Issuu on Google+


cinéma P. 18

Babycall, frisson nordique

noomi rapace incarne une mère rongée par la peur dans le film du norvégien pal sletaune. jour2fete

paris P. 10 www.metrofrance.com

mercredi 2 mai 2012 n° 2206

Les pêcheurs entrent en Seine

présidentielle P. 4

A quatre jours du second tour, les équipes de campagne redoublent d’efforts pour convaincre les indécis. Parmi leurs techniques, le « démarchage » des électeurs à leur domicile a la cote.

ée 2 012

médias P. 20

Débat millimétré Metro a visité le studio où s’affronteront ce soir François Hollande et Nicolas Sarkozy lors d’un duel aux règles strictes.

états-unis P. 6

ligue 1 P. 22

social P. 8

Strauss-Kahn n’échappera pas à un procès

Montpellier a eu très chaud

Les grandes manœuvres du 1er-Mai

l’Héraultais giroud. afP

chamussy/witt/siPa, russeiL/ftV

ne jetez PAs ce jouRnAl suR lA voie Publique : offRez-le à votRe voisin ! PAR

ys

El

metRo est imPRimé suR du PAPieR 100% Recyclé.

Un candidat à votre porte


événement

300

« Je suis choquée, je n’adhère pas au fait qu’on puisse dire que Mme Le Pen est un interlocuteur. » raCHida dati, hier. L’ex-ministre UMP n’est pas d’accord avec le Ministre de la Défense Gérard Longuet, qui affirme dans Minute que la candidate FN peut être un interlocuteur pour l’UMP.

C’est le nombre de personnes, qui ont rendu hommage hier à Brahim Bouarram, jeté dans la Seine le 1er mai 1995 par des manifestants issus d’un cortège Front national.

Mot clé Drame Attaque. Victime d’un Texte.malaise sur un voilier. Un homme de 33 ans est CrédIt photo

1

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

SIMoN ISaBELLE/SIpa

4

mort hier alors qu’il naviguait entre Quiberon et Lorient (Morbihan). Malgré l’intervention des secours il n’a pu être réanimé.

Présidentielle

La campagne se mène sur tous les fronts El

les faits. Meetings en plein air, porte-à-porte, montée en puissance d’Internet, les outils de la campagne ys électorale sont de plus en plus variés. ée 2 012 le contexte. a quelques jours du second tour, les équipes des deux candidats sont mobilisées. giLLeS daNieL

S

i Internet joue bien sûr un rôle essentiel, les méthodes traditionnelles de campagne ont aussi le vent en poupe dans cette présidentielle. Tour d’horizon.

les meetings en plein air. C’est le

Les grands meetings sont très prisés par les candidats : Nicolas Sarkozy à la Concorde (en haut) afp et François Hollande à Vincennes, le 15 avril dernier. SIpa/afp

phénomène de cette campagne. De Jean-Luc Mélenchon à la Bastille à Nicolas Sarkozy au Trocadéro hier, les candidats ont multiplié les rassemblements à ciel ouvert. Des démonstrations de force à haute valeur symbolique, retransmises en direct sur les chaînes info. Et un bon moyen, en temps de crise, pour mobiliser des dizaines de milliers de personnes en évitant les frais de location des grandes salles. C’est pour cette raison que l’équipe de François Hollande a préféré la place du Capitole au Stadium de Toulouse pour son dernier grand meeting demain. le porte-à-porte. Le PS, largement inspiré par la conquête de Barack Obama en 2008, en a fait une arme de mobilisation massive (voir cicontre). Avec succès : selon le directeur de campagne de François Hollande, Pierre Moscovici, le porte-àporte a permis au candidat socia-

liste d’engranger « 160 000 voix » supplémentaires au premier tour. la lettre aux français. Le PS et l’UMP ont chacun imprimé des dizaines de millions de tracts. Nicolas Sarkozy s’est distingué en reprenant à François Mitterrand l’idée de la « lettre aux Français » que l’ancien chef de l’Etat socialiste avait rédigée lors de sa campagne de 1988. Ce document de 34 pages a été tiré à 6 millions d’exemplaires début avril. la télévision. Combien seront-ils ce soir devant leur écran pour suivre le grand débat de l’entre-deux-tours ? Dix-neuf, vingt, vingt et un millions de téléspectateurs ? Dans cette campagne, les media traditionnels gardent la cote. La télévision au premier chef. Selon un sondage CSA, elle reste la principale source d’information pour 74 % des Français.

internet et les réseaux sociaux.

Là aussi, Obama a montré la voie. Les partis ont diversifié leur présence sur le Web : applications mobiles, vidéos ludiques, tacles de l’adversaire sur Twitter... Il y a cinq ans, les candidats de l’UMP et du PS avaient consacré 3,4 % de leurs dépenses à la Webcampagne (2,2 % en 2002). En 2012, cette proportion a doublé.§


événement

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Mot clé Justice

Mot clé Enquête FAGES roBErt/SipA Crédit photo

du site, dont son directeur, Edwy Plenel (photo), ont accusé Nicolas Sarkozy de vouloir « intimider les journalistes ». Le Président a porté plainte contre eux pour un article sur le soutien présumé de la Libye à sa campagne présidentielle de 2007.

Crédit photo roBErt ALAiN/ApErCU/SipA

Attaque. Texte. Mediapart se rebiffe. Trois journalistes

Anne Attaque. Lauvergeon Texte. dépose une nouvelle plainte pour espionnage.

Les ordinateurs personnels de l’expatronne d’Areva auraient été piratés, selon son avocat. Elle avait déjà porté plainte en décembre 2011 pour des faits présumés d’espionnage.

5 titre SUr le Web Texte. Rupert Murdoch n’est pas apte à diriger un grand groupe international, selon la commission d’enquête parlementaire britannique chargée de l’affaire des écoutes téléphoniques. à lire SUr titre CaboChon metrofrance.com/xxxxx metrofrance.com/murdoch

« Il ne faut pas s’éterniser chez les gens » « On revient aux vieilles méthodes » PS. « Quand on veut le changement, il faut s’en donner les moyens ! » Choukri, militante PS de Montreuil, jette ses dernières forces dans la bataille. « On cible les quartiers où l’abstention et le vote FN ont été les plus forts », explique-t-elle, débordant d’enthousiasme, avant de pénétrer dans un immeuble. A Montreuil, sept électeurs sur dix ont voté à gauche au premier tour. La fonctionnaire de 33 ans martèle donc son message : « Restez mobilisés, il ne faut pas croire que c’est gagné ! » Le paquet de tracts diminue à vue d’œil. « Vous en avez déjà mis plein dans ma boîte aux lettres », lance une

habitante. « Pas celui-ci », répond Choukri sans se démonter. Après un an de terrain pour la primaire puis pour la présidentielle, la socialiste est rodée au porte-àporte. Elle a parfait sa technique en suivant en février la formation que les instances nationales ont délivré à 3 000 « mobilisateurs de terrain », chargés de recruter des volontaires. La campagne d’Obama en 2008 a fait école. « On nous a appris à ne pas nous éterniser chez les gens, à ne pas insister face à un convaincu, ou encore à travailler à deux, une fille et un garçon », explique Choukri. Au Parti socialiste, rien n’a été laissé au hasard. §G.D

UMP. Beaucoup de portes restent

closes, d’autres se referment aussitôt. Pas facile pour l’UMP Jacques-Yves Bohbot de faire campagne dans la 6e circonscription de Paris – à cheval entre les XIe et XXe arrondissements. « On part à l’abordage », se motive le candidat aux législatives, un paquet de tracts aux couleurs de Nicolas Sarkozy à la main, avant de tenter sa chance à une nouvelle sonnette. « Ici, c’est un secteur de totale reconquête, longtemps abandonné par la droite. » Pas question de ménager sa peine dans l’entre-deux-tours. « Frapper aux portes, c’est l’arme ultime du militant, souffle-t-il : rien ne rem-

place le contact direct ». Si au PS, le porte-à-porte a été professionnalisé, l’UMP ne l’a pas négligé. « On revient aux bonnes vieilles méthodes, explique Jacques-Yves Bohbot. On a consigne de faire le moins de réunions possibles, cela coûte cher et on y retrouve toujours les mêmes gens. » Une porte s’ouvre. « J’ai voté Hollande, confie une dame âgée, mais je ne pourrai pas le refaire dimanche car je dois subir une opération ». Jacques-Yves Bohbot s’éclipse. « Si elle avait voté pour Nicolas Sarkozy au premier tour, je lui aurais proposé une procuration », glisse-t-il. Une voix de moins pour la gauche. §G.D


ACTU MONDE

6

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

L’enlèvement, arme privilégiée des Farc Colombie

Roméo Langlois a disparu samedi au sud de la Colombie

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) font à nouveau parler d’elles. Hier, le président Juan

Zones où les Farc sont actives

Le reporter accompagnait une unité militaire lors d’une opération antidrogue Union Peneya

1964. Fondation des Farc. Le pays

est sous le joug de l’armée après la période dite de la Violencia qui a fait entre 100 000 et 300 000 morts entre 1948 et le début des années 60. Le Parti communiste, qui soutient les demandes de réforme agraire des paysans, prend le maquis. Manuel Marulanda, cofondateur des Farc, prend la direction militaire de la rébellion. 1984. Un accord de cessez-le-feu est signé entre le gouvernement et les

EN BREF

Yémen

Un Français blessé dans une attaque armée. Le responsable de

la sécurité du groupe Total au Yémen a été touché par des tirs d’arme automatique contre son véhicule, hier, dans le sud-est du pays. Le soldat yéménite qui l’accompagnait a été tué.

