Page 1

Maroc-Algérie aura lieu samedi 4 juin à Casa

HAZZAZ : «Je souhaite que le Maroc et l’Algérie se qualifient ensemble»

Guedioura marque son retour à la compétition par un joli but

www.maracanafoot.com

La qualification,

N° 1385 du Samedi 2 Avril 2011

10DA

COUPE DE LA CAF

LIGUE DES CHAMPIONS

CET APRÈS-MIDI À NOUAKCHOTT : FC TEVRAGH ZEINA-JSK

MCA

seul objectif des Kabyles n BELHOUT :

«La qualification ne doit pas nous échapper» n BIRAMA

«On a les moyens de se qualifier» GUAY(COACH) :

eà DOUICHER:«Etr la hauteur de la SK» J grandeur de la RIAL : «Il faut ux e prendre au séri cette équipe»

A J-1 DU MATCH RETOUR CONTRE LE DYNAMOS FC

Zekri joue la carte des supporters

GHRIB : «Les joueurs ont besoin de soutien»

ESS Les Sétifiens sur le pied de guerre À

OUAGADOUGOU

RAHO : «On ne ratera pas la qualification»

A ANNABA POUR FAIRE OUBLIER L’ASO

USMAn-USMH

BOUALEM : «Tout pour revenir avec un bon résultat»

JSMB

UN SCÉNARIO À … 3 ! LA CRISE

DES

VERT ET ROUGE

BOULAÏNCEUR : «Notre objectif peut être atteint …»


02

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

La qualification, seul objectif des Kabyles

COUPE DE LA CAF

CET APRÈS-MIDI À NOUAKCHOTT : FC TEVRAH ZEINA-JSK

Les Kabyles, qui se trouvent depuis mercredi passé en terre mauritanienne, se sont préparés comme il se doit pour jouer cette deuxième manche qui va les opposer au FC Tevrah Zeina en coupe de la CAF.

Marquer dès le début du match, le scénario idéal

Pour se mettre à l’abri et gérer le match sans aucune pression, c’est de marquer en premier. Les Kabyles, qui partent avec un avantage d’un but d’avance sur leurs homologues mauritaniens, doivent attaquer et exercer un pressing dès le début du match, dans le camp adverse, et ce, afin de parvenir à secouer les filets et trouver la faille. Un but va permettre aux partenaires de Chemseddine Nessakh de prendre une option pour la qualification au prochain tour. Les joueurs du FC Tevrah Zeina, qui vont certainement jouer l’offensive à outrance, laisseront des brèches que les Kabyles doivent exploiter à bon escient. La bande à Rachid Belhout est optimiste et confiante quant à ses capacités de faire la différence et de s’offrir cet adversaire, même si ce dernier évoluera sur ses bases et devant son large public. Les débats seront chauds entre les deux équipes, et chacune d’elles tentera de faire tout son possible pour s’offrir la qualification. Les Lions du Djurdjura, qui ont déjà réussi à marquer de leur empreinte cette compétition en la remportant au début des années 2000 à trois fois d’affilée, ne veulent en aucun cas

se faire éliminer dès ce tour, bien au contraire, ils comptent aller le plus loin possible, en commençant par passer l’écueil du FC Tevrah Zeina. Le meilleur scénario souhaité par les Kabyles, c’est de parvenir à marquer un but dès le début de la rencontre, pour ensuite gérer les débats dans de bonnes conditions et sans aucune pression, ce qui ne fera par la suite que compliquer la tâche aux Mauritaniens,

qui vont se découvrir derrière. Les camarades du capitaine Lamara Douicher sauront comment entamer la partie en fanfare et avec force. Les dirigeants, à leur tête le président Moh Chérif Hannachi, croient dur comme fer en les capacités des joueurs de revenir en Algérie avec une victoire, car à leurs yeux cette équipe du FC Tevrah Zeina n’a rien d’un foudre de guerre. A. M.

BELHOUT : «LA QUALIFICATION NE DOIT PAS NOUS ÉCHAPPER» Pour le premier responsable du club phare de la Kabylie, Rachid Belhout, la victoire arrachée par son équipe face au MCO n’a fait que galvaniser le groupe et a donné plus de confiance aux joueurs, en prévision du match retour en coupe de la CAF, qui va les opposer au FC Tevrah Zeina cet après-midi à Nouakchott.

«

L

e succès acquis contre le Mouloudia d’Oran a permis aux joueurs de gagner encore en confiance. Le groupe peut désormais se concentrer dans de bonnes conditions sur son match qui l’attend face aux Mauritaniens en coupe de la CAF», nous a-t-il déclaré le jour du départ de la JSK en Mauritanie, avant d’ajouter : «Les joueurs ont le moral au beau fixe et sont déterminés à aller chercher la qualification en terre mauritanienne. Les joueurs tiennent le coup sur le double plan physique et technique, et je pense qu’ils seront au rendez-vous et honoreront les couleurs nationales comme à l’accoutumée.»

«J’ai entière confiance en mes joueurs»

Ph : Maracana

L

e stade de Nouakchott sera donc, cet après-midi, le théâtre d’une chaude empoignade entre les deux équipes qui aspirent à se qualifier au prochain tour de cette compétition. Battus au match aller au stade du 1er Novembre de TiziOuzou par la plus petite des marges( 1 à 0), les Mauritaniens de Tevrah Zeina comptent mettre à profit l’apport de leur public et l’avantage du terrain pour redresser la barre et s’offrir la victoire avec, au finish, une qualification. Mais, pour réaliser un tel objectif, les capés de Birama doivent marquer deux buts sans en encaisser. Une mission qui s’annonce difficile pour eux, car en face il y aura un adversaire habitué aux compétitions africaines et qui

s’est déplacé en Mauritanie avec la ferme intention de défendre ses chances pour la qualification au prochain tour. Les Kabyles, qui ont une avance d’un but, comptent aborder le match avec force, en tentant de surprendre l’équipe du FC Tevrah Zeina dès le départ, pour pouvoir gérer la suite du match avec assurance, et compliquer ainsi la tâche à l’adversaire, qui sera obligé de se découvrir et de marquer trois buts pour prétendre à la qualification. Les partenaires de Nassim Oussalah, qui se sont déplacés en Mauritanie avec 16 joueurs, ne comptent guère rater ce match retour, et ils sont même déterminés à arracher la victoire et avec, à la clé, le billet qualificatif. Cette équipe mauritanienne est certes prenable, et ce, d’après ce qu’elle a montré au match aller à Tizi-Ouzou, mais la méfiance doit être de mise du côté kabyle. Les protégés de Rachid Belhout doivent prendre leurs homologues mauritaniens au sérieux, et ne pas les sous-estimer, pour ne pas se faire surprendre et sortir de cette compétition par la petite porte. La qualification est le seul objectif des joueurs kabyles, et ces derniers ne comptent pas rater le rendez-vous de cet après-midi.

Ph : Maracana

g Par AOMAR MOUSSI

Pour ce qui est des chances de son équipe de revenir au pays avec le billet qualificatif, l’entraîneur des Jaune et Vert, Rachid Belhout, estime que «les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Je reste persuadé et confiant quant à leurs capacités de faire la différence lors de cette rencontre retour, en étant à la hauteur de mes aspirations et celle de la grande famille kabyle», et de poursuivre : «J’ai entière confiance en mes joueurs, et je suis sûr et certain qu’ils seront au rendez-vous et sauront

comment se transcender et se surpasser en s’offrant la qualification. Certes, la partie s’annonce difficile, mais après le match aller, étudié les points forts et les points faibles de cette équipe. Le groupe est fin prêt pour le match, et ne devra pas le rater, en atteignant l’objectif recherché, à savoir la qualification au prochain tour.»

«J’ai ma propre idée sur l’adversaire»

Pour ce qui est de la qualité de l’adversaire et de la tactique qu’il prônera pour le contrer, le coach des Lions du Djurdjura nous a déclaré ce qui suit : «L’équipe du FC Tevrah Zeina, qu’on a affrontée au match aller à Tizi-Ouzou, recèle dans ses rangs plusieurs individualités, qui peuvent nous créer des problèmes, mais elle a aussi des points faibles qu’on devra exploiter pour la surprendre», et d’enchaîner : «Notre adversaire, qui s’est contenté de défendre lors du match aller à Tizi-Ouzou, tentera cette fois-ci de jouer l’offensive afin de parvenir à remettre les pendules à l’heure et essayer par la suite d’ajouter un deuxième but, synonyme de qualification ; donc, à nous de saisir la moindre occasion pour la transformer en but, et ce, afin de lui compliquer la tâche», avant de conclure : «Les Mauritaniens seront amoindris par l’absence de trois de leurs joueurs clés, ce qui ne sera que bénéfique pour nous. Alors, à mes joueurs de saisir cette aubaine pour revenir au pays avec la qualification au prochain tour de cette compétition. La pression sera du côté mauritanien, car ils sont appelés à nous marquer deux buts sans en encaisser un seul, ce qui ne sera pas facile car ils auront affaire à une équipe de la JSK qui ne va pas lâcher prise, et je suis optimiste quant à une bonne réaction de mes joueurs. Ils seront à la hauteur et arracheront une belle qualification avec à la clef un résultat positif.» Propos recueillis par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Le onze kabyle est prêt

COUPE DE LA CAF

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

03

g Par AOMAR MOUSSI

Le coach des Jaune et Vert, Rachid Belhout, a déjà en tête la composante de l’équipe qui sera appelée, cet après-midi, à en découdre avec la formation mauritanienne du FC Tevrah Zeina, pour le compte du match retour du 1er tour de la coupe de la CAF.

«Il faut les surprendre d’entrée» REMACHE

E

Asselah dans les bois

Pour ce qui est du gardien de but, le coach Rachid Belhout va certainement faire confiance à Malik Asselah, qui a été titularisé lors du match aller qui s’est joué au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Certes, le gardien de but Mourad Berrefane a donné entière satisfaction, mais le coach compte sur l’expérience de Malik Asselah, qui s’est illustré lors de la dernière participation de la JSK en Ligue des champions africaine. Asselah sera, sauf surprise de dernière minute, le dernier rempart de la formation phare de la Kabylie qui gardera les bois face au Tevrah Zeina de Mauritanie.

Berchiche-Rial, le duo axial

Ph : Maracana

n l’absence de plusieurs joueurs pour diverses raisons, suspensions et non- qualification, la JSK s’est déplacée en Mauritanie avec un effectif amoindri, 16 joueurs dont 3 gardiens de but. Mais le coach n’est pas du tout inquiet et compte sur les joueurs à sa disposition, et il pourra compter sur eux pour ce rendez-vous, où il y aura en jeu le billet qualificatif au prochain tour. Voilà à quoi ressemblera le onze kabyle qui va affronter le FC Tevrah Zeina cet après-midi à Nouakchott. Rappelons que Sofiane Khelili, qui a été associé à Rial lors des deux précédentes rencontres, n’est pas qualifié pour cette compétition, et c’est donc l’enfant de Béni Douala qui jouera aux côtés de Rial.

Tedjar et Younes pour l’animation du jeu

Les deux joueurs qui vont occuper les postes de milieux offensifs, ne seront autres que Saâd Tedjar et Sofiane Younes, comme à l’accoutumée. Rachid Belhout comptera sur leur vivacité et leurs grandes qualités pour l’animation de jeu et alimenter en ballons leurs camarades en attaque.

Nessakh, Yalaoui et Yahia Chérif : deux d’entre eux évolueront en attaque

Dans le compartiment de la défense, l’entraîneur des Lions du Djurdjura fera confiance aux deux joueurs Ali Rial et Koceila Berchiche. Les deux joueurs seront alignés dans la charnière centrale de la défense.

Enfin, pour ce qui est du compartiment offensif, la formation phare de la Kabylie évoluera cet après-midi avec deux attaquants. En l’absence de

Pour le capitaine et milieu récupérateur des Jaune et Vert, les choses sont claires : il s’agit de défendre le standing du club, mais aussi les couleurs nationales ; pour lui, il est hors de question de revenir au pays les mains vides, et il n’y a que la qualification qui compte à ses yeux et aux yeux de ses camarades, en exhortant tout le monde à redoubler d’efforts durant toute la rencontre, pour prétendre à cet objectif. «Il faut jouer avec le cœur et se donner à fond en ne laissant aucune chance à l’adversaire de prendre confiance. Il s’agit de la JSK, donc il faut être à la hauteur de la grandeur de ce club, habitué aux titres africains. Il est donc nécessaire, pour nous les joueurs, de jouer avec une grande rage de vaincre et avec la hargne, pour revenir au pays avec la qualification», déclar d’emblée le capitaine

kabyle, avant de conclure : «La pression sera du côté de l’équipe adverse, qui est obligée de jouer l’attaque à outrance pour remettre les pendules à l’heure et prétendre à un deuxième but synonyme de qualification, ce qui va nous avantager. Alors, à nous de saisir la moindre occasion qui se présentera pour la transformer en but. Je crois qu’on a des atouts à faire valoir et on est même capables de nous imposer. On connaît assez bien les points forts et les points faibles de cette équipe mauritanienne, qui est, je pense, prenable, mais on doit tout de même la prendre au sérieux. Mais une chose est sûre, la qualification ne doit pas nous échapper et on réalisera, inchallah, un bon résultat qui fera plaisir à nos supporters.» Propos recueillis par Aomar Moussi

Hamiti non qualifié, le coach Rachid Belhout choisira entre trois joueurs. Il choisira entre Yahia Chérif, Nessakh et Yalaoui et à un degré moindre Lamhane, si Yahia Chérif n’est pas au mieux de sa forme et qu’il n’a pas encore repris ses forces. Ce qui va certainement pousser le coach à compter sur les deux joueurs les plus en forme. Il fera certainement confiance au duo Nessakh-Yalaoui. Il n’empêche que la participation de Sid Ali Yahia Chérif, cet après-midi, n’est pas à écarter face au FC Tevrah Zeina, soit comme titulaire, ou en faisant son entrée en cours de jeu.

Remache et Oussalah comme arrières latéraux

Dans le compartiment défensif, et concernant les postes des deux arrières latéraux, le coach alignera les deux joueurs, Belkacem Remache et Nassim Oussalah. Ces deux derniers seront donc appelés à couvrir les deux postes d’arrière droit et gauche.

Oussalah et Remache doivent faire très attention et veiller au grain, en stoppant les offensives des attaquants du FC Tevrah Zeina, surtout les ailiers.

Douicher et Saïdi à la récupération

Quant au compartiment du milieu de terrain, et pour ce qui est de ceux qui seront appelés à jouer comme milieux récupérateurs, l’entraîneur des Jaune et Vert comptera sur les services du capitaine Lamara Douicher, et du jeune prometteur Lyes Saïdi. Ce dernier, qui a été aligné à ce poste mardi dernier face au MC Oran, a été à la hauteur des aspirations de son entraîneur. En l’absence de Hocine El Orfi, qui n’a pas fait le déplacement, et celle de Bilel Naïli, suspendu pour la circonstance, c’est donc à Saïdi que Belhout fera confiance cet aprèsmidi, en l’alignant comme milieu récupérateur, aux côtés de Douicher Lamara. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

DOUICHER:«Etre à la hauteur de la grandeur de la JSK»

Pour l’arrière droit des Canaris du Djurdjura, Belkacem Remache, le meilleur scénario qu’il souhaite voir se produire lors de cette manche retour face au FC Tevrah Zeina de Mauritanie, c’est de marquer d’entrée, en nous déclarant ce qui suit : «On abordera le match avec cet avantage d’un but d’écart. Il faut confirmer le résultat du match aller, en attaquant cette manche retour avec force. Il faut essayer de surprendre les Mauritaniens d’entrée ; donc, il faut presser l’adversaire dans son camp et le pousser à commettre des erreurs dont nos attaquants vont en profiter pour inscrire un but au début de la rencontre.» Remache croit dur comme fer aux capacités de son équipe de passer l’écueil de cette équipe mauritanienne, à une seule condition, «que moi et mes coéquipiers restions vigilants derrière et plus percutants devant, en saisissant la moindre occasion qui se présentera pour la transformer en but», avant de conclure : «On est tous confiants et je suis persuadé qu’on reviendra au pays avec la qualification, c’est dans nos cordes.» A. M.


Les Kabyles veulent garder leur invincibilité Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

EL ORFI NE S’EST PAS DÉPLACÉ AVEC L’ÉQUIPE

La formation kabyle s’est envolée mercredi dernier vers la Mauritanie, et ce, pour affronter le FC Tevragh Zeina, comptant pour le match retour des 16es de finale de la Coupe de la CAF. En effet, le milieu récupérateur Hocine El Orfi, ne s’est pas déplacé avec le groupe. D’après ce joueur que nous avons joint avant-hier, il nous a fait savoir que «la simple raison qui m’a laissé de ne pas faire ce déplacement avec l’équipe, reste un problème personnel vis-à-vis du service national.»

IL SERA LE GRAND ABSENT AUJOURD'HUI

Le grand absent parmi l’effectif des Jaune et Vert cet après-midi, face au FC Tevragh Zeina, c’est bel et bien l’ex-Paciste Hocine El Orfi qui n’a pas été du voyage avec son équipe. Cela étant, on ne sait pas encore qui le remplacera dans son poste. A cet effet, Lyès Saïdi, qui possède les qualités nécessaires pour suppléer à la défection du joueur. En tout cas, le coach Rachid Belhout peut compter certainement sur lui, puisque ce dernier a été convaincu de sa dernière prestation en championnat face au MCO. Saïdi doit faire preuve d’abnégation et de sens de responsabilité, ne serait-ce que pour être à la hauteur de la confiance placée en lui.

IL EST DÉÇU DE NE PAS ÊTRE AVEC SES CAMARADES

Concernant la rencontre d’aujourd’hui qui mettra aux prises son équipe à celle du FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, le milieu récupérateur de la JSK, Hocine El Orfi, nous a déclaré aussi :«Sincèrement, je suis très déçu et frustré de ne pas participer à ce second rendez-vous africain qui est prévu pour ce samedi (NDLR : jeudi) en Mauritanie, et je souhaite à l’occasion bon chance à mes coéquipiers.»

«JE SUIS SÛR QUE MES COÉQUIPIERS VONT REVENIR AVEC LA QUALIF’»

g Par SAÏD ABERKANE

Cette rencontre mettra aux prises la JSK avec le FC Tevragh Zeina, comptant pour le match retour des 16es de finale de la Coupe de la CAF.

S

i les Mauritaniens du FCTZ doivent impérativement gagner cette rencontre pour se qualifier au prochain tour, les poulains de Belhout ne l’entendent pas de cette oreille et veulent garder leur invincibilité, car à chaque fois que les Jaune et Vert réussissent de bons résultats, cela les aide à se mettre plus en confiance. Les joueurs savent aussi que ce match retour sera déterminant pour la suite du parcours, lorsqu’on sait que les Kabyles joueront en dehors de leurs bases aujourd’hui devant une bonne équipe qui reste difficile à manier sur leur jardin. Belhout n’a pas manqué de mettre en garde ses poulains contre tout excès de confiance, car il sait pertinemment que le FC Tevragh Zeina est une équipe qui veut coûte que coûte réagir.

Des signes de fébrilité en déplacement

Fort de leur récente victoire face au MCO, en championnat, cette deuxième confrontation face au FC Tevragh Zeina permettra aux Kabyles de tester leurs capacités de réagir en déplacement. Après être passés à côté plusieurs fois en championnat, les camarades de Lamara Douicher, même s’ils avaient réussi à revenir dans une où deux hors de leurs bases, ont perdu beaucoup de points à la phase aller. La JSK pourra donc aujourd’hui, en prévision de ce match de la Coupe de la CAF évaluer sa capacité de réagir en déplacement, d’autant plus que l’adversaire du jour n’est pas un foudre de guerre. Autrement dit, si les Kabyles arrivent à développer leur jeu et avoir cette réussite qu’ils ont à domicile, cela va sans aucun doute leur offrir une belle opportunité de gagner et revenir au pays avec le billet qualificatif.

Les joueurs sont gonflés à bloc

Après six matches sans défaite, les poulains de Rachid Belhout seront au rendez-vous en début d’après-midi avec une très grande affiche qui aura pour théâtre le stade de Nouakchott, en prévision du match retour des

16es de finale de la Coupe de la CAF. Une affiche qui se présente bien pour les Kabyles qui ont émis lors des derniers matches des signaux positifs qui doublent leurs chances de faire un grand match pour perpétuer leur belle série qui prend de plus en plus l’allure d’un véritable défi. C’est dans cette optique que le premier responsable technique Belhout a concentré son travail sur la récupération et le volet psychologique afin d’inciter ses joueurs à oublier leurs derniers résultats pour se concentrer uniquement pour ce match retour qui sera encore très difficile. En plus de cela, ce rendezvous est d’une grande importance pour les deux équipes sachant que la victoire pourrait permettre au vainqueur de se qualifier au prochain tour de cette compétition continentale. C’est dire donc que cette rencontre d’aujourd’hui promet d’attirer beaucoup de monde.

Frapper d’entrée

Connaissant la valeur des deux équipes, il va falloir s’attendre à un match qui sera plein

d’engagement et d’agressivité. Si on dit cela, c’est que les deux équipes ont des atouts à faire valoir, chacune de son côté, afin de réussir un bon résultat face à son vis-à-vis. En tout cas, aucune des deux équipes ne voudra lâcher et la JSK qui jouera en dehors de ses bases, fera tout pour arracher la qualification. Pour cela, les capés de Belhout sont dans l’obligation de frapper d’entrée, en se créant des occasions de scorer dès les premières minutes de la partie, surtout dans ce genre de rencontre. Les Mauritaniens, qui jouent à domicile et devant leurs supporters, vont certainement sortir de leur camp, et ce, afin de battre la JSK et arracher la qualification. Il faut s’attendre à une rude bataille au milieu, où c’est les plus volontaire des joueurs parmi les 22 acteurs qui arriveront à se créer des occasions de scorer, et pourquoi pas en mettre un dedans. Les joueurs doivent donc se préparer en conséquence pour pouvoir réussir un résultat positif qui leur permettra de revenir avec le billet dans les bagages. S. A.

PLUS DE PEUR QUE DE MAL POUR NAILI IL A PASSÉ AVANT-HIER UNE IRM

Toujours dans le cadre de cette rencontre africaine, l’homme en forme des Canaris du Djurdjura, El Orfi, se dit, «très confiant et même optimiste, à mes partenaires de faire un bon résultat face au FC Tevragh Zeina, et revenir avec la qualification qui reste importante pour la suite du parcours.» S. A.

Le milieu récupérateur des Jaune et Vert, en l’occurrence, Billal Naili, qui a été blessé dimanche dernier lors d’une séance d’entraînements effectué au stade du 1erNovembre, souffre du dos et s’est pour cette raison qu’il n’a pas terminé sa séance avec ses camarades.

Ph : Maracana

Ph : Maracana

COUPE DE LA CAF

Ph : Maracana

04

D’

après le joueur que nous avons contacté, ce dernier nous a fait savoir que sa blessure n’est pas grave et qu’il doit encore rester au repos jusqu’au retour de l’équipe de la Mauritanie.

