Page 1

Saison 2011 2012

Kursaal et au théâtre de l’Espace au

l’Espace cinéma janvier février 2012 Allemagne, nouvelle vague Volker Schlöndorff Ciné-concert Étoiles Filantes Zoom Nuit horrible Courts métrages Vacances au cinéma


LES INVITÉS DE L’ESPACE CINÉMA

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

FÉVRIER 2012 — du 9 au 19 février

JANVIER 2012 — du 9 au 18 janvier

Étoiles filantes

L'équipe du film Donoma. — jeudi 12 janvier à 20h30

Allemagne, nouvelle vague

Volker Schlöndorff —mardi 17 janvier à 20h30 (Le Tambour)

Scènes de chasse en Bavière Alice dans les villes Je veux seulement que vous m'aimiez Allemagne, mère blafarde

Association ChiFouMi — vendredi 10 février à 20h30 (Peur(s) du Noir – Nuit horrible)

Volker Schlöndorff

Christophe Loizillon — mardi 14 février à 18h30 et 21h (Courts métrages)

en sa présence mardi 17 janvier Les Désarrois de l'élève Törless Le Tambour Le Faussaire Les Trois Vies de Rita Vogt

Pierre-Luc Granjon — jeudi 1er et vendredi 2 mars (Vacances au cinéma)

l’Espace cinéma

Renseignements : théâtre de l’Espace scène nationale

03 81 51 03 12 www.theatre-espace.fr espace.cine@free.fr

Zoom Donoma rencontre avec l'équipe du film jeudi 12 janvier

AU THÉÂTRE DE L’ESPACE FÉVRIER / MARS

Ciné-concert — du 7 au 9 février Mécanic(s)

Portrait d'une enfant déchue Le Démon des femmes La Comtesse aux pieds nus Ève

Zoom Tahrir, place de la Libération Sur la Planche

Courts métrages rencontre avec Christophe Loizillon mardi 14 février

Nuit horrible Frankenstein Junior Peur(s) du Noir La Mouche

Séances spéciales Les Misérables au cinéma — du 20 au 22 février

Vacances au cinéma — du 28 février au 8 mars en présence de Pierre-Luc Granjon le 1er et 2 mars Gros-Pois et Petit-Point Léon, Mélie et compagnie 7,8,9... Boniface Pierre et le Loup Le Tableau


Allemagne nouvelle vague – années 70 L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL — du 9 au 18 janvier Un nouveau cinéma allemand naît dans les années 1960 avec l'apparition de jeunes cinéastes phares comme Volker Schlöndorff, Alexander Kluge, Werner Herzog, Peter Fleischmann, Rainer Werner Fassbinder et, un peu plus tard, Werner Schroeter et Wim Wenders. Ils dynamitent la bonne conscience du cinéma allemand de l'après-guerre en revendiquant

Scènes de chasse en Bavière Peter Fleischmann – 1h20, Allemagne (RFA), 1969, avec Martin Sperr, Angela Winkler, Else Quecke

un cinéma d'auteur, critique et engagé. Ces quelques films, aux côtés du pro-

Quand le film survient, en 1969, c’est

gramme consacré à Volker Schlöndorff,

comme un coup de tonnerre au sein d’un

sont autant de jalons incontournables

cinéma allemand dont on ignorait qu’il

mais trop rarement projetés sur

pouvait à nouveau être capable de telles

grand écran.

œuvres. Nous sommes dans une localité de Bavière et la chasse du titre a comme gibier un homme en fuite, soupçonné de pédérastie et qui a été interné quelques jours à la prison de la ville voisine pour un motif peu défini. Est-il coupable ? Là n’est pas le propos. Ce qui intéresse Peter Fleischmann n’est pas d’instruire le procès

Allemagne, mère blafarde

de ce gaillard sauvage aux manières 5


Allemagne, nouvelle vague—au Kursaal, du 9 au 18 janvier frustes mais de montrer la société qui le

coupés de silences, un regard neuf sur la

économique allemand s’est fait au prix des

traque, véritable ventre fécond capable

ville moderne. La quête de Philippe et

sentiments. S’il s’inspire des grands mélo-

d’engendrer les bêtes les plus immondes.

d’Alice les emmène dans différentes par-

drames conjugaux à la Douglas Sirk, ce

Jean Roy, L’Humanité

ties de d’Allemagne. L’occasion pour

chef-d'œuvre romanesque est aussi une

—lundi 9 janvier à 21h

Wenders de trouver une poésie inattendue

étude sur les origines quotidiennes de la

—vendredi 13 janvier à 18h30

aux grands ensembles urbains, sublimés

folie, construite comme un puzzle affectif et

par la photographie de Robbie Muller. Film

traversée de flashbacks troublants. L’inter-

Dans l'Allemagne des années 30, Hans et

décisif, Alice dans les villes donnera nais-

prétation déchirante de Vitus Zeplichal,

Lene se marient. Très vite, la guerre éclate.

sance à une trilogie du voyage – suivi par

héros tragique inadapté socialement, ren-

Hans est mobilisé et envoyé en Pologne.

Faux mouvement et Au fil du temps et fera

voie à la personnalité complexe du cinéaste

En l'absence de son époux, Lene met au

de Wenders l’un des chefs de file du renou-

lui-même. Inédit en France, Je veux seule-

monde une petite fille, Anna. Au moment

ment que vous m’aimiez est un drame

de la débâcle, Lene est obligée de quitter

veau du cinéma allemand. Arte.tv

—lundi 9 janvier à 18h30

Alice dans les villes

—samedi 14 janvier à 21h

Wim Wenders – 1h50, Allemagne (RFA), 1973, avec Rüdiger Vogler, Yella Rottlander, Lisa Kreuzer

Un jeune journaliste allemand en repor-

6

Allemagne, mère blafarde

Je veux seulement que vous m'aimiez Rainer Werner Fassbinder – 1h50, Alle-

Helma Sanders-Brahms – 1h50, Allemagne (RFA), 1979 avec Eva Mattes, Ernst Jacobi, Elisabeth Stepanek

bouleversant sur les séquelles affectives de

sa maison détruite et de fuir avec sa fille.

la croissance occidentale et l’une des pièces

Toutes les deux doivent affronter la peur,

essentielles de l’œuvre de R.W. Fassbinder.

les violences, les privations...

