Page 1

Cela promet pour mardi ! De notre envoyé spécial au Maroc : Mouloud Hamdi

EN Olympique

CHELLALI :

«On sera meilleurs contre le Maroc»

BENALDJIA : «Mon but m’a fait oublier mon expulsion»

Touahri out pour le reste de la compétition www.maracanafoot.com

N° 1584 du Lundi 28 Novembre 2011

La cavalerie kabyle arrive ! 10 DA

JSK

IGHIL : «LA JSK TERMINERA LA PHASE ALLER SUR LE PODIUM»

HANIFI : «LA CONFIANCE DU COACH MOTIVE DAVANTAGE»

SAÏDI «HEUREUX DE RETROUVER LA PLACE DE TITULAIRE»

JSMB

CRB

USMH

Ghazi : MCA

«Lemouchia m’a déçu» USMA

Les Béjaouis Le Chabab L’USMH, c’est Une fin de du solide phase aller replongent avertit le dans le Mouloudia GARICH : palpitante

doute

MENAD : «JE SERAI D’ATTAQUE «VICTOIRE MÉRITÉE» DEVANT L’ASK»

et indécise


02

LIGUE 1

Les Kabyles doucement mais sûrement Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Après leur deuxième succès en déplacement

Les espoirs battus 3 à 1

Les espoirs de la JSK, drivés par Gourari, continuent de multiplier les échecs, les uns derrière les autres. Avant-hier en ouverture du match MCS-JSK, les espoirs kabyles ont affronté leurs homologues saïdis. Les coéquipiers de Lemhane nʼont pu faire mieux que de sʼincliner sur le résultat net de 3 buts à 1. Une défaite qui confirme, bel et bien, que le volet formation nʼest pas monnaie courante chez les dirigeants kabyles, lesquels ne pensent quʼà lʼéquipe première.

Le jeune Hikam gagne de match en match du temps de jeu, et confirme tout le bien que pense de lui le coach Meziane Ighil. Ce jeune milieu de terrain offensif a été de nouveau incorporé par le coach kabyle, avant-hier lors du match de la 11e journée, disputé à Saïda face au MCS local.

Ph : Maracana

Hikam gagne du temps de jeu

Rien de grave pour Asselah

Avant-hier, il y a eu panique dans le camp kabyle. Le gardien de but de la JSK, Malik Asselah, a été touché à la jambe par une pierre lancée par les supporters saïdis, très en colère. Fort heureusement, le keeper a pu continuer la partie jusquʼau coup de sifflet final de lʼarbitre. Renseignements pris, le gardien kabyle nʼa rien de grave et peut reprendre du service, demain dans lʼaprès-midi, le plus normalement du monde. A. M.

L

L

Désormais, les joueurs kabyles croient de plus en plus en leurs chances et en leurs capacités.

a victoire arrachée en déplacement, avant-hier face au MC Saïda, est une parfaite illustration du nouvel état d’esprit de l’équipe kabyle. Ce succès a redonné confiance aux joueurs qui sont plus que jamais libérés et plus décidés à poursuivre leur montée. Les Lions du Djurdjura ne sont qu’à trois longueurs du leader et à deux du dauphin qui n’est autre que l’ESS, leur prochain adversaire. La bande à Meziane Ighil s’est métamor-

Les attaquants se révoltent

Le fait marquant cette saison, pour la JSK, c’est la forme affichée par les attaquants en dehors de Tizi Ouzou.

es Hemani, Boulemdaïs, Hanifi sont plus entreprenants à l’extérieur. Ces joueurs s’expriment mieux, en déplacement, et les résultats probants réalisés ces derniers temps, face au MC El Eulma, et contre le MC Oran et le MC Saïda, n’en sont que la parfaite illustration. C’est le cas pour le match d’avant-hier où les deux attaquants Boulemdaïs et Hanifi ont réussi à marquer les deux buts de la JSK, à la 7e et 22e de la première mi-temps. Ighil est très content pour ses joueurs et espère que la chance va leur sourire, encore une fois, lors des prochaines sorties. L’attaque kabyle a frappé fort face au MCO et contre le MCS, en marquant quatre buts, deux dans chaque match, sur des réalisations signées par Hemani et Boulemdaïs (MCO) et Hanifi et Boulemdaïs (MCS). Le cinquième but a été inscrit par le capitaine Ali Rial, contre le MC

El Eulma. Maintenant, il ne reste qu’aux attaquants kabyles de frapper fort sur leurs bases au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Les Hanifi, Hemani et autre Boulemdaïs sont appelés à se révolter à domicile, en confirmant, leur retour en force. Ces joueurs, qui commencent à retrouver leur efficacité, ne peuvent que soulager le staff technique, lequel peut désormais compter sur eux, afin qu’ils récidivent et qu’ils marquent plus de buts pour permettre à la JSK de gagner d’autres places au classement, et, pourquoi pas, se positionner parmi le trio de tête. Les attaquants kabyles sont appelés à confirmer à domicile en commençant par le prochain match du championnat qui va opposer la JSK à l’ES Sétif, le samedi 3 décembre à Tizi Ouzou, pour le compte de la 12e journée de ligue 1 professionnelle. Les Hemani, Boulemdaïs, Hanifi et autre Younès doivent se révolter at home pour pouvoir enchaîner avec d’autres succès, afin de permettre à la JSK de se hisser en tête de classement. A. M.

phosée et confirme, de match en match, ses réelles intentions pour le championnat de cette saison. Les joueurs ne s’enflamment pas et continuent de négocier leurs sorties, l’une derrière l’autre. Cette remontée spectaculaire ne peut que faire du bien au groupe qui croit désormais en ses qualités et que tout est possible.

Le podium dans le viseur

Après cette deuxième victoire arrachée en déplacement après

celle du MCO, sur le même score 2 buts à 1, les Kabyles croient fermement en leurs chances, de faire partie du trio de tête, et pourquoi pas, dès la prochaine sortie à domicile. La JSK aura à accueillir au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, le 3 décembre prochain le dauphin, en l’occurrence l’ES Sétif qui totalise 20 points dans son compteur et qui est à une seule longueur du leader l’USM Alger. Un autre succès, ce samedi, contre les Sétifiens, va propulser la JSK à une place sur le podium, surtout si les

équipes du haut du tableau feront des faux pas lors de la prochaine journée. Un objectif qui est, désormais, dans les cordes des camarades de Salim Hanifi. Ces derniers, auréolés par ce nouveau succès, aborderont certainement la suite du parcours, avec un moral au beau fixe, et avec beaucoup plus d’assurance et de confiance, en tentant d’enchaîner avec un troisième succès d’affilée samedi prochain contre l’équipe d’Aïn El Fouara. Aomar Moussi

C’est un entraîneur tout heureux qui s’est exprimé à la fin de la rencontre gagnée par son équipe, 2 à 1 contre le MC Saïda.

rôles, donc on fera tout pour permettre à ce club de retrouver la place qui lui sied. La JSK terminera la phase aller parmi les équipes du podium ».

IGHIL : «La JSK terminera la phase aller sur le podium»

M

eziane Ighil a tenu tout d’abord à féliciter ses joueurs pour les efforts fournis tout au long de la partie, et de déclarer ce qui suit : «L’équipe s’exprime mieux en dehors de ses bases, et confirme, de match en match, qu’elle est plus percutante en déplacement. On vient de réaliser notre deuxième succès en déplacement. Les joueurs sont à féliciter et je crois qu’ils s’expriment mieux, sachant qu’à Tizi, ils jouent avec la peur au ventre.». Pour ce qui est de la suite du parcours Meziane Ighil reste confiant et optimiste et croit dur comme fer en les capacités de son équipe pour terminer la phase aller en apothéose, comme il a tenu d’ailleurs à le souligner : «La JSK est habituée à jouer les premiers

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

«Hanifi sera encore meilleur à l’avenir»

Le coach des Jaune et Vert n’a pas raté l’occasion pour encenser son attaquant Salim Hanifi, en estimant que «ce joueur, qui est plein de qualités, sera encore meilleur à l’avenir. Hanifi a réussi à marquer un joli but sur un retourné acrobatique. J’ai beaucoup admiré son geste et je pense qu’avec un peu plus de confiance, Hanifi est capable de réaliser de bonnes choses comme ce fut le cas lorsqu’il portait les couleurs du RC Kouba » avant de conclure : « Hanifi nous sera d’un grand apport lors des prochaines sorties, à condition qu’il continue à travailler davantage pour qu’il soit plus percutant et puisse aussi contribuer à la remontée de la JSK au classement ». A.M.


LIGUE 1

Plus de peur que de mal pour El Orfi Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Ressentant des douleurs aux adducteurs

Ressentant des douleurs aux adducteurs, le milieu de terrain, Hocine El Orfi, a fait l’impasse sur la rencontre face au MCS qui s’est jouée avant-hier. Cependant, le joueur en question sera présent lors de la prochaine rencontre qui opposera son équipe à l’ESS. En effet, l’ex-Paciste sera apte pour cette rencontre et devra reprendre le chemin des entraînements demain, mardi.

U

ne bonne nouvelle qui fera plaisir à son coach, qui pourra compter sur lui vu la grande forme qu’il affiche depuis l’entame de la saison. Très déçu de rater le match contre le MCS El Orfi, promet de revenir en force et aider son équipe dans cette importante rencontre très attendue par tout le monde, et qui opposera son équipe à l’ESS, un club qui affiche lui aussi une belle forme ces dernières semaines et qui veut jouer les premiers rôles

Le staff technique a préféré le ménager

Même si le joueur voulait jouer face au MCS, le staff technique des Canaris a préféré ne pas prendre de risque, en le ménageant. En effet, Ighil et ses collaborateurs ont préféré garder le

joueur pour la prochaine rencontre qui les opposera à l’ESS, tout en souhaitant qu’il retrouvera tous ses moyens afin qu’il soit au top face lors de la prochaine rencontre. C’est le souhait également du joueur qui promet de faire de son mieux pour retrouver sa place et aider son équipe lors de cette confrontation

Il reprendra du service aujourd’hui

Ainsi donc, El Orfi reprendra du service aujourd’hui, à l’occasion de la reprise des entraînements afin de préparer le match contre l’ESS, ce qui donnera plus de solutions au premier responsable de la barre technique pour cette rencontre. Ce dernier souhaite avoir tout son effectif afin d’avoir tous les atouts de son coté, vu la grande importance des trois points de ce match pour la suite du parcours

«Je serai présent face à l’ESS»

Joint par nos soins, El Orfi nous dira à propos de sa blessure : «J’ai ressenti des douleurs aux adducteurs, ce qui a poussé le staff technique de me ménager lors du match contre le MCS. Cependant, rien de grave, et je reprendrai du service aujourd’hui. Je ferai de mon mieux pour être prêt pour cette confrontation très importante pour nous, et aider mon équipe à réaliser une belle victoire, ce qui nous permettra de continuer la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles.» M. L.

LES JOUEURS CONSCIENTS DE CE QUI LES ATTEND

En inscrivant un joli but face au MCS sur un coup de ciseaux, il confirme de jour en jour son retour en force. L’attaquant, Salim Hanifi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a bien voulu nous parler de cette victoire acquise à l’extérieur, ainsi que sur beaucoup de points qui le concernent. Il nous a affirmé que la confiance du coach l’a motivé davantage, tout en promettant de marquer d’autres buts à l’avenir

Un mot sur cette belle victoire que vous avez réalisée face au MCS, qui n’est pas facile à manier sur son terrain… Pour cette rencontre, je vous dirais que nous étions très motivés afin de confirmer la victoire face au CSC. On est partis avec la ferme intention de glaner les trois points et, Dieu merci, on a atteint notre objectif, ce qui nous permettra de bien préparer le prochain match qui nous opposera à

l’ESS. C’est un exploit qui est bon pour le moral, avant les prochains rendez-vous qui attendent le club C’est votre seconde victoire à l’extérieur, après celle du MCO. Beaucoup estiment que l’équipe joue mieux à l’extérieur, qu’avez-vous à nous dire là-dessus ? Je pense que l’équipe a fourni de belles prestations même à domicile, face à l’USMA, puis face au CSC ; toutefois, on avait une grande réussite à l’extérieur et on doit continuer sur ce chemin même à domicile, car je suis convaincu qu’avec le travail qu’on est en train d’effectuer, l’équipe fera mal prochainement. Parlez-nous de ce joli but que vous avez marqué au cours de cette rencontre face au MCS… Tout d’abord, je remercie mes camarades qui m’ont aidé à marquer, car c’est le fruit d’un travail collectif. Je suis très heureux d’avoir participé à la

victoire de mon équipe et je promets que je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en moi en marquant d’autres buts lors des prochaines rencontres Avec ce but, vous avez confirmé que le coach ne s’est pas trompé en vous renouvelant sa confiance... Je ne vous cache pas que la confiance du coach me motive davantage pour donner le meilleur de moi-même. Je cravacherai encore pour aider mon équipe lors des prochaines rencontres, notamment celle qui nous opposera à l’ESS et qu’on doit remporter afin de continuer sur cette lancée. Justement, comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un match qui sera très difficile, devant une équipe qui est revenue en force et qui viendra sans doute pour chercher un bon résultat. Cependant, on n’a pas le droit à l’erreur et on fera tout pour glaner les 3 points de la rencon-

tres qu’on ajoutera à notre actif. Et comment voyez-vous la suite du parcours ? Les matchs deviennent de plus en plus difficiles ; toutefois, on jouera match par match en tentant de glaner le maximum de points possibles. Il nous reste encore 4 rencontres avant la fin de la phase aller, et on fera de notre mieux pour terminer dans une position confortable, avant d’attaquer la seconde phase qui sera plus difficile que la première. Vos supporters commencent à rêver du titre. Qu’avezvous à nous dire là-dessus ? C’est leur droit le plus absolu de réclamer des résultats, car la JSK est un club qui joue toujours les premiers rôles. Je souhaite qu’il seront en masse face à l’ESS pour nous donner un coup de pouce au cours de cette rencontre. Pour notre part, je leur promets qu’on fera le nécessaire afin de récolter les trois points de la rencontre et leur offrir une belle victoire. M. L.

Ph : Maracana

Ph : Maracana

HANIFI : «LA CONFIANCE DU COACH MOTIVÉ DAVANTAGE»

De leur part les joueurs semblent déterminer a confirmer leur bonne santé en ajoutant trois précieux points face a lʼESS en dépit de la difficulté de la mission. Arriveront t-ils a remporté la troisième victoire consécutive cʼest ce quʼon saura au coup de sifflet finale de cette rencontre très attendu par les milliers de fans kabyles M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

03 LES CANARIS PENSENT À LʼESS

Après avoir réussi à revenir avec le gain du match de leur déplacement à Saïda, les Canaris pensent déjà à leur prochain match qui les opposera à lʼun des prétendants au titre, lʼESS en lʼoccurrence. En effet, les poulains dʼIghil misent énormément sur cette rencontre afin dʼajouter trois précieux points et terminer la phase aller en beauté. Cependant, leur mission ne sera pas de tout repos, et les camarades de Tedjar doivent sortir le grand jeu pour remporter le gain du match et continuer sur leur lancée. Une chose est sûre, le premier responsable de la barre technique, Meziane Ighil, fera de son mieux pour gagner cette rencontre et permettre à son équipe de préparer ainsi la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles.

IGHIL AXERA SON TRAVAIL SUR LʼASPECT PSYCHOLOGIQUE

Conscient de la difficulté de la mission qui attend ses joueurs, Meziane Ighil axera son travail sur lʼaspect psychologique. En effet, il fera tout son possible pour motiver ses joueurs lors de cette confrontation très importante. Les Canaris sont dans lʼobligation de confirmer la belle prestation face au MCS. En résumé, Ighil attend une belle réaction de ses joueurs afin de remporter la partie et faire plaisir à leurs milliers de supporters attendus lors du rendez-vous de samedi prochain.


SAÏDI :

04

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

LIGUE 1

«Heureux de retrouver la place de titulaire»

Pour le milieu récupérateur des Canaris, le jeune Lyès Saïdi, qui a retrouvé les onze rentrants avant-hier, se dit très heureux de retrouver la place de titulaire, et aussi content d’avoir contribué à cette deuxième victoire de son équipe à l’extérieur, cette saison, dans ce championnat. Saïdi estime que l’avenir du club sera radieux, et ce succès face au MC Saïda est pour lui, le vrai départ des Jaune et Vert dans cette compétition, maintenant, en va se préparer comme il se doit pour le prochain match qui nous attend à domicile face à l’ESS.

Un commentaire sur cette deuxième précieuse victoire acquise à l’extérieur face au MC Saïda ? C’était un match difficile devant cette équipe de Saïda, notre objectif est de gagner cette rencontre, et ce, afin de retrouver notre dynamique et surtout confirmer notre réveil. On s’est donné à fond et on a cru à la victoire jusqu'à la dernière minute. On a réussi à glaner le gain du match et c’est le plus important. Je pense que c’est une victoire amplement méritée vu la physionomie de la rencontre qui était presque à sens unique. On a

dominé les débats et nous étions récompensés à la fin. Selon vous comment a été la rencontre ? La rencontre a été très disputée, puisque les Saïdis nous ont créé beaucoup de problèmes et ont fermé toutes les issues devant nous. Comme nous étions dans l’obligation de gagner ce match, nous n’avons pas perdu confiance, et nous sommes restés concentrés jusqu’à la dernière seconde de cette rencontre afin de récolter les trois points. Comment jugez-vous votre prestation ? Nous nous sommes déplacés au stade de Saïda, avec la ferme intention de revenir à la maison avec un meilleur résultat, Dieu merci, on est parvenu à le faire. Nous avons bien dominé notre adversaire. Sincèrement nous méritons amplement cette victoire. Nous nous sommes déplacés à Saïda pour engranger les points du match, pas pour faire du tourisme, on a procuré plusieurs occasions de but, mais on est parvenu à mettre deux dans les filets adverses, l’essentiel, qu’on ait empoché les trois points de la victoire. Lors de la prochaine rencontre, vous allez recevoir la formation de

l’ES Sétif, un mot sur cette confrontation ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes, pas seulement pour nous, donc nous les joueurs, on doit se méfier de cette équipe Sétifienne, qui est revenue en forme ces derniers temps. Nous allons nous préparer sérieusement pour être au top le jour J. En tout cas, nous allons prendre cette équipe très au sérieux, pour empocher encore les trois points de la victoire, qui reste impérative pour nous. Il faut confirmer notre bonne santé et cela ne sera bien sûr, que par une victoire face au gars d’Aïn El Fouara. Donc, vous êtes très optimiste… Effectivement, bien sûr que je suis optimiste pour la prochaine rencontre, de faire un bon résultat qui nous permettra de continuer sur notre lancée. Nous les joueurs, sommes conscients de la tâche qui nous attend face à l’ESS. On doit se méfier de cet équipe et la prendre au sérieux jusqu’au sifflet final de l’arbitre, on est déterminé à ne pas rater ce rendez-vous, pour amé-liorer notre capital points et rester en course au podium. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

APRÈS LE TROISIÈME RÉSULTAT POSITIF ENREGISTRÉ

Maintenir ce nouvel état d’esprit

C

e qui est à noter pour la JSK, c’est ce nouvel état d’esprit qui en train d’animer cette formation depuis quelque temps. La préparation réalisée à Tizi-Ouzou, n’est pas étrangère à cette métamorphose qui a été constatée par le staff technique et l’ensemble de l’entourage des Jaune et Vert. Lors de ce match qui s’est disputé récemment, au stade de Sïida, on a vu une équipe transcendée qui en voulait, mais aussi très solidaire malgré quelques lacunes techniques et des déchets

dans l’entrejeu. C’est tout de même un signe qui ne trompe pas que de voir cette équipe changer totalement d’attitude, en positif bien évidemment, au contraire d’un début de saison très difficile, où les joueurs étaient totalement sous l’emprise des déboires et du doute ; La preuve, ce sont les résultats très négatifs qu’ils ont enchaînés et la place qu’ils occupent au classement. Les dirigeants du club soutiennent davantage leur équipe, sachant qu’ils doivent vraiment le faire, s’ils ne veulent pas voir leur équipe replonger dans le doute.

2ème victoire à l’extérieur pour les Canaris

Désormais, la 2ème victoire arrachée avant-hier face au MC Saïda. Non seulement de maintenir la cadence et de confirmer leur dernier succès enregistré face au CSC, et aussi ce succès leur avait permis de vaincre cette équipe et de mettre fin à une suprématie des Saïdis. C’est un bon signe de départ pour les Canaris du Djurdjura, et il est utile donc, de rappeler que durant cette période, et avant la rencontre d’avant-hier, on a bien préparé notre match sur tous les plans, soit physique et psychologique, et on est arrivé à engranger la victoire en dehors de notre jardin. Les deux

virevoltants Hamza Boulemdais et Salim Hanifi qui ont fait une bonne partie face à cette équipe du MCS, sont arrivés à signer les deux buts de la victoire de leur équipe, une chose promise à leur équipe, est de remporter une précieuse victoire, ce qui a fait un grand plaisir à tout le monde, surtout, aux joueurs qui étaient tels des guerriers sur le terrain. C’est pour la première fois cette saison, que la JSK rencontrera cette équipe. Espérons pour eux, un succès réel et que la victoire acquise, n’est pas la dernière. En attendant les prochains matches qui les attendent soient à domicile, ou à l’extérieur.

La défense tient bon

Ph : Maracana

Le club phare de la Kabylie a bien compris qu’il y a du renouveau au sein de son équipe fétiche, la JSK, qui a réussi, petit à petit, à sortir la tête de l’eau après trois résultats plutôt positifs arrachés, respectivement, face à l’USMA et le CSC à domicile, et avant-hier, contre le MC Saïda en dehors de leurs bases, lors de la 11ème journée du championnat, dans un match très important pour les partenaires de Belkacem Remache.

Lors du dernier match de la JS Kabylie contre le MC Saïda et ce, comptant pour le 11ème journée du championnat professionnel Ligue I, tout le monde parlait de la défense kabyle qui était à la hauteur, Rial et consorts ont tenu toute la partie. Il faut dire que le compartiment défensif de la JSK, source de nombreuses critiques lors de ce début de saison, c’est se défendaient de fort belle manière face au MCS, du moment que contrairement à l’habitude, la défense Canaris a été solide et a pu contrer les attaques rapides de cette formation. Il est

utile de signaler que la charnière centrale des Canaris est parmi celles qui ont encaissé lors des précédentes rencontres, les défenseurs kabyles étaient appelés à se racheter, et chose faite, en attendant la confirmation lors de la prochaine rencontre à domicile, face à l’ES Sétif. En somme, on peut dire que les coéquipiers de Malik Asselah sont sur une bonne lancée, mais cela serait mieux si les poulains de Méziane Ighil parviennent à gagner plus de matches.

