Issuu on Google+

la griffe culturelle #4 • Déc. 2012 - Jan. 2013 • Toulouse • gratuit


ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE

Bonnes Fêtes !

#4 | DÉCEMBRE 2012- JANVIER 2013

Plus que des mots

À peu près au moment où Clutch décidait d'ouvrir ses pages à la littérature, la Mairie de Toulouse organisait un « lundi de la culture » consacré à la question de la préservation des librairies indépendantes. Comme une première tentative pour essayer de se remettre de la fermeture de la librairie Castéla. Tous secteurs confondus, le mot d'ordre semble parfois entendu : sauve qui peut, la culture va mal! Mais on est bien placé pour voir que, malgré la morosité ambiante, la musique ne s'est pas arrêtée et bat plus que jamais (voir notre agenda), les salles des théâtres résonnent toujours et les expos ne décrochent pas... Alors oui l'argent manque mais la vie artistique ne s'arrêtera pas pour autant et cela ne nous empêchera pas de croquer la dinde pour Noël. D'ailleurs à Clutch c'est déjà un peu les fêtes ; les artistes du portfolio IAMSAILOR & Mahell de Narval nous ont offert notre première couverture 100% originale. Merci pour le cadeau ! | Les Clutchers

04 État des lieux

Labels indépendants

Prochain e sortie le 16.01

08 Brèves 14 Clutch folio

IAMSAILOR & Mahell de Narval

24 Art visuel | Agenda p.32

6e Convention du Tatouage, ...

34 Littérature | Agenda p.36 Le Samovar, lieu commun

38 Chroniques livres & bd 40 Spectacle vivant | Agenda p.46 Les 48 heures du Sorano, ...

48 Projection | Agenda p.52

4h44, Dernier jour sur Terre, ...

54 Chroniques dvd & blu-ray 56 Evénement Rock Belda : souk machine

60 Concert & club

Les Malpolis, Soirées fin du monde, ...

74 Chroniques disques 78 Agenda concert & club + de 400 dates !

Couverture : IAMSAILOR & Mahell de Narval | Voir Clutch folio p.14 Magazine gratuit édité par la Coopérative Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr, 06 16 45 74 17) • Rédaction : Alexandre Courtey (alex.courtey@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Loïc Blanc, Romain Blanc, Maylis Jean-Préau, Mathieu Laforgue, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Jack McCoy, Paul Muselet, Stéphanie Pichon, Mary-Ann Singleton. Conception & direction artistique : La Fée Clutchette (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Directrice de la publication : E-M Chevrier • Distribution : Becycle Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Retrouvez Clutch sur clutchmag.fr Éditions 138 - Coopérative à capital variable de 3 440 € - RCS de Foix 753 921 675 (editions138.fr). Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable, Pure Impression, Montpellier, France. N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

Labels indépendants contre vents et marées

Si la région Midi Pyrénées est active culturellement, sa production phonographique n'a pas le vent en poupe et, dans le sillon de la crise du disque, peine à décoller et surtout à se professionnaliser. Cela n'empêche pas des labels passionnés de sortir une multitude Par Alexandre Courtey d’œuvres bon gré, mal gré.

A

vec Internet et l'éternel krach discographique, les labels indépendants ont peut-être perdu leur lustre d'antan, mais, dans l'ombre, ils restent l'escalier indispensable pour tout groupe, débutant ou avec 10 000 km de tournées au compteur, voulant se professionnaliser ou assurer un minimum de concert. Tout tient par le biais de vrais passionnés qui n'abandonnent pas leur ligne de conduite artistique malgré ce qu'il en coûte aujourd'hui de sortir un disque. Car la plupart des labels régionaux, comme partout en France, sont spécialisés. Les trois-quart des structures sont associatives et les autres n'emploient en règle générale pas plus d'une personne. Des labels et des hommes Dead Bees Records propose un catalogue pop-rock important et 4•

doit sa réputation de dénicheur pour avoir été le premier à diffuser Brian Jonestown Massacre en Europe. Avec les sorties récentes du dernier album des Junkyards Birds (du stoner velu gersois) ou de My Imaginary Loves (voir p.74), le label confirme son implication dans la production locale. Dans d'autres genres, Annexia promeut de l'electro ambiant-dark très pointue, destinée à une niche internationale ou Brennus Music, installé dans le Tarn, l'une des plus prolifiques structures de la région, est labellisé heavy et hard-rock. Maigritude Records, dans la pure tradition hip-hop, reste un collectif d'artistes mais produit et aide au développement de ses protégés : I2C, Nathy, Chelpy. Début 2013, un nouveau label doit voir le jour, fondé par les assos NRS et CMF. Sous le doux nom de Crazy Mother


Fucker Records, il annonce déjà de belles sorties comme Acid & Vicious du toulousain Al'Tarba en duo avec l'américain Lord Lhus, Furax Barbarossa ou Droogz Brigade. Il y a aussi Willing Production, porté par le vétéran Bernard Villeneuve, qui a pris le virage du management d'artistes comme Bob Brozman, tout en continuant de sortir des albums (les Malpolis, Serge Lopez...). Global et local, même combat On compte plus d'une vingtaine de labels dans la région, dix-neuf se sont fédérés en 2009 au sein de la F.L.I.M (fédération des labels indépendants de Midi-Pyrénées), à l'initiative de Gérald Guibaud de We Are Unique Records (voir Clutch#3), en réaction à ce qui se fait sur le territoire national : des labels et certains disquaires ont décidé de se regrouper pour mieux affronter la tempête discographique actuelle. Et toutes ces fédérations régionales, onze au total, sont elles- mêmes regroupées en une confédération nationale, la Félin. Le but étant d'être visible et de faire pression pour bénéficier d'aides à la production, comme le pressage des disques

© Julie Leblanc

•5


ou l'enregistrement. En Midi-Pyrénées, c'est lettre morte, au contraire de PACA où 200 000 € ont été débloqués l'an dernier - mais cette région compte cinquante adhérents. Si plus de 1,5 millions d'euros sont consacrés à la musique actuelle en M.P., la musique enregistrée ne récolte rien dans la moisson. Aujourd'hui sortir un disque est un gros risque et si trois secteurs sont en fort développement ; le numérique bien sûr mais aussi la vente par correspondance et le vinyle qui fait son retour en force ; vendre 1 000 albums pour un label indépendant est un pari gagné. Alors qu'il y a 10 ans, en vendre 5 000 n'était pas fou. Sur Midi-Pyrénées, la fermeture récente du distributeur Mozaïc, après Scalen en 2 000, a mis tout le monde K.O., labels et artistes. Car produire et sortir un album, en CD ou vinyle est une

chose, mais pour qu'il se vende, encore faut-il qu'il soit diffusé. L'effet papillon se fait ressentir à chaque niveau, les diffuseurs mettent la clef sous la porte ou réduisent leur catalogue. Autre exemple : avant 2004, 60% des disques indépendants étaient vendus en FNAC. Aujourd'hui l'enseigne se concentre sur l'électro...ménager et a rendu l'accès à ses bacs quasiment inaccessible aux petits labels et producteurs. Forcément il n'y a pas que les grands magasins qui vendent des albums et les labels s'organisent autrement. Soit en confiant leurs productions aux quelques distributeurs indépendants encore en vie, comme la Baleine à Niort, soit en plaçant eux-mêmes leurs galettes en appelant inlassablement les disquaires concernés. Le numérique prend évidemment une place de plus en plus importante et la vente les soirs de concerts par les groupes eux-

Des chiffres et des notes En 2010, la FLIM a fait une enquête quantitative auprès de ses adhérents. Si ces chiffres datent un peu et ne concernent pas l'ensemble du circuit régional, ils permettent de se faire une idée de ce que représente la production locale. => 54 sorties d'albums pour un pressage de 50 000 disques et 22 000 ventes. 100 release party (soirée de sortie) ont eu lieu dans la région, soit 2 pour chaque groupe/album. Ce qui est peu. Chiffre important, 42% des sorties sont des premières pour les artistes et groupes. => Au sein de la FLIM, 87% des productions sont du rock, même s'il existe une énorme diversité de genre (métal, pop, punk, celte...). Aussi 18% des artistes sont étrangers et seulement 16% viennent de Midi-Pyrénées. Cela peut s'expliquer par le fait que le marché est national, surtout pour des labels spécialisés. => 53% garde une diffusion physique nationale, malgré qu'il y ait moins de distributeurs pour autant de producteurs. Quasiment tous sont passés au numérique et à la VPC (Vente par Correspondance) via Internet.

6•


L'avenir est sombre (faire l'inventaire des contraintes serait très long), sans être forcément bouché. Les solutions existent, comme développer l'événementiel, réduire les coûts de production et de diffusion, faire du booking d'artistes, trouver des alternatives aux plate-formes

de téléchargement et de streaming (Idols ou Believe)... Mais il manque peut-être un label plus important, une locomotive. Et si Toulouse et la région comptent nombre de très bon groupes et artistes, aucun n'est vraiment arrivé sur le devant de la scène dernièrement, du moins pas assez pour attirer l'attention du grand public ou des institutions et entraîner tout le monde avec lui.

Guillaume Bouzy © DR

Trois questions à Arty Empty

le plaisir hybride

Guillaume Bouzy, fondateur de RTMT, ne fait pas dans la facilité avec ses choix d'artistes, mais répond à ce que l'on attend d'un label : de la qualité et de la découverte. Quand as-tu commencé à travailler dans la musique ? J'ai commencé au milieu des années 2000 avec Entreshoks, un collectif d'artistes toulousains. Quand il a fallu s'exporter de la ville, on s'est vite rendu compte qu'il fallait des disques. Du coup on a monté Lacrymal Records pour sortir des albums et faire tourner les groupes. J'ai fait une pause professionnelle de deux ans et l'envie est revenue de repartir sur un projet différent, d'où Arty Empty. Tu as organisé beaucoup de concerts depuis la rentrée. L'événementiel est plus important que la production ? Effectivement, on a fait pas mal de concerts. Avant tout ça, j'ai travaillé sur un support nouveau pour moi, la cassette audio, avec Saåad. C'était la première sortie physique du label et la deuxième c'est Noir Coeur, qui sont pré-sélectionnés pour les découvertes de Bourges. Ce sont des potes qui sont venus avec ce projet, j'ai trouvé ça excellent et on a décidé d'en faire un bel objet en vinyle. Qu'est ce qui peut motiver de repartir sur un label avec tous les problèmes liés au secteur ? L'idée est de me faire plaisir et bien sûr de me professionnaliser, mais pas que par le label. Après, le disque reste incontournable aujourd'hui, si tu veux que ton artiste trouve son public et tourne, il lui faut un album à envoyer à la presse et aux SMAC par exemple, Internet ne suffit pas. Et j'aime l'objet, c'est intéressant pour les groupes de voir leur travail matérialisé. Pour le coup les vrais fans d'un groupe achètent le disque pour le soutenir...

•7

état des lieux

mêmes existe plus que jamais, même si cela reste difficilement quantifiable.


brèves

Rufus Horror Show

© Gwen Vibancos

Le groupe Rufus Bellefleur prépare les fêtes à la sauce Étrange Noël de Mr Jack. Incarné sur scène par Julien Cassarino (Manimal), ce fantôme du bayou développe un peu plus son histoire le 12 décembre à Ernest Renan, avec un spectacle musical pour le jeune public (15h), suivi par un concert pour les grands (20h). En bonus, une première partie assurée par les toulousains de Shinobeez. | rufusweb.free.fr

L'impro fait sa comédie Tous les 1e et 3e mercredi du mois, La Brique enchaîne situations et personnages loufoques à la Comédie de Toulouse. La troupe n'est pas seule à faire vivre le théâtre d'improvisationen ville. Au bar culturel l'Ôbohem, chaque mardi à partir du 11 décembre, La Ludi sort les maillots de hockey pour son championnat d'impro. | lacomediedetoulouse.com et luditoulouse.org

Le hip-hop store accueille sur ses murs l'expo du graffeur Kput. Vernissage le 7 décembre avec mix de Dj Mistawateva et Dj Cyclone. Le Théâtre des Mazades accueille un nouveau rendez-vous : Tiens le jeudi. Tous les jeudis (donc), proposition artistique et rencontre avec les artistes. Lancement le 13.12 avec un conte à trois voix (19h, grat).

8•

ne pas perdre racine À plusieurs reprises, les Caravanes de Cirque de la Grainerie ont soutenu la compagnie l'Arrosoir à Piston. Retour d'ascenseur le 10 décembre à 18h30. La troupe 100% bénévole se mobilise pour aider la fabrique des arts du cirque de Balma à passer le cap d'une année difficile. Crise économique, fin d'emplois aidés : le refrain n'épargne personne. L'association espère que cette soirée de soutien permettra d'envisager l'avenir de ce lieu d'effervescence pour les créateurs et techniciens. Les deux plateaux proposés sont alléchants : un cabaret cirque en deux parties, entrecoupé d'animations musicales et un final avec Dj. Participation libre... mais plus que nécessaire ! | la-grainerie.net


brèves

La saison du ski arrive. Pour ne pas trimer sur les routes enneigées, plusieurs offres de déplacement existent : Skirail (skirail-ter.com), Neigexpress (neigexpress-toulouse.fr) et Négoti (negoti.fr)

Noël au marché Il n'y a pas que la place du Capitole pour faire son marché de Noël. Moins visibles mais pas moins inventifs, d'autres lieux permettent de dénicher le cadeau original. Les Musicophages accueillent le petit marché d'art de Gudule & Galipette du 10 au 24.12 : peintures, sérigraphies, sculptures et autres objets d'art créés (entre autres) par Nikko Kko, Jhano, Dine ou Les Requins Marteaux... La Loupiote fait elle aussi son marché le week-end du 15 et 16.12 (16h et 14h).

FEEL GOOD

HIT OF THE WINTER Deuxième édition du tremplin musical, IN-dépendances Live organisé par le SIMPPS. Sous le parrainage de Joël Saurin (Zebda), une seule contrainte, avoir un message de prévention sur l'usage abusif d'alcool et de drogue. La présélection a déjà commencé, 5 groupes fouleront la salle du Cap à Rangueil le 4 avril. Clôture des inscriptions le 1e mars. À vos instruments ! | in-dependances.com.

Agenda culturel, bons plans, magazine... Non ce n'est pas Clutch mais le portail culturel made in Mairie de Toulouse. Un bon complément pour les sorties. | cultures.toulouse.fr

© Luc Viatour

Avant les fêtes Grand spectacle de rue, marché artisanal et gourmand... le 15 décembre à Cugnaux sera festif ou ne sera pas. L'événement Festinoël revient pour son édition 2012 avec musique, théâtre et pyrotechnie au service d'une adaptation onirique de L'Odyssée. Le même jour, de l'autre côté de Toulouse, Grenade ne sera pas en reste en accueillant Les Malpolis pour une de leurs dernières dates (voir p. 60). Le Père Noël fait son show débutera à 15h par un spectacle de cirque. | mairie-cugnaux.fr et mairie-grenade.fr 10 •


brèves

Les créateurs doublent la mise Deux nouvelles boutiques de créateurs sont récemment sorties de terre à Toulouse. Au 9 rue du Languedoc, Scaax propose des créations artisanales et originales aux allures street à destination du public féminin. Changement de registre au 2 rue Temponières. La boutique Coexist se centre sur la jeune création européenne : prêt à porter, chaussures et accessoires pour hommes et femmes. Le tout complété par des expos et des soirées mensuelles. En décembre, l'imprimeur Sergent Papers fait don de certaines planches à des écoles et centres-aérés pour des supports de collage, découpage, coloriage... Plus créatif que le recyclage !

© DR

Plusieurs écoles ouvrent leur portes en décembre. Art appliqué à l'Epeesat, ou tertiaire à l'Institut Rousseau, chacun le 8.12. Un peu plus tôt, le 5.12, Grand Sud Formation invite à découvrir les métiers du tourisme.

12 •

Rock around the Boudoir Le pôle associatif Boudoir Moderne promet une double dose de rock en décembre. Garage, postpunk et psyché seront à l'honneur au Saint des seins le 13.12 avec les anglais Neils Children et les locaux The Deserteurs. Le lendemain, la Dynamo recevra Abberline, The Unknown Project et Kilter Kappers. Ambiance post-punk cinématique pour ce plateau exclusivement toulousain. | boudoirmoderne.org

Basses Massives Les soirées Play!Ground sont finies mais le Vandal Crew n'abandonne pas la bass music. À peine le temps de se remettre du réveillon que le Bikini tonnera sous une sélection Dubstep, Drum&Bass, Cumbia et Moombahton le 5 janvier. Toulouse Massive verra s'affronter Primal Therapy et Modern Talk, Laundrymix et Dj No Breakfast, Snotrocket, Yobject, Miss Leia ou encore Sharp. Start 22h jusqu'à 6h (10€). | lebikini.com


clutch folio

MAHELL de narval & IAMSAILOR

la tribu graphique

Clutch O Rama #4 - 3 déc. | Exposition Mahell De Narval & IAMSAILOR - 3 au 31 déc. Le tout à La Dynamo | Romain Barbot - iamsailor.com / Mahell - mahelldenarval.com

Musicien, photographe, dessinateur, tatoueur ou graphiste le panel artistique de IAMSAILOR et Mahell de Narval est large et se retrouve dans chaque coup de crayon.

O

n a connu, et apprécié, leur travail à travers les affiches et illustrations du label Arty Empty, pour des pochettes d'albums et affiches de concert. Si les styles diffèrent, l'accroche est la même, la musique, plus exactement la musique extrême. Elle prend une place importante dans leurs parcours, presque plus que le reste, mais leurs chemins initiatiques ont différé avant de se rejoindre. Une école, l'ETPA, pour IAMSAILOR, alors que Mahell, autodidacte, s'est formé auprès de son père, dessinateur, et y a trouvé une source d'inspiration inconsciente : la gravure. Après avoir délaissé les dessins de sneakers, obsession d'une jeunesse baba-folk, Maël Prêté (aka Mahell de Narval) trouve sa voie et son trait dans un monde mystique, tribal, peuplé d'un bestiaire imaginaire avec une connotation quasi ésotérique. Son dessin touche un large public, autant sur

14 •

Toulouse que Paris (illustration pour la salle du Glazart) ou l'international. Tatoueur, il va intégrer l'équipe de la Cour des Miracles (quartier St-Aubin) en janvier. IAMSAILOR, Romain Barbot de son vrai nom et graphiste de son état, est trans-disciplinaire. Entre le dessin, la photo et le graphisme, il considère son style comme naïf, nonchalant et contemplatif. Il ne faut pas chercher les influences et références multiples dans l'art contemporain ou les trucs de hiptsers, mais il avoue s'inspirer des scrapbooks familiaux et des souvenirs d'adolescence, pour donner à ses œuvres, surtout les photos, un penchant nostalgique à défaut d'être mélancolique. Que ce soit avec leurs groupes* ou leurs illustrations, pas de conformisme, seules leurs envies les guident. Par Alexandre Courtey * Saåad et I Pilot Daemon pour Romain, Selenite et Toucan pour Maël.


• 15


16 •


• 17

clutch folio


18 •


• 19

clutch folio


20 •


• 21

clutch folio


22 •


• 23

clutch folio


art visuel

6e Convention du tatouage

Le salon jette l’encre Espace Diagora - Labège | 12 et 13 jan. | 10 et 15 € | toulousetattoo.com

La pratique s’étant fortement démocratisée, il se pourrait bien que les adeptes du tatouage ne soient pas les seuls à lorgner du côté de Labège le week-end du 12 janvier, où des artistes de renommée présenteront leurs productions, en exposition ou en direct. Par Paul Muselet

L

es plus fines aiguilles du moment convient le public à entrer au cœur d’un univers en pleine expansion. En organisant ce salon, Marc et son équipe du studio Ray Tattoo ont contribué à accroître la visibilité d’une discipline suscitant de plus en plus d’attentes. Ouverte aux passionnés et aux curieux, la manifestation accueille plus d’une centaine de professionnels de notoriété nationale et internationale. Parmi eux, des artistes rares et mondialement reconnus, difficilement approchables le reste de l’année, tels que Tin-tin (spécialiste des portraits et motifs japonais) et 24 •

le luxembourgeois Jack Ribeiro. La programmation laisse place à tous les styles et « écoles » (old/newschool, réaliste, ornements, polynésien…). « C’est aussi l’occasion de se faire tatouer sur place » précise Marc. « Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies ! Seule la qualité prévaut ». Pendant la journée se tiendront des concours, où le jury sélectionnera les plus belles pièces réalisées pendant le week-end. Les visiteurs sont également invités à présenter leurs propres tatouages. Relayé par la presse spécialisée, ce concours « externe » vise à promouvoir le travail de tatoueurs plus méconnus.


