Page 1

Deux stages pour les Verts avant d’affronter les Libyens

DÉBUT DU STAGE DES LIBYENS AUJOURD’HUI À AIN DRAHAM

USMA MANSOURI

www.maracanafoot.com

gagne des points «J’AI SU RESTER PATIENT»

EL ORFI : «Je suis aux anges»

JSMB

LES BÉJAOUIS veulent préserver leur invincibilité

JSK

N° 1840 Mercredi 26 Septembre 2012 — Prix 20 DA

HANNACHI met en garde ses joueurs… IL RENOUVELLE SA CONFIANCE À FABBRO …ET EXIGE LA VICTOIRE

Les Canaris sous HAUTE TENSION

Ils ont repris hier les entraînements Sedkaoui : «Je me sens apte pour jouer»

BOUAICHA ATTEND UN SIGNE DE FABBRO MAZARI VA-T-IL REMPLACER ASSELAH ?

ALAIN MICHEL : «IL NE FAUT PAS S’ENFLAMMER»

MCA

Un grand chantier attend

jamais la bonne réaction de nos supporters»

CRB USMH

Ziad : «Il est impératif de MENAD remporter les 3 points» DJALLIT Azzi : «On ira à El Eulma pour la victoire» «On n’oubliera

DEMOU, BOULEKHOUA ET HANITSER REINTÈGRENT LE GROUPE

AMMOUR : «Je serai prêt pour vendredi» MAMERI PARMI LE GROUPE DÈS AUJOURD’HUI


02

ACTUE EL

Deux stages pour les Verts avant d’affronter les Libyens Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

Beaucoup ont douté quant au choix des joueurs locaux par coach Vahid Halilhodzic surtout lorsqu’il avait déclaré en prenant en main les Verts en juillet 2011 qu’il n’y a pas de joueurs locaux capables de jouer en sélection nationale. Et comme, il avait tablé sur la même «politique» de la Fédération algérienne de football (FAF) de constituer la sélection avec les joueurs algériens évoluant à l’étranger, en articulant sa stratégie autour de ses joueurs expatriés, des coachs locaux ont même réagi pour cet état de fait.

M

Par Saïd Ben

ais, force est de reconnaître que coach Vahid a commencé progressivement à convoquer les joueurs locaux au fur et à mesure au point où il vient d’instaurer une «tradition» en se permettant d’organiser des stages pour les joueurs locaux. Et c’est ainsi qu’il vient donc de programmer un stage pour 15 joueurs locaux à qui, il avait fait joindre le gardien de but Rais M’bolhi (Krylia Sovetov de Russie). Ainsi, la Fédération algérienne de football indique seulement que les joueurs locaux de la sélection algérienne de football, effectueront du 1er au 6 octobre, un stage bloqué au Centre national technique de la Fédération algérienne de football (FAF) à Sidi Moussa (Alger). Ce regroupement entre dans le cadre de la préparation du match retour face à la Libye le 14 octobre au stade Tchaker de Blida, comptant pour le dernier tour des élimina-

Liste des 16 joueurs convoqués :

Chaffai, Benmoussa, Zemmamouche, Tedjar, El Orfi, Gasmi et Seguer (USMA), Hachoud, Djallit (MCA), Si Mohamed Cédric (JSMB), Aoudia (ESS), Belkalem (JSK), Slimani (CRB), Doukha (USMH) et M’bolhi (Krylia Sovetov).

toires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2013. Seulement, ce qui est incompréhensif, c’est le fait que la FAF ne publie point la liste des joueurs convoqués. Il a donc fallu fouiner pour dénicher les heureux élus. Et comme cette situation incite à la spéculation, mieux vaut que la FAF puisse dorénavant publier la liste des joueurs pour éviter ces boursicotages. Ainsi, on apprend qu’en dehors de M’bolhi qui est licencié en Russie, 15 joueurs locaux ont été convoqués par coach Vahid parmi lesquels trois nouvelles têtes font leur apparition. Il s’agit de Djallit (MC Alger), El Orfi et Gasmi (USM Alger). Pour ceux qui suivent le championnat d’Algérie depuis le début de cette saison 2012-2013, ces trois joueurs méritent bien d’être convoqués puisqu’ils se sont bien illustrés avec leurs clus respectifs. D’ailleurs, Djallit et Gasmi ont montré leur efficacité offensive. Ce que cherche bien coach Vahid pour les Verts. Des buteurs racés. Seulement, il manque aussi, entre autres, un Boulemdaïs du CA Batna qui marque dans chaque match. Il y a aussi le

gardien de but de l’Entente de Sétif, Ismaïl Khedairia qui a même été bien supervisé par le coach des gardiens de but des Verts, Abdenour Kaoua lors du derby de l’Est, ES Sétif-CA Batna. De plus, l’USM Alger voit ainsi son effectif au sein des Verts passer de cinq à sept joueurs avec la convocation d’El Orfi et de Gasmi alors que les cinq autres Zemmamouche, Benmoussa, Seguer, Chaffai et Tedjar ont déjà été convoqués lors de la préparation du match aller de la CAN-2013 face à la Libye. Cette nouvelle donne oblige donc la Ligue professionnelle de football de changer légèrement la programmation du championnat d’Algérie de football de Ligue 1. Ainsi, ces joueurs locaux, qui sont retenus par le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, pour cette rencontre retour contre la Libye prévue le 14 octobre prochain au stade Tchaker de Blida, seront libérés le 6 octobre pour revenir deux jours plus tard. Et c’est à partir du 8 octobre qu’ils seront de retour au même Centre de Sidi Moussa où ils devront être rejoints par les joueurs expatriés pour un stage qui pren-

dra fin au lendemain de la rencontre décisive contre la Libye. Il est vrai qu’en réalité ce match retour prévu le 14 octobre à partir de 20h30 au stade Tchaker de Blida ne devrait être qu’une simple formalité pour les Verts. La raison est toute simple : l’équipe libyenne est vraiment plus faible que la nôtre. D’autant que les Verts sont bien partis pour décrocher leur billet qualificatif pour la phase finale prévue en Afrique du Sud, l’année prochaine à la faveur de leur victoire lors du match aller le 9 septembre à Casablanca (Maroc) face à ces mêmes Libyens (1-0). Seulement, il est utile de préciser qu’en dehors du fait que Halilhodzic nous a habitués à de nouvelles têtes à chaque regroupement des Verts, il y a lieu que cette fois-ci, comme la dernière fois d’ailleurs, coach Vahid enregistre plusieurs défections. Ainsi, cette fois-ci, le staff technique des Verts enregistre pour ce match retour l'absence du capitaine, Medhi Lacen (Getafe/ Espagne), Rafik Djebbour (Olympiakos/ Grèce), tous deux suspendus, et Madjid Bougherra (Lekhwiya/Qatar), blessé. S. B.

DÉBUT DE STAGE DES LIBYENS AUJOURD’HUI À AIN DRAHAM (TUNISIE)

Alors que la sélection algérienne s’apprête à rentrer en stage avec, en premier lieu, les joueurs locaux dès le début du mois d’octobre prochain à Alger, la sélection libyenne de football effectuera, dès aujourd’hui, un stage bloqué à Tunis, en vue de son match retour face aux Verts, prévu le 14 octobre au stade MustaphaTchaker de Blida, comptant pour le troisième et dernier tour (retour) des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2013.

L

e sélectionneur libyen a convoqué pour ce stage 23 joueurs où on notera la présence d’Al Shibani pour prendre la place de Salam suspendu comme l’Algérie Djebbour consécutivement aux évènements qui se sont déroulés à l’issue du match aller à Casablanca où une bagarre générale a été provoquée par

les joueurs libyens qui n’ont pas digéré leur défaite (1-0). Alors que les Libyens dont l’entraîneur de la sélection luimême et des joueurs n’ont cessé de provoquer les Algériens bien avant le match à Casablanca, leurs responsables tentent d’apaiser les esprits. Et aux dernières nouvelles, il paraît qu’ils vont envoyer une délégation dans la perspective de se réunir avec des responsables de la Fédération algérienne de football pour assurer le bon déroulement de ce match retour décisif. Maitres dans l’art de la provocation, les Libyens et donc en premier leurs responsables auraient dû penser au bon déroulement des deux matchs entre les deux pays voisins et non pas laisser leurs éléments se permettre toutes les provocations dures puis songer au match retour pour apaiser les esprits. Mais, au fait apaiser quels esprits ? Mais l’Algérien est bien connu pour son hospitalité et ce n’est certainement pas aujourd’hui qu’il va faillir. La preuve, lorsque Djebbour, qui est injustement sanctionné de deux matchs pour des provocations commises par les joueurs libyens, avait d’ailleurs bien déclaré à l’issue de la partie remportée par

les Verts (1-0), « les Libyens sont les bienvenus en Algérie…» Sans commentaire. Pour revenir au stade de la sélection libyenne qui débutera aujourd’hui, il est utile de savoir qu’au cours de leur séjour d'une dizaine de jours en Tunisie, les joueurs d’Abdelhafid Arbiche devront disputer un ou deux matches amicaux contre des équipes locales. A rappeler que lors du match aller disputé le 9 septembre au stade Mohamed-V de Casablanca, l'Algérie l'avait emporté sur le score de 1 à 0, grâce à la réalisation signée Hilal Soudani à la 89e minute. Le vainqueur de cette double confrontation se qualifiera pour la phase finale de la CAN-2013, en Afrique du Sud prévue du 19 janvier au 10 février 2013. S. B.

Liste des joueurs libyens:

Nachnouche, Al Hadiri, Chenita, Aml Soubai, Ablou, Behir, Saâd, Al Moghribi, Al tidjani, Al Badri, Al Abidi, Al Sghir, Zaïd, Benali, Abdelkader, Al Bouisfi, Al Sanani, Al Mabrouk, Zouai, Al Ghanoudi, Al Shibani et Baltriche.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ACTUE EL

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

03

Le projet de Raouraoua fait déjà polémique Droits TV du championnat de ligue 1

La dernière révélation faite par le président de l’ASO Chlef,Abdelkrim Medouar, concernant la nouvelle procédure de répartition des droits TV,que le président de la FAF,Mohamed Raouraoua préconise,fait déjà réagir.

L

Par M. Bouchama

e premier à s’indigner contre cette nouvelle formule,est le président du FCP (forum des clubs professionnels),Abdelkrim Yahla qui trouve que cette proposition ne répond pas aux besoins des clubs. Le président du WA Tlemcen compte, toutefois, demander l’avis de ses pairs avant de rendre publique la position du FCP au sujet des quotes-parts des clubs sur les droits TV. Lundi, le président de l’ASO Chlef, Abdelkrim Medouar avait révélé la tenue d’une récente rencontre avec le président de la FAF. "Nous avons été informés par le président de la fédération algérienne de football (FAF) Mohamed Raouraoua, de l’application d’une nouvelle formule dans la répartition des quotes-parts des clubs de Ligue 1, liées aux droits de retransmission par la télévision nationale des

rencontres du championnat", laissait entendre le premier responsable du club de l’Ouarsenis qui confiera :"Désormais, la répartition des revenus des droits TV ne va plus se faire d’une manière équitable entre tous les clubs. De nou-

veaux critères seront pris en compte, entre autres, le nombre de matches transmis de chaque équipe, ainsi que sa position au classement général ", a-t-il précisé. Une sortie publique qui n’a pas plu aux clubs dont le nombre de matches par saison de leurs équipes respectives se compte sur le bout des doigts de la main. Le président de l’USM Harrach, Mohamed Laib, n’a pas manqué de dénoncer cet état de fait. « Notre équipe occupe certes des postes avancés au classement,mais elle passe rarement à la télévision, surtout que notre stade ne peut assurer les conditions idéales de retransmission. Sachant que ces rentrées d’argent liées aux droits TV n’arrivent que vers février- mars.On ne peut être sûrs de rien,c’est pourquoi, la formule proposée est à revoir », assure le patron de l’équipe banlieusarde. Ce son de cloche revient aussi dans les propos de nombre de présidents de clubs ,dont leurs matches passent rarement sur le petit écran. Dans sa sortie médiatique, le chairman des Lions du Chélif s’est refusé de communiquer un chiffre à propos de la valeur du nouveau contrat entre la FAF et les responsables de la télévision nationale. Lors de la saison 2011-2012, les responsables de l’ENTV,avaient annoncé,avoir déboursé la somme de 200 millions de dinars pour acquérir les droits de retransmission des matches du championnat de

Djamel Haimoudi à Zurich

D

Séminaire des arbitres/FIFA

epuis lundi et jusqu’au vendredi prochain,les arbitres potentiellement sélectionnables pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil,et venus de 46 pays , sont rassemblés à Zurich. Les 52 arbitres-directeurs, parmi lesquels l’algérien Djamel Haimoudi,prennent part à un premier stage durant lequel ils subiront un test médical et assisteront à plusieurs communications de la part des instructeurs de la fédération internationale,conduits par le suisse Massimo Busacca. Lundi, les réfèrèes ont été accueillis par le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter. "J'aimerais vous féliciter, car vous avez été sélectionnés pour effectuer le voyage jusqu'au Brésil en 2014. La préparation de la Coupe du Monde est une étape cruciale. Vous serez mon équipe, la 33ème de la compétition, et cette équipe est très importante", a déclaré le Président de la FIFA au cours de son discours d'accueil. Blatter est ensuite revenu sur les décisions qui ont été prises récemment en matière d'arbitrage. Il a notamment évoqué la mise en place de la technologie sur la ligne de but, qui sera appliquée pour la première fois en décembre prochain, lors de la coupe du monde des clubs, prévue au Japon. Le Président Blatter a remercié les arbitres pour leur engagement en faveur du ballon rond et leur a souhaité bonne chance sur la route du Brésil. "Vous donnez une grande partie de votre vie au football. Le football est un jeu où

l'autodiscipline et le respect sont des éléments-clés, un combat dans l'esprit du fair-play, et c'est vous qui menez le jeu", a-t-il souligné en conclusion de son discours. Le programme de ce séminaire sera riche pour les arbitres, qui doivent être préparés pour leurs tâches à venir et parés pour intervenir au cours du grand rendez-vous mondial de 2014. Lundi, les 52 directeurs de jeu ont eu à recevoir les cours sur la forme physique, les informations médicales, la théorie et l'analyse du jeu. Sous la direction de Massimo Busacca, responsable du Département Arbitrage de la FIFA, des thèmes comme l'alimentation et la prévention des blessures ont été abordés pendant le matin alors,et durant l'aprèsmidi, sur le terrain du Siège de la FIFA, les arbitres ont été soumis à un test de forme physique et ont pris part aux premiers ateliers pratiques du stage. Busacca, riche de son expérience d'ancien arbitre de classe mondiale, s'est adressé à eux pour leur annoncer les tests et les ateliers suivants du séminaire et pour leur dévoiler leur calendrier pour ces prochains mois, dans la perspective de la Coupe du Monde. "Il est très important de souligner que cette liste d'arbitres est une liste ouverte. C'est comme avec une équipe nationale : nous sommes l'équipe de la FIFA. Les arbitres qui ne sont pas là aujourd'hui doivent savoir que leurs noms peuvent toujours venir s'y ajouter et il est possible, en revanche, que d'autres soient

éliminés de ce groupe", a expliqué Busacca. "Nous voulons avoir les meilleurs arbitres pour la Coupe du Monde-2014", a-t-il précisé. Il est à signaler que le rèfèrèe algérien, Haimoudi, préside un trio arbitral également composé de son compatriote Abdelhak Etchiali et le marocain, Redouane Achik.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ligue 1. Un montant qui, selon nos sources, a été multiplié par deux (40 milliards de centimes). De même source, on apprend que l’unité(le match télévisé, Ndlr) équivaut à 150 000 dinars/club. Des tarifs spéciaux seraient, à en croire les mêmes sources, appliqués sur certaines affiches à l’instar du dernier derby algérois USMA- MCA (on annonce le montant de 400 000 dinars pour chaque équipe). M. B.

CD de la LFP HUIS CLOS POUR LA JS SAOURA ET LE MO CONSTANTINE

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel a infligé un match à huis clos à la JS Saoura et une amende de 50.000 DA pour "jet de projectiles entraînant des dommages physiques", lors de la rencontre face à la JS Kabylie (2-1), disputée samedi dernier pour le compte de la troisième journée du championnat de Ligue 1. Le nouveau promu, qui avait signé à cette occasion sa première victoire en Ligue 1, a été sanctionné d’une deuxième amende de 50.000 DA pour "mauvaise organisation". D’autre part, le MC Alger et l’USM Alger ont écopé respectivement de 30.000 et 40.000 DA d’amende pour "jet de projectiles" (fumigènes), lors du derby algérois qui s’est déroulé au stade 5 juillet. L’USM El Harrach et le MC Oran devront, de leur côté, s’acquitter d’une amende de 30.000 DA chacun pour "jet de projectiles", lors des rencontres contre l’ES Sétif (0-0) et l’USM Bel Abbes (1-1). Ladite commission a également sanctionné,d’un match de suspension le joueur du CS Constantine Fouad Allag, et Hamza Heriat (CA Batna), exclus pour "cumul de carton" face respectivement à l’ASO Chlef (1-1) et au MC El Eulma (2-1). En Ligue 2 professionnelle, le MO Constantine a été sanctionné d’un match à huis clos et une amende de 50.000 DA pour "jet de projectiles entraînant dommages physiques", au cours du match contre l’USM Blida (0-5). De son côté, le joueur de l’USM Annaba Abdelhakim Seddik, exclu pour "comportement antisportif envers officiel" est suspendu pour 4 matches plus une amende de 40.000 DA. Enfin, l’entraîneur adjoint de l’O Médéa Moussa Dahmane,signalé en fin de partie de son équipe contre l’AS Khroub est suspendu jusqu’à audition.


04

LIGUE E1

JSK

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

ENCORE TROIS SÉANCES POUR PRÉPARER LE MCO

Les Canaris du Djurdjura, qui ont repris du service, hier dans l’aprèsmidi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, auront droit à trois autres séances de travail, avant d’affronter le MC Oran. Les partenaires de Salim Hanifi doivent fournir plus d’efforts et se concentrer davantage sur leur sujet, pour espérer attaquer ce match dans de bonnes conditions et avec tous leurs atouts.

BOUAICHA ATTEND UN SIGNE DE FABBRO

S’il y a un joueur qui ne comprend rien à la situation dans laquelle il se trouve, c’est bel et bien, le milieu de terrain offensif Djamel Bouaicha. Ce joueur, aux grandes qualités techniques et physiques, n’a joué aucune minute depuis l’entame de la nouvelle saison footballistique. Il attend toujours un signe de Fabbro. Bouaicha veut bien avoir une chance pour montrer de quoi il est capable. Alors sera-t-il de la partie face au MC Oran ? On le saura samedi prochain.

MAZARI VA-T-IL REMPLACER ASSELAH ?

Tout le monde sait que Malik Asselah a une grande part de responsabilité, dans les deux buts encaissés face à la JS Saoura. Même si le coach Fabbro le défend, les dirigeants sont en colère contre lui et souhaitent voir Mazari garder la cage face au MCO. Mais il est encore prématuré de parler du gardien qui sera titulaire face aux gars d’El Hamri. Alors, la question qui mérite d’être posée, Mazari remplacera-til Asselah ? Seul Fabbro y répondra.

Ils ont repris hier les entraînements

Les Canaris sous haute tension

HANNACHI MET EN GARDE SES JOUEURS…

Le premier responsable du club kabyle Mohand Cherif Hannachi aurait déclaré à ses proches que la défaite concédée face à la JS Saoura, est due au mauvais rendement des joueurs, lesquels à ses yeux n’ont pas été à la hauteur durant cette rencontre. Hannachi incombe la responsabilité aux joueurs qui se sont montrés maladroits à l’approche des buts de l’équipe adverse, tout en encaissant des buts bêtes. Les joueurs, à ses yeux, ont failli à leur mission et n’ont pas été volontaires à souhait sur le terrain et ont pris le match à la légère, ce qui s’est répercuté sur leur rendement ainsi que le résultat final de la partie. Le président Hannachi est très en colère envers les joueurs, il veut une réaction positive de leur part lors des prochaines sorties en commençant par celle qui va les opposer aux gars d’El Hamri samedi prochain à Tizi Ouzou.

… ET RENOUVELLE SA CONFIANCE À FABBRO…

Le boss des Canaris, Mohand Cherif Hannachi, qui a eu une discussion avec Fabbro et le reste de son staff, a tenu à lui renouveler sa confiance. Pour le président de la JSK, la responsabilité incombe aux joueurs, et pas à l’entraîneur. Hannachi, qui s’est expliqué avec son entraîneur hier, reste persuadé que ce dernier est en train d’accomplir du bon travail avec le reste des membres de son staff, Mauro et Karouf et Souibès.

… IL EXIGE LA VICTOIRE

Mohand Cherif ne veut rien entendre et exige texto les points du match face au MCO. Le message est reçu cinq sur cinq et par les joueurs et par le staff technique. Aucun n’a droit à l’erreur et tout le monde est conscient de l’importance de la victoire face au MC Oran. Hannachi veut bien que tout le monde prenne conscience, et ce, afin de permettre à la JSK de renouer avec le succès et d’entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices et dans de meilleures conditions. A. M.

C’est la reprise des entraînements pour les Canaris du Djurdjura. Après deux jours de repos que leur a accordés le coach Enrico Fabbro, les partenaires de Djamel Benlamri ont replongé dans le bain de la préparation hier dans l’après-midi.

L

Par Aomar Moussi

es poulains de Fabbro, qui sont revenus bredouilles de leur deuxième déplacement, en s’inclinant sur le score de deux buts à un contre la JS Saoura le nouveau promu, sont appelés à rectifier le tir dès leur prochaine sortie à domicile qui les attend face aux gars d’El Hamri. Les joueurs, qui ont leur part de responsabilité dans cet échec, doivent faire preuve de plus de sérieux et de rigueur pour pouvoir se racheter et rendre le sourire à leurs supporters. Les Kabyles auront droit à quatre séances de travail avant ce rendezvous prévu samedi prochain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, contre le MC Oran pour le compte de

la 4e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel. Les joueurs ont déjà oublié leur deuxième déconvenue, et ne pensent qu’à cette prochaine sortie où seule la victoire compte et rien d’autre, pour reprendre confiance et entrevoir la suite sous de bons auspices.

