Page 1


« La mort, si menaçante, fait partie de la vie. Sans nous en rendre compte, chaque jour nous mourons un peu. Des millions de cellules de notre corps meurent afin de maintenir un équilibre entre la prolifération cellulaire et la mort cellulaire permettant ainsi un contrôle de l'homéostasie tissulaire. » Diane Beaudry [cours EDU7492]


2011


MĂŠmoclic


CHAPITRE 1

OCTOBRE


Etats-Unis / Micco, Floride Des millions d’abeilles meurent mystérieusement en Floride Les responsables de Floride sont en effervescence sur la façon dont des millions d’abeilles ont été tuées dans le comté de Brevard. Plusieurs apiculteurs dans le comté ont signalé des colonies perdues cette semaine. Charles Smith de la compagnie Smith Honey Family a dit au journal Stuart News qu’il a perdu 400 ruches. Il dit que les abeilles semblaient avoir été empoisonnées. « Je ne serai jamais totalement indemnisé pour cette perte à moins que quelqu’un me donne 400 ruches » , a déclaré Smith au journal Stuart News. « J’ai perdu les abeilles, la capacité à faire du miel et de la capacité de vendre des abeilles ». Smith a déclaré au journal « Floride Today » qu’il a perdu 150 000 $ dans l’incident. Les fonctionnaires de l’État font des tests sur les abeilles pour déterminer quel type de produits chimiques ont contribué à leur décès. Les experts disent que les pesticides pourraient être derrière les ruches perdues. « Du fait que ce soit si répandu et si rapide, je pense que vous pouvez très bien éliminer une maladie ». Bill Kern, un entomologiste de l’Université de recherche de Floride et du Centre d’éducation, a déclaré à « Florida Today ». « C’est arrivé pour l’essentiel en une journée. Habituellement les maladies touchent les adultes ou les couvées, vous n’avez pas quelque chose qui tue les deux ». Le cas de Micco, 18 miles au sud de Melbourne, est étudié par des fonctionnaires de l’agriculture et le bureau du shérif.

CBS NEWS


Arctique Un trou dans la couche d’ozone de l’Arctique L’Arctique a pris des airs de pôle Sud pour la première fois cette année avec la formation d’un trou géant dans la couche d’ozone. L’ozone offre une protection contre des rayons ultraviolets, qui causent le cancer de la peau et des cataractes. Le trou observé cette année fait craindre pour la santé des populations des zones tempérées dans l’hémisphère nord. «Le déclin précipité de l’ozone arctique en février et mars 2011 est le résultat d’une perte chimique d’une magnitude similaire à celle qu’on observait dans l’Antarctique dans les années 80», affirment les chercheurs dans un article publié dimanche dans la revue Nature. L’hiver plus froid que la moyenne a été un des facteurs qui ont fait que la couche d’ozone a été plus touchée cette année, expliquent les chercheurs. Les gaz destructeurs d’ozone sont plus actifs avec le froid. La couche d’ozone se trouve dans la haute atmosphère, où, comme effet pervers du réchauffement climatique, on prévoit une baisse des températures. Cela «soulève la possibilité d’un appauvrissement encore plus sévère» dans l’avenir, affirment les chercheurs. Un trou d’une ampleur sans précédent s’était créé au-dessus de l’Arctique durant les trois premiers mois de 2011 à environ 20 km de la surface terrestre. Plus de 80 % de l’ozone stratosphérique aurait disparu de cette zone. Pour Olivier Collin-Haubensak, un chercheur de l’UQAM qui a touché aux sciences de l’atmosphère, il y a un lien entre ce trou et les changements climatiques. La rotation de la Terre, dit-il, engendre un vortex qui concentre aux pôles les vapeurs d’eau des régions en voie de réchauffement et les acides des émissions industrielles. Ces sulfates contribuent à augmenter l’intensité de ce vortex et accentuent le refroidissement de l’air entre la troposphère et la stratosphère. Les molécules de chlore transportées par ce vortex réagissent aux froids extrêmes et agissent comme des catalyseurs qui détruisent les molécules de la mince couche d’ozone qui nous protègent des rayons ultraviolets. Ainsi, plus il y aura de chaleur au sol, plus on risque de voir ces sulfates contribuer à l’élargissement des trous dans la couche d’ozone.

