Issuu on Google+


Fondateur Directeur de la publication Jacques de la Chaise jacques@lebonbon.fr

édito “bon”jour

Rédactrice en chef Kitty Baltimore kittyb@lebonbon.fr Assistante de direction Tina Hoyau tina@lebonbon.fr Rédaction

Quelle excitation, la rentrée, les retrouvailles !

Émilie Pruvost, François Allary, Amandine Cochin, Alexandre Hussenet, Céline Lepan, Fanny Menceur, Julie de los Rios Secrétaire de rédaction

Vite racontez-nous ! Votre été a-t-il été reposant, drôle, haletant ou festif ? Avez-vous largué les amarres ou profité de Paris pour vous tout seuls ?

Ivan Caullychurn Photographes Maud Bernos, Vincent Binant, Julot Bandit, Amandine Cochin, Céline Lepan, Stéphane de Bourgies, Audrey Wnent Maquette Édouard Memponte Illustrateurs Paulina Leonor, Guillaume Ponsin Remerciements Carrefour City Chef de pub David Belloeil david@lebonbon.fr 06 27 96 75 82 Petites annonces annonce@lebonbon.fr Contactez-nous hello@lebonbon.fr 01 48 78 15 64 Le Bonbon 31 bis, rue Victor-Massé, 75009 Paris. SIRET 510 580 301 00016 ISSN : en cours Dépôt légal : à parution

Quoi qu’il en soit, l’été transforme et élargit la conscience. C’est avec de nouveaux yeux que vous retrouverez votre quartier, votre situation. Il est d’ailleurs scientifiquement établi que la rétine des yeux, tel un panneau solaire, transforme les rayons du soleil en énergie euphorisante. Parfait pour les BONNES résolutions, les Bonbons sont là pour les accompagner. En apéro : les NO BUNNY en concert dès le 4 septembre à la Cigale, à ne manquer sous aucun prétexte, vite, les lapins ! En entrée : le révolutionnaire Smart Store avec sa façon de réinventer le commerce... En plat de résistance, la boucherie des Trois Coqs et d’autres délicatesses. Laissez-vous ensuite emporter par la nostalgie, à l’heure des bavardages, avec une bonne dame qui a vu naître le quartier. Comme dessert maison, trois action women : Pascale Risbourg avec sa douceur impertinente, Agnès Bihl et Sunny Buick aux sucres d’orge acidulés. Toute l’équipe du Bonbon vous souhaite une merveilleuse rentrée à croquer à pleines dents, aussi douce et excitante que la vie !

Jacques de la Chaise

Imprimeur Centre Impression

RÉGIE PUBLICITAIRE 06 27 96 75 82 david@lebonbon.fr septembre 2010 |

9

—3


leS bonbonS mode d’emploi comment profiter Des Bonbons

1 choisissez

2 Détachez

3 profitez

Repérez les Bonbons pré-découpés au milieu du magazine.

Détachez ces Bonbons qui vous feront bénéficier d’offres et d’avantages.

Présentez vos Bonbons au moment de payer et vous bénéficierez immédiatement de l’avantage annoncé !

descriptif d’un Bonbon Enseigne

Le nom du commerçant

zaganin

Avantage

Définition du type d’offre

on est nouveau on est sympa on vous offre

10%

sur l’addition*

Description

Le type de commerce

Coordonnées

Adresse et téléphone

Cuisine de Tradition / Spécialités Françaises Plat du jour avec une boisson et un café : 15 $ 81, rue de Rochechouart / Tél. 01 48 78 12 70 Lun-Sam 8h30-22h / Métro Anvers www.auzaganin.com / * offre non cumulable


sommaire miam miam !

Page 6. Smart

Store

Page 34. Josiane

Mollard

Page 5. Le Bon Timing Page 6. Le Bon Commerçant Page 10. La Bonne Étoile Page 12. Les Bons Plans Page 14. Le Bon Art Page 16. Le Bon en Arrière Page 18. Le Bon Look

Page 10. Agnès

Page 38. LES

Bihl

TROIS COQS

Page 21. Le Casse Bonbon Page 22. Le Bon Moment Page 24. La Bombe Bonne Page 26. Le Bon Astro Page 28. Les Bons Tuyaux Page 30. La Bonne Parisienne Page 33. Le Bon Jeu

Page 14. Sunny

Buick

Page 44. PASCALE

RISBOURG

Page 34. Le Bonne Dame Page 36. Les Bons Shops Page 38. Le Bon Artisan Page 40. Les Bons P’tits Diables Page 42. Les Bons Snapshots Page 44. Le Conte est Bon Page 46. Le Bon Agenda septembre 2010 |

9

—5


le Bon Timing les évÉnements à ne pas manquer par Alexandre Hussenet NO BUNNY

exposition

DÉPAYSEMENTS, UNE VRAIE POLYSÉMIE.

© DR

© DR

CONCERT

théâtre

L’espace Neuf Cube est livré à l’artiste plasticienne Mary-Ann Beall pour son dernier opus : une installation en rébus où les visiteurs s’inscrivent en une mosaïque de points de vue. Au-delà d’une première lecture poétique et joyeuse, d’étranges éléments communiquent l’expérience du dépaysement. Jusqu’au 23 septembre à l’espace Neuf Cube, mairie du 9e. 6, rue Drouot - Tél. 06 71 21 16 15 www.mary-ann-beall.com

fieald… Et c’est reparti pour une 19e saison!

© DR

Déjà plus de 770 représentations et 19 ans d’existence pour la plus ancienne Scène Ouverte de France parrainée par Gustave Parking. Sans oublier la sympathique équipe de comédiens et l’orchestre du FIEALD qui donnent un rythme endiablé à la soirée! Cette scène ouverte est la plus ancienne de la capitale. Tous les dimanches à 20H30 14, rue de Trévise Tél. 01 45 23 35 45

humour

© DR

Nous sommes unanimes là-dessus : ce sera le plus incroyable concert de l’année. Le feu Jay Reatard dit de “Love Visions“ : « Assurément le meilleur album en ma possession sur lequel sauter partout en culotte et manger de la pizza au lit  »... Alors vous êtes avertis, et... la date est proche, imminente même ! Le 04 septembre à la Boule Noire (Cigale), 120, bld de Rochechouart - Tél. 01 49 25 81 75 Places sur www.digitick.com

ANNE-SOPHIE GIRARD FAIT SA CRÂNEUSE Anne-Sophie est sûrement la plus grande humoriste de sa génération. Frôlant le mètre quatre-vingt ! Pour son premier one-woman-show, elle nous embarque dans son quotidien peuplé de personnages gentiment barrés et totalement hilarants. À partir du 18 septembre. Tous les samedis à 21h45 Théâtre Le Bout 62, rue Jean-Baptiste-Pigalle Tél. 01 42 85 11 88 septembre 2010 |

9

—7


8—

9


le Bon commerçant texte Émilie Pruvost / photo Vincent Binant

SMART STORE Le 1er store qui ne vend rien ! Laurent, Michaël, Patrick et Samy sont quatre vingtenaires bien dans leurs baskets et dans leur temps. Inspirés, entreprenants et dynamiques, ils ont eu une idée lumineuse : importer et adapter un concept japonais à Paris, le Smart Store, une vitrine pour les marques en plein Paris, où le public peut tester les produits. Ici, on n’achète pas, on découvre, teste, savoure…

seurs, services marketing et études d’entreprises françaises et étrangères. Du concept japonais à l’esprit «  labo  » blanc aseptisé, ils décident d’en faire un lieu de vie accueillant, qui se décline en univers. Leurs critères de sélection : des produits en cohérence avec la ligne artistique et dans l’air du temps, innovants, écologiques… Ils les cherchent à travers une veille active dans les magazines tendance, sur le Net, les salons en France et à l’étranger. Après des études en école de commerce, nos Bières au thé vert, dosettes de thé au design quatre garçons commencent leurs carrières pro- étonnant, produits Kiehl’s, Caudalie, Douxme fessionnelles dans différents univers : conseil, fi- et autres marques moins connues, objets technances, marketing, conseil… nologiques d’avant-garde (en  Rien n’est Jusqu’à ce qu’un jour, Lauce moment, un chargeur phorent, l’ancien consultant de la figé chez Smart tovoltaïque qui ressemble à un bande, découvre dans un re- Store, le renouarbre sculpté), telles sont les portage sur Arte, un concept vellement perpépites que cette caverne d’Ali qui cartonne au Japon  : petuel est la clé Baba du XXIe siècle propose Sample lab. Cette découverte de découvrir. du succès.  télévisuelle marque le début d’une aventure humaine et du cheminement Code couleur noir et blanc épuré, graphique et vers la maturité d’un projet collectif. Avec ses élégant, espace clair et lumineux, tout est étutrois amis d’enfance, il décide d’étudier la pos- dié pour mettre en valeur les produits et par sibilité d’adapter le lieu au marché français. Le là-même les marques, dans ce lieu hors du comconcept  : un endroit novateur où les clients mun, place d’Estienne-d’Orves. En retrait de peuvent tester gratuitement des produits, vi- la rue, sur cour, il est pensé comme un lieu de trine pour les marques, lieu de découverte lu- détente où les quatre garçons se font un plaisir dique pour le public. La pertinence du projet de recevoir et conseiller. L’approche humaine est convainc des fondateurs de marques, fournis- au cœur du projet, ce qui les distingue aussi du

septembre 2010 |

9

—9


Smart Store modèle japonais ou de son copié-collé barcelonais. Les clients peuvent retirer cinq produits par semaine, en tester de nombreux autres sur place, via un abonnement annuel de 10 €. Côté marques, la possibilité est de contourner la publicité mass média, pour certaines marques moins connues, combler un manque de visibilité, selon les besoins, commander des études que nos quatre compères prennent soin de peaufiner dans la forme, ludique (ils y tiennent), et dans le fond. Rien n’est figé chez Smart Store, le renouvellement est la clé du succès : les étagères aux murs qui se démontent tout comme les meubles entièrement modulables de l’écodesigner Antoine Laymond. L’univers des produits est appelé à changer fréquemment. Des expositions éphémères d’artistes qu’ils tiennent à cœur de faire découvrir seront même proposées. Le lieu accueillera aussi événements, présentations de produits et de nouveaux concepts en avant-première. Ces quatre révélateurs de talents n’ont pas fini de faire parler d’eux !

les bonnes adresses Les quatre garçons aiment dîner au restaurant « Chez vous  » au 15, rue Choron et manger vietnamien chez Bobun au 73, rue de la Victoire.