SEULE LA VICTOIRE COMPTE

Le staff technique kabyle à sa tête le coach Enrico Fabbro ainsi que les joueurs savent tous ce qui les attend, samedi prochain contre le MC Oran. Le driver des Canaris, qui est déjà sous pression, après cette deuxième défaite concédée après seulement trois journées, sera appelé à rectifier le tir en faisant tout ce qui est de son mieux pour remettre le train sur les rails et se réconcilier avec soi-même. De même pour les joueurs, lesquels savent pertinemment que s’ils veulent se réconcilier avec les supporters, ils n’ont qu’à s’imposer devant les gars d’El Hamri pour retrouver leurs repères et leur confiance. La victoire est plus qu’impérative et même vitale pour prendre de l’envol et entrevoir les prochaines sorties dans de meilleures conditions et avec beaucoup d’assurance. Une défaite ou un match nul ne fera que compliquer la tâche aux

Sedkaoui : «Je me sens apte pour jouer»

Le milieu de terrain, Kaci Sedkaoui, se sent apte à prendre part au prochain match face au MCO, mais tout en estimant que le dernier mot revient au staff technique en collaboration avec le staff médical. L’enfant de Draâ Ben Khedda estime que le meilleur est à venir et que ses coéquipiers et lui vont tenter de récolter le maximum de points pour pouvoir jouer les premiers rôles en commençant par le match contre le MCO samedi prochain où seule la victoire compte.

Entretien réalisé par Aomar Moussi

Comment est l’ambiance au sein du groupe après ce revers concédé face à la JS Saoura ? C’est une rencontre qui est déjà mise aux oubliettes. A la JSK on essaye toujours de créer un climat qui permet au groupe de se préparer dans la sérénité et ce, quelles que soient les circonstances. Ce n’est pas la fin du monde et en football on gagne et on perd et il faut savoir se ressaisir et se racheter. Inch’Allah on saura comment rebondir lors des prochaines sorties qui nous attendent.

Un match très difficile vous attend face au MC Oran. Comment comptez-vous préparer ce rendez-vous ? Tous les matchs sont difficiles, y compris celui qui va nous opposer au MCO. Mais on n’a pas le choix et on doit coûte que coûte le remporter pour nous ressaisir et nous racheter auprès de nos supporters. On jouera à Tizi Ouzou et devant notre public et on n’a plus le choix, seule la victoire compte. Comment appréhendez-vous cette rencontre ? Ça va être très difficile devant une équipe du MCO qui traverse des moments difficiles et qui essayera de s’imposer pour réussir le déclic. Pour nous, on doit faire preuve de plus de réalisme et de rigueur pour espérer empocher les trois points qui seront mis en jeu. Et qu’en est-il des chances de vous voir prendre part à ce match ? Je pense que je me sens mieux maintenant et je ne ressens plus de douleurs. Je crois que je serai apte à participer à ce match qui va nous mettre aux prises au MCO, même si le dernier mot reviendra au coach. A. M.

partenaires de Salim Hanifi qui sont déjà dans le doute et dans une situation inconfortable.

DES CHANGEMENTS EN VUE

Enrico Fabbro, qui est le seul décideur et le seul responsable sur le choix de joueurs, va certainement procéder à des changements dans le onze rentrant. Des joueurs ont été décevants face à la JS Saoura et n’ont pas eu le rendement escompté comme souhaité par le staff technique. Ce qui laisse supposer que des changements sont prévus face au MC Oran samedi prochain. Le driver des Jaune et Vert va procéder à des remaniements dans le onze, et certains joueurs vont se retrouver hors des plans de Fabbro et d’autres auront leur chance de jouer. Le coach des Canaris aura devant lui trois jours pour trancher la question du onze rentrant qui sera appelé à débuter la partie, face au MC Oran. Une chose est certaine, Enrico Fabbro sera dans l’obligation d’apporter des changements, et ce, dans l’unique objectif de donner un nouveau souffle au groupe, et surtout de secouer certains joueurs qui ont déçu plus d’un lors du précédent match joué à Béchar et perdu face à la JS Saoura. A. M.


LIGUE E1

05

Maracana N°1839 — Mardi 25 Septembre 2012

Les Canaris mettent les bouchées double

Les coéquipiers de Salim Hanifi se voient obligés de gagner ce samedi. Ces derniers ne comptent pas céder du terrain, bien au contraire, ils sont décidés à frapper forts devant les Oranais du MCO.

Par Saïd Aberkane

L

Kabyles sauront certainement comment y faire face.Les gars de Fabbro est ses collaborateurs, sont désormais appelés à renouer avec le succès, en tentant de se ressaisir ce week-end face aux gars d’El Hamri.Ils doivent faire preuve de plus de réalisme et d’opportunisme surtout à domicile, afin de prétendre à une place honorable. La prochaine rencontre des Canaris du Djurdjura, qui les opposera aux Rouge et Blanc du MCO, est très importante et surtout déterminante pour la suite du championnat. Donc, pour les Kabyles, une victoire

Ce match face au MCO est un vrai tournant pour les Canaris.

es hommes d’Enrico Fabbro, affichent de grandes ambitions, pour le reste du parcours. Certes, leur mission s’annonce difficile, sachant qu’ils auront affaire à une rude concurrence de plusieurs équipes qui prétendent à une place meilleure, mais avec leur détermination, les

réalistes et plus percutants, afin d’espérer entrevoir la suite de la saison sous de meilleures auspices, et avec plus de confiance et d’assurance.

LES JOUEURS SE SONT REMIS AU TRAVAIL

Après les deux jours de repos accordés par le coach cette semaine, les Jaune et Vert ont repris le chemin des entraînements hier dans une ambiance bonne enfant. C’est dans une ambiance empreinte de confiance que cette séance s’est donc déroulée. Les Canaris s’attellent à préparer le match prochain face aux gars d’Oran. Après le dernier revers concédé à l’extérieur devant la formation de la JS Saoura, les camarades de Rial sont déjà passés aux choses sérieuses avec un programme très étudié par le coach. Conscient de l’importance du match qui opposera son équipe à celle du MC Oran, Fabbro veut mettre tous les atouts de son côté pour passer cet obstacle. En attendant donc cette confrontation, le coach doit un peu accentuer la cadence en exigeant de ses joueurs plus d’efforts et de concentration et en faisant tout pour corriger les lacunes constatées au sein de l’équipe lors des précédentes rencontres. Les Kabyles continuent de se préparer d’arrache-pied pour le prochain rendez-vous de ce samedi face au MCO, comptant pour la 4ème journée du championnat professionnel Ligue I.

…ET SONT CONSCIENTS DE LEUR MISSION

Eux aussi pas au top, les joueurs savent que leur prochain match ne sera pas différent du précédent. Un rendez-vous qui, en cas de succés, pourrait leur permettre de remonter un peu au classement et gagner ainsi la confiance de leurs supporters.Il semble que les joueurs sont conscients de la mission qui les attend ce samedi contre les Rouge et Blanc d’El Hamri. S. A.

Ziad : «Il est impératif de remporter les 3 points»

Entretien réalisé par Saïd Aberkane

Le milieu offensif Kabyle, Hamza Ziad, pense que son équipe n’a plus droit à l’erreur à partir de cette rencontre face au MC Oran. Il estime donc que la victoire s’impose ce samedi devant leurs supporters.

Vous allez reprendre les entraînements cet après-midi (ndlr hier)… Oui, cela nous permettra de nous ressourcer quelque peu. Mais je tiens à dire qu’on a la tête à notre prochain match. Surtout après le revers concédé à l’extérieur face à la JSS, qui resté à travers de nos gorges. C’est la raison pour laquelle les joueurs sont concentrés sur leur préparation, car on doit absolument gagner ce match ainsi retrouvé le sourire contre le MCO. Justement, comment se présente pour vous ce match face au MCO ? Difficile, c’est un fait admis par

face aux Oranais, s’impose, et ce afin d’entrevoir la suite avec un moral gonflé à bloc. Ces derniers savent ce qui les attend ce samedi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. La balle est dans le camp des joueurs, lesquels doivent se montrer plus

chacun, mais pour les deux antagonistes. Jouer le MCO cette saison n’est pas chose aisée pour la quasi-totalité des formations du groupe. Normal, quand on affronte des joueurs confirmés comme ceux de notre adversaire. Mais de notre part, nous gardons la tête froide et la concentration extrême pour gérer les débats avec nos moyens. Nous avons aussi les capacités de battre cette équipe d’El Hamri.

Dans quel état d’esprit êtesvous à trois jours de votre rendez-vous ? On est appelé à reprendre cet après-midi les entraînements (entretien réalisé hier ndlr), et avec un moral au beau fixe. La tension qui régné depuis notre dernier revers autours des joueurs est plus retombée de plusieurs crans. On est plus décontractés. Cette rencontre de ce samedi se jouera à domicile et devant vos supporters, sera-t-elle un avantage supplémentaire pour l’équipe ? C’est sûr ! Le fait que ce match se jouera chez nous et devant nos

JSK

A 72h du rendez-vous face au MCO

supporters, ce sera un atout pour nous. J’espère qu’on sera dans notre jour ce samedi, et ce afin de ne pas décevoir encore une fois de nos sortie. Les trois points de la victoire sont plus qu’impérative pour l’équipe, alors à nous d’être à la hauteur devant cette équipe du MC Oran qui est difficile à manier même en dehors de ses bases.

Peut-on dire que le match du MCO risque décisif pour le reste du parcours ? C’est un match très important, mais loin d’être décisif. Cela ne veut pas dire que nous allons aborder cette rencontre avec moins de considération. Au contraire, on va jouer ce match comme s’il sera décisif. Il faut gagner le maximum de points lors de ce match, avant d’affronter les autres matchs qui restent encore plus important.

Avec trois points décrochés en trois matchs, les supporters craignent un scénario similaire de la saison dernière… Les supporters sont dans leur droit de s’inquiéter car ils veulent voir

IL Y AURA DU SANG NEUF DANS LA COMPOSANTE DE FABBRO

Dans le but d’arracher la victoire face au MC Oran ce samedi, le staff technique compte apporter certains changements dans l’équipe rentrante.Le coach bénéficiera du retour de quelques joueurs à la compétition, à l’image du milieu de terrain Abdelmalek Mokdad, qui a fait l’impasse sur les trois précédentes rencontres en raison de sa blessure,aussi,il faut donner la chance aux autres jeunes joueurs,pour enfin avoir cette équipe type,sachant qu’à l’avenir les choses se corseront encore plus. Donc, on verra peut-être deux ou trois changements lors de la prochaine rencontre face aux hommes de Savoy, et ils devront saisir cette chance en vue de convaincre leur entraineur et lui faire savoir qu’il pourrait bien compter sur eux pour la suite du parcours.

leur équipe enchaîner les succès et les bons résultats. Ce qui n’est malheureusement pas le cas pour nous en ce début de saison. Le fait de décroché trois points seulement en trois matchs disputés en une semaine nous a fait mal. Il faut vite renouer avec le succès afin que la tâche ne se complique davantage. Il ne faut pas attendre la seconde manche pour se réveiller comme ce fut le cas la saison passé. Nous allons avoir cinq jours pour préparer ce rendez-vous afin de prétendre réaliser un succès chez nous. Dans quel état d’esprit allezvous attaquer la suite de votre parcours en championnat ? Il est vrai que notre moral n’est pas au beau fixe ces temps-ci, mais on doit se remettre au travail et préparer dans la sérénité nos prochaines sorties en championnat. C’est la situation est peu compliquée, mais il n’y a pas le feu à la JSK. Le parcours du championnat est encore long et nous avons encore largement le temps pour se ressaisir et retrouver le chemin des succès.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En guise de conclusion ? Mes coéquipiers sont conscients de l’enjeu de cette confrontation, et mon souhait serait de voir notre ensemble réussir une grosse performance avec cette réussite particulière. On ne lésinera pas sur les moyens pour renouer avec un succès important pour le reste du championnat. S. A.


06

LIGUE E1

MENAD

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

MCA

Sérénité et confiance au sein du groupe

retrousse les manches

Le nouvel entraîneur du MC Alger, Djamel Menad, a officiellement entamé sa nouvelle mission hier à l’occasion de la reprise des entraînements au lendemain de la fameuse défaite concédée samedi lors du derby algérois contre l’USMA (1-0). L’ancien coach du CR Belouizdad et de la JSM Béjaïa a pour rappel, succédé au Français, Jean-Paul Rabier limogé quelques heures après la défaite face à l’USMA. Juste après la signature de son contrat d’un an, Djamel Menad a déclaré : «Le MCA est grand club qui doit jouer les premiers rôles.

M

Par Mounir Ben.

on objectif sera de mener l’équipe vers une place sur le podium. » Le successeur de Rabier a également précisé : « J’entamerai certes, mes nouvelles fonctions mardi, à l’occasion de la séance de la reprise, mais à vrai dire, mon vrai travail commencera après le match de Chlef.» Le nouveau coach des Vert et Rouge a également jugé utile de revenir sur la dernière défaite en mettant quelques points important en exergue : « Je sais qu’une défaite lors du derby face à l’USMA est toujours difficile à digérer, mais ce n’est pas la fin du monde, il faudra vite replonger dans le travail et se concentrer sur les prochaines rencontres. » Des déclarations plus que suffisantes pour comprendre, que Djamel Menad veut définitivement tourner la page de l’USMA pour ouvrir une nouvelle page en misant essentiellement sur l’aide cruciale de tous les Mouloudéens. « Tout seul, je ne pourrai absolument rien faire. Par contre, avec l’aide de tout le monde, on peut réaliser plein de bonnes choses à condition de s’y mettre sérieusement au travail où beaucoup de choses restent à faire », a-t-il précisé.

LA PRIORITÉ EST DE REMETTRE LA SÉRÉNITÉ AU SEIN DU GROUPE

Il n’est secret pour personne, que le climat était très tendu à l’époque de l’ancien entraîneur, Jean-Paul Rabier. La raison ? Elle est toute simple, le technicien français a jugé utile d’écarter certains joueurs de ses calculs à l’instar de Bachiri, Attafen, Ghazi, Sayeh, Bouraba et Yaalaoui. Ce qui a tout simplement envenimé le climat au sein de cette équipe mouloudéenne. En entraîneur averti, Djamel Menad a dès son arrivée, fait savoir à tous les joueurs, que seuls les meilleurs joueront. « Avec moi,

les meilleurs joueront et je peux vous assurer, que je n’ai aucune préférence malgré le fait, que je vous connais tous », a lancé l’ancien buteur des Verts. Des déclarations qui vont très certainement, rassurer voire, redonner confiance aux joueurs marginalisés par Jean-Paul Rabier.

L’ASPECT PHYSIQUE, L’AUTRE SOUCI

«J’ai vu le dernier match face à l’USMA, et j’ai constaté beaucoup de lacunes, notamment au niveau des placements des joueurs, mais aussi sur le plan physique. Il faut vite remédier à cela.» C’était la déclaration de Djamel Menad juste après la signature du contrat lundi dernier. Mais à vrai-dire, il s’agit là, d’une pure réalité car les camarades du capitaine Réda Baouche, étaient tout simplement cuits physiquement lors du dernier derby algérois contre l’USMA. Pourtant, plusieurs joueurs étaient ménagés lors du deuxième match de championnat face à la JS Saoura à l’instar de Djallit, Yachir, Kacem, Ouali, Babouche, Besseghier et autre Yaalaoui. Malgré cela, les joueurs du Mouloudia n’ont pas pu tenir le choc notamment, sur le plan physique où les Usmistes étaient de loin, les meilleurs. En fin technicien, Djemel Menad s’est immédiatement rendu compte, que l’arrivée d’un préparateur physique est plus que nécessaire. Il a même fait choix en proposant l’actuel préparateur physique de l’USM Bel-Abbès à savoir, Dahmane Sayeh. Ce dernier, qui va selon ses propres dires, entamer sa nouvelle mission juste après le match de samedi prochain contre l’ASO Chlef au stade du 5-Juillet. Concernant toujours le staff technique, il est utile de signaler, que Farid Zemiti gardera son poste d’entraîneur adjoint. A l’issue de la troisième journée du championnat, le MCA occupe la quatrième place avec 6 points,dont deux victoires et une défaite. M. B.

Djallit «On n’oubliera jamais la bonne réaction de nos supporters»

Le meilleur buteur des Vert et Rouge, estime, que le Mouloudia se doit de réagir dès le prochain match contre l’ASO Chlef. Mustapha Djallit estime aussi, que l’arrivée de Djamel Menad est une bonne chose pour l’équipe.

Entretien réalisé par Mounir Ben

Avec un peu de recul, quel commentaire feriez-vous sur la défaite de samedi dernier contre l’USM Alger où le Mouloudia était entièrement hors du coup ? Effectivement, on était malheureusement, dans un jour sans. Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé, mais ce n’était pas le Mouloudia de Tlemcen ni celui, face à la JS Saoura. C’est la loi du football et on se doit d’accepter sportivement la défaite. Maintenant, il faut tourner la page de l’USMA car le championnat reste encore très long. Et comme le nouvel entraîneur, Djamel Menad l’a si bien dit, ce n’est pas la fin du monde. Il suffit juste de renouer avec la victoire samedi prochain contre Chlef et le Mouloudia retrouvera inchallah, le bon chemin. En parlant justement de Menad, peuton connaître votre avis personnel sur son arrivée à la place de Rabier ? Menad est un entraîneur réputé qui n’est plus à présenter. Il a d’ailleurs, fait ses preuves avec la JSM Béjaïa et le CR Belouizdad. C’est un technicien qui connaît très bien son travail et qui veut réellement réussir là où il passe. A mon humble avis, son arrivée donnera une nouvelle dimension

à l’équipe qui en aura tant besoin après cette semaine très pénible. Peut-on comprendre, que le limogeage de Rabier est en quelque sorte, un soulagement pour tous les joueurs ? Ecoutez, chaque entraîneur a sa philosophie et sa méthode de travail. Personnellement, je ne peux pas critiquer la méthode Rabier du fait, qu’il n’est plus là. Par contre, je préfère parler de l’avenir du Mouloudia et de l’arrivée de Djamel Menad qui est surplace. Justement, comment voyez-vous le Mouloudia version Djamel Menad ? En toute franchise, je pense qu’on va réaliser quelque chose de spécial avec Menad à condition de lui faciliter la tâche et de rester toujours concentrés sur notre sujet. Le mieux, c’est de tourner la page de l’USMA pour ouvrir celle de l’ASO Chlef où on se doit de gagner et ce, quoi qu’il arrive. Vous faites sûrement allusion à vos supporters, n’est-ce pas ? Exactement ! Car nos supporters méritent quand même une réaction positive de notre part après le beau geste de samedi dernier lorsqu’ils ont applaudi les joueurs malgré la défaite. A mon avis, nos supporters ont donné une

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

leçon de sportivité et de fair-play à tout le monde. Et pour revenir à cette présence en force, je peux vous assurer, que plusieurs joueurs étaient vraiment émus de voir tous ces nombres dans les tribunes. Personnellement, j’ai eu l’occasion de découvrir les fortes sensations au 5-Juillet avec des gradins bien remplis. Inchallah, samedi prochain on fera tout pour offrir un beau cadeau à ce merveilleux public envers qui, on a une dette à régler. Un mot sur votre convocation en équipe nationale ? C’est un très grand honneur pour moi de recevoir cette convocation. Cela va inévitablement, me galvaniser pour travailler davantage pour être à la hauteur de la confiance du sélectionneur national. Je profite de l’occasion pour le remercier du fond du cœur pour cette confiance. Maintenant, c’est à moi de jouer. Je tiens aussi à rendre un grand hommage aux dirigeants du club, aux joueurs qui m’ont beaucoup aidé et aux supporters qui m’ont toujours soutenu. C’est d’ailleurs, grâce au MCA que je vais retrouver à nouveau, la sélection nationale. M. B.


Un grand chantier attend MENAD Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

A peine intronisé, le nouvel entraîneur du Mouloudia a entamé ses fonctions et a dirigé sa première séance d’entraînement à la tête de la barre technique des Vert et Rouge.

L

Par M. Memmoud

a première mission de l’entraîneur, lors des jours à venir en prévision du prochain rendez-vous face à l’ASO, sera axé essentiellement sur l’aspect psychologique afin de remobiliser le groupe affecté par la défaite lors du derby face aux Usmistes. Le vrai travail de Djamel Menad commencera lors du prochain cycle de préparation, du match face à son ancienne équipe, la JSM Béjaia. Ce match, qui se déroulera au stade de l’Unité Maghrébine, sera un match test pour Menad et son staff, où il semble que la défaite est interdite car les camarades de Chaouchi enclencheront une série de trois matches au temple du 5Juillet. L’USMBA, le CRB et le CSC seront au menu des Mouloudéens. Deux matches choc et un derby qui ne seront pas de tout repos, vu l’objectif a assigné, à savoir le titre. Avec un staff complètement remanié, Menad va entrer dans le vif du sujet dès ce samedi devant les fidèles du club qui

attendent une réaction positive après le départ de Rabier, et une révolution dans le jeu et l’effectif est attendu dès ce samedi face à l’ASO. Le groupe est optimiste et accueille la venue de Menad avec beaucoup de soulagements, sachant que Menad est connu pour son intégrité dans son travail, et chaque joueur aura la chance de démontrer ses qualités et prétendre à une place de titulaire. C’est un nouveau départ pour l’équipe sous la houlette de Menad, qui tentera de faire oublier la défaite face aux Usmistes et repartir de plus belle. Un succès est souhaité face à l’ASO pour bien préparer la suite du parcours qui attend les Mouloudéens qui iront défier la JSMB avant de retrouver le 5-Juillet et croiser le fer à trois reprises de suite sur son terrain, respectivement face à l’USMBA, le

CRB et enfin le CSC, une opportunité pour l’équipe et Menad de faire la différence et prendre le large vers le sommet du classement. Dans le cas contraire, les Vert et Rouge seront encore une fois dans la tourmente et les exigeants supporters monteront encore une fois au créneau afin de demander le départ pour une énième fois du staff technique… et de Omar Ghrib.

LES REMPLAÇANTS SOULAGÉS

Avec la venue de Menad, les habituels remplaçants de l’équipe sont soulagés et prétendent à présent à une nouvelle chance de prouver leurs qualités. Sa rigueur, sa logique et son franc-discours précèdent Menad, et Menad semble faire bon effet sur l’état d’esprit du groupe, notamment les éternels remplaçants,

qui auront ainsi une nouvelle chance de gagner la confiance du coach et se concurrencer pour une place dans le onze type de Menad.

