification, la coordination, le suivi que la réalisation d’un chantier. Pour mener à bien chaque projet, il privilégie, via ses appels d’offres, des sociétés, principalement locales, qu’il connaît et qu’il aime faire intervenir pour leur sérieux. D’autre part, les mandants s’assurent un délai, un coût forfaitaire qui ne change pas et la garantie d’un travail exécuté dans les règles et selon leurs attentes. Intervenir sur des projets différents Les secteurs dans lesquels intervient LEAD sont très variés. La société peut ainsi collaborer en tant qu’entreprise générale pour des ouvrages fonctionnels comme des bureaux, pour la rénovation de bâtiments ou de villas ou encore pour la construction de PPE ou de maisons. Elle est à même de répondre également à des demandes plus techniques quand il s’agit par exemple de laboratoires ou de halles de stockage. EXEMPLES DE RÉALISATIONS Rénovation d’une villa Dans le cas présent, LEAD a géré différents travaux pour la rénovation d’une villa dont la verrière a été modifiée tandis que la structure a été renforcée. La plus grosse contrainte était autour de la reprise structurelle de la villa puisque les éléments porteurs ont été enlevés pour être remplacés par des poutres maîtresses. Pour permettre un agrandissement, la toiture a été suspendue et un jardin d’hiver a été transformé en surface habitable. Pour finir, la demeure a également été embellie grâce à la pose de pierres au sol. Ecole internationale Pour l’Ecole internationale, LEAD a mené les rénovations du media center et des staff rooms. Pour éviter de nuire au bon fonctionnement de l’établissement, les travaux se sont déroulés en 6 semaines, durant l’été, une prouesse vu le volume de travaux. Toutes les pièces ont subi des transformations au niveau de la lustrerie, des moquettes... de tout ce qui avait trait à l’embellissement. Des cuisines ont été aménagées dans certaines tandis que des meubles sur-mesure ont été pensés et créés en amont pour être posés en temps et en heure comme une bibliothèque. SOCAR Dans le cadre des travaux d’aménagement d’une surface supplémentaire de la société SOCAR, LEAD est intervenue dans la présentation d’un projet complet ; de sa conception, à l’autorisation de construire et la réalisation des travaux pour finir sur une livraison à son client. Sur la base d’image de synthèse photoréaliste, LEAD a conceptualisé et aménagé une surface totalement vide en une surface de bureau avec une salle de conférence

VIP adaptées aux besoins du client. La bibliothèque sur-mesure, la position, le choix de la lustrerie, les éléments acoustiques et la cloison aux stores électriques intégrés confortent la confidentialité et l’intimité de cette salle à la vue splendide sur le lac Léman.

Route de Saint Julien 259 • CH-1258 Perly/Genève Tél. +41 22 577 64 00 info@titaniumswissgroup.com www.lead-constructions.com

427


A4 ARCHITECTURE

Pour un projet réalisé de A à Z Cabinet d’architecture intégré à Titanium Swiss Group, Adrien Angius Architecte & Associés (A4) répond à tous les besoins à l’échelle du groupe et dispose également d’une clientèle propre. Fort d’une expérience de vingt ans dans le métier, Adrien Angius réalise des projets dans leur globalité ou en intervenant selon les besoins de ses clients. Aussi à l’aise pour des constructions neuves que des rénovations, ses réalisations sont déjà nombreuses.

428


Un spectre large Adrien Angius répond autant aux attentes et besoins de particuliers, d’investisseurs que de sociétés administratives. Il intervient également à la demande de Titanium Swiss Group en étant partenaire, par exemple, pour la réalisation de bureaux. Passionné par son métier, il ne se cantonne à aucun secteur particulier et aime travailler autant pour des aménagements collectif, de l’habitat en PPE que des villas. A4 revendique des propositions créatives et innovantes qui allient les exigences et contraintes des bâtiments d’exception à un souhait de renouveau. Le bureau est engagé pour construire autrement et valorise les démarches éco-responsables, considérant l’architecture comme un levier de développement soutenable et d’urbanisme intelligent. Pour chaque projet, il est même de répondre à l’ensemble des étapes ou de travailler selon les besoins. Conseils, tâches administratives, autorisations de construire, dossiers de soumission, concepts... font ainsi parti de ses compétences.

Randstadt Pour ce projet, A4 Architecture a travaillé de concert avec une entreprise générale pour la rénovation de 200 m2 de bureaux selon un concept fourni par le client. Adrien Angius a pris en charge la partie architecturale. Il a géré l’autorisation de construire, les plans d’exécution et chapeauté la coordination ainsi que le planning des travaux tout en restant attentif également au respect du budget.

Des interventions adaptées Polyvalent, grâce à A4 Architecture, Adrien Angius peut tout aussi bien mener un chantier de A à Z qu’intervenir pour des missions ciblées. Dans tous les cas de figure, il aime que le travail soit réalisé en conformité aux attentes et dans les délais respectés. Par ailleurs, grâce à ses années de métier, il connaît les entreprises aux compétences éprouvées raison pour laquelle il les cible lors de ses soumissions. S’il intervient sur des chantiers de tout ordre, il ne cache pas sa préférence pour la réalisation de villas qui demandent un investissement particulier et qui obligent à répondre autant aux attentes des futurs propriétaires, aux contraintes liées qu’au coût à respecter. QUELQUES RÉALISATIONS Villa de 170 m2 Lorsque le client fait appel à A4 Architecture, il n’a comme seule idée : une maison à l’architecture contemporaine. Ayant carte blanche, Adrien Angius doit d’abord prendre en compte l’emplacement de la future résidence sur un terrain exigu. Puis, il travaille autour de la lumière qui est présente de toute part grâce à un puits de 6 m de hauteur autour duquel la vie s’organise. Réalisée en ossature bois pour répondre aux standards énergétiques actuelles, la maison est en tout point conforme aux attentes des propriétaires. Carrefour World Trade A la demande de cette société internationale, A4 Architecture a travaillé autour de la rénovation et de l’embellissement d’une surface de bureaux de 500 m2 vieillissante. Cloisonnée et peu lumineuse, Adrien Angius a totalement repensé et réorganisé l’espace en réalisant un open space avec des espaces informels et des rangements sur-mesure qui protègent l’espace de circulation. Entièrement revue, la superficie offre au final une qualité de travail appréciée des utilisateurs.

Route de Saint Julien 259 • CH-1258 Perly/Genève Tél. +41 22 309 40 10 info@titaniumswissgroup.com www.a4.agency

429


SWISS ID

Des solutions architecturales innovantes Swiss ID se démarque en proposant des solutions architecturales nouvelles. En recherchant toujours le meilleur et le plus performant, la société représente des entreprises qu’elle a rigoureusement sélectionnées et qui apportent une réelle plus-value. En étant leur partenaire unique en Romandie, SID crée la différence et se garantit une palette de propositions qui répond à nombre de demandes.

Une offre unique en Romandie Que l’on soit en quête d’un matériau innovant ou d’une réponse esthétique et design, les fournisseurs exclusifs de SID permettent à l’entreprise d’offrir des solutions novatrices. Ainsi chaque client fait sa demande et se voit proposer différentes options pouvant répondre à ses besoins après une étude pointue de la problématique. SID met un point d’honneur à dénicher des sociétés qui savent allier utilité et esthétique et continue régulièrement à intégrer de nouvelles forces vives à sa liste.

Shaw Contract Shaw Contract a été récompensé par le monde de l’industrie et de l’architecture par de nombreux prix. Saluant la qualité de ses produits et de son esprit créatif. Chaque projet trouvera son modèle adapté au design souhaité. www.shawcontract.com/fr-fr

430

Ideal Work Ideal Work offre une multitude de solutions innovantes pour les sols et propose également une vaste gamme de composants pour des créations sur-mesure et originales. www.idealwork.fr


Acosorb Acosorb propose des traitements acoustiques tels que le spray à pulvérisation plâtre. Il assure un confort sonore et intelligible s’adaptant à toutes structures architecturales dont le plafond noir de ce restaurant. www.acosorb.com

Barrisol La toile tendue de chez Barrisol offre des possibilités architecturales rarement observées. Acoustique, luminaire et design sont les atouts maîtres des solutions multifonction Barrisol. Elles donneront une identité forte à vos projets tout en répondant à une multitude de défis architecturaux. Ci-dessus l’habillage de la partie inférieure d’une rampe d’escalier. www.barrisol.com/fr

Mascagni « Quand la technicité s’associe avec design, confort, et fonctionnalité ». Mascagni a longtemps centré ses activités dans la recherche et l’expérimentation de nouveaux matériaux. Du mobilier à la cloison, il propose des produits d’aménagement intérieur élaborés, ergonomiques et durables. www.mascagniufficio.it/fr

Cerenn Cerenn innove depuis 200 ans et propose des solutions de cloison haut de gamme, design, adaptées aux usages contemporains, voir exemple du modèle présenté ci-dessus de la gamme Atol. Certaines de leurs créations dans la catégorie mobilier industriel sont devenus iconiques auprès de certains designers. www.cerenn.com

Route de Saint Julien 259 • CH-1258 Perly/Genève Tél. +41 22 309 40 10 info@titaniumswissgroup.com www.swiss-id.net

431


VIRTUAPARTNER

Fournisseur de solutions digitales clé en main Intégrée à Titanium Swiss Group, la société Virtua Partner donne l’opportunité de concevoir une visite virtuelle 3D d’un projet ou d’une réalisation. A l’aide de lunettes VR (Virtual Reality), d’un smartphone ou d’une tablette, chacun peut fournir à ses futurs clients une expérience immersive hyperréaliste, support à des présentations d’appartements, d’immeubles ou d’espaces aménagés en tous genres. Digitaliser un lieu permet d’explorer et d’analyser un espace sous toutes ses facettes et de multiplier les possibilités d’optimisation. Grâce à ses visites virtuelles d’immobilier, le projet est plus tangible que sur des plans ou des perspectives 3D.

432


Une offre globale de services Fondée en 2017, Virtua Partner est une agence spécialisée dans la communication digitale avec pour objectif principal de répondre toujours plus loin aux besoins de sa clientèle. Création de site internet, tournage de vidéos, photographies... elle réunit aujourd’hui sous une même identité une large palette de compétences. A la pointe de la technologie et éminemment tournée vers l’avenir, l’entreprise a très vite pris le virage de la réalité virtuelle (VR) avec l’intégration et l’utilisation du processus BIM. Cette ouverture lui permet d’offrir des solutions globales et de haut niveau aux professionnels de différents secteurs d’activités qu’il s’agisse du tourisme, de l’immobilier, du commerce, du milieu culturel ou artistique ou encore des loueurs de yachts et jets.

LEXUS Suivre ce lien pour une visite virtuelle de l’une de nos réalisations

L’expérience immersive au service des entreprises Virtua Partner crée des contenus 360° de grande qualité pour ses clients et réalise également ses propres projets immersifs VR dont des visites virtuelles interactives. En collaboration avec ces derniers, elle élabore, en binôme, des solutions clés en main à l’image de leur entreprise et les accompagne à chaque étape. La modélisation 3D permet en outre d’intégrer un projet d’aménagement, de chiffrer d’éventuels travaux ou encore d’assurer un bien avec un gain de temps pour les différents intervenants et entreprises qui n’ont pas à se déplacer. L’expertise d’un véritable professionnel Depuis sa création, Virtua Partner a su s’entourer d’experts pour répondre de la manière la plus précise qui soit aux attentes et exigences de ses clients. Ceux-ci ont accès à un large éventail de services tout en bénéficiant d’un seul et unique interlocuteur. En cas de besoin, elle dispose d’un réseau de partenaires de confiance partageant ses valeurs que sont le sérieux, le professionnalisme, l’engagement et la créativité. Quelle que soit la taille et la complexité des projets, rien n’est impossible pour Virtua Partner. Aimant relever les défis, ses prestations sont sans limite.

Tél. +41 22 309 40 10 info@titaniumswissgroup.com www.titaniumswissgroup.com

FITNESS EVO Suivre ce lien pour une visite virtuelle de l’une de nos réalisations

BACARDI Suivre ce lien pour une visite virtuelle de l’une de nos réalisations 433


D’SILENCE ACOUSTIQUE

« Le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit » Mettre en valeur la musique et les « bons sons » tout en protégeant notre quotidien des bruits perturbants, telle est la raison d’être de d’Silence acoustique. Spécialiste de l’acoustique des bâtiments depuis plus de 15 années, le bureau d’étude offre des solutions adaptées à chaque situation, à l’aide d’une démarche scientifique, mais également sensitive, prenant en compte l’émotion de ses utilisateurs. Nous sommes allés à la rencontre de son directeur Bertrand de Rochebrune, vrai passionné, reconnu pour son savoir-faire dans un domaine peu répandu et complexe.

L’auditorium Stravinski à Montreux.

434


Siège du CIO à Lausanne.

Gustave Ador 54 à Genève.

Rosey Concert Hall à Rolle.

L’acoustique des bâtiments depuis 2001 Bureau d’étude en acoustique des bâtiments, d’Silence acoustique intervient sur trois volets principaux : la protection contre le bruit, l’acoustique des salles et la protection contre les vibrations. Que ce soit pour la construction ou la rénovation d’une salle de spectacle, d’une école, d’une habitation, d’un bâtiment administratif ou industriel, le bureau offre ses conseils tant aux constructeurs, qu’aux architectes, promoteurs et entreprises générales. Intervenant essentiellement en Suisse romande, et plus ponctuellement au-delà des frontières, il a travaillé avec des architectes internationaux de renom comme Bernard Tschumi, Dominique Perrault ou 3XN. Un conseil et un suivi complet d’Silence acoustique offre un panel de prestations complet permettant d’intervenir sur un projet de ses prémisses à sa réalisation. « Nous développons d’abord des conseils constructifs autour des plans, mais également dans le choix des matériaux et assurons un suivi minutieux sur le chantier afin de garantir la qualité de la réalisation », explique Bertrand de Rochebrune. Le bureau est également amené à faire des expertises en cas de litiges et participe parfois à des concours. « Chaque bâtiment est un prototype » Pour Bertrand de Rochebrune, « chaque bâtiment est un prototype ». Le bureau se distingue alors par ses conseils adaptés à chaque contexte, à savoir aux critères du maître d’ouvrage et des architectes. Ainsi, il prend en compte l’ensemble des contraintes. « Cela nécessite une prise de recul du fait que nous touchons à tous les autres corps de métier », souligne ainsi l’ingénieur. Et d’ajouter « Il s’agit de réfléchir de manière concrète et de toujours être attaché à la pratique ». La flexibilité, l’écoute attentive, le respect et l’adaptabilité permettent au bureau d’offrir un conseil personnalisé. La créativité pour des solutions innovantes Reconnu pour sa capacité à répondre à des projets spécifiques et complexes, le bureau n’hésite pas à faire

des recherches approfondies afin d’offrir des solutions novatrices. A la source de la démarche : la créativité, qui lui permet de sortir du catalogue initial. « Nous avons trouvé le processus permettant de faire du béton acoustique ou encore des parois anti-bruit performantes », confie Bertrand de Rochebrune. Disponible et à l’écoute, il se veut proche de ses clients et les accompagne à chaque étape de leur projet. Quelle que soit la dimension du projet, il met son expertise à leur service pour les conseiller au mieux et leur apporter une réelle valeur ajoutée à travers des solutions adéquates, de qualité, adaptées aux réalités du chantier et aux coûts rationnels. Au-delà des normes, la sensibilité des utilisateurs d’Silence acoustique met à disposition son savoir-faire afin de répondre aux exigences légales, et, au-delà, aux attentes vivantes des habitants d’un lieu. C’est ainsi que l’approche scientifique s’accouple à la sensibilité et aux émotions, élément qui ne se quantifie pas, le tout afin de s’assurer d’une excellence acoustique. Le bureau est alors intervenu pour des salles de concert, telle que la rénovation de l’auditorium Stravinski à Montreux, le Conservatoire de Lausanne ou le Palais de Beaulieu, notamment. Il réalise également des écoles et travaille actuellement sur le futur siège du CIO à Lausanne. L’aspect « ingénieur » se mêle à l’aspect « ingénu » pour répondre aux sensibilités réelles des utilisateurs.

d’Silence acoustique sa

Chemin Isabelle de Montolieu 161 • CH-1010 Lausanne Tél. +41 21 601 44 59 silence@dsilence.ch • www.dsilence.ch

435


MBG

Métiers techniques du Bâtiment Genève (MBG) Métiers techniques du Bâtiment Genève (MBG) est l’organe faîtier des métiers techniques du bâtiment et l’un des trois groupements représentés par la Fédération genevoise des Métiers du Bâtiment (FMB). MBG rassemble 4 branches de métiers, représente 4 caisses de compensation et 5 associations patronales regroupant plus de 470 entreprises, environ 600 apprentis et plus de 5000 salariés.

436


Bâtiment MBG. © Fred Merz Photographe

Bâtiment MBG. © MBG

L’association a été créée en 1985 sous l’impulsion d’un patron électricien qui souhaitait créer une unité forte pour avoir une représentativité plus importante auprès des pouvoirs publics et être un contrepoids unique et performant face à l’unité syndicale. Depuis, l’association a bien évolué, elle compte quatre branches de métiers : – Chauffage, climatisation, ventilation et isolation – Construction métallique, serrurerie et store métallique – Ferblanterie et installations sanitaires – Installations électriques et télématique Celles-ci sont représentées au sein de 5 associations patronales regroupant plus de 470 entreprises. Les principales missions de MBG MBG a pour vocation de coordonner et de mettre en œuvre les activités que lui confient les Associations et les Caisses de compensation qui la composent. Sa principale mission est la défense des intérêts de la branche à travers, notamment, des activités de lobbying auprès des partenaires sociaux et politiques. MBG offre également une palette de services complète avec, entre autres, un service d’assurances sociales compétent, un département conseils juridiques, un secrétariat professionnel pour les associations, un secrétariat professionnel pour toutes les questions relatives à la formation et une convention collective de travail. Elle veille également à tenir ses membres informés des évolutions législatives concernant les métiers techniques du bâtiment par le biais de newsletters et de revues de presse qui reviennent sur des thèmes d’actualités. L’association est enfin très active dans le domaine de la promotion de ses métiers ainsi que dans la formation professionnelle.

Au niveau de la formation initiale, les associations sont en charge des cours inter-entreprises (CIE) des apprentis et veille au perfectionnement dans le domaine de la sécurité au travail. Aujourd’hui, les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes, ont plus que jamais besoin d’une main-d’œuvre qualifiée qui corresponde réellement à leurs besoins de compétences. Quelque 600 apprentis sont ainsi formés chaque année. Former des apprentis, c’est assurer la pérennité des entreprises en garantissant un travail de qualité effectué par des professionnels. Un jeune qui démontre un bon potentiel peut facilement progresser après son CFC en passant par un brevet ou une maitrise fédérale. Il aura aussi la possibilité de s’installer à son compte s’il le souhaite. Les membres se montrent très investis dans la formation initiale. MBG offre également des cours de formation continue, aussi bien pour le personnel technique, que le personnel administratif et les chefs d’entreprises. Elle dispose d’un large catalogue de formations variées, du management d’équipe aux premiers secours. Une quinzaine de sessions sont proposées par semestre, ce qui représente 180 collaborateurs formés en une année.

© suissetec

Les activités de la MBG dans le domaine de la formation Le dénominateur commun des associations MBG est l’intérêt porté à l’apprentissage et à la pratique de leurs métiers, dispensés dans les différents centres de formation : • Le Centre FIS pour les métiers du sanitaire et de la ferblanterie, • Le Centre de formation de la Gravière qui regroupe les métiers du chauffage et de la construction métallique, • Le Centre de formation à Pont Rouge pour le domaine de l’électricité. 437


Promotion des métiers auprès des plus jeunes Les métiers du bâtiment souffrent encore d’une image négative auprès de certains parents et il est important de déconstruire les stéréotypes et de montrer la richesse et le savoir-faire des métiers techniques. Il est à noter que 20% des jeunes de 25 ans à Genève n’ont aucune certification alors que ces métiers offrent des possibilités de carrières intéressantes ; le CFC n’est aucunement une fin en soi mais le début de formations continues diplômantes amenant à des fonctions à responsabilités bien rémunérées. Les entreprises sont, par ailleurs, en demande de personnel qualifié assurant un emploi pérenne. MBG promeut ses métiers auprès des jeunes de diverses manières : • En organisant des stages découvertes des métiers, • En participant à des manifestations comme la Cité des métiers, le Printemps de l’apprentissage ou encore le Zoom métiers, • Par la diffusion dans les salles de cinéma du canton d’un spot publicitaire présentant ses métiers, • En allant présenter ses métiers directement dans les Cycles d’orientation dans le cadre du Village des métiers. Malheureusement, cette possibilité qui dépend de la direction des Cycles n’est pas suffisamment offerte car la branche académique dite « classique » a encore la priorité au sein du DIP et l’apprentissage passe souvent comme un second choix. Les principaux enjeux qui concernent MBG La défense professionnelle et le soutien à ses membres font partie de l’ADN de MBG. La pandémie du Covid-19 en est un bon exemple par la défense de ses métiers auprès de ses partenaires de la construction et du Conseil d’Etat afin d’obtenir des règles claires pour tous. Même si dans ce cadre-là, le droit fédéral doit s’appliquer. Le lobbying politique fait partie intégrante des activités de MBG que ce soit au niveau cantonal ou même fédéral, seul ou avec ses partenaires, que ce soit la FMB, contructiongenève, suissetec pour ne citer que ceux-ci. 438

Le soutien à ses membres a été extrêmement important pendant cette pandémie, pour les tenir informés, pour synthétiser l’afflux d’information, les renseigner sur les procédures cantonales et fédérales ou encore pour un soutien juridique important pendant cette phase d’incertitude constante. Le soutien de ces professions passe aussi par le contrôle des conditions cadres et le respect des règles. Deux chantiers ont défrayé la chronique : le dépôt TPG en Chardon et la Nouvelle Comédie de Genève. Dans les deux cas, des attributions à des entreprises étrangères à des prix exagérément bas ont abouti à des arrêts de chantiers suite à des violations crasses de la CCT. Les négociations de la future Convention Collective de Travail (CCT) est aussi un enjeu primordial, puisqu’elle va dicter les conditions de travail de ces prochaines années. La CCT actuelle est reconnue comme juste et équitable. Elle a toujours été, historiquement parlant, négociée intelligemment par les partenaires sociaux. Malheureusement le dialogue social est devenu compliqué par le fait d’un syndicat affaibli par ses bisbilles internes et en recherche de crédibilité. MBG défend une CCT qui doit rester équilibrée et prendre en considération les spécificités des différents métiers qui la composent.

© EIT.swiss


Zoom sur les associations patronales membres de la MBG Chacune des associations patronales de MBG œuvre à consolider et à développer aussi bien l’éthique professionnelle que les intérêts de ses métiers. Parmi leurs principales tâches : unifier les conditions de travail du personnel d’exploitation, promouvoir un travail de qualité et des installations ménageant l’environnement et encourager la formation et le perfectionnement professionnels du chef d’entreprise, de ses salariés et de ses apprentis.

L’Association des maîtres ferblantiers et installateurs sanitaires du canton de Genève (AMFIS) regroupe les entreprises locales actives dans les domaines de la ferblanterie, de l’installation sanitaire ou d’une branche apparentée – qu’il s’agisse des installations ou de la maintenance de celles-ci. www.mbg.ch/amfis

L’AGCV-suissetec (Association genevoise des entreprises de chauffage et de ventilation) est l’une des sections cantonales genevoises de suissetec/ CH. Elle regroupe les entreprises locales actives dans les domaines du chauffage, de la ventilation, de la climatisation, du froid, de la tuyauterie, de l’isolation ou d’une branche apparentée qu’il s’agisse des installations ou de la maintenance de celles-ci. www.mbg.ch/agcv

Association genevoise de la construction métallique et du store, Metaltec Genève, section cantonale d’AM Suisse, regroupe les entreprises locales actives dans les domaines de la charpente et menuiserie métalliques, des façades métalliques, de la serrurerie, du store, etc. www.metaltecgeneve.ch

L’Association des installateurs électriciens du canton de Genève (AIEG) est la section cantonale genevoise de EIT.swiss (depuis 2019, anciennement USIE – Union Suisse des Installateurs Electriciens). Elle regroupe les entreprises locales actives dans les domaines des installations électriques, systèmes d’alarme, et des télécommunications centraux téléphoniques, domotique, etc., qu’il s’agisse des installations ou de la maintenance de celles-ci. www.aieg.ch

L’Association suissetec sanitaire ferblanterie toiture genève est un partenaire genevois pour la défense et la promotion des métiers du sanitaire, de la ferblanterie et de la toiture. Elle est également une section cantonale de l’organisation faîtière suisse suissetec, située à Zurich, qui englobe plus de 3300 membres en Suisse. www.suissetec-sft.ch

MBG

Avenue Eugène-Pittard 24 • Case postale 264 CH-1211 Genève 12 Tél. +41 22 702 03 04 • Fax +41 22 702 03 00 mbg@mbg.ch • www.mbg.ch

439


LE GROUPE M

Une prestation globale dans le domaine des installations sanitaires Depuis 2000, année où démarre l’histoire du Groupe M, Pierre Chalut et son fils Christian n’ont eu de cesse de faire croître leur entreprise en proposant une offre globale pour tout ce qui a trait aux installations sanitaires du bureau d’études au dépannage en passant par de nouvelles approches modernes de l’assainissement. Ses cinq entités, MSSA, BLUE, RED, #JC et la dernière créée, MUREX, permettent de répondre à toutes les demandes grâce à leur complémentarité. Tour d’horizon des activités de ce groupe familial dont la réussite repose sur l’importance qu’il accorde à l’humain, le savoir-faire, l’expérience et la recherche du travail bien fait au quotidien.

© ASSEMBLAGE ARCHITECTES

440


© L35 ARCHITECTURE

Questions-réponses Quel que soit le problème que peut rencontrer un client, RED et MUREX sont là pour y répondre. Pour comprendre la complémentarité et l’efficacité, questions-réponses entre Cédric Bron (CB) représentant RED et Benjamin Falconnat (BF) pour MUREX. Comment intervenez-vous dans le cadre d’une demande de débouchage ? CB : lorsque le client appelle, notre secrétariat définit de suite l’urgence du problème à régler. En fonction, un rendez-vous est donné au client ou une intervention rapide est programmée puisque nous intervenons dans tout Genève entre 8 h et 17 h. La réactivité est une de nos forces. Quand nous nous rendons sur place, si le débouchage n’est pas possible, nous faisons de suite appel à MUREX en donnant toutes les informations nécessaires afin que le travail s’enchaîne rapidement. BF : que notre secrétariat décide que MUREX est à même de répondre au problème ou que RED fasse appel à nous, nos collaborateurs sont très réactifs et interviennent en moyenne sous une heure. Informés en amont, ils se rendent sur les lieux avec un véhicule adapté à un débouchage sous haute pression, une camionnette qui répond aux besoins des habitations ou un camion qui permet de travailler sur des diamètres plus gros comme ceux des sorties principales d’immeuble, par exemple. Dans le cas de recherche de fuite, comment s’organise le travail ? CB : comme pour le débouchage, c’est notre secrétariat qui gère le rendez-vous sachant que RED intervient principalement pour les habitations, villa ou appartement. Une fois sur place, une recherche est menée et si besoin est, nous ouvrons les murs. A savoir que nous sommes autorisés à abattre des constructions antérieures à 1991 qui peuvent contenir de l’amiante. Une fois les investigations faites et le lieu de la fuite détectée, nous réalisons une réparation provisoire. De là, un rapport est fait à la régie ou au propriétaire puis un devis des travaux est soumis. Si nous ne détectons pas la fuite, c’est MUREX qui prend la relève.