—mercredi 11 janvier à 18h30

Ce film provoque, aujourd'hui encore, un

—vendredi 13 janvier à 21h

choc insensé. Non qu'on y apprenne quoi

—samedi 14 janvier à 16h30

que ce soit de nouveau sur la seconde guerre mondiale, ou sur l'Allemagne. Ce qui saisit, c'est la frontalité et l'audace

tage aux États-Unis est bloqué dans un

magne (RFA), 1976, avec Vitus Zeplichal,

avec laquelle la cinéaste aborde, d'une

aéroport en grève. Une femme dans la

Elke Aberle

manière

même situation lui confie sa fillette, Alice.

Adapté d’un fait réel, Je veux seulement

période la plus noire de l'histoire de son

Elle doit les rejoindre à Amsterdam. Au

que vous m’aimiez est le portrait d’un

pays, qui est aussi celle qui l'a vue naître.

lieu de rendez-vous, aucune trace de la

homme mal aimé qui remplace le vide

Isabelle Regnier, Le Monde

éminemment

subjective,

jeune femme...

affectif par les preuves d’amour et les rap-

—mercredi 11 janvier à 21h

Win Wenders développe dans ce film les

ports d’argent. En filmant cette quête de la

—dimanche 15 janvier à 20h

aspects qui deviendront les lignes de force

tendresse à une époque où les contacts

de son œuvre : l’errance physique et psy-

humains

chique, le road-movie, les dialogues entre-

constate avec amertume que le miracle

sont

corrompus,

la

Fassbinder 7


Volker Schlöndorff

Conférence de Volker Schlondörff : une identité, pour quoi faire ?

Lorsque je suis revenu en Allemagne à la

—mardi 17 janvier à 18h30 à l’université,

suite de la chute du mur, la première chose

faculté des Lettres (UFR SLHS),

que j’ai lue dans un journal, c’est que onze

rue Mégevand, amphithéâtre Lévêque.

terroristes de l’Ouest avaient été arrêtés derrière le mur dans ce qui était encore la RDA après être restés planqués là-bas.

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

Pourquoi un État aussi bureaucratique et

—du 9 au 18 janvier

Volker Schlöndorff, cinéaste francoallemand (qui a aussi vécu aux États-Unis) s'est imposé comme chef de file du nouveau cinéma allemand dès son premier film Les Désarrois

de l'élève Törless, sorti en 1966. Palme d’or en 1979 avec Le Tambour, il a réalisé une trentaine de longs métrages, pour le cinéma ou la télévision. Cinéaste des adaptations littéraires (de Musil à Proust en passant par Marguerite Yourcenar, Gunter Grass, Heinrich Böll, Arthur Miller ou Max Frisch), ses films impressionnent pour leur force subversive et le regard unique qu’il porte sur sa société en s’interrogeant plus largement sur la capacité de l’homme à s’opposer aux fanatismes et aux dérives idéologiques. En collaboration avec l’Université de Franche-Comté 8

stalino-correct que la RDA avait accueilli Filmographie sélective —2011 La Mer à l'aube —2007 Ulzhan —2003 Le Neuvième Jour —2000 Les Trois Vies de Rita Vogt —1996 Le Roi des Aulnes —1991 Homo Faber —1989 La Servante écarlate —1987 Colère en Louisiane —1985 Mort d'un commis voyageur —1983 Un Amour de Swann —1981 Le Faussaire —1980 Le Candidat —1979 Le Tambour —1978 L’Allemagne en automne (collectif) —1976 Le Coup de grâce —1975 L’Honneur perdu de Katarina Blum —1970 La Soudaine richesse des gens de Krombach —1966 Vivre à tout prix —1965 Les Désarrois de l'élève Törless

Volker Schlondörff rencontrera le public à l’issue de la projection de son film Le Tambour —mardi 17 janvier à 20h30 au Kursaal.

ces anarchistes ? Et comment ces derniers avaient-ils pu supporter de vivre dans une société que l’on imagine aussi policée et petite-bourgeoise que celle de l’Est ? J’ai alors eu envie de faire un film à la fois sur la chute du mur, sur les deux Allemagnes

Les Trois Vies de Rita Vogt (Die Stille nach dem Schuß) Volker Schlöndorff – 1h37, Allemagne, 2000, avec Alexander Beyer, Bibiana Beglau,

mais aussi sur ces personnages de terroristes qui m’ont toujours fasciné. Volker Schlöndorff

—mardi 10 janvier à 21h —jeudi 12 janvier à 18h30

Franca Kastein

Au nom de leur lutte contre le capitalisme, Andi, Rita et leur bande attaquent à main armée une banque d’Allemagne de l’Ouest. Andi est arrêté. Rita, Friederike et Klatte organisent son évasion mais l’opération tourne mal. Aidés par la Stasi, les quatre terroristes se réfugient à Beyrouth puis à Paris. Quelques années plus tard, Rita quitte le mouvement et finit par accepter l’asile qui lui est offert à l'Est...

9


Volker Schlöndorff—au Kursaal du 9 au 18 janvier

Le Faussaire

les bras d'Hitler. Pour Volker Schlöndorff « Ce qu’il y a de plus important et de déci-

(Die Fälschung)

sif, c’est d’abord le personnage principal,

Volker Schlöndorff – 1h35, Allemagne, 1981 avec Bruno Ganz, Hanna Schygulla, Jerzy Skolimowski

(Der junge Törless)

Oskar, un petit garçon qui ne veut pas deve-

Volker Schlöndorff – 1h24, Allemagne/

nir adulte, qui en reste à son rêve de

France, 1966 avec Mathieu Carrière, Marian

l’enfance, qui ne voudrait aucune responsa-

Un reporter allemand, en mission à Bey-

Les Désarrois de l'élève Törless

Seidovski

bilité, qui se refuse à la société - et c’est un

routh, découvre la confusion de la guerre

thème qui me paraît très actuel justement

du Liban et refuse à son retour en Europe

aujourd’hui. Ce garçon refuse tout, jusqu’à

de remettre quelque article que ce soit à

la croissance mais en même temps, il pro-

son rédacteur en chef.

teste si fort et d’une manière si aiguë que

Le superbe film de Volker Schlöndorff

le verre se brise. En ce sens cet Oskar est

démêle les origines du conflit et montre

comme une excroissance de notre siècle et

brillamment le quotidien de la guerre, cet

peut-être de notre histoire allemande ».