METRO MONTREAL ET CYBERPRESSE


Nouvelle-Guinée / Papouasie Un séisme de magnitude 6,7 s’est produit aujourd’hui au large de Papouasie Nouvelle-Guinée (PNG), mais aucune alerte au tsunami n’a été émise, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS). Le séisme s’est produit à une profondeur de 45 kilomètres, son épicentre étant situé à 103 km à l’est de la ville montagneuse de Lae et 326 km au nord de la capitale Port Moresby. La région, qui abrite plusieurs volcans en activité, est située sur la « ceinture de feu » du Pacifique, à la jonction de plusieurs plaques tectoniques. Elle est une des zones du monde où séismes et éruptions volcaniques sont les plus fréquents. Un tsunami, provoqué par un séisme sous-marin, avait tué quelque 2000 personnes en 1998 près de Aitape, sur la côte nord-ouest du pays.

USA / Oregon Un séisme de 5,9 de magnitude a secoué la côte de l’Oregon (nord-ouest des États-Unis) tard mercredi, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS). Aucun avertissement sur un tsunami n’a été lancé et il n’a pas été fait état de dégâts, selon l’institut. L’épicentre était situé à 221 kilomètres à l’ouest de la station balnéaire de Bandon, dans la partie sud de l’Oregon, à une profondeur de 10 kilomètres.

Russie Un séisme de magnitude 6,6 a secoué la Russie vendredi à 14h10, a annoncé le Centre du réseau sismique de Chine. L’épicentre a été localisé à 54,2 degrés de latitude nord et 123,7 degrés de longitude est, et se situe à une profondeur de 10 km, a précisé le centre. Le U.S. Geological Survey a quant à lui annoncé un tremblement de terre de magnitude 5,9 ayant son épicentre situé à 13,8 km de profondeur. Aucune information sur les pertes économiques ou humaines n’a été rapportée pour le moment.

LE FIGARO – LE MATIN – CRI ONLINE


Tempête sur Saturne « De mémoire d'astronome, on n'avait jamais connu de tempête aussi spectaculaire sur Saturne. » [Christopher Go - Astrophotographe Philippin] « La tempête s'est propagée jusqu'à encercler complètement la planète dans une large bande kaléidoscopique où s'entrecroisent vagues, tourbillons et remous, créant une sublime extravagance visuelle » [Carolyn Porco, chef de l'équipe d'imagerie de la sonde Cassini] -

C’est du jamais vu… un truc de dingue, te dis-je ! Le record est battu, depuis un bail… presque deux ans… putain de merde ! Tu te rends compte ! Tout le monde s’en fout, ou quoi ?

gigantesques qui apparaissent par magie. Il faut du sensationnel pour retenir l’attention de Jimmy Jones, rédacteur en chef de la célèbre revue, autrefois, scientifique « Chronique du 7ème jour ». Un titre aussi débile que son gestionnaire. Sept jours, car Dieu créa la terre en sept - Oui et alors ? Marmonnait Jones d’un ton sec. T’as jours, c’est évident non ? Mêler science et religion est un vu l’heure qu’il est ? Deux heures du mat’! Tu antagonisme, que seul un crétin comme Jones pouvait m’emmerdes depuis des mois avec une tempête réunir pour espérer susciter l’émoi et amplifier les ventes sans intérêt, sur je ne sais quelle planète. Ça ne de son torchon. Son père en avait fait une revue donnera même pas lieu à un minuscule encart dans scientifique de renom, il en a fait un torche-cul. Désormais, notre revue. Reviens sur Terre, il y’a déjà bien nous sommes un succédané de presse people et de assez de merdiers à gérer ici. paranormal. Plus rien de scientifique là-dedans. Le monstre du Loch Ness côtoie la dernière opération de Ce petit salopard venait de me raccrocher au nez pour la chirurgie esthétique des frères Bogdanov. Pour vendre millième fois. Du scoop, c’est ce qu’il veut. Des notre torchon à plus grande échelle, nous avons vendu hécatombes inexpliquées, des catastrophes naturelles en notre âme. Faire du marketing, du chiffre, c’est faire du pagaille, des petits hommes verts ou gris, des trous sensationnalisme.


