Page 1

C'est la bonne ambiance chez les Kabyles ! Deux atouts supplémentaires pour les Canaris AVEC LA RÉCUPÉRATION DʼEL ORFI ET DE ZIAD QUI SERONT PRÉSENTS

Ighil encense et motive ses joueurs

BERRAMLA : «Si on ne veut pas de moi, ma valise est prête»

www.maracanafoot.com

N° 1569 du Jeudi 10 Novembre 2011

MCA

Halilhodzic : «Je veux gagner même si c’est en amical»

Ghilas :

«Je ferai tout pour marquer des buts»

 Mesbah et Ghezzal libérés  Ziani out, mince espoir pour Djebbour  Le coach inspecte la pelouse du 5-Juillet  Les nouveaux maillots présentés à la presse

USMA

LA DIRECTION USMISTE A TRANCHÉ

Ollé Nicolle, nouvel

ENTRAÎNEUR

Dziri le secondera

10 DA

Anthar Yahia :

«C’est à moi d’être performant»

CRB

Doukha :

«Je finirai par m’imposer en EN»

USMH

Ça sent la grève dans Fin de saison la maison du Chabab pour HANITSER ? SOLINAS : AISSAOUI : «IL FAUT BIEN «Je demande pardon aux supporters» PRÉPARER LA SUITE»


02

HALILHODZIC :

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

«Je veux gagner même

EQUIPE NATIONALE

si c’est en amical»

Accompagné de son capitaine d’équipe Antar Yahia, du gardien de but, Doukha, et de l’attaquant, Ghilas, l’entraîneur de la sélection algérienne de football, Halilhodzic, a déclaré, qu’il tient énormément "à gagner les deux prochains matches contre la Tunisie et le Cameroun", prévus samedi et mardi prochains aux stades de Blida et du 5-juillet, et ce, en dépit de leur caractère amical : “J’ai parlé aux joueurs le soir du premier jour du stage, et je leur ai demandé de remporter les deux matches amicaux contre la Tunisie et le Cameroun.”

«J

e veux qu’ils continuent sur la lancée de la dernière rencontre remportée face à la République centrafricaine”, a indiqué le technicien bosniaque, au cours de sa conférence de presse tenue au complexe olympique Mohamed-Boudiaf. Et de poursuivre : "Je veux inculquer à mon groupe cette culture de vaincre, à même d'aborder toutes leurs rencontres avec un esprit de gagneurs", a-t-il ajouté. Concernant le niveau de l’équipe actuellement, après les deux premiers matches joués sous sa responsabilité technique, le sélectionneur national a affirmé que les Verts progressent de stage en stage et cela, depuis le premier

regroupement effectué en août dernier à Marcoussis en France. «Nous devons nous améliorer considérablement sur le plan physique.» Pour Halilhodzic, aucun joueur ne s’est présenté à 100% de ses possibilités physiques. Pour lui c’est “vraiment grave pour des joueurs professionnels qui ne sont prêts qu’à 50% physiquement. A partir de là, il va falloir améliorer considérablement la condition physique de ses joueurs.”

«Chaque joueur aura un temps de jeu»

Par ailleurs, M. Halilhodzic a affirmé que tous les joueurs convoqués au stage qu’effectue l’équipe nationale au Centre National Technique de Sidi Moussa joueront lors des deux prochains matches amicaux,, face, respectivement, à la Tunisie et au Cameroun. «Chaque joueur aura un temps de jeu lors de ces deux matches amicaux et cela nous donnera un avis particulier sur chaque élément avant de restreindre la liste des joueurs au début de l’année prochaine en vue des éliminatoires de la CAN 2013 et du mondial 2014 », a déclaré le coach national.

«Nous avons une marge de progression assez importante»

L’infirmerie affiche complet

Toujours à propos de la forme des uns et des autres, le sélectionneur national estime qu’il reste encore beaucoup de travail à faire : «Ces deux rencontres vont nous permettre de voir à l’œuvre certains joueurs à l’instar de Bouchouk, Aouadia et bien d’autres.»

«On a raté la CAN 2012, on ne doit peut rater celle de 2013.»

S’exprimant avec hargne et passion, l’ex-entraineur des Eléphants de Côte d’Ivoire fera savoir qu’il fera tout pour que l’Algerie, absente à la CAN 2012, soit présente à celle de 2013.

«Il ne faut plus, comme par le passé, attendre 24 ans pour aller au Mondial.»

Le premier responsable de la barre technique des Verts abonde soudain dans l’optimisme et pense très sérieusement que l’Algérie possède le potentiel utile pour être présent à la coupe du Monde 2014 : «Je crois que le moment est venu pour l’Algérie de mettre tout en œuvre pour ne plus attendre comme par le passé 24 ans pour aller au Mondial.» Synthèses H M

Le défenseur latéral gauche Mesbah, qui souffre d’une déchirure musculaire contractée lors du match face à Cesena en championnat ainsi que l’attaquant Ghezzal, qui souffre également d’une lésion musculaire au niveau de la cuisse, ont déclaré forfait pour les deux joutes amicales face, respectivement, à la Tunisie et au Cameroun. Ils ont d’ailleurs été libérés par l’entraîneur national et ont rejoint leurs clubs.

Les blessures n’ont pas aussi épargné le milieu du terrain de la JS Kabylie, Metref, qui souffre, lui, d’un traumatisme du genou gauche et cela, depuis huit jours. Le Canari, qui a impressionné le sélectionneur lors de la rencontre face à la RCA est sous soins. Son coéquipier Ziani, sociétaire du club qatari d’Al Djeich, est touché depuis une semaine et est aussi sous soins. Deux autres joueurs sont également blessés. Il s’agit de Djabou, le maître à jouer de l’ES Sétif, qui souffre d’un traumatisme de la cheville gauche. Le lutin des Noir et Blanc a subi des examens radiologiques. Enfin, le dernier de la liste n’est autre que le buteur de l’Olympiakos, Djebbour, touché, quant à lui, au genou gauche (chronique).

La conférence de presse à peine achevée, et en quittant le centre de presse, le premier responsable de la barre technique des Verts, accompagnés de Yahia Antar, Doukha et Ghilas n’a pas manqué de faire un petit crochet sur la pelouse histoire du stade pour jauger de son état. Sous les flashs nourris des photographes présents, le Bosniaque, s’est dirigé jusqu’au centre du terrain. Halilohdzic semblait arborer un sourire qui voulait signifier que le carré vert est, on ne peut mieux, dans un bel état.

Les nouveaux maillots présentés à la presse

A la fin du point de presse, les responsables de la logistique du club Algérie ont présenté aux différents medias présents les nouveaux équipements conçus par la firme Puma, et que revêtira la première sélection du pays pour aborder les prochaines échéances, aussi bien celles officielles que celles amicales. Deux jeux, l’un de couleur verte pour les sorties à domicile et l’autre blanche pour les rencontres hors du pays.

Pour Ghilas, la politique prônée par le sélectionneur est tout à fait logique : «C’est tout à fait logique, si l’entraîneur a fait appel à un nombre précis de joueurs ; c’est pour faire un choix et ne garder que ceux qui sont valables. En ce qui me concerne, je suis obligé de donner le meilleur de moi-même et d’être à la hauteur. Après, c’est au coach de faire son choix», dira Ghilas. Et de rajouter : «C’est bien d’avoir deux matches de préparation de suite, comme ça il y aura plus de temps de jeu pour tout le monde. Il y aura également plus de choix pour le coach», a conclu Ghilas.

Antar Yahia :

«C’est vrai que nous ne sommes pas à 100/° de nos capacités physiques mais je crois que notre détermination compensera ce manque. Bref, tout ce que je peux dire c’est qu’il ne faut pas juger tel ou tel sur le niveau du championnat dans lequel il évolue, mais plutôt sur son rendement sur le terrain. Ceci dit c’est à moi d’être performant, et si je ne le suis pas, je reste à la maison.»

Mesbah et Ghezzal libérés

Le coach inspecte la pelouse du 5-juillet

«Je ferai tout pour marquer»

«C’est à moi d’être performant»

Ils ne sont pas moins de six sociétaires de la première sélection nationale algérienne de football à se présenter au stage des Verts, entamé mardi au Centre national technique de Sidi Moussa, avec des blessures diverses.

Ziani out, mince espoir pour Djebbour

Ghilas :

Doukha :

«Je finirai par m’imposer»

«Je pense que tous les joueurs auront leur chance un jour. Pour être le N° 1, il faut travailler davantage. Contrairement au difficile début de saison, même avec mon équipe je retrouve progressivement mes repères, à l’image de toute l’équipe Harrachie.» H. M.

CAS DE BELHADJ ET FABRE

Halilohdzic dément pour Belhadj mais est très furieux contre Fabre

Concernant le cas Belhadj et toujours lors de sa conférence de presse, le sélectionneur national a apporté le démenti le plus clair : le latéral gauche de Al Sadd n’a pas été sanctionné ni écarté pour la simple raison qu’il n’est pas arrivé en retard et que tout ce qui a été raconté dans la presse n’est que rumeurs et spéculations. Le gardien Fabre, lui, n’a pas fait le voyage à Alger, en raison d’une blessure, a affirmé le sélectionneur national, non sans se montrer en colère contre lui. La gardien de but du FC Lens a appelé le sélectionneur pour dire qu’il est blessé, mais n’a pas jugé utile de se présenter au stage. Lors de cette même conférence de presse, Halilhodzic s’est dit triste pour lui, mais qu’il va étudier prochainement son cas car, pour lui, «il aurait du se présenter comme tous ses camarades.»

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

C'est la bonne ambiance chez les Kabyles ! Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

03 REMACHE ET NESSAKH ABSENTS À LA SÉANCE DE REPRISE

Les deux joueurs, Belkacem Remache et Chemseddine Nessakh, ne se sont pas entraînés avant-hier, lors de la séance de reprise effectuée à 17h au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou. Nessakh et Remache ont ainsi fait lʼimpasse sur cette première séance de travail.

Les Kabyles ont repris du service avant-hier, mardi.

C’

est dans une ambiance bon enfant que les camarades de Rial ont retrouvé le chemin des entraînements, en prévision des prochaines sorties qui les attendent au stade de Tizi Ouzou face, respectivement, aux Usmistes d’Alger et aux Clubistes de Constantine. Une séance qui a débuté à 17h, et les joueurs se sont donnés à fond, en répondant favorablement aux attentes du staff technique. La victoire arrachée haut la main à Oran, a fait beaucoup de bien aux joueurs, lesquels se sont complètement libérés et sont, désormais, soulagés, à même d’entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices. C’est le cas aussi pour Meziane Ighil, qui a su comment trouver la bonne équation, et redonner la confiance au groupe afin que ce dernier se transcende et puisse aller de l’avant. Les deux prochaines rencontres face à

l’USMA et au CSC, sont d’une grande importance, et le coach ne veut en aucun cas les rater. Son seul mot d’ordre, les six points qui seront mis en jeu, et rien d’autre.

Les joueurs plus décontractés…

Les joueurs de la JSK sont beaucoup plus décontractés contrairement, à il y a deux semaines, après les faux pas concédés en dehors de Tizi et à domicile, face à l’USMH, lorsque l’ambiance était morose. Le groupe est beaucoup plus soudé, solidaire et solide, et compte attaquer la suite du parcours en force, avec tous ses atouts. Les Rial, Camara, Hemani, Boulemdais et consorts, sont plus que jamais conscients de la lourde tâche qui les attend, et de la lourde responsabilité qui pèse sur leurs épaules, au fur et à mesure que le championnat avance. Le statut de la JSK les oblige à faire de leur mieux, pour enchaîner avec d’autres bons résultats, surtout des victoires, et ce, afin qu’ils puissent se hisser parmi les

Biquotidien hier…

premiers au classement. La tâche des Saidi, Sedkaoui, Hezil et autres, s’annonce, certes, ardue, mais ne peut les empêcher de croire en leurs chances et en leurs capacités de faire sensation et de gagner des places au classement.

…Et déterminés à aller de l’avant

De l’avis des personnes très proches des affaires du club phare de la Kabylie, la joie de jouer et la hargne sont revenues ; les joueurs sont plus que jamais déterminés à aller de l’avant. Les coéquipiers de Saidi sont décidés à continuer sur leur lancée, et à garder cette bonne dynamique de victoires, en attaquant les deux prochaines sorties qui auront lieu à domicile, avec la ferme intention de ne céder aucun point. Ce sera difficile face à l’USMA et au CSC, mais vu le bon état d’esprit qui caractérise le groupe il y a de quoi espérer. Les choses s’annoncent sous de bons auspices et dans les meilleures conditions. Tout le monde est mobilisé pour que la JSK retrouve sa place parmi les grosses

Les coéquipiers du capitaine Ali Rial ont été soumis à une charge de travail plus conséquente hier, mercredi. En effet, le coach des Canaris, Ighil Meziane, a programmé deux séances d’entraînements, l’une le matin et la seconde dans l’après-midi, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou. Meziane Ighil ne veut rien laisser au hasard, et veut coûte que coûte voir son équipe tourner à merveille et aborder ses matchs avec tous ses atouts. Ighil Meziane a soumis ses joueurs à un travail physique le matin, et au technico-tactique dans l’après-midi. Les joueurs ont bien tenu le coup, et ont répondu favorablement aux attentes du staff technique.

…Et une seule séance aujourd’hui

Contrairement à la journée d’hier, où les joueurs ont été soumis à un biquotidien, ces derniers auront droit aujourd’hui à une seule séance d’entraînement. Cette séance a lieu dans l’après-midi, au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou. En principe, l’équipe kabyle est appelée à disputer demain une joute amicale.

Samedi et Dimanche, repos

Les joueurs kabyles bénéficieront de deux jours de repos, après le match amical qu’ils vont disputer demain, vendredi. Les camarades de Okba Hezil seront libérés par le staff technique pour deux jours. Les Nessakh, Boulemdais, Hanifi et consorts, profiteront de ces deux jours de repos (samedi et dimanche) que le coach leur accordera, pour souffler un peu et récupérer leurs forces, avant qu’ils ne reprennent sdu ervice lundi prochain, pour entamer la préparation du match face à l’USM Alger, prévu le 19 de ce mois à Tizi-Ouzou. A.M.

Ph : Maracana

ILS ONT REPRIS HIER

cylindrées, en se hissant en haut du tableau. Le prochain match face à l’USM Alger, qui n’est autre que l’actuel leader de Ligue 1 professionnelle, sera un vrai test pour les capés de Meziane Ighil. Certes, il est encore très tôt de parler de ce rendez-vous tant attendu, mais la préparation a déjà commencé. Les joueurs, le staff technique, les dirigeants et les supporters ne parlent que de cette chaude empoignade qui mettra aux prises deux vieilles connaissances, avec un enjeu très important, où la défaite est strictement interdite, et pour la JSK et pour l’USMA. Les camarades de Camara sont animés d’une grande volonté à aller de l’avant et à enchaîner avec une autre victoire, en faisant tomber le leader pour la deuxième fois. De toutes les manières, les joueurs kabyles sont déterminés plus que jamais, à ne pas rater les deux prochains rendez-vous qui les attendent, au stade du 1erNovembre, face aux Usmistes et au CSC, et misent tout simplement faire le plein. Aomar Moussi

El Orfi en solo

Hocine El Orfi, le milieu de terrain récupérateur des Canaris du Djurdjura, ne s’est pas entraîné avec le groupe avant-hier, lors de la séance de reprise. Ce joueur, qui souffrait d’une élongation à la cuisse, et qui a passé une échographie avant-hier matin, s’est finalement contenté d’un travail en solo, en marge du groupe. El Orfi a effectué quelques tours de piste, sous l’œil vigilant du médecin de l’équipe, Ahmed Djadjoua.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Ces deux joueurs, qui ont manqué à lʼappel à la séance de reprise effectuée avant-hier, ont repris du service avec le groupe hier, mercredi. Remache et Nessakh ont réintégré le groupe et se préparent donc pour les deux prochains rendez-vous face à lʼUSMA et au CSC.

EL ORFI A RÉINTÉGRÉ LE GROUPE HIER

Le joueur kabyle a repris du service avec le reste du groupe hier. Hocine El Orfi se sent mieux maintenant, et il est totalement rétabli de sa blessure. Cette dernière fait désormais partie de lʼhistoire ancienne. El Orfi a pour rappel raté les deux derniers matchs disputés par son équipe, contre lʼUSMH à Tizi-Ouzou et face au MC Oran au stade Zabana.

HEZIL ET SAIDI VONT MIEUX

Okba Hezil et Lyes Saidi, qui ont contracté de petites blessures, lors du précédent match disputé à Oran face au MCO local, vont de mieux en mieux. Ils ne ressentent plus de douleurs. La preuve, Saidi et Hezil se sont entraînés avec leurs coéquipiers le plus normalement du monde. Ce nʼétait donc que de petits bobos, et les deux joueurs sont en bonne forme, et sont bel et bien décidés à redoubler dʼefforts pour mériter la confiance de leur coach, et jouer de nouveau face à lʼUSMA, et ce, même sʼil est encore prématuré de parler de ce rendezvous. A.M.


04

LIGUE 1

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

Comme tout le monde le sait, lʼex-attaquant du RCK, Salim Hanifi en lʼoccurrence, nʼa pas été incorporé lors de la dernière rencontre de son équipe face au MCO. Cela nʼétait pas du gout du joueur en question, qui était mécontent dʼavoir raté ce rendez-vous malgré quʼil soit prêt pour jouer ce match très important pour son équipe. Cʼest ce quʼil a affirmé a lʼun de ses proches, bien quʼil nʼait pas contesté le choix de son coach. Cependant, le joueur semble décidé à cravacher et à retrouver son meilleur niveau, dans les plus brefs délais. En résumé, lʼex-Koubéen ne veut pas rater le prochain match qui les opposera à lʼUSMA, tout en souhaitant quʼil serait aligné par son coach et disputerait cette rencontre très attendue par les fans des deux galeries

IL PROMET DE RÉALISER UNE GRANDE PARTIE

En dépit de nʼavoir pas marqué beaucoup de buts, depuis le début de saison, (deux seulement jusqu'à présent), Hanifi semble déterminé à relever le défit et retrouver le chemin des filets dès le prochain match. En effet, cʼest ce quʼil a affirmé à lʼun de ses amis. Ayant terminé la saison écoulée, meilleur buteur du championnat de la seconde division, Hanifi veut retrouver ses sensations en aidant son équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles, et pourquoi pas gagner un titre à la fin de la saison, ce qui reste son objectif numéro un, pour la saison en cours. M. L.

Ighil félicite et motive ses joueurs

Comme prévu, la formation kabyle a repris le chemin des entrainements avant-hier après midi, après trois jours de repos accordés au lendemain du match disputé à Oran face au MCO.

C

ependant, le premier responsable de la barre technique Méziane ighil a saisi l’occasion pour féliciter les joueurs à l’occasion de l’Aïd, ainsi que pour la belle victoire réalisée à Oran, pour le compte de la précédente journée du championnat. En effet, le coach kabyle était content du rendement de ses poulains, lors de cette rencontre, c’est ce qu’il a affirmé à ses joueurs lors de cette ladite séance, «vous avez fait ce qu’il fallait faire face au MCO et vous devez continuer sur ce même chemin, lors des prochaines rencontres. Concentrez-vous sur le match de l’USMA afin de gagner cette partie.» Ainsi donc, Méziane Ighil veut motiver ses joueurs afin que ces derniers redoublent d’efforts lors des prochaines rencontres très difficiles, notamment le prochain match qui les opposera au leader l’USMA, qui sera un vrai test pour les camarades de Tedjar, qui doivent gagner la partie, s’ils veulent enchaîner avec une belle série de bons résultats. Et satisfaire leurs fans qui ne seront contents que par une victoire, lors de cette empoignade devant l’équipe qui possède le meilleur effectif pour la saison en cours.

reprise, tout en leur demandant de réaliser d’autres bons résultats en redoublant les efforts aux entrainements. En d’autre termes, Méziane Ighil veut que ses joueurs prennent la prochaine rencontre très au sérieux, afin de gagner la partie et d’enchaîner avec une belle série de bons résultats. En résumé, il veut que ses poulains gardent les pieds sur terre, car le plus dur reste à faire. Reste à savoir maintenant, la réaction des camarades de Remache au cours de cette empoignade face au leader, c’est ce qu’on saura le jour de la rencontre.

Les joueurs ont compris le message de leur coach

De leur part, les joueurs semblent avoir compris le message de leur coach, et la grande ambiance qui a régné lors de cette séance, est la meilleure preuve. En effet, les camarades d’El Orfi ont montré une grande volonté, ce qui prouve leur motivation de bien préparer le prochain match qu’il veulent gagner, afin de gagner des places au classement général et de faire revenir les fans dans les gradins, ce qui les aidera certainement, à jouer les premiers rôles pour la saison en cours. C’est le souhait de tous les fans kabyles qui veulent voir leur équipe revenir à son meilleur

Il veut que ses joueurs gardent les pieds sur terre

Connaissant bien la difficulté de la mission qui attend ses poulains, lors des prochaines journées, l’exsélectionneur national, veut éviter toute sorte de pression pour ses joueurs. En effet, il les a encouragés lors de cette séance de la

Ph : Maracana

Ph : Maracana

HANIFI VEUT RETROUVER SA PLACE DE TITULAIRE

CELA SʼEST PASSÉ À LA SÉANCE DE LA REPRISE

Rial retrouvera ces ex

La prochaine rencontre des Canaris face à l’USMA, sera spéciale pour le capitaine Ali Rial, qui affrontera ses expartenaires à cette occasion. Sortie par la petite porte, cette rencontre sera une belle occasion pour lui, afin de prendre sa revanche, en aidant son équipe à réaliser la victoire au cours de cette confrontation. Très expérimenté dans de ce genre de match, sa présence sera très bénéfique pour son équipe, lors de ce derby très attendu par tout le monde. Rial et ses camarades arriveront-ils à battre le leader, et réduire l’écart qui les sépare de l’USMA ? C’est ce qu’on saura, le jour de la rencontre. M. L.

Deux atouts supplémentaires pour Ighil AVEC LA RÉCUPÉRATION DʼEL ORFI ET DE ZIAD QUI SERONT PRÉSENTS Comme tout le monde le sait, les deux milieux de terrain, Ziad et El Orfi ont raté la dernière rencontre de leur équipe, pour cause de blessures, cependant, les deux joueurs en question, seront prêts pour le prochain match qui opposera leur équipe face à l’USMA.

C

ela fera plaisir au coach Méziane Ighil qui aura des atouts supplémentaires pour cette rencontre, ô combien difficile pour son équipe devant le leader du championnat. Cela lui permettra certainement, d’avoir plus de choix afin de composer un onze très performant, qui affrontera les stars de l’USMA. Une chose est sûre, c’est qu’il fera aligner les mieux préparés afin de gagner la

partie et de continuer la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles.

La guerre des postes est relancée

D’autre part, avec la récupération de ses blessés et le riche effectif qui contient des éléments dans le milieu de terrain, la guerre des postes sera relancée et les places seront très chères pour les matches à venir. En d’autres termes, les postes seront très chers et chacun des joueurs, doit toujours, être prêt pour son alignement lors des rencontres de l’équipe, cela fera certainement les affaires du club, qui aura besoin de tous ses atouts, vu les nombreuses échéances qui attendent le club pour la saison en cours.

Il interdit à ses joueurs de s’adresser à la presse

Apparemment, le premier responsable de la barre technique des Canaris, est sous une grande pres-

sion, à une semaine, du grand match qui attend son équipe au leader du championnat l’USM Alger en l’occurrence. En effet, il veut que son équipe gagne coûte que coûte cette rencontre, afin d’éviter à l’équipe de revenir au point zéro, en cas d’un autre faux pas comme ça été le cas, lors du match face à l’USMH après le nul ramené du MCEE. Le coach kabyle est allé plus loin, en décidant d’interdire à ses joueurs de faire des déclarations ou des entretiens à la presse, en raison de la grande importance de cette rencontre aux fans kabyles. Et la question qui mérite d’être posée, est-ce qu’une déclaration de la part des joueurs, influencera sur leur concentration pour cette rencontre ? La presse est-elle responsable sur les résultats enregistrés par le club jusqu'à présent ? Certainement, seul le premier responsable de la barre technique des Canaris, pourra répondre à toutes ces interrogations. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

Les choses sérieuses ont commencé avant-hier

EN PRÉVISION DE LA PROCHAINE RENCONTRE

L

a bande à Meziane Ighil aura donc comme principal objectif de préparer le prochain rendez-vous si important aux yeux des inconditionnels des Jaune et Vert qui commencent déjà à rêver d’une meilleure place au championnat qui continue à leur procurer de la joie. Après avoir réussi à revenir de l’extérieur avec une victoire devant les Oranais, les Kabyles auront à cœur d’enchaîner un autre succès face à l’USM Alger, qui est prévu samedi prochain, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Les choses sérieuses semblent ainsi commencer pour les gars de la ville des Genêts. A quelques jours de cette rencontre qui tient tous les Jaune et Vert en haleine, les joueurs semblent déterminés à continuer sur cette dynamique de victoire.