© GROUPE H ARCHITECTURE

BF : MUREX intervient pour les recherches de fuite en extérieur. Si RED a fait appel à nos services, nous avons des informations de leur part et nous commençons notre travail en creusant le sol et en le fouillant. Quand la fuite est détectée, ce sont les équipes de RED qui réalisent l’intervention puis nous remettons en état le terrain. 441


route le dépannage. Des travaux provisoires sont alors réalisés pour palier. Pour la suite, le propriétaire ou la régie donne leur accord pour le devis remis. Comment gérez-vous l’entretien annuel souscrit par vos clients ? CB : chacun de nos clients est inscrit dans une base de données et à quelques jours de l’intervention, nous rentrons en contact avec lui pour organiser notre venue. Concernant RED nous nous occupons de la mise en hivernage des arrosages extérieurs et du bon fonctionnement des nourrisses générales du bâtiment. BF : pour MUREX, il en va de même pour le prise de contact et de notre côté nous intervenons pour le nettoyage des canalisations, la vidange des fosses et séparateurs et la maintenance des pompes de relevage. © LUSCHER ARCHITECTES

Et si un souci survient durant la nuit ? CB : autant pour RED que MUREX, des personnes sont présentes en permanence. Nos services de dépannage s’adressent au service public, aux régies comme aux particuliers. De nuit, dans le cas d’une urgence majeure, il faut appeler le 022 908 06 06 et l’interlocuteur met en

© FERRARI ARCHITECTES

442

La digitalisation trouve-t-elle sa place dans vos métiers ? BF : MUREX offre un service dédié avec la mise en place de transmission d’alarmes techniques en temps réel. Elles permettent de signaler via des ondes GSM ou hertziennes, les problèmes qui peuvent surgir comme des pannes de pompe de relevage ou des inondations. Avec ce système, il est possible de couper l’eau à distance si ceci est nécessaire.


MSSA Acteur incontournable de la construction à Genève, MSSA est spécialisée dans les installations sanitaires conventionnelles et industrielles. Il participe à une grande diversité de réalisations comme des chantiers d’envergure tels que le CEVA réalisé en consortium ou des projets d’exception. Musées, manufactures horlogères, luxueuses villas privés ou suites de palace, tous ces ouvrages attestent de l’excellence de ses services. BLUE Le bureau d’études BLUE contribue à chaque réalisation d’une des entreprises du groupe ou d’une entreprise externe. Son intégration lui permet de concevoir des études et des projets pertinents, tenant compte dès leurs conceptions de toutes les réalités de l’exécution. Tous les collaborateurs ont une expérience de terrain. Un bureau d’études d’une nouvelle génération à même de trouver des solutions innovantes et sur-mesure pour chaque nouveau projet. RED RED offre un service sur-mesure en proposant des prestations complètes pour la rénovation, l’entretien et le dépannage ainsi qu’un service d’intervention 24 h sur 24 h. Des équipes réactives et professionnelles lui permettent de compter parmi ses clients les plus importantes régies genevoises. #JC Comme RED, #Jacot Chanson propose, un service sur-mesure, des prestations complètes pour le dépannage, l’entretien et la rénovation. Elle est mandatée pour des travaux aussi bien de rénovation que de construction d’immeubles et de sites industriels. Le professionnalisme des collaborateurs de #JC tout comme leur savoirfaire sont appréciés de nombreuses régies lausannoises et de client privés qui sollicitent ses services. MUREX MUREX est spécialisée dans l’entretien des canalisations et des pompes. Grâce à son matériel performant et ses équipes spécialisées, la société intervient autant dans le cadre de contrat d’entretien que pour des interventions d’envergure dans les cantons de Genève et Vaud. Elle intervient tous les jours de la semaine et 24 h sur 24 h.

Installations sanitaires T +41 22 908 06 06

Dépannage 24/24 – Genève T +41 22 908 06 00

Le groupe m, 5 entreprises à votre service Bureau d’études T +41 22 908 06 10

Assainissement et pompes 24/24 T +41 22 731 17 17

Dépannage 24/24 – Lausanne T +41 21 625 88 48

www.m-groupe.ch


ENERGIA ÉLECTRICITÉ SA

Comprendre le client pour mieux le servir En 3 ans, l’entreprise, a su se faire une place et un nom en collaborant à des chantiers d’importance. La volonté et l’énergie de son fondateur, André Tavares, couplées à un professionnalisme avéré, ont réussi à faire de cette société, une adresse de confiance à laquelle on fait appel pour de simples travaux comme pour des projets de grandes envergures.

444


Un déclic qui change un destin Après son CFC en électricité, André Tavares se prend jeu pour aller plus loin et passe deux Brevets Fédéraux ainsi qu’une Maîtrise Fédérale d’Installateur Electricien qu’il obtient. Alors employé d’une entreprise au sein de laquelle il est chef de projets et gère de gros chantiers, il pense que ce diplôme lui permettra d’évoluer et de gravir les échelons. Les choses n’allant pas dans ce sens, l’idée de s’installer à son compte fait son chemin et en avril 2017 est créée Energia Electricité SA. Si les premiers mois sont difficiles, dès la fin de la même année, les demandes s’enchaînent vitesse grand V avec plusieurs chantiers de taille qui lui sont confiés. L’aventure est en route et ne cesse d’évoluer puisque 3 ans plus tard, l’entreprise compte 16 employés et ne cherche qu’à se développer encore ! Chaque client compte La clientèle d’Energia Electricité SA est principalement composée d’entreprises générales, de régies et d’architectes, pour autant la société répond également aux demandes de particuliers. Si l’intégralité des travaux qui peuvent être réalisés en matière d’installation électrique sont à la carte, l’entreprise ne privilégie aucune demande plus qu’une autre et s’adapte aux besoins de ses clients. Ainsi, elle peut intervenir pour de menus travaux ou au contraire réaliser une base d’études pour un projet standard, en proposant un concept global réunissant l’analyse, les besoins et au final l’exécution de ce qui a été défini. Avoir trouvé sa place Une entreprise qui en seulement 3 années a déjà su se faire une clientèle n’est pas courant. André Tavares explique ce succès par son approche clientèle basée sur l’écoute, les valeurs humaines et le respect. Instaurer une confiance lui est primordiale pour pouvoir travailler avec sérénité. En créant ainsi des liens avec des partenaires et en réalisant des travaux de qualité, la recette fait ses preuves puisque, déjà, une fidélité s’installe qui laisse voir le futur avec optimisme à notre jeune chef d’entreprise. La société considère chaque contrat avec une grande importance.

445


Etude de cas Espace Santé – Hôpital Riviera-Chablais Une année ½ de travaux a été nécessaire à Energia Electricité SA pour réaliser l’intégralité des installations électriques y compris domotiques de l’espace Santé jouxtant l’hôpital Riviera-Chablais. Pour ce chantier de plus de 10 000 m2 comprenant des bureaux, des cabinets médicaux, une crèche, des studios pour les soignants ou encore une salle d’accouchement, l’entreprise a été sélectionnée pour réaliser les installations électriques du bâtiment. Parking de la gare de Chêne-Bourg Retenue par la Fondation des Parkings suite à une soumission publique, Energia Electricité SA est intervenue durant plus d’une année pour mettre en place l’installation électrique dans les 5 niveaux du nouveau parking de la gare CEVA de Chêne-Bourg. A ce travail se sont ajoutées les contraintes et obligations liées aux normes feu de l’AEAI pour les installations électriques. Halle Dupasquier – Vernier Pour ce chantier, Energia Electricité SA, qui a réalisée la pose de l’intégralité des besoins en énergie, a été confrontée à des contraintes particulières liées au travail en hauteur et aux installations thermiques. D’une part, une grande partie des travaux s’est déroulée à plus de 8 mètres de hauteur à bord d’une nacelle afin de pouvoir poser, entre autres, des rails d’éclairage et d’autre part l’entreprise a dû adapter le matériel à des éléments de froid, jusqu’à -20°, nécessitant une alimentation électrique importante.

446


Quartier de l’Etang – Vernier L’entreprise a remporté le mandat et travaille actuellement à l’installation des équipements publics de Vernier comme une crèche, une école, une grande salle de gymnastique, un restaurant et une ludothèque. Les contraintes principales résident dans les lieux accueillant principalement des enfants, des normes spécifiques devant être respectées pour l’éclairage. Dans le même temps, la société réalise une installation complète de contrôle d’accès. Villa de particuliers – Genève Dans une maison d’époque, entièrement rénovée, où l’intégralité de l’électricité a dû être remise aux normes, Energia Electricité SA a installé des bandeaux lumineux en corniches. Grâce à un système de télécommande et variateurs, l’intensité de la lumière peut être adaptée en fonction des envies du client avec plus ou moins de puissance qu’il préfère un éclairage fort ou au contraire une ambiance tamisée. RTS – Genève Deux étages complets de la RTS ont été mis à nu pour y installer des bureaux dédiés aux enregistrements et aux montage vidéo, de plus, une réalimentation du bâtiment concerné a été refaite à neuf au moyen de rails d’énergie.

Energia Electricité SA Rue des Charmilles 8 CH-1203 Genève Tél. +41 22 793 01 00 info@energia-sa.ch www.energia-sa.ch

447


TROGER SA

La qualité à 360° : la valeur ajoutée stratégique de Troger SA S’adressant aux particuliers comme aux professionnels, l’entreprise Troger SA est reconnue pour sa maîtrise technique dans le secteur des installations sanitaires. Depuis près de 60 ans, l’entreprise intervient pour tout type de projet, de l’installation d’équipements neufs aux travaux de transformation et de rénovation. Son ancrage genevois est un atout pour ses clients, tout comme sa culture d’entreprise fondée sur l’innovation.

448


Paul Ségur, administrateur.

A l’aube de ses 60 ans En 2021, Troger SA fêtera ses 60 ans. Née de l’association d’Edouard Troger, installateur sanitaire et de Léon Gervaz, ferblantier, l’entreprise se spécialise alors dans les installations sanitaires et entame une progression qui ne s’interrompra plus. Comptant aujourd’hui 85 collaborateurs, elle figure parmi les leaders de la gestion de l’eau et du gaz, à Genève et en France voisine. Un nouveau directeur général issu du sérail Paul Ségur, qui a fait l’acquisition de l’entreprise en 2011, a récemment nommé à ses côtés un nouveau directeur général, en la personne de Serge von Siebenthal. Entrepreneur réputé, président de suissetec, Serge von Siebenthal ajoute à sa connaissance technique du secteur, un leadership fondé sur le dialogue et l’agilité.

Serge von Siebenthal, directeur général.

Une offre de services à 360° Troger SA intervient dans la construction de bâtiments neufs, mais aussi dans la rénovation, pour des projets variés d’habitat, industriels, hôteliers, de bureaux ou encore d’infrastructures communales. Une polyvalence appréciée, de même que son offre de services intégrée qui couvre l’intégralité du champ d’activité et lui permet de répondre à 100 % des besoins du client. De l’élaboration de l’avant-projet et des études de faisabilité, à l’exécution des travaux jusqu’à la maintenance préventive, en passant par le dépannage, Troger SA accompagne ses clients à chaque étape de la vie de leur installation. Son offre de services à 360° est organisée en six départements spécialisés et complémentaires. Parmi ceux-ci, le bureau technique et ses techniciens-projeteurs, dessinateurs DAO et économistes de la construction, apportent une valeur ajoutée significative dans l’optimisation de la mise en œuvre et la maîtrise des coûts. Une brigade de dépannage d’urgence intervient 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, ainsi qu’un service à la disposition des clients privés comme des professionnels, notamment des grands propriétaires immobiliers et des régies pour la prise en charge des sinistres. Avec son département IS’EAU, Troger SA est la seule entreprise genevoise à proposer l’administration de parcs sanitaires complexes, pour la gestion des installations spéciales : pompes, adoucisseurs, fontaines à eau et disconnecteurs. Depuis sa création, Troger SA ne cesse d’innover et fournit à ses clients des solutions toujours plus performantes, économiques et écologiques. Elle a développé des partenariats avec des entreprises partageant sa vision écoresponsable. 449


La force du capital humain Troger SA, ce sont avant tout 85 collaborateurs engagés pour leur entreprise. La direction, disponible, favorise le partage des savoirs et la cohésion des équipes. Elle encourage la formation continue pour permettre à chacun d’évoluer en fonction de ses potentiels et de ses aspirations professionnelles. « Nous comptons de

nombreux exemples de personnes qui sont parties d’un simple CFC et qui occupent aujourd’hui un poste d’encadrement », ajoute Paul Ségur. « Nous avons un très faible taux de turn-over ». Par ailleurs, Troger SA se préoccupe d’assurer la relève dans ses métiers et accueille six apprentis, qui sont accompagnés en binôme durant tout leur cursus.

Des projets ambitieux CMU 5 & 6  I  Médical.

Saint-Julien I PPE+Commerces.

Hôtel des Bergues  I  Hôtellerie.

IHEID I Logements étudiants.

450


Abraham-Gevray  I  PPE.

Cliniques des Grangettes  I  Médical.

Rossi I PPE.

Stade de Genève  I  Equipements sportifs.

Route de Thonon 152C • Case postale 142 CH-1222 Vésenaz / Genève Tél. +41 22 884 18 40 • Fax +41 22 884 18 49 contact@troger.ch • www.troger.ch

451


ALVAZZI GROUPE SA

Un groupe qui fête ses 145 ans Avec 8 succursales en Romandie, dont une à Genève, Alvazzi Groupe est un partenaire incontournable en matière de conception, de réalisation, d’assistance, de maintenance et de gestion de projets dans les domaines du chauffage et refroidissement, de la ventilation et conditionnement d’air ainsi que de l’électricité et du sanitaire. Toujours à la recherche des solutions les plus adaptées, il offre à ses clients un résultat et un service complet où les délais, les coûts, la technique et la qualité sont respectés.

AMÉLIOREZ VOTRE

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE www.alvazzigroupe.com

452


D’un petit atelier à un grand groupe En 1875, à Orbe, Georges Alvazzi crée une société spécialisée en ferblanterie. Au fil du temps, elle a toujours proposé de nouveaux services, pour répondre aux besoins de ses clients, ce qui lui a valu, une croissance sans faille et la réalisation de chantiers d’importance. En 2007, elle rejoint le groupe Hervé, au travers de sa filiale « Hervé Thermique », qui compte déjà plus de 2800 collaborateurs en Europe. Ce nouveau départ lui permet une expansion importante. Aujourd’hui, le groupe comptabilise, en Suisse, quelques 300 collaborateurs répartis sur 8 sites dont celui de Genève, fondé en 1998.

Une philosophie qui fait ses preuves Alvazzi Groupe travaille sous la forme d’une organisation participative en misant sur l’implication de chaque collaborateur pour trouver les solutions les plus pertinentes. Ainsi les décisions sont collectives et la voix du manager, qui devient chef d’orchestre, ne prévaut jamais sur celle d’un membre de l’équipe, l’objectif étant de garantir que les meilleures options soient retenues. De cette manière, chaque personne se sent impliquée et donne le meilleur d’elle-même pour créer collectivement de l’innovation. Le client est le grand gagnant de cette philosophie et de l’importance de la confiance donnée à chacun.

Un seul prestataire pour plusieurs métiers Alvazzi Groupe propose ses services pour tout ce qui a trait au chauffage et refroidissement, à la ventilation et conditionnement d’air, l’électricité grâce à l’entreprise Chaillet qui a rejoint le groupe, au sanitaire ainsi qu’un service maintenance, dépannage et gestion de l’énergie. De la petite transformation à la grande installation complexe, il apporte son expertise à la réalisation des projets dans le respect des exigences de ses clients. Un de ses atouts est de toujours proposer des solutions multi-techniques et innovantes. Avec un seul prestataire, il est ainsi possible d’opérer une véritable optimisation de la performance énergétique de chaque installation en favorisant les énergies renouvelables nécessaires dans le cadre du développement durable. De petits travaux à des chantiers de taille, Alvazzi Groupe compte de nombreux clients qui lui font confiance pour son savoir-faire et sa renommée. Ces compétences, il entend bien les faire passer au plus grand nombre, raison pour laquelle la société est très investie dans la formation et accueille chaque année environ 30 apprentis pour lesquels elle s’engage à une formation de qualité et motivante.

MAISON DE LA PAIX

453


DES RÉALISATIONS MARQUANTES CAMPUS GENEVOIS DE HAUTE HORLOGERIE – MEYRIN Dans le cadre de la construction du Campus Genevois de Haute Horlogerie de Richemont International SA, Alvazzi Groupe a été en charge des installations de chauffage et de froid. Il a installé pour la production : pompes à chaleur géothermiques 770 kW – aérorefroidisseurs de free-cooling 1220 kW – récupéra-

tion d’énergie d’un centre informatique de 1000 kW – pompe à chaleur eau/eau 40kW pour eau chaude sanitaire ; pour la distribution de chaud : alimentation batteries de chauffage ventilation – 617 radiateurs – 5 rideaux d’air ; pour la distribution de froid alimentation batteries froid ventilation – plafonds rayonnants 150 kW – 115 poutres climatiques – 38 ventilo-convecteurs – 3 armoires de climatisation de 46 kW et 2 aérothermes.

TOUR OPALE

BIT

454


PONT-ROUGE – LANCY Dans 3 des immeubles du nouveau quartier Pont-Rouge à Lancy, nouvelle porte d’entrée sur la ville qui représente, aujourd’hui, l’environnement quotidien de milliers de personnes et ce, pour des décennies, le groupe est intervenu pour la distribution de chaud et froid en installant : 90 convecteurs de sol – 216 poutres à induction – 10 000 m² plafonds actifs ainsi que des batteries chaud

L’ATELIER

froid ventilation. Il a géré également les rejets de chaleur avec la pose de 4 aérorefroidisseurs 500 kW + 270 Kw. TOUR OPALE – CHÊNE-BOUGERIES Pour la construction de cette tour de 19 niveaux, comprenant des logements, des bureaux et des commerces, Alvazzi Groupe est intervenu à de nombreux niveaux. On lui doit les installations de chauffage de 870 KW pour un confort maximal ; d’un circuit de récupération de chaleur d’une puissance de 140 KW (condensation) permettant la récupération de chaleur sur le PAC et le monobloc logement ; d’un chauffage de confort assuré par 10 655 m2 de chauffage sol, 128 îlots actifs et 3 batteries de monobloc. Les installations ont été réalisées conformément au label DGNB Or. BÂTIMENT DU BIT (Phase 1 à 3) – GENÈVE A l’occasion de la rénovation du bâtiment principal, Alvazzi Groupe a pris en charge le démontage des installations aérauliques et hydrauliques existantes et s’est occupé de la production chaud-froid : échangeur chaud 800 kW + échangeur froid 1200 kW ; de la distribution chaud-froid : 11 700 m² plafonds actifs – 3767 poutres à induction – 6 ventilo-convecteurs + batteries de chauffage et de froid ventilation et de la ventilation : 8 installations double-flux avec récupération de chaleur – débit total 185 000 m³/h + extraction locaux sanitaires 17 000 m³/h + extraction cuisines 23 360 m³/h. L’ATELIER – PLAN-LES-OUATES Pour ce bâtiment artisanal et administratif où sont installés les bureaux genevois du groupe, ce dernier a géré les prestations hydrauliques avec la production de chaud : échangeur 750 kW sur réseau de chauffage à distance CAD Ziplo ; la production de froid : échangeur 850 kW sur réseau de froid à distance CAD Ziplo et la distribution chaud et froid : 898 cassettes plafonnières chaud froid + batteries de chaud et de froid ventilation.

PONT-ROUGE

SAFE HOST – GLAND Pour ce data center, plus grand centre de stockage de données de Suisse, Alvazzi Groupe a réalisé les installations de ventilation, les installations hydrauliques pour une puissance de 8750 kw ainsi que la construction d’un centre d’hébergement d’installations informatiques et de bâtiments administratifs avec parking souterrain.

Alvazzi Groupe SA

SAFE HOST

Chemin du Pré-Fleuri 15 • CH-1228 Plan-les-Ouates Tél. +41 22 301 90 45 info@alvazzigroupe.com • www.alvazzigroupe.com

455


BERT’EAU SA

Des experts à votre service depuis 40 ans Depuis 40 ans, Bert’eau SA, est spécialisée en installations sanitaires en tout genre. Pour un petit dépannage ou des travaux titanesques, la société répond présente et intervient tout autant à la demande de professionnels que de privés. Par ses années d’expérience et son très haut de niveau de compétences, elle mène des chantiers, à Genève et dans le canton de Vaud, dans des horizons très différents, de villas de luxe à une station d’épuration ou en réalisant mêmes des premières suisses, voire mondiales.

456


Une entreprise familiale La société Bert’eau SA est fondée en 1980 par trois associés. Bernard Albrus y est alors monteur. Au fur et à mesure des années, il grimpe les échelons, devient chef de chantier, et suit les cours du soir en technique du dessin et gestion concession SIG, desquels il sort diplômé. Du terrain, il passe aux bureaux comme technicien où il prend la direction de chantiers. En 1996, il devient fondé de pouvoir. Il ne reste plus alors qu’un seul associé au sein de l’entreprise qui lui propose de lui céder ses parts. En 2000, Bernard Albrus les rachète officiellement. Son épouse, Marie, comptable, arrive à ses côtés en 2005 tandis que leur fils Cyril démarre son CFC d’Installateur sanitaire dans la foulée. Destiné à travailler dans la société, il poursuit ses études et passe un Brevet Fédéral puis la Maîtrise Fédérale. Aujourd’hui, c’est en famille qu’ils dirigent Bert’eau SA. Un large éventail de compétences A la demande d’architectes ou de particuliers, Bert’eau SA intervient pour des travaux en installations sanitaires. Grâce à une équipe composée d’une cinquantaine de personnes qualifiées, tout est mis en œuvre pour réaliser un travail de qualité répondant aux attentes de chaque client que la demande soit pour une petite intervention ou un chantier de taille. La base du travail en installations sanitaires comprend la pose des appareils, des robinetteries, des canalisa-

tions, des alimentations, des évacuations et des raccordements pour toutes les pièces d’eau mais au-delà de ces prestations courantes des chantiers beaucoup plus pointus, demandant des compétences adaptées, sont monnaie courante chez Bert’eau SA. De plus, grâce un bureau d’études intégré, ils accompagnent les clients pour leurs soumissions, autant pour du neuf que des rénovations, un atout qui leur vaut de réaliser par la suite, dans la grande majorité des cas, l’intégralité des travaux. Un autre bureau d’études, AC études sanitaires, totalement indépendant de la maison mère, est également géré par la famille Albrus. A tout ceci s’ajoutent des compétences en matière d’inspection quand une rénovation demande une étude approfondie des installations existantes. Ainsi, si les plans de canalisation sont manquants, la société déploie un détecteur qui permet, au moyen d’une caméra, de retracer les conduites sur plans papier ou DWG. Ce détecteur est capable d’indiquer la position exacte de la caméra, la profondeur où cette dernière se trouve, mais aussi la pente de la conduite, des informations essentielles à connaître avant de lancer des travaux. L’importance de la formation Les équipes de Bert’eau SA sont constamment formées pour gérer tous types de travaux selon les besoins. Chaque année, l’entreprise met en place des cessions de cours en interne pour échanger sur les différents problèmes rencontrés au fil des interventions et trouver ainsi les solutions possibles. Dans un autre ordre d’idée, l’utilisation de nacelle et ou de monte-charge n’est pas un problème, puisque chaque ouvrier a son permis. Par ailleurs, impliquée dans la formation professionnelle, elle accueille annuellement de nombreux apprentis et participe à l’encadrement des examens CFC Installateur sanitaire en tant que membre du collège d’experts. 457


La diversité des domaines d’intervention VILLAS DE LUXE Bert’eau SA ne compte plus le nombre d’installations sanitaires réalisées dans des villas haut de gamme. Si le travail est assez basique, il n’en reste pas moins, très souvent, unique par la demande des appareils à disposer. En effet, la société doit régulièrement s’adapter à des attentes spécifiques et surtout y répondre. Ainsi, elle est dotée d’un grand nombre de fournisseurs, majoritairement suisses, qui lui permettent d’installer, par exemple, une douche de pluie aroma-chromathérapie qui offre à son utilisateur l’opportunité de se créer de multiples scénarios en matière de couleurs, d’odeurs et de force de l’eau. La différence peut aussi se nicher dans les détails comme avec une robinetterie au luxe ultime dotée de boutons, en cristal noir, taillés par Lalique que Bert’eau SA a mis en place dans une demeure d’exception. Pour certains de ses clients, le bien-être est primordial. Elle se met alors en quête du meilleur pour au final installer une cabine complète hammam-sauna sur-mesure avec cabine de douche en son centre. Si jusque-là, ceci n’a rien de particulier, pourtant l’ensemble est luxueux puisqu’il est fabriqué dans une essence de bois canadienne haut de gamme, aux qualités reconnues, beaucoup plus agréable que le sapin d’usage courant. Quant à la douche, elle offre aussi la possibilité de jouer avec les couleurs et la force de l’eau pour plus de plaisir.

458


INDUSTRIE Chaque chantier lié à l’industrie est différent du précédent. En effet selon les domaines d’activités, les travaux demandés à Bert’eau SA sont autres et demandent une très grande adaptabilité à l’entreprise. En la matière, la station d’épuration d’Aïre a nécessité, au fil des étapes et des soumissionnements, 10 ans de travaux pour sa rénovation. Ceux-ci ont concernés tout autant la pose des installations sanitaires, le relevage des eaux usées et traitées que le refoulement des pompes. L’intégralité des fluides est passée entre leurs mains. De même, ils ont posé un tube de 1m de diamètre, taille hors norme, entre les bassins. Autre univers, autre besoin avec les usines horlogères de la Maison Dubuis. Pour les deux bâtiments, Bert’eau SA est intervenue pour les installations sanitaires. Elle a également travaillé autour de l’air comprimé et du vacuum, un système d’aspiration particulier qui permet, entre autres, de récupérer les poudres d’or. Le bureau d’études de Bert’eau SA a collaboré avec un bureau d’ingénieurs pour le développement et la pose d’une première en Suisse, la mise en place d’un système auto-nettoyant pour un bassin de rétention des eaux usées des SIG. Intégralement réalisé sur-mesure, il mesure 10 m de haut et fait 80 m de long. Installé à Chêne-Bougeries, les services industriels ont souhaité ce type d’intervention pour se garantir une sécurité et avoir un bassin toujours propre grâce à la mise en place d’un système électrique de sondes et capteurs et un nettoyage par la pression de l’eau.

Pour Cosmo Fragrances, à Nyon, spécialiste des extraits de parfums, Bert’eau SA a mené l’intégralité des installations sanitaires et réalisé sur-mesure l’assemblage des tuyaux servant au transport des alcools en inox soudé, une méthode particulière totalement adaptée à cet environnement. 459


IMMEUBLES Les demandes peuvent aussi concerner des chantiers de taille, pour des travaux courants, qui demandent des temps de présence et un nombre de collaborateurs très importants. Ainsi, pour le nouvel écoquartier des Vergers à Meyrin, Bert’eau SA a géré l’intégralité de la pose des installations sanitaires pour les bâtiments A11 et A12 qui accueillent au total quelques 600 logements. Pour mener à bien le chantier, 3 ans de travaux ont été nécessaires à 8 voire 10 personnes. AÉROPORT Quand l’entreprise est intervenue à l’aéroport de Genève, elle réalisait là une première mondiale en installant une station de dégivrage pour les avions. Grande innovation alors, entièrement réalisée surmesure, elle a nécessité des compétences que seules des maisons comme Bert’eau SA sont à même de fournir pour assister une entreprise spécialisée dans la pause. A ce travail hors-norme se sont ajoutées les installations sanitaires du bâtiment dédié à la logistique de cette station.

