Issuu on Google+

Théoule – Juin 2013

n° 73 Cercle Généalogique du Pays Cannois

5€

Avril 2014 N° 73 – Avril 2014


CERCLE GENEALOGIQUE DU PAYS CANNOIS Association déclarée à la Sous-Préfecture de Grasse Affiliée à la Fédération Française de Généalogie Siège social : Espace Associatif Mairie-Annexe 06150 Cannes La Bocca Président fondateur P. IPERT

Envoi courrier et bulletins à notre secrétariat : C G P C - 396, rue Saint-Sauveur - 06110 LE CANNET

Site C G P C : http://cgpc06.org/ - Courriel : cgpc.06@wanadoo.fr BUREAU M. Mme M. Mme

Président Vice-Présidente Trésorier Secrétaire

FRAISSE Pierre VANAKER Annie CALVY Michel FOUQUE Monique

CONSEIL D'ADMINISTRATION Relevés

M. RENOIR L. Mme JOUSSELIN A. Mme MICHAUT F. Mme RENOIR N.

Bulletin

M. CALVY M. Mme FOUQUE M. Mme RENOIR N. MmeVANAKER A. Mme MICHAUT F. M. LECOQ M.

Formation

Manifestations

MmePARAGOT C. Mme BLANC M. Mme COUDERC J. M. CALVY M. M. LECLERCQ P.

Bibliothécaire

MmeLECOQ-BLAISE E. Mme JOUSSELIN A. Mme BLANC M. M. LECOQ M.

Site

M. RENOIR L.

CALENDRIER 2014 REUNIONS

ATELIERS

Salle de la Verrerie rue de la Verrerie 06150 CANNES LA BOCCA

Permanence du CGPC 396, rue Saint-Sauveur Ancienne Mairie - 2e étage 06110 LE CANNET

A 14h 30 11 08

JANVIER FEVRIER

08 12

MARS AVRIL

10 14

MAI JUIN

JUILLET : Pas de réunion AOUT : Pas de réunion 13 11

SEPTEMBRE OCTOBRE

08

NOVEMBRE

13

DECEMBRE

Cercle Généalogique du Pays Cannois

A 14h 30 Ils sont annoncés au niveau de la rubrique « Communications » et peuvent aussi être réalisés à la demande en fonction des besoins des adhérents.

Centre d’Animations Eden Parc 494, avenue de Fréjus Paul Ricard 06210 MANDELIEU De 14h à 16h Tous les 2e mercredis de chaque mois

PERMANENCES

Permanence du CGPC 396, rue Saint-Sauveur Ancienne Mairie - 2e étage 06110 LE CANNET A 14h 30 Tous les mardis et jeudis

Archives Municipales et Documentation Rond-point de l'Espace 06210 MANDELIEU De 14h à 16h Tous les 1ers lundis de chaque mois

N° 73 – Avril 2014


SOMMAIRE du BULLETIN d’AVRIL 2014 2e de couverture

- Conseil d’Administration et Calendrier 2014 - Le sommaire

1

- Le Mot du président

2

- Renseignements et adresses utiles - Fournitures du C G P C

3

- GENEATIQUE (logiciel de généalogie)

4

- Compte-rendu de l’assemblée générale 2014

5 à 11 11

- GENEABANK Compte-rendu des manifestations : - Cannes (06) : Les rois au CGPC - Le Cannet(06) : La Fête du Chocolat

Michel CALVY

- Liste éclair de Pascal Chaussenot

Pascal CHAUSSENOT

- A la recherche de mes ancêtres

Pascal CHAUSSENOT

- Communiqué de la Fédération Française de Généalogie - Angelo GALLIANO, mon Pépé

12

13 à 18 19 19

Liliane CORBIN

20 à 23

- Les tribulations d’une famille anglaise pendant la guerre 1939-1945 (suite)

Gisèle DOGLIANI

24 à 29

- Liste éclair de Lucette Roubeaud

Alain POLLASTRI

30 à35

- Ateliers - Formation - Informatique

Annie VANAKER

36

- Echange des Bulletins

Edith et Michel LECOQ

37 à 39

- Revue de Presse

Edith et Michel LECOQ

40

NB : Les articles publiés dans nos Bulletins Trimestriels n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


LE MOT DU PRESIDENT Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Adhérent(e)s, Nous nous sommes une fois de plus, comme les années passées, retrouvés à la salle de la Mairie de Rocheville afin de tenir notre assemblée générale le samedi 22 mars 2014 et c’est avec plaisir que j’ai pu constater que vous étiez nombreux à vous être déplacés, preuve de votre intérêt pour nos activités. Nous avons également pu constater la bonne santé du CGPC avec encore une fois un accroissement du nombre de ses adhérents. Bienvenue donc à tous. Vous trouverez, en feuilletant notre bulletin, le détail des activités de l’année passée et évidemment de l’année en cours. La principale manifestation pour 2014 sera l’anniversaire de notre Cercle et nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés pour que cette journée soit un moment de convivialité et de partage. De nombreux organismes et personnalités ont été invités et certains ont d’ores et déjà répondu présents. Vous savez qu’à cette occasion, il est prévu la remise, à la Mairie du Cannet, de l’arbre généalogique du peintre Pierre BONNARD, arbre réalisé collectivement par Nicole et Lucien RENOIR et Françoise MICHAUT. Ils ont fait un travail remarquable et je les en remercie vivement en votre nom à tous. Bien sûr, après cette remise, et comme il se doit, nous avons prévu un apéritif auquel tout le monde sera amicalement convié. Nous aurons donc besoin de main d’œuvre pour préparer la salle et nous comptons sur vous. Pour le reste des activités, il est prévu : -

La visite commentée du cimetière de Cannes le 12 mai. Le forum de généalogie à SAINT-RAPHAEL les 13 et 14 septembre. Notre sortie annuelle le 20 septembre, à TOULON. Le forum de généalogie de BRIVES LA GAILLARDE les 27 et 28 septembre. Et bien sûr à la rentrée, les forums des associations des différentes communes.

Des journées portes ouvertes dans certaines communes sont en prévision. Bien sûr, nous vous tiendrons informés. Merci à tous d’être chaque fois un peu plus nombreux et impliqués dans notre Cercle. Le Président Pierre FRAISSE

******** Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


CERCLE GENEALOGIQUE DU PAYS CANNOIS RENSEIGNEMENTS UTILES ACCUEIL : M. Pierre FRAISSE - Président

Tél. : 04.93.42.38.48

ADHESION 2014 AU C G P C avec abonnement annuel aux numéros de CANNES GENEALOGIE

35 €

à adresser à notre secrétariat : CGPC 396, rue Saint Sauveur - 06110 LE CANNET

COURRIERS : (pour obtenir une réponse, joindre une enveloppe timbrée à vos noms et adresse)

Tél. : 04.93.42.38.48

QUELQUES ADRESSES A CONNAITRE ARCHIVES COMMUNALES DE CANNES

9, Avenue Montrose - 06400 CANNES

Site : http://archives.ville-cannes.fr/

Tél. 04.89.82.20.60

e-mail : archives@ville-cannes.fr

ARCHIVES COMMUNALES DU CANNET

Hôtel de Ville - 06110 LE CANNET

Tél. 04.92.18.20.00

ARCHIVES MUNICIPALES DE MANDELIEU

Rond point de l’Espace 06210 MANDELIEU LA NAPOULE (lundi au vendredi de 14h à 17h)

Tél. 04.92.97.37.11

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES ALPES MARITIMES

Centre Administratif Départemental BP n° 7 - 06036 NICE Cedex

Tél. 04.97.18.61.70

BIBLIOTHEQUE GENEALOGIQUE DES MORMONS DU CANNET

80, Boulevard du Périer 06110 LE CANNET (9 h à 12 h - 14 h à 18 h)

Tél. 04.92.18.15.67

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE CANNES 1, Avenue de Noailles 06400 CANNES

Tél. 04.93.39.69.88

LES FOURNITURES DU C G P C Ville

CANNES

LES RELEVES

ILES DE LERINS LE CANNET MANDELIEU PEGOMAS VALBONNE

Relevés Mariages Baptêmes Sépultures Naissances Décès BMS Baptêmes et sépultures Naissances et décès BMS BMS BMS BMS

Période 1671 à 1910 1671 à 1792 1671 à 1792 1793 à 1910 1793 à 1910 1678 à 1792 1692 à 1862 1793 à 1882 1709 à 1866 1709 à 1866 1771 à 1858 1662 à 1868

Nbre d'actes 13 180 13 980 10 960 19 665 34 059 1 110 6 895 5 196 2 638 2 638 2 628 15 159

Ceux-ci sont disponibles à notre Cercle pour nos adhérents, ou sur Internet sur les sites : www.patro.com et www.geneabank.com LES BULLETINS TRIMESTRIELS DES ANNEES ANTERIEURES

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Années 1995 à 2012 2013

4 bulletins (Frais d’envoi inclus) : 12 € 3 bulletins (Frais d’envoi inclus) : 15 €

N° 73 – Avril 2014


******** Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


PROCES VERBAL Assemblée Générale du C G P C le 22 Mars 2014 à 10 heures Sur 80 adhérents, nous avions 31 présents et 19 représentés, soit un total de 50. Absents : 30 - Quorum : 40 Article 10 - Le quorum est atteint si sont présents ou représentés la moitié des membres. Monsieur Pierre FRAISSE déclare ouverte l’assemblée générale 2014 et remercie la municipalité du Cannet, représentée par Mme GARRIOU, adjoint délégué à l’éducation, à la vie scolaire, à l’enfance et à la jeunesse de nous permettre de tenir notre assemblée générale dans cette salle. Nous la remercions chaleureusement d’être venue parmi nous malgré ses nombreuses obligations d’élue municipale. Nous remercions également Madame le Maire du Cannet pour avoir, cette année encore, mis cette salle à notre disposition pour nous permettre d’organiser notre assemblée générale. RAPPORT MORAL Je vous remercie, mes chers amis, d’avoir répondu présent à cette assemblée générale ce qui prouve votre attachement à notre cercle et votre désir de participer activement à son développement. Je souhaite la bienvenue aux nouveaux adhérents qui nous ont rejoints. J’espère qu’ils se trouveront bien à nos côtés et que rapidement ils seront prêts à s’investir dans l’organisation du C G P C. Notre activité a été assez fournie pendant cette année 2013 ainsi que nous le diront les responsables des différentes commissions. Les résultats, pour cette année, sont satisfaisants puisque notre effectif est en progression de plus de10%. Cette progression est due particulièrement au fait que nous avons organisé des sessions de formation à la généalogie et à l’informatique dispensées régulièrement (mardi et jeudi) à notre local de la rue St-Sauveur. Bien entendu, nous allons continuer et améliorer si possible ces sessions en les diversifiant. Nous avons également œuvré dans certaines communes avoisinantes, particulièrement à Mandelieu, où nous avons été très bien accueillis et dont quelques personnes ont adhéré à notre cercle. Notre site a été, lui aussi, amélioré, mais ce n’est pas terminé, il y a encore quelques modifications à y apporter. Au mois de mai, le 17, nous allons fêter le 30ème anniversaire du C.G.P.C. C’est au Cannet, à la salle Bel’Aube qu’aura lieu cette manifestation où nous prévoyons d’inviter plusieurs autres associations généalogiques voisines et amies. Il faudra, là aussi, s’investir afin que cette journée soit une réussite. Il est réconfortant de voir que chacun participe au mieux aux réunions ainsi qu’aux manifestations afin que l’association prospère ; çà n’est pas facile, nous avons tous des impératifs personnels que nous ne pouvons négliger. Les COMMISSIONS A - Commission « Bulletin » : Responsable Michel CALVY Le nombre d’éditions a été maintenu à 3. - La couverture a été maintenue en couleur malgré l’absence cette année de donateurs pour en compenser le surcoût. - Le bulletin a été mis en ligne sur notre Site. - Pour que notre bulletin continu à être lu avec le même enthousiasme … un effort est demandé à tous pour nous fournir des articles !

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


B – Commission « Site » : Responsable Lucien RENOIR Mise en place d’un nouveau site CGPC en mai 2013. Ce dernier, en plus des informations générales, met en ligne les derniers bulletins, les patronymes étudiés par les adhérents ainsi que ceux relevés dans le bassin Cannois par le Cercle (210 000). C – Commission « Manifestations » : Responsable Claude PARAGOT Pour 2013 qui fut une année de sorties, de manifestations, de conférences, de portes ouvertes nous commencerons par : Le 12 janvier : la traditionnelle galette des rois dégustée cette année encore à la verrerie à la Bocca à la fin de notre réunion mensuelle. Le 16 février : quelques-uns d’entre nous se sont rendus en visiteur au stade Maurice Jeanpierre au Cannet pour la fête de l’olive. Le 23 février : journée portes ouvertes à la médiathèque de Mougins à Tournamy. Une projection sur grand écran nous a permis de montrer les activités du Cercle aux personnes qui malgré la pluie s’étaient déplacées. Plusieurs adhésions ont été enregistrées. Le 17 mars :

fête du chocolat rue St-Sauveur sous une pluie battante.

Le 25 avril : Stéphane RIBA nous a enchantés avec son diaporama sur l’Argentine où il avait passé quelques jours, et avait retrouvé avec plaisir les descendants de ses ancêtres.

