Issuu on Google+

Nu méro 64 – h iver 20 13

Le bulletin Anthisnes – Baugnée – Berleur – Coibehay – Hestreux – Hody – Houchenée – Lagrange – La Ramée – La Rock Les Floxhes – Limont – Moulin – Rapion – Targnon – Tavier – Tolumont – Viegeay – Vien – Villers-aux-Tours – Xhos

Rond-point de Hody

Un témoin de notre histoire

(p. 11)

La Ferme d'Antan

(p. 7)

Nos paysages

(p. 11)


Marc TARABELLA PS-IC

rue du Centre 20 4160 Anthisnes 04 383 60 91 – 0477 77 01 66 marc.tarabella@anthisnes.be

bourgmestre en charge de la présidence du Conseil communal, de l'Etat civil, des Cultes, des Cimetières, de la Sécurité et de la Prévention (police, pompiers, plan d'urgence, etc.), de la Mobilité, du Personnel communal, de l'Agriculture, du Développement durable et des Solidarités Nord-Sud (commerce équitable, etc.), du Comité de concertation commune – CPAS, de la Participation citoyenne, des Associations patriotiques

Michel EVANS PS-IC

rue du Centre 28 4160 Anthisnes 04 383 66 18 – 0476 84 43 15 michel.evans@anthisnes.be

1er echevin en charge du Budget et des Finances, de l'Environnement (eaux, forêts, déchets, économie d'énergie, patrimoine naturel), de la Jeunesse, des Aînés, de la Santé et des Sports.

Toni PELOSATO PS-IC

rue Achille Lejeune 25 4160 Anthisnes 04 383 72 60 – 0475 64 01 56 toni.pelosato@anthisnes.be

echevin en charge de l'Enseignement, de la Culture (Bibliothèque publique, ASBL Ferme de Tavier, etc.), de la Petite Enfance et de l'Accueil extrascolaire, de la Citoyenneté, des Technologies de l'Information et de la Communication.

Francis HOURANT PS-IC

chemin des Patars 69 4163 Limont 04 371 51 62 – 0476 91 33 91 francis.hourant@anthisnes.be

echevin en charge des Travaux (patrimoine communal, propreté publique, espaces verts), de l'Aménagement du Territoire (urbanisme, primes à l'habitat, patrimoine classé, PPPW), de l'Economie (commerces, PME, artisanat, économie sociale, tourisme), de l'Information et de l'Avouerie-Maison des Associations.

Yolande HUPPE PS-IC

cour des Mâhnedjes 5 4163 Hestreux 0486 65 92 19 yolande.huppe@anthisnes.be

présidente du CPAS et en charge, au Collège communal, des Affaires sociales, du Logement, de l'Emploi, de l'Egalité Hommes – Femmes et du Plan de Cohésion sociale.

Mélanie COLLINGE PS-IC

rue Henri Fays 16 c 4160 Anthisnes 0494 59 21 33 melanie.collinge@anthisnes.be

conseillère communale – chef de groupe PS-IC

Aimé CLOSJANS PS-IC

rue des Martyr 23 4162 Hody 0497 44 03 37 aime.closjans@anthisnes.be

conseiller communal

Pol WOTQUENNE PS-IC

rue Vieux Tige 26 4161 Villers-aux-Tours 0475 32 12 00 pol.wotquenne@anthisnes.be

conseiller communal

André GERARD PS-IC

rue de la Magrée 56 4163 Tavier 04 383 71 00 – 0495 26 77 33 andre.gerard@anthisnes.be

conseiller communal

Katia VISSE PS-IC

chemin dèl Haye li Dame 18 4160 Anthisnes 04 376 72 10 – 0478.62.20.51 katia.visse@anthisnes.be

conseillère communale

Nicolas SOUGNE PS-IC

rue Arthur Piroton 21 4160 Anthisnes 0478 73 39 33 nicolas.sougne@anthisnes.be

conseiller communal

Françoise TRICNONT-KEYSERS MR-IC

rue des Martyrs 17 4162 Hody 0477 87 96 15 francoise.keysers@anthisnes.be

conseillère communale – chef de groupe MR-IC

Noël THEWISSEN MR-IC

Xhos 28 4163 Tavier 04 383 67 27 – 0499.19.00.17

conseiller communal

Bernard de MALEINGREAU MR-IC

rue de Mont 13 4160 Anthisnes 0495 21 39 43 bernard.de.maleingreau@anthisnes.be

conseiller communal

Guillaume CORNET-DELMELLE MR-IC

rue Basse-Voie 43 4163 Limont 0472 49 42 22 guillaume.cornet@anthisnes.be

conseiller communal

Jean FAIRON PS-IC

rue Henri Fays 19 4160 Anthisnes 04 383 62 09 jean.fairon@anthisnes.be

conseiller cpas – bureau permanent

Christine PALUSZKIEWICZ PS-IC

conseillère cpas rue du Village 44 4161 Villers-aux-Tours 04 383 77 84 christine.paluszkiewicz@anthisnes.be

Carine LODEWYCKX PS-IC

Lagrange 69 A 4160 Anthisnes 0476 435 835 carine.lodewyckx@anthisnes.be

conseillère cpas – bureau permanent

Jean-Luc DUCHESNE PS-IC

route de Villers 3a 4162 Hody 0477 804 693 jean-luc.duchesne@anthisnes.be

conseiller cpas

Christelle COLLETTE PS-IC

rue Pas Bayard 26 4163 Berleur 0472 89 28 66 christelle.colette@anthisnes.be

conseillère cpas

Pol WOTQUENNE PS-IC

rue Vieux Tige 26 4161 Villers-aux-Tours 0475 32 12 00 pol.wotquenne@anthisnes.be

conseiller cpas

Marie-Claire SPINEUX MR-IC

rue du Village 84 4161 Villers-aux-Tours 04 383 66 97 marie-claire.spineux@anthisnes.be

conseillère cpas

René HARRAY MR-IC

rue Arthur Piroton 23 4160 Anthisnes 04 383 70 21 rene.harray@anthisnes.be

conseiller cpas

Editeur responsable : collège communal, Administration Communale, rue de l'Hôtel de Ville 1 à 4160 Anthisnes Coordination : francis hourant, Echevin de l'Information Maquette et mise en page : www.stereotype.be dd

sigle rappelant qu'il s'agit d'une action qui s'inscrit dans le cadre du développement durable

Le Bulletin communal est imprimé avec une encre végétale et alimentaire. Le blanchiment du papier choisi respecte la norme ECF (sans chlore élémentaire). dd

Ont collaboré à ce numéro : Jacques Dohogne, Michel Evans, Christian Fagnant, Cécile François, Philippe Gemmel, Aude Harray, Francis Hourant, Yolande Huppe, Françoise Tricnont-Keysers, Audrey Mertens, Toni Pelosato, Michèle Rouha, Marc Tarabella, Accueil Santé Enfants de Tchenobyl (Josine André), Action Damien (Stéphane Steyt), Avouerie – Maison des Associations (Eric Hendrikx), Cellule d'Appui à la Petite Forêt Privée, Club Royal Petite Aviation Liégeoise (Jean-Pierre Awouters), Le Cortil (Gilles Therer), École communale d'Anthisnes (élèves de 3e année), École communale de Limont, Fondation des Brûlés, GAL Pays des Condruses (Marie Legast), Infor Jeunes (Jean-Marc Delmelle), Manova (Auli Ekman), OVA (Marie-Eve Dumoulin), SPF Economie, La Teignouse (Manuella Catot), Zone de Police su Condroz (Alain Schreuders)


Editorial – Mot du Mayeur par Francis HOURANT

2 par Marc TARABELLA

L'edito

Le mot du maYeur

Le temps des fêtes de fin d'année est mis à profit pour passer un peu plus de temps avec sa famille, mais aussi prendre de bonnes résolutions. Je vous en propose une : plus de convivialité et de solidarité entre voisins !

En cette période hivernale marquée par les fêtes de fin d'année, l'envie était grande de vous entretenir à cet endroit d'un sujet léger. Cependant, il m'apparaît utile d'aborder la thématique des vols dans les habitations puisque ce phénomène a atteint une certaine ampleur dans notre région et singulièrement dans notre commune.

2013 fut une année comme bien d'autres avec ses joies et ses peines, cet hiver qui n'en finissait pas et cet été qui fut magnifique. De très nombreuses belles choses se sont passées dans nos villages, bref la vie tranquille à la campagne. Mais depuis juillet, pas si tranquille que cela ! Une vague de vols sans précédent a secoué en particulier les villages de Limont, Hestreux, Lagrange et Villers-aux-Tours, sans épargner d'autres coins de la commune. Alors qu'en 2012, Anthisnes occupait la deuxième place du palmarès des communes les plus sûres de Wallonie, plus de 70 larcins, toujours sans violence physique heureusement, ont été commis dans des habitations et commerces entre janvier et novembre. Cela provoque évidemment un sentiment à la fois d'insécurité et de colère. Certains se sont déchainés sur les réseaux sociaux contre les autorités, en particulier la Police : « On ne les voit pas assez » ; « Il faudrait informer la population de dispositions prises par la police », etc., etc. Mais, la discrétion est indispensable aux forces de l'ordre pour démanteler ces bandes ! Au Conseil communal puis en réunion publique, le Chef de Zone et le Directeur opérationnel ont expliqué le fonctionnement d'une enquête et les résultats très encourageants déjà obtenus. Ils ont souligné plusieurs éléments importants quant à la protection des biens et des personnes ; ils ont surtout donné des conseils sur la bonne manière de pratiquer pour, ensemble, mettre fin à cette situation plus que désagréable. Un cambriolage est souvent précédé d'un travail de préparation : les cambrioleurs volent d'abord un véhicule de fuite, ils bloquent ou observent des voies d'accès, etc. Pendant cette phase, certains agissements peuvent être observés par des riverains comme étant des « agissements suspects ». Il importe que la police soit immédiatement prévenue en formant le 101. Faites-en la publicité ! Ce qui parait évident, c'est que la pire des choses, pour la sécurité, mais aussi pour la Liberté qui nous est chère, ce serait de constituer des « milices ». Par contre, l'attention que nous pouvons porter aux uns et aux autres, – contre les vols, mais aussi pour le bien-être de tous au quotidien, en particulier celui des plus faibles par ces temps de possible grand froid -, est une arme terrible pour contrer ces agissements et pour plus de convivialité. Je vous souhaite à tous une année 2014 sereine et solidaire.

Nul doute que ce sujet soit abordé à d'autres endroits de ce bulletin. En ce qui me concerne, je voudrais vous apporter un éclairage particulier en fonction d'informations que je peux donner sur l'action de la police sur le terrain pour réagir à cette vague. Rappelons utilement que l'intensification des vols et tentatives de vols a surtout eu lieu en août (24 vols et tentatives). En septembre, on enregistra 10 vols et tentatives de vol, 10 également en octobre pour retomber à 4 en novembre. Dès l'apparition du phénomène et son amplification anormale, les polices de la région se sont concertées, ont mis des moyens en commun pour effectuer les recherches; ont sollicité et obtenu des moyens supplémentaires du niveau fédéral et termes humains et d'équipement. A partir de septembre, des arrestations ont eu lieu dans toute la région pour arriver à 27 arrestations à la mi-novembre; c'est dire l'ampleur du phénomène. Nous avons à affronter des bandes organisées. En tant que Bourgmestre, je ne pouvais pas vous annoncer à priori que certaines nuits, de trois à sept équipes supplémentaires quadrillaient tout le territoire communal; je ne pouvais annoncer par un toutesboîtes ou par facebook que vous risquiez d'avoir votre sommeil perturbé par un hélicoptère assistant les véhicules de police au vol. Les responsables de la zone de police et moi-même ne pouvons communiquer le détail des moyens techniques utilisés pour contrer cette bande de malfaiteurs. Vous le comprenez aisément. Comprenant parfaitement l'inquiétude de la population exprimée lors de diverses entrevues ou réunions; je tiens ici à exprimer non seulement ma compréhension, mon ouverture à la possibilité de partenariat entre des citoyens et la police mais surtout à tordre le cou à des propos injustes à l'égard de la prétendue inactivité de la police. Les chiffres sont là ! Et je tiens ici à saluer l'action des policiers sur le terrain qui a permis d'arrêter 27 voleurs dans notre région; ce qui a plus que vraisemblablement fait chuter le nombre de vols d'un sommet de 24 pour le mois d'août à 4 en novembre. Au moment où j'écris ces lignes, loin de moi le fait de crier victoire. La lutte pour la sécurité des citoyens continue par des moyens renforcés sur le terrain. Je voulais tout simplement que vous ayez cette information utile car trop souvent niée ou occultée par certains !

