Page 1

LANgRo/EScAzAL fILmS, AfP

dossier

télévision AgAthA chRIStIE cRèvE L’écRAN A. Duléry et M. Colucci

couP dE jEuNE SuR LE

{page 14}

Cinéma motEuR PouR LE NouvEAu jAmES BoNd

L’acteur Daniel Craig

{page 10}

bénévolat {page 19}

bordeaux

vendredi 4 novembre 2011 n°1586 www.metrofrance.com Min 15° Max 21°

Le français fait sa

Musique

ne jetez pas ce journaL sur La voie pubLique : offrez-Le à votre voisin !

metro est imprimé sur du papier 100% recycLé.

révolution Les nouvelles technologies ont fait évoluer notre rapport à la langue et à l’écriture Une tendance dont l’orthographe est la principale victime {page 02} Info Metro

Un prof de danse accusé de viol par ses élèves

Laurent Blanc présente sa copie ALBAN PIERRE/SIPA

Le suspect, qui dispensait des cours dans une école réputée de Marseille, était en garde à vue hier soir {page 04}

Coldplay, l’amitié fait la force

Les Grecs n’auront pas droit au vote Coup de théâtre hier au G20 : sous la pression, le Premier ministre grec, Georges Papandréou, s’est dit prêt à retirer son projet de référendum sur le plan de sauvetage du pays {page 05}

Leur dernier album, Mylo Xyloto, Xyloto, est en tête des ventes. {page 11} © EmI

Le sélectionneur français, hier.

Laurent Blanc a dévoilé hier la liste des joueurs retenus pour les matches amicaux contre les Etats-Unis et la Belgique, les 11 et 15 novembre {p. 26}


événement

Français : pourquoi l’actu Le chiffre

22 %

C’est l’augmentation, en France, du nombre d’actes islamophobes au cours des neuf premiers mois de 2011. L’Observatoire des actes islamophobes du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui a annoncé cette hausse hier, craint une progression encore plus forte avant l’ élection présidentielle.

Il l’a dit MaRK sTedMan/pHoToCall/sipa

“Je suis sûr que Giulia a hérité du physique de sa mère, plutôt que de celui de son père, ce qui est une très bonne chose.” Barack oBama, hier, félicitaNt soN homologue fraNçais pour la NaissaNce de sa fille giulia.

Sur le Web • 18 vétérans américains se suicident chaque jour, selon un rapport. plus d’infos sur metrofrance.com/veterans • les inondations qui frappent la thaïlande en images sur metrofrance.com/inondations • l’actualité du g20 de cannes au �l de la journée sur metrofrance.com/g20

A l’ère des mails et des textos, notre langue, très normée, doit s’adapter sans se dénaturer Elle peut compter sur des défenseurs acharnés, linguistes, des internautes et même un animateur télé !

Question pour un champion : quel animateur vedette de France 3 a longtemps collectionné les zéros pointés en français ? Réponse : Julien Lepers ! Houspillé par des téléspectateurs pour ses liaisons injustifiées, ses pléonasmes et sa maltraitance occasionnelle de la langue française, le présentateur a rouvert dictionnaires et livres de grammaire. Il vient de publier

Julien Lepers joue les profs En vingt-huit ans d’antenne, Julien Lepers en a fait, des fautes. Mais grâce à ses intraitables fans, l’animateur – qui croulait sous les courriers de reproches – a décidé d’améliorer son niveau de langage. Et, au passage, le nôtre. Son livre “Les Fautes de français, Plus jamais !”(éd. Michel Lafon, 18,95 euros) relève les erreurs les plus communes à l’oral comme à l’écrit. Une lecture bénéfique et un livre “qu’on devrait réécrire tous les dix ans” !

“Les Fautes de français ? Plus jamais !” (éd. Michel Lafon) pour “rectifier les choses”. Selon lui, les 220 millions de francophones à travers le monde “torturent” leur langue. “Ce n’est qu’au regard d’une norme qu’on peut dire qu’on massacre le français”, estime Xavier North. Le délégué général à la langue française et aux langues de France a pour mission de définir la politique linguistique au ministère de la Culture. “Or le français est une langue plus normée qu’une autre, drapée dans une syntaxe complexe et soumise à un martèlement de prescriptions”, poursuit-il. Cependant, nous nous affranchissons de plus en plus de ces règles, qui avaient pour but de faciliter la communication. Désormais, dans un pays qui a adopté sans difficulté la contrainte des 140 caractères des messages postés sur le réseau social Twitter, “les normes d’écriture sont transformées, les règles sont ébranlées”, reconnaissait récemment Conrad Ouellon, le président du Conseil supérieur de la langue fran-

“L’ erreur d’aujourd’hui peut devenir la langue de demain.”

Xavier North, délégué géNéral à la laNgue fraNçaise et auX laNgues de fraNce au miNistère de la culture

çaise. Le style se fait lapidaire, l’écriture phonétique, la syntaxe est simplifiée, quitte à tuer à petit feu la subordonnée et à voir progressivement disparaître l’emploi du “ne” avant le “pas”. Ces simplifications n’ont rien de choquant car “la langue française est une réalité vivante qui doit pouvoir, sous peine de fossilisation, s’adapter à une époque”, rappelle Conrad Ouellon. “L’erreur d’aujourd’hui peut devenir la langue de demain. Une langue parfaite est une langue figée, morte”, renchérit Xavier North. Mais le français doit faire face à un concurrent envahissant, l’anglais, vingt fois plus parlé dans le monde et “langue officielle” des nouvelles technologies. Depuis 1994 et la loi Toubon, des commissions mi-

nistérielles sont chargées de trouver des équivalents français aux termes anglophones. Exemple : le mot “logiciel”, qui a remplacé avantageusement “software”. Les internautes sont aussi appelés à participer à l’enrichissement de la langue via le site participatif WikiLF.culture.fr. “La plupart des anglicismes ne surgissent dans notre langue que

par effet de mode, nuance Xavier North. Qui dit encore ‘doping’ aujourd’hui, maintenant que dopage est entré dans le langage courant ? Mais il faut reconnaître que le français assimile moins facilement qu’avant ce vocabulaire.” Il est peut-être là le vrai signe de faiblesse de notre belle langue... aleXaNdra Bogaert www.MeTRoFRanCe.CoM

“Les fautes empêchent rarement la compréhension”

Marinette Matthey, professeur de linguistique à l’université Grenoble-III. Les moins de 30 ans font-ils davantage de fautes que leurs aînés ?

Oui, mais ils sont en train d’écrire une nouvelle ligne orthographique. Il y a actuellement un mouvement de simplification de l’orthographe extrêmement profond, contre lequel il est difficile de lutter. Comment expliquez-vous l’apparition de cette nouvelle orthographe ?

L’école consacre de moins en moins d’heures à son enseignement, alors que les règles sont toujours aussi difficiles. De plus, depuis une vingtaine d’an-

Marinette Matthey. sabine papilloud

nées, le développement des claviers et de l’Internet a bousculé les normes. Ces techniques permettent à tout un chacun, même si on ne maîtrise pas parfaitement l’orthographe, d’être

publié sans qu’intervienne un intermédiaire entre soi et ses lecteurs. En effet, il n’existe aucun filtre avant publication sur les réseaux sociaux, les forums, les blogs, etc. Avec le clavier, l’écriture est à la portée de tous. Donc les jeunes écrivent bien plus qu’avant, mais commettent aussi plus de fautes. Et voir les fautes des autres nous décomplexe nous-mêmes. Cela nous montre qu’on peut très bien écrire... sans savoir écrire.

verbe qui se termine par le son “è” (-ais, -ait, -aient, aie, etc.) sera systématiquement orthographié en “-ai”. Il existe pourtant des correcteurs automatiques ! On voit souvent le nom “maintien” orthographié avec un “t”, comme le verbe à la troisième personne du singulier. Pourquoi ? Parce que les correcteurs orthographiques ne repèrent pas, eux, cette différence de nature entre les mots.

Les jeunes écrivent largement en phonétique, car on entend le son de 80 % des lettres dans notre langue. Mais ils utilisent aussi leurs souvenirs scolaires. Ainsi un

En réalité, depuis qu’il existe des forfaits SMS illimités, les jeunes utilisent moins d’abréviations. Et beaucoup écrivent avec le dictionnaire intégré. Donc,

Quelles sont les fautes les plus courantes ?

On dit souvent que les textos ont entraîné une dégradation de l’orthographe. Qu’en est-il ?

on a tendance à écrire des textos de plus en plus corrects. Faut-il simplifier l’orthographe ?

Je ne suis pas contre, car une norme qui n’est plus suivie montre qu’elle n’est plus adaptée au monde dans lequel on évolue. De plus, les fautes empêchent rarement la compréhension d’un texte, elles ne nuisent donc pas à la communication. Mais chaque fois qu’un gouvernement a tenté de simplifier les règles orthographiques, il s’est heurté aux défenseurs du français, qui estiment que leur langue, “la plus belle du monde”, est sacrée. recueilli par a.B


www.metrofrance.com

vendredi 4 novembre 2011

03

les règles changent LEMAIRE/ZEPPELIN/SIPA

Leçon de langue accélérée • Les fautes qu’on n’entend pas à L’oraL

comme adjectifs de couleur, ne s’accordent jamais. On écrit donc “des yeux marron” et non “des yeux marrons”. “Des savoirsfaire” ou “des savoir-faire” ? Les noms composés formés de deux verbes ne s’accordent pas. La deuxième version est donc la bonne.

“Au temps pour moi”, par exemple. Cette expression signifie “laisse -moi le temps de reconsidérer mon jugement”. Depuis quelque temps, sa formulation erronée, “autant pour moi”, est tolérée. Gare aussi aux pluriels insoupçonnés. Comme la locution “en termes de”, • Les pLéonasmes qui s’emploie toujours avec “Au jour d’aujourd’hui” est un “s”. une redondance à bannir. Autre faute courante : “Je • Les erreurs de Langue vous souhaite tous mes Quand on parle de pervœux” : merci, mais le mot sonne, on utilise la préposi- “vœu” est synonyme de tion “chez”. Ainsi, on va “souhait”. Mieux vaut donc “chez le coiffeur” et non souhaiter tout le bonheur “au coiffeur”. Pour expridu monde… L’expression mer sa reconnaissance, “tri sélectif”, popularisée c’est le verbe savoir qui par les écologistes, est ins’impose : “savoir gré”, et correcte : un tri est forcépas “être gré”. ment sélectif. Certains linguistes pointent une baisse du niveau d’orthographe.

• Les fautes d’orthographe

Les noms de fruits, utilisés

• Les mots inventés à tort

“Mandature”. C’est un néo-

logisme, né de l’intime conviction de certains que plus un mot est long, plus il confère d’importance à la chose qu’il désigne. Il faut parler de “mandat”. “Rapeticir” est un mot inconnu des dictionnaires. Dites plutôt “rapetisser”. Quant au verbe “solutionner”, il a été inventé à partir du mot “solution”, mais il n’existe pas. On dit “résoudre”. • pour apprendre à se corriger

Quelques outils utiles : - Le dictionnaire de l’Académie française : www.academie-francaise.fr/langue - Le blog des correcteurs du Monde : correcteurs.blog.lemonde.fr - Le grand dictionnaire terminologique : www. granddictionnaire.com Colombe dabas


0

France

obtenir un renvoi des débats. La défense a notamment invoqué en vain des En bref “pressions” du gouvernement sur les juges en la communication pointant une circulaire du gouvernement du ministère de la Justice sur les “dérives sectaires”. pointée du doigt Les deux principales finances. Dans un rapport structures françaises du remis le 17 octobre à la mouvement sont accucommission des Finances sées d’avoir profité de la de l’Assemblée nationale, vulnérabilité de plusieurs la Cour des comptes épin- anciens adeptes pour leur gle les dépenses de comsoutirer de fortes sommes munication de Matignon d’argent. et de plusieurs ministères (Immigration, Intérieur, Justice). Des sondages et BnP Paribas taille des coachings auraient dans ses effectifs été attribués sans appels d’offres ou sans justificaéconomie. La banque BNP tifs, pour des factures Paribas s’apprête à sups’élevant à plusieurs diprimer “des centaines” de zaines de milliers d’euros. postes, a déclaré hier matin son directeur général, Baudoin Prost. L’annonce sera faite le 15 novembre. la scientologie L’établissement prévoit tente de gagner un bénéfice en net repli du temps de 71 %, à 541 millions justice. A l’ouverture de d’euros, marqué notamson procès en appel pour ment par la dépréciation escroquerie en bande très importante de ses organisée, la branche créances grecques. parisienne de l’Eglise de Plus d’informations sur scientologie a cherché à metrofrance.com/bnp

www.metrofrance.com veNDreDi 4 NoveMbre 2011

Scandale sexuel dans une école de danse

Un professeur de 26 ans était en garde à vue hier à Marseille Plusieurs élèves, dont des mineures, l’accusent d’agressions sexuelles et de viol

Coup de tonnerre dans le monde de la danse marseillais. Un professeur de hiphop âgé de 26 ans, qui officiait depuis près de quatre ans au sein de Nathan Création, une école réputée, a été placé en garde à vue mercredi à midi par les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône. L’homme a été interpellé à la suite de plaintes d’une dizaine de ses élèves. Fin octobre, les jeunes filles ont fait part d’agressions sexuelles et de viols lors de répétitions de danse. “Selon les victimes déjà auditionnées, âgées de 14 à 21 ans, il aurait ‘monnayé’ leur participation à des spectacles en échange de faveurs à connotation

dR

“Les SMS qu’il a envoyés à ses victimes présumées ont confondu le professeur.” Une soUrce jUdiciaire

Un spectacle de la compagnie, cette année, à Marseille.

sexuelles”, nous révélait hier une source proche du dossier, ajoutant que les faits se seraient déroulés “au cours des quatre dernières années”. Le suspect aurait d’abord demandé des photos dénudées à deux jeunes filles alors âgées de 11 et 12 ans. Puis il aurait

exigé des caresses, avant d’imposer des relations sexuelles à certaines de ses victimes. D’après nos informations, une plaignante aurait ainsi assuré aux enquêteurs avoir été violée à plusieurs reprises. “Les SMS qu’il a envoyés à ses victimes présumées l’ont

Le rêve américain de Marine Le Pen

AFp

Marine Le Pen, hier, à New York.