Photos : Eskimo © DR

Eskimo

esthétique biomecha En toute logique, les six lettres d'Eskimo s’ajoutent au programme de la convention. L’incontournable tatoueur toulousain officie depuis 1991 au studio 12th District. Depuis combien de temps pratiques-tu le tatouage ? J’ai commencé il y a plus d’une vingtaine d'années. Je suis arrivé au tatouage par le biais du dessin et du mouvement Psychobilly au début des années 80. À l’époque, le public affilié à cette mouvance était proche de la culture du tatouage. Ensuite j'ai rencontré Tin-Tin, d'abord en tant que client, et au fil du temps je suis devenu son apprenti. Tu as développé un style particulier par rapport aux autres tatoueurs ? En tant que tatoueur, je dois être capable de faire tout ce que l'on me demande. Plus personnellement j'ai développé un style Biomecha/Bio-Organique dans des esthétiques urbaines et agressives. C’est ce que cherchent la plupart de mes clients. Certains viennent de toute la France pour se faire tatouer ce type de modèles....Merci à eux ! Après, il ne faut pas se fermer : je suis à l’écoute et partant pour tous types de projets ! Que penses-tu de la scène tatouage toulousaine ? Le niveau est vraiment élevé ici, et chaque shop a sa propre particularité. Je pourrais citer La Tannerie (Guy & Bastien), Henrik, ou encore La Cour Des Miracles....Une bonne entente règne entre nous, et c’est très agréable. • 25


art visuel

Kertész

pousse à Bram © André Kertész

André Kertész, ma France | Musée archéologique Eburomagus de Bram (11) | jusqu’au 27 jan. du mer au dim de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 4 € | 04 68 78 91 19 | eburomagus.com

On use et on abuse des Doisneau, Man Ray et autres Cartier-Bresson mais bizarrement Kertész, lui, a fait long feu. Comme il devenait urgent de l’ajouter à la liste des grands de la photographie, la ville de Bram, avec le célèbre musée du Jeu de Paume, expose ses clichés.

A

ndré Kertész a traversé le XXe siècle et à lui tout seul, c’est 70 ans de photographie passés en Hongrie, à Paris ou à New York. Au départ, il aurait voulu être apiculteur mais préférant le noir et blanc au miel et aux abeilles, il s’est entiché de son appareil. Sa biographie montre que ses origines hongroises l’ont marqué au fer rouge lui imprimant un amour du cadrage et de la nature. Cependant, Kertész n’aime pas les catégories et supporte difficilement qu’on le range dans une école ou un courant. Ce qui le caractérise ? Une liberté de style et de sujets : il s’autorise tout, des natures mortes, des nus, des scènes de rue mais aussi des œuvres plus poétiques presque conceptuelles. Il se permet tous les traitements de la macro ou la contre-plongée. 26 •

L’important n’est pas comment il fait mais surtout ce qu’il créé. Journal intime Pour Kertész, la photographie est un acte tout à fait personnel. Il va jusqu’à dire que ses photos constituent une sorte de journal intime, un inventaire minutieux des choses qui lui sont chères comme cette France de l’entredeux-guerres, que la ville de Bram a choisi d’exposer parmi son œuvre fleuve. Pas toujours à l’aise dans son époque, solitaire et timide, Kertész n’a pourtant pas son pareil pour capturer l’instant, raconter l’histoire ou défier les lois de la perspective avec ses fameuses « Distorsions ». Un vrai cours de photographie. Par Mary Ann Singleton


• 27


art visuel

Dancer in the dark Green Galerie | 14 déc. au 07 jan. 09 51 43 45 45 | Vernissage le 14 déc.

Fraîchement revenu de Saragosse, Alexandre Montourcy présente un voyage au cœur de la matière autour de sculptures sombres et énigmatiques. L’artiste explore la rencontre entre la structure architecturale (représentée par les cages) et la déformation de masses noires envahissantes, résultat d’une symbiose étonnante entre mousse de polyuréthane et encre de Chine. Interrogeant le contraste d’un relief sauvage et imprévisible, ce travail obsessionnel se prolonge en deux dimensions avec des dessins d’une complexité graphique particulièrement intéressante. | P.M

Marseille dessine Toulouse Espace III (Croix-Baragnon) jusqu’au 15 déc. | 17 rue Croix-Baragnon 05 62 27 60 76

Quand Graphéine - quatrième du nom - lorgne du côté de la cité phocéenne, cela donne une expo marseillaise au beau milieu de Croix-Baragnon. On y fait de bonnes pioches avec des dessinateurs mal connus par chez nous comme João Vilhena et son écart postal ou encore Dominique Castelle. Moralité : à Marseille, il n’y a pas que l’OM, les calanques et la Canebière. Les artistes Toulousains ne seront pas en reste, puisque à la suite de Marseille dessine Toulouse, ils seront exposés en janvier lors du lancement des festivités de 2013. | M-A.S. 28 •

All about decline Château d'eau | jusqu'au 6 jan. galeriechateaudeu.org

Selon certains, la fin du monde aura lieu le 21 Décembre 2012 (voir p.72). Pour d’autres, c’est l’apocalypse tous les jours. Le photographe Gaël Bonnefon capture au quotidien des scènes crépusculaires. Il immortalise des personnages à l’agonie. Dans son exposition, All about decline, il décline, aussi bien thématiquement que techniquement, l’état de saturation, physique ou sentimentale, illustrée par de superbes couleurs. Des couleurs saturées. Une collection totalement cohérente à voir jusqu’au 6 Janvier… avant ou après le 21 décembre 2012. | R.B.


art visuel

Wolf Cheap Market

La mode crie aux loups Wolf Cheap Market, 1ère éd. © YAMABXL

Hôtel Marvejols – sam. 15 et dim. 16 déc. | Connexion Live – sam. 22 et dim. 23 déc. thewolfcheapmarket.blogspot.com

Le Wolf Cheap Market récidive en décembre pour un concept-store éphémère, créatif et unique. En deux temps, deux ambiances.

D

ès son premier tir en juin aux Musicophages, le Wolf Cheap Market fut un succès. Les jeunes loups de la mode, du design, des arts graphiques, de la musique, y étaient réunis pour un salon éphémère très sélectif, avec fil conducteur et mise en scène étudiée. En décembre, la chef de meute, Miss Tinguette alias Deborah Marin, créatrice de bijoux toulousaine, récidive. À une semaine d’écart elle double même la mise : un WCM classieux dans un hôtel particulier des Carmes, un plus rock et industriel dans l’antre du Connexion live. Attention, le rendez-vous n’est pas pour autant un énième marché des

30 •

créateurs. N'expose pas ici qui veut, la taulière a de l’exigence... Il lui faut : du fait-main, en série limitée à une vingtaine d’exemplaires, des créateurs qui partent de matériaux bruts et transforment tout euxmêmes. « Je choisis ceux qui ont une collection et des idées bien abouties, avec une belle identité graphique ». Autrement dit pas de débutants, mais pas non plus des assassins de compte en banque. Dans ce grand mix créatif, difficile d’établir une frontière entre art, design et artisanat. Tant mieux, puisqu’il s’agit de croiser les imaginaires. Bref une expérience, loin d’être cheap ! Par Stéphanie Pichon


• 31


AGENDA

art visuel

[1]

Jusqu'au 15.12

Pauline Fondevilla [dessin] Galerie Sollertis | 12 rue des Regans | sollertis.com Née en France mais vivant et travaillant en Argentine, Pauline Fondevilla fait un tour à Toulouse avec l'exposition "Les poissons chanteront, les fleurs fumeront". Soit une "Encyclopédie d'un naufragé", sous forme de carnet mêlant photographies, dessins et écritures.

Jusqu'au 19.12

Billboarders [dessin] Plateforme d'art de Muret | 1 square des combattants d'AFN | 05 34 63 98 19 Que deviennent les billboards, ces panneaux publicitaires géants de bords d'autoroute lorsqu'ils sont abandonnés (ce qui serait actuellement le cas en Grèce) ? Par le truchement du dessin, Françoise Daillant et quelques autres prennent la question à bras le corps : plans, esquisses et tentatives à échelle 1.

Jusqu'au 22.12

L'apparente simplicité de l'image [Graphisme] Lieu Commun | 25 rue d'Armagnac | lieu-commun.fr Tapisseries, néons, caissons lumineux habitent le Lieu Commun à l'initiative de l'Atelier Deux-Mille, collectif de graphistes remodelant l'espace à coups d'installations et d'oeuvres collectives. Présentée dans le cadre de Graphéine, un savant cocktail de "graphisme plasticien".

Jusqu'au 29.12

Catherine Escudié [Gravure, dessin] Galerie Morellon | 21 rue Perchepinte | bullesdart.fr Toujours en résidence à la galerie Morellon, la nomade Bulles d'Art expose les dernières créations de Catherine Escudié. Évoquant des objets et des matériaux imaginaires, cette ancienne des Beaux-Arts se partage entre gravure et dessin à la pierre noire. Ces derniers sont les plus surprenants, tant la technique est ici maîtrisée.

32 •


 AHELL DE NARVAL & IAMSAILOR (voir Clutch folio p.14) M Exposition de la Clutchorama #4 jusqu'au 31 décembre à La Dynamo.

Jusqu'au 31.12

Êtres d'encres [peinture] Du plaisir à la toque | 9 rue des Blanchers Pasionaria du dessin, Yohanna Bouvetier travaille principalement à l'encre de chine. Que ce soit dans la peinture sur toile, la vidéo ou dans la rue, cette artiste s'attache principalement au regard et à ce qu'il transmet. D'où une exposition majoritairement centrée sur des portraits. À découvrir.

Juqu'au 6.01

Belles de jour [Affiche] Cinémathèque | 69 rue du Taur | lacinemathequedetoulouse.com Détournement du titre d'un film de Buñuel (avec Catherine Deneuve en objet de tous les fantasmes) Belles de jour raconte via une série d'affiches une histoire du cinéma et de son évolution. Histoire vue à travers l'évolution du regard posé sur les actrices : des femmes fatales iconiques à la libération sexuelle incarnée par une Brigitte Bardot sex-symbol.

Jusqu'au 24.02

Germaine Chaumel [photo] Espace EDF-Bazacle | 11 quai St-Pierre | bazacle.edf.com Hommage à l'une des photographes les plus méconnues qui soit, Germaine Chaumel à l'Espace EDF-Bazacle. De la fin des années 30 jusqu'aux années 50, son Rolleiflex au poing, cette autodidacte fut une des pionnières de la photographie moderne. Trente ans après sa mort, une bonne occasion de rattraper le retard.

Du 3 au 31.12

Instants Sauvages [photo] Maison de quartier de la Paderne (Tournefeuille) Place L.Sedar-Senghor | 05 61 06 29 10 Enfant, la passion pour les animaux de Romain Baghi le poussait à ramener insectes, lézards et serpents de son jardin. Depuis il continue à explorer la faune, principalement des Pyrénées. Mais au lieu d'enfermer écureuils et autres merveilles de la nature dans des cages, le photographe ne les retient plus prisonniers... que du cadre.

Du 15.12 au 15.03

Public Space [architecture] CMAV | 5 rue Saint-Pantaléon | cmaville.org Plans, conférences, panneaux, livres : toute une diversité de supports viennent questionner l'espace public et sa façon de l'imaginer dans les villes modernes. Architecture et urbanisme au menu d'une exposition créée par le Centre de Culture Contemporaine de Barcelone en partenariat avec le Caue31.

À partir du 3.01

Bedtimes stories [1] [Peinture] The Dispensary | 1 rue Marthe Varsi | 05 61 42 00 88 Le Dispensary s'offre une exposition à quatre mains. D'un côté Lunat, jeune artiste toulousaine à l'univers bien marqué. Souvent tournées vers l'enfance, ses peintures dérivent vers la fantasmagorie et l'onirisme. Pochoir, acrylique, tampons, collages d'un côté, agrémenté d'un versant plus BD apporté par le dessinateur Axel. | Man With The Black Coast © Lunat

• 33


littérature

Le Samovar

lieu commun Le Samovar de Nicolas Rouillé Éditions Moisson Rouge | moisson-rouge.fr Rencontre/dédicace | Gibert-Joseph | sam. 12 jan. | 15h

Ancré dans le quotidien d'un squat imaginaire, Le Samovar n'est pas un roman sur une utopie mais la découverte concrète d'un mode de vie alternatif... non sans inconvénients.

C

hiens faméliques, canettes de bières, seringues et marginaux en rupture (forcément) avec la société. Les clichés sur les squats ont la dent dure, quand ce ne sont pas les interventions policières et expulsions qui en font l'actualité médiatique, exemple récent à Toulouse avec le Créa. Pour son premier roman, Nicolas Rouillé pose un autre regard sur ces modes de vie alternatifs. Établi à Toulouse, ce natif de Caen était d'abord démangé par une histoire de science-fiction. Approche bazardée lors de sa découverte de plusieurs lieux autogérés qui, après quelques « collages », lui offriront la topographie de son Samovar, squat et personnage principal du livre. « Tout était déjà là, tout était réel », résume-t-il.

34 •

Suivant la découverte de ce monde par un jeune étudiant, Le Samovar débute comme une chronique sociale pour bifurquer vers le roman noir. Collé à sa dimension humaine et loin de décrire un paradis sur terre : frictions et répressions ne sont pas mises de côté dans une histoire qui se termine (plutôt) mal. « C'est une vie enthousiasmante mais parfois insupportable et épuisante » concède volontiers un Nicolas Rouillé admiratif de l'inventivité des squats. « Il faut y développer des solutions concrètes pour se loger, se nourrir, se cultiver. Ce qu'ils rendent possible, en terme d'activité mais aussi de lien entre les gens, est précieux. Le squat est un laboratoire d'expérimentations. Mais un laboratoire vivant ! » Par Baptiste Ostré


Les 45 tours rock De Hervé Bourhis | Gibert Musique | ven. 14 déc. | 15h bourhis.ouvaton.org

Scénariste et dessinateur de bandes dessinées, Hervé Bourhis est aussi un fin amateur de rock'n roll. Après avoir exorcisé sa passion pour les fab four dans Le Petit Livre des Beatles, il illustre à nouveau son amour sonore avec Les 45 tours du rock. Le titre parle de lui-même : une anthologie de quarante-cinq 45 tours, dans laquelle chroniques et anecdotes se succèdent sur des reproductions dessinées des pochettes. La bande-son composée par le livre sera jouée par un Dj le jour de la rencontre avec l'auteur. | B.O.

Série B 16 rue St Ursule | 05 62 27 03 34 librairieserieb.fr

À la façon d’ombres chinoises, les silhouettes de Sherlock Holmes ou d’Arsène Lupin se découpent sur les murs de Série B, librairie dont les portes se sont ouvertes mi-novembre. Son jeune fondateur n’a pas été refroidi par la disparition de Castéla et de Virgin. « Au contraire, il y avait une place à prendre ! D’autant qu’il n’y avait pas de librairie vraiment spécialisée dans le roman noir à Toulouse » explique Renaud Layet. Classiques du polar, du fantastique et de la science-fiction, constituent un large balayage de la littérature de genre. Et plus encore : Série B compte aussi mettre en lumière « la dynamique » de la scène locale du polar… | B.O.

Le fait divers en littérature Médiathèque José Cabanis | mer. 19 dec. 18h | boutiquedecriture.com

Si les chiens écrasés s’entassent au bord de la route, la littérature contemporaine les sort du caniveau. Et ce sans gêne aucune. Balzac, Flaubert ou Stendhal n’abreuvaientils pas déjà leurs œuvres de faits divers sordides ? Longtemps prisée des journalistes affamés, cette catégorie fourre-tout refait aujourd’hui surface. C’est bien l’odeur du caniveau qui remonte et parfume le meilleur du roman français. Pour les rencontres Métropolitaines, en présence d’excellents écrivains, la Boutique d’écriture s'interroge sur la relation fait divers / littérature. | R.B. • 35


AGENDA

[1]

littérature

[2]

[3]

[4]

Le 7.12 à 18h

Anima [roman] Ombres Blanches | 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr Surtout reconnu pour son oeuvre théâtrale, le libanais Wajdi Mouawad est aussi cinéaste, comédien et écrivain. À rencontrer avec la présentation de son roman Anima, plongée au coeur de la part animale d'un homme voulant venger le meurtre de sa femme.

Le 7.12 à 20h30

Les Moissons du futur [1] [essai] La Préface (Colomiers) | 35-37 allée du Rouergue | lapreface.net Rencontre avec la journaliste Marie-Monique Robin autour des Moissons du futur, dans lequel la journaliste fait le bilan catastrophe de l'agriculture industrielle (chronique dans Clutch#3).

Les 8, 15 et 22.12 à 15h

Livres en fête [2] [festival] Librairie Renaissance | 1 allée Marc Saint-Saëns | librairie-renaissance.fr Événement annuel de la Librairie Renaissance, Livres en fête n'est pas qu'un simple débalage de bouquins. Auteurs, comédiens et musiciens se joignent pour une manière inédite de découvrir des livres.

Le 15.12 à 17h

Carnet de Sibérie [3] [Récit de voyage] Théâtre Sorano | 35 allée Jules Guesde | sorano-julesjulien.toulouse.fr Géographe, journaliste et écrivain, Sylvain Tesson en pince pour la Sibérie. Après avoir retracé le périple raconté dans À marche forcée (Les chemins de la liberté au cinéma), il montre une Sibérie sauvage et libre loin des clichés dans Sibérie ma chérie à découvrir en présence de l'auteur.

Le 20.12 à 16h

Beja et Nataël [4] [BD] Les petits ruisseaux | 11 rue Villeneuve | librairielespetitsruisseaux.com Au scénario pour l'un, au dessin pour l'autre, Nataël et Beja – par ailleurs père et fils – ont signé une oeuvre majeure de la bd des années 80 : Les Griffes du Hasard. Ils présenteront leur dernière création, Bye Bye Tristesse, éditée par 12bis.

Le 17.01 à 19h30

Pierre de soleil [lecture] Cave Poésie | 71 rue du Taur | cave-poesie.com Considéré comme un des plus grands poètes de langue espagnole du XXe siècle, le mexicain Octavio Paz est l'auteur d'une oeuvre considérable. Les Rugissants lui rendent hommage avec la lecture de Pierre de soleil par le toulousain Serge Pey.

36 •


LIBRAIRIES GRIFFÉES BD FUGUE CAFE  1 rue Sainte-Ursule | Toulouse | 05 34 25 17 47 1 bdfugue.com/librairie-bdfugue-toulouse Plus de 18 000 références sur 180 m2 chez ces fanas de BD : Franco-Belge, Comics (y compris fascicules presse et VO), mangas, para-bd, Ex-libris en exclu, TT etc ! Bertrand et les anciens d’Arcade ont pensé confort avec un espace café où presse spécialisée et BD sont à dispo ! Dédicaces et expos. Du lun. au sam. dès 9h30, ferm. 19h sauf sam. 19h30.

Gibert Joseph  -21 rue du Taur & 22 rue des Lois | Toulouse | gibertjoseph.com/Toulouse 3 05 61 11 17 77 | À deux pas du Capitole, rue du Taur, la librairie offre un vaste choix en littérature grand format, poche et VO, BD, jeunesse, vie pratique... Pour les mangas, comics : Gibert Musique au 22 rue des Lois. Deux adresses, un même principe : qualité des conseils, rencontres-dédicaces et l'offre la plus large en neuf et occasion.

OMBRES BLANCHES 50 rue Gambetta | Toulouse | 05 34 45 53 33 | ombres-blanches.fr | Une institution toulousaine ! À 50m du Capitole, trois entrées, deux boutiques distinctes, de multiples couloirs et étages, plus de 1 600m2... investis par les bibliothèques ! Une invitation à la promenade au gré des nombreux thèmes, références et espaces mis en avant...Véritable lieu de rdv, assistez aux rencontres, signatures et débats réguliers...

Série B 16 rue Sainte-Ursule | Toulouse | 05 62 27 03 34 | librairieserieb.fr | À 100 m du Capitole, la seule librairie spécialisée en polars à Toulouse ! Une touche de roman noir dans la ville rose : 5 000 références au total, dont un bonus avec une belle sélection SF et Fantasy... Dans un cadre épuré et aéré, il est bon de flâner entre les différents espaces et découvrir les sélections du mois : 1 auteur, 1 série et 1 thème...

TERRA NOVA 18 rue Gambetta |Toulouse | 05 61 21 17 47 | librairie-terranova.fr | Une librairie indépendante, mais aussi un lieu d’échanges et de rencontres qui ose une sélection de qualité (petites maisons d’édition, fonds de littérature étrangère et sciences humaines conséquents) et un concept convivial (espace café). En prime, les rayons DVD, BD et jeunesse se développent dans le meme esprit : curiosité, exigence et plaisir !