état étrange de vie hors la vie, où l’amour même prend un goût différent. Bruno Ganz,

Le Tambour

magistral, est notre complice dans cette

(Die Blechtrommel)

expérience inquiétante.

Volker Schlöndorff – 2h15, Allemagne,

—mardi 17 janvier à 20h30 en présence de Volker Schlöndorff —mercredi 18 janvier à 18h30

Autriche, début du XXe siècle. Élève d'une académie militaire réservée à l’aristocratie, Törless, garçon intelligent et discret, se lie d’amitié avec deux fortes têtes qui tyrannisent un de leurs camarades. Törless reste impassible... Troublant, fort, intelligent, dérangeant... Volker Schlöndorff réalise ce premier long métrage à l’âge de 26 ans et sonne le renouveau du cinéma allemand. Acclamée par la critique et récompensé à Cannes,

1979 avec David Bennent, Mario Adorf, Angela

cette adaptation du roman prophétique de

—mardi 10 janvier à 18h30

Winkler

Robert Musil devient une fable cruelle,

—lundi 16 janvier à 21h

À la fin des années 1920, dans la région de

Télérama

Dantzig, Oskar, refusant le monde cruel et surfait des adultes, décide à l'âge de trois ans de ne plus grandir.

annonciatrice du cauchemar nazi, dont le cinéaste a su recréer l’atmosphère étouffante notamment grâce à un usage subtil du noir et blanc. Le film révèle aussi un acteur de 15 ans : dans le rôle du héros éternel

Palme d'or légendaire à Cannes, ex aequo avec Apocalypse Now, Le Tambour a aussi obtenu l'Oscar du meilleur film étranger.

Törless, incarnation de la passivité devant le mal et l’injustice, Mathieu Carrière est tout bonnement stupéfiant. Arte

Adaptation du grand roman de Günter

10

Grass, le film est le symbole de la mauvaise

—mardi 17 janvier à 18h30

conscience de l’Allemagne qui se jeta dans

—mercredi 18 janvier à 21h

11


ZOOM

çaise d'aujourd'hui et les questions d'amour, d'identité, de langue, d'inégalités sociales et culturelles, de transmission, de loge-

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

ment, de religion, c'est tout une tranche de

—du 12 au 16 janvier 2012

Donoma, « film-guérilla », qui buzze sur

vie moderne que filme Djinn Carrénard.

internet et remplit les salles en dehors des Avec un budget affiché de 150 euros,

circuits traditionnels, brise les normes for-

réalisé sans technicien, sans subvention,

melles et repense la façon de faire du

avec du matériel prêté et des acteurs

cinéma en mêlant éthique économique, pro-

bénévoles, le premier long métrage

pos politique et renouvellement esthétique

de Djinn Carrénard fait figure de

du cinéma. Alternant des séquences hyper-

manifeste pour une nouvelle manière

réalistes

de faire du cinéma par temps de crise.

nerveuse au poing, et des scènes à l'humour

Rencontre incontournable avec

ou à l'onirisme extravagant, Donoma est un

des membres de l’équipe du film,

film multiple : à la fois drôle et irrévéren-

jeudi 12 janvier.

cieux, sensuel et bavard, intello et vulgaire.

Donoma

précarités d'une époque et d'une génération

Djinn Carrénard – 2h13, France, 2010, avec

à travers cette jeune classe moyenne

Il capte l'air du temps, les tourments et les

Emilia Derou-Bernal, Vincent Pérez, Salomé

urbaine qui aura rarement été filmée aussi

Blechmans

intimement. En faisant se télescoper les

Ils s’appellent Analia, Dacio, Salma, Dama,

genres et les tons, Donoma aborde sous dif-

Chris et Raine. Ils sont jeunes, de tous les

férents angles cette question simple :

milieux, aux prises avec des problèmes

pourquoi aime-t-on quelqu'un ?

d’adultes, en quête d’aide, de contact, de réponses... Il y a beaucoup d’ombres, beaucoup de nuits dans ces questions, mais

12

quasi-documentaires, caméra

Sophie Walon, Le Monde

—jeudi 12 janvier à 20h30 rencontre avec l’équipe du film

Donoma nous le dit en langage sioux : le

—samedi 14 janvier à 18h30

jour est là. À travers cette jeunesse fran-

—lundi 16 janvier à 18h30

13


Ciné-concert Mécanic(s)

AU THÉÂTRE DE L’ESPACE —du 7 au 9 février

Avec une quarantaine d'instruments

Tout public, dès 2 ans

pour la plupart fabriqués à partir

Durée : 45 min

de jouets d'enfants ou d'objets

Tarif de 4 ¤ à 10 ¤

du quotidien détournés, nos deux

Réservation : 03 81 51 13 13

hommes-orchestres réussissent à créer un univers insolite et merveilleux qui

Un dimanche à Gazouilli

donne un relief inattendu à ces quatre

de Ladislas et Irène Starewitch, 12 min,

petits chefs-d’œuvre du cinéma muet

France, 1955.

réalisés par des génies du dessin animé

Gazouilli et son frère partent à la cam-

et du film de marionnettes.

pagne en voiture un dimanche. C’est l’occasion de se faire de nouveaux amis.

LES MUSICIENS Éric Philippon accompagne Loïc Antoine, Pierre Payan a travaillé avec Olivia Ruiz et joue avec Les Épis Noirs ou encore Arnaud Méthivier. Ensemble, ils ont produit cinq albums de l'ex-groupe La Tordue. Production : Label Caravan.

Les Acrobates Anonyme, 54 sec.

