Page 1

studiodesperado.over-blog.com

1 3 au

22 nov 20

15

6 du 3f i l

e

f

i t es

l va

m c o u r t e n n a b r u e l de vi l CinĂŠma Le Zola

festcourt-villeurbanne.com 04 37 43 05 87

www.


S 3 4 5 6

7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 16 17 18

R

Remerciements Préfaces Les rendez-vous Soirée d’ouverture / Carte Blanche à la « Next Generation » Les courts hors compétition Focus sur l’Allemagne : Coups de coeur du court métrage allemand Focus sur l’Allemagne : Berlin Zoom Focus sur l’Allemagne : Berlin Ouest Années 80 Cour(t)s de guitare Les yeux fermés « spécial Ciné-Travail » Journée professionnelle : Master Class avec Thierry Jousse Journée professionnelle : Le Bureau des Auteurs présente… La séance de rattrapage de l’Association Pour le Cinéma Les courts du réel Programme Jeune Public : A voir les enfants Programme Jeune Public : Petites casseroles Atelier Mashup Le Zola te laisse les clés Une leçon de cinéma # 1

emerci

ommair

e

20 20 21

Les compétitions La scénariothèque & La soirée de palmarès La projection des films primés La liste des prix

22 23 24 25 26 27 28 29

La compétition européenne Le jury officiel Programme 1 Programme 2 Programme 3 Programme 4 Programme 5 Programme 6 Programme 7

30 31 32

La compétition numérique Images Virtuelles Le jury Programme 1 Programme 2

35 35 37 37 37 38

Informations pratiques Les partenaires du festival Index des films en compétition Les lieux du festival Les tarifs Plan des sites La grille des programmes

ements…

Le Festival vous est présenté par l'Association "Pour le Cinéma" de Villeurbanne, placé sous le parrainage du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée et du Ministère de la Culture et de la Communication Le Festival du Film Court est membre du Carrefour des Festivals et de Festivals Connexion. Cette 36e édition est dédiée à Michel Warren, fondateur et ancien directeur de la Cinémathèque de Grenoble et du Festival du Film Court en Plein Air de Grenoble.

• Restaurant Le Coüeron • Restaurant Le Comptoir des Lônes • Rhône-Alpes Cinéma – Marie Le Gac & Grégory Faes • Colas & Mathias Rifkis • Julien Ronger • Stimento Magazine • Studio Desperado • Studios Pilon Cinéma – Frédéric Barrate • Théâtre Astrée Lyon I – Claire Truche • Transpalux Lyon – Sophie Rossi • Tyrrell's • Université Lumière Lyon II – Grégory Tudella • Virgin Radio – Guillaume Lemouroux

Présidente : Pascale Amey • Directeur général et des festivals : Laurent Hugues • Directrice du cinéma le Zola : Sandrine Dias

Avec l'aide technique de : Centre Culturel et de la Vie Associative de Villeurbanne, l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne, la Maison du Livre de l'Image et du Son, les services de la ville de Villeurbanne.

Avec le concours financier de : • Ville de Villeurbanne • Région Rhône-Alpes • Ministère de la Culture (Direction Régionale des Affaires Culturelles / Centre National de la Cinématographie) • Goethe-Institut Lyon • ENLAPS • Lycée Pierre Brossolette - Villeurbanne

Présélection : Pascale Amey, Christian Brison, Rodica Chiriac, Annie Damidot, Michel Dulac, Jérémie Dunand, Alexandra Fognini, Françoise Petiot et Laurent Hugues ont visionné 1 519 films pour les présélections.

Avec la participation de : • A.C.R.I.R.A – Lycéens au Cinéma • ABG Assurances – Cécile Hugon Verlinde • Agence du Court Métrage – Stéphane Kahn • Agence Milk&Mint - Benoît Laplanche-Servigne • Gilles Alonzo • Géraldine Boudot • Centre Culturel et de la Vie Associative Villeurbanne • Centre National du Cinéma et de l’Image Animée – Morad Kertobi • Christophe Chabert • CinéProfils • Ciné-Travail – Louis Esparza & Hervé Jallais • Club Mate • CNSMD • Commission du Film Rhône-Alpes – Serge Tachon & Aurélie Malfroy-Camine • Crédit Mutuel • Ecole Nationale de Musique - Villeurbanne • ENLAPS – Antoine Auberton • Festivals Connexion – Thomas Bouillon & Lise Rivollier • G.R.A.C. – Juliette Boutin • Goethe-Institut Lyon – Joachim Umlauf & Hannah Kabel • Heineken – Idriss Lacombe • Hôtel Ariana – Michaël Scotte • IDAW Villeurbanne • Interfilm Berlin • Thierry Jousse • Kiblind • KurzFilmAgentur Hamburg – Axel Behrens • Christophe Langlade • Lumières Numériques – Pierre-Loïc Précausta • Lycée Brossolette Villeurbanne – Odile Descos • Maison du Livre, de l’Image et du Son – Discothèque / Vidéothèque – Laurence Marconnet • Jean-Charles Mbotti Malolo • Daniel Metge • MTRL • Panavision Rhône Alpes – Paul-Jean Tavernier • Françoise Petiot • Le Petit Bulletin • Pôle Pixel – Sébastien Thomas-Chaffange • RADI Rhône-Alpes - Cyril Peyramond • Vincent Raymond

Scolaires – Jeune public / programmation Histoire de Courts : Alexandra Fognini • Comptabilité / administration : Marianne Bourillon • Accueil : Georges Lacot, Maxime Coutrix • Projection & gestion des copies : Edwin Lopera, Jérémie Dunand & Bruno Moulherat • Commercial & partenariats  : Anne-Marie Trannoy • Assistante de direction  : Esther Vanhaute • Relations presse  / Communication : Sonia Vernhet & Benoît Laplanche-Servigne (contact@milkandmint.com) • Programmation « Berlin Ouest Années 80 » : Julien Ronger • Programmation « La séance de rattrapage » : Annette Alix, Rodica Chiriac, Dominique Cossalter, Ghislaine Guétat, François Mallet, Michèle Marsala, Dominique Savoyat, Jacques Skubich La bande annonce de la 36e édition a été réalisée par Jérémie Dunand. Accueil dans les salles : les membres de l’Association Pour le Cinéma Les organisateurs remercient également toutes les personnes qui auront œuvré à la réussite de cette 36e édition !

3


P Au cinéma Le Zola, on diffuse des films. Au Pôle Pixel, on en réalise. Pour cette nouvelle édition du Festival du Film Court, tous deux ont fait alliance pour l’amour du 7e art. Le Pôle Pixel ouvre ses studios de tournage aux festivaliers et aux réalisateurs en compétition. C’est une première ! Depuis 36 ans, avec notre soutien, Le Zola défend les films de courte durée. Un cinéma où l’imagination est féconde et l’ellipse suggestive. De grands réalisateurs, comme Martin Scorsese, ont débuté leur carrière par ce format de poche. Des jeunes primés au festival de Villeurbanne le seront peut-être un jour à Cannes. Comme Jean-Pierre Jeunet. Au cinéma, toutes les illusions sont permises ! Chaque année, des milliers de spectateurs assistent au Festival du Film Court. Elèves et enseignants rencontrent des équipes de films. C’est un temps privilégié pour l’éducation à l’image. Villeurbanne est une ville de cinéma, de génération en génération. Belle édition à toutes et à tous ! Le Pôle Pixel est le premier centre régional français dédié aux activités innovantes de l’image, du son et des industries créatives. Il est soutenu par la Région Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon et la ville de Villeurbanne. Installé depuis 2002 dans les Grands Moulins à Grandclément, il dispose de trois studios de tournage.

réface

s

On ne saurait oublier qu’aux origines du long était le court. En cent vingt ans d’existence, le court métrage n’a cessé d’être une des formes d’expérimentation cinématographique les plus novatrices. Aujourd’hui, avec le numérique et les nouvelles pratiques de visionnage sur internet et « en mobilité », le court redevient un format « roi » comme il l’était à l’aube du cinéma. Format ambitieux et difficile, s’il permet de faire ses armes avant le saut dans le long métrage, le court est historiquement synonyme de qualité artistique. Ainsi, l’histoire le montre, le court métrage a été, dès 1953, le premier genre à bénéficier de la politique de l’Etat en faveur de la qualité cinématographique. Le Festival du Film court de Villeurbanne participe à la valorisation et à la promotion du court métrage français et européen. Le court-métrage a, en Allemagne, une longue tradition et a largement contribué aux recherches de l’écriture cinématographique, et cette année, le focus sur la production allemande donnera la pleine mesure de la créativité des auteurs outre-Rhin. Le CNC est un partenaire historique du court métrage, qu’il soutient à tous les stades. A travers Talents en court, le Centre a développé un outil pédagogique à l’attention des jeunes cinéastes pour les aider à accéder au milieu professionnel. Le Festival de Villeurbanne, en reconduisant, en partenariat avec le CNC, la Scénariothèque, démontre son engagement en faveur du renouvellement des talents. Je suis très heureuse de renouveler mon soutien à cette belle manifestation, et tiens à remercier chaleureusement Pascale Amey, la présidente de l’Association Pour le Cinéma, Laurent Hugues, son directeur général, et l’ensemble de l’équipe organisatrice pour leur formidable travail, ainsi que l’engagement des collectivités territoriales, et de tous les partenaires de cette édition. Je souhaite à tous de belles découvertes !

Jean-Paul Bret Maire de Villeurbanne

Frédérique Bredin Présidente du CNC

En remettant chaque année un prix à son nom, la Région Rhône-Alpes apporte la preuve de son soutien fidèle au Festival du film court de Villeurbanne. Cela témoigne surtout de sa passion pour le cinéma et en particulier pour la création cinématographique dont le court-métrage est un des laboratoires les plus actifs.

Avec le numérique, les œuvres n’ont jamais été aussi accessibles, et la demande de films n’a jamais été aussi forte : de nouvelles opportunités s’offrent aux créateurs pour mieux faire connaître leur travail. N’y voyons pas cependant qu’une affaire de diffusion : ce sont aussi des voies nouvelles qui s’ouvrent pour la création cinématographique. Les frontières traditionnelles entre les genres et les écritures s’estompent. Elles s’estompent même, parfois, entre créateurs et spectateurs. La nouvelle ère du numérique est l’ère de la créativité. La vitalité et l’originalité du court métrage est particulièrement représentative de ce nouvel âge de la création.

Nous considérons également que cet attachement pour le septième art doit nécessairement s’exprimer dans tous les territoires de la Région. Cela passe par le soutien à des pôles structurants comme PIXEL, le CITIA ou Ardèche Images par exemple. Cela passe encore par notre soutien à des festivals et à des évènements, à l’image du Festival du Film Court de Villeurbanne, qui partout en Rhône-Alpes rendent accessible à tous le cinéma dans son infinie diversité. A toutes et à tous je vous souhaite la bienvenue en Rhône-Alpes et un excellent festival, empli d’émotions partagées. Le Président du Conseil régional Rhône-Alpes

De fait, le festival du Film Court de Villeurbanne contribue à la promotion du court métrage, français comme européen, et s’attache particulièrement à créer des passerelles entre les auteurs novices et les professionnels aguerris. J’aimerais saluer la place réservée à la jeune création, à travers le Concours des films de lycéens, mais aussi à toutes les initiatives en faveur de l’éducation au cinéma auprès du jeune public et des scolaires. Aujourd'hui, dans cet âge de la profusion, j’ai fait de l’éducation artistique et culturelle une priorité de l’action du ministère de la Culture et de la Communication. Eduquer au cinéma, on le sait, c’est aussi bien former un esprit critique, une intelligence des yeux, que préparer l’avenir du cinéma. Soyez assurés de mon attachement au court métrage. Mon ministère veille, grâce au CNC, à accompagner au mieux la création de demain. Merci à l’équipe du festival de Villeurbanne, Pascale Amey, Laurent Hugues et Sandrine Dias, pour leur engagement. Belles découvertes à tous ! Fleur Pellerin Ministre de la Culture et de la Communication

4


R

endez-

Compétition européenne (38 films) 7 programmes / Du vendredi 13 au vendredi 20 novembre / Cinéma Le Zola

Sélectionnés parmi plus de 1 500 films inscrits, c’est le meilleur du court métrage européen qui vous est présenté !

Compétition Images Virtuelles « 128 Meg@ d’Art » (35 films) 2 programmes / Dimanche 15 & mercredi 18 novembre / Cinéma Le Zola L’animation numérique dans tous ses états, des plus délirants aux plus poétiques. Une immersion étonnante dans le cinéma virtuel !

Soirée d’Ouverture : Carte Blanche à la « Next Generation » Vendredi 13 novembre à 21h / Cinéma Le Zola

Ils sont 5 réalisateurs rhônalpins, ils ont fait leurs premiers pas cinématographiques au festival, ils y ont présenté leurs films, ils y ont gagné des prix et ils s’apprêtent à se lancer dans la cour des longs…

Coup de cœur - Le court métrage allemand Sam. 14 nov. à 18h30 & mar. 17 nov. à 16h30 / Cinéma Le Zola

Coup d’envoi de notre focus sur l’Allemagne avec ce programme étonnant et varié, concocté par l’AG Kurzfilm, la KurzFilmAgentur Hamburg, German Films, le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand et le Goethe-Institut de Lyon.

Berlin Zoom Samedi 14 novembre à 21h / Cinéma Le Zola

A l’instar de New York, Rome, Paris, Venise ou Los Angeles, Berlin fait partie de ces villes que le cinéma a traitées comme de véritables personnages à part entière. A travers 10 films courts, nous nous proposons de partir à la (re)découverte de cette ville écrasée par la guerre, coupée en deux et recollée par l’Histoire, toujours un peu schizophrène mais à l’avant-garde de la création et du renouvellement.

Cour(t)s de guitare Lundi 16 novembre à 19h19 / Théâtre Astrée

En collaboration avec le Théâtre Astrée et le festival « Les Guitares  », nous vous proposons de découvrir une sélection de courts métrages où la guitare fait la star, se la joue solo et jette des sorts.

Les yeux fermés « spécial [Ciné-Travail] » Lundi 16 novembre à 21h / Cinéma Le Zola

Pour la deuxième année, devenez programmateur de la soirée « Les yeux fermés  », cette année dédiée au thème du travail, en collaboration avec l’association [Ciné-Travail]. Votez en ligne sur le site du festival et venez, le soir-même, découvrir les films élus autour desquels l’équipe de [Ciné-Travail] animera une rencontre. Une leçon de cinéma # 1 Mardi 17 novembre à 14h30 / Cinéma Le Zola Grande nouveauté au festival, la première leçon de cinéma vous dispensée par Alain Choquart, directeur de la photographie et réalisateur.

Journée professionnelle : Master Class avec Thierry Jousse Mardi 17 novembre à 15h / Pôle Pixel – Studio 24 Entrée libre sur inscription

vous...

Berlin Ouest, Années 80 Mardi 17 novembre à 21h / Cinéma Le Zola

Imaginez-vous dans un cinéma underground berlinois, au début des années 80, alors que le cinéma était encore pellicule et que le projecteur 16 mm vous ronflait dans les oreilles en vous permettant de découvrir les derniers films de cinéastes alchimistes… Maintenant ouvrez les yeux, vous y êtes, avec ce très beau programme concocté par Julien Ronger qui signe là son grand retour au festival.

A voir les enfants : Oui mais quoi ? La boîte à merveilles ! (Jeune public) Mercredi 18 novembre à 14h30 / Maison du Livre, de l’Image et du Son Entrée libre

A voir les enfants propose aux jeunes spectateurs de participer au festival en votant pour leur court métrage préféré ! Cela risque d’être bien difficile de choisir dans cette programmation de films d’animation emplis d’humour, de poésie et d’émotion qui réserve bien des surprises !

Rencontre avec les réalisateurs en compétition Mercredi 18, jeudi 19 & vendredi 20 novembre à l’issue des séances en compétition / Cinéma Le Zola Tables rondes animées par deux critiques de cinéma lyonnais, Christophe Chabert et Vincent Raymond, autour des films présentés en compétition européenne et en présence des réalisateurs, des producteurs et comédiens.

La séance de rattrapage de l’Association Pour le Cinéma Vendredi 20 novembre à 20h30 / Cinéma Le Zola

Inscrits en présélection mais non sélectionnés en compétition européenne, les membres du comité de programmation de l’Association Pour le Cinéma ont décidé de vous présenter cinq films et vous expliqueront pourquoi ils les ont repêchés.

Talents en courts : la Scénariothèque Samedi 21 novembre à 10h30 / Cinéma Le Zola / Entrée libre

Après avoir consulté les scénarios en ligne, vu les films en compétition, vous pourrez échanger avec les réalisateurs lors d’une rencontre conviviale autour du passage de l’écrit à l’écran.

Petites casseroles (Jeune public) Samedi 21 novembre à 14h30 / Cinéma Le Zola / à partir de 4 ans

Attention programme pour les gourmands !!! Gourmands d’abord de petites friandises cinématographiques tout d’abord, avec une brochette de 6 délicieux petits films. Gourmands ensuite pour finir avec un atelier de cuisine créative pour préparer un petit goûter en fruits déguisés !