• 37


livres

Apathy for the devil

Nick Kent (Rivage Rouge)

Il n’y a pas que Lester Bangs dans le hall of fame des critiques rock. Dans les années 70, le jeune Nick Kent allait devenir la star du magazine anglais NME, couchant par écrit le rock’n roll circus aux côtés de Led Zepp, les Stones, Iggy, les Pistols etc... (ainsi que de quelques groupies). À plus de 60 balais, il retrace cette période chaotique – de la lumière à la déchéance camée – dans une écriture cash et sans temps mort. S’il ne peut s’empêcher parfois d’édifier sa propre légende, il ne s’épargne pas pour autant. Plus largement, c’est toute une conception de la légende du rock qu’Apathy for the Devil égratigne au passage. | B.O.

Cérémonie Assassine

Pascale-Marie Quiviger (Les 2 Encres)

Passons sur le péché-mignon de l’auteure de ce premier roman : piocher avec allégresse dans les codes du roman noir et fantastique, emmenant cette Cérémonie Assassine sur des terrains parfois trop facilement balisés. Toulousaine partageant son temps avec l’Espagne, Pascale-Marie Quiviger nous entraîne au Mexique dans les pas d’une archéologue confrontée au meurtre sauvage d’une fille de sénateur. Complot politique et cérémonies occultes se croisent dans un roman porté par une maîtrise et un amour pour l’Histoire – tant moderne que passée – du Mexique. Son érudition évite à ce polar les pièges de l’exotisme. | B.O.

Les Crados

(Huginn & Muminn)

Petite plongée dans l’enfance sale et dégoulinante. Les Crados, cartes à collectionner de la fin des années 80, ont amusé toute une génération de bambins et traumatisé les parents. Cette édition réalise le fantasme ultime, réunir la collec’ complète et même des inédits, avec une préface de Art Spiegelman (Maus) et l’aventure française mouvementée de Mathieu le Dégueu et tous ses potes. Pour la petite histoire, c’est à la Fondation Cousteau que l’on doit l’arrêt de la série, suite à une lettre qui a enflammée le débat : pour ou contre les Crados ? Nous, nous n’avons pas changé depuis l’école primaire, on est pour ! | A.C.

L’apocalypse cinéma

Peter Szendy (Capricci)

Films catastrophes, science-fiction, action ou films d’auteurs (voir 4h44 p.48) : la fin du monde n’en finit pas d’inspirer le cinéma. L’apocalypse cinéma fait plus que surfer sur une tendance bien actuelle. Concentré sur une dizaine d’exemples parfois surprenants (Mélancholia, Blade Runner, Terminator, mais aussi 2012, Cloverfield ou Les Oiseaux), l’auteur fait des allers-retours entre cinéma et philosophie pour exposer, dans une écriture fiévreuse, une théorie passionnante : l’apocalypse serait une façon d’éprouver les limites du cinéma. La fin du monde serait avant tout la sienne. | B.O.

38 •


bandes dessinées

Il était une fois en France, T.6

F. Nury et S. Vallée (Glénat)

Sixième et dernier tome de cette passionnante histoire française. La guerre est terminée, Joseph Joanovici ne peut plus échapper à son passé, malgré tous les soutiens dont il bénéficie et l’amour de Lucie-Fer. Dit comme ça, on dirait un roman d’aventure à l’eau de rose. Mais l’histoire, vraie, de ce juif qui trafiqua avec les allemands en 39-45, sauva des vies, en écrasa d’autres et se coupa de ses proches malgré un amour sincère, reste une terrible parabole sur ce qu’était cette période. On a l’habitude du noir et blanc, du gentil résistant et du méchant collabo. Il y avait aussi des Monsieur Joseph. | A.C

23 Prostituées

Chester Brown (Cornélius)

Figure du comics canadien, Chester Brown n’y va pas par quatre chemins quand il se lance dans une autobiographie. Après une rupture douloureuse et compliquée, l’auteur ne croit plus en l’amour mais ne peut se passer de sexe. Piètre séducteur, il franchit le pas et va voir des prostituées. Plutôt que de le cacher à son entourage, comme la plupart des hommes, il n’hésite pas à le raconter à des amis plutôt choqués par la démarche. Et il partage avec les lecteurs ses nombreuses rencontres tarifées qui peuvent à la fois choquer et toucher. C’est bien toute l’ambiguïté et la richesse du livre. | A.C

La ruche

Charles Burns (Cornélius)

Charles Burns continue son épopée noire, introspective et pleine d’humour macabre. Il va être difficile de raconter avec des mots ce qu’est La Ruche, si ce n’est que c’est la suite de Toxic, et que l’on retrouve ses thèmes favoris : les corps transformés, le rêve, la figure paternelle, les amours adolescents où le fantastique côtoie la réalité dans une mise en scène propre à l’auteur, c’est à dire que l’on ne sait jamais vraiment où commencent l’un et l’autre. Les éditions Cornélius ont fait de cet ouvrage un très bel objet, avec une tranche toilée violette, donnant un côté encore plus fétichiste. | A.C

MARINES

Sophie Guerrive (ION)

Nous avons découvert les Editions ION au festival BD de Colomiers. La structure regroupe dessinateurs, photographes et tatoueurs orientés vers une pratique du dessin originale et expérimentale. Gros coup de cœur pour Sophie Guerrive et l’univers hypnotique de son album Marines. D’un trait microscopique, la créatrice remplit l’espace de façon compulsive. Des illustrations océaniques délirantes et foisonnantes de détails à explorer à la loupe : drakkars coulant des paquebots, poissons géants vomissant, serpents de mer en furie dans une mer déchaînée... Si votre rétine apprécie, lisez Médiévales ! | P.M • 39


spectacle vivant

Les 48 h du Sorano des singes en hiver Théâtre Sorano | du 7 (19h) au 9 déc. (18h) sorano-julesjulien.toulouse.fr | 05 81 91 79 19

Vous rêvez d'une rencontre avec un dramaturge qui durerait 48 heures non stop, d'un théâtre grand ouvert à tous ? Le Sorano le fait, et on est pas couchés. Pourquoi ? « Dans cette première saison Sorano / Jules-Julien théâtres associés, j'ai voulu rendre compte des différents courants qui peuvent habiter ce type de plateau (les deux sont techniquement assez semblables) car il détermine ce que nous pouvons accueillir artistiquement. » explique Ghislaine Gouby, la directrice. « Je me suis dit aussi que l'une des tendances de certains artistes aujourd'hui était de travailler dans un temps particulier et que rendre compte de cela était important. Cela allait aussi avec mon envie de prendre le temps : 48 heures pour parler d'un auteur, pour rassembler des pratiques amateurs ou de professionnalisation et des professionnels. Du coup, les personnes accueillies peuvent être impliquées, concernées, intéressées de manière très différente». 40 •

Qui ? « J'ai cherché les artistes qui pouvaient représenter ce courant, qui sont exigeants, ont du talent et du brio, comme Laurent Brethome, qui est pour moi un metteur en scène de la démesure. Quand il est venu l'an dernier avec Les souffrances de Job, il a compris de suite comment ce plateau pouvait résonner et il a, de ce fait, réadapté sa version de Job. Il était pour moi l'homme de la situation. Je lui ai proposé d'être le « maître de cérémonie » de ces 48 heures. Il a accepté, à condition que l'on organise l'événement autour de Minyana ». Philippe Minyana est d'abord l'auteur d'une quarantaine de pièces, mais il a aussi dirigé des acteurs et n'a pas dédaigné monter sur les planches. Autant dire qu'il est un homme de théâtre.


Comment ? En faisant participer tout le monde. En commençant par Minyana qui lira Mélancholia 2 de Jon Fosse dès le vendredi et animera une master class sur sa pièce Sous les arbres. En suivant, par les élèves du conservatoire qui présenteront un « cabaret des mots ». En enchaînant, la nuit, par les comédiens de la compagnie Les menteurs volontaires qui répéteront en public Drames brefs de Minyana sous la direction de Laurent Brethome. Et au matin, ce sera à vous de jouer.

représentations de Drames Brefs le dimanche. La boum du samedi - oui, j'allais oublier, il y a une boum, une teuf pour ceux qui sont nés après les années 70 - prévue on ne sait trop où, sera animée par Gones the dj sur le thème du surréalisme, avec hommage à David Lynch. Gageons qu'elle vous motivera jusqu'à la tartine du matin. Par Valérie Lassus

Quoi ?! Oui, à vous. En échange d'un texte que vous lirez (un que vous aimez, que vous avez écrit, qu'on vous a écrit...) vous aurez droit à un croissant ou une tartine. Mais vous ne serez pas seuls. Les amis de Minyana sont attendus : Robert Cantarella, comédien et metteur en scène fidèle ; Philippe Sire et Thierry Niang pour une lecture performance samedi. Le metteur en scène Frédéric Maragnani, directeur du théâtre de la Manufacture à Bordeaux sera là également avec quelques autres. Où ? Des cintres au sous-sol, en passant par le plateau et ceci, hors Journée du Patrimoine. Il faudra cependant dégager la scène pour les trois

© DR

• 41


spectacle vivant

Andiamo ! Andiamo © J.-P. Estrournet Normale

La Grainerie | 7 au 27 déc. | 15h, 16h ou 20h30 | 8 à 14 € | la-grainerie.net | 05 61 24 33 91

Sûr qu'on est loin des shows réglés au micron des Sept doigts de la main et consorts. Ceci dit, le petit cirque de la famille Morallès n'a de traditionnel que l'enveloppe et l'héritage. Car ces gens-là ont une façon de faire toute contemporaine dans leur relation chaleureuse au public et leurs trouvailles. Au cœur de leurs créations, deux constantes : la famille (avec ce que cela comporte comme agitation) et la musique (avec ce que cela comporte comme chansons.) Andiamo commence justement par un repas... Le genre de truc à vite tourner foutraque ! | V.L.

Les notes de l'Oreiller Cave Poésie | 8 au 12 jan. | 19h30 ou 21h30 | 8 à 12 € | cave-poesie.com

De Marguerite Duras au traité d'érotologie chinois, Karine Monneau n'a pas peur du grand écart. Au milieu du public, dans sa grande robe cachant des estampes et un peep-show, la comédienne, en duo avec son musicien-amant Nabil Asmani, chante, clame et vit des textes érotiques surprenants. Invitant le public à la faire tourner pour son bon plaisir et à fouiller dans les plis de sa robe, elle émoustille les tiges de jade et fleurs de lotus. À l'heure de Youporn, il est bon de (re)découvrir des textes sensuels et poétiques, mais tout aussi explicites. | A.C. 42 •

Le testament de Vanda Théâtre du Vent des Signes | 4 au 8 déc. 20h30 | 8 à 13 €

Céline Pique prend à bras le corps ce monologue poignant tiré d'un roman de Jean-Pierre Siméon : récit d'une mère en centre de rétention expliquant, à sa fille endormie, ce qu'a été sa vie d'errance, à fuir une guerre sans nom (on devine le conflit de l'ex-Yougoslavie), les drames qui suivent et l'arrivée dans un pays qu'elle croit en paix et accueillant. Le propos est dur et, plutôt que de chercher à détourner l'attention, la mise en scène pousse le drame à son paroxysme et ne laisse pas le spectateur s'en échapper, sans mélo insipide ou gratuit. | A.C.


• 43


spectacle vivant

Cette année, pour Noël

vous serez privés de Casse-Noisette ! « Frictions » Étranges voisins + La Stravaganza + Walking Man

Kader Belarbi © David Herrer

Halle aux grains | 5 au 9 déc. | 15h ou 20h | 6,50 à 40 € theatre-du-capitole.fr | 05 61 22 31 31

Le nouveau directeur du Ballet du Capitole, chorégraphe et ancien danseur étoile, Kader Belarbi, nous console avec un très beau programme, « Frictions ». Propos recueillis par Valérie Lassus

Vous avez choisi d'associer votre première création de la saison à Toulouse, Étranges voisins, à deux pièces contemporaines entrées récemment au répertoire, pourquoi ? Qui dit création dit échange, partage, rencontre, appropriation de nouvelles gestuelles. En créant Étranges voisins je me suis attaché à l'équivoque entre les corps animal et humain. J'utilise le vocabulaire classique que je tords pour finalement y revenir. La Stravaganza d'Angelin Preljocaj et Walking Man de Johan Inger parlent le langage contemporain. C'est un cheminement de styles différents au sein de ce même thème de la confrontation. Vous avez dit vouloir ouvrir le Ballet du Capitole, susciter la découverte. Comment travaillez-vous cette approche ? Depuis ma nomination le 1er août dernier, je veux faire en sorte que ce ballet soit vivant. Pour moi, le danseur doit avoir une ouverture d'esprit et de corps. Bien sûr, il n'est pas question pour chacun de savoir tout danser. J'essaie d'accompagner et d'éclairer, j'ai envie d'être une cohérence plus qu'un patron. Pour les danseurs c'est une manière d'acquérir une forme de polyvalence. Qu'est-ce que cela change pour le public ? Cette malléabilité des danseurs rend plus facile une soirée mixte par exemple. Il est possible alors de proposer au public des couleurs, des styles différents qu'ils découvrent ou se remémorent. Cela n'implique pas pour moi de renier ce qui est patrimoine. Il n'y a pas de rupture, mais un éventail très large de langages à offrir aux danseurs et au public. 44 •


AGENDA

spectacle vivant

[2]

[3]

[1]

Du 4 au 22.12

Boudu les cop's [théâtre musical] Café théâtre Les Minimes | 05 62 72 06 36 | lesminimes.com

21h | 8 à 16 €

Les trois copines toulousaines drôles et enjôleuses retournent à leurs guitares, poêles et biscottes. C'était mieux demain et Pourvu qu'ça dure permettent de redécouvrir les textes loufoques et l'humour de cagole de ces donzelles. On peut même passer l'après-fin du monde avec elles lors d'une soirée spéciale le 22.12. Du 6 au 15.12

Le quai des oubliés [3] [théâtre de gare] Théâtre Garonne | 05 62 48 56 56 | theatregaronne.com

20h, 20h30 | 11 à 22 €

Un quai, des trains qui passent sans s'arrêter, des voyageurs et leurs valises qui attendent. Le Théâtre Dromesko s'implante dans le brouhaha incessant d'une gare où il laisse la poésie, le délire et l'aventure s'échapper des valises. La mise en scène d'Igor conjugue avec brio rire et émotion. | © Christian Berthelot Le 7.12

En plein cœur [1] [danse] Espace Bonnefoy | 05 67 73 83 60

21h | nc

Sous la direction de Brigitte Fischer, la compagnie toulousaine Les [fu]rieuses ancre la danse dans des considérations quotidiennes. Abordant la réalité, En plein cœur porte un regard sur le monde et en fait dévier la folie vers un univers où la dérision s'impose comme un cri salutaire. | © DR Le 12.12

Lambda, si quelqu'un aime le monde... [sortie d'usine] L'Usine | 05 61 07 45 18 | lusine.net

20h | Grat. sur réservation

Le collectif Mœbius prend toujours un malin plaisir à pratiquer des autopsies de la société. En cours de création à l'Usine, ce projet d'écriture collective dresse le portrait de cinq trentenaires témoins d'une génération. La cause du décès ? Leur « normalité malade ». Un récit tiré du réel mais poétique.

46 •


Les 13 et 14.12

Une raclette [2] [théâtre débridé] Théâtre Sorano | 05 81 91 79 19 | sorano-julesjulien.toulouse.fr

20h | 8 à 12 €

C'est de saison, mais ce dîner là n'a rien d'une tranquille popote entre potes. Toujours aussi borderline les Chiens de Navarre hissent l'absurde dans leurs gamelles. Sur scène, huit acteurs dînent (pour de vrai). Des tranches de vie ordinaire se succèdent et très vite, dégénèrent. | © Balthazar Maisch

Les 18 et 19.12

J'aurais voulu être égyptien [théâtre] TNT | 05 34 45 05 05 | tnt-cite.com | mardi, mercredi

20h30, 19h30 | 14 à 25 €

Nous sommes dans les années 2000. Dans le département d'histoire de l'université de Chicago, il y a un professeur égyptien déraciné et son jeune compatriote, Nagui, qui rêve de révolution. Le directeur du théâtre de Nanterre-Amandiers, Jean-Louis Martinelli adapte avec justesse le roman choral d'Alaa El Aswany.

Du 18 au 29.12

La vérité sort de la bouche des bouffons [théâtre clown] Théâtre du Grand Rond | 05 61 62 14 85 | grand-rond.org

21h, 19h30 | 8 à 12 €

Que font un bouffon et deux clowns sur des étals de marché ? Ils se livrent aux meilleures pitreries y compris celle de la fameuse tarte à la crème (agrémentée de steak haché). La compagnie Tekeli aime la poésie trash et ça se voit. Ses personnages sont des bouffons mais aussi des visionnaires.

Le 21.12

La fausse suivante ou le fourbe puni [théâtre] Théâtre du Pont Neuf

21h | Entrée libre

Première création du collectif FAR, all-star band toulousain, avec D. Rey, S. Maury, L. Pérez et C. Carles et O. Jeannelle. Au menu le texte de Marivaux, « À la croisée des anciens et des modernes ». Le 11.12, apéro-rencontre et représentations à Jules Julien en février.

Le 21.12

L'Idéal club [cabaret déjanté] Gymnase de L'Isle en Dodon | 05 61 79 95 50 | pronomades.org

21h12 | 5 à 10 €

Les Mayas imaginaient-ils que des cowboys joueraient au pipeau pour fêter l'apocalypse ? Pour attendre joyeusement la fin du monde, rendez-vous dans le music-hall loufoque à souhait des 26 000 couverts, fils spirituels des Monthy Python. Inutile d'aller à Bugarach, on va tous mourir (de rire). Du 9 au 13.01

Panorama [danse] Odyssud | 05 61 71 75 15 | odyssud.com

20h30, 15h | 21 à 35 €

Philippe Decouflé n'est jamais à court d'idées ! Même quand il fait revivre des séquences de ses précédents spectacles et de ses œuvres de jeunesse, il innove. Les danseurs changent de rôle, leurs gabarits s'inversent et les costumes se réinventent. Bref, Decouflé décoiffe encore.

• 47


projection

4h44, dernier jour sur Terre

happy end ? Sortie le mer. 19 déc. | capricci.fr

Dans un appartement, un couple attend l'apocalypse, relié au monde via Skype, le téléphone portable et la télévision. Mêlant différents régimes d'images, Abel Ferrara filme la fin du monde la plus douceamère du cinéma. Entretien avec l'anglais Brad Stevens, spécialiste du réalisateur. Propos recueillis par Baptiste Ostré

Chaque film d'Abel Ferrara suscite autant d'enthousiasme que de déception, un peu comme si on attendait qu'il refasse King of New York ou Bad Lieutenant encore et encore. Mais n'a-t-il pas évolué en cinéaste expérimental ? Je pense qu'il l'a toujours été. Il explore sans cesse les mêmes thèmes mais, paradoxalement, cela l'oblige à ne jamais rester à la même place, à toujours les déplacer sur un nouveau terrain. Par exemple, c'est évident que l'accent mis sur les différents traitements d'images dans 4h44 ramène à Blackout. Dans ce dernier, l'imagerie vidéo était associée à la mort et à l'absence de communication. Au contraire, ici, elle est précisément en opposition. Il suffit de comparer, tout particulièrement, le plan final de ces deux films, et leur rapport à la question de la vie après la mort. Pourtant, dans 4h44-Dernier jour sur Terre, les personnages ne communiquent réellement que lors d'une scène d'amour, non ? Je ne suis pas d'accord. Ils me semblent au contraire être en constante communication – la scène où Willem Dafoe soulève Shannyn Leigh par les jambes, lui permettant de « voler », décrit même une forme particulièrement intime de communication. Peu importe qu'une grande partie de leurs rapports soient silencieux, ou que cela passe par la technologie vidéo : la séparation entre communication verbale ou non, entre la parole et son absence, s'efface lors de ces scènes où les personnages touchent leur écran après une conversation sur Skype. 48 •


Malgré son sujet, la fin du monde, 4h44 m'a semblé être un de ses films les moins noirs. Il y a une tendresse assez inattendue. C'est vrai, mais je crois qu'il y a énormément de tendresse et d’optimisme dans chacun de ses films. Simplement, ce n'est pas un optimisme à la Spielberg. Chez Abel Ferrara, cela implique de se confronter directement au pire de ce que la condition humaine peut offrir, et faire en sorte de ne pas basculer dans le pessimisme malgré tout. Pour moi, c'est ça, le sens réel de l'optimisme. Il est authentique et sincère.

