Page 1

Musiques au cœur des Musées SAISON 2010>2011 CONCERTS GRATUITS LES DIMANCHES DANS LES MUSéES DéPARTEMENTAUX


P. 2 > 7 P. 8 > 11 P. 12 > 17 P. 18 > 21 P. 22 > 25 P. 26 > 31 P. 32 > 35 P. 36 > 39 P. 40 > 43 P. 44

MUSÉE DAUPHINOIS MUSÉE hébert DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE DOMAINE DE VIZILLE PARC MUSÉE HECTOR-BERLIOZ MUSÉE d’art sacré contemporaiN MUSÉE DE SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE MUSÉE de la résistance ET DE LA DÉPORTATION MAISON DES DROITS DE L’HOMME MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE GRENOBLE-SAINT-LAURENT CALENDRIER

Concerts gratuits Entrée libre dans la limite des places disponibles

Musiques au cœur des musées - saison 2010>2011 Édition Conseil général DE L’ISÈRE Coordination Direction de la culture et du patrimoine Chargée de communication 04 57 58 88 81 Hélène Piguet DIRECTION ARTISTIQUE 04 76 00 60 27 Service des pratiques artistiques / culture et lien social Christiane Audemard-Rizzo, assistée de Gaël Astier Conception graphique et réalisation EricLeprince.com Crédits photographiques SÉBASTIEN SECCHI


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1

Des concerts gratuits dans les musées du Conseil général

André Vallini

Président du Conseil général de l’Isère, Député de l’Isère

claude bertrand

Vice-président chargé de la culture et du patrimoine

Musiques ancienne, renaissance ou baroque, classique ou contemporaine mais aussi musiques du bout du monde , toutes racontent à leur manière les thèmes et spécialités des musées qui les accueillent ou illustrent plus particulièrement une exposition temporaire. Au fil des 36 concerts qui composent cette nouvelle saison de Musiques au cœur des musées, ce sont près de 100 musiciens qui ont été invités à rencontrer le public . De tout temps, la relation entre l’artiste et le public a contribué à enrichir la production culturelle, aussi est-il important, dans ces périodes difficiles, de maintenir la place de la création artistique et de faciliter sa diffusion auprès d’un large public. Les huit musées départementaux et le service des pratiques artistiques se réjouissent de participer de nouveau à cette aventure, de rapprocher encore le spectacle vivant des publics en accueillant, dans la seule limite des places disponibles, toutes celles et tous ceux qui feront le choix d’un temps de partage d’émotions au cœur du patrimoine isérois.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3

musée dauphinois

Musée dauphinois GRENOBLE

Musée dauphinois 30, rue Maurice Gignoux 38031 Grenoble cedex 1 Tél. 04 57 58 89 01 www.musee-dauphinois.fr

Construit sur les pentes de la Bastille au tout début du XVIIe siècle, cet ancien couvent de Visitandines, qui a successivement servi de prison, de pensionnat, de caserne, puis de logement pour une centaine de familles italiennes, accueille depuis 1968 le Musée dauphinois. L’ensemble des jardins et bâtiments a alors été restauré entièrement. La chapelle, classée Monument historique, a conservé sa conception initiale, remarquable par son retable doré, par son décor baroque et ses peintures murales en trompe-l’œil de camaïeu or et gris. Au moins un dimanche par mois, elle prête son cadre prestigieux et intimiste à des musiciens dans le cadre de concerts de musique ancienne, traditionnelle, baroque ou contemporaine. Ces concerts sont l’occasion de découvrir les nouvelles expositions du musée et de profiter des charmes de ce site patrimonial majeur.

Entrée libre dans la limite des 120 places disponibles. Les billets sont à retirer 1h avant le concert, l’accès à la salle se fait 30 minutes avant le concert qui débute à l’heure précise.


4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée dauphinois

Dim. 21 NOVEMbre 2010

15h et 16h30

Prophètes Violoncelle seul

Jean-Paul Dessy violoncelle

Chef d’orchestre et directeur artistique de l’ensemble Musiques nouvelles, compositeur, amoureux des sons, amoureux des mots, mais avant tout violoncelliste, le musicien belge Jean-Paul Dessy se concentre dans la diversité, profondément et avec jubilation. Cette émotion fervente relie dans son œuvre, sans les confondre, le profane et le sacré. On a le sentiment, en l’écoutant, que quelque chose doit être dit, entendu et partagé. Sa démarche est animée par le goût du vivant, intense, vibrant et mystérieux. Coréalisation Conseil général de l’Isère Service des pratiques artistiques / culture et lien social et Festival 38e Rugissants www.38rugissants.com

Dim. 19 DÉCEMbre 2010

15h et 16h30

Harmonies célestes L’Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble

Florian Cousin flûte Florence Duchène mezzo-contralto Zdenka Ostadalova clavecin Yann Rolland contre-ténor Geneviève Staley-Bois violon Aude Vanackère viole et violoncelle

À une semaine de la Nativité, l’Atelier des Musiciens du Louvre  • Grenoble fait entendre quelques-uns des plus beaux airs que Bach, Haendel et Purcell ont composés pour la voix d’alto. Confiés au timbre séraphique du contre-ténor Yann Rolland, des extraits de l’Oratorio de Noël mais aussi de La Passion selon Saint-Jean, de La Passion selon Saint-Mathieu et de la Music for Queen Mary côtoient les très belles pages profanes de Marin Marais et Corelli. Coréalisation Conseil général de l’Isère – Service des pratiques artistiques / culture et lien social et L’Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 5

musée dauphinois

Dim. 16 JANVIER 2011

17h

Le grand souffle romantique Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon département bois Philippe Bernold préparation musicale

Le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon fête cette année le 30e anniversaire de sa création. Depuis, il n’a cessé de se distinguer par ses méthodes d’enseignement et son ouverture culturelle, affirmant une transversalité généreuse et une créativité permanente dans les domaines de l’instrument, du chant, de la composition et de la danse. Son ambition artistique s’inscrit dans une société en constante évolution. Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon Schubert, Brahms et Schumann sont à l’honneur de ce programme éminemment romantique de musique de chambre (flûte, hautbois, clarinette, basson et piano) proposé par le Département bois du Conservatoire. En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

Dim. 13 février 2011

17h

Ali Boulo Santo Cissoko

Ali Boulo Santo Cissoko kora, voix et percussions

Cet artiste sénégalais émérite, auteur-compositeurinterprète, passionné et singulièrement doué, se voit vite désigné  comme le digne héritier de son grand-père Soundioulou Cissoko, surnommé « le Roi de la kora ».  Ali Boulo Santo apporte avec succès et générosité des sonorités et tonalités particulières, ose des rythmes inattendus, de l’afro-beat au rock en passant par le jazz, la pop, le folk, le reggae, la salsa ou le blues, sans craindre de les associer à son registre traditionnel et conforte ainsi son génie de grand découvreur.