31 mai au 2 juin : Au Congrès Généalogique à Marseille nous étions 18 à avoir fait le déplacement et à tenir par alternance un stand très spacieux. Pendant ces deux jours nous avons renseigné de nombreuses personnes intéressées par nos relevés et nos travaux. Aujourd’hui encore certaines nous écrivent pour demander de l’aide. Nous avons fait plusieurs adhésions. Nous avons eu également de bons contacts avec les cercles généalogiques de nombreux départements qui exposaient leurs travaux. Pour la circonstance et à la demande des organisateurs nous avions confectionné 1000 petits sachets de lavande distribués à chaque participant. Ce fut un très agréable séjour. Le 8 juin : Michèle David, ancienne adhérente du Cercle nous a offert une conférence « Cannes à travers ses peintres » Un moment très apprécié par les personnes présentes. Le 1er septembre : Manifestation sportive et culturelle au parc Robinson à Mandelieu. Comme tous les ans, nous y tenions un stand et avons renseigné bon nombre de personnes intéressées par la généalogie. Le 28 septembre : Nous tenions un stand à la Maison des Associations invités par la Société Scientifique et Littéraire et les Amis des Archives. Le 6 octobre : Viva - Association. Comme les années précédentes nous avons participé avec enthousiasme à cette journée de rencontre des associations cannoises. Enormément de visiteurs. Notre stand intéressait les passionnés de généalogie et de nombreux conseils et renseignements ont été donnés par notre équipe. Ces rencontres annuelles sont très intéressantes par les contacts pris avec les autres associations et permettent d’être informés de toutes les activités associatives cannoises. Le 19 octobre : Notre traditionnelle sortie annuelle nous a emmenés aux Calanques de Cassis. Une journée formidable appréciée par tous les participants et la promenade en mer sous le soleil était un régal. Le 26 octobre : A nouveau une journée Portes Ouvertes à la médiathèque de Mougins, avec le concours sympathique du personnel et la qualité des visiteurs. Le 26 octobre : Fête des vendanges et du terroir, rue Saint Sauveur. Nos arbres étaient exposés ainsi que les panneaux racontant l’histoire des villes du Cannet, de Cannes, de Mandelieu. Aussi les photos de classe qui attirent toujours de nombreuses personnes. Le 16 novembre : Salon Généalogique à Bandol. Première manifestation généalogique qu’organisaient les commerçants de cette ville. Stand tenu par 7 adhérents. Nous y avons retrouvé avec plaisir plusieurs cercles de la région PACA et avons pour certains d’entre nous pu effectuer quelques recherches.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Le 30 novembre : Portes ouvertes à la médiathèque de Mandelieu. Une journée assez médiatisée par nous tous mandolociens. Nous avons initié des visiteurs à la généalogie et leur avons expliqué la façon de construire un arbre. Vers 11 heures, lors du verre de l’amitié que nous avons offert aux visiteurs présents, nous avons eu l’honneur de recevoir monsieur Henri LEROY, maire de Mandelieu accompagné de plusieurs élus municipaux, qui nous a incité à refaire de telles manifestations. En résumé, une bonne journée très fructueuse et plusieurs adhésions. Le 3 décembre : 19 adhérents se sont rendus en covoiturage à Nice pour visiter « Nice Matin » et comprendre la fabrication du journal. A 22 h. nous commençons un périple qui nous emmène de la rédaction, la mise en page, l’impression, le tirage du journal et à sa mise en distribution. Il est 1 h du matin ! Quelle belle soirée. Le 18 janvier 2014 : la boucle est bouclée et revoilà la galette des rois.

Pour 2014 je vous propose : • • • • •

Visite du cimetière du grand Jas avec Michèle DAVID en avril ou mai, Le C.G.P.C. fête ses trente ans le 17 mai 2014 au Cannet, Centre de Sécurité de la Police Municipale à Mandelieu, Cannes entre légende et réalité aux Archives municipales de Cannes, Sortie annuelle à Toulon le 20 septembre.

D - Commission « Bibliothèque » : Responsables Edith et Michel LECOQ Comme chaque année notre principal travail consiste à étudier, enregistrer, et classer la trentaine de publications des différents cercles de généalogie de toutes les régions de France et Belgique qui échangent leur bulletin avec le nôtre. Un résumé est publié dans le bulletin à la rubrique « Echanges de bulletins ». Il est à noter qu’en 2013 quelques Cercles ont cessé leurs envois. Les revues périodiques « Gé-Magazine » et la « Revue Française de Généalogie », auxquelles nous sommes abonnés, nous informent de l’actualité et de toutes les nouvelles possibilités pour faciliter les recherches. Les livres et brochures abordant la généalogie à travers l’Histoire, les régions, les métiers, la paléographie, l’onomastique ou l’héraldique permettent des recherches approfondies. Des nouveautés nous ont été offertes cette année. La Bibliothèque s’est enrichie de relevés d’un grand nombre de communes du Var sur papier et CD. Lors des manifestations à l’extérieur, la mise à disposition sur le stand de quelques volumes attire les curieux, et deviennent souvent le point de départ de contacts fructueux. E – Commission « Recherches en Italie » : Responsable Alain POLLASTRI : Le Bilan des recherches, particulièrement en Italie s’énumère ainsi : - Ecritures d’articles sur le bulletin - « Coup de pouce » aux permanences, rue Sainte Sauveur. - Soutien et conseils par mail. F - Commission « Relevés » : Responsable Lucien RENOIR : Rappels : Communes dépouillées par le cercle généalogique : Cannes, Le Cannet, Mandelieu, Pégomas, Valbonne. Les relevés des Naissances, Mariages et Décès ont fait l'objet depuis quelques années d'un regroupement au sein d'une base généalogique gérée sous Hérédis14. Avantages de celles-ci : - Edition de généalogies sur plusieurs générations - Repérage plus aisé des anomalies d'écriture des patronymes, lors des saisies filiatives... Activités 2013 : Le fichier constitué au 20 février 2013 comportait : 201300 articles Le fichier constitué au 20 mars 2014 comporte : 216361 articles Soit une augmentation de : 15061 articles Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Le groupe de travail s'est attaché à saisir essentiellement des données concernant Cannes : - fin de la saisie de tous les individus nés jusqu'en 1910. Pour mémoire, décès et mariages étaient déjà réalisés pour cette période. Le rattachement filiatif d'un certain nombre d'individus, permettant de compléter en totalité la période 1870-1910, sera terminé courant 2014. Cette saisie consiste à : - Rattacher les parents, lesquels peuvent déjà exister dans la base de données. - Compléter les mariages et divorces contractés par l'individu. Cela dit en vérifiant s'il existe des individus (doublons) dont les données peuvent être regroupées. A cette saisie, il faut ajouter, les données fournies par Mmes Michaut et Schiélé, lesquelles ont relevé les actes de décès des années 1919 à 1921. Travaux à venir Cannes : Suite à modification de la loi sur le délai de communicabilité des documents d'Etat Civil, de nouvelles années ont été mises à la disposition des chercheurs. Aujourd'hui les années 1913-1931 sont accessibles partiellement. Autres communes : Dès que possible, il est prévu de poursuivre les saisies initialement faites : Le Cannet, Mandelieu, Pégomas, Valbonne. F – Commission «Atelier - Formation » : Responsable Annie VANAKER -

-

-

Pour la troisième année consécutive nous avons proposé aux adhérents : Une formation collective sur les possibilités énormes des logiciels de généalogie Généatique et Hérédis, sur 15 séances de 3h pour Généatique toujours avec de nombreux participants attentifs et très demandeurs ; et 3 séances de 3h pour Hérédis. Trois réunions, avec la complicité de Françoise, sur un thème plus général : La lecture des actes des différents siècles 17e, 18e, 19e, 20e. Une séance qui a rassemblé tous nos chercheurs d’ancêtres Belges et ils étaient nombreux. Une formation individuelle pour démarrer sa généalogie, pour saisir ses premiers actes, pour rectifier les petites erreurs de chacun, sur 13 déplacements à St Sauveur ou chez chacun pour plus de possibilités. Une Formation-Initiation mensuelle à Eden Park (les seconds mercredis de chaque mois). Formation pas terrible, le nombre de formateurs au minimum. Il semble qu’en 2014 après une publicité présente, la participation de Françoise à une activité autre une heure avant, le nombre de participants reprennent mais il reste toujours une irrégularité dans les présences qui nous empêchent de faire du suivi. La Généalogie semble peut être bien compliquée et mangeuse de temps pour les néophytes. Une permanence mensuelle (les premiers lundis de chaque mois) aux Archives Communales de Mandelieu, avec depuis peu la possibilité d’aller sur internet, mais malgré cela pas de participants. Peutêtre faudra-t-il envisager pour les Mandolociens la possibilité de faire une formation individuelle à ces archives plutôt qu’à St-Sauveur. Toutes ces formations ont attiré un nombre croissant d’adhérents anciens et nouveaux (200 adhérents ont participé aux formations collectives (c’est 40 de plus qu’en 2012), 12 aux formations individuelles, et une dizaine à Eden Park. Cette année encore nous proposerons formation collective et individuelle et comme le nombre d’adhérents Généatique s’accroit, nous restons en deux groupes pour la formation collective (avec toujours autant de monde), nous avons de plus instauré un thème à chaque permanences (coup de pouce) qui permet à chacun de se déplacer en fonction de ses besoins, et nous allons mettre en place des formations générales sur la généalogie, classement de actes, les recherches, les classements, et des réunions sur des recherches départementales etc….

« Réunions à la Verrerie » : Nos réunions mensuelles à la salle de la Verrerie de La Bocca, le deuxième samedi de chaque mois, se poursuivent grâce à la présence constante et assidue de nos adhérents. Le contact entre les membres est très chaleureux et l’entraide est le fer de lance de notre association. Après lecture du rapport moral par le président Pierre FRAISSE, celui-ci est adopté à l’unanimité.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


RAPPORT FINANCIER : M. Michel CALVY, notre trésorier, présente le rapport financier et donne quelques explications supplémentaires : Solde de trésorerie au 31/12/2013 : Banque Livret A Intérêts 2013 Caisse Total

817,77 € 3 012,39 € 53,39 € 16,62 € 3 900,17 €

Immobilisations Ordinateur 699,30 € Amortissement 2012 -349,65 € Amortissement 2013 -349,65 €

Bilans 2012, 2013 et budgets 2014 : Bilan 2012 Intitulé

512102

Livret A

604000

Création Site

605000

Achat ordinateur

699,30 €

606300

Petite fourniture

163,77 €

320,44 €

150,00 €

606400

Fourniture bureau

214,72 €

69,98 €

250,00 €

613100

Salle Verrerie

137,80 €

134,60 €

150,00 €

616001

MAAF

204,22 €

204,68 €

209,52 €

618500

Manif. (loc. stand)

295,10 €

277,00 €

300,00 €

623600

Impression Bulletin

1 605,00 €

1 605,00 €

1 605,00 €

623710

Documentation

108,50 €

95,50 €

100,00 €

623800

Pourboire, Dons

50,00 €

50,00 €

625100

Déplacements

625700

Frais réception

1 244,80 €

2 616,20 €

3 000,00 €

626100

Affranchissement

403,85 €

415,23 €

450,00 €

626200

Téléphone-Internet

595,23 €

681,12 €

700,00 €

627000

Cotisation CB

49,00 €

50,00 €

50,00 €

635400

FFG

87,50 €

87,50 €

87,50 €

685200

Dot. amortissements

349,65 €

708001

Pub. dans bulletin

180,00 €

180,00 €

180,00 €

708100

Vente de bulletin

23,00 €

24,00 €

25,00 €

708200

Swic

164,10 €

370,52 €

500,00 €

708800

Produit activités

45,00 €

47,00 €

45,00 €

740200

Subvention Mairies

1 300,00 €

1 300,00 €

1 300,00 €

740300

Sorties diverses

1 045,00 €

2 122,00 €

2 600,00 €

750100

Cot. adhérents

2 316,00 €

2 352,50 €

2 500,00 €

758500

Frais exp. Bull. adh.

26,00 €

760001

Intérêts livret A

116,46 €

53,39 €

53,39 €

Bilan

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Crédit

Débit

Crédit

Budget 2014

Compte

Total

Débit

Bilan 2013

Débit

Crédit

2 000,00 €

500,00 €

1 782,04 €

330,00 €

600,00 €

5 808,79 €

5 895,21 €

86,42 €

349,65 €

8 738,94 €

8 449,41 €

-289,53 €

7 702,02 €

7 703,39 €

1,37 €

N° 73 – Avril 2014


Analyse du bilan 2013 : Le solde du bilan est cette année légèrement négatif (289,53 €). Ce résultat est du : - au coût de la mise en place de notre Site et de son hébergement, - à la fin de l'amortissement de l'ordinateur acquis en 2012 Budget 2014 : Il est prévu à l'équilibre. Côté recettes : nous escomptons encore une légère augmentation des cotisations (justifiée par le dynamisme de notre Cercle), Côté dépenses : Nous avons prévu l'organisation d'une manifestation locale pour fêter les 30 ans de notre Cercle. Vérification des comptes du C.G.P.C. – exercice clos au 31.12.2013 M. Henri SINACOLA, chargé de vérifier les comptes, nous indique que le grand livre de clôture, la balance de clôture, le bilan, les journaux définitifs ainsi que tous les justificatifs comptables, liassés et classés ont été mis à sa disposition. Que la tenue de la comptabilité a été effectuée selon le plan comptable en vigueur. Il conseille à l’Assemblée de donner quitus à notre trésorier. Le quitus a été donné à l’unanimité. Le budget prévisionnel est accepté à l’unanimité. RENOUVELLEMENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION Yvette SCHIELE et Alain POLLASTRI sont démissionnaires, pour raisons personnelles, du conseil d’administration. Nous le regrettons et nous les remercions vivement pour leur participation. Nous allons devoir élire 5 membres afin de remplacer les 3 membres tirés au sort ainsi que les 2 membres démissionnaires (membres élus pour trois ans). ELECTION DU NOUVEAU CONSEIL D’ADMINISTRATION Le président déclare que selon les statuts de l’association, la démission du tiers des membres du Conseil d’Administration est nécessaire. Les membres ci-après dénommés sont démissionnaires et se représentent. Ils sont élus à l’unanimité : Mmes : Annie VANAKER – Claude PARAGOT Mrs : Michel LECOQ – Lucien RENOIR Yvette SCHIELE et Alain POLLASTRI sont démissionnaires du Conseil d’Administration. Mr Pierre LECLERCQ a fait acte de candidature, il est élu à l’unanimité. Après les questions diverses, la séance est levée à 11h 30. Et comme le veut la tradition, l’assistance est invitée à partager le verre de l’amitié. Le Président de séance Mr Pierre FRAISSE

Cercle Généalogique du Pays Cannois

La Secrétaire de séance Mme Monique FOUQUE

N° 73 – Avril 2014


Assemblée générale 2014

********

http://www.geneabank.org

Le CERCLE GENEALOGIQUE DU PAYS CANNOIS participe au projet GENEABANK Cet accord permet à nos adhérents de consulter les relevés déposés par toutes les associations participantes sur cette base de données.

