Issuu on Google+

Billy Margueron

SUans titre ntitled


jjjjjjjj


Sommaire Introduction

................................................................

5

*

Chapitres

Chapitre 1

L’avènement Flood of events ..........................................................

Chapitre 2

Réponse universelle pour questions fondamentales Equal answer ............................................................

Chapitre 3

Le prix de tout, la valeur de rien Human Value ...........................................................

Chapitre 4 :

Memento mori We’ll never die ..................................................................

Chapitre 5

Accord Tacite He wasn’t alone

in dying

.......................................................

Chapitre 6

7

32

57

76

96

Le temps se dilue, la rêverie s’accentue What are you waiting for ? ............................................. 118

Chapitre 7

Motif baroque Baroque-style

pour architecture moderne pattern for modern architecture

........................ 141

Notes ........................................................................... 175

* Annexes ............................................................... 189 Bibliographie ......................................................... 213 Table des matières ..................................................... 215


5

Introduction


175

Notes


Notes Introduction

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12.

13. 14. 15. 16.

17. 18. 19.

où en utilisant un point de tension déjà présent. cf. «Accord Tacite» cf. «Le prix de tout, la valeur de rien» cf. «L’avènement» «Même quand il ne se passe rien, il se passe toujours quelque chose» John Cage cf. «Le temps se dilue, la rêverie s’accentue» cf. «Motif baroque pour architecture moderne» cf. «Accord Tacite» «A Spoonful of sugar helps the medecine go done» Julie Andrews dans Mary Poppins. cf. «Le prix de tout, la valeur de rien» cf. «La pièce est jouée» Mille plateaux, Deleuze et Guattari. Dans lequel le processus de création prime sur la forme rendue, tirant cette idée des Readymades de Marcel Duchamp. Operation chirurgicale Performance 1990 et Self hybridation «Entre Deux» 1997 de Orlan Traversée de Yann Marussich Georges Brecht, Robert Filliou Clement Greenberg, critique et théoricien de l’art moderne (1909/1994). Il invente le concept de «Post painterly abstraction» (abstraction post pictural) qu’il oppose au Pop Art. C’est lui qui théorisera l’orientation de la peinture vers la planéité. Notions extraites de «Avant garde du kitsh» de C. Greenberg. Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra Robert Filliou.

177

Chapitre 1 : L’avènement Flood of Events

20. Environ 160. 21. Correspond à la taille standard 297mm par 420mm. 22. Evènementielles ou quotidiennes, uniques ou répétitives, longues ou courtes, artistiques ou non. 23. Déjà présent par l’uniformité, le logotypage et la pauvreté de la forme. 24. Remarquable grâce à l’emploi du futur. 25. «Je ne pense pas qu’il y ait une différence entre le théâtre et n’importe quel autre geste que je fais.» G. Brecht. 26. Notion propre à l’individualité de chacun. 27. Le logotypage s’oppose directement à la définition 2. du terme «événement» et de son pluriel. (cf. partie «Définitions») 28. La forme de ce travail est créée en fonction de son contexte spatio-temporel. (Ici, mes études au sein de l’école supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy). Le travail est donc achevé dans cette forme, toutefois le processus pourrait être réutilisé dans d’autres formes, avec d’autres technologies... suivant le contexte dans lequel je serais susceptible d’évoluer. 29. Se rapproche de la notion de partage ou d’équitabilité. 30. Le titre de ces affiches fait explicitement référence aux «Events» Fluxus. Si ce n’est que les événements comme ceux de Ben (Benjamin Vautier) sont archivés, répertoriés, numérotés. Alors que mes affiches sont antérieures à l’événement et à la base ont une portée annonciatrice. Le terme «Events» est utilisé au sein du mouvement Fluxus comme un sigle postérieur, parlant de ce qui s’est passé et non de ce qui se passera. 31. Les actions spontanées et organiques ne peuvent cependant pas faire partie du travail. 32. Editées en 3 exemplaires.


178

Notes

Chapitre 2 : Réponse universelle pour questions fondamentales Equal Answer

33. Dans 16 pays différents : France, USA, Angleterre, Canada, Egypte, Italie, Espagne, Irlande, Suisse, Brésil, Mexique, Afrique du sud, Pérou, Belgique, PaysBas, Israël. 34. Grâce aux suggestions données par les différents googles. 35. Près de 5.000.000 de pages suggérées pour l’une d’elles. 36. L’injonction et l’austérité de la forme sont là pour suggérer que cette réponse n’est pas seulement une plaisanterie. Cette forme a été choisie pour annihiler la fugacité de la navigation sur internet et la facilité du zapping. 37. Menu déroulant à choix multiples. 38. Version optimisée pour le navigateur Safari.

Chapitre 3 : Le prix de tout, Human Value

la valeur de rien

39. Avec l’aide du jeu Scrabble. 40. Même un système comme le système communiste qui tend vers une égalisation, a des bases arbitraires. 41. Ainsi pour les formulaires rédigés en francais, les valeurs sont les suivantes : 1 points : E, A, I, N, O, R, S, T, U, L 2 points : D, G, M, 3 points : B, C, P 4 points : F, H, V 8 points : J, Q 10 points : K, W, X, Y, Z + caractères spéciaux et ponctuations 42. A partir du moment où elle n’enfreint pas la loi, notamment l’art. 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme. 43. On peut étendre ce questionnement à la limite entre l’art et le non art. 44. «Le baiser de l’artiste» de Orlan. 45. N° de SIRET : 522 062 249 00019 46. Le visuel de la carte de visite est tiré d’une étiquette se trouvant sur un carton d’une étagère BILLY issue du catalogue d’IKEA. 47. Au delà de la similitude formelle avec «Made in Eric» d’Eric Madeleine, je partage certains de ses points de vue sur la création : «Cette pratique singulière me permet de poser l’idée de transversalité de la personne : l’artiste sort du champ de l’art pour questionner les milieux qu’il traverse.» Eric Madeleine, Entretien réalisé par Laurent Goumarre publié dans la revue Ex Æquo, mai 1997, p. 55. 48. Là, où bien souvent, les artistes ont pour seul moyen d’éditer un dvd ou de passer dans des lieux type théâtre pour rendre économiquement viables leurs performances, Maria La Ribot utilise depuis 1993 une autre façon. Ses Piezas distinguidas sont de courtes performances qu’elle vend à qui veut comme des oeuvres d’art. Les acheteurs accèdent alors au titre de proprietaire distinguished. Cet honneur donne droit à avoir son nom cité sous celui de la pièce sur les programmations et à une invitation permanente pour la voir où qu’elle soit donnée dans le monde. Ce processus s’est arrêté en 2002 avec les 34 pièces de Still distinguished.


Notes Chapitre 4 : M emento mori We’ll never die

49. D’une valeur de 1€ 50. Contiennent du soufre, du sel, de la soude caustique ou de l’urine. 51. La vulgarisation scientifique issue de la géo-ingénierie a été choisie pour la singularité de sa situation entre la théorie scientifique et l’imagerie fantasmagorique. 52. Yarisal & Kublitz vivent et travaillent à Berlin et Genève. Katja Kublitz est née en 1978 à Copenhague. Ronnie Yarisal est né en 1981 à Genève. 53. L’idée étant de tendre à une autonomie économique du projet. 54. Plus que de faire transparaître la propre mort de l’utilisateur, ce projet parle d’une fin globale intervenant indubitablement pour chaque chose ayant un début. 55. Pourtant certains des projets entamés actuellement par l’homme semblent tout aussi irréalisables. 56. Ces échantillons sont en complète opposition à la somme gargantuesque de produit qu’il faudrait pour entamer une réalisation concrète de ces théories. 57. Là encore l’indicatif futur est préféré à sa forme «conditionnel» qui semble éloigner le propos de nos préoccupations. 58. «Le sel de la terre», 2002 de Delphine Gigoux-Martin : «La parcelle traitée au sel a jauni puis, s’étant diluée dans les eaux de pluie, a détruit toute la végétation et rendu le sol stérile pour une dizaine d’années.» Delphine GigouxMartin, éd. Un, Deux... Quatre, 2004 59. Le 5 Février 2003, Colin Powell brandit une fausse fiole d’Anthrax accréditant l’existence d’armes de destruction massive en Irak. 60. Idées traitées dans le documentaire «Five ways to save the world» diffusé le 19 Février 2007 sur la BBC Two.

Chapitre 5 : Accord Tacite He wasn’t alone

179 in dying

61. de 210 x 240 mm 62. Accompagnée du texte suivant : «Le 26 Août 2009 à 15h30 dans l’église du Bourget a eu lieu la célébration d’un enterrement. À la fin des obsèques, en relisant le livre de condoléances, j’ai trouvé au milieu des pages manuscrites, une page vierge sur laquelle était écrasé un moucheron. La présence de l’insecte mort sur cette page aurait-elle, d’un commun accord silencieux, empêché les proches de la personne décédée d’écrire leurs condoléances ?» 63. Le terme de composition spontanée signifie que différents éléments se sont alliés sans mon intention et ont formé une composition que je ne fais qu’exposer ou prendre en photo.


180

Notes

Chapitre 6 : Le temps se dilue, la rêverie s’accentue What are you waiting for ?

64. Conçues pour certains lieux d’attente, majoritairement inclus dans les nonlieux de Marc Augé (voir la définition de l’Attente) : hall d’aéroport, de gare... 65. Grâce aux embouteillages, également dans l’espace non défini public-privé de l’automobile. 66. Ces deux vidéos font respectivement 5’41 et 13’24. 67. L’attente est un moment que la societé moderniste a tenté de réduire au maximum. Le Corbusier dans la «Charte d’Athènes» exprime bien cette société productiviste. En voulant permettre aux citoyens de rentrer plus vite chez eux, il accentue malgré lui l’obligation d’absolument combler le temps, le maximiser. 68. Ces vidéos n’ont aucun intérêt, elles sont sensuellement présentes. 69. Présentées l’une ou l’autre en boucle. 70. D’autres gestes mettant trop en scène la mâchoire, ont été rejetés : mâcher un chewing-gum, jouer avec une touillette de café, manger une pomme, ronger ses ongles.