3


Groupes politiques Visitez notre site www.ps-ic-anthisnes.be

Le mot du mr-ic

Le mot du Ps-ic

La sécurité des citoyens

Sécurité et responsabilité, écoute et dialogue

L’Institut Emile Vandervelde a publié, en septembre 2012, le compte rendu de la rencontre qu’il a organisée le 20 avril 2012 sur le thème « améliorer la sécurité sous l’autorité des autorités locales ». Il rappelle que la sécurité des citoyens se décline en trois facettes : 1. Travailler à la sécurité objective, c.-à-d. protéger les personnes et les biens ; 2. Assurer la tranquillité de tous les citoyens, et donc agir contre le sentiment d’insécurité, en prévoyant notamment des patrouilles ou encore de la techno prévention ; 3. Sauvegarder la paix publique.

Les différentes vagues de cambriolages dans l'entité, depuis juin dernier, ont suscité, légitimement, de nombreux questionnements – voire des projets et des initiatives – sur les mesures à prendre pour contrer ces faits criminels. Parce que, pour les victimes de tels actes, l'intrusion d'un cambrioleur dans sa propriété suscite un traumatisme qui va bien au-delà de l'atteinte portée à leurs biens.

La responsabilité de l’ordre public revient en premier lieu aux autorités locales chargées de gérer une police locale qui est censée représenter le symbole de l’autonomie locale, garante de nos libertés. La sécurité des citoyens est donc prioritairement une responsabilité des autorités locales. Parmi les propositions retenues, citons : 1. La nécessité de renforcer une police de proximité sur le plan local ; 2. La nécessité de donner aux polices locales et aux services de prévention les moyens suffisants afin de leur permettre d’agir efficacement sur le terrain dans un esprit de proximité et dans le respect de la démocratie locale. Tels sont les constats de la journée d’étude organisée par l’Institut Vandervelde. Le PS ne peut que s’inspirer des constats de leur Centre d’études… Ceci étant, si les belles déclarations d’intention sont louables, il est grand temps de poser des actes concrets. En effet, la commune d’Anthisnes, au cours des derniers mois, a connu une vague de vols dans les habitations privées sans précédent. La police locale agit dans les limites de ses moyens humains et logistiques. Le Conseil Communal, à la demande du groupe MR-IC, a ouvert le débat. Ledit Conseil, malgré les propositions concrètes du groupe MR-IC, n’a pris aucune mesure supplémentaire, ni engagé de moyens complémentaires. La population déçue de l’attitude des autorités communales a lancé une pétition réclamant notamment la « réouverture » du poste de police de Hody. La problématique n’est pas simple, mais tout le monde aura compris qu’il s’agit d’une question de moyens ; donc de choix politiques. Les autorités locales fixent librement et en toute autonomie la manière dont elles utilisent l’argent des contribuables. Il faudrait penser prioritairement à la sécurité des citoyens. C’est en tout cas ce que pense le groupe MR-IC. Bonne année 2014…et en toute sécurité.

Lors du Conseil Communal du 7 novembre dernier, le Chef de la Zone de Police et son directeur des opérations sont venus expliquer à l'invitation du Bourgmestre, ce qui est mis en œuvre par les forces de l'ordre pour contrer ces actes inadmissibles. La Zone de Police du Condroz propose aux citoyens une méthode d'échange d'informations susceptibles, pour une part, d'enrayer le phénomène (cfr. www.besafe.be). Qu'il s'agisse d'initiatives personnelles ou de groupes, il est cependant essentiel pour chacun de s'informer sur, notamment, la stricte légalité des actions envisagées, la portée et les limites de notions telles que la légitime défense, l'assistance (ou non) à personne en danger, la délation, les milices privées, etc. Par ailleurs, il existe des systèmes techniques de protection de l'habitat, abordables et d'un emploi aisé. C'est sur ce sujet que notre Commune a organisé une séance d'information le 27 novembre dernier à l'Avouerie d'Anthisnes, toujours dans cet esprit d'écoute et de dialogue. La pratique de relations de bon voisinage peut déjà, à elle seule et sans formalisme, contribuer à renforcer ce sentiment de sécurité indispensable. C'est sans aucun doute une des forces de nos villages et un exemple très concret de la nécessité de maintenir et de renforcer le lien social qui fait la richesse de la vie dans une petite commune rurale comme la nôtre. Un autre point important à l'ordre du jour de ce même Conseil Communal du 7 novembre concernait le Cadre Eolien Wallon et plus particulièrement la position de notre Commune à l'égard de ce projet (voir article par ailleurs dans ce numéro du Bulletin). Un dossier à des années-lumière du précédent. Et pourtant, ici aussi, des craintes légitimes, des interrogations nombreuses, des avis tranchés, des réflexions de fond remarquables… Ici aussi, c'est l'identité même de nos villages (et de nos paysages…) qui est concernée. Et ici aussi, c'est l'écoute et le dialogue avec la population que le groupe PS-IC a privilégié pour construire une position ferme, cohérente et responsable qui, si elle ne ferme évidemment pas la porte aux énergies renouvelables, est intransigeante sur le respect de l'autonomie communale, de notre environnement et de la quiétude de nos habitants.


Conseil communal par Christian FAGNANT

4

Pour plus d'informations : www.anthisnes.be

Les brèves du conseiL communaL conseil communal du 3 octobre 2013 Présents : tous, sauf marc tarabeLLa, françoise tricnont-KeYsers, aimé cLosJans, Katia visse et nicolas sougné.

A l'unanimité, le conseil accepte les comptes annuels communaux pour l'exercice 2012 (rec. : 5.613.826,36, dép. : 3.902.733,36, solde : 1.711.093,00 e au service ordinaire, et rec. : 4.565.927,19, dép. : 4.525.812,98, solde : 40.114,21, au service extraordinaire), puis, après présentation par le Chef de projet, approuve le Plan de Cohésion Sociale 2014-2019 (mené avec les communes de Clavier, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot).

Le Conseil, unanime, propose au Collège Provincial le déclassement du sentier vicinal n°42 à Anthisnes, puis, par neuf voix (PS-IC) contre quatre (MR-IC), adopte la modification n° 2 au budget communal pour 2013 (ordinaire : rec. : 5.841.182,49 – dép. : 4.410.582,01, solde : 1.430.600,48 au total et 5.556,88 pour l'exercice; Extraordinaire : rec. : 3.666.075,01, dép. : 3.640.826,69, solde : 25.248,32 e).

Par huit voix et deux abstentions (F. Hourant et T. Pelosato), il émet un avis favorable sur le budget pour l'exercice 2014 de la Fabrique de l'église Saint-Maximin à Anthisnes (rec. et dép. : 13.568,20 e, intervention communale : 7.256,88 e).

Par dix voix favorables et deux abstentions (Francis Hourant et Toni Pelosato), il émet un avis favorable sur le budget pour l'exercice 2014 de la Fabrique de l'église Saint-Martin à Tavier, présentant sans supplément de la Commune (R. 60.160,83, D. 31.411,00 et solde : 28.749,83 e), Noël Thewissen s'étant retiré pour ce point.

Par neuf voix et une abstention (P. Wotquenne), le conseil décide l'achat de cinq Défibrillateurs Externes Automatisés (D.E.A.), dans le cadre du marché passé par la Province de Liège (6.655 e) destinés à l'Avouerie, la salle Li Hody's, la salle du Val Pierrys, la salle l'Espoir et le Cercle SainteBarbe. Il décide, à l'unanimité, l'achat de biens à M. Albert Pahaut et à Mme Françoise Coppenolle à Tavier et à Villersaux-Tours (travaux à Hestreux), puis la modification de la composition du Conseil Consultatif Communal des Aînés (départ de Mme Anna Lamquet et arrivée de MM. Armand Colin, Alain David, Daniel Piffet et Jean-Pierre Swings), ainsi que l'adoption du projet de programme d'actions en matière de logement pour la période 2014-2016. A l'unanimité, il arrête l'organisation de l'enseignement communal d'Anthisnes pour l'année scolaire 2013-2014, puis l'encadrement complémentaire (puériculteur à 4/5e temps et instituteur primaire pour 18 périodes par semaine, pour l'année 2013-2014), ainsi que le règlement de travail du personnel directeur, enseignant et assimilé de l'école communale d'Anthisnes, adopté par la COPALOC le 26 septembre 2013. Le conseil, unanime, marque son accord sur l'acquisition de deux packs biométriques (9.861,21 e, dont 3.713,21 e à charge de la commune) et sur le renouvellement d'un poste informatique du secrétariat communal (1.099,61 e). conseil communal du 7 novembre 2013 Présents : tous, sauf Pol wotquenne.

Dans le cadre d'un point complémentaire demandé par le groupe MR-IC, le Conseil entend MM. Philippe Prévôt et René Durieux, respectivement chef de corps et directeur des opérations de la zone de police du Condroz, mais aussi le public présent, au sujet de la problématique des vols dans les habitations. Après un large débat, il valide une double démarche d'information, de sensibilisation et de participation de la population.

Le Conseil, par neuf voix (PS-IC) contre quatre (MR-IC), fixe le taux de couverture prévu pour l'exercice 2014 du coûtvérité en matière de déchets ménagers, soit 99,86 % (rec.: 221.421,00 e – Dép.: 224.515,18 e), puis arrête la taxe sur les déchets ménagers pour l'exercice 2014. A l'unanimité, il marque son accord sur le placement d'un coffret spécifique pour l'horaire d'illumination de l'Avouerie d'Anthisnes et du Monument aux morts de Limont-Tavier (2.779,73 e) dd , sur l'achat de matériaux destinés à la réfection d'un trottoir situé rue du Tige à Anthisnes (9.722,35 e), sur le projet de rénovation, de restauration et de mise en valeur du monument commémoratif de Hody (12.765,50 e, dont 7.500 e de subside régional), sur le placement d'un système d'épuration individuelle conforme à l'école communale de Limont-Tavier (17.500 e, dont 10.750 e de subside régional). Par neuf voix (groupe PS-IC) contre quatre voix (groupe MR-IC), le conseil émet un avis résolument défavorable au sujet de la carte du cadre de référence éolien, assorti d'un avis formulé à titre subsidiaire pour le cas où le cadre proposé devait être quand même imposé par les instances régionales, à savoir ne retenir – à l'exclusion de toutes les autres – que les deux zones favorables sans contrainte d'exclusion et suffisamment significatives à proximité du carrefour des cinq chemins et dans la mesure d'une modification de la législation donnant le pouvoir de décision à la commune en matière de permis unique pour ce type d'installation, et de la communication d'informations précises sur les perspectives de développement des autres énergies alternatives. dd

5


Social – Solidarité Par Yolande HUPPE

50 ans d’Action Damien Cinquante ans, c’est un cap ! Pourtant, on peut avoir 50 ans et préférer ne pas marquer le coup. Ou, en tout cas, ne pas changer ses habitudes pour rester au service de gens qui en ont besoin. La campagne d’Action Damien se déroulera les 24, 25 et 26 janvier 2014. Action Damien fêtera ses 50 ans en 2014, mais elle ne va pas faire la fête. Pour son demi-siècle, elle ne demande qu’une chose : pouvoir soigner un maximum de malades. Pouvoir sauver la vie des malades de la tuberculose et leur souhaiter de nombreux bons anniversaires; pouvoir soigner les malades de la lèpre pour leur éviter les mutilations et leur souhaiter ainsi des anniversaires vraiment joyeux. Voilà le cadeau qu’Action Damien souhaite recevoir de la population belge en cette année particulière. En 2012, les équipes médicales soutenues par Action Damien ont dépisté et soigné 316.406 malades de la lèpre, de la tuberculose et de la leishmaniose. Plus de 300.000 personnes ont fêté leur anniversaire, grâce à Action Damien et à tous ceux qui l’aident en Belgique et dans ses projets outre-mer. Mais la maladie ne s’arrête pas pour une fête. Chaque année, la tuberculose fait 8 à 10 millions de malades dans le monde, et 1,5 à 2 millions de morts (un toutes les 15 à 20 secondes !). Chaque année, la lèpre fait plus de 230.000 nouveaux malades répertoriés, qui risquent les mutilations et l’exclusion s’ils ne sont pas soignés à temps. C’est pourquoi Action Damien partira en campagne les 24, 25 et 26 janvier 2014. Elle demandera à la population belge de vendre ou d’acheter ses marqueurs (6 euros la pochette de quatre) ou de faire un don (déductible fiscalement à partir de 40 euros) sur le compte IBAN : BE05 0000 0000 7575 ; BIC : BPOTBEB1. 40 euros pour sauver une vie, avec 40 euros, Action Damien soigne un malade, avec 40 euros, vous lui offrez le plus beau cadeau d’anniversaire. Action Damien, Bd Léopold II 263, 1081 Bruxelles – www.actiondamien.be.