Photos : 4h44 © Capricci

Certains affirment qu'Abel Ferrara serait un modèle pour toute une nouvelle génération de réalisateurs indépendants. Peut-on vraiment trouver un lien entre eux ? Je dois dire que je suis, pour ma part, assez peu enthousiaste des réalisateurs indépendants américains actuels. La plupart de leurs films démontre surtout l'étendue du mépris qu'ils ont pour leurs personnages. Cela peut s'expliquer et une des raisons serait, bien sûr, que leur travail a été largement distribué tandis que la plupart des œuvres récentes d'Abel n'ont pas été projetées aux États-Unis – et les gens adorent se sentir supérieurs. Contrairement à eux, Abel montre toujours de l'empathie pour quiconque passe devant sa caméra. La scène du livreur de repas vietnamien de 4h44 aurait été impensable dans la conception du métier de la plupart des autres réalisateurs indés...

• 49


projection

Les Habitants : Tronches de vices

© ED Distribution

Utopia (Toulouse) | sortie le 26 déc. | eddistribution.com

Second film d'un réalisateur discret, Les Habitants épinglait, en 1992, la société néerlandaise des années 50/60. Aperçu cette année à l'Étrange festival, il s'offre une ressortie sur grand écran.

U

ne rue de quartier résidentiel, perdue entre une forêt et un no man's land. À l'entrée, trône un panneau publicitaire sur lequel éclatent les sourires de la petite famille nucléaire parfaite. Dessus, une annonce : « Ici, 2 000 logements seront construits en 1958 ». Immédiatement après, un carton précise la date. Nous sommes en 1960 et une poignée d'habitants est coincée dans ce quartier qui ne verra jamais le jour. Ce décor désolé convoque à rebours la littérature d'anticipation (la vie dans une tour d'immeuble vue par J.G. Ballard dans I.G.H.) mais si Alex Van Warmerdam pointe les frustrations - souvent sexuelles - d'une société engoncée

50 •

dans des codes sans queue ni tête, ce n'est jamais en prenant un alibi de moraliste. Drôle et angoissant, Les Habitants rappelle l'humour surréaliste belge autant que l'émission Strip-Tease. Car s'il y a rire, il est souvent jaune. Entre un boucher nympho (un porc, donc), sa femme en voie de canonisation, un garde chasse myope et stérile et un facteurvoyeur (interprété par le réalisateur himself), tous les personnages sont sévèrement toqués. À coups de plans secs, ce diable de film réussit surtout le tour de force de transmettre la satire de l'écran à la salle. Éprouver un certain malaise à la sortie en est presque rassurant.... Par Baptiste Ostré


Les grandes sagas Le Parrain (1971) © F.F. Coppola

Cinémathèque | 4 au 30 déc. | lacinemathequedetoulouse.com

En décembre, la cinémathèque fait la part belle aux grandes sagas du 7e Art. La programmation rendant grâce au sens étymologique du terme : un récit raconté sur plusieurs générations. D’histoire il sera donc question, notre Histoire, et ce à travers des longs métrages qui ont été marqués par cette dernière. Autant en emporte le vent, Little Big Man, Il était une fois en Amérique ou encore la trilogie du Parrain pour ne citer qu’eux, font ainsi partie d’une sélection de vingt films à voir ou à revoir sur grande toile. | M.L.

Rencontres du cinéma italien Abc, Cratère et agglo | jusqu'au 9 déc. cinemaitalientoulouse.com

Plus discrètes que les locomotives Cinespaña ou Cinélatino, les Rencontres du Cinéma Italien entament leur 8e année sans esbroufe mais en mettant un point d'honneur à faire découvrir une cinématographie pas toujours facile d'accès en France. Epaulée par l'Abc, l'association organisatrice Cinéma Paradiso augmente néanmoins le rythme. Plus de 20 projections dont les avant-premières du thriller Piazza Fontana en présence du réalisateur, ou Diaz drame sur la répression du G8 de Gênes (le 9.12). | B.O.

Free Ride Film Festival Saint-Lary Soulan (65) | 19 au 23 déc. www.festival-freeride.com

Les amoureux du free ride et du cinéma ont une nouvelle fois rendez-vous à Saint-Lary. Pour cette 8ème édition, en marge de la traditionnelle sélection internationale de films mêlant glisse et images en compétition, se tiendra pour la première fois un marché international du film de ski et snowboard. Rencontres avec les professionnels du métier, débats, projections en plein air, workshops, et bien d’autres surprises sont au programme d’une édition désirant propulser le festival dans une nouvelle dimension. | M.L. • 51


AGENDA

projection

[1]

Du 6 au 8.12

À propos d'Elle(s) [cycle] Le Cratère | cinemalecratere.com En réaction à la polémique soulevée durant le dernier festival de Cannes mais aussi à la couv' des Cahiers du Cinéma de septembre, Le Cratère progamme un cycle interrogeant la place des femmes dans le cinéma, en présence d'Eva Truffaut, fille de. Le programme : The Ballad of Genesis and Lady Jane, Jaurès, Kurdish Lover, Wanda...

Le 7.12

Couleur de peau : Miel [1] [Jung & Laurent Boileau] ABC | abc-toulouse.fr Adapté du roman graphique éponyme, Couleur de peau : miel étonne par son mélange d'images réelles et d'animation. Ce beau petit film retrace le parcours de Jung, coréen orphelin adopté par une famille belge à ses 6 ans. Un récit autobiographique qui sera présenté par son auteur (et aussi coscénariste du film). | © DR

Le 7.12

Near Dark [Extrême Cinémathèque] Cinémathèque | lacinemathequedetoulouse.com La musique de Tangerine Dream, l'ambiance crépusculaire à la Sam Peckinpah, le cast d'Aliens (dont Bill Paxton en cow-boy assoiffé de sang). Longtemps avant Point Break ou Démineurs, Kathryn Bigelow tournait un western avec des vampires en guise d'indiens. Ceux qui l'ont vu ne s'en sont jamais remis.

Sortie le 12.12

Les Bêtes du Sud Sauvage [Benh Zeitlin] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopia.org Grand prix à Deauville, coup de cœur pour beaucoup à Cannes, Les bêtes du sud sauvage n'en finit plus de récolter des éloges. Dans une Louisiane bientôt dévastée par le déchaînement des éléments, une jeune enfant part à la recherche de sa mère. Un premier film envoûtant et fougueux.

52 •


Sortie le 12.12

The Hobbit [Peter Jackson] Gaumont Labège | cinemasgaumontpathe.com Préproduction catastrophique, attente interminable : le prequel du Seigneur des Anneaux suscite crainte et envie. Peter Jackson repousserait les limites de la technologie dans ce premier film tourné en 48 images/seconde. À Toulouse, on pourra le voir en Imax. C'est déjà ça.

Le 13.12

Ai Weiwei, never sorry [Alison Klayman] ABC | abc-toulouse.fr Arrêté par les autorités chinoises, mis en prison puis libéré et désormais sous le coup d'une interdiction de sortie du territoire, Ai Weiwei est considéré par certains comme la figure la plus importante de l'art contemporain. Rue89 et le Carré d'Info présentent ce documentaire sur l'artiste, probablement un des seuls à réellement mériter l'adjectif "engagé".

Le 14.12

Main dans la main [Valérie Donzelli] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopia.org Plutôt que de se reposer sur le succès de La guerre est déclarée, Valérie Donzelli enchaîne avec un troisième long-métrage. Sur Main dans la main, elle retrouve son fidèle Jérémy Elchaïm. Leur duo explore cette fois-ci la relation fusionnelle entre un frère et une sœur. Avant-première suivie d'une rencontre avec la réalisatrice.

Le 14.12

Les Rapaces [ciné-concert] Cinémathèque | lacinemathequedetoulouse.com Erich Von Stroheim considérait Les Rapaces comme son meilleur film. Enfin presque : Les Rapaces (Greed en v.o.) ne serait que les chutes d'une grande œuvre que personne ne verra jamais. Malgré tout, le film est un classique, peinture noire et ironique de l'avidité humaine, à (re)découvrir dans ce ciné-concert où deux guitares font ressortir sa dimension onirique.

Le 21.12

La nuit du court-métrage [anthologie] L'Union des Arts | uniondesarts.net Si vous en avez marre de la fin du monde, La nuit du court-métrage peut-être une bonne alternative. Le 21 décembre, de minuit à 6h, les Vidéophages ont préparé une sélection de courts en tous genres : animation, documentaire, fiction, expérimental... Dans un lieu plutôt inattendu : L'Union des Arts (8 rue Clément), complexe spécialisé dans les arts martiaux, la danse et le fitness !

Le 11.01

Le Grand Retournement [Gérard Mordillat] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopia.org À ne pas confondre avec les aventures de l'homme le plus classe du monde : dans Le Grand Retournement, l'écrivain Gérard Mordillat adapte une pièce de Frédéric Lordon sur la crise économique. Banque en faillite, État sauveur et facture payée par les citoyens. Ça vous rappelle quelque chose ?

• 53


dvd & blu-ray

Strip-Tease

Collectif (Montparnasse)

Ce nouveau coffret dvd compile plusieurs épisodes qui ont fait la réputation de l’émission culte Strip-Tease, plus deux reportages de la nouvelle saison. Si on peut regretter l’absence de « Cherche bergère désespérément », épisode de retour très polémique, il reste de quoi se mettre sous la dent. Drôle, triste ou insupportable (douloureux face à face entre une gamine et son grand-père violeur dans « Ma petite chérie »), Strip-Tease reste imparable, souvent copiée mais rarement comprise (en premier lieu par la télé-réalité). Le cadeau de Noël à faire à ceux qu’on aime... ou pas. | B.O.

Blow Out

DE Brian De Palma (Carlotta)

Qu’est-ce que le cinéma ? Plus que des explications théoriques et techniques, la réponse la plus parlante serait simplement de projeter Blow Out. Avec son ingénieur du son reconstituant un crime à l’aide d’enregistrements audio et de photographies, Brian De Palma s’attaquait en 1981 au thriller tendance parano. À peine déguisé, Blow Out est une enquête sur le meurtre de Kennedy et le film de Zapruder. Un film sur une image manquante (et grande inspiration de Fincher pour son Millenium), doublé d’une tragédie inattendue – incluant la fin la plus superbement ironique de l’histoire. Blow out est le cinéma. | B.O.

Pulsions

DE Brian De Palma (Carlotta)

Héroïne cherchant à tromper l’ennui du mariage, travesti, pute au grand cœur et ado petit-génie. Tous les éléments du film de psycho-killer sanglant sont au programme de Pulsions, œuvre souvent censurée – au point qu’il en existe trois versions. Mais derrière ce thriller d’un surdoué de la caméra (une large partie se passe de dialogues), brillant exemple d’application des techniques hitchcockiennes à des éléments biographiques, Brian De Palma explore la sexualité et ses troubles. À commencer par la sexualité féminine, si peu souvent abordée au cinéma que le réalisateur sera longtemps accusé de misogynie... | B.O.

L’Empire du Soleil

DE Steven Spielberg (Warner Home Video)

Adaptation de l’autobiographie de feu J.G. Ballard (Crash), L’Empire du Soleil posait les jalons d’une œuvre à venir pour Steven Spielberg, qui trouvera son achèvement avec A.I.. Il y a en effet plus d’une similitude entre l’enfantrobot imaginé par Kubrick et l’enfant perdu incarné ici par un tout jeunot Christian Bale. Chacun d’eux privés d’enfance, Ballard ayant du apprendre à survivre en captivité pendant l’invasion japonaise de la Chine. Rappelant que Spielberg n’est pas qu’un abrutisseur de masse, ce film permet en outre de mieux comprendre les écrits d’un auteur d’anticipation majeur. | B.O. 54 •


• 55


événement

Rock Belda souk machine

La Dynamo | le lun.10 déc. puis du 16 au 20 déc. | 20h | 5 € ladynamo-toulouse.com

Rock Belda signifie le rock des autochtones. L'humain prime sur cet événement unique, mis en place entre Toulouse et Alger, comme un pont entre deux pays à l'histoire commune mais qui, finalement, ne se connaissent peut-être pas si bien. Par Alexandre Courtey

L

orsqu'il a eu l'idée il y a un an, Ali Tehar, de la salle la Dynamo à Toulouse, savait déjà à peu près où il allait mais pas qu'il trouverait une telle richesse et diversité musicale à Alger. Son postulat de départ est très simple : on associe trop souvent la musique maghrébine et algérienne au folklore et à des artistes exotiques. « Il y a des chinois qui font du métal mais personne, ou presque, ne le sait. C'est pareil en Algérie, ils sont jeunes comme tout le monde ». Malgré l'histoire commune entre la France et l'Algérie, les clichés ont la peau dure, tourisme oblige. Pour Ali, la programmation du Rio Loco sur le Maghreb en est le parfait exemple : de la musique traditionnelle accompagnée par Khaled, Idir et Rachid Taha. Soit les même têtes depuis 20 ans. 56 •

Pour Hakim Laadjel membre de D'Zaïr, groupe de rock progressif en activité depuis 1998 et organisateur du Rock Belda à Alger, le constat est le même. Plutôt qu'une carte postale, il voit l'événement comme une carte de visite entre les deux pays : « l'échange entre musiciens, sans politiser la chose, l'échange culturel entre jeunes, pour faire connaître la nouvelle génération ». Libre échange Plus qu'un simple jumelage, ou une rencontre entre correspondants étrangers et une bonne occasion de prendre une cuite hors sol avec ses camarades de classe, le Rock Belda veut donc casser les préjugés et les frontières artistiques. Et privilégier l'humain. Du côté d'Alger, c'est la "dictature sympathique", selon une


expression en vigueur, qui a pris le dessus. À savoir que Hakim et Nacer, président de l'association SOS Bab El Oued, un autre organisateur, ont pioché parmi les groupes amis afin de partager cette expérience et venir en France avec des formations rock, hip-hop et métal, un genre en vogue en Algérie. À Toulouse, ce sont les associations participantes qui ont tranché (voir encadré). Mais selon Ali, « les groupes toulousains ont été choisis pour leurs qualités tant humaines que musicales. C'est un investissement très fort ». Et un investissement financier, forcément. Pour le coup, la semaine consacrée en décembre à la Dynamo servira à supporter l'effort. Les groupes joueront tous bénévolement, les techniciens vont offrir leur salaire de chaque soirée passée sur l'événement, rappelle Marjorie Calle chargée de com' de la Dynamo, pour mieux insister sur l'implication de chacun. De même, une bière Rock Belda va voir le jour, tout comme une compilation. « C'est dingue ce que le projet peut susciter comme sympathie » se félicite Ali Tehar. Oublier les années noires Une solidarité qui devrait toucher Hakim, Nacer et les personnes de leur génération. Ils ont bien connu les années noires de l'Algérie, à savoir la guerre civile qui a sévi de 1991 à 2002. Nacer y a perdu

Drawers © DR

son frère et fondé son association en réaction. Une époque où, pour contourner le couvre feu et voir des concerts, il fallait rester dans la salle jusqu'à l'aube avant de repartir ! Mais pas de rancœurs dans la nouvelle génération algéroise. Si certains groupes restent "engagés", le discours général a changé d'après Ali. Les jeunes veulent tourner la page et presque oublier ces années de perdues. C'est d'ailleurs l'image qu'Ali veut renvoyer, celle d'une Alger ouverte et qui revit. Comme un symbole, l'association culturelle SOS Bab El Oued, située dans le quartier du même nom, (poumon de la ville, ancien fief des intégristes et thermomètre social du pays) et partenaire de l'événement, a implanté ses locaux rue Jean-Jaurès, en face de la mosquée Nas'r.

• 57


événement

Samir Fares le troubadour algérois © DR

La Dynamo | le 20 déc. | 20h | 5 €

Samir Fares viendra se produire en France pour la seconde fois seulement, à la Dynamo, et clôturera la première semaine du Rock Belda, le 20 décembre. Pourquoi avoir choisi de chanter en algérien et pas en anglais, une langue plus folk et pop ? Mes premières chansons, je les ai écrites en Français, je suis un grand fan d'un gars de chez vous, monsieur Francis Cabrel. Puis je me suis mis à l'arabe un peu par hasard et j'y ai pris goût, ça me permet de parler à tous les Algériens même si en Algérie on écoute aussi des chansons dans d'autres langues que l'arabe. Cela dit dans mon premier album qui vient de sortir, j'ai mis deux chansons en Français. Je les ai écrites il y a une quinzaine d'années ! Que disent vos chansons ? Il y a-t-il un engagement particulier ? Un thème fédérateur ? Je n'ai pas un engagement particulier, je parle de ce qui me touche de près ou de loin. Dans cet album, on trouve des chansons qui parlent d'amour et d'autres qui dénoncent aussi bien l'injustice que la pédophilie. Que représentent pour vous un événement comme le Rock Belda et l'échange avec des musiciens toulousains ? Je trouve que Rock Belda est une très belle initiative et je suis très heureux et honoré qu'on m'ait invité à y participer. J'ai hâte de jouer mes chansons à Toulouse et de rencontrer les musiciens Toulousains. Il en sort toujours de belles choses quand des artistes se rencontrent et je suis content aussi pour le public Algérien à qui l'on donne l'occasion de découvrir de nouvelles choses.

58 •


Rock Belda, mode d'emploi

Charly Fiasco, Face B, SEC © DR

Cet événement, que les organisateurs espèrent récurrent, se déroulera en trois temps. Du 10 au 20 décembre à Toulouse, les fonds récoltés à la Dynamo serviront à payer les groupes pour partir à Alger, du 16 au 23 février. Seront de la partie : Face B (pop), Drawers et Selenite (metal), Charly Fiasco et Black Pigeon (punk) et Dadoo (hip-hop). Match retour avec des formations algériennes à Toulouse, du 16 au 23 mars, à la Dynamo, la MJC d'Empalot et aux Izards. Tout ceci ne pourrait pas avoir lieu sans le soutien et la participation de nombreuses associations toulousaines et algéroises : Le Grand Bivouak qui porte le projet, To Loose Punker, Progrès son, Shabaz, Arty Empty, Noiser, Assaut Musical, Lodidodi et SOS Bab El Oued à Alger.

De haut en bas : Dadoo © Tom.G /

Les concerts de décembre

10 déc. | Soirée le Mardi c'est Belda

, avec Spank,SKS, DJ Mayday et DJ Lacab

re

16 déc. | Deux duos noise et post-

rock, SEC, Wellington 1084 + projection d'un documentaire « Les Forces Vives » (production ESAV/Ciné 2000)

17 déc. | D  u métal-lourd et ambi

ant avec Selenites, Drawers et Pete Vyler

18 déc. | S  oirée Hip-hop avec Dado

o (de KDD), David Vener, Paper Street et Droo gz Brigades

19 déc. | S  oirée punk-rock avec

Charly Fiasco, Black Pigeon et Dyin' Chilin

20 déc. | P  our finir sur une note

rock et folk avec le "Cabrel algérois" Samir Fares , Face B, The Gabelt et Marylou and The Mirrors

• 59


concert & club

Les Malpolis

tirent leur (ir)révérence [chanson] Le Bijou | 20 et 21 déc., 27 et 28 déc., 3 et 4 jan. | 12 et 15 € | lesmalpolis.com Salle des fêtes de Grenade | sam.15 déc. | 22h | Grat.

