3 minute read

Romance à Sainte-Lucie

Avec sa panoplie de lieux romantiques idylliques cernés par un océan tranquille et une nature sans fin, cette destination phare a tout ce qu’il faut pour charmer, que vous souhaitiez profiter d’une lune de miel paisible loin de tout ou remplie d’aventures douces.

Nous séjournons à Anse Chastanet, un centre de villégiature à aire ouverte qui incorpore la flore, les oiseaux et le paysage de la région dans l’expérience de vacances. Les bruits de la nature s’infiltrent dans la chambre, et seuls les volets en bois et un moustiquaire bloquent le soleil et les insectes. Doté d’une vue sur les Pitons, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, le domaine de 2,4 km 2 donne une toute nouvelle définition à l’expression « tourisme vert ».

Nous avons trouvé notre oasis de rêve : une grande terrasse nichée derrière les cocotiers avec vue directe sur les Pitons. Même les petits oiseaux tropicaux sont euphoriques, leur chant résonnant dans notre chambre. En écoutant le son de l’océan, une certitude m’apparaît : Sainte-Lucie est l’île la plus romantique que nous ayons visitée.

Seul pays au monde nommé d’après une femme, Sainte-Lucie est unique en son genre. Difficile de concevoir comment cette petite île, d’un peu plus de 43 km de long, peut abriter une forêt tropicale, un volcan accessible en voiture, des villages riches en culture et de nombreux hôtels cinq étoiles. On dit qu’elle a quelque chose pour tous. Nous, c’est une escapade en couple inoubliable qu’elle nous offre.

Après avoir passé notre première matinée à relaxer sur la terrasse, nous nous dirigeons vers le sentier nature de Tet Paul. La randonnée facile de 45 minutes met en vedette l’horticulture exotique et, évidemment, la vue panoramique sur les montagnes de Sainte-Lucie. Paysage le plus photographié des Caraïbes selon les dires, les Pitons, qui s’élèvent à plus de 730 m, sont à la hauteur des attentes.

En compagnie d’un guide local, nous marchons parmi les arbres fruitiers tout en apprenant sur les agriculteurs et les villages environnants. Près du sommet, nous sommes accueillis par un panneau indiquant Stairway to Heaven (escalier vers le paradis). « Parce que la vue est irréelle », nous dit le guide. Et comment! Mon mari et moi sommes éblouis par la beauté du paysage qui s’offre à nous et immortalisons le moment avec un selfie.

De retour à l’hôtel, un délicieux souper gastronomique nous est servi dans l’intimité du bord de l’eau sur la plage de l’Anse Chastanet. Le lendemain, toujours subjugués par les saveurs traditionnelles de l’île, nous nous joignons au chef pour son excursion hebdomadaire à la ferme biologique de l’hôtel, Emerald’s, avant de prendre part à un cours de cuisine avec accords mets-vins. Tout en profitant de chaque seconde de notre lune de miel, nous nous promettons de recréer le menu pour notre premier anniversaire de mariage.

Notre voyage à Sainte-Lucie se termine par une aventure à travers un volcan. La Soufrière est un volcan endormi, le seul au monde dont l’intérieur est accessible en voiture, qui sert aujourd’hui à la fois de site géologique et de spa entièrement naturel. Bien qu’aucune étude officielle ne permette de l’affirmer avec certitude, on dit que les bassins de boue et les sources thermales environnantes ont des propriétés médicinales. Une visite de ce spa créé par Dame Nature clôt notre lune de miel en beauté.