Issuu on Google+

ABLE OURN T N O I NC MENT E N È de V É irection d a l s u o ale s RCÓN e mondi A L A A Premièr Í

o GARCec d r a n o e av L

êve ! tion de r u b i r t s i une d

Gioseffo ZAMPONI Ulisse all’Isola di Circe Drama musicale (Bruxelles, 1650)

CAPPELLA MEDITERRANEA Céline SCHEEN: soprano (Circe) Furio ZANASI: baryton (Ulisse) Sergio FORESTI: basse (Nettuno) Fernando GUIMARÃES: ténor (Euriloco / Tritone secondo Statua prima / Marte) Zachary WILDER: ténor (Mercurio / Apollo) Mariana FLORES: soprano (Venere) Dominique VISSE: contre-ténor (Argesta) Fabián SCHOFRIN: contre-ténor (Satiro) Matteo BELLOTO: basse (Giove) CLEMATIS Stéphanie de Failly: concertmeister CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR – Les Solistes Caroline WEYNANTS: soprano (Lisetta / Pallade) Alice FOCCROULLE: soprano (Dorinda) Benoît GIAUX: baryton (Tritone primo) Philippe FAVETTE: basse (Statua seconda)

Leonardo GARCÍA ALARCÓN : direction Ulisse all’isola di Circe est le premier opéra joué dans les Pays-Bas du Sud. Il fut créé à Bruxelles le 24 février 1650 à l’occasion des festivités du mariage de Philippe IV d’Espagne avec Maria-Anna d’Autriche. On sait que le spectacle fut rejoué en 1655 à la demande de la reine Christine de Suède. Gioseffo Zamponi est vraisemblablement d’origine romaine et sa date de naissance est située entre 1610 et 1620. C’est dans les Pays-bas du Sud qu’il fait sa carrière, entrant en 1648, au service de l’archiduc Léopold-Guillaume, gouverneur des Pays-Bas, où il compose de la musique religieuse et fait partie des musiciens de la « chambre ». Ulisse est écrit dans le style nouveau des opéras vénitiens avec la présence de personnages bien typés ; dans un langage qui, d’une part, allie le recitar cantado aux arie, et, d’autre part, alterne la théâtralité à des épisodes d’une grande émotion, cet opéra est une véritable découverte qui a enthousiasmé tous les artistes qui y ont participé à sa résurrection. Pour cette réalisation importante, les trois ensembles que dirige régulièrement Leonardo García Alarcón sont réunis. Pour cet enregistrement, CLEMATIS a tout mis en œuvre pour donner à cette résurrection le faste des conditions de la création à Bruxelles en 1650. Comme c’est le cas dans ces spectacles de noces royales, les moyens sont imposants. Pour la circonstance CLEMATIS apparaît en grande formation d’une trentaine d’instrumentistes. Outre les cordes et une importante section d’instruments de basse continue, l’ensemble est enrichi de nombreux instruments à vent qui permettent de colorer les scènes et de donner à chaque personnage son identité sonore, puisque à chaque scène sont liées de nombreuses ritournelles instrumentales.Réunis sous la baguette de Leonardo García Alarcón, les chanteurs de CAPELLA MEDITERRANEA constituent une distribution de rêve pour cet opéra. Les solistes du CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR sont également invités à cette production pour représenter les suivantes de Circé, le Chœur de Tritons, le Chœur de Statues…

RIC 342

2 CD

Date de parution : 25 mars 2014 Temps total : 2h 18’11

Un livre-disque de 150 pages abondamment illustré avec les gravures des décors et costumes de la création à Bruxelles en 1650 Découvrez de larges extraits du concert organisé à l’issue de l’enregistrement en février 2012 http://www.youtube.com/watch?v=CyhZCNkN7Mw


Ric342: ZAMPONI Ulisse all’Isola di Circe_Leonardo Garcia Alarcon_fr