C'est la mauvaise nouvelle du mois. Après 15 ans de bons et loyaux services, les Malpolis font leurs derniers tours de piste fin décembre au Bijou. En attendant, Piérick Rouquette dresse le bilan. Entretien entre passé, présent... et futur. Propos recueillis par Nicolas Mathé À Clutch, on a eu envie de vous interviewer pour mettre en avant vos 15 ans de carrière et voilà qu'on apprend que les Malpolis c'est bientôt fini... Et oui l'histoire s'arrête. Un peu par essoufflement. Chacun évolue. Déjà depuis quelques temps, on était revenu au duo d'origine. C'était prémonitoire sans être prémédité. Quel regard portes-tu sur ces quinze années ? On a réalisé des trucs dont on avait même pas rêvé. Il y a eu des hauts et des bas mais on s'est bien amusé. Après, la question du succès se pose toujours. À un moment, on a un peu essayé de chercher des passages radio, d'élargir le public. Mais la vraie réussite, elle est double puisqu'on a pu vivre de notre passion pendant 15 ans et on a mené une vie qui correspondait à nos envies. Est-ce qu'on peut vraiment percer avec un humour corrosif comme le vôtre ? Franchement, on a toujours été assez innocents par rapport à ça. On pensait que les gens iraient au-delà de notre côté provoc. Nous n'avons jamais cherché à formater nos disques. Je comprends qu'il y ait des artistes qui se demandent ce qui va marcher mais il y a tellement de choses occultes dans le succès d'une chanson. Comment se passait l'équilibre entre musique et texte ? Tu peux parler de déséquilibre. Ce qu'on avait envie de raconter a toujours été primordial. Avec Stéphane (Dardé), nous sommes d'assez piètres musiciens, donc la musique a souvent pris le dessous. L'arrivée d'André (Vigier Latour) qui 60 •


© DR

est un batteur, multi-instrumentiste, a quand même amené beaucoup à ce niveau, ça a coloré le groupe. Mais l'état d'esprit général, c'était la simplicité de la chanson : un texte, une mélodie. Comme disait Brassens : quand tu chantes devant des potes au coin du feu, il n'y a pas les violons qui sortent du placard. On vous a toujours présenté comme des « dézingueurs » à tout va. Je trouve ça faux. On a fait certains efforts pour ne pas tomber dans la caricature de la caricature. Je n'ai jamais cherché à faire de la provoc à tout prix, ni à être drôle à tout prix. C'est juste un ton pour dire les choses, un équilibre entre connerie potache et choses plus intelligentes. Pour moi l'humour des Malpolis se rapproche du Hara Kiri des années 60. Les médias étaient autrement plus corsetés, ça avait un sens. Aujourd'hui, la température est plus tiède, il faut utiliser la provocation à bon escient. Vous bouclez la boucle avec une série de concerts au Bijou. Un joli clin d'œil ! Oui c'est un lieu important pour nous, Philippe Pagès nous a beaucoup aidé à nos débuts. En plus, ce sera aussi ses derniers concerts. Au final, on peut s'estimer heureux d'avoir assez vite rencontré un public. On a tourné au niveau national mais à Toulouse et dans le Sud, c'est particulier. J'ai l'impression qu'on y aime bien notre esprit gueulard, la relation directe qu'on a instaurée et le fait de ne pas faire les artistes. Un dernier mot, ce n'est pas tout à fait la fin pour toi ? En tout cas, je suis toujours inspiré, je continue d'écrire. Je vais peut-être aller vers des choses que les Malpolis ne permettaient pas. J'ai déjà un petit bout de répertoire sous le coude et des musiciens que j'ai rencontré. On verra bien. • 61


concert & club

Art Mengo © DR

PANIER CULTURE COOPERATION ARTISTIQUE [chanson solidaire] | Le Mandala 20 déc. | 20h | entrée libre | art-n-cie.fr Art Mengo | 21h30 | 15 et 18 €

Expérimenter un circuit court de la culture à Toulouse. Tel est le pari de l'association Art n'Cie, qui met en place un Panier Culture afin de favoriser l'échange artiste-public sur le principe d'une économie plus solidaire. Distribution le 20 décembre au Mandala.

À

l'instar des AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique en créant un lien direct entre paysans et consommateurs, se tisse dans tout l'hexagone un réseau d'AMAP culturelles. Nommées Association pour le Mouvement entre Artistes et Publics (AMAP) ou Association pour le Maintien des Alternatives en matière de Culture et de Création Artistique (AMACCA), ces initiatives basent leur fonctionnement sur un micro mécénat « citoyens-spectateurs-producteurs ». L'objectif est notamment de soutenir et d'accompagner la coopération entre artistes et contributeurs, de faire vivre autrement la culture.

62 •

À Toulouse, l'association Art n'Cie a lancé ses Paniers Culture sur le principe suivant : les adhérents versent une contribution annuelle et, en contre-partie, tous les trimestres, leur est distribué un Panier Culture. Le contenu ? Sculpture, album musical, photographies, bijou, places de spectacles, livres etc. Pour composer son panier, Art n'Cie regroupe de nombreux artistes locaux : illustrateur, écrivain, musicien.. mais aussi des lieux comme Le Mandala et Le Bijou. Le prochain panier sera distribué le jeudi 20 décembre au Mandala, juste avant le passage de Art Mengo. Ah, on me souffle dans l'oreillette que des places pour ce concert seraient dans le panier... Par Loïc Blanc


concert & club

TOULOUSE IN BIKINI De Kift © DR

Catégorie trash-jazz [Jazz, Fanfare, Alternatif] Bikini | jeu. 6 déc. | 20h | 10 € | lebikini.com

Pour finir l’année en beauté, Toulouse In Bikini donne carte blanche aux Productions du Vendredi et Morezon p.r.o.d. Une soirée qui s’annonce unique et haute en couleurs.

L

e moins qu’on puisse dire, c’est que le plateau proposé ne fait pas dans la demimesure. Message aux énervés du dancefloor plutôt réticents à l’idée de se laisser tenter par une programmation axée chanson, jazz et musiques du monde : sachez que les groupes alignés se jouent des stéréotypes, débordent d’énergie et ne vous ménagerons pas. Les organisateurs promettent une soirée électrique entre « anarchie scénique » et « audace musicale ». Autre certitude : l’esprit bouillonnant de Fantazio (accompagné de Stephen Harrison) ne laissera pas le public de marbre. Repoussant les frontières 64 •

musicales, le phénomène s’emploie à utiliser toutes les ressources de sa contrebasse pour un mélange détonnant de sonorités tziganes, jazz et rock’n’roll. Dans la lignée « jazz trash », les toulousains d’Alfie Ryner ne sont pas les moins inventifs, ni les moins énergiques. D’autant que Le Tigre des Platanes, également présent, défendra un tout nouveau répertoire aux accents rock. Et en guise de bouquet final : l’aplomb des punks de De Kift. Les néerlandais déploieront leur fanfare déglinguée pour clôturer cette succession de créations et d’innovations autour de la musique acoustique. Par Paul Muselet


concert & club

Tropicalia Grooves # 10 © DR

[ALIEN POP] La Dynamo | sam. 8 déc. | 19h | 10 € | ladynamo-toulouse.com

Cyril Atef est de plus en plus barré. On se souvient de ses facéties, torse-poil derrière sa batterie durant les concerts de -M-. Il y eut ensuite Bumcello, CongoPunQ et on le retrouve aujourd'hui en tenue de cosmonaute pour le projet A Freak In Space. Avec ses nouveaux compagnons Hilaire Penda et Eric Löhrer, l'objectif est simple : communiquer avec les extra-terrestres pour ramener leur funk sur terre. Talent, déconnade, alien pop, rock psyché, transe africaine, tous les moyens sont bons. Bref, une occasion rare d'observer l'un des derniers punks sur terre. | N.M.

TRIPTIK

Stranded Horse

[HIP-HOP] La Dynamo | ven. 11 jan. | 20h ladynamo-toulouse.com

[FOLK AÉRIEN] TNT | sam. 29 déc. | 20h30 14 à 25 €

Les amateurs de rap français peuvent commencer 2013 sur de bonnes bases : les papas du TRIPTIK sont de passage à La Dynamo. Outre l’importance du groupe dans le hip-hop hexagonal, reconnaissons au trio le mérite d’un retour réussi (assez rare pour être signalé) avec l’EP Depuis, plus d’une décennie après le mythique Microphonorama. Morceaux soignés, tonalités old school, et flow décontracté toujours aussi caractéristique. On finit par s’en persuader : le poids des années n’a pas altéré leur amour du rap, une flamme à chaque fois ravivée sur scène. | P.M.

L’alliance d’un Normand chantant du folk à la kora et de la violoniste de Mansfield Tya promet des heures de grâce au TNT. Stranded Horse alias Yann Tambour, y a tenu résidence avec Carla Palone, avant un concert rare où les langueurs du blues viennent s’entrechoquer aux douceurs d’un trio à cordes et aux rythmiques de la musique africaine. Depuis presque 10 ans, ce troubadour inclassable manipule tendrement la kora. Après s’être frotté à Ballake Sissoko en 2008, il revient avec de nouveaux guests pour un folk délicat qui devrait toucher les âmes sensibles et dégager les horizons. | S.P.

66 •


Arno + Robi [chanson pur malt] Le Bikini mer. 12 déc. | 20h30 | 28 €

Arno le chanteur grand écart est parti enregistrer son dernier album, Futur Vintage, à Bristol, comme un vrai rocker, ce qui ne l'empêche pas de faire sa promotion sur le canapé rouge de Michel Drucker. Arno le chanteur trilingue à la voix cassée peut vous envoûter en deux temps trois chansons. Arno le chanteur belge a une grande gueule et ne compte pas la fermer même s'il raconte pas mal de conneries. Arno le chanteur toujours jeune malgré qu'il est vieux, a comblé par trois fois ses dates parisiennes. Il est à Toulouse le 12 décembre, faut en profiter. | A.C.

Chloé Lacan et Barcella [CHANSON] Salle Nougaro | mer. 12 déc. 20h30 | 14 à 18 € | sallenougaro.com

Sur le plateau, se succèdent une fille qui n'a pas peur de déclarer « j'aime les plaisirs solitaires » et un poète chantant l'amour aux quatre vents. Elle, Chloé Lacan, manie avec doigté le jazz, les airs tziganes et l'accordéon. L'ancienne Crevette d'acier profite d'être libre et douée pour ne pas garder sa langue dans sa poche. Lui, Barcella, jongle avec les mots et rêve de Brassens en écrivant de délicieux poèmes. L'ancien champion de France de slam s'accompagne d'un quartet et s'inspire de la vie. Bref, en plus d'avoir tout pour eux, leur bonne humeur nous contamine. | M.J-P.

The Herbaliser The Herbaliser © DR

[SOUL BEAT] Le Bikini | ven. 7 déc. | 20h30 | 17 à 20 € | lebikini.com

Retour aux sources pour The Herbaliser. Le groupe avait traversé une période compliquée, trop commerciale selon les fans de la première heure. Dernier album There Were Seven ? Erreur réparée à grand renfort d'original beat. Des loops, du rap et des cuivres. Au Bikini, les lords anglais étaleront leurs titres de noblesse en nous servant une bonne dose de hip-hop… d’obédience funky, évidemment. La formule live fait des merveilles : le groove est plus que jamais présent et rentre-dedans. Souvent sur les bons coups, Campus FM retransmet, anime et réanime la soirée. | R.B. • 67


concert & club

Toulouse Soul Club

calibre 45

[SOUL] Connexion Live | sam. 15 déc. | 22h 7 € | facebook.com/ToulouseSoulClub

Affiche TSC © DR

Après Pilooski en octobre, le Toulouse Soul Club invite un nouveau célèbre inconnu : Dante Carfagna. Découverte avec Thomas Delafosse, l’un des instigateurs de ces soirées mix. Propos recueillis par Baptiste Ostré

D’où viennent les Soul Clubs ? À la base, il s’agissait de soirées organisées par des fanatiques de musique afro-américaine, très populaire chez les mods, dans le nord de l’Angleterre. Le but n’était pas de reprendre le concept de ces soirées très codées à l’identique. Nous préférons les faire à notre goût, avec un côté vraiment « club » - même si on incite aussi les gens à se saper pour la circonstance. Peut-on en savoir un peu plus sur la genèse du Soul Club toulousain ? On a fait notre première soirée en octobre 2011. Ça faisait un moment qu’on cherchait à faire des soirées de mix uniquement avec des 45 tours. À partir de la troisième soirée, on a invité des grosses pointures, capables de proposer une vraie sélection musicale. C’est vraiment un petit réseau de collectionneurs fanatiques, ils doivent être une centaine de par le monde ! Mais on ne cherche pas pour autant à avoir l’image de soirées pour spécialistes. Parmi le public, beaucoup viennent par curiosité. Comment dénichez-vous les invités alors ? Pour Dante Carfagna, je dois dire que c’est grâce aux vidéos des précédentes soirées. Dante est une référence absolue au Etats-Unis et à Chicago en plus particulier. En gros, c’est le mec qui conseille Dj Shadow et Cut Chemist sur ce qu’ils devraient écouter. C’est la première fois qu’il vient en France, et il sera accompagné de George Mahood, un de nos anciens invités qui a voulu venir de Manchester juste parce qu’il le connaît. Du coup, ça nous fait deux invités pour le prix d’un, avec une connexion Chicago-Manchester-Toulouse ! 68 •


PLACES IES & GOOD ER ! Á GAGN

Places pour Le Papa Now Hell et pour La Fin Du Monde au Bikini et à la Dynamo Places pour la Convention de Tatouage Places pour Andiamo à la Grainerie Places pour Phèdre au Théâtre Garonne

RENDEZ-VOUS SUR FACEBOOK facebook.com/ClutchToulouse

Graphisme : la fée clutchette

ET PLUS ENCORE …


concert & club

Diverses féminités #3 Peaches © DR

[Electro] Bikini | sam. 12 jan. | 23h | 20,5 à 22€ | lebikini.com

La soirée féminisante « ouverte à toutes particularités » franchit un pallier pour s’installer au Bikini. La programmation y est pour beaucoup. Le 3e volet garde sa douceur mais quitte les sonorités planantes des premières éditions pour une formule explosive aux résonances électro-rock. Parmi la myriade de Riots Girls qui se succéderont sur scène : la chanteuse Peaches (rien que ça !). L’inversion des genres reste au cœur d’un événement plus que jamais transgressif où les animations seront nombreuses : performances, défilé de créatures et live vidéo ! | P.M.

Doctor Flake + Mr Grandin [Trip hop] La Dynamo | mer. 12 déc. 20h l 9,9 à 12€ l ladynamo-toulouse.com

Amateurs de trip-hop et hip-hop en tous genres, cette soirée est pour vous. D’un côté Doctor Flake - qui porte d’ailleurs bien son nom-, bricole, découpe et remodèle nombres de sons à forte consonance hip-hop avec l’aisance d’un chirurgien plastique. De l’autre, Monsieur Grandin est pas mal non plus dans son approche, tutoyant et maîtrisant sans crainte la face la plus sombre du trip-hop. La réunion de ces deux phénomènes de la spécialité laisse entrevoir une expérience des plus originales. | M.L. 70 •

La Factory [Deep house.Techno] Le Bikini ven. 14 déc. | 23h | 16,5 à 19€

Après une première sortie réussie, la Factory est de retour au Bikini. En tête d’affiche, Maceo Plex, alchimiste américain de son état, mélange house, techno, électro et funk comme personne d’autre. Avec Danny Danze, DJ plongé dans la techno dès l’âge de 13 ans, les deux acolytes débarquent dans la ville rose pour nous présenter leur nouveau projet : Jupiter Jazz. Odd Parents et Julien Sanfrancisco, local de l’étape, complètent le casting d’une deuxième édition résolument deep house ascendant techno. | M.L.


• 71


concert & club

Soirées fin du mondE nouveau départ Plusieurs organisateurs d'événements culturels ont profité de la prophétie maya annonçant la fin du monde le 21 décembre 2012 pour proposer des soirées sur le thème de l'apocalypse. Par Jack McCoy et Baptiste Ostré

La Dynamo

compte à rebours Skarlet Rack © DR

[electro] Dynamo | ven. 21 déc. | 19h | 5, 8 et 10 € ospcollectif.tumblr.com // After | L'Elektro | 23h | grat

Trois questions à Lionel du collectif OSP, organisateur de la fin du monde à la Dynamo. Avec des soirées sur le thème depuis 2009, le collectif OSP est bien préparé à cette fin du monde... On tenait à faire un décompte pour faire monter l'attente. Ça a permis de faire un scénario évolutif. On a débuté avec les visuels les plus évidents en rapport avec les Mayas, après on a infiltré nos propres codes. Qu'est-ce que cette histoire de « fiole salvatrice » au centre de la soirée ? C'est le ticket qui va nous amener ailleurs, le symbole du happening principal qui va apporter le changement. Quand le MC annoncera le moment, il faudra déboucher la fiole... On laisse la surprise quant à son contenu. Après, direction l'Elektro pour s'échapper à bord du « vaisseau spécial » à partir de 23 heures. Et le 21 décembre, va-t-on tous mourir ? Pour mieux renaître ! Le problème c'est de se focaliser sur une date. Il y a toujours une date : « vous verrez après le 21 décembre, vous verrez après les élections, etc... » La vie, c'est maintenant ! On va profiter de l’instant et il va se passer plein de choses. Pour faire simple, on croit qu'on va s'en sortir. 72 •


Le Bikini Punish Yourself © Jif

visions d'apocalypse [electro ROCK] Bikini | ven. 21 déc. 22h | 17 à 20 € | lebikini.com

L

e Bikini a choisi de passer les derniers instants du monde en compagnie d'un groupe plutôt discret depuis trois ans : Punish Yourself. Une tête d'affiche qui n'a rien d'un hasard pour Mick Athias des Productions du possible, qui organise la soirée. « C'est la première idée qui m'est venue à l'esprit. Punish Yourself est quasiment le seul groupe post-apocalyptique en France. Ils ont adhéré direct, pour leur retour c'était la date idéale ». Dans un Bikini décoré avec des lasers et de la lumière noire, les Toulousains seront accompagnés du trio Le Catcheur, la pute et le dealer, de la drum d'Elisa Do Brasil et de quelques surprises un peu délirantes comme

l'Abbé X qui viendra faire le prédicateur, de la performance à cœur ouvert d'AJ Dirtystein, ou de la présence de Redemption Ju (aka Julien Cassarino de Manimal). « L'apocalypse est synonyme de renouveau », explique Mick, bien décidé à rétablir le sens originel du terme. « Dans les médias, c'est la fin du monde alors que ce n'est pas sa signification. C'est un nouveau commencement ». Et c'est justement ce que les Productions du possible veulent comme symbole pour ce 21 décembre. « C'est une date charnière pour nous. On a arrêté les soirées Cabaret Freaks, on est en perpétuel mouvement et on n’a pas envie de rester sur de l'acquis », conclut l'organisateur.

FINS ALTERNATIVES jeu. 20.12

La dernière Zéance : La jetée, Southland Tales | Ciné

Utopia (Toulouse) | 21h

Crystal Distortion, 69db, Ixindamix, Lowkey... | Electro Inox Club | 23h | 12 et 15 €

ven. 21.12

Anna Cruize | Funk

sam. 22.12

Soirée des survivants | Enterré sous X et Dj No Breakfast Public Ghetto Post-Apo

Chronic Argo | 21h | Part. libre

Breughel | 22h | Grat. La Dernière Chance | 1h30

• 73


disques

My Imaginary Love

Unemotional (Dead Bees Records)

Les toulousaines de My Imaginary Love surprennent avec ce premier EP. Avec un son musclé et une certaine assurance, les compositions pop prennent rapidement une couleur plus noise et si les 90’s ne sont jamais bien loin, c’est peut être du côté de Blonde Redhead qu’il faut aller chercher l’inévitable comparaison. Plus qu’un nouvel ersatz indé, les chansons, que l’on sent intimistes, ne se cachent pas derrière des franges rebelles et vont direct à l’essentiel, tout en restant sur le fil, prêt à se casser. Un exercice pète-gueule et plutôt bien réussi. | A.C.

Converge

All we love we leave behind (Epitath)

En se replongeant dans Converge et son metal-punk-core culte après quelques années de sevrage, on se demande comment être surpris et si la sauce peut encore prendre. Le verdict est sans appel, dès la première écoute, alors que l’on ne s’attend à pas grand chose, c’est comme une grosse claque dans la nuque et un coup poing dans l’estomac. Les parrains n’ont rien perdu et l’enchaînement des morceaux te laisse sur le carreau. Un son massif, la violence des riffs, les mélodies qui s’en dégagent, les hurlements maîtrisés, l’univers tendu et rageux du groupe... Une vieille amitié fusionnelle qui se rappelle à toi en quelque sorte. | A.C.

Kid Koala

12 bit blues (Ninja Tunes)

Petite mise au point du boss du turntablism. Le Kid canadien revient sur ce qui a fait sa marque, le blues, à base de beat electro, de scratch et de vieux sons dénichés dans d’obscurs magasins de vinyles d’occasions. Si certains ont besoin de s’y mettre à quatre pour faire la même chose, ou s’en rapprocher, la force de cet album c’est qu’il ne fait pas dans la démonstration, respecte l’âme et la sonorité d’une musique qu’il s’amuse pourtant à maltraiter et triturer pour mieux en chercher la profondeur. Douze titres homogènes, hommage aux blues-men et comme souvent, pas de véritable tube n’en ressort, si ce n’est l’album dans son ensemble. | A.C.

Tchad Unpoe

Undoe (Erewhon Bay)

Malgré 20 ans d’activisme au compteur, Tchad Unpoe ne cède pas à la facilité d’un prétendu retour aux sources du hip-hop, où domine un son des années 90 devenu tendance. Avec Undoe en bandoulière, le toulousain choisit de surprendre, prenant le parti de la fraicheur et de la nouveauté. Le flow, rapide et technique, examine par endroits la rythmique des allitérations anglaises et espagnoles. Jonglant entre plusieurs masques et univers contrastés, la voix du rappeur se faufile sur des beats étonnants frôlant le génie (« Black Bloq ») sans oublier la virulence du propos qui a fait sa réputation. | P.M.

