Page 1

grand angle

Redynamiser le centre-bourg ! Les années 2000 ont vu une transformation profonde du centre-bourg de Bassens avec le renouvellement urbain du Bousquet mais aussi la réalisation ou la réhabilitation complète de nombreux équipements (écoles, Terrasses du Bousquet avec gymnase, plate-forme de services publics, maison de la petite enfance, salle des fêtes…). D’autres transformations moins spectaculaires mais très complémentaires se sont poursuivies ces dernières années avec notamment la réalisation de l’Espace 3E ou l’extension de la médiathèque. Aujourd’hui une deuxième phase de travaux démarre ; elle va façonner durablement le visage du centre-bourg en lui redonnant sa vocation commerciale de proximité originelle tout en garantissant une cohérence urbaine et une réelle accessibilité pour tous les usagers. Une réunion d'information le vendredi 31 mars a permis aux habitants d'en savoir plus sur le projet.

17


grand angle

Comment redynamiser le centre-bourg ?

Le rôle de "La Fabrique Métropolitaine" au côté de la ville

Historiquement structurée autour d’un site industriel stratégique et d’un centre ancien, la ville de Bassens a connu une évolution majeure. Aujourd’hui, la ville se situe à une étape clé de sa structuration. Les différentes études commanditées par la Métropole à la demande des élus ont permis de faire un diagnostic précis de la situation commerciale, de services, de logements et d’espaces publics de la commune. Le centre-bourg historique (partie haute) a vu son nombre de commerces progressivement se déplacer vers la place du marché par manque de stationnements de proximité. On note aussi une absence de liaison piétonne claire avec la partie basse rassemblée autour de la place du marché, mais aussi avec le quartier de la gare en devenir. Dès lors, pour permettre cette redynamisation, il convenait d’établir un projet qui s’appuyait sur le regroupement de commerces et professionnels de santé existants, en favorisant le développement de nouvelles activités. Il convenait également de travailler sur la clarification des liaisons routières et des circulations douces tout en développant une offre de logement adaptée et respectueuse de la qualité de vie. Le projet peut aujourd’hui se concrétiser grâce à un programme ambitieux d’acquisition du foncier entrepris dès les années 80 et rendu possible par l’anticipation des élus bassenais.

Sur des secteurs de mutations urbaines et en lien avec les axes de transport public, la Fab est mobilisée, pour conduire des opérations d’aménagement pour la Métropole et au côté des communes. Durant la phase d’études préalables, elle établit l’ensemble des conditions techniques juridiques et financières permettant d’engager l’opération : études environnementales, urbaines et architecturales, investigations techniques, diagnostics fonciers, montage juridique et financier. Durant la phase de réalisation, la Fab pilote le projet d’ensemble jusqu’à son achèvement. Elle s’assure notamment de la réalisation des différentes composantes du programme dans le respect des objectifs de délais, coût et qualité.

Les architectes lauréats :  Agence « Aldebert-Verdier » (architecte également de l’Escale Verte) : îlot commercial et îlot logement république  Agence « l’atelier provisoire » : îlot logement Richet

Le promoteur :  Groupe Demathieu Bard

Les objectifs :  Recréer une dynamique commerciale dans le centre-bourg historique (partie haute autour de l’hôtel de ville) en renforçant le lien avec les commerces de l’avenue Saint-Exupéry et de la place de la Commune de Paris.

1994

2008

 Conforter l’effet « belvédère et lieu de vie » avec la transformation de la place Aristide Briand.  Développer l’offre de logements en maîtrisant les opérations afin de préserver la qualité de vie.  Créer un lien fort entre le quartier de la gare avec ses nouveaux logements (L’Escale Verte) et le Bousquet /centre-bourg.  Relier le centre-bourg à l’axe principal de circulation de la ville (Sud-Nord), en développant les circulations douces.

18

Acquisition progressive du foncier en vue de la redynamisation du centre-bourg

Avant 1980 2017 2016

Hotel de ville

2000 2008 Médiathèque

2009 2013


grand angle © AVA David Durand

Un nouvel îlot commercial (2017-2018)

Le projet actuel jouxte le bureau de tabac à côté de la Mairie et occupe l’îlot situé entre l’avenue Jean Jaurès, la rue Paul Bert et la rue Edward Richet. Le bâtiment composé de la maison ancienne dont la façade sera conservée et d’une extension comprendra sur deux niveaux :  Une maison médicale rassemblant un cabinet d’infirmières, un cabinet de kinésithérapeutes, un cabinet de dentistes et un local prévu pour une future activité médicale ou paramédicale,  Un restaurant pouvant accueillir des séminaires, avec salle à la vue panoramique et avec une terrasse.  Une pharmacie et une boulangerie,  Une vingtaine de places de stationnement conservées rue Paul Bert à proximité des commerces,  Une extension du parking Richet. Ce pôle attractif doit permettre de fixer des commerces existants et dans le futur de développer une nouvelle offre commerciale diversifiée à proximité de ce projet.