460


HÔTELLERIE Un nouvel établissement 5 étoiles va ouvrir ses portes à Genève. Le Woodrow, qui proposera 26 suites exceptionnelles, a un niveau d’exigence très élevé. Ainsi pour répondre à leurs besoins, Bert’eau SA a pris en charge les installations complètes en sanitaire tant pour l’hôtel que les locaux accueillant les collaborateurs. Dans chaque suite, ils ont posé des robinetteries, haut de gamme, entièrement réalisées sur-mesure, une collection unique pensée pour ce lieu hors normes.

Bert’eau SA

Rue Baylon 8 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 735 33 34 berteau@berteau.ch • www.berteau.ch

461


BOUYGUES ENERGIES & SERVICES

Leader dans les domaines de la technique et de la gestion du bâtiment Entreprise familiale, implantée à l’international, Bouygues E&S InTec Suisse SA emploie environ 5500 personnes, dont 450 apprentis, dans sa centaine de sites répartis dans toute la Suisse, dont celui de Genève. Grâce à ses savoir-faire, la société est le partenaire idéal pour des services innovants dans les domaines de la technique du bâtiment, du Facility & Property Management, de l’approvisionnement énergétique, de la technique et de la régulation du trafic, des télécommunications, de l’automatisation des processus, du photovoltaïque et de l’électromobilité.

462


Une société internationale au fort ancrage local Par ses nombreuses implantations, Bouygues Energies & Services est ancrée localement, active au niveau national et connectée mondialement. Grâce à son expérience internationale et son savoir-faire régional, elle est leader du marché en proposant des solutions complètes, souples et intelligentes tout au long du cycle de vie des bâtiments, des quartiers et des infrastructures, de la planification à l’entretien. Avec son service multitec, sans égal, elle offre par ailleurs à ses clients, à qui elle assure une proximité constante, une collaboration interdisciplinaire centralisée pour la réalisation de projets complexes. « Nous comprenons le bâtiment » Numéro 1 en Suisse dans la technique et la gestion du bâtiment, Bouygues Energies & Services, qui connaît les besoins régionaux, dispose du savoir-faire et de l’expérience requis pour réaliser des projets nationaux de grande envergure en toute fiabilité et sécurité. Pour mener à bien chaque chantier, l’entreprise accompagne ses clients dans toutes les étapes de leurs projets grâce à une large gamme de prestations qui va du conseil, de la planification, de l’installation à l’exploitation avec service de piquet. Par ailleurs, très impliquée dans l’efficience énergétique, elle est active dans de nombreux domaines et offre ainsi des solutions résolument éco-énergétiques. Les domaines de compétences Electrotechnique : toutes les installations électriques doivent être efficientes du point de vue énergétique, fiables et conçues pour durer quelle qu’en soit la taille. L’entreprise propose des solutions globales de la planification jusqu’à l’entretien et la maintenance en passant par l’installation et la mise en service. Technique du chauffage : de la pompe à chaleur au chauffage à distance, les spécialistes de Bouygues Energies & Services apportent la bonne réponse à toutes les questions, quel que soit le dispositif ou la source d’énergie.

Jean-Marc Losada, directeur régional Y a-t-il dans vos offres une ou plusieurs choses spécifiques à Genève ? Bouygues E&S InTec Suisse SA se démarque par l’étendue de ses propositions, que l’on retrouve dans toutes les régions. Chacune a ses spécificités. Notre département Maintenance & Rénovation électricité accompagne les événements festifs et culturels tels que la Fête de la musique, la Course de l’Escalade ou encore les très célèbres Fêtes de Genève. Nous sommes particulièrement fiers de participer aux traditions de notre canton. Quels sont vos atouts, vos «+», vos différences par rapport à vos concurrents ? Un de nos principaux atouts est notre offre multi­ technique. En effet, nous sommes en mesure d’offrir à nos clients l’ensemble des disciplines de la technique du bâtiment et des prestations énergétiques : • Electricité & Paratonnerre • Chauffage • Ventilation • Climatisation • Sanitaire • ICT Services • MCR Domotique • Security & Automation • Froid commercial Nous proposons à nos clients de les accompagner dans toutes les étapes de leur projet en passant par le conseil, la planification, l’étude, le montage et l’installation, le service d’entretien, la maintenance et l’exploitation. Nous assurons également un service de piquet 24h/24, 7j/7. 463


Technique de la ventilation et de la climatisation : l’entreprise planifie, conçoit et réalise des solutions de ventilation et climatisation. Ainsi, elle peut intervenir pour des climatiseurs de confort simples jusqu’aux équipements de salles blanches dans l’industrie et la recherche. Technique du froid : la société construit des installations de réfrigération, standards ou sur-mesure, destinées au commerce de détail, à l’hôtellerie/ restauration, à l’industrie agroalimentaire et à la recherche. Technique sanitaire : les équipes de Bouygues Energies & Services experts planifient et installent autant des équipements simples que des infrastructures. ICT Services : l’entreprise fait partie des premiers prestataires de Suisse dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Grâce à des technologies de pointe et à son éventail de services complet, elle est en mesure d’offrir une valeur ajoutée importante à ses clients. Security : Bouygues Energies & Services est un partenaire compétent pour tous les aspects relatifs à la sécurité. Elle élabore des systèmes de sécurité électroniques dans tous les domaines depuis les dispositifs de petite taille jusqu’aux grandes installations complexes. Automation : pour plus de confort, une productivité accrue et une meilleure qualité de vie, l’automatisation des bâtiments relie les différents corps de métier et permet une exploitation sûre et efficace des bâtiments. Photovoltaïque : l’entreprise planifie, conçoit et réalise des installations photovoltaïques et des accumulateurs d’électricité clé en main, le tout sous une même enseigne. Technical Services : grâce à ses nombreuses années d’expérience dans la technique du bâtiment, au degré élevé de sa fabrication interne et à sa solide présence locale, Bouygues Energies & Services est en mesure de proposer des solutions complètes pour l’ensemble des services techniques. Facility & Property Management : le service complet de l’entreprise garantit une exploitation sans faille et une gestion optimale de chaque bien immobilier grâce à des solutions sur-mesure adaptées aux propriétaires, investisseurs ou locataires.

Bouygues E&S InTec Suisse SA

Route du Nant-d’Avril 56 • CH-1214 Vernier Tél. +41 22 306 16 16 info.intec.geneve@bouygues-es.com bouygues-es-intec.ch

464


Nous comprenons le bâtiment Nous comprenons le multitec Electricité | Chauffage, Ventilation, Climatisation, Sanitaire | Technique du froid ICT Services | Technical Services | Security & Automation | Facility Management

Bouygues E&S InTec Suisse SA Route du Nant-d’Avril 56 CH-1214 Vernier Tél. +41 22 306 16 16 info.intec.geneve@bouygues-es.com bouygues-es-intec.ch


VOLPÉ & FILS SA

Une entreprise familiale qui fête ses 85 ans Quatrième génération à perpétuer le savoir-faire familial en matière de constructions métalliques, Sébastien et Luc Volpé célèbrent les 85 ans d’une entreprise fondée par leur arrière grand-père en 1935. Spécialistes des métaux, ils sont reconnus pour leur travail du second œuvre, leurs compétences en matière de pose de portails ou encore, une spécialité rare à Genève, la charpente métallique. Pour savoir s’adapter à tous les besoins, ils répondent autant aux demandes des particuliers pour des petites pièces qu’à celles de professionnels pour des gros ouvrages.

466


Une histoire de famille L’histoire démarre en 1935 quand Jacques Volpé ouvre une entreprise de constructions métalliques au GrandLancy. Rejoint par son fils, André, ce dernier reprend l’affaire en 1958. C’est au tour de sa descendance, en la personne de Pierre-Alain, de lui succéder en 1989 avec son épouse Liliane à ses côtés. La société compte alors 5 collaborateurs. Ensemble, ils la font grandir pour atteindre le chiffre de 12 quand leur premier fils Sébastien arrive en 2005. Neuf ans plus tard, son frère Luc entre dans l’histoire et ensemble, ils perpétuent aujourd’hui le savoir-faire familial qui a fait la renommée de Volpé & Fils SA. En décidant de continuer sur la même voie que leurs aïeux et de développer, il y a 5 ans, un nouveau secteur d’activité, la charpente métallique, leur équipe s’est étoffée pour atteindre dorénavant 26 collaborateurs à même d’effectuer tous les travaux de serrurerie et de constructions métalliques surmesure, de la conception jusqu’à l’entretien des matières.

Sébastien Volpé.

Luc Volpé.

Les domaines de compétences Volpé & Fils SA intervient pour toutes les demandes liées à des travaux de constructions métalliques. Sa clientèle va du particulier qui vient les solliciter avec une idée précise d’escalier, par exemple, aux architectes, promoteurs, ville de Genève... pour des chantiers d’importance. Pour tous, la même implication et la même qualité optimale de finitions sont au rendez-vous. Ainsi, l’entreprise touche un secteur d’activités très large et varié. De plus, depuis 2016, elle a décidé de se développer dans le secteur de la charpente métallique. Pour travailler les métaux, elle est dotée de deux ateliers principaux bien séparés, l’un de 700 m2 pour l’acier et la charpente, un second de 800 m2 pour l’inox et l’aluminium. Les deux secteurs sont équipés de machines performantes et sont complétés par des postes de travail complets, avec systèmes de postes à souder selon les dernières évolutions, pour garantir de belles exécutions. Pour compléter son offre, Volpé & Fils SA est partenaire de la marque allemande, Hörmann, spécialiste de portes et motorisations industrielles et privées, standards et sur-mesure, dont elle assure la pose et qu’elle revend également à d’autres professionnels. Par ailleurs, la société comptant au sein de son équipe un spécialiste du travail sur les chantiers navals, elle propose également un service accastillage bateaux : fabrication sur-mesure, entretien et réparation d’échelles de bain, tuyauterie, échappements avec boîte à eau, tauds de soleil, passerelles, barres de tractage de ski nautique... A ceci s’ajoute un secteur dépannage avec deux intervenants expérimentés qui parcourent Genève à bord de camions totalement équipés pour répondre à toutes les demandes, même urgentes. 467


468


Des réalisations marquantes Barrières et portails de l’OMC L’architecte en charge du projet de la création d’une barrière en inox, au design unique, pour l’OMC avait fait appel à des entreprises de constructions métalliques à l’international. Aucune en Europe ne pouvant répondre aux besoins nécessaires en matériaux, c’est Volpé & Fils SA qui a décroché le mandat et fourni tout aussi bien les 95 tonnes d’inox indispensables que tout le travail de finitions entourant l’ensemble. La société a ainsi créé de toute pièce 5 portails et 600 m de barrières qui entourent l’organisation internationale. Deux ans de travail ont été nécessaires pour mener de A à Z ce projet, de la coupe à l’assemblage de 4 types d’inox et 4 finitions différentes pour apporter de l’originalité et jouer sur les effets.

Barrières et portails de l’OMC.

Piscine Marignac à Lancy Afin de pouvoir ouvrir sa piscine extérieure en période hivernale, la commune de Lancy a fait appel à Volpé & Fils SA qui a mis en place un système de cloisons amovibles afin de fermer les vestiaires. Emboîtables, ces cloisons sont retirées l’été venu et offrent ainsi à l’espace aquatique l’opportunité d’être ouvert à l’année. Pour éviter la corrosion, l’entreprise a fait preuve d’innovation en apportant un traitement spécifique, l’électro-polissage, aux profils isolants en inox. Charpente métallique au boulevard Helvétique Chantier complexe que celui de la pose d’une charpente métallique de 2 plateformes sur le toit d’un immeuble afin de le surélever pour la pose de panneaux photovoltaïques. La première contrainte était au niveau environnemental. En effet, pour garantir la stabilité de l’ensemble face à la prise au vent, Volpé & Fils SA a dû faire de longs repérages pour trouver les murs porteurs afin de les percer et réaliser des ancrages de 60 cm. La réalisation des structures a nécessité 30 tonnes d’acier réparties en plusieurs blocs acheminés un par un en haut du toit de l’immeuble. Pour ce faire, une rue a été entièrement fermée puisque l’installation a nécessité du temps autant pour monter les blocs que pour les installer au fur et à mesure de leur arrivée.

Piscine Marignac à Lancy. Charpente métallique au boulevard Helvétique.

Volpé & Fils SA

Chemin Gérard-de-Ternier 14 • CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 304 15 20 info@volpesa.ch • www.volpe-fils.ch

469


PAUL PUCHAT SA

Quand la lumière se fait décor Fondée en 1928, l’entreprise générale d’électricité Puchat SA propose une large palette de compétences. De l’étude à la réalisation, elle intervient auprès des particuliers comme des architectes pour l’installation de l’électricité dans une maison ou un immeuble et offre également ses services en matière de contrôle d’accès, de câblage informatique ou encore de sécurité. Au-delà de ces propositions, elle s’est faite une spécialité de la mise en valeur extérieure en apportant des solutions adaptées pour qu’un parc, un immeuble, un bâtiment… soient sublimés la nuit venue.

470


Electricité

Etudes, planification

Câblage universel

Télécommunication

Sécurité

Dépannage

Une équipe complémentaire Le 1er novembre 1928, la société voyait le jour. Alors qu’elle devient Paul Puchat SA en 1990, aujourd’hui, elle est co-dirigée Pierre Michelutti et Jean-Marc Bouchet. Complémentaires, le premier étant désigné à tout ce qui touche à la technique tandis que le second est plus proche de la logistique et des ressources humaines, les deux hommes n’en restent pas moins polyvalents. Pour les accompagner dans leur quotidien, une équipe de terrain de 10 personnes travaille à leurs côtés. Un éventail de compétences Grâce à ses collaborateurs titulaires des diplômes de maîtrise fédérale et de conseiller en électricité, Puchat SA répond aux besoins, de la conception à la réalisation, en installations électriques courant fort ou faible. En amont, son bureau d’études a pu réaliser les plans nécessaires et proposer à ses clients son expertise énergétique pour une optimisation parfaite des travaux à mener. L’entreprise est également sollicitée pour la pose de câblage universel, des réseaux LAN-WAN incluant les dernières techniques en matière de câblage cuivre ou fibre optique. Ses techniciens sont reconnus comme intégrateurs certifiés de systèmes de câblage blindé et non blindé. Autres domaines de compétences : la télécommunication et la sécurité. Renommée pour la qualité de ses services, elle peut mettre en place l’intégralité des besoins comme dans un édifice de la Geneva English School à Versoix où elle a géré l’électricité, l’informatique et les Télécom ou encore dans l’extension du port de la Nautique. La mise en valeur extérieure Parce que Pierre Michelutti et Jean-Marc Bouchet aiment relever des challenges, ils se sont faits spécialistes des éclairages extérieurs, autant chez les particuliers que pour des sociétés, afin d’apporter une mise en valeur. Ainsi, en collaboration avec un paysagiste, ils ont travaillé, au cœur du quartier de Vieusseux ou encore à Château-Banquet, pour faire revivre des lampadaires des années 50 qu’ils ont rééquipés en LED avant de les réinstaller. Ils ont également œuvré pour l’éclairage d’immeubles, d’un nouveau parking extérieur ou encore

la mise en valeur par éclairage indirect d’arbres dans le parc, au cœur de Vieusseux. C’est à eux que l’on doit aussi les illuminations des digues de l’extension du port de la Nautique ou encore l’implantation d’un portail à son entrée pour lequel ils ont fait faire sur-mesure des piliers accueillant en leurs centres un tube transparent doté de LED. « Plus les idées sont folles, plus elles demandent des solutions techniques, plus nous aimons relever le défi », explique Jean-Marc Bouchet. L’importance d’être proche de sa clientèle Si Puchat SA sait démontrer ses compétences pour chaque travail qu’on lui demande, elle porte également un soin particulier à entretenir des relations fortes et de confiance avec sa clientèle aussi bien professionnelle que privée. Pour cette dernière, elle propose un service de dépannage qui peut intervenir aussi bien dans le cas d’une ampoule à remplacer que pour une panne de taille. Etre au service de ses clients fait partie intégrante de la culture du team, des valeurs et de l’esprit de l’entreprise.

PUCHAT S.A. ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE

119, route de Saint-Julien Case postale 12 1228 Plan-Les-Ouates/GE

Tél. 022 794 96 66

Fax 022 794 52 33 Paul Puchat SA puchatsa@bluewin.ch

Route de Saint-Julien 119 • CH-1228 Plan-les-Ouates Tél. +41 22 794 96 66 puchatsa@bluewin.ch • www.puchat-sa.ch

471


Leur force : les segments techniques Wernli & GB SA marque la différence par son adaptabilité à chaque demande spécifique et technique. Qu’il s’agisse d’une étude d’éclairage pour délimiter des espaces dans des bureaux ou de la mise en place de systèmes adaptés dans un bloc opératoire, l’entreprise met son savoir-faire et ses compétences au service de chaque besoin.

472


Une histoire qui prend racine en 1982 L’entreprise fondée par An­dré Wernli en 1982 s’im­plante à Plan-les-Ouates en 1998. Désireux de céder sa société, il la remet à Denis Gentil-Beccot en 2009. Ce dernier est au bénéfice d’une longue expérience en courant fort et faible et continue l’activité entouré de 5 collaborateurs. Aujourd’hui, ils sont plus d’une quinzaine à intervenir dans des segments techniques, comme la téléphonie IP, les environnements KNX... requérant des connaissances uniques. Des compétences qui marquent la différence Wernli & GB SA se démarque en intervenant dans des milieux contraignants qui obligent souvent à une longue réflexion avant l’intervention. Ainsi la société peut mettre en place des solutions pour des sociétés de luxe demandant à avoir des ambiances très spécifiques ou travailler dans des édifices protégés comme des blocs opératoires aux HUG ou encore dans un univers carcéral pour l’Etat. Si le travail de base reste le même tout doit être sur-mesure et surtout adapté à l’environnement. Cette contrainte fait toute la différence et demande des savoir-faire particuliers qu’ont les collaborateurs de l’entreprise. Pour répondre à ces besoins, au fil du temps, la société est devenue spécialiste des segments plus techniques par sa souplesse, sa réactivité et son adaptabilité à chaque cas. Elle sait être proche des demandes et des impératifs qu’elles peuvent engendrer. Au-delà de l’installation, la première phase de travail passe souvent par la réflexion pour trouver des solutions tant au niveau de la technique que de la fonctionnalité. Savoir jouer avec les lumières Les courants forts et faibles sont le quotidien de Wernli & GB SA. Pour autant, leur travail va plus loin car ils prennent en charge tout autant les installations, les solutions esthétiques et adaptées que l’optimisation des équipements pour qu’ils soient le moins chronophages possible. Leur mission consiste souvent à valoriser un bien en extérieur en sachant jouer des lumières et à apporter une ambiance spécifique pour les intérieurs. L’esthétique joue alors un rôle prépondérant. Finis les alignements de néons dans les bureaux, aujourd’hui

l’entreprise doit trouver une harmonie pour apporter des ambiances, pour délimiter des zones, pour s’adapter à chaque besoin que l’on parle de petite salle de réunion, de grande surface de travail ou encore de la maison d’un particulier. Cette adaptabilité, les professionnels comme les architectes, les maîtres d’œuvre, les institutionnels ou encore les régies la connaissent, raison pour laquelle ils font appel à la société pour de très nombreux chantiers. Un service de dépannage ouvert à tous A toutes ces compétences s’ajoute un service de dépannage ouvert à tous. Pour les petits travaux de réparation, de bricolage ou d’installation, deux personnes interviennent 5 jours sur 7 dans un délai de 2 heures. Cette proposition s’adresse également aux boutiques qui l’utilisent souvent de manière préventive pour être sûres que leur éclairage soit optimum et ne connaisse aucune défaillance.

Wernli & GB SA

Route de Saint-Julien 147 • CH-1228 Plan-les-Ouates Tél. +41 22 880 02 01 contact@wernligb.ch • www.wernligb.ch

473


EXPERT AMB

L’expertise d’un professionnel EXPERT AMB est la réunion des entreprises Alex Burtin, fondée en 1956 et devenue Alex Burtin, Michel Burtin successeur en 1984 et du Bureau d’études techniques Michel Burtin, créé en 1982.C’est ainsi au total près de 65 ans de savoir-faire professionnel qui sont réunis depuis 2017 sous l’appellation EXPERT AMB ! Dès leurs origines, ces entités ont toujours été exploitées sous des raisons sociales individuelles, ce qui montre l’engagement personnel et responsable des chefs de maison.

Michel Burtin, dès 1984.

Au service des propriétaires et des mandataires EXPERT AMB agit sous deux labels de compétences. Tout d’abord, sous le Label Michel Burtin, pour les domaines expertises, arbitrages et conseils en installations sanitaires et ferblanterie. Puis, sous le Label Alex Burtin, pour les mises en conformité et réalisations d’installations sanitaires. Avec le Label Michel Burtin, il offre ainsi des solutions à des problèmes techniques lorsque le confort des utilisateurs est péjoré, lorsque le fonctionnement des installations techniques n’est pas satisfaisant ou encore pour de nouvelles réalisations ! A l’occasion d’une expertise, Expert AMB propose un dispositif d’aide à la décision permettant d’évaluer et de corriger une perte ou une absence de confort, voire de 474

Alex Burtin, de 1956 à 1984.

compenser des conséquences économiques plus ou moins importantes. A l’occasion d’un arbitrage, mode alternatif de résolution des conflits, il peut aussi en qualité d’arbitre agréé par les parties définir les solutions envisageables pour un règlement extra-judiciaire des conflits. Expert AMB peut aussi procéder à l’évaluation d’une installation ou d’un dispositif spécifique portant sur un équipement technique global ou partiel. L’évaluation peut aussi définir la valeur économique d’une installation. Avec le Label Alex Burtin, il réalise des installations neuves ou des mises en conformité d’installations existantes (rénovations). Il peut aussi assurer la direction des travaux que le maître de l’ouvrage confie à ses propres entreprises ou à d’autres sociétés sélectionnées après un appel d’offres.


— ARIS VULG N ATIO DENS CON OLATION — ET IS ARIS VULG

ILITE PTAB COM

E PRIX UL D CALC HANTIER — C E ARIS NT D VULG ENDEME ET R

E OLAIR E GIE S D ENER U CHAU — A ARIS N D’E VULG ODUCTIO R ET P

?

11 EST U-CR ELI-D MICH RUE GENEVE.02 1205 2.320.42 .31 T: 02 2.781.29 TVA F: 02 8.834 03.23 CHE-1

Les entreprises partenaires devront, sous le contrôle d’Expert AMB, notamment répondre aux exigences suivantes : • Compétences professionnelles du chef d’entreprise, • Localisation sur le territoire du canton de Genève, • Affiliation auprès d’une Association professionnelle genevoise et signataire de la CCT de la branche, •  Remise régulière d’attestations de conformité en matière de charges sociales, légales et fiscales. • Acquisition d’appareils et matériaux sanitaires, certifiés SSIGE, exclusivement sur le marché suisse. Ainsi quelle que soit la formule, le propriétaire est assuré d’un travail répondant aux normes et aux règles de l’art et de la technique. 11 EST U-CR ELI-D MICH RUE GENEVE.02 1205 2.320.42 .31 T: 02 2.781.29 A F: 02 34 TV 8.8 03.23 CHE-1

es et s norm les, de les s léga ition cturel dispos conjon ières tions s dern publics des ques de e rs l uvoi déra réserv tualité Sous ves des po l'Office fé jets d'ac su directi émoire, ent des m m Pour régulière publie

11 EST U-CR ELI-D MICH RUE GENEVE.02 1205 2.320.42 .31 T: 02 2.781.29 TVA F: 02 34 8.8 03.23 CHE-1

b

b

es et s norm les, de s s léga urelle osition njonct s disp ns co rnière blics estio de qu s e de rs pu ral des alité dé réserv s pouvoi tu fé ac us d' ce So ves de l'Offi sujets directi émoire, ent des m m Pour régulière publie

es et s norm les, de s s léga urelle ition njonct dispos ns co ières tio rn es s de publics l des qu e de uvoirs déra réserv tualité Sous ves des po l'Office fé jets d'ac su , cti s re re oi di t de mém men Pour régulière publie

b

— ARIS VULG

R DE CTEU REDU RESSION P

IQUE PHYS UE — IQ L U IS A R A YDR VULG ET H

11 EST U-CR ELI-D MICH RUE GENEVE.02 1205 2.320.42 .31 T: 02 2.781.29 TVA F: 02 8.834 03.23 E-1 CH

b

es et s norm les, de les s léga ition cturel dispos conjon ières tions s dern publics des ques de e l uvoirs déra réserv tualité Sous ves des po l'Office fé jets d'ac su directi émoire, ent des m m Pour régulière publie

Au service des entreprises... de la technique Expert AMB répond aussi à des demandes d’entreprises d’installations sanitaires et de ferblanterie soucieuses de former leurs collaborateurs et organise des cours de sensibilisation à la technique professionnelle, à la gestion des chantiers, au calcul de prix et plus généralement à la gestion d’entreprise... Ces cours se déroulent dans l’entreprise mandante, pour un ou plusieurs collaborateurs, et traitent d’un seul domaine par séance, dont le sujet est vulgarisé dans un cahier technique. ... à la gestion administrative ! Dans le contexte économique tendu actuel et compte tenu de la concurrence accrue (suisse ou européenne !), il est aujourd’hui primordial de pouvoir analyser les résultats comptables et comparer, adapter ou corriger la conduite des chantiers. Ce type de cours, réservé à des dirigeants d’entreprise, traite de sujets en relation direct avec l’entreprise. Une expérience et un engagement pour la profession Michel Burtin a toujours été très impliqué pour sa branche. Après avoir enseigné la technologie et le dessin dans les centres de formation professionnelle de Genève de 1978 à 1988, puis repris les rênes de l’entreprise familiale, il est élu à la vice-présidence de l’association professionnelle en 1993. Enfin, il a présidé la Caisse de compensation des maîtres ferblantiers et installateurs sanitaires du canton de Genève de 1994

à 2014. Expert aux examens de fin d’apprentissage de 1978 à 2003, ses confrères le nomment en 1999 à la tête du Conseil de gérance du Centre de formation professionnelle des ferblantiers et installateurs sanitaires, fonction qu’il occupe jusqu’en 2015. Ces diverses fonctions l’entraînent à siéger dans diverses institutions telles que le Conseil de la métallurgie du bâtiment, la Fondation de prévoyance professionnelle et la Fondation pour la retraite anticipée qu’il préside à deux reprises, durant 6 ans au total. Fort de ces « innombrables » expériences, Michel Burtin, sous l’étiquette Expert AMB, reconnu pour ses compétences et son professionnalisme est prêt à relever tous les défis techniques ou administratifs, de gestion de chantier ou d’entreprise, que ce soit au service de propriétaires et de mandataires ou au service des entreprises et de leurs collaborateurs. Il se plait à souligner que par anticipation il vaudrait mieux trouver une solution à un problème qui ne devrait alors jamais se poser. En paraphrasant une illustre personnalité, « Aussi clairvoyant que possible, Mais aussi réactif que nécessaire ! » es et s norm les, de s s léga urelle ition njonct dispos ns co ières tio rn es s de publics l des qu e de uvoirs déra réserv tualité Sous ves des po l'Office fé jets d'ac su , cti oire ent des dire mém m Pour régulière publie

11 EST U-CR ELI-D MICH RUE GENEVE.02 1205 2.320.42 .31 T: 02 2.781.29 A F: 02 34 TV 8.8 03.23 CHE-1

b

es et s norm les, de s s léga urelle osition njonct s disp ns co rnière estio des de rs publics l des qu e rv uvoi déra rése tualité Sous ves des po l'Office fé jets d'ac su directi émoire, ent des m m Pour régulière publie

CONSEILS, EXPERTISES, TRAVAUX SPÉCIAUX RUE MICHELI-DU-CREST 11B 1205 GENÈVE

475

11 EST U-CR ELI-D MICH RUE GENEVE.02 1205 2.320.42 .31 T: 02 2.781.29 A F: 02 34 TV .238.8 03 CHE-1

b


INTERVIEW

RENÉ LEUTWYLER – ERIC BIESEL

Société Suisse des Entrepreneurs - Section Genève

Que serions-nous sans les bâtisseurs ? Trop souvent perçus comme peu valorisant, les métiers du gros œuvre, maçons et constructeurs de route, sont pourtant essentiels dans le quotidien de chacun. Leur redonner leurs lettres de noblesse, continuer à les rendre attractifs autant financièrement qu’intellectuellement, se battre pour assurer les formations et voir arriver la relève, sont autant de missions et de buts de la section genevoise de la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) qui compte environ 120 membres employant quelques 6000 actifs. Les enjeux sont nombreux. Pour en savoir plus, rencontre avec René Leutwyler, nouveau président, et Eric Biesel, secrétaire général de l’association. René Leutwyler.