Chapitre 7 : Motif baroque pour architecture moderne Baroque-style pattern to mordern architecture

71. Quand je parle de résidus, je parle des traces que les personnes laissent inconsciemment sur l’architecture au fil de leurs multiples passages. Il n’est nullement question des tags ou autres marques laissées intentionnellement, il est uniquement question des traces, résidus de saleté laissés par exemple sur le bord d’une porte que l’on ouvrirait ou rabattrait sans se servir de sa poignée. 72. C’est la reprise d’un motif baroque et non le concept de l’art baroque qui est utilisé. Cette imagerie s’oppose à la froideur apparente de l’architecture moderne. 73. La MJC d’Annecy, qui abrite maintenant l’école supérieure d’art, a été créée entre 1964 et 1974 par Wogensky. 74. L’architecture moderne a pour fondement la «Charte d’Athènes» de Le Corbusier, publiée en 1943.


Notes Introduction

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12.

13. 14. 15. 16.

17. 18. 19.

Or using a moment of tension already here. cf. «He wasn’t alone in dying». cf. «Human value» cf. «Flood of events» «Even ... cf. «What are you waiting for ?» cf. «baroque-style pattern for modern architecture» cf. «He wasn’t alone in dying» «Spoonful of sugar which help the medecine go down» Julie Andrews in Mary Poppins. cf. «Human value» cf. «La pièce est jouée» Mille plateaux, Deleuze et Guattari. In which the process of creation is more important than the final shape. This idea comes with the Readymades by Marcel Duchamp. Operation chirurgicale Performance 1990 and Self hybridation «Entre Deux» 1997 by Orlan Traversée by Yann Marussich George Brecht, Robert Filliou. Clement Greenberg was an art critic and a theoretician of modern art (1909/1994). He made the concept of «Post painterly abstraction» which is the opposite of the Pop-Art movement. This is he who made a theory on the flatness way that paint was taking. Notion taken from «Avant garde du kitsh» by C. Greenberg Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra Robert Filliou

183

Chapter 1 : Flood of Events L’avènement

20. Almost 160. 21. It’s a standard of A3 : 297mm par 420mm. 22. Factual or daily, unique or repetitive, long or short, artisitic or not. 23. Already visible by the uniformity, the logo and the poverty of the shape. 24. Visible thanks to the using of the future. 25. «Je ne pense pas qu’il y ait une différence entre le théâtre et n’importe quel autre geste que je fais.» G. Brecht. 26. Own notion of each person. 27. The logo is in direct opposition to definition 2. of the term «event» and is plurial. (cf. «Définitions» part) 28. The global shape of this work is made with the space and the time context. (Here my art studies inside the art school of Annecy). This work is finished in this shape but the process could be used an other time, in other shapes, with other technologies... following the context where I can be. 29. It’s next to to principle of equality or sharing. 30. The title of these posters makes explicit reference to the Fluxus «Events». But these, like events by Ben (Benjamin Vaultier) are archiving, listing, numbering. My posters are made previous to the event and have the idea that something is approaching. The word «Events» is used by the Fluxus artist as a symbol which came a time after, saying what was happen and not what it woul be coming. 31. Spontaneous and organic acts can’t be a part of the work. 32. 3 copies were printed.


184

Notes

Chapter 2 : Equal A nswer Réponse universelle pour questions fondamentales

33. In 16 different countries : France, USA, England, Canada, Egypt, Italy, Spain, Ireland, Switzerland, Brazil, Mexico, South Africa, Peru, Belgium, Netherlands, Israel. 34. Thanks to the suggestion of the different google web-sites. 35. Almost 5.000.000 web-sites are suggested to one of them. 36. Injunction and austerity of the shape are here to suggest that this answer is not just a joke. The shape is chosen to annihilate the fleetingness of net surfing and the easiness of zapping. 37. Pull-down menu with multiple choice. 38. Optimize to Safari browser.

Chapter 3 : Human Value Le prix de tout,

la valeur de rien

39. With the help of a Scrabble game. 40. Even a system like the communist system which tries to go towards equalization has despotic fondations. 41. To the forms written in English, the values are : 1 point : E, A, I, O, R, N, T, L, S, U 2 points : D, G 3 points : B, C, M, P 4 points : F, H, V, W, Y 5 points : K 8 points : J, X 10 points : Q, Z + Special characters & punctuation 42. only long as it isn’t against the law, particularly the 4th article of the Human Rights declaration. 43. We can spread this question about the border between art & non art. 44. «Le baiser de l’artiste» by Orlan. 45. N° de SIRET : 522 062 249 00019 46. The visiting card was made by a piece of IKEA packaging for shelves named BILLY. 47. Beyond the easy formal similarity of «Made in Eric» by Eric Madeleine, I share a few points of view about creation : «Cette pratique singulière me permet de poser l’idée de transversalité de la personne : l’artiste sort du champ de l’art pour questionner les milieux qu’il traverse.» Eric Madeleine, interviewed by Laurent Goumarre published in the review Ex Æquo, mai 1997, p. 55. 48. Most of the time, the only way artists have is to make a DVD or act on the spot such as in a theater to make their performance economically viable. Maria La Ribot has found another solution since 1993. These Piezas distinguidas are short performances that she sells to whoever wants them as works of art. Then, buyers become distinguished owners. This honor also allows them to have their name written after the name of the piece and to have a permanent invitation to see the piece wherever it is shown in the world. This process stopped in 2002 with the 34 pieces of Still distinguished.


Notes Chapter 4 : We’ll never die Memento mori

49. Value of 1€ 50. Its have sulfur, salt, caustic soda or pee. 51. Scientist popularization coming to geoengineering has been chosen because it’s between scientist theory and fantasm picture. 52. Yarisal & Kublitz live and work at Berlin and Geneva. Katja Kublitz is born in 1978 to Copenhague. Ronnie Yarisal is born in 1978 to Geneva. 53. The idea is to going to an economic selfsufficiency of the work. 54. More than showing viewer own death, this work talk about global death, always coming to thing whoose are a begining. 55. Few projects begining by human seem yet unfeasable too. 56. These items are the opposite of the huge size of product that it will had to have to begin to get real these theories. 57. Still here, the futur form is prefer at conditional because it seem take what we saying out of ours concern. 58. «Le sel de la terre» (Salt of Earth), 2002 by Delphine Gigoux-Martin : «La parcelle traité au sel a jauni puis, s’étend diluée dans les eaux de pluie, a détruit toute la végétation et rendu le sol stérile pour une dizaine d’années.» Delphine GigouxMartin, ed. Un, Deux... Quatre, 2004. 59. On Febrary 5th, 2003, Colin Powell brandish item of Anthrax gaining ground the theory of massive destruction weapons state of being. 60. Theories exposed on the documentary «Five ways to save the world» broadcast on Febrary 19th, 2007 on the channel BBC Two.

Chapter 5 : He wasn’t alone Accord Tacite

185 in dying

61. 210 x 240 mm 62. Exposed with the text : «On the 26th August 2009 at 3.30 pm a funeral ceremony took place in the church of Le Bourget. At the end of the funeral, reading the condolence book, among the pages, I found a blank on with a squashed fly on it. Is it the dead insect that has duscouraged people from writting condolences on this page ?» 63. Spontaneous composition means that it’s composed by two elements without I do nothing and had made a composition that I only show or take in picture.


186

Notes

Chapter 6 : What are you waiting for ? Le temps se dilue, la rêverie s’accentue

64. Designed for some waiting places, the majority included in «non-lieux» by Marc Augé (see definition of waiting): airport, train station... 65. Thanks to traffic jams, also in publicprivate space of cars. 66. These videos are respectively 5’41 and 13’24 long. 67. Waiting is a time that modernist society has tried to reduce to a minimum. Le Corbusier in his «Charte d’Athenes» gives a good picture of the productivist society. Trying to allow citizens to get home early in spite of himself he increases the obligation to always fill time, maximizing it. 68. These videos are not interesting, they’re only sensuously present. 69. One or the other shown in a loop. 70. Others gestures featuring the jaw have been eliminated: chewing chewinggum, playing with a coffee stirring stick, eating an apple, biting one’s nails.

Chapter 7 : Baroque-style pattern to mordern architecture Motif baroque pour architecture moderne

71. When I talk about residue, I’m talking about traces that people leave unconsciously on their surroundings when passing pepeatedly through them. It’s not a question of graphitti or any other intentional workings, it is of residues of dust and dirt left for exampleon the side of a door which as been often opened and closed without using the door handle. 72. It’s the Baroque pattern which is used and not the Baroque Art concept. This pattern is opposed to the apparent coldness of modern architecture. 73. The Annecy MJC (Youth cultural center), which is now a fine art school, was built between 1964 and 1974 by Wogensky. 74. Modern architecture is justified with the «Charte d’Athènes» by Le Corbusier, publish in 1943.


