Page 1

Enmeuse.fr L'ActualitĂŠ Culturelle de la Meuse


Exposition jusqu'au 12 avril - Katy Couprie Jusqu'au 12 Avril 2008 à l'Office de Tourisme de Bar le Duc Entrée Libre Katy Couprie "Tout reste..." Katy Couprie vit et travaille à Saint-Dizier. Artiste peintre et photographe, elle est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, et de l'Art Institute de Chicago. Son travail d'auteur-illustrateur l'a fait connaître à un large public, notamment celui des enfants. En écho à son prochain livre, elle propose à Bar-le-Duc une installation sur l'identité et l'anatomie. Des images articulées en narrations multiples : visages fantomatiques, restes variés, dessins et autres impressions questionnent la nature même de la représentation en déjouant sa lisibilité technique. "Tout reste. Je suis une accumulation de repas, de lits défaits, de tables mises, d'eau bouillante, de miettes, de paroles, d'embrassades et de mal au ventre, de nuits, de café, d'images, de cicatrices, de regards croisés, de bientôt et de trottoirs, de bateaux et de trop tard..."

Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


Exposition - "Sabine POCARD, peintre"

Du 1er Mars au 6 Avril à l'espace Saint-Louis -Bar le Duc Entrée Libre de 14h30 à 18h30 week-ends et jours fériés

En semaine pour les groupes, sur réservation Comment Sabine Pocard peint-elle ? Avec la peinture, c'est l'évidence, mais aussi dans la peinture, au plus près... Que peint Sabine Pocard ? Des êtres, entre autres. Des êtres au plus près du silence, dans des drappées de couleurs sensibles, dans des voiles de chair froissée... Une artiste lorraine à découvrir ! Contact : Expressions 03 29 45 55 00


Théâtre - "L'importance d'être Constant" D'Oscar Wilde Mise en scène de Pierre Laville Avec Lorànt Deutsch, Frédéric Difenthal, Macha Méril ... Organisé par la Ville de Bar-le-Duc

Direction de la Culture

Deux jeunes hommes de la meilleure société tombent amoureux de deux jeunes filles ravissantes obsédées par l'idée d'épouser nécessairement un mari qui se prénommerait Constant... Or il se trouve que leurs amoureux ne s'appellent pas Constant ! Mais qui sait, finalement, et qui sont-ils ? Après des rebondissements incessants et des coups de théâtre, tenant parfois du vaudeville et de la comédie musicale (sans musique...), tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes ! La pièce est un hymne au bonheur, à l'insouciance d'une catégorie sociale de nantis, à la douceur de vivre, au jeu des amours et du hasard, à la légèreté qui rassure, sinon guérit des charges qu'impose une société prude et intransigeante... Certainement la plus joyeuse comédie du grand auteur irlandais, servie par deux jeunes acteurs parmi les plus célèbres de leur génération sous la houlette bienveillante de la parfaite Macha Méril. Un évènement ! Jeudi 6 Mars à 20h30 au Théâtre de Bar le Duc Tarif : 35 € Contact : Office de Tourisme 03 29 79 11 13


INTIMEMENT BARBARA Musique Barbara, interprété par Agnès Ravaux et Guillaume Giraud Théâtre de la bagatelle Une voix… un piano – Agnès et Guillaume Un grand hommage à la Dame Brune… Agnès est une femme qui chante, une femme qui aime… Barbara, c’était une évidence. Elle la chante… pour Vous. Deux artistes qui évoluent dans le même univers intimiste et confidentiel. Une interprétation fidèle, une grande émotion, un profond respect, une histoire d’Amour… pour Vous. Agnès Ravaux a effectué une tournée à Longwy et à Nancy début décembre 2007. Ne ratez pas l’enfant du pays qui passe dans un endroit convivial sympa qui en plus est un bar à tartines… avec des vins découvertes, un lieu unique en Lorraine !

Extraits de presse « Une interprétation toujours juste et sensible » La Provence – février 2007 « Agnès, c’est un peu l’âme de Barbara… une présence étrange sur scène, mystérieuse et généreuse. » Vaucluse matin – octobre 2006 Horaires des spectacles Vendredi 7 mars 2008 à 20h45 Samedi 8 mars 2008 à 20h45 Dimanche 9 mars 2008 à 15h00


La saison est venue

d’après Claude Roy

du 3 au 9 mars avec : Yves Thouvenel Nombre d’entre nous se souviennent qu’Yves Thouvenel est l’acteur qui nous tirait les cartes en 98 au cours d’ « Images-Images », comme celui qui nous a permis de revisiter Desnos en mars 04 avec « Eh, pourquoi pas ?! ». Cette fois, c’est à propos d’un texte de Claude Roy (« Sais-tu si nous sommes encore loin de la mer ? »), parlant du temps qui passe, que cet acteur très sensible et de grand talent nous revient. Claude Roy, poète français né en 1915. Il passe son enfance en Charente. Entré en Résistance en 1941, son premier poème est publié par Pierre Seghers dans PC 40. Il fréquente Aragon, Eluard, Mauriac, Picasso, Vittorini, Paulhan, Anne et Gérard Philipe, Edgar Morin, Marguerite Duras, Jorge Semprun …Et il voyage… En 1985, il reçoit le premier Goncourt de Poésie. Il écrit aussi des romans, des essais, des chroniques, des mémoires, des récits de voyage et des livres pour enfants dont « Enfantasques », enluminé des collages de l’auteur que l’on trouve toujours dans toutes les bonnes bibliothèques municipales ! Il meurt d’un cancer du poumon en décembre 1997. Yves Thouvenel a été plusieurs années comédien permanent au Théâtre du Jarnisy, pendant lesquelles il a participé aux spectacles événementiels comme aux créations plus « traditionnelles » de cette compagnie. Un parcours « extérieur » le voit travailler avec François Rancillac, Bernard Bloch, Michel Didym, le TJP de Strasbourg etc. et concevoir l’idée originale des Lectures Nationales de l’œuvre de Charlotte Delbo « Auschwitz et après». Depuis plus de 10 ans, il présente des spectacles dits de « proximité », pour domiciles et petits lieux non théâtraux. « La Saison est venue » est sa troisième création sur ce terrain du proche et de l’intime. Spectacle en réseau : Mardi 4 mars Dans les salons de la mairie de Damvillers Réservations : 03 29 85 52 29 Tarifs : 6 euros / 3 euros Mercredi 5 mars A la mairie d’Hannonville à 20h30 Réservations : 03 29 89 35 27 Tarifs : 8 euros / 4 euros Jeudi 6 mars Au centre social de Stenay à 20h30 Réservations : 03 29 80 39 08 Tarifs : 8 euros / 4 euros Vendredi 7 mars A la mairie de Pierrefitte à 20h30 Réservations : 03 29 75 03 36 Tarifs : 8 euros / 7 euros pour les adhérents de « Au fil de l’Aire » Samedi 8 mars A Evres en Argonne à 20h30 Renseignements - Association Anes Art’Gonne : 03 29 70 60 84 Tarifs : 10 euros /Pass possible : 6€/ gratuité pour les enfants.


