Page 1


Le Carrefour des Possibles est à la croisée des réseaux. L’équipe de la Fing, par son ouverture d’esprit, a permis l’émergence d’une nouvelle forme de processus au service des innovateurs. De nombreux acteurs du numérique participent au comité de repérage des projets : agences, associations, experts, incubateurs, pépinières,... Le public, curieux et stimulant, joue un rôle clé d’encouragement. Le soutien de la Région Ile-de-France permet de construire dans la durée. Qu’ils en soient tous remerciés, au nom des porteurs de projets.


06 08 10 12 14

18 22 26 30 34 38 42 46 50 54 56 58 60 62 64 66 68 72 78 80

Jean-Paul Huchon président du conseil régional Ile-de-France le plaisir d’innover le Carrefour des Possibles un rendez-vous et un réseau uniques au service des innovateurs du numérique le processus du Carrefour des Possibles

RÉCITS DES 3 ESPACES LUCEOR CONTENERS ATOPIA FEEDBACK 2.0 DA FACT FLUX FURIEUX MININET SPIP LE BÂTON POUR SE PERDRE 60 projets pour 6 grands domaines d’usages collaboration & formation création, jeux, images & musique interfaces de communication nouvelles formes de diffusion et de transaction réseaux et territoires sécurité, traitement et recherche de l’information naviguons dans les usages... la Fing stimuler, repérer, valoriser l’innovation dans les services et les usages numériques et vous, quel est votre projet ? crédits


06 Il y a maintenant quelques semaines, lors de l’inauguration de la Cantine Numérique, on me demandait quelles étaient pour moi les priorités de la Région en matière de technologies de l’information et de la communication. Clairement, elles sont au nombre de deux. La première est la réduction de toutes les fractures numériques qui empêchent, aujourd’hui, encore ceux qui le souhaitent, d’utiliser les nouvelles technologies. Que ces fractures soient sociales, générationnelles, culturelles ou simplement fondées sur l’idée que ce n’est pas utile pour soi-même. La deuxième est d’encourager l’innovation technologique et le foisonnement des projets et des idées en Ile-de-France. Partout et toujours, par tous les moyens disponibles, voilà le programme que nous nous sommes fixés. C’est la raison pour laquelle la Région Ile-de-France est le partenaire déjà ancien de cette remarquable initiative de la FING. Cette idée de « carrefour des possibles » est belle car elle induit la rencontre de ceux qui inventent avec ceux qui vont les accompagner. Grâce aux formidables talents que compte notre Région, nous n’avons pas à rougir. Des centaines de projets, qui portent tant sur de nouveaux matériels ou des interfaces plus accessibles, que sur des usages véritablement précurseurs et utiles à la vie de nos concitoyens, voilà tout ce qui fait les nouvelles technologies en Ile-de-France aujourd’hui.

07 Sans doute n’existe-t-il pas de secteur qui évolue plus vite que celui des TIC et d’Internet ! Mais l’exemplarité de ce « carrefour » est de permettre à chacun des acteurs de se confronter, en temps réel, à la réalité et donc aux difficultés du « possible ». Ni plus ni moins que de donner un sens à l’innovation. « Science sans conscience... » est aussi valable pour les TIC. Les innovateurs qui sont présents dans cet ouvrage et les centaines d’autres qui se produisent, durant ces fameuses six minutes de présentation, le savent mieux que quiconque. Donner un sens à l’innovation, tenir compte du réel pour aller à l’idéal, existe-t-il plus beau programme ? Jean-Paul Huchon

président du conseil régional Ile-de-France


08

09 Le plaisir d’innover C’était au départ une idée toute simple : présenter un soir, devant tous ceux que les usages numériques intéressent, dix projets innovants venus de tous les horizons : jeunes entreprises, artistes, chercheurs, étudiants, territoires, associations... Juste après l’explosion de la « bulle internet », nombreux sont ceux qui n’y croyaient plus. A la Fing, nous pensions que l’ardeur innovatrice française demeurait, qu’elle était juste moins visible. Six ans plus tard, 500 projets se sont présentés dans les neuf régions organisatrices, dont 300 en Ile de France. Ils y ont trouvé un public, un accueil chaleureux, un retour sur leurs idées, de la visibilité. Certains y ont même rencontré des partenaires, des clients ou des collaborateurs. Le Carrefour des Possibles est demeuré fidèle à ses principes fondateurs : la diversité des projets ; l’étonnement de la sélection dévoilée au dernier moment ; un esprit de partage et d’encouragement... Car au Carrefour, on ne critique pas, on ouvre son carnet d’adresses, on relaie. Devenu un réseau étendu, un processus original au service de l’innovateur s’est formalisé au fil du temps, facilitant écoute, dialogue et maturation. La richesse des projets et des profils ouvre aujourd’hui de nouvelles possibilités de valorisation et de mise en réseau. Le Carrefour continuera d’évoluer ; il s’ouvrira à d’autres territoires, facilitant les relations inédites entre personnes, idées et projets, pour comprendre les sens de l’innovation numérique. Daniel Kaplan délégué général de la Fing Denis Pansu coordinateur du Carrefour des Possibles


10 Le Carrefour des Possibles, un rendez-vous et un réseau uniques au service des innovateurs du numérique Le Carrefour des Possibles est le rendez-vous régulier des innovateurs du numérique et de leurs utilisateurs : professionnels, PME, médias, créateurs, acteurs publics, consultants, chercheurs, étudiants, autres innovateurs,... Le temps fort du Carrefour des Possibles est la soirée de présentation publique de 10 projets innovants, sélectionnés au préalable. Pendant une heure, chaque projet dispose de 6 minutes pour se présenter : quelques mots sur le projet, une démonstration, ce que recherche l’innovateur. Autour d’un cocktail, les participants peuvent ensuite retrouver les porteurs de projets qui disposent chacun d’un espace pour détailler et démontrer leur concept.

LES PRINCIPES DU CARREFOUR Le Carrefour des Possibles n’est pas simplement un événement : c’est un processus qui vise à apporter la plus grande valeur ajoutée aux porteurs de projets, à stimuler l’imagination et l’envie d’agir du public, à valoriser l’innovation des territoires.

• priorité aux services et aux usages, plutôt qu’à la technologie • favoriser l’ouverture d’esprit et les associations d’idées : diversité des projets, pas d’information sur les projets avant le Carrefour • écoute et soutien : la critique est interdite !

11

UN RÉSEAU INTER-RÉGIONAL Le Carrefour des Possibles est aussi un réseau qui réunit plusieurs centaines de porteurs de projets et des dizaines d’acteurs de l’innovation pour échanger expériences, opportunités et contacts.

• Ile-de-France : 5 éditions par an • en région : Aix en Provence, Amiens, Brest,

Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Rennes, Sophia-Antipolis,... • A l’étranger : Tunis,...

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ D’UN PROJET

• technologie nouvelle générant un usage nouveau • processus innovant quand bien même la technologie ne serait

pas la plus récente • dimension didactique permettant de saisir les enjeux associés à la technologie utilisée • usage clairement identifiable pour un public hétérogène • la viabilité économique n’est pas prise en compte dans la sélection

LE CARREFOUR DES POSSIBLES EN QUELQUES CHIFFRES • 2008 : année du 500e projet des Carrefours des Possibles.

• Depuis

2002, près de 3 000 porteurs de projets ont été rencontrés au cours de réunions collectives de présélection, permettant de mettre en réseau de très nombreux acteurs des TIC. Sur un rythme annuel de 5 éditions en Ile de France et de 1 à 2 dans les autres régions, les Carrefours des Possibles rassemblent un public de 100 à 400 personnes, potentiellement partenaires et utilisateurs.


01

02

COMITÉ DE REPÉRAGE RÉGIONAL

CANDIDATURE EN LIGNE

PROJET

03

PROJET 

ÉLIGIBILITÉ

04 BRIEF COLLECTIF DE PRÉSÉLECTION

café carrefour

PROJET

suivi de la mise en réseau et évaluation à moyen terme

09 ÉVALUATION

RÉSEAU DES CARREFOURS DES POSSIBLES • programmes d’action FING • rencontres partenaires • mobile mondays • régions • publications thématiques des projets

05 SÉLECTION DES 10 PROJETS

08

LE PROCESSUS DU CARREFOUR DES POSSIBLES

PRÉSENTATION PUBLIQUE DES 10 PROJETS

07 RÉPÉTITION

06 ATELIER DE COMMUNICATION


14

Carole Lipsyc 1967

naissance à Strasbourg

1985-98 éducation spécialisée, études de lettres et voyages

1998-2001 écoles de scénario et de dramaturgie à Paris

2001 Boboz, e-magazine hypertextuel

2001-2008 Création, recherche et développement des dispositifs 3 espaces

2002 Création de l’Adreva avec Robert Strauser

2006-2007 Master de recherche et thèse au Laboratoire Paragraphe Paris VIII

RÉCIT DES 3 ESPACES

Carole est la seule femme dans la sélection de porteurs de projets de cet ouvrage. Au-delà de la question récurrente de la représentativité des femmes, Carole Lipsyc n’est pas là par hasard. Nous oserions même avancer que s’il n’avait fallu garder qu’un seul représentant parmi nos cinq cents candidats, Carole Lipsyc mériterait bien la place de l’élue. Là où la plupart aiment se définir comme artiste, chercheur, ou encore entrepreneur, Carole Lipsyc, quant à elle, est vraiment tout cela à la fois. C’est la femme aux trois visages.

Fév. & déc. 2007 Présentations au Carrefour des Possibles

.....il était plusieurs fois..........

15

récit • variable • e re l • p e r v a s i f •

topeur•univers•chercheur•

• poésie • univers

kiméria • créateur • écrivain • mobilité • numer • imprimeur • filiation • mondes • caméléon •

encyclopédies • écritures •


16 Lorsqu’elle présente le Récit des 3 Espaces au Carrefour des Possibles en 2007, il ne s’agit pas d’un projet à l’état de simple concept. Mais d’un travail commencé six ans plus tôt. Le Récit des 3 Espaces est une histoire que Carole Lipsyc a commencé à écrire pour nous. Une histoire dans laquelle le lecteur, le spectateur ou l’internaute, se retrouvent très vite impliqués ; puisque ce récit se construit aussi avec ceux qui le découvrent. Au-delà de la partie visible du récit, je vous propose d’entredécouvrir la partie invisible. Invisible, ou presque, puisque celle-ci transparaît partout en filigrane à travers les formes multiples du récit. Ce sous-bassement omni-présent c’est l’histoire et le vécu de Carole Lipsyc.

ÉCRITURE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES Dès ses 18 ans, Carole a assumé son autonomie en menant ses études en alternance avec une activité professionnelle. Alors qu’elle travaille dans l’éducation et le coaching, elle poursuit, par passion, des études en linguistique et en langues étrangères. Cette période, qui s’étend sur une douzaine d’années, est l’époque où, dit-elle, elle « se construit » à travers des voyages et des rencontres sur différents continents. Puis, à partir de 1998, elle change d’orientation pour se consacrer totalement à l’écriture et à l’édition. Elle suit pour cela une formation d’écriture en dramaturgie et une école de la scène. Se sentant très vite limitée par les possibilités d’expression de l’écrit et de la scène, elle s’intéresse alors aux nouvelles technologies.C’est alors qu’elle commence à écrire et à travailler sur le projet des 3 espaces. Carole découvre alors peu à peu le sens de ce qu’elle fait en même temps qu’elle avance sur le projet. Pourtant le concept initial est déjà posé : un récit variable, caméléon, capable de s’exprimer sur différents supports. Un récit qui introduit aussi la notion d’écriture interactive et coopérative. Pour naviguer au sein du Récit des 3 espaces, il lui fallait un outil. Pour cela elle contacte Robert Strauser, ingénieur en informatique, et aujourd’hui président de l’association Adreva qui porte le projet.

L’ARTISTE ET L’INGÉNIEUR Cette rencontre avec Robert, lui l’ingénieur qui manipule des objets logiques et rationnels, avec elle, Carole, qui joue avec le langage, l’écrit et l’irrationnel, marque un tournant dans le développement du projet.

17 Mais dès leur rencontre, Carole et Robert, ont un choix à faire : se lancer dans le développement d’un logiciel informationnel, ou partir sur la piste de la créativité en développant le Récit des 3 Espaces. Pour le logiciel, les associés reçoivent le soutien de l’Anvar ; pour le récit, ils ont celui de la Bibliothèque nationale de France, intéressée par une exposition. Les aventuriers choisissent alors ce qui les attire le plus : la piste création est retenue. Le projet d’exposition à la BNF n’aura finalement pas lieu.