Reprise demain

En prévision de la prochaine jour-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

née du championnat, qui est prévue pour la samedi, les joueurs Kabyles qui ont eu un repos de deux jours, accordé par le staff technique du club, à sa tête Méziane Ighil, ce dernier a donné rendez-vous à ses poulains pour demain, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, et ce, afin de préparer en conséquence ce match important, qui les attend face à l’ES Sétif. Le coach doit mettre ses joueurs en garde en les exhortant pour rester sur leur dynamique de victoire, et penser uniquement sur la suite du parcours qui s’annonce très difficile. S. A.


LIGUE 1

L’USMH, c’est du solide Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

L’USMH c’est du solide, oui c’est le cas de le dire. Le résultat réalisé avant-hier, au stade de l’unité maghrébine de Béjaïa contre la JSMB locale, en faisant un but partout, en est la parfaite illustration.

M

algré l’absence de plusieurs joueurs considérés comme cadres de l’équipe, l’équipe harrachie, a réussi à tenir le coup, en parvenant à revenir à la maison avec un précieux point. Les joueurs appelés à la rescousse à l’image du jeune Kaouadji, et de Demou et de Garich ont été les grandes satisfactions de ce match, et ont été à la hauteur des aspirations du coach Boualem Charef. «Je pense que l’absence de plusieurs joueurs ne s’est pas faite ressentir, puisque ceux qui les ont remplacés, ont su comment relever le défi, en accomplissant comme il se doit, leur rôle sur le terrain,» déclare Haniched en fin de match. De son côté, l’en-

traîneur adjoint, Bechouche, estime que «la stratégie adoptée par le coach Charef, a été payante. On a préféré jouer avec un seul attaquant, en prônant la prudence, et Dieu merci, on a réussi à réaliser à résultat positif, devant une très bonne équipe de la JSMB.»

Le choix tactique payant de Charef

Contrairement à ses habitudes, où il évolue avec au moins deux attaquants devant, cette fois, le coach des Jaune et Noir Boualem

Charef, a préféré jouer avec un seul joueur devant. Une stratégie payante pour le coach de l’USMH, lequel est parvenu à réaliser un match nul, devant une bonne équipe de la JSMB. Le 4-5-1 adopté par Charef a été fructueux. Charef par son choix tactique, a réussi à gagner son pari. Tant mieux pour l’USMH qui revient de Béjaïa avec un précieux point.

Doukha fait le reste

En plus de Charef qui a réussi son pari en prônant la prudence face à la JSMB, il y a aussi le gardien de

Kahouadji, Demou et Garich, la satisfaction

Ph : Maracana

MALGRÉ LʼABSENCE DE PLUSIEURS JOUEURS

but, Azzedine Doukha. Ce dernier est en train de contribuer fortement aux résultats de son équipe, et avant-hier, Doukha s’est illustré à nouveau, en parvenant à annihiler toutes les tentatives des joueurs du club de Yemma Gouraya. Doukha depuis son retour en équipe nationale, confirme de match en match. En plus d’avoir stoppé plusieurs balles dangereuses, Doukha a réussi aussi à repousser le cuir, suite au penalty tiré par Tayeb Maroci à la 17’. Lotfi.S

Trois joueurs sont sortis du lot avant-hier, contre la JSMB. Il s’agit du jeune Kahouadji aligné au poste d’arrière gauche, qui a su comment tirer son épingle de jeu et ce, pour sa première titularisation avec l’équipe fanion. C’est le cas aussi pour Demou qui s’est illustré. De même pour Garich qui a ratissé large au milieu de terrain, en récupérant beaucoup de balles. Les trois joueurs étaient les plus en vue sur le terrain du côté de l’USMH.

Les joueurs réclament la prime de la victoire face à la JSK

Juste à l’issue de la rencontre disputée avant-hier, contre la JSMB, les joueurs ont discuté avec l’entraîneur en lui demandant, d’en parler aux dirigeants pour que ces derniers leur régularisent la prime de la victoire, acquise face à la JSK. Les responsables du club qui ont promis aux joueurs de leur payer cette prime avant le départ à Béjaïa, n’ont pas tenu leur promesse. Les joueurs espèrent percevoir cette prime d’une valeur de 6 millions dans les plus brefs délais.

GARICH : «JE ME SENS BIEN ET JE SERAI D’ATTAQUE DEVANT L’ASK» Le milieu de terrain harrachi se porte mieux, comme il a tenu à nous le déclarer, Garich, c’est de lui qu’il s’agit il estime que, lui et ses coéquipiers ont fait de leur mieux pour revenir à la maison avec un résultat positif. Chose promise chose dûe, et Garich croit dur comme fer, que ce résultat va les pousser à continuer sur cette lancée.

Qu’en est-il de votre état de santé, après ce choc avec votre équipier Djarbou ? Dieu merci, je me porte bien et je me sens plus à l’aise. J’ai reçu un choc après mon télescopage avec Djarbou. J’ai été évacué à l’hôpital où j’ai eu deux points de suture, mais Dieu merci, rien de grave. D’ailleurs, j’ai regagné Alger avec le reste du groupe, et c’est d’ailleurs, le même cas pour mon ami Djarbou. Ph : Maracana

Malgré l’absence de plusieurs joueurs, vous avez réussi à revenir à la maison avec un précieux point en faisant match nul contre la JSMB ? C’est un bon point de pris pour l’USMH. On

a fait de notre mieux et on s’est battu sans relâche et le résultat final qui a sanctionné les débats est amplement mérité. On a eu affaire à une très bonne équipe de la JSMB, mais avec notre volonté et notre détermination, on a réalisé un bon match nul.

Pour votre première apparition. Que pensez-vous de votre rendement ? Pour une première pour moi avec l’USMH, j’ai essayé d’appliquer les consignes de l’entraîneur. Certes, j’ai eu quelques difficultés au début de la rencontre, mais par la suite, j’ai réussi à maîtriser le jeu, en accomplissant mon rôle comme il se doit. Comment entrevoyez-vous votre prochain déplacement à Khroub ? La rencontre sera encore plus difficile, sachant qu’on aura affaire à une équipe de l’AS Khroub, qui fera tout son possible pour se racheter aux yeux des supporters, mais de notre côté, on tâchera de faire de notre mieux pour confirmer ce résultat positif arraché à Béjaïa. L’USMH, c’est du solide et on fera tout pour revenir avec un résultat probant. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

05 PLUS DE PEUR QUE DE MAL POUR DJARBOU ET GARICH

Rien de grave pour les deux joueurs harrachis Garich et Djarbou. Evacués à lʼhôpital, les deux joueurs de lʼUSMH se portent mieux maintenant. Dʼailleurs Djarbou et Garich ont regagné la capitale avec le reste de lʼéquipe. Djarbou était mis sous surveillance pendant une heure avant de quitter lʼhôpital. Quant à Garich, ce dernier a eu deux points de suture et lui aussi, a quitté lʼenceinte hospitalière. Les deux joueurs se portent bien, et nʼont rien de grave. Ils seront dʼailleurs dʼattaque pour le prochain match qui attend les Harrachis face à lʼAS Khroub, pour le compte de la 12ème journée du championnat national de ligue 1 professionnelle.

LEGRAÂ, YACHIR ET LAYATI DE RETOUR

Les trois joueurs Legraâ, Yachir et Layati viennent de purger leur suspension. Ils seront de retour lors de la prochaine sortie des Harrachis, face à lʼAS Khroub. Le retour de ces trois joueurs ne fera que du bien à lʼéquipe, qui va se préparer dans de bonnes conditions et avec beaucoup plus dʼatouts. Charef aura lʼembarras du choix pour composer son onze, contrairement au match dʼavant-hier contre la JSMB.

TOUAHRI SE BLESSE AVEC LʼÉQUIPE NATIONALE OLYMPIQUE

Lʼattaquant international de lʼUSMH, Touahri, a dû céder sa place à quelquʼun dʼautre, avant même la fin de la partie contre le Sénégal. Le joueur harrachi touché à la cheville, suite à un tacle appuyé dʼun joueur sénégalais, a été évacué directement à lʼhôpital. Renseignements pris, lʼinternational olympique pourra être absent des terrains pour plusieurs jours. Pour rappel, lʼEN des U23 sʼest imposée par la plus petite des marges 1 à 0, contre son homologue du Sénégal pour le compte de la 1ère journée du tournoi final qualificatif aux jeux de Londres, qui se tient actuellement à Tanger, au Maroc.

REPRISE AUJOURDʼHUI À 18H

Les poulains de Charef qui ont bénéficié dʼune journée de repos, après le match joué contre la JSMB, sont appelés à reprendre du service aujourdʼhui. La séance de reprise est prévue à 18h au stade du 1e Novembre de Mohamadia. Les Harrachis sont appelés à se préparer à nouveau, pour faire le déplacement du côté de lʼEst du pays, plus précisément au Khroub, pour affronter lʼASK locale ce week-end. L.S


Ghazi : «Lemouchia m’a déçu»

06

REPRISE À BOUCHAOUI

Les équipiers de Koudri ont bénéficié dʼune journée de repos hier, après les efforts fournis face à lʼUSMA. La reprise est prévue aujourdʼhui à Bouchaoui.

2E BUT DE ZEDDAM

Le défenseur central du MCA, Hamid Zeddam, a réussi à inscrire son deuxième but de la saison samedi soir contre lʼUSMA, alors que le premier lʼavait été contre lʼESS. Zeddam a inscrit les deux buts qui ont permis à son équipe de gagner ces deux matchs.

BAB EL OUED FÊTE LA VICTOIRE Après la victoire du Doyen contre lʼUSMA, les supporters du Mouloudia dʼAlger se sont rassemblés à Bab El Oued pour faire la fête, et surtout taquiner les supporters usmistes. Les fans du MCA son restés jusquʼà une heure tardive de la nuit à fêter cette belle victoire contre lʼéquipe à milliards de Haddad.

CHAOUCHI : «JE DÉDIE CETTE VICTOIRE À AZZEDINE»

«Je suis content de la victoire de mon équipe. Je suis content pour nos supporters qui ont été derrière nous jusquʼà la fin du match. Je dédie cette victoire à Azzedine, et je lui souhaite un prompt rétablissement.»

OUSSALÉ VEUT QUITTER LE MCA

Lʼattaquant du Mouloudia dʼAlger, Claude Oussalé, était très en colère à la fin du derby, après que son coach lʼait fait rentrer à quelques minutes de la fin du match. Lʼinternational camerounais nʼa pas hésité à montrer sa colère à son coach à la fin de la rencontre : «Si vous nʼavez pas besoin de moi, il faut me le dire. Je suis prêt à partir.» Une source nous a révélé hier quʼOussalé avait rencontré Ghrib à la veille du match, pour lui demander ses papiers afin de quitter le MCA. Ghrib a essayé de convaincre Oussalé de revenir sur sa décision, mais le Camerounais campe sur sa position. En somme, Oussalé est bien parti pour quitter le MCA, et le coordinateur de la section sport du Mouloudia doit chercher un autre attaquant étranger pour le remplacer. W. S.

Vous étiez sur un nuage après la victoire dans le derby face à l’USMA... Et comment ! C’était un match très spécial pour moi, car il s’agissait de mon ancienne équipe. Je me suis battu comme un lion dans une arène. Je m’imaginais mal perdre cette rencontre. Je dédie cette victoire à tous ceux qui aiment Ghazi. Racontez-nous comment vous avez vécu ce derby contre l’USMA... Avant de vous répondre, je dois vous dire que c’est la deuxième fois que je gagne contre mon ancienne équipe. La première fois, c’était avec l’EST, et cette fois avec le MCA. Pour revenir à votre question, au début je ne voulais pas parler à la presse, car j’étais très concentré sur le match. Je ne voulais pas entendre qu’on allait perdre ce derby. Dieu merci, nous avons réussi à battre l’USMA. A la fin du match, vous avez embrassé le maillot du MCA pendant plusieurs minutes, on aurait dit que vous étiez un enfant du club… Avant de signer au MCA, j’ai dit aux dirigeants du Mouloudia que lorsqu’on allait rencontrer l’USMA, j’allais embrasser le maillot. J’étais sûr qu’on allait gagner. C’était aussi un message pour les Usmistes qui m’ont fait sortir par la petite porte, après tout ce que j’avais donné au club pendant plusieurs années. Le Mouloudia a montré une grande volonté sur le terrain dans ce derby… Tout le groupe était motivé pour battre l’USMA. Si vous avez remarqué, les attaquants usmistes ne se sont même pas créé une seule occasion dans ce match. On aurait même pu gagner avec un score lourd si on avait été efficaces devant les buts. Est-il vrai que vous avez eu une altercation avec Lamouchia ?

Ce joueur m’a vraiment déçu. Il m’a dit que pour lui, le plus important c’était de gagner le titre pas ce match. C’était quoi votre réponse ? Je lui ai dit que ma carrière était derrière moi. Je le défie de gagner autant de titres que moi. Je sais que le Mouloudia d’Alger va revenir en force lors des prochaines journées et je lui dit une chose : ma réponse, je vais la laisser pour la fin de la saison pour ce qui est du titre. Après cette victoire, le Mouloudia doit confirmer contre le Chabab dans un autre derby explosif... Bien sûr que oui. Ça sera le match de la confirmation. On n’a plus le droit à l’erreur. Je sais que si on enchaîne avec une deuxième victoire après ce derby contre l’USMA, ça sera le vrai déclic du Doyen. Mais le Mouloudia jouera son match sans vous… Dommage, j’aurais aimé prendre part à ce derby, mais comme vous le savez, je suis suspendu pour le match contre le CRB après le carton que j’ai pris contre l’USMA. Sans vous, Babouche et Koudri, cela va être difficile pour le MCA de battre le CRB qui a gagné à Batna... Ne vous inquiétez pas, le Mouloudia a de bons jeunes. Je sais que les joueurs qui vont nous remplacer vont sortir le grand jeu. Les joueurs sont motivés. Je sens qu’on va battre le CRB aussi afin que l’on soit les rois d’Alger. Comment vous avez vécu l’ambiance avec les Chnaoua ? Les supporters du Mouloudia sont uniques. Ce sont des fans qui poussent leur équipe à la victoire. Je me souviens, quand j’étais à l’USMA, quand on parlait du public du MCA, on disait que si on avait ce public, on gagnerait tous les titres nationaux et internationaux. C’est un honneur pour moi de jouer devant les Chnaoua.

Ph : Maracana

Trois joueurs du MCA ont écopé dʼun carton jaune face à lʼUSMA. Cʼest leur troisième carton chacun depuis le début de saison qui va les priver de lʼautre derby de samedi prochain contre le CRB.

Ph : Maracana

LE MCA SANS BABOUCHE, GHAZI ET KOUDRI CONTRE LE CRB

LIGUE 1

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

BRACCI : «Je suis l’homme des derbies» Encore une fois, la règle des derbies a été respectée. L’entraîneur du Mouloudia d’Alger est l’homme des derbies. Samedi soir, il a réussi à battre la dream team de l’USMA.

M

ême si la composition de l’équipe qu’a alignée Bracci le jour du match était plus à vocation défensivve, il a pu compliquer la tâche aux Rouge et Noir pour développer leur jeu habituel. Il a réussi à bloquer les couloirs d’où pouvait venir le danger usmiste. C’est peut-être la première fois dans l’histoire des derbies entre l’USMA et le MCA que les Usmistes ne se sont pas créé d’occasion dans un match. L’expulsion de Bouchema est venue compliquer encore la mission des poulains d’Ollé-Nicole. Bracci a décidé de changer son système, en passant au 3-5-2 au lieu du 4-5-1 : «Il fallait changer le système de jeu, après la sortie de Bouchema. On était en supériorité numérique, on voulait gagner le match, alors j’ai demandé à Babouche de remonter d’un cran.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Je pense que ce système de jeu a donné ses fruits après quelques minutes, puisque nous avons réussi à marquer le but de la victoire. Maintenant, je vais vous dire que je suis l’homme des derbies.»

«Face au CRB, je gagnerai aussi»

Samedi prochain, le Mouloudia d’Alger est appelé à affronter une vieille connaissance, dans un derby explosif contre le Chabab de Belouizdad. Bracci sera privé de ses trois meilleurs joueurs, Babouche, Koudri et Ghazi. Malgré ces défections, Bracci reste optimiste et promet de prendre les trois points de ce match : «Chaque problème a une solution. J’avoue que l’absence de ce trio est très gênante pour moi, mais je trouverai la bonne solution pour équilibrer les trois compartiments. J’aurais aimé affronter le CRB avec un effectif au complet, mais je n’ai pas le choix. Je sais qu’on va gagner aussi contre le CRB, Incha Allah, comme vous le dites ici.» Après cette belle victoire contre les Rouge et Noir, Bracci a commencé sa préparation pour samedi prochain contre le CRB. Réussira-t-il à être le roi d’Alger ? Walid S.


Le Mouloudia relève la tête

LIGUE 1

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Comme Maracana l’a si bien indiqué lors de ses dernières livraisons, le MC Alger est, bel et bien, une équipe imprévisible capable du meilleur comme du pire.

l’incertitude dans le camp des Vert et Rouge à la veille d’un très attendu MCA-USMA en sachant qu’avant ce 73e derby algérois, la formation de Soustara dominait outrageusement le championnat professionnel de Ligue 1 grâce à sa fameuse «Dream-team». A la surprise générale, le Doyen répond présent par la meilleure des façons en dominant tout simplement son voisin usmiste malgré la présence

Ph : Maracana

E

n effet, puisqu’en l’espace d’une semaine seulement, les joueurs du Doyen ont surpris tous les observateurs et par là même, leur grand public par leurs derniers résultats. Explications : samedi dernier, les hommes de l’entraîneur François Bracci ont réussi à piéger la redoutable équipe de l’USM El Harrach au 5-Juillet en s’imposant 2 à 1 grâce à deux chefsd’œuvres signés Sayah et Babouche. Trois jours plus tard, le même Mouloudia tombe de très haut en s’inclinant logiquement lors de son déplacement à Khroub sur le même score dans un match à mettre aux oubliettes pour les joueurs mouloudéens. Une défaite qui a, d’ailleurs, semé le doute et

de toutes ses «stars». C’est dire que le MCA est, tout simplement, l’équipe des grands rendez-vous après cette nouvelle démonstration de force face à la «Dream-team» usmiste.

Le grand retour du «Roi d’Alger»

Le Mouloudia a, donc, confirmé sa suprématie devant son voisin l'USM Alger, en remportant le 73e derby

avec beaucoup de mérite selon un avis unanime. Statistiquement parlant, il s'agit là de la 25e victoire des Vert et Rouge dans les confrontations face à l'USMA qui a remporté 19 pour 29 nuls qui se sont terminées sur un score de parité. Mieux encore, le Doyen des clubs algériens a ajouté une deuxième victoire «algéroise» après celle déjà acquise aux dépens des Jaune et Noir d’El Harrach, la semaine passée. Ajoutez à ces deux belles victoires, le match nul réalisé contre le NAHD (1-1) au stade de Rouiba. Ce qui nous donne en tout, 7 points en 3 derbies algérois. Un total qui permet tout simplement au MCA de ravir la première place à cette même équipe de l’USMA qui occupait la première place du classement des derbies algérois avec deux victoires réalisées contre l’USMH (1-0) et le CRB (2-0). Ce qui veut dire que le « Roi d’Alger » est de retour après seulement, une année d’absence car, il faut signaler que le MCA avait sérieusement pris les choses en main côté derbies algérois, depuis le mois de démembre 2006 avant de céder le témoin à l’USMH la saison dernière. En tout cas, après le bon parcours déjà réalisé jusqu’à présent, lors des confrontations algéroises, on peut dire que le Doyen est vraiment sur le bon chemin au grand bonheur de son large public. Mounir Ben.

BABOUCHE : «Dommage, je vais rater le match du CRB !»

Votre premier sentiment après cette belle victoire ? C’est une belle victoire au sens propre du terme. C’est la victoire du cœur et de la persévérance. Notre équipe a fait l’essentiel du jeu durant les 90 minutes en ratant même une multitude d’occasions qui auraient pu nous éviter tout ce suspense. Mais, sincèrement, c’est une victoire qui nous fait beaucoup de plaisir car, en face, il y avait une grande équipe qui occupait la première place. Peut-on dire que Babouche a eu sa revanche sur son ancien club ? En aucun cas ! Il est vrai que la façon de ma mise à l’écart m’a fait beaucoup de mal après 15 ans de service, mais, lors de ce derby, il n’y avait que la victoire qui comptait à mes yeux. Hier, j’étais à l’USMA et je défendais crânement ses couleurs contre n’importe quelle équipe. Aujourd’hui, je suis au MCA et je ferai de même et plus car je n’oublierai jamais ce que les Mouloudéens ont fait pour moi. D’ailleurs, je leur dédie cette belle victoire à tous. Permettez-moi d’ajouter un truc. Allez-y… Je tiens seulement à dire aux dirigeants de l’USMA que Babouche n’est pas encore fini et je pense qu’ils ont eu

l’occasion de le confirmer ce soir. Je tiens à leur dire, aussi, que personne n’est mieux que personne et je pense qu’ils vont comprendre le message. Un mot sur ce maudit carton jaune qui va vous priver du prochain derby contre le CRB ? C’est le seul point noir de la soirée (rires). Franchement, je suis très déçu car j’aurais aimé jouer ce derby qui s’annonce également très palpitant surtout, après la victoire du CRB à Batna. Pensez-vous que le Mouloudia sera en mesure de remonter la pente durant le reste du parcours ? J’en suis même certain ! Je pense que vous avez vu, aujourd’hui, qu’il n’y avait aucune différence entre le premier du classement et l’une des équipes du bas du tableau. Le Mouloudia a prouvé, aujourd’hui, qu’il était vraiment un club des grands rendez-vous. Il faut, désormais, faire en sorte de ne plus tomber dans les pièges du passé surtout, au lendemain d’une victoire. Inch’Allah, cette fois-ci sera la bonne pour enclencher l’opération «récolte de points» dès les prochaines journées d’autant plus, qu’on jouera les deux prochains match à Alger contre le CRB au 5-Juillet et le WAT à Bologhine. On vous laisse le soin de conclure… Je tiens vivement à rendre un grand hommage à notre merveilleux public qui a, une nouvelle fois, répondu présent lorsqu’on avait besoin de ses services. Je dédie aussi cette belle

RENDEZ-VOUS, CE SAMEDI, POUR LA CONFIRMATION FACE AU CRB

Après avoir réussi à classer les dossiers de lʼUSMH et lʼUSMA par la meilleures des façons en remportant deux précieuses victoires, les Vert et Rouge du MCA sont appelés à confirmer leur suprématie algéroise dès ce samedi à lʼoccasion de lʼautre derby explosif en vue prévu face au CR Belouizdad. Ouvrons ici la parenthèse pour signaler que jusquʼà hier après-midi, la Ligue professionnelle de football (LFP), nʼavait pris aucune décision quant à la domiciliation de ce derby et celui qui devra opposer lʼUSMA au NAHD. A priori, le piètre état de la pelouse du 5Juillet a incité la direction de lʼOCO à délocaliser lʼun de ces deux derbys à Rouiba. Mais lʼinfo du jour est que les dirigeants du Doyen refusent catégoriquement de jouer à Rouiba après avoir déjà affronté le NAHD sur cette même pelouse lors de la 4e journée. Pour revenir à notre match du jour, les hommes de Bracci se doivent, désormais, de tourner la page de Soustara pour ouvrir celle de Belouizdad. Une autre sortie algéroise que les partenaires de lʼinfatigable Hamza Koudri ne doivent en aucun cas rater connaissant la grande sensibilité qui existe entre les deux galeries. Dʼailleurs, le MCA est contraint de gagner pour sʼéloigner davantage de la zone de turbulences même si le Vieux club algérois respire mieux à la 12e place après avoir cédé la place de premier relégable à lʼAS Khroub, et la 13e position au MC Saïda. M. B.

