Page 1

PORTEFOLIO Anthime BION


Sommaire 01. Curriculum Vitae

Projets d’ateliers 02. Le Parc Athéna 03. L’Art Urbain 04. La promenade urbaine 05. La Route 132

Concours 06. La rue qui est à nous

07. Quelques chantiers


01

Curriculum Vitae Formation

2012-2015

Baccalauréat Architecture du Paysage

Expériences de travail Mai - Novembre 2014

Ouvrier paysager dans l'entreprise : Société «David Crevier» (Montréal, QC) Travail en tant qu'ouvrier paysager en Création et Entretien d'espaces verts sur l'Ile de Montréal et à Laval

Université de Montréal

Mai - Juin 2013 2009-2012

Ouvrier paysager dans l'entreprise : Société «Edeilwess» (Montréal, QC) Travail en tant qu'ouvrier paysager en Entretien d'espaces verts de résidences Haute gamme à l'ile des Soeurs

Bac professionel Aménagement Paysager Equivalence: DEC technique Horticulture Lycée agricole Horticole de St Germain en Laye

Langues Francais Anglais limitée

Logiciels

Microsoft office Autocad Photoshop InDesign Illustrator Sketchup

Avril 2011 - Septembre 2012

Ouvrier paysager dans l'entreprise : Société «De la fleur au Jardin» (France) Travail en tant qu'ouvrier paysager en Création et en Entretien d'espaces verts résidentiel

2010 - 2011

Ouvrier paysager dans l'entreprise : Société «Passiflore» (France) Stage en tant qu'ouvrier paysager en Création et Entretien d'espaces verts résidentiel

Avril - juin - Juillet 2010

Ouvrier paysager dans l'entreprise : Société «Jardins de la Vallée» (France) Stage en tant qu'ouvrier paysager en Création et Entretien d'espace vert résidentiel


02

Parc Athéna

Type : Site :

Square Urbain Parc Athéna

Ville :

Montréal

Cadre :

Scolaire

Rassembler

Equipe : Avec Timothy Bernard Giger Années : Automne 2013 Logiciels : Relier les quartiers

Contexte : Le projet consiste à réaménager le parc Athéna afin que celui-ci corresponde et réponde mieux aux besoins de la population de Parc-extension. Le concept était orienté autour de l’assise urbaine ainsi que le couvert végétal.En effet, les arbres matures sont présents depuis la création du parc et servent à délimiter les massifs. À travers des motifs rectilignes, l’objectif était d’amener les usagers à profiter des différentes assises urbaines qui étaient concus en fonction des activitées aux alentours. La stratégie végétale est dominée par des graminées dont la plupart sont indigènes pour amener cet effet de prairies, qu’on pouvait retrouver dans les plaines Québecoise.

Le square garde son essence initiale : un point de rassemblement pour les habitants

Préserver les arbres matures

Le mobilier public s'adapte et propose des assises différentes en fonction des activités aux alentours


Un square urbain reprenant la fonction d'une agora

Au sein même du square, des échiquiers géants invitent les usagers à se confronter, tandis que sous le couvert végétal, des personnes profitent du moment

Coupe A-A'

Coupe B-B'


03

Art urbain

Type : Design Urbain Site : Secteur Beaumont Ville : Montréal Cadre :

Sports de glisse

Graffiti

Parc paysager

Espace public et social

Scolaire

Années : Automne 2013 Logiciels : Contexte : Le projet consiste à repenser l’avenue Beaumont, qui se situe à l’ouest du nouveau campus de l’Université de Montréal à Outremont. Sa situation géographique et l’espace disponible disposent d’un potentiel énorme en terme d’aménagement. Le site sélectionné, soit un ancien site industriel, nous permet de relier le campus aini que le quartier de Parc-extension par l’implantation d’un complexe sportif et culturelles pour les jeunes et les artistes. Le concept se base sur l’art urbain tel que le graffiti ou encore les sports de glisse qui sont considérés comme des activités marginaux. La volonté de ce projet est de donner la possibilité à ce type d’activités sociales de se développer à travers un parc paysager.