476

Eric Biesel.

© iStock


© iStock

René Leutwyler vous êtes le nouveau président de la SG/SSE, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? J’ai fait mes études à l’Ecole polytechnique de Zurich. Ingénieur civil, j’ai de suite commencé à travailler dans la construction. Ma carrière m’a permis de m’impliquer autant dans des sociétés privées que pour l’Etat de Genève ou encore les CFF. Depuis 2017, je suis revenu dans une entreprise de construction et c’est également à cette époque que je suis entré au comité de la SG/SSE en tant que membre. Ce secteur d’activité est dans mon ADN. Je l’aime et souhaite le défendre à la hauteur de ce qu’il mérite, c’est pourquoi j’ai été élu en juin 2019 au poste de président. Notre mission, car je ne suis pas seul évidemment, est de défendre les entreprises de construction, de garantir des conditions cadres concurrentielles et équitables, notamment dans le cadre des marchés publics, d’assurer des conditions de travail optimales pour les travailleurs de nos entreprises et bien d’autres sujets encore. Je ne suis pas là pour réinventer la roue, mon prédécesseur m’a donné « un vélo bien huilé », il faut juste continuer à garder le cap. Pour ce faire, l’association est forte également de son secrétaire général, Eric Biesel, qui est notre gardien du temple. En 2019, une convention nationale a été signée pour 4 ans. Qu’en est-il exactement ? Effectivement, un accord national qui a mis d’accord entrepreneurs et syndicats a été signé au niveau national, alors qu’à Genève ont été menées des actions syndicales dont on peine à entrevoir encore aujourd’hui le bienfondé. On ne peut que se féliciter qu’il ait abouti puisqu’il est aujourd’hui cité en exemple par les mêmes

syndicats au vu des avantages qu’il offre aux employés du gros-œuvre. Avant de développer, je voudrais ajouter que les patrons ont accepté les négociations car pour eux de bonnes conditions de travail sont impératives, ils sont conscients que la bonne conduite des chantiers passe par là et que le bien-être au travail est la clé de tout. Pour revenir à la convention, elle est donc en place jusqu’au 31 décembre 2022 et garantit à l’ensemble des travailleurs d’être couvert par une Convention Collective garantissant une égalité de traitement sur tout le territoire national, de voir leur salaire être augmenté de 80 francs en 2019 et idem en 2020 et surtout d’avoir le droit à une retraite anticipée à 60 ans avec un excellent niveau de prestations. Le canton va-t-il plus loin que cette convention nationale au niveau des avantages ? Genève est le seul canton suisse à bénéficier d’une annexe à la Convention nationale procurant des avantages notables pour nos travailleurs que nous avons voulu maintenir malgré nos différents avec les syndicats, ceci dans l’intérêt des travailleurs, et cela est très bien ainsi. Nos travailleurs sont ainsi les seuls à bénéficier à Genève d’une pause de 15 minutes payée en plus du salaire (+2,9%) et le versement d’une indemnité forfaitaire journalière de 25 francs pour le repas de midi et les frais de déplacement. Fin janvier de cette année, la SSE Genève a par ailleurs confirmé sa volonté de formaliser les pratiques appliquées par ses membres, en renouvelant la Convention collective de travail locale du secteur principal de la construction pour le Canton de Genève (CCT). Il y est notamment question du droit à trois semaines consécutives de vacances. 477


© Shutterstock

Malgré tous ces acquis, les métiers du gros œuvre sont-ils bien rémunérés ? Ils le sont. Un ouvrier sans connaissance professionnelle est rémunéré dès le premier jour plus de 4700 fr. par mois (5300 fr. avec indemnités) et un maçon qualifié détenteur d’un CFC, plus de 5700 fr. par mois (6400 fr. avec indemnités). Un tableau comparatif réalisé par les syndicats démontrait avant même les dernières augmentations de salaires, que les salaires minimum conventionnels des maçons étaient excellentes en comparaison de salaires pratiqués dans les autres branches comparables de l’industrie et de l’artisanat. Comment expliquez-vous que le métier de maçon, par exemple, souffre d’un déficit d’image et de ce fait est-il difficile de trouver la relève ? Si j’avais la réponse, nous ne serions pas devant une carence de personnel local et à devoir trouver des maçons hors des frontières du canton ! Donc oui, l’image du maçon n’est pas la plus valorisante qu’il soit et pourtant... Le métier ne se borne pas seulement à poser des briques, il faut aussi savoir les poser et faire travailler son intellect pour que le résultat soit correct à l’instar des grands chantiers très impressionnants et très visibles. De plus, peu de personnes ont des emplois qui leur permettent de voir concrètement le fruit de leur travail exposé à tous les passants et pouvoir se dire, « j’ai contribué à la construction de cet édifice ». Je ne vais pas revenir sur les conditions salariales, vous l’aurez compris elles sont attractives. Evidemment, ces métiers s’adressent à des personnes qui aiment être en extérieur et qui n’ont pas peur d’un travail tant physique qu’intellectuel alors que la pénibilité a largement reculé depuis des années et que tout est fait pour qu’elle diminue encore. Alors pourquoi ce déficit d’image ? Je ne sais pas mais à la SG/SSE nous mettons tout en œuvre et sur tous les fronts pour attirer les jeunes et leur démontrer que ces métiers sont des professions d’avenir qui ne connaissent pas la crise, bien au contraire ! « Quand le bâtiment va, tout va » Genève ne fait donc pas mentir l’expression populaire ? Nullement ! Pour vous donner une réponse très parlante, je vais vous citer des chiffres. Le gros œuvre en suisse génère un chiffre d’affaires de 20 milliards au total. Notre canton représente 0,7% du territoire national et probablement près de 1 milliard y est réalisé par des entreprises nombreuses et compétentes. Je crois que 478

© Shutterstock

les choses sont claires, alors oui le travail est là, oui les chantiers sont nombreux et oui à Genève l’expression populaire a tout son sens ! Néanmoins, il faut noter que si le chiffre d’affaire augmente, les marges, elles, ont tendance à diminuer. Il faut ainsi rester prudent et attentif car la construction n’est pas déconnectée du reste de l’économie avec des cycles conjoncturels bien connus et certains secteurs sentent déjà des turbulences arriver. En matière de développement durable, que faitesvous ? Nos membres sont soumis à des obligations déontologiques. Au-delà, ils peuvent adhérer à notre Charte éthique qui atteste de leurs engagements à respecter la loi. Cette charte, reconnue par l’Etat de Genève, est un gage de sérieux et remplace ainsi certains documents qui doivent être remis lors de soumissions d’offres. Ceux qui en sont au bénéfice ont l’opportunité d’aller plus loin encore en choisissant d’être signataires de notre Charte de développement durable, également reconnue par l’Etat de Genève. La SSE Genève démontre ainsi son engagement à mener des actions concrètes en matière de conditions sociales, d’environnement et de durabilité et permet à ses membres de faire-valoir leurs engagements et leur volonté d’être exemplaires.

SG/SSE Société Suisse des Entrepreneurs Section Genève Rue de Malatrex 14 • CH-1201 Genève Tél. +41 22 949 18 18 sse@sse-ge.ch • www.sse-ge.ch

© Shutterstock


Route des Jeunes 59 CH-1212 Lancy Tél. +41 22 342 59 59 info@vonrogeneve.ch www.vonrogeneve.ch

MANDATER VON RO ECHAFAUDAGES SA LANCY, C’EST LA GARANTIE D’UNE SOLIDE EXPERTISE DANS LA POSE, LE MONTAGE ET LE DÉMONTAGE D’ÉCHAFAUDAGES


VON RO ECHAFAUDAGES SA LANCY

Le spécialiste des échafaudages Rien ne prédestinait José Penelas, à devenir un leader en matière d’échafaudage. Des rencontres, des opportunités et surtout un investissement sans pareil dans le travail l’ont pourtant conduit à faire de sa société, Von Ro Echafaudages SA Lancy, une référence dans le domaine. Aujourd’hui, assisté de son fils, Rémy, ensemble ils dirigent des centaines de chantiers, du plus simple au plus complexe.

480


Ne jamais rechigner à la besogne Quand José Penelas arrive en Suisse en 1977, il s’installe dans le Valais en tant qu’ouvrir agricole. Puis il entre dans une société comme chauffeur de bus. Son emploi du temps le fait partir des mois entiers loin de sa famille. Il faudra un dernier voyage où il part avec un fils qui ne sait pas marcher et qui vient vers lui en courant à son retour pour qu’il prenne la décision d’arrêter. C’est comme cela qu’en 1989, il est embauché dans la société Von Ro, installée alors dans le Valais, avec un statut particulier puisqu’on lui propose de continuer son activité la semaine et d’apprendre le métier de monteur en échafaudages en dehors de ses heures de travail. Ne rechignant jamais à la tâche, il accepte. Il se forme, devient spécialiste et se voit offrir l’opportunité de racheter l’antenne genevoise de Von Ro en 2006. L’entreprise est alors au plus bas mais la volonté de José Penelas de la remonter, d’en faire une référence est sans faille. Dans l’intervalle, il a acquis son brevet fédéral de monteur en échafaudage et se lance dans l’aventure avec 6 employés. Son fils Rémy le rejoint alors qu’il a 19 ans. Il démarre en bas de l’échelle, sur les chantiers où il reste durant 6 années. Ayant acquis toutes les connaissances du métier, il devient directeur de la société en 2014. Aujourd’hui père et fils emploient plus de 40 personnes et ont à leur disposition une surface d’échafaudages de plus de 350 000 m2 alors que cette dernière n’était que de 25 000 m2 à l’acquisition en 2006. Entreprise familiale, aucun actionnaire n’est à l’origine de cette belle réussite, seuls le travail et la pugnacité en sont les raisons. Pour étoffer l’offre, en 2016, ils ont racheté Echaloc, une société genevoise qui offre les mêmes prestations que Von Ro. 481


Le meilleur pour le personnel Pour avoir travaillé dur sur les chantiers, José Penelas sait combien il est important de porter de l’intérêt et de la considération à ses employés. Pour cette raison, il met en place régulièrement des formations en interne pour que tous soient toujours au fait de leur métier et de la sécurité qui l’entoure. Il n’hésite pas non plus à investir également et régulièrement dans du matériel dernier cri et haut de gamme. Cette volonté apporte plus de facilité à chacun et permet d’être plus performant. A ceci s’ajoute une démarche rare, celle de faire le choix d’une convention collective plus astreignante pour lui financièrement mais plus intéressante pour ses collaborateurs. Ainsi, il a souscrit celle des métiers du gros œuvre qui offre à chacun de biens meilleures prestations et ce, dans de nombreux domaines. Répondre à toutes les demandes José et Rémy Penelas mettent un point d’honneur à expliquer qu’il n’existe pas de petit chantier. Avec le matériel qu’ils ont à disposition, ils répondent autant à la demande d’un particulier pour une maison qu’à celle d’architectes ou autres pour une usine. Reconnue sur la place genevoise et dans le canton de Vaud comme une société sérieuse, les chantiers ne manquent pas. Ils en assument en moyenne 350 par année à la demande de professionnels, de sociétés ou encore du canton de Genève. Ainsi, ils interviennent à l’occasion de projets variés et différents qu’il s’agisse de monter un échafaudage pour une rénovation ou encore installer un système hautement complexe comme celui qui a été nécessaire pour des travaux au Château de Chillon. Pour chaque demande, ils mettent tout en œuvre pour fournir et monter des installations de toutes formes et de toutes dimensions et ce, dans tous les domaines de la construction. Par leurs années d’expérience, père et fils savent conseiller et accompagner dans les phases clés de leurs futures réalisations chacun de leur client et trouver des solutions à toutes les contraintes.

482


483


484


Des services de qualité Les équipes pluridisciplinaires de Von Ro Echafaudages SA Lancy garantissent la mise en place d’installations sur-mesure qui savent s’adapter à tous les types d’ouvrages que l’on soit face à un immeuble, un centre commercial, un pont provisoire, un podium pour des événements ou encore un bâtiment historique. Il tient à cœur à tous d’assurer un travail de qualité tout en respectant l’éthique et les normes de leur profession. Ainsi, la société propose un large choix d’installations rattachées aux domaines de la construction, de la rénovation, de la transformation et des bâtiments historiques.

Ils proposent : • Echafaudages de façade • Toitures provisoires • Toitures mobiles et cantonnements • Echafaudages de surface et échafaudages sur console • Echafaudages industriels • Ponts provisoires • Tours d’étaiement • Gabarits • Supports pour barrières de toits plats • Constructions exceptionnelles • Scènes et podiums.

Von Ro Echafaudages SA Lancy

Route des Jeunes 59 • CH-1212 Lancy Tél. +41 22 342 59 59 info@vonrogeneve.ch • www.vonrogeneve.ch

485


CARAGNANO & CIE SA

Une entreprise qui souffle ses 40 bougies Fondée par Antonio Caragnano en 1980, Caragnano & Cie SA est une entreprise familiale reconnue pour son savoir-faire et la qualité de ses réalisations dans les domaines de la peinture et de la plâtrerie. Aujourd’hui, la société, codirigée par son fils, Gianluca, compte nombre de réalisations à son actif toutes menées de main de maître par des collaborateurs compétents, enthousiastes et passionnés.

486


Le jour J Le 27 juin 1980, alors que naissait sa fille, Antonio Caragnano annonçait à son épouse qu’il souhaitait s’installer à son compte en tant que peintre en bâtiment. Très vite les demandes affluent et il lui faut embaucher un premier collaborateur, Gino Marzano. Sans jamais précipiter les choses, mais grâce à un sens inné du contact et de la communication, Antonio voit son entreprise grandir lentement mais sûrement. Connu et reconnu pour ses compétences, le professionnel est très actif. Il ne rechigne jamais aux heures passées à effectuer de petits travaux chez un particulier comme à réaliser des ouvrages de plus grande envergure. Au fil du temps, son équipe s’étoffe, les affaires sont florissantes. De son côté, son fils Gianluca a d’abord suivi une autre voie auprès d’une banque de la place. Il y a maintenant 19 ans de cela, il vient donner un coup de main à son père et c’est le déclic. Ce qu’il voyait comme un métier difficile s’avère en fait être passionnant. Il n’en faut pas plus pour qu’il rejoigne l’entreprise familiale afin de se former puis d’en prendre la direction administrative. Elle compte alors 20 employés. Le duo complémentaire ne va avoir de cesse de continuer ensemble sur la voie du succès et enchaîner les réalisations. Aujourd’hui, ce sont quelques 80 collaborateurs qui mettent leur savoir-faire au service d’une clientèle fidèle qui sait que qualité et professionnalisme sont toujours au rendez-vous. Par ailleurs, consciente de la valeur de la relève au sein des métiers du bâtiment, Caragnano & Cie SA s’implique activement dans la formation des professionnels de demain. Chaque année, ce sont deux à quatre apprentis en peinture et en plâtrerie qui évoluent au sein de l’entreprise, où un cadre propice à leur épanouissement est instauré. Former c’est avant tout transmettre un savoir-faire, une technique et l’amour d’un ouvrage parfaitement réalisé.

Chi va piano, va sano e va lontano « A 40 ans, on devient, paraît-il, à la fois plus sûr de soi, mais aussi plus sage et plus serein ! Une chose est pourtant certaine : c’est avec la même passion et la même énergie, qui nous animent depuis le début, que nous continuerons à mener les projets qui nous sont confiés et à réaliser des travaux de qualité », explique Gianluca Caragnano. Si au départ, l’entreprise ne proposait que la peinture et la pose de papiers-peints, avec le temps elle a ajouté la plâtrerie à ses prestations. Cette réussite, qui s’est faite au fil des années, est largement due au bouche-à-oreille car chaque demande est menée avec le même sérieux. Si un défaut est constaté, les équipes de Caragnano & Cie SA interviennent afin de délivrer un travail exécuté dans les règles de l’art. Le contentement du client est une priorité. Une recette gagnante qui leur vaut aujourd’hui d’être sollicités par des mandants fidèles. 487


Une large palette de possibilités Au fil des années, Caragnano & Cie SA a vu les demandes évoluer et a su s’adapter aux évolutions architecturales et esthétiques ainsi qu’aux normes de construction. Entreprise de plâtrerie-peinture, elle intervient tout autant en intérieur qu’en extérieur. Travaux simples de peinture ; façades : anti-graffiti, crépissage périphérique, peinture, isolation ; pose de papiers-peints divers ; plâtrerie : cloisons légères, faux-plafonds, isolation phonique et périphérique, carreaux de plâtre ; résine, sol sans joints, béton ciré... sont autant de domaines dans lesquels la société intervient. A ceci s’ajoute un savoir-faire reconnu pour des travaux pointus comme des peintures décoratives telles que le Stucco, avec ses 6 couches et le talochage qui fait toute la différence et rend une surface unique, ou encore la réalisation de faux marbre, faux bois et même faux carrelages qui sont plus vrais que nature ! Très demandés aujourd’hui, les papiers-peints aux tendances artistiques, qui nécessitent beaucoup de maîtrise et de patience pour leur pose au niveau des raccords, font également partie des compétences.

Quelques exemples de réalisations RUE DU RHÔNE Pour ce bâtiment, à la demande d’une régie immobilière, Caragnano & Cie SA a réalisé l’intégralité des façades en 4 étapes et ce, durant une année. Au préalable rugueux, le revêtement a été totalement lissé, puis les plâtriers ont refait le crépi et pour finir, les peintres sont intervenus. CHÂTEAU DE GILLY Intégralement cassée en son intérieur, cette demeure de charme, qui partait à l’abandon, a connu des travaux énormes pour sa rénovation et son assainissement. L’entreprise a opéré d’abord au niveau de la plâtrerie en réalisant en staff tout autant des corniches que des rosaces puis ensuite pour les peintures. Elle a mis également son savoir-faire au service des extérieurs comme pour le portail recouvert d’une peinture décorative qui offre un aspect ancien et original. RÉSIDENCE PRIVÉE À COLOGNY Pour cette demeure d’exception, les propriétaires ont souhaité des papiers-peints dans chaque pièce. En faisant le choix de réalisations au design original, des professionnels aguerris étaient nécessaires pour que la pose de chacun soit menée à la perfection afin que les raccords soient invisibles. 488


LES LIBELLULES À VERNIER Dans ce grand ensemble d’immeubles regroupant 504 appartements, l’entreprise a remporté un appel d’offre et a ainsi durant 4 années rénové l’ensemble de tous les logements de même qu’une douzaine de cages d’escaliers. Avec une équipe de 20 personnes en permanence, elle a mené à bien ce chantier complexe qui se réalisait alors même que les résidents étaient présents. CAGE D’ESCALIER CLASSÉE Dans un immeuble des années 20, il a été demandé à Caragnano & Cie SA de restaurer la cage d’escalier qui avait été entièrement recouverte d’une peinture cachant une réalisation artistique à l’esprit art déco. L’ensemble a dû être gratté pour voir ce qui se cachait dessous et à partir de là, les peintres ont tout repris pas à pas, à l’identique, et redonné vie à des fresques d’époque. PASSAGE DE MONTBRILLANT En passant de nuit dans le passage de Montbrillant, on peut y admirer un travail d’orfèvre réalisé par l’entreprise Caragnano. Trois mois de travail ont été nécessaires puisque les équipes ne pouvaient travailler que de nuit, durant 4 heures, une contrainte très lourde qui a demandé une logistique complexe. Elles ont ainsi mis tout leur savoir-faire au service de la réalisation d’une œuvre d’art, imaginée par John M Armleder, qui grâce à un jeu de lumière met en exergue des peintures aux effets or du plus bel effet.

Caragnano & Cie SA

Avenue de la Praille 45 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 784 16 77 info@caragnano.ch • www.caragnano.ch

489


BCS SA

Un savoir-faire reconnu en Suisse romande et au-delà Installée à Neuchâtel fêtant ses 30 ans d’activité cette année, avec une succursale dans le canton de Vaud, BCS SA est spécialisée dans l’ingénierie en façade. Complémentaires, ses fondateurs, Patrick Baer et Philippe Bissat savent répondre à toutes sortes de demandes, des plus simples aux plus complexes. On fait appel à leur savoir-faire autant pour des projets en Suisse romande qu’à l’étranger. Entourés d’une équipe de professionnels passionnés, ils marquent de leur empreinte chaque ouvrage avec le même souci de perfection, de qualité et de respect en regard de l’architecture projetée.

© Walter Mair

© J. Jantscher

490


Une équipe à la pointe Parmi les 18 collaborateurs du bureau, on compte deux responsables de bureaux techniques, deux ingénieurs civils, spécialisés dans le dimensionnement structurel métal, bois ou verre, et des dessinateurs-constructeurs, l’entreprise peut également compter sur 2 dames à l’administration et secrétariat pour compléter efficacement cette équipe. A ceci s’ajoutent les fondateurs, investis dans les projets et proche du client, qui suivent chaque chantier avec la même application. BCS participe également activement à la formation professionnelle des dessinateurs et projeteurs et dispense des cours aux architectes en école d’architecture. En son sein, la formation continue est régulière et ce pour chaque collaborateur. Ainsi, la société peut suivre les évolutions des marchés et se mettre constamment à jour avec les nouvelles normes et accéder aux derniers outils informatiques et formation, tel que le BIM Revit pour les maquettes 3D, qu’elle utilise, ainsi le dimensionnement du verre par la maîtrise d’outils informatiques spécifiques. Attachée à la passation des savoirs, des apprentis complètent cette équipe.

© Benoît Robert-Tissot

Un domaine d’activité aux multiples possibilités BCS possède une grande expérience dans l’étude et la planification intégrale de façades verre et métal, en priorité, qui peuvent servir à tous types de bâtiments (administratifs, industriels, horlogers, hôtels, enseignement ou encore médicaux). Le bureau s’investit également, depuis longtemps, dans l’étude de projets de façades mixtes bois-verre-métal ou à revêtement minéral et végétal. Ces dernières années, BCS est de plus en plus sollicité pour développer des façades composées de matériaux énergétiquement performants et durables, les caractéristiques des composants sont étudiées au maximum pour obtenir une grande qualité énergétique et architecturale. Ce savoir-faire est reconnu par un très grand nombre d’architectes, clientèle principale de BCS, et des Philippe Bissat. entreprises générales et maîtres d’ouvrages. Ils leur confient des projets pour lesquels ils ont l’assurance du résultat attendu. Dans le même temps, la société ayant une structure adaptée, elle participe à des concours d’architecte qui nécessitent beaucoup d’investissement en temps et en énergie. A ce cœur de métier, s’ajoutent les demandes en tant qu’AMO (assistant au maître d’ouvrage). BCS intervient alors sur des projets externes en cours pour lesquels elle épaule et conseille le maître d’ouvrage et valide la qualité du rendu. © Benoît Robert-Tissot

Un duo gagnant Patrick Baer et Philippe Bissat se rencontrent durant leur apprentissage de constructeur métallique. La vie les sépare durant quelques années, consacrées à des perfectionnements et formations professionnelles supérieures, et il faut le hasard de retrouvailles pour que l’idée de créer un bureau technique spécialisé dans l’étude et la planification, dans leur secteur d’activités, voit le jour. Le 1er janvier 1990, ils ouvrent leur société, BCS, qu’ils dirigent communément. Aux premières heures, ils sont 3, aujourd’hui l’équipe compte 18 collaborateurs. Leur entreprise, ils l’ont bâtie petit à petit. Marché de niche, les premiers chantiers se déroulent dans le canton de Neuchâtel, en collaboration avec des architectes locaux, puis les réalisations s’étendent dans toute la Suisse Patrick Baer. romande. Le sérieux et la rigueur sont leur carte de visite. Aujourd’hui, ce savoir-faire, ils l’exportent également pour des chantiers à l’étranger. Ils ne favorisent aucune demande plus qu’une autre, toutes sont importantes et pour chacunes s’appliquent la même souplesse d’adaptation et les conseils avisés qu’ils apportent.

© Benoît Robert-Tissot

491


© Benoît Robert-Tissot

Des règles d’or pour un résultat optimal La réussite de BCS n’est pas un hasard. Depuis les premières heures, les fondateurs ont appliqué une politique basée sur des valeurs auxquelles ils ne dérogent pas. Pour chaque projet, une démarche claire et précise, en collaboration avec les partenaires, leur est nécessaire. Ainsi, BCS peut apporter ses connaissances, sa créativité et son soutien dans la recherche de solutions fonctionnelles et innovantes. En suivant un dossier dans son intégralité, la société en a un contrôle parfait. Elle optimise et assure les délais d’exécution et trouve les meilleures solutions pour maîtriser les coûts. Tout au long du chantier, un suivi rigoureux est mené par des spécialistes qui collaborent étroitement avec la direction des travaux.

© Benoît Robert-Tissot

492

Répondre aux normes Les façades modernes doivent répondre aux normes énergétiques SIA en vigueurs et fréquemment les objectifs ou label MINERGIE® leurs sont imposés, voir MINERGIE P® ou ECO(e)®. BCS possède le savoir-faire pour étudier les façades avec ces niveaux d’exigences. Ils apportent un soutien aux architectes ou entreprises générales pour optimiser leurs projets en respect avec le budget établi et l’architecture projetée. Des projets locaux et internationaux Grâce à ses compétences et les exécutions variées que compte à son actif BCS, les sollicitations sont importantes. Les mandats en cours portent autant sur des petites réalisations, avec beaucoup de complexité technique, que sur des réalisations de grandes envergures. Si l’on doit au bureau, nombre de bâtiments que l’on peut admirer dans toute la Suisse romande, il est pour quelques occasions sollicité pour des projets à l’étranger. Ces prestations permettent à BCS des échanges de compétences internationales qui sont formateurs, qui enrichissent un savoir-faire déjà prospère et que les deux fondateurs entendent toujours voir évoluer et grandir tout en gardant la même éthique.


© Benoît Robert-Tissot

© Benoît Robert-Tissot

© Benoît Robert-Tissot

© Benoît Robert-Tissot

BCS SA

Rue des Draizes 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 732 98 00 office@bcs-facades.ch • www.bcs-facades.ch © Benoît Robert-Tissot

493


QUALIBUILD

L’art des façades en briques ou pierres naturelles Bruno Wittwer, fort d’une expérience de plus de 25 années dans la pose de façades en briques ou en pierres naturelles, s’en est fait une spécialité. Installée à Crassier, sa société Qualibuild est sollicitée par les professionnels comme les particuliers pour des réalisations hors du commun. Attaché à ne travailler qu’avec les meilleures matières premières, pour une villa, un musée, une pièce dans un habitat... l’étendue des possibilités est sans limite. Zoom sur un savoir-faire rare.