Donner quelques frayeurs aux gens pour améliorer leur - Oh ta gueule, Miss Maria-je-sais-tout ! quotidien routinier. Leur permettre de se foutre de la gueule et du malheur d’autrui. La formule magique de Je frotte mes tempes du bout des doigts, pour chasser une toute revue qui ne se respecte plus, mais crée des ruptures migraine qui menace. J’allume une cigarette et me fais de stock dès sa parution. couler un café au goût de chiotte. La sonnerie du fax coupe mes pensées et lamentations. Une photo de notre géante - Rien à foutre de Jones et de sa revue pour débiles. planète gazeuse, que nous ne quittons plus des yeux à Je publierais mon article dans un journal travers le monde, apparaît sur une feuille qui s’étire respectable ou sur internet. Qu’importe ! Je n’ai lentement. pas besoin de lui… il va le regretter ! « Ce n’est plus une tempête, mais un cyclone. L’agitation J’écrase une énième cigarette dans le cendrier déjà blindé, atmosphérique est de plus en plus spectaculaire et visible les doigts tremblant de rage. La cafetière siffle et diffuse dans nos télescopes. Le phénomène a atteint dix mille une volute de fumée, à l’odeur de café bon marché, dans kilomètres de diamètre et continue de prendre de l’atmosphère. Depuis combien de temps, n’ai-je pas l'ampleur. Le cyclone a maintenant envahi toute la bande dormi ? Un an, ou deux ? Je ne me nourris plus que de tempérée nord. Je t’envoie d’autres photos envoyées par plats surgelés et ressemble à un cadavre ambulant. Si mon Carolyn, directement de la sonde Cassini. Cette planète est ex-femme me voyait, elle me pointerait du doigt et dirait : en train de se déchaîner. Futura-Science, passera mon « Voilà pourquoi je t’ai plaqué. Tu es un raté et tu le article. Yeah ! - Ton pote Christopher des Philippines.» resteras toute ta vie. Tu n’es qu’une parodie de toi-même Jordan ! Un gamin qui passe son temps à rêver, la tête Je ne peux retenir un râle. Futura-science ! Ce petit enfoiré dans les étoiles, incapable de s’assumer et d’utiliser son m’a devancé. Il a réussi à publier MON putain de scoop. intelligence pour trouver un emploi respectable. Tu es un C’est MA découverte. La mienne ! Je me lève et ouvre la raté et un porc de surcroît ! » . fenêtre pour respirer une bouffée d’air frais. Ce salopard Elle se perdrait dans un monologue, le regard noir, l’index n’est qu’un petit amateur, un usurpateur. Seuls ses contacts menaçant. Je sentais presque son parfum vanillé dans mon bien placés lui donnent un peu de valeur. J’entends encore dos. la voix de crécelle de Maria. « Tu n’es qu’un raté ! »


Sonde Cassini


CHAPITRE 2

NOVEMBRE


États-Unis / Oklahoma Un rare séisme de magnitude 5,6 a secoué l’Oklahoma, précédé par un de magnitude 4,7. Un rare séisme de magnitude 5,6 a secoué samedi soir le centre de l’Oklahoma (centre des États-Unis), une puissance record pour cette région, a annoncé le centre américain de géophysique (USGS). Une première secousse de 4,7 sur l’échelle de magnitude du moment s’était produite dans la matinée. Les autorités ont fait part de dégâts matériels, mais d’aucune victime.

ROMANDIE

Australie De la grêle « grosse comme des balles de golf » et autres joyeusetés Le service d’urgence de Victoria a répondu à plus de 1000 appels à l’aide dans la nuit après l’une des plus folles tempêtes cette année. Les sauveteurs ont répondu à des cas de crue soudaine, de grêle, de gens piégés dans des voitures, de maisons sans toit et d’arbres tombés. Dans l’une des zones les plus touchées, Frankston a reçu 30 millimètres de pluie en 20 minutes hier. Les résidents ont fait plus de 200 appels à l’aide, dont 150 pour des inondations et 40 pour des dommages des constructions. En Croydon, plusieurs personnes ont dû être secourues de leurs véhicules après avoir été coincées dans les eaux en crue. Il y a eu 150 autres rapports d’arbres tombés dans de nombreuses villes du nord-ouest de Melbourne, y compris Castlemaine, Woodend et Maryborough. C’est le nord-est qui a enduré le pire de la tempête, où les 65mm de pluie sont tombés, et les plus fortes précipitations de tout l’État. James Taylor, du bureau de météorologie a déclaré qu’à Oakleigh, dans le sud de Melbourne, de 12 à 14mm de pluie et de grêle sont tombés en 10 minutes seulement. Il a aussi affirmé que la grêle était de la taille de balles de golf à Ballarat lors du plus fort de la tempête.