Mali

Retour au calme à Bamako. Des

tirs entendus au centre de la capitale hier matin ont cessé l’aprèsmidi. La veille, les forces loyales au président déchu avaient attaqué la junte au pouvoir. Les combats ont fait au moins 14 morts et 40 blessés.

Birmanie

Ban Ki-moon salue le sens du compromis d’Aung San Suu Kyi.

Le secrétaire général de l’ONU a rencontré hier l’opposante historique. Cette dernière a finalement accepté de prêter serment devant le Parlement. Elle avait d’abord tenté d’obtenir une modification du serment.

VENEZUELA

BOGOTA

BRÉSIL

ÉQUATEUR

roméo langlois. aFp

Farc. Après avoir déposé les armes, les rebelles marxistes créent l’Union patriotique et présentent des candidats aux élections législatives et à la présidentielle. Entre 3 000 et 5 000 candidats et militants sont assassinés par les forces gouvernementales et les paramilitaires entre 1985 et 1994.

300 km

PÉROU

Les révolutionnaires s’émancipent du Parti communiste colombien et reprennent la lutte armée. Les groupes paramilitaires, proches de l’extrême droite, se multiplient. 1998. Le président Andres Pastrana accorde aux Farc une zone démilitarisée de 42 000 km2, préambule

aFp

Manuel Santos a indiqué que le correspondant de France 24, Roméo Langlois, porté disparu depuis samedi, était l’otage de la rébellion. Active depuis cinquante ans, cette dernière a fait de l’enlèvement un de ses principaux modes d’action.

à des pourparlers de paix. La rébellion est forte de 17 000 combattants et pratique l’enlèvement, le racket, le trafic de drogue et l’assassinat politique. 2001. Ingrid Betancourt est enlevée le 23 février. Ses six ans passés dans la jungle donneront un éclairage international à la guerre civile colombienne. La mobilisation de l’opinion publique et l’arrivée au pouvoir d’Alvaro Uribe contribuent à l’affaiblissement de la guérilla. 2008. En juillet, Ingrid Betancourt est libérée. L’année voit également la disparition de trois leaders, dont Manuel Marulanda, et la désertion de nombreux guérilleros sous la pression de l’armée régulière. 2012. Malgré les coups très durs portés à la guérilla, les Farc restent « nuisibles », avec notamment des opérations plus ciblées de type sniper, ce que semble être l’enlèvement de Roméo Langlois. §AlAn KurAs-ArmAnd

Sofitel : pas d’immunité diplomatique pour DSK

Etats-unis

de la plainte pour « agression sexuelle sadique et violente ».

Il y aura bel et bien un procès au civil.

Hier, le juge new-yorkais Douglas McKeon a refusé de classer la plainte au civil déposée contre DSK par la femme de chambre Nafissatou Diallo. Le juge du Bronx a ainsi rejeté la thèse des avocats de DSK, qui avaient fait valoir qu’il ne pouvait être poursuivi en raison de son immunité diplomatique. Il a répondu hier que l’ancien directeur général du FMI avait perdu toute immunité à partir du moment où il avait démissionné de son poste, le 18 mai dernier. Les avocats de DSK peuvent toutefois faire appel de la décision. Dans le cas contraire, elle ouvre la

Explications sous serment

dominique strauss-Kahn. SErgEI Chuzavkov/ap/SIpa

voie aux préparatifs d’un procès civil avec jury populaire. L’occasion pour Nafissatou Diallo de « se faire reconnaître définitivement comme victime de Dominique Strauss-Kahn », a souligné, satisfait, son conseil, Douglas Wigdor, près de neuf mois après le dépôt

La plaignante peut espérer obtenir des dommages et intérêts. Car, à la Cour suprême du Bronx, environ 90 % des procédures civiles aboutissent à un accord financier. Mais selon les avocats de la femme de chambre, ce sera surtout l’occasion pour Dominique Strauss-Kahn d’être « mis face à ses responsabilités ». Pour la première fois depuis les événements du 14 mai, il devra s’expliquer, sous serment, sur ce qui s’est passé dans la fameuse suite 2806 du Sofitel. §juliE mEndEl

EXPrEss syrie. Le régime a refusé des visas à trois observateurs censés surveiller le cessez-le-feu et n’a toujours pas retiré ses armes lourdes des villes, a annoncé hier l’oNu. Les violences ont fait au moins 31 morts hier.§Guinée-

Bissau. La junte a accepté hier « toutes les exigences » de la Communauté économique de l’afrique de l’ouest sur le retour des civils au pouvoir, à l’exception du rétablissement dans ses fonctions du président renversé le 12 avril.§somalie. au moins six personnes, dont deux députés, ont été tuées hier dans une attaque-suicide à Dhusamareb, dans le centre du pays.


ACTU FRANCE

8 eN bref

Libye

La présence dans l’Hexagone d’un ex-dignitaire libyen fait polémique. Bachir Saleh, ancien

Faits divers

Des tombes musulmanes profanées à Carros (Alpes-Maritimes). Des croix gammées à l’en-

vers ont été trouvées sur neuf sépultures et les inscriptions « Arabes dehors » et « Vive Le Pen » ont été tracées sur un mur, a-t-on appris hier auprès du parquet de Grasse.

eNteNdu sur

FloriAn PhiliPPot, directeur de campagne de Marine Le Pen

« Nicolas Sarkozy fait 100 000 naturalisations par an. C’est un record. Il donne le droit qui va avec. » aujourd’Hui, l’iNvité de julieN arNaud est Delphine Batho, porte-parole de françois Hollande. À 7 h 45 sur LCI.

Législatives

Le Parti de gauche veut un « bouclier antidroite » sans condition de programme. La coprésidente du mouvement, Martine Billard, a écrit à Martine Aubry pour proposer au Parti socialiste un « accord national plutôt qu’une discussion au cas par cas localement. »

Fait divers

En instance de divorce, il tente d’empoisonner sa femme. Les

faits se sont déroulés en milieu de semaine dernière au Creusot (Saône-et-Loire). Une femme ayant trouvé une odeur suspecte s’échappant de sa bouilloire avait porté plainte. Les investigations ont démontré la présence de white spirit, un diluant à peinture. Son mari, âgé d’une cinquantaine d’années a reconnu l’avoir versé. Il a été mis en examen et écroué.

Bras de fer autour du 1er-Mai

Présidentielle

La bataille du travail a bien eu lieu. Après plusieurs jours

de passes d’armes, principalement entre Nicolas Sarkozy et les syndicats, le 1 er -Mai a été l’occasion d’un affrontement politique à distance. Nos reporters ont suivi les principaux événements de la journée.

ys

El

directeur de cabinet de Kadhafi serait recherché par Interpol, selon Le Canard enchaîné. L’un de ses avocats l’a confirmé hier. Lundi, le Premier ministre, François Fillon, avait affirmé qu’il n’y avait « aucune trace d’un mandat international ». « Si Bachir Saleh est recherché par Interpol, il sera livré à Interpol », a promis hier Nicolas Sarkozy sur BFMTV.