Villa Vals. © Luca Fascini

494


Plus qu’un métier, une passion En 2001, Bruno et Michellé Wittwer-Freiter créent Qualibuild. Lui est titulaire d’un CFC en maçonnerie, elle compte plusieurs années d’expérience en tant que gestionnaire administrative et dans le financement de projet. Autre corde à son arc, elle est diplômée en architecture d’intérieur et décoration. Depuis plus de 20 ans, Bruno s’est découvert une véritable passion pour les murs en briques ou pierres naturelles. Devant la demande, avant même de créer la société, ils savent déjà qu’ils ont du travail. Dix-huit ans plus tard, l’entreprise a acquis une renommée qui dépasse les frontières du canton de Vaud puisque l’on fait appel au savoir-faire unique de cette dernière pour de très nombreuses réalisations de tous types. Aujourd’hui, 25 personnes, maçons, aides-maçons et à l’administratif répondent aux commandes et réalisent des chantiers hors du commun. Privilégier le meilleur pour un rendu parfait Pour des demandes simples ou des réalisations conséquentes, Bruno Wittwer propose les meilleurs matériaux. Pour les architectes, les maîtres d’œuvre ou encore les particuliers qui font appel à ses services, avec ses équipes, ils s’emploient à proposer les solutions les plus adaptées en fonction de la spécificité de la demande et à utiliser, uniquement, des briques ou des pierres de qualité irréprochable. Dans le même temps, avec les nouvelles normes, comme Minergie, qui engendrent des surfaces plus larges, ils savent s’adapter et répondre à toutes les contraintes techniques que cela peut engendrer. Chaque ouvrage est réalisé sur-mesure, jamais rien n’est standard. Concernant les formes, les couleurs, le rendu des briques, le choix est infini. En travaillant avec des fournisseurs de plusieurs pays, Qualibuild s’assure l’excellence et peut jouer avec cette matière première pour des résultats surprenants.

La Pralée.

Villa contemporaine.

Villa contemporaine. © Emily Bonnet

Maison de maître. © tjantscher

495


Cave à vin, carnotzet.

Villa Vals. © Luca Fascini

496


Hôtel Schützen.

Des réalisations uniques Façade d’hôtel en briques A Steffisburg, dans le canton de Berne, Qualibuild a réalisé, pour un hôtel, une maçonnerie en brique Clinker, gage de solidité et de fiabilité, sur une superficie totale de 700 m2. La norme Clinker oblige le fabricant à cuire une glaise de qualité à une température entre 1150° et 1200° maximum. Vitrifiée par la suite, la brique ne laisse pas passer l’humidité et une telle façade est posée à vie, sans besoin d’entretien spécifique. La couleur est générée par celle de la glaise, jamais de peinture n’est ajoutée ! Travaillant en étroite collaboration, l’architecte a laissé à Bruno Wittwer une liberté pour la réalisation en ce qui concerne le choix d’appareillage des briques. Carnotzet dans une résidence privée Qualibuild peut, à la demande de particuliers, créer des pièces entières ou des murs. Dans le cas présent, les clients souhaitaient un carnotzet et une cave à vin dans leur sous-sol. Grâce à la multitude de coloris, de formes, de finitions, que l’on préfère les briques lisses ou sablées, une pièce unique a été créée avec des voutes et des murs revêtus de briques Kolumba. Fabriquées au Danemark, par la société Petersen créée en 1791, elles sont toujours usinées dans le respect de traditions artisanales centenaires. Grâce à un procédé complexe, 3 couleurs différentes sont obtenues et offrent ainsi de belles nuances. Pari réussi pour cette réalisation qui est différente et originale. Villa Vals Si Bruno Wittwer n’utilise que des matériaux de haute qualité, il peut être amené à travailler, comme ici avec cette maison à la maçonnerie en pierres naturelles de Vals, des produits d’une grande rareté. Un seul artisan, dans les Grisons, exploite, au cœur d’une carrière, cette pierre unique, un quartzite grisvert qui s’exporte dans le monde entier. Tout est taillé à la demande, sur-mesure. Choisie par le propriétaire de cette demeure d’exception, ce sont ainsi 1500 m2 de surface de façade ventilée qui ont été posés, aucune pierre n’est collée sur l’isolation de la façade. Pour cette dernière, Bruno Wittwer a discuté avec l’architecte qui lui a laissé une grande liberté pour la réalisation, une confiance qu’il a appréciée et grâce à laquelle il a pu travailler selon ses inspirations. Qualibuild était en charge du budget de l’ouvrage de façade tout autant que de l’acheminement de la pierre au fur et à mesure des possibilités de coupe et de taille du fournisseur. Huit mois à 10 personnes ont été nécessaires pour cette réalisation hors norme et unique où la face coupée a été préférée par le client. Exceptionnel, ce travail restera dans les mémoires de tous ceux qui ont eu le privilège de réaliser un tel chantier.

Qualibuild Sàrl

Chemin des Artisans 12 • CH-1263 Crassier Tél. +41 22 776 95 91 info@qualibuild.ch • www.qualibuild.ch

497


INTERVIEW

FRANÇOIS DURET – NATHALIE BLOCH

gGmb – Groupement genevois des métiers du bois

Au service de ses membres depuis 130 ans Depuis 1890, le Groupement genevois des métiers du bois défend ses membres. Il rassemble près de 60 entreprises de charpente, menuiserie et ébénisterie occupant plus de 600 employés.Véritable pilier pour ses adhérents, l’association est membre de la Fédération des Entreprises Romandes Genève, qui gère son secrétariat, de la Fédération genevoises des métiers du bâtiment (FMB) et de la Fédération romande des entreprises de charpenterie d’ébénisterie et de menuiserie (FRECEM). Elle est également membre de Lignum Genève. Pour en savoir plus, Bien Vivre est allée à la rencontre de François Duret, président, et de Nathalie Bloch, secrétaire patronale de l’association.

498


Quel est l’historique du gGmb en quelques dates ? La Chambre syndicale des entrepreneurs de charpente et de menuiserie du canton de Genève, première appellation du gGmb, est née le 23 novembre 1890 avec pour objectif de défendre les intérêts du patronat suite aux premières grèves des ouvriers, et concentrer les forces du secteur lors de chantiers importants. Le nom actuel date du début des années 2000. L’association a porté 4 noms différents depuis sa création. Les négociations avec les syndicats font partie intégrante des activités du gGmb depuis sa création. En 1922, les ouvriers syndiqués se sont organisés et ont fondé la Fédération des ouvriers du bois et du bâtiment. Des incidents surviennent alors sur les chantiers, les ouvriers syndiqués faisant pression sur leurs collègues non-syndiqués. Le patronat ferme les chantiers pendant 11 semaines ; des négociations ont lieu et un accord est finalement trouvé prévoyant un salaire horaire de CHF 1.70 et 3 jours de congés par année avec une augmentation progressive à 10 jours après 20 années de travail. En 1932, de nou-

velles négociations ont lieu dans un cadre général tendu à Genève – c’est en novembre de cette année que l’armée intervient lors d’une manifestation ouvrière et que 13 morts et 65 blessés seront comptabilisés. La durée de travail hebdomadaire passe alors de 59 à 48 heures. En 1938, les menuisiers genevois signent leur première convention collective. Durant les années 1940, la fabrication des baraques militaires destinées à l’armée suisse ainsi que des caisses à munition donnent du travail aux membres. En 1956, les ouvriers obtiennent 12 jours de vacances après une année de service. En 1961 le gGmb participe à la création de la caisse inter-entreprise de prévoyance professionnelle CIEPP (deuxième pilier). Quelle sont les préoccupations actuelles du gGmb ? Le gGmb veille au maintien d’une saine concurrence à Genève et à la compétitivité des entreprises. Face à un contexte économique incertain et à une pression sur les prix de plus en plus forte, le gGmb œuvre à protéger ses membres contre la concurrence déloyale et le travail au noir. Il a conclu, avec d’autres associations du second œuvre, une convention collective de travail de force obligatoire qui impose le respect de certaines dispositions. Le gGmb soutient également activement un système de contrôle des chantiers pour vérifier le respect des salaires minimaux et les déclarations aux assurances sociales. Plus de 10 inspecteurs sillonnent le canton de Genève et vérifient si les ouvriers présents sur les chantiers sont payés aux salaires minimaux et sont déclarés. Le prix est devenu un argument plus important que le savoir-faire ou les compétences des entreprises pour les maîtres d’ouvrages tant publics que privés. Nous entretenons des discussions avec l’Etat, la Ville et les principaux donneurs d’ordres privés pour les sensibiliser à cette problématique et au fait que nos membres travaillent avec savoir-faire. 499


De quelle manière le gGmb s’engage pour ses membres ? Le gGmb défend les intérêts de ses membres sur le plan politique et juridique et leur offre un soutien pratique et personnalisé. Nous mettons à disposition de nos membres des contrats collectifs d’assurance à des tarifs avantageux ; offrons une assurance accidents complémentaire pour les employés ; offrons la mise à disposition d’une solution type pour la sécurité au travail et proposons un service de salaires à prix avantageux. Le gGmb s’engage activement pour la formation qui permet de préparer des professionnels compétents et performants à même d'assurer la relève. Nous faisons la promotion des métiers du bois auprès des jeunes, notamment en tenant des stands lors des Cités des métiers et encourageons nos membres à former. Nous organisons aussi des concours professionnels, par exemple le concours romand des apprentis du bois qui se tiendra en avril 2020. Ceci met en avant de jeunes professionnels passionnés et doués ainsi que les métiers du bois en tant que tels. Comment le gGmb œuvre à la promotion du bois dans la construction ? Le gGmb est membre de Lignum Genève et représenté à son comité. En 2019, Lignum Genève, qui défend et promeut les intérêts du bois sur le plan cantonal, régional et national, a organisé les premières Rencontres WoodRise au Pavillon Sicli, Maison de l’architecture, à Genève. Cet important événement local, régional, intercantonal et transfrontalier a présenté le bois, depuis la forêt qui le produit jusqu’aux différents usages que l’on fait de cette matière première pour l’industrie, la chimie et les constructions de bâtiments de moyenne et grandes hauteurs. Le bois utilisé dans la construction participe doublement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre car il stocke durablement le CO2 et il réduit aussi l’utilisation de matériaux de construction qui nécessitent de l’énergie pour leur fabrication. On constate une prise de conscience de l’intérêt d’utiliser le bois plus largement dans la construction urbaine, mais du travail reste à faire. Si dans nombre de cantons de grands ensembles d’habitation en bois voient le jour, ce n’est pas encore le cas à Genève qui devrait systématiquement étudier la variante bois dans les nouvelles constructions, ce particulièrement au moment où l’on s’apprête à développer de nouveaux quartiers du type « Praille-Acacias-Vernets ». Le bois est le matériau essentiel de la ville durable.

500

Groupement genevois des métiers du bois Rue de St-Jean 98 • Case postale 5278 CH-1211 Genève 11 Tél. +41 58 715 32 11 bois@fer-ge.ch • www.bois-geneve.ch


ROUTE DE MEINIER 13-15 – CH-1253 VANDOEUVRES – TÉL. +41 22 750 13 27


MENUISERIE ERBEIA SÀRL

Pour des réalisations d’exception Pour les Erbeia, le travail du bois est une histoire de famille qui se perpétue depuis 1905. Dans leur menuiserie de Vandoeuvres, il façonne dans les règles de l’art des éléments qui sont utilisés pour des maisons, des jardins ou encore des meubles uniques. Dotés des dernières technologies, tout autant pour les travaux de découpe que les plans en 3D, rien n’est impossible à ces passionnés du bois.

502


La menuiserie, un gène familial L’histoire de la menuiserie Erbeia débute en 1905 grâce à Pietro Vincenzo Erbeia. Aujourd’hui, la 4e génération, Pierre-Vincent et Grégoire, est aux commandes de l’entreprise demeurée familiale depuis plus d’un siècle. Après des études à l’école des arts et métiers de Genève pour le premier et l’école d’architecture de Genève pour le second, c’est ensemble qu’ils reprennent les rênes de la société. Leur passion pour le bois est sans faille. Le toucher de la matière, sa transformation, l’objet réalisé et la satisfaction du client les animent communément. Dans un souci de bien-être Proches de leurs collaborateurs, Pierre-Vincent et Grégoire Erbeia mettent tout en œuvre pour que leurs conditions de travail soient le plus agréable possible. Ainsi, ils ont investi dans du matériel, pour les fenêtres, hautement performant, plus écologique et qui apporte plus d’aisance à ceux qui l’utilise. Dans le même ordre d’idée, ils ont acquis des appareils de manutention à vide d’air qui permettent dorénavant à une seule personne de déplacer une charge sans en avoir les inconvénients du poids. Des grands changements qui passent également par la ventilation générale qui a été mise à de nouvelles normes. Ainsi, les poussières ambiantes sont dorénavant inexistantes grâce à de meilleurs capteurs évitant les rejets. Tous ces éléments mis bout à bout facilitent le quotidien de chacun et apportent un réel bien-être aux employés, une volonté affichée de la famille Erbeia. 503


Des prestations sur-mesure Grâce à son matériel performant et ses 18 collaborateurs, les prestations de la menuiserie Erbeia sont larges et variées. Pour les intérieurs et les extérieurs, ils façonnent en fonction des besoins, des fenêtres, des portes, des façades, des terrasses ou encore des sols et plafonds dans toutes les essences de bois. A ces créations s’ajoutent des productions particulières comme

504

des portes coupe-feu aux normes en vigueur ou encore des faux plafonds phoniques, sur-mesure si besoin est. Concernant l’agencement, les deux frères sont formés au dessin en 3D. Grâce à un programme informatique performant, pour un dressing, une cuisine ou une salle de bains, le cheminement est identique. Ils se déplacent sur le terrain, prennent les cotes, discutent avec le client de ses attentes et de ses besoins. A partir de là, ils dessinent le projet en 3D. Montrées au client, les ébauches en situation sont corrigées ou validées. Le programme calculant également les besoins en bois et les découpes, ne reste plus alors qu’à usiner. Pour les structures bois, la 3D fait toujours son œuvre et des escaliers, des charpentes, des pool-house sont élaborés sur-mesure. Des ossatures bois sont également taillées à la commande numérique pour la construction de maison, des « Legos » prêts à monter. La menuiserie crée également du mobilier pour les écoles, les hôpitaux... mais aussi des meubles, des ponts en arrondis qui surplombent des mares et tout ce que l’imagination peut engendrer ! Autre atout, la palette de bois proposée qui est très importante que l’on préfère l’épicéa ou de l’orme pour ne citer que deux exemples. A ceci s’ajoute une cabine de giclage qui peut accueillir de gros gabarit et permet de parer le bois de la teinte de son choix ou d’apporter des façons style vieux bois, brossé, cérusé ou encore sablé. Grâce à tous ces atouts, des architectes, des particuliers ou le Canton font appel à leur service. Au-delà, la menuiserie Erbeia est connue pour la qualité de son travail, sa réactivité et son adaptation aux demandes. Budgets et exigences sont toujours respectés.


Une création sur-mesure et unique Grâce à son matériel performant et ses compétences connues et reconnues, la menuiserie Erbeia est à même de créer des meubles uniques et sur-mesure. Pour un client souhaitant une table pouvant accueillir 22 per­ sonnes, faite de bois et d’ardoise, les équipes ont planché sur un projet original et élégant répondant en tout point au cahier des charges. Ce dernier, une fois délimité, a été mis en forme via une projection en 3D. Acceptée par le client, la table a été façonnée en un bloc sans rallonge dans les ateliers de Vandoeuvres tandis que l’ardoise véritable était préparée chez un spécialiste. Le montage de l’ensemble a été réalisé dans le chalet qui accueille la magnifique pièce de 3 m sur 2,10 m. Pour la rendre aussi pratique qu’esthétique, deux tourniquets positionnés à fleur de l’ardoise ont été installés pour faciliter le service. De même, une prise électrique entièrement invisible a été insérée en son centre. Cette pièce totalement unique est l’exemple même de ce que peuvent réaliser des professionnels comme les Erbeia.

Menuiserie Erbeia Sàrl

Route de Meinier 13-15 • CH-1253 Vandoeuvres Tél. +41 22 750 13 27 www.menuiserie-erbeia.ch

505


Priorité au « Made in Switzerland » Depuis plus de 30 ans, la société Garin-Davet & Cie SA propose ses services en matière d’agencement, de menuiserie intérieure ou de rénovation d’immeubles. Spécialiste du bois, elle offre un panel de produits dans tous les styles, du standard au haut de gamme sur-mesure, pouvant répondre ainsi à toutes les demandes. En privilégiant les fournisseurs suisses, elle est connue pour sa réactivité et son adaptabilité. Rencontre avec Michel Garin-Davet, fondateur et dirigeant de Garin-Davet & Cie SA.

Michel Garin-Davet.

506


Garin-Davet & Cie SA c’est…

Menuiserie intérieure • Portes palières phoniques et EI30 de sécurité • Portes palières blindées avec habillage bois ou métal • Portes EI30 en bois ou métalliques • Portes de communications de tous styles • Faces techniques EI30 • Galeries à rideaux • Séparations de caves • Parquets Agencement • Armoires • Dressing • Desk de réception • Bibliothèque • Boiseries • Meubles de salle de bains

Derrière chaque entreprise se trouve un homme, qui êtes-vous Michel Garin-Davet ? Jeune, j’avais pour ambition de devenir ébéniste ou pilote de ligne ! Mes compétences et mon attrait pour le travail manuel m’ont finalement conduit à faire un apprentissage d’ébéniste. J’ai débuté ma carrière seul, dans un petit atelier à Satigny où je fabriquais et installais moi-même les meubles avant de prendre un employé. Les perspectives du travail à court terme devenant difficiles à gérer, j’ai décidé de développer mon affaire. Je me suis d’abord associé avant de revenir seul. En 2008, j’ai déménagé sur la commune de Collonge-Bellerive et transformé l’entreprise en Société anonyme. Depuis, elle n’a cessé de se développer avec aujourd’hui une quinzaine de collaborateurs et des chantiers importants réalisés sur les cantons de Genève, Vaud et Neuchâtel. Que propose Garin-Davet & Cie SA comme prestations ? L’expérience acquise depuis plus de 30 ans nous permet d’offrir un service complet et de qualité à nos clients. A leur écoute, nous valorisons nos savoir-faire pour des réalisations sur-mesure, afin de satisfaire les

envies et les rêves avec le budget de chacun, privés comme professionnels de la construction. Conception de portes palières, anti-feu ou blindées, portes de communications, dressing et meubles tels que des bibliothèques sur-mesure, desk de réception et agencements intérieurs, nous sommes à même d’intervenir sur tout projet d’aménagement, même les plus complexes. De l’étude du projet à la phase de conseil et de mise en œuvre, nous accompagnons nos clients à chaque étape, jusqu’à l’installation réalisée avec le plus grand soin par notre personnel. Pour nous chaque demande est unique et nous mettons un point d’honneur à apporter un service absolument irréprochable. 507


Votre société, c’est aussi une équipe. Pouvez-vous nous en parler ? On ne fait jamais rien seul et le succès de mon entreprise est avant tout le fruit d’un travail d’équipe. J’ai la chance de pouvoir compter sur une quinzaine de collaborateurs fidèles dont l’implication, les compétences et le sérieux, contribuent directement à l’image de marque de la société. Je suis un chef d’entreprise très disponible. L’écoute, la confiance, le respect et l’entraide sont pour moi des valeurs essentielles. Mon poste de patron n’est pas plus important que celui de poseur. A l’image d’une chaîne et de ses maillons, chaque collaborateur à sa place. Notre engagement et notre bonne entente sont les moteurs de la société. Pourquoi faites-vous appel à des fournisseurs suisses ? Chez Garin-Davet & Cie SA, nous sommes attachés à travailler selon une certaine éthique et se fournir en Suisse en fait partie. En agissant de la sorte, nous contribuons à l’économie et au bon fonctionnement d’entreprises qui sont connues pour leur savoir-faire. Pour preuve, nous nous servons chez elles depuis le démarrage de l’entreprise. La qualité helvète n’est plus à démontrer et chaque jour nous pouvons le constater sur le terrain, de plus les matériaux utilisés proviennent tous de forêts contrôlées. D’autre part, grâce à elles, nous sommes livrés rapidement voire très rapidement, ce qui vaut à notre société d’être connue pour sa réactivité. Pour tous ses avantages, privilégier le « Made in Switzerland » me semble incontournable et je me réjouis de ce choix fait dès les premières heures de l’entreprise.

508


SUR LE TERRAIN Fondation Eck – Vésenaz Dans le cadre de la construction de 2 immeubles de haut standing, 1 PPE de 9 logements et 1 destiné au locatif de 18 appartements, Garin-Davet & Cie SA a été approché pour l’installation de : – Portes palières blindées Fichet et de communications. – Armoires. – Portes coulissantes. Ecoquartier Jonction, immeuble Codha – Genève Pour ce bâtiment de 10 étages, accueillant 115 appartements, la part de réalisation de l’entreprise est importante puisqu’elle a fourni l’intégralité des besoins en : – Portes palières et de communications. – Armoires. – Séparations dans les caves. – Rambardes d’escaliers en Duripanel, matériau composite aggloméré type béton. Elle est également intervenue pour les éléments anti-feux en installant : – Des faces techniques EI30, faces visibles plaquées Duripanel. Rieu-Malagnou – Genève Pour cet immeuble accueillent au total 122 logements, Garin-Davet & Cie SA a mis en place plusieurs types de produits : – Portes palières et de communications. – Armoires standards mélaminés blanc et des armoires haut de gamme, faces laquées, portes toute hauteur et poignées défoncées sur la hauteur des portes, finition laquée.

Garin-Davet & Cie SA

Route de Thonon 152A • CH-1245 Collonge-Bellerive Tél. +41 22 752 11 11 info@garin-davet.ch • www.garin-davet.ch

509


« Profitons de la forêt et respectons-la ! » Entreprise familiale basée à Genève, Alvarez Parquets est spécialisée dans la pose et la rénovation de parquets. Reconnue pour son professionnalisme et son savoirfaire, elle s’illustre par la qualité de ses exécutions et son esprit écologique. Avec une philosophie axée sur des valeurs traditionnelles, ces artisans sont capables de répondre à toutes les demandes avec des projets sur-mesure de haute qualité.

510


Des activités sur-mesure et diversifiées : Rénovation de parquets Pose de nouveaux parquets Pose de terrasses (essences variées) teck, mélèze, IPÉ Chapes sèches (granulés et panneaux à particules) Ponçage Imprégnation, teintage Cirage et huilage Nettoyage de fin de chantier Vitrification synthétique et à l’eau

Près de 40 ans de savoir-faire Professionnel reconnu pour son savoir-faire ancestral et ses nombreuses expériences, Antonio Alvarez a débuté sa carrière dans les parquets en avril 1983. En 2008, il s’associe avec Monsieur Rodriguez. Ensemble, ils créent et font prospérer leur société Rodriguez & Alvarez Parquets. Suite au départ à la retraite de son associé, il reprend la société en nom propre avec l’aide de son fils, qui marque la seconde génération. Entreprise familiale et artisanale, elle a su ; évoluer au fil du temps, adapter ses activités face à un marché en perpétuelle évolution très concurrentiel, tout en conservant ses valeurs et principes liés à la qualité et aux soins d’exécution qu’elle apporte à chacune des missions qui lui sont confiées. La qualité : un moteur de réussite Régies, professionnels de la construction, privés ou encore collectivités, la clientèle d’Alvarez Parquets est très diversifiée. Active essentiellement sur le bassin genevois, elle est spécialisée dans la pose, la rénovation et l’entretien de tout type de parquets. Toujours à l’écoute des besoins et envies de ses clients, elle met tout en œuvre pour leur proposer des solutions de qualité sur-mesure à un juste prix. Passionnés par le bois, ces artisans proposent des prestations basées sur une connaissance maîtrisée de ce matériau d’exception et des méthodes ancestrales nécessaires à sa bonne utilisation. Chacune de leur prestation est réalisée avec un soin particulier apporté à la qualité et aux multiples détails qui façonnent un parquet. Un savoir-faire et des connaissances qui lui permettent d’être mandatée pour des travaux de rénovation d’utilité publique comme la rénovation des sols de la Bibliothèque de Genève.

allant parfois jusqu’à 150 ans si le parquet est entretenu correctement. Un laps de temps nécessaire à la repousse des arbres qui ont été abattus pour produire le bois. Un engagement qui se traduit aussi par une volonté de ne pas surproduire mais plutôt d’entretenir ou réparer ce qui peut l’être.

Le bois : un engagement environnemental Parquet massif, parquet huilé, parquet fini, parquet ciré, parquet stratifié (contreplaqué), Alvarez Parquets utilise de préférence des bois suisses comme le chêne ou le hêtre. En partenariat avec des sociétés locales suisses exclusivement, elle est capable de répondre à toutes les demandes et s’engage en faveur de l’environnement et du développement durable. Pour Antonio Alvarez, il est essentiel de respecter la nature et plus particulièrement la forêt qui produit cette matière première exceptionnelle qu’est le bois. Ainsi, il privilégiera toujours le bois massif qui offre une qualité de travail sur le long terme

Rue des Battoirs 8 • CH-1205 Genève Tél. +41 22 345 15 56 • Mobile +41 79 501 49 40 info@raparquet.ch • www.alvarez-parquets.ch

Alvarez Parquets

511


INTERVIEW

ALAIN MEYLAN

Cobaty – Genève

Depuis 30 ans, Cobaty-Genève a pour fils conducteurs : l’architecture, l’urbanisme et l’environnement Cobaty offre à la globalité des métiers, de près ou de loin liés par l’acte de construire, de se rencontrer, d’échanger et de débattre. Très actif, son comité, constitué de 10 personnes, met tout en œuvre pour que ses membres se retrouvent tous les mois afin de partager sur différents sujets. Pour comprendre sa démarche, rencontre avec Alain Meylan, président de l’antenne genevoise.

512


Qu’est-ce que Cobaty ? Cobaty est née en France en 1957. Le but de ses fondateurs était de créer une association où des professionnels du bâtiment, de l’immobilier, de l’urbanisme, de l’environnement, en somme des secteurs liés directement ou non à l’acte de construire, pourraient réfléchir et échanger ensemble. Aujourd’hui, elle compte plus de 4800 Cobatystes dans le monde répartis au sein de 130 associations comme la nôtre à Genève qui a été fondée en 1990. Celles-ci sont regroupées au sein de 11 Districts, véritables courroies de transmission entre les associations et la Fédération. Sur le point d’accueillir son 100e membre, Cobaty-Genève fait partie du District 11 avec les associations de Lausanne-Vaud, Neuchâtel, Valais, Annecy, Léman, Mont-Blanc (France), Aoste, Ligurie et Sofia en Bulgarie. L’expansion de Cobaty ne cesse de croître puisqu’aujourd’hui elle est présente en Espagne, au Liban, au Maroc et partout dans le monde, où ses idéaux rencontrent un écho croissant. Quelles sont les principales missions de CobatyGenève ? A l’image de toutes les autres associations, CobatyGenève est apolitique, non corporatiste et a pour mission de dialoguer avec les autorités en matière de construction, d’aménagement ou de transport et de s’impliquer pour la qualité et la formation professionnelle. De par l’expérience et les connaissances multidisciplinaires de nos membres, nous sommes une source de compétences importante. Par ailleurs, nous organisons des rencontres pour les membres afin de réfléchir ensemble sur un certain nombre de thématiques. Nous veillons également à les tenir informés de l’actualité de notre association et de l’évolution du secteur de la construction, de l’urbanisme et de l’environnement, à travers notre site internet et par des réunions inter-

associations. Un bulletin trimestriel est édité au niveau fédéral « Cobatynfo » ainsi qu’une revue annuelle « Cahiers du Cobaty » où de multiples questions sont traitées par les membres eux-mêmes. Cobaty-Genève décerne également chaque année le prix Cobaty à un apprenti du bâtiment qui s’est illustré par sa motivation et la qualité de son travail. En quoi Cobaty est différente des associations professionnelles ? A la différence des associations, nous ne sommes pas là pour défendre des intérêts ou faire du lobbying puisque notre but est de faire se rencontrer des personnes travaillant dans le domaine de la construction d’une manière très large. Ainsi, nous comptons autant des banquiers, des notaires que des électriciens ou encore des architectes. En un mot, nous pouvons parler de réseautage puisque Cobaty est une plate-forme de discussion et d’échanges où pratiquement toute la palette des métiers liés au secteur est représentée. 513


Comment devient-on membre de Cobaty ? A la différence, là encore, des associations professionnelles, on ne peut pas demander à être membre de COBATY. En effet, pour le devenir, il faut que deux personnes déjà présentes dans notre association parrainent et fassent savoir qu’elles souhaitent qu’untel ou untel nous rejoigne. De là, notre comité examine la demande, statue et si elle est retenue alors il peut devenir membre. Cette démarche nous permet d’avoir en notre sein des professionnels aguerris auxquels nous demandons de s’investir en fréquentant nos rencontres mensuelles pour donner toujours plus de sens à notre démarche. A quelles occasions vos membres peuvent-ils se rencontrer ? Nous organisons chaque mois un déjeuner durant lequel un intervenant vient débattre autour d’un sujet donné. Les thèmes sont assez larges mais principalement en relation avec le domaine de la construction. Cette intervention est l’occasion de réunir nos membres et de les faire se rencontrer. Nous proposons également, une fois par an, une journée familiale où chacun peut venir alors avec les siens. L’approche est différente, plus décontractée mais tout aussi intéressante. Pour finir, nous allons sur le terrain ce qui nous permet de visiter des chantiers comme nous l’avons fait, par exemple, à la tour OPALE à la gare du CEVA de Chêne-Bourg ou encore à la nouvelle plage du quartier des Eaux-Vives alors qu’elle était encore en phase de réalisation. Quels sont vos projets à venir ? Nous allons refaire intégralement notre site internet pour le rendre plus attrayant et plus informatif. Dans un 514

tout autre ordre d’idée, nous souhaitons organiser deux déplacements, un en Ligurie afin d’y rencontrer nos homologues locaux et en profiter pour visiter la reconstruction du pont de Gênes et un autre à Venise pour le projet MOSE constitué de digues modulables permettant à la ville de s’isoler de la mer à l’occasion des hautes marées et d’éviter les inondations à répétition qu’elle connaît. Beau programme pour marquer en 2020, les 30 ans de Cobaty-Genève.