Court et documentaire, Les Courts du Réel Samedi 21 novembre à 14h30 / Maison du Livre, de l’Image et du Son Entrée libre

La Vidéothèque de la Maison du livre de l’image et du son organise deux séances de projections consacrées au court métrage documentaire : un programme «  découverte  » dédié au cinéaste néerlandais Johan Van der Keuken, et un programme « compétition » qui sera soumis au vote du public.

L’Atelier Mashup du Zola te laisse les clés Samedi 21 novembre à 16h30 / Cinéma Le Zola

L’équipe du Zola te laisse les clés doit relever, avec l’aide de tous les volontaires, un challenge de taille : réaliser par le seul montage que leur permettra une table Mashup les bandes annonces pour la soirée de palmarès de 20h30 !

Mélomane de longue date et critique de cinéma, Thierry Jousse parlera de sa cinéphilie musicale et également de son rapport à la musique en tant que réalisateur. Il partagera de nombreux extraits de films démontrant comment la musique joue sur l’image et vice-versa.

La Soirée de Palmarès Samedi 21 novembre à 20h30 / Cinéma Le Zola

Journée professionnelle : Le Bureau des Auteurs présente… Mardi 17 novembre à 18h30 / Pôle Pixel – Studio 24 Entrée libre sur inscription

La Projection des Films Primés Dimanche 22 novembre à 14h30 / Cinéma Le Zola

Le Bureau des Auteurs organise une projection de 4 courts métrages, soit accompagnés par le Bureau des Auteurs au stade de l’écriture, soit aidés par le Fonds d’aide cinéma et audiovisuel de la Région Rhône-Alpes.

Fin du suspense et remise des prix en présence des réalisateurs, des jurys et des professionnels.

Projection de l’intégralité des films consacrés au palmarès. 5


S fe

oiréde ’ouverture

du

stival

© Jérémie Dunand

" Carte blanche à la Next Generation "

Daniel Metge

La première rencontre du festival avec l'oeuvre de Daniel Metge commence dès 2008 et son premier film, Ciels de traîne (2007), qu'il présente dans le cadre du programme de la Bourse des Festivals villeurbannaise. A cette occasion, nous avions d'ailleurs pu découvrir le scénario de son film suivant, Ornières (2010), qu'il présentera en compétition française et francophone lors de notre 31e édition. Toujours en 2010, décrétée année de l'amour par le festival, Daniel Metge remporte la Bourse des Festivals avec Mon amoureux, qu'il tournera dans la foulée, sera présenté en compétition française et francophone en 2011, et qui lui vaudra de faire le tour du monde des festivals. En 2012, il remet ça en remportant la Bourse des Festivals avec son projet Poussières, sélectionné en 2013 en compétition européenne de la 34e édition du festival. Désormais mûr pour le long métrage, il est à parier que ce fidèle du festival va changer de cour pour aller jouer...

Smáfuglar (Deux oiseaux) Islande, 2008, fiction, 15'15, vostf

6

Une nuit d'été lumineuse lors de laquelle un groupe de jeunes adolescents passe de l’innocence à la dure réalité de l’âge adulte. Réalisation : Rúnar Rúnarsson Interprétation : Atli Óskar Fjalarsson, Hera Hilmarsdóttir, Sigurður Jakob Helgason

Géraldine Boudot

Géraldine Boudot commence son histoire avec le festival en 2011, avec le film La garde-barrière d'Hugo Frassetto, dont elle est scénariste et qu'elle vient présenter en compétition européenne. En 2013, elle présente son film Faims (2012), toujours en compétition européenne. Alors que s'annonce déjà le projet de long métrage pour Géraldine...

Un petit air de fête France, 1999, fiction, 35'

Début décembre. Jérôme, un jeune paysan, quitte sa campagne pour chercher un emploi intérimaire en ville. Là, il rencontre la Chignole, un clochard, qui va le guider sur les possibilités d'hébergement dans cette ville. Jérôme trouve un travail à la mairie où il sera associé à Lucien, employé municipal d'une quarantaine d'années. Dans un premier temps, ils seront chargés de la décoration et de l'illumination de la ville pour les fêtes de Noël. Mais leur deuxième mission s'avèrera très différente... Réalisation : Eric Guirado Interprétation : Benoît Giros, Serge Riaboukine, Jean-François Gallotte

Soirée d'ouverture / Cinéma Le Zola | Vendredi 13 novembre à 21h |

Ils ont fait leurs premiers pas cinématographiques au Festival du Film Court. Ils ont nourri le festival de leur talent depuis plus d’une dizaine d’années, leur voyage initiatique dans le court métrage s’arrêtera bientôt pour une nouvelle quête vers le long, ils sont la Next Generation. Habitués à faire découvrir leurs films au public du festival, nous leur avons demandé de venir présenter, cette fois-ci, un film qui les a marqués, les a guidés, les a incités peut-être, à devenir réalisateur.

Jean-Charles Mbotti Malolo

Après avoir présenté son film de fin d'études à l'Ecole Emile Cohl, Le coeur est en métronome, en compétition numérique 2D3D en 2007, Jean-Charles Mbotti Malolo s'est imposé comme l'un des grands espoirs du cinéma d'animation rhônalpin et plus largement français avec Le sens du toucher (sélectionné en compétition européenne au festival 2014) produit par Folimage, et qu'il a présenté dans le monde entier. C'est avec Kazak Productions qu'il va mener l'un des projets d'animation les plus excitants et les plus attendus des deux prochaines années : Please, please, please, ou le face à face entre James Brown et Salomon Burke, pour lequel il a reçu la Bourse des Festivals à Villeurbanne en 2014.

Colas & Mathias Rifkiss "Les Rifkiss" comme on les appelle communément sont de sacrés numéros. Déjà présents au festival dès 2004 avec leur premier film Passage(s), présenté en section régionale, ils enchaînent en 2006 avec leur première sélection en compétition européenne avec le film Recrue d'essence, produit par Olivier Berlemont et les Films au long cours. En 2010, ils présentent leur troisième court, 13 minutes 44, dans le programme régional. Trois ans plus tard, ils raflent le Prix du Public de la 33e édition du festival avec Les chiens verts (2012). Si l'on attend leur prochain court, La voix du père, un projet de long métrage est dans les tuyaux et ne saurait tarder à les éloigner pour de bon du format court.

Focal Point When the day breaks Canada, 1999, animation, 9'32

La mort accidentelle d'un étranger a un effet inattendu sur Ruby le cochon. Réalisation : Amanda Forbis & Wendy Tilby

Malaisie - Iran, 2009, fiction, 12'30, sans dialogue

L'appareil magique d'un photographe lui permet de faire apparaître l'âme soeur de ses clients. Un jour, la femme dont il est épris entre dans son magasin pour se faire photographier. Et s'il n'était pas celui qui lui est destiné ? Réalisation : Ali Seiffouri & Alireza Khatami Interprétation : Patrick Teoh, Evi Abdul Jabar, Mina Jazayeri, Min Chan, Eka Abdul Jabar


Issus d'une collaboration entre l'AG Kurzfilm (l'Association Fédérale Allemande du Court Métrage), German Films, le Festival de Clermont-Ferrand, la KurzFilmAgentur Hamburg et le Goethe Institut de Lyon, les Coups de Coeur du Court Métrage Allemand vous présente huit films courts qui témoignent de la vitalité et de l'inventivité de la production allemande.

FOCUS

CC

allemagne

de

oup

œur

Le court métrage allemand

Cinéma Le Zola | Samedi 14 novembre à 18h30 | | Mardi 17 novembre à 16h30 |

Alienation 1

Allemagne, 2014, animation, 6', vostf Un film d'animation sur la puberté, basé sur des interviews d'adolescents. Réalisation : Laura Lehmus

Zwei zucker 2 (Deux sucres) Allemagne, 2014, fiction, 16', vostf Lara et Anton ont passé toute leur vie ensemble. La démence d'Anton s'est intensifiée au fil des années. Il en oublie même parfois le nom de sa femme. Comment réagir quand son fils essaie de le placer en maison de retraite ? Klara reste persuadée qu'elle peut encore s'occuper d'Anton... Réalisation : Thore Schwemann Interprétation : Hannelore Droege, Wichart Von Roëll, Andreas Windhuis Sonntag Null 3 (Dimanche zéro)

1

2

3

4

5

6

7

8

Three Stones for Jean Genet 6

Telekommando 8

Allemagne, 2013, animation, 10', vostf Voici le prologue à une série d'excursions dominicales. Dans Dimanche Zéro, le protagoniste préfère rester au lit et repasse en revue les rêves que son interprète de rêves personnel lui dessine. Réalisation : Jochen Kuhn

Schnick Schnack Schnuck 4

(Pierre-feuille-ciseau) Allemagne, 2013, fiction expérimentale, 4', sans dialogue Un grand chantier dans une ville. Pendant que le trafic quotidien s'écoule immuablement, la caméra nous ouvre les portes d'un monde souterrain. Réalisation : Philipp Dettmer

Pitter Patter goes my heart 5

Allemagne - Autriche - Etats-Unis, 2014, fiction, 23', vostf Lisa, éperdument romantique, prend des mesures radicales pour reconquérir son ancien amant, photographe. Qu'il ait une nouvelle femme à ses côtés et que Lisa accompagne son père alcoolique à un shooting pour une publicité anti-varices ne simplifie pas les choses. La tragédie suit son cours... Réalisation : Christoph Rainer Interprétation : Vicky Krieps, Michael Maertens, Max Reimann En partenariat avec :

Allemagne, 2014, documentaire, 7', vostf En avril 2013, la chanteuse Patti Smith se rend sur la tombe de l'écrivain français Jean Genet à Larache, au Maroc. Elle lui apporte trois cailloux qu'elle a ramassés pour lui il y a plus de 30 ans. Réalisation : Frieder Schlaich

Roadtrip 7

Allemagne, 20147, animation, 20', vostf Julius est insomniaque. Il décide de voyager pour se vider la tête, mais il n'arrive pas à se mettre en route. Réalisation : Xaver Xylophon

Allemagne, 2014, fiction, 5', vostf Volker Henk travaille depuis des années pour la ville de Berlin, il y gère le déroulement urbain dans le domaine de l'automation. Lors de la visite d'une équipe de tournage, il impressionne son monde en montrant les prouesses de sa télécommande universelle. Lorsque celle-ci est volée, la ville sombre dans un chaos apocalyptique. Réalisation : Erik Schmitt Interprétation : Maxim Mehmet, Stephan Müller, Folke Renken 7


FOCUS

B

erLin Zoom

allemagne

En partenariat avec :

Cinéma Le Zola | Samedi 14 novembre à 21h |

Il y a des villes que le cinéma a contribué à rendre incontournables et immortelles : Rome, Venise, New York, Paris, Los Angeles... Berlin fait partie de ces lieux à la fois architecturalement intéressants et historiquement passionnants, que le 7e Art (tout comme la littérature) a tellement caractérisé qu'il en a fait un personnage à part entière, avec toute sa complexité psychologique. Martyrisée et balafrée par la guerre, tiraillée entre Est et Ouest, éparpillée et rendue schizophrène par l'Histoire, Berlin reste dans l'inconscient comme la ville qui se relève de tout, qui se réinvente et, finalement riche des décombres de son architecture et de son histoire, parvient même à les recycler pour les bonifier et être, finalement, en tête de l'avant-garde de la création et de l'audace.

vieille femme agresse verbalement un jeune noir. Les stations défilent, le temps s’éternise, la parole raciste ne tarit pas, les témoins se murent dans leur absence, et le jeune homme cherche à garder son calme. Jusqu’où le tramway va-t-il aller ? En collaboration avec le Goethe-Institut Lyon, nous avons le plaisir de vous proposer un programme de courts métrages qui tentera de rendre Le film est-il un drame… ou une comédie ? compte aussi bien des cicatrices du passé que des espoirs de l'avenir. Réalisation : Pepe Danquart Remerciements à Interfilm Berlin, KurzFilmAgentur Hamburg, Club Mate Interprétation : Paul Outlaw, Senta Muoira

Berlin Recyclers 6

Allemagne, 2012, animation, 6'02, sans dialogue

1

2

3

Berlin. Sa musique techno, ses pavés et tous ses graffitis. Dans les cachettes urbaines, des petits personnages prennent vie. Ils sont créés avec des objets trouvés comme des semelles de chaussure, des morceaux de ferraille, des bouchons d'aérosols ou des gadgets jetables en fil dentaire. Réalisation : Nikki Schuster

Les photographes 7 France, 2015, fiction, 25'07

4

5

6

7

8

9

De l'autre côté 1

Detektive 3 (Detektive oder

Quelques chiffres sur la population allemande (Einige Zahlen über

Documentaire animé sur le Mur de Berlin, les souvenirs d'enfance et les fantasmes sur ce qui pouvait bien se passer de l'autre côté. Réalisation : Ellie Land

dans les coulisses des services de sécurité, la STASI ("Staatssicherheit"), à une époque où, opportunisme et opposition n'étant pas contradictoires, rien ne se passait normalement. Réalisation : Andreas Goldstein Interprétation : Martin Wuttke, Steffen Mensching, Anna-Katharina Steffens, Michael Kausch

Les statistiques en toute simplicité - une comparaison picturale de la masse existante de Berlin : combien de temps faut-il pour se jeter de la tour de télévision ? Réalisation : Ralph Schuster

Les Hoffmann sont un célèbre couple de photographes. Attendus à Berlin pour répondre à une commande prestigieuse, le travail sur place ne va pas se dérouler comme prévu. Réalisation : Aurélien Vernhes-Lermusiaux Interprétation : Thomas de Pourquery, Albert Delpy, Roxane Duran

Autumn 8

(Die Andere Seite) Grande-Bretagne - Allemagne, 2007, animation documentaire, 5'16, vostf

Entre-vue 2 (Ein-Blick)

Allemagne, 1987, documentaire, 10'31, sans dialogue

Une caméra capte la vie quotidienne à la ligne de démarcation qui sépare Berlin Ouest de Berlin Est. Nous vivons 12 heures en accéléré où se succèdent fortifications, défilé de sentinelles, linge étendu au balcon, parties de ping-pong et la folie allemande / allemande. Réalisation : Gerd Conradt 8

Die glücklosen Engel der inneren Sicherheit) Allemagne, 2006, fiction, 20'16, vostf die Bevölkerung Berlins) Une comédie qui se déroule en ex-RDA, Allemagne, 2006, fiction, 20'16, vostf

Le Wall 4

France, 1992, animation, 7'27

Deux personnages érigent un mur entre eux pour mettre fin à leur discorde. De chaque côté, la vie s'organise, jusqu'aux retrouvailles ailleurs ! Réalisation : Jean-Louis Felicioli

Le voyageur noir 5

(Schwarzfahrer) Allemagne, 1992, fiction, 12', vostf La grande ville, ce sont des gens qui voyagent sans quitter les murs de chez eux, ce sont des transports en commun sans communauté, ce sont des espaces où la parole ne s’entend plus. Dans un tramway, le théâtre des regards et des silences donne sa pièce du jour : une

Allemagne, 2012, documentaire, 3'51, sans dialogue

Vous auriez tort de supposer que Camilo Gutierrez fait simplement du vélo dans Berlin. Dans sa propre perception personnelle de la ville comme une scène, il danse positivement sa beauté. Réalisation : Camilo Gutierrez

Noeud papillon de rigueur pour têtes carrées 9

(Fliegenpflicht für Quadratköpfe) Allemagne, 2004, expérimental, 13'24, vostf Ma vie à Berlin, notamment tous mes passe-temps et une présentation de tous mes amis. Sans oublier des chapeaux qui pèsent dix tonnes et des affiches à prouts. Réalisation : Stephan Flint Müller


FOCUS

B

erLin Oue Années 80

e

allemagn

En partenariat avec :

st

Cinéma Le Zola | Mardi 17 novembre à 21h |

Séance programmée et présentée par Julien Ronger « Quand il est question de cinéma underground, de musique, de performances, d’expériences artistiques intenses donc de Création, au sens fondamental du terme, des mots comme Berlin s’imposent systématiquement. Et les années 80 sont particulièrement représentatives d’un état d’esprit berlinois. Pris dans l’étau capitalisme/communisme, Berlin est une ville où l’art s’exprime naturellement, où il fait écho à la vie, en démontre l’urgence et la diversité.

Il n'est pas question de présenter des films issus du milieu berlinois des années 80 mais de donner à partager une ambiance qui régnait à cette époque. Ouvrez grand les yeux et plongeons dans le Berlin Ouest des années 80. » Julien Ronger

Berlin Ouest bouillonne alors de créativité, d’une liberté dans l’expérimentation exacerbée par la vision de son « reflet », sa symétrie dont l’axe est un mur honteux. Les lieux, plus ou moins officiels, accueillent des performances, des concerts, des expositions et des projections dans un maelstrom où le punk voit l’affirmation de la musique synthétique, l’expérimentation et les drogues se partagent les publics, la créativité et le dépassement des contraintes financières s’apprivoisent pour fournir un monde à part. Un esprit oscillant entre nostalgie, nihilisme froid et une volonté de réinvention, une effervescence.