On pense déjà à l’USMA

Après trois jours de repos, les Jaune et Vert de la JSK ont repris le service avant-hier, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Les joueurs semblent avoir déjà oublié leur belle victoire ramenée d’El Hamri le week-end dernier pour mettre le cap sur leur prochain rendez-vous important face au leader de l’USMA. Une rencontre appréhendée avec tout le sérieux voulu, dans la mesure où les Usmistes ont souvent créé des problèmes au stade du 1erNovembre, et quand on sait qu’ils restent sur un semi-échec à domi-

cile devant les Sanafir du CSC, alors autant dire que ce ne sont pas les raisons pour s’en méfier qui risquent de manquer. D’ailleurs, le coach a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance tout en exigeant d’eux toute la concentration voulue pour éviter tout éventuel désagrément susceptible de réduire à néant le bénéfice des trois points arrachés haut la main au stade Ahmed-Zabana d’Oran.

Le groupe se complète

Sur le plan effectif, le staff technique des Jaune et Vert ne trouvera aucun mal à composer son onze rentrant lors de la prochaine journée, surtout avec le retour des éléments blessés et suspendus. Pour ce prochain match face aux Usmistes, il n’y aura aucun souci dans les trois compartiments puisque, mis à part Ziad, qui est toujours convalescent à cause de sa blessure, Ighil Meziane préparera son match avec un effectif presque au complet. Que ce soit en défense, au milieu ou en attaque, aucun souci à signaler puisque tout le monde est là en principe. C’est dire que le coach n’aura aucun problème d’effectif. Ce qui constitue donc une bonne chose pour lui qui aura, désormais, l’embarras du choix pour compos-

Remache autorisé à s’absenter… L’arrière droit de la JSK,

Belkacem Remache, qui n’a pas encore repris le service avec ses camarades, a été autorisé de s’absenter par la direction en raison d’un empêchement familial.

Ph : Maracana

…et sera présent aujourd’hui Cet élément, qui a raté les deux

jours d’entraînement à cause de choses personnelles, sera de retour au travail dès aujourd’hui, et ce, afin de se préparer avec le reste du groupe pour le prochain rendez-vous important qui les attend face au leader.

er son onze.

Ighil veut éviter la pression…

Pour ne pas considérer ce match contre l’USMA, qui entre dans le cadre de la dixième journée du championnat, comme capital, Ighil a dit à sa troupe que cette équipe de l’USMA, bien qu’elle soit en bonne posture, n’est pas un ogre, mais cette rencontre reste très importante, donc il ne faut pas l’appréhender. Il faut au contraire être assidu et appliqué, car seul le travail récompense. Il ne veut surtout pas mettre une pression inutile sur l’épaule de ses joueurs afin qu’ils abordent ce match avec plus d’aisance. Les camarades de Nessakh ont compris le message et travaillent durement pour réussir le pari. Même si la tâche s’annonce délicate devant une équipe qui reste sur un semi-échec à domicile, vendredi dernier et qui n’a pas l’habitude de perdre facilement ces matchs, les Jaune et Vert, qui sont en train de poursuivre leur préparation avant ce match important, sont décidés à continuer sur leur lancée et atteindre leur objectif face à l’USMA, à savoir empocher les trois points.

…et craint l’excès de confiance

En perspective de la confrontation du week-end prochain qui les met-

Ph : Maracana

Après avoir pris trois jours de repos à l’issue de la dernière rencontre disputée vendredi dernier, face au MC Oran, les joueurs de la JSK ont repris le chemin des entraînements avant-hier dans l’après-midi, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

tra aux prises avec la formation de l’USMA, le staff technique du club phare de la Kabylie, a dû consacrer la séance d’hier à un travail psychologique. En fait, c’est une façon d’éviter à ses joueurs de tomber dans le piège de l’excès de confiance qui pourrait leur coûter cher. En homme averti, l’entraîneur en chef a longuement parlé à ses poulains avant le déroulement de la séance pour leur rappeler qu’il est impératif d’oublier le dernier succès enregistré. Ighil veut surtout les mettre en garde pour éviter toute mauvaise surprise face à un adversaire en quête de confirmation.

Forte prime en cas de victoire

D’après notre source proche du club, une forte prime serait octroyée aux joueurs en cas de victoire face aux Usmistes, samedi prochain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Le premier responsable du club kabyle, à sa tête le président Mohand Chérif Hannachi, a mis toutes les dispositions et les moyens pour ses hommes. Donc, la balle est dans le camp des joueurs qui doivent redoubler d’efforts et être vigilants sur le terrain tout au long du match, et ce, afin d’espérer un autre succès qui leur permettra d’atteindre cet objectif, ce qui est d’empocher les points du match. S. Aberkane

Zarabi n’a pas encore repris Parti juste après le match du MC Oran en France pour passer la fête

de l’Aïd avec sa famille, le joueur axial, Abderaouf Zarabi, devait reprendre le service avec le groupe hier dans l’après-midi, lors de la deuxième séance programmée dans la journée.

Rayah s’entraîne avec le groupe Le jeune espoir qui est promu en seniors, à savoir Rayah,

actuellement, s’entraîne avec le reste du groupe. Une chance pour lui d’avoir un peu d’expérience et de confiance.

Ziad commencera la rééducation samedi Un autre joueur est actuellement convalescent, c’est bel et bien le

milieu de terrain Ziad qui s’est blessé lors du match face au CRB, au stade du 20-Août d’Alger. Le médecin du club Djadjoua que nous avons accosté à la fin de la séance d’entraînement d’hier, nous a déclaré que Ziad commencera la rééducation ce samedi. Donc, une bonne nouvelle pour le joueur y compris le staff technique.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

05 BIQUOTIDIEN AU MENU DʼHIER

Lors du deuxième jour dʼentraînement, le staff technique du club phare de la Kabylie, à sa tête Meziane Ighil, a programmé un biquotidien au menu dʼhier, et ce, afin de permettre à leurs joueurs dʼêtre au top physiquement pour le prochain rendez-vous qui les attend la semaine prochaine à domicile face aux Usmistes.

PHYSIQUE DANS LA MATINÉE

La première séance effectuée dans la matinée, cʼest-à-dire à 10h, les joueurs se sont exercés sans relâche durant une heure, en faisant dʼun travail dʼateliers, cʼest-à-dire des exercices purement physiques sous la houlette du duo Ighil-Karouf.

TECHNICOTACTIQUE LʼAPRÈS-MIDI

Concernant la deuxième séance dʼhier programmée par lʼentraîneur en chef, celle de lʼaprès-midi, les Younes, Hanifi, Boulemdaïs et consorts, ont effectués des exercices technico-tactiques.

NESSAKH ET EL ORFI EN SOLO

Hier dans la matinée, on a constaté que les deux joueurs, à savoir le milieu gauche Nessakh et le récupérateur Hocine El Orfi, ont effectué des exercices spécifiques sous la houlette du médecin du club Djadjoua. En effet, pour le premier, il est arrivé en retard, quant au second, il souffre toujours de douleurs.

EL ORFI RÉINTÉGRERA LE GROUPE LUNDI PROCHAIN…

Concernant le milieu récupérateur de la JSK, Hocine El Orfi, qui sʼentraînement actuellement en solo sous la vigilance du kiné Djadjoua, ce dernier nous a fait savoir que le joueur est actuellement en amélioration et réintégrera le reste du groupe lundi prochain lors de la reprise.

…ET SERA APTE POUR LE MATCH DE LʼUSMA

Pour la participation de cet élément de valeur au prochain rendez-vous qui les attend le week-end prochain à domicile et devant leurs supporters, face au leader du championnat, à savoir lʼUSMA, il reste intact et sera certainement de la partie.


06 BRACCI VEUT UN MATCH AMICAL

Lʼentraîneur français des Vert et Rouge aurait demandé à ses adjoints et aux dirigeants de lui trouver un match amical pour meubler cette nouvelle trêve. Ainsi, François Bracci veut visiblement effectuer les tout derniers réglages avant le très attendu MCA-USMH, prévu le 19 novembres en cours au stade du 5-Juillet comptant pour la 9e journée du championnat professionnel de la Ligue 1. Il convient juste de signaler que les joueurs du Doyen ont repris hier le chemin des entraînements, après avoir bénéficié de trois jours de repos pour passer la fête de lʼAïd auprès des leurs.

LIGUE 1

Bracci à la recherche du temps perdu Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

Apr s qu?il s?est av r que la situation physique des joueurs est plus que strophique, le staff technique du MC Alger a carr ment opt pour le biquoti pour essayer de remettre tout le monde d?aplomb. A priori, le patron de la technique des Vert et Rouge, Fran ois Bracci, a enti rement raison au vu d situation physique critique de tous les joueurs.

ZEKRI RÉCLAME À NOUVEAU SON ARGENT

O

Ph : Maracana

Et ça repart avec les sorties fulgurantes de lʼancien entraîneur du club, Noureddine Zekri en lʼoccurrence. En effet, puisque pas plus tard que mardi dernier, soit le 3e jour de lʼAïd El Adha, le natif de Batna a pris attache avec lʼactuel président du conseil dʼadministration du club, à savoir Abdelkader Bouhraoua, pour rouvrir le dossier des fameux 200 millions de passif. Mieux encore, Zekri est même allé très loin, en menaçant tout simplement le responsable mouloudéen de saisir la justice dans les prochaines heures.

uvrons ici la parenthèse pour signaler que les joueurs du MCA sont les seuls, en compagnie de leurs homologues de la JS Kabylie, qui n’ont pas bénéficié de préparation d’intersaison en raison de leur par-

ticipation à la compétition africaine (la Champions league pour le Doyen et la coupe de la CAF pour les Canaris). Pis encore, ces deux équipes n’ont même pas bénéficié de vacances après la fin du championnat national le 8 juillet

10 JOURS POUR PRÉPARER LE DERBY

Tout compte fait, le staff technique du Doyen n’aura que 10 jours seulement pour préparer le deuxième derby algérois de la saison programmé pour le 19 novembre prochain au stade du 5-Juillet contre l’USM El Harrach, l’actuel 3e du classement, derrière l’USM Alger et le CR Belouizdad. A première vue, la mission des Mouloudéens s’annonce d’ores et déjà délicate contre cette redoutable équipe harrachie, qui espère elle aussi se racheter après la surprenante défaite concédée à domicile lors de la dernière journée face à l’ASO Chlef (0-1). Conscient de la difficulté de la tâche, surtout au lendemain d’un sévère 3 à 0 essuyé à Batna, l’entraîneur François Bracci ne veut aucunement rater ce fameux derby algérois, lui qui n’a jamais perdu contre une équipe algéroise. Comme première étape, le coach mouloudéen a opté pour le biquotidien pour remettre ses joueurs sur pied, d’autant plus que ceux-ci accusent un retard flagrant sur le plan physique. Bracci joue aussi la carte de la motivation, connaissant son importance surtout à la veille d’un derby algérois. Quelque part, le technicien corse sait pertinemment qu’une éventuelle victoire contre l’USM El Harrach constituera un nouveau déclic pour un Mouloudia qui doute depuis le début de l’exercice en cours. Ceci étant dit, Bracci ne veut absolument rien laisser au hasard et n’entend guère rater ce derby algérois au vu de l’importance de l’enjeu. Côté effectif, le coach du Doyen pourrait désormais compter sur le retour de trois joueurs clés, à savoir le défenseur Mobitang, le milieu offensif Berradja, et l’attaquant Oussalé qui reviennent tous de blessure. Ajouté à ce trio, le duo international espoirs, Daoud et Bensalem, qui sera aussi opérationnels dès ce derby algérois, après avoir raté le dernier match à Batna. A contrario, le capitaine Réda Babouche ne sera pas de la partie à cause de sa nouvelle blessure qui nécessite 10 jours de repos, selon le staff médical. Mounir Ben.

dernier, en enchaînant directement avec la compétition africaine. Résultat : plus de la moitié de l’effectif était blessée, en particulier les plus utilisés, à l’instar de Babouche, Zeddam, Amroune, Berradja, Oussalé, Attafen et autres.

Il met en garde ses joueurs

En entraîneur averti, François Bracci, qui s’est finalement rendu compte qu’un travail gigantesque l’attend prochainement sur tous les plans et notamment physique, a jugé utile de se réunir avec ses joueurs pour leur signifier que l’heure était grave et que l’erreur est désormais interdite. «Le mieux sera d’oublier les huis premières journées, où l’équipe était complètement hors du coup, comme le confirme si bien sa situation alarmante au classement. Il faut aussi oublier la lourde défaite subie à Batna pour se consacrer exclusivement au reste du parcours qui s’annonce également très difficile. Alors, je compte sur vous pour une avoir une réaction positive et je vous préviens que désormais je n’accepterai aucune excuse», a-t-il lancé. Un discours clair, net et précis qui démontre clairement, que François Bracci n’est pas vraiment content de cette situation, et il y a

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

vraiment de quoi au vu du piètre parcours réalisé et surtout la 14e place occupée actuellement.

La concurrence, l’autre atout du coach

Tout en mettant en garde ses joueurs pour le reste du parcours, le coach des Vert et Rouge a également surpris ses joueurs en leur annonçant que désormais il n’y aura aucun titulaire. «Je pense que vous avez tous le même niveau, et il n’y a pas d’exception. C’est pour vous dire que prochainement les places seront très chères, et seuls les plus méritants auront l’occasion de jouer. Pour cela, il faudra cravacher dur et se mettre sérieusement au travail car, personnellement, je ne suis pas là pour jouer le maintien, d’autant plus que la vraie place du Mouloudia est dans le haut du tableau et nulle part ailleurs», a précisé le technicien corse. Reste à connaître, désormais, la réaction des joueurs qui ont vraiment déçu durant les huit premières journées du championnat. Enfin, il convient juste de signaler que les deux séances quotidiennes du MCA se dérouleront à la forêt de Bouchaoui la matinée, et au stade de Aïn Benian l’après-midi. Mounir Ben.


LIGUE 1

BERRAMLA : «Si on ne veut

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

pas de moi, ma valise est prête»

Comment est l’ambiance après la lourde défaite contre le CAB ? J’avoue que cette défaite nous a fait très mal, car on ne s’attendait pas à une telle débâcle. On a réussi une bonne première période, mais en seconde mi-temps, nous sommes passés à côté de la plaque. Je n’arrive même pas à expliquer notre piètre prestation. Maintenant, il faut qu’on se remette au travail pour préparer les prochains matchs qui seront aussi difficiles que celui contre le CAB. Si le championnat s’arrêtait aujourd’hui, le MCA serait en L 2… C’est vrai qu’on est dans une situation dangereuse, mais il faut oublier cette défaite et penser à l’avenir. Il faut qu’on retrouve notre vraie place. On est condamnés à gagner tous les matchs qu’on va jouer à Alger. Avec le groupe qu’on a, ce n’est pas normal qu’on joue le maintien. Est-il vrai que le groupe est divisé ? Non, c’est faux. Au MCA, n’y a pas de clans. Les prises de bec entre joueurs font partie du jeu. C’est tout à fait normal qu’il y ait des accrochages entre les joueurs après une défaite, mais je sais que cela disparaîtra une fois qu’on gagnera un match. Ceux qui balancent ces rumeurs n’ont qu’un seul but, déstabiliser le groupe. Mais le gros problème au MCA, cette saison, c’est son compartiment offensif qui n’a marqué que deux buts en 8 matchs…

En football, pour marquer des buts, il faut qu’on soit nombreux dans la surface de réparation. En tant qu’attaquant, je me retrouve souvent isolé. Je ne comprends pas cet acharnement contre nous, les attaquants, alors que dans le football moderne, tout le monde doit participer pour marquer ou bien pour défendre. En tant que meneur de jeu, qu’est-ce qui ne marche pas pour vous ? Je pense que c’est juste un passage à vide qu’on est en train de traverser. Il ne faut pas s’inquiéter, car on a un bon groupe qui peut réagir à tout moment.

Et ça sera face à l’USMH ? Pourquoi pas. Le MCA a joué six matchs hors de ses bases, contrairement à d’autres équipes. Le calendrier n’a pas arrangé le Mouloudia. Le vrai visage du MCA sera connu contre l’USMH au 5 Juillet. Je suis persuadé qu’on va les battre. Jouer devant notre public va nous permettre de redoubler d’efforts pour remporter la rencontre. Berramla est indésirable au MCA. C’est Omar Ghrib qui nous l’a déclaré… Pour le moment, ni Ghrib ni aucun dirigeant ne m’a dit que je suis libéré. J’ai eu une discussion récemment avec Ghrib, et je lui ai dit les quatre vérités. Ma valise est prête si on ne veut plus de moi. Mais votre rendement a régressé par rapport à celui qu’on vous connaissait quand vous étiez à l’ASMO et la JSK... C’est vrai que les blessures sont la cause de ma méforme, mais je reprends petit à petit, j’attends que le coach me fasse confiance. Pour votre information, j’ai perdu 5 kilos ces dernières semaines. Je me sens en pleine forme, j’attends seulement que le coach me fasse

ALORS QUE LES CAISSES SONT VIDES, GHRIB VEUT ZIAYA

Le compartiment offensif du club de Bab El Oued est le maillon faible en ce début de saison. L’arrivée d’un attaquant qui a le sens du but est une évidence. L’entraîneur Bracci l’a à maintes reprises répété. Le driver du MCA a constaté après la défaite contre le CAB beaucoup de lacunes dans sa ligne offensive. Cela dit, le recrutement d’un bon chasseur de buts est devenu une nécessité pour les responsables du Mouloudia d’Alger. Une source autorisée au Doyen nous a révélé que les pensionnaires de la villa de Chéraga songent au désormais ex-attaquant de l’Ittihad de Djeddah, Abdelmalek Ziaya, dont le contrat va expirer au mois décembre prochain. Notre source nous a confié que les dirigeants du MCA ont décidé de passer à l’action avant la fin de ce week-end pour rentrer en contact avec l’enfant de Guelma pour lui proposer de porter le maillot Vert et Rouge dès la période hivernale des transferts. Les Mouloudéens veulent prendre de vitesse les Kabyles, qui sont eux aussi sur les traces de l’ancien attaquant de l’ESS, sans oublier le patron de l’USMA, Ali Haddad, qui compte lui préparer un pont d’or afin qu’il opte pour l’USMA. La guerre entre les trois clubs a commencé, même si sur le plan financier c’est Haddad qui va prendre le-dessus. Donc, les locataires de la villa de Chéraga sont d’ores et déjà perdants dans ce transfert, comme ce fut le cas cet été quand Haddad a recruté les meilleurs joueurs du championnat sans aucun souci. Les Ghrib et consorts doivent chercher d’autres pistes des divisions inférieures ou bien la piste des Franco-Algériens qui reste plausible pour les pensionnaires de la villa de Chéraga. W. S.

BABOUCHE RÉPOND À BADJI

«C’EST UN JALOUX»

Le capitaine du MCA, Rédha Babouche, nʼadresse plus la parole à Badji après que ce dernier lʼait accusé dʼavoir simulé une blessure à la veille du match contre le CAB. Badji aurait même déclaré à ses proches que Babouche choisissait... ses matchs. Le capitaine du MCA nous a confié que depuis la venue de Badji, cʼest la pagaille au Mouloudia : «Quand jʼétais en équipe nationale, Badji était très jaloux de moi. Il est en train de balancer des rumeurs pour me saboter. Les supporters du MCA me connaissentt bien, ils savent que depuis que je suis au Mouloudia, je me donne à fond, que je ne suis pas un tricheur. Cʼest lui le mal du club.» Encore un problème qui sʼajoute dans le quotidien du Doyen, ce qui montre que ce club ne sort jamais de cet environnement pourri.

YANIS SERA OPÉRÉ

Lʼancien joueur de lʼUSMB, Youssef Yanis, sera opéré prochainement pour sa blessure au niveau du genou. Cʼest ce que nous a révélé une source fiable au Mouloudia. Notre source nous a confié que Yanis risque même de rater le reste de la saison à cause de cette blessure. Cʼest un vrai coup dur pour la direction du Mouloudia dʼAlger, qui doit payer 400 millions à Zaïm.

Ph : Maracana

Après la défaite surprise contre le CAB, le meneur de jeu du MCA, Berramla, revient sur cette rencontre et nous parle de l’ambiance qui règne au sein du Doyen.

07

confiance. Je promets que vous allez voir le vrai Berramla à partir du match contre l’USMH. Vous avez souvent marqué contre l’USMH. C’est un club qui vous réussit bien... Oui, j’ai marqué beaucoup de buts

contre les Harrachis, j’espère pouvoir jouer ce match pour montrer à mes détracteurs que Berramla n’est pas fini. Je demande aussi à nos supporters de nous aider pour passer le cap des Harrachis. Entretien réalisé par Walid S.

GHRIB REFUSE LE RETOUR DE HADJ AHMED

L’ancien chargé de communication et de sponsoring, Rafik Hadj Ahmed, a eu l’accord de Bouhraoua pour revenir travailler au club, mais le coordinateur, Omar Ghrib, a refusé l’idée de voir Hadj Ahmed avec lui, après tout ce qui s’est passé l’été dernier. Une source nous a confié que Ghrib a juré de pousser Bouhraoua vers la porte de sortie s’il signait le retour de Hadj Ahmed.

LES SALAIRES APRÈS L’USMH

Le coordinateur, Omar Ghrib, a promis à ses joueurs qu’ils toucheront leurs salaires après le derby contre l’USMH. Une autre promesse du numéro un du MCA, car sa dernière promesse était faite pour après les fêtes de l’Aïd. Ghrib va-t-il tenir sa promesse pour une fois dans sa vie ? Réponse après le match contre El Harrach. W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

LʼÉQUIPE SANS DAOUD ET BENSALEM JUSQUʼAU MOIS DE DÉCEMBRE

Le Mouloudia ne pourra pas compter sur ses deux internationaux, Daoud et Bensalem, qui sont actuellement avec les U21 dʼAzzedine Aït Djoudi. Après avoir participé au tournoi de lʼUNAF à Tanger, les deux Mouloudéens vont rentrer encore une fois en stage avec les U21 à Sidi Moussa, à partir dʼaujourdʼhui pour se préparer à la phase finale des éliminatoires des JO 2012 de Londres. Lʼentraîneur du MCA sera obligé de travailler avec son groupe sans ces deux joueurs jusquʼau mois de décembre. Cʼest un véritable coup dur pour lʼentraîneur français qui comptait beaucoup sur ces deux joueurs pour remettre de lʼéquilibre dans lʼéquipe. W. S.


08 DU BIQUOTIDIEN HIER

Lʼentraîneur en chef, Boualem Charef, profitant de la relâche du championnat pour ce week end, a programmé hier un biquotidien. La matinée une séance de décrassage a eu lieu à la forêt et lʼaprès-midi une autre séance technico-tactique avec ballon au stade Lavigerie.

Fin de saison pour

LE M DECIN DE L? QUIPE ATTEND SON RETOUR

L’avant-centre Sofiane Hanitser est aux abonnés absents depuis quelque temps déjà. Depuis sa blessure lors du match face à l’ASO, le joueur n'a plus donné signe de vie et ça devient inquiétant pour les responsables du club. Selon des sources médicales proches du club, Hanitser pourrait mettre fin à sa saison car c’est l’ancienne blessure qui serait derrière sa sortie lors du match face aux Chélifiens. A ce sujet, le médecin de l’équipe nous a affirmé que le cas de Hanitser doit être traité sérieusement. Il faut, dit-il, lui faire subir plusieurs tests. “Personne ne peut se prononcer sur le cas de Hanitser tant que nous ne l’avons pas encore examiné…”, nous a confié le médecin de l’équipe. Une chose est sûre c’est que le genou du joueur n’aurait pas résisté au choc qu’il a eu au cours du match face à l’ASO. Parti chez lui à Oran pour les fêtes de l’Aïd, Hanitser n’a pas encore donné signe de vie, du moins jusqu’à hier après-midi.