Neupré Net Service à l’horaire d’hiver Durant tout l’hiver, la Centrale de repassage d’Anthisnes ouvrira uniquement les lundis, jeudis et vendredis de 7 à 18h.

Répertoire communal Si vous désirez faire figurer votre activité économique, sportive ou associative dans le répertoire communal, envoyez-nous vos coordonnées et informations sur info@anthisnes.be. (voir www.anthisnes.be/vivre anthisnes/activités économique).

Grands froids : l'affaire de tous ! L’hiver arrive et avec lui, les risques encourus par certains d’entre nous. Dans notre entourage, certaines personnes, seules, peuvent être en danger et méritent notre plus grande attention. Il nous suffit d’aller frapper à la porte de nos voisins, de prendre de leurs nouvelles, de dégager leur trottoir enneigé, de faire quelques courses pour éviter le pire et de laisser entrer quelques rayons de bonne humeur. Alors, pourquoi hésiter ? Quelques minutes suffisent. Nous vous rappelons qu’il existe également un plan « grands froids » au sein du CPAS d’Anthisnes. Celui-ci repose en grande partie sur la solidarité que vous pouvez manifester. Nous vous proposons, plus particulièrement lorsqu’il fait froid, de prendre quotidiennement contact avec les personnes isolées, de plus de 75 ans, ou souffrant d’un handicap. Si vous souhaitez bénéficier de ce service ou si vous connaissez une personne à qui une attention toute particulière doit être portée, nous vous invitons à contacter le CPAS (nos assistantes sociales : Mlle Noirfalise : 04 383 61 92 – Mme Résimont : 04 383 70 79). Nous chercherons à répondre au mieux au besoin.

Ensemble, poursuivons une belle action humanitaire 27 ans après Tchernobyl, les conséquences sur la santé des enfants de Biélorussie sont encore d’actualité. Malgré ces nombreuses années, la santé des enfants est toujours mise en danger par une pollution sournoise qui mine le sol des régions contaminées. Depuis 23 années, l’association «  Accueil – Santé – Enfants de Tchernobyl » accueille des enfants biélorusses en Belgique. Suite au contrôle fait sur le taux de caesium 137 qui s’accumule dans leur organisme, on a pu prouver qu’un séjour de quatre semaines dans notre région permet aux enfants de reconstituer son système immunitaire gravement affaibli par les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl. Chaque maman biélorusse espère que son enfant pourra profiter de l’amélioration de son état de santé. Faites partie des familles d’accueil. Une période de quatre semaines de vie à partager soit en juillet, soit en août demande peu de dépenses. N’hésitez pas, les membres de l’association «  ASET  », située à Herve, sont à votre disposition pour vous fournir un maximum de renseignements. Josine Deru au 087 46 89 93 ou 0476 48 42 00 – Marcel et Renée Gilsoul au 085 23 16 95 – Mireille Nahon au 04 358 84 41 – aset@skynet.be – www.aset.be.


Ruralité – Economie le jardin d'antan à hody : léGumes frais à portée de mains dd Du nouveau à Hody, le 19 octobre dernier, le Jardin d’Antan a inauguré son point de vente à la ferme. Ouvert le mercredi, le jeudi et le vendredi de 16h à 19h, ainsi que le samedi de 10h à 18h, on peut y trouver des légumes frais de saison, issus d’une culture raisonnée, produits et commercialises par leurs soins. Le Jardin d’Antan assure également la livraison de paniers maraîchers composés de légumes variés auxquels il est possible d’ajouter des fruits de saison sur demande. Pour plus d’infos sur les conditions et les tournées : 0477 94 11 44 – info@ jardindantan.be – www.jardindantan.be – Grand route de Liège, 6 à 4162 Hody (anciennement à Fairon).

léGumez-vous

dd

L’automne, la saison des récoltes… Fin octobre, le GAL Pays des Condruses, en collaboration avec les animatrices du plan de cohésion sociale (PCS) ainsi que les CPAS de Marchin, Clavier, Tinlot et Hamoir, ont proposé de mettre en place plusieurs ateliers « conserverie ». A Anthisnes, le groupe a affiché « complet ». Une dizaine de personnes se sont retrouvées pour rencontrer les maraîchers installés à Strée, emporter leurs légumes bien frais et pour, dans les cuisines de l’Avouerie, préparer les légumes, les assaisonner et enfin les stériliser de diverses façons. Ce fut aussi l’occasion d’échanger divers conseils, recettes, etc. D’ici quelques jours, les délicieuses préparations pourront réjouir les papilles des proches des cuisinières présentes. Plusieurs ont souhaité que cette initiative soit renouvelée et accessible également aux travailleurs et travailleuses, un souhait rencontré dès le printemps prochain. Une mention spéciale aux animatrices, Nadine du PCS et celles du « Gouttes à Goutte », qui, ainsi, contribuent à la transmission des savoirs et au maintien de la qualité de notre alimentation.

6

Job d'étudiant et fiscaLité nombreux sont les jeunes engagés dans le monde du travail en tant qu’étudiant. diverses règles sont d’application, découvrons ici le cadre fiscal d’une telle activité en répondant à deux questions. Je travaille comme étudiant. Si mon employeur retient un impôt sur ma rémunération, comment puis-je le récupérer ? En principe, votre employeur retient un impôt à la source, appelé « précompte professionnel », sur chaque salaire qu’il paie. Aucun précompte professionnel ne sera retenu sur votre salaire s’il existe un contrat de travail écrit, si vous ne travaillez pas plus de 50 jours au cours de l’année, si aucune cotisation de sécurité sociale n’est due sur vos rémunérations (excepté la cotisation de solidarité). Si votre employeur a retenu un précompte professionnel sur vos rémunérations, vous pourrez éventuellement le récupérer (entièrement ou en partie) via votre déclaration d’impôt. Vous avez donc généralement tout intérêt à rentrer une déclaration. Attention, les cotisations sociales éventuellement retenues par votre employeur ne sont pas récupérables. Je travaille comme étudiant. À partir de quel montant de revenus dois-je payer des impôts ? Comme toute personne soumise à l’impôt, vous bénéficiez d’une « quotité du revenu exemptée d’impôt ». Cela signifie qu’en fait, une partie de vos revenus imposables n’est pas taxée. Pour l’exercice d’imposition 2014 (revenus 2013), cette quotité du revenu exemptée d’impôt s’élève à 7.270 e lorsque le revenu imposable ne dépasse pas 25.990 e. Si vos revenus imposables sont inférieurs à cette quotité exemptée, ce qui correspond à un montant brut de 9.251,72 e (revenus 2013), vous ne devrez donc payer aucun impôt. Si vos revenus imposables dépassent cette partie non taxable, ils seront normalement soumis à l’impôt. Ce dernier est « progressif », c’est-à-dire que le pourcentage de l’impôt augmente dans la mesure où le revenu s’accroît. Pour en savoir plus : student@work – http://finances.belgium.be/fr/ Publications/gezin/doc_folder_travail_etudiants_106001.jsp par Michel EVANS

brocante jouets et vêtements Lancée en 1996 à la salle communale, cette initiative a migré vers un espace plus vaste, à la salle Li Hody’s. C’est le 9 mars 2014 qu’aura lieu la 29e édition, la trentième se tiendra le dimanche 5 octobre. Pour rappel, cinquante-deux emplacements sont disponibles. Ceux-ci correspondent à une table de 2,20 m, laquelle doit impérativement être occupée au plus tard à 8h30. Au-delà de cette heure, l’inscription est automatiquement annulée et l’espace non occupé est réparti entre les deux occupants voisins. Comme de tradition, les portes seront ouvertes aux vendeurs dès 7h30 et à tous dès 9 heures. La brocante se termine à 14 heures. Vu le succès de cette manifestation et afin de garantir la présence « prioritaire » des personnes de l’entité, les réservations pour la manifestation du 9 mars seront acceptées du 10 au 21 février inclus pour les seuls anthisnois et dès le 24 pour tous. Elles seront prises du lundi au vendredi, de 9 à 12h, au 04 383 99 93 (Mme Mignolet - Secrétariat communal). La personne qui réserve un emplacement doit être personnellement présente toute la durée de la manifestation.

7


Enseignement par les élèves de 3 e année

par Marie-Eve DUMOULIN

vif succès à l'académie ourthe-vesdre-amblève

Les cLasses de mer de L'écoLe communaLe d'anthisnes Fin octobre, les classes primaires de notre école sont parties en classes de mer à Bredene (Ostende). Au programme, notamment : un rallye-photos, le bateau Amandine, le Mercator décoré à l’occasion d’Halloween, le Sealife, le marché aux poissons, l’incontournable balade en cuistax... Sur la plage, nous avons manipulé les pelles et les ballons. Nous avons aussi analysé les éléments laissés par la mer en se retirant. Une première pour beaucoup : prendre le tram (sans se tromper de sens !) Les repas étaient excellents et l’ambiance était chouette. Cerise sur le gâteau, le temps était superbe. Que de souvenirs de ce séjour !

limont, une école « arts et sports » Cette année, un grand projet a vu le jour dans la petite école de Limont. En effet, l’équipe éducative a décidé d’ajouter une dynamique artistique et sportive au projet de l’établissement. Les objectifs poursuivis sont de développer la créativité, de découvrir différentes disciplines ainsi que toutes les règles s’y rapportant et, surtout, de se sentir bien dans son corps afin de mieux appréhender les apprentissages. Tous les ateliers développés par l’équipe sont encadrés par des professionnels de chaque domaine et les enseignants. Afin de ne pas diminuer les temps d’apprentissage, l’horaire scolaire a été aménagé ; ainsi, chaque jour, les cours reprennent à 13h au lieu de 13h30, ce qui permet de dégager deux heures hebdomadaires consacrées au projet « Arts et Sports ». Ce projet, propre à l’école de Limont, s’étendra sur trois années au moins… Durant cette année scolaire 2013-2014, les différents arts et sports que les élèves auront la chance de pratiquer seront : 1er trimestre : peinture et football-jeux de ballons ; 2e trimestre : musique et hockey ; 3e trimestre : cinéma et tennis. A la fin de chaque trimestre, une présentation (exposition, match, etc.) de chaque discipline sera réalisée afin que les enfants puissent communiquer leurs expériences, leurs découvertes, leurs nouvelles connaissances. Cette fois-ci, nous pouvons le confirmer, au sens figuré comme au sens propre : Limont est une école qui bouge ! Envie de plus d’infos, plus de photos ? Un petit clic sur : www.ecoledelimont.be.

La grande salle du Centre récréatif de Remouchamps était en effet comble, le dimanche 13 octobre dernier, à l’occasion de la traditionnelle remise des prix de l’Académie O.V.A.. Plusieurs élèves de la région d’Anthisnes ont été mis à l’honneur lors de cette manifestation. Ont ainsi, obtenu leur diplôme de fin de cycle de formation musicale, en Transition 5, avec une grande distinction, Pauline Bianchi et avec une distinction, Sophie BIANCHI et en Qualification 2, avec une distinction, Lucie Boclinville et Margaux Steveler. Margaux Laguerre a également obtenu son diplôme de fin d’études à l’Académie au piano avec une distinction. Le prix du Conseil d’administration a été remis, pour la formation vocale, à Sophie Bianchi (professeur Mme Sevrin). Cette remise solennelle des prix a été rehaussée par un magnifique concert offert par les lauréats de formation instrumentale de l’année scolaire 2012-2013. Bravo à tous !