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

ée 2 012

« Nous sommes les vrais travailleurs ! » « Un 1er-Mai qui

tombe un mardi, à cinq jours du second tour de la présidentielle, c’est normal que les chiffres explosent. » L’intersyndicale CGT, CFDT et Unsa se frotte les mains. Alors qu’environ 13 000 personnes s’étaient rassemblées il y a un an pour le défilé, 50 000 personnes, selon la police, s’étaient donné rendez-vous hier dans la capitale. De son côté, la CGT faisait état de 250 000 participants. Parti de la place Denfert-Rochereau peu après 15 heures en direction de la Bastille, le cortège exigeait « le progrès social », ainsi que « le Smic à 1 700 euros ». Traditionnel rendez-vous syndical, cette édition a connu un tournant politique. « Nous sommes aussi ici pour dire non à Nicolas Sarkozy, explique Sylvain, un professeur parisien de 34 ans. Il a tenu des propos outranciers contre les syndicats et a eu le culot d’organiser un rassemblement électoral le 1er-Mai. » « Le vrai travail ? Nicolas Sarkozy n’y connaît rien. Nous sommes les vrais travailleurs », estime Solange, conductrice de bus de 31 ans.

sarkozy doNNe de la voix au trocadéro. « Posez le drapeau

rouge et servez la France », a lancé le chef de l’Etat en direction des syndicats, hier, place du Trocadéro

nicolas sarkozy, hier au trocadéro. afp

le défilé parisien à l’appel des syndicats. afp

à Paris. Le candidat UMP a réuni ses partisans hier pour la « vraie fête » du travail. Devant une foule compacte – « 200 000 » personnes, selon lui – agitant le drapeau tricolore, Nicolas Sarkozy a pointé du doigt les organisations syndicales : « Remplissez la mission qui est la vôtre, défendre les salariés et le travail. » Dans un discours résolument offensif, il a tenu à se poser en candidat rassembleur, celui du « peuple de France », et il a vanté l’idée d’une « République du mérite ». Multipliant les piques à l’encontre de son adversaire socialiste, dont le parti a « détruit des centaines de milliers d’emplois » avec les « 35 heures », le chef de l’Etat ne s’avoue pas vaincu : « Il m’appelle le candidat sortant, mais il n’est pas encore un candidat entrant », a-t-il déclaré, au son des « on va gagner » de la foule, conquise.

HollaNde iNtervieNt par Hommage iNterposé Depuis Nevers, loin des tumultes des défilés parisiens, François Hollande a poursuivi son duel à distance avec Nicolas Sarkozy. Rendant hommage à l’ancien syndicaliste et Premier ministre Pierre Bérégovoy, il a lancé un avertissement à son rival : « La fête du travail, c’est la fête des syndicalistes et je ne peux pas accepter qu’il puisse y avoir ici en France une bataille le 1er-Mai contre le syndicalisme. »

Marine le Pen, place de l’opéra à Paris. afp

objectif législatives pour le froNt NatioNal. Sur le parvis de

l’Opéra de Paris, hier, Marine le Pen a refusé de jouer l’arbitre du duel Hollande-Sarkozy. Elle a préféré savourer le succès du défilé frontiste. Les « Sarko, Hollande, au bûcher ! » fusaient dans la foule. Au terme d’un discours fleuve, la présidente du FN annonçait qu’elle ne donnerait « ni confiance ni mandat », se refusant à toute consigne de vote : « Vous voterez selon votre conscience, librement. » Dans l’assistance, le choix était déjà fait pour beaucoup. « Sarkozy est un menteur. Et si Hollande est élu, il n’ira pas au bout de son mandat, ce sera trop le bordel », lâche un militant sexagénaire. Mais l’enjeu est déjà ailleurs pour le FN : les législatives des 10 et 17 juin sous la bannière du Rassemblement bleu Marine. « On va leur prendre des chaises », s’amusait un militant, panier de muguet sous le bras. Alors que les organisateurs démontaient la scène à l’issue du meeting, Marion Maréchal-Le Pen, la petite-fille du fondateur du parti, glissait à ses camarades : « Si on en a au moins un, ce sera déjà bien. » §Adrien CAdorel, Julie Mendel

et thoMAs Guien


votre région

10 Météo paris

orléans

tours

15° 10°

15° 8°

17° 8°

reims

amiens

rouen

14° 9°

14° 7°

13° 7°

se déplacer RER E : Aujourd’hui, à partir de 22 h 30, des travaux sur les voies modifient la circulation des trains de la ligne E du RER sur l’axe Haussmann-Saint-Lazare – Tournan. En conséquence, au-delà de cet horaire, les trains ne circuleront pas entre Gretz-Armainvilliers et Tournan. Un service de substitution par bus est mis en place.

Plus d’infos : www.transilien.com Vos Rédaction : Pierre Chausse contacts pierre.chausse@publications-metro.fr Publicité : Stéphane Naouri

stephane.naouri@publications-metro.fr

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Taquinez les poissons de la Seine Paris

Le 1er Mai : fête du travail, jour du muguet et... ouverture de la pêche aux poissons carnassiers. Alors que certains vont

manifester, d’autres choisissent d’aller pêcher sur les quais de Seine. Mehdi, 44 ans, s’est installé sur l’île Saint-Louis depuis 7 heures du matin. « Il fait un temps magnifique. On a Notre-Dame de Paris juste en face. Il n’y a pas mieux », se réjouit le pêcheur, qui compte bien rester le plus longtemps possible au bord de l’eau. Pour l’instant, il n’a pas ferré grand-chose. « Mais, de toute façon, on relâche tous les poissons », explique-t-il.

Une pratique qui rajeunit

Sur les quais de Seine, les anciens côtoient des jeunes amateurs. Yann, 34 ans, est venu avec son ami d’enfance, Sylvain. Les deux garçons, respectivement graphiste et artiste, se sont remis à la pêche il y a un an. Depuis, c’est devenu un passe-temps.

les pêcheurs les plus adroits peuvent espérer sortir quelques perches, sandres, brochets ou silures des eaux parisiennes. CSLd/ METRo

« J’habite près du canal Saint-Martin, explique Yann. Alors dès que j’ai un moment, je vais pêcher. » Les deux garçons font partie du groupe French touch fishing, qui remet la pêche urbaine au goût du jour et organise plusieurs événements dans l’année. Pour taquiner le poisson, pas besoin de beaucoup de matériel : une canne à pêche, quelques

« leurres » et une autorisation de pêche, qui coûte entre 70 et 85 euros, délivrée par une association. Mais pas question de faire un barbecue avec la prise du jour. La consommation du poisson de la Seine et de l’Ourcq est interdite depuis un arrêté préfectoral de juin 2010. En cause : la pollution aux PCB. §ceRise sudRy-le dû


votre région

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

EN BREF

Paris XVIe

Un forcené interpellé. L’homme

s’était retranché hier après-midi dans son appartement du XVIe. Il avait annoncé son intention de mettre fin à ses jours et de faire exploser l’immeuble où il se trouvait. Ce dernier avait dû être évacué. L’individu a été arrêté grâce à une opération de la brigade de recherche et d’intervention.

Val-d’Oise

Un policier se suicide avec son arme de service. Le corps sans vie

d’un fonctionnaire de police de 35 ans a été retrouvé lundi soir à son domicile de Cergy-Pontoise. Cet ancien CRS avait été muté à sa demande il y a quelques semaines à Aulnay-sousBois. Il aurait mis fin à ses jours pour des raisons sentimentales, une rupture récente étant évoquée.

Paris

Une cérémonie pour Brahim Bouarram. Hier, près de 300 per-

sonnes, dont Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly, ont rendu hommage au jeune

Marocain jeté dans la Seine le 1er mai 1995 par des manifestants issus d’un cortège du Front national. Plus tôt dans la matinée, le maire de Paris, Bertrand Delanoë avait lui aussi participé à une cérémonie.

13 %

C’est la part de Franciliens qui disent avoir des difficultés à trouver un médecin spécialiste près de chez eux. Obea / Infraforces

Amiens

Des CRS et un policier agressés. Dans la nuit de samedi à dimanche, trois CRS et un agent de la police aux frontières, vêtus en civil, ont été frappés devant une discothèque du quartier Saint-Leu, a-t-on appris hier. Les agresseurs ont semble-t-il reconnu les fonctionnaires de police. L’un d’entre eux a eu le nez cassé.

11

Le pont des Arts passe au « sans-alcool » Paris

Une bière, un verre de rosé ou une coupe de champagne : tout ça c’est fini. Depuis

hier et jusqu’au 31 octobre, toute personne vue avec de l’alcool sur la passerelle des Arts (VIe) pourra être sanctionnée. Pour la première fois, l’interdiction ne porte pas juste sur la consommation ou la vente à emporter dans le périmètre du pont (comme c’est le cas depuis 2008), mais aussi sur le transport d’alcool.