CHAREF PRÉPARE LE MERCATO

En prévision du marché des transferts du mercato dʼhiver lʼentraîneur en chef, Boualem Charef, sʼattelle déjà à préparer la liste des joueurs qui nʼont pas donné satisfaction et qui seront libérés. Il prépare aussi une liste de joueurs à pourvoir à certains postes qui seront libérés. Dans ce contexte, des noms commencent à circuler dans le milieu du club à lʼimage de lʼex-arrière axial de la JSK et de lʼUSMA, Sofiane Harket qui pourrait revenir au club de ses premières amours dès lʼouverture du marché du mercato dʼhiver.

GRICHE, BENAI ET AISSAOUI ABSENTS

A la séance dʼentraînement dʼhier, il a été constaté lʼabsence des joueurs Griche, Benaï et Aïssaoui pour diverses raisons. Il est à signaler que Aïssaoui est sous le coup dʼune suspension et ne prendra pas part au match derby face au MCA. Griche et Benaï sont absents depuis le dernier match face à lʼASO. Sʼajoutent à ces absences, le gardien Doukha qui est en regroupement avec lʼéquipe nationale et les deux joueurs de lʼéquipe nationale olympique, à savoir Bounedjah et Touahri. Donc, la séance dʼhier a vu lʼeffectif amoindri et Boualem Charef a un peu haussé le ton sur certaines absences sans justification. L. S.

LIGUE 1

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

Des dirigeants à Oran

Des dirigeants inquiets quant à la situation du joueur Hanitser auraient effectué le déplacement à Oran, afin de rencontrer le joueur, car ce dernier aurait éteint ses portables et était injoignable ces derniers jours. Un dirigeant du club nous confia : “Si le joueur ne répond plus à nos appels, nous irons le voir à Oran…”

Charef à la recherche d’un attaquant

Dans ce contexte et en prévision de la fin de saison de Hanitser, l’entraîneur en chef Boualem Charef sera dans l’obligation de pourvoir un autre attaquant pour suppléer Hanitser. Ne disposant que de Benaï qui vient, lui aussi, d’une blessure et de Benyettou qui ne s’est pas encore imposé, donc un autre attaquant de pointe sera une nécessité lors du mercato.

CHAREF ABSENT À LA PREMIÈRE SÉANCE…

Boualem Charef nʼa pas dirigé la première séance d'entraînement dʼhier. Ses adjoints, qui étaient en contacts avec lui, ont suivi ses orientation pour le programme dʼentraînement. Cette absence est due, selon les dirigeants à un empêchement de dernière minute.

… IL EST FURIEUX !

AISSAOUI :

Hier après midi, lʼentraîneur en chef était fou furieux à lʼencontre des joueurs qui ont “séché” les entraînements depuis mardi après midi. Devant cette situation, il aurait pris la décision de sanctionner les contrevenants à la discipline du groupe.

«Je demande pardon aux supporters»

Le meneur de jeu, Abbès Aïssaoui, a demandé aux supporters harrachis de lui pardonner pour le geste qui lui a valu une suspension pour le match derby face au MCA. Par la même occasion, Aissaoui déclare que l’arbitre a été injuste à son égard, car il ne méritait pas le carton. Pour lui, malgré son expulsion, la défaite face à l’ASO est collective et tous les joueurs doivent assumer leurs responsabilités.

D’abord, un commentaire sur la défaite face à l’ASO ? Nous sommes tombés sur une solide équipe de Chlef qui renferme beaucoup de joueurs d’expérience. C’est sur ce dernier point à savoir

l’expérience que l'ASO a pris le dessus. Pour notre part, nous avons manqué de réussite car nous avons raté lamentablement deux ou trois balles de but. Si nous les avons mis au fond des filets, cela serait le tournant du match. Aussi, les efforts que nous avons déployés à Tizi Ouzou ont fait que vers la fin du match, nous étions complètement à plat.

Voulez-vous revenir sur l’action où l’arbitre vous a expulsé ? Sur cette action-là, je n’a rien fait de grave qui mérite un carton. J'ai pris un carton et j’ai expliqué à l’arbitre que ce n’était pas juste de m’avertir car j’avais joué le ballon et non le joueur adverse. Il ne m’a rien dit sur place mais à la fin du match, il a mentionné “contestation de décision”. Donc, j'ai écopé

d’un match de suspension automatique, que je dois purger face au MCA.

Beaucoup de supporters s’acharnent sur vous ces derniers temps… Je n’ai rien compris au comportement d’une frange de supporters. Je dis qu’il n’y a pas qu’Aïssaoui dans cette équipe, mais un groupe qui joue pour le meilleur et pour le pire. Moi, j’ai toujours donné le meilleur de moi-même depuis que je suis à El Harrach. Je ne suis pas et je ne serai pas un tricheur.

Un dernier mot … Je dis aux supporters d’être patients et d’être derrière leur équipe dans n’importe quelle situation. Les résultats viendront avec la volonté et la solidarité de tous. Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Ça sent la grève dans la maison du Chabab

C’

est ce que vit actuellement le club phare de Laâquiba, puisque jusqu’à aujourd’hui, Gana n’a tenu aucune de ses promesses. Il continue à promettre, mais à la longue, cela devient lourd chez les camarades d’Ousserir qui en ont ras-le-bol des promesses d’une direction qui continue à ne servir que des mots. Avant les fêtes de l’Aïd, tout le monde avait cru que tout allait rentrer dans l’ordre, mais rien à faire, le nerf de la guerre continue à se faire sentir dans la maison des Rouge et Blanc. Gana compte beaucoup plus sur le bricolage, et cette option ne peut perdurer, surtout que les salaires doivent être versés chaque mois. Pour protester contre ceux qui ne tiennent pas parole, les joueurs qui menaçaient de faire grève sont décidés à

passer à l’acte, surtout que tout le monde sait qu’aucune source d’argent n’est à l’ordre du jour. La direction promet du vent, et c’est ce qui met les hommes de Solinas très en colère. Le public de ce club a le sentiment de déjà vu. Car, tout le monde se souvient que lors du premier arrêt de l’exercice, quand l’équipe nationale allait affronter la Centrafrique, le CRB avait vécu la même situation. Les joueurs ont boycotté les entraînements et la direction a fait des pieds et des mains pour régler le problème. Certains ont reçu leur argent, d’autres non, mais la grève a permis quand même de faire bouger les choses. Puisque c’est la seule issue qui bouscule Gana, les joueurs comptent refaire la même chose, tout en espérant que les responsables de la SSPA CRB réagiront en réglant le souci financier. Certains fans ne sont pas ravis par l’attitude de Gana, car ils craignent que la sérénité quitte le CRB et à ce moment-là, il faudrait s’attendre à des dégâts, surtout sur le plan des résultats, puisque sans préparation, le CRB ne peut espérer battre des équipes qui sont en train d’affûter leurs armes pour s’assurer un retour en force dans le championnat quand ce dernier reprendra. Ça sent le roussi dans la maison du Chabab, et seul un actionnaire qui arrivera avec un portefeuille bien garni pourra mettre fin à ce problème d’argent. M. A.

MAÂMERI : «COMPTEZ SUR MOI FACE À L’ASO»

Ph : Maracana

Le capitaine des Rouge et Blanc tarde a faire son retour. Cela devrait être la bonne cette fois-ci. Puisque Karim Maâmeri est certain de renouer avec la compétition contre l’ASO. Il serait temps, car le CRB a besoin des services de tous ses joueurs pour retrouver le goût de la gagne. En contactant le joueur, le capitaine dira : «Je suis prêt», avant d’enchaîner : «Je pense que j’ai fait un grand chemin depuis ma blessure. Aujourd’hui, je ne ressens plus de douleurs et je pourrais même affirmer que ma blessure n’existe plus. Une fois rétabli, j’ai pris tout mon temps pour faire les soins adéquats qui m’éviteront de rechuter. Maintenant, je peux plonger directement dans le bain de la compétition. J’ai bien repris ma forme. J’ai bien travaillé avec notre préparateur physique depuis un bon moment. Je dirais que Merinda sait ce qu’il fait, il m’a bien suivi depuis que j’ai repris doucement les entraînements. Avant le derby contre le NAHD, je voulais tant reprendre ma place dans l’équipe. Je savais qu’il n’y avait pas une marge d’erreur et que le groupe était obligé de gagner le rendez-vous. Mais le coach est venu me voir, il m’a parlé de la qualité de la pelouse du 5 Juillet qui était dans un piètre état. Il y avait un risque de rechute. On a évité ce jour-là. Ensuite, j’ai annoncé que le prochain rendez-vous, à savoir contre l’ESS, que je jouerais, mais après moult discussions avec le staff médical, on a pris la décision d’attendre encore un peu avant de jouer. Comme il y a cette trêve juste après le match contre l’ESS, il était encore plus judicieux de profiter de cet arrêt pour renforcer et revenir au top contre l’ASO.» Ainsi, rien ne peut arrêter aujourd’hui Maâmeri, puisque le capitaine sera prêt contre les Chélifiens. M. A.

REBIH : «UNE TRÊVE QUI TOMBE À PIC»

SOLINAS : «IL FAUT BIEN PRÉPARER LA SUITE»

Ph : Maracana

Les paroles ne suffisent plus à ramener la sérénité quand elles ne sont pas suivies d’actes. Les joueurs qui attendaient leur dû n’ont rien vu venir, et quand on reparle d’argent, on parle de nouveau de menace de grève.

09

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

L’attaquant du CRB pense que cet arrêt du championnat va permettre au Chabab de souffler un peu, de prendre du recul et se remettre en cause avant de revenir dans le bain de la compétition avec un esprit de guerrier, qui mettra les bouchées doubles afin de rebondir. Rebih parle de la trêve : «Il faut savoir que cette trêve tombe à pic, ce qui nous permettra de recharger les batteries. Car, il ne faut pas oublier qu’on a enregistré une défaite lors de la dernière journée. C’est stressant. On va profiter de cet arrêt pour revenir en force quand la compétition reprendra ses droits. On a mis aux oubliettes l’échec contre l’ESS, et aujourd’hui on s’apprête à mettre le paquet pour réussir une bonne préparation qui nous permettra de voir l’avenir avec beaucoup plus de sérénité. Tous les ingrédients sont réunis pour renouer avec la victoire. On a perdu la tête du championnat, mais pas pour longtemps, on fera comme la fois où on avait perdu contre l’USMA. On est revenus à la première place lors de la journée suivante. Cette fois, c’est l’ASO qui sera en ligne de mire. Un match difficile, mais on fera tout pour le remporter.»

LES SUPPORTERS EN COLÈRE FACE À UN GANA ZEN

La défaite contre les Sétifiens a fait beaucoup de mal chez les supporters de Belouizdad, au point où ces derniers sont allés voir le président de la SSPA CRB pour lui demander de quitter la maison, mais le président n’a bronché et confirmé qu’il restera quoi qu’il arrive. Les supporters ont demandé ensuite à Gana de limoger Solinas et ramener Gamondi. Il fallait un bouc émissaire pour calmer les esprits, et le boss demandera aux colériques d’être patients. L’avant-veille de l’Aïd, le président Gana a passé un sale moment à sa sortie du stade. Pourtant, le début était formidable pour lui, les présents dans les gradins ne cessaient de scander : «Gana, Gana, cette année champion.» Mais, pas pour longtemps, puisque les supporters qui ont suivi la partie contre l’ESS ont été très affectés par le score de 1-

3, au point de demander à Gana de partir. Un groupe dans tous ses états qui a entouré le boss et lui a fait comprendre que les Belouizdadis ne voulaient plus de lui. Gana a trouvé le moyen de calmer les esprits en demandant à cette frange de fans de garder espoir, car rien n’est encore perdu. En leur faisant comprendre que le CRB reste toujours dans le peloton de tête. Ensuite, les fans ont demandé au président de faire un changement à la tête du staff technique en recrutant Gamondi. Gana demandera par la suite à tout ce beau monde de laisser du temps à Solinas, car malgré la défaite contre l’USMA et l’ESS, l’Italien a fait du bon travail. Le public s’est calmé pour un moment, mais dès que le bruit de la grève a été lancé, ces fans sont revenus à la charge. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Lʼentraîneur du Chabab est conscient que lui et sa troupe sont obligés de renouer avec la victoire le plus tôt possible. La défaite contre lʼESS, à domicile, a affecté les fans qui attendent une réaction positive de leurs joueurs. Giovanni Solinas a compris que ses troupes avaient besoin de faire le vide et prendre du recul. Les fêtes de lʼAïd sont tombées à point nommé, car elles ont permis à tout le monde de rentrer chez soi pour se ressourcer. Solinas dira : «Je pense que les quatre jours de repos accordés aux joueurs pour quʼils puissent passer les fêtes de lʼAïd en famille et se reposer ont permis au groupe de bien recharger les batteries. Cela va permettre à tout le monde de revenir en force pour attaquer la préparation du prochain match.» Effectivement, pour travailler dans un milieu sain, avec des joueurs très concentrés, il fallait ce repos. Mais, après le réconfort, vient lʼeffort. Depuis hier, le CRB a entamé la préparation pour le prochain rendezvous. Un arrêt forcé du championnat va permettre au staff technique de corriger les lacunes pour repartir sur de bonnes bases. Solinas parle de la trêve et dit : «Pour la trêve, on va devoir faire une bonne préparation pour la suite du parcours. Pour cela, il y aura des séances dʼentraînement. Il y aura des matches amicaux au menu. On fera ce quʼil faut pour revenir prêts à la reprise du championnat.» Lʼentraîneur en chef est conscient quʼil nʼy a pas de marge dʼerreur, et il faut rebondir lors du prochain rendez-vous contre lʼASO. Un match difficile, mais si le coach ne veut pas encore avoir sur le dos un public en colère qui ne cessait de scander le nom de Gamondi lors du match contre lʼESS, lʼItalien à intérêt à bien assurer cette fois-ci, même si la tâche ne sera pas facile face au champion sortant qui reste sur une victoire arrachée contre les Harrachis lors de la dernière journée. Solinas avait lui aussi besoin de se ressourcer avant cet examen, il est rentré chez lui avant de revenir pour mettre en marche un plan infaillible pour contrer les Lions de Chlef. M. A.


IL SE POURRAIT QUʼIL SOIT ALIGNÉ POUR LA SECONDE FOIS CONSÉCUTIVE

Sachant que Saâdi serait tenu de garder lʼéquipe qui marche bien, il se pourrait que Almari soit reconduit face au CRB. En effet, après avoir pris part au match face au CAB, et à lʼUSMH dès le début, le milieu de terrain, Bentoucha, a quand même, réussi une prestation honorable dans chacun des deux matches. Toutefois, le retour de Zaouche et de Abdeslem ainsi que la présence de Gherbi et Achiou dans lʼentre-jeu pourraient lui être de mauvaise augure à moins que, Saâdi ne veuille, lui, redonner une autre chance.

A QUI LE TOUR ?

Après sa prise de bec avec lʼadjoint de Saâdi, Benchouia, le milieu de terrain, Dennoune, a été prié de quitter la séance dʼentraînement. Ce joueur qui nʼa plus le moral, lui qui sʼattendait à une place dans lʼéquipe, voire à un volume de jeu sans en avoir eu, pourrait être libéré au mercato, selon nos sources. Un autre joueur serait dans lʼœil du cyclone, il sʼagit de Hamidi que lʼentourage du club attendait beaucoup, en vain. Saâdi lʼaurait averti de travailler davantage, afin de retrouver ses sensations, à défaut de quoi, il ne fera plus partie de lʼéquipe, et pourrait même être libéré. Saâdi qui a été insulté par le public, fait de son mieux pour faire le ménage dans la maison, et la seule voie qui pourrait lui être fructueuse, serait de bousculer ses joueurs, la direction lui ayant donné carte blanche. Z. Z.

ABDELLAOUI SE RÉVOLTE

Le milieu défensif Abdellaoui, a été au four et au moulin, il a offert le but du match nul à son équipe, comme pour dire à tout le monde : «Jʼai promis de rebondir et voilà, je suis là, présent avec mon vrai visage sur le terrain.» Ce retour de Abdellaoui ne sera que bénéfique pour lʼéquipe.

LES SUPPORTERS EN FORCE À TLEMCEN

Les supporters de cette équipe de Saïda, nʼont pas voulu rater ce derby de lʼOuest face au WAT, pour soutenir leur équipe dans les moments difficiles, pas moins de 1500 supporters ont fait le déplacement à Tlemcen pour encourager les joueurs.

LIGUE 1

BENTOUCHA : Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

«Notre détermination a fait la différence face à l’USMH» Le milieu de terrain de la formation chélifienne, Bentoucha, reste d’un grand optimisme quant à l’avenir de son équipe, après son succès hors de ses bases, face aux Harrachis

Un mot sur les débats dans ce match, face aux Harrachis. Je crois que nous avons réussi là où on ne donnait pas cher de notre peau. Bien avant le match, et suite au semi-échec concédé chez nous, le groupe était bien décidé à faire du match, l’occasion de renouer avec le succès. C’est dire, que face aux Harrachis, notre détermination a fait la différence et notre présence sur le terrain, confirme cela. Les propos de Saâdi ont été donc fructueux C’est vrai, car il n’a pas cessé de nous bousculer durant la semaine, en étant très dur dans son langage, et cela, en nous exhortant à donner le maximum, et en exigeant une victoire. Il faut avouer que nous avons bien préparé ce match notamment sur le plan mental. Je ne vous cache pas que Saâdi a bien disséqué le jeu de l’USMH pour y trouver la faille. Les remontrances n’ont pas manqué, mais on s’y est habitué et c’est courant en football. Face à l’USMH, tout comme face au CAB, vous avez été aligné d’entrée, un jugement sur votre prestation. Je ne peux apporter de jugement sur ma prestation, car je pense que ce n’est pas à moi de le faire, mais tout ce que je peux dire, c’est que j’ai fait le meilleur de moi-même

en tentant d’être à la hauteur, mais dommage que l’équipe n’ait pas gagné car même avec une grande prestation de ma part, ce semi échec, je le partage avec mes camarades. L’essentiel est d’être convainquant à mon sens. Je fais le meilleur de moi-même pour être à la hauteur des attentes du staff.

Comment voyez-vous ce match face au CRB? Certes, ce ne sera pas une partie de plaisir, surtout que les Belouizdadis feront le maximum pour effacer leur dernière défaite chez eux. De notre côté, nous avons à confirmer notre dernier succès et puis, une victoire nous donnera encore de l’espoir à reprendre de plus belle, car à partir de là, nous aurons démarré notre saison. La lutte sera telle que les deux équipes chercheront, chacune, à sortir victorieuse et c’est au plus adroit et surtout bien en place que reviendra le dernier mot. Êtes-vous prêts à faire face à cette équipe qui est l’une des meilleures au pays ? Bien sûr que oui. On a l’habitude de nous mesurer à de grandes équipes, sans avoir à faire de calculs. On fera le maximum pour ne pas décevoir nos fans et nous jouerons nos chances à fond. Nous somme déterminés à continuer sur notre lancée après trois matches sans défaite, et une autre victoire nous hissera davantage au classement, et nous permettra d’entrevoir l’avenir encore en rose. Un grand public vous attendra et ne manquera pas de vous mettre de la pression ? C’est une motivation pour nous. Il est vrai que la grande affluence peut influer, mais il faut reconnaître que nous avons un bloc soudé qui n’en a cure. Cette fois-ci,

Ph : Maracana

10

nous n’avons pas à décevoir nos fans qui seront à nos côtés, j’en suis certain, car ils ont découvert qu’il ne sert à rien de nous insulter, au contraire, leur aide nous est précieuse, notamment dans les moments difficiles.

Selon vous, quelles sont les meilleures armes pour tenir tête à cette équipe? Il y a d’abord la détermination du groupe, sa solidarité et surtout la volonté et le désir de ne pas se laisser faire, surtout que nous nous

sommes promis d’aller de l’avant, et de faire en sorte de récupérer les points perdus. Pensez-vous faire partie des onze rentrants ? Cette question, il faut la poser au coach qui a l’équipe en tête. Tout ce que j’ai à dire, est que je ferai le maximum si l’on fasse appel à moi. Je serai bien sûr, heureux de faire partie de l’équipe alignée, et je ferai en sorte, d’honorer la confiance de l’entraîneur. Propos recueillis par Z. Zitoun

L’attaque retrouve son efficacité Mis à l’index, depuis le début de la compétition, le compartiment offensif a craché le feu face au WAT étant donné que les attaquants ont retrouvé cette efficacité perdue en inscrivant deux jolis buts. Ce réveil a réjoui le staff technique et les supporters, car il était temps pour les camarades de Madouni. Rouabah compte sur le retour des blessés

Cette trêve de deux semaines est bénéfique pour cette équipe de Saïda du moment que, depuis le

début de la saison, l’entraîneur Rouabah n’a jamais aligné la même équipe deux matchs de suite, puisqu’à chaque fois, il y avait des blessés. Le fait que le championnat est à l’arrêt pour au moins 15 jours, le premier responsable de la barre technique mise beaucoup, sur le retour des blessés, à l’image de Nahari, Mokdad Hadiouche et Sayeh. Le coach sait que le prochain match de son équipe face au MCO, sera déterminant pour la suite du parcours et la victoire est impérative. Le groupe doit être au grand complet afin qu’il soit dans les meilleures dispositions

Hadiouche a tenu sa promesse

Avant 24 heures de la rencontre face au WAT, l’attaquant Hadiouche nous a promis de marquer face à cette équipe de Tlemcen, puisque c’est lui qui a inscrit le premier but, devenant ainsi le buteur de son équipe avec trois réalisations.

Il est sorti blessé

Hadiouche n’a pas pu terminer la rencontre, il a

senti des douleurs au niveau du plat du pied et a dû quitter le terrain prématurément.

Le compartiment offensif était à la hauteur

Face au WAT, le compartiment offensif était à la hauteur, les attaquants ont craché le feu, du moment qu’ils se sont permis d’inscrire deux buts, face à une solide défense de cette équipe de Tlemcen. L’attaque s’est réveillée au bon moment.

La défense n’est pas aussi rassurante

Même si le compartiment offensif était à la hauteur lors de la rencontre face au WAT, la défense, par contre, a montré beaucoup de faiblesses. Le coach Rouabah aura à faire beaucoup de réglages et trouver une solution, car ce compartiment est très prenable, il fait des erreurs de débutant, ce qui a coûté de précieux points, depuis le début du championnat. Z. B.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

DJEBARI-BABA : un duo à la tête de la SSPA

La réunion des actionnaires, élargie au président du CSA, Youssef Djebari et au principal actionnaire, Belhadj Ahmed, s’est tenue dans la précipitation mardi matin à l’hôtel Royal, et ce, en raison de la crise qui s’est accentuée depuis vendredi dernier.

C

ette réunion, programmée dans l’urgence, était indispensable pour trouver une solution au grave problème que vit le club depuis le début de la saison pour ne pas dire depuis la trêve hivernale de la saison dernière. La majorité des actionnaires a accepté que le président du CSA, Youssef Djebari et Belhadj Ahmed dit Baba, dirigent le Mouloudia à compter d’hier. C’est pourquoi les joueurs sont tous revenus aux entraînements, sachant que le problème financier sera réglé dans les tout prochains jours. Ainsi donc, le MCO vient de réaliser le rêve de l’opposition et celui de la majorité des supporters qui ont oublié la saison 2007-2008 et refont donc confiance à Djebari, lequel, il faut en convenir, a réussi de très bonnes choses au cours de son « long règne » à la tête du club de son quartier. «L’assemblée des actionnaires

m’a fait confiance en me nommant à la tête de la SSPA. Je sais que la mission de remettre le Mouloudia sur les rails est très difficile. Mais avec l’aide de toute la famille mouloudéenne, dont les supporters, nous allons nous impliquer à fond pour cet objectif. D’ici au mercato, nous tenterons de grappiller quelques points et quelques places au classement, avant de faire un recrutement judicieux et jouer une place honorable en championnat. Je sais que la tâche sera rude, mais pas impossible », nous a déclaré le nouveau patron du MCO, à sa sortie de la réunion des actionnaires. Djebari devait donner une conférence de presse hier en milieu de journée à l’hôtel Royal

Baba se désiste

Sitôt sorti de la réunion des actionnaires, Belhadj Ahmed fut pris à partie par ses frères qui lui ont rafraichi la mémoire, en lui rappelant les misères que lui avait fait Djebari, via certains supporters, au cours des semaines qui se sont écoulées. Du coup, le principal bailleur de fonds du MCO s’est désisté, acceptant d’être seulement un actionnaire comme les autres. «Il a été trainé dans la boue par certains énergumènes qui avaient installé des banderoles dans le stade lui portant préjudice. Nous savons, comme tout le

monde sportif à Oran, qui était derrière cette campagne. Nous ne voulons pas que notre frère soit aujourd’hui l’adjoint de Djebari, car une chose est sûre, il n’y a que son argent qui intéresse », ont-ils estimé, selon un de leurs proches.