“Si plusieurs ambassadeurs ont accepté de me rencontrer, c’est bien la preuve qu’ils n’ont aucune raison de m’ostraciser. De retour dans leur pays, ils donneront de moi l’image d’une politicienne comme les autres.” Tout sourire, au pied du bâtiment de l’ONU à New York, hier, la présidente du FN semble sûre de son fait. En réalité, depuis son arrivée mardi soir à Washington, et malgré son portrait publié hier dans le prestigieux Wall Street Journal, les responsables américains ne se sont pas bousculés pour la rencontrer. Après une heure d’attente, la candidate du FN à la présidentielle a obtenu dix maigres

minutes au côté du candidat républicain Ron Paul au Congrès. Accompagnée de son attaché de presse et de deux gardes du corps, elle a rejoint New York en train où elle s’est contentée d’improviser un point presse de quelques minutes avant de filer rencontrer le club des femmes républicaines. Sa visite continue aujourd’hui, avec au programme une visite à quelques expatriés français et aux Indignés de Wall Street, pour parfaire son discours antimondialisation. Elle rejoindra ensuite la Floride, où elle doit officiellement s’entretenir avec quelques chefs d’entreprises américains. renaUd ceccotti-ricci, à new York

confondu, nous assurait hier une source judiciaire. Nous savons que près de deux cents élèves suivaient les cours dispensés par le suspect. Il reste à les interroger pour connaître l’ampleur de ces agressions présumées.” Jointe hier soir par Metro, la direction de Nathan Création se refusait à tout commentaire. adrien cadorel

www.METROFRANCE.COM

Télex Social La Comareg, qui éditait le leader français de la presse gratuite d’annonces, Paru vendu, a été placée hier en liquidation judiciaire. 1 650 personnes vont être licenciées. Plus d’informations sur metrofrance.com/paru Attaque Trois membres de la rédaction de Charlie Hebdo ont été placés sous protection policière, selon Jacques Peilloux, un chroniqueur du journal. La police judiciaire dispose “d’au moins un témoignage direct” pouvant mettre en cause deux hommes aperçus sur les lieux de l’incendie qui a détruit les locaux de l’hebdomadaire, d’après une source policière. Fait divers Le démantèlement d’un réseau de trafic de stupéfiants a permis la saisie record de 1,2 tonne de cannabis à Pact (Isère). Trois hommes ont été mis en examen et écroués mercredi, a-t-on appris hier. Drame Quatre jeunes femmes de 21 à 28 ans ont trouvé la mort dans un accident de la route au sud de Dijon. Pour une raison encore inconnue, leur véhicule s’est déporté vers la gauche et est entré en collision avec une camionnette.


monde

Grèce : la volte-face surprise de Papandréou

Le Premier ministre grec a quasi enterré hier son idée de référendum sur le plan de sauvetage

Nouveau coup de théâtre dans la tragédie grecque qui tient l’Europe en haleine. En plein G20, le Premier ministre grec, Georges Papandréou, s’est dit prêt hier à renoncer à un référendum sur le plan de sauvetage. Un scrutin qu’il avait lui-même annoncé lundi, provoquant la panique des marchés et la colère de ses homologues européens. “L’enjeu pour la Grèce est de mettre en œuvre le plan”, a déclaré hier Papandréou. Son discours a été applaudi à Cannes par les dirigeants du G20. L’ultimatum lancé par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy mercredi soir (“Pas un centime de versé avant le vote de ce référendum”) semble avoir convaincu Papandréou de faire marche

0

www.metrofrance.com

vENDrEDI 4 NOvEMBrE 2011

doit faire face à une aggravation de la crise politique intérieure. Sa majorité est déchirée et son gouvernement sur le point de tomber. L’opposition d’Antonis Samaras (droite) a fait un geste, hier, en laissant entendre que sa formation pourrait participer à un gouvernement de transition. Mais les vieux démons ont vite repris le dessus. Antonis Samaras a Dessin de Burki paru dans le journal suisse 24 heures. ensuite exigé la démission du Premier ministre et réiDans l’émission “Elysée 2012 vu d’ailleurs”, téré ses exigences d’élections Christophe Moulin fait chaque semaine le tour anticipées. Et le débat parlede la presse internationale. A retrouver le vendredi, mentaire, censé aboutir auà 14 h 10, sur LCI et sur TF1News.fr. jourd’hui à un vote de confiance, s’est traduit par une reprise des hostilités arrière. Sans le versement se trouverait en effet en fail- hier soir. de la sixième tranche du lite le 15 décembre. AFp prêt accordé en 2010, soit En plus des pressions inwww.METrOFrANCE.COM 8 milliards d’euros, la Grèce ternationales, Papandréou burki

Vite dit Dominique Bussereau, député UMP et ancien ministre, hier sur LCI : “C’est clair que les Grecs vont voter non au référendum. Ils sont en train de se tuer eux-mêmes.” AuJOuRd’huI, L’InVITé dE JuLIEn ARnAud à 7 h 45 EsT hERVé MORIn, pRésIdEnT du nOuVEAu CEnTRE.

RECTIFICATIF : hier, une coupe malheureuse a nui à la compréhension de la citation du ministre des A�aires européennes, Jean Leonetti. Voici ce qu’il disait sur le plan de sauvetage pour la Grèce : “On ne peut pas dire : ‘Je suis contre l’accord, en même temps je reste dans la zone euro et je ne suis pas en faillite’.” Avec nos excuses.

Télex Proche-Orient Israël va geler sa contribution à l’Unesco à la suite de l’admission des Palestiniens dans l’organisation. Par ailleurs, deux Palestiniens ont été tués hier lors d’une frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza. Syrie Les violences se poursuivent, au lendemain de l’acceptation par Damas d’un plan pour mettre fin à la répression. Vingt civils ont été tués hier par les forces de sécurité à Homs, dans le centre du pays, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Nigeria Un pétrolier a été détourné le 30 octobre et serait toujours aux mains des pirates, a déclaré hier un responsable du Bureau maritime international. Il y avait 25 personnes à bord. Egypte Un incendie s’est déclaré hier dans un ferry transportant 1 230 personnes sur la mer Rouge. Un Jordanien qui avait sauté à l’eau pour échapper aux flammes est mort noyé.


0

régions

www.metrofrance.com VENdREdI 4 NoVEMbRE 2011

Lyon

“Comme un enterrement” Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé hier matin la liquidation judiciaire du journal de petites annonces ParuVendu 1 650 emplois vont disparaître Reportage avec les salariés x.t/metro

Une banderole du ParuVendu était encore déployée hier après-midi, des exemplaires de l’édition spéciale du titre éparpillés sur le trottoir. Les gens, aux abords du tribunal de Lyon, étaient moroses. Dans la matinée, ce même tribunal de commerce avait prononcé la liquidation judiciaire du titre et du centre d’impression Hebdoprint. Dépités, les salariés connaissaient l’issue. “C’est comme un enterrement, les gens pleurent, on y a mis tout notre cœur”, témoigne Véronique, salariée depuis treize ans de la Comareg, société lyonnaise devenue une entité du Groupe 300 salariés se sont regroupés hier matin, devant le tribunal de Lyon. Hersant Média (GHM), en cessation de paiement depuis début décembre 2010. “Nos dirigeants n’ont pas su ce n’est qu’en été que les pés de portables reliés à In- clients”. Au 1er décembre, 1 prendre le virage internet, commerciaux ont été équi- ternet pour visiter les 650 salariés du groupe dont

L’image du jour

Le musée sera inauguré à Meaux le 11 novembre. vincent michelon/metro

Ile-de-France

Un musée pour raconter 14-18 Le premier musée d’Ile-de-France consacré à la Grande Guerre sera inauguré à Meaux (Seine-et-Marne) le 11 novembre par le président de la République, Nicolas Sarkozy. Le site de 7 000 mètres carrés, dont 4 000 pour les expositions, propose au visiteur un parcours pédagogique et en immersion dans la vie des poilus. Avions d’époque, chars, obusiers, tranchées reconstituées, habits et objets du quotidien racontent cet épisode qui a fait entrer brutalement les Européens dans le XXe siècle. Les 11, 12 et 13 novembre, le musée sera ouvert gratuitement au public. Il espère 80 000 à 100 00 visiteurs annuels. Route de Varreddes, à Meaux. Tél : 01 60 32 14 18. Infos : www.museedelagrandeguerre.eu Plus de détails sur metrofrance.com/grandeguerre

Bachar, 42 ans, assistante commerciale à ParuVendu à Villeurbanne et déléguée du personnel. “Je disais aux salariés de se battre, mais les C’est le nombre plus anciens ont tendance à d’emplois supprimés à croire ce que leur disent la Comareg depuis fin leurs dirigeants”. 2010. Le Groupe HerLe tribunal a accordé un sant Média a signalé la délai de quinze jours pour semaine dernière permettre aux salariés de “l’absence d’offres retoucher leur paye et de metcevables de reprise tre en place la cellule de repour son pôle de classement. Quant aux presse gratuite d’anindemnités, les employés nonces”. Le journal a ne se font guère d’illusions. souffert de la “On ne va pas pouvoir négoconcurrence des sites cier grand-chose car on était Web spécialisés. en redressement judiciaire, Hersant s’est désengagé”, plus de 500 dans le Rhône rappelle Manuelle Thomas, vont recevoir leur lettre de membre du comité d’entrelicenciement. “Je pense à prise. ceux qui vont se retrouver xavier thouvenot seuls à ce moment-là, c’est www.metroFrAnce.com dramatique”, explique Aziza

758


0

débat

www.metrofrance.com vendredi 4 novembre 2011

Vox pop.

Selon vous, les Français sont-ils fâchés avec leur langue ?

Tribune libre

Patricia allémonière

Clément

Anne-Solène 29 anS,commerciale

44 anS, ProfeSSeur

60 anS, StyliSte

J’estime qu’aujourd’hui, on fait beaucoup trop de fautes d’orthographe. L’Education nationale a sa part de responsabilité. Les professeurs sont plus choisis sur leurs compétences que sur leur pédagogie.

J’aime beaucoup le français et la littérature. Mais je soigne moins mon orthographe qu’avant. Depuis que j’utilise les SMS et les réseaux sociaux, je fais davantage de fautes.

Je suis affligée par le niveau de français dans mes classes, autant en vocabulaire qu’en orthographe. Cet appauvrissement est lié au fait que les cultures et les langages se mélangent beaucoup. Du coup, les langues changent.

La langue française peut être compliquée car il y a beaucoup de règles auxquelles il faut penser. Mais elle reste la plus belle langue au monde. C’est un patrimoine à respecter.