Lutter contre l’insécurité

En janvier dernier, lorsque ce nouvel arrêté a été pris par la préfecture de Paris, Jean-Pierre Lecoq, le maire UMP du VIe, s’en était félicité. Selon l’élu de droite, « le pont peut être occupé par des populations plus ou moins désœuvrées, en général alcoolisées, qui créent un climat d’insécurité et ce en dépit des effectifs de police qui sont mobilisés ». Incidents, bouteilles cassées,

lorsque les beaux jours reviennent, le pont des arts est pris d’assaut. YaghObzadeh/SIPa

bagarres nocturnes... Les problèmes seraient, selon une source policière, « récurrents, à cause de l’importante fréquentation du pont ». Pour pallier ces problèmes, JeanPierre Lecoq a donc préféré passer, le temps des beaux jours, à la tolérance zéro avec interdiction de boire de l’alcool ou de transporter une bouteille. Les contrevenants pourraient écoper jusqu’à 38 euros d’amende. §aurélie sarrot


12

bonus

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

La vie de fou de Jérémie Azou SÉRIE. en cette année olympique, Metro vous propose de découvrir le quotidien d’athlètes qui seront à londres du 27 juillet au 12 août. J - 86 MuSclE. aujourd’hui, rencontre avec Jérémie azou, 23 ans, qualifié en aviron. YANN BUTILLON

BIo Naissance. Le 2 avril 1989 en Avignon. Taille. 1,78 m. Surnom. Jéjé. Palmarès 2011. Médaille d’or aux Championnats du monde des moins de 23 ans, en skiff poids léger. Palmarès 2010. Médaille de bronze aux Championnats d’Europe en deux de couple poids léger. Palmarès 2009. Médaille d’argent aux Championnats du monde en deux de couple poids léger, avec Frédéric Dufour. Palmarès 2008. Médaille d’argent aux Championnats du monde en quatre de couple poids léger.

Nicolas RichoffeR/metRo

P

our un étudiant, la vie « normale » est composée de cours, de moments entre potes et de fêtes. Mais, à l’heure où la plupart de ses camarades dorment, Jérémie Azou se lève et va ramer. « Dans mes périodes les plus chargées, je me levais pour commencer mon entraînement à 6 h 45, jusqu’à 8 h 30. Ensuite, j’avais cours de 9 h eures à 17 heures, puis à nouveau entraînement, de 17 heures à 20 h 30. Et la soirée se terminait sur des révisions. » Ce rythme effréné, il se l’est lui-même imposé. Au mois de juin, il sera diplômé en kinésithérapie, après trois ans d’études. Là où les autres athlètes mettent généralement le double. « Nous pouvons bénéficier de plannings aménagés, apprécie Jérémie. En gros, nous ne sommes pas obligés d’aller en cours, et la formation s’étale sur six ans. Mais moi je voulais absolument avoir une scolarité normale, je n’aime pas faire les choses à moitié. » Coincé dans un costume un peu trop grand pour lui, la mèche blonde toujours bien coiffée, Azou a l’allure du premier de

la classe. Mais être en cours, c’est aussi et surtout avoir des camarades, une vie sociale. « Avec le sport, j’ai une vie exceptionnelle, peu de gens de mon âge ont vécu les émotions que j’ ai connues ou découvert les pays que j’ai visités. Mais j’aime aussi renconter les gens, partager des choses, c’est toujours très enrichissant. »

Peu de sorties

Sociable, Jérémie n’en oublie pas ses objectifs sportifs. « Je ne vais pas aller me mettre une casquette comme tous les autres ! Je fais quelques soirées quand je sais que je vais pouvoir récupérer, mais je ne sors pas souvent. » Une récupération d’autant plus importante que l’aviron est l’un des rares sports où l’on ne choisit pas entre le sprint et le marathon. « L’aviron est basé sur la

résistance, ce qui du coup implique de faire beaucoup d’efforts à l’entraînement. C’est très chronophage, ça ne rend pas les choses simples vis-à-vis des études ». Le plus compliqué étant les stages en hôpitaux. « Ce n’est pas possible de passer outre ces fameux stages, j’ai pu m’arranger en organisant un mois avec trois semaines à mitemps, puis une semaine à temps plein. Je passais aussi mes vacances à l’hôpital… » Si tout semble s’organiser, quelquefois les deux univers se rencontrent. « En 2009, mes partiels tombaient en même temps qu’une Coupe du monde. Ma DTN a obtenu le droit de me les faire passer. Pendant une semaine, j’ai ramé en Coupe du monde… et sur mes partiels. Mais j’ai réussi les deux ! » Diplôme en poche, il aura l’esprit libre pour penser à une médaille aux JO. §


Votre Job

2

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Les étudiants notent les employeurs Le baromètre Trendence est sorti.

Le palmarès des employeurs préférés des étudiants en France a été dévoilé : les futurs managers ont désigné LVMH, L’Oréal et Ernst & Young, tandis que les futurs ingénieurs se disent conquis par EADS, Thales et Veolia Environnement.

Sipa

14

8 500

C’est le nombre de postes à pourvoir en Europe au sein du groupe hôtelier Hilton Worldwide. Infos sur www.hiltonworldwide.com/ careers.

Votre histoire Vous avez trouvé un emploi atypique ? Vous avez été recruté sur un coup de tête ? Vous avez retrouvé un job après une longue recherche ? Racontez-nous… rendez-Vous sur metrofrance.com/job

infirmiers

Des spécialisations clés pour les salles d’opération Voie. après deux ans de pratique, les infirmiers peuvent se spécialiser en bloc opératoire ou en anesthésie. pénurie. Des métiers qui peinent à trouver des candidats.

La profession d’infirmier, si elle a une image surtout féminine, comporte aujourd’hui 30 à 40 % d’hommes. école DeS infirmierS aneSthéSiSteS DiplôméS D’état De la Salpêtrière

en anesthésie

Marie Lyan

en Bloc opératoire

Avec une population vieillissante et des départs à la retraite qui devraient s’accroître, « il existe une vraie pénurie d’infirmiers de bloc opératoire diplômés d’Etat (Ibode) », constate Roselyne Vasseur, directrice des soins à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). La situation est telle que les deux ans de pratique exigés pour entrer dans cette formation en alternance de vingt-quatre mois pourraient bientôt être abolis. « Les chirurgiens aimeraient aussi leur attribuer des compétences élargies, comme la pose de drains ou la réalisation de sutures, en passant par une formation supplémentaire », ajoute Monique Guinot, directrice des soins à l’école des infirmiers anesthésistes et de bloc opératoire de la Pitié-Salpetrière. Actuellement, un Ibode peut occuper trois fonctions : la circulante, qui fait le lien entre la zone stérile et le reste de l’hôpital ; l’instrumentiste, qui anticipe tous les gestes en tendant les objets au chirurgien ; ou l’aide opératoire, qui prépare le matériel. « Ce métier correspond

aux jeunes qui aiment travailler dans l’action, avec des technologies qui évoluent. Malheureusement, c’est un secteur encore méconnu », remarque Roselyne Vasseur.

nouVeauté

formation en psychiatrie

Dispensée jusqu’ici dans le cursus d’infirmier généraliste, la psychiatrie pourrait bientôt redevenir une spécialité à part entière. « Un groupe de travail étudie la possibilité de recréer une formation dédiée, comme cela existait il y a plusieurs années. C’est loin d’être dénué de sens puisque les infirmières généralistes ne sont pas en mesure de prendre en charge correctement tous les patients », estime Monique Guinot.