Il reprendra cette semaine

Après un repos forcé pour le milieu récupérateur de la JSK, accordé par le kiné du club Guillou, qui a contracté une blessure au niveau du dos, Naili doit reprendre le service avec le reste du groupe qui va regagner le pays après-demain. Pour rappel, la JSK est appelée à affronter le FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, pour le compte du match retour des 16es de finale de la Coupe de la CAF, qui se déroulera aujourd’hui, au stade de ces derniers. Après ce repos, Naili va reprendre toute ses forces ces jours-ci, donc, le milieu récupérateur des Canaris sera probablement de retour cette semaine, et ce afin de préparer en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

conséquence le reste du parcours.

Il sera probablement de retour face au CRB

Le milieu de terrain de la JSK, Billal Naili, sera probablement de retour lors du prochain match qui mettra aux prises son équipe à celle du CRB, en prévision du match de Coupe d’Algérie qui est prévu pour la semaine prochaine au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, pour le compte des quarts de finale, ce dernier se contente de soigner sa blessure; il a suivi un programme durant presque une semaine, tracé par le kiné du club Guillou, donc, il attend avec impatience le feu vert du médecin pour retrouver encore une fois le terrain. S. A.


Les Canaris ne jurent que par la qualification

COUPE DE LA CAF

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

joueurs de tomber dans le piège de la facilité, en insistant que le match se jouera pendant 90 minutes, une manière de demander à ses poulains de prendre très au sérieux cette équipe qui fera sans doute de son mieux pour arracher la qualification et satisfaire ses supporters. En résumé, Belhout sait bien que la mission sera très rude et il veut tout simplement que ses joueurs soient très concentrés, ce qui leur permettra d’éviter de commettre des erreurs, ce qui pourra leur coûter cher à la fin de la rencontre.

Les Canaris du Djurdjura renoueront avec les affaires de la compétition africaine dès cet après-midi, à l’occasion du match retour des 16es de finale de la coupe de la CAF, qui les opposera à la formation mauritanienne du FC Tevragh Zeina.

E

n dépit l’aller, Younes qui les

du seul but inscrit à les camarades de sont conscients de ce attend et ne veulent

nullement quitter cette compétition dès ce premier tour. En effet, tout le monde reste optimiste pour réaliser un bon résultat et assurer ainsi une belle qualification, ce qui leur permettra de continuer la suite du parcours dans de bonnes conditions. Certes, cette équipe mauritanienne a réussit à minimiser les dégâts en n’encaissant qu’un petit but, tout en montrant un bon visage ; toutefois, la grande expérience acquise de la Champion’s league jouera certainement un rôle déterminant dans ce match retour. En résumé, les poulains de Belhout ont affiché une grande volonté pour piéger cette équipe mauritanienne sur son sol, et promettent de sortir le grand jeu et offrir une belle qualification aux fans des Jaune et Vert, qui veulent revivre les bons moments de l’été dernier en Champion’s league devant les géants du continent africain.

«On se qualifiera» COULIBALY (CAPITAINE) :

Dans une petite déclaration faite à nos confrères de la Chaîne II, le capitaine de cette équipe mauritanienne, Coulibaly en l’occurrence, estime que la qualification ne leur échappera pas, en dépit de la difficulté de la mission : «Lors de la rencontre d’aujourd’hui, on fera tout pour battre la JSK et arracher la qualification, malgré que notre mission ne sera pas de tout repos. On affrontera une très bonne équipe de la JSK qui pratique un bon football. Une chose est sûre, votre équipe viendra pour chercher un bon résultat ; toutefois, je reste optimiste qu’on peut rattraper le score de l’aller et se qualifier devant nos supporters.»

«On a les moyens de se qualifier» BIRAMA GUAY(COACH) :

Pour sa part, le coach de cette équipe mauritanienne reste optimiste pour le match d’aujourd’hui. Il a confié à nos confrères de la Chaïne II : «Le match sera difficile pour les deux équipes. On affrontera une bonne équipe de la JSK, qui reste un grand club. Cependant, on a les moyens de battre la JSK et on fera tout pour ratraper notre retard et continuer notre aventure dans cette compétition.»

Être concentré tout au long de la rencontre

Même si les camarades de Younes l’ont emporté lors du match aller, le staff technique, conduit par Belhout, n’a pas cessé d’insister auprès de ses joueurs d’être très concentrés tout au long de la partie. En effet, Belhout veut éviter à ses

Une chose est sûre, lors du match de cet après-midi, c’est que le FC Tevragh Zeina attaquera pendant toute la partie pour rattraper son retard ; cependant, les Canaris doivent les en empêcher en fermant les espaces de jeu devant l’adversaire, en tentant de marquer, ce qui sera certainement la clé de la qualification et c’est le souhait de tous les amoureux des Jaune et Vert, qui veulent voir leur équipe réaliser les meilleurs résultats possibles, toutes compétitions confondues, à commencer par cette coupe de la CAF qui a déjà souri à la JSK à 3 reprises. M. L.

RIAL : «Il faut prendre au sérieux cette équipe» Quant au défenseur axial, Ali Rial, la vigilance et la méfiance doivent être de mise, en estimant : «Certes, on a gagné au match aller par la plus petite des marges (1 à 0), mais il nous reste encore une autre rencontre face au même adversaire, qu’on doit négocier à bon escient et sans faute pour atteindre notre objectif, celui de se qualifier au prochain tour de cette compétition africaine», et d’ajouter : «On ne doit pas sousestimer cette équipe qui a des qualités et qui aura l’avantage du terrain et l’apport du public, sans oublier les conditions dans lesquelles on va évoluer. Il faut être vigilants derrière, en restant soudés et solides, mais surtout solidaires pour réussir un bon résultat. De leur côté, nos attaquants doivent faire preuve de plus d’efficacité devant, en tentant de surprendre cette équipe, pour se mettre à l’abri et gérer par la suite le match avec une totale sérénité.» Propos recueillis par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ENTRAINEMENT HIER A 11

Les Canaris ont effectué hier une séance d’entraîneme nt à 10h (heure mauritanienn e) soit 11h, heure algérienne. C’était la dernière séance avant le match de cet aprèsmidi, histoire d’apporter les dernières retouches pour préparer le schéma idéal qui permettra aux poulains de Belhout d’arracher la qualification

UN CLIMAT FAVORABLE

Côté climat, les dirigeants kabyles étaient satisfaits du fait qu’il n’y a pas une grande chaleur qui pourra gêner les joueurs à se donner a fond. En ce moment, il y a du vent à Nouakchott ; toutefois, cela ne fait pas peur aux Canaris qui promettent de réaliser une belle partie.

LE COUP D’ENVOI À 17H

Ph : Maracana

g Par MUSTAPHA LARFI

Ph : Maracana

Fermer les espaces et tenter de surprendre l’adversaire

05

La rencontre FC Tevragh Zeina-JSK se jouera cet après-midi. Le coup d’envoi est prévu à 16h (heure locale) soit 17h, heure algérienne.


Les Sétifiens depuis hier À OUAGADOUGOU

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

LES BURKINABÉS À L’ACCUEIL DES SÉTIFIENS

Epuisés à leur arrivée à Ouagadougou, les protégés de Dellacasa Giovanni s’attendaient forcément à attendre un certain temps avant de quitter l’aéroport en direction de leur hôtel, sauf que des représentants du club l'ASFAYennenga étaient présents pour accueillir les Sétifiens, tout en facilitant les démarches pour quitter rapidement l’aéroport, sans même passer devant le barrage de la douane burkinabée.

UN BUS ET DEUX VOITURES À LA DISPOSITION DES SÉTIFIENS

En plus du fait de quitter l’aéroport par une porte spéciale, la bande à Dellacasa était de nouveau agréablement surprise de voir le club burkinabé mettre un bus et deux voitures à sa disposition, ce qui est rarissime dans les pays africains, se rappelant les bons souvenirs de la Coupe arabe.

S

i les équipiers du milieu de terrain Khaled Lemmouchia ont quitté l'Algérie avant-hier a 16h30 avec des souvenirs inoubliables, après un aller et retour suite aux événements qui ont secoué la capitale du Burkina-Faso suite à un coup d'Etat échoué et l'instauration d'un couvre-feu sur tout le territoire burkinabé de 21h à 6h de matin, malgré cela, les Sétifiens ne peuvent pas nier l’accueil chaleureux des Burkinais, malgré l’immense fatigue des Noir et Blanc, après un voyage épuisant d'Alger à Ouagadougou.

Les Sétifiens sont arrivés à 20h30 (heure algérienne)…

L'avion de la compagnie aérienne Air Algérie, transportant la délégation sétifienne ainsi que quelques voyageurs, est arrivé à Ouagadougou vers 19h30 (heure locale), 20h30 heure algérienne soit après 3h de vol.

…ils ont quitté l'aéroport rapidement

Burkina-Faso suite aux évènements qui ont secoué les villes de Burkina et le coup d'Etat échoué des militaires.

Radjradj et Bourahla à l'accueil

En plus des membres de l'ambassade d'Algérie a Ouagadougou, et les représentants de la formation de l'ASFA-Yennenga l'adversaire de l'Entente en Ligue des champions, les deux envoyés de la direction de l'Aigle noir, Radjradj et Bourahla étaient aussi à l'accueil.

L'ambassadeur d'Algérie et le commisaire de match ont rendu visite aux joueurs

L'ambassadeur d'Algérie au Burkina-Faso, Abdelkrim Chiah et le commissaire de match togolais ont rendu visite hier matin aux Sétifiens à leur lieu d'hébergement à l'hôtel Palace, cinq étoiles, pour voir les conditions d'hébergement et l'accueil réservés aux Sétifiens par les Burkinais.

le staff technique de l'Entente de Sétif composé du trio Dellacasa-Alloco et Abbassen ont programmé deux séances d'entraînement la première dans un stade près de l'hôtel hier après la prière de vendredi et la seconde sur la pelouse du stade du 4-Août cet après midi à 15h30 suite au règlement qui exige de permettre à la formation visiteuse de s’entraîner sur la pelouse officielle durant la dernière séance à la veille du match.

80 dollars pour s'entraîner

Pour éviter toute mauvaise surprise, la direction de l'ESS a décidé hier de louer un stade à 3 minutes de l'hôtel Palace pour effectuer la séance de décrassage d'hier à partir de 15h30. La direction de l'Aigle noir a dépensé 80 dollars pour une séance d'entraînement.

Un stade qui arrange les Ententistes

Le coach Dellacasa, qui a programmé au final une séance d’entraînement cet après-midi à partir de 15h30, n’a toujours pas fixé celle de lundi. Les équipiers de Hachoud peuvent se réjouir de disputer la rencontre sur une pelouse assez semblable que celle du stade 8-Mai-45, dans un complexe qui peut accueillir au maximum 40 000 fervents supporteurs de l'ASFAY. M. Yennenga.

RAHO : «On ne ratera pas la qualification»

La délégation sétifienne a quitté l'aéroport internationale de Ouagadougou, 30 minutes après son arrivée vu le couvre-feu instauré par le gouvernement du

L’équipe effectuera deux séances d’entraînement

Un mot sur votre arrivée à Ouagadougou, après un long voyage … C’était un voyage vraiment trop long et ennuyeux. Nous avons fait le voyage à deux reprises avant d’arriver enfin à cette ville burkinabée, ce qui va, à coup sûr, nous handicaper sur le plan de la récupération. Pouvez-vous être plus explicite ? Même si nous avons acquis une certaine expérience durant ces cinq dernières années concernant ce genre de long déplacement en Afrique, nous ne pouvons plus supporter ce genre de conditions pour préparer une rencontre capitale bien que la direction fasse de son mieux pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles.

Ph : Maracana

UN HÔTEL EN PLEIN CENTREVILLE

Après avoir donné quelques petites interviews à la presse locale, les coéquipiers de Djallit ont rejoint en l’espace de dix minutes seulement leur hôtel qui se situe, certes, en plein centre-ville, mais qui est très agréable avec des chambres confortables et une restauration de qualité, ce qui a séduit la délégation sétifienne.

LIGUE DES CHAMPIONS

Ph : Maracana

06

A part ça, comment se prépare la rencontre face à l'ASFAYennenga? Ce sera forcément une rencontre corsée face une équipe qui veut à tout prix se qualifier devant son public, sauf que nous devons jouer le coup à fond, et essayer au maximum de compliquer la tâche à notre adversaire, avec l’espoir de revenir avec un probant résultat au retour qui nous permettra de nous qualifier. Vous avez effectué le déplacement après un revers à l'extérieur face au WAT. Ne craignez-vous pas que

cela influe négativement sur vous ? Le hasard des choses fait en sorte que nous avons pris l’habitude de faire un match nul avant chaque déplacement en Afrique, car la saison passée aussi, en Ligue des champions, on a fait match nul face au MCA avant notre déplacement au Congo et le même résultat en coupe face au WAT avant notre voyage à Douala, et voilà que nous avons une nouvelle fois fait match nul face au WAT. Non, je ne pense pas que cela ne va pas nous handicaper sur le plan moral, car notre plus grande crainte reste la fatigue, c’est pour l’heure le seul hic.

Pensez-vous être capables de récupérer vos forces à quelques heures de ce match face à l'ASFAYennenga ? Toutes les circonstances nous sont défavorables, car la Ligue a faussé nos plans en programmant la partie face au WAT la veille de notre déplacement jusqu’au Burkina-Faso, et même si nous ne pouvons pas récupérer l’intégralité de nos forces, on espère pouvoir gérer notre

énergie convenablement durant la partie.

Comment voyez-vous le scénario de cette partie ? Les rencontres sont forcément difficiles en Afrique, car malgré notre large victoire (4-0) il y a deux années, nous étions à deux doigts de l’élimination à Kaloulou, mais nous avons assez d’expérience actuellement, et je peux même comparer cette rencontre à notre sortie à la Zambie contre Zanaco lors de l’exercice précédent. Malgré la fatigue, on imagine que le groupe est très motivé à l’idée de revenir avec la qualification… C’est sûr, car cette Ligue des champions va donner encore plus de prestige à l’Entente sur la scène africaine, et nous devons à tout prix arracher cette qualification pour le prochain tour, car, personnellement, et après avoir remporté tous les trophées avec l’ESS, il ne me reste que cette consécration continentale. Entretien réalisé par Yasser Malki

SERAÏ A CONTACTÉ CHIAH

L'ex-ambassadeur d'Algérie à Tunis et actuel cadre supérieur du ministère des Affaires étrangères, Seraï, a contacté Son Excellence l'Ambassadeur d'Algérie au Burkina-Faso, Chiah, pour lui demander de préserver tous les moyens pour la délégation sétifienne afin de lui faciliter la tâche pour retourner en Algérie avec la qualif.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

Zekri joue la carte des supporters LIGUE DES CHAMPIONS

07

A J-1 DU MATCH RETOUR CONTRE DYNAMOS FC

Ph : Maracana

UNE GRANDE MOTIVATION ANIME LES JOUEURS

g Par MOUNIR BENKRAMI

Insulté et hué lors de la dernière sortie officielle en championnat, mardi dernier contre l’AS Khroub après le piètre 0 à 0, l’entraîneur Noureddine Zekri avait textuellement déclaré : “Si c’est moi le problème, je pars. Mais en attendant, je n’aime pas qu’on m’insulte ainsi que mes joueurs.”

S

entant le danger venir de la part des supporters qui ne font, désormais, plus confiance en cette équipe mouloudéenne après tous les mauvais résultats concédés dernièrement, le nouveau coach des Vert et Rouge a préféré jouer la carte de la diplomatie envers ces même supporters en lançant lors de chaque sortie médiatique, des appels de détresse au public mouloudéen. En d’autres termes, Zekri veut carrément jouer la carte des supporters connaissant son importance, notam-

ment lors des grands rendez-vous comme ce sera le cas demain contre le Dynamos FC de Harare lors du match retour du 2e tour de la Champions League africaine. «Le Mouloudia a plus que jamais besoin de son public car il ne pourra jamais faire quoi que ce soit sans ce soutien inestimable. J’espère de tout cœur que le merveilleux public du MCA effectue son grand retour dès le match de ce dimanche contre le Dynamos et je suis certain que si le Mouloudia réalise quelque chose de spécial, on ouvrira tous une nouvelle page», a estimé le successeur du Français Alain Michel.

«On compte sur vous ce dimanche à Bologhine»

A priori, l’entraîneur Noureddine Zekri veut frapper un bon coup demain au stade Omar-Hamadi même si la tâche s’annonce des plus délicates après le fameux 4 à 1 concédé lors du match aller au Zimbabwe. Même les joueurs pensent la même chose en

misant tous sur un bon résultat et pourquoi pas, un renversant 3 à 0. «On m’a dit qu’en 2007 à Kouba, le Mouloudia a failli créer l’exploit en rattrapant les trois buts d’avance inscrits pas les Nigérians de Kawara. J’ai su aussi que l’équipe a été très amoindrie et que le stade Benhaddad était presque rempli. Alors pourquoi ne pas remettre ça ce dimanche contre le Dynamos qui est loin d’être un foudre de guerre comme le pensent certains. D’ailleurs, c’est grâce à l’arbitrage douteux du Sud-africain s’il se retrouve aujourd’hui avec un 4 à 1», a-t-il déclaré. Et de rajouter : «Pour ne rien vous cacher, on compte énormément sur nos supporters ce dimanche à Bologhine car leur présence en masse donnera des ailes à nos joueurs qui n’attendent que ça pour passer à l’acte.» Il faudra, donc, attendre le jour “j”, pour confirmer si l’appel de Zekri a trouvé des éventuels échos dans le camp des supporters. M. B.

EST-CE LE GRAND La ligne d’attaque, RETOUR DU PUBLIC le seul souci MOULOUDÉEN ? Tout est fin prêt pour la grande bataille de ce dimanche contre le Dynamos FC de Harare pour le compte du match retour du 2e tour de la Champions League africaine prévu comme il est, à Bologhine à partir de 19h.

L

a seule appréhension est, bien évidemment, le compartiment offensif qui est incontestablement, le maillon faible de cette équipe mouloudéenne. En effet, puisqu’aucune formule n’a jusqu’à présent fonctionné que ce ce soit le duo Derrag-Sofiane ou les autres paires : AmrouneSofiane, Sofiane-Laaraf, AttafenAmroune, Sofiane-Attafen ou encore Amroune-Derrag. Pour l’anecdote, aucun de tous ces attaquants cités n’a réussi à inscrire plus de buts cette saison. Ce dimanche, face aux Zimbabwéens du Dynamos, l’en-

traîneur Noureddine Zekri veut effectuer des petits changements en écartant en premier lieu, Youcef Sofiane du onze du départ en dépit de l’absence de Hakim Laaraf qui n’est pas concerné par ce 2e tour de la Champions League africaine. Normalement, et sauf une décision de dernière minute, c’est le revenant Mohamed Amroune qui devra débuter le match de demain après avoir raté le dernier match de championnat contre l’AS Khroub pour des raisons typiquement tactiques. Zekri envisage même de l’associer au milieu offensif Douadi qui, selon les dires du coach mouloudéen, «sera très utile avec son petit gabarit et ses balles arrêtées.» Sofiane, quant à lui, devra se contenter du banc des remplaçants pour être utilisé comme joker en 2e mi-temps. Par ailleurs, les deux autres milieux de terrain, Mokdad et Attafen, auront, eux aussi, un rôle très important à jouer en attaque et le coach mise énormément sur leur savoir-faire. M. B.

Comme il est déjà su, le grand public du Mouloudia d’Alger a, depuis déjà deux longues saisons, annoncé son fameux boycott.

D’

ailleurs, même lorsque le Doyen jouait le titre la saison écoulée, le 5-Juillet ou le stade de Rouiba n’ont jamais fait le plein y compris lors des derbies algérois. On a même vu des MCA-USMA et des MCA-CRB devant des tribunes presque vides. Des MCA-USMA qui se jouaient auparavant devant 100.000 spectateurs, se retrouvent finalement avec 3.000 personnes ! Un incompréhensif boycott qui a surpris tous les observateurs et tous les mordus du football algérien en dépit de la grande famille du Doyen. Et dire que le Mouloudia évoluait devant 40.000 et 60.000 spectateurs en jouant carrément le maintien en D1 sans parler des autres derbies algérois et des matchs chocs contre la JS Kabylie, l’ES Sétif et autres. Aujourd’hui, joueurs et staff technique lancent un appel du cœur aux supporters du club

et notamment, aux fidèles qui n’ont jamais tourné le dos au Mouloudia surtout, lors des moments difficiles comme c’est le cas aujourd’hui. D’après les dernières nouvelles émanant de différents supporters du Doyen que ce soit à Bad El Oued, La Casbah, Raïs Hamidou, El Biar, Bouzaréah, El Madania, le 1er-Mai, Alger-Centre, Bir Mourad Raïs, Bir Khadem, Bachdjerrah et autres, l’heure est à la mobilisation. En d’autres termes, le grand retour des supporters mouloudéens n’est pas à écarter ce dimanche à Bologhine. D’ailleurs, Zekri et ses joueurs misent beaucoup sur ce retour tant attendu. On croit même savoir que la direction du MC Alger aurait déjà imprimé 8.000 billets pour la rencontre de demain face au Dynamos FC. En tout cas, une chose est certaine, le fait de voir les tribunes de Bologhine bien garnies par la présence des Mouloudéens, donnera inévitablement des ailes aux partenaires du capitaine Réda Babouche d’autant plus que le Mouloudia n’est pas encore officiellement éliminé et ce, malgré le 4 à 1 concédé à Harare. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’heure est à la concentration et à la mobilisation dans le camp des joueurs qui affichent une motivation hors normes et ne jurent que par le meilleur résultat possible même en vouant que la tâche s’avère des plus délicates. Une réaction positive qui semble réjouir l’entraîneur Noureddine Zekri qui aurait, d’ailleurs, jugé utile d’instaurer le huis clos pour les dernières séances d’entraînement. A noter que le coach des Vert et Rouge a beaucoup axé sur l’aspect psychologique qui sera, à coup sûr, déterminant ce dimanche contre le Dynamos FC. «Personne ne pourra nier que la mission s’annonce extrêmement difficile après le 4 à 1 du match aller, mais jusqu’à preuve du contraire, le Mouloudia n’est pas encore éliminé. C’est dire qu’il y a un bon coup à jouer et on le jouera à fond sans ménager le moindre petit effort», nous dira l’un des rescapés du fameux match retour de la Coupe de la CAF à Kouba, le milieu de terrain, Hamza Koudri. Même son de cloche chez les autres joueurs en particulier, Boudebouda, Daoud, Besseghier, Babouche, Amroune et le gardien Zemmamouche qui s’accordent tous à dire que «le Dynamos n’est pas encore qualifié et ses joueurs le savent très bien. C’est pour cela qu’il faut faire en sorte de les étouffer dès le coup d’envoi pour les obliger à commettre des fautes qui pourront nous êtres très utiles.», ont-ils lancé. M. B.