Annexes


191

Annexes Annexe 1 : Glossaire ............................................... 192 Glossary Annexe 2 : Distributeur automatique .............................. 202 Vending Machine ..................................... 203 Annexe 3 : La géo-ingénierie pour sauver le monde ................. 204 Geoingeneering against global warming ................ 205 Annexe 4 : BILLYs .................................................. 206 BILLYs ................................................ 207 Notes

des annexes

.................................................... 209


192

Annexes GLOSSAIRE GLOSSARY

Introduction

ACTIVITé n.f. 1. Ensemble des phénomènes par lesquels se manifestent certaines formes de vie, un processus, un fonctionnement. Activité réflexe, intellectuelle. Volcan en activité. • Activité solaire : ensemble de phénomènes (taches, éruptions, sursauts, etc.) qui affectent certaines régions du Soleil, suivant un cycle d’environ onze ans. — PHYS. NUCL. Nombre de désintégration nucléaires spontanées qu’une source radioactive subit par unité de temps. 2. Vivacité et énergie dans l’action de qqn ; dynamisme, animation constatée quelque part. Période d’intense activité. 3. Action d’une personne, d’une entreprise, d’une nation dans un domaine définit, domaine dans lequel s’exerce cette action ; occupation. Avoir de nombreuses activités. Activité professionnelle. Usine qui étend son activité à de nouveaux secteurs. 4. En activité. a. En exercice, en service, en parlant d’un fonctionnaire, d’un militaire. b. En fonctionnement. Usine en activité, en pleine activité. Activité est le terme parfait pour ouvrir ce glossaire. Il couvre la globalité de ce qui m’importe et que j’utilise dans mes travaux : les distinctions que l’on fait entre les différentes activités humaines, leur hiérarchie, leurs critères de distinction, les protocoles et automatismes qu’ils génèrent, la façon dont il nous classe en tant qu’être humain, social. Il ouvre à la notion de passivité et il est également rattaché à l’art puisqu’on parle d’activité artistique. As activity (occupation) : Is the perfect word to begin this vocabulary. It speaks about what I care about, what I use to work with : the difference between human activities, their hierarchy, distinctions between them, etiquettes and automatismes that they create, ranks that they put us as human or social boxes. It also speaks about passivity and its link to art too, as we say artistic activity. Automatisme n.m. 1. Fait d’être automatique — Mécanisme, système automatique. 2. Acte, geste accompli sans réflechir, par habitude ou après apprentissage. 3. Automatisme psychologique : Chez Pierre Janet, activité reproductrice inconsciente (par oppos. à activité créatrice). As automatic.

EVENT /I'vent/ n 1 thing that happens, esp sth important; incident: one of the chief events of 1964 • the chain (ie sequence) of events that led to the Prime Minister’s resignation • It was quite an event when a woman first became prime minister. —> Usage at occurence. 2 any of the race, competitions, etc in a sport programme: Which event have you entered for ? • The 800m is the fourth event of the afternoon. 3 (idm) at 'all events/ in 'any event whatever happens; in any case: In any event, the worst that she can do is say ‘no’. in 'either event whichever (of two things) happens: In either event, I’ll be ther to support you. in 'that event if that happens: You could be right, and in that event they’ll have to pay you back. in the e'vent as it in fact happened; as it turned out: I was worried about the hotel, bill, but in the event I had enought money to pay. in the event of sth (flm) if sth happens: In the event of his death Sheila will inherit the money. Traduisible par évènement : le mot anglais : «event» a été utilisé au pluriel par les membres du mouvement Fluxus dont Georges Brecht, Robert Filliou et Ben faisaient partie. Il a été introduit par ces artistes en distinction des formes perfomatives qualifiées de Happening (public) et d’Actionnisme (spectaculaire) privilégiant des actions considérées comme plus insignifiantes et des situations à la limite du visible. As Event : Plural form («Events») is used by the Fluxus artists such as Georges Brecht, Robert Filliou or Ben. It was chosen by these artists in the opposite of the art terms happening (public) and actionism (more spectacular) using trivial acts & barely visible situations. KOSUTH (Joseph)* né en 1945 à Toledo (OH). Artiste conceptuel et photographe américain. 1955-1962 Etudes à la Toledo School of Design, 1963/64, au Cleveland Art Institute et 1965-1967 à la school of Visual Arts de New-York. En 1965, réalisation de sa première oeuvre conceptuelle One and three chairs, la triple représentation d’une chaise, sous sa forme réelle, photographique et lexicale. 1967 Première exposition personnelle au Museum of Normal Art à NewYork. A partir de 1968, chargé de cours à la School of Visual Arts de New-York. 1969-1970 Il publie la revue «Art-Language» et rédige de nombreux textes théoriques sur l’Art


Glossaire

193

Black and White de Joseph Kosuth, 1966. conceptuel. 1971/72 Etudes de philosophie. 1972-1982 Participation aux «documenta» 5-7 de Kassel. 1975 Creation de la revue «The Fox». 1992 Installation du Passengen-wek (Documenta-Flânerie) de la «Documenta» 9. Kosuth est un représentant majeur de l’art conceptuel analytique. Loisir n.m. (du lat. licere, être permis) Temps dont qqn peut disposer en dehors de ses occupations ordinaires. • à loisir, tout à loisir : à son aise, sans se presser. — Avoir le loisir de : avoir le temps disponible, la possibilité de. • pl. Distractions pendant le temps libre. Des loisirs coûteux. Passivité n.f. Caractère passif de qqn, d’un comportement ; inertie, apathie. La passivité n’est pas de l’inactivité. La phrase énoncée par Bartleby dans la nouvelle éponyme d’Herman Melville : «I would prefer not to.» montre qu’un refus d’activité peut-être considéré comme une passivité qui révèlerait une activité en creux mais pas comme une inactivité. «On peut vivre la passivité comme une résistance.» Eric Madeleine. As passivity : Passivity doesn’t mean inactivity. The sentence uttered by Bartleby une the short story by Herman Melville : «I would prefer not to.» show that refusing to do something can be seen as a passivity which shows a slack activity but no inactivity. «Passivity can be a reluctance» Eric Madeleine. Pause n.f. (lat. pausa) 1. Arrêt momentané d’une activité, d’un travail, génér. consacré au repos. Faire une pause, la pause. • Belgique. Faire les pauses : travailler par roulement. 2. Suspension dans le déroulement d’un processus. Marquer une pause dans les réformes. 3. MUS. Silence de la durée d’une ou plusieurs mesures ; signe (barre horizontale sous la quatrième ligne de la portée) qui note ce silence.

Tâche n.f. (du lat. taxare, taxer) 1. Travail, ouvrage à faire sous des conditions et dans des temps fixés. • À la tâche : en étant payé selon l’ouvrage executé. 2. Ce qu’on a à faire par devoir ou par nécessité. Être à la hauteur de sa tâche. • pl. Suisse. Vielli. Devoirs qu’un écolier fait chez lui. La tâche est une activité contraignante en sus de son aspect obligatoire. As task : Task is an restricting activity with the idea that it is an obligation. Travail n.m. [pl. travaux] (lat. trepalium, instrument de torture) 1. Activité de l’homme appliquée à la production, à la création, à l’entretien de qqch. Travail manuel, intellectuel. — Philos. Activité de transformation de la nature, propre aux hommes, qui les met et relation et qui est productrice de valeur. 2. Effort que l’on doit soutenir pour faire qqch ; activité déployée pour accomplir une tâche, parvenir à un résultat. Cette réparation demandera deux jours de travail. Avoir fini son travail. — Toute occupation, toute activité considérée comme une charge. Être surchargé de travail. • Camp de travail : lieu de détention où les condamnés sont astreints à des travaux forcés. 3. Ouvrage réalisé ou qui est a faire ; tâche. Distribuer le travail aux ouvriers. Entreprendre un travail de longue haleine. 4. Manière dont un ouvrage est exécuté. Le fin travail d’une miniature. 5. Technique permettant de travailler une matière, d’utiliser un outil ou un instrument. Apprendre le travail du bois. 6. Activité professionelle, régulière et remunérée. Vivre de son travail. Trouver un travail. • Travail à domicile : travail fourni par un donneur d’ouvrage à un salarié rémunéré qui l’effectue à son domicile. — Travail différencié : travail temporaire, à temps partiel, ou contrat de durée déterminée. — Travail au noir ou travail noir > 3. noir.


194

Annexes

7. Exercice d’une activité professionnelle ; lieu où elle s’exerce. Le travail en usine. Se rendre à son travail. • Psychologie du travail : branche de la psychologie qui étudie les comportements de l’homme au travail et le retentissement des conditions de travail sur ces comportements. — Droit du travail : ensemble de règles juridiques applicables aux relations individuelles et collectives entre les travailleurs salariés et leurs employeurs. — Sociologie du travail : étude systématique du travail, sur le plan des exécutants et de l’organisation. 8. Activité laborieuse de l’homme considérée comme un facteur essentiel de la production et de l’activité économique. Le capital et le travail. 9. Le monde du travail : l’ensemble des travailleurs qui participent à la vie économique du pays ; la population active. 10. Action progressive, continue, produite par un élément, un phénomène naturel ; ensemble des phénomènes qui se produise dans une substance et en changent la nature, la forme ; modification qui en résulte. Le travail de l’érosion. Gauchissement d’une poutre dû au travail du bois. 11. élaboration progressive ; lente évolution. Le travail du temps. — Travail du rêve : transformation des matériaux du rêve (restes diurnes et pensées latentes) aboutissant au contenu manifeste du rêve. 12. Effet, résultat produit par le fonctionnement, l’activité de qqch. évaluer le travail d’une machine. Le travail du coeur, des reins. Le travail est une activité importante dans notre societé, la longueur de sa définition dénote cette importance. La différence majeure avec les autres activités humaines est sans doute son aspect économique. Le travail est ultra classifié, régi par des lois. Il est généralement dénué de toute autre utilité que sa valeur économique et est une sorte d’action automatique. Comme dans la tâche, la notion de plaisir en est absente. Aliénant et pourtant source de liberté dans un cas : «C’est par le travail que la femme a en grande partie franchi la distance qui la séparait du mâle ; c’est le travail qui peut seul lui garantir une liberté concrète.» Simone de Beauvoir. As work : Work is an important activity in our society, the length of its definition shows us its importance. the greatest difference with other human activities is its economic aspect. Work is ultraclassified, made with laws. It is globally devoid of all other utility except its econmic aspect and is an automatic act. As the task, pleasure is denied. Though

alienating, it was liberating in on case : Simone de Beauvoir said that it was by working that women had reduced the distance bewteen them and man and that it was only by working that they could get real freedom. Chapitre 1 : L’avènement Flood of Events