Smart Store

8, rue Blanche Du lundi au vendredi de 12h à 20h et le samedi de 10h à 20h. www.smart-store.fr Sur Twitter : twitter.com/smartofficial Sur Facebook : facebook.com/smartstore 10 —

9


septembre 2010 |

9

— 11


la BonNE ÉTOILE texte Émilie Pruvost / photo Stéphane de Bourgies

Agnès Bihl En portrait et ombres chinoises Agnès Bihl, avec son dernier album « Rêve général(e) » et sa participation à la Fête de l’Huma, est dans la lumière de l’actualité. La bonne étoile de la rentrée, c’est elle  ! Son album arbore d’ailleurs une étoile orange, clin d’œil à la vie et à ses textes engagés. La musicalité et la poésie des mots, la force des images suggérées, la gravité tout comme la légèreté des sujets abordés invitent au voyage et à la prise de conscience. Avec ses confidences, la chanteuse me fait entrer dans son univers fait d’ombre et de lumière, ses sources d’inspiration dont le 9e fait partie. Prêts pour un tour dans les pas d’Agnès ?

Le talent des mots Bien des artistes ont craqué pour son talent  : Anne Sylvestre, la première à lui confier les premières parties de ses concerts, Charles Aznavour aussi, sujet à un véritable coup de cœur pour ses chansons, lui qui ne confiait ses premières parties à personne depuis 40 ans. Didier Lockwood lui a offert sa collaboration pour un morceau sur son dernier album. Agnès en est encore si émue, qu’une petite larme pointe presque son nez au coin de ses yeux. Elle forme avec Grand corps malade un duo émouvant dans « Je t’aime que moi  ». Le texte, «  costume taillé sur mesure  » l’a convaincue. Ses chansons, en réelle perfectionniste, elle y passe des mois voire des années jusqu’à la version qui fera tilt.

La bonne C’est à l’heure de l’apéritif que nous avons rendez-vous. Sujette étoile de la Une enfance dans le 9e que je suis à l’effet soporifique de rentrée, c’est C’est dans le 9e, qu’on n’appelait l’alcool, j’avoue qu’il « me coupe elle ! pas encore SOPI*, qu’Agnès granles jambes  » et les idées. À mon dit. La toile de fond de sa chanson explication, la chanteuse ne manque pas de ré- « Dans ma rue » est celle des Martyrs. « Dans la partie : « Mais tu es assise ! » me répond-elle du rue si parfaite de mes 7 ou 8 ans, je traversais la tac au tac.  L’humour pétillant est caractéristique vie mais n’importe comment. J’avais tout devant de ce petit bout de femme dont le franc-parler est moi, j’avais l’amour aux trousses. Et ma pauvre l’étiquette. Elle ne supporte pas qu’on dise d’elle mère poule me couvait de sa frousse... » qu’elle est un « Renaud féminin ». « C’est vrai, on C’est à l’école primaire rue Milton que la petite ne dit pas de Delerm qu’il est une Barbara mous- Bihl joue aux billes (même école que fréquentachue ! » tait déjà sa grand-mère) puis c’est près du lycée Jacques Decours avenue Trudaine, qu’elle traîne.

12 —

9


La jeune artiste en herbe sèche ses cours place Rochechouart et y écrit ses premières paroles au café. Elle donnera son premier concert au Limonaire, cité Bergère. Les ombres chinoises d’Agnès Agnès se plie volontiers à un petit exercice de style : le portrait chinois et à d’autres questions indiscrètes. Si tu étais une matière : La roche. Une ville : Montmartre. Une couleur : Le bleu canard. Un instrument : Le violoncelle. Un sport : L’amour. Un animal : Une louve (elle se définit d’ailleurs comme « mère-louve »). Ton dernier coup de cœur : Le film « L’illusionniste » inspiré de Tati de Sylvain Chomet à

conseiller aux petits et grands. Tes albums « coup de poing » : Ceux de Serge Reggiani, Yves Jamait. Tes baumes au cœur en musique : La douceur de Schubert, « une caresse à l’âme », les interprétations de Giovanni Mirabassi. * SOuth PIgalle

Bonnes adresses

Le Ch’ti catalan 4, rue Navarin Le Paprika 28, avenue Trudaine

Et pour cette amoureuse des mots : Librairies L’Atelier 9 et Le Bouquinaire 21, rue des Martyrs

Actu

Fête de l’Huma le 10 et 11 septembre La Maroquinerie le 26 octobre septembre 2010 |

9

— 13


les Bons plans on a testé pour vous

Rrose Sélavy… un an après ! Arts, culture et loisirs ouverts à tous.

L

es ateliers Rrose Sélavy* dispensent un enseignement artistique pour adultes et enfants dans un lieu unique du 9e, où de nombreux artistes ont travaillé depuis plus d’un siècle. Inauguré voilà un an, cet espace de 350 m² peut être privatisé à la carte. Cette “maison d’art” propose quinze disciplines artistiques, de la sculpture au dessin d’après modèle, en passant par le manga, le papier mâché, la céramique, le tricot et, à la rentrée, la sculpture sur fil, la couture et enfin, un cours de peinture sur porcelaine destiné aux adultes. À partir de 10 € l’heure, Rrose Sélavy accueille grands et petits, débutants ou artistes confirmés. Une cour d’entrée charmante, cinq salles de cours, de la lumière : une atmosphère unique pour apprendre et créer autour de grandes tables en bois. Des conférences sur place sont suivies par des visites culturelles. À l’étage, des œuvres en papier mâché de Caroline Bonfils, une cuisine américaine en open space sur un salon de style au décor fin XVIIIe, des tables d’hôte au déjeuner-buffet délicieux ! Le salon des Arts permet à chacun de trouver un moment de quiétude en consultant les ouvrages d’art à disposition. On s’attarde volontiers dans ce lieu cosy où l’on se sent “comme chez soi”. Marie-Lorraine, la fondatrice, nous confie : « J’ai 14 —

9

voulu une maison d’artistes simple et conviviale où les cours, alliant détente, créativité et apprentissage, sont dispensés par des enseignants de haut niveau, sous la responsabilité artistique de Christine. » Gagné ! En moins d’un an, trois cents personnes ont rejoint les ateliers, dont la moitié des enfants de 4 à 12 ans. Ils y retrouvent Delphine, qui les accueille. Cerise sur le gâteau, l’espace se privatise avec une grande souplesse (20 à 150 personnes), pour tous types d’événements : anniversaires, soirées événementielles, professionnelles ou privées, séminaires ou célébrations familiales. On peut organiser soi-même son événement ou commander sa propre party “clés en main”. Déjà, l’adresse s’échange parmi les VIP pour y recevoir leurs amis. Rrose Sélavy, it’s the place to be ! * Le nom : “Rrose Sélavy“ est utilisé avec l’autorisation de la succession Marcel Duchamp. Texte par Kitty Baltimore et Photo par Kristine Thiemann

Rrose Sélavy 5, rue Fromentin Paris 9e Tél. : 01 40 23 05 95 ou 06 84 18 91 03 Portes ouvertes tous les samedis de septembre de 10h à 17h. ateliers@rroseselavy.net / www.roseselavy.net


les bons plans

© Audrey Wnent

Let’itben ou l’art de mettre en scène les vêtements. par Alexandre Hussenet

N

otting Hill sans quitter les tranchées parisiennes ? C’est désormais possible. Jeu de mots oscillant entre une célèbre chanson des Beatles et le prénom du concepteur, Let’itben se trouve juste en face du théâtre de la Grande Comédie ! « De par la proximité des théâtres du quartier, nous avons eu l’idée de faire jouer des rôles à nos articles… », nous dit Benoît. Sacs, accessoires et chaussures Friis Company, robes Nümph, Scarlet Roos et Traffic People se disputent la vedette. « Une nouvelle salle a été conçue au sous-sol comme une scène de théâtre avec, au fond, planches et rideaux où chaque vêtement est acteur. Sur le côté, un bar à sacs et en bas des escaliers, un canapé de salon de thé à l’anglaise, un papier peint un peu grand-mère et des meubles choisis en style Agatha Christie. Autant à l’étage nous avons mis l’accent sur la légèreté et la luminosité des féeries scandinaves, autant en bas nous voulions instaurer une ambiance feutrée et cosy à la Old England » nous explique encore le maître des lieux. L’ouverture de ce nouvel espace est prévue pour la mi-septembre. Bâti sur un ancien labo photo, Benoît

a réussi à détourner les lieux hors des contrastes noir & blanc d’origine avec du mobilier fait de matériels de récup’ pour concevoir un espace lumineux et coloré, organique et aéré, tel un jardin de vêtements et accessoires. Ces marques habillent les femmes branchées du nord de l’Europe. Les cartes en main, devenez à présent un accro du charme scandinave… Que l’on soit bohème, classique, rock n’ roll ou en panne d’inspiration, sachez qu’il y en a pour tous les goûts. Parmi les articles proposés, on trouve ballerines et talons, sacs et pochettes du soir, sans oublier une ligne de prêt-à-porter très variée. Malgré des prix abordables, les pièces demeurent exclusives, dans un esprit néovintage qui s’adapte aux tendances du moment. Dernier point : beaucoup d’articles mais peu de stock, vous êtes donc sûre de ne pas croiser votre meilleure ennemie avec la même paire d’escarpins vertigineux ! Let’itben 37, rue de Clichy / Tél. : 01 48 78 62 17 Horaires : lundi au samedi (10h – 20h) www.letitben.com contact@letitben.com septembre 2010 |

9

— 15


le Bon art texte Alexandre Hussenet / illustrations Sunny Buick

Sunny Buick La Buick du tatouage est dans le 9e Rue de la Tour-d’Auvergne se trouve un atelier « tatoué », c’est celui de Sunny, une artiste américaine au style ultrapersonnel, bien que distinctement 50’s.

dans l’atelier de tatouage de Henry Goldfield à San Francisco où elle apprend toutes les facettes du métier, son art du dessin et des couleurs lui est personnel, conçu sur le tas. Son tatouage, le «  Girlie  » (bonbons, cupcakes, rubans, roses, sucres d’orge, accessoires de couture, pin-up burlesques, flacons de parfums, bas résille, cerises à grappe...), à contre-courant de celui plus tribal et abstrait de la Fashion, est iconographique et symbolique. Il raconte une histoire. « À San Francisco, j’ai participé au rituel mexicain des installations et préparatifs pour le « Jour des Morts » et, en 2003, j’ai organisé un massif group show : « Sci-Fi Western » et édité un catalogue. »

  Je suis une artiste. J’aime coudre. J’aime le vintage. Je suis née en Colombie-Britannique, au Canada, dans une petite cabane dans les bois... » Ainsi commence, telle une histoire à dormir debout, la vie de notre héroïne. Sunny Buick... C’est son vrai nom ! « Sunshine » comme l’a baptisée sa mère hippie (d’après la fille de Jerry Garcia des Grateful Dead dont elle était amie)... et Buick, le nom du père adoptif. Il se pourrait qu’elle soit l’artiste mascotte pour notre magazine car elle se définit : «  Cannibal Bon- Sunny Buick, bon  », manifeste artistique où  elle se elle se perçoit comme un bonbon qui ne se nourrirait que de perçoit comme sucreries. un bonbon. 