“Nous nous sommes rencontrés au Pacha Club à Louveciennes. Je suis désolée de ne pas être revenue à notre point de ralliement. Envie de te revoir.”

qui me rends si heureuse. Tu es le seul espoir de ma vie ! Il y a mille langages dans ce monde, mais mon cœur n’a qu’un mot : “Je t’aime.” Le 8 novembre approche : heureux anniversaire, mon chéri ! Puisse l’avenir te réserver toutes les belles et bonnes choses que tu désires. Bisous.

véro cherche william

SoPhie l.

chef Du Service étranger De tf1 et lci

La paLeStine à L’uneSco : verS La reconnaiSSance d’un état ?

U

n Etat qui n’existe pas devient un Etat à part entière d’une agence onusienne, il faut nous y habituer, le monde change. Avec le conit israélo-arabe, l’immobilisme, sur fond d’invectives, de menaces ou de promesses de paix, était devenu la norme, et voici que l’Autorité palestinienne réussit, contre toute attente, à entrer à l’Unesco. Les diplomates, pris de court, s’adaptent, quitte à se renier. La France vote en faveur de l’adhésion après avoir déclaré haut et fort que ce n’était ni le lieu ni le moment de se prononcer. L’Amérique de Barack Obama abandonne son rôle de médiateur, afché depuis trois ans, pour se ranger résolument au côté d’Israël. Les Etats-Unis ne verseront plus un centime à l’agence. Oubliés, le discours du Caire et la main tendue au monde arabe. Ceux qui voient dans ce vote une victoire symbolique sans conséquence pourraient vite déchanter. Mahmoud Abbas, l’homme que l’on nous avait décrit comme un être sans envergure, se révèle être un redoutable tacticien. Après s’être fait voler la vedette par le Hamas, lors de “Le 11 novembre, l’échange de prisonniers, le 18 octobre à New York, le il revient en Conseil de sécurité dernier, force sur la scène des Nations unies internationale. A l’heure où les discussions de doit étudier la paix sont au point mort, demande de à l’heure où l’histoire reconnaissance au Proche-Orient s’écrit déposée par aujourd’hui sans les Etats-Unis, à l’heure où Mahmoud Abbas, l’Europe, empêtrée dans président de ses problèmes, est incal’Autorité pable d’agir, le président de l’Autorité palestipalestinienne. nienne avance seul. En toute logique, Le 11 novembre, à l’administration New York, le Conseil américaine devrait de sécurité des Nations opposer son veto.” unies doit étudier la demande de reconnaissance d’un Etat palestinien, déposée le 23 septembre, par le même Mahmoud Abbas. En toute logique, l’administration américaine devrait opposer son veto. Que fera le président palestinien ? Claquer la porte, démissionner, laisser Israël et les Occidentaux face au Hamas ? Ou tentera-t-il un coup de force devant l’Assemblée générale des Nations unies ? Tout est ouvert. En attendant, Tel-Aviv a annoncé l’accélération de la colonisation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Des mesures de rétorsion aussitôt condamnées par la communauté internationale. Le président français, agacé par l’attitude israélienne, a décidé d’accompagner le mouvement, quitte à mécontenter ses amis.

24 anS, Primeur

Le courrier du cœur

a toi camélia, la fleur de Port-royal coup de foudre. Ce 25 octo-

bre restera à jamais gravé dans ma mémoire. Il est 17 heures quand je quitte mon laboratoire de recherche. Alors que je traverse l’enceinte de la maternité Port-Royal à Paris, mon regard croise une merveille de la nature, d’une beauté sublime, sculptée à la perfection. Je l’ai aidée à retrouver le bureau de réservation de télévision pour un membre de sa famille hospitalisé. Camélia, si tu lis ce message, sache que mon rêve est de planter des jasmins dans le jardin de ton cœur pour récolter le bonheur dans le mien. Je ne cesse de te répéter que je t’aime d’un amour qui n’a d’égal que celui que Roméo vouait à Juliette. Ce que j’éprouve pour toi, c’est un sentiment au-dessus de l’amour. Donne-moi la chance de te le prouver. romeo

Nelson

Dédé, souris-moi !

Julie

un déclic ? transports. Je te croise

Pierre

Votre avis Le choix de Giroud au détriment de Gomis en équipe de France est... ▶ 46 % Justifié ▶ 10 % Injustifié ▶ 44

%

chaque matin dans le bus Anecdotique métro. Tes amis t’appellent de 7 h 24. Nous descenDédé. Tu es blond avec des dons ensemble à Montpar▶ metrofrance.com yeux bleus. Tu as pris la nasse où nous prenons ligne 13 à Plaisance pour notre petit métro avant de descendre à Gaîté, lundi rejoindre la ligne 13 en di31 octobre vers 17 h 45. Ce rection de Montrouge. n’est pas la première fois Je n’ai jamais osé te parler, que je te croisais, mais je mais peut-être que ce mesn’ai jamais osé te parler car sage sera un déclic. rer. Demoiselle brune, je suis trop timide. Si on se mama cheveux mi-longs, portant croise, la prochaine fois, Puma blanches et sac marn’hésite pas à me sourire. ron, et écoutant ta musibrune13 que sur iPhone, je te croirer. Tous les matins, je se souvent dans le RER A, monte a Houilles dans le entre Neuville-Université et RER A KIWI 32, et je te Charles-de Gaulle-Etoile. vois. Tu descends à la DéMardi 25 octobre, vers fense, en ce moment en 6 h 10, j’étais près de la anniversaire. Les mots me pantalon noir et manteau fenêtre, avec un long manmanquent souvent pour chiné, ou rouge parfois. teau noir, j’écoutais ma t’exprimer tout l’amour Je te regarde avec insismusique en lisant Metro. que je ressens au moment tance mais n’ose t’aborOn ne se connaît pas mais où il le faudrait. Mon der. Je te trouve beaucoup pourquoi ne pas aller l’un amour, comme je suis de charme. vers l’autre ? chanceuse de t’avoir, toi charmgranD henning

même chemin

en rouge ou noir

Je t’aime, Kévin m.

Bertschy / Dupuis




2

la culture Cinéma

Terrence Malick, le grand retour Le cinéaste, trop rare, enchaîne les tournages deafp puis sa Palme d’or cette année à Cannes pour The Tree of Life. Il réalisera deux longs métrages en 2012 intitulés Lawless et Knight of Cups.

culture

007 reprend du service L’équipe de Skyfall, 23e opus de la série, a été présentée hier à la presse Un épisode dont le tournage a débuté le jour même sous la direction du réalisateur anglais Sam Mendes L’agent 007 ne perd pas de temps. Daniel Craig, l’interprète de James Bond depuis 2006, a confirmé hier lors d’une conférence de presse à Londres le titre du nouvel opus de la saga, baptisé Skyfall. Et annoncé le début du tournage... le jour même à Whitehall, dans la cité de Westminster, sous la direction de Sam Mendes. Le réalisateur britannique a assuré que son film contenait “tous les éléments d’un James Bond classique” et qu’il y aurait évidemment “beaucoup d’action”, sans en dévoiler davantage. Contrairement aux rumeurs, ce 23e épisode n’est pas une suite directe de Casino Royale ni de Quantum of Solace, opus qui avaient redéfini les codes de la série. Le synopsis officiel indique que le passé de M, dirigeante du M16, ressurgira,

dévoilé hier... Et il est particulièrement glamour ! Oscarisé pour No Country For Old Men, des frères Coen, l’Espagnol Javier Bardem sera le méchant principal de Skyfall. La Française Bérénice Marlohe jouera une James Bond girl vénéneuse prénommée Severin. Naomie Harris, vue dans Miami Vice, de Michael Mann, interprétera elle un agent de terrain du M16 appelé Eve. Une distribution complétée par Ben Whishaw, Albert Finney et Ralph Fiennes, dans des rôles que la production garde secrète pour le moment. Javier Bardem et Daniel Craig, hier à Londres. Le film sortira le 24 octobre 2012 en France, le 26 ocafp tobre 2012 au Royaume-Uni avec pour conséquence une nace, quitte à revoir sa et en Irlande, le 9 novembre attaque terroriste sur le loyauté pour sa supérieure, 2012 en Amérique du Nord. siège des services secrets toujours campée par Judi J.Vermelin aVec aFP britanniques. 007 devra en Dench. www.METROfRaNCE.COM découdre avec cette meLe reste du casting a été

recettes

Le jackpot de Casino Royale La franchise James Bond est l’une des plus profitables du cinéma. A lui seul, Casino Royale avait engrangé 599 millions de dollars de recettes dans le monde, et Quantum of Solace 577 millions. La production du film — suspendue pendant huit mois — n’a pu reprendre qu’en janvier 2011 à la suite de sortie de faillite des mythiques studios MGM, détenteurs de droit de James Bond.




www.metrofrance.com vendredi 4 novembre 2011

“Notre plus belle réussite, c’est notre amitié”

Une semaine après sa sortie, Mylo Xyloto, le cinquième album de Coldplay, caracole en tête des charts Metro a discuté avec le batteur Will Champion et le bassiste Guy Berryman de ce succès impressionnant Mylo Xyloto est n°  en France, aux Etats-Unis et dans la plupart des pays du monde. En Grande-Bretagne, pour la cinquième fois de suite en cinq albums. Célébrez-vous encore ce genre d’événement ? Will Champion : C’est dur

car nous sommes très occupés, surtout en ce moment ! Et puis nous sommes des garçons très “anglais” vis-àvis du succès. Nous n’aimons pas fanfaronner. On préfère continuer à travailler pour s’améliorer. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne boira pas un bon verre de vin à l’occasion. Guy Berryman : Moi c’est mon père qui m’a téléphoné pour m’apprendre qu’on était n° 1 en Angleterre. Comme je lis peu la presse, et que je surfe assez peu sur Internet, je n’étais pas au courant. Mais j’avoue, c’est toujours une grande fierté. Quel challenge musical vous étiez-vous fixé avec Mylo Xyloto ? Guy : Le plus dur, c’était

de trouver la direction d’ensemble. On a passé pas mal de temps à travailler sur un disque plus calme, plus acoustique. Et puis on a essayé de faire un album qui serait la BO d’un film d’animation, une idée qu’on a fini par abandonner, même si le côté cinématographique est resté. Nous avons également expérimenté pas mal de sonorités différentes, pour un résultat qui exprime, j’espère, notre curiosité et notre envie d’innover. Will : Mylo Xyloto reflète bien nos influences du moment et notamment les musiques urbaines comme le hip-hop ou le dubstep. Un courant très populaire qui dégage beaucoup de puissance et qui nous inspire en tant que groupe de rock. Ça s’entend, je crois, sur des morceaux comme “Princess of China”, “Paradise” ou “Up in Flames”. Et puis il y a aussi cette dimension électro que nous apporte Brian Eno à la production et qu’on

EMi

“Rihanna est une chanteuse fantastique, une pop star incroyable... et une très belle femme !”

Guy Berryman, Coldplay

à l’autre en permanence. Avec le temps, nous savons lorsque l’un de nous a besoin d’un peu de solitude... Guy : Ou d’un coup de pied au cul ! (Rires.) Will : Bien sûr que c’est tendu parfois. Mais nous avons compris que la relation entre nous est un trésor qu’il convient de chérir. Sans cette amitié, nous ne serions rien. C’est ça notre plus belle réussite.

mait la chanson, alors pourquoi pas ? Et puis l’idée était tellement décalée, tellement inattendue... qu’elle nous a vite paru incontournable ! Coldplay survivrait-il au dé-

Sur scène, vous dégagez une joie de vivre et une complicité évidente. C’est le secret de la longévité du groupe ? Guy : Avant de jouer de la

retrouve sur “Every Teardrop is a Waterfall”, un titre dont la montée en puissance évoque la dance music. Qui a eu l’idée d’inviter Rihanna sur “Princess of China” ? Will : Chris (Martin, le

chanteur, ndlr) a écrit cette chanson avec l’idée d’en faire un duo et je crois que dans sa tête, il a toujours

voulu avoir Rihanna. J’avoue que nous étions un peu réticents à l’idée d’inclure une autre voix sur l’un de nos albums. Guy : Quitte à inviter quelqu’un, autant que ce soit la meilleure du moment. Rihanna est une chanteuse fantastique, une pop star incroyable... et une très belle femme ! Elle ai-

musique ensemble, nous étions amis. On allait au cinéma, on buvait des coups, on faisait tous les trucs que font les jeunes de 19 ou 20 ans. Ce n’est pas comme si Chris avait posté une annonce dans un journal pour trouver des musiciens. Il y a parfois des tensions entre vous ? Will : C’est comme un

mariage, il faut être attentif

part de l’un de ses membres ? Will : Non, ce ne serait

plus Coldplay. Aujourd’hui on est heureux d’être ensemble mais il y aura peutêtre un moment où nous ne le serons plus. L’important, c’est de rester dignes. Regardez REM, ils avaient l’impression d’être arrivés au bout de leur chemin et ils se sont séparés sans scandale. Ils ont dit à leurs fans : “Au revoir, et merci pour tout !” Jérôme Vermelin

www.METROFRANCE.COM




culture

www.metrofrance.com vendredi 4 novembre 2011

p. migeat

Une salle totalement investie par Kusama, au Centre Pompidou.