POUR DES LETTRÉS DES NOUVEAUX MÉDIAS Carole s’engage pleinement dans ce projet, qui, a ses yeux, n’est pas seulement porté par une vision créative, mais aussi par une vision politique. « Pour moi, dit Carole, l’engagement politique n’est pas une question de parti, mais il représente mon inscription dans la communauté. Il est essentiel, poursuitelle, de ne pas laisser les territoires numériques, comme la ville, aux marchands et aux pornographes. Car la technologie peut produire le meilleur comme le pire. Ce qui est primordial, ce sont les projets concrets qui donnent du sens, et qui s’inscrivent dans une construction collective. » Pour Carole Lipsyc « on est face à un nouveau type d’illettrisme. C’est l’illettrisme des médias et du contenu de ces médias. Pour avoir des citoyens conscients, autonomes et libres, mais aussi pour créer une société prospère, nous avons besoin d’être des lettrés des nouveaux médias. Il ne suffit pas d’avoir des téléphones portables, des ordinateurs ou des logiciels pour cela. On peut avoir une population intelligente et suréquipée, qui reste illettrée parce qu’incapable de comprendre comment le sens se crée. » Dans l’histoire du projet des 3 espaces, le Carrefour ne vient pas par hasard. Pour Carole Lipsyc ce fut un signal qui arrivait à un moment précis pour dire : ce projet peut exister au sein d’une communauté. « Sans cette reconnaissance dans une communauté et un milieu, on ne peut rien faire. » C’est sûr, le Carrefour des Possibles fait désormais partie du Récit des 3 espaces.


18

Gabriel Dib 1957

naissance

1984 diplôme d‘ingénieur Supelec/CNRS

1995 MBA de la London Business school

2005 création de Luceor ; présentation au Carrefour des Possibles ; premier déploiement sans fil « mesh » en France

LUCEOR

Luceor met en évidence les qualités personnelles de son créateur, Gabriel Dib : compétence technique, endurance, persévérance, goût pour la recherche, l’innovation et les univers complexes. Parcours du combattant du créateur de la première solution française de réseau maillé à qui le Carrefour des Possibles a donné un coup d’accélérateur.

.....un monde riche de synapses..........

19

• information • sphère •

haut-débit • multimodale

mobilité • situation

• transmission • campagne •

réseau • technologie • territoire • souplesse • laboratoire • collectivité •


20

21

Ingénieur de formation, passionné par la recherche, Gabriel Dib était destiné à se consacrer aux réseaux Wi-Fi de type « mesh ». Une technologie de télécommunication dans lequel l’utilisateur est pris en charge par des routeurs successifs sans hiérarchie centrale. Les solutions de ce type autorisent un déploiement rapide, simple, et de par leur maillage, une forte tolérance aux pannes et aux interférences. Il y a 24 ans, il passe sa thèse de docteur-ingénieur, dans un laboratoire de Supelec, sur le contrôle de processus complexes, des systèmes décentralisés qui peuvent fonctionner de façon autonome. Un principe déjà assez proche des futurs réseaux Wi-Fi intelligents de type mesh. Gabriel Dib ne souhaitait pas être chercheur mais l’innovation et le monde de la recherche le passionnait déjà. C’est dans ce domaine que s’est déroulée la première phase de sa vie professionnelle. Un monde assez technique où il s’est très vite orienté vers des responsabilités de projets, souvent à l’international. Chez Michelin, en France, aux États-Unis et au Brésil ; puis dans le pilotage d’une équipe qui développait le noyau du système de supervision du tunnel sous la Manche.

Le thème de l’aménagement du territoire et de la résorption des zones blanches d’accès à l’Internet avec le sans-fil, lui paraissait pertinent. L’idée de départ était de devenir opérateur et d’équiper ces zones blanches laissées à l’écart de l’Adsl. Il trouve des partenaires, lance une enquête qualitative auprès de 1 500 communes en France pour évaluer la faisabilité de son projet et va présenter sa solution à quelques collectivités locales rurales. L’annonce par France Télécom du lancement de sa charte « départements innovants » rassure ses interlocuteurs élus sur l’avenir des infrastructures rurales mais rend incertain son business plan tout frais. Était-il judicieux d’affronter la puissance commerciale et technique de l’opérateur historique ? Gabriel Dib ne le pense pas et revoit ses projets Wi-Fi. Débute alors un parcours du combattant pour trouver des partenaires, régler les problèmes techniques, gérer un conseil d’administration. Bref, le quotidien des créateurs innovateurs. Cent fois il remet son ouvrage sur le métier. L’occasion de mettre en valeur sa ténacité.

PILOTAGE DE PROJETS COMPLEXES

Deux ans après la création de Luceor, Gabriel Dib présente son projet au Carrefour des Possibles. Une phase importante de la vie de son entreprise selon lui. Une médiatisation qui lui apporte une visibilité devant une audience importante et auprès de profils de veilleurs qui l’ont aiguillé vers une entité de Siemens avec qui il montera un projet. Ce projet en a lui-même entraîné un autre, financé par le ministère de la Recherche, sur la mobilité rapide, le grand atout différenciateur de Luceor.

Il change ensuite de secteur pour Alcatel, dans un projet médical qui le marquera sur le plan professionnel. Il s’agissait de raccorder des systèmes de transplantation d’organes de plusieurs pays européens, en temps réel. Le but était de développer de nouvelles technologies pour les adapter à un environnement médical. Il s’agissait aussi d’amener les responsables médicaux à coordonner leurs compétences techniques et à mettre au point les critères d’échange. C’était un projet extrêmement complexe, avec quatorze partenaires dont cinq techniques. Projet que Gabriel Dib qualifie aujourd’hui d’ingérable, de très politique et de tellement compliqué qu’il avait usé plusieurs chefs de projet. Mais il s’y sentait comme un poisson dans l’eau.

LE VIRUS DE LA CRÉATION D’ENTREPRISE A cette époque, la création d’entreprise le démangeait déjà. Après avoir intégré la société Nortel, il se retrouve à aider des amis créateurs d’entreprise pour la rédaction d’un business plan avant de rejoindre une start-up anglaise. C’est là qu’il se dit : « Il faut que je crée la mienne ».

LEADER DE LA MOBILITÉ RAPIDE

Les qualités de son innovation en font une solution fiable. Les réseaux mesh sont, de plus, facile à déployer et à densifier, pour un coût d’investissement faible et un coût opérationnel très compétitif, notamment comparé aux solutions filaires. Des arguments qui séduisent notamment le Raid (service d’intervention de la police nationale) qui fait appel à sa société pour un déploiement opérationnel. Quand on connaît les circonstances extrêmes des interventions réalisées par cette unité d’élite, on se dit que la fiabilité est un point sur lequel la solution de Gabriel Dib ne sera pas prise en défaut !


22

Antoine Beaufort 1972

naissance à Orléans

1996 diplôme de l’ESC, Marseille

1998-2003 codirection du Théâtre l’Échangeur, Bagnolet (93)

2003-2004 étude pour la Commission européenne : Culture, nouveaux médias & e-learning

2004

23

CONTENERS Il est des situations où l’on jette des ponts entre des rives que rien ne semblait pouvoir réunir au préalable. Les ponts que jette Antoine Beaufort, ce sont des conteneurs. Objets familiers aux riverains des villes portuaires, ils s’inscrivent plus rarement dans le paysage ordinaire des quartiers urbains. Les rives qu’il tente de relier avec ses conteneurs : ce sont des artistes d’un côté et des citoyens ordinaires de l’autre.

création de Conteners

2005 Carrefour des Possibles

2008 création de l’agence de production Ars Nomadis (Vannes)

.....où s’inven ta

ort.......... it l’art de port en p

art • itinérant • conteneur •

industrie • architecture

•détourné•modèle•création • restitution • 6mx2,5mx3m

• port • mémoire •

flexible• physique • virtuel


24 Le projet Conteners se définit comme un centre d’art itinérant construit à partir de conteneurs de marchandises. Chaque année, des artistes sont invités à s’emparer de conteneurs pour y créer des œuvres in situ sur plusieurs territoires dans le monde. Le conteneur, symbole de la mondialisation et des échanges commerciaux, du monde de l’hyperconsommation. Tout semble éloigner cet objet inesthétique du domaine artistique et culturel pour lequel milite Antoine Beaufort. En effet, dès la fin de ses études, Antoine Beaufort s’est senti attiré par les projets culturels et artistiques dans le secteur associatif et indépendant. Il est particulièrement sensibilisé aux nouveaux territoires de l’art. C’est-à-dire par ces espaces, friches artistiques, usines ou gares, rénovés et reconvertis en lieux artistiques.

NOUVEAUX TERRITOIRES DE L’ART Une mission d’étude pour la Drac Ile-de-France (Direction régionale des affaires culturelles) va le mettre sur la voie. Il s’agit d’envisager la reconversion en théâtre d’une ancienne gare de fret à Vitry-sur-Seine. Conforté par cette première expérience, il s’investit pendant les cinq années qui suivent dans le projet du théâtre de l’Échangeur, à Bagnolet, où il assure la codirection et l’administration du lieu. Le théâtre est précisément installé dans d’anciens entrepôts. Mais quelque chose en lui le pousse à sortir des lieux ; sans doute trop fermés à son goût. En 2004, il veut aller au-devant de la population en investissant directement l’espace public et réfléchir à de nouvelles formes de mobilités artistiques. Après avoir réalisé une importante étude pour la Commission européenne sur l’intégration des nouveaux médias dans les institutions culturelles, il rompt définitivement les amarres. Il rejoint pour cela Ricardo Esteban, l’initiateur du Batofar à Paris, qui avait réuni un collectif autour du projet Conteners.

GRAND ORGANISATEUR Dans l’équipe, Antoine Beaufort se pose d’emblée comme le grand organisateur. En effet, son point fort est son étonnante capacité à savoir mettre de la prévisibilité dans des organisations artistiques, par définition, créatives, et donc, le plus souvent, imprévisibles. Car, poser en pleine ville des conteneurs, y faire vivre et

25 travailler des artistes, puis amener la population locale à participer aux projets en cours, si ce n’est pas faire preuve d’un certain sens de l’organisation, alors dîtesmoi ce que c’est ! En janvier 2005, Stéphane Juguet (anthropologue) et Ricardo Esteban (fondateur) présentent le projet Conteners au 16e Carrefour des Possibles. Beaucoup de gens étaient présents. Aujourd’hui, Antoine Beaufort rencontre encore des personnes qui lui disent : « Ah oui ! J’ai vu votre projet au Carrefour des Possibles ! ». Le réseau Conteners vit une première saison en 2005 sur trois villes : Paris, Marseille, Dunkerque. Il s’agit d’une œuvre collaborative à distance, réalisée avec trois artistes qui ne se connaissent pas : un plasticien, un chorégraphe et un vidéaste. Ils travaillent chacun sur la création d’une œuvre dans leur conteneur respectif. Ils font un point entre eux quotidiennement sur la plateforme web. Après une semaine, les trois conteneurs sont enfin réunis sur un même lieu. D’abord à Dunkerque, puis à Paris et enfin à Marseille. En 2006, le collectif produit un second projet entre Paris et Montréal.Toujours avec trois conteneurs cette fois-ci regroupés au même endroit. Il s’agit d’un travail réalisé avec un collectif d’artistes sonores. Le projet, initié à Paris, s’est posé ensuite au cœur de Montréal. Chaque contener est à la fois un lieu de résidence et un lieu d’exposition, de performance.

UN PROJET POUR DES INDUSTRIELS A Brest, en juillet de cette même année, Antoine Beaufort présente cette fois le projet au deuxième Carrefour des Possibles breton. En 2007, le réseau Conteners s’installe plus longuement à Paris pour établir un contact plus durable avec les habitants des 11e et 19e arrondissements. Dans le même temps Antoine Beaufort et son réseau créent un centre ressource d’art nomade et organisent à la Villette le colloque « Nomadisme, nouveaux médias et nouvelles mobilités artistiques en Europe ». « Pour nous, qui sommes issus du secteur culturel, le Carrefour a été l’occasion de reformuler la façon de présenter notre projet. Car nous devions aussi être entendus par un public d’industriels et d’ingénieurs. » Modifier radicalement le point de vue d’une industrie n’exonère pas de se remettre en cause, c’est en toute humilité qu’Antoine Beaufort s’est enrichi des échos du public des Carrefours.


26

Guy Gozlan 1976

entrée en études de médecine à Bobigny Paris XIII

1983 docteur en médecine

1987 diplôme de Psychiatrie

2000 Master management médical ESCP Paris

2004 Carrefour des Possibles

27

ATOPIA

Les adolescents en difficultés psychologiques échappent le plus souvent au suivi social, éducatif et de santé. Ce qui ne facilite par la prévention des risques et complique l’amélioration de leur état de santé. L’équipe du docteur Gozlan a conçu un réseau de suivi et de mise en relation entre soignants et patients, basé sur un système d’information et de communication accessible depuis un simple téléphone mobile.