Cadre Eolien

8

par Francis HOURANT et Michel EVANS

Le cadre éolien wallon débattu au Conseil ! Le renouvelable est nécessaire pour couvrir nos besoins énergétiques futurs ! Rejeter sans débat le cadre éolien est irresponsable. Mais l’autonomie communale et le droit des habitants doivent être garantis. DD L’enquête publique clôturée le 31 octobre dernier résultait de la transposition en droit wallon d’une volonté européenne visant, d’ici 2020, à réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre, et à accroître l’efficacité énergétique de 20 %. La Wallonie envisage la contribution de l’éolien wallon à hauteur de 3.800 GWh. Aidé de scientifiques, le Gouvernement a défini un cadre de référence ; seraient ainsi arrêtés les critères à respecter dans le futur pour implanter une éolienne, dont la taille varie, actuellement, de 130 à 170 m, pale comprise. Une trentaine de grilles de contraintes ont été superposées pour déterminer les zones de territoire en exclusion intégrale et en exclusion partielle. En zone d’exclusion intégrale, aucun mât ne pourra être implanté ! Les zones avec contraintes d’exclusion intégrale sont celles situées à moins de 400 mètres des habitats situés hors de la zone d’habitat du plan de secteur, celles situées à moins de 600 mètres des zones d’habitat et d’habitat à caractère rural, les sites classés ou inscrits sur la liste de sauvegarde prévus par le CWATUPE, les zones forestières à l’exception des zones pauvres en biodiversité, les sites Natura 2000, le réseau électrique haute tension, etc. En zone d’exclusion partielle, il reviendra à l’opérateur désireux d’y implanter un mât, de prouver que celui-ci n’affecte pas sérieusement la zone proche envisagée. Ce sont notamment les sites d’intérêt ornithologique, les zones d’intérêt pour les chauves-souris, les zones à risque d’interférence avec les radars et balises de l’espace aérien civil ou militaire. Notez enfin que le cadre qui était proposé accorde la priorité aux parcs de minimum 5 éoliennes. Au conseil communal du 7 novembre dernier, la majorité a formulé une proposition de refus du cadre éolien tel que proposé, tout en formulant une alternative raisonnable. En effet, le Conseil a estimé que les zones favorables ne sont pas délimitées avec la précision indispensable permettant de visualiser l’impact réel d’un projet. Des fonds de vallées sont identifiés comme favorables, or le vent y est quasiment absent. Toutes les zones d’intérêt paysager telles que décrites dans le programme paysage des communes du GAL dont nous faisons activement partie, ne semblent pas être prises en compte. Le nombre maximum d’éoliennes par commune n’est pas communiqué. La puissance de l’éolienne impacte différemment le bruit qui s’en dégage et cette donnée essentielle n’est pas connue. Les nuisances résultant de l’effet stroboscopique ne peuvent être déterminées sur base des données communiquées.

Outre la discrimination intolérable créée entre habitants suivant leur zone d’habitat, le Conseil a pris en compte l’impact de la dévaluation des immeubles proches des futurs mâts. D’autre part, il est raisonnable d’être inquiet quant à la gestion des certificats verts nécessaires aux projets pour atteindre la rentabilité ; il convient de déterminer avec précision les coûts qui, en finalité, seront supportés par chaque citoyen wallon ! Le Conseil a également souhaité disposer préalablement d’un plan wallon prospectif qui intègre l’ensemble des différentes énergies alternatives : solaire, hydraulique, biomasse, géothermie, architecture bioclimatique, etc. L’éolien à lui seul n’est pas la solution du futur ; c’est la production globale des différentes énergies renouvelables qui doit constituer la solution et être soumise à l’avis de la population ! Pour rappel, le 19 avril déjà, le Collège communal avait remis un avis très circonstancié sur le cadre de référence relatif à l’implantation d’éoliennes en Wallonie. Il avait réclamé une carte par entité, qui tienne compte du périmètre de visibilité de chaque zone. Notre patrimoine naturel est concerné ; il convient d’être attentif à le sauvegarder et à arrêter les mesures qui permettront de le maintenir en qualité pour les générations futures. Suivant en cela l’avis de la CCATM, et dans le cas où le cadre éolien serait néanmoins adopté tel que présenté par les Ministres Henry et Nollet, la majorité propose de renoncer à toutes les zones de moindre superficie réparties sur notre territoire et qui pourraient dès lors faire l’objet d’une demande d’implantation de mâts et de ne conserver que deux zones contiguës sans contrainte d’exclusion sur notre commune : elles sont implantées dans les environs immédiats du lieu-dit « les cinq chemins », zone située à plus de six cents mètres de la zone d’habitat la plus proche. Enfin, le Conseil souhaite une modification de la législation, afin que la délivrance de permis d’urbanisme revienne à la commune. En l’état du projet, ce rôle est confié au Fonctionnaire-délégué de l’Urbanisme et les Collèges communaux ne peuvent que rendre un avis sur pareil dossier après étude d’incidence. Depuis la décision du Conseil, les deux Ministres concernés ont décidé de retirer le cadre éolienne proposé mais de maintenir les lots. La vigilance des communes ne peut pas se relâcher face à cette menace sournoise.

9


Logement par Gilles THERER

Aides au propriétaire d'une parcelle boisée La Cellule d’Appui à la Petite Forêt Privée vous aide à mieux la connaître et à mieux la valoriser dans le respect de vos droits et de vos libertés, et en accord avec la politique forestière wallonne. DD En Wallonie, la forêt privée représente 290 000 hectares et concerne 100 000 propriétaires, dont une grande majorité détentrice uniquement de petites parcelles. Prise globalement, cette « petite forêt privée » représente néanmoins des ressources en bois importantes et participe aux fonctions économiques, écologiques et sociales de la forêt wallonne.

La rénovation durable de votre logement ! Dans le Bulletin précédant, la tenue d'un atelier de sensibilisation à la rénovation durable était annoncée. Cette séance d'information aura lieu le 5 février 2014 à la maison de village de Lagrange à 20h00. DD Les thématiques de l'isolation, de la ventilation et de l'étanchéité à l'air y seront abordées dans le cadre de la rénovation de bâtiments existants. Si vous envisagez d'entamer des travaux de rénovation ou si vous souhaitez agir pour diminuer le montant de vos factures en énergie, alors rejoignez-nous ! Maîtriser sa facture énergétique devient de plus en plus difficile dans le contexte actuel et concrétiser un projet de rénovation durable reste un défi majeur pour les particuliers. Plusieurs questions subsistent… Par où commencer ? Le budget est souvent insuffisant pour tout isoler en même temps, dès lors il convient de définir les priorités afin de rentabiliser au plus vite son investissement (temps de retour sur investissement). Quelles techniques employer ? Tous les bâtiments sont différents, dès lors il convient de connaître les points faibles de votre logement, une isolation mal placée dans un ancien bâtiment peut donner lieu à l'apparition de condensation interne ou superficielle. Quels matériaux utiliser ? Face au grand choix d'isolants, il faut pouvoir les comparer, les choisir et définir leur épaisseur en fonction de votre projet et de leur rapport efficacité/prix. Quelles primes peuvent m'aider ? Ne visez pas seulement une épaisseur d'isolant mais visez la performance à atteindre pour recevoir la prime. Au-delà d'un certain seuil, sur-isoler coûte cher et ne se rembourse plus assez vite. En conclusion, il est possible d'atteindre une rénovation optimale avec un minimum de moyens et de matériaux mais il faut au préalable bien s'informer.

La Cellule d’Appui est une initiative du Gouvernement wallon, en partenariat avec les professionnels de la filière forêt-bois. Elle vous offre des services pensés pour vous. Le guichet d’information apporte une réponse à toutes les questions que vous vous posez (santé des forêts, marché du bois, réglementations…) et vous redirige vers les différents organismes et professionnels si nécessaire. La visite personnalisée de diagnostic permet de connaître les caractéristiques et le potentiel de votre parcelle, les essences recommandées dans le cas de reboisement, les travaux sylvicoles et/ou les coupes à envisager, les coordonnées des professionnels à votre disposition… (service réservé aux parcelles de moins de 5 hectares). Enfin, le Portail Cartographique – https://carto.capfp.be : ce site sécurisé vous permet d’analyser vos parcelles sur base de l’ensemble des cartographies disponibles (IGN, plan de secteur, photos aériennes, plan cadastral…) et d’établir une carte de gestion, véritable outil de suivi dans le temps de vos parcelles pour vous-mêmes et ceux qui vous suivent. La Cellule d’Appui informe régulièrement les propriétaires de petites parcelles boisées sur simple inscription à sa newsletter électronique. CAPFP – Zoning Industriel de Aye – rue André Feher, 5A – 6900 Marche-en-Famenne – 084 46 03 58 – info@capfp.be – www. capfp.be.

Herbes et trottoir : trucs et astuces

DD

Voici une recette pour liquider les herbes : il faut retenir 1-2-3, à savoir : 1 kg de sel dissous dans 2 litres d’eau et 3 litres de vinaigre – à pulvériser sur les trottoirs et/ou allées, mais évidemment pas entre les lignes de légumes !

Compost : bien le réveiller au printemps

DD

Travaillez les éléments encore dans la compostière fin d’hiver. Il est souvent bien utile de « réveiller » son tas de compost, d’autant qu’il s’apprête à recevoir nombre de nouveaux déchets suite au grand nettoyage de printemps au jardin. N’hésitez donc pas, même par temps froid, à le retourner pour mieux l’aérer. Cela aura pour effet de relancer la décomposition des déchets de végétaux, stimulant par là même l’activité et l’appétit des microorganismes indispensables à la réalisation d’un bon compost.


Patrimoine par Marie LEGAST

nos paysaGes, toute une histoire Gros succès pour la conférence passionnante « Le Condroz d’hier et d’aujourd’hui… notre histoire au travers des paysages » donnée par M. Belayew à près de 120 personnes le 13 novembre dernier à Strée !

10 par Francis HOURANT

sauvegardons L'histoire de nos viLLages La mémoire des gens qui ont fait ce qu’anthisnes est aujourd’hui doit être préservée pour les générations futures. avec la bibliothèque, nous pouvons collectivement la sauvegarder et peut-être même l’étudier. Parce que « si tu ne connais ton passé, tu ne peux penser ton avenir », il est indispensable que personne n’oublie la vie des paysans ou des carriers, celle de l’immigration ou des faits de guerre, etc.

Les citoyens, les mandataires nous disent être intéressés et préoccupés par la préservation des paysages condrusiens ! Les habitants du Condroz sont attachés à leurs paysages, pour de multiples raisons et souhaitent les protéger. Ils se questionnent, nous questionnent… D’où est née l’idée d’organiser cette conférence ensemble, le GAL Pays des Condruses et la Fondation Rurale de Wallonie. Pour ce faire, un orateur passionné et passionnant, M. Dimitri Belayew a donné des clés de compréhension pour bien saisir l’évolution des paysages et leurs caractéristiques spécifiques. La démarche du géographe expert en analyse paysagère consiste en effet à lire et comprendre le(s) paysage(s) d’aujourd’hui en se tournant vers le passé. Comprendre le passé pour mieux agir pour l’avenir. Il est difficile de faire une synthèse des propos vu qu’ils retracent toute l’évolution. S’il fallait conclure, le paysage n’a rien de naturel. Il est loin d’être figé. Il évolue et est lié aux pratiques techniques et aux modes de vie de chaque époque. Il est donc illusoire de vouloir maintenir les paysages tels qu’on les connaît actuellement alors que l’agriculture et le mode d’habiter la campagne changent. Et Dimitri Belayew insiste sur l’analyse historique qui démontre que chaque période de crise est une formidable période de créativité. Au 19e siècle lors de l’importante croissance démographique, ils ont développé les hameaux. Aujourd’hui, il faudrait envisager la création d’éco-hameaux mais tout est à inventer ! Il faudra également prendre en compte les relations villes-campagnes et être attentif au risque de déterritorialisation de l’agriculture condrusienne et de perte de dialogue, pourtant crucial, entre les différents habitants du monde rural qui en découlerait. Cette conférence s’inscrit dans la continuité du Programme paysage et vise à vulgariser les concepts et sensibiliser la population à cette ressource précieuse de notre cadre de vie. Des projets concrets pourront voir le jour prochainement. A suivre. Plus d’information auprès de Marie Legast – GAL Pays des Condruses et Mélanie Louviaux – Fondation Rurale de Wallonie.