La vie en pois de Yayoi Kusama Une grande rétrospective au Centre Pompidou met à l’honneur une artiste japonaise excentrique et habitée Lorsqu’elle était enfant, Yayoi Kusama a eu une hallucination. Des pois colorés virevoltant autour d’elle. Premiers signes d’une psychose qui la mènera en hôpital psychiatrique en 1977. Là où elle vit toujours, elle a produit jusqu’à une œuvre par jour dans un petit atelier plein d’assistants énamourés. Premiers signes, surtout, d’un manifeste artistique que l’artiste, âgée de 82 ans, décline à l’infini, jusqu’à confondre environnement réel et artistique : “Ma vie est un pois perdu parmi des milliers d’autres pois”, écritelle dans les années 60. Des pois, mais pas que. L’exposition que lui consacre le Centre Pompidou a le mérite de mettre sur un pied d’égalité ses différentes pé-

riodes créatrices, aussi avant-gardistes et personnelles, riches de 150 œuvres produites entre 1949 et 2011. Le parcours commence avec des aquarelles de jeunesse, jamais montrées en Europe, où pointe l’influence des surréalistes. Kusama s’exile à New York en 1958, et ses obsessions prennent plus de place : de grands monochromes blancs au début où la couleur s’immisce peu à peu, puis la série “Accumulations”, qui englobe des sculptures pleines d’excroissances en tissu qui font penser à des organismes incontrôlables. Certains y verront un je ne sais quoi de Louise Bourgeois. Dans les années 60, plongée dans une avantgarde artistique qui prône

Marc Jacobs est son plus grand fan On sait le styliste grand connaisseur (et collectionneur) d'art contemporain. Et quand un artiste le botte vraiment, comme Takashi Murakami, il n'hésite pas à l'inviter dans ses collections pour Louis Vuitton. Ebloui par les pois de Yayoi Kusama, il a tenu à rencontrer l’artiste avant de s'en inspirer pour par-

semer des sacs de grands macarons de cuir multicolores. Leur rencontre, admirable de courtoisie et de credos partagés (“Il n’y a aucune différence entre l’art et la vie”), figure dans le DVD Marc Jacobs et Louis Vuitton, de Loïc Prigent.

les revendications politiques et sexuelles, l’artiste se lance dans des performances. Dans les rues de New York, sur le pont de Brooklyn pour dénoncer la guerre au Viêt Nam... dont il reste des archives photo et vidéo plutôt amusantes. Mais sa santé psychique vacille, une série de drames personnels aggravent son état. Yayoi Kusama rentre au Japon en 1973 et se fait volontairement interner quatre ans plus tard, après une tentative de suicide. Vivant entre sa minuscule chambre de patiente et son atelier, juste en face, elle se plonge dans le travail, laisse les pois gagner tout l’espace de ses installations, du sol au plafond, jusqu’à sa propre personne, de sa robe à ses cheveux. Elle continue de produire de grands formats explosifs où le mysticisme le dispute à son obsession de l’infini et de la répétition. Les couleurs s’épanouissent, donnant l’impression de plonger dans ses hallucinations. L’expérience n’est pas sans donner une certaine gaîeté contagieuse. Par temps grisâtre, ça vaut le détour. Jennifer lesieur

www.metROFRaNCe.COm

Jusqu’au 9 janvier au Centre Pompidou, Paris 1er.


culture

www.metrofrance.com vendRedi 4 novemBRe 2011



rEd BuLL

Supa ! a remporté samedi 15 octobre l’étape parisienne du Red Bull Thre3Style.

La guerre des DJ est déclarée Les huit �nalistes du concours Red Bull Thre3Style s’a�rontent ce soir à la Machine du Moulin Rouge Les platines vont chauffer fort, vendredi à la Machine du Moulin Rouge. Huit des plus grands DJ de France se disputeront en effet le titre de meilleur Party Rocker de l’Hexagone lors de la finale nationale du Red Bull Thre3Style. A l’issue de cette soirée, le vainqueur gagnera aussi sa place pour la grande finale mondiale qui se tiendra à Vancouver en décembre. Né au Canada il y a quatre ans, le Red Bull Thre3Style est l’un des plus importants concours de DJ au monde, avec plus de cent étapes de sélection à travers vingt pays différents. Pour cette finale française, deux DJ se sont qualifiés dans chacune des villes-étapes : Lyon, Montpellier, Rennes et Paris. Au Nouveau Casino

le 15 octobre, Supa!, Dr Vince, R-Ash, Comix Del Biagio et Just Dizle ont enflammé un dancefloor moite et noir de monde grâce à des sets survoltés de quinze minutes chacun. La consigne était qu’ils comportent au minimum trois styles de musique différents. R-Ash, qui a remporté la deuxième place, a ouvert le bal avec un set étrangement poétique et bourré de références pointues. Le grand gagnant de l’étape parisienne, Supa !, a mis tout le monde d’accord avec son mix renversant de rap, de rock et de dubstep. Sa technique aiguisée et son interaction avec un public déchaîné lui ont valu de faire lever toutes les mains et de rafler une victoire lar-

Delphine de Vigan récompensée par France Télévisions C’est un joli lot de consolation. Evincée de la finale du prix Goncourt, attribué mercredi à Alexis Jenni pour L’Art français de la guerre, Delphine de Vigan a remporté hier le prix roman France Télévisions 2011 pour Rien ne s’oppose à la nuit. Une récompense décernée par un jury de journalistes et d’ani-

BALTEL/SIPA

mateurs du groupe public, présidé par l’animateur Olivier Barrot, et par un panel de téléspectateurs. Sorti en août, le roman de Delphine de Vigan s’est déjà vendu à plus de 100 000 exemplaires. J.Vermelin

gement méritée. Et pendant que certains faisaient encore la queue dehors, la soirée s’est poursuivie jusqu’à l’aube avec un set de The Town, projet commun de Kazey et DJ Karve. Ce dernier n’est autre que le Français sacré World Best Party Rocker lors de l’édition 2010 du Red Bull Thre3Style, et qu’il remettra son titre en jeu à la fin de l’année. Espérons que ce sera l’un de nos poulains qui reprendra le flambeau ! Sarah BouaSSe

www.METrOFrANCE.COM

“Who’s the best Party rocker in France ?”, ce soir à la machine du moulin rouge, 90, bd de Clichy, Paris XViiie. De 23 heures à 5 heures. Préventes sur Digitick.com

RZA rejoint Quentin Tarantino Le rappeur de Wu Tang Clan RZA rejoint le casting de Django Unlimited. Dans ce film, Quentin Tarantino rend hommage au western spaghetti et abordera la question de l’esclavage. RZA aura comme partenaires Jamie Foxx, Christoph Waltz ou encore Leonardo DiCaprio. Sa sortie est prévue courant 2012.




médias

www.metrofrance.com venDreDi 4 noveMbre 2011

Le crime paie toujours

Les Petits meurtres d’Agatha Christie, inspirés des livres de la reine du polar, cartonnent sur France 2. Explications. EsCAzAl FilMs/FRANCE 2/Tv5 MONDE

Ils étaient 4,8 millions (19 % de part d’audience), la semaine dernière pour le retour des Petits meurtres d’Agatha Christie, qui cartonnent depuis 2009 sur France 2. Sophie Revil, la productrice de la série, analyse les raisons de ce succès. le nom d'AgAthA christie

“Agatha Christie, c’est un véritable gage de qualité. Qui n’a pas une fois dans sa vie été tenu en haleine par un de ses romans ? Même si on se permet beaucoup de liberté avec les livres d’origine, les scénarios restent fidèles à son esprit.” le mélAnge des genres

“Dans chaque volet de la série, on a trois films pour le prix d’un, car ils mélangent tous suspense, humour et émotion. On passe du rire au larme, et par un très bon polar. C’est une richesse.”

lA modernité de lAmpion et lArosière

“Je ne pense pas que la série aurait fonctionné si on avait adapté Hercule Poirot ou Miss Marple. Nous avons choisi de créer des héros qui n’existent pas dans les romans d’Agatha Christie. Larosière, un commissaire colérique et séducteur, et Lampion, un inspecteur cynique qui n’assume pas son homosexualité. Ce sont des héros très modernes.” le cAsting

une pAtte visuelle

“Depuis le lancement de la série en 2009, nous avons une exigence sur son aspect visuel. Il y a une telle offre de séries à la télévision qu’il faut se démarquer avec de belles images. Ce n’est pas toujours le cas des fictions sur le service public. Agatha Christie ça scintille, faut que ça se voie à l'écran.” lA rAreté

“France 2 nous a demandé de faire trois films. Il faut que la série soit un événement en matière de diffusion. Il faut créer de l’attente. Les deux prochains volets, Un meurtre en sommeil et Le Couteau sur la nuque, seront diffusés au printemps prochain.”

“Outre Antoine Duléry et Marius Colucci, qui incarnent Larosière et Lampion, nous accordons une attention particulière au casting. Nous faisons beaucoup appel à des comédiens qui viennent du théâtre. On RANiA hobALLAh soigne tous les personwww.METROFRANCE.COM nages, même les moins importants, et ce jusque dans Ce soir à 20 h 50 sur France 2 leurs costumes.”

Larosière (Antoine Duléry) et Lampion (Marius Colucci).

En bref TMC – Nils Dupuy

Les Mystères de l’amour, deuxième série. Après une première

saison couronnée de succès (400 000 téléspectateurs en moyenne), Les Mystères de l’amour reviennent pour une deuxième saison sur TMC. Samedi à 16 h 50, vous pourrez connaître la suite des dernières aventures de la bande à Hélène. Dans cette nouvelle saison, Nicolas, Hélène et tous leurs petits camarades vont être amenés à vivre sous le même toit.

Album de l’année RTL : Nolwenn et Aubert en finale musique. Qui décrochera

le trophée de l’album RTL de l’année, un an après Yannick Noah et son

disque Frontières ? Peutêtre Nolwenn Leroy avec Bretonne ou Jean-Louis Aubert avec Roc éclair, l’un et l’autre figurant parmi les cinq artistes désignés par le vote des internautes parmi douze candidats. L’animateur Anthony Martin révélera le nom des trois autres finalistes lors d’une émission spéciale diffusée samedi de 19 heures à 20 heures sur l’antenne de la station. Un jury composé d’auditeurs de RTL et de lecteurs de Metro désignera le vainqueur, début décembre.

La “Star Ac” revient sur NRJ 12 télécrochet. On l’atten-

dait sur TF1. Mais c’est sur NRJ 12 que la “Star Academy” fera son retour au cours du premier semestre 2012. Après trois ans d’absence, le télécrochet phare de la Une retrouvera un second souffle sur la TNT. Le jury n’a pas encore été arrêté, ni la présentation qui pourrait être assurée par un ou deux animateurs. Selon Le Parisien, Jean-Pascal Lacoste, candidat de la première édition, aurait été approché pour incarner cette nouvelle version.


16

programmes

tF1

France 2

14.55 Téléfilm

: Le combat d’une mère Drame de G. Campbell. 2001. Can. 16/9e. 100 mn. 16.35 Série : Les frères Scott 17.25 Série : Grey’s Anatomy 18.20 Jeu : Une famille en or 19.05 Jeu : Le juste prix 20.00 Journal Interview de Barack Obama et Nicolas Sarkozy à propos du G20.

20.50 Jeu : Koh-Lanta Présentation : D. Brogniart. Les faits et gestes des candidats sont plus que jamais influencés par l’approche du conseil… 22.30 Divertissement

: L’amour est aveugle Présentation : Arnaud Lemaire. 0.30 Série : Life Avec Damian Lewis, Sarah Shahi. «Jackpot». Une femme est retrouvée morte poignardée dans son appartement. Crews et Reese se rendent dans une église où se tiennent d’étranges réunions «Vendredi noir». Crews et Reese sont appelés dans un centre commercial au petit matin. Un homme est mort après une chute du deuxième étage. Les portes du magasin ouvrent, les clients entrent et le corps disparaît. 2.10 Magazine : 50 mn Inside Présentation : Sandrine Quétier, Nikos Aliagas. 3.00 Documentaire : Histoires naturelles «Birmanie, à la recherche de soies». 4.00 Documentaire : Sur les routes d’Ushuaïa

16.15 Série : Rex «Mort.com». 17.10 Jeu : Seriez-vous un bon

expert ? 17.55 Divertissement : On n’demande qu’à en rire 18.55 Jeu : N’oubliez pas les paroles Présentation : Nagui. 20.00 Journal Interview de Barack Obama et Nicolas Sarkozy à propos du G20.