Des acrobates défient l'apesanteur.

Carrousel boréal de Ladislas et Irene Starewitch, 12 min, France, 1958.

La troïka qui descend de l’aurore boréale LES FILMS

Cartoon Factory de Dave et Max Fleischer, 8 min, USA, 1924.

14

amène Neigette auprès de Brun et de Lapin sous l’œil débonnaire de Bonhomme de Neige.

Tout juste sorti de l’encrier, Koko est

—mardi 7 février à 10h, 14h30 et 18h

confronté à une machine fabriquant des

—mercredi 8 février à 10h30, 15h et 18h

soldats à la pelle.

—jeudi 9 février à 10h et 14h30 15


Étoiles filantes L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL —du 9 au 19 février

L’Épouvantail (Palme d’or en 1973) s’inspire ici de la vie tourmentée du top-modèle Ann Saint Marie pour y associer ses souvenirs personnels de photographe de mode à travers une construction narrative morcelée. En filmant la fabrication des images en même temps qu’il montre leur envers,

Portrait d’une enfant déchue (Puzzle of a Downfall Child) Jerry Schatzberg – 1h34, États-Unis, 1970

La comtesse aux pieds nus 16

Schatzberg saisit le tournant des années 60-70 avec tout ce que l’époque comporte de fraîcheur, d’excitation, mais aussi de vacuité. Faye Dunaway, qui était déjà une icône depuis le succès de Bonnie and Clyde

avec Faye Dunaway, Barry Primus

et de L’Affaire Thomas Crown, trouve ici l’un

Ancienne égérie de la mode, Lou Andreas

de ses rôles les plus marquants : en incar-

Sand s’est isolée dans une maison au bord

nant une cover-girl déchue à deux âges de

de l’océan où elle tente de vivre autrement,

son existence, elle mêle à la sophistication

en se consacrant à la poésie et à la sculp-

une fragilité bouleversante. Resté invisible

ture...

depuis longtemps, Portrait d’une enfant

Fascinant portrait de femme en forme de

déchue est, au-delà de son audace artistique,

puzzle, Portrait d’une enfant déchue est

une sublime tragédie de la perdition.

le premier film de Jerry Schatzberg et son

—jeudi 9 février à 21h

premier chef-d'œuvre. Le réalisateur new-

—samedi 11 février à 14h30

yorkais de Panique à Needle Park et de

—lundi 13 février à 18h30 17


Étoiles filantes —au Kursaal du 9 au 19 février Toute la force de Mankiewicz est là : dans

On aura reconnu dans cette trame vertigineuse un remake de Sueurs froides dans

une maîtrise totale de la mise en scène,

les coulisses du cinéma. Si le film d’Hitch-

dans des dialogues incisifs, dans cet art du

cock parlait déjà de mise en scène et

retour en arrière. Il y a cette séquence

d’amour morbide, celui d’Aldrich y ajoute

magistrale où Ève raconte son enfance et

une trivialité et une perversité beaucoup

Le Démon des femmes (The Legend of Lylah Clare) Robert Aldrich – 2h10, États-Unis, 1968 avec Kim Novak, Peter Finch, Ernest Borgnine

plus explicites. [...] Le Démon des femmes

resplendit et Humphrey Bogart, tout en

est l’œuvre la plus dérangeante d’Aldrich

retenue, dégage une force rare. La

et se hisse au rang des quelques films

construction du film est superbe, sorte d'en-

monstres de l’histoire du cinéma.

quête qui n'est pas sans rappeler Citizen

Olivier Père, Les Inrockuptibles

ses propres mythologies : le producteur avide, le démiurge sadique, la jeune actrice vampirisée… À cause de sa ressemblance avec la star

les plus parfaits de Mankiewicz. La Com-

—dimanche 12 février à 20h

tesse aux pieds nus est un film qui mérite bien son aura ; il est à classer parmi les plus

La Comtesse aux pieds nus

L’œil sur l’écran

—jeudi 16 février à 18h30

Joseph L. Mankiewicz – 2h08, États-Unis,

—vendredi 17 février à 18h30

1954, avec Ava Gardner, Humphrey Bogart

—dimanche 19 février à 20h

étranges, Elsa Brinkman, une aspirante

À l'enterrement de Maria Vargas, sous la

comédienne, obtient le rôle de l’actrice

pluie, Harry Dawes se souvient de cette

Ève

dans une biographie filmée dont le metteur

danseuse rencontrée un soir dans un caba-

(All About Eve)

en scène n’est autre que le Pygmalion et

ret de Madrid avant qu’elle ne devienne

Joseph L. Mankiewicz – 2h10, États-Unis,

l’amant de Lylah. Il va se comporter avec

une star hollywoodienne adulée...

1950, avec Bette Davis, Anne Baxter, George

Le regard mordant que porte Mankiewicz

Sanders

défunte, tandis que la jeune femme se

sur le monde du cinéma et sur une certaine

Jeune comédienne de théâtre, Ève Har-

trouve littéralement possédée par l’esprit

aristocratie n’a rien perdu de son actualité.

rington reçoit le Prix Sarah Siddons.

de celle qu’elle incarne devant et derrière

D'autre part, la magie qui se dégage de son

L'entourage de celle-ci se souvient de son

la caméra.

œuvre, cette ambiance à la limite du conte

ascension vertigineuse.

Elsa de la même façon qu’avec la star

son histoire. Le flashback n’apparaît pas à l’écran, mais il est déjà dans nos têtes. Entrelacement des récits, multiplicité des points de vue des personnages… Dans Ève, tout se mélange sans jamais se confondre. Véritable sommet dans la carrière de Mankiewicz, le film rapportera six Oscars, un Grand Prix du jury et le Prix d’interprétation féminine pour Bette Davis à Cannes. Kub3

grands films de toute l'histoire du cinéma.