AbdelIllah a craint pour sa famille

Ils l’avaient fait avec l’ex-manager général, Habib Benmimoun, lors du stage de Tunis, puisqu’un nombre de supporters avait voulu brûler sa maison, ce qui l’avait d’ailleurs poussé à la démission dès son retour de Tunis. Ils ont récidivé avec le président de la SSPA, Larbi AbdelIllah qu’ils sont venus menacer devant son propre domicile. Apeuré, cet homme connu pour sa tranquillité et ses bons rapports humains, a donc décidé de «passer la main» et de quitter la présidence du club, afin de ne pas subir la vindicte de certains supporters, capables de dépassements inimaginables dans le football. «Je suis connu pour être un homme tranquille qui évite les histoires. Si je suis au MCO, c’est par amour pour ce club et pour ma ville. Maintenant, je ne veux pas que ma famille subisse quoi que ce soit de la part de certaines personnes inconscientes. Mes enfants sont plus importants que tout et pour cela, je quitte la présidence et je souhaite bonne chance à

La JSM Béjaïa au menu en amical

Profitant de cette mini-trêve accordée par la ligue de football professionnel au championnat de ligue 1, afin de permettre à l’EN algérienne de disputer deux rencontres amicales les 12 et 15 novembre 2011. Le CSC à l’instar d’autres clubs, organise ce samedi un match amical au stade Chahid-Hamlaoui face à son homologu la JSM Bejaïa, pour rester toujours compétitif.

L

a rencontre s’annonce palpitante au vu du classement des deux équipes. Il est à rappeler que les deux formations se sont rencontrées dans le cadre de la première journée de championnat de ligue 1, et que la rencontre s’est soldée par un score de parité de zéro partout. Il serait aussi utile de rappeler que cela permettra aux camarades de Zemit ainsi que pour les joueurs béjaouis de

11

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

recharger les batteries afin d’entamer la compétition qui sera rude, puisque la LFP va programmer trois journées en l’espace d’une semaine, le CSC rencontrera le WAT le 18 ou le 19 de ce mois, puis il se déplacera à Tizi Ouzou le mardi 22 pour enfin rencontrer le MCEE le samedi 26 novembre 2011.

Un bon test pour rester en jambe

En effet, la rencontre amicale entre les clubistes du CSC et la JSMB sera un bon test pour les deux équipes afin de faire une évaluation sur l’effectif et notamment certains joueurs qui n’ont pas eu la chance de jouer, ou ceux qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu. Et cela permettra aussi de rester en jambe, pour bien redémarrer le championnat après cette minicoupure.

Reprise dans la joie

Les joueurs du CSC ont repris le chemin des entraînements après quatre jours de repos

passés avec leurs familles à l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha. On notera quelques absences autorisées à l’image du Nigérian Effosa qui se trouve à Dubaï auprès de sa petite famille, ainsi que Mohamed Dahmane qui a préféré partir en France auprès de sa famille aussi. Il est à signaler que la reprise s’est effectuée dans la joie et les embrassades. Une journée plutôt ordinaire avec un entraînement léger.

Biquotidien pour aujourd’hui

Contrairement à hier où on a assisté à un décrassage plutôt qu’à un entraînement dur, aujourd’hui les choses sérieuses vont commencer. En effet, le staff technique a programmé deux séances d’entrainement, une matinale, et la seconde l’après-midi afin d’augmenter un peu le volume de travail. Plusieurs éléments, qui étaient blessés, prendront part aux séances. Lamine Boudebza

Djebari».

Henkouche continuerat-il sa mission ?

Rien n’est moins sûr. La nouvelle direction du Mouloudia sait bien que l’entraîneur mascaréen, bien que respecté par tous les fans du club, n’a pas toutes leurs faveurs. Ces derniers réclament depuis le début de la saison le retour de Cherif El Ouazzani, qu’ils pensent être le seul en mesure de redorer le blason de son ancien club. Cherif El Ouazzani Tahar, avait dans un premier temps, alors que Baba faisait tout pour le convaincre de retourner à la barre technique, posé comme préalable le départ de la direction de la SSPA. Voilà qui est fait et il est quasiment certain qu’il ne «crachera» pas sur la belle mensualité que lui proposera Djebari. Ce dernier, qui ne veut en aucune manière se mettre le public sur le dos, veut mettre toutes les cartes de son côté et celle de CEO en est une importante. Quant à Mohamed Henkouche, il se dit « au service du Mouloudia avec lequel j’ai connu de bons moments de gloire dans le passé. Je suis à l’écoute de la nouvelle direction et si elle juge que je dois partir, je le ferai la tête haute. Je suis un technicien qui n’a pas pour habitude de s’incruster et de travailler dans un mauvais climat ». Ali Boutaleb

DJEBBARI : «Je suis pour l’union» evant un nombre appréciable de journalistes, Youssef D Djebari, qui revient pour la 4 e

fois à la tête du Mouloudia, a donné les grandes lignes de son programme.

Union : “Nous sommes tous solidaires pour le bien du MCO. La composante du nouveau comité directeur sera connue avant la fin de la semaine après une deuxième réunion du conseil d’administration”. L’équipe : “Nous aimerions la voire solidaire sur le terrain comme elle le fut pour la grève. Elle sera renforcée au mercato par 5 à 6 éléments, de préférence des enfants du MCO qui sont ailleurs. On se réunira avec les joueurs ce soir.” Le staff technique : “La réunion avec les joueurs et avec le staff dirigeant déterminera si on change de staff (Henkouche), si on le garde où si on le renforce.”

Capital social : “Mehiaoui a, jusqu’à la fin de l’année, pour présenter le bilan au notaire, au commissaire aux comptes et au conseil. Le capital sera ouvert durant 1 mois pour l’intégration d’autres actionnaires.” A. B.

Le CSC sur la bonne voie

L

a bonne performance réalisée en terre algéroise face à la meilleure équipe du moment dans le championnat, atteste bien la bonne santé affichée ces derniers temps par les poulains de Bouarrata qui a su insuffler un souffle nouveau au sein de cette formation qui a souffert de trop d’absences dues le plus souvent aux blessures qui se sont multipliées cette fois, sinon comment expliquer que les camarades de Zemit se présentent à Bologhine amoindris de huit joueurs clés dans le dispositif du coach. On ne cessera jamais de le signaler que la préparation d’avant-saison n’a pas été effectuée dans les normes, non pas parce que les techniciens de ce temps n’étaient pas à la hauteur, mais cette préparation coïncidait juste avec le début du mois de Ramadan, et que c’était impossible d’imposer un rythme élevé. Ce qui évidemment allait engendrer des blessures notamment chez les joueurs qui n’avaient pas joué depuis plus de six mois à l’image de Sam Nordine et à un degré moindre son coéquipier Bouguerra. Ce manque de fraicheur physique a fait que le CSC, depuis l’entame, n’a pas aligné la même équipe deux fois de suite. Mais au vu des résultats enregistrés, et avec la venue du Dr Bouarrata à la tête de la barre technique, les choses ont complètement changé et l’équipe gagne en puissance et se stabilise. L’équipe se trouve dans une courbe ascendante et maintient le cap vers les bons résultats, les clubs algérois lui réussissent jusqu'à présent. Maintenant, le plus difficile c’est de

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

maintenir cette dynamique. Il est vrai que Bouarrata possède les arguments qui font que l’équipe progressera, et c’est de bon augure pour l’avenir.

Djillali Kahla première titularisation

C’est à la faveur de la blessure d’Abderrahmane Lemaici, que le défenseur central Kahla Djillali a été aligné lors du match ayant opposé le CSC à l’USM Alger au stade OmarHamadi de Bologhine. Djillali s’est bien acquitté de la tâche, et a été présent dans les duels qu’il a souvent gagnés. Les remplaçants du CSC ont démontré qu’ils demeurent très compétitifs quand il s’agit de remplacer les titulaires et ils l’ont démontré face à l’USMA ou sept titulaires étaient absents.

Nedjma futur sponsor

Selon toute vraisemblance, le président du CSC et président du conseil d’administration, M Yacine Fersadou en l’occurrence, est sur le point de signer un contrat de sponsoring en faveur du CSC avec la firme Wataniya Télécom Algérie qui gère la société de téléphonie mobile Nedjma. Si cet accord venait à être passé entre les deux parties, le club tirera un grand profit en matière de finance et du coup, étouffer un tant soit peu une petite crise financière qui ne dit pas son nom. L. B.


12

LIGUE 1

Les Béjaouis appelés à réagir ET À CONFIRMER Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

D’

ailleurs, ça sera à partir de la prochaine rencontre face au MCE Eulma, au stade de l’Unité Maghrébine où la victoire s’annoncera plus qu’impérative afin de remonter dans le classement, et renouer avec les résultats positifs après trois matches nuls consécutifs dont l’un à domicile. A cet effet, les joueurs semblent être conscients de la tâche qui les attend et surtout décidés à faire le maximum pour arracher une belle victoire en dépit de la difficulté de la tâche.

Une trêve pour recharger les batteries

Toutefois, avec la trêve que le championnat de la ligue Une, observera cette semaine à cause des matches internationaux de la sélection nationale, le staff technique de la JSMB, aura une belle opportunité de bien préparer son groupe, et surtout, d’effectuer les changements qui s’imposent afin de permettre à son équipe de livrer une belle prestation à l’avenir, et surtout de réaliser les résultats escomptés. C’est pour cette raison

Ph : Maracana

Ayant réussi à revenir avec un précieux point de nul de leur déplacement, où ils ont raté la victoire, voilà que les vert et rouge de la JSM Béjaia seront appelés à réagir, et surtout à confirmer leur invincibilité et ce, à l’occasion des prochains rendez-vous qui ne s’annoncent pas faciles à l’avenir.

que le staff technique ait décidé de mettre sur place, un programme durant toute la semaine pour espérer assurer une meilleure préparation pour les matches à venir.

nouvelles, on croit savoir que la formation du CS Constantine aurait accepté d’affronter les Béjaouis en amicale, pour dimanche prochain.

Ainsi donc, afin de combler le vide laissé par la compétition, le staff technique en concertation avec les dirigeants, comptent programmer une joute amicale pour la semaine prochaine. D’ailleurs, le manager du club Hakim Medane a entamé des contacts avec certaines formations en vue de la programmation d’une joute amicale, probablement pour la semaine prochaine. Aux dernières

Ayant marqué son retour à la compétition, après une longue absence des terrains, où il a pris part à la dernière rencontre face à l’AS Khroub, voilà que le staff technique vient d’afficher son soulagement quant au retour de cet élément qui pourrait être la solution en attaque, après le manque d’efficacité affiché par les autres attaquants jusque là, avec zéro buts en trois matches. Ce qui est jugé comme une mauvaise chose

Un match amical au programme

Le retour de Gasmi soulage le staff technique

GASMI :

et ce, bien que le club dispose de nombreux attaquants qui n’arrivent pas à débloquer la situation.

La reprise fixée pour aujourd’hui

C’est aujourd’hui, mercredi, que les vert et rouge reprendront le chemin des entraînements et ce, après avoir bénéficié de quatre jours de repos accordés par le staff technique, à l’issue de la rencontre de vendredi dernier devant l’AS Khroub. D’ailleurs, les Béjaouis devraient se remettre au travail pour préparer les prochains rendez-vous, et ce, bien que le championnat observera une trêve cette semaine. Sadek Ait Slimane

«C’est bien de retrouver la compétition officielle» Après une absence qui a duré plusieurs semaines, l’attaquant de la JSM Béjaia en l’occurrence Hocine Gasmi a retrouvé la compétition officielle la semaine écoulée, à l’occasion de la rencontre face à l’AS Khroub, où il a fait son entrée dans la dernière demi-heure du match en remplacement de son camarade Zafour. D’ailleurs, Gasmi a tenu à affirmer qu’il est toujours bien de retrouver la compétition et ce, après une longue absence.

pas ? Je crois que nous avons livré une belle prestation où nous avons réussi à nous créer beaucoup d’occasions, comme on a dominé notre adversaire mais, sans pour autant réussir à les transformer en buts. A cet effet, je dirai que nous aurions pu revenir avec les trois points de la victoire, et améliorer notre classement, bien que ce point nul va nous motiver pour notre prochain match, face au MCE Eulma.

On comprend par là que vous avez ratez la victoire, n’est ce

Le championnat observera une trêve et cela est une occasion

Tout d’abord, quel commentaire faites-vous sur le nul arraché face à l’AS Khroub ? Je pense que ce résultat est bénéfique pour nous, dans la mesure où, il nous a permis de nous ressaisir de notre dernier faux pas à domicile, et par la même, aborder les prochains matches avec un moral au beau fixe, ceci dit, nous aurions pu faire mieux. En tout cas, ce résultat est motivant pour l’avenir.

En évoquant ce match, comment s’annonce-t-il pour vous ? Ça sera un match important pour nous dans la mesure où, nous serons dans l’obligation de réagir et d’arracher les trois points, afin de remonter dans le classement et de renouer avec les victoires. Toutefois, je dois dire que nous sommes dans l’obligation de bien préparer ce match et tenter de faire le maximum pour glaner les trois points.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

pour vous en vue de bien préparer ce match, n’est ce pas ? Oui, je crois que le fait que le championnat observera une trêve, est une occasion pour nous afin de bien préparer le prochain match dans de bonnes conditions, et permettre au staff technique d’effectuer les réglages nécessaires, afin d’être prêts pour le reste de la compétition et réaliser les résultats escomptés.

Vous venez de retrouver la compétition officielle après une longue absence, un commentaire ? Je crois que c’est toujours bien de retrouver la compétition officielle après une longue absence, et c’est le cas pour moi, puisque j’ai retrouvé la compétition où j’ai participé à quelques temps de la rencontre de vendredi dernier, devant l’AS Khroub qui m’a permis d’ailleurs de reprendre petit à petit mes forces, et d’être en bonne forme dans les prochains rendez-vous. Entretien réalisé par : Sadek Aït Slimane


LIGUE 1

Les Vert et Rouge en … détail !

L

Tout aura été dit sur les Vert et Rouge. Après huit journées disputées, les Béjaouis sont en position d’attente, à quelques points seulement du leader.

e chemin est encore long et si certains commencent à parler d'une saison “blanche”, d’autres, par contre, estiment que le moment n’est pas venu pour évoquer la question du podium et ou du titre. Seulement, tous sont unanimes pour dire que les prestations de l’équipe demeurent, malheureusement, faibles et ne reflètent nullement la physionomie d’un effectif aussi riche. Les causes ont été relatées à plusieurs reprises, avec précision et sans aucune subjectivité. Aujourd’hui, notre travail consiste à faire un bilan sur les huit journées et les différentes péripéties qu’a connues l’équipe si chère à Boualem Tiab. Alors, droit au but :

Match prolifique en buts

Il aura été celui disputé contre

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

l’ASO et qui a vu les camarades de Zafour subir la première défaite, l’unique, d’ailleurs, jusqu’à présent. Une défaite dans laquelle les Vert et Rouge ont concédé 3 buts et marqué deux seulement. ASO 3 - JSMB 2

Meilleur résultat

Il a été enregistré lors de la 3e journée du championnat face à l’ESS au stade du 8-Mai 1945. Ce jour-là, les Sétifiens, méconnaissables, faut-il le rappeler, ont été surpris par les Vert et Rouge qui ont réussi à inscrire deux buts et repartir avec les 3 points. ESS 1 - JSMB 2

Stérilité de l’attaque en exergue

La stérilité de l’attaque était, déjà, mise en exergue, dès la première journée où rien n’a marché contre le CSC et/ou des actions en or, préparées à partir du milieu de terrain, ont été, purement et simplement, ratées. Depuis, les observateurs sportifs n’ont pas cessé d’attirer l’attention de l’entraîneur sur ce manque flagrant de solutions. Rien n’a été fait, puisque les mêmes scénarios ont été vécus contre le WAT et tout récemment face à l’ASK. La JSMB a perdu des points qui vont peser lourds dans le décompte final : - CSC 0 - JSMB 0 (1re journée) - JSMB 0 - WAT 0 (7e journée) - ASK 0 - JSMB 0 (8e journée)

Contreperformance

La seule performance, jusqu’à présent, fut réalisée au stade de l’Unité Maghrébine, contre le Widad de Tlemcen. une contreperformance qui a provoqué le courroux et la colère des supporters, dont certains n’ont pas hésité à demander le départ de l’entraîneur. JSMB 0 - WAT 0 (7e journée)

Victoires ratées

Les camarades de Maïza ont raté des matches à l’extérieur. C’est ainsi que contre le CSC, un des 3 nouveaux promus, les Béjaouis n’ont pas réussi à surprendre les Constantinois dans leur fief. Pourtant, une victoire n’aurait surpris personne. L’autre ratage à mettre à l’actif des Béjaouis, fut sans conteste, ce nul enregistré contre l’ASK. Là aussi, les gars du club de Yemma Gouraya n’ont pas su concrétiser toutes les actions qu’ils se sont créées, même ce penalty raté par Boulaïnceur. Face à l’ASK, la JSMB n’a pas gagné un point, mais bel et bien perdu deux. - CSC 0 - JSMB 0 (1re journée) - ASK 0 - JSMB 0 (8e journée)

Meilleurs joueurs

Après huit journées, si certains joueurs ont commencé à sortir du lot, d’autres, par contre, ont réussi à dominer, carrément, leurs camarades par leur présence devenue, quelque peu indispensable, leur disponibilité sur le terrain et leur talent. Il s’agit de Megatli dont le rendement ne cesse de prendre de l’ampleur, de Boucherit qui a progressé grâce à son sérieux et sa discipline dans le jeu et de Maroci dont le génie est en train d’apporter du tonus et du savoir-faire à son équipe.

Grande déception

Il a été recruté dans le but de combler le vide laissé par Zerdeb. Après huit journées, Djallit, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’arrive toujours pas à retrouver ses repères. Une déception qui se lit sur tous les visages des supporters, mais aussi sur celui du joueur qui veut sortir de cette situation … d’attente.

Satisfaction

le retour en confiance du jeune Aourès, dont la récente titularisation face à l’ASK aura, sans aucun doute, des répercussions positives, tant à l’équipe qu’au joueur luimême.

Mebarakou l’oublié

Il s’agit du jeune Mebarakou, dont la titularisation tarde à venir. Pourtant, le jeune joueur en question, pur produit du club, ne manque pas de talent, ni de rigueur et de sérieux. Va-t-il voir venir le jour où la chance lui sourira ? Tous les supporters, qui connaissent ses capacités, n’attendent que cela.

A retenir …

- Depuis qu’il est titulaire dans l’équipe, Si Mohamed Cédric semble avoir retrouvé sa force, sa confiance et sa sérénité. Du pain sur la planche pour Djebarat qui doit suer pour déloger son concurrent numéro 1. - Kacem, l’un des meilleurs éléments dans cette équipe de la JSMB, ne semble pas être en forme dans ses relations avec son entraîneur. Que se passe-t-il ? - Après huit journées, l’entraîneur des Vert et Rouge semble buter sur une problématique. Il n’arrive pas encore à trouver son équipe-type. Jusqu’à quand, allons-nous assister à des réaménagements à chaque rencontre ? - L’attaque béjaouie est actuellement sous pression. Tout le monde accuse les joueurs, dont le talent ne faut pourtant pas défaut. Toujours est-il que le compartiment du milieu semble être, de plus en plus, apprécié mieux que n’importe quel autre compartiment. Il est vrai que la présence d’un Boucherit, Maroci, Kacem et autre Hamlaoui et Ouali, n’a rien à envier avec les meilleurs. A. Z.

Maroci : «Contre l’ASK, on a perdu deux points…»

Saha Aïdek Tayeb ! Bonne fête à vous et à toute l’équipe de Maracana. Que cet événement soit porteur de belles choses à vous tous. Comment évaluez-vous le match contre l’ASK ? Ce fut un match difficile. On aurait pu gagner sans que personne crie au scandale. Il faut dire aussi que la réussite n’était pas de notre côté. On sent des regrets, n’est-ce pas ? Certes, il y a des regrets, mais ce n’est pas la fin du monde. On va remédier à tout

Par contre, la satisfaction qu’on peut tirer, après huit journées, c’est

cela, lors du prochain rendez-vous. Mais, vous avez perdu beaucoup de points, même à l’extérieur. Que se passe-t-il ? Non, rien. Certes, il y a eu des matches où on pouvait gagner, mais, la balle n’a pas voulu entrer. C’est la malchance qui nous poursuit. Que pensez-vous de cette coupure du championnat ? A vrai dire, la coupure n’est pas bonne pour nous dans la mesure où elle va, quelque peu, briser notre élan. On s'était préparés pour aborder tous les autres matches sur un même rythme. Mais, on va palier à cela. Comment voyez-vous la suite du championnat ? La suite va être dans le même sens et, on va essayer de gérer match par match pour pouvoir rester dans le sillage du groupe de tête. Etes-vous en train de penser à la Ligue des champions ? J’ai déjà participé à la Ligue des

champions avec la JSK. Donc, j’ai une petite idée sur cette compétition continentale. C’est sûr qu’au moment opportun, on prendra les choses au sérieux et on se préparera en conséquence. Après huit journées disputées, que peut-on dire du parcours de Maroci ? Je ne peux pas porter un jugement sur moi-même. Mais, ce que je peux dire, c’est que je fais de mon mieux pour pouvoir donner le meilleur de moi-même et être toujours au rendez-vous. Je suis venu à la JSMB pour apporter le plus qu’on attend de moi. L’EN, êtes-vous en train d’y penser ? L’EN est le rêve de tous les joueurs. C’est l’aboutissement d’un long sacrifice. Je continue à travailler et à faire le maximum pour attirer l’attention de l’entraîneur national. Quel message pouvez-vous transmettre aux supporters de la JSMB ? Ils ne doivent pas s’impatienter et continuer à soutenir leur équipe, même dans les moments les plus difficiles. De notre côté, on fera de notre mieux, pour ne pas les décevoir. Entretien réalisé par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

13 BOUALEM TIAB DE RETOUR

Après une longue absence, Boualem Tiab est parmi les siens. Un retour qui serait, cependant, de courte durée puisque, une semaine plus tard, le big boss béjaoui pourrait retourner en France.

SAUVÉ… MAIS !

Tout le monde lʼattendait au match contre lʼASK et tout le monde était unanime pour dire quʼen cas de défaite, il partirait. Plus de peur que de mal, lʼentraîneur des Vert et Rouge était sauvé par ce piètre nul ramené de Khroub. Tous étaient satisfaits mais pas convaincus !

GASMI DʼAPLOMB !

Gasmi est, désormais, opérationnel. Il sera titulaire lors du prochain rendez-vous. Un renfort important pour lʼattaque béjaouie qui a perdu de sa verve, ces derniers temps.

QUE DEVIENT DERRAG ?

Prévu au mois de novembre, Derrag nʼest pas prêt pour la reprise, si tel est le cas, lʼon se demande alors si ce recrutement énigmatique avait sa raison dʼêtre !

ET LES AUTRES JEUNES ?