20.35 Série : Les petits meurtres d’Agatha Christie «Am Stram Gram». Avec Antoine Duléry, Marius Colucci, Hélène Vincent. 22.10 Magazine

: Un jour, un destin «Brigitte Bardot : une vie, des scandales». Présentation : L. Delahousse. En 2006, trente ans après sa première expédition, Brigitte Bardot retourne au Canada pour poursuivre sa croisade contre la chasse aux bébés phoques… A soixante-douze ans, elle souffre d'arthrose et doit se déplacer avec des béquilles. Elle force les portes du bureau du Premier ministre canadien et fond en larmes lors de sa toute dernière conférence de presse. 23.40 Magazine : Taratata Présentation : Nagui. 1.05 Journal 1.25 Magazine : Envoyé spécial Présentation : Guilaine Chenu, Françoise Joly. 2.55 Magazine : Complément d’enquête Présentation : Benoît Duquesne.

France 3 15.05 Série : L’instit 16.45 Jeu : Slam 17.25 Jeu : Des chiffres

et des lettres 18.00 Série : Ouifi 18.10 Jeu : Questions pour un champion 18.50 Journal : 19/20 20.00 Journal : Tout le sport 20.10 Feuilleton : Plus belle la vie

20.35 Magazine : Thalassa Présentation : Georges Pernoud. Au sommaire notamment : «Saint-Malo, entre ciel et mer». 22.40 Journal : Soir 3 23.05 Magazine : Vendredi

sur un plateau ! Dans les conditions du direct et en public, un invité choisit de revivre les quatre grands moments d'actualité. 1.05 Magazine : Le match des experts Présentation : L. Luyat. 1.30 Divertissement : Les grands du rire Présentation : Y. Lecoq. Le rendez-vous incontournable du rire. Yves Lecoq, en compagnie de nombreux invités, nous offre un condensé d'humour. L'occasion de voir les sketches inoubliables des plus grands humoristes. 3.05 Journal : Soir 3 3.30 Feuilleton : Plus belle la vie 4.00 Documentaire : Brassens et la Jeanne L'histoire de la passion, de reconnaissance explicite, du poète Georges Brassens, très pudique, pour Jeanne, chez qui il écrivit l'essentiel de son œuvre.

www.metrofrance.com venDreDI 4 noveMbre 2011

canal+ 18.20 Série

: (c) Mon oncle Charlie Avec Charlie Sheen. 18.45 Information : (c) Le JT 19.10 Magazine : (c) Le grand journal 20.10 Divertissement : (c) Le petit journal 20.35 Magazine : (c) Le grand journal, la suite Présentation : Michel Denisot.

20.55 Film : Les petits mouchoirs Comédie de G. Canet. 2009. Fr. 2h15. Avec François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel. 23.25 Film

: The Tourist Thriller de Florian Henckel von Donnersmarck. 2010. USA. VM. 100 mn. Avec Angelina Jolie, Johnny Depp, Paul Bettany. Un touriste américain voit sa vie menacée lorsqu’une agent d’Interpol l’utilise pour tromper un criminel avec qui elle a vécu une relation. 1.05 Série : Borgia Avec John Doman, Isolda Dychauk. «Maneuvers». Lucrezia supplie son père de l’autoriser à consommer son mariage. Mais au moment crucial, Sforza ne se montre pas à la hauteur «Prelude to an Apocalypse». La France déclare la guerre à l’Italie. Les duchés italiens s’engagent auprès des Français. 3.00 Film : The Good Heart Drame de Dagur Kári. 2009. Dan/Islande/USA/Fr/All. VM. 95 mn. Avec Paul Dano, Brian Cox, Isild Le Besco.

France 5/arte 16.35 Documentaire

: Maurice et Rodrigues : les reines de l’océan Indien 17.30 Magazine : C à dire ?! 17.45 Magazine : C dans l’air arte

19.00 Information : Arte Journal 19.30 Magazine : Globalmag 19.55 Série doc. : Natures fortes

«La Patagonie».

20.40 Série : Double jeu «Une mer de larmes». Avec Senta Berger, Rudolf Krause, Emilio De Marchi, Leonardo Nigro, Gerd Anthoff, Dayan Kodua. 22.10 Documentaire

: L’espèce humaine évolue-t-elle encore ? 23.00 Documentaire : Au nom de Marie 0.40 Magazine : Court-circuit 1.35 Jeunesse : Téléchat 1.45 Série : Breaking Bad Avec Bryan Cranston, Anna Gunn. «Prise de pouvoir». Hank est emmené dans un état critique à l’hôpital devant Jesse qui n’en croit pas ses yeux - «Ka�aïen». Malgré sa paralysie des jambes, Hank se rétablit tant bien que mal. Walt et Jesse se lancent dans une production industrielle de meth. 3.20 Film : Pardonnez-moi Comédie dramatique de Maïwenn Le Besco. 2005. Fr. 88 mn. Avec Maïwenn Le Besco, Pascal Greggory, Aurélien Recoing. Alors qu’elle attend son premier enfant, une jeune femme décide de lui offrir un film sur sa famille.

M6 16.55 Série : Missing : disparus sans laisser de traces «Cas de conscience». Avec Vivica A. Fox. 17.40 Divertissement : Un dîner presque parfait 18.45 Magazine : 100 % mag «Au Maroc». Présentation : Estelle Denis. 19.45 Information : Le 19 45 20.05 Série : Scènes de ménages

20.45 Série : N.C.I.S. : Enquêtes spéciales «Sous emprise». Avec Mark Harmon, Michael Weatherly, Pauley Perrette, David McCallum. 21.35 Série : N.C.I.S. : Enquêtes spéciales Avec Mark Harmon, Michael Weatherly. «Double Identité». L’équipe du NCIS est confrontée à une surprise majeure lorsqu’elle enquête sur le meurtre par balle d’un marine - «Chasseur de trésor». L’équipe du NCIS va devoir travailler de concert avec l’agence du CGIS, afin de résoudre une affaire de meurtre - «Jane Doe». Le cadavre d’une femme portant un uniforme de la marine est découvert par deux marins. D’emblée, cette affaire rappelle à Ducky une autre histoire de meurtre non résolue perpétré dix ans plus tôt. 0.00 Série : Nip/Tuck «Le corps et l’esprit». Avec Dylan Walsh, Julian McMahon. Arthur, un millionnaire homosexuel, veut que Christian et Sean opèrent son ami Mitchell.

LA SÉLECTION DE LA TNT tMc 16.20 Téléréalité : Les maçons du cœur 18.00 Série : Alerte Cobra «Entre amis». 18.50 Série : Monk Avec Tony Shalhoub. 20.40 Série : Une femme d’honneur «Son

et lumière» - «Bébés volés». Avec C. Touzet (photo). 0.15 Magazine : Suspect n°1 Au sommaire : «Les amants diaboliques» - «Meurtre sur internet». 1.55 Série : Close to Home «La loi du sport» «Business familial» - «Dans la cour des grands».

W9 16.10 Série 17.00 Série

: Malcolm «Le bébé». (1 et 2/2). : Smallville «De père en fils» - «Peur panique» - «Seul». Avec Tom Welling. 19.30 Série : Les Simpson 20.45 Magazine : Enquête d’action «La face cachée du centre de Paris» (photo) - «Enquête au cœur de la France des arnaques».

nt1 16.15 Série 19.35 Série

: 7 à la maison Avec Stephen Collins. : Les nouvelles filles d’à côté «Le concours» - «Les statuettes Ming». 20.40 Sport : Catch Attack «Raw» (photo). 0.20 Documentaire : Man vs Wild : Seul face à la nature «Afrique du Nord» - «Fans vs Wild».

France 4 16.50 Série : Friends Avec Courteney Cox. 17.45 Feuilleton : Plus belle la vie 18.40 Série : J.A.G Avec David James Elliott. 20.15 Série : Samantha oups ! 20.40 Spectacle : Les Chevaliers du Fiel : La brigade

des feuilles Avec : E. Carrière et F. Ginibre (photo).

22.05 Théâtre : Boire, fumer et conduire vite 23.40 Spectacle : Stéphane Rousseau au Bataclan 1.35 Concert : Francofolies de La Rochelle

Direct 8 20.00 Divertissement : Les perles du Net 20.30 Divertissement : Very Bad Blagues 20.40 Spectacle : Paris fait sa comédie

«Québecomm, soirée grand rire». Avec notamment Jean-Luc Lemoine (photo). 22.25 Spectacle : Paris fait sa comédie : humour du monde Réalisé par Richard Valverde. 0.10 Magazine : Morandini !

nrJ12 17.15 Téléréalité

: Les anges de la téléréalité 3 I Love New York 18.40 Série : Stargate SG-1 Avec Michael Shanks. 20.35 Série : Famille d’accueil «La grande fille» «Soupçons». Avec Cécile Hercule (photo). 0.10 Téléréalité : Les anges de la téléréalité

GULLi 20.25 Jeunesse : Gulli mag 20.35 Téléfilm : Masha l’ourson

Comédie dramatique de Paul Ziller. 1997. Brit. 180 mn. (1 et 2/2). Avec Ed Begley Jr., Kaitlyn Burke (photo). 22.10 Série : Championnes à tout prix «Le nouveau coach». Avec Chelsea Hobbs, Josie Loren. 23.00 Divertissement : L’école des fans 23.55 Série : Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman «Un oedipe catastrophe».

France 5 20.00 Magazine 20.25 Magazine 20.35 Magazine

: Entrée libre : C à vous, la suite : On n’est pas que des cobayes Présentation : Vincent Chatelain (photo), Agathe Lecaron (photo), David Lowe (photo). 21.30 Documentaire : Erik Orsenna, éloge de la curiosité 22.25 Magazine : C dans l’air

DirectStar 18.20 Série : One Piece 20.35 Téléfilm : Mort sur

le toit du monde Aventures de Robert Markowitz. 1997. USA. 90 mn. Avec Peter Horton (photo). 22.10 Téléfilm : Un homme traqué Thriller de George Murphy. 2000. USA. 90 mn.


détente



L’horoscope

www.metrofrance.com VenDreDi 4 noVeMbre 2011

Météo

© Nic olas Richoffer

audRay gaiLLaRd

Bélier

Vous ne réfléchissez pas, vous foncez avec enthousiasme et confiance vers de nouvelles relations.

Taureau

Le duo Lune-Mars bouscule votre journée. Elle est grise, vous manquez d’élan.

Gémeaux

Le ciel vous fait le cadeau de ses bienfaits. A vous de tirer profit de ce climat pour écrire une belle journée.

Cancer

Vous êtes prêt(e) à donner votre chemise. votre générosité n’a pas de limite.

Lion

Mettez toute votre énergie à rester cool et aimable malgré le stress.

Vierge

Mots fléchés n° 394 / Facile POISSON FUMÉ CÔTÉ DU CORPS

DÉPENDANT UN PEU BÊTE

L’approche du week-end provoque une montée d’adrénaline. Vous avez une forme éblouissante.

Scorpion

La bonne humeur ne vous étouffe pas. Les nerfs à fleur de peau... Vivement demain !

Sagittaire

Vous vivez une course de fond sur un rythme endiablé. Cela n’empêche pas une pause gastronomie ou sport.

Capricorne

Vous êtes satisfait(e) de votre sort, l’essentiel de vos besoins est exaucé.

Verseau

L’humour vous sera d’un grand secours pour avancer vos pions.

Poisson

Vous n’utilisez pas toujours tous vos talents. Le duo Lune-Mars vous encourage et tonifie votre énergie. Plus d’horoscope Numérologie gratuite : découvrez tous les aspects de votre personnalité sur astrocenter.metrofrance.com

PAPI

C’EST NON

ÉCLAT DE RIRE

PLANTE À GOUSSES APRÈS TOI

UTILISÉE UNE PREMIÈRE FOIS

FERA ROUGIR BADINER

ÉRODÉE PRÉFIXE PRIVATIF FAISANT LE POINT

Vous avez été témoin d’un événement d’actu, sportif, insolite, d’un fait divers ? Envoyez-nous vos photos. Si celles-ci sont publiées dans votre quotidien Metro, nous vous rémunérons. Rendez-vous sur www.metroreporter.fr Conditions générales d’utilisations consultables sur www.metroreporter.fr

À EUX IL PASSE SOUS PARIS MAJESTÉ

TROUBLE DES SENS ENTRE NORD ET OUEST ANCIEN

Vous avez la tête pleine d’idées et êtes gonflés à bloc.

