Page 1

Rร‰CITS DE FRISSONS (III)

IES ZIZUR BHI 2012-2013 2ยบ E.S.O.


APPARITIONS Dans la maison d’une amie. Un jour son frère est devant l`ordinateur, quand il croit qu’une femme entre dans la salle. Il croit que c’est une de ses sœurs, il lui parle mais comme il ne répond pas il voit que c’est une personne qu’il ne connait pas, elle le regarde avec le visage frappé et saignant d’une jambe. Il résulte que dans la maison de mon amie une famille est morte et après ils ont vu la dame et un de ses fils.

Josu Millán


UNE RUE Un jour l´après-midi je marche calmement dans une rue très sombre de Zizur Mayor. Je commence à écouter beaucoup de bruit derrière moi, et je pense que c´est l´autre personne qui marche mais je regarde derrière moi, mais il n`y a personne d´autre. Je change de rue parce que je suis très effrayée par les bruits. Au centre de la nouvelle rue il y a un très grand lampadaire qui éclaire toute la rue. Je continue à marcher jusqu´à ce que je vois au fond de la rue ma maison, je cours très rapidement et je regarde derrière moi un petit chat très effrayé. Je porte le petit chat à ma maison et le matin il n´y a plus de chat. Clara Gil


MYSTÈRE AU TERRAIN DE FOOT C`est le 4 Avril deux mille huit. Il est 10.00 heures et il fait très froid. Le garçon met ses pantoufles pour jouer un match de foot avec ses amis, mais... un homme le regarde dans le coin de la rue d´à côté. Qui-est-ce ? Il sera un ami? l´arbitre qui va les diriger? Le garçon court un peu, parce qu´il a un peu peur. Quand il arrive au terrain, il n’y a personne ! Qu’estce qu’il va faire? Il va les attendre pendant qu’il joue un peu et… l´homme apparaît habillé tout en noir avec un masque et il l´attrape par derrière et il le poignarde dans le cou, et il meurt lentement. L´homme court dans la rue à gauche et il disparaît. Personne ne l´a vu.

Mikel Martínez


LA FORÊT Je vais dire une histoire, arrivée dans la ville Moore. Cinq garçons vont à la forêt prendre des champignons. Les garçons vont dans une rue déserte, ils ne le savent pas. Ils écoutent un bruit el ils ont peur. Un garçon dit qu’ils sont perdus. Ils ne savent pas retourner. Ils écoutent le bruit plus ferme et plus fort. Un garçon dit que le bruit fait peur. Ils ont commencé à courir mais ils écoutent le bruit de nouveau. Quand un garçon voit une rue avec un panneau de la ville, ils n’écoutent pas le bruit et ils vont dans la ville. Ils écoutent le bruit de nouveau, ils ont peur mais ont vu partir d’un buisson une corneille. Ils ont eu peur de la corneille.

Iñigo Ortega


SUPER AVENTURALANDIA Dans un village près de Pamplona, vivait un monsieur qui ne sortait jamais de sa maison, au moins personne ne le voyait sortir. Ils l´appelaient monsieur le fantôme, parce qu´ils disaient que celui qui entrait dans cette maison ne sortait jamais.

Un jour trois enfants sont entrés dans la maison. Les enfants avaient terriblement peur parce qu´ils entendaient beaucoup d´enfants crier. Ils ont vu quelques brillantes lumières et tout à coup quelqu´un les a attrapés. Ils ont commencé à courir


et ils ont vu une affiche lumineuse qui disait: Super Aventuralandia.

Les enfants ont commencé à rire et à connaître pourquoi personne ne sortait de la maison. Tout le monde voulait être dans le parc. Ils voulaient aussi rester là et depuis ce jour personne ne les a revus.

Leyre Ruiz Pacheco


Le rat Lucie et sa famille vont quatre jours en vacances au camping. Dans la tente ils mettent les aliments dans les boîtes et ils les couvrent pour que les fourmis ne mangent pas les aliments. La nuit, tout le monde dort, tout est en silence et Lucie écoute un bruit, près des boîtes des aliments mais elle est très fatiguée et elle dort. L´autre jour, Lucie se réveille et elle voit le sac à dos avec un grand mouvement !!! Lucie regarde dans le sac à dos et elle voit un rat très petit et joli. Lucie dit : -Il est joli!! Elle aime beaucoup le rat et elle laisse le rat partir… mais son père se fâche beaucoup parce que le rat a mangé tout le fromage, le jambon, le pain et les tomates. Le père prend le bâton et il va derrière le rat pour le tuer. Lucie voit son père avec le bâton et elle pleure beaucoup, alors son père revient et il dit que le rat est libre et heureux. Lucie est très contente et la famille décide de se promener sur la plage et se baigner. C´est un grand jour !!!!!! Iván Pellejero


Après le cinéma C`est le soir, il pleut. La rue est déserte. Les lumières commencent à s´allumer. Ma sœur descend les escaliers de l ´autobus et se dirige à sa maison. Elle habite au bout de la rue. Elle pense au film qu´elle vient de voir. C´était effrayant!! Elle a eu vraiment peur tout à coup, elle sent une étrange présence derrière elle. Ses pas commencent à être rapides et sa respiration s´accélère de plus en plus. Tout à coup elle écoute une voix: -Marie, arrête de courir! Ma sœur s´arrête. Juste au moment où un bras se pose sur son épaule. Quelle chance! C´ est ma cousine Germaine qui l ´avait reconnue.

SANCHO URRUTIA


Palais Royal C'est l'après-midi et il fait très froid au palais Royal. Deux filles vont au palais Royal. L'entrée est déserte. Seulement, nous et les deux filles, nous sommes dans l'entrée. Nous pensons que ces filles sont des voleurs. Elles vont dans la cuisine, dans le grand salon et finalement elles passent par le couloir et elles restent dans la chambre principale. Nous sommes allées derrière elles tout le temps. Dans la chambre principale il y a une couronne avec trois diamants. Elles essaient de voler la couronne de trois diamants. Nous appelons la police par téléphone et ils arrêtent les voleurs. Les Rois nous invitent à un dîner Royal pour nous remercier d'attraper les voleurs.

AMAIA LÓPEZ DE SAN ROMÁN LUQUE ANDREA ONGAY LEYUN


MARQUES D’UN ASSASSINAT C’est un soir d’hiver, exactement 20 :30, William Forcks, est retourné à sa maison après jouer ses parties habituelles, dans le bar VI Avenue. Il a trouvé des tâches de sang sur la place de la mairie ; il s’est arrêté observer les tâches, quand, tout à coup, il entend un cri aigu, comme le cri d’une jeune, une seconde après, il a vu un homme sortir, courir, il prend un manteau noir, un masque noir, un chapeau haut et un costume élégant, tâché de sang. Il a observé que l’homme a jeté un poignard avec du sang au sol. William a téléphoné à Aleg, l’inspecteur de police, qui enquête l’affaire. Deux mois après, William, lit un titulaire effroyable. « Trouvés trois jeunes, morts, avec beaucoup de marques de poignard » Les assassinats se sont passés dans le même lieu et bâtiment où William a écouté le cri et il a vu un supposé assassin.

Gabriel Jiménez

Récits de frissons  

Récits réalisés par les élèves de 2º ESO

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you