La passerelle permet de donner un temps d'arrêt aux passant pour profiter du spectacle qui se passe en contrebas

Les nombreux modules permettent aux amateurs et experts en sport de glisse de se perfectionner en toute liberté


La galleries des graffitis et ses zones gazonnées

Conteneurs réaménagés pour accueillir un salon urbain en plein air sur le toit

Coupe A'-A : Vue de l'étendue de la passerelle qui permet de relier le site, la future gare ainsi que le viaduc Rockland


04

Promenade urbaine

Type : Site :

Design Urbain Axe Bonnaventure

Ville :

Montréal

Cadre :

Scolaire

Equipe :

Avec Timothy Bernard Giger, Anne-Catherine Kerrand, Mae Ann Lefèvre

Années : Hiver 2014 Logiciels : Contexte : Le projet consiste à repenser les abords de l’autoroute Bonnaventure afin de revitaliser les alentours qui ont été de plus en plus délaissés, à cause de la construction de ce viaduc routier pour l’exposition universelle de Montréal dans les années 60. La ville de Montréal a pour but de redescendre le viaduc au sol pour le transformer en boulevard urbain pour 2017. Nous devions donc proposer des projets qui permettront de marquer l’entrée de ville d’une manière ou d’une autre. Le concept est baser sur une promenade urbaine qui longe le viaduc CN et le nouveau boulevard Bonnaventure, en proposant un large espace pour les piétons et les cyclistes. De nombreux aires de jeux pour enfant sont aménagées en ré-utilisant les fondations du viaduc routier.

Le long du boulevard Bonnaventure, un espace de vie se crée

Dessins préliminaires de la promenade


Détails de construction de fosses de plantations d'arbres sur cellules sylvicoles avec bancs en béton

Détail 1

1

4 5 6 8 9

2

7

Modèle prototype en 3D

Détail 1 1. Banc préfabriqué en béton 2. Acier d'armature 3. Pavage 4. Lit de pose en sable 5. Fondation granulaire MG-20 mm 6. Membrane géotectile tissée 7. Cellules sylvicoles 8. Base en béton 9. Terre de culture

3

Détail 2 1. Banc préfabriqué en béton 2. Acier d'armature 3. Pavage 4. Lit de pose en sable 5. Fondation granulaire MG-20 mm 6. Membrane géotectile tissée 7. Cellules sylvicoles 8. Base en béton 9. Terre de culture 10. Grille d'arbre 11. Tire-fond avec équerres en acier galvanisé

Détail 2

1

10 3

11

4 5 2

6 9 7 8


Implantation d'un grillage artisanal en profil

Coupe technique d'un système de fontaine et son modèle 3D

2

3

3

1 2 8

5

1

9

7

6 4

6

5

7

8 10

1. Système de fontaine électronique avec éclairage integré 2. Pavage 3. Lit de pose en sable 4. Fondation granulaire MG-20 mm 5. Tuyau d'alimentation en eau 6. Tuyau avec câbles électriques 7. Ancrage avec tire-fond et équerres en acier galvanisé 8. Base en béton 9. Membrane géotextile tissée 10. Sol non remanié

4

1. Clôture artisanale 2. Surface pour aire de jeux 3. Terre de culture 4. Fondation granulaire MG-20 mm 5. Sol remanié et compacté 6. Ancrage avec tire-fond et équerres en acier galvanisé 7. Base en béton 8. Membrane géotextile tissée

Coupe technique d'un banc soutenant une butte gazonnée

12

12 3 4

Modèle 3D

1

10 5 8

9

3

10 2

4 5

6

11

1. Banc préfabriqué en béton 2. Acier d'armature 3. Pavage 4. Lit de pose en sable 5. Fondation granulaire MG-20 mm 6. Pierre de drainage

7. Drain 8. Ancrage avec tire-fond et équerres en acier galvanisé 9. Base en béton 10. Membrane géotextile tissée 11. Sol non remanié 12. Terre de culture

7 11

9


05

La route 132

Type : Aménagement régionale Site : Route nationale 132 Ville :

Verchères

Cadre : Scolaire Equipe : Avec Marie-michèle Perron

Zones d'interventions

Prolongement et pérennité de la voûte

et Josianne Tremblay

Années : Automne 2014

Cette partie du village est marqué par le développement immobilier récent et ne concorde pas avec les alentours. L'idée est de venir planter des arbres de rue en alignement afin de conserver l'aspect bucolique de Verchères et masquer l'étalement urbain. Les arbres sélectionnés sont des espèces feuillus prévus à cet effet.