Elle se croque ainsi en se voyant dans le miroir tel un fantasme, attirée par l’art naïf et populaire qu’on trouve dans le folklore mexicain ou chinois, sur les vieilles affiches de cirque... Tout ce qui est coloré, en somme, l’attire. Son style correspond aux choses qu’elle aime dans la vie, à ce qu’elle collectionne : le rock n’ roll, le kitsch, la mode... Son art vient de ce qu’elle vit, son idéal du paradis, le futur et les clichés français pour Américains tels qu’on les voyait dans les années 50. Mis à part un apprentissage de près de six ans 16 —

9

vous l’avez compris, est une artiste curieuse et très productive : peinture, illustration, accessoires (boîtes à cigarettes, cartes postales, boucles d’oreille, T-shirts)... une marque aussi ! Elle a commencé à exposer sa peinture au même moment où elle débutait le tatouage, dans des musées et galeries dont le «  Yerba Buena Center for the Arts », et figuré sur plusieurs livres d’art tels : « Vicious » et « Delicious », « Beatsville » sur le design Beatnik... Elle a écrit pour Juxtapoz et divers magazines de tatouage. Comme une icône, elle a été photographiée par Pierre & Gilles... Depuis elle habite à Paris, où elle trouve quotidiennement son inspiration, elle réalise ainsi son rêve de vie d’artiste.


On la trouve au 16, rue de la Tour-d’Auvergne, sur rendez-vous, son studio hébergé par un atelier de graphistes... à part ! N’hésitez pas à y faire une petite visite et y choisir des œuvres « ultrahype » pour vos installations de la rentrée, ou tout simplement pour recharger vos rétines à bloc !

Ses adresses Sunny Buick adore aller chiner chez Mamie, rue de Rochechouart, et goûter chez Chloé Cupcakes, rue Pigalle. www.etsy.com/shop/sunnybuick www.sunnybuick.com septembre 2010 |

9

— 17


bon EN ARRIÈRE texte CÉline Lepan / photo D.R.

Le musée de la vie romantique Une effervescence culturelle

Le musée de la Vie romantique a été créé en 1981; l’organisation des collections autour de Georges Sand et de ses souvenirs lui ont donné son appellation actuelle. La Nouvelle Athènes Ce quartier émerge en 1821 sur les pentes du quartier Saint-Georges. Il fut dénommé ainsi par un journaliste du Journal des Débats en référence au prohellénisme qui sévissait depuis la guerre d’indépendance grecque, sauvagement réprimée par l’armée turque en 1821 et dont les plus ardents défenseurs étaient les écrivains, acteurs, musiciens et peintres. Ceux-là même qui vont rapidement peupler ce quartier, les acteurs du mouvement romantique. La demeure d’un peintre Cet hôtel particulier du n°7 de la rue Chaptal, typique de la Restauration, est un véritable petit havre de paix. Une cour permet alors d’accéder aux bâtiments : une écurie, une remise avec la maison en son centre, ombragée par un cèdre. Deux petits jardins égaient les lieux. Ary Scheffer s’y installe en 1830. Ce peintre hollandais, portraitiste romantique réputé à Paris est aussi connu en tant que professeur de dessin des enfants du duc d’Orléans. Dès lors, cet hôtel particulier va devenir un véritable 18 —

9

lieu d’effervescence culturelle. Entre l’atelier et le salon, Ary va y réunir durant une trentaine d’années le tout Paris artistique, littéraire et politique. Un lieu d’effervescence culturelle Dès son installation, le peintre y fait construire deux ateliers sous verrière : son atelier et l’atelier-réception. On vient y accrocher des toiles et y faire des lectures. C’est un véritable vivier, un lieu de rencontres, où l’art se partage et où les amitiés se nouent. Des personnalités aussi différentes que celles de Delacroix, Géricault, Chopin, Listz ou Gorges Sand y viennent en tant que voisins et artistes puis en tant qu’amis. D’autres viennent de plus loin participer à cet ateliersalon : Théodore Rousseau, Paul Huet, Lamartine, Tourgueniev, Lammenais, Ingres, Guizot, Charles Dickens ou Rossini en font également partie. Imaginez donc un instant Chopin et Georges Sand, qui s’y rendaient souvent, y passer de nombreuses soirées... Ce lieu fut l’un des lieux enchanteurs où Chopin, le soir, s’asseyait au piano et où ses longues mains produisaient ce rubato incomparable que Georges Sand a appelé la note bleue… Musée de la Vie romantique 16, rue Chaptal / Tél. : 01 55 31 95 67


10 septembre 2010 Bus Palladium

SoirĂŠe de lancement du Bonbon Nuit Guestlist : party@lebonbon.fr


Photographe Nicolas Pivetal nicolas@lacen.fr | Coordinatrice / Styliste Coralie Dienis Khady Thiam — Bottines Vivienne Westwood pour Melissa | Sac et veste vintage Pretty Box 46, rue de Saintonge | Robe Room 26" 26, rue Charlot | Gants George Morrand | Serre-tête Dentelle | Collier perle Laurent Desgranges | Collier franges Cuisine Francaise chez Emilie Casiez 20 —


Yann-Edouard — Chaussures Clarks | Short vintage Marithé et François Girbaud | Polo Bleu de Paname | Veste Maharishi! | Casque Unusual Riders chez Emilie Casiez, 57, rue Charlot — Matthieu — Vans Zapato chez Royal Cheese | Pantalon droit Ralph Lauren | Tee-shirt Norse Projects septembre 2010 |

— 21


22 —


LE CASSE bonbon texte emmanuelle labouré / photo Tête de taureau (Selle en cuir, guidon en métal) Pablo Picasso, 1942

Il Était une fois dans l’ouest parisien...

le Vélib’ ou la monture immontable

Envie d’une chevauchée sur la plus pratique, moderne et écocitoyenne des montures parisiennes  ? Attention, vous risquez d’être déçu et de rester bloqué à l’écurie.

P

ar un « Beaumatin », je sors de chez moi à la recherche d’une monture à deux roues pour aller bosser. Tel un cow-boy au féminin (le chapeau en moins), je descends l’avenue et scrute l’horizon. Au loin j’aperçois une borne, il y a là plusieurs vélos sans cavaliers… Je m’approche prestement, valide mon passe avec la désinvolture des habitués et attrape d’une main ferme le guidon de mon Vélib’. Me voici, cavalière accomplie prête à partir cheveux au vent. Du moins presque, un petit détail et pas des moindres vient entacher mon road trip : le pneu avant de mon vélo est crevé ! Point d’inquiétude ! La borne regorge de montures qui ne demandent qu’à fouler le bitume. Je m’approche du Vélib’ suivant… La désinvolture, la main sur le guidon, les cheveux, le vent et… l’impossibilité de détacher le vélo de sa borne ! À croire que celui-là a vraiment quelque chose à me reprocher. Je le tire, le secoue, rien à faire. Il n’a rien de cassé, paraît même en bonne forme mais il ne veut tout simplement pas aller en promenade avec moi. « Le Vélib’ a ses raisons que la raison ignore ! » Je suis exaspérée ! Je vérifie tous les vélos les uns après les autres. Plus de chaîne, frein défectueux, guidon tordu, roue voilée, bref ! Un vrai cimetière.

Sur toute la borne, pas un seul vélo « prêt à pédaler » (s’en doute faut-il payer une option en plus pour ça ?). Mais comment expliquer ce « vélocide »? Soit c’est un nouveau concept artistique urbain de la ville de Paris « ceci n’est pas un vélo », soit certains Parisiens stressés ont dû déceler en ces bornes un défouloir potentiel. En effet, il est vrai que les Vélibs’ sont les victimes innocentes et sans défense d’actes de vandalisme gratuits, souvent perpétrés la nuit. Faut-il croire qu’à la lueur de la lune, le parisien se transformerait en brute sanguinaire pour mettre en pièces quelques vélos, histoire d’évacuer ses tensions quotidiennes. Peut-être… Mais tout de même, payer un abonnement annuel pour jouer à « cherchez l’intrus » en l’occurrence un vélo qui roule, je dis NON ! Alors que font les agents de maintenance ? Il faut croire qu’ils avaient dû oublier de passer par chez moi ce jour-là … Je ne demandais pourtant pas grandchose ! Arriver au travail, complètement décoiffée par une rafale de vents violents (dû à ma grande vitesse de pédalage), risquer ma vie dans l’angle mort d’un camion et respirer à pleins poumons les effluves de Co2 de mes acolytes automobilistes mais alors… qu’on m’en donne les moyens ! Résultat des courses : j’ai pris le métro ! Je suis arrivée au boulot impeccable, coiffée, maquillée, parfumée, et en vie, un comble ! « Dans Paris à vélo on dépasse les autos, à vélo dans Paris on dépasse les taxis… » chantait Joe Dassin, oui et bien encore faut-il en avoir un ! septembre 2010 |

— 23


La Bonne recette recette catherine kluger / photo olivier malingue

JAMBON+BACON CROUSTILLANT+ PARMESAN POU R

2

personnes

Ingrédients

Préparation 20 minutes

1 fond de tarte en pâte brisée précuit

Préchauffez le four à 170 °C.   Passez sous le gril du four les tranches de poitrine fumée et le parmesan tranché très finement. Pour trancher le parmesan, utilisez un économe ou une mandoline. Préparez une béchamel en faisant un roux avec la farine et le beurre puis ajoutez progressivement le lait. Lorsque le mélange a épaissi, ajoutez hors du feu du sel, du poivre et le gruyère râpé. Laissez refroidir la béchamel puis mélangez-la avec une tranche de jambon blanc taillée en dés. Répartissez uniformément la béchamel au jambon au fond de la tarte précuit à mi-hauteur. Coupez les tranches de jambon en trois et enroulez chaque morceau autour de votre doigt pour obtenir un cône à planter dans la béchamel, répartir les tranches de poitrine fumée grillées et les tuiles de parmesan.   Cuire juste avant de servir pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 170 °C.