Cobaty Association de Genève

Secrétariat – FER Genève Rue de Saint-Jean 98 • Case postale 5278 CH-1211 Genève 11 ameylan@f4s.ch • www.cobaty-ge.ch


FREYSSINET SA

55 ans pour une société qui marque de son empreinte le territoire helvète En 1943, l’ingénieur des Ponts et Chaussées, Eugène Freyssinet, révolutionnaire et visionnaire dans sa pensée et sa vision du béton, crée sa société. Aujourd’hui, ce sont 8500 collaborateurs, de par le monde, qui perpétuent une expérience inégalée qui a su évoluer au fil du temps. A l’occasion de la construction du viaduc de Chillon, l’antenne helvète du groupe est fondée à Moudon en 1964. Comme les autres, les réalisations uniques et spectaculaires ne manquent pas à son palmarès et l’on vient aujourd’hui d’au-delà des frontières suisses pour solliciter son savoir-faire.

516


Un peu d’histoire Freyssinet Suisse est la première filiale du groupe créée dans le monde. Le viaduc de Chillon, pour lequel elle a organisé la main-d’œuvre et les matériaux pour la précontrainte, en a été le déclencheur. Depuis, l’inventaire des réalisations est très long mais on notera par exemple le viaduc des îles Falcon dans le Valais, en 1995, avec entre autres le poussage des deux ponts de 27 000 tonnes sur 700 mètres ou encore le pont de la Poya à Fribourg où la société a fourni et mis en œuvre les haubans. Aujourd’hui, la dynamique reste identique même si les constructions neuves tendent à se réduire au profit de l’assainissement de celles déjà existantes. La demande quant à elle évolue puisque l’on fait également appel au savoir-faire de Freyssinet Suisse pour des constructions en Allemagne ou en Autriche. Rénovation et renforcement La société s’implique régulièrement dans les rénovations, les renforcements et la conservation du patrimoine existant. En amont, elle effectue des diagnostics, étudie la mise en œuvre et propose les solutions les plus adaptées. Parmi ces chantiers, on compte celui du pont sur la Paudèze sur l’A9 où l’ouvrage a été élargi et renforcé. Pour ce faire, Freyssinet a mis en place une précontrainte additionnelle et des tirants insérés dans les fondations des piliers existants. Autre exemple de ce type de travail au barrage d’Hongrin, dans le canton de Vaud. Ici, des tirants verticaux ont été installés dans la culée centrale qui retient les deux voûtes. Grâce à la compression exercée, les fissures sont limitées et l’ouvrage s’en trouve étanché. Freyssinet intervient également en intérieur. Dans un bâtiment ancien, les Services Industriels de Lausanne ont dû, après inspection, analyse et proposition de Freyssinet, renforcer la dalle d’une salle de conférence qui accueillait à l’étage supérieur un data center pesant de tout son poids avec les risques que cela pouvait engendrer. Parasismique, un système unique en Europe Le laboratoire et les unités de production pour les appareils sismiques de Freyssinet international, installé à Milan, s’est doté de la deuxième plus grosse presse hydraulique et dynamique au monde pour les essais sur les dispositifs parasismiques. Sa proximité avec la Suisse permet au bureau de Moudon d’utiliser ce système à chaque occasion et de renforcer les études qui lui sont de plus en plus demandées. Ainsi pour le travail à réaliser sur le Pont sur le Rhône à Riddes, des essais sur les matériaux ont été menés à Milan avec le responsable des ouvrages d’art et le responsable du parasismique de l’OFROU qui ont été entièrement convaincus de son efficacité. La création d’ouvrages neufs La diversité des chantiers ne manque pas. Ainsi à Genève, Freyssinet est en charge de la précontrainte du nouveau siège de l’OMS et des ancrages du portail du futur tunnel des Nations, deux ouvrages en cours. Dans le canton de Vaud, c’est à elle que l’on devra le nouveau stade de football de la Tuilière à Lausanne avec les voiles des gradins et le couronnement. Là encore elle intervient dans le cadre de la précontrainte. Sur la nouvelle route cantonale RC 177, la société a fourni les équipements

et les joints de chaussée pour la construction du viaduc sur la Venoge. Toujours en quête de matériaux à hautes résistances, Freyssinet a fourni, posé, mis en tension et injecté les câbles de précontrainte des ouvrages en BFUP (Bétons Fibrés à Ultra hautes Performances) pour la construction d’une passerelle qui relie le haut et le bas du village du Bouveret tout comme pour celle sur la Trême à Bulle pour une voie servant aux promeneurs et aux cyclistes. Parce que son savoir-faire dépasse les frontières de la Suisse, l’entreprise a mené un projet de taille en Autriche pour le Rheinbrücke Hard-Fussach, un pont pour lequel elle a été consultée pour répondre à l’étude de prix pour la fourniture et la mise en œuvre des haubans et des appareils d’appui. En Allemagne pour le Ruhr Brücke hafenkanal à Duisberg, elle a été consultée pour la mise en tension de câbles porteurs qui retiennent le tablier de 2 ponts suspendus en arche.

Freyssinet

Z.I. du Grand-Pré 3D • CH-1510 Moudon Tél. +41 21 905 09 05 www.freyssinet.ch

517


INTERVIEW

OLIVIER BERCHTEN – NATHALIE BLOCH

GPG – Chambre syndicale des entrepreneurs de gypserie, peinture et décoration du Canton de Genève

Depuis bientôt 130 ans au service de ses membres

Depuis 1891, la Chambre syndicale des entrepreneurs de gypserie, peinture et décoration du canton de Genève exerce une action constante en faveur de ses membres. La GPG regroupe plus de 100 entreprises qui emploient plus de 1000 professionnels. Elle est membre de la Fédération des Entreprises Romandes Genève, qui gère son secrétariat, de la Fédération genevoise des métiers du bâtiment (FMB) et de la Fédération suisse romande des entreprises de plâtrerie-peinture (FREPP). Nous avons rencontré Olivier Berchten, président et Nathalie Bloch, secrétaire patronale de l’association.

518


De quelle manière la GPG s’engage auprès de ses membres ? Outre la défense des intérêts de ses membres sur le plan politique et juridique, la GPG leur offre un soutien pratique et personnalisé. Nos membres bénéficient de nombreuses prestations, comme des participations financières pour l’acquisition des équipements de protection pour les ouvriers ; des contrats collectifs d’assurance à des tarifs avantageux ; une assurance accidents complémentaire offerte pour les employés ; la mise à disposition d’une solution type pour la sécurité au travail ; un service de salaires à prix avantageux ; des tarifs préférentiels pour une collecte annuelle de déchets spéciaux ainsi que pour un cours de sensibilisation aux dangers de l’amiante, des PCB et du plomb. Comment se porte la branche de la gypseriepeinture ? La branche se porte bien, malgré la forte pression sur les prix et le contexte économique incertain, car le canton de Genève est dynamique. Actuellement, il y a beaucoup de gros chantiers, comme les Communaux d’Ambilly. Mais l’avenir n’est pas serein, ce d’autant plus que très souvent le prix est jugé plus important par les maîtres d’ouvrage que le savoir-faire. Les nouvelles technologies ont permis d’avoir des matériaux plus légers et plus pratiques à poser. Les plâtriers travaillent maintenant à sec, les matériaux ayant besoin de moins d’humidité. Les peintures ont évolué et contiennent moins de solvants. Ces avancées technologiques permettent aux entreprises d’être plus performantes. Quels sont les enjeux auxquels la GPG fait face ? La promotion et la défense des métiers de notre branche sont les objectifs de l’association, qui fait face à deux défis. Le premier est la lutte contre la concurrence déloyale et le travail au noir. Pour cela, la GPG a conclu, avec d’autres associations du second œuvre, une convention collective de travail de force obligatoire qui impose le respect de certaines dispositions, dont les salaires minimaux pour les ouvriers. Nous travaillons conjointement avec les syndicats pour développer un système de contrôle des chantiers pour vérifier le respect des salaires minimaux et les déclarations aux assurances sociales. Plus de 10 inspecteurs sillonnent le canton de Genève et vérifient si les ouvriers présents sur les chantiers sont payés aux salaires minimaux et

sont déclarés. Plus de mille contrôles sont effectués par année. Notre second défi est la sauvegarde de la formation des plâtriers. Actuellement, nous avons beaucoup d’apprentis peintres, cent cinquante répartis sur les trois années de CFC. Pour le métier de plâtrier, nous n’en comptons que dix. Cette différence s’explique par un manque de connaissances des conseillers professionnels et des instituteurs, qui peinent à orienter les jeunes vers ce domaine, pourtant valorisé et en forte demande de main-d’œuvre. La GPG s’investit pour présenter ce métier au sein des cycles d’orientation de Genève. Qu’en est-il de la formation ? Le CFC de peintre ou plâtrier dure trois ans, en emploi. Après l’obtention du CFC, il est possible de suivre des modules complémentaires pour être titulaire d’une maîtrise, de chef de chantier, par exemple. Le Centre de formation Professionnelle Construction à Lancy dispose de belles infrastructures et de professeurs compétents. Nous avons équipé notre centre professionnel de deux cabines de simulation de peinture. Cette innovation est non seulement technologique, mais également écologique en tant qu’elle permet d’économiser plusieurs centaines de kilo de peinture par année. Les apprentis sont par ailleurs enchantés d’apprendre leur métier avec un outil pédagogique moderne.

Gypserie Peinture Genève

Rue de St-Jean 98 • CH-1211 Genève 11 Tél. +41 58 715 32 11 gpg@fer-ge.ch • www.gpg.ch

519


MODULANCY

Une entreprise qui fête 50 ans d’expérience Depuis 1970, année de sa création, Modulancy intervient dans divers domaines de compétence : plâtrerie, gypserie, peinture, peinture décorative, papiers peints et isolation intérieure et extérieure. Elle est également leader dans le canton pour la pose de Protectapeel. Régulièrement sollicité par une clientèle fidèle qui sait qu’elle peut lui faire confiance et lui confier ses travaux en toute tranquillité, Jean-Frédéric Rossetti, son actuel propriétaire, fête un jubilé qui rime avec milliers de chantiers.

520


Modulancy en chiffres :

• 11 millions de kilos de peinture utilisés • 25 000 chantiers réalisés • 3500 clients satisfaits • 50 ans d’expérience Modulancy et ses attestations ou affiliations :

• Membre de la Charte de la sécurité • MSST 2019 pour la santé et la sécurité au travail • Serbeco pour le recyclage des déchets • ISO 14001 (environnement) • ISO 9001 (qualité) depuis 2001 • Agrément peinture au plomb • Membre G.P.R.B. (Groupement pour la Promotion des Revêtements en Bois) • Consultant agréé par le SAS : Swiss Safety Center

Quelques exemples de réalisations Qui fait appel à vos services ? Faire perdurer et voir une société toujours aussi active sur le marché depuis 50 ans n’est pas le fruit du hasard mais de la qualité des prestations fournies. Avec mon équipe de 10 collaborateurs, nous mettons un point d’honneur à honorer chaque chantier de 1 à 10 000 m2 et ce, dans tous les secteurs où nous intervenons : plâtrerie, gypserie, peinture, peinture décorative, papiers peints et isolation intérieure et extérieure. Ainsi, nous travaillons tout aussi bien à la demande de particuliers ou de professionnels avec lesquels nous collaborons régulièrement comme des architectes, des régies : Grange & Cie SA, Naef Immobilier SA, Régie du Rhône SA, Rosset & Cie SA..., des marchés publics : Caisse de Pension de l’Etat de Genève, Ville de Genève, CFF, La Poste... ou encore des entreprises privées comme Patek Philippe. Vous êtes leader genevois du Protectapeel. Qu’est-ce exactement ? Pour protéger les fenêtres et leurs encadrements lors de travaux de peinture ou de rénovation sur une façade, Modulancy apporte une solution pour laquelle elle est leader à Genève, le Protectapeel. En l’appliquant sur tous les points sensibles, la fine couche bleutée, en séchant, devient un film protecteur qui se retire très facilement quand le chantier est terminé. Parfait pour ne pas avoir à réaliser des travaux de nettoyage supplémentaires, ma société est très souvent sollicitée pour son application. Quels sont vos atouts ? Au-delà du professionnalisme des équipes, Modulancy se démarque en étant flexible, en sachant s’adapter à tous les besoins et attentes des clients, en ne faisant usage que de produits adaptés en terme de coût et en garantissant un rapport qualité-prix exemplaire. D’autre part, mon bilinguisme, français-anglais, permet de répondre à chaque demande.

Rue du Rhône 35 Modulancy réalise l’intégralité de la plâtrerie dans cet immeuble aux intérieurs mis à nu. Les travaux, d’une superficie de 4500 m2 sur 7 étages + sous-sol, vont durer 6 mois. La société se fournit en matériel auprès de Getaz Romang à Carouge. Rue du Collège 7 L’intégralité des peintures intérieures et extérieures sur la façade, les volets et les boiseries a été faite par Modulancy en suivant les prescriptions des Monuments et Sites, l’immeuble étant classé. Pour ce faire, elle a utilisé des matériaux venant de Vernis Claessens à Carouge. Patek Philippe Dans le cadre de la construction des nouveaux locaux de la Maison Patek Philippe à Plan-les-Ouates, Modulancy a apposé du Protectapeel sur l’intégralité des menuiseries du bâtiment, soit une superficie totale de 14 000 m2. Elle se fournit auprès de la société Stemmer à Montreux qui en a l’exclusivité.

Modulancy SA

Route du Pont-Butin 70 • CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 879 69 24 www.entreprise-de-peinture-geneve.com

521


EVA

Une entreprise générale labellisée « Swiss Made » au service des particuliers Combien sont les particuliers à se demander vers qui se tourner pour faire faire des travaux dans leur domicile ? Beaucoup ! Souvent, ils font appel à un architecte pour les assister dans la démarche. Grâce à la société EVA, ils peuvent aller directement vers des professionnels à même de réaliser tous les types d’intervention souhaités. Faciliter les choses tout en garantissant des prestations de qualité est le fil conducteur de cette entreprise installée depuis 44 ans à Genève. Pour en parler, JeanFrédéric Rossetti, son directeur.

522


A quel type de demande, pouvez-vous répondre ? Fondée en 1976, EVA, est une entreprise générale du bâtiment qui permet autant aux professionnels qu’aux particuliers de faire réaliser une très large palette de travaux. Pour des interventions de base, de décoration ou de rénovation, chacun peut faire appel à nos services. Dans le cas du besoin d’un permis de construire, l’entreprise peut prendre en charge l’assistance d’un architecte sans que le client n’ait à se préoccuper de rien. Un seul interlocuteur facilite les choses, permet d’être beaucoup plus réactif et ainsi le dossier est géré de A à Z par EVA. Quelle est votre offre ? EVA propose un éventail de solutions qui répond à l’ensemble des besoins. N’importe quel travail qui est nécessaire dans une résidence est dans nos cordes. Pour répondre aux attentes, nous travaillons avec des partenaires locaux de qualité reconnus pour leur professionnalisme. Avec le temps, la confiance est totale et les rapports qualité-prix toujours au rendez-vous. Ainsi, pour ne citer que quelques exemples, EVA intervient quand il s’agit de travaux d’agencement de cuisine, de diagnostic amiante, de canalisations, de charpente, de jardin, de marbrerie, de peinture, de sanitaire... la liste est aussi longue que les demandes que l’on peut avoir. Qui sont vos clients ? Que le client est un petit budget ou qu’il souhaite des finitions haut de gamme, l’intention qui lui sera apportée et la qualité des travaux seront identiques. C’est grâce à cette approche et le souci d’un travail répondant en tout point aux attentes que la société s’est créée une fidèle clientèle qu’il s’agisse de particuliers pour des travaux de transformation ou rénovation, d’ambassades pour lesquelles elle gère des contrats d’entretien ou encore pour de l’assistance avec du facility management à destination de résidences privées. Elle intervient également pour des entreprises internationales qui lui font confiance autant pour de l’entretien que pour la réalisation de travaux de A à Z dans leurs boutiques de luxe,

par exemple. Grâce à mon bilinguisme, français-anglais, qui est fortement apprécié, cela me permet de travailler dans de nombreux environnements. Vous êtes labellisé « Swiss Made » qu’est-ce que cela représente ? EVA met un point d’honneur à travailler avec des entreprises locales avec lesquelles elle a tissé une fidélité privilégiée ce qui lui vaut un réseau de professionnels du bâtiment fiables, solidaires et efficaces. De plus, nous privilégions les sociétés établies à Genève. Spécialiste de la finition, la société est réputée pour ses travaux soignés répondant non seulement aux exigences du client mais aux normes suisses de qualité. Culmination d’années consacrées à maintenir la gestion de la qualité, la décision de s’associer au label Swiss Made fut une suite naturelle à toutes les règles informelles déjà suivies par EVA. Pouvez-vous nous citer certains de vos partenaires ? Nous comptons parmi nos partenaires de plusieurs décennies les entreprises : Bondat pour l’électricité, CGCB pour les cuisines et bains, Duraffourd pour la couverture ferblanterie, Econet pour le nettoyage, Limani pour la maçonnerie, Louis Genève pour la menuiserie.

EVA

Route du Pont-Butin 70 • CH-1213 Petit-Lancy Tél. +41 22 792 12 12 info@eva-geneve.ch • www.eva-geneve.ch

523


MATAMOROS SA

Depuis plus de 30 ans au service de ses clients Basée à Plan-les-Ouates, Matamoros SA est spécialisée dans les travaux de plâtrerie et peinture depuis plus de 30 ans. Reconnue pour sa qualité d’exécution, son sens de l’écoute et ses valeurs familiales, elle a su au fil des années se créer une réputation solide d’entreprise sérieuse qui place l’écoute, la qualité et la satisfaction de ses clients au cœur de chacun de ses projets. Portrait d‘une société locale et formatrice.

Alhambra.

524


Banque.

Une entreprise à dimension familiale Fondée en 1984 par Manuel Matamoros, elle est depuis 2013 dirigée par Julien Viffredo. Entreprise à dimension familiale, Matamoros SA met ses compétences au service de ses clients pour tous travaux de plâtrerie, peinture et plafonds en plâtre, fibre et métal ainsi que les cloisons amovibles. Active essentiellement dans le bassin genevois, elle fait aujourd’hui figure de référence dans son secteur d’activité avec une image d’entreprise sérieuse qui prône la qualité, le respect de ses clients et de leurs attentes ainsi que le respect des budgets et des délais. Un engagement et des valeurs qu’elle applique au quotidien dans les mandats qui lui sont confiés. Architectes, collectivités publiques, régies, clients privés, centres médicaux ... tous lui font confiance pour exécuter les prestations demandées dans les règles de l’art avec des standards de qualité élevés.

Centre Hypoxie.

Une équipe engagée Aujourd’hui, l’équipe de Matamoros est composée d’une vingtaine de collaborateurs et d’apprentis qui œuvrent ensemble pour offrir à leurs clients des prestations de qualité. Ici, c’est une famille que nous retrouvons avec une équipe soudée de professionnels expérimentés qui défendent les intérêts de leur société et partagent la même philosophie. Une philosophie qui se traduit par un esprit de groupe apportant une cohésion et une fraternité au sein de l’équipe en place. Matamoros porte une très grande attention à la satisfaction de ses clients et l’ensemble de ses collaborateurs est à l’écoute des clients, à tous les niveaux de l’entreprise. Sa structure à taille humaine lui permet également d’être réactive et lui confère une facilité d’adaptation en cas d’imprévus ou de changements. 525


Béton ciré.

Une entreprise formatrice Entreprise formatrice, Matamoros SA forme 3 à 4 ap­prentis par an. Une volonté de son directeur Julien Viffredo qui bénéficie d’un brevet de maître d’apprentissage de transmettre un savoir-faire aux jeunes qui forment l’avenir de demain et de faire perdurer le métier en transmettant des connaissances et expériences. La majorité des apprentis de l’entreprise sont aujourd’hui devenu des employés de celle-ci qui a su instaurer un climat de confiance avec un accompagnement personnalisé pour chacun. Dans un souci d’amélioration continue, l’entreprise offre la possibilité à chacun de ses collaborateurs de bénéficier d’une formation continue adaptée à son travail et à son niveau de compétences. Une stratégie managériale qui lui permet d’offrir une reconnaissance à ses salariés et d’avoir une équipe formée aux dernières avancées actuelles dans leur domaine d’activités. Les propositions de formations sont discutées individuellement afin de s’assurer de leur pertinence pour le collaborateur. Engagée en faveur de l’environnement Consciente des enjeux actuels en matière de protection de l’environnement, Matamoros essaie de mettre

Villa Habis.

526

Surélévation.

Bureau Lachenal.

sa pierre à l’édifice en s’inscrivant dans une démarche écologique à son échelle. Un engagement qui se traduit par plusieurs actions mises en place comme : l’utilisation de peintures dites écologiques ou à l’eau, un recyclage consciencieux de ses déchets ou encore et dans la mesure du possible le remplacement de ses anciens véhicules par des modèles hybrides.


Des prestations riches et variées : Peinture ◆ Plâtrerie ◆ Cloisons fixes et amovibles ◆ Plafonds tendus et métalliques ◆ Revêtement mural décoratif ◆

Quelques projets références de Matamoros SA Alhambra – Genève – 2015/2016 : transformation d’un bâtiment patrimonial. Matamoros a été mandaté pour un projet de décoration avec une technique de peinture giclée au pistolet en dégradés passant de l’argenté au doré. Hôtel des finances – Genève : transformation et aménagement des nouveaux guichets. Création d’un hall avec charpente en bois à partir d’une cour intérieure et réalisation de nouveaux guichets avec cloisons de séparations. Hôtel de Ville – Genève – 2020 : Rénovation et transformation d’un monument historique classé. Les travaux de plâtrerie sont en cours et le projet de peinture et décoration commencera bientôt.

Alhambra.

Ancienne Ecole de Médecine – Genève – 2019/2020 : rénovation et transformation de ce bâtiment classé. Conservation des structures initiales type marbre, fresques, parquet... et projet de peinture des murs et boiseries en phase terminale. Villa Habis – Vandoeuvres – 2013 : aménagement intérieur d’une villa de style contemporain. Lignes géométriques, épurées. Isolation thermique par l’intérieur laissant le béton apparent à l’extérieur. Cloisonnement des pièces, faux plafonds avec intégration de luminaire et travaux de peinture.

Medbase Lausanne.

Medbase – Genève (gare Cornavin) – 2016/2017 et Lau­sanne (gare) : création de centre médicaux. Réalisation des travaux de plâtrerie et peinture.

Medbase Cornavin.

Matamoros SA

Medbase Cornavin.

Chemin du Champ-des-Filles 33 CH-1228 Plan-les-Ouates Tél. +41 22 794 94 32 • Fax +41 22 794 98 16 contact@matamoros-sa.ch • www.matamoros-sa.ch

527


www.matamoros-sa.ch www.matamoros-sa.ch


P. P.P.PIRETTI P. PIRETTI PIRETTI PIRETTI SA SA SA SA P.Chemin PIRETTI SA Chemin Chemin Chemin de de de lade laVerseuse laVerseuse laVerseuse Verseuse 7-9, 7-9, 7-9, 7-9, CH-1219 CH-1219 CH-1219 CH-1219 Aïre Aïre Aïre Aïre

www.piretti.ch www.piretti.ch www.piretti.ch www.piretti.ch Chemin de la Verseuse 7-9, CH-1219 Aïre www.piretti.ch

+41 +41 +41 +41 (0)22 (0)22 (0)22 (0)22 329 329 329 329 22 22 22 22 22 22 22 22 +41 (0)22 329 22 22 info@piretti.ch info@piretti.ch info@piretti.ch info@piretti.ch info@piretti.ch


Ressources Humaines

Le partenaire de votre réussite Que vous recherchiez 1 ou 500 employé(s)… Chablais Emploi propose une solution répondant à vos besoins spécifiques ! Fondée en 2011 à Monthey, la société Chablais Emploi SA est une agence intérimaire résultant de l’association de professionnels issus des domaines de la construction et de la métallurgie. Elle se démarque notamment par la souplesse de sa structure et l’investissement de son personnel, gage de proximité et de réactivité pour ses clients. Elle étend son savoir-faire dans le pays entier en proposant aux entreprises suisses et étrangères des solutions globales et avantageuses, devenant ainsi un véritable partenaire pour ces dernières.

Pont Hans-Wilsdorf. © Mauren Brodbeck

530


Un large panel de compétences Chablais Emploi SA valorise au quotidien son expérience pour offrir à sa clientèle un large éventail de services spécialisés. Soigneusement sélectionné, son personnel expérimenté et qualifié provient non seulement de Suisse, mais aussi – au besoin – de nombreux pays d’Europe. Fort de son large réseau et de sa base de données alimentée par des années de pratique, Chablais Emploi a développé une solution logistique et administrative complète, qui intègre le suivi de son personnel durant son engagement. Chablais Emploi est en mesure de recruter un nombre très important de collaborateurs, qu’elle peut accueillir, certifier, loger, équiper, véhiculer... bref, Chablais Emploi s’occupe de tout! Des chantiers emblématiques Fort de son savoir-faire et de sa grande conscience professionnelle, Chablais Emploi a tissé des liens étroits avec des grands noms du monde de la construction et de l’industrie. Conduite forcée de Linthal, conduite forcée de Veytaux, conduite forcée du Nant de Dranse, pont Hans-Wilsdorf, pont de Sécheron, pont de la Poya, Raffinerie Tamoil, Raffinerie Varo, bâtiment Japan Tobacco à Genève... elle a fourni du personnel qualifié pour la réalisation de multiples chantiers emblématiques. Aujourd’hui, l’équipe du directeur Sébastien Küffer gère plus de 300 monteurs, tuyauteurs, instrumentistes, soudeurs, échafaudeurs, peintres industriels... ainsi que tout le personnel d’encadrement nécessaire sur le chantier du futur centre de production de Biogen, à Soleure. Pour relever un tel défi, Chablais Emploi a loué et meublé plus de 90 appartements, fourni plus de 70 véhicules ou encore équipé tous ses collaborateurs conformément aux exigences du chantier. Elle s’est également occupée de la logistique, du transport, des accueils sécurité, des formations spécifiques (notamment la certification des soudeurs). Le savoir-faire, la logistique globale et le sens de la rationalisation de Chablais Emploi ont permis au chantier de se dérouler dans des conditions optimales... et ceci à des tarifs particulièrement compétitifs, puisqu’elle a pu offrir à son client des conditions plus avantageuses que celles proposées par plusieurs concurrents étrangers.