.....le soin redonnait du sen

parents•pathologie•proximité•

adolescents • suivi • communication • adhésion • confiance • social • rétablissement

réseau•soutien•téléphone•

gsm • interface • psychique• santé

s..........


28 C’est un goût immodéré pour l’innovation qui a conduit en 2004 Guy Gozlan au Carrefour des Possibles. Et si, pour certains porteurs de projets, créativité et inventivité ne font pas bon ménage avec études et diplômes, ce n’est pas le cas du docteur en psychiatrie. En effet, après ses études de médecine, il ne se contente pas de poursuivre avec une spécialisation en psychiatrie ; il attaque un DEA de biologie, passe un diplôme de pharmacologie, puis un autre sur l’infection par virus de l’immunodéficience humaine. Aujourd’hui expert à la cour d’appel de Paris et membre du Haut Conseil à la santé publique, il travaille comme pédopsychiatre dans un service hospitalouniversitaire à l’hôpital Sainte-Anne à Paris. Guy Gozlan a aussi été consultant dans différentes sociétés de conseil et dans l’industrie pharmaceutique. Il a également travaillé avec le milieu carcéral.

RÉSEAUX DE SOINS Si une personne en France peut revendiquer d’avoir une vision globale de l’environnement et des dispositifs de santé, c’est bien le docteur Gozlan. Mais c’est en étant confronté aux troubles psychologiques et mentaux de ses jeunes patients, qu’il décide de se lancer dans l’expérience d’un réseau de soins. En 2004, il démarre PrePsy, dont la mission est de faciliter la détection précoce des troubles psycho-mentaux chez les jeunes de 15 à 25 ans. Les adolescents en difficulté psychologique échappent le plus souvent aux dispositifs traditionnels de suivi. Qu’il s’agisse de suivi social et éducatif, des dispositifs de santé des institutions ou du milieu professionnel. En passant à travers les mailles du filet, l’amélioration de l’état de santé des adolescents et la prévention des risques deviennent un cercle vicieux duquel il est difficile de sortir.

PSYCHIATRIE ET TÉLÉPHONIE MOBILE Le dispositif repose sur un système d’information développé avec le laboratoire de l’Epita, une école d’ingénieurs. Il utilise la téléphonie mobile, pour un recours de communication rapide, non stigmatisant et parfaitement intégré chez ces adolescents. Une solution qui simplifie leur adhésion à un suivi qui peut comporter plusieurs étapes : questionnaire, traitement, rendez-vous, éducation à la santé... L’ambition de la phase suivante du projet est d’intégrer au système une brique

29 de réseau social. Celle-ci permettra de tracer et de visualiser les relations entre les professionnels de santé et les patients, mais aussi de tisser des liens entre les patients eux-mêmes. Le réseau disposera ainsi de professionnels référents, formés par l’équipe du docteur Gozlan, qui pourront dès lors prendre en charge directement les patients à venir.

LE WEB 2.0 AUX SERVICES DES PATIENTS Enfin, les créateurs de PrePsy préparent un autre module, intégrant totalement les aspects de personnalisation propre au Web 2.0. Il s’agit d’une plate-forme d’information développée en relation avec des collègues australiens. Ce n’est pas un site réellement médical, mais un site ludique et attractif, conçu spécifiquement pour des jeunes, victimes de troubles sur lesquels ils se posent des questions. Depuis cette plate-forme informationnelle, les futurs patients sont dirigés vers des dispositifs d’évaluation adéquats, dont celui de PrePsy. À la différence d’aujourd’hui, le dispositif, présenté en 2004 par Saïd Acef et Guy Gozlan au Carrefour des Possibles, était loin d’être aussi performant. Il s’agissait alors d’un système d’information des patients reposant sur l’usage de SMS. Le Carrefour avait permis aux initiateurs du projet de nouer de nombreux contacts qui se sont révélés instructifs par la suite. Ils réalisent en effet à cette occasion que le produit n’est pas fonctionnel en l’état. Ce qui les incitent à travailler sur un système beaucoup plus sophistiqué et ambitieux. Le Carrefour des Possibles ne délivre pas encore de diplôme aux projets les plus méritants, mais si c’était le cas, le docteur Gozlan aurait certainement ajouté celui-ci à sa riche collection.


30

31

écoute • consensus • partager • proposition • dialogue • émergence • simplicité • consultation • analyse

• communauté • valoriser • expression • gestion • influenceur

• autodidacte • initiative • réagir •

Stéphane Lee 1967

naissance à Paris

1989-92 école d’ingénieur à Sophia Antipolis

1992-93 master Marketing ESC Grenoble

1994-2003 chef de projet et directeur technique chez Interdata, puis Silicomp

2005 présentation des Demandeurs au Carrefour des Possibles

FEEDBACK 2.0

Après avoir assisté en spectateur à plusieurs Carrefours, Stéphane Lee a finalement décidé de présenter son projet au Carrefour des Possibles en 2005. Mais il ignorait alors à l’époque, que ce premier projet « Les Demandeurs » déboucherait rapidement sur un autre projet, Feedback 2.0, et sur une nouvelle présentation au Carrefour des Possibles un an plus tard.

2006 création de la société Dimelo SA Carrefour des Possibles

;

.....l’écoute rév éla

rce.......... o f a s it alors


32 Il y a des projets que l’on associe immédiatement au Carrefour des Possibles lorsque l’on évoque les initiatives marquantes qui ont contribué au succès de la manifestation. Feedback 2.0 fait partie de ceux-là. Feedback 2.0 est une plate-forme de dialogue en ligne, qui permet à une entreprise ou une collectivité locale de consulter un panel d’utilisateurs autour d’un service ou d’un produit.

DES ASSOCIÉS TRÈS COMPLÉMENTAIRES Mais avant le produit lui-même, on retient surtout l’enthousiasme et la sympathie des deux associés de la société Dimelo, Stéphane Lee et Éric Dos Santos. Dès le début, ils comprennent l’intérêt de s’associer du fait de leur complémentarité. Éric Dos Santos a en effet une très forte expérience commerciale. Alors que, de son côté, Stéphane Lee est l’homme des technologies et du marketing. C’est fin 2003 que Stéphane Lee décide de sortir de la voie qu’il avait empruntée. Une voie qui pourtant semblait toute tracée. Études d’ingénieur en informatique, master en marketing, Stéphane avait trouvé sa place depuis dix ans au sein de structures spécialisées dans le domaine de l’intégration d’infrastructures réseaux. Mais c’était sans compter sur le succès des blogs et du web participatif que Stéphane Lee découvre alors. Ce sera en effet le déclencheur d’une toute autre aventure. Faisant le rapprochement avec la révolution de l’imprimerie, Stéphane Lee est convaincu que cela allait avoir des conséquences importantes en termes de besoins et de nouveaux services. Pendant un an, il collabore alors à différents développements, comme celui de la plate-forme de blogs ViaBloga lancée par Stéphane Gigandet. Ou encore sur le développement des Influenceurs avec Jean-Luc Bergonzi.

RÉVÉLER DES ATTENTES DES CLIENTS Mais le véritable tournant a été l’expérimentation des Demandeurs. Au départ il s’agissait d’un projet initié par des conversations sur les blogs. Les Demandeurs sont des internautes, consommateurs ou clients, qui se regroupent pour formuler des demandes auprès des entreprises et de leurs marques. Par exemple pour réclamer des produits qu’ils ne trouvent pas encore sur le marché. En octobre 2005, Stéphane Lee présente Les Demandeurs au Carrefour des Possibles.

33 Ce premier Carrefour a été l’occasion d’un coup de projecteur et d’une prise de conscience de l’intérêt suscité. Une marque d’intérêt confirmée peu après par la signature d’un premier client, le réseau social 6nergies. Le service imaginé initialement par Stéphane Lee est alors adapté à cette occasion. Et le succès du service proposé est immédiat. Stéphane Lee réalise alors que le produit pouvait être adapté à tout type d’entreprise. Dans l’intervalle, il retrouve Éric Dos Santos, employé entre 1996 et 2003 dans la même société de services que lui. Ils étudient ensemble la création d’une entreprise pour y développer ce concept de «feedback» qui permet à un utilisateur de participer à l’amélioration d’un produit ou d’un service. Fin 2005, en repartant d’une feuille blanche, ils imaginent Feedback 2.0 dont la première version sera lancée en juillet 2006.

UN DÉPART FULGURANT En septembre 2006 lors de la présentation de Feedback 2.0 au 33e Carrefour des Possibles, Stéphane Lee est comme chez lui. C’est Carole Offredo, rencontrée un an plus tôt au Carrefour des Possibles quand elle y présentait le nouveau moteur de recherche Exalead, qui deviendra alors, en 2006, le premier client de Feedback 2.0. A partir de là l’entreprise s’est rapidement développée et le produit vendu à un certain nombre de grands comptes parmi lesquels la SNCF, la Caisse d’Epargne, Renault mais aussi la ville de Paris. Pour Stéphane Lee, l’environnement du Carrefour des Possibles a contribué pour beaucoup à la mise en lumière du produit. Ceux qui ont assisté au Carrefour des Possibles vous le diront : les premières qualités reconnues et partagées par la plupart des porteurs de projets sont leur pouvoir de conviction et leur détermination. Dans le cas de Stéphane Lee, et au-delà de compétences personnelles indéniables, l’élément fondamental et déterminant dans la réussite de l’entreprise a été sa capacité à identifier ses propres limites. Et à savoir s’associer à quelqu’un dont les compétences commencent là où les siennes s’arrêtent. En l’occurence, les compétences commerciales d’Éric Dos Santos sont venues à point nommé compléter celles de l’initiateur du projet.


34

Rémy Dury 1958

né à la Clayette (Saône et Loire)

1974-75 Beaux-Arts à Dijon

1979 Conservatoire national de musique à Paris

1982 Premier prix de composition musicale

2001 Création de l’association Artactil

2006

DA FACT

Ceux qui ont assisté à la démonstration de Rémi Dury au Carrefour des Possibles, n’en croient toujours pas leurs oreilles. L’instrument, qui allie des technologies de micromécanique et d’électronique à l’art de la lutherie, ne ressemble en effet à aucun autre. C’est ce que l’on appelle un produit de rupture. Et son inventeur, Rémi Dury, est lui aussi, en quelque sorte, un entrepreneur de rupture.

Création de la société Da Fact ; Carrefour des Possibles

2007 Lauréat du Grand prix de Paris Innovation 2007

2008 Lancement du produit

.....un son rtait.......... dont l’inédite o p s n subtilité tra

35

pilotage • temps-réel • • proximité • rupture • électronique

interface • virtuose • lutherie • geste • capteur •

sensible • composition

• midi • organique • digital • boussole

• mécatronique • scratch


36 En sa qualité de musicien, Rémi Dury sait parfaitement lire et interpréter une partition. Pourtant, aujourd’hui, le rôle de Rémi Dury tient plus du chef d’orchestre que de l’exécutant. Il s’apprête en effet à lancer sur le marché un instrument de musique d’un genre totalement inédit. Et ce sont donc à de véritables compétences d’entrepreneur auxquelles il doit faire désormais appel. Pour certains, il y a des partitions écrites d’avance ; pour d’autre, comme Rémi Dury, la partition semble s’écrire en cours de route.

MUSIQUES CONCRÉTE Après être passé par l’école des Beaux-Arts à Dijon, il suit une formation de musicien-compositeur au Conservatoire de Paris. Il intègre ensuite, au début des années 80, la classe de musique concrète de Pierre Schaeffer. Rappelons qu’à cette époque, les technologies étaient très coûteuses. Les instruments utilisés pour la création de musique concrète sont, pour la plupart, des prototypes, lourds et difficiles à mettre en œuvre. Frustré de ne plus avoir sur scène, ni musicien, ni chef d’orchestre, ni véritable instrument de musique, Rémi Dury décide donc de créer son propre institut. C’est là qu’il fabrique son premier prototype. Ses seules contraintes : la légèreté et la facilité de jeu.