AIT MOUHOUB, NOUVEL ENTRAINEUR DES GARDIENS

Après le départ de Tifour, c’est Aït Mouhoub qui a été désigné pour lui succéder comme nouvel entraîneur des gardiens. L’ancien gardien des Vert et Rouge dans les années 70-80 a été sollicité pour intégrer le staff de Djamel Menad, et il est très enthousiaste pour son retour aux sources. Comme Menad, Aït Mouhoub a entamé ses fonctions hier après midi, pour la reprise des entraînements, lui qui est tout heureux de retrouver sa seconde famille. M. M.

YALAOUI : «J’ESPÈRE QUE JE SERAIS JUGÉ A MA JUSTE VALEUR AVEC MENAD» L’attaquant Yalaoui ne cache pas sa déception après avoir été marginalisé selon lui par l’entraîneur Rabier. Incorporé en fin de match lors du derby, Yalaoui est déçu par la défaite de son équipe, mais relativise sachant que, selon lui son équipe n’a rien fait pour battre l’adversaire du jour. Cependant, Yalaoui espère une révolution avec Menad pour prétendre à un nouveau statut au sein de l’équipe et pense que le match face à l’ASO est une occasion de rebondir en championnat.

Avec du recul, quelle est votre impression sur la défaite lors du derby ? Je n’ai pas joué et ne peux m’étaler sur la défaite. A partir du banc, j’ai pu constater que notre équipe n’a rien fait pour la gagne, et la victoire des Usmistes est méritée à mon sens. Il faut oublier cette défaite et continuer à travailler pour être meilleurs à l’avenir. Tout le monde accuse Rabier et son système de jeu, quel en est votre avis ? C’est vrai que le système de jeu appliqué face aux Usmistes était voué à l’échec, avec un 3-5-2 qui n’a fait que nous compliquer la tâche. Il fallait dégraisser le milieu et jouer avec deux défenseurs centraux seulement, mais bon, ce sont les choix du coach et il les assume. Un derby se joue pour la gagne et les calculs sont souvent faussés par la

particularité de la partie. Comment voyez-vous le départ de Rabier ? Je n’ai pas envie de polémiquer sur la question, qui ne me regarde pas. C’est le choix des responsables et on l’accepte volontiers en tant que joueur. Ça arrive souvent qu’on change d’entraîneur, et je ne pense pas que cela va perturber le groupe. Je me concentre sur mon travail afin de retrouver une place de titulaire au sein de l’équipe. C’est une belle opportunité pour vous avec la venue de Menad ? Oui, c’est une bonne chose pour moi, et je vais faire de mon mieux pour gagner la confiance du nouvel entraîneur. Avec lui, j’espère enfin être jugé à ma juste valeur. Avez-vous une idée sur le travail de Menad ? Non, je ne connais pas la méthode de travail de Menad, mais mes coéquipiers qui l’ont vu à l’œuvre m’ont donné une bonne impression et je suis optimiste pour la suite. Avec Menad, chacun aura sa chance et je compte bien saisir la mienne pour démontrer que j’ai été lésé et que j’ai les moyens d’apporter un plus à l’équipe. Vous allez affronter l’ASO ce samedi, une occasion de rectifier le tir et chasser le doute pour vous, comment comptez-vous aborder ce match important ? La victoire est impérative pour remettre l’équipe sur les rails, et on promet de rectifier le tir et garder les trois points chez nous. Ce sera un match difficile, mais nous n’avons pas le choix, il faut gagner pour retrouver confiance et nous relancer en championnat. M. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

MCA

LIGUE 1

AIT MOUHOUB : « C’EST UN RETOUR AUX SOURCES »

Contacté par nos soins afin d’avoir ses impressions sur son retour au club, Aït Mouhoub nous confie qu’il est très heureux de retrouver le Mouloudia où il se sent comme chez lui. Il espère bien apporter sa touche à l’équipe et travailler dans les meilleures conditions afin de préparer comme il se doit les gardiens du Mouloudia. «Je me sens comme chez moi au Mouloudia, et c’est un retour aux sources. Je pense que je n’aurai pas de difficultés à bien travailler, et avec les gardiens à ma disposition, je suis certain que nous allons faire un bon parcours » dira Aït Mouhoub qui a entamé ses fonctions hier. Concernant les gardiens, Aït Mouhoub considère que Chaouchi est le numéro un au niveau local et qu’il est impatient de travailler avec lui. «Chaouchi est un grand gardien de but, pour moi, c’est le numéro 1 en Algérie. Je suis très heureux de travailler avec lui, et je suis sûr qu’il va encore briller à l’avenir».


CRB

08 ABBASSI AVEC LES U21 VENDREDI

Avec le retour d’Ousserir, le jeune gardien de but Abbassi devra revenir chez les U21, avec lesquels il devra disputer la rencontre de ce vendredi face à leurs homologues de l’USMBA. Sans nul doute, le transfuge de l’USMA sera aligné d’entrée lors de cette rencontre, d’autant plus que son suppléant, Ben Abdelaziz, avait été obligé d’aller chercher le ballon à quatre reprises au fond de ses filets, samedi dernier face à la JSMB. La rencontre des U21, faut-il le rappeler, débutera à partir de 14h30, et les Belouizdadis tenteront d’enregistrer leur premier succès de la saison, après trois défaites en autant de rencontres.

MAÂMERI RÉINTÉGRERA LE GROUPE AUJOURD’HUI

Dans notre édition d’hier, nous avions évoqué le cas de Karim Maâmeri, sorti sur blessure face à la JSMB, et le fait qu’il n’avait besoin que de quelques jours de soins pour se rétablir. Selon une source médicale, le natif de Boufarik sera de retour à l’entraînement dès ce matin, à l’occasion de la séance programmée au stade 20-Août. Il a été soumis, ces dernières heures, à un programme de soins intensifs en compagnie des membres du staff médical de son équipe. Arena ne veut prendre aucun risque avec lui, en attendant de voir d’abord sa réaction aujourd’hui sur le terrain, lui qui prépare déjà son remplacement entre les deux nouvelles recrues, Karim Khoudi et Adel Messaoudi en l’occurrence, comme révélé par nos soins hier. M. A. A.

LIGUE E1

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

BELAÏD VA-T-IL SE RETIRER DÉFINITIVEMENT DU CSA ?

A l’heure où nous mettions sous presse, aucune décision n’avait encore été prise en ce qui concerne la date de l’Assemblée générale ordinaire du CSA/CRB (Club sportif amateur), sous prétexte que «la DRAG n’avait encore pas délivré l’autorisation». Un état des lieux qui a laissé les spéculations aller bon train, puisque ce motif ne semble désormais convaincre personne. S’agissant de l’Assemblée générale élective, qui sera programmée tout juste après, seules les trois personnes citées auparavant par nos soins sont prêtes à déposer leur candidature, à savoir Boualem Boukerroucha, Akli Aït Igrine et Karim Chettouf. Pour ce qui concerne le cas du président sortant, Mohamed Belaïd en l’occurrence, des sources qui lui sont proches nous ont fait savoir qu’il songe sérieusement à ne pas se présenter pour diverses raisons. Le motif qui semble le plus plausible est celui des relations tendues qu’il a avec les autres membres de l’Assemblée générale. Ces derniers lui reprochent plusieurs points et ne comptent nullement lui réitérer leur confiance, ce que le concerné sait pertinemment. Les jours à venir apporteront les éclaircissements nécessaires dans cette affaire.

CHOUIH-OUSSERIR Le casse-tête d’Arena

Avec le retour du premier et la forme éblouissante du second

Lors de la séance de décrassage programmée dans l’après-midi d’avanthier à la forêt de Bouchaoui par le staff technique du Chabab de Belouizdad, on a enregistré le retour du portier Nassim Ousserir.

C

Par Mohamed A. A.

e dernier semble complètement rétabli de sa blessure (élongation du mollet) contractée la veille de la première rencontre du championnat face à la JSS. Ce retour a certes soulagé le staff technique, à sa tête l’ItaloSuisse Arena, mais il n’en demeure pas moins que cela va le mettre dans une situation embarrassante quant à l’identité du gardien qui devrait être titularisé dès ce vendredi face au nouveau promu, l’USM Bel-Abbès. Ahmed Chouhi, le gardien remplaçant, s’est distingué de fort belle manière durant les trois premières journées du championnat, et a été de

Arena aura à faire un choix entre ses deux gardiens.

LE CHABAB S’IMPOSE (2-0) FACE À L’EN MILITAIRE

Dans une rencontre amicale disputée hier matin au niveau du CREPS de Benaknoun, le Chabab de Beouizdad a pris le meilleur sur l‘équipe nationale militaire (2-0), grâce à deux réalisations de Billel Benaldjia sur pénalty et Slimani. Le coach Arena a mis à profit cette rencontre pour régler certains détails et essayer certains joueurs dans d’autres postes en vue de leur faire appel dans le cas de besoin.

loin le meilleur élément de son équipe. Ses prestations lui ont valu les éloges de tout le monde, et nul n’est indifférent à dire qu’il s’agit de l’une des armes d’Arena pour cet exercice. Choisir entre les deux éléments va certainement être une tâche des plus ardues, mais la logique des choses voudrait que c’est Chouih qui devrait être reconduit. Selon nos informations, et même si le premier responsable technique n’a pris encore aucune décision dans ce sens, il compte vraisemblablement reconduire Chouih, d’autant plus qu’une autre décision serait lourde de conséquences pour lui puisqu’il l’affectera moralement, lui qui s’est donné cœur et âme durant les trois premières rencontres. Dans une réunion de concertation avec les autres membres composant son staff technique, Arena n’a pas caché que ce cas le préoccupait au plus haut point, mais aussi celui de la charnière centrale, avec la retour d’Abdat et Aksas, qui viennent s’ajouter à Harkat. Trois joueurs, selon Arena, d’un niveau égal, qui se disputeront deux place dans le onze de départ. M. A. A.

AMMOUR :

Souffrant d’une blessure au niveau du genou, peu avant le match face à l’ASO, pour le compte de la deuxième journée du championnat, le meneur de jeu du Chabab, Ammar Ammour, affirme être complètement rétabli, et qu’il est bon pour le service pour le match d’après-demain face à l’USMBA.

«Je serai prêt pour vendredi»

Entretien réalisé par Mohamed A. A.

Qu’en est-il de votre état de santé ? Comme tout le monde le sait, je souffrais de douleurs au niveau du genou, qui me gênaient sur le terrain depuis le match face à l’ASO. Maintenant, le premier constat que je peux faire est que cette blessure fait partie du passé, d’autant plus que je ne ressens plus de douleurs. Pour l’heure, je peux vous dire que je suis complètement rétabli. Donc, vous serez présent

face à l’USMBA ? Disons que, sauf cas de rechute, je serai bel et bien de la partie vendredi. Même sans cela, je sais que mon équipe aura besoin des services de tous les joueurs, et de ce fait je suis prêt à jouer, même en étant blessé. Votre équipe reste sur un mauvais résultat à Béjaïa, comment appréhendezvous cette rencontre face à l’USMBA ? A Béjaïa, nous avons buté sur une équipe très bien en place et qui nous a mis en difficulté dès le départ. Nous savions que notre tâche n’allait pas être facile, et cela a été vraiment le cas. Nous sommes revenus à la charge en 2e période, mais le gardien Si Mohammed a annihilé toutes nos tentatives, il nous a privés de buts tout fait, et je tiens à le saluer au passage pour sa prestation. Vendredi, ce sera l’occasion pour nous devant notre public d’effacer les séquelles de cette défaite et reprendre nos esprits. Il faudra, toutefois, se méfier

de cette équipe de l’USMBA, revigorée par son match nul de la semaine dernière face au MCO. Des joueurs ne cessent de contester les choix du coach, que dites-vous là-dessus ? Chaque joueur veut être sur le terrain, et c’est à ma connaissance une revendication somme toute légitime. Etre relégué souvent sur le banc des remplaçants ou dans les tribunes est difficile à surmonter, mais il faudra régler chaque cas sagement, pour éviter tout genre de malentendu. La force de notre équipe est son esprit de groupe, et c’est cela qu’on devra tâcher de garder pour ne pas déstabiliser le groupe en ce début de saison. M. A. A.

Ammour, rétabli, est prêt pour le match de ce vendredi.

TOURS DE PISTES POUR BOUKRIA ET OUSSERIR

Par ailleurs, e gardien de but Nassim Ousserir et le latéral gauche, Lyès Boukria, n’ont pas pris part à la rencontre, et se sont contentés de quelques tours de pistes. Arena n’a visiblement voulu prendre aucun risque avec eux, de peur de les perdre pour la rencontre de ce vendredi face à l’USMBA.


LAIB SOUTIENT LA CANDIDATURE DE HAMEDOUCHE

Le premier responsable des Jaune et Noir, à savoir Laib soutient la candidature de Hamdouche pour les prochaines élections du CSA. selon nos sources, Laib voit en Hamdouche comme un homme qui pourra redresser la barre, surtout qu’il a de l’expérience dans la gestion et qu’il a occupé auparavant le poste de vice-président au sein de l’USMH.

… ET MANA VEUT SELMI

Dans le même contexte, si Laib veut que Hamdouche soit le prochain président du CSA, le porte parole du conseil d’administration à savoir Abdelkader Mana veut que Selmi soit le prochain président du CSA, puisque selon nos sources, ce dernier s’est déplacé chez Salemi pour présenter son appui pour le prochain scrutin.

Aprés les incidents survenus lors de la rencontre face à l’ESS

Une réunion entre la sûreté de Daira et l’administration ce jeudi

Selon nos informations, une réunion est prévue entre la sûreté de Daira et l’administration harrachie en présence de Mohamed Laib et l’un des représentants du comité de supporters, pour éviter que le scénario du match face à l’ESS ne se reproduise.

venus face à l’ESS, et nous allons définir nos tâches en prévision des prochaines rencontres afin de bien gèrer les rencontres à domicile, et voir si notre stade sera apte pour les rencontres ou pas » affirme Doumi. en effet, il faut savoir que le service d’ordre a fait un rapport détaillé sur les incidents en question, et ils ne veulent pas que ce scénario ne se reproduise à l’avenir.

l est à rappeler que quelques incidents ont éclaté avant le début de la rencontre, qui a vu la blessure de deux éléments du service d’ordre. cette réunion déterminera les tâches de chacun afin que ces incidents ne se reproduisent plus à l’avenir. Dans le même contexte, cette réunion sera très importante pour bien gèrer les prochaines rencontres qui seront jouées dans ce même stade, sans oublier de définir si le stade de Mohammadia sera en mesure de recevoir des rencontres en nocturne, sur le plan sécuritaire « cette réunion nous permettera de faire le point sur les incidents sur-

La reprise des entraînements, hier matin, a été marquée par la présence de Mohamed Laib, qui a voulu suivre le déroulement de la séance, mais aussi pour se réunir avec ses joueurs afin de motiver tout le monde et afficher le soutien de l’administration pour la suite du parcours qui reste très difficile, vu les matchs qui attendent les Jaune et Noir lors des prochaines journées.

I

Par Lotfi. S.

LAIB S’EST RÉUNI AVEC SES JOUEURS HIER

L’ABSENCE DE TATEM LAISSE PLANER LE DOUTE

selon nos sources, le joueur ne se sent pas bien en ce début de saison et il n’a pas accepté le comportement de son coach Charef, qui à chaque match le remplace en premier, sans oublier aussi que le joueur n’est pas totalement à son meilleur niveau en ce début de saison.

AZZI, DOUKHA, ET DJARBOU N’ONT PAS REPRIS HIER

La séance d’entraînement d’hier matin a été marquée par l’absence de quelques joueurs clés de l’USMH, à l’image de Azzi, Doukha, et même Djarbou. en effet, ces quatre joueurs en plus Tatem se sont absentés pour des raisons différentes.

CHAREF EN COLÈRE

suite à l’absence en nombre de ses joueurs, l’entraîneur en chef des Jaune et Noir à savoir Charef était en colère, surtout que cinq joueurs n’ont pas répondu présents lors de la reprise des entraînements malgré que Charef ait donné deux jours de repos pour ses éléments. L. S.

Azzi : «On ira à El-Eulma pour les trois points»

Le polyvalent joueur de l’USMH, à savoir Azzi affirme que son équipe se déplacera à ElEulma pour empocher les trois points de la rencontre, lors de la quatrième journée de ligue I. Selon le concerné, cette formation harrachie posséde le potentiel afin de réaliser un bon résultat et essayer d’oublier l’échec devant l’ESS. En effet, et selon le joueur en question, le changement de son poste à chaque rencontre ne le dérange pas, dans la mesure où il est polyvalent. le joueur est très confiant, surtout qu’il a intègré une équipe qui renferme des éléments en forme et un entraîneur en chef qui donne la chance à tout le monde, et il ne compte pas cèder sa place parmi l’équipe type facilement.

L’absence de Tatem, le meneur de jeu des Jaune et Noir laisse planer le doute chez les Harrachis.

Par Lotfi. S.

résultat sont satisfaisants.

Azzi, tu confirmes d’un match à un autre malgré le fait que tu es un joueur nouveau au sein de cette formation ? Oui, el-hamedoulah, mes sacrifices lors de la préparation ont payé sur le terrain. En plus, le groupe m’a facilité la tâche afin d’intègrer le groupe dans de bonnes conditions et les

Mais, le fait de jouer une fois comme arrière droit et un autre fois dans l’axe de la défense ne vous pose pas de problèmes ? Non, je suis un joueur polyvalent et je ne trouve pas de problèmes de jouer dans ces deux postes, et même dans le milieu de terrain je reste au service de mon entraîneur en chef, qui est le

SONELGAZ COUPE L’ELECTRICITÉ ET CHAMBOULE LES PLANS DE VELUD

De retour aux entraînements durant l’après-midi de lundi, les coéquipiers de Riyad Benchadi devront préparer la prochaine sortie à Setif pour affronter le WAT. Ils pourront avoir quelques soucis, suite à la décision de Sonelgaz de couper l’électricité au complexe 8-Mai-45. Cela oblige l’entraîneur Velud de revoir son planning, notamment en avançant le coup d’envoi des séances de l’après-midi. Sonelgaz réclame 300 millions à la direction du stade. Alors qu’on a cru dans un premier temps qu’il s’agit d’une simple panne passagère en l’absence de la lumière durant la soirée de lundi, nous avons appris par la suite que c’était Sonelgaz en guise de sanction à l’encontre des responsables du stade qui n’ont pas réglé une facture estimée à 300 millions de centimes.

seul juge.

La prochaine rencontre sera face à El-Eulma en déplacement, comment voyez-vous cette rencontre ? Ce sera une rencontre difficile sur tous les plans devant un adversaire coriace, mais on va se déplacer pour avoir les trois points et récupèrer les deux points perdus chez nous devant l’ESS. L. S.

MADOUNI S’ENTRAÎNE EN SOLO

Souffrant de quelques douleurs à la cuisse qui l’ont privé de prendre part au dernier match de la saison face à l’USMH, la nouvelle recrue en pointe de l’attaque sétifienne Madouni se contente de s’entraîner en solo, tout en ayant conscience qu’il aura de minces chances de revenir au top avant le prochain match face au WAT.

TIOULI : «Je n’ai pas fourni une grande prestation face à l’USMH»

Entretien réalisé par Yasser Malki

Comment se passe la préparation pour le match du WAT ? Nous sommes en train de préparer la suite du parcours sans trop se soucier de l’identité de notre adversaire. Que cela soit le WAT ou une autre écurie, on sera toujours motivés et appliqués durant nos entraînements. Comment voyez-vous le prochain match face au WAT ? Avant de parler du match du WAT, il faut avant tout préparer convenablement cette sortie. Je pense que nous sommes en train de faire du bon tra-

vail. On va faire notre mieux pour réussir Inch’Allah un probant résultat au final. Revenons au match de l’USMH et le second match nul de la saison… Le plus important, c’était de ne pas perdre. Pour un second match à l’exterieur, il ne faut pas chercher la perfection dans le jeu, mais l’efficacité et les trois points au coup de sifflet final. Le reste s’améliora au fil du temps, surtout que le moral sera au top après un succès. Sur le plan personnel, quel jugement avez-vous sur votre première apparition ?

Je ne suis pas vraiment satisfait de mon rendement, car je sais que je peux donner nettement plus à l’avenir pour mon équipe. Ce genre d’apparition me mettra davantage en confiance en découvrant de plus en plus l’ambiance des grandes rencontres de l’élite et la difficulté du haut niveau. Comment prévoyez-vous l’avenir du club ? Il est trop tôt de parler d’objectif. L’Entente est un grand club et nous devons rivaliser avec les grandes écuries pour jouer les premiers rôles cette saison. Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

09 USMH

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

DEMOU, BOULEKHOUA ET HANISTER REINTÈGRENT LE GROUPE Les entraînements des Jaune et Noir, hier, ont été marqués par la présence du trio Demou, Boulekhoua et même Hanister. il faut savoir que Demou a joué la rencontre face à l’ESS avec une blessure, et Boulekhoua souffre du genou, tandis que Hanister revient d’une longue période d’absence, après une blessure qui a nécessité une opération au niveau de son genou.

MATCH AMICAL HIER DEVANT KOURIFA

Le staff technique des Jaune et Noir a programmé, hier, à 19h un match amical devant la formation de Kourifa. Une rencontre qui va permettre à l’entraîneur en chef de mieux évaluer l’ét at de santé de ses éléments avant les prochaines rencontres.

ESS

LIGUE E1

LA REPRISE DANS UNE BONNE AMBIANCE

La reprise des séances d’entraînements de la formation ententiste s’est faite, comme prévue, dans une ambiance particulière. Et pour cause, les résultats enregistrés par les camarades de Dimba. Le dernier nul ramené de la capitale est pour beaucoup un résultat flatteur qui prouve le bon comportement du groupe. On commence à y croire du côté des supporters, et les calculs les plus fous sont d’ores et déjà lancés. Avec la venue du WAT ce samedi à Setif, on reste conscients de pouvoir juger le groupe et ce, de manière définitive. Assez de pression sur ce match prochain, et le travail d’Hubert Velud et son staff devrait être axé dans de fortes proportions sur le volet psychologique.