Si Aouès semble avoir pris des ailes et, est même devenu titulaire à part entière, dʼautres jeunes, purs produits de la JSMB, nʼont pas eu encore cette chance dʼêtre alignés.Le cas de Mebarakou est là pour lʼattester. Plus grave encore, un jeune élément essayé et qui a donné toutes les satisfactions, nʼa plus donné signe de vie. Il sʼagit de Hammouche, un joueur pétri de qualités, et ayant fait ses preuves. Aurait-il été relégué au second plan où la JSMB ne veut plus de ses joueurs quʼelle forme et pourquoi donc dépense-t-elle de lʼargent ?!

Match amical en vue !

Afin de combler le vide laissé par cette coupure imposée, les dirigeants béjaouis auraient programmé un match amical la semaine prochaine. Une joute qui permettra sans aucun doute, à lʼentraîneur de faire tourner le reste des joueurs qui nʼont pas eu la chance dʼêtre alignés lors de la compétition officielle. A. Z.


14 LE MÉNAGE VA COMMENCER

Avec l'arrivée d'Ollé Nicolle à la tête de la barre technique de l'USMA, les choses vont certainement changer. Le technicien Français va sûrement sʼarranger à imposer sa méthode pour mieux se sentir dans son nouvel environnement. En prenant les rênes de l'équipe, Ollé Nicolle va faire bouger certaine choses à sa manière, lui qui devrait imposer sa force de caractère et tenir la barre avec assurance. Le ménage, et dans la stricte limite de ses prérogatives, va peut-être commencer à partir de ce samedi où il tentera de marquer son territoire. Une autre façon de voir le foot, et qu'il tentera d'inculquer à ses poulains, pour lesquels son arrivée est un signe de renouveau, sachant que la concurence sera encore plus importante. Si l'USMA traverse encore des turbulences au niveau des résultats et du jeu, alternant le bon et le moins bon, Ollé Nicolle sera sommé, en conséquence, de régler la machine. Cʼest le souhait de la direction, qui n'a jamais caché ses ambitions en ayant mis les moyens pour la Dream Team. Aussi, pour la bonne marche en avant du club, Ollé Nicolle devra trouver les solutions pour permettre enfin à la stabilité de s'installer à tous les niveaux.

LA DIRECTION USMISTE A TRANCHÉ

Il est à Alger depuis deux jours, et après moults tergiversations au sein de la direction, et les efforts conscentis pour convaincre le technicien Français, Ollé Nicolle est tombé d'accord avec les responsables usmistes.

A

yant résillié son contrat qui le liait avec le club chypriote d’Appolon à l'amiable, pour cause de crise financière insoutenable, Ollé Nicolle se lance ainsi dans l'aventure et sa mission débutera officiellement dès ce Week-end pour superviser l'équipe durant le match amical prévu ce samedi. La direction met ainsi fin au suspense et intronise Ollé Nicolle, fort de son expérience en clubs, notamment de ligue 2 Française, mais aussi de ligue 1 à la tête de la barre technique l'OGC Nice. C'est le début d'une autre aventure pour Ollé Nicolle, qui relève le défi de mener l'USMA à ses objectis, à savoir des titres dès cette saison. Il ne s'agira pas de construire pour Ollé Nicolle, il sera surtout question de rassurer et la direction et les supporters, quant à leurs ambitions communes, mettre l'USMA sur le toit du football Algérien. Les clauses du contrat ne sont pas encore revélées, mais son salaire va certainement avoisiner celui de son prédecesseur à l'USMA, en l'occurence Hervé Renard, et la durée n'a pas encore

été définie. Mais la direction pour sa part souhaiterait l'engager pour un bail de deux saisons. Cette nouvelle rassure tous le monde au sein de l'entourrage usmiste, et le fait d'aborder la reprise du championnat avec un technicien est déja un soulagement. En effet, les supporters redoutaient la lenteur au niveau de ce dossier. Sachant que l'équipe est appelé à se rebeller face à la JSK, après son faux pas face au CSC, la nomination d'ollé nicolle tend à rassurer un tant soit peut.

Il sera présenté à la presse à l'issue du match amical

Profitant du match amical prévu face à un club de Ligue deux, la direction va présenter son nouvel entraîneur, et ce, à l'issue de la joute. Le Français, malgré son beau palmarès, reste méconnu en Algérie et en particulier pour les Usmistes. Ollé Nicolle va certainement donner un apperçu de ses ambitions pour le club phare de Soustara. Ce sera aussi l'occasion pour les joueurs de nouer contact avec leur nouveau coach, avec lequel ils vont devoir continuer l'aventure.

Dziri le secondera

Si la direction est parvenue si vite à se décider et convaincre Ollé Nicolle de prendre les rênes de la barre technique, c'est que le technicien Français n'a eu aucune objection à être secondé par Dziri.

Meftah, Zemmamouche et Lemouchia avec l'EN

Trois éléments usmistes vont devoir attendre le 17 Novembre pour nouer un premier contact direct avec leur nouvel entraÏneur, qui sera certainement déja lancé dans sa mission. Il s'agit du trio MeftahLemouchia-Zemmamouche. Tous les trois sont en stage avec les Verts en prévision des matches amicaux face au Cameroun et à la Tunisie. Ils seront certainement attendus par le technicien, en sachant que ces trois éléments sont des piliers au sein de l'effectif et sur lesquels il devra compter face à la JSK.

MENACE DE HUIS CLOS POUR CABCRB…

Lʼarbitre Chemane du match CAB-MCA a mentionné dans son rapport le jet de projectiles de la part des supporters du CAB. Comme le CAB a été déjà été averti pour la même cause, la menace de suspension du terrain par un match à huis clos, plane sérieusement pour la rencontre CAB-CRB. La commission de discipline nʼa pas encore rendu ses décision.

… ET ESS-CAB

Lʼautre match que livrera le CAB mardi prochain contre lʼESS au stade du 08-Mai 45 est aussi menacé de huis clos pour jet de fumigènes des fans Sétifiens lors du CRBES. Si la ligue professionnelle confirme Ces sanctions, les supporters du CAB, qui espèrent se déplacer à Sétif, seront privés dʼun second match de leur équipe après celui face au CRB à Batna. Il est temps de bannir ses stades les fumigènes.

LIGUE 1

Ollé Nicolle, nouvel entraîneur Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

Considéré comme l'enfant du club, après plus d'une decennie de loyaux services, il ne pouvait être autrement et sera doncque l'assistant d'Ollé Nicolle. Ainsi, Billel Dziri va seconder le Français dans sa mission, de quoi enrichir son CV d'une expérience qui sera certainement prolifique pour sa future carrière. Même si Ollé Nicolle a certainement un apperçu des moyens humains et Financier du club usmiste, Dziri saura mieux l'intégrer au sein de sa famille, et le mettre dans lesm meilleures conditions pour entamer ses fonctions.

Son premier test sera décisif

pour son premier match officiel a la tête de l'USMA, Ollé Nicolle sera chargé de remettre la machine sur orbite, effacer des mémoires la triste contreperformance face au

CSC et relancer l'USMA ou, mieux encore, lui permettre de conserver son fauteil de leader. Ce qui serait un bon début. Mais face à la JSK, qui a requinqué son moral face au MCO, il faudra à Ollé Nicolle bien préparer l’équipe pour réussir sa première. Un vrai mais bon test pour l'équipe, qui pourra mesurer son potentiel face à une équipe qui est et sera peut-être un sérieux rival pour le titre de champion. Ollé Nicolle débutera donc par la JSK, détenteur de la coupe d'Algérie, et Ighil Meziane, meilleur entraîneur algérien la saison passée et champion avec l'ASO. Ce qui donne un appercu de la mission périlleuse d’Ollé Nicole et de ses poulains, surtout après le sursaut d'orgueil de cette équipe face au MCO. Un bon duel à suivre, où la bataille sera acharné sur tous les plans. M. Memmoud

FEZZANI : «Il faut garder les pieds sur terre»

Malgré avoir raté le match ASO-CAB pour blessure, Fezzani, que Amer Djamil a titularisé contre le MCA, a été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain. L’enfant de Ain El Beida, très conscient de l’élan de son équipe, tente de rester vigilant. Pour lui, le chemin du championnat est encore long et il faut éviter l’euphorie.

Le CAB fait un très bon début de championnat. A quoi l’attribuez-vous ? C’est le fruit d’une très bonne préparation et d’un bon état d’esprit du groupe, sans oublier le grand rôle du staff technique, qui a pu faire comprendre aux joueurs qu’ils ont des qualités. Une quatrième place au classement donne d’autre idées aux supporters … Cela nous donne aussi des idées à

nous, les joueurs, mais il faut garder les pieds sur terre ; le chemin est encore long, le plus dur reste à venir, nous ne sommes qu’à la huitième journée.

Il est quand même temps que le CAB abandonne un peu cet éternel objectif de maintien ? Il est vrai qu’il faut viser plus haut, mais cela dépend de beaucoup de facteurs. Pour le moment, on joue sans calculer, on se donne à fond ; on est un groupe soudé et on verra ce qui se passera d’ici la fin de la phase aller.

On vous laisse conclure … Notre parcours est, pour le moment, très satisfaisant. On espère que cela continue plus longtemps. Nous feront le maximum pour que le CAB fasse sa meilleure saison. J’espère que tout monde y participera. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

PAS DE MATCH AMICAL DEMAIN

Amer Djamil nʼaura pas de sparing partener pour un match amical demain. En effet, le CSC a décliné lʼinvitation. Le coach se contentera dʼun match contre les U21 pour préparer son prochain rendez-vouscontre lʼESS, pour la neuvième journée du championnat.

BOUCHOUK SANS COMPLEXE

Lʼattaquant vedette du CAB a rejoint le regroupement de lʼéquipe nationale à Sidi Moussa, où il a participé à la première séance dʼentraînement aux côtés des Bouguera, Faghouli, Boudebous, Belhadj et consort, sans aucun complexe. Hallilozich a facilité son intégration. W. Y.


LIGUE 2

n effet, après 9 journées disputées, les Mobistes sont en apprentissage et sont loin, d’être un candidat potentiel capable de postuler à l’accession. «Nous avons une équipe composée de jeunes éléments. Pour cette saison, notre objectif demeure la mise en place d’une équipe compétitive», nous a souvent répété Mustapha Bouchebah, le président du club. Et, effectivement, après avoir réussi à sauver le club des griffes de l’oubli et la dissolution pure et simple, les dirigeants actuels se sont attelés à mettre sur rails, leur équipe, non pas pour une simple figuration, mais pour un maintien honorable. Il a suffi un petit temps à Rahmouni pour que tout rentre dans l’ordre, et pour que les Vert et Noir fassent une entrée fracassante, dans cette compétition. En quelques matches, les camarades de Aïssani ont donné cette illusion de pouvoir aller loin et pourquoi pas, atteindre la ligue 1. «Il faut garder les pieds sur terre, le championnat est encore loin, et beaucoup reste à faire, on veut mettre en place, une équipe solide et compétitive», nous a affirmé

Ph : Maracana

La défaite des poulains de Rahmouni à Batna, aura confirmé tout ce qui a été dit, à propos de cette équipe qui a failli ne pas prendre le train de la compétition.

E

15

Le MOB, entre accession et réalité du terrain … Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

contre contre la JSSaoura. «On se démarque de tout ce qui s’est passé ce jour-là», nous a affirmé haut et fort, Bouchebah, avant d’ajouter. «C’est un groupe de supporters qu’on a manipulé et qui veut porter préjudice à l’image du MOB.» Ceci dit, les dirigeants sont unanimes pour dire que les pouvoirs publics ne font rien pour venir en aide à ce club. Dans ce sens, ils diront : «Le wali nous a promis de réunir tous les industriels de la région afin de les sensibiliser, mais jusqu’à présent, rien n’a été fait…»

Les Crabes : une force positive

récemment, Mourad Rahmouni, l’entraîneur qui est en train de métamorphoser son groupe, en lui donnant cette envie de jouer, ce plaisir de gagner et cette force de plaire. Après 9 journées disputées, les choses commencent à reprendre leur cours dans la logique. Et même si certains, estiment les poulains du duo RahmouniMoussouni, peuvent faire partie des candidats pour l’accession, d’autres par contre, semblent convaincus que leur équipe n’a pas encore cette stature d’une formation capable de jouer les premiers rôles, et par là même, postuler à un poste de prétendant à l’accession. «Entre le rêve de l’accession et

En fait, la force du MOB réside dans ses supporters. Des supporters dévoués à leur club et qui ont prouvé dans toutes les occasions, qu’ils représentent véritablement, le 12e homme de l’équipe. Après 9 journées, tous les adversaires du MOB, notamment à domicile, ont été accueillis, en toute sportivité. Une force positive que certains veulent à tout prix, manipuler à des fins purement politiques. Mais conscients de cela, les Crabes continuent à se déplacer au stade, à porter tout haut, leur équipe et applaudir l’adversaire. «Nous avons un public en or. Un public sportif et la preuve, n’a-t-il pas applaudi tous nos adversaires, même s’ils arrivaient à nous accrocher à domicile ?» nous a-t-on confié en guise de conclusion. A. Z.

la réalité du terrain, le fossé est grand», nous a-t-on souvent dit et répété.

Les pouvoirs publics qui ne jouent pas le jeu !

Face à un travail inlassable des dirigeants mobistes, les pouvoirs publics semblent se confiner dans une indifférence totale. Les caisses du club sont presque vides, les promesses tardent à prendre forme, et ajouter à cela, ce torchon qui vient de brûler entre le wali et le club, à cause d’une poignée de supporters, l’ayant traité de tous les noms, le n° 1 de la wilaya, lors de la ren-

Zouaghi (soigneur des jeunes) et Henider devant le conseil de discipline La direction passe à l’action

UN COMITÉ DE SUPPORTERS POUR LE CLUB

Dans lʼune de nos précédentes éditions, nous avons posé la question suivante «A quand un comité de supporters au MOB ?» et bien le projet (car on peut qualifier cet état de fait en tant que tel) pourra voir le jour dans quelques jours, voire quelques semaines. Cʼest ce qui a été décidé par la direction du club, qui veut faire de ce comité, celui qui pourra canaliser les fans et faire en sorte de mettre les fans dans un cadre organisé. Il faut dire aussi, que lʼaspect professionnalisme exige des clubs, à avoir leurs propres comités de supporters.

En amical cet après-midi : MO Bejaia- ORB Akbou

Afin de meubler la mini-trêve imposée par la ligue nationale aux clubs de ligue I et II, le coach Rahmouni, et dans lʼoptique de voir où en est lʼétat de forme de ses éléments, a décidé de programmer une joute amicale au stade de Béjaia (Opow) où les Vert et Noir donneront la réplique cet aprèsmidi aux pensionnaires de la régionale II /Groupe de Kabylie. Un match qui permettra assurément, au coach en chef des Crabes, de corriger aussi, certaines carences dans lʼéquipe, comme lʼinefficacité de lʼattaque, cela même si, ce compartiment a inscrit en tout, onze buts, mais aussi, la défense qui encaisse presque à chaque match. R. M.

Ne dit-on pas que la clé de la réussite de chaque club, c’est la discipline. Un aspect que la direction du MOB ne veut pas passer sous le paillasson, en sanctionnant les joueurs qui fautent ou qui commettent des erreurs, eux qui se sont engagés à défendre les couleurs du MOB, de la meilleure façon possible.

A

insi donc, le conseil d’administration du Mouloudia est passé à l’action, en décidant de faire entendre l’attaquant Henider par la commission de discipline. Une audition qui s’est déroulée hier dans l’aprèsmidi, au siège de l’administration du club. Il faut que la décision d’entendre ce joueur, soit décidée, suite au comportement de ce dernier, lors du match amical que les capés de Rahmouni ont joué face au U 21 de Meddas, avant le match de la 9ème journée. Lors de cette joute amicale, c’était Moussouni qui était

sur le banc, et le joueur en question aurait montré un comportement, qui de l’avis de son coach, est indigne. Il a donc rédigé un rapport à la direction, laquelle a décidé d’entendre le joueur et de voir plus clair son cas. Un autre cas est celui du soigneur des jeunes, Zouaghi qui ne s’est pas déplacé au stade de Lakhdaria où les jeunes catégories ont donné la réplique aux gars de Lakhdaria. La direction du club aurait décidé donc, d’entendre cette personne qui va devoir apporter des justifications par rapport à son absence.

Rahmouni donne des explications sur la défaite face à Batna

C’est peut-être la première fois de la saison que la direction du MOB demande des comptes au coach Rahmouni, après la défaite face au MSP Batna. Un revers qui n’ a pas été du goût de la direction qui aurait décidé d’une réunion avec le staff technique. Durant cette réunion, le coach a expliqué à ses dirigeants employeurs leur disant que ce n’est pas à lui ,de rentrer sur le terrain pour marquer. Les joueurs

se sont procurés beaucoup d’occasions, mais le manque de finition, a fait défaut aux Henider et consorts. Il faut dire que la direction du club bougiote tenait à un bon résultat face au MSPB, pour espérer revoir les objectifs du club à la hausse. Et comment ! En cas où le MOB terminerait la phase aller dans le groupe de tête, les dirigeants voudraient bien jouer la carte de l’accession à fond, du moment qu’hormis le CABBA qui connaît une envolée, les autres clubs sont de niveau moyen, d’où la capacité des Crabes à leur tenir tête. Cela dit, même avec cette défaite face aux gars des Aurès, le club pourra aspirer à soigner sa place actuelle, surtout lorsque l’on sait qu’une victoire à trois points, pourrait propulser n’importe quel club dans le haut du tableau, alors qu’une défaite ou un semi-échec pourrait ne pas faire son affaire. En tous les cas, pour la direction du MOB, l’objectif principal est le maintien, mais si une opportunité s’offre aux Crabes, ils ne vont pas s’en priver. Rahib Medhouche

Un club dans la tempête

L’US Biskra est lanterne rouge depuis le début de l’exercice. «Fallait-il s’attendre à mieux ? » disent les fans du club.

A

joutant : «Quand on laisse faire les recrutements par un bricoleur nommé Kardi qui s’est autoproclamé coach, manager, préparateur physique, et recruteur, au sein d’une équipe dirigeante sans poigne, on ne peut attendre des miracles ». Gangrené par des gens qui tirent le club vers le bas, le football biskri est dans une impasse. Les recrutements opérés cette saison, par Kardi et ses managers, s’ils ont réduit la masse sala-riale, ont mis le club des Zibans dans une position peu commune. Apres 9 journées, la formation biskrie, a déjà engagé un deuxième entraîneur, son pactole points se résume à 4 petits points récoltés, après une victoire par penalty sur Kouba, et d’un nul, face à Blida et sa position n’est point enviable. Majdi Kardi, suspendu pour 6 mois par la LNF, observe à partir de sa ville natale Tébessa, les résultats de son “œuvre”. Le Président Ali Houhou est absent depuis des semaines, les quelques dirigeants qui assuraient l’intérim, viennent de quitter la barre, le nouveau coach Khalfa est désemparé au milieu du gué, les dettes bloquent de nouveaux recrutements, la logistique est mal assurée...Et dans ce climat délétère, l’USB doit garder coûte que coûte sa place en ligue 2. Mission impossible disent les uns. Rien n'est encore perdu disent les plus optimistes. En attendant, sur 9 matches l’USB en a perdu déjà 6, et l'écart avec l'étage supérieur commence à devenir sensible. Cette situation, jamais vécue par ce club, fera-t-elle enfin réagir ceux qui ont encore du Nif pour Biskra et son club légendaire ? S. S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


16

LES ANNABIS dans la tourmente

Les Annabis regrèssent de plus en plus. C’est dire que leurs prétentions en début de saison étaient réellement démesurées, vu les résultats enregistrés jusque là. en effet, en 9 rencontres jouées l’USMAnnaba a enregistré 5 défaites dont une à domicile, 2 nuls dont 1 à domicile, et le second à l’extérieur, et, enfin, deux victoires at-home.

A

vec un tel bilan l’équipe de Bouna n’ira pas loin, et dans une 13e place avec 8

DEFNOUN ET SI AHMED, AU REPOS ACTIF

Les défenseurs de lʼUSMB, Defnoun et Si Ahmed ayant contracté des blessures lors du dernier match contre le MOC ont été épargnés par le staff médical pour un repos actif, exerçant un travail spécifique en solo.

LEDRAÂ PASSE UN CONTRÔLE MÉDICAL

Blessé lors de la 8e journée face à lʼABM, il nʼa pas participé à la dernière rencontre contre le MOC. Pour la séance de la reprise, il a été soumis à un travail léger hier dans la matinée et devait passer un contrôle médical chez le médecin du club pour être fixé sur lʼévolution de son état de santé.

SÉANCES DE TIRS AUX BUT

Lors de la séance dʼentraînement dʼhier au stade dʼOued El Alleug, le coach Amrouche a soumis ses joueurs à une séance de tirs aux but afin de les préparer, éventuellement, au cas où les deux équipes ne parviennent pas à se départager au terme du temps réglementaire des prolongations. T. A.

LIGUE 2

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

points l’équipe ne peut pas prétendre à quelque chose de probant et n’ira pas loin. L’objectif assigné n’était qu’un rêve. Les Annabis n’ont pu faire mieux le weekend dernier, se faisant accrocher par une modeste formation de l’Amal de Mérouana, classée également à la 13e place. Un faux pas qui est venu au mauvais moment et qui n’arrange pas les affaires du club, encore moins du nouveau coach, Kamel Mouassa, fraîchement installé. Les Annabis ne cessent de marquer le pas après l’espoir qui a gagné les amoureux du groupe bônois, en installant le coach Kamel Mouassa à sa tête. Les Annabis, qui étaient condamnés à réagir suite aux nombreux faux pas dont celui à domicile face au CABBA et le MOC, n’ont pas pu se racheter malgré les belles prestations qu’ils fournissent dans certains matches, comme celui perdu à domicile face au CABBA. Les Bônois doivent réagir lors

des prochains rendez-vous, à commencer par celui face à l’ESMostaganem pour le compte de la 10e journée. En effe,t l’ESM et une équipe moyenne classée à la 9e place avec 12 points dans son escarcelle et elle a été battue lors du round précédent sur le score de 2-1 par l’USMBA. Les Annabis doivent se ressaisir et il est temps pour eux rejoindre le haut du tableau et surtout de ne pas s’en éloigner. Les gars de Lalla Bouna jouent bien et fournissent de belles prestations en se créant beaucoup d’occasions, mais sans pour autant concrétiser et transformer ces occasions en buts pour diverses raisons. D’ailleurs, les Boudar, Naamoune, Bey, Belouahem, Lahcène, Bouharbit ratent lamentablement des occasions par manque de concentration devant les buts adverses. C’est ainsi que les résultats enregistrés par les capés du cheikh Kamel Mouassa ne reflètent pas la physionomie de leurs matchs. Amar Aït-Bara

Périlleux déplacement à Mostaganem

Les Annabis doivent suer pour rentrer à Annaba avec un résultat probant lors de leur déplacement périlleux à Mostaganem afin d’affronter l’équipe locale pour le compte de la 10e journée du championnat de la ligue 2.

L

es Bônois doivent se donner un peu d’air et doivent suer pour disposer de l’ESM, et confirmer que les journées se suivent et ne se ressemblent pas pour les capés de Mouassa qui occupent la place de lanterne rouge. L’USMAn doit essayer de quitter les dernières loges pour éviter la pression et réafficher ses ambitions afin de se repositionner en pôle position et se reconcilier avec son public toujours mécontent et écœuré par cette formation et ses résultats peu satisfaisants. A Mostaganem, les Annabis ne doivent pas se comporter en victime expiatoire, ils doivent resister pour éviter une énième défaite et afficher une régularité. Annaba ne doit pas flancher à l’extérieur et afficher sa fébrilité, car elle doit éviter que tous ses déplacement soient conclus par des défaites. Annaba ne doit compter que sur ses succès et productions à domicile et escompter, peut-être, créer la surprise à la fin de saison. Pour cela, il faut acquérir plus

Amrouche augmente LA CADENCE

Il y a une semaine que l’équipe a décroché sa deuxième victoire de la saison, face au MOC, après 9 journées de championnat de la ligue 2.