77 000 000 de relevés d'actes consultables. Pour obtenir l’accès à ces relevés en tant que membre du CGPC contacter : M.. Michel CALVY : michelcalvy@hotmail.com Mme Françoise MICHAUT : fran.michaut@laposte.net Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


COMPTE-RENDU Cannes (06) : Les rois au CGPC Samedi 18 janvier 2014 Après notre réunion mensuelle à la Verrerie, nous avons été très nombreux à partager la traditionnelle galette des Rois, toujours dans la bonne humeur, la convivialité et l'amitié !

Le Cannet(06) : La Fête du Chocolat Dimanche 6 avril 2014 Comme chaque année, la rue Saint Sauveur était en émoi : ambiance musicale, festive, artisanale et culturelle en collaboration avec, le Comité des Fêtes et les Artistes et Artisans de la rue St-Sauveur. La chaleur des rayons du soleil a donné à cette manifestation une saveur presque estivale. On croisait devant les étalages d’œufs de Pâques des passants alanguis, flânant, sourire aux lèvres. C’est dans cette ambiance que notre Cercle a accueilli de très nombreux visiteurs. Les arbres de famille du pays cannois étaient exposés, ainsi que des panneaux racontant l’histoire des villes du Cannet, de Cannes, de Mandelieu et des photos de classe, qui ont permis à de nombreuses personnes de se partager leurs souvenirs d’enfance.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Liste éclair de Pascal CHAUSSENOT (Adhérent n° 514) Patronyme

Dpt

Commune

Amin

Amax

Nb P.

°

x

+

ANDRIOT

21

Fontangy

1806

1880

3

2

2

2

ANDRIOT

21

Noidan

1779

1783

2

1

0

1

ANDRIOT

21

Thorey-sous-Charny

1840

1840

1

0

1

0

BACH

57

Petit-Réderching

1709

1750

1

1

1

1

BAUDOUIN

21

Fontangy

1752

1805

1

1

0

1

BERTRAND

21

Fontangy

1732

1869

2

2

1

2

BERTRAND

21

Noidan

1754

1819

1

1

0

1

BEURTON

21

Marcilly-Ogny

1817

1887

2

0

1

2

BIDEAU

29

Tréguennec

1859

1859

1

0

1

0

BONNARD

21

Ogny

1776

1776

1

1

0

0

BONNARD

21

Marcilly-Ogny

1853

1853

1

0

0

1

BOUCHAUD

28

Anet

1962

1962

1

0

0

1

BOUCHAUD

17

Saint-Hilaire-de-Villefranche

1890

1890

1

0

1

0

BOUCHAUD

17

Saintes

1865

1865

1

1

0

0

BRENNER

57

Siersthal

1737

1737

1

0

1

0

BRIANDET

21

Fontangy

1811

1812

2

1

0

1

BRIOTET

21

Fontangy

1788

1894

2

2

1

2

BRIOTET

21

Noidan

1813

1813

1

0

1

0

Londres

1845

1845

1

1

0

0

Nice

1922

1922

1

0

0

1

CALKIN CALKIN

06

CALKIN

Angleterre Londres

1868

1868

1

0

0

1

CALKIN

75

1863

1863

1

0

1

0

CALKIN

Angleterre Londres

1842

1842

1

0

1

0

CHAUSSENOT

67

Schiltigheim

2003

2003

1

1

0

0

CHAUSSENOT

21

Messigny

1714

1826

4

4

4

2

CHAUSSENOT

18

Bourges

1949

1949

1

1

0

0

CHAUSSENOT

28

Anet

1940

1973

2

0

2

0

CHAUSSENOT

51

Reims

1854

1854

1

0

1

0

CHAUSSENOT

75

Paris-IIème

1870

1870

1

0

0

1

CHAUSSENOT

75

Paris-Xème

1917

1917

1

1

0

0

CHAUSSENOT

78

La Celle-Saint-Cloud

1975

1975

1

1

0

0

CHAUSSENOT

94

Nogent-sur-Marne

1936

1936

1

0

0

1

CHAUSSENOT

34

Montpellier

1994

2006

2

0

1

1

CHAUSSENOT

02

Montcornet

1861

1861

1

1

0

0

CHAUSSENOT

21

Noiron les Citeaux

1870

1870

1

0

0

1

CHAUSSENOT

21

Thil-Chatel

1827

1827

1

1

0

0

COLOMBIER

21

Marcilly-Ogny

1814

1837

2

0

0

2

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Paris

N° 73 – Avril 2014


Patronyme

Dpt

Commune

Amin

Amax

Nb P.

°

x

+

DE PONTMOULIN

77

Melun

1782

1802

1

1

1

0

DE ROŸ

Belgique

Bruxelles

1743

1743

1

1

0

0

DELAFOSSE

77

Melun

1770

1770

1

0

1

0

DELARABLÉE

27

Coudres

1832

1832

1

0

0

1

DEMANTKÉ

28

Anet

1815

1965

5

4

2

4

DEMANTKÉ

27

Garennes

1855

1855

1

0

1

0

DEMANTKÉ

75

Paris-VIème

1886

1886

1

0

1

0

DEMANTKÉ

75

Paris-XVème

1911

1911

1

0

1

0

DEMANTKÉ

83

Brignoles

1988

1988

1

0

0

1

DEMANTKÉ

Moravie

Mantzendorf

1746

1788

2

2

0

0

DEMANTKÉ

Moravie

Mantzendorf

1721

1721

1

1

0

0

DEMORMAND

08

Grandpré

1758

1792

3

2

0

1

DEMORMAND

51

Reims

1826

1877

2

0

2

1

DEMORMAND

51

Vienne-la-Ville

1778

1778

1

0

1

0

DEMORMAND

75

Paris-Xème

1902

1902

1

0

0

1

DEMORMAND

02

Montcornet

1831

1831

1

1

0

0

DEROY

Belgique

Bruxelles

1778

1833

1

1

0

1

DEROY

28

Anet

1943

1985

2

0

0

2

DEROY

76

Graville-l'Heure

1844

1849

2

1

1

0

DEROY

75

Paris-XVème

1889

1911

1

1

1

0

DEROY

Hollande

Gravenhage Lahaye

1813

1813

1

1

0

0

DETANY

21

Marcilly-Ogny

1782

1782

1

0

0

1

DHERMILLY

50

Carentan

1825

1842

2

1

1

1

DHERMILLY

50

Saint-Fromond

1789

1803

2

1

0

1

DHERMILLY

28

Anet

1937

1937

1

0

0

1

DHERMILLY

75

Paris-IIème

1869

1869

1

0

0

1

DHERMILLY

75

Paris-Vème

1857

1857

1

1

0

0

DORNERIN DURNERIN

69

Lyon

1818

1818

1

0

0

1

DROUHIN

21

Thorey-sous-Charny

1727

1817

2

2

1

1

DURNERIN

28

Anet

1906

1906

1

0

0

1

DURNERIN

75

Paris-VIème

1886

1886

1

0

1

0

DURNERIN

75

Paris-VIème

1865

1865

1

1

0

0

DURNERIN

69

Beaujeu

1832

1832

1

0

1

0

DURNERIN

69

Lyon

1797

1868

2

2

0

1

Paris

1863

1863

1

0

1

0

DURNERIN FENY

21

Messigny

1734

1812

1

1

1

1

FLOGUÉ

57

Bitche

1979

1979

1

0

0

1

FLOGUÉ

57

Schorbach

1905

1930

1

1

1

0

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Patronyme

Dpt

Commune

Amin

Amax

Nb P.

°

x

+

FOUQUET

27

Coudres

1799

1835

2

1

0

1

FOUQUET

27

Garennes

1833

1876

1

0

1

1

FREMYET

21

Messigny

1711

1826

3

3

1

2

FREMYET

92

Levallois-Perret

1876

1876

1

0

0

1

FUCHS

57

Ormersviller

1708

1798

2

2

0

2

FUCHS

57

Volmunster

1734

1755

2

0

2

0

GEIS

57

Schorbach

1704

1758

1

1

0

1

GEISSLER

67

Buhl

1974

1974

1

1

0

0

GEISSLER

67

Soultz-sous-Forêts

1970

1970

1

0

1

0

GEISSLER

34

Montpellier

2006

2006

1

0

1

0

GEISSLER

57

Althorn

1736

1772

3

2

0

1

GEISSLER

57

Urbach

1822

1822

1

0

0

1

GEISSLER

57

Bitche

1925

1971

3

1

0

2

GEISSLER

57

Ormersviller

1801

1869

2

2

1

1

GEISSLER

57

Schorbach

1854

1930

3

2

3

1

GEISSLER

57

Soucht

1692

1762

2

1

2

0

GEISSLER

57

Volmunster

1794

1794

1

0

1

0

Soentzenbrucht

1812

1812

1

0

0

1

GEISSLER GIRARD

28

Anet

1721

1858

3

2

3

3

GLOAGUEN

29

Saint-Jean-Trolimon

1889

1889

1

0

1

0

Bussy le Bel Côte d'Or

1882

1882

1

0

1

0

GOUDEAUX GOUDEAUX

21

Avosnes

1817

1817

1

1

0

0

GOUDEAUX

21

Saint-Hélier

1842

1842

1

0

1

0

GOUDEAUX

21

Saint-Martin-du-Mont

1858

1858

1

1

0

0

GRAPIN

21

Messigny

1739

1815

1

1

1

1

GUENEAU

21

Fontangy

1830

1830

1

0

0

1

GUENEAU

21

Noidan

1787

1813

2

1

1

1

GUERMONT

28

Anet

1711

1818

2

2

2

2

GUICHOT

21

Fontangy

1808

1808

1

0

0

1

HALLER

57

Hanviller

1723

1723

1

1

0

0

HALLER

57

Schorbach

1746

1919

4

3

4

4

HERBST

57

Schorbach

1737

1800

1

1

1

1

JACQ

29

Tréguennec

1812

1812

1

0

1

0

JOBERT DE PONTMOULIN 77

Melun

1770

1770

1

0

1

0

KERN

67

Soultz-sous-Forêts

1945

1945

1

0

1

0

KERN

68

Colmar

1996

1996

1

0

0

1

KESSLER

57

Schorbach

1695

1757

1

1

0

1

KOCH

57

Volmunster

1776

1776

1

0

0

1

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Patronyme

Dpt

KOCH

Commune

Amin

Amax

Nb P.

°

x

+

Rimling

1720

1721

1

1

1

0

KREBS

57

Betteviller

1735

1735

1

0

1

0

KREBS

57

Petit-Réderching

1787

1787

1

0

0

1

KREBS

57

Rohrbach-lès-Bitche

1711

1711

1

1

0

0

KRIEGEL

67

Haguenau

1788

1788

1

0

0

1

KRIEGEL

57

Hanviller

1725

1752

2

1

0

1

KRIEGEL

57

Schorbach

1763

1845

2

1

2

1

LAMBLIN

21

Saint-Hélier

1842

1842

1

0

1

0

Fontangy

1844

1844

1

1

0

0

LAUREAU LAUREAU

21

Fontangy

1806

1962

4

2

3

2

LE SENECAL

50

Saint-Fromond

1754

1754

1

1

0

0

LEGRAND

75

Paris-XVème

1920

1920

1

0

0

1

LEGROS

21

Messigny

1741

1782

1

0

1

1

LEGROS

52

Bourbonne-les-Bains

1719

1719

1

1

0

0

LELIEVRE

76

Parc-d'Anxtot

1753

1826

1

1

0

1

LEONARD

Belgique

Leglise

1708

1708

1

1

0

0

LÉPÉE

21

Fontangy

1842

1885

2

1

1

1

LÉPÉE

21

Liernais

1809

1809

1

1

0

0

LESNIER

51

Vienne-la-Ville

1755

1778

1

1

1

0

LETELLIER

28

Anet

1721

1721

1

0

1

0

LIST

57

Achen

1745

1745

1

1

0

0

LIST

57

Kalhausen

1717

1717

1

1

0

0

LIST

57

Soucht

1762

1762

1

0

1

0

LUTZ

57

Bitche

1951

1951

1

0

0

1

LUTZ

57

Schorbach

1828

1901

2

2

2

1

MAILLARD

28

Anet

1716

1814

1

1

1

1

MAINGUET

17

Écoyeux

1837

1864

2

1

1

1

MAINGUET

17

St-Hilaire-de-Villefranche

1891

1891

1

0

0

1

MALITRAT

76

Graville-l'Heure

1842

1842

1

0

0

1

MALITRAT

76

Manneville-la-Goupil

1816

1816

1

0

1

0

MALITRAT

76

Parc-d'Anxtot

1774

1799

2

2

0

0

MARTIN

21

Fontangy

1742

1925

2

2

0

0

MARTIN

21

Fontangy

1781

1921

4

3

1

0

MARTIN

21

Noidan

1873

1970

3

2

2

2

MARTIN

06

Mougins

2005

2005

1

0

0

1

MATHON

69

Beaujeu

1814

1832

1

1

1

0

MEYER

57

Volmunster

1740

1817

1

1

1

1

MINERBE

50

Carentan

1780

1803

1

1

1

0

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Patronyme

Dpt

MITHRINE

Commune

Amin

Amax

°

Nb P.