(The Barefoot Contessa)

Lylah Clare, morte dans des circonstances

18

Kane. C'est l'un des films les plus aboutis,

—jeudi 9 février à 18h30

Le Démon des femmes est une fiction sur

Hollywood et sa capacité à se nourrir de

de fées, semble inaltérable. Ava Gardner

—mercredi 15 février à 18h30 —jeudi 16 février à 21h —samedi 18 février à 18h30

19


Sur la planche

ZOOM

Tahrir, Place de la Libération Stefano Savona – 1h30, France/Italie, 2011

symboliques, comment ils imaginaient leur

réparties en deux castes : les textiles et les

futur. Sur la place Tahrir, toute la société

crevettes. Leur obsession : bouger...

égyptienne était représentée ; c’était une

C’est le film dont on rêve : surgi de nulle

occasion unique pour filmer des gens de

part, tout en tension, capable d’imposer sa

toute provenance et de tout milieu, réunis

règle du jeu et de nous y plier. Kilani cadre

ensemble pour la première fois dans le but

serré sur son héroïne, comme si elle avait

d’abattre la dictature, barricadés à l’inté-

peur que cette petite actrice, trouvée dans

rieur d’une énorme place où les policiers et

la rue, lui échappe au moment de la filmer.

les mercenaires du régime n’ont pas pu

Ce petit bloc de réalité immédiate et

pénétrer pendant deux semaines.

indomptable s’exprime comme personne :

Stefano Savona

« Je ne vole pas, je me rembourse. Je ne

Si nous avons en général des archives fil-

cambriole pas, je récupère. Je ne trafique

mées ou des enregistrements vidéos des

pas, je commerce. Je ne me prostitue pas, je

grands événements du siècle, bien peu

m’invite. Je suis déjà ce que je serai. Je suis

d’œuvres de cinéma sont élaborées dans le

juste en avance sur la vérité, la mienne. »

temps même de leur survenue. C’est là

Un uppercut par phrase. Et frappe, et

qu’il faut mesurer l’importance du geste de

frappe. Derrière elle, un monde flou, insai-

Stefano Savona.

Jean-Michel Frodon

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

Hypnotisé par la chronique en ligne des

—samedi 11 février à 16h30

de combat : la résistance de la filmeuse

premières journées de la Révolution avec

—lundi 13 février à 21h

—du 9 au 18 février

contre la résistance que Badia oppose à

ses vidéos fragmentaires et à basse résolu-

—samedi 18 février à 14h30

toute chose en ce bas monde. Le portrait de

tion - j’ai décidé de partir pour voir de près qui étaient les milliers de personnes qui

20

sissable. Tanger en sera quitte pour sa carte postale. Et s’invente sous nos yeux un drôle

cette fille va nous hanter longtemps.

occupaient la place Tahrir et qui, pour la

Sur la Planche

première fois en trente ans, défiaient l’état

Leïla Kilani – 1h30, Maroc, 2011

d’urgence et les interdits du régime. Je

avec Soufia Issami, Mouna Bahmad, Nouzha Akel

voulais comprendre ce qu’ils voulaient

Tanger. Aujourd’hui, quatre jeunes femmes

exactement, quelles étaient leurs orienta-

de vingt ans travaillent pour survivre le

tions

jour et vivent la nuit. Elles sont ouvrières

politiques

et

leurs

références

Philippe Azoury, Libération

—samedi 11 février à 18h30 —mercredi 15 février à 21h —samedi 18 février à 16h30

21


Nuit horrible

Peur(s) du Noir France, 1h25, 2008, film d’animation dessiné par Blutch, Charles Burns, Marie

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

Caillou, Pierre di Sciullo, Jerry Kramsky,

—vendredi 10 février

Lorenzo

Mattotti, Richard

McGuire,

Michel Pirus, Romain Slocombe Enfin une soirée frissonnante à souhait,

Six grands auteurs graphiques et créateurs

de quoi nourrir ou diversifier vos cauchemars pour les nuits à venir. Pour l'apéro, nous vous invitons à venir trembler (de rire) en famille grâce à l'attendrissant «Dr Fronkensteen»

de bande dessinée ont animé leurs cauche-

Frankenstein Junior

mars, griffant le papier de leurs crayons

Mel Brooks – 1h45, États-Unis, 1974, avec

affûtés comme des scalpels, gommant les

Gene Wilder, Peter Boyle

qui n'avait pas fait d'apparition au

Le Dr Frankenstein (il préfère que l’on pro-

cinéma depuis trop longtemps.

nonce «Fronkonsteen»), petit-fils du célèbre

Peur(s) du Noir est une pure merveille

savant fou, hérite du château familial en

qui nous sera présentée par un

Transylvanie et décide de reprendre les tra-

passionné de la BD et du film.

vaux de son aïeul… Comique de répétition,

Et pour finir, La Mouche, un grand

gags burlesques (inénarrable duo de cla-

classique réalisé par Cronenberg,

quettes entre le savant et sa créature),

David Cronenberg – 1h35, États-Unis, 1987, avec Jeff Goldblum, Geena Davis

La Mouche n’est pas un film d’épouvante

couleurs pour ne garder que l’âpreté de la

comme les autres : pendant plus d’une

lumière et le noir d’encre de l’ombre.

heure, on n’y voit pas une goutte de sang.

Leurs récits entrelacés composent une

On suit une étrange histoire dans une

fresque unique, où phobies, répulsions et

ambiance d’angoisse latente, que Cronen-

rêves prennent vie, montrant la Peur sous

berg crée habilement grâce à la couleur

son visage le plus noir…

(de sombres pastels à dominante pourpre)

—vendredi 10 février à 20h30 présenté par l’association ChiFouMi.

et à l’utilisation d’un décor bizarre. Puis la métamorphose commence, en douceur, jusqu’aux scènes finales franchement

le cinéaste des métamorphoses

anachronismes, etc., Frankenstein Junior de

L'association ChiFouMi, qui organise entre autres

et de l'ambivalence.

Mel Brooks est à la fois une parodie et un

l’événement Pierre Feuille Ciseaux, défend une

Effrayant comme on aime.

hommage : un cocktail peu commun, l’une

bande dessinée inventive et ambitieuse. Alors de

des rares réussites du genre. Les prestations

la BD à l’image animée ? Un film présenté par

—18h30 Frankenstein junior

de Gene Wilder (également scénariste) et

Julien Misserey.