10

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

USMA

7 JOUEURS CONVOQUÉS PAR HALILHODZIC

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a retenu 7 joueurs de l’USMA pour le stage réservé aux locaux prévu du 1er au 4 octobre à Sidi Moussa. En plus des cinq joueurs qui ont été déjà retenus pour le dernier stage qui a précédé le match aller contre la Libye, en l’occurrence Zemmamouche Benmoussa, Tedjar, Seguer et Chaffai, deux nouveaux éléments sont convoqués pour la première fois. Il s’agit de Gasmi et El Orfi. Cette convocation risque de perturber le travail de Gamondi qui s’est déjà plaint de cette situation avant l’entame de la saison.

LA 6E JOURNÉE FIXÉE AU 16 OCTOBRE

AUJOURD’HUI ENTRAINEMENT À BOLOGHINE

La sixième journée du championnat de ligue 1 prévue initialement le 13 octobre a été décalée au 16 octobre en raison de la rencontre internationale Algérie-Libye programmée le 14 octobre à Tchaker et comptant pour la manche retour du dernier tour des éliminatoires de la CAN-2013.

Une séance d’entraînement est programmée pour aujourd’hui au stade Bologhine en prévision du déplacement de l’équipe à Batna pour rencontrer le CAB pour le compte de la 4e journée de ligue 1.

LIGUE E1

HIER REPRISE DES ENTRAINEMENTS La séance de reprise s’est effectuée hier à Bologhine avec la présence de l’ensemble des joueurs.

Mansouri gagne des points

En remplaçant le titulaire habituel Zemmamouche, le gardien Ismail Mansouri a été au rendez-vous samedi contre le MCA réussissant une belle prestation même s’il n’a pas été trop sollicité par les attaquants du Doyen.

M

Par Amine Larbi

ansouri a su par son calme et sa concentration donner de l’assurance à sa défense qui a été à la hauteur à l’image de Chaffai qui n’a laissé aucune chance au buteur du Mouloudia Djallit. Pour son premier match cette saison, Mansouri a fait ce qu’il fallait faire confirmant ainsi ses grandes qualités. D’ailleurs, lors du stage du Maroc, il s’est distingué en réussissant de belles prestations notamment contre le MAT et face au WAC, ce qui lui a permis de gagner en confiance. A la fin du stage de Casablanca, il a exprimé sa satisfaction en considérant que son rendement a été à la hauteur : «Le stage de Casablanca m’a permis de montrer ce que je vaux. J’ai beaucoup bossé et je n’ai jamais été découragé au contraire, j’ai continué à croire en mes possibilités car je savais que ça allait payer » a affirmé Mansouri.

«J’AI SU RESTER PATIENT »

Le keeper usmiste qui n’a pas joué les deux premiers matches du championnat a su rester patient en attendant sa chance. Une fois que l’occasion lui a été offerte, il l’a bien saisie : «Comme je vous ai dit, je n’ai jamais douté de mes capacités. Je suis resté patient et hyperconcentré car un gardien de but doit être toujours prêt pour parer toute éventualité. Lorsque l’entraîneur m’a signifié qu’il allait m’aligner contre le MCA, je me suis dit que c’est ma chance et par conséquent il ne fallait pas la rater. Certes, la pression était grande sur mes épaules mais, une fois sur le terrain, je suis rentré dans le match et j’ai tout fait pour garder ma cage vierge » a souligné l’ex-gardien de l’USMB.

Après sa première convocation en EN

EL ORFI : «Je suis aux anges»

Le milieu de terrain de l’USMA, Hocine Al Orfi se dit très heureux de cette première convocation en EN. Le joueur veut être à la hauteur mais pour cela il est conscient qu’il doit redoubler d’efforts pour mériter cette sélection. Le joueur parle également de la première victoire de son équipe en championnat.

Entretien réalisé par Amine Larbi

Comment avez-vous accueilli l’annonce de votre première sélection avec les Verts ? C’est quelque chose d’extraordinaire. J’étais fier et en même temps heureux car ce n’est pas tous les jours qu’on est convoqué en EN. Est-ce que vous vous attendiez à cette convocation ? Franchement, je ne m’attendais pas, même si au fond de moi-même, j’ai toujours rêvé de porter le maillot des Fennecs. Donc, on peut dire que vous êtes aux anges ? Oui, je suis aux anges mais en même temps conscient que c’est une première étape car le plus important est de confirmer sur le terrain.

Avec votre sélection et celle de Gasmi, l’USMA a maintenant sept joueurs internationaux , quel est votre sentiment ? Ça montre bien que notre effectif est riche et les joueurs ont un bon niveau. J’espère qu’avec un tel effectif on pourra jouer sur 4 fronts. Il faut qu’on garde la tête froide et qu’on bosse beaucoup aux entraînements car c’est comme ça qu’on pourra atteindre nos objectifs. Même si vous n’avez pas joué contre le MCA, votre équipe a décroché sa première victoire; comment avez-vous vécu le derby sur le banc ? Même si je n’ai pas été titularisé, j’étais à 100% avec l’équipe car on était tous concernés. Après deux contreperformances, il était de notre devoir de réagir et Dieu merci, nous n’avons pas déçu nos supporters. J’ai vécu le match sur les nerfs à partir du banc de touche car le match était intense et l’ambiance formidable. Pensez-vous que l’USMA mérite sa victoire ? Oui, nous avons largement mérité notre victoire car nous avons dominé la partie et

LE PLUS DUR EST À VENIR

Après sa prestation contre le MCA, Mansouri a gagné des points pour garder sa place de titulaire pour le prochain match contre le CAB si on prend en compte la déclaration de Gamondi à la fin du derby : «Je pense que Mansouri a bien tenu son rôle. Il a donné une assurance à sa défense. Je suis satisfait de sa prestation. Pour moi, cette prestation ne m’a pas surpris». Les propos de l’entraîneur montrent bien que ce dernier a été rassuré par le rendement de Mansouri et, par conséquent, il va certainement lui renouveler sa confiance pour la prochaine rencontre de ce samedi contre le CAB. A. L.

PUBLICITÉ

République Algérienne Démocratique et Populaire Direction de l’Urbanisme et de la construction de la wilaya de Blida (NIS : 000209015006256)

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉS

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 02 du décret n° 10/236 du 07 octobre 2010, modifié et complété, par le décret présidentiel n° 12-23 du 18 janvier 2012 portant réglementation des marchés publics, et suite à l’avis d’appel d’offres national n° 55/2012 paru dans les quotidiens : nous nous sommes créé beaucoup d’occasions de but .Le but de Gasmi nous a libérés car il est venu dans un moment important de la rencontre. Je suppose que cette victoire va libérer l’équipe ? On avait besoin de cette victoire pour se racheter et surtout se rassurer après deux contreperformances. On doit continuer sur cette lancée pour engranger d’autres points. L’équipe se déplacera samedi à Batna pour rencontrer le CAB. Comment voyez-vous ce match ? La rencontre s’annonce difficile mais on va tout faire pour réussir un résultat positif. A. L.

: 16/08/2012 • Maracana : 16/08/2012

Le jugement des offres relatif à la réalisation des travaux de résorption du déficit en VRD de la cité Ghabet Ezzaouech. I à Bougara, a donné le résultat suivant : • L’entreprise : CHABANE Brahim • Montant de l’offre : 77.598.746,51 DA/TTC • Délai : 14 mois • Observation : Offre moins disante

Les soumissionnaires peuvent introduire leurs recours dans les dix (10) jours à compter de la première publication du présent avis d’attribution provisoire auprès de la commission des marchés de la wilaya (article 114 du décret sus-visé). Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 940 361


BERRADJA DEVANT LA COMMISSION DE DISCIPLINE…

Comme nous l’annoncions hier, le milieu de terrain, Seddik Berradja, a été écarté de l’équipe. Renvoyé à la reprise de lundi, il ne pourra plus faire partie de l’équipe tant que la commission de discipline du club n’aura pas statué sur son cas. Rappelons que Berradja avait eu des mots envers son entraîneur à la suite du faux pas devant l’USMBA, surtout qu’il n’avait pas admis le fait de ne pas avoir battu ses anciens coéquipiers que sont El Bahari et surtout Benatia. Raoul Savoy n’a pas accepté d’être critiqué ouvertement devant les autres joueurs et d’une telle manière par un de ses joueurs et l’a fait comprendre à Berradja. Ensuite, il a fait un rapport en ce sens qu’il a remis au manager général, Haddou Moulay. Reste à savoir de quelle commission de discipline il s’agit ? Puisque la direction du MCO est divisée et que jusqu’à ce jour, l’équipe est presque livrée à elle-même.

...IL VEUT PARTIR

Du moment que Raoul Savoy ne veut plus de Seddik Berradja dans un souci de «discipline du groupe», le joueur aurait eu une entrevue hier avec le président du CSA, Youssef Djebari, celui-là même qui l’avait recruté au courant de l’été, pour lui demander la résiliation de son contrat. Un terme à la mode au Mouloudia. Après Ouasti, qui s’était bagarré avec Mazari (aux torts de ce dernier selon les présents au stade ce jour-là), c’est au tour du milieu de terrain, sanctionné par son coach. «Je n’ai pas eu de mots déplacés envers lui, et du moment qu’il ne veut pas de moi dans l’équipe, qu’on me donne ma lettre de libération. Je connais ma valeur et je sais que je ferai le bonheur de plusieurs autres clubs de la Ligue 1», a déclaré lundi soir Seddik Berradja. Sauf qu’il ignore qu’il devra patienter jusqu’au mois de décembre et l’ouverture du mercato d’hiver pour espérer être enrôlé par une autre formation.

BOUTERBIAT : «La JSK

est un gros morceau»

Pour avoir joué contre cette équipe la saison dernière, avec deux résultats qui n’ont pas été en faveur de son équipe (0-0 à l’aller à Zabana et défaite 1-0 à au 1er Novembre), Sofiane Bouterbiat sait que ce match ne sera pas une partie de plaisir et qu’il faudra jouer autrement que lors des trois dernières rencontres pour espérer s’en retourner avec un résultat positif.

Entretien réalisé par Ali Boutaleb

Nous avons constaté que vous revenez petit à petit à votre meilleure forme, notamment contre l’USMBA.... C’est vrai que malgré mon début tardif de préparation, j’ai pu revenir à presque mon niveau et ceci grâce au

HAMMICHE-HAMZAOUI, LA PAIRE GAGNANTE DE BOUALI

Sanctionnés lors du match face à la JSMB, les joueurs Hammiche, l’homme du match par qui est venu le premier but et frôlé le KO, ainsi que Hamzaoui, auteur d’une ébauche d’énergie considérable, font montre d’une présence nettement indispensable dans l’échiquier de Bouali, qui devra faire preuve de tact psychologique envers ces deux éléments marginalisés par les dirigeants sur le plan financier, en comparaison avec d’autres éléments nouvellement signataires et n’ayant apporté rien de palpable en matière d’efficacité.

BENMOUSSA SÉDUIT ET GAGNE SA PLACE DE TITULAIRE

Tel est l’adage qui sied parfaitement au gardien Benmoussa, qui a suppléé à merveille le malheureux Ouadah. Le Tlemcénien Benmoussa, très sûr de lui, et en maîtrise parfaite de son rempart défensif, a réussi à anéantir de nombreuses occasions de but des Oranais, en décourageant à lui seul toute l’attaque hamraouie, n’était ce but égalisateur survenu malgré lui. Ainsi, sauf cas contraire, Benmoussa sera le portier par excellence qui répondra convenablement au profil des Vert et Rouge.

travail que nous effectuons aux entraînements. D’ailleurs, cela s’est vu samedi avec la grande débauche d’énergie et avec un peu plus de chance, nous aurions gagné, ce qui nous aurait remonté le moral et évité les petits problèmes qui minent l’équipe. Comme le problème de Berradja, par exemple ? C’est sûr ! L’entraîneur veut mettre en place une discipline de groupe qui ne peut être que bénéfique, et Seddik a eu ces mots par dépit de ne pas avoir gagné. C’était sous le coup de la colère et à chaud. Je pense que la direction doit trouver une solution par laquelle la discipline demeure et que le joueur revienne, car il a une grande place au sein de l’équipe. Je pense que ce n’est pas le moment pour que les problèmes s’accumulent. Déjà que nous n’avons pas reçu nos salaires, et si on ajoute des frictions entre joueurs ou entre staff et joueurs, je pense que nous n’irons pas loin. Surtout que vous avez un

périlleux déplacement ce samedi à Tizi-Ouzou... Oui, avec une équipe de la JSK qui est en colère d’avoir été battue par la JSS à Béchar. Elle voudra se venger sur nous. C’est pourquoi nous travaillons beaucoup sur le plan physique et psychologique. Nous nous déplacerons pour faire un bon résultat et je pense qu’avec la cohésion voulue et surtout un jeu collectif et un peu de chance, nous parviendrons à nos fins. La JSK ne vous fait pas peur ? Peur, non ! Nous la craignons, comme nous craignons tous nos déplacements et aussi parce que c’est une grande équipe qui possède de bonnes individualités et qui est

appelée à jouer les premiers rôles. En plus, elle pratique un football agréable, alors il n’est pas question d’avoir peur, mais de répondre du tac au tac. A. B.

P

Par Benbachir M.

ar contre, elle a gagné dans l’esprit, et ce, pour paraphraser d’abord les dires de son coach Fouad Bouali, comme elle pourrait construire une bonne équipe à l’avenir, pour reprendre ensuite les paroles du coach français de la JSM Béjaïa, Alain Michel, qui après la rencontre avait beaucoup apprécié le comportement des supporters d’El Khadra, qui ont applaudi leur équipe durant toute la partie et même après le coup de sifflet final de Abid Charef, arbitre de la rencontre, en lançant au parterre de journalistes de la presse locale présente à la conférence de presse d’après-match : «Vous avez vu un public qui a été derrière son équipe pendant quatre-vingt-

CHERIF INDISPONIBLE FACE À LA JS K Hichem Cherif, blessé à la cheville lors de la 2e mitemps du match de samedi dernier face à l’USMBA, sera indisponible pour au moins 10 jours. C’est ce qu’a annoncé le soigneur de l’équipe. L’attaquant oranais devait subir dimanche une IRM pour connaître le degré de gravité de cette blessure. Le staff technique, même s’il considère que Cherif Hichem est un pion indispensable dans l’équipe, ne se fera pas trop de soucis pour le remplacer, sachant que les attaquants piaffent d’impatience pour avoir une réelle chance. C’est le cas en particulier de Sandaogo et Benyettou.

HADDOU MOULAY ESSUIE LES CRITIQUES DES SUPPORTERS

La dizaine de fans qui ont suivi l’entraînement du lundi ont été désagréablement surpris de l’absence du manager général, Haddou Moulay. «Sa présence avec l’équipe est indispensable. Ce n’est pas la première fois qu’il s’absente et laisse le groupe tout seul. Déjà que nous n’avons toujours pas digéré le fameux geste qu’il nous a fait du temps où il jouait à l’USMA et son geste de la main avec le pouce tourné vers le bas à la suite du penalty qu’il avait réussi à nose dépens, nous constatons qu’il ne fait pas son travail comme le faisaient ses prédécesseurs Abdenour et Habib Benmimoun. On se demande pourquoi Djebari l’a recruté».

El Khadra doit se ressaisir

L’équipe d’El Khadra n’a pas réussi à épingler son adversaire du jour, mardi dernier, en l’occurrence la JSM Béjaïa at-home, en se faisant battre chez elle par la plus petite des marges, et ce, en raison de l’inexpérience de certains jeunes joueurs qui n’ont rien pu faire devant des joueurs béjaouis chevronnés.

11

MCO

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

Après trois journées, les poulains de Bouali se retrouvent avec un maigre butin.

dix minutes, même quand son équipe avait des problèmes, quand on menait au score et qu’on faisait tourner le ballon, il était toujours là, et c’est làdessus que l’USMBA peut construire une bonne saison, il faut être modeste, une première année quand on accède pour se maintenir, c’est d’être contents de prendre au sérieux tous les matchs qui viennent, un public qui avait envie de soutenir son équipe et qui ne s’est pas retourné comme ça, c’est souvent le cas en Algérie, vous le savez comme moi, il suffit que l’adversaire mène au score et c’est tout le public qui se retourne contre son équipe, alors que vous jouez à la maison, là ce n’est pas le cas, il y avait un public et une équipe qui ont joué ensemble pendant quatre-vingt-dix minutes, avec des hauts et des bas,

mais qui ont eu beaucoup de générosité, ce qui veut dire qu’on peut construire un beau football ici à Sidi Bel Abbès. Franchement, j’ai été frappé par le comportement de ce public, et si je dit cela, c’est par sincérité et non par flagornerie ; c’est rare d’avoir un public aussi unanime, derrière son équipe, je pense que c’est un bon point pour le club de l’USMBA d’avoir cette générosité de son public», avait-il martelé. Voilà donc pour l’USMBA, qui grâce à l’apport et au comportement de ses supporters lors de ce match face à la JSM Béjaïa, pourrait améliorer ainsi ses résultats à l’avenir, en faisant plaisir à son cher public qui, en contrepartie, pourrait lui rester fidèle durant toute l’année si l’équipe ne le déçoit pas bien sûr en matière de résultats. B. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMBA

LIGUE E1

UN PUBLIC ABBASI TRÈS PRÉCIEUX

Les galeries respectives, hamraouie et belabbessienne, sont dotées d’un bon point en matière de fair-play et d’esprit de bon voisinage, prouvant certes que porter haut son club est un devoir, mais la limite de la correction est une obligation, donnant ainsi une leçon de civisme et de sportivité qui demeurent un exemple à sauvegarder dans nos enceintes sportives. Même les 22 acteurs qui ont emboîté le pas sur le terrain par leur professionnalisme sont à féliciter, mettant en valeur que le football est un sport générateur d’amitié et de respect mutuel.


12

JSMB

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

MICHEL VEUT UN MATCH AMICAL LA SEMAINE PROCHAINE

Voulant permettre aux joueurs d’avoir plus de jus dans les jambes, notamment ceux qui ne jouent pas les matches du championnat, le staff technique de la JSMB a décidé de programmer une joute amicale chaque semaine où il sera question de faire participer les éléments qui ne jouent pas aux matches du championnat. Cela dit, après avoir programmer un match d’application hier en face des espoirs, le technicien français compte programmer un autre match amical la semaine prochaine face à un club de Béjaia.

IL NE FAUT PAS S’ENFLAMMER DIRA LE COACH

Bien que son équipe ait réussi un parcours excellent jusque là, avec ses trois victoires consécutives, il n’en demeure pas moins que le coach Alain Michel garde son sang froid, en se montrant trés sobre à propos du parcours qui lui reste à effectuer. A cet effet, il a laissé entendre que son équipe continuera à jouer avec modestie tout en estimant que ses joueurs pourraient relever le défi à l’avenir afin de réaliser les objectifs tracés.

LE REPORT DE LA SIXIÈME JOURNÉE SOULAGE ALAIN MICHEL

LIGUE E1

La ligue nationale vient de reporter la sixième journée du championnat de ligue prévue initialement pour le 13 octobre et ce, en raison de la rencontre retour entre notre sélection nationale et la Libye comptant pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations. Pour cela, la sixième journée aura lieu le mardi 16 octobre ce qui n’a pas tardé à soulager le staff technique béjaoui plus spécialement le coach Alain Michel qui pourrait profiter de cette « petite » trêve pour assurer une bonne prépration de ce rendez-vous qui aura lieu au stade de 1er novembre de Tizi Ouzou.

Les Béjaouis veulent préserver leur invincibilité

Décidémment, les Verts et Rouge de la JSM Béjaia semblent être motivés plus que jamais afin de glaner le maximum de points qui leur permettra de rester dans le haut du tableau le plus longtemps possible.En effet,étant déjà sur trois succès consécutifs arrachés respectivement face au MCO,l’USMBA et le CRB,voilà que les Béjaouis ne comptent pas s’arrêter là et sont décidés d’aller le plus loin possible cette saison après ce début prometteur.

D’

Par Slimane A. S.

ailleurs, les camarades de capitaine Brahim Zafour seront appelés à confirmer encore une fois leur bonne santé ce weekend à l’occasion de leur déplacement à l’est de pays pour affronter la formation de CS Constantine dans le cadre de la quatrième journée du championnat. Soit un match qui ne

WAT RECHROUCHE : «On doit relever la tête» Entretien réalisé par Smain S. T.

Comment est l’état du groupe après cet énième faux pas ? Nous sommes complètement déphasés après cette série de mauvais résultat. C’était prévisible dans la mesure ou l’équipe était amoindrie par l’absence de pas moins de neuf joueurs dont six titulaires,chose qui a porté un sérieux coup au moral de la troupe. Comment comptez-vous redresser cette situation des plus confuses ? Il n’y a pas d’autres alternatives, il faut relever la tête. Je pense qu’on a assez de temps pour redresserla barre. Je suis persuadé qu’avec un peu plus de volonté on arrivera à surmonter cette rude épreuve. Justement, vous seriez en appel ce samedi à Sétif pour en affronter l’équipe locale ? Ca va être difficile, on va aller à Sétif pour ne pas limiter les dégâts, on va se battre jusqu’au bout en épargnant aucun sacrifice. S. T. S.

positifs et ce, en enchaînant un autre bon résultat au stade de Hamlaoui. Cela dit, le coach de la JSMB qui a déjà réussi à revenir avec six points lors de deux premiers déplacements de la saison à Oran et Bel Abbès, Alain Michel semble être convaincu que son équipe pourrait faire mieux encore à l’avenir après avoir gagné plus de confiance et d’arracher une quatrième victoire de suite qui sera d’un grand apport pour la suite de la compétition.

Les joueurs décidés à préserver leur invincibilité.

s’annonce pas facile d’autant plus que les béjaouis viseront le meilleur résultat possible afin de rester dans les commandes.

LES JOUEURS AVEC UN MORAL AU BEAU FIXE

Ayant réussi à enchaîner trois victoires consécutives en ce début de saison,les poulains d’Alain Michel ont déjà un moral au beau fixe afin d’aborder le reste du parcours avec plus de détermination et ce, afin de réaliser le meilleur parcours possible cette saison. Cela dit, les choses semblent être en leur faveur d’autant plus qu’ils

demeurent plus que jamais motivés à poursuivre leur aventure dans de bonnes conditions pour espérer jouer les premiers rôles et ce, en dépit de la difficulté de la tâche.