ZEKRI : «Je ne peux pas changer les choses en un coup de poker» Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

g Par SAMI MEKHLOUFI

n’arrange pas notre classement, mais nous allons continuer à nous battre et nous pourrons revenir si on réalise les mêmes prestations. L’équipe a besoin d’un déclic en championnat comme ce fut le cas en Coupe d’Algérie et nous allons le chercher avec le cœur».

Il est évident que ce résultat compromettant qu’a du concéder le Doyen face à l’ASK ne peut que compliquer encore plus la vie de l’entraîneur Nouredinne Zekri. «Les supporters doivent soutenir l’équipe et e dernier se doit à éviter les insultes»

C

présent de trouver les bonnes solutions pour tirer son équipe vers le haut. Suite à ce faux pas, contre El Khroub, le coach mouloudéen nous fera le point sur son équipe.

L

g Par AMAR AÏT BARA es Annabis affronteront ce samedi les Harrachis au stade du 19-Mai-1956 de Annaba.

Les camarades de Bouterbiat doivent gagner pour s’éloigner de la zone dangereuse, car réellement, ils sont menacés par le spectre de la relégation. L’adversaire du jour de l’USMAnnaba, à savoir l’USM Harrach a été battue lundi dernier sur le score de 3-1 sur son terrain par l’ASO Chlef. Pour leur part les protégés de Mustapha Biskri ont été battus par la JSM Béjaïa par la plus petite marge. Les Bonois ne voudront donc pas cette occasion pour prendre le-dessus sur l’USMHarrach dont les joueurs sont affectés moralement après la défaite subie at home face à l’ASOChlef (1-3). L’USMH occupe la 4e place avec 26 points et loin dérrière se classe Annaba avec 17 points et à la 11e place. Les enfants de Lalla Bouna enregistrent un passage à vide et ne savent pas gérer leur avance comme ce fut le cas lors de la 16e journée face au WATlemcen où ils ont encaissé un but à la toute dernière minute (90+2’). Annaba

Les jeunes joueurs ont besoin de soutien et non pas d’insultes. Le MCA sortira de cette zone rouge et on va revenir en force comme on l’a fait en coupe d’Algérie».

Daouadi out contre le MCO

Ayant écopé d’un carton jaune contre l’ASK pour contestation de décision, le petit lutin du MCA, El Eulmi Daouadi, ne sera pas présent en quarts de finale de la Coupe d’Algérie contre le MCO. L’ancien khroubi ratera ce match suite au rapport formulé contre lui par l’arbitre Sahraoui.

Réagissant aux insultes et aux critiques des supporters mouloudéens, Nouredinne Zekri rétorquera : «tout le monde a vu qu’on a fait un bon match et qu’on a joué mieux que l’ASK, mais la chance nous a trahi. C’est vrai que la situation est inquiétante, mais je l’ai trouvé comme ça et je ne peux pas changer les choses en un coup de poker. Les supporters ont le droit de s’inquiéter pour leur équipe, mais en insultant les joueurs ça n’aide pas l’équipe à progresser. Il est temps que ces fans sachent que l’équipe a besoin de réconfort et de soutien, car c’est difficile de rebondir dans ces situations. Donc, je pense que c’est maintenant qu’ils doivent se manifester et aider les joueurs pour l’intérêt du MCA». S. M.

e dirigeant qui gère le vieux club algérois, Omar Ghrib, déclarera à l’issu de ce match nul : «l’équipe a montré un bon visage et elle s’est battue jusqu’à la fin de la rencontre. Maintenant, quant la réussite ne vous sourit pas, il faut faire preuve de patience et de solidarité.

Ce match de la Ligue des Champions africaine sera dirigé par un trio égyptien qui est attendu ce matin à alger. Les trois arbitres seront hébergés à l’hôtel Adghigh. S. M.

Harrachis voyagent et possèdent une défense solide qui a encaissé 20 buts tandis que l’attaque a inscrit 20 buts également, et reste mieux classée que celle des Annabis. Dans le challenge des équipes seniors sans défaite l’USMH n’a pas concédée de défaite depuis 7 matchs mais vient de tomber à

domicile face à l’ASO Chlef (1-3). Annaba, quant à elle, figure parmi les équipes qui enregistre une série de sans victoire et ceci depuis 5 matchs. Au stade du 19-Mai-1956, bien refait, Annaba doit maîtriser les débats face à Gharbi, Djaghballah, Loucif et consorts. Peu convaincants face au WATlemcen à El Hadjar et à

Béjaïa face à la JSMB, les protégés du coach Biskri doivent dominer et gagner leurs adversaires. Mais pour cela il faut bien jouer et renforcer l’attaque, tandis que la défense doit demeurer vigilante face aux assauts de Lagraâ, Benemchra, Boualem et Mendou. A. A. B.

«Contre l’ASK, la chance nous a tourné le dos»

v s

GHRIB : «Les joueurs ont besoin de soutien»

LIGUE DES CHAMPIONS

L’ancien coach de l’ESS revient sur la prestation de son équipe face à l’ASK en nous déclarant : «je suis persuadé que nous avons réalisé un bon match, malgré le fait d’avoir récolter qu’un seul point. Nous nous sommes crée neuf occasions et c’est loin d’être peu. Cependant, la réussite devant les buts nous a tourné le dos et finalement on aura qu’un seul point. C’est un score certes défavorable, mais je pense que mon équipe s’est battue à fond. Il

Reprise de l’entraînement cet après-midi

L

Ph : Maracana

08

Après une journée de repos autorisé par le staff technique, les Vert et Rouge reprendront aujourd’hui le chemin des entraînements. Ainsi, les camarades de Daoud se retrouveront au stade annexe de Hadjout à 15h pour préparer le match contre le Dynamos FC, dimanche prochain à 19h au stade de Bologhine.

Trio égyptien ce matin à Alger

Les Annabis doivent rebondir sinon…

aura à faire à une bonne équipe harrachie pas facile à manier donc et pour cela il faut jouer intelligemment et bien s’appliquer. Les Annabis ont cette fâcheuse habitude d’encaisser des buts, dans les ultimes moments de la partie. Et le bilan l’atteste : ils ont encaissé 5 buts dans les cinq dernières minutes. Enfin, il faut dire que les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

v s

«Il faut battre les Harrachis» OUANÉS :

L’ex-Oranais du MCO, Hamza Ouanés essaye de s’imposer après une phase aller mitigée. En effet, il ne marque pas, mais donne des passes décisives à ses coéquipiers. Dans l’entretien qui suit, il parle de son équipe et de ses ambitions, mais également de la prochaine rencontre face à l’USM Harrach.

Quel est le moral de la troupe ? Le moral est au beau fixe, et mentalement l’équipe est au Top. Après la bonne prestation face à la JSMBéjaïa, nous allons essayer de grimper à la 6e place et on ambitionne de se repositionner au milieu du tableau. L’attaque marche bien et retrouve le chemin des filets. Vos impressions sur le match face à l’USMH ? Pas aussi difficile qu’on le pense, l’USMH pratique un

bon football, et reste difficile à surprendre surtout hors de ses bases ; cependant il faut oser pour réussir notre mission qui reste difficile, mais pas insurmontable. Quel bilan faites-vous de la phase aller ? La phase aller a été une calamité pour nous, surtout que nous avons perdu 10 points à domicile, mais tout en empochent des points à l’extérieur. L’USMAnnaba est une équipe imprévisible et peut se réveiller en inquiétant n’importe quelle

LES JOUEURS GONFLÉS À BLOC

du milieu de tableau. Comment allez-vous prendre cette confrontation ? Avec beaucoup de sérénité, Annaba joue bien à domicile, mais cela ne paie pas. Nous essayerons de faire le maximum pour au moins empocher les trois points. Maintenant, c’est à nous les joueurs de nous imposer sur le terrain, de bien jouer et le résultat viendra. Un dernier mot … Maintenant que le match des Verts et passé, je demande à nos supporters de se déplacer pour nous comme ils soutenir, l’avaient fait auparavant. Notre équipe est solide et renferme en son sein des joueurs de talents qui peuvent faire la différence. Entretien réalisé par A. A. B.

équipe. Notre bilan et plus que satisfaisant. Nous sommes classés à la 11e place avec 17 points. L’attaque a inscrit 11 buts, et la défense a encaissé 15 buts.

Comment voyez-vous le match ? Ce match sera pour nous celui de la revanche, mais l’USMH est une équipe difficile à manipuler, surtout à l’extérieur. Pour nous, il est impératif de faire un bon résultat pour demeurer parmi le peloton

BATTRE ANNABA POUR OUBLIER L’ASO

Les Annabis sont plus motivés pour engranger les trois points du match qui les opposera aux Harrachis, prévu aujourd’hui samedi au stade 19-mai-1956. Ces derniers auront sombré à domicile face aux Chélifiens sur le score de 3-1. L’USMH, classée parmi le peloton de tête, sera reçue par une équipe annabie mi-figue, mi-raisin et surtout imprévisible et composée de joueurs inexpérimentés. Les annabis donnent l’impression de flâner malgré leur potentiel humai très jeune ; parfois, ils baissent les bras même à domicile. Mais vu leur position, ces derniers se doivent de réaliser un bon résultat. Il faut que les choses se stabilisent et un succès face à l’USMH est impératif. La rencontre sera palpitante car mettant aux prises deux formations en quête de points, mais l’USMH cherche à élever son statut. Le résultat final de cette rencontre nous dira plus quant aux ambitions de l’USMH qui veut rester en course pour une place honorable ; Annaba veut améliorer son classement et recevra par deux fois à domicile dont le prochain match face au MC Saïda prévu. Les locaux sont décidés à mieux faire même si l’adversaire harrachi est motivé, au moins, pour le partage des points. A. A. B.

DEMOU CONVOQUÉ

Charef a réservé une véritable surprise pour la rencontre de Annaba aujourd’hui. En effet il a convoqué le joueur Demou, longtemps blessé. En effet, le joueur en question est passé sur le billard en début de saison où il a subi une opération sur sa cheville et son tibia. Le joueur ne sera pas aligné lors de cette rencontre vu son état puisque, il n’a pas accompli l’opération de rééducation, mais, Charef a insisté pour le convoquer afin de lui regonfler le moral.

Ph : Maracana

même effectif mis à part, l’absence de Legraa, suspendu pour cette rencontre, et qui va céder sa place à la nouvelle recrue, Layati : «Certes, notre formation n’a pas bien tourné lors de la rencontre devant l’ASO, mais, je pense qu’on va jouer cette rencontre à

Annaba avec un esprit de rachat et tous les joueurs sont décidés à faire un bon résultat lors de cette rencontre qui reste importante à nos yeux. On n’a pas encore confirmé notre maintien en ligue une», a affirmé Benomar. En effet, le staff technique, après la

BOUALEM : «On fera tout pour revenir avec un bon résultat»

Comment est le moral des joueurs après la rencontre contre l’ASO ? Je pense que les choses reviennent petit à petit à leur place. Tout le monde est mobilisé afin de faire un bon match à Annaba et essayer par la même occasion, de faire oublier la dernière défaite devant la formation de l’ASO, qui a un peu déstabilisée le groupe. A mon avis, c’est des choses qui arrivent dans le football et ce n’est pas la peine de faire tout un scénario de cette défaite. Quel discours Charef vous a-t-il tenu ? Il nous a conseillé de vite oublier la défaite de Chlef et de nous mobiliser afin de revenir avec un bon résultat de l’extérieur et faire taire les mauvaises langues qui ne cessent de faire de la défaite face à l’ASO leur discours

quotidien. Après la défaite face au leader, vous ne trouvez pas que votre tâche sera difficile pour la suite? Je ne suis pas d’accord avec toi sur ce sujet. L’ensemble du groupe a acquis une expérience qui va nous permettre de bien préparer la rencontre de Annaba et d’obtenir un résultat positif. Vous avez parlé entre vous, les joueurs, concernant cette rencontre? Beaucoup disent que les joueurs ne se parlent pas et ne s’entendent plus. Je vous affirme le contraire. On est tous prêts à aborder cette rencontre avec une grande détermination pour corriger notre dernier faux pas et revenir avec les 3 points de la victoire. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

rencontre face à l’ASO, a essayé de bien préparer ses joueurs surtout sur le plan mental pour les faire aller de l’avant et oublier le passage à vide vécu lors de la rencontre de Chlef : «On a essayé de motiver les joueurs et leur faire comprendre que la rencontre de Chlef n’était qu’un accident de parcours. Ce fut difficile de les motiver mais tout le monde est conscient de la tâche attendue d’eux», ajoutera Haniched.

PROGRAMME DE LA 18E JOURNÉE Hier 01 avril 2011

Lieu CHLEF Boumezrag BOLOGHINE Hamadi

Rencontre ASO/USMB USMA/WAT

Résultas S’EST JOUÉ EN SOIRÉE S’EST JOUÉ EN SOIRÉE

Aujourd’hui (Huis Clos) B.B.ARRERIDJ 20 Aout 55 ANNABA Opow 19 Mai EL KHROUB Abed Hamdani ORAN SETIF 20 AOUT

Ph : Maracana

Les poulains de Charef joueront aujourd’hui à Annaba devant la formation locale avec un seul objectif, faire oublier aux supporters le dernier faux pas face à l’ASO, mardi passé. Et pour cela, les Jaune et Noir vont jouer cette rencontre avec le

09

Equipes 1 ASO Chlef 2 ES Sétif 3 CRB 4 JSM Béjaïa 5 JS Kabylie 6 USMH 7 MC Oran 8 MC Saïda 9 MC El Eulma 10 USM Alger 11USM Annaba 12 USM Blida 13 WA Tlemcen 14 MC Alger 15 AS Khroub 16 CABB A

Pts 37 30 27 26 26 23 26 26 21 18 17 17 17 16 16 14

CABBA/MCS USMAN/USMH ASK/MCEE MCO/MCA ESS/JSMB CRB/JSK

J 17 16 17 17 16 17 17 17 16 16 17 17 17 16 16 17

G 11 08 07 07 07 07 07 07 06 04 04 04 04 03 04 04

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BOUSSETER, HACI, HAMOU HAIMOUDI, ETCHIALI, BOUHASSOUN ABID CHAREF, BOULFELFEL, AMRI REPORTE REPORTE REPORTE

N 04 06 06 05 05 05 05 05 03 06 05 05 05 07 04 02

P 02 02 04 05 04 05 05 05 07 06 08 08 08 06 08 10

BP 28 26 16 30 19 23 15 17 15 15 11 08 20 14 13 11

BC 10 14 12 20 14 20 13 17 21 15 16 17 24 16 23 32

Diff 18 12 04 10 05 03 02 00 -06 00 -05 -09 -04 -02 -10 -21


10

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

UN SCÉNARIO À … 3 ! dans ce match de Coupe. La rumeur était telle qu’on pouvait même imaginer … l’inimaginable. Dans tout cela, Hakim Meddane, le manager général, d’habitude au courant de toutes les affaires du club, donnait l’impression d’être… dépassé, alors que le chargé de communication semblait être perdu dans

KACEM coupable ou victime ? Que s’est-il vraiment passé entre Kacem et son exentraîneur Zekri ? Le joueur at-il réellement donné un tuyau au coach mouloudéen et a-t-il effectivement raté volontairement le penalty qui devait qualifier la JSMB ? «Kacem a fait des choses graves …», a affirmé Djamel Menad, lors de son point de presse, sans toutefois énumérer ces choses graves. Le coach béjaoui ajoutera : «Si je dis rester, je ne le veux plus dans mon équipe…». La décision est désormais prise. Entre Kacem et la JSMB, c’est le divorce. Cependant, le joueur qui semblait être touché dans son amour-propre, refuse une telle accusation et se défend : «Je ne suis qu’un bouc-émissaire. Dans toute ma carrière sportive, je n’ai jamais triché. Et ce n’est pas parce que j’ai parlé au téléphone avec mon exentraîneur, que je dois être accusé de la sorte…». Mieux encore, Kacem avouera : «S’Ils veulent résilier mon contrat, ils

n’ont qu’à me donner mon argent. J’irai jusqu’au bout pour crier mon innocence…». Aussi, face à tout cela, les observateurs sportifs restent prudents pour ne pas dire sceptiques. Si, d’un côté, on estime que les dirigeants n’ont rien apporté de concret pour justifier l’accusation qu’ils ont portée contre Kacem, d’un autre côté, par contre, ils pensent que le joueur, en question, n’aurait pas dû «parloter» avec son exentraîneur. Un acte qui a ouvert les portes à toutes les supputations et laissé monter tout un «scénario» qui s’est retourné contre lui. Toujours est-il que dans cet ordre d’idée, chaque clan essaye, maintenant, de justifier ses propos. Kacem crie haut et fort : «Ils ont trouvé en moi un bouc émissaire parfait pour justifier l’échec sur le plan technique…». De leur côté, les dirigeants affirment : «Kacem nous a trahis…» Comment ? La question reste posée ! A. Z.

BOULAÏNCEUR : «Notre objectif peut être atteint …» Pur produit des Vert et Rouge, Rafik Boulanceur est en train d’acquérir de l’expérience parmi un effectif si riche. Dans cet entretien, le jeune attaquant béjaoui nous parle de la déception, après l’élimination de la Coupe d’Algérie et de la suite du parcours en championnat;

Quel sentiment avez-vous éprouvé après votre élimination en Coupe d’Algérie ? Bien entendu, à l’instar de tous les béjaouis, c’est une déception totale. On a misé sur la coupe et, il a suffi d’un petit détail pour que tout saute en l’air. Le football est ainsi. Il faut accepter ce verdict, même s’il fait très mal. C’était, quelque peu, inattendu, n’est-ce pas ?

Bien sûr ! Lorsqu’on rentre sur le terrain, c’est pour gagner, d’autant plus qu’on avait plus d’atouts que le Mouloudia qui était sur un échec très lourd. Maintenant, il faut oublier ce match et cette élimination, il faut regarder vers l’avenir. Le championnat, c’est ça ? Effectivement, le championnat est encore long et on a des atouts à faire valoir. Donc, on fera le maximum pour effectuer un grand parcours. Une chose est sûre, notre objectif est de faire un parcours meilleur que celui de la phase aller. Pensez-vous pouvoir atteindre votre objectif ? Sincèrement, oui, car notre effectif est ambitieux. Aussi, on a toutes les chances d’atteindre notre objectif qui est une place sur le podium. J’y crois énormément.

une mascarade à laquelle il n’était pas … convié.

L’argent, le nerf de la guerre …

Mais, à vrai dire, le véritable problème dans tout cela, est l’argent. Le nerf de la guerre dans n’importe quelle entreprise. Car, selon des informations qui nous sont parvenues, il semblerait que les dirigeants n’ont pas tenu leurs promesses de verser le retard de quatre mois aux joueurs et ceci avant le match de Coupe face au MCA. Démotivé de ne pas avoir reçu leur dû, les joueurs étaient à côté de la plaque, lors du match de coupe et le résultat est connu. Aussi, craignant une action des joueurs que même les supporters soutiendraient, un scénario aurait été monté de toute pièce, donnant l’impression que l’équipe est au bord d’une crise qui risquerait de lui faire perdre tout espoir d’atteindre l’objectif. Une scénario bien ficelé, un boucémissaire qui leur a donné l’occasion pour avoir discuté avec son exentraîneur, telles étaient les raisons de cette crise digne d’un scénario à … 3. Par la suite, le match contre Annaba allait être celui de la … réconciliation, notamment, avec le public. Une victoire tirée par les cheveux, comme l’avait si bien affirmé Menad, de retour, après voir donné l’impression d’avoir … quitté l’équipe, estimant avoir été touché dans son amour propre, suite à l’élimination face au MCA, lui qui n’avait eu de cesse de déclarer, à qui voulait l’entendre, qu’on ne pouvait pas faire de la Coupe, ni un but, ni un objectif ! A n’y rien comprendre. A. Z.

… Même si le calendrier vous est défavorable ? Il faut récolter le maximum de points à l’extérieur et éviter, plus que jamais, les faux pas à domicile. On peut effectuer un bon parcours.

Comment vous sentez-vous au milieu de joueurs expérimentés? Je suis en train d’apprendre au côté de ces joueurs. Cela fait plaisir de jouer auprès d’eux, de les côtoyer. Ils m’ont toujours fait part de leur expérience. Et l’attitude du public ? Je comprend la colère et la déception du public. C’est la preuve de son amour et de son dévouement pour l’équipe. Tout de même, il faudra qu’il revienne à de meilleurs sentiments pour nous soutenir, notamment, durant les moments les plus difficiles. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

D

urant toute cette période, les dirigeants et, à leur tête, Boualem Tiab ont observé un mutisme qui en disait long sur

VERT ET ROUGE

leur incapacité à prendre des décisions, laissant ainsi la rumeur prendre de l’ampleur et devenir l’objet de discussions de la rue béjaouie. En effet, personne ne savait ce qui allait se passer, si Menad avait, effectivement, jeté l’éponge ou non, si B. Tiab allait contacter d’autres entraîneurs et si Kacem avait réellement levé le pied

Ph : Maracana

Après la victoire contre Annaba, les Vert et Rouge vont, désormais, avoir du temps pour se relancer véritablement dans la course et atteindre leur objectif en championnat. Deux semaines de préparation qui vont permettre aux camarades de Zafour de se mettre sur rails et être… prêts pour une reprise qui sera, sans aucun doute, difficile, certes, mais importante, à leurs yeux, car il y va de l’avenir de leur équipe : «Nous allons nous mettre sérieusement au travail, oublier la déception de la Coupe et nous orienter vers l’objectif du championnat, à savoir, une place sur le podium…», nous a affirmé Hamlaoui qui ajoutera, par ailleurs : «tout reste possible, à condition d’y croire en nos chances et nos capacités…». Pendant ces deux semaines de repos, les béjaouis mettront tout en œuvre pour se consacrer à la bataille pour le podium. Dans ce contexte, Menad avouera : «l’objectif peut être atteint. Il n’est pas encore trop tard, et nous avons des arguments à faire valoir. Il suffit de plus de volonté, d’abnégation et de rigueur…». C’est dire que les béjaouis sont décidés à se mettre de plain pied dans une préparation qui va leur donner l’occasion de rectifier le tir, notamment après leur élimination de la Coupe d’Algérie par le MCA, de renouer le contact avec leur public et de le reconquérir, ayant été quelque peu perturbés par une série de mauvais résultats depuis plusieurs semaines : «Ces deux semaines seront, pour nous, largement, suffisantes pour pouvoir nous préparer et être prêts à la reprise…», dira Boulainceur qui poursuivra : «nous allons oublier la défaite en Coupe ; maintenant, il nous reste le championnat où nous ne devons pas rater l’objectif, à savoir une place sur le podium. Et je pense qu’on sera capable d’y arriver à plus d’un titre…». Ceci dit, les béjaouis vont avoir devant eux deux semaines. Le temps d’une réflexion (!) à Menad pour se décider, soit de reprendre les rênes de la barre technique et entamer un travail qui pourra mener l’équipe une place au podium, soit jeter l’éponge et permettre aux responsables du club de recruter un entraîneur dont la mission sera, alors, de maintenir l’équipe parmi l’élite. Entre l’un et l’autre, le choix a déjà été … fait. A. Z.