6 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée dauphinois

Dim. 13 mars 2011

17h

Trio Gellend Violon, violoncelle, piano

Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon Anne Chouvel violon Anaïs Bélorgey violoncelle

« Par la mosaïque de nos propositions, nous souhaitons coller à la réalité créative du métier de scène auquel nos étudiants se destinent. Chacun d’eux est unique dans ses potentialités et ses affinités, et nous souhaitons, avec l’équipe pédagogique, qu’au long du cursus et confrontés à l’épreuve du public, leur nature profonde se révèle par leur art maîtrisé. » Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon

Clément Gélébart piano

Le Trio Gellend est né de la rencontre de trois étudiants du CNSMD de Lyon en 2005. Il tire son nom d’une mention portée sur la partition des Fremde Szenen de Wolfgang Rihm qui renvoie à un son strident, perçant et suppose une nouvelle approche des œuvres et de leur interprétation. Grâce à cette pièce du répertoire contemporain, ce jeune trio a découvert un langage physique qui a bouleversé son interprétation d’autres répertoires et enrichi son approche d’œuvres plus classiques. Son répertoire s’étend de Mozart à Rihm en passant par Beethoven, Schubert, Brahms et Chostakovitch entre autres. En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 7

musée dauphinois

Dim. 3 AVRIL 2011

17h

Autour de Vaucanson Étudiants du Conservatoire de Grenoble Étudiants du Conservatoire de Grenoble - classe de composition Arnaud Petit préparation musicale

Des élèves-compositeurs du Conservatoire de Grenoble mettent à l’épreuve l’idée d’automate. Si des processus de génération automatique d’œuvres musicales ont été imaginés depuis Mozart lui-même, cette notion traverse les champs de l’expérimentation artistique du XXe siècle et aujourd’hui, dans certaines œuvres contemporaines, l’ordinateur est utilisé et programmé pour générer un discours construit ou réagir à des situations musicales proposées. Ce concert, sous forme de « happening organisé » mêlant instrumentistes et machines, place le spectateur face à plusieurs « îlots » musicaux imaginés par les étudiants, chaque « îlot » mettant en œuvre une idée sonore ou musicale entretenant un rapport avec l’idée d’automate.

Dim. 29 MAI 2011

17h

Récital Strauss Soprano, piano

Isabelle Jost soprano Pascal Keller piano

Richard Strauss compose au fil de sa très longue vie une œuvre dense, dans laquelle il célèbre envers et contre tout (et malgré deux guerres mondiales) la beauté de la nature et les joies de l’amour à travers une musique à contre-courant de son époque et au langage très personnel. Profondément épris de la voix féminine, il lui consacre le meilleur de ses opéras et quelque cent soixante-dix lieder. Isabelle Jost et Pascal Keller racontent à leur façon, sous forme d’un récital commenté, la vie et l’œuvre du compositeur allemand à travers un large panorama de son œuvre vocale. On entendra également ses contemporains, Debussy, Mahler, Wolf, mais aussi Mozart et Wagner, ses deux compositeurs préférés…


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 9

musée hébert

Musée HÉBERT LA TRONCHE

Musée Hébert Chemin Hébert 38700 La Tronche Tél. 04 76 42 97 35 www.musee-hebert.fr

La maison d’été du peintre Ernest Hébert fait revivre grâce à son mobilier et aux nombreux objets présents, le souvenir de l’artiste. Hébert, violoniste et mélomane averti, organisait régulièrement des concerts de musique de chambre chez lui ou en Italie, à la villa Médicis. Directeur de l’Académie de France à Rome, il encourageait dans leur art les jeunes pensionnaires musiciens. En interprétant les œuvres de ses amis compositeurs du XIXe siècle, des musiciens contemporains ressuscitent l’atmosphère de ces « salons de musique ».

Entrée libre dans la limite des 90 places disponibles.


1 0 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée hébert

Dim. 28 NOVEMbre 2010

16h

Duo Isabella d’Esté Viole de gambe et flûte à bec

Ariane Maurette et Caroline Howald viole de gambe, flûte à bec

Musiciennes talentueuses et chevronnées, concertistes internationales et professeurs au Conservatoire à rayonnement régional de Paris, Ariane Maurette et Caroline Howald jouent à la fois la viole de gambe et la flûte à bec, n’hésitant pas à chanter ou à attraper le tambourin lorsque le répertoire le demande. C’est dans une complicité rare, unissant rigueur et souplesse, mêlant folie et sagesse, qu’elles vous offre de découvrir avec fougue et délicatesse des musiques d’inspiration latine puisant dans les répertoires Renaissance et Baroque mais aussi romantique et populaire ! Dim. 12 DÉCEMbre 2010