Plus qu’un prestataire, un partenaire Le succès de Chablais Emploi réside indiscutablement dans sa vision de l’intérim. L’expertise du staff de l’agence permet de résoudre la plupart des problématiques. En un mot, Chablais Emploi aime les défis ! Son travail ne consiste pas uniquement à proposer du personnel qualifié, mais surtout à résoudre tous les problèmes annexes qui pourraient empêcher ses clients de mener à bien leurs missions. Chablais Emploi s’adapte aux besoins de ses clients pour proposer des solutions complètes, optimales et compétitives à tous : plus qu’un prestataire... un partenaire !

Chablais Emploi SA

Rue du Commerce 2 • CH-1870 Monthey Tél. +41 24 471 48 66 • Fax +41 24 471 54 65 www.chablaisemploi.ch

531


INTERVIEW

VINCENT COMPAGNON

JardinSuisse - Genève

« Nous sommes les garants de la canopée » En 2007, l’association JardinSuisse-Genève est créée en réunissant toutes les associations professionnelles de la branche verte du canton. Aujourd’hui, elle représente une soixantaine d’entreprises et plus de 600 salariés. Son but ? Défendre les intérêts de ses membres en s’engageant sur tous les fronts. Rencontre avec Vincent Compagnon son nouveau président.

532


Quels métiers sont regroupés au sein de JardinSuisse ? Nous représentons les pépiniéristes, les horticulteurs, les floriculteurs et les paysagistes, chacun ayant ses particularités et des problèmes différents. L’association fonctionne un peu comme le système fédéral, avec une association faîtière au niveau national puis une association au cantonal. Nous pouvons donc agir à divers niveaux pour défendre nos intérêts. En temps que nouveau président quels sont les dossiers prioritaires pour vous ? Trois dossiers me semblent importants pour l’avenir de nos métiers : une véritable valorisation de la profession de paysagiste, une lutte équitable contre la concurrence étrangère ou déloyale qui met une pression toujours plus importante sur les entreprises genevoises et enfin développer et mettre en lumière la production de plantes locales.

Valoriser le métier de paysagiste ? Pourquoi ? C’est véritablement un de nos chevaux de bataille que de permettre aux paysagistes de disposer de terrains propres à eux et conformes à leurs exploitations au regard de la loi pour développer leurs entreprises, car ils représentent 5/6e de nos membres. Genève n’a pas prévu que ce type d’entreprises ait besoin de terrains industriels, par exemple pour construire des dépôts pour leur marchandise. La majorité des entreprises paysagistes est actuellement située en zone agricole, ce qui n’est pas conforme à la loi. Bien que l’Etat les tolère actuellement, nous n’avons aucune garantie que nos membres ne soient priés, du jour au lendemain de plier bagage. Nous nous battons aujourd’hui pour faire reconnaître à l’état que les paysagistes ont besoin d’une place bien définie pour exister, continuer à travailler et créer de l’emploi. De plus ce secteur souffre d’une double concurrence, l’une avec les entreprises étrangères et l’autre avec le génie civil. Nous nous devons de trouver des solutions.

533


Une concurrence avec le génie civil ? Le paysagisme traverse une période compliquée concernant les gros projets d’urbanisation car le génie civil lorgne toujours plus sur les aménagements extérieurs et les travaux du paysage, ce qui dans les faits se traduit par une mise en concurrence du paysagisme avec le génie civil plutôt que la mise en place d’une collaboration entre les deux parties. Etant donné que le génie civil est mieux armé que les paysagistes en terme de charte et de convention collective pour défendre ses intérêts, nous travaillons en amont pour convaincre l’état de confier la partie « verte » des projets à la branche professionnelle « verte ». Et la concurrence étrangère ? Elle concerne aujourd’hui tous les secteurs de nos métiers. En effet, les pépiniéristes et les horticulteurs sont soumis aux mêmes problèmes que les paysagistes, notamment le problème de la concurrence des prix. Pourtant, le marché suisse intéresse. Il y existe encore une véritable demande, ce qui n’est pas forcément le cas chez nos pays voisins. La qualité est au centre de cette demande ainsi que la plantation de végétaux de grandes dimensions alors qu’en Europe la tendance est à l’inverse. En Suisse et en particulier à Genève le système de protection des arbres permet des plantations d’envergures. Malheureusement, l’îlot de cherté que l’on connaît, ne nous permet pas d’être assez compétitif sur les prix, au détriment de la qualité. Quelles sont les solutions envisagées pour lutter contre ce constat ? L’engagement écologique me semble être la meilleure réponse. Même si le passage en production bio peut s’avérer compliqué car contraignant et plus onéreux en terme de coûts de production, il est aujourd’hui le gage de la qualité de nos produits et de notre travail. De plus, nous devons sensibiliser nos clients sur la question de la consommation de plantes produites localement au même titre que les légumes ; les questionner sur l’empreinte carbone que laisse une fleur produite à mille kilomètres en comparaison avec une plante qui a poussé en Suisse. Cette prise de conscience est en train de se faire au niveau de certaines communes comme Lancy ou encore la ville de Genève et ça c’est très positif. D’un point de vue concret quelles sont vos actions sur le terrain ? Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux membres, surtout des paysagistes car pour qu’une convention collective soit étendue, c’est-à-dire qu’elle 534

devienne force de loi, il faut la majorité des entreprises du secteur et la majorité des employés aussi. Au niveau politique depuis l’année dernière nous avons rencontré des candidats et soutenu certains aux chambres. Notre idée est de les accompagner sur les trois dossiers qui nous préoccupent à savoir la concurrence avec le génie civil, la question des dépôts et la production locale mais aussi la question des marchés publics, qui est plus sur le long terme, avec la mise en place d’une meilleure gestion de l’attribution des mandats. Enfin, en temps que nouveau président quels sont vos souhaits pour l’avenir de JardinSuisse ? J’aimerais que nous devenions un interlocuteur privilégié pour l’état et les communes en ce qui concerne le verdissement public, que nous soyons encore plus présents auprès de ces personnes et que nous soyons consultés lors de la mise en place de grands projets. J’aimerais aussi que notre avis d’experts compte dans ces dossiers pour éviter que les arbres et les plantes soient uniquement les agréments d’un projet d’urbanisme mais plutôt une véritable composante de celui-ci, en prenant en considération les conditions de vie de la plante et son entretien pour faire des plantations intelligentes, économes et respectueuses de l’environnement. Il est indéniable que la végétation améliore la qualité de vie des hommes.

JardinSuisse-Genève

Rue de Saint-Jean 98 • Case postale 5278 CH-1211 Genève 11 Secrétaire patronal : Robert Angelozzi Tél. +41 58 715 39 61 • Fax +41 58 715 32 19 robert.angelozzi@fer-ge.ch www.jardinsuisse-geneve.ch


ARBORITECH SOINS AUX ARBRES

Votre spécialiste des arbres Basé à Vernier, Arboritech Soins aux Arbres a été fondée par Gérald Butty et bénéficie de plus de 40 ans d’expérience et de savoir-faire. Cet expert et son équipe mettent tout en œuvre pour répondre aux besoins de leurs clients avec professionnalisme, réactivité et dynamisme. Avec une philosophie basée sur l’environnement existant, les valeurs humaines, la sécurité et la qualité, Arboritech Soins aux Arbres est le partenaire idéal pour tous vos projets.

536


Une équipe de passionnés Arboritech Soins aux Arbres, c’est une équipe de spécialistes qualifiés associée notamment à Butty Jardins Sàrl et Arrosage & Jardins Sàrl, une pluridisciplinarité qui permet de répondre à toutes les demandes dans le domaine du paysagisme. Entreprise formatrice, elle a à cœur de transmettre son savoir-faire et ses compétences à ses apprentis en collaboration avec le centre de formation d’arboristes grimpeurs de Châteaufarine à Besançon. Ici chaque arboriste possède des connaissances particulières propres au développement des arbres. Animés par une passion commune, ces artistes grimpeurs qui montent parfois à plus de 40 m vouent une attention particulière à la qualité d’exécution des tâches qui leur sont confiées et prônent une taille douce et raisonnée dans le respect de l’arbre et de son environnement. Cofondateur de l’Association Suisse des Soins aux Arbres (ASSA), Gérald Butty observe sa Charte de qualité contraignante garantissant la qualité de ses prestations. Une philosophie axée sur des valeurs fondamentales Engagée en faveur du développement durable Arboritech Soins aux Arbres intègre l’environnement à chacun de ses mandats et applique une gestion des travaux ménageant l’avifaune. Des actions qui passent par une connaissance pointue des différents types d’arbres, l’utilisation d’essence verte et de machines munies de filtres à particules ou encore un soin particulier lors de plantations. Chaque prestation fait l’objet de règles strictes et d’une méthodologie maîtrisée par l’ensemble des grimpeurs pour assurer leur propre sécurité ainsi que celle du chantier en cours. Chez Arboritech, l’humain est aussi au cœur de ses préoccupations. Entreprise à taille humaine qui cultive son caractère familial, elle sait être à l’écoute de ses clients et de leurs besoins tout en les guidant avec passion vers les solutions les plus adaptées dans un climat de confiance et de dialogue. Des prestations sur-mesure riches et variées Active sur les cantons de Genève, Vaud et en France voisine, pour les collectivités, les particuliers ou encore les professionnels du paysagisme ou de la construction comme les architectes, Arboritech Soins aux Arbres est capable de répondre à toutes les demandes et de mener à bien tout types de projets, même les plus complexes. Elle offre ses compétences dans de nombreux domaines : traitements et expertises arboricoles, élagage, taille douce et abattages délicats, taille d’arbres fruitiers, plantation et entretien de la végétation, mulching, ou encore nutrition racinaire et lutte contre les chenilles processionnaires. Elle intervient également pour réaliser des diagnostics clairs et précis sur l’état sanitaire de certains arbres et ainsi pouvoir proposer des solutions de conservation. De l’avant-projet, en passant par le suivi administratif, la réalisation de plan d’aménagement paysager, le suivi

Travail à exclure. Faites appel aux spécialistes ! Pince déchiqueteuse de souches.

de chantier, Arboritech est capable d’assurer l’ensemble des prestations comme un véritable chef de projet. Elle offre ainsi à ses mandataires la possibilité avec ses sociétés associées de proposer un seul interlocuteur pour l’ensemble du projet.

« Le bon arbre au bon endroit »

Arboritech Soins aux Arbres

Chemin De-Sales 10 • CH-1214 Vernier Tél. +41 79 203 45 28 info@arboritech.ch • www.arboritech.ch

537


La

La

Révolution des piscines

Révolution des piscines

Une plage privée à domicile Installée à Düdingen, Kaderli SA est une société spécialisée dans les travaux paysagers. Toujours en quête de nouveautés et d’exclusivités, son propriétaire, Erich Kaderli, propose un concept totalement novateur qu’il est le seul à commercialiser en Romandie, une piscine sur-mesure avec différents bains à remous et une jolie La plage où il fait bon se détendre. Bien loin des conventionnels espaces d’eau que l’on connaît, Swiss SPA-Pool est une véritable révolution. Vous laisseriez-vous tenter ?

Révolution des piscines

Contactez votre spécialiste pour la Suisse romande :

Kaderli AG Jetschwill 55 CH-3186 Düdingen Tél. +41 26 493 15 44

538

paysagiste @kaderli.ch www.kaderli.ch www.swiss-spa-pool.ch www.gazon-artificiel-profi.ch


Plus de 10 modèles à votre disposition

Une société qui sait innover En reprenant l’entreprise familiale en 1999, Erich Kaderli cherche à se démarquer de ses confrères. Son cœur de métier consiste à proposer des solutions pour des aménagements extérieurs, du paysagisme à ses clients. Conscient qu’il doit aller plus loin, aujourd’hui, il offre en exclusivité des options uniques comme des gazons artificiels aux différentes teintes de vert, des parois élégantes qui ne demandent aucun entretien à contrario du bois qui nécessite d’être repeint, des arrosages automatiques parfaitement intégrés pour que le jardin soit toujours superbe ou encore différents types d’éclairages pour les extérieurs qui apportent beaucoup de cachet la nuit venue. Unique en Romandie Approché par une société argovienne, il y a deux ans, pour commercialiser le concept Swiss SPA-Pool venu d’Italie, immédiatement, Erich Kaderli voit le potentiel qu’une telle nouveauté peut offrir. A une époque où de plus en plus de personnes se font installer une piscine, il sait qu’avec ce produit il va beaucoup plus loin grâce à la combinaison de l’eau, du wellness et de la plage. A ceci s’ajoute l’esthétisme de l’ensemble, autant pour la forme que le design, toujours réalisé sur-mesure pour s’adapter à l’espace dans lequel il doit prendre place. Longueur, profondeur, différents coloris de résine et de pierres, tout est fait pour avoir un lieu de détente que l’on ne verra jamais ailleurs ! Choisir Swiss SPA-Pool devant tous les avantages qu’il offre Se détendre sur sa propre plage, au cœur de son jardin, devient réalité grâce à ce concept unique. Il est possible également d’installer, dans l’eau où au-dessus, des sièges et couchettes depuis lesquels on peut profiter des jets tourbillonnants. La méthode de construction est toujours identique, une bâche est posée sur l’ensemble puis est recouverte de résine qui peut être de 5 couleurs différentes comme les cailloux décoratifs. Grâce à un traitement de l’eau éprouvé, Swiss SPA-Pool est performant, ne nécessite pas d’entretien spécifique, respecte l’environnement et est économique quant à sa maintenance. Autre atout de taille, la chaleur de l’eau supérieure de 2 à 3 degrés à une piscine conventionnelle grâce au revêtement en pierre naturelle et aux zones d’eau peu profondes ce qui augmente considérablement le nombre de jours de baignade. Envie de voir un Swiss SPA-Pool pour vous convaincre ? Rien de mieux que de voir en situation, ce nouveau concept pour se faire une idée. Dans le jardin de sa société à Düdingen, Erich Kaderli en a installé un. Pour un coût oscillant entre celui d’une piscine à coque et une piscine bétonnée, nombreux sont ceux qui ont déjà craqué. Sur rendez-vous, si vous avez dans l’idée de vous offrir un espace de baignade, n’hésitez pas à aller voir, vous risquez juste de trouver la piscine de vos rêves ! 539


S I U S JE S I O E G R U O FRIB

LUS

RE EN P È T C A R A C LE

terroir-fribourg.ch

COMMANDEZ VOS PRODUITS FRIBOURGEOIS SUR ORDER YOUR PRODUCTS FROM FRIBOURG DIRECTLY ON

WWW.E-TERROIR.CH


Tourisme & Golfs SE METTRE AU VERT ! Que vous préfériez taper dans une balle ou flâner dans des lieux où l’on aime prendre son temps, Genève va vous surprendre... Faire le tour de sa rade pour profiter d’une vue exceptionnelle sur le Mont-Blanc, des mouettes pour une traversée unique, de l’iconique jet d’eau, de la nouvelle plage et rejoindre le parc des Eaux-Vives et ses arbres séculaires pour un moment de calme offre une multitude de surprises mais peut-être préférerez-vous la tranquillité de la vieille ville et une pause sur le plus long banc en bois du monde. Sans aller bien loin, à la lisière de la ville, des balades guidées, sur des sentiers viticoles, sont l’occasion de découvrir son riche terroir tandis qu’à quelques encablures, une déambulation au fil du Rhône invite au farniente. A Genève, les propositions sont nombreuses, laissez-vous guider, partons nous mettre au vert !


TOURISME

Au fil des découvertes Genève est étonnante et promet de belles surprises quand on prend le temps d’y flâner. Ainsi, la célèbre rade ne manque pas de lieux au passé anecdotique tandis que d’anciens vignobles ont laissé place à une promenade haute en histoire dans la vieille ville. Si vous êtes adepte du lâcher prise, ne doutez pas, là encore la cité de Calvin interpelle avec sa balade au bord du Rhône ou encore ses sentiers viticoles en pleine campagne. A pied, à vélo, en trottinette, en roller… à vous des balades dépaysantes !

© Genève Tourisme

542


© Genève Tourisme

© Genève Tourisme

Balade autour de la rade Les 6 kilomètres qui vous attendent vont vous en faire voir de toutes les couleurs... du bleu, du blanc, du rose, du vert ! Les festivités démarrent aux Bains des Pâquis, fondés en 1872. Fortement prisés des Genevois, ils viennent ici pour un moment de farniente, pour se baigner ou encore pour déjeuner ou prendre un verre à la buvette. La balade continue le long des quais. Impossible de ne pas marquer plusieurs arrêts pour regarder le jet d’eau impérial qui, selon de quel côté tombe l’eau, indique la météo à venir... En arrière-plan, le Mont-Blanc illumine le ciel de son blanc immaculé. Pas de doute, vous êtes là devant un des plus jolis panoramas au monde ! Pour rejoindre l’autre rive, il ne faut surtout pas faire l’impasse sur ces petits bateaux jaunes propres à la ville, les Mouettes genevoises, en exercice depuis 1897. Uniques et « dans leur jus », en quelques minutes, elles vous proposent une traversée à fleur d’eau. Depuis le débarcadère, il est bon de revenir sur ses pas pour aller voir l’horloge fleurie. Installée en 1955, 12 000 fleurs la décorent tandis que son aiguille des secondes est la plus longue au monde avec ses 2,5 mètres. La déambulation reprend par une traversée du Jardin Anglais puis, grâce à une voie aménagée, continue au bord du lac. Encore quelques pas et vous voici face au jet d’eau, l’attraction touristique par excellence. Et pourtant, à son origine, en 1891, il servait à évacuer le surplus de pression des artisans genevois qui faisaient fonctionner leurs machines grâce à l’énergie fournie par une usine hydraulique située sur le Rhône. Alors haut que de 30 mètres, il est déplacé à son emplacement actuel en 1951 et atteint dès lors les 140 mètres pour 500 litres d’eau par seconde à 200 km/h. A quelques encablures se dessine la nouvelle plage de Genève, longue de 400 mètres, qui allie plaisir du farniente et de la baignade tout en offrant un point de vue magnifique sur le Jura. Pour terminer cette balade au calme, deux parcs sont incontournables. D’abord celui de la Grange et sa somptueuse roseraie puis celui des Eaux-Vives qui, sur plus de 8 hectares, voit se côtoyer des arbres séculaires et de somptueux massifs de rhododendrons qui assurent le spectacle au printemps.

© Genève Tourisme

Découvertes insolites en vieille ville Si la vieille ville offre de nombreuses occasions de s’étonner avec ses lieux hors du temps, comme le passage de Monetier, vestige du sentier qui courrait sous les murailles à la fin du Ve siècle, extrêmement étroit et qui n’est ouvert qu’une fois par an à l’occasion de l’Escalade, il en est un autre incontournable, la promenade de la Treille d’où l’on jouit d’un joli panorama sur une partie de la ville, le Mont-Salève et le parc des Bastions. L’endroit est célèbre pour son banc en bois, long de 120 mètres, le plus grand au monde, qui siège ici depuis 1757. Autre particularité du lieu, voir se dérouler chaque année, depuis 1818, l’annonce du printemps, attendue par tous les genevois, grâce à un marronnier ! En effet, dès que ce dernier voit éclore sa première feuille, le changement de saison est arrivé. Longer le Rhône En partant du cœur de la ville, on peut remonter le Rhône et découvrir une autre Genève. La balade démarre au Quai des Bergues pour atteindre dans un premier temps, le superbe bâtiment des Forces Motrices, usine à sa création en 1886, aujourd’hui lieu de culture et d’événements depuis 1997. En continuant la promenade très vite on laisse le tumulte de la ville derrière soi en accédant d’abord au barrage du Seujet puis en s’étonnant de la beauté des falaises du quartier de Saint-Jean. Le spectacle ne fait que commencer car à quelques mètres se déroule un phénomène que l’on découvre parfaitement en montant sur le viaduc de la Jonction. En effet, on peut y voir l’Arve qui se jette dans le Rhône, une rivière et un fleuve aux couleurs bien différentes. Difficile de rester insensible devant un si beau tableau ! Un petit peu plus loin, en reprenant le cheminement au fil de l’eau, on retrouve un espace apprécié des Genevois pour se prélasser ou prendre un apéritif au coucher de soleil. De là, trois options sont au rendez-vous, continuer son chemin jusqu’à l’usine de Chèvres, revenir à pied ou utiliser l’un des bateaux du Rhône pour un retour en ville. 543


© Genève Tourisme

Balades viticoles D’un côté ou l’autre du canton, trois magnifiques balades en plein vignobles s’offrent aux amoureux de la nature. Attardons-nous sur l’itinéraire « Entre Arve et Rhône », long de 27 kilomètres, qui peut être raccourci depuis chaque village traversée en prenant un bus, par exemple. Au départ de La Plaine, il suffit de suivre la signalétique pour s’évader dans ces campagnes pourtant si proches de la ville. Après avoir traversé le Rhône, direction Avully. S’en suit la région dite « Champagne » d’où l’on atteint l’un des points les plus à l’ouest du pays. On découvre par la suite les villages d’Avusy et de Soral avant d’accéder, sur le Signal de Bernex, au 2e lieu le plus haut du canton avec ses 506 mètres. Les plus courageux iront ainsi de villages en villages, au bout de la balade, jusqu’au point final, La Croix-de-Rozon. Tout au long du parcours, on aura non seulement pris un grand bol d’air frais mais on aura pu découvrir également grâce à de nombreuses bornes, les cépages travaillés et les techniques de vinification. Autre atout de cette balade, pouvoir faire halte dans une des nombreuses auberges qui la jalonnent et qui offrent une cuisine locale toujours très appréciée.

Coup de cœur de la rédaction : C’est sur les rives du lac d’Annecy à quelques minutes du centreville de la Petite Venise et à seulement 30 minutes de Genève que nous avons posé nos valises le temps d’un week-end dans le superbe hôtel 4* Impérial Palace. Un cadre enchanteur entre lac & montagnes, au milieu d’un parc boisé, un sens de l’accueil digne des plus grands palaces, des services personnalisés, des prestations haut de gamme et raffinées, tout est fait pour que le client se sente bien. Sans compter la qualité des services fournis avec une chambre spacieuse et contemporaine, la possibilité de choisir entre trois restaurants et un piano bar ou encore la présence d’un casino et un centre de soins et bien-être... Véritable lieu de détente et sérénité, l’Impérial Palace offre aussi toute une gamme de prestations pour les événements d’exception ou séminaires... Nous avons passé un moment très agréable et riche en émotions dans cet établissement qui a su répondre à toutes nos demandes. Envie d’une petite escapade en amoureux, entres amis ou en famille, nous recommandons vivement l’Impérial Palace d’Annecy qui a su faire de notre passage un moment inoubliable !!!

© Durantet

© Ludovic di Orio

© DGC Photography

544

© DGC Photography


LES LAURIERS Restaurant bistronomique, à Genève Une cuisine authentique et généreuse, Un cadre spacieux et chaleureux, Une équipe créative et attentionnée. Ouvert tous les jours de l’année, De 10 h à 17 h 30 Et les mercredis, jeudis, vendredi en soirée jusqu’à 21 h : Les mercredis, c’est musique ! Un live de musique acoustique accompagne votre repas. Les jeudis, apprenez, cuisinez et dégustez ! Ateliers gourmandins avec le Chef. Les vendredis, milonga tapas ! Savourez les spécialités du chef, dans l’ambiance chaleureuse du tango argentin.

Rue Henri Veyrassat 5 1202 Genève +41 (0)22 339 71 86 www.restaurantlauriers.ch cafe.restaurant@lauriers.ch


RESTAURANT LES LAURIERS

La bistronomie au cœur de la Servette Loin du tumulte, au calme d’une petite rue, le restaurant Les Lauriers propose une cuisine bistronomique rythmée par les saisons. Avec une carte qui se renouvèle régulièrement, le chef, Cyril Fourrier, et ses équipes ravissent les papilles d’une clientèle composée tout autant de familles avec enfants, d’employés de sociétés que de résidents d’un EMS proche. A ceci s’ajoute un programme d’événements riches et variés qui permettent ainsi à la gourmande adresse d’attirer toujours plus de monde. Et si nous mettions les pieds sous la table ?

546


Grandir devant le succès Petit salon de thé à ses premières heures, le restaurant Les Lauriers est aujourd’hui une adresse connue et reconnue du quartier de la Servette. Dans un décor élégant et chaleureux, tous les jours de l’année, le chef Cyril Fourrier, le responsable Paul Corvisier et ses équipes proposent une cuisine rythmée par les saisons et les produits locaux. Attaché à proposer des plats alliant esthétisme et qualité, il ravit une clientèle fidèle à prêt de 90% – chose rare... – qui aime à venir tout autant pour l’ambiance, la convivialité, les terrasses ombragées aux beaux jours que la carte bistronomique. Autre atout de taille, le prix du plat du jour : 16.90 fr. avec une salade d’accueil ou la soupe maison du jour ! Un concept abouti qui rime avec exigences Pour bien connaître sa clientèle, l’équipe du restaurant met un point d’honneur à les étonner et titiller leurs papilles. Pour ce faire, il mise sur les

produits locaux et de préférence bios. Grâce à l’offre du terroir genevois, le chef peut laisser libre cours à sa créativité sous les yeux des clients qui profitent de la cuisine ouverte sur la salle. L’ambiance qui règne ici n’est pas dû qu’au plaisir de manger, elle se traduit également par l’accueil du personnel de salle digne des établissements renommés et sait conseiller justement chacun s’il souhaite accompagner son repas d’un vin local ou d’ailleurs. Se faire plaisir à toute heure Les Lauriers sont ouverts pour le dîner tous les jours de l’année et pour le souper tous les mercredis, jeudis et vendredis. De plus, le service est assuré pour l’intégralité de la carte, 7 jours sur 7, de 12 h à la fermeture, comme une véritable brasserie. Grâce à cette offre assez rare à Genève, les 80 places qu’offre l’établissement sont prisées. Le dimanche, on y vient pour son brunch salé et sucré à volonté où l’on aime également déguster des plats chauds à choix. Pour la qualité de son offre et de son service, pour son décor et sa grandeur, l’établissement accueille également les groupes, les familles, jusqu’à 100 personnes, qui souhaitent organiser une soirée privée ou un événement d’entreprise. L’esprit festif Autre point fort des Lauriers, ses multiples animations qui occupent en permanence les équipes qui aiment à proposer des événements qui plaisent et étonnent les hôtes. Ainsi, deux fois par mois, chacun peut participer à des cours de cuisine aux thèmes variés ou simplement venir regarder l’exposition d’artiste du moment tout en prenant un verre. Nouveauté depuis cette année : les live music du mercredi soir à l’entrée libre où l’on peut découvrir de jeunes talents qui proposent autant de la musique classique que latine, pour ne citer que deux exemples. Le vendredi soir, place au tango ! Les amateurs chevronnés peuvent s’adonner à leur plaisir tandis que les non-adeptes se régalent du spectacle, le tout dans un esprit chaleureux, le moteur des Lauriers ! Pour finir sur une note gourmande, le chef réunit des producteurs locaux, une fois par saison, à l’occasion des Halles des Gourmandins. Le restaurant se transforme alors en joli marché où il fait bon se promener, découvrir les stands de producteurs locaux et déguster sur le pouce des produits de terroir et faits maison par le chef.