x

+

Mantzendorf

1768

1768

1

1

0

0

MOISSON

21

Noidan

1873

1898

1

1

1

0

MORBIER

21

Messigny

1767

1767

1

0

0

1

MOREAU

21

Fontangy

1763

1845

1

1

0

1

MOUILLON

21

Bussy le Bel

1882

1882

1

0

1

0

MOUILLON

21

Echaney

1813

1813

1

1

0

0

MOUILLON

21

Mesmont

1893

1970

1

1

0

1

MOUILLON

89

Brienon-l'Archevêque

1853

1853

1

1

0

0

MOUILLON

75

Paris-XVI

e

1923

1923

1

0

1

0

MOUNIER

28

Dreux

1990

1990

1

0

0

1

MOUNIER

17

Écoyeux

1864

1864

1

0

1

0

MOUNIER

17

St-Hilaire-de-Villefranche

1759

1897

5

5

2

3

MULLER

57

Ormersviller

1817

1817

1

0

0

1

MULLER

57

Siersthal

1744

1773

2

1

1

1

NEU

57

Betteviller

1736

1761

1

1

1

0

NEU

57

Petit-Réderching

1702

1767

2

1

1

2

NOMINE

57

Betteviller

1735

1761

2

0

2

0

NOMINE

57

Petit-Réderching

1710

1787

3

3

0

1

NOMINE

57

Schorbach

1790

1860

2

1

2

2

OBRINGER

57

Schorbach

1719

1832

3

1

3

3

OBRINGER

57

Siersthal

1685

1722

2

2

0

0

OLLIER

69

Belleville

1

1

0

0

PÈRE

21

Charny

1753

1753

1

1

0

0

PÈRE

21

Fontangy

1902

1902

1

0

0

1

PÈRE

21

Noidan

1782

1833

2

1

0

1

PÈRE

21

Thorey-sous-Charny

1817

1860

2

1

2

1

PÉRÉE

28

Anet

1819

1891

2

0

0

2

PÉRÉE

27

Garennes

1773

1867

2

2

2

1

PÉRÉE

27

Ivry-la-Bataille

1753

1753

1

1

0

0

PERRON

21

Messigny

1688

1827

3

3

2

3

PINSARD

51

Reims

1826

1826

1

0

1

0

PINSARD

76

Fécamp

1803

1803

1

1

0

0

PINSARD

77

Melun

1802

1802

1

0

1

0

PINSARD

Paris

1766

1766

1

1

0

0

PINSARD

Reims

1892

1892

1

0

0

1

POTOT

21

Fontangy

1867

1955

3

2

3

2

POTOT

21

Marcilly-Ogny

1781

1861

4

3

1

3

POTOT

21

Noidan

1963

1963

1

0

0

1

REICHART

57

Ormersviller

1849

1849

1

0

0

1

REICHART

57

Volmunster

1741

1801

2

2

2

1

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Patronyme

Dpt

REICHART

Commune

Amin

Amax

Nb P.

°

x

+

Rimling

1721

1721

1

0

1

0

RICHARD

21

Marcilly-Ogny

1795

1795

1

0

0

1

ROEHRIG

67

Rittershoffen

1912

1912

1

1

0

0

ROEHRIG

67

Soultz-sous-Forêts

1945

1970

2

1

2

0

ROEHRIG

68

Colmar

1989

1989

1

0

0

1

SALING

57

Ormersviller

1777

1880

3

2

1

3

SALING

57

Rahling

1802

1802

1

0

1

0

SALING

57

Volmunster

1728

1755

1

1

1

0

SCHAFF

67

Eberbach-Seltz

1675

1675

1

1

0

0

SCHAFF

57

Schorbach

1721

1903

3

2

2

3

SCHIRMANN

57

Lemberg

1750

1750

1

1

0

0

SCHIRMANN

57

Ormersviller

1841

1847

2

0

0

2

SCHIRMANN

57

Rahling

1802

1802

1

0

1

0

SCHIRMANN

57

Siersthal

1737

1772

2

0

2

0

SCHIRMANN

57

Volmunster

1769

1769

1

1

0

0

SEBILLON

21

Fontangy

1805

1892

1

1

0

1

SEMELLE

50

Carentan

1781

1825

2

2

2

1

SEVE

76

Graville

1792

1792

1

1

0

0

SEVE

76

Graville-l'Heure

1844

1844

1

0

1

0

SEVE

76

Manneville-la-Goupil

1816

1816

1

0

1

0

SEVE

76

Montivilliers

1817

1817

1

1

0

0

SEVE

75

Paris-XVème

1897

1897

1

0

0

1

SICARD

17

Stt-Hilaire-de-Villefranche

1757

1869

3

2

1

3

VANDERSWAN

Belgique

Bruxelles

1816

1816

1

0

0

1

VERANG

57

Soucht

1718

1736

1

1

1

0

WAGNER

57

Hottviller

1734

1734

1

0

0

1

WAGNER

57

Neumuhl

1700

1700

1

1

0

0

WAGNER

57

Schorbach

1719

1719

1

0

1

0

WEBER

57

Schorbach

1688

1800

3

3

1

2

WHITCHEAD

Angleterre Londres

1867

1867

1

0

0

1

WHITCHEAD

Angleterre Londres

1842

1842

1

0

1

0

WOLSETH

57

Volmunster

1715

1776

1

1

1

1

YVIN

21

Mesmont

1981

1981

1

0

0

1

YVIN

21

Noidan

1949

1949

1

0

1

0

YVIN

29

Saint-Jean-Trolimon

1889

1891

2

1

1

0

YVIN

29

Tréguennec

1812

1864

3

1

2

0

YVIN

28

Anet

1973

1973

1

0

1

0

YVIN

75

Paris-VIème

1923

1923

1

1

0

0

YVIN

75

Paris-XVIème

1923

1923

1

0

1

0

YVIN

78

Chatou

1993

1993

1

0

0

1

YVIN

92

Suresnes

1951

1951

1

1

0

0

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


A la recherche de mes ancêtres Pascal Chaussenot (Adhérent n° 514) De MANDZENDORF (Moravie) à ANET (France 28) Anton Demantké est né le 14 décembre 1788 à Mandzendorf, en Moravie arrondissement d'Olmutz Empire d'Autriche. Cette localité est appelée aujourd'hui Mutkov en Tchéquie. Fils de Joseph Demantké et Madeleine Milhrine ou Miller, il fut incorporé dans l'armée autrichienne le 29 juin 1808 et fait prisonnier à la bataille de Ratisbonne (aujourd'hui Regensburg en Allemagne) le 23 avril 1809. Il fût donc soldat 9 mois et 24 jours au régiment de Manferdini. On peut consulter sur internet le déroulement de cette bataille rapporté par un officier Autrichien. Prisonnier de guerre, on le retrouve à Anet le 1er septembre 1809 après 4 mois de pérégrinations à travers l'Europe. Il travaille comme ouvrier tanneur chez le Sieur Aulet, où il demeura jusqu'en 1815 (défaite de Napoléon). Il décide alors de résider définitivement en France et se marie avec une française de la commune ; Rose Marie GIRARD le jeudi 30 novembre 1815. En 1815, lors de l'occupation des troupes étrangères, il fut interprète et rendit des services à la commune. En 1819, fut créé le corps de sapeurs-pompiers d'Anet, il y servira pendant 18 ans. En 1818, il crée sa propre entreprise de tannerie. Son fils Antoine André, seul survivant de ses 3 enfants, reprend l'exploitation de la tannerie. Cet établissement, tenu par mon grand-père, Maurice Demantké (arrièrepetit fils d'Anton), fermera ses portes en 1936, victime de la concurrence du tannage chimique remplaçant le tannage à l'écorce de chêne. Anton Demantké, apprécié par ses contemporains, fût élu au conseil municipal jusqu'aux élections de 1843 où ses adversaires l'on contraint à démissionner n'ayant pas la nationalité Française. En novembre 1843, il sollicite la naturalisation Française. Le maire d'Anet, par un courrier envoyé au souspréfet de Dreux, expose les qualités et moralité d'Anton. La demande est rejetée. Il décède le 20 août 1863.

********

Communiqué de la Fédération Française de Généalogie Vous voulez de l'aide dans vos recherches ? Et, vous… aidez-vous les autres généalogistes amateurs ? - Vous connaissez des sources utiles pour les généalogistes d'intérêt départemental, régional, national ou international, accessibles via internet… Participez à leur recensement sur Géné@ressources, la base de la Fédération Française de Généalogie : http://genefede.eu/recherches/Genearessources.html - Vous avez rencontré, lors de vos recherches, des actes concernant des personnes nées, mariées ou décédées à Paris avant 1860… Participez à la reconstitution des millions d’actes détruits à Paris, lors des évènements de la Commune, à partir des informations que vous aurez collectées dans les actes de Province, en alimentant la base R.I.N.G. Paris : http://genefede.eu/recherches/bases-de-donnees/ring.html Adressez vos informations par courriel à : ffg@genefede.org Fédération Française de Généalogie Tour ESSOR 93 14, rue Scandicci - 93508 Pantin Cedex Tél : +33 (0)1 57 42 90 82 Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Angelo GALLIANO, mon Pépé Angelo GALLIANO est né le 12 avril 1874 à Roburent, un petit village de la province de Cuneo, dans le Piémont italien.

Angelo … Dans mon enfance, ce prénom m’intriguait. Je savais que dans la famille, la coutume voulait que l’aîné des garçons se prénommât Paul. Lorsqu’à la retraite, je me suis plongée dans la généalogie, l’étonnement persista. En effet, dans les registres d’état civil, je découvris chez les Galliano, non seulement des Paolo mais des Luigi, des Giacomo et autres Bartolomeo. D’Angelo, point ! Cependant, quand j’ai entrepris la traduction des actes, je m’aperçus que mon arrière-grand-mère avait accouché à 44 ans. Alors, je me plais à imaginer qu’elle a pensé qu’il lui arrivait un petit ange pour ses vieux jours … tant il est vrai, qu’à l’époque, les femmes étaient déjà « vieilles » à la cinquantaine … Quelle vie fut celle d’Angelo, là-bas, dans le Piémont ? Je ne sais car dans ma jeunesse, les enfants ne posaient pas de questions. Je ne peux donc que supposer. Comme ses compatriotes cannois l’appelaient « Mondovi », je présume qu’il a dû quitter son village natal pour la ville lorsqu’il s’est trouvé en âge de travailler. Et s’il s’est expatrié très jeune, c’est sans doute que, comme beaucoup d’Italiens, il n’a pas trouvé d’employeur dans son pays. Angelo arriva donc à Cannes dans les Alpes-Maritimes à la fin du XIXe siècle. Il y rencontra ma grand-mère, Margarita Bellone, une Piémontaise, née à Santa Margarita, hameau de Peveragno (Cuneo). Ils s’épousèrent en avril 1899. Mon grand-père avait-il appris un métier ? Je l’ignore aussi. Ce que je connais de son labeur, grâce à la consultation des différents recensements cannois, c’est qu’il devint palefrenier au hasard de ses recherches d’emploi.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Angelo GALLIANO et Margarita BELLONE

J’aime à imaginer que lorsqu’il s’est présenté chez le transporteur de matériaux GALLIANO, celui-ci l’a embauché par sympathie puisqu’ils portaient tous deux le même nom, bien qu’ils ne soient pas originaires de la même région. Et moi, petite fille, je pensais : « Il y a un Galliano riche et un Galliano pauvre ! » Quoi qu’il en soit, Angelo s’occupait des chevaux tandis que Margarita « tenait » la maison de la patronne.

Photo qui décore le bureau des établissements GALLIANO actuels, prise grâce à l’aimable autorisation de M. Carlevan, descendant de l’employeur d’Angelo GALLIANO)

Extrait de la 1ère page du plus ancien registre d’embauche du transporteur Mathieu Galliano. Les nom et prénom de mon grand-père sont mal orthographiés mais il s’agit bien de lui : date et lieu de naissance le prouvent. J’y ai trouvé des renseignements intéressants, notamment les dates d’enregistrement à Cannes et celle de l’entrée en service. Sur cette page, il est le seul dont ne figure pas la date de sortie et pour cause : plus de 40 ans chez le même employeur ! Mes grands-parents, eurent cinq enfants : trois filles et plus tard en 1911, des jumeaux, les « caganis » Paul mon père et Joséphine dite Nine.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Famille GALLIANO De gauche à droite : Debout –Jeanne Angelo Alberte Assis – Margarita, Paul, Joséphine , Madeleine Ils vécurent modestement, mais regardez sur la photo, comme les enfants sont coquets, dans leurs « habits du dimanche » ! Hélas, en 1920, Angelo connut deux malheurs : Margarita décéda brusquement alors que les jumeaux n’avaient pas encore atteint leur dixième année et Madeleine, la dernière des trois grandes survécut seulement quelques mois à sa mère. Néanmoins, la vie continuait. Jeanne l’aînée s’employa chez une demoiselle anglaise dont l’habitation se trouvait à proximité du domicile familial. Parallèlement, elle éleva les « caganis », Paul et Nine. Alberte la cadette gravit rapidement les échelons pour devenir chef de rayon aux Galeries La Croisette succursale cannoise des Galeries Lafayette. Peu après, la vie professionnelle d’Angelo se modifia. Aux environs de 1920, le transporteur, impatient d’appliquer à son entreprise les progrès engendrés par la révolution industrielle du siècle précédent, remplaça progressivement les chevaux par des camions. C’est pourquoi mon grand-père dont la fonction de palefrenier n’avait plus raison d’être, devint concierge des établissements Galliano. Les années passant, les enfants se marièrent et des petits-enfants naquirent, tous à Cannes. C’est alors qu’en 1939, éclata la deuxième guerre mondiale, avec toutes les difficultés qu’elle a générées. Angelo avait déjà subi la première en 1914. Le fils Paul fut mobilisé.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Le voici photographié avec Angelo lors d’une permission en févier 1940. Cet hiver-là, il a neigé à Cannes ! Ensuite l’armistice...La famille commençait à goûter au bonheur de la liberté retrouvée lorsqu’un nouveau décès frappa mon grand-père. En 1946, il perdit son fils unique âgé de 35 ans. J’étais très jeune et pourtant les obsèques de mon père restent gravées dans ma mémoire. Dans mes souvenirs d’enfance, j’ai écrit : «…Après la cérémonie, tout en suivant le cortège, j’aperçus mon grand-père soudain bien voûté. La mort de son fils s’est abattue si lourdement sur ses épaules, qu’elles ne se redressèrent jamais ». Ma dernière visite à Angelo remonte à ma quatorzième année. Je le revois, assis sur la chaise qu’il installait régulièrement sur le trottoir, devant son logement. Pour la première fois, je remarquai son regard et je découvris ce jour-là qu’il avait les yeux d’un bleu outre-mer. Un comble pour un Piémontais ! Pépé, si calme, si peu loquace, souvent réfugié sur son petit nuage comme j’aime le répéter à propos de son petit-fils, mon frère. Mais au cours de cette rencontre, pas plus que les précédentes, je n’ai su lui dire que je l’aimais parce qu’à l’époque, nous n’extériorisions pas nos sentiments ! Angelo s’est éteint le 9 mars 1950, à son domicile, Maison Galliano, chemin de la Baronne, à Cannes …..tel qu’il est écrit sur son acte de décès. Il aura donc vécu chez son ancien employeur jusqu’à ses derniers jours, preuve que des liens se sont tissés au fil des ans. Au crépuscule de ma vie, il est bien temps que je rende hommage à mon grand-père qui a eu le courage, comme des milliers de Piémontais, de quitter sa région natale surpeuplée afin de rejoindre la Provence qui manquait de main-d’œuvre. Grâce à cet exil, ses descendants ont eu certainement une vie meilleure. Merci Pépé.