Balance

DEVENEZ REPORTER, METRO ACHÈTE VOS PHOTOS

w w w. m e t r o r e p o r t e r. f r

MINIBUS

MIS EN MORCEAUX

DANS LA GAMME

ABRÉVIA- 27 PAYS TION DE PLAT TRAVAUX PUBLICS DE RIZ

CALME ÉCULÉ COURBER

UNE POMME (D’) CHOISIR

CLUB À MILAN NAJA

BARRE DE RENFORT

FIN D’INFINITIF

CONCEPT CONTESTER UNE VÉRITÉ BOUT DE VEAU

LE MALADE LE GARDE FANÉ

JUGER UNE PARTIE RUISSEAU CRIE COMME UN CERF

BABILLAGE ENFANTIN

International friendship, France

DEUX EN CHIFFRES ROMAINS

COUPS DE POING

Metro Edition Bordeaux Edité par : SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris - Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod - Directrice générale : Sophie Sachnine - Impression : S.E.A.G., 4, rue Borde Basse ZA La Violette, 31240 L'UNION - Publicité commerciale : 01 55 34 45 16 - Publicité culture : 01 55 34 45 18 - Publicité emploi & formation : 01 55 34 45 04 Diffusion : 01 55 34 45 00 E-mail distribution : distribution@ publications-metro.fr E-mail rédaction : courrier@publications-metro.fr Relations médias : Agence Frédéric Henry Communication, Tél. : 01 55 34 24 24 - Rédacteur en chef : Christophe Joly Rédacteur en chef délégué : Christophe Coubetergues Rédacteurs en chef adjoints : Joël Riveslange (Sports), Florence Santrot (Web), Jérôme Vermelin (Culture) - Chef de service : Alexis Picard - Reporters natio : Alexandra Bogaert, Adrien Cadorel, Gilles Daniel, Anne-Aël Durand - Rédaction : Olivier Aubrée, Thibault Barbieri, Marie Bley, Emmanuel Bousquet, Sébastien Coca, Laurent Falla, Claire Gignan, Sylvain Grateau, Rania Hoballah, Muryel Jappont Louis-Marie, Judith Korber, Jennifer Lesieur, Françoise Marmouyet, Tristan Michel, Talia Soghomonian, Boris Tampigny, Céline Waldberg - Rédaction web : Hamza Hizzir, Nicolas Vanel - Photographe : Nicolas Richoffer -E-mail : prenom.nom@publicationsmetro.fr. - Courrier rédaction : 35, rue Greneta, 75002 Paris

Solution n° 393 D B O S D E U G R I N I H E L M L E

A M R D E E U R N A T E S T N E A N L R I O N B L E N E E A B S T E U R O

F V E C U E T U R E L E E S E A M E A N T J C A A L O I A S O U R R E R E T R I S S

Retrouvez toutes les solutions des mots fléchés et des sudokus sur metrofrance.com

R I L L E T T E S

L E U R

E T A L D I U E E R

Voici l’image du jour du Metro Photo Challenge, le plus grand concours photo du monde, qui fête cette année sa cinquième édition. Le gagnant est Tonton.Daouda, dans la catégorie “international”. Lecteurs-photographes, c’est à vous de jouer ! Vous pouvez participer sur metrofrance.com/challenge


LES doSSiErS de

metrofrance.com

vendRedi 4 novembRe 2011

Le bénévolat entre dans un nouvel âge corbis

Loin de bouder les associations, les jeunes s’engagent de plus en plus et revisitent le bénévolat Portrait d’une génération volontaire et militante

L’environnement est l’une des grandes causes d’engagement.

Le jeune, un égoïste indifférent à la vie de la cité et insensible aux grandes causes, l’image est aussi tenace que fausse. “Depuis vingt ans, on annonce la fin du militantisme et les associations déplorent leurs difficultés à renouveler leurs bénévoles, regrette JeanLouis Laville, sociologue. Mais les jeunes s’engagent de plus en plus : plus d’un quart des 16-24 ans font partie d’une association et ce chiffre ne cesse d’augmenter.” Certes, les jeunes restent moins présents que leurs aînés dans la foule des associations françaises – plus d’un million selon le dernier pointage de l’Insee. Cependant, quand ils s’y investissent, ils le font à fond et bousculent le paysage associatif. “Leurs formes d’engagement ont changé, certains leur reprochent de passer d’une cause à une autre et dénoncent une forme de zapping, note le

dr

“Les jeunes s’impliquent plus fortement que leurs aînés.” RogeR Sue, Sociologue

sociologue Roger Sue. Mais quand ils s’engagent, les jeunes s’impliquent plus fortement et personnellement que leurs aînés.” Pour la génération des “indignés”, l’associatif ne se résume pas au caritatif, mais il doit être militant et apparaît comme le meilleur moyen de changer la vie. “Sortir le monde de l’impasse” ne lui semble plus l’affaire des partis politiques ou des syndicats, et les idéologies ont été supplantées par des actions

concrètes. “L’association est la nouvelle forme de politisation des jeunes, confirme Roger Sue. Ils sont dans une recherche de sens que ne leur donnent plus l’entreprise, l’église ou les politiques, et ils n’attendent pas un sauveur ou un grand prêtre pour résoudre les problèmes.” C’est avant tout pour la protection de l’environnement, pour la solidarité internationale, pour des actions culturelles ou encore pour le développement de l’économie sociale et solidaire qu’ils se mobilisent. Des enjeux globaux et politisés, qu’ils affrontent connectés au terrain. “Ils privilégient les activités concrètes, où ils peuvent s’impliquer à tous les échelons et constater eux-mêmes les résultats. C’est au niveau local qu’ils expriment leurs pistes de changement plus général”, explique Jean-Louis Laville. Et pour être au cœur de

l’action, ils se tournent majoritairement vers les petites associations – plus de 70 000 sont créées chaque année – qui portent des projets très précis et recrutent leurs membres sans sélection. Autre révolution de ces nouveaux bénévoles : ils ne revendiquent pas un altruisme pur et désintéressé. “L’engagement a changé de sens, constate Roger Sue. Les jeunes ne cachent pas qu’ils trouvent d’abord une satisfaction personnelle dans le bénévolat, comme de se sentir utiles, faire des rencontres ou développer leurs compétences.” cédRic douzant

www.METroFrANcE.coM

Politique de l’association, de Jean-louis laville, le Seuil éditeur. Sommes-nous vraiment prêts à changer ? Le social au cœur de l’économie, de Roger Sue, les liens qui libèrent éditeur.




plus

“Ma mobilisation a donné du sens à ma vie, je me sens utile” Timothée Fiat, engagé contre la cigarette, s’indigne des conséquences sanitaires de ce produit Il a rejoint la Ligue contre le cancer en septembre 2011 Il interrompt ses études pendant un an nicolas richoffer/metro

Timothée Fiat, mercredi, lors d’une opération antitabac avec la Ligue contre le cancer.

“Près de 15 000 personnes meurent chaque jour à cause du tabac. Ça suffit à alarmer, non ?” interroge Timothée Fiat. A 23 ans, ce jeune militant au regard brun pétillant est fier de son combat au sein de de la Ligue contre le cancer. Engagé depuis quelques mois dans la Ligue, Timothée travaille à l’organisation d’événements pour alerter sur les dangers du tabac. “Chaque semaine, j’organise au moins une action en région parisienne”, détaillet-il. Timothée n’a pas toujours eu la fibre militante. “Mes grands-parents sont morts d’un cancer lié à la cigarette. Ça m’a bouleversé. Depuis, je ressens le besoin d’avertir les autres sur ses

“Mes grandsparents sont morts d’un cancer lié à la cigarette. Ça m’a bouleversé.” TimoThée FiaT

dangers”, raconte le jeune homme. En France, tous les ans, 60 000 personnes meurent à cause du tabac. Pourtant, en 2010, le nombre de fumeurs a augmenté de 2 %, passant à 29,1 % de la population. “Cette situation alarmante, du point de vue tant sanitaire que sociologique, nous touche de près. Il faut agir, assène le jeune homme. Les quatre principales industries du tabac réalisent un chiffre d’affaires quotidien

de 900 millions de dollars. Il faut créer une taxe pour que ces entreprises versent une partie de leurs bénéfices aux associations et à la recherche, et ainsi résoudre les problèmes liés à cette consommation”, explique le militant. Etudiant en biologie, Timothée n’en oublie pas son avenir. “Cette année, j’ai décidé d’interrompre mes études pour me tourner vers les autres. Je me sens utile dans la société. Ma mobilisation a donné du sens à ma vie”, se réjouit-il. L’an prochain, les cours recommencent. Et l’engagement ? “Je ne vais pas lâcher ce combat”, promet-il. Colombe Dabas

onisep




www.metrofrance.com

vendredi 4 novembre 2011

Paroles de bénévoles : cinq jeunes témoignent Ils sont jeunes et engagés dans une association

Ils reviennent pour Metro sur leur expérience photos : nicolas richoffer/metro

Derek Pasquet

Sarah Toumi

Tanguy Visaire

Antonin Sgambato

Pauline Sourdain

27 ans, en serviCe Civique au genepi,

24 ans, membre de dream, assoCiation

25 ans, président du Caelif, Coordina-

26 ans, membre de l’assoCiation

24 ans, membre de la Cagette

assoCiation en milieu CarCéral

de solidarité internationale

tion d’assoCiations d’étudiants lgbt

Culturelle l’envolée bleue

des étudiants

“J’ai longtemps été sceptique sur l’engagement, mais j’ai toujours eu la conviction que le système pénitentiaire ne fonctionnait pas. Je suis arrivé au Genepi pour un projet précis, puis je me suis impliqué de plus en plus. C’est une opportunité fantastique qui m’a permis d’apprendre à travailler en équipe, à mener un projet et à ne pas renoncer, même quand les choses avancent moins vite qu’on ne le souhaiterait.”

“Je me suis engagée dès 11 ans : après un voyage avec mes parents dans un village tunisien, nous avons créé une association pour y ouvrir une bibliothèque. J’ai fondé Dream en 2008. Le plus difficile est de gérer mon temps entre l’association, qui me prend quinze heures par semaine, mes études et mes amis. Mais s’engager pour les autres est valorisant. Dream m’offre des opportunités professionnelles.”

“J’ai commencé à être bénévole dans des associations homos il y a deux ans, avant tout par gratitude : quand j’étais ado, des ‘assoces’ m’ont fait me sentir moins seul et j’ai voulu à mon tour aider les plus jeunes. Cette expérience m’enseigne ce que l’on n’apprend pas à l’école, comme gérer les relations humaines ou un planning chargé. J’aime aider les autres et me sentir utile me rend heureux.”

“Je travaille avec L’Envolée bleue depuis six ans, pour aider à pallier le manque de pratique artistique, en organisant des festivals, des ateliers ou des concours littéraires. En tant que bénévole, on n’est pas cantonné aux photocopies, mais on peut mener un projet de A à Z. On se retrouve à assumer des postes multiples et j’ai pu être directeur artistique, intervenant-scénario et même président de l’association.”

