Page 1

cœurs âmes &

Toiles d’Amil Asousa ~ Poèmes de Janine Brunel

Préface de François Graveline les éditions du domaine


Amil Asousa , artiste peintre brésilienne totalement autodidacte, est née dans le village d'Ipiuna dans l'état de Bahia. Après avoir exprimée la féminité dans une série de maternités originales et empreintes d'émotions, Amil Asousa dans ses toiles plus récentes, abstraites, crée de véritables écosystèmes sensibles au moindre des regards. Amil Asousa nous fait également partager sa vision d'artiste au travers de photographies où le talent du peintre et son amour de la terre sont mis en lumière naturelle. Amil Asousa a exposé en 2003 des toiles inédites d’inspiration cosmopolite à la 4ème biennale internationnale d’art contemporain de Florence. ~ Janine Brunel , écrivain et poète née en Lozère, a notamment publiée aux éditions du Pont de l’épée - Guy Chambellant “Les racines du sable” et “L’ombre portée” et à paraître aux éditions du domaine “Il faut repenser les châteaux”. ~ François Graveline , journaliste, écrivain et poète, est né en 1959 à Clermont-Ferrand. En 1978, il publie aux éditions Debaisieux son premier livre “Auvergne en majesté” qui sera suivi de plusieurs ouvrages régionaux. Après des études de géologie, il s’oriente vers le journalisme au journal “La Montagne”, participe à la création du magazine “Massif central”. Il a publié en 1997 “L’invention du Massif central” aux Éditions du Miroir.


Ă Charles et Mathilde


cœurs âmes &

Toiles d’Amil Asousa ~ Poèmes de Janine Brunel

Préface de François Graveline les éditions du domaine


6 La rêverie est le sésame de l’être “L’homme qui rêve est un dieu, celui qui pense un mendiant”. La rêverie, le rêve éveillé, puisque c’est bien d’éveil au sens spirituel qu’il s’agit, relève, pour Hölderlin, du domaine le plus sacré. Un don originel, pendant rédempteur de ce péché des origines dont chaque religion accable l’humanité, est en nous, enfoui en nous, mémoire inouïe, n’attendant qu’un regard, une écoute, une attention pour nous exaucer. C’est ce souffle divin , cette source première, cette bienheureuse part qui habite chacun. c’est cette venue au monde que les mots de Janine Brunel font entendre, que les œuvres d’Amil Asousa mettent au jour, “Cœurs et âmes”. “A force/ de voir trembler/ son reflet/ sur la peau/ de la rivière/ le pont/ est devenu /source.” Ce qui dans la langue des couleurs d’Amil Asousa qui est aussi celle des fleurs et des formes donne des nuées de bleus iridiscents traversées par la clarté d’un bleu autre et que ponctue le mystère d’un incarnat. La rêverie est l’au-delà de la pensée. Un au-delà accessible, paisible, un au-delà qui nous sourit. Qui nous nourrit. Qui tend la main et abolit le temps. Parce qu’il est partage, parce qu’il est offrande. Confluence de la conscience et de l’inconscient, elle est le sésame de l’être.


Existe-t-il plus belle clef que la lumière, que la couleur ? “Chadris”, “Caravan”, “No Babado”, “Volcano”, les tableaux d’Amil surgissent tels les arc-en-ciel de son âme, moissons merveilleuses, champs prodigieux, éclosions chatoyantes, nuées ardentes où l’encre de Janine Brunel trace des racines, des éclairs, déchirures par lesquelles “on devine/ le ciel/ou le sang/ l’âme ou le corps/ et au milieu/ coule une rivière”. Rivière qui se fait cascade : “le soleil la maquille/ les rochers la regardent/ et toujours/ elle s’en va./ Ne laisse que son souvenir/et un manteau rouge.” Asousa-Brunel, un pas de deux, léger et profond au rythme de la terre et du ciel. Fasciné, ébloui, intimidé aussi, on commence comme “La petite fille”... par contempler... “de loin l’éphémère éclosion des fumées de l’Ailleurs”, et puis elles nous entraînent dans leur ronde qui est monde, creuset secret où “la passion de vivre/ a dissout/ le soleil/ dans le nid/ d’un cratère.” François Graveline


8 Tziganes dans la plantation de café le maître par moments accueille grand seigneur les caravanes des gitans Défense d'approcher ! la petite fille contemple de loin l'éphémère éclosion des fumées de l'Ailleurs Défense d'approcher ! Lourds parfums Clairs matins Défense d'oublier !