(Visuel non-contractuel)

Promenade urbaine L'îlot du centre-bourg ne sera plus un bloc mais deviendra un élément de promenade et de circulation douce. Ainsi, il sera possible de cheminer sur le passage qui longe la terrasse extérieure du restaurant vers le parking de la rue Richet dans un espace où le végétal aura toute sa place.

19


La place Aristide Briand grand angle

(2017)

Le projet permet de poursuivre l’effet « belvédère » du square de la République et de la salle des fêtes, et de favoriser la liaison piétonne entre la place, le square du jardin public et au-delà le quartier de la gare. L’espace sera partagé entre une partie réservée au stationnement (9 places + 1 place pour Personne à Mobilité Réduite) et une partie dédiée aux piétons avec la création de cheminements en lien avec l’avenue de la République, aménagés pour les personnes à mobilité réduite. Pensée comme un lieu de vie, chacun pourra venir y flâner et profiter d’une vue dégagée sur le fleuve. Le monument aux morts sera mis en valeur par un éclairage public adapté : des mâts filiformes, économiques et esthétiques. La traversée de l’avenue Jean Jaurès sera sécurisée par un large plateau surélevé installé entre la mairie et la place, de même niveau que les trottoirs, toujours dans un souci d’accessibilité maximale.

Un nouveau programme de logements

(2018-2019)

6m aiso n

s ind i

vidu

elle

s

2 petits ensemb les collectif s Parc de l'Europe

Plan masse du projet de logements situé parc de l'Europe

20

Afin d’assurer la pérennité du développement commercial et une maîtrise de l’urbanisation de la commune, le projet du centre-bourg comprend également la création de nouveaux logements à taille humaine en complément de ceux de l’Escale Verte. Deux programmes y verront le jour :  deux petits collectifs rue Jules Verne, en bordure du Parking Richet,  un programme de deux petits collectifs et six maisons individuelles en lisière du parc de l’Europe, entre l’avenue de la République et l’avenue Raoul Bourdieu. Cette offre de logements (environ 68 au total, du T2 au T5) sera diversifiée en terme de surface et d’accès. Il est prévu un panachage entre le locatif social, l’accession abordable à la propriété et l’accession libre. Un travail très important a été fait sur l’intégration paysagère et des places de stationnement dédiées sont prévues pour chacun des îlots.


L’accessibilité et les liaisons (2017) grand angle

La restructuration profonde de l’avenue de la République permettra de favoriser une liaison plus directe entre le centre-bourg et la gare pour l’ensemble des modes de déplacement avec la création d’un carrefour à feux en plateau favorisant les échanges.

Commerces

Quartier de la gare

Parc des coteaux

LORMONT

La restructuration comprend le renforcement des deux liaisons piétonnes principales (Ouest-Est) :  centre-bourg / rue Paul Bert / avenue de la République / rue Lucien Victor Meunier / quartier de la Gare,  centre bourg / place Aristide Briand / avenue de la République / jardin public et parc Rozin (accès au Parc des coteaux),  elle permet également un accès lisible du centre-bourg depuis l’axe de circulation principal et structurant de la commune (axe Sud-Nord / Lormont-Ambarès), essentiel dans le projet de revitalisation commerciale.

Réaménagement imminent Le projet de réfection de cette voie comprend un aménagement paysager du secteur en confortant les vues vers les parcs, le fleuve et la zone industrialoportuaire. De nouvelles zones de stationnement sont prévues (avec notamment un parking de 40 places avenue de la République) et la mise en place d’une piste cyclable unidirectionnelle. Il comprend aussi la plantation d’arbres et la création d’un îlot central engazonné dominé par une promenade piétonne. L’enfouissement des réseaux et la mise aux normes de l’éclairage public sont programmés dans cette opération.

21

Redynamiser le centre bourg  
Redynamiser le centre bourg  

Dossier du Bassens Actus n°68

Advertisement