Liliane CORBIN née GALLIANO (août 2013)

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


LES TRIBULATIONS D'UNE FAMILLE ANGLAISE PENDANT LA GUERRE 1939-1945 Souvenirs de ce qu’a vécu notre adhérente Gisèle Dogliani pendant cette période (Suite du bulletin n° 72) GOLFE JUAN (06) Puis, changement de décor. Nous avons été accueillis chez Mme G. et sa nombreuse progéniture à GolfeJuan, dans une petite villa au bord de la Nationale. C'est là, qu'installés dans le "pigeonnier" qui couronnait le dessus de cette maison, nous avons pu, tous réunis et bouleversés, entendre le vacarme et voir les lueurs du bombardement de la Bocca, resté encore aujourd'hui dans toutes les mémoires des gens qui l'ont vécu. Nous avons habité là quelques temps à peu près tranquilles, quoique toujours dans l'angoisse. Nous descendions à l'étage au-dessous prendre nos repas chez cette dame qui se débrouillait toujours, je ne sais trop comment, à nourrir à peu près correctement nous et ses cinq enfants. C'est là que nous avons fait connaissance avec la polenta dont elle semblait avoir un stock. Il faut dire que l'aîné, Jacquot, 16 ans, dont les grimaces nous faisaient beaucoup rire à table, était un chapardeur né. Aucune clôture ne lui faisait peur et c'est ainsi que certains fruits et légumes venaient atterrir dans nos assiettes. Que voulez-vous ? Quand les estomacs crient famine, à la guerre comme à la guerre ! Je me souviens d'un jour où le chat des petits vieux, habitant au rez-de-chaussée, avait décidé de venir dévorer sur notre paillasson un magnifique roastbeef, fruit de son larcin acheté sans aucun doute au marché noir. Nul d'entre-nous n'a eu la saugrenue idée d'aller rapporter son butin. Ventre affamé n'a aucun scrupule et nous nous sommes régalés en accablant le chat, tout dépité, de caresses. A table, les repas ne manquaient pas de pittoresque : outre la petite marmaille, que Mme G. calmait à grands coups de louche sur la tête (J'entendais papa murmurer Oh ! my God !) venait parfois nous rejoindre la fille aînée, enceinte jusqu'aux oreilles. J'enrichissais ainsi mon vocabulaire de mots nouveaux jamais entendus jusque là : grossesse, enceinte, accouchement. Il y avait aussi un monsieur tout maigre qui travaillait à la Bocca et qui venait de temps en temps. C'était l'amant de Mme G. dont le mari était prisonnier en Allemagne et que nous avions ordre de cacher avec nous dans le pigeonnier au cas, bien improbable, mais sait-on jamais, d'un retour intempestif de l'époux. J'observais tout cela avec beaucoup d'intérêt et m'instruisais des choses de la vie. Quelle différence avec l'ambiance feutrée toute britannique que j'avais connue jusque-là ! Tous les soirs, à 19 heures, papa allumait la radio et nous écoutions religieusement Big Ben sous l'œil bienveillant du roi et de la reine dont le portrait grandeur nature tapissait tout un pan de la salle à manger. C'était l'époque bienheureuse où il menait une petite vie bien tranquille : tous les matins, un petit tour de marché, tous les soirs à cinq heures il allait acheter son paquet de Gitanes Bleues et son Daily Mail au bureau de tabac du coin. Pour tout le monde il était "le monsieur anglais" bien connu dans tout le haut de la rue d'Antibes et aussi du boulevard de la République, appelé boulevard d'Italie à ce moment-là. Pour en revenir à la famille G., j'ai appris trois ou quatre ans plus tard que le benjamin de la troupe, mon petit copain Gilou, du même âge que moi, était décédé d'une méningite. La louche y avait-elle été pour quelque chose ? Je suis donc allée à l'école à Golfe-Juan pendant quelques temps, dans une classe où les âges étaient mélangés et où le niveau était « effarement » bas. Je crois que là j'invente un mot mais la langue française en voit des pires avec le franglais. Il y avait là une fille de l4 ou 15 ans, qui se pavanait fièrement en récréation en faisant voir son soutien-gorge aux petites gamines maigriottes que nous étions. Elle avait déjà une très grosse poitrine et avait fait 16 fautes en huit lignes...

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Quelquefois les cours étaient interrompus par des alertes et nous descendions dans des abris. Je me souviens d'une fois où cela avait duré plus d'une heure et midi n'étant pas loin, nous commencions à avoir bien faim. Heureusement, une institutrice avait eu la bonne idée de se munir d'un kilo de sucre qui n'a pas fait long feu. Mais ma "maison" me manquait, ma chambre, mes livres de la Bibliothèque Rose…Dur, dur d'habiter nulle part et n'importe où ! Avec la permission de mes parents, j'ai obtenu d'y faire une petite incursion discrète, avec mission d'aller dans la cave brûler certains papiers. Qui allait se méfier de deux petites gamines à l'allure tout à fait française, voire même si besoin avec un petit accent légèrement provençal ? Nous voilà donc parties prendre le car avec mon amie Jacqueline. Nous ne rencontrons aucun ennemi en route. Nous décidons de descendre en premier à la cave. Munies de notre boîte d'allumettes nous commençons notre travail. Mais nous entendons bientôt un murmure s'amplifier. "Le feu, le feu" ! En levant la tête, nous nous apercevons que notre fumée s'élevait dans la rue d'Antibes par un petit soupirail par lequel nous pouvions apercevoir quelques souliers arrêtés. Paniquées, nous arrêtons tout et filons discrètement à l’anglaise. Adieu mes livres de la Bibliothèque Rose ! Papa prend le maquis Les faux papiers sont maintenant en règle. Je m'appelle Gisèle Dunans, ma soeur Yvette Tisserand, papa je ne sais pas, mais de toute façon il n'avait pas le droit d'ouvrir la bouche. Voilà maman déguisée en infirmière, l'air très professionnelle et papa déguisé en grand malade, avec un gros pansement autour de la gorge, ce qui explique son impossibilité à sortir un son. Ils montent tous les deux dans le train qui les emmène dans le Lot et Garonne, où je peux supposer qu'on lui a fourni une adresse. Comme d'habitude à cette époque, le train est arrêté en pleine campagne pour être fouillé. Des soldats montent, demandent les papiers. Maman explique qu'elle emmène un grand malade très contagieux. Du coup, panique à bord, et les soldats déguerpissent sans demander leur reste. Pour papa, la suite n'a pas été trop désagréable car lui au moins mangeait à sa faim. Le maquis était établi en pleine campagne. Les vaches fournissaient lait et beurre et les poules viande et oeufs. Il nous parlait quelquefois des avions alliés qui venaient la nuit parachuter des armes et pour lesquels il fallait préparer des pistes éclairées par des bougies. Mais il était assez taciturne sur sa vie là-bas et peut-être certains souvenirs étaient-ils trop pénibles. Maman a fait un retour triomphal, puisque mission accomplie, et, d'autant plus triomphal qu'elle revenait avec du ravitaillement et surtout des œufs que ma complice Jacqueline et moi avons "cuqués" aussi allègrement que discrètement. Arrestation de ma sœur à Avignon dans le Vaucluse Souvenez-vous, lorsque nous étions partis d'Apt, nous avions dû laisser sur place notre malle et toutes nos affaires. Un ami de ma soeur, un certain Jacques, nous fait savoir qu'il nous les a faits transporter à la gare d'Avignon. Par la suite, ma soeur a eu l'occasion de l'apercevoir arrêté lui aussi par la Gestapo. (Par un signe, il lui avait ordonné de ne pas le reconnaître. Je crois qu'il a pu s'échapper et passer en Angleterre). Du coup ma soeur a insisté pour aller à Avignon chercher les dites affaires, mais surtout pour y rejoindre son amoureux cannois parti là-bas pour travailler et qu'elle soupçonnait fortement de la tromper. Après maintes tergiversations, maman se résout finalement à la laisser partir, avec son amie Jacqueline. Hé oui, nous avions chacune la nôtre. Une fois la malle récupérée et transportée à l'hôtel où elles devaient passer la nuit, elles sont parties faire un tour en ville et certainement chercher à retrouver l'amoureux infidèle. Mais à leur retour, elles ont surtout trouvé la Gestapo dans leur chambre. Ils avaient fouillé les affaires et trouvé ses vrais papiers d'identité. Elle a eu beau protester qu'elle s'appelait Tisserand, rien n'y a fait et la voilà embarquée en prison dans une cellule où se trouvaient d'autres femmes. Et les interrogatoires ont commencé, le plus souvent de nuit et la lampe braquée dans les yeux. On voulait savoir où se trouvait le restant de la famille, question répétée de multiples fois, à quoi elle répondait invariablement qu'elle n'en savait rien, que son père ayant été prisonnier des Italiens, il avait peut-être été emmené là-bas.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Une nuit les choses ont failli se gâter : trois soldats ayant réussi à s'introduire par la fenêtre du premier étage (il faisait chaud, c'était l'été) se sont jetés sur elle. Grâce aux hurlements stridents de ses compagnes, un officier est apparu à la porte pour mettre le holà et sauver ainsi ma pauvre sœur d'un horrible viol collectif. Après un dernier interrogatoire, on l'a relâchée en pleine nuit, en l'assignant à résidence fixe et obligatoire dans l'appartement de Cannes. Mais où aller à deux heures du matin dans une ville qu'on ne connaît pas ? Elle s'est souvenue que le père d'une de ses amies était boulanger. Ce dernier travaillant la nuit, elle a eu ainsi la chance de pouvoir être hébergée quelques heures avant de reprendre le train pour Cannes. INVASION des ALLEMANDS sur la Côte d’Azur - Septembre 1943 CANNES Jusque-là, dans les familles ou les groupes d'amis, il pouvait y avoir des tendances pétainistes ou gaullistes surtout au début et nous pouvions en discuter, mais après le franchissement de la ligne de démarcation, quand les Allemands sont arrivés, nous avons commencé à nous méfier de tout le monde. Sur les murs, fleurissaient des caricatures grossières de juifs destinées à inciter les gens à reconnaître ces faciès pour les dénoncer. Par ailleurs, de grandes affiches placardées sur les murs nous avisaient que "Les murs ont des oreilles". Des grands sacs de sable protégeaient les entrées des abris, la Croisette était interdite et tout le bord de mer était hérissé de gros blocs de ciment pointus pour empêcher le débarquement. Bonjour l'ambiance et adieu les bains de mer ! Avec les Allemands partout, l'atmosphère devenait étouffante et la peur s'installait. A tout instant nous pouvions être dénoncés pour n'importe quoi et par n'importe qui ayant une vengeance à assouvir. C'est dans ce contexte que je me rappelle avoir vu Hélène Vagliano s'arrêter pour venir parler avec maman, puis elle repartait avec sa bicyclette et son émetteur-radio dissimulé dans un panier en osier. A ce moment- là nous ne pouvions savoir qu'un jour nous nous cacherions tout près de sa villa le Champfleury dans la Californie. La faim se faisait de plus en plus sentir. Nous allions quelquefois acheter des légumes chez les paysans à St Laurent du Var et revenions chargées, par le train, mais il ne fallait surtout pas se faire prendre par les Allemands qui nous les auraient confisqués. Je me souviens d'une fois en bicyclette devant les Allées, avec quelques rutabagas dans ma sacoche.. mais le jeune Allemand qui m'a arrêtée m'a laissée repartir. Sans doute n'aimait-il pas les rutabagas. Le soir, les oreilles collées contre le poste, car c'était dangereux, nous écoutions « Radio Londres » qui commençait toujours par une petite ritournelle nous avertissant que "Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est Allemand", puis "Les Français parlent aux Français", le tout brouillé aussitôt par une crécelle allemande. Nous cherchions à avoir des nouvelles de nos amis passés en Angleterre par l'Espagne. Nous entendions parfois des messages très bizarres. Mais celui que nous attendions : "Marcel dit : sa montre est en réparation" nous a enfin appris que notre ami Marcel Dié était arrivé à bon port. Maurice Chevalier nous encourageait avec ses chansons style "C'est une fleur de Paris". Rina Ketty avec sa chanson "J'attendrai" était écoutée avec émotion car beaucoup de femmes se retrouvaient seules sans leur mari, prisonnier de guerre ou encore envoyé en Allemagne en STO (Service Travail Obligatoire). Bien des années plus tard, j'ai été remerciée par un ancien STO pour avoir accepté de poser, gamine, sur ses genoux. Avec ses deux autres fils très jeunes, cela lui faisait trois enfants à déclarer et ceci lui avait valu la permission de rentrer en France. A cette époque les femmes n'avaient pas le droit de porter le pantalon. Passer outre était sévèrement puni. Une amie nous avait raconté qu'elle avait relevé son pantalon sous sa jupe et le tenait avec des épingles, mais qu'elle avait dû passer en courant devant des soldats allemands pour attraper le car et les épingles lâchaient au fur et à mesure... Plus tard une de mes voisines m'a raconté qu'elle avait passé trois nuits en prison à cause d'une hémorragie qu'elle avait eue, car elle avait été soupçonnée d'avoir voulu se faire avorter. Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