1

2

3

Money 1

Etats-Unis, 1985, couleur, sonore, 15’ Film de performances artistiques qui se recoupent autour d'une interrogation : les problèmes économiques liés à la création. Le cadre est constitué de danseurs, musiciens, poètes, artistes avant-gardistes américains des années 80. Bien que située sur un autre continent, l'interrogation fait écho à celle des conditions financières de l'art underground un peu partout à cette époque. Réalisation : Henry Hills Avec : John Zorn, Diane Ward, Carmen Vigil, Susie Timmons, Sally Silvers, Ron Silliman, James Sherry, David Moss, Mark Miller, Arto Lindsay, Pooh Kaye, Fred Frith, Alan Davies, Tom Cora, Jack Collom, Yoshiko Chuma, AbigaiI Child, Charles Berstein, Bruce Andrews.

Pilgrim’s progress 4

Etats-Unis, 1985, couleur, silencieux, 9’ Un film de patchwork, de collage et de collection. Les images se succèdent dans une frénésie visuelle qui nous parle de consommation, de sur-sollicitation jusqu’à une sensation oscillant entre l’étourdissement enjoué et l’écœurement. Une virtuosité du rythme et des techniques. Réalisation : Caroline Avery

4

Der general 2

Allemagne, 1987, couleur, sonore, 13’ Des images de la nature qui répondent à celles de l'Allemagne. Le tout revisité par de la chimie et des attaques physiques sur la pellicule. Le rythme est posé, d'une lenteur nostalgique et d'une beauté onirique. Groupe de réalisateurs en recherche sur l’image, Schmelzdahin produit des œuvres d’une richesse alchimique. La transformation du matériau, toujours de la pellicule récupérée, par des procédés chimiques nous immerge dans un monde onirique et dérangeant où les codes se transforment et se réinventent au gré des séquences. Réalisation : Schmelzdahin

Tabula rasa 5

Autriche, 1987/89, couleur, sonore, 18’ Programmateur, réalisateur, théoricien du cinéma, Tscherkasky est un incontournable de la scène underground. Passionné et passionnant, son approche produit des films d'une beauté et d'une intelligence incroyables. Le sens du montage, le traitement graphique, les surimpressions, tout concorde à la réinvention des procédés narratifs et l'extase visuelle. Réalisation : Peter Tscherkasky

5

Stadt in flammen 3

Allemagne, 1990, couleur, sonore, 7’ Le Schmelzdahin à nouveau pour un film où l'image se déchire, comme dévorée de l'intérieur. Un banal film de série B attaquée par des bactéries bouillonne d'une nouvelle vie et retrouve une dimension organique que la bande son, constituée de bruits de bouche, ponctue avant de s'étrangler. Réalisation : Schmelzdahin

War songs

Etats-Unis, 1990, couleur, sonore, 12’ Une collaboration mettant en jeu 5 poèmes de Paul Schmidt, la musique de Mark Bennett et la mise en image de Brose. On assiste à une vision provocante de la guerre, ici à travers des images d'archives de la Seconde Guerre Mondiale et celle du Vietnam, accompagnées de la lecture des poèmes et l'insertion d'une figure évanescente, "Gabriel", qui hante le film de sa présence sensuelle. Réalisation : Lawrence F. Brose Remerciements : Christophe Langlade (pour sa précieuse aide technique), Light Cone 9


C

ourts Guitare de

Théâtre Astrée - Université Claude Bernard Lyon I | Lundi 16 novembre à 19h19 |

Tarif unique : 5,70 € (entrée libre sur présentation de la carte pour les étudiants et les enseignants de Lyon I)

Dans le cadre du 36e Festival du Film Court de Villeurbanne, l’Association Pour le Cinéma et le Théâtre Astrée, en partenariat avec le Festival « Les Guitares », vous proposent de (re)découvrir 7 courts métrages où la guitare fait sa star, joue en solo, jette un sort, tisse des liens ou rapproche les mains.

Miniyamba 6

1

4

5

Cross Road 1

Betty's Blues 3

France, 2011, animation, 6'45 Au sommet de sa carrière, un Bluesman aveuglé par son ambition va se faire rattraper par son passé, lorsqu’il retrouve le Diable, à qui il avait vendu son âme en échange des clefs du succès. Réalisation : S. Bono, C.-E. Farkas, O. Gros, B. Rimet (ESMA)

Le jour de Noël 2

France, 1998, fiction documentaire, 29' 24 heures de la vie d'un jeune musicien, Noël Akchoté, confronté à l'improvisation, la technique, l'argent, le concert, le studio, la guitare, l'histoire, les indépendants, les majors. A mi-chemin entre la fiction et le documentaire, entre le rire et le sérieux, un portrait "jazz". Réalisation : Thierry Jousse Avec : Noël Akchoté, Anna Luif, Jackie Berroyer, Claire Denis 10

2

France - Belgique, 2013, animation, 12' Un jeune guitariste tente sa chance dans un vieux bar de blues de Louisiane. Il évoque la légende de Blind Boogie Jones, dans la Nouvelle Orléans des années 1920, une histoire d’amour et de vengeance... Réalisation : Rémi Vandenitte

La leçon de guitare 4

France, 2006, fiction, 17'40 Michel, la quarantaine, ne fait pas grand-chose de sa vie. Lorsqu'il tombe sur la petite annonce "jeune homme donne cours de guitare pour débutants", il décide de se lancer. Réalisation : Martin Ritt Avec : Serge Riaboukine, Sébastien Morin, Pauline Morand

3

6

7

Sol 5

France, 2000, fiction, 11'18 Sol, une note de musique, le bitume qui colle aux pieds et dont il faut s'arracher. Par un soir d'été, une violente succession d'événements va provoquer la rencontre inattendue de deux univers qui s'ignorent, le jazz et la cité. Réalisation : Cyril Peyramond Avec : Christian Escoudé, Julien Ceslé

France - Danemark, 2012, animation, 14'47 Au Mali, dans un restaurant, Abdu, le joueur de N’Goni fait la connaissance de Bakari, un jeune serveur. Abdu veut passer la frontière pour partir faire carrière en Europe avec sa musique. Bakari voudrait le suivre mais se sent « coincé ici… ». Réalisation : Luc Pérez

Si jamais nous devons disparaître, ce sera sans inquiétude mais en combattant jusqu'à la fin 7

France, 2014, expérimental, 15'25 Un guitariste et un batteur jouent un morceau de rock instrumental. Le public se meut au rythme de la musique. Parmi la foule, une femme, singulière. La musique s’arrête après une longue montée en puissance. La femme, tombée au sol, seule, lutte contre l’inertie de son corps. Réalisation : Jean-Gabriel Périot Avec : Tamara Bacci, Michel Cloup, Patrice Cartier


Lfe

es Yeux rmés

Spécial "Ciné-Travail" La séance dont VOUS êtes les programmateurs ! Cinéma Le Zola | Lundi 16 novembre à 21h |

Pour la deuxième année consécutive, le festival vous propose de devenir programmateur d'une séance par le biais des Yeux Fermés, le programme participatif qui vous permet de voter pour les 5 films que vous souhaitez voir ou revoir. Pour voter, rien de plus simple : rendez-vous sur le site du festival www.festcourt-villeurbanne.com rubrique "Les Yeux Fermés" et choisissez jusqu'au 13 novembre à minuit les 5 films que vous souhaiteriez voir parmi un choix de 15 films. Cette année, c'est une séance sur le thème du travail et en collaboration avec Ciné-Travail que nous vous proposons. L'association Ciné Travail s'est constituée à Lyon depuis 2000. Son objectif est de favoriser les rencontres entre représentants du monde du travail et de l'entreprise, des consultants, des chercheurs en sciences humaines et sociales, des universitaires, des étudiants, et des professionnels de l'audiovisuel autour d'un champ d'intérêt commun : filmer le travail, pourquoi et comment ? Les 15 films suivants vous proposent, chacun à leur manière et avec leur ton, un regard différent sur le milieu du travail. A vous de choisir, tous à vos claviers, et le résultat de vos votes sera à découvrir le lundi 16 novembre à 21h sur l'écran du Zola ! A l'issue de la séance, une rencontre aura lieu autour des films avec Hervé Jallais et Louis Esparza (Ciné-Travail).

Avant que de tout perdre 1 France, 2012, fiction, 30' Alors que ses enfants font mine d'aller à l'école, Miriam s'empresse de les récupérer et les emmène sur son lieu de travail. Elle explique à son employeur qu'elle doit quitter précipitamment la région. Réalisation : Xavier Legrand Interprétation : Léa Drucker, Anne Benoît, Miljan Châtelain

2

Democracia 3

Espagne, 2013, fiction, 11', vostf Le PDG d'une entreprise propose un plan audacieux pour garder le moral de ses employés au beau fixe. Réalisation : Borja Cobeaga Interprétation : Oscar Ladoire, Alejandro Tejería, Luis Bermejo

La dernière caravane France, 2012, fiction, 16' Sur un petit chantier perdu au milieu de nulle part, trois ouvriers reçoivent la visite impromptue, mais redoutée, d'un représentant de leur employeur. Réalisation : Foued Mansour Interprétation : Christian Sinniger, Vincent Rottiers, Hacène Nini, Maurent Maurel

Mi-temps France, 2001, fiction, 16'

Pour payer ses études, Alice est caissière à mi-temps dans un supermarché. Elle supporte difficilement ce travail alimentaire et se heurte à l'hostilité des autres employés. Un jour, Alice apprend qu'elle a manqué ses examens à la faculté. C'est peut-être la fin d'un avenir meilleur, laissant entrevoir un vrai métier. Désespérée, elle dérobe une grosse somme d'argent dans sa caisse. Réalisation : Mathias Gokalp Interprétation : Julie Durand, Valérie Mairesse Une ouvrière vit dans sa petite maison, travaille dans une usine, fait ses courses dans un commerce. Un matin, alors qu'elle se prépare pour aller au travail, l'usine qui sert de toile de fond à son univers se déplace progressivement et sort du champ. Réalisation : Pierre Pinaud Interprétation : Serpentine Teyssier, Roger-Patrice Bernard, Hervé Colin

Narkose 7

France, 2015, fiction, 6'25 Et si au boulot, toucher le fond devenait parfois un exploit ? Un tableur, une grande inspiration et Michel qui n'en finit pas de descendre. L'histoire du grand bleu avec une chaussure noire. Réalisation : Julien Lecoq & Sébastien Bonnetot Interprétation : Sébastien Saint-Martin, Vincent Longefay, Elise Le Stume

3

4

5

6

La raison de l'autre 8

7

8

Squash France, 2002, fiction, 27’

Dans leur peau 2

France, 2007, fiction, 21'49 Joseph, un modeste livreur, prend la place de Michel, un cadre dynamique décédé accidentellement sous ses yeux. Il habite son appartement, se glisse dans ses vêtements et se rend à son bureau. Étrangement, personne ne semble se rendre compte de la supercherie. Réalisation : Arnaud Malherbe Interprétation : Frédéric Testot, Laurent Ménoret, Ophélia Kolb

France, 2010, fiction, 16'49 Ouvrier au chômage, Éric semble avoir enfin trouvé une issue à la précarité : agent de sécurité dans un supermarché. Oscillant entre la peur de retomber du côté de ses anciens collègues et la compassion qui nourrit son envie de les aider, Éric doit assumer sa nouvelle fonction. Surtout s'il veut passer en CDI, lundi. Réalisation : Patrick Deboosère Interprétation : François Godart, Eric Savin, Florence Masure

Les miettes France, 2008, fiction, 30'

1

Les aventures de Klaus aux commandes du chariot élévateur (Staplerfahrer Klaus - Der erste Arbeitstag) Allemagne, 2001, fiction, 10', vostf Klaus vient de passer son permis cariste. Cependant, son premier jour de travail se révèle être un véritable défi. Les accidents s'enchaînent et peu en sortent indemnes... Réalisation : Jorg Wagner Interprétation : Konstantin Graudus, Michael Sombetzki, Eric Rossbander

Lundi CDI 6

La dernière journée 4

France, 2006, documentaire, 11'45 Le 1er juillet 2005, le marteau-pilon n° 25 Schneider & Cie datant de 1867 a cessé son activité à l'ancien atelier des forges de l'arsenal de Brest. Le film raconte cette dernière journée, correspondant à celle des trois hommes qui travaillent sur cette machine. Réalisation : Olivier Bourbeillon

Dialogue au sommet France, 1995, fiction, 6'53 Un ouvrier et son patron sont prisonniers

l'un de l'autre à 80 mètres au-dessus du sol. Rions un peu en attendant le chômage ! Réalisation : Xavier Giannoli Interprétation : François Cluzet, Marc Citti, Jean-Christophe Bouvet

Hurlement d'un poisson 5 France, 2010, fiction, 19'48 Julien est poète. Il affronte aujourd'hui sa première journée de travail dans un centre de sondages téléphoniques. Réalisation : Sébastien Carfora Interprétation : Florent Cheippe, Camille de Sablet, Chloé Berthier

France, 2008, fiction, 25'24 Caroline, jeune conseillère du RMI, découvre par hasard que l'une des personnes dont elle a la charge travaille au noir. Se sentant étrangement trahie, elle va tenter d'en savoir plus sur cet homme en le suivant une nuit après son travail. Réalisation : Foued Mansour Interprétation : Chloé Berthier, Acourou Gory, Aïda Daghari Harcèlement psychologique pendant un match de squash entre un employé et son patron. Réalisation : Lionel Bailliu Interprétation : Eric Savin, Malcolm Conrath

Tout doit disparaitre

France, 1998, fiction, 14' A Paris, des travailleurs temporaires attendent un éventuel emploi. Parmi eux, deux novices, Jean-Pierre et Théo. Ils se retrouvent en banlieue pour effectuer un déménagement ordinaire… Réalisation : Jean-Marc Moutout Interprétation : Roman Lagarde, Emilie Abossolo Mbo, Bruno Lopel

11


© Christophe Abramovitz

J

ournée

Bureau desAuteurs

Masterclass Musique et Image avec Thierry Jousse

Rencontre professionnelle Masterclass du critique de cinéma et réalisateur Thierry Jousse, animée par Gilles Alonzo, compositeur et responsable de la classe de Musique à l'Image du CNSMD (Conservatoire national supérieur de musique et danse) de Lyon et de Marie Le Gac, responsable du Bureau des Auteurs Mélomane de longue date et critique de cinéma, Thierry Jousse parlera de sa cinéphilie musicale et également de son rapport à la musique en tant que réalisateur. Il partagera de nombreux extraits de films démontrant comment la musique joue sur l’image, et vice-versa. « Avec le recul des années, je m’aperçois que mes premiers enthousiasmes cinématographiques ont presque tous un lien à la musique. Et d’abord le cinéma populaire français des années 70 qui accueillait dans ses rangs Ennio Morricone ou qui faisait vibrer les musiques de François de Roubaix, Philippe Sarde, Michel Legrand ou Vladimir Cosma… Et, bien sûr, quand, un tout petit peu plus tard j’ai découvert Pierrot le fou, Vertigo, Il Était une Fois dans l’Ouest ou Providence, j’ai été littéralement submergé par les partitions de grands compositeurs comme Antoine Duhamel, Bernard Hermmann ou Miklos Rosza mais également par l’usage parfois très singulier que pouvaient en faire des cinéastes comme Godard, Resnais ou Leone… Cette double postulation a littéralement construit ma vision du cinéma qui a trouvé un prolongement naturel dans les quelques films que j’ai eu la chance de réaliser où je me suis évertué, autant qu’il m’a été possible, à filmer la musique et les musiciens (en particulier, Philippe Katerine et Noël Akchoté), et à leur donner une place narrative et expressive. 12

Pôle Pixel - Studio 24 24 rue Emile Decorps, 69100 Villeurbanne Accès : bus C3 ou C11 arrêt « Cyprian-Léon Blum » / Tram T3 arrêt « Gare de Villeurbanne » / Métro A arrêt  « Cusset » | Mardi 17 novembre de 15h à 17h30 | Entrée libre sur inscription sur : invitations@rhonealpescinema.fr ou 04 72 98 08 98

Quant à mes expériences radiophoniques sur France Musique, elles m’ont donné l’occasion de faire entendre la voix des compositeurs d’aujourd’hui (par exemple, Bruno Coulais, Alexandre Desplat, Philippe Rombi, Howard Shore, Cliff Martinez, Carter Burwell…) et le fruit de leur travail, dans un contexte, celui de la musique savante, où la musique de film n’a pas encore tout à fait acquis ses lettres de noblesse. Autrement dit, musique et cinéma sont pour moi frères et sœurs de sang, intimement liés par le rythme, le temps et le sens de la dramatisation mais également par un rapport au jeu, au rêve, à la poésie… Des compagnons de vie tout simplement… » Thierry Jousse Biographie Après avoir été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma entre 1991 et 1996, il écrit sur la musique dans Jazz Magazine et Les Inrockuptibles. Il publie également plusieurs livres sur le cinéma (notamment sur John Cassavetes et sur David Lynch), et réalise quatre courts métrages, deux longs métrages, Les Invisibles (2005) et Je suis un No Man’s Land (2011), et deux documentaires, L’Age d’or de la musique de film (2010) et Jean Douchet ou l’Art d’aimer (2012). De 2011 à 2015, Il produit Cinéma Song, une émission consacrée à la musique au cinéma sur France Musique. Depuis la rentrée 2015, il co-anime, en compagnie de Laurent Valéro, Easy Tempo, une émission autour des musiques populaires, toujours sur France Musique.