Babouche et Ghazi out face au Chabab

L

Ph : Maracana

Malgré sa joie indescriptible, le milieu récupérateur du MC Alger, Babouche, n’a pas caché sa déception après le fameux troisième carton reçu lors de ce derby algérois.

07

victoire à notre gardien Sofiane Azzeddine en lui souhaitant un prompt rétablissement. Entretien réalisé par M. B.

Qui pour les remplacer ?

e MC Alger a, certes, remporté avec brio son 3e derby algérois de la saison en dominant l’USMA sur la pelouse du 5-Juillet (1-0), mais, a, aussi, perdu deux joueurs très importants dans le dispositif de l’entraîneur, François Bracci. Il s’agit, tout simplement, du capitaine Réda Babouche et du milieu récupérateur, Karim Ghazi incontestablement, l’un des meilleurs joueurs sur le terrain lors de ce dernier derby. Les joueurs titulaires, à part entière, ont écopé d’un troisième avertissement synonyme d’une sanction automatique dès le prochain match. Et comme le hasard fait bien les choses, le prochain adversaire n’est autre que le CR Belouizdad. Et si le coach Bracci ne devra pas éprouver beaucoup de peines pour remplacer Ghazi au milieu en comptant sur Yanis ou Djeghbala, c’est loin d’être le cas pour le remplacement de Babouche dans le couloir gauche de la défense mouloudéenne. En effet, puisque le jeune Bensalem ne jouera pas de sitôt après la vilaine blessure contractée avec la sélection olympique tandis que la nouvelle recrue, Chorfa, est non seulement blessé, mais ne semble guère convaincre l’entraîneur. Aux dernières nouvelles, le joueur se trouve actuellement en France et il est même allé sans consulter personne… Même l’autre nouvelle recrue, Belaïd en l’occurrence, n’est pas vraiment prête physiquement pour ce genre de matchs décisifs sans oublier qu’il est, en réalité, un pur latéral droit. Ce qui constitue un vrai casse-tête pour le technicien corse du Doyen qui doit, dès les prochains jours, faire dans l’improvisation pour trouver les bonnes pièces de rechange car le CRB est loin d’être une proie facile que ce soit au 5Juillet ou ailleurs. Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


6E BUT DE SLIMANI

Le buteur du CRB continue à sʼillustrer de match en match. Lors du déplacement à Batna pour affronter le CAB samedi, Slimani a été lʼauteur du premier but qui a permis à son équipe de prendre lʼavantage sur les Batnéens. En comptabilisant ses réalisations, le joueur a déjà 6 buts à son compteur. Il est en pole position pour être le meilleur buteur de la saison.

GANA A FAIT LE DÉPLACEMENT

Pour ce rendez-vous chez les Chaouis, le président de la SSPA CRB, Azzedine Gana, était présent dans les gradins du stade 1er Novembre de Batna. Il a tenu, par sa présence, soutenir son équipe qui était mal en point après les trois défaites enregistrées dernièrement.

…BELAÏD NON

Le fait marquant de cette journée à Batna, cʼest le président du CSA, Mohamed Belaïd, qui nʼétait pas avec la délégation belouizdadie. Lui qui ne rate pour rien au monde les sorties de son équipe fétiche sʼest distingué par son absence à Batna. Rappelons que Belaïd a été traité de tous les noms dʼoiseaux lors du match contre la JSMB au 20 Août, au point de le pousser à annoncer sa démission, mais quelques heures après, le président du CSA sʼest rétracté et assuré quʼil ne quittera pas la tête du CSA. Néanmoins, il nʼa pas fait le déplacement avec lʼéquipe.

LES ESPOIRS DU CRB POINTENT DU DOIGT LʼARBITRAGE

Les jeunes du Chabab ont réussi à arracher, comme leurs aînés, les trois points de Batna. Ils ont mis fin à la série noire en battant le CAB par deux buts à un. Néanmoins, ils ont perdu gros. Leur joueur vedette, le défenseur Kerrar, a écopé dʼun carton rouge, et le milieu de terrain Zeghnoun a reçu son troisième carton jaune, qui va le priver automatiquement du prochain match contre le voisin du MCA. Les jeunes de Belouizdad nʼont pas apprécié lʼarbitrage du referee Daâs, rattaché à la Ligue de Batna. Les responsables comptent, apprend-on de sources fiables, saisir la Ligue nationale de football pour mettre un terme à lʼarbitrage vicieux qui a gâché la joie des jeunes qui ont battu le CAB chez lui.

Le CRB avertit le Mouloudia Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Ph : Maracana

08

La partie entre Batnéens et Belouizdadis n’a pas débuté en trombe. Les deux équipes restaient sur des résultats négatifs et craignaient une autre mauvaise surprise.

L

e CAB, qui revenait d’El Harrach avec zéro point, voulait renouer avec la victoire, surtout qu’il avait enregistré deux nuls sur ses terres, et un CRB qui a perdu chez lui la dernière rencontre contre la JSMB, enregistrant par là même sa troisième défaite d’affilée, voulait rebondir coûte que coûte. C’est pourquoi la partie n’a pas débuté en force. C’est au

milieu du terrain que le jeu s’est concentré pendant le premier quart d’heure, et les premiers à créer le danger étaient les visiteurs quand Amar Ammour a failli mettre le ballon au fond des filets. Une occasion qui a fait froid dans le dos des locaux, qui répondront par un raid qui aurait pu changer le cours de la partie ; néanmoins, Ousserir s’impose et refuse de laisser le ballon d’aller mourir dans ses filets. Les supporters présents dans les gradins et ceux qui ont suivi le rendezvous devant leur petit écran étaient soulagés, car Ousserir n’a pas boycotté la partie et s’est donné comme à chaque fois à fond pour

OUSSERIR, L’HOMME DU MATCH Tous ceux qui ont suivi la partie entre le CAB et le CRB ont remarqué

qu’il y avait un joueur qui s’est illustré. Il s’agit, bien sûr, du gardien de but du Chabab, Mohamed Ousserir, qui a renvoyé à maintes reprises les tirs batnéens. Un signe de révolte de la part du gardien qui n’a pas été ménagé lors de la sortie du CRB sur ses terres contre la JSMB, où les fans ont pris à partie le gardien au point de pousser ce dernier à annoncer son départ au mercato.

…L’Aigle noir lui fait les yeux doux

Après la défaite contre la JSMB, où le gardien du Chabab a été longuement insulté, Ousserir a songé à quitter son club. Il avait même menacé de ne pas faire le déplacement à Batna. Si Menad ne l’avait pas convaincu de revenir à de meilleurs sentiments, le CRB se serait présenté à Batna avec son 3e gardien, car Dahmane est actuellement avec les Olympiques. En tout cas, dès que l’information a circulé qu’Ousserir ne voulait plus rester au Chabab, les Ententistes sont passés à l’action, et on a entendu dire que l’ESS voulait l’avoir dans son effectif dès ce mercato. Le joueur avait annoncé son départ avant la victoire contre le CAB. Campera-t-il sur sa position ? Les prochains jours nous le diront.

Aouamer : «Avec Menad, les victoires vont se suivre»

«Avec la venue du nouvel entraîneur Djamel Menad, je pense qu’on va être meilleurs. C’est un gagneur, et il va tout mettre en œuvre pour propager cette culture dans la maison. Certes, je n’ai pas joué titulaire, mais le plus important aujourd’hui, c’est qu’on ait renoué avec le succès au bon moment, car samedi prochain, on aura un derby qu’on est appelés à bien négocier. Cette victoire est bonne pour le moral. Sincèrement, on est aux anges et on fera tout pour être encore meilleurs à l’avenir. Je suis persuadé qu’avec Menad, les victoires vont se suivre.»

«MAZAL, MAZAL MOULOUDIA»

Au coup de sifflet final de la partie entre le CAB et le CRB, les supporters du Chabab ont chanté : «Mazal, mazal Mouloudia», faisant allusion au prochain rendez-vous de leur équipe. Les fans, qui ont vu leur équipe renouer avec le succès, espèrent que ça continuera. Surtout que samedi prochain, cʼest dans un derby que les camarades de Maâmeri sont appelés à bien réagir. Car, après la défaite contre lʼUSMA et lʼUSMH, le public du Chabab ne tolérera pas un autre faux pas contre le MCA.

contribuer à la réussite de son team. Il n’était d’ailleurs pas le seul à mettre tout en œuvre pour que le Chabab réussisse son déplacement : Boukria, Bourekba, Ammour… tout le monde était prêt à se sacrifier pour que le CRB réussisse son déplacement. Moult efforts ont permis à Slimani d’ouvrir la marque et Rebih de lui emboîter le pas afin d’assurer la gagne. Il faut dire aussi que le coaching réussi de Djamel Menad a fait que le CRB conserve son avantage jusqu’à la fin de la partie, puisque comme tout le monde l’a vu, les Algérois ont terminé le match à leur avantage sur le score

LIGUE 1

de deux buts à zéro. Les Batnéens n’ont pas pu résister devant la rage et ferme intention de rebondir des Belouizdadis. Le CRB a renoué avec la victoire, mais il devra confirmer cette bonne santé lors du derby face au Doyen qui ne sera pas une partie de plaisir, mais plutôt un choc, car le MCA a lui aussi renoué avec la victoire en battant la dream team de Haddad, dans un stade du 5 Juillet qui a affichait la grande foule. Néanmoins, les trois points ramenés de l’est du pays vont donner plus de force à ce Chabab qui a dégringolé au classement et qui veut retrouver sa place dans le peloton de tête. M. A.

MENAD : «VICTOIRE MÉRITÉE»

Le CRB est rentré chez lui avec les trois points de la victoire acquise face aux Batnéens, qui étaient décidés à garder le gain de la partie chez eux. Le Chabab, plus réaliste, a trouvé la clé de la réussite. Pour son premier match à la tête de la barre technique du CRB, l’entraîneur Djamel Menad a fait ce qu’il fallait, mais il faut maintenant songer au MCA. Pour son premier test avec les Rouge et Blanc, le nouvel entraîneur du CRB a réussi haut la main son déplacement. D’ailleurs, il n’a pas caché sa joie et dira : «Notre victoire est méritée. On a su gérer le match en profitant de certaines occasions.» L’entraîneur des Rouge et Blanc était fier de ses joueurs qui ont réalisé l’exploit face à une bonne équipe du CAB. Quand il parle du match, il dit : «On a entamé la partie en force, même si on ne s’est pas vraiment manifestés jusqu’à la 35 minute. Car, en début de partie, il fallait absorber la force des Batnéens, pour ensuite la mettre contre eux. L’adversaire a fait un pressing haut en début de match afin d’arriver à marquer un but. On a tenu bon, et après que la tension ait baissé, on a pu poser le ballon et développer notre jeu. Le CAB lançait ses raids à partir des côtés, raison pour laquelle j’ai demandé à mes joueurs de couloir de fermer et bloquer les Batnéens. Ensuite jouer plus haut pour tenter d’acculer le CAB dans son camp.» Les camarades de Bouchouk ont trouvé du mal à imposer leur jeu, et le CRB a trouvé la bonne formule pour garder sa cage vierge. Le dispositif mis en place par Menad a donné ses fruits, puisque ni Bouchouk ni Coufana n’ont réussi à tromper la vigilance du gardien numéro un du Chabab, Mohamed Ousserir.

«Les joueurs ont bien réagi après la défaite contre la JSMB»

Par ailleurs, les Belouizdadis craignaient un autre faux pas qui les aurait plongés dans les déboires. Malgré cette grosse pression, ils ont appliqué les consignes et ont fait ce qu’il fallait. Djamel Menad dira : «Notre victoire, on ne l’a pas volée. On la mérite de bout en bout. Mais, ce dont je suis fier, c’est de voir la belle réaction des joueurs, malgré le fait qu’ils avaient moral à plat. Les joueurs ont bien réagi après la défaite contre la JSMB qui avait laissé des séquelles, et je redoutais un peu la réaction de mes troupes, mais les garçons ont fait le maximum. Ils ne voulaient pas mourir et ont fait ce qu’il fallait. Cette victoire est leur œuvre.» Une belle victoire qui a redonné confiance aux gars du Chabab, qui vont préparer le prochain match face au MCA dans la sérénité. Un succès avant un derby donne des ailes, et Menad aura des joueurs avec un moral au top pour contrer le doyen des clubs algériens. Mais, pour l’instant, le Chabab savoure sa victoire. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

09

L’arbitrage, tache noir du derby Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

FIN DE SÉRIE POUR LES USMISTES

R

éduit à dix, et avec une pelouse en piteux état, les Usmistes n’ont pu développer leur jeu. S’ajoutent à cela les fautes d’arbitrage qui ont considérablement perturbé les poulains de Ollé-Nicolle et permis à l’adversaire d’inscrire l’unique but de la partie. Le but, sur lequel plane beaucoup de doute, n’est pas la responsabilité de Mial, mais de son adjoint qui était loin d’être sur la même ligne que Babouche, au moment de la remise du ballon dans la surface, mais comme l’atteste tous les joueurs usmistes et même l’entraineur, l’arbitrage dans son ensemble, n’a pas été à la hauteur du rendez-vous, qui les a certainement dépassés. Une défaite qui remet l’USMA à la case départ, et même si les Rouge et Noir restent toujours leader, la pression est plus constante de la part des autres prétendants, à l’instar de l’ESS, l’ASO, le CRB et la JSK, tous dans un mouchoir de poche. La défaite et ses circonstances ne vont pas remettre en cause les objectifs du club, et Ollé-Nicolle aura à remettre

l’équipe sur les rails dès le prochain rendez-vous pour terminer la phase aller sur le trône. Une défaite amère qui va certainement laisser des séquelles psychologique dans les têtes des joueurs, qui n’ont pas apprécié le fait de perdre sous influence et non sur le terrain, ce qui augure un gros travail pour le staff technique pour le retour aux entrainements, et la préparation du prochain derby face au NAHD.

Une fin de phase aller palpitante et indécise

BENYAHIA : Pour l’USMA, la suprématie ne tient pas aux qualités de ses joueurs et à ses moyens, mais beaucoup de paramètres entrent aussi en jeu.

Après sa défaite concédée face au MCA, les Rouge et Noir retrouveront le NAHD, après une saison passée en D2. Les sangs et or semblent dans une mauvaise passe et l’USMA part largement favoris pour le derby. La bande à ollénicolle, ne parvenant pas à rassurer par le jeu et les performances, sera à rude épreuve pour les prochains rendez- vous, respectivement, face à la JSMB, l’ASO et enfin l’ESS. Trois grosses pointures qui vont mettre plus en exergue le véritable potentiel de l’équipe, qui aspire à court terme au titre de champion d’hiver. Une fin de phase aller qui s’annonce palpitante, mais aussi indécise pour les Rouge et Noir, qui

Ayant écopé de deux cartons jaunes, Bouchema est logiquement sanctionné d’un carton rouge, suite à son agression caractérisée sur Koudri. Le joueur sera ainsi absent au moins un match et ratera le prochain derby de son équipe, face au NAHD. L’autre joueur qui sera absent, c’est Meftah qui pour contestation de décision est automatiquement suspendu un match. Mais le cas du joueur ne semble pas préoccuper, sachant qu’il a contracté une blessure aux adducteurs qui le contraint à déclarer forfait pour le tardent à s’affirmer comme vérita- prochain rendez-vous. ble machine à gagner, et qui ne font Reprise ce matin plus peur. L’équipe usmiste, après une Dziri, une première sur le journée de repos, est appelée à reprendre le banc face au NAHD Face au NAHD, l’adjoint d’ollé- chemin des entraînements Nicolle, Dziri, retrouvera une équipe aujourd’hui. Elle sera au contre laquelle il a mis un terme à sa complet, mis à part Meftah carrière. En effet, lors de la dernière et Zemmamouche qui victoire usmiste face au NAHD, devraient passer par l’inDziri tirait sa révérence. Les retrou- firmerie, sachant qu’ils sont vailles seront certainement spé- tous deux blessés. Le staff ciales, sachant qu’il a déjà porté le devra remobiliser la troupe maillot des Sang et Or, au sein de pour un nouvel élan, après toutes les catégories. Ayant affronté la défaite face au MCA, et le NAHD en tant que joueur, Dziri préparer au mieux le prochain derby face au sera cette fois sur le banc. M. M. NAHD. Ph : Maracana

Après une série de cinq matches sans défaite, l’USMA a été stoppée dans son élan par le MCA qui remporte ainsi le derby.

Bouchema et Meftah out face au NAHD

L’

attaquant du Nasria, Zakaria Ahmed Benyahia, nous avouera qu’il ne comprend vraiment pas ce qui arrive à son équipe après ce nul à domicile qui complique de plus en plus la situation de son club. Benyahia dira que son équipe est dans une période de doute, et c’est ce qui explique cette situation difficile que traverse le NAHD qui aura du mal à s’extirper de la zone rouge.

Okbi souffre de la cheville

Le milieu offensif du Nasria, Hicham Okbi, souffre d’une blessure au niveau de la cheville et c’est pour cette raison qu’il a été laissé sur le banc lors du match face au MCO, étant donné qu’il n’a fait son entrée qu’en deuxième période à la place de Touati. Malgré cela, le joueur a donné le meilleur de lui-même et a été l’un des meilleurs éléments sur le terrain.

Souakir s’est accroché avec des supporters

L’attaquant, Hicham Souakir, s’est accroché, à la fin du match face au MCO, avec des supporters du Nasria qui l’ont traité de tous les noms d’oiseaux et ce, pour le rendement médiocre qu’il a présenté lors de cette rencontre. Souakir a été, en effet, très loin du rendement qu’il devait montrer et a raté des occasions faciles qu’il n’a pas pour habitude de rater.

Bessaha a joué juste

Le jeune Bessaha, qui a été incorporé en tant que titulaire lors de ce match au poste de latéral gauche a joué juste, durant cette rencontre et a fait ce qu’il fallait faire, lui qui joue sa seconde rencontre en tant que titulaire. En effet, ce dernier n’avait pas pour habitude de jouer dans le onze rentrant, mais il a fait ce qu’il fallait lors de cette rencontre.

La bronca des supporteurs

Les fans du Nasria, très déçus du résultat de la rencontre, n’ont pas pu s’empêcher d’insulter tout le monde lors de ce match face au MCO, à commencer par les dirigeants et ensuite les joueurs qu’ils accusent de ne pas se donner à fond pour sauver le club de la situation difficile qu’il vit. Les supporters, du moins ceux qui étaient présents au stade, sont démoralisés et pensent réellement que c’est fini pour leur équipe favorite qui se dirige tout droit vers la Ligue 2.

Madi et Abbas suspendus face à l’USMA

Le NAHD jouera le prochain match face à l’USMA sans deux de ses joueurs, à savoir, Aymen Madi et Sofiane Abbas et qui ont écopé de leur troisième carton jaune lors de ce match face au MCO. Cela sera très certainement difficile pour les Sang et Or qui auront du mal à s’en sortir sans deux de leurs meilleurs joueurs. Raouf Mesbah

Le Nasr d’Hussein-Dey est dans une situation très difficile après ce semiéchec à domicile face au MCO, qui complique davantage la situation du club.

E

n effet, tout le monde s’accorde à dire que le NAHD est pratiquement en Ligue 2 avec ce résultat, surtout que c’était le match à ne pas rater, étant donné qu’une victoire leur aurait permis de quitter la dernière place au profit de l’adversaire du jour. Les Sang et Or étaient perdus sur le terrain et n’ont rien pu faire contre une équipe du MCO qui était pourtant loin d’être un foudre de guerre. Pis, les «Hamraoua» étaient venus à Alger pour minimiser les dégâts, en témoigne le fait qu’ils n’ont eu aucune action tout au long de la partie puisqu’ils s’étaient cantonnés en défense et ne procédaient même pas par contres. Les poulains de Hammouche étaient comme bloqués et ne pouvaient pas arriver à battre le gardien, Fellah, qui revenait garder les cages du MCO

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Le Nasria se dirige «Je ne comprends rien droit vers la Ligue 2 à ce qui nous arrive»

après la mise à l’écart de Ghoul. Les gars d’Hussein-Dey, suite cet énième échec, sont dans une situation vraiment très difficile et auront un grand mal à se maintenir en Ligue 1, d’autant plus que les prochains matchs seront plus difficiles, avec un derby face à l’USMA, samedi prochain, avant de croiser le fer ensuite avec la JSK. Il est clair que la messe est pratiquement dite pour les Sang et Or qui ne peuvent pas prétendre à mieux étant donné qu’ils n’ont même pas réussi à battre une équipe en proie au doute et qui était largement à leur portée. Le coach du Nasria, Hammouche, avouera que la pression est lourde sur les épaules des ces jeunes joueurs et c’est pour cette raison qu’il a eu du mal à les transcender pour tenter d’aller vers une victoire, qui aurait été la première de la saison. En outre, il estime aussi que l’équipe n’a pas eu le temps pour préparer ce match, étant donné que les joueurs n’ont pas à récupérer à temps et ont dû se retremper directement dans l’ambiance de la compétition officielle. Raouf Mesbah


10

Ph : Maracana

LʼARGENT, HANDICAP MAJEUR

Il est de notoriété publique que les joueurs de nʼimporte quelle formation jouent uniquement pour de lʼargent. Ils sont professionnels, et donc le football est leur seule source officielle de revenus. Mais, la situation change dʼun club à un autre. A lʼinstar du CRB, les joueurs du MCO connaissent les mêmes perturbations et les mêmes envies. Depuis plusieurs semaines, certains dʼentre eux réclament, à cor et à cri leur dû, oubliant que leur club se trouve confronté à des problèmes de trésorerie et quʼils ont des chèques de garantie. Ils en sont même arrivés à la grève, ce qui a précipité la nomination de Youssef Djebari à la tête de la SSPA. Dʼautres (à lʼimage de Boussaâda), qui déclarent nʼavoir reçu aucun sou depuis le début de la saison et quʼils ne reçoivent que des primes (quand le résultat est positif), prennent leur mal en patience et donnent le meilleur dʼeux-mêmes sur le terrain. Certains supporters et observateurs trouvent illogique que des joueurs qui se disent être les «enfants du MCO», qui disent «lʼaimer plus que tout au monde», puissent lever le pied ou plutôt ne pas donner le meilleur dʼeuxmêmes sur le terrain. «Ils sont trop grassement payés. Un joueur tout juste de la Régionale se retrouve avec des salaires impensables. En plus, il fait du chantage au club et sur le terrain il a lʼesprit ailleurs. Comment voulez-vous quʼil parvienne à jouer correctement et à se motiver pour gagner ? Même les jeunes ont été gangrenés par cette mentalité. Voilà pourquoi le Mouloudia nʼarrive plus à gagner, entre autres problèmes» A. B.