“Nous permettons à des jeunes d’acheter des légumes bio directement à un producteur. Je me passionne pour les problématiques d’alimentation responsable et j’aimerais à terme en faire mon métier. Travailler dans l’association est un énorme boulot qui m’apprend à gérer un budget avec clarté, à être diplomate avec les autres et qui me met en lien avec des acteurs importants, comme des élus.”




plus

Les “assoces” en quête de bonnes volontés et de compétences Une heure par mois ou quinze par semaine, toutes les formes d’engagement sont possibles A condition de correspondre aux attentes des associations qui, parfois, sélectionnent leurs bénévoles

Une heure pour distribuer des repas, quelques jours pour organiser un programme de soutien scolaire, vingt heures hebdomadaires pour coordonner des bénévoles ou trois mois pour restaurer un site archéologique, toutes les causes sont possibles, toutes

“Nous avons toujours le sentiment d’être en sous-effectif, donc nous ne nous limitons pas à des profils particuliers.” Ahmed el KhAdiri, délégué générAl d’AnimAfAc

corbis

les formes d’engagement envisageables. Ahmed El Khadiri, délégué général d’Animafac, réseau qui rassemble plus de 12 000 associations étudiantes, distingue trois grands types de bénévoles : “Certains font de la représentation et gèrent les discussions avec l’extérieur pour obtenir des autorisations ou des financements. D’autres sont animateurs et font vivre la dynamique collective de l’association. Enfin, les intervenants s’occupent de Les jeunes doués en communication sont très recherchés. projets précis, comme animer un atelier trois heures par semaine, sans s’impliquer dans le fonctionne- convienne.” sociations de jeunes sont ment de l’association. Ahmed El Khadiri l’af- très ouvertes. Nous avons Chacun peut trouver une firme, tous les volontaires toujours le sentiment d’être forme d’engagement qui lui sont les bienvenus : “Les as- en sous-effectif, donc nous

ne nous limitons pas à des profils particuliers.” Derek Pasquet recrute des bénévoles pour une association qui intervient en milieu carcéral et sa seule exigence est “la sincérité de la motivation des postulants. Mais nous refusons ceux qui considèrent ça uniquement comme un stage”. Les associations seraient donc preneuses de toutes les bonnes volontés ? Pas si sûr, selon Jean-Claude Hanot, d’Espace bénévolat, structure qui met en contact bénévoles et associations. “Le bénévolat de compétences est de plus en plus important, certaines missions demandent un minimum de connaissances. Certains savoir-faire, comme tout ce

qui touche à la communication, sont très recherchés.” De même, quand une association mise sur un jeune, elle peut dépenser du temps et de l’argent pour le former. Fatalement, elle exige un minimum d’engagement en retour. Etre motivé ne suffit donc plus pour décrocher la mission de ses rêves. “Environ 80 % des jeunes qui s’engagent aimeraient travailler sur des projets à l’étranger, constate JeanClaude Hanot. Mais, en général, ils doivent commencer par des activités plus simples et plus courtes.” cédric douzAnt

www.METroFrANcE.coM


www.metrofrance.com

venDReDi 4 novembRe 2011



Le Web à la rescousse pour tous les profils

Pas toujours facile de trouver une cause ou une association pour lesquelles se mobiliser sites qui facilitent l’engagement De l’envie de s’engager à l’inscription dans une association, il n’y a qu’un pas… que beaucoup ne franchissent pas. Selon l’Observatoire de la vie étudiante, 7 étudiants sur 10 déclarent à la rentrée vouloir faire du bénévolat mais, après quelques mois, seuls 20 % se sont effectivement lancés. Une dispersion des troupes due autant à la fragilité des bonnes résolutions qu’au manque d’information des jeunes. “Beaucoup aimeraient devenir bénévoles mais ne savent ni à quelle porte frapper ni pour quelle cause le faire”, explique Ahmed El Khadiri, délégué général d’Animafac. Pour s’y retrouver dans la multitude des associations et pour obtenir quelques conseils : visiter un Point information jeunesse, présent

dans la plupart des villes. Puis sur Internet, de nombreux sites proposent des annuaires d’associations, et les plus grandes d’entre elles donnent en ligne toutes les infos pour qu’on puisse les rejoindre. D’autres sites facilitent

encore plus les recherches, comme Espacebenevolat. org ou Francebenevolat.org. Ils permettent de trouver une structure où s’investir et publient l’annonce de milliers de missions à pourvoir au sein de grandes et

ou petites associations. En 2010, Espace bénévolat a, par exemple, mis en contact plus de 36 000 bénévoles avec 1 300 associations. Jean-Claude Hanot, responsable de la communication du site, en est sûr, le dispositif convertit au bénévolat ceux qui n’iraient pas spontanément et sans but précis dans une association. Pour se lancer sur ces sites, rien de plus simple. Il suffit d’indiquer son département et de faire son marché parmi les missions en manque de bénévoles. Certaines exigent un fort engagement, d’autres sont très ponctuelles. On peut, par exemple, proposer ses services pour assurer

Tour d’horizon des

Pratique

Quelques liens utiles • Jeuneetbenevole.org

Dédié spécifiquement aux 15-25 ans, il offre conseils, infos pratiques et témoignages, et publie des annonces de missions associatives destinées aux jeunes.

• Chacunsonasso.org

Créé par Animafac et France bénévolat, il permet de tester son âme d’associatif, ses envies et ses motivations, propose un vaste annuaire d’associations et offre les clés pour créer la sienne.

• Civiweb.com

Le site du volontariat international, réservé aux 18-28 ans, avec toutes les infos nécessaires et les missions à pourvoir à l’étranger.

• Betobe.org

Révélateur d’une nouvelle tendance, il permet de faire du bénévolat en ligne en réalisant de la création graphique ou du développement Web ou encore en donnant des conseils juridiques ou financiers à des associations.

le temps d’une journée quer pas à pas et se tester l’accueil lors d’un événe- avant un engagement à ment associatif ou pour de- long terme. venir accompagnateur cédric douzant d’une sortie. Des premières www.METROFRANCE.COM expériences pour s’impli-




plus

www.metrofrance.com vendredi 4 novembre 2011

Un atout majeur sur un CV

Un engagement reconnu à l’université

Travail en équipe, conduite de projets : la vie associative apparaît comme l’antichambre du monde du travail Les entreprises sont de plus en plus séduites par les anciens bénévoles

Le bénévolat fait autant de bien aux autres qu’à soimême. Au-delà de l’enrichissement personnel, il apparaît comme un investissement pour son propre avenir, une rampe de lancement vers la vie professionnelle. “L’engagement apporte une expérience plus forte et plus concrète que des stages, estime Ahmed El Khadiri, délégué général d’Animafac. Il permet aussi de tester ses projets professionnels et de voir si un métier correspond effectivement à nos envies.” Au moment de se confronter au marché du travail, une expérience associative est une arme pour séduire les ressources humaines. La ligne “Bénévole” doit ainsi sortir

60 %

C’est, selon une étude de l’université d’Evry, la part de recruteurs pour qui le bénévolat est un atout. A une condition : que le candidat y ait développé des compétences. de la catégorie “Loisirs” du CV : mise en avant, elle est un gage de savoir-faire, d’ouverture et de motivation. “Les entreprises ont une vraie reconnaissance de la vie associative, estime le sociologue Roger Sue. Dorénavant, elles demandent moins aux gens un stock de

connaissances qu’une forme de savoir-être, une capacité à innover et à mener une équipe, souvent inculquées par les associations.” Ahmed El Khadiri le constate également : “Entreprises et associations partagent la même culture de projet, que l’on ne rencontre pas dans le milieu scolaire. Les employeurs sont également sensibles aux qualités de management des bénévoles.” Pour certains, les associations sont le lieu idéal pour se constituer un réseau professionnel. C’est, par exemple, le cas de Salyf, 27 ans. Pour percer dans le monde du dessin et de la BD, cet étudiant en arts plastiques a créé il y a quatre ans avec d’autres

étudiants l’association Bulles d’ox. “Nous voulions promouvoir les arts, organiser des ateliers pour les rendre accessibles à tous et aussi nous faire connaître, explique-t-il. Dans ce milieu, les employeurs nous demandent toujours d’avoir de l’expérience. J’ai pu construire la mienne grâce à l’association.” Et cette stratégie paye : de rencontre en rencontre, il a décroché des contrats autour de la création graphique, notamment dans des collectivités locales. “Ça reste précaire, relativise-t-il. Mais l’assoce m’a ouvert pas mal de portes.” CéDriC Douzant

www.METROFRANCE.COM

Le bénévolat a parfois une utilité immédiate pour son propre parcours. Dans plus d’une cinquantaine d’universités et de grandes écoles, les étudiants peuvent transformer leur expérience associative en crédits ECTS : concrètement, leurs heures de volontariat leur permettent de valider des modules de leur cursus. Signée en mai par le ministère de l’Enseignement supérieur et par la Conférence des présidents d’université, la “Charte de valorisation de l’engagement étudiant” prévoit de généraliser ce dispositif. Elle projette également d’aménager les emplois du temps des étudiants engagés. Les plus motivés peuvent penser au service civique, destiné principalement aux moins de 25 ans. Il permet de tra-

CHAM/SIPA

vailler plusieurs mois dans une association, contre une rémunération – moins de 600 euros – et d’acquérir une première expérience, entre engagement et vie professionnelle. C.D


25

sport

www.metrofrance.com

vendredi 4 novembre 2011

Football - Ligue 1

3

le sport Le chiffre

4,5

C’est, en millions d’euros, la somme que Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, va utiliser pour rééquilibrer les comptes de l’instance. Cet argent aurait dû être versé au football amateur. Top/Flop Javier Pastore

L’Argentin du PSG a inscrit hier soir le but de la victoire face à Bratislava (1-0), en Europa Ligue. Avec ce succès, les Parisiens consolident leur deuxième place dans le groupe F.

Bordeaux défie l’ogre parisien

afp

C’est le gros choc de Ligue 1 à Chaban-Delmas dimanche Les Girondins, tout juste sortis de la zone de relégation, attendent de pied ferme un PSG solide leader du Championnat La victoire des Girondins à Ajaccio (2-0), samedi dernier — seulement leur seconde de la saison — a permis au groupe de “garder de la confiance”, avant le gros rendez-vous de dimanche, face au PSG, actuel solide leader de Ligue 1. Une formation au top, qui s’invite chez un adversaire encore fragile (15e), et vierge de succès sur sa pelouse. Soit un grand classique du football français, un match piège autant que déséquilibré sur le papier. Pourtant, les Bordelais, bien que mal classés, savent que le Paris Saint-Germain éprouve toujours des diffi-

0

Les Girondins de Bordeaux n’ont remporté aucun match cette saison à ChabanDelmas. En six rencontres, ils ont perdu une fois (2-1 contre SaintEtienne) et fait cinq nuls.

cultés lorsqu’il se rend à Chaban-Delmas. Sur les dix dernières années, les Parisiens ne s’y sont imposés qu’une seule fois en Championnat : c’était le 20 novembre 2005 (2-0), date de leurs deux derniers buts inscrits en Gironde. La formation d’Antoine Kombouaré est donc prévenue. Potentiellement, il y a donc un bon coup à jouer pour les Marine et Blanc. “Le PSG, ce n’est pas un cadeau, confie Nicolas Maurice-Belay, milieu de terrain girondin. Mais j’ai entendu dire que Bordeaux réussissait bien contre Paris. Donc, on va essayer de continuer cette série, même si c’est un PSG qui fonctionne mieux que d’habitude.” Et c’est peu dire, puisque forts d’une seule défaite au compteur (face à Lorient, 1-0, lors de la première journée), et d’un recrutement haut de gamme depuis l’arrivée des Qataris, les Franciliens affichent d’insolentes statistiques : meilleure défense du plateau (avec Toulouse), seulement 10 buts encaissés, deuxième attaque avec

Nicolas Maurice-Belay (à droite), ici face à Valenciennes, s’attend à un match compliqué.

25 buts inscrits (derrière Montpellier, 27) et trois joueurs classés parmi les six buteurs les plus prolifiques de Ligue 1 (Gameiro, 8 buts, Nenê et Pastore, 6 chacun) ! Des arguments qui ne laissent pas indifférent Maurice-Belay, le gaucher bordelais. “Offensivement, ils sont très forts. Et sur les quatre attaquants qu’ils ont, trois peuvent rater leur match mais le quatrième fera la différence.” Un pari de plus à relever pour les Girondins de Bordeaux. laurent brun à bordeaux

Programme & classement Ligue 1 - 13e journée Demain Lille - Evian

(21 h Orange Sport)

Dimanche Auxerre - Toulouse (17 h, Foot+) Caen - Dijon (17 h, Foot+) Lorient - Ajaccio (17 h, Foot+) Marseille - Nice (17 h, Foot+) Nancy - Brest (17 h, Foot+) Rennes - Valenciennes (17 h, Foot+) St-Etienne - Montpellier (17 h, Foot+) Sochaux - Lyon (17 h, Foot+) Bordeaux - PSG

(21 h, Canal+)

Pts J

G

N

P Dif

29

12

9

2

1

15

2. Montpellier 26

12

8

2

2

12

3. Lille

23

12

6

5

1

9

4. Lyon

23

12

7

2

3

7

5. Toulouse

22

12

6

4

2

3

6. Rennes

21

12

6

3

3

6

7. Lorient

1. PSG

17

12

4

5

3

1

8. Saint-Etienne 16

12

4

4

4

-4

9. Marseille

15

12

3

6

3

1

10. Caen

15

12

4

3

5

-2

11. Sochaux

14

12

3

5

4

-6

12. Brest

12

12

1

9

2

0

13. Auxerre

12

12

2

6

4

-1

14. Evian TG

12

12

2

6

4

-3

15. Bordeaux

12

12

2

6

4

-4

16. Nice

11

12

2

5

5

0

17. Dijon

11

12

3

2

7

-11 -1

18. Valenciennes 10

12

2

4

6

19. Nancy

8

12

1

5

6

-7

20. Ajaccio

7

12

1

4

7

-14

Marseille a retrouvé une âme

Frédéric Antonetti

Rennes, dirigé par l’entraîneur corse, s’est incliné en Ligue Europa. Hier soir, les Bretons ont été battus 3-1 sur la pelouse du Celtic Glasgow, alors qu’ils avaient ouvert le score.