Même contexte de pénurie chez les infirmiers anesthésistes diplômés d’Etat (Iade). « Tous nos étudiants sont embauchés à la sortie de l’école. Il n’est pas rare qu’un Iade fasse plusieurs cliniques », résume Monique Guinot, de l’école de la Pitié-Salpêtrière. La raison en est simple : après deux ans d’alternance, ces infirmiers sont les seuls à pouvoir assurer le maintien de l’anesthésie lors de l’acte chirurgical. « Les Iade sont chargés de réinjecter le produit en cours d’intervention, de déterminer les signes d’urgence et d’encadrer les équipes d’infirmiers dans les salles de réveil. Ils peuvent aussi aider à intuber le patient, par exemple », détaille Roselyne Vasseur, de l’AP-HP. Les Iade travaillent au sein des hôpitaux ou des cliniques, sur une amplitude horaire de douze heures avec des jours d’astreinte. Comme les Ibode, ils peuvent évoluer vers des postes de cadre supérieur, de directeur ou de coordonnateur de soins. « La moyenne d’âge de la profession se situe autour de 30 ans et comporte désormais de 30 à 40 % d’hommes », précise Monique Guinot. Les salaires varient, selon l’expérience, de 1 791 à 2 893 euros net.§


mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

votre job

15


votre job

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Elles racontent…

« L’impression de servir à quelque chose »

« On nous donne de réelles responsabilités »

Pourquoi choisir cette voie ? C’est arrivé un peu par hasard. J’avais demandé un stage aux urgences et j’ai été affectée au bloc opératoire. Cette expérience m’a beaucoup plu car j’ai découvert un métier très différent de celui d’infir­ mière généraliste. Souvent, les gens croient que les patients qui arrivent au bloc ne font que dormir, mais c’est faux ! Il faut aimer le relation­ nel avec le patient, tout comme le côté technique des tâches à réaliser. On a l’impression de servir à quel­ que chose, c’est très gratifiant ! Quelles sont vos conditions de travail ? Dans notre hôpital, le bloc est fermé la nuit, ce qui n’est pas le cas de tous les hôpitaux. Je travaille généralement de 7 h 30 à 15 h 30,

dr

CorinnE BordiEr est infirmière anesthésiste (Iade) à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (75) après avoir travaillé auparavant à Orléans.

jamais le week­end ni les jours fériés. Mais là encore, tout dépend des endroits. C’est souvent intense : on sait à quelle heure on entre en salle d’opération, mais pas à quelle heure on finit. Il faut avoir une bonne résistance au stress, être dégourdi et ne pas paniquer car les choses peuvent aller vite. Existe-t-il des préjugés ? Les gens connaissent trop peu notre métier, sinon, il y aurait bien plus de monde dans les blocs… Même les infirmières ont des préjugés sur notre spécialité ! Elles pensent que tous les chirurgiens sont caracté­ riels, que tout le monde jette tout par terre. Souvent, les étudiants reviennent travailler ici après leur stage car ils y ont pris goût. §PROPOS RecueILLIS PaR M. l.

Pourquoi choisir ce métier ? A la sortie de l’école, la plupart des jeunes rêvent de dispenser des soins de qualité et d’avoir le temps de s’occuper de leurs patients. Or, dans la vraie vie, les infirmières généralistes courent partout ! C’est pourquoi, après avoir travaillé trois ans en réanimation, j’ai décidé de me spécialiser en anesthésie. C’est un secteur méconnu où il existe une vraie prise en charge du patient et où l’on vous donne de réelles res­ ponsabilités. L’infirmière anesthé­ siste (Iade) est le bras droit du médecin anesthésiste. Comment se déroulent vos journées de travail ? A la Pitié­Salpêtrière, les journées des Iade vont de huit à douze heures. Les horaires sont fixes,

même s’il nous arrive de devoir remplacer des collègues malades. Une fois toutes les six semaines, nous faisons une garde de nuit, qui nous rapporte seulement 10,70 € de plus. La nuit, on se retrouve sou­ vent seul en salle alors qu’en jour­ née, on travaille souvent en binôme avec le médecin anesthésiste. Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ? C’est une profession très technique mais aussi très variée car les Iade travaillent au sein de plusieurs services. En neurochirurgie par exemple, il nous arrive de participer à des opérations qui durent huit heures tandis que, en ophtalmo­ logie, on peut suivre sept patients dans la même journée. C’est pas­ sionnant. §PROPOS RecueILLIS PaR M. l.

Formation d’Adjoint au DRH

Destinée aux demandeurs d’emploi parisiens (75). Rémunérée, gratuite et agréée par le Département de Paris, niveau II (bac + 4 / 5). 5 mois, cours et stage en entreprise du 21 mai au 29 octobre 2012 Pré-inscription immédiate www.minea.fr 01 42 62 17 49

Votre j3b

© Crédit photo : iStockphoto

EstEllE Bagot est infirmière de bloc opératoire (Ibode) à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92).

dr

16

Chaque lundi, retrouvez les bons plans formation Contact commercial emploi@publications-metro.fr - 01 55 34 43 81


mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

© Crédit photo : iStockphoto

Votre j3b

Partagez votre expérience sur metrofrance.com/votrejob

votre job

17


CULTURE

18

3

Cinéma Avengers fait un carton.

Avec 178,4 millions de dollars générés, le blockbuster s’est placé en tête du box-office international ce week-end et enregistre le meilleur démarrage de l’année.

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

« Treize ans après le premier film, mon personnage est toujours aussi frustré sexuellement. La seule différence ? Il est marié. » jason Biggs, le héros d’American Pie 4, en salles aujourd’hui, s’est confié à Metro. Son interview sur metrofrance.com/biggs.

sur le web Johnny Hallyday bientôt chassé de Suisse ? Le chanteur, qui dit résider entre Los Angeles et Paris, agacerait les autorités locales, qui lui auraient demandé de quitter le pays. plus d’infos sur metrofrance.com/johnny

Cinéma

L’appel de la peur frisson. Avec Babycall, le Norvégien Pal Sletaune confirme l’essor du cinéma fantastique dans son pays. réussite. Un mix de drame et d’horreur porté par l’actrice suédoise Noomi Rapace. jérôme vermelin

d

ans la grande famille du fantastique, je demande la Norvège. Depuis le début des années 2000, le pays du black metal s’illustre par une cinématographie de genre rivalisant haut la main avec celle de l’empereur américain. Ce fut le cas de 2006 à 2010 avec la trilogie Cold Prey, dans laquelle un groupe de skieurs de l’extrême était décimé par un psychopathe de haute montagne particulièrement retors. Ou l’an dernier avec Troll Hunter, croisement malin entre les légendes locales et les productions tournées caméra à l’épaule tel Blair Witch. Grand prix du festival de Gérardmer, Babycall

la comédienne noomi rapace, brillante dans Babycall. joUR 2 fête

est un nouveau petit bijou d’effroi nordique.

Brouiller les pistes avec joie

Ana, son héroïne fraichement divorcée, s’installe dans un nouvel appartement avec Anders, son petit garçon. Les services sociaux ont promis que le père, violent, ne connaîtrait pas l’adresse. Mais,

bien vite, d’étranges phénomènes surviennent. « Il y a quelques années, j’ai découpé un article de journal à propos d’une femme qui captait de mystérieuses conversations sur son babyphone », explique le réalisateur et scénariste Pal Sletaune. Plus tard, l’image d’une femme emménageant avec son fils dans une HLM

a surgi dans ma tête. J’ai décidé que ce serait elle qui entendrait ces voix, et que j’allais écrire le film en me glissant dans sa peau. Ça a un côté un peu psychotique ? J’assume ! », rit ce fan absolu du Shining de Stanley Kubrick. La première force de Babycall, c’est sa faculté à brouiller les pistes, quitte à frustrer le spectateur. « Horreur, drame, thriller... Le public est assez mûr pour qu’on l’entraine d’un univers à l’autre », estime Pal Sletaune. La seconde, c’est son interprète, la Suédoise Noomi Rapace. « Millenium venait de sortir lorsque je l’ai castée et comme tout le monde je l’ai trouvée fascinante », raconte le cinéaste. Après un bref rendez-vous à Oslo, le duo se livre à un étonnant jeu de rôle dont l’auteur de Babycall se souvient encore. « Je me suis mis à la place d’un policier qui l’interroge à propos de son fils. En une seconde, elle est devenue Ana et elle l’est restée pendant deux heures. A la fin, elle a sauté dans un taxi sans dire un mot. Elle était tellement sombre et mystérieuse que j’ai cru que je ne la reverrais jamais ! » §

Une cabane de fun et d’effroi Horreur

Cinq copains en soif d’aventures prennent la route pour le week-end.

Il y a le beau gosse aux gros bras (Chris Hemsworth, l’interprète de Thor), sa petite copine nympho, ses deux potes, des génies à lunettes fumeurs de joints. Et la fragile et brillante Dana (Kristen Connolly). Leur destination ? Une cabane glauque nichée au fond des bois.