Le Bureau des Auteurs présente... Le Bureau des Auteurs organise une projection de 4 courts métrages, soit accompagnés par le Bureau des Auteurs au stade de l’écriture, soit aidés par le Fonds d’aide cinéma et audiovisuel de la Région Rhône-Alpes. Un pot sera offert à l’issue de cette projection.

Le bègue aimant

France, 2015, fiction, 25’ Matthias est jeune, Matthias a du charme, Matthias a la chance de faire un métier qu’il aime et Matthias rêve de conquérir le cœur de Chloé, jolie jeune fille qui travaille à quelques mètres de lui. Mais voilà, Matthias ne sait comment aborder Chloé sans se trouver ridicule. Il devra affronter son plus gros complexe : son bégaiement. Réalisation : Fabrice Roulliat & les étudiants de l’ARFIS Production : ARFIS Interprétation : Grégoire Blanchon, Johanna Tixier, Amandine Longeac, Hervé Daguin

J ouArun

Bureau des

ée te urs

Pôle Pixel / Studio 24 | Mardi 17 novembre de 18h30 à 20h30 | En présence des réalisateurs Entrée libre : sur inscription sur invitations@rhonealpescinema.fr ou 04 72 98 08 98

Vous m’aimerez Premier film France, 2015, fiction, 28'30 Alex, la trentaine, est une étoile montante du stand-up, le dernier comique à la mode que tous les médias s'arrachent. Après avoir connu un succès phénoménal à Paris et sur les routes de France, le voilà de retour dans sa ville natale pour une série de cinq représentations exceptionnelles. Mais, alors que chaque soir son spectacle se joue à guichet fermé, une place, la même place, reste mystérieusement inoccupée... Réalisation : Julien Sauvadon Production : LGM Télévision Interprétation : Jérémy Lopez, Stéphanne Varupenne, Alain Bert, Isalinde Giovangigli, Valentin Traversi, Cindy Mollaret, Fabienne Ressicaud, Roland Abbatecola, Alexandra Moralès, Jean-Jacques Bernard

Aquabike Celui qui a deux âmes

France, 2015, 17' On l’appelait « Celui qui a deux âmes ». Il était beau comme une femme… et il était beau comme un homme. Il hésitait… Réalisation : Fabrice Luang-Vija Production : Fargo, La Cartoucherie, Rue de Chony 26500 Bourg-Lès-Valence, mikhal.bak@gmail.com

France - Belgique, 2015, fiction, 23' Traumatisée par un poisson, Sophie n'a jamais remis les pieds dans l'eau depuis ses 15 ans. Aujourd'hui, elle en a 35 et sa copine Anaïs a décidé de l'emmener voir Aquaman, un gourou-guérisseur aux méthodes radicales. Réalisation : Jean-Baptiste Saurel Production : Kazak Productions / Need Productions Interprétation : Charlie Dupont, Florence Janas, Pauline Lorillard, Deivy Fernandes, Clara Michel 13


La

S

éance Rattrapag de

e

DE L'ASSOCIATION POUR LE CINEMA Cinéma Le Zola | Vendredi 20 novembre à 20h30 |

Ils ont fait partie des 1 289 films inscrits en présélection de la compétition européenne, mais ils ne font pas partie de la liste des films sélectionnés. Cependant, en raison de leurs qualités, les huit membres du comité de programmation de l'Association Pour le Cinéma ont voulu vous les faire découvrir et viendront vous les présenter dans le cadre d'une unique projection. Une sorte de séance de rattrapage pour cinq films qui auraient pu tout aussi bien participer à la compétition de cette 36e édition.

Mantra 4 1

2

3

4

5

Jay parmi les hommes 1 La séance 2 France - Belgique, 2015, fiction, 28'27 Jay, 14 ans, vit seul avec son père, Anton. Pour exister aux yeux de celui-ci, Jay doit devenir un homme et trouver une copine. En forçant son entrée dans le territoire viril et brutal des hommes, Jay va tenter d'oublier qu’il est encore un enfant. Réalisation : Zeno Graton Production : Sacrebleu Productions, Hélicotronc, Ultime Razzia Productions Interprétation : Anton Leurquin, Arieh Worthalter, Judith Williquet

14

France, 2015, fiction, 12'21 Paris, 1899. La sulfureuse Comtesse de Castiglione confie à son talentueux photographe Pierre-Louis la réalisation d'un ultime portrait. Sous l’œil pernicieux des domestiques de la divine aristocrate, la séance s'avérera plus étrange qu'attendue. Réalisation : Katarina Stankovic & Konstantina Kotzamani Production : Crew du Chapeau Productions, Touché Interprétation : Paul Hamy, Fanny Ardant, Fabienne Chaudat, Urbain Cancelier

La planète Nam 3

France, 2015, fiction, 24' Vincent, tel un étranger, se met en quête de repères au sein de sa propre famille visiblement divisée auparavant. Mathis, 7 ans, ne semble pas très réceptif. D'où vient ce fossé si difficile à combler ? Réalisation : Pauline Chabauty Production : Association Off, Spirafilm Interprétation : Vincent Wilson, Judith Baribeau

France, 2015, fiction, 25' Kim, un homme d'une soixantaine d'années, vient en France pour l'enterrement de son ex-femme. En attendant les cérémonies funéraires, il a quelques jours de cohabitation avec sa fille. Ils communiquent tous les deux sans parler la même langue. Réalisation : Ho Lam Production : Les Films du Cygne Interprétation : Tien Shue, Audrey Giacomini, Alain Blazquez, Tapa Sudana

A ses enfants la patrie reconnaissante 5

France, 2015, fiction, 22'23 France, 1919. Paul, sculpteur, se rend de village en village, pour ériger les monuments aux morts. Mais lorsqu'il arrive dans le petit bourg de Sancerre, les traumatismes de la guerre resurgissent. Après tant de noms gravés dans la pierre, ce monument sera-t-il enfin celui du retour à la vie ? Réalisation : Stéphane Landowski Production : Fulldawa Films Interprétation : Jean Louis Coulloc'h, Jean-Marie Frin, Patrick Descamps, Raphaëlle Agogué


C

Les Maison du Livre de l’Image et du Son | Samedi 21 novembre à partir de 14h30 |

ourts Réel du

Entrée libre (sur réservation auprès de la Vidéothèque pour les groupes) tél. : 04 78 68 04 04

Dans le cadre du Festival du Film Court de Villeurbanne, une après-midi consacrée au court métrage du Réel

Séance découverte

Séance compétition

Hommage au cineaste néerlandais Johan Van der Keuken, au travers de quatre films réalisés au début de sa carrière.

Le public est invité à voter pour le « prix honorifique du meilleur court du réel »

L’enfant aveugle 1

France, 2009, 24’ Dans un quartier populaire de Lille, une boutique de livres d’occasion va fermer ses portes. Les visiteurs y ont noué une relation avec Annie, bouquiniste passionnée. Cette fermeture signifie la disparition d’un lieu de vie spécifique, dédié aux livres d’occasion, ceux qu’on ne trouve pas ailleurs… Réalisation : Arnaud Féret & Vincent Gassin Production : Équipe Monac.1

Samedi 21 novembre 14h30

Samedi 21 novembre 16h45

La Bouquinerie 5

Pays-Bas, 1964, 22’ Quelle perception un enfant aveugle a-t-il de la réalité ? Un film qui révèle un monde difficile à imaginer : la lutte continue de l’homme sans regard pour rester en contact avec la réalité. Production : Lucid Eye

Quatre murs

1

5

2

Pays-Bas, 1965, 22’ Amsterdam en pleine crise du logement. Dans de minuscules appartements, des familles nombreuses tentent de se partager «l’espace habitable». Un questionnement des rapports entre habitat et espace mental. Production : Lucid Eye

Le Guet 6

2

6

La leçon de lecture 3

Pays-Bas, 1973, 10’ Dans une école primaire d’Amsterdam, l’enseignement traditionnel de la lecture associe aux mots des images. Le cinéaste joue du système, substituant peu à peu aux images d’Épinal du tableau de lecture celles de la réalité sociale et politique. Production : Lucid Eye

Les vacances du cinéaste

France, 2012, 28’ Sémaphore de l’île de Bréhat. Une tour au sommet de laquelle est juchée une salle d’observation panoramique aux vitres sans tain. Un panneau indiquant : « Zone Militaire – Marine Nationale ». Sur la passerelle, un sémaphoriste fait le guet. Il regarde tout sans être vu. Réalisation : Perig Villerbu Production : Plan Large Productions

Extérieur rue 7

3

7

4

Pays-Bas, 1974, 39’ Un petit village de l’Aude, ses habitants, leurs joies, leurs souffrances et la caméra en liberté du cinéaste en vacances qui saisit ces moments intermittents qui, dans le souvenir qu’on en garde, ressemblent si fort au bonheur… Production : Lucid Eye

Belgique, 2009, 40’ La chronique d’une rue de Bruxelles et, à travers elle, le récit de ses habitants qui rêvent d’une autre façon de vivre ensemble. Auteurs et acteurs de leur propre histoire, ils renouent avec une démarche collective et réinvestissent la rue autrement. Réalisation : Anne Closset & Carmen Principal Production : C.V.B.

Où est passé le 14 juillet ? 8

4

8

Le « Prix honorifique du meilleur court du Réel » sera révélé lors d’un moment convivial qui clôturera cette après-midi dédiée au court métrage programmée par la Vidéothèque de la MLIS.

France, 2006, 23’ Dans un tout petit village du Lot, la fête nationale a disparu. La réalisatrice australienne démarre une enquête haute en couleur et s’interroge sur la signification de la fête nationale en France et les symboles républicains. Réalisation : Nathalie Latham Production : G.R.E.C.

15


P

À voir les enfants ! Oui ! Mais quoi ? La boîte à merveilles !

rpogramme our

enfants

Une séance spéciale de ciné-vote-goûter dans le cadre du Festival du film court de Villeurbanne Une séance mini-compétition pour les enfants, organisée par la Vidéothèque de la MLIS (Maison du Livre, de l’Image et du Son) dans le cadre du festival. Sept films courts à départager par le jeune public à l’aide d’un vote pour élire son court métrage préféré ! Au programme : Le petit avion rouge de Charlotte Blacker (2010), Rêveur d’Olga Marchenko (2005), Dodu de Jose Miguel Ribeiro (2010), Point à la ligne de Jesus Perez (2011), L’île de la calamité de David Johnson (2011), Fouding or not fouding de Youila Julie Rainous (2008) et Mobile de Verena Fels (2010).

Cinéma Le Zola

| Samedi 21 novembre à 14h30 |

(Conseillé à partir de 4 ans – durée : 41’)

Maison du Livre, de l'Image et du Son

Petites casseroles

247 cours Emile Zola, 69100 Villeurbanne Métro ligne A arrêt Flachet

Programme de six courts métrages, conseillés à partir de 4 ans Séance Jeune Public / Famille

| Mer. 18 nov. 2015 à 14h30 | (à partir de 6 ans)

Les Plus du festival : Atelier cuisine créative après la séance ! Toute l’équipe du festival vous propose de concocter un joli petit goûter à base de fruits déguisés. A vos casseroles ! Durée du programme 41 minutes / Atelier 30 minutes

Entrée libre

L'enfance est une aventure au quotidien...

Dougal rêve de voler, Aston de fêter son anniversaire et Anatole de se faire des copains mais, pour eux, les choses ne sont pas toujours aussi simples. Avec courage et humour, nos héros vont pourtant trouver le moyen de dépasser leurs peurs ou leurs singularités qu’ils trainaient comme des petites casseroles. Des pépites de l'animation multi-récompensées en France comme à l'étranger ! Souvenez-vous, La petite casserole d’Anatole d’Éric Montchaud a reçu le Grand Prix du Festival du Film Court de Villeurbanne en 2014.

Le petit avion rouge

Les cadeaux d'Aston 1 Suède, 2012, 9’ Aston a hâte de fêter son anniversaire ! En attendant, il empaquette tout ce qui lui tombe sous la main. Le jour tant attendu arrive enfin mais rien ne se passe comme il l’espérait... Réalisation : Uzi Geffenblad & Lotta Geffenblad

1

2

3

4

5

6

La Taupe au bord de la mer 5

La Promenade d’un distrait 3

Les Agneaux 6

Peur de voler 4

Irlande, 2012, 9’ Dougal aimerait passer l’hiver au chaud avec les autres oiseaux migrateurs. Seul problème : il ne sait pas voler. Réalisation : Connor Finegan

La petite casserole d'Anatole 2

16

France, 2014, 6’ Anatole traîne toujours derrière lui sa petite casserole. Elle se coince partout et l’empêche d’avancer jusqu’à ce que quelqu’un lui dise quoi en faire. Réalisation : Eric Montchaud

Russie, 2012, 5’ La taupe aimerait, comme tout le monde, passer un moment tranquille à la plage. Mais comment faire avec toute cette agitation ? Réalisation : Anna Kadykova

France, 2005, 7’ Avec Giovanni, ce petit garçon très distrait, une simple promenade devient une véritable aventure... Réalisation : Beatrice Alemagna & Giuseppe Bianchi

Allemagne, 2013, 5’ Les parents de l’agneau sont désespérés car il ne bêle pas correctement... Réalisation : Gottfried Mentor


T

able

M

ashup

Cinéma Le Zola | Samedi 21 novembre à 16h30 et 18h | (deux sessions d'une heure environ) Accès à l'atelier sur inscription uniquement auprès de lezolatelaisselescles@lezola.com Tarif : 1 unité Carte M'RA + 1 € (attention, nombre de places limité à 12 participants, âgées entre 16 et 25 ans, sur l’ensemble des deux sessions !)

Un atelier ludique à partager avec l’équipe du Zola te laisse les clés

Pour le grand public, le montage est souvent perçu comme une étape technique nécessitant l’usage d’un ordinateur, et non comme un élément structurant du langage cinématographique.

Pour permettre à tous de mieux appréhender le montage, le réalisateur Romuald Beugnon a inventé la Table MashUp, un outil intuitif qui permet de faire un montage simple (images et sons) sans aucune connaissance préalable : le couple clavier-souris est banni au profit de la manipulation d’objets tangibles ! Fini les barrières techniques, l’apprenti monteur fait glisser des photogrammes et des sons sur une « table active » ! Vous avez entre 16 et 25 ans, vous souhaitez vous essayer à la table MashUp aux côtés des membres du Zola te laisse les clés, inscrivez-vous vite à lezolatelaisselescles@lezola.com (Olivier Gouttenoire) car il n’y aura pas de place pour tout le monde ! Les deux films réalisés pendant l’atelier seront projetés en ouverture de la Soirée de Palmarès le samedi 21 novembre à 20h30 au Zola ! Chaque membre de l’atelier sera invité à venir y participer.

17


U

ne Leçon de Cinéma #1

Cinéma Le Zola | mardi 17 novembre à 14h30 | Tarif unique : 4,70 € Séance unique : 1h30 + débat

Avec Alain Choquart (réalisateur & directeur de la photographie) Poser son regard Sous la forme d’une conférence illustrée par de nombreux extraits de films, Alain Choquart, directeur de la photographie pour Bertrand Tavernier (Ça commence aujourd'hui, Capitaine Conan, Holly Lola) et réalisateur de Lady Grey (2015), partagera son expérience avec les spectateurs. Des questions simples seront abordées : pourquoi ce mouvement de caméra ? Qu’est-ce qu’une ellipse ? Comment mettre en valeur un personnage dans le cadre ? Autant de manières singulières et personnelles d'écrire le cinéma, de raconter une histoire. A chaque question, une réponse originale accompagnée par la projection d'extraits choisis. Cette leçon de cinéma rappelle qu'aucune image n'est innocente et qu'un film répond à une grammaire du cinéma. Au même titre que les mots, les images doivent faire l'objet d'une lecture approfondie. Rien de tel pour cela que de rencontrer un professionnel reconnu, passionné de cinéma.

Assureur du cinéma le ZOLA et du Festival du film court spécialisé dans les risques cinéma, musique et évènements 13 rue Jean Moulin 69300 Caluire et Cuire Tél. 04 72 27 00 36 - Fax 04 78 23 49 59 infos@abgassurances.fr - www.abgassurances.fr

18


19


Les ompét

RENCONTRES AVEC LES REALISATEURS

C

itions

Cinéma Le Zola Mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20 novembre à l’issue des séances de la compétition européenne Rencontres animées par Christophe Chabert (Association Pour le Cinéma) et Vincent Raymond (Stimento Magazine) Sous les auspices de Christophe Chabert et Vincent Raymond, critiques de cinéma, les réalisateurs et les producteurs en compétition viendront vous présenter leurs films et répondre à vos questions. Une occasion unique d’avoir accès à ceux qui font les films, les questionner sur leurs choix et d’échanger avec les futurs grands cinéastes de demain. TALENTS EN COURT

Présentée par Vincent Raymond (Stimento Magazine) Cinéma Le Zola Samedi 21 novembre à 20h30 Entrée : 5,70 euros (tarif unique) LA REMISE DES PRIX En présence des jurys et des professionnels en compétition, venez découvrir le palmarès de cette 36e édition.