La peur de notre vie Ma sœur ayant officiellement réintégré notre appartement de la rue d'Antibes et n'ayant pas la possibilité de venir nous visiter dans notre cachette, nous décidâmes d'aller la voir et d'y rencontrer en même temps mes grands-parents venus de St Laurent, que nous n'avions plus vus depuis longtemps. Nous étions tout à la joie de nos retrouvailles dans le petit salon faisant face à la porte d'entrée quand retentit, soudain, une sonnette persistante. Laissant les grands-parents assis dans le salon, maman et moi nous précipitons derrière la porte tandis que ma sœur l'ouvre. Nous apercevons à travers l'entrebâillement briller des dorures d'uniforme allemand et ma sœur de dire d'une voix blanche "ça y est" ! Puis elle se reprend et fait entrer très poliment les deux officiers qui par chance n'ont pas fait attention à son trouble. Nous, de notre côté, heureusement cachées par le retour de la porte, avons pu nous replier à la cuisine par le petit bout de couloir derrière nous. Jacqueline A., l’amie de ma sœur s'y trouvait déjà, tremblant comme une feuille, une corde à la main trouvée dans un placard. Elle voulait sauter par la fenêtre dans la petite rue se trouvant en face du Cinéma Star. Maman a eu toutes les peines du monde à l'en empêcher. Nous ne comprenions pas pourquoi elle tremblait encore plus que nous car elle n'était pas recherchée. Longtemps après, elle nous a avoué qu'elle avait sur elle une lettre de sa maman qui vivait à Londres. Pendant ce temps, ma soeur expliquait aux Allemands qu'elle n'avait toujours pas de nouvelles de ses parents, qu'elle s'en inquiétait et qu'elle avait espéré qu'ils étaient venus lui en donner... Quand ils sont repartis, quelqu'un qui comprenait l'Allemand, nous a rapporté qu'ils avaient dit : - La fille ment mais quand nous les retrouverons, nous ne leur ferons pas manger du pain blanc ! De retour au salon, nous avons retrouvé les grands-parents complètement pétrifiés. A la suite de cela, nous n'avons plus jamais cherché à nous revoir sur Cannes et surtout pas à l'appartement car beaucoup trop dangereux. Puis ma sœur est partie à Paris, rejoindre son amoureux en zone occupée et s'y est mariée. Ce que l'amour nous fait faire ! Elle arrivait bien à nous donner des nouvelles de temps en temps, mais maman, toujours angoissée, soupirait toute la journée. NICE (06) Par je ne sais quelle filière clandestine, nous voici, maman et moi, cachées à Nice, avenue Pessicart, chez un couple de personnes âgées. Nous disposons d'une grande pièce faisant office de chambre-salon-salle-àmanger, attenante à une cuisine, le tout donnant sur une grande terrasse terminée par des escaliers débouchant sur une rue arrière, ce qui fait que cette maison avait deux adresses. Il était convenu avec la vieille dame qu'en cas de visite dangereuse, elle aurait une violente quinte de toux, ce qui nous permettrait de prendre la poudre d'escampette. Les journées ont commencé à s'organiser paisiblement. Nous apprenions à reconnaître le quartier et les commerçants du coin. Nous allions quelquefois le midi dans un petit restaurant rue Paul Déroulède dont on nous avait donné l'adresse et où l'on pouvait manger à peu près convenablement. Je me souviendrais toujours d'un délicieux plat de haricots blancs, suivi d'un ersatz de café arrosé d'une eau saccharinée comme il était d'usage à l'époque, le sucre ayant depuis longtemps disparu des établissements publics. Nous y avons aussi mangé, une fois, du délicieux lapin, mais les gens chuchotaient autour de nous que c’était du chat. Ils disaient même que la seule façon de reconnaître le lapin du chat était de se faire amener la tête… Il est vrai que les chats se faisaient rares dans les rues. Notre gentil Ti-Tom, un beau siamois si affectueux confié à nos grands-parents avait disparu lui aussi. Nous pensions tristement que lui aussi avait dû finir à la casserole. Le soir, nous nous contentions de peu car il fallait également être économe. Une petite fille en cavale n'a pas forcément grand-chose à se mettre et je souffrais d'un manque de garde-robe, (les soldes n'existaient pas encore!) D'autant plus que ma robe ne grandissait pas en même temps que moi et l'hiver approchait à grands pas. Ces braves personnes ont déniché pour moi dans une vieille malle, une robe rose en lainage épais et qui m'allait à ravir. Les dessous de bras étaient jaunis et bien mités, mais qu'importe, il n'y avait qu'à ne pas les lever. Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Un soir que nous allions nous mettre à table, un coup de sonnette nous fait tressaillir. Pas traînant de la vieille dame qui va ouvrir... Et tout d'un coup, patatras ! La voilà prise d'une violente quinte de toux. Ni une ni deux, maman et moi laissons là nos agapes et fuyons par la fenêtre. Nous nous enfonçons dans la nuit froide et sombre de décembre. Les rues sont vides et silencieuses, sauf de temps en temps un pas derrière nous qui nous fait sursauter, inquiètes. Nous marchons, marchons, sans but. Froid, faim, peur… Voilà une église ouverte. Ses bancs nous accueillent, épuisées. Il me revient en mémoire qu'au Moyen Age ces lieux saints étaient considérés comme l'ultime refuge, même pour des bandits, mais en cette époque de barbares… Finalement, éreintées, et ne sachant plus où atterrir, nous nous décidons à rentrer. Tout est calme et silencieux. Nous nous faufilons à l'intérieur. Pas un bruit. Notre lit nous accueille à bras ouverts et nous nous endormons comme des masses. Le lendemain, nous allons aux nouvelles : - Que s'est-il passé hier au soir ? Avez-vous eu une mauvaise visite ? Nous vous avons entendu tousser. - Pas du tout, j'ai simplement une mauvaise bronchite ! Quelques jours plus tard, et après moult remerciements, nous nous séparons de ces braves gens pour repartir vers une nouvelle cache. CANNES, La Californie Lorsque nous étions cachées, rue Jean Jaurès, maman montait presque tous les jours à pied dans la Californie pour donner des leçons d'anglais à un monsieur propriétaire d'une villa bien connue, la villa Tropicale haut perchée sur la colline et dont la blancheur se voyait de loin depuis Cannes. Monsieur Ribardière, puisque c'était son nom, avait été le Directeur du journal "l'Intransigeant". J'ai appris beaucoup plus tard qu'il était un chef de réseau de la Résistance cannoise et que maman en faisait partie. Sans doute avait-il besoin de sa parfaite connaissance de cette langue pour communiquer avec nos amis Alliés. Il a été notre bienfaiteur et nous a aidées dans bien des domaines. Il était ami avec l'architecte anglais qui avait construit la plupart des villas dont plusieurs à colombages style anglo-normand autour de l'Hôtel Californie, devenu maintenant une copropriété. Grâce à son amitié avec cet architecte, nous avons obtenu de nous cacher dans une magnifique maison de maître, la villa GOLDEN GATE, tout près de la villa Champfleury des Vagliano, où nous avons habité quatre ans, dont deux après la guerre. Par la suite, elle avait été louée pour les vacances à Georges Simenon. Le Festival de Cannes y avait fait plusieurs manifestations, c'est vous dire ! Heureuses comme tout de nous ébattre dans ce grand jardin tout en paliers, mon amie Jacqueline et moi avons aussitôt entrepris de l'explorer à fond. Il y avait là le Jardin Japonais, avec son petit pont pour traverser l'étang, la pièce d'eau aux nénuphars, la merveilleuse et très grande piscine avec son haut plongeoir servant aussi de terrasse. L'étage au-dessous servait de salle de sport et comportait tout un mur en vitre épaisse duquel on pouvait voir évoluer les jambes des nageurs. Puis il y avait aussi le "Cloître" avec ses arcades et ses fresques colorées peintes sur les murs. Nous occupions le rez-de-chaussée, dont la cuisine donnait sur une immense terrasse terminée en arrondi, avec une sorte de bastingage ce qui donnait à penser que nous étions sur un immense bateau puisque la mer et les Iles s'étendaient sous nos yeux émerveillés. De quelque endroit du jardin où nous pouvions nous trouver, la vue était à vous couper le souffle. Madame Ridard, la maman de Jacqueline, ainsi que son grand frère, Christian, âgé d'environ seize ans étaient venus habiter avec nous et, de temps en temps, un couple d'amis nous rejoignait.

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Jacqueline et moi descendions à pied, en prenant des raccourcis, jusqu'au Gallia où se trouvait une petite épicerie et nous revenions chargées de ce que nous avions pu trouver. C'est ainsi qu'un soir que nous avions un peu traîné, nous nous sommes heurtées à des soldats allemands qui nous ont fait remarquer que l’heure du couvre-feu était presque passée : surtout ne pas faire voir ma peur, mais Ouf ! Ils nous ont laissées passer : deux petites gamines pas très intéressantes. Néanmoins, je n'étais pas fière car à travers moi, ils pouvaient remonter à maman. Grâce à Mr. Ribardière nous avions quelquefois des fruits et des tomates de son jardin. Une fois, il nous avait demandé d'aller cueillir des haricots verts au "Château Robert", grande et belle demeure au bord de la Nationale conduisant à Golfe-Juan. Nous avons pu y entrer sans problème, la propriété semblait abandonnée, et, ô stupéfaction, nous y avons trouvé des haricots verts qui devaient bien faire cinquante ou soixante centimètres de long. Je n'en ai plus jamais vus de tels depuis, mais il parait qu'en Indochine... En tout cas, la cueillette a été bonne et nous avons pu nous régaler. Nous avons encore une fois passé quelques jours à la villa Saïgon appelée ainsi du fait de la naissance de maman dans cette ville, chez mes grands-parents sur le plateau Callisté, non loin de ce qui allait devenir l’institut Arnaud Tzank. Les militaires allemands avaient pris possession d’une villa non loin de la nôtre. Je les voyais manoeuvrer un peu plus loin et revenir au pas cadencé en chantant quelque chose qui ressemblait à « Haï li haï ho - haï ho - haï li haï ho - haï ho - ha - ha -ha chant très rapide et entraînant. Un jour, à l’heure de la sieste, quand tout le monde dormait à la villa, Jacqueline et moi sommes parties faire un petit tour, ce qui nous a amené à passer devant la maison occupée par les Allemands. Un petit groupe prenait le soleil assis sur un petit mur. Pour faire les malins, deux d’entre eux ont sauté sur le chemin et l’un d’eux a pointé sa baïonnette sur mon estomac, histoire de rire un peu de ma frayeur. Mais il ne pouvait pas savoir que j’avais un papa anglais qui m’avait appris qu’il ne fallait jamais montrer sa peur. Devant mon flegme affiché (que j’étais loin d’éprouver), dépité, il est retourné s’asseoir sur son mur. C’étaient de jeunes blondinets qui n’avaient pas l’air bien méchants. Mais sait-on jamais ! Grand-père se méfiant d'eux, gardait soigneusement la porte de son garage fermée à double tour, car si on avait pu apercevoir sa belle Rosengart, elle lui aurait été sûrement été réquisitionnée. Toutefois, l'essence commençait à manquer et ils n'auraient pas pu aller bien loin. C'était l'époque des véhicules à gazogène, c'est-à-dire des moteurs qui marchaient à charbon de bois. C'était surtout les camions qui en étaient pourvus : ils étaient dotés d'une espèce de grande cheminée dressée sur le toit par laquelle s'échappaient par moment des bouffées de fumée. Pour la plupart des gens, il ne restait que les bicyclettes pour se déplacer, mais attention à ne pas se les faire voler, c'est pourquoi la plupart des gens les montaient dans leurs appartements. Devant la gare de Cannes, il y avait toute une file de "vélos-taxis". Mais je plains les pauvres mollets du conducteur car la région n'est pas particulièrement plate. Avec cette guerre qui traînait et les nombreux désastres que l’Allemagne subissait un peu partout et principalement en Russie (mon grand-père suivait avec beaucoup d’attention l’avance des Alliés en plantant de petits drapeaux sur une grande carte) les soldats allemands étaient recrutés de plus en plus jeunes, de vrais gamins. Un jour devant la gare de Cannes, avec maman, nous nous sommes retrouvées je ne sais trop comment ni pourquoi en conversation avec un très jeune soldat, à peine adolescent, qui parlait le français. Il avait du vague à l’âme et nous a expliqué qu’il était autrichien, qu'il n’aimait pas du tout les Allemands et avait été enrôlé de force. Là-dessus il nous a remis un morceau de pain noir sur sa ration. Ce qui était très louable car côté alimentation, les occupants n’étaient pas mieux pourvus que nous. Mais après tout, ils n’avaient qu’à rester chez eux ! Gisèle Dogliani

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Liste éclair de Lucette ROUBEAUD (Adhérente n° 419) Noms ALZIARIA AMEGLIA AMIGLIO AMIGLIO AMIGLIO ANDREA ANDREA ALIAS BANDETO ANDREA BANDETO ARDOINA ARDOINA ARDOINO ARDOINO ARDOINO ASSO ASSO AUBERTA AUGIER AUGIERA AUGIERAN AUSELO AUZELLO AUZIERA AUZIERA EUZIERA AUZIERA EUZIERA BACHIELONA BACHIELONE BADOIN BADOINA BASSA BASSO BEDA BERRA BERTAGNA BERTAGNO BIGACCHIO OU BIGUO BLANCONA BLANETTO BONA OU BOUES BONAVIA BONAVIE BONFIGLIA BONFIGLIO BONFIGLIO

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Code lieu 06088 06088 42100 06088 18100 06088