APLANIR v.t. ( de 2. plan). 1. Rendre plan, uni, ce qui est inégal, raboteux. 2. Fig. Faire disparaître, rendre moins important ce qui fait obstacle. Aplanir les difficultés. APLANISSEMENT n.m. Action d’aplanir ; fait d’être aplani. Aplanir et aplanissement ont été choisis au détriment de aplatir et aplatissement qui ont intrinsèquement les notions de servitude, de domination auxquelles justement je m’oppose dans ce projet. As to flatten & flatness. AVèNEMENT n.m. (de l’anc. fr. avenir, arriver). 1. Accession, élévation à une dignité suprême. Avènement d’une reine. 2. Arrivée, établissement de qqch d’important. Avènement d’une ère de prospérité. • RELIG. L’avènement du Messie, sa venue sur terre. C’est dans l’idée d’une «rétrospective» que ce terme est utilisé. Dans l’idée de donner à voir une globalité d’«EVENEMENT» qui ont surgi à des moments différents et qui se retrouvent affichés pour créer une unité qui redonne à voir les intentions d’aplanissement déjà engagées dans le processus de monstration créé au fil du temps. As advent : It’s used to get the idea of a restrospective / a look back to get a flood of «EVENEMENT» (as event) which came back at different moments and now are exposed together as a unity which give another look at the process of exhibition created time after time. événement ou évènement n.m. (du lat. evenire, arriver) > Voir event dans la partie Introduction. Ce terme est manipulé dans ce projet de manière ironique. En opposition à la définition qui exprime l’exception d’un fait, je préfère la définition 1. de ce terme, plus plate, sans degré d’appréciation. As event : In this case, this word is used as the opposite of definition 2. (Important fact), I prefer definition 1. (What will happen). It’s flatter, without


Glossaire appreciation. 1. Ordinaire adj. (du lat. ordinarius, placé en rang). 1. Qui est conforme à l’ordre des choses, à l’usage habituel ; courant. Une semaine ordinaire. 2. Qui ne dépasse pas le niveau commun ; médiocre. Une qualité ordinaire. 2. ORDINAIRE n.m. 1. Niveau habituel, commun ; ce qui est courant, banal. Un film qui sort de l’ordinaire. — Comme à l’ordinaire : comme d’habitude. — D’ordinaire : habituellement. 2. Ce qu’on sert habituellement à un repas ; un menu habituel. Cela améliore l’ordinaire. 3. MIL. Réunion d’homme du rang dont l’alimentation est organisée et gérée en commun. 4. DR. CANON. L’ordinaire du lieu : ecclésiastique qui exerce une juridiction sur un diocèse, une abbaye, etc. Ce terme est en complète opposition au terme d’évènement. L’événement est habituellement élevé alors que l’ordinaire est rabaissé à une médiocrité. As Daily : This word is the opposite of event. The event promotes an act and daily belittles an act. Chapitre 2 : Réponse universelle pour questions fondamentales Equal Answer

Fondamental, e, aux adj. (lat. fundamentalis). 1. Qui est à la base ; qui se rapporte à l’essentiel. C’est une vérité fondamentale. • Recherche, science fondamentale : recherche théorique dont les applications pratiques ne sont pas immédiates. 2. MUS. Note fondamentale ou fondamentale, n.f. : premier son perçu de la série des harmoniques, et base d’un accord, quelle que soit sa place dans cette accord. 3. PEINT. Couleurs fondamentales : couleurs primaires. 4. PHYS. Niveau fondamental : niveau de plus basse énergie d’une molécule, d’un atome, d’un noyau, etc. • n.m. pl. Principes, idées constituant le fondement et l’essence d’une science, d’une doctrine, d’un art, etc. Les fondamentaux de l’économie. Acquérir les fondamentaux avant l’entrée au collège. Dans ce travail la notion de fondamental se rapporte à l’idée d’une recherche essentielle éprouvée par la totalité d’une civilisation. As basic : In this work, it seems to be the idea of an essential search undergone by everybody. Hyperbole n.f. (gr. huperbolê, excès). 1.

195

Procédé qui consiste à exagérer l’expression pour produire une forte impression (ex. : un géant pour un homme de haute taille). CONTR. : Litote. 2. Géometr. Ensemble des points d’un plan dont la valeur absolue de la différence des distances à deux points fixes (foyers) de ce plan est constante. La définition 1. est bien évidement celle pourquoi ce mot est employé, toutefois on peut voir également une similitude avec le projet et la définition géométrique 2. puisque elle parle de constance d’une valeur pour des points différents. As hyperbole : I use it as the literature definition but the geometric definition tells about persistent value which is important to me too. INJONCTION n.f. (lat. injunctio). Ordre précis, formel d’obéir sur-le-champ. Des injonctions pressantes. • DR. Injonction de payer : procédure simplifiée de recouvrement des petites créances non payées à échéance et non contestées. — Injonction thérapeutique : obligation faite par la justice à un toxicomane de suivre un traitement médical. As the order. PROSTITUER v.t (lat. prostituere, déshonorer). 1. livrer à la prostitution. 2. Litt. Avilir, dégrader en utilisant pour des tâches indignes ou à des fins vénales ; profaner. Prostituer son talent. • se prostituer v. pr. Se livrer à la prostitution. Robert Filliou disait sur l’économie de la prostitution : «Fraternité par autocritique. Le malheur, la misère matérielle, mentale et sexuelle nous ont tous poussés à certains moments à vendre notre honneur.» As to prostitute : Robert Filliou says : «Fraternity by self-criticism. Misfortune, material, mental, sexual poverty has pushed everybody to sell our honor. Universel, elle adj. (lat. universus, tout entier) 1. Qui concerne l’Univers, le cosmos. Gravitation universelle. 2. Qui s’étend sur toute la surface de la terre ; mondial, planétaire. 3. Qui embrasse la totalité des êtres et des choses. • DR. Communauté universelle Régime matrimonial où tous les biens des époux tombent dans la communauté. ­— Légataire universel : personne désignée dans un testament pour recueillir la totalité d’une succession. — Légataire à titre universel : personne désignée pour recueillir une quote-part des biens du testateur. 4. LOG. Qui convient à


Annexes

196

tous les objets d’une classe sans exception. • Proposition universelle, dont le sujet est considéré dans toute son extension. 5. Qui s’applique à tous les cas. Remède universel. 6. Qui a des connaissances en tout. Un esprit universel. 7. Se dit d’un instrument, d’un appareil à usages multiples. Robot universel. Le sens ici se rapprocherait des définitions 3. 4. et 5. dans le sens où la réponse que j’apporte s’applique à plusieurs questions. As worldwide : In this case, it’s an answer to several questions. Chapitre 3 : Le prix de tout, Human Value

la valeur de rien

Act² /aekt/ v 1[I](a) do sth; perform actions: The time for talking is past; we must act at once. (b) do what is expected of one as a professionnal or an official person: The police refusd to act without more evidence. 2(a)[I] perform a part in a play or film; be an actor or an actress: Have you ever acted? (b)[Ln, Tn] take a part of (a character in a play or film): Who is acted (the part of) Hamlet? (c)[Ln, I] Pretend by one’s behaviour to be a certain person or type of person: He’s not really angry — he’s just acting (the stern father). 3(idm) Act/play the fool. Act/play the goat. 4(phr v) act as sb/sth perform the role or function of sb/sth: I don’t understand their language; you’ll have to act as interpreter. act for/on behalf of sb perform sb’s duties, etc on his behalf; represent sb. act on sth (a) take action in accordance with or as a result of sth.(b) have an effect on sth: Alcohol acts on the brain. Le mot anglais act a été préféré à sa traduction française : réaliser une action, pour son ambiguité avec l’idée de jeu et de rôle qu’il contient. Le performer dans ce travail act a performance, il éxécute une performance ou peut-être la joue-t-il ? English term has been prefered to the French synonym : réaliser, faire (do sth) because it is a second degree in act : Act a character. French uses jouer for this. I’d like the ambiguity of act. In this work, do the artist act (do) or act (play) a performance ? Arbitraire adj. 1. Qui dépend de la seule volonté, du libre choix, et non de l’observation d’une loi, d’une règle. Choix arbitraire. 2. Qui revèle du caprice de qqn, au dépend de la justice ou de la raison.