Tziganes

~ 120 x 120 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur toile ~ Printemps 2001


10 La vallée la vallée pli intime secrète caresse couleurs en extase la vallée terre promise à la fécondité


La vallée

~ 100 x 130 cm ~ Acrylique et pigments métalliques sur toile ~ Été 2001


12

Le pont A force de voir trembler son reflet sur la peau de la rivière le pont est devenu source


Le pont

~ 100 x 120 cm ~ Acrylique sur toile ~ Hiver 2001


14

No babado Aimée par le feu la terre s'abandonne tressaille frémit et met au monde une flamme danseuse qui féconde à son tour l'univers immobiles les pieds dansent rythme de la terre éternel retour


No babado

~ 100 x 120 cm ~ Acrylique sur toile ~ Hiver 2001


16

L'escrime grillage blessure de quel c么t茅 est l'adversaire ?


L’escrime

~ 120 x 120 cm ~ Acrylique et pigments métalliques sur toile ~ Printemps 2001


18 Soie Soie joyeuse Chatoyante rivière Soie radieuse Musique des couleurs Soie aventureuse Reine de la glisse sur les courbes douces Soie pure Caresse limpide Soie amoureuse Pétale en extase sur la soie de la peau aimée


Soie ~ 21 x 29,7 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur papier ~ Automne 2001


20 Corrida dentelle de la vie fil de l'épée destins emmêlés l'habit de lumière les rubis en larmes cruelle beauté taureau torero un seul coeur pour deux et le mien en peine sous le ciel écrasant qui ferme l'arène


Corrida

~ 100 x 120 cm ~ Acrylique et pigments métalliques sur toile ~ Été 2001


22 Chadris Derrière leur grillage Elles cristallisent Le temps et l’espace Saphirs et turquoises Lapis-lazuli Attendant leur jour Derrière le rideau Leur mystère Scintille Secrets et pouvoirs Attendant leurs nuits Frontière en cavale Maquillant la rue Escrimeuse aux aguets Armée clandestine De la liberté Enfin dévoilée


Chadris

~ 100 x 130 cm ~ Acrylique sur toile ~ Printemps 2001


24

Boite à bijoux la boite à bijoux est une cachette où la reine de Saba reçoit l'étreinte du Soleil la boite à bijoux est un secret : île au trésor mémoire de l'amour la boite à bijoux est un mystère : refuge d'étoiles rêves de la lune la boite à bijoux est folle de jalousie devant la beauté nue de l'Eve éternelle dans le coquillage de sa baignoire


Boite à bijoux

~ 40 x 40 cm ~ Acrylique et pigments métalliques sur toile ~ Hiver 2001


26 Le cerisier Sur le sein opulant de la Terre rougi du sang rĂŠpandu par les Hommes le cerisier offre ses fleurs blanches au ciel sombre et l'espoir entre en gestation


Le cerisier

~ 100 x 220 cm ~ Acrylique sur toile ~ Printemps 2001


28

Caravan le chemin de la caravane ondule jusqu'au regard de l'eau jusqu'à l'oiseau écarlate des rêves jusqu'à l'ombre des palmiers où se distille le suc voluptueux des dattes la douceur de vivre âme du désert


Caravan

~ 120 x 120 cm ~ Acrylique et pigments métalliques sur toile ~ Été 2002


30 Chadris Fantômes bleutés Obscures transparences, Les fragiles passantes Fleurissent Le quotidien hostile Leurs doubles géants Invisibles cariatides Soutiennent l’aurore La force De l’éternel féminin Remplit l’espace.


Chadris 2

~ 120 x 150 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur toile ~ Printemps 2001


32

Volcano naissance du feu naissance de l 'or la passion de vivre a dissout le soleil dans le nid d'un cratère


Volcano

~ 21 x 29,7 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur papier ~ Automne 2001


34

Pleine lune en tenue de soirĂŠe la pleine lune a des allures de jour en tenue de bal la pleine lune est l'apothĂŠose de ce qui n'est pas encore arrivĂŠ la couleur blanche contient toutes les autres


Clair de lune

~ 114 x 140 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur toile ~ 2001


36

Le cirque chevelures en arabesques cascades des corps muscles spirales volutes secrétes des âmes Nous dansons dans les mains du jongleur Serpentins de la vie les méandres du coeur en trapèze volant les mille et une nuits en courbe sur la piste Nous volons dans les mains du jongleur


Le cirque

~ 140 x 135 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur toile ~ Juillet 2002


38

Chutes D'un ĂŠlan sans retour l'eau change de monde saut de l'ange larmes qui s'envolent vers le bien aimĂŠ


Chutes

~ 120 x 150 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


40

Tempête Sous l’aile de pierre de l’ouragan, hallucinée, pantelante, la forêt en haillons la forêt entre en transes Le ciel et la terre sont devenus vent et s’en vont ailleurs. Tout éclate, tout fuse en poussière. L’air rugit. La mère du fer, l’aiguille à l’étoile ont perdu le Nord. Mélange fulgurant de couleurs et de sons toute la création est emportée vers l’Est où va naître un nouveau Soleil