Béchamel : 35 g de beurre 35 g de farine 35 cl de lait 50 g de gruyère sel, poivre Garniture : 25 g de parmesan 150 g de jambon de Paris 50 g de jambon de Bayonne 20 g de poitrine fumée (bacon)

24 —


Cette recette est extraite du livre “Atelier Tartes” paru chez Marabout le 1er septembre 2010 et peut être dégustée ou commandée chez Tartes Kluger toute l’année. www.tarteskluger.com

suggestion de présentation

septembre 2010 |

— 25


Le bon moment texte Pierre-Louis Colin

La bonne rentrée Ça commence quand, le bonheur ?

T

out avait commencé dans le remords et la douleur. Les bagages difficiles à fermer, la voiture ruinée par un mois de pique-niques, même le cagnard sur l’autoroute avait eu des airs punitifs.

On était rentrés vers la maison comme d’autres rentrent dans les ordres, par manque de perspective ou bien pour se faire pardonner. On avait voyagé la tête basse, dans le ventre une boule amère. Puis ça avait été Paris, toutes ces couleurs auxquelles je n’étais plus habitué, le beige doré des immeubles, le gris bleuté du bitume et le chatoiement bigarré des rues. En sortant de la voiture, l’Autre avait tout de suite annoncé le tempo  : les vacances, c’était trop bien. Elle avait dit ça avec un sourire triste qui se voulait gentil, et j’avais vu sous Ses yeux quelques reflets dorés qui venaient du passé. Deux, trois fois Elle l’avait répété : c’était trop bien. J’aurais pu le prendre comme un compliment, pourquoi pas de la gratitude. Mais je n’y croyais pas. L’imparfait, ça vous a toujours une pointe de regret. Et puis sans doute que moi aussi j’avais du mal à accepter, en ouvrant les volets, d’enfermer mon destin dans ces quelques mètres carrés donnant sur les bagnoles. Moi aussi, j’étais un peu triste. Le petit déjeuner du lendemain avait été silencieux. On

retrouvait laborieusement nos espaces et nos gestes, le pain de mie d’avant à la place des gâteaux qu’on faisait en vacances, les vêtements rêches sur nos peaux habituées au soleil. Et on était partis, main dans la main mais sans rien dire. Ses jambes fines étaient encore hâlées, Ses cheveux un peu plus roux. Même Sa beauté prenait une teinte nostalgique qui annonçait l’automne. Arrivé devant l’école, j’ai bien cru qu’Elle allait craquer. Mais très vite Elle a vu les copains, très vite il y eut des éclats de rire, des cris stridents, des mouvements dans tous les sens. Très vite, ce fut salut papa, un baiser et dehors. Et là, le vide. L’impression douloureuse d’être soudain inutile. Plus de bruit, plus de questions ininterrompues, plus de petits doigts serrés dans les miens. Alors j’ai fourré mes mains dans mes poches et j’ai marché un peu. Autour de moi, l’air était frais. La vie parisienne s’éveillait. Il y avait des nouvelles couleurs, le beige doré des immeubles, le gris bleuté du bitume et le chatoiement bigarré des robes. Je me suis assis pour boire un café, il n’y avait toujours pas de bruit. Pas de questions ininterrompues, pas d’insistance pour aller voir ailleurs. Alors j’ai senti monter comme un lâche soulagement et j’ai étendu les jambes en commandant un autre café. Ça promettait d’être une bonne rentrée.


acuitis

Gimmick

bilan complet visuel et auditif offert*

-10 % sur une selection de produits

Prêt-à-porter, accessoires, créations. 40, rue de la Tour-d’Auvergne lun. 14h30 à 19h30 / mar. au jeu. 11h à 19h30 ven. et sam. jusqu’à 20h - Tél. 01 48 78 56 77 gimmickag@hotmail.fr

Maison d’optique et d’audition 82, rue Saint-Lazare - Tél. 01 55 32 92 69 saintlazare@acuitis.com Du lundi au samedi de 10h à 19h * bilan non médical

première pression provence

auberge du clou

Pour fÊter la

1

rentrée

-15 %

cocktail offert

sur toute notre gamme*

Bistrot - restaurant auvergnat 30, avenue de Trudaine / Tél. 01 48 78 22 48 Ouvert tous les jours de 12h à 23h Lundi soir : apportez votre bouteille de vin. Jeudi soir : aligot à gogo !

Huiles d’olive de petits producteurs et spécialités de Provence. 9, rue des Martyrs Tél. 01 48 78 86 51 *Hors promos


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010


Imal Bien-être

Vilcena

Au bout de 3 pizzaS à emporter vous avez une Margarita offerte* Restaurant - Spécialités italiennes et grecques - Ambiance familiale Ouvert du lundi au vendredi de midi à 14h30 et de 18h30 à 23h, le samedi de 18h30 à 23h30 et le dimanche sur réservation. 26, rue de Trévise - Tél. 01 53 34 02 14 * 3 pizzas à partir de 9 euros

heiko by heiko

une jambe achetée, une jambe offerte !

Institut de beauté mixte - soin spécifique visage et corps - épilation - ongleries amincissement 34, rue de Maubeuge - Tél. 01 55 32 03 02

TErra corsa

-15 %

sur toutes les montures (solaire et optique)

Opticien-lunetier du Danemark 29, rue des Martyrs Tél. 01 40 16 55 38 - 06 17 13 06 75 www.heiko-by-heiko.com

1 dessert corse offert pour chaque assiette dégustation

Épicerie fine Spécialités corses sur place ou à emporter Charcuteries, fromages, vins... 42, rue des Martyrs - Tél. 07 48 78 20 70 Lun / sam 10h-21h / dim 10h-19h


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010


à l’étage by Arnaud

- 20 %

pour les hommes shampooing massages coupe coiffage, Soin visage Carita

zaganin

on est nouveau on est sympa on vous offre

-10 %

sur l’addition

Espace coiffure - Esthétique 34, rue Jean-Baptiste-Pigalle / Tél. 01 48 74 23 23 www.aletage.fr 15, rue Caumartin - Tél. 01 47 42 22 60 www.aletagecaumartin.fr

Cuisine de tradition / Spécialités françaises Plat du jour avec une boisson et un café : 15 $ 81, rue de Rochechouart / Tél. 01 48 78 12 70 Lun-sam 8h30-22h / Métro Anvers www.auzaganin.com

conversons

École de conduite le permis

20 E

de remise sur bouchons sur mesure

Solutions auditives diverses (natation, sommeil, protection musicien…) 15, rue de Maubeuge Tél. 01 48 74 34 66

Enfin un endroit où passer son permis à “la

Bonbon ”

École de conduite - Formation personnalisée 62, rue de Rochechouart Tél. 01 48 78 18 80 - 06 99 50 18 80 contact@le-permis.com


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010


rRose Selavy

Mademoiselle lola

pour vous mesdemoiselles

frais d’inscription annuelLE offertS

-10 %

sur la nouvelle collection

Cours et stages pour adultes et enfants 5, rue Fromentin - Tél. 01 40 23 05 95 Mob. 06 84 18 91 03 ateliers@rroseselavy.net www.rroseselavy.net

Lingerie et robe vintage dans un univers baroque, moderne, fétichiste, élégant et érotique. 13 bis, rue Henry-Monnier Tél. 01 48 78 68 84 / Mar. sam - 11h30 à 20h www.mademoisellelola.com

café lorette

la cordonnerie maroquinerie

Pour la rentrée L’Happy hour de 14h À 23h au lieu de 16h 21h30

Café - Brasserie 20, rue de Châteaudun - Tél. 01 42 85 55 25 Lundi au vendredi de 7h à 2h du matin et samedi de 10h à 23h

votre cordonnier de quartier vous offre

-10 % sur toutes préstations

Cordonnier, maroquinerie, clé minute, gravure, tampon, plaque auto-moto... 58, rue Laffitte Tél. 01 48 78 62 12 Lun-ven 7h30-18h30. Fermé le sam. et dim.