Mesure, pouvoir arbitraire. 3. Qui ne tient pas compte de la réalité ; sans fondement. Un regroupement arbitraire. Le fait d’établir un devis avec comme base le jeu du scrabble semble éminemment arbitraire, mais une règle et loi préétablies ne le sont-elles pas autant ? As Despotic : Giving a quote based on the game of Scrabble seems to be despotic but aren’t the laws that we actually have despotic too ? Location n.f. (lat. locatio, de locare, louer). 1. Action de donner ou de prendre à bail un local, un appareil, etc. Location d’un logement, d’une voiture. 2. Action de retenir à l’avance une place de train, d’avion, de théâtre, etc. C’est dans le «etc.» de la définition 1. que se situe le travail, puisque je me loue, je substitue le mot prestation de la formule prestation de service, par le mot Location. Ce changement de terme me permet d’augmenter l’effet d’absence de choix de l’artiste et d’augmenter celui du commanditaire. As rent : Actually, I rent myself, I substitute the word providing of the expression service providing by renting. It increases the absence of choice of the artist and increases the choice of the buyer. Performance n.f. (mot angl. de l’anc. fr. parformer, accomplir). 1. Résultat obtenu par un athlète, par un cheval de course, etc., dans une épreuve ; chiffre qui mesure le résultat. 2. Réussite remarquable ; exploit. Faire si vite un tel travail, c’est une performance. 3. Résultat obtenu dans l’éxécution d’une tâche. 4. LING. En grammaire générative, mise en oeuvre par les locuteurs de la compétence linguistique dans la production et la réception d’énoncés concrets. 5. ART MOD. Mode d’expression artistique contemporain qui consiste à produire des gestes, des actes, un événement dont le déroulement temporel constitue l’Oeuvre. SYN. : action. En un sens, la performance artistique était avec les happenings et les actionnistes bien distincts d’une simple action. Depuis les Events du group Fluxus, la différence entre une performance et une action quotidienne semble s’être amoindrie. As performance (art) : They were with happening & actionism really different from trivial actions. Since Fluxus Events, the borders between Artistic actions & daily actions seems to have been


Glossaire reduced. POLLOCK (Jackson), Cody, Wyoming, 1912 Springs, Long Island, 1956, peintre américain. Influencé par les muralistes mexicains, par Picasso, par la culture amérindienne, puis (v. 1942, à New-York) par l’automatisme surréaliste, il aboutit vers 1947 à une peinture gestuelle (action painting) représentative de l’expressionisme abstrait et marquée par la pratique du dripping (projection de couleur sur la toile posée au sol). Dans ce processus de création artistique je retrouve des similitudes avec l’automatisme et la perte de contrôle du geste artistique qui se trouve dans les drippings de Pollock. In this process of art creation, I find similarity with dripping by Pollock, thanks to automatism and losing control of the artistic act. Scrabble [skrabl] ou [skrabəl] n.m. (nom déposé). Jeu de lettres d’origine américaine consistant à former des mots et à les placer sur une grille spéciale. (Les point marqués dépendent des lettres utilisées, de leur nombre, et de l’emplacement choisi.) Ce jeu est utilisé pour les différentes valeurs données aux lettres de l’alphabet. Il me permet d’avoir une base arbitraire pour établir des devis. As Scrabble : The game is used here for the different values of the letters printed on blocks. Thanks to this game, I can give despotic quotes. Valeur n.f. (lat. valor). 1. éCON. Prix selon lequel un objet peut être échangé, vendu, et, en partic. son prix en argent. Terrain dont la valeur à doublé. • Analyse de la valeur : analyse d’un produit mettant en relation ses fonctions et son coût, pour déterminer sa valeur. — Théorie de la valeur : théorie cherchant à établir le fondement économique de l’usage et de l’échange des choses. 2. MATH. L’une des déterminations possibles d’un élément variable. 3. MUS. Durée d’une note. 4. PEINT. Degré de clarté d’un ton, du sombre au clair. 5. Importance, prix attachés à qqch. Tableau d’une grande valeur. 6. Ce qui est posé comme vrai, beau, bien, selon des critères personnels ou sociaux, et sert de référence, de principe moral. C’est le rapprochement avec le terme de prix et son rattachement à l’économie (déf. 1.) qui m’ont fait choisir ce terme, ainsi que la notion arbitraire conférée qui le pose comme une référence indiscutable. (déf. 6.) As value : It’s because value is next to

197 price and attached to the economy that I choose it. And it’s because it seems like a despotic unquestionable thing.

Chapitre 4 : M emento mori We’ll never die

Aquoiboniste* n. non conv. caract. Personne qui doute de l’utilité d’une action ; personne ayant tendance à dire «à quoi bon», fataliste, manquant de motivation et d’énergie. Ce mot est arrivé sous forme d’un néologisme dans la langue française en 1981 dans un poème de M. Donnay, Adolphe ou le jeune homme triste. Il est à mettre en parallèle avec le sentiment que nous confèrent les Vanités. As «Why bother» mentality. éCHéance n.f. (de échéant). 1. Date à laquelle est exigible le paiement d’une dette ou l’éxécution d’une obligation. L’échéance d’un loyer. 2. Ensemble des règlements à effectuer à une période donnée. Faire face à une échéance. 3. Délai entre la date d’un engagement et son exigibilité. Emprunter à longue, à brève échéance. 4. Moment où qqch doit arriver et qui marque la fin d’un délai, d’une période. échéance électorale. Ce mot fait appel à l’imagerie des films d’action parlant de la fin du monde, où le héros arrive à déjouer l’échéance toujours in extremis, il se rapporte à l’idée de finitude. La phrase «la fin est proche» est souvent utilisée dans ce genre de situation. As due date : This word makes sense when we think about action films talking about the end of the world, where heroes arrive to avoid the due date just in time. This term has a significance with «The and of mankind». The famous sentence : «The end is nigh» is often use in this type of situation. FINITUDE n.f. PHILOS. 1. Caractère de ce qui est fini, borné. 2. Caractère de l’existence humaine, marquée par la conscience de la mort inéluctable. La finitude est le coeur de ce projet, comme elle l’est dans les vanités. As Human ending : It’s the center of this project as it’s on vanitas. Solution n.f. 1. Résolution d’une difficulté, réponse à une question, à un problème. La solution d’un rébus. ­­• MATH. Solution d’une équation : valeur de l’inconnue, ou


198

Annexes

des inconnues, pour laquelle une équation est satisfaite. 2. Action de se terminer ; dénouement, conclusion. Affaire qui demande une prompte solution. 3. HIST. Solution finale : dans la terminologie nazie, une politique d’extermination des juifs mise en oeuvre à partir de 1941. 4. PHYS. Mélange homogène, présentant une seule phase de deux ou plusieurs corps. — Spécial. liquide contenant un corps dissous. Une solution acide. • Solution solide : mélange formé par la dissolution, dans un réseau cristallin métalique, d’atomes d’un second élément ; minérale homogène de composition et de propriétés intermédiaire entre plusieurs constituants purs. (Les grenats sont en fait des solutions solides entre trois pôles minéraux.) C’est le double sens de ce mot (déf. 1. et 4.) qui m’a poussé à le choisir. Donner à voir une solution (déf. 4.) pour exprimer une solution (déf 1.) qui sauverait le monde du rechauffement climatique. As solution : Chosen because it can mean two things : a chemical solution or an answer. SYNECDOQUE n.f. (gr. sunekdokhê, compréhension simultanée). STYL. Figure qui consiste à prendre la partie pour le tout (payer tant par tête), le tout pour la partie (acheter un vison), le genre pour l’espèce, l’espèce pour le genre, etc. «Selon Coleridge, La meilleure définition que l’on pourrait donner du symbolique pour le distinguer de l’allégorique consisterait peut-être à dire qu’il est toujours lui même une partie de ce dernier, de ce tout dont il est représentatif. Le symbole est une synecdoque, la partie pour le tout. [...]» Graig Owans dans October, n°12, printemps 1980. J’utilise ainsi la géo-ingenierie pour parler de la fin du monde. As Synecdoche : «Coleridge says «the best definition that we can give to the symbolic to differentiate it from allegory is to say it’s always a part of the latter, of everything of which is representative.» The symbol is a synecdoche, a part for the whole [...]» Graig Owans in October, n°12, spring 1980. I use Geoengineering to talk about the end of the world. Vanité n.f. (du lat. vanitas) 1. Sentiment d’autosatisfaction ; suffisance ; défaut de la personne qui manifeste ce sentiment. 2. Litt. Caractère de ce qui est vain, futile. La vanités des honneurs. 3. BX-ARTS. Composition (nature morte le plus souvent)

évoquant de manière symbolique la destinée mortelle de l’homme. C’est bien souvent le crâne que l’on nous montre comme vanité, pourtant il en existe quantité d’autres : Bougies, livres, sabliers, fleurs... Ce travail vient s’inscrire dans cette lignée. As Vanitas : Most of time it’s the human skull that we show as vanitas, but there are other symbols such as : candlle, books, hourglasses, flowers... This work follows the same theme. Vulgarisation n.f. Action de mettre des connaissances techniques et scientifiques à la portée des non-spécialistes. Voir la note n°51. As popularization : see the note 51. Chapitre 5 : Accord Tacite He wasn’t alone

in dying

Bienséance n.f. Litt. Ce qui convient de dire ou de faire ; savoir-vivre. ­— Caractère de ce qui est conforme à la bienséance ; décence. 2. Terme de la critique classique désignant l’ensemble des règles que l’écrivain doit respecter dans son oeuvre de façon à ne pas choquer le goût de son public. La lourdeur de ces conventions nous fait faire face quelquefois à certaines situations d’une manière étrange. As decorum : The weight of these social conventions sometimes put us sometimes in a funny position at times. SPONTANé, e adj. (du lat. sponte, de son plein gré). 1. Qui agit, qui se produit de soi-même, sans intervention extérieure. Inflammation spontanée d’un combustible. Aveux spontanés. 2. Qui agit, qui se produit sans calcul, sans détour. ; sincère. Enfant, geste spontané. 3. BOT. Qui pousse naturellement, sans intervention de l’homme. Ce travail porte le titre générique de Composition spontanée car il a été réalisé par la rencontre de deux éléments sans que je sois intervenu. As spontaneous : This work has the general title Spontaneous Composition because it is made by a meeting of two things without making something myself. Tension n.f. (lat. tension, de tendere, tendre). 1. Traction exercée sur une substance souple ou élastique ; état qui en résulte. La tension d’un ressort. • Tension de l’esprit : effort intense et soutenu de