Nos greniers, nos armoires regorgent de différents documents concernant l’histoire d’Anthisnes qui sont appelés à disparaitre si rien n’est mis en place. De vieilles cartes postales, des livres anciens, des cartes géographiques, des textes historiques, des récits familiaux, des mémoires d’étudiants, des études archéologiques, des archives comme celles de la FNC (Fédération nationale des Combattants) sont riches d’informations précieuses. Il ne suffit pas de conserver ces archives, il faut également les mettre à disposition. Souvent, l’Administration communale ou la bibliothèque sont sollicités comme récemment encore une demande pour une recherche sur les 9 G.I.’s américains tués dans la matinée du 08 septembre 1944 à Limont. Le personnel de la bibliothèque est déjà largement occupé par toutes ses missions. Pour atteindre les objectifs de préservation, de tri, d’archivage, d’informatisation et d’étude, il est nécessaire d’avoir l’aide de personnes ressources bénévoles (par exemple, des retraités s’y connaissant en informatique, en histoire, etc.), ou la participation d’un stagiaire en documentation qui réaliserait son mémoire sur le sujet. Comme il faut bien commencer par quelque part, appel est donc fait à la population d’Anthisnes, – ou d’ailleurs –, pour l’inciter à offrir à la bibliothèque des documents intéressants destinés à créer ce fonds documentaire « Mémoire d’Anthisnes » mais appel est surtout lancé à des bénévoles ou passionnés d’histoire locale pour se réunir et mettre ce projet en chantier. Une des pistes futures consisterait en la création d’un Cercle d’Histoire. Une petite équipe de passionnés pourraient ainsi entamer tout ce travail historique et qui sait demain publier le résultat de leurs recherches. Ce Cercle pourrait aussi se consacrer à la préservation de notre patrimoine. Pour marquer les commémorations des 100 ans de 14-18, les monuments aux morts de Hody et de Tavier seront d’ailleurs restaurés en 2014. Mais il reste des orgues classées, des petites chapelles, du petit patrimoine populaire à inventorier et restaurer. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter l’Echevin du Patrimoine (0476 91 33 91 – francis.hourant@anthisnes.be), le Conseiller communal André Gérard (0495 26 77 33 andre.gerard@anthisnes.be) ou la bibliothèque communale (bibliotheque@anthisnes.be – 04 383 77 24)

11


Aménagement du Territoire Enquête publique : Protection de l'eau en Wallonie DD

Enquête publique sur le SDER Avant de procéder à l'adoption définitive du Schéma de développement de l'espace régional (SDER), une enquête publique est organisée du 29 novembre 2013 au 13 janvier 2014. DD Diverses pièces sont mises à la disposition du public : le diagnostic territorial de la Wallonie ; le projet de Schéma de développement de l'espace régional (SDER) ; le Résumé non technique et l'évaluation des incidences du projet de SDER. Ces documents sont consultables sur le site internet http:// sder.wallonie.be et à l'administration communale, aux jours habituels d'ouverture. Toutefois, une permanence du service de l'urbanisme peut être assurée mais uniquement sur rendez-vous à prendre auprès de M. Philippe GEMMEL au 04 383 99 92. Une séance de présentation du projet se tiendra le mardi 07 janvier 2014 à 19h en la salle du centre Nobel, rue de la Paix 3 à 4500 HUY. Les réclamations et observations doivent être envoyées pour le 13 janvier 2014 par courrier électronique à l'adresse sder@ icedd.be, par télécopie au 04 383 67 95 (administration communale), ou par courrier ordinaire au collège communal, au plus tard, lors de la séance de clôture qui se tiendra le 13 janvier 2014 de 16 heures 17 heures à l'administration communale, rue de l'hôtel de Ville 1 à 4160 ANTHISNES. Les observations verbales sont également admises entre 16 heures et 17 heures, le 13 janvier, auprès de M. Christian FAGNANT, Secrétaire communal/Directeur général (04 383 99 90), qui est la personne à contacter en cas d'absence de M. Philippe GEMMEL.

Un logement à un prix abordable ? Vous vivez en Ourthe Amblève et vous souhaiteriez y rester en louant un logement à un prix abordable. Depuis le mois de janvier 2013, les règles d'accès au logement public ont été modifiées. Les candidats ne peuvent plus choisir que 5 communes. Cette mesure va amener une diminution du nombre de candidats qui choisissaient, entre autres notre région parmi un choix très large, et rendre plus d'opportunités aux personnes qui souhaitent réellement rester en Ourthe Amblève. Les règles en matière de priorité ont été modifiées ; les ménages comportant un seul membre qui travaille ; les ménages où un seul membre au travail a perdu son emploi endéans les 12 mois ; les ménages pensionnés. Tous bénéficieront aussi de points de priorité leur permettant d'être en ordre utile sur les listes. Pour toute information pratique, contacter Ourthe Amblève Logement, place Leblanc 26a à 4170 Comblain-au-Pont – 04 383 16 69 (entre 9 et 12h) – hbm.oa@skynet.be.

Dans le cadre de la politique européenne de l'eau, une enquête publique est organisée depuis le 16 septembre 2013 jusqu'au 17 mars 2014 inclus. DD Vous êtes invité à donner votre avis sur les propositions de calendrier et programme de travail ainsi que sur les enjeux majeurs à prendre en considération pour l'élaboration des deuxièmes plans de gestion par district géographique (2016-2021). Une brochure reprenant ces propositions est consultable à la commune, au siège des contrats de rivière et sur le site internet environnement.wallonie.be/dce. Vos observations écrites peuvent être envoyées à la DGARNE, soit via le site internet, soit par courriel eau@ spw.wallonie.be, soit par courrier postal au Secrétariat de la Direction des Eaux de Surface du SPW-DGARNE – Avenue Prince de Liège, 15 – 5100 JAMBES. Vos observations verbales pourront être recueillies à la commune aux jours habituels d'ouverture ou sur rendezvous à prendre auprès de M. Jacques DOHOGNE  : 04 383 67 17 – jacques.dohogne@anthisnes.be et M. Philippe GEMMEL : 04 383 99 92 – philippe.gemmel@ anthisnes.be.

Ami, hôpital, emplette : appelez le Taxi condruses Vous avez des emplettes à faire ? Vous devez vous rendre à un entretien d'emploi ou accomplir une formalité administrative ? Vous souhaitez rendre visite à un proche hospitalisé ou résidant en maison de repos ? Vous voulez vous rendre au marché ? Mais vous n'avez pas de moyen de locomotion… Les deux véhicules du service « Taxi Condruses » circulent dans nos villages et permettent de vous déplacer. Rappel du tarif : • Trajet individuel : 0,30 e /km /pers (en dessous de 8 km : forfait de 2,40 e) • Trajet collectif (à partir de 3 personnes) : 0,20 e /km/ pers • Temps d'attente : 6 e de l'heure (si vous souhaitez par exemple que notre chauffeur vous accompagne pendant que vous faites vos courses). Le premier ¼ h est offert. N'hésitez pas à en parler à vos voisins, amis, connaissances, … à vous regrouper (min 3 pers), vous bénéficiez ainsi d'un tarif plus avantageux (0,20 e/km/ pers). Renseignements et réservations : 085 27 46 10.


Prévention – Police

12

par Francis HOURANT

Un hiver en sécurité : l'affaire de tous ! Depuis de très nombreuses années, le service d’hiver de la commune d’Anthisnes jouit d’une remarquable réputation auprès de tous, dans et hors de notre commune. Grâce à votre indispensable collaboration ainsi qu’au dévouement et au professionnalisme des ouvriers, le Service communal des Travaux fera encore le maximum cet hiver 2013-2014. Mais, les ouvriers doivent faire face à quatre situations qui ne favorisent pas la qualité de leur travail au service de la population. Le premier, ce sont les véhicules stationnés dans des rues étroites qui empêchent ou gênent le passage des engins équipés de lames de déneigement. Les premières victimes seront le propriétaire du véhicule et… tous ses voisins. Pour mémoire, le code de la route interdit le stationnement des véhicules lorsque la largeur du passage libre sur la chaussée est réduite à moins de 3 mètres. Pour permettre aux équipes de travailler en toute sécurité, il est nécessaire de porter, cette largeur à 3,20 mètres. Outre ces stationnements intempestifs, les plaques de glaces qui se forment à cause de rejets d’eaux domestiques sont dangereuses pour les riverains, mais surtout pour tout usager ne connaissant pas le coin, donc le risque. Troisièmement, les conditions atmosphériques limitent l’efficacité des interventions souvent nocturnes. Lors des périodes de grand gel, le sel agit difficilement lorsque la température descend sous moins 5 degrés. De même, il arrive couramment que le verglas apparaisse dans certaines rues, subitement et juste avant la levée du jour. Il est alors impossible que le service puisse intervenir aussi vite et partout en même temps. La prudence est de rigueur. Enfin, des sacs de sel sont déposés aux endroits stratégiques préalablement déterminés (routes à forte déclivité ou endroits retirés difficiles à traiter dans des délais raisonnables). Ces sacs sont réservés exclusivement à un usage sur la voie publique par les riverains. A certains de ces endroits, il faut constater régulièrement la disparition des sacs, compromettant ainsi la sécurité des personnes. Pour être complet, le règlement de police prévoit que la responsabilité du dégagement des trottoirs et accotements relève des riverains et non des services communaux. En cas d’accident, les compagnies d’assurances connaissent bien ces dispositions… Face à un problème, vous pouvez toujours contacter le service des travaux (04 383 67 17) ou le secrétariat communal (04 383 60 75) durant les heures de bureau, le responsable du Service des Travaux (0477 96 58 27) et l’Echevin des Travaux (0476 91 33 91).

Le mot de la Police : quels pneus en hiver ? Bon nombre d'usagers de la route équipent leur véhicule de pneus neige pour de l'hiver. Mais, est-ce vraiment bien utile ? L'étude menée par l'IBSR montre que les pneus hiver sont très utiles dans des conditions hivernales extrêmes. Par temps de neige, ils sont mieux adaptés que les pneus standard, tant du point de vue de la sécurité routière que de la mobilité. En cas de températures très basses, ils obtiennent aussi de meilleures performances que les pneus classiques. Ces performances supérieures en cas de conditions hivernales ont déjà séduit bon nombre de conducteurs. Ainsi, des chiffres publiés par Federauto montrent que dans les provinces de Liège et de Luxembourg, plus de la moitié des conducteurs ont opté pour des pneus spécifiques en hiver. Bref, les essayer, c'est indéniablement les adopter. En revanche, l'étude de l'IBSR montre que le fait de monter des pneus hiver n'aura qu'un impact limité sur le nombre d'accidents corporels puisque la majorité de ceux-ci se produisent sur route sèche. En 2012, seuls 2 % des accidents corporels ont eu lieu sur route enneigée malgré l'hiver très rigoureux. Par ailleurs, les accidents sur une chaussée enneigée ne peuvent pas être imputés uniquement aux pneus. Une vitesse mal adaptée ou une conduite sous l'influence de l'alcool, par exemple, peuvent aussi en être la cause. Soulignons aussi que sur le verglas, aucun pneu n'est efficace. L'étude de l'IBSR a également révélé que ce type de pneu ne résout pas le problème des camions bloqués ou en ciseau. Au vu des éléments précédents et sachant que bon nombre de Belges n'ont pas les moyens d'investir dans un jeu supplémentaire de pneus, le Secrétaire d'Etat à la Mobilité a donc décidé de ne pas rendre les pneus hiver obligatoires. Quel que soit le type de pneu, il est avant tout essentiel d'adapter son comportement au volant en fonction des conditions météo. Pour limiter le risque d'accident, les conducteurs doivent, lors de conditions hivernales, réduire leur vitesse et augmenter la distance de sécurité avec la voiture qui les précède peu importe qu'ils roulent avec des pneus hiver ou non. En aucun cas, l'utilisation de pneus hiver ne doit inciter les conducteurs à prendre davantage de risques. Chacun doit en effet adopter une conduite responsable par tous les temps.