LIGUE 1

Henkouche n’avait plus le choix

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Revenu d’Alger avec un précieux point dans un match difficile supporté en grande partie par la défense, le Mouloudia, version Henkouche, a montré qu’il pouvait jouer mieux qu’il ne l’avait fait jusque-là. Mohamed Henkouche n’avait plus le choix quant aux meilleurs éléments à aligner pour tenter de trouver des solutions à la crise (multidimensionnelle) que connaît sa formation.

P

our rencontrer le NAHD, il était dans l’obligation d’utiliser les mêmes éléments qui ont joué ne serait-ce qu’une partie de match depuis le début de la saison. C’est ainsi qu’il était obligé de réutiliser le duo ZidaneZemmouchi dans l’axe de la défense, de donner une chance supplémentaire à Bourzama qui n’avait pas confirmé depuis son retour au club, de récupérer Briki au poste d’arrière gauche, et surtout de remettre Harizi en position de troisième milieu chargé de la remise.

Ce ne sont pas tant les absences pour suspension des éléments considérés par certains comme titulaires qui ont poussé le coach à changer de formule, mais plutôt la recherche de joueurs qui sont motivés.

HENKOUCHE : «IL NE FALLAIT PAS PERDRE»

L’entraîneur du Mouloudia a su comment motiver ses joueurs pour ne pas perdre au 20 Août, mettant de côté la manière et ne se préoccupant que du résultat. «Avec une équipe diminuée, il nous fallait d’abord assurer et ne pas perdre. Pour moi, ce nul est encourageant, surtout pour les joueurs qui pourront croire désormais en leurs possibilités. Le problème du Mouloudia reste un problème d’efficacité. Nous allons tenter d’y remédier dans les jours à venir, et j’espère que contre la JSMB nous ne referons pas les mêmes erreurs que celles qui nous ont mis à dos les supporters à Zabana.»

de repos après leur déplacement à Alger et leur retour par route. Ils reprendront ce matin le chemin des entraînements, qui se dérouleront au bois de Canastel, avant de retrouver le stade Zabana si les conditions météo le permettent. Sinon, ce sera la salle omnisports de Messerghine dans la banlieue nord d’Oran. Le moral de l’ensemble de la troupe est au beau fixe, et chaque joueur et les supporters espèrent que samedi prochain les hommes de Henkouche

connaîtront un meilleur sort, comme le souhaite le défenseur axial Zemmouchi : «C’est vrai que nous avons subi le match face au NAHD, mais nous n’avions pas d’autre possibilité. Nous avions tenté de faire quelque chose en attaque, mais on avait la peur au ventre, la peur de perdre. Maintenant, ce résultat positif nous rassure et je suis certain que nous ferons mieux à l’avenir, pourvu que nous restons solidaires comme samedi dernier.» A. B.

POURQUOI DJEBARI A PRIS DU RECUL ?

Sitôt le premier revers à domicile, voilà que le revenant président du Mouloudia jette l’éponge et prend du recul. «Je ne suis pas responsable du recrutement et des revers du début de saison. Pour cela, je ne veux pas être pris pour responsable. Je me limite jusqu’à la trêve à être président de la SSPA et m’occuper de l’ouverture du capital de la société», a dit-il déclaré. Capital : voilà le maître mot qui intéresse au premier chef Youssef Djebari. Certes, c’est son droit de se retirer de la gestion directe de l’équipe de football, mais il reste que c’est à lui de trouver les fonds et les hommes qui les amènent. Pour l’heure, il n’y a rien de concret, et Abdelilah doit se débrouiller seul, ce qui n’augure rien de bon pour relever le moral des camarades de Benatia. Aux dernières nouvelles, les comptes ont été remis au commissaire aux comptes, qui est en train de les éplucher, et le mois de décembre verra l’ouverture du capital de la société et, pourquoi pas, la venue d’autres actionnaires qui renfloueront les caisses.

Dahmane rentre en France

Prévu pour débuter la rencontre avec ses coéquipiers face à El Eulma, l’attaquant Mohamed Dahmane prend tout le monde à contre-pieds et rentre en France, prétextant une blessure et préférant ne pas se risquer à s’aventurer pour compliquer encore sa blessure, dit-il.

M

ais tout cela relève des compétences du médecin du club qui peut dire que tel ou tel joueur est apte ou inapte à jouer. C’est un faux fuyant que Dahmane voudrait utiliser, et selon certaines indiscrétions, il s’agirait réellement d’un problème d’argent. A notre connaissance, et même à la dernière conférence de presse, M Fersadou avait indiqué que les

REPRISE AUJOURD’HUI

Les Hamraoua ont eu une journée

joueurs étaient tous payés jusqu'à décembre, et qu’ils peuvent assurer jusque là, et qu’à partir de l’année 2012, ils seront confrontés à des problèmes d’ordre financiers. Les joueurs lisent la presse et sans nul doute Dahmane aurait anticipé et déclaré forfait avant même que cela ne se confirme. N’a-t-il pas pensé que d’ici 2012, les problèmes financiers dont l’administration clubiste tente à mettre à nu, pourraient voir une solution surgir à travers des turcs que le président du CA M. Fersadou tente de convaincre à travers un partenariat avec la SSPA /CSC, et que les problèmes cités seraient ensevelis. Alors l’attitude précoce prise par Mohamed Dahmane à vouloir quitter ses coéquipiers à vingt quatre heures d’un important rendez-vous. Mais au delà de tout se qui s’est passé, attendons quelques

jours pour connaître les véritables motivations qui ont poussé le joueur à agir de la sorte, qui selon son entraîneur, a été catégorique en ce qui concerne sa défection. Aux dernières nouvelles, Dahmane aurait présenté une autorisation écrite pour pouvoir s’absenter. Une histoire encore qui surgit et voilà que l’équipe rentre dans une série de quatre matches sans en gagner un seul.

Fersadou reçoit une délégation Turque

En effet, on vient d’apprendre qu’une délégation Turque d’un important groupe qui active en Algérie, est en visite à Constantine. Accompagnée de M. Fersadou, cette dernière a visité les installations sportives de la ville, en particulier le stade

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Chahid Hamlaoui. Nombre d’observateurs ont vu en cette visite, l’intention des Turcs à vouloir investir et que leur choix s’est porté sur le sport et le CSC en particulier. Contacté par nos soins, M. Fersadou nous a en premier lieu, confirmé la présence des Turcs, et puis, il a voulu nous déclarer que cette présence est plutôt perçue par certains, comme un éventuel investissement direct en achetant des actions, ce qui est complètement faux, et pour le moment, ce n’est pas encore envisageable, mais plutôt on s’achemine vers un véritable partenariat que la société SSPA/CSC serait la principale gagnante dans cette affaire. Une affaire en tout cas à suivre, et si cela venait à se concrétiser, on peut dire que le CSC entre vraiment, dans le monde du professionnalisme. L. B.


Les Béjaouis replongent dans le doute …

LIGUE 1

Le énième nul, à domicile, des camarades de Zafour a suscité moult interrogations dans les rangs de la grande famille béjaouie.

KACEM EN COLÈRE ?

A la fin de la partie, Kacem, rentré à la place de Maroci, était en colère du résultat. Tous sʼattendaient à ce quʼil soit parmi le 11 rentrant. Dommage.

MAROCI SEREIN !

Tayeb Maroci, qui avait raté le penalty, ne semblait pas du tout affecté. Fatigué et bien entendu déçu du résultat, le lutin béjaoui a quitté le stade le moral affecté, à lʼinstar de tous ses camarades.

M

ieux encore, le doute s’est réinstallé, après avoir donné l’impression de s’être dissipé, notamment après la victoire enregistrée en déplacement, face au CRB : “On n’arrive pas à concrétiser le nombre incalculable d’occasions qui se sont présentées”, a affirmé l’entraîneur adjoint des Vert et Rouge, pour justifier, une fois de plus, ce nul qui n’a convaincu personne. Et même si la situation n’est pas encore alarmante, comme l’a souligné l’entraîneur adjoint dans ses déclarations, en fin de partie, il n’en demeure pas moins qu’elle est devenue, désormais, inquiétante, à plus d’un titre. Le nier, c’est tourner le dos à la réalité : “Ça ne peut pas continuer ainsi. Ce sont des points qui sont en

11

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

LE PRÉSIDENT PRÉSENT

Le président Tiab était sorti juste après. Il était sûrement en colère, contre son équipe, du résultat enregistré, une fois de plus, à domicile.

CES JEUNES QUʼON OUBLIE! train de sauter en l’air et qui vont nous être fatals dans le décompte final”, ont rétorqué certains supporters qui n’arrivent plus à comprendre ce qui se passe, ni à reconnaître leur équipe. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira : “Face à l’USMH, et notamment en première mi-temps, des occasions en or ont été ratées. D’autres joueurs ne les auraient pas man-

quées. Il faut bien tirer la sonnette d’alarme. Maintenant, ce sont six points que l’équipe vient de perdre, à domicile, et si ça continue comme ça, cela deviendra catastrophique et l’objectif ne pourra pas être atteint”. De son côté, le staff technique veut se montrer plus optimiste en estimant que l’avenir de la JSMB ne peut être que radieux, alors que

l’objectif sera atteint, et dans le même sillage, il ajoutera : “La saison précédente, personne n’a donné une seule chance à la JSMB de terminer sur le podium. Pourtant, on a occupé, en fin de parcours, la deuxième position”. Mais, faut-il prendre en référence cela pour se consoler et justifier les déboires d’aujourd’hui ? A. Z.

Yabuen : «Je suis déçu …» Cela fait longtemps que le Camerounais n’est pas au mieux de sa forme. Mieux encore, en 11 journées disputées, Yabbeun n’a inscrit que deux buts seulement, donnant l’impression d’être loin des attentes des supporters et même des dirigeants béjaouis. Nous l’avons entretenu, en fin de partie, et il a bien voulu répondre à nos questions :

Vos impressions après ce match ? Je suis, vraiment, déçu de ce résultat. On pourrait sortir vainqueurs et tuer le match en première mi-temps. Mais, on n’a pas réussi à marquer. On a manqué de réussite. Dommage.

Mais que se passe-t-il ? Nos joueurs sont quelque peu crispés devant les buts. On a peur de mal faire. La pression du public est devenue telle qu’on n’arrive plus à nous concentrer et à marquer. Est-ce que cela veut dire que le public est fautif ? Non, je ne dis pas que le public est fautif. Le public a raison de se mettre en colère contre nous, mais, ne pas

exercer sur nous une grande pression. Et alors ? Nous allons essayer de nous ressaisir lors du prochain match face au MCO et profiter de la situation dans laquelle se trouve ce club. Nous ferons tout pour réussir.

Et pour vous. Qu’est-ce qui ne va pas exactement ? Je ne sais pas ce qui se passe. J’ai bien débuté et par la suite, il y a eu ce blocage. Je suis en train de travailler d’arrache-pied pour que ça se débloque. Cette situation commence à m’inquiéter et j’ai, déjà, discuté avec l’entraîneur.

Pensez-vous que ça va se débloquer ? Je sais que je vais reprendre, incessamment, car le club a besoin de moi, surtout dans cette situation, quelque peu, critique. Que pensez-vous d'El Harrach ? El Harrach est une bonne équipe qui manque d’expérience. Mais, c’est une équipe qui pratique du beau football.

Un dernier mot … J’espère que tout va rentrer dans l’ordre et nous allons retrouver toute notre verve à partir du prochain match. Que nos supporters ne s’impatientent pas et qu’ils continuent à nous soutenir comme ils l’ont toujours fait. Entretien réalisé par A. Z.

Parmi les jeunes qui nʼont pas eu de chance dʼêtre alignés, un seul faisait partie des 18. Il sʼagit de Boukemacha, Mebarakou et Aourès qui nʼont pas eu lʼaval de leur entraîneur.

GASMI, MALGRÉ LA BLESSURE !

Malgré sa blessure, Gasmi a fait une apparition timide. Il était rentré à la place de Boulaïnceur afin de trouver des solutions pour scorer. Mais, en vain. A. Z.

Le jeu noté des joueurs

Face à El Harrach, les Béjaouis ont, surtout, brillé en première mi-temps, mais, par manque de réussite ou, aussi, par précipitation et manque de concentration, ils ne sont pas arrivés à trouver la faille dans une défense, pourtant, qui paraissait facile à prendre. Alors, comment ont évolué les Béjaouis ? Cedric : n’a pas été trop sollicité et a réussi quelques coups qui ont permis à redonner confiance à sa défense : 3/5. Megatli : a donné un véritable coup de main à l’attaque. Il nous a paru, quelque peu, énervé : 3/5. Belakhdar : égal à lui-même, il a réussi à faire une partie correcte, même si, parfois, son poste était déserté : 3/5. Zafour : trop de brèches et donnait l’impression d’être dépassé dans ce match. N’a pas fait montre d’une grande maîtrise : 2/5. Bechiri : a réussi son match et à réussi à colmater les erreurs des autres. Sa participation était intéressante à plus d’un titre : 3/5. Hamlaoui : parfois, il donnait l’impression d’être isolé. N’a pas fait le match qu’on attendait de lui : 2/5. Maroci : un penalty raté, un rôle qui ne lui convenait pas, il aura fait un match sans grandes ambitions : 2/5. Djallit : quelque peu égaré, l’ex-Ententiste a prouvé, une fois de plus, qu’il n’a pas encore trouvé tous ses repères : 2/5. Benchaira : une partie correcte, une volonté de bien faire et un grand travail au milieu de terrain : 3/5. Boulaïnceur : pouvait faire mieux. A raté quelques actions qui lui étaient destinées, mais, il s’est démené comme un beau diable : 3/5. Ouali : fut égal à lui-même, mais, s’est retrouvé, à chaque fois, sans apport. Commence à devenir plus important : 3/5.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


12

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

EN. OLYMPIQUE

Cela promet pour mardi ! DE NOTRE ENVOYER SPÉCIAL AU MAROC : MOULOUD HAMDI

LʼALGÉRIE REJOINT LE MAROC EN TÊTE DU GROUPE A Dominatrice, mais longtemps inefficace, l'Algérie a battu le Sénégal (1-0), samedi à Tanger, en Championnat d'Afrique des moins de 23 ans, qualificatif pour les JO 2012.

L'

Algérie a pris le meilleur sur le Sénégal (1-0), samedi à Tanger à l'occasion de son entrée dans le Championnat d'Afrique des moins de 23 ans, qualificatif pour les JO 2012. Comme leurs homologues marocains lors du match d’ouverture, les Algériens ont remporté une courte victoire face aux Sénégalais. L’unique but du second match du groupe A, a été marqué à la 77e minute par Mehdi Benaldjia. Après un début de rencontre équilibré, l’Algérie a entamé une fantasia sous l’impulsion de son capitaine Chalali, qui va se créer toute une série d’occasions, notamment à la 16e minute, lorsqu’une de ses têtes était renvoyée par la transversale ou encore à la 32e, lorsqu’après une sortie ratée du gardien sénégalais, son tir, manquant de puissance, est dégagé in-extremis par un défenseur. Faute de réussite, les Algériens faillirent se laisser surprendre pendant le temps additionnel, juste avant la mi-temps, sur une tentative de Dame Diop. La suite de la rencontre sera de la même veine, avec une

équipe algérienne très maladroite devant le but en dépit d’un pressing constant. Il aura fallu attendre l’entrée du dernier quart d’heure pour voir l’équipe d’Azzedine Aït Djoudi forcer le destin, grâce à Mehdi Benaldjia, entré sur le terrain, peu aupara-

BENALDJIA : «Mon but m’a fait oublier mon expulsion»

Benaldjia, le héros malheureux de ce match, remporté un but à zéro face au Sénégal, a gâché sa soirée par une expulsion stupide, mais il reste tout de même fier de ce but qui permet à l'EN de signer son premier succès dans ce tournoi final qualificatif pour les JO 2012. : «C'était très difficile, on s'attendait à cela parce que les premiers matchs ne sont pas faciles à jouer. Dieu merci, on s'est donné à fond pour empocher les trois points et c'est ce que nous avons pu réaliser. On doit continuer comme ça et confirmer lors des prochaines sorties. Ce succès est dédié au peuple algérien. Expulsé ensuite pour accumulation de cartons jaunes, le buteur sera suspendu pour la prochaine rencontre, demain face au Maroc.

Touahri out pour le reste de la compétition Le percutant attaquant de l’USMH et de la sélection nationale Olympique, sera vraisemblablement out pour le reste du tournoi. Le joueur, qui avait cedé sa place en fin de partie, avait quitté la pelouse en boitant. Renseignement pris, ce dernier souffrirait du pied et sera, par conséquent, absent pour le reste du parcours.

vant, qui profitera d’un ballon mal dégagé par un défenseur sénégalais, pour enrouler sa balle et la mettre hors de portée du gardien Ousmane Mané. A l’issue de la première journée, Marocains et Algériens se partagent la première place et se retrouve-

ront face à face demain, ce qui revient à dire qu’il faudra nécessairement attendre la dernière journée pour connaîtrele le nom des demi-finalistes issus du groupe. L’autre match opposera le Sénégal au Nigeria. M. H.

CHELALI : «On sera meilleurs face au Maroc»

Le capitaine d’équipe de la sélection olympique Mohamed Chelali, a vraiment joué de malchance. Convié à la conférence de presse en fin de rencontre, ce dernier dira : «Je crois qu’aujourd’hui, notre détermination a eu raison de l’opposition des Sénégalais. Sur l’ensemble du match, j’estime que nous méritions amplement notre victoire.» A propos des nombreuses occasions qu’il n’a pas pu, malheureusement, exploitées à bon escient Chelali rajoutera : «Il y a des jours comme ça. C’est vrai que j’aurais mérité de mettre au moins une seule fois le ballon au fond des filets, mais que voulez-vous, la chance n’était pas au rendezvous. «J’espère me rattraper demain.» Des chances de son équipe d’accéder aux demi finales, après cette première victoire face au Sénégal, le capitane d’équipe de la sélection nationale s’est montré très lucide dans ses propos: «Je pense que rien n’est encore définitivement acquis et c’est du 50/50 pour toutes les équipes du groupe. Ne nous enflammons pas, le mieux c’est d’oublier cette victoire et de songer à la prochaine face au Maroc.»

Il se plaint du mollet

Une fois le point de presse terminé, Chelali qui a été convié pour animer cette confernce en compagnie de l’entraîneur, quitta la salle en boitant. Sollicité pour connaître la nature de sa blessure, le concerné fera savoir qu’il ressentait de légères douleurs. Il a effectué une radiographie, hier, et, selon les échos, qui nous sont parvenus la presence du capitaine d’équipe des Verts demain, face au Maroc, n’est pas remise en cause.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


EN. OLYMPIQUE

AIT DJOUDI : «On ne pouvait espérer meilleur scénario»

L'entraîneur national, Azzedine Ait Djoudi, s'est dit heureux de l'issue de cette empoignade remportée face au Sénégal, sur le score d'un but à zéro.

P

as du tout content de l’expulsion gratuite du buteur de l'EN, Mehdi Benaldjia, Ait Djoudi préfère savourer ce succès et parler plutôt des prochains matchs, quelque peu difficiles, qui attendent ses protégés : «On ne pouvait pas espérer un meilleur scénario. Mes joueurs ont fourni un bon match dans l'ensemble. «Dieu merci, nous avons réussi le plus important aujourd'hui, à savoir commencer ce tournoi par une victoire. Après, il est clair que ce succès ramène plus de sérénité et permettra au groupe de préparer dans de bonnes conditions les prochains rendez-vous. Je rajoute que rien n'est encore joué. Il faudra confirmer lors des prochaines sorties.» Pour Azzedine Aït Djoudi, la victoire face au Sénégal est importante, mais il a trouvé que son équipe était tout juste moyenne,

«Le match contre le Maroc ne sera pas décisif»

Ait Djoudi réfute carrément d’admettre que la prochaine sortie face aux Lions de l’Atlas sera décisive. «Toutes les équipes du groupe sont capables d’arracher leur qualification. Certes, nous disposons d’un atout supplémentaire sur les vaincus (comprendre Nigeria et Sénégal), mais rien n’est encore joué. Enfin, pour moi, le match contre le Maroc est tout à fait normal.»

«Il reste à confirmer face au le Maroc»

I

13

péchant par excès de précipitation. Il a reconnu que ses joueurs sont entrés sur le terrain avec beaucoup de pression sur les épaules. «Savourons cette victoire, mais attention, on n’est pas encore qualifiés.» Sans verser dans l’euphorie, le premier responsable de la barre technique de l’EN olympique rajoutera que «je suis vraiment content de la prestation de mes joueurs qui ont fait un match courageux. Pour le moment, savourons cette victoire comme il se doit et gardons les pieds sur terre, car nous ne sommes pas encore qualifiés.»

CHAFAI :

ncontestablement, il a été pour beaucoup dans la victoire face aux lions de la Teranga avant-hier. Que de fois il a sauvé son équipe de situations périlleuses. Chafai, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui et a formé avec son coéquipier Benlamri, la meilleure charnière centrale. Pour une première association et pour sa première apparition en match officiel, le sociétaire des Rouge et Noir est bien parti pour faire long feu en sélection. Réservé, Farouk dira en fin de match : «Je pense que nous avons amplement mérité de gagner. On a dominé, plus que le

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Sénégal, le match.» Sur sa parfaite complémentarité avec Benlamri, Chafai poursuivra, en disant : «personnellement, je ne trouve pas d’inconvénients à évoluer en présence de n’importe lequel de mes coéquipiers. Je m’intègre facilement à tous les schémas tactiques, je n’ai pas de préférence, ce qui compte le plus, c’est avant tout la victoire de l’équipe». Après cette très belle entrée en matière, le défenseur axial de charme des Verts Olympiques conclura : «Maintenant que nous avons battu le Sénégal, il nous faudra confirmer face au Maroc.»