—20h30 Peur(s) du Noir

de Marty Feldman dont la bosse (« Bosse ?

joue mais un automate à effets spéciaux,

—22h30 Pot offert

Quelle bosse ? ») se balade indifféremment

l’émotion passe encore ! La Mouche

—23h La Mouche

à gauche ou à droite, sont exceptionnelles.

devient alors le plus délirant et le plus

Plus culte, tu meurs !

pathétique des films d’amour.

Virginie Gaucher, Pariscope 22

La Mouche

—vendredi 10 février à 18h30

cauchemardesques ! Pourtant, l’histoire d’amour entre Brundle et Véronica les fait échapper à la gratuité. Et dans la dernière séquence, quand la métamorphose est terminée, alors que ce n’est plus un acteur qui

Bernard Genin, Télérama

—vendredi 10 février à 23h

23


Courts métrages

François Morellet 1990, 26 min

Son œuvre n'est pas, comme on pourrait le croire, une réflexion abstraite, géomé-

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

trique et froide. Elle serait plutôt, en fait,

—mardi 14 février

une rêverie sur l'angle droit, non dénuée

RENCONTRE avec Christophe Loizillon

d'humour.

—18h30 : Portraits d’artistes

Eugène Leroy

—PAUSE (il y aura à boire et à manger)

1995, 27 min

—21h : Les Mains, Corpus/Corpus,

Homo/Animal

Depuis plus de 25 ans, Christophe Loizillon réalise des courts métrages comme d'autres peignent ou sculptent. De film en film, sa démarche s’affirme comme une évidence. Il met en scène des moments de vie simples et parfaitement inattendus qu’il filme en plan séquence, caméra souvent fixe.

doncle, son modèle et photographe. Deux

PORTRAITS D’ARTISTES

regards croisés.

Georges Rousse 1985, 9 min

2E PROGRAMME :

Georges Rousse déambule dans des lieux

Les Mains

désaffectés voués à l'abandon ou à la destruction et peint ensuite, pendant plusieurs jours, une fresque qu'il photographie, puis

France, 26 min, 1996

Cinq personnes se racontent à travers leurs mains.

abandonne le lieu qui sera bientôt détruit et garde la photographie.

Corpus/corpus

nous sommes embarqués, captés, émus,

Détail - Roman Opalka

France, 26 min, 2008

dérangés par cette relation qui se crée

1986, 24 min

entre nous et eux, pourtant morcelés

Il y a 21 ans, Roman Opalka, peintre d’ori-

Avec ces haikus filmiques, lumineux,

24

Eugène Leroy est peintre. Marina Bour1ER PROGRAMME :

Six plans séquences. Un « corps » prend soin d’un autre « corps ».

à l’écran. C'est toute la puissance du

gine polonaise, décidait pour toute sa vie de

Homo/animal

cinéma qui éclate dans chacun de ses

peindre exclusivement la suite des nombres

France, 29 min, 2009

plans, un cinéma comme un art capable

de zéro à l’infini, sur des toiles dont il

À quoi pensent une vache, un cochon, un

de rendre perceptible à l'image quelque

éclaircit régulièrement le fond. Aujourd’hui,

ours, un chien et deux escargots quand ils

chose du mystère de notre humanité.

il va inscrire le nombre quatre millions.

sont face à l'homme ? 25


Séances spéciales L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL —du 20 au 22 février

Les Misérables au cinéma La Ville de Besançon fête Victor Hugo en 1802... à Besançon. Soixante ans

Les Misérables

Les Misérables

plus tard, ce dernier publie Les Misérables,

Claude Lelouch – 3h, France, 1998, avec

Bille August – 2h40, États-Unis, 1998,

immense succès populaire. Au fil des

Jean-Paul Belmondo, Annie Girardot, Michel

Liam Neeson, Geoffrey Rush, Uma Thurman

époques, des cinéastes ont régulièrement

Les Misérables

tenté des adaptations du célèbre

Jean-Paul Le Chanois – 3h, France/Italie/

roman avec, en toile de fond, la question

Allemagne, 1958, avec Jean Gabin, Danièle

Tournée en partie en Franche-Comté, por-

la fresque hollywoodienne nourrie de bons

tée par des acteurs magnifiques et inspirés,

sentiments, de manichéisme et d'artifices

cette adaptation très libre du roman trans-

romantiques. Heureuse surprise : l'adapta-

suivante : comment faire preuve

Delorme, Bernard Blier, Bourvil

d'originalité, mais aussi de fidélité

En 1818, un paysan, Jean Valjean parvient

à cette œuvre romanesque ?

à s'évader du bagne de Toulon après vingt

Nous vous proposons trois de ces

ans de travaux forcés (après avoir été

tentatives dont le film mythique

injustement condamné). Jean Valjean

de Jean-Paul Le Chanois, avec Bourvil

revient en France où il aspire enfin à la

et Gabin, à redécouvrir sur grand écran.

tranquillité et au bonheur. Son destin bascule avec la rencontre de l'évêque de Digne, Mgr Myriel. —lundi 20 février à 20h

26

Boujenah

On tremblait pour Victor Hugo. On craignait

posé au XXe siècle par Lelouch est une

tion de Bille August (Pelle le conquérant, La

réussite incontestable.

Maison des esprits) centrée sur la relation

Le film impose une vision originale et sin-

Valjean-Javert, magistralement interprétée

cère. Et finalement, ce glissement de tous

par Liam Neeson (La Liste de Schindler,

les personnages au sein de quelques mythes

Michael Collins) et l'oscarisé Geoffrey Rush

intemporels demeure fidèle à Hugo. L'hu-

(Shine), est sobre, juste et intelligente.

manité tout entière ne vient-elle pas à circuler dans le corps épique de Jean Valjean ?