13


Jeunesse par Jean-Marc DELMELLE

Jeux vidéo, tous accros ? Le jeu vidéo est depuis plusieurs années, un loisir en expansion. La plupart des amateurs les utilisent principalement pour se divertir. Cependant, pour une minorité, la pratique peut devenir excessive, menant à des conséquences négatives significatives. Il existe autant de façons de jouer que de joueurs. Néanmoins, on peut tenter de dégager différents profils : Les joueurs occasionnels (ou casual gamers) pratiquent les jeux vidéo épisodiquement, le plus souvent en famille ou avec d'autres joueurs. Les jeux vidéo ne constituent pas leur principal centre d'intérêt et le temps consacré à cette activité est très limité. Les réguliers jouent pratiquement chaque jour. Ils s'intéressent à l'actualité vidéoludique, discutent volontiers de leurs jeux préférés et y consacrent une partie non négligeable de leur budget. Ils aiment se réunir entre eux et peuvent se lancer dans des parties très longues en soirée ou le week-end. Les joueurs excessifs se caractérisent par leur surconsommation de jeux vidéo avec toutes les conséquences négatives que cela peut entraîner.

label festifuté L'année 2013 a marqué l'envol du label FestiFuté ! 21 soirées à son actif, plus de 1.100 éthylotests passés et presque 2.000 fêtards futés venus s'informer dans le Mobil'AIR sur les consommations liées au milieu festif. Le tout : en un an ! On peut dire que le bilan est très positif ! Nous tenons à remercier tous les organisateurs d'évènements, soucieux du bien-être de leur clientèle, pour leur confiance, leur investissement personnel et leur créativité. Nous ne pouvons que les féliciter et les encourager à continuer sur cette voie ! Si vous souhaitez disposer gratuitement de ce service unique en Ourthe-Amblève-Condroz, offert par votre commune, contactez sans plus attendre l'équipe Festi Futé de La Teignouse au 04 384 44 60, 0473 28 48 18 ou via espacefute@ lateignouse.be. Visitez aussi notre page facebook www.facebook.com/festifute. Nous vous souhaitons d'ores et déjà une excellente année 2014, pétillante de joie et de gaieté, accompagnée de l'euphorie de l'amitié durant vos soirées et des bulles de rire chatouillant chaque jour votre palais !

Les conséquences d'une pratique excessive sont liées à la situation personnelle de chacun ; voici celles le plus souvent rapportées : Conséquences physiques : manque de sommeil, d'appétit, malnutrition, maux de tête, fatigues, troubles musculosquelettiques... Conséquences relationnelles : isolement, conflits avec l'entourage, abandon des autres loisirs... Conséquences professionnelles : difficultés scolaires ou professionnelles, désinvestissement, échec, absentéisme... Les joueurs « pathologiques » sont rares. Dans ce cas, le jeu devient l'unique centre d'intérêt. Ce n'est plus un simple loisir mais un besoin à assouvir. Les conséquences négatives sont amplifiées et inévitables. Une pratique excessive qui s'installe durablement dans le temps peut conduire à une pratique pathologique. Il n'existe pas de solution toute faite pour réguler son temps de jeu. Néanmoins, on peut appliquer ces conseils: garder une montre près de soi, programmer l'alarme du réveil, demander à un tiers d'interrompre l'activité, fixer un certain nombre d'objectifs à atteindre dans le jeu, être attentif à des signes physiologiques (faim, sommeil) et les respecter, écouter parallèlement la radio ou un cd, fixer préalablement des pauses. Info : www.cliniquedujeu.be

services et adresse d'infor jeunes huy Infos, conseil, aide et documentation sur études, formations, emploi, aide sociale, citoyenneté, justice, vie affective, santé, famille, logement, transports, loisirs et vacances, service kot, bibliothèque sociale pour les travaux scolaires, vente des cartes des Auberges de jeunesse et de la Carte jeunes européenne, animations, cyber centre, blog des stages de vacances, etc. INFOR JEUNES asbl, Jean-Marc Delmelle, animateur- directeur, quai Dautrebande 7 HUY – 085 21 57 71 – huy@inforjeunes.be – permanence : du lundi au vendredi 8h30-16h30.


Finances communales par Michel EVANS

Etat du compte communal 2012 Tableaux de bord financiers d’une commune, le budget estime les crédits de recettes et de dépenses tandis que le compte révèle la manière dont ont été effectivement utilisés les articles budgétaires. Le compte communal résulte de la comptabilisation des recettes et dépenses enregistrées sous la direction de Madame Lequet, Receveur régional. Résultat de l’exercice propre 298.918,62 e Résultat des exercices antérieurs 1.713.175,38 e Prélèvement - 301.000,00 e Résultat budgétaire global 1.711.093,00 e Ce résultat répond à nos attentes et est très proche des résultats 2011 : 1.680.219,74 e et 2010 : 1.702.851,23 e. Les recettes dégagent un boni de 298.918,62 e pour l’exercice 2012. Néanmoins 301.000,00 e ont dû être utilisés pour financer des travaux et investissements prévus au service extraordinaire. Le résultat budgétaire global a été injecté au budget 2013 et a remplacé l’estimation qui avait été faite du boni des exercices antérieurs lors de son élaboration. Ce chiffre confronté aux différentes recettes et dépenses prévues en 2013, permet au budget de présenter un boni global de 1.430.600,48 e. Ce résultat devrait permettre de faire face aux dures réalités économiques du moment et aux dépenses imposées en matière de réforme des services de secours ou d’étalement sur cinq années du paiement des subventions pour la rénovation des voiries. Cette prudence volontaire continuera lors des exercices budgétaires ultérieurs, sachant qu’une trésorerie saine, forte, s’avère nécessaire pour satisfaire au paiement rapide des factures de nos fournisseurs et des entrepreneurs. Agir de la sorte est un gage de remises de prix attrayantes.

14 par Michel EVANS

Taxe sur l'enlèvement et le traitement des déchets ménagers 2014 Le Plan wallon des déchets « Horizon 2010 » consacre l'application du principe « pollueur-payeur » ; il revient aux communes de responsabiliser chaque producteur de déchets ménagers. DD Comme pour l'exercice 2013, la contribution des habitants doit impérativement couvrir entre 95 et 110 % du coût réel du service. Les coûts réclamés par l'intercommunale Intradel sont revus à la hausse ; il revient donc d'adapter la fiscalité. Si celle-ci a été revue par deux fois à la baisse, c'est dans le sens contraire qu'elle vient d'être adaptée pour répondre aux exigences régionales ! La cotisation fixée par Intradel aux communes a été établie à 48,55 e (+ 0,15 e pour la collecte des sapins) par habitant, pour 47,15 e en 2013, 45,72 e en 2012 et 44,90 e en 2011. Le budget de 224.475,18 e s'équilibre à hauteur de 99 % par une taxe fixée à 82 euros pour un ménage composé d'une personne, de 117 euros pour deux personnes et 152 euros pour trois personnes et plus. Cette dernière comprend une partie forfaitaire (situation du ménage au 1er janvier de l'exercice) et une partie proportionnelle en fonction du poids des déchets déposés à la collecte et du nombre de levées du ou des conteneurs. Le service minimum offert par le paiement de la taxe comprend la collecte hebdomadaire des ordures ménagères résiduelles et des déchets organiques en conteneurs doubles, la collecte des PMC et papiers-cartons toutes les deux semaines, la fourniture d'un conteneur pour les déchets ménagers résiduels et d'un conteneur pour les déchets organiques, d'une taille adaptée à la composition des ménages. Vous avez droit à un quota de 12 levées de déchets tout-venant et 18 levées de déchets organiques, la fourniture d'un rouleau de sacs PMC par ménage, le traitement de 55 kg d'ordures ménagères par habitant et 35kg de déchets organiques. Enfin, vous bénéficiez de l'accès au réseau des recyparcs de l'Intercommunale et aux bulles à verre. Différentes exonérations de la partie forfaitaire sont prévues en faveur des personnes séjournant en clinique, home, hôpital, ainsi qu'en faveur des écoles, mouvements de jeunesse, clubs sportifs, asbl, etc. Différentes réductions sont accordées aux ménages comptant 3 enfants et plus de moins de 18 ans au 1er janvier (25 e), aux gardiennes agréées par l'ONE au 1er janvier (25 e), aux ménages à revenus modestes (maximum 13.200,00 e/an imposables sur base du dernier avertissement-extrait de rôle en matière d'IPP + 1.870,00 e par personne à charge fiscalement (25 e), au profit des ménages ayant un enfant ou plus de moins de deux ans au 1er janvier de l'année d'imposition (25 e/enfant). Une réduction de 50 e est accordée aux personnes incontinentes ou dialysées à domicile, au 1er janvier. A noter que ces réductions peuvent se cumuler. La taxe proportionnelle s'applique au dépassement de levées ou de quantités couvertes par la taxe forfaitaire. Cette taxe liée au nombre de levées du/des conteneur(s) est de 0,70 e/levée, celle liée au poids des déchets déposés est de : - 0,08 e/kg pour les déchets ménagers résiduels jusqu'à 80 kg/habitant/an - 0,10 e/kg pour les déchets ménagers résiduels au-delà de 80 kg/habitant/an - 0,07 e/kg pour les déchets ménagers organiques au-delà de 35 kg/habitant/an. Il nous revient de redoubler d'attention : trions encore mieux et nous payerons moins demain !

15


Sports par Jean-Pierre AWOUTERS et Michel EVANS

stage arthur Piroton du 19 au 23 août dernier, les bénévoles du club royal Petite aviation Liégeoise ont consacré leur temps à la réussite du quatorzième stage d'aéromodélisme « arthur Piroton ». Vingt-trois moniteurs encadraient trente-sept stagiaires, 33 garçons et 4 filles. Côté intendance, pas moins de quinze personnes étaient actives sur place. Deux équipes occupaient en permanence la salle communale pour la construction de petits planeurs. Au final, chaque groupe alternait une demi-journée consacrée à la construction et une autre dévolue au vol. Nouveauté 2013, une équipe néerlandophone accueillait au mieux nos amis du nord et quelques élèves du cru avaient choisi de faire le stage en ‘immersion' linguistique. Dès la première heure du lundi, Bruno Scordo, administrateur national, proposa un cours sur 'comment volent les avions'. La traduction instantanée du responsable de l'équipe néerlandophone plut au jeune public qui écouta avec attention le professeur. Vint ensuite la formation des équipes, les consignes de sécurité et les informations sur le programme de la semaine. Les cours débutèrent vers 10 heures 30 et midi fut le moment de découvrir le premier lunch-paquet préparé. Jusqu'à 17 heures, cinq équipes pilotèrent et deux se consacrèrent à la construction. La moitié des stagiaires logeait sur place, la fin de journée continuait dès lors à être animée. Le fait de préparer un repas copieux et démocratique le soir attire en outre beaucoup de membres du club en soirée. Au menu du lundi : Paëlla préparée par Yves, président de la SAM Belgique. Le lendemain réserva une surprise avec la visite d'un autre administrateur, président de la commission sportive francophone, Jean-Louis et de Christian, Directeur sportif F4C. La journée se déroula avec des vols intensifs du début jusqu'à la fin. Les élèves ont progressé vite avec le temps radieux et dès le mercredi bon nombre de jeunes pilotes aspiraient à voler de leurs propres ailes. Les démonstrations vespérales furent à couper le souffle : la remarquable prestation d'Arnaud et de son père Michel avec un avion à réaction n'est pas passée inaperçue. La journée du jeudi fût ensoleillée et pratiquement sans vent. Les stagiaires poursuivirent les vols intensifs. Les premiers sans aide furent alors enregistrés ! Le vendredi, commença par la récupération d'un Easy tombé dans un arbre. Dernière surprise, la télévision est venue faire un reportage sur le stage et, cerise sur le gâteau, sept stagiaires de 2e année « perfectionnement », obtinrent leur brevet de vol. La quatorzième édition du stage Arthur Piroton a été un succès total. La météo idéale avec un vent quasi nul et dans l'axe de la piste, des élèves très motivés et d'une gentillesse et politesse qui méritent d'être mentionnées. Vingt et un moniteurs particulièrement efficaces ayant une grande expérience acquise tout au long de ces quatorze années consécutives de stage se partageaient sept équipes, dont une néerlandophone. Les moniteurs ont insufflé aux jeunes une passion pour la construction. Le petit modèle « ÜHÜ » est très simple et très didactique. Il représente deux demi-journées de travail en salle : une pour le montage et l'autre pour la décoration. Ce qui ne gâte rien, ce modèle vole très bien et est très solide. Essentiel pour des débuts ! Rendez-vous est déjà fixé en août prochain !

la marche nordique : une activité tonique… Née dans les années 30 en guise d'entraînement d'été des skieurs de fond finlandais, la marche nordique s'est récemment popularisée dans nos contrées. Le mot d'origine finnois, « sauvakävely » (Nordic Walking en anglais), s'est répandu officiellement à partir de l'année 1997, quand l'activité a été reconnue comme un sport dans les pays scandinaves. La marche nordique convient à tout public et se pratique toute l'année, dans un milieu naturel, à l'aide de bâtons spécialement conçus à cet effet. Elle présente l'avantage d'offrir un impact avéré sur la santé, tout en restant une activité douce. Elle contribue au renforcement du système cardiovasculaire, à l'optimalisation du travail musculaire, à la sauvegarde ou… retour de la ligne, à la prévention de l'ostéoporose, à l'évacuation du stress et à l'amélioration du système immunitaire. Pour tirer le meilleur parti des bienfaits de la marche nordique, il y a une technique simple à acquérir et pour éviter d'adopter des attitudes non correctes, difficiles à rectifier par la suite, il est vivement conseillé de participer à des stages d'initiation, qui sont organisés en 4 séances de 90 minutes. Pendant l'apprentissage, l'intérêt se porte à la position et au mouvement des mains et bras, au maintien, au mouvement des ceintures scapulaire et pelvienne ainsi qu'à l'étude du pas et déroulement du pied. Elle se pratique tout naturellement sur nos chemins de terre. Venez découvrir l'ensemble, le résumé de la technique lors d'une séance (découverte) qui sera organisée au départ du Château de l'Avouerie d'Anthisnes, Avenue de l'Abbaye 19, le samedi 18 janvier 2014 à 10h. La séance coûte 10 e en ce compris la location des bâtons. Inscriptions souhaitées via le site Internet : www.marche-nordique.be ou par téléphone au 0475 926 300 auprès de Auli Ekman.