DÉPASSER LE DOUTE Malgré le nombre de créations auxquelles il participe, il se met pourtant à douter de la voie qu’il suit. Car, comme ce fut le cas dans son expérience précédente, chaque création devient un travail sur mesure. Le doute fait partie de ces termes récurrents utilisés par les porteurs de projets rencontrés sur les Carrefours des Possibles. On doute avant de présenter son projet devant plus de cent personnes. On doute également lorsque deux voies s’ouvrent devant vous et qu’il faut faire un choix. Après avoir obtenu le concours de l’Anvar du Ministère de la Recherche en 2004 et 2005, Rémi Dury intègre l’incubateur du CNRS de Gif-sur-Yvette. Il y conçoit la première génération de son instrument, TubX, puis développe la seconde avec « Carl ». Cette dernière version, conçue avec l’aide de deux designers de l’école de Nantes, est le résultat d’un important travail d’ergonomie qui s’achève en mars 2006.

37 C’est le moment que choisit sa société Da F act pour présenter le projet au Carrefour des Possibles. « C’est un jour que je n’oublierai jamais, car j’ai eu un trac énorme. Et cela malgré mon habitude de donner des concerts en public. » Mais, face à l’auditoire, Rémi Dury ne sort pas un PowerPoint. La démonstration sur scène de l’instrument produit un effet autrement saisissant. En six minutes chrono, l’assistance vit une véritable performance artistique. Du rarement vu, et surtout du rarement entendu, de mémoire de participant des Carrefours. C’est l’occasion pour Da Fact de faire le plein de contacts.

UN PRODUIT SANS ÉQUIVALENT Au salon de la musique à Francfort, qui se tient le même mois, il présente deux très belles maquettes. Rémi Dury et son équipe sont alors surpris par le nombre d’articles publiés dans la presse à cette occasion. Entre le Carrefour et le salon de Francfort, le buzz est lancé. Mais, pour autant, l’instrument était-il prêt à être commercialisé ? Rémi Dury le pensait ; pourtant, lui et son équipe, étaient encore loin de se douter du chemin qu’il restait à parcourir. Avec le recul, il avoue volontiers luimême : « A ce stade nous étions encore naïfs. Nous étions par exemple incapables de dire quand notre produit serait prêt, et à quel prix il serait disponible. » Rémi Dury réalise qu’il manque encore quelque chose à son instrument pour que celui-ci puisse prendre véritablement de la valeur aux yeux des musiciens. Pour atteindre ce but il fallait faire appel à une autre compétence. C’est « au culot » qu’il décide de solliciter Patrick Jouin, l’un des meilleurs designers du moment qui a travaillé pendant plusieurs années pour l’agence de Philippe Starck. Une preuve d’audace de la part de Rémi Dury, qui va donner une toute autre dimension au projet. Patrick Jouin accepte de travailler sur le projet, comprenant immédiatement que l’instrument qui lui est présenté est un produit qui n’a pas d’équivalent sur le marché. Aujourd’hui, Rémi Dury se dit prêt pour la phase suivante qui est celle de la production industrielle. A la condition de trouver un partenaire capable de mener des négociations à un niveau international. Car l’entrepreneur veut maintenant retrouver sa place de créateur et d’inventeur. « Ma place, dit-il, n’est pas dans la négociation avec les distributeurs, elle est d’être au contact des musiciens. »


38

Emmanuel Mâa Berriet

1977 premier contact

avec une machine 1985 diplôme d’ingénieur électromécanicien ESME-Sudria 1985-86 Imédia, développement audiovisuel interactif 1990 Media 6 dessin animé, directeur R&D 1990-91 Brain to rent développeur indépendant 1993-95 Electronic Arts (Californie)

1996-2003 création et direction de La Graine / The Seed

2005 Flux Furieux, présenté au Carrefour des Possibles

FLUX FURIEUX

Dans la vie d’un inventeur il y a toujours un moment où il se produit une sorte de déclic qui conditionne ensuite une motivation et un parcours. Pour Emmanuel Mâa Berriet le déclic se produit en 1977, il a alors 15 ans. Grâce à un club d’informatique, monté par son professeur de maths, il découvre pour la première fois un ordinateur. La machine, qui ressemble à un frigo, se nourrit de cartes perforées. Ce qui déclenche sa passion pour la programmation.

2007 Floating Point, installation interactive

.....les pa

rticipants d’u n

blic.......... u p e c nouvel espa

39

film • ombre • espace • surface

• caméra • mélange • virtuel • projection • déplacement • installation

• étonnement • vivant •

œuvre • interactif • réel • expérimental • AAASeed • 3D

• ensemble • participation


40 Au cours de ses études d’ingénieur, Emmanuel Mâa Berriet fait une rencontre déterminante : Sylvain Aubin avait commencé à fabriquer une machine, « la Manorine », capable de générer de la musique à partir du mouvement de personnes. « Cette idée là m’a vraiment plu, dit Emmanuel Mâa Berriet, et j’ai décidé de l’aider. » Ils intègrent ensuite Imedia, une structure de recherche chargée de montrer aux industriels le potentiel des nouvelles technologies. Une époque passionnante, où il travaille sur de nombreux projets innovants.

MERCENAIRE DU NUMÉRIQUE Lorsqu’il quitte Imedia, il se met à son compte et devient, selon ses termes, « un mercenaire » sur Macintosh et Amiga, en se spécialisant sur des outils destinés aux musiciens et aux graphistes. « On a fait des produits techniquement superbes, mais commercialement parlant, il aurait fallu faire cela sur PC. Surtout pas sur Amiga. ». Après avoir fermé boutique, il se fait embaucher pendant deux ans chez un éditeur de programmes, afin d’éponger ses dettes. A l’issue de cette période, on pourra croiser Emmanuel Mâa Berriet dans les allées de salons d’informatique, comme AppleExpo, équipé en homme sandwich, de panneaux indiquant « Cerveau à louer » pour proposer ses services de développeur indépendant spécialisé Macintosh et animation 3D. Il quitte en 1991 le statut d’indépendant pour rejoindre un studio de dessins animés, Média 6, en tant que directeur R & D. L’entreprise passe en six mois d’un effectif de 15 à 100 personnes. En 1993 il est repéré par le plus important éditeur américain de jeux vidéos, Electronic Arts, qui souhaite le débaucher. Prévenu un vendredi soir, il doit donner sa réponse le lundi matin. Il s’installe avec sa famille à San Francisco pour deux ans. Il découvre l’« american way of life » et apprend beaucoup au contact d’une véritable équipe de « geeks » et de graphistes en tous genres. Malgré une ambiance qualifiée de « très cool », Emmanuel se lasse assez vite des mitraillettes en 3D et des explosions.

AUTEUR A SUCCÈS Il rentre en France pour travailler chez Grolier Interactive (Ex Matra Hachette) où il endosse la fonction de directeur de production Jeux. Mais en 1996, il profite d’une erreur de stratégie de la part de son employeur, qui mène la production dans une impasse, pour partir avec des indemnités et monter sa propre structure. Il se fait

41 prêter une grosse station de travail Intergraph pour y développer AAASeed, un moteur 3D temps réel interactif. Le produit qu’il réalise est un condensé de toute sa culture du dessin animé, du jeu vidéo, des effets spéciaux et des synthétiseurs analogiques. Une société de production de dessins animés lui réclame son moteur qui sait faire la pluie et le beau temps sur les animations 3D. « Cet outil, prévu au départ comme un prototype, devient finalement mon gagne pain », précise-t-il. Profitant de la période euphorique qui précède la bulle internet, il monte son business plan et part à la chasse de 13 millions d’euros, avec sa société La Graine, convaincu de pouvoir concurrencer Microsoft sur son propre terrain, en réinventant le bureau de l’ordinateur. Mais en 2001, le vent tourne et les investisseurs se font rares. Ce qui conduit l’entreprise à fermer. Emmanuel Mâa Berriet reprend alors ses activités en tant qu’indépendant.

IMMERSION CRÉATIVE C’est à cette époque qu’il découvre le Carrefour des Possibles. « J’y vais par plaisir, dit-il, car il y a toujours, sur les dix projets présentés, plusieurs d’entre-eux qui vont vraiment te remuer les méninges. Et puis les règles du jeu du Carrefour : 10 projets, 6 minutes, toute critique est interdite... cela en fait un événement à part. » Avec son ancien associé Daniel Schutze, sans projet à présenter immédiatement, ils proposent « Les nouvelles du front », en introduction du Carrefour, afin de faire découvrir les nouveautés du mois en matière d’interfaces. En 2005, Denis Pansu le sollicite finalement pour une présentation de projet au Carrefour. C’est le dispositif Flux Furieux qui sera présenté. L’installation interactive, qui réagit aux mouvements des spectateurs, est animée par le moteur 3D AAASeed. C’est à la suite d’une relation établie au Carrefour qu’il réalise pour La Cantine, à Paris, l’installation interactive permanente Floating Point. Aujourd’hui Emmanuel Mâa Berriet est une personnalité reconnue et très sollicitée. Et le Carrefour des Possibles fait désormais partie des nombreuses balises qui ont marqué son parcours.


42

Dominique Dardel 1950

naissance au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne)

1977 directeur administratif et comptable en Guinée pour la société Jean Lefebvre

1983 diplôme de génie civil à l’ESTP

2003 1er prototpype

Mininet 2004 présentation de Mininet au Carrefour des Possibles

43

MININET

Embauché par le centre social de Belleville en 2002 pour monter l’Espace public numérique, Dominique Dardel observe que pour lutter contre l’exclusion numérique, il serait nécessaire d’équiper à domicile les populations défavorisées d’ordinateurs simples et peu chers. En 2003, le projet Mininet naît : fabriquer cet ordinateur selon un cahier des charges fondé sur les besoins des utilisateurs néophytes. Un rôle précurseur qui a mobilisé avec succès des animateurs sociaux et des habitants.

.....où l’ap tous.......... propriation dev e d e r i enait l’affa

appropriation • ordinateur •

wifi • quartier • primo-utilisateurs

• citoyen • implication • libre • économique • interface

• centre social • culturel

• compact • échanges de savoirs


44 L’idée de créer son propre ordinateur à petit prix est le fruit d’un long cheminement pour Dominique Dardel. Utilisateur de Windows, il a également possédé la 47e machine Apple qui arrivait en France en 1979, puis tous les modèles suivants. Une curiosité certaine, un goût pour l’informatique, un parcours professionnel varié et un tempérament très indépendant le prédisposent à innover.

ALPHANETISATION C’est son travail d’animation sociale et de formation à l’Espace public numérique du quartier de Belleville à Paris, à partir de 2003, qui lui fait identifier le problème avec les ordinateurs traditionnels : trop compliqués, ils fabriquent de l’e-exclusion plutôt que de l’e-inclusion. Ceux qui ne maîtrisent pas ces ordinateurs et leurs langages n’existent pas socialement et professionnellement. De plus, ces ordinateurs coûtent très cher en logiciels propriétaires et imposent aux organisations d’équiper même ceux qui ne travaillent qu’à temps partiel ; trop chers pour que tout le monde en dispose à la maison. « Il faut mettre les enfants sur ordinateur pour qu’ils ne deviennent pas délinquants », explique-t-il. « En les mettant devant un écran ils n’iront pas attaquer la vieille dame au coin de la rue. Ils auront envie de devenir développeur ; en France il manque actuellement 270 000 développeurs... ». Non seulement Dominique Dardel a fait le constat que ces machines sont très compliquées à utiliser mais, aussi, qu’elles sont surdimensionnées. Plutôt que de reconfigurer de vieux ordinateurs, solution longue et donc chère, Dominique Dardel et son équipe de bénévoles décident de créer leur propre ordinateur pour équiper à domicile les stagiaires de l’EPN.

INVENTER UN ORDINATEUR Le cahier des charges de ce Minitel du Net est simple : un accès à l’Internet facile, sans formation particulière, pas de disque dur, un système préconfiguré, sécurisé, équipé de logiciels libres et de Wi-Fi. Il fait donc réaliser des essais après avoir opté pour un système d’exploitation sous Linux. Son Mininet commençait à fonctionner et un prototype est donc présenté à la région Ile-de-France qui décide d’acheter 50 machines.

45 Aventure inédite, Dominique Dardel mobilise toute une équipe de bénévoles recrutés dans le centre social de Belleville pour travailler sur ce projet. Il n’hésite pas à bousculer les habitudes et démontre qu’un centre social est capable de construire un ordinateur, de concevoir un prototype, de manager une équipe de personnes de tous horizons. Et pas seulement d’« apprendre à faire du macramé » comme il le dit souvent. Dans ce projet, il a fallu concevoir des machines, faire des essais, sélectionner des composants. Un vrai projet industriel qui a pu voir le jour grâce à l’expérience de son créateur qui avait construit des voitures électriques dix ans auparavant. Et l’originalité du projet fut d’imaginer une logique de production adaptée pour de petites quantités, qui pouvait également impliquer les habitants dans un modèle économique essentiellement local.