Belaïli et Hamroun pères présents au stade Les deux milieux de terrain des olympiques, en l’occurrence Hafid

Belaïli et Jugurtha Hamroun, ont évolué sous les yeux de leurs paternels, présents au stade de Tanger pour suivre de près les prestations et les performances de leurs progénitures. A la fin de la rencontre, les deux parents se sont rendus auprès de leurs fils et ont par la même occasion, félicité le coach, Ait Djoudi, pour cette première victoire.

Les joueurs ont fait la fête à l’hôtel Dés le retour à l’hôtel et après le dîner pris à une heure assez tardive de la nuit, les coéquipiers de Bitam ne se sont pas privés et ont fêté bruyamment leur très belle entrée en matière. Les joueurs ont donc dansé et chanté à tue-tête, tout cela sous les yeux des employés de l’hotel Andallucia.

M. H.

MAZOUZI : «Nous ne sommes pas encore qualifiés»

Le portier international, Mazouzi, n’a pas du tout chômé au cours de cette chaude empoignade face aux Sénégalais. Mazouzi a été moins sollicité que son homologue du Sénégal mais à chaque fois qu’il avait à intervenir, c’était pour sauver des situations très dangereuses et éviter des buts certains à son équipe. De la prochaine sortie face aux hôtes du tournoi, mais aussi de la victoire face aux Lions de la Teranga, Rafik Sid Ahmed Mazouzi dira : «Je suis vraiment content que nous ayons gagné ce premier match, car, pour nous, il était très important d’entamer la compétition par une victoire. Je crois que nous avons montré de bien meilleures dispositions que nos adversaires et que notre victoire est méritée.» Et de poursuivre : «A présent, nous allons pouvoir aborder la suite du parcours avec sérénité et nous préparer comme il se doit pour la rencontre de demain face au Maroc. Enfin, cette victoire ne signifie pas que nous sommes déjà qualifiés.»

Sarr Abdoulaye très fair play

Au cours de la conférence de presse animée à la fin du match par les staffs respectifs des deux équipes, le coach sénégalais avait reconnu sportivement que l’Algerie avait entièrement mérité sa victoire. Mais cela ne signifie pas pour autant que le Sénégal est d’ores et déjà éliminé. Le sélectionneur du Sénégal a annoncé que son équipe montrera un tout autre visage lors de la prochaine sortie.

Les Marocains soutiennent les Verts

Les quelques rares supporters marocains qui ont tenu à suivre la rencontre entre l’Algerie et le Sénégal ont manifesté leur soutien aux Verts. Les moyens de locomotion pour se rendre au stade très difficiles. Le nouveau stade de Tanger, qui est effectivement un bijou architectural, est malheureusement implanté à la periphérie de la magnifique ville de Tanger. Malheureusement, un point noir persiste, celui des moyens de transport, notamment lorsque les rencontres se jouent à une heure tardive de la nuit. Dommage, car, hormis cela, le reste est parfait.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Plus de peur que de mal pour Bitam

Que de sueurs froides avait donné le défenseur latéral gauche et sociétaire de la JSK, Bitam, lorsque en seconde mitemps et après un duel avec son vis-à-vis, il a fait signe de la main, qu’il était atteint à la cuisse. Le staff médical s’est aussitôt empressé de lui prodiguer les premiers soins. Au grand soulagement de tous, Bitam a repris le jeu.


14

BENZAÏD :

LIGUE 2

Un renforcement de l’effectif est plus que nécessaire

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Zeghidi Rebgui et Boukhlouf de retour

Après avoir été ménagés par lʼentraîneur Magra qui les a exempté du match de coupe contre lʼESB le trio Zeghidi, Rebgui et Boukhlouf sont de retour dans le groupe pour préparer le prochain match contre lʼOMédéa, avec un tel renfort, Magra nʼaura que lʼembarras du choix.

Yagoub se soigne toujours

Le milieu de terrain du Mouloudia, nʼa plus joué depuis le mach MOC-MSPB, il souffre des adducteurs, son retour dans le groupe ne tardera pas. Yagoub se soigne toujours et compte reprendre en fin de semaine.

Allili en progression

Ca fait une semaine quʼil sʼentraîne avec le groupe Allili qui est en progression selon son entraîneur. “Il aura encore à travailler deux bonnes semaines pour retrouver sa forme physique et espérer retrouver petit à petit la compétition.”

Litim veut revenir

En rupture avec le club depuis près dʼun mois, en raison de son statut de troisième gardien quʼil refuse dʼaccepter, Litim veut revenir à de meilleurs sentiments et réintégrer le groupe, mais il devra dʼabord, passer en commission de discipline pour abandon de poste;

«Je n’ai fait que mon boulot»

Il a fait un retour remarquable lors du match de coupe contre l’ESB, certains lui ont même attribué le mérite de la qualification. Nous l’avons abordé pour l’entretenir sur son retour et sa prestation.

Tout le monde s’accorde à dire que vous avez fait un grand retour contre l’ESB ? J’appréhendais un peu ce retour après quinze jours sans entraînements, je n’ai jamais pensé que j’allais être obligé de jouer du fait de l’absence de mes deux camarades (Sahraoui et Litim). Vous avez quand même réussi une belle prestation ? J’ai fait mon boulot sans plus, il est vrai que j’ai fait deux arrêts déterminants à un moment crucial du match, ce qui a découragé l’adversaire et permis à mes camarades de se remettre en confiance pour corser l’addition, mais c’est ça mon rôle. Avec cette prestation, l’entraîneur doit vous refaire confiance ? Je ne sais pas ce que fera l’entraîneur, pour ma part je vais me tenir prêt à tout et on verra l’essentiel, que l’équipe gagne. Votre ancien statut de deuxième gardien sera-t-il changé ? Je travaille beaucoup à l’entraînement pour prouver mes qualités avec l’ancien entraîneur, je n’ai pas été récompensé pour mes efforts avec Magra, on verra comment vont évoluer les choses, je suis optimiste car, il connaît bien son métier. W. Y.

Sahraoui souffrait de l’épaule

Absent lors du match de Coupe contre lʼESB, il sʼavère que, le gardien Sahraoui, souffre dʼune blessure à lʼépaule qui lʼa contraint au repos, une information qui met fin aux spéculations le mettant en disgrâce avec les dirigeants. W. Y.

Et alors qu’on s’achemine vers la fin de la phase aller, tous les regards seront braqués sur la liste des joueurs à libérer et ceux à recruter. Normal, lorsque l’on sait que la période du mercato arrive à grands pas.

A

insi donc, au MOB, tout le monde croît, plutôt voit que le Mouloudia devrait se renforcer, vu les insuffisances constatées dans les trois compartiments. A cet effet, notons que l’attaque du MOB qui a inscrit onze buts, a peiné ces dernières semaines, où elle n’a inscrit que deux buts sur les cinq dernières rencontres (JSS, USMBA, MSPB, RCK et ASMO), alors que la défense ait encaissé en tout, onze buts dont cinq lors des six derniers matches, (1 face à l’ESM, 1 face à l’USMBA, 1 face au MSPB et 2 face au RCK). Ce qui fait qu’un attaquant de valeur est plus qu’indispensable alors que le milieu doit être garni par deux à trois éléments de valeur.

On parle de Naâmoune et Nahnah

A cet effet, on croit savoir d’une source digne de foi, que la direction du MOB est à la recherche d’autres éléments qui peuvent venir donner ce plus attendu d’eux, et là, il faut dire que le club a besoin de joueurs capables d’aller de l’avant. Notre source affirme que la direction aurait déjà contacté deux éléments, qui ont pour noms Naâmoune du CABBA, un élément qui a déjà évolué au CRB et qui

serait sur le calepin des dirigeants Mobistes. Un autre joueur intéresserait la direction du club, à savoir Omar Nahnah, un attaquant qui a déjà fait ses preuves dans d’autres clubs, tels que le MOC, le CRB et qui joue actuellement à l’USMM Hadjout. Ledit joueur dont on dit beaucoup de bien, a fait un bref passage à l’US Olympique Amizour, lors de la saison sportive 2009/2010, en compagnie de Faouzi Moussouni. C’est un joueur qui peut faire la différence à lui seul.

Vers le retour de Souakir et Oussalah

Ces deux éléments seraient aussi sur le calepin des dirigeants du Mouloudia, et on affirme aussi, qu’ils ne trouveraient pas d’inconvénients à ce qu’ils retournent au bercail, puisque Hicham Souakir était là, la saison passée, où il avait inscrit dix buts, tant en championnat qu’en coupe, alors que Nassim Oussalah est un enfant du MOB, où il a débuté dans les jeunes catégories. Une source nous informe, que Souakir serait intéressé de revêtir le maillot Vert et Noir, parce que tout simplement il ne se sentait pas bien dans son actuelle équipe, le Milaha de Hussein-Dey en l’occurrence, alors que Oussalah, n’a joué que rarement cette saison au sein du NAHD. Ledit joueur serait aussi intéressé de rejoindre les rangs de son club d’origine. Reste à savoir si le NAHD irait jusqu’à libérer ces deux joueurs au profit du MOB, ou ira-t-elle jusqu’à les garder jusqu’à la fin de la saison en cours. Rahib Medhouche

Une première en Coupe d’Algérie

Pour le compte du dernier tour régional de la coupe d’Algérie, les Samistes retrouveront une ancienne connaissance pour la première fois dans cette épreuve populaire, il s’agit de la JSM Tiaret, un club évoluant au championnat interrégion groupe Ouest.

C

ette empoignade entre Samistes et Tiartis, sera la 33ème confrontation en compétition officielle, puisque auparavant les deux formations s’étaient affrontées 32 fois dans de différents paliers et ce, depuis 1962. Sur le registre des résultats, les Samistes n’ont jamais cédé le moindre point à leur adversaire du jour au stade Ouali de Mohammadia, même cas pour Ezzerga, hormis une seule rencontre, c’était celle de la saison

1997/98 pour le compte de la 19eme journée du championnat national, leur adversaire ce jour là, l’équipe phare de la Ville des Oranges qui occupait la place du leader, est rentrée à la maison avec les 3 points de la rencontre qui s’est achevée sur le score de deux à un. Ce qui faut retenir de ces 32 confrontations, se sont les matches

Ph : Maracana

SAM - JSMT, 33ème confrontation

décisifs qui ont eu lieu, au mois de juin de 1981, 1999 et 2007, la première avait eu lieu, le lundi 9 juin 1981, au stade Zabana d’Oran, à l’occasion d’un match de barrage pour l’accession en nationale deux, ce jour là, les Tiartis avaient réussi à arracher leur billet d’accession au 2ème palier, en battant leur adversaire du jour par 2 à 1.

Le 2ème match décisif a eu lieu à Tiaret le lundi 7 juin 1999, pour le cadre de l’ultime journée de la division nationale une, ce jour là, les Samistes qui avaient besoin que d’un point pour garder leur place parmi l’élite, sont revenus bredouilles à la maison avec dans leur bagages, une regrettable rétrogradation au palier inférieur, en succombant à la dernière minute de la partie sur un coup franc exécuté par Maidi, quant au 3ème match décisif, c’était le jeudi 7 juin 2007, au stade Ouali de Mohammadia, dans le cadre également de la dernière journée de la super D II, ce jour là, l’attaquant Mecherfi avait réussi à inscrire l’unique but de la partie et par la même, renvoyé les poulains de Kaddaoui, qui dirigeaient à l’époque la JSM Tiaret, en championnat interrégion, depuis, Ezzerga évoluait régulièrement dans le championnat interrégion. Par ailleurs, et à l’instar des équipes qui ont déjà entamé les

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

contacst en prévision du mercato, la direction Samiste, devait s’y mettre à son tour au courant de cette semaine, à cet effet, on croit savoir de sources bien informées, qu’une réunion est prévue pour ce tour incessamment, entre les dirigeants et le staff technique pour faire un bilan des 11 premiers matches livrés jusque là, et aborder également le volet de recrutement, selon nos informations, les dirigeants comptent engager au moins trois joueurs, en mesure de donner un plus à l'effectif, mais pour le moment rien n’est officiel dans la mesure où des changements pourraient intervenir à l’approche du mercato, une chose est sûre c’est que tout devrait se décider dans les jours à venir. D’ailleurs jusqu’à hier, (samedi) rien n’a filtré sur les joueurs ciblés, même si l’attaquant de la JSS, Chahloul ait été convoqué dans un premier lieu. Aoun Laid Boualem


LIGUE 2

LEDRAÂ :

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

«Déterminés à faire mieux à l’avenir» L’attaquant blidéen, Ledraâ Brahim qui relève d’une blessure, a été ménagé par son coach, lors de la dernières rencontre de coupe d’Algérie livrée par l’USMB contre le CRBOA, vendredi dernier, à Mustapha Tchaker. Le joueur Ledraâ, compte reprendre sa place ce weekend face à la JS Saoura.

Pensez-vous que votre équipe serait plus performante au retour ? Bien sûr, l’efficacité offensive nous a fait défaut, à présent, nous avons gâché 4 points à domicile, le coach va remédier à cet état

Un mot pour les supporters ? Je leur demande de nous faire confiance, nous sommes conscients de leurs attentes et inquiétudes, nous ne manquerons pas de redresser la situation du club, nous devons récolter le maximum de points durant les quatre rencontres qui restent de la phase aller, pour se replacer dans le classement, et se relancer dans le championnat après la trêve du mercato. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

Menad se charge du volet physique Menad Salim, le préparateur physique du club blidéen s'est chargé de la préparation physique des camarades de Belloucif en vue de rendre ces derniers plus performants et athlétiques à l’avenir, et espérer que les Vert et Blanc garderont leur fraicheur physique et enregistreront de meilleurs résultats. T. A.

essentiel, l’accession. D’autres au contraire, voient en cette élimination, un manque de sérieux de la part de leurs coéquipiers. «Nous savons parfaitement que les matches de coupe sont des rencontres indécises où la hiérarchie n’est pas souvent respectée, mais le problème c’est que nous n’avions pas su rivaliser avec l’équipe de Hennaya sur le plan

physique. Ils étaient meilleurs que nous sur la plupart des balles et si ce n’était Mezaïr, l’addition aurait été plus lourde», estime l’un d’entre-eux. Mais ce que reprochent les quelques supporters qui ont fait le déplacement à El Amria, lieu de cette rencontre, c’est le manque de motivation des joueurs et leur manière indigne d’une équipe professionnelle qui veut

Ph : Maracana

L

es camarades d’Ouasti, avaient donc 45 autres minutes pour niveler la marque, et tenter de prendre le dessus. Or, il n’en fut rien. C’est la troisième fois dans les 15 dernières années, qu’El Djemîa se fait sortir dès le premier tour auquel elle participe. La reprise d’hier a été vécue différemment par les joueurs. Certains trouvent que cette élimination n’ait rien de grave dans la mesure où leur équipe a pour objectif principal et

Comptez-vous faire un bon parcours en coupe d’Algérie ? L’objectif primordial du club, c’est le championnat. La coupe d’Algérie passe en second, nous comptons renverser la situation et se relancer dans le championnat lors de la phase retour, pour atteindre les objectifs tracés par la direction du club, qui est le retour en Ligue une.

de fait pour redresser la situation de l’équipe qui est quelque peu inquiétante, nous devons faire des sacrifices pour réussir notre objectif.

Et voilà le doute ! Ph : Maracana

Ils étaient donnés gagnants par un score confortable et à l’arrivée, ils sont sortis de la coupe d’Algérie par une modeste équipe du Chabab de Hennaya, laquelle marque le but de la qualification dans la première minute du temps additionnel de la première période.

Comment est le climat au sein du groupe ? Les derniers résultats obtenus en championnat face au PAC et la qualification en coupe d’Algérie, nous ont galvanisés à mieux faire, nous travaillons d’arrache-pied. Le groupe est conscient de la difficulté de la tâche qui l’attend face à la JS Saoura, mais décidé de brouiller les cartes des Bécharis sur leurs bases, ce qui nous permettra d’aborder avec optimisme, la suite du parcours dans les deux com-

pétitions. Comment se présente la prochaine rencontre de championnat face à la JSS ? Le moral est au beau fixe après les derniers résultats réalisés face au PAC et le CRBOA, malgré que nous ayons vécu une période difficile avant de revenir au stade Tchaker, maintenant, nous devons rattraper les points perdus avec la ferme intention de ne plus faire de faux pas, pour se repositionner au classement général.

s’améliorer au fil des rencontres, car l’un des côtés négatifs, a été le manque de fraîcheur physique. Il n’en demeure pas moins que le coach, Djamel Benchadly, déçu comme on ne peut pas l’être, et qui a refusé de répondre aux journalistes à la fin du match, sait qu’un très périlleux déplacement l’attend à Bordj Bouarréridj où il en découdra avec le leader, s’est

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

15 Amrouche, mobilise ses troupes

Le coach blidéen, Amrouche, sʼest attelé hier, à remobiliser ses troupes à lʼoccasion de la séance dʼentraînement, après avoir gagné le billet qualificatif au prochain tour de la coupe dʼAlgérie, cʼest ainsi quʼil a demandé à ses joueurs dʼoublier ce match et de penser uniquement au prochain match du championnat qui les mettra aux prises ce vendredi, face à la JSS au stade de lʼOPOW de Béwchar pour le compte de la 12e journée. Il faut dire que les Blidéens auront un grand obstacle à franchir lors des 4 rencontres qui restent et qui seront déterminantes pour la suite du parcours, découdreront à domicile contre le MOB et le RCK et rendront visite à la JSS et le MSPB. T. A.

Zaim assiste à la séance d'entraînement

Le boss Blidéen, Mohamed Zaim qui a assisté à la séance de travail de la reprise, sʼest entretenu avec ses joueurs et nʼa pas été tendre avec eux. Il a exhorté les camarades de Abdouni à fournir plus d'efforts, les résultats obtenus jusqu'ici, ne sont pas satisfaisants, que chacun dʼeux devra mouiller son maillot pour demander son dû, et il faudra ramener des points de l'extérieure pour atteindre lʼobjectif assigné par le club en début de saison, ce dernier est disposé à satisfaire toutes les doléances des joueurs et une prime conséquente leur a été promise au cas où les Vert et Blanc réaliseraient un bon résultat vendredi, contre la JSS au stade de Bechar. T. A.

mis au travail, pour remettre sa formation à flots. Quant au DTS, Abdelkader Maâttalah, un vieux briscard des terrains et des bancs de touche, il estime que le moment est venu aux joueurs pour qu’ils prennent plus de considération à ce qu’ils font. «Je n’ai pas reconnu nos joueurs, qui n’ont pas donné d’importance à ce match et à leur adversaire. Ils ont eu un sentiment de supériorité mal placé, et à l’arrivée, c’est une défaite qui fait mal car quelques tours de plus en coupe d’Algérie, ne nous auraient fait que du bien. Je pense qu’il nous faut jouer autrement, si nous voulons ramener un résulta positif face au CABBA, la semaine prochaine.» Les joueurs sont prévenus, dorénavant le staff technique n’acceptera aucune excuse, car après le faux pas à domicile, en championnat et cette élimination en coupe, il ne reste aux camarades de Mebarki que de faire le maximum pour garder leur invincibilité en championnat. Ali Boutaleb


16

DIVISIONS INFÉRIEURES

L’USB et l’ASCO, le coude à coude continue Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Division honneur-6e journée

Les résultats de la 6e journée du championnat de division honneur de la wilaya de Tizi Ouzou ont été en faveur des équipes du haut du tableau.

A

ucun changement n’a été enregistré au niveau du fauteuil de leader, puisque les deux équipes, l’ASC Ouaguenoun et l’US Béni Douala, qui caracolent en tête, ont confirmé leur statut, en s’imposant

respectivement, contre le CRB Mekla (3 à 0) pour le premier, et en déplacement au stade Oukil Ramdane face au CRB Tizi Ouzou (2 à 1) pour le second. Les gars d’Ath Ouaguenoun et les Lions d’Ath Douala occupent la première place, avec à leur actif 14 points. Toujours dans le haut du tableau, trois équipes sont à deux longueurs seulement du duo de tête. Il s’agit de la JS Boukhalfa, vainqueur face à la JS Tadmait, 1 à 0, et de l’USM Draâ Ben Khedda qui s’est imposée largement face à

l’US Sidi Belloua (3 à 0), qui est classée 12e avec quatre petits points, et le KC Taguemount Azzouz qui renoue avec le succès, en infligeant une sévère correction, à son homologue du CA Fréha 5 buts à 1. A la sixième place, on trouve les Sudistes de l’ESDEM, qui sont revenus avec la totalité des points en battant les gras du FC Mechtras 3 buts à 1. L’autre bonne opération de cette sixième journée, est à mettre à l’actif de l’ES Sikh Oumeddour, qui est allée chercher la victoire en

KARIM KACED (ENTRAÎNEUR) :

«Cette qualification est pour la Kabylie »

L’entraîneur de l’ES Azeffoun, Karim Kaced, est très heureux de cette qualification historique que viennent d’arracher ses joueurs, lesquels, à ses yeux, se sont battus comme des Lions, pour atteindre cet objectif qui leur tenait à cœur.

«

J

e suis content et très heureux de cette qualification qui va faire rentrer l’ES Azeffoun dans la cour des grands en coupe d’Algérie, une compétition qui a son charme. Je félicite l’ensemble des joueurs, qui a su comment se transcender et se surpasser, surtout en seconde période, où on a su comment dominé notre vis-à-vis, l’AC Hydra qui reste une bonne équipe», avant de conclure : «Je remercie les supporters qui se sont déplacés en force pour nous soutenir. Je profite de l’occasion pour dédier cette qualification à toute la Kabylie. Maintenant qu’on est qualifiés aux 32e de finales, la suite ne sera que du bonus et on continuera à jouer cette compétition sans complexe et pourquoi ne pas aller le plus loin possible (rires)». Propos recueillis par A. M.

dehors de ses bases en s’imposant devant l’US Djemaâ Saharidj, 2 à 0. Les poulains de Youcef Ouafi

gagnent deux places au classement et pointent à la 7e position avec dix points à leur compteur. Au milieu du tableau, deux équipes partagent la 8e place. Il s’agit de la JS Tadmait, qui est revenue bredouille de Tizi Ouzou en s’inclinant 1 à 0 contre la JSB, et le CRB Mekla, défait par l’ASCO. Les deux équipes ont à leur actif huit points. L’O Tizi Rached est revenu avec le plein, en battant l’US Tala Athmane (avant dernière avec un petit point), sur le score fleuve de 3 à 0, grimpant ainsi à la 9e place avec 7 points, laissant derrière, le CRB Tizi Ouzou, avec six points. Toujours dans le bas du tableau, ont retrouve pas moins de quatre équipes : l’USDS et le CAF, avec deux points, à la 13e place et l’USTA, avant dernière, et, enfin, le FC Mechtras à la dernière place, avec un zéro pointé. Cette sixième journée a été caractérisée par plusieurs victoires arrachées à l’extérieur, comme ce fut le cas, pour les clubs de l’ESDEM, l’OTR, l’USB et l’ES Sikh Oumeddour. A. M.