Glossaire l’esprit. 2. MATéR. état des contraintes dans un corps sollicité et, plus partic., composante normale de celle-ci. 3. état musculaire de préparation à une action, dans lequel un certain nombre de muscles spécifiques sont légèrement contractés. 4. état de qqn qui est tendu, contracté, nerveux. 5. Situation tendue pouvant dégénérer en conflit entre personnes, groupes, états. Tension dans les Balkans. Tensions intercommunautaires. 6. BX-ARTS. Dynamisme contenu. 7. électr. Différence de potentiel. La rencontre des conventions et de la spontanéité humaine entraîne parfois un moment de tension où l’être ne sait plus faire face simplement. As strain : The meeting between decorum and humain spontaneity sometimes produces a moment of strain when human beings can’t do things easily. Chapitre 6 : Le temps se dilue, What are you waiting for ?

la rêverie s’accentue

ATTENTE n.f. 1. Action d’attendre qqn ou qqch ; temps pendant lequel on attend. 2. Souhait non formulé ; espérance. Répondre à l’attente de ses admirateurs. • Contre toute attente : contrairement à ce qu’on attendait. L’attente, fait partie de la même catégorie d’éléments spatio-temporels que les nonlieux de Marc Augé, l’attente est considérée comme un non-temps : temps de transit, d’entre deux impropre à l’activité. As waiting : Waiting is considered in the same space-time category as the «nonlieux» by Marc Augé. Waiting is considered as a non-time : Time of transit, time in between, inappropriate to activities. Sensuel, elle adj. et n. 1. Qui est porté vers les plaisirs des sens, les plaisirs érotiques, notamm. 2. dont l’aspect, le comportement, l’oeuvre évoquent les plaisirs des sens. Un artiste sensuel. • adj. Qui évoque le goût des plaisirs des sens. Ces vidéos ont un aspect sensuel, non dans un sens érotique, mais dans l’idée que cela peut nous transporter. «Je l’appelle de la musique sensuelle, uniquement, qui n’est calculée que pour chatouiller l’oreille un moment» Delacroix, Journal, 1853 As sensuous : these videos have a sensuous side, not in a erotic sense but in the sense that they can carry us away. «Je l’appelle de la musique sensuelle, uniquement, qui n’est calculée que pour chatouiller

199 l’oreille un moment» ( I say it’s sensuous music, created only to tickle the ears for just a moment.) Delacroix, Journal, 1853

Le corbusier (Charles édouard Jeanneret, dit), La Chaux-de-Fonds 1887 - RoquebruneCap-Martin 1965, architecte, urbaniste, théoricien et peintre français d’origine suisse. Formé notamm., dans les ateliers de A. Perret et de Behrens, il voulut renouveler l’architecture en fonction de la vie sociale et utiliser des volumes simples, articulés selon des plans d’une grande liberté, qui tendent à l’interpénétration des espaces. Il a exprimé ses conceptions, très discutées, dans des revues comme l’Esprit nouveau (1920-1925) et dans une vingtaine d’ouvrages qui firent référence (Vers une architecture, 1923 ; La Ville radieuse, 1935 ; La Charte d’Athènes, 1942 ; Le Modulor, 1950). Il est passé de l’angle droit (villa Savoye, 1929 ; «unité d’habitation» de Marseille, 1947) à une expression lyrique (chapelle de Ronchamp ou Capitole de Chandigarh, a partir de 1950).

Le Plan Voisin de Le Corbusier pour le centre de Paris. Chapitre 7 : Motif de style baroque pour architecture moderne Baroque-style pattern for modern architecture

Baroque n.m. (du port. barroco, perle irrégulière). Style artistique et littéraire né en Italie à la faveur de la réforme catholique et qui a régné sur une grande partie de l’Europe et le l’Amérique latine au XVIIe et XVIIIe s. • adj. 1. Qui appartient au baroque. Une église baroque. 2. fig. Qui manifeste de l’originalité ou de la bizarrerie ; excentrique. Une idée, un personnage baroque. Motif de style baroque pour architecture moderne utilise la notion de style baroque plutôt que de baroque pur comme on peut l’entendre dans la définition ci-dessus. As Baroque : Baroque style pattern for Modern architecture uses the notion of Boroque style and not of pure Baroque


200

Annexes (strange...) as we can understand in the above definition.

Trace n.f. (de tracer). 1. Empreinte ou suite d’empreintes sur le sol marquant le passage d’un homme, d’un animal, d’un véhicule. Suivre une biche à la trace. 2. Marque, cicartrice laissée par un coup, une maladie, un événement, etc. Trace de brûlure, Il n’y a aucune trace d’effraction. Cet événement a laissé des traces profondes. 3. (Surtout pl.) Ce qui subsiste du passé ; vestiges. Trouver des traces d’une civilisation ancienne. 4. Quantité minime. Traces d’albumine dans les urines. • Géol. élément trace : élément chimique dont la concentration dans les échantillons n’exède pas quelques centaines de ppm. 5. Antilles. Sentier en montagne. 6. Intersection d’une droite ou d’un plan avec un des plans de projection, en géométrie descriptive. As trace

les hommes à la manière des designers contemporains qui réfléchissent à de nouvelles formes à donner à des objets usuels dénigrés (grillages, radiateurs, etc.) ou comme certains artistes telle Nathalie Elemento avec ses interrupteurs géants, interrogeant les formes, l’échelle et nos modes de vie. As valorize : I try to valorize residues of human life like contemporary designers who think about new shapes for denigrated everyday objects (gratings, radiators etc.) or artists such as Nathalie Elemento with her giant on-off switch questioning shape, scope and our lifestyles.

Nettoyer v.t. [7](de 1. net). 1. Rendre net, propre, en débarrassant de ce qui salit, encombre. Nettoyer une chambre. 2. Fig. Débarasser un lieu d’éléments indésirable, dangereux. La police a nettoyé ce quartier. 3. Fam. Vider un lieu de son contenu. Les voleurs ont nettoyé l’appartement. 4. Fam. Tuer, assassiner, liquider. En faisant place nette, en nettoyant, on enlève ce qui salit, encombre mais on enlève également les traces résiduelles du passage, de vie dont le lieu a été marqué. As To clean : Making clean, washing... we remove the dirt, the dust but we also remove residues of human life left in this place. Résiduel, elle adj. 1. Qui est de la nature des résidus ; qui constitue un résidu. 2. Géol. Relief résiduel : dans une région de pénéplaine, relief qui a été préservé de l’érosion. ­— Roches résiduelles : roches exogènes formées par la concentration sélective de certains éléments d’une roche préexistante, les autres étant dissous. As residual valorisation n.f. 1. Action de donner de la valeur, plus de valeur à. 2. écon. Hausse de la valeur marchande d’un produit ou d’un service par une mesure légale ou une action volontaire. 3. Philos. Action de donner de la valeur à un objet ou une représentation mentale. 4. Techn. Utilisation des déchets comme matière première. Je tente de valoriser les traces laissées par

Sources Francais :

Petit L arousse grand format 100 ème édition sauf * : dictionnaire en ligne R everso Sauf * : L’art du XXème siècle Vol II ed. Taschen, 1998 A nglais : OXFORD advanced learner’s Fourth edition le


202

Annexes DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE VENDING MACHINE

Les distributeurs automatiques font partie intégrante du paysage urbain actuel. La distribution automatique ne s’arrête pas aux distributeurs de boissons, de préservatifs ou au DAB75. On oublie bien souvent que les distributeurs de la RATP ou de la SNCF font partie de cette catégorie. Il en est de même des photomatons. Cette forme de distribution apparaît bien avant le XXème siècle, depuis elle s’élargit, étend ses pratiques, propose toujours plus grand. On fait remonter le premier distributeur automatique entre le IIème siècle av J-C et le Ier siècle ap J-C. Ce distributeur, créé par Héron76 était destiné à délivrer de l’eau sacrée. Une balance laissait couler un peu d’eau grâce à une pièce de monnaie glissée dans une fente. Quant aux égyptiens, ils utilisaient le même système pour vendre des boules de coton imbibées de vin. Toutefois ces inventions resteront marginales et ne seront plus exploitées avant le XVIIIème siècle avec l’apparition en Angleterre d’une machine brevetée distribuant des timbres postes. S’ensuivent des distributeurs en tous genres, de sucreries aux Etats-Unis, de vin en France ou de presse au Québec. Cette pratique a ensuite pris son essort grâce à deux facteurs majeurs : l’industrialisation et l’apparition de l’électronique. Depuis, des distributeurs automatiques de plus en plus variés viennent s’implanter dans des endroits de plus en plus hétéroclites jusqu’à saturation. À Tokyo, plusieurs distributeurs de boissons sont présents à tous les carrefours de la ville. Des enseignes comme le groupe français Casino lancent depuis les années 90 de petites superettes entièrement automatisées, ouvertes 24h/24, 7j/7. La culture s’intéresse aussi à ce type d’objet, habituellement plus prisé dans le secteur économique. D’une part par les artistes comme Yarisal and Kublitz77 avec leur «Anger Release Machine» créée en 2006. Ce distributeur possède des pièces de vaisselle en porcelaine, en actionnant la machine l’une d’elles se brise en mille morceaux dans le réceptacle en bas du distributeur. Claude Closky a également joué avec un distributeur de la même manière burlesque : «distributeur de pièces d’un euro à un euro», comme le titre nous l’explique, vous permet d’obtenir une pièce d’un euro grâce à l’insertion d’une pièce d’un euro, une transaction nulle mettant en exergue le caractère économique inhérent aux distributeurs.78 Mais également par les institutions culturelles. Par exemple, le Palais de Tokyo à Paris possède un photomaton noir & blanc et les espaces culturels londoniens vendent des multiples de jeunes artistes de cette manière. L’ICA de Londres a présenté en août 2007 un distributeur automatique qui donnait plus ou moins de sucreries en fonction de la somme versée par l’usager précédent.79


