Page 1

« O oè to oè rima »

octobre 2011

techno.boutekka@laposte.net - Prix : 50 F cfp

EDITORIAL : Ia orana, "TE FAREREIRAA" : la RENCONTRE, voila le mot et l'objectif qui ont guidés nos équipes et nos élèves durant cette deuxième période de l'année scolaire à travers les divers projets éducatifs vécus et réalisés par nos élèves.

N°13

« O oè to oè rima » Henri HIRO qui veut dire : « Ta main, c’est ton avenir »

Les 5e SEGPA : A LA RENCONTRE DES BALEINES

Rencontrer, c'est quoi ?

N'est ce pas aller à la découverte de l'autre, de son environnement pour mieux : le COMPRENDRE et en APPRENDRE.

En effet, "Apprendre, c'est faire découvrir" le disait Richard BACH et c'est le CŒUR même de notre métier. Alors, c'est avec un grand plaisir que je vous laisse découvrir ce deuxième numéro de Notre mensuel avec toutes mes félicitations aux élèves et aux équipes pour leur travail ! Bonne lecture !

Le principal

Les 5e pendant le briefing sur le bateau, avant le départ !

Dans ce numéro :

Agenda du collège

La classe Te’i moana à la rencontre des baleines

17/10 : 6e7 en sortie à l’OTAC Réunion des professeur 4e DT1 et 4e DT2

Enseignement des langues

La 6e1 : en professeur à l’école Oremu.

2

3

3

18/10 : Début du Défi lecture (6e8) Fête de la science 19/10 : Accueil des élèves de CM2 au collège H. HIRO 20/10 : Bâptème de l’air pour les 3e6

RUBRICABRAC

4

04/11 : Arrêt des notes (1er trimestre)


« O oè to oè rima »

octobre 2011

Page 2

TE VE’A A FAA’A

La classe Te’i Moana à la rencontre des baleines ! La 5° SEGPA se lance dans la plongée sous-marine !

Les baleines à bosses, quelques données: Longueur: 19 m Poids: 30 à 40 tonnes Longévité: 48 ans Gestation: 11-12 mois Le baleineau:

A la naissance, le baleineau mesure 4-5m pour environ 1t. Il est exclusivement allaité durant 5-6 mois par sa mère puis il continue à être allaité tout en commençant à se nourrir par lui-même durant encore 6 mois. Il quittera sa mère au début de sa deuxième année alors qu'il aura atteint une taille de 9m .

La plongée sous-marine, de nouvelles sensations: Pour la première fois, nos futurs plongeurs respirent l’air comprimé d’une bouteille, l’air est froid et sec. Très vite, les élèves se dirigent vers le fond du lagon, on se tient aux coraux pour rester au fond et contempler la faune, des douleurs aux oreilles se font sentir, il faut

Première expèrience avec la plongée « bouteille ». Sur le bateau, deux bouteilles alimentent les détendeurs. Les élèves ont pu plonger jusqu’à 2-3 m dans la réserve naturelle surnommée « l’aquarium ».

Cette année la 5° SEGPA devient la classe Te’i moana. Une classe qui va porter son attention sur le lagon et les enjeux de sa protection. Le premier épisode de cette longue aventure a eu lieu mardi 20 septembre. Le truck a déposé les élèves à la Marina Taina pour rejoindre le club de plongée « Fluid ». Claire et Christophe les ont accueilli et fournit le matériel nécessaire. Une matinée bien remplie est prévue: recherche des baleines, nage avec les dauphins, et une initiation en plongée bouteille. Il aura fallu seulement attendre 10

apprendre à « décompresser » avec le nez, ce sera l’objet des prochaines séances.

minutes pour rencontrer la première baleine, un mâle. Un peu trop timide, le bateau s’est remis en quête de baleines moins discrètes. Après une pause au milieu des dauphins, deux femelles se sont présentées près de la baie des pêcheurs. Nos jeunes marins sont restés plus d’une heure en leur compagnie. Une tentative de mise à l’eau avec les baleines a été tentée, mais impossible de les approcher cette fois-ci.

Briefing sur le bateau avant le départ: au programme, recherche des baleines, nage en palmes-masque-tuba avec les dauphins, plongée bouteille dans le lagon▼▼▼

Les dauphins à long bec ou « spinner » de la baie des pêcheurs. ▼▼▼

Participants: La 5° SEGPA, 2 élèves de 5°1, M. VITIELLO .Tous nos remerciements au collège qui nous a permis de démarrer l’aventure, au club de plongée « Fluid » pour sa patience et son professionnalisme et à la maman de Stanley pour nous avoir accompagné.


« O oè to oè rima »

octobre 2011

N°13

Page 3

ENSEIGNEMENT DES LANGUES L’équipe des langues est heureuse car une salle informatique de 13 postes est en voie d’être équipée en D12 pour mettre l’enseignement des langues en conformité avec les exigences officielles.