La JSMB a failli sombrer dans une crise aux conséquences imprévisibles. Après leur élimination inattendue en Coupe d’Algérie face au MCA, les béjaouis ont vu «défiler» plusieurs scénarios : d’abord, la démission à titre officieux (!) de Menad, ensuite, l’accusation portée contre le joueur Kacem et, enfin, le retour à de meilleurs sentiments de Djamel Menad qui, selon lui, a été sensible à la … solidarité que lui ont manifesté ses joueurs.

DES

Ph : Maracana

LA CRISE

DEUX SEMAINES POUR SE RELANCER

LIGUE 1


LIGUE 1

Obligation de résultat

En réalité, la situation est pratiquement identique pour les deux équipes. Elles doivent absolument réagir et cela pour se donner un peu d’air, au vu de leur délicate position au classement.

L

es hommes de Bira comptent bien tout donner pour renouer avec la victoire. Au vu de sa position au classement, l’équipe d'El Eulma devra absolument réussir son périlleux déplacement au Khroub.

«Il va vite falloir prendre des points»

Le club d'El Eulma siège à une médiocre 9e place, à cinq points du premier relégable. Mais, avec le parcours assez médiocre qui a été le sien lors de la première manche du championnat, il ne fallait pas vraiment s'attendre à autre chose. Karaoui Amir nous a avoué son inquiétude : «Nous ne sommes forcément pas très bien, puisque les résultats ne suivent pas. Sur nos quatre derniers matchs de championnat, nous n'en avons gagné qu'un. Il y a de quoi être inquiet. Heureusement que nous le

L’équipe probable :

sommes ! Le plus gênant, à chaque défaite, même si dernièrement il s'agissait de grosses équipes en face, c'est qu'on ne marque pas de buts. Il va vite falloir prendre des points parce que cela peut devenir encore plus compliqué à partir de maintenant.» C’est certain, la formation eulmie se déplacera au Khroub avec l'intention de renouer avec la victoire en championnat. Après ce coup d'arrêt, les hommes de Bira sont bien décidés à ne plus se laisser surprendre.

BIRA : «Un match compliqué» «Les Khroubis n’ont pas fait un bon championnat jusque-là ; donc, ce sera encore un match compliqué pour nous, a affirmé le coach des Eulmis. Mais ce qui m'inquiète le plus, ce n'est pas l’équipe de l’ASK, mais ma propre équipe. Je sais déjà quel visage elle aura le jour du match, et c'est là-dessus que nous avons eu à travailler.»

SAHRAOUI : «Un match important»

«C’est une rencontre difficile que celle que nous aurons à disputer au Khroub. Les deux équipes ont besoin de points au vu de leur mauvaise place au classement. C’est, bien sûr, un match important pour nous et il nous faut réaliser la meilleure performance possible, nous en avons les moyens.» Y. M.

Le MCA en point de mire

Sahraoui, Mahfoudi, Renane, Hebaïche, Messaïli, Camara, Karaoui, Benamokrane, Hemami, Boulemdaïs, Tiaïba.

g Par MILOUD TOUADJINE

Les Oranais, qui étaient revenus tout penauds mardi dernier après leur échec à Tizi Ouzou, et étaient rentrés à Oran à minuit passé, ont effectué un léger décrassage mercredi matin, avant de bénéficier de deux jours complets de repos, le jeudi et hier vendredi.

C

e matin, ils reprennent le chemin du stade Ahmed Zabana, afin de commencer à préparer leur quart de finale de la coupe d’Algérie, prévu le 8 avril prochain à Alger face au MCA. Les Mouloudéens sont encore sous le coup de la déception, puisqu’ils viennent de perdre 5 points en deux matchs, ce qui n’était pas dans leur objectif. Et pourtant, face à la JSK, l’équipe était au grand complet, avec la présence des deux internationaux sur lesquels compte beaucoup le staff technique ; quant à la défense, elle était légèrement remaniée avec le retour d’Akram au poste de latéral gauche. Et si ce n’était le gardien Fellah qui était dans un grand jour et qui a fait des sauvetages miraculeux, l’addition aurait été bien plus lourde. De toutes les manières, cette défaite renforce la conviction que le MCO ne réussit guère au stade du 1er Novembre. Ces deux échecs consécutifs font jaser les supporters qui se retrouvent à parler non plus d’une place honorable au classement final, mais du maintien. Ils savent que la deuxième phase du championnat est très difficile et que les enjeux sont énormes pour toutes les formations. «Le Mouloudia possède des joueurs capables de faire des résultats, mais n’est-ce pas la manière d’évoluer sur le terrain qui les handicape ? Il y a un défaut quelque part, que le staff doit trouver et

ABID CHAREF AU SIFFLET

LES EULMIS AMOINDRIS

Le danger peut venir de partout

Hebaïche a réellement confiance, et il dit que vaincre le club de Khroub ne sera pas une mince affaire. «Avec cette équipe de l’ASK, le danger peut venir de partout. Même si cette équipe est mal classée, elle a de la qualité. Elle possède de bons attaquants et il y a également une défense solide. Vraiment, il y a de quoi d’être inquiet pour nous. Cette équipe reste aussi sur une défaite et elle voudra se rattraper devant son public. Mais ce qui m'inquiète le plus, c’est le nombre réduit de joueurs qui sont disponibles», a précisé le solide défenseur du MCEE. Y. M.

V S

Même s’il a la réputation d’avoir plutôt la main lourde et d’être l’un des arbitres les plus sévères de Ligue I, Abid Charef reste l’un de nos meilleurs arbitres. Pour officier cet après-midi, il sera aidé dans sa tâche par Boulfelfel et Amri.

Ph : Maracana

g Par YASSER MALKI

11

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

corriger avant qu’il ne soit trop tard et que nous ne retrouvons pas dans le scénario catastrophe de 2008, alors que Cherif El Ouazzani était l’entraîneur en chef», estime un ancien joueur. Le défaut de la «cuirasse» hamaraouie est le manque d’efficacité, dans la mesure où seuls Aouedj et Belaïli ont été les principaux buteurs de l’équipe avec 2 réalisations chacun, contre 1 pour le jeune attaquant de pointe, Hichem Cherif, qui n’a pas encore confirmé et 1 pour le vétéran Boukessassa, qui pourrait apporter un plus s’il jouait plus de 20 minutes par match. Continuons avec les statistiques pour confirmer que le club phare de l’Oranie a gagné à domicile par des scores étriqués. Des victoires tirées par les cheveux, avec des 1-0 et une seule rencontre où il avait marqué 2 buts (face à la JSMB) et encaissé un. Il a aussi laissé échapper 4 points à domicile à la suite des deux nuls concédés à la JSK (2e journée) et l’USMB (16e journée). Avec une victoire (MCA) et deux nuls à l’extérieur (USMB et ESS), nous pouvons considérer que le Mouloudia est arrivé, jusque-là à équilibrer sa marche vers un rang conforme à ses prétentions, d’où l’expectative de la majorité des supporters qui restent en attente de la suite du championnat et des surprises, bonnes ou mauvaises, que leur réservent les camarades de Benatia. Pour l’heure, leur attention est focalisée sur le prochain match des quarts de finale de la coupe d’Algérie, une compétition à double tranchant, puisqu’elle pourra les relancer en championnat ou briser leur mental et les plonger dans le doute. Un doute qui ne s’est pas encore totalement dissipé depuis leur retour de la capitale du Djurdjura, bien que le staff technique s’en défende. «Il ne faut pas pénaliser les joueurs qui ont fait de leur mieux pour un résultat positif, mais qui ont manqué de réussite d’une part, avec trois bonnes occasions ratées par Belaïli et Aouedj, et aussi une quatrième que n’a pas su exploiter Daoud dès son entrée de jeu. Mais

Ils seront trois joueurs importants côté eulmi à rater le rendez-vous de cet après-midi contre l’ASK. En effet, Belhadj, Boutriq et Bouaraba sont restés à El Eulma. C’est certain, Bira a une bonne marge de manœuvre, car cinq joueurs ont été recrutés lors du mercato hivernal. Il pourra évidemment disposer des joueurs qui ont été recrutés.

DÉPLACEMENT PAR BUS

C’est hier, vers midi, que la délégation eulmis a pris la route en direction du Khroub. La direction du club a décidé que le déplacement s’effectuera un jour avant la rencontre pour éviter toute fatigue inutile aux joueurs. Y. M.

il faut aussi reconnaître qu’en face, nous avions affaire à une grande équipe kabyle, dont le niveau n’a pas baissé d’un iota, qui s’est bien battue et qui a profité d’une des plusieurs occasions qu’elle a eues. C’est ça le football, et on peut avoir bien joué et ne pas gagner. Personnellement, je trouve que l’équipe s’est bien battue, qu’elle a un bon potentiel pour faire mieux. Quant à la stratégie qu’on nous reproche, je dirais seulement que le MCO a toujours joué de cette manière qui lui réussit très souvent. Donc, ne dramatiLa coqueluche du public algérien de sons pas et regardons vers tous les temps, l’ex-Ballon d’or l’avenir, avec le prochain match Lakhdar Belloumi n’a, à aucun à Alger, devant un autre grand du moment, oublié son passage au football, le MCA, même s’il est MCA au début des années 80 et il en train de manger son pain noir porte le grand club algérois dans son cœur, juste après le GC maintenant. Nous allons bien Mascara et le MCO. Il ne manque préparer ce rendez-vous et nous pas de suivre avec une grande comptons bien nous qualifier», attention le parcours du Doyen, estime l’entraîneur adjoint, surtout en coupe d’Afrique et il sera Sebbah Benyagoub, qui ajoute : un téléspectateur assidu demain «Le MCA n’a parqué qu’un petit soir. «Le Mouloudia se trouve face à une mission difficile, mais pas but en 8 matchs, ce qui sera à son impossible. Avec la venue de M. désavantage et je ne pense pas Zekri, il commence à y avoir un que contre nous son attaque va se léger mieux. Avec de la motivation réveiller. J’espère pour elle et un mental d’acier, les joueurs qu’elle le fera ce dimanche face peuvent refaire leur retard, surtout s’ils sont portés part le public penaux Africains du Dynamos du dant tout le temps que durera le Zimbabwe.» match. Marquer trois buts sans en Wait and see, estiment pour leur recevoir un seul, c’est délicat, mais part les irréductibles Hamraoua, j’ai confiance en les joueurs et leur qui ne rateront pas une miette du entraîneur et je sais qu’ils feront match de coupe d’Afrique de l’impossible pour renverser la vapeur. Ils en sont capables et il ne demain. Tout comme les joueurs leur manque que d’y croire vraiet le staff technique du MCO, ils ment. Alors, je leur dis bonne éplucheront le jeu des Algérois, chance, faites vous plaisir et dontout en les supportant pendant 90 nez-nous du bonheur.» minutes. M. T. M.T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BELLOUMI «JE SOUHAITE BONNE CHANCE AU MCA»


12

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

KADIR REVIENT DOUCEMENT MAIS SÛREMENT

ÉQUIPE NATIONALE

IL POURRA FAIRE PARTIE DU GROUPE QUI VA AFFRONTER DEMAIN L’AS SAINT-ETIENNE

g Par AOMAR MOUSSI

Fouad Kadir, l’international algérien du FC Valenciennes, qui était éloigné des terrains pour une période six mois, pour cause de blessure, a pu retrouver petit à petit ses forces, en s’améliorant de jour en jour.

L’

Algérien de 27 ans, qui a souffert le martyre pendant une longue période, est en train de retrouver ses sensations doucement mais sûrement. Après avoir passé quelque temps en équipe réserve du FC Valenciennes, Fouad Kadir a su comment tirer son épingle du jeu, au point d’attirer l’attention de son coach de l’équipe réserve en l’occurrence, Jérôme Foulon, et celui de l’équipe pro, Philippe Montanier. Kadir, qui a réussi deux belles prestations respectivement face à l’AS Prix-les-Mézières et contre l’équipe réserve de Sedan, lors des 20e et 21e journées du championnat CFA 2 groupe B, n’a pas laissé indifférent l’entraîneur de l’équipe pro du FC Valenciennes en gagnant des points auprès de lui. Fouad Kadir a retrouvé toutes ses forces et n’attend désormais qu’un signe de son coach pour réintégrer le groupe pro, et rejouer de nouveau en Ligue 1 française.

Son entraîneur l’encense

S’il y a bien quelqu’un qui est satisfait du retour en force de Fouad Kadir et de

son total rétablissement de la blessure, c’est bel et bien l’entraîneur Jérôme Foulon. Ce dernier, qui suit de plus près Fouad Kadir, n’a pas raté l’occasion de venir assister au dernier match ayant mis aux prises l’équipe réserve du FC Valenciennes à celle de Sedan pour le compte de la 21e journée du championnat de la CFA 2 groupe B. Si l’entraîneur de l’équipe réserve Jérôme Foulon se dit satisfait du rendement présenté par son joueur en déclarant ce qui suit : «Il a réalisé un très bon match», le coach de l’équipe pro, de son côté, n’a pas omis lui aussi de signaler le retour en force de Fouad Kadir qui retrouve petit à petit ses forces et son niveau, en enchaînant dans la même longueur d’onde en déclarant : «Il retrouve le rythme». Des déclarations qui ne pourront que faire plaisir à l’international algérien qui est passé par des moments difficiles».

Sera-t-il convoqué pour le match face à l’AS Saint-Etienne ?

Maintenant reste à savoir si Fouad Kadir fera partie du groupe qui va affronter demain dimanche l’AS Saint-Etienne pour le compte de la 29e journée de Ligue 1 française. Même si rien n’est encore décidé quant à sa présence avec le groupe ou pas. C’est ce qu’a tenu d’ailleurs à déclarer l’entraîneur de l’équipe pro du FC Valenciennes Philippe Montanier, à l’issue du match ayant mis aux prises les deux équipes réserves du FC Valenciennes à Sedan pour le compte de la 21e journée du championnat CFA 2 groupe B, en estimant que Fouad Kadir a réalisé un bon match, en déclarant ce qui suit : «On

verra s’il pourra faire partie du groupe, ce week-end face à l’AS Saint-Etienne. Kadir retrouve le rythme et c’est tant mieux pour lui et pour le club». Alors Kadir fera-t-il son retour parmi le groupe professionnel, dès demain dimanche, à l’occasion du match comptant pour la 29e journée de Ligue 1 française, qui va les opposer à l’AS Saint-Etienne ? On le saura demain, nous y reviendrons…

Son retour parmi le groupe pro ne fera que du bien à Benchikha

Cette bonne nouvelle est aussi la bienvenue du côté du staff technique national à sa tête le coach Abdelhak Benchikha. Fouad Kadir, qui est devenu en l’espace d’un petit laps de temps, l’un des cadres des Verts, ne peut qu’être utile pour la bande à Abdelhak Benchikha. L’équipe nationale, appelée à jouer ses chances à fond pour la qualification à la prochaine CAN 2012, qui aura lieu en Guinée Equatoriale et au Gabon, doit bénéficier des services de tous les joueurs. Le retour parmi le groupe pro du FC Valenciennes de Fouad Kadir ne pourra que soulager l’entraîneur national, lequel souhaite vivement le rappeler en sélection dès le mois de juin prochain, à l’occasion du match comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2012 Groupe D, qui va l’opposer à la sélection marocaine. Benchikha veut bien revoir Kadir retrouver les terrains et la compétition avec l’équipe professionnelle de Valenciennes dès demain dimanche face à l’AS SaintEtienne. C’est là le souhait et du joueur et du sélectionneur national. A. M.

Guedioura marque son retour à la compétition par un joli but

IL A JOUÉ AVEC L’ÉQUIPE RÉSERVE DE WOLVERHAMPTON

L’international algérien et milieu de terrain défensif du club anglais de Wolverhampton, Adlane Guedioura, qui était éloigné des terrains et de la compétition depuis une longue période, plus de six mois d’absence, a fait son retour à la compétition et de fort belle manière.

G

uedioura a réussi mercredi dernier son retour sur les terrains et à la compétition par un joli but inscrit, con-

tre l’équipe réserve de Blackpool. Ayant contracté une blessure grave (fracture du tibia) face à Aston Villa, Adlane Guedioura a fait sensation dès son retour sur les terrains. Ayant pris part à l’ensemble de la rencontre, il n’a pas raté l’occasion pour marquer de son empreinte ce premier test de vérité, en inscrivant un but de toute beauté. D’une puissante frappe, Adlane Guedioura laisse pantois le gardien de but de l’équipe réserve de Blackpool lequel n’a vu que du feu sur l’action.

Il attend avec impatience la réintégration du groupe professionnel

Adlane Guedioura, qui s’est illustré mercredi passé face à l’équipe réserve de Blackpool en signant un joli but d’un puissant tir, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, bien au contraire, il ne veut en aucun cas perdre beaucoup de temps. Eloigné des terrains et de la compétition depuis plus de six mois

pour cause d’une grave blessure, l’international algérien souhaite vivement faire son retour chez le groupe professionnel de son club Wolverhampton dans les prochains jours et pourquoi pas dès la prochaine sortie des Wolves en Premier League.

McCarthy satisfait de son rendement

S’il y a quelqu’un au sein de la grande famille des Wolves qui est satisfait et surtout content et heureux de la prestation de l’international algérien Adlane Guedioura, c’est bel et bien l’entraîneur irlandais Mick McCarthy. Ce dernier n’a pas caché sa satisfaction et il était très content de revoir son joueur rejouer et réussir un match de telle facture, en déclarant ce qui suit : «Adlane a été parfait et a fait tout ce qu’on lui a demandé». Une déclaration qui ne pourra que stimuler et pousser Adlane Guedioura à redoubler d’efforts pour refaire surface et retrouver la compétition et les terrains avec l’équipe première des Loups, le plus

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

vite possible.

Sera-t-il retenu aujourd’hui face à Newcastle ?

Le milieu de terrain international des Wolves, Adlane Guedioura, qui a laissé bonne impression chez le manager du club de Mick Mc Carthy, attend avec impatience que ce dernier lui fasse appel pour le match de cet après-midi, qui va les mettre aux prises au club de Newcastle pour le compte de la 31e journée de la Premier League. Les Wolves, qui luttent pour leur maintien en Premier League sachant qu’ils occupent la reluisante 18e place, auront une tâche difficile aujourd’hui en rendant visite à Newcastle qui occupe la 11e place. Le manager du club Mick Mc Carthy pourra bel et bien compter sur les services de Guedioura en le retenant parmi le groupe qui sera appelé à en découdre avec Newcastle. De toutes les façons, on le saura aujourd’hui. A. M.


MAROC-ALGÉRIE AURA LIEU SAMEDI 4 JUIN À CASA Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

ÉQUIPE NATIONALE

F

inalement, le match retour entre l’équipe nationale algérienne et celle du Maroc aura lieu le 4 juin prochain, au stade Mohamed V à Casablanca, et non pas comme prévu initialement à Marrakech. La décision a été prise par la Fédération marocaine de football qui a choisi le

complexe Mohamed V pour abriter le choc de la quatrième journée du Groupe «D» des éliminatoires de la CAN 2012. Par ailleurs, il est à signaler que la Fédé marocaine a annoncé que les préparatifs du derby maghrébin commencent dès maintenant, avec la collaboration du président du WA Casablanca pour le

BELHANDA encense et défend Gerets

Y

ounes Belhanda est l’une des révélations de l’année des Lions de l’Atlas. Le joueur a été titularisé la semaine précédente lors de la rencontre du Maroc face à l’équipe nationale à Annaba. La progression du milieu de terrain de Montpellier Younes Belhanda cette saison est indéniable. Devenu international marocain, le joueur est admiratif de son sélectionneur, Eric Gerets. Après une apparition sous le maillot des Espoirs français lors du Festival de Toulon l’été dernier, Younes Belhanda a été sollicité par la fédération marocaine pour porter le maillot de la sélection nationale des Lions de l’Atlas: « Dans la mesure où je n’ai pas fréquenté les catégories de jeunes en équipe de France, je n’ai pas hésité lorsque l’on m’a proposé d’intégrer l’équipe A du Maroc. Mes parents étaient très fiers de ma décision, notamment le jour de ma première sélection en Irlande. J’étais vraiment ému.

L’hymne national, le maillot, l’ambiance, j’en garde un souvenir très poignant» a-t-il déclaré dans les colonnes d’Onze-Mondial. Belhanda est donc devenu en un laps de temps très court, un joueur important dans la sélection marocaine, au point où il a décroché sa place de titulaire indiscutable en milieu de terrain. Justement, en sélection, il a découvert Eric Gerets. Le Montpelliérain ne cache pas son admiration pour le technicien belge, une façon de le défendre après les critiques qui ont fusé de partout au lendemain de la rencontre contre l’Algérie la semaine précédente à Annaba : «Ce qu’il dégage est indescriptible. Quand il parle, il nous hypnotise ! Il nous fait indéniablement progresser» explique Belhanda. Il espère décrocher avec le Maroc une place dans la prochaine CAN 2012 : «Si l’on y parvient, il sera ensuite temps d’envisager

13

bon déroulement de l’événement. Une étude de l’organisation de ce derby aura lieu incessamment à Casa pour assurer la sécurité ainsi que toutes les commodités adéquates pour le match retour entre le Maroc et l’Algérie. A. T.

YEBDA

rêve d'imiter Maradona

A

les éliminatoires du Mondial 2014. C’est le rêve de tout joueur de participer à une telle compétition» a-t-il conclu. A. T.

yant été l’un des artisans de la fameuse victoire des Verts lors de la semaine précédente contre la sélection du Maroc, la cote de Hassan Yebda ne cesse de monter. A son retour en Italie, il a été interviewé par Corriere dello Sport. Hassan Yebda rêve du scuddetto, sachant que son équipe, Naples est troisième au classement de la série A, et s’accroche toujours aux deux géants, le Milan AC et l’Inter de Milan. «Pour entrer dans l'histoire de Naples, il faut remporter le titre. Maradona a réussi, il faut qu'on pense seulement à la victoire. Nous sommes troisièmes pour l'instant, il faut gagner quelques matches pour réaliser notre rêve. (...) Pour le sprint final, j'enlèverais Ibrahimovic au Milan AC et Eto'o à l'Inter, il est extraordinaire en ce moment. Lavezzi, Cavani et Hamsik peuvent nous guider, mais à Naples, le collectif est le plus important», a déclaré au Corriere dello Sport Hassen Yebda, prêté cette saison par Benfica et désireux de s’inscrire dans la durée au Napoli, qui reçoit la Lazio de Rome dimanche pour le compte de la 31e journée. Il faut dire que le milieu de terrain des Verts est en train de réaliser une saison époustouflante, et ce, soit avec les Napolitains ou avec les Verts. A 26 ans, Hassan Yebda réalise jusque-là une belle carrière, et il ne lui manque qu’un titre avec son club pour enrichir sa carrière, après avoir été au Mondial avec l’équipe nationale, et pourquoi pas signer dans un club encore plus prestigieux que Naples l’été prochain. Amine T.