ACTEURS SOCIAUX & DESIGNERS En 2004, des étudiants en design numérique de l’Ecole nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) — rencontrés lors de la présentation du Mininet au Carrefour des Possibles — collaborent avec l’équipe pour réaliser un second prototype. Ce partenariat lui aussi très novateur aboutit à une innovation majeure : une interface, frontière entre le produit et le service qui anticipe enfin les gestes et réflexions d’un utilisateur débutant se trouvant devant un écran. Le génie d’acteurs sociaux et de jeunes designers aboutissait à la situation tant attendue : que la machine s’adapte à l’homme et non le contraire. Finalement, le projet est contraint de s’arrêter faute de financements suffisant ; un besoin de 100 000 € — faible pour un tel projet — qui n’a été couvert qu’à 75%. En 2006, Dominique Dardel a le plaisir de constater que son Mininet était une idée en avance : la Neufbox de Cegetel a repris le concept, l’écran en moins. Et en 2007, est confirmée la sortie de l’OLPC issu d’un projet du M.I.T. à Boston. Avec la multiplication des ordinateurs simplifiés (OLPC, Ordissimo, Linutop...), un marché s’ouvre et Mininet a plus que jamais sa place. Peut-être un jour influencera-t-il un nouveau projet ?


46

Grégory Fabre 1971

né à Bayonne

1998 diplôme École d’ingénieurs IIE institut d’informatique d’entreprise (ENSIIE Évry)

2000 direction informatique du magazine Transfert

2002 Carrefour des Possibles présentation de SPIP

2002-2003

47

SPIP

Grégory Fabre fait partie de la nébuleuse de la communauté Spip. Il n’en est pas le fondateur ni l’un des développeurs mais l’un de ses fervents utilisateurs, et désormais, expert. Pour saisir les raisons de cet engagement désintéressé, il faut prendre le temps de découvrir le parcours étonnant de cet activiste du web participatif.

reprise sous forme associative de l’agence de presse Transfert.net

2004 Terra Economica : cofondateur avec Walter Bouvais, David Solon, Mathieu Ollivier

2007 création de Planète Terra

age......... .....la rédactio n du savoir, son part

participer • libre • squelette • personnaliser • coopération

• publication • partage • • collectif • boucles • web

minirézo • facilitation •

journal • architecture


48 Pour comprendre ce qui motive Grégory Fabre à se faire l’évangéliste de Spip sans en être un porte parole attitré, commençons par lire les caractéristiques du logiciel, qu’un néophyte appréciera certainement .

INFORMATIQUE LIBRE Spip est un système de publication en ligne très facile à installer. C’est un produit issu de l’informatique libre, et donc très accessible (licence GNU/GPL). Les rédacteurs et les administrateurs comprennent son utilisation en moins d’une demi-journée. Un webmaster, connaissant le HTML, peut personnaliser le site sans connaissance technique particulière, ni programmation. Sa simplicité de mise en œuvre ne l’empêche pas d’être utilisé pour des sites complexes. Documentée en 29 langues, l’interface d’administration de Spip est traduite en près de 70 langues ! Mais c’est surtout en découvrant le parcours professionnel de Grégory Fabre que l’on peut vraiment réaliser son intérêt pour un tel système de publication. Ingénieur diplômé de l’IIE (devenue École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise), il passe trois années en conseil et développement dans une société de service qu’il crée avec plusieurs associés, qu’ils revendent au bon moment, en 2000, à une grosse agence de communication.

PRESSE PAPIER ET EN LIGNE Il intègre ensuite, pour deux ans, le magazine Transfert, créé par Christophe Agnus, en qualité de directeur informatique. « Une aventure merveilleuse et magique » précise-t-il. L’histoire se déroule en plein cœur du boom de la nouvelle économie, et le magazine compte alors une cinquantaine de personnes, dont trente-cinq journalistes. Il quitte Transfert à l’occasion d’un plan social, pour se remettre au conseil en systèmes d’informations, notamment avec Spip. Quelques mois après la fermeture du magazine, il crée, avec Valentin Lacambre et Laurent Chemla, l’association Transfert 2 pour relancer l’activité de Transfert sous la forme d’une agence de presse en ligne. L’association souhaite redonner le pouvoir aux anciens journalistes de Transfert, qui vont être chargés de la ligne éditoriale du projet. « Malgré ma fonction, dit-il, j’ai fait presqu’autant de travail administratif que de travail technique ! »

49 C’est dans ce contexte, en décembre 2002 qu’il présente au Carrefour des Possibles, le système de publication Spip. « C’était au moment où je me professionnalisais avec Spip. C’est un système qui évolue de manière saine et qui ne cède pas aux modes » insiste Grégory Fabre. « Spip a été créé au sein d’une petite communauté francophone et le Carrefour a certainement contribué à porter au grand jour l’activité de cette communauté, » ajoute-t-il. En 2004, après la fermeture définitive de Transfert 2, il devient le cofondateur de Terra Economica un magazine imprimé et en ligne. La version électronique en ligne est naturellement basée sur Spip. Le parcours de Grégory Fabre semblait désormais tracé. Pourtant il va vivre une aventure singulière d’un an et demi. « A l’été 2005, je suis contacté par le gouvernement qui me propose la direction de projet de logiciel à Matignon ». Grégory Fabre accepte et se retrouve à porter la bannière du logiciel libre au sommet de l’État. Une période qualifiée de « difficile et intense » par le tout jeune directeur.

LA PASSION DU COLLABORATIF Il ne cessera cependant, au cours de cette aventure, de veiller au développement du magazine Terra Economica. Et comme celui-ci prenait de l’ampleur il décide, sans état d’âme, de sortir du cocon doré dans lequel il était entré. Son retour à Terra Economica correspond au lancement de Planète Terra, un site compagnon du mensuel, également développé sous Spip. Son objectif est d’être un véritable site collaboratif, alimenté par des passionnés, mais avec la qualité éditoriale d’une équipe de journalistes et d’éditeurs professionnels qui améliorent, lorsque c’est nécessaire, les articles proposés. Aujourd’hui, Terra Economica et Planète Terra sont des publications qui se portent très bien et qui emploient huit personnes à temps plein et trente-cinq pigistes. Il n’est pas impossible que Spip soit un peu pour quelque chose dans cette success story.


50

Dimitri Delmas 1979

naissance à Marvejols (Lozère)

2002 diplôme de l’ENSCI (École nationale supérieure de création industrielle)

2003 projet « guide numérique » un bâton pour se perdre

juin 2004 présentation au Carrefour des Possibles

fin 2004 financement CRIT et dépôt de brevet

2005 intègre Orange Labs en tant que Designer Lead

.....ouvrait

51

LE BÂTON POUR

SE PERDRE

En matière de système de géolocalisation, le projet présenté par Dimitri Delmas bouscule les codes habituels puisqu’il s’agit ici d’une interface qui permet de se perdre dans la nature. Un projet prospectif et réellement innovant qui conduira finalement son inventeur dans les laboratoires de recherche & développement de France Télécom. Preuve, s’il en est, que certains savent mieux se perdre que d’autres !

ants.......... l des chemins iné u m i t dits et s

visite • déambulation • 500m •

redécouvrir • nature • flore • orientation • mémoire • gps

• b o u s s o le • d e s i g n

• promeneur • faune • proximité

• signal • sécurité • liberté • plaisir • exploration • numérique


52 Le bâton pour se perdre est le prolongement du mémoire « la marche envisagée comme une démarche créative » et du suivi de diplôme de Dimitri Delmas à l’ENSCI (Ecole nationale supérieure de création industrielle). C’est l’occasion pour lui de proposer un autre regard sur la nature.

L’EXPÉRIENCE DE LA MARCHE « La marche est une pratique volontariste » dit-il. « Économe et écologique, elle attire l’attention sur l’un des actes humains les plus naturels et les plus simples. » Dans un contexte où les questions environnementales deviennent de plus en plus fortes, l’intérêt personnel du designer pour une prise de conscience planétaire est renforcé. « Le bâton pour se perdre est une histoire personnelle, car j’ai grandi à la campagne en Lozère et j’ai gardé depuis un vrai penchant pour la nature. » Après sa sortie d’école, il passe un an et demi à pousser son projet au-delà du simple concept. Le produit qu’il développe vient répondre à cette question : comment prolonger une expérience en imaginant quelque chose de nouveau ? Le bâton pour se perdre propose une nouvelle forme de relation avec la nature. Un scénario qui peut se dérouler dans la nature avec une fonction inversée par rapport à celle d’un GPS puisqu’il s’agit ici d’aider l’utilisateur à se perdre. Le projet est présenté en juin 2004 au 15e Carrefour des Possibles. Le projet, il consiste en somme à scénariser un parcours, réunir dans un même objet un design interactif et une interface de service. « En allant au Carrefour des Possibles, l’idée était de montrer le caractère novateur du projet et d’obtenir des retours » précise-t-il.

CONNAITRE SES LIMITES Comme Dimitri ne se sent pas à l’aise avec les grands discours, même de six minutes, il choisit de faire sa présentation en images, avec, pour seul commentaire, le chant des oiseaux. Le bâton pour se perdre est un projet résolument prospectif. Dimitri Delmas aurait pu imaginer plus simple et plus rapide à mettre sur le marché. Mais c’était volontaire de sa part. Il connaît ses compétences créatives, mais aussi ses limites en terme de connaissance des affaires.

53 Surtout pour ce type de projet qui couvre tous les aspects d’un projet industriel : développement matériel et logiciel, système de communication, affichage de contenus multimédias, etc. L’inventeur avoue qu’il ne réalisait pas toute l’organisation que cela supposait. « Pour mener à bien un projet comme celui-ci il aurait vraiment fallu remuer ciel et terre. Je ne m’étais pas entouré des compétences qui permettent de transformer un projet en entreprise... » précise-t-il. Une part de modestie et de lucidité qui ne l’empêche pas, la même année, d’obtenir le soutien financier du CRITT, un organisme d’aide au développement de projets. Un financement qui permet le dépôt d’un brevet sur la gestuelle de l’interface. « La présentation en six minutes du Carrefour est vraiment un exercice très formateur qui vous oblige à être efficace ! » « J’aime le foisonnement d’idées des Carrefours et j’ai vraiment apprécié l’écoute de la Fing lors de la préparation, ainsi que le caractère informel et les échanges qui ont suivi. »

SÉLECTIONNÉ AU CASTING Pour le jeune designer, le Carrefour a été aussi le moyen de rencontrer des responsables de la recherche & développement de France Télécom. Cet opérateur, qui n’avaient pas encore d’équipe de designer, a été intéressé par la démarche du projet présenté par Dimitri Delmas. France Télécom, visiblement bluffé, l’embauche finalement en 2005. Au sein d’Orange Labs, une nouvelle entité a été créée, l’Explocentre, dédiée à l’exploration de nouveaux business et de services, dans laquelle Dimitri Delmas travaille avec une quinzaine de designers. « Mon rôle chez Orange Labs consiste désormais à proposer une vision », indiquet-il. « Une vision centrée sur les utilisateurs, avec pour mission d’aller rapidement vers des maquettes et des storyboards qui proposent une histoire et une véritable expérience. » En tant que spectateur, Dimitri Delmas continue à venir régulièrement au Carrefour des Possibles. Si vous cherchez votre chemin, n’hésitez pas à le lui demander. Qui sait où cela vous mènera ?


54 6 GRANDS DOMAINES D’USAGES

������������������������������ ����������������

�������������������

����������

������������� ��������������

����������������

55 Au-delà des dix portraits précédents qui mettaient en valeur la diversité des parcours de personnes qui ont innové, voici 60 propositions d’usages innovants présentés en Ile-de-France ces dernières années. Nous les avons rassemblées en six grands domaines d’usages qui illustrent combien les technologies de l’information investissent tous les champs de notre société. Ces propositions mélangent volontairement acteurs publics ou privés, étudiants ou entrepreneurs, créateurs ou formateurs,... Car les passerelles ne sont jamais suffisamment nombreuses entre les personnes et entre les disciplines pour susciter des étincelles d’innovation. Jusqu’alors les « NTIC »* suscitaient les principales mutations visibles dans notre quotidien. Le très fort développement des nanotechnologies et des biotechnologies combinées avec les TIC impose un nouveau paradygme « NBIC » (nano-bio-info-cogno) qu’il s’agira de comprendre dans les futurs Carrefours des Possibles.