Jusque-là, rien d’original. Du moins c’est ce que vous croyez ! Maître d’œuvre de La Cabane dans les bois, le réalisateur Drew Goddard et son producteur Joss Whedon ont imaginé une série de rebondissements qui surprendront jusqu’au plus expérimenté des fans de films d’horreur. Afin de préserver son intrigue, aussi intelligente que jouissive, le duo a fait jouer de

fausses scènes à ses comédiens lors du casting, ne leur dévoilant le scénario qu’à la dernière minute. Le résultat, privilégiant la psychologie à la surenchère d’effets sanglants, évoquera des classiques comme Evil Dead, de Sam Raimi ou Suspiria, de Dario Argento. Et séduira tous les amateurs de suspense retors, ne livrant toutes ses clés que dans les ultimes secondes. §meHdi omaïs

Chris Hemsworth, moins fringant que dans Thor. metRoPolitAN


CULTURE

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

19

Nina Hoss, héroïne troublante du film de Christian Petzold. PyrAmidE distriBution

toutes les clés. Et c’est au public de remplir les blancs, avec son vécu à lui ».

L’école de Berlin au pouvoir

Barbara, il était une fois en RDA Drame

« Pour moi l’Allemagne de l’Est est un pays de conte, très très lointain », raconte Christian Petzold. Fils d’Alle-

mands de l’Est réfugiés à l’Ouest dans les années 1950, le réalisateur de Barbara reçoit Metro dans une péniche en face à l’East Side Gallery, un des seuls pans du mur de Berlin encore debout. « Quand le mur est tombé, on a voulu tout effacer de la RDA. Son économie comme sa culture, poursuit-il. La

seule chose qui reste, ce sont les histoires, transmises oralement. » Son film, récompensé par l’ours d’argent lors de la dernière Berlinale, raconte celle d’une femme médecin de l’Est qui, à l’été 1980, est soupçonnée de vouloir passer à l’Ouest. La sanction sera son exil dans un hôpital de campagne, et une surveillance accrue par la Stasi. Bien décidée à s’offrir la liberté qu’on lui refuse, elle va planifier son évasion par la mer Baltique.

EN SALLES AUSSI CETTE SEMAINE

Margin Call THRILLER. La crise méritait bien un polar. Avec Margin Call, J. C. Chandor propose de vivre la dernière nuit d’une équipe de traders, juste avant le krach boursier de 2008. Bien sûr, tous les coups sont permis pour ruiner son rival, surtout les pires. Nommé à l’oscar du meilleur scénario, ce premier film doit beaucoup à son casting cinq étoiles (Kevin Spacey, Jeremy Irons, Simon Baker). Mais aussi à un effort de vulgarisation du jargon économique qui permet de suivre son intrigue tendue sans jamais perdre le fil.§M. O.

Miss Bala DRAME. Etre au mauvais endroit au mauvais moment, c’est le drame de Laura, l’héroïne de Miss Bala. De passage à ON ADORE

ON AIME

Tijuana pour un concours de beauté, cette ravissante jeune femme se retrouve mêlée à un règlement de comptes dans une discothèque. Avec une forme de rage contenue, le Mexicain Gerardo Naranjo dépeint les ravages des cartels à travers le regard de son héroïne. Un drame saisissant d’où émerge une actrice à suivre : Stephanie Sigman.§M. O.

Dépression et des potes COMÉDIE. En vacances à l’île Maurice avec sa fiancée brésilienne, Franck (Fred Testot) pète les plombs. Après les injures, la rupture... et le début d’une dépression qu’il va soigner auprès de ses meilleurs copains, eux aussi en proie à quelques problèmes existentiels. Film de bande porté par un casting prometteur, Dépression et des potes manque cruellement de mordant à l’heure des Infidèles et autres Very Bad Trip. On sourit, sans plus.§j. V. ON HÉSITE

ON DÉTESTE

Drame subtil, avare de mots, Barbara est porté par la performance toute en retenue de Nina Hoss. La comédienne, qui tourne pour la cinquième fois avec Christian Petzold, trouble ses partenaires à l’écran comme Bacall troublait Bogart dans Le Port de l’angoisse. Un classique d’Howard Hawks que l’équipe a visionné avant le début du tournage. Pour l’intéressée, « ce sont les gestes qui comptent plus que les mots. On ne donne pas

Une approche réaliste que Nina Hoss partage avec son réalisateur, membre de la fameuse « école de Berlin ». Laquelle comprend de jeunes auteurs présents sur le devant de la scène depuis la fin des années 1990, à l’instar de Fatih Akin, Thomas Arslan ou encore Angela Schanelec. « Quand les journalistes nous ont désignés comme ça, on a trouvé ça cliché », confie Christian Petzold. Mais ça a été une chance indéniable. Une manière d’être reconnus, en Allemagne et à l’étranger. » Pour l’auteur de Barbara, sa génération se distingue surtout par une envie d’aller vers le public, en faisant fi des règles établies. « On ne pense pas en termes de mainstream ou d’avant-garde. Nous sommes juste des réalisateurs qui font partie du même entourage. Et qui œuvrent pour le cinéma ». §ANASTASIA lEVy, à berlin


20

médias

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Un duel sous haute surveillance Politique

bonus

Sobre et élégant. C’est dans un décor

trois débats alternatifs

noir et blanc, avec le palais de l’Elysée en fond, que débattront ce soir les deux candidats en lice pour la présidentielle. Conçu et réalisé par Olivier Illouz, chef décorateur de France Télévisions, le plateau construit dans un studio de La Plaine-Saint-Denis a fait l’objet de toutes les attentions.

Clim perso et sièges ajustables

le décor graphique et épuré du débat de l’entre-deux-tours. ChriStophe rUSSeiL/FtV Nicolas Sarkozy, à droite de l’écran, et François Hollande, placé à gauche, débattront face à face et chaque candidat bénéficiera Télévisions. Il n’y a pas eu de autour d’une table composée de d’une clim personnelle. Quant aux demande particulière. » Côté réalisation, pas de créativité quatre éléments. Un décor modu- sièges, ils seront gris, ajustables et lable pour répondre à toute exi- sans accoudoirs. Petite nouveauté mais un respect scrupuleux de la gence de dernière minute des deux pour ne pas déconcentrer les ora- charte élaborée entre les représencamps, qui se sont accordés sur une teurs, les douze caméras ont été tants des candidats. « La principale distance de 2,45 mètres, contre 2,20 cachées dans des meurtrières. « L’or- difficulté est de conserver un équimètres en 2007. Pour ganisation du débat a libre entre les candidats, explique suivez le débat, ce soir à 21 heures sur tF1 et France 2 été plus facile que éviter le problème de cliJerôme Revon, déjà aux manettes matisation du précédent débat, la prévu, nous confie Thierry Thuillier, du duel Royal-Sarkozy. Non seuletempérature a été réglée à 19 degrés directeur de l’information de France ment au niveau du temps de parole

21.00 Débat

20.40 Débat

20.35 Série doc.

2012 - Le débat «François Hollande face à Nicolas Sarkozy». Présentation : Laurence Ferrari, David Pujadas.

2012 - Le débat «François Hollande face à Nicolas Sarkozy». Présentation : Laurence Ferrari, David Pujadas.

23.20 New York, section criminelle Série. «Isolement» - «Les exclus». Avec : Vincent D’Onofrio. 1.00 Présumé coupable Série. «La cour de l’injustice».

22.15 The Closer : L.A. Enquêtes prioritaires Série. Avec Kyra Sedgwick. 0.25 Journal de la nuit 0.45 Des mots de minuit Magazine. Présentation : Philippe Lefait.

TMC 20.45 Zone paranormale Magazine. Présentation : Laurence Boccolini. 0.55 Phénomène paranormal Série. 2.50 Désirs noirs Série. «Diana». 4.25 Les nouvelles filles d’à côté Série.

w9 20.50 Le grand bêtisier Divertissement. Présentation : Camille Combal. 22.30 Le grand bêtisier des stars Divertis. Présentation : Camille Combal. 23.55 À mourir de rire Divertissement.

Un été en France «Des Landes au Pays basque». 21.35 Un été en France Série doc. «L’Ardèche» «Les Alpes». 23.30 Campagne officielle pour l’élection présidentielle Magazine. 23.35 Soir 3 0.00 Doc 24 Magazine. 0.55 Couleurs outremers

NT1 20.45 La colère du volcan Drame d’Uwe Janson. 2009. All. 110 mn. (1 et 2/2). Avec Matthias Koeberlin. 0.10 Mini-Miss, qui sera la plus belle ? 1.55 En mode Gossip Divertissement.

NrJ12 20.35 Le super bêtisier de l’année volume 3 Divertissement. 23.15 Bienvenue chez Cauet Talk-show. 1.00 Viens voir papa ! Comédie d’Andy Fickman. 2003. USA. 95 mn.

20.55 Film

Philibert Comédie de Sylvain Fusée. 2010. Fr. 1h43. Avec Élodie Navarre. 22.35 Match of Ze Day Magazine. Présentation : Darren Tulett. 23.00 Jour de foot Magazine. Présentation : Messaoud Benterki. 0.00 Concert privé Concert. «Jack White».