L

es coéquipiers de Abdouni attaquent une autre compétition, en croisant le fer avec la jeune formation du WRBA (Attatba), pensionnaire de la régionale 1 de la ligue de football de Blida, pour le compte régional de la coupe d’Algérie, qui aura lieu ce vendredi au stade Zarouri d’Oued El Alleug. Après un parcours décevant en championnat de la ligue 2, logés parmi les mal-classés, les poulains de Rezki Amrouche feront le maximum pour décrocher le billet de qualification au prochain tour. Le coach blidéen a mis en garde ses poulains de ne pas mésestimer leurs adversaires et garder leur sang-froid durant toute la partie. Une victoire leur permettrait de gagner encore plus en confiance après le succès réalisé le week-end dernier face au MOC et leur remontera le moral pour aborder la suite du parcours dans les

meilleures conditions possibles. Avec l’indisponibilité de cinq joueurs blessés, Telbi, Defnoun, Kerifali, Ledraâ, Si Ahmed et Belkhiter, retenu en sélection olympique qui participe au tournoi final qualificatif aux J. O. 2012 Londres qui se déroule au Maroc, ce sera une aubaine pour le staff technique de l’USMB de mettre à l’épreuve les joueurs Agaba, Hamia, Touari, Djahel, Khelladi et autres Haddou qui n’ont pas eu assez de temps de jeu dans les jambes, cette saison pour bien situer leurs capacités dans l’éventualité de pallier les absences de leurs camarades blessés ou suspendus lors des prochaines rencontres, où le parcours s’avère d’ores et déjà difficile, à commencer par la prochaine rencontre contre le CABBA qui aura lieu le 15

de ce mois à BBA. C’est ce qui poussera le coach Amrouche à essayer d’autres variantes tactiques et apporté quelques changements au compartiment offensif. Les Vert et Blanc accusent un déficit dans le volet efficacité en attaque, par cette fragilité des attaquants Blidéens qui n’arrivent pas à exploiter les occasions qu’ils se créent. «On n’a pas le droit de mésestimer notre adversaire, la coupe réserve chaque saison son lot de surprises, alors on doit se méfier et faire preuve de vigilance. Il faut prendre au sérieux l’équipe d’Attatba, c’est une équipe qui joue les premiers rôles en championnat, nous devons jeter toutes nos forces dans la bataille pour assurer la qualification au prochain tour», nous dira le milieu récupérateur blidéen Belloucif. T. A.

de métier. En se déplaçant à Mostaganem, elle doit réaffirmer ses intentions et ne doit plus “voyager mal” pour combler son retard. Annaba évolue mal à l’extérieur. Est-ce un problème de stratégie ? Ou tout simplement un manque de confiance des joueurs ? Pourtant, l’USMAnnaba est composée de grands joueurs capables de renverser la vapeur à leur profit, mais qu’attendent-ils ? Les tensions sont exacerbées au sein de la maison annabie dont la situation morale des joueurs est à améliorer et pas seulement dans le registre technique. Annaba est au seuil de la grande tourmente et ses joueurs doivent réagir positivement car son classement ne reflète pas son profil, tout en gardant ses bonnes intentions qui doivent être renouvelées. Aussi, place aux réactions positives et à partir de ce match face à l’ESM largement à sa portée. Le dernier nul concédé à domicile face à l’ABM prouve et signifie aussi que pour les poulains de Mouassa le chemin menant à l’accession demeure loin. Les Annabis doivent bien réagir en s’imposant pour se repositionner dans une place encourageante. Cette rencontre ESM-USMAn sera âprement disputée et les Bônois doivent bien négocier cette sortie pour venir à bout de cette équipe de Mostaganem. Et c’est jouable. Amar Aït-Bara

LEBLALTA : «Il faut se battre jusqu’au bout»

Absent durant trois rencontres en raison d’une blessure au tibia, Leblalta a fait un retour remarquable contre le MOB, où il a été élu meilleur joueur du match. Toujours calme et serein, il a répondu à nos questions sans détours.

Après quinze jours d’absence, vous avez fait un retour remarquable contre le MOB. Un mot ? J’ai joué juste en essayant de gérer mes efforts physiques car je savais que je manquais de fraîcheur, j’ai fais ce que le coach m’a demandé. Comment avez-vous vécu le changement d’entraîneur ? Ce sont des décisions de l’administration auxquelle on ne se mêle pas ; on a travaillé avec Zemmouri on fera de même avec Magra, on est payé pour travailler, le reste ce n’est pas l’affaire des joueurs. Le changement a quand même perturbé l’équipe ? C’est tout à fait normal. Lorsqu’on change d’entraîneur à 48h d’un match le doute s’installe, on ne sait pas ce qui va se passer. Dieu merci on a réussi à gagner un match très difficile. Pensez-vous que tout est rentré dans l’ordre ? Je l’espère. Après notre victoire contre le MOB, il y a eu les fêtes de l’aïd qui nous ont permis de se refaire un moral . maintenant on a entamé une nouvelle phase, il faut se battre pour l’équipe, on a un match de coupe qu’il faut gagner pour se qualifier. Quatre jour après, on recevra l’USMBA pour un 2e match à domicile, et les trois points nous feront beaucoup de bien. Entretien réalisé par W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

BOUHADI : «Nous ne

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

baisserons pas les bras»

L’attaquant samiste, Bouhadi Kada, revient sur la lourde défaite concédée face au CABBA le week-end dernier. Contacté mardi dernier après la séance de reprise, le n° 23 samiste nous a déclaré que lui et ses camarades ont déjà oublié ce revers et ne pensent qu’au prochain match face au MOC.

Un commentaire sur le revers essuyé face au CABBA ? Il m’est difficile de faire le moindre commentaire sur cette défaite ; franchement, je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens, je ne veux pas

revenir sur ce match. On comprend bien votre réaction, mais on veut juste une petite analyse... Je crois que nous n’étions pas vraiment concentrés à l’entame de la partie, et c’est dans cette période que cela s’est joué en définitive, puisqu’on a encaissé 3 buts en 15’ de jeu. Je ne remets pas en cause la solidité de notre adversaire, puisqu’il a bien négocié toutes ses sorties depuis l’entame d’exercice et n’a perdu aucun match sur les 9 joués jusque-là, mais je dirais qu’on leur a offert les 3 points en commettant trop d’erreurs, notamment en défense. Le moral n’est pas au beau fixe apparemment ?

La défaite est amère, mais elle fait partie du jeu, il faut savoir l’accepter. Maintenant, nous devons oublier ce revers et ne pas baisser les bras, car il faut continuer à travailler et penser uniquement à l’avenir, à commencer par le match de mardi prochain face au MOC. Justement, comment aborderez-vous ce match face au MOC ? Ce sera un match difficile pour les deux équipes, mais en ce qui nous concerne, nous l’aborderons avec le même engouement et la même hargne, nous irons dans la capitale de l’Est algérien pour réaliser un résultat probant. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

L

HAOUA : «Oublions le CABBA…»

es coéquipiers de Haoua restent sur une amère défaite subie à domicile devant le leader du championnat, le CABBordj Arréridj, sur le score sans appel de 3 à 0 ; et dire que la plupart d’entre eux étaient confiants en leurs possibilités d’enchaîner avec une victoire après celles obtenues respectivement face à l’US Biskra et le PAC. Mais ce jour-là, ils étaient passés un peu à côté de leur sujet, ce qui n’a pas empêché les poulains de Younès Ifticène de remporter l’empoignade de fort belle manière. Cette défaite les a fait revenir au point de départ, le groupe doit maintenant se sacrifier pour gagner le prochain match, et dans le cas contraire, la situation sera plus compliquée à l’avenir pour redresser la situation. Les poulains de Biba esti-

DIVISIONS INFÉRIEURES

Entrée en lice des clubs de l’Interrégion

3e tour régional de la coupe d’Algérie

La Ligue régionale d’Alger a programmé, pour ce weekend, le 3e tour de Dame coupe qui se jouera en deux journées, avec huit rencontres pour demain (vendredi) et deux autres pour samedi. Ce qu’il y a lieu de noter, c’est que pour ce tour il y aura l’entrée en lice des clubs de l’Interrégions Centre.

C

ommençons par les matches de demain, où on retrouvera un certain Hydra Association Club qui va jouer à Zioui face à l’OM Ruisseau. Un match qui promet beaucoup

dire que les gars de Sour partent largement favoris, avec la différence de niveau entre les deux antagonistes, puisque l’ESG évolue en division Amateur, alors que l’ES Kouba évolue en Régionale II/Groupe B. Enfin, la Ligue a instruit que les clubs tirés les premiers seront chargés de l’organisation des rencontres (service d’ordre, ambulance...), alors que les frais de l’organisation sont à la charge des deux (2) clubs en lice. Tout comme il y a trois équipes qui sont exemptées de ce 3e tour. Il s’agit du Widad de Rouiba, du Chabab de Thénia et l’USM Chéraga. Quant aux rencontres de samedi, il y aura le choc entre l’ES Ben Aknoun et l’US Olympique Amizour, soit les deux leaders de la Régionale I affiliée à la Ligue régionale d’Alger (LRFA). Rahib Medhouche

mant qu’ils pourront relever le défi et terminer la phase aller dans une position honorable. «Au vu de leur jeune âge, la mission reste un peu difficile, surtout qu’on aura à affronter prochainement les prétendants à l’accession, on essayera tout de même de bien gérer ces rencontres pour quitter cette mauvaise position au classement avant la fin de la phase aller. Avec le renfort de deux ou trois éléments, le groupe est en mesure de revenir en force durant la seconde moitié du championnat», dira l’entraîneur adjoint, Larbi Larbi. Les joueurs sont maintenant concentrés sur leur prochain match en déplacement face au MO Constantine, où seul un bon résultat compte pour se remettre en confiance pour la suite du championnat. A. L. B.

LE PROGRAMME

VENDREDI : Zioui : Hydra AC - OM Ruisseau Dar El Beida : RC Boumerdès - JS El Biar Kouba : JSM Chéraga - JS Haï Djabal 20 Août 55 : IR Bouchaoui - CA Kouba Lakhdaria : E Sour El Ghozlane - ES Kouba Bordj Menaïel : ES Azefoun - CRB Dar El Beida Boudouaou : RC Bordj El Kiffan - OB Lakhdaria Bouira (Bourouba S) : ES Timezrit - ESM Boudouaou SAMEDI : Bouira (Bourouba S) : ES Ben Aknoun - US Olympique Amizour Boudouaou : IRB Khemis El Khechna - NARB Réghaïa Exempts : USM Chéraga – CMB Thénia – WA Rouiba

Mise à jour du calendrier

RÉGIONALE I : Baraki : CRB Bordj El Kiffan - CRB Tessala Merdja RÉGIONALE II/GROUPE KABYLIE : Souk El Tenine : JS Tichy - ES Birghbalou

Des matches palpitants

Commençons par les trois équipes qui occupent conjointement la 1re place avec neuf points chacune, à savoir l’Union Sportive de Béjaïa, le Chabab de Kherrata, et l’Olympique d’El Kseur.

L

entre deux équipes qui pratiquent un beau football basé sur le technique. L’autre rencontre qui promet beaucoup est celle qui mettra aux prises la JSM Chéraga à la JS Haï Djabal. Un match où chacune des deux équipes voudra passer l’écueil de son vis-à-vis et par la même occasion passer au prochain tour, et pourquoi pas avoir la chance de se frotter aux clubs de la DNA (Division nationale amateur). A Boudouaou, il y aura un certain RC Bordj El Kiffan - IB Lakhdaria, qui drainera aussi la grande foule, eu égard au fait que le terrain de Boudouaou se trouve non loin des deux clubs cités, et où le public de chaque côté se déplacera dans un seul et unique but, celui d’encourager son équipe favorite. A Lakhdaria, l’E Sour El Ghozlane essayera de passer le cap de l’ES Kouba. Il faut

17

e premier nommé sera en appel à Tazmalt face au Sahel local, qui voudra se racheter de sa dernière défaite subie à Barbacha face à l’Amal local. Ce qui fait que la rencontre sera difficile pour les capés de Talah Hamid, qui vont devoir se surpasser pour revenir avec un bon résultat qui les laissera dans le groupe de tête. Il faut dire que l’écart qui sépare les deux équipes, à savoir deux points en faveur de l’USMB, fera que la rencontre sera palpitante à suivre. Les littoraux de Kherrata se déplaceront, eux, à Ben Allouache pour donner la réplique aux

Ligue de Béjaïa/ 5e journée

banlieusards d’Ighil Ouazzoug, qui veulent se racheter de leur défaite subie samedi passé devant le voisin de l’USM Béjaïa. Les gars de Kherrata vont devoir eux aussi sortir tout ce qu’ils ont dans les tripes pour espérer épingler ou contraindre les locaux au partage des points chez eux. Une autre rencontre qui ne manquera pas de piment, c’est celle qui mettra aux prises les Olympiens d’El Kseur à l’Amal de Barbacha. Une équipe qui suit de près le groupe de tête et qui ne voudra pas lâcher prise, mais cette fois, elle aura en face d’elle une équipe qui a comme objectif de revenir en Régionale II qu’elle avait quittée il y a de cela une année. Le Racing Club de Seddouk jouera pour la troisième fois à domicile, et recevra l’AS Taâssat. Une rencontre entre une équipe qui veut confirmer et qui voudra rester dans le peloton de tête (RCS), et une autre qui a enregistré des résultats mitigés et qui voudra se racheter de sa surprenante

défaite subie vendredi passé en cédant les trois de sa rencontre face au voisin de la Jeunesse de Béjaïa. Dans le bas du tableau, les sapeurs-pompiers de la Protection civile qui n’ont récolté que deux points depuis le début de l’actuel exercice iront à Souk El Tenine, soit un club en mal de points (quatre au compteur) et qui voudra se réveiller pour espérer jouer les premiers rôles. L’Olympique de Melbou, qui occupe la 13e place, ira à Ben Allouache pour donner la réplique à la JS Béjaïa, cette dernière qui voudra confirmer son réveil de la semaine passée, où elle avait épinglé le voisin de Taâssast. L’US Soummam de Madouni Moussa (le président) qui pointe à la 15e place avec un seul point au compteur, recevra à domicile la JSB Amizour, un autre club qui a réussi sa première victoire de la saison vendredi passé devant le CSA Gouraya de Béjaïa. Ce dernier, qui ferme la marche du classement avec zéro point,

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

jouera face au voisin du Nacéria de Béjaïa. Les hommes du président Lalali ont intérêt à se ressaisir s’ils ne veulent pas voir leur avenir se compliquer dans ce palier et revenir d’où ils sont venus, au terme de l’exercice 2009/2010, où ils ont réussi une accession historique. Rahib M.

Le programme de la journée

JS Béjaïa - O. Melbou US Soummam - JS Béjaïa CRB Souk El Tenine - CS Protection Civile OS El Kseur - ARB Barbacha CSA Gouraya de Béjaïa - NC Béjaïa SRB Tazmalt - USM Béjaïa JS Ighil Ouazzoug - CRB Kherrata RC Seddouk - AS Taâssast


18

PUBLICITÉ

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WOH¥d∞« WOLM∑∞« Ë W•öH∞« …¸«“Ë ‹U¢U∂M∞« W¥UÆu∞ wM©u∞« bNFL∞«

WOH¥d∞« WOLM∑∞« Ë W•öH∞« …¸«“Ë ‹U¢U∂M∞« W¥UÆu∞ wM©u∞« bNFL∞«

nO™u¢ s´ Êö´≈

nO™u¢ s´ Êö´≈

‹«¸U∂∑îù« ”Uß√ vK´ WI°Uº± o¥d© s´ t∫∞UB± ‹U§UO∑•≈ q§√ s± ‹U¢U∂M∞« W¥UÆu∞ wM©u∞« bNFL∞« n™u¥ : sOO∞U∑∞« sO±bª∑ºL∞«

‹«¸U∂∑îù« ”Uß√ vK´ WI°Uº± o¥d© s´ t∫∞UB± ‹U§UO∑•≈ q§√ s± ‹U¢U∂M∞« W¥UÆu∞ wM©u∞« bNFL∞« n™u¥ : sOO∞U∑∞« sO±bª∑ºL∞«

W°uKDL∞« ◊ËdA∞« UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ ‹UOzUB•ù« w≠ W∞Ëœ ”bMN± …œUN®

sOOF∑∞« ÊUJ±

œbF∞«

VBML∞« rß«

dz«eπ∞«

02

‹UOzUB•ù« w≠ W∞Ëœ ”bMN±

dz«eπ∞« -2w≠ UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ w∞UF∞« rOKF∑∞« w≠ f≤UºOK∞« …œUN® - )p¥¸U≠u°( …bOK∂∞« -1ÂuKF∞« - W¥¸«œù« Ë WO≤u≤UI∞« ÂuKF∞« : WO∞U∑∞« s¥œUOL∞« …bî s° Ÿ«¸œ -1,dOOº∑∞« ÂuK´ ,W¥¸Uπ∑∞« ÂuKF∞« ,WO∞UL∞« ÂuKF∞« ,W¥œUB∑Æù« r≤UG∑º± -1«b´ U±( ŸUL∑§ù« rK´ ,WO∞Ëb∞« ‹UÆöF∞« Ë WOßUOº∞« ÂuKF∞« ÊUºLK¢ -1Ë qLF∞« hBª¢( fHM∞« rK´ ,)Íu°d∑∞« ŸUL∑§ù« rK´ hBª¢ W¥«œd¨ -1hBª¢( WO±ößù« ÂuKF∞« ,‰UB¢ù« Ë Âö´ù« ÂuK´ ,)rOEM∑∞« WM¢U° -1)Êu≤UÆ Ë WF¥d® dJºF± -1¸«¸œ√ -1)W∞œU∂´( ¸UA° -1UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ ‹U∂∑JL∞« œUB∑Æ≈ rK´ w≠ f≤UºOK∞« …œUN® dz«eπ∞« œUB∑Æ≈ rK´ w≠ WOIO∂D∑∞« WOF±Uπ∞« ‹Uß«¸b∞« …œUN® dz«eπ∞« ‹U™uH∫L∞« Ë oO£u∑∞« w≠ w±Uß wMI¢ …œUN® Ë√ ‹U∂∑JL∞« UN∞ W∞bF± …œUN® Ë√ w∞ü« Âö´ù« w≠ w±Uß wMI¢ …œUN® -

…¸bÆ X∂∏¢ )W¥¸bÅ ÷«d±√ W∂¢¸ qG® vK´ `®d∑L∞« …œuBIL∞« WOºL® ¸uÅ )04( l°¸√ ‡‡° nKL∞« Ÿ«b¥ù q§√ dî¬ œb• ‰Ë√ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°≈ U±u¥ )20( v∞≈ qßd¥ Íc∞« Êö´ù« «cN∞ dA≤ : w¢ü« Ê«uMF∞« ‹U¢U∂M∞« W¥UÆu∞ wM©u∞« bNFL∞«  - ‘«d∫∞« „«œË …uîù« ZN≤ ,12 .‘«d∫∞« -80 .».’ dz«eπ∞«

ÊUºLK¢

11 01 01

·dB∑±

01

‹U™uH∫L∞« sO±√ wIzU£Ë sO±√ wIzU£Ë b´Uº± ‹U™uH∫L∞« w∞ü« Âö´ù« w≠ w±Uß wMI¢

WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® : `®d∑∞« nK± W¥¸Uß )03 rƸ WHO∫B∞«( WظUALK∞ wDî VK© ‰uFHL∞« ÊU∑OºL® )02( ÊU¢¸uÅ W±UÆù« …œUN® - UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ WOM©u∞« n¥dF∑∞« WÆUD∂∞ ` §U M ∞ « ` ®d ∑ L ∞ « v K ´ s O F ∑ ¥  U N O K ´ ‚ œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ ”Uß√ vK´ WI°UºL∞« w≠ UOzUN≤ ozU£u∞U° tHK± ÂUL¢≈ ¸U∂∑îù« Èu∑ºL∞« Ë√ q≥RL∞« Ë√ …œUNA∞« s± wM¥uJ∑∞« Ë√/ Ë wß«¸b∞« : WO¢ü« U N O K ´ ‚ œ U B ± qÅ_« o∂© Wªº≤ WOºMπ∞« …œUN® Á U π ¢ « W O F { u∞« ‹U∂£≈ …œ UN® s± ¡UC∑Æù« bM´ WOKzU´ …œUN® WOM©u∞« W±bª∞« - ÂUF∞« VD∞«( ÊU∑O∂© ÊU¢œUN® -

Maracana N° 1569 — Jeudi 10 Novembre 2011 - Anep N° 885 166

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA D'ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ROUIBA COMMUNE DE REGHAIA NIF 41 000 20 000 16 08 50 10 38

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 129/PCM/2011

Un avis d'appel d'offres national restreint est lancé par la commune de Réghaia pour :

ACQUISITION DE TROIS (03) TRACTEURS AGRICOLES L'avis d'appel d'offres national restreint adressé exclusivement aux constructeurs et concessionnaires qualifiés en la matière, et cela en vertu des dispositions de lʼarticle 30 du décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchès publics peuvent soumissionner et sont appelés à retirer le cahier des charges à I'adresse ci-dessous, contre paiement de mille dinars, (1000,00 DA) auprès du : "BUREAU DE SECRETARIAT PERMANENT DE LA COMMISSION DES MARCHES,1er étage Bureau N° 02” Siège de la Commune de REGHAIA, Circonscription administrative de ROUIBA Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces suivantes dûment légalisées 1- L'OFFRE TECHNIQUE: • La déclaration à souscrire dûment remplie et signée par Ie soumissionnaire (sous peine de rejet) article 122 du décret présidentiel 10-236 (selon modèle ci-joint) • Le présent cahier des charges rempli et signé par le soumissionnaire • La déclaration de probité remplie et signée par Ie soumissionnaire, • Lʼoffre technique proprement dite établie conformément au présent cahier des charges (sous peine de rejet), article 122 du décret présidentiel 10-236 (selon modèle ci-joint), • Extrait du casier judiciaire du soumissionnaire pour les personnes physiques et du gérant ou Ie directeur général pour les sociétés (copie légalisee) • Attestation du chiffre d'affaires des

trois (03) dernières années (délivrées par les services des impôts) • Extrait du registre du commerce (copie légalisée) • Le NIF (numéro d'identification fiscale) pour les soumissionnaires nationaux et les soumissionnaires étrangers ayant dejà travaillé en Algérie. • Attestation de mise à jour CNAS (copie légalisée) • Attestation de mise à jour CASNOS (copie légalisèe) • Copie légalisée de I'attestation de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par Ie CNRC pour SARL- EURL - SPA - SNC et SCS (sous peine d'alimentation) • Extrait de rôles apuré ou avec échéancier de paiement (portant griffe et nom du signataire copie légalisée) • Statut juridique de I'entreprise pour : (SARL -EURL-SPA-SNC et SCS) • Expérience de I'entreprise justifiée par la quantité du matériel roulant vendu similaire à celui prévu dans Ie cahier des charges du marché, accompagné par des procès-verbaux de réception définitive et/ou des attestations de bonne exécution • Le soumissionnaire doit présenter une attestation justifiant I'existence du produit sur Ie marché algérien depuis 10 ans. • Offre technique proprement dite c'est- à-dire : (Ie certificat d'homologation ou barré rouge) visé par les services des mines et la fiche technique en langue de rédaction du cahier des charges (sous peine d'alimentation) conformément à l'article 122 du décret présidentiel N" 10-236 du 07/10/2010 II- L'OFFRE FINANCIERE : • La soumission (selon modèle cijoint) • Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire.

• Le devis quantitatif - estimatif de l'offre dûment signé par Ie soumissionnaire.