Résultats de la 6e journée

CRB Tizi-Ouzou 1 - US Béni Douala 2 ASC Ouaguenoun 2 - CRB Mekla 0 KC Taguemount Azzouz 5 - CA Fréha 1 USM Draâ Ben Khedda 3 - US Sidi Belloua 0 FC Mechtras 1 - ES Draâ El Mizan 3 US Tala Athmane 0 - O Tizi Rached 3 JS Boukhlafa 1 - JS Tadmait 0 US Djemaâ Saharidj 0 - ES Sikh Oumeddour 2

En plus de la JSK, de la JSMB et du MOB

Qualification historique pour le petit poucet, l’ES Azeffoun

La Kabylie sera présente en force en coupe d’Algérie. En plus de la JSK , la JSMB , le MOB et l’ES Azeffoun viennent d’arracher leur qualification aux 32e de finale de Dame coupe, en éliminant au dernier tour régional, respectivement, les équipes de Cheraga et Hydra sur le score de 2 à 0.

S

i les Crabes se sont imposés en toute logique, vu leur statut de partenaire de Ligue 2 professionnelle, ce n’est pas le cas, pour le petit poucet l’ES Azeffoun pensionnaire de la division régionale deux groupe A. Les Ivahriyen, comme on a l’habitude de les appeler, se sont qualifiés avec brio, en éliminant une équipe de la division nationale amateur AC Hydra. Soutenus par leur large public venu en masse au stade Salah Takedjrad de Bordj-Menail, les protégés de Karim Kaced, qui ont terminé la première sur le score de 0 à 0, se sont révoltés en seconde mi-temps, en assaillant le camp de l’équipe hydratie. Les efforts des Ivahriyen sont récompensés par deux jolis buts inscrits, respectivement, par Biskria et Rani. Deux buts qui permettent à l’ES Azeffoun de rentrer dans l’histoire de la coupe d’Algérie. Pour rappel, les Crabes ont éliminé l’équipe de Cheraga avant-hier au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, en s’imposant logiquement 2 à 0. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS INFÉRIEURES

Régionale I/8e journée

E

17

Amziour se détache provisoirement Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

n effet, à la faveur de son succès acquis à domicile face au Racing Club de Boumerdès, club qui est positionné tout juste derrière, l’un des leaders du groupe de la Régionale I, affilié à la Ligue régionale d’Alger, l’US Olympique Amizour en l’occurrence, occupe la 1re place, avec 20 points, avec trois points d’avance sur son ex-compagnon de la 1re loge, l’ES Ben Aknoun, qui a vu sa rencontre face à la JS Akbou reportée à une date ultérieure, vu que l’ESBA avait joué le match de coupe face au pensionnaire du championnat amateur, le Hydra AC en l’occurrence, que le pensionnaire de la Régionale I avait écarté de Dame coupe sur le score de deux buts à zéro. Du coup, et avec cette défaite, les gars de la wilaya 35, le RCB en l’occurrence, n’ont pas su comment augmenter leur capital buts face à une équipe d’Amizour volontaire à souhait. Pour les autres rencontres jouées, la lanterne rouge, le Chabab de Sidi Moussa n’a pas réussi à se défaire de son invité du jour, le Mouloudia de Bouira, qui a

Résultats enregistrés

CB Sid Moussa - MB Bouira 0-0 US Olympique Amizour - RC Boumerdès 1-0 DRB Staouéli - DRB Baraki 2-1 ES Baghlia - URB El Achour 1-0 JS Azzazga - CRB Bordj El Kiffan (non parvenu) OC Beaulieu - CMB Thenia renvoyé ESM Boudouaou - CRB Tessala Merdja renvoyé ES Ben Aknoun - JS Akbou renvoyé

Classement provisoire

contraint les Algérois au partage des points. Un point qui permet aux Bouiris de rejoindre l’OC Beaulieu et le RC Boumerdès, à égalité de points, mais avec un match en moins pour l’OC Beaulieu, qui a vu sa rencontre face au Chabab de Thénia reportée pour la simple raison que le CMBT était engagé en

coupe, où il s’est fait éliminer par un pensionnaire de la Régionale II, l’IR Bir Mourad Raïs. Le match des mal classés entre l’ES Baghlia et l’IRB El Achour est revenu au premier nommé, qui respire un peu en attendant mieux lors des prochaines journées. Rahib M.

1-US Olympique Amizour 2-ES Ben Aknoun 3-OC Beaulieu -RC Boumerdès -MB Bouira 6-JS Akbou 7-CRB Tessala El Merdja -ESM Boudouaou 9-CRB Bordj El Kiffan 10-ES Baghlia -DRB Staouéli 12-JS Azazga 13-CMB Thénia 14-IRB El Achour -DRB Baraki 16-CB Sidi Moussa

Azeffoun toujours leader

Classement provisoire:

1-ES Azeffoun 19Pts(-1 match) 2-JS Tichy 18 points 3-HC Ain Bessam 14 points 4-SS Sidi Aich 12 points 5-DC Boghni 11points -CRB Aokas 11points -ORB Akbou 11 points 8-OC Azazga 11 points 9-JRA Zaatra 10 Pts(-2match) 10-ES Timezrit 10points 11-CRBT 09 Pts (-1 match) 12-ESB 08 points (-1 match) 13-JS Bordj Ménaiel 06 points -LC Iflicen 06 points 15- MC Bouira 05 points 16- NRBSD 03 Pts (-1 match)

Classement

1-CRB Kherrata 2-RC Seddouk 3-USM Bejaia 4-OS El Kseur -ARB Barbacha 6-JS Ighil Ouazzoug 7-CRB Souk El Tenine -JSB Amizour 9-NC Béjaïa -SRB Tazmalt 11-JS Béjaïa -O.Melbou 13-CSA G Béjaïa 14-AS Taâssast 15-CS PC 16-US Soummam

18 points 15 points 13 points 12 points 12 points 11 points 10 points 10 points 09 points 09 points 08 points 08 points 07 points 06 points 02 points 01 point

Régionale II/Groupe de Kabylie

Contraint de faire l’impasse sur le match face au Chabab de Thameur, pour cause de sa participation au 4e et dernier tour régional de Dame coupe, où les littoraux d’Azeffoun ont éliminé un pensionnaire du championnat amateur, le Hydra AC en l’occurrence, le leader du groupe de Kabylie de la Régionale II, l’ESA est toujours leader.

journées. Deux autres équipes ont cédé deux précieux points chacune à domicile. Il s’agit de l’ES Timezrit et de l’Echayabia de Bouira. Les gars d’Aït Yemmel ont été tenus en échec au stade de

ESA garde la 1re place, et ce, à la faveur du nul concédé par son poursuivant

immédiat, la JS Tichy, qui a laissé filer une occasion en or de le dépasser, ne serait-ce que provisoirement. Les littoraux de la wilaya de Béjaïa ont été contraints au partage des points par leur invité de cette journée, l’OC Azazga, qui est reparti chez lui avec un point dans les bagages, qui lui permet de rester collé aux basques du groupe de tête. L’autre mauvaise affaire de cette journée est celle du Hamzaouia de Aïn Bessam, qui a cédé deux précieux points à domicile face à une équipe de Boghni qui reste donc dans le groupe de tête, en attendant mieux lors des prochaines

ette 7e journée a été incontestablement bénéfique pour le chef de file, le Chabab de Kherrata, qui est allé damer le pion aux Vert et Blanc de la JSB Amizour, et où les littoraux l’ont emporté à Amizour même sur le score de deux buts à zéro. Pourtant, avec les deux succès acquis successivement en déplacement, les observateurs s’attendaient à ce que la JSBA continue sur sa lancée, mais le fait d’avoir en face d’elle le leader actuel a fait que les capés de Hakim Ouathmani n’ont pu prendre ne serait-ce qu’un point. Sur ce, le Chabab de Kherrata accentue son avance par rapport au RC Seddouk, son poursuivant immédi-

at, qui a cédé chez lui deux précieux points face au voisin du Sahel de Tazmalt. Ce sont là les deux premiers points cédés par les hommes de Mohand Kebbi chez eux. Même les autres poursuivants n’ont fait que des matches nuls. L’USM Béjaïa a pris un point face au voisin de la JS Béjaïa, l’OS El Kseur a été contraint au partage des points par l’AS Taassast, alors que le Chabab de Souk El Tenine a laissé filer deux précieux points devant un mal classé, l’Olympique de Melbou en l’occurrence. La meilleure affaire de la journée est aussi celle réussie par l’Amal de Barbacha, qui est allé prendre les trois points en déplacement face à

l’US Soummam. Les hommes de Salim Athmaniou l’ont emporté devant ceux de Moussa Madouni sur le score de deux buts à un. Un succès qui fait gagner aux capés de Fodil Nasri deux places au classement, avec douze points au compteur. Le CSA Gouraya de Béjaïa semble se réveiller avec un

L’ C

20 points 17 points (-1 match) 13 points (-1 match) 13 points 13 points 12 points (-1 match) 10 points (-1 match) 10 points (-1 match) 10 points (-1 match) 09 points 09 points 07 points (-1 match) 06 points (-1 match) 05 points 05 points 03 points

l’Amitié de Sidi Aïch par les Coquelicots de la JS Bordj Menaïel, alors que le MC Bouira a cédé 2 points face aux autres littoraux de Béjaïa, les gars du CRB Aokas. Rahib Medhouche

Résultats enregistrés

JS Tichy - OC Azzazga ORB Akbou - SS Sidi Aïch NRB Sidi Daoud - LC Iflicen HC Ain Bessam - DC Boghni ES Timezrit - JS Bordj Menaïel MC Bouira - CRB Aokas JRA Zaâtra - ES Birghbalou ES Azefoun - CRB Thameur

Kherrata creuse l’écart

Ligue de Béjaïa : Groupe Honneur/7e journée

deuxième succès de la saison acquis à domicile, cette fois devant les sapeurs-pompiers de la Protection civile de Béjaïa, où les hommes du président du Gouraya, Lalali Larbi en l’occurrence, ont atomisé leur adversaire sur le score de trois à zéro.

Résultats complets

CSA Gouraya de Béjaïa - CS Protection civile JS Béjaïa - USM Béjaïa RC Seddouk - SRB Tazmalt US Soummam 1 - ARB Barbacha JS Ighil Ouazzoug - NC Béjaïa CRB Souk El Tenine - O Melbou OS El Kseur - AS Taâssast JSB Amizour - CRB Kherrata

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

2-2 1-0 0-1 1-1 1-1 2-2 (non joué) (renvoyé)

3-0 2-2 2-2 1-2 2-1 1-1 1-1 0-2


18

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

WILAYA DE OUARGLA DAIRA DE HASSI MESSAOUD COMMUNE DE HASSI MESSAOUD CODE FISCAL 098430045055810

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

PUBLICITÉ

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 37/2011

Le président délégué de la commune de Hassi Messaoud lance un avis dʼappel dʼoffres national restreint pour la réalisation des projets suivants : 1- Réalisation dʼun Forage dʼeau potable P.O.S N° 17 (lot N° 01) 2- Réalisation dʼun Forage profondeur 380 m N° 10 bis (lot N° 01) 3- Réalisation dʼun Forage dʼeau potable cité Cheikh Bouamama (lot N° 01) 4- Réalisation dʼun Forage dʼeau potable cité Si El houes 02 et extension (lot N° 01)

Les entreprises qualifiées en hydraulique activité principale, catégorie (04) et plus (code : 34-303 / travaux de forage) intéressées par le présent avis dʼappel dʼoffres peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau des marchés de la commune de Hassi Messaoud, contre paiement : 2000.00 DA chaque cahier des charges. Lʼoffre technique et lʼoffre financière composées séparément des pièces suivantes : - Offre technique 01- Déclaration de probité dûment remplie et signée, cachetée et datée 02- Déclaration à souscrire dûment remplie, et signée, datée et cachetée 03- Copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelle (activité principale : Hydraulique à la

catégorie 04 et plus - code 34/303 travaux des forages) en cours de validité à la date dʼouverture des plis. 04- Copie légalisée du registre du commerce 05- Copie légalisée du statut de lʼentreprise (cas personne morale) 06- Copie légalisée dʼattestation de dépôt des comptes sociaux de lʼentreprise 07- Copie légalisée du casier judiciaire du soumissionnaire lorsquʼil sʼagit dʼune personne physique et du directeur ou du gérant de lʼentreprise lorsquʼil sʼagit dʼune personne morale en cours de validité à la date dʼouverture des plis. 08- Copie légalisée du code fiscal 09- Références professionnelles de lʼentreprise accompagnées de justificatifs (des projets réalisés durant les 06 dernières années (2006 à 2011) 10- Offre technique remplie et signée, cachetée et datée 11- Moyens matériels et moyens humains mis à la disposition du projet, appuyés par des justifications de propriété conformément au cahier des charges / Copie légalisée 12- Copie légalisée du bilan fiscal des 3 dernières années, 2008, 2009, 2010. 13- Copie légalisée de lʼextrait de rôle apuré ou accompagné dʼun échéancier en cas de dette en cours de validité à la date dʼouverture des plis. 14- Copie légalisée de la mise à jour

(CNAS, CASNOS, CACOBATPH) en cours de validité à la date dʼouverture des plis accompagné dʼun échéancier en cas de dette

- Offre financière 1- Modèle de soumission dûment remplie, signée et datée, cachet 2- Bordereau des prix unitaires dûment rempli, signé et cachet 3- Devis quantitatif et estimatif dûment rempli, signé et cachet N.B : la liste détaillée des pièces et documents demandés est insérée au cahier des charges (dossier dʼappel dʼoffres page : 09)

Les offres doivent être déposées par porteur au secrétariat du président délégué de la commune de Hassi Messaoud. Lʼoffre technique : Mise dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention suivante : Avis dʼappel dʼoffres national restreint N : + NOM DU PROJET - Offre technique Lʼoffre financière : Mise dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention suivante Avis dʼappel dʼoffres national restreint N : + NOM DU PROJET

Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 888 079

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA FORMATION ET DE LʼENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS WILAYA DE DJELFA CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BELDJEBEL - MED TAHER FEMININ AIN OUSSERA

- Offre financière -

Les deux enveloppes indiquées ci-dessus : doivent être mises à leur tour dans une autre enveloppe fermée, anonyme et portant la mention suivante : A Monsieur le président délégué de la commune de Hassi Messaoud “A ne pas ouvrir” - Avis dʼappel dʼoffres national restreint N : + NOM DU PROJET

Le délai de préparation des offres est fixé à 15 jours à partir de la première date de parution dans le BOMOP ou la presse Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de la préparation des offres et lʼheure limite de dépôts des offres est fixé à 14 h00, en cas de jour férié ou week-end, la préparation des offres sera prorogée jusquʼau jour ouvrable qui suit.

Les offres qui parviendront après 14h00 de la date de dépôt des offres ci-dessus ne seront pas reçues par le service contractant Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant une durée de 105 jours à partir de la date de dépôts des offres.

N. B. : le dernier jour ouvrable de la date limite de dépôt des offres à 14h30, la commission dʼouverture ouvrira les plis des offres techniques et financières en séance publique et en présence des soumissionnaires à lʼouverture.

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de lʼAménagement du Territoire et de lʼEnvironnement Direction de lʼEnvironnement de la wilaya de Bouira

AVIS D'ATTRIBUTION CONCOURS DE RECRUTEMENT PROVISOIRE DU MARCHE Le centre de formation professionnelle Beldjebel Med Taher Ain Oussera organise un concours de recrutement dans la spécialité citée ci-dessous : N°

01

Poste

Administrateur

Nombre poste

02

Mode

Conditions

Sur epreuves écrites

Candidats ayant la licence en : Sces Juridiques et Administratives Sces Economiques, Sces Financières, Sces Commerciales, Sces de Gestion, Sces Politiques et Relations Internationales, Sces Sociales à l'exception des Sces Sociales Educatives, Sces en Psychologie Option Travail et Organisation, Sces de lʼInformation et de la Commination, Sces Eslamique Option CHARIAA et Juridiques

Dossier de candidature : - Demande manuscrite de participation au concours - Photocopie légalisée du diplôme - Photocopie légalisée de la carte dʼidentité nationale - Casier judiciaire - 02 photos

* Il est demandé au candidat admis au concours à lʼexamen de recrutement de compléter le dossier par les documents : - Extrait de naissance - Certificat de nationalité - Certificat médical (phtisiologie - générale)

Observations : - Le délai des inscriptions au concours est fixé à 20 jours à partir de la première parution de lʼavis de recrutement - Les dossiers sont transmis au centre de formation professionnelle - cité Zirout Youcef Ain Oussera wilaya Djelfa. Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 888 089

Conformément aux dispositions de lʼarticle 114 alinéa 44 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, la Direction de lʼEnvironnement de la wilaya de Bouira informe les soumissionnaires ayant participé à lʼappel dʼoffres National ouvert N°07/DE/2011 relatif à la réalisation et équipements dʼun centre dʼenfouissement technique à AIN-BESSEM notamment les : * LOT n°02 : Bâtiment dʼexploitation. * LOT n°03 : Mur de clôture. Publiés dans les quotidiens nationaux EL MASSAR EL ARABI et MARACANA en date du 24/10/2011 et 25/10/2011, quʼà lʼissue de lʼévaluation des offres techniques et financières suivant les critères de choix contenus dans le cahier des charges approuvé par le comité des marchés publics en date du 16/10/2011 sous le N°237, les lots de réalisation sont attribués provisoirement selon le canevas ci-dessous :

LOT n°02 : Bâtiment dʼexploitation.

LOT n°03 : Mur de clôture

Note Soumissionnaire de lʼoffre retenu technique (/40 pts) ETBP ABBACHE Lahcene ETB TCE MAKHLOUFI Youcef

23 29

Montant DA en TTC

Délai

08 26 719 524,00 DA mois 03 7 534 800,00 DA mois

Observations Offre la moins disante Offre la moins disante

Tout soumissionnaire contestant le choix peut introduire son recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya et ce, dans un délai de dix (10) jours à compter de la date de publication du présent avis conformément à lʼarticle 114 du décret présidentiel n°10236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 887 993

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Le Barça laisse filer le Real

Le Real Madrid, vainqueur en costaud (41) de son derby contre l'Atletico, a conforté sa position de leader samedi lors de la 14e journée de Liga, après la défaite du Barça sur la pelouse de Getafe (1-0), les Madrilènes comptant désormais six points d'avance sur les Catalans.

A

u classement, les Merengue pointent ainsi à 34 points, contre 28 pour son dauphin barcelonais, une avance loin d'être anodine à deux journées d'un clasico du 10 décembre, qui s'annonce déjà décisif. Après cet accroc, les Catalans voient en outre Valence, vainqueur assez commode du Rayo Vallecano samedi (2-1), se rapprocher à un point. Samedi, les Barcelonais se sont cassé les dents sur un Getafe impeccable dans son positionnement défensif, porté par un grand gardien, et qui aura attendu son heure pour frapper face aux Catalans. Cette défaite signe également la

fin de l'invincibilité du Barça, qui était jusqu'ici la seule équipe à ne pas avoir perdu en Liga. Le Barça en manque de réalisme Moins incisifs que d'habitude, les Catalans ont d'abord péché par une domination stérile. Ils ont ainsi cruellement manqué de réalisme - et de réussite - samedi. Le Chilien Alexis, assez remuant, avait beau placer plusieurs frappes à l'entrée de la surface (27, 29), les cages du gardien adverse Moya restaient impénétrables pour les Blaugrana. En seconde période, le Barça reprenait sur le même faux rythme, dominateur, sans véritablement se montrer dangereux. Le ciel tombait alors sur la tête des Catalans quand, sur un des rares corners de Getafe, Valera donnait l'avantage aux siens d'une belle tête hors de portée de Valdes (67). Après ce coup de tonnerre, le Barça se ruait à l'attaque, mais n'était toujours pas plus inspiré au moment de conclure ses actions. Dans un final haletant, les Blaugrana voyaient l'attaquant de Getafe Miku gâcher une balle de 2-0 sur un contre, avant que Messi ne trouve le poteau de Moya, ce même gardien sortant dans la foulée un arrêt exceptionnel sur une reprise de Pedro (90+3).

Le Real en costaud

Le Real Madrid a donc réalisé la bonne opération samedi en s'imposant (41) dans un derby qui avait pourtant vu l'Atletico ouvrir le score.

M

ais deux cartons rouges, dont l'un survenu dès la 20e, et deux penalties ont coupé net l'élan des visiteurs qui avaient cependant commencé leur match avec beaucoup de détermination. A la 15e minute, le "Colchonero" Adrian s'appuyait ainsi sur Diego dans un une-deux d'école et plaçait une frappe hors de portée de Casillas (15). Mais le Real, en costaud, trouvait rapidement les ressources pour réagir. Sur une passe en profondeur de Di Maria,

Benzema s'infiltrait dans la surface et était fauché par le gardien adverse Courtois. Le portier belge était exclu et Ronaldo se chargeait de transformer le penalty (1-1, 24). Dès lors, le match prenait une autre tournure, les Merengue dominant outrageusement jusqu'au coup de sifflet final. Après avoir résisté avec courage durant la première période, les Rouge et Blanc devaient s'incliner sur des buts de Di Maria (2-1, 49), Higuain (3-1, 65) et Ronaldo, à nouveau sur penalty (4-1, 82). Sur cette dernière action, le défenseur de l'Atletico Godin était également exclu (82). Valence, lui, l'a emporté sur le terrain du Rayo Vallecano, après avoir toutefois souffert au cours d'une fin de match pleine de suspense (2-1).