74 •


spectacle vivant

SOIRÉE I AU BIKIN

CLUTCHORAMA#5 LES YEUX GRANDS OUVERTS

[ELECTRO, WORLD, MANOUCHE] | Le Bikini mer. 16 jan. | 19h-Minuit | 5 €, grat. -12 ans Expos - Rencontres - Projections - Concerts

Clutch met sa griffe sur une soirée pas comme les autres. Rencontre avec la culture des gens du voyage, ”Les yeux grands ouverts“ s’annonce multidisciplinaire, festif et coloré. Mais sans clichés. mprobable rencontre entre Dj Click et le brass-band belge Va Fan Fahre, jazz manouche de Django Djass, expositions, projections, rencontres et débats... ”Les yeux grands ouverts“ illustre la vision de la culture de ses organisateurs, le collectif Le Petit Cowboy et Convivencia : « Nous croyons en la culture comme outil de lien social, non déconnecté de la réalité » affirment-ils. Cette soirée amplifie un travail et une réflexion commune menés depuis deux ans autour de la cohabitation entre gens du voyage et sédentaires. Pour Loran Chourrau, réalisateur du court-métrage Les yeux fermés (projeté à 21h) et co-auteur de l’exposition « Ce que je suis, ce que j’aimerais être », les gens du voyage font partie des ces populations qui 76 •

génèrent le plus de fantasmes et de clichés négatifs en tous genres. Remettant en question les idées reçues, ”Les yeux grands ouverts“ tente de créer un espace de promiscuité et d’échanges, comme rempart à l’indifférence entre les communautés. Le cœur de l’événement ne sera ainsi pas nécessairement le plus visible. L’accueil des artistes, la décoration de la salle et la préparation du repas seront assurés par des adolescents et des familles de gens du voyage et d’Escalquens. Clutch participera en animant, avec des jeunes, un atelier « journalismeblogueur » au travers d’une page web réalisée durant la journée avant le lancement des festivités. Notre manière de rester connecté ! Les Clutchers


)

5€

culturelle au BIK riffe INI g ( To la rama #5 r Mer o h . ul tc 16 ou clu Ja nv ie se r2 0

13

r h 19

EXPOSITIONS :

Loran Chourrau & Érik Damiano (Photos) PROJECTION : Les Yeux Fermés + rencontres et débats

CONVIVENCIA & LE PETIT COWBOY :

DJ Click & Va Fan Fahre (Electro & Brass-band belge)

+ Django Djass (Jazz Manouche)

LE BIKINI - rue Théodore Monod - RAMONVILLE Toutes les infos sur : clutchmag.fr

• 77 facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/clutchmag


AGENDA

concert & club

[1]

Le 4.12

[2]

Capsula - 15 ans Vicious Circle [rock sauvage] La Dynamo | 20h | 6,80 à 8 € Lancés en orbite d’une planète rock vintage à la mode sud-américaine, les Capsula dégoupillent une bombe punk rugissante. Le trio bête de scène, aujourd’hui installé au Pays Basque espagnol, fait marcher la disto et un rock garage rugueux. Parfait pour commencer une soirée anniversaire (15 ans déjà) du disquaire toulousain indé Vicious Circle.

Le 5.12

Green Santa : Kalagang + Deejay Judoboy + Dj Lay-D [electro caritatif] Le Phare | 20h30 | 1 jouet = 1 entrée Les rockeurs ont du cœur, les DJs aussi. Pour preuve ce beau plateau 100% toulousain réuni pour la bonne cause par le Secours Populaire. Paye ton jouet à l’entrée, et t’auras droit à ta dose d’électro swing et de balkan beat avec Kalagang, la jungle drum’n bass de miss Lady-D, et du bon vieux popop oldschool sur vinyles avec Deejay Judoboy. Qui a dit que le père-Noël était une ordure?

Le 6.12

Deep Purple [JOURNAL du hard] Le Zénith | 20h | 51 à 62 € «Pères fondateurs du hard-rock», le titre leur colle aux basques depuis les 70's. Le quintette anglais dont le line-up se résume désormais à Ian Gillan, Roger Glover, Steve Morse, Ian Paice et Don Airey, vient défendre sa stature de groupe mythique dans une nouvelle tournée grand format (que des zéniths), juste avant la sortie d’un nouvel album en février. Vous reprendrez bien un dernier p’tit solo de Smoke on the water pour la route ?

Le 8.12

White Fence [rock garage californien] Le Saint des Seins | 20h30 | 7 € Tim Presley alias White Fence dégaine les projets aussi vite qu’un cow boy du far west. Après un album avec Ty Segall en début d’année, il a sorti au printemps un beau double Family Perfume, qui ose le grand écart entre garage bruitiste et balades au son de sa voix nasillarde. Quelque chose nous dit que le concert de ce Californien au pedigree rock 60's devrait retourner le Saint des Seins.

78 •


Le 9.12

Un pavé dans le jazz [jazz et impro] Théâtre du Pavé | 19h | 2,80 à 14 € Le guitariste Rémi Brassié passe « à table », comme d’autres s’enfonceraient dans le canapé du psy. Rien ne restera dissimulé, refoulé. Grand déballage musical où les sons de guitare triturés accompagnent ses ressentis, ses influences, son histoire. De la guitare qui dérape encore avec Jean-François Pauvros, du genre free rock, qui a choisi la harpe contemporaine d’Hélène Breschand pour une approche improvisée inclassable.

Le 13.12

Watcha Clan - Züt [global beat] Le Connexion Live | 20h30 | 14 € Métissée, pimentée, polyglotte, transglobale. La musique de Watcha Clan semble avoir pris la mondialisation du bon côté, bousculant notre ordre établi des étiquettes musicales. Dans un mix d’instruments électriques et acoustiques, le groupe déballe un global beat entre influences méditerranéennes et ragga dub avec une Sista K aussi à l’aise en hébreu qu’en arabe. Pas étonnant que leur dernier album s’intitule Radio Babel.

Les 13 et 14.12

Les Inouïs du Printemps de Bourges [2] [baby rock] Le Bijou | le 13 à 20h30 - LE Bikini | le 14 à 19h30 | gratuit sur réservation Aller aux sélections du Printemps de Bourges, c’est un peu découvrir avant l’heure la pépite qui fera le buzz pendant le festival, et la Une des Inrocks quelques années plus tard. Deux soirées au choix pour les auditions (attention, ici on ne dit pas tremplin) : au Bijou et au Bikini. Parmi les jeunes poulains en course Sing sing my darling, Jens Boostens ou Siann Lofhai.

| Sing sing my darling © DR

Le 19.12

Electro Big Bang [1] [boom boom apocalyptique] Le Ramier | de 23h à 6h | 10 à 15 € Il y a un an l’Electro Big Band décomptait les 364 jours avant l’Apocalypse. Deux jours avant le moment fatidique, à l’heure où les illuminés de Bugarach s’accrochent à leur montagne sacrée, Les Productions du Possible rappelle une flopée de Djs venus des quatre coins du monde (Gramatik, Access denied, Meat Katie, Make the girl dance, Missill, Niveau Zéro, Milu..) pour revigorer les angoissés et rameuter les survivors à coups de gros son. Immanquable. | Missill © DR

Le 20.12

Manimal - Gorod - Alea Jacta Est - A Plane to the Void [métal intense] Le Bikini | 20h |12 à 15 € Alea jacta est, le sort en est jeté. Manimal c’est fini, après neuf ans de service. Mais les piliers du death metal de la ville rose quittent la scène avec classe, nous laissant dans les mains un dernier bel album Multiplicity, et une tournée d’adieux à casser sa nuque. Ce Papa Now Hell Fest restera donc dans les annales du métal toulousain. La veille de la fin du monde...

Le 12.01

9 ans de Progrès Son [son d’ici] La Dynamo | 20h | 3 à 5 € Pour se remettre des derniers relents de fêtes de fin d’année, Progrès Son a prévu un plateau éclectique et local, de la pop efficace de Paganella au rock félin de Chair de chat, en passant par le funk old school des Dawa Deluxe et les morceaux atmosphériques d’Ainamaty. Happy Birthday.

• 79


AGENDA mar. 4.12

concert & club

Vernissage expo SISTA DEUF - live | Live painting, DJ set ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

L'Esquile |18h | Grat.

Espace Croix Baragnon | 18h30 | nc

Scène ouverte | ALYSS | Live Music Jam Apéro-concert | FREDERIC BOBIN | Folk

L'Evasion | 19h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre Festival Novelum : Thousand Rooms | Musique nouvelle

Studios du CDC |19h30 | nc

Release Party | CHARLOTTE CORNFIELD et THE KEYS - HELLO BYE BYE Pop, rock, electro Connexion Live | 20h | 5 et 7 € REMI PANOSSIAN | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

CAPSULA - After Show 15 ans Vicious CirclE | Garage, psyché OXMO PUCCINO - MAI LAN | Hip-hop CHEAP TIME - SPACE PADLOCKS | Powerpop, psyché

Saint des Seins | 20h30 | 5 €

CONTREBAND | Jazz

Le Carson | 20h30 | Prix du repas

KUVAMAZOUT | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer. 5.12

Mulligan's | 22h | Grat.

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie Apéro-concert | FREDERIC BOBIN | Folk

Larsen Lupin | 18h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène ouverte slam

Chez ta Mère | 19h30| Part. libre

Quiz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

Les Galopins | Chanson

L'Evasion | 20h | Grat.

DUO COGAN | Jazz maloya, folk

Maison Blanche | 20h | Part. libre

CLAIR DE LUNE | Jazz New Orleans

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

BATPOING G - KASSLA DATCHA - DJ NO BREAKFAST | Klezmer, hip-hop ALAIN ANGELI et XAVIER FARO | Jazz

Connexion Live | 20h | 6 à 10 €

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

FUNKY STYLE BRASS | Funk OLIVIER DE BENOIST

La Dynamo | 20h | 6,6 et 8 € Bikini | 20h30 | 22,50 à 25 €

La Dynamo | 20h | 5 € Casino Théâtre Barrière | 20h30 | nc

LA RUDA - WANKIN' NOODLES - BILLY HORNET | Chanson rock, ska Bikini | 20h30 | 18,50 à 21 € RAT ATTACK - CHESTNUT ROAD - LAME SHOT | Punk rock Thousand Rooms | Musique, danse

Odyssud | 20h30 | nc

Tapas et Soul | MR SUPA

Mets Tissés | 21h | Grat.

FEES DIVERS | Rock

Cri de la Mouette (Le) | 21h | nc

Green Santa | LAYD - KALAGANG - DJ JUDOBOY | Electro

Le Kleo | 22h | 1 jouet = 1 entrée

AUDREY GRAHAM | Electro dirty house

jeu. 6.12

Saint des Seins | 20h30 | 3 et 5 €

TRIPLE SCOTCH | Jazz Apéro-concert | FREDERIC BOBIN | Folk RE JANE et THE COPPY BAND | Jazzy pop DEEP PURPLE | Hard rock

L'Elektro | 23h | Grat.

Classico | 19h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre Zénith | 20h | 51 et 62 €

 oulouse in Bikini | FANTAZIO et STEPHEN HARRISSON - DE KIFT - LE TIGRE DES T PLATANES - ALFIE RYNER - | Jazz, fanfare, alternatif Bikini | 20h | 10 € LAOBAND | Afro jazz kora

80 •

Txus | 20h | Grat.


GUILLAUME RAMAYE TRIO | Soul, jazz

L'Evasion | 20h | Grat.

Listen to me | Auditions de chants

La fille du brasseur | 20h | 5 €

JULIEN MUNOZ | Duo rock

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

LIGHT ASYLUM | Electro dark, new wave

Connexion Live | 20h | 7 €

3BUTE 2STEVIE TRIO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ACOUSTIC SOUL LIONS | Reggae

L'Esquile | 20h | Grat.

BURIDANE | Chanson

La Dynamo | 20h | 16 €

RUFUS BELLEFLEUR - THE GABELT | Hip-hop cajun, rock pop KOKA NEBA | Bal populaire des Balkans

Cri'Art (Auch) | 20h30 | Grat. à 5 €

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

BRIT FLOYD | Reprises

Casino Théâtre Barrière | 20h30 | 45,50 à 56,50 €

BARBACANA | Jazz

Espace Croix Baragnon | 20h30 | nc

ALL DOGMAS WE HATE - RIGHT TO THE VOID - OROB | Metal

La Dernière Chance | 21h | 5 €

MARIUS | Chanson groove

Chronic Argo | 21h | 5 et 8 €

Luna Park

Odyssud | 21h | 10 à 20 €

GROSSO MODO - RED WOODS | Fusion hip-hop, rock

Cri de la Mouette | 21h | nc

LOVELY BONES | Soul, funk

Le Filochard | 21h | Grat.

RED CARDELL | World

Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

OLIVIER TEMIME TRIO | Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Pub Song | Jukebox live

Mulligan's | 22h | Grat.

THE RODDLES | Rock, blues, soul

Petit Voisin | 22h | nc

Shhh' ! There's a party in the Basement | Pop, indie

Larsen Lupin | 22h | Grat.

TENDO | Electro, drum'n bass

ven. 7.12

L'Elektro | 23h | Grat.

Vernissage expo Kput | DJ CYCLONE - DJ MISTAWATEVA

Hip-hop Store | 18h30 | Grat.

La Caravane | BENOIT BLUE BOY | Blues Musée Centre d'Art du Verre (Tarn) | 18h30 | Grat. Apéro-concert | FREDERIC BOBIN | Folk X-TV | Punk pop

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre L'Autan | 19h30 | nc

NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Pour une révolution heureuse Au Chabrot | 20h | Grat. Cristal 24 | Rock

L'Evasion | 20h | Grat.

Ce que j'appelle oubli | Lecture, contrebasse Discorama Dj's | MISS BLACKAMERICA JOE ARIWA - GENERAL LEVY | Reggae dub TRYO | Chanson roots JAMBALAYA | Jazz DJ MAYDAY | Soul and more

Café du Burgaud | 20h | nc Cherche Ardeur | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 12 et 15 € Zénith | 20h | 37 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas L'Esquile | 20h | Grat.

 ard Night's Day | ELECTRIC DUCKS - DANCERS IN RED - SPRINGTIME ON VENUS H Rock La Dynamo | 20h | 7 € THE HERBALISER (LIVE) - DAWA DELUXE - CAMPUS ALL STAR | Hip-hop Bikini | 20h30 | 17,50 à 20 € CENT IDEES FIXE | Rock bossa swing Apéro Drink'n Draw | Apéro créatif BARBACANA | Jazz BRICATCHACK | Rock déjanté KITTY GYAL Pour janvier et février, envoyez vos dates avant le 4 janvier à agenda@clutchmag.fr

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre La Loupiote | 20h30 | Grat. Espace Croix Baragnon | 20h30 | nc Autour d'une bière (Avenue de Muret) | 21h | Grat. Mets Tissés | 21h | Grat.

• 81


AGENDA ven. 7.12

concert & club

TIONEB | Human Beat Box

Ôbohem | 21h | Grat.

LA GARDIENNE et PEREZ | Chanson rock, funk

Chronic Argo | 21h | Part. libre

LES PUNGLES | Rock français

Petit Voisin | 21h | Grat.

RED CARDELL

Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 €

Pat Metheny songs | RBP Trio | Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

CONSCIOUS EMBASSY | Reggae dub

La Dernière Chance | 22h | 3 €

 CTRO BEAT PARTY - KOLEKTIF ALAMBIK - THE UNIK - DILEMN LIVE - THA NEW TEAM ELE hip-hop, electro Lo Bolegason | 22h | nc TUFF LIONS - KER ROOTS | Reggae

Cri de la Mouette (Le) | 22h | nc

Indie Disco Club | Pop, indie

Larsen Lupin | 22h | Grat.

E1000 et Jay T | Techno, house

L'Elektro | 23h | Grat.

Do It Again | KOKMOK - DAY DIN | Progressive

sam. 8.12

L'Inox | 23h | 10 €

CHICKY BOOM | Dj Set Apéro-concert | FREDERIC BOBIN | Folk

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Tropicalia Grooves #10 | A FREAK IN SPACE - DJ SUPA

La Dynamo | 19h | 10 €

Soirée Funk You | DJ FAAB - DJ NICE | Mix

Père Peinard | 20h | Grat.

ACZOM | Chanson

Café du Burgaud | 20h | nc

ARCHAIC TIME MACHINE | Rock psyché

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

AÂLMA | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ROCKING TIME | Roots, reggae

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

WHITE FENCE - THE FEELING OF LOVE | Rock

Saint des Seins | 20h30 | 7 €

Le Père-Noël est un rockeur | Rock caritatif ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

Rio Grande | 20h30 | 1 jouet = 1 entrée L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 5 et 12 €

Tropicalicious | VJ DID

Mets Tissés | 21h | Grat.

KITOSLEV | Chanson

Ôbohem | 21h | Grat.

DEAD HORSE ONE - SOUND SWEET SOUND | Psyché

La Dernière Chance | 21h | 5 €

SWEET SPICES | Pop, folk, blues

Chronic Argo | 21h | Part. libre

 oirée Disco Freaks | HARI SHELDON - MEGABEAT - MISS POP - DJ PROSPER - DJ KDS S Electro, disco, funk, groove Connexion Live | 21h | 5 et 7 € Ethnik Season 3 : Bohemian Flavor | Tribal fusion Triple Scotch invite | LIDIANE ARBOGAST | Jazz, swing

Art'Cade | 21h | 6 à 10 € Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

KALAKUTA SELECTORS | Explosive Global Groove

La Loupiote | 21h30 | Grat.

Code Saison 2 Episode 3 | 501 - FUNTCASE - DOWNLINK - POINT.BLANK Bikini | 22h | 17 à 22 € BUNKORE | Soirée break

Petit Voisin | 22h | nc

ZYNGA TRIO - MR TRISTAN | Afro

Breughel | 22h | Grat.

Electrophages #3| ISYS - OXYD - DUBSTEPH - MARCO MESSARI - KYAN ROCKIN' ROBIN | Rock 50's-70's SARAH SHEBI - PROD X - KEVIN H | Electro dubstep

dim. 9.12

Yasuko et Haydn | Classique ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

82 •

Cri de la Mouette | 22h | nc Larsen Lupin | 22h | Grat. L'Elektro | 23h | Grat.

Eglise St-Pierre des Chartreux | 16h | Grat. L'Escale (Tournefeuille) | 17h | 5 et 12 €


SUPERBUS | Pop, rock

Bikini | 18h | 30 €

DUO H. BRESCHAND et J-F. PAUVROS - REMI BRASSIE

Théâtre du Pavé | 19h | 2,80 à 14 €

LE 25 BIS | Chanson populaire festive

Le Cactus | 19h | Grat.

Pub Quiz

Frog et Rosbif | 20h | Grat.

Scène ouverte | Free

Ôbohem | 20h | Grat.

Les scènes ouvertes du Filo | Rock'n'pop

Le Filochard | 20h30 | Grat.

AWESOME TONES | Electro dubstep glitch

lun.10.12

L'Elektro | 23h | Grat.

LES FILLES ET LES GARCONS - LE COMMON DIAMOND - PYRAMIDS | Synth rock LUZ CASAL | Chanson espagnole Les Sound Selecta de Francois | Classiks HipHop 80's-90's

mar.11.12

PHILIPPE CASSARD | Sonate

La Dynamo | 20h | 5 €

Odyssud | 20h30 | 21 à 35 € Le Filochard | 21h | Grat.

Espace Croix Baragnon | 18h30 et 21h | nc

Scène ouverte | ALYSS | Live Music Jam

L'Evasion | 19h | Grat.

Apéro-concert | VALSE AVEC SIRBA | Duo accordéon, clarinette Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre FREDERIC TEISSEIRE et GUILLAUME GENDRE | Duo jazz

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

NURSE et THE SILLY OLDMEN

Connexion Live | 20h | Part. libre

REMI PANOSSIAN | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

L e mardi c'est Belda! | DJ KDS - DJ MAYDAY - DJ SKANK - DJ LACABRE Habibi La Dynamo | 20h | 3 € BOULEVARD DES AIRS | Chanson rock, ska

Bikini | 20h30 | 18,50 à 21 €

LUZ CASAL | Chanson espagnole

Odyssud | 20h30 | 21 à 35 €

CONTREBAND | Jazz

Le Carson | 20h30 | Prix du repas

DJ Toi-Même | Free

Le Filochard | 20h30 | Grat.