Cinéma Le Zola Samedi 21 novembre à 10h30 (entrée libre) A l'occasion du Festival du Film Court de Villeurbanne, le CNC relance l’opération « La scénariothèque », issue du dispositif Talents en Court et destinée à aider les jeunes auteurs et producteurs à mieux appréhender le milieu professionnel, et plus particulièrement les aides du CNC.

LA PROJECTION D’UNE PARTIE DU PALMARES

Il s'agit de proposer une matière à réflexion sur le processus de création grâce à un échange d’expérience et à la scénariothèque des courts métrages aidés et disponibles sur le site du CNC, alimentée par de nouveaux scénarios à l’occasion de cette 36e édition du festival.

Cinéma Le Zola Dimanche 22 novembre à 14h30 Entrée : 8 euros (tarif unique)

Talents en Court vous propose : • Avant le festival : lire le scénario des courts métrages sélectionnés en compétition européenne et aidés par le CNC. Cette année, vous pourrez lire en ligne les scénarios des films L’île à midi de Philippe Prouff Kanun de Sandra Fassio Sire Gauvain et le Chevalier Vert de Martin Beilby Un métier bien de Farid Bentoumi • Pendant le festival : découvrir les films à l’occasion des séances de projection (voir programme) • En clôture du festival : assister à la rencontre professionnelle « comment écrire, réaliser et produire un court métrage », le samedi 21 novembre à 10h30 au cinéma Le Zola (entrée libre), en présence de réalisateurs et producteurs des films, Morad Kertobi (Responsable du court métrage au CNC) et Marie Le Gac (responsable du Bureau des Auteurs à Rhône-Alpes Cinéma). Programmation détaillée sur : www.festcourt-villeurbanne.com Les scénarios sont en accès libre sur le site internet du CNC :  www.cnc.fr/web/fr/scenariotheque

20

LA SOIREE DE PALMARES

En exclusivité, une partie des films primés sera projetée en deuxième partie de la soirée de palmarès. LA PROJECTION DES FILMS PRIMES

Tous les films primés ou mentionnés par les jurys seront projetés lors d’une seule et même projection ! Séance de rattrapage pour certains, manière idéale de revenir sur les meilleurs films de la compétition pour d’autres, la projection des films primés est une séance prisée des vrais amateurs de courts métrages !


La ompét e européenn

C

ition

La liste des prix PRIX DECERNES PAR LE JURY OFFICIEL ❑ GRAND PRIX DU FESTIVAL 4 000 € offerts par la Ville de Villeurbanne ❑ PRIX DE LA REGION RHONE ALPES AU MEILLEUR FILM EUROPEEN 2 300 € offerts par la Région Rhône-Alpes ❑ PRIX PÔLE PIXEL A LA MEILLEURE PRODUCTION FRANCAISE Dotation en moyens techniques de 10 000 € HT (prix catalogues) non dissociables à valoir sur un prochain tournage en Rhône-Alpes : • Sur lecture du scénario, un accompagnement technique sur la composition d’une liste image adaptée au projet + une remise de 50% sur tarif catalogue de la liste complète (caméra forcément incluse) + une dotation de 1 500 € HT sous forme d’avoir à déduire du chiffrage précédemment remisé, assurance comprise (donc équivalente à une dotation de 3000€ HT sur prix catalogue) (Panavision Rhône-Alpes), • Sur lecture du scénario, un accompagnement technique sur le mixage du projet + une remise de 60% sur deux journées d’auditorium (prix catalogue de 3 000 € HT) soit une dotation de 1 800 € HT (Pilon Cinéma), • Remise de 50% dans la limite de 1 000 € HT à valoir sur un tournage au Studio Lumière 2 (Rhône-Alpes Studios), • Sur lecture du scénario, un accompagnement technique sur la composition d’une liste Lumière Machinerie – Energie & Véhicules adaptée au projet + une remise de 50% sur tarif catalogue de la liste complète + une dotation de 2 500 € HT sous forme d’avoir à déduire du chiffrage précédemment remisé, hors assurance (Transpalux Lyon), • Un conseil en post-production complémentaire de votre choix caméra & une remise de 50% sur le devis de postproduction (Lumières Numériques). PRIX DECERNES PAR LE JURY NUMERIQUE ❑ PRIX DE LA MEILLEURE CREATION « IMAGES VIRTUELLES » 1 500 € offerts par l’Association Pour le Cinéma

LES AUTRES PRIX ❑ PRIX DU PUBLIC ENLAPS 1 500 € offerts par Enlaps ❑ PRIX DE LA LIBERTE (Jury du Lycée Brossolette) 600 € offerts par le Lycée Brossolette de Villeurbanne Le jury du Lycée Brossolette sera composé d'Agathe Deschatrette, Carole Montoya, Islène Touahri, Hugo Bert & Maëva Bringtown ❑ PRIX FORMAT COURT (Jury Format Court) Publication d'un focus personnalisé autour du film lauréat sur Format Court, site internet dédié au court métrage (www.formatcourt.com), achat et diffusion du film primé lors d’une soirée Format Court au Studio des Ursulines (Paris), création d'un Master Numérique au format DCP (doté par le laboratoire numérique Média Solution). Le jury Format Court est composé de Zoé Libault, Julián Medrano Hoyos, Clément Beraud ❑ PRIX DU RADI RHONE-ALPES (Jury des exploitants) (dispositif de diffusion du court métrage régional) Achat des droits pendant un an pour intégrer le film lauréat au catalogue du RADI régional, pour diffusion dans les salles partenaires. Le jury du RADI Rhône-Alpes sera composé de trois exploitants de la Région Rhône-Alpes. ❑ PRIX FESTIVALS CONNEXION (Jury Festivals Connexion) 500 € offerts par Festivals Connexion & création d'un DCP offerte par Lumières Numériques Le jury Festivals Connexion est composé de Bérengère Gaidon (Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais - Villefranche sur Saône), Anthony Faye (Festival Tournez Court - St Etienne) et Olivier Calonnec (programmateur). ❑ PRIX DES AMBASSADEURS M’RA (Jury des Ambassadeurs M’RA) Location et diffusion d’un film dans les salles du G.R.A.C. engagées dans le dispositif « Ambassadeurs M’RA » (76 € / semaine)

21


Sophie Tavert Scénariste, réalisatrice

Christine Gendre

Responsable courts métrages – Unifrance Reine du court métrage chez UniFrance Films (organisme de promotion du cinéma français à l'étranger) depuis plus de 25 ans, Christine Gendre exerce son règne avec passion. Agissant en ambassadrice auprès des programmateurs de festivals, exportateurs, distributeurs et acheteurs du monde entier, sa riche connaissance du vaste patrimoine du format court lui permet d'accompagner la diffusion d'oeuvres de tous genres à travers le monde, en prodiguant conseils (toujours avisés) aux auteurs, réalisateurs, interprètes et producteurs. Penser global mais agir sur mesure. Sa mise en lumière du travail de nombreux cinéastes et de leurs films lui laisse juste le temps de veiller sur ses deux fils, les véritables hommes de sa vie. Dotée d'un grand appétit pour les concerts, les soirées entre amis et la littérature contemporaine du monde entier, la Reine Christine cumule plus de voyages, de rencontres et de coups de coeur en une année que le nombre total de crayons contenus dans sa riche collection protéiforme. Sa célébrité dépasse les frontières; surtout la nuit lorsque ses nocturnes du court métrage rayonnent sur les écrans allemands, néerlandais, tchèques, russes, ukrainiens, chinois, japonais… Pour résumer : rien n'est court avec Christine (à part le format des films), tout est grand !

J ury

2015

Après un Bac Cinéma à l'issue duquel elle réalise son premier film, Apparences, Sophie Tavert enchaîne ensuite l'écriture et la réalisation de six films, en 16mm et DV, "très expérimentaux et très autoproduits", produits en parallèle de son cursus Cinéma à l'université. Le collectif Prémisses entre dans sa vie et l'accompagne dans l'écriture de ses projets. C'est en 2009 que Sophie Tavert réalise son "premier film produit et financé", Un Amour, avec Takami Productions, qui l'envoie dans des festivals aux quatre coins de l'Europe. Ensuite ce sont deux nouveaux "films très expérimentaux et très autoproduits". Seulement deux "parce que [elle] écri[t], surtout, des projets restés pour X raisons dans [s]es tiroirs". En ce moment, elle développe son prochain court en prises de vue réelles, MAD, un très beau projet, très ambitieux et prometteur, qui est en cours de financement avec Films Grand Huit. Parallèlement, Sophie Tavert co-développe un court d'animation avec l'auteur graphique Hugo Frassetto, TRACES. Elle planche aussi sur plusieurs projets de longs, seule ou à plusieurs. En parallèle, elle intervient comme scénariste consultante pour des sociétés de production.

Vanessa Lhoste

Directrice artistique de festival, réalisatrice, scénariste, comédienne

Paul-Jean Tavernier

Responsable de Panavision Rhône-Alpes

22

Depuis 1984, Paul-Jean Tavernier sillonne le paysage audiovisuel Lyonnais. Après des études à l’université de Provence (licence Photo, Image & son), il se spécialise dans la post-production. Monteur/cadreur (IVP) puis monteur truquiste (ECPA, Impact, Auvitec), responsable technique de l’agence lyonnaise de Télétota (de 1987 à 1994, avec le premier système de montage virtuel Avid sur Lyon dès 1992), responsable post-production à Providéo (de 1995 à2000, première régie tout numérique en R-A), il mettra sa passion de l’image, du récit et de la technique au service des audiovisuels, de nombreux réalisateurs et de producteurs rhônalpins (montage, étalonnage, habillage, PAD...). En 2000, souhaitant voir du pays, il rejoint pour 4 ans le fabricant de solution d’habillage graphique et studio virtuel grenoblois Getris Images (puis Orad) pour assurer les démonstrations et formations utilisateurs dans les salons et télévisions étrangères. De 2004 à 2005, il crée Didactimages, société de production de films de formation/prévention. De 2006 à 2009, il retrouve l’équipe de Providéo comme technico-commercial (vente et location) en charge des producteurs et télés locales. Enfin, en Avril 2010, il ouvre pour le groupe Panavision une vraie agence, basée sur le Pôle Pixel à Villeurbanne, donnant enfin aux professionnels de la région accès à tout le matériel de tournage cinéma (caméra film, vidéo HD et cinéma numérique). De nombreux stagiaires passent sur ses bancs d’essai caméra, et les porteurs de projets de court métrage trouvent toujours une oreille attentive chez Panavision Rhône-Alpes… En 2012, avec des intermittents et d’autres prestataires, il participe à la création de l’association CINEPROFILS, pour développer la connaissance mutuelle des professionnels du cinéma en Rhône-Alpes et favoriser le maillage réseau.

Yorick Kalbache Directeur de production

Diplômé en études de Cinéma au Columbia College de Chicago a commencé sa carrière... à Lyon, au sein de la CLC Productions (de 1987 à 1990) où il commence stagiaire, devient assistant de production pour finir par s'occuper, en tant que chargé de production, du court métrage Figures Libres de Jean-Pierre Améris (1988), entre autres films institutionnels, spots cinéma et télévision. C'est assez étrangement en tant que régisseur général que Yorick Kalbache va commencer à faire sa place, dans un premier temps pour la télévision, puis au cinéma, pour y retrouver Jean-Pierre Améris et Le bateau de mariage (1992). De 1992 à 2000, il va assurer la régie générale pour Charlie Van Damme (Le joueur de violon, 1993), Idrissa Ouedraougo (Le cri du coeur, 1994), Michelangelo Antonioni et Wim Wenders (Par delà les nuages, 1994), Patrice Leconte (La fille sur le pont, 1998), Bernard Rapp (Une affaire de goût, 1999), Andrzej Zulawski (La fidélité, 1999) ou encore Philippe Harel (Le vélo de Ghislain Lambert, 2000), entre autres. En 2001, Yorick Kalbache change de registre et devient directeur de production adjoint pour Brian de Palma et sa Femme fatale. De 2001 à 2015, il devient directeur de production, aussi bien pour la télévision que pour le cinéma. Pour la télévision, il travaille entre autres sur les séries Fargas (2004-2005), La Crim' (2005), Hard (2007), Braquo (de 2008 à 2015), Crossing Lines 2 (2013) et Versailles 2 (2015). Pour le cinéma, il mène les projets de Nicolas Boukhrief (Le convoyeur, 2002), Radu Mihaileanu (Va, Vis et Deviens, 2003), Cyril Gerblat (Les murs porteurs, 2005), Stéphane Kazandjian (Modern Love, 2007) ou encore Olivier Marchal (Les Lyonnais, 2010).

Dire que Vanessa Lhoste respire le cinéma relève de l'euphémisme. Ancienne élève du cours Florent et du Conservatoire, elle commence sa carrière de comédienne dès ses 16 ans, avec Spirale (1987), long métrage de Christopher Frank, aux côtés de Richard Berry, Tchéky Karyo et Claire Nebout. Très présente aussi à la télévision où elle participe aux aventures des grands téléfilms que furent Orages d'été, avis de tempête (1990), Le Château des Oliviers (1992), La Crim' (2002), entre autres, et dernièrement Profilage (2012), elle n'en abandonne pas pour autant le théâtre où elle joue pour Georges Wilson (Retour en Touraine, 1993) et Françoise Le Floch (Tristan et Iseult). Parallèlement à sa carrière de comédienne, pour laquelle elle enchaîne courts (Là-bas de Christophe Asselin, 1994 ; Vernissage de Clément Rière, 1998, Le beau sexe d'Yvon Marciano, 2002) et longs métrages (Punch d'Alan Birkinshaw, 1994 ; Pondichéry, dernier comptoir des Indes de Bernard Favre, 1996), Vanessa Lhoste se dit qu'interpréter c'est bien, mais mettre les mains dans l'écriture et la réalisation, c'est pas mal non plus ! Dès 1991, elle réalise son premier court métrage, Nuit sans sommeil, puis Au pays des merveilles (1993) et, dix ans plus tard, LE coup de maître avec Looking for David Lynch (2003) qu'elle écrit et réalise, et où elle interprète le rôle d'une comédienne dont la vie est peu à peu envahie par l'oeuvre de David Lynch. A ses côtés : Marc Citti, Serge Riaboukine, Dominique Frot et... David Lynch himself ! Très active sur le petit écran et au théâtre jusqu'au début des années 2010, cette "pure Parigote" se fixe peu à peu dans le sud de la France, en Drôme plus précisément, où dès 2011 elle se consacre au théâtre, à la mise en scène et à l'écriture, au sein du collectif "Drôme en Actes". C'est au même moment qu'elle prend la direction artistique du festival de cinéma "De l'écrit à l'écran" à Montélimar... Quoi de plus normal pour cette superactive qui a épousé tous les contours de la création cinématographique, et qui est loin d'en avoir fini puisqu'elle est en pré-production de son premier long métrage, Sur tes traces...


La ompét e européenn

38 films en compétition

C

Sélectionnés parmi 1 298 films inscrits, les 38 courts métrages que vous allez découvrir sont issus de 13 pays différents, comprennent 29 films de fiction, 1 film expérimental et 8 films d’animation. 38 films courts en lice pour succéder à La petite casserole d’Anatole d’Eric Montchaud, Grand Prix 2014.