Théâtre musical - "Silences" Samedi 8 Mars à 20h30 au Théâtre de Bar le Duc Tarif 16 € (Tarif Acb 12,50 €) "Silences" à l'occasion de la Journée de la Femme La pièce musicale "Silences" tire son inspiration des landays, poésies chantées exclusivement par des femmes pachtounes en Afghanistan. Avec une brutale sincérité, ces poèmes livrent leurs cris : cri d'amour pour l'amant interdit, chants d'exil et de combat, lapidation, crimes d'honneur, mariages arrangés... Vif et rebelle, le landay sonne comme un éclat de rire.

Bouleversée par cette écriture de l'oralité et de la résistance, Valérie Joly a écrit en forme d'écho un long poème chanté mêlant différentes vocalités. Composé pour 3 voix de femmes dont les diverses nationalités ouvrent l'imaginaire de la scène, accompagné par une danseuse japonnaise qui incarne la liberté à laquelle les femmes aspirent, "Silences" est un magnifique chant d'espoir, celui de la bouche qui ne se ferme pas, celui du silence qui parle... Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


27ème Foire aux Vieux Papiers et aux collections de Bar-le-Duc Feuilles d’Hier... La Foire aux Vieux Papiers est l'une des plus importantes de l'Est de la France ! Avec plus de 70 exposants de toute la France, ce rendez-vous sera l'occasion pour tous les collectionneurs et amateurs d'objets anciens de satisfaire leur envie de dénicher l’objet rare... Si le thème des vieux papiers, avec les cartes postales anciennes, livres, affiches, bandes dessinées, sera comme par le passé dignement présenté, les organisateurs tiennent à souligner la diversité et l'importance des collections offertes aux visiteurs : philatélie, numismatique et autres (fèves, pin's, miniatures de parfums, capsule de champagne, photographies, jouets anciens, ...). Diversité, qualité et sélection des exposants De quoi satisfaire le plus difficile des chineurs …

Feuilles d’aujourd’hui... Découvrez également la 4ème rencontre du livre de l’Est ! 30 écrivains et éditeurs de la région vous présenteront leurs ouvrages. Le rendez-vous incontournable des passionnés... Samedi 8 Mars de 9h à 19h et Dimanche 9 Mars de 9h30 à 17h au Hall des Brasseries (possibilité de restauration sur place) Contact : Bar-le-Duc Animations 03 29 79 69 47


Quintette Aquilon 11 mars théâtre de Verdun - 20h30 Animés par la même passion de la musique de chambre et attirés par une formation associant différents timbres donc riche en couleurs, les cinq musiciens se sont rencontrés en 2000 au CNSM de Paris. Le Quintette Aquilon a le souci de varier et d’adapter les programmes de ses concerts en fonction du public rencontré mais il est également très attaché au fait de lui faire découvrir le répertoire méconnu du quintette à vent, c’est pourquoi son répertoire comprend des œuvres originales de la période classique jusqu’à nos jours (Reicha, Hindemith, Ligeti, Escaich…) et quelques arrangements comme la Petite Suite de Debussy ou l’Ouverture du Barbier de Séville de Rossini. Le Quintette AQUILON devient en septembre 2006 le premier quintette à vent français à remporter le prestigieux 1er Prix du Concours International de l’ARD de Munich. Ferenc Farkas (1905-2000) : compositeur hongrois. Il étudia la composition à l’Académie de musique de Budapest, puis à l’Accademia Santa Cecilia de Rome. De 1932 à 1936, il séjourna à Vienne et à Copenhague où il écrivit de nombreuses musiques de film. De retour en Hongrie, il assura plusieurs fonctions musicales à Budapest et il enseigna la composition à l’Académie de Musique Franz-Liszt de Budapest de1949 jusqu’à sa retraite en 1975. Franz Paul Lachner (1803-1890) : compositeur allemand. Après avoir commencé ses études au collège du Danube, il part étudier la composition à Munich. F. Lachner était un compositeur très fructueux ; l’ensemble de ses œuvres, qui représente environ 200 opus, représente toutes les grandes catégories de musique. Il a été influencé entre autre par Beethoven ou encore Schubert. Henri Tomasi (1901-1971) : compositeur français. Son œuvre, plus de 100 opus, est puissante, indépendante et considérable aussi bien dans le domaine symphonique que dans le domaine théâtral et lyrique. Ses origines méditerranéennes l’influencèrent beaucoup et il fut le directeur musical de l’orchestre de Monte-Carlo de 1946 à 1947. Il est enfin un compositeur connaissant tous les styles, du grégorien au jazz, de la mélopée orientale au sériel. Astor Piazzolla (1921-1992) : compositeur argentin. Il eu l’occasion de jouer dans l’orchestre du grand chanteur de tango Carlos Gardel, puis de compléter sa formation musicale auprès du compositeur Alberto Ginastera. Son originalité est d’avoir associé la tradition populaire argentine, mêlée d’influences du jazz, à la rigueur de l’écriture musicale classique. Guiseppe Briccialdi (1818-1881) : compositeur italien. Grand flûtiste de talent, il a d’abord appris la flûte avec son père puis est entré dans la Santa Cecilia Academy de Rome. Il rejoint ensuite l’église où il chante dans la chorale du Vatican et prend des leçons de composition. A partir de 1836, il voyage à travers toute l’Europe et revient enseigner la flûte au Conservatoire de Florence. Il a composé de nombreuses œuvres pour flûte et piano, mais également des opéras.


Théâtre/Musique

"Tranches de Vie" Par l'ensemble FA7 Dans le cadre du Plan Local d'Education Artistique Avec humour, quatre musiciens présentent les musiques de leur vie et leur vie en musique. Une véritable partition du quotidien. De petites scènes réelles ou imaginées de la vie de ces drôles d’artistes, qui vivent la vie comme "un concert autrement".

Un regard tendre et ironique sur les habitudes, les défauts, les manies de ces quatre personnages. Invitation à l’écoute, ce spectacle résonnera de conversations chuchotées, de bagarres de sons ou d’éclats de rire. Un pur moment de théâtre musical ! Jeudi 13 Mars à 18h à l'Auditorium du Cim – Bar le Duc Tarifs : 8 € adultes - 4 € enfants Contact : Mairie/Cim 03 29 79 01 31


Spectacle - "Gaff Aff" Jeudi 13 et Vendredi 14 Mars à 20h30 au Théâtre de Bar le Duc Tarif 12,50 € (Tarif Acb 10,50 €) "Gaff Aff" Mise en scène et interprétation

Martin Zimmermann & Dimitri De Perrot

Improbable héritier de Buster Keaton aux stupéfiantes facultés d'acrobate et de mime, Martin Zimmermann vient du cirque. Lutin des platines et compositeur inspiré, Dimitri De Perrot surfe sur les vagues de toutes les musiques. Avec Gaff Aff, leur nouveau spectacle, on assiste à l'irruption sur scène d'un immense tourne-disque que le musicien met en action...