ALAIN MICHEL VEUT UNE QUATRIÈME VICTOIRE

Tout en se montrant conscient de la tâche qui attend ses poulains ce samedi face au CS Constantine dans le cadre de la quatrième journée du championnat, le technicien français à savoir Alain Michel n’a pas caché son vœu de continuer son parcours sur cette même dynamique des résultats

LA PRÉPARATION POUR LE MATCH DU CSC A DÉBUTÉ HIER

Après avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique à l’issue de la rencontre de samedi dernier face au CRB, les Verts et Rouge ont repris le chemin des entraînements depuis hier mardi et ce, afin de préparer le rendez-vous de ce week-end face au CSC. La reprise s’est effectuée dans de bonnes conditions où le groupe affichait une grande détermination à aller de l’avant, et réaliser une autre performance, pour espérer rester en haut du tableau le plus longtemps possible et atteindre ainsi les objectifs tracés,sachant bien que la tâche n’est pas du tout aisée. S. A. S.

Amrani galvanise ses joueurs

En prévision du périlleux déplacement à Sétif

Après avoir tourné la page du CABBA,et bien que les Tlémceniens aient laissé une bonne impression en pouvant même remporter les trois points de la victoire.Les coéquipiers de Yahla,qui enregistrent la rentrée de son milieu récupérateur Belgherri Rabie, de Mebarki Sofiane et de Sidhoum Ilyes songent sérieusement à cette prochaine sortie,prévue à Aïn-El-Fouara loin de leurs bases.

Par Smain S. T

E

n prévision de cette confrontation,le onze tlemcénien compte réaliser une bonne performance en offrant pourquoi pas une victoire à ses supporters qui commencent à s’inquiéter. Pour se faire, le staff technique vient de remobiliser ses joueurs à même de leur permettre de réussir ce déplacement.En effet, le premier responsable de la barre technique qui a été dèrnièrement, la cible de quelques pseudosupporters avait minutieusement accentué cette préparation du match sur l’aspect technicotactique et organisationnel en procédant lors de la séance efféctuée hier à huis clos au stade Akid Lotfi à corriger les déchets dans le jeu constatés jusque là. Soucieux d’inculquer à sa bande que le maintien en ligue 1 répond à des exigences ou le moindre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

détail revêt une importance particulière. Le patron des Bleu et Blanc oeuvre dans l’espoir de monter un onze qui saura se mettre au fur et à mesure au rythme de ce championnat qui requiert sans doute, un travail planifié,ou rien n’est laissé au hasard.Il se confie à son capitaine Boudjakdji qui tentera de faire valoir son expérience et surtout son savoir faire pour s’ériger en véritable stratège et sera chargé désormais d’encadrer les jeunots, Rebai, Tiza, Rechrouche et autres Djeroudi et Saàdi dans le but de les mettre en confiance en vue d’un meilleur rendement et essayer d’apaiser cette pression qui pèse sur eux et pourquoi pas revenir de la ville de Sétif avec un bon résultat. S. T. S.


Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

LE POSITIONNEMENT SUR LE TERRAIN EN QUESTION

Outre le marquage qui fait défaut chez les joueurs de l’ASO depuis un certain temps en témoignent les nombreux buts encaissés par une défense pourtant à la réputation honorable, le staff technique remet en question le positionnement des joueurs sur le terrain puisque certains joueurs se marchent sur les pieds les uns les autres, selon les observateurs. Le staff technique qui a une meilleure idée sur l’effectif tentera encore une fois d’apporter des changements face au MCA d’autant plus que certains éléments seront out, à l’image de Ghazali suspendu ou des revenants après rétablissement de leurs blessures comme Mellouli, Boujhafer et Bentoucha pour ne citer que ces trois joueurs. La concurrence devrait atteindre les cimes pour le moment et les places sont d’ores et déjà très chères. Z. Z.

13

ASO

LIGUE E1

SELAMA : «On se ressaisira face au Mouloudia»

Entretien réalisé par Zoheir Zitoun

ressaisir.

Personne ne s’attendait à ce que vous ratiez ce rendez-vous face au CSC, un mot... Jusqu’à présent, on ne veut pas le croire car on tenait bien la victoire dans les mains après avoir mené au score et raté plusieurs occasions en première période. Toutefois, même si ce semi-échec a déçu tout le groupe voire tout l’entourage du club, il doit faire partie du passé, car ce qui est fait est fait, nous ne devons pas revenir en arrière à moins d’y voir plus clair en ce qui concerne nos erreurs afin d’y apporter des correctifs. Cela ne doit pas nous porter un coup au moral, il faut mettre ce match aux oubliettes et penser à la prochaine rencontre qui ne sera pas de tout repos d’autant plus que c’est un semblant de derby.

Qu’est ce qui n’a pas marché, selon vous ? Personnellement, je ne peux réaliser ce qui s’est passé et je ne sais où on a fauté et dire que nous étions supérieurs à nos adversaires. Je crois que nous avons manqué de chance et de punch surtout. Il faut avouer que nous tenions le match en main en première période, mais les occasions que nous avons ratées ne nous ont pas arrangées. Même de notre côté, on ne s’attendait pas à voir le CSC opérer de la sorte, avouons quand même que c’est une très bonne équipe avec des éléments de grandes qualités dont le métier de certains. Face au MCA, ce ne sera pas du gâteau, un commentaire... On sait bien les Mouloudéens feront le maximum pour prouver que leur dernière défaite est un accident de parcours et puis les matches entre nous ont toujours été très disputés. Nous ferons le maximum pour nous racheter nous aussi, ce qui va donner du piment à la rencontre, j’en suis certain car de notre côté nous devons vite nous ressaisir, la bataille sera rude, mais je vous promets que nous nous battrons, car la ressaisie est de mise. Comment aborderez-vous cette confrontation ? Il faut d’abord croire en nos forces et penser à engranger les points de la victoire

A. BITAM INTÈGRE LE GROUPE

Après quatre mois de son opération au genou, Bitam a décidé d’intégrer le groupe, il s’est même proposé pour jouer le match amical contre le MCE Madher. On ignore encore s’il a tenu le coup car on craint vraiment pour lui, normalement c’est après le cinquième mois qu’il doit progressivement toucher au ballon.

afin de prendre une nouvelle dynamique. Nous devons aborder ce match avec la sérénité habituelle en jouant plus intelligemment et ne pas laisser l’adversaire tranquille sur le terrain. Tout en jouant la prudence, il faut oser et ne pas baisser les bras. Il faut utiliser tous les aspects pour gérer ce match afin de voir en rose le reste du parcours. Déçus, les supporters ne pardonneront pas un autre faux pas, n’est-ce pas ? Nous avons toujours eu une pensée pour nos chers supporters une fois sur le terrain. On sait qu’ils aiment leur équipe et ne veulent pas entendre de sa défaite et c’est dans ce sens que nous ferons le maximum pour renouer avec eux face au MCA, qui est plus un match spécial pour eux.

Vous concernant, vous chauffez toujours le banc, comment vivezvous cette situation ? Je ne vous cache pas que cela ne me réjouit pas, car tout joueur ambitionne de faire partie de l’équipe alignée et c’est normal diriez-vous, mais cela n’est pas de mon ressort, car il y a un staff en place qui en décide et me concernant, je ne fais que me soumettre aux directives sans faire de problèmes. Toutefois, je me tiens toujours prêt à répondre à l’appel de l’entraîneur. Z. Z.

BOUCHOUK PRÊT POUR CAB-USMA

Ses quatre points de suture à l’arcade ne l’ont pas empêché de s’entraîner, Bouchouk s’est dit prêt à tenir sa place contre l’USMA. «D’ici la fin de semaine j’ôterai le fil des sutures et ma petite blessure ne sera qu’un mauvais souvenir, je me prépare à jouer le match de samedi incha’Allah.»

BENSACI : «HEUREUX QUE MON BUT A DONNÉ LA VICTOIRE» Auteur d’un bon match contre le MCE Eulma, le latéral gauche du CAB a eu le mérite de marquer le deuxième but qui a donné la victoire au CAB, un but qui lui a fait énormément plaisir, il espère ne pas s’arrêter à cela et se dit optimiste pour la suite du championnat.

Entretien réalisé par Wehab Yefsah

Un bon match et un très joli but n’est-ce pas ? Dieu merci, nous étions dans l’obligation de gagner ce match, car on devait effacer le revers de l’ESS, je pense que je me suis

donné à fond comme mes camarades, pour mon but je suis heureux qu’il ai servi à la victoire. Le match a été difficile pour vous ? Tout à fait, on était dos au mur, on avait plus le droit de rater la victoire, tout le monde nous attendait au tournant, il fallait avoir le mental pour réagir comme on l’a fait.

Comment avez-vous trouvé le comportement des supporters avec vous ? Un comportement formidable, on s’y attendait pas à cette victoire ils

ont contribué à sa réalisation, car après l’égalisation du MCEE, ils ont continué à nous pousser à fond, ça nous a encouragé. Samedi, ce sera l’USMA un autre calibre ? Toutes les équipes sont des calibres, l’USMA a bien perdu à El Eulma que nous avons battu, ce genre d’équipe vous motive un peu plus, ce sera un match où on doit montrer notre vraie valeur. Croyez-moi tous les joueurs sont déterminés à aller au bout de leurs forces pour gagner ce match incha’Allah. W. Y.

LA PRIME DU MCEE AUJOURD’HUI

Les joueurs toucheront la prime de la victoire contre le MCEE ce mercredi, ainsi chaque joueur touchera 40.000 DA, l’administration du club a entrepris les démarches de versement de l’argent par virement aux comptes des joueurs à la Banque société générale. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CAB

Selama qui ne jouit pas de la confiance de son coach malgré les efforts consentis estime que le faux pas subi face au CSC fait partie du passé et la concentration pour le match face au MCA a débuté à la reprise dans la détermination afin de nous

REPRISE HIER À 9H DU MATIN

La reprise des entraînements du CAB s’est effectuée à 9h du matin au centre des loisirs et sports. Tous les joueurs étaient au rendez-vous sauf Babouche écarté par l’administration en attendant le conseil de discipline qui décidera de son sort. Une deuxième séance d’entraînement était prévue en fin d’après-midi au stade d’El Madher où les joueurs qui n’ont pas joué samedi contre le MCEE disputaient un match amical contre le MCE El Madher. W. Y.


14 MOB BON DÉBUT DES ESPOIRS

En effet, les capés de Djelloul Meddas ont réussi à garder leur invincibilité en enchaînant avec un troisième bon résultat. Deux victoires, dont l’une à domicile face à l’ES Mostaganem (2e journée) sur le score sans appel de 6 à 1, une autre lors de la précédente journée face au MSPB chez ces derniers, où les camarades de Kaci ont battu les gars des Aurès sur le score de deux buts à zéro, et un nul lors de la 1re journée à Merouana face aux U21 de l’ABM. Avec ces trois résultats, les espoirs du MOB occupent la 2e place avec sept points au compteur, derrière le leader, l’ASMO, qui a fait un sans faute. Mais cette deuxième place, les jeunes Béjaouis la partagent avec trois autres équipes, à savoir le MCS, l’USMB et l’OM qui possèdent chacune sept points. N. S.

CRT

SEPT JOUEURS QUI AVAIENT PRIS PART AU MATCH RETOUR DE LA SAISON DERNIÈRE NE SONT PLUS LÀ

Il s’agit de Bouali Idir, Klehnmer Mouloud (aujourd’hui au MOC), Chaoui Smail (aujourd’hui au NRB Réghaïa), Dehouche Nassim (aujourd’hui au MCEE), Bensalem Moussa, Ousmaïl Amar et Yaya Faouzi. Bouali, Bensalem et Ousmaïl avaient été remplaçants. Le premier joueur cité avait remplacé Benhocine à la 64’, le deuxième Ferhat à la 46’ (1re minute de la deuxième mi-temps) avant qu’il (Bensalem) ne cède la place à Ousmaïl qui fut incorporé à la 72’ .

Les Béjaouis attendent le MOC de pied ferme

Moins de quarante-huit heures séparent le match de la 4e journée qui verra, entre autres affiches, celle qui se déroulera au stade Opow de Béjaïa et qui opposera les Crabes du MOB aux Constantinois du MOC.

U

Par Nassim S.

n match auquel ne cessent de penser les Vert et Noir de la Soummam, tant il est vrai que cette empoignade aura un cachet particulier pour les deux équipes. Le Mouloudia de Béjaïa, tout comme son invité de ce vendredi, voudra bien remporter les trois points qui seront très importants, puisqu’ils permettront à celui qui les engrangera de soigner sa place, même si c’est de façon provisoire. Le MOB compte trois points dans son compteur, alors que le MOC en a deux. Ce qui fait que le match de cette quatrième journée du championnat sera très disputé entre les deux équipes, où aucune ne voudra faire de cadeau à son vis-à-vis, et comme on l’a dit dans notre édition d’hier, le MOB qui aura certes l’avantage de recevoir chez lui et devant ses fans, cela ne veut nullement dire qu'il a gagné d’avance.

RAHMOUNI NE VEUT RIEN LAISSER AU HASARD

Depuis le début de la semaine en cours, les fans du club ne pensent donc qu’au match de ce vendredi. Un match important aux yeux de tous, que ce soit les membres du staff technique, les joueurs, les

dirigeants et même les fans du club. Tout le monde est conscient que le salut passe par une victoire face aux gars de l’antique Cirta, ce qui fait que seuls les trois points compteront face à une équipe qui peine à débuter le championnat sur de bonnes notes. La preuve, les capés de Latrèche Abdelkrim n’ont fait que deux matches nuls, dont un à domicile lors de la 1re journée, un autre en déplacement lors de la 2e journée et enfin une défaite sur un score lourd de 5 à 0 face aux gars de la ville des Roses. Les Béjaouis devront profiter de la mauvaise passe et surtout du moral qui est à plat de leur adversaire de cette quatrième journée pour venir à bout des visiteurs.

SE MÉFIER DE L’EAU QUI DORT !

Quoique le MOB aura en face de lui une équipe abattue après la défaite subie chez elle au stade Hamlaoui de Constantine où elle a essuyé un revers dont elle se souviendra longtemps, mais comme le dit si bien l’adage populaire, «il faut se méfier de l’eau qui dort», et les capés de Rahmouni doivent se méfier, au risque de laisser des plumes face à une équipe qui sera avide de rachat même en-dehors de ses bases. Le MOB, qui jouera devant ses fans, n’est pas près de subir un deuxième revers de suite et perdre des points à domicile, qui vaudront leur pesant d’or.

QUI AURA LA 1RE EN LIGUE 2 ?

La saison dernière, le match aller qui s’était joué au stade Hamlaoui de Constantine a vu les deux équipes, le MOB et le MOC, achever ledit match avec un nul sur le score de deux buts partout. Ce jour-là, c’était l’ex-attaquant du MOB, aujourd’hui

Haddou se tourne vers les pouvoirs publics

A Aïn Témouchent, la crise financière prend de l’ampleur et le club risque de payer les frais.

E

LIGUE E2

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

Par Benbachir M.

n effet, les caisses sont vides et le compte bancaire est frappé d’opposition. Haddou, qui ne sait plus où donner de la tête face à la pression, vient de lancer un appel urgent aux pouvoirs publics et autres entreprises de la région pour venir au secours du club cher au regretté Sikki. Ainsi, et en dépit des nombreuses sollicitations, aucun signe n’est venu de la part de ces partenaires qui boudent carrément l’équipe : «Toutes les entreprises qui activent sur le territoire de la ville se défaussent pour je ne sais quelle raison», martèle Haddou. Et d’enchaîner :

«J’ai comme le sentiment qu’elles répondent plutôt aux vœux de nos adversaires et nos ennemis. Qu’elles sachent qu’en agissant de la sorte, elles pénalisent toute une jeunesse. J’en appelle à leur sagesse et leur bon sens.» Pour ce qui est des résultats enregistrés au bout de cette troisième journée, Haddou se dit satisfait : «Après un intersaison des plus cauchemardesques, où l’avenir du club était sérieusement compromis, faute de repreneur de la SSPA/CRT et malgré le fait que les joueurs ont repris tardivement le chemin des entraînements, l’équipe a enregistré deux nuls et une courte défaite à l’extérieur», a dit Haddou. Il faut reconnaître à ce sujet que le championnat vient à peine de commencer et beaucoup de choses sont à revoir, afin de permettre augroupe de renouer avec le succès. B. M.

Les Mobistes sont déterminés à prendre le dessus sur les Constantinois.

à l’ESS, Yaya en l’occurrence, qui avait ouvert le score pour le MOB à la 38’ sur penalty, mais les locaux étaient revenus dans la partie et achevé la première période à leur avantage, grâce à deux buts signés Beloufa (42’) et Bouregâa (45’+2). Mais la volonté des Crabes avait fini par payer, puisque Yaya Faouzi avait réussi à égaliser à la 72’ de la partie, permettant à con équipe de prendre un point. Au match retour à Béjaïa, qui s’était joué le 28 février 2012, ce

sont les Crabes qui avaient pris les trois points, grâce à une réalisation de l’actuel capitaine, Djebar Akrour, qui avait inscrit son deuxième but de la saison passée à la 32’, après celui qu’il avait inscrit face au CABBA au match aller (5e journée) à Béjaïa. Le MOB a récolté donc quatre points sur les six possibles, contre un seul pour les Constantinois. Qui aura donc la 1re ? Réponse ce vendredi. N. S.

TOUAL NE VEUT PAS ENCAISSER DE BUT

Vu que Toual Athmane, l’actuel portier numéro un des Crabes était arrivé durant la période du mercato 2011/2012, il n’avait donc pas joué au match aller. C’était Bekrar Abdelmalek qui était dans les bois et qui avait encaissé son troisième but d’affilée, après celui encaissé face à l’ABM (3e journée). Ainsi donc, le gardien Toual veut garder sa cage vierge ce vendredi.

Les U-21 n’ont pas fait le déplacement à Annaba

Beaucoup de questions et d’interrogations au sujet du déplacement à Annaba que les joueurs de la catégorie des U21 n’ont pas effectué pour rencontrer leurs homologues de l’USM Annaba, dans le cadre de la troisième journée de leur championnat.

C

ette décision a été prise par l’ensemble des joueurs de cette catégorie après leur rencontre contre le RC Arbaâ, le mardi 18 septembre, lors de la 2e journée et perdue sur le score de 2 à 0. En effet, selon le responsable de cette catégorie, c’est luimême qui a annoncé la nouvelle du non-déplacement juste après ce match, motivant

cette décision par l’abandon des dirigeants à l’endroit de tous ces jeunes, d’où l’absence de toute assistance durant cette rencontre avant et après, en les laissant livrés à eux-mêmes et à leur sort. Cela ressemblait peut-être à une menace pour les prochaines échéances, comme pour envoyer un sérieux avertissement à tous les responsables de la SSPA/CRT pour prendre au sérieux leurs demandes, du reste légitimes pourrait-on dire, mais tous ces joueurs et leurs responsables ont mis à exécution cette décision dans les 48 heures, soit le jour où ils devaient rallier la ville d’Annaba en compagnie de leurs aînés pour rencontrer l’USMAn. A Témouchent, tous les supporters sont restés perplexes devant cet état de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

fait inédit, tout en s’interrogeant sur les véritables motivations qui ont poussé tous les jeunes des U-21 à se révolter et en pensant aux conséquences de ce match qui n’a pas été joué, sur l’équipe des seniors en cas de sanction ou si simplement y aura-t-il une amende à payer par le club fautif, ou alors un avertissement assorti d’une amende. Voilà les questions qui taraudent l’esprit de tous les fans du Chabab de Témouchent. Toujours est-il, c’est une première en ce début de championnat qui devra donner à réfléchir aux actionnaires de la SSPA/CRT, afin d’éviter que ne se reproduisent de tels cas, qui risquent de nuire au club ou tout simplement lui porter préjudice. B. M.


NAHD

LIGUE E2 MADI ÉTAIT EN STAGE AVEC L’EN MILITAIRE

ASMO

Le milieu de terrain offensif du Nasria, Aymen Madi, était en stage avec l’EN militaire depuis dimanche passé, et c’est pour cette raison qu’il n’avait pas repris les entraînements. Il ne l’a fait qu’hier, après la fin du stage de la sélection nationale. Le joueur devrait se préparer comme il se doit, surtout que l’entraîneur compte énormément sur lui pour encadrer les jeunes joueurs.

TOUT COMME SON FRÈRE ABDENOUR Le milieu récupérateur, ancien joueur du CABBA, rappelé par son frère au sein de l’équipe oranaise, a repris les entraînements en solo cette semaine. Rappelons que Cherif El Ouazzani Abdenour s’était blessé avant le début de la compétition et le médecin avait pronostiqué une indisponibilité de plusieurs mois.

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

LES JOUEURS VOULAIENT RENCONTRER OULD ZEMERLI

Les joueurs du NAHD avaient souhaité rencontrer le président, Mahfoud Oul Zemerli, qui avait promis de les rencontrer à la reprise des entraînements avanthier. Toutefois, ce dernier a eu un empêchement et n’a donc pas pu les rencontrer. A noter que les poulains d’Aït Djoudi souhaitent parler des primes qu’ils veulent revoir à la hausse, après que la direction se soit contentée jusque-là de leur octroyer une seule prime de 20 000 DA, après la victoire face au MCS, alors qu’ils attendent les deux autres primes après les nuls face au MOC et l’ASMO à l’extérieur.

SAOUD NE S’EST PAS ENTRAÎNÉ

15

Le défenseur, Ahmed Saoud, ne s’est pas entraîné avec le groupe avant-hier, en se présentant en tenue de ville. Il faut savoir que Saoud revient depuis quelque temps d’une blessure au niveau des adducteurs et vient de terminer les soins. Le coach, Aït Djoudi, lui a demandé de reprendre au plus vite les entraînements et de préparer les prochaines échéances afin d’être prêt au cas où il lui ferait appel.

Le Nasria prépare sérieusement l’Arbaâ

La formation du Nasr Hussein-Dey prépare très sérieusement la rencontre qui l’attend face au RC Arbaâ, qui se jouera samedi. Ainsi, le coach, Azzedine Aït Djoudi, a décidé de programmer des séances biquotidiennes, surtout lundi et mardi, et ce, pour améliorer le physique des joueurs qui est en deçà des espoirs du staff technique.