Restaurant Les Lauriers

Rue Henri-Veyrassat 5 • CH-1202 Genève Tél. +41 22 339 71 86 www.restaurantlauriers.ch

547


HÔTEL DES ALPES

Le confort et la convivialité au cœur de Genève Convivialité, accueil personnalisé et confort sont autant de mots qui résument au mieux l’Hôtel des Alpes. Situé idéalement au cœur de Genève, à proximité du lac Léman, des transports et des commodités, il est un endroit idéal tant pour les touristes que les personnes en voyage d’affaires. Cette petite structure de 28 chambres a pour mot d’ordre la satisfaction de sa clientèle qu’elle a su fidéliser, et ce grâce à son renouvellement constant et sa capacité d’écoute. Récemment rénové, c’est désormais un lieu flambant neuf qui vous reçoit avec des services toujours plus soignés et étoffés.

548


Une situation idéale au cœur de Genève Situé au cœur de Genève, dans un quartier animé, entre lac et gare, l’Hôtel des Alpes bénéficie d’une situation idéale. A proximité des transports, des organisations internationales, mais aussi des commerces et des points d’intérêt, il saura faciliter la vie de chacun qui y séjourne. Chaque client bénéficie d’ailleurs gratuitement d’une carte pour accéder aux transports publics de Genève, ainsi que de tarifs préférentiels pour les parkings situés à proximité de l’hôtel. De quoi découvrir la cité de Calvin dans les meilleures conditions ! Un hôtel relooké Vous serez agréablement surpris par la nouvelle entrée de l’hôtel et sa réception flambant neuve et moderne. L’Hôtel des Alpes dispose de 28 cham­bres lumineuses et insonorisées : elles sont équipées de salles de bain individuelles totalement rénovées et d’une literie neuve. Elles bénéficient de tous les éléments nécessaires à votre confort : téléphone, télévision, coffre-fort, climatisation et connexion Wifi gratuite. Des chambres calmes donnant sur cour peuvent également être demandées. Des chambres familiales sont disponibles, ainsi qu’une « junior-suite » composée d’un salon, d’une kitchenette, d’une mezzanine et d’une grande terrasse sur les toits, ceci avec possibilité de séjour longue durée. A votre arrivée, vous serez accueillis avec un plateau de courtoisie permettant de vous faire thé et café à votre guise, l’occasion de faire une pause détente. Une panoplie de services supplémentaires L’Hôtel des Alpes offre des services qui vont au-delà des exigences d’un trois étoiles. Le petit-déjeuner servi le matin dans une salle climatisée et entièrement refaite constitué d’un buffet froid copieux et de fruits frais ravira les plus gourmands. Une machine à café et à thé, ainsi que des rafraîchissements sont à disposition de la clientèle toute la journée dans un petit salon contemporain ouvert sur l’extérieur. Vous aurez accès à une salle de fitness en sous-sol avec quatre machines idéales pour une remise en forme ! Une équipe aux petits soins L’Hôtel des Alpes se démarque surtout grâce au véritable sens de l’accueil de toute son équipe, disponible 24h/24 et toujours souriante. Il a su fidéliser au fil des années sa clientèle grâce à sa capacité d’écoute. Que vous soyez à Genève pour affaires ou simplement en visite, le personnel sera ravi de vous aider à choisir et réserver une belle table dans un des nombreux restaurants genevois, vous proposer diverses visites de musées ou excursions... N’hésitez pas à aller à la découverte ou à la redécouverte de l’Hôtel des Alpes !

Hôtel des Alpes

Rue des Alpes 14 • CH-1201 Genève Tél. +41 22 731 22 00 • Fax +41 22 731 16 89 hotelalpes@switel.ch • www.hotelalpes.ch

549


AQUARIUM CREATIONS

Un savoir-faire de haute qualité suisse pour des aquariums d’excellence Envie d’évasion, d’habiller votre intérieur de vie différemment, d’offrir un espace de sérénité à vos clients/patients ou encore de pousser vos enfants à l’émerveillement, rentrez à la découverte du monde de l’aquariophilie avec Aquarium Creations, votre partenaire de qualité pour la création de vos aquariums. Tour d’horizon des activités et de la philosophie de cette entreprise qui a fait du service sa marque de fabrique. De multiples prestations Aquarium Creations a été fondé en 2010 sous l’impulsion de Denis Gros. Elle propose de multiples prestations comprenant l’étude et la réalisation d’aquariums sur-mesure, la maintenance et l’entretien d’aquarium, comprenant le maintien en excellente santé des animaux, plantes et coraux.

Des aquariums sur-mesure Du nano aquarium à la réalisation d’un aquarium récifal de plusieurs milliers de litres, chez Aquarium Creations, chaque aquarium est dessiné pour être à la fois un élément de décoration intérieure et un véritable équipement de loisir pour une expérience des plus immersives et incomparables. Disponible et à l’écoute du client, l’intégralité du projet est réalisée en fonction de ses critères et de ses choix quant à la finalité désirée. Ainsi, l’entreprise propose des aquariums personnalisés et sur-mesure de haute qualité équipés de tous les accessoires nécessaires pour son bon fonctionnement. Une philosophie bien particulière Depuis son ouverture il y a 10 ans, Aquarium Creations perfectionne une culture du service irréprochable totalement orientée vers les besoins de ses clients. Véritables acteurs de leur projet, ils bénéficient d’une grande flexibilité dans le processus de fabrication ainsi que de nombreuses options possibles. Chacune des réalisations de l’entreprise est étudiée en détail, avec une attention inégalée et est le reflet d’une qualité de fabrication irréprochable mettant à l’honneur les technologies les plus innovantes et des matériaux haut de gamme. Aquarium Creations Sàrl

Chemin de la Gentille 19 • CH-1222 Vésenaz • St Maurice Tél. +41 79 889 28 67 contact@aquacrea.com • www.aquacrea.com

550


GOLFS UNE RÉGION SOURCE D’ÉMOTIONS Pratiquer le golf à Genève n’est pas chose aisée, car l’exiguïté du canton n’a laissé la place qu’à un seul parcours de 18 trous : le Golf Club de Genève. Situé sur la commune de Vandoeuvres, au sommet du coteau de Cologny, cet établissement fondé en 1921 offre une vue imprenable sur la Rade, son jet d’eau et, bien évidemment, sur les Alpes. Seuls les membres de ce club privé, et quelques visiteurs sous certaines conditions, ont la chance de fouler ce parcours de championnat exceptionnel. Reconnu internationalement, le Golf Club de Genève a notamment accueilli le Championnat Européen Juniors en 1975, le Championnat du Monde Amateurs Dames en 1982 et plusieurs éditions des Internationaux de Suisse. Il reçoit chaque année le Rolex Trophy, étape majeure du European Challenge Tour. Situé sur la commune de Collex-Bossy, à moins de quinze minutes du centre de Genève, le Golf de la Vieille Bâtie est l’endroit parfait pour découvrir et pratiquer ce sport dans un endroit calme et verdoyant et à des conditions raisonnables. Un golf compact de 9 trous, un grand driving range avec 24 emplacements, dont 7 couverts, un green d’approche, un bunker d’entraînement et un putting green sont accessibles aux visiteurs ainsi qu’aux membres du club.

Golf Club de Genève.

Golf & Country Club de Bonmont.

Domaine Impérial de Gland.

Sur les rives du Léman Comment dresser une sélection des plus beaux parcours de golf des alentours de Genève sans parler du Domaine Impérial de Gland ? Ce golf, classé numéro un suisse pour ses équipements sportifs, est un véritable bijou pour les aficionados et fait souvent partie des meilleurs parcours de Suisse dans les classements nationaux et internationaux. En plus d’offrir un panorama à couper le souffle sur le Jura et les Alpes, ce tracé – le seul en Europe – dessiné par l’Américain Pete Dye ravira aussi les personnes sensibles à la cause environnementale. Ici, la nature domine. Sur les 70 hectares que comptent le domaine, seuls 12,5 sont des terrains pour la pratique du golf. Pour le reste, il faut compter 20 hectares de

forêt – dont 6 sont en réserver intégrale – et près d’une quarantaine d’hectares laissés en prairie sauvage. D’ailleurs, le domaine a fait de l’écologie l’une de ses priorités. Il a notamment été le premier 18 trous suisse à recevoir la certification Golf Environment Organization (GEO) et a créé récemment une « commission nature » composée de golfeurs souhaitant s’impliquer dans la protection de l’environnement. Le château de Bonmont et son parc boisé où se côtoient des arbres centenaires sur 62 hectares se dressent face au Mont-Blanc, à quelques minutes de Genève. Surplombant le Léman, ce domaine époustouflant dans le lequel se situe également une abbaye cistercienne du XIIe siècle, abrite un parcours de golf 18 trous dessiné par Don Harradine dans les années 1980. Le Golf & Country Club de Bonmont a été rénové en 2002 et c’est le fils d’Harradine, Peter, qui a mené les travaux, apportant ainsi sa propre touche à l’œuvre de son père. Aujourd’hui, le parcours s’étend sur une longueur totale de 6080 mètres pour un par 71.dense. Départs plongeants, cascades et obstacles d’eau attendent le golfeur, lui garantissant ainsi un maximum de sensations ! 551


EVERNESS HÔTEL & RESORT

L’hôtel fait peau neuve ! Depuis le 13 novembre 2019, nous portons un nouveau nom. Vous étiez venus au Best Western Chavannes-de-Bogis, revenez désormais à Everness, Hôtel & Resort à Chavannes de-Bogis. Ces derniers mois, nous avons entamé une profonde transformation. En effet, conscients des attentes de nos clients, il nous a semblé important d’agrandir, de moderniser nos infrastructures, notre offre, comme nos outils de communication.

552


Nous sommes convaincus que les grandes chaînes symbolisent aujourd’hui un séjour hôtelier standardisé, fade et sans surprises. A l’opposé des expériences uniques et marquantes vantées par Airbnb, qui promet à ses clients de vivre comme les habitants de leur destination. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’un concept « Suisse » mais loin des clichés de la fondue et du chalet. Notre volonté est d’être un hôtel et restaurant pour ceux qui rêvent d’un endroit différent, en offrant une expérience suisse surprenante et authentique Pour cela, nous souhaitions des espaces vivants, mettant en avant nos terroirs, notamment grâce aux produits régionaux. Mais aussi en privilégiant les circuits courts dès que nous le pouvons, en multipliant les partenariats de proximités. Tout ceci s’est également matérialisé par un nouveau restaurant, un co-working, un bar-lounge central ouvert à 360° au coeur de l’hôtel... et pour finir une nouvelle peau avec la transformation de notre façade. Alors que notre mutation s’achève, nous pensions indispensable de formaliser tout cela à travers un nouveau nom : EVERNESS. Ce nom qui n’est pas celui d’une chaîne ou sorti du catalogue d’un géant de l’ameublement ; est un néologisme qu’on pourrait traduire par « Toujouritude ». Il a été choisi car il évoque ce petit moment d’éternité que l’hôtel souhaite offrir au cœur d’un pays et d’une région où il fait bon vivre. Un concept jusque dans les assiettes ! On ne vient pas à Everness uniquement pour y résider, un grand nombre font le déplacement pour prendre un verre devant la cheminée en hiver ou sur la terrasse au bord de la piscine en été. Côté restaurant, sur le fond et la forme tout a été, également, reconsidéré. Une nouvelle brigade propose une carte renouvelée toutes les 6 semaines, seuls les plats emblématiques restent. Concernant les vins, l’étonnement des clients, aux premières heures, a fait place, dorénavant, à un plaisir non dissimulé car la direction a été audacieuse en retirant tous les flacons étrangers de la carte dans le but de ne proposer que des vins suisses. Durant 6 semaines d’affilée, un canton est à l’honneur pour les vins au verre. On peut, ainsi, découvrir des productions zurichoises, de Schaffhouse ou encore de Genève, avec par exemple le cépage Griset que bien peu connaissent. Une occasion de déguster des pépites méconnues jusque-là. Un centre de conférence et un nouvel espace co-working idéal pour les sociétés Grâce à son emplacement à proximité directe de l’autoroute et de l’aéroport de Genève, ses 171 chambres et ses 200 places de parking, l’hôtel Everness est très prisé des sociétés désireuses de réunir leurs partenaires. Pour des séminaires, des incentives, des réunions, un centre de conférence de 17 salles pourvues des dernières technologies est à disposition. Pour ceux qui désirent allier travail et détente, il est possible de privatiser le lounge à

l’ambiance feutrée pour y faire une dégustation de vins ou aller plus loin avec un quizz sur le sujet, animé par un professionnel aguerri. Une clientèle variée Pour un apéritif entre amis, déjeuner ou dîner, organiser des rencontres professionnelles, tout est possible. A ceci s’ajoutent des prestations sur-mesure pour les mariages et événements qui peuvent être orchestrées en extérieur au bord de la piscine, aux beaux jours, et dans des salles modulables pouvant accueillir jusqu’à 150 cou­verts. Le week-end, nombre de couples viennent ici pour se ressourcer et profiter des bienfaits du spa, au concept scandinave. Différents forfaits sont proposés pour répondre aux attentes de chacun. Pour toutes les occasions, l’équipe Everness met son professionnalisme au service de chaque demande, de chaque client avec en ligne de mire les 3 mots clés de la philosophie maison, surprise, décontraction et émotion !

EVERNESS hotel & resort

Les Champs Blancs 70B • CH-1279 Chavannes-de-Bogis Tél. +41 22 960 81 81 www.everness.ch

553


VOYAGEPLAN

La nature avec un grand N Les 10 collaborateurs de l’agence voyageplan à Montreux ont à cœur de faire de chaque voyage un moment inoubliable et ce, quel que soit le choix de la destination. Pour répondre précisément aux attentes des clients, ils réalisent des programmes sur-mesure grâce à leurs connaissances des destinations et leurs réseaux d’interlocuteurs locaux. Unique et inoubliable, chaque escapade reste en mémoire. Zoom sur une destination nature par excellence, le Canada.

© voyageplan

556


A votre guise Toronto, Montréal et Vancouver sont les métropoles dynamiques du Canada, grand comme un continent. Cependant, pour la plupart des voyageurs, il symbolise l’appel de la nature, des grands espaces et de l’aventure. Pays de contraste, il offre une large variété de paysages que voyageplan propose de découvrir sous de multiples facettes. Que l’on préfère aller à son rythme au volant d’une voiture ou d’un camping-car, que l’on ait envie de le sillonner à bord d’un train classique ou luxueux, que l’on opte pour une croisière, que l’on choisisse un circuit en groupe ou que l’on fasse le pari de l’originalité avec l’hydravion, toutes les options sont à la carte. Des budgets adaptés Pour que le plus grand nombre puisse vivre un voyage hors du commun, dans des paysages à couper le souffle, les différentes formules garantissent des tarifs adaptés au budget de chacun. Ainsi on sélectionne sa voiture ou son camping-car parmi un large choix de véhicules. Il en va de même pour les logements qui offrent aux plus aventuriers l’occasion de dormir sous une tente tandis que des hôtels de catégorie standard ou des lodges et resorts de charme et de luxe ont été rigoureusement sélectionnés pour offrir un confort maximal et un accueil hors pair. Opter pour un séjour écoresponsable voyageplan propose un séjour qui permet, au travers d’un itinéraire établi, de partir à la découverte du Québec tout en contribuant au respect de l’environnement en séjournant chez des partenaires choisis pour leurs initiatives vertes. Durant ce séjour, les touristes se voient également proposer des scooters électriques pour visiter Montréal, du kayak en mer, des vélos électriques à l’île d’Orléans... Offrir un panel d’options et de formules pour que chacun trouve son bonheur, étudier avec précision les attentes des clients, concocter un programme adapté aux envies et au budget, faire de chaque voyage une expérience unique, une philosophie qui fait qu’avant même le départ, le voyage commence à Montreux chez voyageplan !

Grand-Rue 98 • CH-1820 Montreux Tél. +41 21 966 44 11 info@voyageplan.ch • www.voyageplan.ch

557


TAXIPHONE CENTRALE SA

Une fidélité méritée ! Active depuis près de 60 ans, cette société est leader sur le marché genevois de la distribution de courses de taxis. Taxiphone Centrale SA, c’est plus de 61 millions de clients qui lui ont fait confiance, un engagement socialement responsable, une PME locale et la garantie d’un service de qualité. Cédric Bouchard, directeur de la société nous a ouvert sa porte. Portrait. Les clients au centre de nos préoccupations Taxiphone Centrale SA place le client au centre de ses actions. Avec 650 chauffeurs professionnels indépendants très impliqués et référencés par le Département, une équipe de téléphonistes multilingues à l’écoute 24h/24 et 7j/7, des services de qualité et prestations digitales de dernière génération, elle a su fidéliser ses clients et établir une vraie relation de confiance qui dure pour certains depuis près de 60 ans. « Nous sommes très reconnaissants de la confiance accordée par nos clients. Nous sommes un prestataire de service historique qui se doit de penser à toutes les personnes souhaitant commander un véhicule de notre flotte par tout moyen, également à celles qui ne veulent ou ne peuvent pas suivre le rythme de la digitalisation », explique Cédric Bouchard. Une PME locale Face à la recrudescence des concurrents VTC qui font varier les prix des courses selon leurs propres codes et appliquent volontairement de l’optimisation fiscale à outrance, Taxiphone Centrale SA a fait le choix d’un engagement socialement responsable. Les prix de ses courses sont fixés, plafonnés et contrôlés par le Conseil d’Etat genevois et garantissent à la population une éthique commerciale et morale. Pour son directeur : « Il est important pour les Genevois que les retombées économiques soient versées à l’endroit où l’activité économique s’exerce ! »

L’accès aux prestations « haut de gamme » pour tous grâce à L’App (TAXIPHONE GENEVE) Pour offrir un panel de prestations plus diversifié et être capable de répondre à toutes les demandes, la société a fait le choix de scinder sa flotte en plusieurs catégories : Classique, Business, et Taxiphone Premium. Cette dernière est composée uniquement de véhicules « haut de gamme » pour le confort de chacun sans frais supplémentaire. Ainsi, chaque client est libre de choisir le type de véhicule qui lui correspond le mieux et a le choix de son mode de règlement. Taxiphone met un point d’honneur à protéger les données bancaires de ses clients et offre plusieurs possibilités de versement : via sa nouvelle application TAXIPHONE GENEVE, par le biais de ses GIFT CARDS qui offrent des bonus pouvant aller jusqu’à 15% (ONE WAY CARD, CREDIT CARD) : celles-ci offrent de nombreux avantages et permettent par exemple de bloquer une certaine somme sur la carte de son choix. Ainsi, nos enfants ou nos proches sont véhiculés en toute sécurité sans avoir à utiliser de l’argent cash. Un gage de sécurité supplémentaire. Le site internet MYTAXIPHONE.CH propose de nombreux services à la carte, comme : le transport de lettre urgente, la livraison de vos courses à domicile, ou encore un tour de la ville.

Faire appel à Taxiphone, c’est avant tout le gage d’une prestation de services de qualité adaptée à tous ! Retrait de permis, prix des parkings exorbitants, bouchons, stress de conduite dans une grande ville, n’hésitez plus, Taxiphone est le partenaire idéal ! Le meilleur moyen de vérifier ses prestations, c’est de les essayer !

+41 22 33.141.33

558

Taxiphone Centrale SA

Rue des Rois 15 • CH-1204 Genève • Commande de taxis : +41 22 33 141 33 Service administratif : +41 22 33 141 00 • www.mytaxiphone.ch


Bien Vivre à Genève est vendu dans les K Kiosk du canton

Diffusion auprès : •  Médecins, avocats, notaires, fiduciaires. •  Administrations, pouvoirs publics, membres de l’ACG (Association des communes genevoises). •  Offices du Tourisme, auprès de Genève Tourisme, du Bureau des Congrès, des hôtels 3, 4 et 5 étoiles, de SHG (Société des hôteliers de Genève), des restaurants et clubs de golf. •  Musées, centres de congrès, Fondation Genève Place Financière, bijouteries et marques horlogères. •  Organisations Internationales, FIPOI, missions diplomatiques et écoles privées (AGEP). •  Genève Cliniques, FEGEMS, AGEMS, ADEPAG, spas, centres médicaux, HUG. •  Entreprises membres de la CCIG (Chambre de commerce et d’industrie genevoise), de la FCG (Fédération du commerce genevois), de COBATY et de l’UPSA (Union suisse des professionnels de l’automobiles – section Genève) de l’OPAGE et de Label Genève. •  FHS (Fédération de l’industrie horlogère suisse), UFGVV (Union des fabricants d’horlogerie de Genève, Vaud et Valais). •  Membres de l’USPI (Union suisse des professionnels de l’immobilier), APCG (Association des promoteursconstructeurs genevois), SVIT Romandie (Association suisse de l’économie immobilière). •  FMB (Fédération genevoise des métiers du bâtiment), GGMB (Groupement genevois des métiers du bois), SSE (Société suisse des entrepreneurs), MBG (Métier Techniques du Bâtiment Genève), UAPG (Union des associations patronales genevoises), UIG (Union des industriels genevois). •  FAI (Fédération des associations d’architectes et d’ingénieurs de Genève) : AGA, AGG, AGI, FAS, SIA et auprès de la Maison de l’Architecture, membres de Jardin Suisse section Genève. •  A l’étranger, ambassades et salons touristiques. Photo de couverture : Vue de Genève © Shutterstock

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 • CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 • Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch Marketing – Publicité Didier Benais • Tél. +41 79 630 94 55 Parution annuelle – Tirage Edition 2020/21 • 15 500 exemplaires Graphisme GraphicTouch, Morges • www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey

www.editions-bienvivre.ch

560

INDEX A4 Architecture..........................................................................428 AB Ingénieurs SA.......................................................................400 Acquarium Créations..............................................................550 Acquaroli Architecte................................................................340 AD Concepts 2.1 Sàrl................................................................70 Aesthetics Clinic Geneva......................................................242 Agence Luc Malnati Architectes-Urbanistes .............352 Alvarez Parquets........................................................................510 Alvazzi Groupe SA............................................................32/452 Amos Architectes SA..............................................................362 Anderegg Rinaldi & Architectes Associés SA............310 Arboritech Soins Aux Arbres Sàrl...................................536 Architectures Jucker SA.........................................................296 Arsanté Services SA.................................................................180 Association des EMS de Lancy..........................................165 Atelier 94 Architecture SA..................................................366 Atelier D. Voellinger Architecte........................................360 Atelier d’Architecture Jacques Bugna SA ...................336 Atelier Nord Sàrl.......................................................................320 BCS SA............................................................................................490 Beric SA ............................................................................................79 Bert’eau SA...................................................................................456 Betica SA........................................................................................382 Bouygues E&S Intec Suisse SA...........................................462 BP Architectes.............................................................................364 Breguet........................................................................... 2e de couv. Breitling................................................................................................. 8 Caragnano & Cie SA........................................................34/486 Centre Dentaire de Lancy..........................................152/158 CFPI SA.................................................................................102/136 Chablais Emploi ...............................................................530/535 Chopard.............................................................................................13 Christophe Claret......................................................................100 C-Line Immobilier................................................................. 26/74 CMDS Constructions Métalliques SA............................339 Collège du Léman.....................................................................268 Cooking & Relax Espace Art..................................................28 Coretra SA....................................................................................370 D’Silence Acoustique SA......................................................434 Ecole des Nations.....................................................................272 Ecole Moser........................................................................254/264 Effibat SA.................................................................................38/140 Eldora...............................................................................................157 EMS Les Résidences.................................................................191 EMS Résidence Beauregard.................................................200 EMS Val Fleuri..............................................................................219 Energia Electricite SA...............................................................444 Eric Maria Architectes Associés SA.................................344 Espace de Vie SA .....................................................................185 Everness Hotel & Resort.......................................................552 Expert AMB..................................................................................474 Favre+Guth...................................................................................304 FIEF........................................................................................................95 Fimex Distribution SA............................................................244 First Home Immobilier....................................................59/118 Fondation Age d’Or.................................................................230 Fondation Butini de la Rive..................................................207 Fondation de la Pallanterie...................................................404 Fondation Les Bruyères................................................228/234 Fondation Les Châtaigniers..................................................216 Framo SA.......................................................................................128 Franck Muller............................................................... 3e de couv. Freyssinet SA................................................................................516 G.Risse SA........................................................................................48 Garin-Davet & Cie SA.....................................................46/506 Girard Perregaux..........................................................................21 Groupe M............................................................................390/440 Helios Handicap Sàrl................................................................190 Hervé De Giovannini Architecte ....................................316 Hestia................................................................................................110 Hôtel des Alpes..........................................................................548 HP Cuisines SA...........................................................................150 Hublot.................................................................................................22 Individual Doors SA....................................................................42 Institut de Génie Technique................................................288 JP Burgerner SA .................................................................24/126 Kaderli AG.....................................................................................538 Kephas Architecture SA.........................................................328 Kerbedanz SA.................................................................................50 La Côte International School....................................276/283 LaChrisTa.................................................................................. 54/64

Lead Constructions..................................................................426 Les EMS de Meyrin...................................................................170 Les Jardins Mona .......................................................................197 Lista Office Vente SA.......................................................84/259 Longines.............................................................................................52 Lycée Rodolphe Töpffer ............................................263/284 m3 GROUPE..................................................................................60 Magma Vision d’Espace & Design............................... 30/88 Maison de la Tour SA.............................................................224 Matamoros SA............................................................................524 Mentha Rosset Architectes..................................................356 Menuiserie Erbeia Sàrl.............................................................501 Modulancy SA / Eva.......................................................417/520 MV Santé Vision SA............................................................ 2/160 Nasta Marine SA........................................................................241 NStCM.............................................................................................554 P. Piretti SA...................................................................................529 Parmigiani..........................................................................................15 Paul Puchat SA............................................................................470 PCM Opérateur Urbain.........................................................395 Perreten et Milleret................................................................ 7/96 Piaget...................................................................................................10 Pierre Ambrosetti Architectes SA...................................332 Pillet SA....................................................................................40/408 Pilm Real Estate Switzerland...............................................144 Produits du Terroir du Pays de Fribourg.....................540 Qualibuild SA...............................................................................494 Raymond Allegra Taille de Pierre.....................................146 Realift SA.................................................................................44/418 Reis Ingeniering...........................................................................380 Rentimo SA...................................................................................122 Résidence La Louvière............................................................175 Résidence Les Châtaigniers..................................................214 Restaurant Les Lauriers..........................................................545 RPSA.................................................................................................202 RYF SA.............................................................................................248 SeAD................................................................................................194 Sécurité et Organisation SA................................................386 Serge Serafin Architecte........................................................300 Simeto Joaillerie.............................................................................19 Sodemco Immobilier...............................................................107 Strausak associés SA................................................................324 Swiss ID .........................................................................................430 Swiss Welding Institute..........................................................290 Tag Heuer.........................................................................................17 Taxiphone Centrale SA.........................................................558 Thierry Brütsch Architectes.................................................374 Titanium Swiss Group..................................422/4e de couv. Trisax SA........................................................................................424 Troger SA..................................................................292/448/515 Villa Mona .....................................................................................192 Virtuapartner................................................................................432 Volpé & Fils SA....................................................................36/466 Von Ro Echafaudages SA Lancy........................................479 Voyageplan....................................................................................556 Wernli & GB SA.........................................................................472 YDB Architectes...........................................................................66 Zanini Architecte.......................................................................348

CLIN D’ŒIL...


VA N G U A R D

TM

T O U R B I L L O N M I N U T E R E PE AT E R S K E L E T O N

BOUTIQUE FRANCK MULLER - RUE DE MA TOUR-DE-L’ILE 1, 1204 GENÈVE - TÈL : +41 (0)22 818 00 30 W W W . F R A NC K M U L L E R . COM


www.titaniumswissgroup.com

Route de Saint-Julien 259, 1258 Perly, Geneva Switerland : +41 22 309 40 10 info@titaniumswissgroup.com