Sur la platine, comme sur la piste d'un cirque, le personnage de Zimmermann reproduit à merveille les stéréotypes du cadre dynamique en costume cravate ; il tombe, se relève, déplace des tables, des chaises, joue avec sa valise... Stressé, il court après le temps et, attaché-case en main, cherche constamment sa place dans le flux de la vie moderne. La musique de Dimitri De Perrot fait tantôt résonner le monde environnant, tantôt émerger l'univers caché du personnage déchiré, et devient peu à peu un protagoniste à part entière qui réagit, dérange, console avec tendresse. Entre théâtre, cirque, arts plastiques et chorégraphie, Gaff Aff est un manège vivantoù les personnages, la musique, le mouvement et a scénographie se côtoient... intensément. Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


TEXTE Vendredi 14 mars Escarres c’est un groupe de hardcore n’roll destructuré ou de destructuration de hardcore qui roule. On parle de petite perle, de sons de basse, de grattes hystériques, d’un chanteur qui s’époumone…

C’est en 2005 que Mignon (batteur d’Anarchophobia) et JP (chanteur d’Headust)déciderent d’unir leurs efforts pour faire du bruit. Mais pas n’importe quel bruit… Un bruit destructuré qui vient des trippes… Rejoints quelques temps après par Boris (bassiste dans Dolom), puis par Gaetan (chanteur dans Desenza) Escarres est enfin né début 2006. à partir de 21h Entrée 2 € Le Grenier Théâtre 37 rue du Fort de Vaux 55 100 Verdun Informations et réservations au 03.29.84.44.04 www.legreniertheatre.com


Cabaret d'Hiver - Cirque, Théâtre et Musique Samedi 15 Mars à partir de 17h sur le parking de l'ancien Leclerc (rue Lallemand) Bar le Duc Buvette et restauration sur place Cabaret d'Hiver

Cirque, Théâtre et Musique

Pour fêter sa création, le Cirque Rouages organise un Cabaret d'Hiver à Bar-le-Duc. Les chapiteaux chauffés du Cirque Rouages et du Cirque Gones (invité pour l'occasion) lèveront leurs toiles et accueilleront une dizaine de compagnies venant de toute la France pour présenter au public leurs plus beaux spectacles ! à 17h (Tarif : 6 € / 3 € tarif réduit) "Kitchenette" - Jonglage et Théâtreries "Luidgi et Gino" - Jonglage engagé à 19h (Entrée libre) "M'buskades" - Musique traditionnelle mexicaine à 20h (Tarif : 6 € / 3 € tarif réduit) "Wunder Bar" - Jonglage, équilibre et acrobaties Soirée Cabaret : "Triolet Chaud Devant", "Solenn", "Prends ton manteau on s'en va", "Le Passe-Passe du Manchot", "Paul et complice", "A trois on y va", "Yann" pour des numéros de jonglage, théâtre, mîme, musique, et autres acrobaties pittoresques ! à 22h (Entrée libre) "Magic Shook Heads" - Jazz New Orleans Contact : Cirque Rouages 06 24 11 97 90


Amsterdam Klezmer Band Pays Bas 18 mars théâtre de Verdun -20h30 ” Danser jusqu’à tomber ! ” telle est la devise d’Amsterdam Klezmer Band. Influencé par la musique gipsy et les sons balkaniques, le groupe offre une musique juive enjouée et bariolée dans un souffle virtuose et dynamique. Aujourd’hui, seule une partie du répertoire du groupe est constituée de morceaux traditionnels. La majorité du répertoire a été créé par les membres du groupe eux-mêmes, qui tous, sans exception, contribuent musicalement à la construction d’un pont imaginaire et en constante évolution entre le klezmer, le gipsy et les Balkans. L’Amsterdam Klezmer Band c’est un savoureux mélange de musiques des Balkans, de musiques Tsiganes et Klezmer. L’orchestre comportant des cuivres et un accordéon emporte le public grâce aux airs de fanfares des musiques klezmer. ” Qui l’auditeur doit-il imaginer lorsqu’il pense au groupe ? Essayons de faire quelques descriptions brèves et précises : Job, saxophoniste: hiphopper d’Amsterdam Gijs, trompettiste: un intellectuel avec un tic funk du sud d’Amsterdam Jasper, bassiste: funkateer d’Haarlem Joop, tromboniste: hardrocker, fou de Zappa et originaire de Frise Janfie: joueur de clarinette et saxophone: punk d’Emmen Alec, chanteur: spécialiste du klezmer et originaire d’Odessa (ghetto juif). Et enfin non des moindres, l’accordéoniste Théo: expert de l’Europe de l’Est et virtuose originaire de La Haye.” ” …Presque tous les membres du groupe ont fait le conservatoire, mais ce n’est pas là qu’on apprend à faire ses propres choix. Tous les membres d’AKB jouent en plein dans le groove…” JobPresse : «Une formidable énergie pour distiller ces musiques klezmer, héritées des anciens ghettos juifs d’Europe centrale. Septet pour cuivres, accordéon, basse et percussions, le groupe a fait ses premiers pas en 96 dans les pubs hollandais, d’où la pêche exaltée qui habite ses musiques, compositions originales ou grands classiques. » Eliane Azoulay-Télérama. 16€ plein tarif ou 9€ tarif réduit


Théâtre - "Le Conte d'Hiver" Jeudi 20 Mars à 20h30 au Théâtre – Bar le Duc Tarif 16 € (Tarif Acb 12,50 €) "Le Conte d'Hiver" de William Shakespeare

mise en scène de Jacques Osinski

Polixènes, roi de Bohème, s'apprête à rentrer chez lui après un long séjour en Sicile. Fâché de ce départ, Léontes, roi de Sicile, pire son épouse Hermione de convaincre son ami de prolonger ce séjour. Mais voici que Léontes se persuade qu'Hermione et Polixènes sont amants. Fou de rage, il décide de se venger sur la Reine, entraînant la mort de leur fils Mamilius et l'exil de Perdita, leur fille nouveau-née...

La suite de l'histoire nous conduit, de nombreuses années plus tard, au Royaume de Bohème : le fils du roi Polixènes tombe amoureux de la fille adoptive d'un berger... "Nous étions deux petits garçons, charmante reine, qui n'imaginaient pas qu'il y eût rien à venir sinon semblable à aujourd'hui. Et une enfance éternelle..." Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


Musique - Maîtrise de Radio France Vendredi 21 Mars à 20h30

au Théâtre – Bar le Duc

Tarif 25 € Organisé par la Ville de Bar-le-Duc

Direction de la Culture

"Maîtrise de Radio France" Une des quatre formations musicales de Radio France, ce chœur d’enfants et de jeunes filles a été fondé en 1946, sur une idée originale d’école de chant qui représente l’une des premières expériences en France du système de "mi-temps pédagogique". Outre une formation musicale de très haut niveau, destinée à des enfants de neuf ans et plus, la Maîtrise offre la possibilité de participer à des manifestations musicales prestigieuses.