16h

Quatuor Hinémoa Quatuor de flûtes

Amélie Douay, Camille Guénot, Laurence Hekster, Femke Van Leuven flûtes

Le Quatuor Hinémoa tire son nom d’une légende néozélandaise : séduite par un joueur de flûte qui habite sur une autre île que la sienne, Hinémoa décide de s’enfuir pour retrouver son amoureux. Sa famille, se doutant de quelque chose, cache toutes les embarcations. Hinémoa construit alors un radeau pour rejoindre Tutanekai, guidée sur le lac par le son de la flûte… Cet ensemble franco-belge qui réunit quatre jeunes talents, s’attache à révéler au grand public le répertoire classique, romantique, impressionniste du quatuor de flûtes - souvent méconnu - mais aussi à susciter la création d’œuvres contemporaines.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 1

musée hébert

Dim. 16 JANVIER 2011

16h

Trio Alta Violoncelle, guitare, violon

Igor Kiritchenko violoncelle Eric Sobczyk guitare Marc Vieillefon violon

Le Trio Alta propose une rare association de la guitare romantique, du violon et du violoncelle. Il nous offre, dans ce répertoire de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle, le témoignage d’une création artistique foisonnante à travers l’Europe et particulièrement entre la Bohème et l’Italie. Une invitation originale au voyage tout en légèreté et virtuosité…


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 3

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Musée de la révolution française ˜

domaine de vizille

Musée de la Révolution française Domaine de Vizille Place du Château 38 220 Vizille Tél : 04 76 68 07 35 www.DOMAINE-VIZILLE.fr

Patrimoine naturel, historique et culturel d’exception, le Domaine de Vizille accueille dans ses différents espaces des ensembles musicaux variés, au rythme des saisons. Le château, après avoir été un lieu de pouvoir sous l’Ancien Régime avec les ducs de Lesdiguières, est devenu le « berceau de la Révolution », lorsque l’Assemblée des trois ordres du Dauphiné s’est réunie dans la salle du Jeu de Paume le 21 juillet 1788 pour réclamer la convocation des États généraux. Résidence d’été des Présidents de la République de 1925 à 1960, l’intérieur du château est aujourd’hui consacré au Musée de la Révolution française, créé en 1983 à l’initiative du Conseil général de l’Isère. C’est dans l’imposante salle de la République que vous pourrez écouter les concerts jazz, classiques ou de musique traditionnelle au cours du premier semestre 2011.

Entrée libre dans la limite des 130 places disponibles


1 4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Dim. 23 janvier 2011

16h

Trio Versae Violon, violoncelle, piano Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon Alex Diep violon Jérémie Baduel violoncelle Maroussia Gentet piano

« Par la mosaïque de nos propositions, nous souhaitons coller à la réalité créative du métier de scène auquel nos étudiants se destinent. Chacun d’eux est unique dans ses potentialités et ses affinités, et nous souhaitons, avec l’équipe pédagogique, qu’au long du cursus et confrontés à l’épreuve du public, leur nature profonde se révèle par leur art maîtrisé. » Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

Dim. 13 février 2011

16h

Ensemble architecture et musique Soprano, harpe, hautbois

Jocelyne Lucas soprano Isabelle Marie harpe Laurent Hacquard hautbois et cor anglais

Fondé en 1990 sous l’impulsion d’un mélomane, industriel du bâtiment, qui souhaitait animer par la musique vivante des édifices architecturalement remarquables, Architecture et Musique est un ensemble à composition variable qui réunit des musiciens issus des grandes formations symphoniques parisiennes. Cette formation, en trio, nous transporte au temps de Napoléon III : Rossini, Fonscolombe, Verroust, Offenbach, Delibes et Gounod sont conviés pour un programme enlevé d’airs, caprices et fantaisies pour soprano, harpe et hautbois.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 5

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Dim. 13 MARS 2011

16h

Duo Insolite Harpe, guitare

Marie Saint-Bonnet harpe Michaël Lefebvre guitare

Plus qu’une simple complicité, c’est une admiration musicale réciproque qui est à l’origine de la création du Duo Insolite. Séduits par le mariage inhabituel des timbres de leurs instruments, Marie Saint-Bonnet et Michaël Lefebvre eurent le souhait de révéler une autre harpe, une autre guitare. A travers le répertoire qu’ils réécrivent pour cette singulière formation, ces musiciens à l’attachante personnalité nous conduisent dans un univers sonore vibrant, passant de la chaleur des danses espagnoles à la vitalité et la fraîcheur des pièces baroques. La poésie n’est pas en reste…

Dim. 17 AVRIL 2011

16h

Trio Ubilova Violon, violoncelle, piano-forte

Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon Yoko Kawakubo violon Cécile Vérolles violoncelle Magda Ubilava piano-forte

« Le Conservatoire dessine aujourd’hui une saison 20102011 ouverte sur près de 40 lieux différents, qui appelle à l’« aller dehors », à accueillir l’autre, et veut porter l’expression du don jaillissant. Le Conseil général de l’Isère, partenaire depuis de longues années, offre à travers sa programmation dans les musées départementaux, une opportunité très remarquable aux étudiants de partager les objets de leurs passions auprès de publics diversifiés et de multiplier les interactions fécondes avec le monde professionnel. » Géry Moutier, Directeur du CNSMD de Lyon En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


1 6 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Dim. 22 MAI 2011

16h

Quartet Novo Vents et contrebasse

Pascal Berne contrebasse, tuba, composition Pierre Baldy-Moulinier trombone, flûtes Yves Gerbelot saxophones Michel Mandel clarinettes

Issus du collectif La Forge, les quatre musiciens du Quartet Novo mélangent savamment tradition et modernité et inventent in situ une musique en marche qui oscille entre écriture et improvisation, compositions originales et prises de risques permanentes. Preuve par quatre que l’on peut puiser à la source des orchestres populaires et festifs et s’inscrire simultanément dans une démarche moderne et novatrice, par le truchement d’improvisations libres et hardies.