HAZZAZ : «Je souhaite que le Maroc et l’Algérie se qualifient ensemble»

L’ex-gardien de but international des Lions de l’Atlas des années 70, Mohamed Hazzaz, estime que la victoire des Algériens est fort bien méritée. Il souligne qu’ils ont joué avec une détermination pour l’obtenir afin de se remettre en confiance pour la suite.Il souligne que tout est à refaire pour les quatre nations (Algérie, Maroc, Tanzanie et RCA) pour qu’une seule puisse arracher son billet pour la prochaine coupe d’Afrique. Et pour revenir un peu sur ce match ayant opposé l’Algérie au Maroc et leurs chances d’être présents au Gabon et en Guinée équatoriale, c’est avec une grande gentillesse qu’il a répondu à nos questions. Ecoutons-le: Avant d’aborder notre sujet que devient Hazzaz ? Après ma retraite sportive. j’ai monté une petite affaire à Fès, ma ville natale, je vis le plus normalement du monde.

Est-ce que vous suivez les rencontres de votre club de toujours le MAS de Fès ? Des fois je me déplace au stade avec des

amis pour encourager le MAS de Fès, club où j’ai passé la totalité de ma carrière. C’est une jeune formation qui est en pleine construction, elle fera parler d’elle dans un proche avenir.

Et le championnat marocain ? Il y a quatre formations qui ont un niveau élevé grâce à leur riche composante et qui peuvent faire une bonne figuration dans les compétitions continentales. Les autres avec le peu de moyens dont elles disposent arrivent quand même à tenir le coup. Dans l’ensemble, je peux dire que le niveau de notre championnat est assez bon. Revenons maintenant au match Algérie-Maroc, vous êtes déçus par la défaite n’est-ce pas ? Bien sûr que oui, j’aurai aimé que mon pays réalise le meilleur résultat possible pour occuper la tête du classement afin de garder ses chances intactes pour le sprint final. Cette défaite va compliquer les chances du Maroc… Si le Maroc avait gagné ou à défaut obtenu le point du nul, je pourrais dire que les portes de la qualification seront grandes ouvertes. Maintenant, on repart à zéro, c’est-à-dire tout est à refaire il faut bien gérer la suite pour espérer participer au prochain rendez-vous continental.

Selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché ? Une fois que l’Algérie avait ouvert le score sur penalty, les joueurs ont perdu leur repère laissant le soin à l’adversaire de faire le jeu. Certains ne faisaient que contester les décisions de l’arbitre au lieu de se concentrer sur leur sujet. Il paraît qu’ils étaient confiants ? Je ne le pense pas, car ils savaient qu’ils avaient en face à un adversaire en quête de victoires pour se replacer. Les Algériens ont joué avec les tripes pour gagner, ont pu l’arracher et se retrouvent premiers avec les autres (Maroc, RCA et Tanzanie). D’après-vous qui sera en mesure d’obtenir le ticket pour jouer la phase finale ? Le Maroc qui jouera l’Algérie et la Tanzanie chez lui partira un peu favori pour terminer premier de son groupe. Ce sera difficile car la lutte deviendra de plus en plus serrée pour les quatre pays. Mon souhait c’est de voir bien sûr mon pays être présent cette fois à cette fête africaine, et aussi de l’Algérie. Je pense que sans la présence de ses deux nations, la coupe d’Afrique n’aura aucune saveur, leur présence est indispensable. Un mot pour terminer ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les derbys Algérie-Maroc ont été toujours disputés dans un grand fair-play, je souhaite que celui qui se déroulera au mois de juin à Casablanca sera de même. Je remercie votre journal qui m’a donné l’occasion de m’exprimer, je passe par la même occasion le bonjour à tous les Algériens. Entretien réalisé par Ali Oukili


14

LIGUE 1

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

On pense déjà à la coupe APRÈS L’ANNULATION DU MATCH DU CHAMPIONNAT

Les joueurs du CRB ont bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique. Après le match fatigant de la 17éme journée joué contre le MCEE (0-0), mardi passé au stade de ce dernier, les entraîneurs du Chabab ont offert ces deux journées aux camarades de Youcef Saibi afin de récupérer leur souffle et entamer la préparation du prochain match de coupe contre la JSK dans des bonnes conditions.

Reprise demain Ain Béniane

Pour la journée de demain, les Rouge et Blanc effectueront leur séance d’entraînement au stade d’Ain Béniane à 14h. Les entraîneurs belouizdadis accentueront leur travail au cours de cette semaine sur le volet physique et tachnicotactique.

SÉANCE DE DÉCRASSAGE, AUJOURD’HUI

Après la rencontre disputée face à l’ASO, hier au stade Boumezrag, les Vert et Blanc ont rallié la ville des Roses dans la soirée. Le coach Ifticen leur a fixé rendez-vous dans la matinée à 10h30, pour effectuer une séance de décrassage au stade Zarouri d’Oued El Alleug.

BELKHITER REJOINT L’EN OLYMPIQUE

Le sélectionné des U23, Belkhiter Mokhar, rejoindra demain dans la matinée le centre technique de la FAF à Sidi Moussa, en vue de participer au prochain stage de la sélection olympique, en prévision du match retour face à la sélection malgache, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2012, qui aura lieu le 10 de ce mois à Antananarivo.

L

L

mier homme belouizdadi ainsi que le staff technique ne veulent en aucun cas revivre le scénario précédent où leur équipe était soumise à une grève forcée de plus de deux mois. Le président Mahfoud Kerbadj estime que le match devrait se jouer à sa date initiale du moment où la rencontre de l’équipe nationale olympique contre son homologue de Madagascar ne rente pas dans les dates FIFA. H. A. B.

Ph : Maracana

Repos hier et aujourd’hui

es Belouizdadis débuteront demain la préparation du match comptant pour les quarts de final de Dame coupe qui les mettra aux prises à la JSK, le 9 de ce mois au stade du 1er-novembre de Tizi Ouzou. Après le report du match du championnat contre cette même équipe, prévu initialement pour aujourd’hui, en raison du match retour de l’équipe kabyle en coupe de la CAF, les Rouge et Blanc entameront demain les choses sérieuses, sereinement, afin d’être fin prêts samedi prochain pour le grand rendez-vous que tous les fans de l’équipe de Laâqiba attendent avec impatience. Le staff technique sous la houlette de l’argentin, Angel Miguel Gamondi, consacrera toute cette semaine pour une préparation physique, avant de passer au technico-tactique. L’entraîneur belouizdadi essayera dans un premier temps de récupérer tous ses joueurs blessés, les mettre dans des bonnes conditions physiques et passer par la suite au volet tactique. Concernant ce dernier, le coach y consacrera certainement plus du temps dans le but de trouver la formule exacte à même de surprendre les lions du Djurdjura dans leur fief. Les camardes de Boubekeur Rebih, qui ont atteint les 16émes de finale de la coupe, en ayant éliminé trois équipe issues du palier inférieur, seront cette fois-ci confrontés à un gros calibre qui a assez d’expérience pour leur poser des problème le jour du match. Pour

cela, la concentration durant toute cette semaine devrait être au maximum et les joueurs ne devraient absolument penser qu’à leur sujet principal.

Profiter de ce report pour récupérer les blessés

Le report du match du championnat tombe à pic pour l’équipe du CRB. En effet, le staff médical aura le temps pour soigner les joueurs blessés et les mettre sur pied d’ici la rencontre des 1/16émes de finale de la coupe. De son côté le staff technique s’estime heureux, car avec un grand nombre d’éléments qui se trouvent à l’infirmerie, il n’est pas

Les Blidéens indésirables à Médéa

g Par AHMED TAHI

es Blidéens ne veulent plus le stade de Médéa, les supporters des Vert et Blanc ne veulent plus revivre le scénario vécu lors de la dernière rencontre disputée par leur équipe face au CABBA au stade Immam Lyès de Médéa. Lors de cette rencontre les supporters de l’USMB ont eu la désagréable surprise de voir des fans de l’O Médéa se comporter de façon virulente envers eux ; fanion en main de leur équipe, se sont rangés du côté des supporters du CABBA. Les deux galeries surchauffées échangèrent des jets de projectiles dans les gradins et s’en suivi à la fin du match, en dehors du stade, des accrochages entre les supporters blidéens et des énergumènes de Médéa. Cela complique davantage la situation de l’équipe blidéenne qui est en plein zone de turbulences, au moment où cela nécessite de la stabilité et du soutien. Déçus par ces hostilités à leur encontre, les supporters des Vert et Blanc souhaitent un changement de domiciliation , autre que dans

cette ville où ils comptaient avoir de nombreux supporters à leurs côtés, comme ce fut le cas contre le MCA au stade Boumezrag de Chlef. Certains observations pensent que si le match face au CABBA a eu lieu à Chlef, le résultat aurait été autre que celui réalisé à Médéa. On a appris d’une source proche de la direction blidéenne que cette dernière au regard de ce qui s’est passé lors de la rencontre USMBCABBA de mardi dernier au stade Immam Lyès de Médéa, va opter pour un autre stade pour la domiciliation des prochaines rencontres. A. T.

Trois joueurs aux soins

Les joueurs Blidéens, Aliouane, Oussad et Yaghni, en dépit de leur reprise du travail, par des exercices légers vu qu’ils n’ont pas repris toutes leurs forces physiques, n’ont pas été convoqués par Ifticen pour la rencontre livrée hier par l’USMB contre l’ASO; seul le latéral gauche, Chebira qui va de mieux en mieux, a été retenu parmi les 18.

évidant d’aller à Tizi Ouzou et espérer revenir avec une qualification en poche. Cela dit, une semaine est plutôt suffisante pour les joueurs soumis aux soins pour se rétablir et être au top de leur forme le jour J.

Le report du match de coupe inquiète les dirigeants

Toutefois, et après les informations qui circulent ça et là sur un éventuel report de ce match de coupe, les dirigeants du Chabab ne cachent pas leur inquiétude à ce sujet et ils espèrent que la ligue prenne la bonne décision et maintienne la date de la rencontre à son jour. Le pre-

Baâ et Lahouamed de retour Les deux joueurs, Baâ et Lahouamed qui ont pris part mercredi passé au match amical de l’équipe nationale universitaire contre la JSM Chéraga (1-1) étaient de retour hier et seront présents demain à la séance d’entraînement programmée à Ain Béniane.

Tous les joueurs seront présents A l’exception du milieu de terrain, Mohamed El Amine Aoued, blessé depuis plus d’un mois et demi, l’ensemble des joueurs du CRB est attendu pour la reprise de demain. Les autres joueurs blessés récemment, à l’image de Slimani, Benaldjia, Ousserir, etc, se sentent à présent mieux et ils sont tout à fait prêts pour rejoindre leurs coéquipiers à l’entraînement. H. A. B.

Les Widadis n’arrivent pas à trouver le rythme

L

g Par SEBAIHI TANI SMAIN

e challenge qui n’a pas encore révélé tous ses secrets tire à sa fin : toute porte à croire que la suite du parcours sera ardue pour le club widadi, lequel n’arrive plus à enchaîner de bons résultats et suivre le rythme infernal imprimé par les potentiels candidats au podium à l’image de l’ASO, l’ESS et la JSK. Incapable de se mettre au diapason des exigences incontournables de ce premier championnat professionnel de ligue 1, le WAT continue à multiplier les déconvenues sous le regard incrédule de ses nombreux supporters. Ces derniers se montrent davantage inquiets notamment durant cette phase cruciale.

La crise financière en voie d’être réglée Le comportement du club phare de Sidi Boumediène dans le championnat professionnel est loin de répondre aux attentes des supporters. Le bilan est plutôt négatif de l’avis de plusieurs proches du club. Le problème est d’ordre financier. Les caisses du club sont restées vides depuis la fin de la saison écoulée, aucun centime n’est venu, en effet les alimenter depuis le début de saison en cours. Pour gérer les affaires du club après la démission du bureau élu durant le début du championnat, un comité directeur a été mis en place et à sa tête le président Yahla. Les nouveaux dirigeants ont dû déployer beaucoup d’efforts personnels pour mettre l’équipe dans sur de bons rails. Après avoir attendu d’être régularisés en partie, les joueurs ont voulu boycotter le match face à l’USMAnnaba, en demandant tout simple-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ment leur argent. Grâce à la sagesse et à la patience du staff administratif et de l’entraîneur en chef, la crise qui couvait a été maîtrisée et les joueurs faisant confiance à leurs responsables, sont revenus à de meilleurs sentiments.

Boukhari et Zazoua reprennent les entraînements Les deux joueurs Boukhari et Zazoua ont repris les entraînements avec le groupe après s’être rétablis de leurs blessures surtout que Zazoua revient d’une longue convalescence.

Absence remarquée de Yahla La rencontre ayant opposée le WAT à l’Entente de Sétif a été marquée par l’absence du boss tlemcenien Yahla, ce qui a suscité moult interrogations sur cette absence. Intrigués, les journalistes se sont informés auprès des dirigeants widadis qui ont déclaré que le président se trouve à Blida au chevet de sa femme malade. Souhaitons un prompt rétablissement à Mme Yahla. Andréa, une valeur sûre D’aucuns pensent que celui qui a suscité l’admiration de tous les présents lors de la rencontre WAT-ESS est bien la nouvelle recrue, l’international malgache qui, grâce à ses déboulés sur la droite et sur la gauche, et ses tirs puissants et précis, a causé des dégâts dans la défense sétifienne. Tout comme il a été aussi un poison pour les défenseurs annabis. andréa issu de l’académie de Jean Marc Guillou, fera certainement beaucoup parler de lui au cours des prochaines rencontres.S. T. S.


LIGUE 2 Retour de Amer Chafik Les deux dernières séances d’entraînement ont été assurés par Tebib uniquement. L’absence remarquée de l’adjoint Amer Chafik a suscité des interrogations ; finalement, il s’est avéré que Chafik était retenu par un événement familial (décès de son gendre); l’adjoint de Tebib a repris jeudi pour marquer sa présence pour le match CAB-USB

Victoire à l’arraché ! Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er-Novembre 54 Affluence : faible Arbitres : Bouali, Lahreche, Bazine Avertissements : Bahloul (13’), Chebana (27’), Daïra (28’) Fezzani (77’) (CAB). Tréa (35’), Azioune (39’) (USB) Expulsion : Djarboue (18’) (USB) Buts :Khennab (48’) (USB), Bourahli (69’), Maïdi (71’) (CAB)

CAB :

Messaâdia omniprésent Malgré sa blessure à la cuisse et son incapacité à s’entraîner, le meilleur buteur du CAB était présent à toutes les séances d’entraînement qu’il a suivi à partir du banc de touche ; il a même assisté au match CABUSB. C’est la méthode Tebib qui oblige même les blessés à demeurer au contact du groupe et de l’équipe. «C’est une bonne chose de rester au contact du groupe», nous a déclaré Messaâdia. W. Y.

Babouche, Benamara (Fezzani 52’), Daïra, Chebana, Kerboua, Saïbi, Bahloul, Maïdi, Bouharbit (Bitam 88’), Bouchouk (Bourahli 52’), Brahim Salem Entraîneur : Tebib

USB :

Azioune, Djabou (Derbal 80’), Zernadji, Leblalta, Moumen, Tréa, Ghassiri, Melika (Khoualed 75’), Djarboue, Amrane, Mecheri (Khennab 33’) Entraîneur : Kazoula

L

e derby de l’Est CAB-USB a été entamé sous le signe du changement, d’un côté le CAB avec Tebib sur le terrain et d’un autre l’USB avec Hammouche en observation dans les tribunes. La formation du

0 0

g Par SALIM SEGHOUANE FICHE TECHNIQUE Stade : Hamlaoui, Affluence faible Arbitrage de M Rahmine assisté par MM Djebaili et Baaziz Averts : Belaouad 28’, Yazid sofiane 44’( MOC), Ouali 45’( PAC)

MOC:

Toual, Chaouaou( Boulmdais 75’), Bendridi, Taibi, Khemisti, Yazid Sofiane, Bourenane, Belaouad( Hani 46’), Farhat, Henaider, Felahi( Bourekaa 59’) Ent : Assas

PAC:

Benmedour, Mibali, Chetih, Klahnemar, Kedjour, Doughmani, Meyaz, Medahi (Selouli 81’), Touati, Ouali( Tida 79’), Arabet( Guedah 58’) Ent Bouhellel

L

e match qui a opposé hier le MOC au Paradou AC pour le compte de la 19e journée de championnat de la Ligue 2 et qu’a abrité le stade de Hamlaoui, s’est soldé finalement un score de parité (zéro par tout). La première période a été caractérisée par un jeu, concentré pratiquement au milieu de

Le Paradou Piège le MOC

terrain avec quelques occasions , de part et d’autre, notamment par l’équipe visiteuse qui s’est créée les occasions les plus dangereuses. En effet, les camarades d’Ouali n’ont pas tardé à entrer dans le vif du sujet en menant des attaques très dangereuses pour ne citer que ce tir de ce dernier qui heurte le poteau du gardien Toual. 2 minutes plus tard, Arabet voit lui aussi son tir repoussé par le poteau. Par la suite, le jeu a été équilibré et aucune des deux équipes n’a su concrétiser ses occasions. Ainsi donc, l’homme en noir renvoie les deux équipes aux vestiaires sur un score vierge. En seconde mi-temps, le MOC est revenu en force en dominant son adversaire, se créant plusieurs occasions, comme ce face à face avec le gardien raté par le rentrant Bourakaa. à 70’. Le reste du temps le score sera inchangé et les deux équipes se séparent sur le même score de départ. Un nul qui arrange les poulains de Bouhellel qui reviennent avec un point précieux.

Affluence très faible

Le match d’hier qui a opposé le MOC et le PAC n’a pas attiré une grande foule pour suivre cette rencontre. Apparemment la place des 2 formations peu confortable au classement générale n’a pas encouragé les fans à se déplacer au stade pour suivre la confrontation.

Chabab a enregistré la première apparition de Brahim Salem en titulaire à la place de Bitam laissé sur le banc pour raison de blessure. Quant à l’USB, plusieurs titulaires étaient absents à l’instar de Boutria, Merazgua, Bakha et Saâdelli. Les débuts de la rencontre ont été prudents de part et d’autre au point où durant le premier quart d’heure aucune action dangereuse n’a été enregistrée. Le fait saillant s’est déroulé à la 18’ de jeu lorsque Djarboue auteur d’un geste gratuit sur Karboua se fait expulser par l’arbitre Bouali et laisse son équipe en infériorité numérique. Le CAB tente de profiter de la situation pour ouvrir le score mais le jeu individuel et désordonné des Batnéens a fait durer le suspense. C’est d’ailleurs Melika qui a failli surprendre Babouche d’un tir fulgurant à la 37’. Il a fallu attendre la 45’ pour voir enfin la première occasion de but pour le CAB ratée par Bouharbit qui reprend mollement dans les bras de Azioune. Une première mi-temps qui s’est achevée sur le score de parité vierge mérité car aucune des deux équipes n’a pu avoir le dessus sur l’autre. En deuxième période, le CAB

est entré déterminé à en finir avec ce résultat nul, dès la 46’ Bouharbit encore lui rate une balle facile. Deux minutes plus tard, sur un travail individuel de Melika sert sur plateau l’entrant Khennab qui d’une pichenette bat Babouche c’est le 0-1 pour l’USB. C’est le moment choisi par Tebib pour lancer Fezzani et Bourahli à la place de Bouchouk et Benamara, le CAB évolue alors en 3.4.3, l’USB ne laisse qu’Amrane en attaque, on assiste alors à un jeu attaque contre défense. 59’ corner de Bahloul, Bouharbit marque en chargeant le gardien, mais l’arbitre refuse le but. L’enervement gagne les rangs du CAB, les supporters grondent, Tebib gesticule sur sa ligne. 69’ Brahim Salem encore une adresse un tir puissant qui ricoche sur le poteau gauche Bourahli suit l’action et égalise. 71’ Bahloul sur le côté gauche adresse un centre en cloche, Maïdi surgit de derrière et marque le deuxième but, c’est le 2-1 un renversement de situation idéal pour la bande à Tebib qui revient de loin de très loin même. W. Y.

Un nul équitable L’ FICHE TECHNIQUE

Stade : 24 Février Affluence : faible Arbitres : Brahimi, Semsoum, Kadem Avertissements : Khelloufi (16’), Hadjar (64’) (CRT). Expulsion : Kabaili (65’) Buts: Mokdad (20’), Belghomari (45+5’) (USMBA). Khelloufi (64’), Bouyousfi (74’) (CRT)

USMBA:

Zaidi, Chikhaoui (Belaid 80’), Boughendja, Abdelli, Hamiche (Rajaâ 61’), Moufeuk, Kebaili, Mokdad, Belghomari, Fouaz, Hamzaoui Entraîneur : Osmane

CRT:

Zitouni, Ould Lakhdar, Boukhiar, Hadjar, Rachedi, Ben Ahmed, Mokrane (Boutlilis 52’), Safir (Kenbouz 78’), Khelloufi, Lechleche, Bouyousfi Entraîneur : Kabdani

USMBA, qui recevait hier dans l’après midi le CRT au stade du 24-Février pour le match comptant pour la 19 e journée du championnat national L2, a raté l’occasion de glaner une précieuse victoire. Les locaux sont directement rentrés dans le vif du sujet. Les poulains de l’entraîneur Osmane n’ont pas tardé à se montrer menaçants ; dès le coup d’envoi, ils exercèrent une pression terrible sur la défense de l’équipe adverse. Après 20 minutes seulement dans cette première mi-temps, Mokdad ouvre les hostilités, inscrivant aussitôt le premier but pour son équipe suite un retrait sur le côté droit de Hamzaoui, Mokdad, sur une tête qui

2 1m

15

TEBIB À CHOISI L’OPOW …

Le nouvel entraîneur du CAB, séduit par l’hôtel de l’opow a préféré organiser la mise au vert de ses joueurs sur place. «C’est un cadre idéal pour une mise au vert», a-t-il déclaré.

… IL EST À CHEVAL SUR TOUT

Comme à son habitude Tebib ne laisse rien au hasard, il a tenu à vérifier toutes les chambres mises à la disposition de ses joueurs ; le menu a été passé au crible et jusqu’à minuit il n’a pas cessé de vérifier si les postes de télévision des chambres étaient éteints. Pour Tebib, ce sont des détails qui font la différence. W. Y.

2 2

ne laisse aucune chance au gardien Zitouni. Il faut dire que les Bélabbésiens ont dominé pratiquement le cours du jeu de ce premier half et avaient l’opportunité d’inscrire plusieurs buts notamment par l’intermédiaire de Belghomari qui a raté, au moins, trois occasions nettes. Ce même joueur récidive et arrive à rajouter un deuxième but pour son équipe : en effet, ce dernier se retrouvant seul face au portier mostaganémois, et après avoir éliminé deux défenseurs et sans difficulté, met le cuir au fond des filets (45+5’). L’arbitre du match ne tardera pas après ce but à siffler la fin de cette première partie sur ce score de 2 buts à 0 en faveur des

Vert et Rouge. Au retour des vestiaires, les visiteurs reprennent les choses en mains. Les Rouge et Blanc multiplient leurs attaques et réussissent à remettre les pendules à l’heure. Le premier est l’œuvre de Khelloufi à la 64’, sur un exploit individuel du joueur, qui d’un tir puissant des 20 mètres ne laisse aucune chance au gardien Ziad. Dix minutes plus tard, Benyousfi revient à la charge et réussit à égaliser d’un tir dans la zone de vérité suite à une passe de Lecheleche. C’est sur ce score de parité que l’homme en noir met fin au débat. Benbachir M.