La spécialisation de la Maîtrise dans la musique de notre temps en fait un instrument très apprécié des compositeurs contemporains, comme Messiaen qui disait d’elle : "une pureté de son et une musicalité absolument inégalables. Un enchantement de jeunesse et de joie". Kodaly ajoutait : "tantôt des anges, tantôt des jeunes filles très humaines"… Etape d’un parcours prestigieux constitué de concerts en Europe, Asie, et en Amérique du Nord, cette soirée autour de la musique française a cappella du XXème siècle sera un émerveillement avec 50 jeunes voix de choristes d’une pureté à briser le cristal. Contact : Office de Tourisme 03 29 79 11 13


Henri-Patrick STEIN & Jean-Paul PEYREGNE

Du 22 mars au 20 avril 2 meusiens exposent leurs œuvres dans l’espace culturel d’Evres en Argonne. Le déjà renommé Henri-Patrick STEIN dont les sculptures de bois, de pierre, de sable ou de glace ont déjà parcouru le monde donnera la réplique à un peintre extraordinaire Jean-Paul PEYREGNE.

Aux lignes féminines des œuvres du sculpteur répondront les couleurs et les formes des huiles du peintre. Un enchantement pour les yeux et une invitation aux rêves des plus sage aux plus osés. ANES ART’GONNE Chemin de Brouenne 55250 EVRES EN ARGONNE Tel : 03 29 70 60 84 anesartgonne@wanadoo.fr http://anesartgonne.free.fr


Concert - "Sur les traces de Bartók" Samedi 22 Mars à 20h30 à l'Auditorium du Cim -Bar le Duc Tarifs : 8 € adultes - 4 € enfants "Sur les traces de Bartók" par le Quatuor 44 Ballade pour deux violons, une vielle à roue et chant, entre tradition orale et musique savante, partant des "44 duos pour deux violons" de Béla Bartók. Un passionnant travail allait unir ces 4 musiciens pour remonter à la source même des travaux qu’effectua Bartók pour composer les 44 duos : rechercher les mélodies traditionnelles qui furent l’inspiration du compositeur.

Cela donne un spectacle haut en couleurs, où l’univers paysan côtoie la musique savante... Où commence la musique savante ? Où se termine la musique traditionnelle ? Ce qui est sûr, c’est que ce spectacle fait entendre avec allégresse la richesse de la culture hongroise ! Une savante alliance entre musique classique et musique traditionnelle hongroise à l’image du talent de Béla Bartók... Contact : Mairie/Cim 03 29 79 01 31


Exposition - "Colette Hyvrard" Du 26 Mars au 18 Mai 2008 au Musée Barrois -Bar le Duc Du Mercredi au Dimanche, de 14h à 18h Tarif : 2 € (Tarif réduit 1 €) "Colette Hyvrard, du quotidien à l'oeuvre" Photographe, Colette Hyvrard capte les objets du quotidien, les transforme, leur donne vie. Questionnant le rapport de l’image au réel, l’objectif du photographe nous invite au détournement et à la subjectivité.

Un regard, un geste, une ombre portée permet à l’artiste d’éveiller notre imaginaire. Ce qui est quotidiennement côtoyé devient alors œuvre d’art. Ce que l’on croyait connu et maîtrisé se dévoile avec une âme nouvelle... Dans le cadre d’une résidence d’artiste à Bar-le-Duc, Colette Hyvrad créera une œuvre originale invitant le visiteur à observer sa ville avec un œil neuf ! Contact : Musée barrois 03 29 76 14 67


L’ENSEMBLE CHOEUR - BALLET - ORCHESTRE DES MARINS DE LA FLOTTE RUSSE Vendredi 28 Mars 2008 15h - 21h00 Salle Dumas BAR LE DUC 2 heures de spectacles - 50 artistes Unique concert en Lorraine Tous marins de la Flotte Russe, musiciens, comédiens, danseurs, mêlent tous les genres, abordent tous les styles: traditionnelles, populaires, jazz, chant à capella, musique sacrée…. Des voix superbes, des danseurs d’une agilité extrême et surtout une inspiration qui vient de loin. La Marine de la Fédération de Russie ne compte que quatre troupes officielles en activité: L’Ensemble de la Flotte de la Mer Noire, 1 ‘Ensemble de la Flotte du Pacifique, l’Ensemble de la Flotte du Nord et le plus artistique et le plus important l’Ensemble des marins de la flotte russe (ex mer baltique). Avec cette flotte vous embarquerez vers des voyages inoubliables, qui évoquent la Russie d’hier et d’aujourd’hui. L’Ensemble de la Flotte Russe a été créé en 1939 à LENINGRAD (St Pétersbourg) par un compositeur Oless Tchinchko et le Docteur Es Musique Boris Hahoutin du Conservatoire d’Etat de Leningrad. Lors de la seconde guerre mondiale, tous les artistes de l’Ensemble participèrent à la sanglante défense de LENINGRAD. Durant ce terrible siège de 900 jours, l’Ensemble de la Flotte Russe donna plus de 2500 concerts et perdit un tiers de son effectif au combat. A la fin de la guerre, l’Amirauté russe victorieuse décide de perpétuer l’Ensemble, en lui donnant tous les moyens nécessaires et une structure officielle de travail au sein de la Marine de l’Armée Rouge, mais surtout en y intégrant des artistes de très haut niveau issus des plus grands conservatoires russes et des plus grands ensembles. L’Ensemble donna alors des concerts à MOSCOU, BERLIN, POTSDAM… devant les soldats du maréchal JOUKOV. Un moment qui restera dans les annales. Des danses effectuées avec une technique, une légèreté, une aisance qui effacent l’aspect périlleux de certaines figures particulièrement difficiles. Une même insouciance face au danger, une même excellente dans la réalisation. Décidément les Marins étonnent quand ils se mêlent d’art. Chez les artistes de la Flotte Russe en tout cas, le spectacle semble une respiration. Du corps et de l’âme. Une façon naturelle de s’exprimer. Réservation : Office de Tourisme de Bar le duc , Revigny sur Ornain , Vitry le François , Ligny en Barrois , Saint Dizier Organisation : clé de sol Contact : 03-29-79-11-13