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

L

19

La Juventus reprend place sur le trône

a Juventus Turin a repris la tête du Championnat d'Italie à la faveur de sa victoire (1-0) sur le terrain de la Lazio Rome, samedi à l'occasion du match au sommet de la 13e journée, qui a également vu l'Udinese s'emparer de la place de dauphin. Les Turinois ont passé un test important sur la pelouse des Romains, où ils ont non seulement préservé leur invincibilité en Serie A mais aussi leur costume de leader, grâce à un unique but de Simone Pepe en première période (34). La partie s'annonçait serrée entre

la Vieille Dame et la Lazio mais ce sont les Piémontais qui prenaient les choses en main les premiers : Marchisio ratait d'abord sa tête de près puis Federico Marchetti réussissait une invraisemblable parade sur un coup franc d'Andrea Pirlo. Les Romains tentaient de réagir par Tommaso Rocchi mais c'est Pepe, sur un centre d'Alessandro Matri, qui ouvrait le score (1-0, 34). Après la mi-temps, le duo d'attaque composé de Miroslav Klose et de Djibril Cissé se signalait mais Gianluigi Buffon était impérial pour préserver l'avance des siens. "Nous

Naples piétine

sommes satisfaits car nous avons battu une très belle équipe qui sera jusqu'au bout en course pour les premières places", s'est réjoui l'entraîneur de la Juve, Antonio Conte. A cause de ce revers, la Lazio Rome perd sa place de premier poursuivant des Turinois et pourrait même se retrouver éjectée du podium si l'AC Milan bat le Chievo Vérone dimanche soir à San Siro. La place de dauphin est désormais occupée par l'Udinese, vainqueur de l'AS Rome (2-0) vendredi et qui n'aura goûté à la joie d'être leader que durant l'espace d'une journée.

s voir l'écart se creuser dès Le club d'Udine, qui est à un point de la Juventus Turin, pourrait toutefoi journée. La rencontre, 11e la de compte le mardi, lors du déplacement des Turinois à Naples pour Les Napolitains, éries. d'intemp cause pour reportée été avait re, initialement prévue début novemb e (1-1). Une Bergam également de sortie samedi, ont peiné sur le terrain du surprenant Atalanta à l'ouverture répondu a (90+3) Cavani Edinson ayen réalisation au bout du temps additionnel de l'Urugu cette relancé s'est qui Naples, A. Serie de buteur r meilleu le (64), Denis du score de l'Argentin German se de n l'occasio manqué a ns, semaine dans la course aux huitièmes de finale de la Ligue des champio les Dans s. parcour t étonnan son t poursui e Bergam que rapprocher des places européennes (7e) alors succès en championnat en autres rencontres, Novare a mis un terme à sa série de huit matches sans t, les trois buts de la amusan Détail remportant face à Parme (2-1) sa deuxième victoire de la saison. ont marqué pour leur (78) Rigoni et (70) Rubino : Novare rencontre ont été inscrits par des joueurs de englué dans la zone reste Lecce Enfin, (29). gardien propre son trompé a oni équipe tandis que Centuri la première partie du dans bascule qui (1-0), rouge (19e) après avoir perdu sur son terrain contre Catane (90). match de fin en tos Barrien de on classement (6e) grâce à une réalisati

PSG : Nenê fait profil bas à côté de Pastore

L'

un est très collectif, l'autre beaucoup plus individualiste. Nenê (30 ans, 13 matchs et 6 buts en L1 cette saison) le reconnaît volontiers. Interrogé au sujet de son coéquipier Javier Pastore (22 ans, 12 matchs et 6 buts), le milieu de terrain brésilien du PSG se montre très élogieux.

Marseille suit I. Sissoko

Le jeune milieu offensif de l'Academica Coimbra, Ibrahim Sissoko, intéresserait l'OM selon le JDD. José Anigo l'a supervisé il y a une dizaine de jours, mais l'offre transmise, de 500 000 euros, affiche un montant deux fois moins élevé que celle de Braga, déjà repoussée par la direction du club portugais. Lille, Benfica et le Real Madrid seraient également candidats pour accueillir ce gaucher de 20 ans.

"Il a beaucoup de qualités individuelles pour dribbler et il est aussi très fort à la passe. Il pense beaucoup à donner le ballon aux autres. A l'inverse de moi", reconnaît l'ancien Monégasque dans les colonnes du Parisien. Les deux hommes devraient être alignés ensemble ce dimanche soir au Vélodrome.

Newcastle fou de Giroud

T

rès satisfait de ses Frenchies (Hatem Ben Arfa, Yohan Cabaye, Sylvain Marveaux, Gabriel Obertan), Alan Pardew, le manager de Newcastle, fait superviser Olivier Giroud à chaque

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

match de Ligue 1 cette saison, révèle L'Equipe ce dimanche. Une assiduité en tribunes qui ne devrait pas attendrir outre mesure le président héraultais Louis Nicollin. L'Auxerrois Alain Traoré est également suivi de près.


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LʼENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

NUMERO DʼIDENTIFICATION FISCALE 098909079131905

nO™u¢ s´ Êö´≈

UNIVERSITE SAAD DAHLEB - BLIDA -

AVIS DʼINFRUCTUOSITE Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Lʼuniversité SAAD DAHLEB de Blida porte à la connaissance des Bureaux dʼétude concernés par lʼavis de concours dʼarchitecture national N°02/USDB/2011 relatif à lʼétude et suivi du projet : Réalisation des blocs des laboratoires de recherche à l'université de Blida, paru dans les quotidiens nationaux “Maracana” et “El Hiwar” en date du 04/09/2011, que lʼopération dʼanalyse et dʼévaluation nʼa pas donné lieu à lʼattribution provisoire de marché. Lʼavis de concours dʼarchitecture national sʼavère donc infructueux. Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 888 015

REPUBLIQUE ALGÉRIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU RUE DOCTEUR SAADANE LAGHOUAT (BUREAU DES MARCHES) NIF DHW : 099003019000736

Avis dʼappel dʼoffres national restreint (troisième) N° : 39/2011./DRE

La Direction de lʼhydraulique de la wilaya de Laghouat lance un avis dʼappel dʼoffres national restreint ayant pour objet des travaux de : Lot N° 05 : A- Réalisation des conduites principales dʼassainissement de la bas résidentielle SONATRACH-GOUATINE-LAGHOUAT B- Réalisation des conduites principales dʼassainissement à Khat el-Oued - LAGHOUAT C- Réhabilitation des conduites dʼassainissement station nord-ville Laghouat * Numéro de lʼopération : NK.5.342.7.262.103.11.01 Les soumissionnaires intéressés par cet avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de lʼHydraulique de la wilaya de Laghouat. Les entreprises qualifiées, ayant réalisées des projets similaires peuvent retirer le cahier des charges auprès de : Direction des ressources en eau, Rue Docteur Saâdane Laghouat (Bureau des marchés) Les soumissionnaires doivent joindre à leurs offres les documents légalisés, exigés par la réglementation en vigueur en deux enveloppes. 1- première enveloppe : offre technique : elle doit contenir les pièces suivantes : - déclaration à souscrire, - copie légalisée de lʼextrait de rôle, - copie dʼattestations des mises à jour (CNAS CASNOS - CACOBATPH), - copie légalisée du registre de commerce, - copie du certificat de qualification et classification professionnelle catégorie 02 et plus en hydraulique principale dans le domaine dʼassainissement (code 705-34), - copie du numéro d'identification fiscale NIF, - copie du casier judiciaire du signataire de la soumission, du gérant en cas dʼune société, - références professionnelles,

- liste des moyens matériels avec carte grise + assurance et PV de lʼhuissier de justice pour lʼautre matériel, - planning prévisionnel dʼexécution des travaux, - la liste des moyens humains visée par CNAS.P, - attestation de dépôt des comptes sociaux de société, - déclaration de probité, - DAS 2010.

2- Deuxième enveloppe : offre financière : elle doit contenir les pièces suivantes : - le cahier des charges dûment rempli, signé et cacheté, - lettre de soumission, -bordereau des prix unitaires + devis estimatif et quantitatif. Lʼenveloppe extérieure ne devra comporter que la mention : “Lot N° 05 : A- Réalisation des conduites principales dʼassainissement de la bas résidentielle SONATRACH-GOUATINE-LAGHOUAT B- Réalisation des conduites principales dʼassainissement à Khat el-Oued - LAGHOUAT C- Réhabilitation des conduites dʼassainissement station nord-ville Laghouat” “à ne pas ouvrir” La date limite de dépôt des offres est fixée après (21) jours de la première parution de cet avis dans les journaux nationaux à 14h00. Les soumissionnaires resteront engagés pendant une durée de 180 jours à compter de la date limite des dépôts. Les soumissionnaires peuvent assister à lʼouverture des offres le même jour du dépôt des offres à 14h30 à la Direction des RESSOURCES EN EAU de la wilaya de Laghouat. Tout dossier incomplet ne sera pas pris en considération et sera rejeté dʼoffice.

Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 888 083

w´UL∑§ù« ÊULC∞« Ë qOGA∑∞« Ë qLF∞« …¸«“Ë ÍeOK¥≈ W¥ôu∞ qOGA∑∞« W¥d¥b± 2011/≈.Ë.‹.Â/145 : rÆd∞«

‰Ëbπ∞« Vº• …œUNA∞« ”Uß√ vK´ ·dB∑± nO™u¢ s´ ÍeOK¥≈ W¥ôu∞ qOGA∑∞« W¥d¥b± sKF¢ : w∞U∑∞« nO™u∑∞« ◊Ëd® nO™u∑∞« ÊUJ± œbF∞« W∂¢d∞« w≠ f≤UºOK∞« …œUN® vK´ s¥ezU∫∞« sO∫®d∑L∞« sO° s± ‹UÅUB∑îù« b•√ w≠ UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ UOKF∞« ‹Uß«¸b∞« ÂuKF∞« ,W¥œUB∑Æù« ÂuKF∞« ,W¥¸«œù« Ë WO≤u≤UI∞« ÂuKF∞« : WO∞U∑∞« ÂuKF∞« ,WO∞Ëb∞« ‹UÆöF∞« Ë WOßUOº∞« ÂuKF∞« Ë ,WO∞UL∞« qOGA∑∞« W¥d¥b± 01 ·dB∑± rK´ )Íu°d∑∞« ŸUL∑§ù« rK´ «b´ U±( ŸUL∑§ù« rK´ ,W¥¸Uπ∑∞« ÍeOK¥≈ U±( ‰UB¢ù« Ë Âö´ù« ÂuK´ ,)qL´ Ë rOEM¢ hBª¢( fHM∞« ÂuKF∞« )ÍdB∂∞« wFLº∞« Ë W°u∑JL∞« W≠U∫B∞« wBBª¢ «b´ )Êu≤UÆ Ë WF¥d® hBª¢( WO±ößù« w≠ `®d∑L∞« q∂Æ s± …eπML∞« ‹Uß«¸b∞« Ë ‰UG®_« tBBª¢ fH≤ W±UÆù« …œUN® WOºL® ¸uÅ 02 WI°UºL∞« w≠ sO∫§UM∞« sO∫®d∑L∞« vK´ sOF∑¥ : WO∞U∑∞« ozU£u∞U° rN¢UHK± «uL´b¥ WOKÅ√ WOºMπ∞« …œUN® œöO± …œUN® )W¥¸bÅ ÷«d±√ - ÂU´ V©( WO∂© …œUN® W∂ºM∞U° WOKzU´ Ë√ WOBª® WO≤bL∞« W∞U∫∞« WÆUD° sO§Ëe∑LK∞ ô WO≤u≤UI∞« ‰U§ü« bF° qB¥ nK± qØ : WE•ö± sOO≠U{≈ sO±u¥ …b± vDF∑ß Ë ¸U∂∑´ù« sOF° cîR¥ .b¥d∂∞« o¥d© s´ qB¢ w∑∞« ‹UHKLK∞ jI≠ 

‹UHK± «uKßd¥ Ë√ «u´œu¥ Ê√ sO∫®d∑L∞« vK´ Vπ¥ …œu§uL∞« …b¥bπ∞« qOGA∑∞« W¥d¥b± v∞≈ WظUAL∞« s± U±u¥ 20 ÁUBÆ√ q§√ w≠ b¥bπ∞« ͸«œù« w∫∞« w≠ WOM©u∞« n∫B∞« w≠ Êö´ù« «c≥ dA≤ : nKL∞« ‹U≤uJ± WI°UºL∞« w≠ WظUALK∞ wDî VK© UNOK´ ‚œUB± WOM©u∞« n¥dF∑∞« WÆUD° s± Wªº≤ UNOK´ ‚œUB± …œUNA∞« s± Wªº≤ WOM©u∞« W±bª∞« ÁUπ¢≈ ‹U∂£ù« …œUN® s± Wªº≤ UNOK´ ‚œUB± WOKÅ√ ‰uFHL∞« W¥¸Uß WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® )03 rƸ WHO∫Å( WOMNL∞« …d∂ª∞« X∂∏¢ ‹b§Ë Ê≈ qLF∞« …œUN® `®d∑L∞« q∂Æ s± W∂º∑JL∞«

Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 888 077

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya Djelfa Daïra Aïn Oussra Commune Aïn Oussra NIF de la commune : 0957.1731.90565 13

AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT N° 83…2011

Le président de lʼAPC de la commune de Aïn Oussra, lance un Avis dʼappel dʼoffres national restreint pour -01-Aménagement de la sortie EST de la ville par des glissières de securité

les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du : bureau des marchés service technique de la commune, contre paiement de la somme de 2000.00 da frais de participation, Les offres seront accompagnées des pièces règlementaires légalisées en cours de validité et déposées auprès du secrétariat général de la commune de Ain oussera. La date limite de dépôt des offres est fixés à 21 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. Lʼoffre est à présenter sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que lʼobjet du projet, lʼadresse du maître de lʼouvrage et la mention “Avis dʼappel dʼoffres national ne pas ouvrir”. Cette enveloppe principale abritera deux autres enveloppes scellées identifiées offre technique, offre financière. Les documents de chaque enveloppe doivent être isolés les uns des autres comme suit : Offre technique -01) la déclaration à souscrire dûment signée, paraphée et datée, -02) certificat de qualification et classification (légalisée) catégorie quatre (04) ou plus exigée en TP activité principale, -03) la déclaration de probité dûment signée, paraphée et datée, -04) copies du registre de commerce légalisées (nouvelle immatriculation), -05) attestation de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) actualisées légalisées,

-06) copie dʼextrait de rôle légalisée, -07) casier judiciaire en cours de validité (copie légalisée), -08) liste des moyens humains avec justification de la CNAS, -09) liste du matériel avec justification selon le cahier des charges, -10) références professionnelles fournies par les maîtres dʼouvrages antérieurs pour les travaux réalisés durant les cinq années selon le cahier des charges, -11) attestation de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par le CNRC 2009 pour les (sarl-eurl-snc), -12) numéro d'identification fiscal (Nif) (copie légalisée), -13) statut de lʼentreprise (pour les soumissionnaires concernés), -14) délai et planning des travaux, -15) le bilan de lʼentreprise pour les trois dernières années (2007-2008-2009) certifiés par un commissaire aux comptes (ou visé par les services des impôts) copie légalisée. Toute offre contient des pièces manquantes ou non légalisées ou non en cours de la validité sera rejetée. Offre financière - la lettre de soumission remplie et signée, - devis estimatif et quantitatif signé et cacheté. La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de l'appel dʼoffres à 12h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 111 jours à partir de la date de dépôt des offres, ils sont invités à lʼouverture des plis qui aura lieu le même jour de dépôt des offres à 14h00 au siège de la commune de ain oussera, au cas ou la journée dʼouverture coïncide avec une journée fériée, lʼouverture des plis sʼeffectuera le premier jour ouvrable suivant et la même heure.

Maracana N° 1584 — Lundi 28 Novembre 2011 - Anep N° 888 081

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Pour des accouchements encore plus sûrs… Réduire la mortalité périnatale et la mortalité maternelle, tel est le but ambitieux du gouvernement qui lance le "plan périnatalité". Car en Europe, la France n'est pas dans le peloton de tête en matière de sécurité de l'accouchement. Le manque de personnel empêche de faire face à l'augmentation des grossesses à risque et des naissances prématurées. Revue de détails…

Deux ans après le "coup de gueule" des chefs de service des maternités publiques concernant la pénurie du personnel, «le plan périnatalité » du ministre de la santé, Philippe DousteBlazy, vient d'être énoncé dans les grandes lignes. Doté de 270 millions d'euros, il propose de moderniser l'environnement de la grossesse et de la naissance sur 3 ans.

Baisser les risques pour la mère… et le bébé Ces trente dernières années en France, la mortalité périnatale (c'est-àdire le nombre de décès de bébé entre le 7e mois de grossesse et le 6e jour de vie) est passée de 35 à 6,5 décès pour 1 000 naissances ! D'ici 2008, l'objectif du "plan périnatalité" est de réduire encore ces chiffres de 15 %, pour descendre à 5,5 décès pour 1 000 naissances. La mortalité maternelle est, elle aussi, en ligne de mire même si elle a également baissé : on compte aujourd'hui 9 décès pour 100 000 accouchements alors qu'il y a 30 ans, ce chiffre s'élevait à 25 morts. Les experts pensent pouvoir passer à 5 décès pour 100 000 naissances, soit une diminution de 40 %.

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Accouchement

Une meilleure prise en charge Pour concrétiser ces objectifs, d'importants changements sont prévus… En premier lieu : moderniser l'environnement médical de la grossesse et de l'accouchement, notamment la prise en charge des mères et des nouveau-nés. Ce premier volet se précise en quatre points : • La mise aux normes des maternités tant en équipement qu'en personnel. 130 millions d'euros doivent être versés pour recruter près de 480 sages-femmes, 370 praticiens hospitaliers et 1 300 infirmiers. Il faut en effet faire face à l'augmentation des naissances multiples et prématurées, liées notamment aux progrès de l'assistance médicale à la procréation ; • L'amélioration de l'organisation des transports des mères et des nouveaunés qui passe entre autres par l'augmentation du nombre d'ambulances ; • La modernisation des services de réanimation pédiatrique ; •La couverture de tout le territoire en réseaux de périnatalité.

Accompagner les futures mamans En second lieu, le plan prévoit une amélioration de l'environnement psychologique et social des parents et de l'enfant. Cinq axes sont ainsi envisagés : • L'accompagnement des parents par la création d'un entretien individuel au 4e mois de grossesse. Il s'ajoutera aux sept examens prénataux d'ores et déjà obligatoires ainsi qu'aux séances collectives de préparation à l'accouchement ; • L'amélioration des conditions d'intervention des psychologues en maternité ;

• Une expérimentation plus importante des "maisons de naissance" hors du cadre hospitalier, permettant aux femmes d'accoucher dans un environnement moins médicalisé ; •Une meilleure prise en charge des femmes et des couples précaires, en particulier des femmes étrangères résidant en France depuis moins de trois mois.

En outre, le plan prévoit l'accompagnement spécifique des femmes enceintes et des couples faisant face à un handicap ou une maladie invalidante et une meilleure prise en charge des nouveau-nés susceptibles de développer un handicap. Le congé maternité pourra être allongé pour les mères d'enfants très prématurés ou handicapés nécessitant des soins. Une mesure importante lorsqu'on sait que 15 000 enfants naissent avec un handicap chaque année dont 7 500 avec des déficiences sévères. La moitié de ces handicaps est d'origine périnatale (grande prématurité, accidents neurologiques…) l'autre d'origine génétique. Des moyens encore insuffisants ?

Même si les professionnels de santé sont globalement satisfaits des points annoncés, ils restent sceptiques quant aux moyens prévus. Selon le syndicat national des gyneco-obstétriciens de France (Syngof), le budget paraît difficilement compatible avec les objectifs annoncés. Reste alors à espérer que la mise en place du plan périnatalité, prévue en 2005, tiendra toutes ses promesses. Pour les mamans et leurs bébés…

21

Makrout au four

INGREDIENTS : 1200 gr de semoule grosse 400 gr de smen 1 peu de sel Eau de fleur d'oranger Pour la farce des makrouts: 500 gr de pâte de dattes 1/2 càc de cannelle 1/2 càc de clous de girofle moulus, c à c de beurre eau de fleur d'oranger PRÉPARATION :

Travaillez la pâte de dattes avec les ingrédients précédemment donnés, jusqu'à obtention d' une boule molle. Laissez de côté. Dans une grande terrine, versez la semoule, le sel. Mélangez. Faire une fontaine et versez le beurre clarifié fondu. Mélangez bien afin que le beurre soit bien absorbé par la semoule. Laissez reposer . Après, Mouillez avec de l'eau de fleur d'oranger et de l'eau, et mélangez sans travailler du bout de vos doigts et sans pétrir. Une fois que vous avez une boule compacte, laissez de cote, et bien couvrir avec un film alimentaire. Prenez une bonne quantité de la pâte, façonnez un boudin. Avec votre index, faites une rigole au centre dans le sens de la longueur. Roulez un petit boudin de pâte de dattes et introduisez le dans la fente. Remontez les bords de la pâte sur les dattes afin toute la recouvrir. Roulez de nouveau délicatement pour avoir un boudin d'une largeur de 2 cm de hauteur. Avec un moule à empreinte, appuyez sur le dessus du boudin et aplatissez légèrement afin d'avoir le motif sur le makrout. Découpez le boudin en losanges et les mettre de côté dans un plat allant au four. Renouvelez cette opération jusqu'à épuisement de la pâte. Les losanges sont disposés bien serrés et se touchent les uns aux autres ( pour éviter que la pâte de dattes ne se brûle) Préchauffez le four th. 175° et mettre le plateau à cuire pour environ 30 min mais surveillez bien la cuisson car il doivent avoir une belle couleur doré au dessus comme au dessous. Il faut donc veillez à éteindre le bas du four et allumer le dessus au bon moment. Pour la présentation , Vous pouvez les tremper dans le miel les makrouts. Ces makrouts se conservent dans une boite hermétique pour une bonne durée.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 887

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 886

LA BLAGUE

Un enfant sort de l'ecole en pleurant. "Pourquoi pleures-tu?" demande la dame "Parce que tout le monde dit que j'ai des grandes oreilles!!" "Mais non mon lapin.Mais non."

LA CITATION

"La culture, c'est ce qu'il demeure dans l'homme lorsqu'il a tout oublié." Emile Henriot, Notes et Maximes.

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 787 G

H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital - Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L - Porteur de quartier Lieu de corrections

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 786

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

06:55La matinale 08:25S.A.V. des émissions 08:30Le bruit des glaçons 09:55Hors-la-loi 12:10Les Guignols de l'info 12:15Une minute avant 12:20La nouvelle édition 1ère partie 12:45La nouvelle édition 14:00Arctic Predator 15:25Zapping de la semaine 15:40Mad Men 16:25Fair Game 18:10Têtes à claques 18:18Une minute avant 18:20Mon oncle Charlie 18:45Le JT 19:05Le grand journal 20:05Le petit journal 20:30Le grand journal, la suite 20:55Braquo 21:45Braquo 22:30Spécial investigation 23:25Mensomadaire

06:00M6 Music 06:45Météo 06:50M6 Clips 07:15Météo 07:20La maison de Mickey 07:40Manny et ses outils 08:10Les aventures de Tintin 08:30Le petit Nicolas 08:45Météo 08:50M6 boutique 10:05Worst Week : pour le meilleur et... pour le pire ! 10:25Worst Week : pour le meilleur et... pour le pire ! 10:45Un, dos, tres 11:40Un, dos, tres 12:40Météo 12:45Le 12.45 13:00Scènes de ménages 13:45L'homme aux miracles 15:30Le choix de Sofia 17:40Un dîner presque parfait 18:45100% Mag 19:45Le 19.45 20:05Scènes de ménages 20:50Enquête exclusive spécial 22:45Coupable, non coupable

N'ayez aucune crainte, on conserve une très bonne image de vous. Vos inquiétudes relatives aux sentiments d'une personne proche de vous ne sont pas tout à fait fondées. Vous aurez sans doute votre mot à dire quant à une attitude incertaine face à une situation particulière. Des problèmes personnels pourraient survenir si vous ne faites pas attention à ce que vous dites. On dit souvent que la parole est d'argent mais que le silence est d'or. Faites en l'expérience et tout le monde sera très heureux d'une plus grande discrétion.