Résultats de la 19e journée VENDREDI 1er AVRIL 2011 A 15H00

Lieu

Rencontre

Résultats

SIDI BEL ABBES Opow MEROUANA BATNA 1ER-Novembre MOSTAGANEM Opow ORAN Zabana CONSTANTINE Hamlaoui MOHAMMADIA KOUBA Benhaddad

USMBA/CRT ABM/MSPB CAB/USB ESM/NAHD ASMO/JSMS MOC/PAC SAM/OM RCK/CSC

3-2 2-3 2-1 0-1 2-0 0-0 1-1 1-1

Equipes 1 CS Constantine 2 NA Hussein Dey 3 USM Bel Abbès 4 CA Batna 5 ES Mostaganem 6 RC Kouba 7 MSP Batna 8 O. Médéa 9 ASM Oran 10 US Biskra 11 Paradou AC 12 JSM Skikda 13 SA Mohammadia 14 MO Constantine 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

Pts 35 31 31 31 30 29 27 27 25 24 23 22 22 21 20 11

J 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19

G 09 08 09 09 09 08 07 07 06 07 06 06 06 04 05 03

N 08 07 04 04 03 05 06 06 07 03 05 04 04 09 05 02

P 01 04 06 05 07 06 05 06 05 08 08 09 09 06 09 14

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BP 19 21 22 20 22 25 25 20 21 17 18 13 19 22 18 21

BC 06 10 18 17 20 19 20 20 15 17 17 19 31 26 21 45

Diff 13 11 04 03 02 06 05 00 06 00 01 -06 -12 -04 -03 -24


16

Bey forfait à la Le NAHD confirme dernière minute son retour en Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

L’attaquant, Mahmoud Bey, a déclaré forfait en dernière minute pour le match d’hier du Nasria face à la formation de l’ES Mostaganem. En effet, Bey a ressenti des douleurs atroces au niveau du genou, une blessure dont il a déjà souffert après le match amical face à l’USM El Harrach. Bey a senti qu’il ne pouvait pas tenir sa place dans le onze rentrant. Cependant, et malgré cela, le coach, Mustapha Heddane, a décidé de l’inclure dans la liste des convoqués pour le match. Cette liste comporte 19 joueurs, au lieu de 18 exceptionnellement, car Heddane a voulu prendre ses précautions, en cas de forfait de dernière minute, surtout qu’il y avait un autre joueur blessé, à savoir, Khaïther, qui souffrait lui aussi des adducteurs, même si ce dernier se devait de jouer, du fait qu’il n’éxiste pas de suppléant à son poste, surtout que Boutadjine est malade et ne s’est pas entraîné au cours de la semaine passée. Pour en revenir à Bey, il faut dire que ce joueur a joué de malchance, surtout qu’il désirait donner un plus à l’équipe et se reprendre après un début difficile étant donné qu’il ne s’est pas encore adapté à 100% au sein du Nasria, qu’il a rejoint au dernier mercato. Heddane s’est montré désolé de devoir se passer des services de Bey, un joueur rapide qui peut s’avérer dangereux dans des incursions sur le flanc droit. Malgré

1 1

FICHE TECHNIQUE Stade Ouali Affluence moyenne Arbitres : Babrahim, Naceri, Mansouri Avertissements : Belgherbi 49’, Bahri 64’ SAM Annani 69’ OM Buts :

SAM:

K. Ghariche (Saci 63’), Bahri, Mesbah, Gougui, Bouchaïr, Yebdri, R. Ghariche, Barbari (Allali 56’), Menni, Benyettou, Bouhadi(Belgherbi 25’). Entraîneur : Biba

OM:

Ould Mata, Bouabdallah, Sahraoui, Ziane Chérif, Hacène, Belatrèche, Belguerfi(Tchikou 57’), Khellidi, Annani(Zerrokhat 55’), Messaoud, Lahcène(Meghoufel 70’). Entraîneur : Latrèche

L

a première période de jeu entre les locaux et les Médéens était d’un niveau tout juste moyen et aucune équipe n’a pu prendre l’avantage au score. Les Médéens jouaient beaucoup plus la prudence devant une équipe locale qui

cela, il compte le récupérer pour le prochain match du championnat de Ligue 2 face à la formation du CA Batna. Le staff technique a fait tant bien que mal sans ce joueur, surtout qu’il fallait parer au plus pressé et penser au match de l’ESM disputé hier, surtout que c’était un virage très important pour l’équipe dans la course à l’accession en Ligue 1.

Les joueurs en colère contre leurs dirigeants Les joueurs du Nasria ont été en colère contre leurs dirigeants, même s’ils n’ont pas tenu à le montrer avant le match face à l’ESM. En effet, les poulains de Heddane n’ont pas accepté le fait que ces derniers ne soient pas déplacés pour s’enquérir de leur situation, surtout qu’ils attendaient de toucher leur dû, relatif à une mensualité, en plus des deux primes de matchs qu’ils devaient recevoir avant le match face à l’ESM. Il faut rappeler que le président, Mana Kenfoud, avait eu une discussion avec eux bien avant le match face à l’ASMO, leur promettant de leur octroyer une mensualité supplémentaire, promesse qui n’a pas été tenue, étant donné que les joueurs n’ont rien obtenu. Pis, ils pensent que la direction ne leur accordera pas la prime de victoire face au MOC, du fait que que le dirigeant, Ould Zemerli leur avait donné une prime de sa poche. R. M.

force

L

FICHE TECHNIQUE

Stade : Bensaïd-Mohamed (Mostaganem) Affluence : Moyenne Arbitres : Bahloul, Zaïd et Boughrara Avertissements : Mounji (39’), Mellouli (77’) (NAHD) But : Mellouli (82’) (NAHD)

ESM:

Messaï, Sahraoui, Heddad, Boukemacha, Boulemdaïs, Megueni, Boulkerche (Boudjenah 64’), Ferrahi, Belloufa, Laroussi, Chellali. Entraîneur : Benchadli

NAHD:

Natèche, Khiter, Abbès, Benameri, Mellouli, Alleg, Sedkaoui, Derrardja (Gana 68’), Mounji, Hafid, Deghiche (Okbi 56’). Entraîneur : Heddane

L’une des affiches de la 18e journée de Ligue 2 a eu lieu à Mostaganem, et a mis aux prises les locaux à la formation du NA Hussein Dey. La partie commença sur les chapeaux de roue, et ce sont les Mostaganémois qui ouvrent les hostilités par le biais de Challali à la 10’.

es locaux continuent de dominer légèrement en milieu de terrain, et c’est Belloufa qui revient pour créer le danger dans le camp nahdiste, d’un joli travail individuel. A la 20’, les Sang et Or rétorquent enfin, et Hafid a failli surprendre tout le monde par une belle accélération, il pénètre dans la surface de réparation mais se fait chiper la balle par la défense de l’ESM. La première période se termine sur le score vierge de zéro partout, avec une légère domination des Espérantistes, ces derniers manquent de réalisme et d’efficacité pour ouvrir la marque, devant une équipe nahdiste bien organisée sur le terrain, avec une défense qui semble jusque-là intraitable. En seconde mitemps, les choses ont basculé, et ce sont les Nahdistes qui ont désormais la maîtrise du jeu. L’entrée de Gana et Deghiche a donné plus de tonus aux Sang et Or. Ces derniers parviennent à ouvrir le score et surprendre les locaux à sept minutes de la fin du match, grâce à un tir de Mellouli qui profite d’un beau centre de Okbi. Le match se termine sur ce score d’un but à zéro en faveur du NAHD qui confirme tout simplement son retour en force. A. E.

Un nul Les Batnéens sur le fil équitable FICHE TECHNIQUE

abusa de longues passes et autres transversales qui étaient toutes enrayées par Ould Mata et sa défense. Les camarades de Barbari montent d’un cran, après la demi-heure de jeu et dominent légèrement les Médéens, malheureusement ils ratent beaucoup d’occasions nettes de scorer, soit par excès de précipitation, soit par manque de concentration. Les Médéens cantonnés dans leur périmètres procédaient par des contres rapides mais ils ne peuvent prendre à défaut la défense des Oranges qui étaient bien organisée. Le jeu s’équilibra dans les dernières minutes du premier half sans aucun changement au score et l’arbitre siffla la mi-temps sur un score vierge. En seconde période les Oranges tentent de prendre les Médéens à la gorge en multipliants des actions offensives sur tout le front de l’attaque. Cinq minutes après la reprise les Samistes ouvrent le score par Belgherbi sur une erreur de marquage des défenseurs Médéens. Ces derniers sortent de leur périmètre et arrivent a niveler la marque à dix minutes de la fin par Belatrèche sur penalty. Un nul équitable pour les deux équipe au vu de la physionomie du match. L. B.

Stade Bensaci Affluence nombreuse Arbitres : Aouina S, Aouina F, Benaissa Avertissements : Buts : Kherkhache (10’ et 55’) ABM Louanas (15’) Reghdi (80’) Ouanes (90’) MSPB

ABM:

Khalfa (khaouane 49’), Nezzar, SiAhmed (Boulaouidet 30’), Frioua (Aouf 46’), Amrane, Abaz, Sebbihi, Mehnaoui, Rahmoune, Kherkhache, Boutemdjet. Entraîneur : Bouaraâra

MSPB:

Boultif, Bitam (Bekhtetou 20’), Chaouti, Allili, Hacinet, Zeghidi, Belhadi, Louanes (Reghdi 16’), Belaidi, Ziad, Ouanes. Entraîneur : Mouassa

C’

est devant un public nombreux que les deux équipes ont entamé ce derby des Aurès et les locaux sans le round d’observation attaquent d’entrée devant les Batnéens bien en place physiquement et tactiquement. Ces derniers seront cueillis à froid car dès la 5e minute de jeu encaissent un but par l’intermédiaire du vieux briscard Kherkhache. Ce dernier, sur un contre rapide, reçoit une passe de Boutemdjet et, des 18 mètres, déclenche un tir puissant et met la balle au fond des filets du gardien Boultif qui ne pouvait rien faire sur ce tir puissant. Après ce but, les Batnéens réagissent et mettent la pression sur la défense des Merouanis, mais ces derniers résistent bien et optent pour des contres qui s’avèrent très dangereux pour Boultif et sa défense. Alors qu’on jouait le quart de jeu, lorsque sur un contre rapide l’attaquant Louanas reçoit une balle aéri-

enne, il se détend et d’une tête piquée envoie le cuir au fond des filets du gardien Khalfa et égalise pour son équipe. Le but marqué, le jeune Louanas fut transféré vers l’hôpital suite à un choc avec le gardien de Merouana. Il fut remplacé par son coéquipier Reghdi. Le jeu reprend et s’équilibra au milieu du terrain où chacune des deux équipes tentait de prendre l’avantage au score en utilisant des contres rapides mais les défenses étaient très compactes et le score resta inchangé jusqu’au coup de sifflet de la pause citron. A la reprise, les Batnéens dominent légèrement mais les Merouanis, bien en place, résistent à toutes les tentatives des camarades de Bitam. Après dix minutes de jeu, les Batnéens se font surprendre encore une fois par le vieux briscard Kherkhache. Ce dernier, suite à un long dégagement du gardien Khalfa, se présenta face à face au gardien batnéen, Boultif, et d’une pichenette, il marque le deuxième but pour son équipe. Après ce but, les débats reprennent de plus belle et le match s’emballe avec des actions dangereuses de part et d’autre. Les Batnéens pressent haut et bloquent leur adversaire dans son périmètre. Ils ratent une multitude d’occasions nettes de niveler la marque par les Belaïdi, Belhadi et autres. Les Batnéens, après le premier quart d’heure de cette seconde période, augmentent la cadence dans le jeu et étouffent leurs adversaires qui ne faisaient que se défendre. Le score était à leur avantage, mais à 10 minutes de la fin de la partie, ils s’avouèrent battus par un but du jeune Reghdi qui avait remplacé l’auteur du premier but Louanas. En effet, sur une contre attaque rapide, Belaïdi, sur le côté droit, effectue un centre précis au niveau du point de penalty et le jeune Reghdi à l’affût reprend le cuir de volée et le met au fond des filets du gardien merouani. Après cette égalisation, les Merouanis se lancent à l’attaque et se découvrent derrière en laissant beaucoup d’espaces dont profitent les rapides attaquants batnéens et alors que tout le monde attendait le coup de sifflet final, les Batnées assomment les locaux par un troisième but inscrit par Ouanas sur un conHassan N. tre rapide.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 2 0 1

LA COMMISSION TARDE À HOMOLOGUER LE STADE ZIOUI

La commission de la LNF, chargée de l’homologation des stades, ne s’est pas encore déplacée au stade Zioui pour l’homologuer et lever la réserve émise sur la porte de secours de la deuxième tribune, située du côté de la rue Mareshall, alors que celle-ci se devait de le faire depuis déjà longtemps. Par ailleurs, certains pensent que c’est plutôt la direction du club qui temporise et ne souhaite pas pour le moment faire avancer les choses.

SIOUANE A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS

Absent pendant deux séances consécutives sans donner aucune explication au staff technique, l’attaquant, Abdenour Siouane, a repris mercredi dernier avec le groupe, même s’il s’est contenté uniquement de séances quelque peu légère. Il faut dire que Siouane est de retour d’une blessure et ne peut pas donc se donner à fond lors des séances d’entraînement. R. M.

2 3

MISE AU VERT À BATNA

C’est à l’hôtel Chelia que l’équipe à Mouassa a programmé sa mise au vert. Merouana ne disposant pas d’hôtels et distante de 45 kms de Batna, a donc contraint les adversaire de l’ABM à organiser leur mise au vert à Batna.

DÉPART APRÈS LE DÉJEUNER

C’est après avoir pris leur repas sportif du déjeuner à l’hôtel que les joueurs ont pris le départ sur Merouana pour se rendre directement au stade Chahid Bensaci.

AMRANI ET REBGUI AVEC LES U-20

Les deux jeunes qui ont fait la préparation de la semaine en senior ont été remis à la disposition des juniors pour bénéficier de plus de compétition en participant au ABM-MSPB juniors. L’entraîneur Mouassa veut voir ces deux jeunes plus compétitifs avant de rejouer en senior.

AGUINI ET ZEGRIR CONVALESCENTS

Malgré leur volonté et les efforts consentis par le kiné, les deux joueurs n’ont pas pu se rétablir à temps pour affronter l’ABM. Mouassa a donc composé sans eux.


LIGUE 2 2 0

FICHE TECHNIQUE

Stade : AhmedZabana Affluence : faible Arbitres : Bayou, Idir, Chebalah Buts : Derouaz (6’ csc), Mebarki (33’) (ASMO) Avertissements : Bouhedda (36’) (ASMO), Guerili (26’), Amira (66’) (JSMS) Expulsion : Bouamria (36’) (ASMO)

ASMO :

Bouhedda, YoussefYacine, Benkeroui, Bouamria, Mazari, Bey, Oumamar (Abidi 76’), Sari, Aini, Mebarki (Loukili 88’), Ameur Yahia (Boussaid 76’). Entraîneur : Durin.

JSMS :

Dames, Kerkabou (Loucif 56’), Boualeg, Derrouaz, Tichetiche, Guerili, Methani, Bouabdallah (Lahmer 67’), Gasmi, Khelifa (Djerou 79’), Amira. Entraîneur : Sahraoui

Précieuse victoire L’arbitre mis des Asémistes à l’index Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

1 1

17

FICHE TECHNIQUE

E

n recevant la JSMS, les Asémistes ne voulaient en aucun cas rater l’occasion pour empocher les trois points de la victoire afin de rester toujours avec les prétendants à l’accession. Ils acculèrent les visiteurs dès le début de la partie dans leur dernier retranchement et trouvent le chemin des filets à la 6’ par Derouaz qui trompe involontairement son gardien. Les visiteurs ratent de peu de revenir au score à la 18’ sur coup franc de Boualeg tiré dès 20 mètres, le cuir frôle le montant gauche de Bouhedda. Les locaux, qui voulaient ajouter d’autres réalisations pour se mettre à l’abri d’un réveil des Skikdis, se

défoncent et trompent Dames pour la deuxième fois. Sur une belle ouverture d’un coéquipier, Mebarki, bien embusqué dans les 18 mètres, corse l’addition à la 36’. Le reste de cette première période ne verra aucun changement au tableau d’affichage. A la 53’ une offensive de l’ASMO est menée par Bey mais trouve Dames à la parade qui sauve son équipe. Les visiteurs répliquent par des contres dangereux sans pouvoir réduire le score dû à leur précipitation devant le camp adverse. Malgré les efforts de part et d’autre, le score restera le même jusqu’au terme de la partie en faveur des locaux. M. T.

Stade : Benhadad Affluence : nombreuse Arbitres : Bouhenni, Omari, Mezroua Buts : Derrahi (6’ sp) (csc), Brinis (72’) (RCK) Avertissements : Slimani (5’), Khedis (65’), Bencherifa (74’) (RCK). Derrahi (28’), Zemit (64’), Soualah (72’), Kabri (75’) (CSC).

RCK:

Slimani, Boussaïd, Khelal, Khedis, Hosni, Chouieb, Bencherifa (Hamouche 20’), Benyahia, Madi (Cherafa 76’), Brinis (Banouli 80’), Hanifi. Entraîneur : Medjahed

CSC :

Daïf, Kabri, Soualah, Bensafi, Zemit, Ferhat (Lemaïci 67’), Hadjajdj (Ghodbane 80’), Cheniguer, Derrahi, Khelaf (Kebia 52’), Yedour. Entraîneur : Khezzar

P

oussés par leur bruyante galerie, les Constantinois font d’emblée pression sur les locaux arrivant tant bien que mal à contenir leurs

assauts. On jouait la sixième minute, le gardien de but Slimani commet une erreur dans sa surface en crochetant un adversaire. L’arbitre tout prêt de l’action désigne le point de penalty qui sera transformé par Derrahi. Après cette réalisation des visiteurs, les Koubéens tentent de revenir au score sans résultat. Les poulains de Khezzar répliquent par des contres dangereux mais trouvent Slimani toujours présent pour faire échouer leurs tentatives. Le jeu se stabilisa la plupart de cette première mi-temps au milieu du terrain, qui s’est achevée à l’avantage des Vert

et Noir. Sermonnés par leur entraîneur durant la pause, les Koubéens entament la seconde mi-temps en trombe, mais furent stoppés par les coups de sifflet de l’arbitre, ce qui les découragent un peu. Il fallait attendre la 72’ de jeu pour que Brinis remet les pendules à l’heure sur un joli service d’un coéquipier. Cette réalisation leur donna des ailes mais sans pour autant inscrire le but de la victoire. Et sur un score nul (1-1) que l’arbitre, très contesté par les Koubéens, siffle la fin de la partie. A. S.

L’ACCESSION ET LA RÉALITÉ DU TERRAIN

NATIONAL AMATEUR

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH

Les Mobistes ne jurent que par l’accession. Tous sont unanimes à dire que désormais le retour en championnat professionnel de Ligue II demeure l’objectif primordial des Vert et Noir.

C

e qui n’était pas, d’ailleurs, le langage au début de saison des dirigeants mobistes. En effet, ces derniers avaient pour but de bâtir une grande équipe, même au détriment de l’accession. Dans ce contexte, on nous avait alors avoué à plusieurs reprises : «Fini les erreurs du passé. La formation sera un point de non retour. Même si on doit rester deux ou trois années en tant qu’amateurs, l’essentiel est de bâtir une grande équipe, avec des joueurs du cru et du club.» Mais, au fil des semaines et avec des résultats enregistrés, certains se sont élevés pour exiger le retour de l’équipe parmi les semi-grands. Le populisme étant devenu l’atout principal de tout acte, les dirigeants ont alors changé leur objectif et ont vite déclaré que l’accession sera inscrite comme objectif primordial de l’équipe. Et avec Bouzidi, qui semble se confirmer, parfois, dans une attitude proche de l’accession, parfois dans une

autre de formation, c’est selon le parcours des Vert et Noir, semble de plus en plus verser vers l’optimisme. «Nous aspirons à l’accession, du moment que les milliers de supporters le souhaitent. Nous avons une équipe capable de relever ce défi, alors qu’on en profite pour mettre l’équipe sur

rails et la propulser en championnat professionnel de Ligue II.» Toujours est-il que les grands supporters sont en train de manifester leur volonté pour que leur équipe fasse un parcours sans faute et si la venue de Bouzidi aura tout de même donné un plus à la rigueur et à l’efficacité, il n’en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

demeure pas moins que les dirigeants ont mis du populisme dans leurs agissements pour faire plaisir à leurs supporters. En fait, ils ont répondu à la conjoncture actuelle, celle de satisfaire et ne pas mettre en colère ni à dos les Mobistes. Qui dit mieux ? A. Z.


18

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

CET EXEMPT QUI CASSE L’ÉLAN

NATIONAL AMATEUR

g Par ABERKANE SAÏD

En lui rendant la monnaie de sa pièce, Hadjout a bel et bien pris sa revanche sur la formation du Chabab de Oued-R’hiou.

PUBLICITÉ

Ph : Maracana

O

n joue la 34’ de jeu lorsque l’arbitre de la rencontre siffle un coup franc juste aux abords de la surface de réparation rhiouie. Le métronome Hadj-Sâad est chargé de le tirer et d’un geste bien travaillé de l’intérieur du pied droit, il ouvre les hostilités. D’autres occasions s’en suivirent, mais sans résultat. Il a fallu attendre la première minute du temps additionnel pour voir la seconde réalisation hadjoutie se concrétiser par l’intermédiaire de son avantcentre Takamara titularisé, faut-il le rappeler, pour la première fois depuis l’entame de la saison. Héritant d’un bon ballon au niveau du carré des 18 mètres des bois gardés par le keeper rhioui Guettâa, Takamara d’une feinte de corps se débarrasse de son vis-à-vis et d’un tir foudroyant scelle définitivement le sort de cette équipe r’hiouie qui venait à hadjout à la recherche d’un résultat positif. Cette victoire qui a fait vibrer tout le peuple hadjouti, a fait, aussi, oublier aux dirigeants de l’USMMH que leur équipe sera exempte vendredi prochain et cette déclaration de Boudjella en fin de match face à Oued-R’hiou en est la parfaite illustration : “ Ce succès, non seulement, va

nous donner de la force mais, également, va nous stimuler davantage pour rester sur cette dynamique. On s’attellera de bien négocier nos prochaines confrontations’’. Malheureusement, l’USMMH ne jouera pas pour le compte de cette 15e journée du championnat du fait qu’elle est exempte sur le calendrier et ce, suite au retrait définitif de la formation du widad de Bentalha de ce palier de la DNA. “ Cet exempt est venu au moment opportun. Il nous a vraiment cassés dans notre élan. On était bien parti pour rester sur notre lancée et profiter de la conjoncture actuelle qui nous est favorable. Mais que pouvons-nous faire face aux caprices du calendrier ? Rien. Seulement, on va essayer de colmater les brèches et de

ne pas sortir du couloir qui va nous mener, Incha Allah, droit au but”, nous a ainsi confié le courtois entraineur Fouzi, Arbouche.