Dim. 12 juin 2011

16h

Tout va très bien, Madame la Marquise ! Mélodies et chansons sur le thème des années trente Emmanuel Cury voix Nadia Jauneau-Cury voix Sébastien Jaudon piano

Drôle d’époque ! Certainement plus que d’autres, les années trente virent mêlés protocole et mensonge, espoirs et tensions, cabaret grinçant et congés payés, fuite en avant et music hall, rigolades et désespoirs… Derrière les chansons souvent légères, coquines ou amoureuses de ce temps affleure la gravité des événements qui ont mené à la déclaration de guerre de 1939. Partant des Ponts-de-Cé, mélodie magnifique composée en 1941 par Poulenc sur un texte d’Aragon, dans lequel le poète incite la France occupée à la Résistance, ce concert-cabaret réveille l’esprit d’avant-guerre sous forme d’une originale mosaïque musicale et interroge : comment en sommes-nous arrivés là ? Au programme, sous forme de clin d’œil, le bien connu « Tout va très bien, Madame la Marquise » réinventera l’arrivée d’un président du Conseil au château de Vizille !


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 9

parc domaine de vizille

PARC

domaine de vizille Le parc du Domaine de Vizille s’étend sur plus de cent hectares clos par un mur de sept kilomètres. Labellisé « Jardin remarquable », il est un témoignage exceptionnel de l’évolution de l’art des jardins à travers les époques. Il offre à partir du mois de juillet un cadre majestueux aux formations musicales composées de cuivre, d’instruments à vent ou de percussions.

Concerts en extérieur


2 0 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

parc domaine de vizille

Dim. 3 juillet 2011

14h30

Journée des harmonies Harmonies de l’Isère

Fondée en 1953, la Fédération des sociétés musicales dauphinoises est formée de 80 sociétés ou écoles de musique, orchestres d’harmonie, fanfares, batteries-fanfares, chorales, cercles mandolinistes, orchestres de chambre ou symphoniques, tous différents mais tous unis vers la recherche du même idéal. Plusieurs ensembles issus de ces sociétés musicales iséroises se produisent à tour de rôle en concert et offrent une palette diversifiée de leurs répertoires traditionnels. En partenariat avec la Fédération des sociétés musicales dauphinoises

Dim. 10 juillet 2011

17h

Duo Damiano / Sarzier Clarinette, piano

Jean-Pierre Sarzier clarinette basse, clarinette bambou Stéphane Damiano piano

Dix ans déjà ! En 2000, Stéphane Damiano, pianiste jazz et compositeur, et Jean-Pierre Sarzier, clarinettiste versé dans le renouveau des musiques traditionnelles, donnent ensemble leur premier concert au Grenoble Jazz Festival. C’est le début d’une aventure à l’alchimie mouvante entre esthétiques jazz et « trad », où les compositions, offrant un décor à l’imaginaire, incitent à chaque fois à un nouveau voyage, une nouvelle histoire. Pour cet anniversaire, le duo revisite ses morceaux phares et offre une musique vivante, poétique et jubilatoire, pour le plaisir d’un moment unique partagé avec le public.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 1

parc domaine de vizille

Dim. 17 juillet 2011

17h

Hypercuivres Ensemble de cuivres et percussions

Grégory Orlarey direction

Un bal populaire… Entre 1880 et 1900, les autorités françaises s’efforcent de consolider le nouveau régime républicain. En renforçant l’autonomie municipale, on suscite l’adhésion des populations rurales au nouveau régime. Dès 1880, à travers l’institution de la fête nationale du 14 juillet se met ainsi en place un modèle spécifiquement républicain de sacralisation de la communauté et de l’espace communal. De nouveaux rituels festifs apparaissent… Le  bal républicain  domine dès lors tout le XXe siècle, devenant pendant plus d’un siècle un des principaux moyens de diffusion et de démocratisation culturelle et musicale. Une institution au répertoire bien spécifique… qu’Hypercuivres fera revivre avec ferveur ! Dim. 24 juillet 2011

17h

Petrouchka, fantaisie foraine Le piano ambulant

Antoinette Lecampion violon-ballerine Christine Comtet flûte-mage François Salès hautbois-maure Joël Schatzman violoncelle-petrouchka Sylvie Dauter piano-ballerine Charlie Adamopoulos régisseur suprême

Des musiciens tels des bonimenteurs de foire, entourés d’une multitude d’instruments comme autant de curiosités, jouent une partition qui résonne des influences des musiques populaires d’Europe, de Russie et d’Orient. Ils content l’étrange histoire de trois pantins… Par la magie d’un vieux charlatan, la ballerine, le Maure et Pétrouchka prennent vie et se trouvent doués de sentiments humains… La musique aux couleurs de la fête, quelques acrobaties, quelques facéties et les interventions inattendues d’un régisseur/narrateur, font naître le fourmillement de la foire, ses joies et ses « dramuscules »…


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 3

musée hector-berlioz

Musée Hector-Berlioz La Côte-Saint-André

Musée Hector-Berlioz 69, rue de la République 38260 La Côte-Saint-André Tél. 04 74 20 24 88 www.musee-hector-berlioz.fr

Hector Berlioz est né le 11 décembre 1803 à La Côte-Saint-André. C’est ici qu’il passe les dix-huit premières années de sa vie et qu’il fait connaissance avec la musique. Le Musée est installé dans la maison natale : on visite la chambre d’Hector enfant, le cabinet de son père, le docteur Berlioz, la cuisine et le petit salon à manger, les chambres des sœurs, Adèle et Nanci. Mais le parcours donne aussi à voir et à entendre… les partitions du musicien, ses instruments, sa correspondance et ses mémoires. On vit ici au rythme des concerts et des rencontres musicales, dans le salon de musique, ou, dès que le printemps arrive, dans le délicieux jardin de la maison. Avec un temps fort : le Festival Berlioz, pendant lequel le Musée ouvre en nocturne sept jours sur sept !

Concerts en extérieur : entrée libre dans la limite des places disponibles. Annulation en cas de pluie.