Distibuteur automatique Vending mahine

203

Vending machines are part of current urban landscape. There are not only sodas, condoms or money vending machines75. We sometimes forget that transport compagnies propose vending machines to buy their tickets. It’ the same for the photo machine which belongs to the same category. This way of vending appeared a long time before the 20th century, since them it has grown, has spreaded, has proposed more and more things. The first vending machine appeared between the 2nd century B.C J-C and the 1st century A.D J-C. This machine, created by Hero76 gave sacred water when people put a coin inside. The Egyptians used the same principle to sell balls of coton soak with wine. But these inventions would remain fringe and wouldn’t be used again before the 18th century with the first vending machine for stamps. After we begin to find more machines, for candies (USA), wine (France), newspapers (Canada)... This type of object developed thanks to two factors : industrialization and electronic’s. Since then, more and more difernt vending machines are available in more and more heterogeneous places until they could be find everywhere. In Tokyo, a lot of sodas vending machine are on all the streets of the city. A store such as the french group Casino has launched, since the 90’s, little supermarket entirely made up of vending machines, open 24/7. This type of object, normally used by the economic sector, interests culture. First, by artists such as Yarisal and Kublitz77 with their «Anger Release Machine», 2006. This vending machine proposes to break a piece of china when you insert a coin into it. Claude Closky had already worked with a vending machine in the same funny way. is «distributeur de pièce d’un euro à un euro» (1 euro coin vending machine with 1 euro) making a zero transaction showing the economic value inherent in vending machines.78 The art centers are interrested too. For example the Palais de Tokyo in Paris has a black & white photo machine, London’s Art centers use this to sell art related item of young artists. London’s ICA (Institute of Contemporary Art) showed in August 2007 a vending machine giving more or less candies if the previous user gives more or less money.79


204

Annexes La géo-ingénierie pour sauver le monde Geoingeneering against global warming

La géo-ingénierie c’est l’art de trouver une solution au réchauffement de la terre en manipulant complétement la composition de son climat. Etant par ailleurs envisagée comme un plan B elle ne se donne aucune limite. Elle se permet d’être à la fois burlesque, scientifique et fantasmagorique semblant se détacher de la réalité. Elle s’oppose clairement à l���écologie comme elle est pensée aujourd’hui : en réduisant les dépenses énérgétiques. La géo-ingénierie provient, comme bien souvent avec les nouvelles technologies80, d’essais militaires. Réalisées pendant la guerre froide par les Etats-unis, ces manipulations climatiques cherchaient à créer des nuages ou à les supprimer pour provoquer des sécheresses dans l’union soviètique.81 Un exemple plus proche de nous se rapporte aux derniers Jeux Olympiques de Pekin, le gouvernement chinois a fait pleuvoir la semaine précédant la cérémonie d’ouverture pour être sûr d’avoir un temps clément ce jour là. Cette technologie permettrait aux pays développés de continuer leurs activités sans chercher à baisser de manière drastique leur impact écologique.82 Plusieurs théories pour diminuer le réchauffement climatique sont étudiées. C’est un article de 2006, rédigé par Paul Crutzen83 qui a vulgarisé ces technologies. Cet article proposait de créer des nuages de soufre dans la stratosphère pour aider les nuages originels à intercepter les rayons du soleil avant qu’ils n’entrent dans l’atmosphère. Paul Crutzen tire cette idée des éruptions volcaniques, notamment celle du Pinatubo84 qui, grâce à ses 10 millions de tonnes de sulfate propulsées dans l’atmosphère, aurait permis de faire baisser la température terrestre d’au moins 0,4°C. D’autres idées ont ensuite été suggérées : densifier les nuages en leur injectant des cristaux de sel ; fertiliser les océans avec du plancton ; transformer des déserts en forêts ; créer des arbres artificiels ; placer des miroirs dans l’espace ; capturer le carbone dans les sédiments sous les océans... Mais ces théories à échelle mondiale posent chacune des problèmes sur les effets secondaires qu’elles engendreraient, des effets qui risqueraient d’être encore moins résolvables que le réchauffement climatique actuel et qui par là même mettrait en danger leur but ultime : l’avenir de la terre. Les nuages de soufre entraîneraient des pluies acides, les forêts dans les déserts poseraient un problème de stockage du bois, les nappes de plancton laisseraient s’échapper des produits toxiques qui ravageraient la faune aquatique, etc...


La géo-ingénierie pour sauver le monde Geoingeneering against global warming

205

Geoengineering is the art of deliberately manipulating the Earth’s climate to counteract the effects of global warming from greenhouse gas emissions. As an alternative it has no given limit. It can be ludicrous, scientific and phantasmagoric and seems to be detached from reality. It’s clearly opposite to todays idea of green politics : reducing energy spending. Geoengineering comes, as most of new technologies80, from military experimentation. Created during the Cold war by the United-States, this climate manipulation wanted to create clouds or erease them to produce arid conditions on Soviet union.81 The most recent example is at the last Olympic games in Bejin. The chinese governement make it rainning the week before the opening in order to have clement weather during the games. This technology would allows developed countries to continue their industrial activities without having to consider reducing drastically their ecological impact.82 Several theories to reduce the global warming are being studied. It’s a paper written in 2006 by Paul Crutzen83 which popularized these technics. This paper proposed to create sulfur clouds on the stratosphere helping actual clouds to stop sunbeams before they come to athmosphere. It is volcanic eruptions that inspired Paul Crutzen’s idea, more precisely the Pinatubo84 eruption which reduce the Earth global temperature to 0,8°F thanks to its 10 billions tons of sulfur sent into the athmosphere. Then, other ideas will be suggested : increasing clouds reflectivity with salt crystals ; fertilizing oceans with plancton ; converting deserts in forested regions ; creating plastic trees ; using mirror in space between the Earth and the Sun ; trapping greenhouse gas in the athmosphere and putting it under the oceans... But on a world wilde scale each of these theories are potentially dangerous and will no doubt have secondary effect. They could endanger what they were originally made for : saving the Earth. Sulphur clouds would cause acid rain, forests in the desert would pose the problem of wood storage, and plankton would release toxic substances which would kill fishes...


Annexes

206

Billy

Billys BILLYs comme bibliothèque

La bibliothèque Billy a plus de 30 ans, la marque suédoise Ikéa fit appel au designer Gillis Lundgren pour la créer. Ce rangement s’inscrit dans la lignée des autres meubles de la marque, elle est simple, peu chère, accessible à tous et même si à la base elle est créée en tant que bibliothèque elle est suffisament modulable pour accueillir toutes sortes d’objets. Elle est disponible en différents coloris et tailles, elle se construit comme un assemblage de planches très simple à monter ce qui lui permet d’être modulable avec le temps. Il y a 30 ans cette bibliothèque ne comportait qu’un module, aujourd’hui elle est déclinée en plusieurs modules pouvant s’assembler. Billy est devenu plus qu’une bibliothèque : une gamme de produits à part entière. Autour de la bibliothèque d’origine ont été élaborés des modules pour CD, DVD, des portes, des surmeubles, des modules d’angles, des étagères murales... C’est la première bibliothèque pouvant être transportée dans un carton plat. Elle représente ici une innovation majeure dans la façon de vendre et d’acheter un meuble. Comme tous les produits Ikéa qui suivront elle est montable par l’acheteur qui l’amène chez lui par ses propres moyens. L’étiquette présente sur son carton d’emballage m’a permis de créer une carte de visite en accord avec le projet «Le prix de tous la valeur de rien» (voir notam. note n°46). Billy

comme chien de chasse

Le Céris-Montemboeuf est un chien de chasse plus communément appelé le Billy. Chiens d’ordre français, ils étaient utilisés en grande vénerie, ils descendent des chiens blancs du Roy. C’est grâce à cette descendance qu’ils ont été considérés comme les plus élégants et les plus nobles chiens courants français. Dans la classification F.C.I85 la race fait partie du groupe 6,86 section 1.187 Le Billy est décrit comme étant bien bâti, fort et léger, donnant une apparence d’élégance. Ayant l’avant train plus imposant que l’arrière train. Tête assez fine, sèche, crâne et front légèrement bombés, pas très larges, cassure marquée, bosse occipitale. Oreilles moyennes attachées un peu haut, plutôt plates et légèrement tournées sur la partie inférieure. Fouet long et fort. Poil ras, dur au toucher, dru et un peu grossier. Robe complètement blanche ou blanche café au lait ou encore blanche avec taches ou manteau orange, clair ou citron. Taille : 60 à 70 cm au garrot. Les caractéristiques de ce chien m’ont aidé à créer le personnage* que j’ai joué lors de «l’exhibition UV&BM».88


BILLYs BILLYs Billy

207

as bookshelf

Bookshelf Billy is 30 years old, a Swedish company named Ikea asked the designer Gillis Lundgren to create it. This storage unit follows the same pattern as the other furniture made by the company, it’s easy, low cost, and affordable by everybody and even if it was made at first as a bookshelf, it can be used to hold other things. It’s available in different colours and sizes, thanks to its combination of easy to assemble planks, it’s adaptable with time. 30 years ago this bookshelf was made only in one module. Today it’s available in many modules .Now, Billy is more than a bookshelf, it has become a vast range of products. Around the original bookshelf you can have module for CDs, DVDs, doors, height extension units, corner furniture, wall shelves... It was the first bookshelf to be transportable in a flat box. It was a huge innovation in furniture buying and selling. Like all the other IKEA furniture to follow it has to be assembled by the buyer who takes it home from the store by his own means. Thanks to the label on the packaging box I created the visiting card for «Human value» (see note n°46).