16 par Michel EVANS

Récompenses aux sportifs Septembre est traditionnellement le mois au cours duquel les sportifs champions sont mis à l'honneur par le Conseil communal.

Balades 2014 Depuis quelques années déjà, une balade pédestre est organisée au printemps, une seconde en automne. L’occasion est ainsi donnée à chacun, gratuitement, de combiner exercice physique, découverte de la nature en compagnie de deux guides et redécouverte de quelques sentiers oubliés. Le 30 mars, le rendez-vous est fixé sur la place de Tavier, en contrebas du cimetière. Le départ est prévu à 9h30, pour une rentrée à 13 heures. Le 28 septembre, le lieu de rendezvous est fixé place communale Joseph Legros. Le départ aura lieu à 9h30 et la rentrée est programmée à 13 heures. Les horaires ont été quelques peu adaptés, les personnes ayant une activité familiale l’après-midi ne seront pas pénalisées. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Mme Mignolet au secrétariat communal – 04 383 99 93. Il est toujours bon de prévoir de bonnes chaussures et une veste pour le cas où dame pluie serait de la partie. A midi, nous marquons toujours une halte afin de permettre à celui qui le souhaite de manger un fruit ou une tartine.

La tradition fut encore respectée et les champions furent accueillis alors que le soleil irradiait leur entrée au secrétariat communal. Réunion toujours empreinte de simplicité et de bonne humeur, la cuvée 2013 n'a pas dérogé à la règle ! Dans une discipline jamais représentée à cette cérémonie, Mary Laure Lux, une habitante de Berleur affiliée au club de Spa, était présente pour ses performances remarquables dans un sport très contraignant. Celui-ci allie trois disciplines : la course à pied, le vélo et la natation. Si elle s'entraîne sur nos routes, chemins et sentiers pour les deux premières, c'est généralement à la piscine de Seraing qu'elle nage. Pratiquer le triathlon implique une spécialisation sur les longues distances. A l'ironman d'Autriche, organisé à Klagenfurt, elle a terminé 21e au classement général, 3ième de sa catégorie et 1re belge dans un temps de 10:02 :13. Cette épreuve comportait 3,8 km de natation dans un lac, 180 km à vélo et… 42 km de course à pied, soit exactement 225,8 km. Les exigences des entrainements hebdomadaires sont en moyenne au nombre de 2 à 3 en natation (de 2 à 4 km), 3 à 4 de 8 à 25 km de course a pied et 3 à 4 sorties à vélo, de 40 à 160 km. Soit un total de 10 à 20h par semaine en fonction de la période de l'année et des objectifs poursuivis. En nage synchronisée, Stéphanie D'Heygere, de Hody, est une habituée de cette réunion annuelle. Nageuse du Dauphin Grâce-Hollogne Natation, Stéphanie est championne de Belgique en duo. Pour rappel, elle fut aussi lauréate des championnats de France Elite Senior en duo. Une jeune athlète qui confirme ses performances et qui a su allier sport et études, même si tout combiner reste très difficile ! Les deux frères Cheniaux sont jeunes mais talentueux. Ils nous viennent du hameau des Floxhes et s'adonnent désormais tous deux au VTT, en discipline Enduro. Tom est champion de Wallonie en la catégorie « Minimes » et vicechampion toutes catégories, en moins de 15 ans. Ben quant à lui est devenu champion de Wallonie dès sa 1re compétition officielle, dans la catégorie 8-10 ans. Cette année, le Club Royal de la Petite Aviation Liégoise nous avait délégué non pas deux, voire trois lauréats, mais bien quatre. Deux étaient des habitués de cette petite réunion, mais deux nouveaux étaient aussi présents. Denis Duchesne et Steeve Hansoulle planaient toujours en catégorie F 3B, une catégorie de planeurs radiocommandés réunissant les disciplines de vol de durée, de distance et de vitesse. En 2013, le club a aussi remporté la médaille de bronze avec Jan Timmermans, affilié au club depuis 2001 et qui habite Overijse. A noter que ces trois représentants de la CRPAL ont aussi représenté la Belgique aux championnats du monde organisés à Nardt, en Allemagne. Place à la relève au sein du club puisque Axel Hansoulle, le fils de Steeve, a hérité de la passion de son papa. Il a participé au stage d'août 2011, organisé en partenariat du club et de la commune, et a été conquis par la discipline du lancer main. Il s'est durement entrainé et l'an passé il a participé à tous les concours. Il a été médaillé d'or du championnat de Belgique junior.

17


Informations communales Du changement dans la collecte des sapins naturels

Etat-civil

Cette année, la collecte en porte à porte des sapins naturels a été confiée à Intradel. DD

NAISSANCES (liste arrêtée au 25 novembre 2013) 10.09.2013 ABDESSI Yoni de Limont 20.09.2013 HUMBLET Théo de La Rock 25.09.2013 BOSENDORF Abygaïl de Vien 03.10.2013 CUVELIER Sam de Berleur 07.10.2013 SURINGS Louane d’Anthisnes 08.10.2013 LACROSSE Marius d’Anthisnes 22.10.2013 PETRY Justine d’Anthisnes 24.10.2013 BERINGS Samuel d’Anthisnes 04.11.2013 BELLIERE Chloé de Tavier 05.11.2013 GILLOT Louise de Limont 13.11.2013 JUCHTMANS Eva d’Anthisnes 14.11.2013 DEGIVE Loïc d’Anthisnes

Attention il n’y a qu’une seule journée de ramassage, notez bien la date du lundi 13 janvier ! Le camion débutera sa tournée dès 6h30, veillez donc bien à mettre votre sapin naturel devant chez vous, sans ses décorations et au bon moment. Vous avez toutefois la possibilité de vous en défaire également via les conteneurs de déchets verts des recyparcs. Les sapins ainsi collectés seront recyclés en compost de qualité. L’hiver rend parfois les conditions d’accès et de circulation au sein des recyparcs difficiles pour cause d’enneigement ou de verglas. Avant de vous mettre en route, n’hésitez pas à vérifier si le recyparc est accessible. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur le site www.intradel.be (rubrique new), sur Twitter, sur Facebook, ou appeler le 04 240 74 74. Connaissez-vous les gardiennes ONE d'Anthisnes ? • Emilie Hennuy, rue Fecher 39, 4161 Villers-aux-Tours, 04 278 19 26 ou 0495 12 85 15 • Annick Piret-Malmedy, avenue de l’Abbaye 26 à 4160 Anthisnes, 04 383 72 27 Passeport biométrique Le passeport biométrique est dorénavant délivré à Anthisnes. Pour ce faire, il est TRES IMPORTANT d’apporter une photo d’excellente qualité. Veuillez le préciser au photographe dont vous aurez besoin ! Les critères de sélection sont drastiques. Contactez le service population pour plus de détails (04 383 60 75). Adresses e-mail communales Nous vous informons que les adresses de messagerie de la commune d’Anthisnes sont, dorénavant, composées de la sorte : prénom.nom@anthisnes.be. Merci d’en prendre bonne note. Horaire de l'Agence Locale pour l'Emploi Madame Danielle Ponthir, préposée à l’ALE de Tinlot, vous accueille à l’Agence Locale pour l’Emploi d’Anthisnes, le mardi de 8h30 à 12h – rue de l’Hôtel de Ville 1 à 4160 Anthisnes – 04 383 78 43. Les offres d’emploi du Forem sont consultables à l’administration communale ou sur le site www.leforem.be. Eclairage public : nous avons besoin de vous Une équipe de l’Association Liégeoise d’Electricité procède à l’entretien de l’éclairage public dans le courant de la 3e, 16e, 29e et 42e semaine de chaque année. Afin de les aider dans cette tâche, un préposé de la commune effectue un relevé, en soirée, dans le courant de la semaine qui précède cette opération. Toutefois, tout renseignement communiqué par la population est le bienvenu au numéro de téléphone communal 04 383 67 17. Il vous sera alors demandé le nom de la rue, le numéro du bâtiment le plus proche et le numéro figurant sur le poteau.

MARIAGES (liste arrêtée au 25 novembre 2013) 05.10.2013 LABASSE Luc et DEVILLERS Florence 26.10.2013 OUACHIKHI Mohamed et DEROUA Sandrine 16.11.2013 VANDERGUCHT Frédéric et VRANKENNE Annick DéCES (Liste arrêtée au 25 novembre 2013) 31.08.2013 de SPIRLET Patrick époux de SALMON Michel 07.10.2013 MAHY Jeannine veuve GRIGNARD Gaston 03.11.2013 THONON Mariette épouse de BERTRAND Joseph 08.11.2013 BÉNARD Claude 08.11.2013 DEPREZ Manuel

Horaires d'ouverture des services communaux Tous les services sont accessibles – par téléphone, au 04 383 60 75 – du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 17h. Le service population est ouvert les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 8h30 à 11h30. Le mardi de 15h à 19h. Le service état-civil, cimetières, étrangers est ouvert les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 8h30 à 11h30. Le mardi de 15h à 18h. Le service urbanisme est ouvert le mardi de 15h à 18h. Du mercredi au vendredi de 8h30 à 11h30. Fermé le lundi. Le service permis d’environnement : une permanence est tenue tous les lundis et mercredis de 8h30 à 11h30 par M Jacques Dohogne, à son bureau au Service des Travaux, rue du Vieux Château à Anthisnes (jacques.dohogne@anthisnes. be – 04 383 67 17). Pour tout contact avec André Kovacs, Chef du Service des Travaux, il est recommandé de prendre préalablement rendez-vous (andre.kovacs@anthisnes.be – 0477 96 58 27) Pour votre confort, nous vous rappelons que certains documents peuvent être demandés via le site Internet communal www.anthisnes.be (accès direct – documents administratifs), site sur lequel vous trouverez également toutes les adresses des courriers électroniques et numéros de téléphone des différents services communaux.