I

Par Raouf M.

l faut savoir que certains joueurs ont terminé difficilement les rencontres qu’ils ont disputées, ce qui prouve qu’ils manquent encore de fraîcheur physique et qu’ils doivent de ce fait se donner à fond pour espérer se reprendre lors des prochaines confrontations qui sont très importantes pour l’équipe, qui joue l’accession en Ligue 1 et qui devra être de ce fait prête à relever le défi et revenir le plus vite possible parmi élite. Le coach des Sang et Or a eu par ailleurs une discussion avec les

Le RCA, un serieux client pour les Nahdistes lors le prochaine journée.

joueurs pour leur demander de se concentrer dès maintenant sur la préparation du match face au RC Arbaâ qui se rapproche à grandes enjambées, leur avouant qu’il attend beaucoup d’eux pour ce match et qu’ils doivent de ce fait être prêts à 100% afin de tenter d’arracher les trois points qui sont très importants pour l’équipe, qui devra prendre une place dans le haut du tableau pour se relancer dans la course à l’accession en Ligue 1. Le coach du NAHD, même s’il sait que la mission ne sera pas facile, espère que ses joueurs se donneront

à fond. Il leur avouera même qu’il sera sans pitié avec eux et qu’il écartera tout joueur qui ne se donnera pas à fond lors des entraînements et lors des matchs du championnat qui reste très difficile. Les

joueurs ont bien reçu le message et ont promis de se donner à fond pour être au rendez-vous, à commencer par ce match face au RCA qu’ils souhaitent remporter pour passer à la première place. R. M.

LE NASRIA POURRAIT REVENIR À L’HÔTEL MEHDI

Le Nasria pourrait bien revenir à l’hôtel Mehdi de Staouéli pour la mise au vert, qui devrait se tenir avant ce match. En effet, les dirigeants souhaitent arriver à un accord avec le PDG de cette entreprise hôtelière à laquelle le NAHD doit une certaine somme, du temps du président Lahlou. L’équipe ne pourra revenir dans cet hôtel que si elle consent à payer cette dette.

FERTOUL REVIENT

Absent de la formation et des entraînements depuis plusieurs semaines, le défenseur Fertoul est revenu aux entraînements après être passé par le conseil de discipline du club, auquel il a donné les raisons de son absence. Rappelons que ce joueur n’avait pas été appelé par Cherif El Ouazzani parmi les 18 qui ont débuté le championnat. Après la blessure du défenseur axial Ali Bouâamria, il avait été convoqué, mais avait refusé de répondre à la convocation. Reste à savoir maintenant si le staff technique et son entraîneur en chef vont lui faire appel pour le derby de vendredi prochain contre son ancien club.

Comment trouver la bonne voie ?

C’est la lancinante question qui ne cesse de tarauder l’esprit du staff technique. Le dernier match à domicile face au NAHD avait montré une équipe asémiste dominatrice, mais qui n’arrivait pas à trouver le chemin des filets.

Par Ali Boutaleb

C

omme leurs voisins du Mouloudia, les coéquipiers de Youssef-Zakaria confondent, toujours et encore, vitesse et précipitation. Avec zéro but au compteur, les Oranais ne savent pas comment résoudre ce problème d’inefficacité, surtout qu’ils se targuent d’être parmi les meilleurs attaquants du championnat de Ligue 2. «Ce n’est pas normal de rater autant d’occasions dans un seul

match», avait déclaré le coach en chef, Chérif El Ouazzani, à la fin de la rencontre de vendredi, et qui ajouta : «Je pense que nous sommes devant un problème lié à la concentration sur le terrain, bien qu’à l’entraînement les joueurs arrivent à marquer beaucoup de buts. Nous allons travailler pour remédier à cette situation.»

REPRISE DES ENTRAINEMENTS DIMANCHE

Travail psychologique, avec un discours de plus de 15 minutes en début de séance, physique avec un travail conséquent et enfin tactique avec un petit match d’application, est le menu des camarades de Bouâamria au courant de la semaine. L’ASMO, qui aura encore un déplacement délicat ce vendredi à Mostaganem, pour en découdre avec le voisin espérantiste, est tenue de revoir toute sa copie afin de ne pas perdre pied, comme ce fut le cas à Merouana.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

TRAVAIL SPÉCIFIQUE POUR LES ATTAQUANTS

Le staff technique n’a pas manqué de faire subir aux attaquants un travail spécifique basé avant tout sur l’efficacité aux abords des bois adverses. Toute la panoplie des situations offensives possibles a été revue et corrigée version Si Tahar. Cherif El Ouazzani tient à ce que ce fameux déclic survienne en terre mostaganémoise. «Nous travaillons pour enlever aux attaquants ce défaut qu’est le jeu personnel et l’égoïsme et les inciter à jouer d’une manière plus collective, qui reste la seule manière pour réussir ses matchs. Personne dans l’équipe n’est Messi pour prétendre apporter lui seul le succès. Par contre, le groupe peut le faire.» Signalons qu’en trois matchs, le staff technique a fait évoluer tous ses attaquants, à savoir Balegh, Rahou, Ameur-Yahia, Benmeghit, Berrah (actuellement blessé) et Kheloufi. A. B.


ESM

16 RESTER SUR LA DYNAMIQUE

SAM

L’entraineur espérantiste Osmane reconnaît que ses joueurs ont eu l’efficience désirée et pense, cependant, qu’ils doivent continuer sur cette dynamique avec une meilleure manière de production dans le jeu, car la dernière prestation n’a pas convaincu le public présent. Pour l’entraîneur des Vert et Blanc , il faut que son groupe arrive à augmenter la mesure sur le plan du jeu et endiguer de concentration car, pour lui, le plus dure reste à venir. Cela étant, il faut jouer assidument et surtout avec beaucoup de rigueur et discipline tactique afin de perpétuer les bons résultats.

BOT À LA BARRE TECHNIQUE DU SARII ?

Selon une source proche de la direction du club, le président Benfeta aurait recruté l’entraîneur Bot Abdelaziz pour prendre les destinées du SAM, à la place de Ziani M’henni qui a décidé de suivre les traces de l’entraîneur français Philippe Delpèche, pour rappel ce dernier qui a assuré la préparation de l’inter-saison en compagnie de Ziani M’henni avait jeté l’éponge avant l’entame de la saison, à noter que Bot Abdelaziz qui a entraîné plusieurs clubs à l’image du GCMascara, CCSig, ISTighenif avait dirigé la barre technique du Sarii lors de la saison 20042005.

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

UN SÉRIEUX TEST FACE À L’ASMO

On estime du coté des mostaganémois que le match contre l’ASMO constituera un serieux critére pour juger l’équipe,qui sera appelée à confirmer sa remise en valeur le vendredi prochain,et prouver par conséquent que la dernière victoire obtenue n’est nullement usurpée.Les supporters espérantistes,affirment que leur équipe fera face à un vrai test,qui reste malgré tout surmontable,vu la dynamique que recèle les joueurs de l’ESM. N. B.

Objectif les 3 points

Après avoir bénéficié d’une journée de repos, suite à la rencontre disputée face à l’AB Merouana,l’ESM se remet au travail, en pensant à son prochain match.

L

Par N. B.

es espérantistes ont repris de plein pied les entraînements durant la semaine tantôt sur la pelouse du stade Bensaàd,en accentuant leurs efforts sur l’aspect physique ;et tantôt à la salle omnisports de Kharouba pour les améliorations techniques nécéssaires,en prévision de la confrontation qui les attend face à l’ASMO. Il faut admettre que ce résultat difficilement obtenu face à la formation de Merouana; n’a pas

été sans provoquer un semblant de déclic psychologique. Toutefois,du côté du staff technique, il reste néanmoins beaucoup à faire en gardant bien les pieds sur terre et poursuivre le restant du parcours avec sérieux et abnégation,car les enjeux diffèrent et les difficultés iront, certainement, crescendo. En effet, du côté des mostaganémois,on estime que la victoire obtenue face à Merouana est due surtout à l’esprit d’orgueil de leur groupe.Pour Osmane ; il est vrai que ce résultat est encourageant mais ne doit en aucun cas émouvoir notre sérénité, d’autant plus que ce derby de l’ouest face à l’ASMO s’annonce des plus difficiles à négocier,en connaissant la valeur de l’adversaire qui n’a pas encore dit son dernier mot. N. B.

GRAINE TOUJOURS EN SOLO

Le milieu récupérateur,Graine M’barek,a repris les entrainement,aprés avoir contracté une vilaine blessure à sa cheville, qui l’a éloigné des terrains depuis le mois d’août dernier,et du fait il n’avait joué aucun match cette saison.

ABED : «On n’a plus le droit à l’erreur»

LIGUE E2

RAGDI : «C’est un match comme les autres»

Mounir Ragdi est l’un des joueurs qui auparavant avait joué pour le MSPB et l’ABM,donc il connait bien les atmosphères que recélent ces derbies,et celui ci, sera son quatrième derby du genre,et c’est dans cette optique qu’on a voulu connaitre ses impressions.

MSPB

Par Wahab Y.

Vous avez déjà joué ce derby ABM-MSPB, n’est-ce pas ? Exactement, j’ai joué trois fois ce derby, deux fois du côté de l’ABM et une fois du côté du MSPB. Comment se sont-ils déroulés sur le terrain et dans les gradins ? Sur le terrain,les trois derbies s’étaient très bien déroulés entre joueurs et dirigeants des deux équipes,quant aux gradins, je pense qu’il y a eu une seule fois une petite tension entre les supporters après la victoire du MSPB (2-3) à Mérouana, mais en général,tout s’est bien passé. Comment voyez-vous celui de vendredi ? C’est un match comme les autres, il est vrai que cette année, l’ABM a bien démarré, elle possède en son sein sept ex-joueurs du MSPB, qui restent nos amis et nos camarades, ce qui va donner

plus de piment au match, mais je suis convaincu que le fair play régnera sur le terrain et j’espère aussi dans les gradins. Pensez-vous que le MSPB reviendra avec un bon résultat ? Notre équipe joue sans calculs, on ira à Mérouana jouer notre jeu, sans se poser des questions. En football les matchs ne se ressemblent pas, et tout est possible dans un match, une chose est sûre,on n’ira pas à Mérouana pour limiter les dégâts, on aura notre mot à dire et que le meilleur gagnera, aprés tout,ce n’est qu’un match de foot. W. Y.

MÉROUANA EN LIGNE DE MIRE

Entretien réalisé par Aoun L. B. Le milieu offensif samiste Abed Amine que nous avons rencontré à l’issue de l’entraînement de lundi matin,affirme que lui et ses camarades ont oublié la défaite de Bel-Abbès face au MCS et se focalisent uniquement sur le match de vendredi face à l’ASKhroub.

Comment est l’ambiance du groupe actuellement ? Le lendemain d’une défaite n’est jamais gai,et cette dernière face à Saïda fait désormais,partie du passé, les joueurs ne pensent qu’à une chose,se ressaisir lors des prochaines rencontres pour repartir de bon pied en commençant par celle de vendredi face à l’ASKhroub. Comment s’annonce cette rencontre face au Khroub ? La rencontre face à l’ASK constitue un virage important pour nous.Devant les khroubis,nous serons solidaires et décidés à réagir pour arracher une victoire, on sait que l’équipe de Khroub ne se déplacera pas à Mohammadia pour faire du tourisme mais elle tentera de réaliser un résultat

Dans le camp mouloudéen, on vit cette semaine au rythme du derby ABM-MSPB qui se déroulera ce vendredi au stade Bensaci.

probant,seulement,on est obligés de prendre les 3 points en plus de l’avantage de jouer devant notre public,et on n’a plus le droit à l’erreur. Un dernier mot … Il faudra battre l’ASKhroub coûte que coûte pour quitter une fois pour toute la lanterne rouge, j’espère aussi que le public viendra en masse pour nous encourager. A. L. B.

C

ôté technique l’entraîneur Zemmouri a bénéficié du retour de ses joueurs blessés et bénéficiera peut être de la qualification de Lemouadaâ chose qui va lui permettre pour la première fois de rassembler tout son effectif, la préparation pour ce derby bat son plein et se déroule comme pour les autres matches avec bien sûr une meilleure concentration sur le volet psychologique, qui aura très certainement la part du lion, car l’état psychologique des joueurs joue un rôle très important dans ce genre de derbies. Côté administration, on fait tout pour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mettre l’équipe dans les meilleures conditions de préparation en améliorant les moyens de récupération, motivant les joueurs et surtout les entourer. Quant aux supporters, ils sont très conscients que leur jeune équipe a besoin plus que jamais de leur soutien, et qu’ils sont tenus non seulement à se déplacer en nombre, mais de se bien comporter et de ne pas répondre aux provocations, car les règlements sont très sévères et risquent de leur couter des matches à huis-clos même si c’est en déplacement. Cet ABM-MSPB peut être une fête de football entre deux clubs de la même wilaya, il ne faut pas oublier que sept joueurs de l’ABM sont des enfants du Mouloudia et que sur le terrain c’est leurs ex-camarades qu’ils vont croiser dans un grand fair play, on en est convaincu. W. Y.


17

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

UNE POIGNÉE DE SUPPORTERS DANS LES GRADINS

Après avoir retrouvé le sourire et la joie, suite aux résultats réalisés par l’USMB, les supporters depuis l’entame du championnat ne ratent aucune séance d’entraînement, avant-hier ces derniers n’ont pas manqué une fois de plus d’encourager les poulains d’Akli qui étaient en plein boulot et leur ont promis d’être à leurs côtés, ce vendredi, face au MCSaïda, pour les motiver et les pousser à décrocher les trois points de la victoire. A noter que plusieurs éléments pouvant postuler à une place de titulaire, le gardien de but Benmedour, en défense, Hezil, Mana, M’Haïa et Telbi, au milieu Kabla, Aliouane, Boudina et Chellali, ce qui fait que la concurrence sera très rude dans les trois compartiments. En somme, vu cette quantité et qualité de joueurs, les Blidéens n’ont plus le droit à l’erreur cette saison, c’est-à-dire comptabiliser les trois points à domicile devant tout client et ramener le maximum de points de l’extérieur, cela pourra les rendre heureux au baisser de rideau.

Les Blidéens se peaufinent À BRAKNI

Hier, dans la matinée, toujours au stade des frères Brakni, les protégés d’Akli ont abordé cette séance de travail dans une bonne ambiance.

L

Par Tahi Ahmed

e travail était axé sur le volet technico-tactique et l’aspect physique pour corriger les incohérences constatées dans les trois compartiments. A donc essayé plusieurs variantes tactiques à l’entraînement lors du match d’application. Cette nouvelle

stratégie, le coach Akli aura l’embarras du choix pour composer son équipe avec un effectif étoffé de 23 éléments. A propos de l’ossature, Khelladi est bien parti pour garder les bois, en défense, le staff technique a trouvé le noyau de base sur lequel repose ses plans tactiques. Sur le flanc droit, Belkhiter est indétrônable, ce n’est pas le cas à gauche où Benaceur et Hezil n’ont pas encore atteint la plénitude de leurs moyens et même Mana est concerné à ce poste. Dans l’axe Namani et Herida sont les mieux indiqués, assurent la stabilité

et assurance derrière. Au milieu, Douicher et Abdelaoui assurent la couverture, alors que Melika à un rôle plus offensif et essaye d’alimenter la ligne d’attaque qui est composée de Belhamri, Ouznadji et Kerifali. Le coach Akli s’est attelé à mobiliser ses troupes, n’a pas manqué de leur énumérer les lacunes constatées face au MOC, vendredi dernier et les a exhorté à travailler davantage et prendre au sérieux le match qui les mettra aux prises ce week end contre le MCSaïda. T. A.

Un bon galop d’entraînement

U

n but inscrit par l’ex-diable rouge qui revient ainsi au bercail, après deux saisons au SSSA, Atmane, dit Menad, dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps. Le staff technique de l’EST a testé tout son effectif afin de voir à l’œuvre tous les joueurs, notamment pour arrêter sa liste des sélectionnés qui feront partie de l’effectif des

Une réunion technique d’une durée de 30 minutes a eu lieu à la reprise des entraînements qui a regroupé le staff technique et les joueurs en présence du président de la SSPA/USMB, Mohamed Zaïm, qui n’a pas manqué de motiver ses joueurs. T. A.

SAAD A REMIS AUX JOUEURS LES PRIMES DU MOC

Les camarades de Douicher dès qu’ils ont aperçu le secrétaire du club Saad aux côtés de Zaïm devant les vestiaires du stade Brakni, cette présence les a réjouit sachant bien qu’ils vont percevoir la prime du match gagné face au MOC en continuant le travail dans une bonne ambiance et assiduité. A la fin de la séance de travail de la reprise, les éléments titulaires ont eu droit à un montant de 40.000 DA et les remplaçants 20.000 DA.

DIVIS SIONS INFÉRIIEURE ES

ES Timezrit 1 - CR Beni Ourtilane 0

L’Espérance sportive de Timezrit a disputé son premier match amical à Bougaâ, sous la houlette du nouveau coach Omar Hanouti, qu’elle a remporté par la plus petite des marges (10), contre l’équipe du CR Beni Ourtilane, qui évolue en régionale II de la Ligue régionale de Constantine, qui elle en est à son troisième match amical.

RÉUNION STAFF-JOUEURS

Oranges de Timezrit lors du prochain exercice. Les jeunes mis dans le bain ont donné satisfaction, comme nous l’a confirmé l’entraîneur des Oranges : «C’est juste un match d’entraînement pour voir à l’œuvre les joueurs sur le plan individuel, notamment les jeunes, et aussi pour avoir une idée plus précise sur eux. Certains ont donné satisfaction et c’est de bon augure. Même si on est en retard, on essaye d’augmenter la charge sur le volet physique et travailler le technico-tactique. On va jouer un autre match amical et essayer d’autres variantes technicotactiques et voir la réaction des joueurs. Les joueurs se donnent à fond pour être prêts pour le début du championnat.» Les dirigeants s’activent pour confirmer l’organisation d’autres rencontres de préparation afin que les joueurs aient le plus de matchs possibles dans les jambes. «Même si notre effectif est composé essentiellement de jeunes juniors et de la première année seniors, je pense qu’avec la volonté de tout un chacun et les qualités de ces jeunes on peut assurer le maintien, inchallah», a-t-il conclu. S. H.

SS SIDI AÏCH 1 - ASC OUED GHIR 0

La rencontre amicale qui a opposé, vendredi dernier, au stade communal de Oued Ghir, le club local et le Soummam sport de Sidi Aïch s’est soldée par la victoire des diables rouges sur le score d’un but à zéro (1-0). Au-delà du résultat technique qui importe peu dans ce genre de match, cette rencontre a permis au staff technique de Sidi Aïch d’avoir une idée précise sur la valeur de l’effectif. Certains nouveaux joueurs ont laissé apparaître des qualités certaines. S. H.

USMB

LIGUE 2

SAADAOUI A FAIT SUER LES GARDIENS DE BUT

L’entraîneur des gardiens, Saadaoui après avoir fait suer les 3 gardiens, Kheladi, Benmedour et Zamim avec des exercices en différents ateliers et leur a fait subir d’autres exercices d’endurance, la concurrence sera rude entre Khelladi et Benmedour, et personne ne peut avancer le nom du gardien qui sera titularisé face au MCSaida.

Rachid Louni (président) : «J’espère être à la hauteur de la confiance placée en moi» JS Tadmaït

Rachid Louni, licencié en langue française, un mordu de la balle ronde, a été élu à l’unanimité par les membres de l’assemblée générale nouveau président du CSA JS Tadmaït, en succédant à Karim Mekkiri qui s’est retiré des affaires du club. Le tout nouveau premier responsable de la JST nous parle dans l’entretien qu’il a accordé à Maracana de la situation du club et les objectifs tracés pour cette saison à moyen et long terme.

Entretien réalisé par Aomar Moussi

Vous venez d’être élu nouveau président du CSA de la JS Tadmaït. Quel est votre sentiment ? Je suis de la maison et un enfant de cette école de football. Je suis à la JS Tadmaït depuis sa création, et ce, à la demande de Rabah Bensafi qui m’a sollicité pour leur apporter mon aide. Sachant que je suis un mordu de la balle ronde, je n’ai pas hésité une seul instant à répondre favorablement. Depuis, j’ai occupé le poste de secrétaire général à la JST, tout en exerçant sur le terrain en tant qu’éduca-

teur. A présent, je suis élu président du CSA JST, après le retrait de Karim Mekkiri des affaires du club. Un mot sur la décision prise par le désormais exprésident, Karim Mekkiri, qui s’est retiré des affaires du club... Aucun des membres du bureau et même de l’assemblée ne s’attendait à une telle décision, à savoir le retrait de Karim Mekkiri des affaires de la JST, surtout si on sait qu’on avait un projet à achever. Mais bon, c’est son choix, et il faut le respecter. Alors, je me suis porté candidat, et les membres m’ont élu à l’unanimité. C’est un changement dans la continuité. Plusieurs enfants sont sortis du lot en prenant part à des tournois internationaux, particulièrement en France. Quel est la clé de cette réussite ? Le secret de cette réussite, c’est le travail collégial accompli par toute une équipe. Donc, pour vous dire que chacun fait son travail et que tout marche à merveille. Rien n’est laissé au hasard. Les résultats sont là et on a pris part à plusieurs tournois à l’échelle nationale et internationale. Plusieurs de nos petits athlètes se sont illustrés et sont sortis du lot. On travaille en étroite collaboration et chacun de nous peut apporter un plus. Il y a des prises d’initiatives des uns et des autres. On est tous sur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

le même pied d’égalité. Les fruits du travail sont là, et le meilleur est à venir. Sur le plan technique, ont suit le modèle de l’école française, qui est d’ailleurs, à nos yeux, la meilleure à l’échelle mondiale. Après quatre années d’existence, comment ça se passe pour la JFT sur le double plan matériel et financier ? Comme tous les clubs de la wilaya, on souffre sur le plan financier, mais fort heureusement qu’il y a les cotisations des enfants, sans oublier bien sûr l’aide précieuse de l’APC de Tadmaït. On gère comme il se doit les affaires du club, mais on a tant besoin d’argent pour atteindre nos objectifs tracés à court, moyen et long termes. On a besoin au minimum de 100 millions de centimes pour une seule saison. Que pensez-vous de la nouvelle école qui vient d’être créée, l’AC Tadmaït en l’occurrence, et êtesvous prêts à collaborer avec cette dernière ? Je pense que c’est une bonne chose, et cela va permettre au plus grand nombre d’enfants de pratiquer leur sport préféré, à savoir le football. On leur souhaite bon courage et une grande réussite. On est là et on est prêts à apporter notre contribution, et ce, pour le bien des enfants de la région de Tadmaït. A. M.