LE REPOS REMPLACÉ PAR UN MATCH FACE AUX U20

Faute de disponibilité des équipes pour la programmation de matches amicaux et afin de ne pas perdre le fil, le staff technique hadjouti a pris la bonne initiative de faire jouer son équipe face aux U20. Une joute d’application pour bien entretenir la forme et gommer les imperfections. Le tandem d’entraineurs a bien relevé quelques satisfactions que ce soit sur le plan offensif ou défensif. Quant au comparti-

ment qui constitue le point névralgique de toute équipe, les deux techniciens se sont montrés comblés par ce milieu de terrain qui fonctionne à plein régime, vu la richesse des acteurs qui le composent. Les personnes qui ont assisté à ce match d’application ont pu constater qu’il y a vraiment évolution dans le jeu des joueurs hadjoutis. Ils sont habitués à aller au charbon. Aussi, c’est là un bon signe dans la mesure où la phase “retour” est entamée par une victoire. Disons que les hadjoutis songent d’ores et déjà à la prochaine empoignade qui l’opposera au widad de Mostaganem, ici, sur le ground du stade du 05-juillet de M. G. hadjout.

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Université de Médéa N° d’immatriculation fiscale : 0962.16.01.9058423

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2011 Financement : budget de fonctionnement exercice 2011 L’université de Médéa lance un avis d’appel d’offres national restreint n° 02-2011 ayant pour objet : Entretien et nettoyage «les différentes structures de l’université de Médéa», selon les lots suivants : Lot n° 01 : Pôle universitaire (faculté des sciences économiques et des sciences commerciales et des sciences de gestion - faculté des sciences et de la technologie - les structures communes) Lot n° 02 : Faculté des lettres et des langues et des sciences sociales et humaines (Aïn D’heb) Lot n° 03 : Faculté de droit (M’Sallah) Les sociétés qualifiées et intéressées par cet avis d’appel d’offres peuvent soumissionner et peuvent retirer le cahier des charges auprès de la sous-direction des moyens et de la maintenance contre paiement de la somme de : 2 000,00 DA au niveau du régisseur de recette de l’université. Les offres doivent être déposées à la main à la sous-direction des moyens et de la maintenance, et elles doivent être accompagnées par des documents légalisés et en cours de validité exigés par le cahier des charges. 1- L’offre technique :

1- La déclaration à souscrire selon modèle ci-joint (annexe n° 02) 2- Copie conforme à l’original du registre du commerce, contient le code de nettoyage et visé par CNRC 3- Copie légalisée du statut particulier de la société morale 4- Copie légalisée de l’identifiant fiscal 5- Déclaration de probité selon modèle cijoint (annexe n° 04) 6- La liste des personnels visée par les services de la CNAS 7- Liste des matériels engagés dans le présent projet signée par la société, et accompagnée par les factures d’achat, PV de constat d’un huissier de justice 8- Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS (copie légalisée) 9- Copie originale de l’extrait de rôle en cours de validité (apuré ou avec échéancier) 10- 01 casier judiciaire en cours de validité (original) du signataire du marché 11- Bilans fiscaux des trois (03) dernières années (2009-2008-2007) visés par les services fiscaux ou commissaire aux comptes 12- Le présent cahier des charges visé par la commission des marchés publics et paraphé par le soumissionnaire 13- Références professionnelles (attestations de bonne exécution des cinq dernières années, conformément à l’objet de

l’avis d’appel d’offres, porte le montant) (copies signées par le maître de l’ouvrage et légalisées) 14- Liste des lots soumissionnés 15- Copie de dépôt légal des comptes sociaux (légalisée par le centre local du registre du commerce de la wilaya de société) 16- Planning de réalisation des travaux 2- L’offre financière : - La lettre de soumission (visée par la commission des marchés publics) selon modèle ci-joint en annexe 1 - Le bordereau des prix unitaires dûment signé et daté par le soumissionnaire (visé par la commission des marchés publics) - Le devis quantitatif et estimatif de l’offre dûment signé et daté par le soumissionnaire (visé par la commission des marchés publics) Les offres technique et financière doivent être remises dans deux enveloppes séparées : a- Enveloppe n° 01 : portant l’offre technique et nommée «offre technique» (copie originale + copie légalisée) b- Enveloppe n° 02 : portant l’offre financière et nommée «Offre financière» (copie originale + copie légalisée). Les deux enveloppes introduites dans une enveloppe extérieure fermée et scrictement anonyme et ne doit comporter

Maracana N° 1385 — Samedi 2 Avril 2011 - Anep N° 848 856

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

que la mention : A ne pas ouvrir Appel d’offres national restreint n° 02/2011 Entretien et nettoyage les différentes structures de l’université de Médéa Lot n°……… Adressées à : Monsieur le directeur de l’université Dr Yahia Farès de Médéa - Quartier Aïn D’Heb - 26000 Médéa Les lots doivent être attribués aux offres moins disantes. Le soumissionnaire peut soumissionner pour un lot ou plusieurs. Le jour de dépôt des offres est fixé à quinze (15) jours à partir de la première parution dans les quotidiens nationaux ou au Bomop, de 8h jusqu’à 12h. Les soumissionnaires sont invités à assister à l’ouverture des plis qui aura lieu à la salle des réunions de l’université à 14h, le jour correspondant à la date de dépôt des offres. La date d’ouverture des plis est tacitement reportée au premier jour ouvrable au cas où cette date coïncide avec un jour férié ou repos hebdomadaire. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de 105 jours à compter de la date de dépôt des offres.


Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

LE LEADER ET SON DAUPHIN, MÊME COMBAT

19

RÉGIONALE I/20E JOURNÉE

g Par Hani Mebarki

En effet, ces deux équipes, le Chabab de Dar El Beïda qui est à la 1re place et l’Union Sportive Olympique Amizour qui est à la 2e recevront toutes les deux chez elle et devant leurs fans.

Ph : Maracana

U

ne aubaine pour elles de creuser l’écart ou le maintenir sur les autres équipes du haut du tableau, mais aussi une occasion pour chacune de montrer que l’objectif de l’accession reste jouable. Le Chabab de Dar El Beida recevra donc l’Ittihad Riadhi d’El Achour, une équipe qui, après un bon début de championnat, a perdu ses repères ces dernières semaines pour se retrouver à la 9e place. Ce qui fait que les locaux auront là une bonne occasion de maintenir leur écart par rapport à leur poursuivant immédiat, l’US Olympique Amizour. Le moindre faux pas des gars de Dar El Beida pourra aider les Unionistes d’Amizour qui n’attendent que ça. Les capés de Bounif Mourad auront en face d’eux une autre équipe du groupe de tête, l’OC Beaulieu, qui a gagné le match aller sur le score de un but à zéro, infligeant par la même occasion aux Amizourois leur deuxième défaite de la saison en cinq matches, après celle subie par les Rouge et

Noir en déplacement lors de la 2e journée face à Tessala Merdja. Les camarades de Fahem Ouanoughi, non seulement veulent rester dans le sillage du leader, mais aussi confirmer leur invincibilité à domicile où elle est la seule équipe à ne céder aucun

PROGRAMME COMPLET :

Dar El Beida : CRB Dar El Beida- IRB El Achour Amizour (Larbi Touati) : US Oued Amizour- OC Beaulieu Boudouou : ESM Boudouaou- JS Akbou Birtouta : CRB Tessala Merdja- CRB Bordj El Kiffan Boumerdès : RC Boumerdès- ES Baghlia Bouira (Bouraba Said) : MB Bouira- CMB Thènia El Biar : JS El Biar-CB Sidi Moussa Baraki : DRB Baraki- DRB Staouèli

point sur les neuf rencontres jouées à domicile.

Boudouaou ne veut pas perdre du terrain

Le troisième au classement, qui a pour nom Boudouaou, et après sa défaite en déplacement lors de la précédente journée face à Thénia, recevra cette fois les Akbouciens de la JSA et fera tout pour renouer avec le succès. Les locaux auront en face d’eux une équipe qui a accusé le pas avec deux nuls successifs à domicile lors des 18e et 19e journées. Chacune des deux équipes voudra le rachat pour soigner son capital points,

surtout pour les Algérois qui aspirent à mieux que cette troisième place qu’ils occupent actuellement. Une autre équipe qui joue les premiers rôles, c’est le Chabab de Tessala Merdja qui recevra cette fois son homologue de Bordj El Kiffan, soit une équipe du bas du tableau. Les locaux, qui sont revenus d’une victoire en déplacement samedi passé devant l’ES Baghlia, feront tout pour confirmer, et la venue de B.E.K ne va certainement pas lui poser des problèmes. La lanterne rouge, Baghlia en l’occurrence aura fort à faire devant le Racing de Boumerdès qui fera de son mieux pour remporter ce match, histoire de rester collé aux basques du groupe de tête. H. M.

SOFIANE LALIAM : «On est appelés à rester concentrés tout au long du match» CRB TIZI OUZOU

g Entretien réalisé par Saïd Aberkane

Le joueur axial des Rouge et Vert du CRB Tizi Ouzou, pensionnaire de la division Honneur de la wilaya de T.O, en l’occurrence, Sofiane Laliam, se dit très heureux d’avoir contribué au dernier succès de son équipe face au KC Taguemount Azzouz, et estime aussi que son équipe est capable d’accéder en Régionale 2. Avec du recul, que pensez-vous du dernier résultat réalisé par votre équipe vendredi dernier face à KCT ? Je pense que dans l’ensemble et vu la physionomie de la partie, notre victoire est amplement méritée même si notre adversaire était très difficile, ce qui a permis à mes partenaires de rester concentrés jusqu’au sifflet final de l’arbitre. Cette belle victoire a mis le groupe en confiance pour

la suite du parcours, et on va aborder tous nos matchs avec la même détermination afin de consolider notre place. Le club vit la même situation presque chaque saison, à savoir l’accession. Pensez-vous pouvoir le faire cette fois aussi ? Oui, nous saurons comment nous transcender et c’est le même état d’esprit qui anime les joueurs. Nous cravacherons dur lors des prochaines rencontres pour pouvoir arracher de bons résultats, et ce, afin d’assurer une place honorable cette saison. On n’a pas d’autre choix que de se battre jusqu’à la dernière journée du championnat Honneur, en commençant par ce derby d’aujourd’hui face aux Issyakhens. Comment appréhendez-vous cette rencontre face à l’ESSM ? C’est une rencontre comme toutes les

autres. On va l’aborder avec la ferme conviction de réaliser un meilleur résultat possible. On s’est préparés comme il se doit durant ces jours et inch’Allah on ne va pas décevoir nos supporters. On va affronter une équipe qui fera tout son possible pour nous battre. Mais de notre côté, on n’a plus droit à l’erreur et cette victoire arrachée face à l’ES Sikh Oumedour nous a donné beaucoup plus de confiance, et nous poussera à aller de l’avant. Donc, un résultat positif cet après-midi est plus qu’indispensable pour nous. On fera tout notre possible pour empocher les trois points.

Comment voyez-vous la suite du championnat ? Ce sera, certes, difficile, on doit continuer à travailler d’arrache-pied pour atteindre nos objectifs cette saison, on n’est qu’au début de la phase retour, l’avenir se présente sous de bons auspices, et je suis sûr et certain que la suite du championnat, cette saison, sera meilleure. On fera tout pour réaliser de très

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

belles performances et on finira par être récompensés par une place honorable en fin de saison (rires), c’est une promesse et on la tiendra.

Vous voulez dire qu’un résultat positif ne peut vous échapper face à l’ESSM ? C’est clair, après avoir engrangé les trois points de la victoire face au KC Taguemount, lors de la précédente journée, on doit continuer sur notre lancée en essayant de rester sur cette cadence. On est prêts en conséquence pour aborder cette importante rencontre qui nous attend cet après-midi face à l’ESSM, en prévision de la 21e journée du championnat Honneur de Tizi Ouzou, avec la ferme intention de faire un résultat positif. L’erreur n’est pas permise pour nous et nous tâcherons de confirmer notre dernier bon résultat, en engrangeant les trois points du match pour rester sur le podium. S. A.


20

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

NEWCASTLE: BEN ARFA revient lundi

Dassier dément pour Lippi OM

Dassier dément pour LippiQuelques heures après l'annonce des rumeurs envoyant Marcello Lippi à l'Olympique de Marseille la saison prochaine, Jean-Claude Dassier, le président de l'OM, a rapidement tenu à démentir. "Le nom de Lippi est prestigieux et j'en suis flatté mais je peux vous assurer que je ne l'ai ni rencontré, ni appelé, ni mandaté quelqu'un, assure Dassier. Et vous savez pourquoi? Je suis convaincu que Didier va honorer sa troisième et dernière saison à Marseille... Je n'ai vraiment aucun doute là-dessus. Et puis, qui sait, peut-être même que ce ne sera pas sa dernière année ici, qu'il ira au-delà avec nous...", a déclaré l'ancien patron de TF1 dans La Provence.

Leader de Serie A, l'AC Milan affronte son dauphin, l'Inter, aujourd’hui à San Siro dans le cadre de le 31e journée de championnat. Un derby décisif dans la course au Scudetto, les Intéristes, invaincus depuis six rencontres, ne comptant que deux longueurs de retard sur les Rossoneri. Massimiliano Allegri a d'ailleurs assuré que ce match était "le plus important de sa vie". "Cela aurait été bien de conserver nos dix points d'avance avant d'aborder l'Inter. Mais c'est intéressant de vivre le derby dans de telles conditions", a expliqué le coach de l'AC Milan dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport.

AC MILAN : PIRLO apte face à l'Inter

Sans Benzema ni Ronaldo face aux Spurs ?

REAL :

Ben Arfa revient lundiVictime d'une double fracture tibiapéroné en octobre dernier, suite à un violent tacle du joueur de Manchester City Nigel de Jong, Hatem Ben Arfa va reprendre l'entraînement dès lundi, indique ce vendredi le quotidien L'Equipe. Le manager de Newcastle, Alan Pardew, espère que l'international français (24 ans) pourra jouer "un, deux voire trois bouts de matches"" d'ici la fin de saison en Premier League.

INTERNATIONALE AC-MILAN : ALLEGRI : "Le match le plus important"

Alors que Gonzalo Higuain fait son retour dans le groupe du Real Madrid ce week-end, José Mourinho n'est pas optimiste concernant Karim Benzema (23 ans, 27 matchs et 10 buts en Liga cette saison) et Cristiano Ronaldo (26 ans, 27 matchs et 27 buts en Liga cette saison). Blessés, les deux joueurs seraient déjà forfaits pour le quart de finale aller de la Ligue des Champions face à Tottenham mardi prochain, tout comme Marcelo. "D'après les informations du service médical dont je dispose, Cristiano ne peut jouer qu'à Bilbao (9 avril, Ndlr), Marcelo ne peut jouer qu'à Bilbao et Karim ne peut jouer qu'à Bilbao", a annoncé le technicien portugais en conférence de presse. Info ou intox de la part du Special One ? Réponse dans les prochains jours.

Samedi soir, dès 20h45, l'Italie vibrera au son du choc entre l'AC Milan, leader, et son dauphin, l'Inter Milan, comptant pour la 31e journée de Serie A. Un derby de Lombardie auquel pourrait participer Andrea Pirlo. Le milieu de terrain relayeur, arrêté depuis le 20 janvier dernier à cause d'une blessure à un genou, a été jugé apte pour l'affrontement face aux quintuples champions d'Italie. C'est en tout cas ce que laisse entendre le club rossonero sur son site Internet, confiant que l'international italien a couru avec le groupe professionnel à Milanello, le centre d'entraînement milanais. Pour ce duel décisif à huit journées de la fin du championnat, et alors que l'AC Milan ne possède que deux longueurs d'avance sur l'Inter Milan, Zlatan Ibrahimovic (ancien Intériste) sera quant à lui absent puisqu'il purgera son dernier match de suspension.

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA D’ALGER

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT Travaux de déviation du réseau d’Algérie Télécom (câbles de distribution, câbles urbains et fibre optique) au niveau du dédoublement de la RN11 entre les Dunes (CV05) et l’entrée de la ville de Aïn Benian dans le cadre de l’opération «Remise en état de la voirie d’Alger» La Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger lance un avis d’appel d’offres national restreint Travaux de déviation du réseau d’Algérie Télécom (câbles de distribution, câbles urbains et fibre optique) au niveau du dédoublement de la RN11 entre les Dunes (CV05) et l’entrée de la ville de Aïn Benian dans le cadre de l’opération «Remise en état de la voirie d’Alger». Les entreprises agréées en télécommunication et intéressées par le présent avis d’appel d’offres sont invitées à retirer le cahier des charges auprès de la : Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger

(bureau des marchés) Sous double enveloppe cachetée anonyme. L’enveloppe extérieure devra comporter la mention suivante : Monsieur le directeur des travaux publics Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger 125, rue de Tripoli - Hussein Dey - Alger NIF 408015000016090 Travaux de déviation du réseau d’Algérie Télécom (câbles de distribution, câbles urbains et fibre optique) au niveau du dédoublement de la RN11 entre les Dunes (CV05) et l’entrée de la ville de Aïn Benian dans le cadre de l’opération «Remise en état de la voirie d’Alger» - Soumission à ne pas ouvrir L’ensemble du dossier d’appel d’offres qui doit être présenté par le soumissionnaire sera réparti en deux (02) offres, une offre technique et une offre financière, le dossier comprendra le nombre

de documents suivants : Offre technique : L’offre technique doit comporter les pièces suivantes : • La déclaration à souscrire, la déclaration de probité, copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux, le numéro d’identification fiscale (NIF), copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire, copie du cahier des charges paraphé, délai et planning d’exécution des travaux, copie légalisée de l’agrément, registre du commerce, bilans financiers des trois (03) dernières années, liste des moyens humains, liste des moyens matériels, attestations de bonne exécution, statut de l’entreprise, les références bancaires et copies légalisées des attestations fiscales et d’organismes de sécurité (CNAS, CASNOS, CACOBATH, extrait de rôle et carte d’immatriculation fiscale). N. B. : Se référer au cahier des charges pour plus de

Maracana N° 1385 — Samedi 2 Avril 2011 - Anep N° 848 822

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

précisions. Offre financière : 1. La soumission suivant le modèle présenté dans la pièce n° 2 2. Le bordereau des prix unitaires suivant le modèle présenté dans la pièce n° 5 3. Le devis estimatif et quantitatif suivant le modèle présenté dans la pièce n° 5 La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la date de parution du présent avis d’appel d’offres dans le Bomop ou dans les quotidiens nationaux à 14h. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis (offre technique et offre financière), le jour de la date de dépôt des offres à 14h30, au niveau de la : Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger 125, rue de Tripoli - Hussein Dey - Alger


Votre magazine

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

Peut-on faire du sport en cas de pic de pollution Quelles sont les manifestations de la pollution sur l'organisme ? Le dioxyde de souffre provoque de la toux et des essoufflements. Il aggrave ainsi l'asthme et la bronchite chronique. L'ozone est connu pour induire des irritations oculaires, mais également une toux nuisible aux enfants et aux asthmatiques. Quant au dioxyde d'azote, il amplifie les symptômes de l'asthme et la sensibilité aux allergènes et aux infections. 3. Sommes-nous tous égaux face à la pollution atmosphérique ?

Le sport, c'est bon pour la santé, et il est même fortement recommandé de pratiquer un sport régulièrement tout au long de sa vie. Mais qu'en est-il en période estivale, lorsque la pollution culmine ? Est-il judicieux de faire du sport ? Le tour de cette réponse en 8 points clés. En conclusion Alors que les JO se déroulent actuellement à Pékin, ville particulièrement réputée pour sa pollution urbaine, on peut se poser la question du risque pour la santé de faire du sport lorsque l'indice de pollution est élevé. 1. Quels sont les effets de la pollution ? Les principaux effets s'exercent sur l'appareil respiratoire. Ozone, dioxyde d'azote, dioxyde de souffre… sont des gaz agressifs pour les muqueuses respiratoires qui atteignent facilement la périphérie de l'arbre pulmonaire. En provoquant une inflammation de la muqueuse bronchique, ces gaz polluants favorisent une hyperréactivité bronchique non spécifique, la sensibilité aux allergènes et aux infections virales.

Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres à la pollution atmosphérique. L'âge et l'état de santé jouent considérablement. • Les enfants : leur appareil respiratoire étant immature, ils sont beaucoup plus sensibles que les adultes à la pollution. Il faut savoir que l'appareil respiratoire poursuit son développement jusqu'à l'âge de 8 ans. • Les personnes âgées : leurs défenses respiratoires sont diminuées. • Les sujets atteints de pathologies respiratoires (sinusite chronique, bronchite chronique, rhinite, asthme, insuffisance respiratoire chronique…) : leurs muqueuses respiratoires sont fragilisées. • Les patients présentant des pathologies cardiovasculaires. 4. Le sport peut-il accroître les effets nocifs de la pollution ? Oui, en cas de pratique sportive intense ou soutenue car l'inhalation des polluants est beaucoup plus importante et profonde. 5. L'intensité de la pollution varie-telle durant la journée ? Oui, notamment car la température et le vent influencent la pollution. Par exemple, le vent tend à disperser les polluants. En revanche, une température élevée empêche leur dispersion. La nuit, les couches d'air à proximité du sol se refroidissent tandis que les

21

Soupe de courgette

couches immédiatement supérieures restent plus chaudes. Ces dernières font barrage à la dispersion des particules toxiques, en formant une sorte de couvercle. Ainsi, les fins de journées sont particulièrement polluées, alors que les matinées se caractérisent généralement par une meilleur qualité de l'air, surtout lorsqu'il y a du vent.

6. Quelles sont les heures à éviter ? Les horaires qui correspondent aux pics de pollution entre 12-14 heures et 21 heures. 7. Qu'en est-il du sport en salle ? Appartements, maisons, bureaux, gymnases, salles de sport… n'échappent pas à la pollution. Si la qualité de l'air extérieur est correcte, une aération fréquente permet de diminuer considérablement les concentrations polluantes. En revanche, en cas de pic de pollution, il n'est pas plus sain de pratiquer un sport en salle, plutôt qu'à l'extérieur. Et même dans ces conditions, il est essentiel d'aérer quotidiennement afin de permettre le renouvellement nécessaire de l'air. 8. Comment connaître la qualité de l'air ? En consultant chaque jour l'indice ATMO de votre agglomération. C'est un indicateur de la qualité de l'air qui repose sur les concentrations de quatre polluants : dioxyde d'azote, particules de type PM10, ozone, dioxyde de soufre. Cet indice va de 1 (pour excellent) à 10 (pour exécrable). En conclusion En cas de pics de pollution intense, la pratique sportive est déconseillée chez les enfants, les seniors, les personnes atteintes de pathologies respiratoires et cardiovasculaires. Il est recommandé aux adultes pratiquant un sport de façon aléatoire, de ne pas choisir les jours de très forte pollution, et aux sportifs réguliers d'exercer leur activité le matin, le plus tôt étant le mieux. Et bien entendu, évitez de courir à proximité d'un axe routier…

Ingrédients : 4 courgettes 4 pommes de terres 4 kub'or 4 portions de Vachæe qui rit 1,5 l d'eau Sel, Poivre PRÉPARATION Épluchez les pommes de terres et coupez-les en dés. N'épluchez pas les courgettes, coupez-les simplement en dés. Plongez les courgettes, les pommes de terres et les 4 petits cubes de bouillon kub'or dans le litre et demi d'eau bouillante. Laisser cuire 10 a 15 minutes. Lorsque les courgettes sont moelleuses et les pommes de terres bien cuites, ajoutez les portions de Vache qui rit et mixer jusqu'à l'obtention d'une soupe bien fluide. Rectifier ... Servez... C'est bon !