Les aveugles de Maurice Maeterlinck

26, 27 et 28 mars théâtre-20h30 - Verdun mise en scène : Bérangère Vantusso Nous suivons le travail de la compagnie 3.6.30 depuis longtemps, et nous savons que le travail de Bérangère Vantusso et de ses partenaires s’affirme d’année en année. « Kant » accueilli à Verdun en mars 07 en est un excellent exemple. Ce très joli spectacle qui poursuit une carrière nationale était le premier volet d’un diptyque que « Les aveugles » viendra compléter. Le spectacle sera créé en février 08. Bérangère Vantusso : comédienne, marionnettiste et metteur en scène. Elle s’est formée au Centre Dramatique National de Nancy de 92 à 95. Elle a découvert la marionnette à l’Université de Paris III –Sorbonne nouvelle en 1998 en suivant l’atelier de pratique artistique de François Lazaro, puis celui d’Emilie Valantin au CDN d’Orléans. Elle a fondé la Compagnie Trois-Six-Trente en 1999. En janvier 2003, elle a collaboré en tant que marionnettiste à la création de « Pylade » de Pier Paolo Pasolini, mis en scène par Arnaud Meunier à la MJC d’Amiens puis au Théâtre Paris Villette. En décembre 2003, elle crée avec Arnaud Meunier « Le Retour d’Iphigénie » de Yannis Ritsos à la Comédie de Reims. Maurice Maeterlinck (1862-1949) : écrivain belge. Issu d’une famille bourgeoise catholique, c’est sa rencontre avec Villiers de l’Isle d’Adam, en 1888, qui fut déterminante. Les œuvres publiées entre 1889 et 1896 dont, « La Princesse Maleine », sont imprégnées d’une influence germanique. Son œuvre se diversifia ensuite avec de nombreux essais dont le très célèbre « La vie des abeilles » en 1901, des poèmes symbolistes, comme « Les Serres chaudes », des traductions (John Ford et Shakespeare), du théâtre comme « Pélléas et Mélisande » mis en musique par Debussy, « L’oiseau bleu », créé en 1908 par Stanislavski à Moscou. Prix Nobel de Littérature en 1911 son engagement socialiste et contre la flamandisation l’amena à s’exiler à Nice à partir de 1931. En 1937, il entra à l’Institut de France. Durant la seconde guerre mondiale, il s’exila aux Etats-Unis mais revint en France en 1947. « En 1890, Maeterlinck voulait chasser l’acteur de la scène car il considérait que l’idée d’humain, implicite dans tout travail de “représentation” de l’acteur, était dépassée; à sa place il préconisait la venue d’un androïde, ce sont donc des marionnettes hyper- réalistes qui porteront le texte des Aveugles. Treize marionnettes (six hommes, six femmes et le prêtre mort) sculptées, habillées, coiffées comme une véritable population d’humains aveugles, à ceci près qu’elles seront à une échelle réduite (2/3 de la taille humaine). Treize marionnettes, manipulées par quatre comédiens – marionnettistes (deux hommes et deux femmes) qui leur prêteront mouvements et voix. » Bérangère Vantusso.


Théâtre Opéra - "Vespetta e Pimpinone" Jeudi 27 Mars à 20h30 au Théâtre -Bar le Duc Tarif 20 € (Tarif Acb 16 €) "Vespetta e Pimpinone" opéra d'Albinoni

direction musicale Jean maillet

mise en scène Guy Pierre Couleau

avec l'ensemble Mensa Sonora

Vespetta ("petite guêpe" en italien), est une jeune femme de ménage intéressée et rusée à la recherche d’un mari aisé. C'est alors qu'elle croise la route de Pimpinone, riche bourgeois nigaud en quête d’une servante... Vespetta e Pimpinone nous font passer du rire au larme, de l'amour à la tristesse... Un va et vient permanent qui procure à cet opéra une énergie chargée en émotions fortes.

Vespetta e Pimpinone est ce que l'on peut appeler un opéra de tréteaux, inspiré de la commedia dell’arte. Et c’est cette énergie de jeu, ce registre qui mêle burlesque et tragique, ce mélange de genres qui n’appartient qu’au baroque, qui a séduit le metteur en scène Guy Pierre Couleau ! Une occasion unique de pouvoir entendre une partie du répertoire baroque aujourd'hui oublié... Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


CE PÈRE QUE J’AIMAIS MALGRÉ TOUT Écrit par Franck Ribault Interprété par Gérard Potier Mis en scène par Claude AufaureGérard Potier a créé en 2003 Ce Père que j’aimais malgré tout, pièce issue du texte bouleversant de Franck Ribault. Le travail d’adaptation et de mise en scène de Claude Aufaure donne vie à Franck, cet enfant en souffrance, devenu adulte, avec ses plaies ouvertes qui n’ont de cesse de se déchirer. Mais malgré tout, il respire. Gérard Potier incarne cet enfant qui se cherche dans le regard se son père qui l’ignore, le méprise, le blesse. “J’étais au bord de la mort comme d’autres sont au bord de la mer… Mon enfance douloureuse me revient et me sauve… Je me dis: Franck tu n’as pas sombré quand tu étais gosse… Tu ne vas pas le faire maintenant. Au début je crie. Puis j’écris…” Franck Ribault Savait-on que Gérard Potier – outre ses talents reconnus de conteur- était un grand acteur de théâtre ? La question ne se pose plus. Il s’empare du personnage et de son univers et, avec retenue, presque avec parcimonie – d’un geste, d’un regard, d’une intonation – il fait monter en nous la plus forte des émotions. Coincé dans son costume étriqué, des mains qui n’en finissent pas, un regard qui entre au plus profond du spectateur, pour dire, peut-être, le plus profond de l’acteur. Jacques Morel, Le Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort. « Tendus, écorchés, saignants, les mots disent l’infini du désespoir avec une sensibilité de sismographe. Le minimalisme, voire l’ascétisme de la réalisation décuple la beauté de ce drame en sourdine. On sort de ce spectacle chamboulé. » Myriam Hajoui – A nous Paris Horaires du spectacle Vendredi 28 mars 2008 à 20h45 Samedi 29 mars 2008 à 20h45 Dimanche 30 mars 2008 à 15h16€ plein tarif ou 9€ tarif réduit Le Grenier Théâtre 37 rue du Fort de Vaux 55100 Verdun Informations et réservations 03.29.84.44.04 www.legreniertheatre.com


Théâtre - "George Dandin" Samedi 29 Mars à 20h30 au Théâtre de Bar le Duc Tarif : 25 € "George Dandin" de Molière Mise en scène de Marcel Maréchal Organisé par la Ville de Bar-le-Duc

Direction de la Culture

Un conte populaire de tous les temps : Angélique, fille d’une famille noble et ruinée, a été forcée d’épouser un riche paysan, George Dandin. Contrainte d’obéir à ses parents, elle se révolte corps et âme contre l’oppression faite ainsi aux filles. George Dandin, lui, est devenu George de la Dandinière. Mais on ne change pas de classe impunément. Méprisé, battu et tourné en ridicule, il ne lui restera, comme dit Molière qu’à "se jeter dans l’eau la tête la première".

"Les personnages de ce fabliau joyeux, à la fois comique et grave, n’ont pas pris une ride. Molière est un jeune auteur qui parle de nous dans une langue simple, éblouissante de vivacité et d’ironie. Je n’oublie pas que la pièce a été à l’origine un divertissement pour une grande fête à Versailles. J’ai imaginé George Dandin au bord de la mer, l’été, sur une plage, autour d’une de ces cabines de bain des années 30..." Marcel Maréchal. Contact : Office de Tourisme 03 29 79 11 13


Concert - "Les Affranchis" Samedi 29 Mars à 15h à la Médiathèque Jean Jeukens -Bar le Duc Entrée Libre Les Affranchis

La Médiathèque est heureuse d’accueillir un groupe de jeunes meusiens. Boris, Teddy, Mathias, Florent, Alex, Eloi et Renaud, 7 gaillards qui se sont rencontrés dans les salles de répétition du Cim...