2 4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée hector-berlioz

Dim. 19 juin 2011

17h

Musique de chambre Programme en cours Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

« Par la mosaïque de nos propositions, nous souhaitons coller à la réalité créative du métier de scène auquel nos étudiants se destinent. Chacun d’eux est unique dans ses potentialités et ses affinités, et nous souhaitons, avec l’équipe pédagogique, qu’au long du cursus et confrontés à l’épreuve du public, leur nature profonde se révèle par leur art maîtrisé. » Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

Dim. 31 juillet 2011

17h

Trio Stentato

Marie-Pierre Jury soprano Romain Daron violon Jordan Gregoris violoncelle

Le Trio Stentato est né de la rencontre entre la soprano Marie-Pierre Jury et les musiciens du Duo Corps d’Âmes fondé en 2002 par Romain Daron et Jordan Gregoris. Issus de conservatoires nationaux, tous trois partagent une belle complicité musicale qui les amène à découvrir des répertoires d’époques et de styles variés : œuvres originales, mais aussi transcriptions qu’ils adaptent à leur ensemble, alternant les interprétations tantôt enjouées, intimistes, espiègles ou tourmentées… Ainsi, de Bach à Bernstein, en passant par Haendel, Vivaldi, Purcell, Mozart, Strauss, Offenbach ou Piazzolla, ce trio vous invite à apprécier les ressources de leurs instruments « à cordes ».


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 5

musée hector-berlioz

Dim. 18 SEPTEMBRE 2011

16h

Bobolink Duet Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine

Corentin Morvan euphonium Haude Morvan flûte

De l’improbable rencontre entre un tuba basse et un piccolo est née la pièce de Quinto Maganini The Boa constrictor and the bobolink. Inspirés par cette œuvre et animés par le plaisir de jouer ensemble, Corentin Morvan et sa soeur Haude ont créé un duo unique en son genre, qui ne s’effraie d’aucun répertoire, baroque, contemporain ou jazz. Virtuosité, rigueur d’interprétation et sens de l’humour alliés à une grande créativité sont la marque de fabrique du Bobolink Duet.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 7

musée d’art sacré contemporain

Musée d’art sacré contemporain SAINt-Hugues-de-chartreuse

Musée d’art sacré contemporain Eglise de Saint-Huguesde-Chartreuse 38380 Saint-Pierre-de-Chartreuse Tél. 04 76 88 65 01 www.saint-hugues-arcabas.fr

Située au cœur du parc naturel régional de la Chartreuse, l’église de SaintHugues présente l’originalité d’avoir été entièrement décorée par le peintre Arcabas au cours de trente-trois années d’enthousiasme créateur. Commencée en 1953, en marge du renouveau de l’art sacré, l’église est aujourd’hui ceinturée de peintures monumentales à dominante or et rouge, alternant motifs abstraits et figuratifs et se développant sur trois bandeaux superposés. Une décoration flamboyante qui se prolonge dans les vitraux, le tabernacle, l’autel sculpté, les sols gravés et les portes ornées de clouteries. Lieu pastoral inspiré à l’usage des croyants autant que des incroyants, l’église Saint-Hugues, devenue musée départemental en 1984, accueille de nombreux concerts.

Entrée libre dans la limite des 120 places disponibles


2 8 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée d’art sacré contemporain

Dim. 27 mars 2011

16h

Quatuor Équinoxe

Estelle Vaiss violon Laura Daniel violon Loïc Douroux alto Émile Bernard violoncelle

Sur un fil, tel un funambule, le Quatuor Équinoxe trouve son équilibre et son dynamisme dans la pluralité de ses activités artistiques et pédagogiques. Ce quatuor professionnel composé de musiciens issus de conservatoires supérieurs européens interprète le grand répertoire du quatuor à cordes et s’affirme dans la création aux côtés de compositeurs contemporains dont il interprète les œuvres. Il se produit dans de nombreux festivals et enregistre régulièrement pour Radio-France. Passionné par la transmission et l’enseignement sous ses formes les plus diverses, le Quatuor Equinoxe intervient dans différentes structures d’enseignement général et spécialisé et n’hésite pas à se rendre dans des lieux inattendus ou insolites afin d’y sensibiliser un public varié. Dim. 17 avril 2011

16h

Les moines chanteurs de Gyuto, Inde

Présents en Isère pour une création avec un ensemble de jazz contemporain, les moines du monastère de Gyuto font escale au Musée d’art sacré contemporain - SaintHugues-de-Chartreuse pour un concert rare. Les moines de Gyuto sont en effet des spécialistes du chant « diphonique », technique millénaire communément appelée « la voix des Tantras ». Ce chant se caractérise par l’émission conjointe de deux sons, l’un dit son fondamental ou bourdon, qui est tenu à la même hauteur tout le temps d’une expiration (voix de buffle) pendant que l’autre varie au gré du chanteur. Ainsi, une personne parvient à chanter à deux voix simultanément. Ces chants sont pour les moines bouddhistes des rituels tantriques et liturgiques : par la répétition de phonèmes, ils créent un état d’esprit particulier où le son devient support de méditation et leur permet d’obtenir des illuminations propices. Coréalisation Conseil général de l’Isère - Service des pratiques artistiques / culture et lien social et Festival 38e Rugissants www.38rugissants.com


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 9

musée d’art sacré contemporain

Dim. 29 mai 2011

16h

The Solaris Quartet Quatuor à Cordes

Neil McTaggart violon Roland Roberts violon Mike Briggs alto Nicolas Allen violoncelle

Le Solaris Quartet est un des plus grands interprètes en Grande Bretagne de Entartete Musik « musique dégénérée » interdite par les Nazis, produite principalement par des musiciens juifs de l’avant-garde. Gideon Klein, Hans Krasa et Pavel Haas sont parmi les compositeurs dont Solaris a présenté les œuvres à l’Imperial War Museum et au Beth Shalom Holocaust Centre. Récemment, le quatuor s’est consacré à la musique contemporaine, interprète et dédicataire du Quatuor à cordes N°9 de Barrington Pheloung, de Contracorrientes de William Atwood et d’un cycle de chansons sur les poèmes de A. E. Housman.

