Issuu on Google+

Le Centre de documentation de l’ISPED vous présente

LES ACQUISITIONS DU MOIS DANS CE NUMÉRO

M

ju ai-

in 2

01 2

Informatique (1) ................ Nutrition (1) ....................... France : Rapports (2) ........ Santé publique(1) ..............

1 1 2 2

Volume 9, numéro 5/6

INFORMATIQUE Gandon F, Faron-Zucker C, Corby O. Le web sémantique. Comment lier les données et les schémas sur le web ? Paris : Dunod; 2012. (Collection InfoPro Management des systèmes d'information) DIM2935 / G. Diallo Cet ouvrage s'adresse à la fois au décideur souhaitant une introduction à ce domaine émergent, au chef de projet ou au développeur web souhaitant avoir un ensemble de références à portée de main et à l'étudiant qui se doit de maîtriser ces concepts d'avenir. Plus de vingt ans se sont écoulés depuis la naissance du web et son ascension est toujours aussi fulgurante. Le web sémantique et le web de données, parfois présentés comme le web 3.0, s'inscrivent comme une nouvelle étape marquante dans sa construction. L'objectif de cet ouvrage est de proposer une synthèse en français qui permette de comprendre les tenants et aboutissants du web sémantique. Le premier chapitre offre une perspective historique sur la conception et le déploiement de ces nouvelles facettes du web. Les trois chapitres suivants détaillent dans un ordre de dépendance les standards du web de données et du web sémantique. Le chapitre 5 recense une variété d'applications, de ressources et d'outils existants. Le chapitre 6 permet d'en finir avec une dizaine d'idées reçues largement répandues sur le web sémantique. Le dernier chapitre conclut sur la perspective d'un web de métadonnées ubiquitaires.

N UTRITION Comportements alimentaires. Choix des consommateurs et politiques nutritionnelles Versailles: Éditions Quae; 2012. (Collection Matière à débattre et décider) DIM2932 / Barberger-Gateau P. Au cours des dernières décennies, les pratiques alimentaires ont connu de fortes évolutions, caractérisées notamment par l’augmentation de la consommation de lipides, l’usage de plus en plus répandu de produits prêts à consommer, la progression de la restauration hors domicile, l’expansion de la grande distribution dans les circuits d’approvisionnement... Enjeu de société, l’alimentation se situe au croisement de politiques publiques qui s’attachent, avec un objectif commun de santé publique, à différentes dimensions de ce secteur économique et social important dans notre pays - sécurité sanitaire des produits, adaptation de l’offre alimentaire aux besoins des populations, lutte contre les inégalités, prévention nutritionnelle, et compétitivité. En 2009, le ministère de l’agriculture a sollicité l’INRA pour réaliser une expertise scientifique collective qui mette à disposition des décideurs les connaissances acquises sur ces questions dans des champs disciplinaires très variés (épidémiologie, nutrition, science des aliments, psychologie, sociologie, économie).

© Bibliothèque

Page 1


LES ACQUISITIONS DU MOIS

© Bibliothèque ISPED

F RANCE : R APPORTS

SANTÉ

Ménard C, Demortière G, Durand E, Verger P, Beck F, eds. Médecins du travail / médecins généralistes : regards croisés. Saint-Denis: Inpes; 2011. (Collection Etudes Santé) DIM2931 L’Inpes et l’Institut national de recherche et de sécurité et la Société de médecine du travail de l’Ouest de l’Île-de-France publient conjointement un livre qui rend compte de l’activité des médecins du travail et des médecins généralistes autour des problématiques de santé au travail, de l’impact des facteurs de risques professionnels sur la santé de leurs patients, des enjeux et des difficultés qu’ils rencontrent et des coopérations entre ces deux disciplines de la médecine. Deux enquêtes indépendantes et complémentaires réalisées en 2009 sont rapportées. La première, réalisée et financée par l’Inpes, l’INRS et la SMTOIF, porte sur l’implication des médecins du travail dans le champ de la santé publique, et plus particulièrement des pratiques addictives : quel(s) rôle(s) pour les médecins du travail dans la prévention de ces pratiques en milieu professionnel ? Comment sont-ils sollicités pour mettre en œuvre des actions collectives de prévention ? Quelles sont leurs opinions sur les tests de dépistage ? La seconde, réalisée et financée par l’Inpes, analyse les opinions et pratiques des médecins généralistes en santé au travail : comment conçoivent-ils leur rôle ? Quelles pathologies liées au travail rencontrent-ils ? Quelles occasions ont-ils de solliciter les médecins du travail ? Pour finir, un volet commun aux deux enquêtes interroge les perceptions croisées des médecins généralistes et des médecins du travail sur leurs relations de coopération. Pousset M, ed. Cocaïne, données essentielles. Saint-Denis La Plaine: Observatoire français des drogues et des toxicomanies; 2012. DIM2930 En France, le nombre de personnes déclarant consommer de la cocaïne au moins une fois dans l’année est d'environ 400 000 individus, ce qui fait de cette substance la deuxième drogue illicite en termes d’usage (derrière le cannabis). Au-delà de ce rang, la place de la cocaïne a indéniablement changé au cours des 15 dernières années, rendant cette drogue incontournable dans le paysage des substances illicites et son observation indispensable. Afin de dresser un état des lieux relatif à la place actuelle de ce produit en France, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) propose cette monographie. Cette synthèse est le résultat d'un travail collectif mené par les équipes et les spécialistes proches de l'OFDT qui rassemble l’ensemble des données les plus récentes sur la question.

SANTÉ

PUBLIQUE Haut Conseil de la Santé Publique. La santé en France et en Europe : convergences et contrastes. Paris: La Documentation française; 2012. (Collection Avis et Rapports) DIM2933 ; DIM2934

La France possède la meilleure espérance de vie de l’Union européenne pour les femmes mais présente une mortalité prématurée très élevée. Son taux de mortalité par maladies cardiovasculaires est le plus bas de l’UE mais elle se situe dans la moyenne haute pour la mortalité par suicide. Le poids des dépenses de santé dans le PIB est le plus élevé de l’UE mais en termes de niveau de dépenses par habitant la France n’arrive qu’en sixième position… Ce sont quelques-uns des enseignements de ce rapport comparatif France-Union européenne sur l’état de santé mais également sur l’organisation et le fonctionnement des systèmes de santé nationaux au sein de l’UE 27. Réalisé pour la première fois par le Haut Conseil de la santé publique, ce rapport prend appui sur l’ensemble des indicateurs de santé ECHI (European Community Health Indicators), défini par la Commission européenne en vue d’établir une cohérence dans les données statistiques à l’échelle communautaire. Le rapport met en exergue les points forts de la situation française mais également des aspects négatifs qui doivent susciter la réflexion sur les politiques à entreprendre pour améliorer la situation.

Page 2

© Bibliothèque


Avril 2012

Vol.9 n°5/6

© Bibliothèque ISPED

Le catalogue général des ouvrages et les bulletins des nouvelles acquisitions sont disponibles sur R:\COMMUN\DOCUMENTATION ISPED\

© Bibliothèque

Page 3


Nouvelles Acquisitions - CDD