Ils se réunissent pour assouvir leur soif de musique et vous feront partager leur enthousiasme en présentant leurs compositions et leurs improvisations (Jazz, Ska, Funk) !

Contact : Médiathèque Jean Jeukens 03 29 79 09 38


Le pianiste de Wladyslaw Szpilman 31 mars théâtre de Verdun -20h30 Le roman « Le pianiste » est le récit d’un virtuose juif qui a échappé à la déportation grâce à son talent. Bien avant le film de Polanski (Palme d’Or à Cannes en 2002), Robin Renucci avait imaginé une représentation de ce roman mêlant musique et témoignage. Le destin de Waldyslaw Szpilman est extraordinaire. L’histoire qu’il rapporte est celle de sa survie ; il la doit surtout aux ressources phénoménales de l’être humain dans de telles circonstances. Robin Renucci : acteur et comédien. Il est issu du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Au théâtre, il joue sous la direction de Patrice Chereau, d’Antoine Vitez ; au cinéma il tourne avec Claude Chabrol et est nominé aux Césars grâce à son interprétation dans « Escalier C » de Jean-Charles Tachella. En 2003, il est élevé au titre d’Officier des Arts et des Lettres. Mikhail Rudy : pianiste. Il est issu du Conservatoire de Moscou. En 77, il s’installe en France, où commence une exceptionnelle carrière musicale. Son statut de soliste international l’amène à être l’invité des plus grands orchestres du monde entier. Il est également directeur artistique du Festival de Saint- Riquier et a participé à de nombreuses émissions de télévision et de radios. Presse : « Qu’est-ce qui fait qu’un homme est épargné plus qu’un autre ? Quelle résistance à la vie lui permet de repousser à ce point les limites de l’endurance ? Est-ce sa foi en l’humain et en la musique ? Sa conscience d’un travail à porter haut et à mener loin ? L’homme vivra dans la culpabilité d’être le vivant parmi les morts. Je respecte le film de Polanski. Mais je reste convaincu que l’on ne doit pas traiter de cette période sur le mode de la fiction. Au cinéma comme ailleurs. Trop de non dits persistent : par exemple, au sortir de la seconde guerre mondiale, on parlait de millions de morts, au sujet de la Shoah, sans préciser que c’était des juifs. Et on entendait encore dans la bouche des Allemands : « On ne savait pas ». Il faut être à l’affût. Aujourd’hui encore, il y a encore des génocides, au Soudan ou au Tchad. Il faut traiter de ces sujets au plus près, avec vérité, c’est une question de respect, de conscience. » Interview de Robin Renucci dans Le Journal du Dimanche « On est ému, bouleversé par ce récit pudique et grave. C’est remarquable » Le journal du Dimanche « Entre chaque texte, le virtuose Mikhaïl Rudy devient « Le Pianiste » et nous fait entendre Chopin et les œuvres de Szpilman. La musique envahit nos cœurs. Le mariage entre les deux expressions artistiques est admirable. » Pariscope


OUILLE ! LA TERRE Ecrit et interprété par Cécile Bernot et Corinne Ferragu Cie l’île du ASensibiliser les enfants (et leurs parents) au respect de notre environnement en restant léger et ludique, c’est le propos de Ouille ! La Terre « Conte clownesque» sur les mésaventures d’un monsieur tout le monde négligent à qui la terre décide de donner une bonne leçon. Un spectacle poétique, drôle, rythmé, chanté, presque dansé, apprécié par les petits et les grands Idéal pour amorcer, souligner, illustrer vos actions sur le développement durable. Extrait de presse : D’apparence neutre et plutôt propre, ce “monsieur tout le monde” n’est pas un monstre, juste une personne qui ne fait pas attention. Il est celui qui jette son papier dans la rue, sa cannette dans la campagne, vide son cendrier sur le trottoir… Ces petites nuisances quotidiennes qui nous agacent tant et dont nous avons voulu parler aux enfants. A travers son aventure, notre héros apprendra à redécouvrir l’univers qui l’entoure. A sa grande surprise, en prenant soin de son environnement, il va également rétablir le contact entre lui et les autres. La République du Centre - Oct. 2004 Horaires des spectacles mercredi 2 avril 2008 à 15h00 Samedi 5 avril 2008 à 15h00 Théâtre tout public à partir de 5 ans 8€ tarif unique pour les séances tout public Représentations scolaires Lundi 31 mars 2008 à 10h et 14h30 Mardi 1 avril 2008 à 10h et 14h30 Jeudi 3 avril 2008 à 10h et 14h30 Vendredi 4 avril 2008 à 10h et 14h30 4,50€ pour maternelles et primaires, 1€ par accompagnateur 6€ pour collèges et lycées, 2€ par accompagnateur Le Grenier Théâtre 37 rue du Fort de Vau 55100 Verdun

Informations et réservations 03.29.84.44.04 www.legreniertheatre.com


Commentaire de Marcelle Sauvageot

2 avril théâtre – 20h30 Hélène Géhin actrice et Marie Cambois danseuse se sont unies pour porter à la scène le très beau texte de Marcelle Sauvageot « Commentaire ». Elles ont, à partir de ce roman du début du 20ème siècle, inventé une expression très personnelle dans laquelle théâtre et danse s’entremêlent intimement. Ce spectacle ouvre les portes de ce lieu clos, sa chambre, de laquelle elle ne peut s’échapper que par l’écriture. Cet endroit devient un espace intérieur où les pensées de cette jeune femme fourmillent cherchant une voie de liberté et de libération. Une première étape de travail a été présentée en octobre 06 à Trésauvaux, nous sommes heureux d’accueillir la version définitive de cette création. Marcelle Sauvageot connaît l’enfance des ‘réfugiés de l’Est’, chassés de chez eux par la Grande Guerre, sa famille échouant tour à tour à Bar-le-Duc, Troyes, Paris, Chartres. Dès l’armistice, elle est à Paris où elle prépare une agrégation de lettres. En 1926, alors qu’elle vient d’être nommée professeur de lettres au collège de garçons de Charleville, elle tombe malade et va désormais passer le plus clair de ses jours au sanatorium. Au cours du rude hiver 1929, elle contracte une pleurésie qui aggrave brutalement son cas. En 1930, elle entre au sanatorium de Hauteville (Ain) où elle écrit le seul - et très bref - livre qu’elle va laisser. D’abord intitulé ‘Commentaire… ‘, c’est en fait l’autopsie d’une rupture. Après un hiver passé à la montagne, on la croit guérie. Elle s’en retourne à Paris où une nouvelle crise la terrasse. Marie Cambois : danseuse-chorégraphe. Même si le mouvement est ce qui la passionne, il ne monopolise jamais toute son attention lorsqu’elle aborde un travail chorégraphique. Partisane de l’action dansée plus que du mouvement pur, elle partage aujourd’hui son travail avec d’autres formes d’expression comme le théâtre, la musique improvisée, les arts plastiques ou la vidéo. « Mille failles », structure qu’elle a crée en 2000 compte à son actif plusieurs pièces pluridisciplinaires ainsi que de nombreuses performances in situ « Hot » (2007), « Delovelies » (2006), « Te koop, Te huur, Te laat » (2004), « Les p’tites humeurs » et « Rigole t’es mort ! » de Yano Iatrides. Hélène Géhin : comédienne et chanteuse. Elle a joué dans de nombreuses pièces contemporaines depuis une dizaine d’année au sein de différentes compagnies lorraines (Viracocha-bestioles, les Patries imaginaires….), elle a également travaillé avec le metteur en scène Huber Colas. Elle s’est formée à l’école de mouvement Jacques Lecoq, a monté des spectacles avec des danseurs (Cie Li luo), des circassiens (Chantiers de cirque). Elle travaille aussi beaucoup dans le théâtre musical, l’improvisation, (on l’a vue au théâtre de Verdun dans la Grande Mamaille), elle est aussi chanteuse dans l’orchestre d’Ivan Gruselle la Philharmonie du Bon Vide. Elle a récemment crée un répertoire de chansons à la cithare.