Logiciels : Contexte : Dans le cadre d’une étude paysagère dans la MRC de Marguerite d’Youville, nous avons proposer des aménagements pour la municipalité de Verchères afin d’améliorer son cadre de vie et notamment, la qualité visuelle de la route 132. Dans le désir de conserver le caractère identitaire de ce village et du paysage aux alentours, les aménagements se divise en deux stratégies : une végétale et une identitaire. La première permet de masquer les effets nefastes de l’étalement urbain et la transposition des habitudes urbains sur les bords de route. La deuxième, en plus d’améliorer la qualité visuel, elle permet de réaffirmer le noyau villageois autour de deux éléments forts : l’église et le pont du ruisseau Jarret.

Les arbres sont plantés en quinconce afin de former une voûte végétale

Affermir les percées visuelles

On vient affermir les percées visuelles sur les éléments identitaires en proposant une gestion différencié des abords routiers. Les percées visuelles sont entretenus normalement tandis que le reste de la route se fait de facon minimale. Cette gestion augmente la biodiversité et diminue les coûts d'entretien tout en apportant une expérience paysagère intéressante.


Redynamisation du noyau villageois

L'aménagement consiste à retrouver et accentuer le lien entre l'église et le fleuve du St-Laurent, en implantant un promontoir sur la percée visuelle. La chaussée et le trottoir sur ce troncon de la route sont au même niveau , il permet de mettre le piéton et l'automobiliste sur le même piedestal.

Revalorisation du ruisseau Jarret Le pont du ruisseau Jarret est présent depuis la création du village mais malheureusement avec le temps, il est devenu quasi inexistant. L'idée est d'évoquer sa présence notamment par le changement de matériau. Son élargissement, permet de créer une bande piétonne séparée par de la végétation qui incite les villageois à le refréquenter autrement que par l'utilisation d'une automobile. On vient aussi reconnecter la piste cyclable de la Route verte au reste du réseau.


06

La Rue qui est à nous

Type : Design Urbain Site :

Rue St Catherine Ouest

Ville :

Montréal

Cadre : Concours Equipe :

Avec Julien Revelard, Marianne Lafontaine, Amine Bentaher et Philippe Desjardins

Années : Automne 2014

Connexion avec le réseau souterrain

Logiciels : Contexte : En vue du ré-aménagement de la rue StCatherine Ouest prochainement, il fallait repenser cette artère commercante dans son ensemble. L’objectif ici est de mettre le piéton au centre de la conception. On élimine les places de stationnements afin de libérer l’espace et réduire la circulation. On vient ensuite implanter des édicules, modules polygonaux qui servent de kiosques ou encore de bouches de métro qui sont reliés au réseau souterrain piéton de la Ville de Montréal. Des terres pleins centraux apparaissent au milieu de la chaussée et offrent des espaces de repos aux usagers notamment par la présence de mobiliers urbain et d’arbres. La voiture se voit reléguée au second plan et, désormais, c’est à la fois les commerçants et les clients qui ont pignon sur rue.

Emprise du terre plein central

La rue St Catherine où le piéton devient prioritaire sur la circulation

Re-aménagement de la rue commercante dans son intégrité


07

Quelques chantiers

1er prix APPQ : 2013 - Havre urbain

Au cours des dernières années, j’ai eu l’occasion de travailler sur de nombreux chantiers tant dans le domaine privé que public. J’ai pu toucher à toute les activitées qui touche la création paysagère : maconnerie, terrasses, toits verts, arrosage automatique, plantations ... J’ai réalisé l’entretien de nombreux jardins : petit à grande échelle avec une grande variété de clients différents. Crédit photo : Myke Hodgins & Associés ( David Crevier)

Crédit photo : Myke Hodgins & Associés ( David Crevier)

Crédit photo : Myke Hodgins & Associés ( David Crevier)

Crédit photo : Myke Hodgins & Associés ( David Crevier)

Crédit photo : Myke Hodgins & Associés ( David Crevier)

Portefolio a bion  

University project about Landscape architecture

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you