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010


Croquez-Moi

Philatelie Berck

Estimation gratuite + un cadeau pour tout achat

1 surprise pour tout achat de 10 euros et plus

Chocolats, biscuits, bonbons... 72, rue Condorcet - Tél. 09 66 03 89 03

le marché des gastronomes

-5 %

sur tout le magasin sur présentation de ce bonbon*

Épicerie fine, supérette de quartier, spot bio 9, place Pigalle - Tél. 01 80 06 85 56 www.lemarchedesgastronomes.com contact@lmdg.fr *offre limitée à 1 personne

Achat-Vente-Estimation Timbres et collections du monde entier 23, rue Drouot - Tél. 01 42 60 34 26 Métro : Le Peletier ou Notre-Dame-de-Lorette e-mail : berck.e@free.fr

l’aromatik

pour tout dîner à la carte, 2 coupes de champagne et 2 desserts offerts

Bistrot - Resto - Cuisine d’ici et d’ailleurs 7, rue J-B-Pigalle - Tél. 01 48 74 62 27 www.aromatik.com - resa@laromatik.com


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010


1001 fenÊtres

Let’itben

-10 %

- 15 %

sur la nouvelle collection

sur l’ensemble de notre gamme

Fenêtres, portes, volets, stores Spécialisé fenêtre bois à l’ancienne Crédit d’impôt 15 % 71, rue Condorcet - Tél. 01 45 33 03 86

Boutique de mode tendance Friis Company, Numph, Scarlet Roos, Sugar hill 37, rue de Clichy - Tél. 01 48 78 62 17 www.letitben.com M° Liège

carrefour city

les coulisses

prononcez le mot magique

le bonbon fait ses courses chez carrefour city ;-)

Carrefour City, une équipe à votre disposition 8, rue Notre-Dame-de-Lorette 7, rue des Martyrs Tél. 01 48 78 97 11

le

Bonbon et une

coupe de champagne vous sera offerte*

Restaurant 19, rue Notre-Dame-de-Lorette Tél. 01 45 26 46 46 www.restolescoulisses.fr *un repas = une coupe de champagne


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010

Offre non cumulable valable du 1er septembre au 5 octobre 2010


paris

11

e

le gratuit qui donne envie a votre vie !

paris

paris

er

paris

3 +4

1 +2

e

ème

10

e

e

Novembre 2009 - n°05 - lebonbon.fr

septembre 2010 |

— 25


le Bon astro votre horoscope, par aimée et Maya

BÉLIER Du 22 mars / 21 avril Et oui, on retourne au quotidien ! Une chose est sûre, il va y avoir des turbulences ce mois-ci ! Malgré tout, vous serez davantage maître de vos nerfs que ces derniers temps. Redoublez de vigilance dans vos relations familiales. Votre façon de gérer certains aspects de votre vie déclenchera des discussions houleuses dans votre intimité. Vous risquez de mal prendre des remarques qui pourraient être productives. Laissez votre égo de côté et suivez les conseils des personnes qui vous aiment !

TAUREAU 22 avril / 22 mai C’est reparti pour un tour ! Quelques discussions sur de grands projets animeront vos soirées, qu’il s’agisse d’objectifs professionnels ou du domaine privé. Vous avez envie d’organiser une petite sauterie chez vous pour bien commencer la rentrée ? Bonne idée ! Vous ravirez vos amis et pour les célibataires un invité surprise pourrait enflammer votre cœur. Une nouvelle proposition professionnelle pourrait vous surprendre. Gardez votre ouverture d’esprit !

personne chère à votre cœur. Une romance débutée en juillet se concrétisera et vous vous surprendrez à parler de projets et à rêver d’avenir. Que demander de mieux ?

CANCER 23 juin / 21 juillet Vos missions ne correspondent pas vraiment à ce que vous vous estimez capable de faire mais vous ne le dites pas assez ! Alors cessez de vous plaindre, de nouvelles opportunités s’ouvrent à vous et, à moins que le malaise ne persiste et ne vous oblige vraiment à agir, restez patient car l’horloge joue en votre faveur. Côté amour, vous serez en plein épanouissement et serez surpris par les attentions de votre partenaire. Il y a de la romance dans l’air !

LION 24 juillet / 23 août

GÉMEAUX 22 mai / 22 juin Ce mois de rentrée apportera son vent de surprise pour vous amis Gémeaux. Pour les couples il sera question de remises en question profondes bouleversant vos certitudes ! Si vous le voulez, une opportunité professionnelle changera votre situation. Vous trouverez la force d’affronter les épreuves de la vie et pourrez compter sur le soutien d’une

Réveillez-vous ! Les vacances sont bel et bien finies ! Si votre souplesse d’esprit de ces dernières semaines vous a donné des résultats très satisfaisants, vous semblez oublier que vous devez maintenant être réactifs. Tous les avantages seront de votre côté ! Vous êtes trop susceptible, trop direct et cela risque de vous jouer encore des tours dans vos amours. De la souplesse que diable ! Draguer sans diplomatie, c’est un peu comme skier avec un seul ski : vous allez droit dans le mur !

VIERGE 24 août / 23 sept.

Ce mois de septembre sera placé sous le signe de l’activité. Après vous être reposé, vous êtes enthou-

consultations au:

08 92 06 77 77 Nos consultations privées au : 01.75.43.08.55 C’est le moment de tout savoir

26 —

(0.34ct / min)


le bon astro siaste et avez de l’énergie à revendre. Vous attendez de l’action ? À vous d’insuffler ce qu’il vous faut pour vous sentir bien ! Vous êtes à un moment capital pour votre évolution ! Nouvelle maison, voiture, ou garde-robe… votre carte bleue va flamber ce mois-ci et ça va vous faire mal !!! Mais c’est pour la bonne cause : votre plaisir !

BALANCE 24 sept. / 23 oct. Vous reprenez du poil de la bête et vos proches en seront ravis : fini les coups de déprime à répétition, place à l’enthousiasme et à une joie de vivre retrouvée. Cela ne sera pas un luxe car plusieurs de vos amis proches connaissent pour leur part une période plus délicate. Faites preuve d’empathie et ne donnez pas de conseils à la légère. Il va vous tomber sur la tête une opportunité extraordinaire, ne passez pas à côté !

scorpion 24 oct. / 22 nov. Du mouvement prévu pour les Scorpions pour ce mois de septembre. Peut-être allez-vous devoir choisir de partir en déplacement professionnel ou trouver un emploi à l’étranger. Quoi qu’il en soit, donnez-vous tous les moyens d’atteindre vos objectifs côté travail, quitte à devoir faire des sacrifices sur le plan sentimental. Peu d’évolution dans vos amours, si ce n’est un énorme besoin de liberté ! Sachez en profiter !

SAGITTAIRE 23 nov. / 22 déc. Vous continuez à rester trop discret sur ce que vous pensez vraiment au fond de vous et êtes le premier à en subir les conséquences ! Vous avez l’impression que vous ne comptez pas, que votre avis n’est pas assez pris en compte, imposez-vous ! Vous avez un rôle à jouer, que ce soit dans un couple, en famille ou avec des amis et tout le monde attend que vous vous

exprimiez ! Côté travail, c’est le moment de demander une promotion. Foncez !

CAPRICORNE 23 déc. / 20 jan. Après un certain retour au calme, vous voilà de nouveau dans la tourmente et au centre de discussions. Mais vous devriez, vous aussi, apprendre à voir quand vous êtes face à une forte tête car vous foncez tête baissée dans des situations qui peuvent devenir problématiques. La diplomatie sera votre mot phare ce mois-ci pour obtenir ce que vous voulez. La manipulation n’est généralement pas dans vos habitudes mais elle sera votre partenaire pour avancer dans vos projets en ce mois de septembre.

VERSEAU 21 jan. / 19 février Les doutes passés se sont apaisés à force de discussions et d’échanges de point de vue mais la vie de couple n’étant pas votre fort, vous réfléchissez à l’engagement. Essayez donc de canaliser ces montées d’adrénaline ! Par ailleurs, on vous demandera un service que vous feriez bien d’accepter de rendre, vous aurez dans un avenir proche besoin de l’appui de cette personne pour créer un grand tournant dans votre avenir professionnel.

POISSON 20 fév. / 21 mars Vous commencez à entrapercevoir un changement de votre position professionnelle. Vous allez pouvoir mettre de côté le léger malaise que vous ressentiez depuis le début d’année, à condition que vous ayez des preuves concrètes que ce changement peut s’inscrire dans la durée… Côté cœur en revanche, tout se passera à merveille et vous coulerez à deux des jours paisibles et enflammés. Un courrier important pourrait vous apporter la réponse à une attente de longue date. Prenez patience ! septembre 2010 |

— 27


En 1938, j’abordais l’étude de la trompinette bonbon, et je commençais à jouer comme Armstrong, mais j’abandonnais vite afin de ne pas le priver de son gagne-pain.

Moi seul ai causé les désordres de mes filles, je les ai gâtées. Elles veulent aujourd’hui le plaisir, comme elles voulaient autrefois du bonbon. Je leur ai toujours permis de satisfaire leur fantaisie de jeunes filles.

Vous aussi passez votre annonce sur tout paris !

Badges Invader Fabricant de badges personnalisés. Faites comme le Bonbon fabriquez vos propres badges.Badges à épingle, Badges Miroir, Badges Magnet. Personnalisez vos envies, à bientôt sur www.badgesinvader.com

annonce@lebonbon.fr 45 euros les 60 caractères

A

E Q

B

I

M

T

E T

E

E

D

U

N E

D L E U

I

Q

I

A I T U C

A S

B

A S R

L

E O

S C

R

N

E V

E R A

S A

E

E G

L

T E

I

P T

T

E L O C E

U O G

T E

T S

S E T

U R

O

R E

S E

Bien que les fleurs soient plus présentables.

U

Puis les bonbons c’est tellement bon

E

Parce que les fleurs, c’est périssable

R

le , ble vres en dia à lè vre . Au uge x vi lanc ro veu b je ir & no

Je vous ai apporté des bonbons

C

Il n’y a qu’une seule réalité, une seule chose qui calme la faim et qui se mange comme un honnête morceau de pain: c’est l’amour. Tout le reste n’est que friandises, bonbons fondants, écœurements

v

AVEC NOUS QUE LE BONBON SOIT

Les femmes... Un rien les attire, un compliment les fait fuir.

Dans les inextricables tortuosités de ce labyrinthe j’arrangerai, au milieu de huit ou dix boîtes d’attrapes, une autre boîte presque semblable, bien garnie de bonbons. 28 —

t’as pas un gimmick meuf ?

Les huîtres d’Ostende furent apportées, mignonnes et grasses, semblables à de petites oreilles enfermées en des coquilles, et fondant entre le palais et la langue ainsi que des bonbons salés.

Artwork : Sikko Baltus

Pire que cassebonbons, je suis un vrai pitbull.


Dans chaque église, il y a toujours quelque chose qui cloche.

TRU

ZOZ

Qui dit : « c’est facile comme de prendre un bonbon à un bébé » n’a jamais essayé de prendre un bonbon à un bébé.

> Les bonbons gâtent tout, même l’enfance.

Faire l’amour en cachette, c’est comme voler des bonbons à l’épicerie. C’est délicieux.