Un jour le diable 1

France, 2014, fiction, 25' Pour Manon, peu importait qui était vraiment Luciano. Après tout, ne s’inventait-elle pas elle-même des histoires à dormir debout ? Non, ce qui avait compté pour Manon dans cette rencontre avait été de se laisser aller à la simple magie de l’instant. Luciano eût-il été le Diable en personne, elle se serait tout aussi bien laissée tenter. Et la nuit de prendre un tour merveilleux. Réalisation : Florian Kuhn Production : Folle allure, 2 rue des Vignes de la Chaume 71510 Aluze, contact@folleallurefilms.fr Interprétation : Manon Andersen, Gianfranco Poddighe

ition

programme

1

| Vendredi 13 novembre à 18h30 | | Mercredi 18 novembre à 18h30 | en présence du jury & des réalisateurs

Zeus 5

Bulgarie - Allemagne, 2015, fiction, 30', vostf La mort de son père oblige Zeus à contacter son demi-frère aîné Vasil, qui a fui la famille il y a des années. Vasil n'a aucune intention d'aider son petit frère à financer les obsèques. Quand il consent enfin à aider Zeus à vendre sa voiture, les deux frères entament alors un voyage fatidique. Réalisation : Pavel Vesnakov Production : Heimathafen Film & Media GmbH / Moviemento, Contastr. 9, 20253 Hamburg, Allemagne, sw@heimathafenfilm.de Interprétation : Aleksandar Alexsiev, Valery Yordanov, Yana Titova, Deyan Donkov

1

Mi ne mozem zhit bze Kosmosa 2

(La tête dans le cosmos) Russie, 2014, animation, 15'20, sans dialogue Deux cosmonautes, deux amis, se dépassent dans leur entraînement quotidien pour réaliser leur rêve commun. Mais il ne s’agit pas seulement de rêve. Réalisation : Konstantin Bronzit Production : Melnitsa Animation Studio, office@melnitsa.com

La chambre 3

France, 2015, fiction, 12'45 Les derniers instants, les dernières pensées, les derniers gestes d’une femme après que la porte d’une chambre à gaz se soit refermée sur elle, sur sa fille Maliochka et sur les autres corps. Ces quelques minutes d’au-delà de l’horreur quand il n’y a plus d'espoir mais encore de la vie. Réalisation : Christophe Asselin Production : Christophe Asselin, 6 rue de l'Essai, 75005 Paris, christopheasselin@free.fr Interprétation : Aleksandra Yermak, Leyna Asselin

2 3

Aquabike 4

France - Belgique, 2015, fiction, 23' Traumatisée par un poisson, Sophie n'a jamais remis les pieds dans l'eau depuis ses 15 ans. Aujourd'hui, elle en a 35 et sa copine Anaïs a décidé de l'emmener voir Aquaman, un gourou-guérisseur aux méthodes radicales. Réalisation : Jean-Baptiste Saurel Production : Kazak Productions / Need Productions, 9 rue Réaumur, 75003 Paris, info@kazakproductions.fr Interprétation : Charlie Dupont, Florence Janas, Pauline Lorillard, Deivy Fernandes, Clara Michel

4 5 23


La ompét e européenn

C

ition

programme La fin du dragon 1

France, 2015, fiction, 26' D'ici dix jours, après l’arrêt des machines qui la maintiennent dans le coma, la mère de Marianne, Mike et Angèle sera morte. Dix jours ? Marianne n’avait pas compris que ça durerait tant… Réalisation : Marina Diaby Production : 10 :15 ! Productions, 182 rue Lafayette, 75010 Paris, contact@1015productions.fr Interprétation : Emilie Caen, Noémie Rosset, Alban Guyon, Lamine Diaby

Forever Over 2 (Toujours plus)

Allemagne, 2014, fiction, 15', vostf Mia et Tim sont ensemble depuis toujours... Cherchant ce qui s'est perdu au fil des années, ils inventent un jeu : ils devront aider l'autre à réaliser son désir le plus fou. Peu importe quoi. Réalisation : Erik Schmitt Production : DETAiLFILM, Eppendorfer Weg 57a, 20259 Hamburg, Allemagne, festivals@detailfilm.de Interprétation : Marleen Lohse, Maxim Mehmet, Tino Mewes, Amy Mussul, Jamila Saab

Si jamais nous devons disparaître, ce sera sans inquiétude mais en combattant jusqu’à la fin 3

France, 2014, expérimental, 15' Un paroxysme sonore, corporel et visuel. La lutte de cette femme et des musiciens pour le faire s'éterniser... Un film comme une musique, un montage comme une partition, des rythmes sonores et visuels, une fragmentation du temps, de l'espace et du son. Réalisation : Jean-Gabriel Périot Production : Envie de Tempête Productions, 18 rue des Cendriers, 75020 Paris, enviedetempete@wanadoo.fr Interprétation : Tamara Bacci, Michel Cloup, Patrice Cartier

2

| Samedi 14 novembre à 14h30 | | Mercredi 18 novembre à 21h | en présence du jury & des réalisateurs

Velkommen til Paradis 5

(Bienvenue au paradis) Danemark, 2015, fiction, 13'16, vostf Harald a grandi dans un mouvement religieux alternatif et le jour est venu pour son rituel de confirmation qui lui lui ouvrira officiellement les portes de cette grande famille religieuse. Mais le responsable de l'église et son père ne savent pas qu'il cache un secret. Un secret qui pourrait être dévastateur pour son entrée dans la famille. Réalisation : Kristian Håskjold Production : Flying Films, C/O TV Fabrikken, Rådmandsgade 55, Portnerboligen, 2200 Copenhagen N, Danemark, kristian@flyingfilms.dk Interprétation : Frank Gundersen, Mads Reuther, Kjeld Nørgaard, William Rudbeck Lindhardt

The Return of Erkin 6 (Le retour d'Erkin) Russie, 2015, fiction, 28'08, vostf Erkin est sorti de prison et tente de revenir à son ancienne vie. Mais tout a changé et il ne sait pas s'il peut vivre comme un homme libre. Réalisation : Maria Guskova Production : Big Fish Production, Dennis Guskov, cineditor@gmail.com Interprétation : Kahramonjon Mamasaliyev

1

2

5

3

6

4

365 4

Grande-Bretagne - Angleterre, 2014, animation, 6'53, sans dialogue Un jour, une image. Une année, un film. Réalisation : Myles McLeod Production : Myles McLeod, 2nd Floor, 46 Rother Street, CV37 6LT Stratford-upon-Avon, Royaume-uni, Angleterre, film@bromc.co.uk 24


La ompét e européenn

C

ition

programme Mike 1

Grande-Bretagne - Angleterre, 2014, fiction, 7'30, vostf Mike, un adolescent boudeur, accompagne à contrecoeur son petit frère Jack chez le coiffeur. Au fil de son attente dans la voiture, Mike commence à s'inquiéter de voir Jack mettre autant de temps à revenir... Réalisation : Petros Silvestros Production : Irresistible Films, 28 Hanbury Street, E1 6QR London, Royaume-uni, Angleterre, silvpetr@gmail.com Interprétation : Daniel Walsh, Lucian Charles Collier, Stephen Guy Daltry, Louise Breckon - Richards

Kanun 2

France - Belgique, 2015, fiction, 25' Kanun : code albanais ancestral. Article 864 : Tu vengeras la mort d’un membre de la famille par la mort de l’assassin. L'article 602 impose de respecter et protéger son invité comme son propre enfant. Adil héberge Johan, un de ses hommes de main, alors que son fils n'est pas encore rentré. Réalisation : Sandra Fassio Production : Offshore, 18 rue Saint Marc 75002 Paris, France, offshore@offshore.fr / Hélicotronc, avenue Jef Lambeaux 23,1060 Bruxelles, Belgique, info@helicotronc.com Interprétation : Arben Bajraktaraj, Kévin Azaïs

Dinner for few 3 (Dîner pour peu) Grèce - Etats-Unis, 2014, animation, 10'09 Représentation allégorique de notre société. Au cours d'un dîner, "le système" nourrit une minorité qui, bêtement, consomme toutes les ressources, tandis que les autres ramassent les miettes. Au final, le partage des restes provoque de redoutables bouleversements. Réalisation : Nassos Vakalis Production : Nassos Vakalis, nassosvakalis@yahoo.com

3

| Samedi 14 novembre à 16h30 | | Jeudi 19 novembre à 14h30 | en présence du jury & des réalisateurs

essayant d'examiner la plus petite molécule, Li refuse de voir sa condition comme "un défaut". Réalisation : Ute Dilger Production : Academy of Media Arts Cologne, Peter-Welter-Platz 2, 50676 Cologne, NRW Allemagne, groos@khm.de Interprétation : Hannes Wegener, Lore Richter, Markus Klauk

Les herbes bruissent encore 5

Belgique, 2015, fiction, 17'57 Il le regarda parmi les hommes, parmi ces visages de la terre, son père, encore vivant. Réalisation : Marie Le Floc'h Production : Médiadiffusion, 5 route du Blocry, 1348 Louvain-la-neuve, Belgique, duys@iad-arts.be Interprétation : Bernard Graczyk, François Prodhomme, Alain Bellot

1

Yùl et le serpent 6 Premier film

France, 2015, animation, 13' Yùl, 13 ans, accompagne son grand frère Dino pour conclure un deal avec Mike, petite frappe accompagnée de son dogue argentin. Alors que la situation tourne mal, un étrange serpent apparaît. Réalisation : Gabriel Harel Production : Kazak Productions, 9 rue Réaumur, 75003 Paris info@kazakproductions.fr

2

3 5

In uns das universum 4

(L'univers en nous) Allemagne, 2015, fiction, 29', vostf Une malformation biologique étrange est détectée à l'intérieur du corps de Li, une jeune danseuse. Les docteurs sont désemparés et leurs recherches sur les causes possibles restent peu concluantes. Tandis que les spécialistes s'approprient son corps,

6

4

25


La ompét e européenn

C

ition

programme

4

| Dimanche 15 novembre à 18h30 | | Jeudi 19 novembre à 17h30 | en présence du jury & des réalisateurs

Sire Gauvain et le chevalier vert 1 Un métier bien 5

France, 2014, fiction, 29'15 Premier film Gauvain accepte un défi lancé par le mystérieux Chevalier Vert qui permet à tous de le frapper avec sa hache, à condition de subir de sa main le même coup dans un an. Gauvain accepte et le décapite. Mais le Chevalier se relève, ramasse sa tête, et rappelle à Gauvain son rendez-vous dans un an… Réalisation : Martin Beilby Production : TFD Films, 115 rue de l'Abbé Groult, 75015 Paris, vanessa@tfdfilms.com Interprétation : Malik Zidi, Laure Marsac, Ernst Umhauer

Sali 2 (Mardi) Turquie - France, 2015, fiction, 12'30, vostf Un jour d'école ordinaire dans la vie d'une adolescente et ses rencontres avec trois hommes différents : sur le chemin du lycée, sur un terrain de basketball et dans le bus du retour. Réalisation : Ziya Demirel Production : Istos Films (Turquie) / Origine Films c/o Les Films au long cours, 21 avenue du maine, 75015 Paris, festivals@originefilms.fr Interprétation : Melis Balaban

France, 2015, fiction, 25' Alors qu’elle vit ses derniers instants, Hakim promet à sa mère qu’il va changer, devenir un autre homme, et trouver, enfin, un métier bien. Réalisation : Farid Bentoumi Production : Easy Tiger, 14 rue de Nice, 75011 Paris, contact@easytigerfilms.fr Interprétation : Bellamine Abdelmalek, Oulaya Amamra, Djemel Barek

A single life 6 (Une seule vie) Pays-Bas, 2014, animation, 2'15, sans dialogue En écoutant un mystérieux 45-tours, Pia peut soudain voyager dans le fil de son existence. Réalisation : Job Roggeveen, Joris Oprins, Marieke Blaauw Production : BKLIK! Distribution Service, Kardinaal Vaughanstraat 33, 5046 DP Tilburg - Pays-Bas, ursula@klikamsterdam.nl

1

2

Les photographes 3

France, 2015, fiction, 25'07 Les Hoffmann sont un célèbre couple de photographes. Attendus à Berlin pour répondre à une commande prestigieuse, le travail sur place ne va pas se dérouler comme prévu. Réalisation : Aurélien Vernhes-Lermusiaux Production : Noodles Production, 38 rue Dunois, 75647 Paris Cedex 13, contact@noodlesproduction.com Interprétation : Thomas de Pourquery, Albert Delpy, Roxane Duran

5 3

Somewhere down the line 4

Irlande, 2014, animation, 10’13, vostf Un homme, sa vie, ses amours et ses deuils, montrés à travers ses échanges en voiture avec différents passagers. Réalisation : Julien Regnard Production : Cartoon Saloon, The Maltings, James's Street, Kilkenny - Irlande, jonathan.clarke@cartoonsaloon.ie

6 4

26


La ompét e européenn

C

ition

programme Maika mi calling 1 (Maman m'appelle)

Bulgarie, 2015, fiction, 24'50, vostf Andrei ne parle plus à sa mère jusqu'à ce que Philip, son jeune frère, disparaisse. Réalisation : Deyan Bararev Production : Deyan Bararev, dbararev@yahoo.com Interprétation : Dimitar Martinov, Bogdan Kazanjiev, Dimitar Nikolov, Stefan Denolyubov, Ivaylo Draganov

A vif 2

France, 2015, fiction, 22'57 Béatrice et Laurent vivent en couple. Laurent est soudainement sujet à des troubles inédits. Progressivement, il perd le goût, puis l'odorat, et le toucher. Mais plus inquiétant encore, cela ne concerne que la perception qu'il a de sa femme. Réalisation : Guillaume Foresti Production : Fulldawa Prod, 12 rue Lamarck, 75018 Paris / Kometa Films, 49 rue Eugène Carrière, 75018 Paris, info@kometafilms.com Interprétation : Kate Moran, Pierre Deladonchamps

Sous tes doigts 3

France, 2014, animation, 12'54 Le jour de la crémation de sa grand-mère, Emilie, une jeune métisse asiatique, se plonge dans les souvenirs de la vieille femme. Elle découvre l’Indochine de Hoà, sa rencontre amoureuse avec Jacques (un colon français), la naissance de Linh (sa mère) et le départ tragique vers la France en 1956. Elle revit en compagnie de Linh l’arrivée au camp d’hébergement de Sainte-Livrade, l’exploitation des femmes indochinoises par les maraîchers du Lot-et-Garonne. Entre souvenirs, danse, colère et rituels traditionnels, Emilie apprend à accepter cet héritage… Réalisation : Marie-Christine Courtès Production : Vivement Lundi ! / Novanima, 11 rue Denis Papin, 35000 Rennes, contact@vivement-lundi.com

5

| Dimanche 15 novembre à 21h | | Jeudi 19 novembre à 20h30 | en présence du jury & des réalisateurs

L'impresa 4 (L'entreprise)

Italie, 2014, fiction, 15', vostf L'histoire d'un homme et de ses salariés qui mettent tout en oeuvre pour sauver l'effort de leur vie : leur entreprise. Réalisation : Davide Labanti Production : Amaro Teatro / Seiperdue, Via de' Coltelli 5, 40124 Bologna, BO Italie, nolookdistribuzioni@gmail.com

L'île à midi 5

France, 2014, fiction, 38'43 Midi pile. Marini, steward sur le vol entre Paris et Beyrouth, survole la région des îles grecques et est fasciné par une île minuscule. Celle-ci devient peu à peu une obsession, un fantasme vu du hublot qui rend toute autre expérience monotone et ennuyeuse. Marini décide alors de se rendre sur cette île presque inhabitée. Réalisation : Philippe Prouff Production : Sensito Films, 10 rue des bluets, 75011 Paris, clemence.gambetta@sensitofilms.com Interprétation : David Kammenos, Sarah Stern, Clémentine Poidatz

1

2

4 3

5

27


La ompét e européenn

C

ition

programme Unary 1

Espagne, 2015, fiction, 18’50, vostf Après 20 ans en prison, Lucas doit faire face à une nouvelle vie, à un nouveau monde qu’il ne reconnait plus. La solitude est plus intense que ce qu’il croyait après avoir perdu tout ce qu’il possédait. Sera-t-il capable de tout recommencer à zéro ? Réalisation : Luís Avilés Baquero Production : Pixel Films, C/ Galileo Galilei 56, 2º, 15008 La Coruña, Espagne / Freak Independent Film Agency, Gil Cordero, 17, entreplanta., 10001 Cáceres, Espagne, lecourt@agenciafreak.com Interprétation : Antonio Durán "Morris"

Ghettotube 2 Premier film

France, 2015, fiction, 20'18 Sofiane, lycéen banlieusard fan de cinéma, décide de créer un site internet sur lequel il poste de fausses vidéos de faits divers pour se faire un peu d’argent. Emporté par le succès de son entreprise, il en perd peu à peu le contrôle… Réalisation : Saïd Belktibia Production : Iconoclast, 79 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris, festival@iconoclast.tv Interprétation : Sami Trabelsi, Rabah Nait Oufella, Nesrine Tir, Karim Belkhadra, Alexis Manenti

L'ours noir 3

Belgique - France, 2015, fiction, 16' Règle n°1 : Ne nourrissez jamais les ours. Règle n°2 : Ne vous approchez pas à moins de 100 mètres. Règle n°3 : Evitez de surprendre l’ours. Règle n°4 : Gardez toujours votre chien en laisse. Maintenant que vous connaissez les règles, nous vous souhaitons un agréable séjour dans le parc naturel de l'ours noir... Réalisation : Méryl Fortunat-Rossi & Xavier Seron Production : Origine films, c/o Les Films au Long Cours, 21 avenue du Maine, 75015 Paris, festivals@originefilms.fr Interprétation : Jean-Jacques Rausin, Jean-Benoît Ugeux, Catherine Salée, Terence Rion, François Neycken, François Ebouele, Delphine Théodore, Philippe Grand’Henry

6

| Lundi 16 novembre à 18h30 | | Vendredi 20 novembre à 14h30 | en présence du jury & des réalisateurs

Roadtrip 4

Allemagne, 2014, animation, 20', vostf Julius n'arrive pas à dormir. Pour se vider la tête, il décide de faire un tour à moto. Seulement voilà, il n'y arrive pas non plus. Un film d'animation sur l'échec, l'insomnie, une moto rouge, le spleen berlinois (même en été) et les chaussettes imperméables. Réalisation : Xaver Xylophon Production : Kunsthochschule Berlin Weißensee, Bühringerstr. 20, 13068 Berlin, Allemagne / Paul Hinze Kollektiv, Riemannstr. 21, 10961 Berlin, Allemagne, xaver.xylophon@arcor.de