* nouvelles technologies de l’information et de la communication

�������������

���������� ���������������� ���������������������������


56

PORTANEO

portail intranet personnalisable et collaboratif

BABELIO.COM connectons nos bibliothèques

57

ARAPA

éditeur en ligne et moteur intuitif destiné aux enfants

GYMGLISH LIGNES DE TEMPS

un autre regard sur les oeuvres audiovisuelles

la gymnastique de l’anglais par courriel

INLIBROVERITAS la passion de lire et d’écrire en toute liberté

PODMAILING

envoyer des fichiers de n’importe quelle taille par e-mail

AGORAVOX « journalisme citoyen »

FRIDAY

contrats complexes : what you see is what you agree on

MIND-UP

mettez de l’intelligence collective dans votre messagerie

Coopétition. La performance se définit dans l’adversité, il faut un vainqueur. Pour quoi faire ? Notre civilisation n’a jamais rassemblé autant de connaissances et de moyens pour la partager. Les pièces du meccano sont étalées sous nos yeux. A nous de les assembler en privilégiant la coopération, pour atteindre une intelligence collective à la hauteur de nos aspirations.


58

59

MUSICOVERY

interface intuitive pour écouter de la musique

UNBEHAGEN comment perdre de l’argent avec son art

LIS TES RATURES BIONATICS

vente en ligne de semences de plantes 3d

GNOMZ

média ludique et interactif : dites-le avec des bulles !

READER TÉLÉFÉRIQUE

organiser des lectures collectives online et offline

WATZATSONG.COM

retrouvez le titre d’une chanson grâce aux internautes

WJS

logiciel et dispositif de mixe de flux réseau en temps réel

expérimenter le croisement entre écriture et multimédia

ZOOMORAMA

exprimez-vous en images : créer, partager, zoomer en toute liberté

LACARTOONERIE.COM site de création et de projection de dessins animés

Créativité. Un autre regard sur le monde permet de le transformer ; nos imaginaires ont besoin de cette nourriture pour envisager d’autres possibles. La nécessaire rationalité de l’action ne peut faire l’impasse sur l’enchantement de l’intuition. Les pas de côté nous révèlent des réalités insoupçonnées. Accordons-nous le temps de l’immersion dans des territoires inconnus pour mieux produire, relier nos rêves et nos besoins.


60

61

���������� ����������������

INTERFACE(S) internet d’objets poétiques

SYLEN

système numérique de lecture nomade

SENSITIVE OBJECT

tout objet devient interactif

DOTEM

le premier code 2d alphabétique

OC1 KID

accès simplifié aux contenus numériques pour les jeunes enfants

NABAZTAG

et si le monde communiquait avec vous à travers un lapin ?

LINUTOP branchez et surfez !

ELECTRONIC SHADOW

design hybride entre espace et image

MOTIONCORTEX navigation dans l’interface du mobile à l’aide de sa caméra

ŒIL DE LYNX

prenez-le dans vos mains et approchez-le de ce qui vous intéresse

Mises en relation. Dans un monde de réseaux, les intersections prennent du sens. Elles repèrent, elles suggèrent, elles stimulent. Les connecteurs s’activent et, toujours à la recherche de formes et de fonctions, ils décloisonnent les têtes et les corps. Le monde se globalise et nous demandons de la proximité, les figures abstraites s’imposent et nous recherchons le contact. Revendiquons l’accès aux technologies du sensible.


62

NETINEO l’ubiquité en un clic

OCTOPUS MICRO FINANCE la microfinance pilotée avec du logiciel libre

63

SK-VIDÉO

produire des contenus audiovisuels chapitrés et géoréférencés

VPOD.TV MOBINEAR CAST

écoutez et regardez gratuitement vos émissions favorites sur votre mobile

publier très facilement des vidéos sur internet et mobiles

WONDERBANK

MADMUNDO

un récit multimédia (web, mobile, télévision) du monde

la banque sur mobile enfin simple

MANOBI

le multimedia mobile et internet révolutionnent la vie des producteurs sénégalais

MONSIEUR FALTAZI NETEVEN

vendre en ligne sans site internet

premier réseau de distribution d’objets instantanément produits

Réseau. Dans notre gigantesque village, les échanges numériques, marchands et non marchands sont autant de rhizomes qui reconfigurent nos modes de vie. L’ouverture est la règle et les cultures se parlent. Mais comment garder son intégrité ? F ace au balancement permanent entre individu et collectif, les nouveaux canaux nous fournissent des modalités inédites où la question du choix doit demeurer prépondérante pour l’utilisateur.


64

65

PEUPLADE DISMOIOU l’encyclopédie des lieux, participative et réutilisable

donner à chacun l’envie et les moyens de réinventer la vie de son quartier

FON

ouvrir et partager l’usage du WiFi

MA-RESIDENCE.FR simplifier le quotidien des groupements d’habitation

SPARKANGELS le service « internet télé-accompagné »

DOTRED

jeu social web 2.0

NAVIDIS

plateforme de communication territoriale multimédia

SENDA

navigation gps collaborative

ROULETAVILLE

le covoiturage des enfants vers leurs activités extra-scolaires

GESTION INFORMATISÉE DES ARBRES

95 000 arbres d’alignement parisiens en réseau

Découverte. Partir à la recherche de nouveaux territoires ne conduit pas toujours où l’on croit. Accepter pour une fois de rencontrer sans but, entraîne la capacité d’étonnement. N’est-ce pas bienfaisant dans un espace qui nous semble fini ? Les frontières sont dans les têtes et la plus grande aventure consiste à changer ses habitudes. Circulons dans les grilles de lecture avec le même plaisir que sur les chemins de campagne.


66

67

������������������������������ ����������������

OUTWIT CODASYSTEM

la preuve par l’image

GOOGLE HOUSE

« intimity search engine »

METEOJOB

les technologies de la mise en relation au service de l’emploi

WWW.U-LIK.COM

moteur de collecte intelligente sur le Web

partagez vos goûts

SYNTHESIO

accéder à toute l’actualité internet en temps réel

COFFRE-FORT ÉLECTRONIQUE COMMUNIQUANT

logiciel d’archivage à valeur probante de tous documents ou flux électronique

SOCIETE.COM

visualiser les entreprises et leurs dirigeants avec mapstan

SIMPLEREZO

infogérance autonome décentralisée

VIVACODE

permettre le partage de contenus protégés sur tout système d’exploitation

Sérendipité. La saturation nous guette : organisonsnous, pour ne pas nous noyer dans le fleuve des données. Il faut protéger sans nous fermer, favoriser l’échange. Brider la circulation des informations peut conduire à l’impertinence puis la perte d’influence. Laissons toujours des espaces pour l’information imprévue, inappropriée, celle qui peut tout changer, si vous savez la prendre en compte.


68

naviguons dans les usages... NOM usage site si pas de site, connectez-vous à http://www.carrefourdespossibles.org/

@FOLIO support de lecture nomade low-tech http://www.atfolio.net @RBRE système ouvert de représentation 3d et d’échange généalogique p2p http://km2.net 1 000 BORNES INTERNET faire descendre les tic dans la rue avec les e-services http://www.ratp.fr 1400CM3-L’HYPERBLOG plateforme web multi-fenêtrage http://1400cm3.net 3 ESPACES AUX HALLES 1er grand événementiel pervasif à Paris http://www.3espaces.com A-MUSIC un nouveau service d’illustration musicale pour les producteurs audiovisuels http://www. a-music.fr ACHATDURABLE.FR connecter l’offre éco-responsable avec la demande publique http://www.conscio.fr/ ADON2007 préserver les droits d’auteur et permettre la copie privée de documents électroniques AGORAVOX « journalisme citoyen » http://www. agoravox.fr ALEXANDRIA le seul dictionnaire multilingue pour sites web et pc http://www. memodata.com/ ALLÔ ARMOR services vocaux innovants dans le tourisme http://www. cotesdarmor.com/fr/alloarmor.php ALPHARIS les savoirs de tous au service de tous http:// www.alpharis.net ANOPTIQUE la vue du wiki http://anoptique.com/ ARAPA éditeur en ligne et moteur intuitif destiné aux enfants http://www.arapa.org ASOSI carrefour du livre audio francophone http://www.livreaudio.biz ATOPIA suivi d’adolescents souffrant de troubles psychiques grâce au téléphone mobile http://www.prepsy.com/ AU COIN DE LA BOUCHE épicerie fine on-line http://www.designnumerique.net AXIOPOLESOFT mobiliser et mettre en oeuvre l’intelligence collective http://www.axiopole.com BABELIO.COM connectons nos bibliothèques http://www.babelio.com BAHIA E-BOOK premier pda à lecture horizontale sur linux, skinable, multi-ports et multi-usage http://www.bahia21.com BETOBE premier réseau francophone de bénévolat en ligne http://www.betobe.org/ BIO0SC écoutez chanter votre plante http://www.gregorth.net BIONATICS vente en ligne de semences de plantes 3d http://www.bionatics.com BLOGGINO LIVE capturez le moment, l’instant de votre événement http://www.bloggino.com BLUE INITIATIVE générateur d’initiatives citoyennes solidaires et durables http://www.blue-initiative.org BLUE KIWI stimuler les échanges avec une solution tout en un http://www.bluekiwi-software.com BNFLOWER aide à la diffusion des musiciens indépendants et libres http://bnflower.com BORNE COGIB point d’accès à une recharge électrique rapide et sécurisé http://www. cogib.com BOSS système d’exploitation en ligne dédié à la sécurité des réseaux http:// www.intradot.com BUTTERFLY processus de collecte d’expériences et d’informations http://www.almedio.fr CARTUS évaluer les attentes des publics dans les espaces d’accès public à internet http://www.cartus-epn.net CAUTION EN LIGNE obtention et pilotage en ligne de cautions de marché http://www.tsquare2.com CED-CANAL EDUCATIF A LA DEMANDE 1er site participatif de vidéos éducatives et culturelles http://www.canal-educatif.fr

69 CENTRE D’AFFAIRE VIRTUEL la plate- forme de services en ligne pour tpe http://www. ettighoffer.com CERTIMAIL signer, dater et prouver son courrier électronique http://www. certimail.fr CERTIVOX système d’identification de la personne pour des transactions électroniques http://www.certivox.com CHAPATIZ.COM site communautaire pour enfants http://www.chapatiz.com CHRONOPOLYS solution de management de projets et de performance organisationnelle http://www.avane.com CITYZEUM guide touristique wiki multimedia gps web et mobile http://www.cityzeum.com CLIC’NSHARE la collaboration en temps réel, en toute sécurité CODASYSTEM la preuve par l’image http://www. codasystem.com COFFRE-FORT ÉLECTRONIQUE COMMUNIQUANT logiciel d’archivage à valeur probante de tous documents ou flux électroniques http://www.cecurity.com COLORVOTE une nouvelle implémentation de l’abaque de régnier http://www.colorvote. com COLORZIP le code-barre de nouvelle génération http://www.colorzip.com COMME VOUS hyper-profiling et mise en relation des personnes COMWAX la première solution d’accès à internet pour tous http://www.comwax.com CONNECT AND GO la convergence du papier et de l’informatique http://www.connectandgo.fr CONNIVENCES.INFO solution de cartographie intelligente de l’information http://www.connivences.info CONTENERS plateforme artistique interactive http://www.conteners.org CONVERGE ON LINE plateforme de diffusion de services mobiles multimodaux COUNTER-GOOGLING le googling devient un réflexe dans toute relation humaine http://www.counter-googling.net COXOON. COM voyager en toute affinité http://www.coxoon.com CROC-IMAGES narrer des histoires à partir d’images réalisées avec un livre électronique CYBERPOUBELLE recyclage des ordures virtuelles DA FACT piloter en temps réel des équipements multimédia http://www.dafact. com DEBITCREDIT.FR des solutions en ligne pour optimiser sa gestion financière http:// www.debitcredit.fr DEEDGITAL le contrat électronique pour tous DIONYSOS.ORG production d’expositions locales participatives http://www.dionysos.org DISMOIOU l’encyclopédie des lieux, participative et réutilisable http://dismoiou.fr DIXIEMEFAMILLE. COM rassembler 9 familles pour en aider une 10e en détresse http://www.dixiemefamille. com DJINGLE plate-forme de distribution de vidéos pertinentes et interactives pour tous http://www.djingle.fr DOCOTA voir et faxer des documents en wysiwyg depuis son téléphone http://www.docota.com DOREMIWEB apprendre en ligne pour découvrir l’univers musical http://www.doremiweb.com DOTEM le premier code 2d alphabétique http://www. alphacode.eu DOTRED jeu social web 2.0 http://dotred.fr E-AVANTAGES « PROXIWALLET » technologie ouverte en réseau intégrant services e-marketing et paiement en ligne http:// www.ntsys.fr E-BOX l’agence postale rapide e-box tm http://www.e-box.fr/ E-MAGE un nouvel outil de médiation étonnant et magique http://wmpk.fnet.fr E-MEDICIS service mobiles de santé, pour une liberté en toute sécurité http://www.e-medicis.com E-TOFF outil numérique pour développer son réseau de relations EDUSMS le SMS au service des établissements scolaires EFICAZ moteur de recherche en 3d ELECTRONIC SHADOW