Théâtre - "Pourquoi j'ai tué Serge Gainsbourg" Jeudi 3 Avril à 20h30 au Théâtre -Bar le Duc Tarif 16 € (Tarif Acb 12,50 €) "Pourquoi j'ai tué Serge Gainsbourg" Mise en scène Jean de Pange Passionné de cinéma et esthète, Philippe rêve de tourner son propre film. Après plusieurs projets avortés, il envisage aujourd'hui d'achever puis de réaliser un bout de scénario écrit par Serge Gainsbourg dans les années 80.

Usant du peu de temps que lui laissent les petits boulots qu'il cumule, Philippe s'embarque dans une entreprise bien incertaine. Construit comme un conte moderne, Pourquoi j'ai tué Serge Gainsbourg questionne au présent l'héritage de l'inspirateur des années 80 et interroge sur la place d'un idéal artistique aujourd'hui... A l'issue de la représentation :

Les "P'tits Lulus" chantent Gainsbourg !

Un florilège d'interprétations électro-acoustiques dans le plus pur respect du style des compositions du chanteur rebel. A l'écart des grand-messes nostalgiques, les P'tits Lulus savent transformer l'hommage en commémoration festive, chère aux fumeurs de gitanes... Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


Dimanche du Parc Dimanche 6 avril à 17h au Théâtre – Bar le Duc Entrée libre

"Des saveurs d'Orient aux senteurs d'Espagne"

Concert organisé dans le cadre des Dimanches du Parc Anne Royer : mezzo soprano

Julien Le Pape : pianiste

L’Espagne et l’Orient ont toujours stimulé l’imaginaire des artistes français, par leur parfum d’exotisme, par leur richesse d’évocation de saveurs et d’images. Ils proposent des décors fabuleux à des opéras, des mélodies ou des œuvres pianistiques, miroirs d’une réalité transposée, fantasmée, laissant libre cours à la fantaisie des musiciens.

Ce récital est une invitation à un voyage musical en compagnie de Debussy, Ravel, Massenet et bien évidemment de la Carmen de Bizet !

Contact : Mairie/Service Animations 03 29 79 56 17


Cannibales

de Ronan Cheneau

10 et 11 avril théâtre de Verdun 20h30 Cannibales plonge le spectateur dans l’appartement d’un jeune couple, design, impersonnel, transparent, type Ikéa. S’y racontent les trajectoires de personnages qui seraient nés vers le milieu des années 70 (des enfants de soixante-huitards), comme une sorte de bilan intime, subjectif, caustique, des trente dernières années. Cette très belle création associe acrobates, acteurs, vidéo, musique, etc.…

« Il y a encore cinq ans, j’étais prête à me sacrifier… Faire le sacrifice de ma vie. Vivre au RMI. Dans une chambre de bonne sans chiottes… Entrer en résistance… Avant, on faisait du romantisme avec ça. Pendant très longtemps, on a appelé ça : La bohème. Maintenant, on appelle ça : La précarité. C’est beaucoup moins drôle… On ne trouve plus du tout ça intéressant de vivre pauvre avec de grandes idées… Aujourd’hui, tout le monde veut bosser… Mais bon, ça va, on devrait s’en sortir, on a tous fait des études supérieures… (Silence) Est-ce que vous allez me virer ou me garder ? Oui parce que l’autre jour, vous aviez promis de me garder… » Extrait de « Cannibales » David Bobée : metteur en scène. Né en 1978, il étudie le cinéma puis les arts du spectacle à l’Université de Caen. En 1999, il crée sa première mise en scène « Je t’a(b)îme » puis il composera diverses performances et installations plastiques. Il intègre par la suite l’école du CDN de Normadie et travaille auprès d’Eric Lacascade comme assistant metteur en scène sur sa trilogie Tchekhov (« La Mouette », « Les trois sœurs » et « Ivanov »). Il travaille en tant que comédien danseur performeur avec Pascal Rambert. En 2005, il est à l’affiche de « Paradis » (Théâtre de la Colline), d’After Before (Festival d’Avignon). Il est désormais artiste associé à la Scène Nationale de Douai/L’Hippodrome.


Théâtre - "Plus loin que loin" Jeudi 10 Avril à 20h30 au Théâtre – Bar le Duc Tarif 16 € (Tarif Acb 12,50 €) "Plus loin que loin" De Zinnie Harris

Mise en scène Guy Delamotte

Tristan da Cunha est une île perdue au milieu de l'atlantique. Désolée, battue par les vents, elle abrite une poignée d'hommes, au langage archaïque et poétique. Leur seul contact avec l'extérieur est le bateau qui accoste tous les six mois pour les ravitailler. Un jour, un jeune homme revient et rapporte avec lui un industriel anglais qui veut installer une usine de bocaux sur l’île. Les avis se divisent, mais la menace d'une éruption volcanique coupe court à cette querelle, les habitants doivent évacuer l’île pour l’Angleterre...

Loin de leur îlot, les énigmes demeurent et grandissent : pourquoi les empêche-t-on, une fois le danger écarté, de rejoindre leur paradis perdu? Que se passe-t-il là-bas? Et quel secret caché tient cette communauté soudée? Si étranges qu’ils puissent paraître, ces hommes et ces femmes nous imposent la vérité de leur existence et leur vision du monde. .. "Fini de guetter des semaines et des semaines pour voir un bâteau : c'est la Reine maintenant. Fini de ramasser les coquillages : c'est cinéma le dimanche. Et fini de jouer avec les enfants sur la grève : c'est travailler..." Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


Hommage à Yves Montand Dimanche 13 avril - 15h30,

Anes Art’Gonne rend hommage en 20 tableaux au grand Yves Montand.