Vous vous demandez pourquoi toutes les rencontres que vous faites sont toujours les mêmes et vous ressentez du ressentiment parce que rien n'évolue. Vous aurez bientôt la chance de construire des relations nouvelles et passionnantes.

Vous vous impatienterez car vous n'aurez pas tout de suite la réponse à la question que vous avez posée. Vous connaîtrez avec retard les bonnes solutions à apporter dans une affaire de cœur que vous saurez résoudre avec une grande dextérité.

V E R SE A U

Une certaine personne que vous n'avez pas en odeur de sainteté vous fera une proposition inattendue que vous serez tenté de refuser en bloc. Vous prendrez soin d'y regarder à deux fois avant de prendre une telle décision engageant votre responsabilité personnelle.

Faites une promenade matinale en respirant profondément, votre moral s'en ressentira et retournera au beau fixe. Vous avez besoin d'air en ce moment. Il est nécessaire de bien vous aérer. Le grand air aura un effet bénéfique sur votre forme et votre moral. Vous connaîtrez une longue période de quiétude. Vous éviterez les malentendus et votre fierté n'aura pas à souffrir même si une personne proche de vous a tendance à colporter les ragots. Vous pouvez facilement ignorer la médisance exagérée de certains.

S A GI T A I R E

G E M E A UX

Quand il s'agit du moral et de la forme, le ciel vous soutient. Vous reprenez confiance en vous. Votre esprit aventureux vous permettra de prendre certains risques pour pouvoir montrer aux autres comme à vous-même ce dont vous êtes capable.

C AP RIC ORNE

TA UR E A U

Vous allez pouvoir parvenir à vos fins. C'est l'arrivée pour vous après une route longue, difficile et sinueuse. Vous ressentirez un vif contentement. Mais attention ne vous reposez pas pour autant sur vos lauriers.

SC O R P I O N

BE´L E´L IER

B A L A N CE

Un décision surprenante à votre égard pourrait être évitée si vous savez présenter une habile requète à une personne qui vous est plutôt favorable. Ne cherchez pas trop à savoir comment vous parviendrez à obtenir une décision très favorable dans une affaire délicate.

Si vous avez décidé d'entreprendre quelque chose maintenant, faites-le sans attendre car le moral sera là pour vous aider. Accrochezvous car la partie risque d'être difficile à mener. Vous avez tous les atouts en main pour réussir, faites preuve de courage.

L UNDI Pluie 20°-11°

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'évolution de la situation vous semblera pénible mais cela ne vous empêchera pas d'avoir des idées précises sur ce sujet apparemment compliqué. Les apparences seront sauvées grâce à un coup de chance inattendu, ce qui permettra de résoudre cette affaire avec facilité.

P O I S SO N S

06:00EuroNews 06:45Ludo 08:55Des histoires et des vies (1re partie) 09:55Des histoires et des vies (2e partie) 10:45Consomag 13:0013h avec vous 13:35Edition de l'outre-mer 13:40Keno 13:45En course sur France 3 14:10Inspecteur Derrick 15:15L'impossible monsieur Pipelet 16:40Culturebox 16:45Slam 17:20Un livre, un jour 17:25Des chiffres et des lettres 18:05Ouifi 18:10Questions pour un champion 19:58Météo 20:00Tout le sport 20:08Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10Plus belle la vie 20:35Comment ils ont fait fortune 22:35Soir 3 23:05La montagne d'Hitler

Synopsis : Caplan entre en contact avec les Invisibles, qui le torturent pour le forcer à avouer sa responsabilité dans la mort de Mercks. De leur côté, Roxanne et Morlighem décident d'enlever Myriam et de s'en servir comme monnaie d'échange. Impressionné par le courage de Caplan, et convaincu par sa réputation de flic ripou qui ne craint personne, le colonel Dantin, chef des Invisibles, lui propose finalement de remplacer leur camarade mort. Acceptera-t-il, contre rétribution financière, de se charger de l'écoulement de la cargaison d'or et de négocier directement avec les Arifa ? Au même moment, des Flamands propriétaires de cet or arrivent à Paris pour récupérer leur bien....

HOROSCOPE

C A NC ER

Synopsis : Une vieille famille noble de PortGarrec, les De Kervadec, semble dévastée par une étrange maladie. Martin est persuadé que Dany, l'ancien amoureux de Julie, de retour dans le secteur, n'est qu'un vulgaire charlatan, dont les prescriptions approximatives mettent en danger la santé des habitants de la petite ville. Comble de l'ironie, Julie, lassée des ajournements perpétuels de Martin, trop pris par son travail, ses tournées des malades et ses consultations, décide de partir en week-end avec Dany. Doc Martin est hors de lui, mais il doit malgré tout se consacrer à ses patients, à commencer par la famille De Kervadec...

06:30Télématin 09:05Dans quelle éta-gère 09:10Des jours et des vies 09:30Amour, gloire et beauté 09:55C'est au programme 10:55Motus 11:25Les Z'amours 12:00Tout le monde veut prendre sa place 13:50Vestiaires 13:55Consomag 14:00Toute une histoire 15:10Comment ça va bien ! 16:15Rex 17:09Côté Match 17:10Seriez-vous un bon expert ? 17:50CD'aujourd'hui 17:55On n'demande qu'à en rire 18:55N'oubliez pas les paroles 19:46Et si on changeait le monde 19:50Météo 2 19:55La minute du Chat 20:00Journal 20:30Tirage du Loto 20:34Météo 2 20:35Castle 21:19D'art d'art 21:20Castle 22:05Castle 22:45Mots croisés

L I ON

06:20Zoé Kézako 06:30Zoé Kézako 06:45TFou 08:25Téléshopping 09:20Père et maire 11:00Météo 11:05Las Vegas 12:00Les douze coups de midi 12:55Petits plats en équilibre 13:00Journal 13:40Petits plats en équilibre 13:45Météo 13:55Les feux de l'amour 16:35Les frères Scott 17:25Grey's Anatomy 18:20Une famille en or 19:05Le juste prix 19:55Météo 20:00Journal 20:30C'est ma Terre 20:35Après le 20h, c'est Canteloup 20:45Météo 20:50Doc Martin 21:45Doc Martin 22:50Esprits criminels 23:40Esprits criminels

V I ER G E

09h30 : qada'e oua qadar(02) rediff feuilleton alg 10h00 : el aalem bayna yadaik(07) 10h30 : el taouame el moukhtalif (17) 11h00 : canal foot ''rediff'' 12h00 : journal en français +météo 12h20 : fi hadhret el ghiyab (29) 13h30 : louiza fernanda (20) 14h15 : el mouhima el qotbia (01) 15h00 : des fautes ''1 ére ptie'' 17h00 : world of tosh (12) 17h20 : ka'es el fadha'e (11) 17h40 : el chems el fedhia (10) 18h00 : journal en amazigh 18h20 : qada'e oua qadar (03) 19h00 : journal en français +météo 19h30 : agenda culturel 20h00 : journal en arabe 20h40 : mara h'na ou mara l'hihe (03) 21h00 : questions d'actu ''entreprenariat (direct) 22h00 : la femme de béni snous 23h00 : association ahbab cheik salah 00h00 : journal en arabe

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06h00 El-Dohr 12h36 El-Assar 15h14 El-Maghreb 17h38 El-Ichaʼa 19h02

Pourquoi la Porsche 911 porte-t-elle ce numéro ?

Le premier prototype de Porsche 911 est produit en 1959. Cette étude de style, connu sous le nom de "Projet T7", est esthétiquement très proche de la Porsche 356. En effet, la nouvelle Porsche doit être plus performante, plus spacieuse et plus confortable que la vieillissante 356, tout en conservant quelque peu la forme originelle, et ce malgré un empattement allongé de 20 cm au minimum. Ce projet constitue un véritable défi à relever pour

les ingénieurs de la firme de Stuttgart, bien plus souvent habitués à optimiser les modèles existants, que de créer de toutes pièces. Quatre ans plus tard, Porsche dévoile au Salon automobile de Francfort, le 12 septembre 1963, son cinquième et dernier prototype, baptisé à l'origine "901", qui préfigure à peu de chose près, le modèle de série. Cependant, le constructeur français Peugeot a déposé

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

l'exclusivité des noms de domaine automobile de trois chiffres avec un zéro au milieu. Porsche décide alors le 10 novembre 1964 de remplacer le zéro par le chiffre qui succède, à savoir le 1.

Le mythe est né. La Porsche 911 est aujourd'hui reconnue comme une des plus illustres automobiles de l'histoire, et le modèle le plus célèbre de Porsche.


BALLE AU CENTRE

Le sursaut du Doyen

Par ALI BOUACIDA

Nous avons eu notre lot de surprises en cette journée pluvieuse qui a fait des terrains des patinoires sans pour autant empêcher le spectacle de se faire. Et du spectacle, il y en a eu notamment lors du fameux derby algérois où nous assistâmes à une rencontre pleine, intense, qui a respecté jusquʼà lʼultime minute le caractère particulier de ces joutes entre voisins de la capitale. Dans ce genre de match, il est impossible dʼémettre le moindre pronostic et il nʼétait pas dit dʼavance que le leader allait battre un Mouloudia en bien mauvaise posture. Dʼun côté, lʼUSMA, club constellé dʼétoiles et de lʼautre le MCA, club en crise, végétant au fond du tableau et la logique a été alors ébranlée. Parce que ce genre de confrontation dépasse la simple rencontre de football et prend forcément lʼallure dʼun contentieux fait de vieilles rivalités. Alors, on sort le grand jeu dans les deux camps. Dans les autres matches du championnat, on joue au football, dans les derbies, on se bat pour une suprématie et il nʼy a pas que les grosses primes promises aux vainqueurs qui stimulent les joueurs : il y a aussi et surtout cette remise en question de soi et cette volonté de se surpasser pour prouver quʼon est le meilleur. A cet exercice, cʼest le Mouloudia qui a réussi et il fallut voir lʼétat dʼextrême fébrilité qui sʼempara des tribunes lors des cinq insoutenables minutes. Le malclassé a donc battu le leader et ce qui aurait constitué une surprise en temps normal, nʼen est pas une : face à face, lʼUSMA et le MCA se valent. La surprise vient de lʼEst où le CRB version Menad est allé battre le CAB dans son fief, et le MCEE, triompher du CSC devant ses Sanafir. Ainsi que la JSK qui est allée vaincre le MC Saïda chez lui, soulevant du coup lʼire de ses supporters. En définitive, cʼest là tout le charme du football, déroutant, surprenant, où rien nʼest écrit dʼavance. A tel point où lʼUSMA devra désormais cravacher dur pour garder sa place de leader, elle qui nʼest plus quʼà une longueur dʼavance de lʼétonnante ESS et aussi dʼun trio qui nʼa pas dit son dernier mot, le CRB, lʼASO et lʼUSMH en lʼoccurrence. Des journées comme celles-là, on en redemande. Parce que les certitudes sont ébranlées et voilà qui relance tout le suspense avec notamment le retour en force des clubs qui ont lʼhabitude de jouer les premiers rôles : lʼESS, la JSK, le CRB et aussi …le MCA. Galvanisé par la victoire sur son rival, le Doyen va tout faire pour sʼéloigner de la zone dangereuse, lui quʼon disait relégable il y a à peine une semaine. A. B.

24

Quelques notes de Halilhodzic à propos de l'évolution des Verts Maracana N°1584 — Lundi 28 Novembre 2011

Depuis qu'il a pris l'équipe nationale algérienne en main en juillet dernier, le Bosnien, Vahid Halilhodzic, est en train de faire progresser la sélection algérienne de football qui a été si critiquée du temps de Saâdane et Benchikha.

C

ertaines déclarations de coach Vahid sont à bien méditer, compte tenu de ce qu'elles recèlent comme vérités et incitant surtout à l'optimisme. Mais, pas l'optimisme d'un opportuniste, mais d'un professionnel sachant où il va et surtout comment y parvenir. Extraits: Lors du premier stage de Marcousis en France, Halilhodzic a été surpris par la défection de plusieurs joueurs et notamment les blessés. Ce qui a irrité Halilhodzic, c'est l'absence des joueurs blessés au stade sachant pertinemment qu'il n’y avait pas de mach amical programmé pour éviter tout contact. C'est le cas, par exemple, de Boudebouz qui, par la suite, l'a payé cash. Ce qui a fait sortir le coach des Verts de son calme en indiquant "qu'il n’y a pas du tout de titulaire à part entière. Seuls les critères techniques et physiques permettent au joueur d'être sélectionné". Cela voulait dire que Halilhodzic poussait les "cadres" de l'équipe à bien réfléchir à leurs futures réactions à l'intérieur de la sélection. D'autre part, Halilhodzic constate de visu la flagrante indiscipline qui régnait au sein de l'équipe. Et c'est donc là où il a déclaré : "Je ne comprends pas l'attitude de Boudebouz. Même si le médecin de l'équipe a informé de la blessure du joueur, Ryad aurait dû se présenter car, en équipe nationale, il y a bien un staff médical et le médecin de la sélection devrait le voir pour s'enquérir de la situation". Et la sanction tombe contre Boudebouz qui n'a pas été appelé au stage suivant. C'est aussi le cas avec le gardien de but

Fabre lors du dernier stage. Celui-ci devrait être sanctionné lors du prochain stage. Quelques mois plus tard, c'est au tour du maître à jouer de l'équipe, Karim Ziani, de connaître quelques réticences de la part de coach Vahid. Karim n'a pas été convoqué au stage des Verts et c'est ce qui a fait couler beaucoup d'encre. Un joueur, qui, depuis huit ans, donnait tout ce qu'il pouvait à la sélection nationale, se voit du jour au lendemain écarté de l'équipe. Halilhodzic explique alors lors d'un point de presse que "si je n'ai pas convoqué Ziani, ce n'est point à cause de son niveau technique ou compétence, mais c'est parce qu'il était blessé au moment où j'ai livré la liste des joueurs convoqués". Et une autre surprise de Ziani cette fois: "Je ne suis nullement blessé. Et je suis prêt pour l'EN!" Cette forme de démenti a été mise sous silence avant que Ziani ne retrouve les Verts au dernier stage de Sidi Moussa (Alger). Et là, Karim Ziani est indisposé par le coach faute de blessure! D'ailleurs, Ziani est revenu directement au Qatar avec autorisation du staff technique avant le match amical contre la Tunisie. Ce cas Ziani mérite d'être soulevé car il s'agit, entre autres, d'un cadre de l'équipe qui se voit signifié qu'il n’y a plus d'"intouchable" au sein des Verts avec coach Vahid. Et d'autre part, car il s'agit d'un des joueurs évoluant au sein du championnat qatari. Ce championnat qui est justement décrié par des techniciens et anciens joueurs comme étant un championnat faible comparativement à ceux d'Europe. Ce qui est fort logique. Halilhodzic est donc obligé d'intervenir pour mettre fin à cette "polémique" sur le niveau du championnat qatari: "Ce n'est pas important où évolue le joueur. L'important c'est qu'il soit prêt sur le plan technique, physique et moral au moment où on a besoin de lui". Ce qui est très clair.

Comparaison : championnat du Qatar et de l'Algérie

Et là, Vahid se crée la mission de voir sur place ces joueurs au Qatar. C'est ce qu'il vient de faire la semaine dernière. Et là, il indique que "le championnat qatari est juste moyen. Seulement, remarque Halilhodzic, il est meilleur que le championnat d'Algérie". Et pour les joueurs algériens évoluant dans ce championnat, il leur a bien expliqué qu'il "veut que vous soyez titulaires dans vos équipes respectives et que vous travaillez plus l'aspect physique". Pour les joueurs locaux, Halilhodzic, a, depuis son installation à la tête des Verts en juillet dernier, convoqué des joueurs locaux pour les voir au sein de l'équipe. Il a même fait des surprises avec Bounedjah, entre autres et le dernier latéral du CA Batna. "Le joueur local manque de travail sur le plan physique", estime coach Vahid. Ce qui est vrai et c'est justement le fait que les joueurs locaux sont instables dans leurs clubs qui, euxmêmes, connaissent une vraie instabilité du côté du staff technique ou de la gestion de l'équipe, notre championnat souffre. Ce manque de volonté et cette instabilité nuisent beaucoup au niveau du championnat national. Mieux encore, le coach de la sélection nationale algérienne s'envolera aujourd'hui au Maroc et plus précisément à Tanger. Because, il doit voir les joueurs de la sélection nationale olympique dans leur œuvre dans ce second match du championnat d'Afrique des nations U23 contre le pays organisateur, le Maroc, demain soir. "Je serai sur place pour soutenir cette équipe des U23. C’est un rendezvous très important pendant lequel ces jeunes devraient se surpasser pour se qualifier aux jeux Olympiques. C'est une très bonne chose pour le football algérien, si ces

Communiqué

jeunes venaient de relever le pari", at-il estimé. Vahid précise bien qu' "il y a pas mal de joueurs intéressants dans cette équipe olympique, mais, on verra quelle sera leur réaction lors de ce grand challenge. S'ils venaient de prouver qu'ils sont meilleurs que les joueurs actuels de la sélection A, les portes de cette dernière leur seront grandes ouvertes".

L'optimisme de Halilhodzic

N'empêche que le coach de la sélection algérienne poursuit bien son opération-prospection très large avant de livrer la liste des 25 joueurs devant participer aux deux échéances prochaines la CAN-2013 et le Mondial-2014. Il doit effectuer une dernière visite d'inspection et de prospection en Europe après le Qatar et le Maroc (EN Olympique) pour dresser sa liste. Mais, sur le plan général, le coach Vahid Halilhodzic estime que le dernier stage des Verts a été "riche en enseignements". "Ce stage a été riche en enseignements", dit-il avant de poursuivre que "j'ai constaté beaucoup de choses positives, même si j'ai remarqué des insuffisances qu'il faudra améliorer dans l'avenir". Par contre, il a bien précisé que "les joueurs devront travailler leur condition physique". Il est juste utile de rappeler que lors de ce stage, 27 joueurs dont quatre gardiens de but étaient présents. Mieux encore, Halilhodzic confesse que "j'avais la possibilité de voir à l'œuvre tous les joueurs convoqués pour ce regroupement, et cela est très important pour n'importe quel entraîneur. Pour ce qui est des nouveaux éléments, en l'occurrence Feghouli et Bouchouk, j'estime qu'ils se sont bien battus sur le terrain et ont pu tirer leur épingle du jeu. Je pense que le groupe est en pleine progression par rapport aux stages précédents". Voilà qui incite vraiment à l'optimisme. Saïd Ben

Nedjma, nouveau Sponsor Officiel de l’USM El Harrach et du CS Constantine

LA GRANDE FAMILLE FOOTBALLISTIQUE DE LʼOPÉRATEUR ÉTOILÉ SʼAGRANDIT

Alger, le 27 novembre 2011

Nedjma a signé un contrat de sponsoring avec lʼUnion Sportive de la Médina dʼEl Harrach (USMH) et le Club Sportif de Constantine (CSC) portant ainsi à dix (10) le nombre de clubs sponsorisés par lʼopérateur. Les contrats de sponsoring ont été paraphés par MM. Joseph Ged, Directeur Général de Nedjma et Mohamed El Ayeb, Président du Conseil dʼAdministration de la Société Sportive par Actions-USM EL Harrach (SSPAUSMH) et Yassine Fersadou, Président du Conseil dʼAdministration de la Société Sportive par Actions -CS Constantine (SSPA-CSC). Avec ces deux nouveaux contrats de sponsoring, lʼUSM El Harrach et le CS Constantine, rejoignent la famille des clubs de football sponsorisés par Nedjma, la plus grande sur la scène sportive nationale et qui compte, outre lʼEquipe nationale, la JS Kabylie, le CR Belouizdad, la JSM Bejaia, le MC Oran, le CA

Bordj Bou Arreridj, le MC EL Eulma, lʼUSM Annaba et lʼASO Chlef. A cette occasion, M. Joseph Ged, Directeur Général de Nedjma a déclaré : «Nous sommes ravis dʼaccueillir au sein de la grande famille de clubs de football que nous sponsorisons, lʼUSM El Harrach et le CS Constantine, deux des plus anciens clubs de football dʼAlgérie. En tant que sponsor officiel, Nedjma sʼengage à apporter son soutien à ces illustres clubs au parcours jalonné de victoires. LʼUSM El Harrach a été, Champion dʼAlgérie en 1998, et deux fois vainqueur de la Coupe dʼAlgérie en 1974 et 1987. Et le CS Constantine fut Champion dʼAlgérie en 1997, et Champion dʼAlgérie de Division 2 en 2011. Jʼespère que ce partenariat sera fructueux pour Nedjma et les deux clubs auxquels je souhaite beaucoup de succès dans les prochaines compétitions.» Pour sa part, M. Mohamed El Ayeb, Président du Conseil dʼAdministration de la SSPAUSMH a affirmé : «Nous sommes honorés de sceller ce contrat de sponsoring avec Nedjma, dont la contribution sincère à lʼessor du football national nʼest plus à démontrer. Ce partenariat sera, sans doute, dʼun apport très positif pour lʼUSMH et donnera, une dynamique nouvelle à lʼéquipe.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Nous sommes fiers de faire partie de la grande famille des clubs sponsorisés par Nedjma». De son coté, Yassine Fersadou, Président du Conseil dʼAdministration de la SSPA-CS Constantine a souligné : «Nous sommes heureux de ce nouveau partenariat avec Nedjma, lʼun des principaux alliés du football national. Cette alliance avec lʼopérateur étoilé, contribuera certainement à rehausser davantage lʼimage de notre club et participera grandement à son évolution future.» A lʼinstar des autres clubs de football sponsorisés par Nedjma, lʼUSM EL Harrach, et le CS Constantine, recevront chacun un bus luxueux habillé aux couleurs de leur équipe respective. Pour rappel, Nedjma est également le Sponsor officiel de la Fédération Algérienne de Football (FAF) et de la Coupe dʼAlgérie. Le département des Relations Publiques Nedjma

maracanafoot1584 date 28-11-2011  

maracanafoot1584 date 28-11-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you