Cake au olives

Symptômes du diabète : comment les dépister précocement ? apparue vers l'âge de 40 ans. C'est alors dès 35 ans qu'une recherche systématique périodique doit être réalisée chez les enfants.

On estime qu'entre 500.000 et 800.000 Français ont un diabète qu'ils ignorent. Pourtant, il est essentiel de dépister le diabète avant que ne surviennent les complications liées à cette maladie. Le Pr Patrick Vexiau* indique clairement les symptômes évocateurs du diabète et les personnes les plus à risques. Dans les unités de soins intensifs cardiologiques, 20% des patients sont en fait atteints de diabète et la moitié d'entre eux sont diagnostiqués à l'occasion de cette hospitalisation, et donc pour une complication coronarienne aiguë. Ainsi, chez de nombreuses personnes, le diagnostic du diabète est effectué à l'occasion d'une complication de la maladie, sachant que celle-ci survient dix ans et plus après le début du diabète, confirmant donc que le diagnostic est souvent méconnu pendant une décennie entière. Comment repérer les symptômes du diabète ? Pr Patrick Vexiau : Les symptômes évocateurs du diabète sont l'existence d'un syndrome polyuro polydypsique, c'est-à-dire l'apparition d'une soif importante liée au fait que le patient urine fréquemment, en particulier la

• L'existence d'autres anomalies comme une dyslipidémie, une hypertension artérielle ou un syndrome inflammatoire non expliqué, doivent faire rechercher un syndrome métabolique, lequel s'associe fréquemment au diabète. nuit, ce qui le réveille et nécessite de se lever. Cependant, ces symptômes ne se manifestent que quand le sucre apparaît dans les urines, ce qui se produit lorsque la glycémie dépasse 1,80g/l. En pratique, cela veut dire que la glycémie est largement au-delà de 2g/l lorsque ces symptômes sont visibles. Souvent alors s'associe un amaigrissement. Ainsi, lorsque ces symptômes apparaissent, le diagnostic est déjà très tardif. Il faut donc insister sur le fait que ce n'est pas sur les symptômes directement liés au diabète qu'il faut évoquer la maladie, mais devant les manifestations qui prédisposent au diabète : • C'est avant tout l'existence d'antécédents familiaux. Si un parent est devenu diabétique connu à l'âge de 50 ans et qu'il était méconnu pendant 10 ans, la maladie est donc

•Enfin, le manque d'activité physique et le surpoids sont des facteurs majeurs révélant une prédisposition génétique au diabète. Les patients peu actifs et/ou en surpoids doivent faire rechercher régulièrement l'existence d'un diabète, et en particulier lorsque l'obésité est de type androïde (obésité abdominale). • On sait que les patientes diabétiques ont souvent eu de gros bébés à la naissance. Ainsi, toute femme ayant eu un enfant d'un poids supérieur à 4,5kg doit faire rechercher périodiquement un diabète. Ce n'est qu'au prix d'un dépistage et d'une recherche systématique que l'on peut arriver à diagnostiquer suffisamment tôt et donc à traiter le diabète, afin d'éviter les complications.

INGRÉDIENTS 400 g de jambon sec 500 g de farine 8 œufs 200 g de fromage râpé 8 cuil à soupe d'huile d'olive 2 sachets de levure chimique PRÉPARATION : Chauffez le four à 200°C. Rincez les olives. Taillez le jambon en petits dés. Mélangez-les dans une jatte avec le fromage râpé. Battez les œufs dans un bol et versez-les. Mélangez puis versez l'huile et mélangez bien encore. Tamisez la farine et mélangez-la avec la levure. Versez peu à peu dans la jatte en remuant jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Répartissez-la dans deux moules à cake. Enfournez pour 50 minutes. Démoulez les cakes quand ils sont froids.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 676

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 675

BLAGUE pourquoi les blondes ont souvent les yeux bleus? Réponse: car elles ont la tête remplis d'eau!

CITATION "On dit que les nouvelles générations seront difficiles à gouverner. Je l'espère bien." Alain

MOTS CROISÉS N° 676 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 675

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers - Démantelée F - Et pas ailleurs Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman - Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

16h00 : Tofoulati.Emission 16h30 : Off-Side 17h00 : Ousboue 18h15 : Le Journal de 18h20 : Mihan wa hiraf 18h45 : Irchadat Tibibiya. Emission de santé 20h00 : Journal télévisé 21h00 : La place 21h30 : Aân Qorb 23h00 : Antoum Aydhan 00h00 : Journal télévisé

Plusieurs duos de personnalités se succèdent sur le plateau pour répondre aux questions de Jean-Pierre Foucault : tous leurs gains seront entièrement reversés au Sidaction. Les équipes sont ainsi composées : Valérie Lemercier et Enrico Macias, Marianne James et Bruno Solo, Christophe Dechavanne et Patrice Carmouze, Marilou Berry et Antoine Duléry, Marine Delterme et Bruno Madinier. Les duos ont à leur disposition trois jokers, qu'ils peuvent utiliser à tout moment : l'avis du public, le coup de fil à un ami ou à un membre de la famille et le 50/50. De palier en palier, les questions se font plus difficiles, toujours ponctuées de la célèbre phrase de l'animateur.

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 07:10 : Samedi Ludo 09:30 : Côté maison 10:05 : Magazines régionaux 12:25 : Les grands du rire 13:30 : Côté jardin 14:00 : En course sur France 3 14:20 : Keno 15:20 : Magazines de votre région 15:45 : Un livre toujours 15:50 : Expression directe 16:00 : Slam 16:30 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un champion 17:35 : Avenue de l'Europe 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : C'est pas sorcier 19:35 : A deux c'est plus facile 21:55 : L'amour dans le sang 22:30 : Une histoire épique 22:32 : Météo 22:35 : Soir 3 22:55 : Tout le sport

Chloé est atteinte d'une maladie rare touchant ses poumons. Son unique espoir de survie est de subir une transplantation de ces organes. Ses parents, Paul Stanton, un procureur, et son épouse Diane, apprennent que l'attente risque d'être très longue. La pédiatre informe les parents qu'il est possible de détourner cette difficulté en passant par un autre circuit. Paul et Diane sont déterminés à sauver leur fille. Paul part au Mexique pour rencontrer le médecin qui pourrait les aider à accélérer les choses. Il découvre sur place que la transplantation lui coûterait très cher, mais que pour certains, la vie d'êtres humains ne vaut pas grand chose...

05:44 : D comme débrouille 06:40 : Le Daily Show 07:05 : Thelma, Louise et Chantal 08:35 : Surprises 08:40 : L'autre Dumas 10:23 : Le journal des jeux vidéo 10:36 : La vie secrète des jeunes 10:43 : Un autre midi 11:49 : L'effet papillon 12:40 : Samedi sport 12:45 : West Ham / Manchester United 15:45 : Intérieur sport 15:10 : Samedi sport 15:25 : Clermont-Auvergne / Biarritz 17:14 : Jour de rugby 18:02 : Salut les Terriens ! 19:17 : S.A.V. des émissions 19:23 : Groland.con 19:49 : A propos du film 19:50 : Etat de choc : Inhale Cinéma Policier-Thriller (1h21) 21:11 : Match of Ze Day 22:00 : Jour de foot

05:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 08:40: Flipper 05:15 M6 Kid 09:30 Flipper 07:00 : M6 boutique 10:20 Les sorciers de Waverly 09:40 : Les experts... c'est vous Place 10:40 D&CO, une semaine pour 10:45: Les sorciers de Waverly Place tout changer 11:10 Sonny 12:40 : C'est ma vie 11:35 Sonny 14:00 C'est ma vie 12:25: American Dad !

19:00: Les dossiers de «Vis 18:40 Météo ma vie» : la quotidienne 18:45 : Le 19.45 19:35 Friends 19:05 : Scènes de ménages 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:45 : NCIS : Los Angeles ! 22:15: Les quatre Charlots 21:25 NCIS mousquetaires 22:15 : NCIS

Vos finances ne semblent pas trop menacées par des dépenses imprévues. Vous aimeriez repousser des échéances qui pourtant ne doivent pas attendre. Tout ce que vous pouvez faire c'est de préparer un plan de restructuration qui fera patienter d'éventuels impatients.

La patience sera pour vous une qualité indispensable si vous voulez vraiment atteindre un but particulièrement difficile que vous vous êtes fixé. Heureusement la forme sera là pour vous aider à dominer votre irritation et vous pourrez ainsi réussir contre toute attente.

Vous connaitrez le repos du guerrier. Vous avez le sens du devoir accompli et partant du principe que toute peine mérite récompense, vous vous octroyez le droit à une pause bien gagnée. Votre forme a tout à y gagner.

Il devient urgent pour vous d'élargir votre horizon de vie. Il convient de rechercher avec patience les meilleures occasions à saisir. Votre forme pourra être une précieuse alliée dans des démarches délicates que vous avez longtemps laissées de côté. Votre courage paiera.

Une nouvelle opportunité s'offre à vous, vous pourriez atteindre un objectif décisif. Cela se fera aisément car vous allez trouver en vous le courage et la perspicacité nécessaires. Vous avez toutes les clés en main. Ne laissez pas cette belle occasion vous échapper.

A l'impossible nul n'est tenu, encore moins vous que quiconque dans les circonstances que vous connaissez. Vous allez réagir de la meilleure façon qui soit et on vous remerciera chaleureusement pour une aide précieuse que vous saurez apporter.

Faites attention à certains indices dans une entreprise relativement hardie. Les difficultés qui pourraient contrarier le dénouement heureux de cette affaire nécessite de vous un moral excellent. Abstenez-vous de faire certains commentaires désobligeants.

Grâce à votre forme physique qui revient en force, vous aurez la chance de gagner une plus grande indépendance dans votre vie. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques, votre vie vous semblerait infiniment plus radieuse. La réussite est proche. Une belle aventure dans les affaires pourrait se décider brusquement surtout si vous savez surveiller la bonne direction. Un nouveau départ dans votre vie est-il vraiment souhaitable ? L'avenir proche nous dira si votre prudence mesurée vous donne raison.

HORAIRES DES PRIÈRES

12:50: American Dad ! 15:10 C'est ma vie 13:15: Accès Stargate SG-1 16:30 privé 14:00 Stargate SG-1 17:45 : Un trésor dans votre mai14:45 Stargate SG-1 son 15:35 Tellement vrai

BALANCE

B L IE R

Vous vous permettez de goûter aux joies qui vous sont offertes ce qui vous permettra de penser que vous êtes parfaitement heureux. Gardez confiance, les sentiments que l'on vous manifeste sont sincères. Une plus grande certitude en la vie vous serait profitable.

SCORPION

14h00 : Lil -aâila.Emission

SAGITAIRE

13h40 : Hayati Aâdab

CAPRICORNE

13h00 : Journal télévisé

VERSEAU

12h30 : Ibtikarat

On vous recommande une certaine opportunité à saisir qui pourrait être la bonne occasion. La décision vous appartient de savoir dire oui ou non. Votre hésitation est compréhensible et vous saurez faire votre choix sans trop attendre.

POISSON

12h00 : Firqat el hawasse

Patience et courage sont vos mots clefs et la récompense à votre dynamisme ne tarde pas à venir. Vous entreprendrez des grandes choses et votre persévérance vous soutient malgré certains obstacles placés là avec une certaine complaisance. Vous gagnerez.

TAUREAU

11h15 : Tara ma tara

HOROSCOPE

GEMEAUX

10h30 : Min Ghir Lihe

05:15 : Freddie 05:35 : Freddie 06:00 : Télématin 09:50 : Réveillez vos méninges 10:20 : Les Z'amours 10:55 : Tout le monde veut prendre sa place 11:45 : Point route 11:55 : Météo 2 12:00 : Journal 12:15 : 13h15, le samedi... 12:50 : Météo 2 12:55 : Envoyé spécial : la suite 15:35 : Louis Page 16:15 : US Marshals, protection de témoins 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : Mot de passe 18:49 : L'agenda du week-end 18:50 : Météo des neiges 18:55 : Emissions de solutions 19:30 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Les grandes voix chantent pour le Sidaction 21:55 : Et si on changeait le monde 21:58 : CD'aujourd'hui 22:00 : On n'est pas couché

CANCER

10h00 : Daouriat El-Dafadie

05:30 : TFou 07:55 : Téléshopping 08:45 : Télévitrine 09:15 : Tous ensemble 10:05 : Tous ensemble 11:00 : Les douze coups de midi 11:45 : Météo 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:15 : Reportages 13:35 : Au-delà des apparences 15:10 : Covert Affairs 15:55 : Covert Affairs 16:50 : Tous ensemble 17:45 : 50mn Inside 18:50 : Du clic à la réalité 18:52 : Là où je t'emmènerai 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:30 : Du côté de chez vous 19:35 : Automoto spéciale sécurité 19:39 : Courses et paris du jour 20:40 : Météo 21:55 : New York, section criminelle 22:45 : New York, section criminelle

LION

07h15 : Sabah El Khaïr

VIERGE

07h00 : Journal télévisé

23

S AMEDI Ensoleillé Max : 25° Min : 10°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 05h17 El-Dohr 12h57 El-Assar 16h28 El-Maghreb 19h10 El-Icha’a 20h37

Le hamburger est originaire de Hambourg en Allemagne Les habitants de la ville de Hambourg en Allemagne sont les Hamburger en allemand, les Hambourgeois. Il est courant en Allemagne de nommer les plats selon leurs ville d’origine. Le fameux Hamburger est donc originaire de Hambourg et non des États Unis comme

nombreux le croient. La ligne maritime « Hamburg-Amerika linie » qui transportait les immigrants d’Allemagne et d’Europe de l’est servait au cours de la traversée ce plat Hambourgeois à base de viande hachée, fromage et oignons. C’est ainsi qu’il fut connu aux USA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

PRINTEMPS FOOT Par ALI BOUACIDA

Q

uelle belle appellation ! Elle charrie toute cette illusion nourrie vis-à-vis de notre football qu’on rêve voir sortir de l’ornière et connaître enfin sa belle saison. Pour l’instant, elle ne concerne que de fieffés amateurs, des enfants de quartiers regroupés le temps d’une compétition par ces associations qui tentent vaille que vaille de ramener la discipline là où elle est censée éclore. Dans les cités populaires où le football reste le seul loisir, à condition toutefois de trouver un terrain épargné par le béton. «La Radieuse» en l’occurrence a organisé un tournoi national, dont les finales toutes catégories ont eu lieu hier. On nous apprend que ce tournoi de dimension nationale a permis de découvrir de nombreux talents qui seront honorés par des personnalités du football national, dont d’anciens internationaux. Honorés, c’est tout ? Bien sûr, on va leur remettre un cadeau symbolique et peut-être même un diplôme joliment encadré. Et après ? Que vont devenir ces jeunes talents s’ils n’ont pas la chance d’être détectés par quelque prospecteur perspicace ? Ils vont certainement poursuivre non pas une carrière, mais un rêve en évoluant dans le meilleur des cas au sein d’une équipe de dernière zone avant de raccrocher. Pourtant, c’est là, dans ces tournois anonymes auxquels la presse consacre à peine un entrefilet, que se trouvent sûrement les grands footballeurs de demain. Et ce n’est pas la première fois qu’on note l’absence remarquée des gérants de clubs à ce genre de manifestations. Même si la présence des présidents n’est pas indispensable, ils auraient pu déléguer ne serait-ce qu’un manager pour essayer de trouver ces perles rares courues à l’étranger et qui coûtent les yeux de la tête. Car, en définitive et en dehors de l’aspect éducatif et pédagogique de ces tournois, à quoi servent-ils donc si les talents détectés s’en retournent se morfondre dans leurs quartiers, au moment où certains patrons de clubs sillonnent les continents pour recruter des footballeurs royalement rémunérés et qui déçoivent la plupart du temps ? Mais alors, à quoi servent ces tournois qui véhiculent quand même une belle idée, celle de s’intéresser à une jeunesse mordue de foot et qui n’a aucun moyen de le pratiquer ? Les instances fédérales et le ministère de tutelle ne sont-ils astreints qu’à gérer les championnats officiels ou, au contraire, doiventils s’intéresser de près et encourager voire financer ces manifestations de quartiers, avec toutes les retombées positives qu’on imagine, dont la lutte contre la violence sportive entre autres ? La question reste posée et il y a malheureusement des talents qui se perdent dans la nature. A. B.

Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011 Maracana N°1385 — Samedi 2 Avril 2011

BENCHIKHA : BENCHIKHA : «D’ICI AU MATCH

24

«D’ICI AU MATCH RETOUR, RETOUR, ON SERA MEILLEURS»

La sélection algérienne de football "sera meilleure" d'ici le match face au Maroc, prévu probablement le 4 juin à Casablanca, pour le compte de la 4e journée (Gr D) des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN2012, a estimé vendredi le coach national, Abdelhak Benchikha. "Un peu plus de deux mois nous séparent de cette rencontre face au Maroc, je pense qu'on aura largement le temps pour préparer ce rendez-vous convenablement. Je suis persuadé qu'on sera meilleurs d'ici à la date de ce match", a indiqué Benchikha à la Radio nationale. L'équipe algérienne s'est relancée dans la course pour la qualification à la CAN-2012, après avoir disposé du Maroc, dimanche dernier, au stade du 19-Mai d'Annaba, grâce à une réalisation signée Hassan Yebda.

EN : Un match amical avant le Maroc La sélection algérienne dirigée par Abdelhak Benchikha, disputera un match amical probablement dans un mois pour bien préparer la rencontre retour face au Maroc qui aura lieu le 4 juin prochain à Casablanca. L'adversaire des Verts n'est pas encore désigné mais selon une source proche de la FAF, les camarades de Djamel Mesbah devraient affronter la Turquie. Selon plusieurs sites marocains, le match retour Maroc-Algérie, comptant pour la quatrième journée des éliminatoires CAN 2012, se jouera le 4 juin prochain. Prévu initialement à Marrakech, ce derby décisif aura lieu au stade Mohammed V à Casablanca, à croire nos confrères marocains qui se sont appuyés sur une source de la Fédération royale marocaine de football.

BERNABEU va rendre hommage à RONALDO

Demain soir, avant le match de la 30e journée de Liga contre le Sporting Gijon, le Real Madrid va rendre hommage au jeune retraité Ronaldo. Pour son premier match avec le maillot du Real contre Alavés le 6 octobre 2002, il Fenomeno avait planté 2 buts en 15 minutes. Le Brésilien, membre de la première génération des Galactiques avec Zidane, Beckham ou Figo avait fini son épopée madrilène en 2007 avec 104 buts en 177 matches. Florentino Perez, le président du Real qui avait fait venir R9 à l’époque, l’a appelé la semaine passée pour lui donner l’invitation. José Mourinho, qui a connu Ronaldo au Barça lorsqu’il assistait le coach Bobby Robson, tenait particulièrement à le saluer avec tous les Socios à Bernabeu. Ronaldo va profiter de cet hommage avant de retourner chez lui, au Brésil, où il projette de monter un cabinet de conseils pour les joueurs.

TIMOUMI : «Benchikha a imposé un rythme au match»

L'ancien meneur de jeu de l'équipe du Maroc, Mohamed Timoumi, a déclaré jeudi que l'entraîneur algérien, Abdelhak Benchikha, a réussi à adopter un schéma tactique efficace, et imposer des marquages stricts, tout en imprimant un certain rythme au match. "L'entraîneur algérien a su adopter un schéma tactique efficace en imposant un marquage strict sur les attaquants marocains notamment Chamakh et Kharja, tout comme il a contré la montée des latéraux marocains", a souligné le titulaire du Ballon d'Or africain 1985 dans un commentaire sur la victoire de l'Algérie face Maroc (1-0) dimanche dernier à Annaba.

Communiqué FAF

blié des presse ont pu t sur la de s ne ga or en ndem Certains ipe és de tout fo articles dénu rt du gardien de l’équrise rp ca su l’é F, à FA e is La m sur zi Chaouchi. nationale Fawgations qui ne reposentel de lé ré t al bu s r le par ce , s’interroge su aucune réalité e de désinformation. tout gn cette campa mentir toutes ces rumeurs xcell’e dé à r su nt tie ue iq Elle les l’opinion publ en rassurant ce qui règne entre tous. an bi nale tio na e ip lente am qu posant l’é membres com

GERETS répond aux critiques

Après la défaite du Maroc face à l'Algérie (1-0) la semaine dernière, une pluie de critiques s'est abattue sur Erik Gerets, qui a, pour l'opinion publique, joué de manière beaucoup trop défensive. En conférence de presse, le Belge a donc décidé d'intervenir et de donner rendez-vous à l'Algérie pour le match retour: "On a joué pour gagner, mais pour ma stratégie de jeu, j'avais besoin beaucoup plus de défenseurs que d'attaquants dans l'équipe. Le but qu'on a encaissé en début de rencontre nous a perturbés et même faussé les calculs pour les choix que j'avais effectués. Vous avez le droit de me critiquer et je ne suis pas contre les critiques objectives. Mais soyez certains que nous allons faire le nécessaire pour préparer convenablement le prochain match face à l'Algérie."

TRAPANI sur un bateau

L’Italie n’est, décidément, pas un pays comme les autres. Les joueurs de Trapani, en D4, en savent quelque chose. Depuis le mois de septembre, ils vivent tous sur un bateau, le «Gianni Morace», appartenant à Vittorio Morace, président du club depuis 2005. Logés dans des cabines de première classe, les joueurs se la coulent douce. «C’est mieux que d’être à l’hôtel, ici on ne se préoccupe de rien, l’équipage se charge de tout» commente le milieu de terrain Frank Domicolo. En 2009, Morace, déçu des résultats, décide de changer sa stratégie de gestion du groupe. Plus de directeur sportif, plus de gros salaires, et plus de dépenses superflues non plus : les joueurs seront logés sur l’un de ses bateaux. «Sur le bateau, on peut se relaxer. Tu te réveilles et tu vois la mer, la ville. Lors des heures libres, tu joues aux cartes, tu regardes la télé et tu pêches» affirme l’attaquant Emanuele Lupo. Le pire, c’est que ça marche : Trapani est actuellement 2e de son groupe en D4, et vise la montée à la fin de la saison. Il y a des ferrys disponibles pas trop loin de Lens ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1385 date 02-03-2011  

maracanafoot1385 date 02-03-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you