TempĂŞt e ~ 147 x 201 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


42 Estampe L’âme du métal délivre, perles obscures, la vie enfuie, la chaleur des corps amoureux, L’âme du métal, Eau forte qui fait éclore les larmes dans le jardin


Estamp e ~ 92 x 85 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


44

La cascade Elle saute, elle rit, elle chante, le soleil la maquille, les rochers la regardent et toujours elle s’en va. Ne laisse que son souvenir et un manteau rouge


Cascade

~ 53 x 66 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


46 La danseuse Voute céleste pour une seule étoile le tutu démontre l’expansion de l’univers


La danseuse

~ 123 x 122 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ Été 2001


48 Empreinte bouquet fané témoignage d’une espérance sillage ayant atteint le port sculpture d’une âme dans la glaise révélation cachée et si notre monde n’était qu’une empreinte ?


Empreint e ~ 86 x 160 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


50 Panache Toujours renouvelé Dans sa trajectoire inspirée, Arche absolue Entre le dedans, le dehors, Sous son aigrette irrésistible, Le mousquetaire S'élance Dans la vie dangereuse. Il met de l'eau dans un panier. Il ouvre la porte invisible. Il guide le bateau ivre. Fou Rebelle Sage


Panache

~ 45 x 65 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


52 Déchirure Par la fente on devine le ciel ou le sang l'âme ou le corps et au milieu coule une rivière.


DĂŠchirur e ~ 100 x 140 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


54 Rupestre De la nuit des temps, du fond des âges, hier, mon frère tu as gravÊ un signe dans la pierre.


Rupestr e ~ 100 x 120 cm ~ Acrylique sur toile ~ Amil Asousa ~ 2001


56

L'automne brique cuivre brune rousse bordeaux cerise sous la brume de soie les flammes se couchent dans les arbres préparant pour demain l'étreinte caressante de la cheminée


Automne

~ 21 x 29,7 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur papier ~ Automne 2001


58 Défilé Ses tambours ses calicots ses chansons catapultent là-haut des mots plus grands que lui Il a cent têtes il a mille voix il n’a qu’un coeur ses pas font trembler la terre


Défilé

~ 21 x 29,7 cm ~ Acrylique et pigments métalliques sur papier ~ Automne 2001


60 Reflets Le temps des parfums Le parfum du temps Sous la lune en veilleuse La lampe resplendit Eau profonde Haute montagne Le toit s'envole Le nuage se pose Sous le ciel d'or la maison abrite le soleil


Reflets

~ 21 x 29,7 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur papier ~ Automne 2001


62

Apparition Feu follet, ruisseau de sang, soleil levant. Es-tu démon ? es-tu victime ? ou vérité ?


Apparition

~ 21 x 29,7 cm ~ Acrylique et pigments mĂŠtalliques sur papier ~ Automne 2001


64


Sommaire Tziganes.................................................................... 8 La vallée................................................................... 10 Le pont..................................................................... 12 No babado............................................................. 14 L'escrime................................................................ 16 Soie ............................................................................. 18 Corrida.................................................................... 20 Chadris ................................................................... 22 Boite à bijoux.................................................... 24 Le cerisier............................................................ 26 Caravan.................................................................. 28 Chadris .................................................................. 30 Volcano ................................................................... 32 Pleine lune............................................................ 34 Le cirque............................................................... 36 Chutes................................................................... 38 Tempête ................................................................ 40 Estampe ............................................................... 42 La cascade......................................................... 44 La danseuse..................................................... 46 Empreinte ........................................................... 48 Panache................................................................. 50 Déchirure .............................................................. 52 Rupestre .............................................................. 54 L'automne ........................................................... 56 Défilé ........................................................................ 58 Reflets................................................................... 60 Apparition........................................................... 62


imprimé en mai 2004 au domaine de l’Utopie Lot et Garonne

©2004 les éditions du domaine

www.dudomaine.com


Au fil de leurs rencontres, et au delà de leurs hémisphères natals, Janine Brunel, poète auvergnate et Amil Asousa, artiste peintre brésilienne, se découvrent de profondes ressemblances, et nombres de vécus en commun. Plume et pinceau, encre et couleur, duo de vie, conjonction féconde, elles nous offrent ”Cœurs et âmes” Na

©2004 les éditions du domaine

www.dudomaine.com

Cœurs & âmes  
Cœurs & âmes  

«Au fil de leurs rencontres, et au delà de leurs hémisphères natals, Janine Brunel, poète auvergnate et Amil Asousa, artiste peintre et phot...

Advertisement