70 design hybride entre espace et image http://www.electronicshadow.com ENTR’OUVERT projet ouvert, en logiciel libre, de gestion d’entreprise http://www.entrouvert.org ESCRITOR logiciel libre destiné à l’enseignement et la formation http://www.linux-france.org/prj/ escritor/ ESHKAR accompagnement interactif multimédia http://www.eshkar.net ESPACE METIS espace de mutualisation et d’échange, autour des TIC et de la solidarité http://www. vecam.org/rubrique86.html EVES / MOIETMAVILLE le recueil sonore de la mémoire des habitants http://www.moietmaville.org EXALEAD search, easier http://www.exalead.fr EXLINEO-LIVE web conférence et partage synchrone de documents http://www.exlineo. com EZACCESS l’accessibilité numérique en 24h chrono http://www.nexint.fr FEEDBACK2.0 collectez des suggestions, découvrez les consensus et décidez ! http://www.feedback20. com FIREANT le moyen le plus facile pour regarder des vidéos sur le web http://www. getfireant.com FLUX FURIEUX oeuvre interactive http://www.lagraine.com FON ouvrir et partager l’usage du wifi http://www.fon.com/fr FORET DE DONNEES des hotspots wifi sous la forme de « bambous communicants » http://www.orange-ftgroup.com FRIDAY contrats complexes : what you see is what you agree on http://www.friday.fr/ GARE VIRTUELLE représenter le réel pour entrer en relation http://designnumerique.net/ GESTION INFORMATISÉE DES ARBRES 95 000 arbres d’alignement parisiens en réseau http://www. paris.fr GHANNI the right music at the right time http://www.ghannimusic.com GNOMZ média ludique et interactif : dites-le avec des bulles ! http://www.gnomz.com GOOGLE HOUSE « intimity search engine » http://www.googlehouse.net GRAINS D’E-CRI(T)S innovation pédagogique pour la formation de formateurs http://pascal.cheval.free.fr/ GYMGLISH la gymnastique de l’anglais par courriel http://www.gymglish.com HAND-SHAKING vente de voyage différent et riche, identifiable et caractéristique HI-MUSE nouveau type de chaîne hi-fi connectée à internet HUMAN KNOWLEDGE un traducteur multiligue de nouvelle génération http://www.human-knowledge.net/ I-GENERATOR le premier générateur d’innovations à contenu ouvert I-MAGINER W EB CONFÉRENCE 3D nouvelles formes de réunions à distance en 3d http://www.i-maginer.com I-VOITURAGE des « lignes de voitures » utilisées comme transport en commun http://www.etyc.org/lignesdevoiturescitoyennes/ 833 ICO service qui place l’utilisateur au centre de son quotidien numérique http:// www.2gdesign.net ID-WATCH avoir des repères avant d’avoir des horaires http://www. prim-time.fr IDIKIT site web qui permet de générer des identités factices http://www.idikit. com IF I WERE U environnement artistique partagé et ludique à pratiquer sur le web http:// www.iiwu.org IMAGIIN.COM quand les consommateurs deviennent des conso-acteurs http://www.imagiin.com IMMO.TRAQUEUR visiter à distance un bien immobilier http:// immo.traqueur.free.fr INFLUO, PLUG & FIND moteur de recherche neuromimétique, intelligent et autonome INGINEO assistant personnel intégré au vêtement http://www.ingineo.net INLIBROVERITAS la passion de lire et d’écrire en toute liberté http://www.inlibroveritas.net INNOVONS LA MER seapass, le portail du navigateur INTERFACES internet d’objets poétiques

71 http://lab.nodesign.net/interfaces INTERTACT interactions perceptives nouvelles sur les réseaux http://www.utc.fr/costech/ INVESTIGO plateforme de financement de PME http://www.investigo.fr IPRA*COOL l’individu au coeur de la mobilité grâce au peer to peer mobile http://www.ipracom.com JACKITO une interface homme-machine unique http://www.jackito-tda.com JAMENDO plateforme de musique en ligne http://www. jamendo.com JOBMEETERS le 1er site généreux de recrutement par cooptation http://www. jobmeeters.com JOKYO CREATION les cartes géographiques prennent du relief http:// www.jokyo.fr JURISPEDIA le droit partagé http://fr.jurispedia.org K-MOTION accès à un réseau mobile d’échange musical et émotionnel KAMELEON rendre les objets interactifs par le biais de votre téléphone portable http://www.kameleon-europe.com KEY-BISIS le bureau virtuel qui s’adapte à vos besoins http://www.sevea.net KIAPEL la téléphonie intelligente au services des solos et des tpe http://www.2jtel.fr KID@FRANCE, RÉPUBLIQUE DES CYBERKIDS territoire virtuel ludique où les enfants prennent des initiatives citoyennes http://www.karobas.fr KIGEN jeu massivement multijoueur et géolocalisé http://www. newtgames.com/ KLASSBOX le facilitateur de classement pour construire des dossiers électroniques partagés KNOWMORE éditeur d’outils logiciels de soutien à la performance http://www.knowmore.fr L’ANNUAIRE UNIVERSEL 118012 recherchez dans les pages jaunes comme vous cherchez dans google, yahoo, msn http://www.118012.fr LA COLLECTION NUMÉRIQUE élaborer une collection numérique sur ordinateur pour les particuliers LACARTOONERIE.COM site de création et de projection de dessins animés http://www. lacartoonerie.com LAMPE DAL être informé par le biais d’une « interface calme » http:// www.violet.net LATITUDE SUD langage visuel et univers virtuel pour faire dialoguer des enfants de différents continents http://glif.free.fr LE BATON POUR SE PERDRE visite déambulatoire et redécouverte des milieux naturels LE K2K espace de création artistique partagé en réseau http://www.lopartduo.net/ LE RÉSEAU E.VOUS fédérer et animer les ressources d’un territoire http://www.evous.com LES CITY SERIES réinventer les vidéos-musiques http://www. concertaemporter.com LES CROONIES jeu en ligne de mise en situation de management de la sur-information http://wiki.crao.net/index.php/LesCroonies LES DEMANDEURS le premier service de gestion de suggestions LIBRECOURS.ORG la connaissance librement accessible à tous http:// www.librecours.org LIGNES DE TEMPS un autre regard sur les œuvres audiovisuelles http:// www.amateur.centrepompidou.fr LINUTOP branchez et surfez ! http://www.linutop.com LIS TES RATURES expérimenter le croisement entre écriture et multimédia http:// cesttropbeau.free.fr/histoires LIVO authentification universelle http://www.livo.com LOCALIS cartographie dynamique des points d’accès public à internet en aquitaine http:// www.accespublic-aquitaine.org LUCEOR sphère d’information en situation de mobilité http://www.luceor.com/ MA-RESIDENCE.FR simplifier le quotidien des groupements d’habitation http://www.ma-residence.fr MADE IN LUNE gestion de contenus « rich media » 100% flash http://www.icilalune.com MADMUNDO un récit multimédia (web, mobile,


72 télévision) du monde http://www.madmundo.tv MAILEMOTION partagez vos émotions en vidéo ! http://www.mailemotion.tv MAILWATCHER cartographie de messagerie http://www. mailwatcher.net MANAGED OBJECTS gérer l’infrastructure à partir des contraintes des utilisateurs http://www.managedobjects.com MANOBI le multimedia mobile et internet révolutionne la vie des producteurs sénégalais http://www.manobi.net MATRICE ACTIVE sensibiliser le public au langage artistique d’un peintre http://yves.gufflet.free.fr/kandinsky/ kandinsky.html MAYDAY ouvrir un espace de prise de parole à l’antenne http://www. france5.fr MAYETIC VILLAGE outil de travail collaboratif, prêt à l’emploi http://www. mayeticvillage.fr META-INSTRUMENT 3 interface gestuelle haute précision multimédia tempsréel http://www.pucemuse.com METASURV - MAPOFLASH plateforme de surveillances et système d’information géographique interactif http://borneo.necker.fr/ METEOJOB les technologies de la mise en relation au service de l’emploi http://www.meteojob.com MICROSTADE pratiquer de nouvelles activités sportives, dans des espaces réduits MIND UP mettez de l’intelligence collective dans votre messagerie http://www.calindasoftware. com MININET le minitel du net http://wiki.crao.net MININET (SUITE) pour combler le fossé numérique http://wiki.crao.net et http://www.designnumerique.net MNEMOSOLUS une application connectée imaginative et créative pour les enfants MOBILIS-IMMOBILIS espace immersif interactif ludique en faveur d’un public dit « handicapé » http://www. mobilisimmobilis.com MOBILUCK les futurs usages de bluetooth http://www.mobiluck. com MOBINEAR CAST écoutez & regardez gratuitement vos émissions favorites sur votre mobile http://www.mobinear.com MOBIPARK solution de télé parking en voirie http:// www.epark.fr MONCOURS.COM cours de soutien scolaire interactifs, guidés et évalués sur internet http://moncours.com MONSIEUR FALTAZI premier réseau de distribution d’objets instantanément produits http://www.monsieurfaltazi.com/ MOTIONCORTEX navigation dans l’interface du mobile à l’aide de sa camera http://www.realeyes3d.com MUCASH transformez vos chèques cadeaux papier en moyens de paiement sur internet MUSIC BOX une nouvelle approche du p2p pour l’échange des fichiers musicaux MUSICOVERY interface intuitive pour écouter de la musique http://www.musicovery.com/ MV3D solution ultralégère pour la 3d et la vidéo http://www.cedelia.com MYLOC localisation communautaire et publicité consentie http://www.deveryware.com MYSMARTBOARD visualisation/édition/publication graphique directe dans les pages web http://www.mysmartboard.com NABAZTAG et si le monde communiquait avec vous à travers un lapin ? http://www.nabaztag.com NANOPAGE écran numérique souple et tactile http://www.inanov.fr NAVIDIS plateforme de communication territoriale multimédia http:// www.navidis.com NAVIMAP diffuseur de cartographie interactive http://www.dryade.net NEOFTP transmettre facilement et sûrement des fichiers importants http://neoftp.neocles. com/ NETANDSEE diffuseur de vidéo en ligne et en direct http://www.netandsee.com NETECOLE l’intranet des écoles et des familles http://www.netecole.fr NETEVEN vendre en

73 ligne sans site internet http://www.neteven.com NETFRIENDS.FR amour, amitié, business : rencontrez les amis de vos amis NETINEO l’ubiquité en un click http://www.netineo.com NIGHTCOVE BY ZYKEN produits d’accompagnement et d’amélioration du sommeil http:// www.zyken.com NO-LOG accès internet sans abonnement http://www.no-log.org NOURVIA dispositif portatif pour la formation en ligne NUMEDIA une entrée par la culture numérique pour l’éducation aux tic http://numedia-art.com OBIWI un magazine internet fait par et pour les passionné http://www.obiwi.fr OBSERVATOIRE PRÉSIDENTIELLE.FR les politiques ont leur cartographie ! http://www.observatoire-presidentielle.fr OC1 Kid accès simplifié aux contenus numériques pour les jeunes enfants http://www.transversaldesign. com OCEAN D’HISTOIRES 1 000 et 1 contes dits par votre voix OCTOPUS MICRO FINANCE la microfinance pilotée avec du logiciel libre http://www.octopusnetwork.org OEIL simplifier la présentation distante de documents http://www.fyra.fr OEIL DE LYNX prenez-le dans vos mains et approchez-le de ce qui vous intéresse http://www.nokinomo. com OKYZ, LE « PDF » DE LA 3D la capture et l’échange universelle des affichages 3d http:// www.okyz.com OLIVIER2 télépédagogie en utilisant la visio et un cartable électronique http://olivier.laclasse.com ONTOLOGICS logiciel de conseil personnel pour particuliers OPQUAST bonnes pratiques qualité pour les services en ligne http://fr.opquast.com/ ORDISSIMO l’ordinateur le plus simple du monde http://www.ordissimo.com OSIG V1.0 interface de conception et de visualisation de mobilier en temps réel http://www.os00.com OUTWIT moteur de collecte intelligente sur le Web http://outwit.com P-SPHÈRE filtrage intelligent et personnalisable des flux internet http://www.dolphian.com PAPIER POSTMAGRITTE sensibiliser un support de contenu numérique http://alextonneau.free.fr PARIS SANS-FIL réseau wi-fi communataire PAWA RSS restez toujours à l’écoute des meilleurs fils d’infos du web PDL BLANKPAGE un carnet de note numérique qui s’inspire d’un carnet de note papier PEAU MEMOIRE pièce chorégraphique qui crée sa propre partition musicale http://www.sylvielequere.com PENGUIN ISLAND jeux-vidéo massivement multi-utilisateurs en 3d temps réel PENSÉE LUMINEUSE / OCTET objets lumineux pour une communication sensible http://www.designnumerique.net PERTINENCE INFORMATION NETWORK collecte, traitement, diffusion ciblée et exploitation de l’information http://www.pertinence.net PEUPLADE donner à chacun l’envie et les moyens de réinventer la vie de son quartier http://www.peuplade.fr PHONEREADER une solution on-line de téléconsultation des contenus éditoriaux http://phonereader.fr/ PICTOGAME les jeux vidéos dont vous êtes le créateur http://www.pictogame.com PIKKO la visualisation pour analyser les débats et coconstruire un argumentaire http://www.pikko.fr PLANÈTE SOLIDARITÉ réseau de platesformes locales de solidarité utilisant un logiciel de proximétrie http://www.planetesolidarite. org PLAY IN C concert interactif intégrant le public au jeu musical http://klang05. blogspot.com PODMAILING envoyer des fichiers de n’importe quelle taille par e-mail http://www.podmailing.fr PORTAIL DE DÉCOR INTERACTIF offrir du téléchargement