18

Maracana N°1839 — Mardi 25 Septembre 2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Bir Mourad Raïs Commune de Birkhadem NIF : 4100020000160850101 N° 137/2012

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article n° 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. Le président de l’Assemblée populaire communale de Birkhadem informe l’ensemble des bureaux d’études ayant participé au concours national d’architecture N° 40/2012 paru dans les quotidiens nationaux El Mostakbel El Arabi en date du 18/02/2012 et Maracana en date du 19/02/2012, relatif aux : Etude et suivi pour la réalisation d’un groupe scolaire 12 classes et un logement de fonction au niveau du lotissement Mezouar

Que conformément aux conclusions de la commission d’évaluation des offres, les projets ont été attribués provisoirement comme suit : Intitulé de l’opération

Bureau d’étude

Etude et suivi pour la réalisation d’un groupe scolaire 12 classes et un logement de fonction au niveau du lotissement Mezouar

BET ALIOUA

Note Note technique financière 45.75 p

30 p

Note globale

Montant de l’offre

Observation

41.02 p

2.268.318,16 DA/TTC

Offre retenue Mieux disante

Les autres soumissionnaires intéressés peuvent de prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière sont invités de se rapprocher des services de la commune de Birkhadem, au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de ce présent avis. Conformément aux dispositions de l’article n° 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. Tout soumissionnaire contestant ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés compétente dans un délai de dix (10) jours qui suivent la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP.

Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 940 278

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Dar El Beïda Commune de Bordj El Kiffan

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE NIF : 41000200001608501029

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret présidentiel n° 11-98 du 1er mars 2011 et le présidentiel n° 12/23 du 18 janvier 2012. Le président de l’Assemblée populaire communale de Bordj El Kiffan informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 09/212 paru dans le quotidien national en date du 31/05/2012, relatif à l’opération portant : Travaux d’un réseau d’assainissement Rassauta Sud Qu’à l’issue de l’évaluation des offres technique et financière, conformément au cahier des charges, l’avis d’appel d’offres restreint est attribué provisoirement à : Projet

Travaux d’un réseau d’assainissement Rassauta Sud

Entreprise

ETS Hamoudi

Numéro d’identification fiscale

Total du montant donné en TTC

Total du montant corrigé en TTC

184160202569176 84.059.761,50 84.059.761,00 DA/TTC DA/TTC

Note Délai de technique réalisation

33.5/60

24 mois

La note technique

L’offre moins disante offre retenue

Les autres soumissionnaires peuvent de prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière et cela en se rapprochant du bureau des marchés publics de la commune de Bordj El Kiffan, au plus tard trois (03) jours de la publication de l’attribution provisoire de l’avis d’appel d’offres.

Le soumissionnaire qui conteste le choix peut introduire un recours dans les dix (10) jours à compter de la date de la première publication de l’avis d’attribution provisoire du marché, dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou la presse, auprès de la commission des marchés de la commune de Bordj El Kiffan, suite à l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, le décret présidentiel n° 11-98 du 1er mars 2011 et le présidentiel n° 12/23 du 18 janvier 2012.

Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 940 293

PUBLIC CITE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Médéa

Avis d’appel d’offres national restreint N° 33/2012

NIF : 0998.2601.9002621 La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Médéa lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des travaux d’amélioration urbaine du village sociale agricole «Si Rabah» de la commune de Beni Slimane (voiries et trottoirs + assainissement + aire de jeux pour enfants) A cet effet, les entreprises qualifiées et classées à la catégorie (03) et plus l’activité principale travaux publics ou hydraulique ou bâtiment, peuvent retirer les cahiers des charges auprès de : La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Médéa - Cité Khatiri Bensouna - Médéa — Tél : 025 59 12 85 * Première enveloppe / L’offre technique : 1- Cahier des charges de l’offre technique signé et cacheté 2- Déclaration à souscrire signée et cachetée 3- Déclaration de probité signée et cachetée 4- Statut de l’entreprise authentifié par un notaire 5- Références professionnelles 6- Liste des moyens matériels destinés pour la réalisation du projet, justifiée par cartes grises au nom du soumissionnaire et cartes d’assurance valables 7- Extrait de rôle apuré non endetté ou échéancier 8- Pièces fiscales et parafiscales indiquées cidessous doivent être apurées et valables *mise à jour CNAS, *mise à jour CASNOS et *mise à jour CACOBATPH 9- Les instructions aux soumisisonnaires 10- Un extrait du casier judiciaire n° 03 original - valable pour le gérant de l’entreprise ou du PDG quand il s’agit d’une société 11- Extrait du registre du commerce visé par les services du CNRC 12- Certificat de qualification et classification professionnelles catégorie 03 et plus l’activité

principale travaux publics ou hydraulique ou bâtiment 13- Le bilan financier portant le chiffre d’affaires des trois dernières années 2009, 2010, 2011 visé par les services des impôts et le commissaire aux comptes 14- Attestation d’affiliation visée par la CNAS 15- Carte d’immatriculation fiscale 16- Planning avec les étapes et le délai global de réalisation signé et cacheté 17- L’attestation de dépôt des comptes sociaux 2011 * Deuxième enveloppe / L’offre financière : √ Lettre de soumission dûment signée √ Bordereau des prix unitaires dûment signé √ Devis quantitatif et estimatif dûment signé. Les offres doivent être déposées à la Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Médéa - Cité Khatiri Bensouna et devant comprendre séparément l’enveloppe de l’offre technique, l’enveloppe de l’offre financière, sous enveloppe extérieure anonyme portant la mention suivante : - Soumission à ne pas ouvrir Avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des travaux d’amélioration urbaine du village sociale agricole Si Rabah de la commune de Beni Slimane (voiries et trottoirs + assainissement + aire de jeux pour enfant). Le dépôt des offres doit obligatoirement se faire le dernier jour de la durée de préparation des offres à 10h30. La durée de la préparation des offres est fixée à vingt-et-un (21) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse nationale ou le BOMOP. Les soumissionnaires sont invités à la séance d’ouverture des plis technique et financier qui aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres à 11h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de trois mois + vingt-et-un jours.

Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 940 622

République Algérienne Démocratique et Populaire Direction de l’Urbanisme et de la construction de la wilaya de Blida (NIS : 000209015006256)

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉS

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 02 du décret n° 10/236 du 07 octobre 2010, modifié et complété, par le décret présidentiel n° 12-23 du 18 janvier 2012 portant réglementation des marchés publics, et suite à l’avis d’appel d’offres national n° 54/2012 paru dans les quotidiens : • : 16/08/2012 • Maracana : 16/08/2012

Le jugement des offres relatif à la réalisation des travaux d’amélioration urbaine du boulevard Houari Mahfoud à Blida a donné le résultat suivant : • L’entreprise : ETPHB MEDJROUB Ali • Montant de l’offre : 50.097.175,00 DA/TTC • Montant corrigé : 50.164.585,30 DA/TTC • Délai : 06 mois • Observation : Offre moins disante

Les soumissionnaires peuvent introduire leurs recours dans les dix (10) jours à compter de la première publication du présent avis d’attribution provisoire auprès de la commission des marchés de la wilaya (article 114 du décret sus-visé). Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 940 338

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTE ERNATIO ONALE E

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

JUVENTUS : Pirlo, l'incroyable série Leader de la Serie A, la Juventus affronte la Fiorentina à Florence ce mardi pour le compte de la 5e journée. Elle pourra compter sur son stratège Andrea Pirlo, invaincu en Championnat depuis le 18 décembre 2010. 646 jours et 43 matches sans avoir connu la défaite en Championnat : tel est le record d'invincibilité incroyable dont peut aujourd'hui se targuer Andrea Pirlo. Le milieu de terrain italien, qui est passé de l'AC Milan à la Juve lors de l'été 2011, n'a en effet plus perdu en Serie A depuis le 18 décembre 2010 (défaite 0-1 face à la Roma). Auteur d'un Euro quatre étoiles cet été avec l'Italie, Pirlo semble toutefois un poil émoussé depuis le début de

la saison. Un léger coup de mou qui n'a toutefois pas empêché la Juve de remporter ses 4 premiers matches de Serie A. Et d'afficher, avec 43 rencontres sans défaite, la meilleure série d'invincibilité en cours dans les 5 grands Championnats européens (loin devant... Bordeaux et ses 13 matches sans défaite). Invaincu depuis le 15 mai 2011 face à Parme (0-2), le champion d'Italie semble avoir les armes cette saison pour poursuivre sur sa lancée. La formation bianconera pourra alors espérer battre le record d'invincibilité absolu détenu par le grand Milan, qui, entre le 26 mai 1991 et le 21 mars 1993, avait aligné 58 matches sans défaite.

ALL : Löw, sélectionneur «idéal»

Wolfgang Niersbach, le président de la Fédération allemande de football (DFB), a apporté mardi un soutien appuyé à Joachim Löw. «Joachim Löw est compétent, droit et sérieux. Pour la DFB, il est et reste l'entraîneur idéal, a souligné Niersbach dans un entretien aux journaux du groupe WAZ. Il ne faut pas oublier que nous sommes N°2 mondial (derrière l'Espagne, au classement Fifa). Et il n'est pas envisageable qu'après chaque Euro les 15 sélectionneurs soient congédiés et que seul le vainqueur reste.»Selon un récent sondage effectué en Allemagne, 70% des personnes interrogées sont persuadées que Löw reste le bon choix au poste de sélectionneur qu'il occupe depuis 2006.

REAL : Pas de mariage pour Essien !

PSG : Papin «Ibra dépassera mes 30 buts»

Élu cinq saisons d'affilée meilleur buteur de Championnat de France de Première Division avec l'OM entre 1987 et 1992, le Ballon d'Or France Football 1991 Jean-Pierre Papin a évoqué le début de saison triomphant de Zlatan Ibrahimovic, ce mardi, dans le Parisien. «Je pense qu'il dépassera mes 30 buts, a annoncé JPP, qui détient le meilleur total de buts marqués en L1 lors des 34 dernières saisons. Mais pour qu'il batte le record de Skoblar de 1972 (44 buts), cela me semble compliqué.» «On n'avait pas eu un buteur de sa trempe en France depuis très longtemps, se réjouit l'ancien Marseillais. Personne ne peut rivaliser avec lui en L1. Il plane au-desus de tout le monde.

BARÇA : Neymar "chipé" au PSG ?

Le PSG en rêvait, le Barça l'a, peut-être, fait. Le quotidien espagnol Sport affirme ce matin que le jeune prodige brésilien de Santos Neymar (20 ans, 9 matchs et 8 buts en championnat brésilien cette saison) aurait déjà signé un pré-contrat avec les Blaugrana. Une clause prévoirait même le versement de 40 millions d'euros supplémentaires pour rompre cet accord. En d'autres termes, si le PSG veut recruter l'international brésilien, il doit débourser plus de 100 millions d'euros (la clause libératoire du joueur étant fixée à 65 millions d'euros). Selon Sport toujours, la venue de l'international brésilien au Barça serait en si bonne voie que le club catalan aurait déjà entamé le paiement du transfert pour ne pas avoir à tout verser d'un coup l'été prochain...

Initialement prévu dimanche soir, le match de la 5e journée du championnat d'Espagne entre le Rayo Vallecano et le Real Madrid (0-2) a finalement été disputé ce lundi après le sabotage de l'alimentation électrique du stade par les supporters locaux.Pas de chance pour le milieu de terrain madrilène Michael Essien (29 ans, 1 match en Liga cette saison), c'est justement lundi qu'était prévu son mariage ! Ses coéquipiers, son entraîneur José Mourinho et certains de ses anciens partenaires de Chelsea devaient même être présents. A défaut de bague au doigt, le milieu de terrain ghanéen a pu se consoler avec sa première titularisation de la saison en championnat…

ANGLETERRE : Desailly soutient Terry

Au lendemain de l'annonce de sa retraite internationale, le défenseur de Chelsea John Terry (31 ans, 4 matchs en Premier League cette saison) a pu compter sur le soutien d'un autre ancien capitaine des Blues, Marcel Desailly. Interrogé en marge d'une opération promotionnelle, le champion du monde 1998 a vertement critiqué la fédération anglaise (FA). "L'équipe nationale est très importante pour un joueur professionnel. Malheureusement, Terry a dû y renoncer à cause de la pression que lui met la FA. Elle l'a mis dans une situation très difficile. La FA ne protège pas Terry. Elle prend des décisions sans consultation. C'est elle qui lui avait retiré le brassard en équipe d'Angleterre, pas Capello."Pour rappel, le défenseur de Chelsea a justifié sa décision par l'obstination dont fait preuve selon lui la fédération anglaise à son égard dans l'enquête sur les insultes racistes qu'il aurait proférées à l'encontre du défenseur de QPR Anton Ferdinand en octobre 2011.

GENOA : S. Frey «J’étais en surpoids»

De retour à son meilleur niveau avec le Genoa, Sébastien Frey (32 ans, 4 matchs en Serie A cette saison) a livré le secret de sa forme retrouvée au micro de Sky Italia. Le portier français a ainsi perdu plus de 10 kilos ces derniers mois."Oui, j'étais en surpoids, et quand on me l'a fait remarquer, ça m'a touché dans mon orgueil, a avoué l'ancien portier de la Fiorentina. J'ai beaucoup travaillé et j'ai fait des sacrifices. Je suis orgueilleux et c'est pour ça que je suis devenu un joueur important. Je tenais à le faire pour moi. Ça m'a fait mal d'être attaqué sur mon poids plutôt que sur mes prestations. Maintenant, je suis bien." Frey est redevenu l'un des meilleurs gardiens de la Botte.

19

Villas Boas a prévenu Lloris

Si, d'Arsène Wenger à Fabien Barthez, en passant par Mickaël Landreau, personne n'est vraiment inquiet pour son avenir à Tottenham, André Villas Boas a une nouvelle fois prévenu Hugo Lloris (25 ans) que Brad Friedel (41 ans) restait le numéro un dans son esprit. Et ce même si l'Américain venait à craquer sous la pression… "Nous avons prévenu Hugo que même en cas de mauvais match de Brad, nous ne l'enverrons pas sur le banc. Ce genre de décision doit être pris avec précaution. Nous ne doutons pas du talent et de la dimension d'Hugo mais pour l'instant, nous respectons un joueur qui accomplit sa tâche avec brio, a fait savoir le manager du club londonien. Quand le moment sera venu, nous y réfléchirons. Hugo est un grand professionnel. Il veut jouer mais il est en concurrence pour le poste et il aura sa chance très bientôt." Lloris devrait être titulaire en Coupe de la Ligue mercredi contre Carlisle.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITE

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Centre hospitalo-universitaire Mustapha Place du 1er Mai - Alger NIF : 095 516029000145

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ

Suite à l’examen et l’analyse des différentes soumissions reçues dans le cadre de l’appel d’offres national ouvert N° 31/2012 portant sur : La fourniture et installation de vingt-cinq (25) portes de bloc opératoire en lot unique

Et conformément à l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10/236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. En se basant sur les critères de choix fixés dans le cahier des charges. Résultat de l’évaluation technique et financière : Soumissionnaire

Délai

SARL PROPORTES NIF : 000716097545560

60 jours

Note tech.

62

Montant de l’offre financière DA/TTC

14 917 532,55

Note Note Critère financière totale de choix

30

92

L’offre la mieux disante

Les autres soumissionnaires peuvent se rapprocher du service contractant au plus tard 3 jours à compter du premier jour de la publication de cet avis pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière. Conformément aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, un délai de 10 jours est accordé aux soumissionnaires pour introduire leurs recours au niveau de la commission des marchés ministérielle du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à compter de la date de la parution de cet avis.

Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 940 255

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Wilaya de Bouira Direction du logement et des équipements publics

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Conformément aux dispositions des articles 114 et 115, du décret présidentiel n°10/236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Bouira informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé au concours national d’architecture N° 12/DLEP/2012, publié dans les quotidiens nationaux (Maracana, El Djazaïr) et dans le BOMOP relatif à l’étude et suivi du projet suivant, qu’à l’issue de l’analyse des offres technique, prestations et financières, le marché est attribué provisoirement suivant le tableau ci-dessous : Projets concernés

BET

Etude et suivi d’un lycée 800/200 R à Ouled Rached

BET Ouled Amer

Note Note Note Note technique dossier financière globale attribuée prestations attribuée /100 pts /25 pts attribuée /15 pts /60 pts 16 pts

44 pts

15 pts

75 pts

Montant TTC Etude et suivi

Critères de choix

Délai

7.261.500,00

Offre mieux disante

12 mois

N. B. : Les soumissionnaires qui contestent ce choix opéré par le service contractant peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Bouira dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux, et ce, conformément à l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires qui ont participé à cette consultation et qui sont intéressés sont priés de se rapprocher des services de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Bouira zone des parcs, au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’avis d’attribution provisoire du marché, pour prendre connaissance des résultats détaillés de la procédure de l’évaluation de leurs offres (techniques, prestations et financières), conformément à l’article 125 du décret sus-cité.

Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N°940 308

République Algérienne Démocratique et Populaire WILAYA DE GHARDAÏA DIRECTION DE L’ENVIRONNEMENT NIF : 000347019004744

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction de l’environnement de la wilaya de Ghardaïa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 13/2012 relatif à l’acquisition d’un chargeur sur chenilles et d’un groupe électrogène pour la décharge contrôlée de Zelfana paru dans les journaux El Lekaâ en date du 31/05/2012 et Maracana 1742 en date du 02/06/2012 que l’analyse des offres a abouti à l’attribution provisoire a été attribué à : Lots

Société

Electrogène

Power

Chargeur sur chenilles

Note Note technique financière /100 /100 80

84.24

Note globale /200 164.24

Montant

Délai

1 650 000

07 jours

Infructueux

Il est accordé aux soumissionnaires désirant déposer un recours auprès du comité des marchés de la wilaya de Ghardaïa un délai de 10 jours à compter de la première publication du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP. Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N° 939 954

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Biskra Daïra de Ourlal Commune d’Oumache Matricule fiscal : 098407025072427

AVIS D’ANNULATION D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ

Conformément aux dispositions des articles 49 et 114 du décret présidentiel N° 12/23 du 18 janvier 2012 modifiant et complétant le décret présidentiel N° 10/236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’APC d’Oumache informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national ouvert N° 02/2011 paru dans les quotidiens nationaux Maracana et El Akhbar le 02/05/2011, relatif à l’opération de rénovation des réseaux d’assainissement du quartier Lounici d’Himi sur une distance de 1200 m/l, que le marché qui a été attribué provisoirement paru dans le quotidien national Maracana le 29/11/2011 est annulé. Maracana N° 1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 - ANEP N°935 610

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

21

SANTÉ - GASTRONOMIE - BEAUTÉ Tadjine de fenouils et petits pois Comprendre la sensation de "jambes lourdes"

Premiers signes annonciateurs de l'insuffisance veineuse : "les jambes comme des poteaux"… mais pas seulement. Pour les patients, le quotidien est également synonyme d'autres douleurs physiques, et surtout de troubles psychologiques. A tous les stades de la maladie veineuse, c'est donc l'ensemble de la qualité de vie qu'il faut prendre en compte.

Les jambes lourdes sont un signe de souffrance veineuse, ce qui ne signifie pas pour autant varice ou thrombose ! Cette insuffisance veineuse, dite superficielle, se manifeste souvent par crises, en fonction des périodes d'inactivité physique ou des phénomènes climatiques (la chaleur augmente l'apparition de ces phénomènes). Premiers symptômes annonciateurs Le plus souvent, la lourdeur est ressentie comme des brûlures, dans les deux jambes et de manière presque symétrique. Elle s'accompagne le soir de gonflement au niveau des

pieds et des chevilles, mais cet oedème disparaît le matin. Sur la face interne des jambes et autour de la malléole des chevilles apparaissent des rougeurs : elles sont liées à la dilatation des petites veines cutanées et souscutanées. Les impatiences (ou fourmillements) sont également caractéristiques de cette insuffisance veineuse, mais restent indépendantes des varices. Plus rarement, un petit

malaise peut être ressenti lors d'un passage trop brutal de la position couchée à la position debout : le sang veineux étant resté dans la jambe sans pouvoir remonter assez vite jusqu'au coeur et au cerveau. Des patients témoignent Les plaintes les plus fréquentes décrivent des jambes "en plomb", "comme des poteaux".

Des crampes pendant la nuit perturbent aussi le sommeil. Physiquement, c'est le dynamisme global des patients qui est diminué : "lever difficile, fin de journée éprouvante". Monter les étages, se baisser ou s'agenouiller posent problème. Au quotidien, certaines tâches domestiques, comme repasser ou piétiner devant la vaisselle, se révèlent également difficiles.

Mais comme beaucoup d'autres pathologies, l'insuffisance veineuse a aussi un impact direct sur l'état psychologique du patient : stress, nervosité, voire même anxiété ou dépression. Les patients se déclarent souvent "sur les nerfs" ou "d'humeur irritable". Parfois, l'angoisse est plus

profonde : "on se sent handicapé", "l'angoisse que cela s'aggrave, de se faire opérer". Mais l'insuffisance veineuse s'accompagne également d'un problème esthétique à l'origine d'une vraie souffrance : "on est gêné de montrer ses jambes", "de porter des bas à varices ringards", "de mettre systématiquement une serviette sur ses jambes à la plage".

Globalement, les patients se plaignent du retentissement social de leurs douleurs aux jambes. Car participer à des soirées, voyager en voiture ou avoir une activité physique importante deviennent autant de contraintes difficiles à gérer au quotidien. Face aux premiers signes d'insuffisance veineuse, mieux vaut adopter un traitement précoce … Il évitera la survenue de complications plus invalidantes. Car la souffrance physique ressentie affecte aussi le moral et plus globalement, la vie en société.

Beauté : pour les soins des pieds (3 astuces) 1. Mélangez 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive ou d’huile d’amande avec du gros sel en quantité suffisante pour vous faire un gommage. 2. Gommez-vous les pieds avec ce mélange le soir au coucher. 3. Enduisez vos pieds de crème hydratante. 4. Enfilez des chaussettes en coton et gardez-les toute la nuit. Le lendemain matin, vous aurez les pieds tout doux.