Nb indi. 1 1 1 1 1 2

°/b U

†/i

0 2 1 0 1 4

1 1 0 3 0 1

06088 Nice

3

1

06088 06088 06088 06088 06 06088 06059 06088 06000 06006 06006 06006 06088 06088 06088 06088 06 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06000 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06

1 2 2 5 1 3 1 1 2 1 2 1 3 2 1 1 1 1 2 1 1 5 4 1 2 1 1 1 2 1 1 6 1 2 1 1

2 2 2 6 0 0 1 0 2 0 4 0 3 3 0 0 2 1 1 0 2 10 5 0 3 2 0 0 0 0 0 6 0 4 0 0

Commune Nice Nice Maro Nice Oneglia Nice

Nice Falicon Nice Falicon Luceram Nice Eze Falicon Nice Aspremont Aspremont Aspremont Nice Nice Nice Nice Saint-Jeannet Falicon Falicon Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Falicon Luceram

0 1 0 1 0 0

Autre s 0 0 0 0 0 0

1700 1629 1585 1612 1560 1603

1700 1703 1590 1645 1560 1645

1

2

1

1560

1647

1 0 2 2 1 1 1 0 0 2 2 1 2 2 1 1 0 1 0 1 1 5 3 1 1 1 1 1 1 1 1 4 0 2 0 0

1 1 0 2 0 2 0 1 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 1 0 0 0 2 0 2 0 0 0 1 0 0 2 1 0 1 1

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

1638 1628 1667 1516 1580 1574 1550 1603 1609 1609 1610 1609 1542 1569 1645 1610 1582 1610 1579 1645 1647 1603 1530 1657 1519 1736 1699 1587 1632 1595 1645 1588 1598 1645 1595 1574

1696 1649 1690 1636 1580 1676 1595 1603 1609 1617 1664 1609 1617 1629 1671 1610 1582 1640 1597 1645 1667 1683 1620 1657 1616 1763 1699 1587 1633 1595 1645 1700 1598 1685 1595 1574

Début Fin

N° 73 – Avril 2014


Noms BONFIGLIO BONNAVIA BOROL BOROUL BORROLE BOTAU BOTTALLA BOTTAU BOTTAU BOTTIN BOTTINA BRAUDOT OU BRODOT CALVINA CALVINO CARAVEL CARLE CARLES CARLIN CARLINO CHIABOTA OU CHIABAUDA CHIABOTO CIFFREO COGGIOLA COGGIOLA COGNET COGNETO COGNETO COGNIET COLLA CONTESSA CUGGIA CUGGIO CURRAUDA CURRAUDA CURRALLA DAVAUX DEL FOSSAT DEL FOSSAT DENTALA DENTALE DONADEI DURANT DURANT DURANT DURANT DURANTA DURANTE DURANTE

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Code lieu 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06048 06088 06088 06088 70408 06088 06088 06006 06088 06088 06088 06088

Nb indi. 6 1 1 1 2 1 1 1 4 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1

°/b U

†/i

11 2 2 2 2 2 2 1 2 0 0 0 2 0 1 2 0 1 1

4 1 1 1 2 1 1 0 3 1 1 0 1 0 1 3 1 0 0

06088 Nice

1

2

06088 06088 06029 10133 06088 06000 06088 06088 06000 06088 06088 06088 06088 06088 39188 18 06088 06088 06088 06000 06027 06029 06088 06029 06088 06029 39188

1 1 1 2 3 1 8 1 2 1 1 1 1 1 1 1 3 1 2 4 1 2 3 1 3 4 1

0 2 0 3 6 0 7 2 4 1 2 0 1 1 1 1 5 2 2 6 1 0 2 0 2 2 0

Commune Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Contes Nice Nice Nice Pesmes Nice Nice Aspremont Nice Nice Nice Nice

Nice Nice Cannes Cavoretto Nice 06088 Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Dammartin (Marpain) Boscomare Nice Nice Nice Nice Cagnes-sur-Mer Cannes Nice Paroisse de Cannes Nice Cannes Dammartin (Marpain)

2 0 0 0 1 1 0 0 1 1 0 1 0 1 1 1 0 0 0

Autre s 2 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

1555 1700 1667 1632 1616 1662 1693 1560 1591 1570 1594 1769 1578 1601 1553 1633 1595 1542 1510

1842 1720 1695 1656 1748 1744 1709 1560 1651 1605 1594 1769 1595 1601 1623 1706 1595 1542 1510

0

0

0

1612

1612

1 1 0 1 5 0 7 1 1 0 1 1 0 1 0 0 5 2 2 3 0 1 1 0 3 2 1

0 0 1 0 0 1 2 0 1 1 0 1 1 0 1 0 2 1 1 0 0 2 1 0 0 2 0

0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 3 2 0 8 0

1595 1566 1887 1797 1628 1731 1530 1656 1650 1530 1603 1591 1530 1560 1818 1544 1565 1717 1675 1584 1859 1878 1539 1870 1614 1878 1877

1595 1581 1887 1849 1776 1731 1743 1675 1748 1608 1627 1610 1589 1589 1890 1544 1670 1793 1736 1656 1859 1932 1886 1870 1654 1954 1877

Début Fin

N° 73 – Avril 2014


Noms DURANTE ELLENA EPSE ANDREA ALIAS BANDETTO EPSE CARAVELLI EPSE DONADEI EPSE GARELO EPSE GIRARDI EPSE LAVELLO EPSE MATHEI EPSE MORAGLIA EPSE PRIASSO ERESEA ERESEO EUZIERA FALICON FALUNA FOSSAT FOURCANT OU FOURCAUT OU FOURCAULT GALLIA GARELO GARIBA GARIBO GARREL GARRELLA GASTAUDA GAUDINA GAUDINA GAUDINI GAUDINO GAUDINO GERINO GILLI GILLIO GILLY GIORDANA GIRARDI GIUGIE GOITRE GOITRE GOITRE GOITRE GOITRE

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Code lieu 06088 Nice 06088 Nice

Nb °/b U indi. 9 16 8 2 2 2

3 0

Autre Début Fin s 2 1574 2000 0 1640 1684

06088 Nice

1

0

0

1

0

1611

1611

06006 06088 06088 06450 06088 06450 06088 06006 06088

Aspremont Nice Nice Roquebillière Falicon Roquebillière Nice Aspremont Nice

1 1 1 1 1 1 1 1 1

0 0 0 0 0 0 1 0 1

0 1 1 0 0 0 0 1 1

1 0 0 1 1 1 0 0 0

0 0 0 0 0 0 0 0 0

1603 1608 1560 1594 1593 1597 1510 1639 1594

1603 1608 1560 1594 1593 1597 1510 1639 1613

06088 06088 06088 06088 06088

Nice Nice Nice Nice Nice

1 1 2 1 4

0 0 2 0 8

1 1 1 1 6

0 1 1 0 3

0 0 0 0 1

1619 1671 1587 1667 1665

1619 1731 1650 1667 1864

39188 Dammartin (Marpain)

1

0

0

0

1

1841

1841

06000 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06088 06450 06450 06088 06450 06000 06088 06088 06088 06088 06450 06000 06029 10133 06088 12040 10100

3 1 1 3 1 1 1 3 1 1 4 2 3 4 1 1 1 1 3 2 2 1 1 1

2 1 2 6 1 1 1 3 1 0 4 0 0 7 2 1 0 0 4 1 2 0 1 1

2 1 1 3 1 1 0 3 0 1 2 1 3 4 1 1 1 1 2 2 1 0 0 0

0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 1 1 0 1 1 0 0 2 1 2 0 0 0 0

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 13 1 1 0 0

1626 1540 1717 1601 1561 1610 1570 1582 1582 1577 1530 1585 1564 1658 1610 1585 1620 1578 1581 1872 1849 1890 1809 1809

1669 1560 1743 1737 1636 1627 1623 1640 1590 1577 1696 1596 1615 1773 1685 1609 1620 1595 1655 1955 1854 1890 1809 1809

Commune

Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Roquebillière Roquebillière Nice Roquebillière Nice Nice Nice Nice Nice Roquebillière Nice Cannes Cavoretto Nice Sanfré Turin

†/i

N° 73 – Avril 2014


Noms GRAS GRASSA GUIGLION GUIGLIONA GUIGLIONDO GUILLEMENOT GUILLEMENOT GUILLEMENOT GUILLEMENOT OU GUILLEMINOT GUILLEMENOT OU GUILLEMINOT GUILLEMENOT OU GUILLEMINOT GUILLEMINOT GUILLEMINOT HERESEO ICARDA ICARDO JERBON LAIDIER OU DAIDERA LAURA LAURO LAVELLA LAVELLA LAVELLO LAVELLO LAVELLO LAVELLO LENAMIS LEPEUT LEVAMEN LEVAMIS OU LENAMEN MACARI MARIA MARTINA DETTA REVESTINA MARTINO MATHEI MATHEI OU MATEUS MATHEI OU MATHEU MOLINA MOLINARI MOLINO MORRAGLIA MUSSO

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Code lieu

Nb °/b U indi.

†/i

Autre Début Fin s

1 1 1 1 1 1 1 1

0 0 0 1 0 0 0 1

1 1 0 1 0 0 0 0

0 1 1 0 1 0 0 0

0 0 0 0 0 1 1 0

1628 1564 1579 1582 1620 1841 1846 1810

1628 1618 1588 1617 1620 1841 1846 1810

06029 Cannes

1

0

0

1

2

1886

1922

39188 Dammartin (Marpain)

2

1

1

1

1

1841

1877

70408 Pesmes

1

1

0

0

0

1774

1775

70408 70100 06088 06088 06088 06088 06088 06006 06006 06088 06088 06039 06059 06088 06088 06088 39188 06088 06088 06088 06088

2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 4 1 2 1 2 2 1 2

0 1 0 2 0 0 2 2 1 1 2 0 0 3 0 4 0 2 2 0 2

2 0 1 1 1 1 0 1 1 0 1 1 1 0 2 2 1 2 1 1 1

2 0 0 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0 3 0 1 0 0 1 0 0

1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

1773 1757 1569 1642 1641 1588 1578 1605 1587 1580 1620 1603 1595 1539 1610 1672 1810 1664 1627 1626 1640

1817 1757 1569 1720 1641 1588 1578 1629 1637 1647 1641 1604 1595 1620 1610 1787 1810 1699 1698 1626 1650

06088 Nice

1

0

1

0

0

1591

1591

06088 06450 06450 06450 06088 06000 06088 06088 06029

2 1 1 1 1 2 3 5 1

1 0 0 0 2 2 5 7 0

1 3 0 1 1 1 2 4 0

0 0 1 0 1 0 3 1 1

0 0 0 0 0 0 0 0 2

1538 1577 1588 1578 1642 1708 1570 1540 1865

1614 1605 1588 1578 1674 1730 1661 1656 1903

06088 06088 06088 06088 06088 39188 70140 70408

Commune Nice Nice Falicon Falicon Falicon Dammartin (Marpain) Malans Pesmes

Pesmes Venère Nice Nice Nice Nice Nice Aspremont Aspremont Falicon Nice Châteauneuf-Villevieille Eze Falicon Nice Nice Dammartin (Marpain) Nice Nice Nice Falicon

Nice Roquebillière Roquebillière Roquebillière Nice Nice Nice Nice Cannes

N° 73 – Avril 2014


Noms MUSSO NEGRA NEGRE NOART NOAT OU NOADA OURDAN OU ORDAN PASSERONA PEGLIONA PEGLIONE PEIRIERO PERIERA PERIERA PEYRIER PIGNA PINA PINIET PINO PINO PISANO PORTANIERO POSSA PRIASSA PRIASSA PRIASSI PRIASSO RADASSA RADASSO RADASSO RAIBAUDA RAIBAUDA RAINAUD RAINAUDA RAINAUDO RAINAUDO RAINAUDO DETTO LAIDIERO RAYNAUDO REVELLA RISSA ROBIA ROBINO ROQUE ROSSA ROSSET ROSSETO

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Code lieu 06088 06088 06088 06088 06088 06000 06088 06088 06088 06088 13017 06088 13017 06088 06088 06088 06088

Nb indi. 8 1 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 4 1 1 1 1 1 2 2 1 1 2 1 2 1 1 1 1 1

°/b U

†/i

16 2 0 2 2 0 0 1 2 2 1 0 1 0 2 2 2 1 0 2 1 2 2 2 2 2 1 1 2 0 0 0 0 1

10 1 1 1 0 1 1 1 1 1 0 1 0 0 2 1 3 0 1 0 0 0 3 2 1 1 1 0 0 1 0 1 1 0

06088 Nice

1

0

06088 06088 06088 06088 06088 06000 06088 06088 06088

1 1 1 1 1 1 1 2 1

2 0 0 2 1 0 2 0 0

06088 06088 06088 06006 06088 06006 06006 06088 06088 06025 06088 06 06088 06088 06

Commune Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Doccio- Fraz di Guarona Nice Doccio- Fraz di Guarona Nice Nice Nice Nice Prelà Nice Nice Nice Aspremont Nice Aspremont Aspremont Nice Nice Ughebetta Le Broc Nice Tourrette-Levens Nice Nice Tourrette-Levens

Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice Nice

6 0 0 2 0 1 1 0 1 0 0 1 0 1 1 0 2 0 0 0 0 0 1 1 2 1 1 0 1 1 0 0 0 0

Autre s 2 1 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0

1568 1689 1688 1510 1566 1589 1609 1605 1585 1572 1567 1587 1545 1612 1595 1601 1585 1554 1570 1564 1560 1667 1696 1614 1614 1590 1530 1560 1592 1641 1603 1633 1603 1580

1856 1734 1688 1618 1622 1626 1652 1622 1622 1591 1567 1608 1545 1612 1685 1622 1698 1554 1570 1564 1560 1667 1776 1639 1667 1637 1625 1560 1641 1642 1603 1633 1603 1580