Les offres doivent être adressées à Monsieur Ie Président de l'Assemblée Populaire Communale de Réghaia sous forme de pli technique et pli financier séparés à I'intérieur de Ia même offre (Ie pli extérieur doit être anonyme et doit porter l'objet du projet, Ie numéro de I'avis d'appel d'offres et la mention «Soumission à ne pas ouvrir» . - La durée de préparation des offres est fixée à Trente (30) jours - la date de dépôt des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres heure limite 12h00 - L'ouverture des plis techniques et financiers correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h00. (Si Ie jour de dépôt des offres coïncide à un jour férié ou un jour de repos légal, il est reporté) Le service contractant peut rejeter I'offre retenue, s'il établit que lʼattribution du projet entrainerait une domination du marché par Ie partenaire retenu ou fausserait, de toute autre manière, la concurrence dans Ie secteur concerné (cf, article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Le présent avis tient lieu dʼinvitation aux soumissionnaires et membres de la commission d'ouverture des plis pour assister à lʼouvertuure des plis .(Article 123 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. La durée de validité des offres est fixée à 120 jours à compter de Ia date de dépôt des offres

Maracana N° 1569 — Jeudi 10 Novembre 2011 - Anep N° 885 172

W°uKDL∞« ‹UBBª∑∞«

sOOF∑∞« ÊUJ±

W°uKDL∞« ◊ËdA∞«

)œ«dπ∞« rK´( ‹U¢U∂M∞« W¥UL• -1 …¸UC∞« gzUA• -1 )06( dz«eπ∞« ‹«dA∫∞« rK´ -1 ‹U¢U∂M∞« W¥UL• -3 ‹U¢U∂M∞« W¥UL• )01( )…bOK∂∞«( p¥¸U≠u° ‹U¢U∂M∞« W¥UL• )01( …bî s° Ÿ«¸– Ë√ W´«¸e∞« w≠ W∞Ëœ ”bMN± …œUN® )01( WM,ODMºÆ ‹U¢U∂M∞« W¥UL• UN∞ W∞œUF± …œUN® )01( nK® ‹U¢U∂M∞« W¥UL• )01( ·¸U© ‹U¢U∂M∞« W¥UL• ) 02( dJºF± ‹U¢U∂M∞« W¥UL• ) 01( ¸UA° ‹U¢U∂M∞« W¥UL• )01( WM¢U° ‹U¢U∂M∞« W¥UL• )02( ¸«¸œ√ ‹U¢U∂M∞« W¥UL• ) 0 2 ( Xß«dML¢ ‹U¢U∂M∞« W¥UL• Ë√ W•öH∞« w≠ w±Uß wMI¢ …œUN® dz«eπ∞« UN∞ W∞œUF± …œUN® -… œ U N ® Ë √ W•öH∞« w≠ wMI¢ …œUN® )…bOK∂∞«( p¥¸U≠u° -UN∞ W∞œUF± dz«eπ∞« …œUN® Ë√ W∞Ëœ ”bMN± …œUN® ¡UOLOØ UN∞ W∞œUF± )03( dz«eπ∞«

‹U¢U∂M∞« W¥UL• UO§u∞uO°¡UOLOØ -

)01( ÊUºLK¢

…œUN® Ë√ UOKF∞« ‹Uß«¸b∞« …œUN® UN∞ W∞œUF±

…¸bÆ X∂∏¢ )W¥¸bÅ ÷«d±√ - ÂUF∞« VD∞«( ÊU∑O∂© ÊU¢œUN® …œuBIL∞« W∂¢¸ qG® vK´ `®d∑L∞« WOºL® ¸uÅ )04( l°¸√ -

WOM©u∞« W±bª∞« ÁU㛮 ‰uFHL∞« W¥¸Uß )03 rƸ WHO∫B∞«( WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® W±UÆù« …œUN® -

‰Ë√ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°≈ U±u¥ )20( ‡‡° nKL∞« Ÿ«b¥ù q§√ dî¬ œb• : w¢ü« Ê«uMF∞« v∞≈ qßd¥ Íc∞« Êö´ù« «cN∞ dA≤ ‘«d∫∞« „«œË …uîù« ZN≤ ,12 ‹U¢U∂M∞« W¥UÆu∞ wM©u∞« bNFL∞«  .‘«d∫∞« -80 .».’ dz«eπ∞« -

”Uß√ vK´ WI°UºL∞« w≠ UOzUN≤ `§UM∞« `®d∑L∞« vK´ sOF∑¥  : WO¢ü« ozU£u∞U° tHK± ÂUL¢≈ ¸U∂∑îù« WOºMπ∞« …œUN® ¡UC∑Æù« bM´ WOKzU´ …œUN® -

œbF∞«

VBML∞« rß«

19

w≠ W∞Ëœ ”bMN± W´«¸e∞«

02

w≠ w±Uß wMI¢ W•öH∞«

01

W•öH∞« w≠ wMI¢

03

W∫BK∞ wºOz¸ g∑H± WO¢U∂M∞«

04 WO¢U∂M∞« W∫B∞« g∑H±

: `®d∑∞« nK± WظUALK∞ wDî VK© ÊU∑OºL® )02( ÊU¢¸uÅ WOM©u∞« n¥dF∑∞« WÆUD∂∞ UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ Ë√ q≥RL∞« Ë√ …œUNA∞« s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ wM¥uJ∑∞« Ë√/ Ë wß«¸b∞« Èu∑ºL∞« WOF{u∞« ‹U∂£≈ …œUN® s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ -

Maracana N° 1569 — Jeudi 10 Novembre 2011 - Anep N° 885 168

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« …dJº° W¥ôË W±UF∞« ÊËRA∞« Ë rOEM∑∞« W¥d¥b± ÂUF∞« rOEM∑∞« W∫KB± ‹U°Uª∑≤ù« Ë ‹UOFLπ∞« V∑J± 2011/Ÿ ‹ Â/Ÿ.‘.‹.Â/1722 : rƸ

‹«– WOFLπ∞ W¥œUOÆ WµO≥ b¥bπ¢ qÅË wK∫± l°U© ‹UOFLπ∞U° oKF∑L∞« 1990/12/04 w≠ Œ¸RL∞« 31-90 rƸ Êu≤UIK∞ UI∂© W¥œUOI∞« WµON∞« b¥bπ¢ qÅË rOKº¢ 2011/09/08 ÂuO∞« «c≥ r¢ …dJº° W¥ôu∞ WO≠I∏∞« rB∞« »U∂® WOFL§ W¥¸uNLπ∞« ZN≤ 01 W¥dz«eπ∞« WO±ößù« W≠UAJ∞« dI± : w´UL∑§ù« dIL∞« …dJº° dOLß tK∞« b∂´u° : fOzd∞« …dJº° 1983/07/07 : œöOL∞« ÊUJ± Ë a¥¸U¢ .…dJº° WKODF∞« w• 103 rƸ : Ê«uMF∞«

Vend GOLF 5

2 L. Année 2005 140 ch. Toute options. RL : 152.000 KM

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

L'Angleterre s'arrache Eriksen

Club formateur par excellence, l'Ajax Amsterdam possède en son sein le meilleur footballeur danois depuis Michael Laudrup.

A

19 ans, Christian Eriksen fait tourner la tête de Chelsea et Manchester City qui, après avoir essuyé un refus de la part de l'intéressé l'été dernier, devraient revenir à la charge dans les semaines à venir. La confusion qui règne dans le club néerlandais pourrait aider leur cause... Christian Eriksen a la tête sur les épaules. L'été dernier, après avoir resplendi et éclaté sur la scène néerlandaise, le Danois de l'Ajax Amsterdam avait logiquement séduit des formations au standing et aux moyens supérieurs. Manchester City, par exemple, avait officiellement contacté le champion des PaysBas et l'agent du milieu de terrain de 19 ans. "Oui, il y a eu un intérêt de la part d'autres équipes. Mon agent m'a informé de celui de Manchester City. Mais je lui ai immédiatement dit non. Ce n'est pas pour moi. Je dois encore beaucoup progresser en tant que footballeur", avait reconnu le Scandinave sur Sportsvibe à la mi-octobre. L'impressionnante maturité du successeur annoncé de Michael Laudrup en sélection sera-t-elle toujours de mise dans les mois à venir? Car c'est un fait, la situation de l'Ajax a légèrement changé depuis le mois d'août. En plus de conflits au sein d'une direction qui cherche à attirer Marco van Basten pour chapeauter Frank de Boer, les résultats en championnat ont plombé l'ambiance à l'Arena. Si Eriksen est toujours aussi irréprochable et décisif, les Lanciers pointent au 5e rang de l'Eredivisie avec près de 11 points de retard sur le leader, l'AZ Alkmaar. Sauf miracle, le club le plus populaire du pays perdra une somme d'argent considérable qui ne pourra être compensée que par un parcours exceptionnel en Ligue des champions. Une donnée financière qui pourrait faire varier la position des dirigeants et de Christian Eriksen dès cet hiver.

Chelsea et City l'ont supervisé

En connaisseurs, Manchester City et Chelsea ont envoyé leurs recruteurs assister au match de poules entre les Amstellodamois et le Dinamo Zagreb (4-0) pour superviser la pépite scandinave. Une manière de montrer également leur intention de passer prochainement à l'action, et de profiter éventuellement de l'atmosphère délétère qui règne dans les coulisses du club batave. Evidemment, l'intéressé a brillé, délivrant notamment une passe décisive de grande classe en talonnade pour son compère, Gregory van der Wiel, et une autre, non moins raffinée, à destination de Siem de Jong. Le parfois hâtif Daily Mail s'est du coup

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

19

Tous les joueurs sur la liste des transferts

Avant-dernière du championnat mexicain, et non qualifiée pour les playoffs, l'équipe de l'America a déçu ses fans et ses dirigeants. ces derniers ont d'ailleurs décidé de prendre des mesures radicales, en plaçant tous les joueurs de l'équipe sur la liste des transferts. "L'équipe n'a pas

répondu à notre attente. Elle n'a pas atteint les objectifs fixés", a-t-elle expliqué dans un communiqué. "Nous présentons nos excuses aux fans, et prendrons toutes les mesures pour que pareille déconvenue ne se produise plus à l'avenir."

Puel «Gourcuff va revenir à son niveau»

Invité de l'émission Luis Attaque, sur RMC, Claude Puel s'est exprimé sur Yoann Gourcuff, qu'il a eu sous sa coupe durant une saison à l'Olympique Lyonnais. "Il a eu pas mal de choses à digérer, d'un nouveau statut acquis à Bordeaux à l'équipe de France en passant par son arrivée à Lyon, où il a été présenté comme une grande vedette, explique le technicien. Ce n'est pas quelqu'un de très extraverti.

fait l'écho d'une lutte à venir pour le Talent of the Year de l'exercice 2010-2011 d'Eredivisie. Celle entre les Blues et les Citizens, lesquels ont l'ambition de faire traverser la Manche au blondinet le plus tôt possible, et à coups de millions. Nerf de la guerre, l'argent ne manque pas aux deux formations qui, selon le quotidien anglais, prépareraient des chèques avoisinant les 25 millions d'euros pour séduire les Néerlandais. Une approche qui pourrait faire mouche, le Danois étant l'un des seuls joueurs de l'Ajax à posséder une valeur marchande pouvant renflouer les caisses du club...

Brandao vers l'Anzhi ? Selon le quotidien russe, lifesports, l'entraîneurjoueur de l'Anzhi Makhachkala, Roberto Carlos, serait très intéressé par le profil de l'ancien attaquant de l'Olympique de Marseille, Brandao. Le joueur, toujours sous contrat avec le club phocéen, est prêté à l'équipe brésilienne de Porto Alegre jusqu'au 31 décembre 2011. Le champion de France 2010 pourrait même recevoir une indemnité de transfert, puisque le contrat du joueur cours jusqu'en 2013.

Keita dans le viseur des Reds

Selon le journal catalan, El Mundo Deportivo, le club de Liverpool souhaiterait s'attacher les services de Seydou Keita, le milieu de terrain défensif du FC Barcelone, lors du mercato hivernal. Pour cela les Reds seraient prêts à débourser la somme de 14 millions d'euros. Seydou Keita a joué 9 matches de Liga depuis le début de la saison dont 5 en tant que titulaire.

Il est même très réservé. Il a eu beaucoup de choses à assimiler. Petit à petit, il va retrouver son niveau parce qu'il a de la qualité et surtout parce que son environnement sera propice à la performance. A Lyon, en ce moment, l'environnement est plus stable. C'est plus intéressant pour lui de revenir tranquillement, sans être attendu. Il n'avait pas encore la maturité nécessaire pour tout absorber l'année dernière".

Moggi condamné à cinq ans de prison

ict mardi sur l'affaire du Le tribunal de Naples a rendu son verd ués dans le championnat italien. Calciopoli, le scandale des matches truq enne de football (FIGC), l'ancien Déjà banni à vie par la fédération itali gi, a été condamné à cinq ans et Mog iano directeur général de la Juve, Luc de malfaiteurs", annonce la quatre mois de prison pour "association était chargé de désigner les qui , Gazzetta dello Sport". Paolo Bergamo mois de prison, alors que 8 et ans 3 de arbitres, a écopé quant à lui nt de la FIGC, devra purger deux Innocenzo Mazzini, ancien vice-préside onnes qui ont été condamnées pers ans et deux mois. En tout, ce sont 16 acquittées. dans ce dossier, alors que huit ont été

E

Nuri Sahin ému et motivé

nfin! Après plusieurs mois d'attente, le jeune international turc de 23 ans, Nuri Sahin, a joué ses 25 premières minutes dimanche dernier lors de la démonstration madrilène face à Osasuna (7-1). Remplaçant Sami Khedira, le meilleur joueur de la Bundesliga la saison passée a touché ses premiers ballons, réussi ses premières passes et même tenté son premier coup franc, passé tout prêt du but adverse. A la fin du match, il n'a pas caché sa joie et son émotion. "C'était une grande journée pour moi. J'étais un peu nerveux avant d'entrer car c'était mon premier match à Bernabeu. Je me sentais beaucoup mieux après quelques minutes sur le terrain. Je dois maintenant travailler pour être capable d'aider l'équipe".

Anzhi propose 6 millions par an à Farfan (Schalke 04)

L'Anzhi Makhachkala a formulé une offre ferme à Jefferson Farfan en vue de le recruter l'été prochain. En effet, le contrat de l'international péruvien de 27 ans se terminant en juin 2012, à l'issue de celui-ci il sera donc libre de s'engager avec le club qu'il voudra. L'équipe russe vient ainsi d'offrir à

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Farfan un contrat d'une valeur de 6 millions d'euros annuels sur une durée de 4 ans selon le quotidien allemand Bild. Nul doute que cela devrait le faire réfléchir, malgré l'offre de dernière minute de Schalke 04 qui souhaiterait le conserver... Outre le club de Samuel Eto\'o, Malaga et la Juventus sont aussi sur les rangs.

Tim Ream confirme l'intérêt d'Arsenal

Tim Ream, le jeune défenseur des New York Red Bulls, est revenu sur l'intérêt que lui porte Arsenal. Le club de Premier League a envoyé des émissaires pour superviser l'international américain durant les playoffs de MLS face à Los Angeles Galaxy. "Je pense que tout le monde est au courant maintenant. Vous avez toujours des yeux qui vous regardent. C'est un honneur d'avoir une équipe de ce calibre pour vous observer et vous suivre. En même temps, tu ne peux pas laisser cela te distraire non plus. C'est une opportunité qui pourrait ne pas se représenter plus tard. Si nous avons une offre de prêt, nous nous y pencherons, mais je ne cherche pas activement à partir. J'aime jouer à New York, mes coéquipiers, mon équipe".


20

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

REPUBLIQUE ALGERIENI\IE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D'ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE CHERAGA COMMUNE DE CHERAGA NIF : 41000200001608500152

PUBLICITÉ

2E AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT N° : 50 / 2011

N° 3941/2011

Le président de l' Assemblée Populaire Communale de Chéraga, lance un 2e avis d'appel d'offres national restreint relatif à I'opération suivante :

Travaux des gradins des tribunes officielles, couverture gradins existants et confortement du mur de soutènement du stade des frères Lamali, Chéraga.

Les entreprises qualifiées en Batiment Activité principale ayant la catégorie 5 et plus, codes 331-3110.1 à 11, intéressées par Ie présent avis d'appel d'offres national restreint, peuvent soumissionner, et retirer les cahiers de charges au niveau du Bureau des Marchés, Commune de CHERAGA, Alger, dès la première parution du présent avis dans Ie bulletin officiel des marchés de I'opérateur public (BOMOP) ou la presse, contre Ie paiement des frais de reproduction et soumission fixé à 1000 DA Ie cahier des charges, Ie paiement s'effectuera au niveau du Trésor communal. Les offres accompagnées des pièces réglementaires décrites dans I'article 51 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, à savoir I'offre technique et I'offre financière qui seront jointes séparément, chaque offre dans un pli, en faisant apparaître distinctement la mention: « offre Technique» et « Offre Financière ». Les deux offres seront contenues à I'interieur d'une enveloppe anonyme portant uniquement la mention: « A ne pas Ouvrir “ « A Monsieur Ie President de L'APC de Cheraga)” « 2e Avis d' Appel d'Offres national retreint N° 50/2011»

• Travaux des gradins des tribunes officielles, couverture gradins existants et confortement du mur de soutènement du stade des frères Lamali. Chéraga. Les offres technique et financière seront Offre technique : • La déclaration à souscrire. • Le cahier des charges paraphé. • Planning d'exécution des travaux et délai de réalisation. • Une copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles en Batiment activité principale catégorie 5 et

constituées des pièces suivantes : Plus, codes 331-3110.1 à 11. • Une copie légalisée du registre du commerce. • Attestation de dépot légale des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien. • Les bilans financiers des trois

dernières années (visés par les impôts). • Extrait de rôles et carte d'immatriculation fiscale. • Copie legalisée de I'extrait du casier judiciaire. • Les références bancaires. • Statut de I'entreprise. • La déclaration de probité.

• Le numero d'identification fiscale (NIF). • Délégation de signature s'll y a lieu.

Offre financière: • La soumission selon Ie modèle ci-joint. • Le bordereau des prix unitaires

(Ies prix unitaires indiqués dans Ie bordereau des prix seront Iibellés en deux monnaies (Dinar algérien et devise) et devront être établis en hors taxe) • Le détail quantitatif et estimatif (en précisant Ie sous détail des prix pour chaque poste)

La durée de préparation des offres est fixée à 30 jours à partir de la première parution du présent avis dans Ie bulletin officiel des marchés de I'opérateur public (BOMOP) ou la presse.

Le jour de dépôt des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant, I'horaire limite de dépot des offres est fixée à 12HOO au niveau du bureau des marchés Siège de la Commune de Chéraga, Alger. L'ouverture des plis des offres techniques et financières aura lieu Ie jour de dépôt à 14HOO au siège de la commune de Chéraga. La durée de la validité des offres est fixée à 120 jours.

Maracana N° 1569 —Jeudi 10 Novembre 2011 - Anep N° 885 271

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D'ADRAR DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS NIF : 0002 01 01 5000 581

AVIS P'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 164/DLEP/2011

La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d'Adrar lance un appel d'offres national restreint pour la réalisation du Projet : construction d'un collège B6 /200 R A Adrar (tiliIane) Répartie en 8 LOTS:

LOT 01 : construction de : administration + hall entrée + 05 classes + 01 salle de professeurs + 01 bibliothèque et salle de lecture + 01 laboratoire d'informatiques + 01 salle polyvalente (RDC et ETAGE). LOT 02 : construction de : 06 classes + 01 salle de préparation + 01 laboratoire de sciences naturelles + sanitaires pour élèves + ateliers factotum. (RDC et ETAGE) LOT 03 : construction de : 05 classes + 01 salle de préparation + 02 laboratoires de sciences naturelles + 01 atelier de sciences physiques et technologie avec magasin + 01 bloc sanitaires pour élèves + chaufferie (RDC et ETAGE). LOT 04: construction: d'une demi-pension de 200 rations. LOT 05: construction de: 05 logements (02 F3, 02 F4, 01 F5) LOT 06 : construction de : clôture + aménagement et revêtement de la cour de récréaction LOT 07: construction de : AEP + assainissement + aménagement et revêtement trottoir intérieur et extérieur + revêtement de voirie + terrain combiné pour Ie sport LOT 08: éclairage intérieur et extérieur + poste transformateur + groupe électrogène . DANS LE CADRE DE L'OPERATION suivi, construction et équipement d'un collège B6 /200 R A Adrar (tililane)

Les entreprises qualifiées dans Ie domaine de travaux de batiment activité principale, peuvent retirer Ie cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la Wilaya d'Adrar Tél: 049 96 90 38. Les offres doivent être déposées au niveau de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d'Adrar accompagnées des pièces réglementaires et comprenant deux (02) plis comme suit :

PLI TECHNIQUE: 1. Instructions aux soumissionnaires paraphées 2. Modèle de déclaration à souscrire dûment signée et remplie 3. Cahier des prescriptions spéciales (CPS) parties A et B signé et paraphé 4. Registre du commerce 5. Certificat de qualification et classification professionnelles domaine batiment (activité principale et secondaire) catégorie Trois (03) et plus. 6. Extrait de rôles apuré ou avec échéancier 7. Attestations de mise à jour CNAS-CASNOS. 8. Attestation de mise à jour CACOBATPH 9. Statut du cocontractant pour les sociétés 10.Casier judiciaire du signataire de la soumission + attestation de solvabilité 11. Chiffre d'affaires du cocontractant de bilans des deux 02 dernières années (joindre attestation d'activité) 12.Délai d'execution + Planning des différentes phases des travaux 13. Attestation de dépôt des comptes sociaux au CNRC pour les sociétés. 14.liste des matériels accompagnés de cartes grises et assurances au nom du soumissionnaire. 15.liste des projets réalisés avec attestation de bonne éxécution. 16.liste des moyens humains accompagnés par les attestations ou diplômes et déclaration CNAS pour Ie personnel. 17. Déclaration de probité 18. Numéro d'indentification fiscale. - Toutes les pièces et copies devront être légalisées. - Le service contractant aura toute la faculté de vérifier I'authenticité des pièces fournies. PLI FINANCIER POUR CHAQUE LOT DISTINCT 1. Modèle de soumission datée, signée et remplie 2. Bordereau des prix unitaires 3. Devis quantitatif et estimatif

Maracana N° 1569 — Jeudi 10 Novembre 2011 - Anep N° 885 176

Chaque offre est insérée, chacune dans une enveloppe séparée portant selon Ie cas «OFFRE TECHNIQUE» ou «OFFRE FINANCIERE», avec indication du projet + nom du soumissionnaire avec adresse. Ces plis doivent être introduits dans une enveloppe extérieure anonyme ne comportant que les indications: AVIS D'APPEL D'OFFRES RESTREINT N° 164/2011/DLEP/WA construction d'un collège B6/200 R A Adrar (tililane) « A NE PAS OUVRIR »

Durée de préparation des offres - date de dépot des offres - Ouverture des plis La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la date de première parution du présent avis dans Ie BOMOP Le jour et lʼheure limite de dépot des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres à douze heures (12h00 min), prorogé de 24 heures pour chaque jour de repos légal ou férié La date d'ouverture des plis techniques et financiers sera tenue Ie dernier jour de la durée de préparation des offres à quatorze heures trente minutes (14 h 30 min) en séance publique au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d'Adrar (bureau des marchés). Dans Ie cas où ce jour correspondrait à un jour férié, la date de dépôt des offres et de I'ouverture des plis se tiendront Ie jour ouvrable suivant aux heures indiquées. Cet avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires pour assister à la séance d'ouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de 111 jours à compter de la date limite de préparation des offres.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Extinction de voix : j’ai perdu ma voix !

Banale et bénigne, l'extinction de voix est classiquement due à une inflammation du larynx ou laryngite. Quelles sont les circonstances habituelles qui font

perdre la voix et comment soigner une extinction de voix ?

QUAND LES CORDES VOCALES SONT TOUCHÉES, LA VOIX S'ÉTEINT Nous sommes dotés de deux cordes vocales situées dans notre larynx. Ce sont leurs vibrations qui créent des sons. Si l'une des cordes vocales est blessée, notre voix disparaît. Lors d'une banale extinction de voix, fréquente en hiver, les cordes vocales ne vibrent plus ou mal en raison d'une inflammation du larynx (laryngite). JE TOUSSE ET JE N'AI PLUS DE VOIX Lorsque l'on tousse en raison d'un rhume par exemple, les cordes vocales sont malmenées, elles s'entrechoquent. C'est ainsi qu'une toux à répétition peut les faire gonfler, modifiant les sons émis. Résultat, votre voix change et ressemble parfois à ce qu'on appelle banalement une extinction de voix. J'AI TROP CHANTÉ OU TROP CRIÉ Si vous sollicitez à l'excès vos cordes vocales, cellesci se fatiguent et deviennent l'objet d'une inflammation. C'est le cas par exemple après avoir crié à pleine voix lors d'une manifestation ou pour se faire entendre dans une

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

discothèque, ou bien après avoir chanté pendant des heures. Les cordes vocales ont alors du mal à vibrer et les sons émis sont

modifiés, voire très atténués. A l'extrême, vous devenez aphone.