Dim. 5 JUIN 2011

16h

Bach - Suites pour violoncelle seul L’Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble

Nils Wieboldt violoncelle

A Köthen, Jean-Sébastien Bach est maître de chapelle du Prince Léopold d’Anhalt-Köthen et dispose d’un orchestre de taille modeste mais de grande qualité. Durant cette période, il se consacre à la musique de chambre et compose ses grandes œuvres instrumentales. Les Suites pour violoncelle seul, classique incontournable du répertoire de cet instrument, sont interprétées ici par Nils Wieboldt, chef de pupitre des Musiciens du Louvre • Grenoble, remarqué pour la qualité de ses interprétations notamment dans la Passion selon Saint Jean. Coréalisation Conseil général de l’Isère - Service des pratiques artistiques / culture et lien social et L’Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble.


3 0 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée d’art sacré contemporain

Dim. 3 juillet 2011

16h

Trio Tzane Voix bulgares

Xanthoula Dakovanou chant, tambour sur cadre, santour Gülay Hacer Toruk chant, tambour sur cadre Sandrine Monlezun chant, tambour sur cadre

Pour dire l’« âme », le mot « Janam - Tzane’m – Jân », a traversé les âges de ses origines persanes pour arriver en Turquie, en Grèce et en Bulgarie. Créé en 2007, le Trio Tzane est l’histoire de la rencontre à Paris de trois femmes, trois nationalités, trois univers différents. A capella, Xanthoula Dakovanou (Grèce), Gül Hacer Toruk (Turquie) et Sandrine Monlezun (France) tissent, mêlent, démêlent, racontent ces histoires sans âges, fortes de leurs différences et leurs similitudes. Portées par les langues grecque, turque et bulgare, ce trio nous conte les récits balkaniques en polyphonie, dans une veine ancestrale ou contemporaine, y mêlant leurs improvisations vocales et les morceaux de jeunes compositeurs.

Dim. 21 AOÛT 2011

16h

Ovale Trio

Mathieu Schneider flûtes Michel Zbinden marimba vibraphone Baptiste Grand vibraphone marimba

Ovale Trio est né de la rencontre du duo de claviers à percussion Michel Zbinden – Baptiste Grand avec le flûtiste Mathieu Schneider. Né d’une affinité commune pour la musique d’Astor Piazzolla et sa démarche artistique, dans laquelle musique écrite et improvisée ne font qu’une, le trio a développé une sonorité originale engendrée par le mélange de la flûte, du vibraphone et du marimba. Entre compositions personnelles et thèmes du répertoire revisités, il propose une musique inspirée du jazz et du tango, un cocktail coloré, parfois suave et toujours surprenant !


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 3

musée de saint-antoine-l’abbaye

Musée de SaintAntoinel’Abbaye

Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye Le NOVICIAT 38160 Saint-Antoine-l’Abbaye Tél. 04 76 36 40 68 www.musee-saint-antoine.fr

L’Abbaye de Saint-Antoine fut, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le siège d’un des ordres hospitaliers les plus influents d’Europe. Fort d’un patrimoine préservé, le site s’enorgueillit toujours d’édifices remarquables parmi lesquels le bâtiment des Étrangers érigé au XVIIe siècle. Destiné aux hôtes de qualité, il renferme un salon d’apparat dont le décor de gypseries et de boiseries est d’un raffinement extrême. Initialement voué aux assemblées et audiences conduites par l’abbé, ce lieu chargé d’histoire revit mélodieusement aujourd’hui grâce aux concerts et récitals programmés autour d’un clavecin français à deux claviers réalisé par Reinhard Von Nagel. Cet instrument, acquis en 1998 par le Conseil général de l’Isère, est une copie fidèle de ceux exécutés vers 1730 par Nicolas et François-Etienne Blanchet, célèbres facteurs royaux.

Entrée libre dans la limite des 70 places disponibles


3 4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de saint-antoine-l’abbaye

Dim. 3 AVRIL 2011

16h

SALON AUX GYPSERIES

Musique autour du clavecin Trio Estampes Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon – département de musique ancienne Yoko Kawakubo violon baroque

« Le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon fête cette année le 30e anniversaire de sa création. Depuis, il n’a cessé de se distinguer par ses méthodes d’enseignement et son ouverture culturelle affirmant une transversalité généreuse et une créativité permanente dans les domaines de l’instrument, du chant, de la composition et de la danse. Son ambition artistique s’inscrit dans une société en constante évolution ». Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon

Myriam Rignol viole de gambe Julien Wolfs clavecin

Le Trio Estampes met le baroque français à l’honneur pour ce programme consacré à Jean-Philippe Rameau et ses Pièces pour clavecin en concert au langage si dramatique et foisonnant. En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 5

musée de saint-antoine-l’abbaye

Dim. 10 AVRIL 2011

17h

EXCEPTIONNEL Concert à l’église-abbatiale de Saint-Antoine-l’Abbaye

Duo Emler/Dehors

Dans le cadre de la tournée des « Bons tuyaux de l’Isère » Andy Emler orgue Laurent Dehors saxophone

Au-delà du cadre magnifique de ce concert, la rencontre de ces deux musiciens venus du jazz autour de l’orgue, instrument aux consonances magnifiques promet un concert remarquable. « La forme duo peut être à multiples facettes. Musique écrite, improvisée ou - ce qui est plus rare - un savant mélange des deux. Un soliste, Laurent Dehors, issu de l’élite des improvisateurs européens, associé à Andy Emler, organiste, pianiste et compositeur, tous deux venus des métiers du jazz (pour le « groove »), de la musique dite « classique et contemporaine » (pour leur technique et culture), voire du rock (pour l’énergie). » Andy Emler Coréalisation Conseil général de l’Isère Service des pratiques artistiques / culture et lien social et Festival 38e Rugissants www.38rugissants.com

Dim. 8 mai 2011 Dim. 22 mai 2011

16h 16h

SALON AUX GYPSERIES

Musique autour du clavecin Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon – département de musique ancienne