LCI propose trois duels consacrés aux thèmes de la campagne. Claude Guéant et François Rebsamen débattront des problèmes de sécurité aujourd’hui à 14 h ; François Baroin et Jérôme Cahuzac aborderont les sujets économiques demain à 12 h et Xavier Bertrand et Jean-Marie Le Guen s’affronteront sur la santé vendredi à 9 h. mais aussi pour le cadrage. » Le débat sera mené par Laurence Ferrari et David Pujadas, dont le rôle sera d’introduire les grands thèmes et de rappeler le temps de parole aux candidats. « Les téléspectateurs vont enfin se faire une idée claire des propositions et de la personnalité des candidats, conclut Catherine Nayl, directrice de l’information à TF1. » §rania hoballah

20.40 Film

20.50 Magazine

13 semestres Comédie dramatique de Frieder Wittich. 2009. All. VM. 1h37. Avec Max Riemelt, A. Fehling. 22.15 Un virtuose sans égal Doc. 2011. 23.45 This is love Drame de Matthias Glasner. 2008. All. VO. 103 mn. 1.40 L.A. gangs de femmes Doc. 2011.

FrANCE 4 20.40 Ces animaux qui nous font rire Divertis. Présentation : Cyril Hanouna. 23.25 Monte le son ! Magazine. «Spécial Printemps de Bourges». 0.55 Le job de mes rêves Magazine.

GULLi 20.35 roxy Hunter et le secret du shaman Comédie dramatique d’Éleanor Lindo. 2008. USA. 90 mn. 22.10 Un chien dans la Mafia Comédie de R. Boddington. 2010. USA. 90 mn.

Maison à vendre Présentation : S. Plaza. 22.20 Maison à vendre 23.45 C’est du propre ! Divertissement. «Pascale, Éric et Jill : du ménage au rangement, une famille à remettre en selle...». 0.35 Life on Mars Série. «Guerre froide» «El diablo». Avec H. Keitel. 2.10 Poker The Big Game.

FrANCE 5 20.35 La maison France 5 Magazine. Présentation : Stéphane Thebaut. 21.25 Silence, ça pousse ! Magazine. Présentation : N. Bréham, S. Marie. 22.10 C’est notre affaire Magazine.

DirECT 8 20.45 Présumé innocent Magazine. Présentation : Jean-Marc Morandini. 23.30 Langue de bois s’abstenir Débat. Présentation : Philippe Labro. 0.15 Morandini ! Magazine.


SPORTS

22

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Football

4

Roy Hodgson.

l’ol dans la tourmente.

Le Conseil national de l’éthique de la fédération va se saisir des propos injurieux tenus par des joueurs lyonnais contre Saint-Etienne lors de la fête après la Coupe de France.

top

A six semaines du coup d’envoi de l’Euro, l’actuel coach de West Bromwich Albion a été nommé sélectionneur de l’équipe d’Angleterre. A 64 ans, celui qui a déjà dirigé la Suisse et la Finlande succède à Fabio Capello.

yann M’vila.

Flop

Le joueur du Stade rennais a passé la nuit de lundi à mardi en garde à vue. L’international de 21 ans est accusé par un adolescent de 17 ans de l’avoir frappé. Des faits que le joueur breton nie totalement, selon son avocat.

Football Ligue 1

Montpellier lâche du lest mental. Menés au score, les Héraultais ont arraché un précieux match nul sur leur pelouse face à Evian. titre. Les leaders comptent provisoirement six points d’avance sur le PSG qui reçoit Saint-Etienne ce soir.

2

montpellier

35e journée

résultat hier soir Montpellier - Evian ................................................2-2

programme ce soir ajaccio - Sochaux ...........................19 heures (foot+) Bordeaux - Rennes.........................19 heures (foot+) Brest - Toulouse..............................19 heures (foot+) Caen - Lorient.................................19 heures (foot+) Dijon - auxerre...............................19 heures (foot+) Lyon - Valenciennes.......................19 heures (foot+) Marseille - Nancy ...........................19 heures (foot+) Nice - Lille...................................... 19 heures (foot+) PSG - Saint-Etienne.......... 21 heures (Orange Sport)

2

évian

classement 1. Montpellier 2. PsG 3. Lille 4. rennes 5. Lyon 6. saint-etienne 7. Toulouse 8. Bordeaux 9. evian 10. Nancy 11. Marseille 12. Valenciennes 13. Lorient 14. Nice 15. caen 16. Dijon 17. Ajaccio 18. Brest 19. sochaux 20. Auxerre

emmanuel bousquet

l

es Montpelliérains sont leaders. Mais n’en restent pas moins une bande de jeunes joueurs toujours en apprentissage. Hier, à La Mosson, ils ont eu beau afficher une détermination farouche pour s’approcher encore un peu plus du titre, le promu Evian a failli leur donner une cruelle leçon. Enthousiastes à l’idée de faire le break sur le PSG, les hommes de Girard prennent en main la rencontre, très (trop) conscients qu’un succès leur offrirait provisoirement huit longueurs d’avance sur un PSG qui défie aujourd’hui Saint-Etienne. Face à des Savoyards qui n’ont plus à s’inquiéter de leur maintien, Belhanda, Aït Fana et Giroud font le siège de la surface adverse. Et parviennent à leurs fins avant la mi-temps. Giroud, alerté par un centre de Yanga-Mbiwa, est violemment percuté dans les airs par le portier d’Evian. KO, le meilleur buteur du Championnat cette saison n’est pas dans son assiette

Younès belhanda (au centre) a eu la vie dure face à la défense haut-savoyarde. auteur du premier but montpelliérain, il a même été expulsé en fin de match. afP

pour convertir le penalty qui découle de la sortie musclée d’Andersen. D’une frappe tout en retenue, Belhanda trompe le gardien et ouvre le score (44e, 1-0). Mais la jeunesse et la fougue ont été rapidement rappelées à l’ordre. Dans la foulée, Khlifa, complètement oublié par la défense du MHSC, remise de la tête pour Kahlenberg. L’ancien dannois d’Auxerre douche ceux qui, dans l’Hérault, se

voyaient déjà un peu plus champions (44e, 1-1).

Camara manque le penalty du KO

Lors de la seconde mi-temps, les débats s’équilibrent. Côté Languedocien, Camara (63e) ou encore Cabella (64e) se mettent en valeur, mais c’est Evian qui prend l’avantage ! Sur un contre, Barbosa centre à ras de terre. Bérigaud marque entre deux défenseurs et

Pts 73 67 65 57 56 56 53 49 46 42 41 40 38 37 35 34 34 33 33 31

J 35 34 34 34 33 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34 34

G 22 19 18 16 17 16 15 12 12 10 10 11 9 9 8 9 7 6 8 6

N 7 10 11 9 5 8 8 13 10 12 11 7 11 10 11 7 13 15 9 13

P 6 5 5 9 11 10 11 9 12 12 13 16 14 15 15 18 14 13 17 15

Dif 30 27 27 11 9 8 5 6 1 -6 1 -7 -11 -7 -14 -18 -23 -9 -23 -7

prive Montpellier de points capitaux dans la course au titre. Les hommes de Girard se ruent alors à l’attaque. Et Giroud, hors-jeu, arrache l’égalisation (84e). Les dernières secondes sont diaboliques. A la 94e, Cabella est fauché dans la surface savoyarde. Le penalty provoque une bagarre (Mongongu et Belhanda sont expulsés). Après plusieurs minutes interminables d’attente, Camara a la victoire de Montpellier au bout du pied mais bute sur... Andersen. Les Héraultais ont loupé le coche.§


SPORTS

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Paris fait semblant d’y croire

Football Ligue 1

Un sentiment étrange. Voilà la sensation laissée par Carlo Ancelotti, hier. L’en-

traîneur du PSG, qui s’est exprimé comme à chaque veille de match, a donné l’impression d’être pris entre le marteau et l’enclume. Le coach avisé que l’on connaît semblait affronter l’homme pragmatique qu’il est aussi. C’est un fait : pour le PSG, le titre s’est très certainement envolé dimanche à Lille. L’Italien en est convaincu. Ça s’est lu dans ses yeux. Pourtant, en professionnel, son devoir est d’y croire encore.