ET SI C'ÉTAIT GRAVE ? Pas de panique, l'extinction de voix est un phénomène bénin qui disparaît rapidement, le plus souvent en 24 - 48 heures, voire en quelques jours. Dans tous les cas, une simple extinction de voix qui dure plus d'une semaine doit amener à consulter un ORL. Ce conseil est également valable en cas de voix bitonale (à deux tons) ou de douleurs à l'oreille associées. Enfin et surtout, si l'extinction de voix est associée à une gêne respiratoire, cela peut être grave. Il faut consulter rapidement un ORL, et d'autant plus s'il s'agit d'un enfant car son larynx n'est pas encore assez résistant pour résister à l'inflammation. Le risque est que l'extinction de voix témoigne d'une laryngite sous-glottique, voire d'une épiglottite (inflammation de l'épiglotte), rare mais grave. QUE FAIRE EN CAS DE SIMPLE EXTINCTION DE VOIX ? Mettez vos cordes vocales au repos, c'est un impératif. Et surtout, ne vous forcez pas à murmurer car l'air froid qui rentre par la bouche aggrave la situation.

Gargarisez-vous avec de l'eau tiède et du miel de romarin ou de thym plusieurs fois par jour, ou bien avec de l'eau et du sel. Faites des inhalations d'eucalyptus ou de thym.

21

Osbane

HUMIDIFIEZ VOTRE CHAMBRE. Contre l'inflammation vous pouvez prendre des antiinflammatoires (ex. ibuprofène).

PEUT-ON PRÉVENIR L'EXTINCTION DE VOIX ? A l'extérieur, pensez toujours à inspirer par le nez. De cette façon, l'air inspiré qui passe par le nez est filtré et réchauffé, ce qui diminue le risque d'inflammation. Si vous avez prévu de chanter, de crier ou de faire un long discours, évitez la veille et le jour même les produits laitiers, lesquels ont tendance à empâter les cordes vocales.

Mâchez un peu de gingembre frais et buvez de l'eau citronnée. Attention, ne buvez pas froid mais à température ambiante. POURQUOI A-T-ON LA VOIX ENROUÉE LE MATIN ? Le matin, les cordes vocales sont détendues. Elles sont aussi plus ou moins enflées en raison d'éventuels ronflements, d'une respiration nocturne par la bouche si le nez est un peu congestionné, voire d'une toux. Elles peuvent enfin être recouvertes de mucus accumulé par l'écoulement nasal. Résultat, au réveil, la voix est plus grave, le temps que les cordes vocales se nettoient avec les premières vibrations et qu'elles reprennent leur forme normale.

INGREDIENTS : Tripes de mouton (avec les poumons et les boyaux) 1 poignée de pois chiches trempés la veille et précuits 1 bouquet de coriandre, persil et menthe 1 poignée de petits pois 2 C. à soupe de riz étuvé 1 petit oignon 2 gousses dʼail ½ C. à café de poivre rouge ½ C. à café de poivre noir Sel

PRÉPARATION : Nettoyez les tripes et découpez les en 5 ou 6 grand morceaux et dʼune égale grandeur, de manière que chaque morceau plié en 2 forme une poche de 10 cm de coté environ. Découpez les poumons en dés puis faites les bouillir pendant 10 minutes. Dans une terrine, mettez les pois chiches, les petits pois, le coriandre, le persil et la menthe hachés, lʼail et lʼoignon râpés, le riz, le poivre noir, le poivre rouge et le sel. Mélangez bien. Parallèlement, cousez les morceaux de tripes à lʼaide dʼune aiguille et dʼun fil solide, en laissant une ouverture pour pouvoir les remplir. Mettez la farce dans les poches sans trop les remplir pour quʼelles ne risquent pas dʼéclater. Terminez de coudre la partie ouverte. Mettez à bouillir dans une marmite à peine remplie dʼeau et dʼ1 Cuillère à soupe dʼhuile. Pendant la cuisson, piquez les osbanes avec une aiguille 5 ou 6 fois pour quʼelles puissent lâcher leur jus. Servir.

Trucs et astuces COMMENT FAIRE POUR QUE MON RIZ NE COLLE PAS ?

* Pour que votre riz ne colle pas, ajoutez dans l'eau une noisette de beurre ou une goutte d'huile. Respectez le temps de cuisson. * Du riz collant peut tout de même servir à agrémenter une soupe, un potage ou à composer une farce.

JE VEUX QUE MON RIZ RESTE

Ajoutez du citron ou du vinaigre dans l'eau de cuisson.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 873

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 872

BLAGUE

Deux amis discutent ! - Sais-tu que je suis une personne très chanceuse ! - Ah oui ? Pourquoi ? - Je suis né le 7e jour, du 7e mois 77. Le 7 doit être ton chiffre chanceux, alors ? - Exactement. D'ailleurs, je suis allé aux courses la semaine dernière. J'ai parié 7 000 $ sur le 7e cheval dans la 7e course. Et puis ? - Il a fini septième !

CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G

MOTS CROISÉS N°873 H

I

J

K

L

"L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi." Honoré de Balzac, La recherche de l'absolu

HORIZONTALEMENT 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre - Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Intronisa - Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres - Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer - Agripper K - Patrie d'Abraham - Lieu de vieilles noces - Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 872

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

06:00 : M6 Music 07:00 : Météo 07:05 : M6 Clips 07:15 : Météo 07:20 : La maison de Mickey 07:40 : Manny et ses outils 08:10 : Les aventures de Tintin 08:30 : Le petit Nicolas 08:45 : Météo 08:50 : M6 boutique 10:05 : Life is Wild 10:45 : Un, dos, tres 11:35 : Un, dos, tres 12:45 : Le 12.45 13:00 : Scènes de ménages 13:45 : Un prince pas très charmant 15:30 : L'infidèle imaginaire 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : The Good Wife 21:40 : The Good Wife 22:25 : The Good Wife 23:10 : The Good Wife

B A LA N C E

Votre honnêteté ne sera pas mise en cause malgré des ragots colportés deci-delà. Faites le point avec la personne qui vous semble concernée par cette affaire. De bonnes occasions se présentent à vous et vous êtes sensible à certaines propositions sérieuses.

06:00 : Pierre-Laurent Aimard joue Liszt 06:45 : Karambolage 07:00 : Globalmag 07:30 : Tous les habits du monde 08:00 : Le caméléon 08:45 : X:enius 09:15 : Au commencement était la vase 09:59 : Halte à la corruption ! 10:00 : Les millions perdus de l'Europe 11:50 : Tous les habits du monde 12:15 : Globalmag 12:45 : Arte journal 13:00 : 360°, GEO 14:00 : Natures fortes 14:45 : Les combattants de l'ombre 15:35 : Les combattants de l'ombre 16:30 : Les oldtimer 16:40 : 360°, GEO 17:35 : X:enius 18:05 : La route australe 19:00 : Arte journal 19:30 : Globalmag 19:55 : Hawaii, l'archipel de feu 20:40 : Down in the Valley 22:30 : Bomb it 23:25 : Tracks

S CO R P I O N

Votre pouvoir de persuasion vous permet d'obtenir ce que vous voulez. C'est le bon moment pour demander un entretien car on sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit. Vous réussirez à convaincre de l'utilité d'un projet qui vous concerne personnellement. Vous subissez une légère baisse de régime ce qui n'a rien de dramatique en soi. Vous vous ressaisissez facilement car vous avez la chance inouie de pouvoir garder votre calme face à une provocation arrogante.

SA G I T A I R E

G E ME A U X

TA U R EA U

BE´L E´ LIE R

Vous aurez l'impression de vous déplacer à la vitesse d'une tortue. La journée vous semblera longue et pénible. Tout ce que vous pouvez faire c'est accepter cet état de chose et de vous armer de patience. Tout vient à point à qui sait attendre. Malgré les apparences intéressantes, la proposition qu'on vous fera vous donnera à réfléchir très sérieusement. Vous saurez garder la liberté de différer votre réponse. Vous saurez remplir vos obligations dans une entreprise compliquée qui pourra aboutir. Vos sentiments et vos émotions pourraient être difficiles à contrôler. Il serait donc souhaitable de remettre les décisions sentimentales importantes à plus tard. Vous pourrez les prendre dès que les choses commenceront à se calmer.

Vous serez sensible à l'opinion de quelqu'un pour qui vous avez beaucoup de considération. Les relations superficielles que vous avez eues jusque-là vont s'améliorer. Une attitude trop rigide pourrait provoquer une rupture, soyez souple.

C A P R I C OR NE

Attention de ne pas engendrer un mécontentement général. Les sous-entendus doivent être proscrits dans certaines de vos relations. Au contraire, faites preuve de votre sincérité habituelle. N'ayez pas peur de dévoiler certaines vérités même si elles sont redoutables. Il y aurait beaucoup à dire sur un sujet qui vous préoccupe. Regardez-y à deux fois avant de prendre position. Vous avez raison de vouloir en parler publiquement mais vous savez aussi que toute vérité n'est pas toujours bonne à dire surtout en de telles circonstances.

V ER S EA U

Il y a des instants décisifs dans la vie où il faut savoir faire un choix. On ne sait pas ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. C'est sans doute le moment d'envisager des changements déterminants ou même repartir à zéro.

Vous aurez beaucoup de choses à faire. Heureusement la grande forme est là. Vous pourrez compter sur l'aide efficace d'une personne qui voudra vous aider. Acceptez son offre et encouragez-la car vous allez pouvoir compter longtemps sur sa coopération active.

J EUDI

Une décision importante vous concernant pourrait bien se prendre sans vous prochainement. Vous pensez devoir vous préparer pour en connaître tous les détails. C'est bien inutile car on vous annoncera la bonne nouvelle avant les autres.

P O I SS O N S

06:15 : Viagem a cabo verde 06:35 : Rencontres de cinéma 06:55 : La matinale 08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Elle s'appelait Sarah 10:15 : Rencontres de cinéma 10:35 : Un moment dans la vie de Hank Skinner 12:10 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:00 : Que justice soit faite 15:40 : S.A.V. des émissions 15:45 : Les nouveaux explorateurs 16:50 : Arctic Predator 18:15 : Têtes à claques 18:18 : Une minute avant 18:20 : Mon oncle Charlie 18:45 : Le JT 19:05 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:55 : The Event 21:35 : The Event 22:15 : Shameless 23:05 : Mad Men

Lara, employée du salon de beauté d'un hôtel réputé, accuse Joe Kent, homme politique de premier plan et lauréat du prix Nobel, d'agression sexuelle. Alicia et ses collègues s'interrogent sur la pertinence de la prise en charge de cette affaire. Will y voit une opportunité de gagner en notoriété. Pendant que Kalinda et Blake enquêtent sur la victime, l'accusé fait pression sur Alicia et tente de la dissuader de porter l'affaire devant les tribunaux. Parallèlement, Peter et Eli essaient d'anticiper les répercussions de la candidature de Wendy sur leur campagne...

HOROSCOPE

CA N CE R

Le dernier conseil a résonné comme un coup de tonnerre dans la vie des aventuriers de Raja Ampat. Rien ne va plus sur le camp réunifié. A présent, voici venue l'heure des règlements de compte entre les candidats, et la tension est à son comble, d'autant que tous, à ce stade du jeu, ressentent de la fatigue psychique et physique. Un des participants va vivre un moment unique dans sa vie. Mais pendant ce temps, tous les autres sont en proie aux doutes. Les discussions s'enflamment et chacun pense à la stratégie qu'il pourrait mettre en place pour se maintenir le plus longtemps dans le jeu. Qui aura le dernier

09:50 : Des histoires et des vies 10:40 : La minute des aidants 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 13:00 : 13h avec vous 13:35 : Edition de l'outre-mer 13:40 : Keno 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 14:55 : Questions au gouvernement 16:00 : Sénat info 16:15 : Ça déménage 16:40 : Culturebox 16:45 : Slam 17:20 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Ouifi 18:10 : Questions pour un champion 20:00 : Tout le sport 20:08 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : La grande soirée cinéma 20:40 : Duplicity 22:50 : Soir 3 23:15 : Les sorties de la semaine : 23:20 : Tout le monde dit I love you

LI O N

06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:50 : C'est au programme 10:55 : Motus 11:25 : Les Z'amours 11:55 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Météo 2 13:50 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Rex 17:05 : Point route 17:06 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:49 : CD'aujourd'hui 17:50 : Point route 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:44 : Et si on changeait le monde 19:45 : Météo 2 19:55 : La minute du Chat 20:30 : Météo 2 20:35 : Envoyé spécial 22:05 : Complément d'enquête 23:05 : Paris en plus grand 23:10 : Piégés

V I E R GE

06:20 : Zo++ 06:30 : Zoé Kézako 06:45 : TFou 08:20 : Météo 08:25 : Téléshopping 09:20 : Météo 09:22 : Le destin de Lisa 10:35 : Le destin de Lisa 11:00 : Météo 11:05 : Las Vegas 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 12:55 : Trafic info 13:40 : Petits plats en équilibre 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : La mémoire en sursis 16:35 : Les frères Scott 17:25 : Grey's Anatomy 18:20 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:50 : Tout commence par une idée 20:30 : C'est ma Terre 20:35 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:45 : Météo 20:50 : Koh-Lanta 22:40 : Spéciale bêtisier

Ensoleillé 23- 8°

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'origine du mot "Armageddon"

Armageddon vient de l'hébreu signifiant "colline de Megiddo", colline qui se trouve en Galilée dans la région nord de lʼÉtat d'Israël. En 609 av.J.C., le roi Josias du royaume du sud, royaume de Juda, est défait et tué sur la colline fortifiée de Megiddo (Har Megiddo) par le pharaon Nékao II. Cette défaite, alors que le Dieu des défenseurs de Mégiddo était censé les protéger, est ressentie comme une catastrophe

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05h45 El-Dohr 12h32 El-Assar 15h22 El-Maghreb 17h48 El-Ichaʼa 19h09

traumatisante, et c'est en son souvenir que le terme Armageddon est ensuite employé pour qualifier une destruction catastrophique. Le terme n'apparaît qu'une fois dans la Bible, dans le livre de l'Apocalypse (Ap XVI,16), qui en parle comme d'un événement à venir : "Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon". Armageddon est depuis cet un lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


MOHAMED HENKOUCHE : Maracana N°1569 — Jeudi 10 Novembre 2011

BALLE AU CENTRE L’entretien du jeudi

L’impasse Par ALI BOUACIDA

Le football national est dans lʼimpasse, et ce nʼest pas parce que les journées se déroulent régulièrement quʼil faut pour autant se satisfaire de championnats minés par toutes sortes de problèmes. Certains clubs phares nʼarrivent pas à se dépêtrer des graves crises dans lesquelles ils se débattent, et la situation des deux Mouloudias, dʼAlger et dʼOran, les deux plus grandes villes du pays nʼest guère reluisante, quoique le premier continue contre vents et marées à livrer ses rencontres sur fond dʼinstabilité et de conflits internes, alors que le second risque tout simplement la disparition. Dʼautres clubs tout aussi importants vivent des problèmes qui risquent de bloquer leur évolution et leur épanouissement. Ils sont nombreux à faire face à une gestion autoritaire quʼon a naïvement cru révolue avec lʼavènement du professionnalisme, cette nouvelle forme de gestion qui introduit des critères de collégialité dans la prise de décision. Or, le paysage sportif continue à fonctionner comme sʼil nʼy avait jamais eu de changements de statuts. Des présidents inamovibles font fi de toute concertation et continuent à gérer leur club comme sʼil sʼagissait dʼune entreprise personnelle, et au moindre problème ils menacent de démissionner en criant aux complots internes fomentés par dʼobscurs clans quʼils ne nomment jamais bien entendu. Nous vivons une situation des plus paradoxales avec des acteurs surpayés et dont le rendement est quasi nul : joueurs et entraîneurs touchent des salaires mirobolants et le niveau du championnat nʼarrive pas, étrangement, à sʼélever. Ce qui signifie, selon le mot dʼun analyste avisé, que nous avons mis la charrue avant les bœufs. Plus clairement, les gérants du foot ont pensé quʼil suffisait dʼinjecter des fortunes, notamment dans le volet recrutement pour quʼaussitôt le professionnalisme soit. Par méconnaissance ou par paresse, on a refusé de considérer que la rupture dʼavec lʼamateurisme cʼest dʼabord lʼinstauration de nouvelles règles rigoureuses régissant le football. Cʼest-àdire une compartimentation stricte, où chaque segment est dévolu à un cadre, un dirigeant compétent. On ne cumule pas impunément tous les volets du club, finances, recrutement, communication et tutti quanti. Le professionnalisme, cʼest consentir à libérer des pans entiers de la gestion du club, ce que, apparemment, ne veulent pas les patrons qui continuent à se croire indispensables, voire éternels. Et cʼest le football national qui trinque. A. B.

24

«L'important est que l’EN soit compétitive pour les prochaines échéances» L'entraîneur du MC Oran, Mohamed Henkouche, a bien accepté de répondre aux questions de Maracana à travers lesquelles il évoque la situation de l'équipe après 8 journées de compétition, tout en parlant de l'objectif à atteindre avec l'équipe. Le coach du Mouloudia d'Oran a également évoqué le niveau du championnat d'Algérie et l'entrée dans le professionnalisme, sans oublier de parler de la situation des entraîneurs et bien évidemment de l'équipe nationale sous la houlette du nouveau coach, Vahid Halilhodzic. Interview.

Comment évaluez-vous votre équipe après trois matchs disputés sous votre responsabilité en qualité de coach ? La situation que vivait et que vit encore l'équipe est tombée au mauvais moment, avec les perturbations au niveau du comité directeur. D'autant que les matchs que nous avons livrés étaient contre de grosses cylindrées, le CSC, l'USMA et la JSK. Je n'ai pas eu de chance, bien que le MCO avait également enregistré de mauvais résultats avant ma venue contre des équipes de moindre valeur que celles que j'ai affrontées avec le groupe. Ainsi, je ne pourrais dire que mon bilan est positif avec une seule victoire. Pour le moment, je peux dire que je n'ai même pas eu le temps de m'adapter à l'équipe. Et comment avez-vous trouvé l'équipe lors de votre prise en main du groupe ? L'équipe était désagrégée sur le plan mental. Les dissensions ont traumatisé les joueurs puisqu'il n’y avait pas de coordination entre cette équipe et le comité directeur. Et quelles sont les solutions urgentes que vous préconisez pour le moment afin de reprendre confiance ? Personne ne peut se prévaloir d'avoir une baguette magique pour solutionner les problèmes rapidement. Mais, je crois que depuis hier (avant-hier, ndlr), il y a lieu de bien entrevoir la situation de l'équipe. Avec le nouveau président Djebbari vous voulez dire? Oui, aux dernières nouvelles, c'est lui qui est devenu le président et avec sa riche expérience, je crois qu'on parviendra à reprendre confiance et à travailler dans de meilleures conditions. Une autre solution est de tenter de réunir toutes les forces vives de l'équipe, en mettant toutes les querelles de côté afin de sauver

l'équipe. Il nous faut l'apport de tous pour redresser la situation avant le mercato pour revaloriser l'image de l'équipe et la remettre à la place que mérite ce grand club. Et quels sont les postes que vous pensez renforcer au mercato ? Je ne peux donner de réponse à cette question au risque de nuire à la stabilité des joueurs. Si j'annonce un poste à pourvoir, quelle serait donc la réaction du ou des joueurs qui jouent dans ce poste ?. Combien de joueurs pensezvous engager au mercato ? Selon la réglementation, nous avons droit à 4 joueurs, plus un libérable, cela fait 5. Ce serait le maximum que l'on pourrait engager. Quelle est votre idée sur le professionnalisme qui est au début de sa deuxième année en Algérie ? Nous avons bien discuté du professionnalisme, et là il faut juste remarquer que celui-ci est avant tout un état d'esprit. Et cet état d'esprit n'existe malheureusement pas pour le moment chez nous. Mais, il faut bien préciser que c'est déjà une bonne chose que d'entamer la professionnalisation de notre football. Nous allons certainement faire des bêtises, mais l'essentiel c'est que nous avons commencé cette opération. Il faut reconnaître aussi que nous sommes loin du professionnalisme. Car, à titre d'exemple, comment peut-on parler de professionnalisme alors que des clubs n'ont même pas leur propre terrain ? Comment évaluez-vous le niveau de notre championnat ? Il est comme il a toujours été : soit avec 4 ou 5 équipes qui émergent, alors d'autres sont en

retard. La différence se trouve dans l'organisation de ces clubs. Ainsi, j'estime que le niveau est tout juste moyen. Comment voyez-vous la situation des entraîneurs algériens qui sont liés par les résultats de leurs clubs respectifs ? Je dirais que c'est une calamité que de lier le poste d'entraîneur aux résultats de son club. Ce n'est pas la bonne solution. Et là, il faudrait donc poser cette questions aux dirigeants… On évoque la paresse des joueurs locaux qui ne veulent pas travailler beaucoup comme argument pour justifier leur impossibilité de s'imposer en EN ? Il n’y a pas que le travail. Il y a aussi et surtout la valeur intrinsèque du joueur. Les joueurs de l'EN de 1982 et de 1986 étaient de grands joueurs, et pourtant ils travaillaient moyennement. Un joueur qui n'a pas la qualité voulue restera un mauvais joueur même s'il travaille toute sa vie. Il faut donc avoir à la base la qualité avant de parler de travail. Et que pensez-vous de ce débat du choix entre les locaux et les joueurs évoluant à l'étranger ? Il ne devrait pas y avoir de différence entre eux. Le seul critère, c'est la valeur du joueur. Si nous avons un joueur local de valeur supérieure à un autre évoluant à l'étranger, il est donc sélectionnable et le second non. Ce n'est pas parce qu'un joueur évolue en Europe qu'il est nécessairement supérieur à un joueur local. La valeur individuelle est une différence et par la suite, c'est le travail qui donnera un meilleur fruit. Comment voyez-vous la méthode utilisée par le sélectionneur Halilhodzic en matière de choix des

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

joueurs ? Il est en train de brasser large. Et j'estime qu'il a raison. Il est en train d'encourager les jeunes, et il supervise des matchs du championnat pour voir les joueurs. Il est sur la bonne voie. On dit que les résultats techniques importent peu pour les Verts lors des matchs amicaux contre la Tunisie et le Cameroun, alors qu'ils sont comptabilisés pour le classement FIFA. Qu'en dites-vous ? L'essentiel, c'est d'avoir une bonne équipe représentative. Il ne faut pas penser à ce classement FIFA. A quoi cela serviraitil d'être 5e au classement FIFA alors que l'on n'a même pas une équipe représentative ou que l'on soit éliminé d'une CAN. C'est d'ailleurs ce genre de rencontres qui permettent à nos joueurs d'acquérir cette expérience pour bien se préparer. L'important donc est de présenter une équipe compétitive pour les prochaines échéances. Quelle idée vous faites-vous de cette équipe de Gambie, premier adversaire des Verts en CAN 2013 ? Cette équipe a toujours été délicate à manier. C'est une équipe qu'il faudra respecter, d'autant que ce n'est plus celle que nous avions l'habitude de voir. La Gambie s'est améliorée, comme beaucoup d'équipes africaines d'ailleurs. Et que pensez-vous du groupe de l'Algérie au Mondial 2014 avec, entre autres, le Mali ? Les équipes africaines ont tellement progressé qu'il faudrait bien prendre cet état de fait en considération. Pour nous, il s'agira plus de retrousser les manches et de travailler avec abnégation pour réaliser nos objectifs. Etes-vous optimiste quant à une éventuelle qualification des Verts à la CAN 2013 et au Mondial 2014 ? J'aime l'Algérie et je suis de nature optimiste. Quels sont les objectifs du MCO ? Quand vous êtes parmi les derniers classés, l'objectif principal est de quitter cette place, puis après quitter la zone de relégation. C'est comme quelqu'un qui tombe, son premier objectif est de se relever… Que diriez-vous aux supporters du Mouloudia d'Oran ? L'équipe est en train de traverser une période très difficile. Il faudrait donc que les supporters viennent aider l'équipe en étant derrière elle en l'encourageant au maximum. Il faut que les supporters forment une force pour l'équipe et non le contraire. Entretien réalisé par Saïwd B.

maracanafoot1569 date 10-11-2011  

maracanafoot1569 date 10-11-2011