L’ère de la musique baroque débute symboliquement en Italie avec Monteverdi en 1600 et se termine avec les contemporains de Bach et Handel autour de 1750. Au cours de cette période, la musique instrumentale s’émancipe et naît véritablement, il ne s’agit plus seulement d’accompagner une polyphonie essentiellement vocale. Le clavecin connaît alors son apogée et suscite un très large répertoire au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Les futurs professionnels en fin d’études au Conservatoire supérieur de musique de Lyon nous proposent lors de ces concerts quelques unes des plus belles pages du répertoire baroque. En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 7

musée de la résistance et de la déportation maison des droits de l’homme

MUSÉE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION MAISON DES DROITS DE L’HOMME GRENOBLE

Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère Maison des Droits de l’Homme 14, rue Hébert 38 000 Grenoble Tél. 04 76 42 38 53 www.resistance-en-isere.fr

Situé au cœur de Grenoble et initié au cours des années 1960 par des résistants, des déportés et des enseignants, le Musée de la Résistance et de la Déportation devient départemental en juillet 1994. Musée d’histoire et de société, il a pour vocation de donner à comprendre l’histoire des années 1939-1945 à partir des faits et des vécus locaux et de transmettre les valeurs au nom desquelles des hommes et des femmes ont combattu l’occupant nazi et l’Etat français du maréchal Pétain. Sa collection exceptionnelle d’objets, de photographies, de documents audiovisuels et de témoignages est mise en valeur par une muséographie moderne où émotion et réflexion sont tour à tour sollicitées. En complément d’une visite ou au détour d’une promenade dominicale, deux propositions musicales offriront aux visiteurs et aux passants une heure de détente dans la cour du musée.

Concerts en extérieur, annulation en cas de pluie.


3 8 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de la résistance et de la déportation maison des droits de l’homme Dim. 26 juiN 2011

17h

Ensemble Oct’opus Ensemble de saxophones

Baptiste Blondeau saxophone soprano Benoît Vanmullem saxophone soprano Antoine Manfredi saxophone soprano et alto Sarah Gagnaire saxophone alto Sébastien Schlosmacher saxophone alto Ghislain Paillard saxophone alto et ténor Anthony Malcoun-Henrion saxophone ténor Jonathan Vinolo saxophone ténor Benoît Combier saxophone baryton Pierre Rettien saxophone baryton

L’Ensemble Oct’opus a été créé par dix saxophonistes passionnés de musique de chambre. Transcrire des pièces issues du répertoire classique comme du répertoire plus actuel mais aussi laisser une part importante à la création, tel est leur projet musical. Ces dix saxophonistes, pour la plupart enseignants dans différents conservatoires de France et musiciens professionnels appréhendent leur passion musicale à travers le prisme de la pédagogie. Une jolie manière d’échanger et de communiquer leur amour de la musique.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 9

musée de la résistance et de la déportation maison des droits de l’homme Dim. 10 JUILLET 2011

17h

Doura Barry Chant, percussions et chœurs

Chanteur, auteur, compositeur, guitariste et harmoniciste, Doura Barry est né en République de Guinée, à Kindia, « la cité des agrumes ». Sa mère, de l’ethnie Könön, vient de la Guinée forestière, son père, Peuhl, de la moyenne Guinée (ou Foutah Djallon). Polyglotte (il chante en Poular, Soussou, Malinké, Könon, Français, Créole…), il l’est surtout dans sa musique, empruntant librement aux folks pulaar et mandingue, au blues, à la salsa… ses notes chaleureuses et émouvantes. Ses textes abordent avec malice et sensualité, conscience et bienveillance les rapports humains et sociaux, l’amour, la Guinée d’aujourd’hui et celle des anciens.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 4 1

musée archéologique grenoble saint-laurent

MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE GRENOBLE SAINT-LAURENT

Musée archéologique Grenoble-Saint-Laurent Place Saint-Laurent 38000 Grenoble Tél. 04 76 44 78 68 www.musee-archeologique-grenoble.fr

Dans l’un des plus anciens quartiers de Grenoble, au pied des fortifications de la Bastille, le Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent, site exceptionnel classé Monument historique, témoigne de vingt siècles d’histoire de la ville et invite à un voyage pour remonter le temps jusqu’aux origines du christianisme. Situé sur la rive droite de l’Isère, ce site fait partie, au IVe siècle, de l’ensemble des nécropoles suburbaines de Grenoble. On peut aujourd’hui y observer une succession d’édifices construits les uns sur les autres jusqu’au XIXe siècle (église carolingienne, église romane, mobilier liturgique du XVIIIe s. , vitraux du XIXe s…). Ainsi, s’offre au public la vision d’un ensemble architectural qui a évolué selon les pulsions de l’histoire urbaine. A nouveau ouvert au public en 2011, le musée rénové et habillé d’une scénographie didactique et audacieuse, présente dans son exposition permanente le contenu des recherches menées pendant plus de 30 ans et donne à voir l’essentiel des données relatives à l’histoire urbaine, religieuse et humaine de Grenoble.

Entrée libre dans la limite des places disponibles


4 2 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée archéologique grenoble saint-laurent

Dim. 22 mai 2011

16h

Temps Relatif Quatuor vocal

Marie Albert Gabriel Jublin Benjamin Ingrao Romain Bockler

Quatre jeunes chanteurs passionnés de musique ancienne ont imaginé un programme où la polyphonie vocale répond à l’émotion picturale. Avec Pascal de l’Estocart, c’est le thème des « Vanités » omniprésent dans la pensée et les arts de la Renaissance et du Baroque, qui est mis en musique. La polyphonie à quatre voix chantées en français est bien propice à restituer ces délicieuses miniatures, petits tableaux anecdotiques et descriptifs souvent drôles ou émouvants illustrant une maxime morale ou spirituelle.. Dans le même esprit, Anthoine de Bertrand chante les amours de Ronsard. Enfin, dans un genre plus profond et reconnu dès le XVIe siècle comme une œuvre visionnaire, les Prophéties des Sybilles de Roland de Lassus campent en un langage dense et chromatique le portrait de ces magiciennes de l’Antiquité… que l’on retrouve pour mémoire aux quatre coins du plafond de la chapelle Sixtine !