Rémy et Amalfitano. afp

“Là, ça y est, on a vu une vraie équipe jouer !” La remarque, après le match nul de mardi en Ligue des champions (0-0) à Arsenal, vient de Guy Stéphan en personne, l’adjoint de Didier Deschamps. “Les joueurs ont défendu ensemble, ajoute-til. On a vu une solidarité qui n’était pas présente en début de saison.” De quoi envisager la venue de Nice, dimanche, avec ambition. L’espèrance de revenir en haut du classement redevient envisageable, à condi-

tion de battre les Niçois. Heureusement, la sérénité paraît être revenue à l’OM en même temps qu’un nouveau schéma de jeu. “Il faut le reconnaître, le 4-4-2 est pour beaucoup dans le renouveau et les derniers bons résultats”, admet Stéphan. Le passage à deux attaquants de pointe (Loïc Rémy associé à Jordan Ayew) et à un milieu à quatre, convenant plus à des joueurs comme André Ayew, Benoît Cheyrou, Morgan Amalfitano ou Mathieu Valbuena, ont transformé l’ani-

mation offensive de l’OM et redonné une âme à une formation éteinte cette saison. La rétrogradation de l’Argentin Lucho Gonzalez, très décevant ces dernières semaines, sur le banc, qui se poursuivra contre Nice, est

“Il faut le reconnaître, le 4-4-2 est pour beaucoup dans les derniers bons résultats.” Guy Stéphan, adjoint de deSchampS

l’autre grande explication de la résurrection amorcée depuis la victoire contre Ajaccio. La remise en cause de Didier Deschamps aura été salvatrice, tout comme la réaction d’orgueil suscitée par le conflit avec le directeur sportif, José Anigo. En cas de confirmation contre Nice, Deschamps, contre toute attente, sera parvenu à retourner la situation en moins de deux semaines. Sa plus belle victoire de la saison, assurément ! lucien dettori, à marSeille


sport

26

www.metrofrance.com veNDreDi 4 NoveMBre 2011

Football

Le président Blanc justifie ses choix

afp

Le sélectionneur de l’équipe de France a dévoilé hier la liste des joueurs retenus pour a�ronter les Etats-Unis (le 11 novembre) puis la Belgique (le 15) Laurent Blanc a élu 22 joueurs et certains de ses choix ont surpris. Il s’est expliqué, hier, sans langue de bois, sur ses décisions. • oLivier giroud à La resCousse

C’est le premier Montpelliérain à rejoindre les Bleus de Blanc. L’attaquant de 25 ans, co meilleur buteur de Ligue 1 avec 8 buts en 12 journées (comme Gameiro) est récompensé de son excellent début de saison. “Il a un profil atypique, analyse Laurent Blanc (Giroud fait 1,92 m pour 88 kg, ndlr). C’est un garçon qui multiplie les bonnes performances et ça fait un moment qu’on y réfléchit. Je pense que c’est le bon moment de l’appeler en équipe de France et de lui montrer ce qu’est le niveau international.” Avec cette surprise du chef, le sélectionneur a aussi confirmé les retours en bleu de Mamadou Sakho (PSG), de Mathieu Debuchy (Lille)

ainsi que de Jérémy Mathieu suit. Il fait partie des (FC Valence) 35 joueurs que l’on suit mais il n’est pas encore au • L’étonnante absenCe top.” Concernant les cas Ride patriCe evra béry et Alou Diarra, pour Parmi les joueurs convo- lesquels l’attente est grande, qués, Patrice Evra, l’expéri- le sélectionneur s’est monmenté latéral gauche de tré plus tolérant : “Franck Manchester United (39 sé- est en train de retrouver la lections en bleu), brille par joie de jouer. Je souhaite que son absence. “Il est très solli- l’équipe de France en procité, s’est justifié le sélec- fite. Alou n’a pas encore retionneur. Il a besoin de trouvé son niveau mais il est repos. Il a aussi été touché sur la bonne voie. Dans le par un drame familial. De groupe il a un certain rôle. Il plus, j’avais envie de voir est juste et droit. Il fait Abidal à gauche et de don- l’unanimité.” Blanc a aussi ner du temps de jeu à Jé- précisé : “L’équipe de France rémy Mathieu.” n’est pas finie pour Jérémy Toulalan et Lassana Diarra.” • gourCuff pas au niveau, ri- A bon entendeur... béry et diarra, in extremis

L’autre absence remarquée est celle du Lyonnais Yoann Gourcuff, revenu aux affaires le 15 octobre dernier. Le meneur de jeu de l’OL, auteur récemment d’un but de toute beauté contre Saint-Etienne, n’est pas encore prêt à retrouver les Bleus, selon Blanc : “Il est en net progrès. Il revient, on le

lAurent fAllA

WWW.metrofrance.com

La liste des 22 bleus : Carrasso, Lloris, Mandanda - Abidal, Debuchy, Koscielny, Mathieu, Rami, Réveillère, Sakho Cabaye, A. Diarra, M’vila, Malouda, Nasri, Martin - Benzema, Gameiro, Giroud, Ménez, Rémy, Ribéry.

Giroud : le premier joueur de Montpellier parmi les Bleus depuis Bruno Martini en 1996.

Top 14

Szarzewski revient et se lance à l’assaut d’un volcan Dimitri Szarzewski a échangé son maillot de vicechampion du monde contre le fleuri du Stade français. Le talonneur retrouve un club qui a bien changé depuis son départ pour Auckland. Nouveau président (Thomas Savare), nouveaux joueurs (21), il doit se fondre dans un collectif blessé par les trois défaites d’affilée qu’il vient de concéder. Son renfort, demain au Stade de France face à l’ogre clermontois ne devrait pas être de trop.

Szarzewski le 8 janvier dernier au Stade de France

temps de jeu, donc je suis content de tourner la page et de reprendre rapidement en Championnat.” Le nouveau “Look” du stade français “Entre les blessures et l’effectif qui était un peu juste l’an dernier... là, voir les postes doublés voire triplés, ça m’a fait bizarre à mon retour au club. C’est sûr, on est en reconstruction. Mais on monte en puissance. Le changement, ça permet d’éviter une routine qui peut parfois être lassante.”

La Coupe du monde est digérée Les Critiques “J’ai envie de jouer. Pendant d’harinordoquy la Coupe du monde, j’ai sousur Lièvremont vent été remplaçant et je “J’ai envie de prendre du ren’ai pas eu beaucoup de cul sur cette Coupe du

monde et pour le moment, je n’ai rien à dire. Evidemment j’aurais aimé jouer plus, et forcément, quand ça ne se passe pas comme on le souhaite et qu’on est un compétiteur on en veut

Programme & classement

à son sélectionneur. Mais il fait des choix et il faut les respecter. Même si on ne les accepte pas.” emmAnuel bousquet

A suivre en direct sur Canal+ Pts J

G

N

P Dif

1. Clermont

35

9

8

0

1 151

2. Toulouse

32

9

7

0

2

3. Castres

31

9

7

0

2

60

Top 14 - 10e journée

4. Toulon

28

9

6

1

2

92

5. Agen

24

9

5

1

3

8

Vendredi

6. Racing Métro 21

9

4

0

5

18

7. Perpignan

18

9

4

0

5

-73

8. Brive

18

9

3

0

6

22

9. Stade français 16

9

3

1

5

-43

10. Bayonne

-51

Brive - Racing Métro

Samedi

Toulouse - Perpignan Toulon - Agen Lyon - Montpellier Bordeaux - Castres Biarritz - Bayonne Stade français - Clermont

20h45 14h05 14h15 14h15 14h15 15h30 16h15

80

15

9

3

1

5

11. Montpellier 14

9

2

1

6

-24

12. Bordeaux

8

3

0

5

-92 -25

13

13. Lyon

12

8

2

1

5

14. Biarritz

10

9

1

2

6 -123


sport



www.metrofrance.com

VEnDREDi 4 noVEMbRE 2011

Haltérophilie

Vencelas Dabaya :

lEE JIN-MAN/AP/SIPA

“Je veux rester dans l’ombre” Le leader de l’haltérophilie française sera à Disneyland Paris du 5 au 13 novembre pour les Championnats du monde Avec les J.O de Londres en tête Vice-champion olympique à Pékin, derrière le Chinois Liao Hui contrôlé positif depuis, Vencelas Dabaya, 30 ans, est le chef de file de la délégation française. Le Franco-Camerounais est heureux de se présenter à Paris à partir de demain pour les Championnats du monde. Mais son objectif reste les Jeux de Londres, de l’été prochain. Avec des mondiaux à domicile, votre objectif doit être élevé ?

En haltérophilie, on parle d’abord collectif avec la volonté de qualifier du monde pour les JO de Londres. L’ambition est d’envoyer un maximum d’athlètes aux Jeux.

Vos ambitions personnelles ?

Je suis content d’être là après plusieurs échecs en compétition et notamment à Istanbul la saison passée. Je suis serein, mes coaches ont fait le boulot tactique, moi je suis prêt physiquement. Evidemment je ne cracherais pas sur un podium, surtout à domicile, mais je reste réaliste. A Paris, vous aurez plus de pression ?

Ici, c’est d’abord un avantage au niveau de la lutte contre le dopage, il faut le dire. Tout le monde sait que notre pays lutte efficacement et plus durement que d’autres à ce sujet. Ensuite, évidemment, le soutien du public, dans les moments de doute, c’est tou-

jours important. Mais cela impose évidemment une certaine pression. Je suis le plus titré de l’équipe, je sais que je suis attendu.

que cette stimulation retombe si je connaissais les lieux à l’avance. Du coup, je suis au même niveau que nos adversaires étrangers.

Je ne veux pas jouer ce rôle, je l’ai toujours refusé. Je veux rester dans l’ombre. C’est là que je me sens le mieux. Etre le leader ou le guide, c’est de la pression supplémentaire.

C’est difficile, en tout cas dans ma catégorie (- 69 kg), puisque le Chinois qui m’avait battu aux JO de Pékin a depuis été suspendu pour dopage. Il n’y a donc plus vraiment de favoris. Après, et c’est vrai pour toutes les catégories, il y a des nations capables de placer un athlète sur chaque podium. Il faut surveiller Russes, Chinois, Arméniens et Kazakhs, ils sont capables de tout.

Vous avez le rôle de leader ?

Vous n’avez d’ailleurs pas accompagné vos coéquipiers lors de leurs entraînements à Disneyland…

J’ai refusé. Dans les autres pays, arriver juste avant le début de la compétition permet de rentrer dedans. La montée d’adrénaline que tu as en découvrant la salle est très stimulante. J’avais peur

Télex

Tennis. Valence

Rugby : Le deuxième ligne sud-africain Bakkies Botha s’est engagé pour trois ans avec Toulon. Sa blessure contractée au tendon d’Achille lors de la Coupe du monde étant moins grave qu’on l’a cru, il pourrait être disponible à la fin du mois. Tennis : Rafael Nadal fait l’impasse sur le Masters 1000 de Paris-Bercy qui débute lundi. L’Espagnol a déclaré forfait, privilégiant le Masters londonien (à partir du 20 novembre), dernier événement majeur de la saison.

RONAld ZAk/AP/SIPA

Tsonga rate le coche A Valence, Jo-Wilfried Tsonga, épuisé, n’a pas passé le cap des huitièmes de finale. Tête de série numéro 2 dans ce tournoi, il s’est incliné hier face à l’Américain Sam Querrey (7-6 , 6-2). Le Manceau, septième joueur mondial, disposait en Espagne d’une superbe occasion pour se mettre à l’abri de ses concurrents directs dans la course au Masters londonien.

Ski : Le champion du monde Jean-Baptiste Grange ne fera pas son grand retour la semaine prochaine. Les premiers slaloms de la saison, prévus le 12 et 13 novembre à Levi en Laponie, ont été annulés. Surf : Kelly Slater est devenu, à 39 ans, le plus vieux champion du monde de surf après avoir été le plus jeune en 1992. Slater est le premier surfeur à avoir remporté onze titres mondiaux.

Qui redoutez-vous le plus ?

Yann Butillon

www.METROFRANCE.COM

Vencelas Dabaya part confiant pour les mondiaux.


20111104_fr_bordeaux  

Musique télévision AgAthAchRIStIE cRèvEL’écRAN Lesnouvellestechnologies ontfaitévoluernotrerapport àlalangueetàl’écriture Une tendancedontl’...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you