Billy

as retriever

The Ceris-montemboeuf is a retriever commonly called Billy. A French order of dogs, they were used in hunting, descending from the Chien blanc du Roy (the King’s white dog). Thanks to this lineage they were considered as the most elegant and noble French retriever. In the F.C.I85 classification this breed is in Group 6,86 section 1.187 Billy is well-built, strong and delicate, elegant in appearance. Its forequarters more imposing than its hindquarters Head rather thin, skull and forehead slightly domed, not too broad, a marked break, occipital bump. Middle-sized ears attached a little high on the head, rather flat and slightly turned at the bottom. Long, strong tail. Hair short, rough to the touch, straight and a little coarse. Coat completely white or white with markings, or orange, pale or lemon coat. Size: 60 to 70 cm at withers. Thanks to the caracteristics of this dog I created the character* that I played at the exhibition «l’exhibition UV&BM».88


Notes

des annexes


Annexes * Fiche technique du personnage. Nom : Billy Pseudo : Ceris-Montemboeuf Origine : Poitevin, mais a vécu la plupart de sa vie au château de Versailles. Style de combat : dextérité, vélocité, célérité Coup favori : L’attaque du gentilhomme Poitevin Taille : 1,82m 1/2 (Sur ses pattes arrières) Poids : 67 kg Age : Inconnu Palmarès : aucune expérience en combat, mais a déjà tué moult chevreuils, biches, sangliers et cerfs... Il remporte successivement aux XVIIeme et XVIIIeme siècles le titre de «maître incontesté de la chasse à courre du siècle». Né à Poitou aux environs du XVIIème siècle de l’Union de Ceris et de Montemboeuf, il est élevé dans les hameaux de Chez-Vergnaud et la Tourterie. Il intègre directement la «courre du Roy» où il devient favori. Pendant de nombreuses années au côté des Roys il s’ennivre du sang des bêtes qu’il tue. Il ne s’en lasse pas, a du mal à se contenir et tue de plus en plus. La chasse deviendra son seul et unique but ! Peu après la guerre de 1870 il disparaît et c’est en 1875 qu’il est ressuscité par M. Hublot du Rivault grâce à une infusion de Haut Poitou. Après cette mésaventure, sa vitalité se voit diminuée. Il meurt une seconde fois à la fin des années 1990. Aujourd’hui il revient pour un ultime combat.


Notes des annexes Ditributeur

automatique

Vending

211

machine

75. Distributeur automatique de billets. Le premier apparait en Angleterre en 1967. 76. Héron : mathématicien, ingénieur grec. L’époque où il a vécu est estimée entre le IIème siecle av J-C et le Ier siècle ap J-C. 77. Voir note n° 46 78. Claude Closky est un artiste français, né en 1963 à Paris. 79. Sources : LMDA le monde de la distribution ; Site internet de Selecta ; Site internet de l’ICA.

75. The first money vending machine appeared in England in 1967. 76. Hero : Greek mathematician and ingeneer. The time when he live is estimated between 2nd century B.C J-C and 1st century A-D J-C. 77. See note 46 78. Claude Closky is a french artiste born in 1963 in Paris. 79. Sources : LMDA (The world of vending ; Web-site of Selecta ; Web-site of ICA.

La Géo-ingénierie

Geoengineering

pour sauver le monde

against

Global Warming

80. Nucléaire, biotechnologie, nanotechnologie... 81. Pour éviter ces dérives, les nations unies votèrent en 1977 la convention ENMOD, interdisant ces techniques à des fins hostiles. 82. Expliquer par Colin Powell lors du sommet sur le développement de 2002 où il avait réitéré le refus des Etats-Unis de ratifier le protocole de Kyoto. 83. Paul Crutzen est né le 3 Décembre 1933 à Amsterdam, il reçoit le Prix Nobel de chimie en 2005 avec ses collaborateurs Mario J. Molina et Frank Sherwood Rowland pour leurs travaux sur la formation et la décomposition de l’ozone. 84. Le Pinatubo est un volcan situé aux Philippines. Sa dernière éruption, datant du 15 Juin 1991, propulsa des millions de tonnes de sulfates jusqu’à 35km d’altitude. Celles-ci formèrent des nuages qui firent plusieurs fois le tour de la Terre.

80. Nuclear, biotechnology, nanotechnology... 81. To prevent this type of exploitation, ONU vote in 1977 the ENMOD convention, forbid this sort of technique when used for hostilities. 82. Explained by Colin Powell in the development summit in 2002 where he refused again to ratify Kyoto protocol to United-State. 83. Paul Crutzen is born on December 3rd, 1933 in Amsterdam, he wins the Chemistry Nobel prize in 2005 with his associates Mario J. Molina and Franck Sherwood thanks to their work about creation and destruction of ozone. 84. Pinatubo is a Phillipines volcano. Its last eruption was on June 15th, 1991, sent billions of tons of sulfur 35km high into the sky. This producing clouds that circled several times around the Earth.

BILLYs

BILLYs

85. La Fédération Cynologique Internationale est l’Organisation Canine Mondiale. Elle reconnaît 339 races. 86. Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. 87. Section 1.1 : Chiens courants de grande taille. 88. Voir «L’exhibition» p.52 du mémoire de Didier Hebert-Guillon.

85. The Fédération Cynologique Internationale is the World Canine Organisation. The FCI recognises 339 breeds. 86. Group 6 : Scenthounds and Related Breeds 87. Section 1.1 : Large-sized Hounds 88. See «L’exhibition» p.52 of the memory by Didier Hebert-Guillon.


213

Bibliographie Dominique Baqué, Mauvais Du regard, 2002.

genres

Erotisme, Pornographe, Art

Sophie Calle, Gotham Handbook, N.Y

mode d’emploi,

contemporain,

Editions

Editions Actes Sud, 1998.

Cros, LeBon, Rehbery, Orlan, Editions Flamarion, 2004. Le Corbusier, La Gilles Deleuze

charte d’Athènes,

et

Editions Seuil, 1971.

Felix Guattari, Mille

plateaux,

Editions Minuit, 1997

Thierry de Duve, Resonances du readymade: Duchamp Editions Jacqueline Chambon, 1998. Roselee Golberg, La

performance

Du

Roselee Golberg, Performance, l’art

entre avant-garde et tradition,

futurisme à nos jours, en action,

2001.

Editions T&H, 1999.

Thomas More, Utopie, Paris, Editions Librio, 2003. Friedrich Nietzsche, Ainsi Claude Parent, Vivre Georges Perec, La

parlait zarathoustra,

à l’oblique,

disparition,

Paris, Editions Jean-Michel Place, 2004.

Editions Gallimard, 1989.

Gorges Perec, Tentative d’épuisement d’un 1983. K arim R ashid, Design yourself rethinking York, Editions ReganBooks, 2006. Claire Rousier, La Ribot, collection national de danse, M erz, 2004. Jean Suquet, Le

Feux

lieu

Parisien, Paris, Editions Bourgeois,

the way you live, love, work and play,

parcours d’artiste

grand verre, visie guidée,

Pierre Tilman, Robert Filliou 2007.

Editions Folio, 1985.

New

Vol 1&2, Coéditions Centre

Tusson, Editions 100, 1992.

nationalité poète,

Dijon, Editions Les

presses du réel,

pâles, catalogue de l’exposition collective, capc Musée d’art contemporain de

bordeaux,

1990.


jjjjjjjj


215

Table

des matières

Introduction

5

Chapitre 1 L’avènement Chapter 1 Flood of events 7 8 11 16 19 23 26

Index Description Le lieu La forme : La sublimation La forme : L’appauvrissement La répétition Un non-événement évènementiel

Chapitre 2 Réponse universelle pour questions fondamentales Chapter 2 Equal Index Description Jouer avec la fugacité du reseau Le commun Le grand musée : Activité 2.0 Petit questionnement

answer

32 33 37 43 49 52

Chapitre 3 Le prix de tout, la valeur de rien Chapter 3 Human Value Index Description La prestation artistique Acteur passif Le scrabble Necessité du monde de l’art Collections d’actions Archivage

57 58 59 63 67 68 69 71


Table

216

Chapitre 4 Memento mori Chapter 4 We’ll Index Description Vanités mondiales R apport d’echelle entre l’humain Tout début nécessite une fin Le ridicule est sérieux L’écologie : un trompe-ennui

never die

et le gargantuesque

76 77 79 82 83 90 92

Chapitre 5 Accord Tacite Chapter 5 He

wasn’t alone in Index Description Situation tendue L’homme-mouton confronté au protocole L a spontanéité Assemblage passif, exhibition active 1 /4 de M² pour remplir un mur

dying

96 97 99 105 117 110 116

Chapitre 6 Le temps se dilue, la rêverie s’accentue Chapter 6 What Index Description Non-lieux, non-temps L’art sans musée L’art individuel L’art obligé La voiture : espace privé,

are you waiting for

?

espace public

118 119 122 129 131 133 135

Chapitre 7 Motif baroque pour architecture moderne Chapter 7 Baroque-style pattern for modern architecture Index Description Création, déconstruction, suppression Invisibilité lisible Date de péremption Motif à l’opposé d’un lieu

141 142 147 155 166 171


Table

217

Notes Notes Introduction - Chapitre 1 Chapitre 2 - Chapitre 3 Chapitre 4 - Chapitre 5 Chapitre 6 - Chapitre 7 Introduction - Chapter 1 Chapter 2 - Chapter 3 Chapter 4 - Chapter 5 Chapter 6 - Chapter 7

177 178 179 180 183 184 185 186

Annexes Annexes Index Annexes 1 Glossaire Annexes 1 Glossary Annexes 2 Distributeur automatique Annexes 2 Vending machine Annexes 3 La géo-ingenierie pour sauver le monde Annexes 3 Geoingeneering against gobal warming Annexes 4 BILLYs Billy comme bibliothèque Billy comme chien de chasse Annexes 4 BILLYs Billy as bookshelf Billy as retriever Notes des annexes

191 192 192 202 203 204 205 206 206 206 207 207 207 209

Bibliographie Bibliography

213


32 Avenue

Billy M argueron Chambery - 74000 Annecy b---y@ orange.fr

de


Sans Titre - Untitled