1

Vous m’aimerez 5 Premier film

France, 2015, fiction, 28'30 Alex, la trentaine, est une étoile montante du Stand-up, le dernier comique à la mode que tous les médias s'arrachent. Après avoir connu un succès phénoménal à Paris et sur les routes de France, le voilà de retour dans sa ville natale pour une série de cinq représentations exceptionnelles. Mais, alors que chaque soir son spectacle se joue à guichet fermé, une place, la même place, reste mystérieusement inoccupée... Réalisation : Julien Sauvadon Production : LGM Télévision, 53 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris, bb@lgmprod.com / Outcast Production, 96 bis cours Docteur Long, 69003 Lyon, mael@outcastproduction.tv Interprétation : Jérémy Lopez, Stéphanne Varupenne, Alain Bert, Isalinde Giovangigli, Valentin Traversi, Cindy Mollaret, Fabienne Ressicaud, Roland Abbatecola, Alexandra Moralès, Jean-Jacques Bernard

2

3

5 4 28


La ompét e européenn

C

ition

programme Azurite 1

France, 2015, fiction, 24'58 Salomé, 15 ans, travaille dans l'atelier de son père, un peintre célèbre pour son bleu. Mais voilà quelques temps que le peintre, trop âgé, n'est plus capable de fabriquer sa fameuse couleur, mettant en péril son atelier. Salomé se met alors à espérer que son père lui transmette son secret. Réalisation : Maud Garnier Production : Offshore, 18 rue Saint Marc, 75002 Paris, offshore@offshore.fr Interprétation : Alba Gaïa Bellugi, Alain Rimoux, Anthony Bajon, Laetitia Pardalis

Port Nasty 2 Premier film

France, 2015, fiction, 22'57 Grande-Bretagne - Angleterre, 2014, animation, 10'45, sans dialogue Aux confins d'un monde de glace, la mort peut surgir au détour de chaque crevasse, de chaque plaque de neige. Malgré cela, dans une petite ville portuaire plongée dans l'obscurité, chacun lutte pour survivre. Dans ce monde oublié où toute action porte à conséquence, un jeune homme va devoir faire ses preuves. Réalisation : Rob Zywietz Production : National Film and Television School, Beaconsfield Studios Station Road, Beaconsfield, Bucks HP9 1LG, Royaume-Uni, Angleterre, festivals@nfts.co.uk

Hantise 3

France, 2015, fiction, 28' A la suite d’un accident, Agnès se réveille amnésique. On lui présente son mari, son enfant, sa maison, son travail. Sa vie. Ou celle qu’on veut bien lui raconter ? Réalisation : Dominique Baumard Production : Les Films du Worso, 38 Boulevard Raspail, 75007 PARIS, cbarral@worso.com nterprétation : Naidra Ayadi, Christophe Paou, Sacha Giraldo-Lesser, Farida Rahouadk, Nathalie Beder, Nathalie Lacroix

7

| Mardi 17 novembre à 18h30 | | Vendredi 20 novembre à 17h30 | en présence du jury & des réalisateurs

Petit fil(s) 4

France, 2015, fiction, 20' Un grand cirque traditionnel quelque part en France. Angelo, 20 ans, est funambule. Tous les soirs, il exécute un numéro spectaculaire et élégant. Et, tous les soirs, son grand-père, Maurice, le rejoint sur le fil. Ce dernier travaille grimé en clown et par ses facéties et cabrioles “vole la vedette” à son petit-fils. Angelo ne se l’avoue pas encore mais cette situation lui pèse et le cabotinage de Maurice l’exaspère de plus en plus… Réalisation : Romuald Beugnon Production : Les Fées Productions, 9/11 rue Benoit Malon, 92156 Suresnes, lesfeesproductions@gmail.com Interprétation : Lucas Bergandi, Roger Décugis, Julie Douine

1

Du bout des doigts 5 Premier film

Belgique, 2015, fiction, 16'48 Alain refuse d'accepter le diagnostic médical pessimiste de son fils, en état végétatif suite à sa noyade. Un soir, il prend une décision et annonce à sa femme et sa fille son intention de ramener l'enfant à la maison pour s'en occuper. Mais leur réaction n'est pas celle qu'il attendait... Réalisation : Basile Vuillemin Production : Institut des Arts de Diffusion, 77 rue des Wallons, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique, auspert@iad-arts.be Interprétation : Vadim Goldberg, Pauline Brisy, Anne Coesens, Fabrice Rodriguez

2

3

5 4 29


C

ompét Images Virtuelles ition

Le jury

Antoine Allègre (journaliste - Rockyrama) Journaliste depuis 13 ans. Après avoir participé à la création de l'hebdo Tribune de Lyon, collaboré à l’agence de presse Objectif Une (L’Express, le Figaro Magazine, A Nous Lyon), Antoine Allegre est actuellement rédacteur en chef web de Rockyrama - magazine autoproclamé et revendiqué meilleur fanzine de l’univers dédié à la pop culture avec un grand P. Fou d’animation (Ghibli et Pixar) et papa poule, il participe pour la première fois en tant que jury du festival du film court. Et il prend ça très au sérieux !

30

Arthus Kauffeisen (réalisateur) Passionné depuis tout jeune par la prise de vue, Arthus Kauffeisen a suivi une formation de 3 ans, 3D/VFX à Aries Lyon. Depuis 3 ans, il travaille en tant que réalisateur indépendant, pour des clients tels que Mini Cooper, Redbull, Swatch ou Décathlon. Récemment, il a remporté le Prix "Best Cinematography" au festival IF3 à Montréal pour Somnium, un moyen métrage de fiction.

Jean-Charles Mbotti Malolo (réalisateur) Jean-Charles Mbotti Malolo a suivi le cursus de l’école Emile Cohl, dans la section film d’auteur, et en est sorti diplômé en 2007 avec les félicitations du jury. Son film de fin d'études, Le Cœur est un métronome, présenté en compétition numérique à Villeurbanne en 2007, a reçu le « Prix du meilleur premier film » au festival d’Hiroshima en 2008. Le dessin est sa première passion, mais la danse a toujours fait partie de son mode d’expression, influençant également beaucoup son cinéma. Il intègre la Compagnie Stylistik en tant que danseur-interprète à la fin de son cycle d'études. Après avoir exercé le métier de décorateur et d'animateur sur plusieurs longs métrages, Jean-Charles a écrit et réalisé Le Sens du Toucher, présenté l'année dernière en compétition européenne à Villeurbanne. Ce deuxième court métrage, alliant l’esthétique de la danse et la langue des signes, a reçu un très bel accueil auprès du public. Son prochain projet ? Un film d'animation sur James Brown mais chut... il est tellement attendu que ce n'est même plus un secret !


CoV

Images

mpétitio irtuelles

programme

n

1

| Dimanche 15 novembre à 14h en présence du jury | | Mercredi 18 novembre à 14h |

1

2

3

4

5

6

Demi rêve

France, 2015, 3' La petite fille a peur du noir. Il est déjà l'heure d'aller dormir et sa nouvelle veilleuse ne l'a qu'à moitié convaincu... Et pourtant ! Demain matin, elle aura grandi. Réalisation : Gabrielle Sibieude Production : Tant mieux Prod, 59 bd des Batignolles, 75008 Paris, tantmieuxprod@gmail.com Distribution : Autour de Minuit, annabel@autourdeminuit.com

Typewriterhead

Allemagne, 2015, 4'16 Un homme avec une tête - machine à écrire essaie de se débarrasser des pensées qu'il ne contrôle plus... Réalisation : Eric Giessmann Production : Eric Giessmann, Am Latourshof 66, 41542 Dormagen, Allemagne, mail@ericgiessmann.com

Pourquoi les vaches ont-elles des taches ?

France, 2014, 5'10 C'est l'histoire de "Le Vache". Cet héroïque bovidé doit sauver "La Vachette", son unique amour, kidnappée par un fermier psychopathe. Il se jette dans l'aventure à travers moult épreuves terrifiantes pour la retrouver. Ses choix bousculeront l'avenir des vaches pour toujours. Réalisation : Nina Degendre & Soizic Delon Production : ECV, 42 Quai des Chartrons, 33000 Bordeaux Distribution : Yummy Films, francois@yummy-films.com

To the Other Side 1

France, 2014, 7'01 Un homme isolé dans un musée, continue sa routine dans ce monde futuriste sans saveur. Ambiance clinique, nourriture pré-préparée et équilibrée, tout est précalculé. Jusqu’au jour où, par maladresse, il va découvrir un lieu mystérieux et oublié de tous... ou presque. Réalisation : Marie Tricart, Joceran Compoint, Emeline Doumange, Alexandre Chiron Production : ArtFx, 95 rue de la Galéra, 34090 Montpellier, information@artfx.fr Distribution : Sève Films, 333 rue des Pyrénées, 75020 Paris, distrib-fest@sevefilms.com

L'avale lumière 2

Luxembourg, 2015, 12' C’est le premier jour d’école de l’Avale-Lumière et il doit se débrouiller tout seul. Depuis la mort de son père, sa mère, submergée par le chagrin, s’est détournée de lui. Et depuis ce jour, dès qu’il ouvre la bouche pour parler, il absorbe toute la lumière autour de lui. Réalisation : Sean McCormack Production : Filmfund Luxembourg- Fonds national de soutien à la production audiovisuelle, Maison de Cassal, 5 rue Large, L-1917 Luxembourg, Luxembourg, c.parisse@fabrique-d-images.com

Bigwestern

France, 2014, 2'10 Dans le Farwest, Wayne veut prendre l'or trouvé par Caramba. C'est la BigRuée. Cow-boys, indiens et tuniques bleues s'entretuent bêtement pour le métal précieux. Le rêve de Wayne va péter du feu de Dieu. Réalisation : Maurice Huvelin Production : Girelle Production, 48 rue de Bourgogne, 45000 Orléans, celine@girelle.com

Cuerdas 3

Espagne, 2014, 10'52 La routine de Maria à l'école est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau camarade. Un petit garçon vraiment spécial. Très vite, ils deviennent de très bons amis... Réalisation : Pedro Solís García Production : Nicolás Matji, Avda. Santa María Micaela 112, 1º A, 19002 Guadalajara, Espagne, cuerdas@cuerdasshort.com

Corpus

France, 2015, 3'30 Une réaction en chaîne complexe actionne des organes humains qui prennent vie. Ce mécanisme débouche sur un acte de création. Mais cet acte libre est-il vraiment produit par une machine ? Réalisation : Marc Hericher Production : Rêvons, c'est l'heure productions, 2 allée des Cerisiers, 74100 Annemasse, contact@revons-production.com

Sumsing

Allemagne, 2014, 3'51 Sumsing est un hypnotisant voyage à travers l'obscurité, une danse entre l'organique, les formes géométrique et la lumière. Réalisation : Martin Rahmlow Production : Martin Rahmlow, methfesselstr.39, 20257 Hamburg, Allemagne, mrahmlow@yahoo.de

Compte les moutons

France, 2015, 7' Un petit garçon n’arrive pas à s’endormir. Il appelle son père qui est en train de lire son journal en bas, dans le salon. Le père, pour se débarrasser du problème, conseille à son rejeton de compter les moutons. L’enfant s’exécute mais se retrouve avec une bonne douzaine de moutons autour du lit… Réalisation : Frits Standaert Production : Les Films du Nord, 27 avenue Jean Lebas, 59100 Roubaix, info@lesfilmsdunord.com

Employee of the day

7

9 chemin des Gauchoirs 4

France, 2015, 13' Des télécabines reconverties en habitation, voilà qui est intrigant. Le berger s’assure qu’il n’y a personne, attache sa chèvre sur le quai et pénètre dans une “cabine salle de bain” au luxe raffiné. Oscillant entre ce confort inattendu et la terre ferme, il va s’approprier les lieux, jusqu’à rencontrer leurs véritables occupants. Réalisation : Lyonel Charmette Production : Vanilla Seed, 36 rue de Champagneux, 69008 Lyon, contact@vanillaseed.fr

J'ai tant rêvé de toi 5

France, 2015, 3' Un film sur l’Horizon et son amour impossible. Réalisation : Emma Vakarelova Production : Tant mieux Prod, 59 bd des Batignolles, 75008 Paris, tantmieuxprod@gmail.com Distribution : Autour de Minuit, annabel@autourdeminuit.com

Celui qui a deux âmes 6

France, 2015, 17' On l’appelait « Celui qui a deux âmes ». Il était beau comme une femme… et il était beau comme un homme. Il hésitait… Réalisation : Fabrice Luang-Vija Production : Fargo, La Cartoucherie, Rue de Chony 26500 Bourg-Lès-Valence, mikhal.bak@gmail.com

Allemagne, 2014, 14' Dans un monde de consommation de masse, la surstimulation et la performance rythment la vie de trois personnes et font de leurs vies une routine implacable. Deux d'entre elles travaillent sur une chaîne de montage. Deux d'entre elles partagent un secret. Deux d'entre elles font partie du show. Mais seulement une pourra devenir l'employée du jour ! Réalisation : Christoph J. Kellner & Alexander Isert Production : Cassiopeia productions, Helsingforser Str. 21, 10243 Berlin, Allemagne, cassiopeia.productions@gmail.com

Ghost Cell

Rasmey

France, 2014, 2'50 Dans une ville sombre occupée par un régime totalitaire, Walter, un jeune opposant, tente de se faire entendre et de déclencher une révolution. Réalisation : Louis Marsaud, Théo Dusapin, Clément Dartigues Production : ECV, 42 Quai des Chartrons, 33000 Bordeaux Distribution : Yummy Films, francois@yummy-films.com

France, 2015, 3'47 Le jour se lève sur les temples d'Angkor... Tandis que la lumière monte, la magie se réveille. Réalisation : Tévy Dubray Production : Ecole Emile Cohl, 232 rue Paul Bert, 69003 Lyon, festivals@cohl.fr

France, 2015, 6'50 A la fois film scientifique, documentaire et onirique, Ghost Cell est une plongée en relief au cœur des entrailles d’un Paris organique vu comme une cellule au travers d’un microscope virtuel. Réalisation : Antoine Delacharlery Production : Autour de Minuit, 21 rue Henry Monnier, 75009 Paris, annabel@autourdeminuit.com

Walter 7

31


CoV

Images

mpétitio irtuelles

programme

n

2

| Dimanche 15 novembre à 16h30 en présence du jury | | Mercredi 18 novembre à 16h |

1

2

3

4

5

6

8.9 1 France, 2014, 3'12

Après un séisme, un homme se réveille emprisonné dans les décombres. Lorsque tout espoir semble perdu, il découvre qu'il n'est pas seul, une autre personne est prisonnière. Ensemble, ils vont tenter de survivre à cette situation désespérée. Réalisation : Pedro Vergani Production : Gobelins, l'école de l'image,73, boulevard Saint-Marcel, 75013 Paris, film@gobelins.fr Distribution : Sève Films, 333 rue des Pyrénées, 75020 Paris, distrib-fest@sevefilms.com

Lune et le loup 2 France, 2014, 6'16 La nuit, une ville endormie, une cuisine déserte, un micro-ondes qui tourne, un biberon qui chauffe et les babillements d’un bébé qui a faim. Qui va lui donner à manger ? Réalisation : Toma Leroux & Patrick Delage Production : Toma Leroux, 165 rue de Paris, 93100 Montreuil, toma.leroux@gmail.com / Patrick Delage, 33 boulevard Charles Floquet, 93600 Aulnay-sous-Bois, delapatoche@hotmail.com Tarim le Brave contre les Mille et Un Effets 3

France, 2014, 17'45 Tarim est le capitaine d'un bateau qui voyage de mer en mer. Lors d'une nouvelle aventure, il prend peu à peu conscience du fait qu'il est le personnage principal d'un film et décide de se battre contre les trucages et les effets spéciaux. Réalisation : Guillaume Rieu Production : Metronomic, 2 rue Turgot, 75009 Paris, claire@metronomic.fr

Wand's Wander France, 2014, 3'54

Un jeune magicien errant se fait voler sa baguette par une étrange créature, cachée dans un château... Réalisation : Nadya Mira Production : Gobelins, l'école de l'image,73, boulevard Saint-Marcel, 75013 Paris, film@gobelins.fr. Distribution : Sève Films, 333 rue des Pyrénées, 75020 Paris, distrib-fest@sevefilms.com

Petites bêtises 3 France, 2015, 3'15 Une belle matinée d’été dans les Hutong de Pékin, un jeune papa chantonne devant sa maison en s’occupant de sa voiture avec attention. Son fils voudrait jouer avec lui et tente de se faire remarquer, mais à chaque fois son attention est détourné. Ils font alors tous deux une bêtise... Réalisation : Tianchen Lin Production : Ecole Emile Cohl, 232 rue Paul Bert, 69003 Lyon, festivals@cohl.fr Putain Belgique, 2015, 5'15

La Flèche Delta France - Italie, 2014, 9'

Une traversée des sensations complexes éprouvées par six personnages féminins dans leur quotidien de prostituées, et les différentes façons dont leurs corps sont mis en jeu et en scène. Réalisation : Cypria Donato Production : Atelier de Production de la Cambre, Avenue Franklin Roosevelt 27, 1050 Bruxelles, Belgique, info@adifac.be

Bigporn France, 2014, 2'10

Le zèbre France, 2015, 3' Il était une fois un poulain dans une grande forêt dont les ombres lui font des zébrures… À la recherche de sa mère, il va rencontrer la liberté… Réalisation : Viviane Boyer-Araujo Production : Tant mieux Prod, 59 bd des Batignolles, 75008 Paris, tantmieuxprod@gmail.com Distribution : Autour de Minuit, annabel@autourdeminuit.com