74 d’ambiances http://www.francetelecom.fr/studiocreatif PORTANEO portail intranet personnalisable et collaboratif http://www.portaneo.com POST service de diffusion numérique de la presse quotidienne PROGONLINE plateforme de réalisation de projets informatiques au forfait en télétravail http://www.progonline.com PROJET AGORA améliorer la coopération pour un meilleur service public http://www.agora.gouv.fr QUEFAIRE.FR le portail pour trouver que faire... de son temps http://www.aconseil.fr RADIO SCREEN transmission de texte, images et vidéos par la bande fm sur ordinateur, pda et mobile RADIO WIFI IP un poste radio wifi intelligent, personnalisable et interactif http://wifi-radio.biz RAPIDCITY la vidéo temps réel sur téléphone portable http://www.rapidcity.fr/ READER TÉLÉFÉRIQUE organiser des lectures collectives online et offline http://www.teleferique.org/projects/ reader/ READSPEAKER la voix du web http://www.readspeaker.fr RECITS DES 3 ESPACES modélisation et architecture du contenu multi-supports http://www.3espaces.com RED RIDERS habit communiquant où la technologie devient discrète RÉSEAU PERVASIF développer outils et interfaces facilitant le passage entre univers RETAISE DE SIGNAUX société coopérative d’intérêt collectif développeuse de réseaux http://www.radiophare. net ROULETAVILLE le covoiturage des enfants vers leurs activités extras-colaires http:// www.rouletaville.fr S-PRIME [S’] service de partage de ressources informatiques et multimédias SENDA navigation gps collaborative http://www.senda-online.com SENSITIVE OBJECT tout objet devient interactif http://www.sensitiveobject.fr SENTIERS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL accompagner l’exercice de la citoyenneté dans les processus de développement des territoires http://www.educ-pop.org/33 SIMPLEREZO infogérance autonome décentralisée http://www.simplerezo.com SIMPUTER simple, inexpensive, mobile, people’s computer http://www.picopeta.com, http://www.ncoretech.com SK-VIDÉO produire des contenus audiovisuels chapitrés et géoréférencés http://www.skema.fr SMARTCENTER plateforme domotique intelligente SMILE & E-LEARNING : X EN LIGNE e-learning plusrimédia SMS DU COEUR faire du sms surtaxé un nouveau support de collecte de dons SOCIETE.COM visualiser les entreprises et leurs dirigeants avec mapstan http://www.mapstan.com, http://www. societe.com SPARKANGELS le service internet télé-accompagné http://www.spark-angels.com SPATIOGUIDE service de mobilité d’assistance aux déplacements des personnes dépendantes http://www.spatioguide.com SPHERES DE PARTAGE outil de travail partagé dédié à une équipe pluridisciplinaire http://www.designnumerique.net/usagesdinteractivite/ SPIP système de publication pour un internet partagé http://www.uzine.net/spip STORAGE SECURITY le coffre-fort électronique personnel à valeur légale en mode asp http://www. thybris.com SYLEN système numérique de lecture nomade http://www.nemoptic.com SYNTHESIO accéder à toute l’actualité internet en temps réel http://www.synthesio.fr TABLE COMMUNICANTE SANS FIL surface tactile sécurisée et résistante http://www. i-vibrations.com TAPP infrastructure pour une exploitation numérique centrée sur l’utilisateur accessible par tous http://www.superwiz.com TECHNOLOGIE WEED plateforme de distribution

75 musicale p2p qui fait des clients les vendeurs http://www.musiciens.biz TEKORA créateur de sites et services pour téléphones mobiles http://www.tekora.com TIKILABS 6 touches qui changent tout ! http://tikilabs.com TOPICS se repérer avec un assistant numérique dans un aéroport http://www.enst.fr TOTEM gérer de façon simple, rapide et efficace l’échange d’informations http://www.projet-totem.fr TRAILER valoriser les contenus découverts sur le web TRYTON : IMMERSION SUBAQUATIC système multimédia subaquatique http://www. virtualdive.com/ UN POINT C’EST TOUT fabriquer les cartes du monde avec un gps et un vélo http://www.upct.org UNBEHAGEN comment perdre de l’argent avec son art http://www. iterature.com/adwords VEHICALL locations « à la carte » géolocalisées http://www.vehicall. com VIABLOGA « veni vidi, blogi » http://www.viabloga.com VIDEO SAMPLER mixer vos clips en toute simplicité http://www.getsound.fr VILLE DE FONTANIL CORNILLON communication par sms avec les citoyens http://www.ville-fontanil.fr et http://www.innov-adhoc.com VIRTUOZ agents conversationnels de nouvelle génération http://www.virtuoz.fr VIVACODE permettre le partage de contenus protégés sur tout système d’exploitation http://www. vivacode.eu VIVIANE médiation en ligne sur des problématiques environnementales http:// viviane.c3ed.uvsq.fr VOXEA la liberté de téléphoner depuis le monde entier vers le monde entier http://www.voxea.net VPOD.TV publier très facilement des vidéos sur internet et mobiles http://vpod.tv WAPEDUC, L’ÉCOLE NOMADE ressources pédagogiques accessibles par téléphone portable http://www.wapeduc.org WATZATSONG.COM retrouvez le titre d’une chanson grâce aux internautes http://www.watzatsong.com WEB COLLABORATIF SYNCHRONE mise en oeuvre et diffusion de plates-formes d’interaction temps réel http:// vf.eisti.fr WEB SOURD web, passerelle entre sourds et entendants http://www.websourd. org WEBOOTI l’ordinateur innovant le plus facile d’accès pour tous http://www.webooti. com WEBOS : L’OS DANS LE NAVIGATEUR virtualiser le bureau de l’utilisateur dans un navigateur http://www.exoplatform.com WECHEESE.COM la protection des internautes sur les réseaux sociaux http://www.wecheese.com WIFI-SM & WIFI-ART vivez en wifi le spectacle de la douleur http://www.unbehagen.com/wifism WIKIO le média c’est vous http://www. wikio.fr WIZKID moitié ordinateur, moitié robot http://www.wizkid.info WJS logiciel et dispositif de mixe de flux réseau en temps réel http://www.wj-s.org WONDERBANK la banque sur mobile enfin simple http://www.lemonway.fr WWW.U-LIK.COM partage de goûts et bibliothèque virtuelle http://www.u-lik.com XAMBOX, TU NE RANGERAS POINT retrouver ses papiers sans les avoir jamais rangés http://www.xamance.fr XMEDIABASE boîte à outils de gestion de contenus vidéos XWIKI wiki applicatif de deuxième génération http://www.xwiki.com YOONO le moteur de recherche collaboratif pour tous http:// www.yoono.com ZAZIEWEB la communauté des e-lecteurs http://www.zazieweb.fr ZIKI optimiser votre visibilité sur internet http://www.ziki.com ZODIANET des objets communicants pour tous dans la maison http://www.zodianet.com ZOOMORAMA exprimez-vous en images : créer, partager, zoomer en toute liberté http://www.zoomorama.com


76 La Fing a pour objet de stimuler, repérer, valoriser l’innovation dans les services et les usages numériques Face à l’évolution constante des technologies et des usages, les entreprises et les acteurs publics ont besoin d’anticiper, de partager leurs expériences et leurs visions. Depuis 2000, la Fing a ainsi créé un nouveau type de « think tank » qui associe l’échange entre experts et décideurs de haut niveau à une relation constante avec le « bouillon de culture », les innovateurs et les utilisateurs des réseaux. Le travail de la Fing s’organise autour : • d’une activité de veille et de prospective technologique • de programmes d’action de grande ampleur : « Villes 2.0 », « Identités actives » et « Plus longue la vie » • d’une détection et valorisation permanente de l’innovation et des innovateurs, notamment au travers du Carrefour des possibles. La Fing compte aujourd’hui plus de 160 membres : grandes entreprises, start-ups, laboratoires de recherche, universités, territoires, administrations, associations…. La Fing a le soutien de ses adhérents et de ses grands partenaires : Caisse des Dépôts et Consignations, Laser, Orange™, RATP, Région Provence-Alpes Côte d’Azur, le Conseil Général 13, CCI de MarseilleProvence, Ville de Marseille.

77 LA FING S’ORGANISE AUTOUR DE TROIS MISSIONS

• Think tank, anticipation et actions innovantes

explorer les défis et les opportunités de l’avenir à travers de grands thèmes fédérateurs. 3 programmes d’action sont engagés en 2008 : • Villes 2.0 www.villes2.fr anticiper, préparer les transformations de la ville et de la mobilité • Identités Actives www.identitesactives.net l’individu stratège de son existence numérique • Plus longue la vie www.pluslonguelavie.net l’innovation par et pour tous les âges de la vie

• Veille et prospective sur les technologies, les services, les usages

et les grands enjeux du numérique, de l’internet et des technologies émergentes. Avec plus de 90 000 lecteurs, www.internetactu.net est le site francophone de référence de veille sur les usages. ProspecTIC est le rapport annuel sur la prospective technologique destiné aux décideurs et aux relais d’opinion.

• Détection, valorisation et mise en réseau de l’innovation et des innovateurs à travers 2 manifestations : le Carrefour des Possibles www.carrefourdespossibles.org et Mobile Monday www.mobilemondayfrance.org ainsi qu’à travers les programmes d’action

http://www.fing.org


78 ET VOUS, QUEL EST VOTRE PROJET ?

nom du projet l’usage en une phrase résumé de l’usage en quoi votre projet est-il innovant ? que recherchez-vous ?

79


80 crédits Benjamin Boccas auteur – photographe benjaminboccas@gmail.com Luc Legay Les explorateurs du Web/Port parallèle www.explorateursduweb.com Isabelle Jovanovic conception graphique isabelle.jovanovic@gmail.com GESTION DE L’ÉDITION / ÉQUIPE FING WWW.FING.ORG

Daniel Kaplan délégué général de la Fing Denis Pansu coordinateur du Carrefour des Possibles dpansu@fing.org Philippe Nikolov correspondant Carrefour des Possibles pnikolov@fing.org Aurialie Jublin relecture infos@fing.org Véronique Routin grands partenaires et adhérents vroutin@fing.org Axelle Benaïch community manager abenaich@fing.org Avec le soutien de Jean-Baptiste Roger, du Conseil Régional Ile-de-France. fabrication DI-FE-RAN contact@di-fe-ran.fr papier couché moderne demi-mat 170 g & 300 g format 140 X 180 mm ; couverture à rabats, 110 mm édition pilotée à l’aide de gmail.com™ et netcipia.net™ réalisation : pack AdobePro™, Mac Pro, Apple™

crédits photos de couverture 1

© Conteners - Lola Duval 2 © linutop 3 Mininet © Creative commons Nabaztag by Violet 5 © Portaneo 6 © Electronic Shadow 7 SPIP : toutes les illustrations sont sous licence creative commons (creativecommons. org/licenses/by-sa/2.0/deed.fr) & les textes sous licence Art Libre (artlibre.org) 4

1

2

3

4

5

6 7

© Fing isbn en cours dépôt légal mai 2008


Cultivons l'innovation!  
Cultivons l'innovation!  

"Une culture partagée de l'innovation est aujourd'hui vitale pour l'avenir de nos sociétés. Depuis 2002, le Carrefour des Possibles, créé pa...

Advertisement