Vend Toyota Prius (hybride) 27 000 km, GPS, clim, cuir 16 000 euros Contacter Sébastien 06.33.05.70.26

Les bonbons devraient avoir un noyau pour que l’on puisse les sucer plus longtemps.

Les merveilleuses découvertes de la chimie sont surpassées peut-être par la confise-

rie. Jadis toute

ATELIERS THÉÂTRE JEU MASQUÉ POUR LES ADOLESCENTS DE 12 À 15 ANS ET ATELIERS CLOWN POUR ADULTES AU CENTRE MUSICAL BARBARA 75018 PARIS 1 RUE FLEURY 75018 PARIS Métro : Barbès Rochechouart Reprise des cours début octobre Inscription : compagnie Tecem Caroline Weiss Tel : 06 60 67 45 04 www.compagnietecem.com

La lutte contre la corruption commence par arrêter de donner des bonbons aux enfants pour qu’ils vous sourient.

drogue avait un goût particulier

;

aujourd’hui, c’est le contraire.

! recrute

•stagiaires •commerciaux Merci d’adresser vos candidatures par mail : recrut@lebonbon.fr

On comprend soudain pourquoi le Père Noël préfère en général chuchoter quand il nous parle, et sucer des bonbons à la réglisse sans qu’il s’agisse de gourmandise.

Ah ! Les premières fois, c’est tout ce qui compte dans la vie. Le reste, c’est de l’ennui.

Les compliments sont des bonbons dont les femmes raffolent toute leur vie ; jeunes, pour les croquer à pleines dents ; vieilles, pour les faire fondre doucement entre leurs dents.

Il y aura toujours des choses qui t’échapperont et quelques nuages menaçants qui voileront régulièrement ton horizon mais la vie t’offrira continuellement de délicieux bonbons.

Elle me réveillait l’appétit avec des fougasses à l’anchois, des sauces où elle pilait de l’ail et des échalotes sauvages. Il mangeait des gousses d’ail tout le jour comme des bonbons.

4 semaines c’est long.... Mais ils nous restent la vie entière pour en profiter ! septembre 2010 |

— 29


la bonne parisienne texte sandra serpero & faustine françois / illustrations paulina leonor

RENTRÉE FASHION Direction le nouveau QG Bonton qui offre sur plus de 800 m2 les univers mode et déco de la marque et de nouveaux corners attractifs : une confiserie, un espace coiffure et un salon de massage pour bébés. Bonton 5, boulevard Filles-du-Calvaires, Paris 3e. Tél. 01 42 72 34 69.

RENTRÉE ÉCOLO Avec cet agenda green : couverture biodégradable, papier 100 % recyclé et encres 100 % végétales. Pratique, bio et beau. Disponibles en plusieurs tailles et divers coloris. À partir de 10,50 € - Quo Vadis

RENTRÉE ZEN

RENTRÉE RÉUSSIE Qui dit rentrée, dit cartable et cette besace US en toile de coton délavé nous rappelle nos belles années et reste plus d’actu que jamais ! (105 €). Chez Serendipity 81-83, rue du Cherche-Midi, Paris 6e. Tél.  01 40 46 01 15.

Une goutte de cette huile essentielle de néroli sur les tempes, les poignets ou simplement humée et d’un coup une intense sensation de bien-être. L’élixir de sérénité, 20 €. Chez Nature & Découvertes. Points de vente sur www.natureetdecouvertes.com

ÉCOLE BUISSONNIÈRE Pour une pause bien méritée, on s’offre une halte en famille au Café Very dans le jardin des Tuileries. Sa terrasse donne sur une vaste pelouse où les enfants peuvent se dégourdir les jambes en toute liberté. Café Very - Entrée près de la place de la Concorde, Paris 1er. Ouvert tous les jours de 10h à 23h. Tél. 01 47 03 94 84

30 —


le Bon jeu mots fléchés par gérard sima 19

II

7

Fête d’un Père

III

Passage biblique

Pour le docteur

La Seine n’en est pas un 11

18

2

22

Parentes Possessif

I

Société réduite

Au pied des rayons

Magasin

Extirpe Certifierai

Sigle sur le calendrier

4

6

20

Fleuve d’Italie

Sens à même la langue

10

16 Dieu outre-Rhin

Deux pour Néron

Pour une garde rapprochée

12

Virée dans une expression 14 Avant la cuisson

Travaux pratiques pour aller vite

Adjectif interrogatif Objet d’une valse

5

Retour après les vacances 15

1

Relation Ordinateur

Habitant d’un état américain 9

Symbole au labo Sauvage

Première femme 13

N’en manque pas en Irlande Devant une année

Bat le roi

21

17

Fruit d’une approbation

8

Un à Haarlem

3

Peut affecter une note

Après avoir reporté une à une les lettres des cases numérotées à celles contenues dans la frise située ci-dessous, vous parviendrez à la découverte de notre message mystère : 2

3

4

5

16

17

6

18

7

8

19

N 32 —

9

10

11

20

21

22

12

13

14

15

Solutions dans les petites annonces

1


le Bon écolo texte Émilie Pruvost / Photo D.R.

Namasté* ! * Bienvenue en Hindi

Dans la mythologie hindouiste, Uma est un des noms de la déesse Parvati. C’est aussi le prénom donné par le propriétaire de ce lieu dédié au bien-être, à sa fille, un hommage féminin en quelque sorte...

Ken Assous tient ce lieu de sa grand-tante. Après un tour de l’Asie où il apprend l’art du massage auprès de grands maîtres, il reprend, il y a quelques années, l’affaire familiale pour en perpétuer la tradition et par là-même le respect de la nature. Car ici la philosophie ayurvéda est un art de vivre qui privilégie respect des saisons et utilisation d’huiles biologiques. Ken a la voix douce et zen en accord avec le lieu. Situé au coin des rues Choron et Milton, ouvert sur l’extérieur par ses vitrines, il baigne dans la lumière. Livres et coussins invitent à la lecture et la détente. Une invitation au luxe, au calme

et à la volupté. Mais ici, le luxe ne signifie pas hors de prix : il s’agit de s’offrir une parenthèse enchantée dans nos vies trépidantes. Depuis 2006, l’éventail des prestations proposées a été élargi : en plus des différents massages ayurvédiques (aux huiles, pochons de plantes, relaxants, énergisants…), sont proposés des cours de yoga, du reïki, du shiatsu, des massages soin autour de la maternité, la méthode Gyrotonic. Nely, diététicienne, propose des entretiens personnalisés sur mesure. La philosophie ayurvéda qu’elle distille, elle l’a adaptée à notre culture européenne pour soigner les petits maux propres à chacun. Retenez ce nom, Uma. Sa musicalité est déjà une invitation au voyage des sens.

UMA

14, rue Choron Tél. 01 44 53 61 13 www.uma-paris.com

septembre 2010 |

9

— 33


La BONne dame texte & photo Céline Lepan

Josiane Mollard La « mémoire » de la rue des Martyrs Josiane n’est pas native du quartier mais dès sa première venue il y a 35 ans, ce fut un véritable coup de cœur ! Et cette rue, elle ne l’a depuis lors plus jamais quittée.

cette nouvelle génération en quête d’authenticité, qui s’y installe. Elle évoque, tandis que nous parcourons la rue des Martyrs, tous ces « vrais commerces à l’ancienne  » qui avaient une âme, ces petits commerces d’antan aujourd’hui supplantés ette juriste de formation découvrit le par des compagnies d’assurance, des banques et quartier à l’occasion d’une reconversion : des magasins de vêtements. elle décide à l’époque d’y ouvrir une Le petit traiteur italien tout juste sorti d’un film fromagerie avec son mari. En tant que commer- du Parrain, le grainetier et ses sacs de jute posés çante, présidente de l’association de commerçants sur le trottoir avec les gamins qui prennent une de la rue et résidente, elle a été témoin de son poignée au passage pour en jeter aux pigeons et, évolution. « Cette rue des Martyrs, je la connais au n°34, l’étalage de bocaux multicolores de la par cœur. » C’est avec émotion confiserie l’Angélus ou le chapequ’elle me parle de son coup C’est une rue lier revivent quelques instants. de cœur : l’école au n°19. Celle accueillante, Elle me parle des ces métiers disoù elle emmenait ses enfants, et joyeuse, parus et des métiers de bouche maintenant ses petits-enfants. si nombreux il y a trente ans : le conviviale et Elle évoque avec tendresse cette boucher chevalin, le tripier au rue, source de bons souvenirs authentique. n°53, la crémerie Cheese Maset de rencontres. «  C’est une rue accueillante, ter. Elle me fait remonter le temps : au n°30, ce joyeuse, conviviale et authentique. » Cette convi- petit libre-service qui est là depuis toujours ! À vialité de quartier est vraiment ce qui cimente côté, c’était une vieille pharmacie à l’ancienne, l’âme du lieu. C’est le charme de toutes ces petites presque une apothicairerie aux colonnes de bois, boutiques qui l’a séduite, dans l’esprit d’un véri- qui préparait des potions, celles qui fleuraient table petit village où tout le monde se connaît. bon, avec le torréfacteur et cette parfumerie à Elle aime aujourd’hui passer ses souvenirs, avant l’ancienne aux senteurs de poudre de riz qui ventout auprès de ses petits-enfants, mais aussi de dait sa poudre magique. La balade continue : là

C

34 —

9


un réparateur de transistors, ici de parquets. Le fruitier à l’angle de la rue Clauzel posait ses caisses à même le sol qui arrivaient directement de chez le producteur. Ce magasin là-bas qui ne proposait que des chaussures françaises et le quincaillier du quartier qui réparait tout. À l’actuelle place du pâtissier Rousseau Seurre, il y avait un magasin de chaussures où un monsieur à l’indétrônable chapeau vous donnait la chaussure adaptée à votre pied au premier coup d’œil et, pas loin, la chemiserie Boucher, avec sa vitrine toujours dans les tons bleus et la chemise assortie au costume et

au gilet ; sans oublier cette dame qui crochetait et vendait ses travaux aux filles de Pigalle !