L’Express

—mercredi 22 février à 20h

Pierre Berthomieu

—mardi 21 février à 20h

27


Vacances au cinéma

Les Misérables Bille August – 2h40, États-Unis, 1998, Liam Neeson, Geoffrey Rush, Uma Thurman

On tremblait pour Victor Hugo. On craignait la fresque hollywoodienne nourrie de bons sentiments, de manichéisme et d'artifices

À l’occasion de la sortie de L’Été de

romantiques. Heureuse surprise: l'adaptation

Boniface, troisième fabliaux en terre

de Bille August (Pelle le conquérant, La Mai-

d’Escampette, après L’Hiver de Léon

son des esprits) centrée sur la relation

et Le Printemps de Mélie, nous vous

Valjean-Javert, magistralement interprétée

proposons une petite escapade dans

par Liam Neeson (La Liste de Schindler,

l’univers de Pierre-Luc Granjon,

Michael Collins) et l'oscarisé Geoffrey Rush

réalisateur talentueux et connu comme

(Shine), est sobre, juste et intelligente.

AU THÉÂTRE DE L'ESPACE —du 28 février au 8 mars

le loup blanc. En effet, vous avez

L’Express

certainement eu l’occasion de découvrir

—mercredi 22 février à 20h

l’un ou l’autre de ses films sur nos écrans, mais en sa compagnie, peut-être pas... Et, comme il quitte parfois son château pour aller dans celui des autres, nous avons le plaisir de l’accueillir deux jours dans le nôtre et nous vous promettons des films et des rencontres à vous laisser sans bouche... oups, sans voix ! Pierre-Luc Granjon sera présent les 1er et 2 mars, il présentera tous les films de ces deux jours et dévoilera les secrets de son cinéma —jeudi 1er mars à 15h30 Gros-Pois et Petit-Point

28

à l’issue de la projection.

29


Vacances au cinéma —au théâtre de l'Espace du 28 février au 8 mars

Léon, Mélie et compagnie

7,8, 9, Boniface...

Pierre et le loup

Uzi Geffenblad, Lotta Geffenblad – 45 min,

45 min, dès 4 ans

50 min, dès 7 ans

Suède, 2011, marionnettes animées, dès

1h10, Marionnettes animées, dès 4 ans

Le Petit Garçon et le Monstre

Le Château des autres

2 ans

Petite Escapade

Johannes Weiland et Uwe Heidschötter –

Pierre-Luc Granjon – 6 min, France, 2004

« Voici Gros-Pois et Petit-Point, l'un a des

Pierre-Luc Granjon – 6 min, France, 2002

7 min, Allemagne, 2009, ordinateur 3D

Une visite scolaire a lieu dans un château

points, l'autre a des pois. Et ils sont très

Un enfant observe le monde depuis le haut

Depuis que les parents de Haro se sont

immense. L'un des enfants s'attarde

heureux comme ça » ; jusque-là... tout est

d'un mur, muni d'un carnet et d'un crayon.

séparés, ils ne sont plus tout à fait les

quelques secondes à la contemplation d'une

mêmes...

statue et perd son groupe...

Le Loup blanc

Gros-Pois et Petit-point

normal. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises car les six aventures de Gros- Pois

L'Hiver de Léon Pierre-Luc Granjon et Pascal Le Nôtre –

Mobile

30 min, France, 2007

Verena Fels – 7 min Allemagne, 2010 -

Pierre-Luc Granjon – 8 min, France 2006,

L’ogre des montagnes enlève la belle prin-

ordinateur 3D

papiers découpés

—vendredi 2 mars, le film sera précédé de:

cesse Mélie Pain d'Epice. Léon, un jeune

Une vache qui vit en marge de la société se

Dans un village en lisière de la forêt, un

L'Enfant sans bouche

ours courageux, tombe entre les mains de

rebelle contre son triste sort...

enfant réussit à apprivoiser un loup pour en

Pierre-Luc Granjon – 4 min, France, 2004,

Boniface, le faiseur d'histoires. Comment

L'Été de Boniface

faire sa monture. Son petit frère et lui sont

papiers découpés

arrivera-t-il à sauver la princesse ?

Pierre-Luc Granjon et Antoine Lanciaux –

ravis, mais un jour, pour nourrir la famille,

Le Printemps de Mélie

30 min, France, 2011, marionnettes

le père ramène de la chasse un gibier plus

Pierre-Luc Granjon – 30 min, France, 2009

animées

gros que d'habitude...

Le royaume d’Escampette est menacé par

Au petit royaume d’Escampette, Boniface

Pierre et le loup

—mardi 28 février à 10h30

une terrible épidémie. La princesse Mélie

le conteur se prépare à demander la main

Suzie Templeton – 33 min, Grande-Bre-

—mercredi 29 février à 10h30

mène alors l’enquête en compagnie de

de la reine Héloïse quand arrive sa fille : la

tagne,

—vendredi 2 mars à 10h30 avec

Mélusine la hérissonne, et découvre une

princesse Mélie. Mélie et ses amis déci-

animées, d'après l'œuvre de S. Prokofiev.

et Petit-Point riment avec observation et imagination... Un délice pour les plus petits.

Il était une fois, un enfant qui n'avait pas de bouche... et un lapin qui avait de bien grandes oreilles !

Pierre-Luc Granjon —mardi 6 mars à 10h30 —jeudi 8 mars à 10h30

bien étrange histoire... —mardi 28 février à 14h30

2006,

marionnettes

dent alors en toute naïveté de planter leur

Bravant l'interdiction de son grand-père,

tente sur les rives du lac, au pied même du

Pierre s'aventure dans la forêt. Avec l'aide

Mont sacré...

d'un oiseau farceur et d'un canard rêveur, il

Pierre-Luc Granjon

—mercredi 29 février à 14h30

trouve le courage de capturer le loup.