NEWS.COM


Tunisie Des milliers d’oiseaux morts dans des conditions mystérieuses – les antennes-relais? Les circonstances qui ont causé la mort massive de plus de 10 000 oiseaux ces derniers mois en Tunisie restent à ce jour toujours inexpliquées. Plusieurs sources confirment l’augmentation importante de la mortalité des oiseaux sauvages dans les zones humides du nord du pays. Des cas similaires avaient déjà été constatés cette année en Ontario au Canada, dans le sud-ouest de la Suède, en Louisiane et Arkansas (États-Unis). Les vétérinaires sur le terrain tentent de trouver une explication à cet incident écologique inhabituel surtout dans une telle envergure. NATURE ALERTE – ECOLO MAG TUNISIE

Nouvelle-Zélande 61 baleines meurent sur une plage Une soixantaine de baleines pilotes sont mortes après s’être échouées sur une plage isolée de l’île sud de Nouvelle-Zélande, un phénomène qui se produit deux à trois fois par an dans cette région du globe, mais qui reste inexpliqué par les scientifiques, ont indiqué mercredi les autorités. Des touristes ont trouvé en début de semaine 61 baleines pilotes échouées sur la plage de Farewell Spit, une langue de sable située à l’extrême nord de l’île du sud, a indiqué le ministère de la Protection de l’Environnement. Beaucoup étaient déjà mortes. D’autres ont été ramenées vers le large lors de la marée haute, mais elles sont revenues s’échouer sur le sable, a raconté John Mason, le responsable régional du ministère. Les 18 cétacés survivants, qui souffraient, ont été euthanasiés, a-t-il précisé. « C’est la fin la plus malheureuse et ce n’est certainement pas un travail que nos équipes aiment à faire », a-t-il déclaré. NATURE ALERTE


Axe de rotation de la Terre : les observations des Inuits Loin de questionnement théorique, des Inuits nous content ce qu’ils observent dans leur environnement et sur le soleil. Ludy Pudluk raconte qu’avant ils avaient une fenêtre d’une heure d’ensoleillement pour chasser le phoque, qui est passée maintenant à deux, la lumière étant plus haute à l’horizon. Inookie Adamie raconte qu’il a basé sa vie sur l’observation de la nature, du soleil et des étoiles et qu’il a remarqué dernièrement que le soleil se lève au même endroit, mais ne s’y couche plus, il se questionne sur un changement d’axe de la Terre. Elijah Nodlak raconte que toute sa vie il a vu le soleil être à son max juste au dessus d’un pic montagneux, il ne sait pas quand c’est arrivé, mais maintenant il est décalé par rapport à ce pic. Samueli Ammak de Igloouk explique que les Inuits se sont toujours dirigés par rapport à certains bancs de neige, crée par le vent du nord, cela les aidait à se repérer quand les étoiles étaient invisibles dans le ciel, or le vent a changé, même la place des étoiles a changé selon lui. DES YEUX POUR VOIR

La tempête sur Saturne n’en finit plus De mémoire d’astronome, on n’avait jamais connu de tempête aussi spectaculaire sur Saturne. Celle qui a débuté en décembre 2010 sévit toujours, sous les caméras de la sonde Cassini. Il y aura bientôt deux ans que Christopher Go a découvert un panache blanc dans l’hémisphère nord de Saturne. Bien que de tels phénomènes atmosphériques ne soient pas exceptionnels sur les planètes gazeuses (en 2007 la sonde Cassini avait découvert une tempête électrostatique sur Saturne tandis qu’en 2010 Jupiter perdait sa bande équatoriale sud), l’astrophotographe philippin était loin de se douter qu’il venait d’assister à la plus importante tempête jamais observée sur la Planète aux anneaux. Le record de durée (150 jours pour la tempête de 1903) a été pulvérisé depuis longtemps et personne ne sait ce qui arrêtera le phénomène. FUTURA SCIENCES


La fin des temps est inéluctable « 21 Décembre 2012. Cette date précise se fonde sur une interprétation des écritures historiques, notamment celle du calendrier Hotzkin de la civilisation précolombienne des Mayas. S'y ajoute un "gloubi-boulga" de mauvais présages astrophysiques, scientifiquement non validés : alignement de notre Soleil avec le centre de la Voie lactée, inversion des pôles magnétiques, suractivité des taches solaires » [Georges Fenech, président de la Miviludes]

- À SUIVRE – [ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DU SITE POUR RECEVOIR DÈS LE 25 JANVIER LA VERSION COMPLÈTE DU ROMAN ILLUSTRE ET INTERACTIF* « APOPTOSE »] * Vidéos, Articles de presse, témoignages réels… NOLWEEN EAWY

Extrait du roman d'anticipation "Apoptose"  

Le climat et les saisons se détraquent. Les catastrophes naturelles se multiplient à la surface du globe. Les cadavres d’animaux se comptent...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you