Mathématiquement, rien n’est fait

En effet, à 52 ans, ce n’est pas à lui qu’on apprendra qu’un match n’est pas fini tant que l’arbitre n’a pas sifflé. Les miracles existent. « Le football est bizarre, rappelle Ancelotti. Tout le monde pensait que la finale de la Ligue des champions opposerait le Real Madrid à Barcelone. Tout le monde pensait que Manchester

Etienne, quatre matches restent encore à jouer. C’est donc le PSG reste sur six matches sans douze points qui sont à défaite en conquérir. « La semaine ligue 1 contre dernière, nous étions Saint-etienne : quatre victoires deux points derrière. Aujourd’hui, nous et deux nuls. sommes à cinq et c’est plus difficile, analyse très justement l’entraîneur. Mais je ne pense pas que le Championnat soit joué. Nous devons faire le maximum. » Il n’en reste pas moins que le PSG est en position défavorable. L’espoir passe désormais par des « exploits » parisiens à chaque sortie. Et cela, Carlo ancelotti s’attend à un match dès ce soir, même si le match a compliqué contre Saint-etienne. Afp venir promet d’être « difficile » selon Ancelotti car « les Verts visent la United allait être champion. On doit Ligue Europa. » Mais que le coach se penser mathématique. » Sur un plan rassure : Saint-Etienne n’a plus comptable, le PSG peut effective- gagné au Parc depuis la saison 2006ment accrocher le sacre attendu 2007. En plus, Jérémy Ménez est depuis dix-huit ans. Avec celui qu’il remis de blessure, ce qui n’est pas doit disputer ce soir contre Saint- négligeable. §laurent Falla

6

23

EN BREF

Rugby

Clermont n’a pas perdu que sa demi-finale de H Cup. Battu par le

Leinster dimanche (15-19), l’ASM devra disputer les deux dernières journées de Top 14 sans Lee Byrne, Julien Bonnaire, Jean-Marcellin Buttin, Nathan Hines et Julien Malzieu, tous blessés.

Basket

Du costaud pour les Bleus. Aux JO,

la bande à Tony Parker affrontera dans le groupe A la Dream Team américaine, l’Argentine, la Tunisie et deux des trois dernières équipes qualifiées lors du Tournoi qualificatif olympique, parmi lesquelles la Russie, la Lituanie ou encore la Grèce.

Natation

Alexander Dale Oen est décédé.

Champion d’Europe 2008 et médaillé d’argent sur 100 m brasse à Pékin en 2008, le Norvégien (26 ans) a été retrouvé mort dans la douche après une séance d’entraînement, victime d’un arrêt cardiaque.


détente

24

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

Mots fléchés n° 527 / difficile SAUFCONDUIT

IL PERMET DE S’ÉLEVER

QUI NE FONT PLUS UN PLI

LE CLOU DU MUSÉE ÉCOT

AMAIGRI

Solutions n° 521

Sudoku n° 527 / difficile

6

7

1

4

2

5

9

1

9 2

9

7

5

3

4

1

7 7

DUR ET PÉNIBLE POISSON MARIN

GROS IMPÔT PLANCHE À RELIER

RONGEURS METS EN JEU

COMPTER LES TÊTES

Mots fléchés

1 4

9

FAITS D’HIVER À LUI OU À ELLE

6 4 5

2

4

8

5 4

3

RETROUVEZ TOUTES LES SOLUTIONS DES JEUX SUR metrofrance.com/culture

1

9

P K A N A S E P R

L E S S I V V I E N E U T A C A CO T R

M O E I DO R V E U I E T T T E E S P D R OM I E R E N I T E S S E

E R S CO P S EME E E R S C E CO R C S E A D A I R C L P E R L E A E

G E N I A L E C R I E R

Sudoku 4

6

3

2

1

7

5

9

8

1

9

7

5

8

3

6

2

4

5

8

2

4

9

6

1

3

7

6

7

8

3

4

1

9

5

2

2

3

1

7

5

9

4

8

6

9

5

4

6

2

8

7

1

3

7

1

6

8

3

5

2

4

9

8

4

9

1

6

2

3

7

5

3

2

5

9

7

4

8

6

1

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@publications-metro.fr§E-mail rédaction : médias : Frédéric courrier@publications-metro.fr§Relations Henry§FHCOM : 01 55 34 24 24§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues§Rédacteurs en chef adjoints : Jérôme Guillas (News), Ulla Majoube (Suppléments et pages thématiques), Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef de service : Alexis Picard (Régions)§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom. nom@publications-metro.fr

BASE DURE FAMILLE D’ÉMILIE L’ALU IL TOMBE RELATIF DU CIEL AUX LABOURS ELLE VIT À VINGTSEPT JOUR DE LOISIRS DANS LA GAMME

FUT TUÉ PAR ACHILLE A QUITTÉ SA MÈRE BASE DE DÉPART

D’UNE CHAÎNE DE MONTAGNE GRATTE D’IRAN BOUT DE MATIÈRE

RANGÉE DE PIEUX ÉDITÉ

CLÉMENT EN L’AIR DIEU À SOUFFLE

GAZE POUR LE RAT

IL PART EN CROISIÈRE ON NE PEUT MIEUX VIVAT

ABRI DE FRÉGATE CARILLON SINISTRE CÉRIUM ON PEUT EN ÊTRE CONTENT

ESPACE DE RÉFLEXION ÉPINCETÉE

C’EST DE L’ÉTAIN PREND SUR LUI

ALLONGE


26

détente

mercredi 2 mai 2012 www.metrofrance.com

L’HOROSCOPE PAR AUDRAY GAILLARD La recette

Bélier

Vous êtes au bord de l’implosion. Célibataire, quelque chose vous frustre... A vous de savoir quoi ! Au travail, vous ne supportez plus d’effectuer des tâches ingrates. Dites stop.

© ALINE PRINCET

Taureau

CANAPÉS DE MAGRET FUMÉ ET COMPOTÉE DE PÊCHE Pour 6 canapés - Prépa : 15 min - Facile

• 1 cuil. à soupe d’huile d’olive • 1 échalote • 1 pêche • 1 cuil. à café de sucre en poudre • 6 toasts • 12 tranches de magret de canard fumé • Dans une poêle, faites chauffer l’huile puis faites-y revenir l’échalote épluchée et émincée. Ajoutez la pêche coupée en lamelles et le sucre. Laissez saisir 5 min. • Déposez des tranches de pêche légèrement caramélisées sur un toast et disposez 2 tranches de magret de canard fumé. • Servez les canapés tièdes ou froids.

APÉROS- Collection FAIT MAISON De Emilie Perrin - Éd. Hachette cuisine, 9,95€

Vous retroussez vos manches pour obtenir ce que vous voulez. Au travail, vous êtes persuasif(ve). Célibataire, vous vous battez pour la personne que vous aimez.

Gémeaux

Un peu de modération est nécessaire. Vous devez ranger votre impulsivité au placard et faire preuve de prudence. Côté argent, vous devez resserrer les cordons de votre bourse.

Cancer

Vous êtes dépassé(e) par les évènements. Au travail comme en amitié, vous ne comprenez pas le comportement de certains. Prêtez-y le moins d’importance possible.

01 75 75 90 93

(5€ les 10 minutes)

Lion

Vous ne gaspillez pas votre énergie inutilement. Au travail, rien ne vous fait perdre votre bonne humeur. En couple, vous évitez toute forme de conflit.

Vierge

Vous abordez la journée positivement. Votre créativité intellectuelle est source de satisfaction, de réussite et de succès, notamment sur le plan professionnel.

Balance

Au lieu de geindre sur votre triste sort, vous appréhendez les choses du bon côté. Vous reprenez goût aux joies simples de la vie : rire, manger, sortir, etc.

Scorpion

Vous avancez doucement, mais sûrement. Au travail, vous prenez une longueur d’avance sur tous vos collègues. Célibataire, votre charme est subtile, mais redoutable.

Sagittaire

Vous êtes franc(he) et direct(e). Vous recadrez les membres de votre entourage si besoin est. Au travail comme en amitié, vous ne pratiquez pas la langue de bois.

Capricorne

Tout marche comme sur des roulettes. Côté financier, vous avez plus d’un tour dans votre sac pour vous renflouer les poches. Célibataire, vous regardez du bon côté.

Verseau

Le rythme est effréné. Vous avez de l’énergie à revendre et vous la communiquez à ceux qui en manquent. En couple, vous remontez le moral de votre moitié.

Poissons

Votre créativité est récompensée. Au travail, vous recevez une récompense largement méritée. Célibataire, votre technique de drague (originale) est infaillible.

CONSULTEZ AUDRAY GAILLARD et son équipe de voyants



20120502_fr_paris