—lundi 5 mars à 10h30

—jeudi 1er mars à 14h30 avec

—jeudi 1ermars à 18h avec

—jeudi 1er mars à 10h30 avec

Pierre-Luc Granjon —mardi 6 mars à 14h30 30

Pologne,

—mercredi 7 mars à 10h30

Pierre-Luc Granjon —vendredi 2 mars à 14h30 avec Pierre-Luc Granjon

31


Le Tableau

Atelier

L’ESPACE CINÉMA AU KURSAAL

Jean-François Laguionie – 1h16, France,

Vous voulez voyager dans votre tableau

lundi 9 janvier

2011, dessins animés

préféré ? Apportez une reproduction et,

18h30— Alice dans les villes

Un château, des jardins fleuris, une forêt

grâce à la magie des effets spéciaux (et en

21h— Scènes de chasse en Bavière

menaçante, voilà ce qu’un Peintre, pour des

particulier l’incrustation), vous verrez que

raisons mystérieuses, a laissé inachevé.

tout est possible ! (Le jour de l’atelier, évi-

S'estimant supérieurs, les Toupin, entière-

tez de porter des vêtements bleus.)

ment peints, prennent le pouvoir, chassent

—mardi 6 mars à 14h30 entrée 2,50 euros – à partir de 7 ans

mercredi 11 janvier

du château les Pafinis, auxquels il manque quelques couleurs, et asservissent les reufs

sur réservation au 03 81 51 03 12

18h30— Je veux seulement que vous m'aimiez

qui ne sont que des esquisses. Persuadés que seul le Peintre peut ramener l’harmonie en finissant le tableau, Ramo, Lola et Plume décident de partir à sa recherche.

mardi 10 janvier 18h30— Le Faussaire 21h— Les Trois Vies de Rita Vogt

l’Espace cinéma

21h— Allemagne, mère blafarde jeudi 12 janvier 18h30— Les Trois Vies de Rita Vogt 20h30— Donoma, rencontre avec l’équipe du film

Métaphore ludique sur les castes et les préjugés sociaux, dans laquelle les person-

Tous les films

vendredi 13 janvier

nages peints ont pignon sur rue, méprisant

18h30— Scènes de chasse en Bavière

leurs congénères à moitié terminés et éli-

21h— Je veux seulement que vous m'aimiez

minant ceux qui ne sont qu’esquissés Le

samedi 14 janvier

Tableau offre une belle réflexion sur l’his-

16h30— Je veux seulement que vous m'aimiez

toire de l’art et un jeu passionnant avec les

18h30— Donoma

formes et les couleurs. Vincent Ostria, L'Humanité

21h— Alice dans les villes dimanche 15 janvier 20h— Allemagne, mère blafarde

—lundi 5 mars à 14h30 —mardi 6 mars à 18h —mercredi 7 mars à 14h30

lundi 16 janvier 18h30— Donoma 21h— Le Faussaire

—jeudi 8 mars à 14h30 32

33


mardi 17 janvier

21h— Courts métrages : Les Mains,

18h30— Les Désarrois de l'élève Törless

Corpus/Corpus, Homo/Animal

20h30— Le Tambour, en présence de Volker Schlöndorff mercredi 18 janvier 18h30— Le Tambour 21h— Les Désarrois de l'élève Törless jeudi 9 février 18h30— Le Démon des femmes 21h— Portrait d’une enfant déchue vendredi 10 février NUIT HORRIBLE 18h30— Frankenstein junior 20h30— Peur(s) du Noir

14h30— 7,8,9... Boniface

18h30— Eve

mardi 7 février —10h, 14h30, 18h

21h— Sur la Planche

mercredi 8 février —10h30, 15h, 18h

mercredi 7 mars

jeudi 16 février

jeudi 9 février —10h, 14h30

10h30— 7,8,9... Boniface

21h— Eve vendredi 17 février 18h30— La Comtesse aux pieds nus samedi 18 février 14h30— Tahrir, Place de la Libération 16h30— Sur la Planche 18h30— Eve

20h— La Comtesse aux pieds nus lundi 20 février

lundi 13 février

mardi 14 février Rencontre avec Christophe Loizillon 18h30— Courts métrages : Portraits d’artistes 34

mardi 28 février 10h30— Gros-Pois et Petit-point

jeudi 8 mars 10h30— Gros-Pois et Petit-point 14h30— Le Tableau

14h30— Léon, Mélie et compagnie mercredi 29 février 10h30— Gros-Pois et Petit-point 14h30— 7,8,9... Boniface jeudi 1er mars en présence de Pierre-Luc Granjon 10h30— Léon, Mélie et compagnie 14h30— 7,8,9... Boniface 15h30— rencontre avec Pierre-Luc

de Jean-Paul Le Chanois

Granjeon

mardi 21 février

18h— Pierre et le Loup

20h— Les Misérables

vendredi 2 mars

de Claude Lelouch

en présence de Pierre-Luc Granjon

mercredi 22 février

10h30— Gros-Pois et Petit-point

20h— Les Misérables

14h30— Pierre et le Loup

de Bille August

lundi 5 mars

18h30— Portrait d’une enfant déchue 21h— Tahrir, Place de la Libération

VACANCES AU CINÉMA

20h— Les Misérables

dimanche 12 février 20h— Le Démon des femmes

14h30— Le Tableau

18h30— La Comtesse aux pieds nus

14h30— Portrait d’une enfant déchue 18h30— Sur la Planche

Ciné-concert

18h— Le Tableau

dimanche 19 février

16h30— Tahrir, Place de la Libération

mardi 6 mars 10h30— Gros-Pois et Petit-point

Mécanic(s)

mercredi 15 février

23h— La Mouche samedi 11 février

AU THÉÂTRE DE L'ESPACE

10h30— Léon, Mélie et compagnie 14h30— Le Tableau 35


L'Espace cinéma est une programmation du théâtre de l'Espace, scène nationale qui se décline alternativement dans deux lieux différents : au théâtre de l'Espace (Planoise) et au Kursaal (centre-ville). au théâtre de l'Espace place de l'Europe BP 2033 25050 Besançon Cedex au Kursaal place Granvelle Besançon Tarifs : 4 ¤ – 3,50 ¤ – 2,50 ¤ 03 81 51 03 12 www.theatre-espace.fr espace.cine@free.fr

36 36

Licences d’entrepreneur de spectacles n° 1-1000 795, 2-1000 793, 3-1000 794 - Mise en page Florence Lagadec

l’Espace cinéma

Le livret cinéma  

Le livret cinéma janvier / février 2012 L'Espace cinéma est une programmation du théatre de l'Espace, scène nationale de Besançon

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you