Osons | Auditions publiques

Le Bijou | 21h30 | Grat.

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

Mulligan's | 22h | Grat.

CONSCIOUS EMBASSY | Reggae, dub

mer.12.12

La Dernière Chance | 22h | 3 €

Rufus Bellefleur's Kiddy Show

Ernest Renan | 15h | 5 €

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie

Larsen Lupin | 18h | Grat.

Apéro-concert | VALSE AVEC SIRBA | Duo accordéon, clarinette Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Quiz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

RUFUS BELLEFLEUR - SHINOBEEZ | Hip-hop, rock, country

Ernest Renan | 20h | 6/8 €

J.O. Larquier invite | Chanson française ANCAJAZZ | Jazz

Cherche Ardeur | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

DR FLAKE - MC MISCELLANEOUS - MR GRANDIN | Electro, Hip-Hop ARNO - ROBI | Chanson rock GUAPPECARTO | Musique tsigane et méditerranéenne BERRI TXARRAK - BLACK PIGEON | Punk rock CHLOE LACAN - BARCELLA | Chanson Pour janvier et février, envoyez vos dates avant le 4 janvier à agenda@clutchmag.fr

La Dynamo | 20h | 10 et 12 € Bikini | 20h30 | 26,50 à 28 €

Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre Saint des Seins | 20h30 | nc Salle Nougaro | 20h30 | 12 à 18 €

• 83


AGENDA mer.12.12

concert & club

BAD PIGEONS | Stoner

La Dernière Chance | 21h | 5 €

THE CLOUD PEAKS | Pop rock

Cri de la Mouette | 21h | nc

Le mystère de l'Apocalypse | Oratorio des temps derniers Eglise st-Exupère | 21h | 10 € DJ OUIFONK | Funk, hip-hop, broken beat

Connexion Live | 22h | Grat.

BLOODY BASS | Electro dubstep glitch

L'Elektro | 23h | Grat.

Ouverture Cocoon Club | Electro

jeu.13.12

Cocoon Club | 23h45 | Grat.

HOT CLUB TOULOUSE | Jazz

Classico | 19h | Grat.

Dj Judoboy vs graph | Hip-hop, jazz

Cherche Ardeur | 19h | Grat.

Apéro-concert | VALSE AVEC SIRBA | Duo accordéon, clarinette Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre AMOUL SOLO | Rock festif

Salle le CAP | 20h | 5 €

LES SALES PIERROTS | Chanson

Au Chabrot | 20h | Grat.

URBAN BLISS | Jazz Funk

Txus | 20h | Grat.

RENAUD RICHERMO | Folk

L'Evasion | 20h | Grat.

GOEFFRAX - RACHO | Hip-hop WATCHA CLAN - ZUT | Folk oriental 3BUTE 2STEVIE TRIO | Jazz

La fille du brasseur | 20h | 5 € Connexion Live | 20h | 13 et 16 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ZINGA TRIO - MR TRISTAN | Swing expérience

L'Esquile | 20h | Grat.

L a Toulouse Blues Society invite | FRENCH BLUES EXPLOSION - BENOIT BLUE BOY ET FRANCK GOLDWASSER | Blues La Dynamo | 20h | 12 € LA GRANDE SOPHIE - PENDENTIF | Chanson LES TRASH CROUTES | Pop pourrie

Lo Bolegason | 20h30 | nc Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

 ILS CHILDREN - THE DESERTEURS - DJ'S BOUDOIR MODERNE NE Rock Saint des Seins | 20h30 | 5 € PSY 4 DE LA RIME | Rap français

Bikini | 20h30 | 25 €

GLOWFISH | Blues, soul

Chronic Argo | 21h | Part. libre

Concert Surprise de décembre! | Devine !

Le Filochard | 21h | Grat.

Jam Session | TON TON SALUT

Mandala | 21h30 | 5 €

LOVELY BONES | Soul, groove, folk

Petit Voisin | 21h30 | 3 €

Pub Song | Jukebox live

Mulligan's | 22h | Grat.

Indie Disco Club | Pop, indie

Larsen Lupin | 22h | Grat.

FONK MOB SINIXTA | Electro hip-hop

L'Elektro | 23h | Grat.

Inauguration Cocoon Club | Electro

ven.14.12

Cocoon Club | 23h45 | Grat.

Before Factory 2 ! | JULIEN SF - KEUMEL - LA PETITE COMPAGNIE | Electro

Coexist | 18h | Grat.

Apéro-concert | VALSE AVEC SIRBA | Duo accordéon, clarinette Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre MOLLY MAC HARREL - DEAD SPIKE | Punk

L'Autan | 19h30 | nc

CHESTNUT ROAD - XTRAMEDIUM - BATON ROUGE | Hardcore BUDAPEST FESTIVAL ORCHESTRA | Classique SWEET VIBES | Reggae MEGATHERIUM | Jazz RODA DE SAMBA | Roda de samba

La Dernière Chance | 20h | 5 €

Halle Aux Grains | 20h | 16 à 61 € L'Evasion | 20h | Grat. Café du Burgaud | 20h | nc Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Les découvertes | SHOSHANA - GRS CLUB | Electro rock, noise Connexion Live | 20h | Grat.

84 •


SOULSHINE VOICES | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

HARRY VERDECHO | Gasco irlandais

L'Esquile | 20h | Grat.

 BBERLINE - KILTER RAPPER - DJ'S BOUDOIR MODERNE - THE UNKNOW PROJECT A Groovy La Dynamo | 20h | 5 € RURAL BLUES BAND | Scène ouverte de blues

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

LES VENDEURS D'ENCLUME - GIEDRE | Chanson LUNACELLO | Bohème barock

Rio Grande | 20h30 | 14 et 18 €

Médiathèque (Tournefeuille) | 20h30 | Grat. sur réservation

LatinAfrica | DJ MADMO

Mets Tissés | 21h | Grat.

EL GATO NEGRO | Cumbia, reggae

Ôbohem | 21h | Grat.

JUNKYARD BIRDS - LUX | Batterie, stoner

Cri'Art (Auch) | 21h | 8 €

THE HOP HOP HOP | Funk soul

Chronic Argo | 21h | Part. libre

KOALA - BARBARIAN | Mathcore, noise

Petit Voisin | 21h | 3 €

CLEMENT BERTRAND

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Sex, Drugs et Rebetiko | Rebetiko

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

DRAPOK - KEY FUNK | Soul Funk

Cri de la Mouette | 22h | nc

DJ NOSTRING | Mix juke box

Larsen Lupin | 22h | Grat.

L a Factory 2 | ODD PARENTS - JUPITER JAZZ - DANNY DAZE - MACEO PLEX Techno, house Bikini | 23h | 16 à 19 € MADZIKILLA SAW - TALKIN' FINGAZ | Hip-hop drum'n bass Inauguration Cocoon Club | Electro

sam.15.12

Festinoël | FRANZ | pluridisciplinaire LES MALPOLIS - LA CHISPA | Pluridisciplinaire

L'Elektro | 23h | Grat. Cocoon Club | 23h45 | Grat.

Cugnaux | 15h | Grat. SDF de Grenade | 15h | 1 jouet = 1 entrée

FUNKY STYLE BRASS | hip-hop, rock, electro

Médiathèque José Cabanis | 17h | Grat.

Showcase Numero Group et Toulouse Soul Club Gibert Joseph Disques | 17h | Grat.  OODWORK - SEEKERS OF THE TRUTH - STRENGHT APPROACH - VITAMIN X W Punk rock Saint des Seins | 18h30 | 8 et 10 € Apéro-concert | VALSE AVEC SIRBA| Duo accordéon, clarinette Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre CLEMENT BERTRAND | Chanson

Café du Burgaud | 20h | nc

CORDCORE | Hardcore acoustique

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

PHILIPPE LEJEUNE QUARTET | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LADY LINN - KOKTAIL BREAK | Electro, swing MONSIEUR D'EN FACE - KUBRYK YENNAYER | Musique berbère ARON'C | Chanson rock

La Dynamo | 20h | 20 € Be Acoustic | 20h30 | Grat.sur réservation Maison Blanche | 20h30 | Part. libre Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

Tropicalicious | VJ DID LES PATTOS | Rock METHADOL - SATAN JOKERS | Rock, metal BARAKA FRIT' SOUND SYSTEM | Groove Trotteurs Geo Soul | Nu soul, rythm'n blues The Last Day | NOEIN - STRIDE AGAINST LIES - SIVIS| Metal Toulouse Soul Club | DANTE CARFAGNA | Soul

Mets Tissés | 21h | Grat. Ôbohem | 21h | Grat. Ernest Renan | 21h | 3 à 8 € Père Peinard | 21h | Grat. Chronic Argo | 21h | Part. libre La Dernière Chance | 21h | 6 € Connexion Live | 21h | 5 €

Winter Fest | MARIA GHANINA - SALUT LES ANGES| Rock Bar le Mini Centre (Carmaux) | 21h | 7 €

Pour janvier et février, envoyez vos dates avant le 4 janvier à agenda@clutchmag.fr

• 85


AGENDA sam.15.12

concert & club

L'ELOGE DE LA FOLIE | Jazz

Art'Cade | 21h | 6 à 10 €

REMI BRICABRAC | Rock à Billy

Le Filochard | 21h | Grat.

ALAIN ANGELI QUINTET | Jazz Caraïbes

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

BAKAVBROD | Groupe de cave

Petit Voisin | 21h30 | nc

Undercover Dnb | SHARP - NODAR - MEFJUS - AEPH

BM Club | 22h | 10 €

LIUBILA | Chanson latino

Breughel | 22h | Grat.

Retro Dance Party | DJ NO BREAKFAST | Rétro

Larsen Lupin | 22h | Grat.

Soirée années 2000 | Pop, rock, electro

dim. 16.12

Bikini | 23h | 5 €

Brunch TarT'Art | CHICKY BOOM - DJ OUIFONK

Connexion Live | 12h | Grat.

Rock Belda | WELLINGTON 1084 - SEC | À deux c'est mieux EL GATO NEGRO | Do brasil

Le Cactus | 19h | Grat.

LES FILS DE TA MERE | Cabaret, chanson

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

Pub Quiz

Frog et Rosbif | 20h | Grat.

Scène ouverte | Free

Ôbohem | 20h | Grat.

BILLY AND THE SPACE ROCKETS

The Dispensary | 20h | Grat.

IAROSS - Orlando Trio | Chanson

Espace Croix Baragnon | 20h30 | nc

Les scènes ouvertes du Filo | World

lun. 17.12

Le Filochard | 20h30 | Grat.

Rock Belda | SELENITES - DRAWERS - PETE VYLER | Metal, stoner La Dynamo | 20h | 5 € Vivaldi/Gloria | Classique

Odyssud | 20h30 | 16 à 27 €

Les Sound Selecta de Francois | Rock'n'roll de papa

mar. 18.12

La Dynamo | 18h | 5 €

PIERRE HAMON - JEAN-FRANCOIS ZYGEL Scène ouverte | ALYSS | Live Music Jam

Le Filochard | 21h | Grat.

Espace Croix Baragnon | 18h30 | nc L'Evasion | 19h | Grat.

Apéro-concert | JEREMIE BOSSONE | Chanson rock Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre CECILIA BARTOLI | Airs d'opéra REMI PANOSSIAN | Jazz

Halle Aux Grains | 20h | 16 à 131 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

 ock Belda | DADOO - DAVYD VENER - PAPER STREET - DROOGZ BRIGADE R Hip-hop La Dynamo | 20h | 5 € CHOEUR DE L'ESPOIR | Gospel CONTREBAND | Jazz Le Karaoké du Saint Harry's Christmas Chaos Quiz Pub Quiz

mer. 19.12

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie

Saint des Seins | 21h | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat. Mulligan's | 22h | Grat.

Larsen Lupin | 18h | Grat.

ALCHEMY - POINT G

Lo Bolegason | 19h | nc

Boeuf Funk

La Loupiote | 19h | Grat.

Apéro-concert | JEREMIE BOSSONE | Chanson rock

86 •

Bikini | 20h30 | 15 € Le Carson | 20h30 | Prix du repas

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre


Quiz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

Scène ouverte by Cyril

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

 roove Connexion | HIGHJACK BROTHER - DANS LE MÊME SAC - GET YOUR BLISTER G Soul funk, hip-hop Connexion Live | 20h | 5 € ESTHER NOURRI DUO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

 ock Belda | CHARLY FIASCO - DYN'CHILLIN - BLACK PIGEON R Punk rock STUPEFLIP | Hip-hop, electro

La Dynamo | 20h | 5 €

Bikini | 20h30 | 22,50 à 25 €

THE FORKS - LA TERRE TREMBLE | Pop, rock

Saint des Seins | 21h | 6 et 10 €

ALONE WITH EVERYBODY - I ME MINE - AINAMATY | Pop rock

Cri de la Mouette | 21h | nc

Tonycello | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Kiss my bass | Electro dubstep

L'Elektro | 23h | Grat.

 lectro Big Bang | MILU - MEAT KATIE - NIVEAU ZERO - MAKE THE GIRL DANCE - ACCESS E DENIED - GRAMATI - MISSILL | Electro Le Ramier | 23h | 10 à 15 €

jeu. 20.12

BOSS QUERAUD SWINGBAND | Jazz Apéro-concert | JEREMIE BOSSONE | Chanson rock

Classico | 19h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

 al Forro | CARLOS VALVERDE et le FORRO PIFADO B Apéro, bal dansant Maison Blanche | 19h30 | Part. libre KORMORONS | Punk rock

L'Autan | 19h30 | nc

 APA NOW HELL FEST | MANIMAL - A PLANE TO THE VOID - ALEA JACTA EST - GOROD P Metal Bikini | 20h | 12,50 et 15 € THE ZEFARNO AND VINCE JAZZ | Jazz de Harlem

Au Chabrot | 20h | Grat.

THE END | Free jazz de fin du monde

Txus | 20h | Grat.

LES COUTURIERS - DEAFSIDE - VISIEW | Rock

La fille du brasseur | 20h | 5 €

EASY LIVING | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

 ock Belda | SAMIR FARES - FACE B - THE GABELT - MARYLOU AND THE MIRRORS R Folk, pop La Dynamo | 20h | 5 € The Last Party Before The Krack #6 | LENOX | Dub, funk - set Dj R io Grande | 20h30 | 6 € MORGO - SOUNDADDICTA - KUMPANIA BEATS - SENOR ZAZOU - DJ KDS LES CYRANOIAQUES | Cabaret Crétin

Dernière Chance | 21h | nc

Espace Croix Baragnon | 21h | 5 à 10 €

DUO COGAN | Rock'n folk THE FRENCH BLUES EXPLOSION | Blues Soirée Apocalypse | No future

Chronic Argo | 21h | Part. libre Cri de la Mouette | 21h | nc Le Filochard | 21h | Grat.

LES MALPOLIS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

Art Mengo | Revival Live 1999

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

THE FALLS Pub Song | Jukebox live

Petit Voisin | 21h30 | nc Mulligan's | 22h | Grat.

 in du monde | FLASHBALL 13 - MESS BASTARDE - ALIEN DUCH - SUBURBASS - CRYSTAL F DISTORSION - 69DB - IXINDAMIX | Electro L'Inox | 22h | 12 et 15 € BRIKATCHAK | Rockab GUS 66 | Mix Shhh ! There's a party in the Basement | Pop, indie ELBROUT | Electro dnb hardtek Pour janvier et février, envoyez vos dates avant le 4 janvier à agenda@clutchmag.fr

Breughel | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | Grat. Larsen Lupin | 22h | Grat. L'Elektro | 23h | Grat.

• 87


AGENDA ven. 21.12

concert & club

Apéro-concert | JEREMIE BOSSONE | Chanson rock

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

CORDCORE | Metal acoustique

Txus | 20h | Grat.

SIGNS | Rock

Café du Burgaud | 20h | nc

DJ NO BREAKFAST | World sur vinyls

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Courts-métrages - mix 60's spécial Beatles

Connexion Live | 20h | Grat.

 ous allez tous mûrir | THELMA ON FIRE - BIGBANGBAYBEES - BAD PIGEONS V BLACK HILLS | Concert Unplugged Klub 23 | 20h | nc Collectif OSP "Fin du monde" | Apocalypse Now

La Dynamo | 20h | 5 à 10 €

We need good vibes | LOVLESS VJ

Mets Tissés | 21h | Grat.

LG AND THE GEFFRAY GOSPEL SINGERS | Gospel n'soul LES CYRANOIAQUES | Cabaret Crétin

Ôbohem | 21h | Grat.

Espace Croix Baragnon | 21h | 5 à 10 €

Fin du monde | ANNACRUIZE | Funk, groove

Chronic Argo | 21h | Part. libre

LES MALPOLIS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

Tribute to Bud Powell | THIBAUD DUFOY'S TRIO | Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

INEPSYS

Petit Voisin | 21h30 | nc

 in du monde | PUNISH YOURSELF - LE CATCHEUR, LA PUTE et LE DEALER - ELISA DO F BRASIL | Electro rock Bikini | 22h | 17,50 à 20 € Soirée fin du monde | L DALLOWAYS - H2J | Rock

Cri de la Mouette | 22h | nc

Soirée Métal'Afindumonde | Mix métal

Larsen Lupin | 22h | Grat.

After OSP | TURN OFF THE LIGHTS - MISS LEIA | Bass music, drum'n bass L'Elektro | 23h | Grat.

sam. 22.12

The Wolf Cheap Market | Salon, groupes, Dj Dj Set

Connexion Live | 11h | Grat. Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

Apéro-concert | JEREMIE BOSSONE | Chanson rock Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre DJ BOUCANE | Chaleur bonheur

Txus | 20h | Grat.

K-LEFT QUARTET | Jazz

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

SOULSHINE VOICES | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

KOKTAIL TIME #4 | Shaker

La Dynamo | 20h | nc

Popote de Noël | Thanksgiving Motsicienne | ERIC WILLOTH - RAJEL | Mots et musique

Chronic Argo | 20h30 | Grat. Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

KIDWISE | Pop juvénile

Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

Tropicalicious | VJ DID

Mets Tissés | 21h | Grat.

LES COCK'S - BRUIT QUI COURT - PLACE DES ARTS - after PUBLIC GHETTO Chanson rock La Dernière Chance | 21h | 1 entrée = 1 jouet LES RODGER'S | Jazz New Orleans

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Bordertime | OFF WOOD | Mix deep house, electro lounge Heroes of the 90's party | Mix rock

Ôbohem | 22h | Grat. Saint des Seins | 22h | Grat.

POSITIVE SOUND - BLACKOUT SOUND | Reggae

Petit Voisin | 22h | 5 €

soirée des survivants | ENTERRE SOUS X - DJ NO BREAKFAST Soirée nouveau monde | ELECTROGENE | Rock déjanté My Own Ass Mix | LE PLAN LUC | Rock 90's Soirée années 80 | Pop rock ROBB D - SERATO RUIZ | Electro techno

88 •

Breughel | 22h | Grat.

Cri de la Mouette | 22h | nc Larsen Lupin | 22h | Grat. Bikini | 23h | 5 € L'Elektro | 23h | Grat.


dim. 23.12

The Christmas Clinic : guests et surprises

The Dispensary | 12h | Grat.

The Wolf Cheap Market | Salon, loto funky

Connexion Live | 12h | Grat.

Dj Set

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

NICOLAS | Blues du monde

Le Cactus | 19h | Grat.

Pub Quiz

Frog et Rosbif | 20h | Grat.

Scène ouverte | Free

Ôbohem | 20h | Grat.

 oulouse Suppafly | DON CHOA - DEGOM - CEET - 109 RUE DES FOUS T Hip-hop La Dynamo | 20h | 5 € Les scènes ouvertes du Filo | Rock'n'pop

Le Filochard | 20h30 | Grat.

Presque Noêl

lun. 24.12

Dj Set

Breughel | 22h | Grat.

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

 oirée Spéciale Noel: apéro festif, shooter offert S Sound selecta Christmas Electrochoc | Electro

mer. 26.12

REMI PANOSSIAN | Jazz Catch me if you can | Electro dubstep

jeu. 27.12

Apéro-concert | Jazz EL BEC DUO | Jazz Concert surprise ! | That's the question

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas L'Elektro | 23h | Grat.

Classico | 19h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Le Filochard | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

La Boom Patchwork

Connexion Live | 22h | Grat.

CANCIONES LEADER et SONGS | Jazz MONARCH - SURPRISE | Electro doom We Need Good Vibes | LOVLESS VJ

L'Elektro | 23h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | 5 € Mets Tissés | 21h | Grat.

LES MALPOLIS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

DJ FAB | Deep house

Connexion Live | 22h | Grat.

APOCALYPSE COW | Electro dubstep drumstep

sam. 29.12

L'Elektro | 23h | Grat.