Dans un baptistère médiéval au milieu d'une forêt, un prêtre, des paysans et des créatures bizarres essaient de remporter un mini-avion, le premier prix d'un bingo. Sur le toit, se déroule une fête foraine. Réalisation : Francesco Vecchi Production : Francesco Vecchi, 26, rue Victor Lespagne, 94120 Fontenay sous Bois, krimbol@libero.it Roko, le roi du porno, convoite la BigRécompense : le fameux "Bit d'or". Son plateau de tournage se transforme en véritable champ de bataille pornographique extrême. Mais comme dans tout film classé ''X'', le coït final sera éclatant. Réalisation : Maurice Huvelin Production : Girelle Production, 48 rue de Bourgogne, 45000 Orléans, celine@girelle.com

The Race France, 2015, 14'30

32

Alosis Grèce, 2014, 2'45 Les relations de l'Homme à son environnement naturel. Nous observons l'homme "monomorphe" évoluant dans son banal quotidien. Isolé de sa propre nature et limité dans un monde numérisé, il passe dans une hyper-réalité, défiant sa propre existence. Réalisation : Georgios Cherouvim Production : Georgios Cherouvim, El. Venizelou 167, Ilioupoli Athens, 16341 Ilioupoli, Athènes, Grèce, georgios.cherouvim@gmail.com

Condamnée à croître, jamais satisfaite, l'humanité accélère et se précipite dans une course folle. Et si cette fuite en avant n'était pas le fruit de notre libre arbitre, mais le résultat des mécaniques qui gouvernent l’univers ? Réalisation : Michaël Le Meur Production : Autour de Minuit, 21 rue Henry Monnier, 75009 Paris, annabel@autourdeminuit.com

Omulan ! Roumanie, 2015, 14'50

Omulan voyage à travers l'espace à la recherche de la Réponse. Une histoire très balkanique mais qui reste très universelle, pleine de créatures étranges, de sexe et d'alcool ! Réalisation : Matei Branea Production : N-Graphix, 14 Mihail Mirinescu Street, 050594 Bucarest, Roumanie, helga.fodorean@gmail.com

Histoire 2 Couples 4 France, 2015, 3'58

Un jeune homme hyperactif tombe amoureux d'une jeune femme addict à son téléphone portable. Réalisation : William Loew, Davy Costa, Alcindo Da Conceicão, Adrien Cuvit, Anne-Charlotte Benasouli, Camille Burdy Production : Ecole Aries, 8 chemin des clos, 38240 Meylan, elodie.pecherand@aries-esi.net

7

DJI. Death Sails 5 Moldavie, 2014, 5' Dji est une mort terriblement maladroite et pas très douée dans ce qu'elle fait. Pour l'heure, elle doit prendre la vie d'un marin accroché à son trésor et perdu au milieu de l'océan, mais cela n'est pas ausi facile que ça n'y paraît... Réalisation : Dmitri Voloshin Production : Promofest, Juan Bravo 51 Duplicado, int 1° izq.,28006 Madrid, Espagne, distribucion@promofest.org Taupes 6 France, 2014, 8'45

Un groupe de gangsters est poursuivi après avoir dérobé un fabuleux trésor. Alors qu'ils s'enfoncent et s'égarent dans une mystérieuse forêt, ils deviennent peu à peu des figures légendaires... Réalisation : Léo Verrier Production : Chezeddy, 16-20 rue Pétrarque, 75116 Paris, chezeddy@chezeddy.com

Nebula 7 France, 2014, 3'20 Dans une forêt en montagne, une petite fille fait une mystérieuse rencontre... Réalisation : Camille André, Marion Bulot, Clément Doranlo, Myriam Fourati, Jonghyun Jungboix, Alexis Kerjosse, Sarah Simon Production : Gobelins, l'école de l'image,73 boulevard Saint-Marcel, 75013 Paris, film@gobelins.fr. Distribution : Sève Films, 333 rue des Pyrénées, 75020 Paris, distrib-fest@sevefilms.com The Reflection of Power France, 2015, 9' Dans la capitale la plus secrète du monde, la foule assiste à un spectacle alors qu'une catastrophe menace d'anéantir la ville... Réalisation : Mihai Grécu Production : Bathysphere productions, 11 rue Manin, 75019 Paris, batprod@gmail.com Glitch France, 2015, 4'29

Dans une ville futuriste, un homme seul, Aaron, découvre un univers gouverné par le travail. Les gens y sont formatés et n’ont pas conscience de ce qu’ils sont, ni de ce qu’ils font. Malgré lui, Aaron va interférer et bouleverser ce monde. Réalisation : Benjamin Perera, Jérémy Frarier, Marion Chevalier, Thomas Lagnez, Jean-Baptiste Zini Production : Ecole Aries, 8 chemin des clos, 38240 Meylan, elodie.pecherand@aries-esi.net


33


34


F

Indexdes iLms en Compétition

14’50 CIV p. 32 16’ CE p. 28 24’50 CE p. 27

OMULAN !

Matei Branea

L’OURS NOIR

Méryl Fortunat & Xavier Seron

MAIKA MI CALLING

Deyan Bararev

MI NE MOZEM ZHIT BZE KOSMOSA

Konstantin Bronzit

MIKE

Petros Silvestros

15’20 CE 7’30 CE

NEBULA

Collectif

3’20

CIV p. 32 CIV p. 32

p. 23 p. 25

8.9

Pedro Vergani

3’12

9 CHEMIN DES GAUCHOIRS

Lyonel Charmette

13’

CIV p. 32 CIV p. 31

PETITES BETISES

Tianchen Lin

3’15

365

Myles McLeod

6’53

CE

p. 24

PETIT FIL(S)

Romuald Beugnon

20’

A VIF

Guillaume Foresti

22’57 CE

p. 27

LES PHOTOGRAPHES

Aurélien Vernhes-Lermusiaux

ALOSIS

Georgios Cherouvim

2’45

PORT NASTY

Rob Zywietz

CE 25’07 CE 10’45 CE

AQUABIKE

Jean-Baptiste Saurel

23’

N. Degendre & S. Delon

5’10

L’AVALE LUMIERE

Sean McCormack

12’

POURQUOI LES VACHES ONT-ELLES DES TACHES ?

AZURITE

Maud Garnier

24’58 CE

PUTAIN

Cypria Donato

5’15

BIGPORNO

Maurice Huvelin

2’10

THE RACE

Michaël Le Meur

BIGWESTERN

Maurice Huvelin

10’

RASMEY

Tévy Dubray

CIV p. 32 14’30 CIV p. 32 3’47 CIV p. 31

CELUI QUI A DEUX AMES

Fabrice Luang-Vija

17’

Mihai Grécu

9’

LA CHAMBRE

Christophe Asselin

CIV p. 31 12’45 CE p. 23

THE REFLECTION OF POWER THE RETURN OF ERKIN

Maria Guskova

COMPTE LES MOUTONS

Frits Standaert

7’

ROADTRIP

Xaver Xylophon

CORPUS

Marc Hericher

3’30

SALI

Ziya Demirel

CUERDAS

Pedro Solís García

DEMI REVE

Gabrielle Sidieube

10’52 CIV p. 31 3’ CIV p. 31

DINNER FOR FEW

Nassos Vakalis

10’09 CE

DJI. DEATH NAILS

Dmitri Voloshin

5’

DU BOUT DES DOIGTS

Basile Vuillemin

CIV p. 32 16’48 CE p. 29

EMPLOYEE OF THE DAY

C.J. Kellner & A. Isert

14’

LA FIN DU DRAGON

Marina Diaby

26’

LA FLECHE DELTA

Francesco Vecchi

9’

FOREVER OVER

Erik Schmitt

15’

GHETTOTUBE

Saïd Belktibia

20’18 CE

GHOST CELL

Antoine Delacharlery

6’50

GLITCH

Collectif

4’29

CIV p. 31 CIV p. 32

HANTISE

Dominique Baumard

28’

CE

17’57 CE

LES HERBES BRUISSENT ENCORE Marie Le Floc’h

CIV p. 32 CE p. 23 CIV p. 31 p. 29 CIV p. 32 CIV p. 31

CIV p. 31 CIV p. 31

p. 29 p. 26 p. 28

CIV p. 31

CIV p. 32 28’08 CE p. 24 20’ CE p. 28 12’30 CE 15’ CE

p. 26

SI JAMAIS NOUS DEVONS DISPARAITRE… Jean-Gabriel Périot A SINGLE LIFE

J. Roggeveen, J. Oprins, M. Blaauw

2’15

CE

p. 26

SIRE GAUVAIN ET LE CHEVALIER VERT

Martin Beilby

p. 26

SOMEWHERE DOWN THE LINE

Julien Régnard

29’15 CE 10’13 CE

SOUS TES DOIGTS

Marie-Christine Courtès

SUMSING

Martin Rahmlow

TARIM LE BRAVE CONTRE LES MILLE ET UN EFFETS

Guillaume Rieu

p. 26 12’54 CE p. 27 3’51 CIV p. 31 17’45 CIV p. 32

TAUPES

Léo Verrier

8’45

CIV p. 32

TO THE OTHER SIDE

M. Tricart, J. Compoint, E. Doumange, A. Chiron

7’0

CIV p. 31

TYPEWRITERHEAD

Eric Giessmann

4’16

CIV p. 31

UN JOUR LE DIABLE

Florian Kuhn

25’

CE

p. 23

p. 29

UN METIER BIEN

Farid Bentoumi

25’

CE

p. 26

p. 25

UNARY

Luis Avilés Baquero

p. 28

VELKOMMEN TIL PARADIS

Kristian Håskjold

18’50 CE 13’16 CE

VOUS M’AIMEREZ

Julien Sauvadon

p. 25

p. 25

CIV p. 31 CE p. 24 CIV p. 32 CE p. 24 p. 28

p. 24

HISTOIRE 2 COUPLES

Collectif

L’ILE A MIDI

Philippe Prouff

CIV p. 32 38’43 CE p. 27

L’IMPRESA

Davide Labanti

15’

CE

p. 27

WALTER

IN UNS DAS UNIVERSUM

Ute Dilger

29’

CE

p. 25

WAND’S WANDER

p. 24 28’30 CE p. 28 L. Marsaud, T. Dusapin, C. Dartigues 2’50 CIV p. 31 3’54 CIV p. 32 Nadya Mira

J’AI TANT REVE DE TOI

Emma Vakarelova

3’

YUL ET LE SERPENT

Gabriel Harel

13’

CE

KANUN

Sandra Fassio

25’

CIV p. 31 CE p. 25

LE ZEBRE

Viviane Boyer-Araujo

3’

CIV p. 32

LUNE ET LE LOUP

Toma Leroux & Patrick Delage 6’16

CIV p. 32

ZEUS

Pavel Vesnakov

30’

CE

Part

3’58

p. 23

CE = Compétition Européenne CIV = Compétition Images Virtuelles

enairesdu festival

35


Auditorium de Mixage et Masterisation CinĂŠma

www.pilon-cinema.com 36


VILLEURBANNE vay

onne

iels B

ohr

CAMPUS DE LA DOUA

ein Einst

THÉÂTRE ASTRÉE

MAISON DU LIVRE

France

Rue Branly

France

Cours

GRATTE CIEL

Emile

Mars 1943

= métro

Anatole

M

Pres sen sé

Rue de

M

Hôtel Ariana

de

Rue Francis

M

de

Pres sencé

Rue

M

Rue Chomel

Zola

Rue Bourget

Emile

Francis

Greuze

oua Rue d e la D Rue Colin

lP éri rie

CHÂTEAU GAILLARD

ab eG Ru

M

Cours de la République

Vers Lyon

Rue

Rue d’Alsace

Cours

Place

C. Hernu

ay nev

LE ZOLA

Bon

Bureau des festivals

t ren Lau

Rue

Bd.

ncel

Perro

Alexis

LES CHARPENNES

gro

len

Sa

envenus Rue des Bi

Bd. de Stalingrad

line

e Court

1945

dorcet Av. Con

Roger

. Av

rtre

Duta

o ngr

Sale

8 mai

Bd. du 11

arcel

r Roge

u Rue d

bre Novem

Rue M

Av .

e Av. J

Ge or ge s

e Be laud Av. C Bd. André Tarié

uest

Rue

eO apell an C

rnard

83 N3

Bd.

Lyon 1 (UCBL)

J.B.

Université Claude Bernard

lbert Av. A

Rue

Bohr

Montgolfier

Bd. N

Rue Flachet

B rent

au Bd. L

Rond Point R. Poincaré

Niels

PLan

La Feyssine

Zola

Vers Vaulx en Velin et Bd. Périphé. VERS LE PÔLE PIXEL / STUDIO 24

Les

LFieeus du

x tival

L’organisation Bureau des festivals 37 rue Colin 69100 Villeurbanne

tél. 04 37 43 05 87 (direction) direction.festivals@lezola.com tél. 04 37 43 05 88 (scolaires & médiation culturelle)

mediation@lezola.com Métro ligne A arrêt République

Les salles Cinéma Le Zola

117 cours Emile Zola 69100 Villeurbanne

tél. 04 78 93 42 65 (administration) tél. 08 36 68 69 25 (programme) direction.zola@lezola.com Métro ligne A arrêt République

Maison du Livre, de l’Image et du Son François Mitterrand 247 cours Emile Zola 69100 Villeurbanne

Tél. 04 78 68 04 04 Métro ligne A arrêt Flachet

Théâtre Astrée

Campus Lyon-Tech La Doua 6 avenue Gaston Berger 69100 Villeurbanne

tél. 04 72 44 79 45 http://theatre-astree.univ-lyon1.fr Tramway T1 arrêt Gaston Berger

Pôle Pixel / Studio 24 24 rue Emile Decorps 69100 Villeurbanne

http://www.polepixel.fr/ Bus C3 ou C11 arrêt Cyprian-Léon Blum Tramway T3 arrêt Gare de Villeurbanne Métro ligne A arrêt Cusset

Les

Tari

fs

Tarif réduit pour tous 5,70 € la séance (carte M'RA acceptée) Tarif enfant (- 14 ans) 4,70 € Soirée de Palmarès 5,70 € tarif unique - location au Zola Projection des Films Primés 8 € tarif unique Pass « TOUT COURT » 46 € tarif unique Accès à toutes les séances du festival Attention ! nombre et durée limités ! 50 Pass seulement seront en vente au cinéma Le Zola du 1er au 12 novembre 2015 ! Pass utilisable sur tous les lieux du festival.

Carte d’abonnement Zola 2 formules Formule "6 places" : 31,20 € Formule "10 places" : 47 € L'abonnement vous donne accès à toute la manifestation. - La séance : 1 place - Plusieurs usagers peuvent profiter en même temps de la même carte. De plus, si vous ne l'utilisez pas intégralement pendant le festival, elle reste valable pendant un an sur toutes les autres séances du cinéma Le Zola (autres festivals compris !) Attention la Carte Zola est uniquement utilisable au Cinéma Le Zola.

37


36e Festival du Film Court de Villeurbanne / Grille des programmes

Cinéma LE ZOLA 10h30

14h30

16h30

sam. 14

Compétition

Compétition

2

3

dim. 15

14h - Images Virtuelles 1 J

Images Virtuelles 2 J

lun. 16

mer. 18

21h

Berlin Zoom

Compétition

Compétition

4

5

18h30

6

Coup de cœur Une leçon de cinéma # 1 Le Court Métrage Allemand

®

14h - Images Virtuelles 1

16h - Images Virtuelles 2

Compétition

Les Yeux Fermés spécial [Ciné-Travail]

19h19

14h30

®

®

7

Compétition 1 J + rencontre

A voir les enfants dès 6ans Entrée libre

Compétition 2 J + rencontre

14h30 Compétition 3 J + rencontre

17h30 Compétition 4 J + rencontre

20h30 - Compétition 5 J + rencontre

ven. 20

14h30 Compétition 6 J + rencontre

17h30 Compétition 7 J + rencontre

20h30 - La séance de rattrapage de l'Association Pour le Cinéma

Atelier Mashup Le Zola te laisse les clés

Cour(t)s de guitare

Class Le Bureau des Berlin Ouest, avecMaster Thierry Jousse auteurs présente Années 80 Entrée libre Entrée libre sur inscription sur inscription

jeu. 19

dim. 22

15h

®

Coup de cœur Le Court Métrage Allemand

Compétition

La Petites Casseroles sam. scénariothèque (dès 4 ans / 41') 21 Entrée libre JP

JP

Les Courts du Réel Entrée libre

20h30 Soirée dePalmarès

Projection des films primés

présence J En du jury

38

18h30

MLIS

Ouverture Compétition Carte Blanche à la Next Generation 1

ven. 13

mar. 17

Pôle Pixel / Studio 24 L'ASTRÉE

®

En présence du réalisateur ou rencontre

JP

Film pour Jeune Public

Compétition

Compétition Images Virtuelles


39


04 82 904 904

Catalogue 36e festival du film court villeurbanne  

Programme complet de la 36e édition du Festival du Film Court de Villeurbanne

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you