Agenda communal

i

14 18

Plus d'infos sur www.anthisnes.be/agenda

L'ASBL Avouerie d'Anthisnes – Maison des Associations prend en charge la collecte des informations destinées à la réalisation du présent agenda et à celui du site Internet de la commune. Une sélection de celui-ci est diffusée vers les agendas touristiques de la Maison du Tourisme et de la Fédération du Tourisme provinciale. Nous vous prions dès lors de bien vouloir transmettre vos activités directement à l'Avouerie d'Anthisnes, avenue de l'Abbaye 19 à 4160 Anthisnes. 04 383 63 90 ou isabelle@avouerie.be fevrier 7

9

Anthisnes : soirée jeux de plateaux | Avouerie d’Anthisnes | 18h-24h | Thème : Asie | en collaboration avec le Plan de Cohésion Sociale | i 04 383 63 90 – info@avouerie.be Anthisnes : télévie anthisnes en chœur | Salle communale | Dîner choucroute et après-midi cabaret | i A. Dodet 04 383 74 24 – 0475 33 28 77 – E. Dodet 0498 61 02 51

mars 1 2 3–7 3–7 3 -7

7

7 – 11

8 14 -18

21 22 29

Anthisnes : rsca anthisnes | Buvette du foot | Blind Test | 19h30 | i J.L. Halart 0474 22 77 01 Hody : bal de carnaval | Salle Li Hody’s | 15h | i Aimé Closjans 0497 44 03 37 Tavier : le bal des costumes | Maison de l’Enfance de Tavier | 9h-16h | i Inscription à l’Eveil 0499 63 07 37 Tavier : Ça tourne !... viens faire ton cinéma ! | Cercle Sainte-Barbe | i Inscription à l’Eveil 0499 63 07 37 Limont : arts plastiques et arts de la scène | Maison de village de Lagrange | 9h-16h | i Inscription à l’Eveil 0499 63 07 37 Anthisnes : soirée jeux de plateaux | Avouerie d’Anthisnes | 18h-24h | Thème : Europe de l’Est | en collaboration avec le Plan de Cohésion Sociale | i 04 383 63 90 – info@avouerie.be Hody : semaine récréative pour les 3-12 ans | Salle Li Hody’s | 9h-16h | i Inscription Aimé Closjans 0497 44 03 37 Anthisnes : pièce en wallon | Salle communale | 20h00 | 7 | i Réservation : Arthur Mahy 04 383 73 08 Tavier : alice et le mystère du lapin blanc… | Maison de l’Enfance | 3-12 ans | 9h-16h | i Inscription à l’Eveil au 0499 63 07 37 Anthisnes : pièce en wallon | Salle communale | 20h00 | 7 | i Réservation : Arthur Mahy 04 383 73 08 Hody : patro quiz 7 | i Infos et inscriptions www. patro-quiz.be Vien : télévie anthisnes en chœur | Val Pierrys | Souper et spectacle Olivier Laurent | i A. Dodet 04 383 74 24 – 0475 33 28 77 – E. Dodet 0498 61 02 51

avril 25-26-27 Anthisnes : les anthinoises | Anthisnes centre | Festival de Wallonie des Musiques et Cultures celtiques | i Li Mohe è l’Orlodje www.anthinoises.com | facebook : Les Anthinoises mai 25 Tavier : marché gratuit | Place de Tavier | 9h-14h 29-30-31 Anthisnes : vente et dégustation de vin | Avouerie d’Anthisnes | i Kiwanis Liège Notger Benoît Remacle 0473 13 27 41

25, 26 et 27 avril 2014 : le retour des anthinoises Fin avril, le centre d’Anthisnes sera à nouveau le cadre des Anthinoises, Festival de Wallonie des Musiques et Cultures celtiques. Pour la 8e fois, cette grande manifestation culturelle et festive qui, au cours des éditions passées, a su acquérir une belle réputation bien au-delà de nos frontières, accueillera des milliers de festivaliers, des centaines d’artistes et d’artisans. Au long de trois nuits et deux jours, Anthisnes vibrera au rythme des musiques celtiques avec plus de 25 concerts sur 3 scènes sous chapiteau. Une fois encore, l’affiche, de niveau international, s’annonce particulièrement alléchante avec son lot de nouveautés parmi lesquelles on notera la présence, pour la toute première fois, d’artistes venus d’Acadie (le groupe Vishtèn) mais aussi, le lancement du tout nouveau spectacle Celtic Attitude, réunissant la crème du folk de Belgique (avec pas moins de 14 artistes sur scène, dont Luc Pilartz, Perry Rose, Didier Laloy…). Durant tout le week-end, Anthisnes accueillera le Village celte et ses dizaines d’artisans venus de toute l’Europe. Avec ses animations permanentes, ses spectacles de rue, ses bars et autres lieux de dégustation, le Village celte proposera aux visiteurs de multiples occasions de découvertes et de plaisirs pour tous les goûts et tous les âges. Les amateurs de contes et légendes auront, quant à eux, rendez-vous à l’Avouerie ou sera installé le Castel des Trolls, un lieu entièrement dédié au Petit Peuple et aux créatures fantastiques de l’imaginaire celtique. Au programme : des expositions, des animations, des rencontres avec des éditeurs, artistes, écrivains et auteurs de BD, des tournois de jeux de rôles… Bref, trois jours de fête, de musiques et d’émerveillement, à vivre à Anthisnes en famille et entre amis. Programme complet et informations : www.anthinoises.com

19


Agenda communal

L'agenda communal des manifestations est actualisé régulièrement : consultez le via le site Internet communal : www.anthisnes.be (rubrique agenda sur la page d'accueil)

toute l'annee tous les lundis Anthisnes : cours d'anglais uf4 | Ecole Communale | Prom. Soc. St Georges en col. avec commune Anthisnes | secrétariat IEPSCF 04 275 28 70 – www.promsoc-stgeorges.be – info@promsocstgeorges.be Anthisnes : cours de didgeridoo | Avouerie | 17h-19h | octobre à fin avril | En plusieurs groupes selon âges et niveaux | F. Pillonetto 04 223 01 90 – franckphones@gmail.com Limont : cours de piano | 16h20 – 20h30 | G. Baptiste | Académie O.V.A. 04 384 60 11 Anthisnes : art plastiques 6 >12 ans | Salle communale d’Anthisnes | 16h30-17h30 | Atelier 2D| Atelier Graffiti ASBL – N. Fabry 0477 228 126 les lundis et jeudis Anthisnes : cardio-boxing | Salle communale | Lundi 19h-20h – jeudi 20h-21h | G. Regimont 0493 506 875 tous les 3e lundis du mois Anthisnes : réunion vie féminine | Local de l’église | 13h30-16h | J. Piroton 04 371 50 23 tous les mardis Anthisnes : cours d'anglais uf2 | Ecole Communale | 18h-21h | Prom. Soc. St Georges en col. avec commune Anthisnes | Secrétariat IEPSCF 04 275 28 70 www.promsoc-stgeorges.be – info@promsoc-stgeorges.be Anthisnes : badminton | Salle communale | 16h-17h30 | 6-12 ans | R. Motkin 0472 532 009 Tavier : arts plastiques | Maison de l’Enfance | 16h30-17h30 | Atelier 3D | Atelier Graffiti – N. Fabry 0477 228 126 Limont : danse classique | Ecole communale | Enfants 17h3018h30 | Ados/adultes 18h30-20h30 | F. Jurdan 0485 430 007 – condrozdanse@hotmail.be Limont : formation musicale | Ecole | Formation 1 (8 ans et +) : 16h30-17h20 – Formation 2 : 17h20-18h10 | Mme Monseur | Académie O.V.A 04 384 60 11 Vien : tennis de table | Val Pierrys | 18h30 | Débutants et Seniors | TTC Val Pierrys – M. Ledent 0473 334 116 tous les 1er mardis du mois Villers-aux-Tours : soirées jardinage | Salle de Lagrange | 19h30-22h | Partage, conseils, avis d’experts | B. Spineux 0476 499 575 – bspineux@gmail.com 1 mardi sur 2 Villers-aux-Tours : ateliers de calligraphie | rue Saint Donat 30 | 14h16h | Inscription indispensable | V. Halin 0479 677 644 – valerie. halin@skynet.be – www.calligraphie.be – www.arttherapie.be tous les mercredis Limont : formation musicale | Ecole | Formation (7 ans et +) 1e année : 16h50-17h40 – 2e année : 17h40-18h30 | Mme Monseur | Académie O.V.A. 04 384 60 11 Tavier : l'eveil accueille les 3-12 ans | Maison de l’Enfance | jusqu’à 18h | Passage du car à midi dans les écoles de la commune | pendant les vacances scolaires de 7h30 à 18h | 04 383 67 93 Anthisnes : atelier A te lire | Bibliothèque | Lecture musicale et balade en poésie | 04 383 77 24 – bibliotheque@anthisnes.be | Suspendu jusqu’en septembre ! Vien : Gymnastique | Maternels 16h-17h | Primaires 17h15-18h15 | Val Pierrys | C. Guilmot 04 383 64 95 et 0473 618 100 Anthisnes : football – RSCA | A. Bayonnet 0478 675 773 – A.Colinet 04 383 65 54 Limont : danse classique | Ecole communale | Enfants débutants 15h-16h | Enfants 16h-17h | F. Jurdan 0485 430 007 – condrozdanse@hotmail.be

Limont : danse jazz | Ecole communale | Enfants 17h1518h15 – Ados/Adultes 18h45-20h | F. Jurdan 0485 430 007 – condrozdanse@hotmail.be tous les derniers mercredis du mois Anthisnes : Goûter mensuel de l'amicale des 3x20 d'anthisnes | Salle communale | 14h-18h | Ch. Rixhon 04 383 64 91 tous les jeudis Anthisnes : cours d'anglais uf3 | Ecole Communale | Prom. Soc. St Georges en col. avec commune Anthisnes | Secrétariat IEPSCF 04 275 28 70 – www.promsoc-stgeorges.be – info@promsocstgeorges.be Hody : permanences informatiques et internet | Bibliothèque | 16h19h30 | S. Julien 04 383 77 24 Anthisnes : atelier théâtre | Salle communale | 6-9 ans 16h-18h – 10-13 ans 18h-20h | TURLG 04 366 52 95 Vien : pétanque | La Boule Anthisnoise | 19h30 | pour tou(te)s | J-M. Beelen 04 383 68 52 Tavier : batterie | Cours individuel enfants, ados, adultes | Maison de l’Enfance | Après l’école | T. Malmendier 0493 74 33 88 tous les vendredis Limont : formation musicale | Ecole | (5/6 ans) Formations D1 et D2 : 16h-16h50 – (7 ans et +) Formation 1 : 16h50-17h40 – Formation 2 : 17h40-18h30 | Mme Monsieur | Académie O.V.A. 04 384 60 11 Limont : danse - funk/pop | Ecole | 17h45-18h45 pour 8/11 ans – 19h-20h pour les 12/15 ans | danse-cardio-aérobic pour ado et adulte | 20h-21h | Céline Latour et Valentine Raskin 0494 592 133 tous les 1er vendredis du mois Anthisnes : soirée jeux de plateaux | Avouerie | 18h-24h | En collaboration avec le PCS | 04 383 63 90 – info@avouerie.be tous les samedis Tavier : club d'échecs | Maison de l’Enfance | 9h30-12h30 | Inscription gratuite | M. Cultiaux 04 383 65 11 Anthisnes : patro | Place d’Anthisnes | 14h-17h (sauf 1er samedi du mois et pendant les vacances) | 4-17 ans | G. Brennenraedts 0474 787 113 – www.patro-tavier.be Limont : danse classique | Ecole communale | Enfants débutant 10h-11h | Enfants élémentaire 11h-12h | Ados/Adultes 12h-13h30 | F. Jurdan 0485 430 007 – condrozdanse@hotmail.be Lagrange : cours de yoga | Maison de village | 9h45-10h45 et 11h12h | M-L Gillard 04 246 28 46 – 0479 514 767 Anthisnes : football – RSCA | A. Bayonnet 0478 67 57 73 – A. Colinet 04 383 65 54 Limont : danse – Funk/pop | Ecole de Limont | 5/7ans de 14h-15h | C. Latour et V. Raskin 0494 592 133 tous les1er samedis du mois Villers-aux Tours : la journée de l'eglantier | Le Jardin de l’Eglantier | 11 à 16 ans : 14h – Personnes âgées : 16h goûter – veillée animée : 19h | J. Defêchereux 04 383 60 24 – 0476 681 541 – defechereuxjoselyne@hotmail.com Hody : heure du livre | Bibliothèque | Enfants àpd 5 ans : 10h11h30 | J. Horrion | S. Julien 04 383 77 24 – bibliotheque@ anthisnes.be – Pas d’Heure du livre au mois d’août 1 samedi sur 2 Villers-aux-Tours : ateliers de calligraphie | rue Saint Donat 30 | 14h16h | Inscription indispensable | V. Halin 0479 677 644 – valerie. halin@skynet.be – www.calligraphie.be – www.arttherapie.be


Bulletin Anthisnes n°64