Ce niveau A2 a été absorbé récemment par le socle commun mais il reste à mettre en œuvre dans toutes ses modalités malgré tout.

« les 5 compétences du niveau A2» En effet depuis quelques temps notre enseignement est adossé au CECRL (Cadre Européen Commun de Référence en Langues). Nous sommes tenus de préparer les élèves dès la 6° afin de valider un niveau A2 (et B1 pour ceux qui se destinent à l’entrée en 2nde). Ces validations requièrent 5 compétences : • la compréhension orale • l’expression orale • l’interaction (ou conversation) • la compréhension écrite • l’expression écrite

Afin d’entraîner les élèves à ces compétences (surtout orales) et afin d’évaluer individuellement leurs progrès les nouvelles technologies se révèlent être une aide précieuse, d’où l’utilité de la salle informatique. • meilleure concentration de l’élève avec un casque

• meilleure compréhension sans bruits parasites • meilleur suivi individuel • meilleure motivation de l’élève qui travaille sur des supports dignes de sa génération • meilleure adaptation des ressources Pendant que la moitié de la classe travaille sur les postes la compréhension d’un document sonore ou vidéo, l’autre moitié est prise en charge pour travailler avec le professeur sur une autre capacité langagière (expression orale ou compréhension écrite par exemple). L’équipe des langues remercie tous les acteurs de l’institution pour les efforts d’équipement, nous ferons de notre mieux pour que les élèves en tirent le meilleur parti.. Hau nui 4eDT2

La 6e1 joue au rôle de professeur à OREMU La classe de 6émé1 c’est rendue à l'école primaire Oremu afin de lire un conte : « La légende de Tuivao ». Les enfants de la classe de Madame Vaiana les ont accueillis les bras ouverts.

Non seulement nos jeunes collégiens ont démontré leur savoir être en se comportant de façon responsable mais aussi leur savoir-faire au niveau de la lecture oralisée. En fin de séance un motmêlé réalisé par les élèves de la classe de 6éme1 autour du thème de la mer a été distribué à chacun des élèves de CE1. Grâce à l’aide et à la patience de nos jeunes conteurs, qui ont joué à la perfection leur rôle de

professeur, les enfants de l’école Oremu ont trouvé la solution. K. Lehoucq (Professeur spécialisée)


« O oè to oè rima »

octobre 2011

Rubricabrac Solutions (précédent numéro)

Énigmes d’octobre :

Devinettes

1) Trouvez un nombre de 6 chiffres dont :

Qui est-ce qui est plus léger qu’ une plume mais que la grue ne peut pas porter ! L’ombre. Je te regarde sans te regarder? Le miroir. Énigmes : Mon premier est le contraire d’ entre. Mon deuxième coupe le bois. Mon troisième se respire. Mon tout est plein de maléfices.

Le premier et le dernier chiffre sont les mêmes. Le premier chiffre multiplié par 2 produit un nombre à 2 chiffres. Ce nombre est le deuxième et troisième chiffre. Le dernier chiffre multiplié par 3 donne un nombre à 2 chiffres. Ce nombre est le quatrième et cinquième chiffre. Le total de tous les 6 chiffres est égal à 22

Une sorcière. (sort - scie - air)

Pourquoi la France et la Grande-Bretagne son telles aussi proche? Car elles se tiennent par la manche.

2) En utilisant les symboles mathématiques : +, -, /, x et les parenthèses ( ) Complétez le problème suivant : 5 5 5 5 5 5 = 55 Matahuira 4eDT2

« Ma’a topata iti a’e a… » (Henri Hiro) Ne serait-ce qu’une goutte d’eau ! (eau = la connaissance)

Collège Henri HIRO BP 60200 FAA’A centre Tel : 803.400 Télécopie : 803.405

Directeur de la publication : P. MOU KAM TSE (principal du collège) Rédaction et Maquette : M. BOUTEKKA (professeur de technologie) Photos : Les professeurs …… et les élèves

REMERCIEMENTS Nos remerciements les plu s sincères à Monsieur le Ministre de l'Éduca tion, à Madame la Directrice de la DES, à Mo nsieur le Maire de la commune de Faa'a et son conseil, à Monsieur le président du CU CS, au commandant de la brigade de gendar merie de Faa'a, au chef de la police municipa le de Faa'a, à Monsieur le Directeur de Far e Tama Hau, à la cellule éducation à la san té, au centre d'alcoologie et toxicomanie, à la BPDJ, à l'association des parents d'élèv es et aux collègues du primaire et de lycées pour leur soutien et leur investissement.

Journal du collège Henri Hiro de Faa’a - Polynésie française n° 13  

Activités pédagogiques, jeux, vie du collège…