1

0

0

1583

1583

1 1 1 1 0 1 1 2 1

1 1 0 0 0 0 0 0 0

0 0 0 0 0 0 0 0 1

1752 1640 1584 1604 1570 1578 1599 1588 1631

1799 1682 1584 1624 1570 1578 1616 1595 1681

Début Fin

N° 73 – Avril 2014


Noms

Code lieu

Commune

†/i

Autre Début Fin s

1

1

0

0

0

1610

1610

ROSSETO

06

ROSSETTA

06088 Nice

2

1

2

0

0

1626

1700

ROSSETTI

06088 Nice

1

0

1

0

0

1610

1610

ROSSETTO

06088 Nice

1

2

1

1

0

1637

1709

ROSSO

18

1

1

0

0

0

1560

1560

SAUVAIGO

06088 Nice

4

6

4

1

0

1550

1671

SCOFIERA

06088 Nice

1

0

1

0

0

1645

1645

SCOFIERO

06088 Nice

1

0

1

0

0

1603

1603

SCUDIERA

06006 Aspremont

1

0

1

1

0

1614

1614

SEASAL

06088 Nice

1

2

0

1

0

1595

1655

SEASALO

06088 Nice

1

2

1

0

0

1635

1657

SEASSALA

06088 Nice

1

2

1

0

0

1674

1699

SEASSALE

06088 Nice

1

0

1

0

0

1581

1581

SIGAUD

06088 Nice

1

1

2

1

0

1580

1603

TEISEIRE

06088 Nice

1

2

1

0

0

1579

1605

TEISSEIRE

06088 Nice

2

2

1

1

0

1530

1605

THEISEIRE

06088 Nice

1

0

1

1

0

1564

1610

THEVENON

70408 Pesmes

1

1

1

1

1

1750

1816

TOMAS

13055 Marseille

1

0

1

0

0

1583

1583

TOMASO

06088 Falicon

2

0

2

0

0

1617

1636

TOMASO

13055 Marseille

1

2

2

0

0

1573

1596

TOMASO

06088 Nice

1

2

0

0

0

1619

1619

TORDOL

06088 Nice

1

0

1

1

0

1585

1622

TORDOL

18

2

2

0

0

0

1545

1565

TOSELLO

06029 Cannes

2

1

1

0

0

1943

1948

TOSELLO

12000 Cuneo

1

0

0

1

0

1972

1972

TOSELLO

06110 Le Cannet

2

0

1

1

0

1990

1994

TOSELLO

12015 Limone 5 Paroisse de San Chiafret 12015 à Limonetto 1 Limone Piemonte

5

6

3

2

1829

1965

1

0

0

0

1910

1910

TOSELLO

Villars-sur-Var

Nb °/b U indi.

Diano

Taggia

VAIRANA

06048 Contes

2

1

0

1

0

1590

1612

VAIRANA

06088 Falicon

1

0

1

1

0

1612

1630

VIALE

06029 Cannes

1

1

0

1

0

1886

1971

VIALE

12015 Limone

2

1

4

0

1

1857

1965

VIANA

06088 Nice

1

1

0

0

0

1539

1539

VILLATA

10133 Cavoretto

1

1

0

0

0

1801

1801

VIRELA

06088 Nice

1

0

1

0

0

1567

1567

VIVALDA

06000 Nice

1

2

1

0

0

1616

1640

VIVAUDA

06088 Nice

4

2

4

0

0

1588

1699

VIVAUDO

06088 Nice

3

2

2

1

0

1564

1733

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


ATELIERS – FORMATIONS - INFORMATIQUE Permanences 2e Trimestre 2014 AVRIL Mardi 1

MAI

Pas de Permanence

Jeudi

1

3

M.Blanc F.Michaut Les moteurs de recherche AD

Mardi 6

Mardi 8

A.Jousselin A.Vanaker Formation Généatique 2

Jeudi

Jeudi 10

C.Paragot F.Michaut Coup de Pouce Recherches

Mardi 15

P.Fraisse A.Vanaker Formation Généatique 1

Jeudi

Jeudi 17

Pas de Permanence M.Fouque A.Pollastri Coup de Pouce Italie

JUIN Mardi 3

Jeudi

5

H.Sinacola A.Pollastri Coup de Pouce Italie M.Blanc H.Sinacola Coup de Pouce Hérédis ?

Pas de Permanence

Mardi 10

C.Paragot P.Fraisse Coup de Pouce Généatique

Mardi 13

C.Paragot A.Vanaker Formation Généatique 2

Jeudi 12

E.Lecocq M.Lecocq Coup de Pouce Bibliothèque

Jeudi 15

E.Lecocq M.Lecocq Coup de Pouce Bibliothèque

Mardi 17

A.Jousselin P.Fraisse ?

A.Jousselin A.Vanaker Formation Généatique 1

Jeudi 19

H.Sinacola M. Calvy Coup de Pouce Informatique

8

E.Lecocq M.Lecocq Mardi 20 Coup de Pouce Bibliothèque

Mardi 22

C.Paragot A.Vanaker Coup de pouce Logiciel

Jeudi 22

M.Fouque, P.Fraisse M. Calvy, A.Vanaker Mardi 24 Formation administrateur Site

Jeudi 24

M.Blanc F.Michaut Coup de Pouce Hérédis

Mardi 27

P.Fraisse A.Vanaker Coup de pouce Logiciel

Mardi 29

H.Sinacola M. Calvy Coup de Pouce Informatique

Jeudi 29

Pas de Permanence

Jeudi 26

M.Blanc A.Pollastri Coup de Pouce Italie M.Fouque M. Calvy Coup de Pouce Informatique

Chaque séance commence à 14h30 à Saint-Sauveur. Vous recevrez avant chaque séance un petit rappel, il serait bon que vous ayez votre ordinateur portable ou votre Netbook, avec votre généalogie dessus, du papier et un crayon si vous voulez prendre des notes (il n’y aura pas de compte rendu, vous pourrez toujours vous reporter aux guides de l’utilisateur du logiciel). Si vous avez des questions ou des interrogations à propos de l’utilisation des logiciels, ou pour vos recherches, l’après-midi « Coup de pouce » est là pour vous aider. Prendre contact avec le responsable pour ne pas surcharger l’après-midi (Plus de 4 personnes avec des demandes différentes et nous ne pourrons répondre efficacement) Mail : vanakanie@bbox.fr - Téléphone : 04 93 93 22 04 ****** Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


ECHANGE DES BULLETINS Ci-après les articles que nous avons sélectionnés dans les bulletins que nous recevons des cercles de généalogie avec lesquels nous faisons des échanges. Ils sont à votre disposition à notre permanence du Cannet. Départements/Pays Provinces/Régions

Nom du bulletin

Numéro Date

ANJOU

Le Closier

N° 149 4 trimestre 2013

Le canton de Candé L’hôtel de Livois à Angers

ARDENNES

Ardennes Tiens ferme !

N° 137 4e trimestre 2013

Sedan et la fondation de New-York La famille Cophignon d’Aubigny-les-Pothées (suite)

BELGIQUE

CORREZE

BRETAGNE MAINE NORMANDIE

BRIE

géniwal

Mille et une sources

Le colporteur

Gé. Briarde

e

N° 60 Octobre décembre 2013

L’ADN instrument nouveau pour la généalogie Croix de guerre de Belgique les décorés Famille Mertens Le wavrien Corneille Stevens (suite)

N° 110 Décembre 2013

Les galériens et les bagnards 1913 la presse la guerre se prépare le plateau de Millevaches de Charles Martel à Charlemagne

N° 86 Décembre 2013

Recensement 1901 Desertines ( 53) Dispenses aux mariages Evêché de Bayeux Les exilés Publications de mariages à Lapenty (50) de 1843

N° 95 Janvier 2014

CHARENTE MARITIME

Aunis et Saintonge

N° 97 4e trimestre 2013

ENTREPRISE

Nos sources P&T

N° 136

ENTREPRISE

C G RATP

N° 95 Janvier 2014

Cercle Généalogique du Pays Cannois

Nous avons lu pour vous

Frédéric Gérard 1880-1938 une figure de Montmartre Jean Cocteau 1889-1963 Pierre Berthier 1782-1861 le père de la bauxite La forêt de Benon La population de Thaire en 1641 Listes extraites des Censiers et des Terriers Un métier bien particulier ; baigneur de dames à Paris Albert Kahn, Hansi et Meheut L’annexion de l’Alsace en 1871 La constitution républicaine de 1848 Reines de France ( suite)

N° 73 – Avril 2014


Départements/Pays Provinces/Régions

HAUTE MARNE

ILE DE FRANCE

ILE DE FRANCE

LOT ET GARONNE

LORRAINE

MIDI TOULOUSIN

Nom du bulletin Racines HautMarnaises

Nouvelles racines Combs-la-ville

Le francilien du levant

Cercle généalogique Lot et Garonne

Généalogie Lorraine

Entraide Généalogique

Numéro Date

Nous avons lu pour vous

N° 88 4e trimestre 2013

Les maçons limousins en Haute-Marne La véritable histoire de Longue-barbe 2epartie Eclairs de vie : regards sur les monuments à la Ferté-sur-Aube

N° 112 4 trimestre 2013

Le pantalon et les femmes Les mariés de l’empereur A Lyon les canuts au 19e siècle Jean Macé La cité radieuse de Le Corbusier Les rouleaux funéraires Le moulin de Gestin La papesse Jeanne

N° 85 4e trimestre 2013

Les jardiniers de la Villette condamnés à Paris Un contrat d’eau Les archets de Bagnolet La Westinhouse à Freiville

N° 115 4 trimestre 2013

Odyssée d’un équipage de la RAF Dictionnaire biographique de l’Albret L’affaire Catherine Ferrand (suite) La peste en Agenais

N° 170 Décembre 2013

Bussang La papeterie de Souche Les grandes épidémies Nous descendons d’un Celte

N° 64 4e trimestre 2013

Vieux métiers et termes anciens Nouveaux relevés en ligne Une découverte d’archives de 1642 La famille Jehan Pelati 1525-1580

e

e

OUTRE-MER

Généalogie Réunionnaise

N° 122 Décembre 2013

La traite négrière à la Rochelle Les matrones Le « camp des marrons » de Dimitile Courrier du maire de St Denis au procureur général 1852 Les primo-arrivant à l’ile Bourbon

PERIGORD

Cercle généalogique du Périgord

N°107 4e trimestre 2013

Patrimoine d’autrefois La famille Bugeaud de la Piconnerie Les notaires autour du Salignacois

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Départements/Pays Provinces/Régions

Nom du bulletin

Numéro Date

Nous avons lu pour vous

PROVENCE ALPES CÔTE D’AZUR

Provence Généalogie

N° 170 Décembre 2013

Métiers d’autrefois ; drame dans les plâtrières La Bâtie-Montsaléon cité antique Ponson du Terrail 1829-1871 L’ordonnance de Villers-Cotterêts 1539 Migrants mariés à Miramars (13)

PROVENCE ALPES CÔTE D’AZUR

C.G Drôme provençale

N° 76 4 trimestre 2013

Les habitants de la forêt de Saoû Condorcet la bonté

N° 156 Décembre 2013

Déodat gratet de Dolomieu (1750-1801) Un scientifique éclairé Heurs et malheurs de St Etienne au temps des guerres de religion et de la ligue Le canal de Givors

N° 96 4 trimestre 2013

Dépouillement des registres paroissiaux Histoire ; Tours 1943 Monuments aux morts de la Chapelle blanche St Martin Des trouvailles dans les registres

RHÔNE ALPES

TOURAINE

e

Généalogie et Histoire

Touraine Généalogie

e

NOUVEAUX ADHERENTS

Adhérents

Noms

Lieux de recherches

537

AMORETTI Roger

Grasse (06), Pietrabruna (Italie)

538

SOMMET Ginette

75, Neuilly, Puteaux, 80, 87

539

BUFFERNE Carole

42, 33, 24, 47, 67

540 541 542 543

CANAVESE POUPON Chantal 06, 83, 13, 18 DAVIE Michèle AUBAZAT Micheline 43,75,60,19 (St Etienne aux Clos) Mamers (72), 45, Lisieux, 14 NIAUFRE Luc Mougins (06), Chalautre la Grande (77), COTTER Claudine Fontaine-Mâcon et Nogent sur Seine (10) GREVOZ-DUFOUR Colette 42, 69 FEGER Jacqueline 29, 75, 89 DEBONNET Danielle TOSELLO Michel 06, Italie

544 545 546 547 548

****** Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


REVUE DE PRESSE PERIODIQUES Gé-magazine N° 334 Janvier 2014 Familles et retrouvailles Gaumont Roi de l’image Sélection de livres Edith Piaf Robert 1er Roi de Parme

La Revue Française de Généalogie N° 209 décembre 2013 janvier 2014 Généalogie et informatique L’état civil des villages L’ascenseur social de nos ancêtres L’abbé Raynal Les applications sur tablettes et smartphones N° 210 Février Mars 2014 Ce qui vous attend en 2014 Raconter les grands parents aux enfants La France des asiles Marcel Proust Les archives des Invalides

La revue Archives &Culture N° 1 mai juin 2013 Coiffes, voiles de mariées Métiers d’hier ; colombophile Pupilles de la nation Instituteur, secrétaire de mairie Famille autour du monde ; les Chinois

******

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


FRIGADAM SPECIALISTE du FROID et de la CLIMATISATION

de notre région COTE D'AZUR

Maison fondée en 1949

Pour votre plus grand bien-être toute l'année se propose de vous installer, suivant les règles de l'art et l'expérience acquise, la P.A.C. ( pompe à chaleur ) de qualité, silencieuse, efficace et économique, et de vous faire bénéficier de son service après-vente de premier ordre.

90, Boulevard Paul Doumer - 06110 LE CANNET-ROCHEVILLE Tél. 04.93.69.23.29 - Fax 04.93.45.63.19 - Minitel E-mail : frigadam@wanadoo.fr

Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


DÉPOT LÉGAL : n°682 L 1 95 Avril 2014 Code ISSN : 1250-7180 Directeur de la publication : Pierre FRAISSE Cercle Généalogique du Pays Cannois

N° 73 – Avril 2014


Cannes Généalogie N°73 - Avril 2014