DIM.3 DIM.3 DIM.10 DIM.17 DIM.17

AVRIL 2011

DIM.13 DIM.13 DIM.27

MARS 2011

DIM.13

DIM.13

FÉVRIER 2011

DIM.16 DIM.16 DIM.23

JANVIER 2011

DIM.12 DIM.19

16h 17h 17h 16h 16h

16H 17h 16h

CNSMD de Lyon Conservatoire de Grenoble Orgue, saxophone CNSMD de Lyon 38e Rugissants

Kora, voix et percussions

17h

Trio Estampes Autour de Vaucanson Duo Emler/Dehors Trio Ubilova Les moines chanteurs de Gyuto

Soprano, harpe, hautbois

Ensemble architecture et musique Ali Boulo Santo Cissoko

16h

Harpe, guitare CNSMD de Lyon Quatuor à cordes

MUSÉE DAUPHINOIS

Violoncelle, guitare, violon CNSMD de Lyon CNSMD de Lyon

Trio Alta Le grand souffle romantique Trio Versae

16H 17H 16H

Duo insolite Trio Gellend Quatuor Équinoxe

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE

Quatuor de flûtes Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble

Quatuor Hinémoa Harmonies célestes

16h 15H + 16H30

MUSÉE DE saint-antoine-l’abbaye MUSÉE DAUPHINOIS Église-abbatiale de Saint-Antoine MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE MUSÉE DAUPHINOIS MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

MUSÉE HÉBERT MUSÉE DAUPHINOIS MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE

MUSÉE HÉBERT MUSÉE DAUPHINOIS

Jean-Paul Dessy, violoncelle seul Viole de gambe et flûte à bec MUSÉE DAUPHINOIS MUSÉE HÉBERT

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE

34 7 35 15 28

PAGE 15 PAGE 6 PAGE 28

PAGE 5

PAGE 14

PAGE 11 PAGE 5 PAGE 14

PAGE 10 PAGE 4

PAGE 4 PAGE 10

( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 4 4

Prophètes Duo Isabella d’Esté

15H + 16H30 16H

DÉCEMBRE 2010

DIM.21 DIM.28

NOVEMBRE 2010

Calendrier 2010>2011


DIM.18

16h

Bobolink Duet

Euphonium, flûte

Flûte, vibraphone, marimba

Ovale Trio

16h

SEPTEMBRE 2011

DIM.21

AOÛT 2011

DIM.3 DIM.3 DIM.10 DIM.10 DIM.17 DIM.24 DIM.31

MUSÉE HECTOR-BERLIOZ

MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

PARC DU DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN PARC DU DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE DE LA RÉSISTANCE PARC DU DOMAINE DE VIZILLE PARC DU DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE HECTOR-BERLIOZ

Harmonies de l’Isère - FSMD Voix bulgares Clarinette / piano Chant, percussions et chœurs Ensemble de cuivres et percussions Le piano ambulant Soprano, violon, violoncelle

JOURNÉE DES HARMONIES Trio Tzane Duo Damiano / Sarzier Doura Barry Hypercuivres Petrouchka, fantaisie foraine Trio Stentato

14h30 16h 17h 17h 17h 17h 17h

17h 17h

DIM.19 DIM.26

MUSÉE HECTOR-BERLIOZ MUSÉE DE LA RÉSISTANCE

16h

DIM.12

CNSMD de Lyon Ensemble de saxophones

16h

JUILLET 2011

DE saint-antoine-l’abbaye DE saint-antoine-l’abbaye DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE archéologique D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN DAUPHINOIS

MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

MUSÉE MUSÉE MUSÉE Musée MUSÉE MUSÉE

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE

CNSMD de Lyon CNSMD de Lyon Vents et contrebasse Quatuor vocal Quatuor à cordes Duo Jost / Keller - soprano, piano

Nils Wieboldt Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble Mélodies et chansons

Musique autour du clavecin Musique autour du clavecin Quartet Novo Temps relatif The Solaris Quartet Récital Strauss

Bach, suites pour violoncelle seul Tout va très bien, Madame la marquise ! MUSIQUE DE CHAMBRE Ensemble Oct’opus

16h 16h 16h 16h 16h 17h

DIM.5

JUIN 2011

DIM.8 DIM.22 DIM.22 DIM.22 DIM.29 DIM.29

MAI 2011

35 35 16 42 29 7

20 30 20 39 21 21 24

PAGE 25

PAGE 30

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE

PAGE 24 PAGE 38

PAGE 16

PAGE 29

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE


MUSÉE DAUPHINOIS 30, RUE MAURICE GIGNOUX 38031 GRENOBLE CEDEX 1 TÉL 04 57 58 89 01 www.musee-dauphinois.fr MUSÉE hébert

MUSÉE DE SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE LE NOVICIAT 38160 SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE TÉL 04 76 36 40 68 www.musee-saint-antoine.fr

chemin hébert 38700 la tronche tél 04 76 42 97 35 www.musee-hebert.fr

MUSÉE de la résistance ET DE LA DÉPORTATION DE L’ISÈRE MAISON DES DROITS DE L’HOMME

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANCAISE

14, rue Hébert 38000 Grenoble Tél 04 76 42 38 53 www.resistance-en-isere.fr

˜

DOMAINE DE VIZILLE PLACE DU CHÂTEAU 38220 VIZILLE TÉL 04 76 68 07 35 www.domaine-vizille.fr MUSÉE HECTOR-BERLIOZ

Musée archéologique Grenoble-Saint-Laurent Place Saint-Laurent 38000 Grenoble Tél 04 76 44 78 68 www.musee-archeologique-grenoble.fr

69, RUE DE LA RÉPUBLIQUE 38260 LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ TÉL 04 74 20 24 88 www.musee-hector-berlioz.fr MUSÉE d’art sacré contemporain ÉGLISE SAINT-HUGUES DE CHARTREUSE 38380 SAINT-PIERRE-DE-CHARTREUSE TÉL 04 76 88 65 01 www.saint-hugues-arcabas.fr

Retrouvez le programme sur www.isere-culture.fr

Musiques au coeur des musées 2010/2011  

Programme de la saison : 38 concerts dans les musées départementaux en Isère

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you