ses Bonnes Adresses

L’Auberge du Clou – 30, avenue Trudaine Des Fleurs pour toi – 59, rue des Martyrs Bay Corinne – 48, rue des Martyrs

Son livre de chevet

Les fables de la Fontaine et les classiques, qu’elle relit pour ses petits-enfants. septembre 2010 |

9

— 35


les Bons shops les nouvelles boutiques du quartier

Communiqué

Maison Acuitis, paris st-lazare Une rentrée aux sens aiguisés ! Découvrez avec nous la Maison Acuitis, spécialisée dans l’optique, le solaire et l’audition dans son nouvel écrin du quartier St-Lazare, vous serez accueilli par un vrai commerçant de proximité au savoir-faire d’une grande maison internationale. La recherche est bien le principal propulseur de la créativité ; l’exceptionnelle réussite du fondateur d’Acuitis, Daniel Abittan, en est l’exemple parfait : cet homme semble mettre un point d’honneur à plier la technique à sa propre volonté. La quête commence avec un constat : le développement des photos est trop lent et coûteux... Daniel étudie la question et invente Photoservice, révolutionnant ainsi notre espacetemps : des images développées en une heure, juste le temps de faire ses courses. La même impatience le pousse à chambouler le monde de l’audition et de la vision. « J’étais inconscient pour oser me lancer dans ce secteur, un monde complexe, passionnant, qui touche au médical, à la technique et à la mode, sans oublier le conseil aux clients... Toutes nos créations, montures, verres, lentilles et aides auditives, de la plus haute qualité, sont mises au point conjointement avec les leaders mondiaux dans leurs domaines, sous la marque Acuitis. » En admiration devant les lunettes, on mé36 —

9

dite devant la profession de foi de la marque : « Fournir des produits aussi qualitatifs que ceux d’Hermès, avec un service digne d’un 5 étoiles, le tout à un prix de grande surface. » Que ce luxe et cette qualité ne vous intimident donc pas, la volonté de bien faire, avec bon sens et professionnalisme, est ici doublée d’un vertueux constat du fondateur : « Il est aujourd’hui indécent de payer des produits de luxe aussi cher. Je veux faire renaître l’amour du Bel ouvrage, du Beau métier, du Beau geste. Nous voulons que la maison Acuitis soit une maison d’élégance, de distinction, de créativité, de générosité et de gentillesse à des prix très, très doux. » Pas de surprises au niveau trésorerie, donc. Attendez-vous plutôt à être gâté par la gentillesse et le professionnalisme de Thierry Ouziel, responsable de la maison Saint-Lazare. Avec son équipe, il se fera une joie de vous faire découvrir la qualité et l’esthétisme des produits dessinés par Frédéric Beausoleil, l’un des artistes-lunetiers les plus talentueux de France, créateur de toute la collection Acuitis. Texte par Kitty Baltimore et photo par Jean-Luc Dubin

82, rue Saint-Lazare – Tél. 01 55 32 92 69 Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h saintlazare@acuitis.com www.acuitis.com/fr


les bons shops

AU ZAGANIN

la cuisine de tradition française Près du square d’Anvers vient d’être inauguré un typique bistrot parisien dans le style années 40. Sa cuisine, basée sur des produits au pedigree impeccable et très bien élevé, à la fois traditionnelle et curieuse, allie esthétique et bon sens pour notre plus grand plaisir. Chêne massif, meubles vintage et une étonnante mosaïque, voici le Zaganin. Le comptoir, agréable étape avant de passer à table, s’anime dès le happy hour. Savourez alors la gamme de vins français issus de l’agriculture biologique : Mentou, Sancerre, Quincy, pour vous “affûter le sifflet”* ou la bière pression organiquement française aussi ; vous voilà fin prêts pour parler l’argot allègrement en vous aidant du dictionnaire au dos de la carte. On apprend ainsi qu’“avoir des buées” signifie éprouver les premiers troubles de l’ivresse... c’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il est judicieux de passer à table ! Les menus sont souples : en entrée, salades parfumées aux herbes fraîches déclinées à la saison. Grande assiette à 15 €, ou petite à 6. Ainsi commence notre exquis dîner... Suivent des plats simples et nobles comme la “Blanquette” ou le “Coq au vin” et le “Cabillaud avec ses pommes de terre écrasées” pour se retrouver enfant. Les plats sont présentés avec des légumes à la fervente palette chromatique ; essayez la ravissante “Timbale de rouget et

poireaux en tapenade”. À l’automne, goûtez au gibier car rien ici n’est congelé... Amusant ! Il aura fallu le plus français des bistrots pour goûter le meilleur hamburger qui soit ! Il s’agit du “Hamburger d’ici” : 180 g de viande hachée “doc”, branche de céleri, bacon de chez nous, sauce barbecue faite maison, le tout pressé entre deux tranches de pain chaud avec salade croquante et petites pommes de terre sautées. Un soldat américain nostalgique n’aurait pas mieux fait ! Mais voilà que... ah ! Les crêpes Suzette !! Les desserts sont absolument désirables et authentiques, il n’y a que l’embarras du choix. Pour finir, une jolie recette du chef, celle du Zaganin : 101 g d’amour de la cuisine française, 208 g de produits du terroir, 88 g de style “années 40”, 9 grandes cuillerées de vins français, huile du sourire, sel du courage, poivre d’énergie... Vous l’avez bien compris, ici le staff est aimable et ne fait pas “flanelle” ** ! * savourer le premier verre pour se faire le palais. ** ne flâne pas. Texte par Kitty Baltimore et photo par Audrey Wnent

81, rue de Rochechouart Tél. 01 48 78 12 70 Ouvert de 12h à 14h30 et de 18h30 à 22h30, fermé dimanche. email@auzaganin.com / www.auzaganin.com Création et réalisation mosaïque : Christophe Denoux,

www.mosaiquecreation.com septembre 2010 |

9

— 37


le bon artisan texte François Allary / photo Maud Bernos

LES TROIS COQS

À vos fourchettes ! Au 48 de la rue Jean-Baptiste-Pigalle se trouve l’une des boucheries les mieux achalandées de Paris. En lieu et place de l’ancienne boutique de M. Paul qui a raccroché son tablier cette année, il fait bon aller «  chasser  » son steak aux «  Trois coqs » et y glaner quelques idées recettes.

Anthelme Brillat-Savarin, dans sa célèbre « Physiologie du goût » (riche en aphorismes savoureux tels que « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es »), ne conseillait-il pas de se rendre au plus vite chez notre boucher : « Jetez dans un pot du sel, de l’eau et un morceau de bœuf, vous en retirerez du bouilli et du potage. Au bœuf, substituez du sanglier ou du chevreuil, vous n’aurez rien de bon ; tout l’avantage, sous ce rapport, appartient à la viande de boucherie. » Les « Trois Coqs » ont emménagé à cette adresse depuis deux mois et la clientèle est si pressée, que nos artisans bouchers n’ont pas eu encore le temps de changer leur devanture. Anciennement installée rue Blanche, elle trouve auprès de ses nouveaux clients le même enthousiasme. Deux artisans bouchers, Tony et Christian, cultivent une véritable passion pour leur métier : ils aiment ciseler, vendre leurs produits et présenter leur étal dans les moindres détails. Chaque morceau se prête à mille recettes et nos artisans dispensent volontiers les conseils de conservation, de cuisson 38 —

9

(grillé, rôti, poêlé, braisé ou mijoté) et d’accompagnement. Ils sont fiers d’apporter, chaque semaine, de nouveaux produits. Il n’y a pas à dire, « mon boucher, c’est un artiste ». Colette elle-même ne s’y trompait pas quand elle écrivait en 1949 dans  Fanal  bleu  : «  J’apprécie encore le chic que ces Messieurs de la Boucherie mettent à parer la viande : un boucher coupant, tranchant, élaguant, ficelant, façonnant vaut un danseur, un mime », et elle précisait : « Boucher de Paris s’entend. » Nul ne s’y trompe : plusieurs stars carnivores sont venues faire leurs emplettes à la boucherie des « Trois Coqs ». Stéphane Bern, Chantal Goya, Jean-Jacques Debout ou encore Josiane Balasko sont venus goûter les spécialités de la maison. Le secret des « Trois Coqs » ? Un travail de découpe et préparation sur mesure de la viande. Ce n’est pas pour rien que l’enseigne se nomme ainsi, le coq et le chiffre trois étant dans la tradition asiatique gages de labeur et de prospérité. Notre artisan vous proposera des produits pratiques et modernes, nouveaux, rapides à consommer et à déguster. Vous y trouverez aussi un large choix de charcuterie, volaille et rôtisserie. Le Top 3 des meilleures ventes : le pâté aux figues, le classique rosbif et l’éternelle côte de bœuf. «  Toutes les viandes sont certifiées « Viande Française » nous explique Sandrine Tibo. Nous privilégions également les petits producteurs, par exemple avec des


produits de l’Aveyron parce qu’ils garantissent une viande de qualité et sans additifs. Prenez par exemple cette saucisse de Coche : c’est une charcuterie au goût rustique, assez forte et qui pourra créer la surprise pour un apéritif. » Sandrine nous gratifie pour finir d’une recette originale : le carré d’agneau au thym et miel fait au four. Préchauffez votre four à 180 °C. Badigeonnez l’agneau de thym et de miel. Ajoutez-y oignons, haricots ou cèpes selon vos préférences. Mettez au four 30 à 35 minutes. Le tour est joué ! Gastronomes, à vos fourchettes, prêts…

ses bonnes adresses

Le Dit Vin – 68, rue Blanche : concerts improvi-

sés de Thomas Dutronc, ambiance calme, zen. Blabla d’Anis – 33, rue Chaptal : ambiance

jeune, branchée. La Cloche d’or – 3, rue Mansart

LES TROIS COQS 48, rue Jean-Baptiste-Pigalle Tél. 01 48 74 60 59

septembre 2010 |

9

— 39


les bons petits diables texte Amandine-Cochin / Photo D.R.