LES MALPOLIS | Chanson BUDDY et FRIENDZ | Electro drumstep

ven. 28.12

Le Filochard | 19h | Grat.

ASPHALT - SUNSICK | Power pop, punk 77 CANCIONES LEADER et SONGS | Jazz Level#5 | Electro

L'Elektro | 23h | Grat.

L'Autan | 19h30 | nc Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | nc

STRANDED HORSE | Folk aérien

TNT | 20h30 | 14 à 25 €

Tropicalicious | VJ DID

Mets Tissés | 21h | Grat.

La dernière de 2012 Guachafita | Cumbia, Mexican electro, latin electropical Birthday | SERGIO VICENTE | Techno, electro, dubstep Pour janvier et février, envoyez vos dates avant le 4 janvier à agenda@clutchmag.fr

Breughel | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | 3 € L'Elektro | 23h | Grat.

• 89


AGENDA dim. 30.12

concert & club

PETER'S FRIENDS | Soul, groove Les scènes ouvertes du Filo | World

lun. 31.12

Soirée cocktails et cadeaux | Balkan beats The Dispensary's saloon : Wild West party Réveillon surprise HAPPY FEET | Jazz 2013 countdown | LOVLESS VJ - DJ MADMO - VJ DID Réveillon Party Injustice Party

Le Cactus | 19h | Grat. Le Filochard | 20h30 | Grat.

Le Filochard | 19h | Grat. The Dispensary | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | nc Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Mets Tissés | 21h | Grat. Chronic Argo | 21h | nc Saint des Seins | 22h | Grat.

L a Débile Teuf (soirée déguisée) | MR TRISTAN - DOUNSHAQ - DJ KSM BEATMAKER Vomiteuf La Dynamo | 22h | 10 € Réveillon 30 ans de musique | Rock, pop, electro Soirée Réveillon SARAH SHEBI - FARFA | Grat.

jeu. 3.01

LES MALPOLIS | Chanson

ven. 4.01

GEE STRING | Pop rock Ronny et Clyde | Folk blues LES MALPOLIS | Chanson

sam. 5.01

LA FAR-K | Mix oldies funk Ronny et Clyde | Folk blues

Bikini | 23h | 10 € Mandala | 23h | 15 et 18 € L'Elektro | 23h | Grat.

Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

L'Autan | 19h30 | nc Café du Burgaud | 20h | nc Le Bijou | 21h30 | 15 et 12 €

Txus | 20h | Grat. Café du Burgaud | 20h | nc

Super Soul | JOE'S FUNKY BUSINESS - OLI et THE LP's - DR WAX La Dynamo | 20h | 5 € Soirée Campus All Stars | | Mix

Connexion Live | 21h | 5 €

 OUFOU - MODERN TALK - PRIMAL THERAPY - SKS - LAUNDRYMIX - DJ NO BREAKFAST F - SNOTROCKET - MISS LEIA | Drum'n bass, dubstep Bikini | 23h | nc

dim. 6.01

mar. 8.01

DOS LOCOS | Jazz

Le Cactus | 19h | Grat.

Scène ouverte

Ôbohem | 21h | Grat.

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. Libre Le mardi c'est permis ! | DJ MAYDAY | Ciel mon mardi Sir Harry's Best-of 2012 Quiz

La Dynamo | 20h | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat.

mer. 9.01

FONKY BOEUF

Txus | 20h | Grat.

jeu. 10.01

HAPPY MUSIC | Jazz aventurier

Txus | 20h | Grat.

90 •


Listen to me | Auditions de chant

La fille du brasseur | 20h | 5 €

ALEAS | Jazz oriental

L'Esquile | 20h | Grat.

DA KREW LAB - ZOL - COLD | Electro

La Dynamo | 21h | 6 et 8 €

LES VIEILLES PIES | Jazz

Chapeau Rouge | 21h | 3 à 8 €

ENTRE DOS AGUAS | Flamenco fusion, world

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Jam Session | TON TON SALUT

ven. 11.01

Mandala | 21h30 | nc

LA MACHINE A DECOUDRE | Jazz

L'Impro | 19h | Grat.

Soirée Whiskey et Gasoline

L'Autan | 19h30 | nc

LOUIS CHERON | Chanson realiste

Café du Burgaud | 20h | nc

Jam Funk Session | Funk

L'Esquile | 20h | Grat.

TRIPTIK | Hip-hop

La Dynamo | 20h | nc

Les Galopins | Chanson

Ôbohem | 21h | Grat.

LES VIEILLES PIES | Jazz

Chapeau Rouge | 21h | 3 à 8 €

ENTRE DOS AGUAS | Flamenco fusion, world

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

GORRA - EWOK - SAVANT FOU - ELBROUT | Techno, acid, psytrance

sam. 12.01

Ce que j'appelle oubli | Lecture, contrebasse

L'Elektro | 23h | Grat.

Café du Burgaud | 20h | nc

 ans de Progrès Son | DAWA DELUXE - AINAMATY - PAGANELLA - CHAIR DE CHAT 9 LOS FUEGOS | Rock qui roule La Dynamo | 20h | 5 € MARIUS GROOVE | Chanson groove

Maison Blanche | 20h30 | Part.libre

Concert gratuit

Ôbohem | 21h | Grat.

EVA YERBABUENA | Ballet flamenco

Hall Comminges | 21h | 17 à 30 €

LA DANSE DU CHIEN | Jazz punk circus

ERNEST RENAN | 21h | 3 à 8 €

Diverses Féminités | PEACHES - MA PUBLIC THERAPY - GAFF E | Electro Bikini | 23h | 20 à 22 €

dim. 13.01

MARC COPPEY | Classique

mar. 15.01

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE FLAVIA COELHO Osons | Auditions publiques Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

mer. 16.01

Orangerie de Rochemontès | 16h30 | 23 €

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 5 et 12 € Salle Nougaro | 20h30 | 9 à 15 € Le Bijou | 21h30 | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat.

 LUTCHORAMA #5 | DJ CLICK & VA FAN FAHRE - DJANGO DJASS C Sortie du magazine avec Convivencia & Le Petit Cowboy Bikini | 19h | 5 € et grat - 12 ans Relase Party | DWAIL ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

Pour janvier et février, envoyez vos dates avant le 4 janvier à agenda@clutchmag.fr

La Dynamo | 20h | nc L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 5 et 12 €

• 91


RESTOS GRIFFÉS REST’O JAZZ 8 rue Amélie | Toulouse | 05 61 57 96 95 | restojazz.com | Digne d’un club de la Nouvelle Orléans des années 50, gangsters et cigares en moins ! Une déco feutrée, un service impeccable et le voyage commence... Côté resto, un subtil mélange de saveurs du Sud-Ouest et de cuisine traditionnelle. Côté scène, une programmation live pointue, jouant avec les formats et les influences. De 20h à 22h30 du mar. au sam.

LE PERY 22 rue Gabriel Péri | Toulouse | 05 61 62 13 62 | lepery.com | Depuis peu, une nouvelle équipe chaleureuse vous accueille 7/7 à partir de 7h30 (10h le WE), brasserie midi et soir, bar-tapas dès 19h, brunch copieux le dim. (11h-16h) et le tout à des prix raisonnables ! Vous en voulez plus ? Grande terrasse, ambiance musicale, menus groupes, mojitos et rhums arrangés, Happy Hour pichet, soirées à thèmes et matchs...

LE NEW DELHI 9 rue de l’Industrie | Toulouse | 05 61 62 20 64 | newdehli-toulouse.com | 1er resto indien au classement Cityvox, on comprend pourquoi ! Entre Gabriel Péri et la Colombette, ce doyen sur Toulouse offre une décoration et un service agréables, des plats généreux dont une nouveauté (bœuf à l’indienne), des prix très raisonnables et une atmosphère invitant au voyage…Un conseil ? Mieux vaut réserver ! 7/7 midi et soir.

LES TERRASSES DE ST ROME 39 rue St Rome | Toulouse | 05 62 27 06 06 | terrasses.saint.rome.free.fr Depuis 17 ans, un des secrets les mieux gardés de Toulouse ! À 30 mètres du Capitole, une entrée discrète vous mène à une vaste et belle terrasse fleurie… Au menu : service à l’ancienne (demandez Petit Jean) et cuisine régionale, authentique et généreuse. Des plats sans fioritures avec un très bon rapport qualité/prix ! Du lun. au sam. midi et soir.

CLASSICO 37 rue des Filatiers | Toulouse | 05 61 53 53 60 | classico-cafe.com | Brasserie le midi, restaurant et bar musical le soir à partir du mercredi. Depuis plus de 20 ans, cette institution toulousaine propose le midi des plats inspirés du marché des Carmes adjacent et des tapas originaux le soir. Apéros concerts jeudi soir (jazz, swing, bossa...). Tournois de poker gratuits mardi soir. Terrasse. Du lun. au sam. dès 10 h.

92 •


VandV Bagel 5 place du Parlement | Toulouse | 05 61 25 75 42 | vandvbagel.com NY au coeur de Toulouse pour déguster de véritables bagels préparés sous vos yeux : pastrami, saumon, végétarien... Profitez des fameux desserts sur une terrasse ensoleillée à deux pas des Carmes : cheesecake, banoffe, carrot cake... Sur place ou à emporter. Soirée ukulélé une fois par mois. Service continu du L au V : 11h-19H. 100% homemade cooking.

CODE BAR 35 Rue de Rémusat TOULOUSE | 05 61 22 47 05 | Ouvert 7/7, testé et approuvé par Clutch, que ce soit pour y manger (service brasserie le midi, plats chauds et tapas le soir) ou pour y boire un verre tranquillement. Le dimanche, plusieurs formules de brunch vous sont proposées (salé, sucré ou les deux). Un lieu de détente agréable où vous serez accueillis par des serveurs sympas et souriants.

LE MAHARAJA 46 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 30 50 12 | maharajatoulouse.fr | À deux pas de la Daurade, ce resto discret et en devenir mise sur la qualité de l’accueil et de ses plats, tous ceux qui le connaissent vous le diront... Ses atouts ? Service soigné, spécialités indiennes et hallal traditionnelles (piment en supp), très bon rapport qualité prix, plats à emporter et maintenant spécialités de bœuf ! Fermé mer. midi.

O SUSHI BAR 30 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 98 64 | o-sushibar.com | Unique à Toulouse ! À deux pas du Capitole, une entrée discrète dévoile un cadre zen, cosy et agréable… Plusieurs formules dont celle à volonté (16,5 € à midi, 23,5 € le soir) : choisissez vos sushis grâce à une rivière sur laquelle défilent de petits bateaux en bois qui vous amènent vos plats ! Livraison à domicile. Ouvert 7/7 midi et soir.

LA KASBAH 30 rue de la Chaîne | Toulouse | 05 61 23 55 06 | lakasbah.fr À sa manière, une oasis de détente. Depuis plus de 30 ans, une entrée incongrue préserve des trésors de tradition familiale : un cadre apaisant, un accueil chaleureux, des tajines de saison, couscous et autres spécialités algériennes, le thé typique et des tarifs plus qu’abordables. Lundis populaires (musique live). Midi et soir. Fermé mer.

LE BIJOU 123 Avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Ici tout est fait maison ! Légumes de saison, produits de qualité, frais et locaux, composent le menu qui change tous les jours... Sans oublier la fameuse entrecôte ou la salade végétarienne ! Depuis peu, une petite boutique de produits équitables (dont le vin servi à table) a vu le jour... Inutile de vous rappeler les découvertes en concerts...

Service bar également

• 93


CAVES GRIFFÉES AUTOUR D’UNE BIERE 259 avenue de Muret | Toulouse | 09 51 56 52 01 | autourdunebiere.fr | À côté du Fer à Cheval, près de 200 réfs vous attendent : belges, nordistes et allemandes ! Les pressions changent régulièrement et permettent de tester avant d’emporter... Pour les néophytes, suivez les conseils avisés qu’on y prodigue ! Concert chaque 1er vendredi du mois et idées cadeaux (anniv, noël...). Mar. au sam.10h30-12h30 et 15h30-20h30.

LA HOUBLONNIERE 37 rue de la République | Toulouse | 09 51 14 53 71 | Au cœur de St Cyp, caché par des travaux, un plaisir pour les amateurs de bonnes bières : 250 références en rayon, belges et françaises, toutes locales ou artisanales ! Le patron souriant connait toutes ses bières par cœur (12 ans d’exp.) et vous conseillera si vous avez peur de vous y perdre…Ouv. Lun. 16h, mar. au ven. 12h et sam.11h. Ferm. 22h.

LA CAVE D’OCCITANIE 3 rue des Artisans | Pechbonnieu | 05 61 82 50 78 | occitanieboissons.com Cave / shop pour pros (vente en gros), assos et particuliers depuis plus de 10 ans ! Fournisseur des 2 « Autour d’une Bière », vous y trouverez leurs 300 références mais aussi des vins et champagnes sélectionnés…Location de machines et fûts pour particuliers, articles pour tégéstophiles (verres, sous-bocks …). Lun. au sam. 9h30-12h30 et 15h-18h30.

Le Bieratorium 17 rue Peyrolières | Toulouse | Du lun. au sam. de 14h à 2h. Depuis peu 5 pressions (Gulden Draak, Straffe Hendrik ou Guldenberg…) s’ajoutent à plus de 200 réf. de bières belges, françaises (autres européennes à l’occaz’). A déguster chez soi ou en terrasse et dans la salle du bas, avec, au choix : pain d’épice, saucisson, jambon de sanglier, charcuterie, fromage…et du bon rock !

AUTOUR D’UNE BIERE  Impasse Honoré Daumier - avenue de Fronton | Toulouse | 05 62 75 26 89 1 autourdunebiere.fr | À seulement 10 min. des Minimes, depuis plus de 5 ans, plus de 300 réfs de bières spéciales y sont proposées ! Découvrez de nouveaux produits en afterwork, avec les pressions (pas de pils) qui changent régulièrement, ou à emporter chez vous pour faire déguster à vos amis ! Mar. au sam. 10h30-12h30 et 14h30-20h. Parking. Sortie rocade Aucamville. Restauration également

94 •


BARS GRIFFÉS Ô BOHEM 138 grande rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 | Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant... On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 15h.

LE TXUS 9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 | T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 | Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

L’Evasion 29 Grande rue St Michel | Toulouse | 05 61 52 87 76 | A boire, à manger...mais pas seulement ! Un lieu chaleureux où il fait bon venir se détendre autour d’un verre, partager une assiette du sud-ouest, regarder un match, refaire le monde ou juste découvrir des artistes (peinture, photo, musique...). En face de la prison St Mich’, l’Evasion n’aurait pas pu trouver meilleur nom. Lun. au sam. 8h-2h.

L’IMPRO 7 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 Douceur, calme et volupté... L'Impro est un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Dès 7h30 du lundi au samedi.

• 95


bars griffés

L’Esquile 63 rue du Taur | Toulouse | Entre le Capitole et St Sernin, un des derniers bastion local dans une rue touristique, un bar vivant comme on aime : musique éclectique (Jazz, Chanson, Hip-hop, Electro...), service accueillant et sincère, tarifs cools et rencontres en pagaille ! Un remède à l’ennui où les nombreux habitués profitent d’une pause-café ou d’un moment plus animé…

La Loupiote 39 rue Réclusane | Toulouse | 05 61 42 73 07 | Un des plus vieux caf'conc' toulousain ! On y sert des bières belges, des vins du coin, des tapas maison, au fil des envies et des saisons. On y entend des groupes live, des Djs branchés, des bœufs funk et reggae. On y voit des peintures, des dessins, des photos, tous les mois y'a du nouveau ! Du lun. au ven. de 17h30 à 2h, samedi 19h à 3h. Métro St Cyp.

LE PETIT VOISIN 37 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 22 65 22 | Depuis plus de 20 ans, à deux pas de la Daurade, le PV est un lieu de rendez-vous incontournable : terrasse prisée, public éclectique, tarifs et accueil à la cool, babyfoot, ambiance décontractée la journée et animée le soir... la cave propose une prog riche en soirées et concerts d’assos et groupes locaux (du jeu. au sam.). Dès 7h30, fermé le dim.

CONNEXION LIVE 8 rue Gabriel Péri | Toulouse | 09 77 08 59 64 | connexion-cafe.com | Attention ! Haut lieu de la culture Toulousaine ! Une programmation à la fois ouverte, éclectique et pointue. Tout au long de l'année, profitez de la terrasse couverte, des concerts et des expos novatrices qui font la part belle aux assos culturelles, aux collectifs ainsi qu’à des artistes méconnus ou à la notoriété avérée. Du lun. au sam. dès 17h.

THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 | Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Métro St Cyp. Fermé lundi.

AU CHABROT 9 rue Cujas | Toulouse | 09 83 28 74 47 | Dans ce nouveau bar chaleureux on discute, on boit des bons vins, de la bière locale et on partage des plateaux de produits du coin (charcuterie, fromage, camembert rôti, mini cassolettes...). Ces tapas de la région, de fabrication artisanale, se dégustent même tardivement. Soirées jeux de société ou petits concerts en semaine. Du mar au sam dès 18h.

96 •


VASCO LE GAMMA 1 place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | Un bar-tapas à l’ancienne ! Sur une petite place de St Cyp., un des endroits les plus sympas et décontractés de Toulouse ! Une terrasse ensoleillée, des prix cools, de bonnes assiettes et plein d’animations bon esprit : Happy Hour Pichet, Apéros campagnards, soirée Blind test et le fameux Quiz du Vasco ! Ici, rires et détente font loi...7/7 dès 16h.

Le Cherche Ardeur 40 rue des Couteliers | Toulouse | 05 61 55 27 22 | lechercheardeur.net | Lieu non normé pour les 7 à 77 ans, tout y est possible ou presque ! Piano et guitares à dispo, livres à consulter sur place ou acheter, jeux, wifi, petite resto (sandwichs, oeufs durs au comptoir, fromages/charcuteries, plats chauds... ), bières artisanales, vins sélectionnés, concerts live et DJ... Mar. au sam. dès 18h. Métro Esquirol ou Carmes.

CLUBS GRIFFÉS LE CRI DE LA MOUETTE  anal de Brienne – Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, une légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne zik… Une programmation riche, éclectique et toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, electro, blues, groove, electro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Mer. au sam. dès 22h. Ven., sam. et veille de fête ferm. à 5h.

COCOON CLUB 56 Port St Sauveur | Toulouse | Le nouveau club de référence dont on parle depuis la rentrée ouvre le 12/12/12! Au programme : inauguration les 13, 14 et 15 décembre, ambiance clubbing électro pour profiter d’un bon son de minuit à 7h et l’entrée y est toujours gratuite ! Du jeudi au samedi, profitez d’un club digne de ce nom en centre-ville ! Quartier St Aubin, Port St Sauveur.

ZOOM CLUB 1 bis rue du Puits Vert | Toulouse | zoomclub.fr | À mi-chemin entre le Capitole et Esquirol, dans une rue perpendiculaire à St-Rome, retrouvez un club design qui possède tous les atouts (carrés VIP, espace fumeur...) et abrite une magnifique cave voutée. Anthony Spinosi, Joy Nickson et Meddy Sass, Dj’s résidents, sauront vous envouter jusqu’au bout de la nuit... Du mer. au sam. de minuit à 6h.

Restauration également

• 97


Dernière Zéance : mauvais genre Le cinéma de genre s’imposerait-il à Toulouse ? Après l’Extrême Cinémathèque, un nouveau rendezvous mensuel fait son apparition, cette fois à l’Utopia. Prochaine Dernière Zéance le 20 décembre avec La Jetée et Southland Tales, inédit au cinéma.

La Jetée © Chris Marker

à la loop

En décembre sur le site (en travaux : ralentissez !)...

Les Malpolis : bilan complet En complément de l'entretien publié dans nos pages, Piérick Rouquette dresse un bilan approfondi des Malpolis avant les derniers tours de piste. Débuts, influences et conception d'une musique entre humour, théâtre et chanson.

Hakim Laadjel : alger on the rock's Rock, hip-hop et autres musiques actuelles. Loin des musiques folkloriques, les jeunes groupes d'Alger font monter le son. Découverte avec Hakim Laadjel, membre du groupe de rock progressif D'Zaïr et organisateur du Rock Belda à Alger. ...

CLUTCH en off... « Toi, t'es un peu comme un livre ouvert » Mais des fois, on aurait envie

de sauter des pages...

« Je termine mes papiers plus tard, là c'est Beaujolais nouveau. Des bises avant de vomir » On les aime nos rédacteurs. « Y'a un problème, j'ai une jambe de Télétubbies » info-drogue.com

Suivez-nous sur :

98 •

facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/clutchmag



Clutch Toulouse