1.Un gommage pour des pieds doux Pour assouplir vos pieds en douceur, rien de plus simple :

2.Bains pour rafraîchir les pieds fatigués Vos pieds sont congestionnés et fatigués ? Voici 2 recettes qui leur redonneront du ressort ! • À l’huile essentielle de lavande Remplissez à mi-hauteur une bas-

sine d’eau chaude. Ajoutez 1 cuillerée à soupe de gros sel et 1 cuillerée à soupe d’huile essentielle de lavande. Plongez vos pieds dans la bassine, pendant 15 minutes, puis séchez-les soigneusement. • À l’eau de Javel Remplissez à mi-hauteur une bassine d’eau tiède. Ajoutez 1 cuillerée à soupe d’eau de Javel diluée et 1 cuillerée à soupe de sel. Trempez vos pieds dans la bassine pendant une dizaine de minutes, puis lavezles à l’eau froide et au savon. Enfin, essuyez vos pieds et massez-les avec une crème hydratante.

3.Masque épilatoire pour jambes Si vous avez mal aux jambes après l'épilation ou même en dehors de l'épilation essayer cette astuce : INGRÉDIENT : - De l'eau du sucre & de l'huile d'olive PRÉPARATION : - Mélangez le tout dans un bol appliquez le sur vos jambes le laissez reposer entre 5 à 10 min

Astuce de grand-mère

Nettoyer et désinfecter des peluches d’enfant

Quand un enfant utilise fréquemment des peluches, il faut les nettoyer et les désinfecter car il les met à la bouche. Mettre les peluches dans un sac en plastique et y verser du bicarbonate de soude. Fermer, secouer et laisser agir une heure. Sortir les peluches et bien les brosser.

Ingrédients: 500 g de morceaux de viande. 250g de fenouils. 1 oignon. 3 gousses d’ail. 250 g de petits pois. 2 carottes. 2 tomates. Coriandre. Sel. Paprika. Poivre noir. Cumin. 2 c à s d’huile.

Préparation: Mettez les morceaux de viande dans une marmite et faites revenir avec l’huile.

Rajoutez l'oignon et l'ail et les épices. Ajoutez la tomate en purée et laissez mijoter quelques minutes.

Ajoutez les carottes coupées et petits pois, laissez mijoter aussi.

Ensuite versez l'eau pour couvrir les morceaux de viande, et laisser cuire un peu. Ajoutez les fenouils et laissez finir la cuisson, parsemez de coriandre.

Sorbet abricot

Ingrédients: 2 blancs d’œuf. 80 g de sucre. 1 c à s d sirop de sucre. 700 g d’abricots dénoyautés. Préparation:

Mixer les abricots avec le sucre, pendant 10 min. Battre les blancs d’œufs avec le sirop, ajouter les abricots, et mélanger. Verser la préparation dans une boite et mettre au congélateur pendant des heures. Servir cette glace froide avec du sirop.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1130

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 1129

LA BLAGUE

Un enfant sort de l'ecole en pleurant. "Pourquoi pleures-tu?" demande la dame "Parce que tout le monde dit que j'ai des grandes oreilles!!" "Mais non mon lapin.Mais non."

LA CITATION

"La culture, c'est ce qu'il demeure dans l'homme lorsqu'il a tout oublié." Emile Henriot, Notes et Maximes.

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 1130 G

H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital - Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L - Porteur de quartier Lieu de corrections

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1129

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012 09h30 : sihr el mordjane (14) rediff

10h00 : el aalem bayna yedaik (05) 10h30 : yara (25)

11h00 : les cinéastes de la liberté

12h00 : journal en français+météo 12h30 : qadhiyat hob (17)

13h30 : bi'atouna e'sahira (03)

14h30 : dalila oua e'zaybaq I (03) 15h00 : qadhiyat ferass 16h20 : tabaluga I (22)

17h00 : sabeq oua laheq II (49) 17h30 : oulama'e el djazair

18h00 : journal en amazigh

18h30 : sihr el mordjane (15)

19h00 : journal en français+météo 20h00 : journal en arabe

20h45 : mc didine le roi du burger (14) 21h15 : djawla fi eleil

22h40 : festival timgad 2012 23h20 : yamina

00h00 : journal en arabe

05:05 : Les petites crapules 05:10 : Sandra détective 05:25 : Sandra détective 05:35 : La famille Cro 05:45 : TFou 10:05 : Au nom de la vérité 10:35 : Mon histoire vraie 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:50 : Météo 12:55 : Julie Lescaut 14:35 : Alice Nevers, le juge est une femme 16:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 17:20 : Une famille en or 18:05 : Le juste prix 18:45 : Nos chers voisins 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:35 : Météo 19:40 : Nos chers voisins 19:50 : Esprits criminels 20:35 : Esprits criminels 22:20 : Fringe

Une série de meurtres amène les enquêteurs à penser que le tueur du Zodiaque est de retour. Tous ceux qui ont accès au dossier tentent de savoir si le meurtrier, qui n'a plus sévi depuis quarante ans, est bien de retour. En établissant le profil psychologique du criminel, les agents s'aperçoivent qu'ils ont affaire à un assassin psychotique, qui agit de manière très rapide. Il laisse peu d'indices derrière lui, ce qui complique encore plus le travail de la police. Pendant ce temps, Prentiss et Reid assistent à un séminaire sur les crimes violents organisé par Patricia Cornwell, un écrivain de romans policiers... 05:00 : EuroNews 05:45 : Ludo 06:35 : Geronimo Stilton 07:00 : Nos voisins les marsupilamis 07:55 : Kirikou et la sorcière 09:05 : Le monde incroyable de Gumball 09:25 : Comment dessiner ? 09:35 : Edition de l'outre-mer 09:45 : Consomag 09:50 : Midi en France 10:55 : Météo + Le JT 11:55 : Météo à la carte 12:45 : Si près de chez vous 13:45 : Keno 13:50 : Inspecteur Barnaby 15:35 : Culturebox 15:45 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Slam 17:10 : Questions pour un champion 17:50 : Une idée de ton père 18:00 : 19/20 : Journal 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : Et si on changeait le monde 19:15 : Plus belle la vie 19:45 : A chaque région son match 21:50 : Tous les buts 22:20 : Une rencontre, une chance 22:25 : Soir 3 22:50 : L'ombre d'un doute

05:35 : Télématin 07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:30 : Amour, gloire et beauté 08:55 : C'est au programme 09:50 : Météo outremer 09:55 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Une idée de ton père 11:55 : Météo 2 + Le JT 12:52 : Consomag 13:00 : Toute une histoire 14:10 : Comment ça va bien ! 15:10 : Le jour où tout a basculé 16:04 : Côté Match 16:05 : Seriez-vous un bon expert ? 16:45 : CD'aujourd'hui 16:50 : On n'demande qu'à en rire 17:50 : Volte-face 18:39 : Une rencontre, une chance 18:40 : Roumanoff et les garçons 18:45 : Météo 2 + le JT 19:40 : Tirage du Loto 19:45 : L'innocent 21:14 : Paris en plus grand 21:15 : Un jour, un destin 22:45 : Dans quelle éta-gère 22:50 : Journal de la nuit

Alors qu'ils

n'avaient rien en commun, Susan et Carlos, obnubilés par leur sentiment de culpabilité après le meurtre du beau-père de Gabrielle, se rapprochent. Mike, de ce fait, les soupçonne d'avoir une liaison. Bree suspecte son petit ami d'être l'auteur de la lettre anonyme qu'elle a reçue. Gabrielle lui suggère de l'espionner pour en avoir le coeur net. Alors que son mariage continue de s'écrouler, Lynette est chamboulée par la venue de sa soeur, d'habitude plutôt volage, qui lui annonce ses récentes fiançailles. Quant à Lee, il demande à Renee d'accompagner Jenny pour l'achat de son premier soutien-gorge...

04:40 : La vitesse du passé 04:55 : Concert privé Lana Del Rey 05:55 : La matinale 07:25 : Les Schtroumpfs 09:05 : Gorg et Lala 09:15 : Têtes à claques 09:17 : Têtes à claques 09:20 : Têtes à claques 09:25 : Rencontres de cinéma 09:45 : Trois fois 20 ans 11:10 : Les Guignols de l'info 11:20 : La nouvelle édition 1ère partie 11:45 : La nouvelle édition 13:00 : Le royaume interdit 14:40 : The Pub 14:50 : Le supplément 15:30 : La planète des singes : les origines 16:10 : Têtes à claques 17:20 : Les Simpson 17:45 : Le JT 18:10 : Le grand journal 19:05 : Le petit journal 19:35 : Le grand journal, la suite 19:55 : Le Skylab 21:45 : Johnny English, le retour

Le saviez-vous ?

23:30 : The Defenders 00:15 : The Defenders 01:00 : Météo 01:05 : M6 Music / Les nuits de M6 05:00 : M6 Music 05:25 : Météo 05:30 : Charlotte aux Fraises 3D 05:55 : Les blagues de Toto 06:10 : Tony & Alberto 06:15 : Tony & Alberto 06:25 : Les p'tits diables 06:45 : Phineas et Ferb 07:35 : Phineas et Ferb 08:00 : Météo 08:05 : M6 boutique 09:05 : Météo 09:10 : Face au doute 10:00 : Face au doute 10:45 : Drop Dead Diva 11:40 : Météo 11:45 : Le 12.45 12:00 : Scènes de ménages 12:40 : Météo 12:45 : Une leçon de courage 14:45 : Trois pères à la maison 16:40 : Un dîner presque parfait 17:45 : 100% Mag 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : Scènes de ménages 19:50 : Desperate Housewives 22:30 : Belle toute nue

HOROSCOPE

Vous connaissez des rapports amicaux difficiles avec certaines personnes. Mais vous aurez la chance de traverser facilement cette mauvaise passe. Il ne faudra pas changer vos habitudes si vous voulez conserver ces rapports amicaux intactes. Ce qui vous apportera beaucoup de joie. Les problèmes qui auraient dû survenir vont fondre comme neige au soleil. Vous aurez l'occasion de dialoguer sérieusement avec quelqu'un qui vous est proche. Prenez le temps de vous faire comprendre. Parlez lui calmement et vous serez écouté.

Vous arrivez à un tournant décisif dans votre vie car la chance risque de surgir brusquement au moment où vous vous y attendez le moins. Tout peut changer très vite si vous avez la sagesse de saisir les belles opportunités que vous offre la chance. Profitez-en.

Vous avez une certaine tendance à voir les choses d'une façon pas très catholique. On vous critiquera pour cela mais vous savez habilement redresser la barre. Vos affaires s'en ressentent de façon positive. Vous faites preuve de beaucoup d'efficacité dans vos projets.

23

Vous avez toutes les chances d'être en vedette malgré votre intention de jouer à cache-cache ! C'est la bonne occasion de montrer discrètement vos véritables sentiments. Attendez-vous d'ailleurs à avoir une récompense en retour. Faites preuve de beaucoup de discrétion.

Votre vie amoureuse ou sentimentale semble intéresser un peu trop de personnes. Faites savoir que ce n'est pas leur affaire et assurez-vous que votre vie privée est bien respectée. Pour être heureux vivons cachés. Faites preuve de discrétion.

Une personne proche de vous fait des propositions qu'elle sait ne pas pouvoir honorer. Vous n'en prenez pas ombrage car vous connaissez d'avance la suite qui sera donnée dans cette troublante affaire. Vous suivrez gentiment votre bonhomme de chemin.

Vous connaissez une période de relative tranquilité. Vous éviterez les ennuis et les soucis en vous plongeant dans une activité nouvelle qui risque de vous passionner. Vous saurez saisir votre chance de réussite dans une proposition sérieuse que l'on fait tardivement. Vous aurez un excelVous aurez l'occasion lent moral. Les de résoudre un probcraintes que vous lème qui vous occupe nourrissiez à l'égard du l'esprit depuis un cercomportement de tain temps. Réfléchissez quelqu'un très en vue se révèbien à la meilleure façon lent être parfaitement justifiées. dont vous allez pouvoir vous en Faites fi sans remord d'une sortir. Vous allez agir avec finesse proposition peu recommandable, et persuasion. Ne ratez surtout vous aurez le cœur plus léger. pas la plus belle occasion de la semaine.`

Une question qui vous trouble depuis un certain temps trouvera sa réponse si vous savez traiter cette affaire sans mauvaises pensées. Grâce à votre bon sens inné vous trouvez le meilleur moyen pour réussir. Vous devrez choisir entre des risques inutiles et la sécurité.

M ERCREDI Peu nuageux Max. 31° / Min.19°

Le phénomène des traînées blanches laissées par les avions dans le ciel ?

On constate parfois des traces dans le ciel laissées par les avions lorsqu’ils sont en plein vol, ces traces sont sous forme d’une traînée blanche, cette traînée est en effet constituée de cristaux de glace microscopiques créés par la condensation de la vapeur d’eau produite lors de la combustion du kérosène. Cette vapeur d’eau se transforme très rapidement en cristaux à cause de la température de l’atmosphère. La durée de ces traînées varie en fonction de l’ensoleillement et du taux d’humidité dans l’atmosphère. Si l’air est sec et ensoleillé, les cristaux vont s’évaporer rapidement mais si l’air est humide et qu’il fait froid, les cristaux vont rester sous cette forme pendant plusieurs dizaines de minute avant de redevenir de la vapeur. Alors si vous constatez une traînée blanche persistante derrière un avion, un conseil, rentrez vite votre linge

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C'est bien de faire confiance aux autres et en particulier à ceux que vous aimez, mais sachez aussi que vous feriez bien de vous assurer que l'argent que vous donnez est dépensé à bon escient. Il n'y a aucun mal à surveiller tout cela de plus près. Il y va de votre intérêt.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 05:06 Dohr 12:39 El Assar 16:03 El Maghreb 18:44 El Icha’a 20:02


BALLE AU CENTRE

Clubs du nord et du sud Par Ali Bouacida

C

e qui s’est passé lors de la rencontre JS SaouraJS Kabylie doit être impérativement tiré au clair. Le rapport de l’arbitre est accablant à plus d’un titre. La version des dirigeants de la JSS le contredisent en tous points. Qui croire ? Bien sûr, il n’y a pas de fumée sans feu et il y a lieu de se poser des questions sur cette rencontre et pas une autre, qui a fait l’objet de controverses. Il y a eu à l’évidence certaines scènes déplorables, mais y a-t-il lieu de dramatiser et de parler de guetapens? Dans l’affirmative, la gravité des faits doit inciter les autorités en charge de la gestion du championnat à faire une enquête approfondie quitte à envoyer des missionnaires sur le terrain. D’autant plus que ces actes ne sont pas isolés et dans certains stades, on a signalé des faits similaires. Des jets de projectiles, des fumigènes et des dégâts matériels. La saison n’en est qu’à son début et on est en droit de s’inquiéter sérieusement sur la suite du championnat quand les enjeux deviendront déterminants. Quand il faudra lutter pour son maintien ou le titre. Ces actes répréhensibles qui augurent d’une saison agitée, doivent être pris avec le plus grand sérieux et il est attendu de tous les gérants du football un véritable plan d’action contre la violence qui s’annonce déjà. On sait déjà que les mesures qui seront prises ressembleront à un détail près à celles des saisons précédentes: le huis clos, l’amende et la suspension. Mais à la décharge des autorités sportives, l’impuissance à faire face à un tel phénomène, la violence étant une expression sociale (asociale) qui nécessite un traitement qui outrepasse les simples commissions de discipline. Parce que la violence n’est pas une affaire d’indiscipline, mais un fléau qui exprime un profond malaise social et aussi psychologique. Le cas de ces «énergumènes» qui se sont attaqués au véhicule de l’arbitre et ont jeté la pierre sur l’adversaire illustre un régionalisme et un sectarisme cultivés dans notre grand pays, dans le but évident de diviser. Voilà une équipe prestigieuse, la JSK en l’occurrence qui se déplace pour la première fois à Béchar pour livrer une rencontre officielle. Il y a eu certainement certains esprits chagrins qui ont cultivé la division et semé la haine envers un club «du nord» perçu comme un privilégié. C’est dans cette culture des disparités régionales qu’il faut peut-être chercher la raison des incidents de Béchar. A. B.

L’«AMOUR», selon Menad

Djamel Menad a toujours déclaré sa flamme pour le Mouloudia d’Alger qu’il vient de rejoindre en tant que successeur de l’entraîneur français, JeanPaul Rabier. Un amour donc qui vient de connaître son épilogue puisque les deux tourtereaux viennent de sceller leur lien

par un contrat d’un an certainement appelé à être renouvelé. Cependant, cette alliance pour le pire et le meilleur n’était pas possible l’an dernier quand le Mouloudia cherchait un successeur à Abdelhak Benchikha, un autre enfant d’El-Biar qui a préféré rejoindre les studios d’ElJazeera alors que le Mouloudia était en plein désarroi. Sollicité par Ghrib, Menad a refusé l’offre, lui qui attendait un signe de R. Haddad pour driver les «Rouge et Noir» et une offre officielle de la FAF pour diriger les A’. Finalement, l’ancien buteur des Verts a suivi l’appel du …cœur lancé par Azzedine Gana pour coacher le Chabab de ses 20 ans. Moralité : quand on aime, on ne choisit pas : on s’engage…

Löw sélectionneur «idéal»

Confidentiel 24

La «Chkara» de Si Omar

Maracana N°1840 — Mercredi 26 Septembre 2012

Omar Ghrib a de l’argent, beaucoup d’argent même pour financer le recrutement et le limogeage de ses entraîneurs. En trois mois, cette saison, il en a mis un paquet de millions de dinars pour s’assurer les services des trois entraîneurs recrutés. Liewig a été remercié après moins de deux mois de travail et Rabier l’a suivi au bout d’un mois et demi. En termes de salaire, les deux français se sont remplis les poches : le vieux Patrick a touché deux mois de salaire (300 millions) et «Blondin» a été remercié par un cachet (sachet) semblable. Le troisième larron a encaissé deux mensualités (c’est la règle chez nous) qui s’élève, selon différentes sources, à 250 millions de nos pauvres centimes. Cela nous fait 850 millions de centimes que le coordinateur de la section du MCA a versé en moins de trois mois et ce, pour le seul chapitre «entraîneurs». Le limogeage des deux français doit certainement avoir son coût. Liewig et Rabier feront valoir leurs droits en sollicitant l’arbitrage de la Fifa. Ce qui gonflerait, à ne point en douter, l’ardoise du Mouloudia version Ghrib.

Ali Mathlouti tient «son» mouton

Wolfgang Niersbach, le président de la Fédération allemande de football (DFB), a apporté un soutien appuyé à Joachim Löw. «Joachim Löw est compétent, droit et sérieux. Pour la DFB, il est et reste l'entraîneur idéal, a souligné Niersbach dans un entretien aux journaux Recruté au RC décidé de vider son sac après du groupe WAZ. Il ne faut pas oublier que nous sommes N°2 mondial Lens en juin 2011 s'être engagé avec le Club (derrière l'Espagne, au classement Fifa). Et il n'est pas envisageable avant d'être écarté Africain avec lequel il disputera qu'après chaque Euro les 15 sélectionneurs soient congédiés et par Jean-Louis aujourd’hui le derby face à l'ES que seul le vainqueur reste.» Selon un récent sondage Garcia cinq mois plus Tunis. Dans son réquisitoire, effectué en Allemagne, 70% des personnes interrogées tard, le tunisien Ali Mathlouti énumère un certain sont persuadées que Löw reste le bon choix au Mathlouti, 25 ans, n'a pas nombre de griefs contre Jeanposte de sélectionneur qu'il occupe laissé un souvenir impérissable Louis Garcia, entraîneur remercié depuis 2006. en Artois. Titulaire seulement à lundi par son club. Mathlouti ne trois reprises la saison dernière, il manquera de dire que Garcia «a n'a marqué aucun but en douze besoin de moutons et de brebis qui matches de L2. Pour lui, la raison l'adoubent». Un parallèle qui n’est de son échec est à chercher chez pas loin de la réalité… tunisienne. Mathlouti tient tout simplement l’ancien driver des «Sang et Or». Hier, dans un entretien accordé à en Garcia son «Aâlouche» pour l’Equipe, l’international tunisien a fêter l’Aïd Adha. Avant de recruter, un président connaître leur avis sur le profil, de club sollicite rarement ses voire l’identité, du prochain collaborateurs. Par contre, entraîneur. Aussi, ces conquand il s’agit de mettre fin aux seillers s’activent ces jours-ci à fonctions de son entraîneur, il a vérifier auprès des joueurs de la besoin de conseils. Ces JSK qui de Mouassa ou de Geiger a le profil pour sucderniers lui sont fournis céder à l’italien Enrico par des personnes Fabbro dont le contrat Theo Walcott a indiqué que le retard pris pour la signature d'une proproches de l’équipe. pourrait être résilié sous longation de son contrat avec Arsenal n'était pas dû à son goût pour A la JSK, la misl'argent. «Je ne fais pas partie de ces gens dont la conduite est dictée peu. sion de ces conpar l'argent», a déclaré l'attaquant international anglais à ESPN. «J'ai seillers s’articule toujours pris mes décisions en fonction des intérêts footballissur un point : sontiques, et seulement eux», a poursuivi l'international de der les 23 ans. Les négociations pour la prolongation du joueurs contrat de l'avant-centre, qui expire à la fin de la pour saison, ont subi un coup d'arrêt le mois dernier avec le rejet par le joueur d'un nouveau contrat d'une valeur de 75 000 livres (94 000 euros) par semaine. Selon la presse, Walcott souhaiterait un salaire Un imam d’une mosquée à Tizi-Ouzou s’est donné la peine d’appeler les fidèles à s’unir de 100 000 livres par semaine (126 000 pour que la voie du dieu soit suivie. Son appel qui a surpris les fidèles, venus accomplir la euros). Le manager d'Arsenal Arsène prière d’Al-Icha, tenait de l’actualité sportive, celle du club de Moh-Chérif Hannachi en Wenger a expliqué la semaine dernière particulier. L’imam qui semble être un fan des Canaris a tout simplement invité les que les Gunners seraient contraints de kabyles à s’unir autour du mot d’ordre consistant à faire revenir Kamel Mouassa à la vendre Walcott si aucun accord n'était barre technique de la formation de la cité des Genêts. Pour autant, l’imam auratrouvé avant la réouverture de la fenêtre des t-il besoin d’une fetwa pour forcer la main à Hannachi en vue, d’abord, transferts. «Les négociations pour mon dernier de se séparer de Fabbro, adepte de la communauté de Saintcontrat avaient duré six mois. Espérons que l'on Egidio, afin de pouvoir, ensuite, s’offrir les services trouve une solution. Je n'ai jamais dit que je voulais du messie venu de Calama? partir», a assuré l'avant-centre.

Les «conseillers» de la succession

Walcott pas guidé par l’argent

Une «fetwa» pour Mouassa

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1841 date 26-09-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you