Le Théâtre Lebout Spectacles pour les petits… Pour leur faire oublier que les vacances sont déjà finies, emmenez vos enfants au théâtre Lebout : divertissement assuré pour les petits à partir de 3 ans…

J

’ai passé un bon moment en famille avec Alix (4 ans et demie) et Virgil (3 ans), en compagnie de «  Pierre et la Princesse ensorcelée ». Installés dans une étonnante petite salle chaleureuse et conviviale, nous nous sommes retrouvés au cœur du spectacle. Violette est une belle princesse mais pas vraiment gentille  ! La sorcière Mordurudru lui a jeté un sort… Le jeune Pierre, son amoureux secret, est bien triste avec cette méchante princesse qui semble bien incapable d’aimer… mais avec l’aide des enfants, la princesse trouve l’antidote… Petits et grands, rassurez-vous, tout fini bien ! D’ailleurs le final est bien comme on les aime, accompagné d’une ensorcelante chanson digne des contes de fées… Les comédiens sont attachants par leur inter-

40 —

9

prétation et l’attention qu’ils portent aux petits spectateurs qui leur rendent bien. Une belle interactivité tout au long du spectacle, simple mais amusant, parsemé de rires, d’humour et de paillettes… Trois autres comédies, également de Martin Leloup, sont actuellement présentées au théâtre « Lebout Carré » : « Toutankhamon et le scarabée d’or », « La Princesse au petit pois dans la tête » et « Le Prince Aubert a disparu » ! Le 9e arrondissement regorge de théâtres, en voilà un qui propose une belle programmation pour les petits… à découvrir dès la rentrée ! Représentations les mercredis, samedis et dimanches. Tarifs  : 8 € pour les enfants, 10 € les adultes. Informations sur www.lebout.fr ou au 01 42 85 11 88.

adresses Lebout Rond : 62, rue Jean-Baptiste-Pigalle. Lebout Carré : 6, rue Frochot.


retrouvez encore plus de bons plans sur

www.leBonbon .fr


retrouvez encore plus de bons plans sur

www. www.leBonbon leBonbon.fr .fr


le conte est bon texte Kitty Baltimore / photo Maud Bernos

PASCALE RISBOURG ... a un tigre dans son moteur à idées !

Un don d’impertinence au berceau, très certainement, aura voué cette brillante créatrice-designer à devenir une source intarissable d’idées surprenantes, qui feront cible à tous les coups...

la part du spectateur. La Fondation Cartier sut reconnaître cette qualité rare lorsqu’elle sélectionna une création de la facétieuse inventrice pour son prestigieux prix : une impalpable robe de princesse se déployant, comme par magie d’une pochette de soirée Quelle est donc l’étrange alchimie à la base du en velours de soie. Quelle libération... Point succès de Pascale Risbourg, alors que l’énergie de valises et de baleines pour cette ingénieuse primitive de ses idées est bien la désobéissance, tenue de James Bond girl arrivant à une fête la recherche de chemins détournés, du détail sur sa moto submersible ! qui surprend ? Pascale est bien une arrière- Que nous prépare Pascale pour la rentrée, à l’heure des cartables ? De petite-fille de Voltaire De sublimes sublimes sacs aussi racés dans sa démarche créative qu’une panoplie d’écuyère... à contre-pied, lorsqu’elle sacs aussi racés Imaginez cela : un harnais édite des toiles de Jouy qu’une panoplie rouge Hermès, en cuir académiquement imprimées d’écuyère... au cylindre de cuivre mais rutilant (celui dont vous avez aux sujets scandaleusement libertins, si toujours rêvé même sans avoir de cheval) !! Un finement dessinées qu’il faudra toute une objet fétiche assurément ! Et il faut qu’il soit matinée au salon Scènes d’Intérieur pour que patiné, qu’il VIVE votre vie... Ce sera donc le les visiteurs s’aperçoivent enfin du “truc”... squelette, la structure du sac. N’aimons-nous C’est ce que les Américains du pop art pas changer tous les jours de tenue ? Nous appelleront le camp, magie du détournement les filles, surtout dans le 9e (héhé  !), sommes qui nécessite une grande finesse d’esprit pour trèèèèès coquettes, alors voilà ce qu’a imaginé susciter confusion amusée et admiration de Pascale pour notre plus grand contentement :

44 —

9


des tissus et matières aux décors différents pour habiller la structure en cuir de ses sacs “Harnais”. Au gré de nos envies et de nos tenues, l’habit change, tout en restant fièrement harnaché dans les mêmes brides. Cette édition limitée sera presentée en avantpremière à la rentrée sur le site en ligne www.k-loushop.com. Pascale nous a fait croire aux contes de fées avec ses “Bracelets parisiens” qui font fureur, l’équivalent, en bien plus joli et sophistiqué, de ces petits liens à nouer en exprimant son vœu le plus cher. En voyant sa nouvelle collection, en tissu de chemise

masculine aux vœux rebrodés de fil rouge, j’ai bien envie de savoir quel est le sien, elle me tend le poignet l’air mutin : « J’VŒUX rien... j’ai tout ! »

Les adresses de Pascale Risbourg La Brocante, avenue Trudaine Restaurant : Le Pétrelle - 34, rue Petrelle Fleuriste : Navellou - 49, rue Condorcet Cave à vin : Le Vin au vert - 70, rue Dunkerque pizza: Café Limo - place Gustave-Toudouze

septembre 2010 |

9

— 45


le Bon agenda agenda des manifestations culturelles

par Fanny Menceur

/ illustr. Barbara Ramona

ACTUALITé Vendredi 10 : 22h-6h au Bus Palladium La Bonbon Nuit Release Party ! Gratuit

CONCERTS La Cigale Le 04/09 - No Bunny

Divan du Monde Le 23/09 - Brisa Roche

exposition Musée de la Vie romantique Du 01/09 au 23/09 - Dépaysement Le 10/09 - The Love Me Nots Le 16/09 - The Hentchmen Le 22/09 - Philip Selway Du 27 au 28/09 - Paxi Casino de Paris Le 23/09 - Gaëtan Roussel + Ginger La Boule Noire Le 23/09 - Jason Derulo Le 27/09 - Raheem Devaughn + live Band Le 28/09 - Blind Guardian Le 29/09 - Ben l’oncle Soul Élysée Montmartre Le 23/09 - Jason Derulo Le 27/09 - Raheem Devaughn + live Band Le 28/09 - Blind Guardian Le 29/09 - Ben l’oncle Soul

46 —

9

Du 28/09 au 16/01/2011 - Le romantisme russe à l’époque de Gogol et de Pouchkine


Le bon agenda

Mairie du 9e Du 01/09 au 23/09 - Dépaysement - Espace Neuf Cube Du 23 au 30/09 - Grandes Signatures, Petits Formats - Salons Aguado Le 16/09 - Concerts Jeunes Talents Duanduan Hao, piano – Salle Rossini

spectacle

Casino de Paris Le 11/09 - Ararat Mon Amour Du 28 au 30/09 - Stomp Opéra Garnier Du 11 au 30/09 - L’Italienne à Alger - Opéra

Le 24/07 - Sunny Buick - atelier peinture et salon tatouage privé

septembre 2010 |

9

— 47


les bonnes adresses

RÉGIE PUBLICITAIRE 06 27 96 75 82 david@lebonbon.fr

1/ mad e m o i s e lle lo la

13/ v i lc e na

13 bis, rue Henry-Monnier Tél. 01 48 78 68 84

26, rue de Trévise Tél. 01 53 34 02 14

2/ l’ar o mati k

14/ c o nv e r s o n s

7, rue J-B-Pigalle Tél. 01 48 74 62 27

15, rue de Maubeuge Tél. 01 48 74 34 66

3/ G i m m i c k

15/ r R o s e S e lavy

40, rue de la Tour d’Auvergne Tél. 01 48 78 56 77

5, rue Fromentin Tél. 01 40 23 05 95

4/acu iti s

16/ Ph i late li e B e rc k

82, rue Saint-Lazare Tél. 01 55 32 92 69t

23, rue Drouot Tél. 01 42 60 34 26

5/ À l’Étag e by Ar nau d

17/ zagan i n

34, rue Jean-Baptiste-Pigalle Tél. 01 47 42 22 60

81, rue de Rochechouart Tél. 01 48 78 12 70

6/ letitb e n

18/ e c o le d e c o n d u ite - le p e r m i s

37, rue de Clichy Tél. 01 48 78 62 17

62, rue de Rochechouart Tél. 01 48 78 80 - 06 99 50 18 80

7/ h e i ko by h e i ko

19/ C r oq u ez M o i

29, rue des Martyrs Tél. 01 40 16 55 38

72, rue Condorcet Tél. 09 66 03 89 03

8/ i mal b i e n êtr e

20/ 1001 fe n etr e s

34, rue de Maubeuge Tél. 01 55 32 03 02

71, rue Condorcet Tél. 01 45 33 03 86

9/ aub e r g e d u c lo u

21/ la c o r d o n n e r i e mar oq u i n e r i e

30, avenue de Trudaine Tél. 01 48 78 22 48

58, rue Laffitte Tél. 01 48 78 62 12

10/ le marc hé d e s gastr o n o m e s

22/ café lo r ette

9, place Pigalle Tél. 01 80 06 85 56

20, rue de Châteaudun Tél. 01 42 85 55 25

11/ p r e m ièr e p r e ss i o n p r o v e n c e

23/ car r e fo u r c ity

9, rue des Martyrs Tél. 01 48 78 86 51

8, rue Notre-Dame-de-Lorette / 7, rue des Martyrs Tél. 01 48 78 97 11

12/ TE r ra c o r sa

24/ le s c o u li ss e s

42, rue des Martyrs Tél. 07 48 78 20 70

19, rue Notre-Dame-de-Lorette Tél. 01 45 26 46 46

48 —

9


4

6 2

5

15

1

10

22 21

11

7

16

20

9 19

3

14

8

13

18


Immobilier de Charme et de Caractère

équipe du 9e vous souhaite une excellente rentrée et se tient à votre disposition pour mener à bien vos projets immobiliers

( www.junotinvest.com GESTioN

VENTES / LocaTioNS 27, av. Junot - 18e 01 42 55 20 00

19, rue Lepic - 18e 01 42 52 40 00

110, av. de Villiers - 17e 01 43 80 10 00

62, rue des Martyrs 9e 01 53 21 81 21

27, av. Junot – 18e 01 42 55 03 70


Paris 9eme - 09/2010