Issuu on Google+

éConomie

16

Com-Zone FoFié KouaKou: “Les entrées d’argent du port suFFisent à ouattara et à ses amis bLanCs.”

«

(…) Il faut leur dire que nous on continue notre boulot tranquillement, tous les régisseurs sont en place, la Centrale (Ministère des Finances des ex rebelles, Ndlr) ici à Korhogo fonctionne correctement. Les entrées d’argent du port suffisent à Ouattara et à ses amis blancs. Il veulent fermer nos postes, mais qu’ils arrêtent d’abord les tickets de Wattao au port d’Abidjan et des autres à San-Pedro. Wattao taxe les camions vides à 5000 Fcfa et les camions remplis à 10.000 Fcfa, est-ce que eux ils ne voient pas ça ? et c’est nous ici, ils viennent emmerder.

Dernièrement nos éléments ont reçu 100.000 FCFA à la mais toiCTK, même tu es journaliste vieux-père, est-ce que c’est normal ça, cent mille pour tout le travail qu’on a fait. Nos frères et amis sont tombés (mort, Ndlr ) au front, leurs parents n’ont rien reçu, mais Soro et Ouattara parce que l’armée française les soutient pensent qu’ils peuvent nous forcer à déposer les armes et puis fermer la Centrale. Eux, ils ont leurs milliards, nous on a nos régisseurs aux postes frontaliers. Je répète, l’argent du port suffit à Ouattara et à ses amis. Ils nous ont trompé eux tous, on a compris ça depuis la mort du Major (IB), on va te recontacter frère, ya des choses tu dois savoir (…)» Nos frères et amis sont tombés (mort, Ndlr ) au front, leurs parents n’ont rien reçu, mais Soro et Ouattara parce que l’armée française les soutient pensent qu’ils peuvent nous forcer à déposer les armes et puis fermer la Centrale. Eux, ils ont leurs milliards, nous on a nos régisseurs

aux postes frontaliers. Je répète, l’argent du port suffit à Ouattara et à ses amis. Ils nous ont trompé eux tous, on a compris ça depuis la mort du Major (IB), on va te recontacter frère, ya des choses tu dois savoir. Commandant rebelle Fofié Kouakou « Le port suffit à Ouattara et ses amis » Voici le résumé des propos d’un soldat FRCI, ancien des Forces nouvelles que nous avons joint samedi dernier au téléphone depuis la localité de Ponondougou dans le nord de la Côted’Ivoire. Au mois de juin, nous vous faisions cas du refus des hommes du commandant « rebelle » Fofié Kouakou, de laisser les postes de contrôles frontaliers aux fonctionnaires des douanes, affectés depuis Abidjan. Ceux-ci avaient d’ailleurs été menacés et sommés sous la menace des armes de retourner d’où ils venaient. Un mois plus-tard, nous sommes repartis aux nouvelles. Le constat est que le statut-quo demeure, « les douaniers de Ouattara » ne sont toujours pas les bienvenus dans le « Soroland ». Ainsi, des difficultés budgétaires pour le gouvernement Ouattara pointent déjà à l’horizon. L’information sur cette crainte, circule déjà dans les milieux économiques ivoiriens. On comprend mieux tout le sens de l’annonce faite la semaine dernière par le gouvernement Ouattara, sur son incapacité à faire face au service du remboursement de la dette contractée auprès du Club de Paris, pour l’exercice 2011. Cette dette s’élève à 2,3 milliards de dollars US, plus de mille cent (1.100) milliards de FCFA

▉ Hervé Coulibaly

APPEL AUX DONS "SOUVENONS NOUS DE NOS FRERES, SOEURS ET PARENTS ET ENFANTS ,AMIS ETC... EXILéS DU FAIT DE LA CRISE IVOIRIENNE POUR LA PLUPART, AU GHANA, AU TOGO... ET VIVENT DES MOMENTS DIFFICILES. FIERS AFRICAINS, FIERS IVOIRIENS FAISONS PARLER NOS COEURS EN FAISANT UN GESTE POUR LEUR APPORTER L'ESPOIR DE VIVRE ET DE POUVOIR REGAGNER UN JOUR NOTRE PAYS. UN SEUL NOM, UNE SEULE ADRESSE, UN SEUL CONTACT : C'EST "AHD" Association Humanitaitre Dignitatis, sur son compte POSTE ITALIA IBAN IT 45 PO76 0103 2000 00000 6888 6514 association humanitaire Dignitatis


DEBOUTCIV N°12 (Page 16)