De la bicyclette à Manon des sources, le public est convié à un voyage à travers l’œuvre de l’artiste. Accompagné par Marianne PERROT, à l’accordéon et au piano, Jacques BOULET a mis en scène un spectacle pour tous où la complicité des spectateurs est encouragée. A voir autant qu’à écouter, on en ressort avec des notes plein la tête et de la joie au cœur. tarif : 10 €, TR : 6 € avec le pass’, enfants : gratuit ANES ART’GONNE Chemin de Brouenne 55250 EVRES EN ARGONNE Tel : 03 29 70 60 84 anesartgonne@wanadoo.fr http://anesartgonne.free.fr


Dimanche du Parc - Sylvain Asselot Dimanche 20 Avril à 16h à la Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville -Bar le Duc "Sylvain Asselot"

Jeune homme à la goguenardise généreuse et contagieuse, connu pour avoir fondé les Papillons, puis le trio érotique, Sylvain Asselot décide de monter un spectacle solo. Il affronte désormais seul la scène, blindé d'un humour ravageur et bourré d'idées textuelles, swinguant dans un monde où chacun se remémore ses instants d'errance.

Sa mère aurait voulu qu'il fasse une thèse, pas son public…

Entrée Libre Contact : Mairie/Service Animations 03 29 79 56 17


La Roulette Rustre Samedi 26 avril - 20h30 Après le vernissage de Bourguignon et Hette, Anes Art’Gonne accueille le groupe qui monte La Roulette Rustre.

Venus enchanter le marché de Noël, c’est avec plaisir que nous les retrouverons ce samedi pour un vrai concert à l’occasion de la sortie de leur troisième album. Les cuivres et la gouaille du chanteur donnent à l’ensemble des aires de têtes raides mais sans jamais copier. On est conquis et on applaudit. tarif : 10 €, TR : 6 € avec le pass’, enfants : gratuit ANES ART’GONNE Chemin de Brouenne 55250 EVRES EN ARGONNE Tel : 03 29 70 60 84 anesartgonne@wanadoo.fr http://anesartgonne.free.fr


Pascal BOURGUIGNON et Stéphane HETTE Du 26 avril au 1er juin C’est au tour de deux photographes d’exception d’occuper la grange culturelle. Pascal BOURGUIGNON et Stéphane HETTE.

Le premier est passionné par les animaux sauvages et le Lac du Der qui sont ses sujets favoris. Il a présenté son travail dans de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Il est aussi l’initiateur du Festival International de Photographie Animalière et de Nature de Montier-en-Der. Le second se qualifie volontiers de « photographiste ». Il découvre la photographie sur le tard suite à un emménagement dans la champagne humide. L’exposition qu’ils nous présentent apporte un regard différent sur la nature du quotidien, qui se révèle être extraordinaire, surprenante, émouvante ou drôle suivant les yeux avec lesquels on l’observe. ANES ART’GONNE Chemin de Brouenne 55250 EVRES EN ARGONNE Tel : 03 29 70 60 84 anesartgonne@wanadoo.fr


Concert - Michel Delpech Samedi 26 Avril à 20h30 au Théâtre -Bar le Duc Michel Delpech Organisé par la Ville de Bar-le-Duc

Direction de la Culture

"Succès de jeunesse mais déjà nostalgique, Chez Laurette témoigne de la chaleur du bistrot. Elle contient les ingrédients qui feront le succès phénoménal de Michel Delpech : une chronique sociale et tendre. Même s’il s’impose d’abord grâce à ses chansons d’amour, telle Pour un flirt au romantisme enjoué, c’est dans l’observation de la société qu’il va gagner ses lettres de noblesse, rencontrant un formidable succès. Dès Wight Is Wight, manifeste hippy, l’air du temps fournit à Michel le matériau de ses chansons. Avec Quand j’étais chanteur, il n’hésite pas à se projeter 40 ans plus tard pour évoquer le coté éphémère du vedettariat.

C’est désormais un chanteur plus mature, mais toujours empreint de curiosité, qui continue d’observer ses semblables. Delpech a connu de grands succès. Puis vinrent la débauche, l’oubli, l’envie de tout balancer… et enfin la résurrection. A 60 ans, il est célébré tous azimuts et se délecte de sa deuxième vie. Son dernier album de duos avec les plus grands de la chanson française montre toujours ce timbre de voix immédiatement reconnaissable. A Bar-le-Duc, sobrement accompagné d’un piano seul, ce sera un moment à la beauté profonde... Contact : Office de Tourisme 03 29 79 11 13

Tarif : 35 €


Exposition - "Un mur, un trou, un visage" Du 28 Avril au 6 Juillet 2008 à l'Office de Tourisme-Bar le Duc

Entrée Libre

"Un mur, un trou, un visage" Photographies de Madeleine Millot-Durrenberger La collection de photographies de Madeleine Millot-Durrenberger, l’une des plus importantes collections privées en France, fonctionne comme un organisme vivant, en constante évolution, au fil des nouvelles acquisitions... Pour cette troisième invitation à Bar-le-Duc, Madeleine Millot-Durrenberger compose des triptyques qui font surgir les plus étranges relations entre les œuvres à partir de l’énigme que constitue tout visage.

L’exposition s’inspire d’une analyse de Gilles Deleuze : un visage n’est jamais totalement donné et ne constitue pas une pièce stable de l’identité ; toujours il se dissout et se recompose au gré des affects et des désirs, ainsi que des nombreuses autres forces qui s’exercent sur lui. Artistes présentés dans l’exposition : John Batho, Valérie Belin, Anna et Bernhard Blume, Sophie Calle, Colette Hyvrard, Patrick Tosani… Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47


Spectacle Jeune Public - "L'Ogrelet" Mardi 29 avril à 20h30 et

Mercredi 30 avril à 10h30

Au théâtre – Bar le Duc Tarif 12,50 € enfants)

(Tarifs Famille 8 € adultes et 5 €

"L'Ogrelet" de Suzanne Lebeau

mise en scène Christian Duchange

Le drame de l'ogre, c'est son appétit. Au début de cette histoire, le père ogre a déjà mangé ses six filles... n'en reste qu'un. Un fils, un héritier, mais qu'il a grand mal à ne pas manger lui aussi, à moins de déserter le logis familial et de laisser à sa femme le soin d'éduquer l'ogrelet.

Ce texte de la Québecquoise Suzanne Lebeau, raconte avec sérieux et humour cet apprentissage funambule d'un enfant qu’une insatiable envie de "dévorer le monde" tenaille et que sa mère tente d'éloigner d'une sauvagerie qui, à y regarder de plus près, sommeille à l'intérieur de chacun d'entre nous. La mise en scène de Christian Duchange et les bruissements sonores nous offre un théâtre bi-frontal, comme dans une clairière au milieu de la forêt, pour nous réconcilier avec notre part d'ombre... Contact : Acb, Scène nationale 03 29 79 73 47

Web Mag"Les sorties"  

L'actualité culturelle en Meuse

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you